VAPOR-LOGIC® Manuel d`installation et d`utilisation V M - Dri

VAPOR-LOGIC® Manuel d`installation et d`utilisation V M - Dri
LIRE ET CONSERVER CES INSTRUCTIONS.
VAPOR-LOGIC
V
®
VERSION
5
Système
Sys
s
de contrôle d'humidificateur
Manuel d'installation et
M
d'utilisation
d
Table des matières
Assistance technique DriSteem®
800-328-4447
AVERTISSEMENTS ET MISES EN GARDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
iv
VUE D'ENSEMBLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Caractéristiques du Vapor-logic . . . . . . . . .
Vue d'ensemble du système d'humidification
Contrôleur Vapor-logic . . . . . . . . . . . . . . . .
Pavé numérique/afficheur . . . . . . . . . . . . .
Interface Web . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.1
.3
.4
.6
.7
Liste de vérifications pré-installation . . . . . . . .
Processus d'installation . . . . . . . . . . . . . . . . .
Étape 1 – Câblage sur le terrain : . . . . . . . . .
Entrée de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . .
Signaux de contrôles des entrées. . . . . . .
Contrôles de limite . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pavé numérique/afficheur du Vapor-logic .
Connexions de communication . . . . . . . .
Câblage sur site . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Positionnement du capteur . . . . . . . . . . .
Étape 2 – Configuration . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation du pavé numérique/afficheur . .
Utilisation de l'interface Web . . . . . . . . .
Écran de configuration . . . . . . . . . . . . . .
Étape 3 – Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. .8
. 10
. 12
. 12
. 14
. 16
. 19
. 19
. 24
. 26
. 28
. 28
. 29
. 29
. 37
Utilisation des menus et des écrans . . . . . . . . . . . . . . . .
Écran d'accueil (pavé numérique/afficheur) . . . . . . . . . .
Modification du mode et du point de consigne . . . . .
Activités de réservoir définies . . . . . . . . . . . . . . . . .
Écran d’état. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Écran de diagnostics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Écrans d'Alarme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Menu de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage PID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amélioration du délai de réponse de l'humidificateur
Le terme proportionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le gain intégral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le terme dérivé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Bande PID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conseils pour le réglage de la PID . . . . . . . . . . . . .
Contrôle du niveau d'eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système de sonde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système de robinet à flotteur . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Humidificateurs vapeur à électrodes . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 38
. 39
. 39
. 39
. 40
. 43
. 48
. 51
. 51
. 51
. 51
. 52
. 53
. 53
. 54
. 55
. 55
. 56
. 57
INSTALLATION
FONCTIONNEMENT
ii
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Table des matières
Options et caractéristiques
Option de commutateur de limite supérieure de conduit . . .
Option de modulation de l'émetteur de limite supérieure . .
Option de contrôle de compensation de température . . . . .
Option de capteur de température auxiliaire . . . . . . . . . .
Caractéristique de préchauffage de réservoir . . . . . . . . . .
Caractéristique de point de consigne Aquastat . . . . . . . . .
Protection contre - gel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement de la dispersion par ventilateur . . . . . . . .
Ecarts de capteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Séquence de vidange automatique d'eau robinet/adoucie
Vidanger en utilisant de l'eau adoucie . . . . . . . . . . . . . . .
Minuterie d'écumage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vidange de fin de saison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Intervalle d'entretien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage de la date et de l'heure . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Batteries de secours, mémoire non volatile . . . . . . . . . . . .
Sécurité/mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléchargement des données d'historique . . . . . . . . . . . . .
Sauvegarde et restauration des données . . . . . . . . . . . . .
Mises à jour du micrologiciel
Téléchargement des mises à jour du micrologiciel . . . . . . .
Installation des mises à jour du micrologiciel . . . . . . . . . .
Mise à l'essai et test de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk . . . . . . . . . . .
Connexions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation de LonTalk en retrofit . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation de BACnet en retrofit . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement de réservoirs multiples
Mode réservoirs multiples défini . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interface de contrôle réservoirs multiples . . . . . . . . . . . . .
Séquence de démarrage et réservoirs d'équilibrage . . . . .
Groupage de réservoirs pour maximiser l'efficacité . . . . . .
Réservoir redondant pour des applications critiques
pour la mission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Equilibrage de l'usure de réservoir . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tolérances aux pannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler un groupe de réservoirs multiples d'humidificateurs
Paramétrage du système de réservoirs multiples . . . . . . . .
Modifier un groupe prioritaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Autres paramètres système et interopérabilité . . . . . . . . . .
Fonctionnement à réservoirs multiples avec interface Web .
Utilisation du pavé numérique/afficheur . . . . . . . . . . . . . .
Guide de dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pièces de rechange . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
GARANTIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 58
. 58
. 58
. 59
. 59
. 60
. 60
. 60
. 61
. 61
. 62
. 62
. 62
. 62
. 63
. 63
. 63
. 64
. 64
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 65
. 68
. 69
. 70
. 70
. 70
. 70
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 79
. 79
. 79
. 80
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 80
. 80
. 80
. 82
. 82
. 83
. 83
. 83
. 84
. 86
. 98
Quatrième de couverture
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
iii
Avertissements et mises en garde
AVERTISSEMENTS ET MISES EN GARDE
AVERTISSEMENT
Indique une situation dangereuse qui pourrait entraîner la mort
ou des blessures graves si les consignes ne sont pas observées.
MISE EN GARDE
Indique une situation dangereuse qui pourrait endommager ou
détruire des biens si les consignes ne sont pas observées.
mc_051508_1145
AVERTISSEMENT
Lire l'ensemble des mises en garde et des instructions
Cette page fournit des consignes de sécurité importantes ; elle est conçue pour compléter, non remplacer, le Manuel
d'installation, d'utilisation et de maintenance (IOM). Lire l'IOM qui a été fourni avec l'humidificateur avant d'effectuer
des interventions d'entretien ou de maintenance sur n'importe quelle pièce du système. Le non-respect de l'ensemble
des avertissements et des instructions pourrait engendrer les situations dangereuses décrites dans ce document et dans
l'IOM, et occasionner des dommages aux biens, des préjudices corporels voire la mort.
Si l'IOM est manquant, se rendre à l'adresse www.dristeem.com pour télécharger un manuel de remplacement.
mc_071608_0910
Surfaces et eau brûlantes
Les systèmes d'humidification à vapeur comportent des surfaces à température extrêmement élevée ; la température de
l'eau présente dans les réservoirs, les cylindres à électrode, les conduites de vapeur et les ensembles de dispersion peut
atteindre 100 °C (212 °F). Pour éviter tout risque de brûlures graves, laisser refroidir tout le système d'humidification.
Suivre la procédure de refroidissement décrite dans l'IOM de l'humidificateur avant d'effectuer des interventions
d'entretien ou de maintenance sur n'importe quelle pièce du système.
mc_071608_0911
Arrêt de la source d'énergie
Avant toute intervention d'entretien ou de maintenance sur n'importe quelle pièce du système d'humidification, vérifier
que toutes les sources d'énergie sont à l'arrêt. Les sources d'énergie peuvent être l'électricité, le gaz, la vapeur ou
le liquide chaud. Le fait de ne pas arrêter la source d'énergie peut occasionner une intoxication au monoxyde de
carbone, un incendie, une explosion ou un choc électrique, et faire naître d'autres situations dangereuses. Ces situations
dangereuses pourraient occasionner des dommages aux biens ou des préjudices corporels voire la mort.
Tout contact avec des circuits sous tension peut occasionner des dommages aux biens, des préjudices corporels graves
voire un décès à la suite d'un choc électrique ou d'un incendie. Ne pas retirer l'enveloppe/la protection, la porte/
la protection du panneau électrique, les panneaux d'accès ou le couvre-bornes de l'élément chauffant avant d'avoir
débranché l'alimentation électrique.
Suivre la procédure d'arrêt décrite dans l'IOM de l'humidificateur avant d'effectuer des interventions d'entretien ou de
maintenance sur n'importe quelle pièce du système.
mc_050808_1551
ATTENTION
Eau de drainage à haute température
La température de l'eau de drainage peut atteindre 100 ° C (212 °F) et endommanger la plomberie de vidange.
Les humidificateurs équipés d'un dispositif de traitement de l'eau ont besoin d'un apport en eau fraîche afin de fonctionner
convenablement. S'assurer que l'alimentation en eau du dispositif de traitement de l'eau reste ouverte lors de la vidange.
Pression de l'alimentation en eau excessive
Une pression de l'alimentation en eau supérieure à 550 kPa (80 psi) peut entraîner un trop-plein de l'humidificateur.
mc_011909_1140
iv
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
VUE D'ENSEMBLE
Caractéristiques du Vapor-logic
RÉGULATION SENSIBLE ET PRÉCISE
Le contrôleur Vapor-logic fournit un contrôle précis et réactif de l'humidité
relative. Le contrôle DIP permet d'obtenir une performance maximale
du système.
Modbus®, BACnet® ou LonTalk® permettent une interopérabilité avec les
nombreux systèmes d'automation présents dans le bâtiment. Modbus constitue
l'équipement classique, et BACnet MS/TP ou LonTalk, des options disponibles.
L'interface Web permet d'installer, afficher et ajuster les fonctions de
l'humidificateur via Ethernet, directement ou à distance via un réseau.
L'équilibrage d'usure du contacteur (Vaporstream®) permet de distribuer les
cycles entre les différents contacteurs pour une usure homogène et une durée
de vie allongée.
Le compteur de cycles (humidificateurs électriques) affiche un message lorsqu'il
est temps de remplacer les contacteurs.
Le port USB permet de facilement mettre à jour le micrologiciel, sauvegarder
les données et restaurer la capacité.
Une horloge en temps réel permet un suivi horodaté des alarmes et messages
et une programmation précise des cycles de vidange et de rinçage.
Le capteur/émetteur auxiliaire de température permet un contrôle de
compensation de la température pour éviter que de la condensation ne se
forme sur la vitre, c'est-à-dire un contrôle de la température de l'air, comme
dans un conduit (indisponible pour l'humidificateur XT).
Les sorties programmables facilitent la signalisation et l'activation des
dispositifs.
La commande pour multiples humidificateurs vous offre un contrôle phasé sur
16 humidificateurs à la fois avec un seul contrôleur.
Remarque : les humidificateurs XT ne fonctionnent pas en mode réservoirs
multiples ; cependant, il est possible d'associer un maximum de quatre
humidificateurs XTPμ pour fonctionner en séquence.
Les données du contrôleur, comme l'humidité relative, la température de l'air, la
consommation d'eau, la consommation d'énergie, les alarmes et les messages
peuvent être téléchargées sur un ordinateur pour visualisation et analyse.
L'humidité relative, les alarmes et les messages peuvent également être affichés
sur le pavé numérique/écran et l'interface Web.
Encore plus de fonctions à la page suivante >
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
1
VUE D'ENSEMBLE
Caractéristiques du Vapor-logic
Les diagnostics améliorés comprennent notamment :
• Mise à l'essai des sorties, à l'aide du pavé numérique/de l'écran ou de
l'interface Web afin de vérifier le fonctionnement des composants
• Mise à l'essai du fonctionnement de l'humidificateur, en simulant une
demande pour valider la performance de l'appareil
Utiliser le
pavé numérique/afficheur
du Vapor-logic ou l'interface
Web standard, montrée ici,
pour contrôler votre système d'humidification.
2
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Insérer une clé USB à
mémoire flash dans le
port USB de la carte
Vapor-logic pour
effectuer les mises
à jour du logiciel,
pour télécharger les
journaux de données
et effectuer des
sauvegardes de sécurité
ou restaurer des données.
VUE D'ENSEMBLE
Vue d'ensemble du système d'humidification
FIGURE 3-1 : TOPOLOGIE TYPIQUE DU SYSTÈME D'HUMIDIFICATION (HUMIDIFICATEUR GTS DANS L'ILLUSTRATION)
Ensemble de
dispersion
Humidificateur
OM-1220
Pavé numérique/
afficheur du Vapor-logic
Connecter un ordinateur
directement à la carte Vapor-logic,
ou via un réseau, pour utiliser
l'interface Internet
Chaque système d'humidification avec un contrôleur Vapor-logic dispose d'une connexion pavé
numérique/afficheur et d'une connexion Ethernet pour permettre le raccordement à une interface
Internet sur un ordinateur. Cette illustration montre un humidificateur GTS, avec pavé numérique/
afficheur monté sur le boîtier. D'autres types d'humidificateurs DriSteem peuvent avoir le pavé
numérique/afficheur contenu dans un boîtier de contrôle ou monté séparément.
CONDITIONS D'UTILISATION
La carte Vapor-logic et le pavé numérique/afficheur doivent être utilisés et
stockés dans les conditions décrites ci-dessous. Le non-respect de ces conditions
peut provoquer une mauvaise performance d'affichage et/ou endommager
l'unité.
Carte
Température d’utilisation :
Température de stockage :
Humidité :
0 ° C à 70 ° C (32 °F à 158 °F)
-40 ° C à 85 ° C (-40 °F à 185 °F)
<95% sans condensation
Pavé numérique/afficheur
Température d’utilisation :
Température de stockage :
Humidité :
0 ° C à 70 ° C (32 °F à 158 °F)
-30 ° C à 80 ° C (-22 °F à 176 °F)
<95% sans condensation
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
3
VUE D'ENSEMBLE
Contrôleur Vapor-logic: Contenu du kit
FIGURE 4-1 : TABLEAU DE CONTRÔLE DU VAPOR-LOGIC
Alimentation électrique
La connexion d'usine détecte la valve d'évacuation, de vapeur, etc.
Connexion Ethernet pour réseau informatique et/ou BACnet/IP
Connexion du pavé numérique/afficheur
Points de connexion sur le terrain pour les
émetteurs, l'évent électrique, etc.
La connexion d'usine
détecte le contrôle du
niveau d'eau, les valves
des gaz, etc.
Étiquettes des bornes de connexion
sur le terrain (bord blanc)
Connexion réservoirs multiples.
Connexion BACnet ou Modbus
Broches de connexion pour le module LonTalk optionnel
La photo ci-dessus montre les composants clés du tableau de contrôle du Vapor-logic. Voir l'illustration en page suivante pour plus de détails.
FIGURE 4-2 : TABLEAU DE CONTRÔLE MONTÉ SUR UN SOUS-PANNEAU GTS
Tableau de contrôle du Vapor-logic
Le tableau de contrôle du Vapor-logic
est monté sur le sous-panneau situé à
l'intérieur du compartiment de contrôle
de l'humidificateur ou l'armoire.
Remarques :
• Le tableau de contrôle illustré ici
est équipé d'un sous-panneau
d'humidificateur GTS. L'emplacement
varie selon le type d'humidificateur.
• Le tableau de contrôle du Vaporlogic pour les humidificateurs
électriques est monté dans l'armoire
de contrôle ou sur le sous-panneau de
l'humidificateur.
4
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
VUE D'ENSEMBLE
Contrôleur Vapor-logic : connexions
P4
P16
LED UC
J404
Commutateur Ventilateur
combustion à gaz
J1101
Port USB
P5
P6
P15
J403
Commutateur combustion
d'air
P14
P9
Connexion Ethernet vers un
ordinateur portable, un réseau ou
BACnet IP
J401
Commutateur de contrôle de débit d'air
P13
P12
P11
P7
P8
+ —
FFIELDBUS
IELD
IELDBUS
ELD
DBUS
S
+ —
MULTI-TANK
M
ULTI TAN
TA
ANK
NK
P20
(RS485)
Broches de connexion pour le module
LonTalk optionnel
FIELDBUS = Modbus
ou BACnet MS/TP (RS485)
Remarques :
• Les fonctions du relais programmable et du contact sec sont définies en
utilisant le pavé numérique/afficheur ou l'interface Web durant l'installation.
• Pour la plupart des applications, les connexions sur le terrain sont faites
au niveau des bornes sur la carte délimitées par une bande blanche
(P7, P8, P11-P16, P20).
• Ce panneau de contrôle est utilisé pour plusieurs types de systèmes
d'humidificateur (par exemple, les humidificateurs à gaz ainsi que les
humidificateurs électriques). Votre application n'aura pas de connexions
à tous les terminaux.
MASTER
M
ASTER ENB
AST
ASTE
ASTER
EN
NB
(Maître activé/
é/
désactivé)
CT2
C
T2 CT3 CT4
TOP
TOP MID LOW
J1001
Terminaison RS485 pour
réservoirs multiples
Connexion à l'écran/afficheur du Vapor-logic
+ —
S
SR / BL
S
B
SSR
ST
STE
A
AM
STEAM
P17
NO-2
N
O SDU PV/C
O-2
PV/CA
/ A FILL
FILL DRAIN
DRAIN CT1
CT1
LED de sonde
d'eau
21VDC
2
1VDC DHL
DH
HL 24Vac
24Vac
V AFsw
AF
21VDC
2
1VDC TS
T 224Vac
4V CAsw
4Vac
CAsw 24Vac
CA
24Vac PV
PVsw
w
P3
llsw
sw
FFPsw
Psw
w LW
W BT1
BT GV1
GV1
P18
NO-1
N
O 1 C-1
O-1
C 1 C-2
C2
P6 :
GV4 = vanne à gaz 4 (entrée
24V c.a.)
BT4 = tach. du souffleur 4
(entrée tach. d'impulsion)
21 V c.c. = 21 V c.c.
CS2 = détecteur de courant d'entrée
analogique XT (4-20 mA)/
pression de pompe HPS
P2
21VDC
21VDC
DC RH
R
P5 :
GV2 = vanne à gaz 2 (entrée 24V c.a.)
BT2 = tach. du souffleur 2 (entrée tach.
d'impulsion)
GV3 = vanne à gaz 3 (entrée 24V c.a.)
BT3 = tach. du souffleur 3 (entrée tach.
d'impulsion)
P19
TTT
P3 :
GV1 = vanne à gaz 1 (entrée 24V c.a.)/
défaut HPS VFD
BT1 = tach. du souffleur 1 (entrée tach.
d'impulsion)
LW = Sonde eau inférieure (entrée 24 V
c.a.)/XT sonde eau supérieure/entrée
déclenchement thermique
FPsw = pressostat du conduit fumées
(entrée 24V c.a.)/XT2 sonde
eau supérieure (cylindre droit)
P4 :
Isw = commutateur de verrouillage de
sécurité (entrée 24V c.a. )
TT = capteur temp. réservoir
(entrée RTD)
= terre pour le capteur temp. réservoir
CS1 = détecteur de courant d'entrée
analogique XT (4-20 mA)/
pression d'admission HPS
P1
C
CS1
S
S1
P2 :
Low = Sonde d'eau inférieure
Mid = Sonde d'eau moyenne
Top = Sonde d'eau supérieure
= Terre pour la sonde d'eau
CS2
CS2 21VDC
21VDC BT4
BT4
T GV4
GV BT3
BT3 GV3
GV BT2 GV2
GV2
P1 :
24 V c.a. = Alimentation de la carte
= Terre pour retour d'alimentation
24VAC
2
4VA
4VAC
FIGURE 5-1 : CONNEXIONS DU TABLEAU DE CONTRÔLE DU VAPOR-LOGIC
P19 :
Vapeur = vanne de vapeur ou d'eau chaude/
Extension XT/HPS VFD
= Terre pour ventilateur ou vanne de vapeur
SSR/BL = SSR (systèmes électriques)/ou
souffleur (systèmes gaz)
P18 : (toutes des sorties 24 V c.a.)
CT/I4 = Contacteur 4 (systèmes électriques)/ou
Module d'allumage 4 (systèmes gaz)/
Double contacteur XT 2/Vidange Z3
CT3 = Contacteur 3/Module d'allumage 3/
Double vidange XT 2/pompe HPS 2/
Alimentation Z3
CT2 = Contacteur 2/Module d'allumage 2/
Double remplissage XT 2/Pompe HPS 1/
Vidange Z2
P17 : (toutes des sorties 24 V c.a.)
CT1 = Contacteur 1/Module d'allumage 1/HPS
simple zone/Alimentation Z2
Vidange = Robinet de vidange/Dépressurisation
HPS/Vidange Z1
Remplissage = Robinet de remplissage/robinet
de rinçage HPS/Alimentation Z1
P16 : (toutes des sorties 24 V c.a.)
PV/CA = Signal de contrôle d'évent/air de
combustion/Signal de déclenchement
thermique/Activation HPS RO
SDU = Unité de distribution de l'espace /Type de
zone/ HPS VFD activé
NO-2 = Normalement ouvert n°2.
* Voir la mise en garde ci-dessous.
P15 :
PVsw = Commutateur évent électrique (entrée
24 V c.a.)/Flotteur STS XV /Demande
externe STS
24 V c.a. = Alimentation au commutateur évent
électrique
CAsw = Commutateur de combustion d'air. (24
V c.a., entrée)
24 V c.a. = Alimentation du commutateur de
combustion d'air
P14 :
TS = Capteur temp. aux. ou capteur comp.
temp. (entrée 4-20 mA)/Entrée détecteur de
courant double cylindre XT/Pression HPS RO
24 V c.c. = Alimentation du capteur thermique
auxiliaire ou capteur comp. temp.
P13 :
AFsw = Commutateur d'écoulement d'air (entrée
24 V c.a.)
24 V c.a. = Alimentation du commutateur
d'écoulement d'air
DHL = Commutateur/émetteur de limite
supérieure de conduit. (entrée 4-20 mA)
21 V c.c. = Alimentation au commutateur ou à
l'émetteur de limite supérieure de
conduit
P12 :
Relais programmable n°1
* Voir la mise en garde ci-dessous.
C-2 = Commun n° 2
C-1 = Commun n° 1
NO-1 = Normalement ouvert n°1
P11 :
= terre pour demande de signal par d'autres
RH = Entrée HR d'espace (émetteur HR, émetteur
point de rosée, humidistat, ou signal de
demande par d'autres (typique 4-20 mA ou
0-16 V c.c.)
21V c.c. = alimentation du capteur HR
d'espace
JJ402 Activation humidificateur
MISE EN GARDE
Caractéristiques nominales maximales du relais
programmable
Les caractéristiques nominales des relais
programmables sont 125 V c.a., 3 A ou 30 V c.c., 3
A maximum. Tout dépassement de ces caractéristiques
maximales peut provoquer une panne des composants
de relais sur la carte du Vapor-logic.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
5
VUE D'ENSEMBLE
Pavé numérique/afficheur
FIGURE 6-1 : UTILISATION DU PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR DU VAPOR-LOGIC
Écran d'accueil type
Changer le point de consigne à partir
de l'écran d'accueil en appuyant sur les
flèches du haut/bas jusqu'à ce que la
valeur soit surlignée (comme indiqué),
appuyer sur Enter (Entree), appuyer sur
les flèches du haut/bas pour changer la
valeur, puis sur Entrée pour confirmer
Température du réservoir
Changer le mode à partir
de l'écran d'accueil en
appuyant sur les flèches
du haut/bas jusqu'à ce
que Mode soit surligné,
appuyer sur Enter,
appuyer sur les flèches du
haut/bas pour changer la
valeur, puis sur Enter pour
confirmer
Appuyer sur la touche Main
(Principal) pour afficher
le menu Main ; les autres
fonctions des touches varient
en fonction de l'écran.
L'icône de remplissage indique le niveau
d'eau dans le réservoir (voir Page 39)
Remarque : l'écran de l'humidificateur
XT ne dispose pas d'icône
de remplissage (voir
page 57).
État du réservoir
L'étiquette Alarm (d'alarme)
clignote en cas d'alarme du
système
L'étiquette de message est surlignée en cas
de message
Appuyer sur les flèches
haut et bas pour se
déplacer dans les menus
et les écrans
Appuyer sur Enter pour sélectionner
ou confirmer
6
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
VUE D'ENSEMBLE
Interface Web
FIGURE 7-1 : UTILISATION DE L'INTERFACE WEB DU VAPOR-LOGIC (ÉCRAN DE CONFIGURATION)
Cliquer sur une étiquette d'onglet pour passer à un autre écran
Cliquer sur
CHANGE
(MODIFIER) pour
changer la valeur
Cliquer ici
pour View
alarms
(afficher les
alarmes)
Pour changer la valeur :
surligner la valeur, saisir
une nouvelle valeur,
cliquer sur APPLIQUER
Cliquer ici pour
view message
(afficher les
messages)
Cliquer sur
l'étiquette
pour réduire
(–) ou
développer
(+) un élément
du menu
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
7
INSTALLATION
Liste de vérifications pré-installation
☐ Voir Figure 8-1 pour les emplacements de répartiteurs
sur le terrain. Noter que les emplacements de connexion
du câblage de terrain sur le tableau du Vapor-logic sont
entourés de blanc.
FIGURE 8-1 : DÉTAIL DU TABLEAU DE CONTRÔLE DU VAPOR-LOGIC
Tableau de contrôle complet
☐ Voir la figure en page suivante pour les consignes de
connexion du câblage.
☐ Voir les schémas de câblage et les manuels fournis avec
l'humidificateur.
☐ Lors du câblage terrain, ne pas faire passer de câbles
à faible tension à proximité de la zone de tension
de secteur dans le compartiment de contrôle de
l'humidificateur. Ne pas faire passer les câbles à faible
tension dans le même conduit que les câbles de tension
de secteur.
Les bornes P-11 à P-16 ont un bord
blanc sur le tableau du Vaporlogic. C'est là que la plupart des
connexions du câblage sur le terrain
sont effectuées.
☐ L'humidistat, l'émetteur de la salle/du conduit, le capteur
thermique et le câblage du commutateur d'écoulement
d'air doivent avoir une section minimale de 1 mm2
(calibre 18), être ignifugés, protégés et en paire torsadée
avec un câble de vidange nu pour la mise à la terre.
☐ Connecter le câble blindé [avec une longueur
inférieure à 50 mm (2 po)] à la borne de terre blindée
sur le sous-panneau électrique. Ne pas mettre le fil
blindé à la terre sur la borne de l'humidistat ou de
l'émetteur.
Bornes de branchement sur le terrain.
Détail du tableau, bord blanc
☐ Pour une armoire montée à distance, le dispositif de
contrôle du niveau d'eau, le déclencheur thermique, le
verrouillage de sécurité, la vanne de remplissage et la
vanne d'évacuation doivent avoir un fil toronné d'une
section minimale de 1 mm² passant dans un conduit
différent de celui des câbles d'alimentation.
Ne pas utiliser de câble blindé (protégé) pour les
dispositifs de contrôle du niveau d'eau.
Lorsque l'armoire de contrôle est montée séparément
de l'humidificateur, connecter un fil de terre entre la
cosse de terre sur l'humidificateur et la cosse de terre
de l'armoire de contrôle. Le fil de terre de la machine
de liaison doit avoir la même section (mm²) que le plus
gros fil chauffant (humidificateurs électriques) ou d'une
dimension conforme aux exigences du code local,
du code électrique national (NEC) ou de la norme
IEC 60364 en Europe.
Bornes de branchement sur
le terrain.
Bornes de branchement sur le terrain.
8
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Liste de vérifications pré-installation
FIGURE 9-1 : DÉTAIL DU RÉPARTITEUR DU VAPOR-LOGIC ET CONSIGNES DE CONNEXION
Serrer la vis une
fois que le câble est
inséré. Le couple
maximum est de
0,34 N-m (3 po-livre).
Prise du répartiteur.
Faire les connexions
lorsque la prise est
branchée au tableau
ou la retirer pour
un accès plus facile.
Tirer sur la prise de
manière droite pour la
débrancher.
Retirer l'isolation
au bout du câble et
insérer le câble ici.
Détail du tableau du Vapor-logic
(voir également Figure 5-1)
P12
P13
P14
P15
P16
P11
21VDC RH
NO-1 C-1 C-2
21VDC DHL 24VAC AFsw 24VDC TS 24VAC CAsw 24VAC PVsw
NO-2 SDU
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
9
INSTALLATION
Processus d'installation
Le tableau du Vapor-logic est conçu pour rendre l'installation très facile :
• Les répartiteurs nécessitant des connexions sur le terrain sont entourés
de blanc.
• Les prises de répartiteur peuvent être retirées pour faciliter l'accès lors de
l'insertion de câbles et pendant le serrage de vis.
• Pour la plupart des applications, les humidificateurs sont expédiés avec
le tableau complètement configuré, avec les composants de vidange, de
remplissage et autres raccordés en usine au tableau, et le pavé numérique/
afficheur attaché à l'humidificateur et connecté au tableau du Vapor-logic.
L'INSTALLATION DU VAPOR-LOGIC SE FAIT EN TROIS ÉTAPES :
1. Connecter les câbles terrain du dispositif au tableau du Vapor-logic.
Voir les instructions commençant en page 12. Noter que certaines des
connexions mentionnées ici peuvent ne pas concerner votre système.
• Entrée de contrôle (une requise)
– Émetteur HR ou émetteur de point de rosée
– Signal de demande par d'autres (4-20 mA ou 0-10 V c.c. type)
– humidistat d'espace ou de gainage
– Signal de demande par BACnet, Modbus, ou LonTalk
• Contrôles de limite
– Commutateur de débit d'air (conduit ou SDU)
– Interrupteur marche/arrêt de limite supérieure du conduit ou émetteur
– Émetteur de compensation de température (ou capteur auxiliaire de
température connecté à la même borne)
– Maître activé
10
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Processus d'installation
• Connexions de communication
– Pavé numérique du Vapor-logic
– Ethernet
– Modbus
– BACnet
– LonTalk
– Communication réservoirs multiples
• Triac programmable et relais
• Type de zone, ventilateurs à dispersion SDU, ou souffleurs de vapeur
• Commutateur de combustion d'air et évent électrique (système GTS
uniquement)
2. Terminer la procédure de configuration.
Voir les instructions commençant en page 28.
3. Démarrer l'humidificateur/les humidificateurs.
Voir les instructions page 37.
Consulter la liste de vérifications de pré-installation et les schémas des pages
précédentes, puis effectuer les connexions de câblage terrain comme indiqué dans
les pages suivantes.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
11
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Entrée de contrôle
Connecter le câblage de signal d'entrée de contrôle en insérant les câbles dans la
borne P11 (étiquetée 21V c.c., HR et terre) comme sur le diagramme de câblage à la
page suivante. Serrer les vis ; couple de serrage maximum de 0,34 N-m (3 po-livre).
FIGURE 12-1 : BORNE P11
Les entrées permises à la borne P11 sont :
• Émetteur HR ou émetteur de point de rosée
Les émetteurs fournissent un signal proportionnel des valeurs HR ou point de
rosée mesurées. Tous les émetteurs fournis par DriSteem sont des dispositifs
à deux câbles utilisant un signal de 4 à 20 mA.
• Signal de demande par d'autres
Les signaux de demande sont envoyés au tableau du Vapor-logic à partir
d'un autre système de contrôle, comme par exemple un système immotique.
Ces systèmes ont leurs propres émetteurs HR ou de point de rosée, calculent
la sortie de l'humidificateur requise et envoient un signal de demande à
l'humidificateur pour créer de la vapeur à un certain pourcentage de la capacité
de l'humidificateur. Les signaux de demande sont généralement compris entre
0-16 V c.c. ou 4-20 mA, mais peuvent aussi venir d'un signal DDC via Modbus,
BACnet ou LonTalk.
Un humidistat envoie également un signal de demande à l'humidificateur,
mais ce système n'est généralement pas utilisé avec le Vapor-logic.
Borne P11 :
Les humidistats offrent un contrôle marche/arrêt ou un contrôle par
modulation. Les humidistats de DriSteem sont alimentés par 24 V C.C. fournis
par le tableau de contrôle du Vapor-logic.
21V c.c. = alimentation du capteur HR d'espace
HR = Entrée HR d'espace (émetteur HR,
émetteur point de rosée, humidistat, ou
signal de demande par d'autres entrées V
c.c. (typique 4-20 mA ou 0-16)
= Terre pour demande de signal par d'autres
Lorsque le contrôle modulant est utilisé, le signal d'un humidistat contrôle
directement la quantité de sortie de l'humidificateur.
Remarque :
Remarques :
• Voir Figure 13-1.
• Pour plus d'informations sur les types et le fonctionnement des signaux
d'entrée de contrôle, voir « Signaux d'entrée de contrôle » page 14.
• Voir « interopérabilité Modbus, BACnet et LonTalk » page 70 de ce manuel
pour plus d'informations sur les signaux d'entrée.
12
Borne P11
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Si les composants de contrôle commandés avec
votre système sont inconnus, contacter DriSteem
ou connecter votre pavé numérique/afficheur
au tableau du Vapor-logic conformément aux
instructions en page 19. Consulter le menu
Configuration (instructions en page 28) pour
afficher les paramètres du système qui ont été
configurés en usine.
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Entrée de contrôle
FIGURE 13-1 : CONNEXIONS DU CÂBLAGE D'ENTRÉE DE CONTRÔLE DU VAPOR-LOGIC
Signal by others
0-10 V c.c.
4-20 mA
Vapor-logic
Vapor-logic
Résistance
d'entrée
500 ohms
21VDC
21VDC
HR
HR
Câble blindé
2 brins 18 GA
(1 mm²) (TYP)
Panneau de
contrôle
Cosse de terre blindée
Panneau de
contrôle
Cosse de terre blindée
Câble blindé
2 brins 18 GA
(1 mm²) (TYP)
Transmitter
Vapor-logic
Vapor-logic
Point de rosée P11
21VDC
HR
P11
21VDC
HR
HR
Y
HR
Espace ou
gainage
Panneau de
Câble blindé
contrôle
2 brins 18 GA
Cosse de terre blindée (1 mm²) (TYP)
Remarque :
La résistance d'entrée à 4 - 20 mA est de 500 ohms
21VDC
4-20 mA capteur
d'humidité
COM
Câble blindé 2 brins
18 GA (1 mm²) (TYP)
Panneau de contrôle
Cosse de terre blindée
Remarque : résistance d'entrée 500 ohms
On-off RH humidistat
Room/Duct humidistat
% H20
NC
C
TERRE
P11
21 V c.c.
HR
Espace ou gainage
Le contact NC
s'ouvre au-dessus du
point de consigne
Câble blindé 2 brins 18 GA (TYP)
Cosse de terre blindée de panneau de
contrôle
Légende Câblage du circuit de
contrôle
Option sur le
terrain
Câblage sur site
Option en usine
Rupture vers diagramme
de connexions externes
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
13
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Signaux de contrôles des entrées
DriSteem offre trois options de contrôle pour tous les systèmes d'humidification
contrôlés par le Vapor-logic : contrôle marche/arrêt, contrôle de la demande de
signal et contrôle de l'émetteur.
CONTRÔLE MARCHE/ARRÊT
Le contrôle marche/arrêt (système de contrôle le plus simple), fait exactement
ce qu'indique son nom : le périphérique de sortie se met complètement en
marche, puis s'arrête complètement.
L'humidistat qui contrôle l'humidificateur a un écart entre les interrupteurs de mise
en marche et d'arrêt. L'écart est établi à une grandeur suffisante pour empêcher
les sorties en courts cycles. En d'autres termes, le degré d'humidité doit tomber en
deçà d'une valeur de consigne avant que l'humidistat ne se ferme et n'alimente
l'humidificateur. Dès que l'humidificateur est alimenté, l'humidistat reste fermé
jusqu'à ce que l'humidité passe au-dessus de la valeur de consigne. Ceci crée une
plage de fonctionnement qui empêche l'humidificateur de fonctionner durant de
très petits intervalles de temps.
Dans les applications où il y a de multiples sorties de contacteurs, telles qu'un
humidificateur électrique, les contacteurs pour chaque phase de chaleur sont tirés
un à la fois avec un délai d'une seconde entre eux. Dans les applications ayant une
phase de sortie variable, telles que l'humidificateur GTS, les sorties sont accélérées
jusqu'à ce qu'elles atteignent 100%.
14
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Signaux de contrôles des entrées
MODULATION DU CONTRÔLE DU SIGNAL DE DEMANDE
Calcul du % HR de l'émetteur
Lors de la modulation du contrôle du signal de demande, un
humidistat modulant ou un système immotique envoie un signal
au contrôleur du Vapor-logic, qui envoie ensuite un signal à
l'humidificateur pour produire une sortie de vapeur directement
proportionnelle. Par exemple, si un humidistat fonctionnant entre
4 mA et 20 mA envoie un signal de 4 mA, l'humidificateur ne
produit pas de sortie ; un signal de 12 mA fait que l'humidificateur
fonctionne à 50% de sa capacité ; et un signal de 20 mA fait que
l'humidificateur fonctionne à 100% de sa capacité.
% HR =
(relevé en mA) – 4 mA
16 mA
Exemple : 12 mA – 4 mA
0,16 mA
x 100%
x 100% = 50% HR
Avec un humidistat fournit par DriSteem qui produit ce signal, le point
de contrôle d'humidité est réglé au niveau de l'humidistat. Le pavé
numérique/affichage est alors utilisé pour le maintien et le dépannage
du système d'humidification, le contrôle de l'humidificateur venant
de l'humidistat lui-même. Avec un système immotique (SI) fournissant
le signal, le point de consigne d'humidité est établi par le SI et
l'humidificateur répond aux commandes du SI.
CONTRÔLE PAR ÉMETTEUR
Avec le contrôle par émetteur, la carte du Vapor-logic reçoit un
signal linéaire correspond au niveau d'humidité du moment mesuré
à l'endroit contrôlé. (Avec un émetteur fourni par DriSteem, le signal
est de 4 à 20 mA, correspondant à une HR de 0 à 100%). Le
contrôleur Vapor-logic utilise une boucle DIP interne qui se sert de
cette mesure d'humidité avec un point de consigne d'humidité défini
par l'utilisateur pour calculer le niveau de demande. Ce niveau de
demande est celui pour lequel l'humidificateur fonctionnera. Voir
« Réglage PID » en page 51.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
15
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Contrôles de limite
COMMUTATEUR DE CONTRÔLE DE DÉBIT D'AIR
FIGURE 16-1 : BORNE P13
Connecter le câblage pour un conduit ou un commutateur d'essai
d'écoulement d'air SDU (Space Distribution Unit) en insérant les
câbles dans la prise du répartiteur à la borne P13 (étiquetée AFsw et
24 V c.a.) conformément au diagramme de câblage en page suivante.
Serrer les vis ; couple de serrage maximum de 0,34 N-m (3 po-livre).
(Un SDU est une armoire de dispersion par ventilateur.)
Borne P13
Voir également « Positionnement du capteur » page 26.
INTERRUPTEUR DE LIMITE SUPÉRIEURE DU CONDUIT OU ÉMETTEUR
Connecter le câblage pour commutateur de limite supérieure de
conduit ou un émetteur en insérant les câbles dans la prise du
répartiteur à la borne P13 (étiquetée DHL et 21V c.c.) conformément
au diagramme de câblage à la page précédente. Serrer les vis ;
couple de serrage maximum de 0,34 N-m (3 po-livre).
Remarque : le capteur de limite supérieure du conduit connecté à
cet emplacement peut être un commutateur marche/arrêt de limite
supérieure, ou peut être un émetteur de limite supérieure de conduit avec
un point de consigne de limite supérieure ajustable (entrée de 4-20 mA).
Voir également « Positionnement du capteur » page 26.
ENTRÉE MAÎTRE ACTIVÉ
Connecter le câblage pour le signal par contact sec activer/désactiver
en insérant les câbles dans la prise du bloc terminal au niveau P20
(étiqueté MASTER ENB). Serrer les vis ; couple de serrage maximum
de 0,34 N-m (3 po-livre). Retirer le shunt sur J402 si le câblage est
installé.
Si aucun signal activé n'est utilisé, placer un cavalier sur la prise du bloc
MASTER ENB ou fixer le shunt fourni sur les broches de J402.
16
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
J402
Borne
P20
Borne P13 :
21 V c.c. = Alimentation au commutateur ou à l'émetteur
de limite supérieure de conduit
DHL = commutateur/émetteur de limite supérieure de
conduit. (Entrée 4-20 mA)
24 V c.a. = Alimentation du commutateur d'écoulement
d'air
AFsw = Commutateur d'écoulement d'air (entrée 24 V c.a.)
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Contrôles de limite
FIGURE 17-1 : CONNEXIONS DE CÂBLAGE DES CONTRÔLES DE LIMITE DU VAPORLOGIC
Airflow switch in a duct
When using an SDU
Vapor-logic
Remarque :
Un commutateur de flux d'air doit être utilisé
dans toute application d'umidification de conduit.
Si aucun commutateur de flux d'air n'est utilisé,
installer le shunt sur J401 (voir figure 5-1).
P13
Vapor-logic
24 V c.a.
P13
24 V c.a. 24 V
NO
c.a.
Commutateur
de flux d'air
de conduit
(N.O.)
Com
Le commutateur de flux d'air
Le commutateur
de conduit n'est pas utilisé
de flux d'air de
conduit se trouve
avec Area-type
dans l'armoire SDU
Remarque :
Câblage sur le terrain requis entre la plaque à bornes de l'armoire
SDU pour le souffleur SDU et le commutateur de flux d'air
Duct high limit (not used on SDU or Area-type)
Émetteur
Marche/arrêt
Vapor-logic
NC
C
TERRE
Vapor-logic
P13
P13
21 V c.c.
21 V c.c. 21
Le contact
NC s'ouvre
au-dessus
du point de
consigne
V C.C
DHL 4-20 mA
Capteur de limite supérieure
Montage dans conduit
V
HR
DHL
Modulation de limite
supérieure
Câble blindé 2 brins
18 GA (1 mm²) (TYP)
Cosse de terre blindée de
panneau de contrôle
Câble blindé 2 brins 18 GA
(1 mm²) (TYP)
Cosse de terre blindée de
panneau de contrôle
Émetteur de compensation de température ou capteur auxiliaire de température
Remarque : ce contrôle n'est pas disponible pour les humidificateurs XT
Émetteur comp temp
Vapor-logic
P14
21 V c.c.
RG
TS
BL
Panneau de
contrôle
Légende
Câble blindé 2 brins 18 GA
(1 mm²) (TYP)
Câblage du circuit de
contrôle
Option sur le terrain
Câblage sur site
Option en usine
Rupture vers diagramme
de connexions externes
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
17
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Contrôles de limite
Connecter le câblage pour un conduit ou un commutateur d'essai d'écoulement
d'air SDU (Space Distribution Unit) en insérant les câbles dans la prise du
répartiteur à la borne P13 (étiquetée TS et 21 V c.a.) conformément au
diagramme de câblage en page suivante. Serrer les vis ; couple de serrage
maximum de 0,34 N-m (3 po-livre).
FIGURE 18-1 : BORNE P14
Borne P14
Remarque : Un seul dispositif peut être connecté à la borne P14. Le dispositif
connecté sera identifié « Étape 2 – Configuration », commençant à la page 28.
CAPTEUR DE TEMPÉRATURE AUXILIAIRE
Un capteur auxiliaire de température contrôle la température d'un conduit
ou de l'air. Monter le capteur auxiliaire de température à l'emplacement
de contrôle de la température. Les lectures de température auxiliaire sont
consignées dans le journal.
ÉMETTEUR DE COMPENSATION DE TEMPÉRATURE
Un émetteur de compensation de température permet au Vapor-logic de réduire
la sortie de l'humidificateur lorsqu'il fait froid pour réduire la condensation sur
les fenêtres. Monter l'émetteur de compensation de température à l'intérieur
d'une fenêtre sur un mur extérieur.
Pour monter le capteur de compensation de température :
1. Voir la figure 18-2. Positionner la boîte de commande du capteur de
compensation de température sur un mur adjacent à l'encadrement de la
fenêtre face Nord ou Nord-Est.
2. Placer la surface plane de l'extrémité du capteur de température sur le coin
inférieur de la surface vitrée.
3. Tenir temporairement l'extrémité du capteur avec des bandes de ruban-cache.
4. Appliquer une petite quantité de silicone adhésif incolore résistant aux
variations de température (RTV) sur et autour de l'extrémité du capteur
(vous assurant que l'extrémité du capteur soit en contact avec la vitre).
5. Une fois que l'adhésif a séché, retirer le ruban-cache.
6. Voir la section sur le fonctionnement pour plus d'informations sur le capteur
de compensation de température.
Borne P14 :
21 V c.c. = Alimentation électrique du capteur
(émetteur) de compensation de
température ou capteur auxiliaire de
température
TS = Capteur (émetteur) de compensation
de température ou capteur auxiliaire de
température (entrée 4-20 mA)
FIGURE 18-2 : INSTALLATION DE
L'ÉMETTEUR DE COMPENSATION DE
TEMPÉRATURE
Cadre de fenêtre
Câbles de contrôle
du thermostat
Répartiteur
de
température
à thermostat
monté sur la
surface du
mur
Double
vitrage
en verre
OM-337
Routage Sécuriser l'extrémité du
classique capteur de température
de câble à l'intérieur de la surface
de capteur de la vitre en utilisant un
silicone adhésif incolore
RTV
18
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Connexions de communication
PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR DU VAPOR-LOGIC
FIGURE 19-1 : BORNE P10
Si votre pavé numérique/afficheur est monté en usine et connecté au tableau
du Vapor-logic, passer à l'installation du dispositif suivant sur votre système.
Si votre pavé numérique/afficheur est expédié non connecté, le monter à un
emplacement permettant que le câble soit suffisamment long pour connecter le
pavé numérique/afficheur au tableau du Vapor-logic.
Pour connecter pavé numérique/afficheur Vapor-logic au tableau du Vapor-logic,
insérer l'extrémité mâle du câble fourni dans le tableau du Vapor-logic à la borne
P10 (étiqueté Afficheur) jusqu'à entendre un clic (voir également le diagramme
de câblage en page suivante). Brancher l'autre extrémité du câble dans le
pavé numérique/afficheur. Cette connexion fournit un courant continu et une
communication vers le pavé numérique/afficheur.
Borne P10 :
Afficheur
Voir la mise en garde de droite avant le routage du câble.
Si un câblage de pavé numérique/afficheur est nécessaire, commander un câble
de rechange auprès de DriSteem (voir la section sur les pièces de rechange), ou
utiliser un câble droit à quatre conducteurs ou un câble croisé paire torsadée à six
conducteurs connecté à un jack RJ11.
Noter les conditions de fonctionnement requises en page 3.
Lorsqu'il n'est pas déjà monté en usine, le pavé numérique/afficheur peut être
monté de trois manières différentes. Voir la figure 19-2.
MISE EN GARDE
Câble du pavé numérique/afficheur
La longueur maximale du câble est de
152 m (500 pi).
Lors du routage d'un câble du pavé
numérique/afficheur, le faire passer à
l'écart de tout câble d'alimentation.
FIGURE 19-2 : MONTAGE DU PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
Monter le dos du pavé numérique/
afficheur directement sur le mur
Monter le dos du pavé numérique/
afficheur à la boîte de jonction
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
19
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Connexions de communication
FIGURE 20-1 : CONNEXIONS DE CÂBLAGE DE COMMUNICATION DU VAPOR-LOGIC
Communication
Vapor-logic
P7
Connexions de communication
FIELDBUS (Modbus ou BACNET optionnel)
FIELDBUS
Câble RJ-11
P10
P9
Vapor-logic
Pavé numérique distant
Prise Ethernet
P8
+
Vers le suivant
-
Réservoirs
multiples
DriSteem réservoirs multiples uniquement
Paire torsadée
Plus sur plus
Min sur min
J1001
DriSteem réservoirs multiples uniquement
Cavalier installé si le contrôle est à la fin de la ligne
Paire torsadée
Du précédent
Réseau Lontalk
+
A
Module du processeur
B
-
Borne Lontalk
Paire torsadée
Du précédent
Légende
Câblage du circuit de
contrôle
Option sur le terrain
Câblage sur site
Option en usine
20
Rupture vers diagramme
de connexions externes
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Connexions de communication
COMMUNICATION D'INTERFACE WEB
FIGURE 21-1 : BORNE P9
L'utilisation de l'interface Web du Vapor-logic est optionnelle. L'humidificateur
peut être utilisé avec le pavé numérique/afficheur et/ou l'interface Web.
Lorsque l'interface Web est utilisée, il est possible d'accéder à l'humidificateur
par un ordinateur, directement ou via un réseau. Chaque contrôleur Vaporlogic est expédié avec l'adresse IP statique 192.168.1.195. Ceci permet
à l'utilisateur de localiser l'interface Web dès le démarrage. Après le
démarrage initial, l'adresse IP peut rester la même, peut être modifiée par
une autre adresse statique, ou être configurée pour chercher automatiquement
une adresse IP sur le réseau en utilisant le protocole DHCP. Consulter les
informations ci-dessous à propos de la connexion de l'humidificateur avec une
interface Web.
CONNEXION DE L'INTERFACE WEB DIRECTEMENT À UN ORDINATEUR N'ÉTANT PAS
SUR UN RÉSEAU
1. Connecter le câble Ethernet.
Borne P9 :
Ethernet
FIGURE 21-2 :
VÉRIFICATION DE L'ADRESSE IP
Insérer l'extrémité mâle d'un câble Ethernet RJ45 dans le tableau du
Vapor-logic à la borne P9 (étiquetée Ethernet ; voir figure 21-1) jusqu'à
entendre un clic. Brancher l'autre extrémité du câble à un ordinateur. Étant
donné que le port Ethernet sur le tableau du Vapor-logic est auto-détectant,
il est possible d'utiliser un câble direct ou un câble croisé.
2. Vérifier l'adresse IP actuelle de l'ordinateur.
La connexion d'un ordinateur à l'humidificateur signifie que l'ordinateur
utilisé doit avoir le même type d'adresse de réseau que le Vapor-logic.
Pour valider ceci, vérifier l'adresse IP de l'ordinateur utilisé en allant dans le
menu Démarrer de l'ordinateur et sélectionner Exécuter. Lorsque la zone de
texte apparaît dessous, taper cmd et cliquer sur OK.
Adresse IP par défaut du Vapor-logic
192.168.1.195.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
21
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Connexions de communication
Après qu'une invite système soit apparue, taper ipconfig puis cliquer
sur Entrée. L'adresse IP actuelle de l'ordinateur doit s'afficher. Si les
trois premiers segments de l'adresse IP sont différents des trois premiers
segments de l'adresse IP par défaut de l'humidificateur (192.168.1.xxx),
changer l'adresse IP de votre ordinateur ou celle du Vapor-logic de manière
à les faire correspondre.
FIGURE 22-1 : VÉRIFICATION DE L'ADRESSE IP
3. Changer l'adresse IP de votre humidificateur ou de votre ordinateur
si nécessaire.
a. Changer l'adresse IP de l'humidificateur pour travailler avec votre
ordinateur.
La manière la plus directe pour changer l'adresse IP de l'humidificateur
est d'utiliser le pavé numérique/afficheur du Vapor-logic. Aller
dans Configuration/Communications/Adresse IP de réseau sur le
pavé numérique/afficheur et changer l'adresse IP pour que les trois
premiers segments de l'adresse de l'ordinateur correspondent à
l'adresse du réseau. S'assurer que le dernier chiffre de l'adresse IP de
l'humidificateur est différent de celui de l'adresse IP de l'ordinateur.
Réinitialiser la carte Vapor-logic pour que le changement d'adresse
prenne effet.
b. Changer l'adresse IP de l'ordinateur pour la faire correspondre à celle
de l'humidificateur.
Modifier l'adresse IP sur un ordinateur nécessite normalement
des privilèges d'administrateur. Pour cela contacter votre service
informatique.
22
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Connexions de communication
FIGURE 23-1 : SAISIE DE L'ADRESSE IP
4. Connecter l'humidificateur.
a. En utilisant un ordinateur connecté au tableau du Vapor-logic, ouvrir un
navigateur Internet comme Mozilla® Firefox® ou Internet Explorer®.
b. Dans la barre d'adresse du navigateur (voir Figure 23-1), effacer
tout le texte présent et taper l'adresse IP par défaut du Vapor-logic et
appuyer sur Entrée :
Remarque : L'adresse IP par défaut du Vapor-logic est 192.168.1.195
CONNEXION DE L'INTERFACE WEB DIRECTEMENT À UN RÉSEAU ETHERNET
Voir la mise en garde de droite avant de commencer.
Si votre réseau utilise le protocole DHCP (Protocole de confiugration d'hôte
dynamique), utiliser le pavé numérique/afficheur pour aller à : Configuration/
Communications/Adresse IP du réseau. Activer le protocole DHCP et
redémarrer la carte du Vapor-logic.
L'adresse IP la plus récente peut être retrouvée avec le pavé numérique/afficheur
en allant à :
Configuration/Communications/Adresse IP du réseau.
Important : Le protocole DHCP ne peut pas être activé à partir d'une
interface Web ; il doit être activé à l'aide du pavé numérique/afficheur.
AUTRES CONNEXIONS DE COMMUNICATION
Pour les instructions d'installation de BACnet ou LonTalk, voir la page 70.
Pour les instructions d'installation de réservoirs multiples, voir la page 79.
Saisir l'adresse IP dans la barre d'adresse de votre
navigateur
ATTENTION
Adresse IP du Vapor-logic
Avant de connecter le Vapor-logic
à un réseau, contacter votre service
informatique. Étant donné que le
contrôleur du Vapor-logic est expédié
avec une adresse IP statique, il est
important de vérifier qu'il n'existe
pas un autre dispositif avec la même
adresse IP sur le réseau. Contacter
votre service informatique avant de
faire la connexion pour garantir
l'intégrité du réseau et des dispositifs
sur ce réseau.
Adresse DHCP et IP
Lorsque le protocole DHCP est
activé, le serveur peut modifier
automatiquement l'adresse IP du
Vapor-logic, rendant ainsi les favoris
inutilisables.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
23
INSTALLATION
Étape 1– Câblage sur site
RELAIS PROGRAMMABLES (CONTACT SEC)
FIGURE 24-1 : BORNE P16
Voir « Intensité maximale du relais programmable » dans la mise en garde
ci-dessous.
Voir Figure 25-1. Connecter le câblage pour pour le la signalisation à distance à
l'aide d'un relais programmable (contact sec) en insérant les câbles dans la prise du
répartiteur à la borne P12 ou P16, conformément au diagramme de câblage dans
la Figure 25-1. Serrer les vis ; couple de serrage maximum de 0,34 N-m (3 po-livre).
Borne P16
Cette connexion permet d'activer à distance des dispositifs tels que des
ventilateurs ou des témoins lumineux. Les paramètres de sortie sont définis à la
deuxième étape du processus d'installation.
MISE EN GARDE
Intensité maximale du relais programmable.
Les caractéristiques nominales du relais programmable (contact sec) (P12) sont
125 V c.a., 3 A ou 30 V c.c., 3 A maximum. Tout dépassement de cette limite
maximale peut provoquer une panne du composant de relais ou de la carte du
Vapor-logic.
Borne P16 :
NO-2 = Relais 2, normalement ouvert
PV/CA = Signal de contrôle d'évent/air de
combustion (sortie 24 V c.a.)
SDU = unité de distribution de l'espace
(sortie 24 V c.a.)
FIGURE 24-2 : BORNE P12
Borne P12
Borne P12 :
Relais programmable (contact sec)
NO-1 = Relais 1, normalement ouvert
C-1 = Commun n° 1
C-2 = Commun n° 2
24
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain
FIGURE 25-1 : CONNEXIONS DE CÂBLAGE DE RELAIS DU VAPOR-LOGIC
Relais Vapor-logic n° 1
Normalement
ouvert n°1
FIGURE 25-2 : BORNE P16
Relais Vapor-logic n° 2
P12
P16
Normalement ouvert n°2
Commun n°1
Caractéristiques
nominales des contacts
125 V .c.a./3 A ou
30 V c.c./3 A, option
pour les autres
Légende
Borne P16
Commun n°2
Câblage du circuit de
contrôle
Option sur le terrain
Câblage sur site
Option en usine
Rupture vers diagramme de
connexions externes
VENTILATEURS DE DISPERSION AREA-TYPE ET SDU
Connecter le câblage pour les ventilateurs de dispersion Area-type et SDU en
insérant les câbles dans la prise du répartiteur à la borne P16 (étiquetée SDU).
Serrer les vis ; torsion maximum de 0,34 N-m.
Borne P16 :
NO-2 = Relais 2, normalement ouvert
PV/CA = Signal de contrôle d'évent/air de
combustion (sortie 24 V c.a.)
SDU = unité de distribution de l'espace (sortie
24 V c.a.)
FIGURE 25-3 : BORNE P15
COMMUTATEUR DE COMBUSTION D'AIR ET ÉVENT ÉLECTRIQUE (SYSTÈMES GTS)
Connecter le câblage pour commutateur de combustion d'air GTS et/ou
évent électrique GTS en insérant les câbles dans les prises de répartiteur aux
bornes P15 et P16. Serrer les vis ; couple de serrage maximum de 0,34 N-m
(3 po-livre). Retirer le shunt sur J403 (air de combustion) ou J404 (évent
électrique), le cas échéant.
Borne P15
Le commutateur de combustion d'air est sur le clapet d'air de combustion.
Le commutateur d'évent indique débit d’air au niveau de l'évent électrique.
Borne P15 :
24 V c.a. = Alimentation du commutateur de
combustion d'air
CAsw = commutateur de combustion d'air.
(24 V c.a., entrée)
24 V c.a. = Alimentation au commutateur évent
électrique
PVsw = commutateur évent électrique
(entrée 24V c.a.)
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
25
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Positionnement du capteur
LES EMPLACEMENTS DE L'HUMIDISTAT ET DU CAPTEUR SONT CRITIQUES
L'emplacement de l'humidistat et du capteur a un impact significatif sur le
rendement de l'humidificateur. Dans la plupart des cas, ne pas échanger
entre eux le conduit et les appareils de contrôle de l'humidité. Les appareils
d'humidité de pièce sont étalonnés avec peu ou pas d'écoulement d'air; tandis
que les appareils d'humidité de conduit ont besoin d'être traversés par de l'air.
Emplacements recommandés de capteur (voir la figure ci-dessous) :
A Idéal. Assure la meilleure combinaison uniforme d'air sec et humide avec
un contrôle stable de température.
B Acceptable, mais l'environnement de la pièce peut affecter la
commandabilité comme lorsque le capteur est trop près des grilles d'air,
des registres ou de la chaleur de l'éclairage de la pièce.
C Acceptable. Fournit une combinaison d'air humide et sec homogène. En
cas de fort décalage entre la production d'humidité et la détection, allonger
le temps d'échantillonnage.
D Acceptable (derrière un mur ou une cloison) pour l'échantillonnage de
toute la pièce si le capteur est près d'un retour de sortie d'évacuation d'air.
Placement habituel pour l'échantillonnage d'une zone critique.
E Pas acceptable. Ces emplacements peuvent ne pas représenter les
conditions générales réelles de la pièce.
F Pas acceptable. Ne pas placer les capteurs près des fenêtres, des passages
de porte ou des zones de débit d'air stagnant.
G Meilleur emplacement de détection pour l'humidistat de limite supérieure ou
l'émetteur d'humidité et le commutateur de contrôle de débit d'air.
mc_060508_0750
26
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Autres facteurs affectant le contrôle de
l'humidité
Un contrôle de l'humidité implique davantage
que la capacité du contrôleur à contrôler
le système. D'autres facteurs jouant un
rôle important dans le contrôle général du
système sont :
• Taille du système d'humidification par
rapport à la charge
• La dynamique générale des systèmes
associée aux retards dans la migration
de l'humidité
• La précision des humidistats et des
émetteurs d'humidité et leur emplacement
• La précision de la température du
thermomètre à sec de l'espace ou de
gainage
• Structures de vitesses et écoulement d'air
dans les environnements de conduits et
d'endroit
• Bruit ou interférence électrique
INSTALLATION
Étape 1 – Câblage sur le terrain : Positionnement du capteur
FIGURE 27-1 : EMPLACEMENT DE CAPTEUR RECOMMANDÉ
Humidistat de limite supérieure ou émetteur de limite supérieure
(réglé à 90 % de HR maximum) pour applications VAV
2,4 m a 3,7 m
(8 a 12 pieds)
min.
Air extérieur
Commutateur de débit d'air ou pressostat différentiel
(comme pour la voile recommandé pour les applications VAV)
Contrôle du clapet
Air de décharge
Unité de
traitement
de l'air
Air repris C
G
L'absorption de vapeur a eu lieu
Fenêtre
Point d'absorption de vapeur
D
E
Ensemble de dispersion de vapeur
F
Aubes directrices
A
B
F
E
F
DC-1084
Entrée de
porte
Fenêtre
Option de compensation de température : Placer un capteur de compensation de
température au coin inférieur de la surface intérieure du double vitrage de la fenêtre côté
Nord ou côté Nord-Est.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
27
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Pour simplifier le processus d'installation sur place, les humidificateurs sortent
d'usine avec la configuration commandée. Toutefois, certains paramètres
ne sont pas connus en usine et doivent être définis durant le processus
de configuration, à l'aide du menu correspondant. Plus tard, le menu de
configuration permet également d'effectuer des modifications de paramètres.
Pour commencer le processus d'installation, aller dans le menu de
configuration (Setup) sur le pavé numérique/afficheur ou sur l'interface
Web. Les paramètres du menu Configuration sont énumérés dans le tableau
30-1. Les options et les valeurs par défaut sont les mêmes sur le pavé
numérique/afficheur et sur l'interface Web. Toutefois, les étiquettes peuvent
être abréviées sur le pavé numérique/afficheur.
FIGURE 28-1 : ÉCRANS DE PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
« A » indique que ces
paramètres s'appliquent
au réservoir A. Tous les
réservoirs d'humidificateur
sont signalés par la
lettre A, sauf pour les
applications où plusieurs
humidificateurs sont
contrôlés par un seul
contrôleur.
« 1/15 » indique
que l'élément
surligné est le
premier de quinze
éléments
SETUP
UTILISATION DU PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
Pour accéder au menu de configuration sur le pavé numérique/afficheur,
appuyer sur la touche principale (Main) sur le pavé numérique du Vapor-logic
(voir illustration ci-dessous). Appuyer sur la flèche du bas sur le pavé numérique
jusqu'à ce que Setup (configuration) soit surligné. Appuyer sur Enter.
MAIN
Une fois dans le menu de configuration, appuyer sur les flèches haut et bas
pour passer d'un paramètre à l'autre et pour en changer la valeur. Utiliser
la touche entrée pour sélectionner les paramètres.
28
HOME
INPUT SIGNAL
BACK
1/4
A
RH transmitter
Dew p t transmitter
De mand sig nal
Hu midistat
Appuyer sur la
touche Main
pour aller
dans le menu
principal ;
appuyer sur les
flèches haut et
bas pour passer
d'un menu à
l'autre
Appuyer sur
les flèches haut
et bas pour se
déplacer dans
les menus et les
écrans
A
Appuyer sur la flèche du
haut ou du bas pour faire
défiler les éléments du
menu ; appuyer sur Entrée
pour sélectionner l'élément
surligné
FIGURE 28-2 : UTILISATION DU PAVÉ NUMÉRIQUE DU VAPOR-LOGIC
Écran d'accueil type
1/15
In p ut sig nal
Limit controls
Water t yp e
Water mana g e m ent
Fan-based dis p ersion
MAIN
HOME
RH X-MITTER
BACK
2/4
Transmitter enabled
On
Appuyer sur
Entrée pour
sélectionner
ou confirmer
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
RH set p t
35%
MAIN
HOME
BACK
A
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
UTILISATION DE L'INTERFACE WEB
Même si elle n'est pas nécessaire au fonctionnement de l'humidificateur, l'interface Web permet un accès pratique
et à distance au Vapor-logic.
Voir page 21 pour les instructions de connexion de l'interface Web et de l'adresse IP. Suivre les instructions
ci-dessous pour terminer le processus de configuration.
FIGURE 29-1 : UTILISATION DE L'INTERFACE WEB DU VAPOR-LOGIC (ILLUSTRÉ) ÉCRAN DE CONFIGURATION
Cliquer sur une étiquette d'onglet pour passer à un autre écran
Cliquer sur
MODIFIER pour
changer la
valeur
Pour changer la valeur :
surligner la valeur, saisir
une nouvelle valeur,
cliquer sur APPLIQUER
Cliquer ici
pour afficher
les alarmes
Cliquer ici pour
afficher les
messages
Cliquer sur
l'étiquette
pour réduire
(–) ou
développer
(+) un élément
du menu
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
29
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
Notes
Remarque : il est possible que tous les éléments du système ne soient pas énumérés dans ce tableau (Pages 30 à 36).
Signal d'entrée
Émetteur HR
Émetteur activé
Point consigne HR
Écart HR
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
35
0
100
%
0
-20
20
%
--
--
--
--
Bande PID HR
10
0
50
%
Gain proportionnel
80
0
1000
---
Gain intégral
40
0
1000
---
Gain dérivé
0
0
1000
---
Réglage du PID
Émetteur pt rosée
--
--
--
--
Émetteur activé
--
Non
Oui
--
50
20
80
°F
10
-6
26
°C
Point consigne point de rosée
Écart de point de rosée
0
-20
20
°F
0
-11
11
°C
Point de rosée minimum
0
-100
Maximum
°F /° C
Point de rosée maximum
100
Minimum
100
°F /° C
--
--
--
--
Bande PID point de
rosée
10
1
20
°F
5
1
20
°C
Gain proportionnel
80
0
1000
--
Gain intégral
40
0
1000
--
Gain dérivé
0
0
1000
--
--
--
--
--
Réglage du PID
Signal de demande
Signal V c.c.
Signal V c.c. activé
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
0 % sortie à
1,0
0,0
Maximum
V c.c.
100 % sortie à
9,0
Minimum
10,0
V c.c.
signal en mA
signal en mA activé
0 % sortie à
100 % sortie à
Contrôle par Modbus
Contrôle Modbus
Contrôle par BACnet
Contrôle par BACnet
Contrôle par LonTalk
Contrôle LonTalk
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
4,0
0,0
Maximum
mA
20,0
Minimum
20,0
mA
--
--
--
--
Non
Non
Oui
--
--
--
--
--
Non
Non
Oui
--
--
--
--
--
Non
Non
Oui
--
DriSteem recommande d'utiliser les valeurs par défaut
pour les paramètres d'écart et PID lors de la première
configuration de l'humidificateur.
DriSteem recommande d'utiliser les valeurs par défaut
pour les paramètres d'écart et PID lors de la première
configuration de l'humidificateur.
Choisir entre Modbus, BACnet et LonTalk dans cette
section, uniquement si le signal d'entrée de demande
se fait via Modbus, BACnet ou LonTalk. Si les paramètres
de fonctionnement sont partagés avec un système
immotique à l'aide des protocoles Modbus, BACnet
ou LonTalk, consulter également les options de
configuration des communications.
suite
30
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration (suite)
Élément de menu
Humidistat
Humidistat activé
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
--
--
--
--
Non
Non
Oui
--
--
--
--
--
Oui
Non
Oui
--
--
--
--
--
Non
Non
Oui
--
80
5
95
% HR
Notes
Contrôle de limite
Commutateur lim. sup.
Système à commutateur
Émetteur lim. sup.
Émetteur activé
Point consigne lim. sup.
conduit
Intervalle mesure lim. sup.
conduit
5
0
20
% HR
Écart lim. sup. conduit
0
-20
20
% HR
Potable activé
--
Non
Oui
--
Adoucissement activé
--
Non
Oui
--
L'intervalle de mesure (de l’étrangleur) est un écart en
dessous du point de consigne de limite supérieure où
l'humidificateur réduit la sortie mais ne s'arrête pas
tant que le point de consigne de limite supérieure du
dispositif n'est pas atteint.
Type d'eau
(pas un élément de menu XT)
DI/OI activé
--
Non
Oui
--
AVERTISSEMENT
Paramètre de type d'eau
Le changement du type d'eau de potable ou adoucie
à DI/OI, ou de DI/OI à potable ou adoucie, nécessite
des modifications matérielles de l'humidificateur.
Le changement du type d'eau sans modification
matérielle peut entraîner une défaillance du composant,
provoquer d'importants dégâts matériels, des blessures
graves, voir de décès.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
31
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
--
--
--
--
Spécifique au
modèle
Clapet
Motorisé
--
Électrique
Manuel
Électrique
--
Notes
Gestion de l'eau
Robinet de vidange
(pas un élément de menu XT)
Type
Moteur
Normalement
fermé (N.C.)
État
Normalement Normalement
fermé (N.C.) ouvert (N.O.)
La modification des paramètres du robinet de
vidange nécessite le changement du robinet.
--
Vidange/rinçage automatique
(pas un élément du menu XT)
--
--
--
--
La vidange/rinçage automatique nécessite que
l'humidificateur dispose d'un robinet de vidange
électrique.
Vidange/rinçage activé
--
Non
Oui
--
Lorsque cette fonction est activée, l'humidificateur
se vide automatiquement et rince le réservoir aux
intervalles définis par l'utilisateur.
Choisir la quantité d'eau à convertir en vapeur
avant que la vidange ou le rinçage automatique ne
commence.
Spécifique au
modèle
0
2 200 000
lbs
0
1 000 000
kg
--
--
--
--
--
--
--
--
Dimanche
Oui
Non
Oui
--
Lundi
Oui
Non
Oui
--
Mardi
Oui
Non
Oui
--
Mercredi
Oui
Non
Oui
--
Jeudi
Oui
Non
Oui
--
Vendredi
Oui
Non
Oui
--
Samedi
Oui
Non
Oui
--
0
0
23
--
Sélectionner les heures de la journée (24h) auxquelles
la vidange ou le rinçage automatique commence une
fois que l'exigence d'utilisation est observée.
Usage
Calendrier activé
Jours autorisés
Temps avant vidange/rinçage
Sélectionner les jours de la semaine pendant lesquels
la vidange ou le rinçage automatique sont autorisés
une fois que l'exigence d'utilisation est observée.
Durée vidange
Spécifique au
modèle
0
120
Minutes
Sélectionner le nombre de minutes pendant
lesquelles le robinet de vidange reste ouvert durant
la vidange ou le rinçage automatique. La valeur par
défaut dépend de la taille du réservoir et du robinet.
Durée rinçage
Spécifique au
modèle
0
15
Minutes
Sélectionner le nombre de minutes pendant
lesquelles le robinet de remplissage reste ouvert
durant le rinçage.
suite
32
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
--
--
--
--
Oui
Spécifique au
modèle
--
Non
Oui
--
0
120
Secondes
--
--
--
Notes
Gestion de l'eau (suite)
Écumage
(pas un élément de menu XT)
Écumage activé
Durée d'écumage
Vidange de fin de saison
Vidange fin saison activée
Oui
Non
Oui
--
Temps d'arrêt vidange fin saison
72
1
168
Heures
--
--
--
--
Aquastat
(pas un élément de menu XT)
Aquastat activé
Point consigne Aquastat
Intervalle d'entretien
Intervalle d'entretien
Seuil de la sonde
Seuil de la sonde
Délai de stabilisation de la sonde
Délai de panne de remplissage
Gestion XT (XT uniquement)
--
Non
Oui
--
50
40
180
°F
10
4
82
°C
--
--
--
--
Spécifique au
modèle
Spécifique au
modèle
Spécifique au
modèle
-800
0
2 200 000
lbs
0
1 000 000
kg
0
10 000
Heures
-300
-2000
---
2
1
10
Secondes
40
40
250
Minutes
Traitement activé
Spécifique au
modèle
Non
Oui
--
Mode TP activé
Spécifique au
modèle
Non
Oui
--
20
10
20
%
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
--
--
--
--
Système à Area-type
--
Non
Oui
--
Temps de temporisation
--
--
--
--
5
1
30
Minutes
Activation du pourcentage
Dispersion par ventilateur
Unité distribution dans espaces
Système à unité distribution dans
espaces
Area-type
Temps de temporisation sortie
Activé par défaut sauf avec les systèmes d'eau DI.
Activé par défaut sauf avec les systèmes d'eau
DI. Si la fonction est activée, le réservoir de
l'humidificateur se vide après que l'humidificateur
soit resté inactif pour une durée de temps définie
par l'utilisateur.
Choisir le nombre d'heures d'inactivité de
l'humidificateur avant que la vidange de fin de
saison commence.
Le réglage minimum de l'aquastat empêche que
l'eau du réservoir ne gèle. Les réglages plus
élevés permettent de garder l'eau du réservoir
chaude afin de réduire le temps nécessaire avant
ébullition après une demande d'humidité.
Choisir la quantité d'eau à convertir en vapeur
ou le nombre d'heures de fonctionnement avant
d'atteindre l'intervalle d'entretien.
Temps requis pour que la sonde à eau est dans ou
hors de l'eau pour passer de l'état eau/pas d'eau.
Temps requis avant le déclenchement d'une alarme.
Active le traitement de la vidange pour XT. Le
traitement active le robinet de remplissage à
chaque fois que la vidange est sous tension et il
la désactive si la ligne de vidange supporte l'eau
bouillante.
Le Mode TP permet à l'humidificateur de suivre
plus étroitement la demande en effectuant un
cycle avec le contacteur lorsque l'intensité est
supérieure aux besoins du signal de demande.
Niveau minimum de fonctionnement quand le
mode TP est désactivé.
La modification des paramètres de dispersion
par ventilateur peut nécessiter des changements
de composants pour que le système fonctionne
correctement.
Une SDU est une unité de distribution dans
l'espace qui disperse la vapeur en utilisant un
ventilateur situé dans un compartiment.
Une unité de dispersion Area-type est un
ventilateur monté sur le haut du réservoir de
l'humidificateur.
Choisir le nombre de minutes de fonctionnement
de l'unité de dispersion par ventilateur après
que l'eau du réservoir se soit arrêtée de bouillir.
Un retardateur garde le ventilateur en marche
jusqu'à ce que toute la vapeur soit dispersée.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
33
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
La modification des paramètres de capteur
thermique peut nécessiter des changements de
composants pour que le système fonctionne
correctement.
Capteur distant de
température (pas un
élément de menu XT)
Compensation de température
--
--
--
--
Compens. temp. activée
--
Non
Oui
--
Suivi temp.
Suivi temp. activé
Écart capteur temp.
Écart capteur temp.
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
--
--
--
--
0
-20
20
°F
0
-11
11
°C
Utilisé pour étalonner le capteur de contrôle de
température et le capteur de compensation de
température
La modification des paramètres de communication
peut nécessiter des changements de composants
pour que le système fonctionne correctement.
Communications
BACnet
Notes
--
--
--
--
Code de déverrouillage
0
0
999999
--
BACnet activé
--
Non
Oui
--
Canal comm. BACnet
19200MS/TP
IP BACnet
76800 MS/TP
--
Instance de l'appareil
255
0
4194303
--
1
0
127
--
MS/TP uniquement
Station MS/TP
Max général
Port UDP (47808)
Modbus
Modbus activé
Débit en bauds Modbus
Adresse Modbus
LonTalk
LonTalk activé
Adresse IP du réseau
127
0
127
--
MS/TP uniquement
47808
1024
65535
--
IP BACnet uniquement
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
9600
4800
38400
--
99
0
255
--
--
--
--
--
--
Non
Oui
--
--
--
--
---
Adresse IP du réseau
192.168.1.195
0.0.0.0
255,255.
255,255
Masque adresse IP réseau
255.255.255.0
0.0.0.0
255,255.
255,255
Activer le protocole DHCP
Non
Non
Oui
--
Utiliser le pavé numérique/afficheur pour accéder
à cet élément du menu. Cet élément n'est pas
disponible lorsqu'une interface Web est utilisée.
suite
34
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Menu de configuration (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
Notes
Sorties programmables
MISE EN GARDE
Intensité maximale du relais programmable à
contact sec
Les caractéristiques nominales du relais
programmable (P12 ou P16) sont 125 V c.a., 3 A ou
30 V c.c., 3 A maximum. Tout dépassement de cette
limite maximale peut provoquer une panne du
composant à contact sec (relais) ou de la carte du
Vapor-logic.
Contact à sec 1 ou 2
--
--
--
--
Toutes alarmes
Oui
Non
Oui
--
Un contact sec s'active à chaque alarme, sans qu'il ne
puisse être acquitté automatiquement.
Alarmes/messages sélectionnés
Non
Non
Oui
--
Un contact sec s'active à chaque alarme ou message
sélectionné dans la liste de configuration.
Chauffage marche/arrêt activé
Non
Non
Oui
--
Un contact sec s'active lorsque l'humidificateur
chauffe.
Vapeur oui-non activée
(pas un élément de menu XT)
Non
Non
Oui
--
Un contact sec s'active lorsque la température du
réservoir atteint l'ébullition.
Régler date et heure
Date
--
01/01/2007 01/01/2099
mm/jj/aa
Heure
--
00.00
23.59
--
Non
Oui
--
Affichage en français
--
Non
Oui
--
Affichage en allemand
--
Non
Oui
--
Affichage en espagnol
--
Non
Oui
--
Heures:Minutes Horloge sur 24 heures
Langue
Affichage en anglais
Choisir une langue pour les communications du pavé
numérique/afficheur et de l'interface Web.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
35
INSTALLATION
Étape 2 – Configuration
Tableau 30-1 :
Tableau -1 :menu de configuration (Setup) (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
Notes
Unités
Afficher pouce-livre
--
Non
Oui
--
Afficher SI
--
Non
Oui
--
Non
Non
Oui
--
Aucun
0
9999
--
5
1
120
Minutes
Étalonnage de la capacité
(systèmes GTS)
100,0
0,0
245,0
%
La modification du paramètre d'étalonnage de
la capacité change les informations de sortie de
l'humidificateur rapportées et non actuelles.
Étalonnage de la capacité
(systèmes XT)
100,0
10,0
100,0
%
La modification du paramètre d'étalonnage de
la capacité change les informations de sortie de
l'humidificateur.
5
1
120
Minutes
Sécurité
Demander mot de passe
Définir mot de passe
Délai d'attente
Saisir un mot de passe à quatre chiffres.
Le nombre de minutes d'inactivité du Vapor-logic reste
en mode écriture-lecture avant de retourner en mode
de lecture seule
Réglage de la capacité
Temps d'arrêt
Temps d'arrêt
Choisir le nombre de minutes pendant lesquelles le pavé
numérique/afficheur reste inactif avant de retourner à
l'écran d'accueil (Home).
Rétablir valeurs par défaut
ATTENTION
Rétablir valeurs par défaut
--
--
--
--
Cette action ne peut pas être annulée
Choisir cette fonction afin de réinitialiser tous les
paramètres d'usine de l'humidificateur
Portée du robinet
Portée
36
Min 2,00
Max 10,00
0,00
10,00
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
V c.c.
INSTALLATION
Étape 3 – Démarrage
Pour démarrer l'humidificateur, consulter la Liste de contrôle de mise en marche
dans le manuel d'installation, de fonctionnement et d'entretien. Me reste de cette
page est destiné aux humidificateurs XT uniquement.
Voir « Fonctionnement de réservoirs multiples »
page 79.
EXTENSION À PLUSIEURS HUMIDIFICATEURS XT
Il est possible d'associer un maximum de quatre humidificateurs XTP pour
fonctionner en séquence. Dans le cadre d'une application en séquence, un
signal d'entrée de contrôle est divisé par paramètres sélectionnables par
l'utilisateur parmi les humidificateurs connectés en séquence. Voir les points de
connexion du tableau Vapor-logic Figure -1.
EXEMPLES D'ENTRÉE DE CONTRÔLE
Tableau 37-1 :
Exemples de contrôle d'entrée pour quatre humidificateurs XT en séquence
Humidificateur
XT
Entrée de contrôle
Mode réservoirs multiples
Remarque : les humidificateurs XT ne fonctionnent
pas en mode réservoirs multiples.
Résultat
Toute entrée de
H-1 (primaire) contrôle valide du
Vapor-logic
Sortie de vapeur 0 à 100% correspondant à un signal de
contrôle de 4 à 20 mA ou 0 à 10 V c.c.
H-2 (étendu)
4-6 V c.c.*
Sortie de vapeur de 0 à 100% échelonnée sur la plage de 4 à 6
V c.c.
H-3 (étendu)
6-8 V c.c.*
Sortie de vapeur de 0 à 100% échelonnée sur la plage de 6 à 8
V c.c.
H-4 (étendu)
8-10 V c.c.*
Sortie de vapeur de 0 à 100% échelonnée sur la plage de 8 à
10 V c.c.
FIGURE 37-1 : CONNEXIONS DE CARTE
DU VAPOR-LOGIC POUR L'EXTENSION À
PLUSIEURS HUMIDIFICATEURS XT
Carte de l'humidificateur principal XT (H-1)
L'angle de la carte Vapor-logic opposé à la
connexion Ethernet est illustré
Brancher la
vapeur aux points
de connexion HR
des humidificateurs
XT étendus.
Brancher la Terre
( ) aux points
de connexion
de terre des
humidificateurs
étendus.
* Sélectionnable par l'utilisateur de 0 à 10 V c.c. par incréments de 0,1 V.
Tableau 37-2 :
Exemples de contrôle d'entrée pour deux humidificateurs XT en séquence
Humidificateur
XT
Entrée de contrôle
Toute entrée de
H-1 (primaire) contrôle valide du
Vapor-logic
H-2 (étendu)
5-10 V c.c.*
Résultat
Sortie de vapeur 0 à 100% correspondant à un signal de
contrôle de 4 à 20 mA ou 0 à 10 V c.c.
Sortie de vapeur de 0 à 100% échelonnée sur la plage de 5 à
10 V c.c.
* Sélectionnable par l'utilisateur de 0 à 10 V c.c. par incréments de 0,1 V.
Contacter DriSteem pour toute assistance lors
de XT des humidificateurs. Voir « Appeler
l'assistance technique de DriSteem »
en Page 86.
CONFIGURATION DES PLAGES D'ENTRÉE DE CONTRÔLE
1. À l'aide du pavé numérique ou de l'interface Web, se rendre dans le
menu de configuration du Réservoir, sélectionner Signal d'entrée, puis
Signal de demande.
2. Sélectionner Oui pour activer l'entrée utilisateur.
3. Défiler vers le bas pour sélectionner la plage de chaque entrée étendue.
4. Appuyer sur Entrée pour confirmer les sélections.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
37
FONCTIONNEMENT
Utilisation des menus et des écrans
LE PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR DU VAPOR-LOGIC DISPOSE DES MENUS ET
ÉCRANS SUIVANTS :
• Écran d'accueil
• Menu principal et quatre sous-menus :
– État
– Diagnostics
– Alarmes
– Configuration
Appuyer sur la touche Principal pour aller dans l'écran de sélection du menu
principal. Appuyer sur les flèches du haut/bas pour choisir un sous-menu et
appuyer sur Entrée pour le sélectionner.
L'interface Web de Vapor-logic dispose des écrans suivants :
• État
• Diagnostics
• Alarmes
• Configuration
• Aide
FIGURE 38-1 : UTILISATION DU PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
Appuyer sur la
touche Principal
pour afficher
les écrans État,
Diagnostics, Alarmes
ou Configuration
Appuyer sur les
flèches du haut/bas
pour choisir un
sous-menu ou
changer une valeur.
Appuyer sur la
touche Enter pour
sélectionner un
menu ou une valeur.
FIGURE 38-2 : UTILISATION DE L'INTERFACE WEB DU VAPOR-LOGIC (ÉCRAN ÉTAT)
Cliquer sur une étiquette d'onglet pour
passer à un autre écran
Cliquer
ici pour
afficher
les alarmes
Cliquer ici
pour afficher
les messages
38
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Cliquer sur
CHANGE pour
changer la
valeur. Noter
que la plupart
des paramètres
du système sont
changés à partir
du menu de
configuration
(Setup).
Faire glisser
la barre de
défilement
pour mieux
voir la fenêtre
FONCTIONNEMENT
Écran d'accueil (pavé numérique/afficheur)
Cliquer sur les étiquettes pour aller vers d'autres écrans. L'onglet surligné
signale l'écran actuel.
Le Vapor-logic retourne à l'écran d'accueil sur le pavé numérique/afficheur
après une période d'inactivité définie par l'utilisateur. L'écran d'accueil
affiche les éléments les plus fréquemment affichés : HR actuelle de l'air ou point
de rosée, point de consigne HR ou de point de rosée, sortie du réservoir/
système ou demande de vapeur, mode de l'humidificateur et activités du
réservoir (remplissage, écumage, chauffage, ébullition et vidange).
Un indicateur de niveau de réservoir se trouve sur le côté droit de l'écran. Voir le
tableau ci-dessous pour une description des indicateurs de niveau de réservoir.
Au-dessus de l'indicateur de niveau de réservoir se trouve une partie indiquant
la température actuelle du réservoir.
FIGURE 39-1 : ÉCRAN D'ACCUEIL DU PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
SPACE RH
SET PT 212˚F
35%
OUTPUT
59%
TANK A
MODE: Auto
Fillin g
MAIN MESSAGE AL AR M
34%
FIGURE 39-2 : CONTRÔLE DE NIVEAU
D'EAU DU ROBINET/ADOUCIE POUR DE
L'EAU
MODIFICATION DU MODE ET DU POINT DE CONSIGNE
Le mode et le point de consigne peuvent être changés à partir de l'écran
d'accueil. Appuyer sur les flèches haut/bas jusqu'à ce que le point de
consigne ou le mode soit surligné, appuyer sur Enter, appuyer sur les flèches
haut/bas pour changer la valeur, appuyer sur Enter pour confirmer. Les autres
paramètres affichés sur l'écran d'accueil ne peuvent pas être modifiés. Aller
dans le menu de configuration (Setup) pour modifier ces éléments.
Sonde supérieure
Sonde intermédiaire
ACTIVITÉS DE RÉSERVOIR DÉFINIES
• Remplissage: Le robinet de remplissage reste ouvert jusqu'à ce que l'eau
atteigne le niveau de fonctionnement.
• Écrémage : le robinet de remplissage est ouvert pour permettre l'écoulement
de l'eau dans le port de déversement, pour écrémer les minéraux précipités
(systèmes d'eau du robinet et adoucie uniquement).
• Vidange : Le réservoir se vide.
• Rinçage : Les robinets de remplissage et de vidange sont ouverts pour rincer
le réservoir (systèmes d'eau du robinet et adoucie uniquement).
Sonde inférieure
Les icônes de niveau du réservoir indiquent
le niveau d'eau à la sonde de contrôle. Voir «
Contrôle du niveau d'eau » page 55.
Tableau 39-1 :
L'icône de remplissage
Indique en :
• Chauffage : L'eau du réservoir chauffe.
• Ébullition : L'eau du réservoir bout et une demande d'humidité a été faite.
• Bouillant : L'eau du réservoir est en ébullition et aucune demande
d'humidité n'a été faite.
• Chaud : La température de l'eau est égale ou supérieure à 38 ° C (100 °F)
mais l'eau ne bout pas.
• Froid : La température de l'eau est inférieure à 38 ° C (100 °F).
• Vidange fin saison : L'humidificateur est en mode vidange de fin de saison.
• Vide : Il n'y a pas d'eau dans l'humidificateur et il n'y a pas de demande
d'humidité.
• Inactif : Aucune demande ou une alarme active empêchant le
fonctionnement (XT uniquement).
• TmpVidange : L'humidificateur effectue une vidange pour réduire la
conductivité ou éliminer la mousse. La procédure peut prendre plusieurs
minutes pour les humidificateurs à grande capacité. (XT uniquement).
• Plein : L'eau a atteint le haut du cylindre (XT uniquement).
VLC-OM-030
Systèmes d'eau du robinet/adoucie
(voir Figure 39-2)
Le niveau d'eau est
au-dessus de la sonde
supérieure.
Systèmes
d'eau
DI/OI
L'eau est
au-dessus du
niveau d'eau
basse.
Le niveau d'eau est entre
les sondes intermédiaire ND
et supérieure.
Le niveau d'eau est entre
les sondes inférieure et
ND
intermédiaire.
Le niveau d'eau est en
dessous de la sonde
inférieure (chauffage
désactivé).
L'eau est
en dessous
du niveau
d'eau basse
(chauffage
désactivé).
Remarque : l'écran de l'humidificateur XT ne
dispose pas d'icône de remplissage
(voir page 57).
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
39
FONCTIONNEMENT
Écran d’état.
Avec le pavé numérique/afficheur ou l'interface Web, l'écran d'état (Status)
permet d'afficher tous les paramètres de l'humidificateur.
FIGURE 40-1 : ÉCRANS DE PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
Voir les tableaux sur les pages suivantes pour les descriptions d'élément de
l'écran d'état sur le pavé numérique/afficheur et l'interface Web.
FIGURE 40-2 : ÉCRAN D'ÉTAT DE L'INTERFACE WEB
« 1/4 » indique que
l'élément surligné est
le premier de quatre
éléments
« A » indique que ces
paramètres s'appliquent
au réservoir A. Tous les
réservoirs d'humidificateur
sont signalés par la
lettre A, sauf pour les
applications où plusieurs
humidificateurs sont
contrôlés par un seul
contrôleur.
MAIN MENU
1/4
A
Tank status
Dia g nostics
Alarms
Tank setu p
HOME
Faire glisser la barre
de défilement pour
mieux voir la fenêtre
Appuyer sur la flèche du haut ou du
bas pour faire défiler les éléments
du menu ; appuyer sur Entrée pour
sélectionner l'élément surligné
TANK STATUS
2/24 A
Mode
Auto
Space RH
34% RH
MAIN
HOME
TANK STATUS
BACK
3/24 A
S p ace RH
34% RH
RH set p oint
35% RH
MAIN
40
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
HOME
BACK
FONCTIONNEMENT
Écran d’état.
Tableau 41-1 :
Écran d’état
Remarque : il est possible que tous les éléments du système ne soient pas énumérés dans ce tableau (Pages 41 et 42).
Élément de menu
Mode fonctionn.
réservoir
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
Notes
Mode de fonctionnement de l'humidificateur. Choisir entre Auto,
Veille ou Vidange.
• En mode automatique, l'humidificateur fonctionne
normalement. Tous les composants de l'humidificateur sont
surveillés et contrôlés. S'il y a un appel d'humidification, le
système réagit.
• En mode Veille, l'humidificateur est hors-ligne. Toutes les
entrées de contrôle d'humidité apparaissent mais ne sont pas
actionnées; cependant, si la température du réservoir tombe en
deçà du point de consigne de Protection contre-gel, le robinet
de vidange s'ouvre.
• En mode Vidange le réservoir, le robinet de vidange
automatique (si le réservoir en est équipé) s'ouvre et le
réservoir se vidange. Le fonctionnement de l'humidificateur est
suspendu et le robinet de vidange reste ouvert jusqu'à ce que
l'unité soit retirée du mode Vidange du réservoir.
• Voir la section Diagnostics pour des informations sur les modes
Mise à l'essai et Test de fonctionnement.
Veille
--
--
--
--
0
100
%
35
0
100
%
--
0
10
V c.c.
--
0
20
mA
--
0
100
°F
--
-17
37
°C
50
20
80
°F
10
-6
26
°C
--
0
100
%
--
0
100 000
lbs/h
--
0
100 000
kg/h
HR gainage
--
0
100
%
Commutateur lim.
sup. conduit
--
Ouvert
Fermé
--
Point consigne lim.
sup. conduit
80
0
100
%
--
0
20
mA
--
15
265
°F
--
-9
129
°C
--
0
2200
Ohms
--
-20
160
°F
--
-29
71
°C
--
4
20
mA
HR espaces
Point consigne HR
Signal d'entrée
Point de rosée
Point consigne point
de rosée
Demande vapeur
Sortie vapeur
Signal lim. sup.
conduit
Température du
réservoir
Signal temp.
réservoir
Température aux
Signal temp. aux.
Affiche la demande de vapeur comme pourcentage de la capacité
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
41
FONCTIONNEMENT
Écran d’état.
Tableau 41-1 :
Écran d'État (suite)
Élément de menu
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
--
0
4000
décomptes
--
Pas d’eau
Eau
Signal sonde
supérieure*
Sonde d'eau
supérieure*
Signal sonde moyenne*
--
0
4000
Sonde d'eau moyenne*
--
Pas d’eau
Eau
Signal sonde inférieure*
--
0
4000
Sonde d'eau
inférieure*
Notes
Les systèmes utilisant l'eau du robinet ou adoucie contrôlent
électroniquement les niveaux d'eau en utilisant une sonde à trois
pôles. Le contrôleur lance les événements suivants lorsque les
-sondes sont en contact avec l'eau :
Sonde supérieure : Le robinet de remplissage se ferme
décomptes
Sonde intermédiaire : Le robinet de remplissage s'ouvre
-Sonde inférieure : Arrêt eau basse
décomptes L'écran indique que la sonde est en contact avec l'eau en affichant
« Eau » ou « Pas d’eau ».
Le décompte du signal de sonde supérieure, intermédiaire et
inférieure, affiché sur l'écran d'état, indique :
<800 = la sonde lit correctement l'eau
800-1200 = Sonde d'eau défectueuse (déclenche l'alarme
« Sonde d'eau défectueuse ») 1200-1600 = La sonde doit être
révisée (message « Nettoyer les sondes »)
>1600 = Sonde sèche
--
Pas d’eau
Eau
--
--
Pas d’eau
Eau
--
--
Débit
Débit nul
--
--
Ouvert
Fermé
--
--
0
2 200 000
lbs
--
0
1 000 000
kg
--
0
2 200 000
lbs
--
0
1 000 000
kg
Heures jusqu'à entretien
--
0
10 000
heures
Systèmes XT uniquement
Heures de durée de vie
--
0
100 000
heures
Systèmes XT uniquement
Commutateur bas
niveau eau DI*
Commutateur de débit
d'air
Commutateur
verrouillage sécurité
Eau jusqu'à
vidange/rinçage*
Eau jusqu'à l'entretien
Affiche la quantité d'eau à convertir en vapeur avant que la
séquence de vidange automatique (SVA) ne commence
Affiche la quantité d'eau à convertir en vapeur avant le prochain
entretien recommandé
Tachéo. souffleur 1
--
0
7000
tr/min
Afficher la vitesse de rotation du souffleur 1 (systèmes GTS uniquement)
Tachéo. souffleur 2
--
0
7000
tr/min
Afficher la vitesse de rotation du souffleur 2 (systèmes GTS uniquement)
Tachéo. souffleur 3
--
0
7000
tr/min
Afficher la vitesse de rotation du souffleur 3 (systèmes GTS uniquement)
Tachéo. souffleur 4
--
0
7000
tr/min
Vanne gaz 1
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
Vanne gaz 2
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
Vanne gaz 3
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
Vanne gaz 4
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
--
Débit
Débit nul
--
Systèmes GTS uniquement
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
--
Ouvert
Fermé
--
Systèmes GTS uniquement
--
Pas d’eau
Eau
--
Systèmes GTS uniquement
Selon le
modèle
A
Systèmes XT uniquement
Commutateur
combustion d'air
Commutateur évent
électrique
Pressostat conduit
fumées
Capteur d'eau inférieur
Afficher la vitesse de rotation du souffleur 4 (systèmes GTS uniquement)
Courant
--
0
Sonde d'eau supérieure
--
Pas d’eau
Eau
--
Systèmes XT uniquement
--
Cylindre droit du modèle à 2 cylindres, systèmes XT uniquement
A
Cylindre droit du modèle à 2 cylindres, systèmes XT uniquement
Courant 2
--
0
Selon le
modèle
Sonde d'eau
supérieure 2
--
Pas d’eau
Eau
* Pas un élément de menu XT
42
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Écran de diagnostics
L'écran Diagnostics donne accès aux messages et aux données du système,
aux informations de l'humidificateur et aux fonctions de test.
Voir les pages suivantes pour plus d'informations sur l'écran Diagnostics.
MESSAGES SYSTÈME ET JOURNAL DE MESSAGES
Lorsqu'un événement du système se produit (ex. : lorsqu'une révision
de l'unité est prévue), un message du système est ajouté au Journal des
messages (« Révision de l'unité »). Le Journal des messages affiche le
nom, la date et l'heure du message, et si le message est actif, s'il a été
ouvert par un opérateur ou ouvert automatiquement par le Vapor-logic.
Les messages actifs sont affichés en premier dans la Journal, suivis par
les messages ouverts, par ordre chronologique. Le Journal des messages
affiche jusqu'à dix messages. Lorsque de nouveaux messages entrent dans
le journal, les plus anciens messages ouverts sont effacés en premier.
Les messages ouverts automatiquement par le Vapor-logic sont ceux pour
lesquels les événements se sont déclenchés automatiquement. Par exemple,
un message « Débit d’air nul » apparaît lorsqu'il n'y a pas de débit d'air dans
le conduit. Si le débit d'air recommence, le message « Débit d’air nul » s'ouvre
automatiquement et reste dans le Journal pour que l'opérateur sache qu'une
interruption du débit d'air s'est produite.
Le pavé numérique/afficheur surligne l'étiquette Message lorsqu'il y a un
message du système. Dans ce cas, appuyer sur la touche Message pour afficher
le Journal de messages.
L'interface Web affiche un lien vers les messages du système en haut à gauche
de l'écran. Cliquer sur le lien pour afficher les messages du système (voir la
page suivante).
FIGURE 43-1 : ÉCRANS DE PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
SPACE RH
SET PT 212˚F
35%
OUTPUT
59%
TANK A
MODE: Auto
Fillin g
MAIN MESSAGE AL AR M
34%
Appuyer sur la touche MESSAGE
ou sélectionner Messages dans le
menu Diagnostics pour afficher le
Journal.
DIAGNOSTICS
2/6
A
Messa g es
Dow nload data
USB backu p/restore
Hu midifier info
Test out p uts
MAIN
HOME
DOWNLOAD DATA
BACK
2/7
A
Alarm histor y
RH histor y
Te m p erature histor y
RH and te m p histor y
Water converted
MAIN
HOME
BACK
Voir les pages 64 à 69 pour plus d'informations sur les données de
téléchargement, la sauvegarde/restauration par clé USB et les modes de test.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
43
FONCTIONNEMENT
Écran de diagnostics
FIGURE 44-1 : ÉCRAN DIAGNOSTICS DE L'INTERFACE WEB DU VAPOR-LOGIC
Cliquer sur les boutons pour
activer les fonctions.
Afficher les messages en
cliquant sur « Afficher
les messages » à l'écran
ou en ouvrant le menu
Diagnostics.
44
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Ouvrir les messages en
cliquant ici.
FONCTIONNEMENT
Écran de diagnostics
Tableau 45-1 :
Menu Diagnostics
Élément de menu
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Notes
Remarque : il est possible que tous les éléments du système ne soient pas énumérés dans ce tableau (Pages 45 à 47).
Télécharger données
Télécharger vers USB
--
--
Télécharger tous les jeux de données sur la clé USB.
Télécharger via Ethernet
--
--
Uniquement disponible depuis la page Web
Intervalle de point de données 30 secondes 900 secondes Intervalles auxquels les données seront enregistrées
Sauvegarde/restauration par
clé USB
Paramètres de sauvegarde
Non
Oui
Restaurer paramètres
Non
Oui
Code de configuration usine
--
--
Affiche la code de configuration comme elle a été expédiée
Code de configuration
actuelle
--
--
Affiche le code de configuration actuelle
Numéro de série
--
--
Affiche le numéro de série de l'humidificateur
Version micrologiciel
--
--
Affiche la version du micrologiciel actuel de la carte de contrôle du Vapor-logic
Date du micrologiciel
--
--
Affiche la date du micrologiciel actuel de la carte de contrôle du Vapor-logic
Modèle
--
--
Systèmes XT uniquement
Voltage
--
--
Systèmes XT uniquement
Phase
--
--
Systèmes XT uniquement
Robinet de remplissage
--
--
Robinet de vidange
--
--
Régulation ventilateur
--
--
Relais contact à sec 1 ou 2
--
--
Les paramètres de l'humidificateur peuvent être sauvegardés ou restaurés à partir d'une clé
USB à mémoire flash.
Infos humidificateur
Mise à l'essai
Itère la sortie pour vérifier le fonctionnement.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
45
FONCTIONNEMENT
Écran de diagnostics
Tableau 45-1 :
Menu Diagnostics (suite)
Valeur par
défaut
Valeur
minimale
Valeur
maximale
Unités
Contacteur 1, 2, 3, ou 4
--
--
--
--
Régulation redresseur
à semi-conducteurs
--
--
--
--
Module d'allumage 1, 2, 3, ou 4
--
--
--
--
Régulation vitesse souffleur
--
--
--
--
Régulation évent électrique
--
--
--
--
Robinet de vapeur
--
--
--
--
Test pourcentage
fonctionnement
0
0
100
%
Régler la valeur pourcentage de la demande entre 0 et
100 pour tester.
Test durée fonctionn.
0
0
30
minutes
Régler la durée du test de la durée fonctionnement entre
0 et 30 minutes.
Élément de menu
Description
Mise à l'essai (suite)
Itère la sortie pour vérifier le fonctionnement.
Test de fonctionnement*
Démarrer
Arrêter
* Le cycle d'essai de l'humidificateur ne se produira pas si des circuits de secours (par exemple le commutateur de limite supérieure de conduit, le
commutateur d'écoulement d'air ou le commutateur de verrouillage de sécurité) ne fonctionnent pas correctement.
suite
46
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Écran de diagnostics
Tableau 45-1 :
Menu Diagnostics (suite)
Message
Le message s'ouvre-t'il
automatiquement ?
Description
Messages
Remplacer les
contacteurs
Les contacteurs sont arrivés à la limite de leur durée de vie normale. Remplacer les contacteurs.
Non
Entretien appareil
L'entretien régulier programmé de l'appareil doit être effectué
Non
Vidange en instance La vidange ou le rinçage automatique interviendra à la prochaine heure planifiée.
Oui
Débit d’air nul
Oui
Débit d’air nul dans conduit
Commutateur
verrouillage sécurité Le commutateur de verrouillage de sécurité est ouvert.
ouvert
Oui
Vidange contre le gel Le réservoir a été vidangé en prévention du gel.
Oui
Vidange fin saison
active
L'humidificateur est en cours de vidange ou a été vidangé et reste inactif jusqu'à ce qu'il reçoive une
autre demande d'humidité.
Oui
La sortie de l'humidificateur a été abaissée car le capteur de compensation de température mesure une
Compens. temp. en
température au niveau de la vitre intérieure d'une fenêtre sur un mur extérieur pouvant provoquer de la
marche
condensation.
Oui
Les sondes de contrôle du niveau d'eau doivent être nettoyées. Vérifier si le réservoir a besoin d'être
nettoyé.
Non
Déclench. lim. sup. L'humidité relative dans le conduit s'est élevée au-dessus du point de consigne de limite supérieure, ou
conduit
le commutateur de limite supérieure s'est ouvert.
Oui
Intervalle mesure
lim. sup. conduit
L'humidistat de limite supérieure du conduit est entré dans l’intervalle de mesure de l’étrangleur et
s’approche du point de consigne de limite supérieure du conduit.
Oui
Pas assez d'eau
La sonde d'eau basse n'est pas en contact avec l'eau lorsqu'il y a une demande d'humidité.
Oui
Température
d'ébullition
étalonnée
Indique la température d'ébullition actuelle de l'humidificateur au moment de la lecture. Cette mesure
est prise après la mise en marche du capteur du réservoir au moment de la première création de vapeur.
Oui
Nettoyer sondes
Eau propre ou fin de vie du cylindre.
Après 10 heures de fonctionnement normalisé à 100%, l'intensité cible n'a pas été atteinte, l'eau est
Contrôler cylindre / toujours au niveau de la sonde supérieure et l'intensité n'a pas augmenté par rapport à la précédente
eau supérieure
lecture.
Oui, si l'intensité cible est
(Systèmes XT
L'humidificateur continue à fonctionner.
atteinte
uniquement)
Eau d'approvisionnement propre (plus propre que l'eau du cylindre). Le remplissage s'est arrêté à cause
de la sonde d'eau supérieure et l'intensité a baissé trois fois de suite.
L'humidificateur continue à fonctionner.
Maître activé ouvert Indique un signal de demande ignoré parce que l'entrée d'activation maître est ouverte
Oui
Rinçage OI actif
L'unité réalise un rinçage OI ou l'a réalisé et il reste inactif jusqu'à la réception d'un autre appel.
Oui
Débit d'eau OI
insuffisant.
L'eau d'alimentation OI ne parvient pas à honorer la demande.
Non
Remarques :
• Le Journal des messages affiche le nom, la date et l'heure du message, et si le message est « actif », « a été ouvert » ou « ouvert automatiquement ».
• Les messages actifs sont affichés en premier dans la Journal, suivis par les messages ouverts (ouverts automatiquement et/ou manuellement), par ordre
chronologique.
• Le Journal des messages affiche un maximum de 10 messages. Les messages ouverts sont effacés en premier du journal.
• Si un événement de message se produit est qu'il n'est pas ouvert manuellement ou automatiquement durant le fonctionnement de l'unité, le
message reste dans le journal tant qu'une demande n'est pas faite et que l'unité n'est pas en marche.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
47
FONCTIONNEMENT
Écrans d'Alarme
FIGURE 48-1 : ÉCRANS DE PAVÉ
NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
SPACE RH
SET PT 212˚F
35%
OUTPUT
59%
TANK A
MODE: Auto
Fillin g
MAIN MESSAGE AL AR M
34%
Appuyer sur la touche ALARM
lorsque celle-ci clignote, ou
sélectionner Alarms dans le menu
principal (Main) pour afficher le
Journal des alarmes.
1/2 A
AL AR MS
Water probes
miswired
Manually cleared
02-02-2008 12:23
MAIN
INFO
Le menu Alarmes affiche les alarmes du système. Avec lepavé numérique/
afficheur, aller au menu Alarmes en appuyant sur la touche Alarms (qui clignote
en cas d'alarme), ou en appuyant sur la touche d'accuiel (Home) puis sur la
touche Alarms. Avec l'interface Web, cliquer sur le lien Afficher alarmes en haut
à gauche de n'importe quel écran.
Les alarmes du système sont répertoriées dans le Journal des alarmes. Le
Journal des alarmes affiche le nom, la date et l'heure de l'alarme, et si l'alarme
est active, si elle a été arrêtée par un opérateur ou arrêtée automatiquement
par le Vapor-logic. Le journal des alarmes répertorie les alarmes actives en
haut de liste, suivies des alarmes effacées. Le journal des alarmes contient 30
alarmes. Une alarme effacée descend dans la liste au-dessous des alarmes
actives. Quand la liste des alarmes contient 30 alarmes, les alarmes nouvelles
s'ajoutent en haut de la liste tandis que les alarmes effacées les plus anciennes
sont supprimées de la liste. Les informations de l'alarme sont conservées dans
une mémoire non volatile en cas de coupure de courant.
Voir le tableau 49-1 pour les alarmes et leurs descriptions
Les causes des alarmes et les actions recommandées sont répertoriées dans la
section de dépannage de ce manuel.
CLEAR
FIGURE 48-2 : ÉCRAN ALARMES DE L'INTERFACE WEB DU VAPOR-LOGIC
48
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Écrans d'Alarme
Tableau 49-1 :
Menu Alarmes
Étiquette Alarme
Description
L'alarme
s'arrête-t'elle
automatiquement ?
Défaillance capteur temp.
réservoir
Défaillance capteur temp. réservoir.
Non
Coupure pour surchauffe
La température du réservoir est supérieure à 110 ° C (230 °F). Vérifier que le capteur de température
n'est pas défectueux et s'assurer que le niveau d'eau n'est pas trop bas. Vérifier et corriger tout autre
problème de sécurité éventuel. Enclencher la réinitialisation manuelle et éteindre puis rallumer le
contrôleur pour effacer l'alarme.
Non
Signal HR hors échelle
Signal HR hors échelle.
Oui
Signal point de rosée
hors échelle
Signal point de rosée hors échelle.
Oui
Signal de demande
Signal demande hors échelle.
Oui
Signal lim. sup. conduit hors échelle. Le capteur peut être défectueux.
Oui
Signal du capteur de température auxiliaire hors échelle.
Oui
Signal lim. sup. conduit
hors échelle
Capteur auxiliaire de
température hors échelle
Sonde d’eau mal câblée
La tête de la sonde d’eau est mal câblée ou défectueuse.
Oui
Sonde d'eau défectueuse
Les mesures de la sonde d'eau sont suspectes, probablement à cause de tartre sur la sonde.
Non
Durée de remplissage excessive
Le robinet de remplissage a été ouvert trop longuement durant le remplissage initial du réservoir. La
sonde inférieure n'est pas au contact de l'eau.
Oui
Durée de remplissage excessive Le remplissage prend trop longtemps. La sonde supérieure n'est pas au contact de l'eau.
Le robinet de vidange a été ouvert pendant la durée prescrite par le modèle d’humidificateur et la
sonde de bas niveau d'eau est toujours au contact de l’eau.
La panne se produit quand la température d'ébullition est dépassée de 13 ° C (25 °F). Toutes les unités
sont mises dans un état de maintien au froid pendant lequel les cycles de remplissage et de vidange
Surchauffe du réservoir
fonctionnent pour garder le réservoir au frais. Résoudre tout d'abord les problèmes de sécurité, puis
trouver la source de la panne. Redémarrer le contrôleur pour effacer l'alarme.
L'humidificateur continue d'ajouter de l'eau lorsqu'il n'y a pas de demande, ce qui signifie que l'unité
continue de produire de la vapeur. Toutes les unités sont mises dans un état de maintien au froid pendant
lequel les cycles de remplissage et de vidange fonctionnent pour empêcher l'eau du réservoir de bouillir.
Durée d'ébullition excessive
Résoudre tout d'abord les problèmes de sécurité, puis trouver la source de la panne. Redémarrer le
contrôleur, puis effacer l'alarme.
Remarque : Cette alarme est uniquement applicable aux humidificateur sans eau DI/OI et aux
humidificateurs à eau DI/OI avec vidange EOS.
Le commutateur de vérification de débit d'air dans la SDU (unité de distribution dans les espaces ; un
Débit d'air nul dans la SDU
ensemble de dispersion à base de ventilateur) indique un débit d’air nul. Aucune vapeur n’est produite
alors que l’alarme est active.
Débit d'air dans l'évent nul
Le pressostat indique un débit d'air nul au niveau de l'évent électrique.
Débit d’air de combustion nul Le commutateur indique que le clapet à air de combustion est fermé.
Conduit fumées bloqué
Le pressostat du conduit de fumées indique une pression positive dans le conduit de fumées. Le brûleur
(Systèmes GTS uniquement)
ne démarrera pas dans cette situation.
Le brûleur a fait un ou plusieurs essais d'allumage sans succès. Dans cette situation, le Vapor-logic
Panne brûleur 1, 2, 3, ou 4
bloque le brûleur et n'essayera pas de le rallumer avant que la panne ait été corrigée. Les autres
brûleurs peuvent fonctionner.
Le module d'allumage n'a pas ouvert la vanne à gaz. Dans cette situation, le Vapor-logic bloque le
Panne module d'allumage 1, 2,
module d'allumage et n'essayera pas de le redémarrer avant que la panne ait été corrigée. Les autres
3, ou 4
modules d'allumage peuvent fonctionner.
La vitesse de rotation du souffleur est inférieure à la vitesse minimale spécifiée en tr/min. L'unité n'est
Panne souffleur 1, 2, 3, ou 4
pas autorisée à fonctionner.
Panne vanne à gaz
La vanne est ouverte alors qu'elle devrait être fermée. L'unité n'est pas autorisée à fonctionner.
1, 2, 3, ou 4
Eau basse
La sonde d'eau basse est en contact avec l'eau ou le capteur d'eau basse n'est pas en contact avec l'eau.
Le réservoir ne se vide pas
Oui
Oui
Non
Non
Oui
Oui
Oui
Oui
Non
Non
Oui
Oui
Oui
Collecteur XV inondé
(systèmes STS uniquement)
L'interrupteur à flotteur dans le collecteur Ultra-sorb Model XV a détecté un état d'inondation du collecteur
Oui
Coupure pour surchauffe
Ouverture du circuit de coupure pour dépassement de température. Résoudre tout d'abord les problèmes
de sécurité, puis trouver la source de la panne. Redémarrer le contrôleur pour effacer l'alarme.
Non
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
49
FONCTIONNEMENT
Écrans d'Alarme
Tableau 49-1 :
Menu Alarmes (suite)
Description
L'alarme
s'arrête-t'elle
automatiquement ?
Pas d’eau.
Défaillance de l'alimentation en eau ou dysfonctionnement/fuite de la vidange.
Le remplissage est activé depuis 30 minutes sans atteindre la sonde d'eau supérieure ni l'intensité cible.
Activer/désactiver les robinets de remplissage et de vidange 20 fois et ressayer de remplir pendant 10
minutes avant le déclenchement de l'alarme. Si la panne n'est pas corrigée, l'humidificateur s'arrête.
Non
Étiquette Alarme
Erreur Alimentation en eau
(Systèmes XT uniquement)
Erreur Alimentation en eau 2 Pas d'eau dans le cylindre de droite. Voir ci-dessus.
(Systèmes XT uniquement)
Non
Foaming excessive
(Systèmes XT uniquement)
Problème dû à la production continue de mousse.
L'intensité cible a été atteinte, mais elle est désormais inférieure à l'intensité nominale de –10% et la
sonde d'eau supérieure n'a pas été humidifiée pendant longtemps. – ou –
Le remplissage s'est arrêté parce que la sonde est humide et l'intensité est réduite de 50% par rapport au
moment où le remplissage s'est arrêté.
L'humidificateur lance une vidange. L'alarme se déclenche si cet état survient 10 fois, indiquant que la
production de mousse est un problème. Si la panne n'est pas corrigée, l'humidificateur s'arrête.
Il est possible que le cylindre doive être complètement vidangé afin d'éviter la production de mousse.
Voir « Procédure de démarrage » dans le Manuel d'installation, d'utilisation et d'entretien fourni avec
l'humidificateur.
Non
Mousse excessive 2
(Systèmes XT uniquement)
Problème dû à la production continue de mousse dans le cylindre droit.
Voir Mousse excessive, ci-dessus.
Non
Surintensité
(Systèmes XT uniquement)
Surintensité ; 120% au-dessus de la valeur nominale
Accumulation de conductivité ; dysfonctionnement de la vidange/obturation ; retour de condensat trop
important.
Vidange jusqu'à 12 fois pour essayer de réduire l'intensité :
• Pour les vidanges 1 à 6, la durée est augmentée par incréments.
• Pour les vidanges 4 à 12, la valve de vidange est activée/désactivée dix fois pour décoller les
débris dans la vidange.
• Pour les vidanges 7 à 12, la durée de la vidange est identique aux vidanges 1 à 6, mais le
traitement est impulsé toutes les 5 secondes. Si la panne n'est pas corrigée, l'humidificateur s'arrête.
Non
Surintensité 2
(Systèmes XT uniquement)
Surtension, 120% au-dessus de la valeur nominale dans le cylindre de droite. Voir ci-dessus.
Non
Capteur courant hors limites Le capteur de courant XT est hors limites
(Systèmes XT uniquement)
Oui
Capteur courant 2 hors
limites (Systèmes XT
uniquement)
Le capteur de courant XT 2 est hors limites
Oui
Capteur de température de
l'eau hors limites
Le capteur de température de l'eau est hors limites.
Oui
Température excessive de
l'eau d'alimentation
La température de l'eau d'amission est supérieure à 43 ° C (110 °F). La pompe s'arrête et le robinet de
rinçage OI s'ouvre jusqu'à ce que l'eau d'approvisionnement soit inférieure à 43 ° C (110 °F).
Oui
Température de l'eau
d'alimentation inférieure
La température de l'eau d'admission est inférieure à 7 ° C (45 °F). La pompe s'arrête et le robinet de
rinçage OI s'ouvre jusqu'à ce que l'eau d'approvisionnement soit inférieure à 43 ° C (110 °F).
Oui
Pression d'admission élevée La pression d'admission de l'eau est supérieure à 415 kPa (60 psi)
Pression d'admission basse
La pression d'admission de l'eau est inférieure à 170 kPa (25 psi)
Oui
Oui
Pression élevée de la pompe La pression de la pompe est supérieure à 1350 kPa (9,3 psi).
Non
Pression de la pompe basse La pression de la pompe est inférieure à 400 kPa (60 psi).
Non
Panne VFD
Système haute pression uniquement. Affichage de la panne VFD.
Non
Alarme de station de
pompage
La station de pompage est sous alarme.
Oui
Remarques :
• Voir la section de dépannage commençant à la page 86 de ce manuel pour les causes possibles des alarmes et les actions recommandées.
• Le Journal des alarmes affiche le nom, la date et l'heure de l'alarme, et si l'alarme est active, a été arrêtée par un opérateur ou arrêtée
automatiquement.
• Les alarmes actives sont affichées en premier dans la Journal, suivies par les alarmes arrêtées (automatiquement et/ou manuellement), par ordre
chronologique.
• Le journal des alarmes contient 30 alarmes maximum. Les alarmes arrêtées sont effacées en premier du journal.
• Si un événement d'alarme se produit est qu'il n'est pas ouvert manuellement ou automatiquement durant le fonctionnement de l'unité, l'alarme reste
dans le journal tant qu'une demande n'est pas faite et que l'unité n'est pas en marche.
50
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Menu de configuration
Réglage PID
Lorsque votre système est équipé d'un émetteur d'humidité ou de point de rosée,
il est possible d'ajuster et de contrôler le point de consigne par le pavé numérique/
afficheur ou l'interface Web, en utilisant une boucle de contrôle proportionnelle,
intégrale et dérivée (PID).
AMÉLIORATION DU DÉLAI DE RÉPONSE DE L'HUMIDIFICATEUR
Avec une boucle PID, il est possible d'ajuster votre système pour une
performance maximum en utilisant les termes de gain proportionnel (Kp),
intégral (Ki) et dérivé (Kd).
Menu de configuration
Les paramètres du système peuvent être
modifiés à partir du menu Configuration. Ce
menu est avant tout utilisé durant la première
installation, mais peut être également utilisé
pour faire des changements ou des ajustements
pendant le fonctionnement. Noter que si
tous les paramètres sont modifiables, de
nombreux changements nécessitent aussi des
modifications du matériel correspondant. Le
micrologiciel du Vapor-logic vous en informera
durant le processus de configuration.
Voir Configuration, commençant en Page 28,
pour plus d'informations à propos du menu
Configuration.
Kp = Facteur de gain proportionnel
Ki = Facteur de gain intégral
Kd = Facteur de gain dérivé
Ces facteurs de gain fonctionnent de la manière suivante : La demande globale
dans un système PID est constituée de parties distinctes (la proportionnelle,
l'intégrale et la dérivée). Chacune de ces parties est calculée puis multipliée par son
facteur de gain correspondant. Ces facteurs de gain sont des variables de réglage
auxquelles vous pouvez accéder à partir du menu Configuration. En élargissant un
facteur de gain, l'influence générale sur la demande du système augmente. Dès
que chaque composant PID est multiplié par son facteur de gain, les trois termes
sont additionnés pour déterminer le pourcentage de la demande globale.
LE TERME PROPORTIONNEL
Le terme proportionnel est la différence entre le point de consigne HR et
l'humidité réelle multipliée par le gain proportionnel. Par exemple, avec un
Kp de 80 et une humidité réelle de 5% en deçà du point de consigne HR, la
contribution proportionnelle à la demande est :
5 × 80 × 0,085 = 33% (le 0,085 est un scalaire interne utilisé pour augmenter
l'étendue utile de Kp).
Il y a un problème à utiliser uniquement le gain proportionnel pour contrôler
HR. Dans presque toutes les applications, il y a de la charge constante sur
l'humidificateur au même titre qu'il y en a sur du matériel de chauffage. Si le terme
proportionnel est seul à être utilisé, l'humidité réelle doit être inférieure au point
de consigne pour l'humidificateur.
Ce qui arrive est que l'humidificateur trouve un juste milieu où l'humidité réelle
est quelque peu inférieure au point de consigne , permettant à l'humidificateur de
continuer à fonctionner. Cette différence entre le point de consigne et le niveau
d'humidité fonctionnelle réelle est appelée affaissement. Cet affaissement peut
être corrigé en utilisant le terme suivant, l'intégral.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
51
FONCTIONNEMENT
Réglage PID
LE GAIN INTÉGRAL
Le gain intégral est une accumulation d'erreurs HR sur le temps multiplié par le
gain intégral. À chaque 1/10 de seconde lorsque la demande est actualisée,
l'erreur HR instantanée (point de consigne HR - HR réelle) est additionnée à
une variable qui accumule l'erreur. Cette erreur accumulée est multipliée par
le gain intégral pour augmenter le terme intégral. Le gain intégral affecte la
vitesse avec laquelle l'humidificateur corrige une situation d'affaissement. Plus
grande est le gain intégral (Ki), plus rapide est la réaction. (Un gain intégral
de zéro désactive cette variable et permet à l'unité de fonctionner sur le terme
proportionnel uniquement.)
Avec un terme de gain proportionnel supérieur à zéro et une humidité réelle
en deçà du point de consigne, la demande augmente légèrement avec chaque
actualisation. Si l'humidité réelle est supérieure au point de consigne, la demande
baisse légèrement. La quantité de l'augmentation ou de la baisse dépend de la
magnitude de l'erreur HR et de la valeur du gain intégral. Plus près vous êtes du
point de consigne, plus petite est l'addition ou la soustraction.
L'étude de ce plan de contrôle fait apparaître une structure intéressante.
Le signal de demande totale pour l'humidificateur est la somme de la partie
proportionnelle, de la partie intégrale et de la partie dérivée. Au fur et à
mesure que l'humidité réelle s'approche du point de consigne, la portion
intégrale constitue la majorité de la demande et la partie proportionnelle
représente très peu. Dès l'atteinte du point de consigne et de la stabilisation
de l'unité, toute la demande est constituée de la partie intégrale parce que la
partie proportionnelle est nulle.
Lorsque l'humidité réelle dépasse le point de consigne, le terme intégral
commence à baisser. De plus, le terme proportionnel devient négatif et commence
en fait à se soustraire du total de la demande du système. Ces deux termes
fonctionnent en conjonction pour ramener l'humidificateur au point de consigne.
52
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Réglage PID
LE TERME DÉRIVÉ
Le terme dérivé est le changement mesuré de l'erreur sur le temps multiplié par
le gain dérivé (erreur de différentiation pa rapport au temps).
Si la valeur mesurée actuelle de HR est en deçà du point de consigne et augmente,
le terme dérivé se soustrait à la demande par anticipation de l'approche du point
de consigne.
Si la valeur mesurée actuelle de HR est en deçà du point de consigne et baisse, le
terme dérivé s'additionne à la demande par anticipation du besoin d'augmenter
rapidement la demande et commencer à remonter vers le point de consigne.
Si la valeur mesurée actuelle de HR est en deçà du point de consigne et baisse, le
terme dérivé s'additionne à la demande globale par anticipation de l'approche du
point de consigne. Il est généralement utilisé pour augmenter l'amortissement et,
dans certains cas, pour améliorer la stabilité du système.
Cependant, dans la majorité des situations de contrôle, le terme dérivé n'est pas
nécessaire et est donc réglé à zéro. Les termes proportionnel et intégral fournissent
un contrôle serré et précis sans l'ajout du terme dérivé.
BANDE PID
Le dernier terme sous contrôle de l'utilisateur dans l'équation PID est la bande
PID. La bande PID définit les limites des valeurs HR mesurées (°F/° C pour
le contrôle du point de rosée) où la boucle PID fonctionne. La boucle PID
fonctionne lorsque la HR mesurée est dans les limites de (point de consigne
HR - bande PID) à (Point de consigne HR + bande PID). Si HR mesurée est en
deçà de la bande PID, les calculs PID sont suspendus et la demande est réglée
à 100%. Inversement, si la valeur HR mesurée est au-dessus de la bande PID,
la demande est réglée à 0%.
Par exemple, en commençant par un point de consigne HR de 35% et une bande
PID de 10%, la boucle PID fonctionne lorsque l'humidité réelle est dans les limites
de 25% à 45%. Si l'humidité réelle est inférieure à 25%, l'humidificateur en pleine
capacité. Si l'humidité réelle est au-dessus de 45%, la demande d'humidificateur
est de 0%. La bande PID aide à accélérer le temps de réponse du système. Il permet
à la HR de se rapprocher du point de consigne, puis laisse la boucle PID contrôler
précisément la HR lorsqu'elle est dans la bande PID. La valeur par défaut pour la
bande PID est 10%.
Les grands espaces où le système d'humidification influence très lentement la
HR tire habituellement partie d'une bande PID plus petite. les petits espaces où
le système d'humidification peut rapidement influencer la HR tire habituellement
partie d'une bande PID plus large. Elle devrait rarement être réglée à moins
de 10%.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
53
FONCTIONNEMENT
Réglage PID
CONSEILS POUR LE RÉGLAGE DE LA PID
Une large bande PID (10% à 20%) offre un contrôle plus serré et stable avec
des temps de réponse plus longs. Une petite bande PID produit des temps
de réponses plus petits, mais le contrôle peut devenir instable si la HR sort
régulièrement de la bande.
En guise de règle, commencer avec une bande PID de 10%. Lorsque
l'humidificateur fonctionne à l'état d'équilibre, s'assurer que la HR ne sorte pas de
la bande PID. Le dessein de la bande PID est de rapidement amener la HR dans des
limites contrôlables. Pour augmenter ou baisser l'effet du terme proportionnel sur
le rendement du système, ajuster le gain proportionnel (Kp).
Cependant, pour la majorité des systèmes, le peramètre par défaut d'usine de 80
est suffisant. En règle générale, un grand gain intégral )Ki) accélère la réponse du
système mais peut le faire osciller et devenir instable. Un petit gain intégral donne
un contrôle plus serré et stable au détriment d'un long temps de réponse.
Ces principes peuvent être appliqués dans les exemples suivants : Si un système
atteint éventuellement le niveau de HR désiré mais prend beaucoup de temps
pour le faire sans dépasser le point de consigne, une réponse plus rapide peut être
obtenue en augmentant le gain intégral. Si la HR mesurée oscille au-dessus et en
dessous du point de consigne de nombreuses fois avant d'atteindre finalement le
point de consigne, diminuer le gain intégral.
Habituellement, si un grand ajustement est fait au gain intégral, une meilleure
réponse est atteinte en baissant l'ampleur du changement. Modifier légèrement
alors le gain proportionnel dans le même sens que la modification du gain intégral.
Les données d'historique HR, téléchargeables à partir du menu Diagnostics,
peuvent être utiles pour accorder la boucle PID.
54
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Contrôle du niveau d'eau
SYSTÈME DE SONDE
Les humidificateurs avec remplissage par robinet/eau adoucie utilisent des
sondes à conductivité pour mesurer et contrôler le niveau d'eau pour une plus
grande efficacité opérationnelle. La conductivité de l'eau doit être d'au moins
30 μS/cm pour que le système de sonde puisse fonctionner. Le système à
trois sondes est contrôlé par la carte du Vapor-logic, qui accomplit toutes les
fonctions nécessaires de logique et de minutage pour fournir un contrôle total
du niveau de l'eau et de l'arrêt d'urgence.
Le Vapor-logic maintient automatiquement le niveau de l'eau entre les sondes
supérieure et médiane (voir les Figures 55-1). Lorsque le niveau de l'eau descend
en deçà de la sonde médiane, le robinet de remplissage s'ouvre jusqu'à ce que
le niveau de l'eau atteigne la sonde supérieure. L'eau doit rester en contact avec
la surface de la sonde pendant trois secondes pour que le Vapor-logic puisse
déterminer que l'eau est au niveau de la sonde.
Inversement, l'eau doit rester sans contact avec la surface de la sonde pendant
trois secondes pour que le Vapor-logic puisse déterminer que l'eau est en deçà du
niveau de la sonde. Ce retard de trois secondes empêche que la turbulence fausse
le relevé du niveau réel.
Chaque fois que le robinet de remplissage alimente, le système Vapor-logic teste
la sonde du système. Si le signal de l'ensemble sonde commence à être défaillant,
le message « Nettoyer les sondes » apparaît dans le Journal des messages. Dès que
le système de sonde atteint sa durée de vie maximale, l'humidificateur s'arrête et
l'alarme « Sonde d'eau défectueuse » apparaît.
Les humidificateurs XT n'utilisent pas de sondes
de conductivité pour le contrôle du niveau d'eau.
Voir « Humidificateurs vapeur à électrodes » en
page 57.
MISE EN GARDE
Corrosion au chlore
Les dommages causées par la
corrosion au chlore ne sont pas
couverts par votre garantie DriSteem.
La corrosion au chlore peut résulter de
nombreuses causes différentes, parmi
lesquelles, sans s'y limiter
• Des procédés inadaptés de
déionisation de l'eau
• Des procédés inadaptés
d'adoucissement de l'eau
• L'eau d'alimentation de
l'humidificateur
FIGURE 55-1 : CONTRÔLE DE NIVEAU
D'EAU DE L'HUMIDIFICATEUR À
ROBINET/EAU ADOUCIE
VLC-OM-030
Le robinet de remplissage se
ferme losque le niveau d'eau
passe au-dessus de cette
sonde.
Le robinet de remplissage
s'ouvre lorsque le niveau
d'eau est en-dessous dans
cette sonde.
Commutateur de basses
eaux. Les éléments
chauffants ne sont plus
alimentés lorsque le niveau
d'eau passe sous cette
sonde.
Un temps d'écumage ajustable permet d'avoir une période d'écumage étendue
(de 0 à 120 secondes) pour réduire l'accumulation minérale. Pendant l'écumage,
le robinet de remplissage reste sous tension après que le niveau d'eau ait atteint
la sonde supérieure pendant la durée spécifiée par la durée d'écumage. La
durée d'écumage est réglable par incréments d'une seconde à travers l'écran de
configuration.
Si le niveau de l'eau descend en deçà de la sonde d'arrêt de niveau inférieur, les
sorties de chauffage sont désactivées, ceci offre une protection contre un niveau
d'eau bas pour les sorties de chauffage.
Voir la mise en garde à droite « Corrosion au chlore ».
Les humidificateurs utilisant l'eau du robinet
ou adoucie contrôlent électroniquement les
niveaux d'eau en utilisant une sonde à trois pôles.
Le contrôleur répond avec les actions ci-dessus
lorsque le niveau de l'eau atteint chaque pôle.
mc_030910_1335
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
55
FONCTIONNEMENT
Contrôle du niveau d'eau
SYSTÈME DE ROBINET À FLOTTEUR
Les systèmes d'eau DI/OI (sauf pour l'injection d'écume) utilisent un système
de robinet flotteur pour contrôler les niveaux d'eau pour une efficacité
opérationnelle optimale. Les systèmes DI/OI sont utilisés là où la pureté de
l'eau/vapeur est importante, où l'eau déminéralisée est requise pour améliorer
le rendement ou diminuer les exigences de maintenance ou bien là où la
source d'eau déminéralisée a une conductivité minime ou nulle, requérant ainsi
un flotteur plutôt qu'une sonde pour détecter les niveaux d'eau.
Les humidificateurs XT n'utilisent pas de valve
à flotteur pour le contrôle du niveau d'eau. Voir
« Humidificateurs vapeur à électrodes » en page 57.
MISE EN GARDE
Corrosion au chlore
Les dommages causées par la
corrosion au chlore ne sont pas
couverts par votre garantie DriSteem.
Le système de robinet à flotteur consiste en un robinet de remplissage et un
flotteur interrupteur de niveau.
La corrosion au chlore peut résulter de
nombreuses causes différentes, parmi
lesquelles, sans s'y limiter
Le robinet de remplissage régule la quantité d'eau ajoutée à le réservoir à
l'aide d'un flotteur à boule, d'un levier de flotteur et un robinet mécanique.
Le robinet est ajusté pour remplir la chambre d'évaporation à 6 mm (1/4")
du port de débordement permettant à de l'eau chauffé, et donc détendue, de
remplir au démarrage Siphon-P externe.
• Des procédés inadaptés de
déionisation de l'eau
• Des procédés inadaptés
d'adoucissement de l'eau
• L'eau d'alimentation de
l'humidificateur
Le flotteur interrupteur de niveau d'eau à un interrupteur électrique qui ferme
lorsque l'eau est prête. Cet interrupteur flotteur fournit une faible protection d'eau
pour les sorties de chauffage. Si le niveau de l'eau descend en deçà du flotteur, les
sorties de chauffage sont désactivées.
Voir la mise en garde à gauche « Corrosion au chlore ».
FIGURE 56-1 : CONTRÔLE DE NIVEAU D'EAU POUR LE SYSTÈME
D'EAU DI/OI
FIGURE 56-2 : INTERRUPTEUR DE NIVEAU POUR SYSTÈMES
D'EAU DI/OI
Raccord de l'alimentation en eau
Flotteur à
boule
Tige flottante
Une marque zéro au-dessus du flotteur indique
l'emplacement correct de fixation à la tige. L'interrupteur
est normalement ouvert lorsque le flotteur à boule est à
son point le plus bas de la tige.
OM-3009
OM-7396
Les humidificateurs utilisant de l'eau DI/OI contrôlent les niveaux d'eau avec
un robinet flotteur et une commutateur de basses eaux.
mc_052710_1644
56
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Contrôle du niveau d'eau
HUMIDIFICATEURS VAPEUR À ÉLECTRODES
Eau d'alimentation
Dans les humidificateurs à électrodes (voir la figure 57-1), la sortie de vapeur
dépend directement de la résistance de l'eau dans le cylindre à vapeur et
donc, de la conductivité de l'eau entre les électrodes.
Les humidificateurs vapeur à électrodes utilisent
de l'eau d'alimentation du robinet ou adoucie.
Les eaux déminéralisées, déionisées et à
osmose inverse ne sont pas assez conductrices
pour les humidificateurs vapeur à électrode.
La conductivité recommandée de l'alimentation en eau pour les humidificateurs XT
est de 125 à 1250 μS/cm.
Plus l'eau recouvre la surface des électrodes, plus il y a de vapeur et moins
il y a d'eau sur la surface des électrodes, moins il y a de vapeur. Dans la
mesure où la conductivité de l'eau et le niveau d'eau sont liés à la sortie de
vapeur, les humidificateurs à électrode de DriSteem utilisent un algorithme
qui contrôle la conductivité et gère les cycles d'évacuation et de remplissage
afin d'optimiser la performance de l'humidificateur et de fournir une sortie de
vapeur appropriée.
Lorsque l'eau présente dans le cylindre boue pour se transformer en vapeur,
la concentration en ions conducteurs augmente jusqu'à ce qu'il atteigne un
seuil qui déclenche un cycle d'évacuation et de remplissage. Cela élimine
l'eau très conductrice du cylindre et la remplace par de l'eau de remplissage
moins conductrice. Plus l'eau de remplissage est conductrice, plus la demande
est forte et plus le seuil est atteint rapidement et plus le cylindre s'évacue et se
remplit fréquemment (processus automatique) pour rester dans les limites des
paramètres permettant d'assurer une sortie de vapeur appropriée.
Afin d'éviter de trop remplir le cylindre, le remplissage s'arrête si le niveau de
l'eau atteint le capteur d'eau supérieur.
FIGURE 57-1 : CONTRÔLE DU NIVEAU D'EAU POUR
HUMIDIFICATEUR VAPEUR À ÉLECTRODE
Godet de
remplissage
Capteur d'eau supérieur
Trop-plein
Électrodes
Eau
OM-7580
Purge du cylindre
Raccord de conduite
d'alimentation en eau
(sous l'armoire)
Trop-plein à vidanger
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
57
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
Lorsqu'une option de limite supérieure HR de conduit est commandée,
DriSteem fournit un commutateur de limite supérieure de conduit ou un émetteur
d'humidité de limite supérieure de conduit (sortie de 4 à 20 mA, limites de
0 à 100% HR) pour le montage du conduit.
OPTION DE COMMUTATEUR DE LIMITE SUPÉRIEURE DE CONDUIT
Le commutateur de limite supérieure de conduit empêche la saturation du conduit
en arrêtant l'humidificateur lorsque le point de consigne est atteint. Quand c'est
le cas, le message « Déclench. lim. sup. conduit » apparaît dans le Journal des
messages et s'ouvre automatiquement lorsque le niveau HR du conduit descend
en dessous du point de consigne de limite supérieure du conduit.
OPTION DE MODULATION DE L'ÉMETTEUR DE LIMITE SUPÉRIEURE
L'émetteur modulant de limite supérieure fonctionne en conjonction avec
le signal contrôlant de l'émetteur de la pièce/du conduit ou du signal de
demande à travers le système de contrôle du Vapor-logic pour empêcher une
humidification excessive dans le conduit. Le Vapor-logic commence à diminuer
la production de l'humidificateur lorsque l'humidité relative dans le conduit
est dans un pourcentage défini par l'utilisateur (5% par défaut) du point de
consigne de limite supérieure du conduit. Cette valeur, appelée intervalle de
mesure de limite supérieure du conduit, est définie durant la configuration.
Lorsque l'humidité relative du conduit se trouve dans cette fourchette, le message
« Intervalle mesure lim. sup. conduit » apparaît dans le Journal des messages
et l'étiquette Message clignote sur le pavé numérique/afficheur. Si nécessaire,
la baisse de sortie de l'humidificateur continue jusqu'à l'atteinte du point de
consigne maximum, fermant complètement l'humidificateur. Dans ce cas, le
message « Déclench. lim. sup. conduit » apparaît dans le Journal des messages.
Lorsque l'humidité relative élevée commence à baisser dans le conduit, le
Vapor-logic commence lentement à augmenter sa production de vapeur d'eau.
Lorsque l'humidité relative du conduit baisse plus qu'un pourcentage défini en
dessous du point de consigne de limite supérieure du conduit, l'émetteur de
contrôle ou le signal de demande par d'autres est rétabli comme contrôleur
principal, faisant revenir le système de contrôle à un fonctionnement normal, et
les messages dans le Journal des messages sont automatiquement ouverts.
OPTION DE CONTRÔLE DE COMPENSATION DE TEMPÉRATURE
Remarque : cette option n'est pas applicable aux humidificateurs XT.
Lorsque sélectionné en option, DriSteem fournit un émetteur de compensation
de température. L'émetteur de compensation de température surveille en
permanence la température intérieure de la vitre et transmet cette température
au Vapor-logic.
Le Vapor-logic suppose une température de pièce de 21 ° C (70 °F) et utilise
la température de la vitre et la HR à l'endroit contrôlé pour calculer le point de
rosée (°F ou ° C) de l'endroit.
58
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
Si la température de la vitre descend en deçà du point de rosée, le Vaporlogic baisse automatiquement le point de consigne HR afin que la buée ne se
forme pas sur les fenêtres. L'écran d'accueil affiche le point de consigne HR
modifié et un astérisque (*) apparaît près de ce dernier, attestant ainsi que la
compensation de température a pris le contrôle du point de consigne HR. Le
message « Compens. temp. en marche » apparaît dans le Journal des messages
et la touche Message est mise en surbrillance. Lorsque la température de la vitre
intérieure s'élève au-dessus du point de rosée, le Vapor-logic rétablit le contrôle
du système au point de consigne HR normal de l'endroit, et le message «
Compens. temp. en marche » est automatiquement ouvert.
L'option de contrôle de compensation de température est disponible lorsque
le système est équipé d'un émetteur HR. Ce n'est pas disponible lorsqu'un
humidistat à distance, un émetteur de point de rosée ou un système immotique
est utilisé pour contrôler l'humidificateur.
L'émetteur fourni avec le Vapor-logic est étalonné de –29 ° C à 71 ° C
(–20 °F à 160 °F) avec sortie variant de 4 à 20 mA. Par exemple, un relevé
de température de 21 ° C (70 °F) devrait donner un relevé de mesure de
12 mA. Il est possible d'étalonner le capteur en ajustant l'écart, voir la section
du capteur de température auxiliaire du menu de configuration.
OPTION DE CAPTEUR DE TEMPÉRATURE AUXILIAIRE
Remarque : cette option n'est pas applicable aux humidificateurs XT.
Si cette option a été commandée, DriSteem fournit un capteur de température
pour surveiller la température dans un conduit ou dans les espaces. La
température de ce capteur est affichée dans le menu État (« Température aux »).
Les données d'historique de la température sont consignées dans le le journal
de données et elles sont également téléchargeables à partir de la section
correspondante dans le menu Diagnostics.
CARACTÉRISTIQUE DE PRÉCHAUFFAGE DE RÉSERVOIR
La caractéristique de préchauffage de réservoir chauffe l'eau de le réservoir
proche de l'ébullition pour permettre une réponse rapide à un signal de
demande. Si le réservoir est froid losqu'un petit signal de demande est présent,
le contrôleur du Vapor-logic annule le signal de demande et chauffe jusqu'à
ce que la température du réservoir atteigne 91 ° C (195° F). À ce moment, le
contrôle retourne au signal de demande d'origine.
Le préchauffage permet au système de répondre rapidement même aux petites
demandes. Lors du préchauffage, le mot « Chauffage » apparaît sur l'écran
d'accueil.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
59
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
CARACTÉRISTIQUE DE POINT DE CONSIGNE AQUASTAT
Remarque : cette caractéristique n'est pas applicable aux humidificateurs XT.
Le point de consigne de l'aquastat est la température minimale du réservoir
que le contrôleur du Vapor-logic maintient lorsqu'il n'y a pas d'appel
pour de l'humidité ou lorsque les circuits de sécurité ne sont pas satisfaits
(ex. commutateur de limite supérieure ou commutateur d'écoulement d'air).
Le point de consigne de l'aquastat est réglé à partir de la section de gestion
de l'eau du menu de configuration. Cette caractéristique écourte le temps
de préchauffage de le réservoir, ce qui permet une réponse rapide à un appel
pour de l'humidité.
Par exemple, si l'aquastat est réglé à 82 ° C (180 °F) lorsqu'un appel pour
de l'humidité survient, le réservoir n'a besoin que de chauffer 18 ° C (32 °F)
pour atteindre le point d'ébullition et commencer à produire de la vapeur.
Cependant, si l'aquastat est au paramètre par défaut de 4 ° C (40 °F) et que
le réservoir est à une température moyenne ambiante, lors de la demande
d'humidité, le réservoir doit se réchauffer t de la température ambiante au
point d'ébullition avant de produire la vapeur. Lorsqu'un appel d'aquastat
chauffe le réservoir, le message « Chauffage » apparaît sur l'écran d'accueil.
Le chauffage de l'aquastat interviendra dans des conditions d'alarme de limite
haute et de débit d'air.
PROTECTION CONTRE - GEL
La Protection contre-gel est similaire à l'aquastat, avec quelques exceptions.
Le point de consigne de Protection contre-gel est fixé à 4 ° C (40 °F).
Son but est d'empêcher le réservoir de geler dans des environnements froids.
Contrairement à aquastat, si une situation existe qui empêche les chauffages,
brûleurs et robinets de s'amorcer (telle qu'une alarme, un commutateur de
verrouillage externe est ouvert ou l'humidificateur est en mode Mise en veille),
plutôt que de rester inactif, le contrôleur se met en mode de Vidange manuelle
et le réservoir se vidange pour empêcher le gel. Passer en mode Auto pour
redémarrer le fonctionnement.
Lorsque le réservoir chauffe pour empêcher le gel, le mot « Chauffage »
apparaît sur l'écran d'accueil. Lorsque le réservoir se vide ou est vide pour
empêcher le gel, le message « Vidange contre le gel » apparaît dans le
Journal des messages et la touche Message est mise en surbrillance.
FONCTIONNEMENT DE LA DISPERSION PAR VENTILATEUR
Si votre humidificateur est équipé d'une SDU (Space Distribution Unit)
ou d'un ventilateur Area-type, il est activé après que le contrôleur du
Vapor-logic reçoive une demande d'humidité et lorsque la température
du réservoir s'approche de la température d'ébullition.
Lorsque l'humidificateur ne reçoit plus de demande d'humidité, il arrête de
chauffer et la SDU ou le ventilateur Area-type continue à fonctionner pendant
la période de délai (comme définie dans la section sur la dispersion par
ventilateur du menu de configuration).
60
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
ECARTS DE CAPTEUR
Tous les émetteurs externes expédiés avec Vapor-logic peuvent être étalonnés
à partir du menu de configuration. Par exemple, si le système est équipé
d'un émetteur HR, il y a un écart de paramètre HR.
La valeur d'usine par défaut pour tous les émetteurs est zéro. Les capteurs
qui ont cette capacité d'ajustement sont les émetteurs d'humidité, de limite
supérieure de conduit, de compensation de température et de point de rosée.
Algorithme de vidange des
humidificateurs XT
Les humidificateurs XT utilisent un algorithme de
vidange spécialement conçu pour la manière
dont les humidificateurs vapeur à électrodes
fonctionnent. Voir « Humidificateurs vapeur à
électrodes » en page 57.
SÉQUENCE DE VIDANGE AUTOMATIQUE D'EAU ROBINET/ADOUCIE
(Voir la remarque à droite pour les humidificateurs XT).
Lorsqu'un humidificateur est configuré pour utiliser de l'eau du robinet/adoucie avec un robinet de
vidange automatique, le Vapor-logic utilise une séquence de vidange automatique (SVA) pour aider
à réduire le dépôt minéral dans le réservoir et la conduite de récupération des fluides, ce qui réduit la
maintenance du réservoir.
La séquence de vidange automatique commence en ouvrant le robinet de vidange pour vider le
réservoir. Quand la durée de vidange se termine, les robinets de remplissage et de vidange restent
ouverts pour le rinçage de le réservoir. Quand la durée de rinçage se termine, la séquence de
vidange automatique est complète et l'humidificateur reprend un fonctionnement normal. Les durées
de vidange et de rinçage par défaut sont spécifiques au modèle et peuvent être ajustées dans la
section de gestion de l'eau du menu de configuration.
Les paramètres de vidange et de rinçage automatiques sont définis dans la section de gestion de
l'eau du menu de Configuration :
• Tout d'abord, la fonction de vidange et de rinçage automatiques doit être activée.
• Deuxièmement, la quantité d'eau à transformer en vapeur doit être définie avant qu'une
séquence de vidange automatique ne commence (Utilisation). Les réglages par défaut pour cette
valeur sont spécifiques au modèle et sont calculés sur base de 200 heures de fonctionnement
à 100% de la capacité. Aller dans le menu de configuration pour afficher ou changer ce
paramètre pour votre humidificateur.
• Troisièmement, les jours de la semaine pendant lesquels une séquence de vidange automatique
peut se produire doivent être définis. Ceci signifie qu'une fois que l'exigence d'utilisation est
observée, la séquence de vidange automatique peut se produire pendant le premier jour
autorisé (par défaut, tous les jours sont autorisés).
• Enfin, l'heure à laquelle la séquence de vidange automatique se produit doit être définie
(la valeur par défaut est minuit).
Par exemple, avec l'utilisation des paramètres d'usine pour la séquence de vidange automatique,
la première séquence de vidange automatique se produit à minuit de n'importe quel jour de la
semaine une fois que l'exigence d'utilisation spécifique au modèle est observée. Pour modifier
cesparamètres, aller dans la section de gestion de l'eau du menu de configuration.
Noter que la séquence de vidange automatique est conçue pour un système d'humidificateur d'eau
du robinet/adoucie avec des robinets de vidange et de remplissage électriques. Les humidificateurs
utilisant de l'eau DI/OI ne nécessitent pas de vidange et de rinçage automatiques, mais cette fonction
peut être activée si l'humidificateur dispose de robinets de vidange et de remplissage électriques.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
61
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
VIDANGER EN UTILISANT DE L'EAU ADOUCIE
Lorsque l'on utilise de l'eau adoucie, la vidange dure pendant une minute
après une période de temps basée sur 1000 heures de fonctionnement à
100% pour retirer les résidus du mécanisme de robinet de vidange. La vidange
de fin de saison survient comme décrit ci-dessous.
MINUTERIE D'ÉCUMAGE
Avec une configuration d'eau potable ou adoucie, le contrôleur du Vapor-logic
est équipé d'une minuterie d'écumage. Cette minuterie est activée à la fin de
chaque cycle de remplissage. La minuterie garde le robinet de remplissage
ouvert (pour une certaine quantité de temps défini par l'utilisateur après que le
réservoir se soit rempli) pour écumer les minéraux hors de la surface de l'eau.
Le temps d'écumage est ajusté à travers le menu de configuration.
VIDANGE DE FIN DE SAISON
S'il n'y a pas de demande d'humidité pendant une période définie par
l'utilisateur, l'humidificateur effectue une vidange de fin de saison (FDS),
pendant laquelle le robinet de vidange reste ouvert pendant dix jours pour
permettre au réservoir de vidanger, puis se ferme. Si l'humidificateur reçoit
une demande d'humidité après qu'une vidange de fin de saison de dix heures
ait commencé, le contrôleur arrête la vidange de fin de saison, le réservoir
se remplit et l'humidificateur reprend son fonctionnement normal. La période
d'inactivité définie par l'utilisateur (temps d'arrêt) est réglée dans la section de
vidange de fin de saison du menu de configuration. Cette option est disponible
seulement sur les unités dotées de robinets de vidange et rinçage électriques.
INTERVALLE D'ENTRETIEN
Le contrôleur du Vapor-logic suit la progression de l'eau transformée en vapeur
par l'humidificateur. Lorsque la quantité d'eau transformée en vapeur ou la durée
de fonctionnement dépasse l'intervalle d'entretien (une quantité d'eau définie par
l'utilisateur en livres, kilogrammes ou heures, réglée dans l'écran de configuration),
le message « Service unit (Entretien unite) » apparaît dans le Journal des
messages.
L'humidificateur continue à fonctionner après l'apparition du message. Le
message informe l'utilisateur du fait que l'intervalle d'entretien a été atteint et
que l'humidificateur devrait être nettoyé. Le message reste dans le Journal des
messages jusqu'à ce qu'il soit ouvert et jusqu'à ce que 10 nouveaux messages
soient ajoutés (nombre maximal de messages possible dans le journal).
62
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
RÉGLAGE DE LA DATE ET DE L'HEURE
Le contrôleur Vapor-logic contient une horloge ayant l'heure réelle qui est
utilisée pour différentes fonctionnalités y compris la séquence de vidange et
de rinçage et l'enclenchement des alarmes. Si la date ou l'heure doivent être
réinitialisées, se rendre dans le menu de configuration.
Remarque : Vérifier les paramètres de date et d'heure après chaque mise
à jour du micrologiciel.
BATTERIES DE SECOURS, MÉMOIRE NON VOLATILE
En cas de panne de courant, les paramètres de la date et de l'heure seront
conservés. Les alarmes, la configuration de l'unité et les minuteurs d'utilisation
restent dans la mémoire non volatile de manière indéfinie.
SÉCURITÉ/MOT DE PASSE
Pour contrôler qui peut changer les paramètres du Vapor-logic, activer la
fonction de sécurité et définir un mot de passe dans le menu de configuration.
Taper quatre chiffres et définir la période d'attente (minutes d'inactivité avant
que le Vapor-logic ne retourne en mode lecture seule). L'interface Web et le
pavé numérique/afficheur peuvent avoir des mots de passe différents.
Important : noter ce mot de passe et le conserver dans un endroit sûr.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
63
FONCTIONNEMENT
Options et caractéristiques
TÉLÉCHARGEMENT DES DONNÉES D'HISTORIQUE
Le Vapor-logic effectue l'acquisition des données par intervalle d'une minute et
il les conserve pendant sept jours glissants. Ces données, qu'il est possible de
télécharger et de trier, contiennent les détails indiqués au tableau 64-1.
Remarque : les données sont enregistrées dans
une mémoire non-volatile toutes
les 60 minutes. En cas de panne
électrique supérieure à 60 minutes,
les données risquent d'être perdues.
Pour les options de téléchargement des données, aller dans la section
Téléchargement des données de l'écran Diagnostics.
Tableau 64-1 :
Exemple de journal de données téléchargé et trié
Time
SpaceRH or Aux Temp Tank Temp
BTU’s used
Demand
(°F)
(°F)
Lbs
steam
Output
(%)
1/26/10 9:36 AM
23
0
212
567019018 421066
23
1/26/10 9:37 AM
23
0
212
567021350 421068
23
1/26/10 9:38 AM
23
0
211
567023681 421070
23
Alarm/
Msg
Current Config: Factory Config:
XX##XX#X###XX XX##XX#X###XX
low water Auto cleared
cutout
message
1/26/10 9:39 AM
1/26/10 9:40 AM
23
0
210
567028344 421073
23
1/26/10 9:41 AM
23
0
211
567030677 421075
23
1/26/10 9:42 AM
23
0
212
567033008 421077
23
1/26/10 9:43 AM
23
0
212
567035339 421079
23
1/26/10 9:44 AM
—
Unit Start
Pour trier les données (de la manière illustrée ci-dessus) avec les alarmes et les
messages dans l'ordre d'occurrence :
1. Importer les données dans un tableur comme Microsoft Excel.
2. Configurer la colonne Heure afin de l'afficher dans le format date-heure.
3. Trier toutes les rangées par « Heure » dans l'ordre ascendant.
SAUVEGARDE ET RESTAURATION DES DONNÉES
Les données du Vapor-logic peuvent être sauvegardées sur une clé USB à
mémoire flash à partir de laquelle elles peuvent être restaurées. Le fichier
de sauvegarde contient toutes les informations relatives à l'humidificateur,
y compris le micrologiciel, les paramètres d'utilisateur, le numéro de modèle,
le numéro de série et la chaîne de configuration.
Les fichiers de sauvegarde utilisent le numéro de série dans le nom de fichier de
sauvegarde pour que le fichier soit facilement relié à un humidificateur particulier.
64
Alarm/Msg
Status
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Auto cleared
message
—
FONCTIONNEMENT
Mises à jour du micrologiciel
Pour créer un fichier de sauvegarde :
1. Insérer un disque dur à mémoire flash formaté au format FAT32 dans le port
USB de la carte Vapor-logic.
2. Aller dans Diagnostics/Sauvegarde et restauration USB/Paramètres de
sauvegarde
3. Choisir Oui. L'écran vous informe quand la sauvegarde est terminée.
Pour restaurer à partir un fichier de sauvegarde :
1. Insérer le disque dur à mémoire flash formaté au format FAT32 avec le fichier
de sauvegarde de l'humidificateur dans le port USB de la carte du Vapor-logic.
2. Aller dans Diagnostics/Sauvegarde et restauration USB/Paramètres de
restauration.
3. Choisir Oui. Noter que le numéro de série de l'humidificateur et le fichier de
sauvegarde doivent correspondre pour terminer le processus de restauration.
TÉLÉCHARGEMENT DES MISES À JOUR DU MICROLOGICIEL
Le contrôleur Vapor-logic peut être mis à jour sur le terrain avec la
dernière version du micrologiciel via le port USB de la carte Vapor-logic.
Les mises à jour du micrologiciel sont disponibles gratuitement sur le site
internet de DriSteem.
Afin de mettre à jour le contrôleur Vapor-logic avec la dernière version
du micrologiciel, réaliser la procédure suivante :
1. Se rendre sur le site www.dristeem.com.
2. Aller sur Outils sur le menu de navigation du site.
3. Sélectionner Micrologiciel Vapor-logic/XTR.
4. Parcourir jusqu'à Vapor-logic5 et cliquer sur le lien de téléchargement de
la version.
5. Brancher une clé USB au port USB de votre ordinateur et préparer la clé de la
manière suivante :
a) Déplacer ou supprimer tous les fichiers de la clé.
b) S'assurer de disposer d'au moins 16 Mo d'espace libre.
c) S'assurer qu'elle n'est pas partitionnée en plusieurs disques.
6. Réaliser la procédure du tableau 66-1.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
65
FONCTIONNEMENT
Mises à jour du micrologiciel
Tableau 66-1 :
Téléchargement des mises à jour du micrologiciel Vapor-logic
1. Cliquer sur le lien apparaissant à droite de la page de mises à jour du
micrologiciel Vapor-logic sur le site de www.dristeem.com.
Si une fenêtre de sécurité apparaît, cliquer sur le bouton Save (Enregistrer).
Remarque : les captures d'écran dans ce tableau illustrent des écrans typiques
d'Internet Explorer sous Windows XP. Votre navigateur et votre
système d'exploitation peuvent être configurés différemment ; les
écrans sont fournis à titre indicatif.
2. Choisir un emplacement d'enregistrement à l'invite.
3. Cliquer sur le bouton Save.
4. Sur le bureau, cliquer deux fois sur le nouveau fichier vl5_update.exe.
5. Si un avertissement de sécurité apparaît, cliquer sur le bouton Run (Lancer)
l'installation.
Une fenêtre WinZip Self-Extractor apparaît.
suite
66
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Mises à jour du micrologiciel
Tableau 66-1 :
Téléchargement des mises à jour du micrologiciel Vapor-logic (suite)
6. Cliquer sur le bouton Browse (Parcourir) de la fenêtre WinZip Self-Extractor et
sélectionner votre lecteur USB comme emplacement cible.
7. Cliquer sur le bouton Unzip de la fenêtre WinZip Self-Extractor.
Une fenêtre WinZip s'ouvre pour confirmer que la mise à jour du micrologiciel a
été extraite.
8. Cliquer sur le bouton OK.
9. Cliquer sur le bouton Close (Fermer) pour fermer la fenêtre WinZip
Self-Extractor.
10. Ouvrir la clé USB. Vérifier qu'elle contient un dossier intitulé
vl5_update_xx.xx.xx (où x représente le numéro de la version) et que la date
est celle du jour.
11. Retirer la clé USB de votre ordinateur.
12. Consulter la section « Installation des mises à jour du micrologiciel » en Page 68.
mc_121610_0530
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
67
FONCTIONNEMENT
Mises à jour du micrologiciel
INSTALLATION DES MISES À JOUR DU MICROLOGICIEL
1. Placer le système de l'humidificateur en mode Veille.
2. IMPORTANT : Afin d'éviter d'endommager la clé USB et le contrôleur avec
l'électricité statique, se décharger en touchant brièvement le sous-panneau
électrique de l'humidificateur avant de toucher une pièce de la carte
contrôleur ou de réaliser l'étape 3. Voir l'avertissement à gauche.
3. Avec la carte sous tension, insérer la clé USB contenant le dossier de mise
à jour du micrologiciel dans le port USB de la carte Vapor-logic.
MISE EN GARDE
Ne pas retirer la clé USB et ne pas éteindre l'unité.
Au cours des étapes 4 et 5, ne pas retirer la clé USB ni éteindre l'unité tant que le
signal détaillé au point 5 n'est pas émis.
4. La procédure de mise à jour commence immédiatement et prend environ une
minute. Attendre que le relais de la carte Vapor-logic commence à clignoter en
continu. Les LED de la sonde d'eau de la carte clignotent occasionnellement
pendant la procédure de mise à jour.
5. Lorsque le relais de la carte Vapor-logic commence à clignoter en continu,
retirer la clé USB du port USB de la carte Vapor-logic.
Une fois la clé USB retirée, le contrôleur Vapor-logic et l'écran se réinitialisent
avec le micrologiciel mis à jour.
6. Vérifier la mise à jour en contrôlant la version du micrologiciel Vapor-logic de
la manière suivante :
a) Sélectionner Diagnostics dans le menu Principal du pavé numérique/
afficheur
b) Sélectionner Infos humidificateur.
c) Dérouler jusqu'à Version micrologiciel
La version du micrologiciel affichée devrait correspondre au numéro de
version du dossier vl5_update xx.xx.xx de la clé USB (où x représente le
numéro de la version).
7. Vérifier le bon fonctionnement de l'humidificateur et le remettre en service.
La performance des clés USB diffère. Si une clé USB ne parvient pas à mettre le
micrologiciel Vapor-logic à jour, réaliser la procédure suivante à l'aide d'une clé
USB différente :
68
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
AVERTISSEMENT
Risque d'électrocution
Tous les circuits doivent être mis sous
tension pour cette procédure de mise
à jour du micrologiciel. Tout contact
avec des circuits sous tension peut
occasionner un préjudice corporel
grave voire la mort à la suite d'un choc
électrique.
Afin d'éviter toute électrocution lors
de la mise à la terre du sous-panneau
électrique, toucher le sous-panneau
par les bords, à l'écart des câbles et des
composants.
mc_072209_1320
FONCTIONNEMENT
Mise à l'essai et test de fonctionnement
1. Préparer un nouveau lecteur flash de la manière décrite à l'étape 3
« Téléchargement des mises à jour du micrologiciel » en Page 65.
2. Recommencer les étapes 4 à 11 du Tableau 66-1.
3. Recommencer les étapes 1 à 7 en Page 68.
mc_120210_1235
MISE À L'ESSAI
Lors d'une installation ou d'une réparation, itérer toutes les sorties, comme le
robinet de remplissage, le robinet de vidange, etc., pour en vérifier le bon
fonctionnement. Aller à la section de mise à l'essai dans le menu Diagnostics
et faire défiler chaque sortie connectée pour en vérifier le bon fonctionnement.
Durant l'essai, le mode de l'humidificateur passe sur Veille et le statut du
réservoir se met sur Test.
TEST DE FONCTIONNEMENT
Le Vapor-logic dispose d'une fonction de test pour confirmer le fonctionnement
du système. Cette fonction permet à un technicien de simuler une demande de
production de vapeur (comme pendant un entretien de routine). Pour confirmer
le bon fonctionnement, aller à la section de test de fonctionnement du menu
Diagnostics. Régler le pourcentage de demande et la durée du test. Durant
l'essai, le mode de l'humidificateur passe sur Veille et le statut du réservoir se
met sur Test.
mc_102108_1350
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
69
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Le Vapor-logic est fourni sur commande avec Modbus, BACnet ou LonTalk. Le
Vapor-logic peut se connecter au système d'automatisation de bâtiment l'aide de
ces protocoles. Les variables sont définies dans les tableaux des pages suivantes.
Remarque : Pour la retrofit des installations BACnet ou LonTalk, contacter votre
représentant local DriSteem ou DriSteem afin d'acheter la mise à
jour BACnet ou LonTalk.
FIGURE 70-1 : INSTALLATION DU
MODULE LON PROTOCESSOR
1. Retirer le module LON
ProtoCessor de sa boîte.
CONNEXIONS
1. Pour une connexion à un système Modbus ou BACnet MS/TP, connecter
le câblage du système Modbus ou BACnet à la borne P7 du tableau du
Vapor-logic (positif à positif, négatif à négatif).
En cas de connexion à un système BACnet/IP, brancher le câblage du
système BACnet à la connexion Ethernet.
2. Insérer le module LON ProtoCessor dans les
broches de la carte Vapor-logic.
2. En cas de connexion à un système LonTalk, connecter le module LON
ProtoCessor conformément à l'étape 3 de la Figure 70-1.
Fond du
module LON
ProtoCessor
3. Débrancher l'alimentation de la carte Vapor-logic, attendre 5 secondes, et
rebrancher l'alimentation.
4. Configurer la communication avec Vapor-logic en utilisant votre
gestionnaire de réseau Modbus, BACnet ou LonTalk et en consultant le
tableau 71-1.
INSTALLATION DE LONTALK EN RETROFIT
1. Mettre l'unité hors tension.
2. Toucher le châssis métallique nu de l'unité avant de manipuler le module
LON ProtoCessor et tenir ce châssis pendant la manipulation du module.
3. La manipulation du module, se fait en le tenant par les bords. Ne pas
toucher les composants ni la carte circuit.
4. Brancher le module LON ProtoCessor dans les broches de montage
(comme l'illustre la Figure 70-1) avec le connecteur LonTalk sur le bord de
la carte. S'assurer que toutes les broches sont placées dans le connecteur.
5. Brancher les câbles du système LonTalk au module LON ProtoCessor de la
manière illustrée à l'étape 3 à droite.
6. Mettre l'unité sous tension.
7. Pour activer la communication LonTalk, utiliser le pavé numérique/afficheur
ou l'interface Web et aller à la section Communications dans le menu de
configuration.
Contrôleur Vapor-logic
2. Brancher le câblage du système LonTalk
au module LON ProtoCessor de la carte
Vapor-logic.
8. Configurer la communication avec Vapor-logic en utilisant votre
gestionnaire de réseau LonTalk et en consultant le tableau 71-1.
INSTALLATION DE BACNET EN RETROFIT
1. À l'aide du pavé numérique ou de l'interface Web, se rendre dans le
menu de configuration, sélectionner Configuration, puis Communication et
BACnet, puis appuyer sur Entrée.
2. Saisir le code fourni lors de l'achat du retrofit BACnet. Le code d'activation
correspond au numéro de série de l'unité.
3. Sélectionner le canal de communication BACnet dans le menu de
Configuration BACnet.
4. Mettre l'unité hors/sous tension pour activer BACnet.
70
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Brancher les câbles du
système LonTalk au module
LON ProtoCessor ici.
REMARQUE : orienter le module LON ProtoCessor
de la manière illustrée, avec les connecteurs du
câble sur le côté de la carte Vapor-logic.
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet
Nom de variable et
nom d'objet BACnet
Lecture
seule (RO)
Type
Numéro
ou
d'objet et Noms de variable
d'enregistrement
Lecture
instance
LonTalk**
Modbus*
Écriture
BACnet
(RW)
Unités
Description
Plage
Unités Unités
I-P
SI
Unités I-P
Unités SI
Variables analogiques en lecture seule
Teneur en humidité
relative de l'air à
l'endroit en train d'être
humidifié.
HR_Espace
RO
IR-1
30001
AI-01
nvoSpaceRH
Point_rosée_espace
RO
IR-2
30002
AI-02
Point de rosée de l'air
nvoSpaceDewPoint à l'endroit en train
d'être humidifié.
HR_Conduit
RO
IR-3
30003
AI-03
nvoDuctRH
Teneur en humidité relative
de l'air dans le conduit.
Masse_demande_
vapeur
RO
IR-4
30004
AI-04
nvoSteamDmndMass
Pourcent_demande_
vapeur
RO
IR-5
30005
AI-05
Temp_Aux
RO
IR-6
30006
Temp_eau
RO
IR-7
30007
Masse_sortie_vapeur
Pourcent_sortie_vapeur
Eau_jusqu'à_ADS
Eau_jusqu'à_entretien
RO
RO
IR-8
30008
IR-9
30009
RO
IR-10
30010
RO
IR-11
30011
%
%
0 à 100
0 à 100
ºF
ºC
20 à 80
-6 à 26
%
%
0 à 100
0 à 100
Demande de vapeur
en livres ou en
kilogrammes par
heure.
lbs/h
kg/h
0à
100 000
0à
100 000
nvoSteamDemand%
Demande de vapeur
comme pourcentage
de la capacité totale de
l'humidificateur.
%
%
0 à 100
0 à 100
AI-06
nvoAuxTemp
Température du
capteur auxiliaire de
température.
ºF
ºC
-20 à 160
-29 à
170
AI-07
nvoTankTemp
Température de l'eau
dans la chambre
d'évaporation de
l'humidificateur.
ºF
ºC
-240 à 265
-151 à
129
AV-1
Quantité estimée
de vapeur que
l'humidificateur
nvoSteamOutMass
produit en livres ou
en kilogrammes par
heure.
lbs/h
kg/h
0à
100 000
0 à 100
000
%
&
0 à 100
0 à 100
100
lbs
100
kg
0à
0à
2 200 000 1 000 000
100
lbs
100
kg
0à
0à
2 200 000 1 000 000
Quantité estimée
de vapeur que
l'humidificateur produit
comme pourcentage de
la capacité totale de
l'humidificateur.
AV-2
nvoSteamOutput%
AV-3
Pounds ou kilogrammes
d'eau restant à être
transformés en vapeur
nvoWaterUntilADS avant le cycle de
séquence de vidange
automatique (SVA)
suivant.
AV-4
nvoWaterTilSrvc
Pounds ou kilogrammes
d'eau restant à être
transformées en vapeur
avant le cycle de service
suivant.
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
71
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom
d'objet BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités
I-P
Unités
SI
Unités I-P Unités SI
lbs/h
kg/h
0à
0à
100000 100000
Variables analogiques en lecture seule (suite)
Masse_h_sortie_sys_MT
RO
IR-23 30023
AI-08
nvoMT_SteamOMass
Masse de demande
de vapeur MT
prcnt_sortie_syst_MT
RO
IR-25 30025
AI-09
nvoMT_SteamO%
Pourcentage de
demande en
vapeur MT
%
%
0 à 100 0 à 100
Courant_1
(Systèmes XT uniquement)
RO
IR-26
30026
AI-10
nvoXT_current1
Courant de
fonctionnement XT
A
A
0 à 100 0 à 100
Courant_2
(Systèmes XT uniquement)
RO
IR-27
30027
AI-11
nvoXT_current2
Courant de
fonctionnement XT,
cylindre droit
A
A
0 à 100 0 à 100
Pression_Admission
(Systèmes haute pression
uniquement)
RO
IR-28
30028
AI-12
nvoInPressure
Pression d'admission
(alimentation)
psi
bar
0 à 100 0 à 100
Pression_sortie
(Systèmes haute pression
uniquement)
RO
IR-29
30029
AI-13
nvoOutPressure
Pression de sortie
psi
bar
0 à 1500 0 à 1500
MSV-01 nviRunMode
Mode de l'unité
ou du système. Les
options définies
sont :
1 Auto
2 Veille locale
3 Veille système
4 Vidange manuelle.
--
--
1à4
1à4
MSV-01 nvoRunMode
Mode de l'unité
ou du système.
Les options définies
sont :
1 Auto
2 Veille locale
3 Veille système
4 Vidange manuelle
5 Sorties test
6 Test
--
--
1à6
1à6
Variables de configuration
Écrire
HR-1
40001
Mode_fonctionnement
Lire
HR-1
40001
Point_consigne_HR_
espace
Écrire
HR-2
40002
AV-05
nviSpaceRHsetPt
Point de consigne
d'humidité pour
l'endroit qui est
humidifié.
%
%
0 à 100 0 à 100
Point_consigne_point_
rosée_espace
Écrire
HR-3
40003
AV-06
nviSpaceDewPtSP
Point de consigne
du point de rosée
pour l'endroit qui
est humidifié.
ºF
ºC
20 à 80
Point_consigne_limite_
sup_conduit
Écrire
HR-4
40004
AV-07
nviDuctHLsetPt
Point de consigne de
limite supérieure de
conduit
%
%
0 à 100 0 à 100
-6 à 26
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
72
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
Nom de variable et nom
d'objet et
ou Lecture d'enregistred'objet BACnet
instance
Écriture
ment Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités
I-P
Unités
SI
Unités I-P Unités SI
lbs/h
kg/h
0à
0à
100 000 100 000
Variables de configuration (suite)
nviFbusDemndMass
Sortie de vapeur (telle
que demandée via
le bus domotique)
en livres ou en
kilogrammes par
heure. Si la requête
excède la capacité
de l'unité, l'unité
fonctionnera à pleine
(100%) capacité.
AV-09
nviFldBusDemand%
Sortie de vapeur
comme pourcentage
de la capacité totale
de l'humidificateur.
%
%
0 à 100
0 à 100
HR-7
40007
AV-10
nciPIDband
Bande PID.
%
%
0 à 50
0 à 50
RW
HR-8
40008
AV-11
nciPIDkp
Facteur PID-Kp (gain
proportionnel).
--
--
0 à 1000 0 à 1000
PID-Ki
RW
HR-9
40009
AV-12
nciPIDki
Facteur PID-Ki (gain
intégral).
--
--
0 à 1000 0 à 1000
PID-Kd
RW
HR-10
40010
AV-13
nciPIDkd
Facteur PID-Kp (gain
dérivé).
--
--
0 à 1000 0 à 1000
MSV-02 nviMTRunMode
« Mode de
fonctionnement MT ;
1 = système en veille
2 = système auto »
--
--
1à2
1à2
MSV-02 nvoMTRunMode
« Mode de
fonctionnement MT ;
1 = système en veille
2 = système auto »
--
--
1à2
1à2
lbs/h
kg/h
0à
100000
0à
100000
nviMT_FBDmnd%
Demande en vapeur
du MT fieldbus en
pourcentage de la
capacité du système
%
%
0 à 100
0 à 100
nviPump1Hours
HPS nombre d'heures
de fonctionnement de
la pompe 1 depuis la
réinitialisation
heures
heures
0à
100000
0à
100000
nviPump2Hours
HPS nombre d'heures
de fonctionnement de
la pompe 2 depuis la
réinitialisation
heures
heures
0à
100000
0à
100000
Masse_demande_
Fieldbus
Écriture
seule
HR-5
40005
%_demande_Fieldbus
Écriture
seule
HR-6
40006
Bande_PID
RW
PID-Kp
Écrire
HR-14 40014
AV-08
modefonction_MT
Lire
Masse_h_demande_
vapeur_MT
Écriture
seule
pcnt_demande_vapeur_
sys_MT
Écriture
seule
Pompe_1_heures
Pompe_1_heures
RW
RW
HR-14 40014
HR-15 40015
HR-17 40017
HR-18 40018
HR-19 40019
AV-14
AV-15
AV-16
AV-17
Demande en vapeur du
MT fieldbus en pounds
nviMT_FBDmndMass
ou kilogrammes par
heure
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
73
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom
d'objet BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités
I-P
Unités
SI
Unités
I-P
Unités
SI
--
--
--
--
E/S numérique en lecture seule
Commutateur_contrôledébit_air
RO
DI-1
10001
BI-01
nvoAirflowSwitch
0=Ouvert ; 1=Fermé
Commutateur_LS_conduit
RO
DI-2
10002
BI-02
nvoDuctHLswitch
0=Ouvert ; 1=Fermé
Verrou_sécurité
RO
DI-3
10003
BI-03
nvoSafetyI-lock
0=Ouvert ; 1=Fermé
Clapet_air_combustion_(GTS)
RO
DI-4
10004
BI-04
nvoCombustAirDmp
0=Clapet ouvert ;
1=Clapet fermé
Étage_1_(Système haute
pression uniquement)
RO
DI-4
10004
BI-04
nvoCombustAirDmp 0=Fermé ; 1=Ouvert
Pressostat_conduit_fumées_
(GTS)
RO
DI-5
10005
BI-05
nvoFluePressurSw
0=Ouvert ; 1=Fermé
Étage_2_(Système haute
pression uniquement)
RO
DI-5
10005
BI-05
nvoFluePressurSw
0=Fermé ; 1=Ouvert
Commutateur_évent_
électrique_(GTS)
RO
DI-6
10006
BI-06
nvoPowerVentSwch
0=Évent désactivé ;
1=Évent activé
État_Collecteur_XV_(STS)
RO
DI-6
10006
BI-06
nvoPowerVentSwch 0=Pas prêt ; 1=Prêt
Étage_3_(Système haute
pression uniquement)
RO
DI-6
10006
BI-06
nvoPowerVentSwch 0=Fermé ; 1=Ouvert
Capteur_eau_inférieur_ (GTS)
RO
DI-7
10007
BI-07
nvoLowWaterSensr
0=Pas d’eau; 1=Eau
Robinet_remplissage
RO
DI-8
10008
BO-01
nvoFillValve
0=Fermé ; 1=Ouvert
Robinet_vidange
RO
DI-9
10009
BO-02
nvoDrainValve
0=Pas de vidange;
1=Vidange
Panne_active_MT_existe_qqpart
RO
DI-10
10010
BI-08
nvoMt_AlarmSomWr 0=Non ; 1=Oui
Réservoirs multiples uniquement
Message_actif_MT_existe_
qqpart
RO
DI-11
10011
BI-09
nvoMt_MsgSomWr
0=Non ; 1=Oui
Réservoirs multiples uniquement
Capteur_eau_supérieur
RO
DI-12
10012
BI-10
nvoXT_HighWater1
0=Pas d’eau;
1=Eau
Systèmes XT uniquement
Capteur_eau_supérieur_2
RO
DI-13
10013
BI-11
nvoXT_HighWater2
0=Pas d’eau;
1=Eau
Cylindre droit, systèmes XT à
2 cylindres uniquement
Pompe_sélectionnée
RO
DI-14 10014
BI-12
nvoPumpSelect
0 = Pompe 1;
1 = Pompe 2
Systèmes HPS uniquement
Panne_entraînement_VFD
RO
DI-15 10015
BI-13
nvoDriveFault
0 = Pas de panne ;
1 = Panne
Systèmes HPS uniquement
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
74
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom
d'objet BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Noms de variable
LonTalk**
Description
Unités
Plage
Unités Unités
I-P
SI
Unités Unités
I-P
SI
Pannes et alarmes
Messages_actifs_existent
RO
Alarmes_actives_effacées_
auto_existent
RO
Alarmes_actives_effacées_
manuel_existent
RO
Effacer_tous_les_défauts
RW
Alarm_tank_temp_sensor_
failed
RW
Alarme_surchauffe_réservoir
RW
Alarme_signal_HR_hors_
échelle
Alarm_dew_pt_sig_out_of_
range
Alarm_demand_sig_out_of_
range
Alarme_signal_ HR_conduit_
hors_échelle
Alarme_capteur_temp_aux_
hors_échelle
RW
Alarm_sonde_eau_mal_câblée
RW
Alarm_water_probe_failed
RW
Alarm_excess_fill_time
RW
Alarm_excess_refill_time
RW
Alarm_tank_not_draining
RW
Alarm_excess_water_no_
demand
RW
Alarm_no_SDU_airflow
RW
Alarm_no_power_vent_airflow
RW
Alarm_no_combustion_airflow
RW
Alarm_blocked_flue
RW
Alarm_Brûleur_1_failed
RW
RW
RW
RW
DV-1
1
DV-2
2
DV-3
3
DV-4
4
DV-5
5
DV-6
6
DV-7
7
DV-7
7
DV-8
8
DV-9
9
DV-10
10
DV-11
11
DV-12
12
DV-13
13
DV-14
14
DV-15
15
DV-16
16
DV-17
17
DV-18
18
DV-19
19
DV-20
20
BV-01
nvoMessages
BV-02
nvoAlarms1
BV-03
nvoAlarms2
BV-04
nviClearAllFaults
BV-05
nvoAlrmTnkTmpSen
Voir le menu Alarmes.
BV-06
nvoAlrmOvertemp
Voir le menu Alarmes.
nvoAlrmRHsignal
Voir le menu Alarmes.
nvoAlrmDewPtSgnl
Voir le menu Alarmes.
Réservé
Drapeau sur toutes
les alarmes acquittées
manuellement
Permet d'effacer tous
les défauts actifs
BV-07
BV-07
nvoAlrmDemndSgnl
BV-08
nvoAlrmDuctRHsig
BV-09
nvoAlrmAuxTemp
BV-10
nvoAlrmProbeWire
BV-11
nvoAlrmProbeFail
BV-12
nvoAlrmFillTime
BV-13
nvoAlrmRefilTime
BV-14
nvoAlrmNoDrain
BV-15
nvoAlrmXessWater
BV-16
nvoAlrmNoSDUair
BV-17
nvoAlrmPrVentAir
BV-18
nvoAlrmNoCombAir
BV-19
nvoAlrmBlockdFlu
BV-20
nvoAlrmBrûleur1
--
--
--
--
Voir le Tableau 49-1,
Menu Alarmes
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
75
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom
d'objet BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités Unités
I-P
SI
Unités
I-P
Unités
SI
--
--
Pannes et alarmes (suite)
Alarme_panne_brûleur_2
RW
DV-21
21
BV-21
nvoAlrmBrûleur2
Alarme_panne_brûleur_3
RW
DV-22
22
BV-22
nvoAlrmBrûleur3
Alarme_panne_brûleur_4
RW
DV-23
23
BV-23
nvoAlrmBrûleur4
Alarme_panne_module_
allumage_1
RW
DV-24
24
BV-24
nvoAlrmIgnitMod1
Alarme_panne_module_
allumage_2
RW
DV-25
25
BV-25
nvoAlrmIgnitMod2
Alarme_panne_module_
allumage_3
RW
DV-26
26
BV-26
nvoAlrmIgnitMod3
Alarme_panne_module_
allumage_4
RW
DV-27
27
BV-27
nvoAlrmIgnitMod4
Alarme_panne_souffleur_1
RW
DV-28
28
BV-28
nvoAlrmSouffleur1
Alarme_panne_souffleur_2
RW
DV-29
29
BV-29
nvoAlrmSouffleur2
Alarme_panne_souffleur_3
RW
DV-30
30
BV-30
nvoAlrmSouffleur3
Alarme_panne_souffleur_4
RW
DV-31
31
BV-31
nvoAlrmSouffleur4
Alarme_panne_vanne_gaz_1
RW
DV-32
32
BV-32
nvoAlrmVanneGaz1
Alarme_panne_vanne_gaz_2
RW
DV-33
33
BV-33
nvoAlrmVanneGaz2
Alarme_panne_vanne_gaz_3
RW
DV-34
34
BV-34
nvoAlrmVanneGaz3
Alarme_panne_vanne_gaz_4
RW
DV-35
35
BV-35
nvoAlrmVanneGaz4
Alarme_eau_inférieure (GTS)
RW
DV-36
36
BV-36
nvoAlrmLowWater
Alarme_panne_foaming_2 (XT)
RW
DV-37
37
BV-37
nvoAlrmFoaming2
Alarm_basse_pression_
admission (HPS)
RW
DV-37
37
BV-37
nvoAlrmFoaming2
Alarme_capteur_courant1_
hors_limites (XT)
RW
DV-51
51
BV-51
nvoAlrmCurSense1
Alarme_capteur_courant2_
hors_limites (XT)
RW
DV-52
52
BV-52
nvoAlrmCurSense2
Voir le Tableau 49-1,
Menu Alarmes
--
--
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
76
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom d'objet
BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités Unités Unités
I-P
SI
I-P
Unités
SI
Pannes et alarmes (suite)
Alarm_Surintensité (XT)
RW
DV-53
53
BV-53
nvoAlrmOverCur1
Alarm_haute_pression_admission (HPS)
RW
DV-53
53
BV-53
nvoAlrmOverCur1
Alarme_eau_alimentation (XT)
RW
DV-54
54
BV-54
nvoAlrmSupplyH201
Alarme_temp_eau_alimentation_
inférieure (HPS)
RW
DV-54
54
BV-54
nvoAlrmSupplyH201
Alarme_panne_foaming (XT)
RW
DV-55
55
BV-55
nvoAlrmFoaming1
Alarm_haute_pression_pompe (HPS)
RW
DV-55
55
BV-55
nvoAlrmFoaming1
Alarm_Surintensité_2 (XT)
RW
DV-57
57
BV-57
nvoAlrmOverCur2
Alarme_temp_exces_eau_alimentation
(HPS)
RW
DV-57
57
BV-57
nvoAlrmOverCur2
Alarme_eau_alimentation_2 (XT)
RW
DV-58
58
BV-58
nvoAlrmSupplyH202
Alarm_basse_pression_pompe (HPS)
RW
DV-58
58
BV-58
nvoAlrmSupplyH202
Voir le Tableau
49-1,
Menu Alarmes
--
--
--
--
* Voir Remarque 1 en page 78.
* Voir Remarque 2 en page 78.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
77
FONCTIONNEMENT
Interopérabilité avec Modbus BACnet et LonTalk
Tableau 71-1 :
Variable d'interopérabilité et noms d'objet (suite)
Nom de variable et nom
d'objet BACnet
Lecture
Type
seule (RO)
Numéro
d'objet et
ou Lecture d'enregistrement
instance
Écriture
Modbus*
BACnet
(RW)
Unités
Noms de variable
LonTalk**
Description
Plage
Unités Unités Unités Unités
I-P
SI
I-P
SI
Pannes et alarmes (suite)
Message_remplacer_
contacteurs
RW
DV-38
38
BV-38
nvoMsgReplCntctr
Message_entretien_unité
RW
DV-39
39
BV-39
nvoMsgSrviceUnit
Message_vidange_en_cours
RW
DV-40
40
BV-40
nvoMsgDrainPend
Message_pas_flux_air_conduit
RW
DV-41
41
BV-41
nvoMsgNoDuctAir
Message_verrou_ouvert
RW
DV-42
42
BV-42
nvoMsgIlockOpen
Message_vidange_anti_gel
RW
DV-43
43
BV-43
nvoMsgFreezDrain
Message_fin-saison_active
RW
DV-44
44
BV-44
nvoMsgEOSactive
Message_compt-temp_active
RW
DV-45
45
BV-45
nvoMsgTempCompOn
Message_nettoyer_sondes
RW
DV-46
46
BV-46
nvoMsgCleanProbe
Message_décle_LS_conduit
RW
DV-47
47
BV-47
nvoMsgDuctHLtrip
Message_portée_LS_conduit
RW
DV-48
48
BV-48
nvoMsgDuctHLspan
Messsage_eau_insuffisante
RW
DV-49
49
BV-49
nvoMsgH2Ocutout
Alimentation_insuffisante
RW
DV-49
49
BV-49
nvoMsgH2Ocutout
Message_températute_
ébulittion-calibrée
RW
DV-50
50
BV-50
nvoMsgBoilTempCl
Message_contrôler_cylindre
RW
DV-56
56
BV-56
nvoMsgChkCyl1
Message_contrôler_cylindre_2
RW
DV-59
59
BV-59
nvoMsgChkCyl2
Message_maître_activé_ouvert
RW
DV-60
60
BV-60
nvoMsgMasterEnb
Remarques :
1. Modbus registres entrée (IR1-IR11) 16 bits lecture seule
Modbus registres maintien (HR1-HR10) 16 bits lecture/écriture
Modbus registres entrées discrètes (DI1-DI9) simple bit lecture seule
Modbus registres spires (DV1-DV50) simple bit lecture/écriture
2. nvi LonTalk SNVT en écriture uniquement ; nvo en lecture seule
78
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Voir le Tableau 49-1,
Menu Alarmes
--
--
--
--
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
MODE RÉSERVOIRS MULTIPLES DÉFINI
Extension à plusieurs humidificateurs XT
En mode réservoirs multiples, un contrôleur Vapor-logic peut contrôler
plusieurs réservoirs d'humidificateurs et les réservoirs dans un système
à réservoirs multiples peuvent avoir des sources d'énergie ainsi que des
capacités différentes.
Un système de réservoirs multiples dispose d'un contrôleur maître pouvant
contrôler jusqu'à 16 réservoirs esclaves d'humidificateur. Le contrôleur
maître reçoit un signal de demande et contrôle la production de vapeur
du réservoir esclave sur base des éléments suivants :
• Groupe prioritaire,
• Équilibrage d'usure,
• État de la panne.
les humidificateurs XT ne fonctionnent pas en
mode réservoirs multiples ; cependant, il est
possible d'associer un maximum de quatre
humidificateurs XTPμ pour fonctionner en
séquence.
Voir « Extension à plusieurs humidificateurs
XT » en Page 37.
Le contrôleur maître autorise également les réservoirs d'humidificateur esclaves à accomplir des fonctions telles que la
vidange et le rinçage.
Le contrôleur maître doit être
• relié sur le terrain à tous les signaux nécessaires d'entrée de contrôle,
• raccordé à tous les réservoirs esclaves via le fieldbus DriSteem,
• sous tension pendant le fonctionnement du système.
INTERFACE DE CONTRÔLE RÉSERVOIRS MULTIPLES
La plupart des systèmes disposent d'un pavé numérique Vapor-logic par groupe de réservoirs multiples. Ce pavé
numérique est expédié fixé au réservoir avec la carte de contrôle principale. Le pavé numérique (ou l'interface Web,
voir la remarque ci-dessous) peut être connecté à n'importe quel humidificateur dans le groupe de réservoirs multiples.
La longueur maximale du câble entre le pavé numérique et un tableau de contrôle dans le groupe de réservoirs
multiples est de 152 m (500 pi).
Remarque : Les groupes de réservoirs multiples peuvent également fonctionner à l'aide de l'interface Web. Voir
« Fonctionnement à réservoirs multiples avec interface Web » en page 83.
SÉQUENCE DE DÉMARRAGE ET RÉSERVOIRS D'ÉQUILIBRAGE
Tous les réservoirs d'humidificateur dans un groupe de réservoirs multiples sont assignés en usine à un groupe
prioritaire. Il y a quatre groupes prioritaires : 0, 1, 2 et 3.
Les groupes prioritaires identifient le fonctionnement des réservoirs de la manière suivante :
0 = Réservoirs d'équilibrage
2 = Réservoirs prioritaires 2 (pic)
1 = Réservoirs prioritaires 1 (charge)
3 = Réservoir redondant
• Les groupes prioritaires identifient la séquence de démarrage :
Les réservoirs du groupe prioritaire 0 sont mis les premiers en ligne, suivis par les réservoirs du groupe prioritaire
1, puis 2. Le groupe prioritaire 3 désigne un réservoir redondant optionnel, qui est mis en ligne sur un réservoir du
système est indisponible et les autres réservoirs ne parviennent pas à répondre à la capacité.
• Le réservoir d'équilibrage répond le premier :
Un réservoir d'équilibrage est assigné au groupe prioritaire 0 et il est mis en ligne le premier, toujours avant
les réservoirs des groupes prioritaires 1, 2, ou 3. Le réservoir d'équilibrage module en continu, répondant aux
changements de demande du système.
Les groupes de réservoirs multiples requérant un réponse rapide aux changements de la demande du système ont un
élément électrique d'humidificateur avec des contrôles SSR tels que le réservoir d'équilibrage.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
79
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
GROUPAGE DE RÉSERVOIRS POUR MAXIMISER L'EFFICACITÉ
Les réservoirs de priorité 1 et de priorité 2 peuvent être groupés pour améliorer
l'efficacité. Les réservoirs non identifiés comme étant des réservoirs d'équilibrage
ou redondants sont assignés en usine aux groupes prioritaires 1 et 2. Les
réservoirs de priorité 1 sont mis en ligne avant les réservoirs de priorité 2.
Comme la capacité des réservoirs dans un système à réservoirs multiples
varie, ceci permet le groupage des réservoirs afin de maximiser l'efficacité, de
mettre les réservoirs en ligne dans l'ordre correspondant le mieux à la charge
d'humidification en fonction de la capacité de chaque réservoir.
EXEMPLE 1 :
Un réservoir de grande capacité qui répond aux besoins d'humidification
la plupart des jours est assigné au groupe prioritaire 1.
Les réservoirs de capacité plus petite, nécessaires uniquement quand une
capacité additionnelle est requise, sont assignés au groupe prioritaire 2.
EXEMPLE 2 :
Un réservoir au gaz qui répond aux besoins d'humidification la plupart des
jours est assigné au groupe prioritaire 1.
Les réservoirs électriques, nécessaires uniquement quand une capacité
additionnelle est requise, sont assignés au groupe prioritaire 2.
Remarque : l'équilibrage de l'usure survient uniquement pour un groupe
prioritaire.
RÉSERVOIR REDONDANT POUR DES APPLICATIONS CRITIQUES POUR LA MISSION
Des applications critiques pour la mission peuvent être assignées à un réservoir
redondant. La capacité système d'un groupe de réservoirs multiples représente
la capacité combinée des réservoirs des groupes 0, 1 et 2. Placer un réservoir
dans un groupe de priorité 3 garantit qu'il fonctionne uniquement comme
réservoir redondant. Le réservoir redondant peut uniquement être assigné au
groupe prioritaire 3 et il fonctionnera uniquement si un ou plusieurs des réservoirs
des groupes 0, 1, et 2 sont indisponibles, et les autres réservoirs du groupe de
réservoirs multiples ne peuvent répondre à la demande de production de vapeur.
Remarque : Pour une meilleure performance, plusieurs humidificateurs
électriques dans un groupe prioritaire donné doivent disposer des
mêmes contrôles de chauffage. C'est-à-dire qu'ils doivent tous être
sous contrôle SSR ou tous sous contrôle par contacteur.
EQUILIBRAGE DE L'USURE DE RÉSERVOIR
Le contrôleur maître surveille l'usure du réservoir et assigne la production de
vapeur à des réservoirs pour égaliser l'usure dans chaque groupe de priorité
autant que possible.
TOLÉRANCES AUX PANNES
Le contrôleur maître surveille régulièrement l'état de tous les réservoirs dans un
groupe de réservoirs multiples. Si un réservoir est hors ligne ou ne communique
pas (« Pas de comm » pendant une période prédéfinie, le contrôleur identifie
ce réservoir comme étant indisponible et le système répond à l'aide des
autres réservoirs disponibles. Si le réservoir maître s'arrête de fonctionner,
les réservoirs esclaves restants continueront de fonctionner pendant un court
moment avec le niveau dont ils disposent, puis ils s'arrêteront.
80
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Conseils de configuration
• Utiliser les groupes prioritaires 1 et 2 afin
de grouper les réservoirs pour une efficacité
énergétique maximale. Par exemple,
rassembler les réservoirs au gaz dans le
groupe 1 et les réservoirs électriques dans
le groupe 2.
• Plusieurs réservoirs de petite capacité
fonctionnent plus efficacement qu'un grand
réservoir à la capacité répondant aux mêmes
exigences de charge.
• Utiliser les groupes prioritaires 1 et 2 pour
regrouper les réservoirs par capacité, en
les mettant en ligne dans la séquence
qui correspond le mieux à la charge
d'humidification en fonction des capacités de
chaque réservoir.
• Si votre système à réservoirs multiples dispose
d'un réservoir redondant, il conviendrait de
le configurer comme contrôleur maître. Ceci
réduira les temps morts du système pendant
l'entretien du réservoir contrôleur maître.
Comme le réservoir redondant fonctionne le
moins dans un système à réservoirs multiples, il
s'agit du réservoir qui restera le plus longtemps
en ligne.
• Faire correspondre la capacité du réservoir
redondant avec celle du réservoir le plus
grand du système afin de garantir que le
système est capable de répondre à la charge
d'humidification maximale lorsqu'un réservoir
est mis hors ligne.
Voir Remarque 1 du Tableau 81-1.
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
Tableau 81-1 :
Exemple d'application de groupes prioritaires en configuration de réservoirs multiples
Groupe
prioritaire
0
1
2
3
Mission
Considérations relatives à
l'application
Description
Une unité à résistance électrique
• Fournit des appoints de charge d'humidification, cette unité perçoit les petits
et contrôle SSR offrira le meilleur
changements comme des changements de demande.
Équilibrage
contrôle.
• Généralement, ce devrait être un réservoir, relativement petit.
• Généralement, ce réservoir devrait être une unité à résistance électrique et contrôle SSR.
Charge
Pic
Redondant
• Gère la plus grande partie de la charge et devrait fonctionner avec la source de carburant GTS et STS sont les plus rentables,
mais il est possible d'utiliser
la plus rentable.
n'importe quelle unité.
• Ne perçoit que les changements importants si un réservoir d'équilibrage est utilisé.
• Répond aux demandes auxquelles l'équilibrage et la charge ne parviennent pas à
répondre.
• Ne fonctionne pas souvent, car est souvent nécessaire dans les situations les plus
exigeantes.
• Comme son fonctionnement est moins fréquent (le coût du carburant est moins un
problème), cette mission est idéale pour un humidificateur à moindre coût initial.
• Le temps de fonctionnement est fonction du pourcentage de charge réparti dans la
catégorie pic.
Les unités à résistance électrique
sont les plus rentables (il est
possible d'utiliser n'importe quelle
unité).
• Permet de compenser un réservoir hors ligne, quelle qu'en soit la raison.
•
• Ce réservoir fonctionnera uniquement lorsqu'une unité d'équilibrage, de charge ou de
pic est hors service pour un entretien, une alarme et les autres réservoirs d'équilibrage, de
charge ou de pic ne peuvent répondre à la demande.
•
• Le réservoir redondant devrait aussi grand que le plus grand réservoir du système.
Voir Remarque 1 ci-dessous.
•
• Si un réservoir redondant est utilisé, lui assigner le rôle de contrôleur maître améliore le
temps de fonctionnement du système, car il ne sera pas nécessaire d'arrêter le contrôleur
maître pour l'entretenir.
Les humidificateurs électriques
sont les plus rentables en termes
de coût initial.
La taille devrait être le facteur
déterminant.
N'importe quelle unité est
possible.
Remarques :
1. Si une protection est nécessaire contre plusieurs réservoirs hors ligne au même moment, le réservoir redondant doit être au moins aussi grand que la
somme des X plus grands réservoirs, où X est le nombre de réservoirs pour lesquels une protection est désirée.
2. Du point de vue du coût du carburant, l'électricité devrait avoir la dernière priorité. Elle doit être utilisée en dernier et le moins possible.
3. D'un point de vue énergie, le GTS offre généralement les coûts d'exploitation les plus faibles.
4. Lors du calcul de l'énergie, tenir compte de la perte de chaleur pour la distribution et les conduites de vapeur.
5. Les humidificateurs dans un groupe prioritaire sont à niveau de charge.
6. Les humidificateurs dans un groupe devraient disposer de la même source d'énergie.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
81
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
CÂBLER UN GROUPE DE RÉSERVOIRS MULTIPLES D'HUMIDIFICATEURS
Pour câbler un groupe de réservoirs multiples d'humidificateurs :
1. Déterminer quelle carte de contrôle est le contrôleur maître. Le contrôleur
principal est expédié connecté au pavé numérique/afficheur. Le contrôleur
maître est étiqueté en tant que réservoir A sur le pavé numérique/afficheur
et sur l'étiquette de produit du réservoir.
2. Connecter toutes les entrées de contrôle requises au contrôleur maître en
suivant ces instructions de « Entrée de contrôle » en Page 12.
3. Câbler ensemble toutes les cartes de contrôle du groupe de réservoirs
multiples à l'aide d'une paire torsadée.
Important : DriSteem recommande l'utilisation d'une paire de câbles de
Cat-5. Ne pas utiliser de câble à deux âmes non torsadés.
Connecter les cartes de contrôleur ensemble à la borne P8. Connecter
les bornes positives à positives et les bornes négatives à négatives. Sur
la dernière carte de la série de cartes connectées, placer un cavalier sur
J1001 (situé sur la carte Vapor-logic à côté de la prise téléphone RJ11, voir
page 5). Pour toutes les autres cartes, ne pas shunter J1001.
4. Dans le cas de l'utilisation de l'interface Web, suivre les instructions de
câblage de la section « Communication avec l'interface Web » en Page 21.
Remarque : Chaque réservoir doit être connecté au réseau du système par
Ethernet afin que l'interface Web puisse accéder à tous les
réservoirs du groupe de réservoirs multiples.
5. Connecter le câble de pavé numérique/afficheur ou d'interface Web à
n'importe quelle carte de contrôle dans le système à réservoirs multiples. Le
réservoir principal doit être alimenté pour que l'afficheur puisse communiquer.
PARAMÉTRAGE DU SYSTÈME DE RÉSERVOIRS MULTIPLES
Configuration d'usine
Les réservoirs d'humidificateurs commandés en groupe de réservoirs multiples
sont configurés à l'usine. Le processus de configuration en usine comprend :
• L'affectation de lettres aux réservoirs (Réservoir A, Réservoir B, ... Réservoir P).
Remarque : le réservoir maître est toujours configuré comme étant le
Réservoir A.
• L'affectation de nombres aux groupes prioritaires (0, 1, 2, 3)
• La configuration des contrôleurs
Modification de la configuration d'usine
La modification de la désignation du réservoir se fait uniquement à l'aide de
l'interface Web. Afficher le menu de configuration à l'écran Web pour accéder
à la configuration des réservoirs multiples/Désignateur de réservoir.
Important :
Toute modification apportée au contrôleur de réservoir désigné comme étant
« A » entraîne une temporisation de cinq secondes le temps que la carte se
réinitialise. Pendant ce temps, l'affichage de l'interface Web ne change pas.
82
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Important :
Toute communication de réservoirs multiples
doit passer par le contrôleur maître pour
atteindre les réservoirs esclaves. De ce fait, la
communication par pavé numérique/afficheur
nécessite que les équipements suivants soient
alimentés en électricité :
• Le contrôleur maître (sur le réservoir A)
• Tout autre réservoir avec le pavé numérique/
afficheur
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
MODIFIER UN GROUPE PRIORITAIRE
Pour modifier un groupe prioritaire, afficher le menu de configuration pour
accéder à la configuration des réservoirs multiples/Groupe prioritaire de
réservoir.
Pour ajouter un réservoir à un système de réservoirs multiples :
1. Vérifier que le nouveau réservoir dispose du bon désignateur de réservoir.
Modifier si nécessaire avant d'effectuer le câble de l'étape 2.
2. Brancher les câbles du nouveau réservoir.
3. Le contrôleur maître ajoute automatiquement la capacité du nouveau
réservoir à la capacité totale du système.
Afin de retirer un réservoir de manière permanente d'un système à réservoirs
multiples :
1. Débrancher le câblage de la carte de contrôle (emplacement P8) du
réservoir retiré.
2. Réinitialiser la capacité du système du menu de configuration du réservoir.
Le contrôleur calcule automatiquement la capacité du nouveau système.
Important :
• Chaque réservoir dans un système à réservoirs multiples doit avoir
un désignateur de réservoir unique (A, B, C ... P). Les doublons de
désignations de réservoir entraîneront un dysfonctionnement du mode de
réservoirs multiples.
• Chaque carte de contrôle Vapor-logic est expédiée avec l'adresse IP de
réseau 192.168.1.195. Lors de l'installation sur un réseau Ethernet, attribuer
une adresse IP unique à chaque carte pour éviter les conflits avec d'autres
dispositifs du réseau.
AUTRES PARAMÈTRES SYSTÈME ET INTEROPÉRABILITÉ
Les paramètres système généraux sont définis de la même manière pour les
réservoirs autonomes et les contrôleurs. Voir les instructions dans la section
Configuration de ce manuel.
FONCTIONNEMENT À RÉSERVOIRS MULTIPLES AVEC INTERFACE WEB
Dans le cas de l'utilisation de l'interface Web pour un fonctionnement avec
des réservoirs multiples, l'interface Web doit d'abord être configurée, voir la
section « Communication avec l'interface Web » en Page 21.
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
83
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
UTILISATION DU PAVÉ NUMÉRIQUE/AFFICHEUR
Le pavé numérique/afficheur peut communiquer avec tous les contrôleurs de
réservoir d'humidificateur dans le groupe de réservoirs multiples. Lorsqu'un
groupe de réservoirs multiples fonctionne normalement, le pavé numérique/
afficheur affiche l'écran Maître. Voir les écrans ci-dessous pour plus
d'informations sur les écrans d'affichage dans un système à réservoirs multiples.
Écran Maître
SPACE RH
SET PT
35%
OUTPUT
MASTER
0%
y
MODE:S sAuto
MAIN MESSAGE ALARM
20%
Écran du Main Menu
(Menu principal)
Sélectionner l'état
Réservoirs multiples afin de
visualiser les autres réservoirs
dans un système à réservoirs
multiples (les autres éléments
du menu font référence au
réservoir A dans cet écran).
Écran d'état Réservoirs
multiples
Sélectionner MT
Maître pour afficher l'écran
Maître (illustré ci-dessous).
Sélectionner A, B, or C,
etc., afin d'afficher d'autres
réservoirs du système.
Écran Réservoir A
Remarquer qu'ici un réservoir
A dispose d'un rendement
de 0%, car il n'a pas encore
atteint la température
d'ébullition.
84
MAIN MENU
1/5
Multitank status
Tank status
Dia g nostics
Alarms
Tank setu p
HOME
A
MULTITANK
1/17 A
MT Master
A Cold
B <No com m>
C <No com m>
D <No com m>
HOME
BACK
SPACE RH
SET PT 116˚F
35%
OUTPUT
TANK A
0%
MODE:Auto
Warm
MAIN MESSAGE ALARM
20%
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Fonctionnement de réservoirs multiples
UTILISATION DE L'INTERFACE WEB
Les écrans additionnels de l'interface Web, décrits ci-dessous
apparaissent lors du fonctionnement en mode réservoirs multiples.
Cette lettre identifie le réservoir
(A, ... P) affiché.
Chaque réservoir branché apparaît
sous forme de lien. Cliquer sur un
réservoir pour afficher son état.
Important : tous les réservoirs du
système doivent être connectés
par Ethernet afin que ces liaisons
fonctionnent.
Cliquer sur l'onglet Setup
(Configuration) pour
afficher les paramètres de
configuration des Multi-tank
(réservoirs multiples).
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
85
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
RÉSOLUTION DES PROBLÈMES
1. Examiner les difficultés, les causes possibles et les recommendations
d'actions.
Le guide de dépannage sur les pages suivantes présente des difficultés
potentielles, des causes possibles et recommande des actions pour des
problèmes spécifiques.
2. Contrôler le réservoir ou manuel de dispersion.
En cas de problème lié au réservoir ou à la dispersion, se référer aux
manuels spécifiques de ces produits.
3. En cas de difficultés, contacter DriSteem.
Si le guide de dépannage n'aide pas à résoudre le problème, appeler
DriSteem avec les informations suivantes à portée de main :
• Nom du produit et numéro de série
Ces informations se trouvent sur l'humidificateur ou sur le compartiment de
contrôle.
• Définition du problème
Exemple : fuite d'eau, faible humidité, forte humidité, etc.
• Éléments du Journal des alarmes ou du Journal des messages (le cas
échéant)
Exemple : Temp. du réservoir, câblage de sonde, etc.
• Moment du début du problème
Exemple : Tout le temps, après le remodelage, après un changement de
climat, etc.
• Changements du système
Exemple : Pression, nouvelle chaudière, nouvel entretien, nouveau
contrôleur, déménagement, changement de la maintenance, etc.
APPELER L'ASSISTANCE TECHNIQUE DE DRISTEEM
Avoir les renseignements suivants à portée de main avant d'appeler
l'assistance technique.
Version du micrologiciel Vapor-logic ____________________________________
Numéro de modèle de l'humidificateur _________________________________
Numéro de série de l'humidificateur ____________________________________
Définition du problème _______________________________________________
Éléments du Journal des alarmes _______________________________________
Éléments du Journal des messages _____________________________________
Moment du début du problème ________________________________________
Changements récents du système _______________________________________
86
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
Appeler l'assistance technique de DriSteem
800-328-4447
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage
Problème
Le voyant vert d'alimentation est
éteint
Cause possible
Mesures
• Aucune tension de contrôle
• Vérification de tension d'alimentation appropriée.
• Fusibles de chauffage ouverts
• Vérification des fusibles de chauffage pour la
tension du transformateur.
• Déclenchement du disjoncteur du transformateur
secondaire
• Vérification du câblage des courts-circuits;
réinitialiser le disjoncteur.
• Contact sec ou connexion de triac non programmé • Aller dans la section des sorties programmables
dans le menu de configuration
dans le menu de configuration pour programmer le
contact sec.
Pas d'indication à distance du voyant
d'alarme
Pas d'activation à distance du
ventilateur
• Aucun câblage sur le terrain installé
• Fournir le câblage sur le terrain à un indicateur à
distance de panne à partir du point de connexion
du contact sec sur le répartiteur P12 ou à partir du
point de connexion du triac sur le répartiteur P16.
• La lampe témoin de panne à distance est grillée.
• Vérifier si la lampe du témoin est grillée ; remplacer
si nécessaire.
Problèmes d'alimentation
• Panne à distance du contact sec Vapor-logic qui ne • Contrôler la continuité du contact sec (Vapor-logic,
peut commuter.
borne P12) pour la fermeture du contact.
• Pas d'alimentation ou tension erronée au tableau du • Vérifier alimentation électrique principale.
Vapor-logic
• Réinitialiser le disjoncteur du transformateur de
contrôle s'il est déclenché.
• Réinitialiser le coupe-circuit thermoque s'il est
Aucune information lisible sur le pavé
déclenché.
numérique/afficheur
• Le thermostat de limite inférieure n'est pas satisfait
(enceinte d'extérieur uniquement).
• Le câble de communication modulaire est
déconnecté
• Connexion du câble modulaire
• Tension d'alimentation de l'unité inexistante
• Vérifier le fusible principal.
• Vérifier les commutateurs de sécurité de la
conduite maîtresse.
• Vérifier les fusibles du chauffage.
• Alimentation 24 V c.a. inexistante
• Vérifier que l'alimentation électrique est appropriée.
• Vérifier que les caractéristiques de tension du
transformateur sont appropriées.
• Vérifier le câblage approprié du transformateur.
• Vérifier que la tension du circuit de contrôle est
de 24 V c.a. Si la tension est absente, vérifier le
disjoncteur du transformateur. Réinitialiser au
besoin.
• Thermostat de température excessive de
l'humidificateur ouvert
• Réinitialiser le commutateur manuel situé au-dessus
du chauffage sous le couvercle de la borne.
• Surchauffe du pavé numérique/afficheur
• Refroidir le pavé numérique.
• Câble de communication pas connecté
• Connexion du câble modulaire
• Câble défectueux
• Remplacer le câble.
• Pavé numérique défectueux
• Remplacer.
• Tableau de contrôle défectueux
• Contacter DriSteem.
Le pavé numérique/afficheur ne se
met pas sous tension.
Affichage complétement noir
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
87
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Problèmes d'émetteur et d'humidistat
Alarme :
Signal HR hors échelle
Alarme :
Signal point de rosée hors
échelle
Cause possible
Lorsqu'une alarme d'émetteur ou d'humidistat
•
apparaît, les causes possibles sont :
• Câblage ouvert, court-circuité ou erroné
• Signal incorrect
• Boucle de terre
• Signal dépassant les limites. Les signaux d'entrée
corrects sont : 4-20 mA ou 0-16 V c.c.
Contrôler la puissance au niveau des bornes.
À la borne P11
-- Signal HR : 2-10 V c.c..
-- Signal de point de rosée : 2-10 V c.c..
-- Signal de demande : 0-16 V c.c..
À la borne P13
-- Signal de limite supérieure HR de conduit : 0-21 V c.c.,
2-10 V c.c.
À la borne P14
-- Capteur thermique auxiliaire ou capteur de compensation de
température : 2-10 V c.c..
• Vérifier la sortie sur l'émetteur :
-- S'il n'y a pas de sortie, remplacer l'émetteur.
-- Vérifier que la sortie est 4-20 mA.
-- Étalonner l'émetteur ou humidistat, le cas échéant.
• Les tableaux de contrôle isolé d'origine tierce pourraient ne pas
être compatibles. Consulter DriSteem.
Alarme :
Signal demande hors échelle
Alarme :
Signal lim. sup. conduit hors
échelle
Alarme :
Capteur auxiliaire de
température hors échelle
Alarme :
Débit d'air nul dans la SDU
Mesures
• Le commutateur d'essai du souffleur UDS
ou d'écoulement d'air est mal câblé.
• Vérifier que l'UDS est correctement câblé.
• Le couvercle du souffleur UDS est retiré
• Installer le couvercler.
• Le moteur du souffleur UDS est défectueux
(le ventilateur UDS ne démarre pas)
• Remplacer le souffleur UDS.
• Disjoncteur déclenché
• Réinitialiser le disjoncteur.
suite
88
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Alarme :
Sonde d’eau mal câblée
Cause possible
Mesures
• Installation erronée
• Vérifier le câblage correct du système de sonde. Ne pas utiliser
de câble blindé (protégé).
• Vérifier que le câblage de sonde n'est pas acheminé avec du
câblage haute tension.
• Vérifier que le câblage entre l'armoire de commande et
l'humidificateur ne dépasse pas la limite recommandée des 15 m
(50 pieds).
• Vérifier que la plomberie de remplissage et vidange a été installée
suivant les instructions du manuel de l'humidificateur.
• Vérifier que la tuyauterie depuis l'humidificateur jusqu'à
l'ensemble de dispersion est installée correctement, qu'il n'y a pas
de coude ni de restrictions dans la tuyauterie et que sa longueur
n'est pas si importante. Voir les instructions dans le manuel de
l'humidificateur.
• Vérifier qu'il y a un siphon-P installé sur le réservoir et/ou qu'il
n'est pas bouché.
• Vérifier qu'il y a une mise à la terre de la machine entre l'armoire
de commande et le réservoir de l'humidificateur.
• Sondes sales ou oxydées
• Nettoyer la sonde, en retirant l'oxydation et/ou les sédiments
minéraux ou remplacer au besoin.
• Vidanger l'eau du réservoir jusque sous la sonde; réinitialiser le
système et redémarrer.
• Détérioration de l'ensemble canne sonde
• Remplacer l'ensemble canne sonde.
• Alimentation d'eau de faible conductivité
• Si la conductivité est inférieure à 30μS/cm, ajouter ¼-½ de
pastille de bicarbonate de soude (Alka Seltzer) pour augmenter la
conductivité de l'eau. Consulter DriSteem pour plus de conseils.
• Les commutateurs de verrouillage de
l'humidificateur et/ou thermostat de
température excessive
• Vérifier que le commutateur ou thermostat est câblé.
• Vérifier que le commutateur de verrouillage est réglé correctement
et que le couvercle de l'humidificateur est dessus.
• Réinitialiser le thermostat de température excessive s'il est
déclenché.
• Tige de sonde manquante
• Remplacer la tige de sonde manquante, le cas échéant ; sinon,
remplacer le bloc sonde.
Problèmes de sonde de contrôle du niveau d'eau
Alarme :
Sonde d'eau défectueuse
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
89
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Cause possible
Alarme :
Durée de remplissage
excessive
Le réservoir n'est pas pleine
Alarme :
Durée de remplissage
excessive
• Les câblages du robinet de remplissage et de
vidange sont inversés.
• Faible pression de l'alimentation en eau
• Câblage correct.
• Tamis incorporé bouché
• Nettoyer autant que nécessaire.
• Interrupteur de verrouillage de couvercle
d'humidificateur mal câblé
• Robinet de remplissage non ouvert.
• Câblage correct.
•
•
•
•
•
•
•
Problèmes de remplissage
Mesures
•
• Vérifier que la pression de l'eau est de 552 kPa [25 psi] au minimum.
• Si 24 V C.A. sont présents dans la bobine du robinet de
remplissage, remplacer le robinet.
Robinet de remplissage mal câblé au tableau de • Vérifier le bon câblage du robinet de remplissage à la borne
P17 (remplissage, vidange).
contrôle
• Tester le fonctionnement en allant dans la section Test du menu
Diagnostics.
Robinet à aiguille pour admission d'eau fermé ou • Vérifier si le robinet à aiguille est ouvert et dépourvu de
bouché
sédimentation.
Robinet de remplissage avec tension de
• Vérifier que la bobine du robinet donne 24 V C.A.
fonctionnement erronée
Robinet de remplissage bouché
• Retirer le robinet de remplissage et vérifier si des corps étrangers le
bouchent.
Le robinet de remplissage est installé à l'envers • Vérifier la flèche de direction sur le robinet ; ou « In » devrait
être visible sur le corps du robinet de remplissage.
Un coup de bélier excessif peut courber un
• Remplacer le robinet, si nécessaire.
robinet aiguille et compliquer son ouverture.
• Installer un appareil anti-bélier pour conduite d'alimentation d'eau.
L'orifice après le robinet de remplissage peut être • Entretien de l"ensemble tamis et orifice de robinet.
bouché.
Fuite d'eau du robinet de vidange
• Vérifier que la vidange est en position Auto et est fermée.
• Tige de sonde manquante
Le réservoir est plein.
• La sonde fonctionne mal
• Remplacer la tige de sonde manquante, le cas échéant ; sinon,
remplacer le bloc sonde.
• Nettoyer ou remplacer la sonde.
Faible conductivité de l'eau :
• Les humidificateurs et les humidificateurs
électriques GTS à eau du robinet/adoucie avec
éléments chauffants requièrent une conductivité
de l'eau d'au moins 30 μS/cm.
• Avec l'humidificateur XT, il est recommandé
d'utiliser une conductivité d'eau de remplissage
compris entre 125 et 1250 μS/cm.
• Le réservoir n'est pas relié à la terre.
• Ajouter ¼-½ de pastille de bicarbonate de soude (Alka Seltzer)
pour augmenter la conductivité de l'eau. Consulter DriSteem
pour plus de conseils.
• Le robinet de remplissage est bloqué ouvert
• Vérifier la présence de substance étrangère dans le robinet.
• Relier le réservoir à la terre.
• Le robinet de remplissage est installé à l'envers
• Vérifier la flèche de direction sur le robinet ; ou « In » devrait
être visible sur le corps du robinet de remplissage.
• Un condensat excessif se déverse dans le réservoir. • Consulter DriSteem pour augmenter la quantité d'eau qui peut
être transformée en vapeur avant d'obtenir une panne.
Pour les humidificateurs XT, voir Vérifier cylindre/eau supérieure du Tableau 45-1 en Page 47.
Le robinet de
remplissage se
met cycliquement
fréquemment sous et
hors tension (plusieurs
fois par minute)
• Mauvais fonctionnement du système de contrôle • Au besoin, nettoyer les sondes.
• Vérifier la conductivité de l'eau. La conductivité minimum pour le bon
du niveau
fonctionnement du système de niveau de contrôle est 30 μS/cm.
• Vérifier que la sonde est correctement câblée.
• Robinet de vidange pas complètement fermé
• Si une obstruction empêche la fermeture complète du robinet de
vidange, nettoyer le robinet.
• S'il y a un ressort cassé ou relâché dans le robinet de vidange,
remplacer le robinet.
• Vérifier si 24 V c.a. sont bien présents sur le robinet. Dans ce
cas, vérifier le câblage du tableau de contrôle du Vapor-logic à
la borne P17 (vidange).
• Le réservoir n'est pas relié à la terre.
• Très bonne mise à la terre de machine.
suite
90
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problèmes de remplissage
Problème
Cause possible
Mesures
L'unité ne se remplit pas d'eau. • Mauvais fonctionnement du robinet de
remplissage
• Débrancher la tête de la sonde. Le robinet de remplissage devrait
s'ouvrir. Si le robinet de remplissage ne s'ouvre pas, vérifier que 24 V
c.a. arrivent bien au robinet de remplissage. Si la tension est présente et
le robinet ne s'ouvre pas, remplacer le robinet ou la bobine du robinet.
• Vérifier que la bobine donne 24 V C.A.
• Vérifier que la queue de robinet se déplace librement.
• Aucune alimentation en eau au robinet
de remplissage
• Vérifier si le tamis de l'alimentation en eau est bouché.
• Vérifier que le robinet de sectionnement manuel de la conduite d'eau
est ouvert et qu'il y a de la pression.
• Vérifier que le robinet aiguille en ligne est ouvert.
• L'unité n'est pas en Mode Automatique
• Mettre le mode sur Auto.
• Le contrôle Vapor-logic est en mode de
vidange de fin de saison
• Vérifier le signal de demande d'humidification au tableau de contrôle.
• Le robinet aiguille de l'eau admise est
fermé.
• Vérifier le robinet aiguille.
• L'unité est en vidange de Protection
contre-gel
• Mettre le mode sur Auto.
• Le robinet de remplissage est coincé en
position fermée.
• Recycler l'alimentation électrique pour recycler l'ouverture et la
fermeture du robinet de remplissage.
• Mauvais fonctionnement du système de
contrôle du niveau
• Voir ci-dessous.
Le robinet de remplissage ne • Ouvrir le robinet de vidange
se ferme pas
• Si le robinet de vidange automatique est bloqué dans la position
manuelle ouverte, le réinitialiser sur automatique.
• Remplacer le robinet s'il y a un ressort endommagé dans le robinet
de vidange.
• Nettoyer ou remplacer le robinet de vidange si une obstruction dans
le robinet ne permet pas la fermeture complète.
• Fermer le robinet de vidange manuelle s'il est ouvert.
• Si le Vapor-logic a court-circuité la bobine du robinet de
remplissage, remplacer la bobine du tableau ou de la vidange.
• Mauvais fonctionnement du système de
contrôle du niveau
• Vérifier que la prise de sonde est entièrement branchée.
• Au besoin, nettoyer les cannes de sonde.
• Si la conductivité est trop faible (voir ci-dessous), ajouter ¼-½ de
pastille de bicarbonate de soude (Alka Seltzer) à l'eau du réservoir
ou du cylindre. Si cela résout le problème, la conductivité de l'eau
est faible ; consulter DriSteem pour plus de conseil.
– Les humidificateurs et les humidificateurs électriques GTS à eau
du robinet/adoucie avec éléments chauffants requièrent une
conductivité de l'eau d'au moins 30 μS/cm.
– Avec l'humidificateur XT, il est recommandé d'utiliser une
conductivité d'eau de remplissage compris entre 125 et 1250 μS/cm.
• Remplacer le tableau si le tableau de contrôle du Vapor-logic est
défectueux.
• Vérifier que le système est en mode automatique.
• Vérifier que la sonde est correctement câblée.
• Le robinet de remplissage est bloqué.
• Vérifier si le robinet de remplissage n'est pas installé à l'envers.
Si oui, recâbler.
• S'il y a un ressort interne défectueux ou un schéma dans le robinet de
remplissage, remplacer le robinet.
• Vérifier s'il y a une obstruction qui ne permet pas au robinet d'être
fixé correctement. Nettoyer ou remplacer le robinet au besoin.
• Vérifier la tension de contrôle à travers la bobine du robinet de
remplissage. (Vérifier le câblage et les contrôles).
• Installer le pare-choc de l'entrée d'eau.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
91
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Alarme :
Le réservoir ne se vide pas
Cause possible
Mesures
• Orifice d'évacuation de la vidange de réservoir • Si l'orifice d'évacuation de la vidange de réservoir de
l'humidificateur est bouché, nettoyer.
• Sondes de détection d'eau
• Nettoyer la sonde et remplacer l'ensemble canne sonde.
• Câblage du robinet de vidange
• Vérifier le câblage du robinet de vidange
• Vérifier que le robinet de vidange est câblé à la borne
P17 (vidange) du tableau de contrôle.
• Réinitialiser le Vapor-logic.
• Robinet de remplissage
• Vérifier que le robinet reçoit de la tension. S'il est présent,
nettoyer ou remplacer le robinet.
• Remplacer le robinet de remplissage si de l'eau s'en échappe.
Problèmes de vidange
• Système programmé pour la vidange manuelle • Exécuter un cycle d'essai pour voir si le système active la sortie
de vidange.
• La conduite de récupération des fluides se
remplit d'eau
• La conduite de récupération des fluides
bouchée
L'unité n'effectue pas la
séquence de vidange
automatique
• Pente insuffisante de la conduite de récupération des fluides.
• Taille insuffisante de la conduite de récupération des fluides.
Voir le manuel du réservoir pour les exigences de taille et de
pente de la conduite de vidange.
• L'humidificateur pourrait ne pas être doté
• Inspecter l'unité pour vérifier qu'un robinet de vidange
d'un système de vidange automatique ou la
automatique a été aménagé.
vidange automatique est désactivée
• Aller au menu de configuration pour vérifier que la vidange ou
le rinçage automatique est activé.
• Panne de vidange, robinet de vidange
bouché ou tuyau d'évacuation bouché
• Nettoyer la tuyauterie du robinet de vidange.
• Mauvais fonctionnement de la séquence de
vidange automatique
• Aller au menu de configuration et contrôler les paramètres de
vidange ou de rinçage automatique.
• Pas de tension d'alimentation au robinet de
vidange automatique
• Vérifier si l'alimentation de 24 V c.a. est présente à la borne P17
(vidange) et au robinet de vidange.
• Robinet de vidange automatique défectueux • Si la tension est présente dans le robinet et qu'il ne s'ouvre
toujours pas, le remplacer.
L'unité n'effectue pas la
vidange de fin de saison
• Le signal d'entrée a toujours une demande
• Réduire le signal de demande.
• Configuration du Vapor-logic
• Vérifier dans le menu de configuration que le Vapor-logic est
réglé pour la vidange de fin de saison.
• Robinet de vidange
• Robinet non câblé ou mal câblé au tableau de contrôle.
• Vérifier la présence de 24 V c.a. dans la bobine du robinet
pendant le cycle d'essai.
suite
92
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Alarme :
Panne de capteur de
température de réservoir
Problèmes de chauffage
Alarme :
Surchauffe du réservoir
Sortie réduite ou nulle
(bien que le niveau de
l'eau soit bon).
Cause possible
Mesures
• Câblage de capteur ouvert, court-circuité ou • Vérifier que le câblage des bornes les tensions sont corrects. 1000
Ohms = 20 °C (68 °F) ; 1702 Ohms = 100 °C (212 °F).
erroné
• Les commutateurs de verrouillage de
l'humidificateur et/ou thermostat de
température excessive
• Vérifier que le commutateur ou thermostat est câblé.
• Vérifier que le commutateur de verrouillage est réglé correctement
et que le couvercle de l'humidificateur est dessus.
• Réinitialiser le thermostat de température excessive s'il est
déclenché.
• L'unité a surchauffé ; température dépassant • Vérifier le niveau approprié d'eau dans le réservoir.
de 14 ºC (25°F) la température d'ébullition
• Capteur en panne
• Remplacer le capteur.
Humidificateurs électriques :
• Mauvais fonctionnement du chauffage
• Vérifier que la tension appropriée est appliquée aux chauffages.
• Vérifier que l'ampérage du chauffage correspond au schéma de
principe.
• Si le contacteur du chauffage ne fonctionne pas, le remplacer.
Humidificateurs électriques :
• Mauvais fonctionnement du système de
contrôle
• Vérifier si les fusibles du chauffage ont sauté et les remplacer au
besoin.
• Vérifier si les contrôles de limite auxiliaire empêchent le système
de fonctionner, par ex., les humidistats de conduit, le commutateur
d'essai d'écoulement d'air, etc. Réinitialiser, remplacer ou étalonner
au besoin. (L'interrupteur d'écoulement d'air, borne 13 (24 V c.a. et
AFsw), mesure 24 V C.A. si ouvert. La limite supérieure marche/arrêt,
borne 13 (24 C c.c. et DHL), mesure 24 V c.c. si ouvert.
• Vérifier si le thermostat de surchauffe du chauffage s'est déclenché.
Réinitialiser au besoin.
Systèmes GTS, STS ou LTS uniquement :
• Échangeur thermique sale
• Nettoyer.
Systèmes GTS uniquement :
• Brûleurs sales
• Faible pression de gaz
• Nettoyer ou ajuster le cas échéant. Voir le manuel du réservoir pour
les instructions.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
93
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Extinction du chauffage
Cause possible
Mesures
• Niveau d'eau trop bas
• Remplacer les sondes.
• Câblage incorrect
• Vérifier que la tension appropriée est appliquée au chauffage.
• Vérifier que les connexions électriques sont appropriées.
• Sédimentation minérale sur les chauffages
• L'humidificateur pourrait être de taille insuffisante. Augmenter la
capacité de l'humidificateur ou remplacer par un humidificateur
plus grand. Consulter DriSteem.
• Inspecter le réservoir pour de la sédimentation minérale sévère
sur ou autour du chauffage. Augmenter la durée de l'écumage, la
fréquence du cycle de vidange et/ou la fréquence de nettoyage.
Utiliser de l'eau d'appoint adoucie.
• Échec d'ouverture des contacteurs.
Remplacer.
• SSR défaillant fermé
• Remplacer le contrôleur SSR.
• Corrosion du chauffage
• Inspecter la surface du chauffage pour de la corrosion ou de la
piqûre. Avant de remplacer le chauffage épuisé, vérifier que la
quantité de chlore de l'alimentation d'eau est très faible.
Le réservoir ne se chauffe pas • Le commutateur du thermostat de surchauffe • Réinitialiser le commutateur du thermostat.
situé sous le couvercle du câblage du
chauffage est actionné
Problèmes de chauffage
• Le commutateur de verrouillage du couvercle • Couvercle de l'humidificateur non câblé ; ajuster le commutateur
de l'humidificateur (uniquement les modèles de verrouillage.
Vaporstream)
• Commutateur de combustion d'air ou
commutateur d'évent (uniquement GTS).
• Vérifier le système de ventilation et les amortisseurs de
combustion.
• Vérifier que le câblage et les connexions sur les commutateurs
sont bien connectés.
• Tension de contrôle erronée ou absente
• Vérifier la tension d'alimentation appropriée sur le schéma de
principe.
• Vérifier que les caractéristiques de tension du transformateur sont
appropriées.
• Vérifier le câblage approprié du transformateur.
• Vérifier la tension de circuit de contrôle appropriée sur le schéma
de principe. Si la tension est absente, dépanner les tableaux et le
système de câblage pour un éventuel court-circuit.
• Tension d'alimentation de l'unité erronée ou • Vérifier le fusible principal.
nulle
• Vérifier les commutateurs de sécurité de la conduite maîtresse.
• Vérifier les fusibles du chauffage et le schéma de principe.
• HR de conduit au-dessus du point de consigne • Contrôler le débit d'air dans le conduit.
de limite supérieure
• Vérifier le fonctionnement du commutateur/émetteur de limite
supérieure de conduit.
Le réservoir a un niveau
d'eau approprié et est
toujours chaude
• Aucun signal de demande
• Contrôler le signal par d'autres.
• Vérifier que les connexions ne sont pas mal câblées.
• Vérifier dans le menu de configuration que l'humidificateur est
configuré pour le signal de demande.
• L'humidificateur est en mode Veille
• Mettre le mode sur Auto.
• Aquastat
• C'est normal ; l'aquastat maintient une certaine température
d'eau du réservoir dans les limites de 4 ºC à 82 ºC (40 ºF à 180 ºF).
• Réajuster la température de l'aquastat à un point de consigne
inférieur.
• Contrôleur d'alimentation SSR
• Appareils de contrôle court-circuités fermés SSR ; vérifier/
remplacer.
• Câblage phase-phase croisé.
• Contacteur
• Contacteur court-circuité fermé ; remplacer.
suite
94
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Humidité sous le niveau
souhaité.
Cause possible
Mesures
• L'unité fonctionne mais n'arrive pas à atteindre •
le niveau d'humidité requis.
•
•
•
•
Problèmes de point de consigne d'humidité
•
•
•
•
•
Unité de taille insuffisante; remplacer par une unité plus
grande ou ajouter un humidificateur supplémentaire.
La durée de l'écumage est trop importante.
Si le robinet de vidange ne se ferme pas complètement,
déterminer la cause et nettoyer, réparer ou remplacer au
besoin.
Si le joint hydraulique du tuyau de vidange permet à la
vapeur de se perdre, remplir le siphon isolateur en P ou
réparer au besoin.
Si la hauteur du joint hydraulique est inappropriée, augmenter
jusqu'à la bonne hauteur (voir le manuel du réservoir
d'humidificateur pour la hauteur du joint hydraulique).
S'il y a une pression excessive de vapeur interne, déterminer
la cause de la haute pression (par ex., pression statique
élevée du conduit, orifices de tailles insuffisantes dans les
tubes de dispersion et les flexibles d'arrosage ou de vapeur)
et corriger au besoin.
Remplacer le joint statique avec fuites ou le flexible de vapeur.
Réétalonner si les contrôles ne sont plus étalonnés.
Si le robinet de remplissage est coincé ouvert, le réparer ou le
remplacer.
Si le robinet de zone ne s'ouvre pas, le réparer ou le
remplacer.
• Aucun appel d'humidité émanant de
• La tuyauterie à vapeur d'interconnexion vers l'ensemble de
l'humidistat ou des émetteurs de contrôle et
dispersion est trop longue et/ou non isolée (ne pas isoler le
de limite supérieure d'humidité
flexible de vapeur).
• Signal faible ou nul émanant de l'humidistat. Vérifier que le
câblage est correct.
• Vérifier les émetteurs d'humidité (sortie de 4 à 20 mA).
• Ajuster le point de consigne si le point de consigne HR ou de
point de rosée est trop bas.
• Volume d'air extérieur trop important
• Vérifier le fonctionnement adéquat des ventilateurs, des
registres, des systèmes VAV, etc.
• Les éléments chauffants ne fonctionnent pas • Vérifier que l'humidistat fait un appel d'humidité.
• Vérifier la tension de contrôle si les contrôles de limite
(interrupteur d'essai d'écoulement d'air, robinets de zone,
etc.) empêchent le fonctionnement de l'unité.
• Vérifier les fusibles et les remplacer s'ils ont sauté.
• Vérifier si la surchauffe du chauffage s'est déclenchée.
Réinitialiser au besoin.
• Le type d'entrée de contrôle d'humidité n'est • Vérifier les connexions P11 et P13 du tableau de contrôle du
pas le même que le micrologiciel Vapor-logic
Vapor-logic. Consulter DriSteem.
• Le Vapor-logic n'est pas en mode Auto
• Mettre le mode sur Auto.
suite
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
95
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 :
Guide de dépannage (suite)
Problème
Problèmes de point de consigne d'humidité
Humidité au-dessus du point
de consigne
Cause possible
Mesures
• Entrée élevée de la HR
• Déshumidifier
• Unité surdimensionnée
• Consulter DriSteem.
• Écoulement d'air réduit
• Contrôler les ventilateurs, registres, système à débit d'air
variable, etc.
• Humidistat ou émetteurs d'humidité mal
situés
• Délocaliser, en suivant les consignes dans l'annexe de ce manuel.
• Contrôles fonctionnant mal
•
•
•
•
• Contacteur/SSR ne peut pas s'ouvrir
• Mettre l'humidificateur immédiatement hors tension.
Contacter DriSteem.
Pompage (HR oscille au-dessus • Mauvais fonctionnement du système de
et en dessous du point de
contrôle
consigne)
Vérification de tension d'alimentation inappropriée.
Vérification de signal de contrôle inappropriée.
Vérifier la présence de câblage inapproprié.
Si le contrôleur d'humidité ou l'émetteur n'est plus étalonné ou
fonctionne mal, le réparer ou le réétalonner.
• Vérifier si le contacteur SSR est court-circuité. Réparer ou
remplacer au besoin.
• S'il y a un contrôleur ou émetteur d'humidité imprécis ou en
panne, le réparer ou le remplacer.
• Vérifier les bons paramètres de contrôle du Vapor-logic.
Le point de consigne HR, le point de consigne de limite
supérieure, la fréquence de cycle, l'accordage du PID, etc.
• Délocaliser les composants de contrôle mal situés.
Voir « Positionnement du capteur » page 26.
• Sur les unités SSR : les câbles de contrôle et d'alimentation
électrique doivent être séparés physiquement les uns des autres.
S'ils ne le sont pas, une tension induite de contrôle pourrait
survenir, causant un fonctionnement erratique.
• Vérifier que le câble modulaire du pavé numérique/afficheur est
isolé du câblage d'alimentation.
• Le volume d'air varie rapidement
• Stabiliser.
• La température de l'air varie rapidement.
• Stabiliser à 1,8 ºC (±1 ºF).
• La bande proportionnelle est trop petite et/ou • Si la Hr oscille hors de la bande de PID, augmenter la bande de
le gain intégral (Ki) est trop grand
PID en utilisant le menu de configuration.
• Baisser le gain intégral (Ki) en utilisant le menu de Réglage.
• Le contrôle marche/arrêt n'est pas adéquat • Si l'humidificateur est contrôlé avec un signal marche-arrêt,
envisager de passer à un signal de modulation.
suite
96
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Guide de dépannage
Tableau 87-1 : Guide de dépannage (suite)
Problème
Cause possible
Mesures
• Le capteur de gaz de combustion bloqué est • Vérifier qu'il n'y a pas d'obstructions dans le système de
ouvert
ventilation.
• Vérifier qu'il n'y a pas d'obstructions dans la conduite d'air
vers le conduit de fumées.
• Le vent provoque des courants descendants dans le système
de ventilation. Installer un capuchon d'évent ou isoler
conformément aux règles en vigueur.
Alarme : Panne de robinet
à gaz [n°]
• Module d'allumage défaillant
• Mauvais raccordement du robinet à gaz
• Vérifier le module d'allumage Remplacer si nécessaire.
• Vérifier le câblage du robinet à gaz.
Alarme : Panne de brûleur
[n°]
• Aucune fourniture de gaz à l'unité
• Vérifier que le robinet de service du gaz fonctionne et reçoit
une pression minimum au collecteur conformément à la plaque
signalétique.
• Le robinet de gaz est fermé ou il n'est pas
sous tension.
• Vérifier que la tension entre le module d'allumage et le robinet de
gaz est de 24 V c.a.
• Vérifier que la prise du robinet de gaz est enclenchée.
• Allumeur brisé
• Vérifier que l'allumeur luit. Remplacer si nécessaire.
• La pression de sortie du robinet de gaz est
trop basse
• Vérifier que la pression de sortie est réglée conformément à la
plaque signalétique.
• L'orifice d'entrée du souffleur est sale ou
obstruée
• Nettoyer l'orifice d'entrée et vérifier s'il y a des obstructions.
• Le capteur de flamme ne perçoit pas la
flamme
• Vérifier le câblage du capteur de flamme.
• Vérifier la polarité de l'alimentation d'arrivée. Modifier si
nécessaire.
• De la fibre du brûleur touche le capteur de flamme. Utiliser un
tournevis pour pousser soigneusement la fibre à proximité du
capteur de flamme.
• Le capteur de flamme est brisé. Remplacer.
• Polarité inversée au bloc d'alimentation
• Contrôler la polarité.
Problèmes d'humidificateur à gaz GTS
Alarme : Conduit fumées
bloqué
Alarme :
• Séquence d'allumage lancée mais le robinet • Vérification de la séquence d'allumage.
Panne module d'allumage [n°] de gaz n'est pas alimenté
• Remplacer le module d'allumage
Problèmes liés à l'humidificateur STS (vapeur-vapeur)
• Le robinet de gaz/allumeur/électrode de
détection est hors séquence.
• Vérifier les connexions par câble à ces composants.
Alarme :
Panne de souffleur [n°]
• Le souffleur est mal câblé ou n'a pas réussi à • Vérifier que le câblage du souffleur est correct.
atteindre la vitesse de demande.
• Remplacer le souffleur.
Alarme :
Débit d'air dans l'évent nul
• Le commutateur de débit d'air de l'évent
électrique est ouvert
• Vérifier que le câblage de l'évent est correct.
• Réparer ou remplacer l'évent électrique.
Alarme :
• Le clapet d'air de combustion est ouvert
Débit d’air de combustion nul
• Vérifier que le clapet d'air de combustion est correctement
câblé.
• Réparer ou remplacer le moteur du clapet.
L'humidificateur ne chauffe
pas
• Le robinet d'arrêt de vapeur est fermé
• Vérifier que le robinet est ouvert.
• Piège à vapeur bouché
• Nettoyer le corps du piège.
• Crépine de vapeur bouchée
• Nettoyer la crépine.
• Pression d'alimentation en vapeur faible
• Vérifier la pression d'alimentation en vapeur. Fournir la
pression de vapeur spécifiée sur l'unité.
• Utilisation impossible du robinet de vapeur
• Ouverture partielle du robinet. Vérifier le signal vers le robinet.
• Le piège à vapeur est bouché
• Le piège ne fait pas passer les condensats.
• Échangeur de chaleur entartré
• Nettoyer l'échangeur de chaleur.
Faible sortie
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
97
FONCTIONNEMENT
Pièces de rechange
Tableau 98-1 :
Pièces de rechange du Vapor-logic
Quantité
Numéro de
pièce
Kit (avec le contrôleur principal et les prises Molex requises)
1
183504-004
Kit (avec le contrôleur principal, câble de données 228 mm (9 po) et les prises Molex requises) (Vapormist et
Humidi-tech uniquement)
1
183504-005
Pavé numérique/afficheur (comprend : carte du circuit imprimé, écran LCD, commutateur à membrane, partie avant et
arrière de la protection en plastique)
1
408495-011
686 mm (27 po)
408490-014
Description
Câble de communication du pavé numérique/afficheur (contacter DriSteem pour des longueurs autres que 686 mm
(27 po) et 1524 mm (60 po)
1524 mm (60 po) 408490-009
Fiche de connecteur Molex, 2 positions
1
406246-002
Fiche de connecteur Molex, 3 positions
1
406246-003
Fiche de connecteur Molex, 4 positions
1
406246-004
Carte LonTalk
1
408642
BACnet
1
191515
98
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
FONCTIONNEMENT
Pièces de rechange
FIGURE 99-1 : PIÈCES DE RECHANGE DU VAPOR-LOGIC
Carte
Pavé numérique afficheur
Fiche de connecteur Molex (2 positions
stration)
sur l'illustration)
Carte LonTalk
MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION DU VAPOR-LOGIC® VERSION 5
99
GARANTIE
Vous pouvez compter sur la qualité du leader
sur ce secteur
Depuis 1965, DriSteem pave la voie de
l'industrie avec des méthodes innovantes
d'humidification et de refroidissement de
l'air avec un contrôle précis. Nous mettons
l'accent sur la facilité d'utilisation, ce qui se
ressent dans la conception de notre contrôleur
Vapor-logic. DriSteem est également le seul
de l'industrie à proposer une garantie limitée
de deux ans et une extension de garantie
optionnelle.
Pour davantage d'informations
www.dristeem.com
sales@dristeem.com
Pour des informations récentes sur nos produits,
consulter : www.dristeem.com
DRI-STEEM Corporation
filiale Research Products Corporation DriSteem
est une société certifiée ISO 9001:2000
Siège social aux États-Unis :
14949 Technology Drive
Eden Prairie, MN 55344
800-328-4447 ou +1 952-949-2415
+1 952-229-3200 (fax)
Bureau européen :
Grote Hellekensstraat 54 b
B-3520 Zonhoven
Belgique
+3211823595
E-mail: dristeem-europe@dristeem.com
DriSteem Corporation poursuit une politique
d'amélioration continue de ses produits. Par
conséquent, les caractéristiques et spécifications
des produits peuvent changer sans préavis.
DriSteem, Vaporstream, Vapormist, et Vaporlogic sont des marques commerciales déposées
de Research Products Corporation et des
marques en demande de dépôt au Canada et
dans la Communauté Européenne.
Les noms de produit et raisons sociales utilisés
dans ce document peuvent être des marques de
commerce ou des marques déposées. Ils sont
utilisés dans un but explicatif, sans intention de
violation.
© 2015 Research Products Corporation
Version micrologiciel 5.X.X
Formulaire n° VL5-IOM-F-0914
Pièce n° 890000-721 Rév. Web
Garantie limitée de deux ans
DRI-STEEM Corporation (« DriSteem ») garantit à l'utilisateur d'origine que ses produits seront
exempts de matériaux et d'exécution pendant une durée de deux (2) ans après leur installation
ou de vingt-sept (27) mois à compter de la date d'expédition par DriSteem, au premier terme échu.
En cas de défectuosité d'un produit DriSteem durant la période de garantie applicable, au niveau des
matériaux ou de la main d'oeuvre, la seule responsabilité de DriSteem et le recours unique et exclusif de
l'acheteur, sera la réparation ou le remplacement du produit défectueux ou le remboursement du prix
d'achat, au choix de DriSteem. DriSteem ne peut nullement être tenue responsable des coûts ou frais,
qu'ils soient directs ou indirects, associés à l'installation, au retrait ou à la réinstallation de tout produit
défectueux. La garantie limitée ne couvre pas le remplacement du cylindre pour les humidificateurs à
vapeur à électrode.
La garantie limitée de DriSteem ne sera plus en vigueur ou exigible en cas de non-conformité aux
instructions d'installation et de fonctionnement fournies par DriSteem, ou si le produit a été modifié
sans le consentement écrit de DriSteem, ou si un tel produit a été sujet à un accident, une mauvaise
utilisation, une mauvaise manipulation, une altération, une négligence ou un entretien inadéquat.
Toute réclamation en regard de la garantie doit être soumise par écrit à DriSteem dans les limites de
la période de garantie établie. Il est possible que les pièces défectueuses doivent être renvoyées à
DriSteem.
La garantie limitée de DriSteem se substitue à toute autre garantie et DriSteem rejette toute autre
garantie, expresse ou implicite, notamment, sans que cette liste soit limitative, TOUTE GARANTIE DE
QUALITÉ MARCHANDE, TOUTE GARANTIE IMPLICITE D'ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER, toute
garantie implicite découlant d'une négociation ou des performances, des habitudes ou de l'usage
commercial.
DriSteem NE POURRA NULLEMENT ÊTRE TENUE RESPONSABLE DE TOUT DOMMAGE DIRECT,
INDIRECT, CONSÉCUTIF, SPÉCIFIQUE OU CORRÉLATIF (INCLUANT MAIS SANS Y ÊTRE
LIMITÉ LA PERTE DE PROFITS, REVENUS OU COMMERCE), DOMMAGES OU BLESSURES AUX
INDIVIDUS OU À LA PROPRIÉTÉ ET CE, D'AUCUNE FAÇON LIÉE À LA FABRICATION OU À
L'USAGE DE SES PRODUITS. L'exclusion s'applique sans égard à ce que de tels dommages aient
été encourus à cause d'une inobservation de la garantie, d'un bris de contrat, d'une négligence,
d'une responsabilité objective ou de toute autre théorie juridique, même si DriSteem avait été
avisée de la possibilité de tels dommages.
En achetant les produits DriSteem, l'acheteur accepte les modalités de cette garantie limitée.
Prolongation de garantie
L'utilisateur initial peut allonger la durée de la garantie de DriSteem pour un nombre limité de mois
après la première période de garantie applicable, stipulée dans le premier paragraphe sur la garantie
limitée. Tous les termes et conditions de la garantie limitée durant la période initiale s'appliquent à
l'extension de garantie. Une extension de garantie de douze (12) mois ou de vingt-quatre (24) mois
est proposée à l'achat. L'extension de garantie peut être achetée jusqu'à dix-huit (18) mois après
l'expédition du produit, période après laquelle plus aucune extension de garantie n'est valable.
Toute extension de la garantie limitée dans le cadre de ce programme doit être faite par écrit, signée
par DriSteem et payée dans sa totalité par l'acheteur.
mc_051308_0630
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising