Catalogue installation entretien pompes série 3153

Catalogue installation entretien pompes série 3153
Installation et entretien
3153
895906/07
3153
SOMMAIRE
Sécurité __________________________
Garantie __________________________
Légende de la plaque signalétique ____
Descriptif du produit ___________________
Branchement électrique ______________ 12
2
Branchement des conducteurs du stator et du
câble d’alimentation ______________________ 13
Branchement des détecteurs _______________ 20
3
4
5
Introduction ______________________________ 5
Applications ______________________________ 5
Caractéristiques du moteur _________________ 6
Fonctionnement _____________________ 22
Avant mise en marche _____________________ 22
Entretien _____________________________ 23
Entretien/côntroles ________________________
Vidange du liquide de refroidissement _______
Démontage/remontage de la roue ___________
Remontage de la roue _____________________
Démontage de la roue, inst. version sec , NT __
Mise en place et réglage, inst. version sec, NT _
Conception de la pompe ____________ 8
Transport et stockage ________________ 10
Installation ________________________ 10
Equipement de levage _____________________ 11
Consignes de sécurité _____________________ 11
Versions d'installation _____________________ 11
23
25
26
27
28
28
Recherche des pannes ____________ 30
SÉCURITÉ
Les instructions de ce manuel, concernant l’installation, le fonctionnement et l’entretien de la pompe, doivent être suivies à la lettre. Il est donc indispensable
de les lire attentivement avant l’installation ou le contrôle de réception, cela concernant à la fois le personnel assurant la mise en place et celui chargé du fonctionnement et de l’entretien de l’équipement. Le manuel d’installation et d’entretien doit pouvoir être facilement consulté sur le site à tout moment.
Consignes de sécurité à respecter par l’exploitant/
utilisateur
Les réglementations nationales en vigueur et les
prescriptions locales en matière d’hygiène et de
sécurité doivent être respectées.
Tout danger d’électrocution doit être évité (pour plus de
précisions, veuillez consulter le règlement établi par le
fournisseur d’électricité local).
Modifications et pièces de rechange
Signification des pictogrammes relatifs à la
sécurité
Danger de mort :
Ce pictogramme rappelle que la
non-observance des consignes de
sécurité de ce manuel peut avoir
des conséquences mortelles.
Haute tension :
Ce pictogramme indique un risque
d’électrocution.
ATTENTION !
La non-observance de cet avertissement peut provoquer des dommages au niveau de l’équipement ou
en affecter le fonctionnement.
Qualification du personnel
Le travail doit être exclusivement confié à un électricien ou un mécanicien agréé.
Les modifications apportées à la pompe ou à l’installation doivent obligatoirement être préalablement autorisées par Flygt.
Il est essentiel pour la conformité de l’installation que
soient seules utilisées des pièces de rechange et accessoires agréés par le constructeur. L’utilisation de
pièces autres que celles d’origine peut rendre la
garantie caduque.
Démontage et remontage
Si la pompe a été utilisée pour le pompage de liquides
nocifs, il est indispensable de veiller à ne pas mettre
en danger les personnes ou l’environnement lors de la
vidange.
Tous les déchets et rejets tels que liquide de refroidissement souillé par exemple doivent être pris en charge
de la manière appropriée. Les écoulements de liquide
de refroidissement doivent donner lieu à un nettoyage
soigneux et les rejets dans l’environnement doivent
être signalés.
La station de pompage doit être constamment tenue
propre et en bon état.
Les réglementations en vigueur doivent être respectées.
2
3153
SÉCURITÉ
NOTA POUR EX-PRODUITS
— Seules les pompes ayant l’agrément Ex peuvent
être utilisées dans une ambiance explosive ou
inflammable.
— Les opérations de maintenance doivent être
effectuées selon les normes nationales et internationales en vigueur (IEC/EN 60079-17).
— N’ouvrez pas la pompe si une atmosphère
explosible est présente.
— La limite d’élasticité des éléments de visserie
du matériel doit être en conformité avec la
valeur spécifiée dans le tableau «Matériaux
pour visserie» du plan d’agrément ou les pièces spécifiées dans le manuel de pièces détachées du matériel considéré.
— Avant de commencer à travailler sur la pompe,
contrôler qu’elle est débranchée et ne risque
pas d’être mise sous tension par inadvertance.
— Les connexions électriques sur la version Ex
doivent être exclusive-ment effectuées par un
personnel agréé par Flygt.
— Selon la directive ATEX, les pompes pour atmosphères explosibles ne doivent jamais fonctionner à sec ou barboter. La hauteur minimale
d’eau autorisée est indiquée dans les plans
dimensionnels de la pompe considérée. Le
fonctionnement sec pendant service et inspection est seulement autorisé en dehors du application Ex .
— Les thermosondes doivent être reliées au circuit
de protection prévu à cet effet selon les conditions d’agrément de la pompe.
— La pompe ne doit être utilisée que conformément aux indications figurant sur les plaques
signalétiques dont elle est munie.
— En outre, l’utilisateur doit avoir connaissance
des risques engendrés par le courant électrique et des caractéristiques chimiques et physiques des gaz ou vapeurs présentes dans les
zones dangereuses.
— Des circuits à sécurité intrinsèques (Ex i) sont
entre autres normale-ment requis pour la détection automatique de niveau par régulateurs de
niveau si montée dans la zone 0.
— Flygt dégage toute responsabilité en cas de
non-observance de cette règle absolue
— Cet équipement doit être installé en conformité
avec les prescriptions internationales et les
règles nationales en vigueur (IEC/EN 60079-14).
GARANTIE
Flygt s’engage à remédier à tout défaut que pourraient
présenter les produits vendus par son intermédiaire à
condition
— que le défaut résulte d’un vice de conception, de
matière ou de fabrication ;
— qu’il soit signalé à Flygt ou à l’agence Flygt locale
dans le délai de garantie ;
— que le produit ait été utilisé conformément aux directives du manuel d’installation et d’entretien, et uniquement pour les applications auxquelles il est destiné ;
— que l’équipement de surveillance incorporé au produit
soit correctement branché et en service ;
— que toutes les interventions de maintenance et les
réparations soient confiées à un atelier agréé par
Flygt ;
— que seules soient utilisées des pièces de rechange
Flygt d’origine.
Cette garantie ne s’applique donc pas aux défauts
résultant d’un manque d’entretien, d’une installation
inadéquate, d’une réparation incorrectement effectuée
ou d’une usure normale.
Flygt décline par ailleurs toute responsabilité en cas
de dommages corporels, matériels ou économiques à
l’exception de ceux précités.
Flygt garantit l’approvisionnement en pièces de
rechange pendant 15 ans après la fin de la fabrication
du produit.
3
3153
LÉGENDE DE LA PLAQUE SIGNALÉTIQUE
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
X
Y
Plaque signalétique
A
C
B
D
E
Y
F
Z
X
G
V
H
U
I
J
K
M
L
N
O P
Q
R
S
T
Plaques d’agrément
Z
N° de série
Code de produit + N°
N° de courbe / Code d’hélice
Pays de fabrication
N° de produit
Informations complementaires
Phases; Type de courant; Fréquence
Tension nominale
Protection thermique
Classe d’isolation
Puissance nominale sur l’arbre
Norme internationale
Classe de protection
Intensité nominale
Vitesse de rotation
Profondeur d’immersion maxi
Sens de rotation: L=gauche, R=droite
Classe de fonctionnement
Facteur de marche
Poids de produit
Code alphabétique rotor bloqué
Facteur de puissance
Température ambiante maxi
Organisme notifié/Seulement pour les Ex-produits
EN-approuvés
Lisez attentivement le manuel d'installation
Ces plaques concernent la version antidéflagrante des pompes submersibles Flygt, pour utilisation en
ambiance explosive. Elles sont apposées en complément de la plaque signalétique standard.
EN:
Norme européenne
ATEX Directive
EN 50014, EN 50018, EN 1127-1
II 2 G EEx dII B T3 pour température ambiante < 40°C
A
B
C
O
N
M
D
L
K
E
F
G
H
I
J
Agrément d' ÈN pour l’entrée de câble
Nombre de certificat: INERIS 02ATEX9008 U
II 2 G or IM2 EEx d IIC or EEx d I
4
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
Agrément
Organisme ayant délivré l’agrément +
N° d’agrément
Agrément pour classe l
Agrément moteur
Temps de réaction des thermosondes
Intensité au démarrage / Intensité nominale
Classe de fonctionnement
Facteur de marche
Puissance absorbée
Vitesse de rotation
Contrôleur
Informations complementaires
Température ambiante maxi
No de série
Marque d’ ATEX
3153
DESCRIPTIF DU PRODUIT
Introduction
Nous vous félicitons d’avoir choisi une pompe submersible Flygt. Vous trouverez dans ce manuel toute
information utile pour l’installation et l’entretien de la
pompe 3153, afin de garantir une longue durée de service dans les meilleures conditions de fiabilité.
Applications
Ce manuel d’installation et d’entretien concerne une
pompe submersible Flygt.
Si votre pompe est agrée Ex (voir dans ce cas la
plaque d’agrément apposée sur la pompe ou la Liste
de pièces de rechange), il convient alors de vous
conformer aux instructions spéciales concernant ce type
de pompe, que vous trouverez dans le manuel.
La pompe est prévue pour le pompage
— d’eaux usées ;
— d’eau brute ou propre ;
— de boues.
Versions d’installation
P = Installation semi-permanente immergée, avec
double barre de guidage et raccordement automatique
sur la conduite de refoulement.
S = Version transportable avec raccord pour tuyau
souple ou bride de raccordement sur une conduite de
refoulement.
T = Installation permanente hors d’eau ou directement
en ligne, avec bride de raccordement sur les conduites
d’arrivée et de refoulement. Montage en position verticale.
Z = Installation permanente hors d’eau ou directement
en ligne, avec bride de raccordement sur les conduites
d’arrivée et de refoulement. Montage en position horizontale.
En version d’installation T, Z ou S, la pompe doit
être munie d’une chemise de refroidissement.
Pour tout complément d’information sur les applications
possibles, veuillez contacter l’agence Flygt locale.
Température du liquide pompé : max. 40°C
La pompe est également disponible dans une version
utilisable jusqu’à 70°C, uniquement avec chemise de
refroidissement.
En ce qui concerne la version Ex, la température maxi
autorisée est de 40°C (104°F).
Masse volumique du liquide : max. 1 100 kg/m3.
pH du liquide pompé : 5.5 –14.
Niveau mini du liquide : Voir l’illustration, page 8.
Profondeur d’immersion : max. 20 m.
Recyclage
Les réglementations nationales et locales en vigueur
sur le recyclage doivent être respectées. Si de telles
réglementations n’existent pas, ou si le produit n’est
pas accepté par une société de recyclage approuvée,
le produit et/ou ses composants peuvent être retournés
à l’agence Flygt la plus proche.
Poids
Poids, raccords compris, mais sans câble
d’alimentation, en kg (lb).
Type
de pompe
NP 3153 LT
NP 3153 MT
NP 3153 HT
NP 3153 SH
NS 3153 LT
NS 3153 MT
NS 3153 HT
NS 3153 SH
NT 3153 LT
NT 3153 MT
NT 3153 HT
NT 3153 SH
NZ 3153 LT
NZ 3153 MT
NZ 3153 HT
NZ 3153 SH
Versions de la pompe
LT = basse pression
MT = moyenne pression
HT = haute pression
SH = super haute pression
5
Avec
chemise de
refroidissement
320
211
197
247
379
245
219
237
437
289
240
258
310
201
187
255
(705)
(465)
(434)
(544)
(836)
(540)
(483)
(522)
(963)
(637)
(529)
(569)
(683)
(443)
(412)
(561)
Sans
Pied
chemise de
d’assise
refroidissement
307 (677)
198 (436)
184 (406)
234 (506)
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
78
59
47
67
(172)
(130)
(103)
(148)
3153
Caractéristiques du moteur
50 Hz, 7.5 kW, 1460 tr/min, 3- phase, 4-pôles
50 Hz, 9.0 kW, 1460 tr/min, 3-phase, 4-pôles
Tension
Intensité
Intensité au
V
nominale A
démarrage, A
Tension
V
29
17
16
17
15
16
13
9.9
9.3
168
96
91
98
86
88
70
56
52
230
380
400
400
415
440
500
660
690
230 D
380 D
400 D
400 Y
415 D
440 D
500 D
660 Y
690 Y
Intensité
nominale A
230 D
380 D
400 D
400 Y
415 D
440 D
500 D
660 Y
690 Y
47
28
28
27
26
26
21
16
16
Tension
V
Intensité au
démarrage, A
230 D
380 D
400 D
400 Y
415 D
440 D
500 D
660 Y
690 Y
250
150
150
145
133
143
112
87
86
50 Hz, 15.0 kW, 2925 tr/min, 3-phase, 2-pôles
Tension
V
230 D
380 D
400 D
400 Y
415 D
440 D
500 D
660 Y
690 Y
Intensité
nominale A
47
29
27
27
27
28
22
17
16
32
20
19
19
18
19
15
11
11
Intensité au
démarrage, A
181
114
107
105
105
107
86
66
62
50 Hz, 9.0 kW, 955 tr/min, 3-phase, 6-pôles
50 Hz, 13.5 kW, 1455 tr/min, 3-phase, 4-pôles
Tension
V
D
D
D
Y
D
D
D
Y
Y
Intensité
nominale A
Intensité au
démarrage, A
370
239
213
216
222
238
187
138
123
6
Intensité
Intensité au
nominale A démarrage, A
36
22
21
21
20
20
17
13
12
151
95
90
88
81
87
73
55
52
3153
Caractéristiques du moteur
60 Hz, 15 hp, (11.2 kW) 1755 tr/min,
3-phase, 4-pôles
60 Hz, 12 hp, (8.9 kW) 1755 tr/min,
3-phase, 4-pôles
Tension
V
200 D
208 D
230 Y//
380 D
380 Y
440 D
460 D
460 Y ser
575 D
600 D
Intensité
nominale A
36
36
33
19
20
17
16
16
13
12
Tension
V
Intensité au
démarrage, A
200 D
208 D
230 Y//
380 D
380 Y
440 D
460 D
460 Y ser
575 D
600 D
216
227
204
115
124
101
95
102
73
78
200 D
208 D
230 Y//
380 D
380 Y
440 D
460 D
460 Y ser
575 D
600 D
Intensité
nominale A
59
58
52
31
31
26
26
26
21
21
V
Intensité au
démarrage, A
Tension
V
200 D
208 D
230 Y//
380 D
380 Y
440 D
460 D
460 Y ser
575 D
600 D
330
345
296
186
180
158
157
148
116
123
200 D
208 D
230 Y//
440 D
460 D
460 Y ser
575 D
600 D
Intensité
Intensité au
nominale A
démarrage, A
59
58
52
28
26
26
21
21
460
480
415
243
215
207
189
198
246
259
228
133
139
121
112
114
90
95
3-phase, 6-pôles
60 Hz, 23 hp, (17.2 kW) 3525 tr/min,
3-phase, 2-pôles
Tension
44
43
39
23
23
20
19
19
15
15
Intensité au
démarrage, A
60 Hz, 15 hp, (11.2 kW) 1150 tr/min,
60 Hz, 20 hp, (14.9 kW) 1755 tr/min,
3-phase, 4-pôles
Tension
V
Intensité
nominale A
7
Intensité
nominale A
49
49
46
26
26
23
21
22
17
17
Intensité au
démarrage, A
214
225
212
114
109
100
95
101
76
81
3153
CONCEPTION DE LA POMPE
Moteur
Equipement de surveillance
Moteur à induction triphasé du type à cage
d’écureuil, 50 ou 60 Hz.
Trois thermosondes branchées en série,
déclenchant une alarme en cas de surchauffe, sont
incorporées au stator.
Ces thermosondes ouvrent à 140°C. Elles doivent
être reliées à une unité de commande Flygt MiniCAS
II ou similaire.
L’équipement de surveillance doit être configuré de
telle manière que le redémarrage automatique soit
impossible.
La pompe 3153 est équipée en standard d’un détecteur FLS10 permettant de déceler toute présence de
liquide dans la chambre d’inspection.
Mode de démarrage : direct ou étoile-triangle (Y/D).
Le moteur peut fonctionner de manière continue ou
intermittente avec un maximum de 30 démarrages
par heure, régulièrement espacés.
Les moteurs Flygt sont testés en conformité avec la
norme IEC 34-1.
Le stator est isolé classe H (180°C) et le moteur est
conçu pour fournir sa puissance nominale indépendamment de variations de tension de ± 10%. Sans
suréchauffement du moteur, des variations de
tension de ± 10% peuvent être supportées, à
condition de ne pas fonctionner alors à pleine charge.
Refroidissement
La pompe est refroidie par le liquide environnant.
Niveau mini du liquide : voir l’illustration ci-dessous
Sans chemise de refroidissement
Roulements
Le roulement auxiliaire de l’arbre de roue est à double
rangée de billes. Le roulement principal est à double
rangée de billes à contact oblique.
Ensemble d’étanchéité
La pompe est équipée d’un ensemble d’étanchéité
constitué de deux garnitures mécaniques indépendantes l’une de l’autre.
Version I
Garniture Carbure résistant à la
intérieure: corrosion, WCCR/WCCR
Garniture Carbure résistant à la
extérieure: corrosion, WCCR/WCCR
Version II
Garniture Carbure résistant à la
intérieure: corrosion/ Oxyde
d’aluminium, WCCR/Al2O3
Garniture Carbure de silicium,
extérieure: RsiC/RsiC
Niveau mini du liquide
30720
Chambre d’étanchéité
30747a
Un liquide de refroidissement lubrifie et refroidit l’ensemble d’étanchéité tout en constituant un barrage
supplémentaire entre le liquide pompé et le moteur
électrique.
30747b
8
3153
Avec chemise de refroidissement
Arbre
L’arbre et le rotor forment un
ensemble unique. Matériau de
l’arbre : acier inoxydable.
Chambre d’inspection
La chambre d’inspection
renferme un détecteur
d’infiltrations FLS10 ayant
pour fonction de protéger le
moteur.
Refroidissement
Le moteur est refroidi par un
circuit interne. Dès qu’il fonctionne, le liquide de refroidissement est alors mis en circulation
par une pompe incorporée.
Diffuseur interne
Pour le transfert de chaleur
entre le liquide de refroidissement et le liquide pompé.
Chambre d’étanchéité
Le liquide de refroidissement lubrifie et refroidit
également les garnitures
mécaniques de l’ensemble d’étanchéité, tout en
constituant un barrage
supplémentaire entre le
liquide pompé et le moteur électrique.
30693
Roue
La pompe est équipée d’une roue N,
c’est-à-dire semi-ouverte à deux canaux.
9
3153
TRANSPORT ET STOCKAGE
La pompe peut être transportée et stockée en position
verticale ou horizontale. Veiller à ce qu’elle ne risque
pas de rouler ou de basculer.
ATTENTION !
La pompe doit toujours être soulevée par sa poignée,
jamais par le câble d’alimentation ou le tuyau.
après sa sortie de l’eau pour permettre d’évacuer la
totalité du liquide resté à l’intérieur de celle-ci.
Si la pompe doit demeurer stockée pendant une période prolongée, il faut la protéger de l’humidité et de la
chaleur. Il est en outre recommandé de faire tourner la
roue à intervalles réguliers (par exemple tous les deux
mois) pour empêcher les garnitures mécaniques de
coller. Cette précaution est indispensable si la durée du
stockage dépasse 6 mois.
La pompe est à l’abri du gel aussi longtemps qu’elle
tourne ou est immergée. Mais si on la sort de l’eau par
une température inférieure à 0°C, il peut arriver que la
roue et les garnitures mécaniques gèlent.
A la suite d’une longue période de stockage, la pompe
doit être contrôlée avant sa remise en service. Cela
concerne tout spécialement les garnitures mécaniques
et l’entrée de câble.
Pour les dégeler, il suffit d’immerger la pompe pendant
un court instant avant de la démarrer. Il ne faut surtout
pas utiliser de flamme. D’autre part, il est recommandé
de laisser tourner la pompe pendant quelques minutes
Suivre par ailleurs les instructions données au
chapitre « Avant mise en marche ».
INSTALLATION
Equipement de levage
Il faut toujours accorder une extrême attention à l’aspect sécurité lors de l’utilisation d’un équipement de
levage.
Cet équipement est nécessaire pour manipuler la
pompe.
La chaîne et la manille doivent être en acier inoxydable
et faire l’objet d’un contrôle annuel.
— Ne jamais demeurer sous une
charge suspendue.
— La pompe doit toujours être soulevée par sa poignée, jamais par le
câble d’alimentation ou le tuyau.
Veiller également à ce que la chaîne et le crochet de
levage soient en bon état.
Pour une installation correcte, voir le croquis coté.
ATTENTION ! L’extrémité du câble d’alimentation ne
doit pas être immergée. Elle doit par ailleurs se trouver
plus haut que le niveau d’inondation potentiel, pour
éviter l’infiltration d’eau dans la boîte à bornes ou le
moteur.
Pour la commande automatique de la pompe (régulateurs de niveau), il est recommandé d’alimenter les
régulateurs en basse tension. La fiche technique les
concernant indique la tension autorisée, mais il se peut
dans certains cas que la réglementation locale soit
différente.
Nettoyer le puisard de tous débris éventuels avant de
descendre la pompe et de mettre la station en service.
La hauteur minimale entre le crochet de levage et le sol
doit être suffisante pour permettre de hisser la pompe
hors du puisard.
— Nota pour Ex-produits, voir page 3.
L’équipement de levage doit être en mesure de soulever la pompe verticalement pour la descendre dans le
puisard et l’en sortir, si possible sans reprise de crochet en cours d’opération.
— Le niveau minimal d’ârret doit être
choisi en fonction des plans
dimensionnels.
Un équipement trop puissant peut occasionner des
dommages si la pompe vient à se coincer en cours de
levage.
— La pompe ne doit jamais
fonctionner à sec ou a la limite du
desamorcage.
Veiller à ce que l’équipement de levage soit solidement
ancré et en bon état.
10
3153
Consignes de sécurité
Pour réduire les risques d’accidents en cas d’intervention sur la pompe ou lors de son installation, il est
indispensable de respecter les règles suivantes :
1. Ne jamais travailler seul. Utiliser un harnais, un filin
de sécurité et, le cas échéant, un masque respiratoire. Ne pas sous-estimer les risques de noyade.
2. Vérifier l’absence de gaz toxiques dans la zone de
travail.
3. Contrôler qu’il n’y a pas de risque d’explosion avant
de souder ou d’utiliser un outil électrique.
Régulateurs de niveau ou autre équipement de commande pour le démarrage, l’arrêt et le déclenchement
d’alarmes.
Fixe-câbles pour l’accrochage des câbles et le réglage
en hauteur des régulateurs de niveau.
Cadre d’accès (avec trappes) auquel peuvent être
fixés l’attache des barres de guidage et le fixe-câbles.
Pied d’assise pour le raccordement de la pompe sur la
conduite de refoulement. Le pied d’assise comporte
une bride correspondant à celle dont est munie la volute et une attache pour la fixation des barres de guidage à leur extrémité inférieure.
4. Avant d’installer la pompe, contrôler que le câble et
l’entrée de câble n’ont pas subi de dommages en
cours de transport.
Plots antivibrations, à intercaler entre les barres de
guidage et le pied d’assise.
5. Respecter un maximum de propreté. Ne pas négliger les risques sanitaires.
Mode opératoire
6. Attention aux risques d’électrocution.
- Installer une protection autour du puisard, par exemple
sous forme d’une rambarde.
7. Contrôler que l’équipement de levage est en bon
état et conforme à la réglementation locale.
8. Installer une protection efficace autour de la zone
de travail, sous forme d’une rambarde par exemple.
9. Repérer à l’avance une voie de repli sûre.
10. Porter un casque, des lunettes et des chaussures
de sécurité.
11. L’ensemble du personnel travaillant dans des installations d’eaux d’égout doit être vacciné
contre les maladies qu’il peut être susceptible d’y
contracter.
12. Prévoir à proximité une trousse de premiers
secours.
13. Nota : Des règles spéciales s’appliquent aux
environnements explosifs.
Versions d’installation
- Tirer un câble entre le puisard et l’armoire de commande électrique. Veiller à ce qu’il ne soit ni plié ni
coincé.
- Mettre en place le cadre d’accès.
- Contrôler l’horizontalité du cadre et le sceller.
- Sceller les boulons d’ancrage en veillant à bien aligner
le pied d’assise par rapport au cadre d’accès.
- Mettre en place le pied d’assise et serrer les écrous.
- Fixer les barres de guidage sur l’attache.
- Contrôler la verticalité des barres avec un niveau à
bulle ou un fil à plomb.
- Raccorder la conduite de refoulement au pied d’assise.
- Visser le fixe-câbles sur le cadre d’accès. Faire passer les câbles des régulateurs de niveau dans les
trous du fixe-câbles et régler la hauteur des régulateurs.
- Appliquer un produit antirouille sur les boulons et les
écrous.
Version P
- Descendre la pompe le long des barres de guidage.
30747
En version d’installation P, la pompe est raccordée à
un pied d’assise fixe et fonctionne entièrement ou
partiellement immergée.
En plus de la pompe, les équipements suivants sont
nécessaires :
Barres de guidage, constituées de deux tubes en
acier inoxydable ou galvanisés à chaud.
- Accrocher la chaîne de levage (acier inoxydable) au
cadre d’accès et les câbles au fixe-câbles. Contrôler
que les câbles ne risquent pas d’être aspirés dans la
pompe. Si le puisard est profond, des colliers de délestage sont nécessaires.
- Brancher les câbles sur l’armoire de commande.
- Nettoyer le puisard avant de mettre la station en service.
- Pour contrôler la pompe, il suffit de la hisser le long
des barres de guidage sans qu’il soit nécessaire de
défaire aucun raccord.
Support pour la fixation des barres de guidage au
cadre d’accès ou à la partie supérieure du puisard.
11
3153
Versions d’installation
Version S
En version d’installation S, la pompe est transportable
et conçue pour fonctionner entièrement ou partiellement immergée. Elle est équipée d’un raccord pour
tuyau souple ou conduite rigide. Voir « Liste des pièces de rechange ».
La pompe repose sur un socle.
ATTENTION ! La réaction au démarrage peut être
brutale.
La pompe étant équipée d’un moteur étanche, elle ne
risque rien en cas d’inondation.
La pompe est équipée d’une chemise de refroidissement.
En plus de la pompe, les équipements suivants sont
nécessaires :
Socle pour la fixation de la pompe sur une embase en
béton.
Vannes de fermeture pour permettre de déposer la
pompe lors des interventions de maintenance.
Régulateurs de niveau ou autre équipement de commande pour le démarrage, l’arrêt et le déclenchement
d’alarmes.
ATTENTION ! Certaines installations T ou Z sont particulièrement exposées aux risques de gel.
Version T/Z
Mode opératoire
Fixer le socle sur l’embase en béton avec les boulons
scellés. Boulonner la pompe sur le socle et le coude
d’aspiration.
30750
30784
T
Brancher le câble d’alimentation et raccorder les conduites d’arrivée et de refoulement.
Contrôler que le poids de la pompe n’est pas supporté
par les tuyauteries.
Z
En version d’installation T, la pompe occupe un emplacement fixe, hors d’eau, à proximité immédiate du
puisard.
En version d’installation Z, la pompe est en position
horizontale sur un socle et reliée par une trompette
d’entrée à la conduite d’arrivée.
BRANCHEMENT ÉLECTRIQUE
— Avant toute intervention, contrôler que
la pompe et l’armoire électrique ne sont
pas alimentées et ne risquent pas d’être
mises sous tension par inadvertance.
— Si la pompe est équipée d’un système
automatique de régulation de niveau,
elle peut risquer de redémarrer subitement.
— S’il peut arriver que des personnes
soient en contact physique avec la
pompe ou le liquide pompé, par exemple sur un chantier de construction ou
dans une exploitation agricole, la prise
de terre doit être munie d’un dispositif
complémentaire de protection en cas de
défaut de terre (GFI).
Toutes les interventions sur l’équipement électrique
doivent être effectuées sous le contrôle d’un électricien
agréé. Respecter par ailleurs la réglementation locale
dans ce domaine.
— Nota pour Ex-produits, voir page 3.
L’équipement électrique doit être
intégralement mis à la terre, cela
s’appliquant aussi bien à la pompe
qu’à l’équipement de surveillance
éventuel. Le fait de négliger cet
avertissement peut avoir des conséquences mortelles. Tester la connexion du conducteur de terre.
12
3153
- Contrôler sur la plaque signalétique quelle doit être la
tension d’alimentation de la pompe.
- Contrôler que la tension et la fréquence du secteur
correspondent aux indications de la plaque signalétique de la pompe.
- Si le moteur est commutable sur différentes tensions,
un autocollant jaune indique celle en fonction de laquelle la pompe est connectée à la livraison.
Branchement des conducteurs du stator
et du câble d’alimentation
- Contrôler sur la plaque signalétique quel type de branchement, Y, D ou YD, est valable pour la tension
secteur disponible. Ensuite, en fonction de cette tension, disposer les barrettes sur le bornier pour branchement Y, D ou YD. Voir illustration.
- Brancher le câble d’alimentation sur le démarreur
selon les indications du schéma de câblage.
- Brancher le câble d’alimentation sur les bornes U1,
V1, W1 et de terre du bornier. Brancher également les
conducteurs du circuit auxiliaire du moteur.
- Quand la pompe est connectée au réseau public, elle
peut causer le clignotement des lampes à
incandescence lors du démarrage. Dans ce cas, la
société d’approvisionnement devrait être informée
avant l’installation de la pompe.
- En cas de démarrage étoile-triangle, les câbles d’alimentation sont connectés comme le montre l’illustration. Pour ce type de démarrage, les barrettes ne sont
pas utilisées.
Les extrémités des conducteurs inutilisés doivent
être isolées.
- Mettre en place le joint torique (33) et le couvercle
(32). Serrer les vis et l’écrou de presse-étoupe de
manière que l’entrée de câble adhère parfaitement
tout autour.
Le câble d’alimentation doit être remplacé si sa gaine
extérieure est endommagée. Contacter dans ce cas le
SAV Flygt.
Contrôler par ailleurs que le câble ne forme pas de plis
et n’est pas coincé.
L’équipement de démarrage ne doit en aucun cas être
installé dans le puisard.
ATTENTION ! Par mesure de sécurité, le conducteur
de terre doit être plus long d’environ 100 mm que les
conducteurs de phases. Si le câble d’alimentation vient
à être arraché par accident, le conducteur de terre doit
en effet être le dernier à se détacher, cela étant valable
pour ses deux extrémités.
Comme indiqué sur la plaque signalétique, le moteur
est commutable sur différentes tensions. Cette commutation s’effectue au niveau du bornier ou du contacteur.
- Contrôler que la pompe est correctement mise à la terre.
- Brancher le câble d’alimentation sur le démarreur.
Contrôler le sens de rotation (voir « Avant mise en
marche »).
- Si le sens de rotation est incorrect, intervertir deux
des conducteurs de phases.
- Il convient de garder en mémoire que l’intensité au
démarrage, en démarrage direct, peut être jusqu’à six
fois supérieure à l’intensité nominale. Contrôler que
les fusibles et les coupe-circuits sont calibrés en
conséquence.
- Les thermosondes incorporés doivent être branchés
et en marche. La pompe doit être branchée à un relais
de surintensité qui doit être réglée sur l’intensité nominale du moteur.
Attention aux risques d’électrocution et d’explosion en cas de branchement incorrect.
En cas d’utilisation d’une pompe avec un convertisseur de fréquence, un câble isolé (type NSSHÖU.../
3 E + St) pour accomplir les régulations de CE devrait
être utilisé.
32
30684
33
Contacter l'agence Flygt de votre secteur et demander
au fournisseur du convertisseur les instructions et
recommandations d'installation.Voir également les
recommandations VFD Flygt, N° de réf. 893472.
13
3153
SCHÉMAS DE CÂBLAGE
SUBCAB® 7GX,
SUBCAB® 7GX,
2 les conducteurs parallelèles ont connecté 2 les conducteurs parallelèles ont connecté
ensemble, 6-conducteurs, Y
ensemble, 6-conducteurs, D
3153
1
3153
2
3
4
5
6
7
1
2
T1 T2
L1
1
7x1.5
2
3
4
4
2
1
L3
5
3
2
5
6
7
T1 T2
1
4
3
6
3
4
5
6
7
1
2
T1 T2
6
SUBCAB®
7Gx ___
SUBCAB®
1
L2
L1
1
7x1.5
1
5
2
3
4
5
4
2
L3
5
3
6
2
5
SUBCAB®
7Gx ___
SUBCAB®
2
L2
6
7
T1 T2
1
4
3
6
T16 T15 T2 T1
T16 T15 T2 T1
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
Bild 6
Bild 3
Secteur
Conducteur
Bornier de la pompe
Secteur
Conducteur
Bornier de la pompe
L1
L1
L2
L2
L3
L3
1
4
2
5
3
6
jaune/vert
U1
U1
W1
W1
V1
V1
L1
L1
L2
L2
L3
L3
1
4
2
5
3
6
jaune/vert
U1
U1
W1
W1
V1
V1
Circuit auxiliaire
Conducteur stator
Bornier de la pompe
Circuit auxiliaire
Conducteur stator
Bornier de la pompe
T1
T2
T1
T2
T1
T2
T1
T2
T1
T2
T1
T2
Branchement des conducteurs stator:
Branchement des conducteur du stator:
Conducteur stator
Bornier de la pompe
Conducteur stator
Bornier de la pompe
U1, rouge
W2, noir
V1, brun
U2, vert
W1, jaune
V2, bleu
U1
W2
V1
U2
W1
V2
U1, rouge
W2, noir
V1, brun
U2, vert
W1, jaune
V2, bleu
U1
W2
V1
U2
W1
V2
14
3153
SCHÉMAS DE CÂBLAGE
SUBCAB® 4GX/SUBCAB® AWG,
6-conducteurs, Y
SUBCAB® 4GX/SUBCAB® AWG,
6-conducteurs, D
3153
3153
1
2
3
4
5
6
7
1
2
L1
L2
L3
1
GC
2
3
4
5
6
7
T1 T2
7x#
1
2
3
4
T1 T2
2
L1
L2
L3
GC
T1 T2
SUBCAB®
4Gx#
# AWG/4
# AWG/7
SUBCAB®
1
SUBCAB®
4Gx#
# AWG/4
# AWG/7
# AWG/3-2-1-GC
SUBCAB®
7x#
1
L1 L2 L3
2
3
4
5
6
7
T1 T2
L1 L2 L3
GC
GC
T16 T15 T2 T1
T16 T15 T2 T1
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
Bild 2
Secteur
L1
L2
L3
Bild 5
SUBCAB©
Conducteur
SUBCAB© AWG
Conducteur
Bornier de la
pompe
Secteur
brun
noir
gris
jaune/vert
rouge
noir
blanc
jaune/vert
jaune
U1
W1
V1
L1
L2
L3
SUBCAB©
SUBCAB© AWG
Contrôlle terre GC
SUBCAB© AWG
Conducteur
Bornier de la
pompe
brun
noir
gris
jaune/vert
rouge
noir
blanc
jaune/vert
jaune
U1
W1
V1
SUBCAB©
Circuit auxiliaire Conducteur stator
SUBCAB© AWG
Conducteur stator
Bornier de la
pompe
T1
T2
orange
bleu
T1
T2
Contrôlle terre GC
Circuit auxiliaire Conducteur stator
Conducteur stator
Bornier de la
pompe
T1
T2
orange
bleu
T1
T2
T1
T2
SUBCAB©
Conducteur
Branchement des conducteur du stator:
T1
T2
Branchement des conducteur du stator:
Conducteur stator
Bornier de la pompe
Conducteur stator
Bornier de la pompe
U1, rouge
W2, noir
V1, brun
U2, vert
W1, jaune
V2, bleu
U1
W2
V1
U2
W1
V2
U1, rouge
W2, noir
V1, brun
U2, vert
W1, jaune
V2, bleu
U1
W2
V1
U2
W1
V2
15
3153
SCHÉMAS DE CÂBLAGE
SUBCAB® 4GX/SUBCAB® AWG,
60 Hz seulement, 9-conducteurs,
460 V, Y ser.
SUBCAB® 4GX/SUBCAB® AWG,
60 Hz seulement, 9-conducteurs,
230 V, Y //
3153
3153
1
2
3
4
5
6
7
1
2
L1
L2
L3
GC
1
2
3
4
5
6
7
T1 T2
7x#
1
2
3
4
5
6
T1 T2
7
2
L1
L2
L3
SUBCAB®
4Gx#
# AWG/4
# AWG/7
# AWG/3-2-1-GC
SUBCAB®
7x#
L1 L2 L3
1
2
3
4
5
6
7
T1 T2
L1 L2 L3
GC
T16 T15 T2 T1
T16 T15 T2 T1
U1 U5 V1 V5 W1 W5
U1 U5 V1 V5 W1 W5 W2 V2 U2
U2
V2
W2
Bild 8
L1
L2
L3
GC
U1 U5 V1 V5 W1 W5
U1 U5 V1 V5 W1 W5
Secteur
GC
T1 T2
SUBCAB®
4Gx#
# AWG/4
# AWG/7
# AWG/3-2-1-GC
SUBCAB®
1
Bild 10
SUBCAB©
Conducteur
SUBCAB© AWG
Conducteur
Bornier de la
pompe
brun
noir
gris
jaune/vert
rouge
noir
blanc
jaune/vert
jaune
U1
W1
V1
SUBCAB© AWG
Contrôlle terre GC
SUBCAB©
Circuit auxiliaire Conducteur stator
Conducteur stator
Bornier de la
pompe
T1
T2
orange
bleu
T1
T2
T1
T2
Bornier de la pompe
U1, rouge
U5, rouge
U2, vert
V1, brun
V5, brun
V2, bleu
W1, jaune
W5, jaune
W2, noir
U1
U5
U5
V1
V5
V5
W1
W5
W5
SUBCAB© AWG
Conducteur
Bornier
de la pompe
brun
noir
gris
jaune/vert
rouge
noir
blanc
jaune/vert
jaune
U1
W1
V1
SUBCAB©
Circuit auxiliaire Conducteur stator
SUBCAB© AWG
Conducteur stator
Bornier
de la pompe
T1
T2
orange
bleu
T1
T2
L1
L2
L3
Contrôlle terre GC
T1
T2
Branchement des conducteur du stator:
Branchement des conducteur du stator:
Conducteur stator
SUBCAB©
Conducteur
Secteur
Conducteur stator
Bornier de la pompe
U1, rouge
U5, rouge
V1, brun
V5, brun
W1, jaune
W5, jaune
W2, noir*
V2, bleu*
U2, vert*
U1
U5
V1
V5
W1
W5
*Connecté ensemble à terminal
16
3153
SCHÉMAS DE CÂBLAGE
SUBCAB® 7GX,
6-conducteurs, Y/D
SUBCAB® Screened,
6-leads, Y
3153
3153
1
1
2
3
4
5
6
7
1
2
2
3
4
5
6
7
1
2
3
4
L1
L2
L3
L1 L2 L3 L1 L2 L3
T1 T2 T3 T4
T1 T2
7x#
1
2
3
4
SUBCAB
7x1.5
SUBCAB®
7Gx #+2G1.5
SUBCAB®
5
6
7
T1 T2
T16 T15 T2 T1
1
2
3
4
5
1
6
2
3
®
Screened
SUBCAB ®
4
T1 T2 T3 T4
L1
L2
L3
U1 W2 V1 U2 W1 V2
T16 T15 T2 T1
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1
W2
V1
U2 W1
Bild 202
Bild 12
Secteur
Conducteur
Conducteur
L1
L2
L3
L1
L2
L3
1
2
3
4
5
6
jaune/vert
U1
W1
V1
W2
V2
U2
Circuit auxiliaire
Conducteur stator
Bornier de la pompe
T1
T2
T1
T2
T1
T2
Branchement des conducteur du stator:
Conducteur stator
Bornier de la pompe
U1, rouge
W2, noir
V1, brun
U2, vert
W1, jaune
V2, bleu
U1
W2
V1
U2
W1
V2
17
Mains
Lead
Lead
L1
L2
L3
Brown
Black
Grey
Screen from leads
U1
W1
V1
Control
Cable lead
Terminal board
T1
T2
T3
T4
White T1
White T2
White T3
White T4
T1
T2
T15
T16
Stator leads connection:
Stator lead
Terminal board
U1, red
W2, black
V1, brown
U2, green
W1, yellow
V2, blue
U1
W2
V1
U2
W1
V2
V2
3153
CABLE CHART
SUBCAB® Screened,
6-leads, D
NSSHÖU ../3E+st,
6-leads, Y
3153
3153
1
2
3
4
5
6
7
1
2
T1 T2
SUBCAB
7x1.5
1
2
3
®
4
L1
L2
1
L3
3
4
5
6
7
1
SUBCAB ®
7x1.5
L1
L2
1
L3
L1
L2
L3
W2
V1
U2 W1
2
3
NSSHÖU ../3E + 3st
4
T1 T2
T16 T15 T2 T1
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1
2
T1 T2 3
T1 T2 T3 T4
T1
2
T3 T4
Screened
SUBCAB ®
4
T16 T15 T2
3
L1
3
L2
L3
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1
V2
W2
V1
U2 W1
Bild 200
Bild 203
Mains
Lead
Lead
Mains
Lead
Lead
L1
L2
L3
Brown
Black
Grey
Screen from leads
U1
W1
V1
L1
L2
L3
Brown
Black
Grey
Screen from leads
U1
W1
V1
Control
Cable lead
Terminal board
Control
Cable lead
Terminal board
T1
T2
T3
T4
White T1
White T2
White T3
White T4
T1
T2
T15
T16
T1
T2
T3
Black T1
Brown T2
Grey
T1
T2
Unused
Stator leads connection:
Stator lead
Terminal board
U1, red
W2, black
V1, brown
U2, green
W1, yellow
V2, blue
U1
W2
V1
U2
W1
V2
18
Stator leads connection:
Stator lead
Terminal board
U1, red
W2, black
V1, brown
U2, green
W1, yellow
V2, blue
U1
W2
V1
U2
W1
V2
V2
3153
CABLE CHART
NSSHÖU ../3E+st,
6-leads, D
3153
1
2
3
4
5
6
7
1
2
L1
L2
L3
T1 T2 3
SUBCAB
7x1.5
1
2
3
®
NSSHÖU ../3E + 3st
4
T1 T2
T16 T15 T2 T1
L1
3
L2
L3
U1 W2 V1 U2 W1 V2
U1
W2
V1
U2 W1
V2
Bild 201
Mains
Lead
Lead
L1
L2
L3
Brown
Black
Grey
Screen from leads
U1
W1
V1
Control
Cable lead
Terminal board
T1
T2
T3
Black T1
Brown T2
Grey
T1
T2
Unused
Stator leads connection:
Stator lead
Terminal board
U1, red
W2, black
V1, brown
U2, green
W1, yellow
V2, blue
U1
W2
V1
U2
W1
V2
19
3153
BRANCHEMENT DES DÉTECTEURS
Equipement de surveillance
Le FLS10 est un petit interrupteur à flotteur et est
installé dans le puits de visite. Le FLS est connecté à
12 V maximum.
Des thermorupteurs sont intégrés dans le stator et ont
une puissance de 250 V, 2.5 A (cosϕ=1) / 1.6 A
(cosϕ =0,6).
Les capteurs sont connectés en tant que standard au
relais de surveillance Flygt MiniCAS II (voir schémas
ci-dessous).
Au cas où des capteurs en option seraient utilisés, le
relais de surveillance MAS 711, plus perfectionné,
peut être utilisé.
Les thermistances PTC (Positive Température Coefficient/Coefficient de température positif) sont caractérisées par une augmentation de résistance significative à
une certaine température, ce qui peut donc être utilisé
pour surveiller la température.
Thermistance PTC
T = 25°C
T = 135°C (TREF - 5°C)
T = 145°C (TREF - 5°C)
R<100 Ohm
R<550 Ohm
R<1330 Ohm
La résistance des trois thermistances branchées en
série est d’environ 150–300 Ω à température ambiante.
L’étiquette à l’intérieur du boîtier à bornes indique si la
pompe est équipée de détecteurs optionnels.
Flygt
Mini
C
A
S
Thermosondes/
thermistances
Option
Pompe sans chemise
de refroidissement
FLS10
30583
Branchement des détecteurs en configuration standard
La pompe est équipée en standard de thermosondes ou de thermistances.
A) Thermosondes
B) Thermistances
Bornier
Câble auxiliaire
Orange /1
Jaune
Bleu
/2
Brun
Jaune
Brun
20
3153
FLS10 + thermosondes
0
mA = Surchauffe
10
mA = OK
28
mA = Fuite
Tolérance 10%
ALIMENTATION 24 V AC/DC
RÉENCLENCHEMENT
MiniCAS II
THERMOSONDES
Les circuits sont
représentés au
repos
ENTRÉE
DÉTECTEUR
BORNIER
POMPE
ALARME INFILTRATION
INFILTRATION
TEMPÉRATURE STATOR
EXCESSIVE
TEMPÉRATURE
EXCESSIVE
RELAIS AUXILIAIRE
CIRCUIT
COMMANDE
CONTACTEUR POMPE
ALIMENTATION SECTEUR
Tableau de branchement des détecteurs
(Pour tout complément d’information, veuillez contacter l’agence Flygt)
Détecteur
Conducteur
stator
Connexion
surchauffe
Câble
auxiliaire
Branché
sur
Thermo-
Blanc
T1
T1/*Orange
Mini CAS II
sondes
Brun
T2
T2/*Bleu
Mini CAS II
Blanc+Brun
T15
= SubCab
+
FLS10
Thermistances
+
FLS10
/* SubCabAWG
Rouge
T1
1
Relais thermistance
Rouge
T2
2
Relais thermistance
Brun
T15
3
Mini CAS II
Brun
T16
4
Mini CAS II
21
3153
FONCTIONNEMENT
Avant mise en marche
Réaction au démarrage
- Contrôler l’état des parties visibles de la pompe et de
l’installation.
- Retirer les fusibles ou couper l’interrupteur général et
contrôler que la roue peut tourner librement.
- Vérifiez que la tension d’alimentation assortit l’estimation de tension de la plaque signalétique de
pompe.
- Contrôler d'intégrité d'isolation de conduite.
- Contrôler la résistance phase à phase.
- Contrôler le fonctionnement de l’équipement de surveillance.
Ré
- Contrôler le sens de rotation. La roue doit tourner
dans le sens des aiguilles d’une montre, vu du dessus. La réaction au démarrage imprime donc à la
pompe une amorce de rotation dans le sens contraire.
Voir l’illustration.
act io
n au
démarrage
- En cas d’installation hors d’eau, contrôler le sens de
rotation par le regard de nettoyage du coude d’entrée.
- Si le sens de rotation est incorrect, intervertir deux
des conducteurs de phases (~3).
— Avant de commencer à travailler
sur la pompe, contrôler qu’elle est
débranchée et ne risque pas d’être
mise sous tension par
inadvertance.
30690
Attention ! La réaction au démarrage peut être brutale.
— Nota pour Ex-produits, voir page 3.
— Veiller à ce que la pompe ne
risque pas de rouler ou de
basculer, ce qui pourrait provoquer des dommages corporels ou
matériels.
— Dans certaines installations,
l’extérieur de la pompe et le
liquide environnant peuvent être
chauds. Attention aux risques de
brûlures.
— Selon la nature de l’installation et
le point de rendement sur la
courbe de performances, le niveau
de bruit de 70 dB ou spécifié pour
la pompe concernée peut venir à
être dépassé.
22
3153
ENTRETIEN
Entretien/contrôles
Flygt recommande d’adopter un programme d’entretien
préventif basé sur une alternance de visites intermédiaires et de révisions complètes à intervalles réguliers.
Pour le pompage d’eaux usées dans des conditions
normales, où la température du liquide pompé ne dépasse pas 40°C où le défecteur FLS 10 soit correctement branché et en service, une visite intermédiaire
doit être effectuée toutes les 8 000 heures ou tous les
deux ans selon laquelle des deux échéances arrive en
premier.
Pompe
Visite intermédiaire, toutes
les 8 000 heures ou tous les
2 ans
Boîtier à bornes
Contrôler que le boîtier est
propre et sec.
Bornier
Contrôler que toutes les
connexions sont bien serrées.
Contrôle de
l’isolation
Contrôler que la résistance
entre la terre et les phases est
supérieure à 5 MΩ. Contrôler la
résistance de phase á phase.
Câble
Contrôler l’état de la gaine en
caoutchouc.
Chambre
d’étanchéité
Faire le plein de liquide de
refroidissement si nécessaire.
Contrôler le point de congélation (celui-ci doit être inférieur
à –13°C).
Chambre
d’inspection
Vidanger tout liquide éventuel.
Contrôler la résistance.
Valeur normale 1 200 Ω, seuil
d’alarme env. 430 Ω.
Joints toriques
Remplacer systématiquement
les joints toriques des bouchons
de remplissage et du couvercle
du boîtier à bornes. Graisser
systématiquement les nouveaux
joints toriques.
Thermosondes
L’intervalle entre les révisions complètes peut varier
considérablement selon les conditions de service et les
constatations faites lors des visites intermédiaires.
Toutefois, il ne faut pas dépasser 20 000 heures entre
deux révisions.
Pour les autres applications que les eaux usées ou en
cas de conditions de service spécifiques, d’autres
intervalles peuvent être appropriés.
Poignée
de levage
Contrôler les vis et l’état de la
poignée.
Sens
de rotation
Contrôler le sens de rotation de
la roue.
Equipement
de levage
Contrôler que les règles de
sécurité locales sont respectées.
Tension et
intensité
Contrôler les valeurs en service.
Station
Visite intermédiaire, toutes
de pompage les 8 000 heures
ou tous les 2 ans
Armoires et
tableaux
électriques
Contrôler qu’ils sont propres et
secs.
Branchement
secteur
Contrôler que toutes les
connexions sont bien serrées.
Relais de surintensité et autres
dispositifs de
protection
Contrôler les réglages.
Sécurité des
personnes
Contrôler les rambardes,
trappes et autres dispositifs de
protection.
Régulateurs
Contrôler leur état et leur
de niveau fonctionnement.
Pompe
Service complèt
Contrôler la résistance.
Circuit normalement fermé;
intervalle 0 – 1 Ω.
Le roulement princi- Remplacez par des nouveaux
pal et auxiliare
roulements.
Thermistances
Contrôler la résistance
20 – 250 Ω (tension de
mesure max. 2 V DC).
Ensemble
d’étanchéité
Roue
Contrôler le jeu de la roue et le
régler si nécessaire.
Le service des stations de pompage corresponde au
service intermédiaire.
23
Remplacez par un nouveau
ensemble d’étanchéité.
3153
En cas d’alarme
entre les visites.
Remède
FLS10
Vidanger le liquide qui a
pénétré dans la chambre
d’inspection. Refaire le plein de
liquide de refroidissement
si nécessaire. Contrôler le point
de congélation (celui-ci doit être
inférieur à –13°C). Procéder à
un nouveau contrôle de la
chambre d’étanchéité après
une semaine. Si des
infiltrations
se sont à nouveau produites,
vidanger et remplacer
l’ensemble d’étanchéité, puis
refaire le plein de liquide de
refroidissement.
Thermistances/
thermosondes
Relais de
surintensité
Nota pour Ex-produits, voir page 3.
Contrôler le niveau du liquide
de refroidissement (pompe
avec chemise de refroidissement).
Contrôler les niveaux de
démarrage et d’arrêt.
Contrôler que la roue peut
tourner librement.
Il est important de respecter les points suivants lors
des interventions sur la pompe:
— Veiller à ce que la pompe ne risque pas de rouler ou
de basculer, ce qui pourrait provoquer des dommages corporels ou matériels.
— Contrôler une fois par an l’état de l’équipement de
levage.
La pompe est prévue pour utilisation dans des liquides
susceptibles de présenter des risques sanitaires. Pour
éviter toute projection dans les yeux ou sur la peau,
prendre les précautions suivantes pour travailler sur la
pompe :
— Contrôler que la pompe a été soigneusement nettoyée.
— Attention aux risques d’infections.
— Respecter les consignes de sécurité locales.
— Porter des lunettes de protection et des gants en
caoutchouc.
— Laver soigneusement la pompe à l’eau propre avant
d’y toucher.
— Après démontage, laver également chaque pièce à
l’eau propre.
— Le contenu de l’espace de refroidissement peut être
sous pression, aussi est-il recommandé de couvrir
d’un chiffon le bouchon de vidange pour éviter les
projections.
En cas de projections de substances chimiques nocives dans les yeux :
— Laver à l’eau courante pendant 15 minutes en tenant
les paupières bien écartées avec les doigts.
— Consulter un ophtalmologiste.
sur la peau :
— Enlever les vêtements souillés.
— Laver la peau avec de l’eau et du savon.
— Consulter un médecin si nécessaire.
24
3153
Vidange du liquide de refroidissement
Vidange
(pompe sans chemise de refroidissement)
Vidange
(pompe avec chemise de refroidissement)
Bouchons de remplissage/
vidange 44 Nm
Bouchons de remplissage/
vidange 44 Nm
Etabli Flygt, N° de réf. 395 77 00
1. Soulever la pompe en position horizontale avec un
pont roulant et la poser sur un établi.
Remplissage
Bouchons de
remplissage/
vidange 44 Nm
(pompe sans
chemise de
refroidissement)
INSP
2. Tourner la pompe de manière qu’un des orifices de
remplissage soit vers le bas.
ATTENTION ! Si les garnitures mécaniques ne sont
pas étanches, la chambre d’étanchéité peut être
sous pression, aussi est-il recommandé de couvrir le
bouchon d’un chiffon pour éviter les projections.
3. Dévisser le bouchon de remplissage. Il sera plus
facile de vidanger le mélange d’eau et d’antigel si le
second bouchon est également dévissé.
4. Pompe sans chemise de refroidissement. Redresser
la pompe en position verticale. Remplir de liquide de
refroidissement jusqu’à affleurer les orifices de remplissage, soit environ 2.2 litres (2.3 US quarts).
Pompe avec chemise de refroidissement.
Environ 10.5 litres (11.2 US quarts).
Liquide de refroidissement: mélange d’eau et de
monopropylène-glycol stabilisé dans la proportion 70/
30% en volume.
30691
(1) Bouchons
de remplissage/
vidange 44 Nm
Marques commerciales de monopropylène-glycol :
Dowcal N (dont les composants ont individuellement
l’agrément FDA), Dowcal 20. Ces produits ne sont
pas toxiques et résistent à la chaleur, au froid et à la
corrosion.
(pompe avec
chemise de
refroidissement)
INSP
L’utilisation d’un autre type d’antigel peut nuire au
bon fonctionnement de la pompe.
En l’absence de risque de gel, un mélange d’eau et
de produit anticorrosion peut faire l’affaire.
30754
5. Remplacer systématiquement les joints toriques des
bouchons de remplissage.
Remettre les bouchons en place et les visser.
25
3153
Démontage de la roue
2.
1.
30590
30591
Placer la pompe horizontalement. Enlevez la goupille de guide (si monté). Déposer le couvercle de
la vanne de brassage et son joint torique. Introduire
une tige (bois ou plastique) dans le trou pour bloquer
la roue. Dévisser la vis de roue.
Utiliser un embout six pans mâle de 12 mm monté sur
une allonge de 100 mm (minimum) pour tourner la vis de
presse-étoupe dans le sens contraire des aiguilles d’une
montre jusqu’à ce que la roue se sépare de l’arbre.
3.
4.
30592
Mettre en place la vis de roue. Serrer légèrement à
la main juste ce qu’il faut pour empêcher la roue de
se détacher.
Retirer la tige et
redresser la pompe
en position verticale.
Dévisser les vis de
fixation de la volute.
Soulever le moteur
avec un palan pour le
séparer de la volute.
30593
5.
Les roues usées peuvent avoir des
bords très tranchants. Porter des
gants de protection.
30594
ATTENTION ! Lorsque la pompe est couchée sur le
côté, son poids ne doit reposer sur aucune partie de la
roue. La roue ne doit pas non plus entrer en
contact avec le sol en béton ou toute autre surface
dure et rugueuse.
Coucher le moteur en position horizontale.
Dévisser la vis de roue.
26
3153
Remontage de la roue - Mise en place et réglage
(Si vous échouez avec l’installation de la roue, vous devez recommencer encore à partir de l’étape 1).
2.
1.
(a)
31034
30595
Contrôler que l’extrémité de l’arbre est propre et dépourvue de bavures. Les enlever le cas échéant avec
une toile émeri fine. Graisser l’extrémité de l’arbre et
la douille conique, ainsi que les filets de la vis de
presse-étoupe et de la vis de roue. Aligner dans le
même plan le bord de la vis de presse-étoupe et celui
de la douille conique.
Avant de remonter la roue contrôler que la vis de roue
est propre et facile à serrer dans l’extrémité de l'arbre
(a). Ce doit empêcher l’extrémité d’arbre de roue de
tourner avec la vis de roue. Monter la douille conique
et la roue sur l’arbre. Mettre en place la vis de roue
sur l’arbre et la serrer à la main juste ce qu’il faut pour
empêcher la roue de se détacher.
3.
4.
Mettre en place le
moteur sur la volute et le positionner de telle sorte
que l’orifice d’inspection soit du
même côté que
celui de la vanne
de brassage. Serrer
les vis alternativement, par deux et
en diagonale.
76 Nm
(57 ft lb)
30598
30597
5.
Coucher la pompe horizontalement.
Déposer le couvercle de la vanne de brassage et son
joint torique. Introduire une tige (bois ou
plastique) dans le trou pour bloquer la roue.
Dévisser la vis de roue.
6.
+ 1/8
de tour
(45°)
B: B:
+ +
1/81/8
de turn
tour
(45°)
76 Nm
(57 ft lb)
30599
Tourner la vis de presse-étoupe dans le sens des
aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la roue entre en
contact avec la volute, puis serrer d’encore 1/8
de tour (45°). Cela garantit un jeu correct entre la roue
et le fond de volute à la phase suivante.
30600B
A
Mettre en place la rondelle et la vis de roue, graissée,
et serrer au couple de 76 Nm + 1/8 de tour (45°). Retirer la tige utilisée pour bloquer la roue. Mettre en place
le joint torique, le couvercle de la vanne de brassage et
les fixer avec les vis au couple de 44 Nm.
SH-version - si c’est approprié: Adaptez la goupille
de guide et ajustez le dégagement sur 0.2 - 0.8 mm
entre la goupille de guide et la roue.
27
3153
Démontage de la roue - installation
version sec , NT
1.
2.
Retirer le moteur de la volute.
3.
Placer la pompe horizontalement. Fermez la roue
dans sa place et enlever la vis de roue.
ATTENTION ! Lorsque la pompe est couchée sur le
côté, son poids ne doit reposer sur aucune partie de la
roue. La roue ne doit pas non plus entrer en
contact avec le sol en béton ou toute autre surface
dure et rugueuse.
Les roues usées peuvent avoir
des bords très tranchants.
Porter des gants de protection.
Utiliser un embout six pans mâle de 12 mm monté
sur une allonge de 100 mm/4" (minimum) pour tourner la vis de presse-étoupe dans le sens contraire
des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la roue se
sépare de l’arbre. Dévisser la roue.
Mise en place et réglage
1.
2.
A
Contrôler que l’extrémité de l’arbre est propre et dépourvue de bavures. Les enlever le cas échéant avec
une toile émeri fine. Graisser l’extrémité de l’arbre et la
douille conique, ainsi que les filets de la vis de presseétoupe et de la vis de roue. Dévisser l'ecrou de serrage approximativement de 5 millimètres.
Mesurer et noter la
distance A.
28
3153
4.
Avant de remonter la roue contrôler que la vis de roue
est propre et facile à serrer dans l’extrémité de l'arbre.
Ce doit empêcher l’extrémité d’arbre de roue de tourner
avec la vis de roue. Monter la douille conique et la roue
sur l’arbre. Mettre en place la vis de la roue avec la
rondelle sur l’arbre et la serrer à 76 Nm (57 ft lb).
Assurez-vous que le joint torique est enlevé de la le
boitier de protection. Mettre en place le moteur sur la
volute. Vérifier la distance entre le boitier de protection
et la volute avec une cale d’épaisseur. Vérifier diamétralement à quatre endroits. Noter la plus grande
distance mesurée, B - voir fig.
5.
6.
C=A-B-0.5 mm
B
3.
Calculer la mesure C selon la
formule :
C = A - B - 0,5mm
Dévisser l'ecrou de serrage
jusqu’à ce que C soit atteint.
Soulever le moteur pour le séparer de la volute et
retirer la roue et la douille conique.
8.
7.
+ 1/8
de tour
(45°)
76 Nm
(57 ft lb)
Mettre la douille conique, la roue et la vis de la roue
avec la rondelle et serrer à 76 Nm (57 ft lb) + 1/8
de tour (45°).
29
Mettre en place un nouveau joint torique graissé sur le boitier de protection. Mettre en place
le moteur sur la volute et
le positionner de telle
sorte que l’orifice d’inspection soit du même
côté que celui de la
vanne de brassage.
Serrer les vis alternativement, par deux et en
diagonale.
3153
RECHERCHE DES PANNES
Pour procéder à la recherche des pannes d’origine
électrique, il faut un contrôleur universel, une lampe
témoin et le schéma de câblage approprié.
schéma ci-après, lequel part naturellement du principe
que la pompe et l’installation fonctionnaient précédemment sans problème.
L’alimentation électrique doit être coupée lors de la
recherche des pannes, sauf pour les contrôles qui ne
peuvent s’effectuer que sous tension.
Les interventions sur l’équipement électrique doivent
être effectuées par un électricien agréé.
Avant de brancher la pompe, contrôler qu’il n’y a personne à proximité.
Respecter les réglementations locales en matière de
sécurité et observer les précautions recommandées
dans ce domaine.
Pour faciliter la recherche, il est possible d’utiliser le
1. La pompe ne démarre pas
Le tableau de commande
indique-t-il un signal d’alarme?
Oui
Rechercher la cause :
— Si la température du stator est excessive, contrôler que la roue
tourne librement.
— En cas de défaut au niveau des thermistances/thermosondes,
contacter le SAV Flygt.
— Vérifier si le détecteur FLS10 a déclenché une alarme.
— Contrôler que le relais de surintensité est réenclenché.
Non
Oui
Est-il possible de mettre la
pompe en marche manuellement?
a) Panne de l’équipement de régulation de niveau (régulateurs de
démarrage).
Nettoyer ou remplacer.
b) Panne de l’équipement de commande.
Contrôler:
— que les thermosondes n’ont pas déclenché;
— que toutes les connexions sont en bon état;
— les relais et les bobines de contacteurs;
— que le commutateur « Man/Auto » établit le contact dans ses
deux positions.
Non
L’installation est-elle alimentée
en tension?
Non
Contrôler :
— que l’interrupteur général est enclenché;
— que le démarreur reçoit une tension auxiliaire et que ses fusibles sont en bon état;
— que toutes les phases de la ligne d’alimentation sont sous
tension;
— que les fusibles sont en bon état et correctement montés;
— que le relais de surintensité est enclenché;
— qu’il n’y a pas de rupture du câble d’alimentation.
Oui
La roue est-elle bloquée?
ATTENTION ! Couper
l’alimentation électrique avant
de contrôler la roue.
Oui
Nettoyer.
Nettoyer le puisard.
Non
Contacter le SAV Flygt.
30
3153
2. La pompe démarre, mais le disjoncteur se déclenche
Oui
Le disjoncteur est-il réglé
trop bas? (Contrôler sur la
plaque signalétique)
Régler.
Non
Oui
Nettoyer la roue.
Nettoyer le puisard.
Contrôler que la roue est correctement réglée.
Dans les autres cas, contacter le SAV Flygt.
La roue est-elle difficile à tourner à
la main? ATTENTION ! Couper
l’alimentation électrique avant de
contrôler la roue.
Non
Non
L’installation reçoit-elle la pleine tension sur les trois phases?
Contrôler les fusibles du moteur.
Faire appel à un électricien.
Oui
L’intensité est-elle la même
pour toutes les phases,
ou est-elle excessive?
Oui
Contacter le SAV Flygt.
Non
Oui
Contacter le SAV Flygt.
L’isolation entre les phases et la
terre est-elle défectueuse au niveau
du stator ? Utiliser un mégohmmètre. Si celui-ci est réglé sur
1 000 V, la valeur obtenue entre
les phases et entre les phases et la
terre doit être supérieure à 5 MΩ.
Non
Oui
Diluer
Changer de roue ou choisir une pompe mieux appropriée.
Consulter Flygt.
La densité du liquide pompé est-elle
trop élevée? (Densité maxi 1,1)
Non
Oui
Le relais de surintensité estil défectueux?
Remplacer.
Non
Contacter le SAV Flygt.
31
3153
3. La pompe ne s’arrête pas (lorsqu’elle est équipée de régulateurs de niveau)
Non
La pompe parvient-elle à vider le
puisard jusqu’au niveau d’arrêt?
Oui
Panne de l’équipement de
régulation de niveau?
Oui
Nettoyer les régulateurs de niveau.
Contrôler le fonctionnement des régulateurs de niveau.
Contrôler le contacteur et le circuit de commande.
Remplacer les éléments défectueux.
Non
Le niveau d’arrêt est-il réglé
trop bas?
Contrôler:
— qu’il n’y a pas de fuites dans les conduites et/ou au niveau
du pied d’assise;
— que la roue n’est pas bloquée;
ATTENTION ! Couper l’alimentation électrique avant de
contrôler la roue.
— le(s) clapet(s) antiretour;
— que les performances de la pompe sont suffisantes.
Oui
Remonter le régulateur d’arrêt.
Non
Contacter le SAV Flygt.
4. La pompe démarre et s’arrête continuellement
La pompe démarre-t-elle par suite
de la formation d’un flux en retour
qui remplit à nouveau le puisard jusqu’au niveau de démarrage?
Oui
Contrôler :
— que les niveaux de démarrage et d’arrêt ne sont pas trop
proches;
— le(s) clapet(s) antiretour;
— que la colonne montante n’est pas trop haute si elle ne
comporte pas de clapet antiretour.
Non
Oui
La fonction de maintien du contacteur
déconnecte-t-elle?
Non
Contacter le SAV Flygt.
Contrôler :
— les connexions du contacteur;
— la tension du circuit auxiliaire par rapport à la tension nominale de la bobine;
— le fonctionnement du régulateur d’arrêt;
— que la chute de tension au moment du démarrage n’entraîne pas le déclenchement de la fonction de maintien du
contacteur.
5. La pompe fonctionne, mais son débit est insuffisant ou nul
Contrôler:
— le sens de rotation de la roue, voir « Avant mise en marche »;
— que les clapets sont ouverts et en bon état;
— que les conduites et la roue ne sont pas bouchées;
— que la roue tourne librement:
— que la hauteur de refoulement n’a pas été modifiée;
— qu’il n’y a pas de fuite en un point quelconque de l’installation;
— que la roue, la pompe, la volute ou la bride de raccordement n’est pas usée.
Voir également « Contrôles ».
Si le disjoncteur déclenche, il ne faut pas essayer de le réenclencher à tout prix.
32
3153
34
3153
35
3153.07.FR_FR. PDF. 02.07 © ITT FLYGT AB
www.flygt.com
895906
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising