Sun StorEdge N8400 and N8600 Filer Administrator`s Guide

Sun StorEdge N8400 and N8600 Filer Administrator`s Guide
Guide de l'administrateur de Sun
StorEdge™ N8400 et N8600 Filer
Sun Microsystems, Inc.
901 San Antonio Road
Palo Alto, CA 94303
U.S.A. 650-960-1300
Référence 806-7794-10
Avril 2001, Révision A
Envoyez tout commentaire relatif à ce document à l'adresse : docfeedback@sun.com
Copyright 2001 Sun Microsystems, Inc., 901 San Antonio Road • Palo Alto, CA 94303-4900 Etats-Unis. Tous droits réservés.
Ce produit ou document est protégé par un copyright et distribué avec des licences qui en restreignent l’utilisation, la copie, la distribution,
et la décompilation. Aucune partie de ce produit ou document ne peut être reproduite sous aucune forme, par quelque moyen que ce soit,
sans l’autorisation préalable et écrite de Sun et de ses bailleurs de licence, s’il y en a. Le logiciel détenu par des tiers, et qui comprend la
technologie relative aux polices de caractères, est protégé par un copyright et licencié par des fournisseurs de Sun.
Certaines parties de ce produit peuvent provenir des systèmes Berkeley BSD, licenciés par l’Université de Californie (University of California).
UNIX est une marque déposée aux Etats-Unis et dans d’autres pays et licenciée exclusivement par X/Open Company, Ltd. La notice suivante
est applicable à Netscape Communicator™ : Copyright 1995 Netscape Communications Corporation. Tous droits réservés.
Sun, Sun Microsystems, the Sun logo, AnswerBook2, docs.sun.com, Solaris, Solstice Backup, VERITAS NetBackup, et StorEdge sont des
marques de fabrique ou des marques déposées, ou marques de service, de Sun Microsystems, Inc. aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Toutes
les marques SPARC sont utilisées sous licence et sont des marques de fabrique ou des marques déposées de SPARC International, Inc. aux EtatsUnis et dans d’autres pays. Les produits portant les marques SPARC sont basés sur une architecture développée par Sun Microsystems, Inc.
L’interface d’utilisation graphique OPEN LOOK et Sun™ a été développée par Sun Microsystems, Inc. pour ses utilisateurs et licenciés. Sun
reconnaît les efforts de pionniers de Xerox pour la recherche et le développement du concept des interfaces d’utilisation visuelle ou graphique
pour l’industrie de l’informatique. Sun détient une licence non exclusive de Xerox sur l’interface d’utilisation graphique Xerox, cette licence
couvrant également les licenciés de Sun qui mettent en place l’interface d’utilisation graphique OPEN LOOK et qui en outre se conforment aux
licences écrites de Sun.
CETTE PUBLICATION EST FOURNIE “EN L’ETAT” ET AUCUNE GARANTIE, EXPRESSE OU IMPLICITE, N’EST ACCORDEE, Y COMPRIS
DES GARANTIES CONCERNANT LA VALEUR MARCHANDE, L’APTITUDE DE LA PUBLICATION A REPONDRE A UNE UTILISATION
PARTICULIERE, OU LE FAIT QU’ELLE NE SOIT PAS CONTREFAISANTE DE PRODUIT DE TIERS. CE DENI DE GARANTIE NE
S’APPLIQUERAIT PAS, DANS LA MESURE OU IL SERAIT TENU JURIDIQUEMENT NUL ET NON AVENU.
Papier
recyclable
Contenu
Préface
xiii
Avant de lire ce manuel
Structure de ce guide
xiii
xiii
Conventions typographiques
Invites du shell
xiv
xiv
Documentation connexe
xv
Accès en ligne à la documentation Sun
Commande de documentation Sun
Sun apprécie vos commentaires
xvi
xvi
1.
Présentation de Filer
2.
L’utilitaire d’administration de Filer
Démarrage
xvi
1
7
8
Informations importantes
10
Protocoles de l’utilitaire d’administration de Filer
Si Filer est configuré pour NIS
Services de noms
10
10
11
Restrictions d’accès
11
Authentification des utilisateurs
Verrouillage des fichiers
11
12
Contenu
iii
Onglet Users
13
Options Users de Filer non configuré pour NIS
Options Users pour un Filer configuré pour NIS
Boîte de dialogue de l’onglet Users
Options de l’onglet Users
View User
17
Add User
17
Change User
17
17
Download User
Remove User
Onglet Groups
17
18
19
Boîte de dialogue de l’onglet Groups
Options de l’onglet Groups
View Group
21
Add Group
21
Change Group
21
Remove Group
21
Onglet Hosts
21
24
Options de l’onglet Hosts
View Host
25
Add Host
25
Remove Host
25
25
26
Boîte de dialogue de l’onglet Shares
Options de l’onglet Shares
Add Share
iv
20
22
Boîte de dialogue Hosts
Onglet Shares
16
27
29
29
Change Share
29
Remove Share
29
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
14
15
Onglet Network
30
Boîte de dialogue de l’onglet Network
Options de l’onglet Network
View
32
32
Change
32
Disable
32
Onglet Settings
33
Boîte de dialogue de l’onglet Settings
3.
33
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
Un exemple professionnel
Procédures
4.
31
36
38
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
Configuration logicielle minimale
Documentation d’aide en ligne
Jeu de commandes CLI
78
78
79
Descriptions des commandes
Dépannage
77
78
Ouverture de session initiale de l’administrateur
5.
35
79
125
Vérifications d’état et notification de panne
127
Description du fonctionnement du plateau de disque Sun StorEdge T3
de remplacement à chaud 127
Dépannage des problèmes du système N8400 et N8600
L’utilitaire d’administration de Filer ne s’ouvre pas
129
129
Anomalie d’affichage de l’utilitaire d’administration de Filer
Impossible de localiser Filer avec Ping sur le réseau
129
129
Le navigateur Web affiche le message : L’élément demandé ne peut pas
être chargé par le proxy 132
Long réamorçage
132
Contenu
v
Dépannage de problèmes des composants N8400 et N8600
Panne de disque qu’un plateau de disque
133
133
Impossible de localiser avec Ping un plateau de disque sur le réseau
135
Panne d’unité d’alimentation et de ventilation (PCU) du plateau de
disque 136
Panne de la carte contrôleur du plateau de disque
138
Panne de la carte d’interconnexion du plateau de disque
140
Panne d’unité d’alimentation ou de ventilation du serveur Sun
Enterprise 420R 142
Panne d’alimentation des périphériques et du module d’alimentation et de
ventilation (PCM) du serveur Sun Enterprise 4500 142
Panne du disque d’amorçage du serveur Sun Enterprise 420R ou 4500
vi
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
142
Figures
FIGURE 1-1
Exemple de système Sun StorEdge N8400 Filer (configuration de stockage de 3 To) 2
FIGURE 1-2
Sun StorEdge N8400 Filer avec une configuration de stockage maximale 3
FIGURE 1-3
Exemple de système Sun StorEdge N8600 Filer (configuration de stockage minimale) 4
FIGURE 1-4
Sun StorEdge N8600 Filer avec une configuration de stockage minimale 5
FIGURE 2-1
Saisie de l’URL de Filer 8
FIGURE 2-2
Fenêtre principale de l’utilitaire d’administration de Filer
9
FIGURE 2-3
Fenêtre principale de l’utilitaire d’administration de Filer
13
FIGURE 2-4
Menu de la liste Users pour un environnement non-NIS 14
FIGURE 2-5
Menu de la liste Users pour un environnement NIS 15
FIGURE 2-6
Boîte de dialogue de l’onglet Users pour un Filer non configuré pour NIS 16
FIGURE 2-7
Menu de la liste de l’onglet Groups 19
FIGURE 2-8
Boîte de dialogue de l’onglet Groups 20
FIGURE 2-9
Menu de la liste de l’onglet Hosts
FIGURE 2-10
Boîte de dialogue Hosts 24
FIGURE 2-11
Menu de la liste de l’onglet Shares
FIGURE 2-12
Boîte de dialogue de l’onglet Shares 27
FIGURE 2-13
Menu de la liste Network 30
FIGURE 2-14
Fonction Network - Change
FIGURE 2-15
Boîte de dialogue de la fonction Settings 33
23
26
31
Figures
vii
viii
FIGURE 3-1
Menu de la liste Groups
FIGURE 3-2
Fonction Groups - Add Group 40
FIGURE 3-3
Fonction Groups - Sélection de membres 41
FIGURE 3-4
Menu de la liste Users
FIGURE 3-5
Fonction Users - Add User
FIGURE 3-6
Fonction Users - Primary Group - Group Selection
FIGURE 3-7
Fonction Users - Sélection de piles 45
FIGURE 3-8
Menu de la liste Users
FIGURE 3-9
Menu de la liste Groups
FIGURE 3-10
Fonction Groups - Change Group
FIGURE 3-11
Fonction Groups - Sélection de membres 49
FIGURE 3-12
Menu de la liste Hosts 50
FIGURE 3-13
Fonction Hosts - Add Host
FIGURE 3-14
Fonction Hosts - Host Aliases
FIGURE 3-15
Fonction Hosts - Host Aliases - Add
FIGURE 3-16
Fonction Hosts - Host Aliases - Add - Add Host Aliases 54
FIGURE 3-17
Menu de la liste Shares 55
FIGURE 3-18
Fonction Shares - Add Share 56
FIGURE 3-19
Fonction Shares - Sélection de piles 57
FIGURE 3-20
Fonction Shares - Ownership 58
FIGURE 3-21
Fonction Shares - Global Access
FIGURE 3-22
Fonction Shares - Host Access 60
FIGURE 3-23
Fonction Shares - Sous-menu Host Access 61
FIGURE 3-24
Fonction Shares - Host Access - Add Host 62
FIGURE 3-25
Menu de la liste Shares 63
FIGURE 3-26
Fonction Shares - Change Share 64
FIGURE 3-27
Fonction Shares - Ownership 65
FIGURE 3-28
Fonction Shares - Global Access
39
42
43
44
46
47
48
51
52
53
59
66
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
FIGURE 3-29
Fonction Shares - Host Access 67
FIGURE 3-30
Fonction Shares - Sous-menu Host Access 68
FIGURE 3-31
Fonction Shares - Host Access - Add Host 69
FIGURE 3-32
Fonction Settings 70
FIGURE 3-33
Fonction Settings - Email Address
FIGURE 3-34
Fonction Settings 72
FIGURE 3-35
Fonction Settings - DNS Configuration
FIGURE 3-36
Fonction Settings 74
FIGURE 3-37
Fonction Settings - NIS Configuration 75
FIGURE 5-1
Retrait du panneau avant et d’un disque du plateau de disque Sun StorEdge T3
FIGURE 5-2
Unité d’alimentation et de ventilation sur le panneau arrière du plateau de disque Sun
StorEdge T3 136
FIGURE 5-3
Retrait d’une unité d’alimentation et de ventilation d’un plateau de disque Sun
StorEdge T3 137
FIGURE 5-4
Carte contrôleur sur le panneau arrière du plateau de disque Sun StorEdge T3 138
FIGURE 5-5
Retrait de la carte contrôleur de Sun StorEdge T3
FIGURE 5-6
Cartes d’interconnexion sur le panneau arrière du plateau de disque Sun StorEdge T3 140
FIGURE 5-7
Retrait d’une carte d’interconnexion de plateau de disque Sun StorEdge T3 141
71
73
133
139
Figures
ix
x
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Tableaux
TABLEAU 2-1
Exemples d’identification d’hôte 22
TABLEAU 3-1
Résumé de l’exemple professionnel 36
TABLEAU 4-1
Options de la commande arp
TABLEAU 4-2
Options de la commande date 82
TABLEAU 4-3
Options de la commande df 84
TABLEAU 4-4
Options de la commande halt
TABLEAU 4-5
Options de la commande ifconfig
TABLEAU 4-6
Options de la commande iostat
TABLEAU 4-7
Champs de sortie de la commande mpstat
TABLEAU 4-8
Options de la commande mpstat
TABLEAU 4-9
Options de la commande netstat
96
TABLEAU 4-10
Options de la commande nfsstat
100
TABLEAU 4-11
Options de la commande ping
TABLEAU 4-12
Options de la commande prtconf
TABLEAU 4-13
Options de la commande reboot
TABLEAU 4-14
Options de la commande route
TABLEAU 4-15
Options de la commande savecore
TABLEAU 4-16
Options de la commande share
TABLEAU 4-17
Option de la commande timezone
81
86
88
91
93
94
102
103
108
109
110
112
113
Tableaux
xi
xii
TABLEAU 4-18
Options de la commande unshare
TABLEAU 4-19
Options de la commande vmstat
TABLEAU 5-1
Descriptions des voyants de l’unité d’alimentation et de ventilation
TABLEAU 5-2
Description du voyant d’activité de canal
TABLEAU 5-3
Description du voyant lumineux d’état du contrôleur
TABLEAU 5-4
Descriptions des voyants d’une carte d’interconnexion 141
115
120
138
139
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
136
Préface
Le Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer indique comment
effectuer des tâches d’administration avec des hôtes sur le réseau en utilisant un
outil d’interface graphique utilisateur (GUI). Cet outil est qualifié d’utilitaire
d’administration de Filer.
Ce guide est destiné aux administrateurs système familiarisés avec les tâches
d’administration système classiques.
Avant de lire ce manuel
Avant d’utiliser les procédures présentées dans ce guide, vous devez déjà avoir
installé et configuré Sun StorEdge N8x00 Filer sur le réseau conformément aux
instructions du Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge
N8x00 Filer.
Structure de ce guide
Le chapitre 1 présente une vue d’ensemble du produit.
Le chapitre 2 décrit l’utilitaire d’administration de Filer.
Le chapitre 3 présente un exemple d’emploi de l’utilitaire d’administration de Filer.
Le chapitre 4 donne une description des commandes d’administration système
disponibles sur l’interface de ligne de commandes (CLI).
Le chapitre 5 présente des informations de dépannage.
xiii
Conventions typographiques
Police
Signification
Exemples
AaBbCc123
Nom des commandes, des
fichiers et des répertoires ;
affichage à l’écran.
Modifiez votre fichier .login.
Utilisez ls -a pour afficher la liste de
tous les fichiers.
% Vous avez du courrier.
AaBbCc123
Ce que vous tapez, par
opposition à ce qui est affiché
à l’écran.
% su
Mot de passe :
AaBbCc123
Titres de publications,
nouveaux mots ou mots en
évidence
Consultez le chapitre 6 du Guide de
l’utilis’ateur.
Ces options sont de type classe.
Vous devez être un superutilisateur pour
effectuer cette opération.
Variable de ligne de commande ;
remplacez-la par un nom ou une
valeur.
Pour supprimer un fichier, tapez rm
nom de fichier.
Invites du shell
xiv
Shell
Invite
C Shell
nom_de_l’ordinateur%
Superutilisateur du C shell
nom_de_l’ordinateur#
Bourne Shell et Korn Shell
$
Superutilisateur du Bourne Shell et Korn Shell
#
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Documentation connexe
Titre du document
Référence
Manuel d’installation, d’utilisation et de service du plateau de disques
Sun StorEdge T3
806-5880
Guide de l’administrateur du plateau de disque Sun StorEdge T3
806-5885
Notes de version du plateau de disque Sun StorEdge T3
806-5895
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge
N8400 Filer
806-7809
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge
N8600 Filer
806-7814
Notes de version de SunStorEdge N8400 Filer
806-7821
Notes de version de SunStorEdge N8600 Filer
806-7822
Sun StorEdge N8400 and N8600 Filer Business Example
806-5941
Accès en ligne à la documentation Sun
Le site Web www.sun.comsm vous permet d'accéder à de la documentation
technique sur le the Web.
1. Accèdez à la documentation des produits StorEdge N8400 et N8600 avec votre
navigateur Web.
http://www.sun.com
2. Sélectionnez Products & Solutions (Produits et solutions).
3. Sous Hardware (Matériel), choisissez Documentation.
4. Sous Product Documentation (Documentation des produits), choisissez
Network Storage Solutions (Solutions de stockage sur réseau).
5. Sous Product Documentation, choisissez Network Attached Storage
(NAS, stockage raccordé au réseau).
Préface
xv
Commande de documentation Sun
Fatbrain.com est une librairie spécialisée accessible par Internet qui propose de
la documentation sur certains produits de Sun Microsystems, Inc.
Pour obtenir la liste des documents disponibles et passer votre commande, visitez
le Centre de documentation Sun sur le site Fatbrain.com à l’adresse :
http://www.fatbrain.com/documentation/sun
Sun apprécie vos commentaires
Sun souhaite améliorer sa documentation et apprécie vos commentaires et
suggestions. Vous pouvez envoyer vos commentaires à l’adresse électronique
suivante de Sun :
docfeedback@sun.com
Veuillez mentionner le numéro de référence (806-7794-10) à la ligne d’objet de votre
message électronique.
xvi
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
CHAPITRE
1
Présentation de Filer
Un périphérique de stockage raccordé au réseau (NAS) est un dispositif assurant
le stockage sur disque pour les utilisateurs sur un réseau. Le transfert du stockage
du poste de travail de l’’utilisateur au réseau optimise la disponibilité et la sécurité
des données. Sun StorEdge N8x00 Filer (ci-après qualifié de “Filer”) est un appareil
NAS composé d’un serveur Sun Enterprise™ 420R ou 4500 et d’un ou plusieurs
groupes partenaires de plateaux de disque Sun StorEdge T3 (ci-après qualifiés
de “plateaux de disque”).
Filer comporte des fonctions destinées à réduire les temps d’arrêt, notamment :
■
Des disques système en miroir dans le serveur 420R/4500 ;
■
Un système de stockage RAID-5 ;
■
Des alimentations redondantes dans le serveur 420R/4500 et les plateaux de disque.
L’accès au stockage sur disque de Filer s’effectue par le biais des protocoles d’accès
aux fichiers standard suivants :
■
Système de fichiers NFS™
■
Système de fichiers CIFS (Common Internet File System).
Filer inclut un outil d’administration Web qui comporte une interface utilisateur
graphique (IUG) facile à utiliser.
FIGURE 1-1 et la FIGURE 1-3 illustrent l’interaction de Filer dans un environnement
réseau classique.
1
Microsoft
Windows
hôte
UNIX
hôte
Réseau
Canal à fibres
N8400 Filer
Serveur Sun
Enterprise 420R
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Linux
hôte
Maître
plateau
disque T3
A
u
b
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Maître
plateau
disque T3
A
u
b
FIGURE 1-1
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Maître
plateau
disque T3
Exemple de système Sun StorEdge N8400 Filer (configuration de stockage
de 3 To)
Remarque – Le système de stockage N8400 Filer peut être étendu par incréments
de 1 To, pour une capacité maximale de 4 To. Cela est possible par l’ajout de groupes
partenaires de plateaux de disque Sun StorEdge T3 pour un maximum de huit
plateaux de disque individuels. Contactez votre représentant commercial Sun local
pour obtenir de plus amples informations.
2
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
FIGURE 1-2
Sun StorEdge N8400 Filer avec une configuration de stockage maximale
Chapitre 1
Présentation de Filer
3
Microsoft
Windows
hôte
UNIX
hôte
Réseau
Canal à fibres
Linux
hôte
N8600 Filer
Serveur Sun
Enterprise 4500
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Maître plateau
de disque T3
Secondaire
maître plateau
de disque T3
A
u
b
Maître plateau
de disque T3
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Maître plateau
de disque T3
A
u
b
FIGURE 1-3
Secondaire
maître plateau
de disque T3
Maître plateau
de disque T3
Exemple de système Sun StorEdge N8600 Filer (configuration de stockage
minimale)
Remarque – Le système de stockage N8600 Filer peut être étendu par incréments
de 1 To, pour une capacité maximale de 10 To. Ce résultat est obtenu en ajoutant
des groupes partenaires de plateaux de disque Sun StorEdge T3 pour un maximum
de 20 plateaux de disque individuels. Contactez votre représentant commercial Sun
local pour obtenir de plus amples informations.
4
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
FIGURE 1-4
Sun StorEdge N8600 Filer avec une configuration de stockage minimale
Chapitre 1
Présentation de Filer
5
6
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
CHAPITRE
2
L’utilitaire d’administration de Filer
Ce chapitre décrit les fonctions de l’utilitaire d’administration de Filer servant à
administrer des hôtes sur le réseau. La fenêtre principale de l’outil d’administration
de Filer comporte un onglet pour chacune des six fonctions d’administration. Ce
chapitre présente une description de ces fonctions et a la structure suivante :
■
“Démarrage” à la page 8
■
“Informations importantes” à la page 10
■
“Protocoles de l’utilitaire d’administration de Filer” à la page 10
■
“Si Filer est configuré pour NIS” à la page 10
■
“Services de noms” à la page 11
■
“Restrictions d’accès” à la page 11
■
“Authentification des utilisateurs” à la page 11
■
“Verrouillage des fichiers” à la page 12
■
“Onglet Users” à la page 13
■
“Onglet Groups” à la page 19
■
“Onglet Hosts” à la page 22
■
“Onglet Shares” à la page 26
■
“Onglet Network” à la page 30
■
“Onglet Settings” à la page 33
7
Démarrage
Utilisez cette procédure pour démarrer l’utilitaire d’administration de Filer après
l’installation de Filer ou après le redémarrage du système à la suite d’un arrêt.
▼
Pour démarrer l’utilitaire d’administration de
Filer
1. Lancez le navigateur Web Netscape™.
Remarque – L’utilitaire d’administration de Filer a été optimisé pour le navigateur
Netscape 4.x.
2. Saisissez ce qui suit dans le champ URL location :
http://nomhôte:port
http://(nomhôte:port)
FIGURE 2-1
Saisie de l’URL de Filer
La boîte de dialogue de mot de passe s’affiche.
8
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
3. Saisissez le mot de passe que vous avez spécifié pendant l’installation.
L’utilitaire d’administration de Filer s’affiche et est prêt à être utilisé comme
le montre la FIGURE 2-2.
Liste Users
Onglet Users (fonction)
Zone d’arrière-plan
Boîte de dialogue
Nom de liste Users
FIGURE 2-2
Fenêtre principale de l’utilitaire d’administration de Filer
L’utilitaire d’administration de Filer est composé d’un menu accompagné d’une zone
de liste à gauche et d’une boîte de dialogue à droite. La boîte de dialogue comporte
un onglet pour chacune des six fonctions d’administration:
■
■
■
■
■
■
Users
Groups
Hosts
Shares
Network
Settings
Ces fonctions sont décrites dans ce chapitre, et un exemple illustre l’emploi de
l’utilitaire d’administration de Filer au chapitre 3.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
9
Informations importantes
Protocoles de l’utilitaire d’administration de Filer
1. Lorsque l’utilitaire d’administration de Filer s’ouvre, la liste Users à gauche
montre tous les noms de compte d’utilisateur actuellement configurés sur Filer.
Certains des noms de compte affichés dans la liste sont des noms de compte
fournis par le système et ne doivent être ni modifiés ni supprimés.
2. Lorsque vous commencez à modifier une fonction, vous devez activer les
modifications en utilisant Update ou les annuler avec Cancel.
3. Si vous cliquez avec le bouton droit sur un nom ou sur la zone d’arrière-plan
d’une liste de boîte de dialogue de menu de fonction, un menu contextuel
s’affiche.
Dans un menu contextuel, seules les fonctions applicables dans le contexte actuel
sont affichées. Par exemple, si vous cliquez avec le bouton droit sur le nom
d’utilisateur, la gamme complète d’options s’affiche ; mais si vous cliquez avec le
bouton droit sur l’arrière-plan, seule l’option Add s’affiche.
4. Si Filer a été configuré pour utiliser le service NIS (Network Information Service),
et si View User est sélectionné, le bouton Array n’affiche pas la pile associée
(vide) sauf si le répertoire de base de l’utilisateur correspond à l’un des
périphériques de stockage existant avec Filer.
Si Filer est configuré pour NIS
Le service NIS (Network Information Service) fournit une méthode pour administrer
facilement plusieurs ordinateurs en maintenant une base de données centralisée des
informations système critiques concernant notamment les comptes d’utilisateur, les
groupes et les hôtes. Lorsque Filer est configuré pour utiliser NIS, l’utilitaire
d’administration de Filer ne permet pas la mise à jour des informations fournies par
NIS. L’accès à ces informations est limité à l’affichage et à la référence dans d’autres
fonctions de l’utilitaire d’administration.
10
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Services de noms
Attention – Le CLI est une série de commandes de Filer destinées à
l’administrateur système. Cet administrateur (utilisateur admin) a un accès limité
aux commandes CLI de Filer. L’utilisateur admin est, en effet, dans un shell restreint,
et n’a accès qu’aux tâches fournies avec le jeu de commandes CLI.
Cependant, les utilisateurs root (superutilisateur) ont un accès illimité à toutes les
zones de Filer. Par conséquent, lorsqu’il est connecté comme utilisateur racine (root),
toutes les modifications apportées à ces commandes ou à d’autres commandes, dans
la configuration ou dans le code, peuvent avoir un impact grave sur les
fonctionnalités de Filer, ou compromettre l’obtention de résultats adéquats et
prévisibles.
Actuellement, l’utilitaire d’administration de Filer et l’interface de ligne de
commande (CLI) supportent uniquement NIS. Bien qu’il soit possible de configurer
manuellement Filer de façon à utiliser des services de noms autres que NIS,
l’utilitaire d’administration de Filer et CLI ne doivent pas être utilisés pour la
gestion des comptes dans de telles configurations.
Exemples de service de noms : NIS, NIS+, DNS et LDAP.
Restrictions d’accès
Pour limiter l’accès au CLI, il faut toujours utiliser les outils de gestion fournis pour
gérer des comptes d’utilisateur.
Si vous n’utilisez pas ces outils, des utilisateurs non-administrateurs pourraient se
connecter à Filer et l’utiliser à des fins illicites. Cela pourrait compromettre les
performances puisque Filer est spécifiquement destiné à agir comme serveur de fichiers.
Authentification des utilisateurs
Chaque Filer dépend de ses propres bases de données internes pour
l’authentification des comptes d’utilisateur. Cela permet d’assurer la restriction
d’accès mentionnée ci-dessus.
Dans un environnement de services de noms, il faut utiliser la fonction de
téléchargement dans l’utilitaire d’administration de Filer et dans CLI.
La fonction de téléchargement copie les informations utilisateur d’un serveur de
noms dans les bases de données locales de Filer. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’entrer
manuellement les informations sur un compte sur chaque Filer.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
11
Verrouillage des fichiers
Le verrouillage des fichiers doit être envisagé dans un environnement où des
données sont accessibles pour mise à jour (lecture/écriture) depuis plusieurs
emplacements simultanément. Si Filer est utilisé dans un environnement dans lequel
les données ne sont pas mises à jour simultanément, ou les mises à jour sont
effectuées uniquement par l’intermédiaire de clients connectés via CIFS, aucune
précaution particulière ne s’impose. Cependant, si Filer est utilisé dans un
environnement dans lequel les données sont mises à jour simultanément par le biais
des protocoles NFS et CIFS, la précaution suivante doit être prise. Pour toutes les
applications qui utilisent NFS pour accéder aux données, vérifiez que l’application
établit un “verrouillage de consultation UNIX” sur toutes les données mises à jour.
Attention – Si une application utilise les protocoles NFS et CIFS pour accéder aux
données et n’a pas établi de “verrouillage de consultation UNIX”, des mises à jour
simultanées peuvent entraîner l’altération des données.
12
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Onglet Users
Cet onglet (fonction) sert à affecter des noms de compte à des utilisateurs afin de
leur permettre d’accéder à des données sur Filer.
Lors de l’ouverture de l’utilitaire d’administration de Filer, l’onglet Users est
sélectionné par défaut, comme le montre la FIGURE 2-3. La liste Users à gauche
contient tous les noms de compte d’utilisateur actuellement configurés sur Filer.
Certains des noms de compte affichés dans cette liste sont des noms de compte
fournis par le système et ne doivent être ni modifiés ni supprimés.
Attention – Il ne faut jamais supprimer ni modifier un nom de compte fourni par
le système.
FIGURE 2-3
Fenêtre principale de l’utilitaire d’administration de Filer
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
13
Options Users de Filer non configuré pour NIS
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom de la liste Users avec un Filer
non configuré pour NIS, un menu s’affiche avec les quatre options suivantes, telles
que présentées à la FIGURE 2-4.
■
■
■
■
View User
Add User
Change User
Remove User
Cliquez avec le bouton droit sur un nom pour afficher le menu de la liste Users
FIGURE 2-4
14
Menu de la liste Users pour un environnement non-NIS
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Options Users pour un Filer configuré pour NIS
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom dans la liste Users avec un
Filer configuré pour NIS, un menu s’affiche avec les trois options suivantes
présentées à la FIGURE 2-5.
■
■
■
View User
Download
Remove User
Cliquez avec le bouton droit sur un nom pour afficher le menu de la liste Users
FIGURE 2-5
Menu de la liste Users pour un environnement NIS
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
15
Boîte de dialogue de l’onglet Users
La boîte de dialogue de l’onglet Users est présentée à la FIGURE 2-6. Une description
des fonctions et des champs de saisie de données de la boîte de dialogue est
présentée sous la figure.
FIGURE 2-6
16
Boîte de dialogue de l’onglet Users pour un Filer non configuré pour NIS
■
Login. Ce champ permet d’affecter un nom court (pas plus de huit caractères
alphanumériques) pour identifier un utilisateur dans le système.
■
Primary Group. Ce champ permet d’affecter un nom de groupe. Chaque
utilisateur doit être affecté à un groupe principal. Un utilisateur peut être membre
de plusieurs groupes. Les groupes sont utilisés pour gérer des permissions dans le
système Filer. Un groupe peut uniquement avoir accès à des fichiers et répertoires
spécifiés.
■
Comment. Ce champ est généralement utilisé pour associer un nom complet à un
nom d’utilisateur de compte.
■
Array. Ce champ est utilisé pour affecter l’utilisateur à une pile de disques dans
un environnement multi-piles. Filer peut comporter plusieurs piles ; cela permet à
un administrateur d’équilibrer la charge et de gérer la capacité plus efficacement.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
■
Update. Cliquez sur Update pour :
■
■
■
■
créer un nouveau compte d’utilisateur ;
créer un nouveau répertoire de base pour le compte d’utilisateur sur la pile
indiquée ;
rendre le répertoire de base du compte de l’utilisateur disponible par le biais
des protocoles NFS et CIFS.
Cancel. Annule la transaction immédiate.
Options de l’onglet Users
View User
View User remplit les champs de saisie de données avec des informations sur le nom
d’utilisateur mis en surbrillance. Les informations contenues dans les champs de
saisie de données sont en gris pâle pour indiquer que les champs sont inactifs.
Add User
Add User active la boîte de dialogue (voir la FIGURE 2-6) afin que vous puissiez
ajouter un compte d’utilisateur au système Filer.
Change User
Change User vous permet de modifier les champs suivants pour un utilisateur
existant.
■
Primary Group
■
Comment
Cliquez sur Update pour appliquer les modifications.
Download User
Copie les informations requises pour authentifier l’utilisateur de la base de données
NIS à la base de données locale de Filer. Cette fonction doit être exécutée pour
chaque utilisateur qui accédera aux fichiers stockés sur Filer.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
17
Remove User
Remove User supprime le compte d’utilisateur sélectionné de Filer.
Cette fonction ne supprime pas le répertoire de base de l’utilisateur sur Filer ; cela
réduit le risque de suppression permanente de données importantes. La suppression
du répertoire de base d’un utilisateur doit être effectuée au moyen de commandes
du système d’exploitation.
18
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Onglet Groups
Cet onglet (fonction) vous permet de combiner plusieurs utilisateurs pour former
une unité logique dans le but de contrôler l’accès aux fichiers et aux répertoires.
La fonction Groups s’utilise de manière similaire à la fonction Users.
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom dans la liste Groups, un menu
s’affiche avec les quatre options présentées à la FIGURE 2-7.
■
■
■
■
View Group
Add Group
Change Group
Remove Group
FIGURE 2-7
Menu de la liste de l’onglet Groups
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
19
Boîte de dialogue de l’onglet Groups
La boîte de dialogue de l’onglet Groups est présentée à la FIGURE 2-8. Une
description des fonctions et des champs de saisie de données de la boîte de dialogue
est présentée sous la figure.
FIGURE 2-8
■
Group. Ce champ vous permet de nommer (jusqu’à huit caractères
alphanumériques) un nouveau groupe.
■
Members. Utilisez ce bouton pour sélectionner les membres d’un nouveau
groupe. Lorsque vous cliquez sur ce bouton, une nouvelle liste de sélection de
membres affiche les utilisateurs disponibles. Pour sélectionner plusieurs
utilisateurs pour un groupe, maintenez enfoncée la touche Contrôle et cliquez sur
les noms dans la liste.
■
Update. Cliquez sur Update pour :
■
■
■
■
20
Boîte de dialogue de l’onglet Groups
créer un nouveau groupe avec l’appartenance indiquée ;
créer un nouveau répertoire de base pour le compte du groupe sur la pile de
disques indiquée ;
rendre disponible le répertoire de base du compte du groupe par le biais des
protocoles NFS et CIFS.
Cancel. Annule la transaction immédiate.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Options de l’onglet Groups
View Group
View Group remplit le champ de saisie de données de la fenêtre de Filer avec des
informations sur le nom de groupe mis en surbrillance. Les informations contenues
dans le champ de saisie de données sont en gris pâle pour indiquer que les champs
sont inactifs. Cliquez sur Members pour voir l’appartenance du groupe sélectionné.
Add Group
Add Group active la boîte de dialogue présentée à la FIGURE 2-8.
Change Group
Cette option vous permet de changer la composition d’appartenance d’un groupe
sélectionné.
Cliquez sur Members pour voir une liste de sélection de membres avec tous les
membres du groupe courant. Pour changer l’appartenance du groupe, appuyez sur
la touche Contrôle et cliquez pour mettre en surbrillance uniquement les membres
désirés, puis cliquez sur Apply. Seuls les membres mis en surbrillance resteront dans
le groupe.
Remarque – Pour l’option Change Group, si vous ne maintenez pas enfoncée la
touche Contrôle pour sélectionner ou désélectionner un nom dans la zone de liste,
tous les membres actuellement sélectionnés seront désélectionnés ! Dans ce cas, et si
vous le voulez rétablir l’appartenance d’origine, cliquez simplement sur Cancel.
Remove Group
Remove Group retire de Filer le compte de groupe sélectionné.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
21
Onglet Hosts
Un hôte correspond à un ordinateur ou à un autre périphérique qui réside sur un
réseau. Chaque hôte est identifié de façon unique sur un réseau par son adresse IP
(Internet Protocol). Une adresse IP est composée de quatre nombres, compris entre
1 et 254, séparés par des points. En outre, un nom peut être affecté à un hôte pour
y faire référence plus facilement. Voir le TABLEAU 2-1 pour des exemples.
TABLEAU 2-1
Exemples d’identification d’hôte
Nom d’hôte
Adresse IP
filer-05
192.168.17.11
benchpress
129.10.56.20
Les hôtes peuvent avoir plusieurs noms (alias) pouvant faire référence au même
ordinateur.
Attention – Les noms d’hôte fournis par le système ne doivent être ni modifiés ni
supprimés. Ces noms incluent notamment le nom d’hôte affecté pendant
l’installation de Filer, ainsi que “localhost”.
L’onglet Hosts (fonction) est important parce que, en combinaison avec la fonction
Shares, il constitue une autre méthode permettant aux administrateurs de contrôler
l’accès aux fichiers de données de Filer. La fonction Shares (qui est décrite plus loin)
permet à l’administrateur d’établir des permissions de lecture seule et de lectureécriture sur des répertoires spécifiques basées sur un hôte spécifique.
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom dans la liste Hosts, un menu
s’affiche avec les trois options présentées à la FIGURE 2-9.
■
■
■
22
View Host
Add Host
Remove Host
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
FIGURE 2-9
Menu de la liste de l’onglet Hosts
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
23
Boîte de dialogue Hosts
La boîte de dialogue de l’onglet Hosts est présentée à la FIGURE 2-10. Une description
des fonctions et des champs de saisie de données de la boîte de dialogue est
présentée sous la figure.
FIGURE 2-10
24
Boîte de dialogue Hosts
■
Hostname. Ce champ vous permet d’affecter un nom principal à un nouvel hôte.
■
IP Address. Ce champ permet d’établir une nouvelle adresse IP d’hôte.
■
Aliases. Ce bouton vous permet de configurer des noms secondaires pour un hôte
donné.
■
Update. Ce bouton permet d’appliquer des modifications et de continuer
le traitement de l’onglet Hosts.
■
Cancel. Ce bouton annule la transaction immédiate.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Options de l’onglet Hosts
View Host
View Host remplit le champ de saisie de données de la fenêtre de Filer avec des
informations sur le nom de groupe mis en surbrillance. Les informations contenues
dans le champ de saisie de données sont en gris pâle pour indiquer que les champs
sont inactifs.
Add Host
Cette option vous permet d’ajouter un hôte, pouvant ultérieurement faire l’objet
d’un accès en lecture-écriture ou en lecture seule. Add Host active la boîte de
dialogue présentée à la FIGURE 2-10.
Remove Host
Remove Host supprime de Filer le compte d’hôte sélectionné.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
25
Onglet Shares
La fonction Shares permet à Filer de rendre son espace disque local accessible aux
autres hôtes en réseau et aux utilisateurs sur ces hôtes. A chaque partage correspond
un répertoire sous-jacent “partagé” avec le reste du réseau.
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom dans la liste Shares, un menu
affiche les trois options présentées à la FIGURE 2-11.
■
■
■
Add Share
Change Share
Remove Share
FIGURE 2-11
26
Menu de la liste de l’onglet Shares
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Boîte de dialogue de l’onglet Shares
La boîte de dialogue de l’onglet Shares est présentée à la FIGURE 2-12. Une
description des fonctions et des champs de saisie de données de la boîte de dialogue
est présentée sous la figure.
FIGURE 2-12
Boîte de dialogue de l’onglet Shares
■
Array. Vous permet d’effectuer un choix dans une liste de piles de disques
disponibles. Ces piles correspondent aux périphériques de stockage configurés
sur le système. Le nom de la pile (par exemple, pile 1) est un nom générique sans
lien avec le système d’exploitation. Le champ Array correspond à un répertoire de
niveau supérieur tel que /data1, /data2, /data3, ou /data4.
■
Directory. Ce champ permet de nommer le répertoire qui partagera des
informations sur la pile spécifiée ci-dessus.
■
Description. Ce champ est utilisé pour établir le nom commun du partage qui
apparaîtra dans la liste Shares.
■
Ownership. Ce bouton permet d’affecter à un utilisateur ou à un groupe la
propriété d’un répertoire créé sur le réseau par l’option Add Share. L’utilisateur
par défaut est “root” (le superutilisateur), et le groupe par défaut est “other”. Une
fois la propriété d’un répertoire affectée, le propriétaire est responsable de
l’établissement des niveaux de permission sur tous les fichiers et sous-répertoires
résidant à l’intérieur d’un partage.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
27
■
Global Access. Ce bouton permet d’établir le niveau d’accès dont bénéficie un
système sur le réseau s’il a monté ce partage. Celui-ci sera Lecture seule ou
Lecture/Ecriture.
Les administrateurs peuvent créer un partage et définir un accès global en lecture
ou écriture, mais définissent des permissions (avec les commandes système
chown, chgrp et chmod) de façon qu’une seule personne ou un groupe
sélectionné de personnes y ait accès.
■
Host Access. Ce bouton s’utilise d’une manière similaire au bouton Global
Access, sauf qu’il permet un meilleur niveau de contrôle par l’hôte. Lorsque que
vous cliquez sur le bouton Host Access, une boîte de dialogue présente une liste
d’hôtes et un champ de saisie de données. Lorsque vous cliquez avec le bouton
droit sur un nom dans la liste d’hôtes, un menu comportant quatre options
s’affiche : Update Access, Add Host, Remove Host et Revert.
■
■
Update Access vous permet de sélectionner un hôte existant dans la liste
d’hôtes de la boîte de dialogue Host Access pour changer le niveau d’accès.
Add Host vous permet d’ajouter un nouvel hôte dans la liste d’hôtes de la
boîte de dialogue Host Access pour définir le niveau d’accès. Cet hôte doit déjà
avoir été ajouté dans la liste d’hôtes principale avec la fonction Host.
Remarque – Le processus Add Host n’ajoute pas d’hôte à la liste de la fonction
Hosts ; il ajoute uniquement un hôte dans la liste de la boîte de dialogue Host Access.
■
■
Remove Host vous permet de retirer un hôte de la liste d’hôtes de la boîte de
dialogue Host Access.
Revert vous permet d’annuler les modifications apportées dans la liste d’hôtes
de la boîte de dialogue Host Access. La liste revient à l’état en cours avant
l’ouverture de la boîte de dialogue Host Access.
Outre Read Only et Read/Write, la boîte de dialogue Host Access comporte un
niveau d’accès Root. Cela permet un accès de niveau administratif complet au
partage nommé à partir d’un hôte distant spécifié.
Vous noterez également la présence de deux boutons en bas de la boîte de dialogue.
■
■
Update vous permet d’appliquer des modifications et de poursuivre le
traitement de la boîte de dialogue Host Access.
Finished termine la session Host Access.
Remarque – Si l’accès affecté à un hôte correspond à l’accès global du partage, cet
hôte n’apparaîtra pas dans la liste d’hôtes de la boîte de dialogue Host Access après
une mise à jour.
28
■
Update. Ce bouton vous permet d’appliquer les modifications et de poursuivre le
traitement de l’onglet Shares.
■
Cancel. Ce bouton annule la transaction immédiate.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Options de l’onglet Shares
Add Share
Cette option vous permet de créer un répertoire sur Filer et de le rendre accessible
sur le réseau. Add Share active la boîte de dialogue présentée à la FIGURE 2-12.
Change Share
Change Share vous permet de modifier les permissions d’un partage. Il s’utilise de
façon similaire à Add Share sauf que le bouton Array n’est pas disponible.
Remove Share
Cette option supprime de Filer le partage sélectionné.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
29
Onglet Network
L’onglet (fonction) Network permet de configurer les interfaces réseau ayant été
installées sur Filer. Lorsque Filer a été installé et configuré, l’interface principale a
été établie lorsque les invites de nom d’hôte et d’adresse IP ont reçu les réponses
demandées. Cette fonction vous permet d’établir d’autres interfaces réseau. Chaque
interface supplémentaire doit avoir un nom et une adresse qui lui est propre.
Remarque – Une fonctionnalité réseau supplémentaire est disponible. Voir “trunk”
à la page 113.
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un nom dans la liste Network, un
menu s’affiche avec les trois options présentées à la FIGURE 2-13.
■
■
■
View
Change
Disable
FIGURE 2-13
30
Menu de la liste Network
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Boîte de dialogue de l’onglet Network
La boîte de dialogue de l’onglet Network est présentée à la FIGURE 2-14. Une
description des fonctions et des champs de saisie de données de la boîte de dialogue
est présentée sous la figure.
FIGURE 2-14
Fonction Network - Change
■
Hostname. Ce champ vous permet d’affecter un nom unique à l’interface réseau
modifiée.
■
IP Address. Ce champ permet d’affecter une adresse IP unique à l’interface
réseau modifiée.
■
Subnet Mask. Ce champ vous permet de définir le masque de sous-réseau pour
l’interface configurée. Le masque de sous-réseau peut être entré de deux manières :
■
■
Notation décimale ; par exemple, 255.255.255.0
Notation hexadécimale ; par exemple ffffff00
■
Update. Bouton permet d’appliquer les modifications et de poursuivre le
traitement de l’onglet Network.
■
Cancel. Ce bouton annule la transaction immédiate.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
31
Attention – La modification de la configuration des interfaces réseau peut
provoquer des problèmes de communication entre Filer et le reste du réseau. Veillez
à vous assurer que la configuration de Filer est conforme aux paramètres de
configuration des autres hôtes sur le réseau.
Options de l’onglet Network
View
View remplit le champ de saisie de données de la fenêtre de Filer avec des
informations sur l’interface mise en surbrillance. Si une interface n’a pas été
configurée, l’adresse IP sera réglée à 0.0.0.0. Les informations contenues dans le
champ de saisie de données sont en gris pâle pour indiquer que les champs sont
inactifs.
Change
Cette option vous permet de modifier la configuration d’une interface réseau.
L’option Change est également utilisée pour configurer une interface qui n’a pas
encore été prise en compte.
Disable
Cette option remet l’interface réseau sélectionnée dans un état non configuré.
Disable réinitialise toutes les valeurs, notamment le nom d’hôte et l’adresse IP.
32
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Onglet Settings
L’onglet (fonction) Settings permet de configurer divers réglages et paramètres du
système.
FIGURE 2-15
Boîte de dialogue de la fonction Settings
Boîte de dialogue de l’onglet Settings
Lorsque vous ouvrez la fonction Shares, une boîte de dialogue comportant trois
boutons actifs s’affiche, telle que présentée à la FIGURE 2-15.
■
Email Notification. Ce bouton permet de configurer une ou plusieurs adresses
électroniques auxquelles une notification sera envoyée en cas de panne d’un
disque dur. De telles notifications sont envoyées en cas de panne de l’un des
disques de données bénéficiant d’une protection RAID.
Remarque – Pour permettre les notifications par courrier électronique, un serveur
de messagerie électronique doit être déclaré à Filer. Pour identifier le serveur de
messagerie électronique du réseau, utilisez la fonction Host pour créer un hôte
nommé “mailhost” ou affectez l’alias “mailhost” à un hôte existant.
Chapitre 2
L’utilitaire d’administration de Filer
33
34
■
NIS. Ce bouton permet de changer le domaine NIS (Network Information
Service) sur lequel l’ordinateur réside. NIS est utilisé pour distribuer divers
fichiers de données sur plusieurs ordinateurs.
■
DNS. Ce bouton permet de changer les informations DNS (Domain Name
System) que Filer utilise pour rechercher des adresses réseau en utilisant des
noms d’hôte. DNS est la contrepartie d’une adresse IP.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
CHAPITRE
3
Emploi de l’utilitaire
d’administration de Filer
Ce chapitre est organisé comme suit :
■
“Un exemple professionnel” à la page 36
■
“Procédures” à la page 38
■
“Ajout d’un nouveau groupe” à la page 39
■
“Ajout d’un nouvel utilisateur” à la page 42
■
“Suppression d’un utilisateur” à la page 46
■
“Modification d’un groupe” à la page 47
■
“Ajout d’un nouvel hôte” à la page 50
■
“Ajout d’un nouveau partage” à la page 55
■
“Modification d’un partage” à la page 63
■
“Modification d’une interface réseau” à la page 70
■
“Modification des notifications par courrier électronique” à la page 70
■
“Modification des services client DNS” à la page 72
■
“Modification des services client NIS” à la page 74
35
Un exemple professionnel
Cette section présente un exemple professionnel classique et part du principe que
vous êtes l’administrateur système d’une entreprise devant permettre
au département financier d’accéder à Filer. Le département financier comporte cinq
membres et un superviseur. Le superviseur et éventuellement d’autres membres
doivent avoir des permissions d’accès différentes. Le directeur financier
de l’entreprise a également besoin d’un accès en lecture seule aux données de Filer.
TABLEAU 3-1
Résumé de l’exemple professionnel
Objectif/condition du travail
Tâche
Référence
Démarrer l’établissement
du groupe fonctionnel du
département financier.
1. Ajoutez un nom de compte
de groupe pour le
département. Laissez
l’appartenance du groupe
vide.
“Ajout d’un nouveau groupe”
à la page 39
2. Ajoutez un nom de compte
d’utilisateur pour chaque
membre du service.
Affectez chaque membre au
groupe créé ci-dessus, et
désignez ce groupe comme
groupe principal.
“Ajout d’un nouvel
utilisateur” à la page 42
1. Retirez du système le nom
de compte d’utilisateur de
l’employé.
“Suppression d’un utilisateur”
à la page 46
2. Supprimez du groupe le
nom de compte d’utilisateur
de l’employé.
“Modification d’un groupe” à
la page 47
1. Ajoutez un nom d’hôte
(adresse IP) pour chaque
ordinateur du département.
“Ajout d’un nouvel hôte” à
la page 50
2. Ajoutez un partage pour le
département et établissez
les hôtes, groupe(s),
appartenance et
permissions d’accès.
“Ajout d’un nouveau partage”
à la page 55
Un employé du service
financier quitte
l’entreprise.
Créer une zone de
données partagées
communes pour le
département.
36
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Remarque : Lorsque vous
ajoutez un utilisateur, un
partage pour cet utilisateur est
automatiquement créé (ajouté)
dans le répertoire de base. Ce
partage peut ensuite être
modifié ou supprimé avec la
fonction Shares.
TABLEAU 3-1
Résumé de l’exemple professionnel (Suite)
Objectif/condition du travail
Tâche
Référence
Définir l’accès au partage
pour le directeur
financier.
1. Ajoutez un nom de compte
d’utilisateur pour le
directeur financier.
“Ajout d’un nouveau groupe”
à la page 39
2. Ajoutez un nom d’hôte
(adresse IP) pour
l’ordinateur du directeur
financier.
“Ajout d’un nouvel hôte” à
la page 50
3. Modifiez le partage du
département pour ajouter
l’hôte du directeur financier
avec un accès en lecture
seule.
“Modification d’un partage” à
la page 63
Le département
technique génère un
trafic important ayant
une incidence directe sur
les performances du
réseau principal.
Placez le département
technique sur un réseau
séparé et configurez l’une des
interfaces réseau de Filer pour
une utilisation sur ce réseau.
“Modification d’une interface
réseau” à la page 70
Etablir des notifications
par courrier électronique
et des services client.
1. En tant qu’administrateur
système, configurez la
messagerie électronique de
façon à vous signaler
automatiquement les
pannes physiques du
matériel.
“Modification des
notifications par courrier
électronique” à la page 70
2. Configurez un service client
DNS.
“Modification des services
client DNS” à la page 72
3. Configurez un service client
NIS.
“Modification des services
client NIS” à la page 74
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
37
Procédures
Cette section contient les procédures suivantes :
38
■
“Ajout d’un nouveau groupe” à la page 39
■
“Ajout d’un nouvel utilisateur” à la page 42
■
“Suppression d’un utilisateur” à la page 46
■
“Modification d’un groupe” à la page 47
■
“Ajout d’un nouvel hôte” à la page 50
■
“Ajout d’un nouveau partage” à la page 55
■
“Modification d’un partage” à la page 63
■
“Modification d’une interface réseau” à la page 70
■
“Modification des notifications par courrier électronique” à la page 70
■
“Modification des services client DNS” à la page 72
■
“Modification des services client NIS” à la page 74
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
▼
Ajout d’un nouveau groupe
Utilisez cette fonction pour établir des groupes pouvant ultérieurement être divisés
en groupes principaux et en sous-groupes. Le nouveau groupe peut être laissé vide
de façon que des membres puissent être affectés ultérieurement.
1. Cliquez sur l’onglet Groups s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit dans la zone d’arrière-plan de la liste Groups.
Le sous-menu de la zone de liste Groups s’affiche.
FIGURE 3-1
Menu de la liste Groups
Remarque – Si vous cliquez avec le bouton droit sur un nom ou sur l’arrière-plan
d’une liste, un menu contextuel s’affiche. Dans un menu contextuel, seules les
fonctions applicables dans le contexte actuel sont affichées. Par exemple, si vous
cliquez avec le bouton droit sur un nom d’utilisateur, toutes les fonctions s’affichent ;
mais si vous cliquez avec le bouton droit sur l’arrière-plan, seule la fonction Add
s’affiche. Cela s’applique à tous les menus de liste de toutes les fonctions de
l’utilitaire d’administration de Filer.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
39
3. Choisissez Add Group.
La boîte de dialogue devient active.
FIGURE 3-2
Fonction Groups - Add Group
4. Tapez un nom de groupe unique sans espace composé d’un maximum de huit
caractères alphanumériques.
40
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
5. Cliquez sur Members, ou si l’utilisateur ou les utilisateurs n’ont pas encore été
ajoutés au système (comme dans “Un exemple professionnel” à la page 36)
omettez cette étape pour laisser le groupe vide afin de pouvoir affecter
des membres ultérieurement.
La liste de sélection de membres, qui présente tous les utilisateurs actuels, s’affiche.
FIGURE 3-3
Fonction Groups - Sélection de membres
a. Maintenez enfoncée la touche Contrôle et cliquez sur les membres à ajouter
au groupe.
b. Cliquez sur Apply.
6. Cliquez sur Update.
Remarque – Lors de la modification une fonction, vous devez appliquer les
modifications en utilisant Update ou les annuler avec Cancel.
7. Vérifiez que le nouveau groupe s’affiche dans la zone de liste Groups.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
41
▼
Ajout d’un nouvel utilisateur
1. Cliquez sur l’onglet Users s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit dans la zone d’arrière-plan de la zone de liste Users.
Le menu de la liste Users s’affiche.
FIGURE 3-4
42
Menu de la liste Users
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
3. Choisissez Add User.
La boîte de dialogue devient active.
FIGURE 3-5
Fonction Users - Add User
4. Tapez un nom d’utilisateur unique sans espace comportant un maximum de huit
caractères alphanumériques.
Il sera le nom de connexion de l’utilisateur.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
43
5. Cliquez sur Primary Group.
La zone de liste Group Selection s’affiche.
FIGURE 3-6
Fonction Users - Primary Group - Group Selection
6. Choisissez un groupe et cliquez sur Apply.
Cela associe l’utilisateur à ce groupe principal.
7. Ajoutez un commentaire.
44
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
8. Cliquez sur Array et choisissez une pile de disques.
Aucune limite n’est imposée quant au nombre de piles pouvant être affectées
à un utilisateur.
Remarque – Reportez-vous à la commande Vol au chapitre CLI.
FIGURE 3-7
Fonction Users - Sélection de piles
9. Cliquez sur Update.
10. Vérifiez que le nouvel utilisateur figure dans la liste Users.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
45
▼
Suppression d’un utilisateur
1. Cliquez sur l’onglet Users s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit sur un utilisateur.
Le menu de la liste Users s’affiche.
FIGURE 3-8
Menu de la liste Users
3. Choisissez Remove User, puis confirmez ou annulez la suppression.
4. Vérifiez que l’utilisateur supprimé ne figure pas dans la liste Users.
46
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
▼
Modification d’un groupe
Utilisez l’option Change Group pour supprimer des membres d’un groupe.
Remarque – Pour ajouter un nouvel utilisateur ou un utilisateur existant à un
groupe, utilisez la fonction Users (voir “Ajout d’un nouvel utilisateur” à la page 42).
Pour ajouter un nouvel utilisateur, cliquez dans la zone d’arrière-plan de la liste
Users. Pour un utilisateur existant, cliquez sur le nom de l’utilisateur.
1. Cliquez sur l’onglet Groups s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit sur un groupe.
Le menu de la liste Groups s’affiche.
FIGURE 3-9
Menu de la liste Groups
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
47
3. Choisissez Change Group.
Le nom de groupe s’affiche dans le champ de saisie de données et le bouton
Members devient actif.
FIGURE 3-10
48
Fonction Groups - Change Group
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
4. Cliquez sur Members.
Le liste de sélection de membres, qui contient tous les membres dans le groupe
nommé, s’affiche.
FIGURE 3-11
Fonction Groups - Sélection de membres
5. Maintenez enfoncée la touche Contrôle et cliquez pour mettre en surbrillance tous
les membres devant rester dans le groupe.
Tous les membres qui ne sont pas mis en surbrillance seront supprimés.
Remarque – Si vous souhaitez choisir plusieurs membres à conserver, et si vous ne
maintenez pas enfoncée la touche Contrôle lors de la sélection d’un nouveau nom,
le ou les membres actuels sont désélectionnés. Si vous avez oublié de maintenir
enfoncée la touche Contrôle et souhaitez restaurer les sélections d’origine, cliquez
sur Cancel.
6. Cliquez sur Apply.
7. Cliquez sur Update.
8. Vérifiez que le ou les membres exclus n’apparaissent pas dans la liste de sélection
de membres en cliquant de nouveau sur Members.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
49
▼
Ajout d’un nouvel hôte
1. Cliquez sur l’onglet Hosts s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit sur l’arrière-plan de la liste Host.
Le menu de la liste Hosts s’affiche.
FIGURE 3-12
50
Menu de la liste Hosts
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
3. Choisissez Add Host.
La boîte de dialogue devient active.
FIGURE 3-13
Fonction Hosts - Add Host
4. Tapez un nom d’hôte unique.
5. Tapez l’adresse IP de l’hôte.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
51
6. Vous pouvez aussi cliquer sur Aliases.
La liste Host Aliases s’affiche et peut être vide, comme dans la FIGURE 3-14.
a. Pour supprimer un hôte, cliquez avec le bouton sur celui-ci, sélectionnez
Remove Host et cliquez sur Apply.
FIGURE 3-14
52
Fonction Hosts - Host Aliases
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
b. Pour ajouter un hôte, cliquez avec le bouton droit sur la zone d’arrière-plan.
Le menu Add s’affiche.
FIGURE 3-15
Fonction Hosts - Host Aliases - Add
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
53
i. Cliquez sur Add.
La boîte de dialogue Add Host Alias s’affiche.
FIGURE 3-16
Fonction Hosts - Host Aliases - Add - Add Host Aliases
ii. Tapez l’alias de l’hôte et cliquez sur Update.
iii. Cliquez sur Apply.
7. Cliquez sur Update.
8. Vérifiez que l’hôte figure dans la liste Hosts.
54
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
▼
Ajout d’un nouveau partage
1. Cliquez sur l’onglet Shares s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit dans la zone d’arrière-plan de la zone de liste Shares.
Le menu de la liste Shares s’affiche.
FIGURE 3-17
Menu de la liste Shares
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
55
3. Choisissez Add Share.
La boîte de dialogue devient active.
FIGURE 3-18
56
Fonction Shares - Add Share
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
4. Cliquez sur Array et choisissez une pile de disques.
Aucune limite n’est imposée quant au nombre de piles pouvant être affectées
à un utilisateur.
FIGURE 3-19
Fonction Shares - Sélection de piles
5. Tapez le nom du répertoire à créer.
Il partagera des informations sur la pile de disques spécifiée ci-dessus.
6. Tapez un nom pour le nouveau partage du département dans la zone Description.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
57
7. Cliquez sur Ownership.
La boîte de dialogue Ownership s’affiche.
FIGURE 3-20
Fonction Shares - Ownership
8. Entrez un nom d’utilisateur et un groupe, et cliquez sur Update.
Vous pouvez notamment indiquer le superviseur du département et le nom
de groupe du département.
58
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
9. Cliquez sur Global Access et choisissez le niveau d’accès Global.
Le niveau d’accès global prévoit une permission de lecture et d’écriture pour tous
les systèmes sur le réseau.
FIGURE 3-21
Fonction Shares - Global Access
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
59
10. Vous pouvez également cliquer sur Host Access et effectuer les sélections désirées.
Utilisez cette option pour créer une permission d’accès constituant une exception
à l’accès global établi dans l’étape précédente. Vous pourriez ainsi affecter
un accès global en lecture-écriture, mais donner à un hôte spécifique un accès
en lecture seule.
FIGURE 3-22
Fonction Shares - Host Access
a. Pour ajouter facultativement un hôte.
i. Cliquez avec le bouton droit dans la zone d’arrière-plan de la liste Host
Access et choisissez Add Host.
60
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
FIGURE 3-23
Fonction Shares - Sous-menu Host Access
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
61
La boîte de dialogue Add Host s’affiche.
FIGURE 3-24
Fonction Shares - Host Access - Add Host
ii. Tapez un nom d’hôte et cliquez sur Apply.
La boîte de dialogue Host Access affiche le nouveau nom d’hôte ajouté
(reportez-vous à la FIGURE 3-22).
b. Choisissez un hôte.
c. Choisissez un niveau d’accès d’hôte et cliquez sur Update.
d. Recommencez pour les autres hôtes désirés.
e. Cliquez sur Finished.
11. Cliquez sur Update.
12. Vérifiez que le nouveau partage figure dans la liste Shares.
62
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
▼
Modification d’un partage
1. Cliquez sur l’onglet Shares s’il n’est pas actif.
2. Cliquez avec le bouton droit sur un partage.
Le menu de la liste Shares s’affiche.
FIGURE 3-25
Menu de la liste Shares
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
63
3. Choisissez Change Share.
Les trois derniers boutons de saisie de données de la boîte de dialogue deviennent
actifs.
FIGURE 3-26
64
Fonction Shares - Change Share
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
4. Facultativement (si, par exemple, le propriétaire précédent a quitté l’entreprise),
cliquez sur Ownership.
La boîte de dialogue Ownership s’affiche.
FIGURE 3-27
Fonction Shares - Ownership
5. Entrez un utilisateur et un nom du groupe, puis cliquez sur Update.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
65
6. Facultativement, cliquez sur Global Access et choisissez un niveau d’accès global.
L’accès global prévoit une permission de lecture et d’écriture pour tous les systèmes
sur le réseau.
FIGURE 3-28
66
Fonction Shares - Global Access
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
7. Vous pouvez également cliquer sur Host Access et effectuer les sélections désirées.
Il s’agit de la modification la plus fréquemment apportée à un partage.
Utilisez cette option pour créer une permission d’accès constituant une exception
à l’accès global établi à l’étape précédente. Vous pourriez ainsi affecter un accès
global en lecture-écriture, mais donner à un hôte spécifique un accès en lecture seule.
FIGURE 3-29
Fonction Shares - Host Access
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
67
a. Pour ajouter facultativement un hôte :
i. Cliquez avec le bouton droit dans la zone d’arrière-plan de la liste Host
Access et choisissez Add Host.
FIGURE 3-30
68
Fonction Shares - Sous-menu Host Access
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
La boîte de dialogue Add Host s’affiche.
FIGURE 3-31
Fonction Shares - Host Access - Add Host
ii. Tapez un nom d’hôte et cliquez sur Apply.
La boîte de dialogue Host Access affiche le nouveau nom d’hôte ajouté
(reportez-vous à la FIGURE 3-29).
b. Choisissez un hôte.
c. Choisissez un niveau d’accès d’hôte et cliquez sur Update.
d. Recommencez pour les autres hôtes désirés.
e. Cliquez sur Finished.
8. Cliquez sur Update.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
69
▼
Modification d’une interface réseau
Remarque – Voir la commande Trunk dans le chapitre CLI.
1. Contactez votre agent commercial Sun local pour obtenir des informations
complémentaires sur les options d’interface réseau pouvant être utilisées avec Filer.
2. Procurez-vous une carte réseau chez Sun.
3. Installez la carte réseau dans Filer conformément aux instructions fournies avec
la carte.
4. Employez l’utilitaire d’administration de Filer pour configurer la ou les nouvelles
interfaces sur le réseau.
Reportez-vous à “Onglet Network” à la page 30.
▼
Modification des notifications par courrier
électronique
1. Cliquez sur l’onglet Settings s’il n’est pas actif.
Le menu Settings s’affiche.
FIGURE 3-32
70
Fonction Settings
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
2. Cliquez sur EMail Notification.
La zone de liste EMail Address s’affiche.
root@localhost
admin@companyA
FIGURE 3-33
Fonction Settings - Email Address
3. Tapez une nouvelle adresse électronique.
4. Mettez en surbrillance la nouvelle entrée et cliquez sur Apply.
La nouvelle adresse s’affiche dans la liste.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
71
▼
Modification des services client DNS
1. Cliquez sur l’onglet Settings s’il n’est pas actif.
Le menu Settings s’affiche.
FIGURE 3-34
72
Fonction Settings
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
2. Cliquez sur DNS.
La boîte de dialogue DNS Configuration s’affiche.
FIGURE 3-35
Fonction Settings - DNS Configuration
3. Tapez un nouveau nom de domaine DNS.
4. Tapez les noms de serveur à associer au nouveau nom de domaine.
5. Cliquez sur Update.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
73
▼
Modification des services client NIS
1. Cliquez sur l’onglet Settings s’il n’est pas actif.
Le menu de la fonction Settings s’affiche.
FIGURE 3-36
74
Fonction Settings
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
2. Cliquez sur NIS.
La boîte de dialogue NIS Configuration s’affiche.
FIGURE 3-37
Fonction Settings - NIS Configuration
3. Tapez un nouveau nom de domaine NIS.
4. Cliquez sur Update.
Chapitre 3
Emploi de l’utilitaire d’administration de Filer
75
76
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
CHAPITRE
4
Guide de l’interface de ligne de
commande (CLI)
La famille de produits Sun StorEdge N8000 Filer offre une série de commandes
d’administration système puissantes pour l’interface de ligne de commande (CLI).
Ce chapitre indique la configuration logicielle minimale pour CLI et décrit les
commandes.
Attention – CLI est un regroupement de commandes Filer utilisées par
l’administrateur système. Cet administrateur (utilisateur admin) a un accès limité
aux commandes CLI de Filer. L’utilisateur admin se trouve, en effet, dans un shell
restreint, et ne peut effectuer que les tâches prévues par le jeu de commandes CLI.
Cependant, l’utilisateur root (superutilisateur) a un accès illimité à toutes les zones
de Filer. Par conséquent, lors d’une ouverture de session en tant que superutilisateur,
toutes les modifications effectuées avec ces commandes ou d’autres commandes,
dans la configuration ou dans le code, peuvent gravement compromettre les
fonctionnalités de Filer, ou empêcher l’obtention de résultats corrects et prévisibles.
Ce chapitre contient les sections suivantes :
■
“Configuration logicielle minimale” à la page 78
■
“Ouverture de session initiale de l’administrateur” à la page 78
■
“Documentation d’aide en ligne” à la page 78
■
“Jeu de commandes CLI” à la page 79
■
“Descriptions des commandes” à la page 79
77
Configuration logicielle minimale
Les produits logiciels suivants sont requis pour l’interface CLI de la famille
de produits Sun StorEdge N8000 Filer :
■ L’environnement d’exploitation de Solaris™ 8
■ Le logiciel Solaris PC Netlink 1.2
■ Le logiciel Sun Trunking™ 1.2
Ouverture de session initiale de
l’administrateur
Filer comporte une interface de ligne de commande (CLI) simplifiée. Pour accéder à
cette interface, établissez une connexion Telnet avec Filer et connectez-vous avec le
nom d’utilisateur admin. Le mot de passe par défaut d’origine de ce compte est
également admin. Lors du premier accès au compte de l’utilisateur admin, le système
demande automatiquement à l’utilisateur de changer le mot de passe établi d’origine.
Documentation d’aide en ligne
L’environnement d’exploitation Solaris comporte des pages de référence en ligne,
généralement qualifiées de documentation d’aide en ligne. La documentation d’aide en
ligne permet de rechercher rapidement des informations. Chaque page de cette
documentation concerne un sujet, pouvant être une commande, une fonction de
bibliothèque, un format de fichier ou un gestionnaire de périphérique. La
documentation d’aide en ligne fournit également des informations système et décrit
des standards.
Pour accéder à une page de documentation d’aide en ligne avec CLI, ouvrez une
fenêtre de terminal ou un utilitaire Shell et tapez man, le nom de la commande, puis
appuyez sur Retour :
# fman nom de commande
Le système répond avec des définitions, des arguments et des options. Vous pouvez
accéder à la documentation d’aide en ligne pour toutes les commandes mentionnées
dans ce chapitre.
78
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Jeu de commandes CLI
Le tableau suivant répertorie les commandes alphabétiquement.
arp
ifconfig
nis
savecore
uptime
clear
iostat
nis+
sfmounts
useradm
date
mpstat
ping
share
version
df
mt
prtconf
timezone
vmstat
fman
net
quota
trunk
vol
halt
netstat
rdate
ufsdump
help
nfscfg
reboot
ufsrestore
hostname
nfsstat
route
unshare
Descriptions des commandes
Cette section décrit les commandes CLI et indique la fonctionnalité, présente un
exemple et spécifie les options ou paramètres de chaque commande.
Cette section décrit les commandes suivantes :
■
“arp” à la page 81
■
“clear” à la page 82
■
“date” à la page 82
■
“df” à la page 83
■
“fman” à la page 86
■
“halt” à la page 86
■
“help” à la page 87
■
“hostname” à la page 87
■
“ifconfig” à la page 87
■
“iostat” à la page 91
■
“mpstat” à la page 93
■
“mt” à la page 94
■
“net” à la page 95
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
79
80
■
“netstat” à la page 96
■
“nfscfg” à la page 99
■
“nfsstat” à la page 100
■
“nis” à la page 101
■
“nis+” à la page 101
■
“ping” à la page 102
■
“prtconf” à la page 103
■
“quota” à la page 106
■
“rdate” à la page 107
■
“reboot” à la page 108
■
“route” à la page 109
■
“savecore” à la page 110
■
“share” à la page 112
■
“sfmounts” à la page 111
■
“timezone” à la page 112
■
“trunk” à la page 113
■
“ufsdump” à la page 114
■
“ufsrestore” à la page 115
■
“unshare” à la page 115
■
“uptime” à la page 116
■
“useradm” à la page 117
■
“version” à la page 119
■
“vmstat” à la page 120
■
“vol” à la page 121
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
arp
Fonctionnalité
La commande arp affiche et modifie les tables de conversion d’adresses InternetEthernet utilisées par le protocole de résolution d’adresses.
Options
TABLEAU 4-1
Options de la commande arp
Option
Fonction
-a
Affiche toutes les entrées ARP actuelles.
-d
Supprime une entrée pour l’hôte nommé nomhôte.
Remarque - Cette option peut uniquement être employée par
le superutilisateur.
-f
Lit le nom de fichier nomfichier et définit plusieurs entrées dans
les tables ARP.
-s
Crée une entrée ARP pour l’hôte nommé nomhôte avec l’adresse
Ethernet adresse_ether.
-s temp
L’entrée arp ne sera pas permanente.
-s pub
Si le mot pub est indiqué, l’entrée sera publiée.
-s trail
Indique que des encapsulations de bloc de fin peuvent être envoyées
à l’hôte.
Exemples
#
#
#
#
#
arp
arp
arp
arp
arp
nomhôte
-a
-d nomhôte
-f nomfichier
-s nomhôte adresse_ether [temp] [pub] [trail]
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
81
clear
Fonctionnalité
La commande clear efface l’écran lorsque cela est possible. Elle vérifie la présence
du type de terminal dans l’environnement puis examine la base de données terminfo
pour déterminer comment effacer l’écran.
Exemple
# clear
Dans cet exemple, l’écran serait effacé.
date
Fonctionnalité
La commande date écrit la date et l’heure sur la sortie standard ou tente de régler
la date et l’heure du système. Par défaut, la date et l’heure actuelles sont écrites.
Options
TABLEAU 4-2
Options de la commande date
Option
Fonction
-a
Ajuste l’heure lentement par sss.fff secondes, où sss représentent des
secondes et fff des fractions de seconde.
-u
Affiche ou définit la date selon l’heure GMT (Greenwich Mean
Time), en omettant la conversion normale vers (ou depuis) l’heure
locale.
Exemples
# date
Thu Oct 19 16:32:12 PDT 2000
# date -u
Thu Oct 19 23:23:37 GMT 2000
82
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
df
Fonctionnalité
La commande df affiche la quantité d’espace disque occupé par des systèmes de
fichiers montés ou non, la quantité d’espace utilisée et disponible, et la partie de la
capacité totale du système de fichiers qui a été utilisée. Le système de fichiers est
spécifié par un périphérique, ou par une référence à un fichier ou un répertoire sur
le système de fichiers spécifié.
Utilisée sans option, df indique tous les systèmes de fichiers montés.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
83
Options
TABLEAU 4-3
84
Options de la commande df
Option
Fonction
-a
Rapports sur tous les systèmes de fichiers, notamment ceux pour
lesquels l’entrée dans /etc/mnttab a l’option ignore activée.
-b
Imprime le nombre total de kilo-octets libres.
-e
Imprime uniquement le nombre de fichiers libres.
-F
Spécifie le FSType concerné. L’option -F est destinée aux systèmes
de fichiers non montés.
-g
Imprime toute la structure statvfs.
Remarque - Cette option est utilisée uniquement pour les systèmes
de fichiers montés. Elle ne peut pas être employée avec l’option -o.
Cette option annule l’effet des options -b, -e, -k, -n, -P et -t.
-k
Imprime l’allocation en kilo-octets. La sortie est composée d’une
ligne d’informations pour chaque système de fichiers spécifié. Ces
informations incluent le nom du système de fichiers, l’espace total
alloué dans le système de fichiers, la quantité d’espace allouée aux
fichiers existants, la quantité d’espace totale disponible pour la
création de nouveaux fichiers par des utilisateurs non privilégiés,
et le pourcentage d’espace normalement disponible qui est
actuellement alloué à tous les fichiers sur le système de fichiers.
Remarque - Cette option annule l’effet des options -b, -e, -k, -n et -t.
-l
Fournit des informations uniquement sur les systèmes de fichiers
locaux. Cette option est destinée uniquement aux systèmes de
fichiers montés. Elle ne peut pas être employée avec l’option -o.
-n
Imprime uniquement le nom FSType . Cette option imprime la liste
des types de système de fichiers monté. Cette option est utilisée
uniquement pour les systèmes de fichiers montés. Elle ne peut pas
être employée avec l’option -o.
-o
Spécifie les options spécifiques de FSType. Ces options sont séparées
par des virgules, sans espaces.
-t
Imprime des listes complètes avec totaux. Cette option annule l’effet
des options -b, -e et -n.
-V
Affiche le jeu complet de lignes de commande spécifiques du
système de fichiers, sans les exécuter.
-P
Imprime l’allocation en unités de 512 octets.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Exemples
# df -e
Filesystem ifree
/dev/dsk/c0t0d0s0 405820
/proc 1899
fd 0
/dev/dsk/c0t0d0s3 65012
swap 20211
# df -n
. : ufs
/proc : proc
/dev/fd : fd0
/cache : ufs
/tmp : tmpfs
# df -V
df -F ufs /dev/dsk/c0t0d0s0
df -F proc /proc
df -F fd fd
df -F ufs /dev/dsk/c0t0d0s3
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
85
fman
Fonctionnalité
La commande fman affiche des informations de type UNIX sur les pages de
documentation d’aide en ligne que vous sélectionnez par nom.
Exemple
# fman help
Dans cet exemple, des informations seraient affichées sur la commande help de
Filer.
halt
Fonctionnalité
La commande halt écrit toutes les informations en instance sur les disques puis
arrête le système d’exploitation.
Options
TABLEAU 4-4
Options de la commande halt
Option
Fonction
-d
Force un vidage mémoire sur incident avant le redémarrage.
-l
Supprime l’envoi d’un message au démon du journal système,
syslogd, précisant qui a exécuté une commande halt.
-n
Empêche sync avant l’arrêt.
-q
Arrête rapidement le système. Aucun arrêt conforme n’est tenté.
-y
Arrête le système même depuis un terminal d’accès distant.
Exemple
# halt -y
86
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
help
Fonctionnalité
La commande help imprime la liste de toutes les commandes disponibles sur Filer. La
commande ne prend aucun argument.
Exemple
# help
Dans cet exemple, une liste des commandes de Filer serait imprimée.
hostname
Fonctionnalité
La commande hostname imprime le nom de l’hôte actuel, affecté pendant la
configuration initiale de Filer.
Exemple
# hostname
nsuzanne
ifconfig
Fonctionnalité
La commande ifconfig est utilisée pour configurer divers paramètres relatifs aux
ports de réseau installés dans Filer. Utilisez la commande fman de l’interface CLI de
Filer pour obtenir plus de détails.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
87
Options
TABLEAU 4-5
88
Options de la commande ifconfig
Option
Fonction
addif addresse
Crée la prochaine interface logique sur l’interface physique
spécifiée.
arp
Permet l’utilisation du protocole ARP (Address Resolution Protocol)
pour le mappage entre des adresses de niveau réseau (par défaut).
Cela est actuellement mis en oeuvre pour le mappage entre des
adresses IPv4 et des adresses Ethernet 10 Mbps.
-arp
Désactive l’utilisation du protocole ARP.
auto-revarp
Utilise le protocole RARP (Reverse Address Resolution Protocol)
pour acquérir automatiquement une adresse pour cette interface.
broadcast adresse
Pour IPv4 uniquement. Spécifie l’adresse à utiliser pour représenter
des diffusions au réseau.
destination
adresse_dest
Définit l’adresse de destination pour une interface point à point.
dhcp
Cette option est un alias de l’option auto-dhcp.
down
Marque une interface “inactive”. Lorsqu’une interface est marquée
“inactive”, le système ne tente pas de transmettre des messages par
le biais de cette interface. Si possible, l’interface est réinitialisée pour
désactiver également la réception. Cette action ne désactive pas
automatiquement les routes utilisant l’interface.
encr_auth_algs
Cette option est un algorithme d’authentification.
encr_algs
Cette option est un algorithme de cryptage.
index n
Change l’index d’interface pour l’interface. La valeur de n doit être
un index d’interface (if_index) non utilisé sur une autre interface.
if_index sera un nombre positif différent de 0 identifiant de façon
unique l’interface du réseau sur le système.
metric n
Règle les métriques de routage de l’interface à n ; si aucune valeur
n’est spécifiée, la valeur par défaut est 0. Les métriques de routage
sont utilisées par le protocole de routage. Les métriques élevées
rendent une route moins favorable ; les métriques sont comptées
comme une addition de sauts vers le réseau ou l’hôte de destination.
modinsert
nom_mod@pos
Insère un module portant le nom nom_mod dans le flux du
périphérique à la position pos.
modlist
Répertorie tous les modules dans le flux du périphérique.
modremove
nom_mod@pos
Retire un module portant le nom nom_mod du flux du périphérique
à la position pos.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
TABLEAU 4-5
Options de la commande ifconfig (suite)
Option
Fonction
mtu n
Règle l’unité de transmission maximale de l’interface à n. Pour de
nombreux types de réseau, mtu a une limite supérieure, par exemple
de 1500 pour Ethernet.
netmask masque
Pour IPv4 uniquement. Spécifie la partie de l’adresse à réserver à la
sous-division de réseaux en sous-réseaux.
nud
Active le mécanisme de détection d’une accessibilité au voisinage
sur une interface “point-to-go”.
-nud
Désactive le mécanisme de détection d’une accessibilité au voisinage
sur une interface “point-to-go”.
plumb
Ouvre le périphérique associé au nom d’interface physique et établit
les flux permettant au protocole IP d’utiliser le périphérique.
Lorsqu’utilisée avec un nom d’interface logique, cette option permet
de créer une interface logique nommée spécifique.
private
Indique au démon de routage in.routed que l’interface ne doit pas
être annoncée.
-private
Spécifie des interfaces non annoncées.
removeif adresse
Retire l’interface logique sur l’interface physique spécifiée qui
correspond à l’adresse spécifiée.
set
Définit l’adresse, longueur_préfixe ou les deux, pour une interface.
subnet
Définit l’adresse de sous-réseau pour une interface.
tdst
adresse_dest_tunnel
Définit l’adresse de destination d’un tunnel. L’adresse doit être
différente de l’adresse_dest du tunnel, car aucun paquet ne quitte
le système sur un tel tunnel.
-trailers
Désactive l’utilisation d’une encapsulation de niveau liaison de
“bloc de fin”.
tsrc
adresse_src_tunnel
Définit l’adresse source d’un tunnel.
unplumb
Détruit tout flux associé à cette interface physique et ferme le
périphérique associé. Lorsqu’utilisée avec un nom d’interface
logique, l’interface logique est retirée du système. Après l’exécution
de cette option, le nom de périphérique n’apparaîtra plus dans la
sortie de ifconfig -a. Une interface doit être “inactive” avant de
pouvoir être soumise à la commande unplumb.
up
Marque une interface “active”. Cette option active une interface
après une commande ifconfig down, ce qui réinitialise le matériel.
xmit
Permet à une interface de transmettre des paquets. Il s’agit du
comportement par défaut lorsque l’interface est “active”.
-xmit
Désactive la transmission de paquets sur une interface. L’interface
continuera à recevoir des paquets.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
89
Exemple
Pour imprimer les informations d’adressage pour chaque interface, utilisez la
commande suivante.
# ifconfig -a
lo0: flags=849<UP,LOOPBACK,RUNNING,MULTICAST> mtu 8232
inet 127.0.0.1 netmask ff000000
hme0: flags=863<UP,BROADCAST,NOTRAILERS,RUNNING,MULTICAST> mtu
1500
inet 129.150.154.91 netmask ffffff00 broadcast 129.150.154.255
ether 8:0:20:8a:3a:1b
90
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
iostat
Fonctionnalité
La commande iostat indique les activités d’entrée-sortie (E/S) du terminal, du
disque et de l’unité de bande, ainsi que le niveau d’utilisation du processeur (UC).
Options
TABLEAU 4-6
Options de la commande iostat
Option
Fonction
-c
Indique un pourcentage de temps que le système a passé en mode
utilisateur, en mode système, en attente d’E/S et au repos.
-C
Lorsque les options -n et -x sont également sélectionnées, cette
option fournit les statistiques de disque étendues compilées par
contrôleur id.
-d
Pour chaque disque, indique le nombre de kilo-octets transférés par
seconde, le nombre de transferts par seconde, et le temps de service
moyen en millisecondes.
-D
Pour chaque disque, indique le nombre d’opérations de lecture par
seconde, le nombre d’opérations d’écriture par seconde et le
pourcentage d’utilisation du disque.
-e
Affiche des statistiques récapitulatives d’erreur de périphérique.
L’ensemble des erreurs, les erreurs matérielles, les erreurs logicielles
et les erreurs de transport s’affichent.
-E
Affiche toutes les statistiques d’erreurs de périphériques.
-I
Indique des nombres d’erreurs dans chaque intervalle, et non des
taux (si applicable).
-l n
Limite le nombre de disques inclus dans le rapport à n ; la limite du
nombre de disques est de 4 par défaut avec -d et -D, et illimitée
avec -x.
Remarque - Les disques faisant l’objet d’une demande explicite ne
sont pas concernés par cette limite.
-m
Indique les points de montage du système de fichiers. Cette option
est particulièrement utile si l’option -P ou -p est également
spécifiée.
-M
Affiche le débit de données en Mo/sec. et non en Ko/sec.
-n
Affiche les noms en format descriptif (par exemple, cXtYdZ, rmt/N,
server:/export/path).
-p
Pour chaque disque, fournit des statistiques par partition en
complément des statistiques par périphérique.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
91
TABLEAU 4-6
Options de la commande iostat (suite)
Option
Fonction
-P
Pour chaque disque, fournit des statistiques par partition
uniquement, sans statistiques par périphérique.
-r
Emet des données dans un format séparé par des virgules.
-s
Supprime les messages associés au “changements d’état”.
-t
Indique le nombre de caractères lus et écrits par seconde sur les
terminaux.
-T
Emet un horodatage.
-x
Pour chaque disque, fournit des statistiques de disque étendues.
La sortie est au format tabulaire.
-z
N’imprime pas les lignes dont les valeurs de données sous-jacentes
sont toutes à zéro.
Exemples
# iostat -c
uc
us sy wt id
49 _1 _0 50
# iostat -e
---- errors ---device s/w h/w trn tot
sd0 _____0 __0 __0 __0
nfs1 ____0 __0 __0 __0
nfs2 ____0 __0 __0 __0
nfs3 ____0 __0 __0 __0
# iostat -E
sd0 Soft Errors: 0 Hard Errors: 0 Transport Errors: 0
Vendor: SEAGATE Product: ST34371W SUN4.2G Revision: 7462 Serial No: 9717E23147
RPM: 7200 Heads: 16 Size: 4.29GB <4292075520 bytes>
Media Error: 0 Device Not Ready: 0 No Device: 0 Recoverable: 0
Illegal Request: 0 Predictive Failure Analysis: 0
# iostat -t
tty
tin tout
__0 ___1
# iostat -x
extended device statistics
device r/s w/s kr/s kw/s wait actv svc_t %w %b
sd0 ___0.1 0.2 _0.8 _1.9 _0.0 _0.0 _82.4 _0 _0
nfs1 __0.0 0.0 _0.0 _0.0 _0.0 _0.0 __0.0 _0 _0
nfs2 __0.0 0.0 _0.0 _0.2 _0.0 _0.0 _16.0 _0 _0
nfs3 __0.0 0.0 _0.3 _0.0 _0.0 _0.0 __7.7 _0 _0
92
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
mpstat
Fonctionnalité
La commande mpstat fournit des statistiques par processeur sous forme tabulaire.
Chaque ligne du tableau représente l’activité d’un processeur. Le premier tableau
récapitule toute activité depuis l’amorçage. Chaque tableau suivant récapitule
l’activité de l’intervalle précédent. Toutes les valeurs sont des taux (événement par
seconde) sauf indication contraire.
La commande mpstat fournit les informations suivantes.
TABLEAU 4-7
Champs de sortie de la commande mpstat
Champ
Explication
UC
ID du processeur
minf
Fautes mineures
mjf
Fautes majeures
xcal
Appels inter-processeur
intr
Interruptions
ithr
Interruptions
csw
Interruptions sous forme de threads (sans compter les interruptions
d’horloge)
icsw
Changements de contexte involontaires
migr
Migration de thread (vers un autre processeur)
smtx
Spins sur mutex (verrouillage non acquis à la première tentative)
srw
Spins sur verrouillage lecture/écriture (verrouillage non acquis à la
première tentative)
syscl
Appels système
usr
Pourcentage du temps utilisateur
sys
Pourcentage du temps système
wt
Pourcentage du temps d’attente
idl
Pourcentage du temps au repos
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
93
Options
Les options suivantes sont prises en charge.
TABLEAU 4-8
Options de la commande mpstat
Option
Fonction
-p
Indique l’appartenance à un ensemble de processeurs pour chaque
UC. Trie la sortie par ensemble. La sortie par défaut est triée par
numéro d’UC.
-P ensemble
Affiche uniquement les processeurs de l’ensemble spécifié.
Exemple
# mpstat
CPU minf mjf xcal intr ithr csw icsw migr smtx srw syscl usr sys wt idl
__0 __68 __0 ___0 _251 __45 _92 __23 ___0 ___0 __0 __528 _47 __1 _0 _52
#
mt
Fonctionnalité
La commande mt envoie des commandes à un système d’entraînement de bande
magnétique. Si -f nombande n’est pas spécifié, la variable d’environnement TAPE est
employée. Si TAPE n’existe pas, mt emploie le périphérique /dev/rmt/0n.
Option
L’option et la variable -f nombande spécifie le périphérique de bande brut.
Exemple
# mt commande ...
Dans cet exemple, commande est envoyée une seule fois au système d’entraînement
de bande magnétique.
94
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
net
Fonctionnalité
La commande net est utilisée pour configurer divers aspects de la connectivité PC
de Filer. Elle peut être utilisée pour créer des partages CIFS ainsi que des utilisateurs
Microsoft Windows™. Utilisez la commande net help de l’interface CLI de Filer
pour obtenir plus de détails.
Exemples
# net
(Names all of the available net commands)
# net help
(Provides a description, syntax and options for the net help command)
# net help help
(Provides a description, syntax and options for the net help command)
# net help names
(Defines all of the naming conventions used in the syntax of the net command)
# net help syntax
(Defines all of the conventions used in the syntax of the net command)
# net help command
(Provides the description, syntax, and options for the net command you enter)
# net command
(Provides the description, syntax, and options for the net command you enter)
# net command/?
(Provides syntax only for the net command you enter)
# net help command/options
(Provides a detailed description of the options for the net command you enter)
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
95
netstat
Fonctionnalité
La commande netstat affiche le contenu de certaines structures de données
associées au réseau dans divers formats, selon les options sélectionnées.
La première forme de la commande affiche la liste des sockets actifs pour chaque
protocole. La seconde forme sélectionne une structure de données réseau parmi des
diverses structures existantes. La troisième forme indique l’état des interfaces. La
quatrième forme affiche la table de routage. La cinquième forme affiche la table de
routage multidestinataire. La sixième forme affiche l’état de DHCP sur une interface
ou sur toutes les interfaces.
Options
TABLEAU 4-9
96
Options de la commande netstat
Option
Fonction
-a
Indique l’état de tous les sockets, toutes les entrées de table de
routage, ou toutes les interfaces, physiques et logiques.
-f famille_adresses
Limite tous les affichages aux affichages de la famille_adresse
spécifiée.
-g
Montre les appartenances de groupe multidestinataire pour toutes
les interfaces.
-i
Indique l’état des interfaces qui sont utilisées pour le trafic IP.
Normalement cette option indique l’état et des statistiques pour les
interfaces physiques. En combinaison avec l’option -a, cette option
fournit également des informations pour les interfaces logiques.
-m
Affiche les statistiques STREAMS.
-n
Affiche les adresses réseau sous forme de nombres. netstat affiche
normalement les adresses sous forme de symboles.
-p
Montre le réseau aux tables de supports.
-r
Montre les tables de routage. Normalement, seuls l’interface, l’hôte,
le réseau et les routes par défaut sont indiqués, mais lorsque cette
option est combinée à l’option -a tous les routes seront imprimées
notamment le cache.
-s
Affiche des statistiques par protocole. Lorsqu’elle est utilisée avec
l’option -M, cette option affiche plutôt des statistiques de routage
multidestinataire. Lorsqu’elle est utilisée avec l’option -a, des
statistiques par interface seront affichées, si disponibles, en
complément des statistiques globales du système.
-v
Bavard (verbose). Affiche des informations supplémentaires pour les
sockets et la table de routage.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
TABLEAU 4-9
Options de la commande netstat (suite)
Option
Fonction
-I interface
Affiche l’état d’une interface particulière. interface peut être
n’importe quelle interface valide telle que hme0 ou le0.
Normalement, l’état et les statistiques des interfaces physiques
seront affichés. Lorsque cette option est combinée à l’option -a, des
informations pour les interfaces logiques sont également fournies.
-M
Affiche les tables de routage multidestinataire. Lorsqu’elle est
utilisée avec l’option -s, cette option affiche plutôt des statistiques
de routage multidestinataire.
-P protocole
Limite l’affichage des statistiques ou de l’état de tous les sockets à
ceux applicables au protocole. Le protocole peut être ip, ipv6, icmp,
icmpv6, igmp, udp, tcp, rawip. Le protocole doit être indiqué
uniquement en minuscules.
-D
Indique l’état des interfaces DHCP configurées.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
97
Exemples
# netstat -g
Group Memberships
Interface Group ________________ RefCnt
--------- ---------------------- -----lo0 _____ 224.0.0.1 ____________ _____1
hme0 ____ 224.0.1.1 ____________ _____1
hme0 ____ 224.0.0.1 ____________ _____2
# netstat -i
Name Mtu_ Net/Dest_ Address__ Ipkts_ Terrs
lo0_ 8232 localhost localhost 23735_ 0____
hme0 1500 speedy___ speedy___ 302112 0____
# netstat -m
streams allocation:
________________________________cumulative
__________current maximum ___________total
streams ______283 ____336 ___________14195
queues _______736 ____806 ___________34711
mblk _________550 ___1020 __________104744
dblk _________534 ___1426 _________8208508
linkblk ________6 ____340 _______________6
strevent ______13 ____340 __________185109
syncq _________14 ____113 ______________34
qband __________0 ______0 _______________0
Opkts_ Oerrs Collis Queue
23735_ 0____ 0_____ 0
142515 0____ 0_____ 0
allocation
__failures
_________0
_________0
_________0
_________0
_________0
_________0
_________0
_________0
446 Kbytes allocated for streams data
# netstat -r
Routing Table:
__Destination Gateway______ Flags Ref Use_____ Interface
------------- ------------- ----- --- -------- --------nwk04-154 ___ speedy ______ _U __ __3 _____286 hme0
224.0.0.0 ___ speedy ______ _U __ __3 _______0 hme0
default _____ rnwk02b-154 _ _UG _ __0 _____680
localhost ___ localhost ___ _UH _ __0 ___22846 lo0
# netstat -M
Virtual Interface Table is empty
Multicast Forwarding Cache
_Origin-Subnet ________________Mcastgroup # Pkts In-Vif Out-vifs/Forw-ttl
Total no. of entries in cache:0
#
98
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
nfscfg
Fonctionnalité
La commande nfscfg active ou désactive le service NFS™.
Paramètres
La commande nfscfg accepte les paramètres de ligne de commande suivants.
Paramètre
Fonction
on
Active les services NFS.
off
Désactive les services NFS.
Exemple
# nfscfg on
Dans cet exemple, les services NFS sont activés.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
99
nfsstat
Fonctionnalité
La commande nfsstat affiche des informations statistiques sur les interfaces NFS et
RPC (Remove Procedure Call) au noyau. Elle peut également être utilisée pour
réinitialiser ces informations. Si aucune option n’est fournie, la valeur par défaut est
nfsstat -cnrs. Cela signifie qu’elle affiche tout sans rien initialiser.
Options
TABLEAU 4-10
100
Options de la commande nfsstat
Option
Fonction
-c
Affiche des informations client. Seules des informations NFS et RPC
côté client sont imprimées. Peut être associée aux options -n et -r
pour imprimer uniquement des informations client NFS ou RPC.
-m
Affiche des statistiques pour chaque système de fichiers monté NFS.
Cela inclut le nom et l’adresse du serveur, les indicateurs de
montage, les tailles de lecture et d’écriture actuelles, le nombre de
retransmissions, et les temporisateurs utilisés pour la retransmission
dynamique. La valeur srtt contient le temps d’aller-retour arrondi,
la valeur dev contient la déviation estimée, et la valeur cur est la
valeur de retransmission actuelle.
-n
Affiche des informations NFS. Des information NFS pour les côtés
client et serveur seront imprimées. Peut être combinée aux options
-c et -s pour imprimer uniquement des informations NFS client ou
serveur.
-r
Affiche des informations RPC.
-s
Affiche des informations serveur.
-z
Remet à zéro les statistiques. Cette option est destinée uniquement
au superutilisateur, et peut être combinée aux options ci-dessus
pour remettre à zéro des ensembles particuliers de statistiques après
leur impression.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Exemple
# nfsstat -m
/home/nsuzanne from ha10nwk-nfs1:/nfs1/home6/nsuzanne
_Flags: vers=3,proto=tcp,sec=sys,hard,intr,link,symlink,acl,rsize=32768,wsize=
32768,retrans=5
/usr/dist from udnwk02c,udnwk02b,udnwk02a:/usr/dist/
_Flags: vers=3,proto=tcp,sec=sys,hard,intr,llock,link,symlink,acl,rsize=32768,
wsize=32768,retrans=5
_Failover:noresponse=1, failover=1, remap=2, currserver=udnwk02a
#
nis
Fonctionnalité
La commande nis renvoie le nom du serveur NIS et le domaine par défaut.
Exemple
# nis
Le serveur NIS est ns-east-110. Le domaine par défaut est
Ecd.East.Sun.COM
nis+
Fonctionnalité
La commande nis+ renvoie le nom du serveur NIS.
Exemple
# nis+
Le serveur NIS est ns-east-110. Le domaine par défaut est
Ecd.East.Sun.COM
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
101
ping
Fonctionnalité
La commande ping utilise le datagramme ECHO_REQUEST du protocole ICMP pour
obtenir un ECHO_RESPONSE ICMP à partir de l’hôte ou de la passerelle de réseau
spécifié. Si l’hôte répond, ping affiche “hôte is alive” sur la sortie standard et se
termine. Sinon, après délai d’attente secondes, elle écrit “no answer from hôte”. La
valeur par défaut de délai d’attente est 20 secondes.
Options
TABLEAU 4-11
102
Options de la commande ping
Option
Fonction
-d
Active l’option de socket SO_DEBUG.
-l
Indique une route source non fixe. Utilisez cette option dans l’entête IP pour envoyer le paquet à l’hôte indiqué et le renvoyer. Cette
option est généralement utilisée avec l’option -R.
-L
Désactive le bouclage de paquets multidestinataire.
-n
Affiche les adresses réseau sous forme de nombres. ping affiche
normalement les adresses sous forme de noms d’hôte.
-r
Contourne les tables de routage normales et envoie directement à
un hôte sur réseau attaché.
-R
Enregistrer la route. Active l’option d’enregistrement de route IP, qui
stocke la route d’un paquet dans l’en-tête IP.
-v
Sortie bavarde. Répertorie les paquets ICMP, autres que
ECHO_RESPONSE, qui sont reçus.
-i adresse d’interface
Spécifie l’adresse d’interface sortante à utiliser pour les paquets
multidestinataire. L’adresse d’interface par défaut des paquets
multidestinataire est déterminée à partir des tables de routage
(mono-destinataire).
-I intervalle
Spécifie l’intervalle entre transmissions successives. La valeur par
défaut est une seconde.
-t ttl
Spécifie la durée de vie IP pour les paquets mono-destinataire et
multidestinataire.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Exemple
# ping hôte
# ping -s
Dans cet exemple, un hôte est interrogé pour voir s’il est actif. Dans le deuxième
exemple, un datagramme par seconde est envoyé et une ligne est imprimée pour
chaque ECHO_RESPONSE reçu.
prtconf
Fonctionnalité
La commande prtconf imprime les informations de configuration du système. La
sortie inclut la quantité totale de mémoire, et la configuration des périphériques du
système est formatée sous forme d’arborescence de périphériques.
Options
TABLEAU 4-12
Options de la commande prtconf
Option
Fonction
-P
Inclut des informations sur des pseudo-périphériques. Par défaut,
les informations sur des pseudo-périphériques sont omises.
-v
Indique le mode “verbose” (bavard).
-F
(SPARC seulement). Renvoie le nom du chemin du périphérique de
la mémoire d’écran de la console, le cas échéant. En l’absence d’une
mémoire d’écran, prtconf renvoie un code de sortie différent de
zéro.
-p
Affiche les informations dérivées de l’arborescence de périphériques
fournies par les microprogrammes (PROM) sur les plates-formes
SPARC ou le système d’amorçage sur les plates-formes x86.
-V
Affiche des informations de version de PROM (sur des platesformes SPARC) ou de système d’amorçage (sur des plates-formes
x86). Cette option doit être utilisée seule, puisqu’elle a priorité sur
toutes les autres. La sortie est une chaîne. Le format de la chaîne est
arbitraire et dépend de la plate-forme.
-D
Pour chaque périphérique système figurant dans l’arborescence des
périphériques, affiche le nom du gestionnaire de périphérique utilisé
pour gérer le périphérique.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
103
Exemple
# prtconf -F
Console output device is not a frame buffer
# prtconf -V
OBP 3.23.0 1999/06/30 13:53
# prtconf -p
System Configuration: Sun Microsystems sun4u
Memory size: 1024 Megabytes
System Peripherals (PROM Nodes):
Node ‘SUNW,Ultra-80’
____Node ‘packages’
________Node ‘terminal-emulator’
________Node ‘deblocker’
________Node ‘obp-tftp’
________Node ‘disk-label’
________Node ‘SUNW,builtin-drivers’
________Node ‘sun-keyboard’
________Node ‘ufs-file-system’
____Node ‘chosen’
____Node ‘openprom’
________Node ‘client-services’
L’exemple ci-dessus continue à la page suivante.
104
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
____Node ‘options’
____Node ‘aliases’
____Node ‘memory’
____Node ‘virtual-memory’
____Node ‘pci’
________Node ‘ebus’
____________Node ‘auxio’
____________Node ‘power’
____________Node ‘SUNW,pll’
____________Node ‘sc’
____________Node ‘se’
____________Node ‘su’
____________Node ‘su’
____________Node ‘ecpp”
____________Node ‘fdthree’
____________Node ‘eeprom’
____________Node ‘flashprom’
_________Node ‘pci108e,1000’
____________Node ‘SUNW,qfe’
____________Node ‘pci108e,1000’
____________Node ‘SUNW,qfe’
____________Node ‘pci108e,1000’
____________Node ‘SUNW,qfe’
____________Node ‘pci108e,1000’
...
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
105
quota
Fonctionnalité
La commande quota active, désactive et communique des quotas sur un système de
fichiers.
Commandes Quota
La commande quota a cinq fonctions, décrites dans le tableau ci-dessous. Chaque
fonction peut prendre un ou plusieurs paramètres, tels que décrits dans Descriptions
fonctionnelles.
Premier paramètre
Fonction
on
S’il est utilisé avec un deuxième paramètre système_fichiers, il active
les quotas sur le système de fichiers nommé.
off
S’il est utilisé avec un deuxième paramètre système_fichiers,
il désactive les quotas sur le système de fichiers nommé.
edit
S’il est utilisé avec une séquence de deuxièmes paramètres,
il modifie les quotas pour un utilisateur spécifique sur le système
de fichiers nommé.
report
S’il est utilisé avec un deuxième paramètre système_fichiers, il
indique tous les quotas pour tous les utilisateurs à qui des quotas
ont été affectés sur le système de fichiers nommé.
clear
S’il est utilisé avec un deuxième paramètre système_fichiers, il
désactive les quotas sur le système de fichiers nommé et supprime
toutes les données de quota actuellement associées au système de
fichiers. Demande à l’utilisateur de confirmer ces fonctions pour
éviter la suppression accidentelle de données.
Descriptions fonctionnelles
on
Le paramètre on nécessite le deuxième paramètre système_fichiers, où système_fichiers
est le point de montage d’un système de fichiers actuellement monté.
off
Le paramètre off nécessite le deuxième paramètre système_fichiers, où
système_fichiers est le point de montage d’un système de fichiers actuellement monté.
Toutes les informations de quota utilisateur sont maintenues même si les quotas ont
été désactivés. Cela simplifie l’activation ultérieure éventuelle des quotas.
106
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
edit
Le paramètre edit nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom_utilisateur
Le compte d’utilisateur auquel ce quota s’applique.
système_fichiers
Le système de fichiers sur lequel ce quota s’applique.
limite_logicielle
La limite du bloc logiciel (un bloc = 1024 octets).
limite_matérielle
De la limite du bloc matériel (un bloc = 1024 octets).
report
Le paramètre report nécessite le deuxième paramètre système_fichiers, où
système_fichiers est le point de montage d’un système de fichiers actuellement monté.
clear
Le paramètre clear nécessite le deuxième paramètre système_fichiers, où
système_fichiers est le point de montage d’un système de fichiers actuellement monté.
Exemples
#
#
#
#
#
quota
quota
quota
quota
quota
on système_fichiers
off système_fichiers
report système_fichiers
clear système_fichiers
edit nom_utilisateur système_fichiers logiciel
rdate
Fonctionnalité
La commande rdate définit la date système à partir d’un hôte distant.
Exemple
# rdate nom_hôte
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
107
reboot
Fonctionnalité
La commande reboot redémarre le système d’exploitation. Il peut être parfois
nécessaire de redémarrer manuellement le système après un processus de mise à
niveau ou un autre événement.
Options
TABLEAU 4-13
Options de la commande reboot
Option
Fonction
-d
Force un vidage mémoire sur incident avant le redémarrage.
-l
Supprime l’envoi d’un message au démon du journal système.
-n
Evite l’opération sync. L’emploi de cette option peut provoquer des
dommages aux fichiers.
-q
Redémarre rapidement et de façon non conforme le système sans
d’abord arrêter les processus en cours d’exécution.
Exemple
# reboot -q
108
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
route
Fonctionnalité
La commande route manipule manuellement les tables de routage du réseau.
Options
TABLEAU 4-14
Options de la commande route
Option
Fonction
-f
Vide les tables de routage de toutes les entrées de passerelle.
-n
Empêche les tentatives d’impression des noms d’hôte et de réseau
symboliquement lors des actions de génération de rapports. Cette
fonction est pratique, par exemple, lorsque tous les serveurs de
noms sont hors service sur votre réseau local, et que vous avez
besoin d’une route avant de pouvoir contacter le serveur de noms.
-v
Imprime des détails supplémentaires (mode bavard).
-q
Supprime toute sortie.
Exemple
speedy% route add default nom_hôte 0
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
109
savecore
Fonctionnalité
La commande savecore enregistre un vidage mémoire sur incident du noyau (en
supposant qu’il a été effectué) et écrit un message de redémarrage dans le journal
d’arrêt. La commande savecore vérifie le vidage mémoire sur incident pour
s’assurer qu’il correspond à la version du système d’exploitation actuellement
employée. Si c’est le cas, savecore enregistre les données de vidage mémoire sur
incident.
Options
TABLEAU 4-15
Options de la commande savecore
Option
Fonction
-L
Enregistre un vidage mémoire sur incident du système Solaris en
cours d’exécution, sans redémarrer ni modifier d’aucune manière le
système. Cette option oblige savecore à enregistrer un cliché direct
du système sur le périphérique de vidage, puis de récupérer
immédiatement les données et de les écrire dans un nouveau jeu de
fichiers de vidage mémoire sur incident dans le répertoire spécifié.
-v
Active des messages bavards de savecore.
-d
Ne tient pas compte de l’indicateur de validité de l’en-tête de
vidage. Force savecore à tenter d’enregistrer un vidage mémoire
sur incident même si les informations d’en-tête stockées sur le
périphérique de vidage indiquent que le vidage a déjà été enregistré.
-f fichier_vidage
Tente d’enregistrer un vidage mémoire sur incident à partir du
fichier spécifié et non du périphérique de vidage actuel du système.
Exemple
# savecore répertoire
Dans cet exemple, le vidage mémoire sur incident est enregistré dans le répertoire
spécifié.
110
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
sfmounts
Fonctionnalité
La commande sfmounts répertorie tous les clients montés à distance des systèmes
de fichiers à partir de Filer. Ces informations sont maintenues par l’hôte de Filer,
et sont enregistrées lors des incidents dans le fichier /etc/rmtab. La commande
sfmounts ne prend aucune option et imprime tous les montages distants dans
le format suivant :
# nom_hôte répertoire
Dans l’exemple ci-dessus, nom_hôte est le nom du client, et répertoire est la racine
du système de fichiers qui a été monté.
Exemple
# sfmounts
La liste suivante répertorie tous les clients qui ont monté des
systèmes de fichiers à distance depuis ns-east-92 :
remote_client : /directory
129.148.220.161:/var/tmp
credit:/tmp
benchpress:/usr/rbin/bin
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
111
share
Fonctionnalité
La commande share exporte, ou rend disponible une ressource pour le montage,
par le biais d’un système de fichiers distant de type FSType. Si l’option dans
-FFSType est omise, le premier type de système de fichiers indiqué dans
/etc/dfs/fstypes est employé par défaut. Lorsqu’elle s’invoque elle-même,
la commande share affiche tous les systèmes de fichiers partagés.
Options
TABLEAU 4-16
Options de la commande share
Option
Fonction
-F FSType
Spécifie le type de système de fichiers
-o options_spécifiques
Utilisée avec les options spécifiques rw et ro.
-d description
Fournit une description de la ressource partagée.
Exemple
# share -F nfs -o ro /disk
timezone
Fonctionnalité
La commande timezone met à jour la zone d’heure locale en modifiant et en réglant
la variable timezone à un fuseau horaire valide. Pour terminer le processus de réglage
du fuseau horaire, le système vous demande de redémarrer le système.
Paramètres
La commande timezone accepte un paramètre de fuseau horaire valide. Si aucun
paramètre n’est entré, vous recevez un message vous invitant à entrer l’option -H
ou un fuseau horaire valide. Vous devez d’abord entrer un pays valide, suivi d’un
fuseau horaire valide pour ce pays. Pour ces deux invites, vous pouvez entrer
un point d’interrogation (?) pour afficher la liste des entrées valides.
112
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Option
TABLEAU 4-17
Option de la commande timezone
Option
Fonction
-H
Répertorie les fuseaux horaires valides
Exemple
# timezone US/Eastern
Dans cet exemple, le fuseau horaire devient Eastern Standard Time au redémarrage
du système.
trunk
Fonctionnalité
La commande trunk joint logiquement un nombre donné d’interfaces sur une carte
QuadfastEthernet (qfe) ou GigabitEthernet (ge) pour fournir des fonctionnalités
réseau améliorées, telles que l’équilibre de charge du trafic et le service de
basculement pour Filer.
Paramètres
Paramètre
Fonction
create
Crée une ou plusieurs jonctions logiques entre des ports donnés sur
la ou les cartes qfe ou ge installées sur Filer. La commande create
accepte un nom de jonction unique, l’adresse IP et les interfaces à
utiliser. Le plus petit nombre d’interfaces pouvant être incluses dans
une jonction est de deux ; le nombre maximal est quatre. Des
groupements d’interfaces en nombre pair sont autorisés.
disable
Met temporairement une jonction hors service. Ses informations de
base sont conservées, mais elles ne doivent toutefois pas être
employées comme jonction. Cette commande accepte uniquement
le nom d’une jonction comme action.
enable
Active une jonction désactivée. Il suffit d’indiquer le nom de la
jonction désactivée pour réactiver toutes ses fonctionnalités.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
113
Paramètre
Fonction
destroy
Met une jonction hors service de façon permanente. Toutes les
informations concernant cette jonction sont supprimées. La seule
manière de restaurer son fonctionnement est d’exécuter de nouveau
la commande create. Destroy accepte uniquement le nom de la
jonction concernée. Remarque : si une jonction est actuellement
désactivée, elle doit être activée avant d’être détruite.
stats
Affiche des statistiques concernant la jonction indiquée par
l’utilisateur. Ce paramètre affiche des informations au moment de
l’exécution concernant le débit de la liaison.
config
Affiche la configuration actuelle de jonction sur Filer. Un tableau
montre les interfaces, précise si elle sont jointes, à quelle tête elles
sont jointes. Si elles ne sont pas jointes, elles sont indiquées comme
telles, —il est également précisé si PCI ou SBUS est employé et
chaque adresse mac d’origine.
Exemple
#
#
#
#
#
#
trunk
trunk
trunk
trunk
trunk
trunk
create nom_jonction adresse_ip interfaces
disable nom_jonction
enable nom_jonction
destroy nom_jonction
stats nom_jonction
config
ufsdump
Fonctionnalité
La commande ufsdump sauvegarde tous les fichiers spécifiés par fichiers_à_vider
(normalement tout un système de fichiers ou des fichiers dans un système modifiés
après une date spécifique) sur bande magnétique, disquette ou fichier disque. Lors de
l’exécution de ufsdump, le système de fichiers doit être inactif. Un système de fichier
est inactif lorsqu’il est démonté ou quand le système est en mode mono-utilisateur.
Exemples
Pour effectuer un vidage complet d’un système de fichiers racine sur c0t3d0 une
bande de cartouche de 150 Mo 0.
# ufsdump 0cfu /dev/rmt/0 /dev/rdsk/c0t3d0s0
114
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Pour effectuer et vérifier un vidage incrémentiel au niveau 5 de la partition usr de
c0t3d0 sur une unité de bande 12,7-mm 1.
# ufsdump 5fuv /dev/rmt/1 /dev/rdsk/c0t3d0s6
ufsrestore
Fonctionnalité
La commande ufsrestore restaure des fichiers à partir d’un support de
sauvegarde créé avec la commande ufsdump.
Exemple
# ufsrestore -rf /mnt/latest_image.dmp
unshare
Fonctionnalité
La commande unshare rend une ressource locale partagée non disponible comme
système des fichiers de type FSType. Si l’option -F FSType est omise, le premier type
de système de fichiers indiqué dans le fichier /etc/dfs/fstypes sera utilisé par
défaut. Les options_spécifiques, ainsi que la sémantique du nom de ressource, sont
spécifiques des systèmes de fichiers distribués particuliers.
Options
TABLEAU 4-18
Options de la commande unshare
Option
Fonction
-F FSType
Spécifie le type de système de fichiers.
-o
options_spécifiques
Spécifie des options spécifiques du système de fichiers indiqué
par l’option -F.
Exemple
# unshare /801/eng
Cet exemple annule le partage du répertoire /801/eng.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
115
uptime
Fonctionnalité
La commande uptime imprime l’heure actuelle, depuis combien de temps le
système est en service, et le nombre moyen de travaux contenus dans la file d’attente
d’exécution au cours des 1, 5, et 15 dernières minutes.
Exemple
# uptime
4:13pm up 20 min(s, 1 user, load average: 0.12, 0.12, 0.11
116
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
useradm
Fonctionnalité
La commande useradmin crée, met à jour ou supprime des utilisateurs du fichier
/etc/passwd et du contrôleur principal de domaine (PDC) Microsoft Windows™.
Vous pouvez également utiliser cette commande avec le paramètre view pour voir
la liste des utilisateurs.
Premiers paramètres
La commande useradmin accepte des premiers et deuxièmes paramètres.
Les premiers paramètres sont indiqués dans le tableau suivant.
Premier paramètre
Fonction
add
Crée une nouvelle entrée de compte utilisateur dans les fichiers en
double /etc/passwd, et /etc/ ainsi que dans le PDC Solaris PC
Netlink. Ce paramètre effectue également les interventions suivantes :
• Crée un répertoire de base pour le compte sur la pile de disques
spécifiée.
• Définit la propriété d’utilisateur et de groupe du répertoire de base.
• Crée un partage NFS et CIFS pour le répertoire.
change
Met à jour un compte utilisateur existant dans le fichier
/etc/passwd et dans le PDC Solaris PC Netlink. Ce paramètre
effectue également les interventions suivantes :
• Met à jour la propriété de groupe du répertoire de base.
• Met à jour les champs de description du partage (NFS et CIFS)
pour qu’ils correspondent au commentaire associé au compte.
remove
Supprime un compte utilisateur existant des fichiers en double
/etc/passwd, et /etc/, et du PDC Solaris PC Netlink. Ce
paramètre effectue également les interventions suivantes :
• Supprime le partage (NFS et CIFS) associé au compte.
• Laisse intact le répertoire de base associé au compte.
view
Permet l’affichage des détails d’un autre utilisateur spécifié. Si
aucun nom_connexion d’utilisateur n’est spécifié, les détails de tous
les utilisateurs sont affichés.
download
Ce paramètre est requis lors de l’exécution d’un service de noms. Il
assure l’acquisition de toutes les informations requises pour traiter
les autres paramètres de la commande useradm. Lorsqu’il n’est pas
utilisé avec un service de noms, des messages d’erreur vous invitent
à utiliser les autres commandes seules pour l’administration.
download nécessite un nom_connexion, et s’il s’agit de la création
d’un partage, le nom_vol correspondant.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
117
Deuxièmes paramètres
add
La fonction add nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom_connexion
Le nom de connexion du compte à créer.
nom_groupe
Le nom de groupe du groupe principal à affecter à ce compte.
commentaire
Le champ commentaire (généralement le nom de l’utilisateur).
Note - Les espaces doivent être mis entre apostrophes.
nom_vol
Le nom de volume du compte à créer.
change
La fonction change nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom_connexion
Le nom de connexion du compte à mettre à jour.
-g nom_groupe
Change le groupe principal du compte utilisateur en groupe.
-c commentaire
Change la commande du compte utilisateur pour le texte de
commentaire.
Remarque - Les espaces doivent être mis entre apostrophes.
remove
La fonction remove nécessite le paramètre nom_connexion pour indiquer le nom de
connexion du compte à supprimer.
view
Facultativement, la fonction view peut accepter le paramètre nom_connexion pour
indiquer le nom de connexion du compte à afficher. Lorsque nom_connexion est omis,
tous les comptes utilisateur sont indiqués.
118
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
download
La fonction download nécessite l’emploi des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom_connexion
Le nom de connexion du compte à mettre à jour.
share nom_volume |
noshare
Lors de la création d’un partage, le nom de volume est requis.
Exemple
#
#
#
#
#
useradm
useradm
useradm
useradm
useradm
add nom_connexion nom_groupe commentaire nom_vol
change nom_connexion [-g nom_groupe] [-c commentaire]
view nom_connexion
remove nom_connexion
download nom_connexion {share nom_vol | noshare}
version
Fonctionnalité
La commande version affiche :
■
Le modèle et la version de Filer utilisé
■
La version de l’utilitaire d’administration
■
La version de l’interface CLI
■
La version du système d’exploitation Solaris
Exemple
# version
StorEdge (TM) N8400 Filer 1.1
GUI Administration Tool 1.0
Command Line Interface 1.0
SunOS 5.8
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
119
vmstat
Fonctionnalité
La commande vmstat fournit des statistiques conservées sur les processus, la
mémoire virtuelle, les disques, les trappes et l’activité de l’UC.
Sans options, vmstat affiche un résumé d’une ligne de l’activité de mémoire
virtuelle depuis l’amorçage du système. Si l’intervalle est spécifié, vmstat récapitule
l’activité sur les intervalle dernières secondes, avec répétition infinie. Si un nombre est
indiqué, les statistiques sont répétées nombre fois.
Remarque – intervalle et nombre ne s’appliquent pas aux options -i et -s.
Si des disques sont spécifiés, ils sont prioritaires lorsque vmstat choisit des disques
à afficher (uniquement quatre par ligne). Les noms de disque généralement utilisé
sont id, sd, xd ou xy, suivis d’un nombre, par exemple, sd, xd0, etc.
Options
TABLEAU 4-19
120
Options de la commande vmstat
Option
Fonction
-c
Fournit des statistiques de purge de cache. Par défaut, indique le
nombre total de chaque type de cache purgé depuis l’amorçage.
-i
Indique le nombre d’interruptions par périphérique.
-s
Affiche le nombre total d’événements système s’étant produits
depuis l’amorçage.
-S
Fournit des informations sur le swapping et non sur l’activité de
pagination.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Exemples
# vmstat -c
flush statistics: (totals)
usr ctx rgn seg pag par
__0 __0 __0 __0 __0 __0
# vmstat -i
interrupt total rate
-------------------clock ___214819 _100
hmec0 ____43146 __20
-------------------Total ___257965 _120
#
vol
Fonctionnalité
La commande vol crée, affiche, étend, met en miroir ou supprime des volumes de
disque sur les unités de stockage sur disque de Filer.
Premiers paramètres
La commande vol accepte des premiers et deuxièmes paramètres.
Les premiers paramètres sont indiqués dans le tableau suivant.
Premier paramètre
Fonction
create
Crée un nouveau volume.
display
Fournit des informations sur les volumes et les disques disponibles.
expand
Augmente la taille d’un volume à une limite spécifiée, ou augmente
la taille d’un incrément spécifié.
mirror
Crée un volume en miroir.
remove
Supprime un volume.
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
121
Deuxièmes paramètres
create
La fonction create nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom
Un nom affecté par l’utilisateur pour le volume créé.
taille
La taille du volume créé en Mo.
display
La fonction display affiche des informations sur un volume ou un disque
spécifique. La fonction display nécessite le paramètre nom pour indiquer le nom
d’un volume ou d’un disque spécifique.
Si aucun nom de volume ou de disque n’est spécifié, le système fournit des
informations sur tous les volumes et tous les disques disponibles.
expand
La fonction expand nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
Deuxième paramètre
Description
nom
Le nom du volume étendu.
taille
Une valeur en Mo d’augmentation d’une taille de volume.
Une spécification avec (+) indique une augmentation de taille
incrémentielle. Une spécification sans (+) indique la taille totale
du volume.
mirror
La fonction mirror nécessite l’utilisation des paramètres suivants dans la séquence
indiquée.
122
Deuxième paramètre
Description
nom
Le nom du volume à mettre en miroir. La taille maximale d’un
miroir ne doit pas dépasser la moitié du stockage total disponible.
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
remove
La fonction remove nécessite le paramètre nom pour indiquer le nom du volume à
supprimer.
Exemple
#
#
#
#
#
vol
vol
vol
vol
vol
create nom taille (taille en Mo)
display nom
expand name [taille | +taille] (taille en Mo)
mirror nom
remove nom
Chapitre 4
Guide de l’interface de ligne de commande (CLI)
123
124
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
CHAPITRE
5
Dépannage
Ce chapitre présente des procédures de dépannage pour les incidents que vous
pourriez rencontrer lors de l’emploi de l’utilitaire d’administration de Filer.
Pour obtenir des informations supplémentaires sur le dépannage, contactez votre
prestataire de services Sun.
Remarque – Pour accéder à toutes les commandes requises pour procéder à un
dépannage, vous devez être connecté comme utilisateur root.
Attention – CLI est un regroupement de commandes Filer utilisées par
l’administrateur système. Cet administrateur (utilisateur admin) a un accès limité
aux commandes CLI de Filer. L’utilisateur admin se trouve, en effet, dans un shell
restreint, et ne peut effectuer que les tâches prévues par le jeu de commandes CLI.
Cependant, l’utilisateur root (superutilisateur) a un accès illimité à toutes les zones
de Filer. Par conséquent, lors d’une ouverture de session en tant que superutilisateur,
toutes les modifications effectuées avec ces commandes ou d’autres commandes,
dans la configuration ou dans le code, peuvent gravement compromettre les
fonctionnalités de Filer, ou empêcher l’obtention de résultats corrects et prévisibles.
Ce chapitre est organisé comme suit :
■
“Vérifications d’état et notification de panne” à la page 127
■
“Description du fonctionnement du plateau de disque Sun StorEdge T3
de remplacement à chaud” à la page 127
■
“Dépannage des problèmes du système N8400 et N8600” à la page 129
■
“L’utilitaire d’administration de Filer ne s’ouvre pas” à la page 129
■
“Anomalie d’affichage de l’utilitaire d’administration de Filer” à la page 129
■
“Impossible de localiser Filer avec Ping sur le réseau” à la page 129
■
■
“Le navigateur Web affiche le message : L’élément demandé ne peut pas être
chargé par le proxy” à la page 132
“Long réamorçage” à la page 132
125
■
“Dépannage de problèmes des composants N8400 et N8600” à la page 133
■
■
■
“Impossible de localiser avec Ping un plateau de disque sur le réseau”
à la page 135
“Panne d’unité d’alimentation et de ventilation (PCU) du
plateau de disque” à la page 136
■
“Panne de la carte contrôleur du plateau de disque” à la page 138
■
“Panne de la carte d’interconnexion du plateau de disque” à la page 140
■
■
■
126
“Panne de disque qu’un plateau de disque” à la page 133
“Panne d’unité d’alimentation ou de ventilation du serveur Sun Enterprise
420R” à la page 142
“Panne d’alimentation des périphériques et du module d’alimentation et de
ventilation (PCM) du serveur Sun Enterprise 4500” à la page 142
“Panne du disque d’amorçage du serveur Sun Enterprise 420R
ou 4500” à la page 142
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Vérifications d’état et notification
de panne
Vous pouvez configurer le système Filer de manière à surveiller les erreurs et vous
en avertir de deux manières :
■
Si le protocole SNMP (Simple Network Management Protocol) est disponible,
configurez-le pour surveiller l’activité des périphériques sur le réseau (voir
“L’utilitaire d’administration de Filer” à la page 7).
■
Utilisez la fonction Settings pour définir les notifications par courrier électronique
en cas de pannes physiques du matériel, tel que disques et blocs d’alimentation.
Il convient également de vérifier la présence de messages d’erreur dans /var/adm/
messages une ou deux fois par semaine et à chaque redémarrage de Filer.
Description du fonctionnement du
plateau de disque Sun StorEdge T3
de remplacement à chaud
Un disque de remplacement à chaud est un disque de données supplémentaire
utilisé en cas de panne de l’un des disques de données dans une pile de disques. Si
un disque de données dans un plateau de disque est en panne, l’unité passe dans un
état dégradé jusqu’à ce que toutes les données du disque en panne aient été recréées
sur le disque de remplacement à chaud. Ce processus a généralement une durée
comprise entre une et deux heures. Le disque de remplacement à chaud dans le
plateau de disque occupe l’emplacement le plus à droite (disque 9) si vous vous
trouvez devant le plateau de disque.
Si un disque de données tombe en panne, le disque de remplacement à chaud
devient actif. Si le disque de remplacement à chaud actif est en panne, la panne peut
être signalée de quatre manières :
■
Un message généré par l’hôte, se trouvant dans le fichier /var/adm/messages,
indique un problème avec la connexion hôte-canal vers le plateau de disque ou
une panne de disque dans le plateau de disque. Des rapports d’erreur Syslog
peuvent également être générés.
■
Une session Telnet qui surveille l’état du plateau de disque
■
Un message de trappe SNMP est envoyé
Chapitre 5
Dépannage
127
■
Une indication visuelle d’une panne de disque par un voyant ambre clignotant
lentement à l’avant du plateau de disque au-dessus d’un disque individuel
Si un disque de remplacement à chaud inactif tombe en panne, la seule manière de
détecter l’incident est d’émettre une commande healthchk à partir de la console.
La procédure de remplacement d’un disque de remplacement à chaud est identique
à la procédure de remplacement d’un disque de données. Reportez-vous à “Panne
de disque qu’un plateau de disque” à la page 133.
128
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Dépannage des problèmes du système
N8400 et N8600
Remarque – Pour accéder à toutes les commandes requises pour procéder à
un dépannage, vous devez être connecté comme utilisateur root.
L’utilitaire d’administration de Filer ne s’ouvre pas
Le navigateur Web affiche une boîte grisée et la boîte de dialogue de connexion ne
s’affiche pas.
1. Vérifiez que vous utilisez le navigateur Web Netscape 4.x.
2. Vérifiez que le langage Java™ est activé dans le navigateur Netscape.
3. Ouvrez la console Java pour vérifier la présence de messages d’erreur.
4. Si le problème persiste, contactez votre bureau local du service Clients Sun.
Anomalie d’affichage de l’utilitaire
d’administration de Filer
● Vérifiez que vous utilisez le navigateur Web Netscape 4.x.
Impossible de localiser Filer avec Ping sur le réseau
1. Vérifiez que vous pouvez localiser d’autres hôtes avec Ping sur le réseau.
2. Vérifiez que le câble réseau de Filer est correctement branché.
3. Vérifiez le réseau avec la connexion de la console.
a. Branchez le câble série sur Filer.
b. Connectez-vous comme superutilisateur.
Si aucune invite de connexion ne s’affiche, procédez comme suit :
■
Vérifiez que vous utilisez les bons câbles.
Chapitre 5
Dépannage
129
Utilisez-vous le câble nul modem fourni avec Filer dans le port série A à
l’arrière du contrôleur ?
■
Vérifiez que les paramètres de configuration du système sont conformes aux
instructions du guide approprié :
• Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8400 Filer
• Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8600 Filer
c. Essayez de localiser avec Ping des hôtes sur le réseau.
Si vous pouvez localiser un autre hôte avec Ping, il y a un problème sur le réseau.
d. Vérifiez que Filer peut voir du trafic sur le réseau en tapant :
# snoop -d interface
Où interface est le nom du dispositif d’interface réseau utilisé. Cela peut
correspondre à hme0, hme1, qfe0, qfe1, ge0 et ge1.
Si rien ne s’affiche à l’écran, vérifiez les branchements des câbles.
Remarque – L’absence d’indication de trafic signifie que l’interface n’est pas
connectée au réseau.
e. Tapez
# ifconfig -a
La sortie peut prendre un aspect similaire à ceci :
lo0: flags=849<UP,LOOPBACK.RUNNING, MULTICAST>mtu 8232
inet 127.0.0.1 netmask ff000000
hme0:flags=863<UP,BROADCAST,NOTRAILERS,RUNNING,MULTICAST>
mtu 1500 inet 192.1.1.1 netmask ffffff00 broadcast 192.1.1.255
f. Vérifiez que les paramètres suivants sont corrects :
■
■
■
130
Adresse IP
Adresse de diffusion
Flags
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
g. Si un paramètre est incorrect, procédez comme suit :
i. Tapez
:
# vi /etc/hosts
ii. Recherchez dans le fichier l’adresse IP de Filer, qui devrait se trouver
immédiatement sous l’adresse IP de l’hôte local.
127.0.7.1 nom d’hôte local
192.130.151.22 nom_Filer nom_hôte_local
iii. Corrigez l’adresse IP de nom_filer.
iv. Pour redémarrer le système, saisissez :
# init 6
L’adresse de diffusion et les indicateurs d’interface sont corrigés
automatiquement.
4. Si le problème persiste, contactez votre prestataire de services Sun local.
Chapitre 5
Dépannage
131
Le navigateur Web affiche le message :
L’élément demandé ne peut pas être
chargé par le proxy
1. Vérifiez que l’adresse URL demandée est correcte et complète
(adresse IP).
2. Vérifiez que le logiciel du serveur Web fonctionne en établissant une connexion
Telnet à Filer à partir d’un autre hôte et en tapant :
# ps -ef|grep httpd
Une sortie similaire à la sortie suivante doit être obtenue.
#
#
#
#
#
#
#
nobody
nobody
root
nobody
nobody
nobody
nobody
4298
4306
4296
4302
4301
4300
4299
4296 0 Apr 24 ?
4296 0 Apr 24 ?
1 0 Apr 24 ?
4296 0 Apr 24 ?
4296 0 Apr 24 ?
4296 0 Apr 24 ?
4296 0 Apr 24 ?
0:00
0:00
0:00
0:00
0:00
0:00
0:00
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
/usr/apache/bin/http
■
Si les processus http ne sont pas affichés, contactez votre prestataire de services
Sun local.
■
Si les processus http sont affichés et si le problème persiste, revérifiez
soigneusement l’adresse URL.
Long réamorçage
Filer est conçu pour bénéficier d’un réamorçage rapide grâce à l’utilisation d’un
système de fichiers journaux. La durée du contrôle de cohérence du système de
fichiers (fsck) ne doit pas être supérieure à 10 secondes. Si elle est supérieure à
10 secondes :
1. Vérifiez la console attachée au système pour voir ce qui se produit.
Si vous ne voyez aucune sortie et une intense activité disque (les voyants verts sur
les disques clignotent), le système travaille. Attendez la fin du travail en cours.
2. Vérifiez si le système a été modifié en changeant les options de montage dans
le fichier /etc/vfstab.
3. Si le problème persiste, contactez votre prestataire de services Sun local.
132
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Dépannage de problèmes des
composants N8400 et N8600
Panne de disque qu’un plateau de disque
Avec les systèmes Filer Sun StorEdge N8400 et N8600, cette panne peut être signalée
de quatre manières :
■
Un message généré par l’hôte, se trouvant dans le fichier /var/adm/messages,
indique un problème avec la connexion hôte-canal vers le plateau de disque ou
une panne de disque dans le plateau de disque. Des rapports d’erreur Syslog
peuvent également être générés.
■
Une session Telnet qui surveille l’état du plateau de disque
■
Un message de trappe SNMP est envoyé
■
Une indication visuelle d’une panne de disque par un voyant ambre clignotant
lentement à l’avant du plateau de disque au-dessus d’un disque individuel
FIGURE 5-1
Retrait du panneau avant et d’un disque du plateau de disque Sun StorEdge T3
Chapitre 5
Dépannage
133
Remarque – Si un voyant ambre clignotant lentement indique une panne, vérifiez
toujours l’état de l’unité interchangeable sur site (FRU) en utilisant l’interface CLI ou
Component Manager avant de remplacer le disque.
● Remplacez le disque en suivant les instructions du Manuel d’installation,
d’utilisation et de maintenance de Sun StorEdge T3.
Remarque – Remplacez un seul disque d’un plateau de disque à la fois pour
éliminer tout risque de perte de données. Effectuez les éventuelles reconstructions
de volume et assurez-vous que le disque est parfaitement opérationnel avant de
remplacer un autre disque dans le même plateau de disque.
La configuration par défaut des plateaux de disque est de mettre en rotation
et de réactiver automatiquement un disque remplacé, puis de reconstruire
automatiquement les données à partir des disques de remplacement à chaud.
La mise en rotation du disque s’effectue approximativement en 30 secondes. La
reconstruction des données sur le disque peut durer jusqu’à une heure, selon
l’activité du système.
Remarque – Dans certains cas, si un disque est retiré et remplacé sur un plateau
de disque hors tension ou non complètement amorcé, les fonctions de contrôle du
système interne peuvent ne pas correctement détecter le remplacement du disque.
Il convient donc de toujours remplacer les disques uniquement sur des plateaux de
disque sous tension et entièrement amorcés.
Pour plus d’informations, reportez-vous à :
■
Manuel d’installation, d’utilisation et de maintenance du plateau de disque Sun StorEdge T3
■
Guide de l’administrateur du plateau de disque Sun StorEdge T3
▼ Vérification de la reconstruction du disque
Pour contrôler l’état d’un disque et vérifier la reconstruction des données, choisissez
l’une des deux méthodes suivantes :
■
Visuelle. Lorsque vous placez le nouveau disque dans le plateau de disque, vous
devriez observer la séquence suivante :
■
■
■
■
134
Le voyant ambre du disque clignote rapidement. Le disque est mis en rotation.
Les voyants vert et ambre du disque clignotent rapidement. Le disque est
initialisé.
Le voyant vert du disque clignote rapidement et le voyant vert est allumé.
Le disque est en cours de reconstruction.
Le voyant vert du disque est allumé. Opération terminée.
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
■
Telnet. Démarrez une session telnet avec le plateau de disque et utilisez la
commande proc list par l’intermédiaire de l’interface CLI du plateau de
disque.
t300:/:<35> proc list
Une sortie similaire à la sortie suivante doit être obtenue.
VOLUME
v1
CMD_REF
20241
PERCENT
23
TIME
0.09
COMMAND
vol recon
Impossible de localiser avec Ping un plateau
de disque sur le réseau
1. Vérifiez que vous pouvez localiser d’autres hôtes avec Ping sur le réseau.
2. Vérifiez que vous avez correctement défini le nom d’hôte et l’adresse IP du
plateau de disque.
Reportez-vous aux données enregistrées dans le guide approprié :
■
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8400 Filer
■
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8600 Filer
3. Vérifiez que les connexions de câbles sont conformes aux instructions du guide
approprié :
■
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8400 Filer
■
Guide d’installation, de configuration et de maintenance de Sun StorEdge N8600 Filer
Chapitre 5
Dépannage
135
Panne d’unité d’alimentation et de ventilation
(PCU) du plateau de disque
Les ventilateurs et les alimentations sont combinées sous forme d’unité interchangeable
sur site (FRU) du plateau de disque. Cette panne est signalée de quatre manières :
■
Un message généré par l’hôte, se trouvant dans le fichier /var/adm/messages,
indique un problème avec la connexion hôte-canal vers le plateau de disque ou
une panne de disque dans le plateau de disque. Des rapports d’erreur Syslog
peuvent également être générés.
■
Une session Telnet qui surveille l’état du plateau de disque
■
Un message de trappe SNMP est envoyé
■
Un voyant ambre clignotant sur la PCU. Voir la FIGURE 5-2 et le TABLEAU 5-1 pour
la signification des voyants de la PCU.
● Reportez-vous aux instructions de remplacement du Manuel d’installation,
d’utilisation et de maintenance du plateau de disque Sun StorEdge T3.
Voyant secteur
136
Voyant d’alimentation
FIGURE 5-2
Unité d’alimentation et de ventilation sur le panneau arrière du plateau de
disque Sun StorEdge T3
TABLEAU 5-1
Descriptions des voyants de l’unité d’alimentation et de ventilation
Voyant c.a. (vert
ou ambre)
Voyant d’alimentation
(vert ou ambre)
Eteint
Eteint
• L’unité est hors tension
• Absence de courant c.a.
Ambre
Eteint
• L’unité est hors tension
• L’interrupteur marche/arrêt est à la position d’arrêt
• Le courant c.a. est disponible
Vert
Eteint
Se produit lorsque le plateau de disques est arrêté :
• PCU désactivée
• Le courant c.a. est disponible
Vert
Vert
État de fonctionnement normal :
• La PCU reçoit du courant alternatif
• L’interrupteur marche/arrêt est en position de marche
• Le courant alternatif est disponible
Description
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
TABLEAU 5-1
Descriptions des voyants de l’unité d’alimentation et de ventilation (suite)
Voyant c.a. (vert
ou ambre)
Voyant d’alimentation
(vert ou ambre)
Ambre
Ambre
• L’interrupteur est à la position d’arrêt ; plateau de
disques se mettra hors tension après la désactivation
de la PCU
Vert
Ambre
Indique un ou plusieurs des cas suivants :
• Surchauffe ; PCU désactivée
• Courant c.c. non disponible ; PCU désactivée
• Panne des deux ventilateurs ; PCU désactivée
• Cycle de régénération de la batterie
Vert
Vert clignotant
• Anomalie de la batterie
Vert
Ambre clignotant
Indique un ou plusieurs des cas suivants :
• PCU désactivée
• Panne d’un ventilateur
• Faible temps de maintien de la batterie ; la PCU
reste en service
• Fin de garantie de la batterie ; la PCU reste en service
• Expiration de la durée de vie de la batterie ; la PCU
reste en service
Description
Remarque—Vérifiez l’absence de panne de l’unité
d’alimentation et de ventilation avec l’interface CLI.
FIGURE 5-3
Retrait d’une unité d’alimentation et de ventilation d’un plateau de disque
Sun StorEdge T3
Chapitre 5
Dépannage
137
Panne de la carte contrôleur du plateau de disque
Cette panne est signalée de quatre manières :
■
Un message généré par l’hôte, se trouvant dans le fichier /var/adm/messages,
indique un problème avec la connexion hôte-canal vers le plateau de disque ou
une panne de disque dans le plateau de disque. Des rapports d’erreur Syslog
peuvent également être générés.
■
Une session Telnet qui surveille l’état du plateau de disque
■
Un message de trappe SNMP est envoyé
■
Un voyant ambre clignotant sur une carte contrôleur. Voir la FIGURE 5-4,
le TABLEAU 5-2 et le TABLEAU 5-3 pour connaître la signification des voyants de
la carte contrôleur.
● Reportez-vous aux instructions de remplacement du Manuel d’installation,
d’utilisation et de maintenance du plateau de disque Sun StorEdge T3.
Carte contrôleur de plateau de disque
Voyant d’état de la carte contrôleur
d’un plateau de disque
Voyant d’activité de canal
138
FIGURE 5-4
Carte contrôleur sur le panneau arrière du plateau de disque Sun StorEdge T3
TABLEAU 5-2
Description du voyant d’activité de canal
Voyant d’activité
de canal (vert)
Description
Eteint
• Port désactivé
Fixe
• Port activé, inactif
Clignotant
• Port activé, actif
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
TABLEAU 5-3
Description du voyant lumineux d’état du contrôleur
Voyant lumineux d’état
du contrôleur
(vert ou ambre)
Description
Eteint
• Contrôleur non installé (non identifié)
Vert
• Contrôleur en bon état
Ambre
• Initialisation/arrêt/chargement de microprogramme du
contrôleur en cours
Ambre clignotant
• Panne du contrôleur ; le contrôleur peut être remplacé
Remarque—Vérifiez l’absence de panne de la carte contrôleur avec
l’interface CLI.
FIGURE 5-5
Retrait de la carte contrôleur de Sun StorEdge T3
Chapitre 5
Dépannage
139
Panne de la carte d’interconnexion du plateau
de disque
Cette panne est signalée de quatre manières :
■
Un message généré par l’hôte, se trouvant dans le fichier /var/adm/messages,
indique un problème avec la connexion hôte-canal vers le plateau de disque ou
une panne de disque dans le plateau de disque. Des rapports d’erreur Syslog
peuvent également être générés.
■
Une session Telnet qui surveille l’état du plateau de disque
■
Un message de trappe SNMP est envoyé
■
Un voyant ambre clignotant sur une carte d’interconnexion. Voir la FIGURE 5-6
et le TABLEAU 5-4 pour connaître la signification des voyants de la carte
d’interconnexion.
● Reportez-vous aux instructions de remplacement du Manuel d’installation,
d’utilisation et de maintenance du plateau de disque Sun StorEdge T3.
Interconnexion
carte 1
Voyant Voyant Voyant Voyant
1
2
1
2
FIGURE 5-6
140
Carte d’interconnexion 2
Cartes d’interconnexion sur le panneau arrière du plateau de disque Sun
StorEdge T3
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
TABLEAU 5-4
Descriptions des voyants d’une carte d’interconnexion
Voyant d’état de la carte
d’interconnexion
(vert ou ambre)
Description
Eteint
• Carte d’interconnexion non installée (non identifiée)
Allumé en vert
• Carte d’interconnexion en bon état
• Câble en bon état (si présent)
Clignote lentement
en vert
• Carte d’interconnexion en bon état
• Câble défectueux ; le câble peut être remplacé
Allumé en ambre
• Chargement du microprogramme de la carte
d’interconnexion en cours
Clignote lentement
en ambre
• Panne de la carte d’interconnexion ; la carte
d’interconnexion peut être remplacée
Remarque—Vérifiez la présence d’une panne de carte
d’interconnexion ou de câble avec l’interface CLI.
FIGURE 5-7
Retrait d’une carte d’interconnexion de plateau de disque Sun StorEdge T3
Chapitre 5
Dépannage
141
Panne d’unité d’alimentation ou de ventilation
du serveur Sun Enterprise 420R
Ces pannes peuvent être signalées de deux manières :
■
Messages d’erreur dans le fichier /var/adm/messages
■
Un voyant ambre sur la face avant du contrôleur/serveur s’allume
● Pour corriger l’une de ces deux pannes, contactez votre prestataire de services Sun
local.
Panne d’alimentation des périphériques et du
module d’alimentation et de ventilation (PCM)
du serveur Sun Enterprise 4500
L’alimentation des périphériques assure l’alimentation des sous-systèmes des
périphériques, des disques, des ventilateurs dans le boîtier CA, et du ventilateur
dans le boîtier de l’interrupteur à clé. Un PCM assure l’alimentation de plusieurs
cartes. Les PCM assurent également la ventilation des cartes adjacentes dans les
connecteurs d’extension 1 à 8 du châssis. Une panne de l’une de ces unités peut être
signalée de deux manières :
■
Messages d’erreur dans le fichier /var/adm/messages
■
Un voyant ambre sur la face avant du contrôleur s’allume
● Pour corriger l’une de ces deux pannes, contactez votre prestataire de services Sun
local.
Panne du disque d’amorçage du serveur Sun
Enterprise 420R ou 4500
Si l’un des deux disques d’amorçage est en panne, l’incident est signalé de deux
manières :
■
Messages d’erreur dans le fichier /var/adm/messages
■
Un message électronique est envoyé à l’adresse établie avec la fonction Settings.
Reportez-vous à la section “Modification des notifications par courrier
électronique” à la page 70.
● Pour corriger ce problème, contactez votre prestataire de services Sun local.
142
Guide de l'administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Index
A
Adresse IP (Internet Protocol), 22
ajout d’un nouveau
groupe, 39
hôte, 50
partage, 55
utilisateur, 42
arrière-plan d’une liste, 10
avantages du stockage réseau, 1
utilitaire d’administration de Filer
anomalie d’affichage, 129
ne s’ouvre pas, 129
DNS (Domain Name System), 34
durée d’amorçage trop longue, 132
E
exemple professionnel pour administrateur
système, 36
C
cliquer avec le bouton droit, 14
courrier électronique
notifications, modification, 70
réglage de la notification, 33
F
fonctions pour réduire les temps d’arrêt, 1
fourni par le système
noms d’hôte, 22
noms de compte, 13
D
dépannage
impossible de localiser Filer avec Ping sur
le réseau, 129
le navigateur Web affiche le message
“L’élément demandé ne peut pas être chargé
par le proxy”, 132
long réamorçage, 132
panne de disque
un disque de remplacement à chaud dans
une unité de stockage sur disque, 127
G
groupe
ajout, 39
modification, 47
H
hôte, ajout, 50
Index 143
I
interface réseau, modification, 70
interface utilisateur graphique (IUG), 1
stockage raccordé au réseau (NAS), 1
suppression d’un utilisateur, 46
système de fichiers CIFS (Common Internet
File System), 1
système de fichiers NFS, 1
M
menu contextuel, 10
messages d’erreur du navigateur Web, 132
messages d’erreur, contrôle d’état, 127
modification
notifications par courrier électronique, 70
services client DNS, 72
services client NIS, 74
un groupe, 47
un partage, 63
une interface réseau, 70
N
NIS (Network Information Service), 10
paramètre, 34
services client, modification, 74
P
partage
ajout, 55
modification, 63
plateau de disque, 1
présentation de produit, 1
problème avec Ping sur le réseau, 129
problème de long réamorçage, 132
U
utilisateur
ajout, 42
suppression, 46
utilitaire d’administration de Filer
démarrage, 8
fenêtre principale, 9
fonction Groups, 19
fonction Hosts, 22
fonction Network, 30
fonction Settings, 33
fonction Shares, 26
fonction Users, 13
problèmes
anomalie d’affichage, 129
ne s’ouvre pas, 129
protocoles, 10
V
vérification d’état dans les messages d’erreur, 127
verrouillage de consultation UNIX, 12
verrouillage des fichiers, 12
R
RAID, 1
réseau
problème avec Ping, 129
S
services client DNS, modification, 72
Index 144
Guide de l’administrateur de Sun StorEdge N8400 et N8600 Filer • Avril 2001
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising