DOC ROOF TOP AMC - Climair Industrie

DOC ROOF TOP AMC - Climair Industrie
SOMMAIRE
Avis très important Explication des symboles graphiques Informations générales - Examen
constructif et impératifs de sécurité
Plaque descriptive du roof top
Emballage - Transport - Test pre-operationnels
Description opérationnels
Composition du roof top
Dimensions et poids du roof top
Caracteristiques techniques de fonctionnement – Filtres d’air
Installation du roof top – Disposition - Distances
Connexions éléctriques – Test avant de démarrer
Description de la platine electronique et des thermostats de limite
Mise en fonctionne et reglage
Recherche des pannes
Pag.
Pag.
1
2-3
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Pag.
Maintenance
Schéma électrique de la platine de la section de chauffe
Schéma électrique du roof top AMC
Pag.
Pag.
Pag.
4
5
6-7
8
9
10-11
12
13
14
15
16– 17
– 18 – 19
20
21
22
AVIS TRES IMPORTANT
Ce manuel constitue une partie essentielle et indispensable du dispositif, et doit toujours
l’accompagner. L’utilisateur et toute personne concernée se doivent de le lire attentivement
avant une quelconque utilisation ou manipulation de l’appareil.
Le constructeur n’est responsable d’aucun préjudice porté à une personne, un animal, ou un
objet dans les cas suivants:
' mauvaise utilisation de l’appareil
' mauvaise destination de son utilisation
' mauvaise destination de son utilisation
' utilisation non conforme aux clauses indiquées dans ce manuel
' utilisation non conforme aux normes, lois, décrets, clauses, et ordonnance locales,
régionales, nationales et européennes.
' si l’appareil n’est pas installé ou régulièrement contrôle ou réparé par les centres
autorisés par le constructeur, ni par des personnes qualifiées, comme les technicien
spécialisés dans les installations de chauffage en général.
!
ATTENTION! Cet appareil de chauffage ne doit pas être utilisé dans une atmosphère
explosive.
Le projet d’installation, l’installation, la mise en marche, les contrôles périodiques et les
réparations de cet appareil de chauffage ne doivent être entreprise que par des personnes
qualifiées.
En particulier on rappel les obligations imposées par les normes, dispositions décrets et
prescriptions de loi, ordonnances européennes, national, régionaux, etc. en matière de projet,
autorisation, installation, contrôles périodiques, entretien et contrôles de combustion et des
émissions dans l’atmosphère, que l’utilisateur et le personnel qualifié doivent connaître.
En case de problèmes ou de disfonctionnement, consultez toujours le centre de maintenance
autorisé ou les personnes qualifiées. Dans ce cas l’utilisateur doit débrancher l’appareil et
bannir toute tentative directe de réparation, afin de ne pas porter un quelconque préjudice à
l’appareil ou à une tierce personne, en accord avec ce qui est ici décrit au paragraphe “
Recherche des pannes”.
!
ATTENTION! Avant d’entreprendre ces opérations, coupez l’alimentation et placez
l’interrupteur électrique principal sur -O-.
Périodiquement, à la fin de la saison de chauffage, l’utilisateur doit faire appel aux personnes
qualifiées pour nettoyer la chambre de combustion, l’échangeur de chaleur, et les autres
pièces tournantes. A la fin de la saison de refroidissement, l’utilisateur doit faire appel aux
personnes qualifiées pour un contrôle du circuit et composants de refroidissement.
Périodiquement, selon les règlements locaux, l’utilisateur doit appeler un technicien qualifié
pour procéder à un test de combustion et pour contrôler les éléments opérationnels de
sécurité.
Le filtre de reprise d’air, doit être nettoyé fréquemment, l’enlevant de son logement, puis en
le lessivant ou en utilisant de l’air comprimé. (Voir le paragraphe “Maintenance” )
La grille de prise d’air, s’il y en a une, quand elle est sale, doit être nettoyée avec une brosse
et un aspirateur, sans que l’on enlève la grille.
Si l’appareil devait changer de place, assurez vous que ce manuel le suit, de façon à ce que le
nouvel utilisateur et/ou installateur puisse le consulter.
1
EXPICATIONS DES INDICATIONS UTILISES SUR LES VOYANTS
DU TABLEAU DE CONTROLE ELECTRIQUE
TENSION : indique présence du courent électrique
INTERV. TERM. VENT : indique qu’il est intervenu le thermique du télé rupteur à couper le
moteur du ventilateur air traité
MARCHE BRULEUR : indique que le brûleur est sous tension
BLOC BRULEUR : indique que le brûleur est en sécurité
INT. LIMIT DE SECURITE : indique qu’il est intervenu le limit de sécurité à couper le
brûleur
COMPRESSEUR : indique que le compresseur du circuit frigorifique est sous tension
INFORMATIONS GENERALES
Le roof top COMPACT convient aux utilisations suivant:
a) Chauffer, refroidir et deumidifier l’air, en le convoyant par le ventilateur à travers les
parois extérieures de la chambre de combustion et de la batterie de refroidissement.
b) Ventilation seule.
Pour l’utiliser comme il est décrit au point (a), en chauffage, le roof top est pourvu d’une
chambre de combustion/échangeur de chaleur avec brûleur premix au gaz ( selon la Directive
gaz CE 90/396). En refroidissement l’appareil est pourvu de toutes les composants. De plus , il
doit être connecté au courant électrique, au tuyau d’arrivée du gaz et à une cheminée, si
necessaire.
Pour l’utiliser comme il est décrit au point (b), il est suffisant de le relier au courant
électrique.
Ce roof top, en phase de chauffage, doit être utilisé pour chauffer l’air jusqu’à une
température moyenne de sortie maximale de 80°C en fonctionnement normal; et il ne doit
pas être utilisé pour une quelconque autre fin.
!
ATTENTION! Le constructeur n’est responsable des caractéristiques de fonctionnement
que si l’unité est couplée a un brûleur compatible (consulter le fabricant)
EXAMEN CONSTRUCTIF ET IMPERATIFS DE SECURITE
Le roof top se compose d’une structure avec base en aluminium et d’un panneautage double
peau en tôle pré peinte: les panneaux sont protégés de l’intérieur par de la laine de roche à
haute densité, protégé par de la tôle galvanisée. Dans la section de chauffe on trouve la
chambre de combustion/échangeur de chaleur. Derrière la chambre de combustion, dans la
section de ventilation, un ventilateur centrifuge à double aspiration (galvanisé) est assemblé,
entraîné par moteur électrique, à l’aide de courroies. L’ensamble chambre de
combustion/échangeur de chaleur est construite en acier inoxydable AISI 310, pour résister
aux hautes températures, est assuré à la structure, de façon à amortisseur la dilation
thermique. Les opérations d’inspection et maintenance pourrant être effectuées par la porte
de la cabine brûleur. Au dessus de cette porte on trouve un terminal de sortie gaz brûles et
un terminal de prise air comburente. Ces terminal doivent ne pas être obstrués et sont à-tenlever en cas d’installtion d’une cheminée et prise air comburente à distance
Dans la section de refroidissement on trouve :
' Un/deux compresseur SCROLL étanche choisis parmi la meilleur production mondiale,
fonctionnant avec le liquide frigorifique R 407 C, un gaz écologique sans chlore, qui
respecte les sévères normes internationales
2
EXAMEN CONSTRUCTIF ET IMPERATIFS DE SECURITE
' des batteries de condensation en cuivre/aluminium, refroidies par ventilateur/s
hélicoïde silencieux IP66, pouvant être munie sur commande de variateur de vitesse et
de capteur de pression
' une batterie évaporateur/refroidisseur en cuivre/aluminium , équipé d’un bac
récupération de la condensation, qui a lieu durant le processus de déshumidification.
' un circuit de refroidissement
Dans une cabine, accessible à travers une porte, on trouve un panneau de contrôle électrique
avec à l’extérieur: interrupteur général, voyants, équipé de toutes les protections obligatoires,
dialoguant entre l’appareil et le milieu grâce à un système électronique marque CAREL type
« ARIA »muni:
-
d’une carte de puissance, transmettant des ordres à des actionneurs suivant les
informations reçues par la console ambiante, facile à utiliser.
une sonde pour la température extérieure, qui optimise les performances du roof-top
suivant la température, en activant par exemple la fonction « FREE COOLING ».
Ce système électronique gère les fonctions suivantes:
- il met en route le compresseur, du circuit frigorifique.
- il démarre le brûleur.
- il active les servocommandes des registres commandant l’ air recyclé et l’air extérieur
( option)
NOTA : pour programmer le CAREL « ARIA » consulter le manuel en dotation avec la
console ambiante
Le roof top est équipé d’une combinaison de sonde de temperature placés sur l’échangeur de
chaleur, assurant les fonctions suivantes de contrôle et de sécurité electroniques:
a) NTC LIMIT, thermostat de limite du brûleur, normalement fermé, à réarmement
automatique: arrête électroniquement automatiquement le brûleur, pour empêcher à la
température moyenne de l’air qui sorte du générateur de dépasser la limite de sécurité.
b) STB LIMIT2, thermostat de limite de sécurité du brûleur, normalement fermé, à
réarmement manuel: arrête électroniquement automatiquement le brûleur pour
empêcher à la température moyenne de l’air qui sorte du générateur de dépasser la
limite de sécurité. Pour réarmer voir à page 12.
3
AUTRES IMPERATIFS DE SECURITE IMPORTANTS
Equipement électrique: Pour contrôler leur conformité, les tests électriques suivantes sont
effectués sur les roof top sortant d’usine.
' Tests visuels du circuit électrique et des fixations des connexions.
' Continuité du circuit de masse.
' Vérification de résistance de l’isolation.
' Tests de voltage.
Equipement frigorifique : le circuit frigorifique est rempli ave le gaz R407C et tous ses
composants sont essayés en usine
Températures: Les températures de zones accessibles pour l’utilisation manuelle de l’appareil
de chauffage sont compatible avec la norme EN1020.
Bruit: Toutes les moyenne possibles ont été utilisés pour réduire le bruit autant que possible:
les valeurs en dB(A) sont précisées dans le tableau page 11.
PLAQUE DESCRIPTIVE DU ROOF TOP
Sur la façade, à l’intérieur de la cabine de chaque appareil de chauffage est collée une plaque
descriptive. Cet plaque est constituée d’un film très fragile, qui , une fois enlevé, ne peut plus
être utilisé, et elle ne doit donc jamais être enlevée de l’appareil.
On trouvera ci-dessous un fac simile de cette plaque.
PLAQUE DESCRIPTIVE DU ROOF TOP
Sur la façade, à l’intérieur de la cabine de chaque appareil de chauffage est collée une plaque
descriptive. Cet plaque est constituée d’un film très fragile, qui , une fois enlevé, ne peut plus
être utilisé, et elle ne doit donc jamais être enlevée de l’appareil.
On trouvera ci-dessous un fac simile de cette plaque.
4
EMBALLAGE
Le roof top est livré sur une palette en bois protégé par un film de pluribol.
TRANSPORT, CHARGEMENT ET DECHARGEMENT
Le transport, le chargement et le déchargement doivent être effectués avec le plus grand soin,
afin d’éviter de porter un quelconque préjudice à l’appareil, à une personne , un animal ou un
quelconque objet.
Pour charger ou décharger le roof top, on peut utiliser un chariot élévateur de capacité
suffisante, selon les règles de sécurité (voir le poids de l’appareil dans le tableaux page 9).
Pendant ces opérations de chargement et déchargement, le centre de gravité de l’appareil doit
rester au centre , en évitant les inclinaisons dangereuses.
Après avoir enlevé l’emballage, vérifiez l’état de l’appareil. En cas de doute, ne l’utilisez pas,
mais contactez le constructeur ou ses agents. Une fois l’emballage enlevé, le roof top se
présente comme un parallélépipède.
LES ELEMENTS DE L’EMBALLAGE
Les diffèrent éléments ayant constitué l’emballage (bois, carton, polystyrène, clous, etc...)
doivent être ramassés et détruits selon les lois en vigueur.
Dans tous les cas, ne laissez pas ces matériaux à la portée des enfants, ils constituent une
source de danger.
MISE EN PLACE
Une fois l’emballage retiré, l’appareil se présent comme un parallélépipède.
ATTENTION! Ne placez pas l’appareil sens dessus-dessous. Cette position pourrait
l’endommager.
TESTS PRE-OPERATIONNELS
L’appareil est équipé d’un tableau de contrôle électrique (figure 6); sur lequel on trouve:
' un interrupteur principal, 6 voyants ( voir page 1)
' à l’intérieur : une borner , fusible sur le circuit auxiliaire, des telerupteurs, avec
protection par relais thermique, un transformateur, un releveur de phase pour éviter
l’inversion des phase électriques sur le compresseur, un système électronique CAREL
' Vérifiez que le tableau de contrôle est bien branché sur le courant triphasé et que le
câble d’alimentation a une section convenable pour absorber l’ampérage de l’installation
et des accessoires.
' Vérifiez que le sens de rotation du (des) ventilateur(s) correspond à celui indiqué sur
le(s) ventilateur(s) même (figure 8).
' Vérifiez que rien n’obstrue l’arrivée comme la sortie de l’air, de façon à maintenir les
performances de l’appareil.
' Vérifiez qu’in n-y-a pas d’obstacles à la sortie de l’air et à l’aspiration pour ne pas
réduire le débit d’air.
' Verifier les absorbtion en ampères des moteurs et compresseurs et la régulation de
l’ampérage sur les télérupteurs ( voir les valeurs indiquées à la pag. 9)
' Vérifiez que les filtres de prise de l’air, sont propres, de façon à maintenir la capacité
d’arrivée d’air.
CONTROLES PLUS POUSSES AVANT LA MISE EN FONCTION
a) Vérifiez que les connexions électriques et d’arrivée du gaz ont été réalisées
conformément aux normes.
b) Vérifiez que la capacité du brûleur ne dépasse pas les limites autorisées.
c) Lisez attentivement la notice d’utilisation du brûleur, fournie par son constructeur.
d) Vérifiez que le conduit d’évacuation des gaz brûles est conforme aux normes en
vigueur.
e) Vérifiez que l’environnement fournit suffise ment d’air de combustion conformément
aux normes.
DESCRIPTION OPERATIONELLE
Phase de chauffage. Sur le tableau de contrôle, l’interrupteur principal doit être placé sur
la position -1-. Selon la température ambiante, le CAREL se met en phase de chauffage. A
chaque fois que la console thermostatique d’ambiance indique qu’il est temps de chauffer, le
CAREL fait démarrer le brûleur comme suive. La platine DFC note la demande de chaleur et
donne tension au boîtier de commande, le DBC.
Le DBC donne tension au ventilateur premix qui commencera à la vitesse de démarrage.
Après 30 secondes, l’électrode produira des étincelles pendant ± 5 secondes et le mélange
gaz-air sera allumé.
Quand la flamme est détectée, l’appareil modulera à la capacité voulue après ± 15 secondes.
Si la demande de chaleur disparaît, le brûleur s’éteindra et l’appareil aéra encore pendant ± 3
minutes pour refroidir l’appareil.
L’appareil essayera d’allumer 2 fois avant d’aller en panne. En cas de chute de flamme pendant
fonctionnement, l’appareil essayera une fois de réallumer de nouveau.
6
Après la combustion et après démarre automatiquement l’unité de ventilation.
L’appareil a 2 protections de température. Une NTC contrôle électroniquement la
température. Si elle devient trop haute, le brûleur débranchera. Quand l’appareil se refroidi,
le brûleur démarrera automatiquement à nouveau.
Si l’appareil devient trop chaud et l’air soufflé atteinte la température limite, la STB Limit de
sécurité (thermostat capillaire) interrompra et bloquera l’alimentation de la DBC et du
brûleur. Ce thermostat doit être réarmé manuellement (voir pag. 12
Faites attention aux interruptions de tension :
Si pendant le fonctionnement, l’alimentation est coupé, il y a une risque que la chaleur restant
dans l’aérotherme règlera le STB. Pour cette raison, le STB sera bloqué au moment où la
tension retourne. L’aérotherme ne fonctionnera pas. Veuillez-voir pag. 12.
!
ATTENTION! L’intervention du LIMIT2 indique un défaut de fonctionnement; il faut,
pourtant en éliminer la cause, et dans le cas qu’il ne pas possible , contactez un centre
d’assistance ou le personnes qualifiés.
ARRET
Avec l’arrête du brûleur, l’unité de ventilation continue à tourner jusqu’à l’interruption de son
cycle de refroidissement automatiquement. Pour arrêter définitivement tout le système
placez l’interrupteur principal sur la position -O-.
Phase de refroidissement, Attention ! Consulter le manuel du système éléctronique CAREL
en dotation avec le roof top.
Selon la température ambiante, le CAREL se met en phase de refroidissement et ouvre le
servomoteur du registre du circuit air froid. A chaque fois que la console thermostatique
d’ambiance indique qu’il est temps de refroidir, le CAREL fait démarrer le compresseur. L’air
aspiré dans le milieu climatisé est mélangé éventuellement avec l’air extérieur, puis, lorsqu’il
est filtré, il passe par le registre du circuit de refroidissement ouvert automatiquement,
!
ATTENTION! Avant de couper l’interrupteur principal, assurez vous que le roof top est
suffisemment refroidi, pour ne pas compromettre la longévité de l’appareil.
Phase de ventilation seule. Le système digital CAREL peut assurer avec la fonctionne
« FRE COOLING » la VENTILATION continue avec air à température extérieur.
!
ATTENTION! N’éteignez jamais le système à partir de l’interrupteur principal, mais
toujours depuis la console ambiante du CAREL sinon la chaleur reste dans l’échangeur
sans qu’on l’exploite, et elle risque de déformer l’échangeur lui-même.
7
COMPOSITION DES ROOF TOP COMPACT SERIE “AMC”
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
Batterie de refroidissement
1.
Batterie de refroidissement
Base
2.
Structure en profiles d’aluminium
Compresseur
3.
Compresseur
4.
Ventilateur
centrifuge
Ventilateur
centrifuge
5.
Caisson filtre air
Caisson
filtre air
6.
Moteur du ventilateur avec transmission
Moteur
du ventilateur
avec transmission
7.
Batteries
de condensation
8.
Chambre
combustion
Batteries
de de
condensation
9.
Ventilateur du condensateur
Chambre
de combustion/échangeur
au gaz
10. Registre
du circuit air chaud
11. Registre du
air froid
Ventilateurs
ducircuit
condensateur
12. Tableau de contrôle électrique
Prise
air neuf
13. Buse départ cheminée
Sortie
gaz brûlés
14. Sortie
d’air
15. Cabine du brûleur
Tableau
de contrôle electrique
16. Reprise air
Sonde
Limideetla Limit2
17. Porte
trappe desur
ramonage
18. Judas sur
foyer
l’échangeur
delechaleur
19. Plaque d’ancrage du brûleur
Sortie
d’airà fumée (avant)
20. Boite
21. Boite
à fumée (arrière)
Coffre
du brûleur
22. Tri thermostat FAN, LIMIT et LIMIT2
Reprise
air
23. Panneaux extérieurs isolés
Prise
air comburant
24. Tendeur
- Glissière du moteur
Panneaux extérieurs isolés
Porte d’accès au brûleur
Reprise air sous costière
Sortie d’air sous costière
8
ROOF TOP COMPACT SERIE “AMC”- Dimensions en mm et poids
Sortie
Sortie air
Longeu Largeur Hauteur fumée Chaud et froid
prise
r
Avec
air
base
comb.
ROOF TOP
MOD.
AMC32-20
AMC55-30
AMC66-40
AMC98-60
AMC13275
AMC13290
Prise air
recycle
Prise air neuf
A
B
C
W
F
G
I
G
L
G
1850
1435
1205
100
450
500
450
500
400
500
Costière
Lon Largeu Sortie air
gue r
ur
A1
B1
M1 x N
Prise
air
185
500x450 475
1435
0
1900
1650
1205
100
500
600
500
600
400
600
190
1650
0
2550
1800
1205
100
560
600
600
600
500
600
255
1800
0
3000
2095
1205
100
650
700
800
700
700
700
300
2095
0
3250
2200
1400
100
650
900
800
900
700
900
325
2200
0
3550
2350
1400
100
700
900
900
900
800
900
355
0
9
Poid
s du
roof
top
2350
500x450
MxN
600x500
600x500
600x550
600x550
700x600
700x600
700x720
700x720
800x750
800x750
Kg
550
765
990
130
0
165
0
ROOF TOP COMPACT SERIE "AMC"- CARACTERISTIQUES
TECHNIQUES DE FONCTIONNEMENT
AMC3220
AMC55-30
AMC66-40
AMC98-60
AMC132-75
AMC132-90
kW
32,0
55,0
66,0
98,0
132,0
132,0
DEBIT CALORIFIQUE MINIMUM
PUISSANCE CALORIFIQUE UTILE
MAXIMUM
PUISSANCE CALORIFIQUE UTILE
MINIMUM
kW
20,5
33,0
39,6
20,5
39,6
39,6
kW
29,2
50,1
60,5
90,0
122,0
122,0
kW
19,1
30,8
37,0
19,1
37,0
37,0
RENDEMENT THERMIQUE
%
91,7
91,1
91,7
91,7
91,7
91,7
RENDEMENT THERMIQUE
%
93,2
93,3
93,4
93,4
93,4
93,4
22,8
25,2
23,0
25,1
27,4
24,3
3,4
5,8
7,0
10,4
14,0
14,0
-0,5
-0,25
-0,25
-0,25
-0,25
-0,25
170
170
170
ROOF TOP
MOD.
DEBIT CALORIFIQUE MAXIMUM
°C
DELTAT MAXIMUM EN CHAUFFAGE
CONSOMM. DE GAZ MAXIMUM: METH G20 a
20mbar
mc/h
à 0°C-1013mbar
OFFSET VANNE GAZ
mbar
CATEGORIE POUR LE GAZ (1)
FRANCE
Température moyenne des gaz brules
avec air comburant à 20°C au debit calorifique
Maximum
°C
I2Esi
170
170
170
PUISSANCE FRIGORIFIQUE A 35°C
kW
23,8
33,0
47,5
66,0
82,5
99,0
PUISSANCE FRIGORIFIQUE A 3O°C
PUISSANCE FRIGORIFIQUE SENSIBLE A
35°C
PUISSANCE FRIGORIFIQUE MINIMUM A
35°C
kW
25,5
35,3
50,8
70,6
88,2
105,9
kW
16,7
23,1
33,2
46,1
57,7
69,2
23,8
33,0
41,3
49,5
DELTAT EN REFROIDISSEMENT A 35°C
°C
mc/h a
18°
18,6
16,6
18,1
18,5
18,7
19,8
10 600
13 100
14 800
PRESSION STATIQUE UTILE COTE AIR
PUISSANCE ELECTR. ABSORBE MOTEURS
DES VENTILAT.
Pa
250
250
250
250
250
250
1 x 0,97
1 x 1,9
1 x 2,29
1 x 3,5
1 x 4,03
1 x 4,68
NIVEAU SONORE (à 6 mt de distance)
COMPRESSEUR PUISSANCE ELECTR.
ABSORBEE
dB(A)
52,4
47,4
55,4
50,5
56,4
58,4
2 x 8,65
1 x 8,65
DEBIT D'AIR
kW
n° x Kw
n° x Kw
3 800
5 900
1 x 6,34
1 x 8,65
7 800
2 x 6,35
2 x 13,0
1 x 13,0
AMPERAGE COMPRESSEUR AVEC 400V 3F
PUISSANCE ELECTR. ABSORBEE MOTEUR
VENTILATEUR
DU CONDENSATEUR
PUISSANCE ELECTRIQUE ABSORBEE EN
CHAUFFAGE
TENSION D'ALIMENTATION
A
n° x Kw
1 x 0,53
2 X 0,48
2 X 0,53
4 X 0,48
2 X 0,48
4 X 0,53
2 X 0,53
Kw
1,02
1,95
3F 400V 50 Hz
1) Selon EN1020.
10
2,34
3,6
4,13
4,78
FILTRATION SUR LA REPRISE D'AIR
Resistance des filtres et dimensions en mm:
Filtres plissés
Quantité
MOD.
(1)
Perte
pression
Pa (2)
AMC 32-20
AMC 55-30
AMC 66-40
AMC 98-60
AMC 132-75
AMC 132-90
1) Efficacacité selon ASHRAE52/76
2) Perté de pression pour un filtre neuf, non obstrué.
11
IMPORTANTE! Cette partie du manuel est reservé à l’installateur et
aux personnes qualifiées.
INSTALLATION DU ROOF TOP
DISPOSITION - PLACEMENT ET DISTANCES DU ROOF TOP
DISPOSITION - PLACEMENT
L’installation du roof top doit être exécutée selon les normes et DTU en vigueur.
DISTANCES DU ROOF TOP
Le ROOF TOP doit être installé à une distance minimum des parois, du plafond et des
matériaux combustibles, suivant les normes et règlements en vigueur.
Ci après le fabricant indique les distances minimum pour l’exécution des opération d’entretien.
B
MOD.
AMC 32-20
AMC 55-30
AMC66-40
AMC98-60
AMC132-75
AMC132-90
A
(mm)
600
600
600
600
600
600
B
(mm)
600
600
700
700
700
800
C
(mm)
600
700
800
800
900
900
C
buse de fumées
A brûleur
INSTALLATION
L’installation du roof top doit être exécutée par un installateur qualifié et selon les normes et DTU en vigueur que l’installateur
est tenu à connaître
1. Faire les connexions électriques de la console thermostatique d’ambiance CAREL et de
la sonde exterieure
2.
Exécuter toutes opération d’installation, régulation et contrôle.
TUYAUTERIE DU GAZ
La tuyauterie du gaz doit être réalisée selon les normes de référence. Les diamètres doivent
être calculés en considération de la puissance calorifique brute du roof top installé et de sa
distance du compteur du gaz, et pour de pertes de charge qui soient dans la norme.
Installer près du roof top un robinet et un filtre du gaz. Pour le gaz naturel, il faut s’assurer
que le compteur soit suffisant pour le débit gaz nécessaire. Pour le propane adopter un
système pour réduire la pression à deux stades, en installant un premier détendeur pour
réduire la pression à 1,5 bar, et un deuxième détendeur pour réduire la pression à celle
indiquée sur le manuel d’installation du brûleur; ce deuxième avant que le tuyau rentre dans le
local.
DISPOSITIF DE SECURITE GAZ AVEC ALARME
Le roof top d’air chaud doit être équipé d’un dispositif d’alarme et arrête qui intervient en cas
de fuite de gaz si ces dis positives sont prévues par le lois et règlements en vigueur.
12
CONNEXIONS ELECTRIQUES (voir schéma électrique à la page 20 )
' Installer un interrupteur général, en proximité du roof top, de puissance et voltage
proportionnés.
' Dé cet interrupteur raccorder les câbles électriques de diamètre suffisante pour la
puissance électrique absorbée, aux bornes du roof top pour tension 400V 3F + Terre,
comme indiqué dans le schéma mentionné.
!
ATTENTION! Si on installe une horloge, ne le connecter jamais en série sur la ligne
électrique générale, mais toujours en serie avec la console thermostatique ambiant
CAREL: si non quand l’horloge intervient éteint automatiquement le roof top; en ce cas,
en mode chauffage, toute la chaleur inutilisée reste dans l’appareil et augment les
déformations thermique dans l’échangeur.
RACCORDEMENT CHEMINEE
Le roof top COMPACT peut fonctionnement avec le terminal sortie gaz brules fourni sur
l’appareil. Dans le cas que en consideration du lieu d’installation et des norme locales pour
respecter l’environnement, il faut faire une cheminée, cette cheminée doit être réalisée dans
des dimensions adéquates, à l’aide de matériaux spéciaux, en conformité avec les lois , normes
et règlements locaux, régionaux, nationaux et européens.
Prévoir toujours à la base de la cheminée une chambre de récolte cendre et condensât, pour
ne pas le faire entrer dans la boite à fumée de l’appareil.
TEST AVANT DE DEMARRER
' Vérifiez que la flamme du brûleur est régulière ,
' Vérifiez que le sens de rotation du(des) ventilateur(s) correspond à celui indiqué sur la
parte rotor (voir fig.8)
' Vérifiez à l’aide d’un ampèremètre la puissance électrique absorbée des moteurs
et du compresseur et vérifiez qu’elle est inférieure aux valeurs indiquées à page
9.
' Vérifier le fonctionnement correct des thermostats, NTC (LIMIT), STB(LIMITde
securité),
' Effectuer une analyse de combustion selon les lois, le normes ordonnances etc. en
vigueur.
Fig. 8
13
DESCRIPTION DE LA PLATINE ELECTRONIQUE ET LISTE DES ABREVIATIONS:
DFC: Digital Fan Control. La platine de réglage centrale qui communique avec
le thermostat et fait moduler entre autres le ventilateur premix, et
sélectionne les différentes vitesses du ventilateur, si compatible.
DBC
Digital Burner Control. Le boîtier de contrôle sur la vanne. Outre
l’allumage et le contrôle de la flamme, il donne aussi l’alimentation 230V
au ventilateur premix.
NTC Negativ Temperature Sensor. Cette sonde mesure la température de l’air
soufflé.
STB
Sicherheits Temperatur Begrenzer. Sonde de température de
sécurité. Le thermostat maximal mécanique qui mesure la température
de l’air soufflé avec une sonde capillaire. La valeur programmée ne peut
pas être changé.
PWM Courant modulant 24V de la DFC au ventilateur premix. Le PWM module
et règle la vitesse de démarrage.
Veuillez-trouver une décription plus en détail de la DFC ci-dessous:
1
4 2
6
7
X1
P2
P1
X3
1
2
8 3 X2
9 4
10 5
IC
RE1
Fan High
Service Red Green
DFC 100
F1
3.15AT
1
14
2
3
RE5
RE6
F2
2AT
X5
X4
Bouton reset
Appuyer pendant 1 seconde pour réarmer
Potentiomètre 1 (P1)
Pour le fabricant, pas de fonction pour l’utilisateur
Potentiomètre 2 (P2)
RE4
Fan Low
RE3
Fan Medium
RE2
Alarm
Reset
DBC ON
Signal de demande de chaleur (Green
sur l’image) Ce signal s’allume vert
quand il y a une demande de chaleur.
Bouton service
Appuyer 1 fois = position allure bas
Appuyer 2 fois = position allure haute
Appuyer 3 fois = fonction normale
suivant demande thermostat.
3
Reset
Signal d’alarme
(Red sur l’image) Le signal d’alarme
s’allume rouge quand le DBC 577 est
bloqué et le contact d’alarme est donc
actif.
4
5
1
2
X6
3
1
2
3
4
5
6
7
8
Avec le P2, la différence entre la température en haute et en bas dans la chambre est
programmé, dont le réglage delta-t devient actif. Cela est possible entre 4°C (potentiomètre
complètement à gauche) et 15°C (potentiomètre complètement à droite). Programmation
d’usine standard : 10°C.
Mise en fonction et réglage
Général
Chaque appareil est dûment contrôlé en ce qui concerne la sécurité et le bon fonctionnement
avant d’être emballé. On teste e.a. si les valeurs de combustion sont propres. Il n’est pas
nécessaire régler l’appareil encore après l’installation. Il faut seulement contrôler le bon
fonctionnement.
La valeur CO2 peut éventuellement être adaptée, veuillez-voir chapitre Réglage Vanne. Ne
faites pas cela, sauf dans le cas où vous auriez constaté après vérification que la valeur CO2
n’est pas juste (deviation plus que 0,5%). Ne tournez jamais les vis de réglage peu judicieux !
Si l’installation est fait selon ces instructions, l’appareil peut être mis en fonction. Veuillezassurer que la conduite de gaz soit propre, étanche au gaz et purgé.
Ouvriez le circuit avec l’interrupteur, et ouvriez la porte pour observer le premier démarrage
et se familiariser avec le fonctionnement de l’appareil.
L’appareil essayera de démarrer 2 fois avant de tomber en panne. Dans ce cas il faut le
réarmer.
N’oubliez pas d’instruire l’utilisateur sur l’utilisation sûre de l’appareil (présence de gaz,
endroit du robinet du gaz !), sur le fonctionnement (indication de panne et réarmement) et sur
la maintenance nécessaire.
démarrer avec le bouton service
Si vous appuyez une fois environ une seconde sur le bouton service, l’appareil commencera le
cycle de démarrage (30sec. pré-ventilation, allumage, 15 sec. stabilisation, service) et
l’appareil sera en fonction position basse. Si vous appuyez le bouton service encore une fois,
l’appareil sera en fonction position haute. La troisième fois que vous appuyez ce bouton,
l’appareil sera en fonction standard (dépendant du thermostat).
Contrôlez les valeurs de la combustion avec la fiche technique.
Provoquer defaut flamme et réarmer
Fermez le robinet de gaz et contrôlez la tentative de réarmement. L’appareil doit tomber en
defaut. La signalisation de defaut (dans l’appareil et sur le thermostat) doit être en fonction.
Contrôlez aussi le réarmement (quand le robinet de gaz est réouvert) et le démarrage.
Réglage Vanne
Après mise en fonction, il n’est pas nécessaire régler la vanne de nouveau. Si la vanne doit
être réglée quand même, par exemple à cause de remplacement, il est important que cela
soit fait par des personnes qualifiées. (vis scelleés !)Un mauvais réglage pourrait amener à
la surchauffe et/ou la production d’oxyde de carbone.
15
Il y a 2 vis de réglage pour régler la vanne;
La Offset Adjuster et la Ratio
P in
Adjuster.
P offset
P out
Mettez l’appareil en pleine charge en
appuyant 2 fois de courte durée sur le
bouton service.
Offset adj.
Ratio adj.
Si l’appareil ne s’allume pas, vous pouvez éventuellement fermer entre votre pouce et index les
ouvertures d’air de l’anneau coloré sur le mélangeur gaz-air pendant l’allumage. Le mélange
sera plus riche et par conséquent il s’allumera plus vite.
Ouvrez le prise de mesure pression « P offset » et connectez le manometre sur celui. Si
l’appareil est en service, la sous-pression mesurée doit correspondre à celle de la fiche
technique. Vous pouvez changer cette sous-pression en tournant la Offset Adjuster au
dessous du bouchon. A gauche pour plus de sous-pression, à droite pour moins de souspression. Si la sous-pression est fixé correctement, vous fermez le prise pression « P
offset ».
Après, vous contrôlez le CO2 en position haute (deviation maxi +/- 0,5% du valeur du fiche
technique). Si celui est trop haute, vous tournez le Ratio Adjuster à droite (moins de gaz). Si
la CO2 est trop basse, vous tournez le Ratio Adjuster à gauche (plus de gaz).
Contrôlez toujours la production de CO de l’appareil !!! Trop de CO indique souvent un mélange
trop riche. Vous pouvez régler cela éventuellement avec les 2 vis de réglage (voire ci-dessus).
Après que la position haute a été fixé correctement, vous pouvez contrôler l’appareil en
position basse (bouton service).
RECHERCHE DES PANNES
Général
S’il est clair que la cause de la panne n’est pas dans les circonstances extérieures (par
exemple pas de tension ou pas de gaz), veuillez-observer les renseignements suivants.
Veuillez-respecter les temps d’attente incorporés dans l’appareil (ne réagir pas trop vite !) et
les signales des LEDs ! Attention : il y a seulement une signale de dérangement s’il y a de la
demande de chaleur ! Pour simplifier la recherche, faites d’abord le suivant :
N contrôlez toujours les fuses diverses et aussi les faisceaux et les fiches dans l ‘appareil
pour des éventuelles contacts détachés
N Est-ce qu’il y a de la demande de chaleur ? Le LED vert sur la platine DFC doit être
allumé.
N Est-ce qu’il y a un dérangement de flamme ? Le LED rouge sur la DFC doit s’allumer.
Essayez de réarmer.
N Utilisez le bouton service pour fixer la charge pleine ou mi-charge, ou occasionnez un
court-circuit sur le thermostat, pour simuler un thermostat on/off.
16
Ventilateur premix ne démarre pas
a) Contrôlez si le STB n’a pas interrompu la tension qui va de la DFC à la DBC. Il y doit
être 230V sur tous les deux tiroirs. Eventuellement, le STB doit être réarmé (bouton
pression au dessous du bouchon), on peut aussi l’interconnecter provisoirement.
b) Contrôlez si le NTC ne bloque pas le fonctionnement du DFC par une valeur fausse.
Mesurez la résistance du NTC (détachez les fils). Celle-ci doit être environ 40kilo Ohm
à 10°C et 20kilo Ohm à une température de 25°C.
c) S’il y a bien 230V qui va au DBC (alors du STB), celle-ci doit aussi approvisionner le
ventilateur premix de 230V. Veuillez le mesurer sur la fiche du ventilateur premix
(entre le fil marron et le fil bleu).
d) Il est possible qu’il n’y ait pas de signale PWM au ventilateur premix pour le nombre de
tours de démarrage. Eventuellement, vous pouvez mesurer sur la fiche 24V du
ventilateur premix.
e) Dépendant des résultats c) et d) le DFC ou le DBC est en panne. Contrôlez d’abord
encore si le ventilateur premix n’est pas bloqué en poussant celui-ci un peu, puisque la
cause du non-démarrage du ventilateur premix pourrait être dans le ventilateur-même.
Le ventilateur premix démarre bien, mais il n’y a pas d’autre action, il n’y a pas de panne d’allumage
a) la DBC doit être en panne, échangez la DBC défectueuse.
Le ventilateur premix démarre bien, il n’y a pas d’étincelles, signalisation de panne d’allumage.
a) contrôlez si l’électrode donne bien des étincelles en le dévissant et l’enlevant de
l’échangeur et le mettre contre la masse (avec une pince isolante) pendant la période
d’étincelles. Si vous ne voyez ou n’entendez pas d’étincelles, il faut échanger la DBC.
Il y a bien des étincelles dans l’échangeur, mais l’appareil va en panne après.
a) Il n’y a pas de gaz. Vous pouvez le contrôler en mesurant la sous-pression sur le goujon
de mesure sur la vanne (P out). Pendant la pré ventilation il y a une sous-pression
d’environ 6 millibar. Si l’on ouvre la vanne et il y a bien du gaz pendant la période
d’étincelles, cette sous-pression décroîtra de ca. 3 millibar à ca. 3 à 4 millibar.
Contrôlez encore une fois la sous-pression sur le goujon de mesure P-in sur la vanne.
Enlevez la DBC de la vanne (dévissez le M3 entre le faisceau) et contrôlez en utilisant
un multimètre si les bobines de la vanne ne sont pas coupé internement. Il y a deux
bobines, qui ont tous les deux quelques kilos Ohm de résistance. Contrôlez le filtre de
la côté d’entrée de la vanne. Ceci est possible en enlevant la connection de gaz hors de
l’appareil et en regardant dans la vanne par la conduite de gaz.
Il est aussi possible que la DBC ne donne pas de signale 230V aux bobines. Essayez une
autre DBC.
b) Il y a bien des étincelles et la vanne s’ouvre bien, mais le mélange ne s’allume pas.
Contrôlez si la flamme s’allume bien si vous fermez partiellement avec votre pouce et
index l’anneau d’entrée d’air coloré sur le ventilateur premix. Il y aura moins d’air et
cela donne un mélange plus riche qui s’allumera donc plus vite. Si la flamme reste bien
maintenant, contrôlez le taux de CO2 chez l’appareil chaud à pleine charge. Réglez
l’éventuellement encore avec le vis de réglage sur la vanne. Ne faites pas cela qu’avec
un CO2-mètre calibré dans la sortie de l’appareil.
17
La flamme est bien présente (pendant quelques secondes) et après il y une panne d’allumage.
Cela indique des problèmes avec l’ionisation de la flamme. Contrôlez d’abord les connections de
la terre dans l’appareil en tirant un peu les fils de terre divers.
Le courant d’ionisation même doit être d’environ 2 microampère. Cela est bien mesurable
pourvue que les connections du multimètre soient reliées pendant la période d’étincelles, pour
ne pas endommager le mètre. Dans la plupart des cas des problèmes avec le courant
d’ionisation, la DBC doit être échangée.
L’appareil démarre bien, mais il y a d’autres problèmes
a) L’appareil demeure à la vitesse de démarrage et ne module pas à un nombre de tours
augmenté. Contrôlez si le nombre de tours du ventilateur premix varie bien si vous
appuyez le bouton service de la DFC. Appuyer une fois: l’appareil va à demi charge.
Appuyez encore une fois: l’appareil va à pleine charge. Pour déactiver le modus service,
vous appuyez le bouton encore une fois. Après 10 minutes de service, cette fonction se
mettra hors circuit automatiquement. Contrôlez si l’appareil fonctionne bien si les fils
du thermostat d’ambiance sont reliées (l’appareil doit démarrer et aller en pleine
charge) et s’éteindra si les fils sont ouverts. Essayez d’abord un autre thermostat. Si
cela ne donne pas de résultat, la DFC doit être remplacée. Il est aussi possible que la
cause soit dans le ventilateur premix même, s’il ne module pas malgré un bon signal
d’entrée. La production de chaleur de l’appareil sera aussi insuffisante s’il y a trop de
résistance dans le système d’entrée ou de sortie. Dans ce cas, le ventilateur premix
tournera en pleine vitesse, mais à cause de la résistance élevé, il y a trop peu d’air de
combustion et alors trop peu de gaz. La pression dans la sortie ne sera normalement
jamais plus élevée que 30 Pascal.
b) Le ventilateur de système ne démarre pas ou ne varie pas en vitesse. Contrôlez d’abord
le fonctionnement de cette ventilateur en le faisant tourner directement. Contrôlez en
utilisant un multimètre s’il y a secondairement des tensions plus basses. Il est aussi
possible que le fusible soit cassé. Si le moteur est en bonne ordre, le problème doit
être dans la DFC. Dans ce cas, échangez la DFC.
Maintenance/pièces de rechange
L’appareil doit être contrôlé et, si nécessaire, nettoyé régulièrement (1 fois par an) par un
installateur qualifié qui est familiarisé avec l’appareil. Cela va d’autant plus quand les
circonstances sont plus pénibles, notamment de la poussière, humidité, beaucoup de
mouvements de mise en circuit etc.
11.1 Inspection générale
Contrôlez l’état général de l’installation. Inspectez l’appareil, le thermostat, les faisceaux et
la conduite de gaz.
11.2 Inspection de l’appareil
Avant de commencer l’inspection, il faut d’abord couper la tension de l’appareil avec
l’interrupteur.
- enlever le brûleur complètement avec bride et ventilateur premix en dévissant les 6
boulons à six pans.
- Contrôlez s’il y a de la poussière ou dommage à l’intérieur de l’échangeur.
- Contrôlez s’il y a des dommages au brûleur et nettoyez l’électrode d’allumage
éventuellement avec un petit pièce de papier émeri fin. ATTENTION : ne pas bouger
l’électrode !
18
- Remontez le brûleur (utilisez des nouvels joints)
- Contrôlez l’entrée d’air et la sortie de gaz de combustion
- Nettoyez si nécessaire l’intérieur de l’appareil avec un aspirateur.
- Si l’échangeur est poussiéreux à l’extérieur aussi, nettoyez l’avec une brosse douce.
- N’utilisez jamais une brosse métallique.
- Contrôlez après les valeurs de combustion de l’appareil et réglez les si nécessaire.
Contrôlez le bon fonctionnement de l’appareil.
Remarque: Aucun joint ne comporte d’amiante, en conformité avec les normes de la CEE.
L’humidité de la suie signifie que le gaz brûlés se condense et entraîne la
corrosion de l’échangeur de chaleur; évitez donc cette défaillance. Pour cela, la
température des gaz brûlés doit être toujours supérieur au point de
condensation.
NETTOYAGE DU FILTRE DE REPRISE D’AIR
Un filtre sale ralentit l’arrivée d’air, augmente donc la température de sortie et fait
diminuer l’échange de chaleur et le rendement du roof top soit en chaude que en froide.
Il est donc très important de nettoyer le filtre au moins une fois par jour. Pour les
opérations de nettoyage, opérez comme suit:
' Enlevez le filtre de sa boîte.
' Secouez le et laissez la poussière la plus grosse tomber.
' Utilisez de l’air comprimé à contre-courant de l’utilisation habituelle du filtre.
' Régulièrement, pour un nettoyage plus précis, lavez le filtre dans de l’eau tiède avec un
détergent, séchez le et remettez le en place.
ATTENTION! Après trois lavages il convient de remplacer le filtre par un neuf de même
caractéristiques.
MAINTENANCE
UNITE DE VENTILATION
' Vérifiez régulièrement, au moins un fois au début de chaque saison d’utilisation, le sens
de rotation de l’unité de ventilation comme il est montré par le flèche sur le
ventilateur (voir fig. 8).
' Vérifiez la tension de courroies de transmission: quand ces courroies sont tirées à
deux mains, la différence doit atteindre 2-3 cm (voir fig.13).
Pour ajuster la tension des courroies, vissez ou devissez l’écrou du tendeur sous le moteur
(18)
' Vérifiez l’absorption en ampères du(des) moteur(s), elle ne doit pas excéder la
valeur indiquée à la page 11.
' En outre, vérifiez l’étanchéité du tuyau d’arrivée du gaz.
' Vérifiez également l’étanchéité de la cheminée.
ANALYSE DE LA COMBUSTION
Au moins une fois par saison de chauffage, et plus si les lois l’imposent,
effectuer un’ analyse de la combustion.
19
TABLE
DE
RESUME
MAINTENANCE
DES
INTERVALLES
MINIMAUX
DE
INTERVALLE MINIMAL
MAINTENANCE PERIODIQUE
Au moins une fois/jour
Nettoyage des filtres, s’il y en à
Au moins une fois au début de chaque
saison de chauffage
-Nettoyage et contrôle général de
l’échangeur de chaleur
-Nettoyage et contrôle général de
l’unité de ventilation
-Opérations pratiques de contrôle des
éléments électriques et des systèmes de
sécurité
-Analyse de combustion, si les
prévoient pas de délais plus courts.
20
lois
ne
X6
X2
X5
X7
1
5
8
2
4
6
7
3
7
3
8
5
10
4
9
6
2
1
1
2
3
maron
maron
rouge
blanc
bleu
noir
noir
noir
violet
vert
transp.
noir
noir
bleu
orange
jaune
noir
5
7
4
12 13
ou noir
vert / jaune
gris
jaune
-T
M1
1~
6
-T
gris
230 V
180 V
NTC 10 Ohm 25°C
14
TR1
140 V
N
bleu
(type 50: 160 V)
11
J1
Room T hermostat
20°C
13 14
1
2
4
5
24 Vdc
Hall sensor
PWM
Gnd
3
blue
2
3 4
EV1
EV2
1 2
Bornes pour l' installateur
n
STB
Thermostat de surchauffe
M1
Moteur ventilateur air chaude
M2
Ventilateur air de combustion
EV1/ 2 Vanne gaz
F
Fusible
TR1
Transfo regulation de M1
Rearme à distance: faire contract entre bornes 6 et 7
type 10-30: 1.25 AT
type 40-60: 3.15 AT
F3
L (230V AC)
1
2
N (Neutre)
1
M2
3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 11
Thermostat d'ambiance (Opentherm ou Tout/Rien)
NTC 20KOhm 25°C
J2
SitCodeDBC
577
0.577.406
STB
X1
Vert
2
3
4
5
2
3
Datum:26-01-2005
1
X5
1
2
3
4
X6
RE6
1
5
RE1
Fan High
RE5
IC
RE4
X4
P2
X3
RE3
P1
RE2
X7
4 5 6 7 11 12 13 14
X6 -6
R-series type 10 - 60 230V
Get.:MF
Titel:
F1
3.15AT
S2 = Rearme
S1= Service
Rouge
6 1
7 2
8 3 X2
9 4
10 5
1
4 2
3
N (neutre)
L (230 Vac)
1 2 3
X2-4
Re set
rouge
Thermostat
d'ambiance
X2-9
X4
24V gnd
X2-1
0
noir
Rearme (to gnd 24V)
TR1
noir
bleu
M1 (N)
X6- 2
5
4
1
3
2
X6-4
DBC ON
noir
Bo rne s
TR1
gri s
Alarm
X6-7
M1 (L)
Pour línstalateur
X6- 8
Fan Medium
21
Fan Low
DFC 100
F3
7
8
F2
2AT
DFC 100
R101c
Fr
Auth.:
Schema N°:
6
X6-5
SCHEMA ELECTRIQUE DE LA PLATINE DE LA SECTION DE CHAUFFE
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising