automatisme d700hs

automatisme d700hs
D700HS
Inserto Immagini - Pictures Collection
Collection de Figure - Cojunto de Imagenes
Photo Kollektion - Fotoverzameling
3
7
2
1
5
6
1
2
2770/3370/3970/4570
200
145
360
mm.
3
2000/2600/3200/3800
4
햶
햷
햾
햽
햺
햵
햸
햹
햴
햳
햲
4
5
6
7
8
햻
A
9
10
B
C
햲
11
햲
12
13
14
15
햲
16
17
햲
햳
18
19
햲
15°/20°
햳
햳
20
21
햲
햲
22
23
A
B
C
24
26
25
햳
햲
OPEN A
STOP
ALTRE SICUREZZE
28
27
RADIO SET UP
OPEN B OPEN A
햲
29
햳
34
햲
30
31
32
33
햲
35
햴
1 sec
햳햲
>8 sec
37
36
햶
햷
38
40
햵
39
1 sec
햷
43
5 sec
햴
41
햵
42
2 sec
2 sec
<8 sec
햶
5 sec
햴
5 sec
햳 햲
44
>4 sec
45
햶
햷
46
햵
47
2 sec
5 sec
~5 sec
48
햳 햲
49
햷
햵
50
햴
51
2 sec
<4 sec
햶
5 sec
Index
RÈGLES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ POUR L’INSTALLATION ET L’ENTRETIEN ........................................... p. 2
DÉCLARATION DE CONFORMITÉ ........................................................................................................ p. 3
AVERTISSEMENTS POUR L’INSTALLATEUR .............................................................................................. p. 3
1. DIMENSIONS .................................................................................................................................... p. 4
2. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES .................................................................................................... p. 4
3. OUTILS, MATÉRIEL ET DISPOSITIONS ÉLECTRIQUES .......................................................................... p. 4
4. DESCRIPTION ................................................................................................................................... p. 4
5. VÉRIFICATIONS PRÉLIMINAIRES ....................................................................................................... p. 5
6. ASSEMBLAGE ................................................................................................................................... p. 5
6.1. Rail de guidage .............................................................................................................................. p. 5
6.2. Patte d’attache postérieur ............................................................................................................. p. 5
6.3. Déverrouillage externe (en option) .............................................................................................. p. 5
7.1. Rail de guidage ...............................................................................................................................
7.2. Patte d’attache sur la porte .............................................................................................................
7.3. Opérateur ........................................................................................................................................
7.4. Déverrouillage de l’automatisme ..................................................................................................
7.5. Déverrouillage externe ....................................................................................................................
p. 5
p. 6
p. 6
p. 6
p. 6
8. PLATINE ÉLECTRONIQUE E700HS ...................................................................................................... p. 6
8.1. Caractéristiques techniques et composants platine E700HS ..............................................................
8.2. Borniers et connecteurs ..........................................................................................................................
8.3. DS1 Dip-switches de programmation ......................................................................................................
8.4. Logiques de fonctionnement ...................................................................................................................
p. 6
p. 7
p. 7
p. 7
9. LAMPE DE COURTOISIE ................................................................................................................... p. 8
10. CONNEXIONS ............................................................................................................................... p. 8
11. PROGRAMMATION ....................................................................................................................... p. 8
11.1. Réglages de la platine ........................................................................................................................... p. 8
11.2. Apprentissage (SET UP) ........................................................................................................................... p. 8
11.3. Préclignotement ..................................................................................................................................... p. 9
12. MÉMORISATION DE LA CODIFICATION DES RADIOCOMMANDES .............................................. p. 10
12.1. Mémorisation des radiocommandes DS ............................................................................................... p. 10
12.2. Mémorisation des radiocommandes SLH ............................................................................................ p. 10
12.3. Mémorisation des radiocommandes RC (uniquement pour certains marchés) ............................. p. 10
12.3.1. Mémorisation à distance des radiocommandes RC ..................................................... p. 10
12.4. Procédure d’effacement des radiocommandes ................................................................................. p. 11
13. MISE EN FONCTION ........................................................................................................................ p. 11
14. FILS PARACHUTE .............................................................................................................................. p. 11
15. ENTRETIEN ...................................................................................................................................... p. 11
16. RÉPARATIONS ................................................................................................................................ p. 11
17. ACCESSOIRES ................................................................................................................................ p. 11
17.1. Support central ........................................................................................................................................ p. 11
17.2. Déverrouillage à clé ................................................................................................................................ p. 11
17.3. Bord de sécurité CN60E .......................................................................................................................... p. 11
18. COMMENT RÉSOUDRE LES PROBLÈMES ......................................................................................... p. 12
1
FRANÇAIS
7. INSTALLATION .................................................................................................................................. p. 5
RÈGLES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ POUR
L’INSTALLATION ET L’ENTRETIEN
Il est fondamental de suivre correctement la procédure d’installation et les indications pour l’utilisation afin d’obtenir une
porte automatisée efficiente et sûre. Une installation et un usage erronés peuvent blesser sérieusement les personnes et
endommager les choses.
On recommande de lire attentivement ce manuel d’installation dans son ensemble avant de commencer l’installation.
N’effectuer aucune modification qui ne soit pas mentionnée dans ce manuel. Ne pas installer l’opérateur pour des usages
différents de ceux qui sont indiqués.
Pour la fixation, utiliser les accessoires fournis ou, quoi qu’il en soit, des systèmes de fixation (vis, tasseaux, etc.) adaptés au
type de support et aux contraintes mécaniques exercées par l’automatisme.
FRANÇAIS
Vérifier que la porte sectionnale soit conforme aux normes EN12604 et EN12605 (information figurant dans la documentation
de la porte même). Pour les Pays extra-CEE, pour obtenir un niveau de sécurité adéquat, outre les références aux normes
nationales, suivre les Normes susmentionnées.
Contrôler que la porte est correctement équilibrée, en parfait état de marche et munie d’arrêts mécaniques en ouverture.
En phase d’installation, on recommande de :
•se procurer et garder à portée de main le matériel et les outils indiqués au paragraphe suivant “Outils et matériel”.
•utiliser un support stable pour effectuer les opérations sans prendre appui au sol.
•se protéger le visage et les mains de façon adéquate avant d’effectuer les opérations de perçage avec la perceuse.
•interdire aux enfants de jouer dans les environs durant l’installation, l’utilisation et la manœuvre de déverrouillage de
l’automatisme. •enlever les détritus et les objets risquant d’entraver le mouvement avant d’actionner le système du point de
vue électrique.
•démonter les fermetures mécaniques de la porte afin que son blocage soit effectué par l’automatisme en phase de
fermeture.
•appliquer les autocollants d’avertissement d’après les instructions.
•installer les dispositifs de déverrouillage manuel à une hauteur non supérieure à 180cm.
•Installer les dispositifs externes de commande à une hauteur non inférieure à 150cm, loin de la zone concernée par le
mouvement de la porte, mais dans une position permettant un contrôle visuel.
Au terme de l’installation, on recommande de :
•contrôler que le système anti-écrasement est en mesure de détecter la présence d’un objet d’une hauteur de 50mm placé
au sol et qu’un poids de 20kg appliqué à la porte provoque l’arrêt du mouvement d’ouverture.
•s’assurer qu’aucune partie de la porte n’interfère avec des espaces publics comme les trottoirs et/ou les routes.
•Utiliser l’automatisme en suivant les prescriptions des « Instructions pour l’Utilisateur ».
•Rédiger, conserver et mettre à jour le registre d’entretien.
•L’automatisme D700HS n’exige pas le remplacement périodique de pièces.
• Contrôler une fois par mois le fonctionnement des dispositifs de sécurité et du système anti-écrasement : un objet indéformable
haut de 50mm placé au sol doit être correctement détecté.
ATTENTION ! DANGER D’ÉCRASEMENT.
L’automatisme ne doit pas être utilisé par des enfants ou par des handicapés moteurs, sensoriels et mentaux,
ou par des personnes inexpérimentées ; la supervision de la part de personnes expertes et instruites est
nécessaire.
Ne jamais laisser les enfants manipuler l’automatisme et toujours les surveiller.
•Si le câble d’alimentation de l’opérateur D700HS est endommagé, du personnel qualifié doit le remplacer par un câble neuf
du même type. Ne pas utiliser des câbles d’alimentation différents.
Lire ce manuel d’installation dans son ensemble avant de commencer l’installation du produit.
Le symbole souligne des remarques importantes pour la sécurité des personnes et l’intégrité de l’automatisme.
Le symbole attire l’attention sur des remarques concernant les caractéristiques ou le fonctionnement du produit.
2
DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ POUR MACHINES
(DIRECTIVE 2006/42/CE)
Fabricant :
FAAC S.p.A.
Adresse :
Via Calari, 10 - 40069 Zola Predosa BOLOGNA - ITALIE
Déclare que :
L’opérateur mod. D700HS avec armoire E700HS,
• est construit pour être incorporé à une machine ou pour être assemblé à d’autres machines
afin de constituer une machine conforme à la Directive 2006/42/CE ;
• est conforme aux exigences essentielles de sécurité des autres directives CEE suivantes :
- 2004/108/CE.
- 2006/95/CE.
On déclare en outre que la mise en service de la machine est interdite tant que l’installation à laquelle elle sera
incorporée ou dont elle deviendra un composant n’a pas été identifiée et déclarée conforme aux conditions de
la Directive 2006/42/CEE et modifications successives transposée dans la législation nationale par le DPR italien
n°459 du 27 janvier 2010.
L’Administrateur Délégué
A. Marcellan
AVERTISSEMENTS POUR L’INSTALLATEUR
OBLIGATIONS GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ
14) Vérifier que la mise à la terre soit réalisée dans les règles de l'art et y
connecter les pièces métalliques de la fermeture.
1) ATTENTION ! Il est important, pour la sécurité des personnes, de suivre à la
lettre toutes les instructions. Une installation erronée ou un usage erroné
du produit peut entraîner de graves conséquences pour les personnes.
15) Les dispositifs de sécurité (norme EN 12978) permettent de protéger des
zones éventuellement dangereuses contre les Risques mécaniques du
mouvement, comme l'écrasement, l'acheminement, le cisaillement.
2) Lire attentivement les instructions avant d'installer le produit.
3) Les matériaux d'emballage (plastique, polystyrène, etc.) ne doivent pas
être laissés à la portée des enfants car ils constituent des sources de
danger potentielles.
16) On recommande que toute installation soit dotée au moins d'une
signalisation lumineuse (par ex. : FAACLIGHT), d'un panneau de
signalisation fixé, de manière appropriée, sur la structure de la fermeture,
ainsi que des dispositifs cités au point « 15 ».
4) Conserver les instructions pour références ultérieures.
5) Ce produit a été conçu et construit exclusivement pour l'usage indiqué
dans la présente documentation. Toute autre utilisation non expressément
indiquée pourrait compromettre l'intégrité du produit et/ou représenter
une source de danger.
17) FAAC décline toute responsabilité quant à la sécurité et au bon
fonctionnement de l'automatisme si les composants utilisés dans
l'installation n'appartiennent pas à la production FAAC.
18) Pour l'entretien, utiliser exclusivement des pièces FAAC d'origine.
6) FAAC décline toute responsabilité qui dériverait de l'usage impropre ou
différent de celui auquel l'automatisme est destiné.
19) Ne jamais modifier les composants faisant partie du système
d'automatisme.
7) Ne pas installer l'appareil dans une atmosphère explosive : la présence
de gaz ou de fumées inflammables constitue un grave danger pour la
sécurité.
20) L'installateur doit fournir toutes les informations relatives au fonctionnement
manuel du système en cas d'urgence et remettre à l'Usager qui utilise
l'installation les « instructions pour l'usager » fournies avec le produit.
8) L e s c o m p o s a n t s m é c a n i q u e s d o i v e n t r é p o n d r e
a u x p re s c r i p t i o n s d e s N o r m e s E N 1 2 6 0 4 e t E N 1 2 6 0 5 .
Pour les Pays extra-CEE, l'obtention d'un niveau de sécurité approprié
exige non seulement le respect des normes nationales, mais également
le respect des Normes susmentionnées.
21) Interdire aux enfants ou aux tiers de stationner près du produit durant le
fonctionnement.
22) Eloigner de la portée des enfants les radiocommandes ou tout autre
générateur d'impulsions, pour éviter tout actionnement involontaire de
l'automatisme.
9) FAAC n'est pas responsable du non-respect de la Bonne Technique dans la
construction des fermetures à motoriser, ni des déformations qui pourraient
intervenir lors de leur utilisation.
23) Le transit n'est permis que lorsque l'automatisme est immobile.
24) L'Usager qui utilise l'installation doit éviter toute tentative de réparation
ou d'intervention directe et s'adresser uniquement à un personnel
qualifié.
10) L'installation doit être effectuée conformément aux Normes EN 12453 et
EN 12445.
Pour les pays extra-CEE, l'obtention d'un niveau de sécurité approprié
exige non seulement le respect des normes nationales, mais également
le respect des Normes susmentionnées.
25) Entretien : procéder au moins tous les six mois à la vérification fonctionnelle
de l'installation, en faisant particulièrement attention à l'efficience des
dispositifs de sécurité (y compris, lorsqu'elle est prévue, la force de poussée
de l'opérateur) et de déverrouillage.
11) Couper l'alimentation électrique avant toute intervention sur
l'installation.
26) Tout ce qui n'est pas prévu expressément dans ces instructions est
interdit.
12) Prévoir, sur le secteur d'alimentation de l'automatisme, un interrupteur
omnipolaire avec une distance d'ouverture des contacts égale ou
supérieure à 3 mm. Il est conseillé d'utiliser un magnétothermique de 6A
avec interruption omnipolaire.
13) Vérifier qu'il y ait, en amont de l'installation, un interrupteur différentiel
avec seuil de 0,03 A.
3
FRANÇAIS
Bologna, le 1er février 2010
FRANÇAIS
AUTOMATISME D700HS
Ces instructions sont valables pour le modèle FAAC D700HS.
Les automatismes D700HS permettent d’automatiser les
portes sectionnales équilibrées de garage individuels à
usage domestique. Elles sont constituées par un opérateur
électromagnétique, une armoire de manœuvre électronique
et une lampe de courtoisie intégrés en un seul monobloc qui,
appliqué au plafond, par l’intermédiaire d’une transmission à
chaîne ou à courroie, permet l’ouverture de la porte.
Le système irréversible garantit le blocage mécanique de la
porte quand le moteur n’est pas en fonction ; il n’est donc
pas nécessaire d’installer de serrure; un déverrouillage manuel
interne et un déverrouillage externe (en option) permettent
de manœuvrer la porte en cas de coupure de courant ou
de dysfonctionnement. L’opérateur est muni d’un dispositif
électronique de détection de la présence d’un éventuel
obstacle gênant le mouvement de la porte pour éviter
l’écrasement ou le soulèvement. Cette instruction concerne
l’opérateur à traction à chaîne, mais les mêmes procédures,
réglages et limites d’application sont valables pour l’opérateur
à traction à courroie.
Le matériel nécessaire pour l’installation de l’opérateur
D700HS est le suivant :
Les automatismes D700HS ont été conçus et construits
pour un usage interne et pour contrôler l’accès des
véhicules. Éviter toute autre utilisation.
- Utiliser des câbles possédant un degré d’isolation
adéquat.
- L’installation électrique doit être conforme aux indications
fournies au chapitre « Avertissements pour l’installateur ».
- Le câble d’alimentation 230V~ doit être posé et connecté
par un installateur qualifié. Faire installer une prise de type
2P de 10A - 250 V~ à proximité de l’opérateur.
- Poser les câbles dans des conduites spécifiques et éviter
que des câbles libres éventuels ne puissent se trouver au
contact des pièces en mouvement de l’automatisme et
de la porte.
- Séparer dans des conduites différentes les câbles basse
tension des câbles d’alimentation 230V~.
- Disposer l’installation électrique conformément aux
indications fournies au chapitre « Avertissements pour
l’installateur ».
- Au terme de l’installation, contrôler qu’aucune conduite ni
câble éventuels ne puisse se trouver au contact des pièces
en mouvement.
- Installer les points fixes de commande à une hauteur minimale
de 150cm, à l’écart de la zone concernée par le mouvement
de la porte, mais dans une position permettant un contrôle
visuel.
1
2
3
4
5
6
7
Pour les dimensions de l’opérateur FAAC D700HS, voir la Fig. 3
et le Chap. 2 : Caractéristiques Techniques.
2. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Modèle
D700HS
230
Moteur électrique (Vcc)
24
Puissance maxi absorbée (W)
440
Force de poussée (N)
Rated Operating Time (R.O.T.)
700
18 min. at 55 °C
Encombrement maximum à partir du plafond (mm)
35 (Fig. 5)
Lampe de courtoisie (V~ / W)
230 / 40 max.
Temporisation lampe de courtoisie (s)
120
Vitesse standard chariot à vide (m/min)
12
Vitesse réduite chariot à vide (m/min)
3,8
Vitesse chariot en ralentissement (m/min)
1,3
Niveau de bruit à la vitesse standard (dBA)
52
Longueur course en ralentissement
Modifiable à partir du setup
Dispositif de sécurité intrinsèque
Catégorie 2
Largeur maximum porte sectionnale (mm)
5000
Hauteur maximum porte sectionnale (mm)
Voir course utile
Course utile rail de guidage (mm)
2000 - 2600 - 3200 - 3800
Indice de protection
Uniquement usage interne (IP20)
Température d’utilisation (°C)
-20 / +55
ø (mm ²)
Q.TÉ
Alimentation Secteur
Alimentation
Opérateur
Lampe clignotante
Photocellules RX
Photocellules TX
Sélecteur à clé
Conduite Basse
Tension
ø 1,5
2
ø 1,5
2
ø1
ø 0,5
ø 0,5
ø 0,5
2
3
2
2
-
-
La numérotation se réfère à la Fig. 2.
1. DIMENSIONS
Alimentation (V~ / 50 Hz)
TYPE
4. DESCRIPTION
La description de l’opérateur FAAC D700HS se réfère à la Fig.
4.
Le niveau d’émission du bruit de l’opérateur D700HS,
contrôlé au poste de travail, est de 52 dB(A).
3. OUTILS, MATÉRIEL ET DISPOSITIONS ÉLECTRIQUES
Les outils nécessaires pour l’installation de l’opérateur
D700HS sont indiqués dans la Fig. 1.
4
Plafonnier
Capot postérieur
Lampe de courtoisie
Carter plastique opérateur D700HS
Patte d’attache postérieure
Rail de guidage
Chariot d’entraînement
Poignée de déverrouillage
Bride patte d’attache porte
Groupe de renvoi
Patte d’attache antérieure et tendeur de chaîne
Bride patte d’attache antérieure
5. VÉRIFICATIONS PRÉLIMINAIRES
6.3. Déverrouillage externe (en option)
Si l’on a prévu d’installer le système de déverrouillage externe,
mettre le fil en place avant de commencer l’installation :
1) Débloquer le chariot (voir par. 7.4. point 3) et l’amener
au niveau de la rainure située sur le dessus du rail de
guidage.
2) Introduire la cosse du fil dans son logement de couleur rouge
(fig. 11).
3) Faire reculer le chariot vers le groupe de l’embrayage de
la traction jusqu’à ce que le trou de passage sur le chariot
coïncide avec la rainure et y passer le fil dénudé (Fig. 12).
4) Extraire totalement le fil de la partie inférieure du chariot.
5) Enrouler le fil sur lui-même pour éviter qu’il ne représente
une gêne durant l’installation du rail de guidage.
- La structure de la porte doit être adaptée à l’automatisation.
En particulier, vérifier la conformité des dimensions de la porte
à celles qui figurent dans les caractéristiques techniques ainsi
que sa solidité.
- Vérifier que la porte soit conforme aux normes EN12604 et
EN12605.
- Au cours du mouvement, la porte ne doit pas envahir les aires
publiques destinées au transit de piétons ou de véhicules.
- Contrôler l’efficience des paliers et des joints de la porte.
- Vérifier que la porte ne présente pas de frottements;
éventuellement, nettoyer et lubrifier les rails avec des produits
à base de silicone, en évitant d’utiliser de la graisse, toujours
d’après les conseils du constructeur.
- Vérifier l’équilibrage ainsi que la présence des arrêts
mécaniques en ouverture.
- Démonter les fermetures mécaniques de la porte afin que son
blocage soit effectué par l’automatisme en fermeture.
- Contrôler qu’il existe un espace d’au moins 35mm entre le
plafond et le point de coulissement le plus élevé de la porte
(fig. 5).
- Vérifier que le rouleau de guidage supérieur de la porte
sectionnale se trouve dans la partie horizontale du rail lorsque
la porte est fermée (fig. 6).
- Afin de travailler en toute sécurité, on conseille
d’installer l’opérateur en laissant la porte complètement
fermée.
- Utiliser tous les points d’ancrage prévus.
- Les systèmes de fixation doivent être indiqués pour le
type de support et suffisamment solides.
- Se protéger le visage et les mains de façon adéquate
durant les opérations de perçage.
- Lire ce chapitre jusqu’au bout avant de commencer
l’installation.
6. ASSEMBLAGE
6.1. Rail de guidage
Si l’on utilise un rail de guidage en deux éléments, procéder
à l’assemblage comme suit. Si l’on dispose d’un rail déjà
assemblé, passer au paragraphe 6.2.
1) Assembler les deux éléments du rail de coulissement en
les introduisant dans le joint central (fig. 7 réf. A) jusqu’à la
rencontre des reliefs métalliques de référence (fig. 7 réf. B).
Pour faciliter l’embrayage du rail de guidage, on conseille
de l’introduire dans le joint central en le comprimant
d’après la fig. 7 réf. C. Ne pas utiliser d’outils risquant de
déformer le rail ou le joint.
2) Faire coulisser le groupe de renvoi sur toute la longueur du
rail de guidage (fig. 8 réf. A) pour l’amener à proximité de
l’élément antérieur, opposé au groupe d’embrayage de
la traction.
3) Assembler la patte d’attache antérieure (fig. 8 réf. B) au
groupe de renvoi (fig. 8 réf. A).
4) Tendre légèrement la chaîne en vissant l’écrou (fig. 8 réf.
C).
5) Poser le rail de guidage sur le côté (Fig. 9). Pousser le chariot
à proximité du groupe d’embrayage de la traction (fig. 9
réf. C).
6) Régler le tendeur (fig. 9 réf. A) de manière à ce que la zone
centrale de l’anse, formée par la branche supérieure de
la chaîne, coïncide plus ou moins avec le milieu du rail de
guidage (fig. 9 réf. B)
7.1. Rail de guidage
Après avoir terminé les opérations préliminaires d’assemblage,
on peut commencer l’installation du rail de guidage comme
suit :
1) Tracer sur le linteau une ligne correspondant au centre
vertical de la porte (fig. 13).
2) Tracer sur le linteau une ligne horizontale correspondant
à la hauteur maximale atteinte par la porte au cours du
mouvement (voir Fig. 5).
3) Positionner la patte de fixation de la patte d’attache
antérieure en plaçant le bord inférieur à au moins 5mm
au-dessus du point d’intersection des lignes et centré par
rapport à la ligne verticale (fig. 13). Consulter également le
paragraphe 7.2. pour le positionnement correct de la patte
par rapport au point d’attache sur la porte.
4) Marquer les deux points de fixation.
5) Procéder au perçage et au montage, par l’intermédiaire
des vis (réf. Fig. 13) NON fournies.
6) Positionner le rail de guidage au sol et perpendiculairement
à la porte.
7) Soulever le rail par la patte d’attache antérieure et
assembler cette dernière à la patte de fixation au moyen
de la vis passante et de l’écrou (Fig. 14).
8) Soulever le rail de guidage de manière à amener la patte
d’attache postérieure au même niveau que la patte
d’attache antérieure ou bien de manière à obtenir la même
inclinaison que le rail horizontal de la porte. En cas de fixation
directe au plafond, passer au point 12.
9) Mesurer la distance entre le plafond et l’entraxe des écrous
de fixation de la patte d’attache postérieure.
10) Plier les brides fournies à la dimension relevée (mesurer à
partir du centre de la première rainure de la patte).
11) Monter les brides sur la patte d’attache postérieure et
repositionner le rail de guidage (Fig. 15).
12) Marquer au plafond les points de fixation de la patte
d’attache postérieure et percer (protéger préalablement
le rail de guidage). Terminer l’installation du rail.
13) Si l’on utilise un rail en deux éléments avec un raccord
central (fig. 16 réf. A) ou le support central pour le rail unique
(fig. 16 réf. B - en option), procéder à la fixation au plafond
au moyen des brides spécifiques et en agissant comme aux
points 9,10 et 12 (fig. 16).
Attention : une tension excessive peut endommager les groupes
de renvoi et d’embrayage traction.
6.2. Patte d’attache postérieure
Avant de fixer le rail de guidage au plafond, assembler la
patte d’attache postérieure dans le logement spécifique du
groupe d’embrayage de la traction et serrer les vis d’après la
Fig. 10. réf. .
5
FRANÇAIS
7. INSTALLATION
8. PLATINE ÉLECTRONIQUE E700HS
FRANÇAIS
7.2. Patte d’attache sur la porte
1) Assembler la patte d’attache et la tige du chariot (Fig. 17).
Positionner la patte d’attache sur la porte de manière à ce
que le trou de passage du fil de déverrouillage soit tourné
vers le côté gauche de la porte (réf. Fig. 18).
2) Fermer la porte et amener le chariot à proximité de cette
dernière.
3) Positionner la patte d’attache sur la porte en la centrant
par rapport sur le milieu de cette dernière.
Contrôler que la distance entre les entraxes des trous de
fixation de la patte d’attache antérieure et de la patte
d’attache sur la porte n’est pas supérieure à 20cm (Fig.
18). Pour un fonctionnement correct de l’automatisme, on
conseille d’éviter une inclinaison du bras supérieure à 30°
par rapport au rail de guidage. Si l’on utilise le bras courbe
pour portes sectionnales (en option) réaliser l’assemblage
avec le bras droit du chariot d’après la Fig. 19. Pour améliorer
l’efficience du système anti-écrasement, on conseille de
fixer la patte d’attache le plus bas possible sur la porte
sectionnale, mais sans dépasser la distance de 40cm à partir
de la patte d’attache antérieure de l’opérateur. (Fig. 19)
4) Tracer, percer et fixer la patte d’attache à la porte, par
l’intermédiaire des vis (réf. Fig. 18) NON fournies.
8.1. Caractéristiques techniques et composants
230 / 50
Tension d’alimentation (V ~ / Hz.)
24
Alimentation accessoires (Vcc)
200
Charge maxi accessoires (mA)
-20 / +55
Température d’utilisation (°C)
Connecteur rapide
Pour cartes réceptrices XF433 /
XF868 et module batteries
Logiques de fonctionnement
Automatique/Semi-automatique
Connexions au bornier
Open/Stop/Sécurités/ Fail Safe/
Lampe clignotante 24 Vcc.
2
Temporisation lampe de courtoisie (min)
Bornier basse tension entrées/accessoires
J1
7.3. Opérateur
Après avoir assemblé la patte d’attache postérieure au rail
de guidage et terminé son installation, on peut procéder au
montage de l’opérateur :
1) En maintenant l’opérateur incliné de 15/20° (Fig. 21),
introduire l’arbre du motoréducteur dans l’embrayage
de la patte d’attache postérieure du rail de guidage et
approcher les ailettes (Fig. 20 réf. ) des logements sur le
fond de la base de l’opérateur (Fig. 20 réf. ).
2) Tourner l’opérateur dans le sens indiqué dans la Fig. 21 pour
obtenir la position de la fig. 22 et introduire la goupille dans
le trou de la patte d’attache postérieure (Fig. 22 réf. ).
Connecteur rapide récepteurs XF433 ou XF868
J3
Bornier entrée alimentation 230V
J4
Connecteur primaire transformateur
J5
Bornier lampe de courtoisie
J7
Connecteur secondaire transformateur
J8
Connecteur sortie moteur
J12
Connecteur module batteries
OPEN A
Bouton-poussoir de programmation signal radio
OPEN B
Bouton-poussoir de programmation signal radio
OPEN
Bouton-poussoir d’OPEN
SETUP
Bouton-poussoir de SET UP
DS1
Dip-switche programmation
LD1
LED de signalisation entrée OPEN
LD2
LED de signalisation entrée STOP
LD3
LED de signalisation entrée FSW
LD4
LED de signalisation cycle de SETUP
LD5
LED sign. mémorisation canal radio OPEN A
LD6
LED sign. mémorisation canal radio OPEN B
OPEN-A
LD1
STOP
LD2
FSW
LD3
-TX FSW
J8
SET UP
7.4. Déverrouillage de l’automatisme
1) Définir la hauteur de la poignée de déverrouillage en tenant
compte du fait qu’elle doit se trouver à une hauteur maxi
de 180cm du sol, et couper le câble en excès.
2) Réaliser un nœud à l’extrémité du câble et assembler la
poignée de déverrouillage (Fig. 23).
3) Tirer la poignée de déverrouillage vers le bas et contrôler
que l’actionnement manuel de la porte est possible (Fig.
23).
4) Pour bloquer de nouveau l’opérateur, tirer la poignée de
déverrouillage horizontalement en direction de la porte
(Fig. 24). Contrôler qu’au relâchement de la poignée,
la fenêtre LOCK sous le chariot est de couleur rouge.
Actionner manuellement la porte pour retrouver le point
d’accrochage du chariot.
Éviter que des personnes, des animaux ou des objets ne se
trouvent dans la zone de mouvement de la porte durant
la manœuvre de déverrouillage.
J2
LD4
LAMP
24V
J1
OPEN
1
3
ON
2
DS1
7.5. Déverrouillage externe
Si l’automatisme est équipé d’un dispositif de déverrouillage
externe, achever l’installation (voir par. 6.3.) :
1) Couper la gaine du fil sur mesure (Fig. 25 réf. A).
2) Introduire le fil dans la gaine et le faire passer dans l’œillet
de la patte d’attache sur la porte (Fig. 25 réf. B).
3) Couper le fil sur mesure et l’assembler au levier interne de
la poignée de déverrouillage (Fig. 25 réf. C).
J7
J2
4
J5
LD6
J4
BATT
J5
J3
L N
230V
OPEN A OPEN B
6
J12
LD5
8.4. Logiques de fonctionnement
8.2. Borniers et connecteurs
OPEN A
Logique A (automatique)
Dispositif connecté
État
Open (impulsion)
Stop
Fsw
FERMÉ
Ouvre et referme après
le temps de pause
Aucun effet (2)
Aucun effet
EN OUVERTURE
Aucun effet
Bloque (2)
Aucun effet (1)
Négatif pour dispositifs OPEN A et STOP
OUVERT EN
PAUSE
Recommence le
comptage du temps
de pause (1)
Bloque (1)
Recommence le
comptage du temps
de pause (1)
Dispositif de sécurité en fermeture avec contact N.F.
(voir chap. LOGIQUES DE FONCTIONNEMENT)
EN FERMETURE
Inverse le mouvement
Bloque (2)
Inverse le mouvement
BLOQUÉ
Ferme
Aucun effet (2)
Aucun effet (1)
Dispositif de commande avec contact N.O.
(voir chap. LOGIQUES DE FONCTIONNEMENT)
Dispositif avec contact N.F. qui provoque le blocage
de l’automatisme
STOP
FSW
Sortie OPEN COLLECTOR 24 Vcc 100 mA. pour lampe
clignotante
LAMP
-TX FSW
Logique E (semi-automatique)
Négatif alimentation accessoires de sécurité (fonction
FAIL SAFE)
Négatif alimentation accessoires
+24 Vcc alimentation accessoires
N° fonction
2 Sensibilité anti-écrasement
3 Vitesse d’Ouverture/Fermeture
4 Vitesse chariot
OFF
ON
Actif
Pas actif
Faible
Élevée
Identique
Fermeture
à vitesse
réduite
Élevée
Faible
Stop
Fsw
Ouvre
Aucun effet (2)
Aucun effet
EN OUVERTURE
Bloque
Bloque (2)
Aucun effet (1)
OUVERT
Ferme
Aucun effet (2)
Aucun effet (1)
EN FERMETURE
Inverse le mouvement
Bloque (2)
Inverse le mouvement
BLOQUÉ
Ferme
Aucun effet (2)
Aucun effet (1)
(2) En maintenant l’impulsion, elle inhibe la fermeture
et/ou l’ouverture.
Durant la manœuvre d’ouverture, l’intervention
du dispositif anti-écrasement provoque l’arrêt
immédiat. Durant la manœuvre de fermeture, il
provoque la réouverture de la porte.
Si un obstacle est détecté en fermeture dans
la même position trois fois de suite, l’automatisme
considère cette cote comme une nouvelle butée
de fermeture et se met en état de fermé. Pour
rétablir les positions correctes, enlever l’obstacle
et commander un nouveau cycle : à la fermeture
successive, l’automatisme avancera à une vitesse
ralentie jusqu’à l’identification de la butée.
Fail Safe
S’il est activé, il valide le test de fonctionnement des
photocellules avant chaque mouvement.
Sensibilité anti-écrasement
En cas de portes au mouvement irrégulier, elle permet de
réduire la sensibilité du dispositif anti-écrasement pour éviter les
interventions indésirables.
+24 V -24 V LAMP
Open (impulsion)
(1) En maintenant l’impulsion, elle inhibe la fermeture.
8.3. DS1 Dip-switches de programmation
1 Fail Safe
État
FERMÉ
-TX FSW
FSW
7
STOP
OPEN A
FRANÇAIS
Description
fonctionnement.
Les tableaux des logiques indiquent le comportement de
l’automatisme dans les différentes conditions et suite à des
commandes ou à une intervention des dispositifs de sécurité.
L’apprentissage peut être effectué en mode automatique ou
manuel ; dans ce dernier cas, il est possible de déterminer les
points de ralentissement en ouverture et fermeture ; dans le
mode automatique, en revanche, l’armoire détermine de façon
autonome les paramètres d’actionnement.
Si la procédure ne se termine pas correctement (ex. en raison
de frottements excessifs durant le mouvement de la porte),
l’armoire signale l’état d’anomalie (la LED de SETUP clignote
lentement). Dans ce cas, il est nécessaire de répéter la
procédure, après avoir éliminé la cause de l’anomalie.
9. LAMPE DE COURTOISIE
- Le temps d’allumage de la lampe de courtoisie est de 2
minutes à partir de la fin de la manœuvre (non modifiable).
10. CONNEXIONS
ATTENTION : Avant tout type d’intervention sur la platine,
(connexions, entretien) toujours couper le courant
électrique.
- Utiliser des gaines séparées pour l’alimentation de réseau,
les signaux et les accessoires, pour éviter toute perturbation
électrique.
- L’opérateur D700HS est équipé d’un câble avec une fiche
bipolaire pour l’alimentation 230 Vca.
- Pour la connexion des commandes externes, des sécurités et
des signalisations, défoncer la pré-cassure (Fig. 26 réf. ).
- Pour la connexion du bord de sécurité, (voir par. 18.3),
défoncer la pré-cassure (Fig. 26 réf. )
- Réaliser les connexions électriques d’après la fig. 28.
A P P R E N T I S S AG E AU T O M AT I Q U E AV E C LO G I Q U E « E »
(SEMI-AUTOMATIQUE)
REMARQUE: On conseille d’effectuer cet
apprentissage à une vitesse BASSE.
(Dip-switche 4 = ON)
Appuyer pendant 1 seconde sur le bouton-poussoir SETUP. (Fig.
36 réf. )
La LED de SETUP commence à clignoter au relâchement de la
touche. (Fig. 36 réf. )
1) Au bout de 8 secondes, l’opérateur effectue automatiquement
une fermeture jusqu’à la détection de la butée (Fig. 37 réf. )
2) L’opérateur commence le mouvement d’ouverture. Attendre
l’arrivée en butée ou bien donner une commande d’OPEN
(Fig. 38 réf. ) dans la position souhaitée pour l’arrêt du
mouvement.
3) L’opérateur referme la porte.
4) Attendre que la porte atteigne la butée et que l’opérateur
s’arrête.
Si la procédure d’apprentissage s’est terminée positivement, la
LED de SETUP (Fig. 39 réf. ) cesse de clignoter et reste allumée
pendant 5 secondes.
Durant ces 5 secondes, on peut envoyer des impulsions d’OPEN
afin d’alléger la charge sur le système de déverrouillage (Fig.
39 réf. ).
dans un intervalle de 2 secondes l’un de l’autre pour arrêter
le chariot. Une impulsion correspond à une course de 5
millimètres.
N.B. : Le recul du chariot n’est visible que durant le fonctionnement
normal de l’automatisme.
Les points de ralentissement seront définis par l’armoire
électronique.
FRANÇAIS
Si l’on n’utilise pas l’entrée STOP, ponter l’entrée sur
.
la borne
Si l’on n’utilise pas les photocellules, connecter l’entrée
FSW sur la borne -TX FSW.
LEDs d’état des entrées :
LD
Signification
Éteinte
1
État entrée OPEN
Pas actif
Allumée
Actif
2
État entrée STOP
Actif
Pas actif
3
État entrée FSW
Sécurités engagées
Sécurités désengagées
On indique en caractères gras, pour chaque entrée, la
condition d’automatisme arrêté et au repos.
11. PROGRAMMATION
11.1. Réglages de la platine
Régler l’armoire par l’intermédiaire du Dip-Switche DS1, d’après
le chapitre 8.3, pour obtenir le fonctionnement souhaité.
Pour choisir la vitesse d’Ouverture/Fermeture, régler
le dip-switche 3 de DS1, d’après le chap. 8.3. On
conseille de positionner le Dip-switche 3 sur ON.
APPRENTISSAGE MANUEL AVEC LOGIQUE « E » (SEMI-AUTOMATIQUE)
Appuyer pendant 1 seconde sur le bouton-poussoir SETUP. (Fig.
40 réf. )
La LED de SETUP commence à clignoter au relâchement de la
touche. (Fig. 40 réf. )
Lancer la procédure suivante dans un délai de 8 secondes
(dans le cas contraire, l’ opérateur effectuera l’apprentissage
automatique) :
1) Envoyer la 1ère commande OPEN : l’opérateur effectue
une fermeture ralentie jusqu’à la détection de la butée et
s’arrête (Fig. 41 réf. et Fig. 42 réf. )
11.2. Apprentissage (SET UP)
Durant la procédure d’apprentissage, le dispositif de
détection d’obstacle n’est pas en fonction. En revanche,
la commande STOP et les sécurités en fermeture (FSW)
sont actives ; leur intervention provoque l’interruption de
l’apprentissage et la signalisation d’anomalie.
2) Envoyer la 2e commande OPEN : l’opérateur continue avec
un actionnement d’ouverture. (Fig. 41 réf. et Fig. 42 réf. )
3) Envoyer la 3e commande OPEN pour définir le point où l’on
souhaite commencer le ralentissement. (Fig. 41 réf et Fig.
42 réf. )
4) Envoyer la 4e commande OPEN pour définir le point d’arrêt
en ouverture, ou bien attendre que l’automatisme détecte
l’arrivée sur la butée et s’arrête. (Fig. 41 réf. et Fig. 42 réf.)
5) Envoyer la 5e commande OPEN : l’automatisme commence
le mouvement de fermeture. (Fig. 41 réf et Fig. 42 réf. )
6) Envoyer la 6e commande OPEN pour définir le point où l’on
souhaite commencer le ralentissement. (Fig. 41 réf. et Fig.
42 réf. )
7) Attendre que la porte atteigne la butée et que l’opérateur
s’arrête. (Fig. 42 réf. )
Effectuer le cycle de SETUP après avoir préalablement
monté le carter en plastique. Il suffit d’enlever le capot
postérieur (Fig. 27). Saisir des deux mains le capot
postérieur et tirer délicatement vers le bas. Au terme de
la procédure indiquée ici, remonter le capot.
Le cycle d’apprentissage permet de définir :
- la force nécessaire pour l’actionnement de la porte.
- les points de ralentissement.
- les points d’arrêt en ouverture et fermeture.
- le temps de pause (en logique automatique).
Lancer l’apprentissage lorsque l’opérateur est bloqué,
indépendamment de la position de la porte.
La procédure détermine également la logique de
8
Si la procédure d’apprentissage s’est terminée positivement, la
LED de SETUP (Fig. 43 réf. ) cesse de clignoter et reste allumée
pendant 5 secondes.
Durant ces 5 secondes, on peut envoyer des impulsions d’OPEN
afin d’alléger la charge sur le système de déverrouillage (Fig.
43 réf. ) dans un intervalle de 2 secondes l’un de l’autre pour
arrêter le chariot. Une impulsion correspond à une course de
5 millimètres.
N.B.: Le recul du chariot n’est visible que durant le fonctionnement
normal de l’automatisme.
A P P R E N T I S S AG E AU T O M AT I Q U E AV E C LO G I Q U E « A »
(AUTOMATIQUE)
REMARQUE: on conseille d’effectuer cet
apprentissage à une vitesse BASSE.
(Dip-switche 4 = ON)
RÉGLAGE MANUEL DE LA BUTÉE AU SOL (en apprentissage)
Durant la phase d’apprentissage, l’opérateur effectue la
recherche de la butée au sol, en utilisant la force maximum
possible. Pour éviter les contraintes excessives, il est également
possible de déterminer manuellement le point d’arrêt : quand
l’automatisme exécute les mouvements de fermeture, envoyer
une commande OPEN lorsque la butée est atteinte. Si les
commandes d’arrêt à la première et à la deuxième fermeture
sont incohérentes, l’automatisme signale l’état d’anomalie et
il faudra répéter le cycle d’apprentissage.
Durant le fonctionnement normal, l’automatisme effectue
quoi qu’il en soit la recherche de la butée, mais en exerçant
uniquement la force nécessaire pour l’actionnement de la
porte.
Maintenir le bouton-poussoir SETUP enfoncé jusqu’à l’allumage
de la LED de SETUP (environ 5 secondes). (Fig. 44 réf. ) La LED
de SETUP commence à clignoter au relâchement de la touche.
(Fig. 44 réf. )
1) Au bout de 4 secondes, l’opérateur effectue
automatiquement la fermeture en ralentissement jusqu’à
la détection de la butée. (Fig. 45 réf. )
2) L’opérateur actionne la porte en ouverture. Attendre l’arrivée
en butée ou bien donner une commande d’OPEN (Fig. 46 réf.
) dans la position souhaitée pour l’arrêt du mouvement.
3) L’opérateur referme la porte.
4) Attendre que la porte atteigne la butée et que l’opérateur
s’arrête.
Si la procédure d’apprentissage s’est terminée positivement, la
LED de SETUP (Fig. 47 réf. ) cesse de clignoter et reste allume
pendant 5 secondes.
Durant ces 5 secondes, on peut envoyer des impulsions d’OPEN
afin d’alléger la charge sur le système de déverrouillage (Fig.
47 réf. ) dans un intervalle de 2 secondes l’un de l’autre pour
arrêter le chariot. Une impulsion correspond à une course de
5 millimètres.
N.B.: Le recul du chariot n’est visible que durant le fonctionnement
normal de l’automatisme.
Les points de ralentissement seront définis par l’armoire
électronique.
Le temps de pause est fixe à 3 minutes.
La sensibilité du dispositif anti-écrasement dépend
de la programmation (sensibilité anti-écrasement,
réglage manuel de la force) et des caractéristiques
mécaniques de la porte. Au terme de l’installation et de
la programmation, toujours exécuter les contrôles prévus
par les normes citées au chapitre « AVERTISSEMENTS
POUR L’INSTALLATEUR » de ces instructions.
Au terme du cycle d’apprentissage, faire exécuter à
l’automatisme un cycle complet pour lui permettre de
saisir le point d’arrêt correct en fermeture. Si, à la fin de
ce cycle, l’automatisme rouvre de nouveau la porte,
commander la refermeture.
APPRENTISSAGE MANUEL AVEC LOGIQUE « A » (AUTOMATIQUE)
Maintenir le bouton-poussoir SETUP enfoncé jusqu’à l’allumage
de la LED de SETUP (environ 5 secondes). (Fig. 48 réf. ) La LED
de SETUP commence à clignoter au relâchement de la touche.
(Fig. 48 réf. )
Lancer la procédure suivante dans un délai de 4 secondes
(dans le cas contraire, l’opérateur effectuera Le SETUP
automatique).
1) Envoyer la 1ère commande OPEN : l’opérateur effectue une
fermeture ralentie jusqu’à la détection de la butée. (Fig. 49
réf. et Fig. 50 réf. )
2) Envoyer la 2e commande OPEN : l’opérateur continue avec
un actionnement d’ouverture. (Fig. 49 réf. et Fig. 50 réf.
)
3) Envoyer la 3e commande OPEN pour définir le point où l’on
souhaite commencer le ralentissement. (Fig. 49 réf. et Fig.
50 réf. )
4) Envoyer la 4e commande OPEN pour définir le point d’arrêt
en ouverture, ou bien attendre que l’automatisme détecte
l’arrivée sur la butée. À la suite de l’arrêt commence le
comptage du temps durant lequel l’automatisme reste
ouvert. C’est le temps de pause qui sera respecté lors du
fonctionnement normal (maximum 3 minutes). (Fig. 49 réf.
et Fig. 50 réf. )
5) Envoyer la 5e commande OPEN : le comptage du temps de
pause s’arrête et le mouvement de fermeture commence.
11.3 Préclignotement
Il est possible d’activer et de désactiver la fonction de
préclignotement (à la suite d’une commande d’OPEN, l’armoire
active la lampe clignotante pendant 5 secondes avant de
commencer le mouvement) en agissant comme suit :
1) Appuyer sur la touche SETUP et la maintenir enfoncée.
2) Au bout de 3 secondes environ, appuyer également sur la
touche OPEN. Si la LED de SETUP s’allume, le préclignotement
a été activé, si en revanche elle reste éteinte, le
préclignotement a été désactivé.
3) Relâcher les deux boutons.
9
FRANÇAIS
(Fig. 49 réf. et Fig. 50 réf. )
6) Envoyer la 6e commande OPEN pour définir le point où l’on
souhaite commencer le ralentissement. (Fig. 49 réf. et Fig.
50 réf. )
7) Attendre que la porte atteigne la butée et que l’opérateur
s’arrête. (Fig. 50 réf. )
Si la procédure d’apprentissage s’est terminée positivement,
la LED de SETUP (Fig. 51 réf. ) cesse de clignoter et reste
allumée pendant 5 secondes
Durant ces 5 secondes, il est possible d’envoyer des impulsions
d’OPEN afin d’alléger la charge sur le système de déverrouillage
(Fig. 51 réf. ) toutes les 2 secondes pour faire reculer le chariot.
Une impulsion correspond à une course de 5 millimètres.
N.B. : Le recul du chariot n’est visible que durant le fonctionnement
normal de l’automatisme.
- Sur la radiocommande mémorisée, appuyer, en les maintenant
enfoncés, simultanément sur les boutons-poussoirs P1 et P2.
- La LED de la radiocommande commencera à clignoter.
- Relâcher les deux boutons-poussoirs.
- Appuyer sur le bouton-poussoir mémorisé et le maintenir
enfoncé (la LED de la radiocommande s’allumera fixe).
- Rapprocher les radiocommandes, appuyer, en le maintenant
enfoncé, sur le bouton-poussoir correspondant de la
radiocommande à ajouter, ne le relâcher qu’après le double
clignotement de la LED de la radiocommande indiquant que
la mémorisation a été effectuée.
- Appuyer 2 fois sur le bouton-poussoir de la nouvelle
radiocommande mémorisée, en une brève succession.
12. MÉMORISATION DE LA CODIFICATION DES
RADIOCOMMANDES
L’armoire électronique est munie d’un système de décodage
(DS, SLH, LC) bicanal intégré appelé OMNIDEC.
Ce système permet de mémoriser, par l’intermédiaire d’un
module récepteur supplémentaire (Fig. 29 réf. ) et de
radiocommandes de la même fréquence, tant l’ouverture
totale (OPEN A) que l’ouverture partielle (OPEN B) de
l’automatisme.
Les 3 types de codification radio (DS, SLH, LC) ne peuvent
pas coexister.
On pourra utiliser une seule codification radio à la fois.
Pour passer d’un codage à l’autre, effacer le codage
existant (voir paragraphe relatif à l’effacement), et
répéter la procédure de mémorisation
L’automatisme effectue une ouverture. S’assurer que
l’automatisme est libre de tout obstacle créé par des
personnes ou des choses.
12.3 Mémorisation des radiocommandes RC
FRANÇAIS
12.1. Mémorisation des radiocommandes DS
On peut mémoriser au maximum 250 codes, répartis
entre OPEN A et OPEN B.
On peut mémoriser au maximum 2 codes. Un code sur
le canal OPEN A et un code sur le canal OPEN B.
1) Sur la radiocommande DS, choisir la combinaison ON - OFF
souhaitée des 12 dip-switches.
2) Appuyer, pendant 1 seconde, sur le bouton-poussoir OPEN A
ou OPEN B. (Fig. 30 réf. ), pour mémoriser respectivement
l’ouverture totale ou l’ouverture partielle.
3 La LED correspondante (fig. 30 réf. ), commence à
clignoter lentement pendant 5 s.
4) Pendant ces 5 s, appuyer sur le bouton-poussoir souhaité sur
la radiocommande.
5) La LED correspondante s’allumera fixe pendant 1 seconde
puis elle s’éteindra, indiquant que la mémorisation a été
effectuée.
6) Pour ajouter d’autres radiocommandes, sélectionner la
même combinaison ON - OFF utilisée au point 1).
1) N’utiliser les télécommandes LC qu’avec le module récepteur
à 433 MHz.
2) Appuyer, pendant 1 seconde, sur le bouton-poussoir OPEN A
ou OPEN B. (Fig. 30 réf. ), pour mémoriser respectivement
l’ouverture totale ou l’ouverture partielle.
3) La LED correspondante commence à clignoter lentement
pendant 5 s (Fig. 30 réf. )
4) Pendant ces 5 s, appuyer sur le bouton-poussoir souhaité de
la télécommande RC.
5) La LED s’allumera fixe pendant 1 seconde, indiquant que la
mémorisation a été effectuée, puis elle recommencera à
clignoter pendant 5 s supplémentaires durant lesquelles on
peut mémoriser une autre radiocommande (point 4).
6) Au bout des 5 s, La LED s’éteint indiquant la fin de la
procédure.
7) Pour ajouter d’autres radiocommandes, répéter l’opération
à partir du point 1).
12.2. Mémorisation des radiocommandes SLH
On peut mémoriser au maximum 250 codes, répartis
entre OPEN A et OPEN B.
12.3.1 Mémorisation à distance des radiocommandes RC
1) Sur la radiocommande SLH, appuyer, en les maintenant
enfoncés, simultanément sur les boutons-poussoirs P1 et P2.
2) La LED de la radiocommande commencera à clignoter.
3) Relâcher les deux boutons.
4) Appuyer, pendant 1 seconde, sur le bouton-poussoir OPEN A
ou OPEN B. (Fig. 30 réf. ), pour mémoriser respectivement
l’ouverture totale ou l’ouverture partielle.
5) La LED correspondante commence à clignoter lentement
pendant 5 s (Fig. 30 réf. )
6) Pendant ces 5 s, tandis que la LED de la radiocommande
est encore en train de clignoter, appuyer, en le
maintenant enfoncé, sur le bouton-poussoir souhaité de la
radiocommande (la LED de la radiocommande s’allumera
fixe).
7) La LED sur la platine s’allume fixe pendant 1 seconde puis elle
s’éteindra, indiquant que la mémorisation a été effectuée.
8) Relâcher le bouton-poussoir de la radiocommande.
9) Appuyer 2 fois sur le bouton-poussoir de la radiocommande
mémorisée, en une brève succession.
On peut mémoriser d’autres radiocommandes, à distance,
uniquement avec les radiocommandes RC, c’est-à-dire sans
intervenir sur les boutons RADIO SETUP, mais en utilisant une
radiocommande mémorisée précédemment.
1) Se procurer une radiocommande déjà mémorisée sur l’un
des 2 canaux (OPEN A ou OPEN B).
2) Appuyer, en les maintenant enfoncés, simultanément sur
les boutons-poussoirs P1 et P2 jusqu’à ce que les deux LEDs
clignotent sur la platine.
3) Les deux LEDs clignoteront lentement pendant 5 s.
4) Dans un délai de 5 s, appuyer sur le bouton-poussoir mémorisé
précédemment de la radiocommande pour activer la phase
d’apprentissage sur le canal sélectionné (OPEN A ou OPEN
B).
5) La LED sur la platine correspondant au canal en apprentissage,
clignote pendant 5 s, durant lesquelles on doit transmettre le
code d’une autre radiocommande.
6) La LED s’allume fixe pendant 2 secondes, indiquant que
la mémorisation a été effectuée, puis elle recommence à
clignoter pendant 5 s supplémentaires durant lesquelles on
peut mémoriser d’autres radiocommandes, d’après le point
5, et enfin elle s’éteint.
L’automatisme effectue une ouverture. S’assurer que
l’automatisme est libre de tout obstacle créé par des
personnes ou des choses.
10) Pour ajouter d’autres radiocommandes, transférer le code
du bouton-poussoir de la radiocommande mémorisée vers
le bouton-poussoir correspondant des radiocommandes à
ajouter, en procédant comme suit :
10
12.4. Procédure d’effacement des radiocommandes
1) Pour effacer TOUTES les radiocommandes introduites, il suffit
de maintenir le bouton OPEN A ou OPEN B enfoncé pendant
10 s.
2) La LED correspondant au bouton-poussoir enfoncé clignote
pendant les 5 premières secondes, puis le clignotement
s’accélère pendant les 5 secondes suivantes.
3) Les deux LEDs s’allument fixes pendant 2 s, puis elles
s’éteignent.
4) Relâcher le bouton-poussoir enfoncé au moment où les deux
LEDs s’allument fixes.
17. ACCESSOIRES
17.1. Support central
Le support central (fig. 33) permet d’avoir un point de fixation
central également pour le rail de guidage à pièce unique.
17.2. Déverrouillage à clé
Le déverrouillage externe peut être installé avec un système à
levier (Fig. 35 réf. A) ou à clé (fig. 35 réf. B). Voir les instructions
au par. 6.3. et au par. 7.5.
Cette opération N’EST PAS réversible.
On effacera tous les codes des radiocommandes
mémorisées aussi bien comme OPEN A que comme
OPEN B.
L’utilisation du bord de sécurité à élément conducteur est
facilitée par la possibilité de loger la centrale spécifique sur
l’opérateur (fig. 35 réf. des Instructions pour l’Utilisateur).
Procéder comme suit :
- Saisir le capot postérieur d’une seule main.
- Tirer légèrement en le séparant du carter en plastique.
- Saisir plafonnier d’une seule main.
- Tirer légèrement en la séparant du carter en plastique.
- Dévisser les 4 vis présentes aux quatre coins du carter en
plastique.
- Le séparer de la base.
- Loger l’unité de contrôle d’après la Fig. 35.
- Accrocher d’abord les deux clips de fixation sur l’embrayage
présent sur la base.
- Ensuite, appuyer légèrement jusqu’à ce qu’on entende le
déclic d’accrochage.
- Pour les connexions, consulter les instructions spécifiques du
bord de sécurité CN60E et la Fig. 35.
13. MISE EN FONCTION
Au terme de l’opération, s’assurer qu’aucune partie de
la porte n’interfère avec des espaces publics comme les
trottoirs et/ou les routes.
Contrôler l’état des entrées de l’armoire et vérifier que tous les
dispositifs de sécurité sont correctement connectés (les LEDs
correspondantes doivent être allumées). Exécuter quelques
cycles complets pour vérifier le fonctionnement correct de
l’automatisme et des accessoires qui y sont connectés, en
veillant en particulier aux dispositifs de sécurité et au dispositif
d’anti-écrasement de l’opérateur. Vérifier que l’automatisme
est en mesure de détecter un obstacle d’une hauteur de 50mm
placé sur le sol.
Appliquer les autocollants indiquant la manœuvre de
déverrouillage à proximité de l’automatisme et, d’une façon
bien visible à proximité de la porte ou du dispositif de commande,
l’autocollant de signalisation de danger (Fig. 31).
Remettre au client la page « Instructions pour l’utilisateur », et
illustrer le fonctionnement du système ainsi que les opérations
de déverrouillage et de blocage de l’opérateur qui y sont
indiquées.
14. FILS PARACHUTE
Connecter les fils parachute au capot postérieur et au
plafonnier (Fig. 32).
15. ENTRETIEN
Effectuer au moins une fois tous les six mois un contrôle
fonctionnel de l’installation, et en particulier de l’efficience des
dispositifs de sécurité et de déverrouillage.
Vérifier tous les mois l’efficience du dispositif anti-écrasement
et contrôler qu’il est en mesure de détecter un obstacle d’une
hauteur de 50mm placé sur le sol.
16. RÉPARATIONS
Pour les réparations éventuelles, s’adresser aux Centres de
Réparation FAAC agréés.
11
FRANÇAIS
17.3. Bord de sécurité CN60E
18. COMMENT RÉSOUDRE LES PROBLÈMES
Anomalie
Causes possibles
Au l a n c e m e n t d e l a p ro c é d u re
d’apprentissage, la LED de SETUP clignote
mais l’automatisme n’exécute aucune
manœuvre
Même durant la phase d’apprentissage,
les sécurités STOP et FSW sont actives. La
non connexion ou la connexion erronée
des sécurités inhibe le fonctionnement
de l’opérateur.
L’automatisme n’exécute aucun
mouvement.
L’automatisme ouvre la porte mais
n’exécute pas la refermeture.
FRANÇAIS
L’apprentissage ne se termine pas
correctement et la LED de SETUP clignote
signalant une anomalie.
L’automatisme exécute des inversions
fréquentes du mouvement durant
la manœuvre d’ouverture et/ou de
fermeture.
Le déverrouillage de l’automatisme est
difficile lorsque la porte est fermée.
La LED de SETUP clignote signalant l’état
d’anomalie.
La commande STOP est active.
La fonction Fail-Safe est active, mais le
contact NF des dispositifs connectés
à l’entrée FSW ne s’ouvre pas durant
le test exécuté par l’armoire avant de
commencer la manœuvre
Solution
Contrôler l’état des LEDs en suivant les
indications du tableau « LEDs d’état
des entrées » à la page 8. Vérifier les
connexions de la Fig. 28.
Les sécurités FSW sont engagées
-L’automatisme détecte une difficulté
excessive d’actionnement de la
porte
-Si l’on est en train d’utiliser le réglage
manuel de la force, la poussée réglée
pourrait être insuffisante.
La charge mécanique à laquelle est
soumis le système de déverrouillage,
lorsque la porte est fermée, est
excessive.
Le cycle d’apprentissage ne s’est pas
terminé de façon positive
Le cycle d’apprentissage n’a jamais
été exécuté.
12
Contrôler l’équilibrage de la porte et son
actionnement sans frottements excessifs.
Actionner la porte manuellement en
utilisant la patte d’attache de la tige sur
la porte et contrôler que le mouvement
est régulier et qu’il n’exige aucune
traction ni poussée excessive. Effectuer
les réglages d’équilibrage du système de
manière à ce que la porte déverrouillée
ne s’actionne pas. Exécuter un nouvel
apprentissage.
Exécuter un nouveau cycle
d’apprentissage puis on allège la
poussée en fermeture en commandant
le recul du chariot d’après les descriptions
du paragraphe 11.2.
Effectuer un nouveau cycle
d’apprentissage.
Le descrizioni e le illustrazioni del presente manuale non sono impegnative. La FAAC si riserva il diritto, lasciando inalterate le caratteristiche essenziali dell’apparecchiatura, di apportare in qualunque momento e senza impegnarsi
ad aggiornare la presente pubblicazione, le modifiche che essa ritiene convenienti per miglioramenti tecnici o per
qualsiasi altra esigenza di carattere costruttivo o commerciale.
The descriptions and illustrations contained in the present manual are not binding. FAAC reserves the right, whilst
leaving the main features of the equipments unaltered, to undertake any modifications it holds necessary for either
technical or commercial reasons, at any time and without revising the present publication.
Les descriptions et les illustrations du présent manuel sont fournies à titre indicatif. FAAC se réserve le droit d’apporter à
tout moment les modifications qu’elle jugera utiles sur ce produit tout en conservant les caractéristiques essentielles,
sans devoir pour autant mettre à jour cette publication.
Die Beschreibungen und Abbildungen in vorliegendem Handbuch sind unverbindlich. FAAC behält sich das Recht
vor, ohne die wesentlichen Eigenschaften dieses Gerätes zu verändern und ohne Verbindlichkeiten in Bezug auf die
Neufassung der vorliegenden Anleitungen, technisch bzw. konstruktiv/kommerziell bedingte Verbesserungen vorzunehmen.
Las descripciones y las ilustraciones de este manual no comportan compromiso alguno. FAAC se reserva el derecho,
dejando inmutadas las características esenciales de los aparatos, de aportar, en cualquier momento y sin comprometerse a poner al día la presente publicación, todas las modificaciones que considere oportunas para el perfeccionamiento técnico o para cualquier otro tipo de exigencia de carácter constructivo o comercial.
De beschrijvingen in deze handleiding zijn niet bindend. FAAC behoudt zich het recht voor op elk willekeurig moment de
veranderingen aan te brengen die het bedrijf nuttig acht met het oog op technische verbeteringen of alle mogelijke
andere productie- of commerciële eisen, waarbij de fundamentele eigenschappen van de apparaat gehandhaafd
blijven, zonder zich daardoor te verplichten deze publicatie bij te werken.
FAAC S.p.A.
Via Calari, 10
40069 Zola Predosa (BO) - ITALIA
Tel. 0039.051.61724 - Fax. 0039.051.758518
www.faac.it
www.faacgroup.com
732594 - Rev. A
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising