d`après AFP

d`après AFP
Montréal,
mardi
13 m a i
1997
Monde
La P r e s s e
CYBERPRESSE
L'EXPRESS
INTERNATIONAL
L'Inde et le Pakistan se rapprochent
Gujral et Sharif d'accord pour un téléphone rouge et un groupe de travail
d'après AFP
KURUMBA, Maldives
PROCHE-ORIENT
« Graves désaccords »
• La m i s s i o n a u P r o c h e - O r i e n t
du médiateur américain Dennis
R o s s s e h e u r t e à d e « g r a v e s désaccords » entre Palestiniens et
Israel iens, et s e p r o l o n g e r a
« j u s q u ' à la fin d e la s e m a i n e »,
a i n d i q u é hier le secrétariat
d'État. Parmi les « p r i n c i p a u x
p o i n t s d e d é s a c c o r d » figurent l a
question d e s colonies juives e n
Cisjordanie et Gaza et d e la
construction d e l o g e m e n t s juifs à
J é r u s a l e m - e s t . S e l o n le p o r t e parole US, d e s responsables p a l e s t i n i e n s o n t p o s é le g e l d e la
colonisation
sioniste
comme
c o n d i t i o n à la r e p r i s e d e s n é g o c i a t i o n s a v e c Israël, i n t e r r o m pues depuis près d e deux mois.
Le p r é s i d e n t p a l e s t i n i e n Yasser
Arafat a p r o t e s t é h i e r a u p r è s d e
Ross contre l'intention d'Israël
d e d é m o l i r 1300 h a b i t a t i o n s p a lestiniennes, selon le négociat e u r e n chef p a l e s t i n i e n , S a ë b
E r a k a t . R o s s s'est m o n t r é « t r è s
s u r p r i s », a d i t E r a k a t .
d'après AFP
ÉTATS-UNIS
Whitewater
• La M a i s o n - B l a n c h e a s a i s i l a
Cour s u p r ê m e , hier, p o u r contester la d é c i s i o n d ' u n e C o u r
d'appel exigeant q u e d e s notes
p r i s e s p a r d e s a v o c a t s d e la p r é sidence soient remises au procureur indépendant enquêtant s u r
l'affaire W h i t e w a t e r , a - t - o n a p p r i s d e s o u r c e officielle. L e p r o cureur indépendant
Kenneth
Starr avait exigé q u e soient
transmises d e s notes prises p a r
u n e a v o c a t e d e la M a i s o n B l a n che, J a n e S h e r b u r n e , lors d e d i s c u s s i o n s a v e c M m e C l i n t o n le 2 6
février 1996, j o u r d e la c o m p a r u t i o n d e la p r e m i è r e d a m e d e v a n t
u n e chambre d e mise e n accusat i o n . M m e C l i n t o n a v a i t dû s ' y
e x p l i q u e r s u r la c u r i e u s e r é a p p a rition d e d o c u m e n t s l i é s à l'affaire, r e c h e r c h é s d e p u i s d e s a n nées. Starr exigeait également
d e s n o t e s p r i s e s l e 11 j u i l l e t
1995 p a r u n e a u t r e a v o c a t e , M i r i a m N e m e t z , lors d ' u n e d i s c u s sion entre M m e Clinton et d e s
avocats d e l a M a i s o n B l a n c h e .
d'après AFP
Les premiers ministres indien et pakistanais ont fait
hier un pas significatif dans
la voie du rapprochement
en décidant de mettre en
place un groupe de travail
commun pour essayer de
résoudre leurs différends, et
d'installer un « téléphone
rouge » entre les deux pays.
Le p r e m i e r m i n i s t r e i n d i e n I n d e r
K u m a r Gujral e t s o n h o m o l o g u e
pakistanais N a w a z Sharif ont e u u n
entretien d ' u n e h e u r e et d e m i e e n
m a r g e d u S o m m e t d e l'Association
p o u r la c o o p é r a t i o n e n A s i e d u s u d
(SAARC), la première rencontre indo-pakistanaise à ce niveau depuis
1988.
L e s d e u x chefs d e g o u v e r n e m e n t
o n t c o n t i n u é à d i v e r g e r s u r la q u e s tion essentielle d u Cachemire, mais
ils s e sont m i s d'accord s u r u n e série d e m e s u r e s d e confiance, e n
particulier la mise e n place d ' u n e
ligne d e c o m m u n i c a t i o n directe e n tre g o u v e r n e m e n t s .
Ils ont aussi décidé d e libérer les
ressortissants civils d e l ' u n d e s
pays, incarcérés d a n s l'autre, selon
d e s r e s p o n s a b l e s . Il s ' a g i t p o u r
l'essentiel
d e pêcheurs
s'étant
aventurés d a n s les eaux territoriales d u pays voisin. Selon d e s sourc e s i n d i e n n e s , cette m e s u r e p o u r rait v i s e r 7 0 0 p e r s o n n e s .
PHOTO AFP
À l'occasion du 9« Sommet du SAARC ( Association pour la coopération régionale en Asie du sud ),
qui se tient à Maie aux fies Maldives, des militants des droits de l'Homme ont appelé hier au cours
d'une marche silencieuse à Dhaka, capitale du Bangladesh, les chefs d'État d'Asie du sud à prendre
des mesures contre l'exploitation des femmes et des enfants.
Ils ont décidé d e mettre e n place
u n g r o u p e d e t r a v a i l c o n j o i n t afin
Gujral et S h a r i f o n t fixé à la fin d ' e x a m i n e r t o u t e s l e s q u e s t i o n s e n
j u i n la d a t e d e la p r o c h a i n e s e s s i o n s u s p e n s e n t r e l e s d e u x p a y s , y
d e n é g o c i a t i o n s a u n i v e a u d e s s e - c o m p r i s « la q u e s t i o n c e n t r a l e » d u
crétaires g é n é r a u x d e s ministères Cachemire, a précisé S h a m s h a d
d e s Affaires é t r a n g è r e s d e s d e u x A h m e d .
pays, a i n d i q u é le secrétaire généLe C a c h e m i r e e s t la p r i n c i p a l e
ral p a k i s t a n a i s S h a m s h a d A h m e d .
p o m m e d e discorde entre les deux
Une première session, marquant
la r e p r i s e d ' u n d i a l o g u e p o l i t i q u e
i n t e r r o m p u d e p u i s trois a n s , avait
e u lieu fin m a r s à N e w D e l h i .
Les d e u x chefs d e g o u v e r n e m e n t
ont qualifié
leurs
discussions
d ' « u t i l e s e t c o n s t r u c t i v e s », e t G u j ral a s o u l i g n é q u e l e c l i m a t avait
é t é « c h a l e u r e u x ».
p a y s , q u i s e d i s p u t e n t la s o u v e r a i n e t é d e la r é g i o n h i m a l a y e n n e d e p u i s l e u r i n d é p e n d a n c e e n 1947 e t
s e sont livré d e u x guerres p o u r son
contrôle.
Le P a k i s t a n i n s i s t e p o u r q u e l e
Cachemire soit a u coeur des discussions bilatérales, mais N e w Delhi
p l a i d e p o u r d i s c u t e r a u s s i d e la
« Famine au ralenti »
GOLFE PERSIQUE
Jihad contre les Gis
a L ' h o m m e d'affaires s a o u d i e n
O u s s a m a ben L a d e n , c o n s i d é r é
p a r l e s É t a t s - U n i s c o m m e u n financier d e s m o u v e m e n t s terroristes i s l a m i s t e s , a d é c l a r é h i e r
soir le J i h a d ( la g u e r r e s a i n t e )
contre les militaires américains
s t a t i o n n é s e n A r a b i e Saoudite. Il
a précisé, d a n s u n e interview a u
réseau CNN, q u e « les troupes
a m é r i c a i n e s s t a t i o n n é e s e n Arab i e Saoudite font p a r t i e d e s c i bles d u J i h a d contre les ÉtatsU n i s ». « N o u s avons a x é n o t r e
jihad sur l ' a t t a q u e d e s o l d a t s
a m é r i c a i n s en A r a b i e Saoudite »
a affirmé b e n L a d e n , i n t e r v i e w é
d a n s u n e n d r o i t t e n u secret e n
A f g h a n i s t a n p a r C N N d a n s le cadre d e son émission d'informat i o n s I m p a c t . H é r i t i e r d ' u n e très
riche famille s a o u d i e n n e , d i s p o sant d ' u n f o n d s d ' u n d e m i m i l liard d e dollars, b e n L a d e n , déchu
de
sa
nationalité
saoudienne, a déclaré q u e les
40 000 ressortissants américains
vivant en A r a b i e Saoudite dev a i e n t q u i t t e r le p a y s .
• d'après AFP
q u ' e l l e allait o u v r i r « u n e n o u v e l l e
ère » d a n s les relations bilatérales
e n t r e l e s d e u x frères e n n e m i s .
Devant le sommet d u SAARC,
Sharif a p a r a i l l e u r s p l a i d é p o u r
u n e d i m i n u t i o n d e s t e n s i o n s et d e s
d é p e n s e s m i l i t a i r e s d a n s t o u t e la
r é g i o n afin d e c o n s a c r e r d a v a n t a g e
d e ressources a u développement d u
sous-continent, qui abrite près d'un
q u a r t d e la p o p u l a t i o n d e l a p l a n è t e et 4 0 % d e s e s p a u v r e s .
Des séparatistes m u s u l m a n s d u
Cachemire indien o n t d e leur côté
e x p r i m é l ' e s p o i r q u e la r e n c o n t r e
G u j r a l - S h a r i f o u v r i r a i t la v o i e à u n
r è g l e m e n t d u conflit, t o u t e n d e m a n d a n t à être associés a u x négociations indo-pakistanaises.
Eltsine et Maskhadov
signent un accord de paix
C O R É E DU N O R D
• Un haut fonctionnaire d e
l'ONU q u i a récemment visité
d e s r é g i o n s r e c u l é e s d e la C o r é e
d u N o r d a affirmé h i e r q u e c e
pays glisse vers u n e « famine a u
r a l e n t i ». M a l g r é l e s p r i v a t i o n s ,
les Coréens d u N o r d n ' a p p a r a i s s e n t p a s « a u b o r d d e la m o r t »,
a affirmé T u n M y a t , d i r e c t e u r d e
l ' u n i t é d e s t r a n s p o r t s et l o g i s t i q u e d u P A M ( P r o g r a m m e alim e n t a i r e m o n d i a l ), lors d ' u n e
r e n c o n t r e a v e c la p r e s s e à P é k i n .
« S i v o u s m e d e m a n d e z si c e s
gens s o n t affamés, j e v o u s r é p o n d s p a r u n ' o u i ' catégoriq u e », a d i t M y a t , m a i s il n ' a p a s
vu d e cadavres dans les campagnes. Mais les deux prochains
m o i s s e r o n t « c r i t i q u e s », c a r l e s
réserves d u gouvernement sont
presque vides, et la population
doit attendre octobre p o u r la
prochaine récolte.
d'après AFP
promotion d e s échanges commerciaux et culturels, plutôt q u e d e s e
concentrer sur u n dossier sur lequel
les deux pays ont d e s positions
éloignées.
Islamabad prône u n referendum
d'autodétermination pour permett r e à la p o p u l a t i o n m a j o r i t a i r e m e n t
m u s u l m a n e d u Cachemire indien
d e d é c i d e r d e s o n a v e n i r , c'est-àd i r e d e c h o i s i r e n t r e l ' I n d e et le Pak i s t a n . N e w D e l h i refuse et a c c u s e
le Pakistan d e soutenir activement
la r é b e l l i o n s é p a r a t i s t e m u s u l m a n e
q u i sévit d e p u i s p r è s d e h u i t a n s
d a n s la p a r t i e i n d i e n n e d u C a c h e mire.
Gujral s'était m o n t r é o p t i m i s t e
avant
la r e n c o n t r e ,
déclarant
PHOTO AFP
La gauche riposte
La gauche s'est efforcée hier de relativiser le succès annoncé
de la droite aux législatives françaises, en tentant de dissiper
le flou sur son programme. Le leader socialiste Lionel Jospin,
s'attablant pour un café hier à Nancy, a invité ses militants à
se montrer plus combatifs, après la publication de deux enquêtes marquant un net retournement de tendance en faveur
de la droite, à 15 jours du scrutin des 25 mai et 1 juin.
er
d'après AFP
MOSCOU
le principal point d e désaccord e n t r e les d e u x p a r t i e s .
L e p r é s i d e n t Boris E l t s i n e a fait u n
geste politique sans précédent e n
s i g n a n t hier, avec le p r é s i d e n t
tchétchène Asian Maskhadov, u n
accord d e paix amorçant u n e régul a r i s a t i o n d e s r e l a t i o n s a v e c la r é publique indépendantiste, sans lever l'ambiguïté sur son statut.
Eltsine, qui envoya l'armée russe
mater les indépendantistes e n d é cembre 1994 avant d'ordonner le
retrait d e s t r o u p e s e n d é r o u t e e n
a o û t 1996, s'est e n g a g é à « n e p l u s
j a m a i s r e c o u r i r à la force o u à l a
m e n a c e d e la force » c o n t r e la r é p u blique caucasienne.
D a n s cet accord d ' u n e q u i n z a i n e
d e l i g n e s , a u b a s d u q u e l figurent
p o u r la p r e m i è r e fois côte à côte la
s i g n a t u r e d u p r é s i d e n t r u s s e et celle d u p r é s i d e n t i n d é p e n d a n t i s t e ,
les d e u x p a r t i e s d i s e n t s o u h a i t e r
« m e t t r e fin à u n conflit p l u r i s é c u laire et établir des relations stables,
é g a l e s et m u t u e l l e m e n t a v a n t a g e u s e s », e n v e r t u d e s « n o r m e s d u
d r o i t i n t e r n a t i o n a l ».
Le p o r t e - p a r o l e d u K r e m l i n S e r gueï Iastrjembski a indiqué q u e la
question n'avait m ê m e pas été évoq u é e p e n d a n t la r e n c o n t r e .
Le d o c u m e n t r e s t e n é a n m o i n s
m u e t s u r l e statut d e la r é p u b l i q u e
c a u c a s i e n n e , q u i fut à l ' o r i g i n e d e
la g u e r r e - q u i a fait 5 0 . 0 0 0 m o r t s
e n t r e 1994 et 1996 - e t q u i d e m e u r e
Les T c h é t c h è n e s e s t i m e n t q u e l a
d é f a i t e d e s t r o u p e s r u s s e s a confirm é l'indépendance unilatéralement
p r o c l a m é e p a r la r é p u b l i q u e à l a
chute d e l'URSS e n 1991. Les R u s s e s e s t i m e n t a u c o n t r a i r e q u e la
T c h é t c h é n i e c o n t i n u e à faire p a r t i e
d e la F é d é r a t i o n d e R u s s i e .
L'accord d e p a i x q u i a m i s fin
a u x h o s t i l i t é s e n a o û t 1996 laissait
déjà cette q u e s t i o n e n s u s p e n s ,
fixant u n d é l a i d e c i n q a n s p o u r
d é t e r m i n e r l e s t a t u t d e la T c h é t c h é n i e . C e s i l e n c e s u r la q u e s t i o n e s sentielle rend « plus important s u r
la f o r m e q u e s u r le fond » l e d o c u ment signé hier, selon les analystes, q u i s o u l i g n e n t q u e l'accord n e
représente q u e « l'un d e s pas n é cessaires » à la normalisation entre
M o s c o u et G r o z n y .
« Le p l u s i m p o r t a n t e s t m o i n s l e
c o n t e n u q u ' u n e r e n c o n t r e e n t r e Elts i n e et M a s k h a d o v a i t e u lieu e t
q u ' i l s s e soient m i s d'accord s u r u n
t e x t e », a i n d i q u é u n d i p l o m a t e occidental.
Kabila prépare l'entrée dans Kinshasa
d'après AFP
LUBUMBASHI
Le chef d e s r e b e l l e s z a ï r o i s , L a u rent-Désiré Kabila, a réuni hier son
état-major à L u b u m b a s h i
pour
« préparer l'entrée d a n s Kinshas a », a a n n o n c é s a r a d i o , La Voix du
Peuple.
u n e vingtaine d e kilomètres d u
c e n t r e - v i l l e . D e s r a p p o r t s faisant
état d e « nouvelles tueries » d a n s
l'est d u Z a ï r e o n t é t é r e ç u s p a r la
mission d ' e n q u ê t e d e l'ONU, e m p ê c h é e p a r l e s r e b e l l e s d ' a l l e r vérifier
s u r le t e r r a i n les a l l é g a t i o n s d e s r é fugiés r w a n d a i s , i n d i q u a i t e n t r e t e m p s la m i s s i o n à G e n è v e .
Un r e s p o n s a b l e d e l ' a r m é e r e b e l le à L u b u m b a s h i , l e c o l o n e l F r a n çois K i p u l u W a l u - W a l u , a i n d i q u é
q u e les t r o u p e s d e K a b i l a s e t r o u v a i e n t à 6 0 k m d e l ' a é r o p o r t intern a t i o n a l d e NdjilL à Kinshasa*
a p r è s a v o i r v a i n c u l e s forces m o b u tistes p r è s d e K e n g e .
Le r a p p o r t e u r s p é c i a l s u r l e s
d r o i t s d e l ' H o m m e a u Zaïre, R o b e r t o G a r r e t o n , d u C h i l i , parlait à la
p r e s s e à s o n r e t o u r d e Kigali o ù ,
a v e c l e s a u t r e s m e m b r e s d e la m i s s i o n , il a p a s s é u n e s e m a i n e s a n s
ê t r e a d m i s a u Zaïre p a r la r e b e l l i o n
a p p u y é e par Kigali.
Ces informations n'ont p a s été
confirmées d e source i n d é p e n d a n t e .
L ' a é r o p o r t d e Ndjili s e t r o u v e A
Un a u t r e m e m b r e d e la m i s s i o n ,
le S é n é g a l a i s Bacre W a l y N d i a y e ,
rapporteur spécial s u r les exécu-
t i o n s extra-judiciaires, a d i t q u e la
m i s s i o n avait reçu « d e n o m b r e u x
t é m o i g n a g e s faisant état d ' a u t r e s sit e s ( d e fosses c o m m u n e s ) ».
« D e s c h o s e s très g r a v e s s e s o n t
passées, et o n a l'impression
qu'elles continuent d e se produire.
Il y a e u b e a u c o u p d e m a s s a c r e s
d a n s cette r é g i o n , et notre v o y a g e
n o u s a encore convaincus
ge d e la n é c e s s i t é a b s o l u e de v e n i r
clarifier q u i a é t é massacre et p a r
q u i », a dit N d i a y e .
À d e u x j o u r s d e la s e c o n d e r e n contre à Pointe-Noire ( Congo ) e n tre le p r é s i d e n t zaïrois M o b u t u s e s e
S e k o et le chef r e b e l l e L a u r c n t - D c s i r é K a b i l a , K i n s h a s a a accueilli e n tre-temps d a n s l'inquiétude hier
M g r Laurent M o n s e n g w o , redésig n é s a m e d i à la p r é s i d e n c e d u Par-
davanta-
l e m e n t d e t r a n s i t i o n zaïrois.
Les d é c l a r a t i o n s r e b e l l e s , r e l a y é e s p a r la p r e s s e d ' o p p o s i t i o n
kinoise, selon lesquelles ils poursuivent leur avancée s u r Kinshasa,
a i n s i q u e la s i t u a t i o n p o l i t i q u e i n c e r t a i n e d a n s la c a p i t a l e c o n t i n u e n t
d ' a l i m e n t e r le climat d ' i n q u i é t u d e .
L'archevêque d e Kisangani e s t
a r r i v é d a n s la c a p i t a l e zaïroise e n
p r o v e n a n c e d e Brazzaville, o ù i l
avait r e n c o n t r é d a n s la m a t i n é e le
p r é s i d e n t c o n g o l a i s , Pascal Lissouba.
Un d e s p r i n c i p a u x r e s p o n s a b l e s
m i l i t a i r e s d e l'Alliance
rebelle.
Emile llunga, president d u Conseil
n a t i o n a l d e la r é s i s t a n c e ( C N R ), a
reaffirmé h i e r à B r u x e l l e s le r e l u s
d e s r e b e l l e s d e traiter avec 1 «m h e -
\ 6que.
L A PRESSE, M O N T R É A L , M A R D I 13 M A I 1997
Monde
POUR ENCAISSERDES
GROS COUPS, ÇA PREND
UNE MÉCHANTE CAISSE!
*
*
* *
D e s e n f a n t s haïtiens i n f i r m e s d e l ' o r p h e l i n a t d e
F o r a B l a n c h e t t e à i'ile-à-Vache.
Un orphelinat
d'Haïti crie
au secours
C A M I O N M A Z D A 4X2 SE À CABINE A L L O N G É E
Les camions Mazda de série B 4X2 et 4X4 SE à cabine allongée
PIERRE VENN AT
« Actuellement, en Haïti, le pauvre n'a pas droit à la
vie. Ici, on a une Société protectrice des animaux. L à bas, on n'a même pas cela. »
ÇA prend des méchantes bonnes raisons pour être, depuis 10 ans, la camionnette importée la plus
vendue au pays. Un look d'enfer, un confort exceptionnel, une maniabilité impressionnante et un prix
Flora Blanchette, m e m b r e du Centre missionnaire
des auxiliaires franciscaines, est infirmière en Haïti depuis 20 ans. Et depuis 1981, elle dirige l'infirmerie,
l'école et l'orphelinat de l'île-à-Vache, à une heure d e
bateau des Cayes et du continent haïtien, dans le sud
du pays.
alléchant en sont bien entendu quelques-unes. Mais si nos colosses camions Mazda 4X2 et 4X4 à
cabine allongée sont si populaires, c'est aussi à cause de leur capacité de remorquage et de leur
Une île où il n'a pas plu depuis novembre dernier,
où il n'y a pas d'eau potable et où ce n'est que dernièrement q u e le dispensaire des missionnaires a été
équipé d'un système d'énergie solaire par des Canadiens : c'est l'un des rares bâtiments de cette île d e
11 000 habitants à avoir l'électricité.
Une île où on n'a rien. N i magasin ni silo pour entreposer le maïs qu'on récolte pourtant en abondance
dans l'île. Après la dictature politique et le problème
des macoutes, maintenant réglé du moins dans l'île, on
affronte la dictature économique et la pauvreté. Parce
qu'il n'y a pas d e mécanisme de contrôle des prix, parce que les gens de l'île doivent tout acheter à l'extérieur et n'ont pas d'argent, donc n'acquièrent rien, on
ne peut même pas y faire d u développement.
robustesse à toute épreuve. Sans oublier qu'avec la cabine allongée sur les modèles SE, vous obtenez
18 pieds cube d'espace derrière les sièges, soit autant d'espace que le coffre de la plupart des berlines
luxeuses. Et, ce n'est pas tout, pour assurer votre pleine tranquillité d'esprit, tous les camions
Mazda sont offerts avec la garantie Leadership Mazda. Bref, en choisissant un camion Mazda,
vous avez la certitude de faire un méchant bon coup!
Le camion B 4 0 0 0 SE à cabine allongée est équipée
des caractéristiques de série suivantes :
• moteur V6 de 4 litres
• freins antiblocage AUX roues arrière
coussin de sécurité côté conducteur
compact (sans cassette)
• roues en alliage
• barres stabilisatrices à l'avant et a l'arrière
• rétroviseurs à commande électrique
• glace arrière coulissante
• glace de custode pivotante
• direction assistée
• groupe éclairage
• lecteur de disque
• banquette en tissu rabattable 60-40
• charge de remorquage de S 800 livres (modèle 4X2 à transmission automatique en option)
M
A
Z
D
L O C A T I O N
À
P A R T I R
D E
A
4
X
A C H E T E Z
P A R T I R
M
2
À
D E
A
Z
D
A
4
L O C A T I O N
À
P A R T I R
D E
2 2 9 * 18 340*
329
Comptant
initial de
Comptant
initial d e
par mois / 24 mois
4
A C H E T E Z
À
P A R T I R
D E
$
par mois / 24 mois
1800
X
22 560*
2400
Eiuïetieji s . i n s f u i s
p o u r I J durée d u bail
Entretien wns fxah
p o m i.i durée du bàiV
E M P O R T E - M O I
Visitez
notre
site
internet:
MC
LOCATION
www.mezde.ca
MAZDA
t "S'appliaue aux particuliers seulement sur les entretiens réguliers et usure normale des pièces, tel que déent dans le manuel d'entretien Mazda, pour la durée du bail ou 40 000 km selon la première éventualité. Le véhicule devra être
retourne cnez le môme détaillant pour ettectuer les entretiens Certaines restrictions s'appliquent. 'Offre valable sur toute location au détail du camion Mazda de série B4000 SE modèles 4X2 et 4X4 chez les détaillants participants à partir
du 1" avril 1997 pour un temps limité. Les véhicules en stock peuvent varier d'un concessionnaire à l'autre. Les concessionnaires peuvent louer moins cher. Sur approbation du crédit Le pnx de location est basé sur 24 mois. Comptant initial
ou échange éouivalent. B4000 SE 4X2 (modèle XCTC57AA00) avec un comptant mitai de 1 800 $. Le paiement du premier mois et le dépôt de 350 $ sont dus au moment de la transaction Frais de transport et de preparation avant livraison
de 1 035 $ B4000 SE 4X4 (modèle 'YCTC57AA00) avec un comptant initial de 2 400 $ Le paiement du premier mois et le dépôt de 450 S sont dus au moment de la transaction. Frais de transport et de préparation avant livraison de 1 035 S.
Immatriculation, assurances et taxes en sus. Maximum de 20 000 km par an. Frais de 8 f le kilomètre additionnel. Passez chez voire concessionnaire Mazda pour tous les détails. Les offres ne peuvent être combinées.
Abonnés regardez
c'est peut-être VOUS
La Presse vous offre la chance
de gagner un livre étonpant.
Jouer au golf sans viser la perfection
de Bob Rotella et Bob Cul ten,
publié aux
ËDmONBÔÊ
d'une valeur de 19,95 $.
4
Du 13 a u l 7 mai 1997, nous publierons
quotidiennement les noms de 15 gagnants
abonnés à La Press*. Ces personnes recevront
automatiquement leur prix par la poste
Â
Monsieur Benoit
L'Ange-Gardien
Madame Bernard
Saint-Hubert
Monsieur Cabana
Montréal
Monsieur Gagnon
L'Assomption
mathématique pour mériter leur prix.
Madame Gauthier
Jonquière
Monsieur Gingras
Montréal
Monsieur Houle
Laprairie
La P
Abonnez-vous et
vous pourriez être aussi
parmi les chanceux du jour.
285-6911
CP. 745, Suce. Jean-Talon
Montréal. Que. HIS 2Z5
(514) 259-2451
O n peut les joindre à la maison-mère du Centre
missionnaire des auxiliaires franciscaines, au 1210, rue
Champfleury, Q u é b e c ( G1J 4L4 ) .
Madame Chartrand
Montréal
La valeur totale des prix offerts est de
devront répondre à une question d'habileté
ASSOCIATION
POLIO QUÉBEC
Pour le moment, ce dont on a besoin donc, c'est de
l'argent pour acheter des médicaments et ensuite, si
possible, pour acheter de quoi constituer des assises
pour faire du développement.
« Mais du développement sans argent, sans contrôle
des prix, sans facilités de transport pour l'île et la possibilité d'acquérir pour pas trop cher ce dont on a besoin, c'est rêver en couleurs. Et on a besoin d'emplois. »
Selon elle, on ne peut demander aux gens de l'île de
continuer à travailler pour ainsi dire bénévolement
comme ils l'ont presque toujours fait, alors qu'on les
oblige à payer pour tout, y compris pour se faire hospitaliser, dans un pays où l'assurance-hospitalisation
n'existe pas, où il n'y a pas d'aide sociale et de système pour prendre soin des infirmes et des orphelins
qui sont confiés à des institutions comme celle que
Flora Blanchette dirige.
Un club d e vacances — on parle d'en établir u n dans
l'île qui dépendrait de capitaux français — pourrait se
doter, lui, d e commodités et fournir d e l'emploi à
quelques-uns des habitants de l'île. M a i s encore là, il
est loin d'être certain q u e cela améliorerait le niveau
de vie des habitants. Sans compter la malaria, qui
frappe quatre fois par année et que même Flora Blanchette, tout infirmière qu'elle est, attrape plus souvent
qu'autrement. « C'est comme un abonnement. Ça revient tous les ans. »
Flora Blanchette rêve donc de démocratie économique pour son île, et pour tout Haïti : « À Port-au-Prince, c'est bien pire. Nous, on peut toujours, en saison,
vivre de fruits. M a i s à Port-au-Prince ? »
En attendant, elle et sa consoeur Huguette Paradis,
qui « quête à l'année, comme elle dit » , essaient de recueillir des dons pour continuer à acheter des denrées,
payer les salaires des instituteurs et des infirmières et
essayer de se sortir d e ce cercle vicieux.
Monsieur Cardinal
Maple Grove
Madame Courcy
Joliette
sont disponibles à La Pnom. Les gagnants
POLIO?
Voici
les chanceux
d'aujourd'hui
dans un délai de 4 semaines.
1 496,25 $. Les règlements du concours
QUESAVEZ-V01S
AU SUJET
DELA
Le centre missionnaire aurait voulu établir une coopérative pour les producteurs de maïs. M a i s comment
y parvenir sans silos et comment construire des silos
ou même établir un marché général coopératif sur l'île,
quand il faut tout importer, q u e les coûts de transport
sont exorbitants, qu'on leur facture 330 $ pour un gros
sac de sucre de 100 livres qui en coûterait 45 $ ici et
que le centre n'a même plus d'argent pour payer les
instituteurs et les infirmières haïtiens qui aident Flora
Blanchette dans sa mission impossible.
Les gens de l'île produisent du maïs, mais se le font
pratiquement voler, s'insurgeait-t-elle hier, de passage
à La Presse. En effet, faute de silos pour l'entreposer et
même se nourrir eux-mêmes, ils doivent le vendre à
des gens qui, profitant de leur misère, leur achètent
sous le prix du marché pour le revendre ensuite avec
un profit de 100 %, clame-t-elle.
Monsieur Manseau
Farnham
Monsieur Mathews
Sainte-Martine
AVIS
À TOUS NOS CLIENTS
Le lundi 19 mai 1997.
jour de la fête de Dollard ou de la Reine,
nos bureaux seront fermés
toute la journée.
>
Madame Mathieu
Montréal
Madame Meunier
Montréal
Monsieur Sainte-Marie
Saint-Antoine-des-Laurentides
ANNONCES
La Presse
C3
LA PRESSE, MONTRÉAL, MARDI 13 MAI 1997
Libye : levée de boucliers contre lesÉtats-Unis
d'après AFP
LE CAIRE
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Esmat Abdel-Méguid, a dénoncé hier l'intention des États-Unis de réclamer
de TONU une ferme condamnation de la Libye, après que
le dirigeant Mouammar Kadhafi eut violé l'embargo aérien imposé depuis 1992.
Le secrétariat d'État a indiqué
que Washington demanderait à
l'ONU de condamner fermement
Tripoli s'il était déterminé que le
colonel Kadhafi a violé l'embargo
en effectuant à bord d'un avion libyen un voyage au Niger et au Nigeria la semaine dernière.
Selon le porte-parole
Nicholas
Burns, « il semble à première vue
qu'il s'agisse d'une nette violation
des sanctions de l'ONU ».
« Nous rejetons ces menaces et
considérons que la Libye a plus
d'une fois montré sa disposition à
trouver un règlement pacifique à la
crise de Lockerbie », a déclaré à la
presse Abdel Meguid.
La Libye est soumise depuis
avril 1992 à un embargo aérien et
militaire international, à la suite de
son refus d'extrader vers la Grande-Bretagne ou les États-Unis deux
Libyens soupçonnés d'implication
dans l'explosion d'un avion de la
PanAm au-dessus de Lockerbie, en
Ecosse, qui avait fait 2 7 0 morts en
1988.
La Ligue arabe, l'Organisation
de l'unité africaine et le Mouvement des Non-alignés appuient depuis 1995 la proposition libyenne
de faire juger les deux suspects devant un tribunal écossais siégeant
dans un pays neutre ou dans une
institution relevant de l'ONU.
Plus de 4 5 0 firmes américaines,
dont d'importantes compagnies pé-
trolières, ont formé un groupe
« USA Engage » pour s'opposer à
la politique de sanctions de Washington, notamment à l'égard de la
Libye, indiquait entre-temps l'heb-
domadaire Middle East Economie Survey ( MEES ) .
Selon le MEES, publié à Nicosie,
« un groupe de 4 4 0 firmes opérant
dans des secteurs financiers et agricoles a annoncé son intention de
s'opposer activement à tout nouveau
recours unilatéral
aux
sanctions par le gouvernement
américain ».
Onze grandes firmes pétrolières
américaines, quatre autres grands
groupes liés à cette industrie, ainsi
que l'American Petroleum Institute
( API ) , ont rejoint « USA Enga-
ge », a poursuivi le MEES.
L'hebdomadaire fait état de démarches au Congrès pour renforcer
les s a n c t i o n s américaines contre la
Libye et ceux qui traitent avec ce
pays, ainsi que l'extension des
sanctions à d'autres pays comme le
Soudan ou la Syrie, soupçonnés
par les États-Unis de « soutenir le
terrorisme ».
La Libye a été l'été dernier,
l'Iran, la cible d'une loi
sanctionnant même les firmes
américaines qui investissent
de 4 0 millions de dollars US
l'industrie pétrolière.
avec
US
nonplus
dans
L'Union européenne a protesté
contre cette loi, dite d'Amato.
InterCanadi>n
Les lignes aériennes
Canadien International
offent des vols quotidiens
sans escale vers les principales villes d'affaires au
pays. Notre vaste horaire
comprend entre autres:
> De Montréal à Toronto
- 22 vols quotidiens
sans escale..
> De Montréal à Calgary
- 1 vol quotidien
sans escale.
> De Montréal à Vancouver
- 1 vol quotidien
sans escale.
Appelez le (514) 847 2211
ou votre agent de voyages
aujourd'hui ou visitez
notre site Web au
www.cdnair.ca
ire
es
• I
LA PRESSE MONTRÉAL. MARDI 13 MAI 1997
Cyberpresse
LUNDI
MARDI
i
Courrier
MERCREDI
Valley
'HCOH
VENDREDI
JEUDI
Internet
Logiciels
I /
/
<
^ ^
s
^
Technologie
Liberté, égalité, ubiquité
res qui gît derrière l'appel à l'indépendance du matériel.
Jean-Louis Gassée
collaboration
spéciale
M
ettre
fin à la
domination de
Microsoft. Noble
croisade
qui ne manque
pas de frères
prêcheurs pour
nous persuader que seule une
guerre sainte peut mettre fin au
scandaleux monopole de Bill Gates
et de ses séides.
Il faut toutefois se rappeler qu'il
s'agit de dériver l'argent des clients
vers d'autres coffres que ceux de
Microsoft. Rien d e honteux au
commerce et à la concurrence, à
condition de ne pas confondre antiMicrosoft et meilleur. C'est ce genre de confusion intéressée des critè-
Le programme est la partition. On
Le NC pourrait permettre de divoit le problème de la musique in- minuer les coûts de fonctionnement
Dans un monde idéal, j'aborde dépendante de l'instrument. La dans le genre d'applications autrefois vouées aux termiun ordinateur inconnu une dis- musique pour violon
naux intelligents et
quette à la main et le programme se transcrit mal à la
Liberté
des
maintenant plus richequ'elle contient tourne sans discus- flûte, l'orchestre d e
ment servies par Intrasion. Allons plus loin, oublions la Mozart rend mal au utilisateurs,
plus
net. Java est un exceldisquette, la machine inconnue est piano. Allons
loin. Une machine est égalité des
lent
langage
de
reliée au réseau, je pose mon doigt
limitée au texte à
programmation,
plus
sur une plaquette près d u clavier,
l'écran. L'autre connaît matériels,
moderne que C++,
mon empreinte digitale est reconmais
l'indépendance
nue, je suis admis dans m a région le son et la vidéo. Va-tubiquité
des
on demander à la predes programmes écrits
de la caverne d'Ali Baba.
mière machine de r a en Java du matériel
Là aussi, je peux charger mes conter le film, ou va-t- programmes.
sous-jacent est une auprogrammes et les faire tourner on interdire le cinéma
tre histoire.
L'espoir n'est
sans souci du matériel sous-jacent. à la seconde ?
Liberté des utilisateurs, égalité des
Ce sont des normes,
pas
nouveau
et,
matériels, ubiquité des programDans l'histoire hudes limitations dans
mes. L'espoir n'est pas nouveau et, maine, aucune indus- jusqu'ici, il ne
l'écriture et l'exécution
jusqu'ici, il ne s'est pas réalisé.
trie n'a connu un prode ces programmes qui
grès aussi rapide que s'est pas
leur donnent cette inÀ moins qu'on ne considère l'apl'informatique persondépendance. D'où la
proximation du monde Wintel où
réalisé.
nelle. Ce progrès ne va
croisade Pure Java desmon programme a une bonne propas sans
inconvétinée à éviter l'introbabilité de tourner sur 9 0 à 9 5 %
nients. Un parc de machines chaoti- duction d'éléments qui lieraient un
des machines. Mais, disent les opque coûte cher aux entreprises.
programme Java à une « plate-forposants, c'est dépendre de l'axe
me sous-jacente » — lisez WinMicrosoft-Intel. Il devrait y avoir
Le succès d'entreprises comme dows.
une norme indépendante couvrant
Microsoft et Intel suscite craintes et
100 % des machines. Mais, qui va
jalousies — toutes bien dans la Faux syllogisme
décider de cette norme et de son
norme humaine. Malgré le mérite
évolution ?
des concepts, on aperçoit le mélanDans le c a s des NC terminaux
Comparons un moment l'ordina- ge de motifs contenus dans le Net- d'entreprise comme dans le cas de
teur à un instrument d e musique. work Computer et dans Java.
Pure Java, il s'agit d'accorder les li-
mites de la partition musicale aux
limitations de l'instrument afin de
les rendre universels l'un pour
l'autre.
le pour aider les gens à mieux gérer
le flot de courrier dans leur boîte
vocale et dans leur boîte à lettres
électronique. Tant les messages vocaux que les messages électroniques se retrouvent dans un seul et
même espace. Grâce à un système
de synthèse de la parole, on peut
écouter ses messages électroniques
par téléphone. Inversement, si on
possède un micro-ordinateur multimédia, on peut écouter les messages de sa boîte vocale, tout en lisant son courrier électronique.
dias québécois sur l'actualité scientifique et technologique.
www.mlink.nat/-asp/
ATTENTION ATTENTION
©
C'est le moment de visiter MAZDA GABRIEL
97
PROTEi
PLUS BAS
P R ES
$ par
mois
13 685isdZ2
Aéroports de Montréal
• Pour les grands voyageurs, les
Aéroports de Montréal offrent 185
pages d'informations en français et
en anglais. Visite virtuelle ( en format QuickTimeVR ) des installations de Dorval et Mirabel, description des services à la clientèle,
aperçu des attraits touristiques de
Montréal, conditions météorologiques, etc. Le site d'ADM permet
même de consulter les heures de
départ et d'arrivée des vols, avec
mise à jour toutes les trois minutes.
Bref, tout ce qu'il faut pour ne pas
rater son avion...
PRIX
mm
VENTE DE DEMO MAZDA
HATEZ VOUS ELLES PARTENT VITE!'
PROTÉGÉ - 6 2 6 ,
MPV - MIATA ETC.
par mois 6 2 6
279$
(24 mois)
SANS FRAIS'*
•Baa 24 me». T.T.P. «n sus. comptant ou échange équivalent Protege (1 500$).
626 (1 SOOt,. v/. parante. 40 000 km rcka. aucune ocagation d'achat
PLAN
mazoa
EMPORTE-MOU
www.admil.com
5333, ST-JACQUES O. MONTRÉAL
Octel offre la
messagerie unifiée
484-7777
• Souffrez-vous de « surcommunication » ? Octel Communications a
mis au point une méthode origina-
www.octel.com
Agence Science-Presse
a Vous voulez savoir ce qui se
brasse sur la scène scientifique ?
Vous voulez vous surprendre devant les mystères de la Nature ? Un
petit tour au site de l'Agence Science-Presse vous permettra de vous
tenir au fait des dernières nouvelles
dans le merveilleux monde de la
science. En activité depuis novembre 1996, le site de l'ASP offre des
capsules sur la science d'ici et d'ailleurs, un répertoire des meilleurs
sites scientifiques et un sommaire
mensuel des articles dans les principaux magazines de vulgarisation
scientifique.
L'Agence SciencePresse est une entreprise de presse
indépendante établie à Montréal.
Depuis 1978, elle alimente les mé-
Bill Gates l'a bien compris et réplique avec le terminal Windows
qui permet d'accéder à une application comme Excel tournant sur un
serveur Windows NT.
Quant à Java, Microsoft offre les
outils, J + + , et là une machine virtuelle, sur Windows, qui passent
pour les meilleurs du genre. J e suis
peut-être optimiste, mais je préfère
éviter les référendums de type
gaullien roulant deux questions, et
l'électeur, en un bulletin de vote.
L'Europe, et moi, ou la chienlit.
Le programme commun — à toutes les m a c h i n e s — ou le grand
monopole capitaliste. J e ne suis pas
sûr que dans le secret de la décision d'achat, le client soit trompe
par un faux syllogisme du type
« indépendant de Microsoft irgo
meilleur pour vous ».
Jean-Louis Gassée est présidait de Be, Inc.
Il réside et travaille dans la Silicon Valley,
at Californie.
•
•
•
Un réseau... de
connaissances
• Avez-vous des liens insoupçonnés avec Bill Gates, Madonna, le
pape ? Selon Marconi, l'inventeur
du télégraphe sans fil, chaque personne sur Terre serait connectée à
n'importe quelle autre personne
par un chemin de six personnes ou
moins. Partant de ce concept inusité, la firme Sixdegrees cherche ii
déployer un réseau humain grâce
auquel quiconque pourrait faire
connaissance de la personne de son
choix en retraçant les personnes
qui les séparent. Chaque membre
du réseau donne une liste de personnes qu'il connaît et les relations
qu'il entretient avec ces personnes.
Bref, c'est le concept de « l'homme
qui a vu l'homme qui a vu l'ours »
revu et adapté à l'ère d'Internet...
www.8ixdegrees.com
Piratage de logiciels
à la hausse
• Près d'une application d'affaires
sur deux utilisée en 1996 serait une
copie piratée, entraînant des pertes
de 11,2 milliards pour l'industrie.
C'est ce qui ressort d'une étude indépendante menée pour le compte
de la Business Software Alliance et
de la Software Publishers Association, les deux principales associations de fabricants de logiciels. Selon cette étude, 2 2 5 des 523
millions de nouvelles unités sont
piratées, ce qui représente une
hausse de 2 0 % par rapport aux
chiffres de 1995. Avec 2 7 % , les
États-Unis possèdent la meilleure
note. Le Vietnam ( 9 9 % ) , la Chine
( 9 6 % ) et la Russie ( 9 1 % ) sont
en tête de peloton. Le Canada
( 4 2 % ) est dans la moyenne.
www.bsa.org
www.spa.org
l
<
i
Philippe Chartier
technologiedlapresse.com
Des fois l'été, on est mieux en dedans
L'OMS enquête
sur la vente
de médicaments
Associated Press
GENÈVE
Acompte Mensualité
0$
419$
995$
389$
2295$
349$
Quest XE 1997
XIQS
ka# L t r
L'Organisation mondiale de la santé ( OMS ) a annoncé hier l'ouverture d'une vaste enquête sur la
vente de médicaments et de produits pharmaceutiques qui se développe sur Internet hors de tout contrôle.
par mots-
anbessionnaire N I S S A N
L
de 36 mois. Bote automattqia^
des porte* sièges 7 passager^ traïa^port et p r t p a r a t o i
Les gem avtaès hsent toujours les petits caractères et boudent leur ceinture, location de 36 mois, basée sur un taux d'intérêt de 6.8%, pour une Quest XE 1997 vrtc botte automatique et ensemble commandes électriques et agrément, g
tamatnculauon et assurances en sus. Acompte de 2 295 S ou échange équivalent,premier versement et dépôt de garantie de 400 $ requis à La livraison Limite de 6 0 0 0 0 V m . Frais de 8 cents du kilomètre excédentaire.
Sur approbation de crédit par NCR. Pour toute information, composa le 1 800 387-0122 (entre 8 h et 19 h).
*
Infii 11
Visitez
www.infinit.net
Lu premiere çqmmuiututé
virtuelle au ()uébec
Vidéotron
Selon une résolution adoptée
hier par les 191 membres de l'OMS
au cours de son assemblée annuelle, la vente de médicaments «< via
Internet pourrait conduire à un
commerce international incontrôlé
de produits médicaux mal adaptés,
non-prescrits, dangereux ou sans
effet, ou mal utilisés ».
Un moment important pour l'humanité
Certains n 'hésitent pas à comparer la victoire de Deep Blue
sur Kasparov aux premiers pas d'Armstrong sur la Lune
Associated Press
machine sur l'homme. « Ce match a mis
NEW YORK
en lumière les faiblesses de Garry en tant
qu'humain », déclare le maître internatioLa défaite de Garry Kasparov face au su- nal Ron Henley. Selon lui, le champion
per ordinateur d'IBM, Deep Blue, sème le russe n'aurait pas réussi à surmonter la
trouble : des experts parlent d'un tour- défaite concédée lors de la deuxième parnant dans les relations entre l'homme et tie, qu'il avait abandonnée alors qu'il
la machine et craignent la fin du mystère pouvait encore arracher la nulle.
des échecs.
« Dans un siècle, les gens diront que ce
À l'issue d'une semaine de confronta- jour a marqué le début de l'Âge de l'Intion. Deep Blue l'a emporté dimanche sur formation »; n'a pas hésité à déclarer C.J.
le score final de 3,5 points, contre 2,5 Tan, chef de l'équipe de Deep Blue.
points au champion du monde d'échecs, « Historiquement pour l'humanité, c'est
âgé de 34 ans. Sur les six parties du comme les premiers pas de l'homme sur
match, Kasparov n'en a remporté qu'une la lune ou en haut du mont Everest. »
( la première ), contre deux à son adverDe son côté, Garry Kasparov a affirmé
saire ( dont la dernière ) et trois nulles.
avoir décelé des signes d'intelligence chez
Pour le grand maître Ilia Gourevîtch, son adversaire électronique. Perplexe, il a
cette victoire marque peut-être la fin des demandé samedi, après la troisième nuléchecs. Selon lui, la puissance de calcul le, qu'un relevé du fonctionnement logicroissante de l'ordinateur menace de faire que de Deep Blue soit conservé sous sceldisparaître la part de mystère du jeu.
lés : les déplacements de l'ordinateur lui
« Bobby Fischer ( ancien champion du ont semblé bizarrement « très humains ».
monde ) a dit autrefois que les échecs al« Je n'ai pas peur de dire que j'ai
laient devenir solubles », souligne M. peur », a déclaré le champion russe. Deep
Gourevitch. Deep Blue « pourrait finale- Blue « va &ns aucun doute bien au-delà
ment amener le jeu à sa résolution ; cela de tous les autres ordinateurs d'échecs au
pourrait signifier la fin du jeu ».
monde. »
D'autres évoquent la supériorité de la
Kasparov a expliqué sa défaite par une
•
faiblesse toute humaine. « Je n'ai pas pris
ce match au sérieux », a-t-il dit. « Je
n'étais pas d'humeur combative. » Il a
également reproché à IBM d'avoir réalisé
un programme spécialement conçu pour
le battre.
Malgré cette victoire historique, l'intelligence reste du côté de l'homme, de
l'aveu même des ingénieurs d'IBM. « Les
machines ne sont que des outils pour développer nos capacités », commente l'un
d'eux. La victoire de Deep Blue « n'a rien
à voir avec l'intelligence artificielle ».
Les plus optimistes soutiennent que la
victoire de Deep Blue ne changera pas la
face des échecs. Quelque 300 millions de
personnes savent jouer aux échecs. La victoire de Deep Blue n'affectera pas l'avenir
des échecs pour les joueurs humains, souligne pour sa part le grand maître Ron
Henley.
Toutefois, le débat est loin d'être tranché, et il faudra sans doute attendre un
éventuel match de revanche entre Deep
Blue et Garry Kasparov avant de tirer de
plus amples conclusions. Kasparov n'exclut pas une « belle » contre Deep Blue,
qu'il avait battu lors de leur premier faceà-face en février 1996 à Philadelphie.
Les armes secrètes
de Deep Blue
étaient... humaines
Associated Press
NEW YORK
Deep Blue avait deux armes secrètes qui, elles,
étaient bien humaines : les grands maîtres John Fedorowiez et Nick de Firmian.
Pendant six semaines, les deux champions ont
prêté main forte à Joel Benjamin, lui-même grand
maître, chargé avec cinq autres experts de la programmation de Deep Blue. Ils ont eu la délicate tâche de peaufiner les débuts de partie du super ordinateur, capable de calculer 200 millions de
positions à la seconde.
Fedorowicz a dévoilé dimanche son rôle et celui
de Nick de Firmian quelques heures avant la dernière partie Deep Blue-Kasparov. Jusqu'ici, IBM
avait tenu secrète la contribution des hommes.
Travaillant au centre de recherches d'IBM à Yorktown Heights, près de New York, Fedorowicz était
chargé d'étudier les débuts de partie. Mais pas seulement : « Nous regardions ce que la machine jouait
bien, et ce qu'elle ne jouait pas bien. »
Fedorowicz, âgé de 38 ans, s'est également mesuré plusieurs fois à Deep Blue « pour tester différentes choses ». Battu en 1981 par Garry Kasparov en
Autriche, le champion américain précise ne pas être
compétent en informatique et n'avoir travaillé que
sur la stratégie. Grâce en partie au travail des deux
armes secrètes d'IBM, Deep Blue a remporté une
victoire historique sur l'homme.
TTIOM
pouf
\6
Escort LX 97
4 portes ou familiale
UN SEUL PRIX
Nouveau moteur de 2 litres. 110 ch
Transmission manuelle 5 vitesses
Deux sacs gonflables
Freins assistés
•h
Radio A M / F M stéréo avec haut-parleurs
par mois
haut de gamme
Sécurité enfants aux portes arrière
Glaces teintées
TRANSPORT INCLUS
AUCUN DÉPÔT DE SÉCURITÉ REQUIS
Banquette arrière à dossier divisé 6 0 / 4 0 repliable
Première mensualité exigée. Immatriculation, assurances et taxes en sus.
Des frais de 0,08 $ du kilomètre après 36 000 kilomètres et d'autres conditions s'appliquent.
GROUPE D'EQUIPEMENTS PREFERES 011A :
CHOISISSEZ LE PAIEMENT QUI VOUS CONVIENT LE MIEUX
• Climatiseur
• Deux rétroviseurs à réglage électrique
• Entrée sans clé du côté conducteur avec 2.télécommandes
OFFRES D'UNE DURÉE LIMITÉE
PROGRAMME POUR OIPH
Obtawz m ntm l u p p l l i n t a r t dt 750 S. )hjtz votre concessionnaire poor les details.
FORD
M I S E DE FONDS
ou échange équivalent
2295
1150
s
s
MENSUALITÉ
LOCATION 2 4 MOIS
199
249
LOCATION SANS COMPTANT DISPONIBLE
Vos concessionnaires Ford et vos
concessionnaires Lincoln Mercury
$
$
Commanditaire
officiel des Expos
de Montréal
MERCURY|
LINCOLNJ
LA PRESSE, M O N T R É A L MARDI 13 M A I 1997
1
2
M O T S CROISÉS
LE BRIDGE
3
André Trudelle
4
5
6
7
8
9 10 11 12
AVIS LÉGAUX - APPELS D'OFFRES
SOUMISSIONS - ENCANS
Une sage
précaution
HÔPITAL GÉNÉRAL
DE MONTRÉAL
THE MONTREAL
Vous êtes en Sud. Malgré le
barrage d'Ouest et la surenchère d'Est à Pi, vous avez atteint le petit chelem à C o .
Ouest entame de la Dame de
Pi. À la vue du mort, deux
possibilités se présentent à
vous : l'impasse à K et l'impasse à Tr. Si elles échouent
toutes les deux, c'est moins
un. Comment jouez-vous ?
^
Les documents contractuels pourront être obtenus chez :
Bouthillette Parizeau & associés inc.
9825. rue Verville
Montréal (Québec) H3L3E1
Téléphone : (514) 383-3747
contre un chèque visé non remboursable de 50 S émis à l'ordre du
propriétaire.
Les soumissions devront être accompagnées soit d'un cautionnement de soumission établi au montant de vingt-quatre mille dollars
(24 000 $) valide pour une période de quarante-cinq (45) jours de la
date d'ouverture des soumissions, soit d'un chèque visé d'un
montant de douze mille dollars (12 000 $) (ait à l'ordre du propriétaire,
soit d'obligations conventionnelles au porteur émises ou garanties par
les gouvernements du Québec ou du Canada dont la valeur nominale
est de douze mille dollars (12 000 $).
* 4
S?RV3
0 AD964
«8783
Les soumissions seront reçues à l'endroit suivant :
EST
M. Jean-Pierre Bertrand
Directeur, services techniques
HÔPITAL GÉNÉRAL DE MONTRÉAL
Services techniques - Maison Dumford
1597, avenue des Pins Ouest
Montréal (Québec) H3G1B3
Téléphone : (514) 934-8089
4
1 Approprié — Vaniteux.
2 Quadrilatère — Observe attentivement et secrètement.
3 Bouquiné — Oiseau de
proie.
4 Large et longue ceinture —
C'est un verre bien rempli.
5 Poltrons — Possessif.
6 Plante tinctoriale — Épointé
— Symbole chimique.
7 Romains — Juste.
8 Mollusques — N'avoir ni feu
ni lieu.
9 Lentilles — Thymus du veau
— Au milieu du pied ...
1 0 Cantine — Le pangolin en
est un.
11 Dignitaire — Elle vivait nue —
Obtenue.
1 2 Carte à jouer — Inhumées.
Chrétien — Plantes dicotylédones.
Grande période de l'histoire
— Grecque — Pour unir
deux mots.
Peur violente qui paralyse —
Liquide organique.
Brisée — ferme de belote.
On en retrouve dans des
contes — Dit en s'exclamant
(S').
Surface de couleur uniforme
dans une peinture — Père de
l'Église.
Ni chaud ni froid et désagréable — Éliminé.
Patrie de Brassens — Encerclées.
6
7
8
9
10
11
12
• SOLUTION AU PROCHAIN NUMÉRO
10 11 12
V E R T I C A L E M E N T
1 Se dit d'une personne dont
la langue maternelle n'est
pas celle de la communauté
dans laquelle elle se trouve
— Dieu solaire.
2 Action d'abattre deux pièces
de gibier de deux coups de
fusil rapprochés — Matraques.
3 Entre une licence et des lettres — Traverse la Sibérie
centrale.
4 Hallucinogène — Sans variété — Division du compas.
4748
SOLUTION D U DERNIER NUMÉRO
AVIS LEGAUX - APPELS D'OFFRES
SOUMISSIONS - ENCANS
COMMUNAUTÉ
URBAINE
DE MONTREAL
^
0%$
DV109653 « R872
<s?94
V87
0 85
0 R1072
«1095
*R4
SUD
Le 29 mai 1997 à 14 h. heure locale en vigueur, pour être ouvertes
publiquement, le même jour et à la même heure.
Une visite des lieux est prévue le 20 mai 1997 à 14 h (se présenter
au 1597. avenue des Pins Ouest. Montreal. Maison Dumford).
S? A D 1 0 6 5 2
0 V3
• ADV2
SUD
ICo
STr
6 Co
OUEST
3PI
passe
passé
HOW
4 Co
5K
passe
Seuls sont admis à soumissionner les entrepreneurs ayant leur place
d'affaires au Québec, en Ontario ou au Nouveau-Brunswick et
détenant la licence requise en vertu de la Loi sur le bâtiment.
Les entrepreneurs soumissionnaires sont responsables du choix des
sous-traitants, tant pour leur solvabilité que pour le contenu de leur
soumission, et doivent les informer des conditions qu'ils entendent leur
imposer et s'assurer qu'ils détiennent les permis et licences requis.
EST
4P!
pass*
pas»
Le propriétaire ne s'engage pas à accepter la plus basse ou quelque
autre des soumissions reçues.
Entame: Dame de PS
M. Jean-Pierre Bertrand
Directeur, services techniques
Infographie La Presse
A/ofe : Consulter les - Règlements adoptés en vertu de la Lot sur tes
Services de santé et les Services sociaux (S5.rhl)
»os23o
L'As de Pi gagne la levée.
As et Dame de Co. Les atouts
sont partagés 2-2. Sud se dit
que l'impasse à K représente
sa meilleure solution. Il joue
le Valet de K qu'il laisse filer
vers le Roi d'Est. Ce dernier
revient du 10 de Tr. L'As gagne. Petit K vers la Dame,
puis l'As. Le 10 ne tombe pas.
Sud défausse le 2 de Tr. K
coupé. Petit Co vers le Roi sur
le 9 de K, Sud se défait d'un
autre Tr, mais il lui reste la
Dame de Tr dont il ne peut se
défaire. Moins un.
Un autre déclarant gagne
de l'As de Pi, encaisse l'As de
Co et joue un petit Co vers le
Roi. Le cas des atouts réglé, il
joue un petit K vers son Valet.
Est laisse filer et le Valet gagne. Petit K vers l'As et l'impasse à Tr est tentée. Le Roi
gagne, mais le contrat est assuré, les Tr étant répartis 3-2.
Si Est prend du Roi de K et
revient Tr, l'As gagne. Valet
de K et petit Co vers le Valet
au mort. Les K sont affranchis.
Société
des alcools
du Québec
CONTRAT 2 0 2 1 - A E
FOURNITURE DE GAZ NATUREL POUR LA STATION
D'ÉPURATION
DOSSIER :
2 7 mai 1997
Documents de soumission :
s'adresser au Service de l'environnement, 12001,
boulevard Maurice-Duplessis, Montréal, H I C 1V3
(280-4382)
Prix des documents :
SANS FRAIS
Consultation des documents
au Service de l'environnement
Toute soumission doit être présentée sur les formulaires fournis à cette fin.
Les soumissions seront ouvertes publiquement au Secrétariat de la Communauté
immédiatement après l'expiration du délai pour leur présentation.
SAINT-HUBERT
sur le boulevard Cousineau, entre le boulevard Sir Wilfrid-Laurier (route 116) et la
rue Coderre ou entre la rue Avon et le boulevard Gaétan-Boucher.
La superficie du local devrait être d'environ 240 mètres carrés (2 583 pieds
carrés) sur un seul niveau. Les locaux devront être livrés le 1" avril 1998 et le bail
débutera le 1" mai 1998. Le document d'appel d'offres original doit être rempli et
retourné au plus tard le 19 juin 1997 à 10 h.
Vous pourrez vous procurer le document au coût de 20 $ la copie au siège social
de la Société des alcools du Québec situé au 905, avenue de Lorimier à Montréal
ou en communiquant, à frais virés s'il y a lieu, au Service des transactions
immobilières, au (514) 873-6408.
La Société des alcools du Québec ne s'engage à accepter ni la plus basse ni
aucune des propositions reçues.
? M M 6 7
AVIS DE CONVOCATION
AVIS LEGAUX - APPELS D'OFFRES
SOUMISSIONS - ENCANS
AVIS DE CONVOCATION
Vous eles convoqués a l'assemblée annuelle qui
aura lieu au sous-sol de l'église Saini-hnfantJcsus. le 18 juin 1997 à 20 heures pour prendre
connaissance des rapports et renseignements requis par la loi.
Les membres débattront le procès-verbal de la
dernière assemblée, les trop-perçus. l'intérêt
payable sur les parts permanentes et sociales et
procéderont à l'élection des dirigeants. Une période de temps sera réservée aux questions.
Le Secrétaire.
Jean Teolis
APPEL D'OFFRES
V I L L E DE
WESTMOUNT
APPELS D'OFFRES
PW-97-587; PW-97-588;
PW-97-589 ET PW-97-990
'Modification : date d'ouverture des sounûsuoris)
AVIS est donné Que les addenda I. 2 et 3 sont
émis pour l'appel d'offres PW-97-587 et les
addenda 1 et 2 pour les appels d'offres PW-97588. PW-97-589 et PW-97-590 et peuvent être
obtenus au bureau du directeur des travaux
publics et ingénieur de la Ville. 1. rue Bethune.
Westmount (Québec) H3Z2L2.
AVIS est aussi donné que les appels d'offres
publiés le 28 avril 1997 relativement aux projets mentionnés ci-dessous sont modifiés pour
se lire comme suit :
Le bureau du greffier de la Ville, situé au 4333.
rue Sherbrooke Ouest. Westmount (Québec)
H3Z IE2. recevra des soumissions jusqu'à midi
(12 h) le mercredi 21 mai 1997. lesquelles
seront ouvertes publiquement le même jour a
12 h 15 dans la salle du Conseil, à la même
adresse, pour ce qui suit :
L 9709-056
La SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC vous invite à lui offrir un local
commercial clés en main, à :
Aux membres de la Caisse populaire Desjardins
Samt-hntant-Jcsus.
Date d'ouverture :
Aux membres de la Caisse populaire
Desjardins Saint-Enfant-Jésus.
Vous êtes convoqués à une assembkV
extraordinaire qui aura lieu au sous-sol
de l'église Saint-Enfant-Jésus le 18 juin
1997 à 19 h 30 pour débattre de l'adoption d'un projet de nouveau règlement
de régie interne comme recommandé
par la Fédération des caisses populaires
Desjardins de Montréal et de l'Ouestdu-Québec. Ce nouveau règlement tient
compte de l'abolition de la Commission
de crédit, du changement de rôle du
Conseil d'administration, du changement de nom ci de rôle du Conseil de
surveillance qui devient le Conseil de
vérification et de déontologie, du fait
que seule une personne physique m e m bre de la Caisse puisse être élue comme
dirigeant et de l'obligation de la Caisse
de se conformer aux normes relatives à
une gestion saine et prudente.
Une copie de ce projet de règlement
peut être consultée au siège de la Caisse
durant les heures d'ouverture.
Le Secretaire.
J e a n Teolis
La Ville de LaSalk requiert des soumissions pour:
MODIFICATION ET RÉPARATION DU SYSTÈME DE RÉFRIGÉRATION À
1/ARENA JACQUES-LEMAIRE, SOUMISSION NO 062264
7l|HT
gfL
*J\n»
Ville de Saint-Léonard
Date d'ouverture:
30 mai 1997
Dépôt pour obtention
55 $ ( chèque certifié feulement )
des plans et d o i s
T.PS, et T.V.Q. incluses ( non remboursable )
Dépôt de soumission
1 0 * de la soumission
Pour informations, veuillez communiquer avec monsieur Laval Côté au 352-9152.
APPEL D'OFFRES
Les personnes intéressées peuvent se procurer les documents relatifs à cet appel d'offres à compter du 13
mai 1997 chez Nacev Consultants, 8300, boulevard Métropolitain est. bureau 201. Anjou HIK IA2.
Les soumissions devront être retournées au bureau de la greffiers soit à l'hôtel de ville, 55, avenue
Dupras, LaSalle, le 30 mai 1997 avant 10 h 30.
L'ouverture des soumissions se fera le 30 mai 1997 à 10 h 30 dans la salle du conseil à l'hôtel de ville.
Pour être considérée, toute soumission dora être présentée sur les formulaires spécialement prépares à
cette t"m dans une enveloppe clairement identifiée fournie par la Ville à cet effet
La Ville de LaSalle ne s'engage à accepter ni la plus basse ni aucune des soumissions reçues et n'assume
aucune obligation de quelque nature que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
^
Nicole Herby
Greffièredela Ville
La ville de Saint-Léonard requiert des
soumission» pour la lournilure des biens
•t services suivants :
Enlèvement/élimination de résidus 97-17
Les soumissions (dépôt 25 $ non remboursable) seront reçues jusqu'au jeudi 22 mai
1997 à 14 h au 8400. Lacordaire. SaintLéonard (Québec) et seront ouvertes immédiatement après l'heure limite.
La ville mentionnée ne s engage pas à accepter la plus basse ni aucune des soumissions.
Pour toute information concernant cet appel
d'offres, incluant documents et conditions de
vendredi, de 9 h k 21 h, en spécifiant le
numéro de dossier.
1-800-256-7774
SYSTÈME DE PROTECTION - INCENOIE
POUR L'ÉDIFICE DES SERVICES DE PROTECTION
(15-21 STANTON)
Appel d'offres numéro : PW-97-589
ÉCOlSS|llUS.SHmM
du Grend Montréal
La Société de transport de la Ville de Laval demande des offres pour :
97-P-06 : Mise i jour du parc de micro-ordinateurs de la STL
TRAVAUX DE PLOMBERIE
POUR L'ÉDIFICE DES SERVICES DE PROTECTION
(15-21 STANTON)
Appel d'offres numéro : PW-97-590
Les cahiers des charges sont disponibles à compter du mardi 13 mai 1997. au coût
de 20 $. Ce dépôt est non remboursable et doit être payé comptant ou par chèque
visé fait à l'ordre de la Société de transport de la Ville de Laval.
Les cahiers des charges peuvent être obtenus
au bureau du directeur des travaux publics
et ingénieur de la Ville. I. rue Bethune.
Westmount (Québec) H 3 Z 2 L 2 .
Pour obtenir lesdits documents, vous devez vous adresser è M . Guy Martmeau.
directeur associé. Approvisionnement / Entretien & ingénierie. 2250. avenue FrancisHughes. Parc Industriel Centre, è Laval. Québec - H7S 2C3. tél.: (514) 662-8363. du
lundi au vendredi de 9 heures è 11 heures 3 0 et de 13 heures à 16 heures.
Un montant de vingt dollars (20 S) sera exigible
pour çJumuc cahier des charges et ledit montant
ne sera pas remboursable.
Ces travaux font l'objet d'une aide financière dans le cadre du programme « Travaux
d'infrastructures Canada-Québec »
La Ville ne s'engage à accepter ni la plus basse
ni aucune des soumissions reçues, ni à encouru
aucune obligation ni aucuns frais d'aucune
sone envers les soumissionnaires.
At
Marie-France
roquet
Greffier de la VUU
8
Un service de l'U.M.Q.
APPEL PUBLIC D'OFFRES
Pour être validement reçue, toute soumission dort être présentée sur les formules de la
Société, en double exemplaire, sous enveloppe cachetée, être conforme aux devis et
cahier des charges et adressée au directeur associé. Approvisionnement / Entretien &
ingénierie, et ce. avant l'heure d'ouverture des soumissions Les soumissions seront
ouvertes le 23 mai 1997. à 11 heures, au 2250. avenue Franas-Hughes. Parc Industriel
Centre, à Laval
La Société ne s engage è accepter m la plus favorable m aucune des soumissions et
n'encourt aucune obligation envers les soumissionnaires.
Gaétan Turbida,
avocat
Secrétaire corporatif
b
^aie
RECTIFICATIF
Veuillez prendre note des corrections survantes à apporter aux cahiers publicitaires Cuisine en fête et Salut printemps ! (B4-2B et
64-3) publiés par la Baie.
Cuisine en fête
PAGE 8. Article 2. Retard de livraison.
PAGE 9. Article 6. Retard de livraison.
Salut printemps !
PAGE 7. Veste Northern Spirit en tricot
éponge. Retard de livraison.
PAGE 11. Offre de maillots de bam. On aurait
dû lire : Exception : Nike.
PAGE 16. Article 5. Retard de livraison.
PAGE 19. Offre -Achetez plus, économisez
gros- des cotants fins Hanes. On
aurait dû lire : En vigueur jusqu'au
samedi 17 mai.
PAGE 21. Article 3. On aurait dû lire : Notre
prix 49,99 $ la paire.
PAGE 23. Article 2. On aurait dû lire : En vigueur jusqu'au samedi 17 mai.
PAGE 28. Articles 2 et 3. Retard de livraison.
PAGE 49. Articles 5 et 8. Pas offerts.
PAGE 59. Article 1. On aurait dû lire : Chaise
longue empilable et non pliante et
pas telle qu'illustrée.
Article 4. On aurait dû lire: 150$
de rabais (et non 200 $ de rabais).
Articles 6 et 7. Retard de livraison.
PAGE 61. Article 2. On aurait dû lire : Durant 5
jours ! Du mardi 13 mai au samedi
17 mai.
PAGE 68. Article 2. On aurait dû lire : motif
•Fresh Rowers- et non «Sunporch».
Notre clientèle voudra bien nous excuser
de ces erreurs et contretemps.
soumission, appelez sans frais du lundi au
TRAVAUX D'ÉLECTRICITÉ
POUR L'ÉDIFICE DES SERVICES DE PROTECTION
(15-21 STANTON)
Appel d'offres numéro : PW-97-587
VENTILATION - CLIMATISATION
POUR L'ÉDIFICE DES SERVICES DE PROTECTION
(15-21 STANTON)
Appel d'offre* numéro : PW-97-588
Appel
d'offres
LOCAL COMMERCIAL - SAQ CLASSIQUE
APPEL
D'OFFRES
Des soumissions seront reçues au Secrétariat de la Communauté. 1550. rue
Metcalfe, bureau 14C7. Montréal, avant 12 h à la date ci-après mentionnée pour :
GENERAL HOSPITAL
L'Hôpital général de Montréal, propnétaire. demande des soumissions pour (a réfection des contrôles de chauffage et du réseau
de tuyauterie, à Montréal.
NORD
5
^
PROJET: 3 1 - 0 4 0 5 5 2
Vulnerable:
HORIZONTALEMENT
r
APPEL D'OFFRES
Donneur Sud
4749
^
Tht
School Board
il
• Wendee Offre rf : CAF-97-05-27
• Boulangerie Offre rf : CAF-97-05-09
La Commission des écoles protestantes du
Grand Montréal demande des soumissions
d'offres de fourniture de produits de viande et
boulangerie pour les cafétérias de ses écoles
Les exigences, spécifications et tout autre
document peuvent être obtenus la ou s près la
14 mal 1997. au centre administratif. 6000.
avenue FtekHng. bureau 325. Montréal (Québec)
H3X 1T4.
Les soumissions dans des enveloppes scellées.
adressées au Service dea approvisionnements.
6000. avenue Fielding, bureau 325. Montréal
(Québec) H3X 1T4. seront acceptées Jusque
10 h. heure locale, la 2 7 mal 1997. Eisa seront
ouvertes à la même heure, è la selle 325.
La Commission des écoles protestantes du
Grand Montréal ne s'engage à accepter l'offre la
moine élevée ou toute autre offre reçue.
Pour tout autre i enseignements supplémentaire,
veillez appeler le Régisseur du Service daa
catétéhes et de la nutrition, au (514) 483-7396.
Mlch—ID. Geerpe
GARDEUR
APPEL
D'OFFRES
Construction de pavage et bordure, rues des
Industries, Mirion et Charles-Marchand
Pavage de rue
8 900 nv
Bordure
640 m
Dossiers 36-96222 et 36-97227
Éclairage extérieur sur le
boulevard Pierre-Le Gardeur
Lampadaire
26 unités
Dossier 36-97224
La Ville de Le Gardeur demande des soumissions pour l'exécution des travaux décrits cidessus.
Les documents de soumission peuvent être
obtenus au bureau de la firme Le Groupe
IC0GEC INC.. ingénieurs-conseils. 893, boulevard Guimond, Longueuil. à compter de
mardi le 13 mal 1997. Ces documents seront
obtenus moyennant un dépôt de quatre-vingtcinq dollars (85.00 $) incluant les taxes, non
remboursable et payable en argent comptant
ou par chèque à l'ordre de la firme Le Groupe
IC0GEC Inc.
Les soumissions scellées devront être reçues
au bureau du greffier situé à l'hôtel de ville.
1. montée des Arsenaux, Le Gardeur. Québec.
J5Z 2C1 jusqu'à 11h00 et ouvertes à compter
de cette même heure, le 29 mai 1997.
La Ville de Le Gardeur ne s'engage à accepter
ni la plus basse ni aucune des soumissions
reçues.
Roger Archambault,
greffier pro tempore
LA PRESSE, MONTRÉAL, MARDI 13 MAI 1997
•M7
nous savons que votre temps est précieux.
Mais auriez-vous deux minutes
pour lire ce qui suit?
Denise Labonté**,
Jean-Marie Laf leur*,
Marie-Thérèse Dubois,
préposée aux bénéficiaires dans un hôpital, s'était blessée au dos en tentant
d'empêcher une patiente de tomber. Une
fracture d'une greffe lombaire antérieure,
diagnostiquée par le médecin traitant et
un neurochirurgien, avait été révélée par
un scan et une myélographie.
La CSST était insatisfaite du diagnostic.
Elle a fait expertiser la travailleuse une,
deux, puis trois fois. Les trois experts ont
déclaré la victime inapte à travailler. C'est
un quatrième expert, celui du Bureau
d'évaluation médicale (BEM), qui a fourni
à la CSST le diagnostic qu'elle attendait.
Elle a donc déclaré la travailleuse guérie
et apte au travail, malgré l'avis contraire
de cinq médecins, et elle a misfinà ses
prestations.
Aujourd'hui, Denise Labonté est assistée
sociale.
un chauffeur d'autobus qui avait subi
deux accidents de travail, s'est suicidé
après dix ans de procédures. Il avait été
vu par 19 médecins. «le suis fatigué dans
mon corps et dans ma tête», a-t-il écrit
avant de se donner la mort
Trois ans après son décès, la CSST lui a
donné raison.
secrétaire, se blesse au dos en 1989, lors
du déménagement de son bureau. Malgré une douleur intense, elle continue de
travailler pour éviter un surcroit de travail à ses collègues. Après trois semaines
de ce régime, elle paralyse. Hospitalisée
d'urgence, elle subit une discoïdectomie.
Lorsqu'une seconde opération s'avère nécessaire, la CSST demande une expertise
médicale Le médecin désigné par la CSST
déclare la travailleuse guérie, ainsi que le
médecin du BEM. La CSST coupe les
prestations de Mme Dubois et l'enjoint de
retourner travailler.
Madame Dubois a contesté. La Commission d'appel lui a donné raison. Mais,
pour se défendre, la travailleuse a dû vendre sa maison et engloutir toutes ses économies.
Aujourd'hui, Marie-Thérèse Dubois est
ruinée.
Sachant que, dans 70% des cas, les médecins experts du BEM
renversent la décision du médecin traitant
pour être ensuite eux-mêmes contredits
8 fois sur 10 par un tribunal d'appel
Pourquoi persistez-vous,
dans votre projet de loi 79,
à maintenir le BEM et à lier la CSST
à ses décisions?
Pourquoi ne maintenez-vous pas
les droits des accidenté-es
jusqu'à la décision finale,
afin qu'ils puissent
continuer d'être soignés?
* Monsieur Matthias Rioux, ministre du Travail du Québec
Noms fictifs» mais histoires vécues
CSN
C 8
LA PRESSE, MONTRÉAL, MARDI 13 MAI 1 9 9 7
N o u s croyons que
e virage technologique
a e n o m o r e u x visages
En voici u n .
Il n'y a pas si longtemps, Bernard Dumais
Depuis, M. Dumais voit les choses d'un
n'utilisait pas les guichets automatiques.
autre oeil. Non seulement les services
de traites
bancaires, etc.
- - .•
Depuis toujours, il effectuait ses transac-
automatisés sont simples, pratiques et
tions à la caisse : le personnel de sa succur-
économiques, mais ils permettent au
sale savait faire preuve de courtoisie et
personnel en succursale de lui donner
d'efficacité. Pourquoi changer ?
le meilleur de la banque : des choix, des
sa convenance pour discuter de stratégies
conseils, des stratégies. M. Dumais profite
d'investissement ou d'emprunt
— et il peut
rencontrer son
banquier personnel à
L'année dernière, une représentante
aussi d'horaires élargis pour les services
du Service à la clientèle a demandé à
Aujourd'hui, M. Dumais sait qu'il peut
au comptoir — choix d'un forfait bancaire,
M. Dumais s'il possédait une carte Oscar*.
obtenir un renseignement par téléphone
obtention de chèques de voyage,
Elle lui a montré combien il était facile de
en tout temps. Il sait aussi qu'il peut utiliser
s'en servir pour les transactions courantes
les services automatisés à moindre coût
et lui a parlé des avantages du réseau
grâce à l'Innovateur*, le meilleur forfait
I n t e r a c t Elle lui a fait valoir qu'Oscar
bancaire sur le marché. Et, surtout, il
sait qu'à la Banque Laurentienne, les
et les autres services automatisés,
services automatisés ne remplacent
comme le service téléphonique
-Ar\ .'
v
BLCDirecf *, pouvaient lui épargner
I
simplement plus efficace.
temps et argent.
Tout simplement.
* Marques de commerce de la Banque Laurentienne
MO Marque de commerce déposée
pas le contact humain : ils le rendent
1 800 BLC-1846
ou (514) 522-1846 (région de Montréal)
Internet : http://www.banquclaurenricnne.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising