Manuel d`installation et d`utilisation - Services Etat Maine-et

Manuel d`installation et d`utilisation - Services Etat Maine-et
Manuel d’installation et
d’utilisation
Introduction
L’action que peut avoir un affichage visuel de la vitesse n’a été prise en compte que récemment dans les
techniques générales de la circulation, un développement tardif comparé au symbole de ces techniques, le
feu tricolore qui est utilisé depuis des décennies.
Seul matériel peut-être un peu analogue existant déjà, le panneau lumineux indiquant la vitesse maximale
autorisée. Cependant, son utilisation vise essentiellement le contrôle du flux de la circulation et ce n’est
pas la vitesse réelle à laquelle roulent les véhicules qui est affichée, mais la vitesse à laquelle ils devraient
rouler.
L’objectif principal d’un affichage de la vitesse est la réduction des accidents ou plutôt une baisse de la
gravité des accidents par une réduction de la vitesse de circulation et donc de la brutalité du choc.
C’est le but que nous avons recherché en développant un système mobile et autonome d’affichage
numérique de la vitesse, utilisé en particulier dans les zones où la vitesse est limitée à 50 km/h
(agglomérations) et les zones de 30 km/h (résidences, devant les écoles primaires ou les maternelles,
hôpitaux etc.)
Examinons avec attention l’action d’un tel système :
· Le conducteur va non seulement se retrouver confronté à la vitesse à laquelle il conduit, mais cette
vitesse va en plus être visible par tous : prise de conscience du conducteur qui n’a pas toujours le nez sur
son compteur et surtout, pression psychologique face à l’opinion publique.
· Les riverains peuvent se rendent compte en toute objectivité de la vitesse réelle à laquelle roulent les
voitures et s’il s’agit de quelqu’un du voisinage, éventuellement lui faire entendre raison.
· La commune qui se sent si souvent impuissante face à ces citoyens qui se plaignent d’une vitesse de
circulation trop élevée, obtient là un outil efficace lui permettant de déléguer, tout au moins
psychologiquement, la fonction de contrôle aux riverains.
La police n’est et n’a jamais été en mesure de contrôler efficacement d’une manière répressive les zones de
circulation empruntées quotidiennement.
D’abord, ce type de répression ne permet en aucun cas de couvrir les frais occasionnés et ensuite, il n’est
pas opportun d’un point de vue politique, de l’appliquer dans des zones de vitesse limitée à 30 km/h par
exemple.
La seule possibilité des communes jusqu’à présent était d’entreprendre de véritable travaux et de
construire des ralentisseurs, des rond-points etc., afin d’obliger les conducteurs à ralentir.
Ce type de mesures est malheureusement subordonné à des investissements très coûteux et si l’on tient
compte d’une situation économique toujours plus difficile, c’est une politique qui ne peut plus guère être
suivie.
Notons encore que les systèmes d’affichage de la vitesse sont les plus efficaces si leur action est multipliée
dans des endroits différents. C’est l’atout définitif de notre panneau puisqu’il est facile à installer,
transportable et peut fonctionner en toute autonomie.
page 2 de 10
Description de l‘appareil
Le radar pédagogique mesure et affiche la vitesse des automobiles qui s’approchent de l’affichage du
panneau.
Dans le temps, la mesure est effectuée à un intervalle de 1,5 secondes. L'annonce est réactualisée
toutes les 1,5 secondes.
Les vitesses mesurées sont enregistrées dans la mémoire du panneau et peuvent être transférées pour
une exploitation ultérieurement.
Le radar affiche la vitesse via 3 couleurs (vert pour les vitesses respectées, ambre pour les vitesses
proches de la vitesse limite et rouge pour les vitesses dépassées, accompagné d’un message variable
suivant la vitesse.
Mise en route
Montage et fixation
1 - 5m
Pour le montage nous conseillons une hauteur de 1 à 5 m du sol (partie inférieure) ainsi qu’un montage
parfaitement vertical et solide.
Illustration 1: Orientation verticale
Veuillez faire attention aux points suivants :
· Une autre hauteur de montage ou un montage non vertical peuvent provoquer des effets négatifs sur
la portée de l’antenne ainsi que la précision de la vitesse affichée (+/- 1km/h).
· L’appareil doit simplement être positionné perpendiculairement à la route. Ceci même en cas de
déport important (jusqu’à 3 mètres).
· Le détecteur dans le panneau demande un champs libre de visibilité (portée du radar de 10 à 250m).
Veuillez donc éviter le montage derrière les arbres, les mats ou des véhicules en stationnement.
· Il est déconseillé de monter le panneau dans les virages pour des raisons de sécurité et pour éviter
l’affichage des vitesses trop faibles. Le montage idéal s’applique sur une ligne droite d’au moins 100 m.
page 3 de 10
La ou les batteries vous sont livrées chargées.
Branchement batterie
A l’aide de la clef fournie, ouvrez le compartiment batteries. Placer la batterie
verticalement dans son logement en utilisant les crochets de maintien.
Connectez alors la cosse de la batterie. Dans les 3 secondes qui suivent, une procédure de
test se déclenchera sur les afficheurs de l’appareil :
Sur l’affichage numérique : 188 suivi d’un nombre à 3 chiffres indiquant la tension de la
batterie (ex : 126 signifie 12,6 Volts et un 8 en rouge pour les non Gprs
Si rien ne s’affiche, vérifiez la tension de la batterie à l’aide d’un voltmètre. Si elle est
inférieure à 11 Volts, contactez-nous.
Pré-programmation
Différents seuils sont réglables :
•
•
•
•
•
•
Seuil minimum d’affichage
Seuil de changement de couleur
Seuil d’avertissement avant affichage en rouge
Seuil vitesse de déclenchement clignotement
Seuil maximum d’affichage (anti-record) pour éviter « l’effet course »
Seuils de déclenchement des messages
Afin de vous faciliter la mise en route, tous ces seuils sont déjà préprogrammés en fonction des
différents types de zone et des messages standards sont intégrés en mémoire.
La molette située dans le caisson batterie vous permet de sélectionner la vitesse en fonction de la
limitation en vigueur sur le site de pose.
page 4 de 10
Montage sur un poteau
Hauteur d’installation : Entre 1 et 5 mètres
(calculés à partir du bord inférieur du caisson).
Déport :
L’appareil peut être installé déporté de la route jusqu’à 3 mètres.
Orientation :
-
Horizontale
Le radar doit être perpendiculaire à l’axe routier. Même en cas de déport important, aucun angle
ne doit être donné et ceci afin de conserver une portée optimale.
-
Verticale
Le radar doit être installé à l’aplomb, sauf dans certains cas de dénivelé très prononcé.
Dans ce cas, un angle vertical identique à celui de la dénivellation peut être donné afin de
permettre au faisceau du radar d’« épouser » la pente ou la montée. L’angle peut être
réalisé en plaçant une cale derrière la partie supérieure de la barre de fixation.
Fixation :
Une barre de fixation est fournie avec le radar. Cerclez-la au poteau à l’aide de colliers de
serrage ou de feuillards (non fournis).
Insérez les crochets situés à l’arrière du radar dans la barre fixée au poteau. Un trou est
prévu afin de vous permettre de cadenasser l’ensemble.
page 5 de 10
Montage sur un trépieds
La légèreté de l’ensemble permet à une seule
personne d’installer le radar sur son trépieds
Positionner la partie basse du trépied comme
indiqué
Emboîter le radar dans la partie haute du trépied
comme indiqué sur la photo
Vérifier le serrage du support
page 6 de 10
Ouvrir le coffret à l’aide de la clé fournie avec le
radar (2 serrures à clé)
Insérer la batterie dans son logement
Raccorder le câble de la batterie au câble du radar.
2 batteries peuvent être installées dans le radar pour
une meilleure autonomie.
Un chargeur vous est fourni pour recharger les batteries
(le temps de charge est d’environ 5 heures)
Le radar se coupera de lui-même si la batterie est en
dessous de 11V)
Avant de fermer le capot, positionner le commutateur
sur la vitesse prévue sur la voie concernée.
page 7 de 10
Toutes les LED de l'afficheur
s'allument indiquant « 188 » puis
la tension de la batterie apparaît
(ici 127 pour une tension de
12,7V), puis le chiffre 8 apparaît.
Quand la tension de la batterie
est inférieure à 11V, l'afficheur
ne fonctionne plus. Dans ce cas,
recharger la batterie.
Le radar doit être monté au maximum du trépieds à 2m environ
du sol. Le monter en procédant par étape. Appuyer sur le bouton
tout en tournant la manivelle.
Hauteur mini pour un
bon fonctionnement
1m50
Le trépied peut être lesté avec des sacs de sable
Nous conseillons bien entendu une surveillance
permanente lors d’une utilisation mobile.
Ne pas le laisser en place en cas de vent trop violent.
page 8 de 10
Alimentation
Selon l’option choisie à la commande, 3 modes de charge de votre radar sont possibles :
La batterie est systématiquement utilisée. Les différents modes d’alimentations servent à la
recharger :
-
Chargeur Externe :
Il s’agit d’un chargeur secteur de marque 12 Volts 4 A avec arrêt automatique à la
charge. 5 heures de charges permettront un rechargement complet de la batterie.
Afin de doubler l’autonomie, le logement du caisson (à l’arrière du panneau) permet
d’accueillir une deuxième batterie montée en série.
Descriptif de la batterie et conseil d’utilisation
Les batteries utilisées sont de marque YUASA. Ce sont des batteries étanches au plomb 12
Volts 22 Ah.
Leur durée de vie est dépendante du type d’utilisation. Afin de l’optimiser, il faut éviter
toutes décharges importantes. Le voltage doit être constamment supérieur à 11V.
La carte électronique intègre un processus de protection de décharge :
De 11,3V à 11 Volts : Arrêt de l’affichage vitesse et diffusion d’un « 1 » sur l’afficheur pour
alerter d’une basse tension
En dessous de 11 Volts : Arrêt automatique de l’appareil jusqu’à l’obtention d’une tension de
11,8 Volts.
En cas de stockage prolongé vérifiez que la batterie ne passe jamais en dessous de 11Volts
afin d’éviter d’altérer ses capacités de stockage.
Protection électrique
Un fusible 6.3 A est positionné en sortie de batterie pour protéger l’appareil en cas
d’inversion de polarité. En cas de non fonctionnement lors de l’utilisation, vérifier le en
priorité.
Un fusible situé à l’intérieur du caisson, protège également l’ensemble.
Normes
Le radar répond à toutes les normes Françaises et Européennes en vigueur sur ce type de
produit. Entre autres : La Directive R&TTE 1999/5/CE relative à la télécommunication, la
Directive compatibilité électromagnétique 2004/108/CE (CEM), la Directive protection basse
tension 2006/95/CE, la Directive RoHS 2002/95/CE.
page 9 de 10
Problèmes et solutions
Le radar ne s’allume pas :
- Vérifier la tension de la batterie qui doit être supérieure à 11.8V
- Vérifier la bonne position de la molette située derrière le panneau,
qu’elle soit bien positionnée sur une zone autre que « veille ».
- Intervertir si possible la batterie en la connectant dans l’autre logement
- Contrôler le fusible de protection situé dans le logement arrière du panneau
Liste des accessoires fournis avec le radar
Trépied
Trépied avec mât télescopique
Batteries
2 batteries de 12V - 22Ah
Chargeur de la batterie
Chargeur 12V 4A
Documentation
Manuel d'installation et d'utilisation
Clé
1 clé pour l’accès au local batterie
Nos coordonnées
DDT49
Cité administrative
Bâtiment M – 1er étage – bureau 2020
Service SRGC / Unité TICSR
15bis rue Dupetit Thouars
49047 ANGERS Cédex 01
Personne à contacter :
Mr Christian TALBOT Tél. : 02 41 86 64 35
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising