Installationsanleitung Französisch

Installationsanleitung Französisch
CAPTEUR SOLAIRE
CSV 25 R
CSV 35 R
INSTRUCTIONS
POUR L'INSTALLATEUR
CONFORMITE
Les capteurs solaires CSV R sont conformes EN 12975
et à la certification Solar Keymark.
GAMME
2
MODÈLE
CODE
CSV 25 R
20023353
CSV 35 R
20023416
Kit 5 capteurs CSV 25 R
20023354
Kit 5 capteurs CSV 35 R
20023417
Cher client,
Nous vous remercions pour avoir choisi de sauvegarder l’environnement en préférant un capteur
solaire de qualité, un produit moderne, d’installation aisée et d’utilisation simple, qui peut vous assurer une grande économie énergétique pendant très longtemps ainsi qu’une fiabilité élevée en toute
sécurité; particulièrement, si le capteur solaire est confié à un Service d’Assistance Technique r
icapable d’effectuer l’entretien périodique, le maintenant ainsi à un niveau d’efficacité maximum.
Ce manuel d’instructions contient des informations et des suggestions importantes qui doivent être
observées pour une installation plus simple et une meilleure utilisation possible du capteur solaire.
Nous vous souhaitons un bon travail et nous vous remercions à nouveau.
Riello
3
INDEX
GÉNÉRALITÉS
Instructions générales et règles
fondamentales de sécurité
Description du capteur solaire
Identification
Structure
Caractéristiques techniques
Accessoires
Connexions
Circuit hydraulique
Positionnement sondes
p.
“
“
“
“
“
“
“
“
5
6
6
7
8
9
9
10
11
INSTALLATEUR
Réception du produit
Dimensions et poids
Manutention
Montage des capteurs solaires
Remplissage de l'installation
Contrôles
p.
“
“
“
“
“
12
13
14
14
16
17
SERVICE D’ASSISTANCE TECHNIQUE
Entretien
p.
18
Symboles utilisés dans certaines parties de cette notice:
b ATTENTION
= actions nécessitant des précautions particulières et une préparation adéquate.
a INTERDIT = actions qui NE DOIVENT absolument PAS être effectuées.
Cette notice Code 20024193 - Rev. 0 (07/10) contient 20
pages.
4
INDEX
INSTRUCTIONS GENERALES ET REGLES FONDAMENTALES DE SECURITE
b Après avoir enlevé l'emballage, s'assurer que la
fourniture n'a pas subi de dommages et qu'elle
est complète ; dans le cas contraire, s'adresser à
l'Agence ayant vendu le capteur solaire.
b Le capteur solaire ne doit être destiné qu'à l'utilisa-
tion pour laquelle il a été spécialement réalisé.
On décline toute responsabilité contractuelle et
extra-contractuelle en cas de dommages causés à
des personnes, des animaux ou des biens et dus à
des erreurs d’installation, de réglage, d'entretien ou
à des utilisations anormales.
b L'entretien du capteur solaire doit être effectué tous
les six mois.
b Le travail à proximité de lignes électriques sous ten-
b Pour le montage sur toit, on doit mettre en œuvre,
avant le début des travaux, des protections antichute et des filets de sécurité pour échafaudages
et se conformer à toutes les normes de sécurité en
vigueur.
N'utiliser que des équipements et des matériaux
satisfaisant aux normes de sécurité sur les lieux de
travail.
b N'employer que des combinaisons de travail équi-
pées d'un harnais (avec ceinture de sécurité, cordes ou sangles d'accrochage, amortisseurs de
chute, absorbeurs). Si aucun dispositif antichute ou
de protection n'est disponible, la non-utilisation de
combinaisons de sécurité équipées d'un harnais
peut avoir pour conséquence des chutes de hauteurs importantes et donc des blessures graves, voire
mortelles.
sion non couvertes, avec lesquelles un contact est
possible, n'est admis que si :
- la tension des lignes a été coupée et le restera
pendant toute la durée du travail ;
- on a protégé les parties sous tension en les couvrant ou en les condamnant ;
- les distances de sécurité sont supérieures à :
1 m avec une tension de 1 000 V ;
3 m avec une tension de 1 000 à 11 000 V ;
4 m avec une tension de 11 000 à 22 000 V ;
5 m avec une tension de 22 000 à 38 000 V ;
> 5 m si on ne connaît pas la valeur de la tension.
Tout contact avec des lignes électriques sous tension non couvertes peut avoir des conséquences
mortelles.
b Si on emploie une échelle d'appui, des chutes dan-
b Porter des lunettes de protection pendant les tra-
et doit par conséquent TOUJOURS être conservée
avec soin et accompagner le capteur solaire, même
en cas de cession à un autre propriétaire ou utilisateur ou de transfert sur une autre installation. En cas
d'endommagement ou de perte, en demander un
autre exemplaire au Service d'Assistance Technique
de la zone concernée.
vaux de perçage, et des chaussures de sécurité,
des gants de travail résistants aux coupures et un
casque pendant le montage.
gereuses peuvent être provoquées par la rupture, le
glissement ou la chute de cette échelle.
Vérifier la solidité de celle-ci, la présence de pieds
d'appui adéquats et éventuellement de crochets de
fixation. Contrôler également l'absence de câbles
électriques sous tension à proximité.
b Il est conseillé de suivre l'orientation et l'inclinaison
du pan du toit, surtout pour la production d'eau
chaude sanitaire, afin de respecter les bons critères
d'intégration architecturale des capteurs.
b Cette notice fait partie intégrante du capteur solaire
GÉNÉRALITÉS
5
DESCRIPTION DU CAPTEUR SOLAIRE
Les capteurs CSV R sont constitués par 14 ou 20 tubes
sous vide à double paroi en verre, chacun desquels
contient un tuyau en cuivre plié en « U ». Les tuyaux en
cuivre sont reliés en parallèle et parcourus par le fluide
caloporteur qui descend vers le bas et remonte en absorbant la chaleur de la radiation solaire directe et de celle
réfléchie par un miroir dit CPC (Compound Parabolic
Concentrator). Le vide est fait à l'intérieur du tube à double paroi en verre afin d'obtenir une isolation thermique
du type « thermos » : les capteurs sont ainsi en mesure
de produire de l'énergie solaire utile même pendant les
demi-saisons et en hiver. La couche absorbante sélective
est déposée sur la paroi externe du tuyau interne.
Les principales caractéristiques du capteur CSV R
sont :
- Températures et rendement élevés avec l'isolation sous
vide même en cas de mauvais temps.
- Absorption élevée même en cas de lumière oblique grâce
à l'emploi d'absorbeurs circulaires et de miroirs CPC.
- Longue durée, car aucun passage en métal
n'interrompt le corps en verre ni ne compromet le vide.
- Absorption constante dans le temps parce que la couche
sélective est bien protégée dans le milieu sous vide.
- Remplacement simple des tubes en verre sans vidange
du circuit solaire.
- Design agréable.
IDENTIFICATION
Moyens d'identification des capteurs solaires :
- Plaquette signalétique
Indique les caractéristiques techniques et les performances du produit.
Code
Numéro de série
Année de Production
Description
Capteur solaire
sous vide
Dimensions
Superficie hors tout
Superficie d'entrée
Superficie d'absorbeur
Poids à vide
CODICE: 20025360
S/N:
10xxxxxx
Anno di produzione
DESCRIZIONE: CTE25V
FABBRICATO IN ITALIA
da Riello S.p.A.
CEN 025
EN 12975
Certif. XXXX
Fabriqué en Italie par
Riello S.p.A.
COLLETTORE SOLARE SOTTOVUOTO
DIMENSIONI: 1600X1730X145 mm
SUPERFICIE LORDA: 2,77 m2
SUPERFIC IE DI APERTURA: 2,40 m2
SUPERFICIE ASSORBITORE: 2,69 m2
PESO A VUOTO: 52 kg
MAX PRESSIONE ESERCIZIO: 10 bar
TEMP. DI STAGNAZIONE: 236°C
CONTENUT O LIQUIDO: 2,05 l
MAX CONCENTRAZIONE GLICOLE: 50 %
LIQUIDO TERMOVETTORE:
ACQUA+GLICOLE PROPILENICO
COLLEGAMENTO IN SERIE FINO AD UN MASSIMO DI 6 COLLETTORI
Pression max. de service
Température maximum
Contenu liquide
Concentration max. glycol
Liquide caloporteur :
eau-propylène glycol
20022981_E1
Raccordement en série jusqu'à un maximum de 6 capteurs
- Plaquette n° de fabrication
Indique le code, le modèle et le numéro de fabrication.
RIELLO S.p.A.
Via Ing. Pilade Riello, 7 - 37045 Legnago (VR) - ITALIA
Code
Matricule
Modèle
b La modification, l'enlèvement ou l'absence des plaquettes d'identification ainsi que tout ce qui ne permettrait pas
l'identification certaine du produit rendent difficiles les opérations d'installation et d'entretien.
6
GÉNÉRALITÉS
STRUCTURE
CSV 25 R
Retour
Capteur
Départ
Capteur
Doigt de gant pour
sonde capteur
Isolation
Pied de
fixation
Vide
Verre
Tube
sous vide
Absorbeur
en aluminium
Tôle de
couverture
supérieure
Joint
Couche
absorbante
Miroir
réflecteur
Sens du flux
Châssis de support
Conduit inférieur
Conduit
supérieur
GÉNÉRALITÉS
7
DONNEES TECHNIQUES
DESCRIPTION
CSV 25 R
CSV 35 R
Surface globale
2,77
3,91
m2
Surface d'ouverture
2,40
3,43
m2
Surface effective absorbeur
2,69
3,84
m2
Raccordements
à serrer sur les tubes Ø 18
Poids à vide
Contenu liquide
mm
52
74
kg
2,05
2,9
l
Débit conseillé par m2 de panneau
Absorption (α)
30
l/(m2h)
> 94
%
Émissions (ε)
Pression maxi admise
Température de stagnation
<7
%
10
bar
236
°C
6
n°
Nombre maxi de panneaux pouvant être raccordés en série
Courbe d’efficacité se rapportant à la surface d’ouverture
1
Rendement
optique
(ηο)
0,8
0,6
0,676
Coefficient de déperdition
thermique
a1
W/(m2K)
a2
W/(m2K2)
1,15
0,004
0,4
0,2
0
0
0,02
0,04
0,06
0,08
0,1
Test selon EN 12975 portant sur le débit
de 0,0196 Kg/(s*m2) et un rayonnement
G=1000 W/m2.
Tm = (T_capt._entrée+T_capt._sortie)/2
T*m = (Tm-T_milieu)/G
2
*
Tm[m
K/W]
b La pente minimum conseillée est de 15° (effet d'autonettoyage/minimisation de la pression de la neige).
Le montage dans des endroits exposés à des précipitations fréquentes de neige et de grêle est déconseillée.
En raison de la surchauffe, ne pas installer de doigts de gant dans la tuyauterie de départ parce qu'ils limiteraient
le débit.
Diamètre tuyaux de raccordement avec débit spécifique de 30 litres/m2h
Surface totale (m2)
Diamètre cuivre (mm)
Diamètre acier (pouces)
2-4
10 - 12
3/8" - 1/2"
6 - 12
14
1/2"
14 - 20
18
3/4"
INFLUENCE DU VENT ET DE LA NEIGE SUR LES CAPTEURS
Hauteur du
positionnement
par rapport au sol
CSV 25 R
CSV 35 R
0-8m
8 - 20 m
20 - 100 m
0-8m
8 - 20 m
20 - 100 m
Vitesse
du vent
100
130
150
100
130
150
km/h
km/h
km/h
km/h
km/h
km/h
Masse en Kg pour assurer un capteur
du soulèvement du vent
Inclinaison à 45°
Inclinaison à 20°
80 kg
40 kg
130 kg
70 kg
180 kg
100 kg
150 kg
80 kg
240 kg
130 kg
340 kg
180 kg
Charge de la couverture du toit par
vent, neige, poids d’un capteur
Inclinaison à 45°
Inclinaison à 20°
320 kg
345 kg
470 kg
430 kg
624 kg
525 kg
500 kg
540 kg
740 kg
680 kg
980 kg
820 kg
b Données indicatives : selon les normes en vigueur, il est nécessaire de faire vérifier toute la structure par un expert
en statique.
8
GÉNÉRALITÉS
ACCESSOIRES
Les accessoires qui sont reportés ci-dessous sont disponibles et sont à demander séparément.
ACCESSOIRES
Glicole
Kit raccords pour tuyau en cuivre
Kit raccords pour tuyau flexible
Kit barre X 1 Coll. 2,5 m2
Kit barre X 2 Coll. 2,5 m2
Kit barre X 1 Coll. 3,5 m2
Kit fissaggio 0°
Kit fissaggio 45°
Kit giunto di accoppiamento
CODE
4383118
20027281
20027289
20026236
20026240
20026238
4383543
20024357
4383545
CONNEXIONS
Le schéma ci-dessous illustre les connexions entre les capteurs solaires.
bague
douille
bague
olive
raccord
guarnizione
olive
sonde
capteur
au circuit
d'échange thermique
du circuit
d'échange thermique
bague
bague
olive
olive
douille
douille
raccord
bague
raccord
bague
Les capteurs sont raccordés entre eux de manière à ce que le fluide caloporteur les traverse en série.
On peut aussi connecter plus d'une ligne de capteurs solaires, tant en série (à condition que le nombre de capteurs
solaires pour chaque série ne dépasse pas 6 unités) qu'en parallèle. Dans tous les cas le circuit doit être équilibré
hydrauliquement (voir les schémas qui suivent comme exemples).
En cas d’installation de plus de 4 capteurs contigus, il est conseillé de prévoir l’utilisation d’un joint de dilatation pour
application solaire dans la zone de raccordement centrale.
Deux lignes en série
Deux lignes en parallèle
T
T
GÉNÉRALITÉS
9
CIRCUIT HYDRAULIQUE
Le schéma hydraulique qui suit illustre le raccordement entre capteurs solaires et ballon solaire.
15
16
1
R
1 - Capteur solaire
2 - Ballon
3 - Sonde capteur
4 - Vannes de sectionnement
5 - Clapet anti-retour
6 - Thermomètre
7 - Purgeur
8 - Soupape de sécurité
9 - Manomètre
10 - Sortie
11 - Vase d’expansion
12 - Circulateur
13 - Régulateur de débit
14 - Débitmètre
15 - Robinet de purge
16 - Désaérateur manuel (accessoire)
17 - Récupération fluide caloporteur
1
M
3
8
7
9
M
4
6
10
17
11
°C
5
12
2
4
13
M - Départ capteur
R - Retour capteur
14
4
Gruppohydraulique
idraulico
Groupe
b Raccorder au maximum 6 capteurs en série.
b Ne pas utiliser de tubes en plastique ou multi-
b Il est conseillé d'utiliser des tuyauteries en acier
INOX prévues pour le solaire (départ, retour et
tuyau pour sonde). Il est conseillé d'utiliser un câble
de sonde de type blindé.
couche: la température de service peut dépasser
180°C.
b L'isolation des tubes doit résister à de hautes températures (180°C).
Perte de charge du capteur solaire
900
Perte de charge (mbar)
800
700
600
500
400
300
200
100
0
0
100
200
300
400
500
600
700
Débit (l/(m2h))
10
GÉNÉRALITÉS
800
900
1000 1100 1200
POSITIONNEMENT DES SONDES
La sonde de température doit être montée dans le doigt de gant le plus proche du tuyau de départ du capteur. Faire
en sorte d'avoir un contact optimal entre sonde et doigt de gant. Pour le montage de la sonde, n'employer que des
matériaux offrant une résistance adéquate aux hautes températures (jusqu'à 300°C pour élément senseur, câbles,
matériaux du joint, isolation).
15
16
R
1
1
M
3
RÉGULATEUR
REGOLATORE
SOLAIRE
SOLARE
8
7
9
M
4
6
18
10
19
11
°C
5
12
4
2
13
14
17
4
Groupe
Gruppohydraulique
idraulico
1 - Capteur solaire
2 - Ballon
3 - Sonde capteur
4 - Vannes de sectionnement
5 - Clapet anti-retour
6 - Thermomètre
7 - Purgeur
8 - Soupape de sécurité
9 - Manomètre
10 - Sortie
11 - Vase d’expansion
12 - Circulateur
13 - Régulateur de débit
14 - Débitmètre
15 - Robinet de purge
16 - Désaérateur manuel (accessoire)
17 - Sonde ballon inférieure
18 - Sonde ballon supérieure
19 - Récupération fluide caloporteur
M- Départ capteur
R- Retour capteur
GÉNÉRALITÉS
11
RECEPTION DES PRODUITS
Les capteurs solaires sont fournis dans des emballages
différents selon la quantité :
A - Capteur emballé individuellement
Contenu de la palette :
- capteur
- Enveloppe documents contenant :
- certificat de garantie et étiquette avec code à
barres
B - En emballage de 9 pièces
Contenu de la palette :
- 9 capteurs
- Enveloppes documents contenant :
- certificat de garantie et étiquette avec code à
barres
b Dans le cas où l'installation solaire ne serait pas
mise en service immédiatement, conserver le carton
avant de l'emballage et l'utiliser, une fois le montage
terminé, pour mettre les tubes en verre à l'ombre.
b La notice d'instructions faisant partie intégrante du
capteur solaire, il est recommandé de la récupérer,
de la lire et de la conserver avec soin.
12
INSTALLATEUR
DIMENSIONS ET POIDS
CSV 25 R
145
68
1700
1730
65
1600
1552
110x14
Poids net
CSV 25 R
CSV 35 R
52
74
kg
CSV 35 R
145
68
1700
1730
65
2260
2212
110x20
INSTALLATEUR
13
MANUTENTION
Une fois l'emballage enlevé, la manutention du capteur
solaire s'effectue manuellement comme suit :
A
- Séparer le capteur solaire de la palette en bois
- Incliner légèrement le capteur solaire et le soulever en
le prenant par les quatre points (A).
- Transférer le capteur solaire sur le toit en utilisant un
palan ou un autre équipement approprié.
A
b Ne pas soulever le capteur par les connexions
hydrauliques ou par les filetages des raccords
hydrauliques.
b Utiliser des protections de sécurité adéquates.
A
A
a Le matériel d'emballage peut être très dangereux.
Ne pas le laisser à la portée des enfants et ne pas
l'abandonner n'importe où.
Il doit être éliminé conformément à la législation en
vigueur.
MONTAGE DES CAPTEURS SOLAIRES
INDICATIONS GÉNÉRALES
Indications pour le montage
Le montage ne doit être effectué que par du personnel
spécialisé. N'employer que le matériel faisant partie de la
fourniture. Le châssis et ses raccordements aux parties
en maçonnerie doivent être contrôlés par un expert en
statique en fonction des circonstances présentes sur
place.
Statique
Les capteurs ne doivent être montés que sur des surfaces de toit ou des châssis suffisamment robustes. La
robustesse du toit ou du châssis doit être contrôlée sur
place par un expert en statique avant le montage des
capteurs. Pour cette opération, on doit surtout vérifier
le châssis, pour ce qui concerne la tenue du système
de fixation entre châssis et toit. La vérification de tout le
châssis conformément aux normes en vigueur, par un
expert en statique, est nécessaire surtout dans les zones
exposées à des précipitations neigeuses importantes ou
à des vent forts. Il faut donc prendre en considération
toutes les caractéristiques du lieu de montage (rafales de
vent, formation de tourbillons, etc.) pouvant entraîner une
augmentation des charges sur les structures.
14
INSTALLATEUR
Protection anti-foudre
Les conduites métalliques du circuit solaire doivent être
raccordées à la barre principale de compensation du
potentiel au moyen d'un conducteur (jaune-vert) d'au
moins 16 mm2 Cu (H07 V-U ou R). Si un paratonnerre est
déjà installé, les capteurs peuvent être intégrés dans l'installation déjà existante. Sinon on peut effectuer la mise
à la terre avec un câble de masse enterré. Le conduit de
terre doit être posé hors de la maison. Le câble de masse
doit en outre être raccordé à la barre de compensation au
moyen d'un conduit de même diamètre.
Raccordements
Les capteurs doivent être reliés en série au moyen de
raccords à serrer.
Si on n'a pas prévu de tuyaux flexibles comme éléments
de raccordement, il faut prévoir, dans les tuyauteries de
raccordement, des dispositifs adéquats de compensation
des déformations provoquées par les écarts de température (arcs de dilatation, tuyauteries flexibles). Dans ce
genre de cas, on peut raccorder en série un maximum de
6 capteurs. Dans la phase de serrage, il faut vérifier que
les raccords sont bien en place. Pour serrer le raccord
avec une pince ou une clé, il faut bloquer l'autre partie du
raccord avec une deuxième clé afin de ne pas endommager le tuyau sur lequel le raccord est appliqué.
b Toutes les tuyauteries du réseau hydraulique doi-
vent être isolées de manière conforme aux normes
en vigueur. Les isolants doivent être protégés contre les agents atmosphériques et les attaques d'animaux.
Purge
On doit effectuer une purge :
- au moment de la mise en marche (après le remplissage) (voir figure p. 16).
- en cas de nécessité, par ex. en cas de panne.
Vérifier avec attention que la purge de l'installation est
complète.
b Risque de brûlure avec le liquide contenu dans les
capteurs.
Inclinaison des capteurs / Généralités
Le capteur peut avoir une inclinaison comprise entre un
minimum de 15° et un maximum de 75°.
Les ouvertures de purge ne doivent pas être fermées lors
du montage de l'installation.
Tous les raccordements des capteurs ainsi que les trous
de purge doivent être protégés des impuretés, des
dépôts de poussière, etc.
Dans les installations où la charge est principalement
estivale (production d'eau chaude sanitaire), orienter le
capteur d'est en ouest avec une inclinaison variable de
20 à 60°. L'orientation idéale est au sud avec une inclinaison égale à la latitude du lieu -10°.
Dans le cas où la charge serait principalement hivernale
(installations pour production d'eau chaude sanitaire et
chauffage de locaux), orienter le capteur solaire vers le
sud (sud-est, sud-ouest) avec une inclinaison supérieure
à 35°. L'orientation idéale est au sud avec une inclinaison
égale à la latitude du lieu +10°.
Rinçage et remplissage
Pour des raisons de sécurité, le remplissage ne doit être
effectué qu'après avoir couvert le capteur solaire pendant au moins deux heures en utilisant l'emballage fourni
avec le produit.
Dans les zones exposées au gel, on doit utiliser un fluide
caloporteur antigel.
b NE PAS MÉLANGER AVEC DE L'EAU.
Le glycol pour le capteur sous vide est déjà prêt à
l'usage ; il garantit la tenue jusqu'à -28°C et NE DOIT
PAS être mélangé.
b N'actionner le purgeur que si la température du
liquide conducteur est inférieure à 60°C.
Les capteurs ne doivent pas être chauds au moment
où l'on veut purger l'installation. Dans tous les cas
couvrir les capteurs et purger l'installation, si possible le matin.
Contrôle du liquide caloporteur
Le liquide caloporteur doit être contrôlé tous les 2 ans
pour ce qui est de sa capacité antigel et de sa valeur
de pH.
- Contrôler l'antigel avec l'instrument prévu à cet effet,
réfractomètre ou densimètre (valeur nominale env.
-28°C) : si la densité est différente de 1,030 kg/dm3,
remplacer ou ajouter de l'antigel.
- Contrôler la valeur de pH avec un papier tournesol
(valeur nominale env. 9 à 10,5) : si la valeur mesurée
est inférieure à la valeur limite 7, il est conseillé de remplacer le mélange.
b Au terme de sa durée de vie, le produit devra être
éliminé conformément aux lois locales en vigueur.
b En cas de lavage de l'installation, avant de pro-
céder au remplissage de l'antigel, faire attention s'il
y a des dépôts d'eau dans le capteur car ils pourraient geler.
INSTALLATEUR
15
REMPLISSAGE DE L’INSTALLATION
Avant la mise en service de l'installation, il est nécessaire de procéder selon les étapes indiquées ci-dessous.
1 - LAVAGE DE L'INSTALLATION ET ESSAI D'ÉTANCHÉITÉ
Si on a utilisé des tuyauteries en cuivre et qu'on a effectué un brasage fort, il faut laver l'installation pour éliminer les
résidus du fondant de brasage. Effectuer ensuite l'essai d'étanchéité.
b Le capteur solaire doit être tout de suite rempli de fluide caloporteur antigel, étant donné qu’après le lavage il
pourrait encore contenir de l’eau (risque de gel).
b Le glycol prémélangé fourni est spécialement étudié pour des applications solaires car il conserve
ses caractéristiques dans la plage allant de -28 à
170°C.De plus, il est atoxique, biodégradable et
biocompatible.
Antigel
Température
Densité
Prémélange Glycol
20°C
1,032÷1,035 kg/dm3
b Ne pas introduire de glycol prémélangé dans l'installation pour ajouter de l'eau ensuite.
b Des températures supérieures à 200°C entraînent
une décomposition du glycol, le fluide devenant
alors foncé.
2 - REMPLISSAGE
1 - Ouvrir le clapet anti-retour (A).
2 - Ouvrir le purgeur d'air placé sur le point le plus haut
(voir dessin ci-contre) et le laisser ouvert pendant
toute l'opération de remplissage.
3 - Ouvrir le purgeur (7)
4 - Faire circuler le fluide caloporteur avec une pompe
de charge extérieure jusqu'à éliminer toutes les bulles
d'air. Fermer le robinet du désaérateur manuel.
5 - Augmenter brièvement la pression de l'installation
jusqu'à 4 bars.
6 - Mettre l'installation en marche pour environ 20 minutes.
7 - Répéter l'opération de purge de l'air depuis le point 2
jusqu'à la désaération complète de l'installation.
8 - Régler la pression de l'installation sur 3 bars.
9 - Fermer le clapet anti-retour (A) et les purgeurs d'air
précédemment ouverts afin d'éviter les éventuelles
évaporations du fluide caloporteur.
Désaérateur manuel
(accessoire)
Capteurs solaires
M
R
7
M
°C
A
Pompe de
charge fluide
caloporteur :
Échangeur
de chaleur du
ballon solaire
Groupe hydraulique
Mélange antigel
b Ne pas effectuer le remplissage de l'installation
dans des conditions de fort ensoleillement et avec
les capteurs à des températures élevées. Couvrir le
capteur solaire au moins deux heures avant le remplissage, en utilisant l'emballage prévu à cet effet,
fourni avec le produit.
Pompe de charge fluide caloporteur (accessoire) :
avec cette pompe le désaérateur manuel n'est pas
nécessaire.
16
INSTALLATEUR
b S'assurer que les bulles d'air ont été complètement
éliminées en utilisant aussi le purgeur situé sur le
groupe hydraulique.
CONTROLES
Une fois l'installation terminée, effectuer les contrôles indiqués dans le tableau.
DESCRIPTION
OK
DESCRIPTION
OK
Circuit du capteur
Capteurs solaires
Pression à froid à 3 bars
Vérification visuelle des capteurs
Vérification étanchéité du circuit des capteurs
Nettoyage des capteurs, si nécessaire
Vérification soupape de sécurité
Vérification visuelle de la fixation des capteurs
Antigel vérifié jusqu'à - ____ °C
Vérification visuelle de l'imperméabilité du toit
Valeur de pH du fluide caloporteur pH = ____
Vérification visuelle de l'isolation
Purge circuit capteurs
Vérification débit de 30 l/h par m2
Clapet anti-retour fonctionnant
INSTALLATEUR
17
ENTRETIEN
Il est nécessaire d'effectuer un entretien ordinaire périodique, à des intervalles de six mois, pour le nettoyage et le contrôle des divers composants (réflecteurs, tubes en verre, etc.).
REMPLACEMENT DES TUBES SOUS VIDE
La réalisation et la fourniture des tubes sous vide se déroulent dans les meilleures conditions. Toutefois, si des anomalies
devaient être constatées, leur remplacement ne pose aucun problème.
Les tubes défectueux sont reconnaissables à leur teinte blanche dans la partie inférieure et à la température
élevée de leur surface.
Pour le démontage d'un tube, porter des gants et procéder précautionneusement, comme indiqué ci-après:
- humecter la partie haute (1) du tube, près de l'anneau
d'étanchéité (A), avec de la pâte lubrifiante ;
A
- dévisser et retirer le bouchon (2) dans la zone inférieure
du tube ;
- dégager le tube (3) vers le bas, en lui faisant faire de
petits mouvements rotatoires afin qu'il sorte du joint
supérieur ;
1
3
- sortir complètement le tube vers le bas.
2
Dans le cas où l'espace disponible ne serait pas suffisant
pour retirer complètement les tubes, procéder comme
suit :
- Libérer le tube du pied de fixation en suivant les indications précédentes
- Sortir le tube vers le bas sur environ 20 cm
- Protéger le tube avec un gant, le soulever légèrement et
le plier vers la gauche ou vers la droite. Ainsi faisant, les
tubes en cuivre, placés à l'intérieur du verre, se plient :
faire attention à ne pas les endommager
- r le tube en le tirant en diagonale par rapport au capteur.
Pour le remontage, procéder dans l'ordre inverse.
b Retirer les éventuels morceaux de verre sans casser
la surface du miroir et faire en sorte qu'il ne reste
aucun résidu autour des tubes en cuivre.
b Vérifier la position de l'anneau d'étanchéité en silicone.
18
SERVICE D’ASSISTANCE TECHNIQUE
REMPLACEMENT DU RÉFLECTEUR CPC
La réalisation et la fourniture des réflecteurs CPC se font dans les meilleures conditions.
Toutefois, en cas d'anomalies (telles que de profondes bosses), leur remplacement ne représente aucun problème.
Pour le démontage des réflecteurs endommagés, procéder, en prenant les précautions nécessaires, comme
indiqué ci-après:
- dévisser et retirer le bouchon (1) dans la zone inférieure
- retirer la patte (2), sur laquelle était vissé le bouchon, en
agissant sur les ailettes élastiques (3)
- sortir le réflecteur (4) sans lever le tube en verre qui lui
correspond.
1
4
2
4
3
SERVICE D’ASSISTANCE TECHNIQUE
19
Cod. 20024193
RIELLO S.p.A. - 37045 Legnago (VR)
Tel. 0442630111 - Fax 044222378 - www.riello.it
Puisque l’entreprise cherche constamment à perfectionner toute sa production, les caractéristiques esthétiques et dimensionnelles,
les données techniques, les équipements et les accessoires, peuvent subir des modifications.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement