Plaquette Le guide du bon conducteur

Plaquette Le guide du bon conducteur
www.securite-routiere.gouv.fr
twitter.com/routeplussure
Délégation à la sécurité et à la circulation routières
Place des Degrés – Tour Pascal B – 92055 La Défense Cedex
Délégation à la sécurité et à la circulation routières – rcs paris b 562 111 732 - MAI 2012 - DEP200911 - Les informations figurant dans ce document sont données à titre indicatif.
En savoir plus ?
le guide
du bon
conducteur
Sommaire
Introduction
L’automobiliste p.3
La conduite p.9
Le véhicule p.15
Rouler en règle p.19
Coordonnées utiles p.22
De nets progrès ont été enregistrés
en matière de sécurité routière
ces dernières années. Cependant,
en 2011, 3 970 personnes ont perdu
la vie sur les routes de France
et 80 945 ont été blessées.
L’insécurité routière n’est pas une fatalité :
9 accidents mortels sur 10 sont causés par
une infraction au Code de la route.
Si chacun d’entre nous adopte durablement
une conduite responsable, ensemble, nous
pourrons éviter les drames de la route.
Le guide du bon conducteur rappelle
les règles essentielles à respecter afin
de préserver sa vie et celle des autres et
de se déplacer en toute sérénité.
2
Installation dans le véhicule
Avant de démarrer, réglez votre siège
et vos rétroviseurs.
La ceinture
de sécurité
pour tous :
1 personne =
1 place =
1 ceinture.
Mettez votre ceinture de sécurité.
À l’avant comme à l’arrière, c’est obligatoire.
Installez vos enfants dans un dispositif adapté.
Jusqu’à l’âge de 10 ans, les enfants doivent
être installés dans un siège homologué UE, adapté
à leur âge, leur morphologie et leur poids .
l’automobiliste
Siège placé
dos à la route
de 0 à 10 kg
Siège baquet
de 9 à 18 kg
Siège à réceptacle
de 9 à 18 kg
Siège
de 15 à 35 kg
Coussin rehausseur
de 22 à 36 kg
Au cours d’un choc à 50 km/h, la poussée est telle qu’un enfant de 20 kg se transforme en un projectile
d’une demi-tonne s’il n’est pas maintenu par un système de sécurité adapté.
Règles et sanctions. Assurez-vous que tous vos
passagers sont bien attachés. Vous êtes responsable
des mineurs que vous transportez. Vous êtes passible
d’une amende de 135 €* pour chaque passager de
moins de 18 ans non attaché.
3
* Il
s’agit d’un montant forfaitaire qui sera minoré en cas de paiement immédiat.
4
Alcool
Soyez responsable, adoptez le réflexe
du conducteur sobre désigné. Avant de sortir,
décidez qui ne consommera pas d’alcool et
raccompagnera ses amis en toute sécurité.
Contrôlez-vous avec un éthylotest. Il est interdit de
conduire avec une alcoolémie ≥ 0,5 g d’alcool
par litre de sang (ou 0,25 mg/l d’air expiré).
À compter du 1er juillet 2012, l’éthylotest est obligatoire
dans tous les véhicules motorisés, sauf les cyclomoteurs.
Ne prenez pas de risque. Ne sous-estimez pas les
effets de l’alcool : rétrécissement du champ visuel,
diminution des réflexes, altération de l’appréciation
des distances…
Vin
3 cl à 40°
+ soda
=
0,25
*
Bière
25 cl à 5°
un individu
en bonne
santé
élimine
de 0,1 à 0,15
gramme
d’alcool par
litre de sang
en une heure.
Cannabis et autres drogues
Règles et sanctions. Pour la conduite d’un véhicule en
état d’alcoolisation et après usage de stupéfiants,
vous êtes passible d’une amende de 9 000 €, d’un
retrait de 6 points, d’une suspension ou annulation
de permis de 3 ans et d’une peine ­d’emprisonnement
pouvant atteindre 3 ans.
10 cl à 12°
Whisky-soda
Règles et sanctions. Pour la conduite avec une
alcoolémie ≥ 0,5 g/l et < 0,8 g/l de sang (ou ≥ 0,25 mg/l
et < 0,4 mg/l d’air expiré), vous êtes passible d’une
amende de 135 €*, d’un retrait de 6 points sur votre
permis et d’une immobilisation de votre véhicule.
Pour la conduite avec une alcoolémie ≥ 0,8 g/l de sang
(ou ≥ 0,4 mg/l d’air expiré) ou le refus de vous soumettre
à une vérification de présence d’alcool dans le sang,
vous êtes passible d’une amende de 4 500 € maximum, d’un retrait de 6 points, d’une suspension ou
annulation de permis pouvant atteindre 3 ans et d’une
peine d’emprisonnement pouvant atteindre 2 ans.
Ne conduisez pas sous l’emprise de drogues.
Elle augmente considérablement le risque
d’accident. Leur consommation est interdite
par la loi.
cannabis
+ alcool =
14 fois plus
de risques
d’accident
mortel.
gramme d’alcool/litre
de sang
Pastis
2,5 cl à 45°
+ eau
Planteur
2,5 cl à 50°
+ jus
Chaque verre consommé fait en moyenne monter le taux d’alcool dans le sang
de 0,25 g/l de sang. Ce chiffre peut varier selon le sexe, l’âge, la corpulence.
5
* Ces
quantités correspondent aux quantités servies dans un bar, soit 10 g d’alcool/litre.
Attention, à domicile, les doses ont tendance à être plus généreuses.
* Il
s’agit d’un montant forfaitaire qui sera minoré en cas de paiement immédiat.
6
Soyez prudent en cas de prise de médicaments.
Lisez attentivement la notice et vérifiez leur ­
­compatibilité avec l’exercice de la conduite
grâce au pictogramme présent sur l’emballage.
Soyez prudent
Ne pas conduire
sans avoir lu la notice
?
Soyez très prudent
Ne pas conduire sans l’avis
d’un professionnel de santé
Attention / vigilance
Attention, danger :
ne pas conduire
Soyez attentif aux autres usagers. Contrôlez
régulièrement vos rétroviseurs. Soyez vigilant
lorsque vous dépassez des vélos et des
deux-roues motorisés.
?
Restez concentré. Stress et préoccupations
de la vie courante ne doivent pas “prendre le volant”
avec vous.
Pour la reprise de la conduite,
demandez l’avis d’un médecin
Vérifiez régulièrement votre vue. Il existe un seuil
d’acuité minimum requis pour conduire un
véhicule. Contrôlez votre vue chez un ophtalmologue.
Maintenez votre vigilance, même lors
de vos trajets journaliers.
Ne téléphonez pas en conduisant.
Laissez un de vos passagers répondre
à votre place ou réglez votre téléphone sur
messagerie.
Assurez-vous d’être juridiquement et
physiquement apte à la conduite.
Certaines affections médicales sont susceptibles
d’entraîner une inaptitude à la conduite. Prenez
rendez-vous auprès de la commission médicale
de la préfecture de votre département pour
déterminer si vous avez le droit de conduire.
Règles et sanctions. En cas de conduite sans autorisation, la responsabilité civile et/ou pénale du conducteur
peut être mise en cause après un accident.
Son contrat d’assurance peut être invalidé.
Somnolence / fatigue
Méfiez-vous des risques de somnolence au volant.
Dès les premiers signes (bâillements, paupières
lourdes…), arrêtez-vous et dormez une vingtaine
de minutes au moins.
Sachez reconnaître les signes avant-coureurs
de fatigue. Picotement des yeux, raidissement
de la nuque, douleurs dans le dos, regard qui
se fixe… Faites une pause.
7
En téléphonant au
volant, vous
multipliez
par 3
le risque
d’accident.
Règles et sanctions. Pour l’usage d’un téléphone tenu
en main en conduisant, vous êtes passible d’une
amende de 135 €* et d’un retrait de 3 points. Bien que
tolérée, l’utilisation du kit mains libres est déconseillée,
car le risque d’accident est équivalent, que le téléphone
soit tenu en main ou pas.
sur autoroute,
1 accident
mortel
sur 3 est
dû à la
somnolence
au volant.
(source : ASFA)
Z
Z
Z
Z
Z
Z
* Il
s’agit d’un montant forfaitaire qui sera minoré en cas de paiement immédiat.
8
Vitesse
Respectez les limitations de vitesse.
Conditions
normales
de circulation
limitation
jeunes
conducteurs
Autoroute
près d’1
accident
mortel
sur 5 est
dû à une
infraction
liée à la
vitesse.
Route à deux
chaussées
séparées par
un terre-plein central
Autres routes
LA CONDUITE
Agglomération
La vitesse autorisée peut être abaissée à certains endroits.
Restez attentif à la signalisation en place.
Maintenez les distances de sécurité.
Sur route, laissez au moins 2 secondes entre vous
et le véhicule qui vous précède, car la distance
d’arrêt augmente avec la vitesse.
50
90
130
9
Distance parcourue
pendant le temps
de réaction (1 seconde)
Distance de freinage
(décélération de 7m/s)
28 m
14 m 14 m
sur autoroute
1 trait
= danger
2 traits
= sécurité.
70 m
25 m
45 m
129 m
36 m
93 m
10
Ne sous-estimez pas les effets de la vitesse
sur vos capacités. Plus la vitesse augmente,
plus votre champ visuel est réduit.
Vision
de 100°
Vision
de 75°
40 km/h
Vision
de 45°
réduire
la vitesse
moyenne
de 1% = 4%
d’accidents
mortels
en moins.
70 km/h
Vision
de 30°
100 km/h
Conditions météorologiques
?
130 km/h
Adaptez votre vitesse aux conditions
météorologiques. En cas d’intempérie, les limites
autorisées sont revues à la baisse.
par temps de
pluie ou autres
précipitations
Autoroute
visibilité
inférieure
à 50 m
?
par temps
de pluie,
les feux de brouillard
arrière sont
interdits
car très
éblouissants
pour les
autres
usagers.
Route à deux
chaussées
séparées par
un terre-plein
central
Autres routes
Règles et sanctions. Pour un excès de vitesse inférieur
à 20 km/h hors agglomération, vous êtes passible
d’une amende de 68 €* et d’un retrait de 1 point.
Pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h
en agglomération, vous êtes passible d’une amende
de 135 €* et d’un retrait de 1 point.
Pour un excès de vitesse entre 20 km/h et moins
de 50 km/h, vous êtes passible d’une amende de 135 €*
et d’un retrait de 1 à 4 points.
Pour un excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h,
vous êtes passible d’une amende de 1 500 € maximum,
d’un retrait de 6 points, d’une suspension de 3 ans
de votre permis de conduire et d’une immobilisation
ou confiscation de votre véhicule.
En cas de non-respect des distances de sécurité
entre deux véhicules, vous êtes passible d’une amende
de 135 €*, d’un retrait de 3 points et d’une suspension
de 3 ans de votre permis de conduire.
11
* Il
s’agit d’un montant forfaitaire qui sera minoré en cas de paiement immédiat.
Agglomération
Veillez à être bien vu par les tiers lorsque
la visibilité est insuffisante. Sachez utiliser vos feux
en veillant à ne pas éblouir les autres usagers.
Conduite de nuit
Utilisez vos feux de route. Ils éclairent à 100 m et
vous permettent de voir la nuit lorsque la chaussée
n’est pas éclairée.
Allongez les distances de sécurité. Les feux
de croisement n’éclairent qu’à 30 m.
Dès 70 km/h, l’obstacle qui survient dans la zone
éclairée est inévitable.
Z
Z
12
Passages à niveau
Ralentissez à l’approche d’un passage à niveau.
Respectez la signalisation. La présence d’un
­passage à niveau est systématiquement signalée
par un panneau de signalisation routière.
Arrêtez-vous devant le feu dès qu’il clignote
au rouge sans dépasser le marquage au sol
s’il en existe un.
Partage de la rue
ne vous
laissez
pas gagner
par la
routine.
La majorité
des accidents
aux passages
à niveau
concerne
des habitués.
Soyez prudent lors de la traversée. Ne traversez
la voie ferrée que si vous êtes certain de pouvoir
vous
dégager
du passage à niveau. Vous attendez
Vous
êtes à rapidement
hauteur
passage à niveau.
le passage d'un train
S’ild’un
est encombré,
ne vous engagez pas.
Tenez compte des autres usagers plus vulnérables
que vous. Faites preuve d’une prudence accrue à l’égard
des deux-roues motorisés, des vélos et des piétons.
Stationnez sans danger. Pensez à la gêne et au
danger que vous occasionnez par un stationnement
illicite sur les trottoirs, arrêts de bus, passages
­piétons ou sur les bandes et pistes cyclables.
Actionnez vos clignotants suffisamment à
l’avance pour signaler vos intentions de manœuvres
à tous les usagers.
Vous êtes immobilisé
Z
sur une voie ferrée.
Z
Z
Longs trajets
Vérifiez le bon état général de votre véhicule.
Vérifiez la pression des pneus, les feux, les balais
d’essuie-glace…
Informez-vous avant et pendant le voyage.
Restez à l’écoute des radios pouvant diffuser des
informations routières, en particulier 107.7 FM.
Aux abords des chantiers
Faites des pauses fréquentes. Même si vous
êtes reposé, arrêtez-vous 10 à 20 minutes toutes
les 2 heures.
Soyez vigilant à l’égard des personnes
travaillant sur les chantiers. Respectez les
consignes de sécurité délivrées par les panneaux
de signalisation positionnés sur la route.
Éco-conduite
Levez le pied. L’éco-conduite est un comportement
de conduite citoyen permettant de diminuer
le risque d’accident, de réduire sa consommation
de carburant et de limiter l’émission de gaz à effet
de serre, responsable du réchauffement climatique.
Réduisez votre vitesse à l’approche de la zone
balisée. Respectez les limitations de vitesse
imposées jusqu’à la sortie du chantier.
moins
d'accidents
13
prévoyez des
occupations
pour
les enfants
(livres,
jeux…).
Le parcours
leur
semblera
moins long.
?
pour
les petits
trajets,
évitez
de prendre
votre
voiture.
moins
d'accidents
14
Les équipements obligatoires
Ayez obligatoirement dans votre véhicule un gilet
rétroréfléchissant, un triangle de présignalisation
et un éthylotest.
Immatriculez votre véhicule. À l’avant,
la plaque d’immatriculation doit être rétroréfléchissante et de couleur blanche. À l’arrière, elle doit être
rétroréfléchissante et de couleur blanche ou jaune,
accompagnée d’un dispositif d’éclairage permettant
de la lire à 20 m au moins.
prévoyez les
équipements
qui peuvent
tout changer
le moment
voulu :
bombe
antigivre,
raclette,
ampoule,
bouteille
d’eau…
Les équipements facultatifs
LE VÉHICULE
Anticipez les situations de crevaison.
Équipez votre véhicule d’une roue de secours
et des outils nécessaires.
Munissez-vous d’ampoules de rechange
et de fusibles.
Prévoyez des imprimés de constat amiable.
Si vous disposez d’un GPS, faites-en bon usage.
Il vous permettra de prévoir votre itinéraire
et d’éviter les situations d’égarement, souvent
sources de déconcentration au volant.
Ne le programmez en aucun cas en conduisant.
Les dispositifs signalant la position des radars
sont interdits.
Équipez-vous d’une lampe de poche. Elle sera
utile en cas de panne si vous roulez la nuit.
15
16
Chargement du véhicule
Complétez régulièrement le niveau de liquide
lave-glace, notamment avant chaque grand
trajet. N’attendez pas qu’il soit vide pour le remplir
à nouveau.
Soyez attentif au chargement de votre véhicule.
Répartissez les poids sur l’ensemble du véhicule
et placez les bagages les plus lourds le plus bas
­possible.
Supprimez toute charge inutile. Préférez
les coffres de toit aux galeries et n’oubliez
pas de les démonter. Conformez-vous aux règles
en vigueur (dépassement de la longueur du véhicule,
signalisation…).
À l’arrière
Dépassement de
3 mètres maximum
À l’arrière
Signalisation à partir de
1 mètre de dépassement
Contrôle technique
Pensez à présenter régulièrement votre
véhicule au contrôle technique. Il doit avoir lieu
au plus tard 4 ans après la mise en circulation
du véhicule neuf, puis tous les 2 ans. Une vignette
avec la date du prochain contrôle est collée sur le
pare-brise.
À l’avant
Aucun dépassement
autorisé
Entretien du véhicule
Surveillez la pression de vos pneus une fois
par mois et avant chaque long trajet. La bonne
pression est celle indiquée sur le véhicule (portière,
trappe de carburant…) ou le manuel d’entretien.
Vérifiez le niveau d’huile. Il doit être vérifié
régulièrement, notamment avant un grand trajet
et tous les 2 500 km.
Contrôlez les niveaux de liquide de refroidissement et de frein au moins une fois par trimestre.
D’une manière générale, le liquide de frein doit
être remplacé tous les 50 000 km environ ou tous
les 2 ans en moyenne.
17
Règles et sanctions. Le contrôle technique est ­obligatoire
en France. En cas de manquement à cette obligation
dans les délais légaux, vous êtes passible d’une amende
de 135 € qui peut être réduite à 90 € si elle est payée
dans les 3 jours ou majorée à 375 € au-delà de 30 jours.
Outre l’amende, vous pouvez vous voir retirer votre carte
grise pendant 7 jours, au cours desquels vous devrez
faire effectuer le contrôle technique.
faites
effectuer
le contrôle
technique
dans un
centre
agréé par
lA préfecture.
pensez à
nettoyer
régulièrement vos
vitres.
?
18
Permis de conduire
Ayez toujours à bord les originaux de votre
permis de conduire et des papiers du véhicule
(carte grise, attestation d’assurance et certificat
de visite technique en cours de validité). Ils sont
obligatoires. En cas de contrôle par les forces de
l’ordre, vous devez être en mesure de les présenter.
Règles et sanctions. Lors d’un contrôle, si vous n’êtes
pas en mesure de fournir les documents ou s’ils ne sont
pas en règle, vous êtes passible d’une amende de 11 €
pour chaque pièce obligatoire. Vous avez alors 5 jours
pour les présenter à la préfecture de votre département.
Au-delà de cette date, l’amende sera portée à 135 €.
ROULER EN RÈGLE
19
Surveillez votre capital de points. Vérifiez
qu’il vous reste les points nécessaires sur votre
permis pour être autorisé à conduire.
Règles et sanctions. Pour la conduite malgré
une ­suspension administrative ou judiciaire ou une
rétention de votre permis de conduire, vous êtes passible
Z
d’une amende de 4 500 €, d’un retrait de 6 points,
d’une suspension ou annulation du permis de 3 ans,
d’une immobilisation ou confiscation de votre véhicule
et d’une peine d’emprisonnement de 2 ans.
Pour la conduite sans permis, vous êtes passible
d’une amende de 15 000 €, d’une immobilisation ou
confiscation de votre véhicule et d’une peine d’emprisonnement de 1 an. à cela s’ajoute la perte de tout droit
à l’assurance.
En cas d’accident, que vous soyez responsable ou non,
il n’y aura aucun remboursement par l’assurance. Le
conducteur responsable sans permis devra également
rembourser toutes les sommes versées aux victimes.
Z
Récupérez
vos points
et perfectionnez-vous
à l’aide
d’un stage
de sensibilisation.
Ne conduisez
jamais
sans permis.
Z
20
Assurance
Assurez votre véhicule. La loi vous impose
d’assurer ce que l’on appelle votre “responsabilité
civile” (également appelée garantie “au tiers”).
Cette garantie permet d’indemniser les dommages
matériels et corporels que votre véhicule peut causer
à un tiers (par exemple : un piéton, un cycliste,
un autre automobiliste ou encore les passagers de
votre véhicule). Tout contrat d’assurance automobile
contient obligatoirement cette garantie. Pour les
dommages que le conducteur se cause à lui-même,
une souscription à une garantie “individuelle du
conducteur” est nécessaire.
Suspension du contrat d’assurance suite à certaines
infractions. Si vous êtes responsable d’un accident
en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants,
ou encore si vous commettez une infraction entraînant
une suspension de permis d’au moins un mois,
voire une annulation, votre contrat d’assurance peut
être suspendu.
En cas d’accident, l’assurance prendra en charge
les dommages causés aux tiers, mais vous serez
tenu de rembourser intégralement la compagnie
d’assurance.
La conduite sans assurance est un délit puni
d’une amende de 3 750 €.
Commission consultative d’usagers
Participez à l’amélioration des infrastructures
routières. Si vous avez rencontré un problème
de signalisation routière dans un département
­(incohérence, problème de visibilité…), vous pouvez
en faire part à la Commission consultative
d’usagers pour la signalisation routière (CCUSR)
du département concerné ou par l’intermédiaire
de la préfecture.
21
la souscription d’une
assurance
automobile
responsabilité civile
est obligatoire.
coordonnées utiles
Pour tous renseignements
en matière de sécurité routière :
www.securite-routiere.gouv.fr
Pour tout savoir sur les solutions
de financement du permis de conduire :
Allo Service Public : 39 39
?
Pour connaître votre capital de points :
www.interieur.gouv.fr
Pour toutes informations sur vos trajets :
www.bison-fute.equipement.gouv.fr
N° Vert : 0 800 100 200
En cas d’accident, appelez les numéros d’urgence :
15 : SAMU
17 : Police, Gendarmerie
18 : Pompiers
112 : Toutes urgences depuis un téléphone mobile
Pour contacter votre préfecture, tapez :
www.votre département.pref.gouv.fr
Exemples : www.somme.pref.gouv.fr
www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr
twitter.com/routeplussure
22
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising