Manuel d`entretien KT715-KT745

Manuel d`entretien KT715-KT745
KT715-KT745
Manuel d’entretien
IMPORTANT : Lisez toutes les consignes et précautions de sécurité avant d’utiliser le matériel. Veuillez vous reporter
aux consignes d’utilisation de l’équipement alimenté par ce moteur.
Le moteur doit être arrêté et de niveau avant d’exécuter tout travail de maintenance ou d’entretien.
2
3
5
12
15
19
21
38
39
41
48
54
57
70
Sécurité
Entretien
Spécifications
Outils et aides
Recherche de pannes
Filtre à air/Admission
Circuit d’alimentation
Système du régulateur
Circuit de lubrification
Système électrique
Système de démarreur
Systèmes antipollution
Démontage/Contrôle et révision
Remontage
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
1
Sécurité
CONSIGNES DE SÉCURITÉ
AVERTISSEMENT : Un danger pouvant entraîner la mort, de graves blessures ou des dommages matériels.
ATTENTION :
Un danger pouvant entraîner des blessures légères ou des dommages matériels.
REMARQUE :Cette mention est utilisée pour attirer l’attention sur des détails importants concernant l’installation,
l’utilisation ou l’entretien.
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant
causer des incendies et des
brûlures graves.
N’ajoutez pas de carburant
si le moteur est chaud ou s’il
tourne.
L’essence est très inflammable et ses
vapeurs peuvent exploser si elles sont
enflammées. Entreposez l’essence
dans des récipients approuvés et dans
des bâtiments non occupés, à l’abri
des étincelles ou des flammes. Des
éclaboussures de carburant peuvent
s’enflammer au contact de pièces
chaudes ou d’étincelles provenant de
l’allumage. N’utilisez jamais d’essence
comme agent nettoyant.
AVERTISSEMENT
Les pièces tournantes
peuvent causer de graves
blessures.
Tenez-vous éloigné du
moteur pendant qu’il
fonctionne.
Tenez vos mains, pieds, cheveux
et vêtements à l’écart de toutes
les pièces mobiles pour prévenir
les blessures. Ne faites jamais
fonctionner le moteur si des
couvercles, des enveloppes ou des
protections ont été enlevés.
AVERTISSEMENT
L’oxyde de carbone peut
causer des nausées graves,
des évanouissements ou
même la mort.
Évitez d’aspirer des gaz
d’échappement.
Les gaz d’échappement du moteur
contiennent du monoxyde de carbone
toxique. Le monoxyde de carbone
est inodore, incolore et son inhalation
peut causer la mort.
2
AVERTISSEMENT
Des démarrages accidentels
peuvent causer des blessures
graves voire mortelles.
Débranchez le(s) câble(s)
de bougie et mettez-le(s) à
la masse avant l’entretien.
Arrêtez le moteur avant d’effectuer des
travaux de réparation et d’entretien
du moteur ou de l’équipement en
suivant les consignes ci-dessous :
1) Débranchez le(s) câble(s) de
bougie. 2) Débranchez le câble
négatif (–) de batterie de la batterie.
AVERTISSEMENT
Les pièces chaudes
peuvent causer de graves
brûlures.
Ne touchez pas au moteur
pendant qu’il tourne ou si
vous venez tout juste de
l’arrêter.
ATTENTION
Les chocs électriques
peuvent causer des
blessures.
Ne touchez pas aux fils
pendant que le moteur
tourne.
ATTENTION
L’endommagement du
vilebrequin et du volant
peut causer des blessures
personnelles.
Des procédures inappropriées
peuvent casser des pièces. Les
pièces cassées peuvent être projetées
du moteur. Respectez toujours les
précautions et les méthodes pour
installer le volant.
Ne faites jamais fonctionner le moteur
si des écrans thermiques ou des
protections ont été enlevés.
AVERTISSEMENT
Les solvants de nettoyage
risquent de provoquer de
graves blessures ou la mort.
Utiliser uniquement dans
des zones bien aérées
et loin de toute source
d’allumage.
Les solvants et produits de nettoyage
de carburateur sont extrêmement
inflammables. Utilisez le produit de
nettoyage en suivant les instructions
et avertissements du fabricant.
N’utilisez jamais d’essence comme
agent nettoyant.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Entretien
CONSIGNES D’ENTRETIEN
AVERTISSEMENT
Des démarrages accidentels peuvent causer des
blessures graves voire mortelles.
Débranchez le(s) câble(s) de bougie et mettezle(s) à la masse avant l’entretien.
Arrêtez le moteur avant d’effectuer des travaux de réparation
et d’entretien du moteur ou de l’équipement en suivant les
consignes ci-dessous : 1) Débranchez le(s) câble(s) de bougie.
2) Débranchez le câble négatif (–) de batterie de la batterie.
Les mesures normales de maintenance, remplacement ou réparation des dispositifs et systèmes de contrôle des émissions
peuvent être effectuées par tout individu ou atelier de réparation ; cependant les réparations de garantie doivent être effectuées
par un concessionnaire agréé Kohler.
PROGRAMME D’ENTRETIEN
Toutes les 25 heures¹
● Faites l’entretien/remplacez le préfiltre.
Filtre à air/Admission
● Remplacez l’élément du filtre à air (si le préfiltre n’existe pas).
Filtre à air/Admission
Toutes les 100 heures¹
● Remplacez l’élément du filtre à air (si le préfiltre existe).
Filtre à air/Admission
● Remplacez le filtre et l’huile.
● Déposez les enveloppes du système de refroidissement et nettoyez les zones de
refroidissement.
Circuit de lubrification
Toutes les 100 heures
● Assurez-vous que toutes les attaches et composants sont correctement fixés.
● Remplacez le filtre à carburant.
Toutes les 500 heures²
● Faites vérifier/régler le jeu des soupapes.
Filtre à air/Admission
Remontage
Remontage
Toutes les 500 heures
● Remplacez les bougies et réglez l’écartement.
Système électrique
¹ Effectuez ces procédures plus fréquemment en cas d’utilisation dans un environnement poussiéreux et sale.
2
Confiez ces travaux d’entretien à un concessionnaire agréé Kohler.
RÉPARATIONS/PIÈCES DÉTACHÉES
Les pièces détachées d’origine Kohler sont vendues chez les concessionnaires agréés Kohler. Pour trouver un concessionnaire
autorisé Kohler local, consultez le site KohlerEngines.com ou appelez le 1-800-544-2444 (États-Unis et Canada).
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
3
Entretien
RECOMMANDATIONS RELATIVES À L’HUILE
Pour un meilleur rendement, nous recommandons les huiles
Kohler. Utilisez les huiles détergentes de qualité supérieure
(y compris les huiles synthétiques) de classe SJ ou supérieure
de l’API. Choisissez la viscosité en fonction de la température
ambiante au moment de l’utilisation, comme indiqué ci-dessous.
10W-30
SAE 30
5W-30
°F -20
°C -30
0
-20
20
-10
32
0
40
50
10
80
60
20
ENTREPOSAGE
Si vous ne prévoyez pas d’utiliser le moteur pendant deux mois
ou plus, suivez les procédures d’entreposage suivantes :
1. Ajoutez un produit de traitement du carburant Kohler PRO
Series ou similaire dans le réservoir de carburant. Faites
tourner le moteur 2 à 3 minutes pour stabiliser le carburant
dans le circuit (les anomalies liées à du carburant non
traité ne sont pas garanties).
2. Changez l’huile pendant que le moteur est encore chaud.
Retirez la ou les bougies et versez environ 1 oz d’huile
moteur dans le ou les cylindres. Retirez la ou les bougies
et lancez le moteur lentement pour distribuer l’huile.
3. Déconnectez le câble négatif (–) de la batterie.
4. Entreposez le moteur dans un endroit propre et sec.
100
30
40
RECOMMANDATIONS RELATIVES AU CARBURANT
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des incendies
et des brûlures graves.
N’ajoutez pas de carburant si le moteur est chaud
ou s’il tourne.
L’essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez l’essence
dans des récipients approuvés et dans des bâtiments
non occupés, à l’abri des étincelles ou des flammes. Des
éclaboussures de carburant peuvent s’enflammer au contact
de pièces chaudes ou d’étincelles provenant de l’allumage.
N’utilisez jamais d’essence comme agent nettoyant.
REMARQUE : E15, E20 et E85 NE sont PAS compatibles et
NE doivent PAS être utilisés. Du carburant trop
vieux, périmé ou contaminé peuvent provoqués
des dommages non couverts par la garantie.
Le carburant doit correspondre à ces exigences :
● Propre, neuf, sans plomb.
● Indice d’octane de 87 (R+M)/2 ou plus.
● Méthode RON (Research Octane Number), indice minimum
d’octane de 90.
● L’essence contenant jusqu’à 10 % d’alcool éthylique, 90 %
d’essence sans plomb est compatible.
● Les mélanges de méthyl tertaire butyl éther (MTBE) et
d’essence sans plomb (jusqu’à un maximum de 15 % de
MTBE par volume) sont homologués.
● N’ajoutez pas d’huile dans l’essence.
● Ne remplissez pas trop le réservoir de carburant.
● N’utilisez pas l’essence si elle a plus de 30 jours.
4
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Spécifications
Dimensions de moteur
Dimensions en millimètres.
Équivalents en pouces (in.) indiqués entre [ ].
4X Ø 9.005 ± 0.035
[.355 ± .0014]
37.00
[1.46]
254.00 B.C.
[10.000]
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
5
Spécifications
NUMÉROS D’IDENTIFICATION DU MOTEUR
Les numéros d’identification du moteur (modèle, spécification et série) doivent être données pour la réparation, la commande de
pièces et le remplacement du moteur.
Modèle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . KT715
Moteur séire 7000
Désignation numérique
Spécifications . . . . . . . . . . . . . . KT715-0001
Série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4323500328
Code de l’année de fabrication
Code
Année
432013
442014
452015
SPÉCIFICATIONS GÉNÉRALES3,6
KT715
Code usine
KT725
Alésage
KT730
KT735
KT740
KT745
83 mm (3,27 po)
Course
69 mm
(2,72 po)
747 cc
(46 cu. po)
67 mm (2,64 po)
Cylindrée
725 cc (44 cu. po)
Capacité d’huile (remplissage)
Angle d’opération maximal (à plein niveau d’huile)4
1,9 l (2,0 qt.)
25°
SPÉCIFICATIONS DE SERRAGE3,5
KT715
Starter automatique
eChoke™
Du moteur pas-à-pas à la fixation du support
De la base du filtre à air aux goujons de montage
Smart-Choke™
Du déflecteur de vanne d’air au collecteur d’admission
De la base du filtre à air aux goujons de montage
Vis du support
Déflecteur et tôle en aluminium
Fixation filetées M5
KT725
KT730
KT735
KT740
KT745
3,1 N·m (27,4 po-lb)
6,2-7,3 N·m (55-65 po-lb)
1 N·m (9 po-lb)
6,2-7,3 N·m (55-65 po-lb)
5 N·m (45 po-lb)
8,5 N·m (75 in. lb.) Dans un nouveau trou
4,0 N·m (35 po-lb) dans les trous utilisés
10,7 N·m (95 in. lb.) Dans un nouveau trou
7,3 N·m (65 po-lb) dans un trou utilisé
Fixation filetées M6
Carter de soufflante et tôle
Vis M3 HI-LO
Vis M4 HI-LO
Fixations M5
2,3 N·m (20 po-lb)
2,8 N·m (25 po-lb)
6,2 N·m (55 po-lb) dans un nouveau trou
4,0 N·m (35 po-lb) dans les trous utilisés
10,7 N·m (95 in. lb.) Dans un nouveau trou
7,3 N·m (65 po-lb) dans un trou utilisé
Fixations M6
Valeurs en système métrique. Équivalences en unités anglaises entre parenthèses.
Un angle de fonctionnement trop important peut causer des dommages du moteur liés à un manque de lubrification.
5
Lubrifiez les filets avec de l’huile moteur avant le montage.
6
Toutes les références de puissance (cv) de Kohler sont des valeurs nominales certifiées et correspondent aux normes de puissance
SAE J1940 & J1995. Les détails concernant les valeurs nominales de puissance certifiées sont donnés sur le site KohlerEngines.com.
3
4
6
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Spécifications
SPÉCIFICATIONS DE SERRAGE3,5
KT715
KT725
Carburateur
Écrou de montage
KT730
KT735
11,3 N·m (100 po-lb)
13,6 N·m (120 po-lb)
Carter
Reniflard
Goujon du couvercle extérieur
6,2 N·m (55 po-lb) dans un nouveau trou
4,0 N·m (35 po-lb) dans les trous utilisés
Écrou à tête hexagonal du couvercle extérieur
Bouchon de vidange d’huile
1,3 N·m (11,5 po-lb)
13,6 N·m (10 pi-lb)
Culasse
Fixation du boulon (serrage en 2 incréments)
premier à 22,6 N·m (200 po-lb)
dernier à 41,8 N·m (370 po-lb)
11,3 N·m (100 po-lb)
Goujon du culbuteur
Volant
Vis de fixation
74,5 N·m (55 pi-lb)
Pompe à carburant
Vis
2,8 N·m (25 po-lb)
Régulateur
Écrou de levier
6,8 N·m (60 po-lb)
Allumage
Bougie
Fixation de module
Fixation du redresseur-régulateur
27 N·m (20 pi-lb)
4,0-6,2 N·m (35-65 po-lb)
4,0 N·m (35 po-lb)
Tubulure d’admission
Fixation de montage (serrage en deux fois)
premier à 7,4 N·m (66 po-lb)
dernier à 9,9 N·m (88 po-lb)
Silencieux
Écrous hexagonaux M8
Capuchon 5/16-18
Vis du support
24,4 N·m (216 po-lb)
16,9 N·m (150 po-lb)
9,9 N·m (88 po-lb)
Carter d’huile
Fixation
24,4 N·m (216 po-lb)
Pompe à huile
Vis (aucun ordre de serrage)
9,9 N·m (88 po-lb)
Oil Sentry™
Pressostat
4,5 N·m (40 po-lb)
5
KT745
6,2-7,3 N·m (55-65 po-lb)
Bielle
Fixation de capuchon (incréments)
Revêtement noir
Revêtement gris métallisé
3
KT740
Valeurs en système métrique. Équivalences en unités anglaises entre parenthèses.
Lubrifiez les filets avec de l’huile moteur avant le montage.
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
7
Spécifications
SPÉCIFICATIONS DE SERRAGE3,5
KT715
KT725
Solénoïde (démarreur)
Matériel de fixation
Écrou, câble du balai positif (+)
KT730
KT735
10,7 N·m (95 po-lb) dans de nouveaux trous
7,3 N·m (65 po-lb) dans les vieux trous
Montage du démarreur
Boulon traversant
Entraînement à inertie
Démarreur avec solénoïde
Vis de montage
Vis de montage du porte-balai
4,5-5,7 N·m (40-50 po-lb)
5,6-9,0 N·m (49-79 po-lb)
23,8 N·m (211 po-lb)
2,5-3,3 N·m (22-29 po-lb)
Stator
Vis de montage
8,8 N·m (78 po-lb)
Couvercle de soupape
Fixation
9,6 N·m (85 po-lb)
SPÉCIFICATIONS DE JEU3
KT715
Arbre à cames
Jeu axial
Jeu fonctionnel
Diamètre intérieur de l’alésage
Nouveau
Limite d’usure max.
Diamètre extérieur de la surface du palier
Nouveau
Limite d’usure max.
KT725
KT730
KT735
KT740
KT745
0,06/0,40 mm (0,0024/0,0157 po)
0,040/0,077 mm (0,0016/0,0030 po)
20,000/20,025 mm (0,7874/0,7884 po)
20,038 mm (0,7889 po)
19,948/19,960 mm (0,7854/0,7858 po)
19,945 mm (0,7852 po)
Bielle
Jeu fonctionnel bielle – maneton
Nouveau
Limite d’usure max.
Jeu latéral bielle-maneton
Jeu fonctionnel bielle – axe de piston
Diamètre intérieur d’extrémité de l’axe de piston
Nouveau
Limite d’usure max.
0,037/0,083 mm (0,0015/0,0033 po)
0,098 mm (0,0039 po)
0,261/0,67 mm (0,0102/0,0264po)
0,013/0,032 mm (0,0005/0,0264 po)
17,013/17,027 mm (0,6698/0,6704 po)
17,040 mm (0,6709 po)
Carter
Diamètre intérieur de l’arbre intermédiaire du régulateur
Nouveau
Limite d’usure max.
5
KT745
4,0-6,0 N·m (35-53 po-lb)
8,0-11,0 N·m (71-97 po-lb)
Console de commande de vitesse
Fixation
3
KT740
8,025/8,075 mm (0,3159/0,3179 po)
8,088 mm (0,3184 po)
Valeurs en système métrique. Équivalences en unités anglaises entre parenthèses.
Lubrifiez les filets avec de l’huile moteur avant le montage.
8
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Spécifications
SPÉCIFICATIONS DE JEU3
KT715
Vilebrequin
Jeu axial (libre)
Alésage (dans le carter)
Nouveau
Limite d’usure max.
Alésage (carter d’huile)
Nouveau
Jeu fonctionnel de l’alésage de vilebrequin (carter d’huile) au
vilebrequin
Nouveau
Tourillon de palier principal de l’extrémité du volant moteur
Diamètre extérieur - Nouveau
Diamètre extérieur - Limite d’usure max.
Conicité max.
Ovalisation max.
Tourillon de palier principal de l’extrémité du carter d’huile
Diamètre extérieur - Nouveau
Diamètre extérieur - Limite d’usure max.
Conicité max.
Ovalisation max.
Tourillon de bielle
Diamètre extérieur - Nouveau
Diamètre extérieur - Limite d’usure max.
Conicité max.
Ovalisation max.
T.I.R.
Extrémité de prise de mouvement, carter dans le moteur
Carter moteur entier, blocs en V
Alésage de cylindre
Diamètre intérieur de l’alésage
Nouveau
Limite d’usure max.
Ovalisation max.
Conicité max.
KT725
KT735
KT740
KT745
0,075/0,595 mm (0,0030/0,0023 po)
40,974/40,987 mm (1,6131/1,6137 po)
41,000 mm (1,6142 po)
40,974/41,000 mm (1,6457/1,6142 po)
0,039/0,087 mm (0,0015/0,0034 po)
40,913/40,935 mm (1,6107/1,6116 po)
40,840 mm (1,608 po)
0,022 mm (0,0009 po)
0,025 mm (0,0010 po)
40,913/40,935 mm (1,6107/1,6116 po)
40,840 mm (1,608 po)
0,022 mm (0,0009 po)
0,025 mm (0,0010 po)
35,950/35,974 mm (1,4154/1,4163 po)
35,950 mm (1,4154 po)
0,018 mm (0,0007 po)
0,025 mm (0,0010 po)
0,279 mm (0,0110 po)
0,200 mm (0,0079 po)
83,006/83,031 mm (3,2679/3,2689 po)
83,069 mm (3,2704 po)
0,120 mm (0,0047 po)
0,050 mm (0,0020 po)
Culasse
Tolérance de planéité
0,076 mm (0,003 po)
Régulateur
Jeu fonctionnel arbre intermédiaire du régulateur-carter du moteur
D.E. de l’arbre transversal
Nouveau
Limite d’usure max.
Jeu fonctionnel régulateur-arbre du régulateur
Diamètre extérieur de l’arbre
Nouveau
Limite d’usure max.
Allumage
Écartement
Intervalle du module
3
KT730
0,025/0,126 mm (0,0009/0,0049 po)
7,949/8,000 mm (0,3129/0,3149 po)
7,936 mm (0,3124 po)
0,050/0,210 mm (0,0020/0,0083 po)
5,990/6,000 mm (0,2358/0,2362 po)
5,977 mm (0,2353 po)
0,76 mm (0,030 po)
0,203/0,305 mm (0,008/0,012 po)
Valeurs en système métrique. Équivalences en unités anglaises entre parenthèses.
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
9
Spécifications
SPÉCIFICATIONS DE JEU3
KT715
Piston, segments de piston et axe de piston
Jeu fonctionnel piston-axe de piston
D.I. de l’alésage de l’axe
Nouveau
Limite d’usure max.
D.E. de l’axe
Nouveau
Limite d’usure max.
Jeu latéral segment de feu-gorge
Jeu latéral segment de compression central-gorge
Jeu latéral segment racleur-gorge
Coupe de segment de compression supérieur
Nouvel alésage
Alésage déjà utilisé
Coupe de segment de compression central
Nouvel alésage
Alésage déjà utilisé
Diamètre extérieur de butée7
Nouveau
Limite d’usure max.
Jeu fonctionnel de butée du piston au cylindre7
Nouveau
7
KT730
KT735
KT740
KT745
0,006/0,017 mm (0,0002/0,0007 po)
17,006/17,012 mm (0,6695/0,6698 po)
17,025 mm (0,6703 po)
16,995/17,000 mm (0,6691/0,6693 po)
16,994 mm (0,6691 po)
0,030/0,070 mm (0,001/0,0026 po)
0,030/0,070 mm (0,001/0,0026 po)
0,060/0,190 mm (0,0022/0,0073 po)
0,189/0,277 mm (0,0074/0,0109 po)
0,531 mm (0,0209 po)
1,519/1,797 mm (0,0598/0,0708 po)
2,051 mm (0,0808 po)
82,978 mm (3,2668 po)
82,833 mm (3,2611 po)
0,019/0,062 mm (0,0007/0,0024 po)
Soupapes et poussoirs de soupape
Jeu
Jeu fonctionnel poussoir de soupapes-carter
Jeu fonctionnel tige de soupape d’admission-guide de soupape
Jeu fonctionnel tige de soupape d’échappement-guide de soupape
Diamètre intérieur du guide de soupape d’admission
Nouveau
Limite d’usure max.
Diamètre intérieur du guide de soupape d’échappement
Nouveau
Limite d’usure max.
Dimension de l’alésoir de guidage de soupape
Standard
0,25 mm O.S.
Levée minimum de soupape d’admission
Levée minimum de soupape d’échappement
Angle du collet de soupape
3
KT725
0,101/0,152 mm (0,0040/0,0060 po)
0,013/0,073 mm (0,0005/0,0029 po)
0,040/0,0780 mm (0,0016/0,0031 po)
0,052/0,090 mm (0,0020/0,0035 po)
7,040/7,060 mm (0,2772/0,2780 po)
7,140 mm (0,2811 po)
7,040/7,060 mm (0,2772/0,2780 po)
7,160 mm (0,2819 po)
7,050 mm (0,2776 po)
7,300 mm (0,2874 po)
8,500 mm (0,3346 po)
8,500 mm (0,3346 po)
45°
Valeurs en système métrique. Équivalences en unités anglaises entre parenthèses.
Mesurez 6 mm (0,2362 po) au-dessus du fond de la jupe de piston à angle droit par rapport à l’axe de piston.
10
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Spécifications
VALEURS DE COUPLE GÉNÉRALES
Recommandations de couple de serrage en unités anglaises pour les applications standards
Boulons, vis, écrous et fixations assemblés dans de la fonte ou de l’acier
Fixations de degré 2 ou 5
dans l’aluminium
Dimension
Classe 2
Couple de serrage : N.m (po-lb) ± 20%
8-32
2,3 (20)
10-24
3,6 (32)
10-32
3,6 (32)
1/4-20
7,9 (70)
1/4-28
9,6 (85)
5/16-18
17,0 (150)
5/16-24
18,7 (165)
3/8-16
29,4 (260)
3/8-24
33,9 (300)
Classe 5
Classe 8
2,8 (25)
4,5 (40)
4,5 (40)
13,0 (115)
15,8 (140)
28,3 (250)
30,5 (270)
—
—
—
—
—
18,7 (165)
22,6 (200)
39,6 (350)
—
—
—
2,3 (20)
3,6 (32)
—
7,9 (70)
—
17,0 (150)
—
—
—
Couple de serrage : N.m (po-lb) ± 20%
5/16-24
—
3/8-16
—
3/8-24
—
7/16-14
47,5 (35)
7/16-20
61,0 (45)
1/2-13
67,8 (50)
1/2-20
94,9 (70)
9/16-12
101,7 (75)
9/16-18
135,6 (100)
5/8-11
149,5 (110)
5/8-18
189,8 (140)
3/4-10
199,3 (147)
3/4-16
271,2 (200)
—
47,5 (35)
54,2 (40)
74,6 (55)
101,7 (75)
108,5 (80)
142,4 (105)
169,5 (125)
223,7 (165)
244,1 (180)
311,9 (230)
332,2 (245)
440,7 (325)
40,7 (30)
67,8 (50)
81,4 (60)
108,5 (80)
142,5 (105)
155,9 (115)
223,7 (165)
237,3 (175)
311,9 (230)
352,6 (260)
447,5 (330)
474,6 (350)
637,3 (470)
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
Recommandations de couple de serrage métrique pour les applications standards
Classe de propriété
Dimension
4,8
5,8
Fixations
non-essentielles
dans l’aluminium
8,8
10,9
12,9
Couple de serrage : N.m (po-lb) ± 10%
M4
1,2 (11)
1,7 (15)
M5
2,5 (22)
3,2 (28)
M6
4,3 (38)
5,7 (50)
M8
10,5 (93)
13,6 (120)
2,9 (26)
5,8 (51)
9,9 (88)
24,4 (216)
4,1 (36)
8,1 (72)
14,0 (124)
33,9 (300)
5,0 (44)
9,7 (86)
16,5 (146)
40,7 (360)
2,0 (18)
4,0 (35)
6,8 (60)
17,0 (150)
Couple de serrage : N.m (po-lb) ± 10%
M10
21,7 (16)
27,1 (20)
M12
36,6 (27)
47,5 (35)
M14
58,3 (43)
76,4 (56)
47,5 (35)
82,7 (61)
131,5 (97)
66,4 (49)
116,6 (86)
184,4 (136)
81,4 (60)
139,7 (103)
219,7 (162)
33,9 (25)
61,0 (45)
94,9 (70)
Conversions des couples
N·m = po-lb x 0,113
po-lb = N·m x 8,85
N·m = pi-lb x 1,356
pi-lb = N·m x 0,737
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
11
Outils et aides
Certains outils de qualité sont conçus pour permettre à l'utilisateur d'effectuer des procédures spécifiques de
démontage, de réparation et de remontage. L'utilisation de ces outils permet d'entretenir plus facilement, plus
rapidement et en toute sécurité les moteurs! Vous pourrez aussi améliorer l'efficacité de l'entretien et augmenter la
satisfaction client en réduisant le temps d'inactivité du moteur.
Voici la liste des outils et leur provenance.
FOURNISSEURS D'OUTILS
Outils Kohler
Contactez votre fournisseur
Kohler local.
SE Tools
415 Howard St.
Lapeer, MI 48446
Téléphone 810-664-2981
Numéro d'appel gratuit 800-664-2981
Fax 810-664-8181
Design Technology Inc.
768 Burr Oak Drive
Westmont, IL 60559
Téléphone 630-920-1300
Télécopie 630-920-0011
OUTILS
Description
Testeur du contenu d'alcool
Pour tester le contenu d'alcool (%) dans les carburants oxygénés/reformulés.
Plaque d'extrémité de l'arbre à cames
Pour vérification du jeu axial de l'arbre à cames.
Protecteur de joint d'étanchéité de l'arbre à cames (Aegis)
Pour protéger le joint d'étanchéité pendant l'installation de l'arbre à cames.
Testeur de fuite du cylindre
Pour vérifier la rétention de combustion et l'usure des cylindres, piston, bagues ou
soupapes.
Composants disponibles à l'unité :
Adaptateur 12 mm x 14 mm (nécessaire pour contrôle d'étanchéité sur les moteurs
XT-6)
Kit d'outils du concessionnaire (local)
Kit complet d'outils Kohler requis.
Composants de 25 761 39-S :
Testeur du système d'allumage
Testeur de fuite du cylindre
Kit d'essai de la pression d'huile
Testeur du redresseur-régulateur (120 VCA/60 Hz)
Kit d'outils du concessionnaire (international)
Kit complet d'outils Kohler requis.
Composants de 25 761 42-S :
Testeur du système d'allumage
Testeur de fuite du cylindre
Kit d'essai de la pression d'huile
Testeur du redresseur-régulateur (240 VCA/50 Hz)
Testeur de pression/à vide numérique
Pour la vérification de la dépression du carter.
Composants disponibles à l'unité :
Bouchon d'adaptateur en caoutchouc
Logiciel de diagnostic pour l'injection électronique de carburant (EFI)
Pour ordinateur portable ou de bureau.
Kit d'entretien de l'injection électronique
Pour rechercher les pannes et installer un moteur EFI.
Composants de 24 761 01-S :
Testeur de pression de carburant
Lampe de vérification de l'alimentation des injecteurs
Adaptateur 90°
Raccord en T intégré
Code bougie, fil rouge
Code bougie, fil bleu
Tuyau de l'adaptateur de vanne Shrader
Extracteur de volant
Pour extraire correctement le volant du moteur.
12
KohlerEngines.com
Origine/Réf.
Kohler 25 455 11-S
SE Tools KLR-82405
SE Tools KLR-82417
Kohler 25 761 05-S
Design Technology Inc.
DTI-731-03
Kohler 25 761 39-S
Kohler 25 455 01-S
Kohler 25 761 05-S
Kohler 25 761 06-S
Kohler 25 761 20-S
Kohler 25 761 42-S
Kohler 25 455 01-S
Kohler 25 761 05-S
Kohler 25 761 06-S
Kohler 25 761 41-S
Design Technology Inc.
DTI-721-01
Design Technology Inc.
DTI-721-10
Kohler 25 761 23-S
Kohler 24 761 01-S
Design Technology Inc.
DTI-019
DTI-021
DTI-023
DTI-035
DTI-027
DTI-029
DTI-037
SE Tools KLR-82408
32 690 05 Rév. D
Outils et aides
OUTILS
Description
Outil pour poussoir de soupape hydraulique
Pour retirer et installer les poussoirs hydrauliques.
Testeur du système d'allumage
Pour tester la puissance de tous les systèmes, y compris le système d'allumage à
décharge capacitive.
Tachymètre inductif (numérique)
Pour vérifier la vitesse de fonctionnement d'un moteur (tr/min).
Clé coudée (séries K et M)
Pour retirer et réinstaller les écrous de retenue du corps du cylindre.
Kit d'essai de la pression d'huile
Pour contrôler/vérifier la pression d'huile sur les moteurs lubrifiés.
Testeur du redresseur-régulateur (courant de 120 volts)
Testeur du redresseur-régulateur (courant de 240 volts)
Pour le contrôle des redresseurs-régulateurs.
Composants of 25 761 20-S et 25 761 41-S :
Faisceau de câblage d'essai du régulateur CS-PRO
Faisceau de test du régulateur spécial avec diode
Testeur du module d'avance à l'allumage (SAM)
Pour tester le SAM (ASAM et DSAM) sur les moteurs avec SMART-SPARK™.
Kit de révision de démarreur (tous les démarreurs)
Pour retirer et réinstaller les bagues de maintien et les balais du démarreur.
Composants disponibles à l'unité :
Outil de maintien pour balais de démarreur (solénoïde)
Kit d'outils de réglage OHC/Triad
Pour maintenir l'engrenage à cames et le vilebrequin en position pause pendant
l'installation de la courroie de distribution.
Alésoir de guidage des soupapes (séries K et M)
Pour dimensionner correctement les guides de soupapes après l'installation.
Alésoir de guidage des soupapes O.S. (séries Command)
Pour aléser les guides de soupape usé afin d'accepter les soupapes
surdimensionnées. Peut être utilisé dans la presse de perçage faible vitesse ou avec
la poignée en bas pour l'alésage manuel.
Poignée d'alésoir
Pour l'alésage manuel avec l'alésoir Kohler 25 455 12-S.
AIDES
Description
Lubrifiant pour arbre à cames (Valspar ZZ613)
Graisse diélectrique (GE/Novaguard G661)
Graisse diélectrique
Lubrifiant pour entraînement de démarreur électrique Kohler (démarrage à inertie)
Lubrifiant pour entraînements de démarreurs électriques Kohler (solénoïde)
Joint adhésif silicone RTV
Loctite® 5900® Heavy Body en vaporisateur 4 oz.
Seuls les joints RTV résistants à l'huile et à base d'oxime tels que ceux indiqués
peuvent être utilisés. Loctite® N° 5900® ou 5910® sont recommandés pour leurs
performances optimales d'étanchéité.
Lubrifiant pour entraînement cannelé
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
Origine/Réf.
Kohler 25 761 38-S
Kohler 25 455 01-S
Design Technology Inc.
DTI-110
Kohler 52 455 04-S
Kohler 25 761 06-S
Kohler 25 761 20-S
Kohler 25 761 41-S
Design Technology Inc.
DTI-031
DTI-033
Kohler 25 761 40-S
SE Tools KLR-82411
SE Tools KLR-82416
Kohler 28 761 01-S
Design Technology Inc.
DTI-K828
Kohler 25 455 12-S
Design Technology Inc.
DTI-K830
Origine/Réf.
Kohler 25 357 14-S
Kohler 25 357 11-S
Loctite® 51360
Kohler 52 357 01-S
Kohler 52 357 02-S
Kohler 25 597 07-S
Loctite® 5910®
Loctite® Ultra Black 598™
Loctite® Ultra Blue 587™
Loctite® Ultra Copper 5920™
Kohler 25 357 12-S
13
Outils et aides
OUTIL DE MAINTIEN DU VOLANT
OUTIL POUR CULBUTEUR/VILEBREQUIN
Un outil de maintien de volant peut être fabriqué à partir
d'une ancienne couronne dentée de volant et utilisé à la
place d'une clé spéciale.
1. À l'aide d'une meule à découper, coupez six dents
de la couronne, comme indiqué.
2. Limez les ébarbures et les bords tranchants.
3. Inversez le segment et le placer entre les bossages
du module d'allumage du carter du moteur, de
manière à ce que les dents de l'outil s'enclenchent
sur les dents de la couronne du volant. Les
bossages verrouillent l'outil et le volant en position,
permettant de dévisser, serrer ou déposer le volant
à l'aide d'un extracteur.
Une clé à ergots pour lever les culbuteurs ou pour
tourner le vilebrequin peut être fabriquée avec une vieille
bielle.
1. Recherchez une bielle usée provenant d'un moteur
de 10 CV ou plus. Retirez et jetez le chapeau de
bielle.
2. Retirez les goujons d'une bielle Posi-Lock ou meulez
les ergots d'alignement d'une bielle Command, afin
que la surface du joint soit plate.
3. Trouvez une vis de capuchon de 1 pouce de long
dont le filetage correspondant aux filetages de la
bielle.
4. Utilisez une rondelle plate au diamètre intérieur
correct pour glisser la vis de capuchon sur un
diamètre extérieur approximatif de 1 pouce.
Assemblez la vis de capuchon et la rondelle à la
surface du joint de la bielle.
14
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Recherche de pannes
GUIDE DE RECHERCHE DES PANNES
En cas de problème, vérifiez d'abord des causes tellement évidentes qu'elles peuvent ne pas être prises en
considération. Un problème de démarrage peut par exemple être seulement dû à un réservoir de carburant vide.
Certaines causes courantes de pannes de moteur sont énumérées ci-dessous et varient en fonction des
spécifications du moteur. Utilisez ces données pour déterminer les facteurs provoquant ces pannes.
Le moteur est lancé mais ne démarre pas
● Batterie mal branchée.
● Fusible grillé.
● Dysfonctionnement du solénoïde du carburateur.
● Le starter ne ferme pas.
● Colmatage de la conduite de carburant ou du filtre de
carburant.
● Panne de la diode du faisceau de câbles en mode de
circuit ouvert.
● Défaillance DSAI ou DSAM.
● Réservoir de carburant vide.
● Microprocesseur défaillant.
● Bobine(s) d'allumage défectueuse(s).
● Bougies défectueuses.
● Fuite ou colmatage entre le flexible à dépression et la
pompe à carburant.
● Soupape de coupure de carburant fermée.
● Module d'allumage défectueux ou mal réglé.
● Tension insuffisante au microprocesseur.
● Interrupteur de verrouillage de sécurité enclenché ou
défaillant.
● Clé de contact ou coupe-circuit en position OFF
(arrêt).
● Niveau d'huile bas.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
● Défaillance de SMART-SPARKTM.
● Câble(s) de bougie déconnecté(s).
Le moteur démarre mais s'arrête
● Carburateur défectueux.
● Joint de culasse défectueux.
● Commandes défectueuses ou mal réglées du starter
ou de l'accélérateur.
● Fuite ou colmatage entre le flexible à dépression et la
pompe à carburant.
● Fuite dans le système d'admission.
● Câbles ou connexions lâches mettant à la terre le
circuit de court-circuit de l'allumage de manière
intermittente.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
● Colmatage de l'évent du bouchon du réservoir de
carburant.
Le moteur démarre difficilement
● Colmatage de la conduite de carburant ou du filtre de
carburant.
● Surchauffe du moteur.
● Décompresseur automatique défectueux.
● Commandes défectueuses ou mal réglées du starter
ou de l'accélérateur.
● Bougies défectueuses.
● Clé du volant cassée.
● Fuite ou colmatage entre le flexible à dépression et la
pompe à carburant.
● Interrupteur de verrouillage de sécurité enclenché ou
défaillant.
● Câbles ou connexions lâches mettant à la terre le
circuit de court-circuit de l'allumage de manière
intermittente.
32 690 05 Rév. D
● Faible compression.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
● Bougie faible.
Le moteur ne se lance pas
● Batterie déchargée.
● Solénoïde ou démarreur électrique défaillant.
● Clé de contact ou contacteur d'allumage défaillant.
● Interrupteur de verrouillage de sécurité enclenché ou
défaillant.
● Câbles ou connexions lâches mettant à la terre le
circuit de court-circuit de l'allumage de manière
intermittente.
● Les cliquets ne s'enclenche pas dans la coupelle
d'entraînement.
● Composants internes du moteur grippés.
Le moteur tourne mais avec des ratés
● Réglage incorrect du carburateur.
● Surchauffe du moteur.
● Bougies défectueuses.
● Module d'allumage défectueux ou mal réglé.
● Entrefer du capteur de position du vilebrequin
incorrect.
● Interrupteur de verrouillage de sécurité enclenché ou
défaillant.
● Câbles ou connexions lâches mettant à la terre le
circuit de court-circuit de l'allumage de manière
intermittente.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
● Câble(s) de bougie déconnecté(s).
● Sabot du câble de bougie détaché.
● Câble de la bougie lâche.
Le moteur ne tourne pas au ralenti
● Surchauffe du moteur.
● Bougies défectueuses.
● Mauvais réglage du ou des pointeaux de réglage du
carburant.
● Mauvais réglage de la vis de réglage de la vitesse.
● Alimentation en carburant non appropriée.
● Faible compression.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
● Colmatage de l'évent du bouchon du réservoir de
carburant.
Surchauffe du moteur
● Ventilateur de refroidissement cassé.
● Charge excessive du moteur.
● Courroie de ventilateur défaillante/hors service.
● Carburateur défectueux.
● Niveau d'huile haut dans le carter.
● Mélange de carburant pauvre.
● Bas niveau de liquide du système de refroidissement.
● Niveau d'huile bas dans le carter.
● Radiateur, et/ou composants du système de
refroidissement bouchés, restraints ou avec des fuites.
● Courroie de pompe à eau défaillante/cassée.
● Pompe à eau défaillante.
KohlerEngines.com
15
Recherche de pannes
Le moteur cogne
● Charge excessive du moteur.
● Défaillance du poussoir hydraulique.
● Viscosité/type d'huile incorrects.
● Usure ou dommage interne.
● Niveau d'huile bas dans le carter.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
Le moteur perd de sa puissance
● Élément de filtre à air sale.
● Surchauffe du moteur.
● Charge excessive du moteur.
● Échappement limité.
● Bougies défectueuses.
● Niveau d'huile haut dans le carter.
● Réglage incorrect du régulateur.
● Batterie faible.
● Faible compression.
● Niveau d'huile bas dans le carter.
● Qualité du carburant (saleté, eau, périmé, mélange).
Le moteur utilise trop d'huile
● Fixations desserrées ou détachées.
● Surchauffe/usure du joint de culasse.
● Clapet de reniflard cassé.
● Reniflard du carter bouché, cassé ou inopérant.
● Carter trop plein.
● Viscosité/type d'huile incorrects.
● Alésage de cylindre usé.
● Segments de piston usés ou cassés.
● Guides/tiges de soupape usés.
Fuites d'huile provenant des joints et joints
d'étanchéité
● Clapet de reniflard cassé.
● Reniflard du carter bouché, cassé ou inopérant.
● Fixations desserrées ou détachées.
● Fuite au niveau du piston ou des soupapes.
● Échappement limité.
CONTRÔLE EXTERNE DU MOTEUR
REMARQUE : Il est recommandé de s'éloigner de
l'établi pour vidanger l'huile. Prévoyez
suffisamment de temps pour une
vidange complète.
Avant de nettoyer ou de démonter le moteur, vérifiez
soigneusement l'extérieur. Ce contrôle permet d'évaluer
ce qui se passe à l'intérieur des moteurs (et les causes)
une fois qu'il est démonté.
● Repérez les accumulations de poussière et de débris
sur le carter, les ailettes de refroidissement, la grille de
protection et les autres surfaces externes. La
présence de saleté ou de débris sur ces
emplacements peut provoquer une surchauffe.
16
● Repérez les fuites d'huile visibles et les composants
endommagés. Des fuites d'huile importantes peuvent
indiquer que le reniflard est bouché ou inopérant, que
les joints sont usés ou endommagés ou que des
fixations sont détachées.
● Contrôlez le couvercle et la base du filtre à air pour
détecter tout dommage ou toute indication de
problème d'adaptation ou de joint défectueux.
● Contrôlez l'élément du filtre à air. Recherchez des
trous, des déchirures, des fissures et des dommages
sur les surface d'étanchéité ou tout autre dommage
pouvant laissé passer de l'air non filtré dans le moteur.
Un élément sale ou bouché peut indiquer un entretien
inapproprié ou insuffisant.
● Contrôlez le collet d'admission du carburateur pour
détecter toute saleté. La présence de saleté dans le
col est une indication supplémentaire du mauvais
fonctionnement du filtre à air.
● Vérifiez, à l'aide de la jauge, que le niveau d'huile est
dans la plage recommandée. S'il est supérieur à la
valeur recommandée, détecter toute odeur d'essence.
● Vérifiez l'état de l'huile. Vidangez l'huile dans un
récipient. Elle doit couler librement. Recherchez des
éclats de métal et autres corps étrangers.
La boue est un sous-produit naturel de la combustion.
Une légère accumulation de boue est donc normale.
Une formation importante de boue peut indiquer que
l'huile n'a pas été changée selon les intervalles
recommandées, que le type ou le poids de l'huile est
incorrect, etc.
NETTOYAGE DU MOTEUR
AVERTISSEMENT
Les solvants de nettoyage risquent de
provoquer de graves blessures ou la mort.
Utiliser uniquement dans des zones bien
aérées et loin de toute source d'allumage.
Les solvants et produits de nettoyage de carburateur
sont extrêmement inflammables. Utilisez le produit de
nettoyage en suivant les instructions et avertissements
du fabricant. N'utilisez jamais d'essence comme agent
de nettoyage.
Après avoir vérifié l'extérieur du moteur, nettoyez-le à
fond avant de le démonter. Nettoyez les composants
un par un en démontant le moteur. L'usure et les
dommages ne peuvent être détectés que sur des
pièces propres. Il existe de nombreux produits sur le
marché pour éliminer la graisse, l'huile et la saleté
des pièces du moteur. Quand un tel produit est utilisé,
suivre attentivement les instructions et les consignes de
sécurité du fabricant.
Vérifiez que le produit n'a pas laissé de traces sur les
éléments avant de remonter le moteur et de le mettre
en service. Les propriétés de graissage peuvent être
amoindries même s'il reste une très faible quantité de
ces produits.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Recherche de pannes
ESSAI DE DÉPRESSION DU CARTER DE MOTEUR
AVERTISSEMENT
Le monoxyde de carbone peut causer des
nausées graves, des évanouissements ou
même la mort.
Évitez d'aspirer des gaz d'échappement.
Les gaz d'échappement du moteur contiennent du
monoxyde de carbone toxique. Le monoxyde de
carbone est inodore, incolore et peut causer la mort en
cas d'inhalation.
AVERTISSEMENT
Les pièces en rotation peuvent causer de
graves blessures.
Restez à distance lorsque le moteur est en
marche.
Gardez les mains, les pieds, les cheveux et les
vêtements éloignés de toutes les pièces mobiles pour
éviter les accidents. Ne faites jamais fonctionner le
moteur si des couvercles, des enveloppes ou des
protections ont été enlevés.
Un vide partiel doit être présent dans le carter quand le moteur tourne. La pression dans le carter (normalement due
à un reniflard bouché ou mal assemblé) peut faire sortir l'huile des joints d'étanchéité, des joints ou d'autres points
disponibles.
Le vide du carter se mesure mieux avec un manomètre à eau ou un manomètre à vide. Les instructions complètes
sont données dans ces kits.
Pour tester la dépression avec le manomètre :
1. Insérez le bouchon en caoutchouc dans le trou de
remplissage d'huile. Vérifiez que la pince de serrage
est bien montée sur le tuyau et utiliser les
adaptateurs filetés pour connecter le tuyau entre le
bouchon et un des tubes du manomètre. Laissez
l'autre tube ouvert à l'air libre. Vérifiez que le niveau
d'eau dans le manomètre est sur la ligne « 0 ».
Contrôlez que la pince de serrage est fermée.
2. Faites démarrer le moteur et laissez-le sans charge
à un ralenti élevé.
3. Ouvrez le collier et notez le niveau d'eau dans le tube.
Le niveau, côté moteur, doit être au minimum de
10,2 cm (4 po) au-dessus du niveau du côté ouvert.
Si le niveau, côté moteur, est inférieur à celui
spécifié (bas/sans dépression) ou que le niveau,
côté moteur est plus bas que le niveau du côté
ouvert (pression), consultez le tableau ci-dessous.
4. Fermez la pince de serrage avant d'arrêter le
moteur.
Pour tester la dépression avec le manomètre/manomètre
à vide :
1. Enlevez la jauge ou le bouchon/goulot de vidange et
de remplissage d'huile.
2. Installez l'adaptateur dans l'ouverture du tube de la
jauge/goulot par l'extrémité du tube de petit diamètre
ou directement dans le moteur si aucun tube n'est
utilisé. Introduisez le raccord barbelé de la jauge
dans le trou du bouchon.
3. Faites tourner le moteur et observez le relevé.
Un mouvement de l'aiguille vers la gauche du « 0 »
indique le vide alors qu'un mouvement vers la droite
indique une pression.
Testeur numérique - bouton de dépression sur le
haut du testeur.
Le vide du carter doit être de 10,2 cm (4 po) d'eau
au minimum. Si la valeur est inférieure à celle
indiquée ou si une pression est relevée, consulter le
tableau ci-dessous pour déterminer les causes et les
mesures correctives.
État
Reniflard du carter bouché ou inopérant.
Conclusion
REMARQUE : Le reniflard fait partie intégrante du
couvercle de soupape et ne peut pas
être entretenu séparément. Remplacez
le couvercle de soupape et vérifiez de
nouveau la pression.
Démontez le reniflard, nettoyez à fond les pièces, vérifiez
la planéité des surfaces d'étanchéité, réassemblez et
vérifiez de nouveau la pression.
Fuites de bagues d'étanchéité et/ou joints. Fixations
Remplacez tous les joints et bagues d'étanchéité usés ou
desserrées ou détachées.
endommagés. Assurez-vous que les fixations sont bien
serrées. Utilisez les valeurs de couple et de séquence
appropriées.
Fuite au niveau du piston ou des soupapes (Confirmer en Réusinez le piston, les segments, l'alésage du cylindre,
inspectant les composants).
les soupapes et les guides de soupape.
Échappement limité.
Vérifiez le pare-étincelles/écran d'échappement (le cas
échéant). Nettoyer ou remplacer selon les besoins.
Réparer ou remplacer les autres pièces du système
d'échappement ou de silencieux endommagées/
défectueuses.
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
17
Recherche de pannes
ESSAI DE COMPRESSION
Pour Command Twins :
Utilisez un compressiomètre pour exécuter l'essai sur un moteur chaud. Nettoyez la saleté ou les débris de la base
de la bougie ou des bougies avant de les retirer. Assurez-vous que le starter est hors service et que le papillon des
gaz est grand ouvert pendant l'essai. La compression doit être d'environ 160 psi et ne doit pas varier de plus de 15 %
entre les cylindres.
Tous les autres modèles :
Ces moteurs sont équipés d'un décompresseur automatique. En raison de la présence de ce mécanisme ACR, il est
difficile d'obtenir une lecture précise de la compression. Une autre solution est d'utiliser l'essai de fuite de cylindre
décrit ci-dessous.
TESTEUR D'ÉTANCHÉITÉ DU CYLINDRE
Le contrôle de l'étanchéité du cylindre permet aussi d'évaluer la compression. En pressurisant la chambre de
combustion depuis une source d'air externe, il est possible de déterminer si les soupapes ou les segments fuient et
dans quelles proportions.
Le testeur de fuite de cylindre est relativement simple et peu coûteux pour les petits moteurs. Ce testeur comprend un
raccord rapide pour le branchement du tuyau de l'adaptateur et un outil de maintien.
1. Faites tourner le moteur pendant 3 à 5 minutes pour le chauffer.
2. Retirez la ou les bougies et le filtre à air du moteur.
3. Tournez le vilebrequin jusqu'à ce que le piston (du cylindre testé) soit au point mort haut de la course de
compression. Le moteur doit rester dans cette position au cours de l'essai. L'outil de maintien fourni avec
l'appareil peut être utilisé si l'extrémité de la prise de mouvement du vilebrequin est accessible. Bloquez l'outil de
maintien sur le vilebrequin. Installez une clé à poignée articulée de 3/8 po dans la fente de l'outil de maintien pour
qu'elle soit perpendiculaire à l'outil de maintien et à la prise de mouvement du vilebrequin.
Si l'extrémité du volant est plus accessible, utilisez une clé à poignée articulée et une douille sur l'écrou/vis du
volant pour le maintenir en position. Un assistant peut s'avérer nécessaire pour maintenir la clé pendant l'essai. Si
le moteur est monté dans une machine, il peut être maintenu en serrant ou en calant un composant
d'entraînement. Vérifiez que le moteur ne peut pas quitter le point mort haut dans un sens ou dans l'autre.
4. Installez l'adaptateur dans le trou de la bougie sans le fixer à l'appareil.
5. Tournez le bouton du régulateur à fond dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
6. Raccordez une source d'air appropriée d'au moins 50 psi.
7. Tournez le bouton du régulateur dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que l'aiguille de la jauge soit
dans la zone de réglage jaune en bas de l'échelle.
8. Connectez le raccord rapide de l'indicateur à l'adaptateur. Tout en maintenant fermement le moteur au point mort
haut, ouvrez petit à petit la soupape du testeur. Notez la valeur relevée et écouter pour détecter les fuites d'air en
provenance de l'admission d'air de combustion, de l'échappement et/ou du reniflard du carter.
État
Fuite d'air au niveau du reniflard du carter.
Fuite d'air au niveau du système d'échappement.
Fuite d'air au niveau de l'admission.
Indicateur dans la zone « low » (verte).
Indicateur dans la zone « moderate » (jaune).
Indicateur dans la zone « high » (rouge).
18
Conclusion
Segment ou cylindre usé.
Soupape d'échappement défectueuse/assise
inappropriée.
Soupape d'admission défectueuse/assise inappropriée.
Segments et cylindre en bon état.
Le moteur peut encore être utilisé, mais il est un peu usé.
Le client devrait commencer à prévoir sa remise en état
ou son remplacement.
Segments et/ou cylindre très usés. Le moteur doit être
remis à neuf ou remplacé
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Filtre à air/Admission
FILTRE À AIR
Ces systèmes sont certifiés CARB/EPA et les
composants ne doivent en aucun cas être modifiés.
Base du filtre à air
Composants de filtre à air
A
C
E
A
B
B
D
F
C
F
E
D
A
A
Préfiltre
B
Élément papier
Couvercle
du
filtre
à
C
D
Boîtier de soufflante
air
du couvercle F
E Levier
Base du filtre à air
du filtre à air
REMARQUE : L’utilisation du moteur avec des éléments
du filtre à air détachés ou endommagés
risque de provoquer une usure
prématurée et des défaillances du
moteur. Remplacez tous les composants
tordus ou endommagés.
REMARQUE : L'élément papier ne peut pas être
nettoyé à l’air comprimé.
Tournez les leviers du couvercle du filtre à air vers
l'extérieur pour ouvrir le couvercle ; retirez le couvercle
du filtre à air.
Préfiltre (si disponible)
1. Séparez le préfiltre de l'élément papier.
2. Remplacez ou lavez le préfiltre dans de l'eau tiède
savonneuse. Rincez, puis laissez sécher à l'air.
3. Graissez légèrement le préfiltre d'huile moteur
neuve. Éliminez l'excès d'huile.
4. Réinstallez le préfiltre sur l'élément papier.
G
D
H
A
Base du filtre à air
B
Tuyau du reniflard
C
Câble de masse
D
Câble du solénoïde
E
Support
Smart-Choke™
F
Thermostat
G
Support eChoke™
H
Moteur pas-à-pas
Élément papier
1. Retirez l'élément de la base. Remplacez le préfiltre.
Mettez l'élément au rebut.
2. Installez le préfiltre sur le nouvel élément papier et
sur la base.
Positionnez le couvercle du filtre à air sur le filtre à air,
avec les leviers vers l'extérieur ; tournez les leviers vers
l'intérieur pour verrouiller le couvercle.
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
19
Filtre à air/Admission
Démontage/Remontage
REMARQUE : Sur les moteurs équipés du système
eChoke™, le processus de rétractation du
moteur pas-à-pas est particulier. Il
permet de s'assurer que le moteur est en
position correcte avant la dépose ou bien
suite à un remplacement du moteur
pas-à-pas de localiser un problème sur le
carburateur et l'ensemble du moteur
pas-à-pas. L'activation de ce processus
se produit en lançant trois (3) fois de
suite les cycles marche/arrêt. Chaque
cycle marche/arrêt doit être > 2 secondes
et < 3,5 secondes. Notez que s'il n'existe
aucune autre connexion, le moteur
pas-à-pas sera de nouveau positionner
en remettant le contact et le module
principal retourne en mode de
fonctionnement de starter normal.
Pour déposer la base du filtre d'air, procédez comme
suit :
1. Retirez les vis de fixation pour la pompe à carburant
(si présent) et le boîtier de soufflante.
2. Levez ou retirez le boîtier de soufflante pour accéder
à la base du filtre à air.
3. Retirez les composants du filtre à air de la base.
4. Retirez les vis attachant le filtre à air aux goujons de
montage.
5. Débranchez le câble de masse et le câble du
solénoïde de carburant (si présent).
6. Si le modèle est équipé du système eChoke™,
débranchez le connecteur du moteur pas-à-pas.
7. Retirez le support Smart-Choke™ ou eChoke™ (si
présent).
8. Débranchez la tringlerie du starter à partir du
carburateur.
9. Déconnectez le flexible de reniflard de la base du
filtre à air, puis la base et le joint.
10. Inversez la procédure pour réassembler les
composants. Serrez les écrous au couple de 6,27,3 N.m. (55-65 po-lb). Serrez les écrous du boîtier
de soufflante au couple de 4,0 N.m (35 po-lb) et les
vis avant HI-LO au couple de 2,8 N.m (25 po-lb).
Serrez la vis du support Smart-Choke™ au couple de
5 N·m (45 po. lb.).
20
TUBE DU RENIFLARD
Vérifiez la connexion des deux extrémités du tube de
reniflard.
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT PAR AIR
AVERTISSEMENT
Les pièces chaudes peuvent causer de
graves brûlures.
Ne touchez pas au moteur pendant qu’il
tourne ou si vous venez tout juste de l'arrêter.
Ne faites jamais fonctionner le moteur si des écrans
thermiques ou des protections ont été enlevés.
Il est essentiel d'avoir un système de refroidissement.
Pour éviter une surchauffe, nettoyez les crépines, les
ailettes de refroidissement et autres surfaces externes
du moteur. Évitez de vaporiser de l'eau sur le faisceau
de câblage ou sur un composant électrique. Voir
Programme d'entretien.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Le système de carburant type et les composants
associés incluent les éléments suivants :
● Réservoir de carburant.
● Conduites de carburant.
● Filtre à carburant intégré.
● Pompe à carburant.
● Carburateur.
Performance
Le débit de carburant doit être au minimum de 7,5 l/h.
(2 gal./hr.) avec une pression de 0,3 psi et une aspiration
de 24 po. Un débit de carburant de 1,3 l/hr. (0,34 gal/h)
doit être maintenu à 5 Hz.
Le carburant contenu dans le réservoir est envoyé par
la pompe à carburant dans le filtre intégré et dans les
conduites de carburant. Le carburant pénètre alors dans
la cuve du carburateur avant d'atteindre le corps du carburateur et mélangé à l'air. Le mélange carburant-air est
alors brûlé dans la chambre de combustion du moteur.
RECOMMANDATIONS RELATIVES AU CARBURANT
Voir Entretien.
CONDUITE DE CARBURANT
Des conduites de carburant à faible perméation doivent
être installées sur les moteurs Kohler Co. pour être en
conformité avec la réglementation EPA et CARB.
POMPE À CARBURANT
Certains moteurs utilisent une pompe à carburant à
impulsion. L'action de pompage des pompes à impulsion
est créée par l'oscillation des pressions positives et négatives dans le carter. Cette pression est transmise via
la pompe à impulsion par le flexible en caoutchouc raccordé entre la pompe et le carter. Avec le pompage, la
membrane à l'intérieur de la pompe aspire le carburant
pendant la course descendante et le renvoie dans le module de pompe à carburant pendant sa course montante.
Les deux clapets anti-retour empêchent le carburant de
retourner en arrière via la pompe.
Remplacement de la pompe à carburant
REMARQUE : vérifiez si l'orientation de la nouvelle
pompe correspond à celle de la pompe
retirée. Les dommages internes peuvent
se produire si l'installation est incorrecte.
Pour remplacer la pompe à impulsion, effectuez ce qui
suit. Notez l'orientation de la pompe avant de la retirer.
1. Débranchez les conduites de carburant des raccords
d'entrée, de sortie et d'impulsion sur la pompe à
carburant.
2. Retirez les vis et sortez la pompe.
3. Raccordez la conduite d'impulsion à la nouvelle
pompe et vérifiez si l'extrémité opposée est
correctement branchée sur le couvercle de soupape.
4. Installez la pompe à carburant avec les vis. Serrez
les vis au couple de 2,8 N.m (25 po-lb).
5. Rebranchez les conduites de carburant aux raccords
d'entrée et de sortie et les fixez avec des colliers.
STARTER AUTOMATIQUE (si présent)
Si le moteur est équipé du système Smart-Choke™
ou eChoke™, identifiez la conception et suivez les
procédures de dépannage appropriées proposées page
27 de ce manuel.
TESTS DU SYSTÈME DE CARBURANT
Le système de carburant peut être endommagé si le moteur démarre difficilement ou lorsqu’il tourne mais ne démarre
pas. Testez le système de carburant en exécutant les essais suivants.
1. Vérifiez la présence de carburant dans la chambre
de combustion.
a. Déconnectez et mettez à la terre les câbles de la
bougie.
b. Fermez le starter sur le carburateur.
c. Lancez le moteur plusieurs fois.
d. Retirez la bougie et recherchez toute trace de
carburant sur l'extrémité.
2. Vérifiez le débit de carburant du réservoir à la pompe.
État
Carburant à l’extrémité de la bougie.
Absence de carburant à l’extrémité de la bougie.
Débit de carburant de la conduite de carburant.
Absence de débit de la conduite de carburant.
État de la conduite de carburant.
32 690 05 Rév. D
a. Débranchez la conduite de carburant du raccord
d’admission de la pompe à carburant.
b. Maintenez la conduite sous le fond du réservoir.
Ouvrez la soupape de coupure de carburant (le
cas échéant) et observez le débit.
3. Vérifiez le fonctionnement de la soupape de coupure
de carburant.
a. Débranchez la conduite de carburant du raccord
d’admission du carburateur.
b. Lancez le moteur plusieurs fois et observez le débit.
Conclusion
Carburant dans la chambre de combustion.
Vérifiez le débit de carburant du réservoir (étape 2).
Vérifiez l'état de la pompe à carburant (étape 3).
Si la pompe à carburant fonctionne, vérifiez l'état du carburateur.
Voir la section Carburateur.
Vérifiez l’évent du réservoir de carburant, la crépine d’aspiration
du carburant, le filtre intégré, la soupape de coupure de carburant
et la conduite de carburant. Rectifiez tous les problèmes
constatés et rebranchez la conduite.
Assurez-vous que la conduite de carburateur n’est pas bouchée.
Si la conduite de carburant n'est pas bouchée, vérifiez que le
carter du moteur n'est pas trop rempli et/ou contrôlez l'huile de
la conduite d'impulsions. Si aucun de ces contrôles ne révèle la
cause du problème, remplacez la pompe.
KohlerEngines.com
21
Circuit d’alimentation
CARBURATEUR
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des
incendies et des brûlures graves.
N'ajoutez pas de carburant si le moteur est
chaud ou s'il tourne.
Composants du carburateur simple corps type
Walbro
B
G
L'essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez
l'essence dans des récipients approuvés et dans
des bâtiments non occupés, à l'abri des étincelles
ou des flammes. Des éclaboussures de carburant
peuvent s'enflammer au contact de pièces chaudes ou
d'étincelles provenant de l'allumage. N’utilisez jamais
d’essence comme agent nettoyant.
A
C
D
Composants du carburateur simple Keihin
B
E
I
A
F
E
C
D
H
G
C
E
G
I
22
Corps du carburateur
D
E
Cuve de carburant
F
Flotteur
Solénoïde de coupure
de carburant
G
Levier de starter
Les moteurs de cette série sont dotés d'un carburateur
simple Walbro ou Keihin à jet principal. La plupart des
carburateurs utilisent un solénoïde de coupure de
carburant et un starter automatique.
F
A
B
C
Vis de réglage du
ralenti
Gicleur principal
A
Vis de réglage du
ralenti
Gicleur de ralenti
Gicleur principal
Solénoïde de
coupure de
carburant
Levier de starter
D
F
Corps du
carburateur
Bouchon
Flotteur
H
Cuve de carburant
B
Guide de recherche de pannes
Si le moteur démarre difficilement, tourne de manière
irrégulière ou cale au ralenti, contrôlez les points
suivants avant de régler ou de démonter le carburateur.
1. Assurez-vous que le réservoir de carburant est
rempli d'essence neuve et propre.
2. Assurez-vous que l’évent du bouchon du réservoir de
carburant n’est pas bloqué et fonctionne correctement.
3. Assurez-vous que le carburant atteint le carburateur.
Ceci comprend la vérification de la soupape de
coupure du carburant, du tamis du filtre du réservoir
de carburant, du filtre à carburant sur les tuyaux
d’alimentation en carburant, des tuyaux d’alimentation
en carburant et de la pompe à carburant pour détecter les restrictions ou les composants défectueux.
4. Vérifiez que la base du filtre à air et le carburateur
sont positionnés correctement au moteur à l'aide de
joints en bon état.
5. Vérifiez que l’élément du filtre à air (y compris le
pré-filtre, le cas échéant) est propre et que tous les
éléments du filtre à air sont attachés solidement.
6. Vérifiez que le système d'allumage, de régulation et
d'échappement ainsi que les commandes de l'accélérateur et du starter fonctionnent correctement.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Recherche de pannes - causes liées au carburateur
État
Réglage trop riche (indiqué par
une fumée noire et à haute teneur
en suie, des ratés, une perte de
vitesse et de puissance, un
régulateur instable et une
ouverture excessive de
l’accélérateur).
Réglage trop pauvre (indiqué par
des ratés, une perte de vitesse et
de puissance, un régulateur
instable et une ouverture
excessive de l’accélérateur).
Fuite de carburant au niveau du
carburateur.
Causes possibles
Filtre à air colmaté.
Starter partiellement fermé durant le
fonctionnement.
Le réglage du niveau du flotteur est
trop haut.
Saleté sous le pointeau d'admission
de carburant.
Évent de la cuve ou purge d’air
bouchés.
Conclusion
Nettoyez ou remplacez le filtre à air.
Vérifiez le levier/la tringlerie du starter pour
assurer un bon fonctionnement du starter.
Ajustez le flotteur (Keihin uniquement,
Walbro non réglable).
Retirez le pointeau et nettoyez le
pointeau et son siège à l’air comprimé.
Nettoyez les évents, les lumières et les
purges d’air. Nettoyez tous les canaux à
l’air comprimé.
Fuites, fissures ou endommagements Immergez le flotteur pour détecter toute
du flotteur.
fuite.
Le réglage du niveau du flotteur est
Ajustez le flotteur (Keihin uniquement,
trop bas.
Walbro non réglable).
Trous de ralenti bouchés, saletés
Nettoyez le gicleur principal et tous les
dans les canaux d'alimentation en
canaux à l'air comprimé.
carburant.
Le réglage du niveau du flotteur est
Ajustez le flotteur (Keihin uniquement,
trop haut.
Walbro non réglable).
Saleté sous le pointeau d'admission Retirez le pointeau et nettoyez le
de carburant.
pointeau et son siège à l’air comprimé.
Évents de la cuve bouchés.
Utilisez de l’air comprimé.
Fuite au niveau du joint de la cuve du Remplacez le joint.
carburateur.
CIRCUIT D’ALIMENTATION
Solénoïde d'arrêt du carburant
La plupart des carburateurs sont équipés d’un solénoïde
de coupure du carburant. Le solénoïde est fixé à la cuve
à carburant. Le solénoïde comporte un axe monté sur
ressort qui se rétracte lorsque le câble reçoit du courant
de 12 volts. En cas de coupure de courant, l'axe active
le blocage du débit de carburant.
Voici un simple test, à effectuer avec le moteur à l'arrêt,
permettant de déterminer si le solénoïde fonctionne
correctement :
1. Fermez l’alimentation en carburant et retirez le
solénoïde du carburateur. Lorsque le solénoïde est
dévissé et retiré, de l'essence s'échappe du carburateur. Préparez un récipient pour recueillir le carburant.
2. Essuyez la pointe du solénoïde avec un chiffon ou
nettoyez-la avec de l'air comprimé pour éliminer tout
reste de carburant. Emportez le solénoïde à un
endroit bien aéré et sans vapeurs de carburant. Une
source d'alimentation de 12 volts pouvant être
allumée et éteinte est également nécessaire.
3. Vérifiez que la source d'alimentation est arrêtée
(OFF). Connectez le câble positif de la source
d'alimentation au câble rouge du solénoïde. Connectez le câble négatif de la source d'alimentation au
corps du solénoïde.
4. Activez la source d'alimentation (ON) et observez
l'axe au centre du solénoïde. L'axe doit se rétracter
lorsque la source d'alimentation est activée (ON) et
retournez à sa position d'origine lorsque
l'alimentation est coupée (OFF). Répéter ce test
plusieurs fois pour vérifier le fonctionnement.
32 690 05 Rév. D
Circuits du carburateur
Flotteur
Le niveau de carburant dans la cuve est maintenu
par le flotteur et le pointeau d'admission de carburant.
L’action de poids du flotteur arrête le débit de carburant
lorsque le moteur est à l'arrêt. Lorsque le carburant est
consommé, le flotteur chute et la pression de carburant
repousse le pointeau d'admission loin du siège,
permettant à plus de carburant de pénétrer dans la cuve.
Lorsque la demande cesse, l’action de poids du flotteur
redevient plus forte que la pression du carburant pour
atteindre un niveau prédéterminé et arrête le débit.
Régime lent et intermédiaire
Quand la vitesse du moteur est faible, il ne fonctionne
que sur le circuit de ralenti. Une quantité dosée d'air
est aspirée à travers le gicleur de purge d'air du ralenti
et du carburant est aspiré à travers le gicleur principal
puis dosé à travers le gicleur de ralenti. L'air et le
carburant sont mélangés dans le corps du gicleur de
ralenti et évacués par le circuit de transfert. Depuis la
chambre de progression du ralenti, le mélange d'air et
de carburant est dosé à travers le circuit de ralenti. Le
mélange air/carburant de ralenti est contrôlé en réglant
les vis de carburant de ralenti. Ce mélange est alors
mêlé au corps d'air principal pour arriver au moteur. À
mesure que l'ouverture du papillon des gaz augmente,
de plus grandes quantités de mélange air/carburant
sont aspirées à travers les trous, fixes et dosés, de
progression du ralenti. À mesure que le papillon des gaz
s'ouvre, l’appel d’air augmente de manière à ce que le
circuit principal se mette en marche.
KohlerEngines.com
23
Circuit d’alimentation
Principal (grande vitesse)
Quand la vitesse du moteur est rapide, il fonctionne
sur le circuit principal. Une quantité dosée d'air est
aspirée à travers le gicleur de purge d'air principal et du
carburant est aspiré à travers le gicleur principal. L'air et
le carburant sont mélangés dans les buses principales,
puis pénètrent dans le corps principal du débit d'air, où
l'air et le carburant se mélangent. Le mélange pénètre
ensuite dans la chambre de combustion. Le carburateur
est équipé d'un circuit principal fixe; aucun réglage n'est
possible.
Réglages du carburateur
REMARQUE : Les réglages de carburateur doivent être
effectués une fois que le moteur est
chaud.
Le carburateur est conçu pour fournir un mélange
carburant-air adéquat au moteur dans toutes les
conditions de fonctionnement. Le jet de carburant
principal a été calibré en usine. Il n'est pas réglable.
Les pointeaux de réglage du ralenti sont aussi réglés en
usine et ne sont pas réglables.
Réglage du régime de ralenti (tr/min)
1. Maintenez le levier du régulateur loin du carburateur
afin que le levier de l'accélérateur soit contre la vis
de réglage du carburateur. Démarrez le moteur et
faites chauffer le moteur, puis réglez la vis sur
environ 1450 tr/min. Vérifiez le régime à l'aide d'un
tachymètre. Vissez la vis de réglage (dans le sens
horaire) pour augmenter le ralenti ou dévisser (dans
le sens anti-horaire) pour réduire la vitesse.
2. Dégagez le levier de régulateur et vérifiez le levier
d'accélérateur en position de ralenti. Obtenez la
vitesse de ralenti recommandée par l'équipementier
(1750 tr/min). Certains moteurs ont une patte flexible
qui permet de régler cette vitesse. Une pince doit
être utilisée pour tordre cette patte pour obtenir la
vitesse recommandée. Une vitesse de ralenti
régulée (tr/min) est en général supérieure de 300 tr/
min (environ) à la vitesse de ralenti bas.
3. Déplacez le levier d'accélérateur en position
accélérateur grand ouvert/plein régime et maintenez
dans cette position. Tournez la vis haute vitesse
pour obtenir le régime maximal voulu sans charge.
La vitesse de ralenti doit être définie avant de faire le
réglage.
Réglage du régime maximal (tr/min)
1. Lorsque le moteur est en marche, mettez la
commande de l'accélérateur en position rapide
(fast).
2. Tournez la vis de réglage intérieur vers l'extérieur
pour diminuer le régime, ou vers l'intérieur pour
l'augmenter.
24
Entretien du carburateur
AVERTISSEMENT
Des démarrages accidentels peuvent causer
des blessures graves voire mortelles.
Débranchez le(s) câble(s) de bougie et
mettez-le(s) à la masse avant l'entretien.
Arrêtez le moteur avant d'effectuer des travaux de
réparation et d'entretien du moteur ou de l'équipement
en suivant les consignes ci-dessous : 1) Débranchez
le(s) câble(s) de bougie. 2) Débranchez le câble
négatif (–) de batterie de la batterie.
REMARQUE : Le gicleur de ralenti et le gicleur principal
sont fixes et ont des dimensions
spécifiques. Ils peuvent être retirés, si
nécessaire. Des gicleurs fixes pour
hautes altitudes sont disponibles.
● Inspectez le corps du carburateur afin de détecter les
fissures, les trous et tout autre signe d’usure ou
d’endommagement.
● Inspectez le flotteur pour détecter les fissures, les
trous et les languettes endommagées ou absentes.
Inspectez l'axe et la goupille du flotteur pour détecter
tout signe d’usure ou d’endommagement.
● Inspectez le pointeau d’admission de carburant et son
siège pour détecter tout signe d’usure ou
d’endommagement.
● Inspectez la plaque du starter montée sur ressort pour
s'assurer qu'elle bouge librement sur l'arbre.
Réglage du flotteur (Keihin uniquement)
A
A
12 mm (0,472 po)
REMARQUE : L'axe central du pointeau d'admission est
monté sur ressort. Le flotteur doit rester
contre le pointeau d'admission de
carburant sans enfoncer l'axe central.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
1. Effectuez les procédures de dépose du filtre à air et
du carburateur comme indiqué dans la rubrique
Démontage.
2. Avant de démonter le carburateur, nettoyez les
surfaces extérieures pour éliminer les saletés et les
matériaux étrangers. Retirez les vis de la cuve ou le
solénoïde, et déposez prudemment la cuve de
carburant du carburateur. N'endommagez pas le(s)
joint(s) torique(s). Transférez le carburant restant
dans un récipient approprié. Récupérez toutes les
pièces.
3. Retirez l'axe du flotteur (certains carburateurs
peuvent avoir une vis qui doit être retirée) et le
pointeau d'admission. Le siège du pointeau
d'admission ne peut pas être entretenu et ne doit
pas être retiré.
4. Retirez les vis fixant le couvercle supérieur, le joint
et le câble de masse (carburateurs Keihin
uniquement). Mettez au rebut le joint et les vis
uniquement.
5. Retirez le ressort et la vis de réglage de ralenti du
carburateur. Mettez au rebut les pièces.
6. Nettoyez la cuve du flotteur du carburateur.
7. Retirez avec précaution le gicleur principal du
carburateur. Sur certains carburateurs, une fois les
principaux gicleurs retirés, la buse principale peut
être déposée via le fond de la tour principale. Notez
l'orientation/direction des buses. Conservez les
pièces pour les nettoyer, puis les réutiliser.
8. La position du gicleur lent varie et ne peut être
modifiée que sur certains types de carburateur. Voir
l'illustration pour trouver le type de carburateur
correspondant montrant la position. Conservez les
pièces pour les nettoyer et les réutiliser à moins que
le kit de gicleur ne doive aussi être installé. Nettoyez
le gicleur lent avec de l'air comprimé. N'utilisez pas
de produit de nettoyage pour carburateur ou pour
câble.
9. Le carburateur est maintenant démonté pour
permettre un nettoyage approprié et l'installation des
pièces du kit de révision. Aucun démontage
supplémentaire n'est nécessaire. L'arbre
d'accélérateur, la vis de réglage de ralenti du
carburant et le siège d'admission de carburant ne
sont pas réparables et ne doivent pas être retirés.
L'arbre de starter est réparable. Cependant il ne doit
être retiré que si un kit de réparation de starter est
installé.
Pour les carburateurs Keihin uniquement
Pour installer un kit de réparation, passez à l'étape
10. Sinon, passez à l'étape 21.
10. Retirez et mettez au rebut le bouchon en plastique
qui se trouve sur le dessus de l'arbre/levier de
starter.
11. Notez la position des pattes du ressort et de la
plaque de starter pour rectifier l'assemblage
ultérieurement.
12. Retirez les deux vis fixant la plaque de starter à
l'arbre de starter. Tirez l'arbre hors du corps du
carburateur et mettez au rebut les pièces retirées.
13. Utilisez un extracteur de vis (sortie facile) et retirez
du carter de carburateur, le coussinet de l'arbre de
starter d'origine avec l'ancien levier de starter.
Conservez le coussinet qui servira de guide pour
l'installation du nouveau coussinet. Mettez au rebut
l'ancien levier.
32 690 05 Rév. D
14. Le cas échéant, nettoyez le diamètre intérieur des
deux alésages d'arbre de starter.
15. Insérez un nouveau coussinet via le nouveau levier
de starter à partir de l'extérieur, puis commencez par
l'alésage de l'arbre extérieur. Placez le levier de
starter de manière à ce que le bossage sur le carter
du carburateur se trouve entre les deux butées
formées à l'intérieur du levier de starter.
16. Retournez le coussinet et utilisez-le comme guide
pour enfoncer le nouveau sans forcer ou enfoncez le
nouveau coussinet dans le corps du carburateur
jusqu'à l'installation complète. Le levier de starter
doit pivoter librement sans restriction.
17. Installez un nouveau ressort de rappel sur le nouvel
arbre de starter. La patte supérieure du ressort doit
se trouver entre les deux butées formées à
l'extrémité de l'arbre du starter.
18. Glissez le ressort et l'arbre du starter dans le
carburateur. Faites pivoter (précharge) l'arbre et
placez la patte intérieure du ressort contre la butée
formée dans le levier de starter, exactement comme
à l'origine. L'autre patte du ressort doit encore être
entre les butées formées de l'arbre du starter.
19. Placez une goutte de Loctite® sur les filets de
chaque nouvelle vis. Installez une nouvelle plaque
de starter sur le côté plat de l'arbre de starter, puis
serrez deux vis. La grande fente doit être à droite.
Fermez le starter et vérifiez l'alignement de la plaque
dans le collet d'admission du carburateur, puis
serrez les vis à fond. Ne serrez pas trop.
20. Vérifiez le fonctionnement et le mouvement des
pièces. Installez un nouveau bouchon.
21. Nettoyez le corps du carburateur, les gicleurs, les
évents, les sièges, etc., avec un solvant pour
carburateur de qualité disponible dans le commerce.
Utilisez de l'air comprimé propre et sec pour évacuer
les canaux internes et les orifices. Vérifiez si le
carburateur est fissuré, usé ou endommagé. Vérifiez
l'état du siège du pointeau d'admission de carburant.
Vérifiez la plaque du starter montée sur ressort pour
s'assurer qu'elle bouge librement sur l'arbre.
22. Le cas échéant, nettoyez la cuve du flotteur du
carburateur.
23. Installez le gicleur principal et la buse principale
dans la tour du corps de carburateur.
24. Installez le gicleur lent et le nouveau bouchon à
l'extrémité du tube du gicleur lent.
25. Attachez le pointeau d'admission à la languette en
métal sur le flotteur avec un clip. La lèvre de la
languette formée à 90° doit être orientée vers le haut
et la soupape à pointeau vers le bas.
26. Installez un nouveau flotteur et un nouveau pointeau
d'admission dans le siège et le corps du carburateur.
Insérez le nouvel axe de pivot dans la goupille du
flotteur et serrez une nouvelle vis de fixation.
27. Maintenez le corps du carburateur afin que le flotteur
soit vertical et soit légèrement posé contre le
pointeau d'admission de carburant. Le pointeau
d'admission doit être complètement posé mais l'axe
central du pointeau (sur l'extrémité du clip de
retenue) ne doit pas être enfoncé. Vérifiez le réglage
de la hauteur du flotteur.
28. Le réglage correct de la hauteur du flotteur est de
12,0 mm (0,472 po) du bas du flotteur au corps de
carburateur. Ajustez la hauteur du flotteur en tordant
légèrement la languette en métal du flotteur.
KohlerEngines.com
25
Circuit d’alimentation
29. Quand la hauteur correcte est obtenue, installez
avec précaution le joint torique de la cuve de
carburant.
30. Installez la cuve de carburant sur le carburateur.
Fixez à l’aide des quatre vis d'origine. Serrez les vis
au couple de 2,5 ± .3 N·m (23 ± 2,6 po-lb).
31. Installez un nouveau joint de couvercle et le
couvercle supérieur sur le carburateur. Serrez les
deux vis à tête large et attachez le câble de mise à
la terre (si présence d'un solénoïde de carburant) en
respectant la position d'origine. Serrez les vis au
couple de 2,5 ± .3 N·m (23 ± 2,6 po-lb).
32. Placez le nouveau ressort sur la vis de réglage du
ralenti et installez l'ensemble dans le carburateur.
Insérez jusqu'à ce que 3 ou 4 filets soit visibles,
comme pour le réglage d'origine.
33. Réinstallez le carburateur en utilisant de nouveaux
joints à la base du filtre à air et du carburateur.
34. Rebranchez les fils de bougie et le câble négatif (–)
de la batterie. Faites démarrer le moteur et effectuez
le réglage de ralenti (tr/min).
Pour les carburateurs Walbro uniquement
10. Nettoyez le corps du carburateur, les gicleurs, les
évents, les sièges, etc., avec un solvant pour
carburateur de qualité disponible dans le commerce.
Utilisez de l'air comprimé propre et sec pour évacuer
les canaux internes et les orifices. Vérifiez si le
carburateur est fissuré, usé ou endommagé. Vérifiez
l'état du siège du pointeau d'admission de carburant.
Vérifiez la plaque du starter montée sur ressort pour
s'assurer qu'elle bouge librement sur l'arbre.
11. Le cas échéant, nettoyez la cuve du flotteur du
carburateur.
12. Installez le gicleur principal et la buse principale
dans la tour du corps de carburateur.
13. Installez un joint neuf sur le solénoïde. Réassemblez
le solénoïde et la cuve de carburant.
14. Réinstallez le carburateur en utilisant de nouveaux
joints à la base du filtre à air et du carburateur.
15. Rebranchez les fils de bougie et le câble négatif (–)
de la batterie. Faites démarrer le moteur et effectuez
le réglage de ralenti (tr/min).
26
Fonctionnement en altitude élevée
Un kit de carburateur haute altitude peut s'avérer
nécessaire pour un bon fonctionnement du moteur à
des altitudes supérieures à 1219 mètres (4000 pieds).
Pour obtenir des renseignements au sujet du kit haute
altitude ou pour trouver un concessionnaire autorisé
Kohler, consultez le site KohlerEngines.com ou appelez
le 1-800-544-2444 (États-Unis et Canada).
Ce moteur doit fonctionner selon les spécifications
initiales en dessous de 1219 mètres (4000 pieds). Des
dommages peuvent se produire si un kit de carburateur
haute altitude est installé et utilisé à une altitude
inférieure à 1219 mètres (4000 pieds).
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Smart-Choke™
Un déflecteur de vanne d'air fonctionnant avec l'air provenant du ventilateur de refroidissement ouvre partiellement le
starter quand le moteur tourne. Quand le moteur est froid, un ressort sur le déflecteur de vanne d'air en lien avec un
ressort bimétallique maintient le starter fermé pour le démarrage. Un ressort bimétallique réagit à la chaleur générée
par la résistance électrique pendant que le moteur tourne. Il ouvre ensuite la plaque du starter. Quand le moteur est
chaud, le ressort bimétallique maintient le starter entièrement ouvert pendant que le moteur tourne. Le starter sera
fermé au 2/3 quand le moteur est chaud et qu'il ne tourne pas. Ces deux éléments fonctionnent conjointement pour
faciliter le fonctionnement du starter et garantir le démarrage.
Composants du système Smart-Choke™
P
M
A
O
B
H
N
K
F
C
J
G
L
D
E
I
A
E
I
M
Préfiltre
Support
Smart-Choke™
Commande
Tringlerie de déchargeur d'étrangleur
32 690 05 Rév. D
B
Élément papier
C
Base du filtre à air
D
Flexible d'évaporation
F
Thermostat
G
Câble du solénoïde
H
Support du filtre à air
J
Tuyau du reniflard
K
L
N
Module d'allumage
O
Goujon
Patte du support de
déflecteur
Tubulure d'admission
Déflecteur de vanne
d'air
KohlerEngines.com
P
27
Circuit d’alimentation
Recherche de pannes - causes liées au système Smart-Choke™
État
Causes possibles
Le moteur démarre difficilement, tourne
de manière irrégulière ou cale au ralenti.
Le starter ne ferme pas.
Réglage trop riche (indiqué par une
fumée noire et à haute teneur en suie,
des ratés, une perte de vitesse et de
puissance, un régulateur instable et une
ouverture excessive de l’accélérateur).
Starter partiellement fermé
durant le fonctionnement.
Le starter ne s'ouvre pas.
Conclusion
Vérifiez le levier/la tringlerie du starter pour
assurer un bon fonctionnement du starter.
Vérifiez le fonctionnement du ressort bimétallique.
Vérifiez le levier/la tringlerie du starter pour
assurer un bon fonctionnement du starter.
Vérifiez le fonctionnement de la vanne d'air.
Vérifiez le levier/la tringlerie du starter pour
assurer un bon fonctionnement du starter.
Vérifiez le fonctionnement de la vanne d'air.
Vérifiez le support du thermostat de starter.
Recherche de pannes - Système Smart-Choke™
Pressostat
A
B
A
Borne entrée d'alimentation
B
Borne sortie d'alimentation
Ces procédures doivent être réalisées sur un moteur froid.
REMARQUE : Le ressort bimétallique est préréglé à
l'usine. NE PAS essayer d'ajuster/
changer les réglages.
REMARQUE : Ne pas retirer ou desserrer les vis du
thermostat. La position est définie en usine.
REMARQUE : La température du thermostat doit
correspondre à la température ambiante
avant les essais.
1. Retirez le couvercle du filtre à air et le filtre à air de
la base.
2. La plaque de starter doit être complètement fermée
lorsque le moteur est froid.
3. Il doit y avoir une légère tension de ressort
maintenant le starter fermé.
4. Il ne doit pas y avoir de grippage lorsque l'arbre du
starter est pivoté ; sinon le starter risquerait de rester
partiellement ouvert.
5. Retirez le carter de soufflante.
28
6. Vérifiez l’absence de grippage ou d’accumulation de
débris au niveau de la tringlerie du starter et du
déflecteur de vanne d'air. Actionnez doucement la tringlerie et vérifiez l'amplitude complète de mouvements
de la plaque de starter (ouverture et fermeture).
7. Débranchez le fil rouge avec le câble d'alimentation
du traceur noir du ressort bimétallique. Mesurez la
résistance du circuit de l'ensemble réchauffeur du
thermostat de starter, avec un multimètre à
température ambiante (68 °F/20 °C).
8. Raccordez un fil du multimètre au fil rouge avec la
borne du traceur jaune de l'ensemble et l'autre fil à
la masse du support ou à la connexion de mise à la
masse du corps de l'ensemble.
La résistance du thermostat doit indiquer 15 ohms
(+/- 10 ohms). Si l'ensemble est chaud, laissez-le
refroidir à température ambiante (68 °F/20 °C) pour
que l'essai soit précis. Si la valeur infinie (ouvert) est
indiquée, remplacez l'ensemble support de starter
avec ressort bimétallique. La tringlerie de la vanne
d'air n'ouvre pas totalement la plaque du starter
quand le moteur est froid et ne ferme pas totalement
la plaque du starter quand le moteur est chaud.
9. Retirez le boîtier de ventilateur.
10. Faites démarrer le moteur. Lors du démarrage, la
plaque de starter doit se fermer d'1/3. La plaque de
starter doit passer progressivement en position
complètement ouverte après 2 à 2-1/2 minutes de
fonctionnement. Cette action est exécutée par
l’échauffement du ressort bimétallique. Si la plaque
de starter ne s’ouvre pas, vérifiez de nouveau
l’absence de grippage au niveau de la tringlerie.
11. Quand le moteur tourne, vérifiez la tension sur le
support de starter avec ressort bimétallique. Avec un
DVOM, raccordez le fil noir du multimètre à la vis de
la masse sur le support de l'ensemble, et le fil rouge
du multimètre au fil rouge avec le traceur noir.
12. Sélectionnez V CC sur votre multimètre. Un
minimum de 12 V CC s'affiche.
Si aucune tension n'est affichée, vérifiez la tension
au pressostat.
Quand le moteur tourne, si la tension est présente
au niveau de la borne entrée alimentation et non pas
au niveau de la borne sortie alimentation, le pressostat est défaillant. Retirez le pressostat et installez
un manomètre, puis faites démarrer le moteur. Lisez
les instructions d'essai de pression d'huile dans la
section Recherche de pannes de ce manuel. Si la
pression détectée est correcte, replacez le pressostat et confirmez les relevés d'opération/tension.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
13. Si la tringlerie est dégagée et que la plaque du
starter ne s'ouvre pas totalement au bout de 2
minutes, vérifiez la tension du ressort de l'ensemble
bimétallique. Remplacez le support de starter avec
ressort bimétallique, si nécessaire.
14. Réinstallez le couvercle du filtre à air et fixez-le.
Réinitialisation de la position du thermostat
A
D
E
B
F
D
E
C
F
C
La patte du ressort
doit se trouver dans
la fente du levier
Modèles KT740,
KT745
E
Basse position de
plage de réglage
A
32 690 05 Rév. D
B
Modèles KT725,
KT735
Haute position de
plage de réglage
Ce bord de ruban de
à la terre en métal
F mise
doit se trouver dans la
plage de réglage
D
REMARQUE : Ne pas retirer ou desserrer les vis du
thermostat. La position est définie en
usine.
REMARQUE : La température du thermostat doit
correspondre à la température ambiante
avant les essais.
Si le thermostat est desserré ou retiré, utilisez la
procédure suivante pour réinitialiser la position.
1. Débranchez le câble du thermostat.
2. La position du thermostat doit être dans la position
basse de la plage de réglage (E).
3. Une fois la position du thermostat définie, le moteur
doit être redémarré au ralenti avec le câble du
thermostat débranché pour vérifier le fonctionnement
du système.
4. Si le moteur tourne correctement, aucun réglage
supplémentaire n'est nécessaire.
5. Si le régime moteur n'augmente pas au ralenti
pendant le démarrage, la position du thermostat doit
être réglée en tournant le boîtier dans le sens des
aiguilles d'une montre par incréments de 1 mm.
Renouvelez l'essai. La position ne doit pas dépasser
la plage de réglage élevée indiquée (D).
6. Branchez le câble du thermostat.
Démarrage d'un moteur équipé du système SmartChoke™
REMARQUE : Ne lancez pas le moteur pendant plus de
10 secondes à la fois. Si le moteur ne
démarre pas, laissez-le refroidir pendant
des périodes de 60 secondes entre les
démarrages. Le non-respect de ces
consignes peut endommager le moteur
du démarreur.
REMARQUE : Si le moteur atteint une vitesse suffisante
pour désengager le démarreur, mais ne
maintient pas le régime (un démarrage
manqué), il faut attendre l'arrêt complet
avant de tenter un nouveau démarrage. Si
le démarreur est lancé pendant que le
volant-moteur tourne, le pignon du
démarreur et la couronne du train planétaire du volant-moteur peuvent entrer en
contact et endommager le démarreur.
1. Le système Smart-Choke™ contrôle automatiquement
la position de la plaque de starter pour démarrer.
2. Assurez-vous que l’équipement se trouve au point
mort.
3. Activez le commutateur de démarrage. Relâchez le
commutateur aussitôt que le moteur démarre.
Si le démarreur n'arrive pas à faire tourner le moteur,
coupez-le aussitôt. Rectifiez le problème avant
d'essayer de faire démarrer de nouveau le moteur.
Ne tentez pas de faire démarrer le moteur en
utilisant des câbles d'appoint et une autre batterie.
Adressez-vous au concessionnaire agréé Kohler
pour établir un diagnostic.
4. Pour la mise en marche, une fois que le moteur a
démarré, déplacez l'accélérateur pour définir le
régime moteur désiré.
KohlerEngines.com
29
Circuit d’alimentation
Starter électronique (eChoke™)
eChoke™ est un système de contrôle intégré qui vérifie la température ambiante et la température du moteur, et qui
surveille également le régime moteur. Ce système est intégré au câblage d'un module de commande/allumage principal. Un lancement supérieur à 10 secondes ne s'avère pas nécessaire. Il n'améliorera pas le démarrage du moteur.
Les calculs et les programmes logiciels uniques spécifiquement développés pour ce moteur Kohler, utilisent un levier
étrangleur de carburateur via un ensemble (support, tringlerie) pour contrôler le moteur pas-à-pas. L'alimentation et la
masse sont transmises au module d'allumage et de commande principal (cylindre 2) qui transmet un signal au moteur
pas-à-pas par le biais d'un faisceau de câblage de commande acheminé via le déflecteur du cylindre 2. Un faisceau
d'interconnexion entre les deux modules peut exister (en fonction du modèle).
Composants eChoke (avec allumage via système intégré)
● Modules d'allumage esclave et principal (avec câbles d'interface)
● Moteur pas-à-pas
● Support de moteur pas-à-pas, tringlerie et fixations associées
● Faisceau de câblage (pour alimentation et masse)
Composants eChoke™
H
A
I
K
J
B
C
D
L
E
F
M
G
D
A
Préfiltre
B
Élément papier
C
Moteur pas-à-pas
Support et matériel
D
Moteur pas-à-pas
E
Base du filtre à air
F
Carburateur
G
Tubulure d'admission
H
I
Module d'allumage
Fil cylindre 1
J
Module d'allumage
principal
K
Allumage esclave
Module
L
M
Contrôleur principal
Connecteur/faisceau
de câblage du moteur
pas-à-pas
Module d'allumage
Fil cylindre 2
Bande verte/rouge
vers l'alimentation B+
constante de la
batterie
30
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Vérifications standards du système eChoke™
REMARQUE : Les procédures et la recherche des
pannes seront plus faciles à exécuter si
le couvercle du moteur est retiré.
Reportez-vous à la procédure
Démontage/Vérification et Entretien et
Remontage.
Utilisez ces procédures et ces guides pour dépanner
ce système et ses composants. Réinitialisez le
système avant la recherche de pannes pour vérifier si
le problème est encore présent. Commencez avec le
contact coupé, exécutez un cycle marche-arrêt-marche,
puis redémarrez le moteur.
Commencez par exécuter certaines vérifications
standards pour isoler les éventuels problèmes :
1. Vérifiez si la connexion du starter est correcte
(tringlerie connectée au carburateur et au moteur
pas-à-pas.)
2. La tringlerie doit être correctement installée et
connectée.
3. Vérifiez la tension de batterie (hors fonction). Elle
doit être supérieure à 12,2 V CC en circuit ouvert
(une basse tension de batterie peut empêcher le
fonctionnement correct du moteur pas-à-pas.)
4. Vérifiez si la connexion (bande ROUGE/VERTE) de
la ligne d'alimentation constante est connectée
directement à la borne B+ de la batterie.
5. Vérifiez la continuité via la ligne d'alimentation
constante (défaillance possible de l'élément fusible).
6. Vérifiez la présence de l'alimentation constante
(tension de batterie) et commutez l'alimentation au
faisceau de câblage (le boîtier du ventilateur doit
être retiré.)
7. Vérifiez si le moteur pas-à-pas fonctionne. (Retirez
le couvercle du filtre à air et l'élément. Exécutez un
cycle marche-arrêt-marche pour vérifier les
mouvements du starter.)
8. Si les codes de clignotement indiquent un échec de
relevé de température ou de tr/min (voir info code de
clignotement), le dispositif d'allumage/contrôleur
principal est défaillant et doit être remplacé.
9. Si toutes les vérifications standards sont correctes,
passez aux Codes de clignotement.
32 690 05 Rév. D
Codes clignotants
Le système eChoke™ est équipé d'un connecteur
de témoin d'anomalie qui permet la connexion d'une
lampe DEL pour vérifier le fonctionnement normal du
système eChoke™ ou des codes d'erreur spécifiques.
Ce fil (bande blanche/rouge) avec connecteur à balle
à côté du moteur pas-à-pas sur lequel une lampe DEL
(connexion au fil et à la ligne d'alimentation +12 V) peut
être connecté pour vérifier le fonctionnement ou pour
rechercher les codes d'anomalie. Une fois la lampe
connectée, l'opérateur peut tenter un cycle normal
démarrage/lancement/marche/arrêt et surveiller les
codes de clignotement pour déterminer si le contrôleur
fonctionne correctement.
Le code d'anomalie et le fonctionnement normal sont
indiqués dans le tableau des codes de clignotement
qui suit. Notez que le code change à chaque niveau de
fonctionnement.
Le tableau indique le fonctionnement normal, ainsi que
les codes de clignotement. Les codes de clignotement
de fonctionnement normal s'affichent quand aucun mode
d'échec n'est détecté pendant le fonctionnement. Ces
codes ne s'affichent que si aucun code de clignotement
signalant une défaillance n'est capturé. Les codes de
clignotement signalant une défaillance sont spécifiques
aux capteurs intégrés associés au module d'allumage/
contrôleur principal.
La séquence de clignotement opérationnelle ne se
produit que quand le processus associé est terminé. En
attendant, la lampe DEL continue de clignoter jusqu'à la
fin.
Sous-processus en mode échec et diagnostics du
système eChoke
● DÉLAI=ARRÊT DEL 2 secondes
● MARCHE=MARCHE DEL 0,5 second
● ARRÊT=ARRÊT DEL 0,5 seconde
KohlerEngines.com
31
Circuit d’alimentation
Tests opérationnels
Numéro
étape test
Opération
1
Cycle d'alimentation
1A
Statut de témoin
d'anomalie
Le système de starter
effectue un cycle pour
terminer l'ouverture, puis
terminer la fermeture.
MARCHE ARRÊT
MARCHE DÉLAI
Système activé, relevé
de température, attente
du lancement et du
démarrage du moteur.
Une autre séquence de
témoin d'anomalie
indique une défaillance
en mode 2B.
Mettez le contact, en
passant de Marche à
Lancement.
MARCHE ARRÊT
MARCHE DÉLAI
Recherche du démarrage
du régime moteur. Si le
moteur ne démarre pas,
passez à la description
Mode de défaillance 1B
ou 3B qui se base sur le
code du témoin
d'anomalie.
Le système eChoke™
passe en position
ouverte.
Mettez le contact, en
passant de Marche à
Arrêt.
Lancement pour
démarrer
3A
Réglage du starter
Le moteur a démarré,
relâchez la clé en position
Marche.
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE
DÉLAI
4A
Normale
Fonctionnement du starter
terminé.
ON (marche)
5A
Coupure du moteur
Mode d'économie
d'énergie
Ce qui se produit au
niveau du système
eChoke™
ON (marche)
Retirez et reconnectez le
connecteur du moteur.
2A
6A
32
Appliquez
l'alimentation
Description du
fonctionnement
Mettez le contact, en
passant de Marche à
Arrêt.
Au bout de 30 minutes
sans relevé de régime
moteur, le système passe
en mode d'économie
d'énergie.
KohlerEngines.com
MARCHE DÉLAI
ARRÊT
Le système eChoke™
reste en position ouverte.
Une fois le moteur à
l'arrêt, le starter est
totalement fermé.
Le système passe en
mode d'économie
d'énergie s'il n'a pas été
utilisé pendant 30
minutes, ceci en raison
de la coupure générée
par l'activation du
contacteur de siège ou
quand le contact est
coupé. Si l'activation est
liée à la coupure du
contacteur de sécurité,
l'opérateur DOIT
déplacer la clé en
position d'arrêt pour
réinitialiser la séquence.
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Modes de défaillance
1B
2B
3B
32 690 05 Rév. D
Échec de démarrage
Échec de relevé de
température
Échec de relevé de régime
moteur
ON (marche)
Pause sur Marche et tentative de
lancement du moteur.
La limite de lancement est d'environ 5
secondes. Au cours des 4 premières
tentatives de lancement, le starter se
replace à chaque fois. Après ces
quatre (4) tentatives, coupez le contact
et effectuez une dernière tentative de
démarrage.
Vérifiez les autres composants (bougie,
allumage, carburateur, solénoïde de
carburant).
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE DÉLAI
Sonde de température défaillante. Le
système maintient le starter fermé avec
le contact mis et la rampe ouverte
pendant 10 secondes de tentative de
démarrage du moteur s'il s'agit d'une
défaillance à la base. Remplacez le
dispositif d'allumage/contrôleur
principal.
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE ARRÊT
MARCHE DÉLAI
Le système est en échec si après 30
minutes avec le contact mis, il n'y a pas
de régime moteur.
Le starter s'ouvre à moitié.
L'erreur s'efface si le système relève le
régime au lancement du moteur.
Remplacez le dispositif d'allumage/
contrôleur principal.
KohlerEngines.com
33
Circuit d’alimentation
Recherche de pannes - causes liées au système eChoke™
État
Le moteur démarre difficilement,
tourne de manière irrégulière ou cale
au ralenti.
Causes possibles
Le starter ne se ferme pas/ne se
déplace pas.
a. Installation incorrecte du
moteur pas-à-pas/tringlerie/
support de carburateur.
b. Tringlerie cassée ou
manquante.
c. Perte de l'alimentation
constante ou alimentation
commutée.
d. Perte de masse du système.
e. L'élément fusible est ouvert.
f. Le moteur pas-à-pas ne
fonctionne pas ou l'arbre est
tombé du moteur.
g. Le composant électronique
dans le module de commande/
allumage principal ne
fonctionne pas.
Réglage trop riche (indiqué par une
Starter partiellement fermé durant le
fumée noire et à haute teneur en
fonctionnement.
suie, des ratés, une perte de vitesse a. Installation incorrecte du
et de puissance, un régulateur
moteur pas-à-pas/tringlerie/
instable et une ouverture excessive
support de carburateur.
de l’accélérateur).
b. Tringlerie cassée ou
manquante.
c. Perte de l'alimentation
constante ou alimentation
commutée.
d. Perte de masse du système.
e. L'élément fusible est ouvert.
f. Le moteur pas-à-pas ne
fonctionne pas ou l'arbre est
tombé du moteur.
g. Le composant électronique
dans le module de commande/
allumage principal ne
fonctionne pas.
Réglage trop pauvre (indiqué par des Le composant clé intégré dans le
ratés, une perte de vitesse et de
module de commande/allumage
puissance, un régulateur instable et
principal ne fonctionne pas.
une ouverture excessive de
Installation incorrecte du moteur
l’accélérateur).
pas-à-pas/tringlerie/support de
carburateur.
34
KohlerEngines.com
Conclusion
La course du moteur pas-à-pas/
support/tringlerie doit être complète.
La tringlerie doit être correctement
installée et connectée.
Faux contact du faisceau de câblage,
défaillance de l'élément fusible.
Défaillance du composant dans le
dispositif d'allumage/contrôleur
principal.
Faux contact du contrôleur principal.
La course du moteur pas-à-pas/
support/tringlerie doit être complète.
La tringlerie doit être correctement
installée et connectée.
Faux contact du faisceau de câblage,
défaillance de l'élément fusible.
Défaillance du composant dans le
dispositif d'allumage/contrôleur
principal.
Faux contact du contrôleur principal.
Module d'allumage défaillant sur le
cylindre spécifique.
La course du moteur pas-à-pas/
support/tringlerie doit être complète.
La tringlerie doit être correctement
installée et connectée.
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
Démarrage d'un moteur équipé du système
eChoke™
REMARQUE : Ne lancez pas le moteur pendant plus de
10 secondes à la fois. Si le moteur ne
démarre pas, laissez-le refroidir pendant
des périodes de 60 secondes entre les
démarrages. Le non-respect de ces
consignes peut endommager le moteur
du démarreur.
REMARQUE : Si le moteur atteint une vitesse suffisante
pour désengager le démarreur, mais ne
maintient pas le régime (un démarrage
manqué), il faut attendre l'arrêt complet
avant de tenter un nouveau démarrage.
Si le démarreur est lancé pendant que le
volant-moteur tourne, le pignon du
démarreur et la couronne du train
planétaire du volant-moteur peuvent
entrer en contact et endommager le
démarreur.
1. Le système eChoke™ contrôle automatiquement la
position de la plaque de starter pour démarrer.
2. Assurez-vous que la transmission se trouve au point
mort et que le frein est serré.
3. Activez le commutateur de démarrage. Relâchez le
commutateur aussitôt que le moteur démarre.
4. Pour la mise en marche, une fois que le moteur a
démarré, déplacez l'accélérateur pour définir le
régime moteur désiré.
5. Si le moteur ne démarre pas, retirez le couvercle du
filtre à air et le filtre à air de la base.
6. Vérifiez la connexion du moteur pas-à-pas au
carburateur.
7. Avec le contact coupé, la plaque du starter doit être
pratiquement complètement fermée, le moteur
pas-à-pas du système eChoke doit être pratiquement en extension complète (soufflets d'expansion).
32 690 05 Rév. D
8. Avec une température ambiante/moteur supérieure
à 40 °F (4 °C), faites un cycle contact coupé/mise en
marche. Le mouvement de la plaque du starter doit
être visible.
9. Si aucun mouvement ne se produit :
a. Coupez le contact et vérifiez la course complète
de l'actionneur en déconnectant, puis en
reconnectant l'alimentation constante (BANDE
ROUGE/VERTE) sur le connecteur du moteur.
b. Si le mouvement ne se produit toujours pas, des
essais distincts pour valider la tension de batterie,
l'alimentation et la connexion à la masse au
contrôleur principal doivent être effectuer.
10. En présence de mouvement, essayez de lancer et
de démarrer le moteur (pas plus de 10 secondes de
lancement.)
11. Si le moteur ne démarre pas :
Placez la clé en position Marche (ne coupez pas le
moteur), laissez une pause, le mouvement du starter
doit être présent.
Recommencez du début à l'étape 10 (ce processus
peut être renouvelé 4 fois). Le starter doit retourner
en position normale après la dernière tentative. Si le
système eChoke™ déplace la plaque du starter à
chaque tentative, mais que le moteur ne démarre
toujours pas, le problème n'est pas lié au système
eChoke™, mais plutôt à un autre système ou
composant.
KohlerEngines.com
35
Circuit d’alimentation
Raccordements de commande d'accélérateur/régulateur
A
H
C
E
I
I
J
H
F
K
M
A
E
E
B
G
D
C
F
B
C
A
Côté gauche
B
Serre-câbles
C
Levier de commande
de vitesse
D
Levier de réglage de
vitesse
E
Levier de starter
F
Côté droit
G
Point de contact
H
Câble de commande
de starter
I
Câble de commande
d'accélérateur
J
vis de butée du papillon
pour vitesse max.,
commande double
(ne pas retirer)
K
Vis de réglage vitesse
élevée
L
Tringlerie du starter
M
Levier de commande
vitesse élevée
36
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit d’alimentation
COMMANDE UNIQUE DE STARTER/ACCÉLÉRATEUR
Certains moteurs sont équipés d'une commande unique
de starter/accélérateur. Cet ensemble contrôle le starter
et le régime moteur avec un seul levier. La commande
unique de starter/accélérateur put se situer à droite ou à
gauche du moteur.
Réglage du câble de l'accélérateur
REMARQUE : Le starter est sur ON en déplaçant la
commande d'accélérateur légèrement
après la position rapide. Si la commande
d'accélérateur n'a pas de position de
starter ON, la course de commande
d'accélérateur doit être suffisante après
la position rapide. Le starter pourra ainsi
être en position ON (marche).
1. Desserrez le collier du câble de commande.
2. Placez le levier de commande de l'accélérateur de
l'équipement sur la position rapide ou de régime
élevé.
3. Tirez la gaine externe du câble de commande de
l’accélérateur jusqu'à ce que le levier de commande
de vitesse tourne et touche le levier de starter.
Serrez fortement le collier de serrage du câble.
32 690 05 Rév. D
Démarrage d’un moteur équipé d'une commande
unique de starter/accélérateur
REMARQUE : Ne lancez pas le moteur pendant plus de
10 secondes à la fois. Si le moteur ne
démarre pas, laissez-le refroidir pendant
des périodes de 60 secondes entre les
démarrages. Le non-respect de ces
consignes peut endommager le moteur
du démarreur.
REMARQUE : Si le moteur atteint une vitesse suffisante
pour désengager le démarreur, mais ne
maintient pas le régime (un démarrage
manqué), il faut attendre l'arrêt complet
avant de tenter un nouveau démarrage.
Si le démarreur est lancé pendant que le
volant-moteur tourne, le pignon du
démarreur et la couronne du train
planétaire du volant-moteur peuvent
entrer en contact et endommager le
démarreur.
1. Pour un moteur froid ou chaud - Placez la
commande des gaz/starter à la position rapide/
starter ON. Cette action placera également le starter
à la position ON.
2. Assurez-vous que l’équipement se trouve au point
mort.
3. Activez le commutateur de démarrage. Relâchez le
commutateur aussitôt que le moteur démarre.
Si le démarreur n'arrive pas à faire tourner le moteur,
coupez-le aussitôt. Rectifiez le problème avant d'essayer
de faire démarrer de nouveau le moteur. Ne tentez
pas de faire démarrer le moteur en utilisant des câbles
d'appoint et une autre batterie. Adressez-vous au
concessionnaire agréé Kohler pour établir un diagnostic.
4. Pour le fonctionnement - Après le démarrage du
moteur, déplacez le starter/accélérateur de la
position rapide/starter au régime de fonctionnement
du moteur désiré (entre la position lente et rapide).
KohlerEngines.com
37
Système du régulateur
RÉGULATEUR
Le réglage de la vitesse d’intervention du régulateur est déterminée par la position de la commande de l’accélérateur. Elle peut
être variable ou constante en fonction de l’application.
Le régulateur est conçu pour maintenir la vitesse du moteur constante dans des conditions de charge variables. Ces moteurs sont
équipés d’un régulateur mécanique à masselotte centrifuge. Le mécanisme du régulateur/masselotte du régulateur mécanique est
monté dans le carter et entraîné par un pignon sur l’arbre à cames.
Composants du régulateur
F
I
B
H
J
D
A
K
L
Moteur intérieur
C
G
E
D
A
Levier d’accélérateur
B
Tringlerie
d’accélérateur
C
Écrou
D
Levier du régulateur
E
Ressort du régulateur
F
Tringlerie du starter
G
Arbre intermédiaire
H
Volant
I
Goupille de régulation
J
Régulateur
K
Rondelle de butée avec
patte de verrouillage
L
du régulateur
Ce régulateur fonctionne de la manière suivante :
● La force centrifuge agissant sur le régulateur rotatif pousse
les masselottes vers l’extérieur au fur et à mesure que la
vitesse augmente. La tension du ressort du régulateur les
pousse vers l’intérieur lorsque la vitesse diminue.
● Le mouvement vers l’extérieur des masselottes fait se
déplacer vers l’avant l’axe de régulation.
● L’axe de régulation entre en contact avec la languette de
l’arbre intermédiaire et fait pivoter l’arbre.
● Une extrémité de l’arbre sort à travers le carter. La force de
rotation de l’arbre intermédiaire est transmise au levier de
l’accélérateur du carburateur via la tringlerie externe.
● Quand le moteur est au repos et l’accélérateur sur la
position rapide, la tension du ressort du régulateur maintient
le papillon des gaz ouvert. Lorsque le moteur est en marche,
le régulateur du régulateur est en rotation. La force
appliquée par la goupille de régulation contre l’arbre
intermédiaire a tendance à fermer le papillon des gaz. La
tension du ressort du régulateur et la force appliquée par la
goupille de régulation sont en équilibre durant le
fonctionnement, afin de maintenir la vitesse du moteur.
● Quand une charge est appliquée et quand la vitesse du moteur
(et celle du régulateur du régulateur) diminue, le ressort du
régulateur déplace le bras du régulateur pour ouvrir davantage
la plaque de l’accélérateur. Ceci résulte en une augmentation
de carburant dans le moteur et un régime de moteur plus
élevé. Quand la vitesse atteint la vitesse d’intervention
définie du régulateur, la tension du ressort du régulateur et
la force appliquée par la goupille de régulation sont de
nouveau équilibrées afin de maintenir la vitesse du moteur.
38
Réglages du régulateur
REMARQUE : Ne modifiez pas les réglages du régulateur. La
survitesse est dangereuse et peut provoquer
des blessures graves.
Procédure de réglage initial
Effectuez ce réglage initial quand le bras du régulateur est
détaché ou retiré de l’arbre intermédiaire. Réglez de la manière
suivante :
1. Pour garantir un réglage correct, vérifiez que la tringlerie
de l’accélérateur est connectée au bras du régulateur et
au levier de l’accélérateur sur le carburateur.
2. Desserrez l’écrou fixant le levier du régulateur à l’arbre
intermédiaire.
3. Déplacez le levier du régulateur vers le carburateur le plus
loin possible (pleins gaz) et maintenez-le en position.
4. Insérez une longue tige fine ou un outil dans le trou sur
l’arbre intermédiaire et tournez l’arbre dans le sens inverse
des aiguilles d’une montre (à partir de l’extrémité) jusqu’en
butée, puis serrez l’écrou au couple de 6,8 N.m (60 po-lb).
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Circuit de lubrification
Ce moteur utilise un circuit de lubrification par pression/barbotage qui transmet l’huile sous pression vers le vilebrequin, l’arbre à
cames et les surfaces d’appui de bielle. D’autres zones de composant sont graissées par projection.
La pompe à huile Gerotor haute haut débit maintient un niveau élevé de pression et de débit d’huile, même si la vitesse est basse
et les températures de fonctionnement élevées. Un clapet de décharge limite la pression maximale du circuit. Le carter d’huile doit
être retiré pour l’entretien du capteur d’huile et de la pompe à huile.
Composants de lubrification
A
A
C
B
A
Bouchon de remplissage d’huile/jauge
B
Bouchon de vidange d’huile
RECOMMANDATIONS RELATIVES À L’HUILE
Voir Entretien.
VÉRIFICATION DU NIVEAU D’HUILE
REMARQUE : Ne faites jamais tourner le moteur si le niveau
d’huile est trop haut ou trop bas, ceci afin
d’éviter toute usure ou endommagement du
moteur.
Le moteur doit être froid. Nettoyez toutes traces de débris sur
les zones du bouchon de remplissage/jauge.
1. Dévissez la jauge, essuyez-la.
2. Réinsérez la jauge dans le tube en l’enfonçant
complètement.
3. Enlevez la jauge et vérifiez le niveau d’huile. Le niveau
doit être en haut sur la jauge.
4. Si le niveau d’huile est bas, ajoutez de l’huile jusqu’au
repère supérieur.
5. Réinstallez et serrez la jauge.
32 690 05 Rév. D
C
Filtre à huile
REMPLACEMENT DU FILTRE ET DE L’HUILE
Changez l’huile pendant que le moteur est encore chaud.
1. Nettoyez la surface autour du bouchon de remplissage
d’huile et de la jauge. Retirez le bouchon de vidange et le
bouchon de remplissage/la jauge. Évacuez entièrement
l’huile.
2. Nettoyez la surface autour du filtre à huile. Placez un
récipient sous le filtre pour récupérer l’huile et retirez le
filtre. Nettoyez la surface de montage. Réinstallez le
bouchon de vidange. Serrez au couple de 13,6 N.·m
(10 pi-lb.).
3. Placez un nouveau filtre dans un bac étroit avec
l’extrémité ouverte vers le haut. Remplissez avec de
l’huile neuve jusqu’à ce qu’elle atteigne le bas des filets.
Attendez 2 minutes le temps que l’huile soit absorbée par
le filtre.
4. Appliquez une mince pellicule d’huile propre sur le joint de
caoutchouc du nouveau filtre.
5. Suivez les instructions relatives au filtre à huile pour une
installation correcte.
6. Remplissez le carter avec de l’huile neuve. Le niveau doit
être en haut sur la jauge.
7. Réinstallez le bouchon de remplissage/la jauge et serrez à
fond.
8. Faites démarrer le moteur et vérifiez l’absence de fuites
d’huile. Coupez le moteur et rectifiez le problème de fuite.
Vérifiez de nouveau le niveau d’huile.
9. Mettez au rebut l’huile et le filtre usés en respectant les
réglementations locales.
KohlerEngines.com
39
Circuit de lubrification
OIL SENTRY™ (le cas échéant)
REMARQUE : Assurez-vous de vérifier le niveau d’huile
avant chaque utilisation et de le maintenir au
repère FULL ou F (plein) sur la jauge. Ceci
comprend les moteurs équipés du pressostat
Oil Sentry™.
Ce commutateur est conçu pour éviter au moteur de démarrer
s’il n’y a pas d’huile ou si le niveau est bas. Le pressostat
Oil Sentry™ peut ne pas couper le moteur avant que les
dommages ne se produisent. Sur certaines applications, ce
commutateur peut activer un signal d’avertissement. Consultez
les manuels du matériel pour plus de détails.
Le pressostat Oil Sentry™ est installé dans l’adaptateur du filtre
à huile. Le pressostat est conçu pour rompre le contact quand
la pression d’huile augmente au-dessus de 3-5 psi, et pour
établir le contact quand la pression d’huile diminue en dessous
de 3-5 psi.
Pour les applications fixes ou imprévues (pompes,
générateurs, etc.), le pressostat peut être utilisé pour mettre
le module d’allumage à la masse et arrêter le moteur. Sur
les applications automobiles (tracteurs, tondeuses à gazon,
etc.), le pressostat peut uniquement être utilisé pour activer un
voyant ou un signal niveau d’huile bas.
40
Installation
1. Appliquez de l’enduit pour tuyaux Teflon® (Loctite® PST®
592™ ou équivalent) sur le filetage du pressostat.
2. Installez le pressostat dans le trou taraudé dans
l’adaptateur du filtre à huile.
3. Serrez au couple de 4,5 N.·m (40 pi-lb.).
Essai
Cette vérification demande de l’air comprimé, un régulateur de
pression, un manomètre et un vérificateur de continuité.
1. Branchez le vérificateur de continuité à la borne et au
boîtier en métal du pressostat. En appliquant une pression
de 0 psi sur le pressostat, le contrôleur doit indiquer la
continuité (fermé).
2. Augmentez petit à petit la pression sur le pressostat. Avec
l’augmentation de la pression dans la plage 2/-5 psi, le
contrôleur doit indiquer un changement sans continuité
(ouvert). Le pressostat reste ouvert au fur et à mesure que
la pression augmente à 90 psi maximum.
3. Faites descendre la pression petit à petit dans la plage de
2-5 psi. Le contrôleur doit indiquer un changement de
continuité (fermé) à 0 psi.
4. Remplacez le pressostat s’il ne fonctionne pas
correctement.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système électrique
BOUGIES D’ALLUMAGE
Contrôle
ATTENTION
Les chocs électriques peuvent causer des
blessures.
Ne touchez pas aux fils pendant que le moteur
tourne.
Détails et composants de bougie
Vérifiez chaque bougie une fois retirée de la culasse. Les
dépôts sur le bec isolant de la bougie constituent des
indications sur l’état général des segments de piston, des
soupapes et du carburateur.
Les photos suivantes présentent des bougies normales et
encrassées :
Normale
A
B
Une bougie provenant d’un moteur fonctionnant dans des
conditions normales est recouverte d’une légère couche de
dépôts gris ou jaune. Si l’électrode centrale n’est pas usée, la
bougie peut être réutilisée une fois l’écartement contrôlé.
Usure
D
C
A
C
Jauge d’épaisseur
Électrode de masse
B
D
Bougie
Écartement
REMARQUE : Ne nettoyez pas la bougie dans une machine
utilisant des grains abrasifs. Les grains abrasifs
pourraient rester sur la bougie, pénétrer dans
le moteur et causer de l’usure et des
dommages considérables.
Les ratés ou les problèmes de démarrage sont souvent dus à
une bougie en mauvais état ou à un écartement des électrodes
incorrect.
Les bougies suivantes se trouvent sur le moteur :
Quand une bougie est usée, l’électrode centrale est arrondie
et l’écartement est supérieur à celui spécifié. Remplacez la
bougie immédiatement.
Dépôts humides
Écartement
0,76 mm (0,03 po)
Taille du filetage 14 mm
Portée
19,1 mm (3/4 po)
Taille hex.
15,9 mm (5/8 po)
Voir Entretien pour les Réparations/Pièces détachées.
Entretien
Nettoyez le puits de bougie. Retirez la bougie et la remplacer.
1. Vérifiez l’écartement à l’aide d’une jauge d’épaisseur.
Réglez l’écartement sur 0,76 mm (0,030 po).
2. Installez la bougie sur la culasse.
3. Serrez les vis au couple de 27 N.m (20 pi-lb).
32 690 05 Rév. D
L’humidité sur une bougie est causée par un excès de
carburant ou d’huile dans la chambre de combustion. L’excès
de carburant peut être dû au colmatage du filtre à air, à un
problème de carburateur ou à une utilisation du moteur avec
le starter trop ouvert. La présence d’huile dans la chambre de
combustion est généralement due à un filtre à air bouché, un
problème de reniflard, des segments de piston ou des guides
de soupape usés.
KohlerEngines.com
41
Système électrique
Dépôts de carbone
Entretien de la batterie
Un entretien régulier prolonge la durée de vie de la batterie.
Essai de batterie
Des dépôts de suie noirs indiquent une mauvaise combustion
due à un filtre à air colmaté, un mélange de carburant trop
riche, un allumage faible ou une compression de mauvaise
qualité.
Surchauffe
Suivez les instructions du fabricant de batterie pour vérifier son
état.
SYSTÈME D’ALLUMAGE ÉLECTRONIQUE
Les systèmes d’allumage sont conçus pour ne nécessiter
aucun entretien durant toute la durée de vie du moteur. Aucun
entretien ou réglage n’est nécessaire ou possible, mis à
part un contrôle périodique/un remplacement des bougies.
Les systèmes mécaniques tombent parfois en panne ou se
cassent. Reportez-vous à la rubrique Recherche de panne
pour déterminer la cause du problème signalé.
Les problèmes d’allumage les plus courants sont le plus
souvent dus à de mauvaises connexions. Contrôlez tous les
câbles externes avant de commencer le test. Assurez-vous
que les câbles relatifs à l’allumage, y compris les câbles
des bougies, sont bien branchés. Assurez-vous que tous
les raccords de bornes sont bien enfoncés. Le contacteur
d’allumage doit être sur la position de marche.
Des dépôts calcaires blancs indiquent des températures
de combustion très élevées. Cette condition est en général
accompagnée d’une érosion excessive de l’écartement. Des
réglages pauvres du carburateur, une fuite au niveau de
l’admission d’air ou un calage incorrect de l’étincelle sont les
causes les plus communes des températures de combustion
élevées.
BATTERIE
Une batterie de 12 V avec un démarrage à froid de 400 A
(cca) est normalement requise pour démarrer dans toutes
les conditions. Quand les températures sont plus chaudes,
une batterie d’une plus petite capacité est souvent suffisante.
Consultez le tableau suivant pour des capacités minimum,
basées sur les températures ambiantes prévues. Les
exigences actuelles pour un démarrage à froid dépendent
de la taille du moteur, de l’application et des températures de
démarrage. Quand la température diminue, les exigences de
démarrage augmentent et la capacité de la batterie diminue.
Reportez-vous aux instructions du fabricant de l’équipement
pour des informations plus détaillées.
Recommandations relatives à la taille de la batterie
Température
Batterie requise
Au-dessus de 32 °F (0 °C)
200 ADF minimum
0 °F à 32 °F (-18 °C à 0 °C)
250 ADF minimum
-5°F à 0°F (-21°C à -18°C)
300 ADF minimum
-10 °F (-23 °C) ou moins
400 ADF minimum
Rechargez la batterie si la charge est insuffisante pour lancer
le moteur.
42
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système électrique
Systèmes d’allumage
Ces systèmes utilisent une bobine à décharge capacitive (CD). Avec le calage fixé par CDI, le calage à l’allumage et l’étincelle
restent constants peu importe le régime moteur. Le déclenchement de l’étincelle est déterminé par l’emplacement d’un groupe
d’aimant sur le volant appelé PMH moteur. Le calage ajustable MDI utilise un microprocesseur numérique qui se trouve dans les
modules d’allumage. Dans ce système, le calage de l’allumage varie en fonction du régime du moteur.
Un système d’allumage type fixe se compose de :
● 1 ensemble aimant fixé en permanence sur le volant.
● 2 modules d’allumage électronique à décharge capacitive ou magnétique montés sur le carter.
● 1 coupe-circuit (ou clé de contact) qui met les modules à la masse pour arrêter le moteur.
● 2 bougies.
Diagramme du système d’allumage électronique-Schéma électrique
AC
AF
Z
AG
AB
T
AA
S
D
AC
AB
Q
S
Y
AF
Q
D AE
AD
M
G
N
X
Q
R
O
W
L
K
P
J
V
U
A
I
H
H
G
B
E
C
F
D
A
Languette de solénoïde
du démarreur
B
Démarreur avec
solénoïde
C
Démarreur à inertie
D
Vert
E
Violet (charge)
F
Oil SentryTM (option)
G
Bougie(s)
H
Blanc
(fils de charge CA)
I
J
Redresseur-régulateur
K
Stator de volant
L
Module(s) d’allumage
N
Mise à la masse
O
Carburateur
P
Q
Connecteur de
redresseur-régulateur
Vis de la tubulure
d’admission
Rouge
R
S
Orange
T
U
Bleu
V
Câble du solénoïde
Goujon de solénoïde
du démarreur
W
Goujon du relais
X
Y
Borne négative
de la batterie
Z
Batterie
AA
Borne positive
de la batterie
AB
Blanc (coupe-circuit
d’allumage)
Connecteur
Relais de démarrage
(fourni par le client)
Violet (indiqué)
ou orange
AC
Blanc
AD
Orange (indiqué) ou
rouge
AE
Bleu (indiqué) ou rouge
AF
Rebord de polarité
AG
Démarreur avec
solénoïde (facultatif)
M
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
43
Système électrique
Schéma de câblage-Système d’allumage électronique avec Smart-Choke™*
AC
AF
Z
AB
T
AA
S
D
Q
AB
M
S
Y
AG
AF
Q
AD
AC
G
D AE
N
X
R
Q
O
W
L
K
P
J
V
U
A
I
AI
H
G
B
E
D
C
H
F
AJ
AH
A
Languette de solénoïde
du démarreur
B
Démarreur avec
solénoïde
C
Démarreur à inertie
D
Vert
E
Violet (charge)
F
Oil SentryTM (option)
G
Bougie(s)
H
Blanc
(fils de charge CA)
I
J
Redresseur-régulateur
K
Stator de volant
L
Module(s) d’allumage
N
Mise à la masse
O
Carburateur
P
Q
Connecteur de
redresseur-régulateur
Vis de la tubulure
d’admission
Rouge
R
S
Orange
T
U
Bleu
V
Câble du solénoïde
Goujon de solénoïde
du démarreur
W
Goujon du relais
X
Y
Borne négative
de la batterie
Z
Batterie
AA
Borne positive
de la batterie
AB
Blanc (coupe-circuit
d’allumage)
Connecteur
Relais de démarrage
(fourni par le client)
Violet (indiqué)
ou orange
AC
Blanc
AD
Orange (indiqué) ou
rouge
AE
Bleu (indiqué) ou rouge
AF
Rebord de polarité
AG
Démarreur avec
solénoïde (facultatif)
AH
Thermostat
AI
Rouge
AJ
Rouge avec ligne noire
M
*Pour les moteurs avec système eChoke™, reportez-vous aux illustrations du composant dans la Section carburant de ce manuel.
44
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système électrique
Essais des systèmes d’allumage électronique
REMARQUE : Le testeur d’allumage doit être utilisé pour tester l’allumage de ces moteurs. L’utilisation d’un autre testeur risque
de fausser les résultats. La batterie de l’unité doit être complètement chargée et connectée correctement avant de
commencer les tests (une batterie connectée ou chargée à l’envers démarre le moteur mais ne produit pas
d’étincelle). Assurez-vous que l’entraînement est au point mort et que toutes les charges externes sont
déconnectées.
Essai des systèmes d’allumage
REMARQUE : Si le moteur démarre ou tourne pendant l’essai, le câble de court-circuit peut être mis à la terre afin d’arrêter le
moteur. Le circuit de court-circuit étant interrompu, l’interrupteur ne suffit pas pour arrêter le moteur.
Isolez le problème et vérifiez s’il concerne bien le système d’allumage du moteur.
1. Repérez les connecteurs à la jonction du faisceau de câblage du moteur et de l’équipement. Séparez les connecteurs et
débranchez le câble blanc de court-circuit du connecteur du moteur. Reconnectez les connecteurs et positionnez ou isolez la
borne du câble de court-circuit de manière à ce qu’elle ne puisse pas toucher la terre. Essayez de démarrer le moteur pour
déterminer si le problème signalé est toujours présent.
État
Problème éliminé.
Problème persistant.
Causes possibles
Système électrique
Système électrique ou allumage
Conclusion
Vérifiez la clé de contact, les câbles, les
connexions, les verrouillages de sécurité,
etc.
Laissez le câble de court-circuit isolé
jusqu’à ce que l’essai soit terminé.
Identifiez le câble de court-circuit blanc
du connecteur du faisceau de câblage du
moteur. Établissez une connexion à une
mise à la masse fiable. Le moteur doit
s’arrêter complètement. Si ce n’est pas
le cas, ou si un seul cylindre est touché,
vérifiez les modules d’allumage.
Vérification des bougies
REMARQUE : Si 2 testeurs sont disponibles, les essais peuvent être exécutés simultanément sur les deux cylindres. Cependant,
si 1 seul testeur est disponible, 2 essais individuels doivent être effectués. Le câble de bougie du côté qui n’est pas
soumis à l’essai doit être raccordé ou relié à la masse. Ne lancez pas le moteur et ne réalisez aucun essai si un
câble de bougie est déconnecté et pas mis à la masse. Dans le cas contraire, des dommages permanents peuvent
affecter le système.
1. Le moteur étant à l’arrêt, déconnectez un câble de bougie. Connectez le câble de bougie à la borne du testeur et attachez le
clip de test à une bonne masse du moteur.
2. Démarrez le moteur pour atteindre un régime d’au moins 550 à 600 tr/min et observez si les testeurs indiquent une étincelle.
3. Répétez le test d’allumage sur l’autre cylindre si les cylindres sont testés individuellement.
État
Absence d’allumage d’un côté.
Le testeur indique l’étincelle mais le
moteur ne réagit pas ou ne fonctionne
pas sur ce cylindre.
Absence d’allumage des deux côtés.
Les deux cylindres présentent de bonnes
étincelles, mais le moteur tourne mal ou
l’état des bougies est douteux.
1 cylindre a une bonne étincelle et
l’autre cylindre n’a pas d’étincelle ou une
étincelle intermittente.
32 690 05 Rév. D
Causes possibles
Câblage et connexions
Bougie(s)
Contact d’allumage
Bougie(s)
Allumage
KohlerEngines.com
Conclusion
Vérifiez tous les câblages, les connexions
et les bornes de ce côté. Si le câblage est
en bon état, remplacez le module
d’allumage et vérifiez de nouveau
l’étincelle.
Essayez de nouvelles bougies.
Revérifiez la position du contact
d’allumage et recherchez un court-circuit
sur le fil de coupure moteur.
Posez de nouvelles bougies et revérifiez
le fonctionnement du moteur.
Testez les modules d’allumage et leurs
connexions.
45
Système électrique
SYSTÈME DE CHARGE DE LA BATTERIE
REMARQUE : Respectez les consignes suivantes pour ne pas endommager le système électrique et ses composants :
● Contrôlez la polarité de la batterie. Un système de mise à la terre négatif (-) est utilisé.
● Débranchez la prise du redresseur-régulateur et/ou la prise du faisceau de câblage avant d’effectuer une soudure électrique sur
l’équipement alimenté par le moteur. Débranchez également les autres accessoires électriques ayant une prise de terre
commune avec le moteur.
● Empêchez tout contact ou court-circuit des câbles du stator (CA) quand le moteur tourne. Cela pourrait endommager le stator.
La plupart de ces moteurs sont équipés d’un système de charge de batterie régulé de 12/15 ampères. Certains comportent un
système de charge régulé de 25 A.
Système de charge régulée 12/15/25 A
Stator
Le stator est monté sur le carter derrière le volant. Suivez les procédures dans Démontage et remontage en cas de remplacement
du stator.
Redresseur-régulateur
REMARQUE : Lors du montage du redresseur-régulateur, notez les positions des bornes et installez les bougies en fonction de
ces positions.
REMARQUE : Débranchez toutes les connexions électriques raccordées au redresseur-régulateur. Le test peut être exécuté avec
le redresseur-régulateur monté ou desserré. Recommencez la procédure d’essai approprié 2 ou 3 fois pour
déterminer l’état de la pièce.
Le redresseur-régulateur est monté sur la grille d’appui. Pour le remplacer, déconnectez la bougie, retirez les vis de montage et le
câble de masse.
L’essai du redresseur-régulateur peut être exécuté comme suit, en utilisant le testeur de redresseur-régulateur.
Pour tester les redresseurs-régulateurs de 25 A :
1. Connectez l’adaptateur du câble unique entre la borne B+
(centrale) du redresseur-régulateur testé et l’extrémité
carrée du câble tandem de l’adaptateur.
2. Connectez le câble de masse du testeur (avec pince) au
corps du redresseur-régulateur.
3. Connectez le câble rouge et un des câbles noirs aux
bornes sur l’extrémité ouverte du câble tandem de
l’adaptateur (les connexions ne sont pas spécifiques à
l’emplacement).
4. Connectez le câble noir restant du testeur à une des
bornes externes CA du redresseur-régulateur.
5. Branchez le testeur dans la prise/alimentation CA
appropriée. Activez le bouton d’alimentation. Le témoin
POWER doit s’allumer et 1 des 4 voyants d’état peut aussi
être allumé. Ceci n’est pas une indication de l’état du
composant.
6. Appuyez sur le bouton TEST jusqu’au clic, puis relâchez.
Un des quatre voyants s’allume brièvement indiquant l’état
partiel du composant.
État
Le témoin OK (vert) s’allume et reste allumé.
REMARQUE : Un voyant LOW peut aussi clignoté
si un câble de masse est mal
branché. Assurez-vous que
l’emplacement de la connexion est
propre et que le collier est serré.
D’autres voyants s’allument.
46
Pour tester les redresseurs-régulateurs de 12/15 A :
1. Connectez le câble de masse du testeur (avec pince) au
corps du redresseur-régulateur à vérifier.
2. Connectez le câble rouge à la borne B+ du redresseurrégulateur et 2 câbles de testeur noirs aux 2 bornes CA.
3. Branchez le testeur dans la prise/alimentation CA
appropriée. Activez le bouton d’alimentation. Le témoin
POWER doit s’allumer et 1 des 4 voyants d’état peut aussi
être allumé. Ceci n’est pas une indication de l’état du
composant.
4. Appuyez sur le bouton TEST jusqu’au clic, puis relâchez.
Un des quatre voyants s’allume brièvement indiquant l’état
du composant.
Conclusion
25 A
12/25 A
Débranchez le câble noir du testeur Le composant est donc en bon état
d’une borne CA et branchez-le à
et peut être utilisé.
l’autre borne CA. Répétez le test.
Si le voyant OK (vert) s’allume, la
pièce est en bon état et peut être
utilisée.
Le redresseur-régulateur est défaillant et ne doit pas être utilisé.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système électrique
Système de charge de batterie régulée 12/15/25 A
REMARQUE : Mettez l’ohmmètre à zéro sur chaque plage avant d’effectuer l’essai pour que les relevés soient précis. Les
mesures de tension doivent être effectuées avec le moteur tournant à 3600 tr/min. et sans charge. La batterie doit
être en bon état et complètement chargée.
Si la batterie se décharge rapidement ou si elle se charge avec une intensité trop élevée, le système de charge ou la batterie
peuvent être à l’origine de problèmes.
Pour vérifier l’absence de charge de batterie dans le système
de charge :
1. Insérez un ampèremètre dans le câble B+ depuis le
redresseur-régulateur. Faites tourner le moteur à 3600 tr/min
avec B+ connecté (sur la borne sur le redresseurrégulateur) à la terre, à l’aide d’un voltmètre CC.
Si la tension est de 13,8 volts ou plus, placez une charge
minimale de 5 A (allumez pour 60 W ou plus, ou placez
une résistance de 2,5 ohms, 100 W sur les bornes de la
batterie) sur la batterie pour réduire la tension. Observez
l’ampèremètre.
Pour vérifier l’absence de charge de batterie dans le système
de charge continue à haut débit :
1. Faites tourner le moteur à 3600 tr/min et mesurez la
tension du câble B+ à la masse à l’aide d’un voltmètre CC.
État
La tension est de 14,7 volts
ou moins.
La tension est supérieure à
14,7 volts.
Conclusion
Le système de charge est
en bon état. La batterie ne
maintient pas la charge; la
remplacer ou la réparer.
Le redresseur-régulateur est
défaillant; le remplacer.
État
Le taux de charge augmente
en appliquant la charge.
Conclusion
Le système de charge est
en bon état et la batterie est
entièrement chargée.
Le taux de charge
Vérifiez le stator et le
n’augmente pas en appliquant redresseur-régulateur
la charge.
(étape 2 et 3).
2. Retirez le connecteur du redresseur-régulateur. Laissez le
moteur tourner à 3600 tr/min et relevez la tension CA via
le stator en utilisant un voltmètre CA.
État
La tension est de 28 volts ou
plus.
La tension est inférieure à
28 volts.
Conclusion
Le stator est en bon état. Le
redresseur-régulateur est
défaillant; le remplacer.
Le redresseur-régulateur
est défaillant; le remplacer.
Effectuez de nouveaux essais
sur le stator en utilisant un
ohmmètre (étapes 3 et 4).
3. Arrêtez le moteur et mesurez la résistance sur les câbles
du stator à l’aide d’un ohmmètre.
État
La résistance est de
0,064/0,2 ohms.
La résistance est de 0 ohms.
La résistance est infinie.
Conclusion
Le stator est en bon état.
Le stator est court-circuité; le
remplacer.
Le stator est ouvert; le
remplacer.
4. Arrêtez le moteur et mesurez la résistance entre chaque
câble du stator et la masse à l’aide d’un ohmmètre.
État
La résistance, en ohms,
est infinie (absence de
continuité).
La résistance (ou continuité)
est mesurée.
32 690 05 Rév. D
Conclusion
Le stator est en bon état
(absence de court-circuit à la
masse).
Les fils du stator sont courtcircuités à la masse; les
remplacer.
KohlerEngines.com
47
Système de démarreur
REMARQUE : Ne lancez pas le moteur pendant plus de 10 secondes à la fois. Laissez refroidir sur une période de 60 secondes
entre chaque tentative de démarrage. Le non-respect de ces consignes peut endommager le moteur du démarreur.
REMARQUE : Si le moteur atteint une vitesse suffisante pour désengager le démarreur, mais ne maintient pas le régime (un
démarrage manqué), il faut attendre l’arrêt complet avant de tenter un nouveau démarrage. Si le démarreur est
lancé pendant que le volant-moteur tourne, le pignon du démarreur et la couronne du train planétaire du volantmoteur peuvent entrer en contact et endommager le démarreur.
REMARQUE : Si le démarreur n’arrive pas à lancer le moteur, coupez-le aussitôt. Rectifiez le problème avant d’essayer de faire
démarrer de nouveau le moteur.
REMARQUE : Ne lâchez pas le démarreur. Ne heurtez pas le carter du démarreur. Le non respect de ces consignes pourrait
endommager le démarreur.
Les moteurs de cette série utilisent des démarreurs électriques à inertie ou des démarreurs avec solénoïdes.
Recherche des pannes - Problèmes de démarrage
État
Le démarreur ne se lance
pas.
Causes possibles
Conclusion
Batterie
Vérifiez la charge de la batterie. Si elle est basse, rechargez ou
remplacez la batterie, le cas échéant.
Nettoyez les connexions corrodées et serrez les connexions
desserrées.
Remplacez les câbles en mauvais état et dont l’isolation est cassée
ou effilochée.
Contournez le contacteur ou le solénoïde avec un cavalier. Si
le démarreur se lance normalement, remplacez les composants
défectueux. Effectuez la procédure d’essai du solénoïde après l’avoir
retiré.
Vérifiez la charge de la batterie. Si elle est basse, rechargez ou
remplacez la batterie, le cas échéant.
Recherchez des traces de saletés ou d’usure sur les balais et le
commutateur. Nettoyez en utilisant un chiffon rugueux (pas de toile
émeri).
Remplacez les balais si l’usure est excessive ou irrégulière.
Assurez-vous que l’embrayage ou la transmission n’est pas en prise
ou au point mort. Cette précaution est particulièrement importante
dans le cas de l’équipement à entraînement hydrostatique. La
transmission doit se trouver directement au point mort pour éviter
qu’une résistance empêche le démarrage.
Vérifiez que les composants, comme les roulements, la bielle et le
piston ne sont pas grippés.
Câblage
Solénoïde ou contacteur
de démarreur
Le démarreur se lance mais
tourne lentement.
Batterie
Balais
Transmission ou moteur
48
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système de démarreur
DÉMARREURS ÉLECTRIQUES À INERTIE
Composants du démarreur électrique à inertie
Entretien de l’entraînement
Si le pignon d’entraînement est usé, ou si des dents sont en
mauvais état, il doit être remplacé.
1. Le cache-poussière en caoutchouc a une lèvre moulée à
l’intérieur qui s’enclenche dans une lèvre sur l’avant du
pignon d’entraînement. Tournez le pignon d’entraînement
dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’il
soit totalement sorti. Dans cette position, saisissez le bout
du cache-poussière avec une pince ou dans un étau et
dégagez-le du pignon.
2. Saisissez le dispositif de retenue du ressort avec une
pince et poussez-le vers le démarreur, en comprimant le
ressort de maintien pour exposer la bague de maintien.
3. Retirez la bague de maintien de l’arbre de l’armature à
l’aide de pinces pour bagues de maintien ou d’un outil de
dépose spécial, comme indiqué aux étapes 4 et 5. Ne
jamais réutiliser l’ancien dispositif de retenue.
4. Maintenez le dispositif de retenue du ressort en position
rétractée, assemblez les moitiés intérieures de l’outil de
dépose autour de l’arbre de l’armature avec la bague de
maintien dans la gorge intérieure. Glissez le collier sur les
moitiés intérieures pour les maintenir dans cette position.
5. Vissez la vis centrale dans l’outil de dépose jusqu’à ce
qu’une résistance se fasse sentir. Utilisez une clé (de
1 -1/8 po ou réglable) pour tenir la base de l’outil de
dépose. Utilisez une autre clé ou douille (de 1/2 po ou
13 mm) pour tourner la vis centrale dans le sens horaire.
La résistance contre la vis centrale indique à quel moment
la bague de maintien quitte la gorge dans l’arbre de
l’armature.
6. Retirez les composants d’entraînement de l’arbre de
l’armature dans l’ordre qui convient. Si les cannelures sont
sales, les nettoyer avec du solvant.
7. Les cannelures doivent être recouvertes d’une fine couche
de lubrifiant. Le cas échéant, lubrifiez avec le lubrifiant
pour démarreur Kohler. Remettez en place ou remplacez
les composants d’entraînement en les assemblant dans
l’ordre inverse du démontage.
J
I
H
G
F
E
D
C
B
Installation de la bague de maintien
A
A
Capuchon d’extrémité du
commutateur avec balais
B
Cadre
Capuchon d’extrémité
d’entraînement
E Écrou d’entraînement (collier) F Pignon d’entraînement
G
Ressort de maintien
H
Fixation du ressort
I
Bague de maintien
J
Cache-poussière
En appliquant la puissance au starter, l’armature tourne.
Quand l’armature tourne, le pignon d’entraînement passe sur
les cannelures de l’arbre d’entraînement et s’enclenche sur la
couronne dentée du volant. Quand le pignon atteint l’extrémité
de l’arbre d’entraînement, il tourne le volant et lance le moteur.
Quand le moteur démarre, le volant tourne plus vite que
l’armature du démarreur et le pignon d’entraînement. Le
pignon d’entraînement se désengage donc de la couronne et
passe en position rétractée. Quand une puissance n’est plus
appliquée au démarreur, l’armature cesse de tourner et le
pignon d’entraînement est maintenu en position rétractée par
le ressort de maintien.
C
Armature
32 690 05 Rév. D
D
1. Placez la bague de fixation dans la gorge d’une des
moitiés intérieures. Assemblez l’autre moitié sur le dessus
et glissez le collier extérieur.
2. Assurez-vous que les composants d’entraînement sont
installés dans l’ordre correct sur l’arbre de l’armature.
3. Glissez l’outil sur l’extrémité de l’arbre de l’armature afin
que la bague de maintien, située à l’intérieur, repose sur
l’extrémité de l’arbre. Maintenez l’outil d’une main en
exerçant une légère pression vers le démarreur. Frappez
l’extrémité de l’outil avec un marteau jusqu’à ce que la
bague de maintien se loge dans la gorge. Démontez et
retirez l’outil.
4. Serrez la bague de maintien avec des pinces pour la
comprimer et l’introduire dans la gorge.
5. Assemblez les moitiés intérieures en plaçant la cavité la
plus grande autour du dispositif de retenue du ressort.
Glissez le collier sur les moitiés et vissez la vis centrale
jusqu’à ce qu’une résistance se fasse sentir.
6. Tenez la base de l’outil avec une clé de 1 -1/8 po et
tournez la vis centrale dans le sens horaire avec une clé
de 1/2 po ou 13 mm pour monter le dispositif de retenue
du ressort autour de la bague de maintien. Cesser de
visser dès que la résistance augmente. Démontez et
retirez l’outil.
7. Réinstallez le cache-poussière.
KohlerEngines.com
49
Système de démarreur
Démontage du démarreur
1. Déposez les composants de l’entraînement conformément
aux instructions d’entretien de l’entraînement.
2. Retirez les boulons traversant.
3. Retirez le capuchon d’extrémité du commutateur
contenant le support de balai, les balais, les ressorts et la
rondelle du balai (coupelle).
4. Retirez le capuchon d’extrémité d’entraînement.
5. Retirez l’armature du cadre de démarreur intérieur.
DÉMARREURS AVEC SOLÉNOÏDE
Composants du démarreur avec solénoïde
I
H
J
G
K
F
Remplacement du balai/capuchon d’extrémité
L
E
Les balais se trouvent dans le support en plastique fixé à
l’embout. Les balais de rechange dans le porte-balai sont
préassemblés et fixés à l’embout avec la rondelle de butée
du commutateur (coupelle) maintenant les balais en position
rétractée. Quand l’installation est effectuée, l’extrémité de
l’arbre de l’armature pousse la rondelle de butée (coupelle)
dans la position finale permettant aux balais pour toucher le
commutateur. Ne retirez pas le ruban de protection et la bande
d’expédition maintenant la rondelle (coupelle) jusqu’à ce que la
pièce soit prête à être installée.
M
D
N
C
O
P
Entretien du commutateur
Nettoyez le commutateur avec un chiffon non-pelucheux. Ne
pas utiliser de toile émeri.
Si le commutateur est particulièrement usé ou fissuré, le
réduire sur un tour ou remplacer le démarreur.
Q
B
R
Remontage du démarreur
1. Insérez l’armature dans le corps du démarreur. Assurezvous que les aimants sont proches de l’extrémité de
l’arbre d’entraînement de l’armature. Les aimants
maintiendront l’armature dans le cadre.
2. Installez le capuchon d’extrémité d’entraînement sur
l’arbre d’entraînement et alignez avec la fente sur le cadre
de démarreur.
3. Installation de nouveaux balais : retirez avec précaution le
ruban maintenant la rondelle de butée (coupelle) en place
contre les balais. Ne laissez pas la rondelle de butée
(coupelle) sortir de son siège. Alignez le bloc du goujon de
borne avec l’encoche dans le cadre du démarreur et
l’embout/porte-balai du démarreur sur l’extrémité de
l’armature.
4. Tirez la fine bande d’expédition derrière la rondelle de
butée (coupelle) et glissez l’embout/porte-balai en place.
5. Installez les boulons traversants et serrez au couple de
4,5-5,7 N.m (40-50 po-lb).
6. Lubrifiez l’arbre d’entraînement selon le besoin avec le
lubrifiant pour démarreur Kohler. Installez les composants
de l’entraînement conformément aux instructions
d’entretien de l’entraînement du démarreur.
50
S
A
T
U
A
C
E
Tube
Armature
Arrêt
B
D
F
G
Collet
H
I
K
M
O
Q
Rondelle
Entraînement
Bague de maintien
Capuchon d’extrémité
d’entraînement
Plongeur
Levier
Bouchon
Cadre et protection
Écrou
Vis
J
Ressort
L
Plaque
N
Solénoïde
P
Porte-balais
R
Plaque d’extrémité
S
T
Vis
du commutateur
U
Boulon
Quand une puissance est appliquée au démarreur, le
solénoïde déplace le pignon d’entraînement sur l’arbre
d’entraînement qui s’enclenche sur la couronne dentée
du volant. Quand le pignon atteint l’extrémité de l’arbre
d’entraînement, il tourne le volant et lance le moteur.
Quand le moteur démarre et que le contacteur de démarrage
est relâché, le solénoïde est désactivé, le levier d’entraînement
retourne à sa position initiale, et le pignon d’entraînement sort
de la couronne dentée et passe en position rétractée.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système de démarreur
Démontage du démarreur
REMARQUE : Ne jamais réutiliser l’ancien dispositif de retenue.
REMARQUE : Ne laissez pas l’armature tremper. N’utilisez
pas de solvant pendant le nettoyage. Essuyez
avec un chiffon doux ou utilisez de l’air comprimé.
1. Retirez l’écrou à tête hexagonale et débranchez le fil/
porte-balai positif (+) de la borne du solénoïde.
2. Retirez les vis fixant le solénoïde au démarreur.
3. Décrochez l’axe du plongeur du levier d’entraînement.
Retirez le joint du renfoncement dans le carter.
4. Retirez les boulons traversants (grand).
5. Retirez la plaque d’extrémité du commutateur contenant le
porte-balai, les balais, les ressorts et les capuchons de
verrouillage. Retirez la rondelle de butée située à
l’intérieur de l’extrémité du commutateur.
6. Retirez le cadre de l’armature et le capuchon d’extrémité
d’entraînement.
7. Retirez le coussinet du pivot de levier d’entraînement et la
plaque d’appui (si présente) du capuchon d’extrémité.
8. Sortez le levier d’entraînement et l’armature du capuchon
d’extrémité d’entraînement.
9. Retirez la rondelle de butée située sur l’arbre d’armature.
10. Poussez le collet de butée vers le bas pour dégager la
bague de maintien.
11. Retirez le dispositif de retenue situé sur l’arbre d’armature.
Conservez le collet de butée.
12. Retirez le pignon d’entraînement situé sur l’armature.
13. Nettoyez les pièces, le cas échéant.
Contrôle
Pignon d’entraînement
Vérifiez les zones suivantes :
● Les dents du pignon pour détecter toute usure anormale et
tout dommage.
● La surface entre le pignon et le mécanisme d’embrayage
pour détecter des entailles ou des irrégularités pouvant
endommager le joint.
● L’embrayage en tenant le carter d’embrayage et en faisant
tourner le pignon. Le pignon doit tourner dans une seule
direction.
Balais et ressorts
Détail
Armature
Composants et détails
A
B
Diamètre extérieur
du commutateur
A
Isolation mica
B
C
D
C
E
Vérification de l’isolation
Vérification de la continuité
E
D
Bobine d’armature
1. Nettoyez et vérifiez le commutateur (surface extérieure).
La profondeur de l’isolation du mica doit être inférieure aux
barres du commutateur (dégagement) pour que le
fonctionnement soit approprié.
2. Utilisez un ohmmètre réglé sur l’échelle Rx1. Placez les
sondes entre deux différents segments du commutateur,
et vérifiez la continuité. Testez tous les segments. La
continuité doit être relevée entre tous les segments, sinon
l’armature est défectueuse.
3. Vérifiez la continuité entre les segments de la bobine de
l’armature et les segments du commutateur. Il ne doit y
avoir aucune continuité. Si la continuité existe entre deux
segments, l’armature est défectueuse.
4. Vérifiez les enroulements/l’isolation de l’armature pour
détecter un court-circuit.
Fourche
Vérifiez si la fourche est complète et si les surfaces de rotation
et de contact ne sont ni trop usées, ni fissurées, ni brisées.
Remplacement de balais
A
Limite d’usure
A
Vérifiez les balais et les ressorts pour détecter tout signe
d’usure, de fatigue ou de dommage. Mesurez la longueur de
chaque balai. La longueur minimale de chaque balai est de
7,6 mm (0,300 po). Remplacez les balais s’ils sont usés, leur
taille ne correspond pas ou s’ils semblent en mauvais état.
32 690 05 Rév. D
L’entretien des 4 balais et des ressorts se présentent sous
forme d’ensemble. Utilisez le nouveau kit de ressorts et des
balais Kohler, si le remplacement est nécessaire.
1. Exécutez les étapes 1-5 du Chapitre Démontage du
démarreur.
2. Retirez les vis attachant le porte-balai au capuchon
d’extrémité (plaque). Notez le sens du montage pour
remonter les éléments par la suite. Mettez au rebut
l’ancien porte-balai.
3. Nettoyez les pièces, le cas échéant.
Les nouveaux balais et ressorts sont pré-assemblés dans
un porte-balai dont le manchon de protection sert
également d’outil de montage.
4. Exécutez les étapes 10-13 de la séquence Remontage du
démarreur. Si le démarreur a été démonté, l’installation ne
peut être effectuée qu’une fois le levier d’entraînement,
l’armature et le châssis installés.
KohlerEngines.com
51
Système de démarreur
Remontage du démarreur
REMARQUE : N’utilisez que des dispositifs de retenue neufs.
Ne réutilisez pas les anciens dispositifs de
retenue.
REMARQUE : Si le levier d’entraînement est correctement
installé, la section du pivot central sera de
niveau avec la surface usinée du carter ou
en-dessous.
1. Appliquez un lubrifiant d’entraînement sur les cannelures
de l’arbre d’armature. Installez le pignon d’entraînement
situé sur l’arbre de l’armature.
2. Installez et assemblez le collet de butée/dispositif de
retenue.
a. Installez le collet de butée sur l’arbre de l’armature
avec le contre-écrou vers le haut (renfoncement).
b. Installez un nouveau dispositif de retenue dans la
grande gorge (arrière) de l’arbre de l’armature. Serrez
avec des pinces pour la comprimer et l’introduire dans
la gorge.
c. Glissez le collet de butée et verrouillez-le en place pour
que le rebord du dispositif de retenue passe sur la
gorge. Si nécessaire, faites pivoter le pignon vers
l’extérieur sur les cannelures de l’armature contre
l’attache pour que le collet se place autour du dispositif
de retenue.
3. Installez la rondelle de butée (arrêt) de manière à ce que
la plus petite face de la rondelle soit en face du collet/
dispositif de retenue.
4. Appliquez une fine couche d’huile sur le roulement dans le
capuchon d’extrémité de l’entraînement, et installez
l’armature avec le pignon d’entraînement.
5. Lubrifiez l’extrémité de la fourche et le pivot central du
levier d’entraînement avec le lubrifiant d’entraînement.
Placez l’extrémité de la fourche dans l’espace entre la
rondelle et l’arrière du pignon.
6. Glissez l’armature dans le capuchon d’extrémité de
l’entraînement tout en installant le levier dans le carter.
7. Installez l’œillet en caoutchouc dans la gorge appropriée
du capuchon d’extrémité d’entraînement. Les gorges
moulées sur l’œillet doivent ressortir pour s’aligner à celle
du capuchon d’extrémité.
8. Installez le cadre, avec la petite encoche vers l’avant, sur
l’armature et le capuchon d’extrémité d’entraînement.
Alignez l’encoche avec la partie correspondante dans
l’œillet en caoutchouc. Installez le tube d’évacuation dans
la fente arrière, s’il a été retiré.
9. Installez la rondelle de butée plate sur l’extrémité du
commutateur de l’arbre de l’armature.
52
10. Remontage du démarreur avec le remplacement de
l’ensemble balais/porte-balai :
a. Maintenez le démarreur en position verticale à
l’extrémité du carter et posez avec précaution le
porte-balai avec le tube de protection fourni contre
l’extrémité du commutateur/armature. Les trous de la
vis de montage dans les clips en métal doivent être
orientés vers le haut/extérieur. Glissez le porte-balai
autour du commutateur, et installez l’œillet du câble
positif (+) de balai dans la fente du cadre. Conservez le
tube de protection pour un prochain entretien.
Remontage du démarreur sans remplacement de
l’ensemble balais/porte-balai :
a. Décrochez délicatement les caches sur chaque balai.
Ne perdez pas les ressorts.
b. Positionnez chaque balai dans la fente de manière à
ce qu’il soit de niveau avec le diamètre intérieur du
porte-balai. Insérez l’outil d’installation des balais (avec
rallonge) ou prenez le tube comme ci-dessus utilisé
lors d’une précédente installation, et passez-le dans le
porte-balai, de manière à ce que les trous des clips en
métal soient orientés vers le haut.
c. Installez les ressorts de balai et enclenchez-les sur les
caches.
d. Maintenez le démarreur en position verticale à
l’extrémité du carter et posez avec précaution l’outil
(avec rallonge) et le porte-balai d’origine sur l’extrémité
de l’arbre de l’armature. Glissez le porte-balai autour
du commutateur, puis installez l’œillet du câble positif
(+) de balai dans la fente du cadre.
11. Installez le capuchon d’extrémité dans l’armature et le
cadre en alignant le rebord fin relevé du capuchon
d’extrémité avec la fente correspondante dans l’œillet du
câble positif (+) de balai.
12. Installez les boulons traversants et les vis de montage du
porte-balai. Serrez les boulons au couple de 5,6-9,0 Nm
(49-79 po-lb), puis les vis du porte-balai au couple de
2,5-3,3 Nm (22-29 po-lb).
13. Accrochez le plongeur derrière l’extrémité supérieure du
levier d’entraînement et montez le ressort dans le
solénoïde. Insérez les vis de fixation dans les trous du
capuchon d’extrémité de l’entraînement. Utilisez-les pour
maintenir le joint du solénoïde en place, puis installez le
solénoïde. Serrez les vis au couple de 4,0-6,0 N.m.
(35-53 po-lb).
14. Branchez le fil/support de balai positif (+) au solénoïde et
fixez avec l’écrou. Serrez les écrous au couple de
8-11 N·m (71-97 po-lb). Ne serrez pas trop.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Système de démarreur
Tests de solénoïde
REMARQUE : NE LAISSEZ les câbles d’essai de 12 V branchés au solénoïde que le temps nécessaire pour exécuter les essais
individuels. Le non respect de cette consigne pourrait entraîner des dommages internes.
Débranchez tous les câbles du solénoïde y compris le câble de balais positif fixé à la borne du goujon inférieur. Retirez le matériel
de fixation et séparez le solénoïde du démarreur pour effectuer l’essai.
Pour tester le plongeur/bobine d’entrée de solénoïde :
Activation
1. Utilisez une source d’alimentation de 12 volts et deux
câbles d’essai.
2. Branchez un câble à la borne START à cosse plate du
solénoïde. Branchez momentanément l’autre câble à la
borne du large montant inférieur.
Une fois le branchement fait, le solénoïde doit être sous
tension (clic audible), et le plongeur doit se rétracter.
Recommencez l’essai plusieurs fois.
Continuité
1. Utilisez un ohmmètre sur une plage audible ou Rx2K et
branchez les deux câbles de l’ohmmètre aux deux bornes
du large montant.
2. Effectuez un test d’activation du plongeur/bobine d’entrée
de solénoïde et vérifiez la continuité. L’ohmmètre doit
indiquer la continuité. Recommencez l’essai plusieurs fois.
Pour tester la bobine de maintien de solénoïde :
État
Le solénoïde ne s’active pas.
Aucune indication de continuité.
Le plongeur ne reste pas rétracté.
32 690 05 Rév. D
Fonction
1. Branchez un câble d’essai de 12 V sur la borne START à
cosse plate sur le solénoïde et l’autre câble sur le corps
ou la surface de montage du solénoïde.
2. Puis, poussez à la main le plongeur à l’intérieur et vérifiez
si la bobine de maintien maintient le plongeur rétracté. Ne
laissez pas les câbles d’essai branchés au solénoïde
pendant une période de temps prolongée.
Continuité
1. Utilisez un ohmmètre sur une plage audible ou Rx2K et
branchez les deux câbles de l’ohmmètre aux deux bornes
du large montant.
2. Effectuez un test d’activation du plongeur/bobine de
maintien de solénoïde et vérifiez la continuité. L’ohmmètre
doit indiquer la continuité. Recommencez l’essai plusieurs
fois.
Remplacez le solénoïde.
KohlerEngines.com
Conclusion
53
Systèmes conformes aux normes antipollution
SYSTÈME CONFORME AUX NORMES ANTIPOLLUTION
Système avec réservoir à charbon actif
D
A
B
C
E
F
A
Bouchon du réservoir
de carburant
B
Réservoir de
carburant
E
Filtre de reniflard
F
Vers le carburateur
C
Clapet antinoyage
(ROV)
D
Réservoir à charbon
actif
Pour être en conformité aux normes d'émissions Tier III, un circuit de récupération des vapeurs du réservoir fourni
par Kohler peut être installé sur le moteur, ou bien un système peut être développé et installé par l'équipementier. Les
détails sur le système Kohler sont donnés ci-dessous.
Opération
Les vapeurs de carburant viennent du réservoir de
carburant par un tube allant vers le réservoir à charbon.
Les vapeurs de carburant du moteur sont transmises
via un port dans le carburateur pendant la course
d'admission et sont brûlées avec la charge de carburant.
54
Entretien
Sur les réservoirs à charbon actif Kohler, le filtre
du reniflard peut être retiré et nettoyé avec de l'eau
savonneuse chaude, puis séché et réinstallé. Ne
graissez pas la grille du reniflard. Cette opération se fait
à intervalle régulier ou si le fonctionnement du système
semble défaillant. Le réservoir à charbon actif est scellé
et ne demande aucun entretien.
Dans certaines applications ou installations, l'équipementier aura à installer un système de récupération des
vapeurs de carburant ou un réservoir à charbon actif
différent. Voir la documentation de l'équipementier pour
obtenir les renseignements sur l'entretien ou la maintenance.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Systèmes conformes aux normes antipollution
SYSTÈME SECONDAIRE CONFORME AUX NORMES ANTIPOLLUTION
Double système à induction d'air secondaire
E
A
C
B
D
C
A
Du flexible au collecteur d'échappement
E
Du flexible au collecteur d'échappement
B
Grille d'entrée
C
Soupape d'air
secondaire
D
Du flexible au
carburateur
I
Grille d'entrée
Simple système à induction d'air secondaire
F
I
H
G
F
F
Soupape d'air
secondaire
G
Du flexible au collecteur d'échappement
H
Du flexible au
carburateur
Pour être en conformité aux normes d'émissions Tier III, un système à induction d'air secondaire (SAI) peut être installé.
Opération
L'impulsion d'admission du moteur active la soupape d'air
secondaire. L'air est transmis via une grille d'entrée de la
soupape d'air secondaire. L'air est alors transmis dans le
collecteur d'échappement et dans le silencieux où il se mélange avec tous les hydrocarbures non brûlés, qui à leur
tout sont brûlés avec la chaleur du silencieux. Un flexible
est raccordé entre un port du carburateur et une membrane dans la soupape d'air secondaire. La dépression du
carburateur déplace la membrane pour fermer la soupape
quand l'induction d'air n'est pas requise, ralenti primaire.
32 690 05 Rév. D
Entretien
Une grille d'entrée d'air dans la soupape d'air secondaire
peut être retirée, nettoyée et réinstallée. Si l'inspection
du système révèle des dommages ou la décomposition
des flexibles, de la soupape d'air secondaire ou du
système d'échappement, les pièces doivent être
remplacées.
KohlerEngines.com
55
Systèmes conformes aux normes antipollution
Dépose de la grille d'entrée
Composants de l'admission
A
B
C
A
Soupape d'air secondaire
B
Barbe
C
Grille d'entrée
1. Retirez la grille d'entrée de la soupape d'air secondaire en prenant la grille à la base et en l'éloignant délicatement
de la soupape.
2. Utilisez une brosse souple pour retirer les débris de la grille.
3. Faites couler de l'eau via la grille d'entrée dans la direction inverse.
4. Pour réinstaller, poussez la grille d'entrée sur le cran de la soupape d'air secondaire. Un déclic est audible quand
la grille d'entrée est correctement réinstallée.
56
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
AVERTISSEMENT
Des démarrages accidentels peuvent causer
des blessures graves voire mortelles.
Débranchez le(s) câble(s) de bougie et
mettez-le(s) à la masse avant l'entretien.
Arrêtez le moteur avant d'effectuer des travaux de
réparation et d'entretien du moteur ou de l'équipement en
suivant les consignes ci-dessous : 1) Débranchez le(s)
câble(s) de bougie. 2) Débranchez le câble négatif (–) de
batterie de la batterie.
Composants externes du moteur
A
B
B
C
E
F
E
S
H
D
G
R
S
E
I
V
H
Q
P
W
U
O
N
T
M
J
K
L
A
E
I
M
Q
Protection fixe
Collier du flexible
Filtre à carburant
Déflecteur intérieur
Joint
B
F
J
N
R
U
Tube de jauge
V
32 690 05 Rév. D
Couvercle du filtre à air
Pompe à carburant
Filtre à huile
Module d'allumage
Base du filtre à air
Bouchon de remplissage
d'huile/jauge
C
G
K
O
S
Grille à débris
Clip du flexible
Déflecteur extérieur
Tubulure d'admission
Élément du filtre à air
W
Tuyau du reniflard
KohlerEngines.com
D
H
L
P
T
Boîtier de soufflante
Conduite de carburant
Démarreur électrique
Carburateur
Redresseur-régulateur
57
Démontage/Contrôle et révision
Nettoyez les composants un par un en démontant
le moteur. L'usure et les dommages ne peuvent
être détectés que sur des pièces propres. Il existe
de nombreux produits sur le marché pour éliminer
la graisse, l'huile et la saleté des pièces du moteur.
Quand un tel produit est utilisé, suivre attentivement les
instructions et les consignes de sécurité du fabricant.
Vérifiez que le produit n'a pas laissé de traces sur les
éléments avant de remonter le moteur et de le mettre
en service. Les propriétés de graissage peuvent être
amoindries même s'il reste une très faible quantité de
ces produits.
Dépose des déflecteurs extérieurs et du boîtier de
soufflante
1. Retirez le couvercle du filtre à air.
2. Retirez les vis fixant le boîtier de soufflante.
3. Déposez le boîtier de soufflante du moteur.
4. Retirez les vis M5 et M6 fixant les déflecteurs aux
culasses et à la plaque d'appui.
Dépose des commandes d'accélérateur
Composants de plaque de commande
Débranchement des câbles de bougie
REMARQUE : Tirez uniquement sur le capuchon pour
éviter d'endommager le câble de la
bougie.
1. Débranchez les câbles des bougies.
2. Coupez l'alimentation en carburant.
A
B
C
Vidange de l'huile du carter et dépose du filtre à
huile
1. Retirez le bouchon du goulot d’huile/la jauge et le
bouchon de vidange d'huile.
2. Prenez le temps nécessaire pour évacuer l'huile du
carter et du filtre à huile.
3. Retirez et jetez de manière appropriée le filtre à
huile.
F
E
D
C
Dépose du silencieux
Retirez le système d'échappement et le matériel de
fixation du moteur.
Dépose de la pompe à carburant (le cas échéant)
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des
incendies et des brûlures graves.
N'ajoutez pas de carburant si le moteur est
chaud ou s'il tourne.
L'essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez
l'essence dans des récipients approuvés et dans
des bâtiments non occupés, à l'abri des étincelles
ou des flammes. Des éclaboussures de carburant
peuvent s'enflammer au contact de pièces chaudes ou
d'étincelles provenant de l'allumage. N’utilisez jamais
d’essence comme agent nettoyant.
1. Débranchez le flexible d'impulsion (vide) et la
conduite de sortie de carburant de la pompe à
carburant.
2. Retirez les vis de fixation, décrochez le flexible de
sortie du clip du boîtier de soufflante et retirez la
pompe à carburant du boîtier de soufflante.
58
G
C
D
A
Tringlerie du starter
B
Tringlerie
d'accélérateur
C
Levier du régulateur
D
Ressort du régulateur
E
Arbre intermédiaire
F
Plaque de commande
G
Ressort amortisseur
1. Retirez les vis fixant le support de commande
d'accélérateur aux culasses.
2. Retirez la tringlerie du starter du levier de
l'actionneur du starter. Décrochez le ressort du
régulateur et le ressort amortisseur du levier du
régulateur. Notez les emplacements du trou pour le
remontage.
Dépose des commandes externes du régulateur
Desserrez l'écrou et retirez le levier du régulateur de
l'arbre intermédiaire. Laissez le levier attaché à la
tringlerie d'accélérateur.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
Dépose le couvercle du filtre à air et du carburateur
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des
incendies et des brûlures graves.
N'ajoutez pas de carburant si le moteur est
chaud ou s'il tourne.
L'essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez l'essence dans des récipients approuvés et dans des
bâtiments non occupés, à l'abri des étincelles ou des
flammes. Des éclaboussures de carburant peuvent
s'enflammer au contact de pièces chaudes ou d'étincelles provenant de l'allumage. N’utilisez jamais d’essence comme agent nettoyant.
Composants du carburateur/filtre à air SmartChoke™ et eChoke™
A
B
F
C
E
D
A
E
Support eChoke™
F
Thermostat
Support eChoke™
H
Moteur pas-à-pas
du palier
REMARQUE : Sur les moteurs équipés eChoke™, le
moteur pas-à-pas a une routine de
rétractation spéciale pour s'assurer que
le moteur est en position correcte avant
la dépose ou quand le moteur pas-à-pas
est remplacé en cas de problème sur le
carburateur et l'ensemble du moteur
pas-à-pas. L'activation de ce processus
se produit en lançant trois (3) fois de
suite les cycles marche/arrêt. Chaque
cycle marche/arrêt doit être > 2 secondes
et < 3,5 secondes. Notez que s'il n'existe
aucune autre connexion, le moteur
pas-à-pas sera de nouveau positionner
en remettant le contact et le module
principal retourne en mode de
fonctionnement de starter normal.
REMARQUE : Ne pas retirer ou desserrer les vis du
thermostat. La position est définie en
usine.
1. Retirez les écrous de fixation du carburateur/base
de filtre à air et débranchez le flexible du reniflard.
2. Retirez un élément filtrant et un préfiltre (si présent)
de la base du filtre à air pour l'entretien.
3. Débranchez le câble de masse et le câble du
solénoïde de carburant (si présent).
4. Retirez le support Smart-Choke™ ou eChoke™ (si
présent). Retirez la base du filtre à air et le joint.
5. Retirez l'ensemble carburateur, tringlerie
d'accélérateur et levier du régulateur.
6. Retirez le joint du carburateur.
7. Le cas échéant, le carburateur, la timonerie de
l'accélérateur et le levier du régulateur peuvent être
séparés. Après la séparation, les coussinets doivent
être refixés à la tringlerie pour éviter de les perdre.
G
Dépose du moteur de démarreur électrique
1. Débranchez les câbles du démarreur.
2. Retirez les vis et le démarreur.
Dépose des déflecteurs intérieurs
Retirez les vis de fixation qui fixent les déflecteurs
intérieurs au carter. Notez la position des supports de
levage. Retirez les déflecteurs intérieurs.
G
D
H
A
Base du filtre à air
B
Tuyau du reniflard
C
Câble de masse
D
Câble du solénoïde
32 690 05 Rév. D
Dépose des modules d’allumage
REMARQUE : Sur les moteurs équipés de SmartChoke™, installez une patte de support
du déflecteur sur le module d'allumage,
cylindre 2. Notez l'emplacement pour le
remontage.
1. Faites tourner le volant de sorte à éloigner les
aimants des modules.
2. Débranchez le câble de chaque module d'allumage.
3. Retirez les vis et les modules d’allumage. Notez la
position des modules d'allumage.
KohlerEngines.com
59
Démontage/Contrôle et révision
3. Déposez la tubulure d'admission et les joints
toriques. Laissez le faisceau de câblage attaché à la
tubulure.
4. Retirez les vis fixant le redresseur-régulateur à la
plaque d'appui et débranchez la fiche.
5. Utilisez le bout d'un petit tournevis ou un petit outil
plat similaire pour tordre la languette de blocage,
puis retirez B+ (câble au centre) de la fiche. La
tubulure d'admission pourra ainsi être retirée sans
endommager le faisceau de câblage.
Dépose de la tubulure d'admission et du
redresseur-régulateur
1. Desserrez les vis fixant la tubulure d'admission aux
culasses. Repérez les vis qui retiennent les colliers
du câblage.
2. Sur les moteurs équipés du système Smart-Choke™,
débranchez la tringlerie de déchargeur d'étrangleur
du carburateur. Le démontage du collecteur
d'admission n'est nécessaire que si le déflecteur de
vanne d'air est endommagé ou ne fonctionne pas
correctement.
Composants de culasse
B
C
J
I
O
A
E
F
L
D
K
G
H
M
N
P
A
Joint
B
Soupape
C
Culasse
D
Capuchon de ressort
de soupape
E
Joint de tige de
soupape
F
Ressorts de soupape
G
Dispositif de maintien
du ressort de soupape
H
Goujon
I
Bougie
J
Plaque de guidage
K
Poussoir
L
Culbuteur
P
Couvercle de
soupape
M
60
Pivots du culbuteur
N
Régleurs
O
KohlerEngines.com
Rondelle
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
Dépose des bougies
Retirez la bougie de chaque culasse.
Dépose des couvercles de soupape et des culasses
REMARQUE : Le couvercle de soupape est scellé à la
culasse à l'aide de joint adhésif silicone
RTV. Lorsque vous retirez le couvercle
de soupape, veillez à ne pas abîmer les
surfaces du joint du couvercle et de la
culasse. Pour rompre le joint RTV, tenez
un bloc de bois contre l'une des faces
plates du couvercle de soupape. Frappez
le bois fermement avec un marteau. Si le
joint ne se détache pas après 1 ou 2
essais, répétez la procédure de l'autre
côté.
1. Retirez les vis Torx fixant chaque couvercle de
soupape.
2. Avec une brosse en laiton et un produit pour éliminer
les joints ou un solvant similaire, nettoyez le vieux
joint RTV de la surface de la culasse et du couvercle
de soupape.
3. La planéité de la surface d'étanchéité des
couvercles de soupape en acier poinçonné doit être
vérifiée avant la réinstallation. Appuyez fermement le
couvercle de soupape sur une surface plate de
niveau ou un morceau de verre, puis assurez-vous
qu'il est impossible d'insérer une jauge d'épaisseur
de 0,30 mm (0,012 po) sur le tour du périmètre. Si la
jauge peut être insérée, le couvercle doit être
remplacé.
32 690 05 Rév. D
Dépose des culasses
REMARQUE : Le côté échappement se trouve sur le
côté de l'arbre de sortie du moteur, alors
que le côté admission se trouve du côté
ventilateur du moteur. Le numéro de la
culasse est gravé à l'extérieur de chaque
culasse.
1. Desserrez le jeu de vis intérieur (T25 Torx) et sortez
les régleurs.
2. Repérez la position des tiges-poussoirs, sur
l'admission ou l'échappement, et la culasse 1 ou 2.
Les tiges-poussoirs doivent toujours être réinstallées
dans la même position.
3. Retirez les vis fixant chaque culasse. Mettez au
rebut les vis une fois retirées. Ne jamais les
réutiliser.
4. Retirez la culasse et le joint de culasse.
Démontage des culasses
REMARQUE : Utilisez un nouveau joint de tige de
soupape à chaque dépose de soupape
ou si le joint de tige de soupape est
endommagé. Ne réutilisez jamais les
vieux joints de tige de soupape.
1. Retirez les régleurs, les pivots, les culbuteurs, les
goujons et les plaque de guidage de la culasse.
2. Comprimez les ressorts de soupape avec un
compresseur pour ressort de soupape.
3. Une fois le ressort de soupape comprimé, retirez les
éléments suivants.
● Clavettes du ressort de soupape.
● Capuchons du ressort de soupape.
● Ressorts de soupape.
● Soupapes d'échappement et d'admission (repère).
● Joint de tige de soupape.
● Rondelle (soupape d'admission uniquement).
4. Recommencez la procédure ci-dessus pour l'autre
culasse. N'inversez pas les pièces d'une culasse à
l'autre.
KohlerEngines.com
61
Démontage/Contrôle et révision
Inspection et entretien
Détails de soupape
Insert d'échappement
E
F
G
B
C
F
A
E
G
D
A
H
H
D
Soupape
d’échappement
B
Soupape
d’admission
A
Insert d'admission
Dimension
Admission
Échappement
89°
89°
A
Angle du siège
B
Diamètre extérieur de l'insert
C
Profondeur du guide
4 mm (0,1575 po)
6,5 mm (0,2559 po)
D
Diamètre intérieur du guide
7,040/7,060 mm (0,2772/0,2780 po)
7,040/7,060 mm (0,2772/0,2780 po)
E
Diamètre de tête de soupape
33,37/33,63 mm (1,3138/1,3240 po.)
29,37/29,63 mm (1,1563/1,1665 po)
F
Angle de la face de soupape
45°
45°
G
Marge de soupape (Min.)
1,5 mm (0,0591 po)
1,5 mm (0,0591 po)
36,987/37,013 mm (1,4562/1,4572 po) 32,987/33,013 mm (1,2987/1,2997 po)
H Diamètre de tige de soupape
6,982/7,000 mm (0,2749/0,2756 po)
6,970/6,988 mm (0,2744/0,2751 po)
Après le nettoyage, contrôlez la planéité de la culasse et de la surface correspondante du carter à l’aide d’une plaque
ou d’un morceau de verre et d’un calibre. La tolérance de planéité maximale autorisée est de 0,076 mm (0,003 po).
Vérifiez soigneusement les mécanismes des soupapes.
Guides de soupape
Vérifiez les ressorts des soupapes et les fixations
Si un guide de soupape est usé au-delà des
correspondantes pour détecter une usure excessive ou
recommandations, il ne guide plus la soupape de
une distorsion. Vérifiez les soupapes, leurs sièges ou les
manière rectiligne. Ceci peut brûler un des côtés ou
inserts pour détecter des signes de piquage, de fissures
un des sièges de soupape, entraîner une perte de
ou de distorsion.
compression et une consommation excessive d'huile.
Contrôlez le jeu des tiges de soupape dans les guides.
Pour contrôler le jeu entre le guide et la tige de la
Voir les détails et spécifications des soupapes.
soupape, nettoyez soigneusement le guide et mesurez
le diamètre intérieur à l'aide d'une jauge. Puis, à l'aide
Des démarrages difficiles ou une perte de puissance
d'un micromètre d'extérieur, mesurez le diamètre de
associée à une consommation de carburant élevée
la tige de soupape sur différents points où celle-ci
peuvent être causés par des soupapes défectueuses.
bouge sur le guide. Utilisez le diamètre de tige le plus
Bien que ces symptômes puissent aussi être attribués à
large pour calculer le jeu en soustrayant le diamètre
des bagues usées, commencez par retirer et contrôler
de tige au diamètre du guide. Si le jeu de l'admission
les soupapes. Une fois retirées, nettoyez les têtes
dépasse 0,040/0,078 mm (0,0016/0,0031 po) ou
de soupape, les côtés et les tiges avec une brosse
si le jeu d'échappement dépasse 0,052/0,090 mm
métallique électrique. Puis, contrôlez avec précision
(0,0020/0,0035 po), déterminez si ce jeu excessif est dû
chaque soupape pour détecter les culasses faussées,
à la tige ou au guide.
une corrosion excessive ou des extrémités de tige
usées. Remplacez les soupapes en mauvais état.
62
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
L’usure maximale (diamètre intérieur) du guide de
soupape d’admission est de 7,140 mm (0,2811 po),
alors que 7,160 mm (0,2819 po) correspond à l’usure
maximale autorisée sur le guide d’échappement. Les
guides ne peuvent pas être retirés mais peuvent être
surdimensionnés à 0,25 mm (0,010 po). Les soupapes
avec des tiges surdimensionnées à 0,25 mm doivent
alors être utilisées.
Si les guides se situent dans les limites, mais que les
tiges des soupapes sont usées au-delà des limites
fixées, installez de nouvelles soupapes.
Sièges de soupape rapportés
Les sièges rapportés des soupapes d'admission et
d'échappement sont en alliage d'acier durci et ajustés à
la presse dans la culasse. Ils ne sont pas remplaçables
mais peuvent être reconditionnés s'ils ne sont pas en
mauvais état. S'ils sont fissurés ou très abîmés, la
culasse doit être remplacée.
Reconditionnez les sièges des soupapes selon les
instructions accompagnant la fraise pour sièges de
soupape utilisée. La coupe finale doit être effectuée avec
une fraise de 89° comme indiqué pour l'angle de siège
de soupape. Coupez l'angle correct du collet de soupape
de 45° comme spécifié. L'angle du siège de soupape
approprié (44,5°, la moitié de l'angle complet de 89°)
doit atteindre l'angle d'interférence souhaité de 0,5° (1,0°
coupe complète) avec une pression maximale sur les
diamètres extérieurs du collet et du siège de la soupape.
Rodage des soupapes
REMARQUE : Les soupapes d'échappement de couleur
noire ne peuvent être mises à la terre et
ne nécessitent aucun rodage.
Les soupapes neuves ou reconditionnées doivent être
rodées pour garantir l'installation. Utilisez une rectifieuse
manuelle avec ventouse pour le rodage final. Recouvrez
le collet de la soupape d’une légère couche de pâte
abrasive fine et faites tourner la soupape sur son siège
à l’aide de la rectifieuse. Continuez le meulage jusqu’à
ce que les surfaces du siège et du collet soient lisses.
Nettoyez soigneusement la culasse dans de l’eau
chaude additionnée de savon pour éliminer toute trace
de la pâte adhésive. Séchez la culasse et appliquez
une fine couche d’huile SAE 10 pour empêcher toute
corrosion.
Joint de la tige de soupape d’admission
Utilisez toujours un joint neuf quand les soupapes sont
retirées de la culasse. Les joints doivent aussi être
remplacés s'ils sont détériorés ou endommagés. Ne
réutilisez jamais les vieux joints d'étanchéité.
32 690 05 Rév. D
Composants du volant/allumage/reniflard
A
C
D
B
E
F
G
H
I
J
K
L
M
A
Vis du volant
B
Ventilateur
C
Rondelle
D
Plaque de montage
du ventilateur
E
Aimant
F
Volant
G
Stator
H
Plaque d'appui
I
Couvercle du clapet
de reniflard
J
Goujon
K
Dispositif de retenue
L
Clapet de reniflard
M
Clavette du volant
KohlerEngines.com
63
Démontage/Contrôle et révision
Dépose de la grille à débris, du ventilateur et du
volant
REMARQUE : Utilisez toujours une clé spéciale pour
volant ou un outil de maintien de volant
(voir la section Outils et aides) pour
maintenir le volant lors du desserrage ou
du serrage du volant et des fixations du
ventilateur. N'utilisez pas de barre ou de
cale pour bloquer les ailettes du volant.
Ces pièces peuvent facilement être
endommagées ou fissurées.
REMARQUE : Utilisez toujours un extracteur pour retirer
le volant monté sur le vilebrequin. Ne
frappez pas sur le vilebrequin ou le
volant. Ces pièces peuvent facilement
être endommagées ou fissurées. Un
choc sur l'extracteur ou le vilebrequin
peut déplacer l'engrenage, ce qui aurait
un effet négatif sur le jeu axial.
1. Retirez la grille à débris du ventilateur de
refroidissement.
2. Retirez la vis de fixation, la rondelle et la plaque de
montage du ventilateur qui attachent le ventilateur et
le volant au vilebrequin.
3. Levez le ventilateur de refroidissement pour dégager
les deux axes d'entraînement et le retirer du volant.
Deux attaches en plastique peuvent retenir le
ventilateur.
4. Retirez le volant du vilebrequin en tirant sous la
couronne dentée avec un grand extracteur.
5. Retirez la clavette du volant du vilebrequin.
Contrôle du volant
Recherchez des fissures sur le volant et des dommages
sur la clavette du volant. Remplacez le volant s'il est
fissuré. Si la clavette du volant ou la rainure à clavette
sont endommagés, remplacez le vilebrequin, le volant et
la clavette.
Vérifiez l'état de la couronne dentée. Kohler ne
propose pas de couronnes dentées comme pièce de
rechange. Remplacez le volant si la couronne dentée est
endommagée.
Dépose du stator et de la plaque d'appui
1. Retirez les vis de fixation et la plaque d'appui du
carter.
2. Retirez les vis et le stator. Repérez l'acheminement
des câbles du stator.
Dépose du clapet de reniflard
1. L'enduit d'étanchéité RTV est utilisé entre le
couvercle du claper de reniflard et le carter. Retirez
l'écrou et la rondelle d'étanchéité (plate) fixant le
couvercle du clapet de reniflard au carter. Passez
avec précaution sous la petite patte du couvercle
pour effectuer la séparation et le retrait. Ne pliez pas
ou ne déformez pas le couvercle.
2. Dévissez et retirez le goujon de montage, le
dispositif de retenue et le clapet du reniflard.
Composants du vilebrequin/régulateur/pompe à huile
A
B
C
L
D
M
E
F
R
O
G
H
N
Q
I
J
K
Arbre intermédiaire B
du régulateur
Poussoirs de
C
D
soupapes
E Goupille de régulation F
A
Vilebrequin
Arbre à cames
G
Réducteur
H
I
K
M
Carter d'huile
Joint d'étanchéité
Oil Sentry™
J
L
N
Ressort
P
Emplacement du
ruban de mise à la
terre
Arbre
Rondelle de butée avec
patte de verrouillage
Bouchon de vidange
Pompe à huile
Bille
Crépine de récupération
d'huile
R
Engrenage Gerotor
extérieur
O
Q
64
P
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
Dépose du carter d'huile
1. Retirez les vis qui fixent le carter d'huile au carter.
2. Localisez l'ergot dans le périmètre du carter d'huile.
Insérez l'extrémité d'entraînement d'une clé à
poignée articulée de 1/2 po entre l'ergot et le carter,
puis tournez-la pour desserrer le joint RTV. Ne
forcez pas les surfaces d'étanchéité. Ceci aurait
pour effet de provoquer des fuites.
Contrôle
Vérifiez le joint sur le carter d'huile et retirez-le s'il est
usé ou endommagé. Le nouveau joint est installé après
l'assemblage du carter d'huile sur le carter. Voir la
rubrique Remontage, joint d'huile dans le carter d'huile.
Vérifiez l'état de la surface de roulement principale
(voir Spécifications). Remplacez le carter d'huile si
nécessaire.
Réducteur
L'arbre du réducteur se trouve à l'intérieur du carter
d'huile. Si le service est requis, continuez avec les
étapes suivantes.
Contrôle
Vérifiez les dents du réducteur. Remplacez le réducteur
si des dents sont usées ou manquantes. Vérifiez les
masselottes. Elles doivent se déplacer sans problème
dans le réducteur.
Démontage
Composant et détails de l'arbre du régulateur
C
B
A
A
34,0 mm (1,3386 po)
33,5 mm (1,3189 po)
C
Arbre
B
19,40 mm (0,7638 po)
REMARQUE : Le réducteur est maintenu sur l'arbre par
de petites pattes moulées sur
l'engrenage. Ces pattes se cassent en
retirant l'arbre de l'engrenage.
L'engrenage doit donc être remplacé.
Cependant, il ne faut retirer l'engrenage
que si cela est absolument nécessaire.
32 690 05 Rév. D
Le réducteur doit être remplacé une fois retiré du carter
d'huile.
1. Avec 2 petits tournevis, soulevez avec précaution
pour retirer l'ensemble axe de régulation/arbre du
régulateur.
2. Retirez la rondelle de butée de la patte de
verrouillage qui se trouve sous le régulateur.
3. Vérifiez à fond l'arbre du réducteur et remplacez-le
s'il est endommagé. Une fois l'arbre endommagé
retiré, appuyez et enfoncez légèrement l'arbre de
rechange dans le carter d'huile à la profondeur
indiquée.
Remontage
1. Installez la rondelle de butée de la patte de
verrouillage sur l'arbre du régulateur avec la patte
vers le bas.
2. Positionnez l'axe de régulation dans l'arbre du
régulateur/masselottes et glissez l'ensemble sur
l'arbre du régulateur jusqu'à enclenchement.
Pompe à huile
La pompe à huile se trouve dans le carter d'huile.
Pour tout entretien, continuez avec les procédures de
démontage, contrôle et remontage.
Démontage
1. Retirez les vis.
2. Soulevez la pompe à huile qui se trouve sur le carter
d'huile. Retirez l'engrenage Gerotor du carter d'huile.
3. Assurez-vous que la bille et le ressort restent
installés dans l'orifice de décharge du carter d'huile.
Si la bille et le ressort tombe de l'orifice de décharge,
voir la rubrique Remontage pour l'installation
correcte.
Contrôle
Vérifiez le carter de pompe à huile, l'engrenage et les
rotors pour détecter des rayures, des éraflures, des
traces d'usure ou de dommages. Si une pièce est
usée ou endommagée, remplacez la pompe à huile.
Recherchez la présence de blocage ou de dommage sur
la crépine d'aspiration. Remplacez-la si nécessaire. Il
n'est pas recommandé de démonter la pompe à huile.
Remontage
1. Graissez à l'huile l'engrenage Gerotor extérieur.
Installez l'engrenage Gerotor extérieur dans l'arbre
de la pompe à huile, autour de l'engrenage Gerotor
intérieur. Il n'est pas nécessaire de faire
correspondre les points de l'engrenage intérieur et
extérieur. Cela n'a aucun effet sur l'efficacité de la
pompe à huile.
2. Réinstallez la bille, puis le ressort dans l'orifice de
décharge du carter d'huile.
3. Installez l'arbre central d'insertion de la pompe à
huile dans le renfoncement du carter d'huile. Serrez
la pompe à huile en serrant au couple (aucun ordre
prescrit) de 9,9 N·m (88 po. lb.).
4. Après le serrage, tournez l'engrenage et vérifiez le
mouvement. Assurez-vous qu'il n'y a pas de
blocage. Si c'est le cas, desserrez les vis,
repositionnez la pompe, resserrez les vis et vérifiez
de nouveau le mouvement.
KohlerEngines.com
65
Démontage/Contrôle et révision
Dépose de l’arbre à cames et des poussoirs de
soupapes
1. Placez le carter de manière à ce que le côté volant
soit orienté vers le bas. Retirez l'arbre à cames et la
cale.
2. Retirez les poussoirs de soupapes du carter et
repérez leur emplacement, admission ou
échappement, et cylindre 1 ou 2. Les poussoirs
doivent toujours être réinstallés dans la même
position.
Inspection et entretien de l'arbre à cames
Vérifiez l'état des bossages de l'arbre à cames. Voir
Spécifications pour les spécifications de levage
minimum. Vérifiez l'état des dents d'engrenage de l'arbre
à cames. Si les dents sont usées, ébréchées ou s'il en
manque, il faut remplacer l'arbre à cames.
Inspection des poussoirs de soupapes
Vérifiez l'état de la surface de base des poussoirs
de soupapes. En cas de doute, remplacez
systématiquement les poussoirs. L'état des bossages de
l'arbre à cames correspondant doivent aussi être vérifié.
Si les poussoirs doivent être remplacés, appliquez
une couche épaisse de lubrifiant Kohler sur la base de
chaque poussoir neuf avant de les installer.
Dépose de l'arbre intermédiaire du régulateur
Détails du joint d'étanchéité de l'arbre intermédiaire
du régulateur
A
A
2,0 mm (0,0787 po)
B
B
Joint d'arbre intermédiaire du régulateur
1. Retirez la rondelle et le dispositif de retenue de
l'arbre intermédiaire du régulateur.
2. Retirez l'arbre intermédiaire avec la petite rondelle
intérieure par l'intérieur du carter.
3. Retirez du carter, le joint de l'arbre du régulateur.
Si l'arbre intermédiaire du régulateur est endommagé et/
ou qu'il y a des fuites, remplacez-le selon la procédure
suivante.
Retirez le joint du carter et remplacez-le par un neuf.
Installez le nouveau joint à la profondeur indiquée.
Composants de bielle/reniflard/piston
B
D
C
I
B
A
F
E
H
G
Fixation de l'axe de
piston
A
Jeu de segment
B
C
Piston
D
Axe de piston
E
Bielle
F
Raccordement du
chapeau de bielle
G
Filtre du reniflard
H
Couvercle du
reniflard
I
Joint d'étanchéité
Dépose du reniflard
Le reniflard est conçu pour contrôler la quantité d'huile
dans la culasse tout en maintenant le vide nécessaire
dans le carter.
Quand les pistons se déplacent vers le bas, les gaz du
carter poussent la lame via le filtre du reniflard dans le
système d'admission. La course des pistons vers le haut
ferme la lame et créé une faible dépression dans le carter
inférieur. L'huile séparée via le filtre retourne dans le carter.
1. Retirez les vis qui fixent le couvercle du reniflard au
carter.
2. Prenez les précautions nécessaires pour déposer le
couvercle et le filtre du reniflard. Assurez-vous que
l'orifice de drain n'est pas bouché.
Dépose des bielles avec les pistons et les bagues
REMARQUE : Si le sommet d'un alésage de cylindre
comporte une crête en carbone, utilisez
un alésoir pour le retirer avant d’essayer
de retirer le piston.
REMARQUE : Les cylindres sont numérotés sur le carter.
Utilisez les chiffres pour repérer chaque
capuchon d'extrémité, bielle et piston pour
le remontage. Ne mélangez pas les
capuchons d'extrémité et les bielles.
1. Retirez les vis les plus proches du chapeau de
bielle. Retirez le capuchon d'extrémité.
2. Retirez la bielle et le piston avec précaution de
l'alésage du cylindre.
3. Recommencez les procédures ci-dessus pour l'autre
bielle/piston.
Bielles
Des bielles à chapeau à épaulement décalé sont
utilisées sur ces moteurs.
66
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
Inspection et entretien
Contrôlez la surface d'appui (grosse extrémité) pour
détecter les éraflures, toute usure excessive et contrôlez
les jeux latéraux (voir Spécifications). Remplacez la
bielle et le tube en cas d'usure excessive.
Des bielles de rechange sont disponibles dans des
dimensions standard et dans une taille inférieure de
0,25 mm (0,010 po). Les bielles sous-dimensionnées de
0,25 mm (0,010 po) peuvent être identifiées grâce à un
repère sur la partie inférieure de la tige. Reportez-vous
toujours aux références de pièces appropriées pour
s'assurer que les pièces de rechange sont appropriées.
Pistons et segments
Contrôle
Détails et composants du piston et des segments
A
B
C
D
E
F
G
H
A
Segment
B
Extrémité
C
Repère
d’identification
D
Piston
E
Segment de
compression
supérieure
F
Segment de
compression central
G
Rails
H
Écarteur
Des rayures et des éraflures sur les pistons et les parois
du cylindre se produisent quand les températures
internes du moteur approchent le point de soudage du
piston. Ces températures élevées sont générées par
des frictions généralement attribuées à une mauvaise
lubrification et/ou à une surchauffe du moteur.
32 690 05 Rév. D
Normalement, une faible usure est constatée dans la
zone de bossage du piston/axe du piston. Si le piston
et la bielle d'origine peuvent être réutilisés après avoir
installé les nouveaux segments, l'axe d'origine peut aussi être réutilisé mais de nouvelles fixations sont nécessaires. Un axe du piston fait partie de l'unité constituée
par le piston - si l'axe ou le bossage du piston sont usés
ou abîmés, un nouveau piston doit être installé.
Une consommation excessive d'huile et une fumée
d'échappement de couleur bleue indiquent en général une défaillance du segment. Quand les segments
sont en mauvais état, l'huile pénètre dans la chambre
de combustion où elle brûle avec le carburant. Une
consommation élevée d'huile est aussi observée quand
la coupe du segment est incorrecte. Ceci vient du fait
que le segment n'est plus adapté à la paroi du cylindre.
L'huile n'est plus contrôlée quand les coupes de segments ne sont pas échelonnées pendant l'installation.
Quand les températures du cylindre sont trop élevées, la
laque et le vernis s'amassent sur le piston, ce qui colle le
segment provoquant une usure rapide. Un segment usé
a généralement un aspect brillant et lisse.
Les rayures sur les segments et les pistons sont
causées par des matières abrasives comme le carbone,
la poussière ou des morceaux de métal dur.
Une détonation se produit quand une partie de la
charge de carburant s'allume spontanément à cause
de la chaleur et de la pression générées juste après
l'allumage. Ceci créé deux fronts de flammes qui se
rencontrent et explosent en créant des pressions de
martelage extrêmes sur une section précise du piston.
La détonation se produit en général avec des carburants
de faibles octanes.
L'allumage prématuré ou l'allumage de la charge de
carburant avant l'étincelle réglée peuvent causer des
dommages similaires à ceux d'une détonation. Les
dommages causés par un allumage prématuré sont
souvent plus graves que ceux dus à une détonation.
L’allumage prématuré est causé par un point chaud dans
la chambre de combustion à partir de sources telles
que des dépôts de carbone, des ailettes bloquées, des
soupapes mal scellées ou une bougie de type incorrect.
Des pistons de rechange sont disponibles pour des
dimensions d'alésage standard, ainsi que pour la
surdimension de 0,25 mm (0,010 po). Les pistons de
remplacement se composent de jeux de nouveaux
segments et de nouveaux axes de piston.
Des jeux de segments de rechange sont disponibles
pour des dimensions standard, ainsi que pour les pistons
cote réparation supérieurs 0,25 mm (0,010 po). Utilisez
toujours de nouveaux segments lors de l'installation des
pistons. N'utilisez jamais de vieux segments.
Certains points importants à ne pas oublier pour
l'entretien des segments :
1. L'alésage du cylindre doit être nettoyé avant la mise
en place des kits de remplacement des segments de
piston.
2. Si le trou du cylindre ne nécessite pas de réalésage
et si l'ancien piston est encore dans les limites
d’usure et sans marques ou éraflures, l'ancien piston
peut être réutilisé.
KohlerEngines.com
67
Démontage/Contrôle et révision
3. Retirez les anciens segments et nettoyez les gorges.
Ne réutilisez jamais de vieux segments.
4. Avant de mettre en place les segments sur le piston,
placez chacun des segments supérieurs dans les
gorges correspondantes sur l'alésage du cylindre et
contrôlez le jeu à la coupe du segment. Le jeu de
coupe de segment de compression supérieur est de
0,189/0,277 mm (0,0074/0,0109 po) pour un nouvel
alésage ou de 0,531 mm (0,0209 in.) pour un ancien
alésage. Le jeu de coupe de segment de
compression supérieur est de 1,519/1,797 mm
(0,0598/0,0708 po) pour un nouvel alésage ou de
2,051 mm (0,0808 in.) pour un ancien alésage.
5. Après avoir installé de nouveaux segments de
compression (supérieur et central) sur le piston,
assurez-vous que le jeu latéral segment de
compression supérieur-gorge est de 0,030/0,070
mm (0,0010/0,0026 po) et le jeu latéral segment de
compression central-gorge 0,030/0,070 mm
(0,0010/0,026 po). Si le jeu latéral est supérieur, un
nouveau piston doit être utilisé.
Installation des nouveaux segments de piston
REMARQUE : Les segments doivent être installés
correctement. Les instructions
d'installation sont généralement données
avec les nouveaux jeux de segment.
Veuillez les suivre attentivement. Utilisez
un écarteur spécial pour installer les
segments. Installez d'abord le segment
inférieur (contrôle de l'huile), puis
terminez par le segment de compression.
Pour installer de nouveaux segments de piston,
procédez comme suit :
1. Segment racleur (gorge inférieure) : Installez
l'écarteur, puis les rails. Assurez-vous que les
extrémités de l'écarteur ne se chevauchent pas.
2. Segment de compression central (gorge centrale) :
Installez le segment central avec un écarteur de
segment de piston. Assurez-vous que le repère
d'identification est orienté vers le haut ou la bande
colorée (le cas échéant) se trouve à gauche de la
coupe.
3. Segment de compression supérieur (gorge
supérieure) : Installez le segment supérieur avec un
écarteur de segment de piston. Assurez-vous que le
repère d'identification est orienté vers le haut ou la
bande colorée (le cas échéant) se trouve à gauche
de la coupe.
68
Dépose du vilebrequin
Éloignez avec précaution le vilebrequin du carter.
Inspection et entretien
Inspectez les dents d'engrenage du vilebrequin. Si les
dents sont très usées, ébréchées ou si certaines dents
sont manquantes, le vilebrequin doit être remplacé.
Recherchez sur les surfaces de palier du vilebrequin des
rayures, des entailles, etc. Mesurez le jeu fonctionnel
entre les tourillons du vilebrequin et les alésages de
palier respectifs. Utilisez un micromètre d'intérieur ou un
calibre télescopique pour mesurer le diamètre intérieur
des deux alésages de palier sur le plan vertical et
horizontal. Utilisez un micromètre extérieur pour mesurer
le diamètre extérieur des tourillons de palier principal
de vilebrequin. Faites la soustraction des diamètres de
tourillon avec les diamètres d'alésage respectifs pour
obtenir les jeux fonctionnels. Vérifiez les résultats par
rapport aux valeurs dans les spécifications. Si les jeux
fonctionnels sont dans les spécifications, et qu'il n'y a
pas de rayures, entailles, etc. le reconditionnement n'est
pas nécessaire. Si les surfaces de contact sont usées ou
endommagées, le carter et/ou le carter d'huile doit être
remplacé.
Vérifiez les clavettes de vilebrequin. Si elle est usée ou
en mauvais état, le vilebrequin doit être remplacé.
Inspectez le maneton pour détecter des marques ou des
transferts de métal. Les marques légères peuvent être
nettoyées avec un chiffon imbibé d'huile. Si les limites
des spécifications sont dépassées, il est nécessaire de
remplacer le vilebrequin.
Dépose des joints d'huile de l'extrémité du volant et
de prise de mouvement
Déposez les joints d'huile du carter et du carter d'huile.
Carter
Inspection et entretien
Vérifiez toutes les surfaces de joint pour s'assurer
qu'elles ne comportent pas de restes de joints. Elles ne
doivent pas non plus être profondément rayées.
Inspectez l'alésage du cylindre pour détecter les
éraflures. Dans certains cas graves, le carburant non
brûlé peut endommager la paroi du cylindre. Il élimine
l'huile nécessaire à la lubrification du piston et de la
paroi du cylindre. Avec l'écoulement du combustible
brut contre la paroi du cylindre, les segments de piston
sont en contact métal contre métal avec la paroi. Les
éraflures sur la paroi du cylindre peuvent aussi être
causées par des points chauds locaux dus à un blocage
des ailettes de refroidissement ou à une lubrification
contaminée ou inadéquate.
Si l'alésage du cylindre est éraflé, usé ou déformé,
un recalibrage est nécessaire. Utilisez un micromètre
d'intérieur ou un calibre télescopique pour déterminer
le niveau d'usure (voir la rubrique Spécifications).
Une surdimension de 0,25 mm (0,010 po) du piston
est possible si le redimensionnement est sélectionné.
Commencez la remise au format avec une barre
d'alésage, puis suivez les méthodes d'alésage suivantes
du cylindre.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Démontage/Contrôle et révision
Réalésage
Détails
A
A
23°-33° zone hachurée
REMARQUE : Les pistons Kohler sont usinés aux
tolérances précises. Quand un cylindre
est surdimensionné, il doit être usiné à
exactement 0,25 mm (0,010 po) de plus
que le nouveau diamètre (voir
Spécifications). Le piston de rechange
Kohler surdimensionné s’adaptera alors
parfaitement au cylindre.
Bien que la plupart des alésoirs disponibles dans le
commerce puissent être utilisés avec des perceuses
portables ou à colonne, l'utilisation d'une perceuse à
colonne à basse vitesse est recommandée car elle
facilite l'alignement de l'alésoir sur le contre-alésage
du vilebrequin. Le réalésage est optimal à une vitesse
d’environ 250 tr/min et 60 coups par minute. Après avoir
installé les pierres les plus grossières dans l'alésage,
procédez comme suit :
1. Abaissez l'alésoir dans l'alésage et après l'avoir
centré, réglez-le de manière à ce que les pierres
soient en contact avec la paroi du cylindre. Il est
recommandé d'utiliser un agent de coupagerefroidissement.
2. Une fois le bord inférieur de chaque pierre
positionné au même niveau que le bord le plus bas
de l'alésage, commencez le processus de perçage
et de réalésage. Déplacez l'alésoir de haut en bas
tout en recalibrant pour éviter la formation d'arêtes
coupantes. Vérifiez régulièrement la dimension.
3. Quand le trou est à 0,064 mm (0,0025 po) de la taille
souhaitée, retirez les pierres grossières pour les
remplacer par des pierres à brunir. Continuez avec
les pierres à brunir jusqu'à ce que l'alésage soit à
0,013 mm (0,0005 po) de la taille souhaitée, puis
terminez avec les pierres de finition (grain 220-280)
pour polir à la cote finale. Une hachure croisée doit
être respectée si le réalésage est effectué
correctement. Les hachures doivent se croiser à
environ 23°-33° par rapport à l'horizontale. Un angle
trop plat risque de faire sauter les segments ou de
causer une usure excessive. Un angle trop aigu
augmente la consommation d'huile.
32 690 05 Rév. D
4. Après le redimensionnement, vérifiez l'ovalisation, la
conicité et la dimension de l'alésage. Utilisez un
micromètre d'intérieur, un calibre télescopique ou un
calibre pour effectuer les mesures. Ces mesures
doivent être prises dans trois points sur le cylindre au sommet, à mi-hauteur et à la base. Deux
mesures doivent être effectuées (perpendiculaires
l'une par rapport à l'autre) sur chacun de ces trois
points.
Nettoyage de l'alésage du cylindre après le
réalésage
Le nettoyage correct des parois du cylindre après
le réalésage est essentiel. Les débris laissés dans
l'alésage du cylindre peuvent détruire un moteur en
moins d'une heure de fonctionnement après son
remontage.
Le nettoyage final doit toujours comprendre un brossage
parfait avec de l'eau chaude savonneuse. Utilisez
un détergent puissant qui peut dissoudre l'huile tout
en produisant de la mousse. Si la mousse disparaît
pendant le nettoyage, jetez l'eau sale et recommencez le
nettoyage avec de l'eau chaude et du détergent. Après
le brossage, rincez le cylindre avec de l'eau chaude et
propre. Séchez-le entièrement et appliquez une fine
couche d'huile moteur pour éviter le risque de corrosion.
Mesure du jeu piston-alésage
Détails du piston
A
A
6 mm (0,2362 po)
REMARQUE : N'utilisez pas une jauge d'épaisseur pour
mesurer le jeu entre le piston et
l'alésage. Les mesures ne seraient pas
correctes. N'utilisez qu'un micromètre.
Avant d'installer le piston dans le cylindre, le jeu doit
être vérifié avec précision. Cette étape est souvent
oubliée, mais si les jeux ne sont pas dans les limites
recommandées, une défaillance du moteur peut se
produire.
Procédez comme suit pour mesurer de manière précise
le jeu entre le piston et l'alésage :
1. Utilisez un micromètre et mesurez le diamètre du
piston 6 mm (0,2362 po) à l'emplacement indiqué
au-dessus du bas de la jupe du piston et
perpendiculairement à l'axe du piston.
2. Utilisez un micromètre d'intérieur, un calibre
télescopique ou un calibre pour mesurer l'alésage
du cylindre. Mesurez à environ 63,5 mm (2,5 po)
sous le haut de l'alésage perpendiculairement à
l'axe du piston.
3. Le jeu piston-alésage correspond à la différence
entre le diamètre de l'alésage et le diamètre du
piston (étape 2 moins étape 1).
KohlerEngines.com
69
Remontage
REMARQUE : L'assemblage du moteur doit être
conforme aux valeurs de couple spécifiées, aux séquences de serrage et aux
jeux. Le non-respect de ces indications
peut entraîner des dommages ou une
usure grave du moteur. N'utilisez que des
joints neufs.
Vérifiez que le produit n'a pas laissé de traces sur les
éléments avant de remonter le moteur et de le mettre
en service. Les propriétés de graissage peuvent être
amoindries même s'il reste une très faible quantité de
ces produits.
Vérifiez le carter d'huile, le carter, les culasses et les
couvercles de soupapes pour s'assurer que tous les
restes de l’ancien joint ont été éliminés. Utilisez un
produit pour éliminer le joint, un solvant pour vernis ou
un décapant pour peinture pour supprimer toutes les
traces restantes. Nettoyez les surfaces avec de l'alcool
isopropyle, de l'acétone, du solvant pour vernis ou un
nettoyant à contact électrique.
Installation du joint d'étanchéité de l'extrémité du
volant
1. Assurez-vous que l'alésage du joint du carter est
propre et qu'il n'y a pas d'éraflures, ni de rayures.
2. Appliquez une fine couche d'huile moteur propre sur
le diamètre extérieur du joint.
3. Montez le joint dans le carter avec un outil
d'installation. Assurez-vous que le joint d'huile est
correctement installé sur l'alésage et à la bonne
profondeur contre le carter.
Installation du couvercle et du filtre du reniflard
Enduit d'étanchéité et ordre de serrage de fixation
A
1&5
Composants de bielle/reniflard/piston
B
D
C
I
4
B
A
A
F
J
E
H
G
A
Jeu de segment
B
Fixation de l'axe de
piston
C
Piston
D
Axe de piston
E
Bielle
F
Bielle
Bouchon
G
Filtre du reniflard
H
Couvercle du
reniflard
I
Joint d'étanchéité
J
Tuyau du reniflard
70
3
2
Cordon d'étanchéité
REMARQUE : N'utilisez que des enduits d'étanchéité
neufs. Le non respect de cette consigne
peut provoquer des fuites. Reportez-vous
au chapitre Outils et aides pour consulter
la liste des enduits d'étanchéité
approuvés.
REMARQUE : Afin d'assurer l'adhésion correcte du joint
aux deux surfaces de contact, réalisez
l'étape 4 immédiatement (5 minutes
maximum) après l'application de RTV.
REMARQUE : Attendre au minimum 1 heure avant de
redémarrer le moteur si un enduit
d'étanchéité RTV a été utilisé.
1. Installez le filtre du reniflard entre les 2 rebords dans
la chambre du reniflard.
2. Assurez-vous que les surfaces d'étanchéité sont
propres et exemptes d'entailles ou de dommages.
3. Appliquez un cordon d'enduit d'étanchéité de 1,5
mm (1/16 po) sur la surface de contact du reniflard.
Voir le modèle de pose.
4. Installez immédiatement le couvercle sur le carter.
L'enduit d'étanchéité ne doit en aucun cas toucher
d'autres composants.
5. Serrez le couvercle du reniflard avec les vis M5.
Serrez les vis dans l'ordre indiqué au couple de 6,2
N (55 po-lb) dans le nouveau trou ou au couple de
4,0 Nm (35 po-lb) dans un trou utilisé.
6. Le cas échéant, raccordez le flexible du reniflard.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Remontage
Composants du vilebrequin/régulateur/pompe à huile
A
Installation du vilebrequin
1. Graissez la surface de roulement principale et les
lèvres du joint d'huile dans le carter avec de l'huile
moteur propre.
2. Glissez avec précaution l'extrémité volant du
vilebrequin via le roulement principal et le joint.
B
Installation des bielles avec les pistons et les
bagues
C
L
Détails du piston et de la bielle
D
M
P
Installation de l'arbre intermédiaire du régulateur
1. Lubrifiez les surfaces de palier de l'arbre
intermédiaire du régulateur dans le carter avec de
l'huile moteur.
2. Glissez la rondelle du bas sur l'arbre intermédiaire
du régulateur et installez l'arbre intermédiaire à partir
de l'intérieur du carter.
3. Installez la rondelle en nylon sur l'arbre intermédiaire
du régulateur, puis commencez à pousser la bague
de fixation. Maintenez l'arbre intermédiaire en place.
Placez une jauge d'épaisseur 0,50 mm (0,020 po) sur
le dessus de la rondelle en nylon et poussez la bague
de fixation sur l'arbre pour la fixer. Retirez la jauge
d'épaisseur une fois le jeu axial approprié établi.
E
F
R
O
G
H
N
B
Q
I
A
A
J
Côté 1
B
Côté 2
Détails de la vis de bielle
K
intermédiaire du B
A Arbre régulateur
Poussoirs de
C
D
soupapes
E Goupille de régulation F
G
Réducteur
H
I
K
M
Carter d'huile
Joint d'étanchéité
Oil Sentry™
J
L
N
O
Ressort
P
du ruban R
Q Emplacement
de mise à la terre
32 690 05 Rév. D
A
Vilebrequin
Arbre à cames
Arbre
Rondelle de butée avec
patte de verrouillage
Bouchon de vidange
Pompe à huile
Bille
Crépine de
récupération d'huile
Engrenage Gerotor
extérieur
B
Type
Serrage
A
Revêtement noir
11.3 N·m (100 in. lb.)
B
Revêtement gris
métallisé
13.6 N·m (120 in. lb.)
KohlerEngines.com
71
Remontage
REMARQUE : Les cylindres sont numérotés sur le
carter. Assurez-vous d'installer le piston,
la bielle et le capuchon d'extrémité dans
l'alésage approprié, en fonction des
repères notés au cours du démontage.
Ne mélangez pas les capuchons
d'extrémité et les bielles.
REMARQUE : Il est essentiel que le piston et la bielle
soient orientés correctement dans le
moteur. Une mauvaise orientation peut
augmenter l'usure et les dommages.
Assurez-vous que les pistons et les
bielles sont correctement assemblés,
comme indiqué.
REMARQUE : Alignez le chanfrein de la bielle avec le
chanfrein de son capuchon d'extrémité.
Une fois l'installation terminée, les parties
plates des bielles doivent se faire face.
Les faces avec le bord surélevé doivent
être orientées vers l'extérieur.
1. Insérez les segments de piston dans les gorges
jusqu’à ce que les coupes de segment soient à un
angle de 120 ou plus. Les rails de segment racleur
doivent aussi être espacés.
2. Lubrifiez l'alésage du cylindre, le piston et les
segments avec l'huile moteur. Comprimez les
segments avec un compresseur de segment.
3. Graissez les surfaces d'appui des tourillons du
vilebrequin et de la bielle avec de l'huile moteur.
4. Assurez-vous que le mot FLY sur le piston fait face
au côté du volant du moteur. Utilisez un marteau en
caoutchouc ou en bois et tapez légèrement sur le
piston pour l'enfoncer dans le cylindre comme
indiqué. Veillez à ce que les rails de la bague de
commande de l’huile ne se détachent pas entre le
fond du compresseur de bague et le haut du
cylindre.
5. Installez le capuchon de bielle à la bielle avec les
vis. Deux différents types de revêtement sur les vis
de bielle ont été utilisés. Si le revêtement est noir,
serrez par incréments au couple de 11,3 N·m (100
po-lb). Si le revêtement est gris, il est inutile de
graisser cette vis, serrez par incréments au couple
de 13,6 N·m (120 po-lb). Des instructions avec
illustrations sont données dans le kit d'entretien.
6. Recommencez les procédures ci-dessus pour l'autre
bielle/piston.
Installation des poussoirs de soupapes et de l'arbre
à cames
REMARQUE : Les poussoirs de soupapes
d'échappement se trouvent sur le côté de
l'arbre de sortie du moteur alors que les
poussoirs de soupapes d'admission se
trouvent du côté ventilateur du moteur.
Le numéro du cylindre est gravé à
l'extérieur de chaque cylindre du carter.
Installez les poussoirs de soupapes dans
la même position qu'avant le démontage.
1. Appliquez le lubrifiant de l'arbre à cames sur la de
contact de chaque poussoir de soupapes. Posez un
repère ou une étiquette pour identifier les poussoirs
et les installer dans les emplacements appropriés du
carter. Une petite quantité de graisse appliquée sur
les tiges maintiendra les poussoirs de soupapes en
hauteur jusqu'à l'installation de l'arbre à cames.
72
2. Appliquez généreusement le lubrifiant d'arbre à
cames sur les bossages de l'arbre à cames.
Lubrifiez les surfaces de palier de l'arbre à cames du
carter et l'arbre à cames avec de l'huile moteur.
3. Positionnez le repère de calage de l'engrenage du
vilebrequin en position 12 heures.
4. Tournez l'arbre intermédiaire du régulateur dans le
sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que
l'extrémité inférieure (lame) soit contre le bas du
cylindre. Assurez-vous que l'arbre intermédiaire
reste en place pendant l'installation de l'arbre à
cames.
5. Glissez l'arbre à cames dans la surface de palier sur
le carter, en plaçant le repère de calage de
l'engrenage d'arbre à cames en position de 6
heures. Assurez-vous que l'engrenage de l'arbre à
cames et l'engrènement du vilebrequin avec les
deux repères de calage sont alignés.
Pompe à huile
La pompe à huile se trouve dans le carter d'huile. Si
l'entretien est requis et que la pompe à huile a été
retirée, voir les procédures Démontage/Vérification et
Entretien.
Réducteur
Le régulateur se trouve dans le carter d'huile. Si
l'entretien est requis et que la pompe à huile a été
retirée, voir les procédures Démontage/Vérification et
Entretien.
Installation du joint sur le carter d'huile
Détail et composants du joint
A
B
A
6,5 mm (0,255 po)
B
Joint d'étanchéité
1. Assurez-vous qu'il n'existe aucune rayure ou
éraflure dans l'alésage du vilebrequin du carter
d'huile.
2. Appliquez une fine couche d'huile moteur propre sur
le diamètre extérieur du joint.
3. Guidez le joint dans le carter d'huile avec un outil
d'installation. Assurez-vous que le joint d'huile est
correctement installé sur l'alésage et à la bonne
profondeur contre le carter.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Remontage
Installation du carter d'huile
Composants du volant/allumage/reniflard
Modèle de pose de l'enduit d'étanchéité
A
C
D
B
Ordre de serrage de la fixation
E
F
1
3
10
5
G
8
7
H
6
9
2
4
L'enduit d'étanchéité RTV est utilisé comme joint entre
le carter d'huile et le carter. Reportez-vous au chapitre
Outils et aides pour consulter la liste des enduits
d'étanchéité approuvés. N'utilisez que des enduits
d'étanchéité neufs. Le non respect de cette consigne
peut provoquer des fuites.
1. Vérifiez que les surfaces de contact sont propres et
préparées comme décrit au début de la rubrique
Remontage.
2. Assurez-vous qu'il n'existe aucune rayure ou
éraflure sur les surfaces de contact du carter d'huile
ou du carter.
3. Appliquez un cordon d'enduit d'étanchéité RTV de
1,5 mm (1/16 po) sur la surface de contact du
reniflard. Voir le modèle de pose. Le carter d'huile
doit être installé dans les 5 minutes qui suivent
l'application de l'enduit d'étanchéité pour que
l'étanchéité soit satisfaisante.
4. Assurez-vous que l'extrémité de l'arbre intermédiaire
du régulateur est contre le bas du cylindre dans le
carter.
5. Installez le carter d'huile sur le carter. Installez
correctement l'arbre à cames avec cale et le
vilebrequin dans leurs roulements de contact.
Tournez le vilebrequin pour l'engrènement de la
pompe à huile et du régulateur.
6. Installez les 10 vis qui fixent le carter d'huile au
carter. Serrez les fixations par incréments de 24,4
N.m (216 po-lb).
32 690 05 Rév. D
I
J
K
L
M
A
Vis du volant
B
Ventilateur
C
Rondelle
D
Plaque de montage
du ventilateur
E
Aimant
F
Volant
G
Stator
H
Plaque d'appui
I
Couvercle du clapet
de reniflard
J
Goujon
K
Dispositif de retenue
L
Clapet de reniflard
M
Clavette du volant
KohlerEngines.com
73
Remontage
Installation du couvercle et du clapet de reniflard
Installez le ventilateur et le volant
Enduit d'étanchéité du couvercle du clapet de
reniflard
MISE EN GARDE
L'endommagement du vilebrequin et
du volant peut causer des blessures
personnelles.
A
Des procédures inappropriées peuvent casser des
pièces. Les pièces cassées peuvent être projetées
du moteur. Respectez toujours les précautions et les
méthodes pour installer le volant.
A
Cordon d'étanchéité
REMARQUE : Attendre au minimum 1 heure avant de
redémarrer le moteur si un enduit
d'étanchéité RTV a été utilisé.
1. Installez le clapet du reniflard, puis le dispositif de
retenue sur l'orifice de passage et l'orifice de
montage dans le carter. Maintenez en place et
sécurisez avec le goujon de montage. Serrez les vis
dans l'ordre indiqué au couple de 6,2 N (55 po-lb)
dans le nouveau trou ou au couple de 4,0 Nm (35
po-lb) dans un trou utilisé.
2. Inversez le couvercle du clapet de reniflard et
appliquez un cordon d'enduit d'étanchéité RTV de
1,5 mm (1/16 po) autour de l'embase du couvercle,
comme indiqué. Utilisez du Loctite® 5900TM ou
5910TM.
3. Installez immédiatement le couvercle du clapet de
reniflard sur le goujon de montage et sur le carter.
L'enduit d'étanchéité RTV ne doit en aucun cas
toucher le clapet du reniflard ou la surface
d'étanchéité du clapet.
4. Sécurisez avec une nouvelle rondelle d'étanchéité et
un écrous M5. Serrez l'écrou au couple de 1,3 N.m
(12 po-lb). Assurez-vous que l'enduit RTV garantit
l'étanchéité en étant correctement serré autour du
l'embase.
REMARQUE : Avant d’installer le volant, vérifiez que
l’extrémité du vilebrequin et le moyeu du
volant sont propres, secs et ne
comportent aucune trace de lubrifiant. La
présence de lubrifiants peut provoquer
des contraintes sur le volant qui peut être
endommagé quand la vis est serrée
selon les recommandations.
REMARQUE : Assurez-vous que la clavette du volant
est correctement installée dans la
rainure. Le volant risque de se fissurer
ou d'être endommagé si la clavette est
mal installée.
1. Installez la clavette du volant dans la rainure du
vilebrequin. Assurez-vous que la clavette est
correctement installée et parallèle au tenon.
2. Installez le volant sur le vilebrequin en veillant à ne
pas déplacer la clavette du volant.
3. Installez le ventilateur sur le volant de manière à ce
que les axes se placent dans les renfoncements
correspondants. 2 dispositifs de retenue doivent être
guidés vers le bas au maximum.
4. Installez la plaque de montage du ventilateur sur le
ventilateur en alignant les 4 découpes, puis la
rondelle plate épaisse et la vis.
5. Utilisez une clé à sangle pour volant ou un outil de
maintien pour maintenir le volant. Serrez la vis fixant
le volant au vilebrequin au couple de 74,5 N·m
(55 pi-lb).
Installation du stator et de la plaque d'appui
1. Appliquez de l'enduit pour tuyaux Teflon® (Loctite®
PST® 592™ ou équivalent) dans les trous de montage
du stator.
2. Positionnez les trous de montage alignés au stator
pour que les fils soient en bas vers le carter.
3. Installez et serrez les vis au couple de 8,8 N.m
(78 po-lb).
4. Installez la plaque d'appui. Fixez à l'aide des vis.
Serrez les vis en séquence croisée de 7,3 N.m
(65 po-lb).
74
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Remontage
Composants de culasse
B
C
J
O
I
A
E
L
F
D
K
G
H
M
P
D
Capuchon de ressort
de soupape
A
Joint
B
Soupape
E
Joint de tige de
soupape
F
Ressorts de soupape
I
Bougie
J
Plaque de guidage
K
Poussoir
L
Culbuteur
M
Pivots du culbuteur
N
Régleurs
O
Rondelle
P
Couvercle de soupape
Montage et installation des culasses
Joints de tige de soupape
Utilisez un nouveau joint d'étanchéité à chaque retrait de la
soupape ou si le joint d'étanchéité est détérioré ou endommagé. Ne réutilisez jamais les vieux joints d'étanchéité.
Assemblage des culasses
Avant l'installation, lubrifiez tous les composants avec de
l'huile moteur, en faisant particulièrement attention à la lèvre
du joint de la tige de soupape, aux tiges de soupape et aux
guides de soupape. Installez les éléments suivants dans
l'ordre ci-dessous à l'aide d'un compresseur de soupape.
● Soupapes d'admission et d'échappement.
● Joint de tige de soupape.
● Rondelle (soupape d'admission uniquement).
● Ressorts de soupape.
● Capuchons du ressort de soupape.
● Clavettes du ressort de soupape.
Installation des culasses
REMARQUE : Faites correspondre les numéros estampés sur les culasses à ceux du carter.
REMARQUE : De nouvelles vis doivent toujours être
utilisées pour installer les culasses. Les
nouvelles vis sont fournies dans les jeux
de joints.
32 690 05 Rév. D
C
N
Culasse
G Dispositif de maintien du H
ressort de soupape
Goujon
REMARQUE : Les tiges de poussée doivent toujours
être installées dans la même position
qu'avant le démontage.
1. Vérifiez que les surfaces d'étanchéité de la culasse
ou du carter du moteur ne comportent ni entailles ni
bavures. Assurez-vous que les axes de guidage sont
dans les 2 trous du boulon de culasse de chaque
côté.
2. Installez un nouveau joint de culasse (numéro de
pièce en haut) de chaque côté.
3. Installez chaque culasse et commencez à serrer les
4 vis.
4. Serrez les vis en 2 fois; d’abord au couple de 22,6 N
(200 po- lb), puis de 41,8 N·m (370 po-lb), dans
l'ordre indiqué.
Installation des culbuteurs
1. Repérez la position des tiges de poussée, admission
ou échappement, et la culasse 1 ou 2. Vérifiez si les
tiges de poussée sont droites et ne sont pas
tordues. Enfoncez les extrémités des tiges de
poussée dans l'huile moteur et installez-les comme
à l'origine, en calant les bouts de tige de poussée
dans leurs douilles.
KohlerEngines.com
75
Remontage
2. Installez les goujons et la plaque de guidage. Serrez
l'écrou au couple de 11,3 N·m (100 po-lb).
3. Appliquez de la graisse sur les surfaces de contact
des dispositifs de réglage, des culbuteurs et des
pivots de culbuteur. Installez les pivots de culbuteur
et les culbuteurs sur la culasse appropriée, et
commencez le serrage du dispositif de réglage. La
vis doit être de niveau avec le dispositif de réglage.
Installation des couvercles de soupape
Couvercle de soupape avec joint RTV
Réglage du jeu de soupape
Poussoirs retenant les dispositifs de réglage
A
B
A
A
A
Dispositif de réglage
B
Culbuteur
1. Tournez le vilebrequin pour que le cylindre 1 soit au
point mort haut de la course de compression.
À vérifier :
a. La compression doit être ressentie dans le trou
de bougie d'allumage.
b. La clavette du vilebrequin doit être alignée au
cylindre 1.
c. Aucun culbuteur/poussoir ne doit bouger si le
vilebrequin tourne légèrement d'avant en arrière.
Si cela se produit, tournez le vilebrequin d'un tour
complet.
2. Insérez une jauge d'épaisseur de 0,127 mm (0,005
po) entre l'extrémité de la soupape 1 et le culbuteur.
Tournez le dispositif de réglage jusqu’à ce qu’une
légère résistance se fasse sentir. Tenez la poignée
dans cette position et serrez les vis à fond. Serrez
les vis au couple de 7,9 N.m (70 po-lb). Une fois
serrées, vérifiez de nouveau le réglage. Le jeu
approprié est de 0,101/0,152 mm (0,004/0,006 po).
3. Renouvelez la procédure sur chaque soupape du
côté 1.
4. À partir de l'extrémité, tournez le vilebrequin de 270°
(3/4 de tour) dans le sens inverse des aiguilles d'une
montre et alignez la clavette du vilebrequin avec le
cylindre 2. Celui-ci place alors le cylindre au point
mort haut de la course de compression.
5. Renouvelez les étapes 3-4 pour régler le jeu de
soupape du côté 2.
6. Tournez le vilebrequin pour vérifier le fonctionnement
du dispositif de commande de soupape. Vérifiez le
jeu entre les bobines du ressort de soupape quand
la levée est au maximum. Les tiges de poussoir
pourraient sinon se tordre. Le jeu minimal autorisé
est de 0,25 mm (0,010 po).
Vérification de l'ensemble
Tournez le vilebrequin sur 2 tours au moins pour vérifier
l'assemblage et le fonctionnement global.
76
Joint RTV
Couple de serrage du couvercle de soupape
1&5
4
3
2
REMARQUE : N'utilisez que des enduits d'étanchéité
neufs. Le non respect de cette consigne
peut provoquer des fuites. Voir la section
Outils et aides pour les détails sur les
distributeurs de joint.
REMARQUE : Afin d'assurer l'adhésion correcte du joint
aux deux surfaces de contact, réalisez
l'étape 3 immédiatement (5 minutes
maximum) après l'application de RTV.
Le joint silicone RTV est utilisé comme joint entre le
couvercle de soupape et la culasse. Reportez-vous
au chapitre Outils et aides pour consulter la liste des
enduits d'étanchéité approuvés.
1. Préparez les surfaces de contact des culasse et du
couvercle de soupape. La planéité de la surface de
contact doit être vérifiée avant de réinstaller. Voir
Démontage.
2. Appliquez un cordon de 1,5 mm (1/16 po) d'enduit
d'étanchéité sur le couvercle de soupape comme
indiqué.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Remontage
3. Positionnez les couvercles sur les culasses. Si une
pompe à carburant de type à impulsion est utilisée,
un couvercle de soupape avec un trou pour
impulsion doit être installé sur le côté 2. Installez les
vis du couvercle de soupape et les serrer
manuellement.
4. Serrez les fixations du couvercle de soupape au
couple de 9,6 N.m (85 po-lb) dans l'ordre indiqué.
Installation des bougies
1. Vérifiez l’écartement à l’aide d’une jauge
d’épaisseur. Réglez l'écartement sur 0,76 mm (0,03
po).
2. Installez la bougie sur la culasse.
3. Serrez les vis au couple de 27 N.m (20 pi-lb).
Composants externes du moteur
A
B
B
C
E
F
E
S
H
D
G
R
S
E
I
V
H
Q
P
W
U
O
N
T
M
J
K
L
A
E
I
M
Q
Protection fixe
Collier du flexible
Filtre à carburant
Déflecteur intérieur
Joint
B
F
J
N
R
U
Tube de jauge
V
32 690 05 Rév. D
Couvercle du filtre à air
Pompe à carburant
Filtre à huile
Module d'allumage
Base du filtre à air
Bouchon de remplissage
d'huile/jauge
C
G
K
O
S
Grille à débris
Clip du flexible
Déflecteur extérieur
Tubulure d'admission
Élément du filtre à air
W
Tuyau du reniflard
KohlerEngines.com
D
H
L
P
T
Boîtier de soufflante
Conduite de carburant
Démarreur électrique
Carburateur
Redresseur-régulateur
77
Remontage
Installation des modules d'allumage
Installation de la tubulure d'admission
Patte de support du déflecteur Smart-Choke™
A
A
78
4
3
1
2
1. Sur les moteurs équipés de Smart-Choke™, installez
le déflecteur du clapet d'air dans le collecteur
d'admission. Serrez les vis au couple de 1 N.m (9
pi-lb).
2. Installez la tubulure d'admission avec les nouveaux
joints toriques en reliant le faisceau de câblage aux
culasses. Glissez les clips du faisceau de câblage
sur les boulons appropriés avant l'installation. Serrez
les vis en deux fois, d’abord au couple de 7,4 N·m
(66 po-lb), puis de 9,9 N·m (88 po-lb).
3. Connectez le câble de court-circuit à la borne sur les
modules d’allumage standards.
B
Patte de position vers le carter.
Faire tourner la patte contre le module avant le
serrage.
REMARQUE : Sur les moteurs équipés de SmartChoke™, installez la patte de support du
déflecteur sur le module d'allumage,
cylindre 2.
1. Faites tourner le volant de sorte à éloigner les
aimants des bossages du module d’allumage.
2. Les modules CDI sont installés avec le câble de
bougie toujours à partir du module le plus éloigné de
la culasse. Sur la culasse 1, la patte de court-circuit
unique doit être orientée vers vous. Sur la culasse 2,
la patte de court-circuit unique doit être orientée vers
l'extérieur.
Les modules MDI sont installés avec le côté plat
vers l'extérieur et vers vous.
3. Installez chaque module d'allumage sur les
bossages de carter. Éloignez le plus possible le
module du volant en le glissant, puis serrez les vis
juste assez pour le maintenir en position.
4. Faites tourner le volant pour placer l'aimant
directement sous le module d'allumage 1.
5. Insérez un calibre plat de 0,25 mm (0,009 po) entre
le module d'allumage et l'aimant. Desserrez
suffisamment les vis pour que l'aimant puisse placer
le module contre le calibre.
6. Serrez les vis au couple de 4,0-6,2 Nm (35-55 po-lb).
7. Renouvelez les étapes 4 à 6 pour l'autre module
d'allumage.
8. Tournez le volant en arrière et en avant, en vérifiant
le jeu entre l'aimant et les modules d'allumage.
Assurez-vous que l'aimant ne cogne pas les
modules. Vérifiez de nouveau l’intervalle à l’aide
d’un calibre et ajustez si nécessaire.
Jeu final : 0,203/0,305 mm (0,008/0,012 po).
B
Ordre de serrage
Installation du redresseur-régulateur (le cas
échéant)
1. Installez le câble/borne B+ au centre du connecteur
du redresseur-régulateur pour qu'il s'enclenche et
branchez le connecteur au redresseur-régulateur.
2. Fixez le redresseur-régulateur dans l'ouverture sous
la plaque d'appui, puis serrez à fond les vis de
montage. Serrez les vis au couple de 4,0 N.m
(35 po-lb).
Installation des déflecteurs de cylindre - intérieur et
extérieur
1. Fixez les déflecteurs du cylindre extérieurs et serrez
avec une vis M6 (cylindre inférieur), puis avec une
vis M5 dans la plaque d'appui. Serrez les vis dans
l'ordre indiqué, étape 2.
2. Fixez les déflecteurs intérieurs avec les sangles de
levage aux brides de culasse et aux 2 bossages de
montage du carter. La sangle de levage doit se
trouver hors du déflecteur extérieur. Fixez à l'aide de
vis M5. Les vis de montage restantes du déflecteur
intérieur seront installées ultérieurement.
Serrez les vis de montage du déflecteur :
Vis M5 : couple de 6,2 N (55 po-lb) dans le nouveau
trou ou couple de 4,0 Nm (35 po-lb) dans un trou
utilisé.
Vis M6 : couple de 10,7 N (95 po-lb) dans le
nouveau trou ou couple de 7,3 N (65 po-lb) dans un
trou utilisé.
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
Remontage
Installation du carburateur
Tringlerie de déchargeur d'étrangleur
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des
incendies et des brûlures graves.
N'ajoutez pas de carburant si le moteur est
chaud ou s'il tourne.
A
L'essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez
l'essence dans des récipients approuvés et dans
des bâtiments non occupés, à l'abri des étincelles
ou des flammes. Des éclaboussures de carburant
peuvent s'enflammer au contact de pièces chaudes ou
d'étincelles provenant de l'allumage. N’utilisez jamais
d’essence comme agent nettoyant.
1. Installez un nouveau joint de carburateur. Assurezvous que les trous sont alignés et ouverts.
2. Installez l'ensemble carburateur, timonerie de
l'accélérateur, tringlerie de la fourche et levier du
régulateur.
3. Si le carburateur est équipé d'un solénoïde de
carburant, raccordez le fil (alimentation) rouge. Fixez
la cosse à anneau du fil de mise à la terre sur la vis
de montage du couvercle du carburateur en haut à
l'intérieur.
B
A
Tringlerie de déchargeur d'étrangleur
B
Levier de starter
Levier de l'actionneur avec l'axe de l'arbre de starter
A
B
Installation du carburateur avec Smart-Choke™
Composants du carburateur Smart-Choke™
A
Levier de
Axe de l'arbre de
B
l'actionneur
starter
REMARQUE : Si le thermostat a été retiré de
l'ensemble, reportez-vous à la procédure
dans la section Système d'alimentation
pour l'installation.
1. Installez un nouveau joint de carburateur. Assurezvous que les trous sont alignés et ouverts.
2. Installez l'ensemble carburateur, timonerie de
l'accélérateur, tringlerie de la fourche et levier du
régulateur.
3. Connectez la tringlerie de déchargeur d'étrangleur
entre le déflecteur de la vanne d'air et le carburateur.
4. Si le carburateur est équipé d'un solénoïde de
carburant, raccordez le fil (alimentation) rouge. Fixez
la cosse à anneau du fil de mise à la terre sur la vis
de montage du couvercle du carburateur en haut à
l'intérieur.
5. Installez un nouveau joint à la base du filtre à air et
la base du filtre à air sur les goujons de montage.
Installez le support Smart-Choke™. Assurez-vous
que le levier de l'actionneur est enclenché avec l'axe
sur l'arbre de starter. Serrez les vis au couple de
6,2-7,3 N·m (55-65 po-lb).
6. Raccordez le flexible du reniflard sur la base du filtre
à air et serrez avec un collier.
A
B
F
C
G
A
E
Base du filtre à air
B
Tuyau du reniflard
C
Câble de masse
D
Câble du solénoïde
E
Support Smart-Choke™
F
Thermostat
G
Carburateur
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
79
Remontage
Installation du carburateur avec eChoke™
Installation des commandes externes du régulateur
Composants de plaque de commande
Composants du carburateur eChoke™
A
A
B
C
E
F
E
D
D
C
B
C
A
Base du filtre à air
B
Câble du solénoïde
C
Moteur pas-à-pas
D
Support eChoke™
E
Carburateur
REMARQUE : Sur les moteurs équipés eChoke™, le
moteur pas-à-pas a une routine de rétractation spéciale pour s'assurer que le
moteur est en position correcte avant la
dépose ou quand le moteur pas-à-pas est
remplacé en cas de problème sur le
carburateur et l'ensemble du moteur
pas-à-pas. L'activation de ce processus se
produit en lançant trois (3) fois de suite les
cycles marche/arrêt. Chaque cycle marche/
arrêt doit être > 2 secondes et < 3,5
secondes. Notez que s'il n'existe aucune
autre connexion, le moteur pas-à-pas sera
de nouveau positionner en remettant le
contact et le module principal retourne en
mode de fonctionnement de starter normal.
1. Installez un nouveau joint de carburateur. Assurezvous que les trous sont alignés et ouverts.
2. Installez l'ensemble carburateur, timonerie de l'accélérateur, tringlerie de la fourche et levier du régulateur.
3. Si le carburateur est équipé d'un solénoïde de carburant, raccordez le fil (alimentation) rouge. Fixez la cosse
à anneau du fil de mise à la terre sur la vis de montage
du couvercle du carburateur en haut à l'intérieur.
4. Installez un nouveau joint à la base du filtre à air et
la base du filtre à air sur les goujons de montage.
Installez le support eChoke™. Connectez le faisceau
de câblage du moteur pas-à-pas eChoke™ et suivez
la routine indiquée dans la rubrique REMARQUE de
cette section avant d'établir le lien.
5. Raccordez la tringlerie du starter au levier de
l'actionneur du starter sur le support de commande
principal. Serrez les vis au couple de 6,2-7,3 N·m
(55-65 po-lb).
6. Raccordez le flexible du reniflard sur la base du filtre
à air et serrez avec un collier.
80
G
C
D
A
Tringlerie du starter
B
Tringlerie d'accélérateur
C
Levier du régulateur
D
Ressort du régulateur
E
Arbre intermédiaire
F
Plaque de commande
G Ressort amortisseur
Composants du starter et de l'accélérateur
A
B
K
I
H
J
C
D
G
F
A
Vis
B
C
Levier d'accélérateur
D
E
Plaque de
commande
Contre-écrou
M5x0.8
Rondelle plate
Rondelle élastique
ondulée
F
G
I
K
KohlerEngines.com
H
J
E
Levier de starter
Levier de
l'actionneur
d'accélérateur
Ressort de rappel
du starter
Rondelle à
épaulement
Rondelle nylon
32 690 05 Rév. D
Remontage
1. Installez le levier du régulateur sur l'arbre
intermédiaire du régulateur s'il a été précédemment
déconnecté.
2. Pour garantir un réglage correct, vérifiez que la
timonerie de l’accélérateur est connectée au levier
du régulateur et au levier de l’accélérateur sur le
carburateur. Raccordez la tringlerie du starter au
carburateur et le levier de starter du carburateur.
3. Raccordez la conduite du carburant au carburateur
et attachez-la avec un collier.
4. Installez un nouveau joint à la base du filtre à air et
la base du filtre à air sur les goujons de montage.
Serrez les vis au couple de 6,2-7,3 N·m (55-65
po-lb).
5. Raccordez le flexible du reniflard sur la base du filtre
à air et serrez avec un collier.
6. Déplacez le levier du régulateur vers le carburateur
le plus loin possible (plein gaz) et maintenez-le en
position.
7. Insérez un clou ou un outil similaire, dans le trou sur
l'arbre intermédiaire et tournez l'arbre dans le sens
inverse des aiguilles d'une montre jusqu'en butée,
puis serrez l'écrou au couple de 6,8 N.m (60 po-lb).
Installation de l'élément du filtre à air
Installez l’élément du filtre à air (avec préfiltre le cas
échéant) sur la base du filtre à air.
Installation des commandes d'accélérateur et de
starter
Position du trou du levier du régulateur
E
D
C
Installation du moteur de démarreur électrique
1. Retirez le moteur de démarreur et le support de
levage.
2. Serrez les vis au couple de 23,8 N.m (211 po-lb).
3. Sur les modèles avec un démarreur avec solénoïde,
raccordez les câbles au solénoïde.
Installation de la grille à débris
Enclenchez la grille à débris sur le ventilateur.
Installation du carter de soufflante
REMARQUE : Ne serrez complètement les vis que
quand tous les éléments sont installés,
ceci permet d'effectuer l'alignement.
1. Installez le carter de soufflante sur le moteur.
Commencez le serrage des vis de montage. Les
câbles de bougie et le faisceau de câblage doivent
sortir des ouvertures appropriées sur l'enveloppe.
Attachez tous les colliers de conduite de carburant
utilisés.
2. Serrez les vis comme suit :
Vis du boîtier de ventilateur M5 : couple de 6,2 N (55
po-lb) dans un nouveau trou ou couple de 4,0 Nm
(35 po-lb) dans un trou utilisé.
Vis M4 HI-LO : 2,8 N.m (25 po-lb)
Vis M3 HI-LO : 2,3 N.m (20 po-lb)
Installation de la protection fixe (le cas échéant)
Installez la protection fixe. Serrez à fond la vis (le cas
échéant).
Installation du tube de la jauge
1. Graissez le joint torique du tube de la jauge et
l'installer dans le carter.
2. Fixez la plaque d'appui à l'aide d'une vis M5.
3. Serrez les vis au couple de 4,0 N·m (35 po-lb).
B
A
A Levier du régulateur B
Trou 1
C
Trou 2
D
Trou 3
E
Trou 4
1. Raccordez la tringlerie du starter au levier de
l'actionneur du starter sur le support de commande
principal.
2. Installez le support de commande principal sur les
culasses avec les vis. Deux vis en bas doivent aussi
fixer les déflecteurs intérieurs. Serrez les vis dans
l'ordre indiqué au couple de 10,7 N (95 po-lb) dans
les nouveaux trous ou au couple de 7,3 N (65 po-lb)
dans les trous utilisés.
3. Raccordez le ressort de ralenti régulé au levier du
régulateur et au support de commande principal.
Attachez le ressort du régulateur du support de
commande des gaz sur le trou approprié du levier du
régulateur.
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
81
Remontage
Installation de pompe à carburant
AVERTISSEMENT
Carburant explosif pouvant causer des
incendies et des brûlures graves.
N'ajoutez pas de carburant si le moteur est
chaud ou s'il tourne.
L'essence est très inflammable et ses vapeurs peuvent
exploser si elles sont enflammées. Entreposez
l'essence dans des récipients approuvés et dans
des bâtiments non occupés, à l'abri des étincelles
ou des flammes. Des éclaboussures de carburant
peuvent s'enflammer au contact de pièces chaudes ou
d'étincelles provenant de l'allumage. N’utilisez jamais
d’essence comme agent nettoyant.
Composants de pompe à carburant
F
E
A
D
B
C
Installation du filtre à huile et remplissage du carter
avec de l'huile
REMARQUE : Assurez-vous que les deux bouchons
sont installés et serrés aux couples
prescrits pour éviter les fuites d'huile.
1. Installez le bouchon de vidange d'huile. Serrez le
bouchon au couple de 13,6 N·m (10 po-lb).
2. Placez un nouveau filtre dans un bac étroit avec
l'extrémité ouverte vers le haut. Remplissez avec de
l'huile neuve jusqu'à ce qu'elle atteigne le bas des
filets. Attendez 2 minutes le temps que l'huile soit
absorbée par le filtre.
3. Appliquez une mince pellicule d'huile propre sur le
joint de caoutchouc du nouveau filtre.
4. Suivez les instructions relatives au filtre à huile pour
une installation correcte.
5. Remplissez le carter avec de l'huile neuve. Le
niveau doit être en haut sur la jauge.
6. Réinstallez le bouchon de remplissage/la jauge et
serrez à fond.
Branchement des câbles de bougie
Branchez les câbles aux bougies.
A
Conduite de sortie
de carburant
B
Flexible d'impulsion
C
Conduite d'entrée
de carburant
D
Collier de conduite
de carburant
E
Filtre à carburant
F
Pompe à carburant
REMARQUE : Si une nouvelle pompe à carburant doit
être installée, vérifiez si l'orientation de la
nouvelle pompe correspond à celle de la
pompe retirée. Les dommages internes
peuvent se produire si l'installation est
incorrecte.
1. Raccordez le flexible d'impulsion au couvercle de
soupape. Le couvercle de soupape doit se trouver
entre les 2 lèvres sur le flexible d'impulsion.
2. Raccordez le flexible d'impulsion à la pompe à
carburant et attachez-le avec un collier. Serrez la
pompe à carburant au carter de soufflante avec les
vis. Serrez les vis au couple de 2,8 N.m (25 po-lb).
3. Raccordez les conduites de carburant, entrée et
sortie, à la pompe. Guidez l'entrée de la conduite de
carburant dans le collier (le cas échéant), comme
indiqué.
82
Installation du silencieux
1. Installez le silencieux et attachez le matériel au
support de silencieux. Serrez les vis au couple de
9,9 N.m (88 pi-lb).
2. Installez les écrous M8 ou les vis à capuchon
5/16-18 (selon la tête), pour fixer le silencieux.
Serrez les écrous au couple de 24,4 N·m (216
po-lb), ou les vis à capuchon au couple de 16,9 N·m
(150 po-lb).
Préparation du moteur pour la mise en marche
Le moteur est maintenant entièrement remonté. Avant
de démarrer et d'utiliser le moteur, vérifiez les points
suivants.
1. Assurez-vous que les fixations sont bien serrées.
2. Vérifiez l'installation du bouchon de vidange, du
pressostat Oil Sentry™ et d'un nouveau filtre à huile.
3. Ajustez la vis de réglage de vitesse de ralenti du
carburateur comme nécessaire.
Essai du moteur
Il est recommandé de tester le moteur sur un banc
d'essai avant de le monter.
1. Faites tourner le moteur pendant 2-3 minutes, puis
5-6 minutes de plus entre le ralenti et le rapport
moyen.
2. Réglez la vis de vitesse de ralenti et l'arrêt vitesse
max., le cas échéant. Assurez-vous que le régime
maximal ne dépasse pas 3750 tr/min (sans charge).
KohlerEngines.com
32 690 05 Rév. D
32 690 05 Rév. D
KohlerEngines.com
83
1P32 690 05
8
© 2015 par Kohler Co. Tous droits réservés.
84
KohlerEngines.com
85612
29814
0
32 690 05 Rév. D
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement