Notice installation WGB C 90

Notice installation WGB C 90
CHAUDIÈRE GAZ
À CONDENSATION
EcoTherm Plus
WGB 90 / 110 C
Version logiciel (1.09)
Manuel d’installation
www.brotje.fr
Sommaire
1. Au sujet du présent manuel. . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
1.1
1.2
1.3
Contenu du présent manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
Symboles utilisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
A qui s'adresse ce manuel?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
2. Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
Utilisation conforme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
Consignes de sécurité générales . . . . . . . . . . . . . . . .6
Prescriptions et normes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
Marquage CE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7
Déclaration de conformité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8
3. Indications techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9
3.1
3.2
3.3
3.4
Dimensions et raccords WGB . . . . . . . . .
Caractéristiques techniquesWGB. . . . . . .
Schéma de câblage . . . . . . . . . . . . . . .
Tableaux de valeur des sondes . . . . . . . .
...
...
...
...
....
....
....
....
. .9
. 10
. 11
. 12
4. Avant l'installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
4.1
4.2
4.3
4.4
4.5
4.6
4.7
4.8
Ouvertures d’arrivée d’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Protection contre la corrosion . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Exigences pour l’eau de chauffage . . . . . . . . . . . . . 14
Traitement et préparation de l’eau de chauffage . . . 14
Fonctionnement dans des locaux humides . . . . . . . . 15
Consignes sur l’emplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Distances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Exemple d'application. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
5.9
5.10
5.11
5.12
5.13
5.14
2
Raccordement du circuit de chauffe . . . . . . . . . . . . 19
Eau de condensation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Eau froide / eau chaude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Ballon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Etanchéification et remplissage de l’installation . . . . 20
Raccord des gaz de fumée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Conduite de gaz de fumée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Consignes générales pour le système de conduit
des fumées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Montage du système de gaz de fumée . . . . . . . . . . . 22
Travail avec le système de gaz de fumée KAS . . . . . . 24
Ouvertures de nettoyage et de contrôle. . . . . . . . . . 26
Raccord de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Teneur en CO2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Transformation de gaz propane en gaz naturel ou
vice-versa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
AUGUST AUGUST BRÖTJE GmbH GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
5. Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
5.15 Robinetterie à gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.16 Valeurs recommandées pour la pression d'injecteur
gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
5.17 Branchement électrique (généralités) . . . . . . . . . . . 32
6. Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
6.1
6.2
6.3
6.4
6.5
6.6
6.7
Mise en marche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Températures pour le chauffage et l'eau potable . . . . 34
Programme de temps individuel . . . . . . . . . . . . . . . 34
Programmation de paramètres nécessaires . . . . . . . . 35
Service de secours (service manuel) . . . . . . . . . . . . 35
Initiation de l'exploitant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Liste de contrôle pour la première mise en service . . 37
7. Commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
7.1
7.2
7.3
Eléments de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Affichages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8. Programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
8.1
8.2
8.3
8.4
Méthode de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Modification de paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Panneau de réglage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Explications sur le panneau de réglage. . . . . . . . . . . 52
9. Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
9.1
Appareil ambiant RGT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
10.Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
120-396 020.4 11.07 Fh
10.1
10.2
10.3
10.4
10.5
10.6
10.7
10.8
10.9
10.10
10.11
10.12
10.13
Travaux d'entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Remplacement du purgeur automatique. . . . . . . . . . 70
Siphon à eau de condensation . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Démontage du brûleur à gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
Protection contre les contacts . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Vue de la chaudière WGB . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Démontage échangeur thermique . . . . . . . . . . . . . . 73
Vérification des électrodes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Centrale de commande et de régulation LMU . . . . . . 75
Décommutation en cas de dérangement . . . . . . . . . . 75
Tab. des codes de dérangement . . . . . . . . . . . . . . . 77
Tableau des codes d'entretien . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Phases de service de la centrale de commande et
de régulation LMU (enfoncer la touche d'information)79
11.Notices. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
WGB 90 / 110 C
3
Au sujet du présent manuel
1.
Au sujet du présent manuel
Veuillez lire attentivement les instructions avant de mettre l'appareil en marche!
1.1
Contenu du présent manuel
Le contenu des présentes instructions est l'installation de chaudières à condensation à gaz de la série WGB pour l'utilisation standard d'1 circuit de chauffe à pompe et d'1 ballon d'eau chaude à
accumulation.
Grâce à l'incorporation de modules d'extension (clip-ins), on dispose d'autres possibilités d'application (circuit de chauffe du mélangeur, raccordement solaire, etc.).
Vous trouverez ici un aperçu des autres documents qui font partie
de votre chauffage. Veuillez conserver tous les documents là où se
trouve votre installation!
Documentation
Teneur
Destinée à
Information technique
– Documents de planification
– Description du fonctionnement
– Caractéristiques techniques/schémas de
câblage
– Equipement de base et accessoires
– Exemples d'utilisation
– Textes descriptifs
Planificateurs,
exploitants
Manuel d'installation –
informations étendues
Chauffagiste
– Utilisation conforme
– Caractéristiques techniques/schémas de
câblage
– Prescriptions, normes, CE
– Consignes sur l’emplacement
– Exemples d'utilisation choisis
– Mise en service, commande et programmation
– Entretien
Instructions de commande –
–
–
–
–
–
Mise en service
Commande
Réglages utilisateur/programmation
Tableau des dérangements
Nettoyage/entretien
Consignes d'économie d'énergie
Exploitant
Instructions succinctes
– Commande en bref
Exploitant
Carnet d'entretien
– Procès-verbal des entretiens effectués
Exploitant
Accessoires
– Installation
– Commande
Chauffagiste,
Exploitant
4
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Manuel de programmation – Tableau de réglage comportant tous les pa- Chauffagiste
et d'hydraulique
ramètres et déclarations
– d'autres exemples d'utilisation
Au sujet du présent manuel
1.2
Symboles utilisés
Danger! La non-observation de l'avertissement entraîne un risque
de blessures et de mort.
Risque de décharges électriques! La non-observation de l'avertissement entraîne un risque de blessures et de mort dû à l'électricité!
Attention! La non-observation de l'avertissement entraîne un risque pour l'environnement et l'appareil.
Consigne/conseil: Vous trouverez ici des informations annexes et
des conseils précieux.
Renvoi des informations complémentaires dans d'autres documents.
1.3
A qui s'adresse ce manuel?
120-396 020.4 11.07 Fh
Ce manuel d'installation est réservé au chauffagiste chargé de l'installation du chauffage.
WGB 90 / 110 C
5
Sécurité
2.
Sécurité
Danger! Observez absolument les consignes de sécurité suivantes!
Dans le cas contraire, vous vous exposez, vous et des tiers, à des
risques.
2.1
Utilisation conforme
Les chaudières gaz à condensation de la série WGB sont utilisables
en tant que producteurs de chaleur dans des installations de chauffage à eau chaude selon la norme EN12828.
Elles sont conformes aux normes EN 483, DIN 4702-6 et EN 677,
type d'installation B23, C33, C13, C33x, C43x et C63x
Groupe de valeurs de gaz de fumée G 61.
– Pays de destination DE : catégorie II2ELL3P
– Pays de destination AT : catégorie II2H3B/P
– Pays de destination LU : catégorie II2E3B/P
2.2
Consignes de sécurité générales
Danger! L'installation de systèmes de chauffage entraîne des risques de dommages considérables pour les personnes, l'environnement et le matériel. C'est pourquoi les installations de chauffage
ont uniquement le droit d'être installées par des entreprises spécialisées et n'ont le droit d'être mises en service que par des experts
du fabricant!
Le réglage, l'entretien et le nettoyage des chaudières à gaz ont
uniquement le droit d'être confiés à un chauffagiste qualifié!
Les accessoires utilisés doivent être conformes aux règles techniques et agréés par le fabricant en lien avec ces chaudières à gaz.
Seules des pièces détachées d'origine doivent être utilisées.
Il est interdit de monter des éléments et de modifier la chaudière
à gas sous risque d'exposer le personnel à des dangers et d'endommager l'appareil. L'homologation de l'appareil expire en cas de
non-observation.
Risque de décharges électriques! Tous les travaux électriques liés
à l'installation ont uniquement le droit d'être effectués par un
électrotechnicien agréé!
Prescriptions et normes
Outre les règles générales de la technique, les normes, prescriptions, décrets et directives correspondants sont à observer:
– DIN 4109; protection sonore dans les immeubles
– DIN EN 12828; équipement technique de sécurité des installations de chauffage
– DIN 4756; installations de combustion à gaz
– EnEV; décret sur les économies d'énergie
– Décret fédéral sur la protection contre les immissions, 3e
BImSchV
6
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
2.3
Sécurité
– DVGW-TRGI 1986 (notice de travail DVGW G 600), édition 8/96,
règles techniques pour installation au gaz
– TRF 1988, règles techniques pour gaz propane
– Notice DVGW G 613
– DIN 18380; installations de chauffage et installations centralisées de réchauffement d'eau (VOB)
– DIN EN 12831; installations de chauffage dans les bâtiments
– DIN 4753; installations de réchauffement d'eau pour eau potable
et sanitaire
– DIN 1988; règles techniques pour installations d'eau potable
(TRWI).
– DIN VDE 0100; EN 50165 ; équipement électrique d'appareils non électriques pour une utilisation domestique et des fins similaires.
– DIN VDE 0116; équipment électrique d'installations de combustion.
– Décret allemand sur les foyers de combustion, décrets régionaux
– Prescriptions des entreprises locales de fourniture d'énergie
– Obligation de notification (ou selon les cas ordonnance d'exception)
– Notice ATV M de l'Association technique des eaux usées
Dispositions des autorités communales pour l'évacuation des eaux
de condensation
Gaz liquide sous le rez-de-chaussée
La chaudière est conforme aux normes DIN EN 126 et DIN EN 298 et
n'a donc pas besoin d'une valve d'arrêt supplémentaire lors du fonctionnement avec du gaz liquide sous le rez-de-chaussée.
2.4
Marquage CE
120-396 020.4 11.07 Fh
Le marquage «CE» signifie que les appareils gaz à condensation de
la série WGB répondent aux dispositions e la directive sur les appareils à gaz 90/396/CEE, de la directive basse tension 73/23/CEE
et de la directive 89/336/CEE (compatibilité électromagnétique,
CEM) du Conseil sur le rapprochement des législations des Etats
membres.
Le respect des exigences de protection conformément à la directive 89/336/CEE est uniquement rempli dans le cas d'une exploitation des chaudières conformément aux fins prévues.
Les conditions environnantes selon EN 55014 sont à observer.
Une exploitation est uniquement autorisée avec une jaquette monte correctement.
La mise à la terre électrique correcte doit être garantie par un
contrôle régulier (p. ex. entretien annuel) de l'unité.
Lors du remplacement de composants, seules les pièces d'origine
du fabricant doivent être utilisées.
Les appareils gaz à condensation répondent aux exigences déterminantes de la directive 92/42/CEE concernant les exigences de
rendement en tant que chaudière à condensation.
En cas d'utilisation de gaz naturel, la chaudière gaz à condensation
émet moins de 80 mg/kWh NOx, conformément aux prescriptions
du §7 du décret allemand du 07.09.1996 sur les petites installations
de chauffe (1.BImSchV).
WGB 90 / 110 C
7
Sécurité
Déclaration de conformité
120-396 020.4 11.07 Fh
2.5
8
AUGUST BRÖTJE GmbH
Indications techniques
3.
Indications techniques
3.1
Dimensions et raccords WGB
Fig 1: Dimensions et raccords
KA
HV
Gas HR
120-396 020.4 11.07 Fh
Tab. 1: Dimensions et raccords WGB
Modèle
HV
– Départ chauffage
WGB 90 C
WGB 110 C
G1
1/
2“
1/
2“
HR
– Retour chauffage
G1
Gaz
KA
– Raccordement des gaz
– Raccordement de l'eau de
condensation
G 1"
Ø 25 mm
WGB 90 / 110 C
9
Indications techniques
3.2
Caractéristiques techniquesWGB
Tab. 2: Caractéristiques techniquesWGB
Modèle
WGB 90 C
WGB 110 C
N° d'ident. produit
N° enreg. VDE
Plage de capacité thermique nominale
Plage de puissance calorifique
nominale gaz naturel
Plage de puissance calorifique
nominale gaz propane
Gas naturel
kW
20,0 - 90,0
25,0 - 110,0
Gaz propane
kW
25,0 - 90,0
30,0 - 110,0
80/60°C
kW
19,4 - 87,3
24,3 - 106,8
50/30°C
kW
21,4 - 93,1
26,7 - 113,5
80/60°C
kW
24,2 - 87,3
29,1 - 106,8
50/30°C
kW
26,8 - 93,1
32,0 - 113,5
Données pour la conception du conduit de fumée selon la norme DIN 4705 (mode en fonction
de l'air ambiant)
Température des fumées (pleine charge)
80/60°C
°C
72
76
50/30°C
°C
50
55
Débit massique des fumées avec du 80/60°C
gaz naturel
g/s
9,8 - 44,3
12,3 - 54,1
50/30°C
g/s
9,2 - 42,4
11,4 - 51,9
Débit massique des fumées avec du 80/60°C
gaz propane
g/s
11,7 - 42,2
14,1 - 51,6
50/30°C
g/s
11,0 - 40,4
13,2 - 49,4
Pression de raccordement du gaz naturel
Teneur en CO2
18 mbar min.- 25 mbar max.
%
Pression de raccordement du gaz propane
Teneur en CO2 du gaz propane
min. 42,5 mbar - max. 57,5 mbar
%
Pression de refoulement max. sur la tubulure des fumées
mbar
Besoins de tirage
mbar
Raccordement des fumées / de l'amenée d'air
8,3 - 8,8
9,5 - 10,0
1,5
1,8
0
mm
110/160
V/Hz
230 / 50
Valeurs de raccordement
Puissance électrique absorbée max.
Pression de l'eau (min. - max.)
W
160
196
bar
4,0
4,0
Température départ max. pouvant être atteinte
°C
Poids de la chaudière
kg
81
81
l
7,8
7,8
Contenance de la chaudière
85
Hauteur
mm
851
Largeur
mm
480
Profondeur
mm
585
10
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Branchement électrique
Indications techniques
Schéma de câblage
120-396 020.4 11.07 Fh
3.3
WGB 90 / 110 C
11
Indications techniques
3.4
Tableaux de valeur des sondes
Tab. 3: Valeurs de résistance des sondes de température extérieure
ATF
Température [°C]
-20
-15
-10
-5
0
5
10
15
20
25
30
Résistance [Ω]
8194
6256
4825
3758
2954
2342
1872
1508
1224
1000
823
Tab. 4: Valeurs de résistance pour sonde de départ KVS, sonde
ballon TWF, sonde de retour KRV, sonde B4
12
Résistance [Ω]
32555
25339
19873
15699
12488
10000
8059
6535
5330
4372
3605
2989
2490
2084
1753
1481
1256
1070
915
786
677
120-396 020.4 11.07 Fh
Température [°C]
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95
100
AUGUST BRÖTJE GmbH
Avant l'installation
4.
Avant l'installation
4.1
Ouvertures d’arrivée d’air
En cas de fonctionnement de l'appareil condensation à gaz en fonction de l’air ambiant, la chaufferie doit disposer d'une ouverture
suffisamment importante pour l'air de combustion. L'exploitant de
l'installation doit être informé que cette ouverture ne doit pas être
fermée ni obturée et que les manchons de raccordement pour l'air
de combustion sur la face supérieure de l'appareil à gaz à condensation doivent rester dégagés.
Air de combustion propre!
Attention! La WGB doit être installée uniquement dans une pièce
à air de combustion propre. Du pollen de fleurs ou autres ne doivent par exemple en aucun cas pouvoir s’infiltrer dans l’appareil
par les ouvertures d’aspiration!
4.2
Protection contre la corrosion
120-396 020.4 11.07 Fh
L'air de combustion doit être exempt de composants corrosifs, notamment de vapeurs fluorées et chlorées contenues dans les solvants, les produits d'entretien, les gaz propulseurs etc.
En cas de raccordement de générateurs à des planchers chauffants
avec tuyauteries plastiques perméables à l'oxygène selon DIN 4726,
il faut installer des échangeurs thermiques pour la séparation de
l'installation.
Bei geschlossenen Anlagen ist eine Behandlung des Füllwassers hinsichtlich Korrosion in der Regel nicht erforderlich. Dies ist bei den
jeweiligen Kesseltypen abhängig von der Wassserhärte und dem
Anlagenvolumen.
En règle générale, la valeur pH de 8,5 ne doit pas être dépassée.
En raison de la formation du CO2 liée à la perte de chaux, la valeur
pH peut changer pendant le fonctionnement de l’installation et
doit être contrôlée chaque année au moment de l’entretien annuel. Les installations de chauffage par le sol avec tuyauteries non
étanches à l’oxygène nécessitent une séparation du système vers
la chaudière et vers les autres composants exposés à la corrosion.
Afin d’assurer un fonctionnement économique et fiable de l’installation de chauffage, l’ajout d’un stabilisateur de dureté à l’eau de
remplissage, ou l’utilisation d’une eau potable adoucie partiellement en tenant compte des valeurs limites du pH, pourrait s’avérer nécessaire. Cela dépend du degré de dureté de l’eau de
remplissage (très différent selon les régions), de la taille de l’installation et de la puissance de la chaudière.Les prescriptions plus
sévères indiquées dans la directive VDI 2035-1 reposent, d’une part
sur l’expérience acquise durant les dernières années avec l’instal-
WGB 90 / 110 C
13
Avant l'installation
lation de plus en plus de chaudières à circuit fermé, et d’autre part
sur les conditions d’installation différentes, comme :
• Puissances de chauffage plus petites par rapport au besoin calorifique (justification EnEV),
• Utilisation de chaudières murales en cascade pour des chantiers
de taille supérieure,
• De plus en plus de ballons tampon sont installés en relation avec
l’énergie solaire et les chaudières à combustible solide.
4.3
Exigences pour l’eau de chauffage
• Ne pas dépasser les valeurs maximales pour l’eau non traitée indiquées dans le diagramme spécifique à la chaudière Brötje
(voir diagramme ci-dessous).
• Pour les installations à plusieurs chaudières, c’est le diagramme
pour le volume de remplissage de l’installation qui se rapporte
à la chaudière avec la plus petite puissance qui est valable.
• La valeur pH de l’eau de chauffage en fonctionnement doit se
situer en 8,0 et 8,5
• Pour l’adoucissement partiel de l’eau de remplissage et de l’eau
d’appoint, ne pas dépasser la limité inférieure d’un degré de
dureté de 6° dH. Un degré de dureté d’environ 8° dH est recommandé.
• Ne pas remplir l’installation avec de l’eau déminéralisée (totalement désalée) ou de l’eau destillée.
• L’eau non traitée doit correspondre à une qualité d’eau potable.
• L’eau ne doit pas contenir de corps étrangers, comme de la sueur, des particules de rouille, de la boue.
• Dans des régions dont l’eau a une dureté limitée correspondant
au diagramme spécifique à la chaudière, il est par principe recommandé d’ajouter un produit protecteur pour la stabilisation
de la dureté et de la valeur du pH .
• Si l’on utilise des stabilisateurs, il est important de respecter les
recommandations du fabricant.
Pour éviter les dommages liés à la formation de tartre dans la
chaudière, observer Fig. 1
Traitement et préparation de l’eau de chauffage
Utilisation d’additifs
S'il y a, dans les cas particuliers, des besoins en additifs en application mixte (p. ex. stabilisant de dureté, antigel, étanchéifiant,
etc.), veiller à ce que les produits soient compatibles les uns avec
les autres et qu'il n'y ait pas de déplacement du pH. Utiliser de préférence des produits du même fabricant.
Additifs validés
Les produits suivants sont actuellement validés par BRÖTJE :
– « Produit protecteur pour l’eau de chauffage »
– „Sentinel X100“ de la société Fernox
– „Jenaqua 100-500“ de la société Jenaqua
– „Vollschutz Genosafe A“ de la société Grünbeck
14
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
4.4
Avant l'installation
Respecter les indications du fabricant d’additifs.
On peut également utiliser Tyfocor® L comme antigel individuel.
Si des produits non validés sont utilisés, la garantie est supprimée !
Préparation d’eau
En cas de mise en oeuvre d'installations d'adoucissement, un adoucissement de l'eau jusqu'à un degré hydrotimétrique d'au moins 6
à 8 °dH est recommandé.
Le pH ne doit pas dépasser la valeur admise de 8,5.
Les fabricants suivants sont actuellement autorisés par BRÖTJE:
– Echangeur d’ions de sodium „Fillsoft“ de la societé Reflex
Important: il faut s’assurer que l’adoucissement mini ne se fassepas en-dessous de 6°dHt.
Il faut impérativement respecter les recommandations du fabricant !
Attention !
Pour toutes les dimensions de chaudières, les presciptions des directives du VDI2035 T1/ T2 et de la notice d'information du BDH
n° 8 sont applicables. Le circuit de chauffe du plancher doit être
considéré séparément. Tenir compte des indications du fabricant
d'additifs ou du fournisseur de tuyaux !
Consigne de maintenance
Dans le cadre de la maintenance recommandée de la chaudière
(tous les 2 ans), contrôler la dureté de l'eau de chauffage et, le cas
échéant, rajouter la quantité correspondante de l'additif utilisé.
4.5
Fonctionnement dans des locaux humides
120-396 020.4 11.07 Fh
A l'état de livraison, la WGB utilisée indépendamment de l'air ambiant est conforme au type de protection IPx4D (voir Fig. 3).
Lors d’une mise en place dans des locaux humides, les conditions
suivantes doivent être remplies:
– Fonctionnement indépendant de l'air ambiant
– Pour respecter le type de protection IPx4D:
- Ne pas utiliser l'appareil de régulation ambiante RGT dans des
locaux humides.
– Tous les câbles électriques d'arrivée et de sortie doivent passer
et être fixés par les passe-câbles vissés. Les raccords à vis doivent être serrés à fond de manière que de l’eau ne puisse pas
s’infiltrer à l’intérieur du boîtier!
WGB 90 / 110 C
15
Avant l'installation
4.6
Consignes sur l’emplacement
Attention! Lors de l’installation de la WGB pour le mode de chauffe ou en combinaison avec un ballon d'eau chaude sanitaire, veiller
à ce que : certaines précautions soient prises pendant l'installation
pour éviter des dégâts des eaux, notamment à cause de fuites
venant du ballon.
Chaufferie
• La chaufferie doit être sèche et la température ambiante comprise entre 0C et 45°C.
L'emplacement de montage est choisi en portant une attention
particulière au passage des tubes d'évacuation des fumées. Lors du
positionnement de la chaudière, tenir compte des intervalles indiqués par rapport au mur.
Une place suffisante doit être prévue sur l'avant pour exécuter des
travaux d'entretien.
4.7
Distances
Fig 2: Emplacement de la WGB dans les salles d'eau d'habitation
2 ,4 m
0 ,6 m
2 ,4 m
0 ,6 m
Z o n e d e p r o te c tio n 3
z o n e d e
p r o te c tio n 2
Z o n e d e p r o te c tio n 3
z o n e d e
p r o te c tio n 2
120-396 020.4 11.07 Fh
En cas de montage de la WGB dans des salles d'eau d'habitation, respecter les plages de protection et les distances minimales selon VDE 0100-701.
La WGB satisfait au type de protection IPx4D (plage de protection 2) selon VDE 0100-701 et peut être installée
à l'intérieur de la plage de protection 2 (voir aussi ci-dessus «Fonctionnement dans des locaux humides»). La
WGB peut uniquement être installée dans la plage de protection en l'absence de jets d' eau (p. ex. cabine de
douche à massage multi-jets).
Dans la zone de protection 2, seuls des câbles fixes selon VDE 0100, partie 701 sont autorisés ! Lors du dimensionnement des écartements, il est par ex. tenu compte des murs et des cloisons fixes.
16
AUGUST BRÖTJE GmbH
Exemple d'emploi : un circuit de chauffe pompe avec appareil ambiant RGT ou RGB, y compris régulation température
ballon
Schéma hydraulique
120-396 020.4 11.07 Fh
Avant l'installation
4.8
Exemple d'application
WGB 90 / 110 C
17
Vous trouverez d'autres exemples d'application (circuits de chauffe
de mélangeurs, raccordement solaire, etc.) dans le Manuel de programmation et d'hydraulique.
18
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Schéma de branche-
Avant l'installation
Installation
5.
Installation
5.1
Raccordement du circuit de chauffe
Procéder au raccordement du circuit de chauffe à l’aide de raccords à vis à étanchéité plate au niveau de l'avance et du retour de
la chaudière.
Le montage d’un filtre dans le retour du chauffage est recommandé.
Sur les anciennes installations, rincer soigneusement tout le système de chauffage avant le montage.
Soupape de sécurité
Sur les installations de chauffe ouvertes, raccorder la conduite de
départ et la conduite retour de sécurité; dans le cas d’une installation de chauffage fermée, monter le vase d’expansion à membrane et la soupape de sécurité.
Des robinets d’arrêt doivent être montés sur le départ et le retour.
Pour simplifier le montage, il est possible d'utiliser les kits d'arrêt
ADH ou AEH (en option).
Attention! La conduite entre la chaudière et la soupape de sécurité ne doit pas être verrouillable. Il est interdit de monter des pompes, des robinetteries ou des rétrécissements de conduites. La
tuyauterie d’évacuation de la soupape de sécurité doit être réalisée de manière qu’une augmentation de la pression ne soit pas
possible lors d’une réponse de la valve de sécurité. La conduite ne
doit pas déboucher à l’air libre, son embout doit être libre et pouvoir être observé. L'eau du circuit de chauffe qui pourrait fuir doit
être évacuée sans danger.
5.2
Eau de condensation
120-396 020.4 11.07 Fh
Une évacuation directe de l’eau de condensation dans le système
domestique des eaux usées est uniquement autorisée lorsque le
système est constitué de matériaux résistants à la corrosion (p. ex.
tuyaux en PP, grès, entre autres). Si ce n’est pas le cas, la cartouche de neutralisation BRÖTJE doit être installée (accessoire).
L’eau de condensation doit pouvoir s’écouler librement dans une
trémie. L'installation d'un bouchon anti-odeur est obligatoire entre
la trémie et le système d’eau usée. Le flexible de l'eau de condensation de la WGB s'insère dans l'ouverture du sol. S'il n'y a aucune
possibilité de déversement en dessous du niveau de l'écoulement
d'eau de condensation, nous recommandons l'utilisation d'un dispositif de neutralisation et de relèvement BRÖTJE.
Attention! Avant la mise en service, remplir d’eau l’écoulement
d’eau de condensation dans la WGB. A cette fin, et avant le montage du tuyau à gaz de fumée, remplir la tubulure à gaz de fumée
de 0,25 l d’eau.
WGB 90 / 110 C
19
Installation
5.3
Eau froide / eau chaude
Pour simplifier le montage, il est possible d'utiliser les kits d'arrêt
ADH ou AEH WGB (en option).
5.4
Ballon
Pour piloter le ballon vertical EAS BRÖTJE, il faut utiliser, sur le set
sonde WWF.
5.5
Etanchéification et remplissage de l’installation
• Remplir le système de chauffage par le retour de la WGB:
• Contrôler l'étanchéité (pression d'essai de l'eau max. 3 bar).
5.6
Raccord des gaz de fumée
Le conduit des fumées doit être posé pour le fonctionnement de la
WGB comme chaudière à gaz à condensation avec des températures de gaz inférieures à 120°C (conduit des fumées de type B). Le
système de conduit gaz de fumée BRÖTJE KAS 110 (conduit gaz de
fumée concentrique DN 110/160 en plastique) officiellement agréé
a été spécialement conçu pour cette application, voir Fig. 3.
Ce système utilisé en liaison avec la WGB a été contrôlé et certifié
par l'organisme DVGW. Respecter la notice de montage jointe au
système.
Fig 3: Possibilités de raccordement avec KAS 110 (accessoires)
KAS 110/160 2
KAS 110/160 2 S/R
KAS 110/160 5 S/R
120-396 020.4 11.07 Fh
KAS 110/160 5 S/R
20
AUGUST BRÖTJE GmbH
Installation
5.7
Conduite de gaz de fumée
Tab. 5: Longueurs de conduit à gaz de fumée autorisées pour KAS 110 (DN 110/160)
Kit de base
KAS 110/160 5
KAS 110/160 2 avec
KAS 110/160 2 1
LAA
IndépendamIndépendam- En fonction de d.ment d.-g.ment d.-g.g. (RLA)
(RLUA)
(RLUA)
WGB
Typ 50 C 70 C 90 C 110 50 C 70 C 90 C 110 50 C 70 C 90 C 110
e
C
C
C
Longueur horizontale max.
[m]
3
3
3
Longueur totale max. du con[m] 23 14 18 20 13 7 10 8 23 23 20 20
duit à gaz de fumée
Nombre max. de renvois sans déduc2
0
2
tion de la longueur totale 2
1.les longueurs de câble indiquées sont valables pour des dimensions de gaine de 200x200 mm
2.Y compris kits de base
Explications : LAA = Adaptateur d'aspiration d'air
Conditions marginales: Teneur en CO2 8.5 %, température des gaz de fumée ≈65°C (pour le système 80/60) ou ≈45 °C
(pour le système 50/30).
Les longueurs maximales admissibles doivent être indiquées par le fabricant de la cheminée pour le raccordement
au LAS ou à des systèmes sensibles à l'humidité. Le dimensionnement des cheminées s'effectue selon la DIN 4705,
parties 1 et 3 et leur pose selon l’homologation LAS.
5.8
Consignes générales pour le système de conduit des fumées
Normes et prescriptions
Outre les règles générales de la technique, il faut en particulier respecter:
– les dispositions du certificat d'agréement joint
– les dispositions de réalisation de DVGW-TRGI, G 600
– les dispositions des pays selon le décret allemand sur les foyers
et le règlement en matière de construction
Remarque important: du fait des différentes dispositions suivants les Länder et des utilisations variant d'une région à l'autre
(conduit des fumées, ouvertures de nettoyage ou de contrôle,
etc.), il est nécessaire de consulter un fumiste local compétent
avant d'entamer le montage.
120-396 020.4 11.07 Fh
Conduits encrassés
Lors de la combustion de combustibles solides ou liquides, des
dépôts se forment dans le conduit d'évacuation des fumées. De tels
conduits, sans traitement préalable, ne sont pas adaptés à l'alimentation en air de combustion des générateurs. Si l'air de combustion doit être aspiré à travers un conduit de fumées existant,
celui-ci doit être contrôlé et le cas échéant ramoné par un fumiste
agréé. Si des défauts de construction (par ex. des joints de conduit
anciens et friables) ne devaient pas permettre son utilisation comme conduit d'alimentation en air de combustion, des mesures adaptées devront être prises, par exemple la doublure en céramique
du conduit de cheminée. Toute pollution de l'air de combustion par
des produits tiers doit être entièrement exclue. S'il n'est pas possible de rénover en conséquence le conduit d'évacuation, le généWGB 90 / 110 C
21
Installation
rateur de chaleur peut fonctionner sur un conduit des fumées
concentrique indépendant de l’air ambiant. Un fonctionnement en
fonction de l’air ambiant est sinon possible. Un ramonage conséquent par des fumistes agréés s'avère également nécessaire dans
ces deux cas.
Exigences concernant les gaines
Les conduits gaz de fumée doivent être disposés dans des gaines
séparées et aérées à l'intérieur des bâtiments. Les gaines doivent
être en matériaux ininflammables et indéformables. Durée de résistance au feu de la gaine: 90 min.; pour les bâtiments de faible
hauteur: 30 min.
Le tuyau des fumées peut être coudé une fois dans la gaine avec
un angle de 15° ou 30°.
En cas de fonctionnement en fonction de l’air ambiant, une ouverture (recommandée : Amin = 125 cm2) est nécessaire dans la chaufferie, sous l'évacuation des fumées, pour la ventilation arrière du
conduit des fumées. La disposition de plusieurs conduits de fumées
dans une gaine est autorisée lorsque l'appareil à gaz est mis en
place dans une pièce commune ou au même étage.
Protection contre la foudre
Risque de décharges électriques! Le chapeau du conduit de fumée doit être intégré à l'éventuelle installation parafoudre et au
réseau équipotentiel du bâtiment. Ces travaux doivent être effectués par un technicien agréé spécialisé dans les installations électriques ou les parafoudres.
5.9
Montage du système de gaz de fumée
Montage avec pente
La tuyauterie d'évacuation doit être posée avec une pente en direction de la WGB afin que l'eau de condensation puisse s'écouler de
la tuyauterie vers le collecteur centralisé d'eau de condensation de
la WGB.
Pentes minimales:
– pour une tuyauterie horizontale: au moins 3° (min. 5,5 cm/m)
– pour une traversée de mur extérieur: au moins 1° (min. 2,0 cm/
m)
Raccourcissement des conduites
Il est possible de raccourcir tous les tubes DN 70, DN 80 et DN 110
et tous les tubes concentriques DN 70/110, DN 80/125 et DN 110/
150. Les extrémités des tuyaux sciés doivent être soigneusement
ébarbées. Dans le cas d’un raccourcissement d’un tube concentrique, un élément de tube d’au moins 6 cm de longueur doit être
scié sur le tuyau extérieur. La rondelle-ressort de centrage du tube
intérieur n'est plus nécessaire.
22
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Gants de protection
Attention! Nous recommandons de porter des gants pendant les
travaux de montage, en particulier lors de la coupe des tuyaux.
Installation
Préparation au montage
Pour fixer le rail-support dans le mur à l' opposé de l'ouverture de
la gaine, prévoir un perçage de 10 mm de diamètre à la hauteur du
bord inférieur de l'ouverture. Enfoncer ensuite le tenon du railsupport jusqu'en butée dans le forage (voir Fig. 4).
Fig 4: Montage du rail-support
1 0 m m
1 0 m m
120-396 020.4 11.07 Fh
Insertion dans une gaine
La conduite de gaz de fumée est insérée par le haut dans la gaine.
Pour cela, fixer une corde au niveau du pied d'appui et emmancher
les tubes tronçon par tronçon. Afin que les éléments restent bien
assemblés pendant le montage, la corde doit rester tendue jusqu'à
la fin du montage de la conduite de gaz de fumée. Si des entretoises sont nécessaires, il faut les monter au moins tous les 2 mètres
le long du tube.
Chanfreiner les entretoises à angle droit puis les centrer dans la
gaine. Les tubes et les éléments doivent être montés de telle façon
que les manchons soient agencés à contre-courant de l'eau de condensation.
Une fois les tubes insérés, placer et orienter le pied d'appui dans
le rail-support (dans l'alignement, sans contraintes). La capote sur
la souche de cheminée se monte de telle façon que les précipitations ne puissent pas s'introduire entre la conduite de gaz de fumée
et la gaine et que l'air puisse circuler librement pour la ventilation
arrière (Fig. 5).
WGB 90 / 110 C
23
Installation
Fig 5: Insertion dans une gaine
Assemblage des éléments
Les tuyaux et les éléments doivent être insérés les uns dans les autres jusqu'en bout de manchon. Entre les différents éléments, utiliser uniquement les garnitures moulées d'origine du kit de
montage ou des garnitures de remplacement d'origine. Avant l'insertion des éléments les uns dans les autres, les joints doivent systématiquement être enduits de pâte silicone fournie à la livraison.
Lors de la pose des conduites, veiller à ce que les tubes soient montés dans l'alignement et sans contraintes, afin d'éviter toute fuite
au niveau des joints.
Remplacer également les joints en cas de changement
Si les conduites de gaz de fumée sont démontées, utiliser de nouveaux joints pour le montage.
5.10 Travail avec le système de gaz de fumée KAS
120-396 020.4 11.07 Fh
Renvois supplémentaires
Minoration de la longueur totale du conduit gaz de fumée:
– par courbe de 87° = 1,00 m
– par courbe de 45° = 0,50 m
– par courbe de 30° = 0,35 m
– par courbe de 15° = 0,20 m
24
AUGUST BRÖTJE GmbH
Installation
Dimensions minimales de la gaine
Fig 6: Dimensions minimales de la gaine
Système
Diam. ext.
manchon
Dimension intérieure mini de la
gaine
Circulaire
[mm]
côté court A [mm]
rond B [mm]
KAS 80 (DN 80) à paroi simple
94
135
155
KAS 80 (DN 125) concentrique
132
173
190
KAS 80/3 (DN 110) à paroi simple
124
165
180
KAS 110
128
170
190
KAS 80 FLEX (avec connecteur)
83
140
160
KAS 80 FLEX (sans connecteur)
83
125
145
Ventilation arrière
Dans le cas d'un fonctionnement de la en fonction de l'air ambiant
avec KAS 110/2 et LAA 110, la gaine doit être munie d'une ventilation arrière sous le passage des gaz de fumée, dans la chaufferie.
La section libre doit au moins s’élever à Amin 125 cm2; une grille
d’arrivée d’air correspondante est disponible comme accessoire.
En cas d'un fonctionnement indépendant de l'air ambiant, la gaine
ne doit pas présenter d'ouvertures. Les ouvertures de nettoyage et
de contrôle des éléments intégrés dans la gaine doivent toujours
être fermées lors du fonctionnement de la WGB.
Pour le raccordement à des cheminées agréées (mode de fonctionnement dépendant), le KAS 110/2 doit être utilisé en combinaison
avec le LAA 110.
Cheminées déjà utilisées
Si une cheminée déjà utilisée pour des foyers de combustion au
fioul ou aux combustibles solides est employée comme gaine pour
la pose de la conduite de gaz de fumée concentrique, la cheminée
doit auparavant avoir été soigneusement nettoyée par un spécialiste.
Un guidage concentrique des gaz de fumée, même dans la gaine
est urgemment nécessaire!
Le conduit gaz de fumée concentrique doit être posé droit dans la
gaine.
120-396 020.4 11.07 Fh
KAS 110: Occupation multiple de conduits de fumée et d'air de
différents fabricants
La cheminée d'air et de gaz de fumée choisie doit disposer d'un
agrément de l'Institut allemand de technique de la construction
(DIBt) sur son aptitude à fonctionner en occupation multiple
WGB 90 / 110 C
25
Installation
Le diamètre, les hauteurs et le nombre maximal d'appareils sont
donnés dans les tableaux de dimensionnement du certificat d'agrément.
Hauteur au-dessus du toit
La hauteur minimale au-dessus du toit est définie par les prescriptions en vigueur sur les conduits de fumée et les installations à gaz
de fumée.
5.11 Ouvertures de nettoyage et de contrôle
Attention! Les conduits de fumées doivent être ramonés, et leur
section libre ainsi que leur étanchéité contrôlées.
Dans la chaufferie de WGB, il faut agencer au moins une ouverture
de nettoyage et de contrôle.
Les conduits de fumées qui ne peuvent pas être contrôlés ou nettoyés à partir de l'embout doivent posséder une autre ouverture de
nettoyage dans la partie supérieure de l'installation à gaz de fumées ou au-dessus du toit.
Les conduits de fumées sur un mur extérieur doivent posséder au
moins une ouverture de nettoyage sur la partie inférieure de l'installation à gaz de fumée. Pour les installations à gaz de fumée
avec des hauteurs de construction < 15,00 m dans son tronçon vertical, une longueur de conduit < 2,00 m dans son tronçon horizontal
et un diamètre de conduit maximal de 150 mm avec au plus un renvoi (sauf le renvoi direct sur la chaudière et dans la gaine), une ouverture de nettoyage et de contrôle dans la chaufferie de WGB
suffit.
Dans le cas de conduits de fumées concentriques horizontaux de
plus de 2 m, il est préférable de disposer systématiquement un
deuxième élément de révision avant l’entrée dans la gaine ou la
traversée de toit. Le fumiste a ainsi la possibilité d’effectuer une
inspection visuelle lors du contrôle des trajets des fumées.
Les gaines des conduits de fumées de doivent comporter aucune
ouverture mises à part les ouvertures de nettoyage et de contrôle
nécessaires ainsi que les ouvertures de la ventilation arrière du
conduit de fumées.
Le raccordement au gaz doit être réalisé uniquement par un installateur spécialiste du gaz. Pour l’installation et le réglage côté gaz,
il faut comparer les valeurs de réglage d’usine figurant sur les
plaques signalétiques de la chaudière avec les conditions d’alimentation locales.
En amont de la chaudiere gaz à condensation , il faut installer une
vanne d'arrêt agréée avec une vanne de fermeture anti-incendie
(élément de l'accessoire ADH, AEH ou ADH 2).
Pour les conduites de gaz anciennes, c’est au professionnel du
chauffage de décider s’il est nécessaire d’installer un filtre à gaz.
Les résidus dans les tuyaux et tubulures doivent être retirés.
26
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
5.12 Raccord de gaz
Installation
Contrôler l'étanchéité
Avant la mise en service, vérifier l’étanchéité de l’ensemble des
conduites de gaz, notamment les raccords.
Pression maxi admissible de 150 mbar pour l’armature du brûleur
à gaz.
Purger la canalisation du gaz
Purger la canalisation du gaz avant la première mise en service.
Pour cela ouvrir la tubulure de mesure pour la pression de raccordement, puis purger en respectant les mesures de sécurité. Après
avoir effectué la purge, veiller à l’étanchéité du raccord!
Réglage côté usine
La chaudière WGB est réglée côté usine sur la charge calorifique
nominale.
– Le type de gaz LL (gaz naturel L avec indice Wobbe WoN = 12,4
kWh/m3 ) ou
– Le type de gaz E (gaz naturel E avec indice Wobbe WoN = 15,0
kWh/m3 )
Le type de gaz réglé est visible sur la plaque supplémentaire collée
sur le brûleur. Les données de réglage en usine doivent être comparées avec les conditions d'approvisionnement locales avant l'installation du WGB. Le régulateur de pression du gaz de la
robinetterie de gaz est scellé.
Variante gaz liquide
Le message de dérangement « E133 » (voir tableau des codes d'erreurs) peut être provoqué par un niveau de gaz insuffisant ; il convient donc de vérifier le niveau de la citerne à gaz liquide.
Pression de branchement
La pression de branchement doit être comprise entre les valeurs
suivantes :
pour gaz naturel: 18 mbar - 25 mbar
pour gaz propane: 35 mbar - 45 mbar
La pression de raccordement est mesurée comme pression d’écoulement sur la tubulure de mesure de la robinetterie à gaz (Fig. 7).
Attention!
Ne pas mettre la chaudière en service en cas de pression de raccordement en dehors de la plage recommandée.
En informer le fournisseur de gaz.
5.13 Teneur en CO2
120-396 020.4 11.07 Fh
A la première mise en service et à chaque entretien de la chaudière, ainsi qu’après des travaux de transformation sur la chaudière ou sur le système de conduit de fumée, il faut contrôler la
teneur en CO2 des gaz de fumée.
Teneur en CO2 lors du fonctionnement, voir Abschnitt 3.2 „Caractéristiques techniques WGB 2N” sur Page 12.
Des valeurs de CO2 trop élevées peuvent avoir pour conséquence
une combustion toxique (valeurs CO élevées) et l’endommagement
du brûleur.
WGB 90 / 110 C
27
Installation
Des valeurs CO2 trop basses peuvent provoquer des problèmes d’allumage.
Der CO2 trop basses peuvent produire des problèmes d’allumage(voir Page 29).
Lorsque la chaudière WGB fonctionne dans des régions où le gaz
naturel est de nature à variations, il faut régler la teneur du CO2selon l’actuel index Wobbe (se renseigner auprès du fournisseur de
gaz).
Définir le réglage de la teneur du CO2 comme suit:
➜ Teneur du CO2 = 8,5 - (WoN - Woaktuell) * 0,5
Ne pas modifier la quantité d’air réglée d’usine.
5.14 Transformation de gaz propane en gaz naturel ou vice-versa
120-396 020.4 11.07 Fh
La transformation de la chaudière à un autre type de gaz doit être
réalisée uniquement par un installateur spécialiste du gaz.
• Mettre la chaudière à gaz hors tension.
• Fermer le robinet de gaz.
• Changer l’injecteur gaz. Utiliser le nouveau joint fourni!
La teneur en CO2 doit être réglée en réglant la pression du gicleur
sur la valve à gaz (Abschnitt 5.17 „Valeurs recommandées pour
la pression d'injecteur gaz”).
La teneur en CO2 doit se situer tant à pleine charge qu'à faible
charge entre les valeurs Abschnitt 3.2 „Caractéristiques techniques WGB 2N” (Page 12) .
28
AUGUST BRÖTJE GmbH
Installation
5.15 Robinetterie à gaz
Fig 7: Robinetterie à gaz (réglage des pressions de gicleurs avec une clé à six-pans creux
OC 2,5)
WGB 50 C (Sté. Siemens
VGU)
Tubulure de mesure
pour la pression de
l’injecteur
WGB 70 C (Sté. Kromschroeder CG 120
R01)
Tubulure de mesure
pour la pression de
l’injecteur
Tubulure de mesure
pour la pression de
raccordement
Réglage pour
pleine charge
Bouchon de
protection
Réglage pour
petite charge
(auparavant,
retirer le capuchon de protection)
Tubulure de mesure
pour la pression de raccordement
Réglage pour
pleine charge
Réglage pour
petite charge
Réglage ou contrôle des valeurs CO2
Pour le réglage et le contrôle des valeurs CO2 la chaudière travaille
en fonction WGB Arrêt Régulateur.
Fonction Arrêt Régulateur (réglage manuel de la puissance du
brûleur)
• Appuyer pendant environ 3 s sur la touche de fonction chauffage
jusqu’à ce qu’apparaisse sur le display le message Fonction Arrêt Régulateur en marche.
120-396 020.4 11.07 Fh
• Attendre jusqu’à ce que le display revienne sur l’affichage de
base.
Appuyer sur la touche Info. Le message Arrêt Régulateur Régler
Valeur Théorique apparaît sur le display. Le display affiche le
degré de modulation actuel.
• Appuyer sur la touche OK. Désormais, la valeur théorique peut
être modifiée et doit être confirmée ensuite par la touche OK.
Ainsi la valeur théorique est reprise par la régulation.
WGB 90 / 110 C
29
Installation
120-396 020.4 11.07 Fh
La fonction Arrêt Régulateur se termine, soit en appuyant pendant
environ 3 s surla touche de fonction Mode Chauffage, soit lorsque
la température maxi de la chaudière est atteinte, soit par une limitation du temps.
30
AUGUST BRÖTJE GmbH
Installation
5.16 Valeurs recommandées pour la pression d'injecteur gaz
Valeurs recommandées pour le débit du gaz, la pression du gaz
et la teneur en CO2
Les valeurs indiquées aux Tab. 6 et 7 sont des valeurs recommandées données à titre indicatif. Il est important que la quantité de
gaz à la pression de l’injecteur soit réglée de manière que la teneur en CO2 se situe à l’intérieur des valeurs indiquées (Voir “Caractéristiques techniquesWGB” Page 10.).
Si la WGB est utilisée dans des régions où le gaz naturel connaît des
fluctuations, la teneur en CO2 doit être réglée conformément à
l'indice de Wobbe actuel (se renseigner auprès de l'entreprise qui
fournit le gaz).
Définir le réglage de la teneur du CO2 comme suit:
➜ Teneur en CO2 = 8,5 - (WoN - Woaktuell) * 0,5
Tab. 6: Valeurs directrices pour la pression injecteur (pleine charge)
Modèle
WGB 90 C
WGB 110C
Capacité thermique nominale
Chauffage
kW
20,0 -90,0
25,0 - 110,0
Puissance thermique nominale 80/60°C
kW
19,4 - 87,3
24,3 - 106,8
50/30°C
kW
21,4 - 93,1
26,7 - 113,5
Diamètre injecteur pour
Gaz naturel LL (G25)
mm
9,5
11,4
Gaz naturel E (G20)
mm
8,5
10,3
Gaz propane
mm
6,5
sur demande
Valeurs recommandées pour la pression
du gicleur**
G25 (11,7)*
mbar
0,9 -14,0
0,7 - 14,0
G25 (12,4)*
mbar
0,8 - 12,6
0,6 - 12,5
G20 (15,0)*
mbar
0,8 - 12,8
0,6 - 12,7
Propane
mbar
1,1 - 12,5
*Valeurs entre parenthèses = indice Wobbe WoN en kWh/m3
**en cas de pression en fin de chaudière de 0 mbar, 1013 hPa, 15°C
La teneur en CO2 doit être comprise
entre 8,3% et 8,8% pour le gaz naturel
entre 9,5% et 10,0% pour le gaz propane
Tab. 7: Valeurs recommandées pour le débit de gaz naturel
Modèle
WGB 90 C
WGB 110 C
Capacité thermique nominale
(pleine charge)
kW
90,0
110,0
Débit de gaz en l/min
7,0
214
262
7,5
200
244
8,0
188
229
Valeur de chauffe
8,5
176
216
3
9,0
167
204
H en kWh/m
uB
120-396 020.4 11.07 Fh
9,5
10,0
10,5
11,0
11,5
WGB 90 / 110 C
158
150
143
136
130
193
183
175
167
159
31
Installation
5.17 Branchement électrique (généralités)
Risque de décharge électrique! Tous les travaux électriques liés à
l'installation ont uniquement le droit d'être effectués par un électrotechnicien agréé!
➜
Alimentation réseau AC 230 V +6% -10%, 50 Hz
Lors de l’installation, les dispositions VDE doivent être respectées
en Allemagne ainsi que les dispositions locales dans tous les autres
pays.
Le branchement électrique doit être effectué en respectant la polarité et de manière à ne pas confondre les pôles. En Allemagne,
le branchement est effectué avec un dispositif d’enfichage dont la
polarité ne peut pas être confondue ou sous la forme d’un branchement fixe. Un branchement fixe est préférable dans tous les
autres pays.
Il est recommandé de disposer un interrupteur principal en amont
de la WGB. Cet interrupteur doit pouvoir décommuter tous les pôles et présenter une ouverture de contact d’au moins 3 mm.
Tous les composants raccordés doivent être effectués conformément à VDE. Les câbles de branchement sont à monter dans des
passe-câbles.
Longueurs de conduites
Les conduites de bus/sondes ne sont pas conductrices de tension
secteur mais d'une basse tension de protection. Elles ne doivent
pas être posées parallèlement à des conduites secteur (signaux
perturbateurs). Dans le cas contraire, des conduites blindées doivent être posées.
Longueurs de conduites autorisées pour toutes les sondes:
Câble Cu jusqu'à 20m : 0,8 mm2
Câble Cu jusqu'à 80 m: 1 mm2
Câble Cu jusqu'à 120 m : 1,5 mm2
Types de câble: p. ex. LIYY ou LiYCY 2 x 0,8
Passe-câbles
Tous les câbles électriques doivent passer et être fixés avec les
raccords à vis des câbles joints à travers les ouvertures se trouvant
au fond de la chaudière. De plus, les conduits doivent être fixés
dans les passe-câbles du panneau de commutation conformément
au schéma de câblage (voir Fig. 8).
120-396 020.4 11.07 Fh
Type de protection IPX4D
C’est pour répondre au type de protection IPX4D et en raison de
l’étanchéification à l’air prescrite pour la chambre à air que les
raccords à vis des câbles doivent être serrés à fond de manière à
ce que les bagues d’étanchéité rendent les conduits parfaitement
étanches.
32
AUGUST BRÖTJE GmbH
Installation
Fig 8: Passe-câble
1
1.
2.
3.
4.
2
3
4
Introduire les conduites et rabattre les bornes jusqu'à ce qu'elles s'encliquettent
Enfoncer les vis à borne
Serrer la vis à borne avec un tournevis
Pour ouvrir les bornes des conduites, exercer un mouvement de levier sur le mécanisme à déclic avec un tournevis
Pompes de circulation
L'intensité de courant admissible par sortie de pompe s'élève à IN
max
= 1A.
Protection des appareils
Fusibles dans l'unité de commande et de régulation:
- F1 - T 6,3 H 250 ; Secteur
Raccordement des sondes /composants
Risque de décharge électrique ! Respecter le schéma de câblage !
Monter et raccorder l’accessoire selon les instructions jointes. Etablir le branchement secteur. Vérifier la mise à la terre.
Sonde de température extérieure (étendue de la fourniture)
La sonde de température extérieure est jointe à la livraison.
Branchement, voir schéma de câblage.
Remplacement de câbles
Tous les câbles de raccordement, à l’exception du câble de branchement
secteur, doivent en cas de besoin être remplacés par des câbles spéciaux
BRÖTJE. Si le câble de branchement secteur doit être remplacé, n’utiliser
que des câbles du type H05VV-F.
120-396 020.4 11.07 Fh
Protection contre les contacts et type de protection IPx4D
Après l’ouverture de la WGB, les éléments de l’habillage à visser
doivent être refixés avec les vis correspondantes pour assurer la
protection contre tout contact intempestif et le type de protection
IPx4D.
WGB 90 / 110 C
33
Mise en service
6.
Mise en service
Danger! La première mise en service doit uniquement être confiée
à un chauffagiste agréé! Le chauffagiste contrôle l'étanchéité des
conduites, le bon fonctionnement de tous les dispositifs de régulation, de commande et de sécurité et mesure les valeurs de combustion. En cas d'exécution inappropriée, il y a risque de
dommages considérables pour les personnes, l'environnement et le
matériel!
Tenir compte de la liste de contrôle figurant à la section 6.7!
6.1
Mise en marche
Risque de brûlures! De l'eau chaude peut s'échapper pendant un
cours instant de la conduite d'évacuation de la valve de sécurité.
1. Mettre en marche l'interrupteur d'arrêt d'urgence du chauffage
2. Ouvrir le robinet de fermeture du gaz
3. Ouvrir le clapet du panneau de commande et mettre en marche le commutateur de service sur le panneau de commande
de la chaudière
4. Avec la touche de mode de service Mode de chauffe sur l'unité
de commande de régulation, choisir le mode de service Mode
automatique Auto .
5. Régler la température ambiante souhaitée sur le bouton rotatif de l'unité de commande de régulation
6.2
Températures pour le chauffage et l'eau potable
Lors du réglage des températures du chauffage et de l'eau potable,
les indications contenues au point Programmation sont à observer.
Un réglage à °C est recommandé pour la préparation de l'eau potable.
Les horaires pour l’eau potable sont réglés dans le programme horaire 4 / TWW. Pour un meilleur confort, le réchauffement de
l’eau chaude sanitaire devrait commencer environ 1 heure
avant le démarrage du chauffage !
Programme de temps individuel
L'appareil à gaz peut être mis en service avec les réglages standard
sans devoir effectuer d'autres réglages.
Pour le réglage d'un programme de temps individuel p. ex., tenir
compte du chapitre und Programmer les fonctions .
34
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
6.3
Mise en service
6.4
Programmation de paramètres nécessaires
Normalement, les paramètres de la régulation n'ont pas le droit
d'être modifiés (exemple d'utilisation). Seuls la date/l'heure et
éventuellement les programmes de temps doivent être réglés.
Le réglage des paramètres est décrit au point Programmation .
6.5
Service de secours (service manuel)
Régler le service de secours:
• Appuyer sur la touche OK
• Choisir le menu maintenance/service
• Mettre en marche la fonction „service manuel“ (Prog.-Nr. 7140)
Les pompes de circuit sur marche et le mélangeur sur service manuel.
On peut régler la consigne confort lorsque le service manuel comme suivant:
• Enfoncer la touche Info
• Appuyer sur OK
• Régler la valeur théorique sur le bouton rotatif
• Valider le réglage avec OK
Voir le paragraphe explications sur le panneau de réglage.
6.6
Initiation de l'exploitant
Initiation
L'exploitant doit être soigneusement initié à la commande du
chauffage et au mode de fonctionnement des dispositifs de protection. Il faut particulièrement attirer l’attention sur:
– qu'il ne doit pas fermer l'ouverture d'arrivée d'air ;
– que la tubulure de raccordement pour l'air de combustion se
trouvant sur le côté supérieur de l'appareil doit rester accessible au ramoneur ;
– qu'il ne doit pas entreposer des matières et liquides inflammables à proximité de la chaudière ;
– qu'il doit effectuer lui-même des mesures de contrôle :
– contrôle de la pression sur le manomètre ;
– contrôle du récipient collecteur se trouvant sous la conduite
de soufflage de la valve de sécurité ;
– les intervalles pour l’inspection et le nettoyage qui doivent être
réalisés exclusivement par des installateurs spécialistes du gaz.
120-396 020.4 11.07 Fh
Documents
– Conserver les instructions succinctes de commande dans le
compartiment se trouvant derrière le clapet du module de commande de la chaudière.
– Remettre les documents faisant partie du chauffage en signalant qu'ils doivent être conservés dans la chaufferie où se
trouve l'installation.
WGB 90 / 110 C
35
Mise en service
120-396 020.4 11.07 Fh
– Liste de contrôle de la première mise en service avec confirmation et signature valides à l'exploitant : Seuls des composants
contrôlés et repérés selon la norme en vigueur ont été utilisés.
Tous les composants ont été montés conformément aux indications du fabricant. L'ensemble de l'installation est conforme à la
norme.
36
AUGUST BRÖTJE GmbH
Mise en service
6.7
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Lieu d’installation
Etanchéité de toutes les conduites et de tous les raccords
vérifiée ?
❑
8.
Système d’évacuation des gaz de fumée contrôlé ?
9.
Conduite de gaz contrôlée et purgée ?
❑
❑
10.
Pression d’arrêt mesurée à l’entrée du bloc gaz?
11.
Roue libre des pompes vérifiée ?
12.
Remplir installation de chauffage
13.
14.
Fluide caloporteur utilisé
15.
Pression du gaz en pleine charge mesurée à l’entrée du bloc
gaz ?
mbar
...............................
16.
Pression du gaz en pleine charge mesurée à sortie du bloc gaz
?
mbar
...............................
17.
18.
19.
20.
21.
Teneur en CO2 en petite charge
%
...............................
Teneur en CO2 en petite charge
ppm
...............................
Teneur en CO2 en pleine charge
%
...............................
Teneur en CO2 en pleine charge
ppm
...............................
22.
120-396 020.4 11.07 Fh
Liste de contrôle pour la première mise en service
Exploitant
Type de chaudière
Numéro de fabrication
Inscrire les
Indice de Wobbe
kWh/m³
...............................
Valeur de chauffe
kWh/m³
...............................
mbar
❑
❑
...............................
Mettre en service et vérifier le bon fonctionnement du clapet
anti-thermosiphon?
Contrôle du fonctionnement :
...............................
❑
Mode de chauffe
❑
❑
❑
Mode eau chaude sanitaire
23.
Heure / date
24.
25.
26.
27.
Valeur théorique confort circuit de chauffe 1/2
°C
...............................
Valeur théorique nominale eau potable
°C
...............................
Horloge
...............................
Programmer :
Programme temps journalier automatique
Courbe de chauffage contrôlée ?
❑
28.
Etanchéité du système d’évacuation des gaz contrôlée en
fonctionnement (par ex. mesure du CO2)?
❑
29.
Exploitant initié ?
30.
Documents remis ?
❑
❑
Seuls des composants contrôlés et repérés selon la norme en
vigueur ont été utilisés. Tous les composants de l'installation
ont été montés selon les indications des fabricants. L'ensemble de l'installation est conforme à la norme.
Date / signature
Cachet d’entreprise
...............................................
Afin de garantir un fonctionnement fiable et économique dans la durée, nous recommandons
un entretien annuel du générateur.
WGB 90 / 110 C
37
Commande
7.
Commande
7.1
Eléments de commande
Fig 9: Eléments de commande
Touche de mode de service
mode eau potable
Touche de mode de service
mode de chauffe
RégulationUnité de commande
Display
Touche ESC
(interruption)
Touche OK
(validation)
Touche ramoneur
Touche
d'information
Bouton rotatif
L'interrupteur
marche-arrêt
Manomètre
120-396 020.4 11.07 Fh
Touche de réarmement
boîte relais
38
AUGUST BRÖTJE GmbH
Commande
7.2
Affichages
Fig 10: Symboles dans le display
sRE081A
Signification des symboles affichés
Chauffage à Consigne confort
Chauffage à Consigne réduit
Chauffage à Consigne hors-gel
Processus en cours
Fonction de vacances actives
Référence au circuit de chauffe 1 ou 2
Message d'entretien
INFO
PROG
ECO
7.3
Message de dérangement
Niveau d'information actif
Niveau de réglage actif
Chauffage éteint (automatisme de commutation eté/
hiver ou automatisme de limitation de chauffage actif )
Commande
Réglage du mode de chauffe
La touche de mode de service Mode de chauffe permet de changer
les modes de service pour la chauffe. Le réglage choisi est signalé
par une barre se trouvant sous le symbole du mode de service.
120-396 020.4 11.07 Fh
Mode automatique
WGB 90 / 110 C
Auto
– Chauffe selon un programme de temps
– Températures théoriques
ou
selon un programme de
temps
– Fonctions de protection (protection antigel de l'installation,
protection contre la surchauffe) activées
– Automatisme de commutation été/hiver (commutation automatique entre mode de chauffe et mode été à partir d'une certaine
température extérieure)
39
Commande
– Automatisme de limitation de chauffage journalière (commutation automatique entre fonction de chauffage et fonction été
lorsque la température extérieure dépasse la température de
consigne ambiante)
Mode continu
ou
Mode de protection
– Mode de chauffe sans programme de temps
– Fonctions de protection actives
– Automatisme de commutation été/hiver non actif en mode continu à valeur théorique confort
– Automatisme de limite de chauffe diurne non actif en mode
continu à valeur théorique confort
–
–
–
–
–
Pas de mode de chauffe
Température après une protection contre le gel
Fonctions de protection actives
Automatisme de commutation été/hiver active
Automatisme de limite de chauffe diurne actif
Réglage du mode eau potable
➜ En marche:
L'eau potable est préparée selon le programme de commutation
choisi.
➜ Arrêté:
Le traitement de l'eau potable est désactivé.
Réglage de la valeur théorique ambiante
➜ Valeur
théorique confort
La valeur théorique confort est directement réglée sur le bouton rotatif à une valeur plus élevée (+) ou moins élevée (-)..
➜ Valeur théorique réduite
La valeur théorique réduite se règle de la manière suivante :
– Appuyer sur la touche de validation (OK)
– Choisir le circuit de chauffe
– Choisir le paramètre Valeur théorique réduite
– Régler la valeur théorique réduite sur le bouton rotatif
– Appuyer à nouveau sur la touche de validation (OK)
En actionnant la touche de mode de service Circuit de chauffe, il
est possible d'accéder à nouveau à l'affichage de base à partir du
niveau Programmation ou Info.
Si aucun dérangement ne s'est produit et si aucune demande d'entretien n'existe, ces informations ne sont pas affichées.
Message de dérangement
40
Si le symbole de dérangement
apparaît dans le display, un dérangement s'est produit dans l'installation.
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Affichage d'informations
En appuyant sur la touche d'information, on peut consulter plusieurs températures et message, notamment :
• Température ambiante et extérieure
• Messages de dérangement ou d'entretien
Commande
En appuyant sur la touche d'information, on peut consulter d'autres informations sur l'erreur (voir Tableau de codes d'erreurs).
Message d'entretien
Si le symbole d'entretien
apparaît dans le display, un message
d'entretien est disponible ou l'installation se trouve en mode spécial.
En appuyant sur la touche d'information, on peut consulter d'autres indications (voir Tableau de codes de maintenance).
Le message d'entretien n'est pas actif en réglage usine.
Fonction Ramoneur
Avec la touche Ramoneur , on active ou désactive la fonction Ramoneur. La fonction spéciale activée est représentée par le symbole
dans le display.
120-396 020.4 11.07 Fh
Rétablir les réglages d’usine
Les réglages d’usine sont rétablis de façon suivante:
– appeler le programme n° 31 dans le niveau de réglage spécialiste
– Modifier le réglage sur Oui puis attendre que le réglage passe à
nouveau sur Non
– Quitter le menu en appuyant sur la touche ESC
Pour les informations concernant la modification des paramètres,
voir la rubrique 8. Programmation
WGB 90 / 110 C
41
Programmation
8.
Programmation
Après avoir terminé le montage, il faut procéder à la programmation.
8.1
Méthode de programmation
Le choix des niveaux de réglage et des options pour l'utilisateur final et le chauffagiste est effectué à l'appui du graphique suivant :
Fig 11: Sélection des niveaux de réglage et des options
Affichage de base
Température de chaudière
Appuyer
Touche d'information
Appuyer pendant env. 3 s jusqu'à ce que l'affichage Utilisateur final apparaisse dans le display
Utilisateur final (U)
Mise en route (M)
Y compris utilisateur final (U)
Spécialiste (S)
Y compris utilisateur final (U) et mise en
route (M)
OEM
Contient tous les autres niveaux de réglage et
est protégé par un mot de passe.
Options :
Heure et date
Unité de commande
Programme de temps Circuit
de chauffe 1
Programme de temps circuit
de chauffe 2
Programme horaire 3 / CCP
Programme horaire 4 / ECS
Vacances circuit de chauffe
1
Vacances circuit CH 2
Circuit de chauffe 1
Circuit de chauffe 2
ECS
Pompe Hx
Solaire
Mémoire tampon
Ballon d'eau potable
Chargement direct d'eau potable
Configuration
Selon la sélection du niveau de réglage et la programmation, toutes les options n'apparaissent pas !
42
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Niveaux de réglage :
Programmation
8.2
Modification de paramètres
Les réglages qui ne peuvent pas être directement modifiés par le
tableau de commande doivent être effectués au niveau réglage.
L'opération de programmation de base est décrite dans ce qui suit
à l'appui du réglage de l'heure et de la date.
Affichage de base:
Température chaudière
Appuyer sur
Avec
.
, choisir le point de menu
Heure et date.
Heure et date
Unité d'exploitation
Valider le choix avec
Avec
.
, sélectionner le point de menu
Heures/minutes.
Heure et date
Heures / minutes
Valider le choix avec
Avec
.
, procéder au réglage de l'heure
(p. ex. 15 heures).
Heure et date
Heures / minutes
Valider le réglage avec
Avec
.
, procéder au réglage des minu-
tes (p. ex. 30 minutes).
Heure et date
120-396 020.4 11.07 Fh
Heures / minutes
WGB 90 / 110 C
43
Programmation
Valider le réglage avec
.
Heure et date
Heures / minutes
Appuyer sur la touche de mode de service
circuit de chauffe pour revenir à l'affichage de base.
Température chaudière
En appuyant sur la touche ESC, le point de menu précédent est appelé sans que les valeurs modifiées auparavant ne soient reprises.
Si aucun réglage n'est effectué pendant env. 8 minutes, l'affichage
de base est automatiquement appelé sans que les valeurs réglées
auparavant ne soient reprises.
8.3
Panneau de réglage
• Tous les paramètres affichés dans le display ne sont pas mentionnés dans le panneau de réglage.
• Selon la configuration de l'installation, tous les paramètres
mentionnés dans le panneau de réglage ne sont pas affichés sur
le display.
• Pour pouvoir accéder aux niveaux de réglage Utilisateur final
(U), Mise en route (M) et Spécialiste (S), appuyez sur la touche
OK, puis sur la touche Info pendant env. 3 s, choisissez le niveau
souhaité avec le bouton rotatif et validez avec la touche OK.
Tab. 8: Réglage des paramètres
Fonction
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Heures / minutes
1
U
00:00 (h:min)
Jour / mois
2
U
01.01
(Tjour.mois)
Année
3
U
2004 (année)
Langue
20
U
Allemand
Contraste d’affichage
25
U
162
Verrouillage exploitation
26
S
Arrêt
Unité de commande
Arrêt | Marche
44
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Heure et date
Programmation
Fonction
Verrouillage programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
27
S
Arrêt
30
S
Non
31
S
Non
40
M
Appareil amb. 1
42
M
Circuit de
chauffe 1
44
M
Commun avec
CC1
46
M
Commun avec
CC1
48
M
Aucune
54
S
0.0°C
500
U
Lun - Dim
1ère phase EN
501
U
06:00 (h/min)
1ère phase Hors
502
U
22:00 (h/min)
2ème phase EN
503
U
--:-- (h/min)
2ème phase Hors
504
U
--:-- (h/min)
3ème phase EN
505
U
--:-- (h/min)
3ème phase Hors
506
U
--:-- (h/min)
Arrêt | Marche
Enregistrer le réglage de base sur l’unité de commande
Non | Oui
Ce paramètre est uniquement apparent
dans l'appareil ambiant !
Activer le réglage de base sur l'unité de commande
Non | Oui
Utilisation
Appareil amb. 1 | Appareil amb. 2 | Unité de
commande | App. service
Ce paramètre est uniquement apparent
dans l'appareil ambiant !
Affectation unité amb. 1
Circuit chauffage 1 | Circuits chauffage 1 et 2
Ce paramètre apparaît uniquement dans
l'appareil ambiant puisque l'unité de commande est fermement programmée dans la
chaudière sur l'appareil de commande
Exploitation CC 2
Commun avec CC1 | Indépendant
Exploitation CC à pompe
Commun avec CC1 | Indépendant
Action touche de présence
Aucun | Circuit chauffage 1 | Circuit chauffage 2 |
Commun
Ce paramètre est uniquement apparent
dans l'appareil ambiant !
Correction sonde d'ambiance
Ce paramètre est uniquement apparent
dans l'appareil ambiant !
Prog. horaire circuit ch 1
Présélection Lun - Dim
120-396 020.4 11.07 Fh
Lun-Dim | Lun-Vend | Sam - Dim | Lun | Mard |
Merc | Jeud | Ven | Sam | Dim
WGB 90 / 110 C
45
Programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Fonction
Valeur standard
516
U
Non
Non | Oui
Prog. horaire circuit ch 2
Paramètre uniquement apparent lorsque le circuit de chauffe 2 est disponible !
Présélection Lun - Dim
520
U
Lun - Dim
1ère phase EN
521
U
06:00 (h/min)
1ère phase Hors
522
U
22:00 (h/min)
2ème phase EN
523
U
--:-- (h/min)
2ème phase Hors
524
U
--:-- (h/min)
3ème phase EN
525
U
--:-- (h/min)
3ème phase Hors
526
U
--:-- (h/min)
Valeur standard
536
U
Non
540
U
Lun - Dim
1ère phase EN
541
U
06:00 (h/min)
1ère phase Hors
542
U
22:00 (h/min)
2ème phase EN
543
U
--:-- (h/min)
2ème phase Hors
544
U
--:-- (h/min)
3ème phase EN
545
U
--:-- (h/min)
3ème phase Hors
546
U
--:-- (h/min)
Valeur standard
556
U
Non
560
U
Lun - Dim
1ère phase EN
561
U
05:00 (h/min)
1ère phase Hors
562
U
22:00 (h/min)
2ème phase EN
563
U
--:-- (h/min)
2ème phase Hors
564
U
--:-- (h/min)
3ème phase EN
565
U
--:-- (h/min)
3ème phase Hors
566
U
--:-- (h/min)
Valeur standard
576
U
Non
642
U
--.-- (our, mois)
Lun-Dim | Lun-Vend | Sam - Dim | Lun | Mard |
Merc | Jeud | Ven | Sam | Dim
Non | Oui
Programme horaire 3 / CCP
Présélection Lun - Dim
Lun-Dim | Lun-Vend | Sam - Dim | Lun | Mard |
Merc | Jeud | Ven | Sam | Dim
Non | Oui
Programme horaire 4 / ECS
Présélection Lun - Dim
Non | Oui
Vacances circuit CH
1
Début
46
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Lun-Dim | Lun-Vend | Sam - Dim | Lun | Mard |
Merc | Jeud | Ven | Sam | Dim
Programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Fonction
Fin
Niveau de régime
643
U
--.-- (our, mois)
648
U
Protection contre le gel
Protection hors-gel | Réduit
Vacances circuit CH 2
Paramètre uniquement apparent lorsque le circuit de chauffe 2 est disponible !
Début
652
U
--.-- (our, mois)
Fin
653
U
--.-- (our, mois)
658
U
Réduit
Consigne confort
710
U
20.0°C
Consigne réduit
712
U
18.0°C
Valeur théorique de protection contre le gel
714
U
10.0°C
Pente de la courbe
720
U
1.50
Limite de chauffe été/hiver
730
U
°C
Influence de l'ambiance
750
M
---%
Chauffe rapide
770
S
- - -°C
Abaissement rapide
780
S
Jusqu'à valeur
théorique réduite
850
S
Arrêt
Consigne manuelle séchage
851
S
25°C
Températ. extér. de base
886
M
-20°C
Cons. départ t. ext. de base
887
M
75°C
Niveau de régime
Protection hors-gel | Réduit
Circuit chauffage
1
A partir de| Jusqu'à valeur théorique réduite |
Jusqu'à valeur théorique de protection contre le gel
Fonction séchage contrôlé
Arrêt | Chauffe fonctionnelle | Chauffe pour revêtement | Chauffe fonctionnelle/pour revêtement |
Manuel
120-396 020.4 11.07 Fh
Circuit chauffage 2
Paramètre uniquement apparent lorsque le circuit de chauffe 2 est disponible !
Consigne confort
1010
U
20.0°C
Consigne réduit
1012
U
18.0°C
Valeur théorique de protection contre le gel
1014
U
10.0°C
Pente de la courbe
1020
U
1.50
Limite de chauffe été/hiver
1030
U
°C
Influence de l'ambiance
1050
M
---%
Chauffe rapide
1070
S
- - -°C
Abaissement rapide
1080
S
Jusqu'à valeur
théorique réduite
1130
S
6°C
A partir de| Jusqu'à valeur théorique réduite |
Jusqu'à valeur théorique de protection contre le gel
Surélévation v. mélangeuse
WGB 90 / 110 C
47
Programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Fonction
Fonction séchage contrôlé
1150
S
Arrêt
1151
S
25°C
Consigne confort
1610
U
55°C
Consigne réduit
1612
S
40°C
Autorisation mise en marche
1620
M
Programme de
temps 4/TWW
1640
S
Jour de semaine
fixe
Fonct. légion. périodique
1641
S
3
Fonct. légion. jour semaine
1642
S
Dimanche
Heure fonct anti-légionelles
1644
S
--:--
Consigne anti-légionelles
1645
S
65°C
Durée fonction anti-légio.
1646
S
---
Libération pompe circulation
1660
M
Libération ECS
1661
M
Marche
2214
U
60°C
Arrêt | Chauffe fonctionnelle | Chauffe pour revêtement | Chauffe fonctionnelle/pour revêtement |
Manuel
Consigne manuelle séchage
Eau potable
24 h/jour | Prog. horaires circ.chauf. |
Programme horaire 4/ECS
Fonction anti-légionnelles
Arrêt | Périodique | Jour de semaine fixe
Lundi | Mardi | Mercredi | Jeudi | Vendredi |
Samedi | Dimanche
Programme horaire 3/CCP | Libération ECS | Programme horaire 4/ECS
Encl. périodique pompe cir.
Arrêt | Marche
Chaudière
Valeur théorique mode manuel
Ballon d'eau potable
Paramètre selon le système hydraulique!
Augmentation de la valeur théorique départ
5020
S
18°C
Schéma hydraulique
5701
M
2
Circuit de chauffe 1
5710
M
Marche
5715
M
Marche
5761
M
Non
Configuration
Arrêt | Marche
Circuit de chauffe 2
Arrêt | Marche
Zones avec pompes d'alimentation
Non | Oui
Non
Non | Oui
HK2 avec pompe d'alimentation
Non
Non | Oui
TWW avec pompe d'alimentation
Non
Non | Oui
48
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
HK1 avec pompe d'alimentation
Programmation
Fonction
Sortie relais K2
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
5920
M
Déclanchement
ventilateur
5957
M
Commutation
régime CC + ECS
5970
M
Aucune
5971
M
Aucune
6110
M
10 h
6705
U
Défaut | Sortie de signalisation | Sortie d'alarme |
Message de service | Transformateur externe |
Pompe CC2 | Pompe de circulation | Fonction de
rideau air chaud | Pompe échangeur hydraul. |
Pompe primaire Q8 | Fonction de base K2 | Charge
complète ECS | Seuil signal analog. RelCl | Volet
fumées | Pompe collecteur solaire | Déclanchement
ventilateur | Pompe Q1 |Pompe sanitaire ballon
Q35
Fonction modem
Commutation régime CC+ECS | Commutation
régime CC | Commutation régime CC1| Commutation régime CC2
Configur. thermost. d'amb. 1
Aucune | Thermostat d'ambiance | Horloge comm.
niveau amb. | Horloge demande chaud | Horloge
niveau ECS
Configur. thermost. d'amb. 2
Aucune | Thermostat d'ambiance | Horloge comm.
niveau amb. | Horloge demande chaud | Horloge
niveau ECS
Constante de temps bâtiment
Erreur
Code de diagnostic logiciel
Coffret phase pos. dérang
U
Entretien / Service
Message
7001
U
0
Acquittement message
7010
U
0
Régime manuel
7140
U
Arrêt
Etat circuit de chauffe 1
8000
M
Etat circuit de chauffe 2
8001
M
Etat eau potable
8003
M
Etat chaudière
8005
M
Etat solaire
8007
M
Température de chaudière/Consigne chaudière
8310
M
T° retour chaudière
8314
M
Affichage fonctmt coffret
8328
M
Courant d’ionisation
8329
M
Heures fonct. brûleur
8336
M
Compteur démarrages brûl
8337
M
Heures fonct. chauffage
8338
M
Arrêt | Marche
Etat
120-396 020.4 11.07 Fh
Diagnostic producteur
WGB 90 / 110 C
49
Programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Fonction
Heures de service TWW
8339
M
Heures de service des zones
8340
M
Temp. capteur solaire 1
8510
M
Heures fonctmt solaire
8530
U
Température extérieure
8700
M
Temp. extérieure atténuée
8703
M
Température ext. mélangée
8704
M
Température ambiante 1
8740
M
Diagnostic consommateur
Température ambiante 1
Température de départ 1
M
8743
Consigne de départ 1
M
M
Température ambiante 2
8770
Température ambiante 2
Température de départ 2
M
M
8773
Consigne de départ 2
M
M
Température ECS 1
8830
Consigne ECS
M
M
Température ECS 2
8832
M
Température de chargement eau chaude sanitaire
8836
M
Température de ballon 1
8980
M
L'affichage des valeurs d'information dépend de l'état de service !
Message de dérangement
U
Code de diagnostic logiciel
U
Message
U
Etat Régime manuel
U
Consigne arrêt brûleur
U
Consigne séchage actuelle
U
Jour séchage actuel
U
Température ambiante
U
Température ambiante minimum
U
Température ambiante maximum
U
Température de chaudière
U
Température ECS 1
U
Temp. capteur solaire 1
U
Etat chaudière
U
Etat solaire
U
50
120-396 020.4 11.07 Fh
Valeurs d'information
AUGUST BRÖTJE GmbH
Programmation
Valeur
Prog. Niveau de
modiValeur
standard
n°
réglage 1
fiée
Fonction
Etat eau potable
U
Etat circuit de chauffe 1
U
Etat circuit de chauffe 2
U
Température extérieure
U
Température de ballon 1
U
Température ambiante 1
U
Température ambiante 1
U
Température ambiante 2
U
Température ambiante 2
U
Affichage fonctmt coffret
U
1. U = utilisateur final ; M = mise en service; S = Spécialiste
120-396 020.4 11.07 Fh
Les paramètres avec les numéros de programme entre 1 à 54 sont
des paramètres individuels de l’unité de commande et de l’appareil ambiant. Ils peuvent alors être réglés séparément sur les
deux appareils. Tous les paramètres à partir du programme n° 500
sont mémorisés sur le régulateur; ils sont donc identiques. La dernière valeur modifiée est celle prise en compte.
WGB 90 / 110 C
51
Programmation
8.4
Explications sur le panneau de réglage
Heure et date
Heure et date
(1 à 3)
La régulation possède une horloge annuelle avec des possibilités de
réglage pour l'heure, le jour/le mois et l'année. Pour que les programmes de chauffe fonctionnent conformément à la programmation effectuée auparavant, l'heure et la date doivent avoir
auparavant été correctement réglées.
Unité de commande
Langue
(20)
La langue du guidage par menu peut être modifiée sous prog. no.
20.
Blocage commande
(26)
Les éléments de commande suivants peuvent être bloqués :
– Touches de mode de service pour mode eau de chauffe et eau
potable
– Bouton rotatif (température ambiante valeur théorique confort)
– Touche de présence (appareil ambiant uniquement)
Blocage programmation
(27)
Lorsque le blocage est en service, les paramètres peuvent être affichés mais pas modifiés.
• Suppression temporaire:
Suppression temporaire : Appuyer simultanément pendant min.
3 s sur la touche OK et ESC. Le blocage est à nouveau actif après
avoir quitté le niveau de programmation.
• Suppression définitive:
Suppression durable : Suppression temporaire tout d'abord puis
prog. no. 27 sur "Arrêt"
Enregistrer le réglage de
base sur l’unité de commande (30)
Les données de la régulation RVS/LMU sont inscrites dans l'appareil
ambiant (uniquement disponibles pour l'appareil ambiant).
Attention! Les données de l'appareil ambiant sont écrasées!
Cela permet de sécuriser la programmation individuelle de la régulation dans l'appareil d'ambiance.
Activer le réglage de
base sur l’unité de commande (31)
Les paramètres sécurisés dans l'unité de commande ou dans l'appareil d'ambiance sont transférés à la régulation.
Utilisation comme
(40)
Sélection de l'unité de commande. Selon l'unité de commande sélectionnée, d'autres réglages sont nécessaires, lesquels sont décrits sous les numéros de programme suivants.
Affection appareil ambiant 1
(42)
Si le réglage Appareil ambiant 1 (Prog. no. 40) a été choisi sur l'appareil ambiant, il doit être défini sous Prog. no. 42 si l'appareil ambiant est affecté au circuit de chauffe 1ou aux deux circuits de
chauffe.
52
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Attention! Les données de l'Regelung appareil ambiant sont écrasées! In der Bedieneinheit ist die Werkseinstellung gespeichert.
– Activation du programme n° 31 sur l'unité de commande: la régulation revient sur le réglage d'usine.
– Activation du programme n° 31 surl'appareil d'ambiance: la programmation individuelle de l'appareil d'ambiance est transférée
à la régulation.
Programmation
Commande HK2/HKP
(44, 46)
A la sélection de l'appareil ambiant 1 ou de l'unité de commande
(Prog. no. 40), il doit être défini sous le Prog. no. 44 ou 46 si les
circuits de chauffe HK2 et HKP doivent être commandés conjointement avec le circuit de chauffe 1 ou indépendamment du circuit
de chauffe 1.
Effet touche de présence
(48)
L'effet de la touche de présence sur les circuits de chauffe est défini sous le Prog. no. 48 .
Correction sonde d'ambiance
(54)
L'affichage de la température peut être corrigé de la valeur transmise par la sonde ambiante sous Prog. no. 54.
Programmes horaire
Sélection
(500, 520, 540, 560)
Avant de régler un programme de temps, les jours individuels (lu,
ma, etc.) ou les groupes de jours (lu -di, lu - ve, sa -di) pendant
lesquels le programme horaire est actif doivent être sélectionnés.
Lorsqu'un temps est modifié dans un groupe journalier, les 3 phases
de mise en/hors service sont toutes automatiquement reprises
dans le groupe journalier.
Phases de chauffe
(501 à 506, 521 à 526,
541 à 546 et 561 à 566)
Il est possible de régler jusqu'à 3 phases de chauffe par circuit de
chauffe qui sont actives pendant les jours réglés sous la présélection (Prog. nos. 500, 520, 540, 560). En phases de chauffe, la
chauffe s'effectue à la valeur théorique confort réglée. En dehors
des phases de chauffe, la chauffe se fait à la valeur théorique réduite.
Les programmes horaire sont uniquement actifs en mode de service „Automatique“.
Valeurs standard
(516, 536, 576556)
Réglage des valeurs standards indiquées dans le panneau de réglage.
Programmes vacances
Le programme vacances permet de régler les circuits de chauffe
pendant une période de vacances définie à un niveau de fonctionnement sélectionné.
Début des vacances
(642, 652)
Entrée du début des vacances.
Fin des vacances
(643, 653)
Entrée de la fin des vacances.
Niveau de service
(648, 658)
Sélection du niveau de service (valeur théorique réduite ou protection contre le gel) pour le programme vacances.
120-396 020.4 11.07 Fh
Les programmes vacances sont uniquement actifs en mode «Automatique».
Circuits de chauffe
Valeur théorique confort
(710, 1010)
WGB 90 / 110 C
Réglage de la valeur théorique confort.
53
Programmation
Valeur théorique réduite
(712, 1012)
Réglage de la valeur théorique réduite pour diminuer la température ambiante pendant les temps d'exploitation annexes (pendant
la nuit ou en cas d'absence p. ex. ).
Valeur théorique de protection contre le gel
(714, 1014)
Réglage de la valeur théorique de protection contre le gel de manière à empêcher une trop forte baisse de la température ambiante.
Courbe caractéristique
pente
(720, 1020)
A l'aide de la courbe caractéristique de chauffe, la valeur théorique de température départ est formée ; elle est utilisée en fonction des intempéries pour la régulation de la température départ.
Détermination de la pente des courbes caractéristiques de
chauffe
Inscrire la température extérieure calculée la plus basse selon la
zone climatique dans le diagramme (voir Fig. 12) (p. ex. ligne verticale à -10°C). Inscrire la température maximale du circuit de
chauffe (p. ex. ligne horizontale à 60°C).
Le point d'intersection des deux lignes donne la valeur de la pente
des courbes caractéristiques de chauffe.
Fig 12: Diagramme des courbes caractéristiques de chauffe
4
°C
3,5
3
2,75
2,5
2,25
2
100
Température départ
1,75
90
1,5
30
80
1,25
70
1
60
0,75
50
40
0,5
30
0,25
20
10
0
-10
-20
-30
°C
Limite de chauffe été/hiver
(730, 1030)
Dans le cas de la température ici réglée, le chauffage est commuté
sur le mode été ou le mode hiver, la température extérieure amortie agissant comme température de référence (Prog. no. 8703)
- - - °C: désactivé
Influence ambiante
(750, 1050)
Dans le cas d'une influence ambiante, les écarts de la valeur théorique de la température ambiante sont saisis par une sonde ambiante et pris en considération lors de la régulation de la
température.
Une sonde ambiante doit être raccordée. La valeur pour l'influence
ambiante doit se situer entre 1% et 99%. Au cas où des valves de
radiateur se trouveraient dans l'espace de guidage (lieu de monta-
54
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Température extérieure
Programmation
ge de la sonde ambiante), celles-ci doivent être complètement ouvertes.
Réglage en fonction des températures extérieures avec influence
de l'ambiance: 1% - 99%
Réglage en fonction des températures extérieures: ---%
Réglage en fonction d'influence de l'ambiance: 100%
Mise en temp. accélérée
(770, 1070)
Lors d'un passage de la valeur théorique réduite à la valeur théorique confort, la chauffe rapide permet d'obtenir une chauffe à
température départ plus élevée jusqu'à ce que la valeur théorique
confort soit atteinte afin que la pièce soit rapidement chauffée.
Mise en temp. accélérée
(780, 1080)
La pompe du circuit de chauffe est mise hors service lorsque
l'abaissement rapide est actif. Lorsque la valeur réglée est atteinte, la pompe du circuit de chauffe est à nouveau mise en marche
et la température est réglée sur la valeur théorique réduite ou la
valeur théorique de protection contre le gel. La durée de l'abaisement rapide dépend de la température extérieure, de la constante
de temps du bâtiment (6110) et de la différence de température
représant la valeur d'abaissement de la température ambiante.
Durée de l'abaissement rapide lors d'un abaissement de 2°C en h:
Température extérieure
mixte:
Constante de temps bâtiment (configuration, progr. no.
6110)
2h
5h
10 h
15 h
20 h
50 h
15°C
0
3,1
7,7
15,3
23
10°C
0
1,3
3,3
6,7
10
13,4
5°C
0
0,9
2,1
4,3
6,4
8,6
21,5
0°C
0
0,6
1,6
3,2
4,7
6,3
15,8
120-396 020.4 11.07 Fh
0h
WGB 90 / 110 C
55
Programmation
-5°C
0
0,5
1,3
2,5
3,8
5,0
12,5
-10°C
0
0,4
1,0
2,1
3,1
4,1
10,3
-15°C
0
0,4
0,9
1,8
2,6
3,5
8,8
-20°C
0
0,3
0,8
1,5
2,3
3,1
7,7
Durée de l'abaissement rapide lors de l'abaissement de 4°C en h:
Température extérieure
mixte:
Constante de temps bâtiment (configuration, progr. no.
6110)
0h
2h
5h
10 h
15 h
15°C
0
9,7
24,1
10°C
0
3,1
5°C
0
0°C
7,7
15,3
23,0
1,9
4,7
9,3
14,0
18,6
0
1,3
3,3
6,7
10,0
13,4
-5°C
0
1,0
2,6
5,2
7,8
10,5
26,2
-10°C
0
0,9
2,1
4,3
6,4
8,6
21,5
-15°C
0
0,7
1,8
3,6
5,5
7,3
18,2
-20°C
0
0,6
1,6
3,2
4,7
6,3
15,8
50 h
La fonction chape sert au dessèchement contrôlé de sols en chape.
Arrêt: la fonction est arrêtée.
Chauffage fonctionnel (Fh): La partie 1 du profil des températures
se déroule automatiquement.
Chauffage prêt à l'occup (Bh): La partie 2 du profil des températures se déroule automatiquement.
Chauffe fonctionnelle et chauffe de maturité: Chauffe fonctionnelle et chauffe de maturité.
Manuel: la régulation sur la valeur théorique de la chape se fait
manuellement.
120-396 020.4 11.07 Fh
Fonction séchage contrôlé
(850, 1150)
20 h
56
AUGUST BRÖTJE GmbH
Programmation
Fig 13: Courbe de température lors de la fonction dessèchement de chape
X
Fh
Bh
Fh + Bh
X
jour de démarrage
Fh
chauffe fonction-
nelle
120-396 020.4 11.07 Fh
Important! Les prescriptions et normes correspondantes du fabricant de la chape sont à observer.
Le bon fonctionnement est uniquement possible avec une installation correctement installée (hydraulique, électrique et réglages).
Des écarts peuvent entraîner un endommagement de la chape.
La fonction chape peut être prématurément interrompue en réglant Arrêt.
Consigne manuelle séchage
(851, 1151)
Réglage de la température sur laquelle la régulation manuelle s'effectue lorsque la fonction chape est activée (voir Prog. no. 850).
Niveau de régime point
de conception
(884)
Il est recommandé d'adapter cette valeur à l'économie d'énergie de
l'installation de chauffe (égalisation hydraulique). Il correspond au
niveau de régime de la pompe au point de conception pour atteindre le débit volume nominal. La fonction Niveau de régime
point de conception est comparable à un commutateur sélectif de
régime analogique d'une pompe à circuit de chauffe pour laquelle
30 niveaux de régime sont disponibles. La plage de réglage s’étend
de 6 m à 1 m de colonne d’eau de pression de refoulement.
PWM minimum pompe
(885)
Le prog. n° 885 permet de régler le régime de la pompe admis min.
(NqmodMin) de la pompe à circuit de chauffe. Ce régime suffit
pour garantir un approvisionnement en eau suffisant dans le circuit
WGB 90 / 110 C
Généralités relatives à l'activation de la pompe à modulation
La plage de travail de la pompe modulante peut être exactement
réglée sur les températures conceptionnelles du circuit de chauffe. A cette fin, 2 paramètres doivent être modifiés par :
Régime point de conception (prog. no. 884) = régime de pompe
max. à régler (NqmodNom)
pompe-PWM minimum (prog. no. 885) = régime de pompe min. admissible à régler (NqmodMin)
57
Programmation
de chauffe, il est indiqué en % du niveau de régime max. (ex. 28%,
voir Fig. ).
Procédure de réglage de la gamme de travail de la pompe à moduler par le chauffagiste
Si les températures de conception de l'installation de chauffe
diffèrent largement (c'est-à-dire différences de la température de
conception > 10 K) des réglages de température standard de la
pompe, une correction doit être opérée dans l'ordre suivant :
Température extérieure
norm.
(886)
1. Régler Température extérieure norm., prog. n° 886, conformément au point de conception de l'installation de chauffe (réglage en usine: - 20°C).
Valeur théorique départ
Temp. ext. norm.
(887)
2. Norme valeur de consigne de départ température extérieure,
régler le programme n° 887 selon la température de départ
(valeur standar: 75°C).
dT Etalement
t. ext. norm.
(894)
3. dT étalement température extérieure normée, régler prog.
no. 894 conformément à la conception du système de chauffe
(réglage usine: 20°C).
4. Régulation de la pompe PWM au point de conception avec valves thermostats ouvertes par ajustement du der prog. n° 884
(NqmodNenn).
Contrôle du fonctionnement :
Les radiateurs ne deviennent pas chauds ?
Si ce problème intervient sur toute la gamme de température extérieure, c'est que le niveau de régime au point de conception est
éventuellement trop bas, à savoir que le prog. n° 884 (NqmodNenn) doit être augmenté.
Si ce problème intervient plutôt aux températures extérieures élevées, c'est que le niveau de régime min. du service de chauffe a
été réglé trop bas, à savoir que le prog. n° 885 (NqmodMin) doit
être augmenté.
Les répercussions des modifications du réglage sont à contrôler.
Valeur théorique nominale
(1610)
Réglage de la valeur théorique nominale de la température de
l'eau potable.
Consigne réduit
(1612)
Sous Prog. no. 1612, la valeur théorique réduite de l'eau potable
est réglée.
Libération
(1620)
24h/ jour: La température de l'eau potable est constamment réglée sur la valeur théorique nominale de la température de l'eau potable indépendamment des programmes de commutation de
temps.
Prog. horaires circ.chauf. La température de l'eau potable est
commutée selon les programmes de commutation de temps, entre
la valeur théorique de température de l'eau potable et la valeur
théorique réduite de la température de l'eau potable. Dabei wird
58
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
ECS
Programmation
der Einschaltpunkt jeweils um eine Stunde vorverlegt (voir Fig.
14).
Fig 14: Libération en fonction des programmes de commutation de temps des circuits de
chauffe (exemple)
Programme de temps 4:La température de l'eau potable est commutée, indépendamment des programmes de commutation de
temps des circuits de chauffe, entre la valeur théorique de la température de l'eau potable et la valeur théorique réduite de la température de l'eau potable. Le programme de commutation de
temps 4 est ici utilisé (voir Fig. 15).
120-396 020.4 11.07 Fh
Fig 15: Libération selon le programme de commutation de temps 4 (exemple)
Fonction anti-légionelles:
(1640)
Fonction destinée à détruire les légionelles en chauffant à la valeur théorique réglée pour la fonction légionelle (voir Prog. no.
1645).
Arrét: Fonction légionnellose arrêtée
Périodique: La fonction légionelle est répétée périodiquement en
fonction de la valeur réglée (Prog. no. 1641).
Jour de semaine fixe La fonction légionelle est activée à un jour
de semaine défini (Prog. no. 1642).
Fonction légionelle périodique
(1641)
Réglage de l'intervalle pour la fonction légionelle périodique (réglage recommandé lors d'un réchauffement supplémentaire de
l'eau potable par une installation solaire).
Fonction légionelle jour
de semaine
(1642)
Choix du jour de la semaine pour la fonction légionelle Jour de semaine fixe (réglage en usine).
Fonction légionelle moment
(1644)
Réglage du moment de la mise en marche de la fonction légionelle.
Lors du réglage „---“, la foncton légionalle est effectuée en même
temps que la première libération de la préparation d'eau potable.
Consigne anti-légionelles
(1645)
Durant laquelle les légionelles éventuellement présentes sont
détruites.
Durée fonction anti-légio.
(1646)
Cette fonction permet de régler le temps durant lequel la fonction
légionelle valeur théorique est active pour détruire les parasites.
WGB 90 / 110 C
59
Programmation
Si la température ballon plus froide augmente au-delà de la fonction légionelle valeur théorique -1 K, la fonction légionelle valeur
théorique est considérée comme remplie et le timer s'éteint. Si la
température ballon diminue avant la fin de la durée de séjour de
plus de la fonction légionelle valeur théorique requise (écart de
commutation +2 K), la durée de séjour doit à nouveau être remplie. Si aucune durée de séjour n'est réglée, la fonction légionelle
est remplie dès que la fonction légionelle valeur théorique est atteinte.
Pompe de circulation libération
(1660)
Programme de temps 3: La pompe de circulation est libérée en
fonction du programme de temps 3 (voir Prog. no. 540 à 556).
Libération ECS: la pompe de circulation fonctionne lors de la demande de préparation d’eau potable.
Programme de temps 4: la pompe de circulation marche en fonction du programme horaire 4 du régulateur.
Pompe de circulation
mode cadencé
(1661)
La pompe de circulation est mise en marche à l'intérieur du temps
de libération pendant 10 mn et à nouveau mise hors service pendant 20 mn.
Chaudière
Consigne régime manuel
(2214)
Température sur laquelle la chaudière est réglée en fonction manuelle (voir aussi n° de progr. 7140).
Ballon d'eau potable
Augmentation de la valeur théorique départ
(5020)
La valeur théorique de la chaudière pour le chargement du ballon
d'eau potable se compose de la valeur théorique de l'eau potable
et de l'augmentation de la valeur théorique départ.
Configuration
Schéma hydraulique
(5701)
Réglage du code pour le système hydraulique. Les indications du
code sont comprises dans les instructions de l'accessoire correspondant.
Circuits chauffage 1 et 2
(5710 und 5715)
Ce paramètre permet de désactiver les circuits de chauffe.
Pompe d'alimentation
(5761)
La pompe d'alimentation peut être utilisée pour assister les circuits
de chauffe et du circuit d'eau potable. Au prog. n° 5761, l'exigence
de chaleur assistée par la pompe d'alimentation est fixée. La sélection d'exigences de chaleur au choix est la suivante :
Zones avec pompe d'alimentation
CC1 avec pompe d'alimentation
CC2 avec pompe d'alimentation
ECS avec ppe primaire
sorties relais
(5920 bis 5928)
Default: Fonction selon schéma hydraulique.
Sortie de signalisation : la sortie message est actionnée quand le
régulateur a donné un ordre à l'automate de chauffe. En cas de dérangement ne permettant pas de mettre l'automate de chauffe en
service, la sortie message est arrêtée.
60
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Ce réglage agit uniquement sur les circuits de chauffe, et non sur
la commande!
Programmation
Sortie d''alarme : la sortie est active quand l'appareil présente un
dérangement exigeant un déverrouillement manuel.
Message de fonctionnement : la sortie est active quand le brûleur
est en service.
Transformateur externe : Cette sortie sert à décommuter un transformateur externe. La sortie est active lorsque le transformateur
externe est utilisé ; dans le cas contraire, elle n’est pas active. Le
transformateur externe doit être arrêté aussi souvent que possible
pour minimiser la consommation d'énergie totale du système.
Pompe circuit de chauffe HK2: Cette sortie fournit le signal d'excitation pour la pompe du 2e circuit de chauffe. La pompe du 2e circuit de chauffe est en général affectée au ClipIn mélangeur
(module d'extension). Au cas où le 2e circuit de chauffe serait exécuté en tant que circuit pompe, la pompe peut aussi être excitée
par la sortie programmable.
Pompe de circulation : fonction d'activation d'une pompe de circulation d'eau potable (voir prog. n° 1660).
Fonction rideau : cette fonction active la sortie programmable
quand l'entrée de la fonction voile de portail est active. Si cette
entrée n'est pas active, la sortie est réinitialisée. La fonction voile
de portail a pour effet que la valeur théorique maximale de la
chaudière est atteinte. Aucun post-fonctionnement de la pompe
n'a lieu lors de la fonction rideau.
Pompe sas hydraulique : Avec cette fonction, la pompe est excitée
en aval du sas hydraulique.
Cette fonction est uniquement disponible pour les schémas hydrauliques qui, outre le circuit de chauffe 1 (circuit de chaufffe de
la pompe) ne disposent d'aucun autre circuit de chauffe.
Pompe d'alimentation Q8 : Cette fonction assure l'excitation de la
pompe d'alimentation.
Fonction de base K2: Fonction selon schéma hydraulique.
Chargement d'eau potable : cette fonction active la sortie pendant
un chargement automatique actif du ballon de couches d'eau potable.
Cette fonction ne peut être activée qu'en cas d'utilisation d'un ballon de couches.
120-396 020.4 11.07 Fh
Seuil signal analogique relais ClipIn : Avec cette fonction, la sortie
est commutée active lorsque le signal d'entrée sur le module fonctionnel ClipIn est supérieur au seuil de réponse.
Cette fonction n'est possible qu'en lien avec la prescription de valeur théorique ou de puissance par l'entrée du module de fonction
clip-in.
Clapet à gaz de fumée : Cette fonction active la commande du clapet des fumées. Lorsque la commande du clapet de gaz de fumée
est active, le brûleur est mis en service avec le clapet de gaz de
fumée ouvert.
Pompe collecteur : cette fonction se charge de l'excitation d'une
pompe de circulation en cas d'utilisation d'un collecteur solaire.
Décommutation de soufflante : Cette sortie sert à décommuter
une soufflante. La sortie est active lorsque la soufflante est utiliWGB 90 / 110 C
61
Programmation
Fonction entrée H1
(5950)
Aucune : pas de fonction.
Fonction modem : la fonction modem sert à l'arrêt et à la commutation centralisés de l'installation de chauffage en mode stand-by
ou réduit (interrupteur commandé à distance par téléphone). La
fonction modem est active quand le contact est fermé.
Fonction modem invers : La fonction modem est active quand le
contact est ouvert.
Fonction rideau : cette fonction active la sortie programmable
quand l'entrée de la fonction voile de portail est active. Si cette
entrée n'est pas active, la sortie est réinitialisée. La fonction voile
de portail a pour effet que la valeur théorique maximale de la
chaudière est atteinte. De plus, une exigence de chauffe est activée pour le circuit de chauffe 1
Rétrosignalisation clapet à gaz de fumée : Rétrosignalisation lors
d'une excitation de clapet à gaz de fumée active par l'entrée H1.
Blocage producteur : le verrouillage du producteur est requis en
cas d'intégration d'énergies alternatives (p. ex. énergie solaire)
pour le verrouillage du brûleur. Le blocage du générateur est actif
lorsque le contact est fermé (tenir compte des programmes n°
2201 et 6330, voir manuel de configuration).
Blocage producteur invers: La blocage producteur est active quand
le contact est ouvert.
Fonction modem
(5957)
Commutation de mode de service circuit de chauffe et eau potable
: Commutation des modes de service pour le circuit de chauffe et
l'eau potable par le sélecteur à distance.
Commutation du mode de service circuit de chauffe (1, 2): Commutation des modes de service du circuit de chauffe (1, 2) par le
sélecteur à distance.
Configuration thermostat local 1/2
(5970, 5971)
Aucune : La commutation de l'entrée est sans effet.
Thermostat ambiant : au niveau de cette fonction, c'est l'état de
commutation du contact qui décide si une exigence de chauffe doit
être générée.
Ce qui suit est valable :
Entrée ouverte: Demande de chauffage bloquée
entrée fermée : Demande de chauffage libérée.
Si aucun
thermostat local n'est raccordé, l'exigence de chauffe demeure
verrouillée.
Horloge niveau ambiant : Cette fonction provoque une commutation de la valeur théorique ambiante.
Ce qui suit est valable :
Entrée ouverte: Valeur théorique ambiante = valeur théorique réduite
62
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
sée ; dans le cas contraire, elle n’est pas active. La soufflante doit
être arrêtée aussi souvent que possible pour minimiser la consommation d'énergie totale du système.
Pompe Q1: Pilotage de la pompe du circuit de chauffe Q1.
ECS Pompe sanitaire: Q35: cette sortie est commandée par la fonction légionnellose afin d’obtenir un mélange, par exemple en application avec un ballon solaire.
Programmation
entrée fermée : Valeur théorique ambiante = valeur théorique de
confort
Horloge demande de chauffe : Voir fonction Thermostat ambiant.
Horloge niveau eau potable : Cette fonction provoque une commutation de la valeur théorique d'eau potable :
Ce qui suit est valable :
Entrée ouverte: Valeur théorique d'eau potable = valeur théorique
réduite
entrée fermée : Valeur théorique eau potable = valeur théorique
nominale
Fonction entrée clip-in
relais
(5973)
Aucune : pas de fonction.
Fonction modem : Voir prog. no 5950.
Fonction modem invers : Voir prog. no 5950.
Fonction rideau : Voir prog. n° 5920
Spécification de valeur théorique (Demande de chaleur) : Le signal
de tension disponible ou le signal de courant est converti en une
valeur de température et utilisé comme valeur théorique départ.
La valeur maximale est fixée au prog. n° 5975.
Fig 16: Demande de chaleur (exemples)
100
120-396 020.4 11.07 Fh
Spécification de puissance : le signal de tension ou le signal d'intensité appliqué est transmis au régulateur et converti en pourcentage indiquant la puissance relative de la chaudière. Le seuil à
partir duquel le signal appliqué doit activer la prescription de puissance est fixé au prog. n° 5976 (seuil de puissance externe). En
même temps, la valeur minimale du signal est fixée.
Si le signal se trouve au niveau de la valeur fixée au prog. n° 5976,
la chaudière fonctionne à la puissance relative minimale, à la valeur maximale du signal, la puissance relative maximale de la
chaudière est activée. Si le signal est inférieur à la valeur fixé, la
WGB 90 / 110 C
63
Programmation
prescription de puissance n'est pas activée, de sorte que le brûleure est arrêté.
Fig 17: Prescription de puissance (exemple)
Valeur d'avance max. externe
(5975)
Voir prog. n° 5973
Seuil de puissance externe
(5976)
Voir prog. n° 5973
Constante de temps bâtiment
(6110)
La vitesse de réaction de la valeur théorique d'avance est influencée lors de températures extérieures fluctuantes en fonction du
mode de construction du bâtiment par la valeur réglée ici.
Exemples :
40 pour des bâtiments à maçonnerie épaisse et à isolation extérieure.
20 pour les bâtiments de construction normale.
10 pour les bâtiments de construction légère.
LPB
Adresse appareil
(6600)
64
L'adresse d'appareil LPB actuelle est affichée.
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Sonde sas hydraulique : Par cette fonction, une régulation de la
chaudière sur la température départ est possible en aval du sas hydraulique. A cet effet, à l'entrée, une sonde qui doit être montée
à l'avance suivant le branchement hydraulique est raccordée.
Rétrosignalisation clapet à gaz de fumée : Voir prog. no. 5920 et
5950.
Blocage producteur : Voir prog. no 5950.
Blocage producteur invers: Voir prog. no 5950.
Blocage producteur sonde : si la sonde présente une température
plus élevée que la valeur théorique demandée à un moment donné, la chaudière est verrouillée. La régulation des circuits de
chauffe et de l'eau industrielle demeure activée.
Programmation
Erreur
Si le symbole
apparaît sur le display, une erreur s'est produite
et le message d'erreur correspondant peut être appelé par la touche d'info.
SW Code de diagnostic
(6705)
En cas de dérangement, l'affichage du dérangement est permanent. De plus, l'affichage émet le code de diagnostic (voir Chapitre
Maintenance, Tableau des codes d'erreurs).
Coffret phase pos. dérang
Phase au cours de laquelle l'erreur ayant conduit au dérangement
s'est produite (voir Page 87, Phases de service de la centrale de
commande et de régulation LMU).
Entretien / Service
Message
(7001)
Messages visant à signaler des travaux de maintenance nécessaires. Les raisons suivantes peuvent expliquer l'apparition d'un
message de maintenance :
– Dépassement de l'intervalle prévu en heures de service du brûleur depuis le dernier entretien
– Dépassement de l'intervalle prévu en mises en service depuis le
dernier entretien
– Dépassement du nombre de mois depuis la dernière maintenance
– Seuil de maintenance du courant d'ionisation non atteint
Une fois que le message de maintenance est apparu, contacter le
chauffagiste.
En cas de besoin, le chauffagiste peut demander à l'utilisateur final
de consulter le code de maintenance afin que la cause de la maintenance puisse être déterminée. Ainsi, il est possible d'effectuer
des préparatifs pour le cas où il serait nécessaire d'opérer une
étape de service.
Acquittement
d'un message
(7010)
L'utilisateur final a la possibilité d'acquitter un message d' entretien en attente en éditant des paramètres au niveau de l'utilisateur
final. Ensuite, le message est effacé dans l'ensemble du système.
Réinitialiser message
(7012)
Réinitialiser message 1
1 = réinitialisation individuelle du message de maintenance d'heures de service
Réinitialiser message 2
1 = réinitialisation individuelle du message de maintenance de mises en service
Réinitialiser message 3
1 = réinitialisation individuelle du message de maintenance de service mensuel
Réinitialiser message 4
1 = réinitialisation individuelle du message de maintenance de courant d'ionisation
Réinitialiser message 6 1 = réinitialisation totale de tous les messages de maintenance
120-396 020.4 11.07 Fh
Régime manuel
(7140)
Activation de la fonction manuelle. En fonction manuelle, la chaudière est réglée sur la valeur de consigne de la fonction manuelle.
Toutes les pompes se mettent en marche. Toute autre demande,
par exemple eau chaude sanitaire, est ignorée !
Etat
Interroger les états
(8000 à 8007)
WGB 90 / 110 C
Cette fonction permet d’interroger l’état du système sélectionné.
65
Programmation
Les messages suivants sont possibles concernant le circuit de
chauffe:
Affichage
Dépendant de
---
Circuit de chauffe inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Séchage contrôlé actif
Séchage contrôlé actif
Opt. démarr.+ réchauff. acc.
Optimisation d'enclenchement
Chauffe rapide
Régime chauffage Confort
Programme de commutation, type de fonctionnement, touche de
présence
Optimisation de d'arrêt
Régime chauffage réduit
Programme de commutation, programme vacances, type de fonctionnement, touche de présence, H1
Protect. antigel ambiance
Programme vacances, type de fonctionnement, H1
Mode d'été
Eco jour actif
Abaissement réduit
Programme de commutation, programme vacances, type de fonctionnement, touche de présence, H1
Abaissement prot. antigel
Programme vacances, type de fonctionnement, H1
Limit. t° ambiante
Les messages suivants sont possibles concernant l' eau chaude sanitaire
Affichage
Dépendant de
---
Inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Push, fonction antilégionellose
Charge accélérée antilégion
Charge, consigne antilég.
Fonction antilégionellose active
Charge, consigne Confort
Charge, consigne réduite
Chargé, T° max. ballon
Chargé, T° max. de charge
Chargé, t° antilégionnelles
Chargé, t° de confort
Charge, t° réduite
Les messages suivants sont possibles concernant la chaudière
Affichage
Dépendant de
---
Fonctionnement normal
Dérangement
Réponse thermostat
Intervention man. active
Fct ramonage charge pleine
Verrouillé
Intervention man. active
Fct ramonage active
p. ex. Entrée H1
Protection antigel de l’installation
Les messages suivants sont possibles concernant le solaire
Affichage
Dépendant de
---
Inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Dérangement
Refroidiss. adiabat. actif
Refroidiss. adiabat. actif
Refroidiss. adiabat. par coll. actif
Temp. max. ballon atteinte
Ballon chargé jusqu’à la température limite
Protect. surchauffe active
Protection de surchauffe capteur et pompe éteintes
Charge ECS
Ensoleillement insuff.
66
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Prot. antigel coll. Active
Programmation
Diagnostic producteurs/consommateurs
Diagnostic producteurs/
consommateurs
(8310 à 8980)
Affichage des différentes valeurs de consigne/réel et l'affichage du
compteur pour faire des diagnostics.
Etat chaudière
Les messages suivants sont possibles concernant la chaudière
Valeurs d'information
Différentes valeurs d’information s’affichent qui sont en rapport
avec l’état de fonctionnement.
Sinon, voir les autres informations dans les statuts (ci-dessous).
Affichage
Dépendant de
---
Fonctionnement normal
Dérangement
Limiteur de température appelé
Intervention man. active
Intervention man. active
Fct ramonage charge pleine
Fct ramonage active
Verrouillé
p. ex. Entrée H1
Hors-gel de l'installation
Etat solaire
Les messages suivants sont possibles concernant le solaire
Affichage
Dépendant de
---
Inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Dérangement
Prot. antigel coll. Active
Refroidiss. adiabat. actif
Refroidiss. adiabat. actif
Refroidiss. adiabat. par coll.
Temp. max. ballon atteinte
Ballon chargé jusqu’à la température limite
Protect. surchauffe active
Protection de surchauffe capteur et pompe éteintes
Charge ECS
Rayonnement insuffisant
Etat eau potable
Les messages suivants sont possibles concernant l' eau chaude sanitaire
Affichage
Dépendant de
---
Inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Push, fonction antilégionellose
Charge accélérée antilégion.
Chargement, valeur de consigne antilégionellose
Fonction antilégionellose active
Chargement, valeur de consigne nominale
Chargement, valeur de consigne réduite
Chargé, T° max. ballon
Chargé, T° max. de charge
Chargé, t° antilégionnelles
Chargé, t° de confort
Charge, t° réduite
120-396 020.4 11.07 Fh
Statut circuits de chauffe 1 et 2
Les messages suivants sont possibles concernant le circuit de
chauffe:
Affichage
Dépendant de
---
Circuit de chauffe inexistant
Intervention man. active
Intervention man. active
Séchage contrôlé actif
Séchage contrôlé actif
Opt. démarr.+ réchauff. acc.
Optimisation d'enclenchement
Chauffe rapide
Fonction de chauffage confort
Programme de commutation, type de fonctionnement, touche de
présence
Optimisation de d'arrêt
WGB 90 / 110 C
67
Programmation
Affichage
Dépendant de
Régime chauffage réduit
Programme de commutation, programme vacances, type de fonctionnement, touche de présence, H1
Protect. antigel ambiance
Programme vacances, type de fonctionnement, H1
Régime été
Eco jour actif
Abaissement réduit
Programme de commutation, programme vacances, type de fonctionnement, touche de présence, H1
Abaissement prot. antigel
Programme vacances, type de fonctionnement, H1
120-396 020.4 11.07 Fh
Limit. t° ambiante
68
AUGUST BRÖTJE GmbH
Généralités
9.
Généralités
9.1
Appareil ambiant RGT
L'utilisation de l'appareil ambiant RGT (accessoire) permet le réglage télécommandé de toutes les fonctions de régulation pouvant
être réglées sur l'appareil de base.
Fig 18: Interface utilisateur des appareils ambiants RGT
Température ambiante
Touche de mode de service Mode de
chauffe
Touche de mode de service Mode eau
potable
Display
Touche d'interruption
Touche de validation
Touche de présence
Bouton rotatif
Touche d'information
120-396 020.4 11.07 Fh
Touche de présence
La touche de présence permet la commutation manuelle entre le
mode de chauffe sur la valeur théorique confort et le mode de
chauffe sur la valeur théorique réduite, indépendamment des programmes de temps réglés. La commutation demeure activée jusqu'à la modification suivante par le programme de temps.
WGB 90 / 110 C
69
Maintenance
10. Maintenance
Risque de décharge électrique! Avant d'ôter les parties de l'habillage, mettre la chaudière hors tension.
Les travaux sous tension (lorsque l'habillage est retiré) doivent uniquement être effectués par des électrotechniciens agréés !
Le nettoyage des surfaces de chauffe et du brûleur doit être confié
à un installateur de gaz agréé. Avant le début des travaux, fermer
le robinet d'arrêt du gaz et les valves d'arrêt de l'eau de chauffage.
10.1 Travaux d'entretien
Les travaux suivants font entre autres partie des travaux d'entretien:
– Nettoyage externe WGB.
– Contrôle des liaisons et points d'étanchéité des composants conducteurs d'eau.
– Contrôle du bon fonctionnement des valves de sécurité.
– Contrôle de la pression de service et complétion éventuelle du
niveau d'eau.
– Purge de l'installation de chauffe et remise en service de l'antithermosiphon.
L'entretien et le nettoyage de WGB sont recommandés une fois par
an.
Le degré d'encrassement du brûleur doit être contrôlé et celui-ci
doit éventuellement être nettoyé et entretenu.
Contrôler la présence de dépôts dans le collecteur des gaz de fumée (ouverture de nettoyage).
10.2 Remplacement du purgeur automatique
Un purgeur automatique défectueux doit uniquement être remplacé par une pièce d’origine pour garantir une purge optimale.
Attention! Vidanger l'eau de la chaudière avant le démontage du
purgeur automatique afin d'éviter que de l'eau ne s'écoule!
Le siphon à eau de condensation devrait être nettoyé tous les un à
deux ans. A cette fin, débloquer le raccord à vis sur le siphon et
dégager le siphon par le bas. Retirer entièrement le siphon avec le
flexible provenant de l'appareil condensation à gaz, le démonter et
le rincer à l'eau claire. Le remontage du siphon se fait dans l’ordre
inverse.
Il est recommandé de contrôler simultanément la propreté du réceptacle des fumées ; le nettoyer (par rinçage) en cas de besoin.
70
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
10.3 Siphon à eau de condensation
Maintenance
10.4 Démontage du brûleur à gaz
Avant le nettoyage des surfaces de chauffe, le brûleur à gaz doit
être démonté.
Démontage du brûleur à gaz
• Défaire les conduite de branchement allant à la soufflante
• Défaire la conduite d'ionisation
• Défaire le câble d'allumage et le câble de mise à la terre
• Défaire les vis de fixation du support se trouvant sur le couvercle du boîtier
• Débloquer les raccords à vis du tuyau de raccordement de gaz
sur le canal mixte et sur la vanne gaz.
• Retirer le tuyau de raccordement de gaz et l’injecteur gaz.
• Défaire la conduite d'alimentation en gaz sur la valve à gaz et
retirer la valve à gaz
• Débloquer les 5 écrous de fixation sur le canal mixte/l’échangeur thermique.
• Retirer le support
• Retirer vers l'avant le brûleur avec canal de mélange, ventilateur et piège à son d'aspiration (voir Fig. 19).
• Nettoyer le tuyau du brûleur avec une brosse souple.
Fig 19: Démontage du brûleur à gaz
Dégager le brûleur
avec le canal de
mélange et le piège
à gaz de fumée
Retirer le support
Retirer le gicleur à gaz
Retirer la valve à gaz
Défaire la conduite d'alimentation
120-396 020.4 11.07 Fh
Pour le montage, utiliser des nouveaux joints.
WGB 90 / 110 C
71
Maintenance
10.5 Protection contre les contacts
120-396 020.4 11.07 Fh
Risque de décharge électrique! Pour assurer la protection contre
les contacts, tous les éléments à visser de la chaudière, notamment les composants de l'habillage, doivent être revissés correctement à la fin des travaux !
72
AUGUST BRÖTJE GmbH
Maintenance
10.6 Vue de la chaudière WGB
Fig 20: Vues de la chaudière (représentation sans panneau avant et sans recouvrement de
la régulation)
Adaptateur de gaz de fumée
avec ouvertures de contrôle
Transformateur d'allumage (sous le couvercle)
Désaérateur
rapide
Silencieux d’aspiration
Electrode
d'allumage et
d'ionisation
Canal mixte
Gicleur à gaz
Verre-regard
Ventilateur
Vanne à gaz
Couvercle de
nettoyage
Tube de remplacement de pompe
Contrôleur
de pression
Siphon
Régulation LMU
10.7 Démontage échangeur thermique
120-396 020.4 11.07 Fh
Si l’échangeur thermique doit être complètement démonté, les
travaux suivants doivent être effectués:
• Le brûleur doit être démonté
• Fermer les robinetteries d’arrêt du départ et du retour et laisser s'écouler l’eau de la chaudière
• Débloquer la fiche de la sonde de la chaudière (départ et retour)
• Détacher le raccord à vis départ et retour (à étanchéité plate)
sur l'échangeur thermique
WGB 90 / 110 C
73
Maintenance
• Dégager le câble du contrôleur de pression d'eau
• Défaire le raccord à vis sur le tube de remplacement de la pompe
• Retirer le tube retour
• Dégager le connecteur de la valve à gaz, défaire à valve à gaz
et la démonter
• Défaire les écrous sur le récipient collecteur, retirer l'étrier et
démonter le récipient collecteur
• Retirer le purgeur rapide
• Défaire les écrous pour la tôle de maintien sur le panneau arrière, soulever l'échangeur thermique avec la tôle de maintien du
panneau arrière et le retirer
• Pour le nettoyage, rincer l’échangeur thermique sous un jet
d’eau doux (sans additif)
A la fin des travaux d'entretien
• Après les travaux de nettoyage, remonter l'échangeur thermique et le brûleur
• Contrôler la capacité thermique nominale et les valeurs des fumées
10.8 Vérification des électrodes
Electrodes d'allumage
Afin d'éviter un effet sur le courant d'ionisation de l'allumage,
• l'électrode d'allumage ne doit plonger qu'au bord de la flamme
• l'étincelle d'allumage ne doit pas être transmise à l'électrode
d'ionisation
Observer la position d'installation et l'intervalle par rapport aux
électrodes, conformément à Fig. 22.
120-396 020.4 11.07 Fh
Electrode d'ionisation
L'électrode d'ionisation doit toujours être en contact avec la flamme.
Courant d'ionisation mesuré lors du fonctionnement du brûleur:
– pour un rendement min. > 5µA, c.c. (seuil de commutation
pour 1,7µA, c.c.)
– pour un rendement max. > 10µA, c.c.
Pour la mesure, retirer la fiche de l'automate de chauffage à gaz
et raccorder un ampèremètre entre la fiche et l'électrode.
Attention! Ne pas toucher les contacts à fiches au cours de l'allumage!
74
AUGUST BRÖTJE GmbH
Maintenance
,5
6 ± 0
4,
0
±
0,
3
Fig 21: Electrodes
4
,2
- 0
A
1 2 0 -3 9 1 0 2 1 .4
10.9 Centrale de commande et de régulation LMU
Description du fonctionnement
Commande et surveillance du brûleur par la centrale de commande
et de régulation LMU, avec électrode d’ionisation.
Démarrage automatique selon le programme avec surveillance de
la formation de la flamme. Le déroulement lui-même peut varié
avec les paramètres.
L'affichage sur le tableau de commande donne les différents états
de fonctionnement et de programmation sous forme de chiffres.
Reset
Après un Reset (tension ARRET/MARCHE), la centrale de commande et de régulation LMU redémarre.
10.10 Décommutation en cas de dérangement
120-396 020.4 11.07 Fh
Décommutation de sécurité en cas de défaillance de flamme pendant le fonctionnement.
Chaque décommutation de sécurité est suivie d'une nouvelle tentative d'allumage selon le programme. Si cette tentative n’aboutit
pas à la formation d’une flamme, une décommutation a lieu.
En cas de décommutation par suite d’un dérangement, enfoncer la
touche de réarmement du panneau de commande.
En cas de dérangement dans le fonctionnement (symbole de cloche), le chiffre affiché dans le tableau de commande en indique la
cause (voir tab. des codes de dérangement).
WGB 90 / 110 C
75
Maintenance
Le brûleur ne se met pas en marche:
Pas de tension sur la centrale de commande et de régulation, p.
ex. pas de signal "Brûleur en MARCHE" envoyé par la régulation du
circuit de chauffe (voir tab. des codes de dérangement).
120-396 020.4 11.07 Fh
Le brûleur passe sur dérangement :
Sans formation de flamme: pas d'allumage, l'électrode d'ionisation
présente un court-circuit à la masse, absence de gaz.
Malgré la formation d’une flamme, le brûleur passe en dérangement une fois le temps de sécurité écoulé: electrode d'ionisation
défectueuse ou encrassée. L'électrode d'ionisation ne plonge pas
dans la flamme, inversion des pôles de raccordement de la chaudière.
76
AUGUST BRÖTJE GmbH
Maintenance
10.11 Tab. des codes de dérangement
120-396 020.4 11.07 Fh
Code
de
dérangement
Description de l'erreur
Explications/causes
10
Court-circuit ou interruption de la
sonde de température extérieure
Contrôler le raccord ou la sonde de TE, mode de secours
20
Court-circuit ou interruption de la
sonde de départ de la chaudière
Contrôler le raccord, avertir le chauffagiste
1)
32
Court-circuit ou interruption de la
sonde de départ (CITF, CIM)
Contrôler le raccord, avertir le chauffagiste
1)
40
Court-circuit ou interruption de la
sonde de retour de la chaudière
Contrôler le raccord, avertir le chauffagiste
1)
50
Court-circuit ou interruption de la
sonde 1 ECS
Contrôler le raccord, avertir le chauffagiste
1)
52
Court-circuit ou interruption de la
sonde 2 ECS
Contrôler le raccord, avertir le chauffagiste
1)
61
Dérandement de l'appareil ambiant
Vérifier l'appareil ambiant et le câble bus, fonctionnement
d'urgence1)
62
Faux appareil ambiant raccordé
Raccorder un appareil de régulation ambiante compatible
81
Court-circuit sur le bus LPB ou
absence d'alimentation du bus
Erreur de communication, contrôler la conduite bus ou le
connecteur, alimentation bus LPB non activée
82
Collision d'adresse sur le bus LPB
Contrôler l'adressage des appareils de régulation raccordés
91
Perte de données dans l'EEPROM
erreur interne LMU
Erreur interne LMU, remplacer la sonde process, la LMU,
chauffagiste
92
Erreur dans le matériel électronique
Erreur interne LMU, remplacer la sonde process, la LMU,
chauffagiste
95
Heure incorrecte
Corriger l'heure
100
Erreur système maître d'heures
Vérifier maître d'heures
105
Message d'entretien
Informations détaillées, voir codes d'entretien (appuyer une
fois sur la touche d'information)
110
Le contrôleur de température s'est
déclenché (dépassement température)
Pas d’évacuation de chaleur, interruption du STB, éventuellement court-circuit dans la vanne gaz 2), fusible interne défectueux ; laisser refroidir l’appareil et réaliser un reset; en cas
de répétition de la panne, en informer le chauffagiste 3)
111
Le contrôleur de température s'est
déclenché (dépassement température)
Pas d’évacuation de chaleur, pompe défectueuse, robinets
radiateurs fermés1)
119
Le commutateur de pression d'eau
s'est déclenché.
Vérifier la pression de l'eau et remettre à niveau si besoin
est1)
132
Décommutation de sécurité (par
ex. par le commutateur de pression du gaz)
Défaut de gaz, contact GW ouvert, contrôleur de température
externe
133
Boîte-relais verrouillée (absence
de message de flamme après écoulement du temps de sécurité)
Procéder à un reset, si l'erreur se produit de façon répétée,
prévenir un chauffagiste, vérifier le niveau de gaz, la polarité
du raccordement au secteur, le temps de sécurité de l'électrode d'allumage et le courant d’ionisation 1) 3)
134
Défaillance de flamme pendant le
fonctionnement
Procéder à une réinitialisation3)
135
Mauvaise alimentation en air
Seuil du régime du ventilateur non atteint ou dépassé, ventilateur
défectueux 1)
140
Numéro de segment ou d'appareil
LPB inadmissible
Vérifier le réglage sur la régulation
WGB 90 / 110 C
77
Maintenance
Code
de
dérangement
Description de l'erreur
Explications/causes
148
Incompatibilité entre l'interface
LPB et l'appareil de base
Vérifier le réglage sur la régulation
151
Erreur interne au LMU
Vérifier les paramètres (voir tableau de réglage Chauffagiste
ou
Valeurs d'interrogation), déverrouiller LMU, échanger LMU,
Chauffagiste1) 3)
152
Erreur lors du paramétrage du LMU
Répéter programmation
153
Chaudière verrouillée
Activer la touche de réarmement
154
Critère de plausibilité du STB électronique dérangé
Température de retour supérieure à température de départ
ou montée en température trop rapide dans chaudière 3)
160
Seuil du régime non atteint
ventilateur éventuellement défectueux, seuil nombre de
tours mal réglé 3)
161
Régime maximal dépassé
Vérifier paramètres
183
La chaudière est en mode de paramétrage
3),
1)
1)
Décommutation, entrave au démarrage, redémarrage après élimination du dérangement
Vérifier les paramètres conformément au tableau de réglage Chauffagiste et programmer selon les
paramètres de base ou interroger code de diagnostic SW LMU interne et corriger l'erreur de paramètre
selon l'indication de l'erreur !
3) Décommutation et verrouillage; déverrouillage par Reset uniquement
4)Affichage de défaut uniquement, pas de décommutation
2)
10.12 Tableau des codes d'entretien
Codes d'entretien
Description de l'entretien
Heures de service brûleur dépassées
2
Démarrages du brûleur dépassés
3
Intervalle d'entretien dépassé
120-396 020.4 11.07 Fh
1
78
AUGUST BRÖTJE GmbH
Maintenance
10.13 Phases de service de la centrale de commande et de régulation LMU
(enfoncer la touche d'information)
Mode de fonctionnement
Description du fonctionnement
0
Veille (pas de demande de chaleur)
Brûleur en disponibilité
1
Entrave au démarrage
Pas de validation interne ou externe (éventuellement
en raison d'un niveau de gaz insuffisant)
2
Démarrage du ventilateur
Test automatique du démarrage du brûleur et de la
montée du ventilateur
3
Temps de prérinçage
Préventilation, temps de freinage du ventilateur sur
régime de charge démarrage
4
Temps d'attente
Tests de sécurité internes
5
Phase d'allumage
Allumage et début du temps de sécurité de formation
de flamme, génération du courant d'ionisation
6
Temps de sécurité constant
Surveillance de la flamme avec allumage
7
Temps de sécurité variable
Surveillance de la flamme sans allumage
10
Mode de chauffe
Mode de chauffe ambiant, brûleur en service
11
Mode eau chaude
Charge ballon ECS, brûleur en service
12
Mode parallèle chauffe et eau chaude
Mode chauffe et eau chaude
20
Post-ventilation avec dernière commande de fonctionnement
Le ventilateur poursuit son fonctionnement
21
Post-ventilation avec commande air
préalable
Le ventilateur poursuit son fonctionnement
22
Mise hors service
Autotest après décommutation de régulation
99
Dérangement
Le code de dérangement actuel est affiché, voir Tableau des codes d'e dérangement
120-396 020.4 11.07 Fh
Affichage
WGB 90 / 110 C
79
VE200AA1.fm
Notices
120-396 020.4 11.07 Fh
11. Notices
80
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-396 020.4 11.07 Fh
Notices
WGB 90 / 110 C
81
Index
Numerics
Fonction séchage contrôlé 56
6 15
G
A
Gaz liquide sous le rez-de-chaussée 7
Généralités 69
B
Blocage
- Commande 52
- Programmation 52
Branchement électrique 32
C
Chaudière 60
Chauffe rapide 55
Chaufferie 16
Commande 38, 39
conduite de soufflage 35
D
Dimensions minimales de la gaine 25
E
ECS
- Autorisation mise en marche 58
- Ballon 60
- Libération pompe circulation 60
- Réchauffement 34
Electrode d'allumage 74
Electrode d'ionisation 74
Eléments de commande 38
Entretien/service 65
F
Filtre dans le retour du chauffage 19
Fonction anti-légionnelles 59
Fonction ramoneur 41
82
I
Instructions succinctes 35
Interrupteur principal 32
L
Liste de contrôle 36, 37
Longueurs de conduites 32
LPB 64
M
Marquage CE 7, 8
Message 65
- Acquittement 65
- Reset 65
Message d'entretien 39, 41
- Tableau 78
Message de dérangement 39, 40
- Tableau 77
Mode automatique 39
Mode continu 40
Mode de protection 40
Modification de paramètres 43
N
Niveaux de réglage 42
O
Ouvertures de contrôle 26
Ouvertures de nettoyage 26
P
Panneau de réglage 44
- Explications 52
Passe-câble 32
Première mise en service 34
Pression de branchement 27
Programmation 42
- Niveaux de réglage 42
- Points de menu 42
Programmes de temps 53
Programmes vacances 53
Protection contre la foudre 22
Protection contre les contacts 33
AUGUST BRÖTJE GmbH
120-393 001.4 11.07 Fh
Abaissement rapide 55
Additifs 14
Adoucissement d’eau 15
- Echangeur d’ions de sodium 15
Affichage d'informations 29, 40
Affichages 39
air d'alimentation
- air de combustion 35
- ouverture d'arrivée d'air 35
Anti-thermosiphon 70
Appareils ambiants RGTF/RGT 69
Automatisme de commutation été/hiver 39
Automatisme de limite de chauffe diurne 40
Purger la canalisation du gaz 27
R
Raccordement des composants 33
Régime manuel 65
Réglage de la valeur théorique ambiante 40
Réglage du mode de chauffe 39
Réglage du mode eau potable 40
Réglage par défaut
- activer 52
- enregistrer 52
Remplacement de câbles 33
Rétablir les réglages d’usine 41, 52
S
Signification des symboles affichés 39
Sonde de température extérieure 33
Symboles dans le display 39
Symboles utilisés 5
T
Tab 77
Teneur en CO2 27, 31, 37
- Gas naturel 10
- Gaz propane 10
Touche de présence 69
V
120-393 001.4 11.07 Fh
Valeur pH 15
Valeur théorique confort 34, 40
Valeur théorique réduite 40
Valve de sécurité 19, 35
- conduite de soufflage 35
VDI-Richtlinien 2035 T1/ T2 15
Ventilation arrière 25
Vissages à garniture plate 19
WGB 90 / 110 C
83
www.brotje.fr
120-396 020.4 11.07 Fh
AUGUST BRÖTJE GmbH
August-Brötje-Str. 17 · 26180 Rastede
Postfach 13 54 · 26171 Rastede
Tel. 04402/80-0 · Fax 04402/80583
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement