Les transpalettes électriques

Les transpalettes électriques
Responsables : Pierre Bouliane, chargé de projet
Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE)
Denis Lincourt, chargé de projet
Préventex, Association paritaire du textile
Julie Baron, agente de communication
Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE)
Karine Charbonneau, secrétaire
Préventex, Association paritaire du textile
Conception
et production : Studio M. Saucier Inc.
Illustrations :
Pierre Berthiaume
Ce guide appartient à : __________________________________________
Formation reçue : _______________________________________________
jour
mois
année
Établissement : _________________________________________________
La réalisation de ce document a été financée par l’Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) et
Préventex, l’Association paritaire du textile. Les conclusions et les recommandations sont celles des auteurs.
La reproduction des textes est autorisée pourvu que la source en soit mentionnée et qu’un exemplaire
nous soit adressé à :
Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE)
6555, Métropolitain Est, bureau 401, Saint-Léonard (Québec) H1P 3H3
et
Préventex, Association paritaire du textile
2035, avenue Victoria, bureau 203, Saint-Lambert (Québec) J4S 1H1
Tous droits de traduction réservés
© 2003 Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE)
Préventex, Association paritaire du textile
ISBN 2-922143-19-8 (Association Sectorielle Transport Entreposage)
ISBN 2-920697-09-9 (Préventex, Association paritaire du textile)
Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2003
Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Canada, 2003
Les transpalettes électriques
La prévention des accidents du travail
Table des matières
PAGE
Rappel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
iv
C H A P I T R E
NOTIONS préalables
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5
Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6
Réglementation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
7
Normes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
8
Politique de l’établissement concernant l’utilisation des transpalettes électriques . . . . . . . . . . .
9
Formation du cariste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
10
Identification des risques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11-12
Équipement de protection individuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13
Mesures de sécurité particulières au transpalette électrique à conducteur accompagnant . . . . .
14
C H A P I T R E
NOTIONS techniques
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Description du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15-16
Freinage du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17-18
Interdictions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
19
Transpalette électrique sous surveillance et sans surveillance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
20
Commandes du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21-22
Position du cariste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23-24
Accessoires du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
25
Capacité nominale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
26
Plaque signalétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
27
Stabilité du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
28
Emplacements dangereux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29-30
Conditions inhabituelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ii
31
C H A P I T R E
NOTIONS pratiques
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
PAGE
Inspection du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33-34
Entretien du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
35
Modification ou ajout . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
36
Autocollants obligatoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
37
Déplacement avec le transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38-39
Chargement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40-41
Signaleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
42
Voies d’accès, passages réservés aux piétons, plancher et voies de circulation . . . . . . . . . . . . . .
43
Virages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
44
Pentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45-46
Camions et wagons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47-48
Rampes (ou ponts) de chargement (ponts de liaison) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
49
Monte-charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
50
Piétons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
51
Remplacement et recharge de la batterie du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
. à 55
Stationnement du transpalette électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
iii
56
Rappel
Ce document est l’accompagnement écrit à une formation dispensée sur les transpalettes
électriques.
Il se veut un outil pratique axé sur l’identification des risques liés à l’utilisation des transpalettes
électriques ainsi que sur les mesures de prévention appropriées. Il fait partie du matériel fournit dans
le cadre de la formation élaborée pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail du
Québec (CSST) par les deux associations sectorielles paritaires, l’Association Sectorielle Transport
Entreposage (ASTE) et Préventex, l’Association paritaire du textile.
Il s’adresse à tous les travailleurs et employeurs impliqués dans des opérations de manutention
nécessitant l’utilisation d’un transpalette électrique, aux comités de santé et de sécurité des
établissements concernés, aux responsables en santé et sécurité du travail et à toute personne
intéressée par les activités de prévention dans le secteur de la manutention des charges.
Ce document entre dans le cadre des fonctions dévolues à une association sectorielle paritaire par
la Loi sur la santé et la sécurité du travail (L.R.Q., c. S-2.1) :
« L’association sectorielle a pour objet de fournir aux employeurs et aux travailleurs appartenant au
secteur d’activités qu’elle représente des services de formation, d’information, de recherche
et de conseil. Elle peut notamment : … 5° élaborer des guides de prévention particuliers aux
activités des établissements. » (article 101)
iv
C H A P I T R E
NOTIONS
préalables
Introduction
1
Moins coûteux que le chariot élévateur dont il est issu, le transpalette électrique a vu croître son
utilisation depuis l’essor des entrepôts de grande surface.
Introduction
Il est destiné principalement à transporter des charges sur de courtes distances. Sa conception
compacte lui confère une mobilité accrue dans les espaces restreints. Il est très souvent utilisé lors du
chargement ou du déchargement des camions.
«5
NOTIONS
préalables
NOTIONS
2
préalables
Définition
Qu’est-ce qu’un transpalette
électrique ?
C’est un appareil de levage qui fait partie de la famille du chariot élévateur.
Le transpalette électrique est un chariot élévateur à petite levée.
Il est équipé d’une fourche (ou d’une plate-forme) pour soulever la palette (ou la charge) et la
transporter. Cette fourche (ou plate-forme) comporte toutefois des roues.
Le transpalette électrique peut être à conducteur accompagnant ou à conducteur porté
(ou les deux).
Le transpalette électrique a un poste de commande à l’extrémité ou au centre.
Les constructeurs peuvent offrir une grande variété de transpalettes électriques.
Dans tous les cas, il faut se référer au livret d’instructions du fabricant
pour connaître les caractéristiques propres au transpalette
électrique utilisé.
Définition
avec plate-forme
avec fourche
NOTIONS
préalables
«6
NOTIONS
préalables
Réglementation
3
Quelle est la réglementation
appropriée ?
La Loi sur la santé et la sécurité du travail
a pour objet l’élimination à la source même
des dangers pour la santé, la sécurité et
l’intégrité physique des travailleurs.
Réglementation
Pour sa part, le Règlement sur la santé et la
sécurité du travail, entré en vigueur au mois
d’août 2001, établit des normes en vue
d’assurer la qualité du milieu de travail,
de protéger la santé des travailleurs et
d’assurer leur sécurité et leur intégrité
physique.
«7
NOTIONS
préalables
NOTIONS
4
préalables
Normes
Quelles sont les normes ?
(versio
n franç
aise)
Un chariot élévateur (incluant le transpalette
électrique) fabriqué à compter de la date
d’entrée en vigueur du Règlement sur la santé
et la sécurité du travail doit être conforme à la
norme Safety Standard for Low Lift and High Lift
Trucks, ASME B56.1 –1993. Celui fabriqué
avant la date d’entrée en vigueur du
règlement doit être conforme à la norme
Low Lift and High Lift Trucks, CSA B335.1 –1977
ou à la norme Low Lift and High Lift Trucks,
ANSI B56.1 –1975.
Normes
Ces normes décrivent les règles de sécurité
relatives à la conception, au fonctionnement et
à l’entretien des chariots élévateurs motorisés à
petite levée et à haute levée commandés par
un conducteur porté ou accompagnant.
NOTIONS
préalables
«8
NOTIONS
préalables
Politique de l’établissement concernant
l’utilisation des transpalettes électriques
5
Que doit stipuler une politique de
l’établissement concernant l’utilisation
des transpalettes électriques ?
Elle doit stipuler que seules les personnes formées et autorisées, y compris le personnel de
supervision et le personnel externe, peuvent utiliser les transpalettes électriques.
Elle doit faire en sorte que les transpalettes électriques utilisés soient sécuritaires et bien entretenus.
Elle doit s’assurer de la bonne tenue des lieux de travail et identifier, entre autres, les emplacements
dangereux et les transpalettes électriques approuvés qui peuvent y circuler ainsi que les procédures
en vigueur concernant les opérations au quai de chargement et la circulation dans l’établissement.
Politique de l’établissement
Le personnel (cariste et personnel de supervision) doit connaître la politique de l’établissement
concernant l’utilisation des transpalettes électriques.
«9
NOTIONS
préalables
NOTIONS
6
préalables
Formation du cariste
À quelle formation le cariste
a-t-il droit ?
Le cariste a droit à des services de formation en matière de santé et de sécurité du travail,
particulièrement en relation avec son travail et son milieu de travail.
L’employeur doit informer adéquatement le travailleur sur les risques reliés à son travail et lui assurer
la formation, l’entraînement et la supervision appropriés afin de faire en sorte que le travailleur ait
l’habileté et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire le travail qui lui est confié.
Le cariste doit avoir reçu une formation théorique et pratique quant à l’utilisation du transpalette
électrique.
Des cours de perfectionnement doivent être prévus après une certaine période de temps et dans les
cas suivants :
-
acquisition d’un nouvel équipement ;
modifications apportées à l’équipement actuel ;
nouvelles conditions d’utilisation ;
performances insuffisantes.
Formation du cariste
Le cariste doit lire et comprendre le manuel du cariste du transpalette électrique qu’il utilisera avant
de le faire fonctionner.
NOTIONS
préalables
«10
NOTIONS
préalables
Identification des risques
7
Quels sont les risques liés
à l’utilisation du transpalette
électrique ?
▼
▼ Collision avec d’autres chariots, motorisés
ou non, due à des allées de circulation
encombrées ou non délimitées.
▼ Collision avec des travailleurs due à
l’absence ou à l’encombrement des
passages réservés aux piétons.
Identification des risques
▼
• Coincement des pieds et des mains
contre des objets stationnaires
(colonnes, rayonnages métalliques, etc.)
dû à l’encombrement ou à l’exiguïté
des lieux de travail et à une mauvaise
position du cariste sur la plate-forme
du transpalette électrique.
«11
NOTIONS
préalables
NOTIONS
7
Identification des risques
préalables
(suite)
▼ Coincement contre un obstacle ou dans un monte-charge par le châssis ou le timon du
transpalette électrique dû à une mauvaise procédure de travail.
▼
• Coincement des doigts par le châssis du transpalette électrique lors de son inspection.
Identification des risques
• Écrasement des pieds par le transpalette électrique lors de la manœuvre.
• Chute d’un quai due à l’encombrement ou à l’exiguïté des lieux de travail.
• Chute en entrant ou en sortant d’un véhicule à l’arrêt (camion, remorque, wagon) lors du
transbordement de la marchandise par le transpalette électrique.
• Chute du cariste porté lors d’un virage aigu ou de l’arrêt brusque du transpalette électrique.
NOTIONS
préalables
«12
NOTIONS
préalables
Équipement de protection individuel
8
Quel équipement de protection
individuel est recommandé ?
Compte tenu du risque d’écrasement ou de
coincement des pieds par la roue motrice
et directrice, le port de chaussures de
protection, préférablement avec tige
montante pour protéger l’arrière du pied,
est recommandé dans l’utilisation d’un
transpalette électrique à conducteur
accompagnant.
L’employeur doit fournir l’équipement de
protection individuel et le travailleur doit le
porter.
Équipement de protection
Des transpalettes électriques à conducteur
accompagnant peuvent être également munis
de protège-orteils.
«13
NOTIONS
préalables
NOTIONS
9
préalables
Mesures de sécurité particulières
au transpalette électrique à conducteur accompagnant
Quelles sont les mesures de sécurité
particulières au transpalette électrique
à conducteur accompagnant ?
▼
▼ Ne jamais manœuvrer le transpalette
électrique avec les mains graisseuses.
• Porter des chaussures de protection.
• Ne pas monter sur le transpalette
électrique pour le conduire.
• Garder les pieds éloignés du châssis du
transpalette électrique.
• Toujours garder les mains et les doigts à l’intérieur de la zone protégée du timon.
• Être prudent au moment des manœuvres en marche arrière (avec la charge en avant) en raison
des caractéristiques de conduite en marche arrière.
• Prendre garde au pivotement du bout directionnel dans un virage avec la charge en avant.
• Être prudent au moment de tourner dans une allée; les roues porteuses ont tendance à couper
les angles.
• Ne jamais manœuvrer à une vitesse supérieure à celle de la marche à pied, c’est-à-dire 5,6 km/h
(3,5 mph).
Mesures de sécurité
• Toujours garder les deux mains sur le timon lors de manœuvres avec la charge en avant.
• Toujours garder une main sur la commande et, si possible, marcher en avant et du côté du timon,
lors d’un déplacement avec la charge en arrière.
• Entrer dans un ascenseur ou dans un endroit clos avec la charge en avant.
Le cariste doit toujours se référer aux instructions du constructeur pour connaître les directives
particulières d’utilisation du transpalette électrique.
NOTIONS
préalables
«14
C H A P I T R E
NOTIONS
1
techniques
Description du transpalette électrique
Les composantes d’un transpalette
électrique
10
2
1 Timon
16
2 Barre de retenue
3 Plaque signalétique
15
4 Roue porteuse
5 Roue motrice
6 Fourche
7 Couvercle
8 Plate-forme du cariste
1
9 Batterie
3
10 Connexions de la batterie
11 Roues stabilisatrices
12 Horomètre
8
13 Indicateur de charge
14 Frein de stationnement
15 Manuel du cariste
16 Autocollants
7
LER
U
C
RE
12
9
6
13
4
16
14
5
2
1
R
CE
N
A
AV
11
Le transpalette électrique
à conducteur accompagnant
Description
Le timon long offre plus de distance entre le
cariste et le transpalette électrique qu’un
timon court, permettant ainsi un meilleur
déplacement.
avec timon long
avec timon court
«15
NOTIONS
techniques
NOTIONS
1
Description du transpalette électrique
3
Le transpalette électrique
à conducteur porté à poste de
commande à l’extrémité
4
Le transpalette électrique
avec plate-forme rabattable
Il s’agit en fait d’un transpalette électrique à
conducteur accompagnant pourvu d’une
plate-forme rabattable sur laquelle peut se
tenir le cariste.
L’utilisation de ce transpalette hybride présente
toutefois certains risques, notamment en
raison du manque de protection du cariste ou
du danger d’éjection du cariste dans les
virages et lors des freinages.
Description
5
Le transpalette électrique
à conducteur porté à poste de
commande au centre
NOTIONS
techniques
«16
(suite)
techniques
NOTIONS
techniques
Freinage du transpalette électrique
2
Comment freine-t-on avec un
transpalette électrique ?
Frein APPLIQUÉ
▼ Les freins sont appliqués lorsque le timon
du transpalette électrique est positionné
presque à la verticale ou à l’horizontale,
ou lorsque la commande de direction est
relâchée et revient à la position neutre.
Frein RELÂCHÉ
▼
Frein APPLIQUÉ
▼ Une commande de sécurité (en anglais
“Emergency Reverse Switch” ou “Belly
Button”) inverse automatiquement le sens
de marche du transpalette électrique si la
tête du timon touche le cariste,
un mur ou un objet.
Freinage
▼
«17
NOTIONS
techniques
NOTIONS
2
Freinage du transpalette électrique
techniques
(suite)
Le cariste peut ralentir le transpalette électrique en inversant le sens de marche (« plugging ») :
le cariste met en renverse le sens de marche, ce qui ralentit le transpalette électrique pour ensuite
l’accélérer dans la direction opposée ou l’amener à un arrêt contrôlé. Cependant, tout changement
brusque de direction peut entraîner le déplacement ou la chute de la charge transportée.
RECULER
AVANCER
Les dispositifs d’arrêt du transpalette électrique doivent être facilement accessibles.
Le cariste doit demeurer sur le transpalette électrique à conducteur porté jusqu’à l’immobilisation
complète de celui-ci avant de quitter la plate-forme du conducteur.
Les arrêts brusques doivent être évités.
Le cariste ne doit pas tenter de bloquer ou de détourner avec le pied le transpalette électrique,
le poids du transpalette électrique et de sa charge pouvant être supérieur à celui d’une automobile.
Freinage
Le constructeur doit fournir les instructions sur le fonctionnement du transpalette électrique utilisé.
NOTIONS
techniques
«18
NOTIONS
techniques
Interdictions
3
Le cariste peut-il monter sur le
transpalette électrique à conducteur
accompagnant ?
Non.
Un autocollant apposé obligatoirement sur le
transpalette électrique rappelle cette
interdiction.
Le cariste peut-il accepter un passager
sur le transpalette électrique ?
Non.
Interdictions
À moins que le constructeur n’ait prévu une
place sécuritaire pour un passager.
«19
NOTIONS
techniques
NOTIONS
4
techniques
Transpalette électrique sous surveillance
et sans surveillance
Quand le transpalette électrique
est-il considéré sous surveillance ?
Le transpalette électrique est considéré sous surveillance lorsque le cariste est à moins de 7,6 m
(25 pi) de celui-ci, lequel demeure à portée de vue.
Quand le transpalette électrique
est-il considéré sans surveillance ?
Surveillance
Le transpalette électrique est considéré sans surveillance lorsque le cariste est à plus de 7,6 m (25 pi)
de celui-ci, lequel demeure à portée de vue, ou lorsque le cariste s’en éloigne et ne le voit plus.
NOTIONS
techniques
«20
NOTIONS
techniques
Commandes du transpalette électrique
5
Comment doivent être conçues les
commandes de direction actionnées
par un timon ?
Elles doivent être conçues de manière à éviter
toute blessure au cariste lorsqu’il circule
à proximité des portes, des murs, des colonnes
et des étagères.
Comment doivent être conçues les
commandes de direction actionnées
à l’aide d’un volant avec bouton ?
Commandes
Elles doivent être conçues de manière à réduire
au minimum le danger provoqué par le retour
rapide du volant.
«21
NOTIONS
techniques
NOTIONS
5
Commandes du transpalette électrique
techniques
(suite)
Les commandes de marche avant
et arrière doivent-elles être clairement
identifiées ?
Oui.
Elles doivent être identifiées de façon claire et durable, sur la commande même ou à côté de la
commande.
Le cariste doit consulter le manuel du cariste du transpalette électrique qu’il utilise pour connaître
les commandes.
RECULER
AVANCER
Klaxon
Élévation
Commandes
Descente
NOTIONS
techniques
«22
NOTIONS
techniques
Position du cariste
6
Quelle position adopte le cariste
lorsqu’il utilise le transpalette électrique
à conducteur accompagnant ?
Le cariste marche à côté du transpalette électrique en tenant le timon de manœuvre d’une main.
Par définition, le transpalette électrique à conducteur accompagnant est manœuvré par une
personne qui l’accompagne à pied, en marchant à côté et en tenant par l’une ou
l’autre main le timon de manœuvre. Cette disposition permet de mieux diriger
l’appareil, roue motrice et directrice à l’avant, et évite tout choc corporel dangereux
en cas de fausse manœuvre.
Le système de commande doit permettre au transpalette électrique de
se déplacer à une vitesse de marche normale.
Quelle position adopte le cariste
lorsqu’il utilise le transpalette électrique
à conducteur porté ?
Le cariste est debout sur une petite plate-forme.
Position du cariste
Cette plate-forme est située :
- soit à l’avant du transpalette électrique
(conduite à l’extrémité) ;
«23
NOTIONS
techniques
NOTIONS
6
Position du cariste
(suite)
- soit entre la partie motrice et la charge
(conduite au centre).
La plate-forme doit être antidérapante.
Le cariste manœuvre son appareil avec un
timon coudé vers l’arrière et s’appuie contre
un dossier qui le protège aussi de la charge
(conduite au centre).
La surface de la plate-forme doit être conçue
de sorte que le cariste garde les membres
inférieurs à l’intérieur (vue en plan) du
transpalette électrique.
Le cariste doit garder les mains et les pieds
à l’intérieur du poste de conduite.
Position du cariste
Le cariste doit également agripper
d’une main la barre de retenue
installée sur le transpalette électrique
(conduite à l’extrémité).
NOTIONS
techniques
«24
techniques
NOTIONS
techniques
Accessoires du transpalette électrique
7
Quel est l’accessoire obligatoire sur un
transpalette électrique ?
Le transpalette électrique doit être muni d’un
avertisseur (klaxon, sifflet, etc.) actionné par
l’opérateur.
Existe-t-il des accessoires facultatifs ?
Le transpalette électrique peut être muni d’une
rallonge d’appui de charge pour empêcher la
charge de tomber sur le cariste.
Le transpalette électrique peut être muni d’un
horomètre. L’horomètre, ou totalisateur
d’heures de marche, figure de plus en plus
souvent au tableau de bord des chariots de
manutention motorisés. Il permet de contrôler
l’utilisation de l’appareil et de planifier son
entretien. Il comporte un mécanisme
d’horlogerie qui est mis en route par un signal
indiquant la mise en service de l’appareil.
horomètre
indicateur
de charge
Accessoires
Le transpalette électrique peut être muni d’un
indicateur de charge de la batterie.
L’indicateur de charge de la batterie en
mesure la tension. Il indique au cariste l’état
de la batterie par un signal indicatif, comme
une aiguille sur un cadran. Lorsque la batterie
a perdu 80 % de sa capacité, elle est
considérée comme complètement déchargée.
«25
NOTIONS
techniques
NOTIONS
8
techniques
Capacité nominale
Qu’est-ce que la capacité nominale ?
La capacité nominale est la valeur maximale de la charge autorisée par le fabricant.
Il s’agit du poids maximal de la charge que peut soulever et transporter le transpalette électrique.
Peut-on dépasser la capacité nominale ?
Non.
Capacité
La capacité nominale du transpalette électrique ne doit jamais être dépassée.
NOTIONS
techniques
«26
NOTIONS
techniques
Plaque signalétique
9
Qui appose la plaque signalétique
sur le transpalette électrique ?
C’est le constructeur du transpalette électrique.
Que doit indiquer la plaque
signalétique du transpalette électrique ?
La plaque signalétique sur le transpalette
électrique doit indiquer tous les renseignements
obligatoires, dont la capacité nominale du
transpalette électrique.
PLAQUE SIGNALÉTIQUE
Transpalette électrique
La plaque signalétique comporte d’abord les
indications suivantes :
- le modèle et le numéro de série du
transpalette ;
- le poids approximatif du transpalette ;
- l’indication de la norme de fabrication ;
- le type de transpalette ;
- la capacité nominale.
(Contenu minimum) ASME B56.1 - 1993 - A. 1995, art. 7.5
AST2002W
Capacité nominale (en kg)
2000 kg
No de série
W02102245
Poids approximatif du
transpalette
460 kg
Type de
transpalette
E
Poids approximatif du transpalette
sans la batterie
340 kg
Poids minimum / maximum de la
batterie (en état de service)
MINIMUM 100 kg MAXIMUM 275 kg
Tension nominale du transpalette
24
VOLTS
Capacité nominale maximale
640
AMPÈRE HEURE
Type de batterie
E
Ce transpalette rencontre ou excède les spécifications de la norme
ASME/ANSI B56.1 effective au moment de la construction du transpalette
Plaque signalétique
En outre, la plaque signalétique doit aussi
indiquer les renseignements suivants
concernant les batteries :
- le poids du transpalette électrique sans
la batterie ;
- le poids minimal et maximal, en état de
service, de la batterie ;
- la tension nominale du transpalette
électrique ;
- la capacité nominale maximale en
ampères-heures du transpalette électrique ;
- les lettres d’identification de la batterie
(soit E, EE, EO et EX).
Modèle
Les plaques signalétiques apposées par le
constructeur doivent être remplacées en cas de
modification ou d’ajout touchant la capacité ou
le fonctionnement sûr du transpalette électrique.
«27
NOTIONS
techniques
NOTIONS
10
techniques
Stabilité du transpalette électrique
Quelles sont les conditions pouvant
influencer la stabilité du transpalette
électrique ?
Certaines conditions peuvent rendre le transpalette électrique instable :
- l’état du sol ou du plancher ;
- les pentes ;
- la vitesse ;
- le chargement ;
- le poids de la batterie ;
- les forces dynamiques exercées sur le transpalette électrique ;
- le jugement exercé par le cariste.
Quel est le principe de stabilité
du transpalette électrique ?
Comme les tricycles, les transpalettes électriques ont trois roues, une roue à l’avant motrice et
directrice et deux roues porteuses sous la fourche. Si un virage est fait trop rapidement ou si un arrêt
est effectué de façon abrupte, le transpalette électrique ainsi que sa charge peuvent devenir
instables. Généralement, un transpalette électrique peut soulever jusqu'à 230 mm (9 pouces) du sol
une charge pouvant peser jusqu’à 3 600 kg (8 000 livres).
Des roues stabilisatrices ou des barres de stabilité peuvent être ajoutées.
barre de stabilité
Stabilité
roues stabilisatrices
NOTIONS
techniques
«28
NOTIONS
techniques
Emplacements dangereux
11
Le transpalette électrique doit-il être
approuvé et identifié comme tel pour une
utilisation dans les emplacements dangereux ?
Oui.
Les emplacements dangereux sont ceux où il y a des dangers d’explosion ou d’incendie soit à cause
de vapeurs inflammables, de poussières combustibles ou de fibres.
Les transpalettes électriques et les batteries utilisés dans des endroits dangereux doivent être
approuvés et du type prescrit par la norme ANSI/NFPA 505.
Seul le transpalette électrique approuvé pour les emplacements dangereux peut y être utilisé.
Le transpalette électrique approuvé pour les emplacements dangereux doit conserver les
caractéristiques d’appareils sécuritaires d’origine.
Le constructeur doit identifier sur la plaque signalétique le type de transpalette électrique approuvé
pour les emplacements dangereux.
EE
EX
DY
Emplacements dangereux
LPS GS DS ES
GS
LPS
NOTE :
Les plaques EE, EX et DY doivent mesurer 12,7 cm (5 pouces) de haut.
Toutes les autres sont des carrés de 10 cm (4 pouces).
Seules les plaques EE, EX et ES
sont utilisées pour les transpalettes électriques.
«29
NOTIONS
techniques
NOTIONS
11
Emplacements dangereux
techniques
(suite)
L’utilisateur doit-il identifier
l’emplacement dangereux ?
Oui.
Il incombe à l’utilisateur d’évaluer le danger que présente une atmosphère ou un endroit en
particulier d’après la norme ANSI/NFPA 505.
La batterie du transpalette électrique doit être approuvée pour les emplacements dangereux.
A- Il incombe au fabricant du transpalette électrique d’identifier le type de batterie à utiliser.
B- Il incombe au fabricant de la batterie d’indiquer les renseignements sur la batterie.
ATTENTION
SEULS LES VÉHICULES
IDENTIFIÉS
Emplacements dangereux
APPOSER ICI
LA PLAQUE
DÉSIGNANT
LE TYPE DE
VÉHICULE
SONT AUTORISÉS DANS
CET EMPLACEMENT
NOTIONS
techniques
«30
NOTIONS
techniques
Conditions inhabituelles
12
Le cariste doit-il connaître les conditions
de conduite inhabituelles avant
d’utiliser le transpalette électrique ?
Oui.
Des conditions inhabituelles peuvent donner lieu à des mesures de sécurité supplémentaires et à des
instructions de manœuvre spéciales.
Conditions inhabituelles
Le cariste doit être formé relativement aux conditions de conduite inhabituelles du transpalette
électrique qu’il utilise.
«31
NOTIONS
techniques
C H A P I T R E
NOTIONS
pratiques
Inspection du transpalette électrique
1
Le transpalette électrique doit-il être
vérifié avant qu’il ne soit utilisé pour
la première fois ?
Oui.
Inspection
En outre, le transpalette électrique doit être inspecté et entretenu conformément aux instructions du
constructeur ou à des normes offrant une sécurité équivalente.
«33
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
1
Inspection du transpalette électrique
pratiques
(suite)
Le cariste doit-il inspecter le
transpalette électrique avant de l’utiliser
et vérifier son état de marche ?
Oui.
Lorsqu’il commence à travailler et avant de conduire le transpalette électrique, le cariste doit vérifier
l’état de marche de celui-ci.
Lors de l’inspection, le cariste doit garder ses mains et ses pieds éloignés du transpalette
électrique, entre autres de la zone comprise sous la fourche, pour éviter tout coincement.
Le cariste doit aviser le responsable désigné si le transpalette électrique présente un risque et cesser
de l’utiliser.
FICHE
D’INSP
ECTION
Atelier
:
Numéro
du trans
palette
:
CONT
RÔLE
À L’A
RR
JOURNA
LIÈRE
DES TR
ANSP
Est-ce
qu’il y
a des do
mmages
Est-ce
qu’il y
sur le ch
a des fiss
âssis ?
ures su
Est-ce
que les
r la fou
rche ?
autocolla
Est-ce
nts sont
que la
en place
plate-for
et lisible
me du
Est-ce
s?
cariste
que la
est pro
plaque
pre et
signalét
Est-ce
anti-déra
ique es
que les
pante ?
t lisible
connex
et solide
ions de
Est-ce
ment fixé
que les
la batte
rie sont
câbles
e?
de la ba
propre
Est-ce
s et en
que tou
tterie so
bonne
s les ga
nt à dé
conditio
couvert
rdes so
Est-ce
n?
?
nt en pla
que la
batterie
ce ?
est pro
Est-ce
pre ?
que les
comman
des du
timon so
nt bien
CONT
ide
ntifiées
RÔLE
?
EN FO
NCTIO
NNEM
ENT
Est-ce
que le
klaxon
fonctio
Est-ce
nne ?
que le
timon es
t propre
Est-ce
que les
et tourne
roues tou
libremen
Est-ce
rnent libr
t?
que le
ement
contrôle
et sont
de direc
Est-ce
exempte
que le
tion ain
s de fils
systèm
si que
ou autre
e d’inve
celui de
Est-ce
s débri
rsion d’u
la vitesse
que le
s?
systèm
rgence
fonctio
e d’élév
du sens
Est-ce
nnent ?
ation fon
que le
de march
systèm
ctionne
e fonctio
e d’élév
?
Est-ce
nne ?
ation co
que le
ule ?
systèm
e de fre
Est-ce
inage fon
que le
frein de
ctionne
stationn
?
Est-ce
ement
que l’in
fonctio
dicateur
nne ?
de charg
Est-ce
que l’ho
e de la
romètr
batterie
e fonctio
Est-ce
fonctio
nne ?
qu’il y
nne ?
a des fui
tes d’h
Est-ce
uile ?
qu’il y
a des fui
tes d’é
lectrolyte
Nom du
?
cariste
:
Nom du
supervi
seur :
Inspection
Le cariste devrait préférablement utiliser une
fiche d’inspection.
Date :
Date :
NOTIONS
pratiques
«34
ALETTE
S ÉLEC
TRIQ
ÊT
OUI
OUI
NON
NON
UES
NOTIONS
pratiques
Entretien du transpalette électrique
2
Un transpalette électrique sécuritaire
et maintenu en bon état doit-il être
fourni au cariste ?
Oui.
L’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et
l’intégrité physique du travailleur. Il doit notamment fournir un matériel sécuritaire et assurer son
maintien en bon état.
Le transpalette électrique ne doit pas être utilisé lorsqu’on y effectue des travaux de
réparation ou d’entretien.
La pièce réparée du transpalette électrique doit offrir une sécurité équivalente à celle de la pièce
d’origine.
Le constructeur du transpalette électrique doit fournir le manuel d’entretien.
Seul le personnel autorisé et formé doit effectuer l’entretien et la réparation du transpalette
électrique.
«35
NOTIONS
pratiques
Entretien
Le transpalette électrique doit être entretenu conformément aux instructions du constructeur ou
à des normes offrant une sécurité équivalente.
NOTIONS
3
pratiques
Modification ou ajout
Est-il possible d’effectuer une modification
ou un ajout au transpalette électrique sans
l’approbation écrite du constructeur ?
Non.
Le transpalette électrique ne doit pas être modifié pour augmenter sa charge nominale ou pour
servir à une autre utilisation sans une attestation signée par un ingénieur ou une attestation écrite du
fabricant suivant laquelle la modification est sécuritaire.
Les plaques signalétiques, les étiquettes
et les autocollants apposés par le
constructeur doivent-ils être remplacés
lorsque le constructeur donne son
accord à une modification ou à un ajout ?
Oui.
Modification ou ajout
Lorsque le constructeur donne son accord à une modification ou à un ajout, il faut remplacer les
plaques signalétiques, les étiquettes et les autocollants sur lesquels apparaissent des renseignements
sur la capacité, le fonctionnement ou l’entretien du transpalette électrique.
NOTIONS
pratiques
«36
NOTIONS
pratiques
Autocollants obligatoires
4
Quel autocollant est obligatoire sur
le transpalette électrique à conducteur
accompagnant ?
Sur le transpalette électrique à conducteur
accompagnant (à l’exclusion du transpalette
électrique à conducteur accompagnant/porté),
le constructeur doit indiquer en lettres
d’au moins 40 mm (1,5 po), « NO RIDING »
(« conduite portée interdite ») ou un symbole
correspondant.
AVERTISSEMENT
!
Conduite portée interdite
Les avertissements apposés par le constructeur
sur le transpalette électrique doivent être
visibles.
AVERTISSEMENT
!
Pas de passager
FR
É
IQU
IN
RE
EIN
L
PP
A
RE
LÂ
F
!
CH
É
AVERTISSEMENT
Exemples d’autocollants
«37
NOTIONS
pratiques
Autocollants obligatoires
Les autocollants apposés par le constructeur
doivent être remplacés s’il y a modification ou
ajout au transpalette électrique.
NOTIONS
5
pratiques
Déplacement avec le transpalette électrique
Quelles règles doit observer
le cariste lors du déplacement avec
le transpalette électrique ?
Le cariste doit manœuvrer le transpalette électrique à partir du poste de commande.
Le cariste doit éviter de passer sur les objets qui traînent.
Le cariste doit traverser les voies ferrées en diagonale lorsque cela est possible.
Le cariste ne doit pas doubler un transpalette électrique circulant dans la même
direction aux intersections et aux endroits où la visibilité est obstruée : il doit ralentir et actionner
l’avertisseur sonore.
Déplacement
Le cariste doit avoir une vue dégagée du chemin où le transpalette électrique circule, être attentif à la
circulation du personnel et des autres véhicules et maintenir des distances sécuritaires.
NOTIONS
pratiques
«38
NOTIONS
pratiques
Déplacement avec le transpalette électrique
(suite)
5
Pour les déplacements du transpalette électrique, certains fabricants recommandent de :
• garder toujours la fourche en position haute et de ne jamais élever ni baisser la fourche
pendant le déplacement ;
• faire toujours face au sens de la direction ;
• éviter les arrêts et changements brusques de direction qui peuvent faire basculer le
transpalette électrique ou déplacer la charge.
Le cariste doit respecter les règles relatives à la circulation, y compris les limites de vitesse.
Le cariste doit ralentir si les planchers sont humides et glissants.
Déplacement
Le cariste ne doit pas conduire le transpalette électrique de manière dangereuse.
«39
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
6
pratiques
Chargement
Le cariste doit-il s’assurer de la stabilité
des charges transportées ?
! DANGER
Oui.
Les charges doivent être stables et ne pas
dépasser la capacité nominale du transpalette
électrique. Les charges trop longues ou trop
larges, en plus d’être moins stables, prennent
plus de place dans les virages et peuvent
blesser les piétons.
La longueur de la fourche doit être au moins
égale aux 2/3 de la longueur de la charge.
! DANGER
Les palettes défectueuses
peuvent-elles être utilisées ?
Non.
Chargement
Les palettes défectueuses doivent être remisées
à un endroit désigné pour être réparées ou
retirées du service.
NOTIONS
pratiques
«40
NOTIONS
pratiques
Chargement
(suite)
6
Comment s’effectue la prise et
la dépose de la palette ?
• Abaisser complètement les fourches du
transpalette électrique.
• Bien centrer les fourches du transpalette
électrique dans les entrées de la palette.
• Faire tourner l’avant du transpalette
électrique pour le positionner face à la
palette, les roues porteuses de droite ou de
gauche, selon l’approche, servant de pivot,
lorsque la palette est située à angle.
• Engager bien à fond les fourches dans
les entrées de la palette, en s’assurant que
les roues porteuses ne sont pas entre le
plancher inférieur et le plancher supérieur
de la palette car, en actionnant le système
d’élévation, la palette se brisera.
• S’assurer que la zone d’élévation est libre
avant d’élever la palette.
• Lever complètement les fourches avant
de déplacer le transpalette électrique.
• Inverser la direction du transpalette
électrique, en s’assurant au préalable que
la voie est libre.
• S’approcher avec prudence de l’endroit où
sera déposée la palette.
Chargement
• Abaisser complètement les fourches du
transpalette électrique après avoir
positionné la palette.
• Retirer les fourches du transpalette
électrique de la palette en s’assurant que la
voie est libre.
«41
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
7
pratiques
Signaleur
Le cariste doit-il être guidé par
un signaleur s’il a la vue obstruée
lors d’une manœuvre ?
Oui.
Si le cariste a la vue obstruée lors d’une manœuvre, celui-ci doit être guidé par un ou plusieurs
signaleurs. Le signaleur doit :
• observer le déplacement du transpalette électrique ou de la charge lorsque celle-ci échappe à la
vue du cariste ;
Signaleur
• communiquer avec le cariste par un code de signaux bien établi et uniforme ou par un système
de télécommunication, lorsque les conditions l’exigent ou lorsque le cariste le juge à propos.
NOTIONS
pratiques
«42
NOTIONS
pratiques
Voies d’accès, passages réservés aux piétons,
plancher et voies de circulation
8
Dans quelle condition doivent se trouver les
voies d’accès, les passages réservés aux
piétons, le plancher et les voies de circulation ?
Les voies d’accès et passages réservés aux piétons doivent être en bon état, dégagés et bien éclairés,
entretenus de façon à en maintenir la surface non glissante, à l’abri des risques de chute d’objets ou
de matériaux.
Le plancher doit être maintenu en bon état, propre et dégagé.
Les voies de circulation doivent être tenues en bon état, ne pas être glissantes, même par usure ou
humidité. Elles doivent être dégagées et délimitées par des lignes sur le plancher ou être autrement
balisées à l’aide notamment d’installations, d’équipements, de murs ou de dépôts de matériaux
ou de marchandises, de manière à permettre la circulation sécuritaire des personnes. Elles doivent
être d’une largeur suffisante pour permettre la manipulation sécuritaire du matériel et d’au moins
600 mm, être munies de garde-corps aux endroits où il y a danger de chute.
L’empilage de matériel doit s’effectuer de façon à ce que les piles ne gênent pas la circulation dans
les voies de circulation, les escaliers et les ascenseurs ni celle près des portes.
Voies d’accès et de circulation
Les objets susceptibles de constituer un obstacle permanent ou temporaire (charge, équipement,
matériel, installation de construction) doivent être protégés et clairement identifiés.
«43
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
9
pratiques
Virages
Comment doit s’effectuer un virage
à l’aide d’un transpalette électrique ?
▼ Le cariste doit ralentir dans les virages avec le transpalette électrique. Il doit amorcer les
virages en douceur.
▼
Certains fabricants recommandent de descendre du transpalette
électrique à conducteur porté dans les virages à plus
de 90 degrés.
▼ Le cariste doit se rappeler que, dans les virages, les roues porteuses du transpalette électrique ne
suivent pas la même trajectoire que la roue motrice.
Il doit prendre garde au pivotement du bout directionnel dans un virage avec la charge en
avant et être prudent au moment de tourner dans une allée, les roues porteuses ayant
tendance à couper les angles.
Virages
▼
NOTIONS
pratiques
«44
NOTIONS
pratiques
Pentes
10
Lorsque la pente est de moins de 5 %,
comment doit s’effectuer la manœuvre du
transpalette électrique muni d’une charge ?
Lorsque la pente est de moins de 5 %, il importe peu que la charge soit orientée vers le sommet
ou le bas de la pente.
Lorsque la pente est de plus de 5 %,
comment doit s’effectuer la manœuvre
du transpalette électrique à conducteur
accompagnant avec ou sans charge ?
Le cariste doit conduire le transpalette électrique à conducteur accompagnant
pourvu ou non d’une charge avec la fourche dans le sens de la descente lorsqu’il monte ou
descend une pente supérieure à 5 %.
Pentes
Si la charge restreint la visibilité ou requiert que le dosseret d’appui de charge retienne la charge,
le cariste doit conduire le transpalette électrique à conducteur accompagnant avec la fourche dans le
sens de la montée lorsqu’il descend la pente. Lors de manoeuvres avec la charge en avant, le cariste
doit toujours garder les deux mains sur le timon.
«45
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
10
Pentes
pratiques
(suite)
Le cariste doit monter et descendre les pentes lentement et avec précaution en conduisant le
transpalette électrique.
Le cariste doit toujours se référer aux instructions du constructeur pour connaître les directives
particulières d’utilisation du transpalette électrique sur les pentes.
▼
Lorsque la pente est de plus de 5 %,
comment doit s’effectuer la manœuvre du
transpalette électrique à conducteur porté
avec ou sans charge ?
▼ Le cariste doit conduire le transpalette électrique
à conducteur porté pourvu ou non d’une
charge avec la fourche dans le sens de la
descente lorsqu’il monte ou descend une pente
supérieure à 5 %.
Pentes
NOTIONS
pratiques
«46
▼
▼ Le cariste doit aussi éviter de tourner dans les
pentes avec le transpalette électrique.
NOTIONS
pratiques
Camions et wagons
▼
Doit-on adopter des directives pour
empêcher le déplacement inopiné du véhicule
à l’arrêt (camion, remorque, wagon) lors du
transbordement de la marchandise par le
transpalette électrique ?
11
Oui.
L’employeur doit s’assurer que l’organisation
du travail et les méthodes et techniques utilisées
pour l’accomplir sont sécuritaires et ne portent
pas atteinte à la santé du travailleur.
▼ Lorsqu’un transpalette électrique entre
dans un camion ou en sort, les freins du
camion doivent être serrés et des cales de
roues ou autres dispositifs de blocage
doivent empêcher son déplacement accidentel.
Lorsqu’un transpalette électrique entre
dans un wagon ou en sort, des butées de
roues, des freins de stationnement ou
d’autres dispositifs de blocage efficaces
doivent immobiliser le wagon.
▼
«47
Camions et wagons
▼ Lorsqu’un transpalette électrique est
dans une semi-remorque non attelée à un
tracteur, des supports peuvent être
nécessaires pour empêcher le cabrage ou le
basculement.
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
11
Camions et wagons
pratiques
(suite)
▼
Le cariste doit manœuvrer le transpalette
électrique à une distance sécuritaire de la
rampe (ou pont) de chargement.
▼ Le cariste doit pénétrer dans la remorque,
le camion ou le wagon avec le transpalette
électrique en marche arrière (le châssis
porteur vers l’avant), afin d’en faciliter la
sortie.
▼
Camions et wagons
▼ Certains fabricants recommandent d’entrer
le transpalette électrique légèrement à
angle dans le wagon afin d’avoir
suffisamment d’espace pour tourner à
l’intérieur de celui-ci.
NOTIONS
pratiques
«48
NOTIONS
pratiques
Rampes(ou ponts) de chargement
(ponts de liaison)
12
Qu’est-ce qu’une rampe (ou pont)
de chargement ?
La rampe (ou pont) de chargement sert de
passage entre un quai et un véhicule routier.
Il s’agit d’un plateau, fixe ou mobile, qui sert
de passage ou qui permet de corriger la
différence de niveau qui existe entre une
plate-forme de chargement et un véhicule.
Rampe mobile
Qu’est-ce qu’un pont de liaison ?
Le pont de liaison est un plateau mobile qui
sert de passage entre deux wagons.
Que doit vérifier le cariste avant de
manœuvrer le transpalette électrique sur
la rampe (ou pont) de chargement ?
Rampe fixe
Rampes et ponts de liaison
Le cariste doit vérifier si la capacité de charge
de la rampe (ou pont) de chargement est
indiquée et si le transpalette électrique muni
d’une charge respecte cette capacité de
charge.
La rampe (ou pont) de chargement doit être
fixée pour empêcher son déplacement.
Des poignées ou d’autres dispositifs doivent
permettre la manipulation sécuritaire de la
rampe (ou pont) de chargement.
La rampe (ou pont) de chargement doit être
antidérapante.
«49
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
13
pratiques
Monte-charge
Quelle est la procédure à suivre lors
de la manœuvre du transpalette
électrique dans un monte-charge ?
Le transpalette électrique doit être autorisé
à entrer dans le monte-charge.
▼
▼ La capacité du monte-charge ne doit
pas être dépassée lorsque le transpalette
électrique y entre.
Le personnel doit quitter le monte-charge
lorsque le cariste y fait entrer le transpalette
électrique ou l’en fait sortir.
Des directives d’utilisation du transpalette
électrique dans le monte-charge doivent être
données :
-
avancer lentement vers le monte-charge ;
entrer sans tourner ;
mettre les commandes au point neutre ;
éteindre le moteur ;
serrer le frein (s’il y a lieu).
Monte-charge
▼
▼ Le cariste doit entrer dans le monte-charge
avec la charge en avant lorsqu’il conduit
un transpalette électrique à conducteur
accompagnant.
NOTIONS
pratiques
«50
NOTIONS
pratiques
Piétons
▼
Quelles règles doit suivre le cariste
lorsqu’il manœuvre le transpalette
électrique en présence de piétons ?
14
▼ Le cariste doit céder le passage aux piétons.
Le cariste ne doit pas conduire le transpalette électrique en direction d’une personne qui se tient
devant un objet.
Le cariste doit s’assurer qu’il n’y a personne dans le rayon d’action arrière du transpalette électrique
avant d’effectuer un virage.
▼ Le cariste doit être prudent aux intersections des allées, aux entrées de portes et dans les zones
où un piéton peut surgir.
Piétons
▼
«51
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
15
pratiques
Remplacement et recharge de la batterie
du transpalette électrique
À qui incombe d’indiquer les
renseignements sur la batterie ?
Le fabricant de la batterie doit indiquer les renseignements sur la batterie.
À qui incombe d’indiquer le type de
batterie recommandé pour le
transpalette électrique ?
Le fabricant du transpalette électrique doit indiquer le type de batterie à utiliser.
Où retrouve-t-on une description des
installations et de la marche à suivre
concernant le remplacement et la
recharge de la batterie ?
Les installations et la marche à suivre concernant le remplacement et la recharge de la batterie
doivent être conformes aux prescriptions de la norme ANSI/NFPA 505.
Les bornes du chargeur ne doivent jamais être raccordées aux bornes du transpalette électrique.
Les exigences concernant le poids de la batterie doivent être suivies. Le poids de la batterie sur les
transpalettes électriques doit se situer dans les limites minimale et maximale indiquées sur la plaque
signalétique. Le fait de ne pas se conformer aux exigences indiquées concernant le poids de la
batterie pourrait rendre le transpalette électrique instable.
Où doit s’effectuer le remplacement
et la recharge de la batterie ?
Batterie
Le cariste doit stationner le transpalette électrique à l’endroit désigné lors du remplacement et de la
recharge de la batterie. Il doit :
• abaisser les fourches ;
• couper le contact ;
• appliquer le frein de stationnement lorsque le transpalette électrique en est pourvu.
NOTIONS
pratiques
«52
NOTIONS
pratiques
Remplacement et recharge de la batterie
du transpalette électrique (suite)
▼
Quel est l’équipement de protection
individuel pour effectuer le remplacement
et la recharge de la batterie ?
15
Le cariste doit porter l’équipement de
protection individuel avant d’entreprendre la
procédure de remplacement et de recharge de
la batterie :
-
gants en néoprène ;
visière ;
tablier de protection ;
chaussures de protection.
Émissions fugitives
Hydrogène
▼
Quelles consignes sécuritaires doit
observer le cariste lors du remplacement
et de la recharge de la batterie ?
Le cariste doit observer les consignes
sécuritaires suivantes lors du remplacement et
de la recharge de la batterie :
▼ interdire de fumer (l’hydrogène dégagé
lors de la recharge de la batterie est un gaz
inflammable) ;
▼
▼ interdire de déposer des objets
métalliques sur la batterie
(le court-circuit occasionné pourrait
engendrer une déflagration) ;
Batterie
▼ s’assurer que l’excédent des chaînes du
palan soit contenu dans un gousset ;
«53
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
15
Remplacement et recharge de la batterie
du transpalette électrique (suite)
• rapporter la batterie ou le chargeur
défectueux au responsable et identifier
l’équipement défectueux en inscrivant sur
une affiche “Batterie défectueuse” ou
“Chargeur défectueux” ;
• compléter un rapport journalier afin de
permettre un meilleur suivi de l’état des
batteries.
Comment doit s’effectuer le
remplacement de la batterie ?
Le remplacement de la batterie par le dessus
doit s’effectuer de façon sécuritaire :
• s’assurer qu’aucun fil électrique n’est
présent sur le rail du pont roulant
(avant d’utiliser le treuil ou le palan) ;
• placer l’appareil de levage juste au-dessus
de la batterie ;
• débrancher la batterie ;
• ajuster les crochets du palonnier à la
largeur de la batterie ;
• insérer les crochets du palonnier dans les
orifices de la batterie ;
• soulever la batterie pour la dégager ;
• abaisser la batterie dès que possible ;
• amener la batterie à l’endroit désigné afin
d’en effectuer la recharge ;
• placer la batterie sur le support à batterie ;
Batterie
• raccorder le chargeur à la batterie ;
• s’assurer que le cycle de charge est débuté ;
NOTIONS
pratiques
«54
pratiques
NOTIONS
pratiques
Remplacement et recharge de la batterie
du transpalette électrique (suite)
15
• ne pas brancher les connecteurs au-dessus de la batterie à cause du risque d’explosion
occasionné par une étincelle ;
• s’assurer que le fil du chargeur est placé correctement ;
• placer la batterie sur le transpalette électrique ;
• raccorder la batterie du transpalette électrique en respectant la procédure sécuritaire.
• consulter le manuel du fabricant pour connaître les caractéristiques du chargeur ;
• aviser le responsable s’il y a une défectuosité sur l’appareil de levage ;
Le remplacement de la batterie par le côté doit s’effectuer de façon sécuritaire :
• débrancher la batterie ;
• retirer les dispositifs de retenue de la batterie ;
• extraire la batterie en la glissant sur le convoyeur à rouleaux ;
• brancher la batterie chargée au transpalette électrique ;
• positionner le transpalette électrique vis-à-vis la batterie chargée ;
• glisser la batterie chargée sur le transpalette électrique ;
• remettre en place les dispositifs de retenue de la batterie ;
• raccorder le chargeur à la batterie ;
• s’assurer que le cycle de charge est débuté ;
• ne pas brancher les connecteurs au-dessus de la batterie à cause du risque d’explosion
occasionné par une étincelle ;
• s’assurer que le fil du chargeur est placé correctement ;
• consulter le manuel du fabricant pour connaître les caractéristiques du chargeur ;
• aviser le responsable s’il y a une défectuosité sur l’appareil d’extraction.
Batterie
Lever le couvercle si la batterie est chargée sur le transpalette électrique.
«55
NOTIONS
pratiques
NOTIONS
16
Stationnement du transpalette électrique
Quelles consignes doit suivre le cariste
lors du stationnement du transpalette
électrique ?
Le cariste doit :
• abaisser les fourches ;
• placer le timon en position haute afin
d’appliquer les freins ;
• positionner le timon dans un angle de
90 degrés ;
• caler la roue ;
• fermer le contact ;
• enlever la clé ;
• débrancher la batterie.
CALE
Le transpalette électrique doit être stationné à
un endroit désigné, loin des sources de chaleur,
ne doit pas gêner l’accès aux sorties de secours,
aux escaliers ou au matériel de protection
contre le feu.
Un transpalette électrique ne devrait pas être
stationné sur une surface inclinée. Mais, si le
cariste est dans l’obligation de le faire, la roue
doit être calée.
Stationnement
Le frein de stationnement doit être appliqué
si le transpalette électrique en est équipé.
Certains fabricants recommandent de bloquer
la roue motrice avec une cale, s’il n’y a pas de
frein de stationnement, pour éviter le
déplacement accidentel du transpalette
électrique.
Le transpalette électrique ne doit pas être
stationné à moins de 1,8 m (6 pi) de la voie
ferrée.
NOTIONS
pratiques
1,8
m
«56
(6
pi)
pratiques
Association paritaire du textile
2035, avenue Victoria
Bureau 203
Saint-Lambert (Québec) J4S 1H1
Téléphone: (450) 671-6925
www.preventex.qc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising