Notice - Calideal
Notice Installateur
et Utilisateur
DSV 27/45
Chaudière au sol à accumulation
NOT_DSV_27-45_DEVILLE-DIGITECH_V1_050511
INDEX
Pages
1. INFORMATIONS GÉNÉRALES
1.1 Avertissements généraux
1
1.2 Conformité du produit
3
2. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
2.1 Données techniques
4
2.2 Dimensions d’encombrement
5
2.3 Vue d’ensemble de la chaudière
6
2.4 Schéma hydraulique
7
2.5 Diagramme du circulateur
8
2.6 Carte électronique DIGITECH® série SM20019
9
2.7 Panneau des commandes
9
3. INSTALLATION (technicien qualifié)
3.1 Déballage
10
3.2 Montage de la chaudière
10
3.3 Raccordements hydrauliques
11
3.4 Raccordement gaz
12
3.5 Branchements électriques
13
3.6 Raccordements des conduits de fumées
15
4. MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4.1 Avertissements généraux
23
4.2 Opérations préliminaires
23
4.3 Remplissage de l’installation
24
4.4 Protection hors gel
25
4.5 Mise en service de la chaudière
26
5. REGLAGE DE LA CHAUDIERE (technicien qualifié)
5.1 Tableau des paramètres
27
5.2 Programmation des paramètres
29
5.3 Tableau de données / pressions gaz
37
5.4 Transformation du type de gaz
38
INDEX
Pages
6. ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.1 Avertissements généraux
39
6.2 Contrôle de l’appareil
39
6.3 Accès à la chaudière
40
6.4 Vidange de l’installation
41
6.5 Schéma électrique
42
6.6 Anomalies de fonctionnement
45
6.7 Diagnostic
48
7. UTILISATION ET RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE PAR L’UTILISATEUR
49
INFORMATIONS GÉNÉRALES
1. INFORMATIONS GÉNÉRALES
1.1 Avertissements généraux
L’installation de l’appareil doit se faire en conformité suivant les normes en vigueur, selon les
instructions du constructeur et par du personnel professionnellement qualifié.
Par personnel professionnellement qualifié, on désigne le personnel ayant les connaissances
techniques en matière d’installation et d’entretien des composants de système de chauffage et de
production d’eau chaude sanitaire de type civil et industriel.
La mise en service de la chaudière et tout type d’intervention successive sur l’appareil doivent être
effectuée par un Centre d’Assistance Technique autorisé par la société DEVILLE THERMIQUE S.A.,
sous peine d’annulation de la garantie (voir certificat de mise en service).
ATTENTION : Cet appareil devra être destiné à l’usage pour lequel il a été expressément construit : le
chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Toute autre utilisation est à considérer impropre et
par conséquent dangereuse. Le constructeur décline toute responsabilité aux termes du contrat et en
dehors de ce dernier pour tout dommage causé aux personnes et aux biens par des erreurs
d’installation ou d’usage, et dans tous les cas de non observation des normes nationales et locales
en vigueur et des instructions données par le constructeur lui-même.
Le manuel d’installation, usage et entretien constitue une partie intégrante et essentielle du produit et
doit toujours être fourni avec l’appareil.
Conserver ce manuel avec soin pour toute consultation future. En cas de vente de l’appareil ou de
transfert de propriété à une autre personne, en cas de déménagement par exemple et si l’appareil
reste dans l’immeuble où il a été installé, s’assurer que ce manuel reste avec l’appareil à la
disposition du nouveau propriétaire et/ou de l’installateur.
Les avertissements contenus dans ce chapitre sont destinés aussi bien à l’utilisateur qu’au personnel
qui sera chargé de l’installation et de l’entretien du produit.
L’utilisateur trouvera les informations concernant le fonctionnement et les limites d’utilisation
d’usage dans ce manuel au chapitre « Instructions pour l’utilisateur » dont nous recommandons
vivement la lecture.
Cet appareil doit être utilisé exclusivement avec un système de chauffage central fermé muni d’un
vase d’expansion sous pression.
■ Après avoir ôté tout emballage, s’assurer de l’intégrité du produit. En cas de doute, ne pas utiliser l’appareil et
s’adresser au fournisseur. Aucun emballage (boîte en carton, bois, clous, agrafes, sachets en plastique,
polystyrène expansé, etc.) ne doit être laissé à la portée des enfants car tout emballage constitue une source
potentielle de dangers.
■ Avant d’effectuer toutes opérations de nettoyages ou d’entretiens, débrancher l’appareil du réseau électrique en
agissant sur l’interrupteur de l’installation et/ou au moyen des organes d’interruption spécifiques.
■ Ne pas obstruer les grilles d’aspiration ou d’évacuation.
■ Ne pas obstruer les embouts des conduits d’aspiration et/ou d’évacuation.
■ En cas de panne et/ou de mauvais fonctionnement de l’appareil, il convient de l’arrêter et de s’abstenir de tout
essai de réparation ou d’intervention directe. S’adresser exclusivement à un personnel professionnellement
qualifié.
■ Toutes éventuelles réparations du produit doivent être effectuées exclusivement par un centre d’assistance
technique autorisé par le constructeur et en utilisant exclusivement des pièces détachées d’origine. Le nonrespect des clauses ci-dessus peut compromettre la sécurité de l’appareil. Pour garantir la sécurité de l’appareil
et son bon fonctionnement, il est indispensable que l’entretien périodique soit effectué par du personnel
professionnellement qualifié s’engageant à respecter les indications du constructeur.
■ Si on décide de ne plus utiliser l’appareil, il faudra rendre inutilisable les parties susceptibles de représenter des
sources potentielles de danger.
■ Pour tout appareil livré avec des options ou des kits (y compris les kits ou options électriques), seuls des
accessoires d’origines devront être utilisés.
1
INFORMATIONS GÉNÉRALES
■ En cas de décèlement de fuite de gaz dans le local où est installé l’appareil, ne pas actionner les interrupteurs
électriques, téléphones ou tout autre appareil pouvant provoquer des étincelles. Ouvrir immédiatement les
portes et les fenêtres pour créer un courant d’air. Fermer le robinet général du gaz (au compteur) ou la
bonbonne de gaz, et demander l’intervention d’urgence des pompiers.
■ S’abstenir d’intervenir personnellement sur l’appareil.
■ Les installations de chauffage munies de vannes thermostatiques doivent être équipées d’un by-pass.
■ Selon les normes en vigueur, ces appareils doivent être exclusivement installés par du personnel qualifié qui
devra se conformer aux normes et mises à jour successives, ainsi qu’aux dispositions émanant des pompiers et
de l’entreprise locale fournissant le gaz. Avant la mise en service de la chaudière, il convient de contrôler que
l’appareil soit bien branché au réseau d’eau et au système de chauffage qui doivent être conformes aux
prestations de la chaudière. Les locaux devront être aérés au moyen d’une prise d’air (voir normes en vigueur).
■ Vérifier que les données techniques reportées sur l’emballage et sur la plaque signalétique de la
chaudière correspondent et que la chaudière soit équipée pour fonctionner avec le gaz raccordé.
■ S’assurer que les tuyaux et les raccordements sont en parfait état d’étanchéité et qu’il n’y a aucune
fuite de gaz.
■ Nous conseillons d’effectuer un nettoyage des tuyaux afin de retirer tout résidu pouvant compromettre le bon
fonctionnement de la chaudière.
■ On peut vraiment parler de sécurité électrique de l’appareil uniquement quand celui-ci est correctement
branché à la terre, de façon satisfaisante et efficace, conformément aux normes en vigueur concernant la
sécurité.
■ Il faut vérifier que cet aspect fondamental de la sécurité soit satisfaisant. En cas de doute, demander un
contrôle soigné de l’installation électrique par du personnel professionnellement qualifié, puisque le constructeur
ne peut être tenu responsable pour tout dommage causé par le manque de mise à la terre de l’appareil.
■ Faire vérifier par du personnel professionnellement qualifié que l’installation électrique est adaptée à la
puissance maximum absorbée par l’appareil, reportée sur la plaque signalétique, et s’assurer en particulier que
le diamètre des câbles de l’installation est suffisante pour la puissance absorbée par l’appareil.
■ Aucun adaptateur, prise multiples et/ou rallonges ne sont autorisés pour le branchement électrique de l’appareil.
■ Pour le branchement au réseau, il convient de prévoir un interrupteur bipolaire ayant une distance d’ouverture
d’au moins 3 mm, conformément aux normes de sécurité en vigueur.
■ L’utilisation de tout composant faisant recours à l’énergie électrique comporte l’application de quelques règles
fondamentales, telles que :
■ Ne pas toucher l’appareil avec les parties du corps mouillées ou humides et/ou pieds nus.
■ Ne pas tirer sur les câbles électriques.
■ Ne pas laisser l’appareil exposé aux agents atmosphériques (pluie, soleil, froid, etc.).
■ Interdire l’utilisation de l’appareil aux enfants et aux personnes peu expertes.
■ Le câble d’alimentation de l’appareil ne doit pas être remplacé par l’utilisateur.
■ En cas de câble endommagé, arrêter l’appareil. Pour son remplacement, contacter exclusivement un personnel
professionnellement qualifié.
■ En cas de non utilisation de l’appareil pendant un certain temps, il convient de couper l’alimentation
électrique générale de la chaudière.
2
INFORMATIONS GÉNÉRALES
1.2 Conformité du produit
La société DEVILLE THERMIQUE S.A. déclare que les chaudières DSV 27/45 sont fabriquées dans les règles de
l’art et qu’elles ont obtenu la certification CE.
Les chaudières DSV 27/45 sont conformes aux directives suivantes :
DIRECTIVE GAZ 90/396 CEE pour la conformité CE
DIRECTIVE BASSE TENSION 2006/95 CEE
DIRECTIVE COMPTABILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2004/108 CEE
DIRECTIVE RENDEMENTS 92/42 CEE
Les matériaux utilisés tel que : le cuivre, le laiton, l’acier inox, créent un ensemble homogène et compact, mais
surtout fonctionnel, facile à installer et simple à utiliser. De part sa simplicité, la chaudière murale est fournie avec
tous les accessoires aux normes nécessaires pour en faire un vraie groupe thermique indépendant, aussi bien
pour le chauffage domestique que pour la production d’eau chaude sanitaire. Toutes les chaudières sont soumises
à des essais et sont accompagnées de certificat de qualité délivré par la personne chargée d’effectuer les essais
ainsi qu’un certificat de garantie. Lire attentivement ce manuel, le conserver avec soin, et le laisser toujours à la
disposition de l’utilisateur de la chaudière.
La société DEVILLE THERMIQUE S.A ne pourra être tenue responsable de la non observation des
instructions contenues dans le présent manuel ni des conséquences de toute intervention n’y étant pas
spécifiquement décrite.
3
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
2.1 Données techniques
Modèle
DSV 27/45
Certification CE
Catégorie pour la France
Type
Puissance thermique nominale
Puissance thermique nominale minimum
Puissance thermique utile
Puissance thermique utile minimum
Rendement thermique à 100% Pn
Rendement thermique à 30%
Marquage rendement énergétique (Directive 92/42/CEE)
Circuit de chauffage
Température réglable chauffage (min-max)
Température max. de service
Pression max. de service circuit chauffage
Pression min. de service circuit chauffage
Capacité vase d’expansion installation
Circuit sanitaire
Température réglable sanitaire (min-max)
Pression max. de service circuit sanitaire
Pression min. dynamique circuit sanitaire
Prélèvement continu eau mélangée avec ∆t 30°
Prélèvement maxi. eau mélangée ∆t 30°C dans les 10 premières min.
Dimensions
Largeur
Hauteur
Profondeur
Poids
Raccordements hydrauliques
Entrée
Retour
Eau froide
Eau chaude
Raccord du gaz à la chaudière
Raccordement du conduit d’évacuation des fumées
Système coaxial horizontal – kit A
Longueur maxi. coaxiale horizontale
Système coaxial horizontal – kit G
Longueur maxi. coaxiale horizontale
Système coaxial vertical – kit C2
Longueur maxi. coaxiale verticale
Système coaxial vertical – kit C3
Longueur maxi. coaxiale verticale
Alimentation gaz
Méthane G20 - Gaz naturel
Pression d’alimentation
Débit gaz
Méthane G25 - Gaz naturel
Pression d’alimentation
Débit gaz
Propane G31
Pression d’alimentation
Débit gaz
Caractéristiques électriques
Alimentation électrique
Puissance électrique absorbée
Degré de protection électrique
4
n°
kW
kW
kW
kW
%
%
étoiles
0694BL3142
C12 C32 C42
II2H3+
29.8
17.5
27.86
15.82
93.5
91.3
3
°C
°C
bar
bar
litres
30-80 / 25-40
95
3
0.3
10
°C
bar
bar
Litres/h
Litres/10 min.
35-60
6
0.5
834
176
mm
mm
mm
kg
600
850
600
98
Ø
Ø
Ø
Ø
Ø
3/4”
3/4”
1/2”
1/2”
3/4”
Ø mm
m
Ø mm
m
Ø mm
m
Ø mm
m
60/100
3
80/125
6
80/125
6
60/100
3
mbar
3
m /h
20
3.16
mbar
m3/h
25
3.25
mbar
kg/h
37
2.32
V/Hz
W
IP
230/50
170
X4D
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2.2 Dimensions d’encombrement
850
600
850
600
600
73 73 63 56 56
G
141
813
850
600
F C R A
141
90 51
138
120
600
LÉGENDE
5
R
RETOUR INSTALLATION CHAUFFAGE
Ø3/4”
A
DEPART INSTALLATION CHAUFFAGE
Ø3/4”
G
ENTREE GAZ
Ø3/4”
F
ENTRÉE EAU FROIDE SANITAIRE
Ø1/2”
C
SORTIE EAU CHAUDE SANITAIRE
Ø1/2”
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2.3 Vue d’ensemble de la chaudière
14
15
16
17
18
19
20
21
1
2
22
23
24
3
LEGENDE
1. PRESSOSTAT AIR
2. EXTRACTEUR
3. HOTTE EVACUATION FUMEES CHAMBRE
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
4
5
6
25
26
27
28
29
30
7
8
9
ETANCHE
10
ECHANGEUR DE CHALEUR
11
SONDE CHAUFFAGE A CLIP
THERMOSTAT DE SURCHAUFFE
12
CHAMBRE DE COMBUSTION
DESSUS CHAMBRE ETANCHE
13
ELECTRODE D’ALLUMAGE
ELECTRODE DE DETECTION
BRULEUR ATMOSPHERIQUE
TRANSFORMATEUR D’ALLUMAGE
BASE
BY-PASS
LIMITEUR DEBIT EAU FROIDE
SOUPAPE DE SECURITE SANITAIRE
VANNE DE CONTROLE ANODE
ANODE AU MAGNESIUM
SONDE SANITAIRE
ECHANGEUR SANITAIRE A PLAQUES
FLUSSOSTAT ELECTRONIQUE
PRESSOSTAT EAU
VASE EXPANSION LT. 10
VANNE A 3 VOIES
ROBINET DE REMPLISSAGE
MANOMETRE
ACCUMULATEUR LT.45
PURGEUR D’AIR AUTOMATIQUE
CIRCULATEUR
SOUPAPE DE SECURITE 3 BAR POUR CIRCUIT CHAUFFAGE
ROBINET DE VIDANGE
ROBINET DE VIDANGE ACCUMULATEUR
VANNE GAZ ELECTRONIQUE
6
31
32
33
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2.4 Schéma hydraulique
G
A
R
C
F
16
17
18
1
19
20
2
21
22
3
23
4
5
6
7
24
8
25
9
10
26
11
12
13
14
27
15
LEGENDE
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
PRESSOSTAT AIR
EXTRACTEUR
ECHANGEUR DE CHALEUR
THERMOSTAT DE SURCHAUFFE
SONDE CHAUFFAGE A CLIP
ELECTRODE DE DETECTION
ELECTRODE D’ALLUMAGE
BRULEUR ATMOSPHERIQUE
ECHANGEUR SANITAIRE A PLAQUES
PURGEUR D’AIR AUTOMATIQUE
CIRCULATEUR
SOUPAPE DE SECURITE 3 BAR POUR CIRCUIT CHAUFFAGE
ROBINET DE VIDANGE
VANNE GAZ ELECTRONIQUE
PRESSOSTAT EAU
SOUPAPE DE SECURITE SANITAIRE
BY-PASS
LIMITEUR DEBIT EAU FROIDE
SONDE SANITAIRE
ANODE AU MAGNESIUM
FLUSSOSTAT ELECTRONIQUE
MANOMETRE
ROBINET DE REMPLISSAGE
ACCUMULATEUR LT.45
VANNE A 3 VOIES
ROBINET DE VIDANGE ACCUMULATEUR
VASE EXPANSION LT. 10
7
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Hauteur (kPa)
2.5 Diagramme du circulateur : débit (l/h) / hauteur manométrique (kPa)
III
II
I
Débit (l/h)
III
II
I
Puissance disponible de pompe fonctionnant à vitesse max.
Puissance disponible de pompe fonctionnant à vitesse II.
Puissance disponible de pompe fonctionnant à vitesse I.
Perte pression de chaudière
8
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2.6 Carte électronique DIGITECH® série SM20019
Caractéristiques techniques
Réglages pour les techniciens
•
•
•
•
•
•
•
Température standard / réduite
Protection coup de bélier
Temporisation Chauffage (0-7,5 min)
Temporisation Post-Circulation Chauffage
Temporisation Post-Circulation Sanitaire
Puissance gaz mini
Puissance chauffage maxi
Réglages pour l’utilisateur
• Allumage
• Réglage Température Chauffage (30-80°C) – (25-40 °C)
• Réglage Température Sanitaire (35-60°C)
• Fonction ECS seul (été) / chauffage seul (hiver) / ECS + chauffage (été+hiver)
Affichage
• Alarme blocage
• Sécurité manque d’eau
• Température
Lorsque la chaudière est éteinte au moyen de l’interrupteur situé sur le tableau des commandes,
l’écran affiche « OFF » et le système hors gel reste actif sur le sanitaire et le chauffage ; si la chaudière
était encore allumée, elle s’éteint et les fonctions de post-ventilation, post-circulation, antiblocage de
la pompe et la vanne à trois voies restent actives.
Le contrôle à distance, s’il est branché, reste actif et allumé.
2.7 Panneau des commandes
LÉGENDE COMMANDES
1.
INTERRUPTEUR ALLUMAGE.
2. MANETTE DE RÉGLAGE TEMPÉRATURE
8
CHAUFFAGE.
3. MANETTE DE RÉGLAGE TEMPÉRATURE SANITAIRE.
4. BOUTON AFFICHAGE TEMPÉRATURE EAU
SANITAIRE (APPUYER PENDANT 5 SECONDES)
AFFICHAGE TEMPÉRATURE EXTERNE
(UNIQUEMENT AVEC SONDE EXTERNE BRANCHÉE –
EN OPTION)
5.
TOUCHE SERVICE.
6.
TOUCHE SÉLECTION MODALITÉ SEULEMENT ÉTÉ,
SEULEMENT HIVER OU ÉTÉ-HIVER.
7.
BORNIER POUR CÂBLAGES EXTERNES.
8. ÉCRAN AFFICHAGE TEMPÉRATURES ET CODES
1
D’ERREUR, CONDITION DE FONCTIONNEMENT.
9
2
3
4 5 6
7
INSTALLATION (technicien qualifié)
3. INSTALLATION (technicien qualifié)
3.1 Déballage
■ Il est conseillé de déballer l’appareil peu avant son installation.
La société DEVILLE THERMIQUE ne répond pas des
dommages causés à l’appareil en cas de stockage incorrect du
produit.
■ L’emballage est réalisé à partir de matériaux (carton)
recyclables individuellement.
■ Les éléments de l’emballage (sachets en plastique, polystyrène
expansé, clous, etc.) ne doivent pas être laissés à la portée des
enfants car ils constituent des sources potentielles de danger.
B
A
a. Couper les colliers de transport (Fig. 1) ;
b. Retirer le carton d’emballage en le faisant coulisser vers le
haut ;
c. Pousser la chaudière très délicatement vers un côté et
retirer la palette se trouvant en dessous.
min. 500
3.2 Montage de la chaudière
Pour pouvoir accéder à l’intérieur de la chaudière et effectuer les
opérations d’entretien, il convient de respecter les distances minimum
indiquées dans la Fig. 2.
Fig. 2
250
10
Fig. 1
C
600
250
INSTALLATION (technicien qualifié)
3.3 Raccordements hydrauliques
Il est recommandé de nettoyer l’installation (à
l’aide d’un produit désembouant) pour
éliminer les impuretés provenant des tuyaux
et des radiateurs (en particulier les résidus
huileux ou gras) afin de préserver
l’échangeur et le circulateur.
600
83 73 63 56 56
F C R A
141
90 51
G
S’assurer que les tuyaux d’eau sanitaire et de
chauffage ne soient pas utilisés comme prise
de terre pour l’installation électrique. Ils ne
sont absolument pas adaptés à cet usage.
Pour éviter vibrations et bruits dans les
installations, ne pas employer de tuyaux de
petits diamètres, de coudes à angle réduit et
éviter les réductions de diamètre trop
importantes
Fig. 3
Circuit sanitaire
Afin de prévenir la formation de dépôts calcaires et tout dommage au ballon sanitaire, l’eau d’alimentation
sanitaire ne doit pas présenter une dureté supérieure à 25°F et un Ph de 7. Dans tous les cas, il est conseillé de
contrôler les caractéristiques de l’eau et d’installer tout dispositif nécessaire au traitement de l’eau.
La pression de l’eau froide en entrée doit être comprise entre 0,5 et 6 bars maximum (pour les pressions proches
ou supérieures à 3 bars, il est conseillé de prévoir un vase d’expansion sanitaire à l’extérieur de la chaudière).
Raccorder la soupape de sécurité 7 bars à une évacuation (égout).
Il est indispensable d’installer un réducteur de pression en amont de la chaudière si la pression d’alimentation est
supérieure à 6 bars. Le ballon ECS est équipé d’une anode de protection au magnésium. Cette anode doit être
vérifiée et changée si nécessaire au minimum 1 fois par an
Circuit de chauffage
Afin d’éviter la formation d’incrustations ou de dépôts sur l’échangeur primaire, l’eau d’alimentation du circuit
chauffage doit être traitée conformément aux normes en vigueur.
Un tel traitement est absolument indispensable en cas d’ajouts fréquents d’eau, de vidange partielle ou totale de
l’installation.
Relier la soupape de sécurité du circuit chauffage à une évacuation (égout). La société Deville Thermique n’est
pas responsable de toute éventuelle inondation due à l’ouverture du clapet de sécurité en cas de surpression de
l’installation.
Attention : la chaudière est équipée d’un disconnecteur, l’installateur doit prévoir son raccordement à une
évacuation (égout). La société Deville Thermique n’est pas responsable de toute éventuelle inondation due à
l’ouverture du disconnecteur.
11
INSTALLATION (technicien qualifié)
3.4 Raccordement gaz
Le branchement doit être réalisé par du personnel professionnellement qualifié conformément aux
normes en vigueur.
Avant d’effectuer l’installation de la chaudière, vérifier les points suivants :
■ La tuyauterie doit avoir un diamètre adapté à sa longueur et au débit gaz de la chaudière, elle doit également
être équipée de tous les dispositifs de sécurité et de contrôle conformément aux normes en vigueur.
■ La fourniture de gaz doit être conforme aux normes et dispositions en vigueur.
■ Contrôler l’étanchéité interne et externe de l’installation d’entrée du gaz.
■ Installer un robinet de coupure gaz en amont de la chaudière.
■ La tuyauterie d’alimentation gaz doit avoir un diamètre supérieur ou égal à celui de la chaudière.
■ Avant l’allumage, vérifier que l’appareil soit bien alimenté par le type de gaz pour laquelle il a été prévu (voir la
plaque signalétique du type de gaz située à l’intérieur de la chaudière).
■ La pression d’alimentation du gaz doit être comprise entre les valeurs reportées sur la plaque signalétique (voir
la plaque signalétique du type de gaz située à l’intérieur de la chaudière).
■ Avant l’installation de l’appareil, il est nécessaire de s’assurer que le tuyau de gaz ne contienne pas de résidus.
■ La transformation gaz, pour passer du gaz naturel au gaz propane (et inversement), doit être effectuée par du
personnel qualifié selon les normes en vigueur.
N.B. Le branchement au gaz doit se faire au moyen d’un joint plat dont la taille et le matériau de
construction sont adaptés au type de gaz fourni à la chaudière. Il est interdit d’utiliser du chanvre, du
ruban en téflon ou autre de même nature.
12
INSTALLATION (technicien qualifié)
3.5 Branchements électriques
Avertissements généraux
■ Le branchement doit être réalisé par du personnel professionnellement qualifié conformément à la
réglementation en vigueur.
■ La chaudière fonctionne avec du courant alternatif de 230 V et 50 Hz et une puissance absorbée électrique
maximum de 170 W. Le branchement au réseau électrique doit être effectué au moyen d’un disjoncteur
différentiel adapté. Il faut impérativement respecter la polarité phase/neutre de ce branchement, dans le cas
contraire la chaudière se mettra en défaut (voir éventuellement le schéma électrique générale de la chaudière)
■ L’appareil doit être raccordé à la terre suivant les normes de sécurité en vigueur (voir normes C15-100), il faut
absolument vérifier que cette condition fondamentale de sécurité soit garantie. En cas de doute, faire contrôler
l’installation électrique par du personnel professionnellement qualifié, le constructeur ne pourra être tenu
responsable de tout dommage éventuel causé par un manque de mise à la terre de l’installation.
■ Faire vérifier par du personnel professionnellement qualifié que l’installation électrique est adaptée à la
puissance maximum absorbée par l’appareil, selon les indications reportées sur la plaque signalétique, en
prêtant une attention particulière au diamètre des câbles qui doit être adapté à la puissance absorbée de
l’appareil.
■ L’utilisateur ne doit en aucune façon remplacer le câble d’alimentation de l’appareil. En cas de dommage du
câble, éteindre l’appareil. Pour son remplacement, s’adresser exclusivement à du personnel
professionnellement qualifié.
■ En cas de remplacement du câble électrique d’alimentation,
utiliser exclusivement des câbles ayant les mêmes
caractéristiques (HO5 VV-F 3x1).
L’utilisation de tout composant électrique comporte
l’application de quelques règles fondamentales, telles que :
■ ne pas toucher l’appareil avec des parties du corps mouillées et/ou
humides et/ou à pieds nus.
■ ne pas tirer sur les câbles électriques.
■ ne pas laisser l’appareil exposé aux agents atmosphériques (pluie,
froid, soleil, etc.)
■ interdire que l’appareil soit utilisé par des enfants ou des
personnes non expertes.
1
1
Fig. 4
Accès aux branchements du tableau de commande
Pour accéder aux branchements électriques du tableau de
commande, procéder comme suit:
a. Couper l’alimentation électrique depuis l’interrupteur général ;
b. Retirer le panneau avant, voir paragraphe 6.3 ‘Accès à la
chaudière’;
c. Saisir simultanément les équerres du tableau de commande et
en les écartant (Fig. 4), déplacer le panneau de la position à la position (Fig. 5);
3
2
4
Fig. 5
5
d. lever le panneau en le tournant vers le haut (Fig. 6);
e. dévisser les vis et retirer le couvercle,
branchements (Fig. 7);
f.
effectuer les
après cette opération, remonter le couvercle et remonter les
composants en procédant en sens inverse
respect aux
opérations de démontage.
13
Fig. 6
INSTALLATION (technicien qualifié)
Alimentation électrique
Brancher les câbles au bornier se trouvant à l’intérieur du tableau de commande de la façon suivante :
a.
b.
c.
d.
Couper la tension à l’aide de l’interrupteur général, au compteur électrique.
Retirer le panneau avant de la chaudière.
Dévisser les vis et retirer le couvercle A.
Une fois le couvercle retiré, effectuer les branchements suivants sur le bornier B :
•
Câble de terre : couleur jaune/vert à la borne portant le symbole de la terre “
•
Câble de neutre : couleur bleu clair à la borne portant la lettre “N”.
•
Câble de phase : couleur marron à la borne portant la lettre “L”.
•
Les bornes marquées :
“.
Ta ⇒ Thermostat d’ambiance (en option)
Se ⇒ Sonde extérieure (en option)
Attention : respecter la polarité (phase-neutre), sinon la chaudière se mettra en défaut à l’allumage.
N
Ta Ta Se Se
Après cette opération, remonter le couvercle " A" et le panneau avant.
A
B
bleu
L
jaune/vert
Fig. 7
14
marron
INSTALLATION (technicien qualifié)
3.6 Raccordements des conduits de fumées
Avertissements généraux sur l’installation des conduits
■ Afin de garantir un fonctionnement parfait et une efficacité totale de l’appareil, il est indispensable de
raccorder l’évacuation des fumées de la chaudière en utilisant les accessoires d’origine, spécifiques
pour chaudières à ventouse.
■ En cas d’évacuation horizontale : le conduit coaxial (évacuation-aspiration) doit dépasser du mur extérieur de 18mm
minimum permettant de positionner la rosace et d’éviter ainsi les infiltrations d’eau.
■ La position du conduit doit respecter une pente minimum descendante vers l’extérieur de 2 cm par mètre de longueur.
N.B. Il n’est pas possible d’utiliser les accessoires traditionnels de raccordement d’évacuation des fumées
des chaudières à ventouse traditionnelle pour des chaudières à condensation et vice versa.
Voir configurations et schémas d’évacuation des fumées pages 17-18-19-20.
Fig. 8
15
INSTALLATION (technicien qualifié)
Implantation des terminaux de ventouse
Pour l’implantation des terminaux ventouse, se conformer en tout état de cause aux normes en vigueur
(DTU 61.1.P4)
Exemples de distances minimales à respecter pour la mise en place des terminaux de
ventouse (en mètres) Se référer au DTU 61.1 P4.
A
Sous un ouvrant
0.40
B
Sous un orifice de ventilation
0.60
C
Sous un rebord de toit ou une gouttière
0.30
D
Sous un balcon
0.30
E
D’un ouvrant adjacent
0.40
F
D’un orifice de ventilation adjacent
0.60
G
De tubes d’évacuation verticaux ou horizontaux
0.30
H
D’un angle de bâtiment
0.30
1.00
I
D’un mur en angle rentrant
L
Du sol avec terminal sans protection / avec protection (grille) *
M
Entre deux terminaux verticaux
1.50
N
Entre deux terminaux horizontaux
1.00
P
D’une haie ou plantation
2.00
1.80 / 0.30
REMARQUES
Les terminaux débouchant directement sur une voie de circulation extérieure doivent être munis de déflecteur
inamovible conférant aux produits de combustion évacués une direction la plus parallèle au mur possible.
Les terminaux doivent être placés sur les murs extérieurs du bâtiment tout en respectant les distances minimales
reportées dans le tableau ci-dessus. Il est indispensable de garantir que les gaz de combustion sortant de la
ventouse ne soient pas refoulés dans le bâtiment ou dans un autre bâtiment adjacent par des extracteurs,
fenêtres, portes, infiltrations naturelles d’air ou climatiseurs. Si un de ces cas devait se vérifier, éteindre
immédiatement la chaudière et appeler l’installateur.
16
INSTALLATION (technicien qualifié)
Conduit des fumées - kit A
Système d’évacuation des fumées coaxial horizontal Ø60/100.
Il permet l’évacuation des fumées et la prise d’air depuis le mur extérieur.
Il est adapté uniquement pour les chaudières à
ventouse. Il permet d’évacuer les gaz de combustion et
d’aspirer l’air pour la combustion au moyen de deux
conduits coaxiaux, un conduit externe pour l’aspiration
de l’air, un conduit interne pour l‘évacuation des fumées.
LONGUEUR MAXIMUM D’ÉVACUATION : 3 m
La longueur maximum d’évacuation (ou développement
linéaire de référence) s’obtient en ajoutant la mesure des
tuyaux linéaires et l’équivalent de chaque coude
supplémentaire.
Par développement linéaire de référence, on désigne la
longueur totale des tuyaux depuis le raccordement de
l’appareil sur la chambre étanche à l’exclusion du
premier coude.
Pour chaque coude supplémentaire, il faut ajouter
comme suit:
Coude Ø 60/100 à 90° = 1.6 m
Coude Ø 60/100 à 45° = 0.9 m
N.B.: POUR L’EVACUATION DES FUMEES ET
L’ASPIRATION D’AIR, MONTER UNIQUEMENT DES
SYSTEMES D’EVACUATION HOMOLOGUES DEVILLE
THERMIQUE.
POUR LE REGLAGE ADOPTER UNIQUEMENT LES
DIAPHRAGMES D’AIR REGLABLES HOMOLOGUES
DEVILLE THERMIQUE (LES FICHES TECHNIQUES DE
REGLAGE SONT INSEREES DANS LES KITS
INDIVIDUELS DES FUMEES).
600
600
60
100
100
60
141
90 51
763
763
850
850
258
17
INSTALLATION (technicien qualifié)
Conduit des fumées – kit G
Système d’évacuation des fumées coaxial horizontal Ø 80/125.
Il permet l’évacuation les fumées et la prise d’air du mur extérieur.externe.
Il est adapté uniquement pour les chaudières à
ventouse. Il permet d’évacuer les gaz de combustion
et d’aspirer l’air pour la combustion au moyen de deux
conduits coaxiaux, un conduit extérieur Ø125 pour
l’aspiration de l’air et un conduit intérieur Ø80 pour
l’évacuation des fumées.
LONGUEUR MAXIMUM D’ÉVACUATION : 6 m
La longueur maximum d’évacuation (ou
développement linéaire de référence) s’obtient
en ajoutant la mesure des tubes linéaires et
l’équivalent de chaque coude supplémentaire.
Par développement linéaire de référence, on
désigne la longueur totale des tubes depuis le
raccordement de l’appareil sur la chambre
étanche à l’exclusion du premier coude.
Pour chaque coude supplémentaire, il faut ajouter
comme suit :
coude Ø 80/125 à 90° = 1.0 m
coude Ø 80/125 à 45° = 0,5 m
N.B.: POUR L’ÉVACUATION DES FUMÉES ET
L’ASPIRATION DE L’AIR, N’UTILISER QUE DES
SYSTÈMES HOMOLOGUÉS DEVILLE THERMIQUE.
POUR LE RÉGLAGE, N’ADOPTER QUE LES
DIAPHRAGMES RÉGLABLES HOMOLOGUÉS
DEVILLE THERMIQUE (Les fiches techniques de
réglage se trouvent dans les kits fumées).
600
600
80
125
125
80
141
90 51
763
763
850
850
258
18
INSTALLATION (technicien qualifié)
Conduit des fumées - kit C2
Système d’aspiration/évacuation coaxial vertical Ø80 Ø80/125.
Il permet l’évacuation des fumées et la prise d’air directement du toittoit.
Il est adapté uniquement pour les chaudières à ventouse.
Il permet d’évacuer les gaz de combustion et d’aspirer l’air pour la combustion
du toit, et doit dépasser de 40 cm du faîtage du toit, au moyen de deux
conduits coaxiaux, un conduit externe pour l’aspiration de l’air, un conduit
interne pour l’évacuation des fumées.
LONGUEUR MAXIMUM D’ÉVACUATION : 6 m
La longueur maximum d’évacuation (ou développement linéaire de référence)
s’obtient en ajoutant la mesure des tuyaux linéaires et l’équivalent de chaque
coude supplémentaire.
Par développement linéaire de référence, on désigne la longueur totale des
tuyaux depuis le raccordement de l’appareil sur la chambre étanche à
l’exclusion du premier coude.
Pour chaque coude supplémentaire, il faut ajouter comme suit:
Coude Ø80/125 à 90° = 1 m
Coude Ø80/125 à 45° = 0.5 m
max. 6 m
N.B.: POUR L’EVACUATION DES FUMEES ET L’ASPIRATION D’AIR,
MONTER UNIQUEMENT DES SYSTEMES D’EVACUATION HOMOLOGUES
DEVILLE THERMIQUE.
POUR LE REGLAGE ADOPTER UNIQUEMENT LES DIAPHRAGMES D’AIR
REGLABLES HOMOLOGUES DEVILLE THERMIQUE (LES FICHES
TECHNIQUES DE REGLAGE SONT INSEREES DANS LES KITS
INDIVIDUELS DES FUMEES).
141
Ø80
90 51
Ø125
258
19
INSTALLATION (technicien qualifié)
Conduit des fumées - kit C3
Système d’évacuation des fumées de type coaxial vertical Ø60/100.
Permet d’évacuer les fumées et crée une prise d’air directe du toit.
Il est adapdapté uniquement pour les chaudières à ventouse de ce type.
il permet d’évacuer les gaz de combustion et d’aspirer l’air pour la
combustion au moyen de deux conduits coaxiaux, un conduit extérieur Ø100
pour l’aspiration de l’air et un conduit intérieur Ø60 pour l’évacuation des
fumées.
LONGUEUR MAXIMUM D’EVACUATION : 3 m
La longueur maximum d’évacuation (ou développement linéaire de référence)
s’obtient en ajoutant la mesure des tubes linéaires et l’équivalent de chaque
coude supplémentaire.
Par développement linéaire de référence on désigne la longueur totale
des tubes depuis le raccordement de l’appareil sur la chambre étanche à
l’exclusion du premier coude.
Pour chaque coude supplémentaire, il faut ajouter comme suit :
coude Ø60/100 à 90° = 1,5 m
coude Ø60/100 à 45° = 0,8 m
max. 3 m
N.B.: POUR L’EVACUATION DES FUMEES ET L’ASPIRATION D’AIR,
MONTER UNIQUEMENT DES SYSTEMES D’EVACUATION HOMOLOGUES
DEVILLE THERMIQUE.
POUR LE REGLAGE ADOPTER UNIQUEMENT LES DIAPHRAGMES
REGLABLES HOMOLOGUES DEVILLE THERMIQUE (LES FICHES
TECHNIQUES DE REGLAGE SONT INSEREES DANS LES KITS
INDIVIDUELS DES FUMEES).
141
90 51
Ø60
Ø100
258
20
INSTALLATION (technicien qualifié)
Montage des diaphragmes d’air réglables
•
Système coaxial (coaxial horizontal ou coaxial vertical)
Les diaphragmes d’air réglables pour le système coaxial doivent être montés sur la flasque d’inspection des
fumées.
Pour le montage, procéder comme suit :
−
nettoyer la surface de la flasque d’inspection des fumées
−
placer le joint en néoprène en prenant soin de faire coïncider les trous prédécoupés du joint avec ceux de la
flasque d’inspection des fumées
−
placer les diaphragmes réglables dans l’ordre suivant : d’abord le diaphragme inférieur avec l’échelle graduée,
puis le diaphragme supérieur avec l’indice de référence
−
ajouter le coude ou le raccord coaxial selon le système coaxial d’évacuation adopté
−
fixer le tout au moyen des vis auto-taraudeuses fournies avec le kit fumées
−
terminer l’installation du système d’évacuation des fumées
N.B. : Ne serrer à fond les vis qu’après avoir réglé les diaphragmes (voir pages 22).
21
INSTALLATION (technicien qualifié)
Réglage des diaphragmes
•
INDEX REFERENCE
DISQUE SUPERIEUR
1
2
3
4
5
INDEX GRADUE
DISQUE INFERIEUR
•
Kit A - Système d’évacuation des fumées coaxial horizontal
Ø60/100
Kit C3 – Système d’évacuation des fumées coaxial vertical
Ø60/100
DISTANCE MAX.
D’ÉVACUATION
(Développement linéaire de réf.)
Pre-decoupes
RÉGLAGE DIAPHRAGMES
de 0.5 à 1 m
de 1 à 2 m
N.B.: LES ELEMENTS PRE-DECOUPES SONT PRESENTS
DANS I DIAPHRAGMES SUPERIEUR ET INFERIEUR
Retirer tous les pré découpages
DIAPHRAGME
SUPERIEUR
de 2 à 3 m
Retirer tous les pré découpages
DISTANCE MAXIMUM
D’ÉVACUATION
3m
DIAPHRAGME
INFERIEUR
•
•
Kit G – Système d’évacuation des fumées coaxial horizontal
Ø80/125
Kit C2 – Système d’évacuation des fumées coaxial vertical
Ø80/125
DISTANCE MAX.
D’ÉVACUATION
(Développement linéaire de réf.)
RÉGLAGE DIAPHRAGMES
de 0.5 à 2 m
de 2 à 4 m
Retirer tous les pré découpages
de 4 à 6 m
Retirer tous les pré découpages
DISTANCE MAXIMUM
D’ÉVACUATION
22
6m
MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4. MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4.1 Avertissements généraux
Nous recommandons de désembouer l’installation (si possible à chaud) pour éliminer les impuretés
provenant des tuyaux et des radiateurs (en particulier les résidus huileux ou gras) afin de préserver
l’échangeur et le circulateur.
Les opérations décrites ci-après doivent être effectuées par du personnel professionnellement
qualifié conformément aux dispositions des normes en vigueur.
La chaudière sort d’usine après des réglages et des essais réalisés avec de gaz naturel ou propane.
Lors de la première phase d’allumage, il faut vérifier que les données reportées sur la plaque
signalétique correspondent bien au type de combustible qui l’alimente.
A la fin des opérations de remplissage et de réglage, vérifier le serrage des vis des prises des
pressions mesurées. Il faut également vérifier qu’il n’y a pas de fuite sur le circuit gaz, aussi bien
dans la chaudière qu’en amont de celle ci.
Dans le cas d’une nouvelle installation gaz, l’air se trouvant dans la tuyauterie pourrait empêcher
l’allumage de la chaudière dès le premier essai de la mise en service. Dans ce cas, effectuer plusieurs
essais d’allumage afin de purger l’air de la canalisation gaz.
4.2 Opérations préliminaires
A la mise en service de la chaudière il convient de contrôler son installation, réglage et fonctionnement, et en
particulier :
■ S’assurer que le type de gaz soit le même que celui pour lequel la chaudière a été essayée et réglée
(voir plaque signalétique).
■ Vérifier que les autres données reportées sur la plaque signalétique correspondent également (électricité, eau).
■ Vérifier la tension d’alimentation de 230 V – 50 Hz ainsi que la polarité phase/neutre, s’assurer que l’appareil ait
une bonne mise à la terre.
■ Vérifier l’étanchéité de l’alimentation gaz.
■ Ouvrir le robinet gaz de la chaudière et vérifier l’absence de fuite depuis les raccordements en amont de la
chaudière (vérifier le raccordement du gaz au brûleur quand la chaudière fonctionne).
■ Vérifier que la capacité de l’installation de fourniture de gaz soit compatible avec la puissance nécessaire à la
chaudière et que cette fourniture comprenne tous les dispositifs de sécurité et de contrôle prescrits par les
normes en vigueur.
■ Vérifier que l’adduction de l’air comburant et l’évacuation des fumées et des condensats soient conformes aux
normes nationales et locales en vigueur.
■ Vérifier que les ouvertures d’aération/ventilation permanentes soient présentes et de dimensions adéquates
selon les normes s’appliquant aux appareils installés.
■ Vérifier que le conduit d’évacuation des fumées soit bien raccordé au conduit principal et que l’ensemble soit
conforme aux normes nationales et locales s’appliquant aux appareils installés.
■ Vérifier que le système d’évacuation des fumées soit parfaitement étanche.
■ Contrôler qu’il n’y ait pas de liquides ou de matériaux inflammables à proximité de la chaudière.
■ S’assurer que toutes éventuelles vannes placées sur l’installation de chauffage soient ouvertes.
23
MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4.3 Remplissage de l’installation
Afin de prévenir la formation de dépôts
calcaires et tout dommage à l’échangeur
sanitaire, l’eau d’alimentation sanitaire ne
doit pas présenter une dureté inférieure à
10°F et supérieure à 25°F. Dans tous les cas,
il
est
conseillé
de
contrôler
les
caractéristiques de l’eau et d’installer tout
dispositif nécessaire au traitement de l’eau.
BOUCHON DU PURGEUR
PURGEUR
CIRCULATEUR
BOUCHON CIRCULATEUR
Pour remplir l’installation, utiliser uniquement
de l’eau propre du réseau d’eau deville.
Fig. 9
Après avoir effectué les raccordements hydrauliques,
fermer le robinet gaz et procéder au remplissage de
l’installation comme suit :
•
contrôler que le circulateur ne soit pas bloqué.
•
contrôler que le bouchon de purge du circulateur
soit légèrement desserré pour permettre à l’air de
sortir (Fig.9).
•
ouvrir le robinet général d’entrée de l’eau
sanitaire.
•
ouvrir également le robinet de remplissage R
(Fig.10).
•
dévisser le bouchon du circulateur pour éliminer
toutes éventuelles bulles d’air et le refermer dès
que l’eau sort.
•
ouvrir les purgeurs des radiateurs et contrôler le
processus d’élimination de l’air. Fermer les purgeurs des radiateurs dès que l’eau sort.
•
au moyen du manomètre M (Fig.10), contrôler que la pression de l’installation soit de 1 bar et que le code
H2O0 n’apparaisse pas sur l’écran du tableau de commande.
•
si après les opérations décrites plus haut, on relève une baisse de pression, ouvrir à nouveau le robinet de
remplissage R jusqu’à ce que la pression du manomètre indique 1 bar et que le code H2O0 disparaisse de
l’écran du tableau de commande.
R
Fig. 10
24
MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4.4 Protection hors gel
La chaudière est dotée d’une protection hors gel qui permet de démarrer la chaudière dans le cas suivant:
- température eau du circuit chauffage inférieure à 5°C, l’eau du circuit est portée automatiquement à 30°C.
- température du ballon ECS inférieure à 4°C, l’eau du ballon est portée automatiquement à 8°C.
- température de la pièce où est installé le thermostat d’ambiance (option) inférieur à 5°C, la tempéra ture
ambiante de la pièce est maintenue entre 5°C et 6°C .
NOTA :
Pour que le système hors gel soit actif, il est impératif que :
- la chaudière soit sous tension.
- que l’afficheur de la chaudière indique ‘’OFF’’.
- que l’alimentation gaz de la chaudière soit ouverte.
25
MISE EN SERVICE (technicien qualifié)
4.5 Mise en service de la chaudière
Une fois le remplissage effectué, procéder comme suit :
8
• Vérifier en priorité que le type de gaz alimentant la
chaudière soit conforme au type de gaz indiqué sur
la plaque signalétique de la chaudière (G20, G25,
G31). Si tel n’est pas le cas, procéder à la
transformation gaz (voir page 38).
• Effectuer un contrôle de la pression
d’alimentation à l’aide d’un manomètre gaz :
-
•
gaz
mettre la chaudière en position arrêt
(OFF) à l’aide du bouton poussoir 1.
ouvrir la prise de pression 3 (voir
Fig.12) du bloc gaz et y relier le
manomètre.
-
ouvrir le robinet du gaz.
-
allumer la chaudière en appuyant sur le
bouton poussoir n°1 et vérifier la
pression d’alimentation gaz (G20 : 20
mbar – G25 : 25 mbar – G31 : 37
mbar).
-
arrêter la chaudière en appuyant sur le
bouton poussoir 1(OFF).
-
fermer le robinet gaz, enlever le
manomètre et fermer la prise de
pression 3 (voir Fig.12).
Procéder aux vérifications et réglages
paramètres (voir pages 29 à 36).
Fig. 11
Appuyer sur le bouton poussoir 1 pour démarrer la
chaudière.
•
Appuyer sur le bouton 6 pour sélectionner le mode
ÉTÉ / HIVER.
•
Le système d’allumage automatique allumera le
brûleur et par défaut, répétera l’opération 3 fois. Si la
chaudière n’est toujours pas allumée à la fin de ces
essais, affichage défaut E 01. Purger la canalisation
gaz et répéter l’opération d’allumage. Pour répéter
l’opération d’allumage, attendre environ trois minutes
entre chaque essai, puis réarmer la chaudière avec
le bouton poussoir 1 et répéter l’opération.
26
2
3
4 5 6
2
1
3
4
des
•
1
Fig. 12
LÉGENDE :
1.
2.
3.
4.
RÉGULATEUR GAZ
PRISE PRESSION SORTIE
PRISE PRESSION ENTRÉE
MINIMUM MÉCANIQUE
7
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
5. RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE
5.1 Tableau des paramètres
TABLEAU DE REGLAGE DES PARAMETRES DSV 27/45
N° de
paramètre
01
41
Désignation
paramètre
Sélection du type de
chaudière
Valeur de
réglage
Fonction de réglage
00
ECS instantanée
01
ECS accumulée
02
00
02
Sélection du type de
gaz
03
Sélection de la
température de départ
chauffage
ECS accumulée confort
(+7°C)
Naturel (méthane) G20G25
Préréglage
d’usine
Observation
01
02= augmentation de
la température de
départ chauffage de
7°C
00
01
Propane (GPL) G31
00
Standard : 30°C à 80°C
01
Basse température :
25°C à 40°C
00
Avec post circulation de 3
min
01
Fonctionnement
permanent
00
Désactivée
01
Activée
00 à 90
Valeur exprimée en pas
de 5 secondes
Exemple : 90(maxi)X 5
Secondes = 450
secondes soit 7.5
minutes
Valeur 36 soit 3
min
00 à 90
Valeur exprimée en pas
de 5 secondes
Exemple : 90(maxi)X 5
Secondes = 450
secondes soit 7.5
minutes
Valeur 36 soit 3
min
08
Temporisation postcirculation pompe en
mode sanitaire
00 à 90
Valeur exprimée en pas
de 5 secondes
Exemple : 90(maxi)X 5
Secondes = 450
secondes soit 7.5
minutes
09
Réglage puissance
mini mécanique
00 - 70
Pré-réglé à 20
10
Réglage puissance
chauffage mini
00 - 80
Pré-réglé à 29
Voir abaque de
réglage pression gaz
(puissance chaudière)
Du mini gaz
(paramètre
0610) jusque
99
99
Voir abaque de
réglage pression gaz
(puissance chaudière)
00 - 99
50
Voir abaque de
04
12
05
06
07
Sélection du
fonctionnement de la
pompe en mode
chauffage
Protection anti-coup
de bélier
Temporisation
chauffage (anti court
cycle)
Temporisation postcirculation pompe en
mode chauffage
11
Réglage puissance
chauffage maxi
12
Réglage pression
27
00
00 = radiateurs
01 = plancher chauffant
00
Activer uniquement si
chaudière en mode
chauffage seul
00
Valeur 18 soit
1min30
Permet de choisir le
temps d’arrêt du brûleur
entre chaque arrêt et le
démarrage suivant (anti
court cycle réglable de
0 à 7.5 minutes)
Permet de modifier de 0
à 7.5 minutes la durée
de post circulation de la
pompe en mode
chauffage, à la
condition que le
paramètre 4 soit réglé
sur la valeur 00
Permet de modifier de 0
à 7.5 minutes la durée
de post circulation de la
pompe en mode
sanitaire
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
allumage
N° de
paramètreN
° de
paramètre
13
Désignation
Valeur de
paramètreDésignation réglageValeu
paramètre
r de réglage
Fonction de
réglageFonction de
réglage
00
Désactivée
01
Activée
Préréglage
d’usinePréréglag
e d’usine
Observation
Fonction sanitaire
01
Non disponible sur ce modèle de chaudière (uniquement chaudière a condensation)
Non disponible sur ce modèle de chaudière (uniquement chaudière à condensation)
14
1532
16
réglage pression gaz
(puissance chaudière)
Activation carte de
gestion des zones
43
Activation de la
commande
téléphonique
00
Désactivée
01
Activée
00
Désactivée
01
Activée
00
00
REMARQUES :
1-
L’activation de la fonction ECS accumulée (paramètre 01 réglé à 01 ou 02) active automatiquement la
fonction antilegionelose. Attention, la fonction antilegionelose entraine une élévation de la température du
ballon aux alentour de 68°C, pouvant provoquer des brûlures. Prévoir un mitigeur thermostatique en sortie
ECS du ballon.
2-
Activer uniquement pour les chaudières en mode « chauffage seul ».
3-
En cas d’installations thermiques avec plusieurs zones, il faut installer une carte supplémentaire
d’interface (en option, fournie séparément) sur la carte électronique et porter le paramètre 15 sur la valeur
01.
4-
Pour installer la commande téléphonique, il faut faire un branchement au moyen de conducteurs non
polarisés en parallèle avec la commande à distance et porter la valeur du paramètre 16 (commande
téléphonique) sur 01.
28
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
5.2 Programmation des paramètres
Pour modifier les valeurs pré-réglées des paramètres selon le tableau précédent, il faut accéder au
menu de réglage des paramètres selon la procédure suivante :
1. - Appuyer sur le bouton poussoir 1 pour obtenir
l’affichage « OFF ».
OFF
S
2. - Appuyer simultanément et maintenir les
touches « » et « » puis appuyer sur le bouton
poussoir 1; attendre que « PL » s’affiche.
P 00
3. - Relâcher les touches « » et « ».
« P 00 » s’affiche alors (« P » clignotant et « 00 »
fixe).
S
4. - Appuyer et maintenir la touche « S » appuyée.
P 00 reste affiché fixe.
Sélectionner le paramètre à modifier au moyen
des touches «
» et «
» (paramètres P00 à
P16).
P 00
S
5. - Une fois le paramètre choisi affiché, relâcher
la touche “S” (affichage « P » clignotant et numéro
de paramètre fixe). Appuyer à nouveau sur la
touche « S » et relâcher : l’afficheur visualisera la
valeur du paramètre à modifier (affichage «
+
valeur du paramètre »).
P 01
S
29
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 01 – Sélection du type de chaudière
00
S
P 01
S
6.- Agir sur les touches «
» et « » pour modifier la
valeur du paramètre :
00 = ECS instantanée
01 = ECS accumulée
02 = ECS accumulée confort (+7°C).
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 01 (« P » clignotant et « 01 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9.- Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 02 – Sélection du type de gaz
01
S
P 02
S
6.- Agir sur les touches «
» et « » pour modifier la
valeur du paramètre :
00 = Méthane
01 = GPL
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 02 (« P » clignotant et « 02 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9.- Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 03 – Sélection de la température de
départ chauffage
01
S
P 03
S
6.- Agir sur les touches «
» et « » pour modifier la
valeur du paramètre :
00 = Standard (30-80°C)
01 = Basse température (25-40°C)
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 03 (« P » clignotant et « 03 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre
paramètre si besoin,
réitérer les étapes 4 et
5 (page 29).
9.- Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
30
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 04 – Sélection du fonctionnement de la
pompe en mode chauffage
00
S
P 04
S
6.- Agir sur les touches «
» et «
» pour modifier la
valeur du paramètre :
00 = Post-circulation 3’
01 = Fonctionnement permanent
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 04 (« P » clignotant et « 04 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 05 – Protection anti-coup de bélier
01
S
P 05
S
6.- Agir sur les touches «
» et «
» pour modifier la
valeur du paramètre :
00 = Fonction désactivée
01 = Fonction désactivée (défaut = 2”)
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 05 (« P » clignotant et « 05 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 06 – Temporisation chauffage (anti court
cycle)
36
S
P 06
S
6.- Agir sur les touches «
» et «
» pour modifier la
valeur du paramètre comprise entre les valeurs limites :
00 = 0 x 5” = 0”
90 = 90 x 5” = 450” (7,5 min)
Valeurs par défaut : 36x 5’’ = 180’’ = 3 min.
7.- Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 06 (« P » clignotant et « 06 »
fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
31
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 07 – Temporisation post circulation pompe
en mode chauffage
36
S
P 07
S
6. - Agir sur les touches « » et « » pour modifier la valeur
du paramètre comprise entre les valeurs limites :
00 = 0 x 5” = 0”
90 = 90 x 5” = 450” (7,5 min)
Valeur par défaut : 36x 5’’ = 180’’ = 3 min.
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 07 (« P » clignotant et « 07 » fixe)
s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 08 – Temporisation post circulation pompe
en mode sanitaire
18
S
P 08
S
6. - Agir sur les touches « » et « » pour modifier la valeur
du paramètre comprise entre les valeurs limites :
00 = 0 x 5” = 0”
90 = 90 x 5” = 450” (7,5 min)
Valeur par défaut : 18 x 5’’ = 90’’ = 1,5 min.
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 08 (« P » clignotant et « 08 » fixe)
s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les
étapes 4 et 5 (page 29).
9.- Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
32
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 09 – Réglage pression gaz minimum mécanique
Toutes les chaudieres sont pré-réglées en usine avec une pression gaz minimum mécanique de
1,7/1,8 mbar pour le gaz naturel G20.
A la mise en service, et obligatoirement en cas de
remplacement de la vanne gaz, contrôler cette pression mini
gaz à l’aide d’un manomètre à raccorder à la prise de
pression B. Effectuer les opérations suivantes pour vérifier
cette pression :
B
1) ouvrir le robinet gaz
2) agir sur la vis D de la vanne gaz (mini mécanique)
- tourner la vis D dans le sens horaire jusqu'à arriver en butée
- dévisser la vis D de 3 tours
A
3) mettre la valeur du paramètre P09 à 00 (voir page 20)
- agir sur la touche «
»
pour mettre la valeur du paramètre à 00
- appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro
du paramètre P 09 (« P » clignotant et « 09 » fixe) s’affiche sur
l’écran.
- appuyer sur le bouton poussoir 1 pour obtenir l’affichage
« OFF»
C
D
Fig. 13
36
S
4) rentrer de nouveau dans le paramètre P09 ; la chaudière va
alors s’allumer pendant 5 secondes en pression d’allumage (7
mbar en G20) et se bloquer ensuite pendant 45 secondes en
pression mini (4.7 mbar en G20).
Après l’étape d’allumage (5 secondes), procéder si nécessaire
au réglage de la pression mini mécanique à l’aide de la vis D
(visser pour diminuer la pression, dévisser pour augmenter la
pression) pour obtenir 1,7/1,8 mbar en G20.
Pour les autres types de gaz, voir tableau pressions gaz (page
37). Au-delà de ces 50 secondes, le brûleur s’arrête et P09
apparaît sur l’écran. Si le réglage n’est pas terminé,
recommencer l’opération en appuyant sur la touche « S ».
5) lorsque cette pression mini mécanique est réglée, mettre la
valeur du paramètre P09 à 20 en agissant sur la touche «
».
P 09
S
Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro
du paramètre P 09 (« P » clignotant et « 09 » fixe) s’affiche sur
l’écran.
Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4 et 5 (voir page 29).
33
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 10 – Réglage pression minimum chauffage
(Réglage suivant tableau page 37)
24
S
P 10
S
6. - Agir sur les touches «
» et «
» pour modifier si
nécessaire la valeur du paramètre comprise entre les valeurs
limites suivantes : 29 – 80.
Le pré-réglage d’usine est 29.
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro
du paramètre P 10 (« P » clignotant et « 10 » fixe) s’affiche sur
l’écran.
8. - Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4
et 5 (voir page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le bouton
poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 11 - Réglage pression maximum
chauffage (Réglage suivant courbes page 37)
66
S
P 11
S
gaz
1) Agir sur la touche «
»
pour mettre la valeur du paramètre 11à 99.
2) Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro
du paramètre P 11 « P » clignotant et « 11» fixe) s’affiche sur
l’écran. Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Toutes les chaudières sont pré-réglées en usine avec une
pression gaz maxi mécanique de 13.6 mbar
A la mise en service, et obligatoirement en cas de
remplacement de la vanne gaz, contrôler cette pression maxi
gaz à l’aide d’un manomètre à raccorder à la prise de pression
B.
3) Réglage pression maxi mécanique
-
mettre la chaudière en position arrêt (OFF) à l’aide du bouton poussoir 1.
-
ouvrir la prise de pression B (voir fig.13 page 33) du bloc gaz et y relier le manomètre
gaz.
-
allumer la chaudière en appuyant sur le bouton poussoir n°1.
-
ouvrir un robinet de puisage ECS de manière à faire fonctionner la chaudière au
maximum ou mettre la chaudière en fonction « ramoneur » (appui sur touche « S »
pendant 7 secondes) en prenant soin de vérifier que le paramètre P11 est à 99%, que
tous les robinets des radiateurs soient ouverts et vérifier la pression gaz maxi (voir
tableau des pressions gaz page 37).
-
si la pression maxi gaz n’est pas conforme, procéder au réglage en agissant comme
suit :
- dévisser le bouchon aluminium de protection repère A du bloc gaz (voir fig.13
page 33).
- agir sur la vis de réglage en plastique située sous le bouchon aluminium de
manière à obtenir la valeur indiquée dans le tableau (page 37)
- remettre le bouchon aluminium en place sur le bloc gaz
-
fermer le robinet de puisage ECS et arrêter la chaudière avec le bouton poussoir 1
(OFF).
34
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
4) A la fin de cette opération, régler de nouveau la valeur du paramètre 11 si nécessaire en fonction
des besoins chauffage de l’installation (voir diagramme pression / puissance page 37).
5) Agir sur les touches « » et « » pour régler la valeur du paramètre comprise entre les valeurs
limites suivantes : valeur du paramètre mini P10 et valeur du paramètre maxi P11 (99).
Le préréglage d’usine en gaz naturel G 20 est de 99 pour une puissance de 27 KW.
6) Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro du paramètre P 11 (« P »
clignotant et « 11 » fixe) s’affiche sur l’écran.
7) Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4 et 5 (voir page 29).
8) Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le bouton poussoir N°1 affichage ‘’OFF’’.
Retirer le manomètre gaz et refermer la prise de pression B.
Paramètre 12 – Réglage pression allumage
46
S
P 12
S
6.- Agir sur les touches « » et « » pour modifier la valeur du
paramètre comprise entre les valeurs limites :
00 = minimum réglé sur la vanne gaz
99 = maximum, variable selon le modèle de chaudière
La valeur par défaut est 50 pour gaz G 20.
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le
numéro du paramètre P 12 (« P » clignotant et « 12 » fixe)
s’affiche sur l’écran.
8. - Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes
4 et 5 (voir page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le
bouton poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
35
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
Paramètre 13 – Fonction sanitaire
01
S
6. - Agir sur les touches «
» et «
paramètre :
00 = Fonction désactivée
01 = Fonction activée (défaut = 120”)
» pour modifier la valeur du
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro du
paramètre P 13 (« P » clignotant et « 13 » fixe) s’affiche sur l’écran.
P 13
S
8. - Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4 et 5
(page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le bouton
poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 15 – Activation carte de gestion des zones
00
S
P 15
6. - En cas d’installations avec vannes de zone, régler le paramètre
15 sur « 01 ». Si une commande à distance est installée, ajouter une
carte d’interface pour commander les vannes de zone et régler le
paramètre sur « 01 ».
7. - Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro du
paramètre P 15 (« P » clignotant et « 15 » fixe) s’affiche sur l’écran.
8.- Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4 et 5
(page
29).
S
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le bouton
poussoir N°1(affichage ‘’OFF’’).
Paramètre 16 – Activation commande téléphonique
00
S
6. - Si une interface téléphonique est installée, activer la carte en
réglant le paramètre 16 sur « 01 ».
7. Appuyer et relâcher la touche « S » pour confirmer. Le numéro du
paramètre P 16 (« P » clignotant et « 16 » fixe) s’affiche sur l’écran.
8. - Pour régler un autre paramètre si besoin, réitérer les étapes 4 et 5
(page 29).
9. - Pour valider définitivement le paramètre, appuyer sur le bouton
poussoir N°1 (affichage ‘’OFF’’).
P 16
S
N.B. - Le branchement de l‘interface téléphonique au bornier doit se
faire en parallèle avec la commande à distance au moyen de deux
conducteurs non polarisés.
36
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
5.3 Tableau de données / pressions gaz
G20
Gaz Méthane
G25
Gaz
Méthane
G31
Gaz Liquide
Propane
mbar
20
25
37
Débit gaz (15°C; 1013 mbar)
m 3/h
3.16
3.25
-
Débit gaz (15°C; 1013 mbar)
kg/h
-
-
2.32
nombre x Ø
(mm)
injecteurs
15 x 1.25
15 x 1.25
15 x 0.75
Pression nominale d’alimentation
DSV 27/45
Brûleur principal
Pression de réglage
METHANE G 20
Chaudière
DSV 27/45
mbar
METHANE G 25
G 31
Allumage
min.
max.
Diaphragme
bloc gaz
Allumage
min.
max.
Diaphragme
bloc gaz
Allumage
min.
max.
Diaphragme
bloc gaz
6.1
3.4
11.2
Ø 6.1 mm
8.0
4.2
12.9
Ø 6.1 mm
14.5
11
35.6
non
Valeurs de la puissance nominale en fonction de la pression gaz
37
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE (technicien qualifié)
5.4 Transformation du type de gaz
9
7
6
10
5
4
7
2
3
11 8
8
1
6
LÉGENDE :
1.
VANNE GAZ
2.
RÉGULATEUR GAZ
3.
PRISE PRESSION ENTRÉE
4.
PRISE PRESSION SORTIE
5.
TUYAU GAZ
6.
COLLECTEUR BRÛLEUR
7.
BRÛLEUR GAZ 15 RAMPES
8.
INJECTEURS GAZ
9.
ÉLECTRODES D' ALLUMAGE
10. ÉLECTRODES DÉTECTION
FLAMME (IONISATION)
11. VIS FIXATION COLLECTEUR
Fig.14
5
4
La transformation de la chaudière du gaz naturel au gaz propane (et inversement) doit être
effectuée exclusivement par du personnel qualifié.
Contrôler que la tuyauterie d’alimentation du gaz est adaptée au nouveau type de gaz.
Procéder de la manière suivante pour effectuer la transformation (voir Fig.14):
1. couper l’alimentation électrique de la chaudière.
2. fermer le robinet d’arrêt gaz.
3. dévisser le raccord de la tubulure gaz (5) en utilisant une clé plate de 24 et séparer le collecteur du brûleur (6)
des rampes (7) du brûleur en dévissant les 4 vis (11) à l’aide d’un tournevis cruciforme.
4. substituer les injecteurs (8) (voir tableau injecteurs figurant ci-dessous) sur le collecteur à l’aide d’une clé à
pipe de 7. Remplacer les injecteurs en prenant la précaution de remettre de nouveaux joints.
5. remonter le collecteur (6) sur le brûleur et revisser le raccord (5). Après chaque démontage et remontage des
raccords du gaz, contrôler scrupuleusement qu’il n’y a pas d’éventuelles fuites de gaz en utilisant un produit
de détection de fuite de gaz.
6. modifier la valeur du paramètre P02 en fonction du type de gaz (voir page 30)
7. Régler les pressions suivantes avec le manomètre gaz raccordé en fonction des valeurs de pression du
tableau pression gaz (voir page 37)
-Maxi mécanique (voir page 34).
-Mini mécanique (voir page 33).
-Mini chauffage (voir page 34) paramètre 10.
-Maxi chauffage (voir page 34) paramètre 11.
-Allumage (voir page 35) paramètre 12.
8. Remplacer l’étiquette signalétique par la nouvelle étiquette livrée avec le kit gaz.
38
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6. ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.1 Avertissements généraux
Les opérations d’entretien doivent être effectuées tous les ans par un technicien qualifié.
Pour garantir une durée de vie plus longue et un bon fonctionnement de l’appareil, n’utiliser que des
pièces de rechange d’origine dans le cadre des travaux de dépannage ou d’entretien.
6.2 Contrôle de l’appareil
Pour que la chaudière soit toujours efficace en termes de fonctionnalité et de sécurité, nous recommandons de la
faire contrôler par du personnel qualifié après chaque période de chauffage (tous les ans).
Il est conseillé d’effectuer les opérations suivantes (liste non exhaustive, voir normes en vigueur pour chaque
entretien annuel) :
■ Contrôler l’étanchéité des raccords gaz et au besoin, remplacer les joints.
■ Contrôler l’étanchéité des raccords d’eau, et au besoin, remplacer les joints.
■ Contrôler l’aspect visuel de la flamme et de la chambre de combustion.
■ Démonter et nettoyer le brûleur.
■ Contrôler l’échangeur primaire et au besoin le nettoyer.
■ Contrôler les pressions maxi et mini de modulation et vérifier la modulation.
■ Contrôler l’état et le fonctionnement des systèmes d’allumage et de sécurité gaz. Au besoin, démonter et
nettoyer les électrodes d’allumage et d’ionisation.
■ Contrôler le système de sécurité de chauffage : thermostat de sécurité de surchauffe, soupapes de sécurité
chauffage et sanitaire.
■ Contrôler régulièrement et nettoyer le système d’évacuation des fumées, cheminée.
■ Contrôler les branchements électriques à l’intérieur du tableau de commande.
■ Contrôler le débit et la température de l’eau sanitaire.
RAPPEL
■ Contrôler la présence, les bonnes dimensions et le bon fonctionnement des prises d’aération/ventilation
permanentes qui doivent être adaptées aux appareils installés. Respecter les dispositions des normes
nationales et locales en vigueur.
■ Contrôler les réglages de combustion et les fumées.
39
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.3 Accès à la chaudière
Pour toutes les opérations de contrôle et d’entretien,
il faut démonter un ou plusieurs panneaux de la
chaudière.
Il faut retirer les panneaux latéraux avant de pouvoir
retirer les panneaux avant.
Porte avant :
• Retirer le couvercle supérieur en exerçant une
certaine pression et en tirant vers le haut (Fig.
15) ;
• Décrocher la porte avant, la soulever et la
tourner vers le bas pour intervenir sur la
chaudière ;
Panneaux latéraux :
• Décrocher les goujons à pression, qui fixent le
panneau sur lequel est fixé le tableau, de leurs
sièges situés dans les panneaux latéraux. Pivoter
le panneau vers le bas. Dévisser les vis qui le
fixent aux panneaux latéraux ;
• Décrocher le panneau avant, le soulever et le
faire pivoter vers le bas en le retirant ;
• Dévisser les vis qui fixent les panneaux latéraux
à la base et au panneau arrière, puis les retirer ;
Fig. 15
Pour accéder aux branchements électriques du
tableau des commandes, procéder comme suit :
• Retirer le couvercle supérieur (voir Fig. 15) ;
• Dévisser les quatre vis de fixation (Fig. 16) et
retirer le capot.
1
2
Fig. 16
40
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.4 Vidange de l’installation
■
Vidange de l’installation de chauffage
Chaque fois qu’il sera nécessaire de vider
l’installation, procéder de la façon suivante :
C
•
Sélectionner le mode HIVER
l’allumage de la chaudière ;
•
Couper l’interrupteur général de l’électricité ;
•
Attendre que la chaudière se refroidisse ;
•
Brancher un tuyau flexible à l’embout de vidange
de l’installation et placer l’autre extrémité du tuyau
dans un récipient adapté à l’écoulement des eaux ;
•
Ouvrir le robinet A de vidange de l’installation (Fig.
17);
•
Ouvrir les robinets placés sur les radiateurs en
commençant par le plus haut placé et ainsi de
suite jusqu’au plus bas ;
•
quand toute l’eau s’est écoulée, fermer les robinets
des radiateurs et le robinet de vidange ;
•
Pour vidanger uniquement la chaudière, fermer
les robinets départ/retour du circuit de
chauffage et ouvrir seulement le robinet A de
vidange placé sur la partie inférieure de la
chaudière dans le collecteur de la pompe (Fig. 17).
■
et
attendre
A
B
Fig. 17
Vidange de l’installation sanitaire
Chaque fois qu’il sera nécessaire de vider l’installation sanitaire, procéder de la façon suivante :
•
Fermer la vanne générale d’alimentation de l’eau froide sanitaire ;
•
Brancher le tuyau de vidange et ouvrir le robinet B de vidange de l’accumulateur (Fig. 17);
•
Ouvrir tous les robinets d’eau chaude et froide ;
•
en fin d’opération, fermer la vanne de vidange et tous les robinets d’eau ouverts précédemment.
Entretien de l’accumulateur
Tous les 12 mois ou plus fréquemment si la quantité et la consommation de l’eau l’exigent, vérifier l’état de
l’anode au magnésium et, si nécessaire, la remplacer. Pour vérifier l’état de l’anode, ouvrir la vanne C située sur
la partie supérieure de l’accumulateur (Fig. 17) la tourner dans le sens des aiguilles d’une montre : si de l’eau en
sort, alors l’anode est usée et il faut la remplacer. Si au contraire, l’eau ne sort pas de la vanne, alors l’anode
fonctionne encore de façon satisfaisante. A la fin de l’opération de vérification décrite plus haut, se rappeler
de refermer correctement la vanne.
41
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.5 Schéma électrique
CARTE ELECTRONIQUE DIGITECH - SM 20019
COD. 76677LA
Légende
noir
noir
EV : Extracteur
IG: Interrupteur Tabl. Com.
PA: Pressostat air
TS: Thermostat de Surchauffe
SR: Sonde Chauffage
SS: Sonde Sanitaire
SE: Sonde Externe (option)
ER: Électrode Détection
EA: Électrode Allumage
TRA:Transformateur Allumage
VD: Vanne 3 voies
C: Circulateur
MF: Microfluxostat
VG: Vanne Gaz
Pacq : Pressostat eau
M7
bleu
marron
rouge
orange
bleu
marron
Commande
tèlèphonique
bleu
marron
Controle a distance
M5
carte pour vannes de zone
et controle a distance
(en option, cod. 65-00030)
M9
Eventuale spia blocco
remota
bleu
noir
noir
marron
orange
noir
orange
SS
noir
SR
bleu-noir
bleu
marron
marron
lilas
orange
bleu
orange
Chauffage
marron
C
noir
bleu
marron
Sanitaire
TS
rouge-noir
PA
IG
Fonction horologe eventuelle seulement chaudiéres accumulation
VD
Fermeture vanne de zone
M10
M1
M6
M2
M4
42
ENTRETIEN (technicien qualifié)
Branchement du thermostat d’ambiance (en option)
Brancher les câbles au bornier se trouvant à l’intérieur du tableau de commande de la façon suivante :
a) couper l’alimentation depuis l’interrupteur général.
b) retirer le panneau avant de la chaudière.
c) dévisser les vis et retirer le couvercle A.
d) brancher le thermostat d’ambiance aux bornes Ta.
Après cette opération, remonter le couvercle A, puis le panneau avant.
2
M1 1
N
Ta Ta Se Se
SONDE EXTERIEURE
L
B
THERMOSTAT D'AMBIANCE
A
Branchement de la sonde extérieure (en option)
Brancher les câbles au bornier se trouvant à l’intérieur du tableau de commande de la façon suivante :
a.
b.
c.
d.
couper la tension depuis l’interrupteur général.
retirer le panneau avant de la chaudière.
dévisser les vis et retirer le couvercle A.
brancher la sonde extérieure sur les contacts Se-Se du bornier B.
Après cette opération, remonter le couvercle A, puis le panneau avant.
43
ENTRETIEN (technicien qualifié)
Modulation de la température d’entrée en fonction de la température extérieure
Le branchement de la sonde extérieure se fait directement sur la carte électronique SM 20019. La gestion de la
sonde peut donc se faire :
•
en cas d’installation de commande à distance + sonde extérieure, le réglage de la courbe de chauffe (pente)
se fait par l’intermédiaire de la commande à distance (voir notice d’installation et d’instructions de la
commande à distance).
•
en cas de branchement direct de la sonde extérieure sur la carte, le réglage de la courbe de chauffe (pente) se
fait en agissant sur le bouton de réglage du chauffage. Tourner le bouton encadré (voir schéma ci-dessous)
pour visualiser la numération correspondant à la courbe du diagramme suivant.
La loi de correction est reportée dans le diagramme suivant.
Le choix de la courbe est fonction de la température maxi de départ Tm et de la température mini extérieure Te.
N.B. Les valeurs en ordonnée des températures de départ Tm se réfèrent à des installations standard 80-30°C ou
à des installations basse température 40-25°C. Le t ype d’installation peut être réglé au moyen de la
programmation du paramètre 03 (voir page 30 « Paramètre 03 – Réglage de la température du circuit
chauffage »).
SONDE EXTERIEURE
Loi de correction de la température de départ Tm en fonction de la température extérieure
Te et du réglage de la température de chauffage sélectionné
Tm
7
8
9
40 MAX 80
75
70
65
35
60
55
50
30
45
40
35
25 MIN 30
6
5
4
3
2
1
0
Te (°C)
Fig. 18
27 26 25 24 23 22 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9
8
7
6
5
4
3
TM-MAX/MIN = Plage température de départ sélectionnée
Te = Température extérieure
Tm = Température de départ de chauffage
Fig. 19
44
2
1
0
-1 -2 -3 -4 -5 -6 -7 -8 -9 -10 -11 -12 -13 -14 -15
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.6 Anomalies de fonctionnement
Code défaut
Anomalie
Cause possible
Solution
Manque gaz
-vérifier l’alimentation gaz (ouverture du robinet gaz).
-purger la canalisation gaz.
-vérifier la pression d’alimentation gaz sur prise de pression
entrée bloc gaz.
Défaut flamme
En phase
d’allumage, le
train d’étincelle
fonctionne
jusqu'à l’allumage
de la flamme, plus
2 secondes, mais
avec un maximum
de 8 secondes.
Au delà de ces 8
secondes la
chaudière fait une
nouvelle tentative
d’allumage.
3 tentatives maxi.
E 01
E fixe
01 clignotant
+
symbole flamme barrée
Si problème
d’allumage, entre
2 allumages
l’extracteur
fonctionne
pendant 20
secondes pour
ventiler la
chambre
Polarité phase/neutre inversée
-vérifier la polarité phase/neutre sur alimentation électrique
chaudière
-contrôler la pression d’alimentation gaz (propane)
Pression gaz alimentation
chaudière trop élevée
(propane)
Pression mini mécanique trop
basse
Pression d’allumage trop
basse
Electrode allumage
défectueuse ou débranchée
Câble électrode défectueuse
Sonde ionisation défectueuse
ou débranchée
Mauvaise connexion électrique
du transfo (fil coupé ou
débranché)
-effectuer un réglage de la pression mini mécanique sur le bloc
gaz (voir chapitre 5.3)
-effectuer un réglage de la pression d’allumage (voir chapitre
paramètre 5.3 paramètre 12)
-vérifier la connexion des câbles d’allumage.
-vérifier si l’électrode d’allumage est à la masse.
-vérifier le réglage de l’électrode d’allumage : Entre l’électrode
d’allumage et brûleur = 3 mm
-remplacer l’électrode d’allumage.
-remplacer le câble d’allumage.
-vérifier la connexion du câble d’ionisation.
-vérifier l’électrode d’ionisation
valeur décrochage courant ionisation : 1,5 micro ampères
-vérifier le réglage de l’électrode, écartement par rapport au
brûleur = 5 mm.
-remplacer l’électrode d’ionisation.
-remplacer le câble d’ionisation.
-vérifier l’alimentation 230/240 V sur l’allumeur en phase
d’allumage.
ATTENTION : prendre impérativement la tension avec le câble
de l’alimentation raccordée sur l’allumeur.
-remplacer le transfo d’allumage.
Transfo allumage défectueux
Bloc gaz défectueux
-vérifier la tension des électrovannes du bloc gaz.
EV1: entre 4 (bleu) et 5 (marron) de M5, variable courant
alternatif EV2 modulation: entre 3 (noir) et 6 (orange) de M5,
26 à 44 V continu
-résistances des bobines électrovannes relevées sur fiches du
bloc gaz :
EV1 : 2.8 Kohms (entre fiches 4 et 5)
EV2 : 1,6 Kohms (entre fiches 3 et 6)
Ces valeurs varient légèrement en fonction de la température du
bloc gaz.
-vérifier la bonne connexion des fils 5 (marron) et 6 (orange) du
connecteur M5.
Mauvaise connexion électrique
du bloc gaz (fil coupé ou
débranché)
Carte électronique principale
défectueuse
45
-si pas de tension ou tension incorrecte au bloc gaz, remplacer la
carte électronique principale.
Après élimination du défaut, appuyer sur le bouton N°1
(marche/arrêt) pour « reseter ».
ENTRETIEN (technicien qualifié)
Code défaut
Anomalie
E 02
E fixe
02 clignotant
+
symbole flamme barrée
H2O clignotant
+ symbole pression fixe
Sécurité
surchauffe 95°C
Déclenchement de la sécurité
de surchauffe
-présence d’air dans la chaudière, purger l’installation.
-mauvaise circulation hydraulique.
-pompe bloquée, débloquer la pompe.
Sécurité surchauffe
défectueuse où câble sécurité
coupé ou débranché.
Manque d’eau
Sonde chauffage
Sonde chauffage défectueuse
ou câble de la sonde coupé ou
débranché.
Nota : si la sonde chauffage
est défectueuse, plus de
fonctionnement chauffage, ni
sanitaire
E 12
E fixe
12 clignotant
Solution
Manque de pression d’eau
dans le circuit chauffage.
Pression inférieure à 0,3/0,4
bar.
Pressostat eau défectueux ou
câble du pressostat coupé ou
débranché.
E 05
E fixe
05 clignotant
Cause possible
Sonde sanitaire
Sonde sanitaire défectueuse
ou câble de la sonde coupé ou
débranché
Câble extracteur coupé ou
débranché
-vérifier la connexion des fils.
-remplacer l’aquastat sécurité.
-remplacer le câble de l’aquastat.
Après élimination du défaut, appuyer sur le bouton N°1
(marche/arrêt) pour « reseter ».
-remonter la pression d’eau à 1,1 bar mini.
-vérifier la connexion des fils.
-remplacer le câble du pressostat.
-remplacer le pressostat eau.
Pas de reset à effectuer.
-vérifier le contact de la sonde sur le tube chauffage.
-vérifier la connexion des fils.
-remplacer la sonde - CTN 10 KOhms à 25°.
Pas de reset à effectuer.
-vérifier le contact sur la sonde au niveau du ballon
-vérifier la connexion des fils.
-remplacer la sonde - CTN 10 KOhms à 25°.
Pas de reset à effectuer.
-vérifier la connexion électrique de l’extracteur : 230 V alternatif
entre 4 (bleu) et 3 (marron) du connecteur M9 de la carte
principale.
-si tension correcte sur connecteur M9, remplacer l’extracteur
Extracteur défectueux
L’extracteur fonctionne en
permanence, la chaudière ne
s’allume pas
E 14
E fixe
14 clignotant
Pressostat air
-tubes silicone fendus ou cassés, remplacer les tubes
(repère H du pressostat sur prise métallique en bas de
l’extracteur, repère L du pressostat sur fiche composite noire en
haut de l’extracteur)
-contrôler et remplacer le pressostat si nécessaire.
Pressostat air défectueux
-vérifier le conduit ventouse (sortie gaz brûlés et entrée air neuf)
Conduit ventouse obstrué
-vérifier l’état du venturi
Venturi obstrué
-vérifier et remplacer les câbles si nécessaires
Câbles du pressostat air
défectueux
E 22
E35
Demande
programmation
paramètres
Défaut détection
flamme
Perte de mémoire du
microprocesseur
Après élimination du défaut, appuyer sur le bouton N°1
(marche/arrêt) pour « reseter ».
-reprogrammation des paramètres de réglage.
Electrode allumage
défectueuse ou débranchée
Câble électrode défectueux
-vérifier la connexion des câbles d’allumage.
-vérifier si l’électrode d’allumage est à la masse.
-vérifier le réglage de l’électrode d’allumage : Entre l’électrode
d’allumage et brûleur = 3 mm
-remplacer l’électrode d’allumage.
-remplacer le câble d’allumage.
Sonde ionisation défectueuse
ou débranchée
-vérifier la connexion du câble d’ionisation.
-vérifier l’électrode d’ionisation.
-valeur courant ionisation : 3 micro ampères
-vérifier le réglage de l’électrode, écartement par rapport au
brûleur = 8 mm.
-remplacer l’électrode d’ionisation.
-remplacer l’électrode d’ionisation.
Carte principale défectueuse
-remplacer la carte électronique principale
46
ENTRETIEN (technicien qualifié)
Code défaut
Anomalie
Plus d’indication
sur l’écran du
tableau
Cause possible
Solution
Fusible de la carte principale
défectueux
Carte principale défectueuse
Afficheur défectueux
Défaut sans affichage
La chaudière
s’arrête vers 47°
et redémarre vers
40° sans anti
court cycle du
brûleur
Problème sur le tube silicone
H (+) du pressostat d’air (tube
fendu, cassé ou déboîté)
ECS ne monte
pas en
température
-vérifier la connexion des fils 1(marron) et 2 (bleu) du connecteur
M9 (tension 230 V), si alimentation est correcte, remplacer la
carte principale
-remplacer l’ensemble platine afficheur
-vérifier et remplacer le tube si nécessaire
-débloquer la pompe
Pompe bloquée
Montée en
température
rapide puis arrêt
de la chaudière
-remplacer le fusible.
Plaquette sur flussostat
montée à l’envers ou
défectueuse
Pointeau du flussostat bloqué
ou défectueux
47
-vérifier la position ou changer la plaquette si nécessaire
-débloquer le pointeau, le changer si nécessaire
Pour vérifier si le pointeau est bloqué ou défectueux, positionner
un aimant sur la plaquette, l’ECS doit alors fonctionner.
ENTRETIEN (technicien qualifié)
6.7 Diagnostic
■ Codes d’erreur :
E01
E02
H2O
E05
E12
E14
E22
E35
Défaut flamme
Défaut sécurité surchauffe
Défaut pressostat eau ou manque d’eau
Défaut sonde chauffage
Défaut sonde sanitaire ballon
Défaut pressostat air
Demande programmation paramètres
Défaut détection flamme ionisation
■ Codes de signalisation
Codes de
signalisation
Type de signalisation
07 clignotant
Fonction Ramoneur
(à utiliser uniquement par un
technicien professionelement
qualifié)
08 clignotant
Fonction anti-gel chauffage
12 clignotant
Fonction anti-gel sanitaire
28 clignotant
Fonction anti-legionélose
31 clignotant
Contrôle à distance non
compatible
Description
Chaudière en fonctionnement
Appuyer sur la touche « service » pendant 7
secondes
pour
activer
la
fonction
« ramoneur ». Appuyer sur le bouton poussoir
marche/arrêt pour désactiver cette fonction.
Cette fonction permet de faire fonctionner la
chaudière au maximum pendant 15 minutes,
sans modulation, pour effectuer des essais et
contrôles de combustion.
Se met automatiquement en fonction quand la
sonde de chauffage détecte une température
de 5°C. La chaudière fonctionne à la pression
de gaz mini en mode « hiver ». Elle se
désactive quand la température d’eau du
circuit chauffage atteint 30°C.
Se met automatiquement en fonction quand la
sonde sanitaire détecte une température de
4°C. La chaudière fonctionne à la pression de
gaz mini en mode « été ». Elle se désactive
quand la température d’eau du circuit sanitaire
atteint 8°C.
Une fois par semaine, l’eau sanitaire est
portée automatiquement à 60°C pour détruire
les bactéries éventuelles.
Signale que le contrôle à distance branché à
la chaudière n’est pas compatible avec la carte
électronique installée sur la chaudière.
48
UTILISATION ET RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE PAR L’UTILISATEUR
7. UTILISATION ET RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE PAR
L’UTILISATEUR
Avertissements généraux
S’assurer que la fiche de garantie porte bien le cachet du technicien autorisé ayant effectué les
essais de la chaudière.
L’installation, le premier allumage, les réglages et les opérations d’entretien doivent être effectués
exclusivement par du personnel qualifié (ex. les centres d’assistance technique autorisés par la
société DEVILLE THERMIQUE). Une mauvaise installation peut provoquer des dommages aux
personnes, animaux ou aux matériels, à l’égard desquels le constructeur ne pourra être tenu
responsable.
Pendant l’intervention, il est important que le technicien effectue les contrôles suivants :
■ Les données reportées sur la plaque signalétique doivent correspondre à celles des réseaux d’alimentation
(électricité, eau, gaz)
■ Le réglage de la chaudière doit correspondre au besoin de l’installation
■ Le système d’évacuation des gaz brûlés et l’aspiration de l’air comburant doivent être correctement installés et
fonctionner correctement
■ En toute situation d’installation (intérieure, extérieure, dans une armoire, etc.), le système de ventilation et
d’évacuation des fumées doit respecter les dispositions des normes nationales et locales (voir la section
« Normes de référence »)
Ne pas mettre la chaudière en service si vous n’êtes pas sûr que les essais aient été effectués par un
technicien qualifié. Toutes les opérations d’entretien, manutention et changement du type de gaz DOIVENT
ÊTRE EFFECTUÉES PAR DU PERSONNEL QUALIFIÉ ET AUTORISÉ conformément aux normes en
vigueur.
Contrôler que les dispositions concernant l’entrée de l’air et la ventilation de la pièce dans laquelle la
chaudière est installée sont respectées.
La chaudière est équipée d’un système anti-gel. Dans le cas d’installation en situation à risque de gel, le
système anti-gel entre en fonction seulement quand la chaudière est sous tension (interrupteur sur la position
ON –marche) et quand le gaz est ouvert. Aucune responsabilité ne peut être engagée pour dommages à la
chaudière causés par le non-respect de la présente recommandation.
En cas de gel de la chaudière, ne l’allumer pour aucune raison et appeler tout de suite le centre d’assistance.
La chaudière fait partie intégrante d’une installation thermique. Par conséquent, toute installation doit être
accompagnée par le livret dûment rempli, conformément aux dispositions des normes en vigueur et
modifications successives. Toutes les opérations d’entretien ordinaire et extraordinaire, ainsi que les
vérifications de la combustion doivent être reportées dans le livret avec le nom du responsable de l’entretien
et, si c’est le cas, le nom du tiers responsable.
La vérification de la combustion de l’appareil doit être effectuée tous les ans. Cette vérification consiste en
un contrôle de l’efficacité du générateur et doit être réalisée par du personnel autorisé (ex. les centres
d’assistance technique agréés).
Ne pas obstruer les ouvertures d’aération de la pièce où est installé un appareil à gaz (chaudière, appareil de
cuisson) afin d’éviter que la présence de mélanges toxiques et explosifs.
49
UTILISATION ET RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE PAR L’UTILISATEUR
Si on détecte des odeurs de gaz
NE PAS ACTIONNER LES INTERRUPTEURS ELECTRIQUES, LE TELEPHONE NI TOUT AUTRE
APPAREIL POUVANT GENERER DES DECHARGES ELECTRIQUES OU DES ETINCELLES
OUVRIR IMMEDIATEMENT LES PORTES ET LES FENETRES POUR CHANGER L’AIR DANS LA PIECE
FERMER LES ROBINETS DU GAZ
DEMANDER IMMEDIATEMENT L’INTERVENTION DU SERVICE D’URGENCE DES POMPIERS
Réglages pour l’utilisateur
•
•
•
•
Allumage
Réglage température chauffage (30-80°C) – (25-40 °C)
Réglage température sanitaire (35-60°C)
Fonction ECS seul (été) / chauffage seul (hiver) / chauffage + ECS (été/hiver)
Affichage
•
•
•
•
Alarme blocage chaudière
Pression eau normale
Sécurité manque d’eau
Température
Lorsque la chaudière est éteinte au moyen du bouton poussoir ON/OFF situé sur le tableau de
commande, l’écran affiche « OFF » et le système hors-gel reste actif sur le sanitaire et le chauffage à la
condition que la chaudière reste alimentée en gaz et électricité. Si la chaudière était en
fonctionnement, elle s’éteint et les fonctions de post-ventilation, post-circulation, anti-blocage de la
pompe et la vanne à trois voies restent actives.
Le contrôle à distance, s’il est branché, reste actif et allumé.
Panneau de commande
LEGENDE COMMANDES
1. BOUTON POUSSOIR ON/OFF.
8
2. SELECTEUR DE RÉGLAGE TEMPÉRATURE
CHAUFFAGE.
3. SELECTEUR DE RÉGLAGE TEMPÉRATURE SANITAIRE.
4. TOUCHE
Si sonde extérieure raccordée :
En chauffage = température eau chauffage
Appui sur touche (n°4) = affichage température exté rieure
Puis en restant appuyé 5 secondes = température ECS
Si pas de sonde extérieure :
En chauffage = température eau chauffage
Fig. 20
Appui sur touche (n°4) = affichage de 2 tirets
1
2
3
4 5 6
Puis en restant appuyé 5 secondes = température ECS
Idem si chaudière en mode sanitaire
5. TOUCHE SERVICE.
6. TOUCHE SÉLECTION MODE ÉTÉ, HIVER OU ÉTÉ-HIVER.
7. BORNIER POUR CÂBLAGES EXTERIEURS.
8. ÉCRAN AFFICHAGE TEMPÉRATURES, CODES ERREURS ET CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT
50
7
UTILISATION ET RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE PAR L’UTILISATEUR
Allumage de la chaudière
•
Ouvrir le robinet du gaz placé sous la chaudière
•
Mettre en fonction la chaudière en plaçant l’interrupteur 1 (Fig. 20 page 50) sur ON (marche)
•
La chaudière s’allume automatiquement avec réglage en mode HIVER (et thermostat ambiance activé)
•
Vérifier que l’afficheur 8 (Fig. 20 page 50) ne visualise aucun code d’erreur ; si la valeur H20 s’affiche, cela
signifie que l’eau manque dans la chaudière et qu’il est nécessaire de remplir l’installation selon les indications
du chapitre « Remplissage de l’installation »
Mode “ÉTÉ”
Pour commuter la chaudière sur « ÉTÉ », agir sur la touche 6 (Fig. 20 page 50) et sélectionner ainsi la fonction
sanitaire. En mode “ETE”, le symbole
s’allume sur l’afficheur du tableau de commande.
Le système d’allumage automatique allume le brûleur à chaque demande d’eau sanitaire et le symbole
met à clignoter sur l’afficheur du tableau de commande.
se
Mode “HIVER”
Pour commuter la chaudière sur « HIVER», agir sur la touche 6 (Fig. 20 page 50) et sélectionner ainsi la fonction
chauffage. En mode “HIVER”, le symbole
s’allume sur l’afficheur du tableau de commande.
Le système d’allumage automatique allume le brûleur à chaque demande d’énergie pour le chauffage de
l’habitation et le symbole
se met à clignoter sur l’afficheur du tableau de commande.
Mode “ÉTÉ-HIVER”
Pour commuter la chaudière en fonctionnement ÉTÉ-HIVER, agir sur la touche 6 (Fig. 20 page 50) et sélectionner
la fonction chauffage/eau chaude sanitaire. Le fonctionnement ÉTÉ-HIVER se reconnaît à l’allumage simultané
des symboles
sur l’afficheur du tableau de commande.
Le système d’allumage automatique allume le brûleur à chaque demande d’énergie pour le chauffage de
l’habitation ou demande d’eau chaude sanitaire ; les symboles
tableau de commande.
se mettent à clignoter sur l’afficheur du
Réglage température chauffage
Le réglage de la température s’effectue au moyen du bouton 2 (Fig. 20 page 50) ;
•
Tourner vers la gauche pour diminuer la température.
•
Tourner vers la droite pour augmenter la température.
•
La plage de réglage de la température de chauffage va d’un minimum de 30°C à un maximum de 80°C.
Réglage température eau chaude sanitaire
Le réglage de la température s’effectue au moyen du bouton 3 (Fig. 20 page 50) ;
•
Tourner vers la gauche pour diminuer la température.
•
Tourner vers la droite pour augmenter la température.
•
La plage de réglage de la température de l’eau chaude sanitaire va d’un minimum de 35°C à un maximum d e
60°C.
51
DEVILLE THERMIQUE S.A.
ZAC Les Marches du Rhône Est
69720 Saint Laurent de Mûre – France
www.devillethermique.com
LES DONNEES TECHNIQUES ET LES DIMENSIONS NE NOUS ENGAGENT
NULLEMENT. PAR AILLEURS NOTRE SOCIETE SE RESERVE LE DROIT
D’APPORTER DES MODIFICATIONS SANS PREAVIS. NOUS DECLINONS
EGALEMENT TOUTE RESPONSABILITE POUR LES INEXACTITUDES
EVENTUELLES CONTENUES DANS CET OPUSCULE SI ELLES DERIVENT
D’UNE ERREUR D’IMPRESSION OU DE TRANSCRIPTION.
TOUS LES DROITS SONT RESERVES. AUCUNE PARTIE DE CE DOCUMENT NE
PEUT ETRE REPRODUITE, MEMORISEE DANS DES SYSTEMES D’ARCHIVAGE
OU TRANSMISE SOUS TOUTE FORME OU MOYEN ELECTRONIQUE,
MECANIQUE, DE PHOTOCOPIAGE, ENREGISTREMENT OU AUTRES SANS
L’AUTORISATION PREALABLE -PAR ECRIT- DE LA SOCIETE.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement