SYSTEMES A CIRCULATION FORCÉE

SYSTEMES A CIRCULATION FORCÉE
No
1
SOUS
LE
SOLEIL
SYSTEMES A CIRCULATION FORCÉE
M A N U E L
T E C H N I Q U E
KITS
HYDRAULIQUES
CAPTEURS SOLAIRES
NOTICE
D’UTILISATEUR
BALLONS
DE STOCKAGE
D’ EAU CHAUDE
Français
INTRODUCTION
Une société qui propose des solutions rayonnantes et qui depuis
plus de trois décennies travaille avec passion et dévouement pour
offrir toujours le meilleur. Une philosophie qui conduit nos pas et qui,
en tant que professionnels, nous fait sentir le besoin d’offrir biens et
services en harmonie avec l’homme et la nature. Pour laisser à nos
enfants un monde meilleur.
Nous vivons une époque dominée par de nombreux problèmes écologiques et notre planète tire la sonnette d’alarme. L’utilisation inconsidérée de formes d’énergies fossiles a pour conséquence l’augmentation du volume de pollution dans l’atmosphère à des niveaux
insoutenables. Les écosystèmes alors changent et périssent. Alors
que les ressources énergétiques fossiles s’épuisent et que la pollution augmente, nous nous tournons vers le soleil et considérons que
la radiation qu’il nous offre est 15.000 fois supérieure aux besoins
de notre planète en énergie.
Pourquoi donc ne pas profiter de cette énergie inépuisable, gratuite
et surtout propre?
TABLE DES MATIERES
La Nécessité d’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dénomination commerciale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Composition du Kit - Caractéristiques générales . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Schéma d’installation type . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Emballage
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Calcul des besoins / exemples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Capteurs solaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ballons de stockage d’eau chaude
Description générale des réservoirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ballons de stockage d’eau chaude
Dimensions / Caractéristique techniques
Description des cuves des réservoirs de stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Thermostat différentiel - Régulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Kit Hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Accessoires de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vase d’expansion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Circuit Hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Kits circulation forcée – Modèles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Accessoires optionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Kits circulation forcée – Fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Instructions d’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccordement Hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Schéma de montage de la base de support et des capteurs . . . . . . . . . .
Connexions capteurs et accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Kit hydraulique – Tuyaux du circuit fermé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connexion Electrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Procédure anti-legionelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Notices et Marquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Informations – Instructions pour l’utlilisateur et l’installateur . . . . . . . . . . . .
En cas malfonctionnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Feuille d’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Régulateur TDC1Plus, Instructions de montage et service . . . . . . . . . . . .
Régulateur de température MEGA-L3 avec fonction anti-légionelle
Instructions d’installation et d’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
page
page
page
page
page
page
page
4
5
6
7
8
9
11
page 18
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
21
27
28
32
33
34
35
36
38
39
40
41
48
50
51
52
53
54
55
56
57
page 69
SYSTEME SOLAIRE
Pourquoi utiliser un chauffe-eau solaire
Un chauffe-eau solaire est Ecologique, Economique, Simple,
Esthétique, Performant et Autonome :
• Ecologique:
avec un MEGASUN VS 500E vous évitez chaque année un
volume de dioxyde de carbone (CO2) équivalent à celui d’une
voiture ayant parcouru environ 10.000km.
• Economique:
vous économisez l’énergie car votre brûleur ou votre résistance
électrique travailleront beaucoup moins et presque pas di tout
en intersason (dépendant du rayonnement de la région et la
taille du système solaire).
4
• Simple:
l’installation devient plus sûre, plus simple et plus facile, en
minimisant le temps nécessaire pour la mise en marche, grâce
à une étude approfondie des matériaux de fabrication.
• Esthétique:
le design idéal des capteurs en harmonie avec les supports
spécialement étudiés offrent la possibilité d’une mise en place
tangente à la toiture, pour une esthétique imprenable sur tous
types d’architectures.
• Performant et Autonome:
Même pendant les mois les plus rudes de l’hiver et dans des
pays à faible ensoleillement, vous assurez la préchauffe de
l’eau, le complément étant assuré conventionnellement.
SYSTEME SOLAIRE
Dénomination commerciale
40 modèles á ballon vertical
Marque
Modèle
Nombre
Surface totale
de capteurs
en m2
MEGASUN VS 150 BL1
1 ST 2500
2.61
MEGASUN VS 150 BL1 M
1 ST 2000
2.10
MEGASUN VS 150 BL1-EL
1 ST 2500
MEGASUN VS 150 BL1 M-EL
1 ST 2000
MEGASUN VS 200 BL1
MEGASUN VS 200 BL1 M
Volume Ballon (ltrs)
Nature
appoint
1
150
Sans
1
150
Sans
2.61
1
150
Elec.
2.10
1
150
Elec.
2 ST 2000
4.20
1
200
Sans
1 ST 2500
2.61
1
200
Sans
MEGASUN VS 200 BL2
2 ST 2000
4.20
2
200
Hydrau.
MEGASUN VS 200 BL2 M
1 ST 2500
2.61
2
200
Hydrau.
MEGASUN VS 200 BL1-EL
2 ST 2000
4.20
1
200
Elec.
MEGASUN VS 200 BL1 M-EL
1 ST 2500
2.61
1
200
Elec.
MEGASUN VS 200 BL2-EL
2 ST 2000
4.20
2
200
Mixte
MEGASUN VS 200 BL2 M-EL
1 ST 2500
2.61
2
200
Mixte
MEGASUN VS 300 BL1
2 ST 2500
5.22
1
300
Sans
MEGASUN VS 300 E BL1
3 ST 2000
6.30
1
300
Sans
MEGASUN VS 300 BL1 M
2 ST 2000
4.20
1
300
Sans
MEGASUN VS 300 BL2
2 ST 2500
5.22
2
300
Hydrau.
MEGASUN VS 300 E BL2
3 ST 2000
6.30
2
300
Hydrau.
MEGASUN VS 300 BL2 M
2 ST 2000
4.20
2
300
Hydrau.
MEGASUN VS 300 BL1-EL
2 ST 2500
5.22
1
300
Elec.
MEGASUN VS 300 E BL1-EL
3 ST 2000
6.30
1
300
Elec.
MEGASUN VS 300 BL1 M-EL
2 ST 2000
4.20
1
300
Elec.
MEGASUN VS 300 BL2-EL
2 ST 2500
5.22
2
300
Mixte
MEGASUN VS 300 E BL2-EL
3 ST 2000
6.30
2
300
Mixte
MEGASUN VS 300 BL2 M-EL
2 ST 2000
4.20
2
300
Mixte
MEGASUN VS 420 BL1
3 ST 2000
6.30
1
420
Sans
MEGASUN VS 420 E BL1
3 ST 2500
7.83
1
420
Sans
MEGASUN VS 420 BL2
3 ST 2000
6.30
2
420
Hydrau.
MEGASUN VS 420 E BL2
3 ST 2500
7.83
2
420
Hydrau.
MEGASUN VS 420 BL1-EL
3 ST 2000
6.30
1
420
Elec.
MEGASUN VS 420 E BL1-EL
3 ST 2500
7.83
1
420
Elec.
MEGASUN VS 420 BL2-EL
3 ST 2000
6.30
2
420
Mixte
MEGASUN VS 420 E BL2-EL
3 ST 2500
7.83
2
420
Mixte
MEGASUN VS 500 BL1
3 ST 2000
6.30
1
500
Sans
MEGASUN VS 500 E BL1
3 ST 2500
7.83
1
500
Sans
MEGASUN VS 500 BL2
3 ST 2000
6.30
2
500
Hydrau.
MEGASUN VS 500 E BL2
3 ST 2500
7.83
2
500
Hydrau.
MEGASUN VS 500 BL1-EL
3 ST 2000
6.30
1
500
Elec.
MEGASUN VS 500 E BL1-EL
3 ST 2500
7.83
1
500
Elec.
MEGASUN VS 500 BL2-EL
3 ST 2000
6.30
2
500
Mixte
MEGASUN VS 500 E BL2-EL
3 ST 2500
7.83
2
500
Mixte
E = Extension de surface de capteur
M = Minimum de surface de capteur
El = appoint électrique
Nombre
échangeur
5
SYSTEME SOLAIRE
COMPOSITION DU KIT
Les kits a circulation forcée se consistent de :
• un ballon vertical (avec 1 ou 2 échangeurs thermique)
• le(les) capteur(s) solaire(se)
• le base se support du(des)capteur(s)
• le kit Hydraulique
• le thermostat différentiel
• le vase d’expansion
• le liquide antigel (10ltr)
•R
accords de connexions (pour models avec 2 ou 3
capteurs) et bouchons pour capteurs
• Coude (en croix en cuivre)
• Tuyau flexible pour raccordement avec le vase
d’expansion
• Doigts de gants pour les sondes ballon et capteurs
• Vanne de purge des capteurs
• Le mitigeur thermostatique*
* ( Le mitigeur thermostatique ainsi que le groupe de sécurité sont fournis par le distibuteur selon les normes valuables dans chaque region. Il est fortement conseillé de
mettre un mitegeur special solaire avec un tenue à 100ºC mimum).
Domaine d’emploi
Chauffage d’un fluide caloporteur en circuit fermé, pour transférer les calories á travers un échangeur en
serpentin intégré au ballon de stockage d’ECS ou de chauffage.
Implantation des capteurs au sol, en toiture ou en terrasse.
DESCRIPTION DU PROCEDE
Modèle de base : VS 300 BL1
6
Caractéristiques générales
Principe
Les chauffe-eau solaires MEGASUN utilisent des capteurs solaires plans de surfaces totales comprises entre
2.10m2 et 7.83m2. Le fluide caloporteur est transmis au ballon de stockage par un circulateur électrique.
L’échange thermique au niveau du ballon se fait par un échangeur en serpentin.
L’appoint, électrique, se fait par une résistance électrique et/ou par un deuxième serpentin couplé á une unité
de production d’eau chaude (chaudière par exemple).
Caractéristiques pondérales et dimensionnelles
Les chauffe-eau solaires MEGASUN sont constitués de capteurs solaires plans (1) qui permettent le réchauffement d’un liquide caloporteur lorsque les capteurs sont exposés au rayonnement solaire. Ce liquide circule
á travers un circuit hydraulique jusqu’au ballon de stockage (2), grâce á un circulateur intégré au module
hydraulique (3). Le transfert des calories au niveau du ballon est assuré par un échangeur de type serpentin.
Un kit hydraulique (3) branché sur le circuit affiche la température et la pression du liquide caloporteur dans
le circuit primaire et contient les organes de sécurité (vannes, clapet et robinets). Un vase d’expansion (4)
branché sur le circuit régule les variations de pression du système. Un thermostat différentiel programmable
(5) enclenche ou arrête le circulateur lorsque les températures de consigne sont atteintes. Une chaudière
d’appoint en option, chauffe l’eau du ballon par l’intermédiaire d’un deuxième serpentin en partie haute du
ballon lorsque la production d’énergie solaire n’est pas suffisante.
150
150M
V/S= 65
V/S= 83
200
200M
V/S= 55
V/S= 87
300
300M
300 E
V/S= 65
V/S= 83
V/S= 48
420
420 E
V/S= 78
V/S= 61
500
500 E
V/S= 93
V/S= 72
SYSTEME SOLAIRE
Kits solaires à circulation forcée type VS-BL1
(sans possibilité de couplage avec chaudière ou autre)
a. Sonde capteur
b. Sonde ballon (bas)
c. Alimentation kit hydraulique
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Capteurs solaires
Ballon de stockage d’eau chaude
Kit hydraulique
Vase d’expansion
Thermostat différentiel
Circulateur de recirculation de l’eau
chaude sanitaire (optionnel)
7. Entrée eau froide
8. Groupe de securité pur
entrée eau froide
9. Mitigeur Thermostatique sur sortie eau
chaude
7
Kits solaires à circulation forcée type VS-BL2
(avec possibilité de couplage avec chaudière ou autre)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Capteurs solaires
Ballon de stockage d’eau chaude
Kit hydraulique
Vase d’expansion
Thermostat différentiel
Circulateur de recirculation de l’eau
chaude sanitaire (optionnel)
7. Entrée eau froide
8. Groupe de securité pur entrée
eau froide
9. Mitigeur Thermostatique sur
sortie eau chaude
10. Chaudière
a. Sonde capteur
b. Sonde ballon (bas)
c. Alimentation kit
hydraulique
d. Sonde ballon (haut)
e. Alimentation pompe chaudière
ATTENTION: Toujours mettre un groupe de sécurité sur le ballon en entré de l’ECS froide.
NOTE: Ces schémas sont des schémas de principe. Toujours consultez un professionnel pour votre installation particulière .
EMBALLAGE
Que comprend le kit solaire à circulation forcée MEGASUN
Nous vous remercions d’avoir choisi un système solaire MEGASUN type
VS-BL1 ou VS-BL2
Chaque kit solaire que vous réceptionnez comprend:
1. Ballon avec un échangeur (type VS-BL1) ou avec deux échangeurs (type
VS-BL2) sur palette et protégé par du stretch film.
2. Un (1), deux (2) ou trois (3) capteurs, protégés aux quatre coins par des couvercles en plastique dur.
3. Un carton avec tous les accessoires nécessaires à l’installation du système
(sauf tuyauteries et fils électriques) tels: kit hydraulique, vase d’expansion,
thermostat différentiel avec son boîtier, liquide caloporteur, divers accessoires de connexion. A l’extérieur du carton sont indiqués les modèles pour
lesquels sont destinés les contenus.
4. Un carton avec les pièces qui composent la base de support, les vis, les
écrous, les bouchons etc… A l’extérieur du carton sont indiqués les modèles
pour lesquels sont destinés les contenus.
8
Sur demande, les kits peuvent être
livrés sur palettes.
• La marchandise voyage aux risques et périls de l’acheteur .
• Les spécifications des produits, des accessoires, composants ainsi que des matériaux peuvent être modifiés sans préavis.
• Tous litiges tombent sous la juridiction des tribunaux Grècs d’Athènes.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
EAU CHAUDE SANITAIRE
Informations générales sur les besoins en eau chaude sanitaire
Généralités
Pour dimensionner un kit solaire de production d’eau chaude sanitaire il faut d’abord déterminer les besoins en eau chaude, aussi bien en quantité qu’en température. La température habituelle pour laquelle on calcule la consommation est de 45ºC et la quantité se base
sur les besoins quotidiens.
Calcul des besoins en eau chaude sanitaire
1) HABITATIONS
Les habitations familiales ont généralement des besoins stables en Eau Chaude Sanitaire
tout au long de l’année. Une indication de ces besoins est le nombre d’habitants dans le
bâtiment (maison ou appartement). En général, la consommation quotidienne par personne
en ECS à 45ºC est estimée comme suit:
Faible consommation:
40 litres par jour et par personne
Moyenne consommation: 60 litres par jour et par personne
Forte consommation:
80 litres par jour et par personne
Dans le cas d’un branchement sur l’installation solaire d’un lave-linge ou d’un lave vaisselle, il est nécessaire d’augmenter cette quantité quotidienne comme suit :
Lave-linge: Lave-vaisselle: 20 litres/jour (1 lavage par jour)
20 litres/jour (1 lavage par jour)
Exemple:
Une famille moyenne de 4 personnes avec une consommation quotidienne moyenne
nécessite environ 240 litres d’eau chaude (60 litres / personne x4 personnes). Si en plus
elle utilise un lave-linge et un lave vaisselle il faudra compter environ 280 litres par jour.
2) PENSIONS – HOTELS
Les bâtiments caractérisés d’accueil (hôtel, pension, etc.…) ont des besoins en ECS en
rapport avec la présence de clients. Dans ce cas, la consommation quotidienne est calculée par rapport au nombre moyen de clients présents entre mai et août. C’est sur cette
base qu’est également calculée pa taille de l’installation proposée. Ci-dessous figurent de
façon indicative les besoins quotidiens en ECS à 45ºC par personne :
Auberge de jeunesse: Pension: Hôtel 2*:
Hôtel 3*:
Hôtel 4*: Camping:
35
40
50
80
100
60
litres/personne/jour
litres/personne/jour
litres/personne/jour
litres/personne/jour
litres/personne/jour
litres/personne/jour
9
EAU CHAUDE SANITAIRE
Informations générales sur les besoins en eau chaude sanitaire
Exemple:
Une installation agro-touristique est dirigée par une famille de 4 personnes. Pendant la
période de mai à août, le nombre de clients est d’environ 15 par jour. Pour ces clients sont
préparés 2 repas par jour et le lave-vaisselle est utilisé 5 fois par jour:
Besoins de la famille : Besoins clients : Cuisine : Lave-vaisselle : Total:
4
15
30
5
x
x
x
x
60
50
10
20
=> 240 litres /jour
=> 750 litres /jour
=> 300 litres /jour
=> 100 litres /jour
1.390 litres/jour
3) AUTRES APPLICATIONS
10
Ci-dessous vous trouverez un tableau indicatif comprenant diverses autres consommations
qui ne sont pas comprises dans les cas précédents :
Hôpitaux et cliniques: 80 litres / lit
Campus/ maisons de retraite: 80 litres / jour
Douches communes/ vestiaires: 20 litres / personne
Ecoles: 5 litres / élève
Restaurants: 8 à 15 litres / repas
Cafétérias: 2 litres / client
Prisons: 30 litres / personne
Usines/manufactures: 20 litres / personne
Bureaux: 5 litres / employé
Gymnase/ salles de sports: 30 litres / utilisateur
Toutes ces informations peuvent être combinées de façon à déterminer au mieux la
consommation moyenne quotidienne.
FACTEURS D’AUGMENTATION DES BESOINS
Dans le cas ou l’on prévoit un circuit de redistribution de l’eau chaude il faut également
en tenir compte dans les besoins. Le calcul doit être effectué chaque fois indépendamment, en tenant compte des distances du circuit et de son isolation. En effet, un autre
facteur essentiel est celui de la perte thermique du circuit total depuis le point de stockage
jusqu’aux points de consommations finales.
BESOINS REELS
Enfin, dans tous les cas, les besoins réels en ECS dépendent des comportements individuels, des particularités et habitudes des lieux d’installations, ainsi que du mode de fonctionnement des installations.
Pour cette raison et pour un calcul plus précis, on pourrait utiliser les éléments des factures
de gaz/fioul et/ou électricité. On pourra aussi utiliser un compteur de débit d’eau placé sur
les tuyauteries d’eau chaude.
CAPTEURS SOLAIRES
CAPTEURS SOLAIRES
Description Générale:
Capteurs vitrés plans à construction robuste de
nouvelle technologie, adaptés à tous les systèmes solaires à circulation forcée. Le mode et
les matériaux de construction ont pour résultat
une grande absorption des rayons solaires et
un rendement en énergie thermique même par
période de faible ensoleillement.
Types:
Les Capteurs Solaires Megasun existent en
deux types, ST-2000 (2,1 m2) et ST-2500 (2,61
m2), avec traitement sélectif en titane ou peinture noire. Seuls ou combinés, ils couvrent tous
les besoins des systèmes solaires.
Collecteur
en peinture noir
Caractéristiques Techniques de Base:
•C
hâssis en aluminium anodisé, très endurant aux conditions climatiques extrêmes
(forte humidité, régions côtières, etc…).
• Isolation
postérieure et latérale très dense (20mm laine de verre et 40mm laine de
roche) qui minimise les pertes thermiques, le rendant ainsi idéal pour des régions à
basses températures saisonnières.
• Vitre
solaire spéciale à micro prismes, très endurante aux chutes de grêles (solar
tempered glass).
• Absorbeur
en cuivre recouvert d’un traitement sélectif à base de titane, ou peinture
noir. Sur demande, les kits peuvent être livrés sur palettes. Le capteur solaire avec
traitement sélectif en titane est idéal pour des régions à rayonnement dispersé et
basses températures, absorbant jusqu’à 16% de rayonnement en plus durant les
mois d’hiver par rapport aux absorbeurs classiques noirs. Le traitement sélectif à
base de titane n’est ni toxique ni polluant et maintient une stabilité de ses propriétés
optiques et mécaniques même par de très faibles ou très fortes températures.
Dimensions des Capteurs:
Type
Dimensions Surface (m2)
Brute (m2)
ST-2000 2050x1010x90 2,10
ST-2500 2050x1275x90 2,61
SÉLECTIF
Surface Poids Capacité Pression Pression max. Collecteur
Nette
(kg)
(L)
d’essai de fonctionnement a
e
(m2)
(bar)
(bar)
1,8
43
1,67
10
7
95%±2% 5%±3%
2,31
51
2,09
10
7
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
11
CAPTEURS SOLAIRES
LES CAPTEURS SOLAIRES TYPE ST-2000 et ST-2500 SELECTIVES
Caractéristiques Techniques:
Absorbeur: Absorption Thermique: Rejet Thermique: Epaisseur: Traitement: plan, à feuille de cuivre en 1 seul morceau et soudures à ultrasons.
95%
5%
0,2mm
Sélectif à base de Titane
Caractéristiques Tubes:
Diamètre tube horizontaux: Diamètre tube verticaux: Matériel:
Pression d’essai:
Pression de fonctionnement:
(∅ 22mm)
(∅ 10mm ou ∅ 8mm)
cuivre
10 bars
7 bars
Châssis:
Matériel: Isolation postérieure:
Isolation latérale: Jonctions: profilés d’aluminium anodisé
35-40mm. Laine de Roche
20mm. Laine de Verre
coins de resserrements
Couverture:
12
Matériel: verre sécurit
Epaisseur: 3,5mm ou 4mm
Etanchéité:joint EPDM et silicone transparente
Caractéristiques générales:
Réception thermique totale: 95% ± 2%
Déperdition thermique totale:5% ± 3%
Antigel/caloporteur:glycol pour
chauffe-eau solaire
Collecteur
selectif en titane
Structure de support:
Les caractéristiques de la structure de support des capteurs ainsi que le montage sur différents types
de toitures sont détaillés à la page 39.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
CAPTEURS SOLAIRES
Courbes de rentabilités des capteurs ST 2000 et ST 2500
ST 2000 Sélectif (2,10m2, 24ºC)
ST 2500 Sélectif
SUN-POWER Sélectif
a. Code calcul: 1021
b. Code calcul: 30.0012.0-3
c. Test number 28601068
• Courbe a:
calculs Institut DEMOKRITOS (Grèce) n= 0,85 - 5,44 T*
• Courbe b:
Calculs CENER (Espagne)
n= 0,767-0,37 (tm - ta)/G
• Courbe c:
calculs TÜV Bayern (Allemagne) n=0,794-3.907 T*- 0,0157 (θm-θL)T*
• Courbe d:
Calculs CSTBat (France)
y = -4,8648x + 0,7063
d. Avis Technique 14/05-947
Mode de calcul de l’estimation de l’énergie reçue par le capteur
La courbe du rendement instantané du capteur se traduit par une équation linéaire ou du second degré comme suit:
Où n est le rendement instantané du capteur, Tm est la température moyenne de l’eau dans le capteur en degrés
ºC, Ta est la température ambiante en degrés ºC et G est le rayonnement total reçu par le capteur en W/m2. Les
paramètres de l’équation de rendement des capteurs no et Uo sont déterminés par essais selon les méthodes
EN 12975-2 et ISO 9806-1.
L’estimation de l’énergie reçue par les capteurs est calculée en utilisant les valeurs des paramètres no et Uo.
Ces valeurs ont été calculées par divers instituts de reconnaissance européenne, pour plusieurs villes, et sous
les conditions suivantes :
• Ensoleillement, température ambiante et température de l’eau du réseau de ville (valeurs moyennes mensuelles
indiquées dans les tableaux qui suivent.)
• Température de sortie de l’eau du capteur, égale à 45ºC et 40ºC
Pour chaque jour du mois est calculée la rentabilité du capteur, et l’on tient compte des valeurs maximales de
rentabilité et de déperdition, selon les conditions climatiques du jour et la température de sortie d’eau chaude
du capteur désirée. On tient également compte de la latitude géographique de l’endroit de l’installation ainsi que
de l’inclinaison du capteur. Par la suite on calcule la valeur moyenne mensuelle de l’ensoleillement reçu par le
capteur en tenant compte des éléments climatiques du mois, puis on additionne ces valeurs mensuelles pour
obtenir la valeur annuelle.
Il est à noter que les valeurs énergétiques calculées reçues par le capteur (présentées dans le tableau ci-dessous),
sont des valeurs maximales et ne peuvent être obtenues que par une parfaite étude et mise en œuvre des capteurs
solaires et du système. Ainsi il ne faudrait pas que pendant les heures d’ensoleillement le capteur soit ombragé, qu’il
ait de l’eau ou de l’humidité concentrée à l’intérieur, de la poussière ou de la saleté sur la vitre. Il faut également
faire attention à ce qu’il n’y ait pas de déformation sur le capteur ou le reste du système, qu’il n’y ait pas de fuites sur
les connexions ou autres endroits du système, une mauvaise ou insuffisante isolation des tuyaux, ou un mauvais
fonctionnement des clapets/valves. D’autre part, il faut prévoir un bon entretien des capteurs et du système afin qu’il
n’y ait pas de problèmes de dépôt de calcaire dans les tuyaux dû à un rajout d’eau trop fréquent.
13
CAPTEURS SOLAIRES
Données climatologiques de villes françaises
14
CAPTEURS SOLAIRES
Réceptions énergétiques des capteurs solaires (en kWh/m2)
15
CAPTEURS SOLAIRES
Représentation graphique des réceptions énergétiques dans diverses
villes françaises (en KWh/m2), à 40ºC de température
Capteur : ST 2000 Sélectif – Résultats basés sur: tests DEMOKRITOS
Capteur : ST 2000 Sélectif – Résultats basés sur: tests DEMOKRITOS
16
Capteur : SUN-POWER Sélectif – Résultats basés sur: tests TÜV Bayern
Ces représentations graphiques sont issus des tableaux de la page précédente.
CAPTEURS SOLAIRES
Chute de pression des capteurs – Tests Demokritos
Chute de pression (Pa)
Capteur: ST 2500 sélectif (2,61 m2, 24ºC)
Chute de pression (Pa)
Capteur: ST 2000 sélectif (2,10 m2,26ºC)
flux de la masse (kg/s)
flux de la masse (kg/s)
Pour les kits VS 150 – 500, BL1 ou BL2, il est conseillé une connexion parallèle
des capteurs solaires (voir schéma).
sortie
eau
chaude
sortie
eau
chaude
ou
entrée eau froide
entrée eau froide
Dans ce cas, la chute de pression du premier capteur est à peu près égale à
la chute de pression de toute la file des capteurs, pour un débit équivalent au
total des mètres carrés installés.
Le débit de la pompe nécessaire pour des systèmes à circulation forcée est
d’environ 40lt/h à 80lt/h par mètre carré installé.
Exemple:
Pour un kit VS-300 E/BL1 avec 3 capteurs ST-2000, d’une surface totale de
6,30m2, le débit nécessaire est d’environ 400lt/h et la chute de pression de
toute la file (lignée) de capteurs (connexion parallèle) est environ 100 Pa.
17
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
RÉSERVOIR DE STOCKAGE
LES BALLONS MEGASUN VS AVEC UN OU DEUX ECHANGEURS
Characteristics générales / Principe
Description générale
Les ballons MEGASUN sont fabriqués selon les normes
allemandes et Européennes dans la nouvelle usine,
ultramoderne, de production de ballons de stockage
d’eau chaude. Leurs caractéristiques sont une parfaite sécurité de fonctionnement, une grande économie
d’énergie et une longue durée de vie.
boiler
boiler
Caractéristiques techniques de base
18
• Fabriqués
en acier très épais et de haute qualité type
USD 37.2
• Chaque ballon passe par 2 tests d’étanchéité.
• Nettoyage intérieur de la cuve effectué par une méthode sablage automatique (et non pas chimiquement)
permettant ainsi une parfaite adhésion de l’émaillage.
• L’émaillage, de qualité alimentaire, est effectué par la
méthode “double direct” puis est cuit à une température de 850ºC (pour les modèles VS150 jusqu’a VS500).
• Grande anode en magnésium (D=32mm) qui assure une longue protection contre l’oxydation et la
corrosion.
• Une trappe de visite latérale de 115mm de diamètre qui permet un nettoyage facile de l’intérieur de la
cuve (les modèles 150 y 200 sans trappe).
• Une grande trappe de visite supérieure de diamètre 110mm qui facilite le changement de l’anode.
• Résistance électrique de 2 à 9 kW en option. (Résistance électrique livrable sur commande).
• Disponibles avec un ou deux serpentins (échangeurs), approprié à tous les besoins.
• Livrables sur commande en tant que ballons de stockage d’eau chaude sans échangeur.
Types
Type - BL1
(avec 1 serpentin – échangeur)
Modèle
150BL1
200BL1
300BL1
420BL1
500BL1
800BL1*
1000BL1*
Isolation extérieure
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Capacité
en litres
150
200
300
420
500
800
1000
Type - BL2
(avec 2 serpentins – échangeurs)
Modèle
Isolation extérieure
Capacité
en litres
200BL2
Oui
200
300BL2
Oui
300
420BL2
Oui
420
500BL2
Oui
500
800BL2*
Oui
800
1000BL2*
Oui
1000
* L’isolation des ballons 800 et 1000 est livré séparement avec les ballons .
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Ballons de stockage d’eau chaude types VS-BL1 & VS-BL2
Ballon:
Matériel:
acier qualité USD 37.2
Soudures:
robotisées dans une ambiante sous vide
Nettoyage:
sablage
Traitement interne:émaillage cuit à 850ºC (150 à 500 lt)
Etanchéité:double contrôle, avant et après l’émaillage
P max. de fonctionnement:10 bars
P max. des tests:
10 bars
T max. de fonctionnement:+ 95ºC
Isolation:
Matériel:
Densité: Epaisseur:
polyuréthane sans CFC & FCKW
40kg/m3
65mm
Revêtement:
Matériel:PVC
Echangeur:
Type:
serpentin
Matériel : tube en acier de type lourd (tubo)
Résistance électrique: 2 à 4 kW (230 V) avec thermostat
6 ou 9 kW (400 V) sans thermostat
Tous les ballons sont verticaux et se posent à terre.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
19
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
DESCRIPTION DES RESERVOIRS
Enveloppe
Dispositif d’appoint
L’enveloppe extérieure: jaquette de couleur
L’appoint en chauffage peut se faire soit par une résistance
électrique (modèles EL), soit par une source d’énergie
complémentaire couplée au ballon par un deuxième
échangeur thermique en serpentin en partie haute du ballon (modèles BL2).
Le réglage de l’appoint électrique se fait grâce au thermostat incorporé á la résistance.
Le thermostat de la résistance électrique enclenche celleci lorsque la température de l’eau du ballon est inférieure
à celle réglée sur le thermostat. La résistance est coupée
lorsque le ballon est à température. Il est conseillé de régler
le thermostat entre 35º et 50º pendant les périodes d’hivers
et entre 25º et 40º en période de fort ensoleillement.
Thermostat : Marque COTHERM type TUS T115
Réglage : 30ºC á 80ºC
Contact : bakélite et argent
Capot en Nylon 6 (retard de flamme)
230V / 20A
Poids des ballons plein:
150/BL1: 200 kgs
200/BL1: 275 kgs
200/BL2: 285 kgs
300/BL1:405 kgs
300/BL2: 430 kgs
420/BL1:560 kgs
420/BL2: 585 kgs
500/BL1: 670 kgs
500/BL2: 695 kgs
Isolation thermique
Polyuréthane sans CFC et FCKW
Densité 40 kg/m3
Epaisseur de 55 á 65 mm
Conductivité thermique: 0.023 W/mk
Classement au feu: B3 autoextinctible
Appoint par échangeur
de chaleur intégré
20
Raccordements hydrauliques
Tous les raccords sont de type filetages femelles en:
1/2”: connexions thermostats ou sondes
1”: entrées et sorties échangeurs, entrée eau froide,
sortie eau chaude, connexion de recirculation
11/2”: connexion résistance électrique
Emplacements et piquages hydrauliques:
voir schémas page 21-26
Dispositif anti-thermosiphon: clapet senti retour sur kit hydraulique.
Protection contre la corrosion
Nettoyage intérieur de la cuve effectué par une méthode de
sablage automatique (et non pas chimiquement) permettant ainsi une parfaite adhésion de l’émaillage.
L’émaillage de qualité alimentaire est effectué par la
méthode double direct puis est cuit a une température de
850ºC.
Protection contre l’oxydation et la corrosion par une anode
en magnésium (Diamètre 32mm) á vérifier puis éventuellement remplacer tous les 2 á 5 ans, suivant la qualité de
l’eau.
Appoint en échangeur de type serpentin en tube acier type
lourd (Tubo) intégré dans le recevoir de stockage en partie
haute afin que la source d’appoint ne chauffe que la partie
supérieure du ballon.
Caractéristiques techniques des appoints par échangeur
intégré voir les tableaux des caractéristiques des cuves
BL2.
La régulation et la protection contre les surchauffes de l’appoint hydraulique se fait par le thermostat différentiel.
Nature du fluide caloporteur dans le deuxième échangeur:
Neutraguard.
Le Neutraguard, á base de mono propylène glycol et
d’inhibiteurs de corrosion, est un fluide caloporteur antigel
concentré particulièrement adapté pour les circuits de
chauffage central á circulation d’eau, pour la climatisation
et pour les chauffe-eau solaires.
Après sa dilution dans l’eau, le Neutraguard permet d’obtenir une excellant protection contre le gel et une protection
renforcée contre la corrosion des métaux présents dans
les différents circuits de conception ancienne ou récente
(acier, aluminium, cuivre, laiton, soudures, etc.), cette protection a validée par de nombreux tests á chaud statiques
ou dynamiques.
La formulation du Neutraguard est en particulier autorisée
par le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France
comme fluide caloporteur dans les systèmes de production
d’eau chaude sanitaire á simple échange car il ne présente
aucun risque notable pour la santé.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Cuve de reservoirs de stockage
Ballons Megasun type VS - BL1, avec un échangeur
Dimensions - connexions hydrauliques
*Pour les ballons 420 lt. et 500 lt. sont 11/4 " (au lieu de 1") **Sur demande DN 200
21
Les ballons 150 et 200 sont livrés sans trappe de visite latérale
Caractéristiques techniques
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Ballons Megasun type VS - BL1, avec un échangeur
22
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Ballons Megasun type VS - BL1, avec un échangeur
Dimensions - connexions hydrauliques
**Sur demande DN 200
23
Caractéristiques techniques
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Cuve de reservoirs de stockage
Ballons Megasun type VS - BL2, avec deux échangeurs
Dimensions - connexions hydrauliques
*Pour les ballons 420 lt. et 500 lt. sont 11/4 " (au lieu de 1") **Sur demande DN 200
24
Le ballon 200 est livré sans trappe de visite latérale
Caractéristiques techniques
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Ballons Megasun type VS - BL2, avec deux échangeurs
25
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
BALLONS DE STOCKAGE D’EAU CHAUDE
Ballons Megasun type VS - BL2, avec deux échangeurs
Dimensions - connexions hydrauliques
**Sur demande DN 200
26
Caractéristiques techniques
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
THERMOSTAT DIFFERENTIEL
THERMOSTAT DIFFERENTIEL
TDC1 PLUS
REGULATION
Description générale:
Le thermostat différentiel électronique programmable assure la commande électrique du
circulateur du système solaire.
Mode de fonctionnement:
Le thermostat différentiel contrôle en permanence la différence de température entre les
capteurs solaires et le ballon. Lorsque la température des capteurs est jusqu’à 10ºC (température recommandée 4ºC à 6ºC) supérieure
à celle du ballon, le thermostat différentiel
enclenche le circulateur du système solaire.
Cette température, programmable sur le thermostat est la «température différentielle d’enclenchement». Le circulateur s’arrête lorsque
la différence de température entre les capteurs
et le ballon de stockage est inférieure à 2ºC
(selon la valeur programmée). Il est recommandé de me pas modifier cette valeur hystérèsis de 2ºC.
Dans le cas ou l’énergie solaire ne suffit pas, le thermostat différentiel (sortie SPDT)
peut enclencher une source d’énergie secondaire (résistance électrique ou chaudière).
Pour plus de détails consernant le régulateur TDC1 PLUS veuillez vous referez aux
pages 55-61
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
27
Kit Hydraulique
KIT HYDRAULIQUE
Domaine d’application
Unité de pompage, de régulation et de purge pour installation solaire
Sur la station solaire l’équilibrage hydraulique, la mesure de débit et la purge
sont réalisés directement sur la station.
Grâce à la vanne SETTER Inline UN intégrée, la quantité de fluide nécessaire
sur le circuit primaire est réglée et contrôlée de manière précise et aisée. La
purge permanente répond aux exigences les plus strictes et élimine toute
présence d’air dans l’installation.
Les installations bénéficiant d’un équilibrage hydraulique et d’une purge corrects permettent un rendement énergétique optimal et sont donc plus rentables conformément aux règles d’économie d’énergie.
Grâce aux échelles déjà étalonnées pour l’antigel, le spécialiste est en mesure
de régler et de contrôler sur place les débits exacts. Cela permet de supprimer
les formations et les instruments de mesure coûteux. Le montage et la purge
peuvent être réalisés par une seule personne.
Position de montage
La station solaire doit être montée verticalement pour que l’unité de purge
fonctionne parfaitement.
Avantages
28
•Montage et remplissage économiques
•Grande facilité pour remplir et vidanger l’installation grâce au robinet multifonction
•Possibilité de séparer la partie collecteur de la partie accumulateur thermique
•Changement de la pompe très simple (coupure côté aspiration et côté refoulement)
•Réglage précis et rapide
•Contrôle du fonctionnement grâce à l’indication directe du débit sur la vanne
SETTER Inline UN
•Echelle de lecture en l/min, étalonnée pour les mélanges au glycol u=2,3 mm2/s
•Séparation constante de l’air durant le fonctionnement
•Purge simple, directement sur la station
•Possibilité de raccorder toutes les commandes courantes du commerce
•Fiabilité de commande et absence de maintenance
•Construction robuste
Fonctionnement
La mesure du débit repose sur le principe éprouvé du flotteur. L’unité de mesure et d’affichage est intégrée
au corps de l’élément de robinetterie. Spécial disposé dans le flux; l’air s’accumule dans la partie haute de
réservoir de purge et il est évacué périodiquement. La vérification du volume d’air permet de détecter les
défauts d’étanchéité de l’installation. Construction robuste, pour une durée de vie prolongée.
Kit Hydraulique
KIT HYDRAULIQUE
KIT HYDRAULIQUE
1) Pompe de circulation
2) Vanne d’équilibrage
SETTER Inline UN
3) Réservoir de purge avec
vanne de purge
4) Vanne de purge
5) Manomètre
6) T
hermomètre
7) Robinet d’arrêt à boisseau sphérique avec
groupe de sécurité
8) Robinet d’arrêt à boisseau sphérique
9) Vanne de sécurité
10) R
accordement MAG
pour le vase d’expansion
11) Fixation murale
12) Boîtier de emballage
E léments circuit d’alimentation
(côté purge)
E léments circuit de retour
(côté pompe)
obinet d’arrêt à boisseau sphérique
R
(et valve antiretour integrée)
obinet d’arrêt avec robinet à boisseau sphérique de remplissage
R
et de vidange (KFE) et antiretour intégré
Le robinet à boisseau sphérique coupe la conduite d’alimentation
entre le collecteur et l’accumulateur thermique. Comme cela est
prescrit par les normes de sécurité, la liaison entre le collecteur et le
groupe de sécurité n’est jamais interrompue, quelle que soit la position du
robinet à boisseau sphérique.
Le groupe de sécurité garantit,
dans toutes les phases de service, la protection des composantes du système contre une pression trop élevée (surpression).
Des perçages dans la poignée du
robinet à boisseau sphérique permettent de poser un plombage, afin d’empêcher la fermeture involontaire. Cela permet
d’em-pêcher à ce niveau une coupure involontaire de la ligne de raccordement entre le
collecteur et le vase d’expansion.
Le robinet à boisseau sphérique permet de couper le circuit de retour entre le collecteur et
l’accumulateur thermique. La conception spéciale du robinet permet différentes fonctions.
Lorsque la poignée est positionnée dans le sens d’écoulement, le fluide peut circuler. Un
antiretour intégré arrête le fluide dans le sens opposé et sert en même temps de frein à
commande par gravité.
Une rotation de la poignée de 90º vers la droite referme le robinet à boisseau sphérique dans
le sens d’écoulement du fluide et libère le circuit permettant de remplir et de vidanger la partie
supérieure de l’installation (collecteur) à l’aide du robinet.
Une rotation de la poignée de 90º vers la gauche referme le robinet à
boisseau dans le sens d’écoulement du fluide et libère le circuit
permettant le remplir la partie inférieure de l’installation
(accumulateur thermique) à l’aide du robinet.
Pour le raccordement d’un flexible, il est prévu sur un filetage extérieur G 3/4”.
Des perçages dans la poignée du robinet à boisseau sphérique permettent de poser un plombage, afin d’empêcher la fermeture
involontaire.
Pompe de circulation
Réservoir de purge avec vanne de purge
La pompe de circulation fournie couvre une large plage
de fonctionnement.
Le point de fonctionnement nécessaire peut être présélectionné par l’un des trois niveaux.
Grâce aux robinet d’arrêt prévus, côté aspiration (Setter
Inline UN) comme côté refoulement (robinet à boisseau
sphérique), il est possible de remplacer une pompe défectueuse sans avoir à vidanger l’installation.
Le réservoir de purge sert à collecter en
permanence l’air transporté par le fluide en
circulation.
Ce réservoir à une contenance maximale de
2,5 dl environ. Périodiquement, il est possible
d’évacuer à l’aide de la vanne de purge l’air
qui a été collecté dans le fluide en circulation.
La vanne de purge débouche à l’extérieur, à
travers l’isolation; elle est donc par-faitement
accessible même lorsque l’habillage d’isolation est placé. L’ouverture d’évacuation est
dotée d’un embout permettant le raccordement facile d’un flexible.
En relevant la fréquence de purge et la quantité d’air purgé, il est possible de contrôler
l’étanchéité de l’installation.
Vanne d’équilibrage SETTER Inline UN
Grâce au réglage précis de la vanne d’équilibrage, il est possible d’adapter
le débit aux besoins de l’installation. La vanne d’équilibrage et l’indicateur de débit sont associés sur un même élément de robinetterie. Donc
sur la SETTER Inline UN, aucun élément de mesure supplémentaire
n’est nécessaire. Le débit est indiqué constamment, c’est-à-dire que le
réglage de la vanne peut être contrôlé immédiatement sur l’indicateur.
L’affichage est étalonné pour une viscosité du fluide de 2,3 mm2/s.
L’utilisation de courbes de correction n’est donc pas nécessaire.
La bride de raccordement de la pompe cote sortie est directement
vissée au raccord de pompe 1 1/2”, ce qui supprime la nécessité
d’un adaptateur et donc les joints inutiles.
Manomètre
Le manomètre (plage de mesure de 0 à 10
bars) affiche la pression du système.
Raccordement MAG
Thermomètre
Le thermomètre (plage de mesure de 0 à 160ºC) indique la température du fluide dans le circuit d’alimentation. Afin de réduire le temps
de réaction, la température est relevée directement dans le fluide.
Le capteur est placé dans un tube de protection, ce qui permet de
remplacer le capteur sans avoir à vidanger le circuit.
Fixation murale
Une platine avec cornière de fixation pour le montage mural est soudée à la station solaire.
Afin de faciliter le montage, il est possible de désolidariser la cornière
de la platine et de la fixer au mur.
L’embout de raccordement a filetage extérieur G3/4’’ pour le vase d’expansion est monte en
amont de la pompe de circulation. Cette disposition éliminée les baisses de pression de service, même dans les installations critiques. Cela permet d’éviter la diminution de la pression
de service, qui favorise l’évaporation précoce du fluide.
Thermomètre
Le thermomètre (plage de mesure de 0º à 160ºC) indique la température moyen du fluide
dans le circuit de retour. Afin de réduire le temps de réaction, la température est relevée
directement dans le fluide.
Le sonde est placé dans un tube de protection, ce qui permet de le remplacer sans avoir à
vidanger le circuit.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes le caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
29
Kit Hydraulique
INSTRUCTIONS D’INSTALLATIONS
Description
Station solaire prête au raccordement,
servant à la circulation et à la purge
du fluide solaire, avec éléments de
fixation.
Vanne de régulation et d’arrêt SETTER
Inline UN intégrée, avec indication
directe du débit réglé en l/min.
Soupapes de retenues intègres dans
les robinets à billes.
Optimisée pour l’utilisation dans le secteur solaire. Lecture des valeurs,
Pour un fluide de viscosité U=2,3mm2/s,
directement sur le voyant, pendant
Le réglage, sans avoir à utiliser de
tableaux, diagrammes et appareils de
mesure.
Type programme pour double phase dessin
Version avec porteur pour régulateur
Avec: circuit d’alimentation (côté purge) et circuit de retour (côté purge)
Plage de mesure3) 4,0 -16,0 l/min
kVS1) kVS2) 3,3 6,0 Pompe de circulation
WILO ST 20/6-3
1) kvs [m3/h] avec U=1 mm2/s dans circuit de retour (côtè pompe)
2) kvs [m3/h] avec U=1 mm2/s dans circuit d’alimentation (côtè purge)
3) Echelle de lecture pour mèlange eau/glycol avec U= 2,3 mm2/s
Dimensions
Caractéristiques techniques
30
Température de service maxi.:
– Arrivée (côté purge): TB 160ºC
– Retour (côté pompe): TB 110ºC
Pression de service maxi.: 8 bars.
- Pression de réponse du groupe de
sécurité: 6 bars
Valeur Kvs et plage de mesure selon le
tableau dans cette page.
Matériel du tube de purge: acier
laqué.
Eléments du corps de robinetterie en
laiton.
Matériel des pièces intérieures: acier
inoxydable, laiton et matière plastique.
Voyant en verre borosilicate.
Joints toriques en EPDM.
Joints plats adaptés aux installations
solaires, résistant aux températures
élevées.
Matériel d’isolation: EPP
Filetage selon DIN 2999/ISO 7 et ISO
228.
Précision de mesure SETTER Inline
UN: ±10% (par rapport à la valeur finale).
Fluides transportés
•M
élanges à base d’eau avec additifs anticorrosion et antigel courants
(Echelle de mesure étalonnée pour
une viscosité U=2,3 mm2/s)
• Eau de chauffage (VDI 2035) et de
refroidissement.
1
2
3
4
Filetage extérieur ISO 228,
Filetage extérieur ISO 228,
Filetage extérieur ISO 228,
Filetage extérieur ISO 228,
thermique)
5 Filetage extérieur ISO 228,
6 Filetage intérieur DIN 2999
groupe de sécurité)
G
G
G
G
1”
1”
1”
1”
(ligne
(ligne
(ligne
(ligne
en provenance du collecteur)
vers le collecteur)
vers l’accumulateur thermique)
en provenance de l’accumulateur
G3/4” (conduite du vase d’expansion)
/ISO 7, Rp 3/4”(conduite d’évacuation du
Kit Hydraulique
INSTRUCTIONS D’INSTALLATIONS
31
ACCESSOIRES PERIPHERIQUES
Accessoires de base (fournis dans l’emballage)
Accessoires de connexion
Tous les accessoires de connexions nécessaires à chaque appareil se
trouvent dans un sac qui comprend:
• Vis, écrous et chevilles
• Coude (en croix) en cuivre
• Raccords de connexions et bouchons
pour capteurs.
• Tuyau flexible pour raccordement
avec le vase d’expansion
• Doigts de gants pour les sondes
ballon et capteur
• Vanne de purge des capteurs
Kit Hydraulique
Thermostat Différentiel TDC1 PLUS
Description détaillée
page 26-29
32
Description détaillée
page 55-61
Le vase d’expansion
Vase d’expansion d’une capacité de 18 litres, approprié à tous les systèmes (VS-150 jusqu’au VS- 500) et une longueur maximale du circuit
fermé jusqu’à 50m, tuyauteries D=22mm. Le vase d’expansion se raccorde au kit hydraulique à l’aide du tuyau flexible fourni dans le kit.
Le liquide antigel
Glycol utilisé pour éviter le gel dans le circuit fermé des capteurs solaires.
Livré en récipients de 10lt. il doit être mélangé avec de l’eau selon les conditions climatiques (température ambiante minimale) locales.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
Vase d’expansion
Vase d’expansion
Dispositif prévu pou l’expansion du fluide caloporteur
La connexion du vase d’expansion avec le groupe de sécurité du kit hydraulique à une longueur maximale
de 2 mètres sans coudes et sans points hauts de concentration d’air. Le diamètre est de 3/4’’.
RACCORDEMENT AU RESEAU D’EAU CHAUDE SANITAIRE
Schéma de principe de raccordement au réseau d’eau chaude sanitaire :
a. Sonde capteur
b. Sonde ballon (bas)
c. Alimentation kit hydraulique
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Capteurs solaires
Ballon de stockage d’eau chaude
Kit hydraulique
Vase d’expansion
Thermostat différentiel
Circulateur de recirculation de l’eau
chaude sanitaire (optionnel)
7. Entrée eau froide
8. Groupe de securité pur entrée eau
froide
9. Mitigeur Thermostatique sur sortie eau
chaude
Présence d’un mitigeur thermostatique (9) en sortie d’eau chaude du ballon.
Attention: un groupe de sécurité (8) est obligatoire sur l’entrée de l’eau froide du ballon.
Dans le cas d’une surchauffe durant les mois d’été, il est prévu outre, le vase d’expansion et le groupe de
sécurité intégré à la station solaire sur le circuit primaire, un groupe de sécurité sur l’entrée du froid du ballon.
D’autre part, la régulation, lorsque le mode estival et enclenché et que la température maximale programmée
est atteinte dans le ballon, fait démarrer la pompe de circulation afin de baisser la température du ballon dès
qu’elle détecte que la température des panneaux est au moins 20º inférieure à calle du ballon. Aussi, une
sortie de recirculation en partie haute du ballon est disponible dans le cas ou l’on voudrais créer une boucle
de refroidissement.
Pour plus de details concernant le thermostat differentiel et le reglage veuillez vous referez aux pages
55-61.
• L’utilisation d’eau déminéralisé pour la dilution du fluide caloporteur est conseillée mais pas obligatoire.
• Les canalisations acceptées en aval de l’appareil pourront être en cuivre ou en inox.
• Un mitigeur thermostatique de sécurité doit être prévu en sortie de l’ECS du ballon.
• Un groupe de sécurité doit être prévu en entrée de l’Eau froide du ballon.
33
Circuit Hydraulique
Circuit Hydraulique
Circuit primaire
Le circuit hydraulique primaire est de type circulation forcée avec simple échange thermique.
Le circuit est non aéré et non vidangeable. Le
remplacement de liquide caloporteur est á faire
tous les 3 ans.
Nature du fluide caloporteur dans le deuxième échangeur: Neutraguard.
Le Neutraguard, á base de mono propylène
glycol et d’inhibiteurs de corrosion, est un fluide
caloporteur antigel concentré particulièrement
adapté pour les circuits de chauffage central á
circulation d’eau, pour la climatisation et pour
les chauffe-eau solaires.
34
Après sa dilution dans l’eau, le Neutraguard
permet d’obtenir une excellant protection contre
le gel et une protection renforcée contre la corrosion des métaux présents dans les différents
circuits de conception ancienne ou récente
(acier, aluminium, cuivre, laiton, soudures, etc.),
cette protection a validée par de nombreux tests
á chaud statiques ou dynamiques.
Fiche de sécurité
du liquide Neutraguard :
La formulation du Neutraguard est en particulier
autorisée par le Conseil Supérieur d’Hygiène
Publique de France comme fluide caloporteur
dans les systèmes de production d’eau chaude
sanitaire á simple échange car il ne présente
aucun risque notable pour la santé.
Dilution
% v. dans l’eau
Point de congélation
20%
- 7°C
30%
- 13°C
40%
- 23°C
50%
- 34°C
Sur le tableau ci-joint sont représentés les taux
de mélange eau/fluide selon les températures
extérieures.
Le liquide antigel assure un protection contre le
gel.
KITS SOLAIRES
Kits circulation forcée
Modèles:
Les kits sont livrés avec simple échangeur (serpentin) dans le ballon (type VS-BL1), pour connexion
seulement avec des capteurs solaires, ou avec double échangeur (serpentins) dans le ballon (type
VS-BL2), pour connexion avec des capteurs solaires et couplage avec chaudière. Tous les kits
peuvent être livrés, sour commmande, avec résistance électrique 1,7kW à 4kW en plus (dans ce
cas les kits sont caractérisés par l’abréviation EL).
Généralités:
Les kits circulation forcée sont utilisés pour la production d’eau chaude sanitaire.
Leurs caractéristiques principales sont :
• le haut rendement
• la facilité d’installation
• le fonctionnement économique
Les modèles de kits VS-BL1 (1 serpentin)
Modèle
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
150 / BL1
150 / BL1-M
200 / BL1
200 / BL1-M
300 / BL1
300E / BL1
300 / BL1-M
420 / BL1
420E / BL1
500 / BL1
500E / BL1
800 / BL1
800E / BL1
1000 / BL1
1000E/ BL1
Capacité (lt)
150
150
200
200
300
300
300
420
420
500
500
800
800
1000
1000
Nombre de
capteurs
1
1
2
1
2
3
2
3
3
3
3
6
6
8
8
Superficie totale
capteurs (m2)
2,61
2,10
2X2,10
2,61
2x2,61
3x2,10
4,20
3x2,10
3x2,61
3x2,10
3x2,61
6 x 2,10
6 x 2,61
8 x 2,10
8 x 2,61
Les modèles de kits VS-BL2 (2 serpentins)
Modèle
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
VS
200 / BL2
200 / BL2-M
300 / BL2
300E / BL2
300 / BL2-M
420 / BL2
420E / BL2
500 / BL2
500E / BL2
800 /BL2
800 /EBL2
1000 /BL2
1000E/BL2
Capacité (lt)
200
200
300
300
300
420
420
500
500
800
800
1000
1000
Nombre de
capteurs
2
1
2
3
2
3
3
3
3
6
6
8
8
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
Superficie totale
capteurs (m2)
2X2,10
2,61
2x2,61
3x2,10
4,20
3x2,10
3x2,61
3x2,10
3x2,61
6 x 2,10
6 x 2,61
8 x 2,10
8 x 2,61
35
ACCESSOIRES PERIPHERIQUES
Accessoires optionnels (non fournis dans l’emballage)
La résistance électrique
Tous les ballons MEGASUN V-BL1 & V-BL2 sont livrables sur commande avec une résistance
électrique à part. Les résistances électriques 1,7 à 4 kW / 1~230V sont livrées avec thermostat
et capuchon en plastique. Les résistances 6 ou 9 kW / 3~400 V sont livrées sans thermostat
(obligation de l’installateur).
L’existence d’une source d’énergie secondaire permet d’assurer les besoins en eau chaude sanitaire en période de faible ensoleillement ou lorsqu’il n’y a pas de couplage avec une chaudière.
Caractéristiques techniques de la résistance:
Matériel de fabrication: cuivre
Orifice de connexion:
Puissance:
DN 40 (11/2”) filetage mâle
o 4 kW (1 ~ 230 V) avec thermostat
2
6 o 9 kW (3 ~ 400 V) sans thermostat
Le thermostat
36
Toutes les résistances électriques en mono-phase (jusqu’à 4kW) sont livrées avec thermostat
incorporé à fonctionnement mono-pôle et bi- pôle d’interruption thermique de sécurité, à rétablissement manuel.
Caractéristiques techniques du thermostat:
Type de contrôle: incorporé
Modèle thermostat: B2-10
Code de protection IP:
00
Tmax ambiante de
fonctionnement: jusqu’à 105ºC
Cycles de marche/ arrêt: 10.000 fois (cycles)
Catégorie de résistance
à la chaleur: B
Environnement de
fonctionnement: environnement propre
Toujours suivre les instructions d’installations comme indiqués à la page 49.
Note:
- Lorsque la résistance électrique est installée, il faut toujours placer un couvercle de protection pour
assurer l’étanchéité et une sécurité parfaite.
- La installation de la résistance électrique doit être conforme aux normes et réglementations locales en
vigueur. Toutes les connexions électriques doivent être effectuées par un électricien qualifié.
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
KITS SOLAIRES
Puissances de la résistance électrique d’appoint associée chaque modèle:
Modèle
VS150BL1-EL
VS150BL1M-EL
Nombre
de Capteurs
1 ST 2500
1 ST 2000
Surface
m2
2,61
2,10
Volume
Ballon Litres
150
150
Nature de
l’appoint
Electrique
Electrique
Puissance
kw
1,7
1,7
VS200BL1-EL
VS200BL1M-EL
VS200BL2-EL
VS200BL2M-EL
2
1
2
1
ST
ST
ST
ST
2000
2500
2000
2500
4,20
2,61
4,20
2,61
200
200
200
200
Electrique
Electrique
Mixte
Mixte
2,2
1,1
2,2
2,2
VS300BL1-EL
VS300EBL1-EL
VS300BL1M-EL
VS300BL2-EL
VS300EBL2-EL
VS300BL2M-EL
2
3
2
2
3
2
ST
ST
ST
ST
ST
ST
2500
2000
2000
2500
2000
2000
5,22
6,30
4,20
5,22
6,30
4,20
300
300
300
300
300
300
Electrique
Electrique
Electrique
Mixte
Mixte
Mixte
3,0
3,0
3,0
3,0
3,0
3,0
VS420BL1-EL
VS420EBL1-EL
VS420BL2-EL
VS420EBL2-EL
3
3
3
3
ST
ST
ST
ST
2000
2500
2000
2500
6.30
7,83
6.30
7,83
420
420
420
420
Electrique
Electrique
Mixte
Mixte
4,0
4,0
4,0
4,0
VS500BL1-EL
VS500EBL1-EL
VS500BL2-EL
VS500EBL2-EL
3
3
3
3
ST
ST
ST
ST
2000
2500
2000
2500
6,30
7,83
6,30
7,83
500
500
500
500
Electrique
Electrique
Mixte
Mixte
4,0
4,0
4,0
4,0
VS800/BL1-EL
VS800E/BL1-EL
VS800/BL2-EL
VS800/EBL2-EL
6 ST 2000
6 ST 2500
6 ST 2000
6 ST 2500
12,60
15,66
12,60
15,66
800
800
800
800
Electrique
Electrique
Electrique
Electrique
4,0
4,0
4,0
4,0
VS1000/BL1-EL
VS1000E/BL1-EL
VS1000/BL2-EL
VS1000E/BL2-EL
8
8
8
8
16,80
20,88
16,80
20,88
1000
1000
1000
1000
Electrique
Electrique
Electrique
Electrique
4,0
4,0
4,0
4,0
ST
ST
ST
ST
2000
2500
2000
2500
La résistance est située sur le tiers supérieur du ballon et ne chauffe qu’environ 40% du volume du
ballon, afin de privilégier l’énergie solaire.
La résistance électrique est livrée sur commande.
37
KITS SOLAIRES
Kits circulation forcée
Fonctionnement
Lorsque la différence de température entre la sonde qui se trouve dans les capteurs et celle qui
se trouve dans le ballon de stockage est supérieure à la “Température Différentielle d’ enclenchement” programmée sur le thermostat différentiel, le circulateur du circuit fermé des capteurs
solaires (qui se trouve sur le kit hydraulique) se met en marche. Le circulateur ne fonctionne que
pendant le temps ou cette condition est remplie et l’eau du ballon est alors chauffée par le circuit
solaire (pour les kits BL1 et BL2).
Pour les kits BL2 (avec couplage chaudière au autre) dans le cas ou les conditions ci-dessus ne
sont pas remplies, une source d’énergie secondaire (une chaudière par exemple) peut chauffer
l’eau du ballon grâce au deuxième échangeur (serpentin).
Dans ce cas une connexion/disposition électrique complémentaire est nécessaire pour le démarrage du brûleur et du circulateur de la chaudière.
Aussi bien dans les kits BL1 que BL2, une résistance électrique peut être utilisée en temps que
source d’énergie complémentaire (sur commande).
Le circulateur de recirculation (optionnel) est utilisé pour la recirculation de l’eau chaude sanitaire
entre le ballon de stockage et les distributeurs d’eau chaude habituellement éloignés.
38
Dimensions des capteurs en place
1 Capteur
2 Capteurs
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
3 Capteurs
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Instructions d’installation
1. A
vant le montage et l’installation du
CESI, lire attentivement toutes les
instructions de montage de ce manuel
d’installation.
2. Avant l’installation du système solaire
il faut que l’installateur et le client s’accordent sur tous les détails relatifs à
une installation sécurisée et correcte,
tels le choix de l’emplacement, le
trajet des tuyauteries et câblages, la
résistance statique et le contrôle de la
surface de pose des capteurs sur la
toiture, etc….
3. L’installation doit être faite selon les
règles de l’art et les règles en vigueur
dans le pays/ région dans lequel vous
trouvez (règles électriques, de plomberies, de montage etc.…).
4. L’emplacement choisi pour l’installation des capteurs solaires ne doit
jamais être ombragé tout au long de
l’année par des arbres ou autres obstacles (se référer au tableau ci-dessous “tableau des obstacles”).
5. Pour un meilleur rendement du système, les capteurs solaires doivent être
orientés vers le Sud pour l’hémisphère
Nord, et vers le Nord pour l’hémisphère Sud. Dans le cas ou cela n’est
pas entièrement possible, ils doivent
toujours être orientés vers l’Equateur
ou jusqu’à 30º Est si les besoins en
eau chaude sont supérieurs avant
14:00 heures et jusqu’à 30º Ouest si
les besoins en eau chaude sont supérieurs après 14:00 heures.
6. La structure de support est la même
que ce soit pour une installation en
toiture ou en terrasse, il n’y a en effet
que le montage qui diffère (voir pages
suivantes).
7. Dans le cas ou la surface d’installation
des capteurs (plane ou inclinée) n’est
pas compatible avec la structure de
support standard fourni avec chaque
kit CESI, il revient à l’installateur de
proposer, choisir et installer un équipement différent, toujours en accord
avec le client.
8. Lorsque l’installation se fait en toiture,
les lames “D” doivent être très bien
fixées sur la charpente afin d’assurer
une très bonne tenue des capteurs
sur le toit.
9. Pour les régions soumises à de fortes
chutes de neige, tempêtes, vents,
typhons, cyclones ou tourbillons, il
faut s’assurer que l’équipement standard fourni avec chaque kit CESI est
suffisant pour supporter le poids de la
neige ou l’intensité des phénomènes
naturels. Dans ces cas il faut que les
capteurs solaires soient très bien fixés
sur le toit et attachés avec des lanières métalliques supplémentaires
INSTRUCTIONS D’ASSEMBLAGE
La même base de support est utilisée pour montage en surface plane ou
inclinée, pour les capteurs ST-2000 et
ST-2500.
MONTAGE EN SURFACE PLANE
Joindre les lames A, B, C ET D en les
vissant fortement entre elles comme sur
les schémas des pages suivantes.
Visser sans aller à fond la lame inférieure
E sur les lames B.
Attention: la lame supérieure E se
fixe après la mise en place du (des)
capteur(s).
Mettre à niveau la base de support sur la
surface plane et, après la mise en place
du (des) capteur(s), la visser à l’aide des
chevilles et grandes vis sur le béton,
selon les règles en vigueur dans votre
pays/région.
MONTAGE EN SURFACE INCLINEE
Joindre les lames (A) et (E) pour les
bases à 1 et 3 capteurs et les lames (A)
et (C) pour les bases à 2 capteurs, de
manière à obtenir un cadre parallélogramme, comme indiqué sur les pages
suivantes.
Tordre les 4 lames (D) comme sur les
schémas. Soulever les tuiles et placer les
lames tordues (D) sur les poutres en bois
ou béton de la toiture. Visser très fortement le cadre parallélogramme (A)+(C)
ou (E) sur les lames (D).
Mettre à niveau le cadre et visser fortement les lames (D) sur les poutres de la
toiture comme indiqué sur les schémas.
Pour la sécurité de la mise en place de
la base, utiliser aussi les lanières métalliques.
Soulever les tuiles et passer les lanières
Latitude Géographique
0º- 25º
25º- 35º
35º- 45º
45º- 50º
50º +
Distance entre
capteur/obstacle
X = 1,0 x Y
X = 1,5 x Y
X = 2,0 x Y
X = 2,5 x Y
X = 3,0 x Y
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
métalliques sous les poutres horizontales
de la toiture puis bien les attacher sur les
lames (C) pour les bases à 2 capteurs
et (E) pour les bases à 1 ou 3 capteurs,
de manière à ce que la base ne puisse
bouger dans aucun sens.
Visser les lames (B) sur le parallélogramme (A) + (C) ou (E). S’ assurer que
les lames (B) sont fortement vissées sur
les trous de la lame (A).
Visser faiblement (pas à fond) la lame
inférieure (E) ou (C) sur la lame (B).
Attention: la lame supérieure (E) ou (C)
se fixe après la mise en place du (des)
capteur(s).
Mettre en place le (les) capteur(s) sur la
base et les assurer avec les lames (E) ou
(C) en les vissant sur les lames (B).
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
DE LA BASE DE SUPPORT
Matériel des lames: a
cier galvanisé
à chaud
Epaisseur:
2.5mm - 3.0mm
Forme:Angle droit 90°,
35mm x 35mm
LONGUEUR DES LAMES EN ACIER
A = 2150 mm
B = 2150 mm Identique pour toutes
C = 1430 mm les supports
D = 1180 mm Pour les supports
à 1 ou 2 capteurs
D = 1220 mm Pour les supports
à 3 capteurs
E = 1150 mm Pour les supports
à 1 capteur
E = 1430 mm Pour les supports
à 2 capteurs
E = 2355 mm Pour les supports
à 3 capteurs
Note:
Les spécifications des produits, leurs accessoires et leurs
matériaux (e.g. resistances éléctriques, thermostats,
clapets, liquide….etc) sont selon les normes Grecques.
. Veuillez vous assurez que ces spécifications sont en
accord avec les normes et regulations (ex: hydrauliques,
electriques, d’hygiène et d’urbanisme….etc) en vigueur
dans votre pays / region. L’importateur/distributeur est
responsable pour l’import, commercialization et installation des produits.
HELIOAKMI S.A. n’est en aucun cas responsible pour
tous dommages envers tiers pour quelques raisons que
ce soit, tels que installations erronées des produits et/
ou leurs accessoires, non-respect des normes et regulations (électriques, urbanisme, plomberies, hygiene….
etc) en vigeur dans votre pays / region. En cas de
produit defectueu sont appliqués les termes et conditions
de la garantie.
39
Raccordement Hydraulique
Raccordement Hydraulique Réservoir – Capteur
Il est conseillé d’utiliser les liaisons en flexible ions
de type Aeroline Split (voir photo), ou similaire, avec
une tenue minimale en température de 180ºC et une
isolation d’une épaisseur minimum de 14mm (ou
équivalant), ainsi que les raccords appropriés.
Diamètres conseillées: DN16 jusqu’à 15m, DN20
jusqu’à 25m.
La longueur maximale conseillée de tuyauteries
entre ballon et capteurs sera de 20m aller et 20m
retour. Dans le cas de distances supérieures l’installateur devra prévoir un redimensionnement de la
pompe pour assurer le bon fonctionnement, ainsi que
du vase d’expansion.
AEROLINESPLIT
• Conduite double séparable
• Avec tuyau en cuivre ou tuyau ondulé
flexible en acier Inoxydable
• Un film en polyéthylène protège contre
les dommages dus au montage
• Protection thermique correspondant à
une épaisseur d’isolant de 19 mm
photo non contractuelle
Les raccordements hydrauliques fournis en sortie de capteur sont de type olive, DN 1/2 M.
Attention: il faut toujours placer le purgeur manuel fourni en sortie chaude au départ des capteurs.
Un groupe de sécurité est obligatoire sur l’entrée de l’eau froide du ballon.
MITIGEURS THERMOSTATIQUES*
Installation solaires
FONCTION
40
Le mitigeur thermostatique posé en sortie de
ballon permet de distribuer l’eau chaude sanitaire à une température
constante.
Il apporte le confort d’une eau
chaude constante, et permet des
économies importantes.
photo non contractuelle
DISPOSITIF DE SECURITE
Accessoires hydrauliques de sécurité :
- Groupe de sécurité en entrée du froid sanitaire du
ballon, exigence NF, afin d’évacuer la pression du
ballon si celui-ci monte à plus de 6 bars.
- Mitigeur thermostatique réglable entre 40 et 65ºC,
exigence NF, permet de mitiger l’eau chaude de
sortie du ballon afin qu’elle ne dépasse pas les 60
à 65ºC pour éviter tout risque de brûlures.
Les résistances électriques d’appoint en monophasé sont livrées avec thermostat incorporé àfonctionnement mono-pôle et bi-pôle d’interruption thermique de sécurité à rétablissement manuel.
Couvercle de protection pour assurer l’étanchéité
et une sécurité parfaite du thermostat associé au
ballon.
Toutes les connexions électriques doivent être effectuées en respectant les normes et réglementations
en vigueur.
*Note: Le mitigeur thermostatique ainsi que le groupe de sécurité sont fournis par le distributeur (non
fournis par le fabricant) selon les normes valables
dans chaque région. Il est fortement conseillé de
mettre un mitigeur spécial solaire avec une tenue à
100º minimum.
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
DE LA BASE DE SUPPORT ET DES CAPTEURS
Support pour 1 capteur
ST 2000 ou ST 2500 (p. 34-35)
Support pour 2 capteurs
ST 2000 ou ST 2500 (p. 36-37)
Support pour 2 capteurs
ST 2000 ou ST 2500 (p. 36-37)
41
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Schéma de montage de la base de support pour un
42
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier
toutes les caractéristiques des produits ou de leurs
accessoires sans préavis.
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
capteur ST 2500 sur surface plane ou toiture
43
Attention:
la lame A se
fixe avec la lame B
comme sur le détail cidessous
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Schéma de montage de la base de support pour deux capteurs
Attention:
pour la mise en place d’
un ou deux capteurs sur
toiture, les lames C doivent être fixées sur le trou
du milieu des lames A.
44
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les
caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans
préavis.
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
ST 2000 ou ST 2500 sur surface plane ou toiture
45
Attention:
la lame A se fixe avec
la lame B comme sur
le détail ci-dessous.
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Schéma de montage de la base de support pour trois capteurs
46
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de
modifier toutes les caractéristiques des
produits ou de leurs accessoires sans
préavis.
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
ST 2000 ou ST 2500 sur surface plane ou toiture
Attention:
pour la mise en place
de la base de support pour trois capteurs sur toiture les
3 lames C ne sont
pas utilisées.
47
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Connexions capteurs et accessoires
Pour la connexion de deux ou trois capteurs entre-eux, utiliser les raccords de
connexion en acier comme sur les schémas. Les bouchons en acier se mettent
en diagonale sur les capteurs.
La croix en acier, le purgeur et le doigt
de gant se connectent sur la sortie et à
l’endroit le plus haut des capteurs comme
indiqué sur la photo.
Avant de mettre la sonde dans le doigt de
gant, utiliser du matériel thermoconducteur pour un meilleur contact.
Tous ces accessoires se trouvent dans
un petit sac en plastique dans le carton
des accessoires.
48
ordre de connexion
doigt de gant No2
Le doigt de gant (1), longueur 135 mm
se met sur le ballon alors que le petit
doigt de gant (2) longueur 65mm se met
sur les capteurs. (voir photo de gauche)
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Connexions capteurs et accessoires
49
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
Kit Hydraulique
50
•P
our la connexion du kit hydraulique avec le
circuit fermé (capteurs, échangeur solaire de
la partie basse du ballon) se reporter au schéma hydraulique des kits solaires page 31.
• La connexion du vase d’expansion avec le
groupe de sécurité du kit hydraulique doit
avoir une longueur maximale de 2 mètres,
sans coudes et sans points hauts de concentration de l’air. Le diamètre est de 3/4”.
• Après l’installation hydraulique, le circuit
fermé doit être nettoyé. Le nettoyage du système se fait avec de l’eau pendant 15 min en
isolant le circulateur avec les deux vannes qui
se trouvent avant et après celui-ci, en ouvrant
les deux robinets de remplissage/ vidange
du système. Les robinets ont des raccords
(mâles) pour connecter le tuyau d’arrivée
d’eau.
• Avant le remplissage du circuit fermé il
faut bien vérifier l’étanchéité de toutes les
connexions. On peut par exemple au moment
du nettoyage fermer l’une des vannes de
remplissage / vidange et utiliser une pompe
à épreuve ou la pression de ville pour faire
monter la pression à 5 bars pendant 15 min.
Attention: le vase d’expansion doit être isolé
Tuyaux du circuit fermé
•
•
•
•
pour éviter de dépasser la pression maximale
de fonctionnement.
Le liquide caloporteur doit être mélange avant
le remplissage et à un taux variable selon la
température minimale ambiante escomptée
(voir tableau des proportions page 32)
Le remplissage du système peut se faire
soit depuis la partie haute du capteur, grâce
à l’apesanteur, soit à l’aide d’une pompe à
épreuve depuis le kit hydraulique. La pression
de fonctionnement, entre 1,5 et 3 bars, est
obtenue avec la pompe à épreuve. Vérifier
plusieurs fois tous les points de purge tout en
remplissant avec le liquide.
Toutes les installations et connexions de l’installation doivent être faites selon les règles/
normes en vigueur (électriques, hydrauliques,
construction etc…) dans le pays / région de
l’installation.
Il est recommandé de placer un bac de
rétention sous le kit hydraulique pour retenir
d’éventuelles fuites d’eau ou de liquide du
groupe de sécurité. Ceci sera très utile pendant le remplissage et la purge ou durant les
essais hydrauliques car le clapet ouvre à 6
bars.
• Il faut éviter les points hauts ou s’enferme de
• Tous les tuyaux au départ / arrivée des
l’air. Si cela n’est pas possible il faudra absocapteurs doivent être bien isolés de façon à
lument prévoir un purgeur à cet endroit.
endurer des températures de –30ºC à +120ºC • Le diamètre des tuyaux doit être de 18mm à
22mm pour des distances jusqu’à 20mètres
(210ºC au niveau des capteurs). Il est d’autre
et de 15mm pour des distances jusqu’à 12m.
part nécessaire de prévoir une protection antiUV pour ces isolations.
• Tous les accessoires de connexion utilisés
• L’isolation doit être d’une épaisseur suffisante
doivent pouvoir endurer des pressions jusqu’à
selon les conditions climatiques de chaque
6 bars et des températures entre -30ºC et +
120ºC/130ºC (210ºC au niveau des capteurs).
région.
• La distance entre les capteurs et l’échangeur • Après expiration de la garantie il est précodu ballon doit être la plus petite possible afin
nisé un contrôle annuel de l’installation et des
connexions.
de minimiser les pertes de chaleur.
CONNEXION ELECTRIQUE
CONNEXIONS ELECTRIQUES
•P
our la connexion et la mise en service du thermostat différentiel, consulter le manuel du fabriquant inclus dans chaque carton.
• Tous les appareils fonctionnent avec une tension
de 230V / 50Hz.
• Dans le cas d’installation d’une résistance électrique il faut vérifier la tension. Les résistances
électriques jusqu’à 4kW fonctionnent en 230 V
avec thermostat alors que celles de 6kW à 9kW
fonctionnent en 3~400V et l’installation d’un thermostat est à l’obligation de l’installateur.
• Une fois en place et réglé, le thermostat fonctionne automatiquement. Selon les besoins du
consommateur, la température de l’eau peut être
réglée, par l’installateur, à des niveaux plus hauts
ou plus bas que ceux réglés d’usine et toujours
entre 30ºC - 80ºC. Si pour une quelconque raison
la température dépasse la limite de sécurité, l’interrupteur thermique se met en marche (sécurité).
Cet interrupteur est réglé pour se mettre en marche lorsque la température du thermostat atteint
les 100ºC (±10). Dans le cas ou l’interrupteur
thermique se met en marche il faut impérativement trouver pourquoi. Une fois l’eau refroidie on
pourra le remettre en marche manuellement en
appuyant sur le bouton rouge.
•P
endant le transport et l’installation du thermostat
il faut éviter de le cogner et, le faire tomber car
cela peut produire un dommage sérieux au thermostat avec des conséquences très dangereuses
sur son fonctionnement. La connexion électrique
doit être effectuée par un électricien certifié. Une
mauvaise connexion peut provoquer une explosion du ballon.
• Dans le cas ou les besoins en eau chaude correspondent au périodes de la journée ou il n’y a
pas ou peu d’ensoleillement, après 17h00 par
exemple ou avant 10h00, il est recommandé d’utiliser un disjoncteur qui mettra automatiquement
en marche l’appoint électrique pour tout le temps
durant lequel on a besoin d’eau chaude.
• Toutes les connexions électriques doivent être
effectuées par un électricien qualifié, en respectant les normes et régulations en vigueur dans
votre pays/région.
Après la fin de l’installation bien nettoyer le lieu
de travail. Complete le formulaire de la garantie et
envoyer la partie correspondante à Helioakmi S.A.
CONNEXION ELECTRIQUE DE LA RESISTANCE ELECTRIQUE
HELIOAKMI S.A. décline toutes
responsabilités pour d’éventuels dommages du système ou
envers tiers, provenant d’une
mauvaise installation du CESI.
Résistance
RESISTANCE ELECTRIQUE
Les caractéristiques techniques
peuvent changer sans préavis.
51
PROCEDE ANTI-LEGIONELLE
PROCEDE DE LUTTE CONTRE LA LEGIONELLE
pour STOCKAGE D’EAU CHAUDE A PARTIR DE 400 LITRES
Pour Un stockage d’eau chaude A PARTIR de 400 litres en total la procédure est comme
suit:
Traitement de la legionelle par chocs thermiques pour volumes superieurs a 400lt, avec utilisation du regulateur
mega-l3
Le régulateur TDC1 PLUS offre déjà la possibilité de traitement du ballon contre la légionelle par chocs thermiques en
utilisant l’énergie solaire, comme décrit dans ce manuel (page 62 - paragraphe 11.5). Il offre également la possibilité de
programmer des chocs thermiques, aux heures et/ou jours désirés, en utilisant une source d’énergie extérieure (appoint
électrique, chaudière d’appoint…).
Toutefois, dans ce cas le traitement n’est que partiel, en partie haute du ballon, car c’est à ce niveau que se trouve
l’échangeur connecté avec la chaudière d’appoint et la résistance d’appoint. Ce traitement partiel par l’appoint est accepté
seulement pour les stockages jusqu’à 400lt.
Pour le traitement par chocs thermiques de la totalité du volume de stockage de l’ECS, obligatoire pour les stockages
supérieurs à 400lt, il est nécessaire d’effectuer un raccordements hydraulique supplémentaires (comme décrit ci-dessous) et d’utiliser un régulateur supplémentaire, type MEGA-L3 de Helioakmi ou similaire.
L’utilisation du régulateur MEGA-L3, permet en outre, le traitement par chocs thermiques même des réseaux de recirculations de l’ECS (des tuyauteries).
Note: le regulateur MEGA-L3 est livrable sur commande (pour plus de details concernant le régulateur MEGA-L3 veuillez
vous referez aux pages 62-66).
SCHEMA DE CONNEXIONS HYDRAULIQUES POUR LE TRAITEMENT CONTRE LA LEGIONELLE
AVEC UTILISATION DU REGULATEUR MEGA-L3
52
Exemple: sans circuit de recirculation d’ECS
En sélectionnant la fonction de traitement total (à programmer par l’installateur sur la régulation MEGA-L3), est enclenché
le traitement par chocs thermiques pendant le temps programmé. Lorsque le traitement commence il faut atteindre la
température Tmin (température minimale) programmé aux sondes S1 et S2 et la maintenir sans arrêt durant un laps de
temps également programmé (ex: pendant 2 min à une température de 70ºC ou plus, 4 min pour une température de 65
ou 60 min à une température de 60ºC).
Si après 1 heure de fonctionnement la température Tmin (ex: 70ºC) n’est pas atteinte, apparait alors une indication d’erreur qui arrête le fonctionnement de l’énergie d’appoint. Dans ce cas l’installateur doit vérifier la totalité de l’installation
pour, par exemple, un dysfonctionnement de circulateur, fuite d’eau sur tout le circuit et tuyauteries, appoints pas assez
puissants, surdimensionnement du ballon, etc).
En sélectionnant le traitement total, on assure le traitement de tout le volume d’ECS puisque la température de celle-ci
est contrôlée par les sondes S1 et S2.
Lorsque l’ordre est donné par le régulateur pour déclencher un choc thermique alors s’enclenche les deux relais R1 qui
actionnent en même temps la chaudière et la pompe de recirculation. Lorsque la température Tmin est atteinte au niveau
des sondes S1 et S2 alors s’arrêtent aussi bien la chaudière que la pompe de recirculation.
NOTICES ET MARQUAGE
NOTICES ET MARQUAGE
1 - Documents destinés à l’installateur
Les instructions d’assemblage sont contenus dans
le Manuel Technique ci-joint, et concernent précisément les points suivants:
2 – Document destiné à l’utilisateur
Le manuel technique ci-joint contient plusieurs chapitres destinés à la lecture de l’utilisateur, et renseignent notamment sur:
L’implantation
Le choix de tous les raccordements externes
Vues et schémas de tous les composants
Pression maximale de fonctionnement
Températures admissibles de fonctionnement
Type de protection contre la corrosion
Type de fluide caloporteur utilisé
Le besoin ou pas d’utiliser de l’eau déminéralisée
pour la dilution du liquide calporteur
Les indications sur le contenu et l’emballage du kit au
moment de la livraison
Les surfaces de montage et les distances à prévoir
par rapport aux murs
Les informations concernant les sécurités à respecter pour palier aux riques de gel
La résistance aux intempéries
La méthode d’isolation thermique des canalisations
Les valeurs maximales de pression de charges climatiques (3,2 Kpa)
Méthode de raccordement des canalisations
Types et dimensions des dispositifs de sûreté, y
compris la nécessité d’installer un mitigeur thermostatique
Les recommandations concernant les vérifications et
la mise en route de l’installation
Une liste de contrôles à effectuer pour vérifier le bon
fonctionnement de l’installation
La température minimale que l’installation peut supporter sans rique de gel
Les composants de sûreté et de sécurité , et leur
réglage
La vérification du fonctionnement normal du système
par la lecture des mesures de pression et de température
Les points à surveiller pour limiter les riques de dommage dûs au gel ou à une surchauffe, notamment au
moment de la mise en marche de l’installation
Comment mettre hors service l’installation
Les recommandations de maintenance à faire par un
spécialiste
Les puissances des composants électriques, et donc
leur consommation annuelle.
Les opérations recommandées pour éviter la surchauffe.
La température minimale à laquelle l’installation peut
supporter le gel, et le type de liquide caloporteur
utilisé.
Marquage
Chaque installation porte les informations suivantes
sur une étiquette visible au niveau :
a) du ballon:
• Nom du constructeur
• Indication du type d’installation
• Numéro de fabrication ou numéro de série
• Année de construction
• Capacité nominale du réservoir de stockage, en l
• Pression de calcul du circuit d’eau potable, en kPa
• Fluide caloporteur à utiliser
• Avertissement : ne jamais couper l’ alimentation en
electricite et en eau froide
b) du capteur:
• Nom du constructeur
• Numéro de fabrication ou numéro de série
• Année de construction
• Aire de l’absorbeur et superficie d’entrée du capteur, m2
• Pression admissible de fonctionnement du fluide
caloporteur du capteur, en kPa
53
Instructions
Informations et Instructions pour l’utilisateur
•T
oujours informer l’installateur de la pression locale du réseau d’eau de ville ou d’éventuelles variations de celle-ci afin d’éventuellement mettre en place un réducteur de pression.
• Consommations électriques annuelles du composant électrique du système:
Le pompe du kit hydraulique de marque WILO, Type ST 25/6 fonctionne à 3 niveaux de vitesse
(puissance) possibles:
1. Niveau : 43 Watt
2. Niveau : 61 Watt
3. Niveau : 82 Watt
Toutefois, en raison de la nature (solaire) des systèmes, les faits suivants doivent être considérés
comme affectant la consommation globale:
- à quel niveau la pompe fonctionne-t-elle normalement ? (ceci dépend également de la chute de pression du système)
- combien d’heures par jour la pompe fonctionne-t-elle ? (ceci dépend de l’ensoleillement, des valeurs
programmées, des consommations, etc...)
- combien de jours par an le système est-il en fonction ?
En général les consommations d’énergies totales sont basées sur l’utilisation efficace du système de
chauffage d’appoint.
54
Consommation électrique annuelle du thermostat différentielle:
- La consommation électrique annuelle du thermostat différentielle TDC1 Plus: environ 12 KWh
-La consommation électrique annuelle de thermostat Mega L3 : environ 12 KWh. En général, la
consommation sera inférieure parce que les relais et les LEDS ne sont pas allumés en permanence
•L
es CESI MEGASUN ne nécessitent aucune intervention particulière de la part de l’utilisateur. Il
peut toutefois vérifier, pendant les 15 premiers jours, que la pression du circuit fermé du système
(capteurs – ballons) et les températures sont en rapport avec l’ensoleillement, l’heure et la “feuille
d’installation”.
• Après la fin de l’installation, l’installateur doit informer le client du fonctionnement du système solaire.
•U
n entretien annuel de l’installation par un spécialiste est conseillé (demander les contrôles effectués,
liste des pièces remplacées pendant la maintenance normale, intervention réalisées…, afin d’avoir un
suivi complet de l’installation).
• S’il y a beaucoup de poussière dans la région, il est conseillé de laver, avec de l’eau simplement, les
vitres des capteurs au moins 2 fois par an, sauf en cas de nombreuses précipitations
• Utiliser toujours le fluide caloporteur pour CECI conseillé (voir fiche de sécurité page 32).
• Attention: il ne faut jamais couper l’alimentation électrique et/ou l’alimentation principale en eau car
la protection de l’installation contre la surchauffe et le gel dépendent de l’alimentation électrique, de
l’alimentation en eau froide et du remplissage correct du circuit primaire de l’installation.
• En cas de surchauffe l’eau peut être purgée hors de l’installation au niveau de l’entrée de l’eau froide
en partie basse du ballon, soit par le groupe de sécurité, soit par une vanne de vidange si elle à été
prévue lors de l’installation.
• La température minimale à laquelle l’installation peut supporter le gel se dépend du mélange eau/
liquide antigel selon le tableau de mélange à la page 32.
• En cas de bris de la vitre du capteur, il faut la remplacer immédiatement afin d’éviter une dégradation
de l’absorbeur
Instructions
EN CAS MALFONCTIONNEMENT
Tout d’abord, s’assurer que:
• L’alimentation en eau et en électricité arrivent correctement jusqu’au système.
• Il n’y a aucune fuite éventuelle dans les canalisations/tuyauteries de la maison ou par les
robinets et que ceux-ci ne gouttent pas.
• Les conditions climatiques permettent le bon fonctionnement du système solaire.
• Les capteurs ne sont pas ombragés, totalement ou en partie
•L
e circuit primaire est totalement rempli et la pression (voir manomètre sur le kit hydraulique) est au niveau indiqué sur la feuille d’installation (entre 1,5 et 2,5 bars). Par jours à
fort ensoleillement et fonctionnement normal de la pompe de circulation, il faut que les
tuyauteries en sortie des capteurs par exemple, soient brûlantes (attention à la chaleur
virtuelle provenant du rayonnement solaire direct sur les tuyaux et raccordements, attention à ne pas vous brûler !).
• Il n’y a pas de fuites dans le circuit primaire et toutes les connexions et raccordements du
système sont bien étanches et qu’il n’y a aucune fuite. Contrôler les tuyauteries et pour
s’assurer qu’elles ne sont pas fendus, tordus ou cassées.
• Il n’y ait pas de bulles d’air coincées dans le circuit primaire (circuit capteurs-ballon).
•L
es clapets, soupapes de sécurité, mitigeurs thermostatiques et vannes fonctionnement
correctement et sont bien réglés selon vos besoins.
•L
a pompe de circulation fonctionne correctement si les conditions climatiques le permettent (on sentira les vibrations du la pompe) à défaut, vérifier l’arrivée du courant électrique.
•L
e vase d’expansion fonctionne correctement (vérification de la pression, qui doit être au
niveau pré-chargé par le fabricant).
•D
ans le cas ou il n’a à pas d’ECS, vérifier que la source d’appoint fonctionne correctement. Que l’alimentation électrique arrive correctement et qu’elle n’est pas en manque
de fioul, gaz, bois… (dans le cas d’une chaudière d’appoint). La connexion correcte et
l’absence de fuites du circuit et des connexions avec le ballon solaire.
Dans tous les cas de mauvais fonctionnement appeler l’installateur qui a réalisé votre installation car il connaît toutes les particularités de l’installation.
Note: Toutes les connexions et l’installation doivent êtres faites suivant les normes (électriques, hydrauliques, sanitaires, urbaine et
autres) en vigueur dans chaque région.
55
FEUILLE D’INSTALLATION
(à compléter par l’installateur et laisser a au client)
Nom et Prénom du client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse / téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modèle de CESI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Date d’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation des capteurs sur (toiture, terrasse, autre) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Orientation des capteurs: Sud. . . . . .
Est. . . . . .
Ouest. . . . . .
Inclinaison des capteurs: . . . . . . . . . . (en dégrées)
Caractéristiques hydrauliques
• Pression d’essai du circuit fermé: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (bar)
• Pression de fonctionnement du circuit fermé): . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (bar)
• Taux de dilution du glycol: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (%) eau: . . . . . . . . . (%) glycol
• Existence d’une vanne de remplissage automatique OUI / NON
• Remplissage initial du circuit primaire avec une pompe à épreuve OUI / NON
Caractéristiques Electriques/ réglages du thermostat (valeurs de réglage)
56
•
•
•
•
•
•
odèle de thermostat différentiel: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
M
Réglage de la température maximale de protection du ballon: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (ºC)
Réglage de la température différentielle de démarrage: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (ºC)
Réglage de la température d’hystérésis: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (ºC)
Réglage de la protection antigel: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (ºC)
Description de la connexion électrique du circulateur (par exemple: directement sur le thermostat différentiel ou utilisation du panneau électrique existant avec mise en place d’un relais et
disjoncteur spécialement pour le circulateur).
............................................................................
............................................................................
............................................................................
Observations générales:
............................................................................
............................................................................
............................................................................
Coordonnées installateur:
Nom et prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Coordonnées distributeur ou représentant:
Nom et prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Regulateurs
Régulateur TDC1 plus
Instructions de montage et de service
Lire attentivement avant le montage, la mise en service et l’utilisation
1. Consignes de sécurité:
1.1 Déclaration de conformité CE
En apposant le sigle CE sur l’appareil, le fabricant déclare que le TDC1Plus
est conforme aux dispositions de sécurité en vigueur suivantes :
- directive CE basse tension
73/23/CEE, modifiée par la directive 93/68/CEE
- directive CE relative à la compatibilité électromagnétique 89/336/CEE
dans la version 92/31/CEE dans la version 93/68/CEE
La conformité a été démontrée et les documents correspondants ainsi que
la déclaration de conformité sont déposés chez le fabricant.
1.2 Recommandations générales A lire impérativement !
Ces instructions de montage et de service contiennent des recommandations essentielles et des informations importantes relatives à la sécurité, au
montage, à la mise en service, à l’entretien et à l’utilisation optimale de l’appareil. C’est pourquoi l’installateur/le technicien spécialisé et l’exploitant de
l’installation sont tenus de lire et d’observer ces instructions dans leur intégralité avant le montage, la mise en service et l’utilisation de cet appareil.
Observez en outre également les consignes de prévention des accidents
en vigueur, les prescriptions du VDE, de l’entreprise locale de distribution
d’énergie, les normes DIN-EN concernées ainsi que les instructions de
montage et de service des composants supplémentaires de l’installation. Le
régulateur ne remplace en aucun cas les dispositifs techniques en matière
de sécurité éventuellement à prévoir! Le montage, le raccordement électrique, la mise en service et l’entretien de l’appareil ne doivent être effectués
que par un technicien spécialisé dûment formé à cet effet. Pour l’exploitant:
Demandez au technicien spécialisé de vous expliquer en détails le
mode de fonctionnement et de commande du régulateur. Conservez toujours ces instructions de service à proximité du régulateur.
1.3 Explication des symboles
Recommandations susceptibles d’avoir des conséquences mortelles dues à la tension électrique en cas de non respect.
Recommandations susceptibles d’entraîner de graves conséquences sur le plan de la santé, comme par exemple des échaudures,
voire même des blessures mortelles, en cas de non respect.
57
Recommandations susceptibles d’entraîner une destruction de
l’appareil, de l’installation ou des dommages écologiques en cas
de non respect.
Recommandations particulièrement importantes pour le fonctionnement et l’exploitation optimale de l’appareil et de l’installation.
1.4 Modifications de l’appareil
Les modifications apportées à l’appareil peuvent nuire à la
sécurité et au fonctionnement de l’appareil et de l’installation
complète.
- sans autorisation écrite préalable du fabricant, il est interdit de procéder à
des modifications et à des transformations sur l’appareil
- il est, en outre, interdit de monter des composants supplémentaires qui
n’ont pas été testé en même temps que l’appareil
- quand il semble apparent, comme par exemple suite à une détérioration du
boîtier, qu’un fonctionnement sans danger de l’appareil n’est plus possible,
veuillez immédiatement mettre l’appareil hors service
- les pièces d’appareil et les accessoires ne se trouvant pas dans un état
impeccable doivent immédiatement être remplacés
- n’utilisez que des pièces de rechange et des accessoires d’origine du
fabricant
- les marques d’usine présentes sur l’appareil ne doivent pas être modifiées,
enlevées ni rendues illisibles
- ne procédez effectivement qu’aux réglages sur le régulateur décrits dans
ces instructions de service
1.5 Garantie et responsabilité
Le régulateur a été fabriqué et testé en tenant compte d’exigences très strictes en matière de qualité et de qualité. L’appareil est soumis à la garantie
légale de 2 ans à compter de la date d’achat.
Sont toutefois de la garantie et de toute responsabilité les dommages
personnels et matériels à mettre, par exemple, sur le compte d’une ou de
plusieurs des causes suivantes:
- non observation des présentes instructions de montage et de service
- montage, mise en service, entretien et utilisation non conformes
- réparations non effectuées dans les règles
- modifications constructives de l’appareil effectuées sans autorisation
- montage de composants supplémentaires n’ayant pas été testés avec
l’appareil
- tous les dommages dus à une poursuite d’utilisation de l’appareil malgré
un défaut manifeste
- pas d’utilisation de pièces de rechange et d’accessoires d’origine
- utilisation non conforme à l’usage prévu de l’appareil
- dépassement et sous-dépassement des valeurs seuil mentionnées dans
les caractéristiques techniques
- cas de force majeure
2. Description du régulateur
2.1 Caractéristiques techniques
Données électriques:
Tension secteur 230 V CA +/- 10%
Fréquence réseau 50...60Hz
Puissance absorbée 2VA
Capacité de coupure
relais mécanique R1 460 VA pour AC1 / 185 W pour AC3
relais mécanique R2 460 VA pour AC1 / 185 W pour AC3
Fusible interne 2A à action retardée 250V
Type de protection IP40
Classe de protection II
Entrées de capteur 3 x Pt1000
Plage de mesure -40ºC à 300ºC
Conditions ambiantes admissibles:
température ambiante
pendant le fonctionnement du régulateur 0ºC...40ºC
pendant le transport/le stockage 0ºC...60ºC
Humidité atmosphérique
pendant le fonctionnem. du régulateur 85% max. d’humidité rel. à 25ºC
pendant le transport/le stockage aucune condensation autorisée
Regulateurs
Instructions de montage et de service
Autres données et dimensions
Conception du boîtier en 2 parties, plastique ABS
Possibilités de montage Montage mural, Montage sur tableau de distribution en option
Dimensions totales 163mm x 110mm x 52mm
Dimensions de
montage de la dé coupe 157mm x 106mm x 31mm
Afficheur écran 100% graphique 128 x 64 points
Diode électroluminescente multicolore
Utilisation 4 touches de saisie
Sondes de température: (éventuellement non fournies)
sonde de collecteur ou Pt1000, p. ex. sonde à
de chaudière immersion TT/S2 jusqu’à 180ºC
sonde d’accumulateur Pt1000, p. ex. sonde à immersion
TT/P4 jusqu’à 95ºC
sonde à poser sur
la tuyauterie Pt1000, p. ex. sonde à contact
TR/P4 jusqu’à 95ºC
Conduites des sondes 2x0.75mmÇ pouvant être rallongées
jusqu’à 30m max.
Tableau de résistance à la température pour les capteurs Pt1000
58
2.2 A propos du régulateur
Le contrôleur du différentiel de température TDC1Plus vous permet d’assurer une exploitation et un contrôle de fonctionnement efficace de votre
installation solaire ou de votre chauffage. L’appareil se démarque tout particulièrement par sa fonctionnalité et son utilisation simple, voire explicite. À
chaque étape de saisie, les différentes touches de saisie sont affectées à
des fonctions significatives et expliquées. Dans le menu du régulateur, vous
disposez aussi, en plus des mots-clés pour les valeurs de mesure et les
réglages, également de textes d’aide et de graphiques clairs.
Le TDC1Plus peut être utilisé comme régulateur de différentiel de température pour différentes variantes d’installation décrites et expliquées au point 2.5.
Caractéristiques majeures du TDC1Plus:
- affichage des graphiques et des textes sur l’écran éclairé
- appel simple des valeurs de mesure actuelles
- traitement et surveillance de l’installation, entre autres via statistiques
graphiques
- nombreux menus de réglage expliqués
- verrouillage des menus activable pour éviter tout déréglage involontaire
- restauration de valeurs sélectionnées au préalable ou des réglages usine
- comprend aussi diverses fonctions supplémentaires en option
2.3 Etendue des fournitures
- Régulateur de différentiel de température TDC1Plus
- 3 vis 3,5 x 35 mm et 3 chevilles 6 mm pour montage mural
- 6 colliers de décharge de traction avec 12 vis, fusible de rechange 2AT
- Instructions de montage et de service TDC1Plus en option en fonction du
modèle/de la commande :
- 2 à 3 sondes de température Pt1000 et tubes plongeurs également disponibles :
- sonde de température Pt1000, tubes plongeurs, protection contre les
surtensions,
- diverses fonctions supplémentaires via platine d’extension
2.4 Elimination et matières polluantes
L’appareil est conforme à la directive ROHS européenne 2002/95/CE
de restriction d’utilisation de certaines matières dangereuses dans les
appareils électriques et électroniques.
Ne jeter en aucun l’appareil en même temps que les ordures
ménagères.
N’éliminez l’appareil que dans les centres de collecte correspondants ou
retournez le au revendeur ou au fabricant.
2.5 Variantes hydrauliques
Les illustrations suivantes ne doivent être considérées que comme des
schémas de principe pour la représentation de l’hydraulique d’installation
respective et ne sauraient être considérées comme d’installation respective
et ne sauraient être considérées comme exhaustives. Le régulateur ne
remplace en aucun cas les dispositifs techniques liés à la sécurité. Selon le
cas d’application, d’autres composants d’installation et de sécurité, comme
les vannes d’arrêt, les clapets antiretour, les limiteurs de température de
sécurité, la protection contre les échaudures, etc. sont prescrites et doivent
être prévus.
3. Installation
3.1 Montage mural
Installez le régulateur exclusivement dans des locaux secs et dans
les conditions ambiantes décrites au point 2.1 «Caracté- ristiques
techniques». Suivez la description 1-8 ci-après.
1. Dévisser complètement la vis du couvercle
Fig.3.1.1
2. Retirer avec précaution la partie supérieure du
boîtier de la partie inférieure.
3. Mettre la partie supérieure du boîtier de côté. En
faisant attention de ne pas toucher l’électronique.
4. Tenir la partie inférieure du boîtier comme illustré et tracer les 3 trous de fixation. Veillez à ce que
la surface du mur soit la plus plane possible afin
que le boîtier ne se déforme pas lors du vissage.
5. A l’aide d’une perceuse et d’un foret de 6, percez
Fig.3.1.2
3 trous au niveau des points tracés sur le mur et
enfoncez les chevilles.
6. Mettre la vis supérieure en place et la serrer
légèrement.
7. Accrocher la partie inférieure du boîtier et mettre
les deux autres vis en place.
8. Aligner le boîtier et serrer les trois vis à fond.
3.2 Raccordement électrique
Avant de travailler sur l’appareil, couper l’alimentation électrique et
la protéger contre toute remise sous tension ! Vérifier l’absence de
tension! Seul un technicien spécialisé est habilité à effectuer le
raccordement électrique en respectant les prescriptions en vigueur. Le
régulateur ne doit pas être mis en service en présence de dommages sur le
boîtier, comme des fissures p. ex.
Les câbles très basse tension sous tension comme les câbles des
sondes de température doivent être posées séparément des
câbles secteur sous tension. N’introduire les câbles des sondes de
température que par le côté gauche et les câbles secteur sous tension que
par le côté droit de l’appareil.
Au niveau de l’alimentation du régulateur, il faut prévoir l’installation sur place d’un coupe-circuit agissant sur tous les pôles,
comme un commutateur d’urgence pour chauffage.
Les câbles à raccorder à l’appareil doivent être gainés au maximum de 55 mm et la gaine du câble doit exactement arriver à
l’entrée de l’appareil, juste après la décharge de traction.
1. Sélectionner le progr./l’hydraulique voulu (Fig.
3.2.2 ou 3.2.3)
2. Ouvrir le boîtier du régul. (voir 3.1)
3. Dénuder les câbles au max. de 55 mm, les introduire, monter les décharges de traction, isoler les
embouts sur 8 à 9 mm (Fig.3.2.1)
Fig.3.2.1
4. Ouvrir les bornes à l’aide d’un tournevis approprié
(Fig.3.2.1) et procéder au raccordement électrique sur le régulateur (voir ci-dessous)
5. Remettre la partie supérieure du boîtier en place
et le fermer à l’aidede la vis.
6. Réactiver la tension secteur et mettre le régulateur en service
Schéma des connexions Progr. 1
Très basses tensions 12 V CA/CC max.
Raccordem. boîte à bornes gauche!
Borne: Raccordement pour:
S1 (2x) Sonde 1 Collecteur
S2 (2x) Sonde 2 Accumulateur
S3 (2x) Sonde 3 (en option)
La polarité des sondes est quelconque.
Tensions de réseau 230 V CA 50-60 Hz
Raccordem. boîte à bornes droite!
Borne Raccordement pour:
L Secteur conducteur ext. L
N Secteur conduct. neutre N
R1 Pompe L
N Pompe N
R2 Pompe L
N Pompe N
Le raccordement des conducteurs de protection s’effectue sur le répartiteur
PE métallique!
Regulateurs
Instructions de montage et de service
Schéma des connexions Progr. 2
Très basses tensions 12 V CA/CC max.
Raccordem. boîte à bornes gauche!
Borne: Raccordem. pour:
S1 (2x) Sonde 1 (Commande)
S2 (2x) Sonde 2 (Référence)
S3 (2x) Sonde 3 (en option)
La polarité des sondes est quelconque.
Tensions de réseau 230 V CA 50-60 Hz
Raccordem. boîte à bornes droite!
Borne: Raccordement:
L Secteur conducteur ext. L
N Secteur conduct. neutre N
R1 Pompe L (vitesse)
N Pompe N
R2 Pompe L (sans vitesse)
N Pompe N
Le raccordement des conducteurs de protection s’effectue sur le répartiteur
PE métallique !
Très basses tensions 12 V CA/ CC max.
Raccordem. boîte à bornes gauche!
Borne: Raccordement pour:
S1 (2x) Sonde 1 Collecteur
S2 (2x) Sonde 2 Accumulateur
S3 (2x) Sonde 3 Thermostat
La polarité de sondes est quelconque.
Tensions de réseau 230 V CA 50-60 Hz
Raccordem. boîte à bornes droite!
Bornes Raccordement pour:
L Secteur conducteur ext. L
N Secteur conduct. neutre N
R1 Pompe L (vitesse)
N Pompe N
R2 Pompe L (sans vitesse)
N Pompe N
Le raccordement des conducteurs de protection s’effectue sur le répartiteur
PE métallique
3.3 Installation des sondes de température
Le régulateur travaille avec des sondes de température Pt1000 qui assurent
une acquisition de température au degré près afin de garantir le fonctionnement optimal de l’installation en termes de réglage technique.
Si nécessaire, les câbles des sondes peuvent être rallongés à 30
m max. à l’aide d’un câble d’au-moins 0,75 mm2. Veillez toutefois
à éviter toute perte de tension au passage!
Placez les sondes exactement dans la zone à mesurer!
N’utilisez que la sonde à immersion, à contact ou à poser à plat appropriée
au domaine d’application correspondant et en respectant la plage de températures admissible concernée.
Les câbles des sondes de température doivent être posées séparément des câbles secteur sous tension et ne doivent, par exemple, pas être posées dans le même caniveau électrique!
4. Utilisation
4.1 Affichage et saisie
L’afficheur (1) au riche mode texte et graphique vous permet d’assurer la commande simple et presque explicite du régulateur.
La diode électroluminescente (2) s’allume en
vert quand un relais est activé.
La diode électroluminescente (2) s’allume en
rouge quand le mode «Arrêt» est configuré.
La diode électroluminescente (2) clignote lentement en rouge en mode «Manuel».
La diode électroluminescente (2) clignote vite
en route en cas de défaut.
Les saisies s’effectuent à l’aide de 4 Touches
(3+4) auxquelles différentes
fonctions sont affectées en fonction de la
situation. La touche «esc» (3) sert à interrompre une saisie ou à quitter un menu. Le
cas échéant, une question de sécurité est
posée pour demander s’il faut enregistrer
les modifications effectuées. La fonction des
3 autres touches (4) est expliquée sur la
ligne d’affi-chage directement au-dessus des
touches, sachant que la touche de droite est
généralement dédiée à la fonction de confirmation et de sélection.
Exemples de fonctions de touche :
+/- = augmenter/réduire valeurs
Infos = infos complémentaires
/ = faire défiler le menu vers le
retour = retour à l’écran précédent
56haut/ vers le bas
ok = confirmer la sélection
oui/non = accepter/refuser
confirmer = confirmer le réglage
4.2 Architecture et structure des menus
Le mode Graphique ou Aperçu apparaît si
aucune touche n’a plus été activée depuis 2
minutes ou quand vous quittez le menu via
«esc».
Une pression sur une touche en mode
Graphique ou Aperçu active directement le
menu principal. C’est ici que vous pouvez
sélectionner les points de menu suivants:
Valeurs de température actuelles avec explications (voir 6.)
Contrôle de fonctionnement de l’installation
avec heures de service etc. (voir 7.)
Sélection du mode Graphique ou Aperçu (voir 8.)
Mode Autom., Mode Manuel ou désactivation
de l’appareil (voir 9.)
Réglage des paramètres nécessaires au fonctionnement normal (voir 10.)
Protection solaire et antigel, refroid. par retour,
protection antiblocage (voir 11.)
Choix du programme, équilibrage des sondes,
heure, sonde supplémentaire etc. (voir 12.)
Contre déréglage involontaire au niveau des
points critiques (voir 13.)
Diagnostic en cas de défaut (voir 14.)
5. Paramétrage
5.1 Aide à la mise en service
Lors de la première mise en service du régulateur et après avoir réglé la langue et l’heure, il
vous est demandé si le paramétrage du régulateur doit s’effectuer avec l’assistant de mise en
service ou non. L’assistant de mise en service
peut néanmoins être désactivé à tout moment
ou relancé ultérieure-ment à partir du menu
Fonctions spécifiques.
L’assistant de mise en service vous guide selon l’ordre correct tout au long
des réglages de base nécessaire, les différents paramètres étant brièvement
expliqués à l’écran. L’activation de la touche « esc » vous renvoie à la valeur
précédente pour consulter à nouveau le réglage sélectionné ou l’adapter.
Plusieurs pressions sur la touche « esc » vous ramène, pas à pas au mode de
sélection pour fermer l’assistant de mise en service. Pour finir, au menu 4.2,
en mode « Manuel », vous devez tester les sorties de commutation avec les
consommateurs raccordés et contrôler la plausibilité des valeurs de sondes.
Ensuite, il faut activer le mode Automatique.
Observez les explications des différents paramètres figurant aux
pages suivantes et contrôlez, si votre application ne nécessite
pas d’autres réglages.
5.2 Mise en service libre
Si vous ne choisissez pas l’assistant de mise en service, les réglages suivants doivent être effectués dans cet ordre :
- menu 10. Langue (voir 14.)
- menu 7.2 Heure et date (voir 12.2)
- menu 7.1 Choix du programme (voir 12.1)
- menu 5. Réglages, valeurs complètes (voir 10.)
- menu 6. Foncti.de protect., si des adaptat. sont nécessaires (voir 11.)
- menu 7. Foncti. spécifiques si d’autres modifications sont nécessaires
(voir 12.)
Pour finir, au mode 4.2, en mode « Manuel », vous devez tester les sorties
de commutation avec les consommateurs raccordés et contrôler la plausibilité des valeurs de sonde. Ensuite, il faut activer le mode Automatique.
Observez les explications des différents paramètres figurant aux
pages suivantes et contrôlez, si votre application ne nécessite pas
d’autres réglages.
59
Regulateurs
Instructions de montage et de service
Valeurs de mesure Menu 1
6. Valeurs de mesure
Le menu «1. Val. de mesure» sert à afficher les
températures actuellement mesurées.
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter
val. de mesure».
Après avoir sélectionné Infos; les valeurs de
mesure sont expliquées à l’aide d’un bref texte
d’aide.
La sélection de «Aperçu» ou de «esc» permet
de quitter le mode Infos.
60
Si «Erreur» s’affiche à l’écran à la place de la valeur de mesure,
cela indique un défaut ou une sonde de température défectueuse.
Des câbles trop longs ou des sondes qui sont pas placées de manière optimale peuvent entraîner de faibles écarts des valeurs de mesure.
Dans ce cas, les valeurs d’affichage peuvent être corrigées sur le régulateur.
Suivez les instructions au point 12.3.
Les valeurs de mesure affichées dépendent du programme sélectionné, des
sondes raccordées et de la version correspondante de l’appareil.
Traitement Menu 2
7. Traitement
Le menu «2. Traitement» permet de contrôler
le fonctionnement et de surveiller l’installation
sur une longue durée.
Vous disposez des sous-menus décrits au
point 7.1-7.6.
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter
le traitement».
Pour le traitement des données de l’installation, il est impératif que
l’heure soit réglée avec précision sur le régulateur. Sachez que l’horloge ne continue pas de tourner en cas de coupure de courant et qu’il
faut la régler de nouveau. Suite à des erreurs de manipulation ou une heure
erronée, les données peuvent être effacées, mal enregistrées ou écrasées. Le
fabricant se dégage de toute responsabilité pour les données enregistrées
7.1 Heures de sercice Menu 2.1
Affichage des heures de service de la pompe solaire raccordée au régulateur,
sachant que vous disposez de plusieurs périodes de temps (jour-années).
7.2 Différentiel de température moyen ΔT Menu 2.2
Affichage de la production de chaleur de l’installation. Les données de la
quantité de chaleur ne sont que des valeurs indicatives pour le contrôle du
fonctionnement de l’installation.
7.3 Production de chaleur Menu 2.3
Affichage du différentiel de température moyen entre les sondes de référence de l’installation solaire, consommateurs activés.
7.4 Aperçu graphique Menu 2.4
Ici s’affiche sous la forme de diagrammes en bâtons une illustration claire
des données indiquées sous 7.1-7.3. Pour la comparaison, plusieurs plages
de temps sont disponibles. Les deux touches de gauche permettent de
feuilleter les pages de menus.
7.5 Messages d’erreur Menu 2.5
Remise à zéro et suppression des différents traitements. En cas de sélection de « tous traitements » tout est effacé hormis la liste des erreurs.
7.6 RàZ/Effacer Menu 2.6
Affichage des 3 dernières erreurs survenues sur l’installation avec indication
de la date et de l’heure.
Mode d’affichage Menu 3
8. Mode d’affichage
Le menu «3. Mode affichage» permet de définir
l’affichage de l’écran du régulateur pour le
mode de fonctionnement normal. Cet écran
s’affiche dès que les touches restent inactives
pendant 2 minutes. Une pression sur la touche
réactive le menu principal.Vous pouvez quitter
le menu en appuyant sur la touche «esc» ou en
sélectionnant «Quitter le mode affichage».
8.1 Graphique Menu 3.1
En mode Graphique, l’hydraulique d’installation sélectionnée est représentée avec les températures mesurées et les états de fonctionnement des
consommateurs raccordés.
8.2 Aperçu Menu 3.2
En mode Aperçu, les températures mesurées et les états de fonctionnement
des consommateurs raccordés sont représentés sous forme de textes.
8.3 En alternance Menu 3.3
En mode Alternatif, le mode Graphique est activé pendant 5 s et ensuite le
mode Aperçu.
Modes service Menu 4
9. Mode service
Au menu «4. Modes Service», en plus du mode
Automatique, vous pouvez aussi désactiver le
régulateur ou le commuter en mode Manuel.
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter le
mode service».
9.1 Automatique Menu 4.1
Le mode Automatique est le mode de fonctionnement normal du
régulateur. C’est uniquement en mode Automatique qu’un fonctionnement correct du régulateur est donné en tenant compte des
températures actuelles et des paramètres configurés! Après une coupure de
courant, le régulateur retourne de manière autonome dans le mode de
fonctionnement dernièrement sélectionné!
9.2 Manuel Menu 4.2
Si le mode « Manuel » est activé, les températures actuelles et les
paramètres sélectionnés ne jouent plus aucun rôle. Il y a danger
d’échaudure ou de graves dommages pour l’installation. Le mode
«Manuel» ne doit être utilisé par le technicien spécialisé pendant des essais
de fonctionnement de courte durée ou lors de la mise en service ! Le relais
et ainsi le consommateur raccordé est activé ou désactivé par simple pression sur une touche sans tenir compte des températures actuelles et des
paramètres configurés. Pour l’aperçu et le contrôle de fonctionnement, les
températures mesurées sont également affichées.
9.3 Arrêt Menu 4.3
Si le mode «Arrêt» est activé, toutes les fonctions du régulateur
sont désactivées, ce qui, par exemple, peut entraîner des surchauffes du collecteur solaire ou d’autres composants de l’installation. Les températures mesurées continuent cependant d’être affichées
pour l’aperçu.
Paramètres Menu 5
10. Paramètres
Le menu «5. Paramètres» permet d’effectuer
les réglages de base nécessaires au fonctionnement du régulateur.
Les dispositifs de sécurité à prévoir sur
place ne sont en aucun cas remplacés!
Vous pouvez quitter le menu en
appuyant sur la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter les paramètres».
10.1 Tmin S1 Menu 5.1 = Température de validation/départ de la sonde 1
Si cette valeur est dépassée au niveau de la sonde 1 et si les autres conditions sont satisfaites, le régulateur active la pompe ou la vanne correspondante. Quand la température au niveau de la sonde 1 passe de 5ºC en
dessous de cette valeur, la pompe ou la vanne est à nouveau désactivée.
Plage de réglage: 0ºC à 9ºC / Préréglage: 20º
10.2 Tmax S2 Menu 5.2 = température de désactivation au niveau de la
sonde 2
Si cette valeur est dépassée au niveau de la sonde 2, le régulateur désactive la pompe correspondante. Si cette valeur est à nouveau sousdépassée
au niveau de la sonde 2 et si les autres conditions sont également satisfaites, le régulateur réactive la pompe. Plage de réglage: 0ºC bis 99ºC /
Préréglage: 60ºC
Des valeurs de température réglées trop haut peuvent entraîner
des échaudures ou des dommages matériels. Prévoir une protection contre les échaudures sur place!
10.3 ∆T R1 Menu 5.3 = Différentiel de température d’activation sonde 1/
sonde 2
Si le différentiel de température entre la sonde 1 et la sonde 2 est dépassé
et si les autres conditions sont également satisfaites, le régulateur active la
pompe. Si le différentiel de température entre la sonde 1 et la sonde 2
tombe à 1/3 de cette valeur, la pompe est à nouveau désactivée.
Regulateurs
Instructions de montage et de service
Plage de réglage: 4ºC à 20ºC / Préréglage: 10º
Si le différentiel de température est trop faible, en fonction de
l’installation et du positionnement des sondes, cela peut entraîner
un fonctionnement inefficace.
Les valeurs de réglage 10.4 à 10.8 ne s’affichent dans le menu que
si la variante hydraulique 3 a été choisie. (voir 12.1)
10.4 Tcons S3 Menu 5.4 = Température de consigne à la sonde 3
Si cette valeur au niveau de la sonde 3 est inférieure et si la fonction thermostat est validée temporellement (voir 10.8), le régulateur active le retour
chauffage à la sortie pour relais R2 jusuq’à ce que la température soit augmentée à la valeur réglée + l’hystérésis réglé (voir 10.5 hystérésis)
Plage de réglage: 0ºC à 99ºC / Préréglage: 50ºC
10.5 Hystérésis Menu 5.5 = Hystérésis pour la fonction thermostatique au
niveau de la sonde 3
Par l’hystérésis, on peut définir l’échauffement de l’accumulateur.
Si la valeur Tcons S3 au niveau de la sonde 3 est dépassée de l’hystérésis
réglé, le régulateur désactive le retour chauffage à la sortie pour relais R2.
En cas de l’activité économique (10.6) c’est chauffé au TminS3 + hystérésis.
Plage de réglage: 2ºC à 20ºC / Préréglage: 10ºC
10.6 Activité économique Menu 5.6 = Activité éco. de la fonction thermostat
Une activité éco. peut être activée pour la fonction thermostat. Pendant l’activité éco., le retour chauffage est réglé par la sortie pour relais R2 et en cas
d’une charge solaire seulement à TminS3 + Hystérésis (voir 10.7 TminS3).
Si l’activité éco. est activée, mais s’il n’y a pas de charge solaire, il est réglé
normalement à Tcons S3.
Plage de réglage: Marche, Arrêt / Préréglage: Arrêt
La valeur réglée TminS3 ne s’affiche dans le menu que si l’activité
éco. est activée, comme décrit au point 10.6.
10.7 TminS3 Menu 5.7 = Température minimum S3 à l‘activité éco.
Ici, on règle la température minimum pour la fonction thermostat en cas de
l’activité éco. Si cette valeur descend au-dessous au niveau de la sonde 3 et
si la fonction thermostat est validée temporellement (voir 10.8), le régulateur
active le retour chauffage à la sortie pour relais R2, jusqu’à ce que la température soit montée à TminS3 + l’hystérésis réglé (voir 10.5 l’hystérésis)
Plage de réglage: 0ºC à 99ºC / Préréglage: 20ºC
10.8 Temps du thermostat Menu 5.8 = Temps validé pour la fonction
thermostat
Ici, on règle les périodes souhaitée pendant lesquelles la fonction thermostat est validée temporellement. Pour chaque jour, on peut entrer 2 temps,
en plus on peut copier des jours. En dehors de ces temps entrés, la fonction
thermostat est désactivée.
Plage de réglage: 00:00 à 23:59 h / Préréglage: 06:00 à 22:00 h
10.9 “Fonction Fête”
Par la fonction Fête, l’accumulateur peut être chauffé une fois à la valeur
de consigne, indépendant de la validité temporelle (TconsS3, ou en cas de
l’activité éco. à TminS3). Par appuyer la touche esc dans le menu principal
pendant 3 s, la fonction Fête est activée. Si le régulateur se trouve dans
cette fonction, il y a un échauffement unique à la valeur de consigne +
hystérésis, indépendant de la validité temporelle. La fonction s’arrête automatiquement, si l’échauffement a réussi.
Fonctions de protection Menu 6
11. Fonctions de protection
Le menu «6. Fonctions de protection» permet
d’activer et de régler diverses fonctions de
protection.
Les dispositifs de sécurité à prévoir
sur place ne sont en aucun cas remplacés!
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter
les paramètres».
11.1 Protection antiblocage Menu 6.1 / 6.1.1 - 6.1.2
Si la protection antiblocage est activée, le régulateur commute le relais
correspondant et le consommateur raccordé tous les jours à 12 h. ou le
dimanche à 12 h. pendant 5 secondes pour éviter le blocage de la pompe
ou de la vanne en cas d’immobilisation prolongée.
Plage de réglage R1: tous les jours, toutes les semaines, arrêt / Préréglage
tous les jours
11.2 Protection antigel Menu 6.2 / 6.2.1 - 6.2.2
Le système dispose d’une fonction de protection antigel à 2 niveaux. Au
niveau 1, le régulateur active la pompe toutes les heures pendant 1 minute
si la température du collecteur chute en dessous de la valeur définie «Gel
Niveau 1». Si la température du collecteur devait continuer à chuter jusqu’à
la valeur définie «Gel Niveau 2», le régulateur active la pompe sans interruption.
Quand la température du collecteur dépasse alors la valeur «Gel Niveau 2»
de 2ºC, la pompe se désactive.
Protection antigel - Plage de réglage: marche/arrêt / Préréglage arrêt
Gel Niveau 1 - Plage de réglage: -25ºC à 10ºC ou arrêt / Préréglage: 7ºC
Gel Niveau 2 - Plage de réglage: -25ºC à 8ºC / Préréglage: 5º
Avec cette fonction, l’énergie s’échappe par le collecteur ! Sur les
installations solaires avec liquide antigel, elle n’est normalement
pas activée. Observer les instructions de service des autres composants de l’installation!
11.3 Protection solaire Menu 6.3 / 6.3.1 - 6.3.5
Pour les circuits hydrauliques d’installation avec système solaire, il existe
deux variantes de protection solaire V1+V2 et une fonction d’alarme avec
réglages supplémentaires qui seront expliquées plus en détails par la suite.
À la livraison, la protection solaire est désactivée. Veuillez consulter les instructions de service des composants de l’installation pour
savoir une protection solaire est nécessaire pour l’installation et
dansquelle variante.
Dans la variante V1, l’accumulateur est réchauffé audessus de la
valeur Tmax. définie au point 10.2, ce qui peut entraîner des
échaudures et des dommages matériels.
Dans la variante V2, des températures d’immobilisation plus élevées et une pression d’installation correspondante sont générées,
ce qui, éventuellement, peut entraîner des dommages sur certaines installations.
Alarme Coll.
Quand cette température au niveau de la sonde du collecteur est dépassée
avec la pompe solaire activée, un avertissement ou un message d’erreur
est déclenché. Le voyant rouge clignote et un message d’avertissement
correspondant s’affiche à l’écran.
Alarme Coll. - Plage de réglage: Arrêt/60ºC à 300ºC / Préréglage: Arrêt
Variante PS V1
Si la valeur «PS T.marche» est dépassée au niveau du collecteur, la pompe
est activée pour refroidir le collecteur. La pompe est désactivée quand la
valeur «PS T.arrêt» est sous-dépassée au niveau du collecteur ou que la
valeur
«PS Tmax Acc.» est dépassée au niveau de l’accumulateur.
Variante PS V2
Si la valeur « PS T.marche » est dépassée au niveau du collecteur, la
pompe est désactivée et n’est plus activée pour protéger le collecteur, p. ex.
contre les coups de bélier (vapeur). La pompe ne sera réactivée que lorsque
la valeur « PS T.arrêt » sera sous-dépassée au niveau du collecteur.
Variante PS - Plage de réglage: V1, V2, Arrêt / Préréglage: Arrêt
Variante PS marche - Plage de réglage: 60ºC à 150ºC / Préréglage: 110ºC
Variante PS Arrêt - Plage de réglage: 50ºC à 145ºC / Préréglage: 100ºC
Variante PS max. Acc. - Plage de réglage: 0ºC à 14ºC / Préréglage: 90ºC
11.4 Refroidissement par retour Menu 6.4 / 6.4.1 - 6.4.2
Dans les circuits hydrauliques d’installation avec Solaire, en cas de fonction
de refroidissement par retour activée, l’énergie excessive est extraite du collecteur pour être retournée au collecteur. Ceci ne se produit que lorsque la
température dans l’accumulateur est supérieure à la valeur «Tcons refroid.
par ret.» et que le collecteur est au moins 20ºC plus froid que l’accumulateur et jusqu’à ce que la température de l’accumulateur soit tombée sous la
valeur «Tcons refroid. par ret.».
Refroid. par retour - Plage de réglage: marche, arrêt / Préréglage: arrêt
Refroid. par retour Tcons - Plage de réglage: 0ºC à 99ºC / Préréglage: 70ºC
Avec cette fonction, l’énergie s’échappe par le collecteur ! Le
refroidissement par retour ne devrait être activé qu’exceptionnellement. Par exemple, avec la variation V1 de protection solaire, car
ici, l’accumulateur est surchauffé, ou pendant les congés, quand il n’y a pas
de dissipation de chaleur.
61
Regulateurs
Instructions de montage et de service
11.5 Prot. antilégionnellose Menu 6.5 / 6.5.1 - 6.5.3
En cas de «Fonction AL» activée, le régulateur TDC1Plus offre la possibilité
de chauffer l’accumulateur une fois par le système solaire selon les intervalles de temps déterminés «Intervalle AL» à une température supérieure
«Tcons AL», dans la mesure où la source d’énergie l’autorise. Que pour
la variante hydraulique 3: Si la température n’y arrive pas par le système
solaire 2 jours après l’expiration de «Intervalle AL», l’échauffement se
réalise par le chauffage supplémentaire au relais 2 et le débranchement au
niveau de la sonde 3. Le chauffage ne démarre que pendant les heures de
services réglées.
Fonction AL - Plage de réglage: marche ou arrêt / Préréglage: Arrêt
Tcons AL - Plage de réglage: 60ºC à 99ºC / Préréglage: 70ºC
Intervalle AL - Plage de réglage: 1 à 28 jours / Préréglage: 7 jours
L’exploitant de l’installation doit prouver si la fonction de chauffage
antilégionellose a eu lieu avec succès dans les intervalles correspondants. Une fois la fonction antilégionellose activée, dès qu’un
chauffage a eu lieu, un message d’information daté s’affiche à l’écran.
Cette fonction antilégionellose n’offre pas de protection fiable
contre les légionelles, car le régulateur est tributaire d’un apport
suffisant en énergie et que les températures ne peuvent pas être
surveillées dans toute la zone de l’accumulateur et de la tuyauterie raccordée. Pour assurer une protection fiable contre les légionelles, le chauffage
à la température nécessaire et une circulation simultanée de l’eau à l’intérieur de l’accumulateur et dans la tuyauterie doit être assuré par d’autres
sources d’énergie et appareils de réglage supplémentaires.
Pendant que la fonction antilégionellose est activée, l’accumulateur est chauffé au-dessus de la valeur « Tmax S2 » définie, ce qui
peut entraîner des échaudures et des dommages matériels.
Fonctions spécifiques Menu 7
12. Fonctions spécifiques
Le menu «7. Fonctions spécifiques» permet de
régler des points fondamentaux et des fonctions étendues.
62
Hormis l’heure, les réglages sont
strictement réservés au technicien spécialisé.
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche « sc» ou en sélectionnant «Quitter les
fonc. spécifiques».
12.1 Sélection du programme Menu 7.1
C’est ici qu’est sélectionnée et réglée la variante hydraulique adaptée à
chaque cas particulier (voir 2.5 Variantes hydrauliques). Une pression sur «
Infos » affiche le schéma correspondant.
Plage de réglage: 1,2 ou 3 / Préréglage: 1
La sélection du programme s’effectue normalement une seule fois
lors de la première mise en service par le technicien spécialisé.
Une mauvaise sélection du programme peut entraîner des dysfonctionnements imprévisibles.
12.2 Heure & date Menu 7.2
Ce menu permet de régler l’heure et la date actuelle.
Pour le traitement des données de l’installation, il est impératif que
l’heure soit réglée avec précision sur le régulateur. Sachez que
l’horloge ne continue pas de tourner en cas de coupure de courant
et qu’il faut la régler de nouveau.
12.3 Calibrage Menu 7.3 / 7.3.1 - 7.3.3
Naturellement, les écarts pour les température affichées occasionnés par
exemple par des câbles trop longs ou des sondes non positionnées de
manière optimale peuvent être corrigés après coup ici. Les réglages s’effectuent pour chaque sonde individuelle par pas de 0,5ºC.
Décalage S1…S3 par plage de réglage: -10ºC...+10ºC Préréglage: 0º
Les réglages sont uniquement nécessaires dans les cas particuliers lors la première mise en service par le technicien spécialisé.
Des valeurs de mesure erronées peuvent entraîner des dysfonctionnements.
12.4 Mise en service Menu 7.4
Le démarrage de l’assistant de mise en service vous guide selon l’ordre
correct tout au long des réglages de base nécessaires à la mise en service,
les différents paramètres étant brièvement expliqués à l’écran.
L’activation de la touche «esc» vous renvoie à la valeur précédente pour
consulter à nouveau le réglage sélectionné ou l’adapter. Plusieurs pressions
sur la touche «esc» vous ramène au mode de sélection pour fermer l’assistant de mise en service. (voir aussi le point 5.1).
Seul le technicien spécialisé peut le démarrer lors de la mise en
service ! Observez les explications des différents paramètres dans
ces instructions de service et contrôlez si, si votre application ne
nécessite pas d’autres réglages.sind.
12.5 Réglages usine Menu 7.5
Vous pouvez réinitialiser l’ensemble des réglages effectués et remettre ainsi
le régulateur dans son état à la livraison.
Tout le paramétrage ainsi que l’ensemble des traitements, etc. du
régulateur seront irrémédiablement supprimés. Ensuite, une nouvelle mise en service est nécessaire.
12.6 Extensions Menu 7.6
Ce menu est uniquement accessible et utilisable si des options supplémentaires ou des extensions sont installées dans le régulateur.
Les instructions d’installation, de montage et de service sont alors jointes à
l’extension correspondante.
12.7 Quantité de chaleur Menu 7.7 / 7.7.1 - 7.7.5
Ce menu permet d’activer une acquisition simple de la chaleur. Il faut donner des indications complémentaires sur le produit antigel, sa concentration
et le débit de l’installation. En outre, la valeur de réglage Décalage ∆T, permet de paramétrer un facteur de correction pour l’acquisition de la quantité
de chaleur. Comme le décompte thermique se base sur la température du
collecteur et à la température de l’accumulateur, en fonction de l’installation,
des écarts peuvent se produite entre la température de collecteur affichée
et la température aller effective ou entre la température d’accumulateur affichée et la température retour effective. La valeur de réglage Décalage ∆T
permet de corriger cet écart. Exemple: température de collecteur affichée
40ºC, température aller lue 39ºC, température d’accumulateur affichée
30ºC, température retour lue 31º signifie un réglage de -20% ∆T affiché
10K, ∆T effectif 8K => -20% valeur de correction)
Acquisition de la quantité de chaleur: marche/Arrêt / Préréglage Arrêt
Type de glycol - Plage de réglage: Éthylène, propylène / Préréglage
Éthylène
Pourcent. de glycol - Plage de réglage: 0...60% / Préréglage 40%
Débit - Plage de réglage: 10...5000 l/h / Préréglage 500 l/h
Décalage ∆T - Plage de réglage: -50% ... +50% / Préréglage 0%
Les données de quantité de chaleur sont uniquement des informations de référence pour le contrôle de fonctionnement de l’installation.
12.8 Fonction d’Aide au démarrage Menu 7.8 / 7.8.1 - 7.8.3
Sur certaines installations solaires, en particulier sur les collecteurs à tubes
sous vide, il peut arriver que l’acquisition de la valeur de mesure au niveau
de la sonde du collecteur s’effectue de manière trop lente ou imprécise car,
souvent, la sonde ne se trouve pas à l’endroit le plus chaud. En cas d’activation de l’aide au démarrage, le déroulement suivant a lieu:
Si la température au niveau de la sonde du collecteur monte en l’espace
d’une minute de la valeur prédéfinie sous «Augmentation», la pompe solaire
est activée pour la «Durée de refoulement» pour que le fluide à mesurer soit
transporté jusqu’à la sonde du collecteur. S’il n’y a toujours pas de condition
d’activation normale, pour la fonction d’aide au démarrage, un temps de
blocage de 5 minutes s’applique.
Aide au démarrage - Plage de réglage: marche/arrêt / Préréglage arrêt
Délai de refoulement - Plage de réglage: 2 ... 30 s. / Préréglage: 5 s.
Augmentation - Plage de réglage: 1ºC...10ºC/min. / Préréglage: 3ºC/
Seul le technicien spécialisé devrait activer cette fonction en cas
de problèmes avec l’acquisition des valeurs de mesure. Observez
tout particulièrement les instructions du fabricant du collecteur.
Verrouillage des menus Menu 8
13. Verrouillage des menus
Le menu «8. Verr. des menus» permet de protéger le régulateur contre tout déréglage involontaire des valeurs paramétrées.
Vous pouvez quitter le menu en appuyant sur
la touche «esc» ou en sélectionnant «Quitter le
verr. des menus».
Malgré l’activation du verrouillage des menus, les menus énumérés ci-après
restent totalement accessibles et vous pouvez procéder à des adaptations
si nécessaire:
1. Valeurs de mesure
2. Traitement
3. Mode Affichage
7.2.Heure et Date
8. Verr. des menus
9. Valeurs SAV
Pour bloquer les autres menus, il faut sélectionner «Verr. des menus M a r
c h e» . Pour libérer de nouveau les menus, il faut sélectionner «Verr. des
menus A r r ê t» .
Plage de réglage: marche/arrêt / Préréglage arrêt
Regulateurs
Instructions de montage et de service
Langue Menu 10
14. Langue
Valeurs SAV Menu 9
15. Valeurs SAV
Le menu «10. Langue» permet de sélectionner
la langue de l’interface.
Lors de la première mise en service, la demande de sélection est automatique. Selon le
modèle de l’appareil, les langues disponibles
peuvent varier! La sélection de la langue
n’est pas disponible sur tous les modèles
d’appareil!
Le menu «9. Valeurs SAV» permet, en cas
d’erreur, au technicien spécialisé ou au fabricant à procéder p. ex. à un diagnostic à distance.
Lorsque la panne survient, veuillez
consigner les valeurs dans le
tableau.
Vous pouvez à tout moment quitter le menu en appuyant sur «esc».
Pannes
16.1 Pannes et messages d’erreur
Si le régulateur détecte un dysfonctionnement,
le voyant rouge clignote et le symbole d’avertissement s’affiche également à l’écran. Si le
(diode clignote +
défaut a disparu, le symbole d’avertissement
symbole díavertissement)
se transforme en symbole d’information et le
voyant rouge ne clignote plus.
Vous pouvez obtenir plus d’informations sur
le défaut en appuyant sur la touche sous le
symbole d’avertissement ou d’infos.
Ne pas agir sur sa propre initiative. En
cas de défaut, demandez conseil au
technicien spécialisé!
Messages d’erreur possibles:
Remarques pour le technicien spécialisé:
Capteur x défect.——————>Singifie que soit la sonde, soit l’entrée de
la sonde sur le régulateur ou le câble de
liaison est/était défectueux. (tableau des
résistances à la page 58)
Alarme collect.———————> Signifie que la température au niveau du
collecteur réglée au menu 6.3.1 est/ était
dépassée.
Circulat. nocturne —————> Signifie que la pompe solaire est/était en
service entre 23 heures et 4 heures. (exception, voir 11.4)
Redémarrage —————————> S
ignifie que le régulateur a redémarré,
par exemple suite à une coupure de
courant. Vérifiez la date et l’heure!
Heure & date —————————> Ce message s’affiche automatiquement
après une coupure de courant parce
qu’il faut vérifier et éventuellement corriger la date et l’heure.
16.2 Remplacement du fusible
Seul un technicien spécialisé est habilité à procéder à la réparation
et à l’entretien. Avant de travailler sur l’appareil, couper l’alimentation électrique et la protéger contre toute remise sous tension!
Vérifier l’absence de tension!
N’utiliser que le fusible de réserve fourni ou un fusible de type
identique avec les caractéristiques suivantes: T2A 250 V
Fig.3.1.1
Fusible
Si, malgré activation de la tension de réseau, le
régulateur ne fonctionne plus et que l’afficheur
est éteint, il se peut que le fusible d’appareil
interne soit défectueux. Il faut alors ouvrir l’appareil, comme décrit au point 3.1, retirer l’ancien fusible et le vérifier. Remplacer le fusible
défectueux, trouver la source externe du défaut
(comme p. ex. la pompe) et la corriger.
Ensuite, remettre le régulateur en service et
contrôler le fonctionnement des sorties de
commutation en mode Manuel comme décrit
au point 9.2.
16.3. Entretien
Dans le cadre de l’entretien général annuel de votre installation de
chauffage, vous devriez faire vérifier les fonctions du régulateur
par un technicien spécialisé et lui demander d’optimiser les réglages si nécessaire.
Exécution de l’entretien :
- vérification de la date et de l’heure (voir 12.2)
- expertise/contrôle plausibilité des traitements (voir 7.4)
- contrôle de la mémoire d’erreurs (voir 7.5)
- vérification/contrôle de plausibilité des valeurs de mesure actuelles (voir 6.)
- contrôle des sorties de commutation/consommateurs en mode Manuel
(voir 9.2)
- optimisation éventuelle des paramètres configurés
17. Recommandations utiles / Conseils et astuces
Les valeurs SAV (voir 15.) comprennent tous les paramètres du
régulateur en plus des valeurs de mesure et des états de fonctionnement actuels. Notez les valeurs SAV après la réussite de la mise
en service!
En cas de doutes quant au comportement du régulateur ou aux
dysfonctionnements les valeurs SAV sont une méthode éprouvée
et efficace de procéder à un diagnostic à distance. Notez les
valeurs SAV (voir 15.) au moment du dysfonctionnement présumé.
Envoyez le tableau des valeurs SAV par Fax ou e-mail au technicien spécialisé ou au fabricant en y joignant une brève description
du défaut!
Le programme 2 «Régulateur ∆T universel» se prête, par exemple,
aux variantes hydrauliques avec chaudière à combustible solide,
chargement d’accumulateur supplémentaire, transfert d’accumulateur, etc.
Consignez les traitements et les données particulièrement importants pour vous (voir 7.) à intervalles réguliers pour vous protéger
contren toute perte de données.
A l‘aide de l‘activité éco. (10.6), le retour chauffage peut être reduit
auminimum.
Déclaration finale:
Bien que ces instructions aient été rédigées avec le plus grand soin, des
indications erronées ou incomplètes ne sont pas exclues. Sous réserve
d’erreurs et de modifications techniques.
63
Régulateur
régulateur Mega L3 pour fonction Anti-légionelle
Accessoire optionnel livrable sur commande
Manuel d’installation et d’utilisation
Le régulateur MEGA-L3 règle le chauffage du ballon pendant un laps de temps défini à travers une double
fonction thermostatique, de façon à ce selon la température désirée deux sources d’énergie différentes puissent être contrôlées. Il peut d’autre part contrôler le circuit de recirculation. Le MEGA-L3 offre la possibilité
de traitement par chocs thermique du ballon et du circuit d’ECS connecté.
64
Description du régulateur MEGA-L3
MEGA –L3 est un régulateur à microprocesseur avec 3
sondes de température Pt1000 et 3 Relais de sorti. Il est
en mesure de contrôler de plusieurs façons aussi bien la
température du ballon pour traiter par chocs thermiques
que le circulateur de recirculation.
Grâce à l’écran digital de 16 menus et 3 boutons il offre la
possibilité d’utilisation en plusieurs langues.
Tous les réglages, affichages, sélections, paramétrages et
navigation se font à l’aide des 3 boutons Plus, Moins et
entrer.
Les réglages effectués sur le régulateur peuvent être bloqués afin qu’ils ne puissent pas être modifiés par un tiers.
Les sondes de température PT1000 en accord avec les
normes DIN EN60751, assurent des mesures de températures exactes et le bon fonctionnement du système.
Nous nous réservons le droit de modifications techniques.
Nous ne garantissons pas que les schémas soient complets.
Les lumières (LED) en façade du régulateur indiquent le
fonctionnement actuel du système:
LED 0 (rouge):
- Lorsqu’il est allumé il indique, en mode de fonctionnement automatique, la position stand by (veille) c’est à dire
lorsque il n’y a aucune demande d’enclencher une source
d’énergie secondaire ou le circulateur de recirculation.
- Lorsqu’il clignote lentement il indique que le mode manuel
à été sélectionné ou qu’il est en mode éteint “OFF”.
- Lorsqu’il clignote rapidement il indique un mal fonctionnement tel une sonde de température défectueuse, ou si
la température programmé pour le choc thermique n’a pas
été atteinte.
LED I (vert): Il est allumé lorsque la première source
d’énergie est en fonctionnement sur le Relai R1
LED II (vert): Il est allumé lorsque la première source
d’énergie est en fonctionnement sur le Relai R2
LED III (vert): Il est allumé lorsque le circulateur de recirculation est en fonctionnement sur le Relai R3
Regulateurs
Avant toute utilisation lire attentivement toute les instructions !
au moins 20cm depuis la sonde afin d’éviter tout risque
éventuel d’altération de la mesure.
2. Installation du régulateur MEGA-L3
2.1 Installation murale
4. Mise en route
Installation facile de la partie dorsale de l’unité sur deux
points avec les vises (4x6) et chevilles(M6).
2.2 Connexions électriques
Les connexions électriques doivent êtres effectuées par
un personnel qualifié et selon les normes en vigueur! La
plaquette de connexions est divisée en deux parties. Sur la
partie gauche pour les courants faibles et sur la partie de
droite pour la connexion au courant électrique. Sur la partie
de droite se font la connexion de l’alimentation et celle des
terres sur les sorties PE de la plaquette. Les câbles de courants faibles des sondes de température sont connectés
sur la partie gauche de la plaquette.
Les connexions sur le régulateur doivent être faits selon le
schéma de connexions ci-dessous :
Côté gauche: prises de connexions des sondes (5V
DC)
Pr. 1/4Sonde de Temp. S1 – Ballon partie haute
Pr. 2/4Sonde de Temp. S2 – Ballon partie basse
Pr. 3/4Sonde de Temp. S3–Circuit de recirculation(option)
Pr. 5 n’est pas utilisé
Côté droit: connexions alimentation (230V AC 50Hz)
Pr. 7 Relais R1 pour la première source d’énergie
Pr. 8Relais R2 pour la deuxième source d’énergie (option)
Pr. 9 Neutre N des sources d’énergies 1 et 2
Pr.10 Neutre N circuit et circulateur de recirculation
Pr.11 Phase L alimentation
Pr.12 Relai R3 pour le circulateur de recirculation (option)
Les connexions de toutes les terres se font sur les trois
prises PE respectives.
Note de sécurité: Avant toute opération sur la régulation
veiller à la déconnecter totalement de l’alimentation électrique car en raison des câblages électroniques divers
courants peuvent se produire.
Attention: Le régulateur ne peut en aucun cas remplacer
la prise de mesures de sécurité ou une mauvaise installation.
Enlever la façade seulement lorsqu’ il n’y a pas de courant.
Lorsqu’il est alimenté, le régulateur se mat en fonctionnement.
Réglages pour l’installateur:
1. Changement de langue éventuel
(§11.1)
2. Réglage des heures de production d’eau chaude(§8.1)
3. Enclenchement fonction de traitement thermique (§8.2)
4. Réglage de l’heure et du jour
(§8.3)
5. Réglage de la température de l’eau chaude
(§9.1)
6. Réglage des valeurs pour les chocs thermiques (§9.2)
7. Fonction TEST en mode manuel
(§12)
8. Affichage et contrôle des mesures de température(§10)
9. Blocage éventuel du clavier (§14)
Les indications d’erreurs ou mal fonctionnements, comme
un disfonctionnement des sondes sont visibles par le clignotement rapide de l’indication lumineuse rouge (LED).
Le disfonctionnement est décrit au menu «Service».
Les descriptions du menu service en cas d’erreur doivent
être notés afin que le technicien puisse être informé par
téléphone et diagnostiquer la panne. L’indication d’erreur
qui apparait en raison de la non-atteinte de la température
de traitement thermique désiré demeure jusqu’à ce qu’elle
soit effacée du menu «relevés» ou jusqu’à ce qu’il y ai une
coupure d’alimentation électrique. La date de la dernière
erreur survenu durant le traitement thermique (AL) est
enregistrée sans être perdue.
5. Instructions en cas de panne
2.3 Câblage
Les câbles des sondes de températures doivent êtres faits
séparément et éloignés des connexions au circuit d’alimentation pour éviter toutes interférences (ex : à cause de la
conduction).
Pour les câbles de courants faibles il est nécessaire de respecter les normes en vigueur tel VDE 0100 Teil 410. Les
câbles des sondes de températures peuvent être du type
3 x 1.5 NYM et rallongés jusqu’à ~. 50 m sans affecter leur
précision de mesure.
Il faudra faire attention lors des rallonges à ne pas augmenter la résistance de la connexion.
3. Sondes de températures PT1000
La mise en place et la connexion correcte des sondes est
très importante pour le bon fonctionnement de l’appareil.
Il faut faire attention à ce que les sondes soient placées
correctement aux endroits ou l’on désire la prise de température et que le câble de la sonde soit bien isolé pour
Avant d’ouvrir l’appareil couper l’alimentation électrique !
Le régulateur est équipé d’un fusible 4AT. Ce fusible peut
être contrôlé et remplacé en le tirant de son emplacement:
ouvrir la façade, enlever la couverture arrière et tirer la
plaquette (couper d’abord l’alimentation). L’état des sondes peut être contrôlé en mesurant la résistance selon le
tableau ci-dessous. Si la sonde est défectueuse alors la
fonction qu’elle représente est mise hors service.
Tableau de températures /résistances sonde
6. Caractéristiques techniques
Coffrage appareil: façade plastique emboitable
Dimensions:
112 x 52 x 106
Type de protection: IP40 / DIN 40050 CE
Tension:
230 V +/- 10% / 50-60 Hz
Consommation:
2 VA
Consommation totale:
400VA
Fusible:
2AT
Temp. Ambiante :
0 €ˆ˜ 40ÆC
Ecran:
LCD 1 x 16 positions de lettres.
Plage de mesure:
-40ºC … 230ºC
Sondes:
PT1000 précision selon DIN EN60751
65
Regulateurs
7. Fonctions du menus
Le menu principal du régulateur MEGA-L3 comporte sept
sous-menus. Pour naviguer entre les différents sous-menus utiliser les touches + et -. Pour valider la sélection
appuyer sur la touche Entrer.
8. Réglage de l’heure et de chargement
Navigation touche
et
Valider touche
Attention: le choix des heures et programmations est directement en rapport avec la sécurité et le bon fonctionnement
du système.
Les réglages doivent êtres effectués par un professionnel
lors de l’installation
Sous-menu :
8.1 Programmation de chauffage ECS
Le réglage de la température de l’ECS peut être effectué
par l’utilisateur pour chaque jour indépendamment. Pour
chaque jour il y a trois plages horaires à sélectionner. En
dehors de ces plages horaires il n’y a pas de réchauffement pour production d’ECS.
Plage de réglage 0.00 ... 23.59 h Conseillé: 6.00 22.00
8.2 AL-Réglage des horaires de choc thermique
66
Le démarrage et l’arrêt de la fonction Anti-Légionelle
peut être réglé de façon différente pour chaque jour de la
semaine et avoir des horaires différents.
Plages de réglage : Off/0.00 ... 23.59h
Conseillé:
05.00h
8.3 Réglage de la date et de l’heure
Pour le fonctionnement correct du système il est indispensable de programmer la date et l’heure correctes lors de la
mise en route. Ceci est également indispensable en cas de
coupure prolongé de l’alimentation électrique (96 heures).
Regulateurs
9. Réglage des paramètres
9.2 Réglage de traitement thermique AL
Navigation touche
et
Valider touche
Dans les deux sous-menus suivants sont décrits les réglages
importants qui doivent être effectués pour le chauffage et le traitement thermique AL du ballon. Les valeurs peuvent êtres modifiés
en utilisant les touches Plus (augmenter la valeur) et Moins (baisser la valeur). Appuyer sur Entrer pour valider la valeur choisie
et passer automatiquement au paramètre suivant. A la fin des
réglages des paramètres le régulateur reviens automatiquement
sur le menu principal.
Attention: un mauvais réglage peut entrainer des dangers divers
et un disfonctionnement du système. Suivre attentivement les instructions du fabricant et demander à un professionnel.
Sous-menu:
Eau chaude
(§9.1)
1x
Fonction AL
(§9.2)
9.1 Réglages de chauffage de l‘ECS
Chauffage total: (Chauffage total ou partiel du ballon)
Avec le réglage chauffage total «oui» les valeurs des deux sondes
S1+ S2 en partie basse et partie haute du ballon sont contrôlées.
En sélectionnant chauffage total «non» n’est contrôlée le chauffage du ballon que par rapport à la température S1 soit la partie
haute du ballon.
Plage de réglage: oui/non
Réglage d’usine: non
2. Echelle:
(source d’énergies 1 ou 2)
En sélectionnant « non » l’ordre n’est donné qu’à la source
d’énergie branchée sur le relai R1. Si la fonction « suppl. » est
enclenché alors, après un laps de temps réglé ci-dessous, le relai
R2 est également enclenché pour le réchauffement du ballon. En
sélectionnant « oui » lorsqu’il y tirage d’ECS c’est le relai R2 qui
est enclenché, après un laps de temps réglé ci-dessous, au lieu du
relai R1, pour atteindre la température désirée dans le ballon.
Plage de réglages: non/ suppl. / oui
Réglage d’usine: non
Temps énergie 2hr: ( temps de fonctionnement de la 2ème
source d’énergie)
Cette sélection est affiché si «2. Echelle suppl. / oui» a d’abord
été sélectionné. Ainsi, si la température programmée n’a pas été
atteinte dans le ballon pendant le laps d temps programmé, la
source d’énergie du relai R2 sera enclenchée pour atteindre dans
le ballon la température programmée
Plage de réglages: 0….60 min
Réglage d’usine: 30 min
ECS- température démarrage: (de réchauffement du ballon) Si
la température à la sonde S1 tombe en dessous de la température
programmée lorsqu’en même temps est enclenché le Relai R1
alors l’ordre de chauffer l’eau est donnée à la source d’énergie
rattachée à ce relai
Plage de réglages: 20….70ºC
Réglage d’usine: 50ºC
ECS- Température constante: (Température eau chaude)
Ce réglage indique combien de dégrées supplémentaires doit
gagner le ballon par rapport à la température de démarrage à la
sonde S1 ou S2 (en relation avec le réglage Chauffage Total)
Plage de réglages : 5…20º
Réglage d’usine: 10º
Recirculation: (Recirculation lors du chauffage de l‘ECS) Lorsque
«oui» est sélectionné lors du chauffage de l‘ECS, le relai R3 de la
pompe de recirculation s’enclenche, si la température des tuyauteries du réseau à la sonde S3 est inférieure à la «température ECS
de démarrage» d’au moins 10º. L’hystérèse est de 5ºC.
Plage de réglage: oui/non
Réglage d’usine: non
L-Fonctionnement:
Avec la sélection du mode de fonctionnement «L1» s’enclenche
la fonction de traitement thermique AL du ballon, si la valeur Tmin
programmée à la sonde S1 (et S2) n’a pas été atteinte depuis 00
:00h, au moment d’enclenchement.
Avec la sélection du mode de fonctionnement «L2» s’enclenche la
fonction de traitement thermique AL du ballon durant les heures
programmés, indépendamment des températures atteintes.
Lorsque démarre le traitement thermique il faut que la température
Tmin soit atteinte et maintenue aux sondes S1 et S2 pendant le
laps de temps programmé sans aucune interruption. Si au bout
d’une heure + le temps de traitement programmé la température
Tmin n’a pas été atteinte alors apparait un message d’erreur et le
chauffage du ballon est arrêté. Attention: le message d’erreur
signifie que la température réglée n’a pas été atteinte ou que
le traitement n’a pas duré autant que programmé! Avec la
sélection du mode de fonctionnement «off», le traitement thermique AL ne s’enclenche pas.
Plage de réglages : L1/L2 /off
Réglage d’usine: L1
L-Traitement total: (Traitement total ou partiel du ballon)
Avec le réglage traitement total «oui» les valeurs des deux sondes
S1+ S2 en partie basse et partie haute du ballon sont contrôlées.
En sélectionnant «non» n’est contrôlée la température du ballon
que par rapport à la température S1 soit la partie haute du ballon.
Plage de réglage: oui/non
Réglage d’usine: non
L-2. Echelle-AL: (sources d’énergies 1 ou 2)
En sélectionnant «non» l’ordre n’est donné qu’à la source d’énergie branchée sur le relai R1. Si la fonction «suppl.» est enclenché alors, après un laps de temps réglé ci-dessous, le relai R2
est également enclenché pour le réchauffement du ballon. En
sélectionnant «oui» lorsqu’il y tirage d’ECS c’est le relai R2 qui est
enclenché, après un laps de temps réglé ci-dessous, au lieu du
relai R1, pour atteindre la température désirée dans le ballon.
Plage de réglages : non/ suppl. / oui
Réglage d’usine: non
L-Temps énergie 2hr: (temps de fonctionnement de la 2ème
source d’énergie)
Cette sélection est affiché si «2 . Echelle suppl. / oui» a d’abord
été sélectionné. Ainsi, si la température programmée n’a pas été
atteinte dans le ballon pendant le laps d temps programmé, la
source d’énergie du relai R2 sera enclenchée pour atteindre dans
le ballon la température programmée
Plage de réglages : 0…60 min
Réglage d’usine: 30 min
L-Recirculation: (Recirculation lors du traitement AL) Lorsque
«oui» est sélectionné lors du traitement AL de l‘ECS, le relai R3
de la pompe de recirculation s’enclenche, afin de traiter également
l’ensemble du réseau de tuyauteries
Plage de réglage: oui/non
Réglage d’usine: non
L-Tmin: (Température du traitement thermique AL)
Valeur qui doit être atteinte lors du traitement thermique AL et
dépassé niveau de la sonde S1 (et S2 si traitement total oui» est
réglée)
Attention : Si au bout d’une heure + le temps de traitement programmé la température Tmin n’a pas été atteinte alors apparait un
message d’erreur et le chauffage du ballon est arrêté.
Plage de réglages: 30…75ºC
Réglage d’usine: 70ºC
L-Durée: (Durée du traitement thermique)
Temps que doit duré le traitement thermique et pendant lequel l la
température Tmin doit être dépassée aux sondes S1 etS2 avant
d’arrêter le traitement. Selon normes en vigueur.
Plage de réglages: 0…120 min
Réglage d’usine: 10 min
67
Regulateurs
10. Indications de températures et valeurs
12. Changement de mode de fonctionnement
Utiliser les touches + et – pour naviguer entre les différentes
valeurs du menu, Entrer pour sortir du menu.
C’est d’ici que l’on choisi le mode de fonctionnement parmi les
modes automatique, manuel ou hors service. Attention : dans
les modes d’opérations hors service et manuel, les fonctions de
contrôle normalement exécutés ainsi que le traitement thermique
ne sont pas effectuées. Le témoin lumineux LED rouge clignote
lentement. Après la fin de cette utilisation la régulation retourne
en mode de fonctionnement automatique.
Le mode de fonctionnement manuel ne doit être utilis é que par
du personnel qualifié pour des raisons de contrôle et de réglage.
Après la fin des travaux le mode manuel doit être abandonné
pour laisser la régulation revenir en mode automatique. En mode
manuel, on choisi les relais R1/R2/R3 avec les touches + et – , on
les sélectionne ou abandonne avec la touche entrer. En sélectionnant Esc puis entrer le régulateur revient en mode de fonctionnement automatique.
D’abord apparaissent les valeurs des températures actuelles aux
niveaux des sondes S1-S3, par la suite apparaissent la date et
l‘heure actuelles ainsi que le mode de fonctionnement des relais
R1-R3. Un disfonctionnement de sonde est signalé par le clignotement rapide de l’indicateur LED rouge. Un affichage d’une valeur
<-40ºC indique un court circuit de sonde alors qu’une indication
>230ºC indique un câble de sonde sectionné. De plus est indiqué la dernière fois que le traitement thermique AL n’a pas pu se
déroulé avec succès
11. Réglage fonctions spéciales
Navigation touche
et
Valider touche
Attention: un mauvais réglage peut entrainer divers dangers et un
disfonctionnement du système. Suivre attentivement les instructions du fabricant et demander à un professionnel.
Sous-menu:
11.1 Sélection de langue au menu
68
Dans le menu vous pouvez choisir parmi les langues suivantes:
Langue
Plage de réglage: Allemand, Anglais, Espagnol, Français
Réglage d’usine: Allemand
11.2 Calibrage des sondes de températures
Note: Normalement il n’est pas nécessaire de faire les réglages
suivants puisque les sondes PT1000 et l’appareil sont calibrés
d’usine. Toutefois certains câblages ou emplacements non recommandés des sondes peuvent entrainer des mesures erronées qui
peuvent êtres remédiés dans ce menu.
Offset S1…S3
Le réglage se fait pour les trois sondes l’une après l’autre. Chaque
pas correspond à un changement de valeur d’environ 1/3ºC vers le
haut (+) ou vers le bas (-).
Plage de réglages : -20…+20
Réglage d’usine: 0
11.3 Remise à zéro
Reset
En sélectionnant « oui » sont remis à zéro les heures de fonctionnement des relais R1, R2 et R3
Plage de réglage : oui/non
Réglage d’usine: non
13. Indication du menu Services
En cas d’erreurs ou autres problèmes veuillez noter les messages
affichés dans le tableau ci-dessous et contacter votre installateur
pour un diagnostic téléphonique et assistance. Utiliser la touche +
pour naviguer entre les messages.
Appuyer sur Entrer pour quitter le menu.
14. Verrouillage / déverrouillage du menu
Navigation touche
et
Valider touche
Les menus 02, 03,04 ,05 peuvent être verrouillés afin
d’éviter d’éventuelles interventions. Aller sur le menu 07
et confirmer le verrouillage / déverrouillage, dans le cas de
verrouillage l’accès à ces menus n’est pas permis.
Plage de réglage : verrouillage oui/non
Tableau des valeurs du menu service
Instructions
INSTRUCTIONS INSTALLATEUR
(A compléter par l’installateur et envoyer au fabricant)
Après la fin de l’installation l’installateur doit vérifier et compléter dans la colonne appropriée les
points mentionnés sur la liste ci-dessous
LISTE
OUI NON
CAPTEURS ET TUYAUTERIES
Installation de la base de support et des capteurs selon les instructions
et les règles / normes en vigueur dans la région
Emplacement et orientation idéaux des capteurs
Humidité dans les capteurs.
L’eau peut-elle passer sous les capteurs ?
Raccordement hydraulique des capteurs correct
Mise en place et fonctionnement correct des sondes de température
Présence d’une bonne protection anti-UV des isolations
Présence d’une bonne isolation des tuyauteries
Traversée toiture conforme aux réglementations locales
CIRCUIT PRIMAIRE (solaire)
L’inclinaison des tuyauteries permet-elle la purge par le point le plus haut ?
Pression du circuit fermé correcte
Présence de fuites dans les circuits, connexions, échangeur...
Présence d’un manomètre sur le circuit des capteurs
Vanne de remplissage est-elle bien positionnée ?
Présence de clapet anti-retour
Présence de vanne de vidange en point bas
Présence d’un réceptacle d’eau / fluide caloporteur
Soupape de sécurité raccordée au réceptacle
Affichage de la marque et du type d’antigel bien lisible
THERMOSTAT DIFFERENTIEL, CONNEXIONS ELECTRIQUES
Le thermostat a-t-il été programmé aux bonnes températures?
Le thermostat fonctionne-t-il bien?
Température limite ballon bien réglé (en l’absence de mitigeur à la sortie du ballon)
Sonde ballon bien en place
Sonde ballon en bon fonctionnement
Fils électriques bien fixés
Connexions électriques en conformité avec les règles/ norme en vigueur dans la région
(protection, mis à terre, …)
BALLON ET CIRCUIT D’EAU CHAUDE
La résistance électrique est-elle bien connectée (si elle existe) ?
Présence de mitigeur thermostatique
Isolation du ballon en bon état
Groupe de sécurité raccordé à l’égout
GENERALITES
Bon de garantie dûment complété et livré au client
Notice et instructions d’utilisations fournies au client
Le dimensionnement est-il correct par rapport aux besoins du client ?
Avez-vous informé le client des solutions les plus adaptées ?
Cette liste doit être envoyée, avec la partie du bon de garantie correspondante,
au fabriquant. (HELIOAKMI S.A., Nea Zoi, Aspropyrgos Attikis, C.P. 19300 Grèce)
Coordonnées installateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nom et prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Coordonnées distributeur :
Nom et prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Signature: . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
69
RECONNAISANCE
MONDIALE
Depuis la recherche intensive et la conception ...
... au produit final
Les chauffe-eau solaires MEGASUN sont le résultat d’ une recherche étendue et de la coopération scientifique collective d’ ingénieurs mécaniciens,
spécialisés dans les collecteurs solaires et réservoirs d’ eau.
70
1. Sale de reunion 2. Machine automatique
de mise en forme et de soudure à ultrasons
des absorbeurs 3. Soudure horizontale automatique des réservoirs 4. Soudure automatique des couvercles lateraux des reservoirs 5.
Uniteé automatique de sablage à six étapes
6. Four de polymerization de la protection
interne des réservoirs 7. Déplacement des
reservoirs 8. Assemblage des réservoirs 9.
Emballage
Leader mondial des chauffe-eau solaires,
30 ans avant les autres
decouvrent la puissance du soleil
Trente ans de fabrication de chauffe-eau solaires
signifie trente ans d’innovations et d’introduction de
nouvelles technologies dans le domaine.
Trois décennies de développement continu,
combiné à une large expérience et une recherche
intensive, ont permis aux produits MEGASUN de
conquérir les marchés mondiaux avec succès.
1970 Conception avec réservoir vertical
et systéme á circuit ouvert
Des milliers de chauffe-eau solaires MEGASUN utilisés 1988 Réservoir et collecteur intégrés en forme
compacte avec circuit ouvert
partout, d’Athènes á l’Australie, toute l’Asie et le
Moyen Orient, fournissant l’eau chaude même dans les
conditions climatiques les plus défavorables.
Aujourd’hui, la société HELIOAKMI ne représente
pas seulement une technologie spécialisée et une
expérience de 30 ans. Elle offre une qualité qui peut
satisfaire toutes les exigences dans le domaine
des Systèmes Solaires.
1978 Réservoir vertical avec systéme
á circuit ouvert et fermé
Quelques pays permis ceux où les chauffe-eau solaires
MEGASUN sont exportés avec succès
Allemagne, Italie, France, Espagne, Îles Canaries, Portugal,
Pays-Bas, Hollande, Autriche, Belgique, Suede, Bulgarie,
Albanie, Chypre, Australie, Nouvelle Zélande, Oman, Bahreïn,
Èmirats Arabes Units, Inde, Thailande, Malaisie, Indonésie,
Phillippines, Corée, Argentine, Brésil, Chilli, Bolivie, Venezuela,
Arabie Saoudite, Grenade, Martinique, St. Kitts-Nevis, République
Dominicaine, El Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Panama,
Malte, Maroc, Tunisie, Egupte, Libye, Algérie, Sénégal, Ghana,
Afrique du Sud, Kenya, Botswana, Namibie, Zimbabwe, Tanzania,
Zambie, Maurice, Reunion, Madagascar...
1980 Réservoir
horizontal avec systéme
1990 Réservoir horizontal avec systéme
á circuit fermé
71
1994 Réservoir
horizontal avec systéme
á circuit fermé
á circuit fermé
Et nous continuons…
2000 R
éservoir horizontal polygonal
1983 R
éservoir horizontal fait en acier,
avec systéme á circuit fermé
avec systéme á circuit fermé
1985 R
éservoir horizontal avec systéme
á circuit fermé et collecteurs
type “SANDWICH”
1. Capteurs solaires
2. Ballon de stockage d’ eau
chaude
3. KIT hydraulique
4. Vase d’ expansion
5. Thermostat différentiel
2000 B allon de stockage d’ eau chaude avec
un ou deux echangeurs thermiques
(capacité 150, 200, 300, 420, 500lt)
graphicartist.gr
- DOCUMENT NON CONTRACTUEL SUJET A MODIFICATIONS SANS PREAVIS - NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE
Helioakmi S.A., NEA ZOI 19300 ASPROPYRGOS, ATTIKI - GRECE
Tel.: (+30) 210 55 95 624 - 210 55 95 625 - 210 55 95 626, Fax: (+30) 210 55 95 723
Internet: www.helioakmi.com • e-mail: [email protected]
150310
HELIOAKMI S.A. se réserve le droit de modifier toutes les caractéristiques des produits ou de leurs accessoires sans préavis.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement