CONDITIONNEMENT D`AIR Méthodes Générales

CONDITIONNEMENT D`AIR Méthodes Générales
CONDITIONNEMENT D’AIR
Méthodes Générales
Tous Types
Ce document annule et remplace les Fascicules conditionnement d’air
références 77 11 088 332 et 77 11 096 404
Se reporter aux M.R. véhicules pour les particularités de chaque installation.
77 11 176 700
"Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent manuel, sont établies en fonction
des spécifications techniques en vigueur à la date d’établissement du manuel.
Elles sont susceptibles de modifications en cas de changements apportés par le constructeur à la fabrication
des différents organes et accessoires des véhicules de sa
marque".
C
Régie Nationale des Usines Renault 1987
Edition Française
Tous les droits d’auteur sont réservés à la Régie
Nationale des Usines Renault.
La reproduction ou la traduction même partielle du
présent document ainsi que l’utilisation du système de
numérotage de référence des pièces de rechange sont
interdites sans l’autorisation écrite et préalable de la
Régie Nationale des Usines Renault.
Sommaire
Pages
62 CONDITIONNEMENT D’AIR
Généralités
Consignes de sécurité
Principe de fonctionnement
Précaution à prendre
Compresseur
Niveau d’huile du compresseur
Condenseur
Bouteille déshydratante
Détendeur
Evaporateur
Tuyauteries et joints
Commande électrique
Valves de remplissage
Adaptation R12 / R134a
62-1
62-4
62-5
62-8
62-9
62-14
62-16
62-17
62-19
62-20
62-21
62-22
62-24
62-26
CONDITIONNEMENT D’AIR
Généralités
Dans une maison d’habitation pour notre confort,
il nous faut :
- une certaine température
- un certain taux d’humidité de l’air.
Dans une automobile, nous disposons habituellement :
- du chauffage
- de l’aération.
Mais, nous pouvons aussi disposer de l’AIR
CONDITIONNE.
Le but de l’air conditionné est de produire du
froid dans l’habitacle, afin d’obtenir une température inférieure à celle de l’extérieur.
Simultanément, le taux d’humidité sera abaissé.
Afin d’obtenir un niveau de confort acceptable,
on cherche à obtenir une différence de température d’une vingtaine de degrés au maximum entre
l’extérieur et l’intérieur du véhicule.
Une différence de température trop importante
entraînerait un risque de congestion des occupants.
Si l’on souhaite obtenir le maximum d’efficacité
du conditionnement d’air dans une automobile, il
devra être utilisé glaces fermées.
62-1
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Généralités
UTILISATION
La température à l’intérieur d’une voiture fermée,
qui est restée en stationnement en plein soleil
peut être supérieure à 60°C.
Il ne faut pas espérer parler confort avant que
l’habitacle n’ait eu le temps de se refroidir.
Après évacuation de la chaleur accumulée dans le
véhicule, fermer les fenêtres, enclencher l’air
conditionné et choisir le recyclage d’air temporairement pour obtenir une meilleure efficacité du
système.
IMPORTANT : une différence de température en-
tre l’extérieur et l’intérieur de plus de 20°C peut
entraîner un risque de congestion des occupants.
En fonctionnement air conditionné, toutes les vitres doivent être fermées pour obtenir une bonne
efficacité du système.
Par temps très humide, lorsque la température extérieure est supérieure à 4°C, afin d’éviter la formation de buée sur les vitres, il est conseillé de
mettre le conditionnement d’air en fonctionnement, afin de fixer l’humidité sur l’évaporateur,
donc d’alimenter l’habitacle en air asséché.
Cet air peut aussi être ensuite réchauffé afin
d’obtenir le niveau de confort souhaité.
Ne pas se soucier de l’eau qui coule sous le véhicule. Elle provient des tubes de drainage de l’eau
de condensation qui a été extraite de l’air par
l’action déshumidifiante du serpentin de l’évaporateur.
IMPORTANT : en hiver, l’installation n’est pas au-
tant sollicitée qu’en été, mettre en marche de
temps en temps l’air conditionné, de manière à
conserver le compresseur et l’ensemble de
l’installation en bon état de marche.
62-2
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Généralités
ENTRETIEN
Lorsqu’un véhicule est équipé d’un conditionnement d’air, le moteur peut chauffer plus que sur
un autre véhicule, il est recommandé de vérifier
plus fréquemment le niveau du liquide de refroidissement.
Tous les ans, il est recommandé :
- de vérifier la charge de fluide réfrigérant du circuit de conditionnement d’air,
- de nettoyer et souffler le condenseur et le radiateur de refroidissement du moteur,
- de s’assurer que l’évacuation d’eau de condensation du dispositif de soufflage d’air froid
n’est pas obstruée.
Pour les réparations de fuites importantes, à chaque remplacement d’un composant (compresseur,
condenseur, etc.) ou si la présence d’humidité est
soupçonnée dans le circuit conditionnement d’air,
remplacer la bouteille déshydratante et effectuer
un tirage au vide. Idem si le circuit de conditionnement d’air est resté ouvert plus de 10 minutes
sans être bouchonné (voir chapitre "précautions").
NOTA : à chaque mise en fonctionnement du
compresseur, il est normal qu’il y ait apparition de
bulles dans le voyant de la bouteille déshydratante pendant quelques minutes, pour les boucles
froides au R12. En R134a, il y a toujours apparition
de bulles d’où l’inutilité du voyant de la bouteille
déshydratante R134a.
62-3
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Consignes de sécurité
Tous types de réfrigérants
3
Respecter les consignes de sécurité suivantes :
1
Il est interdit de réparer les éléments défectueux
ou non étanches du système de conditionnement
d’air par soudure ou brasure. Il sont impérativement à remplacer.
Consulter immédiatement un médecin, même s’il
ne se présente aucune douleur. Informer le médecin que les congélations sont dues au fluide réfrigérant R134a ou R12.
S’assurer que les conduites de liquide réfrigérant
sont bien fixées de façon qu’elles ne puissent pas
venir en contact avec des pièces métalliques.
En cas de contact avec d’autres parties du corps
(malgré observation des consignes de sécurité),
rincer également abondemment pendant environ
15 minutes à l’eau froide.
Toute intervention sur le système frigogène
doit être effectuée dans un local parfaitement
aéré. Ne pas stocker le fluide réfrigérant dans
des puits, fosses, cheminées d’air etc....)
Motifs :
Les Travaux de soudure ou brasure sur les
éléments du système de conditionnement
d’air en place ne sont pas admis.
Cela inclut également les travaux de soudure et de
brasure sur véhicule présentant le risque
d’échauffement d’élément du conditionnement
d’air.
Sont admis les passages en étuve après peinture
ou les travaux à proximité de celle-ci si la température ne dépasse pas 80°C.
Porter toujours des gants et des lunettes de
protection (si possible des lunettes à coques
latérales) lors de la manipulation du fluide réfrigérant.
Conseils : Il est recommandé de tenir à disposition
un rince oeil; en cas de contact du fluide réfrigérant avec les yeux, rincer abondemment à l’eau
claire pendant environ 15 minutes.
2
62
4
Le fluide réfrigérant R12 en présence d’une
flamme produit du phosgène qui est toxique :
ne jamais en respirer.
5
Ne pas fumer à proximité d’un circuit de
fluide réfrigérant.
Ne pas mélanger les fluides réfrigérants R12 et
R134a dans un même circuit.
Les fluides réfrigérants, sont incolores
et inodores. D’autre part, leur poids
spécifique est supérieur à celui de l’air
auquel ils se substituent ; il en résulte
un danger d’asphyxie dans les locaux
mal aérés ou des fosses.
Remèdes : Lors des interventions sur le système
de conditionnement d’air veiller à ce
qu’il n’y ait pas de fosses, puits, cheminées d’air... à moins de 5 mètres de distance.
Mettre en marche les systèmes
d’extraction des gaz.
62-4
CONDITIONNEMENT D’AIR
Principe de fonctionnement
62
L’installation est composée par une série d’éléments à l’intérieur desquels circule un fluide réfrigérant R12 ou R134a.
Des tuyauteries spécifiques assurent la liaison entre les divers éléments et véhiculent le fluide réfrigérant.
Le fonctionnement est assuré au moyen de 2 niveaux de pression établis et maintenus par la circulation du fluide à l’intérieur du circuit.
Les deux niveaux de pression sont obtenus à partir
du COMPRESSEUR (1) d’une part et du
DETENDEUR (2) d’autre part.
C’est l’échangeur de chaleur appelé CONDENSEUR (3) qui évacue la chaleur du fluide réfrigérant vers l’extérieur, alors que l’échangeur (4) appelé EVAPORATEUR absorbe la chaleur de l’air qui
entre dans l’habitacle.
91814R
Ce processus assure :
- la diminution de la température de l’air qui entre dans l’habitacle,
- la diminution de l’humidité relative de l’air.
1
COMPRESSEUR
2
DETENDEUR
3
CONDENSEUR
4
EVAPORATEUR
HAUTE PRESSION
Dans une installation classique, les éléments (1),
(2), (3) sont logés dans le compartiment moteur
tandis que le (4) est logé dans la planche de bord
ou dans la boîte à eau.
BASSE PRESSION
L’ensemble 1, 2, 3, 4 et les tuyaux de liaisons sont
appelés boucle froide.
62-5
R12
CONDITIONNEMENT D’AIR
Principe de fonctionnement
62
91832R
1
2
3
4
5
6
Basse pression
Haute pression
Compresseur
Condenseur
Bouteille déshydratante
Détendeur
Evaporateur
Tuyauteries de liaison
62-6
R134a
CONDITIONNEMENT D’AIR
Principe de fonctionnement
62
96812R
Le réfrigérant R134a utilisé dans le système de
conditionnement d’air préserve la couche
d’ozone.
Comme le réfrigérant R134a n’est pas compatible
avec le réfrigérant R12, une étiquette se trouvant
dans le compartiment moteur prévient de
l’utilisation du réfrigérant R134a.
Les composants du système de conditionnement
d’air ont été spécialement adaptés pour fonctionner avec ce réfrigérant. Les principaux composants
sont les suivants :
Exemple : TWINGO
1
2
3
4
5
6
7
8
Compresseur
Condenseur
Evaporateur
Bouteille déshydratante
Pressostat
Tuyauteries de liaison
Valves de remplissage
Détendeur
IMPORTANT : Le réfrigérant R134a n’étant pas
miscible avec le réfrigérant R12, il est interdit
d’utiliser l’un pour l’autre, sauf opération adaptation R12/R134a, voir Note Technique n° 2422A.
96811R
62-7
CONDITIONNEMENT D’AIR
Précaution à prendre
METHODE GENERALE DE REMPLACEMENT D’UN
ORGANE
Lors d’un remplacement d’organes nécessitant
l’ouverture du circuit, il est absolument nécessaire
d’avoir la pièce neuve à portée de la main et de
l’huile spéciale pour compresseur.
DEPOSE
Faire tourner le conditionnement d’air au moins
10 minutes (si l’installation le permet).
Vidanger le circuit à l’aide de la station de charge.
Mesurer la quantité d’huile et de fluide réfrigarant récupérés.
Dégager l’accès de l’organe à changer.
Débrancher le raccord.
Placer des bouchons sur le raccord ouvert de la
boucle froide pour éviter l’entrée d’humidité.
Déposer l’organe.
REPOSE
Mettre de l’huile spéciale pour compresseur sur les
filetages de l’organe neuf et sur les joints.
ATTENTION : des petits bouchons peuvent se trou-
ver à l’intérieur des organes neufs : les retirer le
cas échéant.
Brancher l’organe neuf sur le raccord libre et le
serrer à la main.
Positionner correctement l’organe.
Serrer au couple.
Tirer au vide.
Remplir en fluide réfrigérant en associant
l’appoint d’huile prévue.
Nota : dans le cas d’un remplissage important
d’huile (éclatement de tuyau ou opération
d’adaptation R12/R134a), il est préférable
d’introduire l’huile par le compresseur.
IMPORTANT : Si la présence d’humidité est soup-
çonnée dans le circuit conditionnement d’air, remplacer la bouteille déshydratante et effectuer un
tirage au vide.
62-8
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Compresseur
62
97174S
METHODE GENERALE DE REMPLACEMENT DES
COMPRESSEURS
95124R1
Débrancher la batterie.
Un coupleur électromagnétique placé sur le
compresseur établit le transfert de force entre la
poulie et le plateau entraînant les pistons du
compresseur lorsque le climatiseur est en marche.
Déposer la courroie liée au compresseur.
L’ensemble embrayage électromagnétiquecompresseur n’est pas réparable.
Retirer le maximum d’huile à l’aide de la station
de charge.
Le compresseur contient de l’huile spéciale pour
circuit réfrigérant. Ne pas mélanger les huiles. Une
étiquette collée sur le capot indique les cas de
boucle froide au R134a. De plus une étiquette spéciale R134a se trouve sur le compresseur.
Déposer la vis de fixation (C) de maintien des
tuyaux sur compresseur.
Vidanger le circuit réfrigérant à l’aide de la station
de charge.
Le compresseur est entraîné par la courroie accessoires.
92282R
62-9
CONDITIONNEMENT D’AIR
Compresseur
Placer des bouchons ou obturer avec du ruban
adhésif les tuyaux pour éviter l’introduction
d’humidité.
Débrancher le + 12 Volts d’alimentation embrayage.
Déposer le compresseur.
REPOSE
Placer le compresseur neuf avec son plein d’huile
en ayant huilé les joints.
Effectuer le remplissage du circuit de fluide réfrigérant à l’aide de la station de charge.
REMARQUE : lors d’un remplacement de compres-
seur, il est préférable d’apporter le plus grand soin
à la vidange du circuit pour récupérer un maximum d’huile à l’aide de la station.
62-10
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Compresseur
62
91812G
COMPRESSEUR AXIAL ALTERNATIF (SANKYO)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
Corps de compresseur en alliage d’aluminium
Rotor à came équilibré
Plateau de commande des bielles et pistons
Piston avec un seul segment d’étanchéité
Engrenage guide
Bouchon de contrôle et remplissage d’huile
Culasse en aluminium
Siège des clapets d’admission et refoulement
Joint de culasse
Clapets admission/refoulement
Couvercle du compresseur avec palier d’arbre de commande incorporé
Joint d’étanchéité entre couvercle et corps de compresseur
Anneau d’étanchéité frontal
Chemin de roulement
Raccords de connexion entrée/sortie compresseur
Bobinage de commande de l’embrayage électromagnétique
Poulie d’entraînement
Plateau de liaison
62-11
CONDITIONNEMENT D’AIR
Compresseur
ROLE
62
SCHEMA DE PRINCIPE SIMPLIFIE
Le rôle du compresseur est de pomper le fluide réfrigérant à l’intérieur de l’installation ; le fluide
est aspiré sous forme de vapeur à basse pression et
basse température, il est comprimé et refoulé
dans l’installation sous forme de vapeur à haute
pression et haute température.
CARACTERISTIQUES
Les compresseurs axiaux alternatifs construits au
Japon utilisés sur nos véhicules ont 5 ou 7 pistons
et ont les caractéristiques suivantes :
- compacité et légèreté,
- faible absorption de puissance,
- régularité de fonctionnement,
- fonctionnement silencieux,
- montage horizontal avec multiples possibilités d’orientation,
- sens de rotation indifférent,
- système de lubrification par différence de
pressions.
91815R
1
2
3
4
5
6
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Le mécanisme du compresseur est lubrifié par une
huile spéciale qui est introduite dans le compresseur au moment de sa construction. Une partie de
ce lubrifiant est véhiculée dans l’installation par le
fluide réfrigérant.
Aspiration
Clapet d’aspiration ouvert
Fluide réfrigérant aspiré à basse pression
Compression
Clapet de refoulement ouvert
Fluide réfrigérant refoulé à haute pression
Le fonctionnement mécanique peut être décrit de
la façon suivante :
Le compresseur, de par son rôle, travaille en
même temps au niveau de la haute et de la basse
pression.
le plateau de commande (3) est entraîné par le rotor à came (2). Pendant cette rotation, les bielles
fixées sur le plateau de commande au moyen de
rotules serties, transmettent aux pistons (4) la
translation causée par l’inclinaison du rotor à
cames. On obtient ainsi un mouvement axial alternatif de chaque piston.
L’engrenage (5) assure le maintien en rotation du
plateau de commande et joue le rôle de rotule.
Dans la culasse, un ensemble de clapets à lames
(10) réalise le fonctionnement du cycle aspiration/ refoulement du fluide réfrigérant dans chacun des cylindres du compresseur.
Le compresseur est entraîné par l’intermédiaire
d’un embrayage électromagnétique.
62-12
CONDITIONNEMENT D’AIR
Compresseur
62
PARTICULARITES DU COMPRESSEUR A CYLINDRÉE VARIABLE SANDEN
Le compresseur s’adapte aux besoins de froid en faisant varier de façon continue sa
cylindrée. L’objectif est de maintenir une température constante au niveau de
l’évaporateur, afin d’améliorer le confort des utilisateurs.
La grande différence entre un compresseur à cylindrée fixe et un compresseur à cylindrée variable se trouve dans le plateau oscillant (actionne le mouvement alternatif
des pistons).
L’inclinaison du plateau peut varier, ainsi les courses des pistons sont modifiées.
DI6202
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
Couvercle du compresseur
Plateau à came avec angle variable
Plateau oscillant
Corps du compresseur
Piston
Culasse
Chambre de décharge
Chambre d’aspiration
Valve de contrôle interne
Ressort
Rail guide
Glissière
Arbre principal
Embrayage électromagnétique
Liaison calibrée entre haute pression et pression carter
62-13
CONDITIONNEMENT D’AIR
Niveau d’huile du compresseur
Compresseur
Volume d’huile
cm3
Volume de vidange
cm3
62
Huile
SD 506
207 ± 30
177 ± 30
ELF RIMA 100
SD 507
150 ± 30
120 ± 30
ELF RIMA 100
SD 508
175 ± 15
145 ± 15
ELF RIMA 100
SD 509
135 ± 15
105 ± 15
ELF RIMA 100
SD 510
135 ± 15
105 ± 15
ELF RIMA 100
SD 709
135 ± 15
105 ± 15
ELF RIMA 100
SD 7H
135 ± 15
105 ± 15
PAG SP 20
SD 7V
135 ± 15
105 ± 15
PAG SP 10
Ce tableau vous donne les contenances d’huile des compresseurs. En général, 30 ml d’huile ne sont pas vidangeable et reste dans le compresseur.
62-14
CONDITIONNEMENT D’AIR
Niveau d’huile du compresseur
Les méthodes existantes pour le contrôle du niveau d’huile au moyen d’une jauge sont difficilement applicables aujourd’hui. En effet, dans de
nombreux cas, le bouchon de remplissage du
compresseur n’est pas accessible, de plus avec les
compresseurs 7 pistons la jauge ne passe plus.
METHODE POUR RAJOUTER L’HUILE
Exemple : Remplacement du condenseur = Huile
récupérée après vidange+30ml
L’appoint d’huile s’effectue par aspiration dans le
circuit de conditionnement d’air du véhicule (sauf
remplissage des 100 ml à effectuer de préférence
par injection dans le compresseur).
Le compresseur contient à l’origine une quantité
d’huile. On estime que dans une configuration
normale, il n’y a pas consommation d’huile. Les
pertes en huile ne peuvent résulter que d’un rejet
vers l’extérieur (éclatement d’organe) ou si l’on
remplace un élément de la boucle froide.
Cas des boucles froides avec huile SP 20
- pour les petites quantités ≤ 30 ml, rajouter le
complément d’huile par la station de charge
avec de l’huile SP 10,
Par contre, on admet qu’une boucle froide peut
perdre de la charge ou qu’il y ait fuite lente (environ 100 à 150 g/an de fluide réfrigérant maxi.).
Dans ces cas là, il n’ y a pas perte en huile.
- pour les grosses quantités (100 ml) rajouter le
complément d’huile directement dans le
compresseur avec de l’huile SP 20 uniquement.
Par conséquent, le contrôle du niveau d’huile est
nécessaire dès lors qu’il y a doute (bruyances anormales du compresseur). La seule méthode valable
est de déposer le compresseur et de vérifier la présence d’huile. S’il n’y a pas d’huile ni de traces sur
les parois, faire un rajout d’huile de 100 ml.
REMPLACEMENT OU RUPTURE D’ORGANE
INTERVENTION SUR
CIRCUIT CA
QUANTITE D’HUILE A
RAJOUTER
IMPERATIVEMENT
conditionnement d’air
Mesurer la quantité
d’huile récupérée et
mettre une quantité
similaire d’huile neuve
+
Eclatement d’un tuyau
ou autre fuites rapides
100 ml
Remplacement d’un
condenseur
30 ml
Remplacement d’un
évaporateur
30 ml
Remplacement de la
bouteille déshydratante
15 ml
Remplacement d’un
tuyau
10 ml
Vidange du circuit de
62
62-15
CONDITIONNEMENT D’AIR
Condenseur
62
METHODE GENERALE DE REMPLACEMENT DU
CONDENSEUR
Débrancher la batterie.
Vidanger le circuit réfrigérant à l’aide de la station
de charge.
Déposer les tuyaux liés au condenseur.
Placer des bouchons ou du ruban adhésif pour obturer l’orifice des tuyaux.
Dégager et séparer le condenseur du radiateur de
refroidissement moteur.
Prendre garde de ne pas détériorer les ailettes du
condenseur et du radiateur lors de la manipulation.
96840-1R
Afin d’éviter toute erreur de montage avec un
condenseur non adapté (utilisé pour le fluide réfrigérant R12), les condenseurs prévus pour le réfrigérant R134a sont pourvus soit d’un détrompage mécanique (impossible de monter les tuyauteries) soit d’une estampille de couleur verte.
Le condenseur fait passer dans l’air ambiant la
chaleur du réfrigérant gazeux comprimé. Il y a
alors condensation du réfrigérant gazeux qui
passe à l’état liquide dans le condenseur.
Le condenseur (M) est une sorte de "radiateur" situé contre le radiateur de refroidissement moteur.
IMPORTANT : dans le cas d’un remplacement,
ajouter impérativement la quantité d’huile récupérée à la vidange + 30 ml par la station de
charge. N’utiliser que de l’huile neuve.
92559R
62-16
CONDITIONNEMENT D’AIR
Bouteille déshydratante
96840R
62
91818R
Le rôle de la bouteille déshydratante est triple ;
elle doit :
- agir comme réservoir tampon de fluide
réfrigérant,
- filtrer le fluide en circulation dans l’installation,
- retenir l’humidité contenue dans
l’installation.
NOTA : sur les véhicules fonctionnant avec du réfrigérant R134a, la bouteille est spécifique. Une
étiquette se trouvant dans le compartiment moteur prévient de l’utilisation du nouveau réfrigérant.
Les bouteilles déshydratantes pour R134a ne possèdent pas de voyant car l’ensemble huile - fluide
réfrigérant est toujours en émulsion.
Sur les bouteilles déshydratantes pour R12 un
voyant renseigne sur le fonctionnement de
l’installation compresseur en service.
METHODE GENERALE DE REMPLACEMENT DE LA
BOUTEILLE DESHYDRATANTE
A
Voyant transparent : installation correctement chargée ou complètement vide,
Débrancher la batterie.
B
Bulles dans le voyant : manque de fluide
réfrigérant dans le circuit,
C
Filets d’huile dans le voyant : huile du compresseur en circulation dans le circuit
Vidanger le circuit réfrigérant à l’aide de la station
de charge.
Déposer les tuyaux sur la bouteille.
D
Placer des bouchons.
Fluide non uniforme rayé : dessicat en circulation dans l’installation, bouteille à changer.
62-17
CONDITIONNEMENT D’AIR
Bouteille déshydratante
PARTICULARITES DE REPOSE
Procéder à l’inverse de la dépose.
La bouteille déshydratante est un organe très sensible à l’humidité. De ce fait, il est important
d’opérer rapidement et de laisser la bouteille déshydratante le moins possible ouverte à l’air libre.
Tirer au vide avant de remplir en fluide réfrigérant et en huile.
IMPORTANT : dans le cas d’un remplacement,
ajouter impérativement la quantité d’huile récupérée + 15 ml par la station de charge. N’utiliser
que de l’huile neuve.
62-18
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Détendeur
RÔLE
62
DÉTENDEUR MONOBLOC
(THERMOSTAT INCORPORÉ)
Le rôle du détendeur est de réduire la pression du
fluide réfrigérant à l’entrée de l’évaporateur à
une valeur établie d’avance. De cette façon le
fluide en circulation dans l’évaporateur pourra
être aspiré par le compresseur à l’état complètement gazeux.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Le détendeur reçoit à son entrée le fluide réfrigérant à l’état liquide sous haute pression en (1).
A sa sortie, le fluide est détendu à basse pression
(pression déterminée en fonction de l’installation), il y a donc création de froid, en (2). C’est le
principe même de la création de froid par détente
d’un fluide.
Le détendeur contrôle la pression du fluide dans
l’évaporateur par l’élément modulateur (7).
En circulant, le fluide se réchauffe au contact de
l’air pulsé par le ventilateur au travers de
l’évaporateur. Une sonde thermostatique (3)
ajuste le débit de fluide réfrigérant.
LOCALISATION
De cette façon, dans l’évaporateur règne une
pression constante appelée basse pression du circuit.
Le détendeur est situé près de l’évaporateur. Il se
trouve en général en façade de la boîte à eau.
91819R
Le détendeur réagit en permanence à chaque variation de pression, contrôle le débit et
l’évaporation du fluide réfrigérant dans
l’évaporateur. Il ne doit jamais être complètement
fermé en fonctionnement.
1
2
3
4
5
6
7
8
Entrée de fluide réfrigérant
Sortie du fluide réfrigérant
Sonde thermostatique
Diaphragme
Ressort taré
Corps de détendeur
Elément modulateur
Retour du fluide réfrigérant vers compresseur
96837R
62-19
CONDITIONNEMENT D’AIR
Evaporateur
62
95003R1
MÉTHODE GÉNÉRALE DE REMPLACEMENT DE
L’ÉVAPORATEUR
96837R1
Débrancher la batterie.
RÔLE
Vidanger le circuit réfrigérant à l’aide de la station
de charge.
Le rôle de l’évaporateur est de transférer au fluide
réfrigérant la chaleur de l’air qui le traverse.
Déposer le détendeur.
Placer les obturateurs pour éviter l’entrée
d’humidité dans la boucle froide.
C’est à l’intérieur de cet élément que le fluide réfrigérant détendu se transforme complètement
en gaz en refroidissant l’air extérieur dirigé vers
l’habitacle. Il joue aussi le rôle de déshumidificateur par condensation sur ses parois extérieures,
d’où apparition de givre.
Extraire l’évaporateur de son boîtier.
A la repose s’assurer que l’évaporateur soit propre
et que les ailettes soient en bon état.
PARTICULARITÉS
Afin d’éviter toute erreur de montage avec un
évaporateur non adapté (utilisé pour le fluide réfrigérant R12), ce dernier est repéré par une estampille verte placée sur le détendeur.
Le fluide réfrigérant R134a n’autorise que
l’utilisation d’évaporateurs entièrement réalisés
en aluminium.
IMPORTANT : dans le cas d’un remplacement
ajouter impérativement la quantité d’huile récupérée à la vidange + 30 ml par la station de
charge.
L’évaporateur (1) est logé dans un boîtier (2) se
trouvant, soit dans la boîte à eau, soit sous la
planche de bord du véhicule.
62-20
CONDITIONNEMENT D’AIR
Tuyauteries et joints
62
REMARQUE : au remontage, huiler toujours les
raccords et les joints avec de l’huile pour compresseur (spécifique à la boucle froide R12 ou R134a).
RAPPEL :
Ne jamais effectuer de travaux de soudage sur les
tuyaux ni sur un organe de la boucle froide.
Laisser le moins longtemps possible la boucle
froide ouverte pour éviter l’entrée d’humidité.
96839S
Tuyaux : ils permettent la circulation du fluide réfrigérant d’un composant à l’autre.
Pour le fluide réfrigérant R134a il y a incorporation d’une barrière thermoplastique dans la partie
souple du tuyau, pour rendre ce dernier plus
étanche.
PRECAUTIONS DE MISE EN PLACE
Avant remontage d’un tuyau neuf, s’assurer qu’il
n’y ait pas de petits bouchons à l’intérieur du
tuyau.
Au remontage, placer le tuyau dans sa position et
le fixer sur ses agraphes avant de le raccorder aux
organes.
Vérifier ensuite que le tuyau ne rentre pas en vibration lors du fonctionnement.
MISE A NIVEAU D’HUILE
IMPORTANT : dans le cas d’un remplacement de
tuyau, ajouter impérativement la quantité d’huile
récupérée lors de la vidange + 10 ml (utiliser de
l’huile neuve).
Dans le cas d’un éclatement de tuyau (fuite rapide), remplacer le tuyau, changer impérativement la bouteille déshydratante, tirer au vide puis
ajouter 100 ml d’huile neuve directement dans le
compresseur.
62-21
CONDITIONNEMENT D’AIR
Commande électrique
Une installation d’air conditionné est commandée
par un circuit électrique qui en général est propre
à chaque véhicule.
62
SONDE EVAPORATEUR
C’est le "capteur" de température de
l’évaporateur.
Toutefois, un certain nombre d’éléments se retrouvent systématiquement dans chaque installation :
Elle est située près de l’évaporateur qu’elle traverse.
- ventilateur de climatisation,
- rhéostat de commande du ventilateur de climatisation,
- thermostat d’évaporateur,
- embrayage électromagnétique du compresseur,
- thermostat des ventilateurs de refroidissement
moteur,
- ventilateur de refroidissement moteur,
- relais de commande,
- pressostats.
Nous ne traiterons que les éléments de protection
du système de conditionnement d’air :
- thermostat de l’évaporateur,
- pressostat.
99060R2
THERMOSTAT DE L’EVAPORATEUR
NOTA : Les compresseurs à cylindrée variable
n’ont pas besoin de sonde évaporateur pour fonctionner. La sonde évaporateur dans ce cas a un
rôle de sécurité.
Son rôle est de couper le fonctionnement du
compresseur lorsque la température de l’air sortant de l’évaporateur devient trop basse
( ≈+ 4 °C) de façon à éviter le givrage de celui-ci.
91111S
62-22
CONDITIONNEMENT D’AIR
Commande électrique
62
Toute intervention sur celui-ci peut se faire sans
vidanger le circuit réfrigérant ; il est fixé sur une
valve "SKRADER".
PRESSOSTAT TRIFONCTION
91793R
Il assure trois fonctions :
82822-1S
Coupure basse pression
Il coupe le fonctionnement du compresseur dès
que la pression du circuit haute pression descend
en dessous de 2 bars ±0,25.
Il établit le circuit à 2,15 bars ± 0,35.
NOTA : sur les Renault SAFRANE, CLIO, R19, R21
fonctionnant avec du réfrigérant R134a le pressostat est spécifique (matière de la membrane interne différente) de ce fait afin d’éviter toute erreur de montage avec un pressostat non adapté
(utilisé pour le fluide réfrigérant R12) ces derniers
sont repérés par une étiquette verte.
Coupure haute pression.
Il coupe le fonctionnement du compresseur dès
que la pression du circuit haute pression atteint
27 bars + 2 .
- 3
Il établit le circuit à 21 bars ±2.
Commande des ventilateurs
Il commande le fonctionnement des ventilateurs
de refroidissement moteur en marche forcée, dès
que la pression dépasse 19 bars±1,5.
Son action s’arrête lorsque la pression du circuit
descend en dessous de 14 bars ±1,5.
99177-1R1
62-23
R12
CONDITIONNEMENT D’AIR
Valves de remplissage
62
Raccord côté installation
UTILISATION DE LA STATION DE CHARGE
Le branchement de la station de charge sur
l’installation d’air conditionné du véhicule
s’effectue au moyen des tuyaux de liaison bleu
(basse pression) et rouge (haute pression) sur les
valves de service.
91859R
Raccord côté station
82822S
Les raccords des tuyauteries à la station de charge
et à l’installation sont différents et ne peuvent en
aucun cas être inversés.
Le raccord côté valve de service du véhicule est
muni d’un poussoir de déverrouillage des valves
de service.
Le branchement du raccord libère le passage du
fluide.
91859-1S
Le débranchement de la station de charge du véhicule doit se faire rapidement afin d’éviter les
projections de fluide réfrigérant pendant la phase
de fermeture des valves. Durant cette opération le
port de gants de protection est obligatoire.
62-24
R12
CONDITIONNEMENT D’AIR
Valves de remplissage
96838R
La vidange et le remplissage du circuit réfrigérant
s’effectuent par les deux valves de remplissage
(BP) et (HP).
BP : Valve petit diamètre pour circuit basse pression.
HP : Valve gros diamètre pour circuit haute pression.
Ce système permet d’effectuer rapidement le
branchement et le débranchement de la station,
afin d’éviter les projections de fluide réfrigérant.
De plus, ces raccords interdisent toute erreur de
montage avec une station non adaptée (station
de charge fluide réfrigérant R12).
62-25
62
CONDITIONNEMENT D’AIR
Adaptation R12 / R134a
ADAPTATION DES VALVES SUR VÉHICULE
Déposer les capuchons des valves de remplissage
du véhicule.
Retirer les obus (1) des valves du véhicule à l’aide
d’un démonte obus-classique (pour valve de
roue).
Mettre en place les étiquettes de repérage (2) autour des valves de remplissage.
Enduire de "LOCTITE FRENBLOC" (271 ; rouge) le
filetage des adaptateurs (3) et (4) et les visser sur
les valves de remplissage.
Haute pression
Basse pression
⇒ petite canalisation véhicule,
⇒ adaptateur diamètre 16 mm
(3)
⇒ grosse canalisation véhicule,
⇒ adaptateur diamètre 13 mm
(4)
Couple de serrage : 1 daN.m
Remplacer les capuchons du véhicule par ceux
fournis avec les adaptateurs (5).
98880R1
62-26
62
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising