Manuel d`Installation - CCTV | www.safe

Manuel d`Installation - CCTV | www.safe
Panneau de contrôle Digiplex (DGP-848) - V4.1
DGP-848
Manuel d’installation et de référence
Table des matières
Introduction............................................................1
1.0
1.1 Caractéristiques ..................................................... 1
1.2 Spécifications ......................................................... 1
Installation .............................................................2
2.0
2.1 Emplacement et montage ...................................... 2
2.2 Mise à la terre ......................................................... 2
2.3 Alimentation en c.a. ................................................ 2
2.4 Batterie de secours ................................................ 2
2.5 Bornes d’alimentation auxiliaire .............................. 2
2.6 Raccordement de la ligne téléphonique ................. 2
2.7 Sortie de cloche/sirène ........................................... 2
2.8 Critères du calcul de la puissance .......................... 4
2.9 Sorties programmables .......................................... 6
2.10 Raccordement au combus ................................... 6
2.11 Raccordement de zones simples ......................... 6
2.12 Raccordement de zones doublées ....................... 7
2.13 Raccordement des zones de clavier .................... 7
2.14 Raccordement d’un interrupteur à clé .................. 8
2.15 Circuit d’incendie .................................................. 8
Méthodes de programmation.................................9
Options d’alarme..................................................23
Transmission d’un rapport d’événement..............25
3.0
4.0
4.1 Numérotation des zones ...................................... 12
4.2 Définitions de zone ............................................... 12
4.3 Assignation de la partition de la zone ................... 13
4.4 Options de zone ................................................... 14
4.5 Étiquettes de zones .............................................. 14
4.6 Temps de réponse de la zone .............................. 16
4.7 Zones avec résistance d’EDL ............................... 16
4.8 Doublage de zones (ATZ) .................................... 16
Programmation d’un interrupteur à clé ................17
5.0
6.1 Armement esclave d’une autre partition ............... 20
6.2 Armement restreint lors de défaut de la
pile/alimentation en c.a. ...................................... 20
6.3 Empêcher l'armement en présence de sabotage . 20
6.4 Empêcher l'armement lors d’absence d’un
signal de supervision .......................................... 20
6.5 Armement automatique sur minuteur ................... 20
6.6 Armement automatique si aucun mouvement
n’est détecté ....................................................... 21
6.7 Options d’armement automatique ........................ 21
6.8 Fonctions par touche rapide ................................. 21
6.9 Délai de sortie ...................................................... 21
8.0
8.1 Transmission de rapports activée ........................ 26
8.2 Codes de rapport ................................................. 26
8.3 No de téléphone de station de surveillance ......... 28
8.4 No de compte des partitions ................................ 28
8.5 Formats de rapport .............................................. 28
8.6 Destination des codes d’événements .................. 29
8.7 Délai de fermeture récente .................................. 29
8.8 Rapport de vérification automatique .................... 29
8.9 Délai avant de transmission d’une panne
d’alimentation .................................................. 30
8.10 Options pour la transmission des
rapports de désarmement ............................... 30
8.11 Options de transmission des codes de
rapport de rétablissement de zone .................. 30
8.12 Délai avant transmission sur téléavertisseur ...... 30
8.13 Programmation des codes de rapport automatique 30
8.14 Absence d’armement ......................................... 30
Options du composeur.........................................31
5.1 Numérotation d’interrupteur à clé ......................... 18
5.2 Définitions d’interrupteur à clé .............................. 18
5.3 Assignation d’une partition à l’interrupteur à clé ... 19
5.4 Options pour interrupteur à clé ............................. 19
Options d’armement et de désarmement ............20
7.0
7.1 Sortie de sirène/alarme ........................................ 23
7.2 Délai pour coupure de la sirène ........................... 23
7.3 Options de supervision pour émetteur sans fil ..... 23
7.4 Options de reconnaissance de sabotage ............. 24
7.5 Options pour les touches de panique du clavier .. 24
3.1 Mode de programmation du panneau .................... 9
3.2 Mode de programmation des modules ................... 9
3.3 Programmation par choix d’options ........................ 9
3.4 Programmation décimale ....................................... 9
3.5 Programmation hexadécimale .............................. 10
3.6 Programmation par niveau ................................... 10
3.7 Clé de mémoire Paradox ...................................... 10
Programmation des zones...................................11
6.10 Caractéristique de verrouillage du clavier .......... 22
6.11 Nombre maximal de zones contournées ........... 22
6.12 Contournement non affiché lorsque le
système est armé ............................................ 22
6.13 Cri de sirène ....................................................... 22
6.14 Tonalité de rappel .............................................. 22
6.15 Passage en mode d’armement partiel ............... 22
6.16 Armement toujours en mode Forcé lors
d’armement régulier ......................................... 23
9.0
9.1 Surveillance de la ligne téléphonique (SLT) ........ 31
9.2 Signalisation multifréquence/par impulsions ........ 31
9.3 Ratio d’impulsions ................................................ 31
9.4 Détection de ligne occupée .................................. 31
9.5 Commutation en mode par impulsions ................ 31
9.6 Sirène lors d’une panne de communication ......... 31
9.7 Délai pour signal de ligne libre ............................. 31
Sorties programmables........................................32 10.0
6.0
10.1 Événement d’activation de sortie PGM .............. 32
10.2 Événement de désactivation de sortie PGM ...... 32
10.3 Option de désactivation de sortie PGM ............. 33
10.4 La sortie PGM 1 est une entrée pour
détecteur de fumée .......................................... 33
Tableau de programmation des sorties PGM ......34 11.0
Commandes et réglages du système ..................38 12.0
12.1 Réinitialisation matérielle ................................... 38
12.2 Réinitialisation logicielle ..................................... 38
12.3 Courant de charge de la pile .............................. 38
12.4 Verrouillage du code d’installateur ..................... 38
Panneau de contrôle DGP-848
12.5 Partitionnement .................................................. 38
12.6 Touches de fonction pour l’installateur .............. 39
12.7 Heure et date du système .................................. 39
12.8 Caractéristique Shabbat .................................... 39
12.9 Réinitialisation d’un module ............................... 39
12.10 Localisation d’un module ................................. 39
12.11 Mode de programmation d’un module ............. 39
12.12 Diffusion de données d’un module ................... 39
12.13 Enlèvement d’un module ................................. 40
12.14 Affichage des numéros de série ...................... 40
12.15 Mode d’économie d’énergie ............................. 40
12.16 Désactivation automatique des défectuosités .. 40
12.17 Panne d’alimentation en c.a. non
affichée .......................................................... 40
Code d’accès .......................................................41 13.0
13.1 Code d’installateur ............................................. 41
13.2 Longueur des codes d’accès ............................. 41
13.3 Code maître du système .................................... 41
13.4 Programmation des codes d’accès .................... 41
13.5 Options pour l’utilisateur .................................... 42
13.6 Assignation des partitions pour le code
d’utilisateur ....................................................... 43
13.7 Options de contrôle d’accès ............................... 43
13.8 Opérations multiples dans le menu de
l’utilisateur ....................................................... 44
Contrôle d’accès ..................................................44 14.0
14.1 Survol de la programmation du contrôle d’accès 45
14.2 Termes courants de contrôle d’accès ................ 45
14.3 Activation du contrôle d’accès ........................... 45
14.4 Assignation du clavier à une porte ..................... 45
14.5 Mode d’accès à la porte ..................................... 45
14.6 Niveaux d’accès ................................................. 46
14.7 Horaires ............................................................. 46
14.8 Programmation des jours fériés ......................... 46
14.9 Enregistrement des événements de contrôle d’accès .46
14.10 Options pour porte d’accès globale ................. 47
Logiciel WinLoad .................................................48 15.0
15.1 Contournement du répondeur téléphonique ...... 48
15.2 Compteurs de sonneries .................................... 48
15.3 Numéro d’identification du panneau .................. 48
15.4 Mot de passe de l’ordinateur .............................. 48
15.5 Numéro de téléphone de l’ordinateur ................. 48
15.6 Appel à WinLoad ................................................ 48
15.7 Réponse à WinLoad .......................................... 48
15.8 Transmission automatique de la mémoire
tampon d’événements ...................................... 49
15.9 Caractéristique de rappel ................................... 49
Fonctions pour l’utilisateur ...................................49 16.0
16.1 Fonctions d’armement et de désarmement ....... 49
16.2 Programmation de contournements ................... 50
16.3 Zones carillon ..................................................... 50
16.4 Codes d’utilisateurs ............................................ 51
16.5 Modes Normal et Confidentiel ............................ 51
16.6 Réglages du clavier ........................................... 51
16.7 Affichage des défectuosités ............................... 52
16.8 Verrou des défectuosités ................................... 53
16.9 Effacement de la défectuosité de la limite
de la sirène ...................................................... 53
16.10 Affichage des événements enregistrés ............ 53
Manuel d’installation et de référence
Index ................................................................... 55 17.0
Avertissements ................................................... 59 18.0
Garantie .............................................................. 60 19.0
20.0
1
Introduction
Systèmes de sécurité Paradox a une fois de plus redéfini les limites
de l’industrie de la sécurité et est fière de présenter le panneau de
contrôle Digiplex. Nouvelle génération dans la technologie des
panneaux de contrôle, le panneau de contrôle Digiplex utilise un
combus à quatre fils qui permet d’alimenter et de communiquer dans
les deux sens avec jusqu’à 95 modules (claviers, détecteurs de
mouvement, modules d’expansion, etc.). De plus, les quatre
partitions réelles, les options de destination des codes de rapport et
la numérotation des zones simplifient l’installation du système ou les
modifications qui doivent être apportées à ce dernier. La nouvelle
méthode de programmation innovatrice rend la programmation du
panneau de contrôle logique et beaucoup plus simple à exécuter.
Cette nouvelle génération de panneaux de contrôle offre beaucoup
plus de possibilités et un nombre incalculable de nouvelles options
sans pour autant en compromettre la convivialité. Rien de mieux
pour décrire les nouveaux panneaux de contrôle Digiplex sinon de
dire qu’ils sont plus faciles à utiliser et plus faciles à installer - voilà
d’ailleurs pourquoi nous n’hésitons pas à les qualifier de summum
en matière de système de sécurité.
•
•
•
•
•
•
•
•
•
du système
jusqu’à 5 sorties entièrement programmables (PGM) sont
disponibles (la sortie PGM 1 peut être programmée en tant
qu’entrée pour détecteur de fumée à deux fils; la sortie PGM 5
est un relais de 5 A optionnel)
programmation simple, direct et logique
destination des codes de rapport :
Les événements du panneau de contrôle Digiplex sont divisés
en trois groupes d’événements pour chaque partition et en
deux groupes d’événements du système. La séquence de
composition de chaque groupe d’événements peut être
programmée différemment pour chaque partition
4 numéros de téléphone de stations de surveillance
formats de communication SIA, Contact ID, Téléavertisseur et
plusieurs autres
programmation locale et à distance pour tous les modules
possibilité de chargement/téléchargement à l’aide du nouveau
logiciel de gestion de la sécurité WinLoad pour Windows®
détecteurs de mouvement et contacts de porte adressables
et beaucoup plus encore…
HOMOLOGATION CTR-21
Le panneau de contrôle Digiplex DGP-848 répond aux exigences
techniques de la norme harmonisée européenne CTR-21. La norme
CTR-21 est une norme électrique qui définit l’interface analogue
pour tous les équipements de télécommunications à deux fils
(c.-à-d. DECT, PABX, etc.) qui doivent être raccordés au réseau
téléphonique public commuté. Ainsi, le panneau de contrôle Digiplex
peut être utilisé dans plus de 19 pays dont la Belgique, l’Allemagne,
la Grèce, le Portugal, la Suède et la Suisse. Suite à des
modifications qui ont été apportées pour obtenir l’homologation
CTR-21, le téléchargement à l’aide du logiciel de gestion de la
sécurité WinLoad est maintenant jusqu’à 30 % plus rapide.
1.1 Caractéristiques
•
•
•
•
•
•
•
système numérique multiplex
combus numérique à quatre fils :
‹ fournit l’alimentation et permet la communication
bidirectionnelle avec tous les modules raccordés au
combus
‹ un combus pour jusqu’à 95 modules
‹ tous les modules sont du type « brancher et utiliser »
‹ connexion des modules jusqu’à 914 m (3000 pi) du
panneau de contrôle
‹ technologie de supervision et de protection contre le
sabotage ne requérant pas de câbles additionnels
jusqu’à 48 zones addressables
8 zones d’interrupteurs à clé indépendantes (n’utilisent
aucune des 48 zones)
8 bornes d’entrée câblées intégrées
4 partions réelles :
La majorité des caractéristiques et des options du système
Digiplex telles que la destination des codes de rapport, les
délais d’entrée et de sortie, les cris de sirène, l’armement
rapide, les fonctions de panique, etc. peuvent être
programmées différemment pour chaque partition. Toutes les
zones d’interrupteur à clé, les codes d’utilisateurs et les
claviers sont assignés à des partitions spécifiques, ce qui fait
du Digiplex un système réellement partitionné.
95 codes d’utilisateurs, 1 code d’installateur et 1 code maître
1.2 Spécifications
Panneau de contrôle
•
•
•
•
•
•
•
alimentation en c.a. : 16 Vc.a., 20/40 VA, 50 et 60 Hz
batterie : 12 Vc.c., 4 Ah minimum
alimentation auxiliaire : 12 Vc.c., 600 mA typique, 700 mA
maximum, arrêt sans fusible à 1,1 A
sortie de sirène : 1 A, arrêt sans fusible à 3 A
sortie PGM : PGM 1 (100 mA), PGM 2 à PGM 4 (50 mA) et
PGM 5 (relais de 5 A optionnel)
mémoire tampon d’événements : 1024 événements
toutes les sorties du panneau de contrôle sont conçues pour
fonctionner entre 10,8 Vc.c. et 12,1 Vc.c.
NOTE GÉNÉRALE
Lorsque la programmation est faite avec le clavier Grafica
(DNE-K07), les étapes peuvent différer. Sauf indication
contraire, se référer au Manuel de l'utilisateur complet de
Grafica disponible sur notre site Web au www.paradox.ca.
Panneau de contrôle DGP-848
1
2
Installation
2.1 Emplacement et montage
2.5 Bornes d’alimentation auxiliaire
Avant d’installer le boîtier, insérer les 5 goujons de montage en nylon
blanc à l’arrière du boîtier. Avant de monter la carte de circuits
imprimés au fond du boîtier, entrer tous les câbles à l’intérieur du
boîtier et les préparer pour le raccordement. Choisir un endroit
protégé des intrus et laisser un espace d’au moins 5 cm (2 po)
autour du boîtier du panneau pour permettre la ventilation et la
dissipation de chaleur. L’emplacement choisi pour le montage doit
être une surface sèche à proximité d’une source de courant
alternatif, d’un raccord de mise à la terre et d’une ligne téléphonique.
Il est possible d’utiliser la source d'alimentation auxiliaire pour
alimenter les détecteurs de mouvement, les claviers et les autres
accessoires du système de sécurité. L'alimentation auxiliaire est
protégée contre toute surcharge par un circuit sans fusible qui met
sans tarder la sortie hors fonction si le courant excède 1,1 A. Une
fois la condition de surcharge éliminée, la sortie d’alimentation
auxiliaire est remise en fonction. Pour connaître la tension de sortie
disponible, se référer à la Figure 3 à la page 3 et pour la méthode
pour calculer la consommation de courant du système, se référer à
« Critères du calcul de la puissance » à la page 4.
2.2 Mise à la terre
Raccorder les bornes de mise à la terre des zones et du composeur
du panneau au boîtier et à une conduite d’eau froide ou à une tige
de mise à la terre conformément aux codes de l’électricité locaux.
Pour une protection maximale contre la foudre,
utiliser un fil de mise à la terre différent pour les zones
et le composeur tel qu’illustré à la Figure 3 à la page 3.
2.6 Raccordement de la ligne téléphonique
Raccorder les fils de la compagnie de téléphone aux entrées TIP et
RING du panneau de contrôle. Raccorder ensuite les bornes T1 et
R1 au système téléphonique tel qu’illustré à la Figure 1.
Figure 1 : Raccordement de la ligne téléphonique
2.3 Alimentation en courant alternatif
Utiliser un transformateur 16 Vc.a. (50/60 Hz) de minimum 20 VA
afin de fournir une alimentation en c.a. suffisante. Pour augmenter la
puissance, il est possible d’utiliser un transformateur de 40 VA. Pour
les systèmes homologués UL, il est possible d’utiliser le modèle no
BE156240CAA et pour ceux homologués CSA, le modèle no
BE116240AAA. Ne pas alimenter le transformateur à partir d’une
prise contrôlée par un interrupteur. Raccorder le transformateur
comme illustré à la Figure 3 à la page 3.
Durant la mise sous tension, le panneau de contrôle
effectue un balayage des modules (voir section 12.6 à
la page 39) qui dure entre 30 et 120 secondes.
Ne pas raccorder le transformateur ou la batterie de
secours avant que tout le câblage ne soit complété.
2.4 Batterie de secours
Pour que le panneau puisse être alimenté lors d’une panne de
courant, raccorder une batterie de secours rechargeable au plomb
ou à électrolyte gélifié (modèle YUASA no NP7-12 recommandé) de
12 Vc.c. à 4 Ah ou à 7 Ah tel qu’illustré à la Figure 3 à la page 3.
Appliquer la tension c.a. avant de raccorder la batterie de secours et,
au moment de l’installer, respecter la polarité car, si elle est inversée,
le fusible de la batterie grillera. Pour régler le courant de charge de la
batterie à 350 mA ou à 700 mA, voir section 12.3 à la page 38.
2.7 Sortie de cloche/sirène
Les bornes BELL+ et BELL- sont utilisées pour alimenter une cloche
ou d’autres dispositifs d’avertissement qui requièrent une tension
continue lors d’une alarme. Durant une alarme, la sortie de cloche/
sirène fournit une tension de 12 Vc.c. et peut supporter 2 sirènes de
20 watts ou 1 de 30 watts. Elle est supervisée par un circuit sans
fusible qui met automatiquement la sortie hors fonction si le courant
excède 3 A. S’il y a coupure et que la charge de la sortie de sirène
revient à la normale (≤ 3 A), le panneau de contrôle réapplique le
courant sur la sortie. Lors du raccordement de la sirène, respecter la
polarité tel qu’illustré à la Figure 2. Noter que la sortie PGM 5 peut
fournir 5 A et, si elle est programmée en tant que sortie de cloche/
sirène, elle peut alimenter des sirènes et d’autres dispositifs
d’avertissement (voir Figure 2 : Cloche/sirène). Se référer à la
rubrique Sorties programmables dans la section 10 à la page 32.
Lorsque la sortie de cloche/sirène n’est pas utilisée, le
message « Sirène absente » apparaît dans l’affichage
des défectuosités. Pour y remédier, raccorder une
résistance de 1 kΩ entre les bornes de la sortie « Bell ».
2.4.1 Vérification de la batterie
Le panneau effectue une vérification dynamique de la batterie sous
charge toutes les 64 secondes. Si la batterie n’est pas raccordée, si
sa capacité est trop faible ou si sa tension chute à 10,5 volts ou
moins lors d’une panne de c.a., le message « Panne de batterie »
apparaît dans l’affichage des défectuosités. Lorsque la tension de la
batterie chute à 8,5 volts, le panneau s’éteint et toutes les sorties se
désactivent.
Figure 2 : Cloche/sirène
la sortie PGM 5 peut être programmée
pour suivre la sortie de cloche/sirène
CLOCHE/SIRÉNE
CLOCHE/SIRÉNE
vers la borne «C» du
panneau de contrôle
vers la borne «AUX+» du
panneau de contrôle
2 Manuel d’installation et de référence
sortie de cloche/sirène
Figure 3 : Schéma de raccordement de la carte de circuits imprimés du panneau de contrôle Digiplex
Le connecteur à quatre broches peut
être utilisé pour l’installation rapide
d’un clavier ou d’un module Digiplex.
DEL de chargement et de vérification
de batterie (toutes les 64 secondes)
DEL « STATUS » : clignotement rapide= panneau OK
clignotement lent = défaillance de la SLT
allumée
= composeur en ligne
éteinte
= erreur du panneau/panneau
hors ligne
cavalier de
réinitialisation
Avertissement :
Débrancher la
batterie avant de
remplacer le
fusible.
Avertissement :
Débrancher la
ligne
téléphonique
avant l’entretien.
le connecteur
optionnel peut
être utilisé pour
recharger une
autre batterie
du système
sortie PGM 5
(relais de 5 A
optionnel)
PGM 1 : 100 mA
PGM 2 : 50 mA
PGM 3 : 50 mA (opt.)
PGM 4 : 50 mA (opt.)
SORTIE DE
CLOCHE/SIRÈNE
elle s’arrête si le courant
dépasse 3 A
Avertissement : Un raccordement inadéquat
peut endommager le système.
Avertissement : Lors de la mise sous tension,
le panneau effectue un balayage des modules
d’une durée de 30 à 120 secondes.
Pour les
raccordements
câblées, voir
« Raccordement de
zones simples » à la
page 6 et
« Raccordement de
zones doublées » à
la page 7.
COMBUS
borne
agrafe
câble de cuivre
massif monoconducteur de vers le boîtier
grosseur 14
métallique
AWG
mise à la
terre par
une
conduite
d’eau froide
Pour une protection maximale
contre la foudre, il est fortement
recommandé d’avoir des mises à
la terre distinctes pour les bornes
de masse du composeur
automatique et des zones.
ALIMENTATION AUXILIAIRE
Se référer aux critères pour le transformateur indiqués ci-bas pour la
sortie d’alimentation auxiliaire. Se référer aussi à la section Critères du
calcul de la puissance à la page suivante. Pour raccorder des câbles
supplémentaires à l’alimentation auxiliaire, utiliser les connecteurs de
clavier rouge (+) et noir (-). L’alimentation auxiliaire s’arrête si le
courant dépasse 1,1 A.
Critères pour le transformateur :
minimium : 16 Vc.a. 20 VA
Puissance de l’aimentation auxiliaire :
typique : 600 mA
max. : 700 mA
Courant de charge de la batterie utilisable : 350 mA
Un transformateur de 40 VA est nécessaire lorsque le courant
de charge de la batterie est sélectionné à 850 mA. Utiliser un
transformateur de 20 VA avec un courant de charge de
batterie de 850 mA peut endommager le système.
Lorsque les fils collecteurs sont installés dans un
environnement bruyant ou lorsque le combus est installé
entre des bâtiments distincts, un câble blindé doit être
utilisé. Se référer à « Raccordement du combus dans
des environnements bruyants » à la page 6.
Le combus accepte un maximum de 95 modules. Bien
que des blocs d’alimentation externes puissent être
utilisés pour alimenter les modules raccordés loin du
panneau de contrôle, le dernier module du combus ne
devrait pas être à plus de 914 m (3000 pi) du panneau.
Avant d’ajouter un module au panneau de contrôle,
s’assurer d’arrêter le panneau en coupant
l’alimentation en courant alternatif et en retirant la
batterie.
Pour les avertissements et les exigences des UL/C-UL, voir « Avertissements » à la page 59.
Panneau de contrôle DGP-848
3
2.8 Critères du calcul de la puissance
Tableau 1 : Tableau de consommation de puissance en milliampères
Description
QTÉ
mA utilisées
Nbre total de mA
Claviers à ACL graphique Grafica (DNE-K07)
_______
X
130 mA =
__________ mA
Claviers à ACL (DGP2-641BL)
_______
X
110 mA =
__________ mA
Claviers à ACL avec lecteur de cartes intégré (DGP2-641RB)
_______
X
120mA =
__________ mA
Claviers à ACL iconique (DGP2-640)
_______
X
95mA =
__________ mA
Claviers à DEL (DGP2-648)
_______
X
110 mA =
__________ mA
Modules de détecteur de mouvement (DGP2-50/60/70)
_______
X
30 mA =
__________ mA
Modules de contact de porte (DGP2-ZC1)
_______
X
15 mA =
__________ mA
Modules d’expansion de 1 zone (DGP2-ZX1)
_______
X
30 mA =
__________ mA
Modules d’expansion de 4 zones (APR3-ZX4)
_______
X
30 mA =
__________ mA
Modules d’expansion de 8 zones (APR3-ZX8)
_______
X
30 mA =
__________ mA
Modules d’expansion sans fil Magellan (MG-RCV3)
_______
X
35 mA =
__________ mA
Modules d’expansion de 4 sorties PGM (APR3-PGM4)
_______
X
150 mA =
__________ mA
Module d’imprimante (APR3-PRT1)
_______
X
25 mA =
__________ mA
Modules d’assistance parlée pour armement/désarmement InTouch (APR3-ADM2)
_______
X
105 mA =
__________ mA
Module DVACS (DGP2-DVAC)
_______
X
40 mA =
__________ mA
Modules de voyants (DGP2-ANC1)
_______
X
20 mA =
__________ mA
Concentrateur et isolateur de bus (APR3-HUB2)
_______
X
50mA =
__________ mA
Note : Le DGP2-ACM1P consomme 165 mA de son propre bloc d’alimentation.
TOTAL
Puissance maximale disponible = 700 mA
__________ mA
ÉTAPE 1 : À l’aide du Tableau 1, caculer la puissance (mA) requise par chaque dispositif, module et accessoire du système.
Tenir compte des dispositifs raccordés aux sorties PGM du panneau de contrôle. Étant donné que la sortie « BELL »
dispose de son propre bloc d’alimentation, ne pas inclure les sirènes raccordées à cette sortie dans le calcul.
ÉTAPE 2 :Si le total est inférieur à 700 mA, passer à l’étape 3. Si la valeur est plus élevée, installer un bloc d’alimentation
externe (voir Figure 6 à la page 6) permettant de fournir l’alimentation supplémentaire nécessaire. Passer à l’étape 3 et
se référer à l’exemple de la Figure 4 à la page 5.
ÉTAPE 3 :En raison de la dégradation de la puissance du signal sur de longues distances, CHAQUE longueur ou parcours
de câble du système peut supporter un total de puissance (mA) spécifique. À l’aide du Tableau 2 : Restrictions du
total de puissance (mA) pour chaque parcours de câble, déterminer la puissance (mA) que chaque parcours de câble
peut supporter. Noter que le total de puissance (en mA) ne peut jamais dépasser 700 mA.
Tableau 2 : Restrictions du total de puissance (mA) pour chaque parcours de câble
Calibre : 18, Surface : 0,823 mm2
Calibre : 22, Surface : 0,326 mm2
Calibre : 24, Surface : 0,205 mm2
Longueur de chaque
parcours de câble
Puissance
(mA) disponible
Longueur de chaque
parcours de câble
Puissance
(mA) disponible
Longueur de chaque
parcours de câble
Puissance
(mA) disponible
30 m (100 pi)
61 m (200 pi)
91 m (300 pi)
122 m (400 pi)
152 m (500 pi)
183 m (600 pi)
213 m (700 pi)
244 m (800 pi)
274 m (900 pi)
305 m (1000 pi)
457 m (1500 pi)
610 m (2000 pi)
762 m (2500 pi)
914 m (3000 pi)
700
700
700
700
690
575
493
431
383
345
230
172
138
115
30 m (100 pi)
61 m (200 pi)
91 m (300 pi)
122 m (400 pi)
152 m (500 pi)
183 m (600 pi)
213 m (700 pi)
244 m (800 pi)
274 m (900 pi)
305 m (1000 pi)
700
682
454
341
273
227
195
170
151
136
30 m (100 pi)
61 m (200 pi)
91 m (300 pi)
122 m (400 pi)
152 m (500 pi)
183 m (600 pi)
700
429
286
214
171
143
4 Manuel d’installation et de référence
Figure 4 : Exemple du calcul de la puissance nécessaire
PANNEAU DE CONTRÔLE
SORTIE AUX. = 700 mA
Transformateur
16,5 Vc.a. 40 VA
La puissance requise par les dispositifs qui sont raccordés
sur la sortie auxiliaire du panneau de contrôle ne doit pas
excéder la limite de puissance de la sortie auxiliaire :
(A) + (B) + (C) + (D) + (E) + (F) + (G) = 310 mA < 700 mA = OK
15 m (50 pi)
61 m (200 pi)
Clavier à ACL (DGP2-641BL)
(D) = 110 mA
Module Magellan (MG-RCV3)
(A) = 35 mA
7,5 m (25 pi)
Détecteur adressable
(DGP2-70)
(E) = 30 mA
15 m (50 pi)
APR3-ZX8
(B) = 30 mA
7,5 m (25 pi)
30 m (100 pi)
Clavier à DEL (DGP2-648)
(F) = 110 mA
Tel qu’indiqué dans le Tableau 2, ce parcours de
câble peut supporter 700 mA. Le nombre total de
mA pour ce parcours est de :
(A) 35 mA + (B) 30 mA = 65 mA < 700 mA = OK
15 m (50 pi)
Clavier à DEL (DGP2-648)
(G) = 110 mA
91 m (300 pi)
255 m (950 pi)
Tel qu’indiqué dans le Tableau 2, ce parcours de câble peut
supporter 454 mA. Le nombre total de mA pour ce parcours est de :
(D) 110 mA + (E) 30 mA + (F) 110 mA + (G) 110 mA = 360 mA
<
454 mA = OK
Détecteur adressable
(DGP2-60)
(C) = 30 mA
305 m (1 000 pi)
Tel qu’indiqué dans le Tableau 2, ce parcours de câble peut
supporter 136 mA. Le nombre total de mA pour ce parcours est de :
(A) 35 mA + (C) 30 mA = 65 mA <136 mA = OK
Si, dans l’exemple ci-dessus, un clavier à ACL (110 mA) était ajouté sur le parcours de 30 m (100 pi), la limite imposée par la distance du câble
ne serait pas excédée. Par contre, si un clavier à ACL était ajouté sur le parcours de 91 m (300 pi) ou sur celui de 305 m (1000 pi), la limite
imposée par la distance du câble serait excédée et les dispositifs de ce parcours fonctionneraient à une capacité amoindrie.
Figure 5 : Raccordement d’un bloc d’alimentation externe
Les dispositifs qui sont raccordés à un bloc d’alimentation externe ne consomment pas d’unités de puissance de
la sortie auxiliaire du panneau de contrôle.
À 500 pieds du panneau de contrôle
À 500 pieds de la sortie aux. du panneau de contrôle
Par conséquent, ce parcours = 273 mA max.
À 2 000 pieds du panneau de contrôle
À 500 pieds du bloc d’alimentation
Par conséquent, ce parcours = 273 mA max.
Ne pas utiliser le même transformateur pour le panneau de contrôle et les blocs d’alimentation externes. Les modules ne
doivent jamais être installés à une distance de plus de 914 m (3 000 pieds) du panneau de contrôle.
Panneau de contrôle DGP-848
5
2.9 Sorties programmables
Le panneau de contrôle est muni de deux sorties programmables,
soit les sorties PGM 1 et PGM 2. Les sorties PGM 3 à PGM 5 sont
optionnelles. Lorsqu’un événement spécifique se produit dans le
système, une sortie PGM peut être utilisée pour réinitialiser les
détecteurs de fumée, activer des lumières stroboscopiques, ouvrir/
fermer la porte de garage et plus encore. Se référer à la section 10 à
la page 32 pour les détails quant à la programmation des sorties
PGM.
La sortie PGM 1 fournit un maximum de 100 mA, les sorties PGM 2
à PGM 4, un maximum de 50 mA et la sortie PGM 5 est une sortie à
relais qui fournit un maximum de 5 A. Si la consommation de courant
des dispositifs raccordés à la sortie PGM doit excéder le courant
maximal de la sortie, il faut utiliser un relais tel qu’illustré à la Figure
6. Les sorties PGM 1 à PGM 4 sont des sorties normalement
ouvertes et la sortie à relais de 5 A (PGM 5) peut être normalement
ouverte ou normalement fermée. Noter aussi que la sortie PGM 1
peut être programmée en tant qu’entrée de détecteur de fumée à 2
fils. Pour plus amples renseignements, se référer à la section 2.15.1
à la page 8 et à la section 10.4 à la page 33 de ce manuel.
Figure 6 : Sortie de relais PGM
2.10 Raccordement au combus
Le combus du système Digiplex est un combus à 4 fils fournissant
l’alimentation et permettant la communication bidirectionnelle entre le
panneau de contrôle et tous les modules raccordés à celui-ci. Tous les
dispositifs de détection adressables, les claviers et les modules Digiplex
se raccordent sur le combus qui peut supporter jusqu’à 95 modules.
Raccorder les quatre bornes identifiées « RED », « BLK », « GRN » et
« YEL » de chaque détecteur, clavier et module sur les bornes
correspondantes du panneau de contrôle, tel qu’illustré dans la Figure 3
à la page 3. Noter que tous les modules peuvent être raccordés en une
configuration en étoile ou en série. Le dernier dispositif du combus ne
devrait pas être installé à plus de 914 m (3000 pi) du panneau de
contrôle. La distance totale de tous les fils conjugués ne doit pas
dépasser 914 m (3 000 pi). Par exemple, si dix longueurs de fil mesurant
chacune 305 m (1 000 pi) étaient raccordées, la distance totale
dépasserait la capacité du système. Pour obtenir de l’information sur la
façon de raccorder un dispositif sur une zone du panneau de contrôle, se
référer à la rubrique « Programmation d’une zone » à la page 11.
Avant de raccorder un module sur le panneau de
contrôle, mettre le panneau de contrôle hors tension
en débranchant l’alimentation en c.a. et la batterie.
2.10.1 Raccordement du combus dans des
environnements bruyants
Lorsque les fils du combus doivent être installés à proximité d’une
source élevée d’interférence électrique telle que des fluorescents au
néon, des moteurs, du câblage à haute tension ou des
transformateurs, ou lorsque le combus doit passer entre plusieurs
bâtiments, il faut utiliser du câble blindé. Dans de tels cas, raccorder
le câble blindé tel que décrit ci-contre.
6 Manuel d’installation et de référence
À l’intérieur d’un même bâtiment : Dénuder l’une des extrémités du
câble blindé afin d’avoir accès au blindage et raccorder le blindage à
la mise à la terre du panneau (et non pas à celle du composeur) en
laissant l’autre extrémité du câble intacte (flottante).
Entre plusieurs bâtiments : Dénuder l’une des extrémités du câble
blindé afin d’avoir accès au blindage. Dans le bâtiment où est
installé le panneau de contrôle, raccorder le blindage sur un tuyau
d’eau froide ou sur tout autre mise à terre disponible tout en laissant
l’autre extrémité du câble intacte (flottante). La même configuration
s’applique pour les autres bâtiments.
2.11 Raccordement de zones simples
En plus de son combus, le panneau de contrôle Digiplex est muni de
8 bornes d’entrée de zones câblées pouvant être utilisées avec des
contacts de porte, des détecteurs de fumée et/ou des détecteurs de
mouvement. Des modules d’expansion de 1 à 8 zones peuvent
aussi être raccordés sur le combus. Les dispositifs raccordés sur les
bornes d’entrées de zones câblées doivent être assignés à une
zone et les paramètres de la zone doivent être définis. Pour plus
amples renseignements, se référer à « Programmation d’une zone »
à la page 11. La Figure 7 illustre les divers raccordements de zone
câblée reconnus par le système Digiplex. Dans le cas d’une
installation homologuée UL, utiliser le modèle de résistance
d’extrémité de ligne (EDL) no 2011002000.
Figure 7 : Raccordement d’une zone simple
Figure 8 : Raccordement de zones doublées
2.12 Raccordement de zones doublées
L’activation de l’option ATZ (voir section 4.8 à la page 16) permet
d’installer deux dispositifs par borne d’entrée. L’option ATZ est une
option gérée par logiciel. Raccorder simplement les dispositifs
comme illustré à la Figure 8. Les dispositifs raccordés aux entrées
de zone doivent être assignés à une zone et les paramètres de la
zone doivent être définis. Pour plus amples renseignements, se
référer à « Programmation d’une zone » à la page 11. Dans le cas
d’une installation homologuée UL, utiliser le modèle de résistance
d’extrémité de ligne (EDL) no 2011002000.
2.13 Raccordement des zones de clavier
Chaque clavier à DEL et à ACL est muni d’une entrée de zone
câblée qui permet de raccorder un détecteur ou un contact de porte
directement au clavier. Par exemple, le contact installé sur la porte
d’entrée principale d’un établissement peut être directement
raccordé à la borne d’entrée du clavier installé à proximité de cette
porte, évitant ainsi d’avoir à le raccorder au panneau de contrôle
placé beaucoup plus loin.
Panneau de contrôle DGP-848
7
Même si l’option ATZ du panneau de contrôle est
activée, un seul dispositif peut être raccordé à la zone
câblée du clavier. Les sabotages sur les zones de
clavier ne sont pas reconnus. La zone de clavier suit la
définition d’EDL du panneau de contrôle.
Un dispositif raccordé à la borne d’entrée d’un clavier doit être
assigné à une zone du panneau de contrôle et les paramètres de la
zone doivent être définis (voir la rubrique « Programmation d’une
zone » à la page 11). Le clavier communique l’état de la zone au
panneau de contrôle par le combus. Le dispositif de détection doit
être raccordé de la façon illustrée dans la Figure 3 à la page 3.
2.14 Raccordement d’un interrupteur à clé
Raccorder les interrupteurs à clé au clavier, au panneau de contrôle
ou aux bornes d’un module d’expansion de zones câblées tel
qu’illustré à la Figure 9. Une fois qu’un interrupteur à clé est
raccorder, il faut l’assigner à une zone d’interrupteur à clé et les
paramètres de cette zone doivent être définis tel que décrit à la
rubrique « Programmation d’un interrupteur à clé » à la page 17.
Figure 9 : Raccordement d’un interrupteur à clé
2.15 Circuit d’incendie
Raccorder les détecteurs de fumée utilisés dans le système de
sécurité en suivant l’une des méthodes suivantes. Les détecteurs de
fumée qui sont raccordés au panneau de contrôle ou aux bornes
d’entrée d’un module d’expansion doivent être assignés à une zone
du panneau de contrôle et la zone doit être définie en tant que zone
d’incendie. Pour de plus amples détails, se référer à la rubrique
« Programmation d’une zone » à la page 11.
rapport à la station de surveillance (si programmée). La défectuosité
est effacée si aucun signal « CleanMeTM » n’est transmis durant une
période de plus de 255 secondes. Si une alarme est déclenchée, la
défectuosité est effacée jusqu’à ce qu’elle soit détectée de nouveau.
Figure 10 : Sortie PGM 1 = entrée de détecteur de fumée à 2 fils
la sortie PGM 1
devient l’entrée
# 255
Lorsque des détecteurs de fumée ESL dotés de
la caractéristique CleanMe™sont utilisés, ne pas
raccorder plus de 20 détecteurs en parallèle.
2.15.3 Installation d’un détecteur de fumée (à 4 fils)
Raccorder les détecteurs de fumée à 4 fils à un relais tel qu’illustré à
la Figure 11. Détecteurs de fumée recommandés : modèle System
Sensor 2112/24D. Pour être conforme à la norme UL955, les
détecteurs de fumée à 4 fils doivent être installés à l’aide de fils de
grosseur 18 AWG. Dans l’éventualité où le courant serait interrompu,
le relais entraînerait le panneau à transmettre le rapport de
défectuosité de la boucle d’incendie si celui-ci est programmé dans la
Section [707]. Afin que le détecteur de fumée puisse être rétabli
(réinitialisé) après une alarme, s’assurer que la borne négative (-) du
détecteur de fumée est raccordée à une sortie PGM tel qu’illustré à la
Figure 11. Programmer ensuite la sortie PGM avec l’événement
d’activation « Réinitialisation de détecteur(s) de fumée » (voir section
10.1) afin que l’alimentation du détecteur de fumée soit coupée
durant quatre secondes lorsque les touches [EFFAC.] et [ENTRÉE]
(claviers à ACL) OU [*] et [#] (claviers Grafica) sont maintenues
enfoncées durant deux secondes.
Figure 11 : Zones d’incendie
INSTALLATION UL/ULC
bornes du panneau de contrôle
2.15.1 Installation d’un détecteur de fumée à 2 fils
La sortie PGM 1 peut être définie en tant qu’entrée de détecteur de
fumée à 2 fils (voir section 10.4 à la page 33) afin de permettre que
les détecteurs de fumée soient raccordés comme à la Figure 10 à la
page 8. Les zones d’incendie doivent utiliser une résistance d’EDL
de 1 kΩ. Si un court-circuit est détecté sur la boucle d’incendie ou si
un détecteur de fumée se déclenche, le panneau de contrôle génère
une alarme, et ce, que le système soit armé ou non. Si la boucle
d’incendie est ouverte, la condition de défectuosité « Zone
défaillante » apparaît dans l’affichage des défectuosités et le code
de rapport approprié est transmis à la station de surveillance (si
programmée).
2.15.2 Installation de détecteurs ESL dotés de la
caractéristique CleanMeTM
Le panneau de contrôle Digiplex supporte les détecteurs de fumée
ESL dotés de la caractéristique CleanMeTM. Les détecteurs de fumée
ESL se raccordent exactement de la même manière que les détecteurs
de fumée traditionnels (voir Figure 10). Noter qu’il faut éviter de
raccorder plus de 20 détecteurs de fumée ESL sur un même système.
Lorsqu’un détecteur de fumée ESL transmet un signal CleanMeTM, le
panneau de contrôle génère une défectuosité et transmet un code de
8 Manuel d’installation et de référence
Raccordement de zones d’incendie simples seulement
Si l’option ATZ est activée, ne pas utiliser l’entrée
supplémentaire (c.-à-d. dans l’exemple ci-dessus, l’entrée
009 ne peut être utilisée en tant qu’entrée de zone).
Il est recommandé que tous les détecteurs de fumée
à 2 et à 4 fils soient raccordés en une configuration
en série.
3
Méthodes de programmation
Le panneau de contrôle Digiplex peut être programmé à l’aide du
logiciel WinLoad, de la clé de mémoire Paradox ou manuellement à
l’aide d’un clavier à ACL (DGP2-641BL) ou Grafica (DNE-K07).
Nous vous recommandons fortement de programmer le panneau de
contrôle à l’aide du logiciel WinLoad puisqu’il simplifie l’opération et
réduit les possibilités d’erreurs lors de l’entrée de données. Pour
obtenir des détails sur la façon de régler le panneau de contrôle afin
qu’il fonctionne avec le logiciel WinLoad, se référer à la rubrique
« Logiciel WinLoad » à la page 48.
3.2 Mode de programmation des modules
Tous les modules qui sont raccordés au combus se programment à
l’aide d’un clavier à ACL (DGP2-641BL) ou Grafica (DNE-K07) dans
le système. Pour ce faire, accéder simplement au Mode de
programmation des modules en suivant les étapes décrites cidessous.
POUR PROGRAMMER EN MODE DE PROGRAMMATION DES MODULES :
Il est également possible d’utiliser la clé de mémoire Paradox (voir
section 3.7 à la page 10) pour copier les données de programmation
d’un panneau de contrôle Digiplex vers des panneaux de contrôle
Digiplex. Cette méthode permet de programmer chaque panneau de
contrôle en moins de 5 secondes.
1) Appuyer sur la touche [0] et la maintenir enfoncée.
Les claviers et les autres modules peuvent aussi être facilement
programmés à l’aide de la caractéristique de diffusion de données
d'un module (voir section 12.12 à la page 39). Une fois un module
programmé, il est possible d’utiliser cette caractéristique pour
transmettre, par le combus, les sections de programmation de ce
module vers les autres modules similaires.
4) Entrer le [NUMÉRO DE SÉRIE] à 8 chiffres du module à
programmer.
3.1 Mode de programmation du panneau
Utiliser le Guide de Programmation afin de garder un suivi des
sections qui ont été programmées et de la façon dont elles ont été
programmées. Pour être en mesure de programmer quoi que ce soit
dans le panneau de contrôle Digiplex, il faut d’abord accéder au
mode de programmation.
POUR PROGRAMMER EN MODE DE PROGRAMMATION DU PANNEAU :
1) Appuyer sur la touche [0] et la maintenir enfoncée.
2) Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] (par défaut = 000000).
3) Entrer le numéro de section [953].
5) Entrer le numéro de [SECTION] de 3 chiffres et la [DONNÉE]
requise.
Se référer au Guide de programmation du module ou au
Manuel d’installation du module pour plus de détails.
Le panneau de contrôle redirigera toute la programmation vers le
module sélectionné. Pour quitter le Mode de programmation des
modules, appuyer sur la touche [EFFAC.] pour les claviers à ACL ou
sur la touche d’action de droite (Quitter) pour les claviers Grafica
autant de fois que requis pour revenir à l’écran voulu. Noter que le
numéro de série d’un module peut se trouver sur la carte de circuits
imprimés du module ou peut déjà être inscrit dans le Guide
d’installation du module.
2)
Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] (par défaut = 000000).
3.3 Programmation par choix d’options
3)
Entrer le numéro de [SECTION] de 3 chiffres.
Chaque caractéristique et/ou option est programmée dans
une section de 3 chiffres commençant à [001].
La majorité des options du panneau de contrôle Digiplex se
programment à l’aide de la méthode de programmation par choix
d’options.
4)
Entrer la [DONNÉE] requise.
Le type de donnée requis est décrit dans le Guide de
programmation et/ou est expliqué dans les sections
appropriées de ce manuel.
Pour les claviers à ACL :
Chaque touche de 1 à 8 correspond à une fonction ou à une option
spécifique. Régler ces options en mettant le numéro correspondant
à la fonction à ON ou OFF. L’option est à ON lorsque le numéro
apparaît à l’intérieur des parenthèses. Mettre les options à ON et à
OFF en appuyant sur les touches correspondantes au clavier.
Appuyer sur les touches autant de fois que nécessaire pour
sélectionner les options voulues puis appuyer sur [ENTREE] pour
sauvegarder.
Pour les claviers à ACL :
Une fois la donnée requise entrée, soit que le panneau de contrôle
sauvegarde automatiquement cette donnée et passe à la section
suivante, soit qu’il faille appuyer sur la touche [ENTRÉE] pour
sauvegarder la donnée et passer à la section suivante. Pour revenir
à l’étape précédente ou pour effacer la donnée actuellement
contenue dans la section, appuyer sur la touche [EFFAC].
Pour les claviers Grafica :
Une fois la donnée requise entrée, appuyer sur la touche d’action du
centre de Grafica (Sauvegarder) pour sauvegarder la donnée et
passer à la section suivante. Appuyer sur la touche d’action de droite
(Quitter) pour revenir à l’étape précédente ou sur la touche d’action
de gauche (Effacer) pour effacer la donnée actuellement contenue
dans la section.
Pour les claviers Grafica :
Sélectionner ou non les cases à cocher se rapportant aux options ou
aux fonctions à activer ou à désactiver. Il est également possible de
régler les options en appuyant sur les touches correspondantes sur
le clavier. La fonction est à ON lorsque sa case à cocher est
sélectionnée. Pour sauvegarder les réglages, appuyer sur la touche
d’action du centre (Sauvegarder) de Grafica.
3.4 Programmation décimale
Certaines sections peuvent exiger l’entrée d’une valeur décimale à 3
chiffres entre 000 et 255.
Panneau de contrôle DGP-848
9
3.5 Programmation hexadécimale
Certaines sections peuvent nécessiter l’entrée de une ou plusieurs
valeur(s) hexadécimle(s) de 0 à F.
Pour les claviers à ACL :
[0] à [9]
= valeurs de 0 à 9 respectivement [DÉSARM]
[PARTIEL] = A
[EXCL]
[MEM]
[EXC.AUTO] = B
[ARM]
=C
=D
=E
=F
Pour les claviers Grafica :
[0] à [9] = valeurs de 0 à 9 respectivement
= A à F (appuyer sur la touche jusqu’à ce que la lettre
[#]
désirée apparaisse)
3.6 Programmation par niveau
Dans les sections nécessitant la programmation par niveau, une
seule option peut être sélectionnée.
Pour les claviers à ACL :
Pour sélectionner l’option, utiliser les touches [S] et [T] jusqu’à ce
que l’option voulue s’affiche puis appuyer sur [ENTREE] pour
sauvegarder.
Pour les claviers Grafica :
Pour sélectionner l’option, utiliser les touches de défilement de
Grafica jusqu’à ce que l’option voulue s’affiche puis appuyer sur la
touche d’action du centre (Sauvegarder) de Grafica pour
sauvegarder.
3.7 Clé de mémoire Paradox
La clé de mémoire Paradox n’a pas été vérifiée par les
UL.
Copier les données de programmation d'un panneau de contrôle
Digiplex dans la clé de mémoire Paradox. Copier ensuite les
données contenues dans la clé de mémoire Paradox dans les
panneaux de contrôle Digiplex. Cette méthode vous permet
d’économiser un temps précieux. La seule chose à faire est de
programmer un panneau Digiplex et ensuite de télécharger en
moins de 5 secondes la programmation de ce panneau dans les
autres panneaux.
Figure 12 : Utilisation de la clé de mémoire
Cavalier de protection d’écriture
cavalier présent = lecture à partir de et écriture
vers la clé de mémoire
cavalier absent = protection d’écriture (lecture
à partir de la clé de
mémoire seulement)
vue partielle du panneau
de contrôle Digiplex
10 Manuel d’installation et de référence
Insérer la clé de
mémoire Paradox sur
le connecteur marqué
MEM KEY.
Pour copier dans la clé de mémoire à partir du panneau de
contrôle SOURCE :
1) Débrancher l’alimentation en c.a.
et la batterie du panneau de
contrôle.
2) Insérer la clé de mémoire dans le
connecteur identifié MEM KEY du
panneau de contrôle duquel la
programmation sera copiée.
S’assurer que le cavalier de
protection contre l’écriture est en
place.
3) Accéder à la section :
[965] pour copier le contenu du panneau à l’exception des
sections [001] à [048] (numéros de série des
dispositifs) et des sections [049] à [056] (numéros de
série des interrupteurs à clé) dans la clé de mémoire.
[966] pour copier tout le contenu du panneau incluant les
sections [001] à [048] et [049] à [056] dans la clé de
mémoire.
4) Une fois que le clavier aura émis un bip de confirmation,
attendre 10 secondes avant de retirer la clé de mémoire.
Retirer le cavalier de protection d’écriture afin d’éviter
d’écraser accidentellement le contenu de la clé de mémoire.
Téléchargement vers le panneau de contrôle CIBLE
1) Débrancher l’alimentation en c.a.
et la batterie du panneau de
contrôle.
2) Insérer la clé de mémoire dans le
connecteur identifié MEM KEY du
panneau de contrôle vers lequel
le contenu de la clé de mémoire
sera téléchargé.
3) Accéder à la section :
[961] pour télécharger dans le panneau le contenu de la clé
de mémoire à l’exception des sections [001] à [048]
(numéros de série des dispositifs) et des sections
[049] à [056] (numéros de série des interrupteurs à clé).
[962] pour télécharger dans le panneau le contenu de la clé
de mémoire incluant les sections [001] à [048] et
[049] à [056].
4) Une fois que le clavier aura émis un bip de confirmation,
attendre 10 secondes avant de retirer la clé de mémoire.
4
Programmation des zones
Tous les dispositifs de détection qui sont raccordés au panneau de contrôle, les claviers et les modules d’expansion de zones doivent être
assignés à une zone et les paramètres de cette zone doivent être définis tel que décrit dans cette section.
Numérotation des zones (de [001] à [048]) :
•
numéro de série du dispositif/module
•
numéro d’entrée du dispositif/module
Paramètres des zones (de [101] à [148]) :
•
définition de la zone
•
assignation de la partition
•
options de la zone
La caractéristique de numérotation de zone est utilisée pour assigner individuellement chaque dispositif de détection à la zone voulue du
système Digiplex (voir section 4.1 à la page 12). Les paramètres de zone permettent de définir le type de la zone, la partition à laquelle la
zone doit être assignée et la façon dont le panneau de contrôle réagira lorsqu’une condition d’alarme sera détectée sur cette zone (voir de
la section 4.2 à la page 12 à la section 4.4 à la page 14). Pour de plus amples renseignements sur l’installation des dispositifs et des
modules, se référer à la Figure 3 à la page 3 ou au Guide d’installation qui correspond au produit à installer.
Figure 13 : Programmation d’une zone
Maintenir la touche [0]
enfoncée
Entrer le [CODE
D’INSTALLATEUR]
Entrer les 3 chiffres de
la [SECTION]
Numérotation de zone
Les sections [001] à [048]
représentent les zones 1 à 48
Dans le cas d’un dispositif de
détection adressable ou d’un module
sur lequel un dispositif câblé est
raccordé, entrer les 8 chiffres du
[NUMÉRO DE SÉRIE]
Définitions de zone
Paramètres de zone
Les sections [101] à [148]
représentent les zones 1 à 48
Définition de zone
Premier chiffre
Assignation de la
partition
Deuxième chiffre
Entrer les 3 chiffres du [NUMÉRO
du module sur lequel le
dispositif câblé
est raccordé.
Note : Dans le cas des détecteurs
de mouvements, des zones de
clavier et du module de contrôle
d’accès (DGP2-ACM1P), aucun
numéro d’entrée n’est nécessaire.
Faites un seul
choix
0 - Désactivée (par défaut)
1 - Délai d’entrée 1
8 - Antivol 24 h
2 - Délai d’entrée 2
9 - Incendie retardée 24 h
3 - Délai d’entrée 3
A - Incendie standard 24 h
4 - Délai d’entrée 4
B - Délai Partiel 1
5 - Esclave
C - Délai Partiel 2
6 - Instantané
D - Délai Partiel 3
7 - Avertisseur 24 h
E - Délai Partiel 4
Assignation de la partition
Faites un seul choix
1 - Zone assignée à la Partition 1 (par défaut)
2 - Zone assignée à la Partition 2
3 - Zone assignée à la Partition 3
4 - Zone assignée à la Partition 4
Options de zone
D’ENTRÉE]
Options de zone
Choix d’options
Sélectionner une ou
plusieurs options
Appuyer sur
[ENTREE]
[1] Désactivation automatique de la zone
[2] Contournement permis (par défaut)
[3] Mode Partiel
[4] Mode Forcé
[5]
Désactivée
Désactivée
Activée
Activée
[6]
Désactivée
Activée
Désactivée
Activée
Type d’alarme
Alarme audible (continue)
Alarme audible (pulsée)
Alarme silencieuse
Génère seulement un
Rapport
[7] Intellizone
[8] Délai avant transmission
Panneau de contrôle DGP-848
11
4.1 Numérotation des zones
4.2.1 Zone Désactivée
SECTIONS [001] à [048]
La caractéristique de numérotation de zone vous permet d’assigner
tout dispositif de détection du système à l’une ou l’autre des 48
zones. Cette caractéristique indique au panneau de contrôle où le
dispositif est raccordé et laquelle des 48 zones est assignée à ce
dispositif (voir Figure 14 : Numérotation de zone).
•
Pour assigner un dispositif de détection adressable qui est
raccordé au combus, programmer le numéro de série du
détecteur dans la section qui correspond à la zone voulue
(c.-à-d. programmer la zone 34 dans la Section [034]).
•
Pour assigner un dispositif de détection qui est raccordé à un
module ou à une entrée de zone câblée du panneau de
contrôle, programmer le numéro de série du module ou du
panneau de contrôle sur lequel le dispositif est raccordé dans
la section qui correspond à la zone voulue. Pour obtenir des
détails sur les numéros d’entrée d’un module, se référer au
Guide d’installation de ce module. Note : un numéro d’entrée
n’est pas requis lorsqu’il s’agit de détecteurs de mouvement,
de zones de clavier et du module de contrôle d’accès (DGP2ACM1P).
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 0
Cette option désactive la zone correspondante. Toutes les zones
sont désactivées par défaut.
Si la sortie PGM 1 est définie en tant qu’entrée pour
détecteur de fumée (voir section 10.4 à la page 33),
le panneau de contrôle reconnaîtra cette entrée
comme l’entrée numéro 255.
Figure 14 : Numérotation de zone
4.2.2 Délais d’entrée 1 à 4
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 1 À 4
Lorsqu’une zone armée programmée avec la définition Délai
d’entrée est ouverte, le panneau de contrôle ne génère pas d’alarme
à moins que le délai d’entrée se soit écoulé sans que la zone ait été
désarmée. Une zone peut être programmée avec un des quatre
Délais d’entrée. Chaque délai d’entrée est associé à un minuteur.
Pour programmer le minuteur de délai d’entrée, entrer les 3 chiffres
qui représentent la valeur du délai (000 à 255 secondes) dans la
section appropriée :
•
•
•
•
minuteur du délai d’entrée 1 : [230]
minuteur du délai d’entrée 2 : [231]
minuteur du délai d’entrée 3 : [232]
minuteur du délai d’entrée 4 : [233]
Noter que ces minuteurs sont aussi utilisés pour les zones Délai
partiel (voir section 4.2.9 à la page 13). Les zones Délai d’entrée
sont généralement utilisées sur les points d’entrée et de sortie des
lieux protégés (c.-à-d. les portes avant et arrière et la porte de
garage). L’utilisation de Délais d’entrée de durées différentes s’avère
très pratique lorsque, par exemple, l’accès au clavier à partir d’un
point d’entrée exige un délai plus long qu’à partir d’un autre point ou
encore dans un système partitionné où un délai d’entrée différent est
requis pour chacune des partitions
4.2.3 Zone Esclave
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 5
Lorsqu’une zone Esclave armée est ouverte, le panneau de contrôle
génère immédiatement une alarme. Par contre, si une zone Délai
d’entrée (voir section 4.2.2 à la page 12) est ouverte avant la zone
Esclave, le panneau de contrôle attend que le délai d’entrée se soit
écoulé avant de déclencher une alarme. Si plus d’une zone Délai
d’entrée est ouverte avant la zone Esclave, le panneau de contrôle
attend que le premier délai d’entrée se soit écoulé avant de
déclencher une alarme.
4.2.4 Zone Instantanée
4.1.1 Suppression d’une numérotation de zone
Pour les claviers à ACL :
1) Entrer un numéro de section entre [001] et [048].
2) Appuyer sur [0] puis sur [ENTRÉE] pour sauvegarder et quitter.
Pour les claviers Grafica :
1) Entrer un numéro de section entre [001] et [048].
2) Appuyer sur [0] pour effacer le numéro de série.
3) À l’aide des touches fléchées de Grafica, mettre le numéro
d’entrée en surbrillance puis appuyer sur [0] pour effacer les
données.
4) Appuyer sur la touche d’action du centre (Sauvegarder) de
Grafica pour sauvegarder et quitter.
4.2 Définitions de zone
Sélectionner l’une des 15 définitions disponibles décrites
ci-contre (se référer également à la Figure 13 à la page 11).
12 Manuel d’installation et de référence
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 6
Lorsqu’une zone Instantanée qui est armée est ouverte, le panneau
de contrôle génère immédiatement une alarme. Les zones
programmées avec la définition Instantané sont généralement
utilisées pour les fenêtres, les portes-fenêtres, les fenêtres de toit et
les autres points du périmètre.
4.2.5 Zone Avertisseur 24 heures
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 7
Chaque fois qu’une zone Avertisseur 24 heures est ouverte, et ce,
peu importe que le système soit armé ou désarmé, le panneau de
contrôle active l’avertisseur sonore du clavier pour indiquer que cette
zone a été violée. Le panneau de contrôle transmet un rapport
d’alarme mais n’active pas la sortie de cloche/sirène. Pour faire taire
l’avertisseur sonore, entrer un code d’utilisateur valide au clavier.
Les claviers doivent être assignés à la même
partition que celle à laquelle la zone Avertisseur 24
heures est assignée, sans quoi leur avertisseur
sonore ne sera pas activé.
4.2.6 Zone Antivol 24 heures
4.2.8 Zone d’incendie standard 24 heures
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 8
Chaque fois qu’une zone Antivol 24 heures est ouverte, et ce, peu
importe si le système est armé ou désarmé, le panneau de contrôle
génère immédiatement une alarme.
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = A
Pour des détails sur la façon de raccorder les détecteurs de fumée au
panneau de contrôle, se référer à la rubrique « Circuits d’incendie » à
la section 2.15 à la page 8. Lorsque une zone est programmée en tant
que zone d’incendie, elle devient normalement ouverte et exige
l’utilisation d’une résistance d’extrémité de ligne. La zone ne peut pas
fonctionner en mode normalement fermé. Chaque fois qu’une zone
d’incendie standard 24 heures est ouverte, et ce, peu importe si le
système est armé ou désarmé, le panneau de contrôle peut :
4.2.7 Zone d’incendie retardée 24 heures
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = 9
La définition d’incendie retardée 24 heures décrite dans la Figure 15
à la page 13 est généralement utilisée dans les résidences où un
détecteur de fumée génère souvent des fausses alarmes (c.-à-d.
fumée de cigarette, rôtie qui brûle, etc.). Lorsqu’une zone est
programmée avec la définition Incendie retardée 24 heures, la zone
devient normalement ouverte et exige l’utilisation d’une résistance
d’extrémité de ligne. La zone ne peut pas fonctionner en mode
normalement fermé.
Les claviers doivent être assignés à la même partition
que celle à laquelle la zone d’incendie 24 heures est
assignée, sans quoi leur avertisseur sonore ne sera
pas activé.
Figure 15 : Zone d’incendie (feu) retardée 24 heures
•
•
•
transmettre un code de rapport d’Alarme de la zone (voir
section 8.2.5 à la page 26);
transmettre un rapport de défectuosité de la boucle (voir
section 8.2.11 à la page 27) si une défaillance du câblage ou
un sabotage est détecté sur la zone d’incendie. Une
« condition de défectuosité de la zone » apparaît également
dans l’affichage des défectuosités;
genérer une alarme d’incendie qui est toujours audible, et ce,
peu importe les autres réglages. Les alarmes d’incendie
entraînent la sortie de cloche/sirène à émettre un signal
intermittent, tel qu’illustré dans la Figure 16.
Figure 16 : Sortie de cloche/sirène durant une alarme
d’incendie
Zone feu retardée
déclenchée
Sortie de cloche/sirène activée et
transmission de rapport retardée de
30 secondes.
Est-ce que la zone
a été rétablie
durant le délai de
30 secondes?
Oui
4.2.9 Zone Délai partiel
Non
Est-ce
qu'une
2e zone feu
retardée a été
déclenchée durant
le délai de
30 sec.
Oui
Non
Est-ce qu'une
touche du clavier a
été enfoncée
durant le délai de
30 sec.
Non
Oui
La cloche/sirèneYes
s'arrête. La
transmission est retardée de 90 sec.
additionnelles.
Non
Problème
corrigé?
Oui
FIN
L'alarme est rétablie
L'alarme est maintenue et un
code de rapport est transmis,
tel que décrit dans la rubrique
"Zone feu retardée 24 h"
SECTIONS [101] À [148] : PREMIER CHIFFRE = B À E
Lorsqu’une zone Délai partiel est armée à l’aide du mode
d’armement Régulier ou Forcé, le panneau de contrôle traite la zone
comme ci celle-ci était une zone Instantanée (voir section 4.2.4 à la
page 12). Lorsqu’une zone Délai partiel est armée à l’aide du mode
d’armement Partiel ou Instantané et que celle-ci est déclenchée, le
panneau de contrôle ne génère pas d’alarme à moins que le Délai
partiel se soit écoulé sans que la zone ait été désarmée. Une zone
peut être définie avec un des quatre Délais partiels. Chaque Délai
partiel est associé à un minuteur de délai d’entrée. Pour programmer
un minuteur de délai d’entrée, entrer la valeur à 3 chiffres du délai
voulu (000 à 255 secondes) dans la section appropriée :
Délai partiel 1 = minuteur du délai d’entrée 1 dans la Section [230]
Délai partiel 2 = minuteur du délai d’entrée 2 dans la Section [231]
Délai partiel 3 = minuteur du délai d’entrée 3 dans la Section [232]
Délai partiel 4 = minuteur du délai d’entrée 4 dans la Section [233]
Prendre note que les minuteurs de délai d’entrée sont les
mêmes que ceux utilisés pour les zones de délai d’entrée.
4.3 Assignation de la partition de la zone
SECTIONS [101] À [148] : DEUXIÈME CHIFFRE = 1 À 4
Le panneau de contrôle a la possibilité de partionner le système en
deux, trois ou quatre systèmes entièrement indépendants. Par
conséquent, chaque zone doit être assignée à une partition, tel que
décrit à la Figure 13 à la page 11. Pour plus amples renseignements
sur le partionnement, se référer à la section 12.5 à la page 38.
Panneau de contrôle DGP-848
13
4.4 Options de zone
•
Chaque zone peut être programmée avec une ou plusieurs des
options décrites ci-dessous. Programmer les options de la façon
décrite dans la Figure 13 à la page 11.
•
4.4.1 Désactivation automatique de la zone
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [1]
Lorsque l’option [1] est désactivée et qu’une zone armée est violée,
le panneau de contrôle génère une alarme : il peut transmettre un
code de rapport d’alarme (voir section 8.11 à la page 30), activer la
sortie de sirène, etc. Si la même zone est déclenchée (s’ouvre) de
nouveau durant la même période d’armement, un autre rapport
d’alarme peut être transmis, la sortie de sirène être réactivée et ainsi
de suite. Lorsque l’option [1] est activée, le panneau de contrôle
arrête de générer une alarme pour une même zone lorsque la limite
programmée dans le Compteur de désactivation automatique est
atteinte durant une même période d’armement. Le panneau de
contrôle ignore les zones dont l’option Désactivation de la zone est
sélectionnée et qui ont dépassé la limite programmée. Pour
programmer la limite dans le Compteur de désactivation
automatique, entrer la valeur à 3 chiffres (000 à 015) qui représente
la limite voulue dans la Section [217]. Pour désactiver cette
caractéristique, entrer 000. La limite du nombre de désactivations
automatiques de la zone se réinitialise chaque fois que la partition
assignée à cette zone est armée.
4.4.2 Contournement permis
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [2]
Seules les zones dont l’option [2] est activée peuvent être
contournées manuellement (voir section 13.5.3 à la page 42). Les
zones d’incendie ne peuvent pas être contournées. Par défaut,
l’option Contournement permis est activée pour toutes les zones.
4.4.3 Mode Partiel
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [3]
Seules les zones dont l’option [3] est activée seront contournées
lorsque le système sera armé en mode Partiel ou Instantané (voir
section 16.1.2 à la page 49). Toutes les autres zones demeureront
activées. Les zones d’incendie ne peuvent pas être réglées avec
l’option Mode partiel.
4.4.4 Mode Forcé
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [4]
Seules les zones dont l’option [4] est activée peuvent être
contournées lorsque le système est armé dans le mode Forcé (voir
section 16.1.6 à la page 49). Les zones d’incendie ne peuvent pas
être réglées avec l’option Mode forcé.
4.4.5 Types d’alarme
SECTIONS [101] À [148] : OPTIONS [5] ET [6]
[5]
[6]
Type d’alarme de la zone
Désactivée Désactivée
Alarme audible continue
Désactivée Activée
Alarme audible pulsée
Activée
Désactivée
Alarme silencieuse
Activée
Activée
Génère seulement un rapport
•
le type Alarme audible continue transmet le code de rapport
approprié (si programmé) et génère une alarme en activant de
façon continue les cloches où les sirènes qui sont raccordées
au panneau de contrôle.
•
le type Alarme audible pulsée transmet le code de rapport
approprié et génère une alarme en activant de façon pulsée
(voir Figure 16 à la page 13) toutes les cloches ou sirènes qui
sont raccordées au panneau de contrôle.
14 Manuel d’installation et de référence
le type Alarme silencieuse transmet le code de rapport
approprié et génère une alarme sans toutefois activer les
cloches et les sirènes (c.-à-d. le clavier indique l’alarme et le
système doit être désarmé).
le type Génère seulement un rapport transmet uniquement un
code de rapport à la station de surveillance. Contrairement à
une alarme silencieuse, aucun code d’utilisateur n’a besoin
d’être entré au clavier pour annuler l’alarme. Les zones
d’incendie ne peuvent pas être réglées avec le type d’alarme
Génère seulement un rapport.
4.4.6 Intellizone
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [7]
Si une condition d’alarme est détectée sur une zone dont l’option [7]
est activée, le panneau de contrôle déclenche le Délai Intellizone et
cherche une confirmation avant de générer une alarme. Une alarme
est générée uniquement si l’une des conditions suivantes se présente :
1) Une condition d’alarme se produit dans une autre zone
Intellizone pendant le Délai Intellizone.
2) La zone en alarme est rétablie et une condition d’alarme s’y
reproduit pendant le Délai Intellizone.
3) La zone en alarme demeure en alarme pendant toute la durée
du Délai Intellizone.
Pour programmer le Délai Intellizone, entrer la valeur à 3 chiffres
(010 à 255 secondes) qui représente le délai voulu dans la Section
[200]. Les zones d’incendie ne peuvent pas être réglées avec
l’option Intellizone.
4.4.7 Délai avant transmission d’une alarme
SECTIONS [101] À [148] : OPTION [8]
Lorsqu’une condition d’alarme est détectée sur une zone dont
l’option [8] est activée, le panneau de contrôle génère une alarme
mais ne transmet pas immédiatement le code de rapport approprié à
la station de surveillance; il attend que le Délai avant transmission se
soit écoulé. Si le système est désarmé durant ce délai, le panneau
de contrôle annule tous les codes de rapport qui auraient dû être
transmis pour cette zone. Pour programmer le Délai avant
transmission, entrer la valeur de 3 chiffres (001 à 255 secondes, 000
= instantanément) qui représente le délai voulu dans la Section
[256]. Cette option est généralement utilisée avec les zones Délai
d’entrée de façon à réduire les fausses alarmes qui peuvent être
générées par les nouveaux utilisateurs qui ne désarment pas leur
système dans le délai prévu.
4.5 Étiquettes de zones
SECTIONS [451] À [498]
Les étiquettes de zones existantes qui sont affichées à l’écran d’un
clavier à ACL (DGP2-641BL) ou Grafica (DNE-K07) peuvent être
modifiées afin de convenir aux besoins de l’installation. Lorsque les
étiquettes de zones sont modifiées, l’étiquette est modifiée dans tout
le système. Chaque étiquette peut comprendre un maximum de 16
caractères. Pour modifier les étiquettes de zones, entrer le numéro
de la section voulue puis entrer l’étiquette. Pour les instructions sur
la façon d’entrer les lettres et les caractères spéciaux, se référer aux
Tableaux 3 à 9 pour les claviers à ACL ou au Manuel en ligne de
Grafica pour les claviers Grafica. Un manuel de l'utilisateur complet
de Grafica est disponible sur notre site Web au www.paradox.ca.
Étiquettes de zones : les sections de [451] à [498] représentent
les zones de 01 à 48
Tableau 3 : Touches
Appuyer sur Fonction
[EXC.AUTO]
[DÉSARM]
[EXCL]
[MEM]
Description
insertion d’un
espace
[PARTIEL]
[ARM]
Tableau 6 : Assignation des lettres au clavier russe
insertion d’un espace en blanc à
l’emplacement du curseur
suppression du caractère ou de
suppression
l’espace en blanc se trouvant à
l’emplacement du curseur
suppression de tous les
suppression
caractères et espaces à la droite
jusqu’à la fin
du curseur ainsi qu’à
l’emplacement de ce dernier
basculement des touches
numériques aux touches
numérique ou
alphanumériques et vice versa
alphanumérique (voir Tableau 4 à la page 15,
Tableau 5 à la page 15 ou
Tableau 6 à la page 15)
basculement du réglage de bas
bas ou haut de
de casse à celui de haut de casse
casse
et vice versa
le curseur se change en carré noir
clignotant; entrer le numéro à 3
caractères
chiffres représentant le symbole
spéciaux
voulu (voir Tableau 7 à la
page 15, Tableau 8 à la page 16
ou Tableau 9 à la page 16)
Tableau 7 : Catalogue des caractères spéciaux
Tableau 4 : Touches numériques et alphanumériques
Numérique
Touche Appuyer sur
la touche
une fois
[0]
[1]
[2]
[3]
[4]
[5]
[6]
[7]
[8]
[9]
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Alphanumérique
Appuyer sur
la touche
une fois
Appuyer sur
la touche
deux fois
Appuyer sur
la touche
trois fois
--A
D
G
J
M
P
S
V
Y
--B
E
H
K
N
Q
T
W
Z
--C
F
I
L
O
R
U
X
Tableau 5 : Assignation des lettres au clavier hébreu
Panneau de contrôle DGP-848
15
Tableau 8 : Catalogue des caractères spéciaux hébreux
4.6 Temps de réponse de la zone
SECTIONS [201] À [216]
(000 à 255 X 20 ms, par défaut : 600 ms) Le temps de réponse de la
zone détermine la vitesse à laquelle le panneau de contrôle
répondra lorsqu’une ouverture de zone sera détectée sur l’une ou
l’autre des entrées câblées. Le panneau de contrôle n’affiche pas et
ne répond pas à l’ouverture d’une zone tant que le Temps de
réponse de la zone programmé ne s’est pas écoulé, ceci afin de
prévenir qu’une courte transition de l’état de la zone ne cause une
alarme ou une transmsission inutile. Aucune autre définition et
option de zone n’est en vigueur avant que le Temps de réponse de
la zone ait expiré. Le Temps de réponse de la zone ne s’applique
pas dans le cas de dispositifs adressables. Le temps de réponse de
la zone de chacune des bornes d’entrée peut être réglé de 20ms à
5,1 secondes en programmant la valeur voulue (001 à 255 X 20ms)
dans la section appropriée.
Exemple :
Le système est armé et le temps de réponse de la zone est réglé à
600 ms. Une zone s’ouvre et se referme en moins de 600 ms. Le
panneau de contrôle ne répondra pas à ce changement d’état
momentané (c.-à-d. aucun rapport ne sera transmis et aucune
alarme ne sera générée ni affichée sur le clavier).
Tableau 9 : Catalogue des caractères spéciaux russes
[201]
[202]
[203]
[204]
[205]
[206]
[207]
[208]
[209]
[210]
[211]
[212]
[213]
[214]
[215]
[216]
TDR de la borne du panneau 1 / Entrée 001
TDR de la borne du panneau 2 / Entrée 002
TDR de la borne du panneau 3 / Entrée 003
TDR de la borne du panneau 4 / Entrée 004
TDR de la borne du panneau 5 / Entrée 005
TDR de la borne du panneau 6 / Entrée 006
TDR de la borne du panneau 7 / Entrée 007
TDR de la borne du panneau 8 / Entrée 008
TDR de la borne doublée du panneau 1 / Entrée 009
TDR de la borne doublée du panneau 2 / Entrée 010
TDR de la borne doublée du panneau 3 / Entrée 011
TDR de la borne doublée du panneau 4 / Entrée 012
TDR de la borne doublée du panneau 5 / Entrée 013
TDR de la borne doublée du panneau 6 / Entrée 014
TDR de la borne doublée du panneau 7 / Entrée 015
TDR de la borne doublée du panneau 8 / Entrée 016
4.7 Zones avec résistance d’EDL
SECTION [504] : OPTION [7]
Si les dispositifs raccordés aux bornes d’entrée câblée utilisent une
résistance d’extrémité de ligne de 1kΩ, activer l’option [7] de la
section [504]. Pour de plus amples détails sur l’utilisation de
résistances d’EDL, se référer aux ribriques de raccordement de
zones de la section 2.11 à la page 6 et la section 2.12 à la page 7.
4.8 Doublage de zones (ATZ)
SECTION [504] : OPTION [8]
Lorsque la caractéristique ATZ est activée, elle vous permet de
raccorder deux dispositifs de détection sur chaque borne d’entrée
câblée. Chaque dispositif est assigné à son propre numéro de zone
qui s’affiche au clavier et rapporte des codes d’alarme distincts. Les
zones additionnelles sont reconnues de la façon décrite dans la
Figure 17. Pour obtenir des renseignements sur la façon de
raccorder les dispositifs de détection, se référer à la rubrique
« Raccordement de zones doublées » de la section 2.12 à la page 7.
Les zones d’incendie ne peuvent pas être doublées.
16 Manuel d’installation et de référence
Figure 17 : Reconnaissance des bornes d’entrée d’ATZ
5
Programmation d’un interrupteur à clé
Le panneau de contrôle Digiplex peut supporter jusqu’à 8 zones
d’interrupteur à clé en plus de ses 48 zones de base. Un interrupteur
à clé permet à l’utilisateur d’armer ou de désarmer son système en
appuyant sur un bouton ou en faisant commuter un interrupteur à
clé. Les interrupteurs à clé peuvent être raccordés aux bornes
d’entrée câblée du panneau de contrôle Digiplex, des modules
d’expansion de zones et du clavier. Pour plus amples
renseignements sur l’installation des interrupteurs à clé, se référer à
la section 2.14 à la page 8. Les interrupteurs à clé doivent être
assignés à une zone d’interrupteur à clé et les paramètres de la
zone doivent être définis, tel que décrit dans cette section :
Paramètres d’interrupteur à clé, [149] à [156] :
•
définition de l’interrupteur à clé
•
assignation de la partition pour l’interrupteur à clé
•
options d’interrupteur à clé
La caractéristique de numérotation d’interrupteur à clé vous permet
d’assigner individuellement chaque entrée à l’une ou l’autre des
zones d’interrupteur à clé du système Digiplex. Pour plus de détails,
se référer à la section 5.1 à la page 18. Les paramètres
d’interrupteur à clé déterminent la partition à laquelle l’interrupteur à
clé est assigné et le mode d’armement (voir de la section 5.2 à la
page 18 à la section 5.4 à la page 19) qu’il doit activer.
Numérotation d’interrupteur à clé, [049] à [056] :
•
no de série du module
•
no d’entrée du module
Panneau de contrôle DGP-848
17
Figure 18 : Programmation d’un interrupteur à clé
Maintenir la
touche [0]
enfoncée
Entrer le [CODE
D ’INSTALLATEUR]
Entrer les 3
chiffres de la
Definitions d’Interrupteur à clé
0 - désactivé
1 - à action momentanée
2 - à action maintenue
3 - génère un événement « Fonction »
à l’ouverture
4 - génère un événement « Fonction »
à l’ouverture et à la fermeture
[SECTION]
Numérotation d’interrupteur à clé
Paramètres d’interrupteur à clé
Les sections [049] à [056] représentent Les sections [149] à [156] représentent
respectivement les interrupteurs 1 à 8 respectivement les interrupteurs 1 à 8
Entrer les 8 chiffres du
[NUMÉRO DE SÉRIE] du module
sur lequel l’interrupteur est
raccordé.
Definition
d’interrupteur à clé
Premier chiffre
Assignation de la
partition
Deuxieme chiffre
Entrer les 3 chiffres du
[NUMÉRO D’ENTRÉE] du module où
est raccordé l’interrupteur.
Faites un
seul choix
Options
d’interrupteur à clé
Choix d’options
Appuyer sur
[ENTREE]
Faites un
seul choix
Régler la touche [5]
et sélectionner une
option d’armement
Assignation de la partition
1- Interrupteur assigné à la Partition 1
2- Interrupteur assigné à la Partition 2
3- Interrupteur assigné à la Partition 3
4- Interrupteur assigné à la Partition 4
Options d’interrupteur à clé
[1] à [3] utilisation future
[4] Désarmement en mode Partiel/
Instantané
[5] Activée = Armement seulement
Désactivée = Armement/Désarmement
[6] *Armement en mode Partiel
[7] *Armement en mode Forcé
[8] *Armement en mode Instantané
*Faites un seul choix; si toutes les options
sont désactivées, le mode d’armement par
défaut est Régulier.
5.1 Numérotation d’interrupteur à clé
Figure 19 : Exemple de numérotation d’interrupteur à clé
SECTIONS [049] À [056]
La caractéristique de numérotation d’interrupteur à clé permet
d’assigner l’une des entrées câblées du système à l’une des 8 zones
d’interrupteur à clé du panneau de contrôle Digiplex. Elle indique au
panneau où l’interrupteur à clé est raccordé et laquelle des 8 zones
d’interrupteur lui est assignée. Pour assigner un interrupteur à clé
qui est raccordé à une borne d’entrée câblée, programmer le
numéro de série du module et le numéro d’entrée où l’interrupteur à
clé est raccordé dans la section correspondant à la zone
d’interrupteur à clé voulue (voir la Figure 19).
5.2 Définitions d’interrupteur à clé
Sélectionner l’une des définitions d’interrupteur à clé (voir également
la Figure 18 à la page 18) :
18 Manuel d’installation et de référence
5.2.1 Interrupteur à clé désactivé
5.3 Assignation d’une partition à l’interrupteur à clé
SECTIONS [149] À [156] : PREMIER CHIFFRE = 0
Désactive l’entrée d’interrupteur à clé.
SECTIONS [149] À [156] : DEUXIÈME CHIFFRE = 1 À 4
Le panneau de contrôle a la possibilité de partionner le système en deux,
trois ou quatre systèmes entièrement indépendants. Par conséquent,
chaque interrupteur à clé doit être assigné à une partition, tel que décrit
dans la Figure 18 à la page 18. Pour plus amples renseignements sur le
partitionnement, se référer à la section 12.5 à la page 38.
5.2.2 Interrupteur à clé à action momentanée
SECTIONS [149] À [156] : PREMIER CHIFFRE = 1
Pour armer une partition à l'aide d'un interrupteur à clé à action
momentanée, placer l'interrupteur en position « en fonction » durant
environ trois secondes et le replacer ensuite à la position
« hors fonction ». Répéter cette opération pour désarmer le
système. L’option d’interrupteur à clé sélectionnée (voir section 5.4 à
la page 19) détermine le mode d’armement.
5.2.3 Interrupteur à clé à action maintenue
SECTIONS [149] À [156] : PREMIER CHIFFRE = 2
Pour armer une partition à l'aide d'un interrupteur à clé à action
maintenue, faites commuter l’interrupteur de la position ON à la position
OFF. Pour désarmer la partition, placer l’interrupteur à la position ON. Si
l’interrupteur est programmé avec l’option Armement seulement, le
panneau de contrôle n’exécute aucune action lorsque l’interrupteur est
en position ON. L’option d’interrupteur à clé sélectionnée (voir section
5.4 à la page 19) détermine le mode d’armement.
5.2.4 Génération d’un événement « Fonction » à l’ouverture
SECTIONS [149] À [156]: DEUXIÈME CHIFFRE = 3
Lorsque l’option [3] est activée, un événement « Fonction » est
généré chaque fois que l’entrée de l’interrupteur à clé est ouverte.
(voir le Tableau 12 à la page 37). Cette option peut être utilisée
pour l’activation ou la désactivation d’une ou de plusieurs sorties
PGM du système Digiplex. Lorqu’un interrupteur à clé est défini
avec cette option, l’Assignation de partitions à l’interrupteur à clé et
les options d’interrupteur à clé sont désactivées. Pour programmer
un interrupteur à clé afin qu’il génère un événement « Fonction » :
1)
2)
Programmer l’événement d’activation d’une sortie PGM avec
l’événement « Fonction » correspondant à l’interrupteur à clé
désiré (voir le Tableau de programmation des sorties PGM du
Guide de programmation).
Activer l’option [3] dans la section correspondant à
l’interrupteur à clé voulu.
5.2.5 Génération d’un événement « Fonction » à
l’ouverture et à la fermeture
SECTIONS [149] À [156]: DEUXIÈME CHIFFRE = 4
Lorsque l’option [4] est activée, un événement « Fonction » est
généré chaque fois que l’entrée de l’interrupteur à clé est ouverte
ou fermée. Par conséquent, les événements « Fonction » passent
de 32 à 64 lorsque l’option [4] est activée : un événement pour
chaque état (ouvert et fermé). Voir le Tableau 12 à la page 37.
Cette option peut être utilisée pour activer ou désactiver une ou
plusieurs sorties PGM d’un système DGP-848. Lorsqu’un
interrupteur à clé est défini avec l’option Génération d’un
événement « Fonction » à l’ouverture et à la fermeture,
l’Assignation de partitions à l’interrupteur à clé et les options
d’interrupteur à clé sont désactivées. Pour programmer un
interrupteur à clé afin qu’il génère un événement « Fonction » :
1)
2)
Programmer l’événement d’activation d’une sortie PGM avec
l’événement « Fonction » correspondant à l’interrupteur à clé
désiré (voir le Tableau de programmation des sorties PGM
dans le Guide de programmation).
Activer l’option [4] dans la section correspondant à
l’interrupteur à clé désiré.
5.4 Options pour interrupteur à clé
Chaque zone d’interrupteur à clé peut être programmée avec une ou
plusieurs de ces options (voir aussi Figure 18 à la page 18) :
5.4.1 Désarmement en mode Partiel/Instantané
(interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] : OPTION [4]
Lorsque l’option [4] est activée, l’interrupteur à clé peut seulement
désarmer les partitions armées en mode Partiel ou Instantané qui lui
sont assignées. L’option d’Armement seulement (voir section 5.4.2)
doit être désactivée pour que cette option fonctionne. Lorsque
l’option [4] est désactivée, l’interrupteur à clé peut désarmer les
partitions armées à l’aide de n’importe quelle méthode d’armement.
5.4.2 Option d’armement/désarmement
(interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] :
Option [5] ACTIVÉE
= armement seulement
Option [5] DÉSACTIVÉE = armement et désarmement
Seulement une des options d’armement (Partiel, Forcé,
Instantané ou Régulier) peut être sélectionnée.
5.4.3 Armement en mode Partiel (interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] : OPTION [6]
Lorsque cette option est sélectionnée, l’activation de l’interrupteur à
clé a pour effet de contourner toutes les zones qui sont
programmées avec la définition Mode Partiel (voir section 4.4.3 à la
page 14) dans la partition sélectionnée. Toutes les autres zones
demeurent actives. Pour plus de détails sur le mode d’armement
Partiel, se référer à la section 16.1.2 à la page 49.
5.4.4 Armement en mode Forcé (interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] : OPTION [7]
Lorsque cette option est sélectionnée, l’activation de l’interrupteur à
clé a pour effet d’armer la partition sélectionnée et de contourner
toutes les zones ouvertes qui sont programmées avec la définition
Mode Forcé (voir section 4.4.4 à la page 14) au moment de
l’armement. Pour plus de détails sur le mode d’armement Forcé, se
référer à la section 16.1.6 à la page 49.
5.4.5 Armement en mode Instantané (interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] : OPTION [8]
Cette option est identique à l’option d’armement Partiel excepté que
toutes les zones armées deviendront des zones Instantanées (voir
section 4.2.4 à la page 12). Pour plus de détails sur le mode
d’armement Instantané, se référer à la section 16.1.4 à la page 49.
5.4.6 Armement en mode Régulier (interrupteur à clé)
SECTIONS [149] À [156] : OPTION [6] À [8]
Lorsque les options [6] à [8] sont désactivées, le mode d’armement
de l’interrupteur est réglé par défaut au mode d’armement Régulier
(voir section 16.1.1 à la page 49).
Panneau de contrôle DGP-848
19
6
Options d’armement et de désarmement
6.1 Armement esclave d’une autre partition
SECTIONS [505], [509], [513], [517] : OPTIONS [1] À [4]
Une partition peut être réglée pour suivre l’état d’armement et de
désarmement d’une ou de plusieurs autres partitions. Si une partition
est réglée pour être l’esclave de plus de une partition, elle s’armera
lorsque toutes les partitions sélectionnées seront armées. Par contre, la
partition se désarmera aussitôt que l’une des partitions sélectionnées
sera désarmée. Pour de plus amples renseignements sur la façon de
programmer ces options, se référer au Guide de programmation.
Exemple :
Si les options [2] et [3] de la section [505] sont sélectionnées, la
Partition 1 s’armera automatiquement chaque fois que les
partitions 2 et 3 seront armées. La Partition 1 se désarmera
lorsque l’une ou l’autre des partitions 2 et 3 sera désarmée.
[505] Partition 1 :
Option [2] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 2
Option [3] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 3
Option [4] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 4
[509] Partition 2 :
Option [1] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 1
Option [3] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 3
Option [4] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 4
[513] Partition 3 :
Option [1] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 1
Option [2] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 2
Option [4] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 4
[517] Partition 4 :
Option [1] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 1
Option [2] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 2
Option [3] =
l’armement et le désarmement
sont esclaves de la Partition 3
défectuosités de la batterie ou de l’alimentation en c.a. n’auront pas
été corrigées.
6.3 Empêcher l'armement en présence de sabotage
SECTION [501] : OPTION [8]
L’option [8] de la section [501] permet d’empêcher l’armement du
système si le panneau détecte un sabotage sur une zone ou sur un
module (voir section 7.4 à la page 24). Le panneau n’armera aucune
partition tant et aussi longtemps que toutes les conditions de
sabotage n’auront pas été corrigées et que le code d’installateur
n’aura pas été entré au clavier pour effacer les défectuosités.
6.4 Empêcher l'armement lors d’absence d’un
signal de supervision
de la Partition 1
SECTION [501] : OPTION [4]
L’option [4] de la section [501] permet d’empêcher l’armement du
système si le panneau ne reçoit pas de signal de supervision de la part
d’un module sans fil (voir section 7.3 à la page 23). Le panneau n’armera
aucune partition tant et aussi longtemps que toutes les conditions
d’absence de signal de supervision n’auront pas été corrigées.
de la Partition 2
6.5 Armement automatique sur minuteur
de la Partition 1
de la Partition 1
de la Partition 2
de la Partition 2
de la Partition 3
de la Partition 3
de la Partition 3
de la Partition 4
de la Partition 4
de la Partition 4
Lors de l’armement d’une partition en mode Régulier, Partiel ou
Instantané, les partitions qui lui sont liées s’arment en mode
Régulier. Lorsqu’une partition est armé en mode Forcé, les
partitions qui lui sont liées s’arment en mode Forcé. Une partition
liée est réglée pour suivre l’armement ou le désarmement d’une
autre partition.
SECTIONS [505], [509], [513] ET [517] : OPTION [5]
Lorsque cette option est activée, le panneau de contrôle arme
automatiquement à tous les jours la partition sélectionnée à l’heure
programmée dans le minuteur pour l’armement automatique (voir
section 6.5.1 à la page 20). Lorsque le panneau arme
automatiquement la partition, il transmet le code de rapport
d’armement automatique qui est programmé dans la Section [626].
Toutes les zones ouvertes au moment de l’armement automatique
sont automatiquement contournées, et ce, peu importe leur définition.
Le mode d’armement est déterminé par l’Option d’armement
automatique (voir section 6.7 à la page 21). Peu importe si la partition
a été armée avec succès ou non, le panneau de contrôle transmet
toujours le code de rapport de Retard de fermeture qui est
programmé dans la Section [626]. Noter qu'avant d'armer
automatiquement le système, le panneau de contrôle amorce un délai
de sortie de 60 secondes. L'armement Automatique peut être annulé
durant ce délai en entrant un code d'utilisateur valide au clavier. Étant
donné que le panneau de contrôle offre la possibilité d’utiliser cette
caractéristique pour chaque partition, il faut sélectionner la section qui
correspond à la partition voulue et activer l’option [5].
[505] = Partition 1
[509] = Partition 2
[513] = Partition 3
[517] = Partition 4
6.5.1 Minuteur pour l’armement automatique
6.2 Armement restreint lors de défaut de la
batterie/alimentation en c.a.
SECTIONS [271] À [274]
Si l’option d’armement automatique est activée (voir section 6.5 à la
page 20), le panneau de contrôle transmet le code de rapport de
Retard de fermeture et tente d’armer le système à l’heure
programmée dans le minuteur d’armement automatique.
SECTION [503] : OPTION [8]
Lorsque l’option [8] de la section [503] activée, le panneau de
contrôle peut restreindre l’armement s’il détecte une panne de c.a.
ou une défaillance de la batterie ou si la tension de la batterie est
inférieure à 10,5 V. Le panneau de contrôle n’armera aucune
partition tant et aussi longtemps que toutes les conditions de
Les sections [271] à [274] représentent dans l’ordre respectif les
minuteurs pour les partitions 1 à 4. Sélectionner la section qui
correspond à la partition voulue et programmer l’heure à laquelle le
panneau de contrôle doit armer la partition sélectionnée et
transmette le code de rapport Retard de fermeture. Noter qu'avant
d'armer automatiquement le système, le panneau de contrôle
20 Manuel d’installation et de référence
amorce un Délai de sortie de 60 sec. L'armement Automatique peut
être annulé durant ce délai en entrant un code d'accès valide au
clavier.
Exemple :
Un utilisateur désire que la partition 2 s’arme automatiquement
tous les jours à 18 h 15. Pour ce faire, activer l’option « Armement
automatique sur minuteur » pour la partition 2 en activant l’option
[5] de la section [509]. Ensuite, entrer 18:15 dans la Section [272].
ou Partiel. Dans la section qui correspond à la partition sélectionnée,
régler l’option [7] pour le mode d’armement voulu.
6.6 Armement automatique si aucun
mouvement n’est détecté
[508], [512], [516] ET [520] : OPTIONS [1] À [7]
Les instructions suivantes se rapportent aux claviers à ACL et à
DEL. Pour les instructions relatives au clavier Grafica, un manuel de
l'utilisateur complet de Grafica est disponible sur notre site Web au
www.paradox.ca. Les fonctions par touche rapide permettent aux
utilisateurs d’armer ou de désarmer une partition sans avoir à entrer
leur code d’utilisateur. Si le clavier est assigné à plus de une
partition, la fonction doit être activée dans toute les partitions
correspondantes. Sélectionner la section qui correspond à la
partition voulue et activer ou désactiver les options.
SECTIONS [505], [509], [513] ET [517] : OPTION [6]
Si aucun mouvement n’est détecté dans une partition protégée
durant le délai spécificié dans le Minuteur « aucun mouvement »
(voir section 6.6.1 à la page 21), le panneau de contrôle arme
automatiquement la partition. Au moment de l’armement, le panneau
de contrôle transmet le code de rapport Aucun mouvement
programmé dans la Section [626]. Le mode d’armement est
déterminé par l’Option d’armement automatique (voir section 6.7 à la
page 21). Peu importe si la partition a été armée avec succès ou
non, le panneau de contrôle transmet toujours le code de rapport de
Retard de fermeture (voir section 8.2.2 à la page 26).
Étant donné que le panneau de contrôle offre la possibilité d’utiliser
cette caractéristique pour chaque partition, il faut sélectionner la
section correspondant à la partition voulue et activer l’option [6].
[505] = Partition 1
[509] = Partition 2
[513] = Partition 3
[517] = Partition 4
6.6.1 Minuteur « aucun mouvement »
SECTIONS [222] À [225]
(001 à 255 X 15 min) Si l’option Armement automatique si aucun
mouvement n’est détecté est activée (voir section 6.6 à la page 21),
le panneau de contrôle peut transmettre le code de rapport Aucun
mouvement et tenter d’armer le système si aucun mouvement n’a
été détecté pendant toute la durée du délai programmée dans le
Minuteur « aucun mouvement ».
Si l’option Armement automatique si aucun mouvement n’est
détecté est désactivée, le panneau de contrôle peut quand même
transmettre le code de rapport Aucun mouvement.
Les sections [222] à [225] représentent dans l’ordre respectif les
partitions 1 à 4. Sélectionner la section qui correspond à la partition
voulue et programmer le délai (001 à 255 x 15 minutes, 000 =
désactivé) durant lequel aucun mouvement ne doit être détecté
avant que le panneau de contrôle arme et/ou transmette le code de
rapport Aucun mouvement.
Option [7] ACTIVÉE
= armement Partiel (voir section 16.1.2 à la
page 49)
Option [7] DÉSACTIVÉE = armement Forcé (voir section 16.1.6 à la
page 49)
6.8 Fonctions par touche rapide
Armement régulier : Option [1]
Maintenir la touche [ARM] enfoncée durant 2 secondes pour armer
en mode Régulier (voir section 16.1.1 à la page 49)
Armement partiel : Option [2]
Maintenir la touche [PARTIEL] enfoncée durant 2 secondes pour
armer en mode Partiel (voir section 16.1.2 à la page 49)
Armement instantané : Option [3]
Maintenir la touche [5] enfoncée durant 2 secondes pour armer en
mode Instantané (voir section 16.1.4 à la page 49)
Armement forcé : Option [4]
Maintenir la touche [EXC.AUTO] enfoncée durant 2 secondes pour
armer en mode Forcé (voir section 16.1.6 à la page 49)
Désarmement : Option [5]
Maintenir la touche [DÉSARM] enfoncée durant 2 secondes pour
désarmer une partition qui est armée en mode Partiel ou Instantané
(voir section 5) à la page 50)
Programmation du contournement : Option [6]
Maintenir la touche [EXCL] enfoncée durant 2 secondes pour
exécuter la Programmation de contournement (voir section 16.2 à la
page 50).
Affichage des événements enregistrés : Option [7]
Maintenir la touche [7] enfoncée durant 2 secondes pour accéder à
l’Affichage des événements enregistrés (voir section 16.10 à la page 53).
6.9 Délai de sortie
Exemple :
Un utilisateur désire que la partition 1 soit armée chaque fois qu’un
délai de 4 heures s’écoule sans qu’aucun mouvement n’ait été
détecté. Activer d’abord la fonction Armement automatique si
aucun mouvement n’est détecté pour la partition 1 en activant
l’option [6] de la section [505]. Ensuite, programmer la valeur 016
(16 x 15 min = 240 min = 4 heures) dans la Section [222].
SECTIONS [226] À [229] : 001 À 255 SECONDES
Le délai de sortie détermine la période de temps allouée à un
utilisateur pour quitter les lieux protégés avant que le panneau de
contrôle arme la partition. Programmer la durée du Délai de sortie
voulue, de 001 à 255 secondes, pour chaque partition dans les
sections [226] à [229] qui représentent dans l’ordre respectif les
partitions 1 à 4. Le Délai de sortie s’applique à toutes les zones de la
partition sélectionnée à l’exception des zones 24 heures.
6.7 Options d’armement automatique
6.9.1 Terminaison du délai de sortie
SECTION [505], [509], [513] ET [517] : OPTION [7]
Lorsque les fonctions d’armement automatique (voir la section 6.5 à
la page 20 et la section 6.6 à la page 21) sont utilisées, le panneau
de contrôle peut armer la partition sélectionnée dans le mode Forcé
SECTIONS [505], [509], [513] ET [517] : OPTION [8]
Le panneau de contrôle peut réduire la durée du Délai de sortie à 5
secondes lorsqu’une zone Délai d’entrée (voir section 4.2.2 à la
page 12) est ouverte et refermée durant le Délai de sortie. Étant
donné que le panneau de contrôle vous offre la possibilité d’utiliser
Panneau de contrôle DGP-848
21
cette caractéristique pour chacune des partitions, il faut sélectionner
la section qui correspond à la partition voulue et activer l’option [8].
symbole numérique correspondant à l’option n’est pas allumé sur un
clavier à DEL, cela signifie que la caractéristique est désactivée).
Exemple :
Un utilisateur arme une partition dont le délai de sortie est de 45
secondes. Après 15 secondes, l’utilisateur quitte les lieux en
empruntant la porte avant (zone Délai d’entrée). Une fois la porte
refermée, le panneau de contrôle réduit le temps restant pour le
Délai de sortie de 30 secondes à 5 secondes.
Cri de sirène lors du désarmement
Option [1] Activée
La cloche ou la sirène émet deux cris lors du désarmement.
6.9.2 Aucun délai de sortie lors de l’armement à distance
Cri de sirène lors de l’armement automatique
Option [3] Activée
La cloche ou la sirène émet un cri par seconde durant les 60
secondes précédant l’armement automatique de la partition. Durant
les 10 dernières secondes du délai de 60 secondes, la cloche ou la
sirène émet 3 cris par seconde.
SECTIONS [508], [512], [516] ET [520] : OPTION [8]
Lorsqu’un utilisateur utilise une télécommande d’un module sans fil
(MG-RCV3) pour armer, le panneau de contrôle annule le Délai de
sortie et arme immédiatement le système.
6.9.3 Sauter le délai de sortie lors d’armement avec une
carte d’accès
Voir section 14.10.2. à la page 48.
6.10 Caractéristique de verrouillage du clavier
Cri de sirène lors de l’armement
Option [2] Activée
La cloche ou la sirène émet un cri lors de l’armement.
Cri de sirène lors du délai de sortie
Option [4] Activée
La cloche ou la sirène émet un cri par seconde durant le Délai de
sortie. Durant les 10 dernières secondes du Délai de sortie, la cloche
ou la sirène émet 3 cris par seconde.
SECTIONS [220] ET [221]
Le panneau de contrôle peut être programmé pour refuser l’accès à
un clavier pour une période donnée lorsqu’un nombre consécutif de
codes invalides est entré sur ce clavier. Programmer le nombre
consécutif de codes d’accès invalides, de 001 à 255 (000 =
désactivée) dans la Section [220]. Programmer la durée de
verrouillage du clavier, de 001 à 255 minutes, dans la Section [221].
En programmant 000 dans la Section [221], le clavier ne se
verrouillera pas, mais le code de rapport programmé dans la Section
[705] sera tout de même transmis.
Cri de sirène lors du délai d’entrée
Option [5] Activée
La cloche ou la sirène émet un cri par seconde durant le Délai d’entrée.
6.11 Nombre maximal de zones contournées
SECTIONS [507], [511], [515] ET [519] : OPTIONS [7] ET [8]
Le panneau de contrôle peut être programmé pour que le clavier
émette 10 bips ou que la sirène émette 10 cris ou les deux afin
d’aviser l’utilisateur lors du désarmement du système qu’une alarme
a été déclenchée durant la dernière période d’armement et qu’il peut
être dangereux d’entrer sur les lieux. Dans un tel cas, l’utilisateur
doit immédiatement quitter les lieux et contacter la station de
surveillance à partir d’un endroit sécuritaire. Les sections [507],
[511], [515] et [519] représentent dans l’ordre respectif les partitions
1 à 4. Étant donné que le panneau de contrôle vous offre la
possibilité d’utiliser la caractéristique Tonalité de rappel pour
chacune des partitions, il faut sélectionner la section qui correspond
à la partition voulue et activer l’option voulue :
SECTIONS [238] À [241]
Les sections [238] à [241] représentent dans l’ordre respectif le
nombre maximal de zones qui peuvent être contournées dans les
partitions 1 à 4. Sélectionner la section correspondant à la partition
voulue et entrer la valeur, entre 001 et 255 (000 = pas de limite) qui
correspond au nombre maximal de zones qui peuvent être
contournées dans la partition sélectionnée.
Exemple :
La valeur 010 est programmée dans la Section [238]. En mode de
programmation de contournement (voir section 16.2 à la page 50),
le panneau ne permet pas que plus de 10 zones soient
contournées dans la partition 1.
6.12 Contournement non affiché lorsque le
système est armé
SECTION [504] : OPTION [5]
Lorsque l’option [5] est activée, le clavier n’indique pas qu’il y a des
zones contournées lorsque le système est armé.
6.13 Cri de sirène
SECTIONS [507], [511], [515] ET [519] : OPTIONS [1] À [6]
Les sections [507], [511], [515] et [519] représentent dans l’ordre
respectif les partitions 1 à 4. Étant donné que le panneau de contrôle
vous offre la possibilité d’utiliser les caractéristiques de Cri de sirène
pour chacune des partitions, il faut sélectionner la section qui
correspond à la partition voulue et activer l’option voulue (lorsque le
numéro de l’option n’est pas affiché sur un clavier à ACL ou que le
22 Manuel d’installation et de référence
Cri de sirène lors d’armement à distance
Option [6] Activée
Lorsqu’un module sans fil (MG-RCV3) est utilisé, la cloche ou la
sirène émet un cri lors de l’armement et du désarmement à l’aide
d’une télécommande.
6.14 Tonalité de rappel
Option [7] ACTIVÉE = cri de rappel par la sirène si la partition est
désarmée après une alarme = activée
Option [8] ACTIVÉE = tonalité de rappel au clavier si la partition
est désarmée après une alarme = activée
6.15 Passage en mode d’armement Partiel
Lorsqu’une commande pour armer une partition en mode
d’armement Régulier est entrée et qu’aucune zone Délai d’entrée
n’est ouverte et ensuite refermée durant le Délai de sortie, le
panneau de contrôle passe automatiquement du mode d’armement
Régulier au mode d’armement Partiel (voir section 16.1 à la page
49). Étant donné que le panneau de contrôle vous offre la possibilité
d’utiliser la caractéristique Passage au mode d’armement partiel
pour chacune des partitions, il faut sélectionner la section qui
correspond à la partition voulue et activer l’option qui correspond à
cette caractéristique, tel que décrit ci-dessous.
Section [505] = Partition 1 = option [1]
6.16 Armement toujours en mode Forcé lors
d’armement régulier
Section [509] = Partition 2 = option [2]
Section [513] = Partition 3 = option [3]
Section [517] = Partition 4 = option [4]
SECTIONS [506], [510], [514] ET [518] : OPTION [8]
(Par défaut : désactivée) Lorsque l’option [8] est activée pour une
partition particulière, le système armera cette partition chaque fois
que l’armement en mode Régulier ou Forcé sera activé.
Les armements en mode Partiel et Instantané ne sont pas
touchés par cette option.
7
Options d’alarme
7.1 Sortie de sirène/alarme
SECTION [500] : OPTIONS [5] ET [8]
Lorsqu’une alarme est déclenchée dans une partition, le panneau de
contrôle peut faire commuter l’état de sa sortie de sirène/alarme afin
d’activer toutes les cloches et les sirènes qui y sont raccordées.
Étant donné que le panneau de contrôle vous offre la possibilité
d’utiliser cette caractéristique pour chacune des partitions, il faut
activer dans la Section [500] les options qui correspondent aux
partitions voulues; les options [5] à [8] représentent dans l’ordre
respectif les partitions de 1 à 4.
7.2 Délai pour coupure de la sirène
SECTIONS [234] À [237]
Lorsqu’une alarme audible est déclenchée, la cloche/sirène se fait
entendre jusqu’à ce que la partition soit désarmée ou que le délai
pour coupure de la sirène soit écoulé. Les sections [234] à [237]
représentent respectivement les partitions 1 à 4. Étant donné que le
panneau vous offre la possibilité d’utiliser cette caractéristique pour
chacune des partitions, il faut sélectionner la section qui correspond
à la partition voulue et entrer la valeur entre 001 et 255 minutes (000
= 4 minutes) qui représente le délai voulu.
7.2.1 Pas de coupure de la sirène lors d’une alarme d’incendie
SECTION [502] : OPTION [8]
Le panneau peut être programmé pour ignorer le Délai pour coupure
de la sirène lorsqu’une alarme est déclenchée sur l’une ou l’autre des
zones dont la définition est Zone d’incendie standard ou Zone
d’incendie retardée (voir section 4.2 à la page 12). La sortie de
cloche/sirène reste active jusqu’à ce qu’un utilisateur désarme la
partition en alarme.
7.2.2 Nombre de rappels d’alarme
SECTIONS [246] À [249]
Lorsqu’une alarme est déclenchée, le panneau de contrôle vérifie de
nouveau l’état des zones une fois le Délai pour coupure de la sirène
et le Délai de répétition écoulés. Si, lors de sa vérification, le
panneau constate qu’une zone est toujours ouverte, il déclenche de
nouveau l’alarme. Le nombre de fois où le panneau vérifie de
nouveau l’état des zones durant une même période d’armement une
fois le Délai pour coupure de la sirène écoulé est programmé dans
les sections [246] à [249] qui représentent dans l’ordre respectif les
partitions de 1 à 4. Entrer la valeur de 001 à 255 (000 = pas de
limite) qui correspond au nombre de vérifications voulu.
7.2.3 Délai de rappel d’alarme
SECTIONS [242] À [245]
Le Délai de rappel d’alarme détermine la période de temps durant
lequel le panneau de contrôle attend avant de vérifier de nouveau
l’état des zones une fois le Délai pour coupure de la sirène écoulé.
Dans la section qui correspond à la partition voulue, programmer la
valeur voulue de 001 à 255 minutes (000 = désactivé) pour le Délai
de rappel d’alarme. Les sections [242] à [245] représentent dans
l’ordre respectif les partitions 1 à 4.
7.3 Options de supervision pour émetteur sans fil
SECTION [501] : OPTIONS [1] ET [2]
Afin que cette caractéristique puisse fonctionner, l’option de
supervision du module sans fil doit être activée. Lorsque le panneau
reçoit un message de Perte de supervision (un récepteur sans fil ne
reçoit plus les signaux d’un émetteur sans fil) dans une partition
armée, il génére une alarme à moins que les Options de supervision
des émetteurs sans fil aient été désactivées. Les alarmes sont
audibles ou silencieuses, selon les réglages de chaque zone. Si une
perte de supervision se produit dans une partition désarmée, le
panneau réagit selon la programmation des réglages suivants :
Supervision désactivée
[1] Désactivée et [2] Désactivée
Lorsqu’une perte de supervision se produit, le clavier affiche la zone
comme étant ouverte mais le panneau ne génère pas d’alarme ou de
défectuosité. Cette option n’est pas permise dans les systèmes UL.
Défectuosité seulement
[1] Désactivée et [2] Activée
Que la partition soit armée ou désarmée, lorsqu’une perte de
supervision se produit, le message Zone défectueuse apparaît dans
l’affichage des défectuosités du clavier et le panneau de contrôle
transmet le code de rapport approprié (voir section 8.2 à la page 26).
Suit le type d’alarme de la zone
[1] Activée et [2] Désactivée
Si la partition est armée et qu’une perte de supervision se produit,
le panneau de contrôle génère une alarme régulière. Si la partition
est désarmée et qu’une perte de supervision se produit, le
message Zone défectueuse apparaît dans l’affichage des
défectuosités du clavier et le panneau de contrôle transmet le code
de rapport approprié (voir section 8.2 à la page 26).
Alarme audible
[1] Activée et [2] Activée
Si la partition est armée et qu’une perte de supervision se produit,
le panneau génère une alarme régulière. Si la partition est
désarmée et qu’une perte de supervision se produit, le message
Zone défectueuse apparaît dans l’affichage des défectuosités du
clavier et le panneau transmet le code de rapport approprié (voir
section 8.2 à la page 26) en plus de générer une alarme audible.
7.3.1 Options de contournement de la supervision
SECTION [501] : OPTION [3]
Lorsque l’option [3] de la section [501] est activée, les Options de
supervision pour émetteur sans fil suivent la définition de
Panneau de contrôle DGP-848
23
contournement de la zone. Cela signifie que le panneau ne fera
aucune action si une perte de supervision se produit sur une zone
contournée. Lorsque l’option [3] est désactivée et qu’une perte de
supervision se produit sur une zone contournée, le panneau de
contrôle ignore la définition de contournement et suit l’Option pour la
supervision de émetteur sans fil (voir la section 7.3 à la page 23) qui
est programmée dans le panneau.
7.4 Options de reconnaissance de sabotage
SECTION [501] : OPTIONS [5] ET [6]
Peu importe le réglage des Options de reconnaissance de sabotage,
si un sabotage ou une défectuosité de câblage est détecté(e) sur
une zone ou un module d’expansion dans une partition armée, le
panneau génère une alarme à moins que la Reconnaissance de
sabotage ait été désactivée. Les alarmes seront audibles ou
silencieuses selon les réglages de chaque zone.
Si un sabotage ou une défectuosité de câblage est détecté sur une
zone ou sur un module d’expansion dans une partition désarmée, le
panneau de contrôle réagit en fonction de la programmation des
réglages suivants :
Reconnaissance de sabotage désactivée
[5] Désactivée et [6] Désactivée
Si une condition de sabotage ou de défectuosité de câblage est
détectée alors que la partition est armée, le panneau de contrôle
génère une alarme régulière. Si une de ces conditions est détectée
alors que la partition est désarmée, le clavier affiche la zone
comme étant ouverte mais le panneau ne génère pas d’alarme ou
de défectuosité. Cette option n’est pas permise pour les
installations UL.
Défectuosité seulement
[5] Activée et [6] Désactivée
Que la partition soit armée ou désarmée, si une condition de
sabotage ou de défectuosité de câblage est détectée, le message
Zone défectueuse apparaît dans l’affichage des défectuosités du
clavier et le panneau transmet le code de rapport approprié (voir
section 8.2 à la page 26).
Suit le type d’alarme de la zone
[5] Désactivée et [6] Activée
Si une condition de sabotage ou de défectuosité de câblage est
détectée alors que la partition est armée, le panneau de contrôle
génère une alarme régulière. Si une de ces conditions est détectée
alors que la partition est désarmée, le message Zone
défectueuse apparaît dans l’affichage des défectuosités du clavier
et le panneau de contrôle transmet le code de rapport approprié (voir
section 8.2 à la page 26).
Alarme audible
[5] Activée et [6] Activée
Si une condition de sabotage ou de défectuosité de câblage est
détectée alors que la partition est armée, le panneau de contrôle
génère une alarme régulière. Si une de ces conditions est détectée
alors que la partition est désarmée, la condition de défectuosité
appropriée apparaît dans l’affichage des défectuosités du clavier et
le panneau de contrôle transmet le code de rapport approprié (voir
section 8.2 à la page 26) en plus de générer une alarme audible.
7.4.1 Options de contournement des sabotages
SECTION [501] : OPTION [7]
Lorsque l’option [7] de la section [501] est activée, la
Reconnaissance de sabotage suit la définition de contournement de
la zone. Cela signifie que le panneau de contrôle ne fera aucune
action si une condition de sabotage ou de défectuosité de câblage
24 Manuel d’installation et de référence
est détectée sur une zone contournée. Lorsque l’option [7] est
désactivée et qu’une condition de sabotage ou de défectuosité de
câblage est détectée sur une zone contournée, le panneau de
contrôle ignore la définition de contournement de la zone et suit
l’Option de reconnaissance de sabotage réglée à la section 7.4.
7.5 Options pour les touches de panique du clavier
SECTIONS [506], [510], [514] ET [518] : OPTIONS [1] À [6]
Étant donné que le panneau de contrôle vous offre la possibilité
d’activer les Options pour les touches de panique du clavier pour
chacune des partitions, il faut sélectionner la section qui correspond
à la partition voulue et régler les options [1] à [6] de la façon voulue
pour cette partition. Les sections [506], [510], [514] et [518]
représentent dans l’ordre respectif les partitions 1 à 4.
PANIQUE 1 :
Option [1] ON/OFF = Activée/Désactivée
Option [4] ON
= Panique 1 audible
Option [4] OFF
= Panique 1 silencieuse
Pour les claviers à ACL : Appuyer sur les touches [1] et [3] du
clavier à ACL simultanément et les maintenir enfoncées pendant 2
secondes pour générer une alarme de Panique 1.
Pour les claviers Grafica : Appuyer sur la touche
du clavier
Grafica et la maintenir enfoncée pendant 2 secondes pour générer
une alarme de Panique 1 (médicale).
PANIQUE 2 :
Option [2] ON/OFF = Activée/Désactivée
Option [5] ON
= Panique 2 audible
Option [5] OFF
= Panique 2 silencieuse
Pour les claviers à ACL : Appuyer sur les touches [4] et [6] du
clavier à ACL simultanément et les maintenir enfoncées pendant 2
secondes pour générer une alarme de Panique 2.
Pour les claviers Grafica : Appuyer sur la touche
du clavier
Grafica et la maintenir enfoncée pendant 2 secondes pour générer
une alarme de Panique 2 (auxiliaire).
PANIQUE 3 :
Option [3] ON/OFF = Activée/Désactivée
Option [6] ON
= Panique 3 pulsée (Incendie)
Option [6] OFF
= Panique 3 silencieuse
Pour les claviers à ACL : Appuyer sur les touches [7] et [9] du
clavier à ACL simultanément et les maintenir enfoncées pendant 2
secondes pour générer une alarme de Panique 3.
Pour les claviers Grafica : Appuyer sur la touche
du clavier
Grafica et la maintenir enfoncée pendant 2 secondes pour générer
une alarme de Panique 3 (incendie).
Fonctionnement en mode silencieux
Le clavier émet un bip de confirmation et le panneau de contrôle
transmet le code de rapport approprié (voir section 8.2.5 à la page
26) à la station de surveillance.
Fonctionnement en mode audible
La sortie d’alarme (cloche/sirène) devient active jusqu’à ce qu’un
utilisateur entre un code d’utilisateur valide au clavier ou que le Délai
pour coupure de la sirène se soit écoulé (voir section 7.2 à la page 23).
Fonctionnement en mode incendie
Similaire au mode de fonctionnement audible à l’exception que la
sortie de cloche/sirène est pulsée, tel qu’illustré dans la Figure 16 à
la page 13.
8
Transmission d’un rapport d’événement
Figure 20 : Transmission d’un rapport d’événement
Caractéristiques connexes
Composition Activée/Désactivée
Option [3] - Section [521]
Transmission du numéro d’abonné 1
Partition 1
Partition 2
3 ou 4 chiffres (0 à F) dans la Section [551]
Délai avant la transmission d’une alarme
Section [256]
3 ou 4 chiffres (0 à F) dans la Section [552]
Délai de transmission pour le format
teleavertisseur
Section [259]
Transmission du numéro d’abonné 3
Délai pour fermeture récente
Section [219]
Transmission du numéro d’abonné 2
Transmission des
numéros d’abonnés
Partition 3
3 ou 4 chiffres (0 à F) dans la Section [553]
Transmission du numéro d’abonné 4
Partition 4
Délai de tansmission d’une panne de courant
Section [260]
3 ou 4 chiffres (0 à F) dans la Section [554]
Rapport de test automatique
Sections [261] et [270]
Options de rapport de désarmement option [7]
Section [506], [510], [514] et [518]
Numéros de téléphone 1 à 4 de la
station de surveillance; 32 chiffres
dans les sections [561] a [564]
Options de rapport de rétablissement de
zone - option [8]
Section [522]
Composition alternative
Option [6] - Section [522]
Destination des codes
de rapport
Détermine à quel numéro
de téléphone chaque
groupe d’événements
doit être transmis.
Séquences de composition pour les Codes de rapport d’armement et de
désarmement
Partition 1 = Section [523] Partition 3 = Section [529]
Partition 2 = Section [526] Partition 4 = Section [532]
Séquences de composition pour les Codes de rapport d’alarme et de
rétablissement
Partition 1 = Section [524] Partition 3 = Section [530]
Partition 2 = Section [527] Partition 4 = Section [533]
Séquences de composition pour les Codes de rapport de sabotage et de
rétablissement
Partition 1 = Section [525] Partition 3 = Section [531]
Partition 2 = Section [528] Partition 4 = Section [534]
Séquences de composition pour les Codes de rapport de
défectuosite/rétablissement
Section [535]
Séquences de composition pour les Codes de rapport spéciaux du
système
Section [536]
[0]
Ademco lent
Impulsions
[1]
Silent Knight rapide
[2]
Sescoa
Formats des rapports
Section [550]
1er chiffre = tel. no 1
e
2 chiffre = tel. no 2
3e chiffre = tel. no 3
4e chiffre = tel no 4
Programmer les 2 chiffres
(00 à FF) des codes de
rapport dans les sections de
[600] à [718]; chaque
section represente jusqu’à 4
événements du système.
[1] = appeler le no de tél. 1
[2] = appeler le no de tél. 2
[3] = appeler le no de tél. 3
[4] = appeler le no de tél. 4
[5] = appeler le no de tél. de secours 1
[6] = appeler le no de tél. de secours 2
[7] = appeler le no de tél. de secours 3
[8] = appeler le no de tél. de secours 4
Il est possible d’activer pour chaque section
(séquence de composition) jusqu’à 4 numéros
de téléphone de station de surveillance et 1
des quatre numéros de secours. Les numéros
sont composés en séquence en commençant
par le numéro de téléphone 1 jusqu’au numéro
4, suivi par le numéro de secours. Cette
séquence se poursuit jusqu’à ce que chaque
numéro ait été composé au mois une fois.
Nbre maximal de
tentatives de
composition
Section [257]
Delai entre les
tentatives de
composition
Section [258]
[3]
Ademco Express
DTMF
(Tonalité)
[7]
Téléavertisseur
[5]
Ademco Contact I.D.
[6]
SIA FSK
Sections [790] à [795]
Programmation manuelle et automatique des codes de rapports, se
référer à:
1) Ademco Contact ID et SIA FSK sous Formats des rapports
2) Programmation automatique des codes de rapport
Panneau de contrôle DGP-848
25
8.1 Transmission de rapports activée
SECTION [521] : OPTION [3]
Cette option permet d’activer ou de désactiver la transmission des
rapports. Lorsque l’option [3] de la section [521] est activée, la
transmission des rapports d’événements est activée. Lorsqu’un
événement (p. ex. une zone en alarme) se produit dans le système,
le panneau vérifie si un code de rapport est programmé dans la
section qui correspond à cet événement. Si un code de rapport est
programmé, le panneau de contrôle compose le numéro de
téléphone de la station de surveillance défini par la caractéristique
de Destination des codes de rapport. Lorsque la station de
surveillance répond à l’appel, le panneau de contrôle transmet le
numéro d’abonné du système suivi du code de rapport programmé.
8.2 Codes de rapport
Un code de rapport est une valeur hexadécimale composée de 1 ou
2 chiffres de 0 à F. Chacune des sections de [600] à [718]
représente un lot de quatre événements spécifiques. Chacun de ces
événements peut être programmé avec un code de rapport
composé de 1 ou 2 chiffres. Pour obtenir la liste des événements et
les sections auxquelles ils sont associés, se référer au Guide de
programmation Digiplex. Noter que seuls les formats Ademco lent,
Silent Knight, Sescoa et le format Téléavertisseur acceptent des
codes de rapport composés de 1 chiffre.
Lorsqu’un événement spécifique se présente, le panneau de
contrôle transmet le code de rapport programmé pour cet
événement à la station de surveillance. La méthode de transmission
d’un code de rapport est définie par les deux points suivants :
Formats des rapports (voir section 8.5 à la page 28) et
Destination des codes de rapport (voir section 8.6 à la page 29).
Ces deux points déterminent comment et où les codes de rapports
doivent être transmis. Si le format Ademco Contact ID ou le format
SIA est utilisé, le panneau offre une caratéristique de programmation
automatique des codes de rapport. Cette caractéristique vous évite
de programmer manuellement les sections [600] à [718]. Les soussections suivantes décrivent brièvement les événements pour
lesquels le panneau de contrôle peut transmettre un code de
rapport.
8.2.1 Codes de rapport d’armement
SECTIONS [600] À [625]
Un code de rapport peut être programmé pour chacun des 96 codes
d’accès et chacune des 8 zones d’interrupteurs à clé. Lorsqu’un
code d’utilisateur ou un interrupteur à clé est utilisé pour armer une
ou plusieurs partitions, le panneau de contrôle est en mesure de
transmettre le code de rapport approprié à la station de surveillance
afin d’identifier quel code d’utilisateur ou interrupteur à clé a été
utilisé pour armer la ou les partitions.
8.2.2 Codes de rapport d’armement spéciaux
SECTIONS [626] À [627]
Chaque fois que le système est armé à l’aide de l’une des caractéristiques
d’armement spécial, le panneau de contrôle est en mesure de transmettre
le code de rapport approprié à la station de surveillance afin d’indentifier la
méthode qui a été utilisée pour armer le système.
Section [626]
•
armement automatique (voir section 6.5 à la page 20)
•
armement par ordinateur/à distance : système armé à l’aide de
WinLoad (voir section 15 à la page 48) ou armé à distance à
l’aide du InTouch
•
retard de fermeture (voir section 6.5 à la page 20)
•
aucun mouvement (voir section 6.6 à la page 21)
26 Manuel d’installation et de référence
Section [627]
•
armement Partiel : lorsque les partitions sont armées en mode
Partiel ou Instantané, ou armées avec des zones contournées
•
armement rapide : lorsque les partitions sont armées à l’aide
de l’une ou l’autre des touches d’armement rapide (voir la
section 6.8 à la page 21)
•
absence d’armement : les partitions n’ont pas été armées
depuis un délai spécifique (voir section 8.14 à la page 30)
8.2.3 Codes de rapport de désarmement
SECTIONS [628] À [653]
Un code de rapport peut être programmé pour chacun des 96 codes
d’accès et chacune des 8 zones d’interrupteurs à clé. Lorsqu’un code
d’utilisateur ou un interrupteur à clé est utilisé pour désarmer une ou
plusieurs partitions, le panneau de contrôle est en mesure de
transmettre le code de rapport approprié à la station de surveillance afin
d’identifier quel code d’utilisateur ou interrupteur à clé a été utilisé pour
désarmer la ou les partitions. Le panneau de contrôle peut être
programmé pour transmettre ces codes de rapport chaque fois qu’une
partition est désarmée ou uniquement lorsqu’une partition est désarmée
après une alarme. Se référer aux Options pour la transmission des
rapports de désarmement à la section 8.10 à la page 30.
8.2.4 Codes de rapport de désarmement spéciaux
SECTION [654]
Chaque fois qu’une des caratéristiques de désarmement spécial
décrite ci-dessous est utilisée, le panneau de contrôle est en mesure
de transmettre le code de rapport approprié à la station de
surveillance afin d’identifier comment le système a été désarmé. Le
panneau de contrôle peut être programmé pour transmettre ces
codes de rapport chaque fois qu’une partition est désarmée ou
uniquement lorsqu’une partition est désarmée après une alarme. Se
référer aux Options pour la transmission des rapports de
désarmement à la section 8.10 à la page 30.
Section [654]
•
annulation de l’armement automatique : lorsqu’un utilisateur
désarme la partition durant le délai de 60 secondes qui
précède l’armement automatique
•
désarmement rapide : partitions désarmées à l’aide d’une
touche de désarmement rapide (voir section 6.8 à la page 21)
•
désarmement par ordinateur/à distance : désarmement au
moyen du logiciel WinLoad ou à distance à l’aide du InTouch
•
annulation de l’alarme : chaque fois qu’une alarme est
annulée dans le système
8.2.5 Codes de rapport d’alarme
SECTIONS [655] À [666]
Un code de rapport peut être programmé pour chacune des 48
zones disponibles. Chaque fois qu’une alarme est déclenchée sur
une zone, le panneau de contrôle est en mesure de transmettre le
code de rapport approprié à la station de surveillance afin d’identifier
la zone qui a généré l’alarme.
8.2.6 Codes de rapport de rétablissement
SECTIONS [667] À [678]
Un code de rapport distinct peut être programmé pour chacune des
48 zones disponibles. Le panneau de contrôle est en mesure de
transmettre ces codes de rapport à la station de surveillance lorsque
la zone est refermée après avoir causé une alarme ou au moment
de l’arrêt de la sirène une fois le délai pour coupure de la sirène
écoulé (voir section 7.2 à la page 23). Se référer également aux
Options de transmission des codes de rétablissement de zone à la
section 8.11 à la page 30.
8.2.7 Codes de rapport d’alarme spéciaux
SECTIONS [679] À [680]
Chaque fois que le système génère une alarme à cause de l’une des
conditions énumérées ci-dessous, le panneau de contrôle transmet
le code de rapport approprié à la station de surveillance afin
d’identifier le type d’alarme.
Section [679]
•
panique d’urgence (Panique 1) : si Panique 1 a été activée
(voir section 7.5 à la page 24)
•
panique auxiliaire (Panique 2) : si Panique 2 a été activée (voir
section 7.5 à la page 24)
•
panique d’incendie (Panique 3) : si Panique 3 a été activée
(voir section 7.5 à la page 24)
•
fermeture récente : si, suite à l’armement du système, une
alarme est déclenchée à l’intérieur du Délai de fermeture
récente (voir section 8.7 à la page 29)
Section [680]
•
désactivation automatique de la zone : une zone transmet plus
que le nombre de transmissions permises dans une même
période d’armement (voir section 4.4.1 à la page 14)
•
contrainte : un code de contrainte est entré au clavier (voir
section 13.5.2 à la page 42).
8.2.8 Codes de rapport de sabotage
SECTION [681] À [692]
Un code de rapport distinct peut être programmé pour chacune des
48 zones disponibles. Chaque fois qu’une condition de sabotage ou
de défectuosité dans le câblage est détectée, le panneau de contrôle
transmet le code de rapport approprié à la station de surveillance afin
d’identifier la zone touchée. Si les options de reconnaissance de
sabotage (voir section 7.4 à la page 24) sont désactivées, le panneau
de contrôle ne transmet aucun code lorsqu’une condition de sabotage
ou de défectuosité de câblage est détectée.
8.2.9 Codes de rapport de rétablissement de sabotage
SECTIONS [693] À [704]
Un code de rapport distinct peut être programmé pour chacune des
48 zones disponibles. Chaque fois qu’une zone est rétablie, le
panneau de contrôle est en mesure de transmettre le code de
rapport approprié à la station de surveillance afin d’identifier la zone
qui a été rétablie.
8.2.10 Codes de rapport de sabotage spéciaux
SECTION [705]
•
verrouillage du clavier : (voir section 6.10 à la page 22)
•
•
Section [708]
•
module, échec. de comm. : un module a été retiré du combus
•
module saboté : une condition de sabotage ou de défectuosité
de câblage a été détectée sur un module (autre qu’un
détecteur de mouvement) raccordé au combus
•
module, erreur de la mémoire : un problème avec la mémoire ROM
•
module, panne SLT : panne de SLT détectée sur un
composeur vocal raccordé au combus
Section [709]
•
module, panne de communication : un module n’a pas réussi à
communiquer avec la station de surveillance
•
imprimante défectueuse : le module d’impression qui est
raccordé au combus a détecté une erreur (pour plus de
détails, se référer au manuel du Module d’imprimante).
•
module, panne de c.a. : aucune source d’alimentation en c.a.
n’est détectée sur un module raccordé au combus
•
module, défectuosité de la batterie : la batterie de secours
d’un module est débranchée ou sa tension est basse
Section [710]
•
module, défectuosité auxiliaire : le courant de la sortie
auxiliaire d’un module raccordé au combus excède les limites
permises
•
batterie faible d’un émetteur sans fil
•
panne de supervision module sans fil : ce code de rapport est
global à moins que le format Contact ID ou SIA soit utilisé.
Section [711]
•
panne de communication no de téléphone 1
•
panne de communication no de téléphone 2
•
panne de communication no de téléphone 3
•
panne de communication no de téléphone 4
Noter qu’il n’y a pas de code de rapport de panne de
communication pour les numéros de téléavertisseur.
8.2.12 Codes de rapport de rétablissement de
défectuosités du système
SECTION [712] À [716]
Section [712]
•
SLT : une panne de SLT a été rétablie.
Si la surveillance de la ligne téléphonique (voir section
9.1 à la page 31) est désactivée, le panneau de contrôle
ne transmet pas le code de rapport de SLT.
8.2.11 Codes de rapport de défectuosités du système
SECTIONS [706] À [711]
Section [706]
•
panne de c.a. : aucune source d’alimentation en c.a. n’est
détectée sur le panneau de contrôle. Le panneau de contrôle
peut retarder la transmission de cet événement; se référer à
Délai avant la transmission d’une panne d’alimentation à la
section 8.9 à la page 30.
•
défectuosité de la batterie : la batterie de secours est
débranchée ou sa tension est inférieure ou égale à 10,5 V.
•
alimentation auxiliaire : le courant du bloc d’alimentation
auxiliaire est supérieur ou égal à 1,1 A.
Section [707]
•
sortie de sirène : la sortie de cloche/sirène est débranchée ou
son courant est supérieur ou égal à 3 A
•
perte de l’heure : l’heure du panneau de contrôle n’est plus
programmée (voir section 12.7 à la page 39)
défectuosité sur une boucle d’incendie : une condition de
sabotage a été détectée sur une zone d’incendie (voir section
4.2 à la page 12)
S.O.
•
•
•
alimentation en c.a. rétablie
défectuosité de la batterie rétablie
alimentation auxiliaire rétablie
Section [713]
•
sortie de sirène rétablie
•
heure reprogrammée
•
boucle d’incendie rétablie
•
S.O.
Section [714]
•
module, communication rétablie
•
module, sabotage rétabli
•
module, erreur mémoire rétablie
•
module, SLT rétablie
Panneau de contrôle DGP-848
27
Section [715]
•
S.O.
•
défectuosité de l’imprimante rétablie
•
module, alimentation en c.a. rétablie
•
module, batterie rétablie
Tableau 10 : Touches spéciales pour numéros de téléphone
Fonction
*
Section [716]
•
module, alimentation auxiliaire rétablie
•
batterie du émetteur sans fil rétablie
•
supervision du émetteur sans fil rétablie : ce code de rapport
est global à moins que le format Contact ID ou SIA soit utilisé.
#
Basculement à la signalisation
multifréquence (T)
Attente de la deuxième
tonalité (W)
Pause de 4 secondes (P)
8.2.13 Codes de rapport spéciaux
Effacer
SECTION [717] ET [718]
Chaque fois que l’une ou l’autre des conditions énumérées cidessous se produit dans le système, le panneau de contrôle
transmet le code de rapport approprié à la station de surveillance
afin d’identifier la condition qui s’est produite.
Section [717]
•
démarrage à froid (mise sous tension) : le panneau de
contrôle a été complétement arrêté (coupure d’alimentation
complète) et a ensuite été redémarré.
•
démarrage à chaud : le panneau de contrôle a exécuté un
redémarrage suite à l’apparition soudaine d’un problème autre
qu’une panne d’alimentation.
•
rapport de test : rapport généré automatiquement (voir section
8.8 à la page 29)
Section [718]
•
accès par ordinateur terminé : la communication entre le
panneau et WinLoad est terminée.
•
installateur entré : l’installateur est entré dans le mode de
programmation
•
installateur sorti : l’installateur est sortie du mode de
programmation
8.3 No de téléphone de station de surveillance
SECTIONS [561] À [564]
Le panneau de contrôle Digiplex peut composer jusqu’à 4 numéros
de téléphone de station de surveillance différents. Les sections
[561] à [564] représentent respectivement les numéros de
téléphone de station de surveillance 1 à 4. Il est possible d’entrer
n’importe quel chiffre entre 0 et 9 et n’importe quelle touche de
fonction spéciale (voir Tableau 10, Touches spéciales pour numéros
de téléphone) jusqu’à un maximum de 32 chiffres. Pour des détails
sur la façon dont ces numéros de téléphone sont utilisés, se référer
à Destination des codes de rapport à la section 8.6 à la page 29 et à
Formats de rapport à la section 8.5 à la page 28.
Pour les installations nord-américaines utilisant les
formats de rapport SIA ou Contact ID (voir section 8.5
à la page 28), entrer *70 puis soit P (pause de 4
secondes) soit W (attente de la deuxième tonalité)
avant le numéro de téléphone afin de désactiver la
fonction d’appel en attente.
28 Manuel d’installation et de référence
Supprimer
Supprimer à partir du curseur
jusqu’à la fin
Insérer un espace
à ACL
[PARTIEL]
[EXC.AUTO]
[ARM]
[DÉSARM]
[EXCL]
[EFFAC.]
Grafica
[#]
(appuyer sur la
touche jusqu’à ce
que la lettre ou le
symbole voulu(e)
apparaisse)
[DEFT]
[ACC]
touche d’action de
gauche (effacer)
—
—
[MEM]
—
8.4 No de compte des partitions
SECTIONS [551] À [554]
Tous les codes de rapport sont précédés d’un numéro de partition
composé de 3 ou 4 chiffres qui permet d’identifier correctement les
zones actives dans un système partitionné. Les sections [551] à
[554] représentent dans l’ordre respectif les numéros de comptes
pour les partitions 1 à 4. Les numéros de compte de partition peuvent
être composés de l’un ou l’autre des chiffres hexadécimaux de 0 à F.
Exemple :
Si une zone de la partition 1 génère une alarme, le panneau de
contrôle transmet le numéro de compte de la partition suivi par le
code de rapport approprié.
Seul le format SIA accepte l’utilisation du chiffre « 0 »
dans les numéros de compte. Pour les numéros de
compte qui utilisent un autre format de rapport, il faut
remplacer le « 0 » par un « A ». Pour entrer un « A »,
appuyer sur la touche [PARTIEL] pour les claviers à ACL
ou sur la touche [#] pour les claviers Grafica. Lorsque le
format SIA est utilisé, le panneau de contrôle utilise
uniquement le numéro de compte de la partition 1
programmé dans la Section [551] toutefois, le code de
rapport contient le numéro de la partition.
8.5 Formats de rapport
SECTION [550]
Le panneau de contrôle Digiplex peut utiliser plusieurs formats de
rapport différents. Cependant, chacun des quatre numéros de
téléphone de stations centrales doit être programmé avec le même
format de rapport à moins qu’il soit combiné avec le format
Téléavertisseur. Le premier chiffre entré dans la Section [550]
représente le format de rapport (voir Tableau 11, Formats de rapport)
utilisé pour communiquer avec le numéro de téléphone 1; le second
chiffre représente le numéro de téléphone 2 et ainsi de suite.
Tableau 11 : Formats de rapport
0 = Ademco lent (1400 Hz, 1900 Hz, 10 BPS)
1 = Silent Knight rapide (1400 Hz, 1900 Hz, 20 BPS)
2 = Sescoa (2300 Hz, 1800 Hz, 20 BPS)
3 = Ademco Express (DTMF 4+2)
4 = Réservé pour utilisation future
5 = Ademco Contact ID
6 = SIA FSK
7 = Téléavertisseur
8.5.1 Formats standards à impulsions
Le panneau de contrôle Digiplex peut utiliser les formats de rapport
standards à impulsions Ademco lent, Silent Knight rapide et Sescoa
(voir Tableau 11, Formats de rapport).
8.5.2 Ademco Express
Le format Ademco Express est un format de rapport à haute vitesse
qui communique les codes de rapports à 2 chiffres (00 à FF) qui sont
programmés dans les sections [600] à [718]. Contrairement aux
autres formats Ademco, le format Ademco Express n’utilise pas les
codes de rapport Contact ID.
8.5.3 Ademco Contact ID
Le format Ademco Contact ID est un format de communication
rapide qui utilise la transmission à tonalités plutôt que la
transmission par impulsions. Ce format de communication utilise
une liste prédéfinie de messages et de codes de rapport standard
de l’industrie qui répondront à la majorité des besoins de
l’utilisateur pour les installations de base. Pour programmer
manuellement les codes de rapport, entrer les valeurs
hexadécimales de 2 chiffres qui correspondent aux codes de
rapport qui se trouvent dans la Liste des codes de rapport Contact
ID dans le Guide de programmation dans les sections [600] à
[718] (voir section 8.2 à la page 26) qui correspondent aux codes
de rapports voulus. Il est également possible d’entrer 00 pour
désactiver la transmission du code de rapport ou FF pour utiliser le
code de rapport par défaut de la Liste de codes de rapport
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation. Pour
programmer automatiquement une série de codes de rapport
Contact ID par défaut, se référer à la section 8.13 à la page 30.
8.5.4 SIA FSK
Le format de communication rapide SIA FSK utilise la transmission à
tonalités plutôt que la transmission par impulsions. Ce format de
communication utilise une liste prédéfinie de messages et de codes
de rapport standards de l’industrie qui répondent à la majorité des
besoins de l’utilisateur pour les installations de base. Pour
programmer manuellement les codes de rapport, entrer 00 pour
désactiver la transmission du code de rapport ou toute autre valeur
pour utiliser le code de rapport par défaut de la Liste de codes de
rapport automatiques qui se trouve dans le Guide de
programmation. Pour programmer automatiquement une série de
codes SIA FSK par défaut, se référer à la section 8.13 à la page 30.
8.5.5 Format de rapport Téléavertisseur
L’utilisation de ce format permet au panneau de contrôle de
transmettre des codes de rapport à un téléavertisseur. Le symbole
dièse « # » est automatiquement généré après le code de rapport.
Se référer à « Délai avant transmission sur téléavertisseur » à la
section 8.12 à la page 30.
8.6 Destination des codes d’événements
SECTIONS [522] À [536]
Tel qu’illustré dans la Figure 20 à la page 25, les événements du
panneau de contrôle sont divisés en trois groupes d’événements
pour chaque partition et deux groupes d’événements globaux.
Chaque groupe d’événements peut être programmé pour composer
jusqu’à quatre numéros de téléphone de stations de surveillance et
un numéro de secours. Les numéros sont composés un après
l’autre en commençant par le numéro 1 et en omettant les numéros
qui sont désactivés. Cette séquence s’arrête une fois que tous les
numéros de téléphone ont été contactés. Si le panneau de contrôle
ne réussit pas à transmettre à un numéro de téléphone de station de
surveillance une fois le Nombre maximal de tentatives de
composition (voir section 8.6.1 à la page 29) atteint, il compose le
numéro de téléphone de secours à moins que l’option Composition
du numéro de téléphone de secours à alternance soit désactivée
(voir section 8.6.3 à la page 29). Lorsque l’option Composition du
numéro de téléphone de secours à alternance est activée, le
panneau de contrôle compose le numéro de relève après chaque
échec d’entrée en communication.
8.6.1 Nombre maximal de tentatives de composition
SECTION [257]
Le valeur (001 à 255) programmée dans la Section [257] détermine le
nombre de fois que le panneau de contrôle compose le même
numéro de téléphone de station de surveillance avant de passer au
numéro suivant. Se référer également à la section 8.6.3 à la page 29.
8.6.2 Délai entre les tentatives de composition
SECTION [258]
Ce délai détermine la période durant laquelle le panneau de contrôle
attend entre les tentatives de composition. Ce délai peut être réglé
entre 001 et 255 secondes.
8.6.3 Composition du numéro de téléphone de secours
en alternance
SECTION [522] : OPTION [6]
Lorsque l’option [6] de la section [522] est activée, le panneau de
contrôle compose le numéro de téléphone de secours sélectionné
après chaque échec d’entrée en communication avec un numéro
de téléphone de station de surveillance. Si l’option [6] est
désactivée, le panneau de contrôle compose uniquement le
numéro de téléphone de secours une fois le Nombre maximal de
tentatives de composition (voir section 8.6.1 à la page 29) atteint
sans que la communication n’ait pu être établie avec un numéro de
téléphone de station de surveillance.
8.7 Délai de fermeture récente
SECTION [219]
Si, suite à l’armement du système, une alarme est déclenchée à
l’intérieur du délai programmé dans la Section [219] (000 à 255
secondes), le panneau de contrôle transmet le code de rapport de
Fermeture récente qui est programmé dans la Section [679].
8.8 Rapport de vérification automatique
SECTIONS [261] ET [270]
Le panneau de contrôle transmet le code de rapport de vérification
programmé dans la Section [717] après que le nombre de jours (000
à 255) programmé dans la Section [261] se soit écoulé, et ce, à
l’heure (00:00 à 23:59) programmée dans la Section [270].
8.8.1 Test de transmission à toutes les heures
SECTION [522] : OPTION [3]
Le panneau de contrôle peut, au lieu de transmettre le code de
rapport de vérification programmé dans la Section [717] après un
nombre de jours prédéfini, transmettre ce code de rapport à toutes
les heures. Pour désactiver cette option, désactiver l’option [3] de
la section [522]. Programmer dans la Section [270] la minute de
chaque heure (00:00 à 00:59) à laquelle le code de rapport de
vérification doit être transmis.
Panneau de contrôle DGP-848
29
8.9 Délai avant la transmission d’une panne
d’alimentation
8.13 Programmation des codes de rapport
automatique
SECTION [260]
Le panneau de contrôle retarde la transmission du code de rapport
de Panne de c.a. programmé dans la Section [712] et le transmet
uniquement après que le délai programmé dans la Section [260]
(000 à 255 minutes) se soit écoulée.
SECTIONS [790] À [795]
Lorsque les formats de rapport Contact ID ou SIA sont utilisés (voir
section 8.5 à la page 28), le système Digiplex peut automatiquement
programmer une série de codes de rapport par défaut. À partir du
mode de programmation (voir section 3.1 à la page 9), accéder à
l’une ou l’autre des sections suivantes afin de régler la série de
codes de rapport indiqués.
8.10 Options pour la transmission des
rapports de désarmement
SECTIONS [506], [510], [514] ET [518] : OPTION [7]
Étant donné que le panneau de contrôle vous offre la possibilité
d’utiliser les Options pour la transmission des rapports de
désarmement pour chacune des partitions, il faut sélectionner la
section qui correspond à la partition voulue et régler l’option [7] de la
façon voulue. Les sections [506], [510], [514] et [518] représentent
dans l’ordre respectif les partitions 1 à 4.
Rapporter seulement lors du désarmement après une alarme
Option [7] Activée
Le panneau de contrôle Digiplex transmet les codes de rapport de
désarmement (voir section 8.2.3 à la page 26) à la station de
surveillance seulement lorsque le système est désarmé suite à une
alarme.
Toujours rapporter les désarmements
Option [7] Désactivée
Le panneau de contrôle Digiplex transmet les codes de rapport de
désarmement (voir section 8.2.3 à la page 26) à la station de
surveillance chaque fois qu’une partition est désarmée.
8.11 Options de transmission des codes de
rapport de rétablissement de zone
SECTION [522] : OPTION [8]
Rapporter à la fermeture de la zone
Option [8] Activée
Le panneau de contrôle transmet les codes de rapport de
rétablissement (voir section 8.2.6 à la page 26) à la station de
surveillance dès que la zone revient à l’état normal (zone fermée) ou
lors du désarmement.
Rapporter à la coupure de la sirène
Option [8] Désactivée
Le panneau de contrôle transmet les codes de rapport de
rétablissement (voir section 8.2.6 à la page 26) à la station de
surveillance une fois le délai pour l’arrêt de la sirène écoulé ou
lorsqu’un utilisateur désarme le système afin d’arrêter la sonnerie
d’alarme (voir section 7.2 à la page 23).
Tous les codes
Section [790]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [600] à [718]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Codes d’armement et de désarmement
Section [791]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [600] à [654]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Codes de rétablissement d’alarme
Section [792]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [655] à [680]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Codes de sabotage et de rétablissement de sabotage
Section [793]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [681] à [705]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Codes de rétablissement de défectuosité
Section [794]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [706] à [716]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Codes spéciaux
Section [795]
Règle tous les codes de rapport dans les sections [717] à [718]
avec les valeurs par défaut de la Liste de codes de rapports
automatiques qui se trouve dans le Guide de programmation.
Noter que même si les codes de rapport automatiques ont été réglés,
il est tout de même possible d’utiliser la méthode de programmation
manuelle (voir la section 8.5.3 à la page 29 et la section 8.5.4 à la
page 29) pour programmer les codes de rapport qui restent à
programmer ou pour modifier certains des codes par défaut.
8.14 Absence d’armement
8.12 Délai avant transmission sur téléavertisseur
SECTION [259]
Lorsque le format de rapport Téléavertisseur est utilisé (voir section
8.5.5 à la page 29), le panneau de contrôle attend que le délai
programmé dans la Section [259] (001 à 060 secondes) se soit
écoulé avant de transmettre les codes de rapport au téléavertisseur.
Ce délai est utilisé pour allouer le temps nécessaire au système de
télémessagerie pour fournir une tonalité ou pour contourner le
message de bienvenue avant que les données soient transmises.
30 Manuel d’installation et de référence
SECTIONS [262] À [265]
Lorsqu’une partition du système est désarmée, le panneau de
contrôle amorce le délai d’absence d’armement correspondant à la
partition. Si le délai d’absence d’armement s’écoule avant que la
partition ne soit armée de nouveau, le panneau de contrôle
transmet un code de rapport « Absence d’armement » à la station
de surveillance. Entrer une valeur entre 001 et 255 jours dans la
section appropriée :
•
•
•
•
Délai d’absence d’armement pour la Partition 1: section [262]
Délai d’absence d’armement pour la Partition 2: section [263]
Délai d’absence d’armement pour la Partition 3: section [264]
Délai d’absence d’armement pour la Partition 4: section [265]
Entrer 000 (valeur par défaut) pour désactiver cette fonction.
Par exemple, le délai d’absence d’armement pour la Partition 1 est
programmé pour 005 jours. Lorsque le système est désarmé, le
DGP-848 amorce le délai d’absence d’armement pour la Partition
9
1. Si la partition n’a pas été armée depuis 5 jours, le DGP-848
transmet le code de rapport « Absence d’armement » à la station
de surveillance.
Options du composeur
9.1 Surveillance de la ligne téléphonique (SLT)
SECTION [521] : OPTIONS [1] ET [2]
Lorsque la surveillance de la ligne téléphonique est activée, le
système vérifie la présence de la ligne téléphonique à toutes les
secondes. Une défectuosité de ligne téléphonique est générée
lorsque la SLT détecte une tension inférieure à 3 V pour la période
définie par le Délai de détection d’une défectuosité SLT. Si la
vérification de la ligne téléphonique échoue, le panneau génère une
ou plusieurs condition(s) selon les réglages de la SLT ci-bas, et ce,
jusqu’à ce que le panneau de contrôle détecte de nouveau la
présence de la ligne. Noter que le test de la SLT s'arrête pour une
minute lorsque le composeur détecte un appel entrant.
SLT désactivée
[1] Désactivée et [2] Désactivée
Défectuosité seulement
[1] Activée et [2] Désactivée
Lors d’échec de la vérification de surveillance de la ligne téléphonique,
la défectuosité SLT s’affiche dans les défectuosités du clavier.
Lorsque la numérotation par impulsions est utilisée (voir section 9.2 à la
page 31), il est possible de sélectionner l’un des deux ratios d’impulsions.
Bien que la majorité des pays européens utilisent le ratio d’impulsions
1:2, le ratio 1:1.5 peut parfois offrir de meilleurs résultats. C’est de même
dans les pays nord-américains. Si le ratio d’impulsions 1:1.5 n’offre pas
les résultats souhaités, il est possible d’utiliser le ratio 1:2.
Option [5] ACTIVÉE
= ratio d’impulsions nord-américain de
1:1.5
Option [5] DÉSACTIVÉE = ratio d’impulsions européen de 1:2
9.4 Détection de ligne occupée
SECTION [521] : OPTION [6]
Option [6] ACTIVÉE
= le panneau de contrôle peut raccrocher
s’il reçoit un signal de ligne occupée
lorsqu’il compose un numéro extérieur
Option [6] DÉSACTIVÉE = caractéristique désactivée
9.5 Commutation en mode par impulsions
Les alarmes silencieuses deviennent audibles
[1] Activée et [2] Activée
Lorsque le test de surveillance de la ligne téléphonique échoue, la
défectuosité SLT apparaît dans l’affichage des défectuosités du
clavier et, si une alarme est déclenchée sur une zone à alarme
silencieuse ou si une alarme de panique silencieuse est générée, le
panneau de contrôle rend ces alarmes audibles.
SECTION [521] : OPTION [7]
Option [7] ACTIVÉE
= le panneau peut commuter en mode de
numérotation par impulsions lors de sa
5e tentative pour entrer en
communication avec la station de
surveillance pour transmettre des rapports
d’événements; le panneau de contrôle
continue d’utiliser la numérotation par
impulsions jusqu’à ce qu’il ait établit la
communication. Si le panneau passe à
un autre no de tél., il revient au mode
de comp. à tonalité et commute au
mode à imp. à la 5e tentative
Option [7] DÉSACTIVÉE = caractéristique désactivée
9.1.1 Délai de détection d’une défectuosité SLT
9.6 Sirène lors d’une panne de communication
Alarme si le système est armé
[1] Désactivée et [2] Activée
Lorsque le test de surveillance de la ligne téléphonique échoue, la
défectuosité SLT apparaît dans les défectuosités du clavier et le
panneau de contrôle génère une alarme si le système est armé.
SECTION [255]
Si la SLT ne détecte pas la présence d’une ligne téléphonique
pendant la durée du délai programmé dans la Section [255], le
panneau de contrôle génère la ou les condition(s) définies par les
options SLT (voir section 9.1 à la page 31). Entrer n’importe quelle
valeur entre 016 et 255 (la valeur est X 2 secondes) dans la Section
[255]. L’entrée d’une valeur comprise entre 000 et 016 règle le délai
de détection d’une défectuosité SLT à 32 secondes.
SECTION [521] : OPTION [8]
Option [8] ACTIVÉE
= si le panneau de contrôle ne réussit
pas à entrer en communication
avec la station de surveillance quand le
système est armé, il active les
cloches et les sirènes raccordées sur
sa sortie d’alarme
Option [8] DÉSACTIVÉE = caractéristique désactivée
9.2 Signalisation multifréquence/par impulsions
9.7 Délai pour signal de ligne libre
SECTION [521] : OPTION [4]
Option [4] ACTIVÉE
= le panneau de contrôle peut composer
à l’aide du format à tonalité/DTMF
Option [4] DÉSACTIVÉE = le panneau de contrôle utilisera le
format de numérotation par impulsions;
pour régler le ratio d’impulsions, se
référer à la section 9.3 à la page 31.
SECTION [522] : OPTION [7]
Option [7] ACTIVÉE
= le composeur raccroche quand 32
secondes s’écoulent sans détection de
signal de ligne libre
Option [7] DÉSACTIVÉE = le composeur continue de composer
après 3 secondes sans détection de
tonalité; pour qu’il attende plus
longtemps, il est possible d’insérer une
pause de 4 sec. dans la composition du
numéro de tél. voulu (voir section 8.3 à la
page 28).
9.3 Ratio d’impulsions
SECTION [521] : OPTION [5]
Panneau de contrôle DGP-848
31
10
Sorties programmables
Une sortie PGM est une sortie programmable qui change d’état
(c.-à-d. une sortie PGM normalement ouverte se ferme) lorsqu’un
événement spécifique se présente dans le système.
Par exemple, une sortie PGM peut être utilisée pour réinitialiser
des détecteurs de fumée, activer des lampes stroboscopiques,
commander l’ouverture ou la fermeture de portes de garages et
plus encore.
Lorqu'une sortie PGM se ferme, le panneau de contrôle raccorde la
sortie PGM à la mise à la terre afin d'activer le dispositif ou le relais
qui y est raccordé. Lorsqu'une sortie PGM s'ouvre, le circuit est
ouvert par rapport à la mise à la terre et, par conséquent, aucun
courant n'est fourni au dispositif qui y est relié. Le panneau de
contrôle fournit un courant maximal de 100 mA à la sortie PGM 1 et
de 50 mA aux sorties PGM 2, 3 et 4. Les sorties PGM 1 à PGM 4
sont des sorties normalement ouvertes et la sortie PGM 5 est une
sortie à relais de 5 A qui peut être normalement ouverte ou
normalement fermée. Pour des renseignements sur la façon de
raccorder un relais à une sortie PGM, se référer à la Section 2.9.
10.1 Événement d’activation de sortie PGM
SECTIONS [400], [402], [404], [406] ET [408]
L’événement d’activation de sortie PGM active la sortie PGM
sélectionnée lorsqu’un événement ou un groupe d’événements
spécifiques se produisent dans le système. Le panneau de contrôle
vous offre la possibilité de programmer un événement d’activation
de sortie PGM distinct pour chacune des sorties PGM.
Voici une brève description de quelques-uns des événements
disponibles.
Réinitialisation de détecteur(s) de fumée : Désactivation de la
sortie PGM pendant 4 secondes chaque fois que les touches
[EFFAC] et [ENTREE] (clavier à ACL) ou [*] et [#] (clavier Grafica)
sont simultanément maintenues enfoncées durant 2 secondes. Pour
des instructions sur la façon de raccorder la sortie PGM afin qu’elle
puisse réinitialiser un détecteur de fumée, se référer à la section
2.15.3 à la page 8. Programmer l’événement d’activation comme
suit : premier chiffre = [4], deuxième chiffre = [1] et activer ensuite
l’option [5].
Démarrage par mise à la terre : Juste avant que le panneau de
contrôle tente de composer un numéro extérieur lorsqu’un
équipement téléphonique de mise en marche par prise de terre est
utilisé, la sortie PGM s’active pour la durée définie par le Délai de
sortie PGM (voir section 10.3.1 à la page 33). Noter que le type de
désactivation de la sortie PGM doit être réglé à Suit le minuteur (voir
section 10.3 à la page 33). Programmer l’événement d’activation
comme suit : premier chiffre = [4], deuxième chiffre = [1] et activer
ensuite l’option [6].
Figure 21 : Circuit de démarrage via MALT
Par exemple, le panneau de contrôle peut être programmé pour
activer la sortie PGM 2 chaque fois que le système est armé en
mode Forcé.
Pour programmer un événement d’activation de sortie PGM :
1) Accéder à la section qui représente la sortie PGM voulue.
PGM 1 = [400]
PGM 4 = [406]
PGM 2 = [402]
PGM 5 = [408]
PGM 3 = [404]
2)
Entrer le premier caractère (voir le Tableau de programmation
des sorties PGM à la page 34); chaque caractère de 0 à F
représente un groupe d’événements spécifique.
3)
Entrer le deuxième caractère, qui peut être n’importe quel
caractère entre 0 à F selon le premier caractère ayant été
programmé.
4)
Après avoir entré le deuxième caractère, utiliser la méthode
de programmation par choix d’options (activer/désactiver les
options [1] à [8]) pour sélectionner jusqu’à huit événements
spécifiques, tel que décrit dans le Tableau de programmation
des sorties PGM.
Si un groupe est sélectionné et que toutes les options sont
DÉSACTIVÉES, tous les utilisateurs ainsi que toutes les zones et
sélections de ce groupe sont activés (c'est-à-dire « TOUT » de ce
groupe).
Par exemple, si A0 est sélectionné et que les 8 options sont
DÉSACTIVÉES, la sortie PGM s'active chaque fois qu'un
utilisateur entre 1 et 8 arme le système.
Pour des détails sur les événements d’activation disponibles, se
référer au Tableau de programmation des sorties PGM à la page 34.
32 Manuel d’installation et de référence
Signal de fin de la communication : Après avoir reçu un signal
d’accord de liaison de la station de surveillance, le panneau de
contrôle active la sortie PGM pour la durée définie par le Délai de
sortie PGM (voir section 10.3.1 à la page 33). Ceci peut être utilisé
pour établir la connexion entre la station de surveillance et un autre
dispositif tel qu’un microphone ou un haut-parleur. Noter que le type
de désactivation de sortie PGM doit être réglé à Suit le minuteur
(voir section 10.3 à la page 33). Programmer l’événement
d’activation comme suit : premier chiffre = [4], deuxième chiffre = [1]
et activer ensuite l’option [7].
Stroboscope : Active la sortie PGM chaque fois que le système est
en alarme. Le panneau de contrôle garde la sortie PGM active
même après que la sirène se soit arrêtée et attend que l’alarme soit
annulée avant de désactiver la sortie PGM. Programmer
l’événement d’activation comme suit : premier chiffre = [1],
deuxième chiffre = choisir la [PARTITION] (0 = toutes les partitions
activées, 8 = l’une ou l’autre des partitions activées) et activer
ensuite l’option [5].
10.2 Événement de désactivation de sortie PGM
SECTIONS [401], [403], [405], [407] ET [409]
Si l’option de désactivation de sortie PGM est réglée pour suivre
l’événement (voir section 10.3 à la page 33), la sortie PGM se
désactive lorsque l’événement programmé pour la désactivation se
produit à moins que le premier chiffre de l’Événement d’activation de
sortie PGM soit réglé de 1 à 7. Pour programmer un Événement de
désactivation de sortie PGM :
1)
Accéder à la section qui représente la sortie PGM voulue.
PGM 1 = [401]
PGM 4 = [407]
PGM 2 = [403]
PGM 5 = [409]
PGM 3 = [405]
2)
Entrer le premier caractère (voir le Tableau de programmation
des sorties PGM à la page 34) où chaque caractère de 0 à F
représente un groupe d’événements spécifiques.
3)
Entrer le deuxième caractère qui peut être n’importe quel
caractère de 0 à F, selon le premier caractère programmé.
4)
Après avoir entré le deuxième caractère, utiliser la méthode
de programmation par choix d’options (activer/désactiver les
options [1] à [8]) pour sélectionner jusqu’à huit événements
spécifiques tels que décrit dans le Tableau de programmation
des sorties PGM.
Si un groupe est sélectionné et que toutes les options sont
DÉSACTIVÉES, tous les utilisateurs ainsi que toutes les zones et
sélections de ce groupe sont activés (c'est-à-dire « TOUT » de ce groupe).
Par exemple, si A0 est sélectionné et que les 8 options sont
DÉSACTIVÉES, la sortie PGM se désactive chaque fois qu'un
utilisateur entre 1 et 8 arme le système.
Si l’option de désactivation de sortie PGM est réglée pour suivre le
minuteur (voir section 10.3 à la page 33), la sortie PGM ignore
l’Événement de désactivation de sortie PGM.
10.3 Événement de désactivation de sortie PGM
SECTION [502] : OPTIONS [1] À [5]
La façon dont les sorties PGM se désactivent une fois qu’elles ont
été activées (voir section 10.1 à la page 32) est déterminée par les
options qui sont programmées dans la Section [502]. Les options [1]
à [5] représentent dans l’ordre respectif les sorties PGM 1 à 5.
Chaque sortie PGM peut être réglée pour suivre l’événement (option
désactivée) ou pour suivre le minuteur (option activée).
PGM active jusqu’à ce que le Délai de sortie PGM soit écoulé et
ignore l’Événement de désactivation de sortie PGM.
10.3.1 Délais de sortie PGM
SECTIONS [250] À [254]
Pour programmer les Délais de sortie PGM, accéder à la section qui
correspond à la sortie PGM voulue où les sections [250] à [254]
représentent dans l’ordre respectif les sorties PGM 1 à PGM 5 et
entrer la valeur de 001 à 255 qui correspond au délai voulu. La
valeur entrée peut être en secondes ou en minutes selon la
programmation de la Base de temps pour minuteur de sortie PGM
(voir section 10.3.2 à la page 33).
10.3.2 Sélection de la base de temps pour les minuteurs
de sortie PGM
SECTION [503] : OPTIONS [1] À [5]
La sélection de la Base de temps pour minuteur de sortie PGM
détermine si les Délais de sortie PGM programmés dans les
sections [250] à [254] sont en minutes ou en secondes. Les options
[1] à [5] de la section [503] représentent dans l’ordre respectif les
sorties PGM 1 à 5. Chaque minuteur de délai de sortie PGM peut
être réglée en minutes (option activée) ou en secondes (option
désactivée).
Section [503] :
Option ACTIVÉE
= en minutes
Option DÉSACTIVÉE = en secondes
10.4 La sortie PGM 1 est une entrée pour
détecteur de fumée
SECTION [502] : OPTION [7]
L’activation de l’option [7] de la section [502] règle la sortie PGM 1
afin qu’elle agisse comme une entrée pour détecteurs de fumée à
deux fils. Lors de la programmation de la Numérotation des zones
(voir section 4.1 à la page 12), le panneau de contrôle reconnaît la
sortie PGM 1 comme étant le numéro 255. Pour plus de
renseignements sur la façon de raccorder les détecteurs de fumée à
deux fils, se référer à la section 2.15.1 à la page 8.
Par exemple, si l’option [1] de la section [502] est activée, la sortie
PGM 1 suit le minuteur et se désactive une fois le délai de sortie
PGM écoulé.
Suit l’événement
Option Désactivée
1) Si le premier chiffre de l’Événement d’activation de sortie PGM
est réglé à 1, 2, 3, 4 ou 7, la sortie PGM demeure active
jusqu’à ce que l’Événement d’activation soit terminé. La sortie
ignorera l’Événement de désactivation.
2) Si le premier chiffre de l’Événement d’activation de sortie PGM
est réglé à 8, 9, A, B, C, D, E ou F, la sortie PGM demeure
active jusqu’à ce que l’Événement de désactivation se
produise.
Suit le minuteur
Option Activée
Après avoir activé la sortie PGM, le panneau de contrôle amorce le
compte à rebours du minuteur de délai de sortie PGM (voir section
10.3.1 à la page 33). Le panneau de contrôle maintient la sortie
Panneau de contrôle DGP-848
33
11
*Note1 :
1er
chiffre
Tableau de programmation des sorties PGM
0 = toutes les partitions activées dans le système (voir section 12.5 à la page 38)
1 = partition 1
3 = partition 3
2 = partition 2
4 = partition 4
8 = l’une ou l’autre des partitions activées dans le système (au moins une)
Événement
Programmation par choix d’options
2e
chiffre
1
2
3
4
5
6
7
8
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
0
Sortie PGM
désactivée
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
1
État 1
Note
1*
Armé peu
importe le
type
d’armement
Armé en
mode
Forcé
Armé en
mode
Partiel
État Prèt
Délai de
sortie
2
État 2
Note
1*
3
État 3
Note
1*
Délai
d’entrée
Délai
Délai
Délai
Intellizone d’incendie d’armement
Armé en Stroboscope
Alarme
Alarme audible
Alarme
(jusqu’à ce que
(jusqu’à ce que
mode
silencieuse
d’incendie
l’alarme soit
l’alarme soit annulée
(jusqu’à ce que
(jusqu’à ce que
Instantané
annulée)
ou que la sirène soit
l’alarme soit
annulée ou que la
sirène soit
coupée)
Défectuosité
Accès
Zone(s)
Alarme(s)
Programmation
contournée(s) par l’utilisateur
en
(armée ou non)
mémoire
ou l’installateur
État 4
0
1
2
Carillon
Carillon
Carillon
Carillon
Partition 1 Partition 2 Partition 3 Partition 4
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
Défectuosité Panne de Défectuosité Défectuosité
du combus
du système
sur un
comm.
module
Boucle
d’incendie
l’alarme soit
annulée ou que la
sirène soit
coupée)
Clavier
verrouillé
Sabotage
d’une zone
batterie
faible sur
une zone
Sirène
Partition 1
Sirène
Sirène Partition
Sirène
Partition 2
3
Partition 4
Réinitialisation de
détecteur(s)
de fumée
Démarrage Signal de fin de
par mise à
la
la terre
communication
automatique
4
coupée)
Supervision
d’une zone
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
Perte de
l’heure
3
Panne de
c.a.
Panne de
la batterie
Limite de
courant
Aux.
Limite de
courant de
la sirène
Sirène
absente
Erreur de
mémoire
S.O.
S.O.
4
SLT
Comm.1
échouée
Comm.2
échouée
Comm.3
échouée
Comm.4
échouée
Comm.
ordinateur
échouée
S.O.
S.O.
5
Module
saboté
Module
Erreur de
mémoire
Module
STL
Module
panne de
c.a.
Module
problème de
batterie
Module
Panne
courant
Aux.
Problème
de combus
global
Combus
surchargé
Module
Panne de
comm. du
combus
6
Clavier
Module
manquant manquant
34 Manuel d’installation et de référence
S.O.
Problème
Module
Échec de d’imprimante
comm.
avec un no
de tél.
S.O.
S.O.
1er
chiffre
7
8
9
Événement
À l’heure
sélectionnée
Touches de
fonction
Accès
accordé
Code
d’utilisateur
entré
A
Armement
Désarmement
Programmation par choix d’options
2e
chiffre
1
2
3
4
5
6
7
8
0
00:00
00:15
00:30
00:45
01:00
01:15
01:30
01:45
1
02:00
02:15
02:30
02:45
03:00
03:15
03:30
03:45
2
04:00
04:15
04:30
04:45
05:00
05:15
05:30
05:45
3
06:00
06:15
06:30
06:45
07:00
07:15
07:30
07:45
4
08:00
08:15
08:30
08:45
09:00
09:15
09:30
09:45
5
10:00
10:15
10:30
10:45
11:00
11:15
11:30
11:45
6
12:00
12:15
12:30
12:45
13:00
13:15
13:30
13:45
7
14:00
14:15
14:30
14:45
15:00
15:15
15:30
15:45
8
16:00
16:15
16:30
16:45
17:00
17:15
17:30
17:45
9
18:00
18:15
18:30
18:45
19:00
19:15
19:30
19:45
A
20:00
20:15
20:30
20:45
21:00
21:15
21:30
21:45
B
22:00
22:15
22:30
22:45
23:00
23:15
23:30
23:45
0
Touche 1
Touche 2
Touche 3
Touche 4
Touche 5
Touche 6
Touche 7
Touche 8
1
Touche 9
Touche 10 Touche 11 Touche 12 Touche 13
Touche 14
Touche 15
Touche 16
0
Porte 01
Porte 02
Porte 03
Porte 04
Porte 05
Porte 06
Porte 07
Porte 08
1
Porte 09
Porte 10
Porte 11
Porte 12
Porte 13
Porte 14
Porte 15
Porte 16
2
Porte 17
Porte 18
Porte 19
Porte 20
Porte 21
Porte 22
Porte 23
Porte 24
3
Porte 25
Porte 26
Porte 27
Porte 28
Porte 29
Porte 30
Porte 31
Porte 32
8
Code 01
Code 02
Code 03
Code 04
Code 05
Code 06
Code 07
Code 08
9
Code 09
Code 10
Code 11
Code 12
Code 13
Code 14
Code 15
Code 16
A
Code 17
Code 18
Code 19
Code 20
Code 21
Code 22
Code 23
Code 24
B
Code 25
Code 26
Code 27
Code 28
Code 29
Code 30
Code 31
Code 32
C
Code 33
Code 34
Code 35
Code 36
Code 37
Code 38
Code 39
Code 40
D
Code 41
Code 42
Code 43
Code 44
Code 45
Code 46
Code 47
Code 48
E
Code 49
Code 50
Code 51
Code 52
Code 53
Code 54
Code 55
Code 56
F
Code 57
Code 58
Code 59
Code 60
Code 61
Code 62
Code 63
Code 64
0
Code 01
Code 02
Code 03
Code 04
Code 05
Code 06
Code 07
Code 08
1
Code 09
Code 10
Code 11
Code 12
Code 13
Code 14
Code 15
Code 16
2
Code 17
Code 18
Code 19
Code 20
Code 21
Code 22
Code 23
Code 24
3
Code 25
Code 26
Code 27
Code 28
Code 29
Code 30
Code 31
Code 32
4
Code 33
Code 34
Code 35
Code 36
Code 37
Code 38
Code 39
Code 40
5
Code 41
Code 42
Code 43
Code 44
Code 45
Code 46
Code 47
Code 48
6
Code 49
Code 50
Code 51
Code 52
Code 53
Code 54
Code 55
Code 56
7
Code 57
Code 58
Code 59
Code 60
Code 61
Code 62
Code 63
Code 64
8
Code 01
Code 02
Code 03
Code 04
Code 05
Code 06
Code 07
Code 08
9
Code 09
Code 10
Code 11
Code 12
Code 13
Code 14
Code 15
Code 16
A
Code 17
Code 18
Code 19
Code 20
Code 21
Code 22
Code 23
Code 24
B
Code 25
Code 26
Code 27
Code 28
Code 29
Code 30
Code 31
Code 32
C
Code 33
Code 34
Code 35
Code 36
Code 37
Code 38
Code 39
Code 40
D
Code 41
Code 42
Code 43
Code 44
Code 45
Code 46
Code 47
Code 48
E
Code 49
Code 50
Code 51
Code 52
Code 53
Code 54
Code 55
Code 56
F
Code 57
Code 58
Code 59
Code 60
Code 61
Code 62
Code 63
Code 64
Panneau de contrôle DGP-848
35
1er
chiffre
Événement
B
Zone OK
Zone ouverte
C
Zone
automatiquement
désactivée
Zone
contournée
(lorsque le système
est armé)
D
Zone
défectueuse
(Sabotée/boucle
d’incendie)
Zone sans fil
défectueuse
(batterie faible ou
supervision)
Programmation par choix d’options
2e
chiffre
1
2
3
4
5
6
7
8
0
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
1
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
2
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
3
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
4
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
5
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
8
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
9
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
A
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
B
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
C
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
D
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
0
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
1
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
2
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
3
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
4
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
5
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
8
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
9
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
A
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
B
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
C
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
D
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
0
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
1
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
2
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
3
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
4
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
5
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
8
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
9
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
A
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
B
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
C
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
D
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
36 Manuel d’installation et de référence
1er
chiffre
E
Événement
Alarme
d’incendie ou
de vol
Rétablissement d’une
alarme
d’incendie ou
de vol
F
Défectuosité
sur un module
Programmation par choix d’options
2e
chiffre
1
2
3
4
5
6
7
8
0
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
1
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
2
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
3
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
4
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
5
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
8
Zone 01
Zone 02
Zone 03
Zone 04
Zone 05
Zone 06
Zone 07
Zone 08
9
Zone 09
Zone 10
Zone 11
Zone 12
Zone 13
Zone 14
Zone 15
Zone 16
A
Zone 17
Zone 18
Zone 19
Zone 20
Zone 21
Zone 22
Zone 23
Zone 24
B
Zone 25
Zone 26
Zone 27
Zone 28
Zone 29
Zone 30
Zone 31
Zone 32
C
Zone 33
Zone 34
Zone 35
Zone 36
Zone 37
Zone 38
Zone 39
Zone 40
D
Zone 41
Zone 42
Zone 43
Zone 44
Zone 45
Zone 46
Zone 47
Zone 48
0
Panne de
combus
Module
saboté
Erreur de
mémoire
SLT
Comm.
échouée
1
Panne
sortie Aux.
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
8
Comm. du
combus
rétablie
Sabotage
rétabli
Mémoire
rétablie
SLT
rétablie
Échec de
comm.
rétabli
9
Sortie Aux.
rétablie
S.O.
S.O.
S.O.
S.O.
Problème
Panne de c.a.
d’imprimante
S.O.
S.O.
Imprimante Alimentation en
rétablie
c.a. rétablie
S.O.
S.O.
Problème
de batterie
S.O.
batterie
rétablie
S.O.
Tableau 12 : Génération d’un événement « Fonction »
Événement
Définition de
l’interrupteur à clé 3
Définition de
l’interrupteur à clé 4
Utilisation des
touches du clavier
Utilisation de
télécommandes
Fonction 1
interrupteur 001 s’ouvre interrupteur 001 s’ouvre
[1] + [2]
fonction 1 ‡
Fonction 2
interrupteur 002 s’ouvre interrupteur 001 se ferme
[4] + [5]
fonction 2 ‡
Fonction 3
interrupteur 003 s’ouvre interrupteur 002 s’ouvre
[7] + [8]
fonction 3 ‡
Fonction 4
interrupteur 004 s’ouvre interrupteur 002 se ferme [EFFAC.] + [0] ou [*] + [0]
fonction 4 ‡
Fonction 5
interrupteur 005 s’ouvre interrupteur 003 s’ouvre
fonction 5 ‡
[2] + [3]
Fonction 6
interrupteur 006 s’ouvre interrupteur 003 se ferme
[5] + [6]
----
Fonction 7
interrupteur 007 s’ouvre interrupteur 004 s’ouvre
[8] + [9]
----
Fonction 8
interrupteur 008 s’ouvre interrupteur 004 se ferme [0] + [ENTRÉE] ou [0] + [#]
Fonction 9
----
----
----
interrupteur 005 s’ouvre
----
Fonction 10
----
interrupteur 005 se ferme
----
----
Fonction 11
----
interrupteur 006 s’ouvre
----
----
Fonction 12
----
interrupteur 006 se ferme
----
----
Fonction 13
----
interrupteur 007 s’ouvre
----
----
Fonction 14
----
interrupteur 007 se ferme
----
----
Fonction 15
----
interrupteur 008 s’ouvre
----
----
Fonction 16
----
interrupteur 008 se ferme
----
----
‡ Un bouton de la télécommande doit être programmé avec
l’option « Fonction ».
Panneau de contrôle DGP-848
37
12
Commandes et réglages du système
12.1 Réinitialisation matérielle
L’exécution d’une réinitialisation matérielle a pour effet de ramener à
leur valeur par défaut toutes les sections programmables [001] à
[718] incluant le Code d’installateur et le Code maître du système.
Seuls le Numéro d’identification du panneau, le Mot de passe de
l’ordinateur, le Numéro de téléphone de l’ordinateur et la mémoire
tampon d’événements demeurent inchangés.
1) S’assurer que le Verrouillage du code d’installateur est
désactivé (voir section 12.4 à la page 38)
2) Débrancher la batterie et l’alimentation en c.a. du panneau de
contrôle.
3) Mettre le cavalier RESET en place ou placer un cavalier entre
les broches « reset » du panneau de contrôle.
4) Rebrancher l’alimentation en c.a. et la batterie sur le panneau
de contrôle.
5) Attendre 10 secondes et retirer le cavalier.
12.2 Réinitialisation logicielle
L’exécution d’une réinitialisation logicielle a pour effet de rétablir
certains paramètres à leur valeur par défaut ou de programmer
certaines sections avec une série de valeurs prédéfinies.
Pour ce faire :
1) S’assurer que le cavalier « RESET » du panneau de contrôle
est en place.
2) Accéder au Mode de programmation du panneau (voir section
3.1 à la page 9).
3) Entrer les 3 chiffres de la [SECTION] qui correspond à la
réinitialisation logicielle à exécuter.
Section [970]
Lorsque cette section est entrée, toutes les sections programmables
de [001] à [896] (sauf les sections [451] à [498], [555], [556], [560],
[790] à [795] et [800]) sont rétablies à leur valeur par défaut. Les
étiquettes de zone, le numéro d’identification du panneau, le mot de
passe de l’ordinateur, le numéro de téléphone de l’ordinateur, le
code d’installateur, le code maître du système, la mémoire tampon
d’événements et les codes de rapport automatique demeurent
inchangés.
Section [974]
Lorsque cette section est entrée, les sections de contrôle d’accès
suivantes sont rétablies à leur valeur par défaut : [301] à [332], [340]
à [355], [361] à [375], [381] à [392] et [537].
Section [975]
Lorsque cette section est entrée, toutes les sections de
programmation de zones et d’interrupteurs à clé de [001]
à [056] et de [101] à [156] sont rétablies à leur valeur par défaut.
Section [976]
Lorsque cette section est entrée, les sections suivantes sont
rétablies à leur valeur par défaut : [200] à [261], [270] à [274], à
[400] à [409] et [440] à [442].
Section [977]
Lorsque cette section est entrée, toutes les sections de [500] à
[522] sont rétablies à leur valeur par défaut.
Section [978]
Lorsque cette section est entrée, les sections de communication
suivantes sont rétablies à leur valeur par défaut : [521] à [536], [550]
à [554], [561] à [564] et [600] à [718].
38 Manuel d’installation et de référence
Section [979]
Lorsque cette section est entrée, toutes les sections de codes
d’utilisateurs de [801] à [896] sont rétablies à leur valeur par défaut.
12.3 Courant de charge de la batterie
SECTION [503] : OPTION [6]
Option [6] ACTIVÉE
= courant de charge de la batterie : 850 mA
(transformateur de 40 VA minimum)
Option [6] DÉSACTIVÉE = courant de charge de la batterie : 350 mA
Un transformateur de 40 VA est nécessaire lorsque le
courant de charge de la batterie sélectionné est de
850 mA. L’utilisation d’un transformateur de 20 VA avec
un courant de charge de la batterie de 850 mA peut
endommager le système.
12.4 Verrouillage du code d’installateur
SECTION [990]
Entrer 147 dans la Section [990] pour verrouiller toute la
programmation. Lorsque la valeur 147 est programmée dans la
Section [990], l’exécution d’une réinitialisation matérielle telle que
décrite dans la section 12.1 à la page 38 n’affecte pas les réglages
courants du panneau de contrôle. Pour enlever le verrou de
l’installateur, entrer 000 dans la Section [990]. (par défaut :
déverrouillé).
12.5 Partitionnement
SECTION [500] : OPTIONS [1] À [4]
Le panneau de contrôle Digiplex est en mesure de répartir le
système en quatre partititions entièrement indépendantes. La
majorité des options et des caractéristiques du système peuvent
être programmées de façon distincte pour chaque partition dont,
pour n’en nommer que quelques-unes, la transmission de codes de
rapport, les délais d’entrée et de sortie, les options de cris de la
sirène, les touches d’armement rapides, les alarmes de panique.
Toutes les zones, les zones d’interrupteur à clé, les codes
d’utilisateurs et les modules du système peuvent être assignés à des
partitions spécifiques, ce qui en fait un vrai système partitionné.
Dans la Section [500], activer les options qui corrrespondent aux
partitions voulues. Les options [1] à [4] de cette section
représentent, dans l’ordre repectif, les partitions de 1 à 4.
12.5.1 Assignation des partitions du panneau
SECTION [440]
Le panneau de contrôle transmet les rapports d’événements qui se
sont produits dans les partitions activées dans la présente section.
Les défectuosités du système (p. ex. : panne de c.a., panne STL,
etc.) peuvent uniquement être vues dans les partitions qui sont
activées dans cette section.
00 = toutes les partitions sont activées (voir la section [500])
01 = panneau de contrôle installé dans la Partition 1
02 = panneau de contrôle installé dans la Partition 2
03 = panneau de contrôle installé dans la Partition 3
04 = panneau de contrôle installé dans la Partition 4
12.6 Touches de fonction pour l’installateur
12.8 Caractéristique Shabbat
Pour accéder aux fonctions de l’installateur, appuyer sur la touche
[0] et, tout en la maintenant enfoncée, entrer le
[CODE D’INSTALLATEUR] puis... :
SECTION [522] : OPTION [4]
Lorsque l’option [4] de la section [522] est activée, tous les
dispositifs de détection adressables et tous les claviers du système
arrêtent d’afficher les états du système à l’aide de leur afficheur à
cristaux liquides ou de leurs voyants, et ce, de midi le vendredi
jusqu’à minuit le samedi. Par conséquent, le fonctionnement normal
est rétabli dans la nuit du dimanche à minuit une minute.
Pour les claviers à ACL : appuyer sur la touche indiquée dans la
liste ci-bas correspondant à la fonction à activer.
Pour les claviers Grafica : appuyer sur la touche d’action du centre
(Options), mettre la fonction voulue en surbrillance puis appuyer sur
la touche d’action du centre (Ok).
Rapport d’essais : [PARTIEL]
Transmet à la station de surveillance le code de rapport Rapport
d’essais programmé à la section [717].
Appel à WinLoad : [EXC.AUTO]
Compose le numéro de téléphone de l’ordinateur programmé à la
section [560] afin de communiquer avec un ordinateur utilisant le
logiciel WinLoad.
Réponse à WinLoad : [ARM]
Force le panneau de contrôle à répondre à un appel provenant de la
station de surveillance de surveillance qui utilise le logiciel WinLoad.
Annulation de la communication : [DÉSARM]
Le fait d’appuyer sur la touche de cette fonction annule toute
communication avec la station de surveillance ou le logiciel WinLoad
jusqu'à ce que survienne le prochain événement qui exige la
transmission d'un rapport.
Mode d’essai de l’installateur : [MEM]
Le mode d’essai de l'installateur vous permet d'effectuer des essais
de marche où la cloche ou sirène criera pour indiquer les zones
ouvertes. Pour quitter ce mode, appuyer de nouveau sur la touche
[MEM]. Lorsque le mode d’essai de l’installateur est activé, les
partitions ne peuvent être armées.
Balayage des modules : [DÉFT]
Cette fonction force le panneau de contrôle à vérifier l’état des
modules raccordés au combus. Le panneau de contrôle corrige tout
problème d’organisation des modules à l’intérieur du panneau de
contrôle. Les claviers affichent le numéro de série de chaque
module qui a été raccordé au combus.
Voltmètre du combus : [ACC]
Pour les claviers à ACL (DGP2-641BL) seulement.
Pour vérifier si le combus fournit une tension suffisante, maintenir la
touche [0] enfoncée, entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] et appuyer
sur la touche [ACC] du clavier à ACL. Une lecture de 9,2 V indique
que la tension est trop basse. La tension peut chuter lors du test de
batterie du panneau de contrôle voir section 2.4.1 à la page 2).
12.7 Heure et date du système
SECTION [502] : OPTION [6]
L’heure et la date du système se programment par le Menu de
programmation de l’utilisateur. Se référer à « Perte de l’heure » à la
section 16.7 à la page 52.
12.7.1 Changement d’heure
Lorsque l’option [6] de la section [502] est activée, le panneau de
contrôle règle automatiquement l’horloge (l’heure) du système à
l’heure avancée. À 2 h du matin le premier dimanche de la première
fin de semaine complète du mois d’avril, le panneau de contrôle
ajoute une heure à l’heure programmée. À 2 h du matin le dimanche
de la dernière fin de semaine complète du mois d’octobre, le
panneau de contrôle soustrait une heure de l’heure programmée.
Durant la période du Shabbat :
•
les claviers à ACL affichent uniquement l’heure et la date
•
le rétroéclairage est désactivé
•
les voyants indicateurs de tous les dispositifs de détection
adressables et les claviers du système sont désactivés.
Si requis, un utilisateur peut accéder à toutes les commandes et
fonctions habituelles durant la période du Shabbat simplement en
appuyant sur une touche ou, si le mode Confidentiel est activé dans
le clavier, en entrant son code d’utilisateur. Lorsque deux minutes
s’écoulent sans qu’aucne touche ne soit enfoncée, la caractéristique
Shabbat est réactivée.
12.9 Réinitialisation d’un module
SECTION [951]
Pour remettre un module qui est raccordé au combus à ses valeurs
par défaut, entrer le numéro de série du module dans la Section [951].
12.10 Localisation d’un module
SECTION [952]
Pour trouver l’emplacement d’un module spécifique (c.-à-d. d’un
détecteur, d’un module d’expansion de zones, etc.) qui est raccordé
au combus, entrer le numéro de série de ce module dans la Section
[952]. La DEL verte « LOCATE » du module se met à clignoter et
demeurera dans cette état jusqu’à ce que le numéro de série du
module soit entré de nouveau dans la Section [952] ou que
l’interrupteur de sécurité ou l’interrupteur de non-localisation du
module soit enfoncé.
12.11 Mode de programmation d’un module
SECTION [953]
La programmation de tous les modules qui sont raccordés au
combus s’effectue via le panneau de contrôle. Par conséquent, pour
programmer un module, accéder à la section [953] afin d’entrer en
Mode de programmation d’un module (voir section 3.2 à la page 9)
et entrer le numéro de série du module. À partir de ce moment,
toutes les sections accédées seront celles du module. Pour des
détails sur la façon de programmer les modules, se référer au Guide
d’installation du module ou au Guide de programmation du module.
Pour quitter ce mode, appuyer sur la touche [EFFAC] pour les
claviers à ACL ou sur la touche d’action de droite (Quitter) pour les
claviers Grafica jusqu’au retour à l’écran voulu.
12.12 Diffusion de données d’un module
SECTION [954]
Cette caractéristique vous permet de copier le contenu de toutes les
sections de programmation d’un module à un ou plusieurs module(s)
du même type.
Panneau de contrôle DGP-848
39
La caractéristique de diffusion de données d’un
module fonctionne uniquement lorsqu’un module
diffuse ses données vers un ou plusieurs module(s)
du même type et du même numéro de modèle. Par
exemple, un APR-PRT1 (module d’impression) ne peut
pas diffuser ses données à un APR3-PRT1. De la
même façon, un module DGP ne peut pas diffuser ses
données à un module DGP2.
1)
2)
3)
4)
5)
6)
Appuyer sur la touche [0] et la maintenir enfoncée.
Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] (par défaut : 000000).
Entrer [954].
Entrer le [NUMÉRO DE SÉRIE] de 8 chiffres du module source.
Entrer le [NUMÉRO DE SÉRIE] de 8 chiffres du module cible.
Répéter cette étape pour chaque module supplémentaire.
Pour les claviers à ACL, appuyer sur [ACC]. Pour les claviers
Grafica, appuyer sur la touche d’action du centre (Démarrer).
Par exemple : Avec un clavier à ACL, la programmation d’un
module d’expansion de zones (no de série 34540033) est terminée
et deux autre modules d’expansion de zones (nos de série
34540075 et 34412100) doivent être programmés avec les mêmes
réglages :
1)
2)
3)
4)
5)
Appuyer sur la touche [0] et la maintenir enfoncée.
Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR].
Entrer [954].
Entrer 34540033, 34540075 et 34412100.
Appuyer sur [ACC].
Le panneau de contrôle copie automatiquement le contenu du
module dont le no de série est 34540033 dans les deux autres
modules d’expansion de zones.
12.13 Enlèvement d’un module
SECTION [955]
Une fois la section [955] accédée, le panneau de contrôle balaie
tous les modules qui sont raccordés au combus. Si, durant ce
balayage, le panneau détecte que des modules sont manquants (c.à-d. détecteur enlevé du combus), il efface de sa mémoire le
numéro de série de ces modules et ne les considère plus comme
faisant partie du système.
12.14 Affichage des numéros de série
SECTION [900]
Cette caractéristique vous permet de visualiser le numéro de série
du panneau de contrôle ainsi que le numéro de série de tous les
modules qui sont raccordés au combus.
Pour les claviers à ACL : Une fois la section [900] accédée, le
clavier affiche les huit chiffres du numéro de série du panneau de
contrôle. Utiliser les touches [S] et [T] pour faire défiler les
numéros de série de tous les modules raccordés au combus.
Pour les claviers Grafica : Une fois la section [900] accédée, le
clavier affiche les huit chiffres du numéro de série du panneau de
contrôle. Appuyer sur la touche d’action du centre (Suivant) pour
faire défiler les numéros de série de tous les modules raccordés au
combus.
12.15 Mode d’économie d’énergie
SECTION [504] : OPTIONS [4]
Lorsque le panneau de contrôle fonctionne à l’aide de l’alimentation
de la batterie de secours (pas d’alimenation c.a.), il peut faire passer
40 Manuel d’installation et de référence
tous les claviers en « mode de veille » ou en mode d’économie
d’énergie. Lorsqu’un clavier est réglé en mode d’économie
d’énergie, ses DEL et son rétroéclairage ne sont plus actifs et
demeurent dans cet état jusqu’à ce qu’une touche soit enfoncée,
qu’une alarme soit déclenchée ou que le délai d’entrée soit amorcé.
12.16 Désactivation automatique des
défectuosités
SECTION [218]
Si, pendant une période de 24 heures, une condition de défectuosité
est détectée plus de fois que le nombre de fois programmé dans la
Section [218], le panneau de contrôle ne rapporte plus cette
défectuosité. Entrer une valeur (001 à 015, 000 = désactivée) dans
la Section [218]. Noter que chaque défectuosité possède son propre
compteur. Ce compteur est remis à zéro tous les jours à minuit ou
lorsqu’un Balayage des modules est exécuté (voir section 12.6 à la
page 39). Noter également que la valeur programmé dans cette
section ne peut pas être plus grande que 15.
12.17 Panne de courant alternatif non affichée
SECTION [503] : OPTION [7]
Lorsque l’option [7] de la section [503] est activée, le panneau de
contrôle n’affiche pas les pannes d’alimentation en c.a. comme étant
une défectuosité. Cela signifie que lorsqu’une panne d’alimentation
est détectée lorsque cette option est activée, il se produit ce qui suit :
•
la DEL de c.a. s’éteint;
•
la défectuosité n’apparaît pas dans l’affichage des
défectuosités;
•
le clavier n’émet aucune tonalité pour indiquer la défectuosité;
•
le code de rapport de panne de c.a. est transmis.
13
Code d’accès
Le panneau de contrôle supporte 95 codes d’utilisateurs, un code
maître du système et un code d’installateur.
Ne pas débrancher l’alimentation du panneau de contrôle.
13.1 Code d’installateur
13.4 Programmation des codes d’accès
SECTION [800]
(Par défaut : 000000) Le code d’installateur est utilisé pour entrer
dans le mode de programmation du panneau de contrôle, mode
dans lequel il est possible de programmer toutes les
caractéristiques, options et commandes du panneau de contrôle et
de tous les modules qui sont raccordés au combus. Le code
d’installateur peut être utilisé pour programmer les options et
l’assignation de partition des codes d’utilisateurs mais ne peut
pas être utilisé pour programmer des numéros d’identification
personnels. Le code d’installateur est un code composé de six
chiffres de 0 à 9.
SECTIONS [801] À [896]
Les instructions suivantes détaillent la façon de programmer les
codes d’accès à l’aide d’un clavier à ACL. Pour les instructions sur la
façon de programmer les utilisateurs au moyen d’un clavier Grafica,
se référer au Manuel de l’utilisateur du Grafica, lequel est est
disponible sur notre site Web au www.paradox.ca. La section [801]
permet à l’installateur de programmer un Code maître du système
avec un numéro de série de Carte d’accès et de modifier la méthode
d’armement de la Carte d’accès (voir section 13.7 à la page 43).
Pour modifier le code d’installateur :
1) Appuyer sur la touche [0] et la maintenir enfoncée.
2) Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR].
3) Entrer le numéro de section [800].
4) Entrer le nouveau [CODE D’INSTALLATEUR] de 6 chiffres.
13.2 Longueur des codes d’accès
SECTION [504] : OPTIONS [2] ET [3]
La longueur des codes d’accès peut être entre 1 et 6 chiffres. Lors
de la programmation de codes d’accès d’une longueur de moins de
6 chiffres, appuyer sur la touche [ENTRÉE]. Si l'option à 4 chiffres a
déjà été sélectionnée pour la longueur des codes d'accès et qu’elle
doit être modifiée pour l’option à 6 chiffres, le panneau de contrôle
ajoute automatiquement comme 2 derniers chiffres les 2 premiers
chiffres du code. Par exemple, si le code d'accès est 1234 et que
des codes d'accès de 6 chiffres seront dorénavant utilisés, ce code
deviendra 123412. Si la longueur des codes d'accès est modifiée de
6 chiffres à 4 chiffres, le panneau effacera automatiquement les 2
derniers chiffres. Par exemple : 123456 deviendra 1234.
[2]
[3]
Option
Désactivée Désactivée Codes d’accès de 4 chiffres
Désactivée Activée
Codes d’accès de 6 chiffres
Activée
Désactivée Même que Activée/Activée
Activée
Activée
Codes d’accès de longueurs flexibles
Dans les sections [802] à [896], le Code d’installateur peut
programmer les Options de code d’utilisateur, les Assignations de
partition, les Options de contrôle d’accès mais ne peut pas
programmer les codes d’identification personnelle pour le Code
maître du système et les Codes d’utilisateurs. Pour programmer les
codes d’utilisateurs, référer les utilisateurs au Manuel d’utilisation
approprié : Manuel d’utilisation du clavier à ACL et Manuel
d’utilisation du clavier à DEL. Si aucune assignation de partition n’est
sélectionnée, le code d’utilisateur sera uniquement en mesure
d’activer les sorties PGM.
Pour programmer les étiquettes d’utilisateurs, se référer au
Manuel de gestion du système du clavier à ACL.
13.3 Code maître du système
(Par défaut : 123456) L’utilisateur du Code maître du système peut
utiliser toutes les méthodes d’armement disponibles dans le
système, a accès à toutes les partitions et peut programmer tous les
codes d’utilisateurs, toutes les options d’utilisateur et les
assignations de partitions ainsi que les options de contrôle d’accès.
Chaque chiffre du Code maître du système peut être d’une valeur de
0 à 9. La longueur du Code maître du système se détermine par le
réglage de la Longueur des codes d’accès (voir section 13.2 à la
page 41). Le Code maître du système ne peut pas être d’une
longueur de moins de 4 chiffres.
13.3.1 Réinitialisation du code maître du système
SECTION [950]
Mettre le Code maître du système à sa valeur par défaut (123456) :
•
activer le cavalier RESET en plaçant un cavalier entre les
broches « reset » du panneau de contrôle
•
utiliser le Code d’installateur pour accéder à la section [950]
Panneau de contrôle DGP-848
41
Figure 22 : Programmation des codes d’accès
Maintenir
la touche [0]
enfoncée
Entrer le [CODE
D’INSTALLATEUR]
Les sections de [801] à [896] représentent les
Codes d’accès d’utilisateur de 01 à 96.
Options pour code d’utilisateur
[1]
Désactivée
Activée
[2]
Désactivée
Désactivée
Activée
Activée
Entrer la
[SECTION]
Options du code
d’utilisateur
Programmation par
choix d’options
Appuyer sur la touche [S]
Assignation des
partitions
Programmation par
choix d’options
Appuyer sur la touche [S]
Assignation du
niveau d’accès et
de l’horaire
Entrer des chiffres
Options de
controle d’accès de
l’utilisateur
Programmation par
choix d’options
Appuyer sur la touche [S]
Entrer la carte
d’accès
Options
désactivée
Maître; l’utilisateur peut
programmer les codes d’accès
des utilisateurs seulement
Grand maître; l’utilisateur peut
programmer les codes d’accès,
les options et les assignations
des utilisateurs
[6] Partiel et Instantané
[7] Forcé
[3] contrainte
[4] contournement
[5] armement seulement
[8] désactivée = accès aux partitions du clavier seulement
[8] activée = accès a toutes les partitions assignées à
l’utilisateur
*Note : Tous les utilisateurs peuvent armer en mode Régulier.
Assignation des partitions au code d’utilisateur
[1] Le code a accès à la Partition 1
[2] Le code a accès à la Partition 2
[3] Le code a accès à la Partition 3
[4] Le code a accès à la Partition 4
Note: Le réglage par défaut dépend de l’assignation des
partitions de l’utilisateur qui effectue la programmation. Par
exemple, lorsqu’un utilisateur (doté de la caractéristique maître)
assigné aux Partitions 1 et 2 programme un code d’utilisateur,
les Partitions 1 et 2 seront les réglages par défaut pour le nouvel
utilisateur.
Assignation du niveau d’accès et de l’horaire
Premiers crochets : Niveau d’accès
Entrer un niveau de 00 à 15
(00 = toutes les portes)
Deuxième crochets : Horaire
Entrer un numéro de 00 à 15
(00 = en tout temps)
Options de contrôle d’accès
[1] La carte d’accès est activée
[2] Peut désarmer avec une carte d’accès
[3] Carte avec période de déverrouillage
prolongée
[4]
A.
A.
A.
A.
[5]
D.
A.
D.
D.
[6]
D.
D.
A.
D.
[7]
D.
D.
D.
A.
Options
Carte peut armer en mode Régulier
Carte peut armer en mode Partiel
Carte peut armer en mode Instantané
Carte peut armer en mode Forcé
* A. = Activée et D. = Désactivée
Appuyer sur
[ENTREE] ou [S] pour
sauvegarder et
passer à la section
suivante.
[8] Peut ouvrir les Portes à accès contrôlé qui sont
armées.
Assignation de la carte d’accès
Entrer manuellement le numéro de série de la
carte d’accès ou la présenter au lecteur
13.5 Options pour l’utilisateur
Les Options pour l’utilisateur déterminent la façon dont chaque code
d’utilisateur pourra armer et désarmer le système. Peu importe le
réglage de ces options, tous les utilisateurs peuvent armer en mode
Régulier (voir section 16.1 à la page 49) les partitions auxquelles ils
sont assignés et tous les utilisateurs, à l’exception de ceux dont
l’option Armement seulement est activée (voir section 13.5.4 à la
page 42), peuvent désarmer les partitions auxquelles ils sont
assignés. Sélectionner, pour chaque code d’utilisateur, une ou
plusieurs des options décrites dans les sous-sections suivantes, tel
qu’illustré dans la Figure 22 à la page 42. Le Code maître du
système ainsi qu’un Code d’utilisateur dont l’option Maître est
activée peuvent aussi programmer les Options pour code
d’utilisateur à l’aide de différentes méthodes de programmation.
Pour programmer les codes d’accès des utilisateurs, référer les
utilisateurs au manuel approprié : Manuel de gestion du système du
clavier à ACL ou Manuel de l’utilisateur du clavier à DEL.
42 Manuel d’installation et de référence
13.5.1 Option Maître
SECTIONS [802] À [896] : OPTIONS [1] ET [2]
[1]
[2]
Option
Désactivée Désactivée Option Maître désactivée
Désactivée Activée
Option Maître désactivée
Activée
Désactivée L’utilisateur peut créer ou modifier les
codes d’utilisateurs qui sont assignés aux
mêmes partitions que lui.
Activée
Activée
L’utilisateur peut créer ou modifier des
codes d’utilisateurs et programmer les
Options et l’Assignation des partitions
(assigner les partitions auxquelles le
maître a accès), les fonctions de contrôle
d’accès, les NIP et les étiquettes des
utilisateurs.
13.5.2 Contrainte
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [3]
Lorsqu’un utilisateur est contraint d’armer ou de désarmer son
système, il peut entrer le code d’utilisateur dont l’option Contrainte
est activée (option [3] Activée) à la place de son code habituel, ce
qui a pour effet d’armer ou de désarmer le système et, si
programmé, de transmettre immédiatement un code de rapport de
contrainte à la station de surveillance.
13.5.3 Programmation de contournements
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [4]
Un code d’utilisateur dont l’option [4] est activée peut contourner des
zones, tel que décrit dans la section 16.2 à la page 50.
13.5.4 Armement seulement
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [5]
Un code d’utilisateur dont l’option [5] est activée peut armer les
partitions auxquelles sont code est assigné mais ne peut désarmer
aucune partition. Le mode d’armement est déterminé par les autres
options sélectionnées. Le détenteur d’un code dont l’option
Armement seulement est activée et qui vient tout juste d’armer le
système peut annuler l’armement s’il entre de nouveau son code
durant le Délai de sortie.
13.5.5 Armement en modes Partiel et Instantané
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [6]
Un code d’utilisateur dont l’option [6] est activée peut armer en
mode Partiel ou en mode Instantané (voir section 16.1 à la page 49)
les partitions auxquelles il est assigné.
13.5.6 Armement en mode Forcé
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [7]
Un code d’utilisateur avec l’option [7] activée est en mesure d’armer
en mode Forcé (voir section 16.1 à la page 49) les partitions
auxquelles il est assigné.
13.5.7 Conditions d’accès aux partitions
SECTIONS [802] À [896] : OPTION [8]
Cette option régit à quelles partitions les utilisateurs ont accès
lorsqu’ils entrent leur code d’utilisateur. Lorsque l’option [8] est
activée, le panneau de contrôle accorde l’accès à l’utilisateur à
toutes les partitions qui sont assignées à son code d’utilisateur.
Lorsque l’option [8] est désactivée, le panneau de contrôle accorde
uniquement l’accès à l’utilisateur aux partitions qui sont à la fois
assignées à son code d’utilisateur et au clavier.
13.6 Assignation des partitions pour le code
d’utilisateur
SECTIONS [802] À [896] : OPTIONS [1] À [4]
Chacun des 95 codes d’accès peut être assigné à l’une ou l’autre ou
à toutes les partitions du système. Le détenteur d’un code
d’utilisateur peut seulement armer, désarmer et voir les états des
partitions auxquelles son code d’utilisateur est assigné. Sélectionner
une ou plusieurs partitions pour chacun des codes d’accès, tel
qu’illustré dans la Figure 22 à la page 42. Si aucune partition n’est
sélectionnée, le code d’utilisateur sera seulement en mesure
d’activer les sorties PGM. Le Code maître du système et les Codes
d’utilisateurs dont l’option Maître est activée peuvent aussi
programmer les Assignation de partitions à l’aide de différentes
méthodes de programmation (voir la section 16.4 à la page 51). Le
réglage par défaut dépend de l’assignation des partitions de
l’utilisateur qui effectue la programmation. Par exemple, lorsqu’un
utilisateur (doté de la caractéristique maître) assigné aux Partitions 1
et 2 programme un code d’utilisateur, les Partitions 1 et 2 seront les
réglages par défaut de ce nouvel utilisateur.
13.7 Options de contrôle d’accès
SECTIONS [801] À [896]
En plus des options pour code d’utilisateur, les options suivantes
peuvent être programmées lorsque la caractéristique de Contrôle
d’accès est activée dans le système Digiplex : Niveau d’accès,
Horaire, Options d’accès pour l’utilisateur et Carte d’accès.
Le Code maître du système et les Codes d’utilisateurs dont
l’option Grand maître est activée, peuvent également
programmer les Niveaux d’accès, les Horaires, les Options
d’accès et les Cartes d’accès pour les codes d’utilisateurs.
Le Code maître du système programmé dans la
Section [801] a accès en tout temps à toutes les
portes. Seuls le numéro de série de sa carte et le choix
de la méthode d’armement peuvent être modifiés.
Même s’il y a tentative de modification des autres
options du Code maître du système, celui-ci reviendra
à ses valeurs de programmation par défaut.
13.7.1 Assignation du niveau d’accès
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN DE NIVEAU D’ACCÈS ET
D’HORAIRE, PREMIERS CROCHETS
Entrer les deux chiffres du numéro de niveau d’accès (00 à 15) qui
doit être assigné à ce code d’utilisateur. Les Niveaux d’accès sont
définis dans les sections [341] à [355] (voir section 14.6 à la page
46). Un Niveau d’accès est une combinaison de Portes d’accès
auxquelles un code d’utilisateur assigné à ce niveau peut ouvrir. Le
Niveau d’accès [00] permet l’accès à toutes les Portes d’accès
(Niveau d’accès sans restriction).
13.7.2 Assignation de l’horaire
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN DE NIVEAU D’ACCÈS ET
D’HORAIRE, DEUXIÈMES CROCHETS
Entrer les deux chiffres de l’Horaire (00 à 15) qui doit être assigné à
ce code d’utilisateur. Un Horaire permet de déterminer les heures,
les jours et les jours fériés durant lesquels le code d’utilisateur aura
la possibilité d’ouvrir les Portes d’accès. Les horaires sont définis
dans les sections [361] à [375] (voir section 14.7 à la page 46).
L’Horaire [00] permet l’accès en tout temps (aucune restriction quant
à l’heure et aux jours).
13.7.3 Activation de la carte pour le contrôle d’accès
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN D’OPTIONS D’ACCÈS, OPTION [1]
Option [1] ACTIVÉE
= la Carte d’accès est activée et peut être
utilisée lorsque la caractéristique de
Contrôle d’accès est activée
Option [1] DÉSACTIVÉE =le code d’utilisateur peut être utilisé
avec le système d’alarme Digiplex mais
ne peut pas utiliser les fonctions de
Contrôle d’accès. Ceci peut être utilisé
pour désactiver une carte perdue ou
volée sans toutefois effacer le code
d’utilisateur
13.7.4 Désarmement à l’aide d’une carte d’accès
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN D’OPTIONS D’ACCÈS, OPTION [2]
Lorsque la partition assignée à une Porte d’accès (voir section 14.4
à la page 45) est armée, la Porte d’accès peut être désarmée et
déverrouillée sur présentation d’une Carte d’accès valide au lecteur.
Pour qu’une Carte d’accès soit considérée valide, elle doit être
présentée durant l’Horaire auquel elle est assignée à l’intérieur des
paramètres de son Niveau d’accès et être assignée aux partitions
auxquelles le clavier est assigné selon le Mode d’accès à la porte
(voir section 14.5 à la page 45). Les codes assignés avec l’option
« Armement seulement » ne sont pas en mesure de désarmer à
l’aide d’une carte.
Option [2] ACTIVÉE
= la Carte d’accès peut désarmer les
partitions
Option [2] DÉSACTIVÉE = la Carte d’accès ne peut pas
désarmer les partitions
13.7.5 Carte avec période de déverrouillage prolongée
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN D’OPTIONS D’ACCÈS, OPTION [3]
Chaque Clavier de contrôle d’accès est programmé avec une
Période de déverrouillage de la porte et une Période de prolongation
de déverrouillage de la porte. La Période de déverrouillage de la
porte est le délai durant lequel le verrou de la porte demeure
désenclenché après que l’accès ait été accordé ou après qu’une
Requête de sortie ait été reçue. La Période de prolongation de
déverrouillage de la porte est le délai qui est ajouté à la Période de
déverrouillage de la porte. Pour de plus amples détails, se référer au
Manuel de référence et d’installation du module Digiplex approprié.
Lorsque la Période de prolongation de déverrouillage est activée, les
deux périodes de déverrouillage sont additionnées pour donner plus
de temps à l’utilisateur pour ouvrir la Porte d’accès. Cette option
peut être très utile pour les personnes âgées ou pour les personnes
invalides. L’accès est accordé à l’utilisateur uniquement durant
l’Horaire auquel sa carte est assignée et aux portes qui sont
programmées dans son Niveau d’accès.
Option [3] ACTIVÉE
= la Période de prolongation de
déverrouillage est activée pour cette
carte
Option [3] DÉSACTIVÉE= la Période de prolongation de
déverrouillage est désactivée pour
cette carte
Exemple :
Panneau de contrôle DGP-848
43
13.7.6 Armement à l’aide d’une carte d’accès
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN D’OPTIONS D’ACCÈS, OPTIONS [4],
[5], [6] ET [7]
Une Carte d’accès peut être programmée pour armer la ou les
partitions qui sont assignées à la porte lorsqu’une carte valide est
présentée deux fois au lecteur à l’intérieur d’approximativement 5
secondes et que la porte est laissée fermée. Pour qu’une Carte
d’accès soit considérée valide, elle doit être présentée durant
l’Horaire qui lui est assigné et à l’intérieur des paramètres de son
Niveau d’accès et être assignée aux partitions qui sont assignées au
clavier selon le Mode d’accès à la porte (voir section 14.5 à la page
45). Le mode d’armement est déterminé par le réglage des options
[5] à [7].
Pas d’armement par carte d’accès
Option [4] DÉSACTIVÉE = l’armement à l’aide d’une carte
d’accès est désactivé
Armement par carte d’accès en mode Régulier
Option [4] Activée et options [5], [6] et [7] Désactivées = La Carte
d’accès peut armer les partitions en mode Régulier (voir section 16.1
à la page 49).
Armement par carte d’accès en mode Partiel
Options [4] et [5] Activées et options [6] et [7] Désactivées = La
Carte d’accès peut armer les partitions en mode Partiel (voir section
16.1 à la page 49).
Armement par carte d’accès en mode Instantané
Options [4] et [6] Activées et options [5] et [7] Désactivées = La
Carte d’accès peut armer les partitions en mode Instantané (voir
section 16.1 à la page 49).
Armement par carte d’accès en mode Forcé
Options [4] et [7] Activées et options [5] et [6] Désactivées = La
Carte d’accès peut armer les partitions en mode Forcé (voir section
16.1 à la page 49).
13.7.7 Accès aux portes à accès contrôlé qui sont
armées
Lorsqu’une Carte d’accès valide dont cette option est activée est
présentée au lecteur d’une porte armée, l’accès est accordé et le
Délai d’entrée est activé. Lorsque cette option est activée, le niveau
de sécurité est plus élevé puisque, pour désarmer la partition,
l’utilisateur doit entrer son code d’utilisateur. L’accès est uniquement
accordé durant l’Horaire qui est assigné à la carte et aux portes qui
sont programmées dans son Niveau d’accès. Dans le cas des codes
d’utilisateurs dont l’option « Armement seulement » est activée,
l’option [8] devrait demeurer désactivée puisque les détenteurs de
ces codes ne peuvent pas désarmer les partitions.
Afin que cette caractéristique puisse fonctionner correctement,
l’option [2] Peut désarmer avec une carte d’accès doit être
désactivée. Si l’option [2] est activée, l’accès sera accordé et la ou
les partitions seront désarmées sans qu’il soit requis d’entrer un
code d’utilisateur.
Option [8] ACTIVÉE
= l’accès aux portes armées est
accordé
Option [8] DÉSACTIVÉE = l’accès aux portes armées est refusé
13.7.8 Assignation de la carte d’accès
SECTIONS [801] À [896] : ÉCRAN DE CARTE D’ACCÈS
Pour activer la Carte d’accès, il faut assigner son numéro de série
au code d’utilisateur. Le système Digiplex supporte uniquement les
cartes de proximité de Position Technology. Entrer manuellement le
numéro de série ou présenter la Carte d’accès au lecteur du clavier
et le numéro de série est automatiquement enregistré.
13.8 Opérations multiples dans le menu de
l’utilisateur
SECTION [504] : OPTION [1]
Lorsque l’option [1] de la section [504] est activée, les utilisateurs
demeurent dans le Menu de l’utilisateur une fois qu’ils ont entré leur
code d’utilisateur. Ceci permet aux utilisateurs d’exécuter plus d’une
opération sans avoir chaque fois à entrer de nouveau leur code
d’utilisateur. Lorsque l’option [1] de la section [504] est désactivée,
le panneau de contrôle quitte le Menu de l’utilisateur après chaque
opération.
SECTIONS [802] À [896] : ÉCRAN D’OPTIONS D’ACCÈS, OPTION [8]
Une Porte d’accès peut être assignée à une zone du système
Digiplex de telle sorte qu’elle puisse également être protégée par le
système de sécurité (voir section 14.4 à la page 45).
14
Contrôle d’accès
Contrôle d’accès est un terme de l’industrie qui décrit un système qui
supervise et administre le passage à l’intérieur et à l’extérieur des
secteurs protégés. Un système de contrôle d’accès permet
d’identifer les personnes qui accèdent à un établissement et de
limiter les jours et les heures durant lesquels des personnes
autorisées peuvent entrer dans l’établissement et le quitter.
Chaque porte d’un système de contrôle d’accès est équipée d’un
lecteur, d’un module de contrôle d’accès, d’un détecteur de
mouvement pour les requêtes de sortie, d’un contact de porte et
d’un verrou électrique. Le fonctionnement de ces dispositifs est
interrelié avec le panneau de contrôle afin que la porte puisse être
déverrouillée uniquement par du personnel autorisé durant des
périodes autorisées.
44 Manuel d’installation et de référence
Une carte est remise à chaque personne qui est autorisée à accéder
au secteur protégé. La carte est assignée à un code d’utilisateur et
est programmée avec un Niveau d’accès (voir section 14.6 à la page
46) et un Horaire (voir section 14.7 à la page 46). Lorsqu’une carte
est présentée à un lecteur, le panneau de contrôle détermine si oui
ou non la porte doit être déverrouillée en vérifiant si la carte peut
faire ouvrir la porte (Niveau d’accès) et si la carte peut être utilisée à
cette heure et ce jour-ci (Horaire).
Les options de contrôle d’accès peuvent uniquement être
programmées à l’aide d’un clavier à ACL (DGP2-641BL ou
DGP2-641RB) et réglées au moyen d’un Module de contrôle
d’accès (DGP2-ACM1P). Les options de contrôle d’accès générales
sont programmées dans le panneau de contrôle. Les options
propres à chacune des portes sont programmées à l’aide du clavier
à ACL (voir le Manuel de référence et d’installation du module
Digiplex approprié).
celui-ci déverrouille la porte pour permette à l’utilisateur de quitter le
secteur protégé.
Afin d’être en mesure de programmer les options de contrôle
d’accès dans le panneau de contrôle Digiplex, il faut entrer en Mode
de programmation du panneau :
Carte valide :
Étape 1 : Maintenir la touche [0] enfoncée.
Étape 2 : Entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] (par défaut = 000000)
Étape 3 : Mode de programmation du panneau : Entrer les 3
chiffres de la [SECTION] voulue
Étape 4 : Entrer la [DONNÉE] requise.
14.1 Survol de la programmation du contrôle
d’accès
Ce qui suit est le minimum requis pour programmer un système de
contrôle d’accès. Selon les exigences de l’installation, il peut être
nécessaire de programmer certaines des autres caractéristiques et
options qui ne sont pas exposées dans ce chapitre.
1)
2)
3)
4)
5)
6)
Activer le Contrôle d’accès dans la Section [537] option [1]
Assigner des claviers aux portes dans les sections [301] à [332]
Créer les Niveaux d’accès dans les sections [341] à [355]
Définir les Jours fériés dans les sections [381] à [392]
Créer les Horaires dans les sections [361] à [375]
Programmer dans les sections [801] à [896] les options de
contrôle d’accès pour les codes d’utilisateurs
14.2 Termes courants de contrôle d’accès
Alarme d’accès :
Un avertissement audible ou silencieux généré par le lecteur pour
indiquer qu’une porte protégée n’a pas été refermée à l’intérieur du
délai permis programmé ou pour indiquer qu’une porte protégée a
été ouverte sans qu’un signal « Accès accordé » ou « Requête de
sortie » ait été reçu.
Carte d’accès :
Un dispositif de contrôle assigné à un code d’utilisateur utilisé pour
permettre au système de contrôle d’accès d’identifier l’utilisateur.
Lorsque le dispositif de contrôle est présenté à un lecteur, le
système peut vérifier si le dispositif de contrôle est un dispositif
valide ou non.
Porte restée ouverte :
Un délai durant lequel la porte peut demeurer déverrouillée est
programmé pour chaque porte d’accès. Lorsque la porte demeure
ouverte après que ce délai se soit écoulé, une alarme d’accès est
déclenchée.
Porte forcée :
Lorsqu’une porte protégée est ouverte sans qu’un signal « Accès
accordé » ou « Requête de sortie » ait été reçu, une Alarme d’accès
silencieuse ou audible peut être déclenchée.
Lecteur :
Un dispositif de contrôle d’accès (CR-R880-BL) généralement
installé prêt de la porte protégée servant à transmettre au panneau
de contrôle l’information d’une carte d’accès qui lui est présentée.
Requête de sortie :
Lorsqu’un dispositif de requête de sortie (Paradoor 460) installé audessus de la porte d’accès dans le secteur protégé détecte un
mouvement, il transmet un signal au panneau de contrôle afin que
Une carte d’accès présentée à un lecteur durant l’horaire qui lui est
assigné et à l’intérieur des paramètres de son niveau d’accès.
14.3 Activation du contrôle d’accès
SECTION [537] : OPTION [1]
Lorsque le contrôle d’accès est activé, le panneau de contrôle et les
claviers doivent être programmés en conséquence afin que cette
caractéristique puisse fonctionner adéquatement.
Option [1] ACTIVÉE
= la caractéristique de contrôle
d’accès est activée
Option [1] DÉSACTIVÉE = la caractéristique de contrôle
d’accès est désactivée (par défaut)
14.4 Assignation du clavier à une porte
SECTIONS [301] À [332]
Chaque porte qui doit être supervisée et contrôlée doit être équipée
d’un module de contrôle d’accès (DGP2-ACM1P). Le système
Digiplex vous permet d’assigner jusqu’à 32 modules de contrôle
d’accès. Pour assigner un module à une porte, entrer le numéro de
série du module dans l’une des sections de [301] à [332] qui
correspond à la porte sélectionnée. Les portes d’accès sont ensuite
combinées pour former les niveaux d’accès. Pour que les portes
d’accès soient également reliées au système d’alarme, assigner
l’entrée de zone du module à une zone du panneau de contrôle (voir
section 4 à la page 11).
14.5 Mode d’accès à la porte
Section [340]
Même si le module peut être programmé pour afficher l’état de
plusieurs partitions, la porte d’accès peut être assignée dans le
système d’alarme à une ou plusieurs partitions. Ceci signifie que les
opérations exécutées à l’aide d’une Carte d’accès seront
automatiquement reliées à la ou aux partitions qui sont assignées à
cette porte. Pour plus de détails, se référer à Assignation des
partitions et Assignation des portes aux partitions dans le Manuel de
référence et d’installation du module Digiplex approprié.
Chaque porte peut être programmée pour accorder l’accès
uniquement aux cartes qui sont assignées à toutes les partitions qui
sont assignées à la porte (Mode d’accès à la porte « ET ») ou aux
cartes qui sont assignées à au moins une des partitions assignées
à la porte (Mode d’accès à la porte « OU »). Pour qu’une porte
d’accès du mode « ET » accorde l’accès ou qu’elle arme toutes les
partitions à laquelle elle est assignée, la carte d’accès doit être
assignée à toutes les partitions qui sont assignées à la porte. Pour
se voir accorder l’accès à une porte d’accès du mode « OU », la
carte d’accès doit être assignée à au moins une partition assignée à
la porte. Une porte « OU » armera ou désarmera uniquement les
partitions qui sont à la fois assignées à elle-même et à la carte.
La section [340] est composée de quatre écrans de huit options
chacun. Chaque option représente une porte d’accès. Activer les
options qui correspondent aux portes d’accès pour lesquelles le mode
d’accès « OU » doit être réglé. Les options qui demeurent désactivées
représentent les portes réglées dans le mode d’accès
« ET ». Par exemple, si l’option [2] du second écran de la section [340]
est activée, la porte 10 utilise le mode d’accès à la porte « OU ».
Option ACTIVÉE
= mode d’accès à la porte « OU »
Option DÉSACTIVÉE = mode d’accès à la porte « ET » (par défaut)
Panneau de contrôle DGP-848
45
14.6 Niveaux d’accès
SECTIONS [341] À [355]
Les utilisateurs se verront accorder l’accès uniquement aux portes
qui sont assignées au niveau d’accès qui est programmé pour leur
code d’utilisateur (voir section 13.7.1 à la page 43). Chaque niveau
d’accès est composé d’une combinaison des portes d’accès qui ont
été assignées dans les sections [301] à [332]. Il est possible de
programmer jusqu’à 15 différents niveaux d’accès (de 01 à 15). Le
niveau 00 permet à l’utilisateur d’accéder à toutes les portes
d’accès. À l’aide de la méthode de Programmation par choix
d’options, activer ou désactiver les options qui représentent les
portes voulues. Par exemple, si les options qui représentent les
portes 01, 02 et 03 sont activées dans la Section [341], tous les
codes d’utilisateurs et les cartes d’accès assignées au niveau
d’accès 01 auront uniquement l’accès aux portes 01, 02 et 03.
14.7 Horaires
SECTIONS [361] À [375]
Les horaires servent à déterminer les heures, les jours et les jours
fériés durant lesquels les utilisateurs se verront accorder l’accès. Il
est possible de programmer jusqu’à 15 horaires différents (de 01 à
15). L’horaire 00 accorde l’accès aux utilisateurs en tout temps.
Chaque horaire est composé de deux tranches horaires appelées
Intervalles qui déterminent le moment du jour et les jours durant
lesquels les utilisateurs se verront accorder l’accès. Lorsqu’un
horaire est programmé avec la lettre « F », les utilisateurs ont accès
durant les jours programmés dans les sections [381] à [392] (voir
section 14.8 à la page 46). Un horaire est assigné à chaque
utilisateur par son code d’utilisateur.
Programmer l’heure de début et l’heure de fin dans le mode 24
heures et à l’intérieur du même jour. Utiliser la méthode de
Programmation par choix d’options pour régler les options qui
représentent les Jours.
méthode de Programmation par choix d’options afin d’activer les
options qui représentent les jours qui doivent être reconnus par le
système comme étant des jours fériés. Par exemple, si les options 1
et 2 du quatrième écran de la section [392] sont activées, alors les
25 et 26 décembre seront reconnus par le système comme étant
des jours fériés. Si l’option [8] des sections [361] à [375] est activée,
les utilisateurs se verront accorder l’accès en fonction de leur horaire
les 25 et 26 décembre.
14.9 Enregistrement des événements de
contrôle d’accès
14.9.1 Enregistrement des requêtes de sortie dans la
mémoire tampon d’événements
SECTION [537] : OPTION [2]
Lorsqu’un dispositif de RDS détecte un mouvement à proximité de la
porte, un événement de requête de sortie (RDS) est généré (voir
section 14.2 à la page 45). Le panneau de contrôle peut enregistrer
les événement de RDS qui sont générés par les portes d’accès du
système mais ne peut pas rapporter ces événements à la station de
surveillance. Les événements peuvent être visualisés à l’aide d’un
clavier à ACL en accédant à l’Affichage des événements enregistrés
(voir section 16.10 à la page 53).
Option [2] ACTIVÉE
= enregistrer les événements RDS
Option [2] DÉSACTIVÉE = ne pas enregistrer les événements
RDS (par défaut)
Étant donné que les événements de RDS se produisent
fréquemment, la mémoire tampon d’événements peut
se remplir très rapidement.
14.9.2 Enregistrement des portes restées ouvertes dans
la mémoire tampon d’événement
Par exemple, si l’horaire 01 dans la Section [361] est programmé
avec les paramètres suivants :
•
intervalle A avec comme heure de début 07:00, comme heure
de fin 16:00 et comme Jours L, M, M, J et V
•
intervalle B avec comme heure de début 10:00, comme heure
de fin 17:00 et comme Jours S, D et F
Tous les codes d’utilisateurs qui sont assignés avec cette horaire se
verront accorder l’accès du lundi au vendredi de 7AM à 4PM et le
samedi, dimanche et durant les jours fériés de 10AM à 5PM.
SECTION [537] : OPTION [3]
Le délai « Porte demeurée ouverte » est le temps durant lequel une
porte peut demeurer ouverte après qu’un accès ait été accordé ou
qu’une requête de sortie ait été détectée sans qu’une alarme soit
générée. Si une porte d’accès est encore ouverte après le délai
« Porte demeurée ouverte » associé au clavier de la porte et que la
porte est ensuite refermée, le système peut générer un événement
de Rétablissement de porte demeurée ouverte dans la mémoire
tampon d’événements. Ces événements ne peuvent pas être
transmis à la station de surveillance mais peuvent être visualisés à
l’aide d’un clavier à ACL en accédant à l’Affichage des événements
enregistrés (voir section 16.10 à la page 53).
Option [3] ACTIVÉE
= enregistrer les événements de
rétablissement de porte demeurée
ouverte
Option [3] DÉSACTIVÉE= ne pas enregistrer les événements
de rétablissement de porte restée
ouverte (par défaut)
14.8 Programmation des jours fériés
14.9.3 Enregistrement des portes forcées dans la
mémoire tampon d’événements
SECTIONS [381] À [392]
La programmation des jours fériés permet d’identifier les jours qui
sont considérés comme fériés. Lorsque l’option [8] des sections
[361] à [375] est activée, l’accès est permis durant les jours fériés
programmés.
SECTION [537] : OPTION [4]
Une porte d’accès est considérée comme ayant été forcée lorsque
son contact est ouvert sans qu’aucune carte d’accès valide ou
qu’aucuncode d’utilisateur n’ait été utlisés ou qu’aucun signal de
Requête de sortie n’ait été reçu (voir section 14.2 à la page 45).
Chaque section de [381] à [392] représente un mois. La section
[381] représentant le mois de janvier, la section [382] le mois de
février et ainsi de suite. Chacune de ces sections comprend quatre
groupes de huit options qui représentent les jours du mois. Utiliser la
Si une porte d’accès est forcée et ensuite refermée, le système peut
générer un événement de Rétablissement de porte forcée dans la
mémoire tampon d’événements. Ces événements ne peuvent pas
être transmis à la station de surveillance mais peuvent être
Option
[1]
[2]
[3]
[4]
Jour
Dimanche (D)
Lundi (L)
Mardi (M)
Mercredi (M)
Option
[5]
[6]
[7]
[8]
46 Manuel d’installation et de référence
Jour
Jeudi (J)
Vendredi (V)
Samedi (S)
Jours fériés (F)
visualisés à l’aide d’un clavier à ACL (DGP2-641BL ou
DGP2-641RB) en accédant à l’Affichage des événements
enregistrés (voir section 16.10 à la page 53). Pour que les alarmes
de Porte forcée soient transmises à la station de surveillance, se
référer à la section 14.10.1 à la page 47.
= enregistrer les événements de
rétablissement de porte forcée
Option [4] DÉSACTIVÉE= ne pas enregistrer les événements
de rétablissement de porte forcée
(par défaut)
Pour que cette option fonctionne, ce qui suit doit être fait :
•
installer un contact de porte (voir Manuel d’installation et de
référence du module Digiplex approprié)
•
assigner la porte d’accès à une zone (voir section 4)
•
activer l’option [3] de la section [537] : Enregistrement des
portes restées ouvertes dans la mémoire tampon
d’événement (optionnel) (voir section 14.9)
Option [4] ACTIVÉE
14.10 Options pour porte d’accès globale
14.10.1 Alarme de vol lorsque la porte est forcée
SECTION [537] : OPTION [5]
Une porte d’accès peut être assignée à une zone du système de
sécurité Digiplex de façon à ce qu’elle soit également protégée par
le système d’alarme antivol. Si une porte d’accès qui est armée est
forcée (voir section 14.2 à la page 45), elle peut transmettre un
signal au panneau de contrôle afin qu’une alarme de vol soit
déclenchée et qu’un rapport soit transmis à la station de
surveillance. L’alarme de vol est instantanément générée, et ce, peu
importe la définition de la zone (c.-à-d. le délai d’entrée est ignoré).
Pour que cette option fonctionne, ce qui suit doit être fait :
•
installer un contact de porte (voir le Manuel de référence et
d’installation du module Digiplex approprié);
•
assigner la porte d’accès à une zone (voir section 4 à la page 11);
•
activer l’option [4] de la section [537] : enregistrer les
événements de rétablissement de porte forcée (optionel) (voir
section 14.9 à la page 46);
•
activer l’option [5] de la section [537] : alarme de vol lorsque la
porte est forcée (voir section 14.10.1 à la page 47)
Option [5] ACTIVÉE
= alarme de vol lorsque la porte est
forcée activée
Option [5] DÉSACTIVÉE = alarme de vol lorsque la porte est
forcée désactivée (par défaut)
•
activer l’option [7] de la section [537] : Alarme de vol lorsque la
porte est laissée ouverte (voir section 14.10.3)
Option [7] ACTIVÉE
= alarme de vol lorsque la porte est
laissée ouverte activée
Option [7] DÉSACTIVÉE = alarme de vol lorsque la porte est
laissée ouverte désactivée (par défaut)
14.10.4 Accès à la porte durant une perte de l’heure
SECTION [537] : OPTION [8]
Lorsque le système enregistre une défectuosité de perte de l’heure,
il n’est plus en mesure de reconnaître les horaires. Seuls le Code
maître du système et les Codes d’utilisateurs dont l’option Maître est
activée peuvent rétablir l’horloge lorsque l’option [8] est activée.
Pour éviter une défectuosité de perte de l’heure, il est possible
d’installer un module horodateur (DGP2-TM1) sur le panneau et
programmer le système de contrôle d’accès de telle sorte que, en
attendant que l’heure soit rétablie, il accorde l’accès à :
Option [8] ACTIVÉE
= le code maître du système,
les codes d’utilisateurs dont l’option
maître ou l’horaire 00 (00 = tout temps)
est activée
Option [8] DÉSACTIVÉE= tous les utilisateurs sans égard à
leur horaire (par défaut)
14.10.2 Sauter le délai de sortie lors d’armement avec
une carte d'accès
SECTION [537] : OPTION [6]
Lorsqu’une carte d’accès est présentée au lecteur deux fois
consécutives à l’intérieur d’un délai d’approximativement 5
secondes et que la porte demeure fermée, une ou plusieurs des
partitions (voir section 14.5 à la page 45) qui sont assignées à la
porte d’accès peuvent être armés sans qu’un délai de sortie soit
activé. Cette option qui permet d’armer immédiatement la partition
s’avère très pratique lorsque le lecteur est situé à l’extérieur de la
partition.
Option [6] ACTIVÉE
= le délai de sortie ne sera pas activé
Option [6] DÉSACTIVÉE = le délai de sortie sera activé (par
défaut)
14.10.3 Alarme de vol lorsque la porte est laissée ouverte
SECTION [537] : OPTION [7]
Une porte d’accès peut être assignée à une zone dans le système
de sécurité Digiplex pour aussi être protégée par l’alarme de vol.
Chaque porte d’accès est programmée avec un délai indiquant le
temps durant lequel elle peut rester ouverte. Une fois que la porte
est restée ouverte plus longtemps que le délai programmé, un signal
peut être envoyé au panneau de contrôle pour déclencher l’alarme
de vol et pour avertir la station de surveillance.
Panneau de contrôle DGP-848
47
15
Logiciel WinLoad
Le logiciel WinLoad n’est pas vérifié par les UL.
15.1 Contournement du répondeur téléphonique
SECTION [441]
Lorsque le logiciel WinLoad est utilisé pour communiquer à distance
avec un établissement qui utilise un répondeur téléphonique ou un
service de téléréponse, la caractéristique Contournement du
répondeur téléphonique doit est programmée. À l’aide de WinLoad,
appeler l’établissement et, durant la deuxième sonnerie, appuyer sur
la touche [ENTRÉE] du clavier de l’ordinateur afin de raccrocher ou
de raccrocher manuellement. Après avoir raccroché, WinLoad
rappelle immédiatement l’établissement; il est également possible
de rappeler l’établissement manuellement. La valeur (00 à 15 X 4
secondes) qui est programmée dans la Section [441] représente le
délai durant lequel le panneau de contrôle attendra entre le premier
et le second appel. Si un deuxième appel à l’établissement est
effectué à l’intérieur du délai programmé, le panneau de contrôle
contourne le répondeur téléphonique ou le service de téléréponse
en décrochant la ligne à la première sonnerie. Pour désactiver cette
option, programmer la valeur 00 dans la Section [441]. Se référer
également à la section 15.2 à la page 48.
Exemple : Un établissement dans lequel est installé un système de
sécurité utilise un répondeur téléphonique réglé pour répondre
après trois sonneries et la section [441] a été programmée avec la
valeur 10 (10 X 4 secondes = 40 secondes). Lorsque vous faites
un appel à l’établissement pour la première fois à l’aide de
WinLoad, attendre deux sonneries et appuyer sur la touche
[ENTRÉE] de l’ordinateur. WinLoad rappelle immédiatement à
l’établissement. Si le deuxième appel est effectué à l’intérieur du
délai de 40 secondes, le panneau de contrôle saisit la ligne dès la
première sonnerie. Si plus de 40 secondes s’écoulent avant le
deuxième appel, le panneau de contrôle ne répondra pas lors de la
première sonnerie et le répondeur téléphonique répond après la
troisième sonnerie.
15.2 Compteurs de sonneries
SECTION [442]
La valeur (01 à 15, 00 = désactivé) programmée dans la Section
[442] représente le nombre de sonneries durant lesquelles le
panneau attend avant de répondre à l’appel. Le panneau de contrôle
remet le compteur à zéro à toutes les 10 secondes. Par conséquent,
si plus de 10 secondes s’écoulent entre chacune des sonneries, le
panneau de contrôle remet le compteur à zéro lors de l’appel
suivant. Se référer également à la section 15.1 à la page 48.
15.3 Numéro d’identification du panneau
SECTION [555]
Ce code à quatre chiffres permet au panneau de contrôle Digiplex
d’identifier le logiciel WinLoad avant d’initier le téléchargement. Le
panneau de contrôle vérifie si le numéro d’identification du WinLoad
est le même. Si les codes ne concordent pas, le panneau de
contrôle n’établit pas la communication. Par conséquent, il faut
programmer le même numéro d’identification du panneau dans le
panneau de contrôle Digiplex et le logiciel WinLoad. Pour
programmer le numéro d’identification du panneau, entrer le code à
4 chiffres hexadécimaux dans la Section [555].
48 Manuel d’installation et de référence
15.4 Mot de passe de l’ordinateur
SECTION [556]
Ce mot de passe à quatre chiffres permet à l’ordinateur utilisant
WinLoad d’identifier le panneau de contrôle avant de débuter la
procédure de téléchargement. Programmer le même mot de passe
de l’ordinateur dans le panneau de contrôle Digiplex et dans le
logiciel WinLoad. Si les mots de passe ne concordent pas, WinLoad
n’établit pas la communication. Pour programmer le mot de passe
de l’ordinateur, entrer le mot de passe à quatre chiffres
hexadécimaux dans la Section [556].
15.5 Numéro de téléphone de l’ordinateur
SECTION [560]
Le panneau compose ce numéro lorsqu’il tente d’initier la
communication avec un ordinateur utilisant WinLoad. Il est possible
d’entrer n’importe quel chiffre de 0 à 9 et n’importe quelle touche de
fonction spéciale (voir le Tableau 10, Touches spéciales pour
numéros de téléphone, à la page 28) jusqu’à concurrence de 32
chiffres dans la Section [560].
Pour les installations nord-américaines utilisant les formats
de rapport SIA ou Contact ID (voir section 8.5 à la page 28),
entrer *70 puis soit P (pause de 4 secondes) soit W (attente
de la deuxième tonalité) avant le numéro de téléphone afin
de désactiver la fonction de mise en attente.
15.6 Appel à WinLoad
Composer le numéro de téléphone de l’ordinateur programmé dans
la Section [560] afin de communiquer avec le logiciel WinLoad. Le
panneau de contrôle et le logiciel WinLoad vérifient la concordance
du numéro d’identification du panneau et du mot de passe de
l’ordinateur avant d’établir la communication.
Pour les claviers à ACL : appuyer sur la touche [0] et la maintenir
enfoncée, entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] puis appuyer sur [EXC.AUTO].
Pour les claviers Grafica : appuyer sur la touche [0] et la maintenir
enfoncée, entrer le [CODE D’INSTALLATEUR], appuyer sur la touche
d’action du centre (Options), mettre Appeler WinLoad en surbrillance
puis appuyer sur la touche d’action de gauche (Sélectionner).
15.7 Réponse à WinLoad
Pour exécuter un téléchargement à partir de l’établissement,
raccorder directement l’ordinateur au panneau de contrôle à l’aide
d’un adaptateur de ligne ADP-1. Dans WinLoad, régler la Condition
de composition à Composition à l’aveuglette. Programmer le
numéro de téléphone du panneau dans le logiciel WinLoad et suivre
les instructions de l’adaptateur ADP-1. Une fois que l’ordinateur a
terminé de composer le numéro...
Pour les claviers à ACL : appuyer sur la touche [0] et la maintenir
enfoncée, entrer le [CODE D’INSTALLATEUR] et appuyer sur [ARM]
pour répondre manuellement à WinLoad à partir du panneau.
Appuyer sur [DÉSARM] pour raccrocher.
Pour les claviers Grafica : appuyer sur la touche [0] et la maintenir
enfoncée, entrer le [CODE D’INSTALLATEUR], appuyer sur la touche
d’action du centre (Options), mettre Répondre à WinLoad en
surbrillance puis appuyer sur la touche d’action de gauche
(Sélectionner). Pour raccrocher, mettre Annuler la communication
en surbrillance puis appuyer sur la touche d’action de gauche
(Sélectionner).
15.8 Transmission automatique de la mémoire
tampon d’événements
SECTION [522] : OPTION [2]
Si la mémoire tampon d’événements contient 974 événements
depuis le dernier téléchargement, le panneau de contrôle effectue
deux tentatives pour établir la communication avec un ordinateur
utilisant le logiciel WinLoad en composant le numéro de téléphone
de l’ordinateur qui est programmé dans la Section [560]. WinLoad
doit être dans le mode Attente pour composer. Lorsque le système
établit la communication, il télécharge le contenu de sa mémoire
tampon d’événements vers le logiciel WinLoad. Si la communication
est interrompue avant que la transmission ait pu être complétée ou
si la communication ne peut être établie après deux tentatives, le
panneau de contrôle attend que la mémoire tampon d’événements
atteigne encore une fois 974 événements avant de tenter d’entrer de
nouveau en communication avec la station de surveillance. Lorsque
16
la mémoire tampon d’événements est plein, chaque nouvel
événement prend la place du plus vieil événement de la mémoire
tampon. La mémoire tampon d’événements peut contenir 1024
événements.
15.9 Caractéristique de rappel
SECTION [522] : OPTION [1]
Pour plus de sécurité lorsqu’un ordinateur utilisant WinLoad tente de
communiquer avec le panneau de contrôle, ce dernier peut
raccrocher et rappeler l’ordinateur afin de vérifier de nouveau les
codes d’identification et de rétablir la communication. Lorsque le
panneau de contrôle raccroche, WinLoad passe automatiquement
en mode Attente d’un appel, prêt à répondre lorsque le panneau de
contrôle rappellera. Noter que pour que la caractéristique de Rappel
puisse fonctionner, le numéro de téléphone de l’ordinateur doit être
programmé.
Fonctions pour l’utilisateur
16.1 Fonctions d’armement et de désarmement
Les partitions peuvent être armés à l’aide de différentes méthodes
d’armement. Se référer à la Section 16.1.7 pour des détails sur la
façon d’armer.
16.1.1 Armement en mode Régulier
Cette méthode est utilisée pour les applications d’armement de tous
les jours. Afin que le système puisse être armé, toutes les zones de
la partititon doivent être fermées. Le système peut également être
armé en mode Régulier à l’aide d’une touche rapide (voir section 6.8
à la page 21) ou d’un interrupteur à clé (voir section 5.4.6 à la page
19). Tous les utilisateurs ont la possibilité d’armer en mode Régulier
la ou les partitions auxquelles leur code d’utilisateur est assigné.
16.1.2 Armement en mode Partiel
L’armement en mode Partiel a pour effet d’armer partiellement la
partition afin de permettre à l’utilisateur de demeurer à l’intérieur du
secteur protégé. Les zones qui sont programmées avec l’option Mode
partiel (voir section 4.4.3 à la page 14) ne sont pas armées lorsque la
partition est armée en mode Partiel. Par exemple, les portes et les
fenêtres peuvent être armées sans que les détecteurs de mouvement
le soient. Le système peut également être armé en mode Partiel à
l’aide d’une touche rapide (voir section 6.8 à la page 21) ou d’un
interrupteur à clé (voir section 5.4.3 à la page 19). Seuls les codes
d’utilisateurs programmés avec l’option Armement en modes Partiel
et Instantané peuvent armer une partition en mode Partiel.
16.1.3 Armement en mode Partiel avec délai
Les fonctions d’armement en mode Partiel avec délai telles que
l’armement en mode Partiel à l’exception des zones armées peuvent
être programmées avec un minuteur de délai d’entrée (voir section
4.2.9 à la page 13). Si ces zones sont déclenchées
accidentellement, le compte à rebours du minuteur s’amorce pour
permettre à l’utilisateur de désarmer la ou les partitions.
16.1.4 Armement en mode Instantané
Cette caractéristique est similaire à l’armement en mode Partiel.
L’armement en mode Instantané a pour effet d’armer partiellement la
partition afin de permettre à l’utilisateur de demeurer à l’intérieur du
secteur protégé mais toutes les zones, y compris les points d’entrée
et de sortie, commutent en zones à alarme instantanée. Par
conséquent, si l’une ou l’autre des zones armées est violée, l’alarme
sera automatiquement déclenchée. Le système peut également être
armé en mode Instantané à l’aide d’une touche rapide (voir section
6.8 à la page 21) ou d’un interrupteur à clé (voir section 5.4.5 à la
page 19). Seuls les codes d’utilisateurs programmés avec l’option
Armement en modes Partiel et Instantané peuvent armer une
partition en mode Instantané.
16.1.5 Armement en mode Instantané avec délai
Les fonctions d’armement en mode Instantané avec délai tels que
l’armement en mode Instantané à l’exception des zones armées
peuvent être programmées avec un minuteur de délai d’entrée (voir
section 4.2.9 à la page 13). Si ces zones sont déclenchées
accidentellement, le compte à rebours du minuteur s’amorce pour
permettre à l’utilisateur de désarmer la ou les partitions.
16.1.6 Armement en mode Forcé
L’armement en mode Forcé permet à l’utilisateur d’armer une partition
lorsque les zones programmées avec l’option Mode forcé sont
ouvertes (voir section 4.4.4 à la page 14). Si, une fois la partition
armée, une zone qui était ouverte au moment de l’armement est
fermée, le système arme cette zone. L’armement en mode Forcé est
généralement utilisé lorsqu’un détecteur de mouvement protège une
zone où est installé un clavier. Par exemple, durant l’armement en
mode Forcé, le détecteur de mouvement demeure non armé jusqu’à
ce que l’utilisateur quitte le secteur protégé par ce détecteur. Le
système armera alors le détecteur de mouvement. Le système peut
également être armé en mode Forcé à l’aide d’une touche rapide (voir
section 6.8 à la page 21) ou d’un interrupteur à clé (voir section 5.4.4
à la page 19). Seuls les codes d’utilisateurs programmés avec l’option
Mode forcé peuvent armer une partition en mode Forcé.
16.1.7 Comment armer
La section suivante détaille la façon d’armer le système à l’aide d’un
clavier à ACL ou Grafica.
Pour les claviers à ACL :
Pour armer, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) appuyer sur la touche correspondant à la méthode
d’armement voulue (voir Tableau 13). Si les utilisateurs ont
accès à plus d’une partition, ils peuvent appuyer sur la touche
correspondant à la partition voulue ou sur [0] pour armer
toutes les partitions qui leur sont assignées.
Panneau de contrôle DGP-848
49
Pour les claviers Grafica :
Pour armer, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) mettre la méthode d’armement voulue en surbrillance (voir
Tableau 13) à l’aide des flèches de défilement puis appuyer
sur la touche d’action du centre (OK). Si les utilisateurs ont
accès à plus d’un secteur, ils poursuivent à l’étape 3;
3) mettre soit Armer tous les secteurs ou Sélectionner le(s)
secteur(s) en surbrillance puis appuyer sur la touche d’action
du centre (OK). Si la méthode Sélectionner le(s) secteur(s)
est sélectionnée, suivre les étapes 4 et 5;
4) mettre le secteur à armer en surbrillance puis appuyer sur la
touche d’action de gauche (Sélectionner). Répéter cette
étape pour tout secteur additionnel;
5) appuyer sur la touche d’action du centre (Armer).
Tableau 13 : Méthodes d’armement
Méthode
d’armement
à ACL
[ARM]
Régulier
Partiel
[PARTIEL]
[5]
Instantané
Forcé
[EXC.AUTO]
Grafica
(armer système)
(armement partiel)
(armement
instantané)
(armement forcé)
16.1.8 Désarmement
Les utilisateurs peuvent seulement désarmer les partitions auxquelles
leur code d’utilisateur est assigné. Les codes d’utilisateurs qui sont
programmés avec l’option Armement seulement (voir section 13.5.4 à
la page 42) ne peuvent pas désarmer.
Pour les claviers à ACL :
Pour désarmer, les utilisateurs doivent :
1) entrer par une entrée désignée; le minuteur de délai d’entrée
commencera;
2) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
3) appuyer sur la touche [DÉSARM]. Si les utilisateurs ont accès à
plus d’une partition, ils peuvent appuyer sur la touche
correspondant à la partition voulue ou sur [0] pour désarmer
toutes les partitions qui leur sont assignées.
Pour les claviers Grafica :
Pour désarmer, les utilisateurs doivent :
1) entrer par une entrée désignée. La minuteie de délai d’entrée
commencera;
2) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
3) mettre Désarmer en surbrillance à l’aide des flèches de
défilement puis appuyer sur la touche d’action du centre (OK).
Si les utilisateurs ont accès à plus d’un secteur, ils poursuivent
à l’étape 4;
4) mettre soit Désarmer tous les secteurs ou Sélectionner
le(s) secteur(s) en surbrillance puis appuyer sur la touche
d’action du centre (OK). Si la méthode Sélectionner le(s)
secteur(s) est sélectionnée, suivre les étapes 5 et 6;
5) mettre le secteur à désarmer en surbrillance puis appuyer sur
la touche d’action de gauche (Sélectionner). Répéter cette
étape pour tout secteur additionnel;
6) appuyer sur la touche d’action du centre (Désarmer).
50 Manuel d’installation et de référence
16.2 Programmation de contournements
Le mode de Programmation de contournement permet aux
utilisateurs de programmer le système d’alarme pour qu’il ignore des
zones précises lors du prochain armement du système. Afin qu’un
utilisateur soit en mesure de contourner une zone, la zone doit être
programmée avec l’option Contournement permis, son code
d’utilisateur doit être programmé avec l’option Contournement et la
zone doit être dans une partition assignée à son code d’utilisateur.
Pour les claviers à ACL :
Pour contourner, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) appuyer sur la touche [EXCL];
3) entrer le numéro des zones de 2 chiffres;
4) appuyer sur la touche [ENTRÉE] pour quitter.
Pour les claviers Grafica :
Pour contourner, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) mettre Contourner en surbrillance à l’aide des flèches de
défilement puis appuyer sur la touche d’action du centre (OK);
3) mettre la zone à contourner en surbrillance puis appuyer sur la
touche d’action de gauche (Contourner). Répéter cette étape
pour toute zone additionnelle;
4) appuyer sur la touche d’action de droite (Retour) pour
sauvegarder les données.
Les utilisateurs peuvent également utiliser la fonction de Rappel de
contournements. Le Rappel de contournement remet à l’état de
contournement toutes les zones qui étaient contournées lors du
dernier armement de la ou des partitions assignées au code
d’utilisateur.
Pour les claviers à ACL :
Pour activer le Rappel de contournements, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) appuyer sur la touche [EXCL];
3) appuyer sur la touche [MEM];
4) appuyer sur la touche [ENTRÉE] pour quitter.
Pour les claviers Grafica :
Pour activer le Rappel de contournements, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) mettre Contourner en surbrillance à l’aide des flèches de
défilement puis appuyer sur la touche d’action du centre (OK);
3) mettre Rappel de contournements en surbrillance puis
appuyer sur la touche d’action du centre (OK).
16.3 Zones carillon
Les claviers peuvent être programmés pour émettre des bips
rapides et intermittents chaque fois que des zones désignées faisant
partie des partitions auxquelles ils sont assignés sont ouvertes ou
lorsqu’elles sont ouvertes durant une tranche horaire spécifique.
Ces zones sont des zones carillon. Les instructions suivantes sont
pour les claviers à ACL; pour les claviers Grafica, un manuel de
l'utilisateur complet de Grafica est disponible sur notre site Web au
www.paradox.ca.
Pour les claviers à ACL :
Pour programmer une zone carillon, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2) appuyer sur la touche [9];
3) appuyer sur la touche [1];
4) entrer le numéro des zones de 2 chiffres;
5) appuyer sur la touche [ENTRÉE] pour sauvegarder.
Pour programmer une tranche horaire durant laquelle les
zones carillon seront activées, les utilisateurs doivent :
1) entrer leur [CODE D’UTILISATEUR];
2) appuyer sur la touche [9];
3) appuyer sur la touche [2];
4) entrer l’heure à laquelle les claviers commenceront à émettre
des bips lorsque les zones carillon seront ouvertes (l’heure
doit être entrée dans le format 24 heures; c.-à-d. 9AM
correspond à 09:00 et 9PM correspond à 21:00);
5) entrer l’heure à laquelle les claviers arrêteront d’émettre des
bips lorsque les zones carillon seront ouvertes (l’heure doit
être entrée dans le format 24 heures; c.-à-d. 9AM correspond
à 09:00 et 9PM correspond à 21:00);
6) appuyer sur [ENTRÉE] pour sauvegarder leur sélection.
Pour les claviers à DEL : Lorsque aucune opération n’est
exécutée sur le clavier, celui-ci demeure dans le mode Normal et le
clavier fait allumer :
•
le voyant de c.a. si l’alimentation est présente
•
les symboles numériques qui représentent les zones ouvertes
•
le symboles des secteurs qui sont armés
•
le symbole [MEM] si une alarme a été déclenchée
•
le symbole [DEFT] si une défectuosité a été détectée
•
le symbole [EXCL] si des zones ont été contournées et affiche
l’état de la DEL ÉTAT.
16.4 Codes d’utilisateurs
Pour les claviers Grafica :
Si le mode confidentiel est activé et qu’aucune action n’est
accomplie au clavier Grafica pendant un délai précis, Grafica affiche
seulement la date et l’heure et toutes les DEL sur le clavier
s’éteignent jusqu’à ce qu’une touche soit enfoncée ou qu’un code
d’accès soit entré, selon la configuration.
Se référer au manuel approprié : Manuel de gestion du système du
clavier à ACL ou Manuel de l’utilisateur du clavier à DEL.
16.5 Modes Normal et Confidentiel
Pour les claviers à ACL :
Lorsque aucune opération n’est exécutée au clavier, celui-ci
demeure dans le mode Normal, tel qu’illustré dans la Figure 23 et
affiche automatiquement :
•
l’état actuel de toutes les zones qui sont assignées au clavier
•
la Mémoire des alarmes si des alarmes sont en mémoire
•
l’Affichage des défectuosités si des conditions de défectuosité
ont été détectées
•
l’état actuel des Voyants indicateurs
Dans le mode Confidentiel :
•
les messages d’état et des zones NE SONT PAS affichés
•
les Voyants indicateurs ne s’allument pas
Selon la façon dont le clavier a été programmé, l’utilisateur peut avoir
besoin d’appuyer sur une touche ou d’entrer son code d’utilisateur
pour faire allumer les Voyants indicateurs et activer le Mode Normal.
Figure 23 : Mode Normal et Mode Confidentiel
Dans le Mode Normal, l’écran à ACL affiche
« Sécurité Paradox » ainsi que l’heure et la
date et fait défiler l’état du système, des
zones et des défectuosités de toutes les
partitions assignées au clavier.
Dans le Mode Confidentiel, l’écran à ACL
affiche « Confidentiel » ainsi que l’heure et
la date. Selon la façon dont le clavier a été
programmé, le Mode Normal apparaît
uniquement lorsqu’une touche est enfoncée
ou qu’un code d’utilisateur est entré.
16.5.1 Redémarrage du défilement
Dans le mode Normal, le clavier fait défiler l’état des différents
composants du système. Pour revenir au début de la séquence de
défilement et voir l’état des partitions qui sont assignées au clavier,
appuyer sur la touche [EFFAC].
En mode Confidentiel, toutes les DEL sont éteintes. Selon la façon
dont le clavier a été programmé, l’utilisateur peut avoir à appuyer sur
une touche ou à entrer son code d’utilisateur pour faire allumer les
DEL et activer le Mode Normal.
16.6 Réglages du clavier
Les réglages du clavier peuvent être modifiés pour répondre aux
besoins des utilisateurs. Les instructions suivantes sont pour les
claviers à ACL et à DEL; pour les claviers Grafica, un manuel de
l'utilisateur complet de Grafica est disponible sur notre site Web au
www.paradox.ca.
Pour les claviers à ACL :
1) Vitesse de défilement : période durant laquelle chaque
message demeurera affiché sur l’afficheur à cristaux liquides
avant que le message suivant soit affiché.
2) Contraste : intensité des caractères qui apparaîtront sur
l’afficheur à cristaux liquides
3) Rétroéclairage : le niveau d’éclairage de fond des touches et
de l’afficheur
Utiliser le Code maître du système pour modifier les réglages du
clavier, tel qu’illustré dans la Figure 24 à la page 51.
Figure 24 : Réglages du clavier à ACL
Entrer le [CODE D’UTILISATEUR]
Vitesse de défilement :
choisir un no de zéro à
dix (dix étant le moins
rapide)
Rétroéclairage :
choisir un no de zéro
à sept (sept étant le
plus brillant)
Contraste : choisir un
no de zéro à quatre
(quatre étant le plus
foncé)
Pour faire augmenter ou diminuer les nos
Panneau de contrôle DGP-848
51
Pour les claviers à DEL :
Seul le rétroéclairage peut être modifié :
1) entrer le [CODE D’UTILISATEUR];
2) appuyer sur la touche [6];
3) utiliser les touches [S] et [T] pour augmenter ou diminuer le
niveau d’éclairage. Le niveaux varient entre zéro et sept, sept
étant le niveau le plus brillant. (DEL [10] = zéro)
Défectuosité
[4] Limite de courant de
la sortie de sirène
16.7 Affichage des défectuosités
Lorsqu’une défectuosité ou un sabotage est détecté sur le système,
l’affichage des défectuosités est activé. Sur les claviers à DEL, le
symbole [DEFT] s’allume. Sur les claviers à ACL, l’affichage des
défectuosités apparaît sur l’écran de l’afficheur à cristaux liquides.
Sur les claviers Grafica, l’icône de défectuosité apparaît dans la
fenêtre du secteur correspondant à l’écran de l’état du système. Les
claviers affichent seulement les défectuosités qui se produisent dans
les partitions auxquelles ils sont assignés.
Les défectuosités potentielles ont été classées en huit groupes. Les
en-têtes des groupes sont énumérés ci-dessous et accompagnés
d’une brève description pour chacune des défectuosités potentielles
comprises dans leur groupe.
Pour visualiser l’affichage des défectuosités sur les
claviers à ACL et à DEL :
1)
2)
Appuyer sur la touche [DEFT].
Sur les claviers à DEL : Appuyer sur la touche numérique qui
correspond à l’en-tête du groupe dans lequel une défectuosité
spécifique doit être visualisée.
Sur les claviers à ACL : Appuyer sur la touche numérique qui
correspond à l’en-tête du groupe et utiliser les touches [S] et
[T] pour visualiser la défectuosité.
Pour visualiser l’affichage des défectuosités sur les
claviers Grafica :
1)
2)
3)
Entrer un [CODE D’ACCÈS].
Mettre Défectuosité en surbrillance à l’aide des flèches de
défilement puis appuyer sur la touche d’action du centre (OK).
La ou les défectuosité(s) apparaissent par groupes de
défectuosités.
Si plus d’un groupe de défectuosités apparaît, mettre le
groupe voulu en surbrillance avant d’appuyer sur la touche
d’action du centre (Visualiser) pour visualiser la défectuosité
spécifique.
Défectuosité
Description
[5] Sirène absente
[6] Mémoire ROM
défectueuse
GROUPE [2] : COMPOSEUR
[1] SLT1
[2] Échec de la
communication 1
[3] Échec de la
communication 2
[4] Échec de la
communication 3
[5] Échec de la
communication 4
[6] Échec de la
communication avec
l’ordinateur
[1] Panne de c.a.
[2] Batterie défectueuse
[3] Limite de courant
AUX.
52 Manuel d’installation et de référence
Le panneau de contrôle ne réussit
pas à accéder à la ligne téléphonique.
Le panneau de contrôle a tenté
d’entrer en communication avec tous
les numéros de téléphone assignés
mais n’a pas réussi à entrer en
communication avec la station de
surveillance.
Le panneau de contrôle ne réussit
pas à communiquer avec le logiciel
WinLoad.
GROUPE [3] : MODULES
[1] Module saboté
[2] Mémoire ROM
défectueuse
[3] Défectuosité de la
SLT
[4] Échec de la
communication
GROUPE [1] : SYSTÈME
Le panneau de contrôle a détecté une
panne de courant. Ceci signifie que le
système fonctionne à l’aide de la
batterie de secours.
La batterie de secours est
débranchée, a besoin d’être
rechargée ou d’être remplacée.
Le courant drainé par les dispositifs
raccordés sur le panneau de contrôle
a excédé la limite de courant (1,1 A).
La sortie auxiliaire est mise hors
fonction et demeure dans cet état
jusqu’à ce que la défectuosité soit
corrigée.
Description
Le courant drainé par la cloche ou la
sirène raccordée sur le panneau de
contrôle a excédé la limite de courant
(3 A). La sortie de cloche/sirène est
mise hors fonction et demeure dans
cet état jusqu’à ce que la défectuosité
soit corrigée.
Le panneau de contrôle ne détecte
plus la présence de la cloche ou de la
sirène. Si la sortie de sirène n’est pas
utilisée, raccorder une résistance de
1 kΩ entre les bornes de la sortie de
cloche/sirène afin d’éviter que cette
défectuosité apparaisse.
Le panneau de contrôle a enregistré
une erreur de mémoire. Contacter le
distributeur afin de faire remplacer le
produit.
[5] Problème
d’imprimante
[6] Panne de c.a.
[7] Batterie défectueuse
[8] Limite de courant
L’interrupteur de sécurité d’un module
a été déclenché.
Le panneau de contrôle a détecté une
erreur dans la mémoire d’un module.
Contacter le distributeur afin de faire
remplacer le module.
Un module ne réussit pas à accéder à
la ligne téléphonique.
Un module n’a pas réussi à entrer en
communication avec la station de
surveillance.
Le panneau de contrôle a enregistré
un problème avec l’imprimante
raccordée au module d’imprimante.
Vérifier l’imprimante afin de
déterminer la cause du problème
(bourrage de papier, manque de
papier, imprimante hors tension, etc.).
L’alimentation n’est pas présente sur
un module.
La batterie d’un module est
débranchée, a besoin d’être
rechargée ou d’être remplacée.
Le courant drainé par un module a
excédé la limite de courant.
Défectuosité
Description
GROUPE [4] : COMBUS
[1] Clavier manquant
[2] Module manquant
[6] Défectuosité
générale
[7] Combus surchargé
[8] Erreur de
communication du
combus
Un clavier ne communique plus avec
le panneau de contrôle.
Un dispositif ne communique plus
avec le panneau de contrôle.
Il n’y a plus de communication entre
les dispositifs et le panneau de
contrôle.
Il y a trop de dispositifs (plus de 95)
raccordés au combus.
Le combus a de la difficulté à établir
la communication entre les dispositifs
et le panneau de contrôle.
GROUPE [5] : ZONE SABOTÉE
Appuyer sur [5] pour
La ou les zone(s) sabotées seront
afficher la ou les zone(s) affichées.
clavier (voir section 16.7 à la page 52) puis quitter. Pour les claviers
à ACL et à DEL, les utilisateurs doivent appuyer sur [EFFAC.] pour
quitter. Pour les claviers Grafica, ils doivent appuyer sur la touche
d’action de gauche (Retour) pour quitter.
Seules les défectuosités qui ont été rectifiées peuvent
être effacées. Si une défectuosité n’a pas été rectifiée,
elle restera affichée même si l’utilisateur essaie de
l’effacer à l’aide de la méthode décrite ci-haut.
16.9 Effacement de la défectuosité de la limite
de la sirène
SECTION [522] : OPTION [5]
(Par défaut : DÉSACTIVÉE) Lorsqu’une sortie de sirène activée est
court-circuitée, une défectuosité de la limite de la sirène est affichée
et peut être envoyée à la station de surveillance. Cette fonction
détermine la façon dont la défectuosité de la limite de la sirène est
effacée.
GROUPE [6] : BATTERIE FAIBLE SUR UNE ZONE
Si la batterie d’un dispositif sans fil a
besoin d’être remplacée, la zone à
Appuyer sur [6] pour
laquelle ce dispositif est assigné est
afficher la ou les zone(s) affichée. Le voyant jaune situé sur le
dispositif clignote également pour
indiquer cette condition.
Option
[5]
GROUPE [7] : ZONE DÉFAILLANTE
Un détecteur de fumée présente un
problème de câblage ou a besoin
Appuyer sur [7] pour
d’être nettoyé ou un dispositif sans fil
afficher la ou les zone(s)
ne communique plus avec son
récepteur (perte de supervision).
GROUPE [8] : PERTE DE L’HEURE
L’heure et la date ont été
réinitialisées. Pour les régler :
1)
2)
Appuyer sur [8] pour
reprogrammer
3)
4)
Appuyer sur la touche [8].
Entrer l’heure et les minutes dans le
format 24 heures (c.-à-d. 9AM
correspond à 09:00 et 9PM
correspond à 21:00).
Entrer la date adéquate dans le
format aaaa/mm/jj.
Appuyer sur [EFFAC] pour quitter.
Si la caractéristique de Contrôle d’accès est activée et que
l’option Accès à la porte durant une perte de l’heure est
ACTIVÉE (section [537], option [8]), seul le Code maître du
système et les Codes d’utilisateurs dont l’option Grand
maître est activée seront en mesure de programmer
l’horloge. Entrer le Code maître du système ou un Code
grand maître, appuyer sur [DEFT] et suivre les étapes
décrites précédemment.
16.8 Verrou des défectuosités
SECTION [504] : OPTION [6]
(Par défaut : DÉSACTIVÉE) Avec la fonction Verrou des
défectuosités désactivée, lorsqu’une défectuosité survient et est
rectifiée, la défectuosité est automatiquement effacée et n’apparaît
plus. Avec la fonction Verrou des défectuosités activée, la
défectuosité reste affichée jusqu’à ce qu’elle soit effacée
manuellement par l’utilisateur. Pour effacer la défectuosité, les
utilisateurs doivent entrer dans l’affichage des défectuosités du
[5]
Description
Lorsqu’une sortie de sirène activée est courtcircuitée, la défectuosité de limite de courant
de la sortie de sirène reste affichée jusqu’à
ACTIVÉE
ce qu’elle soit effacée manuellement par
l’utilisateur. Ce dernier doit effacer la
défectuosité via l’affichage des défectuosités.
Lorsqu’une sortie de sirène activée est courtcircuitée, le panneau de contrôle Digiplex
tente de réactiver la sortie de sirène à chaque
minute tant que la sirène est activée. La
DÉSACTIVÉE défectuosité de limite de courant de la sortie
de sirène est automatiquement effacée dès
que le panneau de contrôle ne détecte pas
de court-circuit lors d’une tentative de
réactivation de la sirène.
Note UL : Pour les installations UL, l’option [5] de la
section [522] doit être activée (ON).
Seules les défectuosités qui ont été rectifiées peuvent
être effacées. Si une défectuosité n’a pas été rectifiée,
elle restera affichée même si l’utilisateur essaie de
l’effacer via l’affichage des défectuosités.
16.10 Affichage des événements enregistrés
L’affichage des événements enregistrés peut seulement être vu au
moyen d’un clavier à ACL ou Grafica. La mémoire tampon
d’événements enregistre les opérations qui ont été effectués dans le
système par les utilisateurs ainsi que les alarmes et les
défectuosités.
Par exemple, lorsqu’un code valide est entré, le code d’utilisateur
et l’opération effectuée (armement, désarmement, etc.) sont
enregistrés.
Il est possible de visualiser d’un seul coup les événements de toutes
les partitions ou d’une partition en particulier. Dans l’un ou l’autre des
cas, l’événement le plus récent est affiché en premier (voir Figure 25
: Écrans d’affichage des événements).
Pour les claviers à ACL :
Pour visualiser les événements, les utilisateurs doivent :
1)
entrer leur [CODE D’ACCÈS]
2)
appuyer sur la touche [7];
3)
appuyer sur la touche [0] pour toutes les partitions;
Panneau de contrôle DGP-848
53
4)
5)
appuyer sur la touche [1] pour la Partition 1;
appuyer sur la touche [2] pour la Partition 2;
appuyer sur la touche [3] pour la Partition 3;
appuyer sur la touche [4] pour la Partition 4;
utiliser la touche [T] pour visualiser les événements
suivants;
appuyer sur la touche [EFFAC.] pour quitter.
Une fois l’affichage des événements accédé, il est possible de
modifier l’ordre dans lequel les événements sont affichés (voir
Figure 25 : Écrans d’affichage des événements) en appuyant sur la
touche [7]. Si le numéro de l’événement à visualiser est connu,
appuyer sur la touche [MEM] et entrer ensuite le numéro de
l’événement.
Figure 25 : Écrans d’affichage des événements
Écran d’identification
secteur dans lequel
l’événement a eu lieu
numéro de
l’événement
heure et date où
l’événement a eu lieu
Écran de l’événement
événement qui a eu lieu
54 Manuel d’installation et de référence
Pour les claviers Grafica :
Pour visualiser les événements, les utilisateurs doivent :
1)
entrer leur [CODE D’ACCÈS];
2)
mettre Visualiser l’état en surbrillance à l’aide des flèches
de défilement puis appuyer sur la touche d’action du centre
(OK);
3)
mettre Visualiser les événements en surbrillance puis
appuyer sur la touche d’action du centre (OK). Si la liste
d’événements apparaît à l’écran, aller à l’étape 6.
4)
mettre Visualiser tous les secteurs ou Sélectionner le(s)
secteur(s) en surbrillance puis appuyer sur la touche
d’action du centre (OK);
5)
Si Sélectionner le(s) secteur(s) est choisi à l’étape 4,
mettre le secteur à visualiser en surbrillance puis appuyer
sur la touche d’action du centre (OK);
6)
utiliser les flèches de défilement pour défiler à travers les
événements.
17
Sections
001 à 048 ............................................................12
049 à 056 ............................................................17
101 à 148 ............................................................12
149 à 156 ............................................................17
200 ......................................................................14
217 ......................................................................14
218 ......................................................................40
219 ......................................................................29
220 ......................................................................22
221 ......................................................................22
222 à 225 ............................................................21
226 à 229 ............................................................21
230 à 233 ............................................................12
234 à 237 ............................................................23
238 à 241 ............................................................22
242 à 245 ............................................................23
246 à 249 ............................................................23
250 à 254 ............................................................33
255 ......................................................................31
256 ......................................................................14
257 ......................................................................29
258 ......................................................................29
259 ......................................................................30
260 ......................................................................30
261 ......................................................................29
270 ......................................................................29
271 à 274 ............................................................20
301 à 332 ............................................................45
340 ......................................................................45
341 à 355 ............................................................46
361 à 375 ............................................................46
381 à 392 ............................................................46
400 ......................................................................32
401 ......................................................................32
402 ......................................................................32
403 ......................................................................32
404 ......................................................................32
405 ......................................................................32
406 ......................................................................32
407 ......................................................................32
408 ......................................................................32
409 ......................................................................32
440 ......................................................................38
441 ......................................................................48
451 à 498 ............................................................14
452 ......................................................................48
Index
500
............................................................... 23, 38
......................................................... 20, 23, 24
502 ......................................................... 23, 33, 39
503 ................................................... 20, 33, 38, 40
504 ....................................... 16, 22, 40, 41, 44, 53
505 ............................................................... 20–21
506 ............................................................... 24, 30
507 ..................................................................... 22
508 ............................................................... 21, 22
509 ............................................................... 20–21
510 ............................................................... 24, 30
511 ..................................................................... 22
512 ............................................................... 21, 22
513 ............................................................... 20–21
514 ............................................................... 24, 30
515 ..................................................................... 22
516 ............................................................... 21, 22
517 ............................................................... 20–21
518 ............................................................... 24, 30
519 ..................................................................... 22
520 ............................................................... 21, 22
521 ............................................................... 26, 31
522 ............................................. 29, 31, 39, 49, 53
522 à 536 ............................................................ 29
537 ......................................................... 45, 46, 47
550 ..................................................................... 28
551 à 554 ............................................................ 28
555 ..................................................................... 48
556 ..................................................................... 48
560 ..................................................................... 48
561 à 564 ............................................................ 28
600 à 625 ............................................................ 26
626 ......................................................... 20, 21, 26
627 ..................................................................... 26
628 à 653 ............................................................ 26
654 ..................................................................... 26
655 à 666 ............................................................ 26
667 à 678 ............................................................ 26
679 à 680 ............................................................ 27
681 à 692 ............................................................ 27
693 à 704 ............................................................ 27
705 ............................................................... 22, 27
706 à 711 ............................................................ 27
712 ..................................................................... 30
712 à 716 ............................................................ 27
717 ..................................................................... 28
718 ..................................................................... 28
501
Panneau de contrôle DGP-848
55
790 à 795
Assignation d’une partition à l’interrupteur à clé
800
Assignation des partitions du panneau
............................................................30
......................................................................41
801 ......................................................................41
802 à 896 ......................................................41–44
900 ......................................................................40
950 ......................................................................41
951 ......................................................................39
952 ......................................................................39
953 ..................................................................9, 39
954 ......................................................................39
955 ......................................................................40
961 ......................................................................10
962 ......................................................................10
965 ......................................................................10
966 ......................................................................10
970 ......................................................................38
974 ......................................................................38
975 ......................................................................38
976 ......................................................................38
977 ......................................................................38
978 ......................................................................38
979 ......................................................................38
990 ......................................................................38
A
Absence d’armement
............................................30
..............................................29
...................................................29
Ademco Contact ID
Ademco Express
Afficheur à cristaux liquides
mode Confidentiel
............................................51
.................................................................14
Alarme audible continue .......................................14
Alarme audible pour la reconnaissance de sabotage 24
Alarme audible pulsée ..........................................14
Alarme d’accès .....................................................45
Alarme silencieuse ...............................................14
Alimentation auxiliaire ............................................2
calcul de la puissance nécessaire .........................4
défectuosités ...................................................52
limites de courant ..............................................4
raccordement d’un bloc d’alimentation .................5
Alimentation auxiliaire, défectuosités de l’ ............53
Alimentation c.a. ....................................................2
Annulation de la communication ...........................39
Appel au logiciel WinLoad .....................................39
Armement à l’aide d’une carte d’accès ..................44
Armement en mode Instantané .............................49
Armement en mode Instantané avec délai ............49
Armement en mode Partiel ...................................49
Armement en mode Partiel avec délai ...................49
Armement en mode Régulier ................................49
Armement seulement ...........................................42
Alarme
56 Manuel d’installation et de référence
... 19
................. 38
ATZ ..................................................................... 16
Aucun délai de sortie lors de l’armement à distance 22
B
Bloc d’alimentation, raccordement d’un
.................. 5
C
Caractères spéciaux
............................................. 15
....................................................... 45
Carte d’accès, activation d’une ............................. 43
Carte d’accès, assignation d’une .......................... 44
Circuit d’incendie ................................................... 8
Clé de mémoire ................................................... 10
CleanMeTM, caractéristique .................................... 8
Code maître du système, réinitialisation du .......... 41
Codes de rapport d’alarme ................................... 26
Codes de rapport d’alarme spéciaux ..................... 27
Codes de rapport d’armement .............................. 26
Codes de rapport d’armement spéciaux ................ 26
Codes de rapport de défectuosités du système ..... 27
Codes de rapport de désarmement ...................... 26
Codes de rapport de rétablissement ..................... 26
Codes de rapport de rétablissement de sabotage .. 27
Codes de rapport de sabotage .............................. 27
Codes de rapport de sabotage spéciaux ............... 27
Contraste ............................................................ 51
Contrôle d’accès, options de ................................ 43
Courant de charge de la batterie ........................... 38
Carte d’accès
D
Défectuosité de la limite de la sirène, effacement de la
.. 53
....................................................... 52
Delai avant transmission ...................................... 14
Délai de détection d’une défectuosité SLT ............. 31
Delai entre les tentatives de composition ............. 29
Défectuosités
Désactivation automatique de la zone
limite
............................................................. 14
Désactivation automatique.
Voir Désactivation automatique de la zone
Désarmement à l’aide d’ une carte d’accès
........... 43
Détecteur de fumée
caractéristique CleanMeTM
Doublage des zones (ATZ)
................................. 8
................................... 16
E
Effacement de la défectuosité de la limite de la sirène
... 53
Émetteur sans fil
alarme audible
................................................ 23
Émetteur sans fil, options de supervision pour ...... 23
Empêcher l’armement lors d’une défectuosité
de la batterie
.......................................................20
.......................................2
Niveau d’accès, assignation d’un
.......................... 43
..................... 48
...................................... 12
Emplacement et montage
Numéro d’identification du panneau
Enregistrement des événements de
rétablissement de porte forcée .............................47
Numérotation des zones
Enregistrement des événements de
rétablissement de porte restée ouverte
................46
ESL CleanMeTM, installation d’un détecteur de fumée 8
F
Figure
..................................................................13
Formats de rapports .............................................28
Formats standards à impulsions ...........................29
O
Option maître
...................................................... 42
........ 23
Options de reconnaissance de sabotage ............... 24
Options pour interrupteur à clé ............................ 19
Options de contournement de la supervision
P
Panneau, mode de programmation du
Panneau, numéro d’identification du
G
Génère seulement un rapport
...............................14
H
Heure avancée, réglage automatique à l’
..............39
Horaire, assignation d’un ......................................43
I
Intellizone
............................................................14
Interrupteur à clé
options d’armement/désarmement
....................19
Interrupteur à clé à action maintenue ...................19
Interrupteur à clé à action momentanée ...............19
Interrupteur à clé désactivé ..................................19
Interrupteur à clé, assignation d’une partition à l’ .19
Interrupteur à clé, assignation de la partition pour un 17
Interrupteur à clé, définition d’un .........................17
Interrupteur à clé, numérotation d’un ...................17
Interrupteur à clé, options d’ ................................17
Interrupteur à clé, raccordement d’un ....................8
J
Jours fériés, programmation des
..........................46
L
Ligne téléphonique, raccordement de la
..................2
M
Menu de l’utilisateur, opérations multiples dans le
44
Minuterie du délai avant transmission ...................14
Mise .......................................................................2
Mise à la terre ........................................................2
Mode de programmation du panneau de contrôle ....9
Module, localisation d’un ......................................39
Module, mode de programmation d’un ..................39
Module, réinitialisation d’un ..................................39
N
Ne pas activer le délai de sortie lors de
l’armement avec une carte d’accès .......................47
.................... 9
.................... 48
PGM
tableau de programmation des PGM
.................. 37
PGM en tant qu’entrée de détecteur de fumée à 2 fils . 8
PGM, événement de désactivation d’une .............. 32
PGM, raccordement d’une ...................................... 6
PGM, sélection de la base de temps pour les
minuteries ........................................................... 33
Porte forcée
......................................................... 45
Porte restée ouverte ............................................ 45
Porte, assignation du clavier à une ....................... 45
Porte, mode d’accès à la ...................................... 45
Programmation de contournements ..................... 50
Programmation décimale ....................................... 9
Programmation du panneau de contrôle ................. 9
Programmation hexadécimale .............................. 10
Programmation par choix d’options ........................ 9
Programmation par niveau ................................... 10
R
Raccordement d’un interrupteur à clé
..................... 8
Raccordement dans des environnements bruyants . 6
Raccordement de la ligne téléphonique .................. 2
Raccordement de la sortie de cloche/sirène ............ 2
Raccordement de zones doublées .......................... 7
Raccordement de zones simples ............................. 6
Rappel d’alarme ................................................... 23
Rappel de contournements .................................. 50
Rapport de vérification ......................................... 39
Rapport de vérification automatique ..................... 29
Reconnaissance de sabotage
alarme audible ................................................ 24
alarme silencieuse ........................................... 24
défectuosité seulement .................................... 24
Registre d’événements, enregistrement des
portes forcées dans le ......................................... 46
Registre d’événements, enregistrement des
portes restées ouvertes dans le ..................... 46,
47
Registre d’événements, enregistrement des
requêtes de sortie dans le .................................... 46
Réglage d’un clavier à ACL
................................... 51
Panneau de contrôle DGP-848
57
Réseau
Zones, raccordement des
raccordement dans des environnements bruyants
.6
S
Schéma de la carte de circuits imprimés
SIA FSK
.................3
...............................................................29
Sirène
bornes de raccordement « BELL » .......................2
sortie de cloche/sirène .......................................2
sortie de cloche/sirène durant une alarme d’incendie .. 13
Sirène, défectuosités de la
...................................52
Sorties programmables. Voir PGM
T
Tableau de consommation de puissance
.................4
....29
Tonalité de rappel ................................................22
Touches de fonction de l’installateur .....................39
Touches spéciales pour les numéros de téléphone .28
Transformateur ......................................................2
Transmission de rapports activée ..........................26
Tentatives de composition, nombre maximal de
V
Verrou de l’installateur
.........................................38
Vitesse de défilement ...........................................51
Voltmètre du réseau .............................................39
W
WinLoad
...............................................................48
WinLoad, annuler la communication avec le logiciel 39
WinLoad, appeler le logiciel ............................39, 48
WinLoad, répondre au logiciel .........................39, 48
Z
Zone à alarme silencieuse
....................................14
........................................13
Zone Avertisseur 24 heures ..................................12
Zone de clavier, raccordement d’une ......................7
Zone Désactivée ...................................................12
Zone Feu retardée 24 heures ................................13
Zone Feu standard 24 heures ...............................13
Zone, assignation de la partition de la ..................13
Zone, contournement permis ................................14
Zone, mode Forcé ................................................14
Zones avec résistance d’EDL ................................16
Zones de type Délai d’entrée ................................12
Zones, assignation de la partition des ...................11
Zones, définition des ............................................11
Zones, doublage de ..............................................16
Zones, numérotation des ......................................11
Zones, options pour les ........................................11
Zones, paramètres des .........................................11
Zone Antivol 24 heures
58 Manuel d’installation et de référence
....................................... 6
18
Avertissements
Avertissements de la FCC
Renseignements importants
Cet équipement répond aux exigences des sous-sections D et CS de la
Section 68 des règlements de la FCC. On trouvera à l'intérieur du couvercle
de cet équipement une étiquette qui donne entre autre information le numéro
d'enregistrement FCC de cet équipement.
Avis à la compagnie de téléphone
Sur demande, le client doit indiquer à la compagnie de téléphone quelle ligne
téléphonique doit servir au raccordement et fournir à la FCC le numéro
d'enregistrement et le nombre équivalent de sonneries du circuit de protection.
NUMÉRO D’ENREGISTREMENT FCC :
5A7CAN-22633 - AL - E
INDICE D’ÉQUIVALENCE DE LA SONNERIE : 0,1 B (É.-U. ET CANADA)
CODE DE COMMANDE NORMALISÉE (USOC) DE LA PRISE : RJ31X (É.-U.),
CA31A (CANADA)
Exigences relatives au raccordement à une ligne téléphonique
Sauf pour les signaleurs fournis par la compagnie de téléphone, tous les
raccordements au réseau téléphonique doivent être faits avec des fiches
standards et des prises fournies par la compagnie ou des prises
équivalentes de façon à permettre et à faciliter le branchement immédiat
des appareils qui sont raccordés au combus. Les fiches standards doivent
être conçues de telle façon que leur débranchement ne provoque pas
d'interférence sur l'équipement du client qui demeure branché au réseau
téléphonique, quelle que soit la raison du débranchement.
En cas de dommage
Si l'équipement branché au combus et les circuits de protection venaient à
endommager le réseau téléphonique, la compagnie de téléphone peut, s'il y
a lieu, aviser le client que le service téléphonique sera temporairement
interrompu au besoin; cependant, si la compagnie de téléphone n'est pas en
mesure d'avertir le client à l'avance, elle interrompt temporairement le service
si elle le juge raisonnable dans les circonstances. En cas d'interruption
temporaire du service, la compagnie de téléphone doit aviser le client dans
les plus brefs délais et doit lui donner l'opportunité de corriger le problème.
Modification de l’équipement ou des installations de la compagnie de
téléphone
La compagnie de téléphone peut modifier ses installations de
communication, ses façons de faire ou ses méthodes si ces mesures sont
raisonnables et pertinentes. Si ces changements rendent l'équipement du
client incompatible avec les installations de la compagnie de téléphone, le
client doit être averti suffisamment à l'avance pour effectuer les
modifications afin de ne pas subir d'interruption de service.
Généralités
Cet équipement ne doit pas être branché à un téléphone public. Le
raccordement de cet équipement à une ligne partagée est assujetti aux
tarifs imposés par l'état pour les lignes partagées.
indice d’équivalence de la sonnerie (REN)
On utilise le nombre équivalent de sonneries pour établir le nombre d'appareils
qui peuvent être branchés sur une ligne téléphonique et qui peuvent sonner
lorsqu'on compose le numéro de téléphone de l’utilisateur. Dans presque tous
les cas, le nombre d'appareils branchés à une ligne ne devrait pas dépasser 5
(5.0). Pour être certain du nombre d'appareils qu’il est possible de brancher sur
la ligne téléphonique, communiquer avec la compagnie de téléphone.
Service d’entretien de l’équipement
En cas de problèmes avec l’équipement téléphonique, communiquer avec
le service dont l'adresse est fournie ci-dessous pour obtenir des
renseignements sur l'entretien ou les réparations. La compagnie de
téléphone peut vous demander de débrancher l’équipement du réseau
téléphonique jusqu'à ce que le problème soit corrigé ou jusqu'à ce que
l'équipement ne soit certainement plus défectueux.
Avertissements donnés par la FCC à la section 15 : Renseignements
pour l’utilisateur
Cet équipement a été vérifié et répond aux exigences minimales de la Section
des règlements de la FCC relatives aux appareils numériques de la Classe B.
Ces limites ont été établies pour assurer une protection minimale contre le
brouillage nuisible dans les installations résidentielles. Cet équipement émet
et utilise des ondes radio qui peuvent provoquer du brouillage nuisible aux
communications radio s'il n'est pas installé et utilisé selon les instructions
fournies. Cependant, il n'y a aucune garantie qu'il ne se produira pas de
brouillage dans une installation en particulier. Si cet équipement produit de
façon intermittente du brouillage sur l'équipement, on incite l'utilisateur à
corriger les brouillages en adoptant l'une ou l'autre des mesures suivantes :
(1) réorienter ou déplacer l'antenne de réception; (2) augmenter la distance
entre l'équipement et le récepteur; (3) raccorder l'équipement à une prise ou à
un circuit indépendant ou (4) consulter le marchand ou un technicien
spécialisé en radio/télévision afin d'obtenir de l'assistance.
Mise en garde
Les changements ou les modifications apportés à l'équipement sans
l'autorisation expresse de SYSTÈMES DE SÉCURITÉ PARADOX
pourraient faire annuler le permis d'utilisation de cet équipement.
Avertissements concernant la norme CTR-21
Cet équipement a été reconnu conforme avec la décision du conseil 98-/
482/EC et a obtenu l'agrément du conseil pour une connexion
paneuropéenne d'un poste unique au Réseau téléphonique public
commuté (RTPC). Toutefois, en raison des différences de RTPC existant
entre les différents pays, l'agrément ne peut, en soi, garantir de façon
formelle un bon fonctionnement en tous points du RTPC. En cas de
problème, s’adresser d’abord au fournisseur.
Avertissement général
Ce matériel doit être installé et entretenu par du personnel compétent
seulement.
Avertissements des UL et des C-UL
Notes pour les installations UL et C-UL
Cet équipement est homologué UL en conformité avec la norme UL1023
(Unités pour système d'alarme antivol résidentiel), la norme UL985 (Unités
pour système avertisseur d'incendie résidentiel) et la norme CAN/C-UL
S545 (Unités de commande centrale pour système avertisseur d’incendie
résidentiel). Cet équipement peut être programmé avec des
caractéristiques et des options dont la conformité aux normes UL n'a pas
été vérifiée. Pour demeurer en conformité avec les normes, l'installateur
doit suivre les directives suivantes lors de la configuration du système :
•
Tous les composants du système doivent être homologuées UL en
vertu de l'application à laquelle elles sont destinées.
•
Si le système est utilisé pour la détection « d'incendies », l'installateur
doit se référer au Chapitre 2 du code NFPA 72. Et, une fois
l'installation complétée, le service des incendies doit être avisé.
•
Cet équipement doit être vérifié par un technicien qualifié une fois tous
les trois ans.
•
Un interrupteur de sécurité doit être utilisé avec chacun des claviers
du système.
•
La durée maximale permise pour le délai d'entrée est de 45 secondes.
•
La durée maximale permise pour le délai de sortie est de 60 secondes.
•
Le durée minimale du délai pour l'arrêt de la sirène est de 4 minutes.
•
Les caractéristiques suivantes ne répondent pas aux exigences UL :
Rappel de contournement, Shabbat, Désactivation automatique des
défectuosités et « Panne d'alimentation en c.a. non affichée ».
•
Ne pas raccorder le dispositif d'avertissement principal à un relais.
L'installateur doit utiliser la sortie de sirène.
•
Le boîtier métallique renfermant le panneau de contrôle Digiplex doit
être relié à la terre à la conduite d’eau froide.
•
Utiliser une sirène listée UL/C-UL : Wheelock modèle # 46T-12.
•
Utiliser une batterie rechargeable de 12 Vc.c./7 Ah listée UL/C-UL :
YUASA modèle # NP7-12.
•
Critères du transformateur : transformateur listé UL - 16 Vc.a./40 VA;
transformateur Basler Electronics listé
UL - # BE156240CAA;
Panneau de contrôle DGP-848
59
transformateur Basler Electronics listé
CSA - # BE116240AAA.
•
Le courant maximal de l’alimentation auxiliaire, des sorties PGM et du clavier ne peut dépasser 200 mA pour les installations UL.
Toutes les sorties sont de Classe 2 ou limitées en courant à l'exception des bornes de la batterie. Les circuits d'alarme d'incendie qui sont limités en courant doivent être
installés à l'aide de câble CL3, CL3R, CL3P ou un équivalent rencontrant les normes du Code électrique national, ANSI et NFPA70.
19
Garantie
Systèmes de sécurité Paradox Ltée (« Vendeur ») garantie, pour une période d’un an, que ses produits ne comportent aucun défaut de pièce ou de maind’œuvre si utilisés dans des conditions normales. Sauf ce qui est expressément prévu par les présentes, toute autre garantie, expresse ou implicite, légale
ou autre, se rapportant à la qualité de la marchandise y compris, sans limiter ce qui précède, toute garantie implicite de qualité marchande et d’adaptation à
des fins particulières est exclue. Le Vendeur ne peut garantir la performance du système de sécurité parce qu’il n’installe pas et ne raccorde pas les produits
et parce que les produits peuvent être utilisés conjointement avec des produits qui ne sont pas fabriqués par le Vendeur; ce dernier ne doit pas être
responsable dans les circonstances découlant de l’incapacité de fonctionnement du produit. L’obligation et la responsabilité du Vendeur en vertu de la
présente garantie sont expressément limitées à la réparation ou au remplacement, au choix du Vendeur, de tout produit ne rencontrant pas les
spécifications. Les retours sur ventes doivent comprendre une preuve d’achat et doivent être faits dans le délai de garantie. Dans tous les cas, le Vendeur
ne sera pas tenu responsable, envers l’acheteur ou toute autre personne, de pertes ou de dommages de quelque sorte, directs ou indirects, conséquents ou
accidentels, y compris, sans limiter ce qui précède, de pertes de profits, de biens volés ou de réclamations par des tiers causés par des produits défectueux
ou autres résultant d’une installation ou d’un usage impropre, incorrect ou autre de la marchandise vendue.
Malgré le paragraphe précédent, la responsabilité maximale du Vendeur est strictement limitée au prix d’achat du produit défectueux. L’utilisation de ce
produit signifie votre acceptation de cette garantie.
MISE EN GARDE : Les distributeurs, les installateurs et/ou autres qui vendent le produit ne sont pas autorisés à modifier cette garantie ou à apporter des
garanties supplémentaires qui engagent le Vendeur.
RESTRICTIONS CONCERNANT LE RACCORDEMENT DE MATÉRIEL
L'étiquette d'Industrie Canada identifie le matériel homologué. Cette étiquette certifie que le matériel est conforme à certaines normes de protection,
d'exploitation et de sécurité des réseaux de télécommunications. Le Ministère ne garantit pas toutefois que le matériel fonctionnera à la satisfaction de
l'utilisateur. Avant d'installer ce matériel, l'utilisateur doit s'assurer qu'il est permis de le raccorder aux installations de l'entreprise locale de
télécommunication. De plus, le matériel doit être installé en suivant une méthode acceptable de raccordement. L'abonné ne doit pas oublier qu'il est possible
que la conformité aux conditions énoncées ci-dessus n'empêche pas la dégradation du service dans certaines situations. Les réparations de matériel
homologué doivent être effectuées par un centre de service d'entretien canadien autorisé désigné par le fournisseur. La compagnie de télécommunications
peut demander à l'utilisateur de débrancher un appareil à la suite de réparations ou de modifications effectuées par l'utilisateur ou à cause d'un mauvais
fonctionnement. Pour sa propre protection, l'utilisateur doit s'assurer que tous les fils de mise à la terre de la source d'énergie électrique, des lignes
téléphoniques et des canalisations d'eau métalliques, s'il y en a, sont raccordés ensemble. Cette précaution est particulièrement importante dans les régions
rurales.
MISE EN GARDE : L'utilisateur ne doit pas tenter de faire ces raccordements lui-même; il doit avoir recours à une service d'inspection des installations
électriques, ou à un électricien, selon le cas.
L'indice de charge (IC) assigné à chaque dispositif indique, pour éviter toute surcharge, le pourcentage de la charge totale qui peut être raccordée à un
circuit téléphonique bouclé utilisé par ce dispositif. La terminaison du circuit bouclé peut être constituée de n'importe quelle combinaison de dispositifs,
pourvu que la somme des indices de charge de l'ensemble des dispositifs ne dépasse pas 100. La certification d'Industrie Canada s'applique seulement aux
installations d'appareils utilisant des transformateurs approuvés par l'Association Canadienne de Normalisation (CSA).
© Systèmes de sécurité Paradox Ltée, 2003-2005. Tous droits réservés. Spécifications sujettes à changement sans préavis. Un ou plusieurs des brevets
américains suivants peuvent s’appliquer : 6215399, 6111256, 5751803, 5721542, 5287111, 5119069, 5077549, 5920259 et 5886632. Des brevets
canadiens et internationaux peuvent aussi s’appliquer.
Digiplex, Grafica, InTouch, Magellan et WinLoad sont des marques de commerce ou des marques de commerce déposées de Systèmes de sécurité
Paradox Ltée ou de ses sociétés affiliées au Canada, aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.
Notes
780, boul. Industriel, Saint-Eustache (Québec) J7R 5V3 CANADA
Tél. : (450) 491-7444
Téléc. : (450) 491-2313
www.paradox.ca
Imprimé au Canada - 12/2005
DGP848-FI04
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising