Reznor SSCBL, RPBL Installation guide

Reznor SSCBL, RPBL Installation guide
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR (version E)
Fiches I-SSCBL (version C) et I-PGBL/CRGBL/RPBL (version D) obsolètes
INSTALLATION, FONCTIONNEMENT ET ENTRETIEN
Concerne :
Les systèmes
de modèles
SSCBL et RPBL
U
AL
TY ITÉ
STA RT-UP
T
AG
C
S
PROC
CY
E
EN VERGE S
N
N
O
P
N
YS
R O TÈ M E D E Q
RA
DU
CT WA R
S
C U S TO M E R
CQS
Modèles pour l'intérieur
SSCBL à combustion
séparée
Modèle pour l'extérieur
RPBL à ventilation motorisée
! MISE EN GARDE :
RISQUE D'INCENDIE OU D'EXPLOSION
Le fait de ne pas respecter intégralement ces mises en garde peut occasionner des
blessures graves, des dommages matériels ou la mort.
Ne manquez pas de lire et de comprendre les instructions d'installation, d'utilisation et
de réparation du présent manuel.
Un réglage, une installation, une modification, une réparation ou un entretien inadéquat
peut occasionner des blessures graves, des dommages matériels ou la mort.
—— Ne conservez pas et n'utilisez pas d'essence ou d'autres vapeurs ou liquides
inflammables à proximité de cet appareil ou de tout autre appareil.
—— MARCHE À SUIVRE SI VOUS SENTEZ UNE ODEUR DE GAZ
• Évitez de mettre tout appareil en marche.
• Ne touchez pas les interrupteurs électriques et n'utilisez pas les téléphones situés
dans votre bâtiment.
• Sortez immédiatement du bâtiment.
• Appelez immédiatement votre fournisseur en gaz au moyen d'un téléphone hors
du bâtiment. Suivez les directives de votre fournisseur.
• Si vous n'arrivez pas à joindre votre fournisseur, appelez le service des incendies.
—— L'installation et les réparations doivent être faites par un installateur, une agence
de réparation ou un fournisseur en gaz qualifié.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 1
Table des matières
1.0 Généralités..............................................................................2
1.1 Étiquettes et avis de dangers..................................................2
1.2 Généralités relatives à l'installation........................................3
1.3 Garantie.....................................................................................3
1.4 Codes d'installation..................................................................3
2.0 Emplacement de l'appareil de chauffage.............................3
3.0 Déballage et préparation.......................................................4
3.1 Déballage et inspection...........................................................4
3.2 Préparation de l'installation.....................................................4
4.0 Dimensions et dégagements ...............................................5
4.1 Dimensions...............................................................................5
4.2 Dégagements............................................................................8
5.0 Suspension et montage.........................................................8
5.1 Poids..........................................................................................8
5.2 Suspension - modèle SSCBL..................................................8
5.3 Montage intérieur sur place - modèle SSCBL........................8
5.4 Montage du modèle extérieur RPBL.......................................9
6.0 Mécanique.............................................................................13
6.1 Canalisation pour le gaz et pressions..................................13
6.2 Ventilation et air de combustion...........................................15
6.3 Unité d'air d'admission..........................................................26
6.4 Raccords des conduits - SSCBL et RPBL............................38
6.5 Vérification des soufflantes, des courroies
et des entraînements...........................................................39
7.0 Alimentation électrique et commandes.............................41
8.0 Commandes..........................................................................43
8.1 Emplacements des commandes...........................................43
8.2 Commande de ventilateur (suite)..........................................43
8.3 Disjoncteur hautes températures ........................................44
8.4 Contacteur de détection de débit d'air
(air d'appoint seulement) en option ..................................44
8.5 Limiteur de débit inverse ......................................................44
8.6 Limiteur de température maximale
d'air d'entrée en option.......................................................44
8.7 Contacteur de détection d'air de combustion ....................44
8.8 Commandes du gaz................................................................45
8.9 Veilleuse et systèmes d'allumage.........................................51
8.10 Brûleurs, orifices et système
de propagation de l'allumage.............................................51
8.11 Volets d'air de brûleur..........................................................52
9.0 Vérification de l'installation et mise en marche................52
9.1 Vérification de l'installation avant la mise en marche........52
9.2 Mise en marche ......................................................................53
9.3 Vérification de l'installation après la mise en marche........53
10.0 Entretien et réparations.....................................................54
10.1 Programme d'entretien........................................................54
10.2 Méthodes d'entretien............................................................54
10.3 Dépannage............................................................................57
INDEX..........................................................................................59
RELEVÉ D'INSTALLATION - à remplir par l'installateur.........60
7.1 Généralités..............................................................................41
7.2 Tension d'alimentation et câblage (suite)............................41
7.3 Thermostat et câblage des commandes..............................42
1.0 Généralités
1.1 Étiquettes et avis de dangers
L'appareil et le présent manuel comportent à divers endroits des étiquettes de mise en garde.
Pour votre sécurité, lisez les définitions ci-dessous et respectez toutes les cases étiquetées
ATTENTION, MISE EN GARDE et DANGER en cours d'installation, de fonctionnement, d'entretien et de réparation de cet appareil de chauffage.
Définitions des NIVEAUX D'INTENSITÉ DE DANGER utilisés dans le présent manuel
1. DANGER : Ne pas se conformer à ces consignes peut entraîner des préjudices
corporels graves, voire la mort, ainsi que des préjudices matériels importants.
2. MISE EN GARDE : Ne pas se conformer à ces consignes peut entraîner
des préjudices corporels graves, voire la mort, ainsi que des dégâts
matériels importants.
3. ATTENTION : Ne pas se conformer à ces consignes peut entraîner
des préjudices corporels ou matériels mineurs.
MISE EN GARDE : Les appareils alimentés au gaz ne sont pas prévus
pour être utilisés dans un milieu dangereux saturé d'émanations ou
de poussières combustibles, ni dans un environnement contenant des
hydrocarbures chlorés ou halogénés, ainsi que des substances siliconées
en suspension. Consultez Niveaux d'intensité de danger, ci-inclus.
MISE EN GARDE : Les installations, réglages, modifications, réparations
ou entretiens inadéquats peuvent entraîner des préjudices corporels
graves, voire la mort, ainsi que des dégâts matériels. Lisez complètement
les instructions d'installation, de fonctionnement et d'entretien avant
d'installer ou de réparer cet équipement.
MISE EN GARDE : Pour assurer la sécurité, observez les instructions
d'allumage situées sur le couvercle du boîtier de sortie. Consultez Niveaux d'intensité de danger, ci-inclus.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 2
1.2 Généralités
relatives à
l'installation
1.3 Garantie
L'installation doit être exécutée par une entreprise qualifiée conformément aux instructions stipulées dans le présent manuel et en conformité avec tous les codes et exigences institués par
les autorités compétentes. Les instructions stipulées dans le présent manuel s'appliquent aux
modèles SSCBL et RPBL.
Consultez la fiche de garantie limitée se trouvant dans «la poche de documentation».
GARANTIE - La garantie n'est pas valable dans les cas suivants :
a. Les appareils de chauffage sont utilisés dans des atmosphères chargées en vapeurs
inflammables, contenant des hydrocarbures chlorés ou halogénés ou tout autre
contaminant (silicone, oxyde d'aluminium, etc.) qui adhèrent à la sonde de détection
des flammes du circuit de production d'étincelles.
b. Le câblage n'est pas conforme au schéma de connexion fourni avec l'appareil.
c. Le dégagement de l'appareil par rapport aux matériaux inflammables n'est pas correct.
d. Le débit d'air à travers l'appareil de chauffage ne correspond pas à la plage spécifiée
sur la plaque signalétique.
1.4 Codes
d'installation
Installations
spéciales (hangars
d'aviation/garages)
Toutes les installations
2.0 Emplacement
de l'appareil
de chauffage
Les systèmes figurant dans le présent manuel comprennent des chaufferettes de conduit dont
la conception est conforme aux normes de l'ANSI et de la CSA (Association canadienne de
normalisation). L'installation des chaufferettes de conduit est autorisée aux États-Unis et au
Canada. Toutes ces chaufferettes peuvent fonctionner au gaz naturel ou au gaz propane. Le
type de gaz pour lequel la chaufferette est équipée et l'allure de chauffe sont indiqués sur la plaque signalétique fixée à l'appareil. Les caractéristiques électriques sont indiquées sur la plaque
signalétique de l'appareil.
Ces appareils doivent être installés conformément aux codes locaux du bâtiment. En l'absence de code, aux États-Unis, l'installation doit se faire conformément au code national du
gaz combustible (National Fuel Gas Code), NFPA/ANSI Z223.1 (dernière édition). Toute installation au Canada doit être conforme au code d'installation de gaz naturel et de gaz propane
B149.1 de la CSA (Association canadienne de normalisation). Ces codes sont disponibles
auprès des services de renseignements de la CSA (Association canadienne de normalisation),
au 1 800 463-6727. Avant toute installation, consultez les autorités locales compétentes en vue
de vérifier les exigences des codes et les procédures d'installation.
Les appareils de chauffage à combustion séparée de modèle SSCBL sont conçus et fabriqués
conformément à la définition de l'ANSI qui veut que les appareils à combustion séparée se présente comme suit : un appareil avec un ou plusieurs terminaux d'évacuation fournis par le fabricant, plus un raccord d'air de combustion entre l'appareil et l'atmosphère extérieure, plus des
raccords aux conduits de gaz entre l'appareil et le ou les terminaux d'évacuation dont le ou les
types doivent être spécifiés par le fabricant, mais fournis par l'installateur, et réalisés de façon
à ce qu'une fois installés conformément aux instructions du fabricant l'air de combustion provienne de l'atmosphère extérieure et que les gaz d'évacuation soient refoulés vers l'atmosphère
extérieure. Les appareils à combustion séparée prévoient dans leur conception de séparer l'air
destiné à la combustion et les produits de carneau de l'environnement dans lequel ils sont installés. Il est conseillé d'installer les appareils à combustion séparée dans les environnements
chargés de poussières ou de vapeurs corrosives.
Les installations dans les hangars d'aviation, garages publics, parcs de stationnement et ateliers de réparation doivent se faire conformément aux normes suivantes : NFPA nº 409 (dernière
édition) pour les hangars d'aviation; NFPA nº 88A (dernière édition) pour les garages publics
et parcs de stationnement; NFPA nº 88B (dernière édition) pour les ateliers de réparation. Au
Canada, les installations dans les hangars d'aviation, ateliers de réparation et parcs de stationnement doivent se faire conformément aux exigences des autorités compétentes et à celles des
codes B149 de la CSA (Association canadienne de normalisation).
Ces produits alimentés au gaz sont certifiés par le groupe de normes ANSI Z83 régissant l'usage
sécuritaire d'équipement de chauffage dans le secteur industriel et commercial. Notamment,
l'utilisation des appareils de chauffage dans les applications d'air d'appoint permet la mise sous
pression des passages dans les bâtiments commerciaux tels que les édifices administratifs et
les grands ensembles d'appartements.
Les appareils de chauffage ne sont pas homologués comme équipement de chauffage résidentiel et ne doivent en aucun cas être utilisés à cette fin.
Le dégagement de l'appareil de chauffage et de l'évacuateur par rapport aux matériaux de
construction inflammable ou autres éléments stockés doit être conforme au code national du
gaz combustible (National Fuel Gas Code) ANSI Z223.1a (dernière édition) concernant les dispositifs brûlant du gaz; lesdits matériaux ne devant pas atteindre une température supérieure à
160 °F (71 °C) sous fonctionnement continu de l'appareil de chauffage.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 3
2.0 Emplacement
de l'appareil
de chauffage
(suite)
Configuration standard
FIGURE 1 - Dispositions
de l'emballage par
modèle et taille
L'emplacement doit être conforme aux mesures de dégagement énumérées au paragraphe 4.2.
La sélection de l'emplacement dépend de divers facteurs, tels que l'application du système,
la structure du bâtiment, les dimensions et le poids. Lisez les normes d'installation du présent
manuel et sélectionnez un endroit qui soit conforme à ces exigences.
ATTENTION : N'installez pas de modèle SSCBL pour l'intérieur à un
endroit où il serait exposé à des vaporisations d'eau, à la pluie ou à
l'eau qui goutte.
Code : Caisson de soufflante
SSCBL ou
RPBL 400
Section d'appareil de chauffage
SSCBL ou RPBL 500,
600, 700, 800
SSCBL ou RPBL
1050, 1200
Dangers du chlore
La présence de vapeurs de chlore dans l'air de combustion des appareils de chauffage au gaz
constitue un danger potentiel de corrosion. Exposé à une flamme, le chlore se précipite d'habitude en fréon ou en vapeurs de dégraissage; il forme une solution avec la condensation se
trouvant dans l'échangeur de chaleur ou autres pièces associées créant ainsi de l'acide chlorhydrique capable de s'attaquer à tous les métaux, y compris l'acier inoxydable de qualité 300.
La séparation de ces vapeurs de chlore du processus de combustion doit se faire avec précaution. Pour ce faire, localisez l'appareil de chauffage en tenant compte des exhausteurs ou du
sens des vents prédominants. Lors du choix de l'emplacement de l'appareil et des systèmes
d'échappement, n'oubliez pas que le chlore est plus lourd que l'air.
3.0 Déballage
et préparation
3.1 Déballage et inspection
3.2 Préparation
de l'installation
Cet appareil de chauffage a été testé et inspecté avant d'être emballé à l'usine, ce qui signifie
qu'il était en état de fonctionner au moment de son expédition. Si l'appareil a été endommagé
de quelque manière que ce soit pendant le transport, veuillez noter les dommages subis, puis
avisez immédiatement le transporteur responsable ainsi que votre distributeur autorisé Reznor®.
Si vous êtes un distributeur Reznor®, respectez la politique sur le transport franco à bord telle
qu'elle est publiée par Reznor, LLC.
Vérifiez la plaque signalétique relative au gaz et aux caractéristiques électriques de l'appareil de
chauffage pour vous assurer que ce dernier est compatible avec l'alimentation en électricité et
en gaz du lieu d'installation.
Composants expédiés séparément
Lisez ce manuel et familiarisez-vous avec les exigences d'installation propres au modèle d'appareil de chauffage que vous avez choisi. Si vous ne connaissez pas les normes d'alimentation
en gaz et en électricité de votre région, consultez le fournisseur de gaz ou tout autre organisme
compétent pouvant vous renseigner sur celles-ci. Avant de commencer, assurez-vous d'avoir
tous les outils, le matériel et la main d'œuvre nécessaires.
Options - Certaines options de commande du gaz sont expédiées en vrac avec l'appareil ou
séparément. Si votre appareil est équipé de l'un quelconque des options suivantes pour le gaz,
assurez-vous que ces pièces sont accessibles sur le lieu de travail.
Commandes
Options de
commandes de
gaz de chauffage
Options de
commande
du gaz pour
l'air d'appoint
(en cas de
commande
d'une console à
distance en option,
l'interrupteur
de commande
est monté sur
la console)
Option AG
7
10
11
3, 8
9
15
17, 19
18, 20
39, 41
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 4
Composants expédiés séparément
Thermostat, N/P 48033
Thermostat, N/P 91919
Thermostat, N/P 93435
Interrupteur de commande, N/P 29054
Sélecteur de température à distance, N/P 48042
Interrupteur de commande, N/P 29054
Sélecteur de température à distance, N/P 115848
Module d'addition d'étage, N/P 115849 (un appareil de chauffage - 1;
deux appareils de chauffage - 3; trois appareils de chauffage - 5)
Interrupteur de commande, N/P 29054
Sélecteur de température à distance, N/P 115848
Module d'addition d'étage, N/P 115849
(deux appareils de chauffage -1; trois appareils de chauffage - 2)
Interrupteur de commande, N/P 29054
Sélecteur de température à distance, N/P 115848
Module d'addition d'étage, N/P 115849
(deux appareils de chauffage - 1; trois appareils de chauffage - 2)
Module d'affichage à distance, N/P 115852
Interrupteur de commande, N/P 29054
Sélecteur de température à distance, N/P 174849
Ensemble de terminal
d'évacuation/air de
combustion - Indispensable
pour TOUTES les
installations SSCBL
Les autres options expédiées séparément comptent entre autres les éléments suivants : rebord de
toit, hotte d'air extérieur, soupape de fermeture du gaz, thermostat, interrupteur de commande en
option, console à distance, extension d'évacuation, régulateur d'alimentation en gaz, interrupteur
de déconnexion. Si la commande prévoit aussi un module de refroidissement par évaporation ou
un module de serpentin à eau réfrigérée à détente directe, le module est expédié séparément. Un
ensemble de vidange et de remplissage ou de congélation et un dispositif d'arrêt de l'eau à marteau sont des options expédiées séparément pour le module de refroidissement par évaporation.
Toutes les installations du modèle SSCBL exigent un ensemble d'évacuation/air de (option CC2
ou CC6), notamment un boîtier adaptateur concentrique pour chaque chaufferette de conduit.
Vous trouverez à la page 19 (option CC6) ou à la page 22 (option CC2) la liste des composants de
chaque ensemble. Assurez-vous que vous disposez sur le lieu de travail des pièces fournies par
l'usine et des pièces à prévoir pour le ou les ensembles d'évacuation/air de combustion.
4.0 Dimensions et dégagements
4.1 Dimensions
4.1.1 Dimensions du modèle SSCBL pour l'intérieur
FIGURE 2 - Dimensions du modèle SSCBL pour l'intérieur - pouces (millimètres)
7 13/32 po
(188 mm)
7 13/32 po
(188 mm)
18½ po
(470)
Tension de commande
du câblage sur place
18½ po
(470)
1 1-1 1/32
(288)
7 13/32 po
(188 mm)
8 15/32 po
(215 mm)
3/4
(19)
A
5 (127)
Collier de
tuyau
Collier de
d'évacuation, tuyau d'air
6 po
d'admission,
(152 mm)
6 po
diam. ext.
(152 mm)
diam. int.
Caisson de
ventilateur
19½ po
(495 mm)
4 3/32 po
(104 mm)
Ouverture
d'air de retour
en option
Débit d'air
Collier de
Collier de
tuyau
tuyau d'air
d'évacuation, d'admission,
6 po
6 po
(152 mm)
(152 mm)
diam. ext.
diam. int.
Appareil de
chauffage
Appareil de
chauffage
Vue latérale
gauche
18
(45)
40⅛ po
(1 019 mm)
Appareil de
chauffage
3/4
(19)
3
2
1
Emplacement de raccord
de gaz (un seul raccord
par unité; tableau
ci-dessous, à droite)
Câblage au
chantier –
Tension de ligne
19½ po
(495 mm)
Collier de
Collier de
tuyau
tuyau d'air
d'évacuation,
d'admission,
6 po
6 po
(152 mm)
(152 mm)
diam. ext.
diam. int.
D
B
C
4¼ po
(108 mm)
3/4
(19)
3/4
(19)
4¼ po
(108 mm)
Vue
de face
E
Dimensions des points pour suspension
Débit d'air
H
58 25/32 po
(1 493 mm)
Largeur de l'ouverture
horizontale d'admission
de l'air; largeur de
l'ouverture de retour
d'air en option (bas)
C
Largeur du
couvre-rebord
D
Largeur de l'ouverture
horizontale d'air
de refoulement
E
Longueur hors tout
à l'intérieur du
couvre-rebord
A
pouces
B
C
D
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
1 156
400
58⅞
1 495
47⅝
1 210
56⅛
1 426
45½
500, 600
47⅞
1 216
36⅝
930
45⅛
1 146
34½
876
700, 1050
53⅜
1 356
42⅛
1 070
50⅝
1 286
40
1 016
800, 1200
58⅞
1 495
47⅝
1 210
56⅛
1 426
45½
1 156
Taille
SSCBL
Dimensions de la suspension
E**
F
G
pouces
millimètres
pouces
millimètres pouces millimètres
400
83½
2 121
59 9/16
1 513
54⅜
500, 600
109½
2 781
48 9/16
1 233
700
109½
2 781
54 1/16
800
109½
2 781
1050
135½
1200
135½
H**
Nbre de
A Largeur du caisson
Taille
SSCBL
3/4
(19)
suspensions
Codes pour
la FIGURE 2
(codes A à E) :
B
Distance approx. de
l'intérieur du couvrerebord à l'extrémité
soufflante du système
400
1
7 pi + 5 à 6 po
(2,3 mètres)
500,
600,
700,
800
2
8 pi + 7 à 8 po
(2,7 mètres)
1050,
1200
3
9 pi + 2 à 3 po
(2,8 mètres)
Vue de dessus du couvre-rebord
FG
3/4
(19)
Taille
Emplacement
sur le dessin
(ci-dessus)
Emplacement approximatif
du raccord de gaz*
pouces
millimètres
1 381
27 3/32
688
6
43⅜
1 102
53 3/32
1 352
6
1 373
48⅞
1 229
53 7/32
1 352
6
59 9/16
1 513
54⅜
1 381
53 7/32
1 352
6
3 442
54 1/16
1 373
48⅞
1 229
79 7/32
2 012
6
3 442
59 9/16
1 513
54⅜
1 381
79 7/32
2 012
6
*La canalisation de gaz n'exige de manifold
qu'au raccord d'alimentation. Le raccord de
gaz est à la «hauteur» du couvre-rebord du
côté commande du système.
Descriptions et
dimensions des
ouvertures d'air
pouces millimètres
Admission d'air
horizontale
19½×B
495×B
Ouverture de retour
d'air en option (bas)
19½×B
495×B
18×D
457×D
Ouverture horizontale
d'air de refoulement
**Les dimensions E et H ne concernent pas
les systèmes avec caisson de serpentin refroidisseur fixé sur place (option AU2 ou AU3);
consultez la REMARQUE à la FIGURE 4.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 5
4.0 Dimensions
et dégagements
(suite)
4.1 Dimensions (suite)
4.1.2 Dimensions du modèle RPBL pour l'extérieur
FIGURE 3 - Dimensions du modèle RPBL pour l'extérieur - pouces (millimètres)
Tension de
commande du
câblage sur place
Caisson de
ventilateur
Ouverture
d'air de
retour
en option
Dégagement minimal
14 po (356 mm)
4 3/32 po
(104 mm)
Appareil de
chauffage
Appareil de
chauffage
Appareil de
chauffage
Débit d'air
Débit d'air
Débit d'air
Tension de
secteur du Emplacement du raccord
câblage sur de gaz (un seul raccord;
place
tableau ci-dessous)
Vue latérale gauche
F
E
19½ po
(495 mm)
19½ po
(495 mm)
Code de dimensions :
A Largeur du caisson
500, 600
RPBL
700, 1050
400, 800,
1200
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
A
47⅛
1 216
53⅜
1 356
58⅞
1 495
B
36⅝
930
42⅛
1 070
47⅝
1 210
C
45⅛
1 146
50⅝
1 286
56⅛
1 426
E
34½
876
40
1 016
45½
1 156
pouces
495 × B
Ouverture de retour d'air en option (bas)
19½ × B
495 × B
18 × E
457 × D
19½ × B
495 × D
Ouverture horizontale d'air de refoulement standard
Ouverture d'air de refoulement en option
(avec plénum directionnel)
RPBL
500, 600,
700, 800
1050, 1200
3/4
(19)
4¼ po
Couvre-rebord
(108 mm)
avec trous de
suspension
D
B
3/4
(19)
3/4
(19)
C
4¼ po (108
mm)
Vue de face
(refoulement
horizontal standard)
4 3/32 po
(104 mm)
directionnel en option
19½ × B
400
18(457)
Distance entre l'ouverture inférieure de retour d'air
Admission d'air standard horizontale
Dimension
40⅛ po
(1 019 mm)
F en option et l'ouverture d'air de refoulement à plénum
Ouvertures d'air :
Modèle
3/4
(19)
E Longueur hors tout à l'intérieur du couvre-rebord
C Largeur du couvre-rebord
Taille
A
D Largeur d'ouverture horizontale d'air de refoulement standard
Largeur d'ouverture d'air de refoulement à plénum
directionnel, en option; largeur d'ouverture horizontale
B
d'admission d'air standard et ouverture de retour d'air
(bas) en option
Modèle
Plénum
directionnel
en option
31 11/32 po
(796 mm)
Hotte 100 %
air extérieur
en option
8 15/32 po
(215 mm)
Ouverture
d'air
fourni en
option
43 17/32 po
(1 106 mm)
Emplacement approximatif
du raccord de gaz*
EmplaceDimenment sur
sion
le dessin
400
1
500,
600,
700,
800
2
1050,
1200
3
millimètres
avec option
directionnelle
AQ5 ou AQ8*
pouces
millimètres
pouces
Non
Oui
Non
Oui
Non
Oui
83¾
107¾
109¾
133¾
135¾
159¾
2 127
2 737
2 788
3 397
3 448
4 058
-60 5/16
-86 5/16
-112 5/16
E**
F**
millimètres
1 532
2 192
Distance approximative
de l'intérieur du couvrerebord à l'extrémité soufflante
du système
7 pi + 5
La canalisation
à 6 po
(2,3 mètres) de gaz n'exige
de manifold
qu'au raccord
8 pi + 7
d'alimentation.
à 8 po
Le raccord de
(2,7 mètres) gaz est à la
«hauteur» du
couvre-rebord du
9 pi + 2
côté commande
à 3 po
(2,8 mètres) du système.
*La canalisation de gaz n'exige de
manifold qu'au raccord d'alimentation;
vous trouverez plus de précisions au
paragraphe 6.1. Le raccord de gaz est
à la «hauteur» du couvre-rebord du côté
commande du système.
2 853
**Les dimensions E et F énumérées ne concernent pas les systèmes avec caisson de serpentin refroidisseur ou caisson à serpentin
refroidisseur avec plénum directionnel (options AU2, AU3, AU11, AU12, AU13 et AU14); consultez la REMARQUE à la FIGURE 4.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 6
4.1.3 Dimensions - caisson de serpentin refroidisseur, en option
D
7/8 (22)
2 (51)
Vue latérale
du caisson
de serpentin
Boîtier du
à détente
collecteur
directe DX
de serSortie du
pentin
plateau
de drain
(1 po FPVC)
5⅛ po (130 mm)
Raccords de
conduite de
liquide (⅞ ou 1⅜
po) (22,23 mm
ou 29,63 mm)
Raccord de conduite
d'aspiration (1⅝ ou 2⅛ po)
3/4
(19)
3/4
(19)
Vue de face
du caisson de
serpentin à détente
directe DX
avec refoulement
horizontal
(option AU3)
12½ po
(318 mm)
14½ po
(368 mm)
16¼ po
(413 mm)
G
Débouchures pour
raccords de conduite
de liquide (autres
emplacements)
3¼ po (83 mm)
D
Dimensions (tous les caissons à serpentin AU)
SSCBL ou RPBL 400
E
F
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
Sans option
directionnelle
millimètres
Avec option
directionnelle
millimètres
Sans option
directionnelle
millimètres
Avec option
directionnelle
millimètres
G
H
A
B
7/8 (22)
Vue latérale
du caisson
de serpentin
d'eau réfrigérée
38⅜ po
D
pour RPBL
Aérateur de
serpentin ½ po
(12,7 mm) NPT
(975 mm)
C
Caisson à serpentin à
détente directe - option
AU3 pour les modèles
RPBL et SSCBL et options
AU13 et AU14 uniquement
Caisson de serpentin à eau réfrigérée - option AU2 pour RPBL
et SSCBL et options AU11 et AU12 uniquement pour RPBL
3½ po (89 mm)
Vue de
dessous du
caisson de
serpentin à
détente
directe DX
B
3/4
(19)
C
2⅜ po
(60 mm)
7/8 (22)
A
18
44¼ po
(457) (1 124 mm)
11¼ po
(286 mm)
6⅝ po
(168 mm)
F (intérieur du
couvre-rebord)
E (longueur du
couvre-rebord)
FIGURE 4 - Caissons à
serpentin refroidisseur,
en option, avec serpentin
à détente directe ou à
eau réfrigérée, avec ou
sans caisson à plénum
directionnel
A
B
8 (203)
7/8 (22)
pouces
pouces
pouces
pouces
millimètres
pouces
millimètres
500,
600
700,
1050
400, 800,
1200
47¾
1 213
34½
876
45⅛
1 146
56⅜
1 432
59⅜
1 508
83⅜
2 118
57⅜
1 457
81⅜
2 067
29⅛
740
45⅛
1 146
53¼
1 353
40
1 016
50⅝
1 286
62
1 575
64⅞
1 648
88⅞
2 257
63
1 600
87
2 210
31⅞
810
50⅝
1 286
58¾
1 492
45½
1 156
56⅛
1 426
67⅜
1 711
70⅜
1 788
94⅜
2 397
68⅜
1 737
92⅜
2 346
34⅝
879
56⅛
1 426
15¼ po
(387 mm)
Raccord de
retour 2½ po
(63,5 mm) NPT
Raccord
d'alimentation 2½
po (63,5 mm) NPT
Raccord de drain
Raccord de
plateau de drain
1 po (25,4 mm)
FPVC
3/4
(19)
Vue de face du
caisson de
serpentin CW
à refoulement
horizontal
(option AU2)
44¼ po
(1 124 mm)
18
(457)
de serpentin ½
3/4
(19)
po (12,7 mm)
NPT
11¼ po
(286 mm)
6⅝ po
(168
F (intérieur du
couvre-rebord)
mm)
G
C
E (longueur du
couvre-rebord)
Caisson à plénum
directionnel
(fixé en usine)
Remarque sur les volets de
refoulement : Les volets de
refoulement à deux positions
en option des options AU12
ou AU14 s'adaptent dans
l'ouverture d'air de refoulement. Le moteur de volet
trouve sa place à l'intérieur
du caisson directionnel. Vous
trouverez les instructions de
câblage au paragraphe 6.3.6.
REMARQUE : Pour la longueur du modèle RPBL avec caisson de serpentin refroidisseur, consultez le tableau à droite.
Le caisson de serpentin refroidisseur est expédié séparément
et attaché sur place. Pour les dimensions de rebord de toit,
reportez-vous à la page 11.
La longueur totale du système à l'intérieur avec caisson
de serpentin refroidisseur dépend du mode d'installation du
système. Si la soufflante/l'appareil de chauffage est suspendu,
il faut prévoir un couvre-rebord spécial et un conduit de
transition. Pour plus de précisions à cet effet, communiquez
avec votre représentant de vente. En cas de montage d'un
système intérieur, ajoutez la longueur du caisson à la longueur
de la soufflante/de l'appareil de chauffage, en page 5.
Vue
Vue
latérale
latérale
du caisson
du
decaisson
plénum
directionnel,
options AU11,
12, 13 et 14 pour
modèle RPBL
Air de
refoulement
19½ po (495 mm)
Largeur du caisson (sans rebord)
Taille
RPBL
400
500,
600
700
800
1050
1200
avec caisson de
serpentin à eau
réfrigérée
avec caisson de
serpentin à détente
directe
Vue de face
du caisson
de plénum
directionnel,
options AU11, 12,
13 et 14 pour
modèle RPBL
4¼
po
(108
mm)
4¼
po
(108
mm)
H (air de
refoulement)
C
4¼
po
(108
mm)
Longueur du caisson (sans rebord)
avec caisson
de serpentin
refroidisseur
uniquement
avec caisson de
serpentin refroidisseur
muni d'un plénum
directionnel
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
58⅞
1 495
66⅞
1 698
150⅜
3 820
173½
4 407
47⅛
1 197
55⅛
1 400
165⅜
4 201
188½
4 788
53⅜
58⅞
53⅜
58⅞
1 356
1 495
1 356
1 495
61⅜
66⅞
61⅜
66⅞
1 559
1 698
1 559
1 698
171
176⅜
197
202⅜
4 343
4 480
5 004
5 140
194⅛
199½
220⅛
225½
4 931
5 067
5 591
5 728
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 7
4.0 Dimensions
et dégagements
(suite)
Modèle
SSCBL
Dégagement
requis pouces
(millimètres)
4.2 Dégagements
Au titre de la sécurité et de la commodité, prévoyez les dégagements indiqués sur le tableau.
On entend par dégagement par rapport aux matériaux inflammables la distance minimale entre
l'appareil de chauffage et une surface ou un objet requise pour qu'une température de surface
ne dépasse pas la température ambiante de plus de 90 °F (32 °C). Les dégagements minimaux
figurent également sur la plaque signalétique de l'appareil de chauffage.
Contrôles côté opposé - 6" (152mm) est nécessaire pour l'autorisation de combustibles.
30" (762mm) dégagement de service est recommandée pour l'accès au moteur.
Côté des commandes (pour les services) - 56 po (1 422 mm)
Haut - 6 po (152 mm)
Bas de l'appareil de chauffage - 6 po (152 mm)
Côté des commandes (pour les services) - 56 po (1 422 mm)
Contrôles côté opposé - 30" (762mm) dégagement de service est recommandée pour l'accès au
moteur.
*Bas de l'appareil de chauffage - 0 po (0 mm)
*Installé sur un rebord de toit inflammable, la partie du toit emprisonnée dans le rebord doit être ventilée,
laissée ouverte ou recouverte d'un matériau ininflammable dont la valeur «R» est d'au moins 5,0.
Consultez la FIGURE 9A, page 11.
Modèle
RPBL
5.0 Suspension
et montage
5.1 Poids
5.2 Suspension modèle SSCBL
Le modèle SSCBL est équipé d'un élément
porteur et d'un couvre-rebord qui font tout
deux partie intégrante de l'appareil. Le couvre-rebord est soudé à tous les joints et possède des trous de suspension à chaque coin
ainsi que des supports aux côtés. Consultez la
FIGURE 2 pour les dimensions de l'appareil à
suspendre. Chaque point d'appui de l'appareil
suspendu nécessite une tige filetée de ½ po
(12,7 mm), comme illustré à la FIGURE 5.
Avant d'installer l'appareil, assurez-vous que la structure support à une capacité de charge suffisante pour supporter le poids de l'appareil. Monter et suspendre l'appareil est la responsabilité
de l'installateur. Le modèle SSCBL est conçu pour être suspendu ou monté. Le RPBL est conçu
pour être monté seulement. Tous les appareils installés doivent être parfaitement à l'horizontale.
Poids net (lb et kg)
Modèle
et taille
400
500
600
700
800
1050
1200
lb
849
1 104
1 104
1 184
1 245
1 476
1 565
SSCBL
kg
385
500
500
537
565
670
710
lb
849
1 104
1 104
1 184
1 245
1 476
1 565
RPBL
kg
385
500
500
537
565
670
710
FIGURE 5 Détails des tiges
Tige filetée de
de soutien ½ po (12,7 mm)
requises à tous
les points de
suspension
Rondelle frein
Écrou 13 de ½
po (12,7 mm)
MISE EN GARDE : Les appareils doivent être parfaitement à
l'horizontale pour fonctionner adéquatement. Ne chargez pas
l'appareil et n'accrochez rien à celui-ci. Consultez Niveaux
d'intensité de danger, page 2.
5.3 Montage intérieur
sur place modèle SSCBL
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 8
Avant l'installation, assurez-vous que le montage de l'appareil est conforme aux normes et
codes de bâtiment de la région. Le système sera supporté par deux rails horizontaux 4 × 4
en bois traité. Ils peuvent être montés directement sur une surface ou ils peuvent être attachés «dans les airs» à une structure additionnelle. Coupez les rails de la longueur appropriée
(consultez la dimension A de la FIGURE 6A).
Espacez les rails en bois 4 × 4 de façon à ce que la «jupe» du couvre-rebord passe par dessus
le bord des planches, avec les rails à l'intérieur de la longueur horizontale du rebord de toit.
(Consultez la dimension B de la FIGURE 6A)
Si les rails reposent sur une surface d'appui, positionnez-les comme illustré à la FIGURE 6B.
Disposez le système sur les rails. Le dessous de l'appareil ainsi dégagé sert à la ventilation.
Si les rails ne reposent pas sur une surface d'appui, des appuis transversaux doivent être placés
en dessous des rails, aux extrémités de l'appareil et à toutes les jonctions de caisson (entre le
caisson de soufflante et la section d'appareil de chauffage, entre chaque section d'appareil de
chauffage et entre l'appareil de chauffage et le caisson à plénum directionnel en option). Consultez la FIGURE 6B. Les appuis transversaux (approvisionnés sur place) doivent être assez solides pour assister les rails en bois aux points d'appui recommandés ci-dessus. Ces appuis doivent aussi parcourir toute la largeur de l'appareil et soutenir les rails en bois 4 × 4 à toutes les
positions recommandées.
A
Colombages 4 × 4
en bois traité
B
Caisson
standard
400
500/600
700
800
1050
82¼ (2 089)
108¼ (2 750)
108¼ (2 750)
108¼ (2 750)
134¼ (3 410)
134¼ (3 410)
158¼ (4 020)
1200
FIGURE 6B Emplacements des
supports transversaux
Conduit
Caisson de
fourni
ventilateur
sur place
Colombage
4 × 4 en
bois traité
5.4 Montage du
modèle extérieur
RPBL
5.4.2 Construction
de la base
5.4.3 Montage
des modèles pour
l'extérieur sur des
supports fournis sur
place (sans rebord
de toit) - s'applique
au modèle RPBL
Conduit
chauffage
Laissez les deux
bouts ouverts aux
fins de ventilation.
SSCBL
avec caisson
de serpentin
refroidisseur
(option AU2 ou
AU3)
150¼ (3 816)
176¼ (4 477)
176¼ (4 477)
176¼ (4 477)
202¼ (5 137)
Conduit
chauffage
A
Conduit
chauffage
FIGURE 6A - Dimensions
des supports de
montage - pouces
(millimètres)
B
Largeur - toutes les
configurations
54½ (1 384)
43 9/16 (1 106)
49 1/16 (1 246)
54½ (1 384)
49 1/16 (1 246)
54½ (1 384)
Conduit
fourni sur place
= emplacements des traverses
5.4.1 Mise en place
Des trous de levage sont prévus pour la mise en place. Utilisez des barres d'écartement quand
vous levez l'appareil pour éviter que les chaînes ou câbles ne l'endommagent. Si l'appareil doit
être installé sur un rebord de toit, appliquez un calfeutrage sur le rebord de toit avant de hisser
l'appareil au toit et de l'installer sur le rebord. Consultez la FIGURE 9A, page 11. Si le système
comprend une hotte d'air extérieur, un caisson de serpentin refroidisseur ou un module de refroidissement par évaporation, fixez-les après avoir mis le système est en place.
Base du couvre-rebord - Un modèle RPBL est équipé d'un couvre-rebord portant qui forme
partie intégrante de l'appareil. Ce couvre-rebord est soudé à tous les joints et comporte une
«jupe» qui recouvre le rebord de toit de façon à obtenir une installation étanche. Des trous sont
prévus aux coins du couvre-rebord pour lever l'appareil. Ces trous ne nuisent pas à l'étanchéité.
Le couvre-rebord n'est pas conçu pour être placé directement sur la surface du toit.
Le système peut être monté sur un rebord de toit en option acheté avec l'appareil, un rebord de
toit fourni sur place ou des supports fournis sur place. Si le système comporte un plénum directionnel ou une ouverture inférieure de retour d'air, il est conseillé d'utiliser un rebord de toit afin
d'obtenir une installation étanche, ainsi que des dégagements facilitant la pose des conduits.
Avant l'installation, assurez-vous que la méthode de support est conforme à tous les codes
locaux du bâtiment et qu'elle est adaptée au climat. Si vous envisagez ce type d'installation dans
une zone où il neige, Il est conseillé de poser les rails en bois 4 × 4 sous le système sur une
structure de support transversale plus haute que la surface du toit d'au moins 12 po (305 mm)
(pour les emplacements des supports transversaux, reportez-vous à la FIGURE 8, page 10).
Que les supports soient montés directement sur le toit ou placés «en hauteur» sur une structure supplémentaire, la longueur horizontale du système doit être soutenue par deux rails
4 × 4 en bois traité. Coupez les rails à la longueur appropriée (dimension A) à la FIGURE 7.
(REMARQUE : Les dimensions indiquées concernent des appareils avec caisson à plénum
directionnel, mais il est fortement conseillé d'exécuter une installation complète à rebord de toit
lorsque l'appareil inclut un caisson à plénum directionnel ou un conduit inférieur de retour d'air)
Espacez les rails en bois 4 × 4 de façon à ce que la «jupe» du couvre-rebord passe par dessus
le bord des planches, avec les rails à l'intérieur de la longueur horizontale du rebord de toit.
(Consultez la dimension B de la FIGURE 7)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 9
5.0 Suspension et
montage (suite)
5.4 Montage du modèle extérieur RPBL (suite)
5.4.3 Montage des modèles pour l'extérieur sur des supports fournis
sur place (sans rebord de toit) - s'applique au modèle RPBL (suite)
FIGURE 7 - Dimensions du support de montage
Emballage
standard des
appareils de
Taille chauffage et
de soufflante
A
Laissez les deux
bouts ouverts aux
fins de ventilation.
Colombages 4 × 4
en bois traité
B
400
500/
600
700
800
1050
1200
Avec option
Avec option
de caisson
de plénum
de serpentin
directionnel
refroidisseur
AQ5 ou AQ8
AU2 ou AU3
Avec option
de caisson
de serpentin
refroidisseur
muni d'un
plénum
directionnel AU
11, 12, 13 ou 14
Tout
A
A
A
A
B
82¼ po
2 089 mm
108¼ po
2 750 mm
108¼ po
2 750 mm
108¼ po
2 750 mm
134¼ po
3 410 mm
134¼ po
3 410 mm
106¼ po
2 699 mm
132¼ po
3 359 mm
132¼ po
3 359 mm
132¼ po
3 359 mm
158¼ po
4 020 mm
158¼ po
4 020 mm
150¼ po
3 816 mm
165¼ po
4 197 mm
170¾ po
4 337 mm
176¼ po
4 477 mm
196¾ po
4 997 mm
202¼ po
5 137 mm
174¼ po
4 426 mm
189¼ po
4 807 mm
194¾ po
4 947 mm
200¼ po
5 086 mm
220¾ po
5 607 mm
226¼ po
5 747 mm
54½ po
1 384 mm
43 9/16 po
1 106 mm
49 1/16 po
1 246 mm
54½ po
1 384 mm
49 1/16 po
1 246 mm
54½ po
1 384 mm
Si les rails sont posés directement sur le toit, placez-les comme indiqué à la FIGURE 7. Installez
le système sur les rails en laissant les «extrémités» inférieures ouvertes pour la ventilation.
Si les rails en bois traité ne sont pas placés directement sur la surface du toit, vous devez les soutenir au moyen d'une structure transversale aux extrémités de l'appareil et à tous les «raccords»
pour caisson (entre le caisson de soufflante et la partie chauffage, ainsi qu'entre l'appareil de
chauffage et le caisson à plénum directionnel en option). Consultez la FIGURE 8.
Il faut que la structure de support transversale installée sur place et résistant aux intempéries
puisse supporter le poids du système, tandis que tous les supports transversaux doivent se trouver sous la largeur totale du système soutenant les rails en bois 4 × 4 à tous les points recommandés. Ne fermez pas la zone sous l'appareil de chauffage, laissez de l'espace pour la ventilation.
5.4.4 Montage sur
un rebord de toit s'applique au modèle
extérieur RPBL
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 10
Colombage
4 × 4 en
bois traité
Caisson de
ventilateur
Conduit
chauffage
Conduit
fourni
sur place
Conduit
chauffage
FIGURE 8 - Emplacements
des supports
transversaux pour les
systèmes à l'extérieur
quand les rails en
bois 4 × 4 soutenant le
système dans sa longueur
s'appuient sur une
structure supplémentaire
Conduit
chauffage
MISE EN GARDE : Ne fermez pas ou ne bloquez pas les ouvertures sous
chaque extrémité du système montée sur des rails 4 × 4 en bois traité; l'espace
sous l'appareil de chauffage DOIT rester ouvert pour la ventilation.
Si vous utilisez des supports transversaux sous les rails 4 × 4, ne fermez pas la
zone sous l'appareil de chauffage; laissez de l'espace libre pour la ventilation.
Conduit
fourni sur place
= emplacements des traverses
• Dans les régions où
il neige, la structure
doit avoir au moins
12 po (305 mm)
de haut.
• Ne fermez pas la
zone sous l'appareil
de chauffage;
laissez de l'espace
pour la ventilation.
Que vous utilisiez un rebord de toit en option avec le système ou fourni sur place, il faut qu'il soit
solidement fixé, d'équerre et parfaitement à l'horizontale. La surface supérieure du rebord de
toit doit être scellée au moyen d'un ruban de scellement de ¼ × 1¼ po (6,35 × 31,75 mm) ou
de deux cordons de ¼ po (6,35 mm) d'un produit d'étanchéité convenable. L'appareil doit être
scellé au rebord de toit pour empêcher les fuites d'eau dues aux vents et par capillarité dans
cette zone. Exception faite des détails de montage du rebord, les informations et exigences de
cette section concernent tous les rebords. Consultez les FIGURES 9A, 9B et 9C, ainsi que les
instructions d'installation.
Raccords des conduits inférieurs - La section soufflante et le plénum directionnel en option
sont munies de brides pour le raccord des conduits de retour d'air et d'air fourni. Les dimensions
d'ouverture de conduit et l'espacement montré à la FIGURE 9D sont pour le rebord actuellement
fabriqué et offert par le fabricant du système.
Dimensions du rebord de toit pour le modèle RPBL
Dimension
400
500/600
700
800
1050
Option CJ1 - Rebord de toit pour RPBL
lb
82¼
2 089
54½
1 384
78½
1 994
50 13/16
1 291
150
108¼
2 750
43 9/16
1 106
104½
2 654
39 13/16
1 011
167
108¼
2 750
49 1/16
1 246
104½
2 654
45 5/16
1 151
173
108¼
2 750
54½
1 384
104½
2 654
50 13/16
1 291
179
134¼
3 410
49 1/16
1 246
130½
3 315
45 5/16
1 151
202
134¼
3 410
54½
1 384
130½
3 315
50 13/16
1 291
208
kg
68
76
78
81
92
94
pouces
A
millimètres
pouces
B
millimètres
pouces
C*
millimètres
pouces
D*
millimètres
Poids
1200
Option CJ2 - Rebord de toit pour RPBL avec plénum directionnel
installé en usine, option AQ5 ou AQ8
pouces
A
millimètres
pouces
B
millimètres
pouces
C*
millimètres
pouces
D*
millimètres
lb
Poids
kg
106¼
2 699
54½
1 384
102½
2 604
50 13/16
1 291
177
80
132¼
3 359
43 9/16
1 106
128½
3 264
39 13/16
1 011
193
88
132¼
3 359
49 1/16
1 246
128½
3 264
45 5/16
1 151
199
91
132¼
3 359
54½
1 384
128½
3 264
50 13/16
1 291
205
93
158¼
4 020
49 1/16
1 246
154½
3 924
45 5/16
1 151
228
103
158¼
4 020
54½
1 384
154½
3 924
50 13/16
1 291
234
106
Taille
400
500/600
700
800
1050
1200
Option CJ4 - Rebord de toit pour RPBL avec caisson de serpentin
refroidisseur installé sur place**, option AU2 ou AU3
pouces
A
millimètres
pouces
B
millimètres
pouces
C*
millimètres
pouces
D*
millimètres
Poids
lb
kg
150¼
165¼
170¾
176¼
196¾
202¼
3 816
54½
1 384
146½
3 721
50 13/16
1 291
227
103
4 197
43 9/16
1 106
161½
4 102
39 13/16
1 011
231
105
4 337
49 1/16
1 246
167
4 242
45 5/16
1 151
243
110
4 477
54½
1 384
172½
4 382
50 13/16
1 291
255
116
4 997
49 1/16
1 246
193
4 902
45 5/16
1 151
271
123
5 137
54½
1 384
198½
5 042
50 13/16
1 291
282
128
174¼
4 426
54½
1 384
170½
4 331
50 13/16
1 291
253
115
189¼
4 807
43 9/16
1 106
185½
4 712
39 13/16
1 011
257
117
194¾
4 947
49 1/16
1 246
191
4 851
45 5/16
1 151
269
122
200¼
5 086
54½
1 384
196½
4 991
50 13/16
1 291
280
127
220¾
5 607
49 1/16
1 246
217
5 512
45 5/16
1 151
296
134
226¼
5 747
54½
1 384
222½
5 652
50 13/16
1 291
308
140
Option CJ5 - Rebord de toit pour RPBL avec caisson de serpentin
refroidisseur muni d'un plénum directionnel installé sur place**,
option AU11, AU12, AU13 ou AU14
A
B
C*
D*
Poids
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
lb
kg
*C et D sont des dimensions d'ouvertures de toit.
**«Installé sur place » signifie que le caisson de serpentin refroidisseur avec ou sans plénum directionnel est monté en usine et
expédié séparément. La taille du rebord de toit est déterminée de façon à correspondre à la longueur complète du système. Le
caisson de serpentin refroidisseur avec ou sans plénum directionnel expédié à part doit être hissé séparément sur le toit, installé
sur le rebord de toit et fixé à la section d'appareil de chauffage (consultez les instructions du paragraphe 6.3.6).
FIGURE 9A - Rebord de toit
en option et dimensions
pour le modèle RPBL
* Plénum directionnel
en option
App
chauareil de
ffag
Cais
e
s
o
venti n de
lateu
r
Orifices de levage
(4 coins)
Couvrerebord
1½ po
(38 mm)
1⅞ po (48 mm)
DB
AC
1⅞ po
(48 mm)
C
d'ali onduit
men
tatio
n
Co
de r nduit
etou
r
Rebord
de toit
IMPORTANT : La surface supérieure
du rebord de toit DOIT être scellée.
1⅞ po
(48 mm)
16 po (406 mm)
*L'illustration montre un système avec plénum directionnel,
option AQ5 ou AQ8. Le système peut se présenter sous
diverses configurations qui ont un impact sur son installation.
• Si le système n'a pas de plénum directionnel, le refoulement
se fait à l'horizontale.
• Les options AQ5 et AQ8 à plénum directionnel sont
installées en usine pour être hissées sur le toit et installées
sur le rebord de toit comme partie intégrante du système.
• Si le système comporte un caisson de serpentin
refroidisseur, option AU2 ou AU3, le refoulement se
fait à l'horizontale. Si le système comporte un caisson
de serpentin refroidisseur AU11, AU12, AU13, AU14, il
comprend un plénum directionnel avec refoulement à la
verticale. Les options AU2, AU3, AU11, AU12, AU13 et
AU14 ne sont pas installées en usine; elles doivent être
hissées séparément sur le toit, installées sur le rebord
de toit et fixées à l'appareil de chauffage.
IMPORTANT : Les zones emprisonnées par le rebord de toit doivent être conformes aux normes de dégagement relatives aux matériaux inflammables. Si le
toit inclut dans sa construction des matériaux inflammables, la zone prise par
le rebord de toit doit être ventilée, laissée ouverte ou recouverte d'un matériau
ininflammable dont la valeur «R» est d'au moins 5,0. Si cette zone est laissée
ouverte, cela peut entraîner des niveaux sonores plus élevés par rayonnement.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 11
5.0 Suspension et
montage (suite)
5.4 Montage
du modèle
extérieur (suite)
FIGURE 9B - Assemblage
du rebord de toit
Détails de
raccordement
Pour les 4 trous
supérieurs (2 de chaque
côté) aux deux joints, de
l'intérieur de la garniture
de rebord, insérez
4 tirefonds de 5/16 ×
1 po (7,94 × 25,4 mm)
avec 4 rondelles freins
de 5/16 po (7,94 mm).
5.4.4 Montage sur un rebord de toit - modèle RPBL (suite)
Instructions de montage et d'installation des rebords de toit
Les rebords sont expédiés non montés. C'est l'installateur qui se charge du montage
sur place et sur le toit. Toutes les fixations nécessaires au montage sont fournies.
Avant d'installer le rebord de toit, assurez-vous que ses dimensions correspondent
au système à installer.
1. Placez les éléments transversaux et les rails latéraux de rebord comme le montre la
FIGURE 9A. S'il y a deux éléments latéraux sur un côté, fixez-les au moyen des plaques
de liaison et des pièces de fixation montrées sur le dessin des détails de raccordement
(FIGURE 9B). Raccordez les coins comme le montre l'illustration des détails de coins
(FIGURE 9B).
2. Vérifiez la perpendicularité de l'ensemble. Ajustez le rebord de toit de façon à ce que les
mesures en diagonal soit les mêmes avec une tolérance de + ou - ⅛ po (3,175 mm).
Section de rebord
(I
duntérie
reb ur
ord
)
Détails de coins
Tirefond
1⅞ po (48 mm)
Colombage 2 × 6
Fibre de verre
1½ × 3 lb
16 po
(406 mm)
Pour les 4 trous inférieurs (2 de chaque
côté) aux deux joints, de l'extérieur
de la garniture de rebord, insérez
4 tirefonds de 5/16-18 de ¾ po
(19,05 mm) de longueur. Utilisez
des écrous hexagonaux de
5/16-18 avec des rondelles
freins de 5/16 po (7,94 mm)
3. Nivelez le rebord de toit. Pour assurer un bon joint étanche
entre le couvre-rebord et le rebord de toit, ce dernier doit
être à l'horizontale dans les deux sens, sans aucune
torsion d'une extrémité à l'autre. S'il le faut, utilisez des
cales et fixez le rebord au platelage de toit avant de
poser les solins.
4. Installez les solins approvisionnés sur place.
5. Avant de mettre l'appareil en en place, appliquez un ruban
adhésif de scellement de ¼ × 1¼ po (6,35 × 31,75 mm)
sur la surface supérieure du rebord de toit, en prenant soin
d'exécuter de bons joints d'about aux coins. L'appareil doit
être scellé au rebord de toit pour empêcher les fuites d'eau
dues aux vents et par capillarité dans cette zone.
4 po
(102 mm)
Vis
d'assemblage
Pose du solin par
l'installateur (Poser
le solin sous le repli
du rebord de toit.)
Caisson
FIGURE 9C Détails du
rebord installé
BIEN SCELLER le joint
entre le couvre-rebord
et le rebord de toit.
Couvre-rebord
Rebord
de toit
Colombage
2×6
Hauteur du
rebord 16 po
(406 mm)
«Jupe» de
couvre-rebord
Contre-solin
(installateur)
Chanlatte
(installateur)
Isolation
Feutres-toitures
(installés par des tiers)
Fixer le rebord à la structure par soudage,
boulons ou tirefonds.
FIGURE 9D - Dimensions des ouvertures de conduit (pouces
et millimètres) en relation avec l'option CJ de rebord de toit
G
1⅝ po
(41 mm)
1⅝ po
(41 mm)
1⅝ po
(41)
1⅝ po
(41)
19½ po
(495 mm)
1⅝ po
(41)
Conduit
d'air de
retour
1⅝ po
(41 mm)
H
H
G
Rebord de toit
19½ po
(495 mm)
Conduit d'air
d'alimentation
1⅝ po
(41 mm)
1⅝ po
(41)
Avec option
directionnelle
AQ5 ou AQ8
(sans serpentin
refroidisseur)
H
Dimensions
RPBL
pouces
millimètres
pouces
millimètres
pouces
millimètres
400
47⅝
1 210
60 5/16
1 532
127 17/32
3 239
500, 600
36⅝
930
86 5/16
2 192
142 17/32
3 620
700
42⅛
1 070
86 5/16
2 192
148 1/32
3 760
800
47⅝
1 210
86 5/16
2 192
153 17/32
3 900
1050
42⅛
1 070
112 5/16
2 853
174 1/32
4 420
1200
47⅝
1 210
112 5/16
2 853
179 17/32
4 560
• 1⅝ po (41 mm) est la mesure qui va des ouvertures de conduit au bord interne de rebord de toit.
• Les ouvertures pour les conduits doivent avoir 1 po (25,4 mm) de plus que les dimensions de conduit
en prévision du dégagement nécessaire à l'installation.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 12
Avec caisson
de serpentin
refroidisseur
muni d'un plénum
directionnel, options
AU 11, 12, 13, 14
6.0 Mécanique
6.1 Canalisation
pour le gaz
et pressions
MISE EN GARDE
Cet appareil est conçu pour une pression maximale d'alimentation en gaz de ½ psi, de 3,5 kPa ou
de 14 po de colonne d'eau. REMARQUE : Si la pression d'alimentation est supérieure à ½ psi, un
régulateur de service à verrouillage externe doit être installé.
Canalisation d'alimentation d'essai de pression
Pression supérieure à ½ psi : Déconnectez l'appareil et le robinet de gaz à action manuelle de
l'alimentation en gaz devant être testée. Bouchez la canalisation d'alimentation.
Pression inférieure à ½ psi : Avant le test, fermez le robinet de gaz à action manuelle de l'appareil.
MISE EN GARDE : La pression de gaz au manifold ne doit jamais dépasser 3,5 po c.e., pour le gaz naturel, et 10 po c.e., pour le gaz propane.
Toute la tuyauterie doit être conforme aux normes stipulées par le code national du gaz combustible (National Fuel Gas Code) ANSI/Z223.1 (dernière édition) ou aux normes B149.1 et
B149.2 de la CSA (Association canadienne de normalisation). (Consultez le paragraphe 1.4)
L'installation de la canalisation d'alimentation en gaz doit être exécutée dans les règles de l'art
et en conformité avec les codes locaux.
Ces appareils à combustion séparée pour le gaz naturel doivent comporter pour le gaz d'orifices
ayant un pouvoir calorifique de 1 000 (± 50) BTU/pi³. Si le gaz à l'installation ne correspond pas
à ces spécifications, consultez l'usine pour déterminer les orifices qui conviennent.
La pâte à joints utilisée devra être résistante aux effets des gaz de pétrole liquéfiés et à tout
autre constituant chimique du gaz utilisé.
Installez un raccord à joint rodé et une valve d'arrêt manuel en amont du système de commande
de l'appareil. La prise de ⅛ po (3,175 mm) obturée dans la valve d'arrêt offre un point de raccord pour le manomètre d'essai de la canalisation d'alimentation en gaz. Le code national du
gaz combustible (National Fuel Gas Code) exige l'installation d'un purgeur doté d'un point de
purge d'au moins 3 po (76 mm). Les codes locaux peuvent exiger un point de purge plus long,
de l'ordre de 6 po (150 mm).
Une fois tous les raccords exécutés, déconnectez l'alimentation de la veilleuse au niveau de
la soupape de commande et purgez le système de tout air. Reconnectez la canalisation de
veilleuse et, à l'aide d'une solution savonneuse ou de détection des fuites, vérifiez tous les raccords pour déterminer s'il y a des fuites.
MISE EN GARDE : Tous les composants du système d'alimentation en
gaz doivent faire l'objet de tests de fuite avant de mettre l'équipement
en service. N'UTILISEZ JAMAIS UNE FLAMME POUR LES TESTS DE
FUITE. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Raccord de gaz
FIGURE 10 - Raccord de gaz et
disposition du manifold de circuit de gaz
Dimensions des raccords
de gaz (non pas les dimensions des
canalisations d'alimentation en gaz)
SSCBL /
RPBL
Gaz naturel
Propane
400
1 po
(25,4 mm)
1 po
(25,4 mm)
500, 600, 700, 800,
1050, 1200
1¼ po (31,75 mm)
1¼ po (31,75 mm)
Vers l'appareil
de chauffage
Entrée de gaz
Fermeture
manuelle
SSCBL ou RPBL avec
une section d'appareil
de chauffage
Adaptateur avec bouchon
à filetage de ⅛ po (3,175 mm)
NPT pour pressostat
SSCBL ou RPBL avec deux sections d'appareil de chauffage
Adaptateur
avec bouchon
à filetage de ⅛ po Vers l'appareil
Vers l'appareil (3,175 mm) NPT
de chauffage 2
de chauffage 1 pour pressostat
Fermeture
manuelle
Entrée de gaz
Fermeture
manuelle
SSCBL ou RPBL avec trois sections d'appareil de chauffage
Vers l'appareil Vers l'appareil
de chauffage 1 de chauffage 2
Couvrerebord
Entrée de gaz
Valve
d'arrêt
manuel
Adaptateur avec bouchon à
filetage de ⅛ po (3,175 mm)
NPT pour pressostat
Vers l'appareil
de chauffage 3
Entrée de gaz
Valve
d'arrêt
manuel
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 13
6.0 Mécanique
(suite)
6.1 Canalisation de
gaz et pressions
(suite)
Évaluation des dimensions des canalisations d'alimentation en gaz
Capacité de la canalisation - pieds cubes/heure, selon une chute de pression de 0,3 po c.e.
Densité relative du gaz naturel - 0,6 (gaz naturel - 1 000 BTU/pi³)
Densité relative du gaz propane - 1,6 (gaz propane - 2 550 BTU/pi³)
Longueur
de tuyau
20 pi
(6,1 m)
30 pi
(9,1 m)
40 pi
(12,2 m)
50 pi
(15,2 m)
60 pi
(18,3 m)
70 pi
(21,3 m)
80 pi
(24,4 m)
90 pi
(27,4 m)
100 pi
(30,5 m)
125 pi
(38,1 m)
150 pi
(45,7 m)
175 pi
(53,3 m)
200 pi
(61,0 m)
1 po (25,4 mm)
1¼ po (32 mm)
Gaz
naturel
Gaz
propane
Gaz
naturel
Gaz
propane
350
214
730
285
174
590
245
149
215
Diamètre de tuyau
1½ po (38 mm)
2 po (52 mm)
2½ po (64 mm)
Gaz
naturel
Gaz
propane
Gaz
naturel
Gaz
propane
Gaz
naturel
Gaz
propane
445
1 100
671
2 100
1 281
3 300
2 013
360
890
543
1 650
1 007
2 700
1 647
500
305
760
464
1 450
885
2 300
1 403
131
440
268
670
409
1 270
775
2 000
1 220
195
119
400
244
610
372
1 105
674
1 850
1 129
180
110
370
226
560
342
1050
641
1 700
1 037
170
104
350
214
530
323
990
604
1 600
976
160
98
320
195
490
299
930
567
1 500
915
150
92
305
186
460
281
870
531
1 400
854
130
79
275
168
410
250
780
476
1 250
763
120
73
250
153
380
232
710
433
1 130
689
110
67
225
137
350
214
650
397
1050
641
100
61
210
128
320
195
610
372
980
598
Remarque : Pour le calcul de la dimension des canalisations d'alimentation, prenez en compte les extensions
potentielles et le resserrement des exigences.
Consultez le code national du gaz combustible (National Fuel Gas Code) pour en savoir plus à ce sujet.
Réglages de pression
au manifold ou à l'orifice
(sortie de robinet)
Il n'est possible de mesurer la pression de gaz au manifold que lorsque l'appareil de chauffage est en
fonctionnement. Cette étape est incluse dans la marche à suivre «Vérification/Test/Démarrage» au paragraphe 9.0. Les mises en garde et les instructions suivantes s'appliquent.
Gaz naturel : Quand l'appareil de chauffage quitte l'usine, la soupape mixte est configurée de manière à
ce que la pression de gaz (dans le cas d'une soupape à un étage) ou à ce que le taux maximal d'utilisation
(dans le cas d'une soupape à deux étages) soit réglée à 3,5 po c.e. La puissance minimale d'une soupape à
deux étages est 1,8 po c.e. La pression d'entrée à la soupape doit être d'un minimum de 5 po c.e. ou elle doit
correspondre à ce qui est indiqué sur la plaque signalétique. Enfin, la pression d'alimentation en gaz naturel à la soupape doit être d'un maximum de 14 po c.e. REMARQUE : Veuillez toujours vous référer à la
plaque signalétique pour la valeur de la pression minimale d'alimentation en gaz. Cette pression peut
varier en fonction de la dimension du brûleur et des options de commande du gaz. La plupart des appareils
exigent un minimum de 5 po c.e., comme spécifié ci-dessus. Toutefois, des conduits de grande dimension et
à modulation électronique exigent une pression d'alimentation en gaz d'un minimum de 6 po c.e.
Gaz propane : Quand l'appareil de chauffage quitte l'usine, la soupape mixte est configurée de manière
à ce que la pression de gaz (dans le cas d'une soupape à un étage) ou à ce que la puissance maximale
d'utilisation (dans le cas d'une soupape à deux étages) soit réglée à 10 po c.e. La puissance minimale d'une
soupape à deux étages est réglée à 5 po c.e. La pression d'entrée à la soupape doit être d'un minimum de
11 po c.e. et d'un maximum de 14 po c.e.
Avant de mesurer ou de régler la pression de gaz au manifold, assurez-vous que la pression d'entrée
(d'alimentation) se situe dans la plage spécifiée du gaz utilisé, quand l'appareil de chauffage est en fonctionnement et aussi quand il est en mode veille. Un mauvais réglage de la pression d'entrée peut causer une
pression de gaz trop élevée au manifold (sur le coup ou à retardement).
Directives de vérification de la pression à la sortie de robinet (manifold) :
1) Positionnez le robinet de gaz à action manuelle (sur la soupape mixte) de manière à prévenir un écoulement vers les brûleurs principaux. Raccordez un manomètre à la prise de pression de ⅛ po (3,175 mm) sur
la soupape. REMARQUE : Un manomètre (jauge liquide) est recommandé plutôt qu'une jauge à ressort en
raison de la complexité de l'étalonnage de cette dernière.
2) Ouvrez la soupape et mettez l'appareil de chauffage en marche. Mesurez la pression de gaz au manifold.
Si l'appareil est doté d'une soupape à deux étages, déconnectez le fil de la borne «HI» de la soupape pour
mesurer la pression à l'étage inférieur. N'oubliez pas reconnecter le fil après la mesure.
En règle générale, il n'est pas nécessaire d'ajuster le régulateur préréglé en usine. Si un ajustement est
nécessaire, tournez la vis de réglage dans le sens HORAIRE pour augmenter la pression ou dans le sens
ANTIHORAIRE pour diminuer la pression. Pour plus de détails, consultez la documentation du fabricant de
la soupape (inclus avec l'appareil de chauffage).
ATTENTION : NE PAS visser à fond la vis de réglage du régulateur de la soupape à gaz. Sinon, une absence de régulation de la pression au manifold pourrait
s'ensuivre et causer une surchauffe et la défaillance de l'échangeur de chaleur.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 14
6.2 Ventilation et air
de combustion
6.2.1 Modèle SSCBL à combustion séparée
Chaque section de l'appareil de chauffage du système DOIT ÊTRE équipée de canalisations
pour l'air de combustion et l'échappement vers l'extérieur. Consultez les FIGURES 2 et 3 du
paragraphe 4.1 pour localiser les colliers de sortie d'évacuation et d'air d'admission. Le diamètre
externe du collier de la sortie d'évacuation est 6 po (152 mm), et le diamètre interne du collier
d'air d'admission est 6 po (152 mm). Il est nécessaire de commander un adaptateur concentrique de terminal d'évacuation/d'entrée d'air de combustion horizontal (option CC6) ou vertical
(option CC2) pour chaque section de l'appareil de chauffage. Chaque adaptateur concentrique
est emballé individuellement et est destiné à être installé sur place. Assurez-vous d'avoir toutes
les pièces nécessaires au moment de l'installation.
Les présentes directives s'appliquent à l'installation et à l'utilisation des ensembles adaptateurs
concentriques et d'évacuation/air de combustion (options CC2 et CC6) conçus pour tous les
systèmes de modèle SSCBL. Les systèmes d'évacuation/air de combustion décrits dans le présent manuel sont les seuls systèmes autorisés pour le modèle SSCBL.
MISE EN GARDE : N'utilisez pas un système de ventilation déjà en place.
Il est nécessaire de commander et d'installer un système d'évacuation/
air de combustion pour chaque section de l'appareil de chauffage.
L'installation doit être faite par une agence qualifiée et respecter les présentes directives.
L'agence qui installe le système de combustion distinct est responsable de l'installation.
MISE EN GARDE : Les appareils de combustion distincts de
modèle SSCBL ne sont ni conçus, ni approuvés, pour une utilisation
dans un milieu contenant des vapeurs inflammables ou un taux élevé
de vapeurs de chlore. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
6.2.1.1 Exigences
particulières
de ventilation modèle SSCBL
(veuillez lire toutes
les informations
relatives à la
ventilation avant
l'installation)
1) Ensemble d'évacuation/air de combustion (commandé avec l'appareil de
chauffage - option CC2 ou CC6)
Toute installation d'un appareil de modèle SSCBL nécessite un ensemble d'évacuation/air de
combustion pour chaque section de l'appareil de chauffage.
Suivez les directives des pages 19 à 21 pour l'installation d'un système d'évacuation/air de combustion horizontal (option CC6). Suivez les directives des pages 22 à 25 pour l'installation d'un
système d'évacuation/air de combustion vertical (option CC2).
2) Type de conduit (approvisionnement sur place)
Conduit d'évacuation entre la section de l'appareil de chauffage et le boîtier adaptateur
concentrique - Utilisez un conduit d'évacuation approuvé pour les appareils de catégorie III OU
un conduit d'évacuation à simple paroi de calibre 26 (ou d'un diamètre plus gros) galvanisé ou
fait de matériaux résistant à la corrosion.
Conduit d'évacuation entre le boîtier adaptateur concentrique et le terminal d'évacuation - Un conduit d'évacuation à double paroi (type B) est nécessaire. Le conduit d'évacuation
qui se prolonge dans le boîtier et qui traverse concentriquement le conduit d'air de combustion
doit être en un seul morceau et sans aucun joint.
Conduit d'entrée d'air de combustion - Un conduit scellé, à simple paroi et galvanisé
est recommandé.
3) Colliers pour sortie d'aérateur et entrée d'air de combustion
Chaque section de l'appareil de chauffage est dotée d'un raccordement pour l'air d'admission et
d'un raccordement pour la sortie d'aérateur. (Consultez la FIGURE 2) Ces deux raccordements
ont 6 po (152 mm) de diamètre, peu importe le diamètre des conduits.
• REMARQUE : Si vous utilisez un
conduit de 7 po (178 mm), utilisez un
raccord grandissant conique de 6 à 7 po
(de 152 à 178 mm) pour fixer le conduit
d'évacuation et un raccord réducteur de
7 à 6 po (de 178 à 152 mm) pour fixer le
conduit d'air de combustion. Consultez
le tableau ci-dessus.
Débit
d'air
Agrandisseur
conique
Débit
d'air
Réducteur
conique
4) Diamètre et longueur des conduits
Les exigences liées au diamètre et à la longueur maximale des conduits intérieurs d'évacuation
s'appliquent à une installation d'évacuation horizontale ou verticale. La longueur de l'ensemble
des sections droites ou la longueur équivalente, si utilisation d'un coude, ne doit pas dépasser
la longueur maximale.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 15
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air
de combustion
(suite)
6.2.1 Modèle SSCBL
à combustion
séparée (suite)
6.2.1.1 Exigences
particulières de
ventilation (suite)
(veuillez lire
complètement
la section avant
l'installation)
4) Diamètre et longueur des conduits (suite)
Longueur maximale des conduits pour CHAQUE section de l'appareil de
chauffage connectée à un boîtier adaptateur concentrique - La longueur
minimale est de 5 pi (1,5 m).
Modèle SSCBL
Diamètre de tuyau
Évacuation
Air d'admission
Longueur
maximale
Longueur équivalente si
utilisation d'un coude
90°
45°
50 pi
8 pi
4 pi
(2,4 m)
(1,2 m)
500, 600
6 po
(152 mm)
6 po
(152 mm)
(15 m)
400, 700, 800,
1050, 1200
6 po
(152 mm)
6 po
(152 mm)
30 pi
8 pi
4 pi
(9 m)
(2,4 m)
(1,2 m)
Tous
7 po
(178 mm)
7 po
(178 mm)
70 pi
8 pi
4 pi
(21 m)
(2,4 m)
(1,2 m)
La partie extérieure (portion terminale) du conduit d'air d'admission a un diamètre de 8 po (203 mm). Le
conduit d'évacuation à double paroi qui traverse la portion extérieure du conduit d'air d'admission a un
diamètre interne de 5 po (127 mm). Consultez la FIGURE 13, page 17. La longueur du conduit d'évacuation extérieur dépend du type d'installation. Consultez les exigences d'installation pour l'installation
d'un ensemble d'évacuation/air de combustion horizontal ou vertical dans le manuel correspondant.
5) Joints/Étanchéité
Utilisez les conduits recommandés (exigence 2) et effectuez les joints de la façon suivante :
• Si vous utilisez des conduits d'évacuation de catégorie III, suivez les directives du fabricant
des conduits pour joindre et sceller les sections de conduits d'évacuation de catégorie III.
• Si vous utilisez des conduits d'évacuation à simple paroi, fixez solidement les raccords par
insertion au moyen de vis à tôle ou de rivets. Scellez tous les joints avec de la silicone ou du
ruban aluminium.
• Pour sceller des joints à des conduits d'air de combustion à simple paroi, fixez solidement
les raccords par insertion au moyen de vis à tôle ou de rivets. Scellez tous les joints avec de la
silicone ou du ruban aluminium.
• Pour sceller des joints de sections terminales de conduits d'évacuation à double paroi
(possible SEULEMENT AU-DESSUS des conduits concentriques d'une installation
d'évacuation VERTICALE), suivez les directives du fabricant des conduits d'évacuation à
double paroi.
• Pour attacher des sections terminales de conduits d'évacuation à double paroi à un
terminal d'évacuation, suivez les directives pas-à-pas de la FIGURE 11.
Pour attacher des sections terminales de conduits d'évacuation à double paroi à
un tronçon de conduits d'évacuation de catégorie III ou à simple paroi, suivez les
directives pas-à-pas de la FIGURE 12.
FIGURE 11 - Suivez les
étapes ci-incluses pour
raccorder un conduit à
double paroi (type B) et
le terminal d'évacuation
(installation horizontale
ou verticale).
(REMARQUE : Les conduits
et les terminaux d'évacuation
peuvent ne pas ressembler à
ce qui est illustré. Les directives s'appliquent à une installation d'évacuation horizontale
ou verticale)
FIGURE 11 - ÉTAPE 1
Appliquez un cordon de silicone de ⅜ po (9,525 mm)
en continu sur la circonférence du collier du terminal d'évacuation. Cette application sert à éviter les
infiltrations d'eau à l'intérieur de la double paroi du
conduit d'évacuation.
Veuillez exécuter l'ÉTAPE 2 immédiatement
après l'ÉTAPE 1.
FIGURE 11 - ÉTAPE 2
Positionnez le collier du terminal d'évacuation à l'intérieur de la paroi interne du
conduit à double paroi. Insérez le conduit
le plus profondément possible. Appliquez
une quantité additionnelle de silicone afin
de sceller le joint entre le terminal d'évacuation et le conduit à double paroi. Cette
application est nécessaire et sert à éviter
les infiltrations d'eau à l'intérieur de la
double paroi du conduit.
FIGURE 11 - ÉTAPE 3
Fixez solidement le terminal d'évacuation au conduit à double paroi en perçant le collier du
terminal d'évacuation et en utilisant une longue vis à tôle de ¾ po (19,05 mm). Ne serrez
pas la vis plus qu'il ne faut.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 16
FIGURE 12 - Étapes pour attacher un conduit à double paroi (type B) à un raccord réducteur conique fixé à un
conduit d'évacuation à simple paroi ou de catégorie III
Le raccordement doit être à 6 po (152 mm) ou moins du boîtier adaptateur concentrique.
FIGURE 12 - ÉTAPE 1
FIGURE 12 - ÉTAPE 2
Appliquez un cordon de silicone continu Insérez le collier du raccord réducteur à
de ¼ po (6,35 mm) sur toute la circonfé- l'intérieur de la paroi interne du conduit à
double paroi jusqu'à ce que la corde de
rence du raccord réducteur conique.
silicone touche la paroi interne
du conduit et scelle le joint.
Veuillez
exécuter
l'ÉTAPE 2
Raccord
réducteur
immédiateConduit à
conique de
ment après double paroi
6 à 5 po (de
de diamètre
l'ÉTAPE 1.
152 à 127 mm)
interne
ou de 7 à
de 5 po
5 po (de 178 à
(127 mm)
127 mm)
FIGURE 12 - ÉTAPE 3
Percez trois petits trous, également espacés sur la circonférence du conduit à double paroi, en dessous de l'anneau de scellant. Fixez fermement le joint au moyen
de longues vis à tôle de ¾ po (19,05 mm).
Ne serrez pas les vis plus qu'il ne faut.
6) Support
Attachez les conduits en position horizontale tous les 6 pi (1,8 m). Attachez les conduits d'évacuation en position verticale à double
paroi de type B ou de catégorie III selon les exigences du fabricant des conduits. Attachez les conduits en position verticale à simple
paroi selon les règles de l'art de l'industrie. N'attachez aucun conduit (ni horizontal, ni vertical) à l'appareil de chauffage ou au boîtier
adaptateur. Utilisez des supports incombustibles pour les conduits d'évacuation.
7) Dégagement
Ne positionnez pas de conduit d'évacuation à moins de 6 po (152 mm) d'un corps combustible.
8) Boîtier adaptateur concentrique
Toutes les installations à combustion séparée nécessitent un boîtier adaptateur concentrique, comme illustré à la FIGURE 13.
Le boîtier adaptateur concentrique est un élément de l'ensemble d'évacuation/air de combustion horizontal (option CC6) ou vertical
(option CC2). Les directives d'installation dépendent du type d'installation.
FIGURE 13 - Un boîtier adaptateur concentrique est nécessaire pour l'installation de CHAQUE section de
l'appareil de chauffage (modèle SSCBL)
Côté du raccordement de l'appareil de chauffage
Collier pour attacher le conduit
intérieur d'air de combustion
Dimensions
Boîtier adaptateur concentrique, N/P 205885
Collier de 8 po (203,2 mm) de diam.
pour tuyau d'air de combustion
2 po (51 mm)
Ouverture traversée par le conduit
d'évacuation à double paroi
Collier pour la portion
extérieure du conduit d'air de
combustion de 8 po (203 mm)
2 po (51 mm)
Vue de dessus de
l'appareil de chauffage
Collier de 6
po pour
tuyau d'air de
combustion
14¼ po
(362 mm)
5 po
(127 mm)
5 7/32 po
(133 mm)
Débit d'air du
boîtier adaptateur
concentrique
Vue de dessus
5
(1 21
di 44 /32
am m p
èt m) o
re
Côté du raccordement du terminal d'évacuation
6 1/32 po
(153 mm)
5 9/32 po
(134 mm)
Vue d'extrémité
montrant le débit d'air
Ouverture
pour tuyau
d'évacuation
traversant le
boîtier
4 po
(102 mm)
13⅜ po (340 mm)
Les flèches grises indiquent
le flux de l'air de combustion.
L'évacuation
(gaz d'échappement)
s'écoule par le tuyau à double
paroi fourni sur place qui
traverse le boîtier adaptateur
concentrique.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 17
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air
de combustion
(suite)
6.2.1 Modèle SSCBL
à combustion
séparée (suite)
FIGURE 14 Raccords de boîtier
adaptateur concentrique :
conduits de 6 po (152 mm)
ou de 7 po (178 mm)
• Si vous utilisez des
conduits de 6 po (152 mm),
un raccord réducteur de 6 à
5 po (de 152 à127 mm) est
nécessaire pour le conduit
d'évacuation.
Réducteur
conique
Débit
d'air
• Si vous utilisez des
conduits de 7 po (178 mm),
un raccord réducteur de 7 à
5 po (de 178 à 127 mm) est
nécessaire pour le conduit
d'évacuation et un raccord
grandissant de 6 à 7 po
(de 152 à 178 mm) est
nécessaire pour le conduit
d'air de combustion.
Débit
d'air
Réducteur
conique
6.2.1.1 Exigences particulières de ventilation (suite) (Veuillez lire
complètement la section avant l'installation)
Raccordement des conduits au boîtier adaptateur concentrique
Quand les conduits à raccorder ont des diamètres différents, raccordez les conduits avec un
raccord réducteur ou grandissant conique. Le choix est fonction de la direction de la circulation
d'air. Consultez l'illustration de la FIGURE 14 pour les exigences de connexion des conduits au
boîtier adaptateur concentrique.
NE faites PAS de raccordement avant d'avoir lu les directives et les exigences concernant la
longueur des conduits. Les exigences de raccordement sont les mêmes pour une installation horizontale ou verticale. Toutefois, la longueur du conduit à double paroi diffère en
fonction du type d'installation.
Modèle SSCBL - Diamètres de tuyau et raccords requis pour chaque
boîtier adaptateur concentrique lorsque des tuyaux de 6 po (152 mm)
sont utilisés entre l'appareil de chauffage et le boîtier adaptateur.
Vue de dessus d'un boîtier adaptateur
concentrique avec raccords de tuyau
Tuyau d'évacuation à simple paroi à
diamètre de 6 po (152 mm) ou de
catégorie III fixé à l'appareil de chauffage
Tuyau
d'évacuation
à double paroi
à diamètre
intérieur de 5 po
(127 mm)
Tuyau
d'admission
d'air à simple
paroi de 8 po
(203 mm) de
diamètre
Tuyau d'admission d'air à simple paroi
de 6 po (152 mm) de diamètre fixé à
l'appareil de chauffage
Modèle SSCBL – Diamètres de tuyau et raccords requis pour chaque
boîtier adaptateur concentrique lorsque des tuyaux de 7 po (177,8 mm)
sont utilisés entre les appareils de chauffage et les boîtiers adaptateurs.
Vue de dessus d'un boîtier adaptateur
concentrique avec raccords de tuyau
Requiert un réducteur conique de 7 à 5 po
(178 à 127 mm); distance maximale de 6 po
(152 mm) du boîtier adaptateur concentrique.
Tuyau d'évacuation à simple paroi
à diamètre de 7 po (178 mm) ou de
catégorie III fixé à l'appareil de chauffage
Tuyau
d'évacuation
à double paroi
à diamètre
intérieur de
5 po (127 mm)
Agrandisseur
conique
Débit
d'air
Requiert un réducteur conique de 6 à 5 po
(152 à 127 mm); distance maximale de 6 po
(152 mm) du boîtier adaptateur concentrique.
Tuyau
d'admission
d'air à simple
paroi de 8 po
(203 mm) de
diamètre
Tuyau d'admission d'air à simple
paroi de 7 po (178 mm) de diamètre
fixé à l'appareil de chauffage
Requiert un agrandisseur conique
de 6 à 7 po (152 à 178 mm) pour
le boîtier adaptateur concentrique.
Le terminal d'évacuation est-il HORIZONTAL ou VERTICAL?
Suivez les
directives en
fonction du
type de terminal
d'évacuation.
Les directives pour une
installation horizontale
(option CC6) débutent à
la page 19.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 18
Les directives pour
une installation
verticale (option CC2)
débutent à la page 22.
6.2.1.2 Installation
d'évacuation
horizontale modèle SSCBL
FIGURE 15 - Pièces d'un
ensemble d'évacuation/air
de combustion horizontal
(option CC6) - Un
ensemble est nécessaire
pour chaque section de
l'appareil de chauffage.
Exigences d'installation
(sur place) :
Directives
pour l'installation des
ensembles d'évacuation
horizontaux (option CC6) modèle SSCBL
Dégagements des
terminaux d'évacuation
horizontaux et verticaux
MISE EN GARDE :
Tous les terminaux
d'évacuation doivent
être éloignés des
entrées d'air, des
portes et des
fenêtres afin d'éviter
l'entrée de produits
de combustion. Le
non-respect d'une
telle consigne peut
causer des dégâts
de propriété, des
blessures graves ou
même la mort.
Composants requis - usine et sur place
Qté
N/P
Description
1
205883 Ensemble complet pour une évacuation horizontale (comme l'option CC6)
1
1
1
4
2
1
205885
53316
205894
37661
207232
53335
Boîtier adaptateur concentrique (Consultez la FIGURE 13, page 17)
Terminal d'échappement grillagé (illustré ci-dessous)
Grille de protection d'admission (illustrée ci-dessous)
Vis nº 10-16 × ½ po (12,7 mm) pour attacher la grille de protection d'admission
Supports pour attacher le boîtier adaptateur concentrique (FIGURE 16B, page 20)
Silicone haute température (450 °F/232 °C) en tube
Terminal
d'échappement
grillagé,
N/P 53316
Grille de
protection
d'admission,
N/P 205894
• Conduits d'évacuation - Consultez les exigences, page 15.
• Conduits d'air de combustion - Consultez les exigences, page 15.
• Raccords réducteurs ou grandissants coniques de tuyau d'évacuation selon les besoins
• Gaine pour conduit (Une gaine n'est pas nécessaire si le mur est incombustible)
• Pose de solins
• Vis à tôle, ruban et scellant, en fonction des besoins
1. Déterminez l'emplacement du terminal d'évacuation sur le mur extérieur. L'emplacement doit respecter les exigences en ce qui à trait à la longueur des conduits d'évacuation;
exigence 4, pages 15 et 16. Dans la plupart des cas, le terminal est vis-à-vis de la hauteur de
montage de l'appareil de chauffage. Prévoyez toutefois une inclinaison vers le bas de ¼ po par
pied (6 mm par 305 mm) pour l'écoulement de la condensation.
La distance entre le terminal d'évacuation horizontal et une allée de circulation de piétons, un autre
bâtiment, une fenêtre ouvrante ou toute autre ouverture du bâtiment doit respecter les normes et
codes de bâtiment de la région ou être conforme au code national du gaz combustible (National
Fuel Gas Code) Z223.2. Les normes et codes de bâtiment de la région ont préséance sur celles
du code national du gaz combustible (National Fuel Gas Code) et sur les exigences du présent
document. Les dégagements minimums pour le terminal d'évacuation horizontal sont illustrés
ci-dessous. Les dégagements des bâtiments contigus sont illustrés à la FIGURE 17, page 21.
Les produits de combustion peuvent décolorer certains revêtements et détériorer la maçonnerie.
Si la décoration constitue un problème, choisissez un autre emplacement ou optez pour une
installation d'évacuation verticale. Il est possible de protéger la maçonnerie en appliquant une
silicone transparente conçue pour les voies d'accès en béton.
Dégagements minimums pour les terminaux
d'évacuation (installation horizontale ou
verticale; sauf indication contraire)
Appel d'air d'admission forcé 10 pi (3,1 m)* 3 pi (0,9 m) au-dessus
Entrée d'air de combustion
6 pi (1,8 m)
d'un autre appareil
4 pi (1,2 m) horizontalement
Porte, fenêtre ou appel d'air normal
4 pi (1,2 m) en bas
(toute ouverture de bâtiment)
1 pi (305 mm) au-dessus
Compteur d'électricité, compteur de
É.-U. - 4 pi (1,2 m) horizontalement;
gaz**et matériel d'urgence
Canada - 6 pi (1,8 m)
É.-U. - 3 pi (0,9 m);
Régulateur de pression de gaz**
Canada - 6 pi (1,8 m) horizontalement
Bâtiment contigu ou parapet
6 pi (1,8 m)
Allée de circulation de piétons
7 pi (2,1 m) au-dessus
Niveau du sol
3 pi (0,9 m) au-dessus***
*Ne s'applique pas aux entrées d'équipement d'évacuation. **Ne positionnez pas le terminal
d'évacuation directement au-dessus d'un compteur de gaz ou de tout autre type de compteur.
***Tenez compte des accumulations de neige de la région. Le terminal d'évacuation doit
dépasser cette hauteur d'au moins 6 po (152 mm).
Structure
2. Installez les conduits d'évacuation et d'air de combustion. - Choisissez des conduits qui
respectent l'exigence 2, page 15 et des raccords, pour l'appareil de chauffage, qui respectent l'exigence 3, page 15.
Scellez tous les joints. En raison de la température élevée, ne placez pas de conduit d'échappement à moins de 6 po (52 mm) d'un produit combustible. Prolongez les tronçons de conduits près
de l'emplacement sélectionné à l'étape 1. Attachez les conduits en respectant l'exigence 6, page 17.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 19
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air
de combustion
(suite)
FIGURE 16A - Préparez
les ouvertures; les lignes
médianes de chacun des
terminaux de ventilation
doivent être espacées
d'au moins 26⅛ po
(664 mm).
FIGURE 16B - Supports
pour attacher le boîtier
adaptateur concentrique
au mur
6.2.1.2 Installation d'évacuation horizontale - modèle SSCBL (suite)
3. Préparez l'ouverture du mur extérieur destinée au conduit d'air de combustion de 8 po
(203 mm). L'épaisseur du mur extérieur devrait être entre 1 po (25,4 mm) et 48 po (1 143 mm).
Le conduit d'air de combustion de plus gros diamètre fait office d'espacement pour le conduit
d'évacuation pour les murs incombustibles. Une gaine pour conduit peut toutefois être
nécessaire, en fonction du type de mur et des normes et codes de bâtiment de la région.
Si plus d'une section d'appareil de chauffage est installée, il est nécessaire d'espacer les lignes
médianes de chacun des conduits terminaux de 26⅛ po (664 mm) (FIGURE 16A).
S'il y a plus d'une section
d'appareil de chauffage,
préparez une ouverture par
appareil de chauffage et
respectez l'espacement illustré.
26⅛ po
(664 mm)
minimum
C
C
4. Préparez le boîtier adaptateur concentrique.
a) Attachez les supports au boîtier. Suivez les directives de la FIGURE 16B.
2) Fixez le boîtier au mur (étape 5).
Une fois le boîtier fixé au mur (étape 5),
utilisez la partie de 2½ po (64 mm) des
supports. Aux fins d'ajustement, chaque
support est muni de 3 trous de
7/32 po (5,56 mm) de diamètre.
1) Fixez les supports au boîtier. – La partie
de 6 po (152 mm) de chaque support
comporte 5 trous de 7/32 po de diamètre
permettant le réglage de la fixation au
boîtier.
Si le mur est d'un matériau combustible, placez les
supports de manière à permettre un dégagement
de 2 po (51 mm) entre le boîtier et le mur.
Réglez le support de manière à permettre une
légère inclinaison du tuyau d'évacuation terminal.
Une fois le tout bien en place, fixez les supports
avec des vis à tôle. REMARQUE : Si le boîtier
adaptateur a été percé par erreur, bouchez les trous.
b) Attachez la portion extérieure du conduit d'air de combustion à l'adaptateur.
Établissez la longueur du conduit en considérant la longueur du support entre l'adaptateur et
le mur, l'épaisseur du mur et le dépassement du conduit d'air d'admission du mur extérieur
(environ 2 po (51 mm)).
Attachez le conduit d'air d'admission au collier de l'adaptateur concentrique au moyen de
vis à tôle et scellez le joint.
5. Attachez le boîtier adaptateur concentrique au mur. Insérez ensuite le conduit d'air de
combustion dans le mur. Attachez les supports au mur (FIGURE 16B). À partir de l'extérieur,
calfatez le raccord ou posez des solins au tuyau d'air d'admission (approvisionnement sur place).
6. Positionnez la grille de protection à l'extrémité du conduit d'air de combustion.
(Consultez la FIGURE 17) Attachez la grille au conduit d'air d'admission au moyen de quatre
longues vis de ½ po (12,7 mm).
7. Établissez la longueur du conduit d'évacuation à double paroi et installez-le.
a) Établissez la longueur du conduit. Les longueurs minimale et maximale du conduit
d'évacuation sont fonction des exigences d'installation. Consultez la FIGURE 17 pour établir la
longueur de chaque section ainsi que la longueur totale. Le conduit d'évacuation qui traverse
l'adaptateur et le conduit d'air d'admission doit être un conduit d'évacuation à double paroi
et sans aucun raccord. La transition entre ce dernier et le tronçon intérieur de conduits
d'évacuation à simple paroi ou de catégorie III doit être à moins de 6 po (152 mm) du boîtier
côté appareil de chauffage.
b) Installez le terminal d'évacuation au conduit à double paroi. Glissez le bout du conduit
d'évacuation dans l'adaptateur en respectant le sens d'écoulement du conduit. Positionnez
le conduit d'évacuation de manière à ce que la partie intérieure ne dépasse pas de plus de
6 po (152 mm) du boîtier d'adaptateur. Par conséquent, la longueur de la partie extérieure du
conduit qui dépasse du boîtier d'adaptateur doit être d'un minimum de 16 po (406 mm) et d'un
maximum de 24 po (610 mm).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 20
FIGURE 17 - Installation typique d'un appareil à combustion séparée doté de conduits d'évacuation et d'air
de combustion horizontaux (option CC6)
2 po (51 mm) si le mur est en matériau combustible
2 po (51 mm)
Fixez le boîtier au mur avec des supports.
Grille pour
entrée d'air
Tuyau d'air de combustion vers appareil de chauffage
(joints d'étanchéité)
Terminal
d'échappement
à grillage
Tuyau d'évacuation en
provenance de l'appareil de
chauffage (joints d'étanchéité)
Vue du dessus
Mur
6 po
(152 mm)
1 po (25 mm)
minimum 48
po (1 219 mm)
maximum
Boîtier
adaptateur
concentrique
16 po (406 mm)
minimum
24 po (610 mm)
maximum
Fixez un tuyau à double paroi au tuyau
d'évacuation à 6 po (152 mm) ou moins
du boîtier. Vous devez utiliser
un réducteur conique.
Distance entre le boîtier adaptateur
concentrique et la section de chauffage
Longueur maximale indiquée dans
le tableau de la page 16.
La longueur maximale est de 5 pi (1,5 m).
Appareil de chauffage
Tuyau d'évacuation unique
à double paroi
Saillie d'immeuble
Immeuble voisin
3 pi (1 m)
minimum
6 15/16 po
(176 mm)
Vue latérale
6 pi (1,8 m)
minimum
Conduit
d'évacuation
à double
paroi inclinaison
pour
condensation
Grille
pour
entrée
d'air
Mur
Tuyau d'air de combustion inclinaison pour condensation
Boîtier adaptateur concentrique
Gaine
3 pi (1 m)
minimum Terminal (conduit) d'échappement IMPORTANT : Installez le terminal
d'échappement de manière que les chicanes soient orientées à 0 h, 3 h, 6 h et 9 h.
Décrochement
d'immeuble
Utilisez un raccord réducteur conique pour attacher le conduit
d'évacuation à double paroi de 5 po (127 mm) au tronçon de
conduits d'évacuation à simple paroi ou de catégorie III de
6 po (152 mm) ou de 7 po (178 mm). Suivez les directives de
la FIGURE 12, page 17.
8. Attachez le terminal (conduit) d'échappement au bout du
conduit d'évacuation. Positionnez le terminal de manière à ce
que les bandes soient vis-à-vis de la ligne médiane horizontale et
de la ligne médiane verticale. (Consultez la FIGURE 17) Suivez
les directives de la FIGURE 11, page 16, pour attacher le terminal
d'échappement. (REMARQUE : Si le conduit d'évacuation est
inséré dans l'adaptateur à partir de l'extérieur, le terminal peut être
attaché avant l'installation du conduit d'évacuation à double paroi.
Dans ce cas, assurez-vous que les bandes sont positionnées
correctement lorsque vous raccordez les conduits d'évacuation)
9. Scellez le conduit d'évacuation. Vérifiez que la section
de conduits d'évacuation à double paroi est inclinée
d'environ ¼ po par pied (6 mm par 305 mm) du côté terminal
d'évacuation. Utilisez de la silicone pour sceller le raccord
entre le conduit et l'adaptateur. Le scellant doit être appliqué
sur toute la circonférence du conduit.
10. Attachez le conduit intérieur d'air de combustion. Si vous
utilisez des conduits de 6 po (152 mm), attachez le tronçon de
conduits d'air de combustion à simple paroi au collier du boîtier
adaptateur concentrique au moyen de vis à tôle. Si vous utilisez
des conduits de 7 po (178 mm), installez un raccord grandissant
conique comme illustré à la FIGURE 14, page 18.
Scellez les joints au moyen d'un ruban ou d'un scellant.
L'installation du système de conduits d'évacuation et d'air de
combustion horizontaux de votre appareil à combustion séparée
est terminée. Vérifiez la conformité de toutes les exigences
en matière de ventilation (pages 15 à 18 et illustration de
la FIGURE 17).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 21
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air
de combustion
(suite)
6.2.1 Modèle SSCBL à combustion séparée (suite)
6.2.1.3 Installation d'évacuation verticale - modèle SSCBL
Qté
1
1
1
1
2
1
Composants requis usine et sur place
FIGURE 18 - Pièces d'un
ensemble d'évacuation/
air de combustion
vertical (option CC2) - Un
adaptateur est nécessaire
pour chaque section
d'appareil de chauffage.
Exigences d'installation
(sur place) :
MISE EN GARDE :
Tous les terminaux
d'évacuation doivent
être éloignés des
entrées d'air, des
portes et des
fenêtres afin d'éviter
l'entrée de produits
de combustion. Le
non-respect d'une
telle consigne peut
causer des dégâts
de propriété, des
blessures graves ou
même la mort.
N/P
205896
205885
53326
53330
207232
53335
Description
Ensemble complet pour une évacuation verticale (comme l'option CC2)
Boîtier adaptateur concentrique (Consultez la FIGURE 13, page 17)
Terminal (conduit) d'échappement (illustré ci-dessous)
Air de combustion (illustré ci-dessous)
Supports pour fixer le boîtier adaptateur concentrique (FIGURE 20, page 23)
Silicone haute température en tube
Terminal (conduit)
d'échappement,
N/P 53326
•
•
•
•
•
•
Entrée d'air de
combustion,
N/P 53330
Conduits d'évacuation - Consultez les exigences, page 15.
Conduits d'air de combustion - Consultez les exigences, page 15.
Raccords réducteurs ou grandissants coniques selon les besoins
Gaine pour conduit (Une gaine n'est pas nécessaire si le mur est incombustible)
Pose de solins
Vis à tôle, ruban et scellant, en fonction des besoins
Directives d'installation d'un ensemble d'évacuation/air
de combustion vertical (option CC2)
1. Établissez l'emplacement du ou des terminaux d'évacuation. - Choisissez un
emplacement à l'abri des courants d'air et qui offre assez d'espace pour chaque boîtier
adaptateur concentrique. L'emplacement des terminaux d'évacuation doit respecter les
distances entre les bâtiments, comme illustré à la FIGURE 24, page 25.
Un terminal d'évacuation est nécessaire pour chaque section d'appareil de chauffage.
Quand plus d'un terminal concentrique vertical d'évacuation/air de combustion (option CC2)
est installé, l'espacement minimal entre les lignes médianes de chacun des adaptateurs est
fonction de la température extérieure minimale du site (conditions extrêmes).
Température extérieure
Espacement minimal des lignes médianes entre chacun
minimale supportée
des terminaux d'évacuation verticaux (option CC2)
°F
°C
po
mm
31 ou plus
0 ou plus
36
914
entre
entre -23 et -1
60
1 524
-10 et -30
moins de -10 moins de -23
84
2 134
2. Installez les tronçons de conduits d'évacuation et d'air de combustion. - Consultez
l'exigence 2, page 15, pour le type de conduit approprié; l'exigence 3, page 15 pour le type
de raccordement; et l'exigence 4, pages 15 et 16, pour la longueur des conduits.
Scellez tous les joints. En raison de la température élevée, ne placez pas de conduit d'échappement à moins de 6 po (52 mm) d'un produit combustible. Attachez les conduits. Prolongez
les tronçons de conduits près de l'emplacement sélectionné à l'étape 1 ci-incluse.
3. Préparez les ouvertures du toit destinées aux conduits d'air de combustion de 8 po
(203 mm). - Le conduit d'air de combustion de plus gros diamètre sert d'espacement pour
le conduit d'évacuation pour les constructions incombustibles. Une gaine pour conduit peut
toutefois être nécessaire, en fonction des matériaux du bâtiment et des normes et codes de
bâtiment de la région.
4. Préparez le boîtier adaptateur concentrique.
a) Attachez les supports au boîtier. Suivez les directives de la FIGURE 20.
b) Attachez la portion extérieure du conduit d'air de combustion à l'adaptateur. Établissez la longueur du conduit d'air de combustion, c'est-à-dire la dimension X de la FIGURE 21.
Pour ce, additionnez la longueur du support, l'épaisseur du plafond et la hauteur de chute de
neige prévue. Notez que le conduit doit dépasser du toit d'au moins 18 po (457 mm) et d'au
plus 48 po (1 219 mm). Attachez le conduit d'air d'admission au collier de l'adaptateur concentrique au moyen de vis à tôle.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 22
FIGURE 20 - Supports
pour attacher le boîtier
adaptateur concentrique
au toit
2) Fixez le boîtier au toit (étape 5). Une fois le boîtier
fixé au toit (étape 5), utilisez la partie de 2½ po
(64 mm) des supports. Aux fins d'ajustement, chaque
support est muni de 3 trous de 7/32 po (5,56 mm)
de diamètre.
1) Fixez les supports au boîtier – La partie de 6 po
(152 mm) de chaque support comporte 5 trous
de 7/32 po (5,56 mm) de diamètre permettant de
modifier la fixation au boîtier, le cas échéant.
Si le toit est en matériau combustible, placez les supports
de manière à permettre un dégagement de 2 po (51 mm)
entre le boîtier adaptateur et le toit. Une fois le tout bien
en place, fixez les supports avec des vis à tôle.
REMARQUE : Si le boîtier adaptateur est percé par
erreur, bouchez les trous.
5. Attachez le boîtier adaptateur concentrique au plafond. À partir de l'intérieur, insérez le
conduit d'air de combustion dans l'ouverture et attachez les supports au plafond. (Consultez
les FIGURES 21 et 22) À partir de l'extérieur, scellez le conduit d'air de combustion au plafond
en posant des solins (approvisionnement sur place).
6. Établissez la longueur du conduit d'évacuation à double paroi et installez-le.
a) Établissez la longueur du conduit. Consultez la FIGURE 21 pour établir la longueur
du conduit d'évacuation. Le conduit d'évacuation qui traverse l'adaptateur et le conduit d'air
d'admission doit être un conduit d'évacuation à double paroi et sans aucun raccord.
Il est autorisé d'ajouter une 22 po (559 mm) minimum
seconde section de tuyau à
double paroi pour joindre Temps froid REMARQUE :
Dans les régions où la
le long tuyau d'évacuation
norme est de -10 °F
continu à un minimum de
3 po (76 mm) au-dessus du (-23,3 °C) ou plus froid, la
hauteur minimale est de
sommet du tuyau d'air de
34 po (864 mm).
combustion.
3 po (76 mm) minimum
X = longueur de dépassement
requise du tuyau d'air de combustion
au-dessus du toit. La hauteur
mesurée du boîtier adaptateur au
sommet du tuyau d'admission
d'air ne doit pas dépasser 48 po
Le tuyau
(1 219 mm). La hauteur minimale
d'évacuation qui
au-dessus du toit est de 18 po
traverse le boîtier
(457 mm); elle doit être supérieure
adaptateur et le
au niveau de neige anticipé.
tuyau d'air de
combustion
DOIVENT être un
seul et même
tuyau à double
paroi continu.
Sens de ventilation
FIGURE 21 - Boîtier adaptateur concentrique, conduit extérieur d'air de combustion et conduit
d'évacuation à double paroi
Une fois le boîtier en place, installez le tuyau d'évacuation
concentrique - Un tuyau continu à double paroi doit
dépasser d'au moins 3 po (76 mm) au-dessus du tuyau
d'air de combustion extérieur et d'au plus 6 po (152 mm)
sous le boîtier adaptateur. (REMARQUE : Le tuyau
d'évacuation n'est pas fixé au boîtier et doit être maintenu
par des supports.)
1) Calculez la hauteur (voir les indications à gauche).
2) Orientez la marque de direction du tuyau dans le sens
du débit de gaz.
3) Insérez le tuyau dans le boîtier et dans le tuyau
d'admission d'air extérieur.
4) Fixez-le au tuyau au maximum à 6 po (152 mm) du
boîtier adaptateur. Consultez les directives à la page 18.
Installez tout d'abord le tuyau d'air de combustion puis le
boîtier adaptateur concentrique.
1) Déterminez la longueur (X) du tuyau
(voir les indications à gauche).
2) Fixez le tuyau au collier du boîtier adaptateur.
3) Fixez les supports au toit.
Supports de montage
FIGURE 22 - Glissez le conduit
d'air de combustion attaché à
l'adaptateur concentrique dans
l'ouverture du toit.
Boîtier adaptateur
concentrique
Tuyau d'évacuation à double
paroi - Ne doit pas dépasser de
plus de 6 po (152 mm)
sous le boîtier.
Collier pour la partie
intérieure du tuyau
d'air de combustion
Dégagement pour la neige,
minimum 18 po (457 mm)
REMARQUE : Le maximum pour
le boîtier adaptateur concentrique
est de 48 po (1 219 mm).
Vue extérieure du boîtier adaptateur
concentrique fixé sur la face intérieure
du toit. Installez sur l'ouverture du toit
le solin fourni sur place.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 23
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air
de combustion
(suite)
6.2.1 Modèle SSCBL à
combustion séparée
(suite)
6.2.1.3 Installation
d'évacuation verticale modèle SSCBL (suite)
Établissez la longueur minimale du conduit à double paroi en additionnant les longueurs
suivantes : la partie intérieure en dessous de l'adaptateur concentrique ne doit pas dépasser
6 po (152 mm); l'épaisseur de l'adaptateur, soit 6 po (152 mm); la longueur du support
dépassant de l'adaptateur; la largeur du toit; la hauteur de la portion extérieure du conduit d'air
de combustion (au-dessus du toit); un minimum de 3 po (76 mm) pour le dépassement du
conduit d'air d'admission. Le conduit d'évacuation peut être plus long que la somme établie.
L'excédent doit toutefois être disposé en haut du toit, car le conduit ne doit pas dépasser de
plus de 6 po (152 mm) en dessous de l'adaptateur.
b) Installez le conduit. Glissez le bout du conduit dans l'adaptateur en respectant le sens
d'écoulement du conduit. Positionnez le conduit d'évacuation de manière à ce que la partie
intérieure ne dépasse pas de plus de 6 po (152 mm) sous le boîtier d'adaptateur. Le bout
supérieur du conduit doit dépasser le dessus du conduit d'air de combustion d'au moins 3 po
(76 mm). REMARQUE : Le conduit d'évacuation à double paroi ne doit pas être attaché
au boîtier d'adaptateur. Les supports sont fournis par l'installateur.
Suivez les directives de la FIGURE 12, page 17, pour le raccordement d'un conduit à double
paroi à un tronçon de conduits d'évacuation à simple paroi ou de catégorie III. Un raccord
réducteur conique est requis.
Scellez le raccord entre le conduit et l'adaptateur en utilisant de la silicone. Le scellant doit être
appliqué sur toute la circonférence du conduit.
7. À partir de l'extérieur, glissez le couvercle d'entrée d'air de combustion le long du
conduit d'évacuation et attachez le collier du couvercle au conduit d'air de combustion au
moyen de vis à tôle. Consultez la FIGURE 23. Scellez l'ouverture au-dessus, entre le conduit
d'évacuation et le couvercle d'entrée d'air de combustion, avec de la silicone afin d'éviter les
infiltrations d'eau.
8. Attachez le terminal (conduit) d'échappement. Consultez la FIGURE 23 et suivez les
directives de la FIGURE 11, page 16.
9. Attachez le conduit d'air de combustion intérieur. Raccordez le tronçon de conduits
d'air de combustion à simple paroi au collier de l'adaptateur concentrique au moyen de vis à
tôle. Scellez le joint au moyen d'un ruban ou de scellant. Si vous utilisez des conduits de 7 po,
installez un raccord grandissant conique comme illustré à la FIGURE 14, page 18.
FIGURE 23 - Installation de l'entrée d'air de combustion et du terminal d'évacuation
Tuyau d'évacuation
à double paroi, diamètre
intérieur 5 po (127 mm)
Installez ENSUITE le terminal (conduit) d'échappement.
Suivez les directives de la FIGURE 11, page 16.
12 po (305 mm) minimum
Temps froid REMARQUE : Dans les régions où
la norme est de -10 °F (-23,3 °C) ou plus froid,
la hauteur minimale est de 24 po (610 mm).
Installez D'ABORD la prise d'admission d'air de combustion.
1) Insérez la prise d'admission d'air de combustion sur le tuyau d'évacuation.
2) Fixez le bas de la prise d'admission au tuyau d'air de combustion avec des
vis à tôle. Veillez à ce que les vis ne pénètrent pas dans le tuyau d'évacuation.
3) Au sommet, scellez complètement l'espace entre le tuyau et la prise
d'admission d'air avec de la silicone.
Tuyau d'air de combustion à simple paroi, diamètre de 8 po (203 mm)
L'installation du système d'évacuation et d'air de combustion vertical de votre appareil à combustion séparée est terminée. Vérifiez la conformité de toutes les exigences en matière de
ventilation (pages 15 à 18 et FIGURE 24) .
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 24
FIGURE 24 - Installation d'une unité munie d'un terminal d'évacuation vertical/d'une entrée
d'air de combustion (option CC2)
Terminal
d'échappement
Vue
arrière
Vue latérale
Scellez le joint
avec la silicone
de la trousse.
12 po (305 mm) minimum
Temps froid REMARQUE :
Dans les régions où la
norme est de -10 °F
(-23,3 °C) ou plus froid,
la hauteur minimale est
de 24 po (610 mm).
6 pi (1,8 m)
minimum
Mur ou
immeuble
voisin
Entrée d'air
de combustion
Solin (fourni
sur place)
9⅜ po (238 mm)
Tuyau
d'évacuation
à double paroi
La zone ombrée représente
la section continue (sans
joint) du tuyau d'évacuation
à double paroi. La section de
tuyau peut s'élever plus haut.
11 po (279 mm)
Solin (fourni sur place)
* 18 po
(457 mm) 4 pi (1,2 m)
minimum maximum
Toit
Toit
2 po (51 mm) si le toit est en
matériau combustible
Boîtier adaptateur
concentrique
Tuyau d'air de
combustion
6.2.2 Ventilation
extérieure - modèle
à ventilation
motorisée RPBL
FIGURE 25 - Sortie
de conduit et entrée
d'air de combustion modèle RPBL
Tuyau d'évacuation
à double paroi en
une pièce
Utilisez un réducteur
conique pour le fixer
au tuyau à un
maximum de 6 po
(152 mm) de la boîte.
Fixez le boîtier adaptateur au
toit au moyen de supports.
(Dessus du
boîtier adaptateur)
Boîtier adaptateur
concentrique
* Le chapeau d'air d'admission doit être
au moins 6 po (152,4 mm) plus haut que
le niveau de neige anticipé.
Les grilles de gaz de combustion et les ouvertures d'air de combustion sont situées sur le côté de
chaque section de l'appareil de chauffage, juste au-dessus du panneau d'accès (FIGURE 25).
Sortie des produits
de combustion
Admission d'air de
combustion
Le positionnement des ouvertures vise à
éviter la recirculation des produits de combustion et à permettre le fonctionnement de
l'appareil de chauffage dans toutes les conditions atmosphériques normales.
Installez un appareil de chauffage à ventilation motorisée de manière à ce que le refoulement des gaz d'évacuation ne soit pas
dirigé vers les entrées d'air frais.
Refoulement des gaz d'évacuation vertical en option (option CC3) - modèle RPBL
Les appareils de chauffage à ventilation motorisée sont certifiés pour une utilisation à 4 pi (1,2 m)
du conduit vertical fixé comme illustré aux FIGURES 26A et 26B. La distance est mesurée à
partir du dessus de l'appareil jusqu'au bas du terminal d'évacuation. L'emballage comprend un
terminal d'évacuation de 5 po (127 mm), un adaptateur et une plaque d'étanchéité. Un ensemble est nécessaire pour chaque section d'appareil de chauffage. Le conduit d'évacuation et les
supports doivent être approvisionnés sur place. Le conduit droit relié à l'appareil de chauffage
par un coude de 90° doit mesurer au moins 18 po (457 mm).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 25
6.0 Mécanique
(suite)
6.2 Ventilation et air de combustion (suite)
6.2.2 Ventilation extérieure - modèle à ventilation motorisée RPBL (suite)
Les conduits d'évacuation verticale en option sont conformes aux normes et codes de bâtiment
de la région qui exigent une distance horizontale d'au moins 10 pi (3 m) et une distance verticale
entre la sortie de conduit et toute entrée d'air du système de chauffage ou du bâtiment d'au
moins 4 pi (1,2 m).
FIGURE 26A Installation d'un
adaptateur pour
le refoulement
des gaz
d'évacuation
vertical
en option
(option CC3,
N/P 45021)
Plaque d'étanchéité
d'aérateur, N/P 43446
FIGURE 26B Installation d'un
terminal d'évacuation (inclus
dans l'emballage),
des conduites et
des supports (approvisionnement
sur place)
Adaptateur ovale,
N/P 103025
1) Retirez et mettez au rebut la grille de
soufflage à lames.
2) Percez des trous dans l'adaptateur ovale en
utilisant la plaque d'étanchéité comme patron.
Attachez la plaque d'étanchéité et l'adaptateur
au moyen de vis à tôle nº 10 - ⅜ po (9,525 mm).
6.3 Unité d'air
d'admission
Supports obliques pour tuyau
d'évacuation Dimensions
recommandées : ½ × ½ po
(12,7 × 12,7 mm) , cal. 20
4 pi
(1,2 m)
Tuyau d'évacuation
diam. 5 po (127 mm)
Coude 90 ° diam.
5 po (127 mm)
Tuyau droit 18 po (457 mm)
Adaptateur ovale
Entrée d'air de combustion
6.3.1 Hotte avec 100 % d'ouvertures extérieures - modèle RPBL
La hotte d'air extérieur (option AS2) est une hotte à l'épreuve des intempéries, grillagée et destinée
à être assemblée sur place et à être installée à même l'ouverture d'air d'admission horizontale du
caisson de soufflante. La hotte comprend un élément à lames conçu pour éliminer l'humidité de
l'air d'admission. Les directives d'installation complètes sont incluses dans l'emballage de la hotte.
4⅝ po
(117 mm)
FIGURE 27 - Dimensions
de la hotte d'air extérieur
(option AS2)
REMARQUE : Une hotte
extérieure conçue par le
fabricant, en option (illustrée
à la FIGURE 27), ou un
module de refroidissement
par évaporation (illustré
au paragraphe 6.3.3) est
nécessaire pour assurer
une résistance intégrale
aux intempéries.
Chapeau d'évacuation
5 po (127 mm), N/P 110052
31 11/32 po
(796 mm)
La largeur de la hotte d'air
extérieur est la même que
celle du caisson de soufflante.
43 17/32 po
(1 106 mm)
Hotte 100 %
air extérieur
en option
14 po (356 mm)
minimum
ATTENTION : Il est recommandé que l'entrée de la hotte d'air extérieur
NE SOIT PAS face aux vents dominants. Prévoyez un minimum de 14 po
(356 mm) d'espacement entre le bas de la hotte et la surface de fixation.
Directives d'installation - Hotte avec 100 % d'ouvertures extérieures
Consultez la FIGURE 28. Toutes les extrémités de vis, à l'exception de celles du bas, doivent être situées à l'intérieur de la hotte.
Pour éviter tout risque de bris, il est recommandé que la hotte d'air extérieur soit installée après que la partie du système de
chauffage fixée au toit soit en place. N'installez pas la hotte lorsque le système (appareil de chauffage ou soufflante) est en fonctionnement.
1. Panneau supérieur - Retirez les vis installées en usine qui retiennent le dessus du caisson de soufflante du côté de l'air
d'admission. Glissez le panneau supérieur de la hotte en dessous de l'extrémité de la partie supérieure du caisson de
soufflante. Le bord du panneau supérieur de la hotte doit être entre le dessus et le côté du caisson de soufflante.
Resserrez toutes les vis à tôle.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 26
2. Panneaux latéraux - Glissez le panneau latéral droit de la hotte dans la rainure du caisson de soufflante. Le panneau doit
être en dessous et à l'intérieur du panneau supérieur de la hotte. Attachez le panneau droit au caisson de soufflante et au
dessus de la hotte au moyen de vis à tôle. Répétez l'opération pour le panneau gauche.
3. Panneau inférieur - Positionnez le panneau inférieur de la hotte de manière à ce qu'il se situe à l'intérieur des deux
panneaux latéraux et au-dessus des cornières-supports montées en usine. Attachez le panneau inférieur aux panneaux
latéraux.
Si le panneau inférieur ne repose pas solidement contre la cornière-support, suivez les étapes suivantes pour régler la
position de la cornière-support :
a) Desserrez les vis (ne les dévissez pas complètement).
b) Glissez la cornière-support jusqu'à ce quelle soit contre le panneau inférieur.
c) Resserrez les vis.
Attachez la cornière-support au panneau inférieur de la hotte. Le panneau inférieur de la hotte et la cornière-support doivent
être solidaires; ne forcez pas l'alignement au moyen des vis à tôle.
4. Unité à lames - Placez l'unité à lames verticale préassemblée dans l'ouverture d'air de la hotte (le grillage doit être dirigé
vers l'intérieur de la hotte). Attachez l'entrée d'air à lames aux panneaux latéraux de la hotte en utilisant les trous prévus et
les vis à tôle restantes.
FIGURE 28 - Schéma de la hotte d'air
extérieur (option AS2)
RPBL
Panneau Panneau
supérieur inférieur
Entrée
d'air à
lames
400, 800, 1200
100232
100239
103778
500, 600
100230
100237
103776
700, 1050
100231
100238
103777
Panneau supérieur
(Insérer le repli sous
la paroi supérieure
du caisson.)
Panneau
latéral droit
Panneau
latéral
gauche
Lames assemblées en
usine, y compris
lames antihumidité
(Brevet É.-U. 4 999
037) et grillage
Panneau
inférieur
6.3.2 Hotte
grillagée avec
30 % d'ouvertures
extérieures (fait
partie des options
d'air d'admission
AR6 et AR7) modèle RPBL
La hotte d'air extérieur avec 30 % d'ouvertures extérieures (options AR6 ou AR7),
expédiée séparément, doit être installée
sur le terrain. Les directives d'installation
sont incluses dans l'emballage de la hotte.
FIGURE 29 - Installation d'une hotte
extérieure sur les caissons avec
30 % d'ouvertures extérieures
Enlevez les deux vis
de coin et la rangée
complète de vis.
Caisson de
ventilateur
Glissez le repli
supérieur sous la
paroi supérieure
du caisson.
Hotte pour 30 %
d'air extérieur
Fentes verticales –
Glissez les replis
latéraux dans
les fentes.
Directives d'installation - Hotte avec 30 % d'ouvertures extérieures
(FIGURE 29)
1. Retirez les vis installées en usine attachées au-dessus du caisson de soufflante du côté
de l'air d'admission.
2. Glissez le repli supérieur de la hotte dans les fentes verticales du caisson de soufflante.
Le repli de la hotte doit être en dessous de la bordure de la partie supérieure du
caisson de soufflante.
3. Revissez toutes les vis à tôle.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 27
6.0 Mécanique
(suite)
6.3 Unité d'air
d'admission
(suite)
FIGURE 30A - Position
des commandes pour
les options avec volets
à 100 % d'air extérieur
et volets à 100 % de
retour d'air
6.3.3 Volets et commandes en option - RPBL et SSCBL
Les commandes pour les volets sont illustrées sur le schéma de câblage (options AR).
La FIGURE 30A n'illustre que les pièces ayant trait au retour d'air et ne comprend pas les
accessoires suggérés. De plus, le schéma n'illustre pas fidèlement le caisson de soufflante, et
le positionnement des commandes est approximatif.
1) Moteur de volets
2) Volet de retour d'air
3)Potentiomètre
4)Potentiomètre
5) Unité de commande
pour le mélange d'air
6) Commande de
réchauffement
7) Volet d'air extérieur
8) Transformateur du
moteur de volets
FIGURE 30B - Position des
commandes de la hotte avec
30 % d'ouvertures extérieures et
volets (options AR6 et AR7)
Caisson de
ventilateur
Section
appareil de
chauffage
(extérieur
seulement)
Ventilateur
Tringlerie pour volets d'air d'admission - Les unités dotées de volets extérieurs sont livrées avec les
volets en position fermé. De plus, pour les unités
dotées de volets de retour d'air et de volets d'air
extérieur, il est nécessaire de régler la tringlerie
du volet de retour d'air avant utilisation.
1. Dévissez la vis de calage de la tige sur le bras
du volet de retour d'air.
2. Ouvrez manuellement les volets de retour d'air
(lorsque ces derniers seront ouverts, la tige du
volet et le bras se déplaceront automatiquement
en position voulue).
3. Resserrez la vis de calage.
Commutateur
pression nulle (utilisé
pour commander les
volets d'air extérieur
de l'option AR23)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 28
Hotte pour 30 %
d'air extérieur
Moteur
de volet
REMARQUE : Consultez le
paragraphe 6.3.2.
FIGURE 30C - Exemple de tringlerie pour
volets d'air extérieur et de retour d'air
Volet d'air
extérieur à 30 %
Air de
retour
Volet d'air
extérieur FERMÉ
Bras de
volet d'air
extérieur
Tige pour volet d'air
extérieur
Tige pour volet d'air
de retour
Vis de réglage
Moteur
de volet
Bras de
volet d'air
de retour
Volet d'air de retour
OUVERT
Le commutateur pression nulle utilisé dans l'option AR23 est de modèle Dwyer nº 1640-0 et est
conçu pour une pression variant entre 0,01 et 0,20 po c.e. Il est expédié séparément pour une
installation sur place. Consultez les paragraphes ci-dessous ainsi que les directives d'installation du fabricant du commutateur.
Description et fonctionnement - Le commutateur pression nulle est un dispositif à pression différentielle fonctionnant au moyen d'un diaphragme. Il sert à contrôler la pression d'un bâtiment
doté d'un appareil avec air d'appoint. Le commutateur permet de maintenir une pression prédé-
terminée (positive ou négative) : il contrôle la quantité d'air extérieur qui entre dans le bâtiment
au moyen de l'angle des volets d'air extérieur. Pour augmenter la pression d'air du bâtiment, le
commutateur pression nulle active le moteur de volet afin d'ouvrir les volets d'air extérieur et de
fermer le volet de retour d'air (et inversement pour diminuer la pression d'air de bâtiment).
Directives d'installation
du commutateur
pression nulle
FIGURE 31 Commutateur pression
nulle (utilisé avec l'unité
d'air d'admission,
option AR23)
1. Sélectionnez un emplacement qui connaît peu de vibrations, à l'abri des chutes d'eau
ou d'huile et où la température ambiante se situe entre -30 °F (-34 °C), si l'air est sec,
et 110 °F (43 °C).
2. Montez le commutateur sur un plan vertical en respectant le diagramme. Le
commutateur dépend de la position : il est conçu pour fonctionner convenablement quand
le diaphragme est vertical. Attachez le commutateur fermement.
3. Raccordez les prises de pression au-dessus du commutateur aux capteurs de pression
d'air différentielle. Le dispositif doit être muni d'un tube de ventilation. Tout tube qui ne
restreint pas la circulation d'air peut être utilisé. Toutefois, un tube métallique de diamètre
externe de ¼ po (6,35 mm) est recommandé. Afin de maintenir une pression du bâtiment
positive, placez la prise de basse pression à l'extérieur et la prise de haute pression dans
le bâtiment. Pour une pression du bâtiment négative, inverser le positionnement des prises.
Dans les deux cas, assurez-vous que le capteur situé à l'extérieur est à l'abri du vent et
des insectes.
4. Réglage du commutateur - La position «HIGH» du commutateur pression nulle est
située sur une échelle calibrée et cette dernière est attachée au boîtier de commutateur.
Le calibrage de pression maximal du bâtiment est effectué au moyen de la vis régulatrice.
La position «LOW» est fonction l'espace de réglage (illustré). Cet espace peut être modifié
au moyen de la vis de réglage d'écartement. La plage de pressions du commutateur se
situe entre 0,01 et 0,03 po c.e.
5. Consultez le schéma de câblage de l'appareil de chauffage pour le câblage électrique.
Haut
Bas
Prises de pression
Boîtier
électrique
Vis de réglage
d'écartement
Plaque de montage
Vis de réglage de pression
Réglage d'écartement
Bas
Commun
Haut
Fuite au diaphragme
Diminuer
Écartement
du contact
Augmenter
flottant
Action du commutateur pression nulle
6.3.4 Support
de filtres et filtres
en option - SSCBL
et RPBL
Quantité et taille
des filtres en option
IMPORTANT : Afin d'éviter que les contacts
du commutateur soient endommagés lors du
transport, le fabricant a réduit l'espace de réglage
au minimum. L'espace de réglage doit donc être
réglé avant l'utilisation du commutateur. Si le
commutateur est déjà installé, déconnectez
le tube d'évacuation de manière à ce que le
commutateur pression nulle soit en position
neutre. Retirez le couvercle du boîtier de
branchement et tournez la vis de réglage
d'écartement lentement dans le sens horaire
(faites attention de ne pas coincer les fils).
Continuez à tourner la vis jusqu'à ce qu'il y ait
une ouverture entre le commun et les contacts.
Par la suite, réglez la pression minimale désirée :
plus l'espacement est petit, plus la sensibilité du
commutateur est grande (et inversement).
Le système est doté d'un ensemble caisson de soufflante/filtre. Le support de filtres et les filtres
sont en option.
Les filtres sont de format de 2 po (50,8 mm). Ils peuvent être jetables, permanents ou plissés-jetables.
Type - 2 po
(51 mm)
d'épaisseur
SSCBL/RPBL
400; 800; 1200
SSCBL/RPBL
500; 600
SSCBL/RPBL
700; 1050
Jetable
(2) 16 × 16; (1) 16 × 25; (1) 16 × 25; (1) 16 × 20;
(4) 12 × 25; (4) 12 × 30 (4) 12 × 20; (4) 12 × 25
(2) 16 × 25;
(4) 12 × 30; (4) 12 × 20
Permanent
(2) 16 × 16; (8) 12 × 16; (1) 16 × 20; (4) 12 × 20;
(1) 16 × 25; (4) 12 × 26 (1) 16 × 25; (4) 12 × 26
(2) 16 × 25;
(8) 12 × 26
Plissé-jetable
(2) 16 × 16; (4) 12 × 25; (1) 16 × 20; (1) 16 × 25;
(1) 16 × 25; (4) 12 × 32 (4) 12 × 20; (4) 12 × 25
(2) 16 × 25; (4)
12 × 32; (4) 12 × 20
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 29
6.0 Mécanique
(suite)
6.3 Unité d'air d'admission (suite)
6.3.4 Support de filtres et filtres en option (suite)
*Efficacité
*Filtration des
moyenne
particules
Jetable
2 po (51 mm) moins de 20 %
80 %
Permanent
2 po (51 mm) moins de 20 % de 64 à 67 %
Plissé-jetable 2 po (51 mm) de 30 à 35 % de 90 à 93 %
Type de filtre
FIGURE 32 Configuration des filtres
en fonction des modèles
et des tailles
Plage de fonctionnement
Jetable............................ de 0 à 400 pi/min
Plissé-jetable.................. de 0 à 500 pi/min
Permanent...................... de 0 à 600 pi/min
*Testés selon les normes de test de performance ASHRAE 52-76
Configuration des filtres jetables de 2 po (51 mm) - option AW7
Plaques
d'obturation
B
A
A
D
D
C
D
C
D
C
C
Tailles :
400, 800, 1200
A
B
C
D
16 × 16
12 × 25
12 × 25
12 × 30
Plaques
d'obturation
B
A
D
D
C
D
C
D
C
C
A
16 × 20
B
16 × 25
C
12 × 20
D
12 × 25
Plaques
d'obturation
A
A
A
D
D
C
D
C
D
C
C
Tailles :
400, 800, 1200
B
16 × 25
C
12 × 25
D
12 × 32
Plaques
d'obturation
B
A
D
D
C
C
D
D
C
C
C
C
B
A
16 × 25
B
12 × 20
C
12 × 30
C
B
B
Tailles : 700, 1050
Tailles : 500, 600
B
C
B
Configuration des filtres plissés-jetables de 2 po (51 mm) - option AW11
A
16 × 16
A
16 × 20
Plaques
d'obturation
A
B
16 × 25
C
12 × 20
D
12 × 25
Plaque
d'obturation
A
A
C
C
B
C
B
C
B
A
16 × 25
B
12 × 20
C
12 × 32
B
Tailles : 700, 1050
Tailles : 500, 600
Configuration des filtres permanents de 2 po (51 mm) - option AW9
Plaque
d'obturation
B
A
A
C
C
D
D
C
C
C
C
D
C
C
D
A
16 × 16
B
16 × 25
C
12 × 16
D
12 × 26
Plaque
d'obturation
SSCBL ou
RPBL
400
1 appareil de
chauffage 400
et 1 soufflante
500, 600
2 appareils de
chauffage 250
ou 300 et
1 soufflante
700
2 appareils de
chauffage 350
et 1 soufflante
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 30
A
D
D
C
C
D
C
D
C
A
16 × 20
B
16 × 25
C
12 × 20
D
12 × 26
Plaque
d'obturation
A
A
B
Pertes de charge (po c.e.)
pi³/min
Jetable
Permanent
Plissé
3 300
4 000
5 000
6 000
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
14 000
3 700
4 000
5 000
6 000
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 500
5 200
6 000
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
0,02
0,03
0,04
0,06
0,08
0,10
0,13
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,04
0,05
0,08
0,12
0,16
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,06
0,06
0,08
0,10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,03
0,05
0,08
0,12
0,16
0,21
0,26
0,33
0,40
0,48
0,56
0,65
0,04
0,06
0,10
0,14
0,20
0,25
0,31
0,39
0,46
0,60
0,08
0,10
0,14
0,18
0,24
0,30
0,36
0,42
0,50
0,03
0,06
0,10
0,14
0,19
0,25
0,31
0,39
0,47
0,56
s.o.
s.o.
0,06
0,08
0,12
0,17
0,23
0,31
0,40
s.o.
s.o.
s.o.
0,10
0,15
0,20
0,27
0,33
0,41
s.o.
s.o.
s.o.
B
B
B
B
A
16 × 25
B
12 × 26
B
B
B
Tailles : 700, 1050
Tailles : 500, 600
Tailles : 400, 800, 1200
Pertes de charge des filtres
B
SSCBL ou
RPBL
800
2 appareils
de chauffage
400 et
1 soufflante
1050
3 appareils
de chauffage
350 et
1 soufflante
1200
3 appareils
de chauffage
400 et
1 soufflante
Pertes de charge (po c.e.)
pi³/min
Jetable
Permanent
Plissé
5 900
6 000
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
6 500
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
7 400
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
0,05
0,06
0,08
0,10
0,13
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,06
0,08
0,10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,08
0,10
0,13
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
0,10
0,12
0,16
0,21
0,26
0,33
0,40
0,48
0,56
0,10
0,14
0,18
0,24
0,30
0,36
0,42
0,50
0,16
0,21
0,26
0,33
0,40
0,48
0,56
0,12
0,14
0,19
0,25
0,31
0,39
0,47
0,56
s.o.
0,08
0,12
0,16
0,2
0,24
s.o.
s.o.
s.o.
0,19
0,25
0,31
0,39
0,47
0,56
s.o.
Interrupteur de pression
de filtre en option
L'interrupteur de pression de filtre en option sert à avertir l'utilisateur, au moyen d'un témoin
lumineux, lorsque les filtres doivent être nettoyés ou changés. L'interrupteur est connecté sur
un circuit normalement ouvert qui se ferme quand la pression différentielle du filtre dépasse une
valeur prédéterminée. Le témoin lumineux est situé sur une console en option.
L'interrupteur est situé sur la section d'appareil de chauffage. Consultez la FIGURE 46,
élément 17, page 43. Vous devez régler l'interrupteur de pression de filtre après avoir mis en
marche l'appareil.
Directives pour le réglage de l'interrupteur de pression de filtre (FIGURE 33)
Installez un filtre propre, fermez les portes de la soufflante et mettez la soufflante en fonctionnement. Baissez le réglage de la pression en tournant la vis régulatrice de l'interrupteur dans le
sens horaire, jusqu'à ce que le témoin s'allume ou que la vis atteigne sa limite. Faites ensuite
trois tours complets dans le sens antihoraire (ou jusqu'à ce que la vis ne puisse plus tourner).
À ce réglage, le témoin lumineux s'allumera lorsque le filtre est obstrué à environ 50 %.
FIGURE 33 - Interrupteur
de pression de filtre
La vis régulatrice (devant de l'interrupteur) doit
être réglée manuellement. Ce réglage doit être
fait lorsque le système est en fonctionnement.
Le raccordement à pression
positive est «au dos ou
au bas» de l'interrupteur
(par apport à l'entrée d'air).
6.3.5 Module de
refroidissement
par évaporation en
option - s'applique
au modèle RPBL
Le raccordement à pression négative
est «au devant ou au haut» de
l'interrupteur (par rapport à la soufflante).
Un module de refroidissement par évaporation offre un excellent confort, nécessite peu d'équipement et est économique (autant pour l'installation, le fonctionnement et l'entretien). Le principe de base du refroidissement par évaporation repose sur le fait que l'eau qui entre en contact
avec de l'air qui circule s'évaporera si la surface d'exposition de l'ensemble des gouttes d'eau
est suffisamment grande. Le module de refroidissement par évaporation utilise des couches
filtrantes en cellulose rigide ou en fibre de verre rigide pour la rétention d'eau afin d'offrir une
meilleure évaporation.
Conduit
Module de
refroidissement
et base
Raccordement
FIGURE 34 - Le module
de refroidissement par
évaporation en option
est assemblé en usine.
Il s'attache au caisson
de soufflante sur place
(les conduits et la base
doivent être assemblés
sur place).
Caisson de
soufflante
Le module de refroidissement par évaporation de ces systèmes est assemblé en usine, mais il
n'est pas attaché au caisson de soufflante (l'attachement devra être fait sur place). La base du
module et le raccordements au réseau de conduits, entre le module de refroidissement et l'entrée du caisson de soufflante sont livrés séparément et doivent être assemblés et installés sur
place. Les directives complètes d'installation, incluant les raccordement d'eau et les connexions
électriques, sont incluses dans l'emballage du module de refroidissement par évaporation.
L'emballage du module de refroidissement comprend un livret d'installation et une liste de vérification. Tous les éléments de cette liste doivent être vérifiés avant de commencer l'installation du
module de refroidissement par évaporation en option. Quatre éléments de la liste de vérification
sont présentés ci-dessous.

Assurez-vous que la plateforme d'appui peut supporter le poids du module quand le
réservoir est plein.
Poids du module de refroidissement par évaporation - Poids de la couche filtrante
(humides) lorsque le réservoir est plein (en lb)
Module avec couche filtrante de cellulose rigide de 12 po (305 mm) (option AS4) 431 lb (195 kg)
Module avec couche filtrante en fibre de verre de 12 po (305 mm) (option AS8) 514 lb (233 kg)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 31
6.0 Mécanique
(suite)
6.3 Unité d'air
d'admission
(suite)
6.3.5 Module de
refroidissement
par évaporation en
option - s'applique au
modèle RPBL (suite)

Assurez-vous que la surface est plane et qu'il n'y a pas de débris sur la surface où sera
installé le module de refroidissement.

Prévoyez des patins résistants à la chaleur en bois ou en métal en dessous de la base.
FIGURE 35 - Base assemblée sur place pour le module de refroidissement
par évaporation en option
Choisissez un appui plan et solide
pour assembler la base du caisson
de serpentin refroidisseur.
 Assurez-vous que l'espacement entre le bas du réservoir et la surface de fixation est
suffisant pour permettre l'écoulement d'eau et les raccordements de tuyaux de trop-plein.
Le module de refroidissement par évaporation en option est doté de couches filtrantes à haute
efficacité de 12 po (305 mm) constituées de cellulose rigide (option AS4) ou de fibre de verre
rigide (option AS6). Ces couches filtrantes offrent une efficacité d'absorption de 90 %. Cette
efficacité est mesurée pour un taux pi³/min maximal, sans utilisation d'un tampon d'élimination
d'humidité, quand la température du thermomètre sec est 95 °F (35 °C) et quand la température du thermomètre mouillé est 65 °F (18 °C). L'efficacité de refroidissement par évaporation
dépend de la température et de la vitesse de filtration des couches filtrantes. Ainsi, l'efficacité est
meilleure quand le taux pi³/min diminue et quand la température augmente. Des tampons d'élimination d'humidité (option ASA1) peuvent aussi être utilisés afin d'améliorer l'évacuation d'humidité. Ces tampons sont accessoires pour la plupart des appareils. Toutefois, ils sont requis
pour les appareils de plus de 11 200 pi³/min (950 pi/min). Les directives d'installation sur place
des tampons d'élimination d'humidité en option sont incluses avec le module de refroidissement.
MISE EN GARDE : La pompe ne devrait jamais fonctionner lorsque le
réservoir d'eau est vide. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Entretien du module
de refroidissement
par évaporation
REMARQUE :
Les renseignements de
dépannage à propos du
module de refroidissement
par évaporation en option
se trouvent dans le
manuel d'installation (fiche
I-OPT-EC) fourni avec le
module de refroidissement
par évaporation.
Directives de
remplacement des
couches filtrantes de
refroidissement par
évaporation
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 32
MISE EN GARDE : Débranchez toutes les sources d'alimentation
électrique de l'appareil avant toute opération d'entretien. Le non-respect
d'une telle consigne pourrait causer des décharges électriques, des
blessures ou même la mort.
Couches filtrantes - À la longue, des minéraux se déposeront sur les couches filtrantes. Il est
donc essentiel de détartrer et de nettoyer les couches filtrantes annuellement. Pour ce faire,
retirez les languettes de retenue des tampons et le grillage. Consultez les étapes 1 à 3 et 6 à 8
des directives pour le remplacement des couches filtrantes. Nettoyez ensuite les couches filtrantes au moyen d'un tuyau d'arrosage, d'un savon doux et d'une brosse à poils souples. Si les
couches filtrantes sont trop encrassées de dépôts de minéraux et de saleté, les tampons doivent
être remplacés. La durée de vie moyenne des tampons est trois saisons de refroidissement.
Avant de commander les tampons filtrants à votre distributeur, veuillez vous assurer d'avoir le
bon numéro de pièce. Suivez les directives ci-dessous pour retirer et remplacer les tampons.
Consultez aussi les FIGURES 36 et 37.
1. Retirez les trois vis à tôle au-dessus du module de refroidissement afin de dégager la
languette supérieure de retenue des tampons.
2. Retirez les trois vis à tôle au bas du module de refroidissement afin de dégager la languette
inférieure de retenue des tampons.
3. Dégagez les languettes de retenue sur les côtés des couches filtrantes
4. Dégagez et retirez le grillage d'entrée d'air des tampons filtrants.
5. Glissez tous les tampons filtrants horizontalement de manière à les enlever du module de
refroidissement. Nettoyez ou jetez les tampons, selon leur état.
6. Replacez des tampons filtrants nettoyés ou neufs sur les deux rails jusqu'à ce que vous
atteigniez le fond du module. Les couches filtrantes doivent être placées comme illustré à
la FIGURE 37.
7. Centrez la grille du côté de l'entrée d'air des couches filtrantes.
FIGURE 36 - Retrait
et remplacement des
couches filtrantes
du module de
refroidissement par
évaporation
A
l'e ir de
xté
rie
u
r
Tampon
FIGURE 37 - Les
couches filtrantes
doivent avoir un
angle de 45° par
rapport à l'arrivée
d'air extérieur.
Grillage
Languette
de retenue
Vis
Taille des
tampons
filtrants
(pouces)
Numéro de pièce (une unité)
Qté
48 × 12
48 × 8⅝ po
(1 219 ×
219 mm)
Cellulose rigide
Fibre de verre rigide
12 po (305 mm)
12 po (305 mm)
4
107194
107201
1
107195
107202
45°
Dé
bit
d'a
ir v
ers
es
pa
ce
IMPORTANT : Les couches filtrantes sont constituées
de deux feuilles de matériaux refroidissant, chacune
ayant un angle différent. Lors du remplacement
des filtres de refroidissement, ASSUREZ-VOUS que
l'angle de 45° représente une pente ascendante par
rapport à l'arrivée d'air extérieur, comme illustré
ci-dessus. Si les couches filtrantes ne sont pas
installées correctement, une accumulation d'eau
apparaîtra sur les tampons filtrants.
8. Replacez les deux languettes de retenue du grillage sur les côtés du module de
refroidissement entre les tampons filtrants et le module de refroidissement. Les languettes
doivent bien se fermer en coinçant le grillage contre les tampons filtrants.
9. Replacez la languette inférieure de retenue de tampon au bas du support entre les
tampons et le réservoir et fixez le tout au moyen des trois vis à tôle retirées à l'étape 2.
10. Replacez la languette de retenue des tampons en haut du support entre les tampons et
la partie supérieure du module de refroidissement et fixez le tout au moyen des trois vis à
tôle retirées à l'étape 1.
Conduites et remplissage et d'évacuation d'eau - Les conduites de remplissage et d'évacuation d'eau (tuyau CPV ou manche à eau) ou doivent être nettoyées annuellement afin d'éliminer
les débris et autres substances.
1. Retirez les tampons filtrants en suivant les directives ci-dessus.
2. Coupez l'alimentation en eau en aval du robinet à bille et démontez le protecteur de tuyau
de ligne de prise d'eau.
3. Faites couler de l'eau fraîche quelque temps dans les conduites de remplissage et de
distribution d'eau.
4. Réassemblez les conduites. Assurez-vous de respecter l'angle des couches filtrantes par
rapport à l'arrivée d'air illustrée à la FIGURE 37.
Pompe à eau et panier grillagé (ne s'applique pas aux modules dotés d'un système mesureur
chronométré en option) - La pompe et le panier grillagé doivent être enlevés, désassemblés et
nettoyés annuellement.
MISE EN GARDE : N'exposez pas le moteur de la pompe ou toute
composante électrique du boîtier de connexion à de l'eau. La pompe de
refroidissement par évaporation N'EST PAS submersible.
1. Débranchez l'alimentation électrique de l'appareil.
2. Retirez la porte du boîtier de connexion et déconnectez les deux fils de l'alimentation du
bloc de jonction de la boîte de connexion.
3. Coupez l'alimentation en eau en amont du robinet à bille.
4. Dévissez les quatre vis à tôle qui attachent la boîte de connexion au module de
refroidissement. Retirez l'interrupteur à flotteur du boîtier de connexion.
5. Dégagez le panier grillagé de la pompe afin de nettoyer toute accumulation de débris ou
de saletés. Retirez soigneusement la plaque servant de base à la pompe.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 33
6.0 Mécanique
(suite)
6.3 Unité d'air
d'admission
(suite)
6.3.5 Module de refroidissement par évaporation en option - RPBL (suite)
Retirez les débris de l'intérieur de la pompe et nettoyez l'impulseur au moyen
d'un savon doux.
6. Réassemblez la pompe. Replacez les pièces en suivant l'ordre inverse du démontage.
Assurez-vous que chacune des pièces est bien en place.
Intérieur du boîtier
de connexion
(Remarque : Seuls
les appareils
de 208 V ont un
transformateur
dans le boîtier
de connexion)
FIGURE 38 - Retirez le
boîtier de connexion,
la pompe et l'interrupteur
à flotteur.
(REMARQUE :
S'applique au module
de refroidissement par
évaporation doté d'un
interrupteur à flotteur
seulement. Selon la date de
fabrication, le système peut
ne pas être identique à ce
qui est illustré)
Moteur de
la pompe
Interrupteur
à flotteur
Pompe
6.3.6 Caisson
de serpentin
refroidisseur
(option AU__) SSCBL et RPBL
Pour nettoyer la pompe, retirez
délicatement le grillage à mailles
ou le panier grillagé ainsi que
la plaque de recouvrement
encliquetable.
Le caisson du serpentin refroidisseur, en
option, est expédié séparément et est destiné
à un montage sur place. Le caisson comprend
un serpentin d'eau réfrigérée ou un serpentin à
frigorigène (détente directe). Les caissons sont
dotés d'un mécanisme de refoulement horizontal et peuvent aussi être attachés à un plénum directionnel pour un refoulement vertical.
Si le plénum directionnel est équipé de volets
de refoulement, il sera nécessaire de réaliser
le câblage sur place, ainsi que les trous et le
passage des fils. Les dimensions du caisson de
serpentin refroidisseur sont à la page 7.
REMARQUE : Si le système est installé sur un
modèle SSCBL d'intérieur, référez-vous aux
directives de l'usine pour l'installation.
FIGURE 39 - Caisson de
serpentin refroidisseur,
en option, expédié
séparément et conçu pour
un attachement sur place
MISE EN GARDE : N'ATTACHEZ PAS le caisson de serpentin refroidisseur avant d'avoir monté en
place les systèmes de soufflante/appareil de chauffage. Levez le caisson du serpentin de refroidisseur séparément. N'ATTACHEZ PAS le caisson du serpentin refroidisseur lorsque l'appareil de
chauffage est en fonctionnement.
Suivez les directives pour le raccordement du caisson de serpentin refroidisseur à l'appareil de chauffage et utilisez les pièces de
l'emballage (consultez la liste ci-dessous). En plus des outils de base, vous aurez besoin d'une rallonge de tournevis, d'un marteau
et d'une barre ou d'un morceau de 2 × 4. De plus, de la silicone sera aussi nécessaire.
Pièces fournies par l'usine pour attacher le caisson de serpentin refroidisseur en option
Description
Qté
400
500, 600
700
800
106340,
106338, 36 po 106339, 41½ po 106340, 47 po
47 po
(91,44 cm)
(105,41 cm)
(119,38 cm)
(119,38 cm)
1050
1200
106339, 41½ po 106340, 47 po
(105,41 cm)
(119,38 cm)
Raccords au haut et au bas du conduit
2
Raccords latéraux du conduit
19½ po (49,53 cm)
Vis à tôle nº 14 × ¾ po (19,05 mm)
Panneau de remplissage gauche
Panneau de remplissage droit
Panneau de remplissage supérieur
Isolant - 1 × 42 × 9 po
(25 × 1 067 × 229 mm)
Vis à tôle nº 10 × ½ po (12,7 mm)
Bande d'étanchéité
2
106395
106395
106395
106395
106395
106395
8
1
1
1
105171
172357
172358
172364
105171
172357
172358
172362
105171
172357
172358
172363
105171
172357
172358
172364
105171
172357
172358
172363
105171
172357
172358
172364
2
172546
172546
172546
172546
172546
172546
>
1
(26) 11813
106310
64⅞ po
(164,78 cm)
(24) 11813
103608
53⅞ po
(136,84 cm)
(25) 11813
103609
59⅜ po
(150,81 cm)
(26) 11813
103610
64⅞ po
(164,78 cm)
(25) 11813
103609
59⅜ po
(150,81 cm)
(26) 11813
103610
64⅞ po
(164,78 cm)
3/32 × 1⅛ × (2,38 mm × 2,86 cm ×)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 34
Directives pour lever
et attacher le caisson
(REMARQUE : Consultez
l'usine pour les caissons
suspendus)
1. Après que le système soufflante/appareil de chauffage est en place sur le rebord de toit ou les
rails de montage, retirez les oreilles de levage situées sur le refoulement (au bout) au moyen
d'une clé ou d'une douille de 9/16 po (14,29 mm).
2. Levez le caisson du serpentin refroidisseur et positionnez le côté de l'entrée d'air à côté de
l'ouverture de refoulement de l'appareil de chauffage. Retirez les oreilles de levage situées
sur le caisson du serpentin refroidisseur.
3. Glissez le caisson du serpentin refroidisseur de manière à ce que la bride du conduit de l'appareil
de chauffage et le caisson du serpentin refroidisseur aboutent. (Consultez la FIGURE 40A)
4. Assemblez les brides du conduit.
a) Utilisez les quatre pièces de raccordement en U et les vis de ¾ po (19,05 mm) pour
assembler les brides du conduit. Attachez un des longs côtés des raccords de 19½ po
(495 mm) en haut et en bas des raccords de conduit. Assurez-vous que le U est ouvert vers
l'intérieur. (Consultez la FIGURE 40B)
FIGURE 40A 1) Positionnez le caisson
du serpentin refroidisseur
sur le rebord.
2) Retirez les oreilles
de levage.
3) Glissez le caisson de
manière à ce que la bride
du conduit du caisson de
serpentin refroidisseur
aboute contre la bride
du conduit de l'appareil
de chauffage.
Refoulement
de l'appareil
de chauffage
avec brides
de conduit
Caisson
de serpentin
refroidisseur
Circulation
Brides de conduit
FIGURE 40B - Le haut,
le bas et les côtés du
raccord de conduit
assemblés au moyen
de vis à tôle de ¾ po
(19,05 mm)
FIGURE 40C - Le bout
du raccord supérieur
sur le bout «ouvert»
du raccordement
Dessus du raccord de la bride du conduit
Assembler avec
seulement une
pièce latérale
Dessous du raccord
de la bride du conduit
b) Positionnez les raccords assemblés de manière à ce que les trous de vis soient
au-dessus du côté ouvert. (Consultez la FIGURE 40C) Maintenez l'assemblage dans
cette position et insérez les parties supérieure et inférieure dans l'espace entre l'appareil
de chauffage et le caisson de serpentin refroidisseur.
Donnez de petits coups au moyen d'un marteau, en premier lieu sur le côté, ensuite
sur le dessus, et en fin au bas des raccords assemblés, jusqu'à ce qu'ils soient bien
en place par-dessus les deux brides.
c) Positionnez le quatrième raccord. Utilisez une extension de tournevis pour attacher
le côté aux raccords supérieur et inférieur. Consultez la FIGURE 40D.
5. Directives de câblage - s'appliquent aux caissons à plénum directionnel dotés de
volets de refoulement en option seulement - Si vous installez un caisson de serpentin
refroidisseur doté d'un caisson à plénum directionnel, lui-même équipé de volets de
refoulement en option, vous devez connecter les fils du moteur de volets aux blocs
de jonction du boîtier électrique de l'appareil de chauffage. Si le caisson de serpentin
refroidisseur n'est pas doté d'un plénum directionnel avec volet de refoulement, sautez
l'étape 5 et passez directement à l'étape 6.
a) Percez trois trous de ⅞ po (22,2 mm) en suivant les directives ci-dessous. Assurez-vous
que les trous sont exempts de bavures.
Premier trou :
1) Retirez la porte (du côté des commandes) du plénum de refoulement.
2) Localisez le moteur de volets de refoulement. Il y a trois fils connectés au moteur, et
leur longueur est suffisante pour atteindre la section de l'appareil de chauffage.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 35
Directives pour lever et attacher le caisson de serpentin refroidisseur (suite)
FIGURE 40D Positionnez l'autre côté
du raccord au-dessus
des brides du conduit.
Attachez-le aux raccords
du haut et du bas au
moyen de vis de ¾ po
(19,05 mm) afin de former
un cadre en U qui se joint
aux brides du conduit
aux quatre côtés.
3) Consultez la FIGURE 40E. Sur le pied du plénum directionnel à côté du caisson de
serpentin refroidisseur, localisez les vis de montage illustrées. Mesurez 6 po (152 mm)
vers le haut. Percez un premier trou de ⅞ po (22,2 mm) vis-à-vis de la ligne médiane
de la vis.
Deuxième trou :
1) Retirez le ou les panneaux d'accès du serpentin refroidisseur.
2) Localisez la plaque d'obturation du serpentin. Mesurez 4 po (102 mm) à partir du bas de
la plaque d'obturation. À cette hauteur, déterminez le centre de la plaque d'obturation et
percez un trou de ⅞ po (22,2 mm). Le trou devrait être approximativement vis-à-vis du
trou pratiqué dans le pied du plénum directionnel.
Troisième trou :
Sur le pied du caisson, du côté de l'entrée d'air du caisson de serpentin refroidisseur,
mesurez 10 po (254 mm) à partir du bas du réservoir. À partir de cette hauteur, percez
un trou de ⅞ po (22,2 mm) à 4 po (102 mm) du bord du caisson.
b) Sur l'extérieur de la section d'appareil de chauffage (où les brides ont été raccordées,
étape 4), localisez les trois bouchons et retirez celui du centre, ce qui vous permettra
d'atteindre le trou de ⅞ po (22,2 mm) dans le pied du caisson. Consultez la FIGURE 40F.
Les vis
du dessus
doivent être
verticales.
FIGURE 40E
3) Percez un trou de ⅞ po
FIGURE 34F
2) Mesurez 6 po (152 mm)
vers le haut.
1) Situez la vis
de montage.
Les vis
du bas
doivent être
horizontales.
Retirez le
bouchon du trou
central de la
section d'appareil
de chauffage.
FIGURE 40G - Exemple d'un schéma de câblage partiel illustrant des connexions typiques à réaliser sur place
pour un volet de refoulement en option
6
CONTACTS DE
CONTACTEUR
DE MOTEUR DE
VENTILATEUR
L1
INTERRUPTEUR
7
208/3/60
8
9
10
VT
RELAIS DE
SURCHARGE
T1
L3
T3
L2
T2
MASSE
NR
11
12
L1
13
L1
CODES DE COULEURS DES FILS
NOIR - NR
BRUN - BR
ROUGE - RG
ORANGE – OG
JAUNE – JN
VERT – VT
BLEU – BL
VIOLET – VI
BLANC – BC
MOTEUR DE
VENTILATEUR
BC
NR
NR
L1
NR
L1
62
15
62
24 V
*
2
OG
17
5
*
BR
*
RG
L2
12
CR
BC
BC
A1
L2
BC
L2
CAISSON DE VENTILATEUR
UNITÉ 1
UNITÉ 2
BOBINE ET RELAIS DE SURCHARGE DE
CONTACTEUR DE MOTEUR DE VENTILATEUR
7-8-9
L2
CÂBLAGE USINE
MOTEUR DE VOLET DE
REFOULEMENT AVEC
CONTACTEUR AUXILIAIRE
E.F.
COM
16
A2
40 VA TRANSFORMATEUR DE MOTEUR
DE VOLET DE REFOULEMENT
BR
BR
63
BL
CONTACTS DE RELAIS DE
VOLET DE REFOULEMENT
BL
RG
95
JN
208 V
BL
4
96
RG
NR
NR
14
NR
S
3
1
NR
REL.
SURCH.
CONTACTS DE RELAIS
DE VENTILATEUR
CONSOLE À DISTANCE
*
CCW
CÂBLAGE AU CHANTIER
BR
CÂBLAGE À L'USINE – OPTIONNEL
63
CÂBLAGE AU CHANTIER – OPTIONNEL
FILS EXPÉDIÉS DANS LE PLÉNUM
DIRECTIONNEL POUR CÂBLAGE AU CHANTIER
18
L1
19
20
21
8
NR
NR
BL
BL
35
52
25
BL
L2
BR
NR
JN
INTERR. SEC. DE VOLET DE
REFOULEMENT – SE FERME
LORSQUE LE VOLET EST
OUVERT À 20 %
8
BC
CONTACTS DE RELAIS
D'AUTORISATION DE CHAUFFAGE
NR
NR
NR
34
2
4
INTERR.
COMM. I.B.
MARCHEARRÊT
24
28
BC
H3
TRANSFORMATEUR DE
CONTRÔLE 200 VA
BR
24 V
23
27
H2
X2
X1
8
22
26
208 V
H1
8,0 A
FUSIBLE
8
8
52
JN
52
1
8
8
BL
3
JN
*
10
BL
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 36
RG
10
RG
CONTACTS DE COMMANDE
DE VENTILATEUR
BL
1
*
JN
3
RG
10
RG
10
10
RG
3
22
CR
3
23
CR
JN
10
NC
COM
NO
CONTACTS DE COMMANDE
DE VENTILATEUR
RG
BL
BL
JN
3
21
CR
10
RG
RG
RG
RG
RG
RG
BR
1
BR
1
7
PR
5
BL
2
4
53
7
BR
BR
1
24
CR
BR
3
25
CR
BR
1
3
27
CR
1
CONTACTS DE RELAIS
POSTPURGE
RG
BR
JN
BR
7
7
7
BOBINE DE RELAIS
D'APPAREIL DE CHAUFFAGE 39
7
BOBINE DE RELAIS POSTPURGE 27 - 28
7
BOBINE DE RELAIS
D'ÉCHAPPEMENT 15 - 16
7
BOBINE DE RELAIS
DE VENTILATEUR 12
7
BOBINE DE RELAIS D'AUTORISATION
DE CHAUFFAGE 21
6.3.6 Caisson
de serpentin
refroidisseur, en
option - option
AU (suite)
FIGURE 40H - Pour
installer les panneaux
de remplissage latéral
et supérieur, retirez les
vis des coins des deux
caissons supérieurs ainsi
que la rangée de vis du
caisson de serpentin
refroidisseur.
c) Insérez les fils attachés au moteur de volets 1) vers l'extérieur du trou du pied de plénum
de refoulement et dans le caisson du serpentin refroidisseur, 2) dans la plaque d'obturation
et tout le long du caisson du serpentin refroidisseur, 3) vers l'extérieur du trou du pied du
caisson de serpentin refroidisseur 4) dans la section d'appareil de chauffage.
d) Au bas du boîtier électrique, dans la section d'appareil de chauffage, retirez le bouchon
en dessous des blocs de jonction. Faites courir les fils du moteur de volets et insérez-les
dans le trou et dans le boîtier électrique. Attachez-les en respectant le schéma de câblage.
Consultez l'exemple à la FIGURE 40G.
6. Préparation des caissons pour l'installation des panneaux de remplissage
(Consultez la FIGURE 40H)
a) Retirez les vis installées en usine qui retiennent les parties supérieures du caisson de
serpentin refroidisseur et du caisson de l'appareil de chauffage (côtés des coins).
b) Retirez la rangée de vis, située sur le côté, qui retient la partie supérieure du caisson de
serpentin refroidisseur.
a) Retirez les
vis de coin
du caisson
de serpentin
refroidisseur.
b) Retirez la rangée de vis
du caisson de serpentin
refroidisseur.
a) Retirez les vis de
coin de l'appareil de
chauffage.
7. Installez les panneaux de remplissage latéraux du caisson.
(Consultez la FIGURE 40J)
Placez un morceau d'isolant (fourni) contre le panneau intérieur du caisson de serpentin
refroidisseur. Glissez le panneau de remplissage en place et attachez-le au moyen de vis
à tôle de ½ po (12,7 mm). Répétez les mêmes étapes pour l'autre côté. REMARQUE :
Vous pouvez retirer les portes afin de faciliter l'installation des panneaux de remplissage.
FIGURE 40J - Panneau
de remplissage latéral
installé
Section
d'appareil de
chauffage dont
le panneau de
porte été retiré
Caisson
de serpentin
refroidisseur avec
plénum directionnel
Attachez le panneau de remplissage
latéral au moyen de vis à tôle.
8. Installez le panneau de remplissage supérieur du caisson. (Consultez la FIGURE 40K)
a) Retirez l'endos de la bande d'étanchéité et collez-la le long du bord en bas du panneau de remplissage supérieur.
b) Glissez le panneau de remplissage en dessous du rebord de la partie supérieure du caisson de serpentin refroidisseur.
REMARQUE : Il peut être nécessaire de pousser légèrement le rebord du panneau supérieur vers le haut. Le panneau
de remplissage doit être entre la partie supérieure du caisson de serpentin refroidisseur et le panneau de bout afin
de prévenir les infiltrations d'eau dans le caisson. Attachez le panneau au moyen de vis ½ po (12,7 mm).
9. Revissez les vis et calfatez les joints.
a) Revissez toutes les vis qui ont été retirées à l'étape 6. Inspectez les jonctions afin de détecter la présence d'espacement entre
le panneau supérieur et les panneaux latéraux. Calfatez au besoin.
b) Appliquez de la silicone à tous les endroits où le couvre-rebord du caisson de serpentin refroidisseur et le couvre-rebord
de l'appareil de chauffage se rencontrent.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 37
6.0 Mécanique
(suite)
6.3 Unité d'air
d'admission
(suite)
6.3.6 Caisson
de serpentin
refroidisseur,
en option - option
AU (suite)
FIGURE 40K - Panneau de
remplissage supérieur installé
e doit
mplissag ure du
re
e
d
u
a
Le panneessous de la bord son de
être en d supérieur du cais
panneau refroidisseur.
serpentin
Avant d'attacher le
panneau de remplissage
supérieur, retirez les
supports et collez la
bande d'étanchéité
le long de la bordure
de manière à ce que
l'espacement entre le
panneau de remplissage
supérieur et le panneau
supérieur de la section
d'appareil de chauffage
soient scellés.
10. L'installation du caisson de serpentin refroidisseur est terminée. Suivez les directives du
fabricant du serpentin refroidisseur pour les raccordements.
Entretien
du serpentin
refroidisseur
Le caisson de serpentin refroidisseur a été conçu pour faciliter l'inspection et le nettoyage du
serpentin refroidisseur. Ainsi, vous pouvez retirer les deux panneaux latéraux à chaque entretien de routine afin de vérifier l'état des filtres et la présence de particules ou de saletés sur le
serpentin. Procédez à un nettoyage au besoin.
6.4 Raccords des
conduits - SSCBL
et RPBL
FIGURE 41 - Dimensions des raccords du
conduit de refoulement - pouces (millimètres)
18 po (457 mm)
RPBL, SSCBL
500, 600
700, 1050
400, 800, 1200
G
34½ po (876 mm)
40 po (1 016 mm)
45½ po (1 156 mm)
¾ po (19 mm)
G
¾ po (19 mm)
Exigences et
suggestions pour
les raccordements et
l'installation es des
conduits
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 38
• Type de réseau de conduits - Le type de réseau de conduits dépend en partie du type de toit
(solives en bois, solives d'acier en barres, poutre d'acier triangulée, béton préfabriqué) et du type
de plafond (suspendu, principal, etc.).
• Matériaux des conduits - Le conduit rectangulaire doit être fait de fer galvanisé de calibre 26
(AWG) ou plus épais ou d'aluminium de calibre 24 (Brown & Sharpe) ou plus épais.
• Structure du réseau de conduits - Toutes les sections de conduits d'une largeur de 24 po
(610 mm) ou plus et d'une longueur 48 po (1219 mm) ou plus doivent être munies d'un pli croisé
en haut et en bas et doivent être munies de joints debout ou d'angles en fer. Les joints doivent
être à emboîtement ou en S et avec entraînement.
• Conduit traversant un mur de maçonnerie - Aucun conduit d'air chaud ne doit entrer en
contact avec un mur de maçonnerie. Isolez tous les conduits d'air qui traversent un mur de
maçonnerie avec au moins ½ po (12,7 mm) d'isolant; 1 po (25,4 mm) d'isolant est recommandé.
• Espace non chauffé - Isolez tous les conduits d'air chaud situés dans un espace non chauffé
avec au moins ½ po (12,7 mm) d'isolant; 1 po (25,4 mm) d'isolant est recommandé.
• Supports de conduit - Suspendez tous les conduits fermement aux montants adjacents.
N'attachez pas les conduits à partir des raccords.
• Dimension des conduits - Le calcul de la dimension du réseau de conduits d'air fourni est
nécessaire à obtention d'une installation de chauffage satisfaisante. L'autorité en la matière est
l'association Air Conditioning Contractors Association. Vous pouvez leur écrire pour commander
un manuel qui vous aidera à établir la dimension des conduits (2800 Shirlington Road, Suite 300,
Arlington, VA 22206; www.acca.org).
ATTENTION : Une pression statique externe non conforme à ce qui est
indiqué sur la plaque signalétique ou un réglage inadéquat du moteur
de poulie ou des courroies peuvent causer une surcharge au moteur.
Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
• Panneaux amovibles (Consultez la FIGURE 42) - Les conduits doivent être dotés de
panneaux d'accès. Ceux-ci doivent être accessibles lorsque l'appareil de chauffage est
en marche et doivent être de 6 × 10 po (152 × 254 mm) ou plus grand pour permettre à la
fumée ou la lumière réfléchie d'être observé en cas de fuite. Attachez les couvercles de
manière à éviter les pertes de chaleur.
FIGURE 42 - Raccordement du conduit d'air
fourni à l'appareil de chauffage
(1) Positionnez les brides de l'appareil de chauffage
comme illustré.
(2) Formez le raccordement de conduit. Les canaux
en U doivent être en haut et en bas et les brides en L
doivent être sur les côtés.
(3) Glissez les canaux en U au dessus de la bride
inférieure et de la bride supérieure de l'appareil de
chauffage afin de former le raccord.
(4) Fermez les côtés au moyen de canaux en U.
Percez des trous et fixez avec des vis à tôle.
Appareil de
chauffage
1
•
Profilé en U en métal
de faible calibre
Conduit
6.5 Vérification des
soufflantes, des
courroies et des
entraînements
Réglage de la vitesse
de la soufflante
Appareil de
chauffage
•
FIGURE 43 Installation des
canaux en U aux
côtés du raccord
du conduit
3
2
(15 6 po
2m
m
Conduit
)
10 po (254 mm)
4
Profilé en U
Panneau
d'accès au
conduit
Longueur du conduit de refoulement horizontal - Un
tronçon de conduits horizontaux d'au moins 24 po (610 mm)
est recommandé avant les coudes ou les embranchements
du réseau de conduits afin de réduire les pertes à la sortie
de l'appareil de chauffage.
Raccordement horizontal du conduit d'air fourni à
l'appareil de chauffage - Le joint d'étanchéité entre le conduit
d'air soufflé et l'appareil de chauffage doit être mécanique.
Le raccord du conduit est fait au moyen de brides en U en
haut et en bas du raccord. Glissez le bout du conduit dans les
brides de l'appareil de chauffage et utilisez des canaux en U
pour fermer les brides latérales de façon étanche. Utilisez
des vis à tôle pour attacher le conduit et les canaux en U aux
brides de l'appareil de chauffage. Consultez la FIGURE 43.
Vérifiez la tension des courroies. Une tension adéquate des courroies est importante
pour la durée de vie des courroies et du
moteur. Une courroie qui n'est pas assez FIGURE 44 ¾ po
tendue peut causer une usure prématurée Vérification
(19 mm)
et un glissement. Une courroie trop tendue de la tension
peut causer une usure prématurée des roude la courroie
lements du moteur et de la soufflante. Pour
régler la tension de la courroie, tournez la vis
régulatrice située sur la base du moteur jusqu'à ce que la courroie puisse être enfoncée de
¾ po (19,05 mm). (Consultez la FIGURE 44) Quand le réglage de la tension de la courroie est
terminé, resserrez l'écrou autobloquant de la vis régulatrice. Assurez-vous que la courroie est
bien positionnée sur les poulies.
Le nombre de tours/minute du système est réglé en usine en fonction du nombre de pi³/min et de
la pression statique externe spécifiés lors de la commande. Si la pression statique externe est
inexacte ou si des modifications ont été apportées au réseau de conduits, il peut être nécessaire
de régler le nombre de tours/minute de la soufflante.
Les moteurs sont dotés de poulies à pas ajustable afin de régler la vitesse de la soufflante.
Réglage des appareils dotés d'un moteur de moins de 5 HP :
1. Fermez l'alimentation en gaz et l'alimentation électrique.
2. Réduisez la tension de la courroie et retirez-la.
3. Desserrez la vis régulatrice située sur le côté de la poulie éloigné du moteur.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 39
6.0 Mécanique
(suite)
6.5 Soufflantes,
courroies et
entraînements
(suite)
Réglage de la vitesse
de soufflante (suite)
4. Pour augmenter la vitesse de la soufflante, c'est-à-dire descendre la température de
sortie, tournez la partie réglable de la poulie vers l'intérieur. Pour diminuer la vitesse de
la soufflante, c'est-à-dire augmenter la température de sortie, tournez la partie réglable
de la poulie vers l'extérieur. Un tour complet de la poulie modifiera la vitesse de 8 à 10 %.
5. Resserrez la vis régulatrice de la partie plate de l'axe d'articulation de la poulie.
6. Replacez la courroie et réglez la tension au moyen de la vis régulatrice située sur la
base du moteur. Tournez la vis jusqu'à ce que la courroie puisse être enfoncée de ¾ po
(19,05 mm). (Consultez la FIGURE 44) Resserrez l'écrou autobloquant de la vis de
réglage. Assurez-vous que la courroie est bien placée sur les poulies.
7. Ouvrez l'alimentation en gaz. Mettez l'appareil de chauffage en marche selon les directives
de la plaque signalétique.
8. Vérifiez l'intensité du moteur au moyen d'un ampèremètre. L'intensité nominale du moteur
est inscrite sur la plaque signalétique et doit être respectée.
9. À la fin de l'installation, vérifiez que le fonctionnement est adéquat.
Réglage des tours/minute des appareils dotés d'un moteur d'au moins 5 HP :
1. Fermez l'alimentation en gaz et l'alimentation électrique.
2. Relâchez toutes les tensions des courroies en déplaçant le moteur vers l'arbre récepteur
jusqu'à ce que les courroies puissent sortir des gorges de poulie. Retirez les courroies
des gorges de poulie pour faciliter le réglage.
3. Localisez les deux vis de blocage qui sont en opposition l'une de l'autre sur la partie
extérieure de la bague de verrouillage. Desserrez ces deux vis sans les retirer.
Ne desserrez aucune autre vis.
4. Réglez la poulie à gorge au diamètre primitif désiré en tournant la partie extérieure de
la bague de verrouillage. Un tour complet de la bague de verrouillage modifiera le diamètre
primitif de 0,233 po (5,92 mm) : pour réduire la vitesse de la soufflante, augmentez le
diamètre; pour augmenter la vitesse de la soufflante, diminuez le diamètre.
ATTENTION : Le réglage des poulies ne devrait pas être tel que les
brides mobiles ou stationnaires soient en contact.
5. Quand le réglage est terminé, resserrez les deux vis de blocage qui ont été desserrées
à l'étape 2.
6. Replacez les courroies et éloignez le moteur de l'arbre récepteur afin d'appliquer une
tension suffisante qui permettra de prévenir le glissement. (Consultez la FIGURE 44)
Une tension adéquate des courroies est importante pour la durée de vie des courroies et
du moteur. Une courroie qui n'est pas assez tendue peut causer une usure prématurée et
un glissement. Une courroie trop tendue peut causer une usure prématurée des roulements
du moteur et de la soufflante. Assurez-vous que les courroies sont bien en place dans les
gorges de poulie et qu'il n'y a pas d'angle entre les poulies.
7. Vérifiez l'intensité du moteur au moyen d'un ampèremètre. L'intensité nominale du moteur
est inscrite sur la plaque signalétique et doit être respectée.
8. À la fin de l'installation, vérifiez que le fonctionnement est adéquat.
FIGURE 45 - Bague
conique fendue
Vis d'assemblage
Trous de
poussée
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 40
Poulies de soufflante - Certaines poulies de soufflante nécessitent l'utilisation d'une bague
conique fendue; celle-ci doit être desserrée pour retirer la poulie. Pour ce faire, suivez les directives suivantes :
a) Il y a trois vis d'assemblage dans la bague, et il y a deux trous qui n'ont pas de vis.
Ces derniers trous sont des trous de poussée. (Consultez la FIGURE 45)
b) Retirez les trois vis d'assemblage.
c) Insérez deux des vis d'assemblage dans les trous de poussée. Vissez ces deux vis
également jusqu'à ce que la poulie soit lâche.
d) La poulie peut maintenant être retirée de l'arbre.
Roulements de soufflante - Les roulements de soufflante des systèmes dotés d'un moteur
de moins de10 HP (soufflante standard) sont lubrifiés de façon permanente et n'ont pas besoin
d'une lubrification supplémentaire.
Les roulements de soufflante des appareils dotés d'un moteur entre 10 et 20 HP sont munis de
paliers de battement et d'un raccord de graissage. Ces roulements doivent être lubrifiés deux
fois par année au moyen d'une graisse conçue pour des températures élevées et pour résister à l'humidité (graisse standard NLGI-1 ou NLGI-2 recommandée). Nettoyez le raccord de
graissage avant d'ajouter la graisse et appliquez-la au moyen d'un pistolet. Arrêtez lorsqu'une
perle de graisse apparaît sur le scellant. Faites attention de ne pas défaire le scellant, ce qui
peut arriver s'il y a trop de lubrifiant. REMARQUE : Si l'appareil se trouve dans des conditions
extrêmes - températures sous 32 °F (0 °C) ou dépassant 200 °F (93 °C), humidité, présence de
polluants - ou si l'appareil est en fonctionnement continu, un entretien fréquent est nécessaire.
ATTENTION : Si la soufflante est inutilisée pendant plus de trois mois,
les roulements avec raccord de graissage devront être purgés avant la
mise en marche de l'appareil.
Rotation de soufflante - Chaque caisson de soufflante est conçu pour tourner à une certaine
vitesse. La rotation des moteurs à une phase peut être modifiée par un recâblage du boîtier de
jonction. Les moteurs à trois phases peuvent être renversés, il suffit d'interchanger deux fils de
la connexion d'alimentation à trois phases.
Entraînement à fréquence
variable en option
Si l'appareil est doté d'un entraînement à fréquence variable en option, le moteur fonctionnera
aux vitesses déterminées par la fréquence électrique. La vitesse maximale est à 60 Hz. Les
vitesses doivent correspondre à la plage de températures homologuée pour l'appareil de chauffage de modèle SCE et de série 6, c'est-à-dire entre 30 et 90 °F (entre 1 °C et 32 °C).
Pour programmer les valeurs de l'entraînement à fréquence variable, suivez les directives du
fabricant incluses avec l'appareil de chauffage. La formule mathématique pour la vitesse du
moteur est N = 120 × f/p où N est la vitesse; f est la fréquence; et p est le nombre de pôles (un
moteur fonctionnant à 3 600 tours/minute a 2 pôles; un moteur fonctionnant à 1 800 tours/minute
a 4 pôles).
Exemple : 1 800 tours/minute et 60 Hz : N = 120 × 60/4 = 1 800
1 800 est la vitesse synchrone. Vous devez toutefois prévoir un glissement de 2 %.
Le moteur fonctionnera donc à une vitesse située entre 1 750 et 1 790 tours/minute
à plein rendement.
Si ce même moteur fonctionne plutôt à 45 Hz : 120 × 45/4 = 1 350 tours/minute,
à moins de 2 % de glissement, ce qui donne environ 1 300 tours/minute.
Capacité et intensité
des moteurs
À l'aide d'un ampèremètre, vérifiez l'intensité du moteur de la soufflante. Le tableau ci-dessous
affiche l'intensité plein régime pour différentes puissances (HP) et tensions de moteurs de soufflante de type ouvert. L'intensité peut être abaissée en réduisant les tours/minute de la soufflante
ou en augmentant la pression statique du système de conduits. Ce tableau peut servir à choisir
le calibre des câblages mais l'intensité des moteurs peut être inexacte. Pour connaître les caractéristiques techniques exactes, consultez la plaque signalétique du moteur. Veillez à ce que le
système ne requière pas une intensité supérieure à l'intensité nominale du moteur.
L'intensité du moteur d'aérateur d'une unité de 115 V ou de 575 V est de 1,5 A; l'intensité
du moteur d'aérateur d'une unité de 208 V, de 230 V ou de 460 V est de 8 A.
HP
Intensité à plein rendement - moteurs de soufflante
(ouvert, simple vitesse, moyen)
1
1½
2
3
5
7½
10
15
208 V/1
7,2
10,1
11,3
13,7
28,0
230 V/1
6,5
9,1
10,2
12,4
26,0
32,0
38,0
20
208 V/3
3,6
5,8
7,3
9,3
14,6
23,2
28,8
42,0
55,3
230 V/3
3,2
5,2
6,6
8,4
13,2
21,0
26,0
38,0
50,0
460 V/3
1,6
2,6
3,3
4,2
6,6
10,5
13,0
19,0
25,0
575 V/3
1,3
2,1
2,6
3,4
5,3
8,4
10,4
15,2
20,0
7.0 Alimentation
électrique et
commandes
7.1 Généralités
7.2 Tension
d'alimentation et
câblage (suite)
Vérifiez la plaque signalétique de l'appareil de chauffage pour les exigences de voltage et d'alimentation. Un conducteur d'alimentation séparé doté d'un interrupteur général avec fusible doit
relier directement le panneau électrique et l'unité. Il doit être connecté au contacteur de moteur
ou au démarreur du boîtier électrique. Tout le câblage externe doit être dans une conduite de
câbles approuvée et certifiée pour une température nominale de 140 °F (60 °C). La conduite
en provenance de l'interrupteur général ne doit pas entraver les panneaux d'accès de l'appareil de chauffage.
Tout le câblage et toutes les connexions, incluant les connexions de remises à la terre, doivent
être conformes au code national de l'électricité (National Electric Code) ANSI/NFPA nº 70 (dernière version) ou, pour le Canada, à la norme C22.1 (partie 1) du Code canadien de l'électricité.
Vérifiez aussi toutes les exigences de la région ou de sociétés gazières applicables.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 41
7.0 Alimentation
électrique et
commandes
(suite)
7.2 Tension
d'alimentation
et câblage
(suite)
Dimension des câbles (approvisionnement sur place) du contacteur de moteur ou
du démarreur pour le branchement de l'interrupteur général au boîtier électrique.
Voltage/
Phase
208/1 et
230/1
HP du
moteur
1à2
14
3
10
5
7,5
8
6
10
4
⅜ po
(9,525 mm)
½ po
(19,05 mm)
½ po
(19,05 mm)
1 po
(25,4 mm)
1 po
(25,4 mm)
14
⅜ po
(9,525 mm)
12
⅜ po
(9,525 mm)
7,5
10
½ po
(19,05 mm)
10
8
½ po
(19,05 mm)
15
6
1 po
(25,4 mm)
20
4
1 po
(25,4 mm)
1à3
5
208/3 et
230/3
Interrupteur général
Calibre du
Câble BX
câble
Voltage/
Phase
460/3
575/3
HP du
moteur
Calibre
Câble BX
1 à 7,5
14
10
12
15
10
⅜ po
(9,525 mm)
⅜ po
(9,525 mm)
½ po
(19,05 mm)
20
8
½ po
(19,05 mm)
1 à 7,5
14
⅜ po
(9,525 mm)
10 à 20
10
½ po
(19,05 mm)
Référez-vous au schéma de câblage pour localiser les commandes en option. Si le système est
doté d'une prise confort en option (option BC), une
alimentation électrique séparée est nécessaire.
Un interrupteur général est nécessaire pour l'installation et peut être acheté en option ou sur
place. Il peut ou non être doté d'un fusible. Dans ce dernier cas, utilisez un fusible à retard muni
de deux éléments et d'une intensité équivalente à l'intensité totale maximale multipliée par 1,25.
Lors de l'installation de l'interrupteur général, veuillez vous assurer que la conduite de fils et
le boîtier de l'interrupteur n'entravent pas le panneau d'accès. Prévoyez au moins 4 pi (1,2 m)
d'espacement entre l'interrupteur général et toute composante amovible du panneau d'accès.
MISE EN GARDE : Si vous fermez l'alimentation électrique, fermez aussi
l'alimentation en gaz. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
ATTENTION : Si le câblage d'origine, fourni avec l'appareil, doit
être remplacé, il doit être remplacé par des composantes ayant une
température nominale d'au moins 221 °F (105 °C), sauf pour les câbles du
capteur principal qui doivent avoir une température nominale de 302 °F
(150 °C). Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
7.3 Thermostat et
câblage des
commandes
ATTENTION : Assurezvous que le thermostat
est conforme aux
exigences de voltage
et d'intensité de
l'appareil. Ajoutez
des bobines à tous
les relais et faites
correspondre au
thermostat. Consultez
Niveaux d'intensité
de danger, page 2.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 42
L'appareil de chauffage est équipé d'un circuit de commande à faible voltage (24 V). Consultez
le schéma de câblage du boîtier électrique de l'appareil de chauffage.
Le thermostat n'est pas inclus avec l'appareil de chauffage. Utilisez un thermostat à faible
voltage (24 V) en option ou fourni sur place. Installez le thermostat en suivant les directives du fabricant.
Si le thermostat à faible voltage est équipé d'un anticipateur de chaleur, réglez ce dernier à l'intensité à plein rendement. Consultez le tableau ci-dessous pour l'intensité nominale des commandes en option.
Intensité nominale pour les commandes d'environ 24 V
Bobine-contacteur....................... 0,25 A
Commande de ventilateur
à relais de temporisation............. 0,12 A
Soupape à gaz à deux étages..... 0,6 A
Système d'allumage par étincelle...0,1 A
Commande de gaz Maxitrol......... 0,51 A
Appareil de chauffage.................. 0,14 A
Bobine de relais RBM.................. 2 A
Soupape à gaz à un étage.......... 0,6 A
Des relais activés séparés doivent être substitués aux connexions du thermostat de l'appareil s'il
y a plus d'un appareil de chauffage relié au thermostat.
Il y a plusieurs commandes en option pour le gaz ou l'air. Consultez le schéma de câblage
et les manuels fournis avec l'appareil pour le fonctionnement des commandes en option installées en usine. Consultez la FIGURE 46 pour le positionnement des connexions électriques
(codes 18 et 39) et pour les commandes standards et en option.
Des commandes pour le chauffage et l'air d'appoint en option peuvent inclure un thermostat à un
ou à deux étages, des interrupteurs, des commutateurs, un sélectrastat, un frigistat, un dispositif
pour baisser automatiquement la température pour la nuit, un sélecteur de température Maxitrol, un potentiomètre, un commutateur pression nulle ou une combinaison de ces commandes.
Chacune doit être installée en suivant les directives incluses dans les emballages de l'appareil
de chauffage.
Console distante
Câblage sur place longueur et calibre
Un choix de consoles est offert avec des combinaisons de commandes montées en usine. Les
consoles comportent des témoins lumineux pour la soufflante et le brûleur, un interrupteur de
mise en marche et d'arrêt, le câblage pour les blocs de jonction ainsi que des commandes en
option. Les consoles distantes sont vendues séparément et peuvent être montées sur un mur
ou être encastrées.
Longueur totale
150 pi (45,7 m)
250 pi (76,2 m)
350 pi (106,7 m)
8.0 Commandes
FIGURE 46 Emplacements
des commandes
standards et
en option
Distance entre l'unité et la
commande
75 pi (22,9 m)
125 pi (38,1 m)
175 pi (53,3 m)
Calibre recommandé
Calibre nº 18
Calibre nº 16
Calibre nº 14
8.1 Emplacements des commandes
27
41 1
30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
REMARQUE :
L'illustration du
caisson n'est pas
entièrement précise.
Les modèles SSCBL
et RPBL ont de
une à trois sections
d'appareil de
chauffage.
2
3
4
5
6
Caisson de plénum
directionnel en
option (option AQ5
ou AQ8)
26 29 25 28 24 23 22 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11A 10 9
8
7
11B
1) Frigistat à réinitialisation
automatique en option
2) Commutateur de pression d'air
de combustion
3) Pyrostat d'air de refoulement
en option
4) Commande d'allumage
5) Capteur d'air de refoulement
Maxitrol en option
(option AG8 ou AG9)
6) Commande à deux
étages (option AG3) ou
amplificateur Maxitrol
(option AG7, AG8 ou AG9)
en option
7) Commutateur de pression
de gaz (bas) en option
8) Commutateur de pression
de gaz (veille) en option
9) Commutateur de pression
8.2 Commande de
ventilateur (suite)
NOTE de service : Une
trousse de remplacement est
requise pour la commande
de ventilateur des unités
fabriquées avant avril 2011.
Commandez le N/P 209184.
de gaz (élevé) en option
10) Relais de temporisation
(à ventilation motorisée)
11A) Limiteur (type disque)
11B) Limiteur (type capillaire)
12) Commande de ventilateur
13) Frigistat à relais de
temporisation en option
14) Bloc de jonction de
tension de ligne
15) Bloc de jonction de
basse tension
16) Relais du frigistat
17) Interrupteur de pression
de filtre en option
18) Connexion de tension de ligne
(sur place)
19) Prise confort et transformateur
de sortie en option
20) Contacteur ou démarreur
de soufflante
21) Commande ambiante (haut)
ou commandes de chaleur
(2 ou 4) (options AG41 or A42)
en option
22) Commande d'air extérieur
ou de retour d'air en option
23) Commande de mélange
d'air en option
24) Potentiomètre en option
25) Volets de retour d'air en option
26) Moteur de volets à deux
positions ou à modulation
en option
27) Volets d'air extérieur en option
28) Potentiomètre en option
29) Filtres en option
30) Moteur de soufflante
31) Relais de commande (selon les
besoins, maximum 8) en option
32) Limite d'inversion de débit
à réinitialisation automatique
33) Pyrostat de retour d'air
en option
34) Plaque de jonction de
basse tension
35) Plaque de jonction de
tension de ligne
36) Transformateur de commande
37) Transformateur de commande
(au besoin)
38) Transformateur du moteur
devolet en option
39) Connexion de basse
tension (sur place)
40) Contacteur de détection
d'air en option
41) Aérateur
1. La soufflante est régie par une commande de ventilateur qui assure les fonctions
suivantes :
(a) Pour éviter le refoulement d'air froid, la soufflante n'est pas mise en marche
immédiatement après l'ouverture de la soupape à gaz.
(b) La soufflante continue à fonctionner après l'atteinte du point de consigne
du thermostat déterminé par la temporisation du ventilateur.
2. Pour que la soufflante puisse continuer à fonctionner, vous ne devez JAMAIS fermer
l'alimentation de l'appareil de chauffage sauf pour la procédure d'entretien. Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 43
8.0 Commandes
(suite)
8.2 Commande
de ventilateur
(suite)
3. Si le client désire éteindre l'appareil de chauffage durant la nuit, le circuit de la soupape à
gaz DOIT ÊTRE COUPÉ par un interrupteur unipolaire branché en série avec le thermostat.
Certains thermostats comprennent ce dispositif. Les installations à appareils de chauffage
multiples contrôlés par un thermostat unique se ferment de la même manière. Veillez à ce
que le câblage de la commande de ventilateur soit conforme aux normes.
Consultez le schéma de connexions qui accompagne l'appareil de chauffage. Consultez
la FIGURE 46 , élément 12.
8.3 D
isjoncteur hautes
températures
Chaque appareil de chauffage est pourvu d'un disjoncteur hautes températures à réglage fixe
qui ferme l'arrivée de gaz en cas de panne du moteur, d'insuffisance d'air à cause de filtres
encrassés ou de restrictions à l'entrée ou à la sortie de l'appareil. Le fonctionnement du disjoncteur hautes températures est décrit au paragraphe 9.3 - Vérification de l'installation après
la mise en marche.
De plus, la conduite en aval la plus éloignée de chaque appareil de chauffage est pourvue d'un
limiteur de type linéaire dont le disjoncteur est fixé sur un support au fond de la boîte de jonction
et muni d'un capteur capillaire traversant l'ouverture de refoulement de l'appareil de chauffage.
Consultez la FIGURE 46, éléments 11A et 11B.
8.4 Contacteur de
détection de débit
d'air (air d'appoint
seulement) en
option
Le contacteur de détection de débit d'air en option assure que la soufflante de circulation d'air
fournit effectivement un débit d'air adéquat avant la mise en marche de l'appareil. De type unipolaire, ce contacteur est ouvert en position normale et se ferme lorsqu'une pression dépassant
le point de consigne est captée dans la soufflante de circulation d'air. Il est situé dans la boîte de
jonction de la soufflante. (Consultez la FIGURE 46, élément 40)
8.5 Limiteur de
débit inverse
L'appareil de chauffage est doté en usine d'un limiteur de débit inverse à réactivation automatique. Ce dispositif est situé dans le compartiment soufflante, où il est monté dans la boîte de
jonction de la soufflante adjacente à l'ouverture d'entrée de la soufflante et câblé en série avec
le limiteur principal, lequel est fixé sur le côté du conduit de l'échangeur de chaleur. Consultez
la FIGURE 46, élément 32.
En cas de bris d'une courroie ou de panne du moteur, le limiteur sera activé par les températures
élevées causées par le débit inverse allant de l'échangeur de chaleur au compartiment soufflante, ce qui coupera le circuit alimentant la soupape à gaz électrique et empêchera le brûleur
de fonctionner.
8.6 Limiteur de
température
maximale d'air
d'entrée en option
Le limiteur de température maximale d'air d'entrée en option ferme le brûleur lorsque la température de l'air extérieur d'entrée atteint le point de consigne. Le point de consigne de température peut
être réglé de 0 à 100 °F (de 18,8 à 37,8 °C) par le client. (Consultez la FIGURE 46, élément 21)
8.7 Contacteur de
détection d'air
de combustion
Contacteur de détection d'air (option BW1)
Se ferme à 0,26 po c.e. maximum.
Le contacteur de détection d'air de combustion assure la disponibilité d'un débit d'air de combustion approprié. Il s'agit d'un contacteur unipolaire bidirectionnel qui capte la pression causée
par le débit de l'air de combustion en provenance de l'aérateur. Le contacteur se ferme lorsque
le capteur indique que la pression d'air diminue dans le conduit de sortie de la boîte de collecte
des gaz de combustion.
À la mise en marche, lorsque l'appareil de chauffage est encore froid, la pression au capteur est
au niveau le plus négatif et, à mesure que l'appareil de chauffage et le système de conduits se
réchauffent, la pression devient moins négative. Lorsque le système atteint une pression équilibrée (après 20 minutes environ), la pression au capteur s'équilibre également. Si une restriction,
une longueur de conduits excessive ou des coudes font baisser la pression en deçà du point de
consigne du contacteur, ce dernier ferme les brûleurs principaux. Les brûleurs principaux demeurent alors fermés jusqu'à ce que le système de conduits se soit refroidi ou jusqu'à ce que la résistance du système d'évacuation soit réduite. Le tableau ci-dessous présente les pressions c.e.
négatives approximatives ainsi que les points de consigne du manocontact au niveau de la mer.
Mise en marche à froid
Équilibre
-70 po c.e.
-1,0 po c.e.
Point de consigne en usine
-0,63 ± 0,05 po c.e.
DANGER : Une ventilation adéquate est requise pour un fonctionnement
sécuritaire. Évitez en tout temps de contourner le contacteur de détection
d'air de combustion ou de mettre l'appareil en marche sans faire
fonctionner l'aérateur ou sans débit suffisant du système d'évacuation,
sans quoi l'utilisation serait dangereuse. Consultez Niveaux d'intensité
de danger, page 2.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 44
8.8 Commandes
du gaz
8.8.2 Fonctionnement
à deux étages en
option - chauffage
seulement
8.8.3 Fonctionnement
à deux étages en
option - air d'appoint
8.8.1. Valve de régulation
MISE EN GARDE : La valve de régulation est la première valve à fermer
en cas de problème. Toutes les canalisations d'alimentation en gaz doivent être exemptes de saleté et de tartre avant le branchement. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Tous les appareils de chauffage sont équipés en usine d'une valve combinée de 24 V comprenant une
valve marche-arrêt électrique automatique contrôlée par le thermostat d'ambiance, un régulateur de
pression, une valve de veilleuse de sécurité et une valve d'arrêt manuelle. La soupape à gaz standard
permet le contrôle à un étage au moyen d'un thermostat à un étage de 24 V.
La valve de régulation standard combinée a été remplacée par une valve combinée à deux étages qui
permet le fonctionnement à taux minimal ou à taux maximal contrôlé par un thermostat à deux étages.
Le premier étage (taux minimal) est établi en usine (non réglable sur place). Les deux étages (supérieur et inférieur) sont commandés par un régulateur asservi qui assure une arrivée de gaz constante
lors de variations importantes de la pression d'alimentation en gaz. Les directives qui accompagnent
l'unité contiennent les caractéristiques techniques pour la soupape à gaz de même que la marche à
suivre pour l'installation du câblage et l'utilisation de l'appareil.
Dans les systèmes à plus d'un appareil de chauffage, deux méthodes permettent le fonctionnement
à air d'appoint multi-étage. Pour chacune de ces méthodes, il existe deux types de dispositifs de
commande. Le système de commande en option qui équipe l'appareil de chauffage est indiqué sur le
schéma de connexions (option AG3, 15, 4, 5, 17, 18, 19 ou 20).
La première méthode (option AG3 ou AG15) se compare au fonctionnement des appareils de
chauffage à deux étages. Au lieu d'être contrôlée par un thermostat d'ambiance à deux étages, la
température de l'air de refoulement est mesurée et la soupape à gaz à deux étages est contrôlée par
un thermostat de conduit à deux étages. Lorsque la température de l'air de refoulement s'abaisse
jusqu'au point de consigne, le taux minimal est activé. Si le taux minimal ne permet pas d'atteindre le
réglage du thermostat de conduit, le taux maximal est activé. Étant donné que les systèmes peuvent
comprendre deux ou trois sections d'appareil de chauffage et que chaque section est équipée d'une
soupape à gaz à deux étages, le nombre d'étages augmente selon le nombre de sections d'appareil
de chauffage. Réglez les thermostats de conduit comme indiqué au TABLEAU A ci-dessous.
La seconde méthode de fonctionnement à air d'appoint multi-étage s'applique uniquement aux systèmes comprenant deux ou trois sections d'appareil de chauffage. Dans les systèmes à deux appareils de chauffage, ce système de commande en option se reconnaît par les options AG4 ou AG17.
Dans les systèmes à trois sections d'appareil de chauffage, la méthode de commande en option se
reconnaît par les options AG5 ou AG19. Chaque appareil de chauffage du groupe est équipé d'une
soupape à gaz à un étage. Les soupapes à gaz à un étage sont commandées par des thermostats de
conduit à deux étages. Les appareils de chauffage sont commandés en séquence. Ce concept assure
la commande à deux étages dans les systèmes à deux appareils de chauffage, et la commande à trois
étages dans les systèmes à trois appareils de chauffage. Réglez les thermostats de conduit comme
indiqué au TABLEAU B, page 46.
TABLEAU A - Réglages recommandés pour le fonctionnement étagé - options AG3 et AG15
Option
Nombre Réglage des thermostats de conduit - Réglez chaque module de commande de thermostat de conduit
d'appareils (consultez la FIGURE 47) dans l'«ordre» des appareils de chauffage.
de chauf1er
2e
3e
4e
Séquence des étages avec ces réglages
fage
70 °F
---1
Étage supérieur, 66 °F (18,9 °C)► Étage inférieur, 70 °F (21,1 °C) ► Fermeture, 74 °F (23,3 °C)
(21,1 °C)
2
70 °F
64 °F
(21,1 °C) (17,8 °C)
3
70 °F
66 °F
62 °F
(21,1 °C) (18,9 °C) (16,7 °C)
--
--
Étage supérieur, les deux appareils de chauffage, 60 °F (15,6 °C) ► Étage inférieur,
2e appareil de chauffage, 64 °F (17,8 °C) ► Fermeture, 2e appareil de chauffage, 68 °F
(20 °C) ► Étage inférieur, 1er appareil de chauffage, 70 °F (21,1 °C) ► Fermeture,
1er appareil de chauffage, 74 °F (23,3 °C)
--
Étage supérieur, tous les appareils de chauffage, 58 °F (14,4 °C) ► Étage inférieur,
3e appareil de chauffage, 62 °F (16,7 °C) ► Fermeture, 3e appareil de chauffage;
étage inférieur, 2e appareil de chauffage, 66 °F (18,9 °C) ► Fermeture, 2e appareil de
chauffage; étage inférieur, 1er appareil de chauffage, 70 °F (21,1 °C) ► Fermeture, 1er
appareil de chauffage, 74 °F (23,3 °C)
AG3
Option AG15 - Réglez le point de consigne et la température différentielle du sélecteur de température (Johnson nº A350). Réglez le potentiomètre de
décalage sur chaque module d'ajout d'étage (Johnson nº S350). Les réglages ci-dessous procureront la même séquence d'étages que celle indiquée plus
haut pour l'option AG3. Suivez les directives du fabricant. IMPORTANT : Réglez à «HEAT» (chauffage) le sélecteur de température et chaque module
d'ajout d'étage. Pour connaître la séquence appropriée, consultez le schéma de connexions.
Nombre
Sélecteur de température (A350)
d'appareils
Réglages des modules d'ajout d'étage (S350) et
Option
Température
de chauf- Point de consigne
du potentiomètre de décalage (FIGURE 48)
différentielle
fage
4 °F
1
74 °F (23,3 °C)
8 °F (-13,3 °C)
------(-15,6 °C)
10 °F
6 °F
4 °F
AG15
2
74 °F (23,3 °C)
14 °F (-10 °C)
----(-12,2 °C) (-14,4 °C) (-15,6 °C)
10 °F
8 °F
8 °F
4 °F
4 °F
3
74 °F (23,3 °C)
16 °F (-8,9 °C)
--(-12,2 °C) (-13,3 °C) (-13,3 °C) (-15,6 °C) (-15,6 °C)
Utilisation : Le réglage de la température différentielle et les degrés de décalage permettent aux modules de commande de s'adapter à tout réglage du
sélecteur de température (50-130 °F) (10-54,4 °C).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 45
8.0 Commandes
(suite)
8.8 Commandes du gaz (suite)
8.8.3 Fonctionnement à deux étages en option - air d'appoint (suite)
TABLEAU B - Réglages recommandés pour le fonctionnement étagé - options AG4, AG5, AG17, et AG19
Option
AG4
AG5
Réglage des thermostats de conduit - Réglez chaque thermostat de conduit (consultez la FIGURE 47)
Nombre
d'appareils dans l'«ordre» des appareils de chauffage.
1er
2e
3e
Séquence des étages avec ce réglage
de chauffage
Allure maximale, les deux appareils de chauffage, 66 °F (18,9 °C) ►
70 °F
2
--Fermeture, 1er appareil de chauffage, 70 °F (21,1 °C) ► Fermeture, 2e
(21,1 °C)
appareil de chauffage, 74 °F (23,3 °C)
Allure maximale, les deux appareils de chauffage, 60 °F (15,6 °C) ►
70 °F
64 °F
3
-Fermeture, 2e et 3e appareils de chauffage, 68 °F (20 °C) ► Fermeture,
(21,1 °C)
(17,8 °C)
1er appareil de chauffage, 74 °F (23,3 °C)
Options AG17, AG19 - Réglez le point de consigne et la température différentielle du sélecteur de température (Johnson nº A350). Réglez
le potentiomètre de décalage sur chaque module d'ajout d'étage (Johnson nº S350). Les réglages ci-dessous procureront la même séquence
d'étages que celle indiquée plus haut pour l'option AG3. Suivez les directives du fabricant. IMPORTANT : Réglez à «HEAT» (chauffage) le
sélecteur de température et chaque module d'ajout d'étage. Pour connaître la séquence appropriée, consultez le schéma de connexions.
Option
Nombre
d'appareils
de chauffage
AG17
2
AG19
3
Sélecteur de température (A350)
Point de
Température différentielle
consigne
74 °F
8 °F (-13,3 °C)
(23,3 °C)
74 °F
10 °F (-12,2 °C)
(23,3 °C)
Réglages des modules d'ajout d'étage (S350) et du potentiomètre
de décalage (Consultez les illustrations de la FIGURE 48)
4 °F (-15,6 °C)
--
--
6 °F (-14,4 °C)
6 °F (-14,4 °C)
--
Utilisation : Le réglage de la température différentielle et les degrés de décalage permettent aux modules de commande de s'adapter à tout
réglage du sélecteur de température (50-130 °F) (10-54,4 °C).
FIGURE 47 - Commande
de thermostat de conduit
pour les options AG3,
AG4 et AG5
Réglé en usine comme
mentionné dans les
TABLEAUX A et B.
Les deux types de dispositifs de commande des thermostats de conduit utilisés dans ces systèmes
multi-étages se distinguent comme suit :
(1) un thermostat de conduit complet (avec capteur et sélecteur de température; FIGURE 47) est installé
dans le conduit de refoulement de l'appareil de chauffage (options AG3, AG4 et AG5); ou
(2) une sonde séparée est installée dans le conduit de refoulement (FIGURE 49) et connectée électriquement à un sélecteur de température électronique distant (FIGURE 48). Les options avec sélecteur de
température électronique distant (AG15, 17 et 19) ne disposent pas de module d'affichage.
Dans les systèmes à air d'appoint avec thermostat de conduit à deux étages complet (options AG3,
AG4 et AG5) dans le conduit de refoulement, le thermostat de conduit (FIGURE 47) possède une
plage de réglages de 0 à 100 °F (de 18,8 à 37,8 °C) et une température différentielle fixe de 2½°.
À cause des différences de réglage en pi³/min et des températures de l'air extérieur, il peut arriver
que la température de sortie moyenne en aval ne corresponde pas exactement au réglage du thermostat de conduit. Une fois l'installation terminée, réglez de nouveau le point de consigne du ou des
thermostats de conduit de manière à atteindre la température d'air de refoulement moyenne désirée.
Habituellement, les appareils à air d'appoint sont réglés de manière à produire une température d'air
de refoulement de 65 à 75 °F (de 18,3 à 23,9 °C).
Les appareils à air d'appoint à deux étages contrôlés par une sonde connectée à un sélecteur de
température électronique possèdent une plage de températures de fonctionnement allant jusqu'à
130 °F (54,4 °C). La sonde et les modules distants (FIGURE 48) sont expédiés séparément aux
fins d'installation sur place. Consultez le schéma de connexions de l'unité et suivez les directives
du fabricant pour le câblage et l'installation des modules distants. ATTENTION : N'oubliez pas
de régler le sélecteur de température à «HEAT» (chauffage). Selon le fonctionnement étagé
choisi, il y aura un module pour le sélecteur de température et de un à cinq modules d'ajout d'étage.
Le module d'affichage numérique est en option.
Le TABLEAU A de la page 45 et le TABLEAU B ci-dessus présentent les réglages et la séquence
d'étages recommandés pour toutes les options à deux étages.
FIGURE 48 - Sélecteur de
température distant (A);
Module d'ajout d'étage (B)
pour thermostat de conduit de
système à air d'appoint (options
AG 15, 17, et 19).
Plage de réglage de 0 à
100 °F (de 17,8 à 37,8 °C)
(cadran gradué).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 46
(A)
(B)
FIGURE 49 - Emplacement de la
sonde de température de conduit
Joint de plaque de
retenue en tôle
1. Retirez le panneau d'accès du conduit
adjacent au panneau d'accès du
compartiment de contrôle.
Capteur capillaire
2. L'élément est fixé par des agrafes
élastiques ou des sangles.
Support de capteur
3. Pour retirer l'élément, vous devez enlever (REMARQUE : Peut
différer de l'image.)
le joint rond et la plaque de maintien
métallique qui assurent l'étanchéité
nécessaire au fonctionnement du
capteur capillaire.
8.8.4 Modulation
électronique
en option
Notice pour l'installation :
Les dimensions 400, 700,
800, 1050 et 1200 avec
commandes du gaz à
modulation électronique
requièrent une pression
d'alimentation minimale en
gaz naturel de 6 po c.e.
Modulation électronique à
commande par ordinateur allure de chauffe de
50 à 100 % (option AG21)
Modulation électronique
avec allure de chauffe
entre 25 et 100 %, options
AG39, AG40, AG41
et AG42 - gaz naturel
seulement
Le type et la capacité du système de modulation électronique dépendent de l'option choisie. Les
options de modulation électronique se reconnaissent par un suffixe ajouté au numéro de série qui
figure sur la plaque signalétique de l'appareil de chauffage. MV-1 représente l'option AG7; MV-3,
AG8; MV-4, AG9; MV-A, AG21; MP-1, AG39; et MP-2, AG40. Les options AG39 et AG40 sont
offertes pour la dimension 400 seulement. MP3 représente l'option AG41, et MP4, l'option AG42.
Les options AG41 et AG42 s'appliquent uniquement aux dimensions 500, 600, 800 et 1200.
Modulation électronique - allure de chauffe de 50 à 100 % (options AG7, AG8 et AG9)
Selon les besoins de chaleur établis par le capteur à thermistance, le brûleur module les taux
d'allumage de 100 à 50 %. La thermistance est une résistance sensible à la température dont la
résistance en ohms change selon la température ambiante. Ce changement est enregistré par le
centre de commande à semi-conducteurs (ou amplificateur) qui fournit alors un courant continu
variable à la valve de modulation pour modifier l'arrivée de gaz.
Chaque valve de modulation est essentiellement un régulateur doté de fonctions électriques
pour élever ou abaisser la pression de refoulement. Lorsque ce dispositif ne reçoit pas de courant continu, il fonctionne comme un régulateur de pression de gaz et fournit une pression de
3,5 po c.e. à la valve de régulation principale.
Consultez le schéma de connexions qui accompagne l'appareil de chauffage pour effectuer les
connexions correctement. La modulation électronique de la chaleur commandée par un thermostat d'ambiance de conception spéciale (60° à 85 °F) (15,6 à 29,4 °C) correspond à l'option
AG7. Les systèmes à modulation électronique pour les appareils de chauffage à air d'appoint
commandés par un capteur de conduit et un sélecteur de température (55 à 90 °F) (12,8 à
32,2 °C) correspondent à l'option AG8 ou AG9. Le réglage du sélecteur de température pour
l'option AG8 se fait sur l'amplificateur; l'option AG9 comprend un sélecteur de température distant. Ces deux systèmes peuvent être dotés d'un thermostat de contournement.
Dans cette option, l'appareil de chauffage est
équipé d'un conditionneur de signal Maxitrol
FIGURE 10 qui fonctionne de façon très semblable à l'amplificateur décrit plus haut pour commander la
Conditionneur
valve régulatrice. Le conditionneur accepte un
Maxitrol dans les
signal d'entrée de 4 à 20 mA ou de 0 à 10 V
options AG21,
d'un dispositif de commande tel qu'un ordinaAG40 et AG42
teur fourni par le client. Lorsque les commutateurs DIP du conditionneur sont en position
«marche», le conditionneur accepte un signal
de 4 à 20 mA. Lorsqu'ils sont en position «arrêt», le conditionneur accepte un signal de 0 à 10 V.
Le conditionneur convertit le signal en courant continu de 0 à 20 VCC, lequel permet de commander la valve de modulation. La température est sélectionnée par le logiciel de l'ordinateur.
Un appareil de chauffage de dimension 400 avec modulation électronique option AG39 possède une allure de chauffe de 25 à 100 % (taux de réglage de 4:1). L'option AG41 s'applique
aux dimensions 500, 600 et 800 (2 appareils de chauffage) de même qu'à la dimension 1200
(3 appareils de chauffage). L'appareil de chauffage le plus proche de la soufflante possède
l'option modulation électronique. Les brûleurs des autres appareils de chauffage reçoivent la
commande à deux étages de sondes de température de l'air extérieur appelées modules de
commande d'étage de chaleur. L'option AG41 offre un taux de réglage de 6:1 (2 appareils de
chauffage) ou de 8:1 (3 appareils de chauffage).
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 47
8.0 Commandes
(suite)
8.8 Commandes
du gaz (suite)
8.8.4 Modulation
électronique en
option (suite)
FIGURE 51 - Disposition
du manifold dans un
appareil de chauffage
avec option de
modulation électronique
et allure de chauffe
de 25 à 100 %.
Modulation électronique avec allure de chauffe entre 25 et 100 %,
options AG39, AG40, AG41 et AG42 (suite)
L'appareil de chauffage doté de ce type de modulation électronique est mis en marche à n'importe
quel taux d'écoulement de la plage disponible et maintient une efficacité thermique moyenne
égale ou supérieure à l'efficacité thermique à allure maximale. Les données du tableau ci-dessous s'appliquent à l'appareil de chauffage équipé du manifold illustré à la FIGURE 51.
Dimension
Taux de
réglage
maximal
Gamme de
puissance
d'entrée MBH
Pression d'entrée vers
valve de modulation
(réglée en usine)
Pression
d'alimentation
en gaz requise
25 %
28 %
23 %
25 %
25 %
100-400
69-250
69-300
100-400
100-400
4,4 po c.e.
4,0 po c.e.
4,0 po c.e.
4,4 po c.e.
4,4 po c.e.
6 po c.e.
5 po c.e.
5 po c.e.
6 po c.e.
6 po c.e.
400
500
600
800
1200
Pressostat de
débit de gaz
primaire étiquette
blanche 1,1 po c.e.
Réglage du pressostat
d'air de combustion
Remarque : La disposition peut varier légèrement selon le type de soupape à gaz; les autres
composants demeurent les mêmes.
Le circuit de gaz (FIGURE 51) d'un appareil de chauffage doté de ce type de modulation électronique comprend une soupape à gaz à un étage, une valve de modulation et deux pressostats
de gaz. Le tiroir à brûleurs est muni d'un dispositif de propagation de l'allumage et d'un allumeur
de gaz à tube à régulation de pression. L'allumeur à tube reçoit le gaz du régulateur en même
temps que le gaz alimentant le brûleur. Le système est commandé par un amplificateur Maxitrol
relié à un indicateur de température à cadran distant.
L'alimentation en gaz (pression requise de 6 po c.e.) est raccordée à la soupape à gaz à un
étage. Pour compenser la perte de pression additionnelle due à la valve de modulation, on règle
la pression de sortie de la soupape à gaz à un étage à un niveau plus élevé que sur un manifold
de gaz standard. Le tuyau de la veilleuse est raccordé au port veilleuse de la soupape à gaz à
un étage. Lorsque la valve reçoit un appel de chaleur de l'amplificateur et que la veilleuse est
allumée, le débit de gaz provenant de la soupape à un étage est dirigé à la fois vers la valve de
modulation et vers l'allumeur à tube à régulation de pression. Lorsque le signal de l'amplificateur à la valve de modulation demande un fonctionnement à taux moindre que maximal,
la valve de modulation diminue le débit de gaz vers le brûleur afin que le taux d'écoulement
ainsi réduit maintienne la température désirée. Lorsque le taux d'écoulement est suffisamment
abaissé pour réduire la pression de gaz à 1,1 po c.e., le pressostat de gaz principal dans le
manifold actionne le moteur à engrenage qui commande le volet de dérivation de l'aérateur/
du système d'air de combustion. En s'ouvrant, le volet de dérivation envoie une partie de l'air
d'arrivée directement dans le conduit d'évacuation, ce qui réduit le débit d'air vers le brûleur.
Des disjoncteurs de sécurité enregistrent la position du volet de dérivation. Lorsque la pression
du gaz dépasse 1,1 po c.e., le volet de dérivation se referme.
De conception unique, ce système de modulation nécessite des réglages de la pression d'air de
combustion différents de ceux du système standard. Le tableau ci-dessous contient les réglages
approximatifs du contacteur de détection d'air de combustion au niveau de la mer.
avec
AG39, 40,
41, 42
400
500
600
800
1200
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 48
Soupape
à gaz à
un étage
Valve de
modulation
Régulateur de
propagation
d'allumage
Description du
fonctionnement - appareil
de chauffage avec option
AG39, AG40, AG41
ou AG42
Pressostat de débit
de gaz étiquette
blanche 1,1 po c.e.
Mise en
marche à froid
Équilibre à allure
maximale
Réglage
en usine
-1,2 po c.e. ±0,2
-0,95 po c.e. ±0,1
-75 po c.e. ±0,5
-1,2 po c.e. ±0,2
-1,2 po c.e. ±0,2
-1,2 po c.e. ±0,2
-1,2 po c.e. ±0,2
-0,95 po c.e. ±0,1
-0,95 po c.e. ±0,1
-0,95 po c.e. ±0,1
-0,95 po c.e. ±0,1
-75 po c.e. ±0,5
-75 po c.e. ±0,5
-75 po c.e. ±0,5
-75 po c.e. ±0,5
Emplacement de la
sonde de température
- options AG39
et AG41
Réglage des modules
de commande
d'étage de chaleur
- s'applique aux
options AG41 et AG42
seulement
Pour faciliter la tâche de l'installateur, la sonde de température de conduit a été placée en usine
dans un logement pratique dans le pied du caisson (FIGURE 49, page 47). Même si la sonde
est munie d'un tube de mélange, à cette distance du refoulement, elle ne reçoit pas un véritable
mélange, de sorte que la température captée par la sonde est légèrement plus élevée que l'air qui
entre dans le conduit. Pour que le système produise une chaleur confortable, réglez le sélecteur
légèrement plus bas pour compenser cette différence. Le décalage de température varie d'une installation à l'autre. Si vous avez besoin d'une corrélation directe entre ces deux températures, placez
la sonde ailleurs dans le conduit à 10 ou 12 pi (3 à 3,7 m) du refoulement de l'appareil de chauffage.
Les appareils de chauffage qui ont les options AG41 et AG42 sont pourvus de «modules de commande d'étage de chaleur» qui contrôlent le fonctionnement de l'appareil de chauffage «à deux
étages» en fonction de points de consigne de la température de l'air extérieur. Ces points de
consigne sont importants pour que l'appareil de chauffage en modulation («étage de chaleur 1»)
soit toujours sous contrôle et pour éviter le cyclage. Le point de consigne de chaque module de
commande doit être déterminé à partir des données de base de l'appareil. Les dimensions 500,
600 et 800 à deux sections d'appareil de chauffage possèdent deux modules de commande
d'étage de chaleur; la dimension 1200 à trois sections d'appareil de chauffage possède quatre
modules de commande d'étage de chaleur.
Suivez les étapes et consultez les exemples ci-dessous pour déterminer les points de consigne
appropriés. Suivez les directives pour trouver et régler les modules de commande.
Calcul des points de consigne pour un système à deux
sections d'appareil de chauffage - Utilisez les formules
suivantes pour calculer les points de consigne des modules
de commande pour les étages de chaleur 2 et 3 dans un
système à deux sections d'appareil de chauffage.
TSP = points de consigne des modules de commande
d'étage de chaleur (TSP2 et TSP3)
TSA = température d'air fourni désirée
TD = température d'air d'entrée nominale (minimale)
Formules pour deux sections d'appareil de chauffage :
Point de consigne pour étape 2 : TSP2 = TSA - 0,46 (TSA - TD)
Point de consigne pour étape 3 : TSP3 = TSA - 0,73 (TSA - TD)
Calcul des points de consigne pour un système à trois sections
d'appareil de chauffage - Utilisez les formules suivantes pour
calculer les points de consigne des modules de commande des
étages de chaleur 2, 3, 4 et 5 dans un système à trois sections
d'appareil de chauffage.
TSP = points de consigne des modules de commande d'étage
de chaleur (TSP2 , TSP3 , TSP4 , TSP5)
TSA = température d'air fourni désirée
TD = température d'air d'entrée nominale (minimale)
Formules pour trois sections d'appareil de chauffage :
Point de consigne pour étage de chaleur 2 : TSP2 = TSA - 0,30 (TSA - TD)
Point de consigne pour étage de chaleur 3 : TSP3 = TSA - 0,49 (TSA - TD)
Point de consigne pour étage de chaleur 4 : TSP4 = TSA - 0,65 (TSA - TD)
Point de consigne pour étage de chaleur 5 : TSP5 = TSA - 0,82 (TSA - TD)
EXEMPLE : 3 600 pi³/min, à ventilation motorisée,
100 % air extérieur, temp. air ext. hiver -10 °F
(-23,3 °C), temp. d'air fourni désirée 75 °F (23,9 °C)
TSP2 = 75 - [0,46 × (75 - (-10))] = 75 - (0,46 × 85) = 35,9
TSP3 = 75 - [0,73 × (75 - (-10))] = 75 - (0,73 × 85) = 12,9
Régler le module de commande de l'étage
de chaleur 2 à 36 °F (2,2 °C)
Régler le module de commande de l'étage
de chaleur3 à 13 °F (10,6 °C)
EXEMPLE : 8 850 pi³/min, à ventilation motorisée,
100 % air extérieur, temp. air ext. hiver -10 °F
(-23,3 °C), temp. d'air fourni désirée 75 °F (23,9 °C)
TSP2 = 75 - [0,30 × (75 - (-10))] = 75 - (0,30 × 85) = 49,5
TSP3 = 75 - [0,49 × (75 - (-10))] = 75 - (0,49 × 85) = 33,3
TSP4 = 75 - [0,65 × (75 - (-10))] = 75 - (0,65 × 85) = 19,8
TSP5 = 75 - [0,82 × (75 - (-10))] = 75 - (0,82 × 85) = 5,3
Réglez le module de commande de l'étage
de chaleur 2 à 49 °F (9,4 °C).
Réglez le module de commande de l'étage
de chaleur 3 à 33 °F (0,6 °C).
Réglez le module de commande de l'étage
de chaleur 4 à 20 °F (-6,7 °C).
Réglez le module de commande de l'étage
de chaleur 5 à 5 °F (-15 °C).
Trouvez et réglez les
modules de commande
de l'étage de chaleur.
1. Dans la section de la prise d'air d'admission, trouvez les modules de commande de
l'étage de chaleur. Le même type de module de commande peut aussi être utilisé comme
limiteur de température maximale d'air d'entrée en option (option BN2) et comme module
de commande de mélange d'air qui fait partie de certaines options de commande d'air
(options AR12, AR13, AR15 et AR16). Trouvez les modules de commande portant
les indications «Heat (chauffage) 2» et «Heat (chauffage) 3» ou «Heat (chauffage)
2», «Heat (chauffage) 3», «Heat (chauffage) 4» et «Heat (chauffage) 5».
2 appareils de chauffage - Trouvez les modules de commande portant les
indications «Heat (chauffage) 2» et «Heat (chauffage) 3»; réglez-les aux
valeurs ci-dessus.
3 appareils de chauffage - Trouvez les modules de commande portant les
indications «Heat (chauffage) 2», «Heat (chauffage) 3», «Heat (chauffage)
4» et «Heat (chauffage) 5»; réglez-les aux valeurs ci-dessus.
2. Réglez chaque module de commande au point de consigne indiqué.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 49
8.0 Commandes
(suite)
8.8 Commandes
du gaz (suite)
Modulation électronique avec allure de chauffe entre 25 et 100 %,
options AG39, AG40, AG41 et AG42 (suite)
Connexions et service
Consultez le schéma de connexions sur l'appareil de chauffage. Tous les câbles du boîtier
électrique raccordés aux commandes de modulation doivent résister à au moins 150 °C.
Il s'agit d'un système unique qui comprend des composants sur mesure et des réglages personnalisés. Pour effectuer l'entretien, consultez le guide de dépannage général ainsi que le guide
de dépannage spécial de la FIGURE 52.
8.8.4 Modulation
électronique en
option (suite)
FIGURE 52 - Guide de dépannage pour
la vérification du circuit de sécurité du
volet de dérivation d'air de combustion
sur les unités qui ont l'option AG39,
AG40, AG41 ou AG42.
Y a-t-il tension de 24 V entre
le terminal 2 du relais temporisé
1 et le terminal 7?
OUI
Consultez le guide
de dépannage
sur l'appareil
de chauffage.
NON
Symptôme - partie 1 :
Les brûleurs principaux
ne fonctionnent pas.
Tenez pour acquis qu'il existe
une tension de 24 V entre le
terminal 2 et le terminal 7.
Directive générale :
Assurez-vous à
chaque étape que
les câbles sont en
bon état et que les
connexions sont
solides.
NON
Y a-t-il tension de 24 V entre
le terminal 84 et le terminal 7?
Remplacez le
pressostat du
manifold principal
OUI
Le volet est-il ouvert?
OUI
Y a-t-il tension entre le terminal
88 et le terminal 7?
NON
Vérifiez le réglage de l'interrupteur
de fin de course du volet d'air
de combustion. Au besoin,
remplacez l'interrupteur
de fin de course.
NON
Vérifiez le réglage de l'interrupteur
de fin de course du volet d'air
de combustion. Au besoin,
remplacez l'interrupteur
de fin de course.
NON
OUI
Y a-t-il tension entre
le terminal 87 et le terminal 7?
Y a-t-il tension entre le terminal
4 du relais d'autorisation
d'allumage et le terminal 7?
NON
Remplacez le relais
d'autorisation
d'allumage.
OUI
OUI
Placez un fil cavalier
entre le terminal 86
et le terminal 7.
Remplacez le moteur à
engrenage du volet
d'air de combustion.
NON
Le volet
se ferme-t-il?
Remplacez le relais temporisé 1.
OUI
Remplacez le relais
temporisé du moteur.
Symptôme - partie 2 :
Appel de chaleur continu - cycles des brûleurs. Tenez pour acquis qu'il existe une tension de 24 V entre
les terminaux 11 et 7 et entre les terminaux 2 et 7.
Mesurez la pression dans
le manifold pendant le
cyclage du brûleur.
Lorsque la pression dans le manifold est
INFÉRIEURE À 1,0 po c.e., la tension
entre le terminal 95 et le
terminal 7 est-elle constante?
Lorsque la pression dans le manifold est
SUPÉRIEURE À 1,5 po c.e., la tension
entre le terminal 95 et le
terminal 7 est-elle constante?
NON
Pendant le cyclage du brûleur,
la tension entre le terminal
84 et le terminal 2 est-elle constante?
OUI
Remplacez le pressostat
secondaire du manifold.
OUI
Remplacez le pressostat
primaire du manifold.
Modulation électronique
commandée par
ordinateur avec allure de
chauffe entre 25 et 100 %,
options AG40 et AG42
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 50
NON
Remplacez le pressostat
secondaire du manifold.
OUI
Y a-t-il tension entre le terminal
4 du relais d'autorisation
d'allumage et le terminal 7?
NON
Remplacez le relais
d'autorisation d'allumage.
L'appareil de chauffage fonctionne et possède les mêmes caractéristiques que pour les options
AG39 et AG41, sauf que les réglages de température sont sélectionnés par un logiciel sur l'ordinateur du client et qu'il n'y a ni sélecteur de température ni capteur de conduit.
L'appareil de chauffage est équipé d'un conditionneur de signal Maxitrol (FIGURE 50) qui
accepte un signal d'entrée de 4 à 20 mA ou de 0 à 10 V d'un dispositif de commande, tel qu'un
ordinateur, fourni par le client. Lorsque les commutateurs DIP du conditionneur sont en position
«marche», le conditionneur accepte un signal de 4 à 20 mA. Lorsqu'ils sont en position «arrêt»,
le conditionneur accepte un signal de 0 à 10 V. Le conditionneur convertit le signal en courant
continu de 0 à 20 VCC, lequel permet de contrôler la valve modulatrice.
8.9 Veilleuse
et systèmes
d'allumage
NOTE de service : Pour remplacer un modèle plus ancien
de module de commande d'allumage, commandez la trousse
de remplacement nº 257472
pour un module de commande
d'allumage à réarmement AH2
ou nº 257473 pour un module
de commande d'allumage à
verrouillage option AH3. (Les
codes d'option sont indiqués
sur le schéma de connexions.)
FIGURE 53 - Modules de
commande d'allumage
Système d'allumage - Les unités au gaz naturel sont équipées d'un système de veilleuse de
sécurité intermittent à allumage par étincelle qui ferme l'apport de gaz à la veilleuse entre les
cycles de chaleur. Les unités au propane (et, en option, les unités au gaz naturel), requièrent
un dispositif de verrouillage qui coupe l'alimentation en gaz de la veilleuse si elle ne s'est pas
allumée après 120 secondes. Le dispositif de verrouillage fait un nouvel essai après une heure
ou l'utilisateur doit couper le circuit du thermostat pour réactionner le système manuellement.
Consultez le schéma de connexions qui accompagne l'appareil pour connaître le système de
veilleuse et le câblage. La veilleuse avec verrouillage fait partie de l'option AH3; la veilleuse à
étincelle sans verrouillage fait partie de l'option AH2.
Module de commande d'allumage - Dans les systèmes de veilleuse de sécurité intermittents,
le module de commande d'allumage produit l'étincelle à haute tension pour allumer le gaz de la
veilleuse et sert aussi de dispositif de sécurité. Une fois le gaz de la veilleuse allumé, le module
de commande d'allumage capte électroniquement la flamme de la veilleuse. Un signal électrique
c.c. de faible tension est envoyé à la sonde bimétallique de la veilleuse. La sonde bimétallique
est électriquement isolée de la masse. La flamme de la veilleuse sert de chemin de conduction à
la masse pour compléter le circuit c.c. de détection de flamme de la veilleuse. Une fois la flamme
détectée, le module de commande d'allumage actionne la soupape à gaz principale.
ATTENTION : La veilleuse est alimentée par un fil à haute tension; évitez
de la toucher lorsque le circuit est en fonction. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Module de commande
d'allumage à
réarmement automatique
à tentatives multiples,
UTEC 1003-638A, N/P
257009, pour option de
régulation de gaz AH2
Module de commande
d'allumage à
verrouillage, UTEC
1003-514, N/P 257010,
pour option de
régulation de gaz AH3
Veilleuse - Toutes les veilleuses sont de type vertical, à déflecteur et antipoussière. La flamme
de la veilleuse doit être d'une longueur approximative de 1¼ po (31,75 mm). La pression de gaz
doit être la même que celle de la conduite d'alimentation. Le gaz qui alimente la veilleuse provient de la valve combinée; le débit de gaz de la veilleuse se règle par une vis de réglage située
sur le bâti de la valve. Les directives d'entretien se trouvent au paragraphe 10.2.2.
8.10 Brûleurs,
orifices et
système de
propagation
de l'allumage
Brûleurs - Brûleurs en acier formés individuellement pouvant fonctionner au gaz naturel ou au
propane. Ports usinés avec précision pour une flamme constante et stable sans décollement ni
retours de flamme. Tous les brûleurs sont légers et forment une unité montée en usine (appelée
tiroir à brûleurs) de manière à pouvoir être enlevés en bloc pour inspection ou entretien.
Brûleurs et dispositifs de propagation de l'allumage (FIGURES 54 et 55) - Tous les brûleurs au gaz naturel (sauf avec modulation électronique, options AG39, AG40, AG41 ou AG42;
paragraphe 8.8.4) sont munis de deux dispositifs de propagation de l'allumage, un à chaque
extrémité du tiroir à brûleurs. (REMARQUE : Sur les appareils de chauffage fabriqués avant la
série 6, les tiroirs à brûleurs au gaz naturel sont munis d'un allumeur de gaz à tube à régulation
de pression et d'un dispositif de propagation de l'allumage)
FIGURE 54 - Tiroir à brûleurs au gaz naturel
Dispositif de
propagation
Veilleuse
de l'allumage
Veilleuse au
gaz naturel
Capteur
auxiliaire
Dispositif de
propagation
de l'allumage
FIGURE 55 - Tiroir à brûleurs au propane avec
allumeur à tube
Veilleuse
Allumeur à tube
Régulateur
de propagation
de l'allumage
Sonde de
flamme
auxiliaire
Veilleuse
au propane
Dispositif de
propagation
de l'allumage
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 51
8.0 Commandes
(suite)
8.10 Brûleurs,
orifices et
systèmes de
propagation
de l'allumage
(suite)
Tous les brûleurs au gaz propane sont équipés d'un dispositif de propagation de l'allumage et
d'un allumeur de gaz à tube à régulation de pression. L'allumeur à tube reçoit le gaz d'un régulateur en même temps que le gaz est envoyé aux orifices du brûleur.
Lors de l'entretien régulier, vérifiez si les ports des brûleurs principaux, les dispositifs de propagation de l'allumage et les orifices sont dépourvus de saletés.
Orifices des brûleurs - Les appareils de chauffage sont pourvus d'orifices de dimensions et de
types appropriés au type de gaz à la livraison. REMARQUE : Les unités au gaz naturel n'ont pas
besoin d'orifices pour propagation de l'allumage.
Orifice de
Orifices de brûleur (niveau de la mer)
propagation
Qté par
Dimension
Gaz naturel
Propane
propane
appareil de
Foret
N/P
Foret
N/P
Foret
N/P
chauffage
500
12
Nº 44
11833
Nº 55
11830
Nº 59
10370
600
12
Nº 42
84437
1,45 mm
61652
Nº 59
10370
700, 1050
14
Nº 42
84437
1,45 mm
61652
Nº 56
9791
84437
1,45
mm
61652
Nº 56
9791
400, 800, 1200
8.11 Volets d'air
de brûleur
DANGER : Le nonrespect des directives
lors du réglage des
volets d'air peut
causer des dommages
matériels, des
blessures ou la mort.
9.0 Vérification de
l'installation
et mise en
marche
16
Nº 42
Les volets d'air sont requis pour les brûleurs
au propane, en option pour les brûleurs au
gaz naturel. Une vis à tête fendue à l'extrémité du support de manifold permet d'ouvrir
et de fermer les volets d'air afin de régler
tous les brûleurs simultanément. (Consultez
la FIGURE 56) Tournez la vis en sens horaire
pour ouvrir le volet d'air, en sens antihoraire
pour le fermer.
Après 15 minutes de fonctionnement de l'appareil de chauffage, fermez le volet d'air jusqu'à
ce que la flamme passe au jaune, puis rouvrezle jusqu'à ce que la couleur jaune disparaisse.
FIGURE 56 - Tiroir à
brûleurs au propane
montrant la vis de
réglage d'obturateur
d'air des brûleurs
Vis de réglage
d'obturateur d'air
des brûleurs
9.1 Vérification de l'installation avant la mise en marche :

Vérifiez les dispositifs de suspension ou de montage ainsi que les dégagements.
Consultez les paragraphes 4.0 et 5.0.

Vérifiez les raccordements de conduits. Consultez le paragraphe 6.4.

Vérifiez la ventilation. Consultez le paragraphe 6.2. Veillez à ce que les ouvertures
de refoulement des gaz et d'air de combustion ne soient pas obstruées. Veillez à ce que
les ouvertures de l'entrée électrique et du tuyau d'alimentation en gaz soient scellées.
Vérification du système électrique :

Vérifiez si l'alimentation électrique est conforme à l'intensité nominale de l'appareil
de chauffage (consultez la plaque signalétique).

Vérifiez si le câblage des installations du client est entièrement conforme au schéma
de connexions. Assurez-vous que tous les fils conviennent à la charge électrique.

Vérifiez si les fusibles ou les disjoncteurs sont en place et d'intensité adéquate.

Option AG41 ou AG42 - Réglez les modules de commande de chaleur. Consultez
le paragraphe 8.7.4.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 52
Vérification de l'alimentation en gaz :

Décelez les fuites éventuelles et vérifiez si la pression de gaz dans la canalisation
est adéquate. Purgez les canalisations de gaz. Consultez le paragraphe 6.1.
a) Fermez la valve d'arrêt manuel.
b) Ouvrez l'alimentation en gaz.
c) Observez la réaction du compteur de gaz, ou
d) Installez un manomètre pouvant indiquer jusqu'à 1 po c.e., ouvrez l'alimentation en
gaz pendant 10 secondes, puis fermez l'alimentation. La pression ne doit pas changer
pendant trois minutes.
e) Si les étapes c) ou d) indiquent une fuite, appliquez de l'eau savonneuse sur chaque
raccord avec un pinceau. Des bulles se produiront à l'emplacement de la fuite.
Réparez la fuite et refaites la vérification.
Vérification da la soufflante :

Vérifiez si la poulie de la soufflante et la poulie du moteur sont bien fixées à l'arbre. Vérifiez
la tension et l'alignement de la courroie. Vérifiez si la soufflante tourne adéquatement.
Consultez le paragraphe 6.5.

Volets en option - Vérifiez la tringlerie des volets. Consultez le paragraphe 6.3.3.
9.2 Mise en marche

Fermez hermétiquement tous les panneaux. Mettez l'appareil de chauffage sous tension et
ouvrez l'alimentation en gaz. Réglez le thermostat ou le thermostat de conduit de façon qu'il
se produise un appel de chaleur. Observez s'il se produit une séquence de fonctionnement
complète de veilleuse de sécurité et d'allumage.
Séquence de fonctionnement
1. Réglez le thermostat à la valeur la plus basse.
2. Mettez l'appareil sous tension.
3. Ouvrez les soupapes à gaz manuelles.
4. Réglez le thermostat à la valeur désirée.
5. Le thermostat fait un appel de chaleur.
a) Le moteur d'aérateur démarre après
15 secondes environ.
b) Le circuit de l'aérateur passe de N.F. à N.O.
(normalement fermé/ouvert), ce qui actionne la
soupape à gaz de la veilleuse et produit une étincelle à
l'écartement pour l'obtention d'une flamme de veilleuse
à chaque cycle. Le capteur détecte la flamme de la
veilleuse et actionne le contacteur de sécurité du
module de commande. L'action du contacteur arrête
la production d'étincelle à l'écartement et actionne
la soupape principale. La soupape principale entre
en fonction et l'appareil fonctionne à l'allure maximale.
9.3 Vérification de
l'installation
après la mise
en marche
c)Si la flamme s'éteint pendant que le brûleur principal
est en marche, l'interrupteur de sécurité ferme la
soupape principale et produit de nouveau une étincelle
à l'écartement. Sur une unité équipée d'un module de
commande à verrouillage, si la veilleuse n'est pas allumée
après environ 120 secondes, l'unité est verrouillée
pendant une heure à moins qu'on la remette en marche
en coupant le circuit de commande (consultez les
directives sur l'allumage).
6. Le moteur de soufflante est commandé par la minuterie
du ventilateur.
7. La température du thermostat est atteinte.
a) La soupape à gaz à solénoïde est désactivée.
b) La soupape à gaz de la veilleuse est désactivée.
c) Le module de commande d'allumage est désactivé.
d) Le relais temporisé maintient le moteur d'aérateur en
fonction pendant 90 secondes environ (après la purge).
8. Pour fermer l'unité, réglez le thermostat au plus bas.
Le moteur de la soufflante fonctionne selon la minuterie
du ventilateur.

Observez la flamme du brûleur à l'allure maximale. La flamme de gaz naturel doit avoir environ
1½ po (38,1 mm)de hauteur et être de couleur bleue. La flamme de propane doit être à peu près
de la même hauteur et également de couleur bleue. Il se peut que l'extrémité de la flamme de
propane soit jaune. Si la partie jaune est de plus de ½ po (12,7 mm) ou ¾ po (19,05 mm), réglez
les volets d'air (paragraphe 8.11). Si le réglage des volets d'air ne réduit pas l'extrémité jaune,
vérifiez s'il y a des fuites de gaz au manifold ou au raccord d'orifice.
Fermez l'unité et rallumez-la en laissant passer deux minutes entre les cycles. Observez si
l'allumage se produit en douceur. Sur un système à deux étages ou à modulation, réglez la
température lentement en augmentant et en diminuant afin de voir si la séquence ou la modulation
se produit adéquatement. L'augmentation allume le brûleur ou le fait passer à l'allure maximale.
Au moyen d'un manomètre ou d'une jauge inclinée gradués jusqu'à 14 po c.e., mesurez la pression
du manifold (orifice) à l'allure maximale. La pression doit être de 3,5 po c.e. pour le gaz naturel et
de 10 po c.e. pour le propane. Il n'est pas recommandé de tolérer de variations, car l'allumage et
le rendement pourraient être grandement compromis si la pression est inadéquate. Consultez le
paragraphe 6.1.
Avec interrupteur de filtre encrassé en option - Réglez l'interrupteur. Consultez le paragraphe 6.3.4.
Placez à un endroit facile d'accès et à proximité de l'appareil l'«enveloppe du propriétaire»
contenant la garantie limitée, ce manuel et tout autre document d'information en option.
Suivez les directives imprimées sur l'enveloppe.
DANGER : Le brûleur à gaz dans cet appareil alimenté au gaz est conçu et équipé pour que la
combustion se fasse en toute sécurité et intégralement. Toutefois, si l'installation est telle que le
brûleur se trouve dans l'impossibilité d'obtenir l'air de combustion qu'il lui faut, il se peut que la
combustion ne soit pas intégrale, ce qui entraîne la production de monoxyde de carbone, un gaz
toxique et mortel. Le fonctionnement sécuritaire de tout équipement à gaz et combustion séparée
exige le bon fonctionnement d'un système d'évacuation hermétique qui élimine tous les produits
résiduels vers l'atmosphère extérieure. NE PAS PRÉVOIR UNE VENTILATION ADÉQUATE ENTRAÎNE
DES RISQUES POUR LA SANTÉ POUVANT SE TRADUIRE PAR DES PRÉJUDICES CORPORELS
GRAVES, VOIRE LA MORT.
À l'aide de l'adaptateur concentrique fourni, installez le système d'air de combustion/d'évacuation
horizontal ou vertical illustré au paragraphe 6.2. Adhérez toujours aux normes sur l'air de combustion
stipulées par les codes et instructions d'installation. L'air de combustion au brûleur ne doit être réglé
qu'au moyen d'un équipement fourni par le fabricant. NE JAMAIS RESTREINDRE OU MODIFIER EN
AUCUNE FAÇON L'ALIMENTATION EN AIR DE COMBUSTION AUX APPAREILS DE CHAUFFAGE.
VÉRIFIER L'ÉTAT ET LE BON FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME D'AIR DE COMBUSTION/
D'ÉVACUATION; LE MAINTENIR EN BON ÉTAT DE FONCTIONNEMENT.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 53
10.0 Entretien et
réparations
10.1 Programme
d'entretien
MISE EN GARDE : Si vous fermez l'alimentation électrique, fermez aussi
l'alimentation en gaz. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Les travaux d'entretien sur cet appareil sont réduits au minimum. Lorsque l'appareil de chauffage
fonctionne en milieu d'exploitation normal, une inspection tous les quatre mois suffit à assurer
sa durée utile et un rendement satisfaisant. Si l'appareil de chauffage fonctionne dans un milieu
fortement chargé en poussière, suie ou autres impuretés dans l'air, prévoyez des inspections
plus fréquentes. Lors de l'entretien, observez les procédures de sécurité standards, ainsi que les
instructions précises et les mises en garde mentionnées dans le présent manuel.
Exécutez au moins une fois par an les procédures suivantes (pour les instructions, consultez les
paragraphes énumérés et les paragraphes 10.2.1 à 10.2.6).

Inspectez les filtres et nettoyez-les ou remplacez-les, selon le cas. Consultez le paragraphe 6.3.2.
Vérifiez les soufflantes et courroies. Vérifiez la tension, l'usure et l'alignement des courroies.
Ajustez-les ou remplacez-les selon le cas. Nettoyez à fond la soufflante et le moteur.
Consultez le paragraphe 6.5.
Vérifiez la soupape à gaz pour vous assurer que le débit de gaz est complètement fermé.
Nettoyez l'échangeur de chaleur, à l'intérieur comme à l'extérieur.
Vérifiez s'il y a des accumulations de tartre, de poussière ou de peluche sur la veilleuse et les
brûleurs principaux. Le cas échéant, nettoyez-les.
Vérifiez le système d'évacuation/air de combustion; inspectez tous les raccords. Remplacez toute
pièce qui ne semble pas en bon état.
Vérifiez si le câblage comporte des fils endommagés. Remplacez ceux qui le sont.
(Vous trouverez les exigences de câblage au paragraphe 7.0)
ATTENTION : Pour les travaux de nettoyage, il est conseillé de porter
une protection oculaire.
REMARQUE : Utilisez uniquement des pièces de rechange autorisées par l'usine.
10.2 Méthodes
d'entretien
10.2.1 Soupape de fonctionnement à gaz
MISE EN GARDE : La soupape de fonctionnement est le composant
principal de sécurité en matière d'interruption. Pour assurer un raccord
hermétique, il faut que toutes les canalisations d'alimentation en gaz
soient exemptes de saletés ou de tartre. Consultez Niveaux d'intensité
de danger, page 2.
Retirez les amas de saleté à l'extérieur et vérifiez les connexions du câblage.
Vérifiez une fois par an la soupape mixte à gaz pour vous assurer qu'elle ferme complètement
l'arrivée de gaz.
Instructions :
1) Localisez la prise de pression d'ENTRÉE de ⅛ po (3,175 mm) (filetage gaz femelle) sur la
soupape mixte. (Consultez la FIGURE 57.)
FIGURE 57 - Branchez le manomètre à la prise de pression d'entrée pour vérifier que le débit de gaz s'arrête bien.
Soupape à
un étage
Prise de pression
d'ENTRÉE de ⅛ po
(3,175 mm)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 54
Soupape
Prise de
pression
à deux
de sortie
étages
de ⅛ po
(3,175 mm) Prise de pression
d'ENTRÉE de ⅛ po
(3,175 mm)
Prise de
pression
de sortie
de ⅛ po
(3,175 mm)
2) Soupape manuelle désactivée pour fermer le débit à la soupape à gaz, branchez un manomètre
à la prise de pression d'entrée de ⅛ po (3,175 mm). REMARQUE : On recommande l'utilisation
d'un manomètre (jauge liquide) muni d'une colonne d'eau graduée en pouces.
3) Soupape manuelle installée sur place fermée, observez le manomètre pendant deux ou
trois minutes, le temps d'obtenir une mesure de pression du gaz. Le manomètre devrait
afficher une pression nulle.
S'il affiche une pression de gaz, remplacez ou réparez la soupape à gaz manuelle
installée sur place avant de pouvoir vérifier la soupape mixte à gaz.
4) Si le manomètre affiche une pression de gaz nulle, ouvrez lentement la soupape à gaz
manuelle installée sur place. Dès que le manomètre indique que la pression de gaz est en
équilibre, fermez la soupape manuelle d'arrêt. Observez la pression de gaz. Il ne devrait
y avoir aucune perte de pression de gaz sur le manomètre. En cas de perte de pression,
remplacez la soupape à gaz mixte avant de faire fonctionner l'appareil de chauffage.
REMARQUE : Le paragraphe 6.2 mentionne les paramètres de pression de fonctionnement
et les instructions pour vérifier les paramètres de pression.
10.2.2 Veilleuse et
brûleurs principaux
ATTENTION : Pour les
travaux de nettoyage,
il est fortement
conseillé de porter une
protection oculaire.
Nettoyage de la
veilleuse et des
brûleurs principaux
Veilleuse et système
d'allumage par étincelle
Instructions pour l'extraction du tiroir à brûleurs
Les instructions s'appliquent à toutes les sections de l'appareil de chauffage.
1. Fermez l'arrivée de gaz.
2. Coupez l'alimentation électrique.
3. Retirez le panneau latéral d'accès aux commandes.
4. Déconnectez la tubulure de veilleuse et le conducteur de capteur de flamme
(étincelle de la veilleuse).
5. Marquez et déconnectez les conducteurs de l'électrovanne.
6. Désaccouplez le raccord de l'alimentation en gaz.
7. Retirez les vis à tôle du tiroir à brûleurs.
8. Tirez sur le tiroir à brûleurs «type tiroir» pour l'extraire de l'appareil de chauffage.
Démontage du tiroir à brûleurs :
1. Retirez le système de propagation de l'allumage -Gaz naturel - Retirez le système de propagation de l'allumage de «l'extrémité côté manifold» du tiroir à brûleurs. REMARQUE : Les tiroirs à brûleurs au gaz naturel fabriqués avant
la série 6 sont équipés d'un système de propagation de l'allumage composé d'une tubulure
plus claire. Interrompez le raccord de tuyau plus clair au niveau de l'orifice et retirez le
conduit d'alimentation, l'écran antigouttes et la tubulure plus claire.
Gaz propane - Interrompez le raccord de la tubulure plus claire au niveau du régulateur et
retirez le conduit d'alimentation de l'orifice de la tubulure plus claire; retirez les vis de fixation
dans l'écran antigouttes et dans l'écran; retirez les vis de fixation et sortez le tuyau plus clair
en le faisant glisser.
2. Tirez sur les brûleurs principaux à l'horizontale, écartez-les des ouvertures d'injection
et sortez-les.
3. Retirez les vis du support de manifold et enlevez le manifold.
4. Au besoin, changez les orifices de brûleur principal.
5. Retirez les vis et extrayez le brûleur de veilleuse.
Observez les instructions de nettoyage. Pour le remontage et les remplacements, inversez les
procédures susmentionnées en prenant soin de ne faire aucune entorse à la sécurité.
Au cas où la flamme de veilleuse serait courte ou jaune, vérifiez si l'orifice de veilleuse n'est pas
obstrué par des amas de peluches ou de poussières. Retirez l'orifice de veilleuse et nettoyez-le
à l'air comprimé. N'ALÉSEZ PAS L'ORIFICE. Vérifiez et nettoyez la fente d'aération dans le
brûleur de veilleuse.
Nettoyez la sonde de détection métallique et le protège-veilleuse à l'aide d'une toile d'émeri et
essuyez l'isolant en céramique. Vérifiez l'écartement des électrodes qui devrait être maintenu
à 2,54 mm (0,100 po). (Consultez la FIGURE 58) Une fois la veilleuse nettoyée, éliminez les
saletés à l'air comprimé.
Il est possible de nettoyer les brûleurs principaux à l'air comprimé. Utilisez une buse pour chasser les accumulations de tartre et de poussière des orifices des brûleurs. À titre de solution de
rechange, injectez de l'air par les orifices de brûleur et les diffuseurs. Utilisez un fil de fer fin pour
déloger les particules récalcitrantes. N'utilisez aucun élément qui risquerait de modifier la taille
des orifices.
Nettoyez à l'air comprimé les systèmes de propagation de l'allumage du tiroir à brûleurs.
Le contrôleur d'allumage fournit l'étincelle haute tension qui allume la veilleuse et fait aussi office
de dispositif de sécurité pour la flamme. Après allumage du gaz de la veilleuse, le contrôleur
fait appel à l'électronique pour détecter la flamme. Une sonde métallique séparée située dans
le brûleur de la veilleuse permet de détecter la flamme. La sonde en question, qui est électriquement isolée par rapport à la terre, reçoit un signal c.c. basse tension. Pour que le système
de production électronique de l'étincelle fonctionne correctement, il faut que le signal de
flamme soit d'au moins 0,2 microampère c.c. sur l'ampèremètre. Lorsqu'elle empiète sur
la sonde de détection, la flamme de la veilleuse fait office de parcours de connexion à la terre.
Le circuit c.c. se trouve ainsi bouclé et le contrôleur d'allumage réagit en mettant sous tension
la soupape à gaz principale.
ATTENTION : En raison de la haute tension alimentant le fil d'étincelle
et les électrodes de la veilleuse, n'y touchez pas quand elle est sous
tension. Consultez Niveaux d'intensité de danger, page 2.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 55
10.0 Entretien
et services
(suite)
10.2 Méthodes
d'entretien
(suite)
FIGURE 58 Écartement des
électrodes de veilleuse
Vue de dessus
Vue
latérale
.100
10.2.2 Veilleuse et brûleurs principaux (suite)
Veilleuse et système d'allumage par étincelle (suite)
En l'absence d'étincelle, vérifiez les éléments suivants :
a) La tension entre les bornes TH et 7 sur le contrôleur d'allumage doit être d'au moins
20 volts, mais ne doit pas dépasser 32 volts. Si après observation vous ne relevez aucune
tension, consultez Dépannage (paragraphe 10.3).
b) Court-circuit à la terre dans le conducteur haute tension ou l'isolant en céramique.
c) L'écartement entre les électrodes de la veilleuse doit être d'environ 0,1 po (2,54 mm).
REMARQUE : Quand vous vérifiez la production d'étincelle après avoir extrait le brûleur de
veilleuse du tiroir à brûleurs, il faut que vous connectiez la veilleuse à la terre pour qu'il puisse
y avoir une étincelle.
Si les conditions susmentionnées sont normales, mais qu'il n'y a aucune étincelle, remplacez le
contrôleur d'allumage. (Reportez-vous à l'illustration du contrôleur et consultez les informations
de remplacement en page 51)
Si la soupape à gaz principale refuse de s'ouvrir alors que la flamme de veilleuse est de taille
normale, vérifiez les éléments suivants :
a) Si la tension entre les conducteurs noir et brun de la soupape à gaz principale se situe
entre 20 et 32 V c.c. et qu'il n'y a aucun débit de gaz alors que la soupape manuelle est
OUVERTE EN GRAND, c'est que la soupape principale est défectueuse.
b) S'il n'y a aucune tension entre les conducteurs noir et brun de la soupape à gaz principale,
vérifiez si le conducteur de détecteur de flamme ou la sonde de détection de flamme n'est
pas déconnecté(e) ou court-circuité(e).
S'il n'y a toujours aucun débit de gaz alors que les conditions mentionnées ci-dessus sont normales, il est probable que le contrôleur d'allumage soit défectueux. Ne tentez pas de le réparer
le contrôleur; il ne contient aucun composant remplaçable.
10.2.3 Nettoyage de l'échangeur de chaleur
Pour nettoyer les surfaces internes de l'échangeur de chaleur, retirez le tiroir à brûleurs (consultez le paragraphe 10.2.2) pour avoir accès à l'intérieur des tuyaux de l'échangeur de chaleur.
Nettoyez les tuyaux à l'aide d'une brosse d'appareil de chauffage de ½ po (12,7 mm) de diamètre. Aidez-vous d'un miroir et d'une lampe de poche pour examiner plus facilement la section
étroite de chaque tuyau. Éliminez toute poussière ou suie accumulée.
10.2.4 Moteur d'aérateur
Les moteurs d'aérateur étant à graissage permanent, il n'est pas nécessaire de les lubrifier.
10.2.5 Soufflante, courroie et entraînement
Vérifiez la poulie de la soufflante et celle du moteur pour vous assurer qu'elles sont solidement
fixées à l'axe. Vérifiez l'état de la courroie et sa tension. (Consultez le paragraphe 6.5)
Roulements de soufflante - Les roulements de soufflante des modèles dotés d'un moteur de
moins de10 HP (soufflante standard) sont lubrifiés de façon permanente et n'ont pas besoin
d'une lubrification supplémentaire.
Les roulements à billes de soufflante sur les modèles équipés d'un moteur dont la puissance est
de 10 à 20 HP sont des roulements à palier à chapeau qui comportent un raccord de graissage.
Il faut lubrifier ces roulements deux fois par an à l'aide d'une graisse haute température résistant
à l'humidité (graisses standards de type NLGI-1 ou NLGI-2 recommandées). Ne manquez pas
de nettoyer les raccords de graissage avant de faire l'appoint en graisse.
Pour ce faire, utilisez un pistolet graisseur jusqu'à ce qu'une petite perle se forme au niveau
du joint. Prenez garde à ne pas trop lubrifier, au risque de faire sortir le joint de son siège.
REMARQUE : Dans des conditions d'exploitation inhabituelle [températures inférieures à 32 °F
(0 °C) ou supérieures à 200 °F (93 °C), humidité ou contaminants], prévoyez des intervalles de
lubrification plus fréquents.
ATTENTION : Si la soufflante n'est pas utilisée pendant plus de trois mois,
purgez les roulements à l'aide de graisse propre avant le démarrage.
10.2.6 Vérification du régulateur
Appareil de chauffage sous tension, bloquez complètement la distribution de l'air. Le régulateur devrait s'ouvrir dans les quelques minutes qui suivent et couper l'alimentation en gaz des
brûleurs principaux.
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 56
10.3 Dépannage
PROBLÈME
CAUSE PROBABLE
SOLUTION
Le moteur
d'aérateur ne
démarre pas
1. L'appareil de chauffage est hors tension.
1. Mettez-le sous tension, vérifiez les fusibles d'alimentation ou le disjoncteur.
2. Le relais d'aérateur n'est pas alimenté en 24 volts.
2. Haussez le thermostat, vérifiez la sortie du transformateur de commande.
Vérifiez s'il y a des connexions mal serrées ou incorrectes.
3. Relais d'aérateur défectueux.
3. Remplacez-le.
4. Moteur ou condensateur défectueux.
4. Remplacez la pièce défectueuse.
1. La soupape manuelle ne s'ouvre pas.
1. Ouvrez la soupape manuelle.
2. Air dans la canalisation de gaz.
2. Purgez la canalisation de gaz.
3. Saletés dans l'orifice de la veilleuse.
3. Éliminez-les et nettoyez à l'air comprimé ou à l'aide de solvants.
4. Pression de gaz trop élevée ou trop faible.
4. Réglez la pression d'alimentation. (Consultez le paragraphe 6.1)
5. Tubulure de veilleuse tordue.
5. Remplacez la tubulure.
6. La soupape de veilleuse ne s'ouvre pas.
6. S'il y a 24 volts à la soupape, remplacez-la.
7. Aucune étincelle :
7.
a) Connexions desserrées.
a) Assurez-vous de la bonne connexion de tous les fils.
b) Panne de transformateur.
b) Assurez-vous que les 24 volts sont bien disponibles.
c) Écartement incorrect des électrodes.
c) Maintenez l'écartement à 0,1 po (2,54 mm).
d) Câble d'étincelle court-circuité à la terre.
d) Remplacez le câble d'étincelle usé ou connecté à la terre.
e) Électrode d'allumeur court-circuité à la terre.
e) Remplacez l'électrode si la céramique est fissurée ou connectée à la terre.
f) Courants d'air affectant la veilleuse.
f) Assurez-vous que tous les panneaux sont en place et solidement fixés pour
protéger la veilleuse contre les courants d'air.
g) Commande d'allumage non connectée à la terre.
g) Assurez-vous que certaines commandes d'allumage sont connectées
au châssis de l'appareil de chauffage pour leur mise à la terre.
h) Contrôleur d'allumage défectueux.
h) Si le contrôleur d'allumage affiche 24 volts et si toutes les autres causes ont
été écartées, remplacez la commande d'allumage.
8. Dispositif de verrouillage en option interrompant le
circuit de commande pour les raisons ci-dessous.
8. Réinitialisez le verrouillage par interruption de la commande au thermostat.
9. Contacteur de détection d'air de combustion
défectueux.
9. Remplacez le contacteur de détection d'air de combustion.
1. La soupape manuelle ne s'ouvre pas.
1. Ouvrez la soupape manuelle.
La veilleuse ne
s'allume pas -Fonctionnement
de l'aérateur
La veilleuse
s'allume, mais
la soupape
principale ne
s'ouvre pas
2. Soupape principale ne fonctionnant pas.
2.
a) Soupape défectueuse.
a) Remplacez la soupape si elle affiche 24 volts à ses connexions, mais reste fermée.
b) Connexions desserrées.
b) Vérifiez et serrez tous les raccords de câblage.
3. La commande d'allumage n'alimente
pas la soupape principale.
3.
a) Connexions desserrées.
a) Vérifiez et serrez tous les raccords de câblage.
b) Détecteur de flamme connecté à la terre. (La veilleuse b) Assurez-vous que le conducteur du détecteur de flamme n'est pas connecté à la terre
s'allume et émet des étincelles en permanence)
ou que son isolant ou sa céramique n'est pas fissuré. Remplacez-le au besoin.
c) Pression de gaz insuffisante.
c) Réglez la pression de gaz. (Consultez le paragraphe 6.1)
d) Céramique fissurée au niveau du capteur.
d) Remplacez le capteur.
e) Contrôleur d'allumage défectueux.
e) Consultez le paragraphe 10.2.2. Si toutes les vérifications n'indiquent aucune autre
cause, remplacez le contrôleur d'allumage. Ne tentez pas de réparer le contrôleur
d'allumage, car il ne comprend aucune pièce réparable sur place.
1. Filtres sales dans le système de soufflante.
1. Nettoyez ou remplacez les filtres.
2. Pression ou orifices de manifold incorrects.
2. Réglez la pression du manifold. (Consultez le paragraphe 6.1)
3. Cyclage du régulateur.
3. Vérifiez le débit d'air.
4. Emplacement ou réglage incorrect du thermostat.
4. Consultez les directives du fabricant du thermostat.
5. Courroie de soufflante qui patine.
5. Réglez la tension de la courroie.
Air froid - Au
démarrage /
En cours de
fonctionnement
1. Commande de ventilateur mal câblée.
1. Connectez-la conformément au schéma de câblage.
2. Commande de ventilateur défectueuse.
2. Remplacez la commande de ventilateur.
3. Pression incorrecte au manifold.
3. Réglez la pression de la canalisation de manifold. (Consultez le paragraphe 6.1)
4. Soufflante réglée pour une hausse
de température trop basse.
4. Ralentissez la soufflante ou augmentez la pression statique. (Consultez le
paragraphe 6.5)
Le moteur refuse
de tourner
1. Circuit ouvert.
1. Vérifiez le câblage ou les connexions.
2. Commande de ventilateur inopérante.
2. Remplacez la commande de ventilateur.
3. Contacteur inopérant.
3. Remplacez le contacteur.
4. Moteur défectueux.
4. Remplacez le moteur.
Le moteur de
ventilateur ou
d'aérateur oscille
entre marche et
arrêt en cours de
fonctionnement
du brûleur
(voir ci-dessous)
1. Élément de chauffage de commande
de ventilateurmal câblé.
1. Connectez-le conformément au schéma de câblage.
2. Commande de ventilateur défectueuse.
2. Remplacez la commande de ventilateur.
3. Le dispositif contre les surcharges du moteur
oscille entre marche et arrêt.
3. Comparez la charge du moteur à celle indiquée sur la plaque signalétique. Au besoin,
remplacez le moteur ou le dispositif de protection contre les surcharges.
4. Le moteur triphasé tourne dans le sens contraire.
4. Interchangez deux conducteurs des connexions d'alimentation.
Le moteur
s'arrête lors de
surcharges
1. Réglage inadéquat de la poulie de moteur.
1. Reportez-vous aux instructions sur le débit d'air. (Consultez le paragraphe 6.5)
2. Pression statique incorrecte dans le système
de conduits.
2. Ajustez les volets du système de conduits.
3. Basse tension.
3. Vérifiez l'alimentation électrique.
Aucune chaleur
(appareil de
chauffage
fonctionnant)
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 57
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 58
INDEX
A
Agrandisseur 15
Alimentation et connexions
électriques 41
Appareil type à combustion
séparée avec aération
horizontale 21
B
Boîtier adaptateur
concentrique 15, 17
Brûleurs 51
C
Câblage de commande 42
Caisson de serpentin
refroidisseur, en option 34
Canalisations
d'alimentation en gaz 14
Chlore 4
Code d'installation 3
Commande de ventilateur 43
Commandes de gaz 45
Commutateur
pression nulle 28
Composants 22
Composants expédiés
séparément 4
Conduit d'entrée d'air
de combustion 15
Configurations standard 4
Connexions au boîtier
adaptateur concentrique 18
Console à distance 43
Contact 60
Contacteur à flotteur 34
Contacteur de détection d'air
de combustion 44
Contacteur de détection de
débit d'air en option 44
Contacteur de filtre sale 31
Contrôleur d'allumage 51
Couches filtrantes de
refroidissement par
évaporation 32
Courroies 39
D
Déballage 4
Débit d'air du boîtier
adaptateur concentrique 17
Débit inversé, régulateur 44
Dégagement 17
Dégagements 8
Dégagements par rapport à
un terminal d'évacuation
horizontal 19
Démarrage 53
Dépannage 57
Détail des tiges de soutien 8
Deux étages de
fonctionnement en
option - chauffage 45
Diamètre et longueur
des tuyaux 15, 16
Dimensions 5
Dimensions de rebord
de toit 11
Dimensions du support
de montage 9
Dimensions - boîtier
adaptateur concentrique 17
Dimensions - caisson de
serpentin refroidisseur,
en option 7
Distributeur 60
Données d'installation 3
E
Écartement des électrodes 56
Emplacement de
l'appareil de chauffage 3
Emplacements des
commandes standards
et en option 43
Ensemble de terminal
d'évacuation/air de
combustion horizontal 19
Ensemble d'évacuation
horizontale 19
Ensemble d'évacuation
horizontale CC6
en option 19
Entraînement à fréquence
variable en option 41
Entraînements 39
Entrée d'air de combustion 22
Entretien du serpentin
refroidisseur 38
Étiquettes de danger 2
Exigences de ventilation 15
Extraction du tiroir
à brûleurs 55
G
Garantie 3
H
Hotte avec 100 % d'ouvertures
extérieures 26
Hotte grillagée avec 30 %
d'ouvertures extérieures 27
I
Installateur 60
Installation du modèle
SSCBL avec
évacuation verticale 25
Instructions d'évacuation
horizontale 19, 20
Instructions d'installation pour
l'ensemble d'évacuation
horizontale 19
Instructions d'installation
pour l'ensemble
d'évacuation verticale 19
Instructions relatives à
l'évacuation verticale 22, 24
Intensité nominale 42
Interrupteur de commande 4
Interrupteur
de déconnexion 42
M
Modèle 60
Modulation électronique à
allure de chauffe entre
25 et 100 % 48
Modulation électronique
en option 47
Modulation électronique entre
50 % et 100 % 47
Module d'addition d'étage 4
Module d'addition d'étage 46
Module d'affichage 46
Module de refroidissement par
évaporation en option 31
Montage 8
Montage d'échappement
grillagé 19
Montage et installation
des rebords de toit 12
Montages de modèles
pour l'extérieur 9, 12
Moteur 41
Moteur d'aérateur 56
N
Nettoyage de la
veilleuse et des
brûleurs principaux 55, 56
Nettoyage de l'échangeur
de chaleur 56
Nº de série 60
O
Obturateurs d'air
des brûleurs 52
Orifices de brûleur 52
P
Poulie de soufflante 40
Pression au manifold 14
Protection d'admission 19
R
Raccord de gaz 13
Raccordement du conduit
à double paroi (type B)
au réducteur conique 17
Raccordement du conduit
à double paroi (type
B) et du couvercle de
terminal d'évacuation 16
Raccords de conduit 38
Rebord de toit 10
Réducteur 15
Refoulement à conduit
vertical (option CC3) 25
Réglage des contrôleurs
d'étage de chaleur 49
Réglage du régime de
soufflante 39
Réglages de pression au
manifold ou à l'orifice
(sortie de robinet) 14
Régulateur 44
Régulateur d'air ambiant
élevé en option 44
RELEVÉ D'INSTALLATION 60
Rotation de soufflante 41
Roulements à billes de
soufflante 56
S
Sélecteur de température
à distance 4, 46
Sonde de température
de conduit 47
Sortie de l'aérateur 15
Soufflantes 39
Soupape 45, 54
Soupape à gaz 54
Support 17
Support de filtres et filtres
en option 29
Support transversal 9
Supports de fixation pour
le boîtier adaptateur
concentrique 20, 23
Suspension 8
Système d'allumage 51
Systèmes de propagation de
l'allumage des brûleurs 51
T
Tension d'alimentation
et câblage 41
Tension de courroie 39
Terminal (conduit)
d'échappement 22
Thermostat 4
Thermostat de conduit 46
Tringlerie pour volets
d'air d'admission 28
Trousse de terminal
d'évacuation/air
de combustion 5
Trousse d'évacuation
verticale 22
Tuyau d'évacuation 15
Tuyauterie et pressions
de gaz 13
V
Veilleuse 51
Veilleuse et système
d'allumage 51
Ventilation et air de
combustion 15, 16
Vérification de la sortie
de robinet 14
Vérification de l'installation
et du démarrage 52
Vérification du régulateur 56
Volets et commandes
en option 28
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, N/P 268256R7, page 59
RELEVÉ D'INSTALLATION - à remplir par l'installateur :
Installateur :
Nom________________________________________________________
Entreprise Adresse________________________________________________________
________________________________________________________
________________________________________________________
________________________________________________________
Numéro de téléphone __________________________________________________
Distributeur (entreprise auprès de laquelle l'achat a été effectué) :
Entreprise________________________________________________________
Personne-ressource ___________________________________________________
Adresse________________________________________________________
________________________________________________________
________________________________________________________
Numéro de téléphone _________________________________
Modèle ________________ Nº de série______________________________Date d'installation ____________
REMARQUES PRÉCISES RELATIVES À L'INSTALLATION : (c.-à-d.emplacement, courant, pression
de gaz, température, tension, réglages, garantie, etc)
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
PROPRIÉTAIRE DE L'ÉDIFICE OU PERSONNEL D'ENTRETIEN :
Pour les services après-vente ou les réparations
• Communiquez avec l'installateur mentionné ci-dessus.
• S'il vous faut une aide supplémentaire, communiquez avec le distributeur Reznor® mentionné ci-dessus.
• Pour plus de précisions, communiquez avec votre représentant Reznor® au 1 800 695-1901.
Reznor, LLC
150 McKinley Avenue
Mercer, PA 16137
www.ReznorHVAC.com
1 800 695-1901
Fiche I-SSCBL/RPBL-FR, page 60
©2014 Reznor, LLC.
Remarques sur les marques de commerce : Reznor® est enregistrée
pour le moins aux États-Unis.
Toutes les autres marques de commerce sont la propriété de leurs organisations respectives.
0514 Fiche I-SSCBL/RPBL-FR (version E.2)
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement