presse WOLAGRI

presse WOLAGRI
FR
ROTOPRESSE À CHAMBRE VARIABLE
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
Manuel d’instructions et
d’entretien
COD. 708001-FR
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
DECLARATION DE CONFORMITE CE
WOLAGRI S.p.A.
La Sté.
Via Veneto, 12/A - 46029 - Suzzara (MN) Italy
Tel 0376 51211 — Fax 0376 522215
déclare sous sa propre responsabilité que la machine:
ROTOPRESSE
modèle …………..………
n° de série ……..………
année .……..............………
est conforme à la Directive Européenne:
98/37/CE
(Qui abroge et comprend les Directives 89/392/CEE, 91/368/CEE, 93/44/CEE et 93/68/CEE)
Pour l’adaptation de la machine on a utilisé les Normes Harmonisées suivantes:
EN 704:1999
EN 1553:1999
———
———
UNI EN 704:2001
UNI EN 1553:2001
avec les specifications techniques:
ISO 3767-2:1991
ISO 11684:1995
Suzzara (MN), le ______________
P.D.G.
_____________________
2
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
La Sté. WOLAGRI a réalisé la machine modèle COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER de façon
particulièrement indiquée pour obtenir une haute capacité de production.
Ce manuel contient la description du fonctionnement et les instructions nécessaires pour exécuter
correctement les principales operations d’emploi et d’entretien ordinaire et périodique de la machine.
Le manuel, pour permettre une consultation pratique et immediate, est subdivisé en chapitres facilement
identifiables.
Les indications contenute dans le manuel sont destinées à un utilisateur professionnel, qui doit avoir des
connaissances spécifiques sur les modalités de conduite du tracteur auquel la machine est branchée, doit
être autorisé, instruit et opportunement entraîné.
Il faut en outre que l’utilisateur soit pourvu de permis de conduire approprié et valable pour l’utilisation de
tracteurs agricoles.
On recommande l’utilisation de rechanges et accessoires originaux. Les pièces non originales, outre à faire
déchoir la garantie, pourraient resulter dangereuses, en réduisant la durée et les performances de la
machine.
Les informations techniques contenues dans ce manuel sont proprieté de la Sté. WOLAGRI et doivent être
considérées de nature réservée.
3
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
GARANTIE
La maison WOLAGRI garantit que sa machinerie, achetée chez des revendeurs autorisés, est sans défaut
de matériel et de construction et accepte de remplacer franco départ usine tout composant défectueux, à
condition que les conditions suivantes soient respectées:
- le défaut doit se vérifier dans les 12 mois après la date de mise en fonction de la machine;
- la déclaration du défaut devra être effectuée directement au revendeur, qui à son tour faira parvenir
la demande en garantie dans 30 jours à la Maison Mère;
- la machine ne doit pas avoir été modifiée, endommagée ou utilisée improprement;
- la machine doit avoir été utilisée selon les instructions contenue dans ce Manuel d’ UTILISATION et
D’ENTRETIEN;
- la garantie n’est pas valable pour les pièces qui ne sont pas originales;
- les composants de la machine qui ne sont pas de fabrication WOLAGRI, à savoir pneus, cardans,
moteurs et pompes hydrauliques, réducteurs, moltiplicateurs, etc. sont couvert par la garantie fournie
par les respectifs Constructeur.
LES SUSDITES CONDITIONS DE GARANTIE NE SONT PAS VALABLE SI ON RECONNAIT
DES DÉFAUTS DUS À LA NORMALE USURE OU À FAUTE D’ENTRETIEN, OU BIEN À DES
ACCIDENTS DUS À UNE UTILISATION NÉGLIGENTE
PIÈCES DE RECHANGE
Pour la substitution de pièces de la machine, le Client doit se servir uniquement de pièces de rechanges
originales, en les commandant directement à la maison WOLAGRI ou aux revendeurs autorisés.
Sur la commande, il faur spécifier ce qui est mentionné sur la plaquette d’identification, en particulier:
-
n° de série
modèle
année de construction
numéro de châssis
La maison WOLAGRI assure les pièces de rechange pendant une période minimum de 5 ans à partir de
la date d’arrêt de production du modèle.
4
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
INDEX
1.
GÉNÉRALITÉS
2.
PRESCRIPTIONS DE SÉCURITÉ
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6
1.7
1.8
1.9
Informations sur ce manuel
Groupes principaux
Identification de la machine
Informations sur la machine
Emplois prévus
Données techniques
Niveau de bruit
Circuits hydrauliques
Circuit électrique
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
Normes sécurité et contre les accidents
Plan des décalcomanies
Description des étiquettes
Normes de sécurité generales
Normes installations hydrauliques
Dispositifs de sécurité
3.
EMPLOI ET FONCTIONNEMENT
4.
INTERVENTIONS - RÉGLAGES
ENTRETIENS
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
3.7
3.8
Utilisation prévue
Union au tracteur
Boutonnière
Principe de fonctionnement
Lieur à filet
Lieur à ficelle
Décrochage de la machine
Roues de râtelage
4.0
4.1
4.2
4.3
4.4
4.5
4.6
4.7
4.8
4.9
4.10
4.11
4.12
Notes générale
Arbre cardan
Réglage pression sur la balle
Réglage chaînes
Réglage composants
Réducteur
Huile circuit hydraulique
Pick up ou ramasseur
Pneus essieux (remplacement)
Tableau récapitulatif d’entretien
Graissage périodique
Remisage de fin de saison
Controles préliminaires début de saison
5.
PANNES - CAUSES PROBABLES
SOLUTIONS
5.1
5.2
5.3
Transmission - chambre - ramasseur
Lieur à filet
Lieur à ficelle / Divers
DEFENSE DE REIMPRIMER, MEME PARTIELLEMENT, CE MANUEL .
LES DONNEES TECHNIQUES NE NOUS ENGAGENT PAS ET PEUVENT ETRE MODIFIEES SANS
AVIS PREALABLE.
5
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1 GENERALITÉS
1.1 INFORMATIONS SUR LE MANUEL
Les indications reportées dans ce manuel doivent être observées scrupuleusaement, afin d’obtenir les meilleures performances,
assurer le maximum de durée aux différents organes et pour éviter d’éventuels dégâts à la machine et accidents à l’opérateur.
On récommande de le lire attentivement avant de commencer l’utilisation de la machine.
Ce manuel doit être considéré comme une partie intégrante de la machine, doit accompagner la même pendant son
utilisation et doit être livré au nouveau acheteur en cas de revente.
Les thèmes traites dans ce manuel sont expressement demendés par la “Directive 98/37/CE” et par les normes techniques
reportés dans la Déclaration de Conformité CE.
Sur la machine, à proximité de dangers non totalement éliminés, se trouvent des pictogrammes spécifiques, que l’opérateur
aura soin de maintenir dans un parfait état visuel et qu’il remplacera lorsqu’il ne sont plus lisibles.
Ce symbole uni aux mots indiqués ci-dessous:
DANGER!
ATTENTION!
AVERTISSEMENT!
est utilisé dans ce manuel pour rappeler votre attention sur la sécurité et le bon
fonctionnement de la machine.
Il faut donc observer toutes les règles y reportées.
Ce manuel a été rédigé selon les normatives en vigueur au moment de son impression.
Il est partie intégrante de la machine et la doit accompagner avec la Déclaration de Conformité CE en cas de revente.
6
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.2 GROUPES PRINCIPAUX
1
3
fig.1.2.1.
6
5
7
4
2
8
1.
Arbre cardan
2.
Pied d’appui
3.
Timon
4.
Ramasseur (Pick up)
5.
Portillon arrière
6.
Legatore rete
7.
Roues râteleuses
8.
Fixations de relevage
7
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.3 IDENTIFICATION DE LA MACHINE
Sur le châssis de chaque machine on trouve la maeque
le numéro de série, l’année de construction et le poids.
Plaquette d’identification
et une plaquette avec les données du constructeur, le modèle et
et emplacement de la plaquette
fig.1.3.1.
Wolagri S.p.A.
COSTRUZIONE MACCHINE AGRICOLE
Via Veneto, 12/A - 46029 SUZZARA (MN) ITALY
Tel. 0376 - 51211 Fax 0376 - 522215
Mod./ Tipo
Omol./ App.
Telaio/ Nr
Massa Totale Amm.
(kg.)
Massa Amm. 1° Asse
(kg.)
Massa Amm. 2° Asse
(kg.)
Massa sull'occhione
(kg.)
Anno di costruzione
Sur la commande de pièces de rechange, il faut toujours indiquer le type de machine, le numéro de châssis et l’année de
construction.
8
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.4 INFORMATIONS SUR LA MACHINE
Avant de quitter l’usine de production, ce modèle spécifique a été soumis à des contrôles sevères pour en assurer le maximum de
fiabilité.
Les machines R500/Z et R500/Z Super, sont des machines de petites dimensions. Un emploi non correct ou
sous certaines conditions de récolte du fourrage, on peut avoir un fonctionnement irrégulier.
CAUSE
SOLUTION
Travailler sur des rangées non proportionnelles à la dimension de Exécuter des rangées petites et avancer lentement avec le
la chambre de compression de la machine peut provoquer des tracteur, au début de la formation de la balle.
obstructions.
Les machines qui n’ont pas de centrale hydraulique indépendante et qui utilisent le système hydraulique du tracteur doivent
vérifier que le tracteur ne dépasse pas le débit d’huile de 30 litres
par minute. Des débits supérieurs peuvent donner lieu à des
déséquilibres aux pressions programmées sur la machine.
Beaucoup de tracteurs ont la possibilité de régler le débit d’huile
en le réduisant. Autrement, exécuter la manœuvre de fermeture
de la porte arrière en tenant le tracteur à bas régime tout en
essayant de régler le refoulement d’huile par le levier du distributeur du tracteur
Sous certaines conditions spécifiques du fourrage, par ex.(long et
peux consistent et semblable à une corde), sur la machine avec
plieur rotatif, il peut se vérifier que le fourrage s’enroule autour du
plieur.
Utiliser la machine à bas régime de la prise de force PTO, sur des
rangées de petites dimensions.
Dans des cas très difficiles, il faut attendre que le fourrage change
son état.
En utilisant la machine en descente sur des pentes supérieures Il est de règle générale pour toutes les machines, mais en
à 20%, le filet de liage peut tomber beaucoup en avant après particulier sur des pentes supérieures à 20%, qu’on introduise le
l’introduction. Ce problème peut se produire plus souvent sur le filet lorsque sur le ramasseur il y a encore du fourrage.
modèle avec plieur car le ramasseur est plus loin.
Chaque équipement des machines a des caractéristiques qui s’adaptent mieux à une condition ou à une autre du produit : c’est
à la capacité de l’operateur de choisir le moment le plus indiqué pour la récolte et utiliser la machine de la façon la plus conforme.
1.5 EMPLOIS PRÉVUS
La machine de la Serie COLUMBIA R500 a été étudiée et construite exclusivement pour ramasser et pressareer des produits
agricoles comme paille, foin et foin-silo.
La machine n’est pas indiquée pour l’utilisation en des secteurs non agricoles.
ATTENTION!
La machine doit être utilisée par un seul opérateur.
Un emploi différent de celui spécifié est considré impropre.
La machine doit être utilisée exclusivemente par des personnes autorisées, munies de permis de conduire, instruit et
opportunement entraîné.
Cette machine est utilisée d’habitude pendant le jour: si ecceptionnellement on en demande l’emploi la nuit ou en condition de
visibilité réduite, il faudra utiliser le système d’éclairage du tracteur.
Toute modification arbitraire apportée à cette machine, si non expressement autorisée, soulève la Sté. WOLAGRI de toute
responsabilité pour d’éventuels dégâts ou lesions aux opérateurs, à des tiers ou à des choses.
Un correct emploi de la machine, une scrupuleuse observance des normes ci-mentionnées et l’application rigoureuse de toutes
les précautions pour prévenir d’éventuelles situations de danger écarteront le risque d’accidents, feront fonctionner mieux et
plus longtemps la machine et réduiront les pannes au minimum.
9
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.6 DONNÉES TECHNIQUES
Description
Unité de mesure
Longueur
mm.
1950
Largeur
mm.
1330
Hauteur
mm.
1350
Poids Machine
Kg
520
Poids sur l’anneau
Kg
70
Distance entre les roues
mm.
1150
P.T.O.
Giri/1’
540
Puissance min. nécessaire
H.P.
15/20
Dimensions
balle
mm.
Ø 570x630
Ramasseur
mm.
800
Poids balle
Kg.
50/70
Débit de l’huile
Lt/ 1’
5
Pneus standard
COLUMBIA R500
205x80 / 10
Pression gonflage Bar 3
Ces données techniques sont indicatives et peuvent varier à discretion de la maison constructrice.
10
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.7 NIVEAU DE BRUIT
Les modèles de machines produits par la Sté. WOLAGRI ont été soumis à vérification du niveau de bruit émis.
Les essais du bruit ont mis en évidence une pression acoustique de:
VALEURS PHONOMETRIQUES
Mesure prise sur le champ,
En utilisant un tracteur ayant
R500
Oreille
Oreille
gauche dB(A)
droite dB(A)
75,8
75,8
le portillon arrière de la cabina
ouvert et en exécutant un cycle
complet de travail.
AVERTISSEMENT!
Le nettoyage, l’entretien régulier de la machine et la lubrification périodique contribuissent à réduire les emissions
sonores de la machine.
Bien qu’il y ait une correlation entre émission sonore et niveaux de exposition, cette donée ne peut pas être utilisée pour déterminer
s’il faut prendre des précautions. En effet, il y a d’autres facteurs qui peuvent influencer le niveau d’exposition sonore, comme par
exemple les caractéristiques du milieu de travail, la présence d’autres sources de bruit, les temps d’exposition, etc.
L’information sur le niveau de bruit émis par la machine sera utile pour l’utilisateur ou l’employeur dans la rédaction de l’évalutation
des dangers et des risques.
11
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.8 CIRCUIT HYDRAULIQUE
La mini rotopresse R 500 est disponible en deux différents circuits hydrauliques comme suit:
CIRCUIT HYDRAULIQUE AVEC POMPE INDÉPENDANTE
1)
2)
3)
4)
5)
6)
fig.1.8.1.
Bloc commande
Soupape de pression maximum
Electrosoupape CETOP 03
Electrosoupape CETOP 03
Soupape de retenue
Soupape de pression maximum
12
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.8 CIRCUIT HYDRAULIQUE
CIRCUIT HYDRAULIQUE AVEC BRANCHEMENT AU TRACTEUR
1)
2)
4)
5)
6)
7)
8)
Bloc commande
Soupape de pression maximum
Electrosoupape CETOP 03
Soupape de retenue
Soupape de pression maximum
Pastille ø 2
Soupape étrangl. unidirectionnel fixe
13
fig.1.8.2.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1.9
SCHEMA ÉLECTRIQUE
1
Schéma pour pompe indépendante
7)
8)
11)
3
C
A - Interrupteur d’ouverture-fermeture portillon
et monte-baisse du pick-up.
B - Sélecteur portillon pick-up.
C – Avertisseur acoustique (buzzer).
D - Témoin allumage installation.
F
E - Témoin de mise en tension du
solenoïde 3 par B.
F - Boutonnière
1-2-3)
6)
2
D
A
B
E
Câbles de branchement électrosoupapes
Câble de prédisposition pour le lieur
à filet
Câble de branchement au manomètre
Manomètre
Câble de branchement à la batterie du tracteur
5
11
–
+
7
6
8
fig.1.9.1.
Schema pour circuit hydraulique avec branchement au tracteur
B - Selettore portillon pick-up.
C - Avertisseur acoustique (buzzer).
D - Témoin allumage installation.
E - Témoin de mise en tension du
solenoïde 3 par B.
F - Boutonnière
3) Câbles de branchement électrosoupapes
6) Câble de predisposition pour le lieur
à filet
7) Câble de branchement au manomètre
8) Manomètre
11) Câble de branchement à la batterie
du tracteur
3
D
C
B
F
E
11
–
5
+
7
8
14
6
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
LES SUIVANTES PRÉSCRIPTIONS DE SÉCURITÉ SERVENT A SAUVEGARDER VOTRE INTÉGRITÉ:
IL FAUT DONC LES LIRES ATTENTIVEMENT, LES MÉMORISER ET LES APPLIQUER TOUJOURS.
2. PRÉSCRIPTIONS DE SÉCURITÉ
Utiliser la machine, exécuter les contrôles périodiques et les interventions d’enttretien en conformité avec les dispositions des normes
de sécurité en vigueur.
L’inobservance des normes ou précautions de base sur la sécurité pourrait provoquer des accidents pendant le fonctionnement,
l’enttretien et la reparation de la machine.
La presse WOLAGRI a été construite et étudiée uniquement pour ramasser et presser des produits fibreux comme paille, foin
et foin-silo, toute autre modalité d’utilisation doit être autorisée explicitement et par écrit par la Maison Mère.
D’éventuelles modifications à la machine non préalablement autorisées par le Constructeur (par écrit) excluent sa responsabilité.
ATTENTION!
La Sté. WOLAGRI ne répond pas d’éventuels dégâts causés par un emploi de la machine
non prévu ou inadéquat.
La machine doit être utilisée seulement par des personnes autorisées, munies de permis de conduite, formés, qui en
connaissent le fonctionnement cet kles dangers.
En cas de doute, contacter directement les technicuiens de la maison.
Toutes les instructions décrites ci-après doivent être respectées avec attention.
15
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.1 NORMES DE SÉCURITÉ ET POUR LA PRÉVENTION DES ACCIDENTS
AVERTISSEMENT!
Vérifier avec attention la machine avant de chaque mise en fonction
La Sté. WOLAGRI ne peut pas prévoir toute possible circonstance capable de comporter un danger potentiel. Les
avertissements présents dans ce document et sur le produit ne sont donc pas exhaustives.
-
-
Observer, outre aux avertissements contenues dans ce manuel, toutes les normes de sécurité et mesures pour la prévention
des accidents de caractère général. Ne faire pas fonctionner la machine ou exécuter un entretien jusqu’à ce que les instructions
aient été lues et comprises.
La signalisation de sécurité, appliquée à la machine, fournit une série d’indications importantes: leur observance sert à votre
sécurité.
S’assurer que tous les pictogrammes de sécurité soient lisibles. Les nettoyer et eventuellement remplacer par de nouvelles
étiquettes.
Avant d’utiliser la machine, s’assurer que tous les dispositifs de sécurité soient mis correctement à leur place et en bon état;
en cas de pannes ou endommagements aux protections, les remplacer immédiatement.
Avant de l’utilisation ou du redémarrage de la machine, s’assurer que tous les abris soient correctement fermés.
AVERTISSEMENT!
Avant de commencer à utiliser la machine il faut connaître tous les dispositifs, commandes et fonctions
et lire attentivement ce manuel.
ATTENTION!
Avant dell’utilisation s’assurer que dans le raggio de azione de la machine non ci soient persone ou
animali.
Avant de scendere dalla tracteur et avant de ogni operation de entretien, azionare le freno de
stazionamento, spegnere le moteur, enlever la chiave de accensione dal cruscotto et s’assurer de la
stabilità de la machine
-
Le manuel doit être toujours à portée de main, de façon que l’on puisse consulter pour vérifier le cycle operatif. En cas de perte
ou endommagement, il faudra demander à la Sté. WOLAGRI une copie substitutive.
La machine a été étudiée pour être utilisée par un seul opérateur.
Ne jamais travailler sur cette machine si on est fatigués, malades ou sous l’influence d’alcohol drogues ou medicaments.
16
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
-
L’utilisation de la machine en conditions de visibilité precaire présuppose le maximum d’attention. Vérifier donc que le système
d’éclairage du tracteur soit approprié et performant. Si le tracteur en est dépourvu, il faut pourvoir à l’installation.
-
On recommande à l’opérateur préposé à la machine de ne pas porter de vêtements qui puissent être cause d’empêtrements
(manches avec poignets ouverts, ceintures, collanes, bracelets, bagues).
L’opérateur doit, pendant la période d’utilisation, entretien, réparation, mouvementation ou
stockage de la machine, porter des chaussures de sécurité, combinaison de travail, gants de
sécurité et, si nécessaire, coiffes anti-bruit.
-
La machine ne doit pas être laissée sans surveillance quand elle est en marche; avec les organes tournants en mouvement,
l’opérateur doit rester à sa place de conduite du tracteur.
-
Vérifier que la machine n’ait pas suffert de dégâts pendant la phase de transport et, si nécessaire, informer immédiatement la
Sté. WOLAGRI.
-
Garder la machine propre de corps étrangers (déchets, outils, objets divers), qui pourraient en endommager le fonctionnement
ou causer des dégâts à l’opérateur.
DANGER!
Il est absolument interdit de monter ou se faire transporter par la machine.
-
S’assurer que l’arbre cardan soit embrayé de façon correcte après chaque operation de branchement de la machine.
Détacher la machine du tracteur seulement sur un terrain compact et plat, tout en vérifiant qu’elle soit arrêtée et stable.
DANGER!
Vérifier que les protections de l’arbre cardan de transmission soient intactes et en bon état.
-
En cas de rupture ou détérioration des protections de l’arbre cardan, les remplacer immédiatement.
-
Vérifier l’état d’usure des tuyaux hydrauliques. En cas de détérioration (ou au moins tous les 6 ans) les remplacer.
Lorsque la machine n’est pas accrochée à l’unité de puissance, les tuyaux hydrauliques doivent
être montés sur leurs supports.
17
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
S’assurer que les tuyaux hydrauliques soient embrayés de façon correcte, en
respectant le code de reconnaissance à couleurs et en considérant que leur
inversion provoque des mouvements opposés à ceux commandés.
ATTENTION!
Ne jamais s’interposer, pour n’importe quelle raison, entre le tracteur et la machine avec moteur allumé
et prise de puissance insére.
ATTENTION!
Ne pas stationner dans la zone de manoeuvre et de travail de la machine; sur les machines à
déchargement automatique, en pressant sur l’éloigneur de rotoballes situés sous le portillon on cause
la fermeture automatique de la partie arrière de la machine.
DANGER!
Ne pas forcer, emporter ou rendre inefficaces les protections et les dispositifs de sécurité appliqués à
la machine pour la sécurité de l’opérateur et des autres.
DANGER!
Avant d’effectuer n’importe-quelle intervention dans la chambre de ramassage ou sous
le portillon, fermer le robinet
-
En cas les balles sont empilées à “colonne”, on conseille de ne pas superposer plus de 4 unités, pour éviter d’éventuels
problèmes d’instabilité dus à un positionnement incorrect, à la différente densité entre la partie intérieure et extérieure de la balle,
au poids élévé.
On recommande de faire vérifier chez votre revendeur de zone le bon fonctionnement de la machine avant de chaque saison.
Utiliser uniquement des rechanges originaux de la Sté WOLAGRI
18
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.2 PLAN DES PICTOGRAMMES
3
4
2
1
5
6
8
7
11
12
10
8
9
14
15
fig.2.2.1.
10
19
13
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.3 DESCRIPTION DES PICTOGRAMMES
Wolagri S.p.A.
COSTRUZIONE MACCHINE AGRICOLE
Via Veneto, 12/A - 46029 SUZZARA (MN) ITALY
Tel. 0376 - 51211 Fax 0376 - 522215
Cette plaquette confirme que la machine en objet
a été construite en conformité à la Directive
Machines CE.
La machine rentre dans l’annexe 5 de cette
Directive.
Elle a pourtant été autocertifiée par la maison
constructrice.
Mod./ Tipo
1
Omol./ App.
Telaio/ Nr
Massa Totale Amm.
(kg.)
Massa Amm. 1° Asse
(kg.)
Massa Amm. 2° Asse
(kg.)
Massa sull'occhione
(kg.)
Anno di costruzione
16.1.016
16.1.007
6
Ce signal prévient du danger
d’écrasement dû au
déplacement de la barre de
rémorquage.
2
16.1.012
16.1.013
3
MAX. 540 R.P.M. g/1’
Ce signal prévient qu’il ne
faut pas dépasser les 540
T/1’ de l’arbre à cardan
car cela est dangereux.
7
aaaaaaaaa
aaaaaaaaa
4
Ce signal prévient du danger
réprésenté par le ramassage ou
nettoyage dans la zone de
déchargement avec le moteur
allumé et la Prise de Force
branchée.
16.1.002
aaaaaaaaa
aaaaaaaaa
16.8.005
aaaaaaaaa
aaaaaaaaa
Ce signal donne les
instructions pour le manomètre.
aaaaaaaaa
aaaaaaaaa
Ce signal prévient l’utilisateur.
Avant d’effectuer des réparations
ou des entretiens, lire
attentivement le manuel d’emploi
et d’entretien.
Enlever toujours la clé d’allumage
du tracteur avant d’effectuer des
réparations ou des entretiens.
8
Ce signal indique le danger
d’écrasement et coupe.
16.1.001
5
Avant d’utiliser la
machine, lire le
manuel d’emploi
et les advertences
de sécurité.
Cette étiquette
recommande à l’utilisateur
de faire attention aux
dangers et de les éviter en
lisant avec attention
toutes les dispositions
contenues dans ce
manuel.
9
20
16.1.015
Attachement pour le
soulevement de la
rotopresse.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.3 DESCRIPTION DES PICTOGRAMMES
16.1.003
10
Ce signal conseille de ne pas
ouvrir ou enlever les carters
de sécurité avec le moteur en
marche.
13
16.1.050
Symbole de lubrification.
16.2.007
11
Ce signal prévient l’utilisateur
de fermer le robinet de blocage
du portillon avant d’accéder à
la chambre de constipation.
Toujours éteindre le tracteur,
extraire la clé et la garder.
14
16.1.005
Ce signal prévient de rester loin
des parties de la machine en
mouvement.
16.1.010
16.8.004
12
15
Cette étiquette donne les instructions
pour monter le rouleau filet.
21
Ce signal prévient de ne pas
stationner dans le rayon
d’ouverture du portillon arrière.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.4 NORMES DE SÉCURITÉ GÉNÉRALES
-Avant toute intervention sur la machine, il faut arrêter le moteur, extraire la clé et la garder
(réf. DPR 547 “ ne pas effectuer des entretiens ou réparation sur des organes en
mouvement”).
Lire le Manuel d’ emploi et d’entretien.
Tous les dispositifs de décurité comme, par exemple, les protections en tôle ou en
caoutchouc, servent pour votre sécurité. Ne jamais utiliser la machine sans dispositifs
montés ou avec dispositifs défectueux.
-La machine doit être conduite par un personnel dûment formé, majeur et muni de permis de
conduire.
-Ne pas utiliser la machine improprement.
-Ne pas apporter de modificationd.
-Avec des organes en mouvement il faut rester dans la cabine du tracteur.
-Avant de laisser la place du conducteur du tracteur, on doit éteindre le moteur et insérer le
frein de stationnement.
fig.2.4.1.
DÉCLARATION DE CONFORMITÉ
La machina est accompagnée de la déclaration
de conformité,
par laquelle la maison constructrice assure que la machine repond aux critères demandés
par la directive machines.
La déclaration de conformité et le manuel d’emploi et d’entretien doivent toujours
accompagner la machine (même en cas de change de propriétaire).
PICTOGRAMMES (DECALCOMANIES)
Vérifier l’état de toutes les décalcomanies. Elles doivent en parfait état, toujours propres et
lisibles. Les remplacer, si nécessaire. Le code de commande est imprimé sur la
décalcomanie
ENTRETIEN SÛR
NE PAS DÉMARRER LE MOTEUR EN DES LIEUX
FERMÉS OU PEU AÉRÉS
Un entretien en sécurité présuppose le respect des critères suivants:
le tracteur doit être éteint, la clé gardée, la zone de travail doit être maintenue propre et
dégagée. Il faut se muni de protections individuelles telles que: lunettes, gants, casque,
chaussures de sécurité. Ne pas porter des vétêments longs ou pendouillants.
Ne pas utiliser de flammes ou souder sur des pièces vernies ou tuyaux en pression et
pleins de fluide hydraulique. Si on veut enlever le vernis à l’aide de solvents, il faut opérer
dans des lieux aérés ou avec un aspirateur.
fig.2.4.2.
22
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
ARBRE CARDAN
Une utilisation impropre de l’arbre cardan comporte des risques
remarquables pour l’incolumité de l’opérateur.
Vérifier périodiquement que les protections soient intactes.
(fig.2.4.3.).
Se tenir scrupuleusement aux dispositions du manuel du même en
dotation. L’arbre cardan doit être certifié
TOUJOURS FIXER LE CHAÎNES ANTIROTATION DES
PROTECTIONS
fig.2.4.3.
MARCHE SUR ROUTE
REMORQUAGE DE LA MACHINE : la machine doit être remorquée par un tracteur agricole ayant une masse remorquable
reconnue supérieure ou égale au poids total de la rotopresse.
VITESSE :
- la vitesse de travail ne doit pas supérer les 5/15 Km/h.
- la vitesse de déplacement sur route ne doit pas supérer les 25 Km/h.
DÉPLACEMENTS: la machine n’est pas un moyen de transport. Ne pas transporter de personnes, animaux ou choses sur la
machine. La circulation sur route doit avoir lieu à machine vide. Se tenir aux dispositions du code de la route.
NE PAS TRANSPORTER LA BALLE (OU PORTIONS DE LA MÊME) À L’INTERIEUR DE LA
MACHINE.
Le pivot de l’anneau de remorquage doit être bloqué par une goupille de sécurité.
Vérifier périodiquement que tous les dispositifs d’illumination, aussi bien du tracteur que de la presse, soient toujours bien
performants.
Le portillon arrière doit être toujours fermé et le pick up levé et bloqué par la chaîne de sécurité.
PICK-UP ( RAMASSEUR )
!!! ABSOLUMENT, NE JAMAIS FAIRE CA !!! :
Chercher de libérer le ramasseur obstrué quand il est en mouvement, à l’aide d’outils ou des mains ou pieds.
Pour faire face à cette situation, il faut reculer d’au moins deux metres, arrêter le tracteur, étendre le tas en rétablissant la
rangée et procéder doucement jusqu’à la totale aspiration de l’obstruction.
Supérieurement le pick-up monte une barre pour produits courts qui sert de protection.
Latéralement il est protégé par des carters.
MASSES EN MOUVEMENT
Après le disembrayage de la prise de force, les masses rotantes se mantiennent en rotation encore pendant un certain temps.
Avant de chaque intervention, attendrre que tout soit complètement arrêté.
TRAVAIL DE NUIT
L’utilisation de la machine en condition de visibilité precaire présuppose le maximum d’attention. Vérifier donc que le système
d’allumage du tracteur soit approprié et en bon état. Si le tracteur en est dépourvu, il faut installer un système d’allumage.
23
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
P.T.O. PRISE DE FORCE
-Vérifier le correcte montage de l’arbre cardan.
-Ne pas dépasser son regime maximum de 540 T/min.
-Après l’emploi toujours débrayer la P.T.O.
DECHARGEMENT BALLE AU LONG DES PENTES
AVANT D’OUVRIR LE PORTILLON, VERIFIER QUE LA ZONE DE DECHARGEMENT SOIT LIBRE.
- Lorsqu’on travaille sur des sols en pente, il faut absoluement décharger la balle transversalement à la pente, comme indiqué .
sur 2.1.4.
La non-observance de cette préscription expose à de très graves dangers l’incolumité de personnes, animaux ou choses.
fig.2.4.4.
COUTEAUX : COUPEFIL ET COUPEFOURRAGE
- Quand on procède à l’entretien ou au démontage de ces pièces, il faut mettre des gants appropriés et procéder avec
beaucoup de précaution. Ces composants sont très affûtés: Il existe le danger de se blesser même grièvement.(fig.2.4.5.).
fig.2.4.5.
La machine est pourvue des moyens nécessaires à l’élimination des dangers derivant d’un emploi correct de la machine. Un
utilisation sure présuppose la connaissance des possibles situations de danger.
Il faut donc assimiler et faire propres les dispositions ou informations suivantes:
5 mt MIN.
ZONE DE DANGER
2 mt
MIN.
- Ne pas stationner dans cette zone
avec la machine en marche.
- Avant d’entreprendre le travail,
s’assurer que la zone indiquée
soit toujours libre de personnes,
animaux ou choses.
2 mt
MIN.
- tout approchement à la machine dans la zone lindiquée doit être effectué avec moteur arrêté, clé extraite du tableau de bord
et gardée, frein à main inséré (ex: chargement du filet, de la ficelle, etc.).
fig.2.4.6.
Avec le moteur en marche, ne pas s’insérer entre le tracteur et la machine.
24
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
INCENDIE
Le ramassage de la paille ou du sec peut comporter le risque d’incendie.
On conseille pourtant d’avoir toujours en dotation un extincteur chargé.
En cas d’incendie, arrêter immediatement le tracteur sous le vent, ouvrir le portillon, le
bloquer et intervenir avec l’extincteur.
L’extincteur doit être vérifié périodiquement par le vendeur
(avant le début de la campagne de récolte)
fig.2.4.7.
RECHANGES
L’utilisation récommandée de rechanges originaux reprénte la garantie de fonctionnement
régulier et sûr dans le temps.
Pour toute intervention de réparation, contacter le revendeur de zone.
fig.2.4.8.
CÂBLES ÉLECTRIQUES
Si on opère à proximité de lignes électriques, on doit toujours garder une distance de
sécurité.
En cas de contact, on doit abandonner le tracteur en sautant de la dernière marche (on
ne doit jamais toucher le tracteur ou la machine avec les pieds par terre).
Aviser le responsable pour couper le courant; entretemps, rester sur place pour éviter
que des personnes ignorantes puissent entrer en contact avec la machine.
Le danger est représenté par la mort par électrocution.
fig.2.4.9.
25
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.5 NORMES POUR LES INSTALLATIONS HYDRAULIQUES
INSTALLATION HYDRAULIQUE
Avant d’opérer sur l’installation hydraulique, on doit enlever la pression.
Si l’huile sous pression pénètre sous la peau, elle peut provoquer de graves infections.
On récommande de contacter un docteur. Les vêtements éventuellement imbibés
doivent être remplacés. Se servir de gants aptes au travail.
Vérifier la présence de fuites.
Vérifier les tuyaux flexibles: s’ils présentent des craquelures ou sont endommagés, ils
doivent être remplacés.
Ne pas souder les tuyaux hydrauliques. Ne pas toucher les soupapes.
Ne pas disperser les huiles usées, il faut les écouler selon les lois en vigueur.
Ne pas réutiliser de portions de tuyaux flexibles déjà écartées.
BRANCHEMENT HYDRAULIQUE
Un branchement hydraulique renversé (un tuyau flexible inséré erronément) peut
provoquer des mouvements de la machine non prévus avec un danger aussi grave.
Il faut pourtant marquer les tuyaux pour ne pas se tromper dans le branchement.
Avant d’effectuer le branchement, s’assurer que l’installation ne soit pas sous pression.
TUYAUX FLEXIBLES
Effectuer périodiquement un contrôle visuel des tuyaux flexibles montés sur la
machine.
Les remplacer au moins toutes les 6 années.
S’ils présentent des signes de vieillissement, usure ou craquelures, ils doivent être
remplacés.
Pour la substitution, respecter les conseils suivants:
- Décharger la pression de l’installation (voir PAR concerné).
- Se munir d’un conteneur pour recueillir les éventuels écoulements d’huile.
- Porter des gants appropriés pour ne pas baigner la peau avec l’huile.
ATTENTION À LA TEMPERATURE:
si on effectue la substitution immédiatement après avoir travaillé, l’huile pourrait être très
chaude.
-Après le montage, essuyer soigneusement les raccords pour vérifier d’éventuels
écoulements.
-Utiliser des tuyaux originaux fournis par la maison en garantie des caractéristiques
techniques correspondantes à l’utilisation et à la qualité.
26
fig.2.5.1.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
2.6 DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ
fig.2.6.1.
A
1. BLOCAGE DU PORTILLON
Avant chaque intervention à l’interieur ou sous le portillon
postérieur ouvert, on doit actionner le levier -A- en la déplaçant
en position de blocage -B-, selon fig. 2.6.1.
B
2. PROTECTIONS PASSIVES
Tous les carters qui protègent contre les organes en
mouvement sont fixés. Conformement aux directives,
on peut les ouvrir seulement à l’aide d’outils ou d’une clé
appropriée.
3. PICK - UP
fig.2.6.2.
Le pick-up ou ramasseur est protégé lateralement par des
carters et supérieurement par la tôle produits courts qui sert
de barre horizontale de protection située à une distance
réglementaire des ressorts de ramassage du pick up.
Pendant les déplacements, on doit fixer le pick-up en haut en
se servant de la chaîne de sécurité. (fig 2.6.3).
4. PIED D’APPUI
Le pied d’appui, standard sur la machine, est réglable en hauteur
et est muni d’une ample base d’appui sur le terrain (fig.2.6.3.).
fig.2.6.3.
5. LIMITATEUR DE COUPLE SUR LA MACHINE
La machine est pourvue d’un système de sécurité -A- qui
intervient lorsque se produisent de surcharges causés par
des situations anomales qui mettent en danger l’intégrité
des organes de transmission. Ce dispositif est du type à
boulon cisaillable. (fig. 2.6.4).
6. COINS
A
fig.2.6.4.
Après avoir détaché la
machine du tracteur,
positionner les coins
sous une roue
(fig.2.6.5.).
fig.2.6.5.
27
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3. EMPLOI ET FONCTIONNEMENT
3.1
UTILISATIONPREVUE - CHARGEMENT - TRANSPORT DECHARGEMENT
3.2
3.2.1
3.2.2
3.2.3
3.2.4
3.2.5
3.2.6
UNION AU TRACTEUR
Branchement tête d’attelage / Branchement au soulèvement du tracteur
Pied d’appui
Branchement arbre cardan
Branchement hydraulique
Branchement électrique
Carters - Protections
3.3
BOUTONNIERE DE COMMANDE
3.4
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
3.4.1
3.4.2
3.4.3
3.4.4
3.4.5
3.4.6
3.4.7
Mise au champ
Cycle de travail
Procedure de remplissage chambre
Vitesse de travail
Jaillissement du pick-up
Sécurité contre les surcharges
Remorquage sur route
3.5
LIEUR A FILET
3.5.1
3.5.2
3.5.3
3.5.4
3.5.5
Description des pièces principales
Chargement du filet
Fonctionnement lieur a filet
Réglages
Substitution couteau coupe filet
3.6
LIEUR A FICELLE
3.6.1
3.6.2
3.6.3
3.6.4
3.6.5
Description des parti principales
Chargement bobine
Fonctionnement lieur à ficelle
Réglages
Substitution et affutage couteau
3.7
DÉCROCHAGE DE LA MACHINE
3.7.1 Stabilité de la machine décrochée
3.7.2 Décrochage des tuyaux flexibles
3.7.3 Décrochage des connexions électriques
3.8
ROUES RATELEUSES
28
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.1
UTILISATION PREVUE
La machine est indiquée pour le ramassage, le pressage et le liage de balles
cylindrique de fourrage ou paille. Le transport n’est par permis.
La maison constructrice décline toute responsabilité pour d’éventuels
dommages causé par un emploi impropre. La machine doit être rémorquée
par un tracteur agricole et operée sur des terreins cultivés. Tout autre emploi
est interdit.
CHARGEMENT - TRANSPORT - DÉCHARGEMENT
Pour le chargement et le déchargement de la machine, utiliser
des systèmes de soulèvement aptes pour soulever des masses
non inférieures à kg. 2000 en sécurité.
Ne pas utiliser des chariots élévateurs.
Les systèmes de soulèvement doivent être opérés par
des personnes qualifiées.
Pour le transport, il faut fixer aux roues quatre cales avec des clous
plantés solidement dans le lit du camion.
Lier en outre la machine avec des corde de façon qu’elle ne puisse pas
être projétée en avant en cas de coups de frein soudains.
fig.3.1.1.
Pour charger ou décharger la machine, se servir de bandes de soulèvement convenables et utiliser obligatoirement des trois points
indiqués en fig. 3.1.1.
3.2 UNION AU TRACTEUR
S’ASSURER QUE LE TRACTEUR SOIT CONFORME AUX CRITÈRES NÉCESSAIRES DE
MASSE ET PUISSANCE POUR RÉMORQUER LA ROTOPRESSE MÊME AVEC LA BALLE
DANS LA CHAMBRE.
VÉRIFIER LES CONDITIONS DES FREINS ET DE TOUS LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ.
3.2.1 BRANCHEMENT TÊTE D’ATTELAGE
Brancher la tête d’attelage en se servant de la goupille
en dotation au tracteur.
Après l’union insérer la goupille de sécurité -D- pour
empêcher son détachement accidentel (fig. 3.2.1.).
NB. LA MACHINE DOIT ETRE HORIZONTALE.
D
fig.3.2.1.
29
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.2.2 PIED D’APPUI
Après avoir connecté la machine au tracteur et avant de se déplacer ou
commencer le travail, il faut soulever le pied d’appui.
Enlever le dispositif de sécurité et faire sortir la goupille-A-, faire monter
le pied d’appui jusqu’à trouver le trou pour y insérer la goupille -A- et
appliquer le dispositif de sécurité pour empêcher tout détachement
accidentel.
A
fig.3.2.2.
3.2.3 BRANCHEMENT ARBRE CARDAN
ÉTEINDRE IL TRACTEUR. NETTOYER LES PROFILS CANNELÉS D’EVENTUELLE SALETÉ
OU VERNIS.
Soulever l’arbre et le placer sur le moyeu cannelé de la P.T.O. du tracteur. Appuyer sur le cliquet -A- et insérer entièrement le cardan.
Tirer le cardan pour vérifier l’insertion du cliquet de sécurité (fig.3.2.3.).
Repeter l’operation avec la presse, si nécessaire. Fixer le chaînes antirotation des protections de l’arbre (fig.3.2.4.).
IMPORTANT: VÉRIFIER LE CORRECT POSITIONNEMENT DES PROTECTIONS ET LEUR ÉTAT
ELLES DOIVENT ÊTRE INTACTES , PARFAIT EMENT FERMÉES ET BLOQUÉES.
A
fig.3.2.3.
fig.3.2.4.
30
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.2.4 BRANCHEMENT HYDRAULIQUE
fig.3.2.10.
- Le branchement a lieu par trois raccords rapides (fig. 3.2.10).
- Vérifier que l’installation ne soit pas sous pression.
- Nettoyer les logements d’union sur le tracteur pour éviter la contamination de l’huile avec des impurités
- On conseille de marquer les tuyaux d’envoi et de retour pour éviter de possibles inversions,
avec le risque de causer de graves accidents.
- Pour proceder correctement à l’union, il faut:
1- Enlever le capuchon.
2- Pousser d’une main la bague coulissante de son logement jusqu’à fin decourse
3- Insérer l’embrayage mâle et laisser la bague qui,-- poussée par le ressort reviendra à sa position initiale.
4- Tirer le tuyau pour vérifier si le blocage avec la bague a eu lieu correctement.
fig.3.2.11.
3.2.5 BRANCHEMENT ÉLECTRIQUE
S’ASSURER QUE LE VOLTAGE DU TRACTEUR SOIT 12V.
BRANCHER L’INSTALLATION ÉLECTRIQUE DIRECTEMENT À LA BATTERIE DU TRACTEUR EN UTILISANT DES CÂBLES
DE DIAMÈTRE 4 mm. MINIMUM, ET FUSIBLES À 25 A.
UTILISER LA FICHE EN DOTATION.
- CÂBLE MARRON: + POSITIF
- CÂBLE BLEU :
– NEGATIF
N.B.: L’installation doit être exécutée par personnel competent, la constructeur décline toute responsabilité en cas de branchement
erroné.
Un branchement non correct fait brûler le fusible, avant de rétablir, vérifier les connexions électriques pour eviter d’autres dégats.
Pour le branchement des feux arrière de la presse, insérer la fiche appropriée dans la prise à rémorque du tracteur.
Appliquer dans son logement la plaque répetitive.
3.2.6 CARTERS - PROTECTIONS
Avant de commencer le travail, vérifier que les carters et les protections soient parfaitement bloqués et fermés.
AVANT D’OUVRIR LES CARTERS ET LES PROTECTIONS IL FAUT ÉTEINDRE LE TRACTEUR,
ENLEVER LA CLÉ D’ALLUMAGE ET LA GARDER.
31
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.3
BOUTONNIÈRE DE COMMANDE
DESCRIPTION GÉNÉRALE
La boutonnière pour machine R500 est un système étudié pour les machines agricoles Wolagri de type à chambre fixe. L’opérateur,
à l’aide des touches, peut utiliser la machine de façon automatique ou manuelle, en outre, un avertisseur acoustique signale que
la pression programmée a été atteinte, et donc qu’on peut commencer le ficelage à filet en tirant la corde de droite ou le ficelage à
ficelle en tirant la corde de gauche.
La boutonnière est livrée complète d’étrier femelle en acier à fixer dans la cabine du tracteur; sur la boutonnière se trouve le contreétrier correspondant qui permet d’obtenir un décrochage/enlevement rapide à embrayage du haut.
Boutonnière de commande pour pompe indépendante
A) Interrupteur d’ouverture/fermeture portillon et monte/baisse du pick up.
B) sélecteur portillon et/ou pick up.
C) Avertisseur acoustique.
A
D) Témoin allumage installation.
E) Témoin de mise en tension solenoïde 3 par le sélecteur B.
F
F) Boutonnière.
G) Contre-étrier.
D
B C
E
G
fig.3.3.0.
Boutonnière de commande pour circuit hydraulique avec branchement au tracteur
B) sélecteur portillon et/ou pick up.
C) Avertisseur acoustique.
D) Témoin allumage installation.
E) Témoin de mise en tension solenoïde 3 par le sélecteur B.
F) Boutonnière.
G) Contre-étrier.
D
C
B
F
E
G
NB: On recommande vivement de vérifier que la prise femelle liée à l’alimentation de l’ordinateur soit branchée directement
à la batterie avec des câbles de section minimale de 4 mm2.
La boutonnière R500 ne peut pas être utilisée pour d’autres buts mais elle doit être uniquement utilisé pour les rotopresses
Wolagri.
32
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.3.1 FONCTIONS CIRCUIT HYDRAULIQUE AVEC POMPE INDÉPENDANTE
Le bloc hydraulique en configuration complète (fig.3.3.3) est composé par une électrosoupape à deux solenoïdes (1+2) pour
la commande des fonctions (portillon et pick up) et par une électrosoupape à un solenoïde (3) pour la sélection des deux
fonctions (portillon et pick up).
2
3
1
A
BC
D
F
E
4
9
6
11
–
+
7
fig.3.3.3
8
Lorsque le témoin E est éteint, par l’interrupteur A on commande l’ouverture et la fermeture du portillon.
Lorsque le témoin E est allumé (par le bouton B), on commande la monte et la baisse du pick up par l’interrupteur A.
N.B.: On conseille de tenir le bouton B en position de pick up (témoin E allumé) lorsqu’il faut actionner le pick up.
Sur le bloc en outre se trouvent:
A1-
La soupape (4) qui règle la pression de fermeture de la chambre de compression (approx. 40 bar).
A2-
La soupape de sécurité (5) qui sert pour ouvrir la machine en cas de pression supérieure à la valeur de calibrage
maximum.
La machine est fournie avec la soupape déj calibrée sur 80 bar. En cas d’ouverture de la machine à une valeur inférieure
ou supérieure à celle de calibrage, il faut intervenir sur la soupape pendant le travail. Ce réglage est
exécuté de la même façon sur la soupape de fermeture.
Soupape de fermeture: sert pour régler la pression de fermeture de la machine. La soupape doit être réglée wen tenant
le moteur du tracteur à un régime de tours moyen-haut, en fermant la machine et en lisant la pression sur le manomètre;
l’aiguille doit s’arrêter sur le secteur coloré en bleu. Pour régler la pression on desserre le contre-écrou, on tourne la
vis et à réglage accompli, on bloque le contre-écrou.
A3-
Soupape de contrôle (9): contrôle la vitesse d’ouverture et fermeture de la machine et de tenue de la fermeture pendant
l’emballage.
N.B.: si avec le temps on voit une diminution de la pression de fermeture à machine arrêtée, il s’agit seulement d’une
adaptation des pièces mobiles et non d’un défaut. Sur le circuit hydraulique, est monté aussi un robinet de blocage des
vérins du portillon.
A4-
Le câble 6 de prédisposition pour le lieur automatique.
A5-
Le câble 7 de branchement au manomètre.
A6-
Le manomètre électrique 8 avec réglage manuel de la pression de début ficelage.
Lorsque on atteint cette pression, l’avertisseur acoustique sonne.
A7-
Le câble 11 de branchement à la batterie du tracteur.
33
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.3.2 FONCTIONS CIRCUIT HYDRAULIQUE AVEC BRANCHEMENT AU TRACTEUR
Dans ce cas, il faut brancher la machine aux prises hydrauliques du tracteur par les tuyaux flexibles 9 - 10
(fig.3.3.4).
Par rapport au point 3.3.1 on a éliminé l’interrupteur A et l’électrosoupape 1+2 (fig. 3.3.3).
Sur le tracteur il faut disposer d’un distributeur à double effet.
Pour ouvrir et fermer le portillon, on envoie de l’huile directement du tracteur en agissanbt sur son distributeur.
Sur la boutonnière on ne actionne aucune commande.
Pour actionner le pick-up, il faut agir sur l’interrupteur B pour activer l’électrosoupape 3 et envoyer de l’huile
dépuis le tracteur.
On obtient la monte et la baisse du pick up.
N.B.: On recommande de tenir le bouton B en position pick-up; seulement quand il faut actioonner le pickup.
3
D
F
B
C
E
11
–
5
+
7
9
8
6
fig.3.3.4
10
34
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.4 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Connecter la rotopresse au dispositif d’accrochement du tracteur connecter l’arbre cardan (PTO 540 G/m) à la prise de
force du tracteur, puis connecter les tuyaux hydrauliques et les câbles électriques entre la rotopresse et le tracteur comme
indiqué au paragraphe 3.2.
Pendant la phase de travail le produit est ramassé par le pick-up et, à l’aide d’un groupe plieur, introduit dans la chambre
de compression (fig.3.4.1).
Le fourrage entre dans la chambre et, entraîné par la chaîne et les traverses, augmente de plus en plus et forme un diamètre
de 57 cm environ (fig. 3.4.3).
A l’atteinte de la pression programmée, l’alarme acoustique s’active pour informer l’opérateur qu’il faut arrêter l’avancement du tracteur pour commencer le à filet ou à ficelle en automatique ou en manuel.
Après avoir achevé l’operation de liage, il faut tirer le levier du distributeur hydraulique sur le tracteur pour l’ouverture du
portillon et la balle est déchargée à terre.
Refermer le portillon et procéder à nouveau à la formation d’une nouvelle balle.
Ø balle 57 cm approx.
fig.3.4.1.
fig.3.4.2.
35
fig.3.4.3.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.4.1 MISE EN CHAMP
1) Travailler toujours en conditions de sécurité.
2) Lire en toutes ses parties ce manuel, en faisant attention en particulier aux mesures de sécurité.
3) Chaque fois que l’on abandonne la place de l’opérateur, arrêter la prise de force, éteindre le tracteur, enlever la clé et la garder,
insérer le frein à main.
4) Faire attention à l’arbre de la prise de force. S’assurer que toutes les protections soient en bon état.
5) Vérifier tous les réglages pour s’assurer qu’ils ont été exécutés selon les instructions au par. 4 RÉGLAGES.
6) Avant l’utilisation, vérifier l’état de la batterie et de ses composants.
7) Ne jamais mettre les mains ou les doigts dans les trous et dans les fentes du châssis ou des protections de la presse.
8) Vérifier que la bobine du filet soit apte à l’emploi et ne dépasse pas la largeur de 60 cm et un diamètre de 20 cm. Suivre pour
l’insertion du filet le schéma et toutes lee descriptions contenues au par 3.5.2.
9) Vérifier qie les bobines ficelle soient aptes à l’emploi, suivre le schéma et toutes le descriptions au par 3.6.2.
NE PAS ALIMENTER LA MACHINE A MAIN POUR CE QUI CONCERNE LA FICELLE OU LE FILET, IL FAUT ARRÊTER
LE MOTEUR DU TRACTEUR ET ATTENDRE QUE TOUS LES COMPOSANTS DE LA PRESSE SOIENT ARRÊTÉS
APRÈS 5 HEURES DE TRAVAIL
1) Vérifier que les boullonerie ne soit pas desserrée et serrer en cas de boulons lâches.
2) Vérifier la tension des courroies et des chaînes; si nécessaire, régler la tension selon les instructions au
par. 4.3 - 4.5.
3) Vérifier que les chaînes aient été lubrifiées par l’installation automatique, ou huiler successivement toutes les 10 heures.
NE PAS PERMETTRE A PERSONNE DE S’APPROCHER A LA MACHINE QUAND ELLE EST EN MARCHE
3.4.2 CYCLE DE TRAVAIL
A) Vérifier que le témoin “D” soit allumé. Mettre en pression de fermeture la chambre de compression en agissant sur l’interrupteur
“B” vers la gauche (symbole “b”) et vérifier que le témoin “E” soit éteint. Puis agir sur l’interrupteur “A” vers la gauche (symbole “à”)
et atteindre la pression de fermeture d’approx. 40 bar.
B) Baisser le pick up en agissant d’abord sur l’interrupteur “B” vers la droite
(symbole “c”) témoin “E” allumé, puis
sur “A” vers la droite (symbole
“e”). Embrayer la prise de force à 540 tours, régler le régime
b
de rotation du moteur pour obtenir 540 tours, avancer avec regularité.
D
C) Le poids de la balle est strictement lié à la vitesse d’avance.
C
Plus grande est la vitesse et plus garnd est le poids.
B
N.B.: Il est très important que les andains de fourrage à ramasser soient petits et
E c
a
A
aptes à la dimension de la machine pour éviter toute surcharge dangereuse.
D) A l’atteinte de la pression optimale de ficelage, décelable du
secteur vert sur le manomètre et du son de l’avertisseur acoustique,
introduire le filet en tirant la corde de droite ou
introduire la ficelle en tirant la corde de gauche. Maintenir la tension pour
quelque seconde jusqu’au moment où la balle commence à entraîner
d
autonomement la filet ou la ficelle; puis, arrêter le tracteur et relâcher la
e
corde tout en attendant que le cycle de ficelage soit complété automatiquement.
À coupe accomplie, ouvrir la chambre et s’assurer que la balle soit
sortie et se
soit éloignée avant de fermer de nouveau.
SI ON TRAVAILLE SUR DES CHAMPS EN PENTE, POSITIONNER LA MACHINE SUR UNE PORTION PLATE ET
DÉCHARGER LA BALE TRANSVERSALEMENT À LA PENTE.
EN CAS DE NOYAGE DE LA CHAMBRE, IL FAUT ÉTEINDRE LE MOTEUR, EXTRAIRE LA CLÉ
D’ALLUMAGE, ACTIONNER LE FREIN À MAIN ET DÉGAGER LA BOUCHE DE CHARGEMENT, UTILISER LA CLÉ DE
DÉGAGEMENT POSITIONNÉE DANS LE TIROIR POUR LE GROUPE DE COUPE.
36
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.4.3
PROCEDURE CORRECTE DE REMPLISSAGE DE LA CHAMBRE DE
COMPACTAGE
Le remplissage de la chambre de compactage détermine la forme et la densité de la rotoballe.
Une condition optimale pour un remplissage correct et uniforme dela chambre est determinée par la largeur de la rangée, qui doit
être le plus possible égale à la largeur de la chambre de compactage.
Avec des rangées trop grandes, on provoque une pression latérale excessive avec des sorties de fourrage et une expulsion difficile
de la balle. En cas de rangées trop petites, il faut procéder par traits alternés à droite et à gauche de 10 m de longueur approx. Une
alternance différente compromet la formation correcte de la rotoballe en générant la forme typique à “tonneau” .
DIRECTION
DEMARCHE
NON!
fig.3.4.5.
DIRECTION
DEMARCHE
OK
3.4.4 VITESSE DE TRAVAIL
La vitesse de pressage ne peut pas être fixe mais elle dépende de différents facteurs, voir: différentes qualités de fourrage à emballer,
dimensions de la rangée, humidité du fourrage, conditions du sol dans lequel on travaille. À titre indicatif, comte tenu des conditions
susdites, on peut supposer un arque de vitesse acceptable entre 5 et 15 km/h. Il est de règle qu’on commence et on finit la formation
des balles à vitesse réduite.
3.4.5 DÉGAGEMENT DU PICK-UP
En case de noyage du pick-up ou d’intervention de l’embrayage
de sécurité, il faut dégager la P.T.O. (prise de force), reculer d’au
moins deux mètres: éteindre le tracteur, étaler le tas de fourrage,
en rétablissant la rangée.
Vérifier l’éventuelle ingestion de corps étrangers, ainsi que les
éventuels dégâts subis. S’assoir encore à la place de l’opérateur
et rédémarrer le moteur, inérer la P.T.O. et lentement réabsorber
la rangée.
ABSOLUMENT NE PAS CHERCHER À DÉGAGER
LE PICK-UP AVEC LE MOTEUR ALLUMÉ OU
D’ORGANES EN ROTATION.
fig.3.4.6.
37
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.4.6
SECURITE CONTRE LES SURCHARGES
La machine est pourvue d’un système de sécurité - A - qui intervient
lorsqu’il y a des surcharges à cause de situations anomales qui mettent
en risque l’integrité des organes de transmission.
Le dispositif est du type à boulon tranchable.
Remplacer la vis avec TE 6x40 UNI 5737 type8.8.
Après avoir éléminé les causes de la panne, faire coïncider les deux trous
des brides en tournant manuellement la P.T.O.
A
fig.3.4.7.
3.4.7 REMORQUAGE SUR ROUTE
Pour opérer en sécurité se tenir aux dispositions suivantes:
- Fermer le portillon et bloquer le pick-up (ramasseur) dans la position élevée par la chaîne.
- Ne pas transporter de personnes sur le tracteur et d’autant moins sur la rotopresse.
- Vérifier la performance des feux de direction, de la plaque et la propreté de la même.
- Ne pas transporter la balle (ou des portions de balle) à l’intérieur de la machine.
- Avancer avec prudence en respectant les normes en vigueur.
- Conduire à une vitesse modérée: au délà du danger en général, il peut se produire des oscillations.
Dans ce cas, il faut ralentir jusqu’à leur disparition.
NE PAS SUPÉRER LA VITESSE MAX. DE 25 Km/H.
fig.3.4.8.
38
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.5 LIEUR À FILET
3.5.1 DESCRIPTION DES PIÈCES PRINCIPALES
1)
2)
3)
4)
5)
RESSORTS POUR FREIN FILET
BOBINE FILET
CARTER
TUYAU FREINE-FILET
COUTEAU COUPE-FILET
2
A
1
3
1
4
K
fig.3.5.1.
3.5.2 CHARGEMENT DU FILET
EXÉCUTER LE OPÉRATIONS À TRACTEUR ÉTEINT, ENLEVER LA CLÉ ET LA GARDER
Ouvrir le carter 3, tourner l’étrier A comme indiqué en fig. 3.5.1. Soulever le tuyau freine-filet 4, mettre la bobine à filet dans son
logement selon le parcours décrit sur la fig. 3.5.5.
Faire attention au sens de rotation de la bobine indiqué par la flèche de fig. 3.5.2. Pour rendre plus facile la sortie du filet entre les
rouleaux, tirer la corde K, de façon que le couteau ne soit pas inséré.
Couper le filet comme indiqué en fig. 3.5.3.
IMPORTANT: le couteau 5 s’insérira automatiquement pendant les premiers tours de la prise de force (P.D.F).
Repositionner l’étrier A et fermer le carter.
fig.3.5.2.
5
fig.3.5.3.
39
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.5.3 FONCTIONNEMENT DU LIEUR À FILET
A l’atteinte de la pression programmée, s’active l’alarme acoustique, qui
signale à l’opérateur qu’il faut arrêter l’avancement du tracteur pour
commencer le ficelage à filet. En tirant la corde K, les rouleaux 6 et 7
commencent à tourner en entraînant le filet à proximité de la balle et,
successivement la balle entraînera le filet.
Lorsque la balle entraîne le filet, relâcher la corde immediatement pour
éviter une excessive consommation de la même.
A partir de ce point, le complètement du ficelage et de la coupe est en
automatique; le répère A s’appuie sur le registre B qui en tournant
détermine le glissement du répère A. A la fin de la course, le répère
tombe du registre et cause l’insertion du couteau en coupant le filet
comme dans la fig.3.5.4 et fig.3.5.5.
6
7
fig.3.5.4.
K
A
B
B
A
fig.3.5.5.
3.5.4
RÉGLAGES
Sur le côté droit de la machine se trouve le registre B.
Pour régler la quantité des tours de ficelage de la balle, desserrer l’écrou
C et serrer le registre pour diminuer la quantité, ou le desserrer pour
augmenter la quantité de filet sur la balle.
Serrer l’écrou C.
fig.3.5.6.
C
B
-
+
B
fig.3.5.7.
40
C
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
1
FREINAGE DU FILET
Pour augmenter ou diminuer la pression de freinage sur la bobine du filet, agir sur les deux ressorts 1.
Positionner les ressorts selon vos nécessités sur les trous
prédisposés sur les côtés. Voir fig. 3.5.8.
fig.3.5.8.
RÉGLAGE DU COUTEAU COUPE-FILET
Dans le cas que le filet soit déchiré et non coupé, vérifier la
position des lamelles du couteau: enlever le carter côté droit,
baisser le levier A jusqu’à faire appuyer le repère B sur le registre
comme dans la fig. 3.5.10.
Positionner un petit plat P avec épaisseur 1-2 mm, entre les deux
rouleaux et l’incliner jusqu’à toucher le tuyau C. Vérifier qu’entre
le petit plat et la lamelle L du couteau il y reste une ouverture de
1-2 mm(fig. 3.5.9). Dans le cas que la lamelle touche le petit plat,
régler le levier A en agissant sur les vis D et le tourner en bas ou
en haut selon le besoin comme dans la fig. 3.5.10.
Serrer les vis, débloquer le levier et repositionner le carter.
C
P
fig.3.5.9.
A
L
B
D
C
P
fig.3.5.10.
3.5.5 REMPLACEMENT DU COUTEAU COUPE-FILET
ATTENTION AU DANGER DE SE COUPER !
EXECUTER CES OPERATIONSI EN CONDITIONI DE
SÉCURITÉ.
ETEINDRE LE TRACTEUR, ENLEVER LA CLE DU TABLEAU DE BORD ET LA GARDER.
Le couteau coupe-filet est constitué par des lamelles qui ne peuvent pas être
raffûtées, mais seulement remplacées.
Enlever les rivets qui fixent la lamelle, la remplacer avec une nouvelle et la
fixer par les rivets fig. 3.5.11.
41
fig.3.5.11.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.6
LIEUR À FICELLE
3.6.1 DESCRIPTION DES PIÈCES PRINCIPALES
123456789-
POULIE
POULIE MOTEUR
POULIE FOLLE
COUTEAU COUPE-FICELLE
CARTER
FREIN FICELLE
BOBINE À FICELLE
ÉTRIER GUIDE FICELLE
TUYAU ARRÊTE-BOBINES
1
3
2
4
5
6
9
7
7
8
8
fig.3.6.1.
42
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.6.2 CHARGEMENT BOBINES
EXECUTER CES OPERATIONS AVEC TRACTEUR
ETEINT, ENLEVER LA CLE DU TABLEAU
ET LA GARDER.
Ouvrir le carter -5 -, soulever le tuyau arrêtebobines -9-, charger dans leur logement les
bobines -7- aptes au ficelage. Joindre les
bobines: le bout intérieur de la bobine gauche
avec le bout extérieur de la bobine droite. La
façon d’union doit être la plus petite possible
pour passer facilement à travers les oeillets.
Prendre le bout intérieur de la bobine droite
l’insérer dans la bague de l’étrier -8-, ensuite
l’insérer dans le freine-ficelle -6-, dans l’oeillet
-A-. Exécuter un tour complet avec la ficelle sur
la poulie -1-, l’insérer dans l’oeillet -B-, passer
la ficelle entre les deux poulies. Pour faciliter
cette opération, soulever la poulie folle -3comme indiqué dans la fig.3.6.2 Enfiler la
ficelle dans l’oeillet -C-. Positionner la ficelle
entre la fente et faire en sorte qu’elle entre
dans la chambre de pressage comme indiqué
dans la fig.3.6.3. Fermer le carter et l’accrocher avec les crochets de sécurité.
1
3
B
5
8
A
6
9
7
3.6.3 FONCTIONNEMENT DI LIEUR À FICELLE
fig.3.6.2.
À l’atteinte de la dimension programmée de la balle, l’alarme
acoustique sera activé et signalera à l’opérateur qu’il faut arrêter
l’avancement du tracteur pour commencer le liage à la ficelle; en
tirant la corde (côté gauche), on commence à faire tourner la poulie moteur -2-, qui entraîne la ficelle à côté de la balle, puis la balle
entraînera la ficelle. Relâcher la corde. A partir de ce point le
completement du liage et de la coupe est en automatique.
2
fig.3.6.3.
C
43
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.6.4 RÉGLAGES
RÉGLAGE FREIN FICELLE
A
Pour garder la correcte
tension de la ficelle et éviter
des glissements, ou trop
prechargement, on peut
régler la tension des
ressorts à travers les
écrous correspondants A.
fig.3.6.4.
B
B
RÉGLAGE DE LA QUANTITÉ DE FICELLE SUR LES TÊTES
Desserrer l’écrou et desserrer la vis -B- et la visser dans un des trois
trous prédisposés; le même sur l’autre côté. Serrer le contre-écrou.
En positionnant les vis à l’extremité de la machine, la quantité de
ficelle sur les têtes augmente; en les positionnant vers le centre
de la machine, la quantité de ficelle sur les têtes diminue.
RÉGLAGE RESSORT POULIE FOLLE
Pour maintenir une correcte tension de la ficelle sur la poulie moteur, régler
la tension du ressort de la poulie folle par l’écrou -C-; en serrant on
augmente la tension, en desserrant on diminue la tension du resort.
fig.3.6.5.
C
RÉGLAGE RESSORT TUYAU ARRÊTE-BOBINES
Après avoir positionné les bobines, régler le ressort -D- dans le trou
indiqué dans la fig.3.6.6.
fig.3.6.6.
D
3.6.5 REMPLACEMENT ET AFFUTAGE COUTEAU
EN FAISANT ATTENTION AU RISQUE DE COUPE,
desserrer l’écrou et enlever le couteau -E-.
Exécuter l’affûtage seulement sur le côté marqué -F-.
Jamais sur l’autre côté, sinon la ficelle sera déchirée et non coupée.
Remonter le couteau et serrer l’écrou.
F
PORTER TOUJOURS LES LUNETTES DE
PROTECTION PENDANT L’AFFUTAGE .
E
fig.3.6.7.
44
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.7
DÉCROCHAGE DE LA MACHINE
3.7.1 STABILITÉ DE LA MACHINE DÉCROCHÉE
Fermer le portillon et éteindre le moteur du tracteur, vérifier que la
machine soit horizontale, sinon la ranger transversalement à la
pente pour empêcher tous possibles déplacements. Desenfiler
le tuyau du pied d’appui jusqu’à soulever ligèrement la tête
d’attelage (fig.3.7.1.).
fig.3.7.1.
Mettre les coins comme indiqué en fig. 3.7.2.
Extraire l’arbre cardan de la P.T.O. (prise de force) du tracteur
en agissant sur le cliquet de décrochage de la femelle de l’embrayage.
Positionner l’arbre cardan sur la tête d’attelage.
Enlever la goupille de sécurité et la goupille d’union de la tête d’attelage
et la mettre à nouveau dans le logement du tracteur.
fig.3.7.2.
3.7.2 DÉCROCHAGE DES
TUYAUX FLEXIBLES
Vérifier que l’installation ne soit pas en pression.
Nettoyer soigneusement les joints rapides avant
de les détacher du tracteur:
effectuer le décrochage en appuyant sur
l’embrayage contre le tracteur et entretemps
débloquer la bague en la tirant vers l’extérieur.
Couvrir la surface de contact avec les bouchons
en plastique.
Accrocher les tuyaux au support comme evidencié
sur la figure 3.7.3.
fig.3.7.3.
3.7.3 DÉCROCHAGE BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES
Décrocher la fiche de la boutonnière et la positionner dans un endroit
sec et protégé.
Décrocher la fiche de l’installation des feux.
PROTEGER LA BOUTONNIERE DES AGENTS EXTÉRIEURS .
fig.3.7.4.
45
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
3.8
ROUES DE RÂTELAGE
Il s’agit de deux roues A pourvues de dents flexibles qui
facilitent le ramassage du fourrage sur des andains larges
ou malformés et sont placées sur l’essieux des roues où
se trouve l’attachement B pour la fixation (fig.3.8.1 et fig.
3.8.2).
fig.3.8.1.
A
B
fig.3.8.2.
46
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.
INTERVENTIONS - RÉGLAGES ENTRETIENS
4.0
NOTES GENERALES
4.1 ARBRE CARDAN
4.1.1 Adaptabilité arbre cardan
4.2
REGLAGE PRESSION SUR LA BALLE
4.3
REGLAGE DES CHAINES
4.4
REGLAGE DES COMPOSANTS
4.4.1 Réglage hauteur du sol pick up
4.4.2 Réglage tension barra fourrage court
4.4.3 Réglage tête d’attelage
4.5
REDUCTEUR
4.6
HUILE CIRCUIT HYDRAULIQUE
4.7
PICK UP
4.8
PNEUS ESSIEUX (SUBSTITUTION)
4.9
TABLEAU RECAPITULATIF D’ENTRETIEN
4.10 REMISAGE
4.11 CONTROLES PRELIMINAIRES DE DEBUT DE SAISON
47
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.0
NOTES GENERALES
AVANT TOUTE INTERVENTO SUR LA MACHINE, ÉTEINDRE LE MOTEUR, ELEVER LA
CLÉ ET LA GARDER.
SI ON INTERVIENT À L’INTÉRIEUR DE LA CHAMBRE, FERMER LE ROBINET
DU CYLINDRE PORTILLON ( FIG. 4.0.1 ).
OUVERT
FERMÉ
fig.4.0.1.
AVANT D’EFFECTUER D’EVENTUELS TRAVAUX DE SOUDAGE, DEBRANCHER TOUTE
CONNEXION AU TRACTEUR.
48
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.1 ARBRE CARDAN
L’arbre à cardan en dotation à la machine est certifié, correctement dimensionné, apte à l’emploi prévu.
On conseille pourtant de procéder à effectuer d’éventuels remplacements en utlisant toujours des rechanges originaux.
Pour un correct emploi, se référer au manuel du même en dotation
AVANT DE S’APPROCHER A L’ARBRE MONTÉ, IL FAUT ARRETER LE TRACTEUR ET
ATTENDERE SON ARRET COMPLET.
L’arbre ne nécessite d’aucun entretien
particulier, exception faite pour un graissage
périodique comme indiqué à côté. fig 4.1.1.
GRAISSER TOUTES LES:
fig.4.1.1.
NB:
SI ON RÉPLACE LE BOULON DE SÉCURITÉ,
IL FAUT UTILISER UN AUTRE BOULON AYANT
LES MÊMES CARACTÉRISTIQUES.
4.1.1 ADAPTABILITÉ ARBRE CARDAN
Avant de commencer on doit éteindre le moteur du tracteur, enlever la clé et la garder.
Vérifier la stabilité de la machine.
— superposer la partie interne sur celle externe dans la position de travail la plus courte.
— si nécessaire , couper la protection et le tuyau de l’albero de la quantité demandée.
— ébarber soigneusement les extrémités coupées, graisser et monter à nouveau.
— fixer les chaînes anti-rotation des protections en laissant un juste jeu pour les mouvements du cardan.
fig.4.1.2.
N.B. DE TOUTE FAÇON, SE TENIR AUX DISPOSITION DU MANUEL EN DOTATION À L’ARBRE FOURN PAR
LE CONSTRUCTEUR - L’ARBRE DOIT ÊTRE CERTIFIÉ.
Après chaque intervention, il faut remonter le protections et les chaînes.
UNE LUNGUEUR EXCESSIVE DE L’ARBRE CARDAN PEUT CAUSER DE GRAVES DÉGÂTS AU RÉDUCTEUR
DE LA MACHINE OU À LA PRISE DE FORCE DU TRACTEUR.
49
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.2 RÉGLAGE PRESSION SUR LA BALLE
Sur le bloc hydraulique fig.4.2.1, se trouvent la soupape de
sécurité 1 et la soupape de fermeture 2.
Pour régler les soupapes agir comme suit:
Soupape 1.
La soupape de sécurité sert pour ouvrir la machine en cas de
pression supérieure à la valeur maximum de calibrage.
La machine est livrée avec la soupape déjà calibrée à 80 bar.
En cas où la machine s’ouvre à une valeur inferieure ou
supéreure à celle de calibrage, il faut intervenir sur la soupape
pendant le travail.
Desserrer le contre-écrou, tourner la vis et, à réglage terminé,
serrer le contre-écrou.
2
Soupape 2.
La machine est livrée avec la soupape déjà calibrée à 40 bar
approx.
Si cela n’est pas le cas, régler la soupape en tenant le moteur
du tracteur à un regime moyen-haut de tours, fermer le
portillon, lire la pression sur le manomètre; l’aiguille a doit
s’arrêter sur le secteur bleu du manomètre. Pour régler la
pression on doit desserrer le contre-écrou, tourner la vis et à
réglage terminé, serrer le contre-écrou.
1
fig.4.2.1.
Régler l’aiguille rouge sur le manomètre à la pression de la
balle que l’on desire obtenir avant le ficelage comme indiqué
dans la fig.4.2.2
1 - COLORE BLU: ....... Pressione di chiusura ........... (40 - 50)
2 - COLORE VERDE: .. Pressione media di legatura . (50 - 70)
3 - COLORE ROSSO: .. Pressione alta di legatura ..... (70 - 80)
1 - COLOR AZUL: ........ Presión de cierre ..................... (40 - 50)
2 - COLOR VERDE: ..... Presió media de atadura ......... (50 - 70)
3 - COLOR ROJO: ....... Presión alta de atadura ........... (70 - 80)
1 - COULEUR BLEUE: . Pression de fermeture ............. (40 - 50)
2 - COULEUR VERTE: . Moyenne pression de ficelage . (50 - 70)
3 - COULEUR ROUGE: Haute pression de ficelage ...... (70 - 80)
1 - BLUE COLOR: ........ Closing pressure ................... ( 40 - 50 )
2 - GREEN COLOR: ..... Medium knotting pressure ..... ( 50 - 70 )
3 - RED COLOUR: ....... High knotting pressure .......... ( 70 - 80 )
50
fig.4.2.2.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.3 REGLAGE DES CHAINES
Lubrifier avec de la graisse lubrifiante pour les chaînes toutes les 100 balles.
N.B.: NE PAS LUBRIFIER AVEC LES CHAINES EN MARCHE.
Conserver le réglage des tendeurs des chaînes, en vérifiant que la lumière entre les spires des ressorts soit toujours de 1 mm
à 2 mm.
COTE
DROIT
fig.4.3.1.
COTE
GAUCHE
fig.4.3.2.
51
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.4 REGLAGE COMPOSANTS
AVANT TOUTE INTERVENTION ETEINDRE LE MOTEUR,
ENLEVER LACLE ET LA GARDER
fig.4.4.1.
4.4.1 RÉGLAGE HAUTEUR PICK-UP DU SOL
A
Le pick-up ou ramasseur est soutenu par une chaîne -Aqui établit la hauteur de travail du sol.
Choisir la bague la plus apte aux exigences, en tout cas la
hauteur conseillée dépuis les extrèmités des ressorts du
ramasseur à la terre, devra être 2 cm. minimum (fig.4.4.1).
4.4.2 RÉGLAGE TENSION BARRE FOURRAGE COURT
La barre fourrage court, montée sur le pick-up est maintenue
pressée sur le fourrage qui passe, par un système levier et ressort.
On peut varier cette compression en agissant sur les deux trous
– B – qui se trouvent dans les oreilles soudées à la barre même.
S’assurer que les trous choisis correspondent sur les deux côtés.
(fig.4.4.2).
4.4.3
RÉGLAGE TÊTE D’ATTELAGE
B
ATTENTION DANGER ÉCRASEMENT MAINS!
fig.4.4.2.
Pour régler la hauteur de la tête d’attelage de façon que la
machine soit correctement alignée, procéder comme suit:
Desserrer l’écrou -C- (fig.4.4.3.B), pour permettre l’éventuelle
rotation des secteurs dentés circulaires.
Aligner l’anneau horizontalement à la hauteur du dispositif
d’entraînement du tracteur (fig.4.4.3.C).
Serrer l’écrou -C- de manière adéquate.
Desserrer les écroux -D- sur les deux côtés (fig.4.4.3.A), pour
permettre l’éventuelle rotation des secteurs dentés circulaires.
Aligner la machine horizontalement selon le dispositif d’entraînement du tracteur (fig.4.4.3.C).
Serrer les écroux -D- de manière adéquate.
fig.4.4.3. A
D
fig.4.4.3. B
C
=
fig.4.4.3. C
52
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.5 RÉDUCTEUR
CHANGE D’HUILE
-La première fois changer l’huile du réducteur -A- après les 20 heures initiales
de travail.
-Périodiquement toutes les 300 ore de travail ou au moins une fois
par an si le total d’heures ci-dessus n’a pas été atteint.
TYPE D’HUILE : SAE 90 EP
QUANTITÉ: LT. 0.5
A
Pour pallier à de possibles dépôts de cambouis, remplacer l’huile à chaud.
Desserrer le bouchon de drainage placé sous le réducteur et recueillir
l’huile dans un conteneur.
Desserrer le bouchon de remplissage placé sur la partie haute du réducteur, serrer le bouchon de drainage de manière adéquate, verser
l’huile dans la quantité prescrite (ne pas excéder : risque de surchauffe) et serrer le bouchon de remplissage.
N.B.: L’HUILE NE DOIT PAS ETRE JETÉE MAIS ELLE DOIT ETRE
ECOULÉE EN CONFORMITE AUX LOIS EN VIGUEUR CAR ELLE EST
HAUTEMENT POLLUANTE.
fig.4.5.1.
C
Vérifier périodiquement son niveau. Si l’on s’aperçoit de pertes
ou d’une diminuition anomale du niveau, procéder au remplacement
des pare-huile et des garnitures.
4.6 HUILE CIRCUIT HYDRAULIQUE
Vérifier periodiquement le niveau de l’huile dans le circuit hydraulique B-, en cas le niveau soit bas, en ajouter, en desserant le bouchon -Cet verser de l’huile type HAENDEL 68.
B
fig.4.6.1.
4.7 PICK-UP ou RAMASSEUR
AVEC LE TRACTEUR ALLUME NE JAMAIS INTERVENIR SUR LE PICK UP.
Au début de chaque saison graisser la camme par le
graisseur qui est atteind par l’ouverture A.
Pour la substitution du ressort on doit démonter la
bande B correspondante au ressort abîmé.
Dévisser la vis-écrou C qui bloque le ressort.
Monter à nouveau en positionnant la plaquette
comme dans la figure 4.8.1.
fig.4.7.1.
53
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.8
PNEUS ESSIEUX
SUBSTITUTION D’UN PNEU
fig.4.8.1.
Pour le remplacement d’un pneu, opérer comme suit:
1. Bloquer la machine avec 2 coins à insérer au dessous de la roue
opposée à celle qu’on doit remplacer .
2. S’assurer de la solidité du sol.
3. Avec une clé L=24 desserrer d’un tour ou deux les écrous de
fixation de la roue, fig. 4.8.1.
4. Se servir d’un vérin hydraulique ou d’un élévateur avec une
portée minimale de KG. 2000 et une plaque en fer de largeur et
épaisseur apte à être placée sous le vérin.
1
5. Positionner le vérin sous l’axial et soulever la machine du
nécessaire pour pouvoir extraire la roue. Bloquer le vérin contre
les éventuelles pertes de fluide et s’assurer de la complète
stabilité du système.
6
3
6. Remplacer la roue et visser les écrous de fixation en les serrant
à une couple de 310 Nm.
4
5
7. Baisser la machine en ôtant les équipements utilisés pour le
soulèvement.
8. Serrer les écrous d’une manière croisée selon le schéma
indiqué sur la figure 4.8.1
9. Vérifier la correcte pression de gonflage. Si nécessaire la rétablir.
54
2
fig.4.8.2.
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.9
TABLEAU RECAPITULATIF D’ENTRETIEN
AVANT CHAQUE INTERVENTION ARRÊTER LE MOTEUR,
ENLEVER LA CLÉ ET LA GARDER.
APRÈS PREMIERES 10 HEURES VÉRIFIER QUE TOUTES LE VIS SOIENT BIEN SERRÉES
(voir tableau COUPLES DE SERRAGE)
TOUTES LES 10 HEURES - HUILER LES CHAÎNES
TOUTES LES 25 HEURES - GRAISSER LES SUPPORTS POURVUS DE LUBRIFIANTS A GRAISSE
TOUTES LES 50 HEURES - CONTRÔLE NIVEAU HUILE RÉDUCTEUR
- CONTRÔLE NIVEAU HUILE CIRCUIT HYDRAULIQUE
- ENTABLURES LEVIERS ET PIVOTS TENDEURS
- VÉRIFIER LE SERRAGE DES VIS SELON LE TABLEAU CI-DESSOUS:
CLASSE 8.8
Ø
VIS
8.8
COUPLE DE
SERRAGE
( Nm. )
M6
10,4
M8
25
M 10
50
M 12
85
M 14
137
M 16
214
M 18
306
M 20
432
M 22
592
M 24
744
55
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.10 REMISAGE DE FIN DE SAISON
AVANT D’ ENTRÉPRENDRE N’IMPORTE QUELLE OPÉRATION ON DOIT
ARRÊTER LE MOTEUR ET EXTRAIRE LA CLÉ DU TABLEAU DE BORD.
–
Il est bien de garder la machine dans un endroit couvert, réparé, sec, non exposé à la lumière (‘obscurité conserve mieux les
courroies en caoutchouc).
–
Après avoir ouvert le portillon, fermer le robinet de sécurité, éteindre le moteur, ouvrir les carters.
–
Enlever la ficelle ou/et le filet restants et les garder dans un endroit sec. La ficelle pourrait se gonfler en absorbant l’humidité.
-
Enlever les bobines du film
–
Effectuer un nettoyage soigné, absporter les éventuels dépôts qui peuvent s’être formés avec de l’air comprimé
(on déconseille d’utiliser de l’eau sous pression qui peur provoquer de la rouille si elle n’est pas parfaitement sèche).
–
Vérifier s’il y a des abrasion, des griffures ou des absportation de la peinture.
Intervenir en rétablissant tant le fond que la peinture.
–
Vérifier que tous les dispositifs de contrôle et les senseurs soient intacts.
–
Graisser entièrement la machine.
–
Avec un pinceau huiler avec huile et gazole toutes les chaînes.
–
Enlever les arrêts m>écaniques des cylindres ou ouvrir le robinet et fermer la machine.
–
Enlever les tuyaux flexibles.
–
Positionner le pied d’appui correctement et détacher l’arbre cardan et
la presse du tracteur.
– Soulever, premièrement d’un côté puis de l’autre la presse
en interposant sous les axiaux des soutiens sûrs aptes à tenir la
machine légèrement soulevée du sol, pour ne pas reposer
inutilement, statiquement sur les pneus. Insérer aussi deux
cales d’arrêt.
fig.4.10.1.
56
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
4.11 CONTRÔLES PRÉLIMINAIRES DÉBUT DE SAISON
Faire marcher la machine pendant quelques minutes (à 540 T/1’ de la PTO du tracteur), en faisant attention
(sans s’approcher et avec prudence) aux bruits anomales, vibrations non liées avec le normal fonctionnement.
A moteur éteint et après avoir elevé et gardé la clé d’allumage, vérifier si les différents supports et roulements
présentent des niveaux anomaux de surchauffage.
N.B.: TOUS LES CONTRÔLES À L’INTÉRIEUR DE LA MACHINE ET AVEC LES PROTECTIONS
OUVERTES , DOIVENT ÊTRE EXÉCUTÉS A MOTEUR ÉTEINT.
IL EST IMPORTANT QU’ON EXÉCUTE CES CONTRÔLES TOUS SEULS POUR REMÉDIER
AU DANGER D’ACTIONNEMENT DE MOUVEMENTS AVEC UNE AUTRE PERSONNE
ENGAGÉE PRÈS DE LA MACHINE.
AVANT DE QUITTER LA MACHINE, ON DOIT ÉTEINDRE LE MOTEUR, ENLEVER
LA CLÉ ET LA GARDER.
Avant de commencer le travail, au début de la saison, effectuer un contrôle complet, comme suit:
-
Enlever les supports de soutien positionné à la fin de la saison passée.
-
Vérifier la pression des pneus (PAR 1.6).
-
Vérifier le serrage des vis (PAR 4.9).
-
Graisser et lubrifier (PAR 4.9 ).
-
Vérifier que les tours de la PTO (Prise de force du tracteur) soient 540/1”.
-
Vérifier que la tension de la batterie soit 12V.
-
Brancher la presse au tracteur (PAR du 3.2 ).
-
Vérifier que personne soit stationné aux alentours, démarrer le moteur et mettre sous pression l’installation.
-
Vérifier qu’il n’y ait aucune fuite d’huile hydraulique et que l’integrité des tuyaux flexibles soit satisfaisante.
-
Ouvrir et fermer le portillon et vérifier la pression. (PAR: 4.2)
-
Vérifier la tension des chaînes (PAR 4.3)
-
Vérifier le correcte fonctionnement de l’installation de lubrification centralisée (où prevu).
-
Vérifier le correcte fonctionnement de la boutonnière en toutes ses phases y compris les lieurs.(PAR. 3.3)
57
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
5.1 TRANSMISSION - CHAMBRE - RAMASSEUR
PANNE
CAUSE
SOLUTION
OBSTRUCTION DU RAMASSEUR.
VITESSE DE TRAVAIL TROP
ÉLÉVÉE.
RANGÉES TROP HAUTES ET
LARGES.
REDUIRE LA VITESSE.
TECHNIQUE DE CONDUITE
ERRONÉE.
LA MACHINE NE TRAVAILLE PAS
HORIZONTALEMENT.
SE TENIR AUX INDICATIONS DE
CONDUITE CORRECTE.
REGLER LA TETE D’ATTELAGE.
REDUIRE LA VITESSE ET RÉGLER
LES RANGÉES.
CREATION DE LA BALLE EN FOR- REMPLISSAGE DE LA CHAMBRE
ME DE TRONC DE CONE.
PLUS SUR UN COTÉ QUE SUR
L’AUTRE.
ALTERNER EXACTEMENT LE
REMPLISSAGE D’UN COTÉ A
L’AUTRE DE LA RANGÉE.
A PRESSAGE PRESQUE TERMINÉ,
REDUIRE LA VITESSE.
FILET OU FICELLE CASSÉS A UNE VÉRIFIER LA BONNE QUALITÉ DES
MATERIELS DE LIAGE.
EXTREMITÉ DE LA BALLE.
CREATION DE LA BALLE EN FOR- REMPLISSAGE CHAMBRE DANS PENDANT LE PRESSAGE
ME DE TONNEAU.
LA ZONE CENTRALE DU PICK-UP. PROCÉDER DE FAÇON ALTERNÉE,
D’UNA COTÉ A L’AUTRE DE LA
RANGÉE.
FILET OU FICELLE CASSÉS OU
AUGMENTER LE NUMERO DES
EFFILOCHÉS AU CENTRE DE LA TOURS DE LIAGE.
BALLE
VÉRIFIER LA BONNE QUALITÉ DES
MATERIELS DE LIAGE.
RÉCOLTE NON RÉGULIÈRE,
INCOMPLÈTE DU FOURRAGE
LES RESSORTS SONT HAUTS
PAR RAPPORT AU TERREIN
BAISSER LE PICK UP
RESSORTS ABÎMÉS
REMPLACER LES RESSORTS
VITESSE DE TRAVAIL ÉLÉVÉE
RÉDUIRE LA VITESSE
58
COLUMBIA R 500-Z / R 500-Z SUPER
5.2 LIEUR A FILET
PANNE
CAUSE
SOLUTION
LE FILET CORRECTEMENT
ENFILÉ SE DECHIRE AU DEBUT
DE L’ENROULEMENT.
ROULEAU TROP FREINÉ
RELACHER LES RESSORTS DU
FREIN
LE FILET N’EST PAS COUPÉ
CORRECTEMENT.
LE COUTEAUEST USURÉ.
REMPLACER LE COUTEAU.
L’ALIGNEMENT DE LA LAMA
N’EST PAS UNIFORME.
PENDANT L’ENROULEMENT LE
FREINAGE DU FILET N’EST PAS
CORRECT.
ALIGNER LE COUTEAU EN
AGISSANT SUR LES VIS DE
FIXATION.
VÉRIFIER ET EN AGISSANT SUR
LES RESSORTS RETABLIR LA
PRESSION.
CAUSE
SOLUTION
LE FILET NE COUVRE PAS
ENTIÈREMENT LES BORDS DE
LA BALLE.
5.3 LIEUR A FICELLE
PANNE
LA FICELLE NE S’ENFILE PAS AU
DÉMARRAGE
LA FICELLE N’EST PAS COUPÉE
CORRECTEMENT
LES BRIDES GUIDAGE FICELLE
SONT TROP ÉTROITES
PARCOURS NON CORRECT DE
LA FICELLE
RÉGLER LES POSITIONS DES
RESSORTS SUR LES ÉTRIERS
DE TENSIONNAGE
INSERER LA FICELLE
CORRECTEMENT
FICELLE EMMÊLÉE DANS LE
LOGEMENT CAISSE PORTE
FICELLE
ÉLIMINER LES NOEUDS
AFFUTER OU REMPLACER LA
LAME
LAME ABIMÉE
RÉGLER LA LAME
LAME MAL POSITIONNÉE
DIVERS
PANNE
CAUSE
SOLUTION
LE PORTILLON NE SE FERME
PAS
LE FOURRAGE EMPÊCHE LA
ZONE DES CHROCHETS
ENLEVER LE FOURRAGE DE LA
ZONE DES CROCHETS
LE PORTILLON NE S’OUVRE PAS
PRESSION HYDRAULIQUE
INSUFFISANTE
VÉRIFIER L’INSTALLATION
HYDRAULIQUE DU TRACTEUR
59
Bureaux et établissement:
Via Veneto, 12/A
46029 SUZZARA (MN) - Italy
Tel. 0376 51211 - Fax. 0376 522215
e-mail: wolagri@wolagri.com
www.wolagri.com
Costruzione Macchine Agricole
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising