Gestion durable des eaux pluviales

Gestion durable des eaux pluviales
Gestion durable
des eaux pluviales
L’Agence de l’eau Seine-Normandie soutient les maîtres d’ouvrages publics
et les activités économiques pour concilier gestion des pluies courantes et fortes
dans les projets d’aménagement.
4 principes à respecter pour une maîtrise des pollutions
et une réduction des volumes d’eaux dès l’origine du ruissellement :
Exemple de gestion des eaux pluviales de voirie :
1. Limiter l’imperméabilisation
Situation avant projet
Chercher à réduire la surface imperméabilisée de l’aménagement
(développement des espaces verts, revêtements poreux, …).
Les aides
de l’Agence
en zone U des PLU
et des POS
Etudes
50% de subvention
Travaux
40 à 70% de subvention
2. Limiter les sources de pollution
Ces aides sont attribuées
dans la limite de prix
plafonds (18 ou 30 €/m2
La meilleure maîtrise du risque de pollution se fait dès la conception par le
choix de matériaux peu polluants et par l’absence d’usage de produits
phytosanitaires pour l’entretien des espaces aménagés.
3. Supprimer l’apport des pluies courantes
au réseau d’assainissement (EU et EP)
de surface aménagée)
Situation après projet
Jouer sur l’infiltration, l’évapotranspiration et la réutilisation dans des
ouvrages à ciel ouvert (toitures végétalisées, noues …).
Types de travaux aidés
 Travaux de
désimperméabilisation
 Dispositifs de récupération
des eaux pluviales
4. Prévoir l’entretien :
qui s’occupera de l’espace aménagé ?
 Dispositifs d’infiltration et
évapotranspiration des pluies
courantes à ciel ouvert
(toitures végétalisées,
Noues , etc.)
Elaborer le manuel d’entretien du dispositif de gestion des eaux pluviales
dès la conception de l’aménagement, en concertation avec les futurs
exploitants (espaces verts, voirie, assainissement, …).
Des préconisations
 Gestion à ciel ouvert des pluies courantes
 Réalisation d’études préalables
 Prise en compte de la pluviométrie locale pour le
dimensionnement des ouvrages (ne pas utiliser l’instruction
technique de 1977)
 Privilégier une alimentation répartie des ouvrages par
rapport à l’alimentation localisée (caniveaux, avaloirs, …)
AGENCE DE L’EAU SEINE-NORMANDIE
51 rue Salvador Allende
92027 Nanterre cedex
01 41 20 16 00
www.eau-seine-normandie.fr
 Un ratio entre surface d’infiltration et surface active
le plus élevé possible > 1 %
 Coefficient de perméabilité du sol < 10 m/s et toit
de la nappe > 1m
-4
 Toitures végétalisées : épaisseur minimale du
complexe de végétalisation supérieure à 10 cm
Rendez-vous sur la
page dédiée à la
gestion des eaux
pluviales :
www.eau-seinenormandie.fr/collectivités/
gestion des eaux pluviales
Vos interlocuteurs à contacter pour plus d’information
sur la constitution du dossier de demande d’aide
Rivières d’Ile-de-France
Paris et petite couronne
Seine-Amont
Vallée de Marne
Vallée d’Oise
Seine-Aval
Rivières Basse-Normande
(dép : 77-78-91-95)
(dép : 75-92-93-94)
(dép : 10-21-45-58-89)
(dép : 51-52-55)
(dép : 02-08-60)
(dép : 27-28-76-80)
(dép : 14-50-61)
01 41 20 17 29
01 71 20 18 77
03 86 83 16 50
03 26 66 25 75
03 44 30 41 00
02 35 63 61 30
02 31 46 20 20
Mise à jour : 08/07/2015
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising