Notice d`emploi Manuel d`installation Gebruiksaanwijzing

Notice d`emploi Manuel d`installation Gebruiksaanwijzing
Notice d’emploi
Manuel d’installation
Gebruiksaanwijzing
Installatiehandleiding
ThemaClassic 25
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
1 - Interrupteur marche/arrêt.
2 - Affichage :
• soit de la pression du circuit chauffage (bar).
• soit de la température (°C) de l’eau du circuit
lorsque la chaudière est en demande chauffage.
• soit d’un code lié à une anomalie.
3 - Choix du mode de fonctionnement.
4 et 5 - Détermine la température souhaitée de
l’eau chaude et du circuit chauffage.
6 - Indicateur de fonctionnement :
- Clignotement rouge : signale une anomalie.
- Fixe jaune : indique l’allumage du brûleur.
Allumage de la chaudière
S’assurer que :
• la chaudière est alimentée
électriquement.
• le robinet gaz est ouvert.
Puis pousser l’interrupteur vers la droite pour
faire apparaître I.
6
2
1
3
4
5
Arrêt de la chaudière
• Pousser l’interrupteur
vers la gauche pour faire
apparaître O : la tension
électrique est coupée.
• Fermer l’alimentation en gaz en cas
d’absence prolongée.
Choix du MODE de fonctionnement
• Chaque appui sur mode change le mode de fonctionnement
de la chaudière. L’allumage du voyant vert indique le mode
sélectionné :
Chauffage + eau chaude
Eau chaude seule
Protection antigel de la chaudière
Réglage de la température de l’eau
chaude sanitaire
• Utiliser les boutons + et - (4) pour
déterminer la température souhaitée entre
38°C et 65°C.
Réglage de la température
de l’eau du circuit chauffage
• Utiliser les boutons + et - (5) pour
déterminer la température souhaitée entre
38°C et 87°C.
NB : Un appui bref sur une des touches + ou - (4) ou (5) fait apparaître la valeur de la
température choisie précédemment.
F5
2
Remplissage
de l’installation
Si l’installation manque
d’eau, le voyant rouge (6)
et l’indicateur de pression (2)
clignotent.
Dans ce cas, remplir
l’installation en ouvrant le
robinet placé sous la
chaudière jusqu’à lire
1,5 bar sur l’afficheur.
0,5
bar
➡
En cas d’anomalie, le
voyant rouge (6) clignote, un
code F suivi d’un
chiffre apparaissent sur
l’afficheur (2).
>> Tenter un reset : déplacer l’interrupteur
pour arrêter la chaudière (O apparent),
attendre 5 s puis remettre la chaudière en
fonctionnement (I apparent).
Si le défaut persiste, appelez le service
après vente le plus proche.
NOTICE D’INSTALLATION ET D’EMPLOI DES CHAUDIÈRES
THEMACLASSIC C 25 E, THEMACLASSIC C AS 25 E,
THEMACLASSIC F 25 E, THEMACLASSIC F AS 25 E
Présentation
de la chaudière
Les chaudières
Themaclassic C 25 E et
F 25 E sont à double service
(chauffage + eau chaude
instantanée), à puissance
variable et allumage
électronique.
Les Themaclassic AS sont
des versions chauffage seul
raccordable à un ballon
échangeur pour la prodution
d’eau chaude.
Catégorie gaz :
BE :• I2E+, c’est-à-dire que
l’appareil fonctionne au
gaz naturel (G20/G25).
• I3+, c’est-à-dire que
l’appareil fonctionne
au butane (G30) ou
au propane (G31).
LU : • I2E, c’est-à-dire que
l’appareil fonctionne
au gaz naturel (G20).
Les Themaclassic C
sont des chaudières de type
atmosphérique, c'est-à-dire
que l'air du local où est
installée la chaudière sert
à la combustion du brûleur.
Il est donc important que
l'installation soit réalisée
dans le respect des normes
en vigueur notamment en
matière d'aération du local.
Les Themaclassic F sont
des chaudières de type
étanche, c'est-à-dire que
l'évacuation des produits de
combustion et l'entrée d'air
transitent par une ventouse.
Ce principe
offre de nombreux
avantages tels que :
- Installation dans des
encombrements réduits sans
nécessité d'aération du local.
- Multiples configurations
d'installation en fonction
des contraintes des locaux.
Les chaudières
Themaclassic F 25 E sont
agréées HR+ Basse
Température.
Accessoires :
Différents accessoires
sont disponibles.
Pour en obtenir une liste
détaillée, consultez votre
revendeur habituel ou le site
www.bulex.be
Sommaire
Instructions d’utilisation
Présentation
2
3
UTILISATEURS
• La garantie
• L’entretien
• La régulation
de votre installation
• Les questions que
vous vous posez
4
5-6
7
8-9
INSTALLATEURS
• Conditions d’installations10
• Dimensions
10
• Conception du circuit
chauffage
11
• Conception du circuit
sanitaire
11
• Caractéristiques
techniques
12 - 13
• Circuit hydraulique 14 - 15
• Emplacement
de la chaudière
16 - 17
• Evacuation des gaz brulés
Themaclassic C
18
• Sorties ventouse
18 - 21
• Pose
des canalisations 22 - 23
• Mise en place
de la chaudière
24
• Raccordement
électrique
24 - 25
• Mise en service
26 - 27
• Réglages
28 - 30
• Vidange
31
• Raccordement
des ballons
32 - 33
SÉCURITÉS
34 - 35
NB : Montage und Bedienungsanleitungen
sind verfügbar in Deutschen.
3
UTILISATEURS
Bienvenue
aux utilisateurs
Merci d’avoir choisi Bulex,
leader européen de la
chaudière murale au gaz.
Bulex garantit
cet appareil contre
tous vices de fabrication
ou de matière pendant
une durée de 2 ans à
compter de l'installation.
Cet appareil a été fabriqué
et contrôlé avec le plus
grand soin. Il est prêt
à fonctionner (les réglages
ont été faits par l'usine).
Son installation doit être
nécessairement réalisée
par un professionnel agréé,
conformément à la notice
d'installation qui y est jointe,
suivant les règles de l'art et
dans le respect des normes
officielles et règlements
en vigueur.
La garantie couvre
la réparation et/ou
le remplacement de pièces
reconnues défectueuses
par Bulex, ainsi que
la main-d'œuvre nécessaire
pour y procéder. Elle ne profite
qu'à l'utilisateur, pour autant
4
que celui-ci emploie l'appareil
en bon père de famille suivant
les conditions normales
prévues dans le mode
d'emploi. Sauf convention
particulière dûment prouvée
par écrit, seul notre service
après vente Bulex service
est habilité à assurer
le service de la garantie
et seulement sur le territoire
de la Belgique
et du Grand-Duché
du Luxembourg.
A défaut, les prestations
de tiers ne sont
en aucun cas prises
en charge par Bulex.
La garantie se limite
aux seules prestations
prévues. Toute autre
demande, de quelque nature
que ce soit (exemple:
dommages-intérêts pour frais
ou préjudices quelconques
occasionnés à l’acheteur ou
à un tiers quelconque, etc.)
en est expressément exclue.
La validité de la garantie
est subordonnée aux
conditions suivantes:
• Cette notice et son étiquette
code barres doivent être
présentées avec l’appareil
qu’il couvre; leur perte
entraîne celle de la garantie.
• le bon de garantie doit
être complètement rempli,
signé, cacheté et daté par
l’installateur agréé.
Il doit être renvoyé, dans
la quinzaine de l’installation
à Bulex. A défaut,
la garantie prend cours
à la date de fabrication
de l’appareil, et non a sa date
d’installation.
• le numéro de fabrication
de l’appareil ne doit être ni
altéré ni modifié,
• I’appareil ne doit avoir subi
aucune modification
ou adaptation, hormis celles
éventellement exécutées
par du personnel agréé
par Bulex,
avec des pièces d’origine
Bulex, en conformité avec
les normes d’agrément de
l’appareil en Belgique,
L’entretien,
ce que vous devez savoir
Y I’appareil ne peut être, ni
placé dans un environnement
L’entretien,
corrosif (produits chimiques,
salonque
de coiffure,
teintures,
ce
vous
devez
etc.), ni alimenté par
une
eau agressive
Y I’appareil
ne peut(adjonction
être, ni
de
phosphates,
silicates,
placé
dans un environnement
dureté
6°F).
corrosifinférieure
(produitsàchimiques,
salon de coiffure, teintures,
Une
sous
etc.),intervention
ni alimenté par
garantie
n’entraîne
aucun
une eau agressive
(adjonction
allongement
de la
période
de phosphates,
silicates,
de
garantie.
dureté
inférieure à 6°F).
La garantie ne joue pas
lorsque
le mauvaissous
Une intervention
fonctionnement
de l’appareil
garantie n’entraîne
aucun
est
provoquéde
parla: période
allongement
de garantie.
Y
installation
Laune
garantie
ne joue pas
non
conforme,
lorsque
le mauvais
fonctionnement de l’appareil
est provoqué par :
- tuyaux de chauffage
en matière synthétique et
sans ajout d’un inhibiteur,
Durant les 22 mois
suivants, un forfait
déplacement égal à 50% du
forfait de déplacement
savoir
- usage anormal ou abusif,
dépannage sera facturé par
erreur
dede
manipulation
le
service
- tuyaux
chauffage
Durant
lesaprès-vente
22 mois Bulex
par
l’utilisateur,
manqueet
service.
en matière
synthétique
suivants, un forfait
d’entretien,
entartrage,
Est
débitrice de
la àfacture
sans ajout d’un
inhibiteur,
déplacement
égal
50% du
négligence, heurt, chute,
éventuelle,
la personne
forfait de déplacement
manque
de protection
qui
a demandé
- usage anormal
ou abusif,
dépannage
seral’intervention,
facturé par
en
cours
transport,
sauf
accord
préalable Bulex
erreur
de de
manipulation
le service
après-vente
surcharge,
etc., manque
et
écrit d’un tiers pour que
par l’utilisateur,
service.
la
lui soit
d’entretien, entartrage,
Estfacture
débitrice
de laadressée.
facture
-négligence,
gel, force majeure,
etc.,
heurt, chute,
éventuelle, la personne
En
de litige,
la Justice
manque de protection
qui cas
a demandé
l’intervention,
ème
Canton de
-enintervention
d’une mainde
du 2préalable
cours de transport,
saufPaix
accord
Bruxelles,
le Tribunal
d’œuvre
non
compétente,
surcharge,
etc.,
et écrit d’un
tiers pourdeque
Première
ou de
la facture Instance
lui soit adressée.
Commerce et, le cas
-- électrolyse,
gel, force majeure, etc.,
échéant,
la litige,
Cour d’Appel
En cas de
la Justice
de
sont
seulsde
- intervention d’une mainde Bruxelles,
Paix du 2ème
Canton
compétents.
d’œuvre non compétente,
Bruxelles, le Tribunal de
Première Instance ou de
Note
pour les
pays
Y une installation
- électrolyse,
Commerce
et, le
cas
de
la CEE
non conforme,
échéant,
la Cour d’Appel
Cet
appareil asont
été conçu,
de Bruxelles,
seuls
agréé
et contrôlé pour
compétents.
répondre aux exigences
du
marché
belge.
Note
pour les
pays
La
de plaque
la CEEsignalétique posée
à
l'intérieur
l'appareil
Cet
appareilde
a été
conçu,
certifie
l'origine
de pour
fabrication
agréé et
contrôlé
et
le paysaux
pour
lequel
Y une cause étrangère
- utilisation de pièces
répondre
exigences
ce
destiné.
à l’appareil telle que :
non d’origine.
du produit
marchéest
belge.
Si
constatiez
autour
de
La vous
plaque
signalétique
posée
vous
une anomalie
à cette
- tuyaux d’eau ou de gaz
La visite du service
à l'intérieur
de l'appareil
règle,
vous
chargés d’impuretés,
après-vente se fera
certifienous
l'origine
de fabrication
demandons
de lequel
contacter
manque
de pression,
uniquement
demande.
Y une cause
étrangère
- utilisation desur
pièces
et le pays pour
l'agence
inadaptation
ouque
modification
Durant
les deux premier
à l’appareil telle
:
non d’origine.
ce produitBulex
est destiné.
la
Nous
vousde
de la nature et/ou des
mois de garantie, le
Si plus
vousproche.
constatiez
autour
remercions
par avance
caractéristiques
desdefluides
déplacement
est gratuit s’il
- tuyaux d’eau ou
gaz
La
visite du service
vous une anomalie
à cette
de
votre
collaboration.
(eau,
gaz,
électricité),
est justifié. se fera
chargés
d’impuretés,
après-vente
règle,
nous
vous
manque de pression,
uniquement sur demande.
demandons de contacter
inadaptation
ou modification
les deux
premier
Cet appareil n’est
pas prévu pourDurant
être utilisé
par des
personnes (yl'agence
compris Bulex
des enfants)
de
la naturedes
et/ou
des
mois sensorielles
de garantie, ou
le mentales, ainsi
la plus
proche.
Nous vous
présentant
restrictions
physiques,
qu’un
manque
caractéristiques
fluides
déplacement
estlagratuit
s’il de ces
remercions
parelles
avance
d’expérience oudes
de connaissances.
Pour garantir
sécurité
personnes,
devront
(eau,
gaz, électricité),
estpersonnes
justifié. compétentes afin de
deleur
votre
collaboration.
faire appel
et être dirigées par des
expliquer
l’utilisation de
cet appareil.
t"TTVSF[WPVTRVFMFTFOGBOUTOFKPVFOUQBTBWFDDFUBQQBSFJM
5
UTILISATEURS
L’entretien,
ce que vous devez savoir
V
Nettoyée et bien réglée,
votre chaudière
consommera moins
et durera plus longtemps.
Un entretien régulier
de la chaudière
et des conduits
est indispensable
au bon fonctionnement
de l’installation
du chauffage central.
Il permet d’allonger
la durée de vie
de l’appareil, de réduire
sa consommation d’énergie
et ses rejets polluants.
6
Cet entretien doit être
confié à un professionnel
qualifié.
Il comprend au minimum :
• le nettoyage
du corps de chauffe,
du brûleur
et de l’extracteur.
• la vérification
de la pompe
• la vérification
et le réglage des organes
de régulation.
• la vérification
des dispositifs de sécurité.
• la vérification des débits
de gaz.
L'entretien de l'habillage
de votre appareil se fera
à l'aide d'un chiffon mouillé
à l'eau savonneuse.
N'utilisez pas de produits
abrasifs ou à base de
solvant, ceux-ci pourraient
entraîner une altération
de l'habillage.
La régulation,
source d’économie
2
1
Votre chaudière est
configurée d’usine pour
fonctionner au cœur d’une
installation courante.
Cependant, beaucoup
d’installations étant
spécifiques, n’hésitez pas à
contacter votre installateur
qui saura, en adaptant
les paramètres de votre
chaudière, vous garantir la
meilleure performance de
votre installation.
Ces réglages étant réalisés
vous avez encore la
possibilité de régler les
températures en fonction de
vos propres besoins.
Réglage de la température
en sanitaire :
1 - Les boutons + et - du
côté
vous permettent
de faire varier la température
de l’eau chaude entre 38°C
et 65°C en fonction de vos
besoins.
Réglage de la température
dans le circuit chauffage :
2 - Les boutons + et côté
vous permettent
de faire varier la température
de l’eau dans le circuit
chauffage entre le mini
(38°C) et le maxi prévu par
votre installateur.
Vous aurez recours à ce
réglage lorsque l’installation
ne comporte pas de
thermostat d’ambiance ou
lorsque l’on souhaite que les
radiateurs ne présentent
pas de parois trop chaudes.
NB : Une première impulsion
sur
ou
permet
d’afficher la valeur
sélectionnée précédemment.
Pour offrir encore plus
de confort et d’économie,
Bulex a conçu une gamme
de thermostats et de
programmateurs
d’ambiance disponibles
en option.
Plus de confort parce qu’ils
sont capables de régler
précisément la température
intérieure du logement.
Plus d’économies
(jusqu’à 20%) parce qu'ils
peuvent gérer des
températures différentes le
jour, la nuit et pendant des
périodes d’inoccupation.
Thermostat d’ambiance
simple
Programmateurs
d’ambiance Exacontrol
Existent en plusieurs
versions :
- Programmateur journalier
(230V).
- Programmateur
hebdomadaire (piles).
- Programmateur
hebdomadaire sans fil
(piles).
Bulex propose également
en accessoire
une sonde extérieure
dont le capteur placé sur
le mur nord ou nord/ouest
de la maison permet
d’anticiper les variations
de températures.
Consultez nos descriptifs
détaillés sur notre site :
www.bulex.be
7
UTILISATEURS
Les questions
que vous vous posez…
Quand j’ouvre mon robinet
d’eau chaude à fond,
il arrive que l’eau me
paraisse moins chaude !
Effectivement, la température
de l’eau est liée au débit
d’utilisation. Plus la quantité
d’eau est importante,
moins la chaudière
a la capacité suffisante
pour la réchauffer.
Dans ce cas, il convient
de réduire le débit
au robinet pour retrouver
la température souhaitée.
Je compte boucher
les aérations basses
et hautes du local
où se trouve ma chaudière
parce qu’elles apportent
beaucoup d’air froid !
Ne faites surtout pas çà,
il y a danger !
Elles sont indispensables
au bon fonctionnement
de votre chaudière.
8
Dans ma salle de bain,
j’attends longtemps avant
d’avoir de l’eau chaude
au robinet !
Quelles que soient
les performances de votre
chaudière, l’arrivée d’eau
chaude est tributaire
de la quantité d’eau froide
contenue dans les tuyaux.
Si votre salle de bain
est à 10 mètres
de votre chaudière,
les quelques secondes
nécessaires à l’arrivée de
l’eau chaude vous paraîtront
hélas interminables !
J’entends des bruits d’eau
dans les radiateurs.
Il y a peut-être de l’air dans
les canalisations. Procéder
à la purge de vos radiateurs
en dévissant la vis placée
à leur extrémité.
Après une purge, toujours
rétablir la pression comme
indiqué ci-après. Si l’anomalie
persiste, faire appel
à votre installateur
ou Bulex service.
Ma chaudière s’est
arrêtée, le voyant rouge
et l’indicateur de pression
clignotent !
La chaudière s’est mise
en sécurité parce qu’elle
a détecté un manque d’eau
dans l’installation.
Il faut alors remettre de l’eau
en ouvrant le robinet
placé sous la chaudière
jusqu’à obtenir
une pression entre 1 et 2
bars sur l’indicateur.
0,5
bar
➡
Depuis que j’ai installé
un programmateur
d’ambiance,
mes radiateurs restent
parfois froids
toute une après-midi !
C’est tout l’intérêt
du programmateur
d’ambiance qui évite
de faire fonctionner
la chaudière lorsque,
par une belle après-midi,
le soleil suffit à maintenir
votre habitation à la
température souhaitée.
Les obstruer empêcherait
la bonne évacuation
des gaz brûlés et entraînerait
une mise en danger
par asphyxie.
Si le remplissage devait
être renouvelé trop souvent,
il pourrait s’agir d’une fuite
dans votre installation.
Dans ce cas, prévenir votre
installateur ou Bulex service.
j
Je m’absente plusieurs
jours, le gel peut-il
endommager mon
installation ?
En cas d’absence de
quelques jours, baissez
simplement la température
de consigne sur votre
thermostat d’ambiance.
Choisissez une température
qui vous permettra
de retrouver rapidement
une température confortable
à votre retour.
Notez que, comme précisé
sur la page précédente,
un programmateur
d’ambiance vous permet
de sélectionner idéalement
les jours, les plages horaires
et les températures de
chauffe.
Si votre installation ne
comporte pas de thermostat
d’ambiance, sélectionnez
la température minimale
en chauffage à partir
du tableau de bord de votre
chaudière.
Dans les habitations
inoccupées sur de longues
périodes, il est préférable
de vidanger l’installation
ou de la protéger par
un additif antigel spécial
chauffage disponible auprès
de votre installateur.
Comment puis-je vérifier
la pression du circuit
chauffage quand c’est la
température qui s’affiche ?
Lorsque la chaudière est en
demande chauffage, c’est
effectivement la température
du circuit qui s’affiche.
Pour vérifier la pression,
il suffit de passer la
chaudière en mode eau
chaude seule (
) ce qui
interrompra la demande
chauffage et entraînera
l’affichage de la pression.
Revenir ensuite en position
chauffage.
9
INSTALLATEURS
Conditions
d’installations
L'installation de ces
chaudières doit être
réalisée par un installateur
qualifié et doit être
conforme aux textes officiels
et règles de l'art en vigueur,
notamment :
• Normes NBN D 51003,
D 30003, D 61001
• Règlement général sur les
installations électriques et,
en particulier, l'obligation de
raccordement à une prise
de terre.
• Les directives existantes
de la compagnie d’eau et
les directives BELGAQUA.
La paroi supportant
la chaudière doit être
incombustible
et la chaudière doit
se trouver à une distance
suffisante de toute matière
combustible.
Dimensions
La chaudière est livrée
en deux colis séparés :
- la chaudière,
- la plaque de raccordement
et la barrette de fixation.
232
A
740
Pour les chaudières de type F,
les différents colis de ventouse
sont à commander en
fonction de la configuration
de l’installation.
410
Themaclassic
Poids net
Poids brut
10
(kg)
(kg)
C 25 E C AS 25 E F 25 E F AS 25 E
31
30
34
33
32
31
35
34
8
35
Conception
du circuit chauffage
Les chaudières
Themaclassic
peuvent être intégrées à
tous les types
d’installation : bi-tube,
mono-tube série ou dérivé,
plancher chauffant...
maximale que peut fournir
la chaudière. Il est toutefois
recommandé de prévoir
un débit suffisant pour
que l’écart de température
entre départ et retour soit
inférieur ou égal à 20°C. Le
débit minimal est de 500 l/h.
Les surfaces de chauffe
peuvent être constituées de
radiateurs, de convecteurs
ou d’aérothermes.
Attention : Lors d’une
installation utilisant des
tuyaux en matière synthétique
et/ou si la durée de l’eau
dépasse 15°F, il est
indispensable d’utiliser un
produit de traitement de
l’eau.
Le tracé des tuyauteries
sera conçu afin de prendre
toutes dispositions
nécessaires pour éviter
les poches d’air et faciliter
le dégazage permanent
de l’installation.
Des purgeurs devront être
prévus à chaque point haut
des canalisations ainsi que
sur tous les radiateurs.
Les sections des
canalisations seront
déterminées en utilisant la
courbe débit/pression p. 13.
Le réseau de distribution
sera calculé selon le débit
correspondant à la puissance
réellement nécessaire, sans
tenir compte de la puissance
Le volume d’eau total
admissible pour le circuit
de chauffage dépend,
entre autres, de la charge
statique à froid. Le vase
d’expansion incorporé
à la chaudière est livré gonflé
à 0,5 bar (soit une charge
statique de 5 mCE) et autorise
un volume maxi de 180 litres
pour une température
moyenne du circuit radiateurs
de 75°C et une pression
maxi de service de 3 bars.
Il est possible de modifier,
à la mise en service, cette
pression de gonflage en cas
de charge statique plus
élevée.
Prévoir un robinet de
vidange au point le plus bas
de l’installation.
Dans le cas d’utilisation
de robinets thermostatiques,
ne pas en équiper la totalité
des radiateurs en veillant à
poser ces robinets dans les
locaux à fort apports
et jamais dans le local
où est installé le thermostat
d’ambiance. S’il s’agit
d’une ancienne installation,
il est indispensable
de rincer le circuit radiateurs
avant d’installer
la nouvelle chaudière.
Conception
du circuit sanitaire
Le circuit de distribution
sera réalisé de préférence
en tubes cuivre.
Eviter au maximum
les pertes de charge :
limiter le nombre de coudes,
utiliser des robinetteries
à forte section de passage
afin de permettre un débit
suffisant.
La chaudière peut
fonctionner avec une
pression d’alimentation
minimale de 0,6 bar mais
avec un faible débit. Un
meilleur confort d’utilisation
sera obtenu à partir de 1 bar
de pression d’alimentation.
11
INSTALLATEURS
Caractéristiques
techniques Themaclassic
Chauffage
Puissance utile en chauffage (P)
ajustable de (kW)
à… (kW)
C 25 E CAS25E F 25 E FAS25E
8,4
8,4
10,4
10,4
24,6
24,6
24,6
24,6
Débit calorifique minimal (Q)
(kW)
9,9
9,9
12,3
12,3
Débit calorifique maximal (Q)
Rendement sur P.C.I.
Température départ chauffage maxi.
Température départ chauffage mini.
Vase d’expansion circuit chauffage, capacité utile
Capacité maxi. de l’installation à 75 °C
Soupape de sécurité, pression maxi de service (PMS)
(kW)
(%)
(°C)
(°C)
(l)
(l)
(bar)
26,8
91,5
87
38
8
180
3,0
26,8
91,5
87
38
8
180
3,0
26,5
92,7
87
38
8
180
3,0
26,5
92,7
87
38
8
180
3,0
Sanitaire
Puissance en eau chaude (P)
auto. variable de… (kW)
à… (kW)
Débit calorifique minimal (Q)
(kW)
Débit calorifique maximal (Q)
(kW)
Température eau chaude maxi.
(°C)
Débit seuil de fonctionnement en sanitaire
(l/min.)
Débit spécifique (pour un 6T de 25°C)
(l/min.)
Pression d’alimentation mini.
(bar)
(bar)
Pression d’alimentation maxi. (PMW)
C 25 E CAS25E F 25 E FAS25E
8,4
_
10,4
_
24,6
_
24,6
_
9,9
_
12,3
_
26,8
_
26,5
_
65
_
65
_
1,7
_
1,7
_
14,1
_
14,1
_
0,5
_
0,5
_
10
_
10
_
Combustion
C 25 E CAS25E F 25 E FAS25E
par conduit Ø (mm)
130
130
_
_
par tube ventouse Ø (mm)
_
_
60/80 60/80
Entrée air frais
par tube ventouse Ø (mm)
_
_
100/125 100/125
54,4
38,9
38,9
Débit d’air neuf (1013 mbar - 0°C)
(m3/h) 54,4
Débit d’évacuation des gaz brulés
(g/s) 19,6
19,6
15,1
15,1
Température fumée
(°C)
108
108
137
137
Valeur des produits de la combustion
CO (ppm ou mg/kWh) 32/34
32/34 52/56 52/56
CO2 (%)
5,3
5,3
7
7
NOx (ppm ou mg/kWh) 74/130 74/130 69/121 69/121
Évacuation des gaz brulés
Électricité
Tension d’alimentation
Intensité
Puissance maxi. absorbée
Protection électrique
12
(V)
(A)
(W)
C 25 E CAS25E F 25 E FAS25E
230
230
230
230
0,45
0,45
0,69
0,69
103
103
158
158
IPX4D
IPX4D IPX4D IPX4D
Themaclassic C 25 E et C AS 25 E
Gaz naturel
G20
Gaz naturel
G25
Butane
G30
Propane
G31
Ø injecteur brûleur
(mm)
1,20
1,20
0,73
0,73
Ø diaphragme
(mm)
5,8
5,8
5,35
5,35
Pression d'alimentation
(mbar)
20
25
29
37
Pression au brûleur maxi.
(mbar)
12,4
15,6
24,6
31,4
Pression au brûleur mini.
(mbar)
2,1
2,5
3,6
4,3
Débit à puissance maxi.
(m3/h ou kg/h)*
2,84
3,01
2,11
2,08
Débit à puissance mini.
(m3/h ou kg/h)*
1,05
1,11
0,78
0,77
Gaz naturel
G20
Gaz naturel
G25
Butane
G30
Propane
G31
référence : G20, 15°C-1013 mbar
Themaclassic F 25 E et F AS 25 E
Ø injecteur brûleur
(mm)
1,20
1,20
0,73
0,73
Ø diaphragme
(mm)
5,8
5,8
5,8
5,8
Pression d'alimentation
(mbar)
20
25
29
37
Pression au brûleur maxi.
(mbar)
13
16,4
25,8
32,7
Pression au brûleur mini.
(mbar)
2,95
3,7
5,5
7
Débit à puissance maxi.
(m3/h ou kg/h)*
2,8
2,98
2,09
2,05
Débit à puissance mini.
(m3/h ou kg/h)*
1,3
1,38
0,97
0,95
*m3/h en G20 et G25; kg/h en G30 et G31
Pression disponible (kPa)
entre départ et retour chauffage
Courbes débit/pression
50
1
40
2
3
1
By-pass fermé
2
Ouvert 1/4 tour
3
Ouvert 1/2 tour
4
Ouvert 1 tour
5
Ouvert 2 tours
4
30
5
20
10
0
500
1000
1400
Débit dans le circuit chauffage (l/h)
13
INSTALLATEURS
Circuit
hydraulique
Themaclassic C
1 - Sécurité basse température sur les refoulements de
cheminée.
2 - Sécurité haute température sur les
refoulements de cheminée
3 - Coupe tirage
4 - Échangeur chauffage
5 - Chambre de combustion
6 - Sécurité de surchauffe
7 - Vase d’expansion
8 - Électrode de contrôle de flamme
9 - Brûleur
10 - Électrodes d’allumage
11 - Circulateur
12 - Limiteur de température chauffage
13 - Allumeur électronique
14 - By-pass
8
15 - Capteur de pression d’eau
7
de chauffage
16 - Échangeur sanitaire (1)
17 - Vanne trois voies (1)
11
18 - Mécanisme gaz
19 - Robinet de vidange
20 - Détecteur de débit (1)
21 - Filtre sur circuit chauffage
15
22 - Filtre sur arrivée eau froide (1)
16
23 - Groupe de remplissage (1)
24 - Soupape de sécurité
19
20
à 3 bars
22
1
2
3
4
5
6
10
9
13
12
14
17
18
23
21
A
B
C
D
E
-
Retour chauffage
Arrivée eau froide (1)
Départ chauffage
Départ eau chaude (1)
Arrivée gaz
(1) Sauf modèles AS
14
24
A
B
C
D E
Circuit
hydraulique
Themaclassic F
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
- Chambre étanche
- Extracteur
Entrée d’air
- Pressostat
- Échangeur
Gaz brûlés
chauffage
- Chambre de combustion
- Sécurité de surchauffe
- Vase d’expansion
- Électrode de contrôle de flamme
- Brûleur
- Électrodes d’allumage
- Circulateur
- Limiteur de température chauffage
- Allumeur électronique
- By-pass
- Capteur de pression d’eau
de chauffage
- Échangeur sanitaire (1)
- Vanne trois voies (1)
7
- Mécanisme gaz
- Robinet de vidange
- Détecteur de débit (1)
- Filtre sur circuit chauffage
- Filtre sur arrivée eau froide (1)
- Groupe de remplissage (1)
- Soupape de sécurité
à 3 bars
1
4
5
-
Retour chauffage
Arrivée eau froide (1)
Départ chauffage
Départ eau chaude (1)
Arrivée gaz
6
10
8
9
11
13
12
14
17
15
18
16
19
A
B
C
D
E
3
2
20
22
23
21
24
A
B
C
D E
(1) Sauf modèles AS
15
INSTALLATEURS
Emplacement
de la chaudière
Déterminer la position de
la chaudière en ayant
soin :
• De réserver une distance
latérale minimale d’environ
50 mm de chaque côté de
l'appareil afin de préserver
l'accessibilité,
• De respecter la hauteur
minimale de 1,80 m
pour le bas du coupe-tirage
dans le cas où celui-ci
sert de ventilation haute
(Modèles C ).
Cette condition est satisfaite
si la barrette de fixation est
positionnée à 2,05 m du sol,
• D’éviter la fixation
sur une cloison légère,
• D’éviter de placer
la chaudière au-dessus
d’un appareil dont l’usage
serait préjudiciable
(cuisinière émettant
des vapeurs grasses,
machine à laver le linge,
etc...) ou dans un local
16
dont l’atmosphère
serait corrosive ou chargée
de poussières abondantes
(pour chaudière de type C).
• Éviter la mise en place
dans le même local que
la chaudière (modèles C)
tout appareil pouvant
modifier l’arrivée d’air,
hotte aspirante, sèche linge.
Rappel : En aucun cas
les ventilations hautes
et basses du local ne
peuvent être obstruées.
L'applique de
raccordement sert de
gabarit de montage.
Elle permet de réaliser
tous les raccordements
sans que la chaudière soit
en place.
Elle se compose d'une
plaque de raccordement,
d'une barrette de fixation
et d'un gabarit de pose.
La mise en place de
l'ensemble doit être
effectuée conformément
au descriptif dessiné
sur le gabarit.
Utilisez le kit de
remplissage fourni par
Bulex.
Il vous permettra de réaliser
facilement les tests
d’étanchéité de votre
installation.
Si la chaudière
n’est pas mise en place
immédiatement, protéger les
différents raccords afin que
plâtre et peinture
ne puissent compromettre
l’étanchéité du
raccordement ultérieur.
63
Ø 105
2
23
740
682
160
138
138
55 55 57,5 57,5
65,5
2,05 m au sol (modèles C)
160
GAS
GAZ
410
2050
mini
mini
17
INSTALLATEURS
Évacuation des gaz brûlés
Themaclassic C
3% min.
D2
L
ini
3%
m
•P
D1
Ø
L
Ø
Ø
• Le conduit d’évacuation
doit être réalisé de façon
à ce qu’en aucun cas l’eau
de condensation pouvant
provenir du conduit ne
puisse ruisseler dans la
chaudière.
• Par ailleurs, la partie
horizontale du conduit
d'évacuation doit avoir une
pente d'au moins 3% vers le
haut, sauf si cette partie
mesure moins de 1 mètre.
• La hauteur L doit être de
1,6 m au minimum.
Sorties ventouse
Themaclassic F
Important : Seuls les
accessoires de la marque
Bulex doivent être utilisés.
18
Différentes configurations
de sortie ventouse sont
réalisables sur votre
chaudière Bulex.
En voici quelques exemples.
N'hésitez pas à consulter
votre revendeur pour
obtenir des informations
supplémentaires
sur les autres possibilités
et les accessoires associés.
A = distance jusqu’à un mur latéral ou auvent
B = longueur du mur latéral ou auvent A * B quand A est inférieur à 1 mètre.
H = hauteur à partir du sol : - 2,2 m /chemin praticable
- 0,5 m/terrain fermé
Sortie par rapport aux ouvertures d’aération :
- au dessus d’une ouverture d’aération 0 < 6H < 0,5 m L * 2 m
0,5 < 6H < 1 m L * 1 m
- en dessous d’une ouverture d’aération L + 6H > 4 m
1
%
2%
Les tuyaux de ventouse
doivent avoir une pente
d’environ 2% vers l’extérieur
afin d’évacuer de possibles
condensations.
19
INSTALLATEURS
Sorties ventouse
Themaclassic F
Système ventouse concentrique horizontale (installation de type C12)
Ø 60/100 mm (réf. 08615100 ) ou Ø 80/125 mm (réf. 7041325)
Perte de charge maximale :
60 Pa.
Cette valeur maximale est
atteinte avec un coude et
une longueur de ventouse
(L) de :
- 3,5 m (Ø 60/100 mm)
- 11 m (Ø 80/125 mm)
Toutes les fois qu'un coude
90° supplémentaire
est nécessaire (ou 2 à 45°),
la longueur (L) doit être
réduite d'un mètre.
Recommandation normative :
Les orifices des terminaux
en conduits séparés doivent
déboucher dans un même
carré de 50 cm de côté.
L
72
Joint
Le diaphragme fourni dans le
sachet de joint doit être mis en
place sur la sortie fumée dès
lors que la longueur (L) est
inférieure à 0,5 m (Ø 60/100
mm) ou 2 m (Ø 80/125 mm)
Type C 12 Ø 60/100 mm
Système ventouse verticale (installation de type C32)
Ø 60/100 mm (réf. 7041366) ou Ø 80/125 mm (réf. 08510300)
Recommandation normative :
Les orifices des terminaux
en conduits séparés doivent
déboucher dans un même
carré de 50 cm de côté.
L
Perte de charge maximale :
60 Pa.
Cette valeur maximale est
atteinte avec l’adaptateur et
une longueur de ventouse
(L) de :
- 4,5 m (Ø 60/100 mm)
- 12 m (Ø 80/125 mm)
Toutes les fois qu'un coude
90° supplémentaire
est nécessaire (ou 2 à 45°),
la longueur (L) doit être
réduite d'un mètre.
Le diaphragme fourni dans le sachet de joint doit être mis
en place sur la sortie fumée dès lors que la longueur (L) est
inférieure à 1,5 m (Ø 60/100 mm) ou 3 m (Ø 80/125 mm).
20
Type C 32 Ø 80/125 mm
L1
2
80
L
80
145
Ø
Ø
Joint
Type C 52 2 x Ø 80 mm
Toutes les fois qu'un coude
90° supplémentaire est
nécessaire (ou 2 à 45°), la
longueur (L) doit être
réduite d'un mètre.
145
Le diaphragme fourni dans le sachet de joint doit être mis
en place sur la sortie fumée dès lors que la longueur
(L1+L2) est inférieure à 4 m.
80
Type C 82 2 x Ø 80 mm
Système ventouse horizontale Ø 80 mm (installation de type B 22) Réf. 08511500
Perte de charge maximale :
NB : L’air de combustion
60 Pa.
est pris dans le local où est
Cette valeur maximale est
installé l’appareil. En aucun
L
atteinte avec le coude,
cas, les ventilations hautes
l’adaptateur et une
et basses ne peuvent être
longueur de conduits (L)
obstruées.
de 15 m.
Toutes les fois qu'un coude
Le diaphragme fourni dans
90° supplémentaire est
le sachet de joint doit être
nécessaire (ou 2 à 45°), la
mis en place sur la sortie
longueur (L) doit être
fumée dès lors que la
réduite d'un mètre.
longueur (L) est inférieure à
145
t
Perte de charge maximale :
60 Pa.
Cette valeur maximale est
atteinte avec deux coudes,
le séparateur double flux et
une longueur de conduits
(L1+L2) de 34 m.
Ø
:
Système ventouse double flux 2 x Ø 80 mm (installation de type C52 ou C 82)
Réf. 08511500
0,6 m.
Type B 22 Ø 80 mm
21
INSTALLATEURS
Pose des canalisations
La plaque de raccordement est équipée de :
A - retour chauffage avec manette d’isolement (t).
B - arrivée eau froide avec manette d’isolement (u).
C - départ chauffage avec manette d’isolement (v).
D - départ eau chaude sanitaire.
E - arrivée gaz avec prise de pression.
5
5
5
5
Limiteur de débit
8 l/min.
A
,5
7
5
t
B
u
,5
7
5
1
C
2
v
D
3
E
4
5
Prise de pression
Les tubulures 1, 2, 3, 4 et 5 fournies avec la chaudière permettent le raccordement de la
chaudière à la plaque de raccordement.
Les numéros correspondant à chaque tubulure sont inscrits sur la plaque de
raccordement.
22
Les tubulures livrées avec
la plaque de raccordement
permettent de se
raccorder à l’installation :
1 : Tubulures chauffage
Douille coudée avec écrous
libres en 3/4“.
3
2
1
G 3/4”
2 : Tubulures sanitaire
Douille coudée avec écrous
libres en 1/2“.
R 3/4”
3 - Tubulure "gaz"
Douille coudée avec
écrous libres,
mamelon R 3/4” - G 3/4”
et robinet gaz agréé ARGB
R 3/4” - G 3/4”.
Diamètre intérieur minimal
des canalisations :
- gaz naturel (TN)
20 mm
- gaz propane (LL) 13 mm
- circuit chauffage 20 mm
- circuit sanitaire
13 mm
Important
• N'utiliser que les joints
d'origine fournis avec
l'appareil. Ne pas braser les
tubulures montées en place,
cette opération risquant
d'endommager les joints et
les étanchéités des robinets.
• Raccorder la soupape
de sécurité chauffage et le
disconnecteur à un circuit
d’évacuation vers les égouts
en utilisant les tubes
flexibles fournis.
Evacuation vers
les égouts
23
INSTALLATEURS
Mise en place
de la chaudière
Rappel : la mise
en place de la chaudière
doit être réalisée
exclusivement
par un professionnel
qualifié.
Avant d’effectuer toute
opération, il est nécessaire
de procéder au nettoyage
soigné des canalisations
à l’aide d’un produit
approprié afin d’éliminer les
impuretés telles que
limailles, soudures, huiles et
graisses diverses pouvant
être présentes.
Ces corps étrangers
seraient susceptibles d’être
entraînés dans la chaudière,
ce qui en perturberait le
fonctionnement.
entre la chaudière et
la plaque de raccordement.
NB : un produit solvant
risque d'endommager
le circuit.
• Ne pas oublier d’emboîter
la rallonge bleue sur le
robinet de remplissage
comme illustré ci-dessous.
Pose
• Engager les pattes
supérieures de la chaudière
sur la barrette de retenue.
• Laisser descendre
la chaudière et la faire
correspondre avec les
raccords de la plaque
support.
• Mettre en place
les joints puis visser
les différents raccords
Raccordement
électrique
Alimentation 230 V
Raccorder
le câble d'alimentation
de la chaudière au réseau
230 V monophasé + terre.
Selon les normes
en vigueur, ce raccordement
doit être réalisé
par l'intermédiaire
d'un interrupteur bipolaire
avec une séparation
d'au moins 3 mm
entre chaque contact.
24
Attention : le cordon
d'alimentation intégré
à la chaudière est spécifique.
Si vous souhaitez le
remplacer, le commander
uniquement à un Service
Après Vente agréé Bulex.
Ballon
échangeur
Programmateur
d’ambiance
Programmateur
d’ambiance
Raccorder les fils du
programmateur d’ambiance
sur les deux bornes à la
place du pontet, comme
illustré ci-contre.
S'il n'est pas prévu de
programmateur
d'ambiance sur l'installation,
laisser le pontet sur les deux
bornes du bornier.
Ballon échangeur
Pour les chaudières
Themaclassic AS,
raccorder les fils du ballon
échangeur comme illustré.
Important : le connecteur
est destiné au raccordement
d’un programmateur.
En aucun cas, il ne doit
recevoir d'alimentation
du réseau 230 V.
➡
Passage pour les fils du
thermostat d’ambiance et
de la sonde extérieure.
Capteur de
sonde extérieure
a
Fusible 200 mA
Sonde extérieure
(disponible en accessoire)
• Raccorder les 2 fils du
capteur de température sur
le bornier (a) fourni avec la
sonde extérieure.
• Insérer le bornier (a) sur
l’emplacement J11 de la
carte électronique.
25
INSTALLATEURS
Mise en service
de la chaudière
Alimentation gaz
• Ouvrir le robinet
du compteur.
• Vérifier l’étanchéité
du raccordement gaz.
• S’assurer que le compteur
laisse bien passer le débit
nécessaire, lorsque tous
les appareils à gaz de
l’installation sont en service.
Alimentation électrique
• S’assurer que
la chaudière est bien
alimentée sous 230 V.
Remplissage des circuits :
Pousser
l’interrupteur vers la
droite pour faire apparaître I.
1
2
Ouvrir les manettes
d’isolement (t), (u) et
(v) : elles doivent être dans
le sens d’écoulement.
t
u
v
Ouvrir le bouchon de purgeur
situé sur la pompe et les purgeurs
automatiques de l'installation.
3
26
Ouvrir le robinet de remplissage
situé sous la chaudière jusqu’à lire
2 bars sur l’indicateur de pression.
4
Purger chaque radiateur
jusqu’à écoulement normal de l’eau
puis refermer les purgeurs.
5
6
Laisser le bouchon du purgeur
de la pompe ouvert
➡
7
Ouvrir les différents robinets d'eau
chaude pour purger l'installation.
S'assurer que l’indicateur de pression
affiche une valeur entre 1et 2 bars
sinon reprendre le remplissage.
8
I.5
bar
27
INSTALLATEURS
Réglages
Réglage du débit
du circuit chauffage
Il est nécessaire d’adapter
ce débit en fonction
du calcul de l’installation.
La chaudière est livrée
avec la vis a du by-pass
intégré ouvert d’un 1/2 tour;
en fonction des besoins,
effectuer la rotation de cette
vis (ex. : visser pour fermer)
pour adapter la hauteur
manométrique disponible à
la perte de charge de l’installation selon la courbe
débit/pression (page 13).
a
Accès aux données
techniques de la chaudière
(réservé à l'usage des
installateurs et des S.A.V.).
Il permet d'effectuer
certains réglages
et d'analyser d'éventuels
dysfonctionnements.
1.5
bar
3 Un nouvel appui sur
“mode” fait apparaître le
premier menu paramétrable
à savoir la puissance
maximale en chauffage.
28
10 s
1
1 L'appui pendant plus
de 10 s sur le bouton
“mode” permet d'accéder
au menu de paramétrage.
2 Lorsque “00” apparaît,
utiliser les touches + ou jusqu’à obtenir “96” sur
l’afficheur.
A
V
96
2
3
Nota : l'afficheur revient
à sa position normale au
bout de 15 minutes sans
manipulation ou après un
nouvel appui de plus de 10 s
sur le bouton “mode”.
Menu 01
Adaptation de
la puissance chauffage
La puissance maximale
de la chaudière en mode
chauffage peut être réglée
sur toute valeur comprise
entre les puissances
indiquées page 12.
Cette possibilité permet
d'assurer une adaptation
de la puissance fournie
aux besoins réels de
l'installation et d'éviter une
surpuissance exagérée tout
en maintenant un rendement
élevé.
• Lorsque le menu Cod 01
apparaît sur l’afficheur,
appuyez sur “mode” si
vous souhaitez paramétrer
ce menu.
• Déterminer ensuite la
puissance souhaitée par
appui sur les touches + ou -.
• Appuyer à nouveau sur
“mode pour valider la
nouvelle valeur de puissance
choisie.
• Appuyer sur la touche +
pour passer au menu
suivant.
Nota : la diminution
de la puissance en chauffage
n'a aucune incidence
sur la puissance en eau
chaude sanitaire.
Val
Cod
01
mode
15
Réglage usine
Menu 02
Configuration aéraulique
Ce menu est sans effet pour
ce type de chaudière.
Veillez à mettre en place le
diaphragme sur la sortie
fumée lorsque la longueur
des ventouses est inférieure
aux valeurs indiquées pages
20 et 21.
Menu 03
Température minimale en
chauffage
Cette valeur peut être choisie
entre 4 propositions en
Val
Cod
accédant au menu Cod 03 :
38°C, 50°C, 55°C ou 70°C.
03
mode
38
Réglage usine
Menu 4
Température
maximale en chauffage
Cette valeur peut être
choisie entre 4 propositions
en accédant au Cod 04 :
50°C, 73°C, 80°C et 87°C.
Val
Cod
04
mode
73
Réglage usine
29
INSTALLATEURS
Réglages
Menu 5
Fonctionnement de pompe
Le menu Cod 05 propose 2
modes de fonctionnement
de pompe :
Menu 6
Sonde extérieure
Le menu Cod 06 propose
16 pentes de régulation
numérotées de 00 à 15
(voir graphique).
V
Réglage usine
1 - discontinu avec T.A.
2 - discontinu avec brûleur
Val
Cod
05
mode
01
T
Réglage usine
Exemple : avec la courbe
10, la température de
chauffage est maximale
pour une température
extérieure de -5,5°C.
Val
Cod
06
mode
--
V
Réglage usine
Menu 7
Sonde extérieure
Le point d’origine des pentes
de régulation peut être
Val
Cod
déplacé en variant
le paramètre de -9 à 10.
07
mode
--
Nota :
- Les réglages sur les menus Cod 06 et 07 sont sans effet si l’installation ne comporte pas
de sonde extérieure.
- Le menu Cod 08 est réservé à l’usage des services Après-Ventes.
Température chauffage en °C
Réglages par
le menu 6
Réglages par
le menu 7
Température extérieure en °C
30
V
Vidange
Si, en votre absence,
il y a risque de gel, il est
nécessaire de vidanger
l'installation.
Toutefois, pour éviter
cette opération,
il est possible de faire ajouter
par un professionnel qualifié
de l'antigel spécial pour
les circuits de chauffage.
t
u
Manettes (t), (u) et (v)
en position fermée
Vidange
du circuit chauffage
• Ouvrir le robinet de vidange
prévu au point bas
de l'installation.
• Faire une prise d'air
en ouvrant par exemple,
un purgeur de l'installation
ou le robinet de vidange (r)
de la chaudière.
Vidange
du circuit sanitaire
• Fermer le robinet
du compteur d'eau.
• Ouvrir un ou plusieurs
robinets.
v
r
Vidange de
la chaudière seule
• Fermer les manettes
d'isolement (t), (u) et (v)
(les manettes doivent être
perpendiculaires au sens
d'écoulement).
• Ouvrir le robinet de
vidange (r) de la chaudière.
• Ouvrir un ou plusieurs
robinets de puisage d'eau
chaude.
31
INSTALLATEURS
Raccordement
d’un ballon
Votre chaudière
Themaclassic AS
a été conçue pour être
raccordée facilement
à un ballon échangeur de la
gamme Bulex.
Les deux raccords coudés
(1a et 1b), livrés avec la
1 - raccords coudés 3/4“ départ (1a)
et retour (1b) eau de réchauffage
2 - plaque support
32
chaudière, se montent à
l’arrière de la plaque support
(3) comme illustré sur la
photo ci-contre.
2
1a
1b
3/4”
Douille soudée sur le
circuit départ ballon
de l’installation
Vers ballon
➡
➡
Douille soudée sur le
circuit retour ballon
de l’installation.
Retour ballon
33
SÉCURITÉS
Sécurités
de fonctionnement
Protection de la chaudière
contre le gel
Si, en votre abscence, il y a
risque de gel, sélectionnez le
mode
sur la chaudière.
S'assurer que la chaudière
est alimentée électriquement
et que le gaz arrive bien à la
chaudière.
Le système de protection
contre le gel commande la
mise en fonctionnement de
la chaudère dès lors que la
température dans le circuit
chauffage descend en
dessous de 4°C. La
chaudière s'arrête dès que
la température de l'eau
contenue dans le circuit
chauffage atteint 16°C.
Protection de l’installation
contre le gel
Pour une absence de
quelques jours, sélectionnez
la température minimale en
chauffage à partir du
tableau de bord de votre
chaudière ou baissez
simplement la température
de consigne sur votre
thermostat d’ambiance.
En cas d'absence prolongée,
se reporter au chapitre
"Vidange" page 31.
34
Sécurité de refoulement
cheminée sur les
Themaclassic C
S'il se produit une
obstruction, même partielle,
du conduit de cheminée,
le système de sécurité,
constitué par deux
thermostats bilame à
réarmement automatique
placé en haut du coupe
tirage de la chaudière,
provoque l'arrêt de
l'appareil.
Dans ce cas, le voyant
rouge du tableau
de commande clignote
et l’afficheur indique
le code F 2 ou F3.
F2
La chaudière se remet
automatiquement
en fonctionnement au bout
de 15 minutes.
Si ce n’est pas le cas,
prévenir votre installateur
ou Bulex service.
Important : il est interdit
de mettre hors service
la sécurité de refoulement
cheminée. Toute intervention
sur le système de sécurité
devra se faire par un
technicien qualifié et à l'aide
des pièces de rechange que
Bulex service tient à votre
disposition.
Sécurité sur le débit d'air
sur les Themaclassic F
Si un défaut est
détecté au niveau
de l'extraction ou
de l'aspiration de l'air,
le système de sécurité
interrompt le fonctionnement
de la chaudière, le voyant
rouge du tableau de
commande clignote et
l’afficheur indique le code F2.
Dans ce cas, prévenir votre
installateur ou Bulex service.
F2
En cas de coupure de gaz
La chaudière se
met en sécurité, le
voyant rouge du
tableau de commande
clignote et l’afficheur indique
le code F1.
Dans ce cas, prévenir votre
installateur ou Bulex service.
F1
En cas de coupure
de courant
La chaudière cesse de
fonctionner.
Dès que l'alimentation
électrique est rétablie, la
chaudière se remet
automatiquement en service.
Sécurité de surchauffe
Si un incident
entraîne l'arrêt
de la chaudière par
action de la sécurité
(thermostat bilame à
réarmement manuel), le
voyant rouge du tableau de
commande clignote et
l’afficheur indique le code F5.
Dans ce cas, prévenir votre
installateur ou Bulex service.
F5
Nota :
• D’autre codes défauts,
jusqu’à F 22, peuvent
apparaître. Pour un code à
2 chiffres, l’afficheur clignote
en faisant apparaître
alternativement F puis le
code à 2 chiffres (11, 12...).
d'anomalie sur le dispositif
général. L'appareil se remet
automatiquement en service
sans aucune intervention
dès que le système de
sécurité l'autorise.
Par ex. :
F
puis
22
• Dans le cas d'une
utilisation dans un ensemble
collectif, l'installation
comporte un dispositif de
sécurité collective qui arrête
la chaudière en cas
Présence d'air
dans les canalisations :
Purger l'air contenu dans les
radiateurs et réajuster la
pression. Si les apports
deviennent trop fréquents,
avertir le service après-vente
car il peut s'agir :
- de fuites légères sur
l'installation et dont il
faudrait rechercher l'origine;
- d'une corrosion du circuit
de chauffage à laquelle il
faudrait remédier par un
traitement approprié de l'eau
du circuit.
Important : Une installation
de chauffage central ne peut
pas fonctionner correctement
si elle n'est pas remplie
d'eau et bien débarrassée
de l'air contenu à l'origine.
Si ces conditions ne sont
pas remplies, du bruit dû
à l'ébullition de l'eau
dans la chaudière
et du bruit de chute d'eau
dans les radiateurs
pourraient apparaître.
35
70
71
BULEX
Golden Hopestraat 15
B-1620 Drogenbos
Tél./ Tel : 02 555 13 13
Fax : 02 555 13 14
www.bulex.be
© Ces notices relèvent de la législation relative aux droits d’auteur
et toute reproduction ou diffusion, qu’elle soit totale ou partielle,
nécessite l’autorisation écrite du fabricant.
© Deze handleidingen, of delen ervan, zijn auteursrechtelijk
beschermd en mogen alleen met schriftelijke toestemming van de
fabrikant vermenigvuldigd of verspreid worden.
0020004049_06 - 03/14
Leverancier / Fabrikant
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising