sujet - Télécom Bretagne

sujet - Télécom Bretagne
Projet ingénieur – Semestre 4
P56
Papy launcher. Mettre les tablettes tactiles à la portée de tous
Encadrant 1 : Annabelle Boutet-Diéye
Département : LUSSI
Encadrant 2 : Maria-Teresa Segarra
Département : Informatique
Partenaires extérieurs
Monique Argoualc’h
Dispositif Relais Rive Droite
monique.argoualch@infini.fr
http://www.intergenerations.infini.fr/
Mots clés : Tablette tactile, Intergénération, usage, application, Androïd
•
CONTEXTE :
Le dispositif relais Rive Droite, animé par Monique Argoualc’h, accueille des collégiens qui rencontrent des
difficultés au sein des institutions scolaires classiques. Par des projets innovants, autour des TIC (blog, vidéo,
photo, etc) elle tente de redonner un sens à leur scolarisation : projet Intergénér@tion, portraits d’artistes en
résidence au Mac Orlan, etc.
Un de ces projets consiste à mettre en relation ces ‘jeunes’ avec des personnes très âgées vivant en maison de
retraite. Les jeunes sont formés aux maniements des outils pour ensuite transmettre leurs connaissances aux
‘vieux’. Sur cette base, de nouvelles actions sont proposées chaque année, explorant les évolutions techniques : il
y a eu les blogs, Twitter et, depuis deux ans, les tablettes numériques à présent. Devant l’engouement des
personnes âgées, mais aussi des plus jeunes, pour les tablettes tactiles, l’enseignante poursuit l’expérimentation
de l’usage des tablettes tactiles dans ses activités.
•
DESCRIPTIF SUCCINCT DU PROJET :
En 2013, un groupe d’élèves a poursuivi un travail amorcé l’année précédente, en renforçant les connaissances
sur les attentes et difficultés des personnes âgées ; ils ont également conduit un état de l’art afin de proposer de
nouvelles applications (développement ou recherche de l’existant) adaptées aux publics concernés (de la
proposition d'améliorations ou de simplification des tablettes et des applications en fonction des observations). Il
a permis notamment :
1. d'identifier un ensemble de besoins d'applications ;
2. d'identifier des paramètres de configuration (ou d'adaptation) possibles (couleurs, luminosité, taille
police...) sur des critères ergonomiques ;
3. de mettre en place une petite maquette qui consiste en un "launcher" (le logiciel qui se lance quand
on allume la tablette) et qui peut être considéré comme un démonstrateur d’interface. Ce démonstrateur reprend
les principales hypothèses élaborées à la suite de l’état de l’art et a été testé par les personnes âgées et les
collégiens.
De ces premiers tests, il ressort que la solution "Papi Launcher" ne peut pas être utilisée en l'état : certaines
fonctions ne sont pas opérationnelles ou pas adaptées ; d’autres font défaut. Et les collégiens travaillent déjà à
repérer ce qui pourrait être créé ou modifié ou amélioré.
Derrière le "launcher" (donc, les applications disponibles aux personnes) les logiciels disponibles sont ceux qui
existent par défaut quand on achète la tablette... Le travail du groupe de cette année consistera à s'occuper
justement de ces applications sur quatre aspects :
a. configurer des applications disponibles en fonction des besoins de l'utilisateur (quelles applications
rendre accessibles pour qui...) ;
b. faciliter la configuration de chaque application, notamment tout ce qui concerne le compte et la
personnalisation de l'application en fonction des faiblesses de l'utilisateur (problèmes de vision, de manipulation,
par exemple) ;
c. ajouter des options supplémentaires de configuration et notamment la synthèse vocale ;
d. ajouter des applications supplémentaires (identifiées comme besoin l'année dernière mais qui n'ont
Direction de la Formation
Telecom Bretagne, année scolaire 2013-2014
Projet ingénieur – Semestre 4
pas été rendues disponibles dans la maquette, faute de temps) ;
Ces solutions devront être construites sur la base des travaux menés les années précédentes, et selon les
méthodologies classiques de la conception centrée utilisateur. Le groupe devra, dans un premier temps, réaliser
un état de l'art sur la conception centrée utilisateur. Il passera ensuite à un recueil des besoins en s’appuyant sur
la médiation des collégiens. Les développements seront renforcés par des tests afin de valider l'ergonomie,
l'utilisabilité, et l'efficacité de l'interface.
Enfin, il sera demandé aux étudiants, en collaboration avec les collégiens, la rédaction d'un manuel d'installation
et d'utilisation ;
Le deuxième volet du projet implique un aspect d’intégration et de mixité, lié à la relation que le groupe
d’étudiants de TB devra instaurer avec les jeunes collégiens. En effet, depuis le début, la collaboration avec le
Dispositif Relais repose sur une intégration pleine et entière des collégiens au déroulement du projet. Cela s’est
traduit par des visites du campus de Télécom Bretagne et de la plateforme Loustic, des échanges autour des
études d’ingénieurs et du travail des élèves, un suivi des interactions via Twitter.
En outre, cette année, la participation des collégiens est envisagée sous deux angles :
•
Les collégiens seront mobilisés pour leur « expertise » auprès des personnes âgées, comme référant lors
du travail de réflexion et de développement de la solution. Ils seront ensuite impliqués dans les tests
d’usages qui seront menés ;
•
Les collégiens seront sensibilisés et intégrés à la dimension ‘gestion de projet’ : ils seront destinataires
des rapports hebdomadaires d’avancement ; participeront (à travers un représentant) aux réunions
mensuelles avec les encadrants techniques (enseignants-chercheurs) ; ils assisteront aux deux
soutenances (plan de management et soutenance finale). Ils participeront à la réflexion sur l’animation
du stand lors du forum S4 en fin d’année.
Attention. Cette dimension relationnelle est jugée comme fondamentale dans le projet.
•
LIVRABLES :
-
Une synthèse des caractéristiques de la population cible (10%)
-
Un cahier des charges fonctionnel présentant la solution (15%)
-
Un prototype testé et validé par les utilisateurs potentiels et le code (50%)
-
Un tutoriel (15%)
-
Une visite de l’école pour les collégiens avec proposition d’animation (10%)
•
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :
-
D’analyser les attentes d’un groupe d’utilisateurs
-
De travailler avec des experts extérieurs non ingénieurs (collégiens).
-
De transmettre un savoir.
-
De développer des solutions pour tablettes sous Androïd
•
PRE-REQUIS :
-
Quelques connaissances pour du développement sous Androïd
Direction de la Formation
Telecom Bretagne, année scolaire 2013-2014
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising