PIXELfast 25 N PIXELfast 25 F PIXELfast 25 F SUPER PIXELfast 29 F

PIXELfast 25 N PIXELfast 25 F PIXELfast 25 F SUPER PIXELfast 29 F
MANUEL D’INSTALLATION, D’UTILISATION ET DE MAINTENANCE
CHAUDIÈRES MURALES À GAZ
PIXELfast 25 N
PIXELfast 25 F
PIXELfast 25 F SUPER
PIXELfast 29 F
IMPORTANT
La premier allumage de la chaudière et la validation du certificat de garantie doivent êtres
effectués par un technicien dûment qualifié
LIBF001P3 - Rev. 3 - 29/08/2008 - 32 pagine
IMPORTANT
LE LIVRET D’INSTRUCTION fait partie intégrante du produit et doit être impérativement remis à
l’installateur.
Lire attentivement les avertissements contenus dans le présent livret car ils fournissent des indications
importantes au niveau de la sécurité d’utilisation et d’entretien. Conserver ce livret afin de pouvoir toujours le
reconsulter.
L’installation doit être effectuée, conformément aux normes en vigueur et en respectant les instructions du
fabricant, par une personne professionnellement qualifiée.
Par “ personne professionnellement qualifiée”, il s’entend une personne ayant des compétences techniques
dans le secteur des composants et des installations de chauffage et de production d’eau chaude à usage
sanitaire; plus particulièrement les services d’assistance autorisés ARCA.
Un défaut dans l’installation peut entraîner des dommages sur des personnes, animaux ou objets pour
lesquels le fabricant ne saurait être tenu responsable.
Le constructeur ne peut pas être considéré responsable pour éventuels dommages causés par utilisations
impropres, erronés et irraisonables.
Après avoir retiré l’ emballage de la chaudière, s’assurer de l’état du contenu.
Avant de raccorder l’appareil, s’assurer que les données fournies par ARCA sont compatibles avec
l’installation à réaliser dans les limites maximales autorisées.
Au préalable de toute opération d’entretien, de manutention ou de réparation sur l’appareil, couper
l‘alimentation électrique sur ce dernier.
En cas de panne et/ou de fonctionnement anormal de l’appareil, n’envisager aucune tentative de réparation
ou d’intervention directe, mais faire appel à une personne professionnelle compétente.
L’éventuelle intervention de réparation devra être effectuée par un service d’assistance autorisé qui utilisera
exclusivement des pièces de remplacement d’origine. Le non respect des clauses décrites ci-dessus peut
compromettre la sécurité d’utilisation de l’appareil.
Pour garantir l’efficience de l’appareil et pour son fonctionnement correct, il est indispensable de faire
effectuer un entretien périodique de ce dernier en se conformant aux instructions fournies par ARCA.
Dans le cas où l’appareil devrait être vendu ou transféré chez un utilisateur différent, s’assurer toujours que
ce livret accompagne le matériel afin que le nouveau propriétaire ou l’installateur puissent le consulter.
Pour tous les appareils vendus avec des options, il devra être fourni uniquement des pièces d’origine.
Cet appareil devra être destiné exclusivement à l’usage pour lequel il a été conçu; toute autre utilisation
aléatoire devra être considérée comme impropre et dangereuse.
Sont exclues toutes responsabilités contractuelles ou extra-contractuelles d’ARCA pour des dommages
causés suite à des erreurs d’installation et d’utilisation, ou par un non respect des instructions fournies par
ARCA ou des normes d’installation en vigueur concernant le matériel en objet.
Faire vérifier par un professionnel qualifié que le réseau électrique est compatible avec la puissance
demandée par l'appareil.
Pour l'alimentation de la chaudière ne pas utiliser d'adaptateurs, de prises multiples ou de rallonges; le
raccordement doit se faire conformément aux normes en vigueur.
L'utilisation d'appareils fonctionnant à énergie électrique oblige le respect de certaines règles fondamentales
de sécurité :
a) ne pas toucher l'appareil avec une partie du corps mouillée ou à pieds nus;
b) ne pas tirer sur les câbles électriques;
c) interdire l’utilisation de la chaudière aux enfants et à toute personne non autorisée.
Le câble de l’alimentation ne doit pas être remplacé par l’utilisateur mais par un professionnel qualifié.
S'assurer que les vidanges de la chaudière soient rattachées à une évacuation. Dans le cas contraire, le
fonctionnement des soupapes de sécurité peuvent inonder le local et le constructeur ne pourra être tenu
pour responsable.
S’assurer que la tuyauterie ne soit pas utilisée comme prise de terre pour d’autres réseaux électriques ou
téléphoniques.
Contrôler :
a) l’étanchéité des raccords et de la tuyauterie d’alimentation en gaz ;
b) la valeur du débit de gaz en fonction de la puissance demandée par la chaudière ;
c) que le gaz soit conforme à celui prévu pour la chaudière;
d) que la pression d’alimentation du gaz corresponde aux valeurs rapportées sur la plaque signalétique ;
e) que le réseau d’alimentation gaz soit équipé de tous les dispositifs de contrôle et de sécurité prévus par
les normes en vigueur.
2
INDICE
INSTRUCTIONS 2
1. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET DIMENSIONS 4
1.1 Dimensions ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4
1.2 Schéma hydraulique ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4
1.3 diagramme Prédominance Disponible Installation -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4
1.4 PIXELfast 25 N: Composants ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 5
1.5 PIXELfast 25 F: Composants ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 6
1.6 PIXELfast 25 F SUPER, PIXELfast 29: Composants ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
1.7 Caractéristiques techniques ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 8
1.8 Schéma électrique PIXELfast 25 N ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 9
1.9 Schéma électrique PIXELfast 25 NR ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 10
1.10 Schéma électrique PIXELfast 25 F -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 11
1.11 Schéma électrique PIXELfast 25 FR ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 12
1.12 Instruction d'installation d'une ballon ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 13
2. ISTRUCTIONS POUR L’INSTALLATEUR
-------------------------------------------------------------------------- 14
2.1 Evacuation des produicts de la combustion: POIXELfast 25 F, PIXELfast 25 F SUPER----------------------------------- 14
2.1.1 Systemes d’évacuation des fumeés --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 14
2.1.2 Dimensions des raccordements PIXELfast 25 F ------------------------------------------------------------------------------------------------ 15
2.1.2.1 Évacuation des fumeés à tubes dédoublés Ø 80 mm -------------------------------------------------------------------------- 15
2.1.2.2 Évacuation des fumeés à tubes concentriques Ø 60 x 100 mm ------------------------------------------------------------ 15
2.1.3 Dimensions des raccordements PIXELfast 29 F SUPER------------------------------------------------------------------------------------- 16
2.1.3.1 Évacuation des fumeés à tubes dédoublés Ø 80 mm ------------------------------------------------------------------------- 16
2.1.3.2 Évacuation des fumeés à tubes dédoublés Ø 60 mm ------------------------------------------------------------------------- 16
2.1.3.3 Évacuation des fumeés à tubes concentriques Ø 60 x 100 mm ------------------------------------------------------------ 16
2.1.4 Dimensions des raccordements PIXELfast 29 F ------------------------------------------------------------------------------------------------ 17
2.1.4.1 Évacuation des fumeés à tubes dédoublés Ø 80 mm ------------------------------------------------------------------------- 17
2.1.4.2 Évacuation des fumeés à tubes concentriques Ø 60 x 100 mm ------------------------------------------------------------ 17
2.2 Mise en place de la chaudière ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
2.2.1 Fixation de la chaudière -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
2.3 Raccordement hydrauliques ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 19
2.4 Alimentation en gaz ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 20
2.5 Alimentation électrique -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 20
2.6 Instruction pour le réglage ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 21
2.7 Réglage sur le tableau de commande------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 22
2.7.1 Réglages: puissance maximale et minimale ----------------------------------------------------------------------------------------------------- 23
2.7.1.1 Réglages de la puissance maximale-------------------------------------------------------------------------------------------------- 23
2.7.1.2 Réglages de la puissance minimale--------------------------------------------------------------------------------------------------- 23
2.7.2 Réglages du progressivité d’allumage et puissance du chauffage ------------------------------------------------------------------------- 24
2.7.2.1 Réglages de la progressivité d’allumage--------------------------------------------------------------------------------------------- 24
2.7.2.2 Réglages de la puissance du chauffage --------------------------------------------------------------------------------------------- 24
2.8 Adaptation à l’utilisation des autres gaz ------------------------------------------------------------------------------------------------- 24
2.9 Tableau pression-injecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 25
3. INSTRUCTIONS POUR L’ENTRATIEN -------------------------------------------------------------------------------- 27
3.1 Reccomandation --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 27
3.2 Déblocage du circulateur----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 27
4. ISTRUZIONI PER L’UTENTE
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 28
4.1
4.2
4.3
4.4
Tableau de commande : dispositif de règlages et signalisation ------------------------------------------------------------------ 28
Allumage de la Chaudière ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 29
Funcionnement en été ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 29
Functionnement en hiver -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 29
4.4.1 Fonctionnement chauffage avec OTC (outside températures control) ---------------------------------------------- 29
4.3.1 Fonctionnement avec terminal lontain --------------------------------------------------------------------------------------- 29
4.5 Fonction ramoneur ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 29
4.6 Codes des anomalies ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 30
4.7 Extinction temporaire------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 30
4.8 Extinction pendant des périodes importantes------------------------------------------------------------------------------------------ 30
4.9 Conseils et remarques importantes ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 30
4.10 Défauts de fonctionnement --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 31
Déclaration de conformité ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 32
3
1 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
1.1 DIMENSIONS
CHAUDIÈRE
PIXELfast 25 N
PIXELfast 25 F
PIXELfast 25 F SUPER
PIXELfast 29 F
L (mm)
H (mm) P (mm) A (mm) B (mm) C (mm) D (mm)
450
450
450
450
880
880
880
880
360
360
360
360
225
225
225
225
225
225
225
225
225
187
222,5
222,5
135
173
137,5
137,5
1.2 SCHÉMA HYDRAULIQUE
10
3
12
4
11
2
14
1
5
6
13
7
15
8
9
GAZ
Entreè
eau
chadu
sanitaire
Entreé
eau
froide
sanitaire
Départ
chauffage
Retour
chauffage
1 - Vanne gaz
2 - Brûleur
3 - Echangeur primaire
4 - Circulateur
5 - By-pass manuale impianto
6 - Transducteur de pression
7 - Vanne de sûreté, réglée aux 3 bars,
8 - Robinet de vidange installation
9 - Robinet de charge installation
10 - Vase d'expansion
11 - Vanne déviatrice 3 vois
12 - Purgeur d’air automatique
13 - Echangeur sanitaire
14 - Filtre
6,5
6
5,5
5
4,5
4
3,5
3
2,5
2
1,5
1
0,5
0
sin by-pass
avec by-pass
0
10
0
20
0
30
0
40
0
50
0
60
0
70
0
80
0
90
0
10
00
11
00
12
00
13
00
14
00
15
00
16
00
17
00
Prssio disponible H (m)
1.3 Pression disponible pour l’installation
Debit (l/h)
4
1.4 PIXELfast 25 N: composants
1. Thermostat de fumées 75 °C
2. Purgeur d’air manuel
3. Thermostat de sécurité 105 °C
4. Echangeur primaire en cuivre
5. Électrode d'allumage et relevetion
6. Brûleur
7. Sonde chauffage
8. Circulateur
9. Robinet de vidange installation
10. Robinet de remplissage installation
11. Vanne de sécurité chauffage (3 bar)
12. Echangeur eau chaude sanitaire
13. Vanne déviatrice 3 vois
14. Sonda eau chaude sanitaire
15. Vanne gaz
16. Résistance de préchauffe
17. Thermostat limite 55 °C préchauffe
18. Antirefouleur
5
1.5 PIXELfast 25 F: composants
1. Pressostat air
2. Purgeur d’air manuel
3. Thermostat de sécurité 105 °C
4. Echangeur primaire en cuivre
5. Électrode d'allumage et relevetion
6. Brûleur
7. Sonde chauffage
8. Circulateur
9. Robinet de vidange installation
10. Robinet de remplissage installation
6
11. Vanne de sécurité chauffage (3 bar)
12. Echangeur eau chaude sanitaire
13. Vanne déviatrice 3 vois
14. Sonda eau chaude sanitaire
15. Vanne gaz
16. Résistance de préchauffe
17. Thermostat limite 55 °C de préchauffe
18. Oeilleton
19. Chambre étagne
20. Ventilateur
1.6 PIXELfast 25 F SUPER, PIXELfast 29 F: composants
1
21
2
20
3
19
4
7
18
5
6
17
8
15
9
10
14
1. Pressostat air
2. Purgeur d’air manuel
3. Thermostat de sécurité 105 °C
4. Echangeur primaire en cuivre
5. Électrode d'allumage et relevetion
6. Brûleur
7. Sonde chauffage
8. Circulateur
9. Robinet de vidange installation
10. Robinet de remplissage installation
11. Vanne de sécurité chauffage (3 bar)
12
13 16
11
12. Echangeur eau chaude sanitaire
13. Vanne déviatrice 3 vois
14. Sonda eau chaude sanitaire
15. Vanne gaz
16. Résistance de préchauffe
17. Thermostat limite 55 °C de préchauffe
18. Chambre de combustion
19. Oeilleton
20. Chambre étagne
21. Ventilateur
7
1.7 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Certification CE
Type
Catégorie
Puissance thermique nominale
Puissance thermique minimale
Puissance utile nominale
Puissance utile minimale
Rendement nominal
Rendement à 30% Pn
PIXELfast PIXELfast PIXELfast PIXELfast
25 N
25 F
25 F
29 F
SUPER
0068
B11BS
0068
0068
0068
C12-C32-C42-C52
C12-C32-C42-C52
C12-C32-C42-C52
KW
KW
KW
KW
%
%
3
m /h
m3/h
kg/h
kg/h
mbar
mbar
mbar
mbar
°C
%
Nm3/h
II2E+3+
27
10,5
24,7
9,4
91,3
89,5
2,855
3,320
2,128
2,096
20/25
20
29
37
115,3
6
58,7
II2E+3+
27
10,5
25,3
9,6
93,6
91,8
2,855
3,320
2,128
2,096
20/25
20
29
37
110,2
6,88
51,9
II2E+3+
27
10,5
25,5
9,7
94,3
92,5
2,855
3,320
2,128
2,096
20/25
20
29
37
110,3
7,9
46,0
II2E+3+
31,5
12,4
29,3
11,1
93,01
90,2
3,331
3,874
2,482
2,445
20/25
20
29
37
120,1
7,17
58,4
°C
°C
l
l
bar
bar
35
90
1,2
12
0,7
3
35
90
1,2
12
0,7
3
35
90
1,2
12
0,7
3
35
90
1,2
12
0,7
3
Température minimum
Température maximum
Débit continu
∆t = 25 °C
Débit continu
∆t = 35 °C
Volume eau mitigée
∆t = 30 °C les premières 10 min
Débit minimum
Pression maxi
Pression mini
°C
°C
l/min
l/min
l
l/min
bar
bar
30
60
30
60
30
60
30
60
14,1
14,5
14,6
16,8
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
Largeur x Hauteur x Profondeur
mm
CONSOMMATION EN GAZ
G20 (2H+)
G25 (2ELL)
G30 (3+)
G31 (3P)
PRESSION D'ALIMENTATION GAZ
G20 (2H+)
G25 (2ELL)
G30 (3+)
G31 (3P)
Température fumées
Pourcentage de CO2 gaz G20
Volume maximum des fumées
DONNÈES CHAUFFAGE
Température minimum départ
Température maximum départ
Capacité en eau de la chaudière
Vase d'expansion
Pression de prégonflage
Pression maximale de service
DONNÈES SANITAIRE
Poids
CARACTERISTIQUES
Tension fréquence
Puissance absorbée
Protection
Kg
10,1
10,3
10,4
12,0
117,8
120,7
121,6
140
0
8
0,5
0
8
0,5
0
8
0,5
0
8
0,5
450 x 880 x 450 x 880 x 450 x 880 x 450 x 880 x
360
360
360
360
85
90
90
90
V/Hz
W
IP
230/50
90
44
230/50
120
44
230/50
130
44
230/50
130
44
pouce
pouce
pouce
m
m
m
3/4 “
1/2 “
1/2 “
-------------
3/4 “
1/2 “
1/2 “
3
30
-----
3/4"
1/2
1/2
10
80
15
3/4"
1/2"
1/2"
4
30
7
RACCORDEMENTS
Départ - Retour installation
Entrée - Sortie sanitaire
Gaz
Coaxiaux ø 60 x 100 mm
Dédoublés ø 80 mm
Dédoublés ø 60 mm
8
1.8 Schéma électrique PIXELfast 25 N
Thermostat de sécurité surchauffe (105 °C)
Thermostat des fumeés
Sonde exterieur (optional)
Chrono thermostat
d'ambiance/control eloigné
P2
P1
Transducteur de pression
P3
N.A.
C
MICROINTER. eau chaude
sanitaire
SONDE CHAUFFAGE
SONDE EAU CHAUDE
SANITAIRE
Modulation vanne gaz
Electrode de allumage et
ionization
Vanne gaz
L
Circulateur
N
Sol
Fuse:
2 x 3,15 AF 5x20 - 250 V
Phase
Neutre
9
1.9 Schéma électrique PIXELfast 25 NR avec ballon
Thermostat de Sècurité
surchauffe (105°C)
Thermostat des fumées
Sonde exterieur (optional)
Chrono thermostat
d'ambiance/control eloigné
(OPTIONAL)
P2
P1
Transducteur de pression
P3
Sonde Chauffage
ROSSO
ROSSO
Sonde du ballon
Modulation vanne gaz
Electrode de allumage et
ionisation
vanne gaz
L
N
Circulateur
SAN.
Vanne déviatrice à
trois fois (optional)
RISC.
Fuse:
2 x 3,15 AF 5x20 - 250 V
Sol
Phase
Neutre
10
1.10 Schéma électrique PIXELfast 25 F
Thermostat de securité surchauffe
3
PRESSOSTAT
AIR
1
SONDE EXTERIEUR
(optional)
Thermostat d'ambiance/
Control eloigné
(optional)
P2
P1
Transduceur de pression
P3
N.A.
C
MICROINTER.
SANITARIO
SONDE CHAUFFAGE
SONDE EAU CHAUDE
SANITAIRE
MODULATION VANNE GAZ
Electrode de allumage et
ionization
VALVOLA GAS
VENTILATEUR
L
CIRCULATEUR
N
SOL
FUSIBILE DI RETE:
2 x 3,15 AF 5x20 - 250 V
FASE
NEUTRO
11
1.11 Schéma électrique PIXELfast 25 FR avec ballon
Thermostat de Sècurité
surchauffe (105°C)
Pressostat air
3
1
Sonde exterieur (optional)
Chrono thermostat
d'ambiance/control eloigné
(OPTIONAL)
P2
P1
Transducteur de pression
P3
Sonde Chauffage
Sonde du ballon
Modulation vanne gaz
Electrode de allumage et
ionisation
vanne gaz
Ventilateur
L
Circulateur
N
SAN.
Vanne déviatrice à
trois fois (optional)
RISC.
Sol
Fuse:
2 x 3,15 AF 5x20 - 250 V
Phase
Neutre
12
1.12 INSTRUCTIONS D'INSTALLATION D'UNE BALLON
Avec la chaudère seul chauffage (R)
- EN FAISANT RÉFÉRENCE À L'ILLUSTRATION SOUS-JACENT SUIVRE LES PAS
SUIVANTS:
4
1
L3
!
N
3 WAY VALVE
L2
L1
D.H.W. SENSOR
230Vac
2
3
L3
N
3 WAY VALVE
L2
L1
D.H.W. SENSOR
5
A
AB
B
13
INSTRUCTIONS POUR L’INSTALLATEUR
L’appareil doit être installé par un professionnel qualifié.
2.1 ÉVACUATION DES PRODUITS DE LA COMBUSTION:
PIXELfast 25 F, PIXELfast 25 SUPER, PIXELfast 29 F
Les chaudières
avec chambre de combustion étanche n’ont pas besoin de
caractéristiques particulières pour le local d’installation. On conseille de faire attention aux
joints d’aspiration/d’évacuation pour éviter toutes fuites des produits de la combustion.
Utiliser seulement les accessoires et tubes d’évacuation d’origine.
2.1.1 SYSTÈMES D’ÉVACUATION DES FUMÉES
1
2
3
4
5
1
1
2
14
2.1.2 DIMENSIONS DES RACCORDEMENTS: PIXELfast 25 F
2.1.2.1 ÉVACUATION
DES FUMÉES À
TUBES DÉDOUBLÉS
Ø 80 mm
Avec découpler standard, la
somme de la longeur du
tube d’évacuation plus la
longeur du tube d’aspiration
ne doit pas dépasser 30 m.
IN LINEA RETTA
MAX 15 m +
MAX 15 m
Pour chaque curbe ajoutée,
la
longeur
maximale
possible doit être réduit de 1
m.
175
105 120
MAX 15 m
De 0 m à 6 m il est
nécessaire de mettre en
place un diaphragme Ø 44 à
l’intérieur
du
conduit
d’évacuation des gaz brûlés
du ventilateur.
De 7 m à 15 m il est
nècessaire de metre en
place un diaphragme Ø 46 à
l’interieur
du
conduit
d’évacuation des gaz brûlés
du ventilateur.
Les tubes d’aspiration et
d’évacuation
horizontaux
doivent être montés avec une
légère pente vers l’extérieur.
2.1.2.2 ÉVACUATION DES
FUMÉES À TUBES
CONCENTRIQUES
Ø 60 x100 mm
100
MAX 3 m
La longeur des tubes
concentriques peut varier de
0,5 m à 3 m.
Les tubes d’aspiration et
d’évacuation
horizontaux
doivent être montés avec
une légère pente vers
l’extérieur.
15
MAX 3 m
314
143
171
2.1.3 DIMENSIONS DES RACCORDEMENTS: PIXELfast 25 F SUPER
2.1.3.1 ÉVACUATION DES FUMÉES À TUBES DÉDOUBLÉS Ø 80 mm
La somme de la longueur du tube d’
évacuation plus la somme de la longueur
du tube d’ aspiration ne doit pas dépasser
80 m.
Pour chaque courbe ajoutée la longueur
maximale possible doit être réduite de 1 m.
Pour chaque courbe il joint la maximum
longueur permise il les doit roi diminué de 1
mètre.
IN LINEA RETTA
MAX 40 m
MAX 40
175
105 120
MAX 40 m
De 0 aux 6 m de longueur il en est cessaria la
présence d'un diafram Ø 39 mm à l'intérieur
de la sortie fume du ventilateur.
De 7 à 20 mètres de longueur il est
nécessaire d'insérer un diafram Ø 44 mm à
l'intérieur de la sortie du ventilateur.
De 21 aux 40 m de longueur il est nécessaire
d'insérer un diaphragme Ø 46 mm à l'intérieur
de la sortie du ventilateur.
Les tuyaux d'aspiration et déchargement
doivent être montés avec pente légère vers
l'extérieur.
2.1.3.2 ÉVACUATION DES FUMÉES À TUBES DEDOUBLÉS Ø 60 mm
N.B
La somme de la longueur du tube d’
évacuation plus la somme de la longueur du
tube d’ aspiration ne doit pas dépasser 30 m.
Pour chaque courbe ajoutée la longueur
maximale possible doit être réduite de 1 m.
MAX 15 m in linea RETTA
MAX 15 m in linea RETTA
120
175
De 0 à 15 mètres il est nécessaire de
mettre en place un diaphragme Ø 46
mm à l'intérieur du conduit d'évacuation
des gaz brûlés du ventilateur.
MAX 30 METRI LINEARI
Les tuyaux d'aspiration et déchargement
doivent être montés avec pente légère vers
l'extérieur.
2.1.3.3 ÉVACUATION DES FUMÉES À TUBES CONCENTRIQUE Ø 60 x 100 mm
100
MAX 10 m
La
longueur
des
tubes
d'évacuation
concentriques peut varier de 0.50m minimum et
ne doit pas dépasser 4 mètres maximum.
Pour chaque courbe ajoutée, la longueur
maximale possible doit être réduite de 1 mètre.
De 0 à 3 mètres il est nécessaire de mettre en
place un diaphragme Ø 44 mm à l'intérieur du
conduit d'évacuation des gaz brûlés du
ventilateur.
De 4 à 6 mètres il est nécessaire de mettre en
place un diaphragme Ø 46 mm à l'intérieur du
conduit d'évacuation des gaz brûlés du
ventilateur.
N.B. Les tubes d'évacuation concentriques
horizontaux doivent être montés avec une
légère pente vers l'extérieur.
16
MAX 10 m
314
143
171
2.1.4 DIMENSIONS DES RACCORDEMENTS: PIXELfast 29 F
2.1.4.1 ÉVACUATION DES FUMÉES À TUBES DÉDOUOUBLÉS Ø 80 mm
Avec découpler standard, la
somme de la longeur du tube
d’évacuation plus la longeur du
tube d’aspiration ne doit pas
dépasser 30 m.
IN LINEA RETTA
MAX 15 m
MAX 15
Pour chaque curbe ajoutée, la
longeur maximale possible doit
être réduit de
1 m.
105 120
175
De 0 m à 6 m il est nécessaire
de mettre en place un
diaphragme Ø 44 à l’intérieur
du conduit d’évacuation des
gaz brûlés du ventilateur.
De 7 m à 15 m il est nècessaire
de metre en place un
diaphragme Ø 46 à l’interieur
du conduit d’évacuation des
gaz brûlés du ventilateur.
MAX 15 m
Les tubes d’aspiration et
d’évacuation horizontaux
doivent être montés avec une
légère pente vers l’extérieur.
2.1.4.2 ÉVACUATION DES FUMÉES À TUBES CONCENTRIQUES Ø 60 x 100 mm
La longeur du tube
concentriques peut varier de
0,5m à a m.
100
MAX 4 m
De 0 à 1 m il est nécessaire de mettre
en place un diaphragme Ø44 mm à
l’interieur du conduit d’évacuation des
gaz brûlés du ventilateur.
De 2 à 3 m il est nécessaire de mettre
en place un diaphragme Ø46 à
l’interieur du conduoit d’évacuation des
gaz brûlés du ventilateur.
MAX 4 m
314
143
171
Les tubes d’aspiration et d’évacuation
horizontaux doivent être mnontés avec
une légère pente vers l’exterieur
17
2.2 MISE EN PLACE DE LA CHAUDIÈRE
Avant d’effectuer toute opération, il est nécessaire de procéder au nettoyage soigné des canalisations à
l’aide d’un produit approprié afin d’éliminer les impuretés telles que limailles, soudures, huiles et graisses
diverses pouvant être présentes.
Ces corps étrangers seraient susceptibles d’être entraînés dans la chaudière, ce qui en perturberait le
fonctionnement.
N.B: Un produit solvant risque d’endommager le circuit.
2.2.1 FIXATION DE LA CHAUDIÈRE
Pour l’installation procéder de la manière suivante :
• fixer le gabarit à la pario au moyen de 2 vis en utilisant les trous Ø 6 mm. La pertie inférieure doit être
posée sur le sol à l’emplacement de la chaudière;
• raccorder les tubulures eau chaude et eau froide, dèpart et retour installation, alimentation gaz et
recyclage éventuel dans leur trou respectif sur la partie supérieure du gabarit;
• fixer les tubes définitivement à la paroi et démonter le gabarit pour un usage ultérieur.
• procéder alors aux raccordements hydrauliques en utilisant les tubes et les raccords fer-cuivre fournis;
resserrer tous les raccords st après mise en pression de l’installation, vérifier l’étancheité des joints afin de
s’assurer qu’il n’y a ait pas de fuite.
IMPORTANT: ne pas oublier d’enlever tous les bouchons en plastique de protection des tubes de sortie de
la chaudière en prenant garde qu’aucun joint ne soit resté collé.
Legenda
G 1/2” Gaz
C 1/2” Sortie ECS
F 1/2” Entrée ECS
M 3/4” Départ Chauffage
R 3/4” Retour Chauffage
18
2.3 RACCORDEMENTS HYDRAULIQUE
Les raccordements hydrauliques doivent être effectués de façon rationnelle en utilisant les raccords prévus sur
la chaudière.
Pour le dimensionnement des tuyauteries du circuit chauffage, il est nécessaire de prendre en compte les
pertes de charge induites par les radiateurs, les robinets thermostatiques éventuels, les vannes d’arrêt des
radiateurs, les vannes de régulation et la configuration propre de l’installation concernée.
Raccorder obligatoirement à l’égout la décharge de la vanne de sécurité du circuit chauffage, déjà montée dans
la chaudière. En cas de présence d’eau dans le local par absence de raccordement de la décharge à l’égout,
ARCA décline toute le responsabilité.
Le graphique DIAGRAMME DEBIT / PRESSION DISPONIBLE POUR L’INSTALLATION
caractéristiques disponibles du circulateur monté d’origine à l’intérieur de la chaudière.
détermine les
ATTENTION
Dans les tubes DEPART/RETOUR installation de la chaudière, est installée un dispositif automatique de BYPASS (soupape différentielle), qui permet de toujours assurer un débit d’eau minimum dans le corps de chauffe,
même si par exemple tous les robinets thermostatiques de l’installation sont fermés simultanément.
Le réglage de ce dispositif de BY-PASS est fixé à 4 m CE.
Alimentation eau sanitaire
La chaudière est reliée au réseau par l’intermédiaire du raccord F (Entrée d’eau froide).
Vérifier que la pression d’eau du réseau d’alimentation à l’entrée de la chaudière ne soit pas supérieure à la
pression de service maximale indiquée sur la plaque signalétique de la chaudière de 1 à 6 bar (si cela est le
cas, prévoir un réducteur de pression en amont de la chaudière).
La dureté de l’eau d’alimentation détermine la fréquence du détartrage de l’échangeur ECS. En fonction des
caractéristiques propres de l’eau d’alimentation, prévoir la possibilité d’installer un système de traitement d’eau
adéquat.
Remplissage en eau de l’installation
Une fois effectués tous les raccordements hydrauliques, il est possible de procéder au remplissage en eau de
l’installation.
L’opération de remplissage doit être effectuée lentement selon le processus suivant:
ouvrir les vannes de purge des radiateurs et aussi le purgeur automatique de la chaudière;
ouvrir progressivement les robinets de remplissage en vérifiant le bon fonctionnement du purgeur
automatique de la chaudière et de ceux montés, éventuellement, sur l’installation;
fermer les vannes de purge radiateurs et chaudière dès l’apparition de l’eau;
sur le manomètre situé en façade du tableau de commandes, contrôler la montée de pression jusqu’à ce
qu’elle atteigne la valeur de 0,8/1 bar;
allumer la chaudière et laisser se réchauffer l’installation pendant un certain temps en répétant les
opérations de purge d’air, après avoir arrêté le circulateur; laisser refroidir l’installation et rétablir la pression
à 0,8/1 bar.
Conseils et suggestions pour éviter vibrations et bruits dans l’installation.
• éviter l’utilisation de tuyauterie de diamètres réduits;
• éviter l’utilisation des coudes petit rayon et les réductions de sections importantes;
• un rinçage de l’installation à l’eau chaude est conseillé afin d’éliminer les impuretés de la tuyauterie et des
radiateurs (en particulier huile et graisse pouvant endommager le circulateur).
Dans le cas d’installation de la chaudière dans
un local où la température peut descendre
au dessous de 0 °C, il est conseillé de remplir
l’installation avec un produit antigel.
Utiliser une solution à base de glycol déjà dilué
afin d’éviter des mélanges incontrôlés.
MONOPROPYLENE
GLYCOL (%)
6
10
15
20
25
30
40
50
POINT DE CONGELATION
(°C)
0,00
-3,90
-6,10
-8,90
-11,70
-15,60
-23,40
-35,50
19
2.4 ALIMENTATION EN GAZ
Au préalable de l’installation, nous conseillons d’effectuer un nettoyage interne complet de
toutes les tuyauteries d’alimentation en combustible, afin de supprimer les éventuels
résidus pouvant compromettre le bon fonctionnement de la chaudière.
Avant la mise en route de la chaudière, faire vérifier par une personne qualifiée les critères
suivants:
Contrôler l’étanchéité des raccords sur la tuyauterie d’alimentation en gaz.
Contrôler, avec la chaudière éteinte, qu’il n’y a pas de fuites de gaz.
Vérifier la valeur du débit de gaz en fonction de la puissance demandée par la
chaudière.
Vérifier que le gaz distribué corresponde aux caractéristiques indiquées sur la plaque
signalétique de la chaudière.
Vérifier que la pression d’alimentation du gaz corresponde aux valeurs reportées sur la
plaque signalétique.
Vérifier le dimensionnement correct des tuyauteries d’alimentation en gaz par rapport
au débit nécessaire au fonctionnement de la chaudière.
N.B.: pour un fonctionnement au GPL, l’installation d’un détendeur de pression est
absolument obligatoire.
2.5 ALIMENTATION ÉLECTRIQUE
La sécurité dans le fonctionnement électrique de la chaudière ne peut être obtenue que si
cette dernière comporte une mise à la terre efficace et que les raccordements électriques
soient réalisés conformément aux Normes électriques NF C 15-100.
L’alimentation de la chaudière s’effectue en 230V - 50Hz et cela directement sur une prise
de courant ou un boîtier de connexion ( prohiber toute rallonge de câble importante,
raccordement sur une multiprise etc.).
Une installation non conforme peut être à l’origine de dommages sur des personnes ou
des animaux de compagnie, qui ne sauraient être imputables à la responsabilité d’ARCA.
Le raccordement d’un thermostat ambiance est possible après avoir enlevé le pont sur le
terminal du câble T.A., procéder au raccordement du thermostat (ATTENTION: le
raccordement du T.A. est connecté à l’alimentation électrique du réseau il faut donc
installer des modèles en matière isolante, si le support est métallique, le relier à une ligne
de terre efficace).
Le raccordement de la chaudière doit être protégé par un sectionneur bipolaire avec
fusible(1A).
N.B.: respecter la position de la phase et du neutre: une éventuelle inversion provoque
un blocage de la centrale d’allumage. Pour remédier au problème, il suffit de repositionner
le neutre et la phase dans la position correcte.
N.B. Eviter absolument d’utiliser des tuyauteries de l’installation comme prise de terre
électrique ou téléphonique (les tuyauteries ne sont absolument pas conçues à cet effet).
20
2.6 INSTRUCTIONS POUR LE RÉGLAGE
1. Prise pression brûleur
2. Diaphragme
3. Prise de pression amont
réseau gaz
4. Vent
A. Vis de réglage pression
minimale
B. Ecrou de réglage pression
maximale
C. Capuchon de protection
Pour contrôler les pressions au brûleur, insérer les tubes du manomètre dans les prises de pression sur la
vanne gaz. (Voir fig.).
N:B: pour contrôler si la pression et le débit du gaz de réseau sont suffisants pour garantir le fonctionnement
correct de l’appareil, il faut effectuer ces contrôles avec le brûleur allumé.
21
2.7 RÉGLAGES SUR LE TABLEAU DE COMMANDE
Il existe 4 modes de fonctionnement:
a) Mode normal:
Affichage de l’état de fonctionnement de la chaudière, de la température de départ, du niveau de modulation
et de la présence de flamme. En outre, les éventuelles anomalies sont également affichées, selon le code
reporté
b) Mode affichage des paramètres de la chaudière:
On l’active en appuyant sur P1+P2 pendant 3 s. En appuyant sur P3 ou P4, on obtient l’affichage en
succession de :
- température départ
- pression installation
- débit d’ allumage
- puissance chauffage
c) Mode de configuration des paramètres:
On l’active en appuyant sur P1+P2 pendant 6 s. Ceci permet d’afficher alternativement le numéro du
paramètre P1, P2, P3, P4, P5, P6 et la valeur courante. Les touches P3 et P4 permettent de faire défiler les
paramètres réglables, tandis que les touches P5 et P6 permettent d’en modifier la valeur.
En appuyant sur P3+P4, on quitte la fonction sans mémoriser les modifications.
En appuyant sur P2 pendant 5 s, on mémorise les modifications apportées.
Les paramètres disponibles sont:
-
P1
P2
P3
P4
P5
P6
-
P7
P8
P9
Pa
Pb
Pc
Pd
22
Débit allumage
(0 ÷ 100 %)
Puissance chauffage
(0 ÷ 100 %)
Anti court-cycles en chauffage, 0 ÷ 10 minutes: 0.1 équivaut aux 6 secondes,
post-circulation, (02 ÷ 50) 02 équivaut aux 12 secondes - 50 équivaut aux 5 minutes
oF = méthane / on = GPL
oF = anomalie H2O la chaudière ne fonctionne pas / on = anomalie H2O, l'anomalie arrive, mais la
chaudière fonctionne le même. Appeler un service assistance autorisée
Puissance moindre chauffage, 0 ÷ 100%,
oF = sonda esterna disabilitata / on = sonda esterna abilitata
Valeur du paramètre K OTC, 0 ÷ 6,
Position chaudière type, 0 = 2 sondes rapides / 1 = chaudière avec ballon / 2 = une sonde seule rapides
type of echangeur du chaudière oF rapide = aux plaques / on = à la serpentine
Minimum set du chauffage, +15 ÷ +50, °C
Contrôle chuaffage du ballon , 0: set of chauffage=set sanitaire +20°C /1: set chauffage = 80°C.
d) Mode visualisation de l’historique des anomalies.
On l’active en appuyant sur P1+P2 pendant 9 s. Ceci permet d’afficher alternativement le numéro d’index de l’anomalie
(indique l’ordre d’apparition des évènements) et le code de l’anomalie.
En appuyant sur P3+P4, on quitte la fonction.
En appuyant sur P2 pendant 5 s, on efface l’historique des anomalies.
POSITION PARAMÈTRE
Les modèles recensés sont fondés de la façon suivante
Puissance allumage
Puissance chauffage
Temporization Anti court-cycles en chauffage
Post circulation
Methane/GPL
Anomalie H2O
Puissance moindre chauffage
Sonde exterieur
K OTC
Type de chaudière
Type du echangeur
Set moindre chauffage
Chauffage du ballon
P1
P2
P3
P4
P5
P6
P7
P8
P9
Pa
Pb
Pc
Pd
RANGE
0 ÷ 100
0 ÷ 100
0 ÷ 10
02 ÷ 50
On=metano/Of=GPL
On/Of
0 ÷ 100
On/Of
0÷6
0/1/2
On/Of
+15 ÷ +50
0/1
VALEUR FONDÉE
30
60
7
30
On=metano/Of=GPL
Of
10
Of
3
2
Of
35
0
Pour augmenter le rendement cyclique il est conseillable de fonder le modèle P3, timer anti cycles fréquents, aux valeurs prochaines
à 10 et fonder le modèle P7 de 10 à 20.
2.7.1 RÉGLAGES : PUISSANCE MAXIMALE ET PUISSANCE MINIMALE
Les chaudières sont étalonnées en usine et elles sont prédisposées pour fonctionner avec le type de gaz
reporté sur la plaque prévue à cet effet.
Contrôler toutefois les valeurs de pression min/max car parfois les réseaux ne distribuent pas le gaz à la
pression nominale, valeur sur laquelle l’appareil a été réglé en usine.
Pour contrôler, et s’il y a lieu, corriger les seuils d’étalonnage, procéder comme suit.
• Insérer un manomètre gaz sur la prise de pression "1";
• Allumer la chaudière en prélevant le débit maximum d’eau sanitaire;
• S’assurer que la bobine de modulation soit alimentée.
2.9.1.1 Réglage de la puissance maximale
1. Allumer la chaudière en prélevant le débit maximum d’eau sanitaire;
2. S’assurer que la bobine de modulation soit alimentée;
3. Ộter le capuchon de protection "C";
4. Régler la pression maximum par le biais de l’écrou “B“ à l’aide d’une clé de 10 mm; on augmente la
pression en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, et on la diminue dans le sens contraire;
2.7.1.2 Réglage de la puissance minimale
1. Placer le sélecteur du tableau de commande sur “HIVER”;
2. Fermer le contact dU thermostat d’ambiance, si présents;
3. Régler la température de chauffage au maximum;
4. Régler la puissance du chauffage au minimum, en suivant les instructions de la page précédente:
5. Faire tourner l’écrou rouge “A” jusqu’à atteindre la pression minimale indiquée sur le manuel (elle
augmente dans le sens des aiguilles d’une montre et elle diminue dans le sens contraire);
6. Replacer le capuchon de protection “C”.
7. Pour régler la puissance de la chaudière en mode chauffage, voir les valeurs du tableau relatif aux types
de gaz.
8. Prélever le débit maximum d’eau sanitaire pour vérifier la pression de la puissance maximale.
NB: Ne pas oublier de toujours fermer les prises de pression après l’emploi et d’en contrôler la
bonne étanchéité
23
2.7.2 RÉGLAGES DU PROGRESSIVITÉ D’ALLUMAGE ET PUISSANCE
DU CHAUFFAGE
2.9.2.1 Réglage du progressivité d’allumage
La chaudière sort d’usine déjà étalonnée sur les valeurs suivantes:
MET = 30 mm c.a.
GPL = 80 mm c.a.
S’il devait s’avérer nécessaire d’ajuster ces valeurs, suivre les indications reportées aux points suivants:
• Ouvrir le robinet de l’eau sanitaire au débit maximum et éteindre la chaudière
• Allumer la chaudière en positionnant le sélecteur sur “ÉTÉ”;
• Contrôler la pression du gaz au brûleur pendant le cycle d’allumage (la pression du débit d’allumage est
maintenue jusqu’à la détection de la flamme).
• Pour ajuster la valeur du débit d’allumage , il faut éteindre la chaudière, intervenir à nouveau sur les
paramètres puis rallumer la chaudière en vérifiant l’obtention de la valeur de pression voulue;
2.7.2.2 Réglage de la puissance du Chauffage
La puissance maximale du chauffage doit être réglée en fonction des besoins de l’installation. Pour régler la
pression du gaz au brûleur procéder comme suit:
• Positionner le sélecteur sur Hiver;
• Créer un pont sur le thermostat d’ambiance afin d’obtenir un signal de demande;
• Régler les paramètres de puissance de chauffage;
Note: avant d’effectuer ce réglage attendre environ dix secondes pour permettre la stabilisation de la
pression après l’allumage .
2.8 ADAPTATION À D’AUTRES GAZ
La chaudière peut être utilisée avec le gaz naturel et le GPL. Pour convertir la chaudière d’un gaz à un autre,
il faut effectuer les opérations suivantes:
Transformation de gaz MÉTHANE à GPL
• Remplacer les buses du brûleur;
• Régler P5 sur ON sur la carte de modulation en position GPL;
• Étalonner de nouveau les niveaux de pression MIN / MAX selon les instructions reportées aux paragraphes
précédents;
• Pour le diamètre des buses et la pression du gaz au brûleur voir le tableau reporté ci-dessous;
• Après avoir terminé cette opération, sceller les régulateurs avec une goutte de vernis. Transformation
de GPL à gaz MÉTHANE
• Remplacer les buses du brûleur;
• Régler P5 sur OFF MÉTHANE (voir schéma électrique);
• Étalonner de nouveau les niveaux de pression MIN / MAX selon les instructions reportées aux paragraphes
précédents;
• Pour le diamètre des buses et la pression du gaz au brûleur voir le tableau reporté ci-dessous;
• Après avoir terminé cette opération, sceller les régulateurs avec une goutte de vernis.
24
2.9
TABLEAU PRESSION-INJECTEURS
Tuyeres du
brûleur
PIXELfast 25 N
P.C.I
Type de gaz
MJ/m3
34,02
29,25
29,25
116,09
88
Methane G20 (2H+)
Methane G25 (2H+)
Methane G25 (2LL)
Butane G30
Propane G31
Diaphragme
du gaz
Pression Quantité Diamètre Diamètre
du reseau nombre
en
en
millimetre millimetre
mbar
20
25
20
28/30
37
n°
13
13
13
13
13
mm
1,20
1,20
1,40
0,75
0,75
mm
5,9
5,9
-------------------
Pression au
brûleur
Qmin =
10,5 KW
Qnom. =
27 KW
mbar
2,4
2,8
2,2
4,4
5,2
mbar
13,3
15,9
10,1
27,1
33,8
Puissance thèrmique
(KW)
DIAGRAMME DE LA PRESSION DU BRULEUR - PUISSANCE THERMIQUE
28
MET. H (G20)
MET L (G25)
MET. LL (G25)
BUT. (G30)
PROP. (G31)
23
18
13
8
0
2
4
6
8
10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36
P re ssion a u brûle ur (mba r)
Tuyeres du
brûleur
PIXELfast 25 F
P.C.I
Type de gaz
MJ/m3
34,02
29,25
29,25
116,09
88
Methane G20 (2H+)
Methane G25 (2H+)
Methane G25 (2LL)
Butane G30
Propane G31
Diaphragme
du gaz
Pression Quantité Diamètre Diamètre
du reseau nombre
en
en
millimetre millimetre
mbar
20
25
20
28/30
37
n°
13
13
13
13
13
mm
1,20
1,20
1,40
0,75
0,75
mm
5,9
5,9
-------------------
Pression au
brûleur
Qmin =
10,5 KW
Qnom. =
27 KW
mbar
1,6
2,5
1,4
4,4
5,7
mbar
12,9
16,9
10,1
27,4
34,1
Puissance Thérmique
(KW)
DIAGRAMM E DE LA PRESSION AU BRULEUR - PUISSANCE THERM IQUE
25
28
MET. H (G20)
23
MET L (G25)
18
MET. LL (G25)
13
BUTANO (G30)
PROPANO (G31)
8
0
2
4
6
8
10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36
Pre ssion a u brûle ur
Tuyeres du
brûleur
PIXELfast 25 F SUPER
P.C.I
TYPE DE GAZ
Diaphragme
du gaz
Pression au
brûleur
Diamètre
Diamètre en P.mini. = P.Nom =
en
millimètre
10,5 kW 27 kW
millimètre
mm
mm
mbar
mbar
Pression
Quantité
du réseau
MJ/m3
mbar
nbre
Méthane G20 (2H+)
34,02
20
13
1,20
5,9
1,6
12,8
Méthane G25 (2H+)
29,25
25
13
1,20
5,9
2,5
16,6
Méthane G25 (2LL)
29,25
20
13
1,40
-------
1,4
10,1
Butane G30
116,09
28/30
13
0,75
-------
4
27
Propane G31
88
37
13
0,75
-------
6
34,1
Puissance Thérmique
(KW)
DIAGRAM M E DE LA PRESSION AU BRULEUR - PUISSANCE THERM IQUE
28
MET. H (G20)
23
MET L (G25)
18
MET. LL (G25)
13
BUTANO (G30)
PROPANO (G31)
8
0
2
4
6
8
10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36
Pression au brûleur
Tuyeres du
brûleur
PIXELfast 29 F
Pression Quantité Diamètre
en
reseau nombre
P.C.I
TYPE DE GAZ
millimetre
Methane G20 (2H+)
Methane G25 (2H+)
Methane G25 (2LL)
Butane G30
Propane G31
Diaphragme du
gaz
Pression au
brûleur
Diamètre en
millimetre
Qmin = Qnom. =
10,5 KW 27 KW
MJ/m3
mbar
n°
mm
mm
mbar
mbar
34,02
29,25
29,25
116,09
88
20
25
20
28/30
37
13
13
13
13
13
1,30
1,40
1,40
0,8
0,8
5,90
5,90
-
1,5
2,5
1,7
3,8
5,1
12,7
13,5
13,5
27,3
35,4
Puissance thermique
(KW)
DIAGRAMME DE LA PRESSION DU BRÛLEUR - PUISSANCE THERMIQUE
33
MET. H (G20)
28
MET H (G25)
23
MET. LL (G25)
18
BUT. (G30)
13
PROP.(G31)
8
0
2
4
6
8 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36
Pression brûleur (mbar)
26
3. INSTRUCTIONS POUR LA MAINTENANCE
3.1 AVERTISSEMENTS GÉNÉRAUX
Toutes les opérations de maintenance et de transformation de gaz doivent être effectuées par
du personnel professionnellement qualifié.
En outre, les opérations de maintenance doivent être effectuées au moins une fois par an et
conformément aux prescriptions des normes en vigueur, ceci par des centres d’assistance
technique agréés par la société ARCA, lesquels sont reportés dans le manuel d’installation
correspondant.
Avant le début de l’hiver, faire contrôler l’appareil par du personnel agréé, pour assurer toujours le
bon fonctionnement de l’installation.
En particulier, effectuer les opérations suivantes:
• vérifier, et si c’est le cas, effectuer le nettoyage de l’échangeur;
• vérifier, et si c’est le cas, effectuer le nettoyage du brûleur;
• vérifier, et si c’est le cas, rétablir la pression de l’installation hydraulique;
• vérifier le bon fonctionnement du vase d’expansion du circuit de chauffage;
• vérifier le bon fonctionnement des thermostats de réglage et de sécurité;
• vérifier le nettoyage et le bon état de l’électrode d’allumage;
• contrôler le bon fonctionnement du circulateur;
• contrôler l’absence de fuites sur les circuits (gaz, eau, évacuations des fumées);
• contrôler la bonne pression du gaz au brûleur;
• contrôler le rendement de combustion;
• contrôler l’état de la combustion (émissions CO, CO , NOx);
2
• en cas de remplacement d’un composant de la chaudière, utiliser exclusivement des
pièces de rechange d’origines ARCA.
La société ARCA décline toute responsabilité en cas d’installation de pièces non
conformes à celles d’origines.
ATTENTION !
Après avoir effectué toute intervention sur le circuit de gaz de la chaudière, il faut
ABSOLUMENT contrôler l’étanchéité des raccords et l’absence de fuites.
3.2 DÉBLOCAGE DU CIRCULATEUR
Si la chaudière est neuve ou après une longue période d’inactivité, le circulateur peut se bloquer.
On élimine cet inconvénient en procédant comme suit:
• à l’aide d’un tournevis, dévisser entièrement puis retirer le bouchon placé au centre du
circulateur;
• insérer le tournevis dans l’encoche située sur l’arbre du circulateur et tourner jusqu’au déblocage;
• replacer le bouchon.
27
4. INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATEUR
4.1 TABLEAU: DISPOSITIFS DE RÉGLAGE ET
DE SIGNALISATION
Indication de la température
d’eau sanitaire / chauffage:
Le thermomètre permet de vérifier
la température de fonctionnement
du circuit de chauffage ayant été
précédemment réglée avec le
régulateur.
CHAUFFAGE:
touches + et – de réglage
du chauffage. En mode
de
réglage
des
paramètres,
elles
permettent de modifier la
valeur en l’augmentant
(+) ou en la diminuant (-).
28
MANOMÈTRE :
Affiche la pression de l’eau à
l’intérieur du circuit de
chauffage; la valeur de cette
pression ne doit pas être
inférieure à 0,8 – 1 bar (à
froid). Si la pression devait
être inférieure à 0,8 – 1 bar
(à froid), il faut rétablir la
valeur correcte à l’aide du
robinet d’alimentation de
l’installation. Cette opération
doit être effectuée à froid.
MENU
SÉLECTEUR MODE DE
FONCTIONNEMENT:
ÉTÉ/HIVER/OFF
Permet d’activer le MENU
des paramètres en appuyant
simultanément sur la touche
RESET
SANITAIRE:
Ces touches permettent
de régler la température
du
sanitaire
en
l’augmentant (+) ou la
diminuant (-). En outre,
au
menu
“réglage
paramètres”,
elles
permettent de modifier le
paramètre à régler. Pour
quitter le MENU, appuyer
simultanément sur les
deux touches.
RESET:
Cette touche permet de rétablir le
fonctionnement de la chaudière après
le déclenchement du dispositif de
sécurité du brûleur. Permet d’activer le
MENU des paramètres en appuyant
simultanément sur la touche du
sélecteur. En appuyant sur cette
touche pendant une certaine durée lors
de la configuration des paramètres,
elle permet de mémoriser les
modifications
4.2 ALLUMAGE DE LA CHAUDIÈRE
Ouvrir le robinet d’arrêt de gaz. Mettre en fonctionnement sur ÉTÉ ou HIVER: la chaudière s’allumera
automatiquement (le voyant du réseau s’allumera sur le tableau). Si l’allumage ne devait pas se produire, la
signalisation de sécurité s’allumera. On effectue le déblocage à l’aide de la touche P2.
4.3 FONCTIONNEMENT EN ÉTÉ
Placer le sélecteur sur ÉTÉ, régler la température sanitaire sur la valeur désirée. Dans ce cas, la chaudière
fonctionne uniquement pour la production d’eau chaude sanitaire .
4.4 FONCTIONNEMENT EN HIVER
Placer le sélecteur sur HIVER, régler la température chauffage à la valeur désirée.
Si l’on dispose d’un thermostat d’ambiance, celui-ci maintiendra la température sur la valeur programmée.
N.B.: s’il existe un thermostat d’ambiance, vérifier qu’il soit positionné à la température voulue.
4.4.1 Fonctionnement CHAUFFAGE AVEC OTC
90
K=6
80
K=4
K=3
70
K=2
60
temperatura di mandata (°C)
Il est activé par la connexion du capteur de température extérieure et le certificat d'aptitude du modèle relatif,
(vois par. 3.18: menu de functionement position paramètres).
Le fonctionnement reste égal au fonctionnement chauffage normal, avec la différence qui la température
chauffage est calculée dans la température extérieure relevée de la sonde et du facteur K, fondé entre 0 et 6
dans le menu de functionnament en position parametres.
Sous il est reporté un graphique de la fonction OTC, set moindre chauffage fondé = 15°C.
50
K=1
40
30
20
10
25
20
15
10
5
0
- 5
- 10
- 15
- 20
- 25
T e m p e r a tu ra e s te rn a (° C )
La régulation de la température milieu peut arriver en utilisant la compensation seule de la température
d'envoyée avec la température extérieure ou en combinaison avec le lointain. La correction de la
température chauffage est effectuée avec cadence une minute avec une fonction de réduction des variations
soudaines.
En cas de panne à la sonde, la régulation de la température chauffage arrive par sets pulsatives chauffage
avec les mêmes fonctions décrites dans le paragraphe précédent.
4.4.2 FONCTIONNEMENT AVEC TERMINAL LOINTAIN
La fiche à l'été préparée pour le fonctionnement avec un terminal lointain fourni par ARCA.
Les terminaux lointain va connexe directement au au bord fiche après avoir enlevé alimentation électrique
au chaudière. Con terminal lointain uni et communication efficace, la chaudière vient contrôlée
exclusivement du terminal loin.In cas d'une interruption de la communication, la fiche se pose en
fonctionnement normal comme si le lointain ne fût pas réuni, en reprenant tous les commandements.
4.5 FONCTION RAMONEUR
Par pression de P2 pour 10s, temps activation ramoneur, la chaudière s'allume de manière chauffage et il
continue le fonctionnement à la maximum puissance pour un maximum temps de 15 minutes jusqu'à la la
réalisation de la température d'éteint (90°C).
L'allumage arrive quand la température descend sous les 82 °C.
Est possible terminer le fonctionnement en ramoneur en mettant la fiche dans l'état d'OFF ou par pression
de la touche P2.
En cas de demande chauffage avec fonction ramoneur active le brûleur il se porte à la puissance chauffage
fondé, ou à la puissance demandée par la régulation si plus petit, en excluant la fonction de rampe.
Une demande sanitaire concomitante est servie en ignorant la fonction ramoneur normalement.
29
4.6 CODE DES ANOMALIES
Comme nous vous l’avons déjà indiqué, on active l’affichage de l’historique des anomalies en appuyant sur P1+P2
pendant 9 s. Ceci permet d’afficher alternativement le numéro d’index de l’anomalie (indiquant l’ordre d’apparition des
évènements) et le code de l’anomalie.
En appuyant sur P3+P4, on quitte la fonction.
En appuyant sur P2 pendant 5 s, on efface le log-book des anomalies.
CODICE
01
DESCRIZIONE
Sécurité absence allumage/obturation de l’évacuation des condensas
02
Anomalie pression installation
03
Panne sondes exterieur
04
Panne sondes de chauffage
05
Panne sondes eau chaude sanitaire (optional)
06
Sécurité causé par la surchauffe du circuit primaire/circuit des fumées
08
Anomalie pressostat d’air
09
Circulation insuffisante
4.7 EXTINCTION TEMPORAIRE
On l’effectue d’une des manières suivantes:
• à partir du thermostat d’ambiance ou chronothermostat;
• à partir du régulateur de chauffage placé sur le tableau de commande;
• à partir de l’interrupteur marche/arrêt placé sur le tableau de commande.
4.8 EXTINCTION PENDANT DES PÉRIODES PROLONGÉES
Si la chaudière doit rester hors fonction pendant une longue période, couper l’alimentation électrique; puis fermer le
robinet d’arrêt de gaz.
4.9 Conseils et remarques importantes
Une fois par an, il faut faire nettoyer la chaudière et faire contrôler les équipements. Si la chaudière est
inutilisée pendant une longue période, avant de rétablir l’alimentation électrique, débloquer le rotor du
circulateur à l’aide de la vis prévue à cet effet (voir figure page 18). Ne jamais effectuer le réglage de la
vanne gaz, mais s’adresser à du personnel technique qualifié. En cas de sécurité d’allumage, signalé par
l’afficheur placé sur le tableau de commande, remettre
la chaudière en fonction à l’aide de la touche P2. Si cette anomalie devait se répéter souvent, s’adresser à
un centre d’assistance agréé ARCA. L’évacuation des condensas ne doit être ni modifiée ni obstruée.
Après une longue période d’arrêt, contrôler la présence d’eau dans le siphon en vérifiant si après 10 minutes
de fonctionnement, la condensation est évacuée par le siphon. En cas contraire, contacter un centre
d’assistance agréé ARCA.
30
4.10 DÉFAUTS DE FONCTIONNEMENT
DÉFAUT
1. La flamme du brûleur principal ne
s’allume pas
2. Allumage bruyant
3. Odeur de gaz
4. La chaudière produit de la condensation
5. Radiateurs froids en hiver
6. Faible production d’eau sanitaire chaude.
CAUSE
La température de l’eau de la chaudière est
supérieure à celle du thermostat de réglage;
A. Robinet du gaz fermé;
B. Voyant de sécurité;
C. Absence de détection de flamme;
D. Absence d’étincelles sur l’électrode
d’allumage;
E. Présence d’air dans la tuyauterie du gaz;
F. Déclenchement du thermostat de
sécurité;
G. Manque de pression dans l’installation.
A. Flamme défectueuse;
B. Allumage non correct;
C. Électrode d’allumage placée de façon
incorrecte.
A. Fuite dans le circuit du gaz (tuyaux
externes ou internes de la chaudière).
A. La chaudière fonctionne à une
température trop basse.
A. Le sélecteur est sur ÉTÉ;
B. Le thermostat d’ambiance est éteint ou le
réglage est trop faible;
C. Installation radiateurs fermés;
D. Vanne trois voies défectueuse.
A. La température du thermostat sanitaire
est trop basse;
B. Le soutirage d’eau chaude est excessif;
C. Le réglage du gaz au brûleur est
incorrect.
RIMEDIO
A. placer le thermostat de réglage sur une
température plus élevée;
B. ouvrir le robinet du gaz;
C. réenclencher comme indiqué page 19;
D. appeler le technicien;
E. appeler le technicien;
F. répéter le cycle d’allumage;
G. appeler le technicien;
H. ouvrir le robinet d’alimentation et rétablir
la pression.
A. appeler le technicien;
B. appeler le technicien;
C. appeler le technicien.
A. fermer le robinet général du gaz et
appeler le technicien.
A. régler le thermostat chaudière à une
température plus élevée.
A. le placer sur Hiver;
B. activer le thermostat ambiant ou le
positionner sur une température plus
élevée;
C. ouvrir les vannes de l’installation ou des
radiateurs;
D. appeler le technicien.
A. augmenter la température du thermostat
sanitaire;
B. fermer partiellement le robinet de l’eau
chaude;
C. appeler le technicien
31
0
TECNOLOGIE PER L’AMBIENTE
Tel.: 0377/569677 - Fax.: 0377 569456
DÉCLARATION DE CONFORMITÉ
Michele CAVALLINI, administrateur délégué de la société ARCA S.r.l., dont le siège statutaire est situé au n° 16, via 1° Maggio, à San
Giorgio (Mantova)
déclare
que les chaudières
BASEL 21 N, BASEL 21 N R, BASEL B 21 N, ECOS 21 N, ECOS 21 N R, ECOS B 21 N, ECOS B 21 N INOX, POCKET 24 N,
POCKET 24 N R, ECOS 120/21 N, ECOfast 25 N, ECOfast 25 N R, ECOfast B 25 N, ECOfast B 25 N INOX, ECOfast 120/25 N,
PIXEL 25 N, PIXEL 25 NR (CODE PIN: 0068AT020),
BASEL 21 F, BASEL 21 F R, BASEL B 21 F, ECOS 21 F, ECOS 21 F R, ECOS B 21 F, ECOS B 21 F INOX, INOXA 21 F,
POCKET 24 F, POCKET 24 F R, ECOfast 25 F, ECOfast 25 F R, ECOfast B 25 F, ECOfast B 25 F INOX (CODE PIN:
0068AT018),
ECOS 30 F, ECOS 30 F R, ECOS 120/30 F, ECOfast 32 F, ECOfast 32 F R, ECOfast 120/32 F, MULTIPLA 32 F TR,
MULTIPLA 32 F (CODE PIN: 0068AT021),
BASEL 21 F cg, BASEL 21 F R cg, BASEL B 21 F cg, ECOS 21 F cg, ECOS 21 F R cg, ECOS B 21 F cg, ECOS B 21 F,
INOXA 21 F cg, ECOS 120/21 F, STYLO IN 21 F, STYLO ES 21 F, ECOfast 25 F cg, ECOfast 25 F R cg, ECOfast B 25 F
cg, ECOfast B 25 F, ECOfast 120/25 F, STYLOfast IN 25 F, STYLOfast ES 25 F (CODE PIN: 0068AT019),
BASEL 21 F SUPER, BASEL 21 F R SUPER, BASEL B 21 F SUPER, ECOS 21 F SUPER, ECOS 21 F R SUPER, ECOS B
21 F SUPER, ECOS B 21 F INOX SUPER, INOXA 21 F SUPER, ECOS 120/21 F SUPER, STYLO ES 21 F SUPER, STYLO
IN 21 F SUPER, POCKET 24 F SUPER, POCKET 24 F R SUPER, ECOfast 25 F SUPER, ECOfast 25 F R SUPER, ECOfast
B 25 F SUPER, ECOfast B 25 F INOX SUPER, ECOfast 120/25 F SUPER, STYLOfast ES 25 F SUPER, STYLOfast IN 25 F
SUPER, PIXEL 25 F SUPER, PIXEL 25 FR SUPER (CODE PIN: 0068AT025),
BASEL 24 F, BASEL 24 F R, BASEL B 24 F, ECOS 24 F, ECOS 24 F R, ECOS B 24 F, ECOS B 24 F INOX, INOXA 24 F,
ECOS 120/24 F, PANELfast 29 F, PANELfast 29 F R, STYLO ES 24 F, STYLO IN 24 F, POCKET 28 F, POCKET 28 F R,
ECOfast 29 F, ECOfast 29 F R, ECOfast B 29 F, ECOfast B 29 F INOX, ECOfast 120/29 F, STYLOfast ES 29 F, STYLOfast
IN 29 F, PIXEL 29 F, PIXEL 29 FR (CODE PIN: 0068AT026).
PIXEL 25 F, PIXEL 25 FR, PIXEL ES 25 F, PIXEL ES 25 FR, PIXEL IN 25 F, PIXEL IN 25 FR (CODE PIN: 0068BO058)
PIXEL 25 FC , PIXEL 25 FRC, PIXEL IN 25 FC, PIXEL IN 25 FRC, PIXEL ES 25 F, PIXEL ES 25 FRC, PIXEL B 25 FC
PIXEL 31 FC , PIXEL 31 FRC, PIXEL IN 31 FC, PIXEL IN 31 FRC, PIXEL ES 31 F, PIXEL ES 31 FRC, PIXEL B 31 FC (CODE
PIN: 0068BQ021)
n° de série aaBBBxxxxxx
où aa indique l’année de fabrication,
BBB indique ARF, c.-à-d. ARCA FRANCE,
TRK pour la Turquie;
ARC pour tous les autres pays,
xxxxxx indique le n° progressif,
fabriquées et commercialisées par la société
ARCA Srl, située au n° 105, via Giovanni XXIII, à S.Rocco al Porto (LODI) sous la marque ARCA,
sont conformes aux directives Européennes suivantes:
90/396/CEE (Directive Appareils à Gaz),
92/42/CEE (Directive relative aux exigences de rendement)
73/23/CEE (Directive Basse Tension)
2004/108/CE EMC (Compatibilité électromagnétique)
EN 677/2000 (Chaudières à condensation)
S.Rocco al Porto, le 3 Février 2005
Siège statutaire:16, Via I° Maggio - 46030 S. Giorgio (Mantova) (0376) 372206
Fax (0376) 374646 Production:Via
S.Giovanni XXIII,105 26865 S. Rocco al Porto (LODI) (0377) 569677
(0377) 569456
ARCA FRANCE:
15 rue de la Ligne de l’Est
69100 VILLEURBANNE
04 72 91 54 30
Fax: 04 72 91 54 33
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement