DFG/TFG 16 - 50 A/B/C-S

DFG/TFG 16 - 50 A/B/C-S
DFG/TFG 16 - 50 A/B/C-S
Instructions de service
50045361
12.03
03.01 -
F
Préface
Préface
Les présentes INSTRUCTIONS DE SERVICE ORIGINALES fournissent les
connaissances nécessaires afin de pouvoir utiliser le chariot en toute sécurité. Les
informations sont représentées de façon brève et claire. Les chapitres sont classés
par ordre alphabétique. Chaque chapitre commence à la page 1. La désignation des
pages est composée de la lettre du chapitre et du numéro de page.
Exemple : page B 2 est la deuxième page du chapitre B.
Les présentes INSTRUCTIONS DE SERVICE ORIGINALES fournissent les
connaissances nécessaires afin de pouvoir utiliser le chariot en toute sécurité. Les
informations sont représentées de façon brève et claire. Les chapitres sont classés
par ordre alphabétique. Chaque chapitre commence à la page 1. La désignation des
pages est composée de la lettre du chapitre et du numéro de page.
Exemple : page B 2 est la deuxième page du chapitre B.
Ce manuel contient une description de plusieurs variantes de chariot. Lors de
l’utilisation et de l’exécution de travaux de maintenance, veiller à utiliser la description
appropriée au type de chariot disponible.
Ce manuel contient une description de plusieurs variantes de chariot. Lors de
l’utilisation et de l’exécution de travaux de maintenance, veiller à utiliser la description
appropriée au type de chariot disponible.
Les règles de sécurité et les explications importantes sont signalées par les
pictogrammes suivants :
Les règles de sécurité et les explications importantes sont signalées par les
pictogrammes suivants :
f
Ce symbole précède les conseils de sécurité qui doivent être respectés pour éviter
des dangers pour les personnes.
f
Ce symbole précède les conseils de sécurité qui doivent être respectés pour éviter
des dangers pour les personnes.
m
Ce symbole précède les conseils qui doivent être respectés pour éviter des dégâts
matériels.
m
Ce symbole précède les conseils qui doivent être respectés pour éviter des dégâts
matériels.
A Ce symbole précède des conseils et des explications.
t Désigne l’équipement en série.
t Désigne l’équipement en série.
o Désigne l’équipement supplémentaire.
o Désigne l’équipement supplémentaire.
Nos chariots font l'objet d'un perfectionnement technique constant. Nous vous prions
donc de bien vouloir comprendre que nous nous réservons le droit de procéder à des
modifications au niveau de la forme, de l'équipement et de la technique. Le contenu
de ces instructions de service ne justifie donc nullement des droits à certaines
caractéristiques bien précises du chariot.
Nos chariots font l'objet d'un perfectionnement technique constant. Nous vous prions
donc de bien vouloir comprendre que nous nous réservons le droit de procéder à des
modifications au niveau de la forme, de l'équipement et de la technique. Le contenu
de ces instructions de service ne justifie donc nullement des droits à certaines
caractéristiques bien précises du chariot.
Droits d’auteur
Droits d’auteur
Les droits d'auteur
JUNGHEINRICH AG.
sur
ces
instructions
de
service
sont
réservés
à
Les droits d'auteur
JUNGHEINRICH AG.
sur
ces
Jungheinrich Aktiengesellschaft
Jungheinrich Aktiengesellschaft
Am Stadtrand 35
22047 Hamburg - ALLEMAGNE
Am Stadtrand 35
22047 Hamburg - ALLEMAGNE
Téléphone : +49 (0) 40/6948-0
Téléphone : +49 (0) 40/6948-0
www.jungheinrich.com
www.jungheinrich.com
0108.F
0108.F
A Ce symbole précède des conseils et des explications.
instructions
de
service
sont
réservés
à
0108.F
0108.F
Table des matières
Table des matières
A
Utilisation suivant les directives
A
Utilisation suivant les directives
B
Description du chariot
B
Description du chariot
1
2
2.1
2.2
2.3
2.4
3
3.1
3.2
3.3
4
4.1
4.2
Description de l’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description des ensembles et des fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mât . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changements des exigences operationnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dispositifs de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques techniques -- équipement standard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Etiquettes et plaques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de machines du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
2
2.1
2.2
2.3
2.4
3
3.1
3.2
3.3
4
4.1
4.2
Description de l’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description des ensembles et des fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mât . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changements des exigences operationnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dispositifs de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques techniques -- équipement standard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche technique -- DFG/TFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Etiquettes et plaques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de machines du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
C
Transport et première mise en service
C
Transport et première mise en service
1
2
Transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
2
Transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
D
Remplissage du réservoir
D
Remplissage du réservoir
1
Conditions de sécurité pour la manipulation du carburant Diesel et du
gaz de pétrole liquéfié . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remplissage de carburant Diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changement de la bouteille de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chariots équipés de deux bouteilles de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
Conditions de sécurité pour la manipulation du carburant Diesel et du
gaz de pétrole liquéfié . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remplissage de carburant Diesel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changement de la bouteille de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chariots équipés de deux bouteilles de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
3
4
E
Commandes
1
2
3
4
4.1
4.2
4.3
5
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
5.9
5.10
5.11
5.12
6
Directives de sécurité pour l’exploitation du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description du tableau de bord et voyants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôles avant l’utilisation quotidienne du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Processus de démarrage TFG (GPL) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Processus de démarrage DFG (Diesel) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Affichage des pannes lors de l’exploitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Commandes du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Règles de sécurité pour le déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conduite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Direction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Freinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement du mât et des accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prise, transport et dépose des unités de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Instructions pour l’utilisation de la ceinture de sècurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Stationnement du chariot en toute sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carter du moteur et capots d’accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remorquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remorquage de remorques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Charges de remorquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Guide en cas de dysfonctionnements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
B1
B2
B3
B4
B4
B4
B5
B 14
B 17
B 20
B 24
B 25
B 26
C1
C4
D1
D2
D3
D5
E1
E3
E 14
E 19
E 22
E 23
E 25
E 26
E 26
E 28
E 30
E 30
E 31
E 33
E 38
E 39
E 40
E 42
E 43
E 44
E 45
1203.F
2
3
4
E
Commandes
1
2
3
4
4.1
4.2
4.3
5
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
5.9
5.10
5.11
5.12
6
Directives de sécurité pour l’exploitation du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description du tableau de bord et voyants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôles avant l’utilisation quotidienne du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Processus de démarrage TFG (GPL) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Processus de démarrage DFG (Diesel) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Affichage des pannes lors de l’exploitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Commandes du chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Règles de sécurité pour le déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conduite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Direction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Freinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement du mât et des accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prise, transport et dépose des unités de charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Instructions pour l’utilisation de la ceinture de sècurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Stationnement du chariot en toute sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carter du moteur et capots d’accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remorquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remorquage de remorques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Charges de remorquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Guide en cas de dysfonctionnements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
B1
B2
B3
B4
B4
B4
B5
B 14
B 17
B 20
B 24
B 25
B 26
C1
C4
D1
D2
D3
D5
E1
E3
E 14
E 19
E 22
E 23
E 25
E 26
E 26
E 28
E 30
E 30
E 31
E 33
E 38
E 39
E 40
E 42
E 43
E 44
E 45
1203.F
F
Maintenance du chariot
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
10.1
11
11.1
11.2
11.3
11.4
11.5
11.6
11.7
11.8
11.9
11.10
11.11
11.12
11.13
11.14
12
13
14
14.1
Sécurité de service et protection de l’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prescriptions de sécurité pour l’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien et révision . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien DFG/TFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien DFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien TFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Spécifications du liquide de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Specifications de lubrifiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques techniques du carburant -- DFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tableau lubrification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Schéma de lubrification -- DFG/TFG 16--50 AS/BS/CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description des travaux d’entretien et de réparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Préparation du chariot pour les travaux d’entretien et de réparation . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle de la concentration du liquide de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage/changement de la cartouche du filtre à air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Freinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changement des roues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Appareillage électrique et potentiomètres de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système d’échappement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise hors service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Inspection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle de sécurité périodique et en cas d’évènements inhabituels
(D: Contrôle effectué dans le cadre de la prévention sur les accidents
selon la prescription BGV D27) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise au rebut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
15
16
F1
F1
F2
F4
F6
F7
F8
F 10
F 14
F 15
F 16
F 17
F 17
F 17
F 20
F 23
F 25
F 28
F 30
F 33
F 34
F 35
F 35
F 36
F 37
F 40
F 41
F 41
F 42
F 43
F 44
F 48
Annexe pur le filtre a gaz d’echappement de moteur diesel -- type STX
1
2
1203.F
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Régénération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
F
Maintenance du chariot
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
10.1
11
11.1
11.2
11.3
11.4
11.5
11.6
11.7
11.8
11.9
11.10
11.11
11.12
11.13
11.14
12
13
14
14.1
Sécurité de service et protection de l’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prescriptions de sécurité pour l’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien et révision . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien DFG/TFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien DFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Check liste pour l’entretien TFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Spécifications du liquide de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Specifications de lubrifiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques techniques du carburant -- DFG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tableau lubrification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Schéma de lubrification -- DFG/TFG 16--50 AS/BS/CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description des travaux d’entretien et de réparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Préparation du chariot pour les travaux d’entretien et de réparation . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 16/20 AS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 20--30 BS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur TFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du moteur DFG 40--50 CS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle de la concentration du liquide de refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage/changement de la cartouche du filtre à air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Freinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Changement des roues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Appareillage électrique et potentiomètres de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Système d’échappement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise hors service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Inspection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle de sécurité périodique et en cas d’évènements inhabituels
(D: Contrôle effectué dans le cadre de la prévention sur les accidents
selon la prescription BGV D27) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Stockage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise au rebut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
15
16
F1
F1
F2
F4
F6
F7
F8
F 10
F 14
F 15
F 16
F 17
F 17
F 17
F 20
F 23
F 25
F 28
F 30
F 33
F 34
F 35
F 35
F 36
F 37
F 40
F 41
F 41
F 42
F 43
F 44
F 48
Annexe pur le filtre a gaz d’echappement de moteur diesel -- type STX
1
1
1
2
1203.F
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Régénération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
1
A Utilisation suivant les directives
A
1203.F
A Utilisation suivant les directives
Les “Directives sur l’utilisation adéquate des chariots de manutention” (VDMA) sont
jointes aux instructions de service de ce chariot et en font partie intégrante. Elles sont
à respecter. La validité des prescriptions nationales reste inchangée.
A
Les “Directives sur l’utilisation adéquate des chariots de manutention” (VDMA) sont
jointes aux instructions de service de ce chariot et en font partie intégrante. Elles sont
à respecter. La validité des prescriptions nationales reste inchangée.
Le chariot décrit dans le présent manuel est destiné au levage et au transport d’unités
de charge. Il doit être utilisé, commandé et entretenu conformément aux indications de
ce manuel. Une autre utilisation n’est pas conforme et peut conduire à des dommages
sur des personnes, sur le chariot ou des biens réels. Il faut surtout éviter une surcharge
des charges trop lourdes ou non centrées. La charge maximale pouvant être prise est
indiquée sur la plaque signalétique ou le diagramme de charge apposés sur l’appareil.
Il est interdit d’utiliser le chariot dans des zones présentant un danger d’incendie ou
d’explosion ou dans celles pouvant provoquer de la corrosion ou contenant un taux
élevé de poussière.
Le chariot décrit dans le présent manuel est destiné au levage et au transport d’unités
de charge. Il doit être utilisé, commandé et entretenu conformément aux indications de
ce manuel. Une autre utilisation n’est pas conforme et peut conduire à des dommages
sur des personnes, sur le chariot ou des biens réels. Il faut surtout éviter une surcharge
des charges trop lourdes ou non centrées. La charge maximale pouvant être prise est
indiquée sur la plaque signalétique ou le diagramme de charge apposés sur l’appareil.
Il est interdit d’utiliser le chariot dans des zones présentant un danger d’incendie ou
d’explosion ou dans celles pouvant provoquer de la corrosion ou contenant un taux
élevé de poussière.
Obligations de l’exploitant: L’exploitant au sens des instructions de service est toute
personne naturelle ou juridique qui utilise elle--même le chariot ou qui est utilisé par son
mandataire. Dans des cas particuliers (par ex. leasing, location), l’exploitant est la
personne qui est responsable de l’entreprise suivant les accords contractuels en
vigueur entre le propriétaire et l’utilisateur du chariot.
Obligations de l’exploitant: L’exploitant au sens des instructions de service est toute
personne naturelle ou juridique qui utilise elle--même le chariot ou qui est utilisé par son
mandataire. Dans des cas particuliers (par ex. leasing, location), l’exploitant est la
personne qui est responsable de l’entreprise suivant les accords contractuels en
vigueur entre le propriétaire et l’utilisateur du chariot.
L’exploitant doit garantir que le chariot est utilisé uniquement de façon conforme et que
tous les dangers de toute sorte pour la vie et la santé de l’utilisateur ou une tierce
personne sont évités. En plus, l’observation des prescriptions contre les accidents, de
règles diverses de sécurité techniques ainsi que l’observation des directives
d’entreprise, d’entretien et de maintenance doit être maintenue. L’exploitant doit
garantir que tous les utilisateurs ont lu et compris ces instructions de service.
L’exploitant doit garantir que le chariot est utilisé uniquement de façon conforme et que
tous les dangers de toute sorte pour la vie et la santé de l’utilisateur ou une tierce
personne sont évités. En plus, l’observation des prescriptions contre les accidents, de
règles diverses de sécurité techniques ainsi que l’observation des directives
d’entreprise, d’entretien et de maintenance doit être maintenue. L’exploitant doit
garantir que tous les utilisateurs ont lu et compris ces instructions de service.
En cas du non--respect de ces instructions de service, notre garantie s’avère caduque.
Il en est de même si des travaux non conformes ont été effectués par le client et/ou
des tiers sur l’ap--pareil sans l’assentiment du service après--vente du fabricant.
En cas du non--respect de ces instructions de service, notre garantie s’avère caduque.
Il en est de même si des travaux non conformes ont été effectués par le client et/ou
des tiers sur l’ap--pareil sans l’assentiment du service après--vente du fabricant.
L’apport d’accessoires: L’apport ou le montage de dispositifs supplémentaires qui
auraient une influence sur le fonctionnement du chariot est seulement autorisé après
l’accord écrit du fabricant. Au besoin, demander une autorisation auprès des autorités
locales. L’accord des autorités locales ne remplace cependant pas l’autorisation du
fabricant.
L’apport d’accessoires: L’apport ou le montage de dispositifs supplémentaires qui
auraient une influence sur le fonctionnement du chariot est seulement autorisé après
l’accord écrit du fabricant. Au besoin, demander une autorisation auprès des autorités
locales. L’accord des autorités locales ne remplace cependant pas l’autorisation du
fabricant.
Charges attelées ou remorquées: Ne raccorder que des charges attelées ou
remorquées pour lesquelles le chariot est autorisé.
Charges attelées ou remorquées: Ne raccorder que des charges attelées ou
remorquées pour lesquelles le chariot est autorisé.
A1
1203.F
A1
B Description du chariot
B Description du chariot
1
1
Description de l’utilisation
Les chariots élévateurs à fourches DFG/TFG sont des chariots á conducteur porté
assis, à quatre roues et à moteur à combustion. Les chariots de la série DFG sont
équipés de moteurs Diesel, les chariots de la série TFG sont équipés de moteur à gaz
de pétrole liquéfié.
Le DFG/TFG 16--50 AS/BS/CS est équipé d’un entraînement hydrostatique. Le moteur
à combustion entraîne une pompe à haute pression pour les fonctions hydrauliques et
deux moteurs hydrauliques pour les roues.
Le DFG/TFG 16--50 AS/BS/CS est équipé d’un entraînement hydrostatique. Le moteur
à combustion entraîne une pompe à haute pression pour les fonctions hydrauliques et
deux moteurs hydrauliques pour les roues.
La capacité de charge dépend du type de chariot. La description du type indique la
charge maximale admissible. Un DFG/TFG 16 peut soulever, transporter et empiler
des charges allant jusqu’à 1600 kg, et un DFG/TFG 20 peut manipuler des charges
allant jusqu’à 2000 kg.
La capacité de charge dépend du type de chariot. La description du type indique la
charge maximale admissible. Un DFG/TFG 16 peut soulever, transporter et empiler
des charges allant jusqu’à 1600 kg, et un DFG/TFG 20 peut manipuler des charges
allant jusqu’à 2000 kg.
Modèle
1203.F
Description de l’utilisation
Les chariots élévateurs à fourches DFG/TFG sont des chariots á conducteur porté
assis, à quatre roues et à moteur à combustion. Les chariots de la série DFG sont
équipés de moteurs Diesel, les chariots de la série TFG sont équipés de moteur à gaz
de pétrole liquéfié.
Modèle
Capacité de charge (kg)
Empattement (mm)
Capacité de charge (kg)
Empattement (mm)
DFG/TFG 16 A
1600
1400
DFG/TFG 16 A
1600
1400
DFG/TFG 20 A
2000
1400
DFG/TFG 20 A
2000
1400
DFG/TFG 20 B
2000
1685
DFG/TFG 20 B
2000
1685
DFG/TFG 25 B
2500
1685
DFG/TFG 25 B
2500
1685
DFG/TFG 30 B
3000
1685
DFG/TFG 30 B
3000
1685
DFG/TFG 40 C
4000
1985
DFG/TFG 40 C
4000
1985
DFG/TFG 45 C
4500
1985
DFG/TFG 45 C
4500
1985
DFG/TFG 50 C
5000
1985
DFG/TFG 50 C
5000
1985
B1
1203.F
B1
2
Description des ensembles et des fonctions
2
5
4
Description des ensembles et des fonctions
6
5
4
3
6
3
2
2
7
7
1
1
8
8
9
9
14
14
13
13
12
Pos.
Désignation
1 F Vérin de levage
2 F Chaîne de levage
B2
11
10
Pos.
12
Désignation
Pos.
Désignation
8 F Barre de remorquage
1 F Vérin de levage
9 F Contrepoids
2 F Chaîne de levage
11
10
Pos.
Désignation
8 F Barre de remorquage
9 F Contrepoids
3 F Ensemble de mât
10 F Essieu directeur
3 F Ensemble de mât
10 F Essieu directeur
4 F Tableau de bord
11 F Capot moteur
4 F Tableau de bord
11 F Capot moteur
5 F Colonne de direction
12 F Essieu moteur hydrostatique
5 F Colonne de direction
12 F Essieu moteur hydrostatique
6 F Protège conducteur
13 F Tablier
6 F Protège conducteur
13 F Tablier
7 F Siège du cariste
14 F Fourche
7 F Siège du cariste
14 F Fourche
1203.F
B2
1203.F
2.1
f
1203.F
Chariot
Châssis et superstructure : Un châssis rigide et stable, dans lequel l’équipement et
les commandes sont protégés, assure une grande sécurité statique au chariot. La
cabine du cariste est montée sur 4 amortisseurs hydrauliques pour amortir les
vibrations et le bruit.
2.1
Chariot
Châssis et superstructure : Un châssis rigide et stable, dans lequel l’équipement et
les commandes sont protégés, assure une grande sécurité statique au chariot. La
cabine du cariste est montée sur 4 amortisseurs hydrauliques pour amortir les
vibrations et le bruit.
Un capot supérieur à grande ouverture et deux panneaux latéraux situés autour du
moteur (11) facilitent l’entretien et les réparations. Le réservoir d’ huile hydraulique est
intégré latéralement au châssis sur le côté droit et le réservoir de carburant pour la
série DFG est situé sur le côté opposé. Les bouteilles de gaz pour la série TFG sont
fixées sur le contrepoids (9) sur un support. Le tuyau d’échappement vertical permet
d’éviter les vibrations et de diminuer le niveau sonores et la presence de gaz
d’échappement autour du cariste.
Un capot supérieur à grande ouverture et deux panneaux latéraux situés autour du
moteur (11) facilitent l’entretien et les réparations. Le réservoir d’ huile hydraulique est
intégré latéralement au châssis sur le côté droit et le réservoir de carburant pour la
série DFG est situé sur le côté opposé. Les bouteilles de gaz pour la série TFG sont
fixées sur le contrepoids (9) sur un support. Le tuyau d’échappement vertical permet
d’éviter les vibrations et de diminuer le niveau sonores et la presence de gaz
d’échappement autour du cariste.
Cabine du cariste : Une marche anti--dérapante et une poignée sur le montant
vertical du protège conducteur facilitent la montée et la descente du chariot. Le cariste
est protégé par le (6) protège conducteur. Sur le siège du cariste (7), le coussin et la
position du siège sont réglables, et sur la colonne de direction (5), l’angle du volant peut
être modifié. Un fonctionnement simple des commandes disposées de façon
ergonomique à droite du cariste et une cabine suspendue exempte de toute vibration
signifient un confort maximum pour le cariste. Les affichages de commandes et des
voyants ou tableau de bord (4) permettent de contrôler en permanence le bon
fonctionnement du chariot augmentant la sècurité.
Cabine du cariste : Une marche anti--dérapante et une poignée sur le montant
vertical du protège conducteur facilitent la montée et la descente du chariot. Le cariste
est protégé par le (6) protège conducteur. Sur le siège du cariste (7), le coussin et la
position du siège sont réglables, et sur la colonne de direction (5), l’angle du volant peut
être modifié. Un fonctionnement simple des commandes disposées de façon
ergonomique à droite du cariste et une cabine suspendue exempte de toute vibration
signifient un confort maximum pour le cariste. Les affichages de commandes et des
voyants ou tableau de bord (4) permettent de contrôler en permanence le bon
fonctionnement du chariot augmentant la sècurité.
Avant la mise en route du chariot, il est nécessaire d’inspecter le protège--conducteur
pour vérifier l’absence de fissure et, si celui--ci est endommagé, il doit être réparé ou
remplacé.
f
Avant la mise en route du chariot, il est nécessaire d’inspecter le protège--conducteur
pour vérifier l’absence de fissure et, si celui--ci est endommagé, il doit être réparé ou
remplacé.
Moteur : Un moteur à refroidissement par eau silencieux d’une grande puissance et
d’une consommation en carburant faible. La série DFG est équipée de moteurs Diesel
d’une combustion très propre dans toutes les conditions d’exploitation, et d’une
émission de suie faible. Dans la série TFG, les moteurs à gaz de pétrole liquéfié sont
très peu polluants.
Moteur : Un moteur à refroidissement par eau silencieux d’une grande puissance et
d’une consommation en carburant faible. La série DFG est équipée de moteurs Diesel
d’une combustion très propre dans toutes les conditions d’exploitation, et d’une
émission de suie faible. Dans la série TFG, les moteurs à gaz de pétrole liquéfié sont
très peu polluants.
Mécanisme moteur : Les deux roues motrices sont entraînées individuellement par
des moteurs hydrauliques commandés via le moteur à combustion.
Mécanisme moteur : Les deux roues motrices sont entraînées individuellement par
des moteurs hydrauliques commandés via le moteur à combustion.
Le levier de direction sur la console de commande sélectionne la marche avant/arrière
ou le point mort.
Le levier de direction sur la console de commande sélectionne la marche avant/arrière
ou le point mort.
Direction : Direction hydrostatique à monovèrin double effet intégrée á l’essieu
directeur (10). L’essieu de directeur est entièrement flottant dans le châssis afin
d’assurer une bonne tenue au sol même sur des surfaces irrégulières.
Direction : Direction hydrostatique à monovèrin double effet intégrée á l’essieu
directeur (10). L’essieu de directeur est entièrement flottant dans le châssis afin
d’assurer une bonne tenue au sol même sur des surfaces irrégulières.
Freins : L’entraînement hydrostatique fournit la puissance de freinage. Le frein de
stationnement est un frein à plateau automatique.
Freins : L’entraînement hydrostatique fournit la puissance de freinage. Le frein de
stationnement est un frein à plateau automatique.
Roues: Toutes les roues sont intégrées au contour du chariot. Les pneus sont du type
pneumatiques gonflables ou pneus pleins souples (option).
Roues: Toutes les roues sont intégrées au contour du chariot. Les pneus sont du type
pneumatiques gonflables ou pneus pleins souples (option).
Système hydraulique : La pompe à engrenages du système hydraulique est
entraînée par le moteur. La vitesse de la pompe, et par conséquent, la vitesse des
mouvements hydrauliques sont contrôlés par le régime moteur via la pédale
d’accélérateur.
Système hydraulique : La pompe à engrenages du système hydraulique est
entraînée par le moteur. La vitesse de la pompe, et par conséquent, la vitesse des
mouvements hydrauliques sont contrôlés par le régime moteur via la pédale
d’accélérateur.
Les fonctions hydrauliques sont commandées par des leviers de commande Par
l’intermèdiaire d’ une vanne de commande multiple.
Système électrique : Système de 12 volts à batterie de démarrage et alternateur
triphasé régulé. La clé de contact empêche tout fonctionnement incorrect au cours du
Les fonctions hydrauliques sont commandées par des leviers de commande Par
l’intermèdiaire d’ une vanne de commande multiple.
Système électrique : Système de 12 volts à batterie de démarrage et alternateur
triphasé régulé. La clé de contact empêche tout fonctionnement incorrect au cours du
B3
1203.F
B3
démarrage et un circuit de sécurité permet au moteur de démarrer uniquement lorsque
le levier de direction est au point mort. Pour les moteurs Diesel, un système de
préchauffage rapide est monté, tandis que les moteurs GPL sont équipés d’un système
d’allumage électronique sans contact pour le démarrage facile et rapide du moteur. Le
moteur est coupé à l’aide de la clé de contact.
démarrage et un circuit de sécurité permet au moteur de démarrer uniquement lorsque
le levier de direction est au point mort. Pour les moteurs Diesel, un système de
préchauffage rapide est monté, tandis que les moteurs GPL sont équipés d’un système
d’allumage électronique sans contact pour le démarrage facile et rapide du moteur. Le
moteur est coupé à l’aide de la clé de contact.
2.2
Mât
Mât : Les chariots sont équipés de mâts télescopiques incinable de bonne visibilité.
Les verins de levage (1) disposés derrière le profilé du mât (3) lèvent le mât interne. Les
chaînes (2) lèvent le tablier (13) en même temps. Les fourches (14) sont montées sur le
tablier et sont réglables. Les galets latéraux réglables et les coulisses absorbent la
pression latérale sur le tablier.
Le levage du mât télescopique duplex (ZT ou Z) est assuré par extension du mât
interne uniquement. Pour les mâts duplex á levée lire totale (ZZ ou Z) et riplex ó levée
libre totale (DZ), le tablier et sa chaîne sont d’abord levé via un verin court central.
Ainsi, le premier levage est possible sans modifier la hauteur du chariot (levage
d’écartement spécial). Ensuite le mât interne est étendu.
Accessoires : Des accessoires mécaniques et hydrauliques peuvent être montés
(équipement optionnel).
2.2
Mât
Mât : Les chariots sont équipés de mâts télescopiques incinable de bonne visibilité.
Les verins de levage (1) disposés derrière le profilé du mât (3) lèvent le mât interne. Les
chaînes (2) lèvent le tablier (13) en même temps. Les fourches (14) sont montées sur le
tablier et sont réglables. Les galets latéraux réglables et les coulisses absorbent la
pression latérale sur le tablier.
Le levage du mât télescopique duplex (ZT ou Z) est assuré par extension du mât
interne uniquement. Pour les mâts duplex á levée lire totale (ZZ ou Z) et riplex ó levée
libre totale (DZ), le tablier et sa chaîne sont d’abord levé via un verin court central.
Ainsi, le premier levage est possible sans modifier la hauteur du chariot (levage
d’écartement spécial). Ensuite le mât interne est étendu.
Accessoires : Des accessoires mécaniques et hydrauliques peuvent être montés
(équipement optionnel).
2.3
Changements des exigences operationnelles
Si l’utilisation de votre chariot élévateur frontal change au point que des accessoires
supplémentaires tels que des éclairages, des composants hydrauliques de cabine ou
auxiliaires, tablier á déplacement latéral, etc. sont exigés, seuls des accessoires ou du
matériel auxiliaire officiellement agréé peuvent être utilisés. Consulter le distributeur le
plus proche pour obtenir des conseils sur les changements des procédures
d’exploitation ou de manipulation de charge pouvant nécessiter des modifications du
chariot ou du matériel auxiliaire.
Aucune addition ni modification non autorisée ne doit être permise sur le chariot, le mât
ou les accessoires tels qu’ils ont été livrés.
2.3
Changements des exigences operationnelles
Si l’utilisation de votre chariot élévateur frontal change au point que des accessoires
supplémentaires tels que des éclairages, des composants hydrauliques de cabine ou
auxiliaires, tablier á déplacement latéral, etc. sont exigés, seuls des accessoires ou du
matériel auxiliaire officiellement agréé peuvent être utilisés. Consulter le distributeur le
plus proche pour obtenir des conseils sur les changements des procédures
d’exploitation ou de manipulation de charge pouvant nécessiter des modifications du
chariot ou du matériel auxiliaire.
Aucune addition ni modification non autorisée ne doit être permise sur le chariot, le mât
ou les accessoires tels qu’ils ont été livrés.
IMPORTANT
Si le chariot élévateur est modifié ou utilisé avec des accessoires autres que ceux qui
ont été fournis au départ, de nouvelles plaques signalétiques doivent être montées
dans la cabine, et dans les pays de la CEE, le chariot doit être certifié de nouveau pour
attester sa conformité à la directive 98/37/CEE.
2.4
B4
Dispositifs de sécurité
En plus du protège--conducteur, le coupe circuit et le contact à clé sont classés en tant
que dispositifs de sécurité.
Coupe-- circuit: La batterie est connectée et le chariot est prêt à fonctionner lorsque le
coupe--circuit de la batterie est levé. La batterie est isolée lorsque le coupe--circuit de
la batterie est baissé.
Contact a clé: Le cariste autorisé doit retirer la clé de contact en quittant le chariot
élévateur pour éviter que le chariot ne soit conduit par une personne non autorisée. Le
cariste ne doit pas donner la clé de contact à une autre personne sans autorisation
préalable.
1203.F
IMPORTANT
Si le chariot élévateur est modifié ou utilisé avec des accessoires autres que ceux qui
ont été fournis au départ, de nouvelles plaques signalétiques doivent être montées
dans la cabine, et dans les pays de la CEE, le chariot doit être certifié de nouveau pour
attester sa conformité à la directive 98/37/CEE.
2.4
B4
Dispositifs de sécurité
En plus du protège--conducteur, le coupe circuit et le contact à clé sont classés en tant
que dispositifs de sécurité.
Coupe-- circuit: La batterie est connectée et le chariot est prêt à fonctionner lorsque le
coupe--circuit de la batterie est levé. La batterie est isolée lorsque le coupe--circuit de
la batterie est baissé.
Contact a clé: Le cariste autorisé doit retirer la clé de contact en quittant le chariot
élévateur pour éviter que le chariot ne soit conduit par une personne non autorisée. Le
cariste ne doit pas donner la clé de contact à une autre personne sans autorisation
préalable.
1203.F
3
Caractéristiques techniques - équipement standard
A
3
Caractéristiques conformes à la VDI 2198, sous réserve de modifications et de
suppléments techniques.
Caractéristiques techniques - équipement standard
A
Caractéristiques conformes à la VDI 2198, sous réserve de modifications et de
suppléments techniques.
h4
h4
h3
h3
Q
h1
h6
Q
h1
h6
h7
h7
h2
h2
C
S
l
x
m1
m2
y
L2
l
e
x
m1
m2
y
L2
e
d
d
B
b
1203.F
C
S
B
b
B5
1203.F
B5
Fiche technique pour chariots DFG 16/20 AS
Au
utres
es
AH-J
No.
Code
(Unite)
Description
AH-J
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
1.2
Dénomination du modèle
DFG 16 AS
DFG 20 AS
1.2
Dénomination du modèle
DFG 16 AS
DFG 20 AS
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
1,6
2,0
1.5
Capacité
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
1.6
1.8
Distance de la charge
x(mm)
395
395
1.9
Empattement
y(mm)
1400
1400
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3020
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
4000/620
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1320/1700
1240/2030
1,66
1,59
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Q(t)
1,6
2,0
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
1.8
Distance de la charge
x(mm)
395
395
1.9
Empattement
y(mm)
1400
1400
3270
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3020
3270
4600/670
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
4000/620
4600/670
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1320/1700
1240/2030
P ds
Poid
Stabilité longitudinale
S écific
Spéc
cations
ns
1.
Taille de pneu: avant
6.50--10 (14PR)
6.50--10 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
18x7--8 (16PR)
18x7--8 (16PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
895
895
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
870 (offset)
870 (offset)
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/10
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2080
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
100
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3090
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3670
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2130
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
1,66
1,59
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Taille de pneu: avant
6.50--10 (14PR)
6.50--10 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
18x7--8 (16PR)
18x7--8 (16PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
895
895
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
870 (offset)
870 (offset)
7/10
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/10
7/10
2080
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2080
2080
100
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
100
100
3090
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3090
3090
3670
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3670
3670
2130
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2130
2130
1005/1065
1005/1065
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
1005/1065
1005/1065
h10(mm)
375/545
375/545
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
375/545
375/545
l1(mm)
3245
3300
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
3245
3300
l2(mm)
2245
2300
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2245
2300
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1070
1070
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1070
1070
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1000/849
1000/849
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1000/849
1000/849
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
115
115
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
115
115
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
135
135
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
135
135
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3570
3615
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3570
3615
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
3770
3815
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
3770
3815
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
1975
2020
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
1975
2020
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
18,5/18,6
18,5/18,6
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
18,5/18,6
18,5/18,6
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,61/0,65
0,60/0,65
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,61/0,65
0,60/0,65
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,55/0,52
0,55/0,53
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,55/0,52
0,55/0,53
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
16,5/8,4
16,2/7,6
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
16,5/8,4
16,2/7,6
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36/28
29/22
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36/28
29/22
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,1/4,8
5,3/5,0
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,1/4,8
5,3/5,0
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
404C.22
404C.22
7.1
Fabricant/modèle du moteur
404C.22
404C.22
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
34,1
34,1
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
(1/min)
2400
2400
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
4/2216
4/2216
143/1800
143/1800
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
45
45
Mo
oteu
ur
( /cm#)
Nm/rpm
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
3.2
Stabilité longitudinale
3.1
Di ensio
Dimen
ons
s
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
Per
erform
rman
ances
es
3.1
couple max.
B6
Fiche technique pour chariots DFG 16/20 AS
Code
(Unite)
Description
couple max.
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
Di ensio
Dimen
ons
s
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
1203.F
B6
(kw)
34,1
34,1
(1/min)
2400
2400
( /cm#)
4/2216
4/2216
Nm/rpm
143/1800
143/1800
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
45
45
1203.F
Fiche technique pour chariots TFG 16/20 AS
1.2
Dénomination du modèle
1.3
Au
utres
es
Code
(Unite)
Description
AH-J
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
TFG 16 AS
TFG 20 AS
1.2
Dénomination du modèle
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
1,6
2,0
1.5
Capacité
Q(t)
1,6
2,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
1.8
Distance de la charge
x(mm)
395
395
1.8
Distance de la charge
x(mm)
395
395
1.9
Empattement
y(mm)
1400
1400
1.9
Empattement
y(mm)
1400
1400
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3000
3250
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3000
3250
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
4030/570
4630/620
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
4030/570
4630/620
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1270/1730
1190/2060
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1270/1730
1190/2060
1,69
1,61
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Stabilité longitudinale
3.2
Taille de pneu: avant
6.50--10 (14PR)
6.50--10 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
18x7--8 (16PR)
18x7--8 (16PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
895
895
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
870 (offset)
870 (offset)
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/10
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2080
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
100
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3090
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3670
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2130
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
Stabilité longitudinale
Jungheinrich
Jungheinrich
TFG 16 AS
TFG 20 AS
1,69
1,61
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.1
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Taille de pneu: avant
6.50--10 (14PR)
6.50--10 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
18x7--8 (16PR)
18x7--8 (16PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
895
895
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
870 (offset)
870 (offset)
7/10
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/10
7/10
2080
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2080
2080
100
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
100
100
3090
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3090
3090
3670
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3670
3670
2130
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2130
2130
1005/1065
1005/1065
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
1005/1065
1005/1065
h10(mm)
375/545
375/545
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
375/545
375/545
l1(mm)
3245
3300
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
3245
3300
l2(mm)
2245
2300
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2245
2300
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1070
1070
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1070
1070
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1000/849
1000/849
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1000/849
1000/849
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
115
115
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
115
115
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
135
135
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
135
135
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3570
3615
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3570
3615
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
3770
3815
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
3770
3815
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
1975
2020
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
1975
2020
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
18,0/18,5
18,0/18,5
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
18,0/18,5
18,0/18,5
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,56/0,65
0,55/0,65
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,56/0,65
0,55/0,65
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,55/0,52
0,55/0,53
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,55/0,52
0,55/0,53
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
14,6/7,4
14,5/7,1
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
14,6/7,4
14,5/7,1
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
32/25
28/22
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
32/25
28/22
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,8/4,6
4,9/4,7
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,8/4,6
4,9/4,7
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
FE 2.0
FE 2.0
7.1
Fabricant/modèle du moteur
FE 2.0
FE 2.0
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
26
26
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
(1/min)
2400
2400
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
4/1998
4/1998
120/1600
120/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
45
45
Per
erform
rman
ances
es
Mo
oteu
ur
( /cm#)
Nm/rpm
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
Di ensio
Dimen
ons
s
3.1
couple max.
1203.F
No.
S écific
Spéc
cations
ns
Fabricant
AH-J
P ds
Poid
1.
Fiche technique pour chariots TFG 16/20 AS
Code
(Unite)
Description
couple max.
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
Di ensio
Dimen
ons
s
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
B7
1203.F
(kw)
26
26
(1/min)
2400
2400
( /cm#)
4/1998
4/1998
Nm/rpm
120/1600
120/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
45
45
B7
Fiche technique pour chariots DFG 20-- 30 BS
Au
utres
es
BH-J
No.
Code
(Unite)
Description
BH-J
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.2
Dénomination du modèle
DFG 20 BS
DFG 25 BS
DFG 30 BS
1.2
Dénomination du modèle
DFG 20 BS
DFG 25 BS
DFG 30 BS
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
Assis
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
2,0
2,5
3,0
1.5
Capacité
Q(t)
2,0
2,5
3,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
500
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
500
1.8
Distance de la charge
x(mm)
450
450
480
1.8
Distance de la charge
x(mm)
450
450
480
1.9
Empattement
y(mm)
1685
1685
1685
1.9
Empattement
y(mm)
1685
1685
1685
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3740
4170
4500
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3740
4170
4500
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
5200/540
5800/870
6710/790
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
5200/540
5800/870
6710/790
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1980/1760
1820/2350
1880/2620
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1980/1760
1820/2350
1880/2620
1,54
1,65
1,48
1,54
1,65
1,48
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
Taille de pneu: avant
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
27x10--12 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
3.2
Taille de pneu: avant
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
27x10--12 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
6.50--10 (10PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
990
990
1045
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
990
990
1045
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
938 (offset)
938 (offset)
938
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
6/6
6/6
6/6
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
938 (offset)
938 (offset)
938
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
6/6
6/6
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2300
2300
6/6
2300
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2300
2300
2300
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3300
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3300
3300
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3300
3300
3300
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3896
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2220
3896
3896
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3896
3896
3896
2220
2220
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2220
2220
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
2220
1095/1065
1095/1065
1095/1065
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
1095/1065
1095/1065
1095/1065
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
h10(mm)
440/615
440/615
440/615
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
440/615
440/615
440/615
l1(mm)
3515
3535
3640
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
3515
3535
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
3640
l2(mm)
2515
2535
2640
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2515
2535
4.21
2640
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1170
1170
1285
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1170
1170
1285
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
50/125/1000
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
50/125/1000
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
ISO 3A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
ISO 3A
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
125
125
100
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
125
125
100
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
132
132
142
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
132
132
142
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3925
3935
4050
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3925
3935
4050
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4125
4135
4250
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4125
4135
4250
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2265
2275
2360
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2265
2275
2360
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
19,5/19,8
19,3/19,6
20,0/20,3
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
19,5/19,8
19,3/19,6
20,0/20,3
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,53/0,55
0,53/0,55
0,52/0,54
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,53/0,55
0,53/0,55
0,52/0,54
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,56/0,52
0,56/0,52
0,55/0,52
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,56/0,52
0,56/0,52
0,55/0,52
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
18,6/10,5
19,5/10,8
19,0/11,7
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
18,6/10,5
19,5/10,8
19,0/11,7
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
33/28
30/26
26/26
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
33/28
30/26
26/26
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,7/4,45
4,8/4,55
5,2/4,7
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,7/4,45
4,8/4,55
5,2/4,7
5.10
Type de frein de service
7.1
Fabricant/modèle du moteur
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
3.2
Stabilité longitudinale
3.1
D mens
Dim
nsion
ns
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
Per
erform
rman
ances
es
3.1
P ds
Poid
Stabilité longitudinale
S écific
Spéc
cations
ns
1.
couple max.
B8
Fiche technique pour chariots DFG 20-- 30 BS
Code
(Unite)
Description
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
7.1
Fabricant/modèle du moteur
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
(kw)
40
40
40
(1/min)
2100
2100
2100
( /cm#)
4/2955
4/2955
4/2955
Nm/rpm
190/1600
190/1600
190/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
60
60
60
1203.F
M eur
Moteu
hydrostatic
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
couple max.
Au
utres
es
M eur
Moteu
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dim
nsion
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
B8
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
704.30 (704.26 à
partir de 05/03)
(kw)
40
40
40
(1/min)
2100
2100
2100
( /cm#)
4/2955
4/2955
4/2955
Nm/rpm
190/1600
190/1600
190/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
60
60
60
1203.F
Fiche technique pour chariots TFG 20-- 30 BS
1.2
Dénomination du modèle
1.3
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
TFG 20 BS
TFG 25 BS
TFG 30 BS
1.2
Dénomination du modèle
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.3
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
2,0
2,5
3,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
500
1.8
Distance de la charge
x(mm)
450
450
480
1.9
Empattement
y(mm)
1685
1685
1685
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3710
4140
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
5180/530
5780/860
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1960/1750
1800/2340
1860/2610
1,54
1,65
1,48
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Stabilité longitudinale
Au
utres
es
Code
(Unite)
Description
Jungheinrich
BH-J
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
TFG 20 BS
TFG 25 BS
TFG 30 BS
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
2,0
2,5
3,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
500
1.8
Distance de la charge
x(mm)
450
450
480
1.9
Empattement
y(mm)
1685
1685
1685
4470
2.1
Poids -- à vide
(kg)
3710
4140
4470
6990/780
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
5180/530
5780/860
6990/780
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
1960/1750
1800/2340
1860/2610
1,54
1,65
1,48
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
Taille de pneu: avant
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
27x10--12 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
3.2
Taille de pneu: avant
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
27x10--12 (14PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
6.50--10 (10PR)
6.50--10 (10PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
6.50--10 (10PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
990
990
1045
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
990
990
1045
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
938 (offset)
938 (offset)
938
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
6/6
6/6
6/6
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
938 (offset)
938 (offset)
938
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
6/6
6/6
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2300
2300
6/6
2300
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2300
2300
2300
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3300
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3300
3300
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3300
3300
3300
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3896
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2220
3896
3896
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
3896
3896
3896
2220
2220
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2220
2220
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
2220
1095/1065
1095/1065
1095/1065
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête
(SIP 100mm)
h7(mm)
1095/1065
1095/1065
1095/1065
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
h10(mm)
440/615
440/615
440/615
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
440/615
440/615
440/615
l1(mm)
3515
3525
3640
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
3515
3525
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
3640
l2(mm)
2515
2525
2640
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2515
2525
4.21
2640
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1170
1170
1285
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1170
1170
1285
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
50/125/1000
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
40/100/1000
40/100/1000
50/125/1000
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
ISO 3A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 2A
ISO 2A
ISO 3A
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
125
125
125
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
125
125
125
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
132
132
142
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
132
132
142
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3925
3935
4050
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de
1000x12000
Ast(mm)
3925
3935
4050
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4125
4135
4250
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4125
4135
4250
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2265
2275
2360
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2265
2275
2360
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
19,5/19,8
19,3/19,6
20,0/20,3
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
19,5/19,8
19,3/19,6
20,0/20,3
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,53/0,55
0,53/0,55
0,52/0,54
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,53/0,55
0,53/0,55
0,52/0,54
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,56/0.52
0,56/0.52
0,55/0,52
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,56/0.52
0,56/0.52
0,55/0,52
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
18,6/10,5
19,5/10,8
19,0/11,7
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
18,6/10,5
19,5/10,8
19,0/11,7
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
33/28
30/26
26/26
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
33/28
30/26
26/26
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,9/4,7
5,1/4,75
5,3/4,9
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
4,9/4,7
5,1/4,75
5,3/4,9
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
3.0 L4
3.0 L4
3.0 L4
7.1
Fabricant/modèle du moteur
3.0 L4
3.0 L4
3.0 L4
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
44
44
44
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
44
44
44
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
4/2966
4/2966
4/2966
Nm/rpm
196/1600
196/1600
196/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
60
60
60
B9
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
D mens
Dim
nsion
ns
3.2
Stabilité longitudinale
3.1
Per
erform
rman
ances
es
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
Mo
oteu
ur
3.1
couple max.
1203.F
No.
S écific
Spéc
cations
ns
Fabricant
BH-J
P ds
Poid
1.
Fiche technique pour chariots TFG 20-- 30 BS
Code
(Unite)
Description
couple max.
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dim
nsion
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
1203.F
( /cm#)
4/2966
4/2966
4/2966
Nm/rpm
196/1600
196/1600
196/1600
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
60
60
60
B9
Fiche technique pour chariots DFG 40-- 50 CS
Au
utres
es
CH-J
No.
Code
(Unite)
Description
CH-J
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.2
Dénomination du modèle
DFG 40 CS
DFG 45 CS
DFG 50 CS
1.2
Dénomination du modèle
DFG 40 CS
DFG 45 CS
DFG 50 CS
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6140
6540
7080
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6140
6540
7080
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
9100/1040
9980/1060
10700/1380
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
9100/1040
9980/1060
10700/1380
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2860/3280
2980/3560
2840/4240
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2860/3280
2980/3560
2840/4240
SE(L)/SE(L)
8.25--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1165
1165
1165
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1163
1163
1163
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3540
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2350
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
Stabilité longitudinale
3.1
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.2
Taille de pneu: avant
8.25--15 (18PR)
8.25--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1165
1165
1165
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1163
1163
1163
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
2540
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
2540
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3540
3540
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3540
3540
3540
4200
4350
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4200
4350
2350
2350
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2350
2350
2350
1225/
1225/
1225/
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
1225/
1225/
1225/
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
l1(mm)
4140
4140
4240
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
4140
4140
4240
l2(mm)
2990
2990
3090
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2990
2990
3090
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4440
4440
4555
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4440
4440
4555
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4640
4640
4755
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4640
4640
4755
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2650
2650
2750
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2650
2650
2750
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
24/25
24/25
24/25
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
24/25
24/25
24/25
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,55
0,51/0,55
0,50/0,55
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,55
0,51/0,55
0,50/0,55
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,38
0,52/0,38
0,52/0,38
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,38
0,52/0,38
0,52/0,38
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
33,8/16,0
36,4/15,7
37,4/15,5
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
33,8/16,0
36,4/15,7
37,4/15,5
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
34/26
33/24
31/22
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
34/26
33/24
31/22
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,3/4,8
5,5/5,0
5,7/5,2
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,3/4,8
5,5/5,0
5,7/5,2
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
1004.4 2
1004.4 2
1004.4 2
7.1
Fabricant/modèle du moteur
1004.4 2
1004.4 2
1004.4 2
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
60
60
60
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
60
60
60
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
4/4230
4/4230
4/4230
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
4/4230
4/4230
4/4230
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
SE(L)/SE(L)
8.25--15 (18PR)
D mens
Dime
sions
ns
SE(L)/SE(L)
Taille de pneu: avant
Per
erform
rman
ances
es
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Mo
oteu
ur
3.1
P ds
Poid
Stabilité longitudinale
S écific
Spéc
cations
ns
1.
couple max.
B 10
Fiche technique pour chariots DFG 40-- 50 CS
Code
(Unite)
Description
Nm/rpm
couple max.
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
1203.F
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dime
sions
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
B 10
Nm/rpm
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
1203.F
Fiche technique pour chariots DFG 40-- 50 CS (à partir de 09/03)
Code
(Unite)
Description
Au
utres
es
No.
Code
(Unite)
Description
CH-J
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.2
Dénomination du modèle
DFG 40 CS
DFG 45 CS
DFG 50 CS
1.2
Dénomination du modèle
DFG 40 CS
DFG 45 CS
DFG 50 CS
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.3
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
Diesel
Diesel
Diesel
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6279
6669
7434
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6279
6669
7434
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
8954/1325
9869/1300
10762/1673
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
8954/1325
9869/1300
10762/1673
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2810/3469
2937/3732
2795/4639
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2810/3469
2937/3732
2795/4639
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
28 x 9 -- 15
28 x 9 -- 15
28 x 9 -- 15
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1180
1180
1170
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1160
1160
1160
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3540
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2370
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
Stabilité longitudinale
3.1
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.2
Taille de pneu: avant
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
28 x 9 -- 15
28 x 9 -- 15
28 x 9 -- 15
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1180
1180
1170
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1160
1160
1160
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
2540
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
2540
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3540
3540
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3540
3540
3540
4200
4350
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4200
4350
2370
2370
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2370
2370
2370
1255/1010
1255/1010
1255/1010
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
1255/1010
1255/1010
1255/1010
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
l1(mm)
4145
4145
4260
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
4145
4145
4260
l2(mm)
2995
2995
3110
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2995
2995
3110
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4419
4419
4569
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4419
4419
4569
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4619
4619
4769
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4619
4619
4769
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2655
2655
2790
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2655
2655
2790
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
22,2/22,5
21,7/22,5
21/22,5
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
22,2/22,5
21,7/22,5
21/22,5
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,53
0,51/0,53
0,50/0,53
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,53
0,51/0,53
0,50/0,53
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,51/0,49
0,51/0,49
0,51/0,49
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,51/0,49
0,51/0,49
0,51/0,49
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
38,0/16,73
37,10/16,73
36,83/16,73
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
38,0/16,73
37,10/16,73
36,83/16,73
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36,8/26,4
33/25
29,6/22,5
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36,8/26,4
33/25
29,6/22,5
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,7/5,2
5,0/4,5
5,1/4,6
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,7/5,2
5,0/4,5
5,1/4,6
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
1104C--44
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
SE(L)/SE(L)
Taille de pneu: avant
D mens
Dime
sions
ns
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Per
erform
rman
ances
es
3.1
P ds
Poid
Stabilité longitudinale
S écific
Spéc
cations
ns
1.
couple max.
1203.F
Fiche technique pour chariots DFG 40-- 50 CS (à partir de 09/03)
CH-J
1104C--44
1104C--44
7.1
Fabricant/modèle du moteur
61,5
61,5
61,5
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(1/min)
2200
2200
2200
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
4/4400
4/4400
4/4400
Nm/rpm
302/1400
302/1400
302/1400
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
B 11
Mo
oteu
ur
1104C--44
(kw)
couple max.
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dime
sions
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
1203.F
1104C--44
1104C--44
(kw)
61,5
61,5
61,5
(1/min)
2200
2200
2200
( /cm#)
4/4400
4/4400
4/4400
Nm/rpm
302/1400
302/1400
302/1400
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
B 11
Fiche technique pour chariots TFG 40-- 50 CS
1.2
Dénomination du modèle
1.3
Au
utres
es
Code
(Unite)
Description
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
TFG 40 CS
TFG 45 CS
TFG 50 CS
1.2
Dénomination du modèle
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.3
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6140
6540
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
9100/1040
9980/1060
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2860/3280
2980/3560
2840/4240
CH-J
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
TFG 40 CS
TFG 45 CS
TFG 50 CS
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
7080
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6140
6540
7080
10720/1360
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
9100/1040
9980/1060
10720/1360
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2860/3280
2980/3560
2840/4240
Stabilité longitudinale
SE(L)/SE(L)
8.25--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1165
1165
1165
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1163
1163
1163
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3500
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2350
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
Stabilité longitudinale
3.1
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.2
Taille de pneu: avant
8.25--15 (18PR)
8.25--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
7.00--12 (12PR)
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1165
1165
1165
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1163
1163
1163
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
2540
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
2540
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3500
3500
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3500
3500
3500
4200
4350
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4200
4350
2350
2350
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2350
2350
2350
1225/
1225/
1225/
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
1225/
1225/
1225/
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
l1(mm)
4140
4140
4240
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
4140
4140
4240
l2(mm)
2990
2990
3090
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2990
2990
3090
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4440
4440
4555
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4440
4440
4555
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4640
4640
4755
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4640
4640
4755
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2650
2650
2750
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2650
2650
2750
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
24/25
24/25
24/25
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
24/25
24/25
24/25
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,55
0,51/0,55
0,50/0,55
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,55
0,51/0,55
0,50/0,55
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,38
0,52/0,38
0,52/0,38
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,38
0,52/0,38
0,52/0,38
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
33,8/16,0
36,4/15,7
37,4/15,5
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
33,8/16,0
36,4/15,7
37,4/15,5
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
34/26
33/24
31/22
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
34/26
33/24
31/22
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,3/4,8
5,5/5,0
5,7/5,2
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
5,3/4,8
5,5/5,0
5,7/5,2
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
4.3 V6
4.3 V6
4.3 V6
7.1
Fabricant/modèle du moteur
4.3 V6
4.3 V6
4.3 V6
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
67
67
67
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(kw)
67
67
67
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.3
Régime nominal
(1/min)
2200
2200
2200
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
6/4294
6/4294
6/4294
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
( /cm#)
6/4294
6/4294
6/4294
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
SE(L)/SE(L)
8.25--15 (18PR)
D mens
Dime
sions
ns
SE(L)/SE(L)
Taille de pneu: avant
Per
erform
rman
ances
es
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Mo
oteu
ur
3.1
couple max.
B 12
No.
S écific
Spéc
cations
ns
Fabricant
CH-J
P ds
Poid
1.
Fiche technique pour chariots TFG 40-- 50 CS
Code
(Unite)
Description
Nm/rpm
couple max.
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
1203.F
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dime
sions
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
B 12
Nm/rpm
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
1203.F
Fiche technique pour chariots TFG 40-- 50 CS (à partir de 09/03)
Code
(Unite)
Description
1.2
Dénomination du modèle
1.3
Jungheinrich
Jungheinrich
1.
Fabricant
TFG 40 CS
TFG 45 CS
TFG 50 CS
1.2
Dénomination du modèle
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.3
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6279
6669
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
8954/1325
9869/1300
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2810/3469
2937/3732
2795/4639
Au
utres
es
CH-J
Jungheinrich
Jungheinrich
Jungheinrich
TFG 40 CS
TFG 45 CS
TFG 50 CS
Force motrice: électrique, Diesel, essence, GPL, autre
GPL
GPL
GPL
1.4
Direction: manuelle, pédestre, debout, assis, préparation de
commande
Assis
Assis
Assis
1.5
Capacité
Q(t)
4,0
4,5
5,0
1.6
Centre de gravité de la charge
c(mm)
500
500
600
1.8
Distance de la charge
x(mm)
564
564
579
1.9
Empattement
y(mm)
1985
1985
1985
7434
2.1
Poids -- à vide
(kg)
6279
6669
7434
10762/1673
2.2
Charge par essieu en charge, avant/arrière
(kg)
8954/1325
9869/1300
10762/1673
2.3
Charge par essieu à vide, avant/arrière
(kg)
2810/3469
2937/3732
2795/4639
Stabilité longitudinale
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
28 x 9--15
28 x 9--15
28 x 9--15
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1180
1180
1170
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1160
1160
1160
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3500
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2370
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
4.12
Hauteur d’accouplement
4.19
Longueur hors tout
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
4.21
Stabilité longitudinale
3.1
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
SE(L)/SE(L)
3.2
Taille de pneu: avant
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.00--15 (18PR)
3.3
Taille de pneu: arrière
28 x 9--15
28 x 9--15
28 x 9--15
3.5
Roues, nombre avant/arrière (x=motrice)
2x/2
2x/2
2x/2
3.6
Ecartement, avant
b10(mm)
1180
1180
1170
3.7
Ecartement, arrière
b11(mm)
1160
1160
1160
4.1
Inclinaison du mât/du tablier, avant/arrière
Grad.
7/11
7/11
7/11
2540
4.2
Hauteur du mât, abaissé
h1(mm)
2540
2540
2540
150
150
4.3
Hauteur libre
h2(mm)
150
150
150
3500
3500
4.4
Hauteur de levée
h3(mm)
3500
3500
3500
4200
4350
4.5
Hauteur du mât étendu
h4(mm)
4200
4200
4350
2370
2370
4.7
Hauteur du protège--conducteur (cabine)
h6(mm)
2370
2370
2370
1255/1010
1255/1010
1255/1010
4.8
Hauteur du siège/dégagement au--dessus de la tête (SIP 100mm)
h7(mm)
1255/1010
1255/1010
1255/1010
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
4.12
Hauteur d’accouplement
h10(mm)
535/700
535/700
535/700
l1(mm)
4145
4145
4260
4.19
Longueur hors tout
l1(mm)
4145
4145
4260
l2(mm)
2995
2995
3110
4.20
Longueur jusqu’à la face des fourches
l2(mm)
2995
2995
3110
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.21
Largeur hors tout
b1/b2(mm)
1400
1400
1400
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.22
Dimensions des fourches
s/e/l(mm)
50/125/1150
50/125/1150
60/150/1150
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.23
Tablier DIN 15173, ISO 2328, Classe/Forme A,B
ISO 3A
ISO 3A
ISO 4A
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.24
Largeur du tablier des fourches/fourches externes
b3(mm)
1260
1260
1260
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.31
Garde au sol à vide sous le mât
m1(mm)
190
190
190
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.32
Garde au sol au centre de l’empattement
m2(mm)
230
230
230
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4419
4419
4569
4.33
Largeur d’allée avec palette transversale de 1000x12000
Ast(mm)
4419
4419
4569
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4619
4619
4769
4.34
Largeur d’allée avec palette longitudinale de 800x1200
Ast(mm)
4619
4619
4769
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2655
2655
2790
4.35
Rayon de braquage
Wa(mm)
2655
2655
2790
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
4.36
Plus petite distance au pivot
b13
900
900
900
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
21,5/21,5
21,5/21,5
21,5/21,5
5.1
Vitesse de déplacement en charge/à vide
(km/h)
21,5/21,5
21,5/21,5
21,5/21,5
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,53
0,51/0,53
0,50/0,53
5.2
Vitesse de levage en charge/à vide
(m/s)
0,52/0,53
0,51/0,53
0,50/0,53
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,51/0,49
0,51/0,49
0,51/0,49
5.3
Vitesse d’abaissement en charge/à vide
(m/s)
0,51/0,49
0,51/0,49
0,51/0,49
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
38/20,5
37/20,5
35,5/20,5
5.5
Effort au crochet en charge/à vide
(kN)
38/20,5
37/20,5
35,5/20,5
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36/32,6
33/30,7
27/24,5
5.7
Rampe admissible en charge/à vide
(%)
36/32,6
33/30,7
27/24,5
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
6/5,6
6,1/5,6
6,2/5,6
5.9
Temps d’accélération, en charge/à vide
s
6/5,6
6,1/5,6
6,2/5,6
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
5.10
Type de frein de service
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
7.1
Fabricant/modèle du moteur
4.3 V6
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
7.3
Régime nominal
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
SE(L)/SE(L)
Taille de pneu: avant
D mens
Dime
sions
ns
Type de pneu: bandage creux, super élastique, bandage pneumatique, polyuréthane
3.2
Per
erform
rman
ances
es
3.1
couple max.
1203.F
Code
(Unite)
Description
Jungheinrich
S écific
Spéc
cations
ns
Fabricant
No.
P ds
Poid
1.
Fiche technique pour chariots TFG 40-- 50 CS (à partir de 09/03)
CH-J
4.3 V6
4.3 V6
7.1
Fabricant/modèle du moteur
67
67
67
7.2
Puissance du moteur conforme à l’ISO 1585
(1/min)
2200
2200
2200
7.3
Régime nominal
( /cm#)
6/4294
6/4294
6/4294
7.4
Nombre de cylindres/cylindrée
Mo
oteu
ur
4.3 V6
(kw)
Nm/rpm
couple max.
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
B 13
Au
utres
es
Mo
oteu
ur
Per
erform
rman
ances
es
D mens
Dime
sions
ns
Ro es/C
Roue
Châs
âssis
s
P ds
Poid
S écific
Spéc
cations
ns
No.
1203.F
4.3 V6
4.3 V6
(kw)
67
67
67
(1/min)
2200
2200
2200
( /cm#)
6/4294
6/4294
6/4294
Nm/rpm
8.1
Type de commande
hydrostatic
hydrostatic
hydrostatic
8.2
Pression d’huile hydraulique pour les accessoires
(bar)
160
160
160
8.3
Débit d’huile pour les accessoires
l/min
30
30
30
8.4
Type d’accouplement de remorque/type DIN
15170 / type h
15170 / type h
15170 / type h
B 13
3.1
Fiche technique - DFG/TFG 16/20 AS
3.1
Systeme de direction
Systeme de direction
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE À MAIN
Type OSPB 70
POMPE À MAIN
Type OSPB 70
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
5
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
5
Essieu moteur
Essieu moteur
TYPE
Essieu à piston radial
TYPE
Essieu à piston radial
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ESE 02
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ESE 02
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
Moteur - DFG 16/20 AS
Moteur - DFG 16/20 AS
TYPE
404C.22, quatre cylindres
TYPE
404C.22, quatre cylindres
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
CYLINDREE
2216 cm3
CYLINDREE
2216 cm3
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (à vide),
880 tr/min (ralenti)
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (à vide),
880 tr/min (ralenti)
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
0,20mm à froid
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
0,20mm à froid
PRESSION D’HUILE
4,5 bar @ 2300tr/min
PRESSION D’HUILE
4,5 bar @ 2300tr/min
CAPACITÉ DU CARTER
8,9 litres
CAPACITÉ DU CARTER
8,9 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
42 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
42 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
7,0 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
7,0 litres
Moteur - TFG 16/20 AS
B 14
Fiche technique - DFG/TFG 16/20 AS
Moteur - TFG 16/20 AS
TYPE
FE 2.0 quatre cylindres
TYPE
FE 2.0 quatre cylindres
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
CYLINDREE
1998 cm3
CYLINDREE
1998 cm3
VITESSE RÉGULÉE
3100 tr/min (à vide)
830 tr/min (ralenti)
VITESSE RÉGULÉE
3100 tr/min (à vide)
830 tr/min (ralenti)
PRESSION D’HUILE
3.0 bar @ 2300tr/min
PRESSION D’HUILE
3.0 bar @ 2300tr/min
TYPE DE BOUGIE D’ALLUMAGE
NGK BPR 2E ou DENSO W9EXR--U
TYPE DE BOUGIE D’ALLUMAGE
NGK BPR 2E ou DENSO W9EXR--U
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES DE
BOUGIE D’ALLUMAGE
0,80mm
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES DE
BOUGIE D’ALLUMAGE
0,80mm
ECARTEMENT DE RUPTEUR
Sans objet (allumage électronique)
ECARTEMENT DE RUPTEUR
Sans objet (allumage électronique)
CAPACITÉ DU CARTER
4,3 litres
CAPACITÉ DU CARTER
4,3 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
9,0 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
9,0 litres
1203.F
B 14
1203.F
Epurateur d’air
Epurateur d’air
TYPE
Cyclopac -- élément sec
TYPE
Systeme de freinage
Systeme de freinage
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
Roues et pneus
Roues et pneus
TAILLE DE PNEU
PRESSIONS DES
PNEUS
COUPLE DE
SERRAGE D
D’ÉCROU
ÉCROU
DE ROUE
Voir fiche technique
TAILLE DE PNEU
Modèle
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG AS
7,75
9,0
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG AS
235
176
PRESSIONS DES
PNEUS
COUPLE DE
SERRAGE D
D’ÉCROU
ÉCROU
DE ROUE
Pneus
A
Voir fiche technique
Modèle
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG AS
7,75
9,0
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG AS
235
176
Pneus
APPLICATION
DIMENSION
Essieu moteur
6.50x10 PR
Essieu de direction
18x7 PR
Essieu moteur
6.50x10
Essieu de direction
18x7
Essieu moteur
23x9x10 PR
Essieu de direction
18x7 PR
Essieu moteur
23x9x10
Essieu de direction
18x7
STRUCTURE
MODÈLE
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG AS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG AS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG AS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG AS
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
A
Bruit
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
APPLICATION
DIMENSION
STRUCTURE
MODÈLE
Essieu moteur
6.50x10 PR
Essieu de direction
18x7 PR
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG AS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG AS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG AS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG AS
Essieu moteur
6.50x10
Essieu de direction
18x7
Essieu moteur
23x9x10 PR
Essieu de direction
18x7 PR
Essieu moteur
23x9x10
Essieu de direction
18x7
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
Bruit
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
Vibration
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
Vibration
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,57 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse
constante.
1203.F
Cyclopac -- élément sec
B 15
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,57 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse
constante.
1203.F
B 15
Système électrique
Système électrique
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
Systeme hydraulique
Systeme hydraulique
POMPE HYDRAULIQUE
Série 1PX
POMPE HYDRAULIQUE
Série 1PX
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
PRESSION DE DIRECTION
106 bar
PRESSION DE DIRECTION
106 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
46 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
46 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
51 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
51 litres
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
A
B 16
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
1203.F
A
B 16
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
1203.F
3.2
Fiche technique - DFG/TFG 20-- 30 BS
3.2
Systeme de direction
Systeme de direction
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE À MAIN
Type OSPC 70--LS
POMPE À MAIN
Type OSPC 70--LS
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
4,75
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
4,75
Essieu moteur
Essieu moteur
TYPE
Essieu à piston radial
TYPE
Essieu à piston radial
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ES05 1--111--F05--2G30--000
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ES05 1--111--F05--2G30--000
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
Moteur - DFG BS
Moteur - DFG BS
TYPE
704.30 / 704.26 (à partir de 05/03) quatre
cylindres & injection directe.
TYPE
704.30 / 704.26 (à partir de 05/03) quatre
cylindres & injection directe.
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
CYLINDREE
2955 cm3 (704.30) / 2555 cm3 (704.26)
CYLINDREE
2955 cm3 (704.30) / 2555 cm3 (704.26)
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (type 704.30)
2500 tr/min (type 704.26)
900 tr/min (ralenti type 704.30)
900 tr/min (ralenti type 704.26)
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (type 704.30)
2500 tr/min (type 704.26)
900 tr/min (ralenti type 704.30)
900 tr/min (ralenti type 704.26)
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
Admission & échappement de 0,35mm à froid
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
Admission & échappement de 0,35mm à froid
CAPACITÉ DU CARTER
8,0 litres
CAPACITÉ DU CARTER
8,0 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
58 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
58 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
10,7 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
10,7 litres
Moteur - TFG BS
Moteur - TFG BS
TYPE
3.0L L4 GPL, quatre cylindres & quatre temps.
TYPE
3.0L L4 GPL, quatre cylindres & quatre temps.
CYLINDREE
2966 cm3
CYLINDREE
2966 cm3
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
ORDRE D’ALLUMAGE
1 3 4 2
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (à vide)
800 tr/min (ralenti)
VITESSE RÉGULÉE
2400 tr/min (à vide)
800 tr/min (ralenti)
TYPE DE BOUGIE
AC Delco R46TS
TYPE DE BOUGIE
AC Delco R46TS
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES
1,0mm
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES
1,0mm
ECARTEMENT DE DISJONCTEUR
Sans objet (allumage électronique)
ECARTEMENT DE DISJONCTEUR
Sans objet (allumage électronique)
CAPACITÉ DU CARTER
4,73 litres
CAPACITÉ DU CARTER
4,73 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
9,2 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
9,2 litres
Epurateur d’air
TYPE
Epurateur d’air
Cyclopac -- élément sec
TYPE
Systeme de freinage
1203.F
Fiche technique - DFG/TFG 20-- 30 BS
Cyclopac -- élément sec
Systeme de freinage
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
B 17
1203.F
B 17
Roues et pneus
Roues et pneus
TAILLE DE PNEU
PRESSIONS DES
PNEUS
COUPLE DE
SERRAGE D
D’ÉCROU
ÉCROU
DE ROUE
Voir fiche technique
TAILLE DE PNEU
Modèle
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG 20/25 BS
8,5
8,5
DFG/TFG 30 BS
8,5
7,5
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG 20--30 BS
460
165
PRESSIONS DES
PNEUS
COUPLE DE
SERRAGE D
D’ÉCROU
ÉCROU
DE ROUE
Pneus
A
Modèle
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG 20/25 BS
8,5
8,5
DFG/TFG 30 BS
8,5
7,5
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG 20--30 BS
460
165
Pneus
APPLICATION
DIMENSION
Essieu moteur
7.00x12x12 PR
Essieu de direction
6.50x10x10 PR
Essieu moteur
27x10x12 PR
Essieu de direction
6.50x10x10 PR
Essieu moteur
7.00x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
7.00x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
STRUCTURE
MODÈLE
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 20/25 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 30 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 20/25 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 30 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 20/25 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 30 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 30 BS
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
A
Bruit
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
B 18
Voir fiche technique
APPLICATION
DIMENSION
STRUCTURE
MODÈLE
Essieu moteur
7.00x12x12 PR
Essieu de direction
6.50x10x10 PR
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 20/25 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 30 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 20/25 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 30 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 20/25 BS
Pneumatiques
gonflables radiaux
DFG/TFG 30 BS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 30 BS
Essieu moteur
27x10x12 PR
Essieu de direction
6.50x10x10 PR
Essieu moteur
7.00x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
7.00x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
Essieu moteur
27x10x12
Essieu de direction
6.50x10
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
Bruit
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
1203.F
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
B 18
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
1203.F
Vibration
Vibration
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,72 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse constante.
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,72 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse constante.
Systeme electrique
Systeme electrique
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
Systeme hydraulique
Systeme hydraulique
POMPE HYDRAULIQUE
Série 1PX
POMPE HYDRAULIQUE
Série 1PX
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
PRESSION DE DIRECTION
90 bar
PRESSION DE DIRECTION
90 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
53 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
53 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
58 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
58 litres
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
A
1203.F
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
B 19
A
1203.F
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
B 19
3.3
Fiche technique - DFG/TFG 40-- 50 CS
3.3
Système de direction
Système de direction
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE
La même que le système hydraulique principal
POMPE À MAIN
Type OSPC--150--LS
POMPE À MAIN
Type OSPC--150--LS
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
4,75
NOMBRE DE TOURS DE BRAQUAGE BUTEÈ
À BUTEÈ
4,75
Essieu moteur - DFG/TFG 40-- 50 CS
Essieu moteur - DFG/TFG 40-- 50 CS
TYPE
Essieu à piston radial
TYPE
Essieu à piston radial
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ESE 08
MODÈLE DE MOTEUR DE ROUE
ESE 08
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LUBRIFIANT
Sans objet
Moteur - DFG 40-- 50 CS
Moteur - DFG 40-- 50 CS
TYPE
1004.4-2 / 1104C--44 (à partir de 09/03)
quatre cylindres & injection directe.
TYPE
1004.4-2 / 1104C--44 (à partir de 09/03)
quatre cylindres & injection directe.
ORDRE D’ALLUMAGE
1342
ORDRE D’ALLUMAGE
1342
CYLINDREE
4000 cm3
CYLINDREE
4000 cm3
VITESSE RÉGULÉE
2350 tr/min (à vide Type 1004.4--2)
2350 tr/min (à vide Type 1104C--44)
650 tr/min (ralenti Type 1004.4--2)
800 tr/min (ralenti Type 1104C--44)
VITESSE RÉGULÉE
2350 tr/min (à vide Type 1004.4--2)
2350 tr/min (à vide Type 1104C--44)
650 tr/min (ralenti Type 1004.4--2)
800 tr/min (ralenti Type 1104C--44)
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
Admission 0,20mm à froid
Echappement 0,45mm à froid.
JEU DE POUSSOIR DE SOUPAPE
Admission 0,20mm à froid
Echappement 0,45mm à froid.
PRESSION D’HUILE
2,75--4,5 bar
PRESSION D’HUILE
2,75--4,5 bar
CAPACITÉ DU CARTER
6,9 litres environ. Vérifier la jauge.
CAPACITÉ DU CARTER
6,9 litres environ. Vérifier la jauge.
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
70 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
70 litres
16 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
16 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
B 20
Fiche technique - DFG/TFG 40-- 50 CS
1203.F
B 20
1203.F
Moteur - TFG 40-- 50 CS
Moteur - TFG 40-- 50 CS
TYPE
4,3l V6 six cylindres 4 temps GPL
TYPE
4,3l V6 six cylindres 4 temps GPL
CYLINDREE
4294 cm3
CYLINDREE
4294 cm3
ORDRE D’ALLUMAGE
1 6 5 4 3 2
ORDRE D’ALLUMAGE
1 6 5 4 3 2
VITESSE RÉGULÉE
2500 tr/min (à vide)
750 tr/min (ralenti)
VITESSE RÉGULÉE
2500 tr/min (à vide)
750 tr/min (ralenti)
TYPE DE BOUGIE D’ALLUMAGE
AC Delco 41--932
TYPE DE BOUGIE D’ALLUMAGE
AC Delco 41--932
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES DE
BOUGIE D’ALLUMAGE
1,6mm
ECARTEMENT DES ÉLECTRODES DE
BOUGIE D’ALLUMAGE
1,6mm
ECARTEMENT DE RUPTEUR
Sans objet (allumage électronique)
ECARTEMENT DE RUPTEUR
Sans objet (allumage électronique)
CAPACITÉ DU CARTER
4,7 litres
CAPACITÉ DU CARTER
4,7 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR DE CARBURANT
Sans objet
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT (Moteur uniquement)
7,3 litres
CAPACITÉ EN LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT (Moteur uniquement)
7,3 litres
Epurateur d’air
Epurateur d’air
TYPE
Cyclopac -- élément sec
TYPE
Systeme de freinage - DFG/TFG 40-- 50 CS
Systeme de freinage - DFG/TFG 40-- 50 CS
TYPE
Entièrement hydrostatique
TYPE
Entièrement hydrostatique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
FREIN DE STATIONNEMENT
Disque, agissant par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique
Roues et pneus
Roues et pneus
TAILLE DE PNEU
PRESSIONS DES
PNEUS
COUPLE DE
D’ÉCROU
SERRAGE D
ÉCROU
DE ROUE
Voir fiche technique
Modèle
TAILLE DE PNEU
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG 40 CS
9
8,5
DFG/TFG 45/50 CS
8,5
8,5
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG 40--50 CS
520--620
500--520
PRESSIONS DES
PNEUS
Voir fiche technique
Modèle
Essieu moteur -- bar
Essieu de direction -bar
DFG/TFG 40 CS
9
8,5
DFG/TFG 45/50 CS
8,5
8,5
Modèle
Essieu moteur -- Nm
Essieu de direction -Nm
DFG/TFG 40--50 CS
520--620
500--520
APPLICATION
DIMENSION
STRUCTURE
MODÈLE
Essieu moteur
8,25x15
Essieu de direction
7,00x12
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
7,00x12
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
7,00x12
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
COUPLE DE
D’ÉCROU
SERRAGE D
ÉCROU
DE ROUE
Pneus
1203.F
Cyclopac -- élément sec
Pneus
APPLICATION
DIMENSION
Essieu moteur
8,25x15
Essieu de direction
7,00x12
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
7,00x12
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
7,00x12
Essieu moteur
300x15
Essieu de direction
7,00x12
STRUCTURE
MODÈLE
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
B 21
1203.F
Essieu moteur
300x15
Essieu de direction
7,00x12
B 21
Pneus (à partir de 09/03)
A
B 22
Pneus (à partir de 09/03)
APPLICATION
DIMENSION
Essieu moteur
3.00x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Essieu moteur
3.00x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
STRUCTURE
MODÈLE
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
1203.F
A
B 22
APPLICATION
DIMENSION
STRUCTURE
MODÈLE
Essieu moteur
3.00x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 40/45 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Pneus pleins souples
(options)
DFG/TFG 50 CS
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Essieu moteur (double)
7,50x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Essieu moteur
3.00x15
Essieu de direction
28 x 9 -- 15
Il ne faut pas monter sur le chariot des pneus qui ne sont pas conformes aux
caractéristiques techniques d’origine.
1203.F
Bruit
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
Bruit
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
NIVEAU SONORE
conforme à l’EN 12053 conformément à
l’ISO 4871.
Vibration
Vibration
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,60 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse constante.
VALEUR DE VIBRATIONS DU CORPS ENTIER 0,60 m/[email protected]
MOYENNE
L’accélération de vibration agissant sur le corps
conforme au document EN 13059
dans sa position d’exploitation est l’accélération
pondérée intégrée linéaire à la verticale par
rapport à la norme. Cette valeur est déterminée
lors du franchissement des seuils à vitesse constante.
Les valeurs de vibration agissant sur le corps de l’opérateur dans les directions x, y et z :
Valeurs autorisées
Valeurs réelles
x = 90 cm/[email protected]
x = 38.9 cm/[email protected]
y = 45 cm/[email protected]
y = 22.8 cm/[email protected]
z = 63 cm/[email protected]
z = 59.7 cm/[email protected]
Les valeurs de vibration agissant sur le corps de l’opérateur dans les directions x, y et z :
Valeurs autorisées
Valeurs réelles
x = 90 cm/[email protected]
x = 38.9 cm/[email protected]
y = 45 cm/[email protected]
y = 22.8 cm/[email protected]
z = 63 cm/[email protected]
z = 59.7 cm/[email protected]
Systeme electrique
Systeme electrique
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
SYSTÈME
Terre négative de 12 volts
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE
(EMC)
Observation des valeurs limites suivantes
conformément à la « Compatibilité
électromagnétique des chariots industriels
(9/95) ».
S émission d’interférence (EN 50081--1)
S résistance d’interférence (EN 50 082--2)
S décharge électrostatique (EN 61000--4--2)
Systeme hydraulique
Systeme hydraulique
POMPE HYDRAULIQUE
Série 2PX
POMPE HYDRAULIQUE
Série 2PX
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
SOUPAPE DE RÉGULATION
Série 5000
PRESSION DE DIRECTION
105 bar
PRESSION DE DIRECTION
105 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
PRESSION PRINCIPALE
215 bar
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
53 litres
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR
53 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
58 litres
CAPACITÉ SYSTEME HYDRAULIQUE
58 litres
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
A
1203.F
<80 dB (A)
Le niveau sonore est une valeur déterminée
selon la norme et prend en compte le niveau
sonore au cours de la conduite, du levage et au
ralenti. Le niveau sonore est mesuré à hauteur
de l’oreille du cariste.
Conditions d’utilisation
TEMPÉRATURE AMBIANTE
S en marche
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
B 23
A
1203.F
--15°C à +40°C
Pour une utilisation constante en dessous de 0°C, il est recommandé que le système
hydraulique soit rempli d’huile résistant au gel conformément aux spécifications des
fabricants.
Pour une utilisation dans des environnements réfrigérés ou dans des conditions de
changements de températures et d’humidité extrêmes, un équipement spécial et un
brevet sont nécessaires pour les chariots industriels.
B 23
4
Etiquettes et plaques
4
17.1
16
Etiquettes et plaques
17.2
17.1
16
17.2
18
18
19
15
19
15
20
20
16
21
16
21
21
Pos. Désignation
21
Pos. Désignation
15
Plaque d’interdiction « Ne pas se tenir sous charge »
15
Plaque d’interdiction « Ne pas se tenir sous charge »
16
Points de fixation pour chargement de la grue
16
Points de fixation pour chargement de la grue
17.1 Plaque d’interdiction « Ne pas conduire avec la charge levée »
17.1 Plaque d’interdiction « Ne pas conduire avec la charge levée »
17.2 Plaque d’interdiction « Ne pas incliner le mât vers l’avant avec la charge levée »
17.2 Plaque d’interdiction « Ne pas incliner le mât vers l’avant avec la charge levée »
18
Plaque de charge, fourches de charge, capacité de charge/centre de
gravité/hauteur de levage
18
Plaque de charge, fourches de charge, capacité de charge/centre de
gravité/hauteur de levage
19
Plaque de charge, tablier á diplacement latéral, capacité de charge/centre de
gravité/hauteur de levage
19
Plaque de charge, tablier á diplacement latéral, capacité de charge/centre de
gravité/hauteur de levage
20
Plaques du chariot
20
Plaques du chariot
21
Plaque pour points de levage au cric du chariot
21
Plaque pour points de levage au cric du chariot
B 24
1203.F
B 24
1203.F
4.1
Plaque de machines du chariot
Pos. Désignation
A
1203.F
4.1
Pos. Désignation
Plaque de machines du chariot
Pos. Désignation
Pos. Désignation
22
Modèle
27
Fabricant
22
Modèle
27
Fabricant
23
Numéro de série
28
Poids mort en kg
23
Numéro de série
28
Poids mort en kg
24
Capacité de charge nominale
en kg
29
Centre de gravité à intervalle en
mm
24
Capacité de charge nominale
en kg
29
Centre de gravité à intervalle en
mm
25
Puissance nominale en kW
30
Année de construction
25
Puissance nominale en kW
30
Année de construction
26
Logo du fabricant
31
Option
26
Logo du fabricant
31
Option
Pour tout renseignement concernant le chariot ou la commande des pièces de
rechange, veuillez indiquer le numéro de série (23).
B 25
A
1203.F
Pour tout renseignement concernant le chariot ou la commande des pièces de
rechange, veuillez indiquer le numéro de série (23).
B 25
4.2
Plaque de charge
4.2
Fourches de charge (capacité de charge, centre de gravité, hauteur de levage)
La plaque de charge (34) indique la capacité de charge Q des fourches de chargement
en kg. Celle--ci figure sous forme de tableau et dépend du centre de gravité de la
charge D (en mm) et de la hauteur de levage exigée H (en mm). Les marquages fléchés
(36et 37) sur le mât interne et sur le mât externe indiquent au cariste quand ce dernier a
atteint les limites de hauteur de levage indiquées sur la plaque de charge.
La plaque de charge (34) indique la capacité de charge Q des fourches de chargement
en kg. Celle--ci figure sous forme de tableau et dépend du centre de gravité de la
charge D (en mm) et de la hauteur de levage exigée H (en mm). Les marquages fléchés
(36et 37) sur le mât interne et sur le mât externe indiquent au cariste quand ce dernier a
atteint les limites de hauteur de levage indiquées sur la plaque de charge.
36
37
36
34
37
34
Exemple pour déterminer la capacité de charge maximum
Exemple pour déterminer la capacité de charge maximum
Pour un centre de gravité de charge D de 600mm et une hauteur de levage maximum H
de 1100mm, la capacité de charge maximum Q est 1490 kg.
Pour un centre de gravité de charge D de 600mm et une hauteur de levage maximum H
de 1100mm, la capacité de charge maximum Q est 1490 kg.
Plaque de charge (capacité de charge, centre de gravité, hauteur de levage)
Plaque de charge (capacité de charge, centre de gravité, hauteur de levage)
Le schéma de charge du tablier à diplacement lateral (TDL) (35) indique la capacité de
charge Q du TDL en kg. Celle--ci est indiquée sous la même forme que la capacité de
charge des fourches et doit être déterminée en conséquence.
Le schéma de charge du tablier à diplacement lateral (TDL) (35) indique la capacité de
charge Q du TDL en kg. Celle--ci est indiquée sous la même forme que la capacité de
charge des fourches et doit être déterminée en conséquence.
35
B 26
Plaque de charge
Fourches de charge (capacité de charge, centre de gravité, hauteur de levage)
35
1203.F
B 26
1203.F
C Transport et première mise en service
C Transport et première mise en service
1
1
Transport
Transport
Dimensions
Dimensions
Pour les dimensions du chariot élévateur, voir la ou les feuilles de caractéristiques
techniques standard.
Pour les dimensions du chariot élévateur, voir la ou les feuilles de caractéristiques
techniques standard.
Poids
Poids
Pour le poids du chariot élévateur, voir la ou les feuilles de caractéristiques standard.
Pour le poids du chariot élévateur, voir la ou les feuilles de caractéristiques standard.
Centre de gravité
Centre de gravité
Voir (1) pour le centre de gravité du chariot élévateur frontal. Pour de plus amples
renseignements ou pour obtenir certains conseils concernant le centre de gravité,
contactez le fabricant ou le représentant agréé du fabricant. Voir (2) pour les points de
levage du chariot.
Voir (1) pour le centre de gravité du chariot élévateur frontal. Pour de plus amples
renseignements ou pour obtenir certains conseils concernant le centre de gravité,
contactez le fabricant ou le représentant agréé du fabricant. Voir (2) pour les points de
levage du chariot.
Figure 1 Centre de gravité (Type)
Figure 1 Centre de gravité (Type)
2
2
1
1
2
1102.F
2
Fixation du chariot élévateur
Fixation du chariot élévateur
Il est recommandé que le transport du chariot élévateur par route, voie ferrée ou mer
ne soit confié qu’à une société de transport autorisée.
Il est recommandé que le transport du chariot élévateur par route, voie ferrée ou mer
ne soit confié qu’à une société de transport autorisée.
Tous les chariots élévateurs transportés par route, voie ferré ou mer possèdent une
méthode d’arrimage commune qui réduit la possibilité d’endommagement du chariot
élévateur et de la peinture.
Tous les chariots élévateurs transportés par route, voie ferré ou mer possèdent une
méthode d’arrimage commune qui réduit la possibilité d’endommagement du chariot
élévateur et de la peinture.
Une méthode type pour la fixation du chariot à la plate--forme du camion, du wagon ou
au pont du navire est la suivante :
Une méthode type pour la fixation du chariot à la plate--forme du camion, du wagon ou
au pont du navire est la suivante :
S fixez l’arrière du chariot à l’aide d’une chaîne du point de remorquage dans le
contrepoids à un boulon de plate--forme adéquat.
S fixez l’arrière du chariot à l’aide d’une chaîne du point de remorquage dans le
contrepoids à un boulon de plate--forme adéquat.
S appliquez une sangle en travers le plancher du chariot et attachez--la à un boulon
de plate--forme adéquat.
S appliquez une sangle en travers le plancher du chariot et attachez--la à un boulon
de plate--forme adéquat.
Veillez à ce que la chaîne et la sangle soient bien tendues, voir Figure 2.
Veillez à ce que la chaîne et la sangle soient bien tendues, voir Figure 2.
Le châssis sera fixé avec le mât incliné en position arrière maximum.
Le châssis sera fixé avec le mât incliné en position arrière maximum.
En général, les chariots sont transportés complets, c.--à--d. que les fourches et le mât
sont montés sur le chariot. Lorsque le mât et les fourches ne sont pas montés sur le
En général, les chariots sont transportés complets, c.--à--d. que les fourches et le mât
sont montés sur le chariot. Lorsque le mât et les fourches ne sont pas montés sur le
C1
1102.F
C1
Figure 2 Fixation du châssis (Type)
chariot, vous pouvez suivre les indications ci--dessous. En cas de doute, consultez
votre transporteur agréé.
Fixation du mât
Fixation du mât
Lorsque les machines sont transportées avec le mât monté sur le chariot élévateur,
aucune action n’est exigée.
Lorsque les machines sont transportées avec le mât monté sur le chariot élévateur,
aucune action n’est exigée.
Lorsqu’il est nécessaire de retirer le mât au cours du transport, la procédure suivante
est adoptée:
Lorsqu’il est nécessaire de retirer le mât au cours du transport, la procédure suivante
est adoptée:
S Retirer les fourches du chariot et
procéder à la fixation des fourches,
voir ci--dessous.
S Retirer les fourches du chariot et
procéder à la fixation des fourches,
voir ci--dessous.
S Retirer l’ensemble de mât du chariot
élévateur.
S Soudez la barre de fixation (3) en
travers du mât et du chariot, pour
éviter tout mouvement du mât et du
tablier ou lorsque des trous sont
prévus, montez le boulon (2) à
travers les mâts et le tablier, et fixez
à l’aide d’un écrou (4).
S Si possible, et en particulier avec les
mâts de levage élevés, la chaîne de
levage doit être légèrement attachée
au vèrin de levage à intervalles d’au
moins 1 mètre pour s’assurer que la
chaîne ne claque pas contre les
vèrins lors du transport.
A
C2
Figure 2 Fixation du châssis (Type)
chariot, vous pouvez suivre les indications ci--dessous. En cas de doute, consultez
votre transporteur agréé.
S Retirer l’ensemble de mât du chariot
élévateur.
3
2
S Soudez la barre de fixation (3) en
travers du mât et du chariot, pour
éviter tout mouvement du mât et du
tablier ou lorsque des trous sont
prévus, montez le boulon (2) à
travers les mâts et le tablier, et fixez
à l’aide d’un écrou (4).
4
S Si possible, et en particulier avec les
mâts de levage élevés, la chaîne de
levage doit être légèrement attachée
au vèrin de levage à intervalles d’au
moins 1 mètre pour s’assurer que la
chaîne ne claque pas contre les
vèrins lors du transport.
Figure 3 Fixation du mât
3
2
4
Figure 3 Fixation du mât
S Du carton ou du caoutchouc épais doit être posé entre la chaîne et le cylindre de
levage et tout autour du cylindre aux points d’attache pour protéger la peinture.
S Du carton ou du caoutchouc épais doit être posé entre la chaîne et le cylindre de
levage et tout autour du cylindre aux points d’attache pour protéger la peinture.
Lorsqu’il n’est pas possible de maintenir la chaîne comme ci--dessus, l’extrémité libre
doit être attachée à une position appropriée et il faut veiller à ce que la peinture ne soit
pas endommagée lors du transport.
Lorsqu’il n’est pas possible de maintenir la chaîne comme ci--dessus, l’extrémité libre
doit être attachée à une position appropriée et il faut veiller à ce que la peinture ne soit
pas endommagée lors du transport.
A part le soudage spécifié à la Figure 3 ci--dessus, aucune soudure ne doit être
effectuée sur les lattes du chariot et les profilés du mât.
1102.F
A
C2
A part le soudage spécifié à la Figure 3 ci--dessus, aucune soudure ne doit être
effectuée sur les lattes du chariot et les profilés du mât.
1102.F
Fixation des fourches
Fixation des fourches
Chaque paire de fourches sera
attachée en utilisant des soing les
comme illustré en Figure 4.
Chaque paire de fourches sera
attachée en utilisant des soing les
comme illustré en Figure 4.
Fixation des fourches sur le tablier
du mât (Mât fixè sur le chariot)
Les fourches ayant été attachées
ensembles, elles seront présentées à
l’ensemble mât/chariot et posées sur
les supports d’arrimage de fourches qui
auront été précédemment accrochés
sur le chariot. L’ensemble sera ensuite
attaché solidement au chariot, voir
Figure 5.
Fixation des fourches sur le tablier
du mât (Mât fixè sur le chariot)
Figure 4 Fourches
Les fourches ayant été attachées
ensembles, elles seront présentées à
l’ensemble mât/chariot et posées sur
les supports d’arrimage de fourches qui
auront été précédemment accrochés
sur le chariot. L’ensemble sera ensuite
attaché solidement au chariot, voir
Figure 5.
Sangle
Fixation des fourches sur le tablier
du mât (Mât non fixé sur le chariot)
Les fourches ayant été attachées
ensembles, elles seront présentées à
l’ensemble mât/chariot. Les sangles
sont passées ssous les profilés du mât
et sur les fourches et solidement
reliées, voir Figure 6.
Les fourches ayant été attachées
ensembles, elles seront présentées à
l’ensemble mât/chariot. Les sangles
sont passées ssous les profilés du mât
et sur les fourches et solidement
reliées, voir Figure 6.
Supports d’arrimage de fourches
Figure 5 Fixation des fourches
Connexions électriques et raccords
hydrauliques
Toutes les connexions électriques qui
restent débranchées doivent être
recouvertes,
et
les
connexions
hydrauliques débranchées doivent être
obturées.
Toutes les connexions électriques qui
restent débranchées doivent être
recouvertes,
et
les
connexions
hydrauliques débranchées doivent être
obturées.
Figure 6 Fixation des fourches
1102.F
Sangle
Fixation des fourches sur le tablier
du mât (Mât non fixé sur le chariot)
Connexions électriques et raccords
hydrauliques
Elingage
Certains des points de levage adéquats
pour le chariot élévateur sont indiqués
par l’étiquette “crochet d--èlingage”
illustrée en Figure 7; ces points de
levage sont situés sur le mât et le
contrepoids.
Certains des points de levage adéquats
pour le chariot élévateur sont indiqués
par l’étiquette “crochet d--èlingage”
illustrée en Figure 7; ces points de
levage sont situés sur le mât et le
contrepoids.
Pour de plus amples informations ou
conseils concernant les points de
levage pour le chariot élévateur,
contacter le fabricant ou l’un de ses
représentants agréés.
Figure 7 Etiquette “crochet d’ èlingage”
C3
Supports d’arrimage de fourches
Figure 5 Fixation des fourches
Figure 6 Fixation des fourches
Elingage
Pour de plus amples informations ou
conseils concernant les points de
levage pour le chariot élévateur,
contacter le fabricant ou l’un de ses
représentants agréés.
Figure 4 Fourches
1102.F
Figure 7 Etiquette “crochet d’ èlingage”
C3
A
2
C4
S’assurer que tout l’équipement de levage possède une charge de travail de sécurité
adaptée au poids du chariot élévateur non chargé.
A
S’assurer que tout l’équipement de levage possède une charge de travail de sécurité
adaptée au poids du chariot élévateur non chargé.
Avant d’effectuer toute opération de levage, vérifier que le mât soit en position
verticale.
Avant d’effectuer toute opération de levage, vérifier que le mât soit en position
verticale.
Levage du chariot élévateur.
Levage du chariot élévateur.
Attacher l’équipement de levage adéquat aux points de levage (2) du chariot élévateur.
Attacher l’équipement de levage adéquat aux points de levage (2) du chariot élévateur.
S Placer le matériel de calage pour éviter l’endommagement du chariot élévateur, là
où l’équipement risque d’entrer en contact avec le chariot élévateur.
S Placer le matériel de calage pour éviter l’endommagement du chariot élévateur, là
où l’équipement risque d’entrer en contact avec le chariot élévateur.
S Tendre les chaînes d--èlingage sans lever le chariot et s’écarter de l--appareil.
S Tendre les chaînes d--èlingage sans lever le chariot et s’écarter de l--appareil.
S Effectuer un essai de levage, quelques centimetres au--dessus du sol, pour
s’assurer que le levage est bien perpendiculaire et régulier. Si tel n’est pas le cas,
abaisser et reposer le chariot élévateur sur le sol et ajuster l’équipement de levage
selon les besoins.
S Effectuer un essai de levage, quelques centimetres au--dessus du sol, pour
s’assurer que le levage est bien perpendiculaire et régulier. Si tel n’est pas le cas,
abaisser et reposer le chariot élévateur sur le sol et ajuster l’équipement de levage
selon les besoins.
S Si toutes les conditions ci--dessus sont remplies, poursuivre en levant le chariot
élévateur à la position souhoiteè par mouvements lents mais nets.
S Si toutes les conditions ci--dessus sont remplies, poursuivre en levant le chariot
élévateur à la position souhoiteè par mouvements lents mais nets.
S Abaisser à la position souhaiteè et retirer l’équipement de levage.
S Abaisser à la position souhaiteè et retirer l’équipement de levage.
Mise en service
2
Mise en service
La mise en service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’au fabricant ou à un
des ses représentants agréés.
La mise en service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’au fabricant ou à un
des ses représentants agréés.
Equipement de levage exige
Equipement de levage exige
Chaînes et crochets capables de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille
de caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Chaînes et crochets capables de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille
de caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Grue ou treuil capable de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille de
caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Grue ou treuil capable de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille de
caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Mise en service
Mise en service
La mise en service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’à un technicien
compétent. La mise en service du chariot élévateur frontal consiste généralement en
un contrôle statique et un contrôle de fonctionnement.
La mise en service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’à un technicien
compétent. La mise en service du chariot élévateur frontal consiste généralement en
un contrôle statique et un contrôle de fonctionnement.
Contrôles statiques et de fonctionnement
Contrôles statiques et de fonctionnement
Les contrôles statiques et de fonctionnement doivent être effectués par un technicien
compétent lors de la livraison du chariot élévateur. Les contrôles à effectuer se
partagent en deux catégories: contrôles statiques et contrôles de fonctionnement.
Les contrôles statiques et de fonctionnement doivent être effectués par un technicien
compétent lors de la livraison du chariot élévateur. Les contrôles à effectuer se
partagent en deux catégories: contrôles statiques et contrôles de fonctionnement.
1102.F
C4
1102.F
Contrôles statiques
Contrôles statiques
Les contrôles statiques à effectuer sont les suivants:
1102.F
Les contrôles statiques à effectuer sont les suivants:
V
1. Conformité aux spécifications de la commande.
;
V
1. Conformité aux spécifications de la commande.
;
V
2. Aucun endommagement lors du transport.
;
V
2. Aucun endommagement lors du transport.
;
V
3. Contrôle de la peinture -- aucun signe visible de corrosion.
;
V
3. Contrôle de la peinture -- aucun signe visible de corrosion.
;
V
4. Niveau du liquide de refroidissement.
;
V
4. Niveau du liquide de refroidissement.
;
V
5. Niveau d’huile -- moteur.
;
V
5. Niveau d’huile -- moteur.
;
V
6. Niveau d’huile -- réservoir hydraulique.
;
V
6. Niveau d’huile -- réservoir hydraulique.
;
V
7. Niveau d’huile -- essieu moteur hydrostatique.
;
V
7. Niveau d’huile -- essieu moteur hydrostatique.
;
V
8. Filtre à air et raccordement.
;
V
8. Filtre à air et raccordement.
;
V
9. Reniflard -- réservoir hydraulique.
;
V
9. Reniflard -- réservoir hydraulique.
;
V
10. Réglage -- courroie du ventilateur/courroie de l’alternateur.
;
V
10. Réglage -- courroie du ventilateur/courroie de l’alternateur.
;
V
11. Réglage et lubrification des chaînes de levage.
;
V
11. Réglage et lubrification des chaînes de levage.
;
V
12. Contrôle -- boulons de fixation d’essieu.
;
V
12. Contrôle -- boulons de fixation d’essieu.
;
V
13. Contrôle du serrage -- écrous des roues.
;
V
13. Contrôle du serrage -- écrous des roues.
;
V
14. Contrôle de la pression de tous les pneus.
;
V
14. Contrôle de la pression de tous les pneus.
;
V
15. Manuels--outils livrés.
;
V
15. Manuels--outils livrés.
;
Contrôles de fonctionnement.
Contrôles de fonctionnement.
Les contrôles de fonctionnement doivent être effectués par un technicien compétent
avec le chariot élévateur en charge. Ceux--ci incluent:
Les contrôles de fonctionnement doivent être effectués par un technicien compétent
avec le chariot élévateur en charge. Ceux--ci incluent:
S Déplacer le chariot élévateur vers l’avant à basse vitesse, passer en marche arrière
et repasser en marche avant pour vérifier que le mécanisme de changement de
direction fonctionne correctement.
S Déplacer le chariot élévateur vers l’avant à basse vitesse, passer en marche arrière
et repasser en marche avant pour vérifier que le mécanisme de changement de
direction fonctionne correctement.
S Conduire le chariot élévateur en marche avant et en marche arrière à travers toutes
les plages de vitesse jusqu’à la vitesse maximum et vérifier que le changement de
plage et les freins de service fonctionnent dans les deux directions.
S Conduire le chariot élévateur en marche avant et en marche arrière à travers toutes
les plages de vitesse jusqu’à la vitesse maximum et vérifier que le changement de
plage et les freins de service fonctionnent dans les deux directions.
S Réaliser plusieurs circuits en forme de huit, à environ un tiers de la vitesse maximale,
en marche avant et arrière.
S Réaliser plusieurs circuits en forme de huit, à environ un tiers de la vitesse maximale,
en marche avant et arrière.
S Soulever la charge d’essai du niveau du sol jusqu’à la hauteur maximum. Abaisser
la charge d’essai jusqu’au niveau du sol en poussant le levier au maximum, en
effectuant plusieurs arrêts au cours de la descente et déposer la charge sur le sol.
S Soulever la charge d’essai du niveau du sol jusqu’à la hauteur maximum. Abaisser
la charge d’essai jusqu’au niveau du sol en poussant le levier au maximum, en
effectuant plusieurs arrêts au cours de la descente et déposer la charge sur le sol.
C5
1102.F
C5
C6
1102.F
C6
1102.F
D Remplissage du réservoir
D Remplissage du réservoir
1
1
f
f
0903.F
Conditions de sécurité pour la manipulation du carburant Diesel et du gaz de
pétrole liquéfié
Conditions de sécurité pour la manipulation du carburant Diesel et du gaz de
pétrole liquéfié
Avant de faire le plein ou de changer la bouteille de gaz, le chariot doit être stationné en
toute sécurité (voir Chapitre E, Section 5.8).
Avant de faire le plein ou de changer la bouteille de gaz, le chariot doit être stationné en
toute sécurité (voir Chapitre E, Section 5.8).
Mesures de protection contre les incendies : Lors de la manipulation de carburants
et de gaz liquéfiés, il est interdit de fumer et aucune flamme nue ni autre source
d’allumage ne doit être autorisée à proximité du réservoir. Des pancartes bien visibles
indiquant la zone de risque doivent être installées. Le stockage de matériaux très
inflammables dans cette zone n’est pas permis. Des extincteurs d’incendie en parfait
état doivent être, à tout moment, disponibles dans la zone de remplissage.
Mesures de protection contre les incendies : Lors de la manipulation de carburants
et de gaz liquéfiés, il est interdit de fumer et aucune flamme nue ni autre source
d’allumage ne doit être autorisée à proximité du réservoir. Des pancartes bien visibles
indiquant la zone de risque doivent être installées. Le stockage de matériaux très
inflammables dans cette zone n’est pas permis. Des extincteurs d’incendie en parfait
état doivent être, à tout moment, disponibles dans la zone de remplissage.
Pour éviter les brûlures de gaz liquéfié, utilisez uniquement des extincteurs secs à gaz
carbonique ou des extincteurs à gaz dioxyde.
f
Pour éviter les brûlures de gaz liquéfié, utilisez uniquement des extincteurs secs à gaz
carbonique ou des extincteurs à gaz dioxyde.
Stockage et transport : L’équipement pour le stockage et le transport du carburant
Diesel et du gaz liquéfié doit être conforme aux réglementations en vigueur. Si aucun
point d’alimentation n’est disponible, le carburant doit être stocké et transporté dans
des cuves propres et agréées. Le contenu doit être clairement indiqué sur le conteneur.
Les bouteilles qui fuient doivent immédiatement être transportées à l’air libre, stockées
dans un endroit bien ventilé et signalées au fournisseur. Les fuites de carburant Diesel
doivent être absorbées par des produits adéquats et mis au rebut conformément aux
lois de protection de l’environnement appropriées.
Stockage et transport : L’équipement pour le stockage et le transport du carburant
Diesel et du gaz liquéfié doit être conforme aux réglementations en vigueur. Si aucun
point d’alimentation n’est disponible, le carburant doit être stocké et transporté dans
des cuves propres et agréées. Le contenu doit être clairement indiqué sur le conteneur.
Les bouteilles qui fuient doivent immédiatement être transportées à l’air libre, stockées
dans un endroit bien ventilé et signalées au fournisseur. Les fuites de carburant Diesel
doivent être absorbées par des produits adéquats et mis au rebut conformément aux
lois de protection de l’environnement appropriées.
Personnel chargé du remplissage et du changement des bouteilles : Le
personnel chargé de manipuler le gaz de pétrole liquéfié doit posséder les
connaissances nécessaires en matière de propriétés du gaz liquéfié afin que le travail
soit effectué en toute sécurité.
Personnel chargé du remplissage et du changement des bouteilles : Le
personnel chargé de manipuler le gaz de pétrole liquéfié doit posséder les
connaissances nécessaires en matière de propriétés du gaz liquéfié afin que le travail
soit effectué en toute sécurité.
Remplissage des réservoirs à gaz liquéfié : Les réservoirs à gaz restent raccordés
au chariot et sont remplis aux points de remplissage de gaz. Au cours du remplissage,
les réglementations du poste de remplissage et des fabricants du réservoir, ainsi que
les termes juridiques et les conditions locales doivent être observés.
Remplissage des réservoirs à gaz liquéfié : Les réservoirs à gaz restent raccordés
au chariot et sont remplis aux points de remplissage de gaz. Au cours du remplissage,
les réglementations du poste de remplissage et des fabricants du réservoir, ainsi que
les termes juridiques et les conditions locales doivent être observés.
Le gaz liquéfié peut causer des gelures sur la peau exposée.
D1
f
0903.F
Le gaz liquéfié peut causer des gelures sur la peau exposée.
D1
2
f
Remplissage de carburant Diesel
2
f
Le chariot ne peut être rempli qu’aux
endroits spécifiés.
S Stationnez le chariot en toute
sécurité avant le remplissage (voir
Chapitre E, Section 5.8)
A
Remplissage de carburant Diesel
Le chariot ne peut être rempli qu’aux
endroits spécifiés.
S Stationnez le chariot en toute
sécurité avant le remplissage (voir
Chapitre E, Section 5.8)
1
S Ouvrez le bouchon de remplissage
(1).
S Ouvrez le bouchon de remplissage
(1).
S Remplissez de carburant Diesel pur.
S Remplissez de carburant Diesel pur.
A
Ne pas trop remplir le réservoir.
Quantité de remplissage :
DFG 16/20 AS:
DFG 20-- 30 BS:
DFG 40-- 50 CS:
42 litres.
58 litres.
70 litres.
1
Ne pas trop remplir le réservoir.
Quantité de remplissage :
DFG 16/20 AS:
DFG 20-- 30 BS:
DFG 40-- 50 CS:
42 litres.
58 litres.
70 litres.
à partir de 09/03 (série C)
à partir de 09/03 (série C)
Utilisez uniquement du carburant
Diesel DIN 51601 d’un indice cétène
inférieur à 45.
L’affichage (2) indique le niveau de
carburant. Remplir le réservoir dès que
l’indicateur passe sur le segment rouge.
D2
Utilisez uniquement du carburant
Diesel DIN 51601 d’un indice cétène
inférieur à 45.
L’affichage (2) indique le niveau de
carburant. Remplir le réservoir dès que
l’indicateur passe sur le segment rouge.
2
2
Ne conduisez jamais le chariot lorsque le réservoir de carburant est vide. De l’air dans
le système de carburant peut causer des pannes de fonctionnement.
Ne conduisez jamais le chariot lorsque le réservoir de carburant est vide. De l’air dans
le système de carburant peut causer des pannes de fonctionnement.
S Fermez correctement le bouchon de remplissage après avoir effectué le plein.
S Fermez correctement le bouchon de remplissage après avoir effectué le plein.
0903.F
D2
0903.F
3
f
Changement de la bouteille de gaz
3
La bouteille de gaz ne peut être changée qu’aux endroits spécifiés et cette opération
ne doit être confiée qu’à un personnel qualifié et autorisé.
f
S Stationnez le chariot en toute
sécurité avant le remplissage (voir
Chapitre E, Section 5.8).
3
S Fermez correctement le robinet de
fermeture (3).
4
S Démarrez le moteur et faites
fonctionner le système de gaz
jusqu’à ce qu’il soit vide au point mort.
S Démarrez le moteur et faites
fonctionner le système de gaz
jusqu’à ce qu’il soit vide au point mort.
S Dèvérouillez le raccord (1/4 tour) (4)
en maintenant le flexible (5).
S Dèvérouillez le raccord (1/4 tour) (4)
en maintenant le flexible (5).
S Dèplacez le tuyau.
S Détachez les sangles (8) et retirez le
panneau de protection (7).
5
6
S Dèplacez le tuyau.
S Détachez les sangles (8) et retirez le
panneau de protection (7).
S Retirez avec précaution la bouteille
de gaz de son support et posez--la
doucement.
f
N’utilisez que des bouteilles de gaz de
18 kg (29litres).
S Placez la bouteille de gaz neuve dans
le support et tournez jusqu’à ce que
les raccords sur le robinet de
fermeture pointent vers le bas.
0903.F
La bouteille de gaz ne peut être changée qu’aux endroits spécifiés et cette opération
ne doit être confiée qu’à un personnel qualifié et autorisé.
S Stationnez le chariot en toute
sécurité avant le remplissage (voir
Chapitre E, Section 5.8).
S Fermez correctement le robinet de
fermeture (3).
f
Changement de la bouteille de gaz
7
D3
0903.F
4
5
6
S Retirez avec précaution la bouteille
de gaz de son support et posez--la
doucement.
N’utilisez que des bouteilles de gaz de
18 kg (29litres).
S Placez la bouteille de gaz neuve dans
le support et tournez jusqu’à ce que
les raccords sur le robinet de
fermeture pointent vers le bas.
8
3
7
8
D3
S
Attachez correctement la
bouteille de gaz à l’aide des sangles.
S Rattachez le
spécifications.
tuyau
selon
S
Attachez correctement la
bouteille de gaz à l’aide des sangles.
les
S Ouvrez avec précaution le robinet de
fermeture et testez le raccord pour
vérifier l’absence de fuite en utilisant
un agent moussant.
S Rattachez le
spécifications.
tuyau
selon
les
S Ouvrez avec précaution le robinet de
fermeture et testez le raccord pour
vérifier l’absence de fuite en utilisant
un agent moussant.
9
f Réservoirs de gaz de pétrole liquéfié
rechargeables
f Réservoirs de gaz de pétrole liquéfié
rechargeables
Les réservoirs de gaz de pétrole liquéfié
rechargeables sont disponibles dans
deux formes -- « remplissage en bout »
et « remplissage central ». Les deux
types de réservoir sont équipés d’un
robinet
d’arrêt
de
remplissage
automatique pour éviter tout trop--plein.
Les réservoirs de gaz de pétrole liquéfié
rechargeables sont disponibles dans
deux formes -- « remplissage en bout »
et « remplissage central ». Les deux
types de réservoir sont équipés d’un
robinet
d’arrêt
de
remplissage
automatique pour éviter tout trop--plein.
Remplissez les réservoirs de GPL
comme suit :
Remplissez les réservoirs de GPL
comme suit :
Réservoir de GPL à remplissage en
bout
Réservoir de GPL à remplissage en
bout
Dévissez le bouchon (9). Insérez la buse
de la pompe à GPL dans le raccord de
remplissage (10). Remplissez la bouteille
de GPL jusqu’à ce que la jauge de niveau
liquide indique que la bouteille est pleine.
Retirez la buse et revissez le bouchon (9).
f
D4
10
Dévissez le bouchon (9). Insérez la buse
de la pompe à GPL dans le raccord de
remplissage (10). Remplissez la bouteille
de GPL jusqu’à ce que la jauge de niveau
liquide indique que la bouteille est pleine.
Retirez la buse et revissez le bouchon (9).
11
Réservoir de GPL à remplissage
central
Réservoir de GPL à remplissage
central
Retirez le couvercle (11). Dévissez le
bouchon (12). Insérez la buse de la
pompe de GPL dans le raccord de
remplissage. Remplissez la bouteille de
GPL jusqu’à ce que la jauge de niveau
liquide indique que la bouteille est
pleine. Retirez la buse et revissez le
bouchon (12).
Retirez le couvercle (11). Dévissez le
bouchon (12). Insérez la buse de la
pompe de GPL dans le raccord de
remplissage. Remplissez la bouteille de
GPL jusqu’à ce que la jauge de niveau
liquide indique que la bouteille est
pleine. Retirez la buse et revissez le
bouchon (12).
12
f
Observez
toutes
les
réglementations/directives se rapportant
au remplissage des bouteilles de gaz de
pétrole liquéfié présentes au niveau de la
pompe de GPL.
0903.F
D4
9
10
11
12
Observez
toutes
les
réglementations/directives se rapportant
au remplissage des bouteilles de gaz de
pétrole liquéfié présentes au niveau de la
pompe de GPL.
0903.F
4
f
Chariots équipés de deux bouteilles de gaz
4
Les chariots équipés de deux bouteilles de gaz possèdent une vanne d’arrêt qui peut
être utilisée de deux façons:
f
Les chariots équipés de deux bouteilles de gaz possèdent une vanne d’arrêt qui peut
être utilisée de deux façons:
S Avec les deux vannes d’alimentation de cylindre GPL ouvertes, ceci va
augmenter la capacité de carburant totale.
S Avec les deux vannes d’alimentation de cylindre GPL ouvertes, ceci va
augmenter la capacité de carburant totale.
S Avec une vanne d’alimentation de cylindre GPL fermée pour assurer un cylindre
de réserve.
S Avec une vanne d’alimentation de cylindre GPL fermée pour assurer un cylindre
de réserve.
Les points suivants doivent être observés pour une utilisation en toute sécurité:
0903.F
Chariots équipés de deux bouteilles de gaz
Les points suivants doivent être observés pour une utilisation en toute sécurité:
S Le système ne doit fonctionner à aucun moment avec l’un des cylindres
déconnecté.
S Le système ne doit fonctionner à aucun moment avec l’un des cylindres
déconnecté.
S Le couvercle anti--poussière sur la soupape de sûreté hydrostatique doit être
maintenu en place lors de la révision pour éviter toute pénétration d’agents
contaminants, et inspecté régulièrement.
S Le couvercle anti--poussière sur la soupape de sûreté hydrostatique doit être
maintenu en place lors de la révision pour éviter toute pénétration d’agents
contaminants, et inspecté régulièrement.
S Si le second cylindre doit être utilisé comme réserve, il doit être verrouillé au
niveau de la vanne et manuellement ouvert lorsque le cylindre de service est
presque épuisé.
S Si le second cylindre doit être utilisé comme réserve, il doit être verrouillé au
niveau de la vanne et manuellement ouvert lorsque le cylindre de service est
presque épuisé.
S Pour des raisons de sécurité, lorsque le cylindre de service est épuisé et le
cylindre de réserve ouvert, la vanne du cylindre épuisé doit ensuite être fermée.
S Pour des raisons de sécurité, lorsque le cylindre de service est épuisé et le
cylindre de réserve ouvert, la vanne du cylindre épuisé doit ensuite être fermée.
S Si les deux cylindres doivent être utilisés simultanément et que les pressions
des cylindres sont inégales, le raccord va aspirer du gaz de pétrole liquéfié à
partir du cylindre à plus haute pression jusqu’à ce que les pressions des
cylindres s’égalisent. Ensuite, le gaz est aspiré à partir des deux cylindres.
S Si les deux cylindres doivent être utilisés simultanément et que les pressions
des cylindres sont inégales, le raccord va aspirer du gaz de pétrole liquéfié à
partir du cylindre à plus haute pression jusqu’à ce que les pressions des
cylindres s’égalisent. Ensuite, le gaz est aspiré à partir des deux cylindres.
S Si le tuyau de l’un des cylindres éclate, le raccord stoppe l’écoulement du gaz
à partir de l’autre cylindre (ce qui permet d’éviter que les deux cylindres se
vident).
S Si le tuyau de l’un des cylindres éclate, le raccord stoppe l’écoulement du gaz
à partir de l’autre cylindre (ce qui permet d’éviter que les deux cylindres se
vident).
D5
0903.F
D5
E Commandes
E Commandes
1
1
f
f
1203.F
Directives de sécurité pour l’exploitation du chariot
Directives de sécurité pour l’exploitation du chariot
Permission de conduite: Seules les personnes munies d’une autorisation de
conduite ou d’un permis de cariste, ayant prouvé leur aptitude à conduire et à manier
des charges à leur employeur ou à la personne responsable des opérations et ayant
été désignée pour les travaux par cette dernière, sont autorisées à utiliser le chariot.
Permission de conduite: Seules les personnes munies d’une autorisation de
conduite ou d’un permis de cariste, ayant prouvé leur aptitude à conduire et à manier
des charges à leur employeur ou à la personne responsable des opérations et ayant
été désignée pour les travaux par cette dernière, sont autorisées à utiliser le chariot.
Droits, obligations et prescriptions de comportement pour le cariste: Le cariste
doit être informé de ses droits et de ses obligations. Il doit être familiarisé avec la
commande du chariot et le contenu de ce manuel. Les droits nécessaires doivent être
accordés au conducteur.
Pour les chariots industriels utilisés dans des endroits de grande activité, des
chaussures de sécurité doivent être portées au cours des opérations.
Droits, obligations et prescriptions de comportement pour le cariste: Le cariste
doit être informé de ses droits et de ses obligations. Il doit être familiarisé avec la
commande du chariot et le contenu de ce manuel. Les droits nécessaires doivent être
accordés au conducteur.
Pour les chariots industriels utilisés dans des endroits de grande activité, des
chaussures de sécurité doivent être portées au cours des opérations.
Interdiction d’utilisation par des personnes non autorisées: Le cariste est
responsable du chariot de manutention durant les heures de travail. Il doit interdire à
toute personne non autorisée la conduite ou la mise en marche du chariot. Il est interdit
de soulever ou de transporter des personnes.
Interdiction d’utilisation par des personnes non autorisées: Le cariste est
responsable du chariot de manutention durant les heures de travail. Il doit interdire à
toute personne non autorisée la conduite ou la mise en marche du chariot. Il est interdit
de soulever ou de transporter des personnes.
Endommagements, dysfonctionnements:
Tous dysfonctionnements ou
endommagements sur le chariot ou des accessoires rapportés doivent être
immédiatement signalés au service responsable. Il est interdit d’utiliser les chariots
représentant un danger pour l’opérateur ou un tiers (par ex. roues usées ou freins
défectueux) avant de les avoir remis correctement en état.
Endommagements, dysfonctionnements:
Tous dysfonctionnements ou
endommagements sur le chariot ou des accessoires rapportés doivent être
immédiatement signalés au service responsable. Il est interdit d’utiliser les chariots
représentant un danger pour l’opérateur ou un tiers (par ex. roues usées ou freins
défectueux) avant de les avoir remis correctement en état.
Réparations: Le cariste ne doit effectuer aucune réparation ou modification sur le
chariot de manutention ou des accessoires rapportés sans instructions ou autorisation
spéciales. Il ne doit mettre en aucun cas les installations de sécurité et les interrupteurs
hors service ou les dérégler.
Réparations: Le cariste ne doit effectuer aucune réparation ou modification sur le
chariot de manutention ou des accessoires rapportés sans instructions ou autorisation
spéciales. Il ne doit mettre en aucun cas les installations de sécurité et les interrupteurs
hors service ou les dérégler.
Zones dangereuses: Les zones dangereuses sont les endroits où des personnes
sont mises en danger par des mouvements de déplacement ou d’élévation du chariot,
de son mât (par ex. fourches ou accessoires rapportés) ou de la charge. Est
considérée également comme zone dangereuse celle pouvant être atteinte par une
charge tombante ou la zone se situant sous les fourches lorsque celles--ci reviennent
d’une position haute.
Zones dangereuses: Les zones dangereuses sont les endroits où des personnes
sont mises en danger par des mouvements de déplacement ou d’élévation du chariot,
de son mât (par ex. fourches ou accessoires rapportés) ou de la charge. Est
considérée également comme zone dangereuse celle pouvant être atteinte par une
charge tombante ou la zone se situant sous les fourches lorsque celles--ci reviennent
d’une position haute.
Les personnes non autorisées doivent sortir des zones dangereuses. En cas de
danger, les personnes doivent en être averties à temps par un signal. Si, malgré les
avertissements, les personnes refusent de quitter la zone dangereuse, le chariot doit
être arrêté immédiatement.
Dispositifs de sécurité et panneaux d’avertissement: Respecter rigoureusement
les indications des dispositifs de sécurité, des panneaux d’avertissement et des
remarques.
Avant d’utiliser le chariot, l’opérateur doit être parfaitement familiarisé avec la position
des jauges et des commandes.
E1
f
f
1203.F
Les personnes non autorisées doivent sortir des zones dangereuses. En cas de
danger, les personnes doivent en être averties à temps par un signal. Si, malgré les
avertissements, les personnes refusent de quitter la zone dangereuse, le chariot doit
être arrêté immédiatement.
Dispositifs de sécurité et panneaux d’avertissement: Respecter rigoureusement
les indications des dispositifs de sécurité, des panneaux d’avertissement et des
remarques.
Avant d’utiliser le chariot, l’opérateur doit être parfaitement familiarisé avec la position
des jauges et des commandes.
E1
1
3
2
4
5
6
7
8
1
9
17
11
5
6
9
11
16
12
13
15
14
14
31
18
18
19
32
19
32
20
20
28
28
29
29
19
30
19
30
21
21
27
E2
8
10
31
AO--178--1
7
12
13
15
4
17
10
16
3
2
27
26
25
24
23
22
AO--178--1
1203.F
E2
26
25
24
23
22
1203.F
2
Description du tableau de bord et voyants
Elément de commande ou
d’affichage
Article
2
Description du tableau de bord et voyants
Voyant d’avertissement de
frein de stationnement
F
Allumé, il indique que le frein de
stationnement est serré
1
2
Indicateur de carburant
(DFG)
F
Indique le volume de carburant dans le
réservoir
3
Thermomètre de radiateur
F
Voyant de point mort
F
Non utilisé sur les chariots
hydrostatiques
f
6
Voyant de transmission
hydrostatique
Le voyant s’allume au contact (ON) ; dès
la mise en route du moteur, si tout est
normal, le voyant s’éteint.
Un clignotement lent indique un défaut
mineur au niveau de la transmission
hydrostatique ; ex. potentiomètre sur la
pédale d’avance, levier du mât ou
actionneur du moteur.
f
Un clignotement rapide indique un défaut
grave au niveau de la transmission
hydrostatique (le véhicule est freiné par
force) ; ex. potentiomètre de pompe,
pédale de frein, défaut du circuit 5 volts.
Un voyant continu pendant un
déplacement indique un défaut au niveau
du capteur de régime du moteur.
7
Voyant des phares
f Indique que les phares sont allumés
8
Voyant d’avertissement de
pression d’huile moteur
F
9
Vide
10
Vide
1
4
5
1203.F
P
N
Elément de commande ou
d’affichage
Article
Fonction
Fonction
Voyant d’avertissement de
frein de stationnement
F
Allumé, il indique que le frein de
stationnement est serré
2
Indicateur de carburant
(DFG)
F
Indique le volume de carburant dans le
réservoir
Indique la température du liquide de
refroidissement
3
Thermomètre de radiateur
F
Indique la température du liquide de
refroidissement
Allumée, elle indique que le commutateur
de direction est au point mort
4
Voyant de point mort
F
Allumée, elle indique que le commutateur
de direction est au point mort
Non utilisé sur les chariots
hydrostatiques
f
6
Voyant de transmission
hydrostatique
Le voyant s’allume au contact (ON) ; dès
la mise en route du moteur, si tout est
normal, le voyant s’éteint.
Un clignotement lent indique un défaut
mineur au niveau de la transmission
hydrostatique ; ex. potentiomètre sur la
pédale d’avance, levier du mât ou
actionneur du moteur.
f
Un clignotement rapide indique un défaut
grave au niveau de la transmission
hydrostatique (le véhicule est freiné par
force) ; ex. potentiomètre de pompe,
pédale de frein, défaut du circuit 5 volts.
Un voyant continu pendant un
déplacement indique un défaut au niveau
du capteur de régime du moteur.
7
Voyant des phares
f Indique que les phares sont allumés
8
Voyant d’avertissement de
pression d’huile moteur
F
f
9
Vide
f
f
10
Vide
f
5
Allumé, il indique une pression d’huile
insuffisante dans le moteur
E3
1203.F
P
N
Allumé, il indique une pression d’huile
insuffisante dans le moteur
E3
1
3
2
4
5
6
7
8
1
9
17
11
5
6
9
11
16
12
13
15
14
14
31
18
18
19
32
19
32
20
20
28
28
29
29
19
30
19
30
21
21
27
E4
8
10
31
AO--178--1
7
12
13
15
4
17
10
16
3
2
27
26
25
24
23
22
AO--178--1
1203.F
E4
26
25
24
23
22
1203.F
Article
Elément de commande ou
d’affichage
Fonction
11
Non utilisé sur les chariots
hydrostatiques.
F
12
Voyant d’avertissement de
ceinture de sécurité
f
13
Voyant des clignotants
14
Article
Elément de commande ou
d’affichage
Fonction
11
Non utilisé sur les chariots
hydrostatiques.
F
Allumé, il indique que la ceinture de
sécurité n’est pas correctement attachée
12
Voyant d’avertissement de
ceinture de sécurité
f
Allumé, il indique que la ceinture de
sécurité n’est pas correctement attachée
f
Indique le fonctionnement du clignotant
gauche/droit
13
Voyant des clignotants
f
Indique le fonctionnement du clignotant
gauche/droit
Voyant d’avertissement de
carburant (DFG)
F
Indique un niveau de carburant bas
lorsqu’il est allumé
14
Voyant d’avertissement de
carburant (DFG)
F
Indique un niveau de carburant bas
lorsqu’il est allumé
15
Affichage de l’heure/des
heures de service
F
Indique l’heure ou le nombre d’heures de
fonctionnement.
15
Affichage de l’heure/des
heures de service
F
Indique l’heure ou le nombre d’heures de
fonctionnement.
16
Voyant de commande de
préchauffage (DFG)
F
Indique le fonctionnement du dispositif de
démarrage à froid
16
Voyant de commande de
préchauffage (DFG)
F
Indique le fonctionnement du dispositif de
démarrage à froid
17
Voyant d’avertissement de
courant de charge
F
Allumé, il indique que la batterie n’est pas
chargée
17
Voyant d’avertissement de
courant de charge
F
Allumé, il indique que la batterie n’est pas
chargée
18
Volant de direction
F Oriente le chariot dans la direction désirée
18
Volant de direction
F Oriente le chariot dans la direction désirée
19
Chauffage/sorties d’air
f
19
Chauffage/sorties d’air
f
20
Levier de réglage de colonne
F Règle l’angle de la colonne de direction
de direction
20
Levier de réglage de colonne
F Règle l’angle de la colonne de direction
de direction
1203.F
E5
1203.F
E5
1
3
2
4
5
6
7
8
1
9
17
11
5
6
9
11
16
12
13
15
14
14
31
18
18
19
32
19
32
20
20
28
28
29
29
19
30
19
30
21
21
27
E6
8
10
31
AO--178--1
7
12
13
15
4
17
10
16
3
2
27
26
25
24
23
22
AO--178--1
1203.F
E6
26
25
24
23
22
1203.F
Article
Elément de commande ou
d’affichage
Fonction
21
Commandes de chauffage de
f
la cabine
22
Pédale d’accélérateur
Article
Elément de commande ou
d’affichage
Fonction
21
Commandes de chauffage de
f
la cabine
22
Pédale d’accélérateur
23
Lève ou abaisse le tablier porte--fourche.
Levage du tablier porte--fourches : tirer le
Levier de commande de
F levier en arrière.
levage/d’abaissement
Abaissement du tablier port--fourche :
pousser le levier en avant.
23
Lève ou abaisse le tablier porte--fourche.
Levage du tablier porte--fourches : tirer le
Levier de commande de
F levier en arrière.
levage/d’abaissement
Abaissement du tablier port--fourche :
pousser le levier en avant.
24
Levier d’inclinaison du mât
F
Inclinaison du mât vers l’avant ou l’arrière.
Inclinaison avant : pousser le levier en
avant.
Inclinaison arrière : tirer le levier en arrière.
24
Levier d’inclinaison du mât
F
25
Commutateur(s)
f Feux, désembueur, etc.
25
Commutateur(s)
f Feux, désembueur, etc.
Contact à clé
Connecte et déconnecte l’alimentation.
Démarre et arrête le moteur. Lorsque la clé
F de contact est retirée, le chariot est protégé
contre toute utilisation par un personnel
non autorisé.
Contact à clé
Connecte et déconnecte l’alimentation.
Démarre et arrête le moteur. Lorsque la clé
F de contact est retirée, le chariot est protégé
contre toute utilisation par un personnel
non autorisé.
27
Coupe circuit (urgence)
Le circuit d’alimentation principal est
coupé, toutes les fonctions électriques sont
inactivées.
Le véhicule est freiné de force.
F
Si le commutateur est actionné, réinitialiser
l’horloge (20) et (21). En conditions
normales, les instructions d’arrêt de la page
E 25 doivent être observées.
27
Coupe circuit (urgence)
Le circuit d’alimentation principal est
coupé, toutes les fonctions électriques sont
inactivées.
Le véhicule est freiné de force.
F
Si le commutateur est actionné, réinitialiser
l’horloge (20) et (21). En conditions
normales, les instructions d’arrêt de la page
E 25 doivent être observées.
28
Bouton de signal
d’avertissement
F
Déclenche un signal d’avertissement
sonore
28
Bouton de signal
d’avertissement
F
29
Levier de direction
F Sélectionne la direction du déplacement
29
Levier de direction
F Sélectionne la direction du déplacement
30
Pédale
frein
26
lente/de
Contrôle le régime moteur ou la vitesse
d’entraînement et de déplacement
1ère
plage :
contrôle
l’entraînement
26
Inclinaison du mât vers l’avant ou l’arrière.
Inclinaison avant : pousser le levier en
avant.
Inclinaison arrière : tirer le levier en arrière.
Déclenche un signal d’avertissement
sonore
1ère
plage :
contrôle
l’entraînement
31
Serre ou
desserre le
frein de
stationnement :
Commutateur de frein de
F Tourner le commutateur en position 1 pour
stationnement
serrer.
Tourner en position 0 pour desserrer.
31
Serre ou
desserre le
frein de
stationnement :
Commutateur de frein de
F Tourner le commutateur en position 1 pour
stationnement
serrer.
Tourner en position 0 pour desserrer.
32
Commutateur--sélecteur
mode à 5 positions
32
Commutateur--sélecteur
mode à 5 positions
2ème plage : serre le frein de service
de
F
Chaque incrément augmente ou diminue
les vitesses d’accélération et de freinage.
E7
1203.F
lente/de
Contrôle le régime moteur ou la vitesse
d’entraînement et de déplacement
Pédale
frein
F d’avance lente
d’avance
F
30
1203.F
d’avance
F
F d’avance lente
2ème plage : serre le frein de service
de
F
Chaque incrément augmente ou diminue
les vitesses d’accélération et de freinage.
E7
f Levier hydraulique en croix - levage et inclinaison
f Levier hydraulique en croix - levage et inclinaison
Fonctions du levier hydraulique en croix
Fonctions du levier hydraulique en croix
1
1
8
2
8
Levier en croix
2
Levier en croix
7
7
3
4
6
3
4
6
5
5
Leviers de commande
auxiliaires
Leviers de commande
auxiliaires
A0--178
Symbole
Rôle
1. Incline le mât vers l’avant.
Symbole
A0--178
Rôle
Symbole
5. Incline le mât vers
1. Incline le mât vers l’avant.
l’arrière.
Symbole
Rôle
5. Incline le mât vers
l’arrière.
2. Soulever le tablier
6. Abaisse le tablier
2. Soulever le tablier
6. Abaisse le tablier
3. Souleve le tablier porte--
7. Abaisse le tablier porte--
3. Souleve le tablier porte--
7. Abaisse le tablier porte--
porte--fourche et incline le
mât vers l’avant.
fourche
4. Souleve le tablier
porte--fourche et incline le
mât vers l’arrière.
porte--fourche et incline le
mât vers l’arrière.
porte--fourche et incline le
mât vers l’avant.
fourche.
fourche
8. Abaisse le tablier
4. Souleve le tablier
porte--fourche dents des
et incline le mât vers
l’avant.
porte--fourche et incline le
mât vers l’arrière.
Sur certains modèles, ces fonctions peuvent être neutralisées.
E8
Rôle
porte--fourche et incline le
mât vers l’arrière.
fourche.
8. Abaisse le tablier
porte--fourche dents des
et incline le mât vers
l’avant.
Sur certains modèles, ces fonctions peuvent être neutralisées.
1203.F
E8
1203.F
f Commande de direction à pédale jumelée
f Commande de direction à pédale jumelée
Introduction
Introduction
Une commande de direction optionnelle à pédale jumelée est maintenant offerte, pour
les caristes qui préfèrent conduire des chariots à pédale jumelée. Ce système offre un
contrôle précis de la vitesse et de la direction à partir de deux pédales douces – pied
droit pour la marche avant, pied gauche pour la marche arrière.
Une commande de direction optionnelle à pédale jumelée est maintenant offerte, pour
les caristes qui préfèrent conduire des chariots à pédale jumelée. Ce système offre un
contrôle précis de la vitesse et de la direction à partir de deux pédales douces – pied
droit pour la marche avant, pied gauche pour la marche arrière.
Commandes de direction à pédale jumelée
Commandes de direction à pédale jumelée
Pédale de marche
arrière/d’accélérateur
Pédale de marche
arrière/d’accélérateur
Pédale de
frein/d’avance lente
Pédale de marche
avant/d’accélérateur
1203.F
Pédale de
frein/d’avance lente
Pédale de marche
avant/d’accélérateur
Pédales de direction/d’accélérateur
Pédales de direction/d’accélérateur
En appuyant sur une pédale de direction, vous augmentez le régime du moteur et la
vitesse de déplacement. Lorsque vous soulevez votre pied de la pédale, le chariot
ralentit. Si vous retirez brusquement votre pied de la pédale, le chariot ralentit puis
s’arrête de manière contrôlée.
En appuyant sur une pédale de direction, vous augmentez le régime du moteur et la
vitesse de déplacement. Lorsque vous soulevez votre pied de la pédale, le chariot
ralentit. Si vous retirez brusquement votre pied de la pédale, le chariot ralentit puis
s’arrête de manière contrôlée.
Pédale de frein/d’avance lente
Pédale de frein/d’avance lente
Utilisée avec une pédale de direction/d’accélérateur, la pédale de frein/d’avance lente
permet de contrôler avec précision la vitesse et la direction du chariot.
Utilisée avec une pédale de direction/d’accélérateur, la pédale de frein/d’avance lente
permet de contrôler avec précision la vitesse et la direction du chariot.
E9
1203.F
E9
F Sélecteur de vitesses
A
A
F Sélecteur de vitesses
A
Avec le levier de changement de
vitesses en position centrale, la
transmission est au point mort.
S Pour sélectionner la marche avant,
pousser le levier vers l’avant.
S Pour sélectionner la marche avant,
pousser le levier vers l’avant.
S Pour sélectionner la marche arrière,
tirer le levier vers l’arrière.
S Pour sélectionner la marche arrière,
tirer le levier vers l’arrière.
A
Le moteur ne démarrera pas si le
chariot est en prise.
F Sélecteur de vitesse à 2 vitesses
DFG/TFG 40-- 50 C
Le changement de vitesse
manuellement, appuyez sur
sélectionner une vitesse
lorsque vous êtes engagé
montée ou une descente.
Le moteur ne démarrera pas si le
chariot est en prise.
F Sélecteur de vitesse à 2 vitesses
DFG/TFG 40-- 50 C
s’effectue
« I » pour
inférieure
dans une
Le changement de vitesse
manuellement, appuyez sur
sélectionner une vitesse
lorsque vous êtes engagé
montée ou une descente.
I
s’effectue
« I » pour
inférieure
dans une
II
I
f Interrupteur de rapport de multiplication bas - DFG/TFG 40-- 50 C
E 10
Avec le levier de changement de
vitesses en position centrale, la
transmission est au point mort.
II
f Interrupteur de rapport de multiplication bas - DFG/TFG 40-- 50 C
Certains chariots peuvent être équipés
d’un interrupteur de rapport de
multiplication bas monté au capot, au
lieu
d’un
interrupteur
marche
avant/arrière standard. Sur de tels
chariots, le ”Système de Contrôle Total”
(SCT), sélectionne automatiquement la
vitesse appropriée, en se basant sur
80% du régime moteur minimum et On
du débit de pompe maximum.
Certains chariots peuvent être équipés
d’un interrupteur de rapport de
multiplication bas monté au capot, au
lieu
d’un
interrupteur
marche
avant/arrière standard. Sur de tels
chariots, le ”Système de Contrôle Total”
(SCT), sélectionne automatiquement la
vitesse appropriée, en se basant sur
80% du régime moteur minimum et On
du débit de pompe maximum.
Afin de maintenir le chariot en première,
(ex: dans une montée ou une
descente),
l’opérateur
doit
manuellement
appuyer
sur
l’interrupteur instantané et le maintenir
enfoncé. Cette action va alors signaler
au SCT de maintenir la pompe et
l’essieu moteur en première. Dés que
l’interrupteur est relâché, le chariot
revient à la sélection de vitesse
automatique.
Afin de maintenir le chariot en première,
(ex: dans une montée ou une
descente),
l’opérateur
doit
manuellement
appuyer
sur
l’interrupteur instantané et le maintenir
enfoncé. Cette action va alors signaler
au SCT de maintenir la pompe et
l’essieu moteur en première. Dés que
l’interrupteur est relâché, le chariot
revient à la sélection de vitesse
automatique.
1203.F
E 10
1203.F
f Sélecteur de vitesse monté à gauche
de la colonne de direction
f Sélecteur de vitesse monté à gauche
de la colonne de direction
Sur les chariots équipés d’un levier en
croix (voir page E8), le sélecteur de
vitesse standard monté à droite du
siège du cariste est remplacé par un
sélecteur de vitesse monté sur colonne.
A
A
Sur les chariots équipés d’un levier en
croix (voir page E8), le sélecteur de
vitesse standard monté à droite du
siège du cariste est remplacé par un
sélecteur de vitesse monté sur colonne.
A
Avec le levier de changement de
vitesses en position centrale, la
transmission est au point mort.
Avec le levier de changement de
vitesses en position centrale, la
transmission est au point mort.
S Pour sélectionner la marche avant,
pousser le levier vers l’avant.
S Pour sélectionner la marche avant,
pousser le levier vers l’avant.
S Pour sélectionner la marche arrière,
tirer le levier vers l’arrière.
S Pour sélectionner la marche arrière,
tirer le levier vers l’arrière.
A
Le moteur ne démarrera pas si le
chariot est en prise.
Le moteur ne démarrera pas si le
chariot est en prise.
F Selecteur
de
mode
de
characteristiques de conduite (Pour
les
modèles
16-- 30
DFG/TFG
seulement).
F Selecteur
de
mode
de
characteristiques de conduite (Pour
les
modèles
16-- 30
DFG/TFG
seulement).
Le système total de commande (TCS)
peut combiner 36 paramètres de
performances,
ce
qui
multiplie
quasiment à l’infini, les possibilités de
réglage. Par souci de simplification,
cinq
combinaisons
programmées
peuvent être sélectionnées à l’aide du
commutateur 5 modes. De nouveaux
paramètres de logiciels ont été
développés. Ils correspondent à cinq
applications types. Il suffit par
conséquent
d’appuyer
sur
le
commutateur 5 modes pour adapter
facilement les chariots à différents
travaux ou sites.
Le système total de commande (TCS)
peut combiner 36 paramètres de
performances,
ce
qui
multiplie
quasiment à l’infini, les possibilités de
réglage. Par souci de simplification,
cinq
combinaisons
programmées
peuvent être sélectionnées à l’aide du
commutateur 5 modes. De nouveaux
paramètres de logiciels ont été
développés. Ils correspondent à cinq
applications types. Il suffit par
conséquent
d’appuyer
sur
le
commutateur 5 modes pour adapter
facilement les chariots à différents
travaux ou sites.
1203.F
Commutateur de
sélection 5 modes
Commande du frein
de stationnement
E 11
1203.F
Commutateur de
sélection 5 modes
Commande du frein
de stationnement
E 11
Mode Navette: performance et productivité les plus
élevées dans les opérations de chargements
intensifs sur de courtes distances et avec de
hauteurs de levée basses.
A
f
A
E 12
Mode Navette: performance et productivité les plus
élevées dans les opérations de chargements
intensifs sur de courtes distances et avec de
hauteurs de levée basses.
Mode Extérieur: cycles de travail rapide pour un
usage en extérieur sur des distances courtes à
moyennes avec des hauteurs de levée moyennes.
Hydraulique
rapide
pour
des
dispositifs
additionnels.
Mode Extérieur: cycles de travail rapide pour un
usage en extérieur sur des distances courtes à
moyennes avec des hauteurs de levée moyennes.
Hydraulique
rapide
pour
des
dispositifs
additionnels.
Mode Universel: bonne performance générale pour
des applications mixtes, semblables au principal
concurrent hydrostatique.
Mode Universel: bonne performance générale pour
des applications mixtes, semblables au principal
concurrent hydrostatique.
Mode Entrepôt: régime moteur plus bas et
performance à transmission douce, vitesses de levée
hautes. Pour un travail contrôlé dans des espaces
confinés, où des mesures antibruit s’appliquent.
Mode Entrepôt: régime moteur plus bas et
performance à transmission douce, vitesses de levée
hautes. Pour un travail contrôlé dans des espaces
confinés, où des mesures antibruit s’appliquent.
Mode
Sécurité/Économie:
performances,
consommation de carburant et émissions réduites.
Pour un travail avec des chargements fragiles ou
instables, dans des zones piétonnières ou la nuit et /
ou dans des espaces où des mesures antibruit
s’appliquent.
Mode
Sécurité/Économie:
performances,
consommation de carburant et émissions réduites.
Pour un travail avec des chargements fragiles ou
instables, dans des zones piétonnières ou la nuit et /
ou dans des espaces où des mesures antibruit
s’appliquent.
Arrêter le chariot et mettre le frein de stationnement avant de sélectionner un
changement des caractéristiques de conduite.
Arrêter le chariot et mettre le frein de stationnement avant de sélectionner un
changement des caractéristiques de conduite.
Vérifiez que la position du sélecteur de mode des caractéristiques de conduite convient
à votre application.
Vérifiez que la position du sélecteur de mode des caractéristiques de conduite convient
à votre application.
Le système de commande par ordinateur ne permettra pas un changement de
caractéristiques de conduite lorsque le chariot est en mouvement.
NE PAS CONDUIRE LE CHARIOT AVANT D’ETRE ASSURER QUE LE MODE
REQUIS A ETE SELECTIONNE.
Pour les chariots non équipés d’un sélecteur cinq modes, les caractéristiques de
conduite du chariot ont été réglées en usine en fonction de l’environnement dans
lequel il va fonctionner. Si l’environnement dans lequel le chariot fonctionne change,
il convient alors de changer ces réglages pour convenir au nouvel environnement :
cette opération ne doit être effectuée que par un technicien de maintenance
compétent et expérimenté.
1203.F
A
f
A
E 12
Le système de commande par ordinateur ne permettra pas un changement de
caractéristiques de conduite lorsque le chariot est en mouvement.
NE PAS CONDUIRE LE CHARIOT AVANT D’ETRE ASSURER QUE LE MODE
REQUIS A ETE SELECTIONNE.
Pour les chariots non équipés d’un sélecteur cinq modes, les caractéristiques de
conduite du chariot ont été réglées en usine en fonction de l’environnement dans
lequel il va fonctionner. Si l’environnement dans lequel le chariot fonctionne change,
il convient alors de changer ces réglages pour convenir au nouvel environnement :
cette opération ne doit être effectuée que par un technicien de maintenance
compétent et expérimenté.
1203.F
f Système de verrouillage des vitesses - TFG/DFG 40-- 50
f Système de verrouillage des vitesses - TFG/DFG 40-- 50
Le système de verrouillage des vitesses
est une option qui empêche le cariste de
déplacer accidentellement le chariot à
partir de l’arrêt si celui--ci est embrayé.
Le système empêche aussi le cariste de
changer de direction si le chariot est en
seconde.
A
Le système de verrouillage des vitesses
est une option qui empêche le cariste de
déplacer accidentellement le chariot à
partir de l’arrêt si celui--ci est embrayé.
Le système empêche aussi le cariste de
changer de direction si le chariot est en
seconde.
A
Remarque importante : Bien que le
chariot puisse avancer en roue libre
durant le changement de vitesse, le
freinage reste disponible.
f Commandes de chauffage
f Commandes de chauffage
S Tourner le bouton de commande de
thermostat (41) dans le sens
anti--horaire
pour
abaisser
progressivement la température de
la cabine.
S Tourner le bouton de commande de
thermostat (41) dans le sens
anti--horaire
pour
abaisser
progressivement la température de
la cabine.
S Tourner le bouton de commande du
ventilateur (42) dans le sens horaire
pour régler le débit d’air du
ventilateur.
Pour
couper
le
ventilateur, tourner le bouton de
commande du ventilateur à fond
dans le sens anti--horaire.
S Tourner le bouton de commande du
ventilateur (42) dans le sens horaire
pour régler le débit d’air du
ventilateur.
Pour
couper
le
ventilateur, tourner le bouton de
commande du ventilateur à fond
dans le sens anti--horaire.
S Abaisser le levier de direction du flux
d’air (43) jusqu’à sa position la plus
basse pour diriger l’arrivée d’air en
direction du sol de la cabine. L’arrivée
d’air sur le pare--brise est contrôlée
indépendamment de ce levier par les
bouches de la gaine plastique qui se
trouve en bas du pare--brise.
1203.F
Remarque importante : Bien que le
chariot puisse avancer en roue libre
durant le changement de vitesse, le
freinage reste disponible.
42
41
S Abaisser le levier de direction du flux
d’air (43) jusqu’à sa position la plus
basse pour diriger l’arrivée d’air en
direction du sol de la cabine. L’arrivée
d’air sur le pare--brise est contrôlée
indépendamment de ce levier par les
bouches de la gaine plastique qui se
trouve en bas du pare--brise.
43
E 13
1203.F
42
41
43
E 13
Avertisseur sonore
3
A
Avertisseur sonore
25
S Appuyer sur le bouton (25) pour
activer l’avertisseur sonore.
Contrôles avant l’utilisation quotidienne du chariot
3
Contrôles avant l’utilisation quotidienne du chariot
Chariot
Chariot
S Contrôlez tout le chariot (en particulier les roues et les dispositifs de support de
charge) et vérifier visuellement l’absence de tout endommagement.
S Contrôlez tout le chariot (en particulier les roues et les dispositifs de support de
charge) et vérifier visuellement l’absence de tout endommagement.
Sauf pour la vérification du niveau de liquide du lave--glace, pour toutes les
vérifications, il faudra ouvrir les portes et les capots d’accès : voir page E 40, Carter
du moteur.
Vérification du niveau d’huile du
moteur - TFG
TFG -- A
A
43
44
S Essuyez la jauge d’huile avec un
chiffon
non--pelucheux
et
enfoncez--la de nouveau à fond dans
le trou.
S Sortez de nouveau la jauge d’huile, et
vérifiez que le niveau d’huile se
trouve entre les marques MIN. et
MAX.
S Si le niveau d’huile se trouve en
dessous du point central, retirez le
bouchon de remplissage (43 ou 45 ou
47) et ajoutez de l’huile de type
adéquat au moteur, jusqu’à ce que le
niveau indiqué se trouve sur la
marque MAX. de la jauge d’huile.
TFG -- A
S Retirez la jauge d’huile (44 ou 46 ou
48).
44
S Essuyez la jauge d’huile avec un
chiffon
non--pelucheux
et
enfoncez--la de nouveau à fond dans
le trou.
Sauf pour la vérification du niveau de liquide du lave--glace, pour toutes les
vérifications, il faudra ouvrir les portes et les capots d’accès : voir page E 40, Carter
du moteur.
Vérification du niveau d’huile du
moteur - TFG
43
S Retirez la jauge d’huile (44 ou 46 ou
48).
E 14
25
S Appuyer sur le bouton (25) pour
activer l’avertisseur sonore.
S Sortez de nouveau la jauge d’huile, et
vérifiez que le niveau d’huile se
trouve entre les marques MIN. et
MAX.
MIN.
S Si le niveau d’huile se trouve en
dessous du point central, retirez le
bouchon de remplissage (43 ou 45 ou
47) et ajoutez de l’huile de type
adéquat au moteur, jusqu’à ce que le
niveau indiqué se trouve sur la
marque MAX. de la jauge d’huile.
MAX.
1203.F
E 14
MIN.
MAX.
1203.F
TFG -- B
TFG -- C
45
TFG -- B
47
46
TFG -- C
45
47
46
48
MAX.
MAX.
MIN.
Vérification du niveau d’huile du
moteur - DFG
48
MAX.
MAX.
MIN.
MIN.
Vérification du niveau d’huile du
moteur - DFG
DFG -- A
S Retirez la jauge d’huile (50 ou 52).
MIN.
DFG -- A
S Retirez la jauge d’huile (50 ou 52).
49
S Essuyez la jauge d’huile avec un
chiffon
non--pelucheux
et
enfoncez--la de nouveau à fond dans
le trou.
49
S Essuyez la jauge d’huile avec un
chiffon
non--pelucheux
et
enfoncez--la de nouveau à fond dans
le trou.
50
50
MAX.
MAX.
MIN.
1203.F
MIN.
E 15
1203.F
E 15
Sortez de nouveau la jauge d’huile, et
vérifiez que le niveau d’huile se trouve
entre les marques MIN. et MAX.
Sortez de nouveau la jauge d’huile, et
vérifiez que le niveau d’huile se trouve
entre les marques MIN. et MAX.
DFG -- B/C
51
S Si le niveau d’huile se trouve en
dessous du point central, retirez le
bouchon de remplissage (49 ou 51)
et ajoutez de l’huile de type adéquat
au moteur, jusqu’à ce que le niveau
indiqué se trouve sur la marque MAX.
de la jauge d’huile.
niveau
de
MAX.
S Actionnez le mât en le soulevant au
maximum et en l’abaissant au
maximum une fois.
Contrôle du
hydraulique
E 16
niveau
de
MAX.
l’huile
Si l’huile est froide
DFG/TFG -- A
S Actionnez le mât en le soulevant au
maximum et en l’abaissant au
maximum une fois.
53
S Stoppez le moteur.
S Retirez la jauge d’huile (53 ou 54 ou
55) et nettoyez--la à l’aide d’un chiffon
propre. Vérifiez le niveau d’huile
hydraulique.
Ce niveau doit se
trouver entre les marques minimum
et maximum de la jauge d’huile.
Faites un remplissage d’appoint le
cas échéant, jusqu’à la marque
MINIMUM de la jauge d’huile.
52
MIN.
l’huile
Si l’huile est froide
51
S Si le niveau d’huile se trouve en
dessous du point central, retirez le
bouchon de remplissage (49 ou 51)
et ajoutez de l’huile de type adéquat
au moteur, jusqu’à ce que le niveau
indiqué se trouve sur la marque MAX.
de la jauge d’huile.
52
MIN.
Contrôle du
hydraulique
DFG -- B/C
DFG/TFG -- A
53
S Stoppez le moteur.
S Retirez la jauge d’huile (53 ou 54 ou
55) et nettoyez--la à l’aide d’un chiffon
propre. Vérifiez le niveau d’huile
hydraulique.
Ce niveau doit se
trouver entre les marques minimum
et maximum de la jauge d’huile.
Faites un remplissage d’appoint le
cas échéant, jusqu’à la marque
MINIMUM de la jauge d’huile.
DFG/TFG -- B
54
1203.F
E 16
DFG/TFG -- B
54
1203.F
DFG/TFG -- C
DFG/TFG -- C
55
Si l’huile est chaude
S Actionnez le mât en le soulevant au
maximum et en l’abaissant au
maximum une fois.
S Stoppez le moteur.
S Retirez la jauge d’huile (53 ou 54 ou
55) et nettoyez--la à l’aide d’un chiffon
propre. Vérifiez le niveau d’huile
hydraulique.
Ce niveau doit se
trouver juste au--dessus de la
marque maximum de la jauge d’huile.
Faites un remplissage d’appoint le
cas échéant, jusqu’à un niveau situé
juste au--dessus de la marque
MAXIMUM de la jauge d’huile.
A
Si le moteur cale lorsque le mât est
relevé, abaissez lentement le mât avant
de poursuivre les opérations.
55
Si l’huile est chaude
DFG/TFG -- A
S Actionnez le mât en le soulevant au
maximum et en l’abaissant au
maximum une fois.
MAX.
MIN.
H
S Stoppez le moteur.
S Retirez la jauge d’huile (53 ou 54 ou
55) et nettoyez--la à l’aide d’un chiffon
propre. Vérifiez le niveau d’huile
hydraulique.
Ce niveau doit se
trouver juste au--dessus de la
marque maximum de la jauge d’huile.
Faites un remplissage d’appoint le
cas échéant, jusqu’à un niveau situé
juste au--dessus de la marque
MAXIMUM de la jauge d’huile.
L
DFG/TFG -- B/C
A
MAX.
MIN.
1203.F
Si le moteur cale lorsque le mât est
relevé, abaissez lentement le mât avant
de poursuivre les opérations.
DFG/TFG -- A
MAX.
H
MIN.
L
DFG/TFG -- B/C
MAX.
MIN.
E 17
1203.F
E 17
f
Contrôle du niveau du liquide de
refroidissement
Contrôle du niveau du liquide de
refroidissement
S Vérifiez le niveau du liquide de
refroidissement dans le vase
d’expansion (56).
S Vérifiez le niveau du liquide de
refroidissement dans le vase
d’expansion (56).
Le niveau de liquide de refroidissement
doit se trouver entre les marques “MIN”
et “MAX”.
Le niveau de liquide de refroidissement
doit se trouver entre les marques “MIN”
et “MAX”.
f
LORSQUE LE MOTEUR EST CHAUD,
LE SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
EST SOUS PRESSION, ET IL FAUT
OUVRIR LENTEMENT LE BOUCHON
DU VASE D’EXPANSION, JUSQU’À CE
QUE TOUTE LA PRESSION AIT ÉTÉ
ÉVACUÉE.
56
Si liquide de refroidissement se trouve
en dessous de la marque “MIN”, cela
est un signe que le système de
refroidissement n’est pas étanche. Le
véhicule ne doit être mis en service
qu’après suppression du problème.
LORSQUE LE MOTEUR EST CHAUD,
LE SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
EST SOUS PRESSION, ET IL FAUT
OUVRIR LENTEMENT LE BOUCHON
DU VASE D’EXPANSION, JUSQU’À CE
QUE TOUTE LA PRESSION AIT ÉTÉ
ÉVACUÉE.
Lors du remplissage, ajouter une solution à mélange d’eau et d’antigel, en observant
les mêmes proportions du mélange déjà utilisé dans le système.
Lors du remplissage, ajouter une solution à mélange d’eau et d’antigel, en observant
les mêmes proportions du mélange déjà utilisé dans le système.
Vidangez le système en ouvrant les robinets de vidange situés sur le radiateur et sur le
côté du bloc--cylindres. Il peut s’agir de robinets de type robinet en laiton. Retirez le
bouchon du vase d’expansion durant la vidange, et posez le bouchon sur le siège du
cariste, pour signaler que le moteur ne contient pas de liquide de refroidissement.
Vidangez le système en ouvrant les robinets de vidange situés sur le radiateur et sur le
côté du bloc--cylindres. Il peut s’agir de robinets de type robinet en laiton. Retirez le
bouchon du vase d’expansion durant la vidange, et posez le bouchon sur le siège du
cariste, pour signaler que le moteur ne contient pas de liquide de refroidissement.
Lorsque de l’anti-gel n’est pas utilisé, un inhibiteur de corrosion adéquat doit être
mélangé au liquide
Lorsque de l’anti-gel n’est pas utilisé, un inhibiteur de corrosion adéquat doit être
mélangé au liquide
Pour les mesures de sécurité et les concentrations recommandées, voir le paragraphe
7 du chapitre F.
Pour les mesures de sécurité et les concentrations recommandées, voir le paragraphe
7 du chapitre F.
Contrôle du niveau de carburant
- (DFG)
Contrôle du niveau de carburant
- (DFG)
S Tournez le contact à clé (34) dans la
position 1.
S Tournez le contact à clé (34) dans la
position 1.
S Etablissez
l’alimentation
en
carburant
sur
l’affichage
d’alimentation en carburant (3).
S Etablissez
l’alimentation
en
carburant
sur
l’affichage
d’alimentation en carburant (3).
S Si nécessaire, faites l’appoint de
carburant Diesel (voir Chapitre D,
Section 2).
E 18
56
Si liquide de refroidissement se trouve
en dessous de la marque “MIN”, cela
est un signe que le système de
refroidissement n’est pas étanche. Le
véhicule ne doit être mis en service
qu’après suppression du problème.
2
S Si nécessaire, faites l’appoint de
carburant Diesel (voir Chapitre D,
Section 2).
26
1203.F
E 18
2
26
1203.F
Vérification du niveau de liquide du
lave-- glace
Vérification du niveau de liquide du
lave-- glace
S Vérifiez que le niveau de liquide du
lave--glace, dans le récipient, est
suffisant, et faites un remplissage
d’appoint le cas échéant.
S Vérifiez que le niveau de liquide du
lave--glace, dans le récipient, est
suffisant, et faites un remplissage
d’appoint le cas échéant.
S Utilisez un antigel dans le liquide du
lave--glace, p.ex. alcools dénaturés.
S Utilisez un antigel dans le liquide du
lave--glace, p.ex. alcools dénaturés.
Roues et pneus
à partir de 09/03 (série C)
Roues et pneus
S Vérifiez l’usure des roues et de pneus
(voir Chapitre F). Vérifiez la pression
des pneus (pneumatiques gonflables
uniquement)
-voir
les
caractéristiques
techniques
au
Chapitre B.
4
f
A
1203.F
à partir de 09/03 (série C)
S Vérifiez l’usure des roues et de pneus
(voir Chapitre F). Vérifiez la pression
des pneus (pneumatiques gonflables
uniquement)
-voir
les
caractéristiques
techniques
au
Chapitre B.
Utilisation du chariot
4
Avant d’utiliser le chariot pour la première fois ou avant de lever une charge, le cariste
doit s’assurer qu’il n’y a personne dans la zone dangereuse.
f
Utilisation du chariot
Avant d’utiliser le chariot pour la première fois ou avant de lever une charge, le cariste
doit s’assurer qu’il n’y a personne dans la zone dangereuse.
Contrôles avant l’utilisation quotidienne
S Contrôlez tout le chariot (en particulier les roues et les supports de charge) pour
vérifier l’absence d’endommagement.
Contrôles avant l’utilisation quotidienne
S Contrôlez tout le chariot (en particulier les roues et les supports de charge) pour
vérifier l’absence d’endommagement.
S Vérifiez que les chaînes de charge sont tendues de façon uniforme.
S Vérifiez que les chaînes de charge sont tendues de façon uniforme.
S Vérifiez le fonctionnement de la boucle de la ceinture de sécurité et le rappel de la
ceinture dans son enrouleur : voir paragraphe 5.7 pour de plus amples informations.
S Vérifiez le fonctionnement de la boucle de la ceinture de sécurité et le rappel de la
ceinture dans son enrouleur : voir paragraphe 5.7 pour de plus amples informations.
Réglage du siège du cariste
Réglage du siège du cariste
Pour obtenir un amortissement de siège optimal, le siège du cariste doit être réglé
selon le poids de ce dernier. Le siège du cariste doit être libéré lors du réglage du poids
du cariste.
E 19
A
1203.F
Pour obtenir un amortissement de siège optimal, le siège du cariste doit être réglé
selon le poids de ce dernier. Le siège du cariste doit être libéré lors du réglage du poids
du cariste.
E 19
Réglage du poids du cariste :
S Tirez le levier (60) dans le sens de la
flèche jusqu’à la butée puis
ramenez--le dans la position initiale.
A
58
A
Le réglage de poids précédent est
ramené au minimum. La plage de
réglage de l’amortissement du siège va
de 50 à 130 kg.
S Tirez le levier (60) de nouveau dans
le sens de la flèche jusqu’au poids
correspondant sur l’échelle (61).
Ramenez ensuite le levier dans sa
position initiale.
f
Réglage du poids du cariste :
S Tirez le levier (60) dans le sens de la
flèche jusqu’à la butée puis
ramenez--le dans la position initiale.
S Asseyez--vous sur le siège.
61
60
Le réglage de poids précédent est
ramené au minimum. La plage de
réglage de l’amortissement du siège va
de 50 à 130 kg.
S Tirez le levier (60) de nouveau dans
le sens de la flèche jusqu’au poids
correspondant sur l’échelle (61).
Ramenez ensuite le levier dans sa
position initiale.
59
57
Au cours du réglage, ne placez pas vos mains entre le siège et le couvercle du moteur.
Réglage du dossier
S Tirez le levier de verrouillage (59) et réglez l’angle du dossier du siège (58).
f
58
S Asseyez--vous sur le siège.
59
61
60
57
Au cours du réglage, ne placez pas vos mains entre le siège et le couvercle du moteur.
Réglage du dossier
S Tirez le levier de verrouillage (59) et réglez l’angle du dossier du siège (58).
S Relâchez de nouveau le levier de verrouillage (59), le dossier du siège est
désormais bloqué.
S Relâchez de nouveau le levier de verrouillage (59), le dossier du siège est
désormais bloqué.
Réglage de la position du siège:
S Tirez le levier de verrouillage (57) pour débloquer le siège dans le sens des flèches et
déplacez le siège dans la position correcte en le faisant coulisser en avant ou en arrière.
Réglage de la position du siège:
S Tirez le levier de verrouillage (57) pour débloquer le siège dans le sens des flèches et
déplacez le siège dans la position correcte en le faisant coulisser en avant ou en arrière.
S Laissez le levier de verrouillage se rebloquer (57).
S Laissez le levier de verrouillage se rebloquer (57).
f
Le loquet du siège du cariste doit être correctement verrouillé dans la position définie.
La position du siège du cariste ne doit pas être changée lors de la marche du chariot.
f
Le loquet du siège du cariste doit être correctement verrouillé dans la position définie.
La position du siège du cariste ne doit pas être changée lors de la marche du chariot.
A
La ceinture de sécurité doit être attachée avant de démarrer le chariot : voir
paragraphe 5.7 pour de plus amples informations.
A
La ceinture de sécurité doit être attachée avant de démarrer le chariot : voir
paragraphe 5.7 pour de plus amples informations.
A
Le réglage du siège décrit concerne le modèle standard. Les instructions de réglage
du fabricant doivent être observées pour d’autres modèles. Au cours du réglage,
veillez à ce que toutes les commandes soient facilement accessibles.
A
Le réglage du siège décrit concerne le modèle standard. Les instructions de réglage
du fabricant doivent être observées pour d’autres modèles. Au cours du réglage,
veillez à ce que toutes les commandes soient facilement accessibles.
A
Il faut impérativement sélectionner le poids correct, car cela réduira l’intensité des
vibrations imposées au corps du cariste.
Certains chariots peuvent être équipés d’une commande d’homme mort, c.--à--d. que
le chariot ne démarrera pas si le cariste ne se trouve pas sur le siège.
A
Il faut impérativement sélectionner le poids correct, car cela réduira l’intensité des
vibrations imposées au corps du cariste.
Certains chariots peuvent être équipés d’une commande d’homme mort, c.--à--d. que
le chariot ne démarrera pas si le cariste ne se trouve pas sur le siège.
Réglage de la colonne de direction
Réglage de la colonne de direction
S Tirez le levier de commande de la
colonne de direction (20) dans le
sens de la flèche (L) vers le siège du
cariste.
28
20
S Déplacez la colonne de direction (62)
vers l’avant ou l’arrière, à l’angle
désiré.
S Poussez le levier de réglage de la
colonne de direction dans le sens de
la flèche (F).
E 20
S Tirez le levier de commande de la
colonne de direction (20) dans le
sens de la flèche (L) vers le siège du
cariste.
45
62
28
20
S Déplacez la colonne de direction (62)
vers l’avant ou l’arrière, à l’angle
désiré.
F
S Poussez le levier de réglage de la
colonne de direction dans le sens de
la flèche (F).
L
1203.F
45
62
E 20
F
L
1203.F
f
Démarrage du chariot élévateur
Démarrage du chariot élévateur
Précautions de pré-- démarrage
Précautions de pré-- démarrage
Si un moteur est resté hors service pendant un mois ou plus, lubrifier l’arbre à cames,
les poussoirs de soupape et les tiges de soupape avec de l’huile moteur et purger le
système de carburant.
Si un moteur est resté hors service pendant un mois ou plus, lubrifier l’arbre à cames,
les poussoirs de soupape et les tiges de soupape avec de l’huile moteur et purger le
système de carburant.
Si le moteur n’a pas tourné pendant plusieurs semaines, ou bien si le filtre à huile a été
changé, démarrez le moteur (voir para. 4.1 ou 4.2), et laissez--le tourner au ralenti
pendant quelques minutes avant d’utiliser le chariot.
Si le moteur n’a pas tourné pendant plusieurs semaines, ou bien si le filtre à huile a été
changé, démarrez le moteur (voir para. 4.1 ou 4.2), et laissez--le tourner au ralenti
pendant quelques minutes avant d’utiliser le chariot.
Démarrage du moteur
Démarrage du moteur
f
Le chariot ne doit être actionné qu’à partir du siège du cariste.
S Tournez le commutateur du frein de stationnement dans la position 1.
A
A
Placez le levier de direction (29) au point mort N.
A
S Tournez le commutateur du frein de stationnement dans la position 1.
Placez le levier de direction (29) au point mort N.
Le moteur ne peut être démarré que lorsque le levier de direction est au point mort et
le commutateur du frein de stationnement en position 1.
A
A
Pour le processus de démarrage TFG, voir la Section 4.1.
Pour le processus de démarrage DFG, voir la Section 4.2.
A
Pour le processus de démarrage TFG, voir la Section 4.1.
Pour le processus de démarrage DFG, voir la Section 4.2.
Le contact à clé
Fonctionnement :
O -- Tous les circuits d’alimentation
sont désactivés, la clé peut être
retirée.
I --
Commandes et instruments en
service.
II --
Préchauffage du moteur (Diesel
seulement).
O
Le moteur ne peut être démarré que lorsque le levier de direction est au point mort et
le commutateur du frein de stationnement en position 1.
Le contact à clé
I
Fonctionnement :
O -- Tous les circuits d’alimentation
sont désactivés, la clé peut être
retirée.
II
III
III -- Démarrage du moteur (Retour
automatique à la position II).
1203.F
Le chariot ne doit être actionné qu’à partir du siège du cariste.
I --
Commandes et instruments en
service.
II --
Préchauffage du moteur (Diesel
seulement).
O
I
II
III
III -- Démarrage du moteur (Retour
automatique à la position II).
E 21
1203.F
E 21
4.1
f
Processus de démarrage TFG (GPL)
4.1
f
Observez les conditions de sécurité lors
de la manipulation de GPL (voir
Chapitre D, Section 1).
S Ouvrez lentement le robinet de
fermeture (63) sur la bouteille de gaz.
S Insérez la clé dans le contact à clé
(26).
S Insérez la clé dans le contact à clé
(26).
S Tournez la clé en position I.
46
63
S Actionnez l’avertisseur sonore (28) et
vérifiez s’il fonctionne.
S Appuyez légèrement sur la pédale
d’accélérateur (22).
S Tournez la clé en position II.
46
63
S Actionnez l’avertisseur sonore (28) et
vérifiez s’il fonctionne.
Les voyants d’avertissement pour le
courant de charge (17), la pression
d’huile moteur (8), le point mort (4) et le
frein de stationnement (1) s’allument.
Les voyants d’avertissement pour le
courant de charge (17), la pression
d’huile moteur (8), le point mort (4) et le
frein de stationnement (1) s’allument.
S Appuyez légèrement sur la pédale
d’accélérateur (22).
29
28
S Tournez la clé en position II.
N’actionnez pas le démarreur pendant
plus de 15 secondes maximum. Avant
de répéter le processus de démarrage,
attendez 30 à 60 secondes et remettez
la clé en position 0.
S Relâchez la clé dès que le moteur
démarre.
Celle--ci
revient
automatiquement en position I.
E 22
Observez les conditions de sécurité lors
de la manipulation de GPL (voir
Chapitre D, Section 1).
S Ouvrez lentement le robinet de
fermeture (63) sur la bouteille de gaz.
S Tournez la clé en position I.
f
Processus de démarrage TFG (GPL)
29
28
N’actionnez pas le démarreur pendant
plus de 15 secondes maximum. Avant
de répéter le processus de démarrage,
attendez 30 à 60 secondes et remettez
la clé en position 0.
26
S Relâchez la clé dès que le moteur
démarre.
Celle--ci
revient
automatiquement en position I.
22
Il est important d’observer les mesures de sécurité suivantes lorsque vous travaillez
avec des chariots GPL.
f
26
22
Il est important d’observer les mesures de sécurité suivantes lorsque vous travaillez
avec des chariots GPL.
Si le chariot GPL ne démarre pas:
Si le chariot GPL ne démarre pas:
S Fermez la vanne d’arrêt de la bouteille de gaz.
S Fermez la vanne d’arrêt de la bouteille de gaz.
S Tournez l’interrupteur d’allumage/de démarrage sur la position O.
S Tournez l’interrupteur d’allumage/de démarrage sur la position O.
S Faites appel à un technicien d’entretien compétent et qualifié pour toute assistance
technique.
S Faites appel à un technicien d’entretien compétent et qualifié pour toute assistance
technique.
S NE retirez PAS le couvercle de plastique sur le diffuseur GPL.
S NE retirez PAS le couvercle de plastique sur le diffuseur GPL.
S N’appuyez PAS sur le bouton d’amorçage de carburant.
S N’appuyez PAS sur le bouton d’amorçage de carburant.
La dépose du couvercle en plastique et la pression du bouton d’amorçage de carburant
ne doivent être confiées qu’à un technicien d’entretien compétent et qualifié.
La dépose du couvercle en plastique et la pression du bouton d’amorçage de carburant
ne doivent être confiées qu’à un technicien d’entretien compétent et qualifié.
Le fait d’appuyer plusieurs fois de suite sur le bouton d’amorçage de carburant va
causer une injection de carburant excessive dans le système, augmentant ainsi le
risque d’incendie ou d’explosion !
Le fait d’appuyer plusieurs fois de suite sur le bouton d’amorçage de carburant va
causer une injection de carburant excessive dans le système, augmentant ainsi le
risque d’incendie ou d’explosion !
1203.F
E 22
1203.F
Tous les voyants d’avertissement à part
celui du point mort (4) et du frein de
stationnement (1) doivent s’éteindre
dès que le moteur démarre. Si tel n’est
pas le cas, coupez le moteur et
remédiez au problème.
4.2
Processus de démarrage DFG (Diesel)
1
4
17
28
25
S Tournez la clé en position I.
Processus de démarrage DFG (Diesel)
29
33
S Lorsque la clé (26) a été déplacé en
position
I,
les
voyants
d’avertissement pour le courant de
charge (17), la pression d’huile
moteur (8), le point mort (4), le frein
de stationnement (1) et le voyant de
préchauffage (16).
S Lorsque la clé (26) a été déplacé en
position
I,
les
voyants
d’avertissement pour le courant de
charge (17), la pression d’huile
moteur (8), le point mort (4), le frein
de stationnement (1) et le voyant de
préchauffage (16).
26
34
La durée de préchauffage dépend de la
température du moteur et se situe
généralement aux alentours de 4
secondes.
A
Sur les modèles DFG 16/20 AS, le
voyant de préchauffage ne s’éteint
pas ; par conséquent, après 4
secondes, tournez la clé en position II.
S Tournez la clé en position II.
1
8
A
La durée de préchauffage dépend de la
température du moteur et se situe
généralement aux alentours de 4
secondes.
A
Sur les modèles DFG 16/20 AS, le
voyant de préchauffage ne s’éteint
pas ; par conséquent, après 4
secondes, tournez la clé en position II.
17
16
S Tournez la clé en position II.
N’actionnez pas le démarreur pendant
plus de 15 secondes maximum. Avant
de répéter le processus de démarrage,
attendez 30 à 60 secondes et remettez
la clé en position 0.
N’actionnez pas le démarreur pendant
plus de 15 secondes maximum. Avant
de répéter le processus de démarrage,
attendez 30 à 60 secondes et remettez
la clé en position 0.
S Relâchez la clé dès que le moteur
démarre.
Celle--ci
revient
automatiquement en position I.
S Relâchez la clé dès que le moteur
démarre.
Celle--ci
revient
automatiquement en position I.
Tous les voyants d’avertissement à part
celui du point mort (4) et du frein de
stationnement (1) doivent s’éteindre
dès que le moteur démarre. Si tel n’est
pas le cas, coupez immédiatement le
moteur et remédiez au problème.
Tous les voyants d’avertissement à part
celui du point mort (4) et du frein de
stationnement (1) doivent s’éteindre
dès que le moteur démarre. Si tel n’est
pas le cas, coupez immédiatement le
moteur et remédiez au problème.
22
E 23
1203.F
8
4
8
16
28
25
29
33
26
34
S Appuyez à fond sur la pédale
d’accélérateur (30) et attendez que le
voyant de préchauffage s’éteigne.
4
4
17
S Tournez la clé en position I.
S Actionnez l’avertisseur sonore (28) et
vérifiez s’il fonctionne.
A
1
S Insérez la clé dans le contact à clé
(26).
S Actionnez l’avertisseur sonore (28) et
vérifiez s’il fonctionne.
S Appuyez à fond sur la pédale
d’accélérateur (30) et attendez que le
voyant de préchauffage s’éteigne.
1203.F
4.2
16
S Insérez la clé dans le contact à clé
(26).
Tous les voyants d’avertissement à part
celui du point mort (4) et du frein de
stationnement (1) doivent s’éteindre
dès que le moteur démarre. Si tel n’est
pas le cas, coupez le moteur et
remédiez au problème.
8
1
17
16
22
E 23
f
f
Une fois le moteur démarré, effectuez
un essai de fonctionnement et procédez
aux contrôles de fonctionnement
suivants :
18
S Testez l’effet de freinage du
commutateur
du
frein
de
stationnement (31) et du frein de
service (30).
18
S Testez l’effet de freinage du
commutateur
du
frein
de
stationnement (31) et du frein de
service (30).
31
30
S Contrôlez le régime moteur avec
l’accélérateur (22) à différents
régimes, en vérifiant le mouvement
libre de la pédale.
Une fois le moteur démarré, effectuez
un essai de fonctionnement et procédez
aux contrôles de fonctionnement
suivants :
31
30
S Contrôlez le régime moteur avec
l’accélérateur (22) à différents
régimes, en vérifiant le mouvement
libre de la pédale.
S Vérifiez le fonctionnement des
commandes hydrauliques pour le
levage/l’abaissement
(23),
l’inclinaison (24) et, le cas échéant, le
fonctionnement
correct
des
accessoires.
S Vérifiez le fonctionnement des
commandes hydrauliques pour le
levage/l’abaissement
(23),
l’inclinaison (24) et, le cas échéant, le
fonctionnement
correct
des
accessoires.
22
S Braquez à fond le volant de direction
(18) à gauche et à droite et vérifiez le
fonctionnement de la direction.
22
S Braquez à fond le volant de direction
(18) à gauche et à droite et vérifiez le
fonctionnement de la direction.
23 31
24
32
Ne faites pas tourner le moteur pour
chauffer au ralenti. Le moteur atteint
rapidement sa température de service
en charge modérée et à différentes
vitesses.
N’appliquez une pleine charge au
moteur que lorsque l’affichage de
température du réfrigérant du moteur
(2) indique la température de service.
Une fois tous les essais de
fonctionnement effectués et une fois la
température de service atteinte, le
chariot est prêt à être utilisé.
E 24
23 31
24
32
Ne faites pas tourner le moteur pour
chauffer au ralenti. Le moteur atteint
rapidement sa température de service
en charge modérée et à différentes
vitesses.
N’appliquez une pleine charge au
moteur que lorsque l’affichage de
température du réfrigérant du moteur
(2) indique la température de service.
2
Une fois tous les essais de
fonctionnement effectués et une fois la
température de service atteinte, le
chariot est prêt à être utilisé.
1203.F
E 24
2
1203.F
4.3
Affichage des pannes lors de l’exploitation
Si les voyants d’avertissement pour :
S pression d’huile moteur (8),
4.3
3
6
8
S pression d’huile moteur (8),
S courant de charge (17),
S température
du
refroidissement (3),
de
S température
du
refroidissement (3),
doit
être
17
s’allument, le moteur
immédiatement coupé.
8
liquide
de
doit
être
A
Pour la recherche des pannes et les
actions correctives, voir Section 6.
Pour la recherche des pannes et les
actions correctives, voir Section 6.
DFGVérifier l’indicateur du réservoir de
carburant (2, DFG uniquement) en
cours de fonctionnement.
DFGVérifier l’indicateur du réservoir de
carburant (2, DFG uniquement) en
cours de fonctionnement.
Arrêt du moteur
Arrêt du moteur
Ne coupez pas le moteur en pleine
charge mais laissez--le tourner un court
moment pour que la température
s’ajuste.
Ne coupez pas le moteur en pleine
charge mais laissez--le tourner un court
moment pour que la température
s’ajuste.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Tournez le commutateur du frein de
stationnement (31) en position I.
17
Il se peut que le moteur ne puisse pas
redémarrer tant que la panne n’a pas
été réparée.
S Arrêtez le chariot.
S Arrêtez le chariot.
31
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
29
S Tournez le commutateur du frein de
stationnement (31) en position I.
S Tournez la clé (26) en position 0.
31
29
S Tournez la clé (26) en position 0.
26
1203.F
6
S entraînement hydrostatique (6),
Il se peut que le moteur ne puisse pas
redémarrer tant que la panne n’a pas
été réparée.
A
3
S courant de charge (17),
liquide
S entraînement hydrostatique (6),
s’allument, le moteur
immédiatement coupé.
Affichage des pannes lors de l’exploitation
Si les voyants d’avertissement pour :
26
E 25
1203.F
E 25
5
Commandes du chariot
5
Commandes du chariot
5.1
Règles de sécurité pour le déplacement
5.1
Règles de sécurité pour le déplacement
E 26
Chemins de roulement et zones de travail: La circulation n’est permise que sur les
chemins de roulement admis par l’exploitant. Les personnes non autorisées doivent
rester hors des zones de travail. La pose de charge n’est autoriseé qu’aux
emplacements prévus à cet effet.
Chemins de roulement et zones de travail: La circulation n’est permise que sur les
chemins de roulement admis par l’exploitant. Les personnes non autorisées doivent
rester hors des zones de travail. La pose de charge n’est autoriseé qu’aux
emplacements prévus à cet effet.
Comportement au déplacement: Le cariste doit adapter la vitesse de son chariot aux
conditions locales. Il doit conduire à vitesse réduite en prenant, par ex. les virages, en
abordant et en traversant les passages étroits, les portes battantes et en roulant dans
des endroits où la visibilité est limitée. Il doit toujours maintenir une distance d’arrêt
suffisante entre son propre chariot et le chariot précédent. Il doit rester maître de son
chariot. Il doit éviter des arrêts brusques (sauf en cas de danger), des virages rapides,
de doubler dans les zones dangereuses ou celles où la visibilité est limitée. Il est interdit
de se pencher ou de passer le bras au dehors de la zone de travail et de commande.
Comportement au déplacement: Le cariste doit adapter la vitesse de son chariot aux
conditions locales. Il doit conduire à vitesse réduite en prenant, par ex. les virages, en
abordant et en traversant les passages étroits, les portes battantes et en roulant dans
des endroits où la visibilité est limitée. Il doit toujours maintenir une distance d’arrêt
suffisante entre son propre chariot et le chariot précédent. Il doit rester maître de son
chariot. Il doit éviter des arrêts brusques (sauf en cas de danger), des virages rapides,
de doubler dans les zones dangereuses ou celles où la visibilité est limitée. Il est interdit
de se pencher ou de passer le bras au dehors de la zone de travail et de commande.
Visibilité au déplacement: Le cariste doit regarder dans le sens de la marche et avoir
toujours une visibilité suffisante du chemin de roulement se trouvant devant lui. Si la
charge transportée entrave la visibilité, le chariot doit se déplacer avec la charge vers
l’arrière. Ci sela n’est pas possible, une deuxième personne servant de guide
avertisseur doit précéder le chariot à pied.
Visibilité au déplacement: Le cariste doit regarder dans le sens de la marche et avoir
toujours une visibilité suffisante du chemin de roulement se trouvant devant lui. Si la
charge transportée entrave la visibilité, le chariot doit se déplacer avec la charge vers
l’arrière. Ci sela n’est pas possible, une deuxième personne servant de guide
avertisseur doit précéder le chariot à pied.
Déplacements en montées et en descentes: Le cariste ne doit utiliser que des
montées ou des descentes marquées comme chemins de roulement et pouvant être
utilisées sans danger en vertu des spécifications techniques du chariot. Le conducteur
doit s’assurer que le sol est propre et que les roues adhèrent sur celui--ci. La charge
doit se trouver à quelques centimetres du sol. Il est interdit de tourner le chariot sur une
pente ou une montée, de prendre celles--ci en biais ou de s’y arrêter. Les
déplacements en pente ne doivent être effectués qu’à vitesse réduite et en s’apprêtant
toujours à freiner.
Déplacements en montées et en descentes: Le cariste ne doit utiliser que des
montées ou des descentes marquées comme chemins de roulement et pouvant être
utilisées sans danger en vertu des spécifications techniques du chariot. Le conducteur
doit s’assurer que le sol est propre et que les roues adhèrent sur celui--ci. La charge
doit se trouver à quelques centimetres du sol. Il est interdit de tourner le chariot sur une
pente ou une montée, de prendre celles--ci en biais ou de s’y arrêter. Les
déplacements en pente ne doivent être effectués qu’à vitesse réduite et en s’apprêtant
toujours à freiner.
Déplacements sur les monte-- charges et les ponts de chargement: Les
monte--charges ou les ponts de chargement ne doivent être franchis que si leur limite
de charge est suffisante, si leur construction est appropriée pour permettre le passage
de chariot et si l’exploitant a autorisé le passage. Ceci doit être contrôlé avant le
passage. Le chariot doit être déplacé avec l’unité de charge en avant dans le
monte--charge et prendre une position excluant tout contact avec les parois. Des
personnes prenant place dans le monte--charge doivent uniquement y monter que
lorsque le chariot est bien arrêté et doivent le quitter en premier.
Déplacements sur les monte-- charges et les ponts de chargement: Les
monte--charges ou les ponts de chargement ne doivent être franchis que si leur limite
de charge est suffisante, si leur construction est appropriée pour permettre le passage
de chariot et si l’exploitant a autorisé le passage. Ceci doit être contrôlé avant le
passage. Le chariot doit être déplacé avec l’unité de charge en avant dans le
monte--charge et prendre une position excluant tout contact avec les parois. Des
personnes prenant place dans le monte--charge doivent uniquement y monter que
lorsque le chariot est bien arrêté et doivent le quitter en premier.
Prise d’unités de charge: Seules des charges prises sûrement et correctement
peuvent être transportées. Ne jamais déplacer des charges plus hautes que le support
de fourche ou que le dosseret d’appui de la charge.
Prise d’unités de charge: Seules des charges prises sûrement et correctement
peuvent être transportées. Ne jamais déplacer des charges plus hautes que le support
de fourche ou que le dosseret d’appui de la charge.
1203.F
E 26
1203.F
f
1203.F
Le remorquage ou le transport de remorques ne peut se faire
qu’occasionnellement sur des chemins de roulement solides et sur sol plat avec une
divergence maximale de +/-- 1% et à une vitesse maximale de 5 km/h. Une exploitation
en continu avec les remorqueurs n’est pas autorisée.
Pendant le remorquage, les fourches doivent être exemptes de charge.
La charge remorquée maximum stipulée pour le chariot ne doit pas être dépassée pour
les remorques non freinées et/ou les remorques freinées. La charge remorquée
indiquée ne vaut que pour l’accouplement provisoire sur le contrepoids du chariot
élévateur. Au cas où un autre accouplement de remorquage serait monté sur le chariot
élévateur, les prescriptions du fabricant d’accouplements doivent être prises en ligne
de compte.
Après l’attelage de la remorque, le conducteur doit vérifier avant le déplacement que
l’accouplement de la remorque ne peut se détacher.
Les véhicules remorqueurs doivent être utilisés de manière à garantir la sécurité du
déplacement et du freinage quel que soit le mouvement effectué.
Émissions de gaz d’échappement : N’utilisez le chariot que dans des zones bien
ventilées. Si vous utilisez le chariot dans des espaces restreints, vous risquez une
accumulation de gaz d’échappement nocifs, qui peuvent causer des étourdissements,
une somnolence et même entraîner la mort!
E 27
f
1203.F
Le remorquage ou le transport de remorques ne peut se faire
qu’occasionnellement sur des chemins de roulement solides et sur sol plat avec une
divergence maximale de +/-- 1% et à une vitesse maximale de 5 km/h. Une exploitation
en continu avec les remorqueurs n’est pas autorisée.
Pendant le remorquage, les fourches doivent être exemptes de charge.
La charge remorquée maximum stipulée pour le chariot ne doit pas être dépassée pour
les remorques non freinées et/ou les remorques freinées. La charge remorquée
indiquée ne vaut que pour l’accouplement provisoire sur le contrepoids du chariot
élévateur. Au cas où un autre accouplement de remorquage serait monté sur le chariot
élévateur, les prescriptions du fabricant d’accouplements doivent être prises en ligne
de compte.
Après l’attelage de la remorque, le conducteur doit vérifier avant le déplacement que
l’accouplement de la remorque ne peut se détacher.
Les véhicules remorqueurs doivent être utilisés de manière à garantir la sécurité du
déplacement et du freinage quel que soit le mouvement effectué.
Émissions de gaz d’échappement : N’utilisez le chariot que dans des zones bien
ventilées. Si vous utilisez le chariot dans des espaces restreints, vous risquez une
accumulation de gaz d’échappement nocifs, qui peuvent causer des étourdissements,
une somnolence et même entraîner la mort!
E 27
5.2
f
Conduite
5.2
f
Ajustez la vitesse de déplacement en
fonction de la situation de la route, de la
zone de travail et de la charge.
Ajustez la vitesse de déplacement en
fonction de la situation de la route, de la
zone de travail et de la charge.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Levez le support de la fourche
d’environ 200mm afin que les
fourches soient écartées du sol.
S Levez le support de la fourche
d’environ 200mm afin que les
fourches soient écartées du sol.
S Inclinez le mât à fond vers l’arrière.
S Inclinez le mât à fond vers l’arrière.
S Desserrez le frein de stationnement.
S Desserrez le frein de stationnement.
Conduite en marche avant
Conduite en marche avant
S Déplacez le levier de direction (29)
vers l’avant.
S Déplacez le levier de direction (29)
vers l’avant.
Le commutateur principal (27) ne doit
pas être tourné de la vitesse maximum
à la position OFF (arrêt) au cours du
fonctionnement normal. Ceci impose un
freinage de force sur le véhicule (freins
à fond).
Le commutateur principal (27) ne doit
pas être tourné de la vitesse maximum
à la position OFF (arrêt) au cours du
fonctionnement normal. Ceci impose un
freinage de force sur le véhicule (freins
à fond).
S Appuyez lentement sur la pédale
d’accélérateur (22) jusqu’à ce que la
vitesse désirée soit atteinte.
S Appuyez lentement sur la pédale
d’accélérateur (22) jusqu’à ce que la
vitesse désirée soit atteinte.
Changement
déplacement
de
direction
22
de
S Déplacez le levier de direction (29)
via le point mort dans la direction de
déplacement souhaitée.
S Appuyez lentement sur la pédale
d’accélérateur (22) jusqu’à ce que la
vitesse souhaitée soit atteinte.
E 28
Conduite
Changement
déplacement
de
direction
22
de
S Déplacez le levier de direction (29)
via le point mort dans la direction de
déplacement souhaitée.
29
33
S Appuyez lentement sur la pédale
d’accélérateur (22) jusqu’à ce que la
vitesse souhaitée soit atteinte.
27
1203.F
E 28
29
33
27
1203.F
f
f
Marche arrière
f
Veillez à ce que la voie de conduite derrière vous soit libre.
S Déplacez le levier de direction (29) vers l’arrière.
Marche arrière
Veillez à ce que la voie de conduite derrière vous soit libre.
S Déplacez le levier de direction (29) vers l’arrière.
Accélération du chariot
Accélération du chariot
S Appuyez lentement sur l’accélérateur (22) jusqu’à ce que le chariot commence à se
déplacer.
S Appuyez lentement sur l’accélérateur (22) jusqu’à ce que le chariot commence à se
déplacer.
S Appuyez un peu plus sur l’accélérateur. Le régime moteur et la vitesse de conduite
augmentent.
S Appuyez un peu plus sur l’accélérateur. Le régime moteur et la vitesse de conduite
augmentent.
Arrêt du chariot
Arrêt du chariot
Le comportement au freinage du
chariot dépend principalement de la
surface du sol.
Le cariste doit tenir compte de ceci au
niveau de sa conduite. Freinez avec
précaution en veillant à ce que la charge
ne dérape pas.
f
30
Le comportement au freinage du
chariot dépend principalement de la
surface du sol.
Le cariste doit tenir compte de ceci au
niveau de sa conduite. Freinez avec
précaution en veillant à ce que la charge
ne dérape pas.
22
1203.F
30
22
Freinage
Freinage
S Retirez le pied de l’accélérateur (22). Le véhicule est légèrement freiné.
S Retirez le pied de l’accélérateur (22). Le véhicule est légèrement freiné.
S Appuyez sur la pédale de frein (30) pour augmenter la force de freinage.
S Appuyez sur la pédale de frein (30) pour augmenter la force de freinage.
E 29
1203.F
E 29
5.3
f
5.4
Direction
5.3
La force de direction à appliquer est très
basse gràce à direction hydrostatique ;
par conséquent, tournez délicatement
le volant de direction (26).
f
26
Freinage
5.4
Frein de service
La
commande
du
frein
de
stationnement agit sur les freins à
disques par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique. Ce
système est à sûreté intégrée, car en
cas de chute de pression, les freins de
stationnement
sont
serrés
automatiquement.
30
Dans
la
dernière
section
déplacement de la pédale
frein/d’avance lente, le frein
stationnement est serré.
du
de
de
Au fur et à mesure que la pédale
d’accélérateur (22) est relâchée, le
débit
d’huile
hydrostatique
est
progressivement réduit et le chariot
freine.
22
30
22
Vous pouvez freiner davantage en
appuyant
sur
la
pédale
de
frein/d’avance lente (30).
Dans
la
dernière
section
déplacement de la pédale
frein/d’avance lente, le frein
stationnement est serré.
O
du
de
de
Frein de stationnement
Frein de stationnement
Les freins à plaquettes à ajustage
automatique sont bloqués dans la
position de freinage via le commutateur
du frein de stationnement.
Les freins à plaquettes à ajustage
automatique sont bloqués dans la
position de freinage via le commutateur
du frein de stationnement.
Tirez la commande (31) vers l’arrière
jusqu’à la position I pour serrer le frein
de stationnement.
26
Freinage
La
commande
du
frein
de
stationnement agit sur les freins à
disques par l’intermédiaire d’un
système à pression hydraulique. Ce
système est à sûreté intégrée, car en
cas de chute de pression, les freins de
stationnement
sont
serrés
automatiquement.
Vous pouvez freiner davantage en
appuyant
sur
la
pédale
de
frein/d’avance lente (30).
1
Tirez la commande (31) vers l’arrière
jusqu’à la position I pour serrer le frein
de stationnement.
31
Poussez la commande (31) vers l’avant
jusqu’à la position O pour desserrer le
frein de stationnement.
E 30
La force de direction à appliquer est très
basse gràce à direction hydrostatique ;
par conséquent, tournez délicatement
le volant de direction (26).
Frein de service
Au fur et à mesure que la pédale
d’accélérateur (22) est relâchée, le
débit
d’huile
hydrostatique
est
progressivement réduit et le chariot
freine.
A
Direction
O
1
31
Poussez la commande (31) vers l’avant
jusqu’à la position O pour desserrer le
frein de stationnement.
A
Serrez
toujours
le
frein
de
stationnement et stoppez le moteur
avant de laisser le chariot. Une sirène
d’avertissement retentira si le frein
de stationnement n’est pas serré.
1203.F
E 30
Serrez
toujours
le
frein
de
stationnement et stoppez le moteur
avant de laisser le chariot. Une sirène
d’avertissement retentira si le frein
de stationnement n’est pas serré.
1203.F
A
f
5.5
f
Toujours serrer le frein de stationnement et couper le moteur avant de quitter le chariot.
Le frein de stationnement va retenir le chariot à sa charge maximum admissible sur
une surface de béton propre et sur une pente de 15%.
Fonctionnement du mât et des
accessoires
Levage/abaissement
porte-- fourche
f
1203.F
du
f
5.5
23
f
Le levier de commande ne peut être
actionné qu’à partir du siège du cariste.
Le mécanisme de levage est actionné à
l’aide des leviers de commande à la
droite du siège du cariste.
A
Toujours serrer le frein de stationnement et couper le moteur avant de quitter le chariot.
Le frein de stationnement va retenir le chariot à sa charge maximum admissible sur
une surface de béton propre et sur une pente de 15%.
Fonctionnement du mât et des
accessoires
Le levier de commande ne peut être
actionné qu’à partir du siège du cariste.
Le mécanisme de levage est actionné à
l’aide des leviers de commande à la
droite du siège du cariste.
24
tablier
Levage/abaissement
porte-- fourche
du
S Tirez le levier de commande (23) en
arrière pour lever le tablier porte-fourche.
S Poussez le levier de commande (23)
en avant pour abaisser le tablier
porte--fourche.
S Poussez le levier de commande (23)
en avant pour abaisser le tablier
porte--fourche.
Inclinaison
du
l’avant/l’arrière
Inclinaison
du
l’avant/l’arrière
vers
f
Lorsque le mât est incliné vers l’arrière,
ne placez aucune partie du corps entre
le mât et la paroi avant.
mât
vers
Lorsque le mât est incliné vers l’arrière,
ne placez aucune partie du corps entre
le mât et la paroi avant.
S Tirez le levier de commande (24) en
arrière pour incliner le mât vers
l’arrière.
S Tirez le levier de commande (24) en
arrière pour incliner le mât vers
l’arrière.
S Poussez le levier de commande (24)
en avant pour incliner le mât vers
l’avant.
S Poussez le levier de commande (24)
en avant pour incliner le mât vers
l’avant.
E 31
1203.F
24
tablier
S Tirez le levier de commande (23) en
arrière pour lever le tablier porte-fourche.
mât
23
E 31
f Fonctionnement des accessoires
f
A
f
E 32
23
Lors de l’utilisation d’un accessoire,
observez
les
instructions
de
fonctionnement du fabricant.
Contrôle de la vitesse hydraulique
A
f Fonctionnement des accessoires
Les accessoires sont actionnés à l’aide
du levier de commande (64) juste à
droite du levier de commande (23)
(inclinaison du mât).
64
49
f
Les accessoires sont actionnés à l’aide
du levier de commande (64) juste à
droite du levier de commande (23)
(inclinaison du mât).
Lors de l’utilisation d’un accessoire,
observez
les
instructions
de
fonctionnement du fabricant.
Contrôle de la vitesse hydraulique
23
La vitesse de travail des vèrins
hydrauliques
est
contrôlée
par
l’amplitude du déplacement des leviers
de commande et par le régime moteur.
La vitesse de travail des vèrins
hydrauliques
est
contrôlée
par
l’amplitude du déplacement des leviers
de commande et par le régime moteur.
Lorsque les leviers de commande sont
relâchés,
ils
reviennent
automatiquement au point mort et les
sous--ensembles se bloquent dans la
position réglée.
Lorsque les leviers de commande sont
relâchés,
ils
reviennent
automatiquement au point mort et les
sous--ensembles se bloquent dans la
position réglée.
24
Actionnez toujours les leviers de
commande avec précaution. Lorsque
vous atteignez la butée, relâchez
immédiatement
les
leviers
de
commande.
Actionnez toujours les leviers de
commande avec précaution. Lorsque
vous atteignez la butée, relâchez
immédiatement
les
leviers
de
commande.
S Augmentez le régime moteur à l’aide
de l’accélérateur (22) et
S Augmentez le régime moteur à l’aide
de l’accélérateur (22) et
S Tirez un peu plus le levier de
commande
en
arrière
pour
augmenter
la
vitesse
des
sous--ensembles hydrauliques.
S Tirez un peu plus le levier de
commande
en
arrière
pour
augmenter
la
vitesse
des
sous--ensembles hydrauliques.
Pour l’entraînement hydrostatique, le
régime
moteur
est
augmenté
automatiquement selon l’angle de
déflexion du levier de commande (plus
l’angle est grand plus la vitesse est
élevée).
A
22
A
Le régime moteur n’a aucun effet sur la
diminution de la vitesse tablier porte-fourche.
f
Le levage des personnes à l’aide du mât
est interdit.
1203.F
E 32
23
Pour l’entraînement hydrostatique, le
régime
moteur
est
augmenté
automatiquement selon l’angle de
déflexion du levier de commande (plus
l’angle est grand plus la vitesse est
élevée).
64
49
23
24
22
Le régime moteur n’a aucun effet sur la
diminution de la vitesse tablier porte-fourche.
Le levage des personnes à l’aide du mât
est interdit.
1203.F
5.6
f
Prise, transport et dépose des
unités de charge
Les leviers de commande ne peuvent
être actionnés qu’à partir du siège du
cariste.
Avant de prendre une unité de charge,
le cariste doit s’assurer que celle--ci est
correctement palettisée et que la
capacité de charge admissible du
chariot n’est pas dépassée.
Voir le schéma de charge !
f
1203.F
5.6
65
f
66
Les leviers de commande ne peuvent
être actionnés qu’à partir du siège du
cariste.
Avant de prendre une unité de charge,
le cariste doit s’assurer que celle--ci est
correctement palettisée et que la
capacité de charge admissible du
chariot n’est pas dépassée.
Voir le schéma de charge !
67
Réglage de bras de fourche
Les bras de fourche doivent être réglés
de telle sorte qu’ils aient tous les deux
la même distance par rapport aux bords
extérieurs du support de fourche et que
le centre de gravité de la charge soit
placé au centre entre les bras de
fourche.
Prise, transport et dépose des
unités de charge
f
31
29
Les bras de fourche doivent être réglés
de telle sorte qu’ils aient tous les deux
la même distance par rapport aux bords
extérieurs du support de fourche et que
le centre de gravité de la charge soit
placé au centre entre les bras de
fourche.
S Faire pivoter le levier d’arrêt (65) vers
le haut.
S Pousser les bras de fourche (66) sur
le support de fouorche (67) dans la
bonne position.
S Pousser les bras de fourche (66) sur
le support de fouorche (67) dans la
bonne position.
S Faire pivoter le levier d’arrêt vers le
bas et déplacer les bras de fourche
jusqu’à ce qu’ils s’enclenchment
dans une encoche.
S Faire pivoter le levier d’arrêt vers le
bas et déplacer les bras de fourche
jusqu’à ce qu’ils s’enclenchment
dans une encoche.
Prise de la charge
Prise de la charge
S Approchez avec précaution de la
charge à manipuler.
S Approchez avec précaution de la
charge à manipuler.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Tournez le commutateur de frein de
stationnement (31) en position 1.
S Tournez le commutateur de frein de
stationnement (31) en position 1.
S Levez les fourches à la hauteur
correcte pour la charge.
S Levez les fourches à la hauteur
correcte pour la charge.
S Poussez le levier de direction de
déplacement
vers
l’avant
et
desserrez le frein de stationnement.
S Poussez le levier de direction de
déplacement
vers
l’avant
et
desserrez le frein de stationnement.
1203.F
66
67
Réglage de bras de fourche
S Faire pivoter le levier d’arrêt (65) vers
le haut.
E 33
65
31
29
E 33
f
f
S Avec précaution, placez les fourches
sous la charge, si possible jusqu’à ce
que cette dernière repose sur
l’arrière des fourches.
f
Les fourches de charge doivent être au
moins à 2/3 de leur longueur sous la
charge.
E 34
Les fourches de charge doivent être au
moins à 2/3 de leur longueur sous la
charge.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort et tournez le commutateur
du frein de stationnement (31) dans
la position 1.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort et tournez le commutateur
du frein de stationnement (31) dans
la position 1.
S Levez le tablier porte--fourche
jusqu’à ce que la charge repose
librement sur les fourches.
S Levez le tablier porte--fourche
jusqu’à ce que la charge repose
librement sur les fourches.
S Tirez le levier de direction en arrière
et
desserrez
le
frein
de
stationnement.
S Tirez le levier de direction en arrière
et
desserrez
le
frein
de
stationnement.
Veillez à ce que la voie derrière vous soit
libre.
31
f
29
S Reculez
lentement
et
avec
précaution jusqu’à ce que la charge
soit hors de la zone de stockage.
f
S Avec précaution, placez les fourches
sous la charge, si possible jusqu’à ce
que cette dernière repose sur
l’arrière des fourches.
Veillez à ce que la voie derrière vous soit
libre.
31
29
S Reculez
lentement
et
avec
précaution jusqu’à ce que la charge
soit hors de la zone de stockage.
f
Il est interdit de se tenir sous une charge
levée.
1203.F
E 34
Il est interdit de se tenir sous une charge
levée.
1203.F
f
f
S Inclinez le mât complètement vers l’arrière.
S Inclinez le mât complètement vers l’arrière.
S Abaissez la charge le plus possible
pour le transport (garde au sol de 150
à 200 mm environ).
S Abaissez la charge le plus possible
pour le transport (garde au sol de 150
à 200 mm environ).
Transport des charges
S Adaptez la vitesse de conduite à la
nature de la surface sur laquelle vous
roulez et à la charge à transporter.
1203.F
f
Si la charge est empilée si haut que la
visibilité vers l’avant est nulle,
conduisez en marche arrière.
S Accélérez avec précaution le chariot
en utilisant la pédale d’accélérateur
(22) et freinez avec prudence en
utilisant la pédale d’avance lente/de
frein (30). Soyez toujours prêt à
freiner.
f
f
Plus la charge est transportée haut,
moins le chariot est stable.
Plus la charge est transportée haut,
moins le chariot est stable.
Transport des charges
Si la charge est empilée si haut que la
visibilité vers l’avant est nulle,
conduisez en marche arrière.
S Accélérez avec précaution le chariot
en utilisant la pédale d’accélérateur
(22) et freinez avec prudence en
utilisant la pédale d’avance lente/de
frein (30). Soyez toujours prêt à
freiner.
30
22
S Adaptez la vitesse de conduite à la
nature de la surface sur laquelle vous
roulez et à la charge à transporter.
S Faites attention aux autres véhicules
aux intersections et aux croisements.
S Faites attention aux autres véhicules
aux intersections et aux croisements.
S Si la visibilité n’est pas bonne, ne
vous déplacez que si quelqu’un vous
en donne le signal.
S Si la visibilité n’est pas bonne, ne
vous déplacez que si quelqu’un vous
en donne le signal.
f
Dans les pentes, transportez toujours la
charge en montant par rapport au
chariot et ne tournez et ne conduisez
jamais en travers des pentes.
E 35
1203.F
30
22
Dans les pentes, transportez toujours la
charge en montant par rapport au
chariot et ne tournez et ne conduisez
jamais en travers des pentes.
E 35
Dépose de la charge
Dépose de la charge
S Approchez le chariot avec précaution
du rayonnage.
S Approchez le chariot avec précaution
du rayonnage.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Placez le levier de direction (29) au
point mort.
S Tournez le commutateur du frein de
stationnement (31) dans la position 1.
S Levez les fourches jusqu’à la hauteur
correcte pour le niveau de
rayonnage.
E 36
31
S Tournez le commutateur du frein de
stationnement (31) dans la position 1.
29
S Levez les fourches jusqu’à la hauteur
correcte pour le niveau de
rayonnage.
S Réglez le mât à la verticale.
S Réglez le mât à la verticale.
S Poussez le levier de direction vers
l’avant et desserrez le frein de
stationnement.
S Poussez le levier de direction vers
l’avant et desserrez le frein de
stationnement.
S Placez avec précaution la charge
dans l’espace de rayonnage.
S Placez avec précaution la charge
dans l’espace de rayonnage.
S Abaissez lentement la charge jusqu’à
ce que les fourches soient libres.
S Abaissez lentement la charge jusqu’à
ce que les fourches soient libres.
Evitez de lâcher soudainement la
charge pour éviter l’endommagement
de la charge et du tablier porte--fourche.
Evitez de lâcher soudainement la
charge pour éviter l’endommagement
de la charge et du tablier porte--fourche.
1203.F
E 36
31
29
1203.F
Empiler les charges cylindriques très
rapprochées les unes des autres et de
niveau.
Empiler les charges cylindriques très
rapprochées les unes des autres et de
niveau.
Placer chaque rangée sur des plaques
et placer des cales à chaque extrémité.
Placer chaque rangée sur des plaques
et placer des cales à chaque extrémité.
Les objets cylindriques peuvent
également être empilés en pyramide.
Les objets cylindriques peuvent
également être empilés en pyramide.
Placer des cales contre chaque rouleau
dans la rangée inférieure.
Placer des cales contre chaque rouleau
dans la rangée inférieure.
Empiler les palettes chargées de
caisses
bien
alignées
et
perpendiculaires les unes aux autres.
Empiler les palettes chargées de
caisses
bien
alignées
et
perpendiculaires les unes aux autres.
1203.F
Placer la dernière rangée en quinconce
pour une plus grande sécurité.
AO--127
A
AO--127
Placer la dernière rangée en quinconce
pour une plus grande sécurité.
Manutention de charges oscillantes simples
Manutention de charges oscillantes simples
Les chariots--élévateurs à fourches équipés d’un crochet monté sur un bras de fourche
(ou de tout autre dispositif permettant de suspendre des charges à un crochet) sont
soumis à des forces de déstabilisation additionnelles agissant sur le chariot. Pour les
chariots adaptés à ces types de travaux, suivez les lignes directrices ci--dessous pour
augmenter la stabilité du chariot.
Les chariots--élévateurs à fourches équipés d’un crochet monté sur un bras de fourche
(ou de tout autre dispositif permettant de suspendre des charges à un crochet) sont
soumis à des forces de déstabilisation additionnelles agissant sur le chariot. Pour les
chariots adaptés à ces types de travaux, suivez les lignes directrices ci--dessous pour
augmenter la stabilité du chariot.
Un chariot--élévateur à fourches adapté pour le transport de charges suspendues à
un crochet est considéré comme une grue, et il sera visé par la législation pertinente
sur les grues.
A
Un chariot--élévateur à fourches adapté pour le transport de charges suspendues à
un crochet est considéré comme une grue, et il sera visé par la législation pertinente
sur les grues.
Durant la manutention de charges suspendues, la vitesse maximum de déplacement
en charge au sol sera limitée à 17 km/h (10 mph).
Durant la manutention de charges suspendues, la vitesse maximum de déplacement
en charge au sol sera limitée à 17 km/h (10 mph).
La capacité du chariot est réduite lorsque celui--ci est adapté au transport de charges
suspendues à un crochet. Consultez la plaque signalétique montée sur l’accessoire
et/ou la cabine, pour déterminer :
La capacité du chariot est réduite lorsque celui--ci est adapté au transport de charges
suspendues à un crochet. Consultez la plaque signalétique montée sur l’accessoire
et/ou la cabine, pour déterminer :
S Le poids de l’accessoire;
S Le poids de l’accessoire;
S Le centre de gravité;
S Le centre de gravité;
S La capacité de charge nominale.
S La capacité de charge nominale.
E 37
1203.F
E 37
f
f
NE DÉPASSEZ PAS LA CAPACITÉ DE CHARGE NOMINALE DU CHARIOT ET DE
L’ACCESSOIRE.
E 38
NE DÉPASSEZ PAS LA CAPACITÉ DE CHARGE NOMINALE DU CHARIOT ET DE
L’ACCESSOIRE.
S Le crochet ne doit pas se trouver à une hauteur de plus de 4500 mm au--dessus du
niveau du sol.
S Le crochet ne doit pas se trouver à une hauteur de plus de 4500 mm au--dessus du
niveau du sol.
S Dans le mode déplacement, le bas de la charge ne doit pas se trouver à une hauteur
de plus de 300 mm au--dessus du niveau du sol ou du châssis du chariot – la hauteur
la plus basse quelle qu’elle soit. Le mât doit être soit quasiment vertical, soit incliné
vers l’arrière.
S Dans le mode déplacement, le bas de la charge ne doit pas se trouver à une hauteur
de plus de 300 mm au--dessus du niveau du sol ou du châssis du chariot – la hauteur
la plus basse quelle qu’elle soit. Le mât doit être soit quasiment vertical, soit incliné
vers l’arrière.
S Le chariot doit être utilisé exclusivement sur un sol ferme, lisse et de niveau et sur
des surfaces préparées à cet effet.
S Le chariot doit être utilisé exclusivement sur un sol ferme, lisse et de niveau et sur
des surfaces préparées à cet effet.
S La charge transportée doit toujours
être une charge simple.
S La charge transportée doit toujours
être une charge simple.
Le chariot risque de se renverser s’il est
mal conduit; il existe alors un risque de
blessures. Si votre chariot est sur le
point de se renverser :
NE SAUTEZ PAS
ACCROCHEZ-VOUS BIEN
f
Le chariot risque de se renverser s’il est
mal conduit; il existe alors un risque de
blessures. Si votre chariot est sur le
point de se renverser :
S Restez sur le chariot (ne sautez pas);
S Restez sur le chariot (ne sautez pas);
S Maintenez fermement le volant;
S Maintenez fermement le volant;
S Calez solidement vos pieds;
S Calez solidement vos pieds;
S Penchez--vous dans le sens opposé
au point d’impact.
5.7
f
CALEZ VOS PIEDS
S Penchez--vous dans le sens opposé
au point d’impact.
PENCHEZ--VOUS
DANS LE SENS
OPPOSÉ
Instructions pour l’utilisation de la ceinture de sècurité
5.7
NE SAUTEZ PAS
CALEZ VOS PIEDS
ACCROCHEZ-VOUS BIEN
PENCHEZ--VOUS
DANS LE SENS
OPPOSÉ
Instructions pour l’utilisation de la ceinture de sècurité
La ceinture de sécurité, si le chariot est ainsi équipé, doit être attaché avant que le
chariot ne soit démarré. Attachez la ceinture de sècurité comme il est décrit
ci--dessous:
La ceinture de sécurité, si le chariot est ainsi équipé, doit être attaché avant que le
chariot ne soit démarré. Attachez la ceinture de sècurité comme il est décrit
ci--dessous:
S Tirez la ceinture de sècurité de l’enrouleur sans exercer de secousse.
S Tirez la ceinture de sècurité de l’enrouleur sans exercer de secousse.
S Attachez la ceinture bien serrée au--dessus des cuisses et insérez le loquet dans
la boucle: veillez à ce que la ceinture ne soit pas entortillée.
S Attachez la ceinture bien serrée au--dessus des cuisses et insérez le loquet dans
la boucle: veillez à ce que la ceinture ne soit pas entortillée.
Le cariste doit toujours bien se caler dans son siège. Comme ceci, le dos du cariste est
bien soutenu et la ceinture de retenue assure la meilleure protection possible.
Le cariste doit toujours bien se caler dans son siège. Comme ceci, le dos du cariste est
bien soutenu et la ceinture de retenue assure la meilleure protection possible.
S Une fois que le chariot est arrêté et que le moteur est coupé, libérez la ceinture de
l’enrouleur en appuyant sur la pression rouge sur la boucle de la ceinture.
Accompagnez de la main le loquet de boucle vers l’enrouleur.
S Une fois que le chariot est arrêté et que le moteur est coupé, libérez la ceinture de
l’enrouleur en appuyant sur la pression rouge sur la boucle de la ceinture.
Accompagnez de la main le loquet de boucle vers l’enrouleur.
Une ceinture de sécurité qui se déroule trop rapidement peut actionner le dispositif de
blocage automatique dû à l’impact du loquet de boucle sur le boîtier. Une fois le
dispositif de blocage automatique actionné, il est difficile de dérouler la ceinture.
Débloquez le dispositif de blocage automatique de la façon suivante :
Une ceinture de sécurité qui se déroule trop rapidement peut actionner le dispositif de
blocage automatique dû à l’impact du loquet de boucle sur le boîtier. Une fois le
dispositif de blocage automatique actionné, il est difficile de dérouler la ceinture.
Débloquez le dispositif de blocage automatique de la façon suivante :
S Dégagez la sangle de ceinture du boîtier d’environ 10--15mm -- il est possible qu’il
faille tirer assez fort!
S Dégagez la sangle de ceinture du boîtier d’environ 10--15mm -- il est possible qu’il
faille tirer assez fort!
S Laissez la sangle se réenrouler.
S Laissez la sangle se réenrouler.
S Il devrait désormais être possible de dérouler la ceinture normalement.
S Il devrait désormais être possible de dérouler la ceinture normalement.
Le dispositif de blocage automatique empêche la ceinture d’être déroulée de
l’enrouleur lorsque le chariot est engagé sur une pente prononcée. Le chariot doit par
conséquent être conduit hors de la pente avant que la ceinture puisse être appliquée.
Le dispositif de blocage automatique empêche la ceinture d’être déroulée de
l’enrouleur lorsque le chariot est engagé sur une pente prononcée. Le chariot doit par
conséquent être conduit hors de la pente avant que la ceinture puisse être appliquée.
1203.F
E 38
1203.F
f
5.8
f
f
1203.F
Controles/entretien quotidiens de la ceinture de sècurité
Controles/entretien quotidiens de la ceinture de sècurité
Le cariste doit vérifier chaque jour la ceinture de sècurité pour s’assurer de son parfait
état et que celle--ci fonctionne correctement avant d’utiliser le chariot. Les contrôles
sont les suivants:
Le cariste doit vérifier chaque jour la ceinture de sècurité pour s’assurer de son parfait
état et que celle--ci fonctionne correctement avant d’utiliser le chariot. Les contrôles
sont les suivants:
S Déroulez complètement la ceinture de sècurité et vérifiez qu’elle n’est aucunement
endommagée.
S Déroulez complètement la ceinture de sècurité et vérifiez qu’elle n’est aucunement
endommagée.
S Vérifiez le fonctionnement de la boucle et le réenroulement de la ceinture de sècurité
dans l’enrouleur.
S Vérifiez le fonctionnement de la boucle et le réenroulement de la ceinture de sècurité
dans l’enrouleur.
Testez le dispositif de blocage automatique de la façon suivante :
Testez le dispositif de blocage automatique de la façon suivante :
S Garez le chariot sur un terrain plat.
S Garez le chariot sur un terrain plat.
S Tirez sur la ceinture d’un coup sec -- le dispositif de blocage automatique doit stopper
le déroulement de la ceinture.
S Tirez sur la ceinture d’un coup sec -- le dispositif de blocage automatique doit stopper
le déroulement de la ceinture.
N’utilisez pas le chariot si la ceinture de sècurité est défectueuse.
Faites--la remplacer immédiatement.
f
N’utilisez pas le chariot si la ceinture de sècurité est défectueuse.
Faites--la remplacer immédiatement.
Si le chariot a subi un accident, la ceinture de sècurité doit être remplacée.
Si le chariot a subi un accident, la ceinture de sècurité doit être remplacée.
Les ceintures de sècurité endommagées ou les ceintures qui ne fonctionnent plus
correctement doivent être remplacées par une personne compétente.
Les ceintures de sècurité endommagées ou les ceintures qui ne fonctionnent plus
correctement doivent être remplacées par une personne compétente.
Stationnement du chariot en toute sécurité
5.8
f
Lorsque vous quittez le chariot, il doit
être stationné en toute sécurité même si
votre absence est brève. Ne laissez
jamais le chariot avec la charge levée.
S Conduisez le chariot sur un sol plat.
Les chariots GPL ne doivent pas être
stationnés ou conduits au--delà du rez
de chaussèe dans des bâtiments à
plusieurs étages ni au rez de chaussèe
au--dessus de sous--sols.
Le GPL est incolore, il est plus lourd que
l’air, et il ne se disperse pas facilement.
Il a tendance à descendre jusqu’au
niveau le plus bas qu’il puisse atteindre,
et il peut s’accumuler dans les fosses,
les drains, les sous--sols ou autres
dépressions.
Le GPL peut donc s’accumuler dans
des zones éloignées du chariot, en
mettant en danger les membres du
personnel
ignorant
les
risques
potentiels d’explosion ou de gelures.
31
f
29
26
Stationnement du chariot en toute sécurité
Lorsque vous quittez le chariot, il doit
être stationné en toute sécurité même si
votre absence est brève. Ne laissez
jamais le chariot avec la charge levée.
S Conduisez le chariot sur un sol plat.
Les chariots GPL ne doivent pas être
stationnés ou conduits au--delà du rez
de chaussèe dans des bâtiments à
plusieurs étages ni au rez de chaussèe
au--dessus de sous--sols.
Le GPL est incolore, il est plus lourd que
l’air, et il ne se disperse pas facilement.
Il a tendance à descendre jusqu’au
niveau le plus bas qu’il puisse atteindre,
et il peut s’accumuler dans les fosses,
les drains, les sous--sols ou autres
dépressions.
Le GPL peut donc s’accumuler dans
des zones éloignées du chariot, en
mettant en danger les membres du
personnel
ignorant
les
risques
potentiels d’explosion ou de gelures.
31
29
26
S Abaissez complètement les fourches et inclinez le mât vers l’avant.
S Abaissez complètement les fourches et inclinez le mât vers l’avant.
S Placez le levier de direction (29) au point mort.
S Placez le levier de direction (29) au point mort.
S Tournez le commutateur de frein de
stationnement (31) à la position I.
S Tournez le commutateur de frein de
stationnement (31) à la position I.
E 39
1203.F
E 39
Arrêt du moteur DFG
Arrêt du moteur DFG
S Tournez la clé (26) à la position 0.
S Tournez la clé (26) à la position 0.
S Retirez la clé du contact à clé (26).
S Retirez la clé du contact à clé (26).
Arrêt du moteur TFG
Arrêt du moteur TFG
S Fermez le robinet de fermeture (63)
de la bouteille de gaz.
S Fermez le robinet de fermeture (63)
de la bouteille de gaz.
S Attendez que le moteur s’arrête.
S Attendez que le moteur s’arrête.
S Tournez la clé (26) en la position 0.
5.9
S Tournez la clé (26) en la position 0.
63
46
S Retirez la clé du contact à clé (26).
Carter du moteur et capots d’accès
5.9
Carter du moteur
A
Carter du moteur et capots d’accès
Carter du moteur
A
Avant d’ouvrir le carter moteur, il faudra
repousser totalement la colonne de
direction vers l’avant et le siège devra
être complètement repoussé vers
l’arrière sur ses coulisses.
Avant d’ouvrir le carter moteur, il faudra
repousser totalement la colonne de
direction vers l’avant et le siège devra
être complètement repoussé vers
l’arrière sur ses coulisses.
S Pour ouvrir le carter du moteur,
insérez un outil adéquat (68) dans le
trou d’accès, et appuyez sur le verrou
du carter du moteur (69).
S Pour ouvrir le carter du moteur,
insérez un outil adéquat (68) dans le
trou d’accès, et appuyez sur le verrou
du carter du moteur (69).
S Soulevez le carter du moteur à fond;
un vérin à gaz le maintiendra
soulevé.
S Soulevez le carter du moteur à fond;
un vérin à gaz le maintiendra
soulevé.
Lorsqu’un chariot est équipé d’une
cabine rigide, il faut ouvrir les deux
portes de la cabine avant de soulever le
carter du moteur.
68
Lorsqu’un chariot est équipé d’une
cabine rigide, il faut ouvrir les deux
portes de la cabine avant de soulever le
carter du moteur.
69
Assurez--vous que le carter du moteur
est bien en place avant de dèmarrer le
chariot.
68
69
Assurez--vous que le carter du moteur
est bien en place avant de dèmarrer le
chariot.
Chariot illustré sans plaque de protection pour plus de clarté.
E 40
63
46
S Retirez la clé du contact à clé (26).
1203.F
Chariot illustré sans plaque de protection pour plus de clarté.
E 40
1203.F
Capots d’accès
Capots d’accès
Dès que le carter du moteur est ouvert,
vous pouvez retirer les capots d’accès
(70), en procédant ainsi:
Dès que le carter du moteur est ouvert,
vous pouvez retirer les capots d’accès
(70), en procédant ainsi:
S Inclinez la partie supérieure du capot
de manière à l’éloigner du chariot.
Soulevez le capot d’accès pour
l’enlever du chariot.
S Inclinez la partie supérieure du capot
de manière à l’éloigner du chariot.
Soulevez le capot d’accès pour
l’enlever du chariot.
70
S Remettez les pattes du capot d’accès
en place dans la cabine/le toit de
protection. Appuyez sur la partie
supérieure du capot d’accès pour la
rapprocher du chariot, jusqu’à ce
qu’elle s’enclenche.
S Remettez les pattes du capot d’accès
en place dans la cabine/le toit de
protection. Appuyez sur la partie
supérieure du capot d’accès pour la
rapprocher du chariot, jusqu’à ce
qu’elle s’enclenche.
f Cabine rigide
1203.F
f Cabine rigide
71
Sur les chariots équipés d’une cabine
rigide, les deux portes de la cabine
ferment à clé.
Sur les chariots équipés d’une cabine
rigide, les deux portes de la cabine
ferment à clé.
S Pour déverrouiller la porte de la
cabine, tournez la clé dans le sens
anti--horaire.
S Pour déverrouiller la porte de la
cabine, tournez la clé dans le sens
anti--horaire.
S Pour verrouiller la porte de la cabine,
tournez la clé dans le sens horaire.
S Pour verrouiller la porte de la cabine,
tournez la clé dans le sens horaire.
S Pour ouvrir la porte de la cabine,
déverrouiller la porte et tirer le levier
(71) ou à partir de 09/03 (série C)
enfoncer le bouton de pression (72).
70
72
S Pour ouvrir la porte de la cabine,
déverrouiller la porte et tirer le levier
(71) ou à partir de 09/03 (série C)
enfoncer le bouton de pression (72).
à partir de 09/03 (série C)
E 41
1203.F
71
72
à partir de 09/03 (série C)
E 41
5.10 Remorquage
f
5.10 Remorquage
Avant de travailler sous le chariot, il est nécessaire de soutenir le mât et le tablier sur
des cales.
f
Avant de travailler sous le chariot, il est nécessaire de soutenir le mât et le tablier sur
des cales.
Desserrage du frein mécanique
Desserrage du frein mécanique
En cas de panne du moteur, il faut
desserrer mécaniquement les freins
avant de tenter de remorquer le chariot.
S’il s’avère nécessaire de remorquer le
chariot, procédez ainsi.
En cas de panne du moteur, il faut
desserrer mécaniquement les freins
avant de tenter de remorquer le chariot.
S’il s’avère nécessaire de remorquer le
chariot, procédez ainsi.
74
75
76
73
Identification des composants
Identification des composants
73
Roulement à billes
73
Roulement à billes
74
Bouchon
74
Bouchon
75
Rondelle
75
Rondelle
76
Joint torique
76
Joint torique
74
S Emplacement des bouchons (74)
S Retirez les quatre bouchons (74) de
l’essieu moteur hydrostatique.
74
S Retirez les quatre bouchons (74) de
l’essieu moteur hydrostatique.
75
76
73
74
S Emplacement des bouchons (74)
75
74
75
Laissez les roulements à billes en place
dans le carter de l’essieu moteur.
Laissez les roulements à billes en place
dans le carter de l’essieu moteur.
S Sortez les rondelles (75) et les joints
toriques (76).
S Sortez les rondelles (75) et les joints
toriques (76).
74
74
S Remontez les bouchons (74) par
paires, en les serrant simultanément
à un couple de 30 Nm (22 livres/pied).
E 42
74
S Remontez les bouchons (74) par
paires, en les serrant simultanément
à un couple de 30 Nm (22 livres/pied).
1203.F
E 42
1203.F
S Remorquez lentement le chariot. Vous pourrez sentir une résistance pendant le
premier ¼ de tour des roues – cela dépend de la durée pendant laquelle le chariot
est resté immobile.
S Remorquez lentement le chariot. Vous pourrez sentir une résistance pendant le
premier ¼ de tour des roues – cela dépend de la durée pendant laquelle le chariot
est resté immobile.
Si vous remorquez le chariot alors que le moteur n’est pas opérationnel, l’essieu
moteur hydrostatique surchauffera. Pour éviter cela, vous ne pourrez remorquer le
chariot que sur une courte distance, à une vitesse maximum de 4 km/h.
Si vous remorquez le chariot alors que le moteur n’est pas opérationnel, l’essieu
moteur hydrostatique surchauffera. Pour éviter cela, vous ne pourrez remorquer le
chariot que sur une courte distance, à une vitesse maximum de 4 km/h.
S Lorsque le remorquage est terminé, il faut impérativement remettre en place les
rondelles et les joints toriques. Sinon, les freins d’urgence/de stationnement ne
pourront pas fonctionner.
S Lorsque le remorquage est terminé, il faut impérativement remettre en place les
rondelles et les joints toriques. Sinon, les freins d’urgence/de stationnement ne
pourront pas fonctionner.
S Retirez les bouchons (74) et remontez les rondelles (75) et les joints toriques neufs
(76). Serrez les bouchons à un couple de 60 ± 6 Nm (44,2 ± 4 livres/pied).
S Retirez les bouchons (74) et remontez les rondelles (75) et les joints toriques neufs
(76). Serrez les bouchons à un couple de 60 ± 6 Nm (44,2 ± 4 livres/pied).
Point de remorquage
Point de remorquage
Le remorquage doit s’effectuer avec
une barre métallique rigide, surtout si la
pression de freinage est manquante.
Le remorquage doit s’effectuer avec
une barre métallique rigide, surtout si la
pression de freinage est manquante.
Le point de remorquage du chariot est
indiqué par (77).
Le point de remorquage du chariot est
indiqué par (77).
Utilisation du point de remorquage
Utilisation du point de remorquage
S Enfoncez la barre d’attelage (78) et
tournez de 90°.
S Enfoncez la barre d’attelage (78) et
tournez de 90°.
S Retirer le boulon de remorquage par
le haut et insérer l’oeillet de
remorquage ou le timon de la
remorque dans l’ouverture (79).
S Retirer le boulon de remorquage par
le haut et insérer l’oeillet de
remorquage ou le timon de la
remorque dans l’ouverture (79).
S Insérez
la
barre
d’attelage,
enfoncez--le, tournez--le de 90° et
verrouillez en position.
S Insérez
la
barre
d’attelage,
enfoncez--le, tournez--le de 90° et
verrouillez en position.
Fixation du crochet d’attelage
Fixation du crochet d’attelage
Avant d’effectuer l’accouplement, le
cariste doit veiller à ce que la force de
remorquage maximum ne soit pas
dépassée.
Avant d’effectuer l’accouplement, le
cariste doit veiller à ce que la force de
remorquage maximum ne soit pas
dépassée.
S Tirez la barre d’attelage vers le haut
et insérez l’anneau de remorquage
de la remorque dans l’ouverture (79).
5.11 Remorquage de remorques
1203.F
77
78
57
79
58
S Tirez la barre d’attelage vers le haut
et insérez l’anneau de remorquage
de la remorque dans l’ouverture (79).
5.11 Remorquage de remorques
Le point de remorquage peut parfois
servir à remorquer une remorque sur
une surface sèche, horizontale et bien
entretenue.
Le point de remorquage peut parfois
servir à remorquer une remorque sur
une surface sèche, horizontale et bien
entretenue.
En ce qui concerne le remorquage du
remorqueur voir ”Utilisation du point de
remorquage”.
En ce qui concerne le remorquage du
remorqueur voir ”Utilisation du point de
remorquage”.
E 43
1203.F
77
78
57
79
58
E 43
5.12 Charges de remorquage
Avant d’effectuer l’accouplement, le cariste doit veiller à ce que la force de remorquage
maximum ne soit pas dépassée.
Avant d’effectuer l’accouplement, le cariste doit veiller à ce que la force de remorquage
maximum ne soit pas dépassée.
Charge de remorquage autorisée
Charge de remorquage autorisée
Gerät
E 44
5.12 Charges de remorquage
Poids propre
Force de traction
Charge de
remorquage
(kg)
(N)
(kg)
DFG 16 AS
3020
8420
730
DFG 20 AS
3270
7600
660
TFG 16 AS
3000
7400
TFG 20 AS
3250
DFG 20 BS
3740
DFG 25 BS
DFG 30 BS
Gerät
Poids propre
Force de traction
Charge de
remorquage
(kg)
(N)
(kg)
DFG 16 AS
3020
8420
730
DFG 20 AS
3270
7600
660
640
TFG 16 AS
3000
7400
640
7100
615
TFG 20 AS
3250
7100
615
11830
1025
DFG 20 BS
3740
11830
1025
4170
11830
1025
DFG 25 BS
4170
11830
1025
4500
12800
1110
DFG 30 BS
4500
12800
1110
TFG 20 BS
3710
10500
910
TFG 20 BS
3710
10500
910
TFG 25 BS
4140
10800
935
TFG 25 BS
4140
10800
935
TFG 30 BS
4470
11700
1015
TFG 30 BS
4470
11700
1015
DFG 40 CS
6279
16730
1450
DFG 40 CS
6279
16730
1450
DFG 45 CS
6669
16730
1450
DFG 45 CS
6669
16730
1450
DFG 50 CS
7434
16730
1830
DFG 50 CS
7434
16730
1830
TFG 40 CS
6279
20500
1775
TFG 40 CS
6279
20500
1775
TFG 45 CS
6669
20500
1775
TFG 45 CS
6669
20500
1775
TFG 50 CS
7434
20500
1775
TFG 50 CS
7434
20500
1775
1203.F
E 44
1203.F
6
Guide en cas de dysfonctionnements
6
Ce chapitre permet à l’utilisateur de localiser et de remédier lui-même à des
dysfonctionnements simples ou à des conséquences de commande erronnée. Pour
leurs détections, procéder dans l’ordre prévu dans le tableau.
A
Si, après exécution des remèdes, le dérangement ne pouvant être supprimé, veuillez
en informer le service JUNGHEINRICH, car la suppression des autres dérangements
ne peut être effectuée que par un personnel de service qualifié et formé à cet effet.
Dysfonction
Cause Possible
Le démarreur ne
tourne pas
S Le levier de sens de marche S Mettre le levier de sens de marche en position
n’est pas en position neutre
Remèdes
neutre.
Guide en cas de dysfonctionnements
Ce chapitre permet à l’utilisateur de localiser et de remédier lui-même à des
dysfonctionnements simples ou à des conséquences de commande erronnée. Pour
leurs détections, procéder dans l’ordre prévu dans le tableau.
A
Si, après exécution des remèdes, le dérangement ne pouvant être supprimé, veuillez
en informer le service JUNGHEINRICH, car la suppression des autres dérangements
ne peut être effectuée que par un personnel de service qualifié et formé à cet effet.
Dysfonction
Cause Possible
Le démarreur ne
tourne pas
S Le levier de sens de marche S Mettre le levier de sens de marche en position
S Contrôler la batterie, au besoin le charger.
S Batterie trop déchargé
S Contrôler la batterie, au besoin le charger.
S Câble de conn. de la
S Nettoyer les bornes, les graisser et serrer les
S Câble de conn. de la
S Nettoyer les bornes, les graisser et serrer les
S Câble du démarreur
S Vérifier le câble, au besoin, le serrer ou le changer.
S Câble du démarreur
S Vérifier le câble, au besoin, le serrer ou le changer.
câbles.
batterie desserré ou bornes
oxydées
desserré ou cassé
S Filtre à air encrassé
S Nettoyer ou au besoin, changer le filtre.
S Câble d’accélération
S Contrôler le câble d’accélération.
défectueux ou décroché
S Le relais du démarreur colle S Vérifier si le relais s’enclenche de façon audible.
Le moteur ne
démarre pas
S Filtre à air encrassé
S Nettoyer ou au besoin, changer le filtre.
S Câble d’accélération
S Contrôler le câble d’accélération.
défectueux ou décroché
En outre sur le G.P.L.
En outre sur le G.P.L.
S Robinet d’arrêt de la
S Ouvrir le robinet d’arrêt.
S Robinet d’arrêt de la
S Ouvrir le robinet d’arrêt.
S Bouteille de gaz vide
S Changer la bouteille.
S Bouteille de gaz vide
S Changer la bouteille.
S Le distributeur d’allumage
S Sécher le distributeur d’allumage ou le nébuliser
S Le distributeur d’allumage
S Sécher le distributeur d’allumage ou le nébuliser
bouteille de gaz fermé
est humide
bouteille de gaz fermé
avec un spray de contact.
est humide
avec un spray de contact.
S Bougies humides, hui-
S Sécher les bougies, les nettoyer et les serrer.
S Bougies humides, hui-
S Sécher les bougies, les nettoyer et les serrer.
S Bougies défectueuses
S Changer les bougies.
S Bougies défectueuses
S Changer les bougies.
leuses, ou desserées
leuses, ou desserées
En outre, sur le Diesel
En outre, sur le Diesel
S Réservoir de carburant vide, S Remplir de gas--oil et purger l’air du circuit d’injec-
S Réservoir de carburant vide, S Remplir de gas--oil et purger l’air du circuit d’injec-
S Eau dans le réservoir de
S Vider Ie rèservoir de carburant.
S Eau dans le réservoir de
S Vider Ie rèservoir de carburant.
S Le filtre de carburant est
S Contrôler le débit de carburant, au besoin, changer
S Le filtre de carburant est
S Contrôler le débit de carburant, au besoin, changer
S Formation de paraffine du
S Mettre le véhicule dans un endroit chaud et attendre
S Formation de paraffine du
S Mettre le véhicule dans un endroit chaud et attendre
le circuit d’injection a aspiré
de l’air
carburant
bouché
gas--oil (formation de
flocons)
1203.F
câbles.
desserré ou cassé
S Le relais du démarreur colle S Vérifier si le relais s’enclenche de façon audible.
Le moteur ne
démarre pas
(suite)
neutre.
S Batterie trop déchargé
batterie desserré ou bornes
oxydées
Le moteur ne
démarre pas
n’est pas en position neutre
Remèdes
tion.
le circuit d’injection a aspiré
de l’air
Remplir le rèservoir de carburant.
Purger I’installation de carburant.
carburant
le filtre.
Le moteur ne
démarre pas
(suite)
que la paraffine soit supprimée.
Au besoin, changer le filtre de carburant.
Remplir du gas--oil pour l’hiver.
E 45
bouché
gas--oil (formation de
flocons)
1203.F
tion.
Remplir le rèservoir de carburant.
Purger I’installation de carburant.
le filtre.
que la paraffine soit supprimée.
Au besoin, changer le filtre de carburant.
Remplir du gas--oil pour l’hiver.
E 45
Dysfonction
Remèdes
Dysfonction
Voyant press.
S Niveau d’huile moteur trop
huile mot. allumée
bas
pendant la
marche
Cause Possible
S Contrôler niveau d’huile du moteur, au besoin
Voyant press.
S Niveau d’huile moteur trop
huile mot. allumée
bas
pendant la
marche
S Contrôler niveau d’huile du moteur, au besoin
Indicateur huile
moteur passe
dans la zone
rouge
S Niveau d’huile moteur trop
S Contrôler niveau d’huile du moteur, au besoin
S Niveau d’huile moteur trop
S Contrôler niveau d’huile du moteur, au besoin
S Radiateur encrassé
S Nettoyer le radiateur.
Indicateur huile
moteur passe
dans la zone
rouge
S Radiateur encrassé
S Nettoyer le radiateur.
S Niveau du liquide de
S Contr. étanchéité syst. refroidis. mot., au besoin,
S Niveau du liquide de
S Contr. étanchéité syst. refroidis. mot., au besoin,
S La courroie du ventilateur
S Contrôler la tension de la courroie, au besoin, la
S La courroie du ventilateur
S Contrôler la tension de la courroie, au besoin, la
S Niveau d’huile boîte de
S Contrôler niveau d’huile boîte de vitesse, au besoin,
S Niveau d’huile boîte de
S Contrôler niveau d’huile boîte de vitesse, au besoin,
S Radiateur d’huile encrassé
S Nettoyer radiateur d’huile.
S Radiateur d’huile encrassé
S Nettoyer radiateur d’huile.
bas
refroidissement trop bas
patine
Voyant températ.
huile boîte de
vitesse allumée
pendant la
marche
vitesse trop bas
remettre à niveau.
remettre à niveau.
remplir de liquide de refroidissement.
bas
refroidissement trop bas
tendre ou la changer.
remettre à niveau.
Cause Possible
patine
Voyant températ.
huile boîte de
vitesse allumée
pendant la
marche
vitesse trop bas
Remèdes
remettre à niveau.
remettre à niveau.
remplir de liquide de refroidissement.
tendre ou la changer.
remettre à niveau.
Le moteur tourne, S Le levier de sens de marche S Placer le levier de sens de marche dans la position
mais le véhicule
est en position neutre
souhaitèe.
ne se déplace pas
S Frein park. enclenché
S Libérer le frein de parking.
Le moteur tourne, S Le levier de sens de marche S Placer le levier de sens de marche dans la position
mais le véhicule
est en position neutre
souhaitèe.
ne se déplace pas
S Frein park. enclenché
S Libérer le frein de parking.
Le véhicule
S Niveau d’huile dans boîte
n’atteint pas sa vide vitesses trop bas
tesse maximale
Le véhicule
S Niveau d’huile dans boîte
n’atteint pas sa vide vitesses trop bas
tesse maximale
Vitesse d’élévation trop basse
S Contrôler niveau d’huile de boîte de vitesses, au
besoin, remettre à niveau.
S Niveau huile dans rés. huile S Contrôler niveau d’huile hydraulique, au besoin,
hydr. trop bas
remettre à niveau.
Vitesse d’élévation trop basse
S Aération du réservoir d’huile S Nettoyer ou changer l’aération du réservoir
hydraulique encrassée ou
bouchée
S Contrôler niveau d’huile de boîte de vitesses, au
besoin, remettre à niveau.
S Niveau huile dans rés. huile S Contrôler niveau d’huile hydraulique, au besoin,
hydr. trop bas
remettre à niveau.
S Aération du réservoir d’huile S Nettoyer ou changer l’aération du réservoir
hydraulique.
hydraulique encrassée ou
bouchée
hydraulique.
La charge ne peut S Niveau d’huile dans réserv.
pas être soulevée
hydraul. trop bas
à la haut. maxi
S Contrôler niveau d’huile hydraulique, au besoin,
La charge ne peut S Niveau d’huile dans réserv.
pas être soulevée
hydraul. trop bas
à la haut. maxi
S Contrôler niveau d’huile hydraulique, au besoin,
La direction est
difficile
S Pression des pneus essieu
S Contrôler pression des pneus, au besoin, gonfler à
La direction est
difficile
S Pression des pneus essieu
S Contrôler pression des pneus, au besoin, gonfler à
Jeu de direction
trop grand
S Air dans systéme de
S Contrôler niveau huile hydr., au bes., remettre à
Jeu de direction
trop grand
S Air dans systéme de
S Contrôler niveau huile hydr., au bes., remettre à
E 46
dir. trop basse
direction
remettre à niveau.
la bonne pression
niveau puis tourner le volant plusieurs fois de butée
en butée.
1203.F
E 46
dir. trop basse
direction
remettre à niveau.
la bonne pression
niveau puis tourner le volant plusieurs fois de butée
en butée.
1203.F
F Maintenance du chariot
F Maintenance du chariot
1
1
f
2
f
Sécurité de service et protection de l’environnement
Les contrôles et opérations d’entretien indiqués dans ce chapitre doivent être effectués
selon les intervalles prèconises par les listes d’entretien.
Toute modification apportée au chariot -- en particulier des dispositifs de sécurité-- est
interdite. En aucun cas, les vitesses de travail du chariot ne doivent être modifiées.
f
Les contrôles et opérations d’entretien indiqués dans ce chapitre doivent être effectués
selon les intervalles prèconises par les listes d’entretien.
Toute modification apportée au chariot -- en particulier des dispositifs de sécurité-- est
interdite. En aucun cas, les vitesses de travail du chariot ne doivent être modifiées.
Seules les pièces d’origine sont soumises à un contrôle de qualité. N’utiliser que des
pièces de rechange du fabricant afin de garantir un fonctionnement sûr. Les anciennes
pièces et les produits vidangés doivent être supprimés conformément aux décrets
valables sur la protection de l’environnement. Le service de vidange du fabricant est
à votre disposition pour vos vidanges.
Seules les pièces d’origine sont soumises à un contrôle de qualité. N’utiliser que des
pièces de rechange du fabricant afin de garantir un fonctionnement sûr. Les anciennes
pièces et les produits vidangés doivent être supprimés conformément aux décrets
valables sur la protection de l’environnement. Le service de vidange du fabricant est
à votre disposition pour vos vidanges.
Lorsque toutes les opérations de vérification, de nettoyage ou d’entretien requises ont
été exécutées, les opérations indiquées dans la section 14 « Inspection initiale et
inspection après des réparations ou des modifications majeures » doivent être
exécutées.
Lorsque toutes les opérations de vérification, de nettoyage ou d’entretien requises ont
été exécutées, les opérations indiquées dans la section 14 « Inspection initiale et
inspection après des réparations ou des modifications majeures » doivent être
exécutées.
Prescriptions de sécurité pour l’entretien
2
Prescriptions de sécurité pour l’entretien
Personnel d’entretien: Seul le personnel compétent du fabricant est autorisé à
effectuer les travaux d’entretien et de réparation sur les chariots. Le service du
fabricant comprend des techniciens du service extérieur qui ont été formés
spécialement pour ces travaux. C’est pourquoi, nous vous recommandons de conclure
un contrat d’entretien avec votre point service compétent.
Personnel d’entretien: Seul le personnel compétent du fabricant est autorisé à
effectuer les travaux d’entretien et de réparation sur les chariots. Le service du
fabricant comprend des techniciens du service extérieur qui ont été formés
spécialement pour ces travaux. C’est pourquoi, nous vous recommandons de conclure
un contrat d’entretien avec votre point service compétent.
Soulèvement et mise sur cales: Pour le soulèvement du chariot, seuls les points
prévus pour l’accrochage des élingues doivent être utilisés. Lors de la mise sur cales,
un glissement ou un basculement doit être exclu par l’utilisation de moyens appropriés
(cales, blocs de bois). N’effectuer des travaux sous les fourches levées que si celles--ci
sont bloquées avec une chaîne suffisamment solide.
Soulèvement et mise sur cales: Pour le soulèvement du chariot, seuls les points
prévus pour l’accrochage des élingues doivent être utilisés. Lors de la mise sur cales,
un glissement ou un basculement doit être exclu par l’utilisation de moyens appropriés
(cales, blocs de bois). N’effectuer des travaux sous les fourches levées que si celles--ci
sont bloquées avec une chaîne suffisamment solide.
Travaux de nettoyage: Le chariot ne doit pas être nettoyé avec des produits
inflammables. Avant de commencer les travaux de nettoyage, s’assurer que toutes les
mesures de sécurité ont été prises afin d’exclure toute formation d’étincelles (par ex.
par court--circuit). Pour les chariots fonctionnant sur batterie, retirer la prise de batterie
L’interrupteur de batterie doit être retiré. Les éléments électriques et électroniques
doivent être nettoyés, avec de l’air aspiré ou de l’air comprimé, et avec un pinceau
antistatique non--conductible.
Travaux de nettoyage: Le chariot ne doit pas être nettoyé avec des produits
inflammables. Avant de commencer les travaux de nettoyage, s’assurer que toutes les
mesures de sécurité ont été prises afin d’exclure toute formation d’étincelles (par ex.
par court--circuit). Pour les chariots fonctionnant sur batterie, retirer la prise de batterie
L’interrupteur de batterie doit être retiré. Les éléments électriques et électroniques
doivent être nettoyés, avec de l’air aspiré ou de l’air comprimé, et avec un pinceau
antistatique non--conductible.
Si le chariot est nettoyé au jet d’eau ou à l’aide d’un dispositif haute pression, protéger
soigneusement les modules électriques et électroniques, l’humidité pouvant causer
des erreurs de fonctionnement.
Un nettoyage par jet à vapeur n’est pas autorisé.
Si le chariot est nettoyé au jet d’eau ou à l’aide d’un dispositif haute pression, protéger
soigneusement les modules électriques et électroniques, l’humidité pouvant causer
des erreurs de fonctionnement.
Un nettoyage par jet à vapeur n’est pas autorisé.
Stoppez le moteur et retirez la clé de contact avant d’ouvrir des portes ou des capots
quelconques, ou avant de retirer des capots. Pour exécuter les opérations d’entretien
et de réparation, il faut toujours attendre que le moteur soit refroidi.
f
Travaux sur l’équipement électrique: Les travaux sur l’équipement électrique ne
doivent être effectués que par du personnel ayant obtenu une formation
électrotechnique. Avant le début des travaux, prendre toutes les mesures nécessaires
1203.F
Sécurité de service et protection de l’environnement
F1
Stoppez le moteur et retirez la clé de contact avant d’ouvrir des portes ou des capots
quelconques, ou avant de retirer des capots. Pour exécuter les opérations d’entretien
et de réparation, il faut toujours attendre que le moteur soit refroidi.
Travaux sur l’équipement électrique: Les travaux sur l’équipement électrique ne
doivent être effectués que par du personnel ayant obtenu une formation
électrotechnique. Avant le début des travaux, prendre toutes les mesures nécessaires
1203.F
F1
3
f
F2
excluant un accident électrique. Pour les chariots fonctionnant sur batterie, mettre le
chariot hors tension en déconnectant la prise de batterie.
excluant un accident électrique. Pour les chariots fonctionnant sur batterie, mettre le
chariot hors tension en déconnectant la prise de batterie.
Opérations de soudure : Pour éviter d’endommager les composants électriques ou
électroniques, débranchez la ou les batteries et l’alternateur avant d’entreprendre des
opérations de soudure. Sur les chariots hydrostatiques, débranchez le système de
commande par ordinateur. Les opérations de soudure sur les chariots doivent être
strictement réservées à un personnel qualifié.
Opérations de soudure : Pour éviter d’endommager les composants électriques ou
électroniques, débranchez la ou les batteries et l’alternateur avant d’entreprendre des
opérations de soudure. Sur les chariots hydrostatiques, débranchez le système de
commande par ordinateur. Les opérations de soudure sur les chariots doivent être
strictement réservées à un personnel qualifié.
Valeurs de réglage: Les valeurs de réglage spécifiques à l’appareil doivent être
respectées lors de réparation ou de changements d’éléments électriques ou de
composants électroniques.
Valeurs de réglage: Les valeurs de réglage spécifiques à l’appareil doivent être
respectées lors de réparation ou de changements d’éléments électriques ou de
composants électroniques.
Pneus: La qualité des pneus influence la stabilité et la conduite des chariots de
manutention. Toute modification ne peut être effectuée qu’après accord avec le
fabricant. Lors du changement de roues ou de pneus, veiller à ce que le chariot de
manutention n’ai pas une position inclinée (changement de roues, par ex. toujours
simultané à gauche et à droite).
Pneus: La qualité des pneus influence la stabilité et la conduite des chariots de
manutention. Toute modification ne peut être effectuée qu’après accord avec le
fabricant. Lors du changement de roues ou de pneus, veiller à ce que le chariot de
manutention n’ai pas une position inclinée (changement de roues, par ex. toujours
simultané à gauche et à droite).
Chaînes d’élévation: Les chaînes de l’élévation s’usent très vite si elles ne sont pas
lubrifiées. Les intervalles indiqués dans la check--liste sont prévus pour une utilisation
normale. Une lubrification plus fréquente est nécessaire si le chariot est utilisé dans
des conditions difficiles (atmosphère poussiéreuse ou température élevée). L’aérosol
pour chaînes réglementaire doit être utilisé selon les instructions. Un graissage
extérieur de la chaîne est insuffisant.
Chaînes d’élévation: Les chaînes de l’élévation s’usent très vite si elles ne sont pas
lubrifiées. Les intervalles indiqués dans la check--liste sont prévus pour une utilisation
normale. Une lubrification plus fréquente est nécessaire si le chariot est utilisé dans
des conditions difficiles (atmosphère poussiéreuse ou température élevée). L’aérosol
pour chaînes réglementaire doit être utilisé selon les instructions. Un graissage
extérieur de la chaîne est insuffisant.
Conduites hydrauliques: Les conduites hydrauliques doivent être échangées après
six années d’utilisation. L’échange de composants hydrauliques doit être accompagné
par l’échange des conduites du système hydraulique correspondant.
Conduites hydrauliques: Les conduites hydrauliques doivent être échangées après
six années d’utilisation. L’échange de composants hydrauliques doit être accompagné
par l’échange des conduites du système hydraulique correspondant.
Entretien et révision
3
Entretien et révision
Un service d’entretien compétent et consciencieux est l’une des conditions les plus
importantes pour une utilisation en toute sécurité du chariot. La négligence de
l’entretien régulier peut conduire à la mise hors service du chariot et constitue un
danger pour le personnel et pour l’entreprise.
Un service d’entretien compétent et consciencieux est l’une des conditions les plus
importantes pour une utilisation en toute sécurité du chariot. La négligence de
l’entretien régulier peut conduire à la mise hors service du chariot et constitue un
danger pour le personnel et pour l’entreprise.
Les intervalles indiqués supposent une exploitation en une seule équipe et des
conditions normales de travail. En cas d’exigences plus sévères telles qu’une forte
proportion de poussières, d’importantes variations de températures ou une
exploitation en plusieurs équipes, les intervalles doivent être raccourcis en
conséquence.
Les intervalles indiqués supposent une exploitation en une seule équipe et des
conditions normales de travail. En cas d’exigences plus sévères telles qu’une forte
proportion de poussières, d’importantes variations de températures ou une
exploitation en plusieurs équipes, les intervalles doivent être raccourcis en
conséquence.
Le cariste doit vérifier chaque jour la ceinture de sècurité pour s’assurer de son parfait
état et que celle--ci fonctionne correctement avant d’utiliser le chariot.
1203.F
f
F2
Le cariste doit vérifier chaque jour la ceinture de sècurité pour s’assurer de son parfait
état et que celle--ci fonctionne correctement avant d’utiliser le chariot.
1203.F
1203.F
La checkliste d’entretien suivante indique les activités à effectuer et la période de
l’exécution. Définition des intervalles d’entretien:
La checkliste d’entretien suivante indique les activités à effectuer et la période de
l’exécution. Définition des intervalles d’entretien:
W1
M3
M6
M12
W1
M3
M6
M12
=
=
=
=
Toutes les 50 heures de service, au moins 1 fois par semaine
Toutes les 500 heures de service, au moins tous les 3 mois
Toutes les 1000 heures de service, au moins tous les 6 mois
Toutes les 2000 heures de service, au moins tous les 12 mois
=
=
=
=
Toutes les 50 heures de service, au moins 1 fois par semaine
Toutes les 500 heures de service, au moins tous les 3 mois
Toutes les 1000 heures de service, au moins tous les 6 mois
Toutes les 2000 heures de service, au moins tous les 12 mois
Pendant la période de rodage, effectuer les opérations supplémentaires suivantes:
Pendant la période de rodage, effectuer les opérations supplémentaires suivantes:
Après les 100 premières heures de service:
Après les 100 premières heures de service:
S Contrôler le serrage des écrous de roues, eventuellement les resserrer.
S Contrôler le serrage des écrous de roues, eventuellement les resserrer.
S Vérifiez les connexions hydrauliques. Si, en cours d’utilisation, un déplacement se
produit et entraîne un suintement/une fuite, serrez davantage la connexion, de ½
tour seulement. NE SERREZ PAS à un couple normal.
S Vérifiez les connexions hydrauliques. Si, en cours d’utilisation, un déplacement se
produit et entraîne un suintement/une fuite, serrez davantage la connexion, de ½
tour seulement. NE SERREZ PAS à un couple normal.
Après les 500 premières heures de service:
Après les 500 premières heures de service:
S Vidanger l’huile hydraulique et remplacer la cartouche de filtre.
S Vidanger l’huile hydraulique et remplacer la cartouche de filtre.
F3
1203.F
F3
4
Check liste pour l’entretien DFG/TFG
4
Check liste pour l’entretien DFG/TFG
Intervalles de maintenance
1.1
1.2
1.3
1.4
Entraînement: 2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
2.7
2.8
Châssis et
carrosserie:
2.9
2.10
2.11
2.12
System de
freinage:
3.1
3.2
3.3
3.4
Roues:
Direction:
3.5
4.1
4.2
4.3
5.1
5.2
5.3
Mât:
5.4
6.1
6.2
6.3
6.4
6.5
6.6
6.7
6.8
6.9
6.10
A
F4
standard
=F W M M M
entrepôt frig.= : 1 3 6 12
Contrôler si tous les éléments portants ne sont pas endommagés
F
Vérifier les fixations par vis
F
Vérifier si le toit protecteur du conducteur est sans dommage et bien fixé
F
Vérifier l’accouplement remorque
F
Moteur à combustion interne -- Voir checkliste séparée
Contrôler si le réducteur fonctionne sans bruit et sans fuite
F
Contrôler la mécanique de la pédale, le cas échéant, régler et graisser
F
Contrôle du niveau d’huile de la boîte
F
Changer l’huile de la boîte
F
Nettoyer le filtre d’aspiration d’huile de la boîte et l’aération
F
Changer le filtre à huile de la boîte
F
Vérifier bruits et fuites sur l’essieu d’entraînement
F
Vérifier le niveau d’huile de l’essieu d’entraînement (Hydrocinétique
F
seulement)
Changer l’huile de l’essieu d’entraînement (Hydrocinétique seulement)
F
Contrôler l’état du système de commutation du levier et graisser les
F
surfaces de glissement (Hydrocinétique seulement)
Graissez les pivots d’essieu moteur / de montage du mât
F
(hydrocinétique uniquement).
Vérifier fonctionnement et réglage
F
Contrôler l’usure des garnitures de freins (Hydrocinétique seulement)
F
Contrôler le mécanisme des freins, évent. régler et graisser
F
(Hydrocinétique seulement)
Vérif. les conduites de freins, les raccords, et le niveau du liquide de frein
F
(Hydrocinétique seulement)
Changer le liquide de frein (Hydrocinétique seulement)
F
Vérifier usure et état
F
Contrôler palier et fixation des roues
F
Contrôler la pression d’air
F
Vérifier le jeu de direction
F
Vérifier pièces mécan. colonne de direction et graisser au besoin
F
Vérifier l’usure ou les déformations de l’essieu directeur, des fusées
F
d’essieux et des butées
Vérifier le bon fonctionnem. et la bonne étanchéité des éléments hydr.
F
Contrôler la fixation du mât
F
Vérifier et graisser les paliers du mât
F
Vérifier fonctionnement, usure et réglage
F
Cont. visuel des galets de roulement, des pièces couliss. et des butées
F
Vérifier l’usure des chaînes de levage et du guidage des chaînes, régler
F
et graisser
Contrôle du jeu latéral et du parallélisme des profilés du mât
F
Vérifier l’usure et le bon état des bras de fourche et leur support
F
Vérifier fixation et état des dispositifs de protection
F
Vérifier la fixation du vérin d’inclinaison et la fixation
F
Vérifier l’angle d’inclinaison du mât
F
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
1203.F
Intervalles de maintenance
1.1
1.2
1.3
1.4
Entraînement: 2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
2.7
2.8
Châssis et
carrosserie:
2.9
2.10
2.11
2.12
System de
freinage:
3.1
3.2
3.3
3.4
Roues:
Direction:
3.5
4.1
4.2
4.3
5.1
5.2
5.3
Mât:
5.4
6.1
6.2
6.3
6.4
6.5
6.6
6.7
6.8
6.9
6.10
A
F4
standard
=F W M M M
entrepôt frig.= : 1 3 6 12
Contrôler si tous les éléments portants ne sont pas endommagés
F
Vérifier les fixations par vis
F
Vérifier si le toit protecteur du conducteur est sans dommage et bien fixé
F
Vérifier l’accouplement remorque
F
Moteur à combustion interne -- Voir checkliste séparée
Contrôler si le réducteur fonctionne sans bruit et sans fuite
F
Contrôler la mécanique de la pédale, le cas échéant, régler et graisser
F
Contrôle du niveau d’huile de la boîte
F
Changer l’huile de la boîte
F
Nettoyer le filtre d’aspiration d’huile de la boîte et l’aération
F
Changer le filtre à huile de la boîte
F
Vérifier bruits et fuites sur l’essieu d’entraînement
F
Vérifier le niveau d’huile de l’essieu d’entraînement (Hydrocinétique
F
seulement)
Changer l’huile de l’essieu d’entraînement (Hydrocinétique seulement)
F
Contrôler l’état du système de commutation du levier et graisser les
F
surfaces de glissement (Hydrocinétique seulement)
Graissez les pivots d’essieu moteur / de montage du mât
F
(hydrocinétique uniquement).
Vérifier fonctionnement et réglage
F
Contrôler l’usure des garnitures de freins (Hydrocinétique seulement)
F
Contrôler le mécanisme des freins, évent. régler et graisser
F
(Hydrocinétique seulement)
Vérif. les conduites de freins, les raccords, et le niveau du liquide de frein
F
(Hydrocinétique seulement)
Changer le liquide de frein (Hydrocinétique seulement)
F
Vérifier usure et état
F
Contrôler palier et fixation des roues
F
Contrôler la pression d’air
F
Vérifier le jeu de direction
F
Vérifier pièces mécan. colonne de direction et graisser au besoin
F
Vérifier l’usure ou les déformations de l’essieu directeur, des fusées
F
d’essieux et des butées
Vérifier le bon fonctionnem. et la bonne étanchéité des éléments hydr.
F
Contrôler la fixation du mât
F
Vérifier et graisser les paliers du mât
F
Vérifier fonctionnement, usure et réglage
F
Cont. visuel des galets de roulement, des pièces couliss. et des butées
F
Vérifier l’usure des chaînes de levage et du guidage des chaînes, régler
F
et graisser
Contrôle du jeu latéral et du parallélisme des profilés du mât
F
Vérifier l’usure et le bon état des bras de fourche et leur support
F
Vérifier fixation et état des dispositifs de protection
F
Vérifier la fixation du vérin d’inclinaison et la fixation
F
Vérifier l’angle d’inclinaison du mât
F
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
1203.F
Intervalles de maintenance
standard
=F
entrepôt frig.= :
Circuit hydr.:
7.1
Vérifier fonctionnement
7.2
Contrôle d’étanchéité et du bon état des raccords et des connexions
7.4
Contr. d’étanchéité, du bon état et de la fixation des vérins
hydrauliques
Vérifier le niveau d’huile
7.5
Changer l’huile hydraulique
7.6
Changer la cartouche du filtre
7.7
Nettoyer le filtre d’aspiration de l’huile hydraulique et l’aération
7.3
Installation
électr.:
Batterie:
Appareil
rapporté:
Lubrification:
Mesures
générales:
Présentation:
1203.F
7.5
Changer l’huile hydraulique
F
7.6
Changer la cartouche du filtre
F
F
7.7
Nettoyer le filtre d’aspiration de l’huile hydraulique et l’aération
F
F
8.2
Contrôle du bon serrage des connexions et du bon état des câbles
8.3
Contrôle de fonctionnement de l’avertisseur et des circuits de sécurité
8.4
Vérifier la fonction des instruments et des indications
F
F
F
7.9
Contrôle de bon fonctionnement des soupapes de limitation de
pression
Contrôle de fonctionnement et du bon état du guide de flexibles
F
8.1
Vérifier fonctionnement
F
F
8.2
Contrôle du bon serrage des connexions et du bon état des câbles
F
F
8.3
Contrôle de fonctionnement de l’avertisseur et des circuits de sécurité
F
F
8.4
Vérifier la fonction des instruments et des indications
F
7.8
F
Installation
électr.:
Batterie:
F
9.1
F
9.2
F
9.3
10.1 Vérifier fonctionnement
F
10.2 Contrôler la fixation sur l’appareil et les éléments portants
F
Contrôle d’usure et du bon état des points d’appui, des guidages et
10.3
butées, graisser
11.1 Graisser le véhicule selon le plan de graissage
F
7.4
F
Contrôler si les câbles de la batterie sont endommagés, évent.
changer
Contrôle d’étanchéité et du bon état des raccords et des connexions
7.3
F
9.3
Vérifier fonctionnement
7.2
F
Vérifier fonctionnement
9.2
7.1
F
8.1
9.1
Circuit hydr.:
W M M M
1 3 6 12
F
Contr. d’étanchéité, du bon état et de la fixation des vérins
hydrauliques
Vérifier le niveau d’huile
7.9
Contrôle de la densité d’acide, du niveau d’acide, de la tension de la
batterie
Vérifier bon serrage des bornes de raccordement et les lubrifier avec
graisse pour bornes
standard
=F
entrepôt frig.= :
F
Contrôle de bon fonctionnement des soupapes de limitation de
pression
Contrôle de fonctionnement et du bon état du guide de flexibles
7.8
Intervalles de maintenance
W M M M
1 3 6 12
F
Appareil
rapporté:
F
Lubrification:
F
12.1 Contrôle de la vitesse de marche et de la distance de freinage
F
12.2 Contrôle de la vitesse de levage et de descente
F
12.3 Vérifier dispositifs de sécurité et d’arrêt
F
13.1 Vérifier dispositifs de sécurité et d’arrêt
F
13.2 Présenter le véhicule à un mandataire après l’entretien
F
Mesures
générales:
Contrôler si les câbles de la batterie sont endommagés, évent.
changer
F
F
F
10.1 Vérifier fonctionnement
F
10.2 Contrôler la fixation sur l’appareil et les éléments portants
F
Contrôle d’usure et du bon état des points d’appui, des guidages et
10.3
butées, graisser
11.1 Graisser le véhicule selon le plan de graissage
F
F
12.1 Contrôle de la vitesse de marche et de la distance de freinage
F
12.2 Contrôle de la vitesse de levage et de descente
Présentation:
F5
Contrôle de la densité d’acide, du niveau d’acide, de la tension de la
batterie
Vérifier bon serrage des bornes de raccordement et les lubrifier avec
graisse pour bornes
F
1203.F
F
12.3 Vérifier dispositifs de sécurité et d’arrêt
F
13.1 Vérifier dispositifs de sécurité et d’arrêt
F
13.2 Présenter le véhicule à un mandataire après l’entretien
F
F5
5
Check liste pour l’entretien DFG
5
Check liste pour l’entretien DFG
Intervalles de maintenance
standard
Moteurs:
=F
1.1
Contrôler bruit et étanchéité du moteur
1.2
Contrôler début débit pompe injection, au besoin, régler
1.3
Contrôler pression à l’injecteur, au besoin, régler
1.4
Resserrer vis de la culasse
1.5
Contrôler jeu soupapes, au besoin, régler
1.6
Contrôler niveau huile moteur, au besoin, compléter
1.7
Vidanger huile moteur et faire le plein
F
1.8
Changer filtre huile moteur
1.9
Contrôler tension et état de la courroie
Echappe-ment:
Filtre à air:
2.1
Contrôler niveau liquide de refroidissement, au besoin, compléter
2.2
Vérifier le pourcentage du produit antigel, au besoin, compléter
standard
=F
W M M M
1 3 6 12
F
1.1
Contrôler bruit et étanchéité du moteur
1.2
Contrôler début débit pompe injection, au besoin, régler
1.3
Contrôler pression à l’injecteur, au besoin, régler
1.4
Resserrer vis de la culasse
1.5
Contrôler jeu soupapes, au besoin, régler
1.6
Contrôler niveau huile moteur, au besoin, compléter
1.7
Vidanger huile moteur et faire le plein
F
F
1.8
Changer filtre huile moteur
F
F
1.9
Contrôler tension et état de la courroie
F
F
1.10 Contrôler rotation maxi (sans charge), au besoin, régler
Moteurs:
F
F
F
F
F
1.10 Contrôler rotation maxi (sans charge), au besoin, régler
Refroidisse-ment:
Intervalles de maintenance
W M M M
1 3 6 12
F
Refroidisse-ment:
d) F
F
3.1
Vérifier étanchéité et état de l’échappement
F
3.2
Vérifier valeurs gaz d’échappement, au besoin, corriger
F
4.1
Nettoyer cartouche filtre à air
Echappe-ment:
Filtre à air:
F
F
F
F
F
F
F
2.1
Contrôler niveau liquide de refroidissement, au besoin, compléter
d) F
2.2
Vérifier le pourcentage du produit antigel, au besoin, compléter
F
3.1
Vérifier étanchéité et état de l’échappement
F
3.2
Vérifier valeurs gaz d’échappement, au besoin, corriger
4.1
Nettoyer cartouche filtre à air
F
F
4.2
Changer cartouche filtre à air
4.2
Changer cartouche filtre à air
Inst. hydrauli
que:
5.1
Vérifier entraînement pompe hydraulique et graisser
F
Inst. hydrauli
que:
5.1
Vérifier entraînement pompe hydraulique et graisser
F
Allimentation
carburant:
6.1
Changer filtre carburant
F
Allimentation
carburant:
6.1
Changer filtre carburant
F
6.2
Vérifier séparateur carburant--eau, au besoin, faire la vidange
F
6.2
Vérifier séparateur carburant--eau, au besoin, faire la vidange
F
6.3
Contrôle étanchéité et état du réservoir et des conduites
F
6.3
Contrôle étanchéité et état du réservoir et des conduites
F
F
d) Remplacer le liquide de refroidissement tous les ans.
A
F6
F
d) Remplacer le liquide de refroidissement tous les ans.
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
1203.F
A
F6
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
1203.F
6
Check liste pour l’entretien TFG
6
Check liste pour l’entretien TFG
Intervalles de maintenance
standard
Moteurs:
=F
Echappe-ment:
Filtre à air:
standard
=F
W M M M
1 3 6 12
F
1.1
Contrôler bruit et étanchéité du moteur
1.1
Contrôler bruit et étanchéité du moteur
1.2
Contrôler bougies, et au besoin, changer
F
1.2
Contrôler bougies, et au besoin, changer
F
1.3
Contrôler point d’allumage, au besoin, régler
F
1.3
Contrôler point d’allumage, au besoin, régler
F
1.4
Contrôler réglage allumeur, au besoin, régler
F
1.4
Contrôler réglage allumeur, au besoin, régler
F
1.5
Contrôler jeu soupapes, au besoin, régler
F
1.5
Contrôler jeu soupapes, au besoin, régler
1.6
Contrôler niveau huile moteur, au besoin, compléter
1.6
Contrôler niveau huile moteur, au besoin, compléter
1.7
Vidanger huile moteur et faire le plein
F
1.7
Vidanger huile moteur et faire le plein
F
1.8
Changer filtre huile moteur
F
1.8
Changer filtre huile moteur
F
1.9
Contrôler tension et état de la courroie
F
1.9
Contrôler tension et état de la courroie
F
F
1.10 Contrôler rotation maxi (sans charge), au besoin, régler
2.1
Contrôler niveau liquide de refroidissement, au besoin, compléter
2.2
Vérifier le pourcentage du produit antigel, au besoin, compléter
Moteurs:
F
1.10 Contrôler rotation maxi (sans charge), au besoin, régler
Refroidisse-ment:
Intervalles de maintenance
W M M M
1 3 6 12
F
Refroidisse-ment:
d) F
F
3.1
Vérifier étanchéité et état de l’échappement
F
3.2
Vérifier valeurs gaz d’échappement, au besoin, corriger
F
4.1
Nettoyer cartouche filtre à air
Echappe-ment:
Filtre à air:
F
F
F
F
2.1
Contrôler niveau liquide de refroidissement, au besoin, compléter
d) F
2.2
Vérifier le pourcentage du produit antigel, au besoin, compléter
F
3.1
Vérifier étanchéité et état de l’échappement
F
3.2
Vérifier valeurs gaz d’échappement, au besoin, corriger
4.1
Nettoyer cartouche filtre à air
F
F
4.2
Changer cartouche filtre à air
4.2
Changer cartouche filtre à air
Inst. hydrau-lique:
5.1
Vérifier entraînement pompe hydraulique et graisser
F
Inst. hydrau-lique:
5.1
Vérifier entraînement pompe hydraulique et graisser
F
Alimentation
en carburant
gazeux:
6.1
Contrôler étanchéité et état de l’alimentation en carburant gazeux
F
Alimentation
en carburant
gazeux:
6.1
Contrôler étanchéité et état de l’alimentation en carburant gazeux
F
6.2
Faire changer filtre à gaz par experts
F
6.2
Faire changer filtre à gaz par experts
F
6.3
Faire contrôler installation carburant gazeux par experts
6.3
Faire contrôler installation carburant gazeux par experts
6.4
La concentration de produits polluants dans les gaz d’échappement
doit être vérifiée par un expert et réglée à la valeur la plus basse.
6.4
La concentration de produits polluants dans les gaz d’échappement
doit être vérifiée par un expert et réglée à la valeur la plus basse.
6.5
Contrôler et entretenir les unités Impco
6.5
Contrôler et entretenir les unités Impco
F
F
F
F
d) Remplacer le liquide de refroidissement tous les ans.
A
1203.F
F
F
F
F
d) Remplacer le liquide de refroidissement tous les ans.
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
F7
A
1203.F
La périodicité des entretiens est valable pour des conditions normales d’utilisation.
Les intervalles sont à réduire en cas de conditions plus sévères.
F7
7
Spécifications du liquide de refroidissement
7
La qualité du réfrigérant utilisé peut avoir une grande influence sur l’efficacité et la
durée de vie du système de refroidissement. Les recommandations présentées
ci--dessous peuvent aider à conserver un système de refroidissement en bon état avec
une protection contre le gel et/ou la corrosion.
Dans la mesure du possible, utiliser de l’eau douce épurée.
Dans la mesure du possible, utiliser de l’eau douce épurée.
Lorsque la protection contre le gel n’est pas nécessaire, il est toujours avantageux
d’utiliser un mélange antigel agréé (voir ci--dessous) car celui--ci assure une protection
contre la corrosion et augmente le point d’ébullition du réfrigérant. Une concentration
minimum de 25% par volume d’antigel est nécessaire mais nous recommandons une
concentration par volume de 33%.
Lorsque la protection contre le gel n’est pas nécessaire, il est toujours avantageux
d’utiliser un mélange antigel agréé (voir ci--dessous) car celui--ci assure une protection
contre la corrosion et augmente le point d’ébullition du réfrigérant. Une concentration
minimum de 25% par volume d’antigel est nécessaire mais nous recommandons une
concentration par volume de 33%.
Si de l’antigel n’est pas utilisé, ajouter un mélange inhibiteur de corrosion adéquat à
l’eau. Le mélange d’additif indiqué ci--dessous a donné de bons résultats.
Si de l’antigel n’est pas utilisé, ajouter un mélange inhibiteur de corrosion adéquat à
l’eau. Le mélange d’additif indiqué ci--dessous a donné de bons résultats.
Inhibiteur de corrosion
Mélanges
Inhibiteur de corrosion
Mélanges
Benzoate de sodium
10--15 grammes/litre
Benzoate de sodium
10--15 grammes/litre
Nitrite de sodium
1--2 grammes/litre
Nitrite de sodium
1--2 grammes/litre
Benzotriazole
Additif de contrôle de pH (acide/base)
0.5 grammes/litre
Benzotriazole
Additif de contrôle de pH (acide/base)
0.5 grammes/litre
Changer le mélange inhibiteur de corrosion/eau tous les six mois ou vérifier selon les
recommandations du fabricant d’agent inhibiteur.
A
Certains mélanges inhibiteurs de corrosion contiennent de l’huile soluble qui peut
avoir des effets néfastes sur certains types de tuyau d’eau.
Changer le mélange inhibiteur de corrosion/eau tous les six mois ou vérifier selon les
recommandations du fabricant d’agent inhibiteur.
A
S Si un mélange antigel est utilisé pour éviter l’endommagement par le gel, il doit
contenir une base d’éthylène glycol. Un antigel conforme à l’une des normes
indiquées ci--dessous ou une norme équivalente est acceptable si la valeur de pH
est maintenue entre 7,0 et 8,5 lorsqu’il est dilué.
Norme britannique BS 6580:1992
Norme américaine ASTM D4985 ou
SAEJ1941
F8
Certains mélanges inhibiteurs de corrosion contiennent de l’huile soluble qui peut
avoir des effets néfastes sur certains types de tuyau d’eau.
S Si un mélange antigel est utilisé pour éviter l’endommagement par le gel, il doit
contenir une base d’éthylène glycol. Un antigel conforme à l’une des normes
indiquées ci--dessous ou une norme équivalente est acceptable si la valeur de pH
est maintenue entre 7,0 et 8,5 lorsqu’il est dilué.
Co ce t é réfrigérant
Concentré
é gé a t pour
pou moteur
oteu
inhibiteur de corrosion (antigel)
Norme britannique BS 6580:1992
‘Réfrigérant pour moteur à base
d’éthylène glycol’.
Norme américaine ASTM D4985 ou
SAEJ1941
S Lorsque l’antigel est utilisé, les mélanges corrects d’antigel et d’eau sont identiques
à ceux indiqués ci--dessous. L’antigel doit être entièrement conforme aux normes
indiquées ci--dessus.
f
Spécifications du liquide de refroidissement
La qualité du réfrigérant utilisé peut avoir une grande influence sur l’efficacité et la
durée de vie du système de refroidissement. Les recommandations présentées
ci--dessous peuvent aider à conserver un système de refroidissement en bon état avec
une protection contre le gel et/ou la corrosion.
Co ce t é réfrigérant
Concentré
é gé a t pour
pou moteur
oteu
inhibiteur de corrosion (antigel)
‘Réfrigérant pour moteur à base
d’éthylène glycol’.
S Lorsque l’antigel est utilisé, les mélanges corrects d’antigel et d’eau sont identiques
à ceux indiqués ci--dessous. L’antigel doit être entièrement conforme aux normes
indiquées ci--dessus.
Plus basse température
de protection exigée
% de volume d’antigel
Rapport de volume antigel : eau
Plus basse température
de protection exigée
% de volume d’antigel
Rapport de volume antigel : eau
--37_C
50
1:1
--37_C
50
1:1
La qualité du réfrigérant antigel doit être contrôlée au moins une fois par an, par
exemple au début d’une période froide.
La qualité du réfrigérant antigel doit être contrôlée au moins une fois par an, par
exemple au début d’une période froide.
Si les procédures correctes ne sont pas observées, les fabricants ne peuvent être
tenus responsables pour tout endommagement par le gel ou la corrosion.
Si les procédures correctes ne sont pas observées, les fabricants ne peuvent être
tenus responsables pour tout endommagement par le gel ou la corrosion.
L’ANTI--GEL CONTIENT DE L’ETHYLENE GLYCOL ET D’AUTRES CONSTITUANTS
QUI SONT TOXIQUES EN CAS D’INGESTION ET QUI PEUVENT ETRE ABSORBES
EN QUANTITES TOXIQUES EN CAS DE CONTACT PROLONGE ET REPETE AVEC
LA PEAU.
1203.F
f
F8
L’ANTI--GEL CONTIENT DE L’ETHYLENE GLYCOL ET D’AUTRES CONSTITUANTS
QUI SONT TOXIQUES EN CAS D’INGESTION ET QUI PEUVENT ETRE ABSORBES
EN QUANTITES TOXIQUES EN CAS DE CONTACT PROLONGE ET REPETE AVEC
LA PEAU.
1203.F
f
1203.F
Toujours observer les précautions suivantes lors de la manipulation de l’antigel.
Toujours observer les précautions suivantes lors de la manipulation de l’antigel.
S Ne JAMAIS avaler d’antigel. Si de l’antigel est avalé accidentellement, consulter
IMMEDIATEMENT un médecin.
S Ne JAMAIS avaler d’antigel. Si de l’antigel est avalé accidentellement, consulter
IMMEDIATEMENT un médecin.
S Eviter tout contact prolongé avec la peau.
S Eviter tout contact prolongé avec la peau.
S Laver toutes les éclaboussures accidentelles sur la peau dès que possible.
S Laver toutes les éclaboussures accidentelles sur la peau dès que possible.
S En cas d’éclaboussures dans les yeux, rincer immédiatement.
S En cas d’éclaboussures dans les yeux, rincer immédiatement.
S Les vêtements éclaboussés doivent être retirés et lavés avant d’être à nouveau
portés.
S Les vêtements éclaboussés doivent être retirés et lavés avant d’être à nouveau
portés.
S Pour une manipulation régulière et fréquente de l’antigel, des vêtements protecteurs
doivent être portés (gants en plastique ou en caoutchouc, bottes et combinaisons
ou tabliers étanches).
S Pour une manipulation régulière et fréquente de l’antigel, des vêtements protecteurs
doivent être portés (gants en plastique ou en caoutchouc, bottes et combinaisons
ou tabliers étanches).
LES MELANGES INHIBITEURS DE CORROSION CONTIENNENT DES ADDITIFS
QUI SONT TOXIQUES EN CAS D’INGESTION ET EN CAS DE CONTACT
PROLONGE ET REPETE AVEC LA PEAU. LES MEMES PRECAUTIONS QUE POUR
L’ANTIGEL DOIVENT ETRE OBSERVEES.
F9
f
1203.F
LES MELANGES INHIBITEURS DE CORROSION CONTIENNENT DES ADDITIFS
QUI SONT TOXIQUES EN CAS D’INGESTION ET EN CAS DE CONTACT
PROLONGE ET REPETE AVEC LA PEAU. LES MEMES PRECAUTIONS QUE POUR
L’ANTIGEL DOIVENT ETRE OBSERVEES.
F9
8
Specifications de lubrifiant
POINT DE LUBRIFICATION
8
SPÉCIFICATIONS
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
- 20_C à - 5_C
(froid)
- 5_C à +30_C
(tempéré)
+30_C à +50_C
(tropical)
SAE 80
SAE 90
SAE 140
3. MOTEUR
a. DFG 16/20 A
404C.22
b. TFG 16/20 A
2.0L FE5F 02 000
c. DFG 20-- 30 B
704 30
704.30
704.26
d. TFG 20-- 30 B
3.0L L4
e. DFG 40-- 50 C
1004.4 2
1104C.44
f. TFG 40-- 50 C
4.3L V6
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
7. CHAÎNES DE LEVAGE
8. PROFILÉ DE MÂT
SPÉCIFICATIONS
- 5_C à +30_C
(tempéré)
+30_C à +50_C
(tropical)
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION EP Mineral Oil API--GL5 Class
SAE 80
SAE 90
SAE 140
API CH4 ou
ACEA E5
SAE 5W/20
SAE 10W/30
SAE 15 W/40
API CC
SAE 10W
SAE 10W/30
SAE 40W
API CD/SE
SAE 10W
SAE 10W/30
SAE 40W
API CC/SE
SAE 5W/20
API SG/SH
SAE 15 W/40
SAE 10W/30
SAE 10W/30
SAE 40W
API CD/SE
SAE 10W
SAE 20/20W
SAE 30
SAE 5W/20
SAE 10 W/30
SAE 15 W/40
SAE 15 W/40
SAE 10W/30
404C.22
b. TFG 16/20 A
2.0L FE5F 02 000
c. DFG 20-- 30 B
704 30
704.30
SAE 15 W/40
API CG4/CH4 ou
ACEA E3/E5
API SG/SH
a. DFG 16/20 A
API CH4 ou
ACEA E5
SAE 5W/20
SAE 10W/30
SAE 15 W/40
API CC
SAE 10W
SAE 10W/30
SAE 40W
API CD/SE
SAE 10W
SAE 10W/30
SAE 40W
SAE 40W
704.26
d. TFG 20-- 30 B
API CC/SE
SAE 5W/20
SAE 10W/30
SAE 15 W/40
3.0L L4
API SG/SH
SAE 15 W/40
SAE 10W/30
SAE 40W
e. DFG 40-- 50 C
1004.4 2
1104C.44
f. TFG 40-- 50 C
4.3L V6
API CD/SE
SAE 10W
SAE 20/20W
SAE 30
API CG4/CH4 ou
ACEA E3/E5
SAE 5W/20
SAE 10 W/30
SAE 15 W/40
API SG/SH
SAE 15 W/40
SAE 10W/30
SAE 40W
4. TRANSMISSION
HYDROSTATIQUE
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Huile hydraulique de type
anti-usure avec additifs
anti-oxydant et anti-mousse
conforme aux classifications de
viscosité ISO
HV 46
HV46
HV46
ou conforme à l’API SC, SD ou
SE
SAE10
SAE10
SAE20/20W
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE
- HYDROSTATIQUE
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Graisse de roulements à
rouleaux à base de lithium
NLG -- No. 2
Huile résistant à
l’émulsionnement. Huile
moteur SAE 30
7. CHAÎNES DE LEVAGE
Chiffon imbibé d’huile pour
éviter la rouille
8. PROFILÉ DE MÂT
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Huile hydraulique de type
anti-usure avec additifs
anti-oxydant et anti-mousse
conforme aux classifications de
viscosité ISO
HV 46
HV46
HV46
ou conforme à l’API SC, SD ou
SE
SAE10
SAE10
SAE20/20W
Graisse de roulements à
rouleaux à base de lithium
NLG -- No. 2
Huile résistant à
l’émulsionnement. Huile
moteur SAE 30
Chiffon imbibé d’huile pour
éviter la rouille
9. ELÉMENTS DE LIAISON,
CHARNIÈRES ET VIS À
OEILLET
Burette d’huile
9. ELÉMENTS DE LIAISON,
CHARNIÈRES ET VIS À
OEILLET
Burette d’huile
10. BORNES DE BATTERIE
Vaseline
10. BORNES DE BATTERIE
Vaseline
F 10
- 20_C à - 5_C
(froid)
3. MOTEUR
4. TRANSMISSION
HYDROSTATIQUE
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE
- HYDROSTATIQUE
POINT DE LUBRIFICATION
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION EP Mineral Oil API--GL5 Class
Specifications de lubrifiant
1203.F
F 10
1203.F
Lubrifiants recommandés - 20_c a - 5_c (Froid)
POINT DE
LUBRIFICATION
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Shell
Lubrifiants recommandés - 20_c a - 5_c (Froid)
B.P.
POINT DE
LUBRIFICATION
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION
Hypoy Light
Spirax
Hypogear
Esso Gear Oil
EP80W
HD80w/90
80EP
GX80W
3. MOTEUR
Shell
B.P.
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION
Hypoy Light
Spirax
Hypogear
Esso Gear Oil
EP80W
HD80w/90
80EP
GX80W
Deusol CRX 10/30
/
Rimula
ou CRI 10W/30
X10W
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
XD3+10W
CRX
Rimula
Vanellus
Essolube
10W/30
X10W
C3 10W
XD3+10W
Rimula
Vanellus C3 10--30
ou Vanellus C3 10W
3. MOTEUR
a. DFG 16/20 A
404C.22
b. TFG 16/20 A
2.0L FE5F LPG
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
c. DFG 20-- 30 B
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
XD3+10W
CRX
Rimula
Vanellus
Essolube
10W/30
X10W
C5 Global 15 W/40
XD3+10W
Rimula X10W
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
Essolube XD3+10W
VanellusC5 Global 15
W/40
Essolube XD3+10W
Hyspin AWH M46
L--EP2
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
8. PROFILÉ DE MÂT
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
Vanellus
Essolube
X10W
C5 Global 15 W/40
XD3+10W
Rimula X10W
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
Essolube XD3+10W
Rimula X10W
VanellusC5 Global 15
W/40
Essolube XD3+10W
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
Univis N46
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Spécifications
Vanellus C3 10W
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Hyspin AWH M46
Spheerol
L--EP2
Tellus Oil T46
Energol SHF--HV 46
Univis N46
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
Point de lubrification
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
7. CHAÎNES DE LEVAGE
8. PROFILÉ DE MÂT
Burette d’huile
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
Vaseline
10. BORNES DE BATTERIE
F 11
1203.F
Essolube
XD3+10W
Rimula
CRX 10W/30
4.3L V6
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
CRX
ou CRI 10W/30
f. TFG 40-- 50 C
X10W
Essolube
10W/30
CRX 10/30
1004.4--2
1104C.44
Energol SHF--HV 46
Point de lubrification
704.26
ou CRI 10W/30
e. DFG 40-- 50 C
Tellus Oil T46
7. CHAÎNES DE LEVAGE
Deusol CRX 10/30
3.0L L4
Vanellus C3 10W
Rimula X10W
704 30
704.30
d. TFG 20-- 30 B
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Spheerol
10. BORNES DE BATTERIE
2.0L FE5F LPG
X10W
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
Essolube
Rimula
CRX 10W/30
4.3L V6
Vanellus C3 10--30
ou Vanellus C3 10W
X10W
CRX 10/30
f. TFG 40-- 50 C
b. TFG 16/20 A
XD3+10W
Rimula
ou CRI 10W/30
1104C.44
Essolube
C3 10W
CRX
10W/30
704.26
1004.4--2
Vanellus
Vanellus 5W/30 C8
Ultima
ou CRI 10W/30
e. DFG 40-- 50 C
404C.22
X10W
Deusol CRX 10/30
3.0L L4
a. DFG 16/20 A
Rimula
ou CRI 10W/30
704 30
704.30
d. TFG 20-- 30 B
Essolube
XD3+10W
Deusol CRX 10/30
/
c. DFG 20-- 30 B
1203.F
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Spécifications
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
Burette d’huile
Vaseline
F 11
Lubrifiants recommandes - 5_c a +30_c (Tempéré)
POINT DE
LUBRIFICATION
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Shell
Lubrifiants recommandes - 5_c a +30_c (Tempéré)
B.P.
POINT DE
LUBRIFICATION
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION
Hypoy EP90
Esso Gear Oil
GX85W--90
Spirax HD85W/90
Hypogear 90EP
Deusol CRX10W/30
/
Rimula 15W/40
/
Vanellus C3 20--50 ou
VanellusC3 20W
ou CRI 20W/30
ou Rimula X20/20W
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
XD3+20W
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula
Essolube
ou CRX 15W/40
X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
XD3+20W
Deusol CRX10W/30
/
Rimula 15W/40
/
Vanellus C3 20--50 ou
Vanellus C3 20W
Essolube
ou CRI 20W/30
ou Rimula X20/20W
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula
ou CRX 15W/40
X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
3. MOTEUR
Shell
B.P.
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE RÉDUCTION
Hypoy EP90
Spirax HD85W/90
Hypogear 90EP
Deusol CRX10W/30
/
Rimula 15W/40
/
Vanellus C3 20--50 ou
VanellusC3 20W
ou CRI 20W/30
ou Rimula X20/20W
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula
ou CRX 15W/40
X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Deusol CRX10W/30
/
Rimula 15W/40
/
Vanellus C3 20--50 ou
Vanellus C3 20W
ou CRI 20W/30
ou Rimula X20/20W
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula
ou CRX 15W/40
X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Esso Gear Oil
GX85W--90
3. MOTEUR
a. DFG 16/20 A
104 22
104.22
404C.22
b. TFG 16/20 A
2.0L FE5F LPG
c. DFG 20-- 30 B
704 30
704.30
704.26
d. TFG 20-- 30 B
3.0L L4
e. DFG 40-- 50 C
1004.4--2
1104C.44
f. TFG 40-- 50 C
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Vanellus C3 20--50
Essolube XD3+20W
Rimula X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Essolube XD3+20W
c. DFG 20-- 30 B
704 30
704.30
704.26
d. TFG 20-- 30 B
3.0L L4
1004.4--2
f. TFG 40-- 50 C
Tellus Oil T46
Energol SHF--HV 46
Univis N46
Spheerol L--EP2
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Spécifications
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
Essolube XD3+20W
Rimula X15W/40
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Essolube XD3+20W
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Hyspin AWH M46
Tellus Oil T46
Energol SHF--HV 46
Univis N46
Spheerol L--EP2
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
7. CHAÎNES DE LEVAGE
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
Vaseline
10. BORNES DE BATTERIE
1203.F
F 12
Vanellus C3 20--50
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
8. PROFILÉ DE MÂT
Burette d’huile
Essolube
XD3+20W
Rimula 15W/40
Point de lubrification
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Essolube
XD3+20W
ou Rimula X20/20W
ou CRX 15W/40
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
Essolube
XD3+20W
ou CRI 20W/30
Deusol CRX 10W/30
/
4.3L V6
Essolube
XD3+20W
Deusol CRX 10W/30
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
Hyspin AWH M46
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
2.0L FE5F LPG
1104C.44
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
8. PROFILÉ DE MÂT
404C.22
b. TFG 16/20 A
e. DFG 40-- 50 C
Vanellus C6 Global Plus
10W/40
Point de lubrification
10. BORNES DE BATTERIE
Essolube
Rimula 15W/40
7. CHAÎNES DE LEVAGE
104 22
104.22
XD3+20W
ou Rimula X20/20W
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
a. DFG 16/20 A
XD3+20W
ou CRI 20W/30
ou CRX 15W/40
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
Essolube
Deusol CRX 10W/30
Deusol CRX 10W/30
/
4.3L V6
F 12
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Spécifications
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
Burette d’huile
Vaseline
1203.F
Lubrifiants recommandes +30_c a +50_c (Tropical)
POINT DE
LUBRIFICATION
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
Shell
Lubrifiants recommandes +30_c a +50_c (Tropical)
B.P.
POINT DE
LUBRIFICATION
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE
RÉDUCTION
Castrol EPX 85W/140
Spirax HD85w/140
Hypogear 140EP
Deusol CRX10W/30
Rimula X15W/40
Vanellus C3 15W--40
Vanellus C3 30
Esso Gear Oil
GX85W--140
3. MOTEUR
Shell
B.P.
Esso
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
2. MOYEUX DE
RÉDUCTION
Esso Gear Oil
GX85W--140
Castrol EPX 85W/140
Spirax HD85w/140
Hypogear 140EP
Deusol CRX10W/30
Rimula X15W/40
Vanellus C3 15W--40
Vanellus C3 30
Deusol CRI 20W/30
Rimula X30
Vanellus C5 Global
15W/40
XD3+30W
CRX 15W/40
Rimula X10W/40
SAE 40W
Essolube MHX 15W--40
Deusol CRX10W/30
Rimula X15W/40
Vanellus C3 15W--40
Vanellus C3 30
Deusol CRI 20W/30
Rimula X30
Vanellus C5 Global
15W/40
XD3+30W
CRX 15W/40
Rimula X10W/40
Vanellus C3 Mono 40
Essolube MHX 15W--40
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula X15W/40
/
Vanellus C3 15W--40 ou
Vanellus C3 30
Essolube XD3+30W
ou Deusol CRI 20W/30
ou Rimula X30
Vanellus C5 Global
15W/40
Essolube XD3+30W
CRX 15W/40
Rimula X10W/40
Vanellus C3 Mono 40
Essolube MHX 15W--40
3. MOTEUR
a. DFG 16/20 A
104 22
104.22
Deusol CRI 20W/30
404C.22
b. TFG 16/20A
Rimula X30
CRX 15W/40
2.0L FE5F LPG
c. DFG 20-- 30 B
704.26
e. DFG 40-- 50 C
1004 4 -2
1004.42
1104C.44
f. TFG 40-- 50 C
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Deusol CRI 20W/30
Rimula X30
Vanellus C5 Global
15W/40
XD3+30W
CRX 15W/40
Rimula X10W/40
Vanellus C3 Mono 40
Essolube MHX 15W--40
d. TFG 20-- 30 B
3.0L L4
Deusol CRX 10W/30
/
Rimula X15W/40
/
Vanellus C3 15W--40 ou
Vanellus C3 30
Essolube XD3+30W
e. DFG 40-- 50 C
ou Deusol CRI 20W/30
ou Rimula X30
Rimula X10W/40
Essolube MHX 15W--40
704 30
704.30
704.26
1004 4 -2
1004.42
Vanellus C5 Global
15W/40
Vanellus C3 Mono 40
Essolube XD3+30W
Essolube MHX 15W--40
Tellus Oil T46
Energol SHF--HV 46
Univis N46
Spheerol L--EP2
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
8. PROFILÉ DE MÂT
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
1104C.44
f. TFG 40-- 50 C
4.3L V6
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
Hyspin AWH M46
Point de lubrification
2.0L FE5F LPG
c. DFG 20-- 30 B
Essolube
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
7. CHAÎNES DE LEVAGE
10. BORNES DE BATTERIE
404C.22
b. TFG 16/20A
Rimula X15W/40
4. TRANSMISSION HYDROSTATIQUE
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
XD3+30W
SAE 40W
CRX 15W/40
4.3L V6
Vanellus C5 Global
15W/40
104 22
104.22
Vanellus C3 15W--40
Vanellus C3 30
Deusol CRX10W/30
d. TFG 20-- 30 B
3.0L L4
a. DFG 16/20 A
Essolube
Rimula X10W/40
704 30
704.30
1203.F
Castrol
1. MÉCANISME DE
DIRECTION
5. SYSTÈME HYDRAULIQUE - TRANSMISSIONS HYDROSTATIQUES
6. GRAISSE
Roulement de moyeu,
graisseurs et galets
Spécifications
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
Hyspin AWH M46
Tellus Oil T46
Energol SHF--HV 46
Univis N46
Spheerol L--EP2
Retinax LX2
Energrease L2
Beacon EP2
7. CHAÎNES DE LEVAGE
8. PROFILÉ DE MÂT
Burette d’huile
9. ELÉMENTS DE LIAISON, CHARNIÈRES ET VIS À OEILLET
Vaseline
10. BORNES DE BATTERIE
F 13
1203.F
Essolube
Entièrement hydrostatique -- à partir du système hydraulique.
Point de lubrification
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Essolube
Spécifications
Lubrifiant de chaînes de chariots élévateurs à grande capacité
Acheson ou spray pour chaînes de chariots élévateurs Rocol
Chiffon imbibé d’huile pour éviter la rouille
Burette d’huile
Vaseline
F 13
Lubrifiants recommandés
Grade
N° de pièce
Lubrifiants recommandés
Capacité
Unité
Application
Grade
N° de pièce
Huile à moteur 15W/40
50302947 Bidon de 25 l
Litres*
Tous les moteurs
diesel
Litres*
Huile à moteur 15W/40
14088020 Conteneur de 5 l
Litres*
Tous les moteurs
diesel
Huile à moteur 15W/40
14088020 Conteneur de 5 l
Litres*
Tous les moteurs
diesel
Huile à moteur 10W/30
50302948 Bidon de 20 l
Litres*
Moteurs GPL/essence
Huile à moteur 10W/30
50302948 Bidon de 20 l
Litres*
Moteurs GPL/essence
Graisse
14038650 400 g
Grammes
Graisse
14038650 400 g
Grammes
Liquide de
refroidissement antigel et
d’été
14295090 5 l container
Litres*
Liquide de
refroidissement antigel et
d’été
14295090 5 l container
Litres*
Liquide pour frein HD
29201570 5 l container
Liquide pour frein HD
29201570 5 l container
Conteneur de 5 l
Litres*
Conteneur de 5 l
Litres*
Conteneur de 5 l
Huiles pour transmission
hydraulique 10W
50302949 Bidon de 20 l
Litres*
Toutes les
transmissions
non--automatiques
Huiles pour transmission
hydraulique 10W
50302949 Bidon de 20 l
Litres*
Toutes les
transmissions
non--automatiques
Huile à moteur 15W/40
50302950 Conteneur de
Litres*
Tous les moteurs
diesel
Huile à moteur 15W/40
50302950 Conteneur de
Litres*
Tous les moteurs
diesel
Lors de la commande d’articles marqués *, veuillez commander par litre.
La capacité désigne la quantité minimum fournie. Veuillez commander par des multiples de la capacité
indiquée. EX. : commande de 25 litres d’huile à moteur 50302947 = 25 sur le bon d’enlèvement = 1 bidon
fourni
205 l
A
A
NE MÉLANGEZ PAS DES HUILES DE DIFFÉRENTES MARQUES AU MÊME POINT
DE LUBRIFICATION.
Caractéristiques techniques du carburant - DFG
Lors de la commande d’articles marqués *, veuillez commander par litre.
La capacité désigne la quantité minimum fournie. Veuillez commander par des multiples de la capacité
indiquée. EX. : commande de 25 litres d’huile à moteur 50302947 = 25 sur le bon d’enlèvement = 1 bidon
fourni
NE MÉLANGEZ PAS DES HUILES DE DIFFÉRENTES MARQUES AU MÊME POINT
DE LUBRIFICATION.
9
Utilisez uniquement du carburant Diesel conforme à DIN 51601.
F 14
Application
50302947 Bidon de 25 l
205 l
9
Unité
Huile à moteur 15W/40
Conteneur de 5 l
A
A
Capacité
Tous les moteurs
diesel
Caractéristiques techniques du carburant - DFG
Utilisez uniquement du carburant Diesel conforme à DIN 51601.
1203.F
F 14
1203.F
10
Tableau lubrification
10
Légende du schéma de lubrification 10.1 - DFG/TFG 16-- 50 AS/BS/CS
Pos. Désignation
1203.F
Tableau lubrification
Légende du schéma de lubrification 10.1 - DFG/TFG 16-- 50 AS/BS/CS
Pos. Désignation
Pos. Désignation
Pos. Désignation
1.
Galets de chaîne
9.
Charnières et éléments de verrouillage
1.
Galets de chaîne
9.
Charnières et éléments de verrouillage
2.
Chaînes de levage
10.
Moyeux d’arbre de direction
2.
Chaînes de levage
10.
Moyeux d’arbre de direction
3.
Profilés du mât
11.
Pivots
3.
Profilés du mât
11.
Pivots
4.
Pivots de cylindre de levage
12.
Goupilles de liaison
4.
Pivots de cylindre de levage
12.
Goupilles de liaison
5.
Essieu moteur hydrostatique
13.
Filtre et huile moteur
5.
Essieu moteur hydrostatique
13.
Filtre et huile moteur
6.
Pompe hydraulique
14.
Commandes de conducteur
6.
Pompe hydraulique
14.
Commandes de conducteur
7.
Pompe à cylindrée variable
15.
Galets du tablier et du mât
7.
Pompe à cylindrée variable
15.
Galets du tablier et du mât
8.
Filtre et huile hydrauliques
8.
Filtre et huile hydrauliques
F 15
1203.F
F 15
10.1 Schéma de lubrification - DFG/TFG 16-- 50 AS/BS/CS
1
15
2
10.1 Schéma de lubrification - DFG/TFG 16-- 50 AS/BS/CS
3
1
15
4
5
2
3
4
5
6
14
6
14
14
7
14
7
8
8
13
13
9
9
9
9
10
11
10
11
12
Huile
F 16
12
Graisse
Huile
1203.F
F 16
Graisse
1203.F
11
Description des travaux d’entretien et de réparation
11
11.1 Préparation du chariot pour les travaux d’entretien et de réparation
Pour éviter tout accident lors des travaux d’entretien et de réparation, toutes les
mesures de sécurité nécessaires doivent être prises. Les conditions suivantes doivent
être respectèes:
Pour éviter tout accident lors des travaux d’entretien et de réparation, toutes les
mesures de sécurité nécessaires doivent être prises. Les conditions suivantes doivent
être respectèes:
S Stationnez le chariot en toute
sécurité (voir Chapitre E, Section
5.8).
S Stationnez le chariot en toute
sécurité (voir Chapitre E, Section
5.8).
1
S Retirez la clé du contact à clé (2) pour
protéger le chariot contre toute
utilisation non autorisée.
S Appuyez sur le sectionneur de
batterie (1).
S Lorsque vous travaillez sous les
fourches de charge levées ou sous le
chariot surélevé, ceux--ci doivent être
correctement bloquées afin d’exclure
tout abaissement, basculement ou
dérapage.
2
f
Lorsque le chariot est levé, observez les
points suivants :
S Lorsque vous travaillez sous les
fourches de charge levées ou sous le
chariot surélevé, ceux--ci doivent être
correctement bloquées afin d’exclure
tout abaissement, basculement ou
dérapage.
2
Lorsque le chariot est levé, observez les
points suivants :
Utilisez uniquement un mécanisme de levage avec une capacité de charge adéquate
(pour le poids du chariot, voir la plaque d’identification du chariot).
Utilisez uniquement un mécanisme de levage avec une capacité de charge adéquate
(pour le poids du chariot, voir la plaque d’identification du chariot).
S Stationnez le chariot en toute sécurité (voir Chapitre 3, section 5.7).
S Stationnez le chariot en toute sécurité (voir Chapitre 3, section 5.7).
S Attachez les chaînes d’élingage au mât de levage au niveau des points marqués.
S Attachez les chaînes d’élingage au mât de levage au niveau des points marqués.
S Attachez les chaînes d’élingage au contrepoids au niveau du crochet d’attelage.
S Attachez les chaînes d’élingage au contrepoids au niveau du crochet d’attelage.
Des butées de chaîne d’élingage doivent être montées de façon à ce qu’elles ne
touchent aucune partie du chariot lors du levage.
Des butées de chaîne d’élingage doivent être montées de façon à ce qu’elles ne
touchent aucune partie du chariot lors du levage.
11.2 Entretien du moteur TFG 16/20 AS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
11.2 Entretien du moteur TFG 16/20 AS
et
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
1203.F
1
S Retirez la clé du contact à clé (2) pour
protéger le chariot contre toute
utilisation non autorisée.
S Appuyez sur le sectionneur de
batterie (1).
f
Description des travaux d’entretien et de réparation
11.1 Préparation du chariot pour les travaux d’entretien et de réparation
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
et
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
3
F 17
1203.F
3
F 17
Purge de l’huile moteur
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (3).
S Dévissez le bouchon (3).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(4) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(4) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
4
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
f
S Dégagez le filtre à huile (5) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
5
f
S Dégagez le filtre à huile (5) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
Appoint d’huile moteur
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
6
Quantité de remplissage: 4.3 l
Quantité de remplissage: 4.3 l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (6), faites l’appoint si nécessaire
(voir Chapitre E, section 3).
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (6), faites l’appoint si nécessaire
(voir Chapitre E, section 3).
S Replacez la jauge d’huile.
S Replacez le couvercle.
7
S Replacez la jauge d’huile.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (7) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
5
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Replacez le couvercle.
F 18
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Changement du filtre à huile moteur
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
4
6
7
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (7) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
1203.F
F 18
1203.F
Changement des bougies d’allumage
Changement des bougies d’allumage
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (8).
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (8).
8
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la culasse.
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la culasse.
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
Valeur nominale: 0,8 mm.
Valeur nominale: 0,8 mm.
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (9) et la poulie de
l’alternateur (10) en exerçant une
force de 45 Nm.
La courroie doit bouger d’environ 11
mm.
45 N
ca. 11 mm
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (9) et la poulie de
l’alternateur (10) en exerçant une
force de 45 Nm.
9
10
La courroie doit bouger d’environ 11
mm.
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Dévissez le boulon (11) et tirez
l’alternateur (12) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
S Revissez le boulon.
45 N
ca. 11 mm
9
10
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
12
S Dévissez le boulon (11) et tirez
l’alternateur (12) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
11
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
1203.F
8
12
11
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
F 19
1203.F
F 19
11.3 Entretien du moteur DFG 16/20 AS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
11.3 Entretien du moteur DFG 16/20 AS
et
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (13).
S Dévissez le bouchon (13).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(14) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(14) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
15
Changement du filtre à huile moteur
F 20
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
13
Purge de l’huile moteur
f
f
et
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
15
Changement du filtre à huile moteur
14
S Dégagez le filtre à huile (15) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
f
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
F 20
14
S Dégagez le filtre à huile (15) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
1203.F
13
1203.F
Appoint d’huile moteur
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture (16), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
S Dans l’ouverture (16), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
16
Quantité de remplissage: 8.2 l
Quantité de remplissage: 8.2 l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (17), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (17), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
S Replacez le couvercle.
S Replacez le couvercle.
17
S Replacez la jauge d’huile.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (18) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (18) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
18
100 N
ca. 5 mm
19
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (19) et la poulie de
l’alternateur (20) en exerçant une
force de 100 Nm.
20
1203.F
18
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
La courroie doit bouger d’environ 5 mm.
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
21
100 N
ca. 5 mm
19
20
La courroie doit bouger d’environ 5 mm.
S Dévissez le boulon (21) et tirez
l’alternateur (22) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
17
S Replacez la jauge d’huile.
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (19) et la poulie de
l’alternateur (20) en exerçant une
force de 100 Nm.
16
S Dévissez le boulon (21) et tirez
l’alternateur (22) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
22
S Revissez le boulon.
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
F 21
1203.F
21
22
F 21
f
Changement du filtre à carburant
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
Changement du filtre à carburant
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
S Dégagez le filtre à carburant (23) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
S Dégagez le filtre à carburant (23) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
f
F 22
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
23
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
24
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Purgez le système de carburant.
S Purgez le système de carburant.
Purge du système de carburant
Purge du système de carburant
f
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Ouvrez la vis de purge (24).
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(25) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(25) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
S Serrez la vis de purge.
S Serrez la vis de purge.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
25
A
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
1203.F
F 22
23
24
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Ouvrez la vis de purge (24).
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
A
f
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
25
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
1203.F
11.4 Entretien du moteur TFG 20-- 30 BS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
f
f
f
11.4 Entretien du moteur TFG 20-- 30 BS
et
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
26
3
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (26).
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (26).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(27) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(27) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
f
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
27
4
S Dégagez le filtre à huile (28) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
f
28
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
1203.F
et
26
3
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
27
4
S Dégagez le filtre à huile (28) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
28
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
Quantité de remplissage: 4,73l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (29), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
Quantité de remplissage: 4,73l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (29), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
29
S Replacez le couvercle.
S Replacez le couvercle.
S Replacez la jauge d’huile.
S Replacez la jauge d’huile.
F 23
1203.F
29
F 23
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (30) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (30) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
30
Changement des bougies d’allumage
Changement des bougies d’allumage
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (31).
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (31).
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la tête de
cylindre.
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la tête de
cylindre.
31
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
Valeur nominale: 1,0 mm
Valeur nominale: 1,0 mm
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
ca. 11 mm
32
9
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (32) et la poulie de
l’alternateur (33) en exerçant une
force de 45 Nm.
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (32) et la poulie de
l’alternateur (33) en exerçant une
force de 45 Nm.
La courroie doit bouger d’environ 11
mm.
10
33
La courroie doit bouger d’environ 11
mm.
34
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Dévissez le boulon (34) et tirez
l’alternateur (35) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
F 24
31
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
45 N
30
45 N
ca. 11 mm
32
9
10
33
34
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
35
S Dévissez le boulon (34) et tirez
l’alternateur (35) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
S Revissez le boulon.
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
1203.F
F 24
35
1203.F
11.5 Entretien du moteur DFG 20-- 30 BS
11.5 Entretien du moteur DFG 20-- 30 BS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
et
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
36
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (36).
S Dévissez le bouchon (36).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(37) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(37) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
1203.F
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Purge de l’huile moteur
f
f
et
37
14
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
S Dégagez le filtre à huile (38) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
S Dégagez le filtre à huile (38) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
f
38
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
F 25
1203.F
37
14
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Changement du filtre à huile moteur
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
36
38
F 25
Appoint d’huile moteur
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture (36), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
S Dans l’ouverture (36), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
Quantité de remplissage: 8,0l
Quantité de remplissage: 8,0l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (39), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (39), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
39
S Replacez le couvercle.
S Replacez la jauge d’huile.
S Replacez la jauge d’huile.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (40) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (40) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
40
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (41) et la poulie de
l’alternateur (42) en exerçant une
force de 45 Nm.
La courroie doit bouger d’environ 10
mm.
45 N
ca. 10 mm
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (41) et la poulie de
l’alternateur (42) en exerçant une
force de 45 Nm.
41
42
La courroie doit bouger d’environ 10
mm.
F 26
45 N
ca. 10 mm
41
42
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Dévissez le boulon (43) et tirez
l’alternateur (44) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
44
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
40
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Dévissez le boulon (43) et tirez
l’alternateur (44) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
39
S Replacez le couvercle.
44
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
43
1203.F
F 26
43
1203.F
f
f
Changement du filtre à carburant
Changement du filtre à carburant
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
S Dégagez le filtre à carburant (45) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
45
f
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Purgez le système de carburant.
S Purgez le système de carburant.
Purge du système de carburant
Purge du système de carburant
f
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(47) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
1203.F
45
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
S Ouvrez la vis de purge (46).
A
S Dégagez le filtre à carburant (45) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Ouvrez la vis de purge (46).
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(47) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
46
S Serrez la vis de purge.
S Serrez la vis de purge.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
47
A
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
F 27
1203.F
46
47
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
F 27
11.6 Entretien du moteur TFG 40-- 50 CS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
11.6 Entretien du moteur TFG 40-- 50 CS
et
48
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
f
f
f
et
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (48).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(49) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(49) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
49
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
S Dégagez le filtre à huile (50) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
f
f
f
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
Changement du filtre à huile moteur
S Dégagez le filtre à huile (50) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
50
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
Quantité de remplissage: 4,7l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (51), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
51
S Replacez le couvercle.
S Replacez le couvercle.
S Replacez la jauge d’huile.
S Replacez la jauge d’huile.
1203.F
F 28
49
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture, versez de l’huile
moteur vierge conformément aux
tableaux
de
spécification
de
lubrification (voir Section 8).
Quantité de remplissage: 4,7l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (51), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
48
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (48).
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
F 28
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
50
51
1203.F
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (52) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (52) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
52
Changement des bougies d’allumage
Changement des bougies d’allumage
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (53).
S Retirez la connexion des bougies
d’allumage (53).
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la culasse.
S Nettoyez bien la surface autour des
bougies d’allumage sur la culasse.
53
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
Valeur nominale: 1,6 mm
Valeur nominale: 1,6 mm
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
N’utilisez que des bougies d’allumage
d’origine.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
S Vissez les bougies d’allumage à la
main puis serrez à un couple de 20
Nm.
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
La tension de la courroie trapézoïdale
est maintenue par une unité de
tensionnage de courroie automatique
(54). Aucun ajustage manuel n’est
nécessaire.
La tension de la courroie trapézoïdale
est maintenue par une unité de
tensionnage de courroie automatique
(54). Aucun ajustage manuel n’est
nécessaire.
55
9
54
Si la position du pointeur fixe (55) est en
dehors de la marque d’index, une
courroie neuve doit être installée.
10
Une pose correcte de la courroie
trapézoïdale est essentielle. Le
remplacement des courroies ne doit
être confié qu’à un personnel qualifié et
autorisé.
1203.F
53
S Dévissez les bougies d’allumage.
S Vérifiez l’écartement des électrodes
sur les bougies neuves à l’aide de
jauges d’épaisseur et ajustez si
nécessaire.
Si la position du pointeur fixe (55) est en
dehors de la marque d’index, une
courroie neuve doit être installée.
52
55
9
54
10
Une pose correcte de la courroie
trapézoïdale est essentielle. Le
remplacement des courroies ne doit
être confié qu’à un personnel qualifié et
autorisé.
F 29
1203.F
F 29
11.7 Entretien du moteur DFG 40-- 50 CS
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
Purge de l’huile moteur
Purge de l’huile moteur
S Dévissez le bouchon (56).
S Dévissez le bouchon (56).
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(57) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Nettoyez bien la vis de purge d’huile
(57) et la surface autour de l’orifice de
purge.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
S Desserrez la vis de purge d’huile et
recueillez l’huile dans un conteneur
adéquat.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
57
f
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
f
Débarrassez vous correctement de
l’huile usée.
S Replacez la vis de purge d’huile avec
un nouveau joint d’étanchéité.
Changement du filtre à huile moteur
Changement du filtre à huile moteur
S Dégagez le filtre à huile (58) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
S Dégagez le filtre à huile (58) en
utilisant une clé à filtre et dévissez à
la main.
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
f
58
Ne laissez pas d’huile s’échapper et
débarrassez--vous correctement du
filtre et de l’huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Nettoyez bien les surfaces d’étanchéité
sur la bride du filtre à huile.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Graissez
légèrement
le
joint
d’étanchéité du filtre à huile neuf avec
de l’huile moteur vierge.
S Serrez le filtre à huile à la main.
S Serrez le filtre à huile à la main.
1203.F
F 30
56
et
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
Risque de brûlure avec l’huile chaude.
F 30
Vidange
d’huile
moteur
changement du filtre à huile
Ne procédez à la vidange d’huile
moteur que lorsque le moteur est chaud
et que le chariot est stationné à
l’horizontale. L’huile moteur et le filtre à
huile doivent toujours être changés
ensemble.
f
f
11.7 Entretien du moteur DFG 40-- 50 CS
56
et
57
58
1203.F
Appoint d’huile moteur
Appoint d’huile moteur
S Dans l’ouverture (56), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
S Dans l’ouverture (56), versez de
l’huile moteur vierge conformément
aux tableaux de spécification de
lubrification (voir Section 8).
59
Quantité de remplissage: 6,9l
Quantité de remplissage: 6,9l
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (59), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
S Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la
jauge (59), faites l’appoint si
nécessaire (voir Chapitre E, section 3).
S Replacez le couvercle.
S Replacez le couvercle.
S Replacez la jauge d’huile.
S Replacez la jauge d’huile.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (60) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
45 N
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (61) et la poulie de
l’alternateur (62) en exerçant une
force de 45 Nm.
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
1203.F
ca. 10 mm
60
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
45 N
S Appuyez sur la courroie trapézoïdale
entre la poulie de la courroie du
ventilateur (61) et la poulie de
l’alternateur (62) en exerçant une
force de 45 Nm.
61
62
La courroie doit bouger d’environ 10
mm.
S Dévissez le boulon (63) et tirez
l’alternateur (64) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
Après avoir effectué la vidange d’huile
et le changement du filtre, observez le
voyant d’avertissement de pression
d’huile moteur (60) au cours d’un essai
de conduite et vérifiez l’absence de fuite
au niveau de la vis de purge d’huile et du
filtre.
60
Contrôle de la tension de la courroie
trapézoïdale
59
Réglage de la tension de la courroie
trapézoïdale
S Dévissez le boulon (63) et tirez
l’alternateur (64) dans le sens de la
flèche jusqu’à ce que vous obteniez
la tension spécifiée.
64
S Revissez le boulon.
S Vérifiez de nouveau la tension de la
courroie et répétez la procédure de
réglage si nécessaire.
63
F 31
1203.F
61
62
La courroie doit bouger d’environ 10
mm.
65
ca. 10 mm
65
64
63
F 31
f
f
A
F 32
Changement du filtre à carburant
Changement du filtre à carburant
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
S Purgez le carburant du filtre dans un
conteneur adéquat.
S Dégagez le filtre à carburant (65) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
S Dégagez le filtre à carburant (65) à
l’aide de la clé à filtre et dévissez à la
main.
65
f
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
S Vissez le filtre à carburant avec un
joint torique neuf dans le nouveau
conteneur.
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Lubrifiez légèrement le joint torique
avec du carburant Diesel avant le
montage.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Nettoyez bien les surfaces de contact
sur la bride du filtre.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Humidifiez légèrement le joint
d’étanchéité sur le filtre à carburant
neuf avec du carburant Diesel.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
S Vissez le filtre à carburant à la main
jusqu’à ce que le joint d’étanchéité
repose sur la bride du filtre.
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Serrez le filtre à carburant d’un tiers
de tour supplémentaire.
S Purgez le système de carburant.
S Purgez le système de carburant.
Purge du système de carburant
Purge du système de carburant
f
66
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Ouvrez la vis de purge (66).
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(67) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
S Actionnez le levier de la pompe
manuelle sur la pompe de carburant
(67) jusqu’à ce que du carburant
émerge de la vis de purge, sans bulle.
S Serrez la vis de purge.
S Serrez la vis de purge.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Maintenez la clé de contact dans la
position I pendant environ 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Attendez 10 secondes.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
S Répétez la procédure jusqu’à ce que
le moteur démarre.
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
Au cours d’un essai moteur, vérifiez
l’absence de fuite au niveau du filtre à
carburant, de la vanne de trop--plein et
des écrous sur les buses de l’injecteur.
A
67
1203.F
F 32
66
Ne laissez pas de carburant s’échapper
et débarrassez--vous en correctement.
S Ouvrez la vis de purge (66).
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
65
Débarrassez--vous correctement du
filtre à carburant et du carburant.
Si le moteur ne démarre pas ou s’arrête
de nouveau au bout d’une courte
période, répétez la procédure de purge.
67
1203.F
11.8 Contrôle de la concentration du liquide de refroidissement
f
N’ouvrez pas le bouchon de réfrigérant lorsque le moteur est chaud.
Pour éviter toute accumulation de chaux et tout endommagement causé par le gel et la
corrosion, et pour augmenter la température d’ébullition, le système de
refroidissement doit être rempli d’un mélange toutes saisons d’eau et d’antigel
contenant des additifs de protection contre la corrosion.
S Si la protection contre le gel n’est pas
adéquate, purgez le réfrigérant et
ajoutez suffisamment d’antigel dans
le réservoir d’expansion (68) jusqu’à
ce que le mélange correct soit
obtenu.
f
11.8 Contrôle de la concentration du liquide de refroidissement
f
Pour éviter toute accumulation de chaux et tout endommagement causé par le gel et la
corrosion, et pour augmenter la température d’ébullition, le système de
refroidissement doit être rempli d’un mélange toutes saisons d’eau et d’antigel
contenant des additifs de protection contre la corrosion.
S Si la protection contre le gel n’est pas
adéquate, purgez le réfrigérant et
ajoutez suffisamment d’antigel dans
le réservoir d’expansion (68) jusqu’à
ce que le mélange correct soit
obtenu.
68
68
Utilisez l’antigel et l’huile de protection
contre la corrosion conformément au
tableau des milieux d’exploitation (voir
Section 7).
Utilisez l’antigel et l’huile de protection
contre la corrosion conformément au
tableau des milieux d’exploitation (voir
Section 7).
Le rapport eau/antigel et le degré de protection contre le gel sont indiqués dans les
caractéristiques de l’antigel.
Le rapport eau/antigel et le degré de protection contre le gel sont indiqués dans les
caractéristiques de l’antigel.
Quantités de remplissage pour le système de refroidissement :
Quantités de remplissage pour le système de refroidissement :
DFG16/20 A:
10,0 l
DFG16/20 A:
10,0 l
TFG 16/20 A:
8,5 l
TFG 16/20 A:
8,5 l
DFG 20--30 B:
10,7 l
DFG 20--30 B:
10,7 l
TFG 20--30 B:
10,7 l
TFG 20--30 B:
10,7 l
DFG 40--50 C:
16,0 l
DFG 40--50 C:
16,0 l
TFG 40--50 C:
16,0 l
TFG 40--50 C:
16,0 l
Remplissage du système de refroidissement
Laisser le moteur refroidir avant de remplir du liquide de refroidissement pendant des
travaux d’entretien. Ouvrir le bouchon lentement; du liquide de refroidissement
dangereusement chaud pourrait sortir si le système de refroidissement est encore
sous pression. Ne pas remplir trop de liquide de refroidissement dans le système de
refroidissement. Le bouchon dispose d’une soupape de sûreté qui s’ouvre et laisse
échapper le liquide de refroidissement chaud si le niveau de liquide est trop haut.
f
Si le liquide de refroidissement est rempli pendant des travaux d’entretien, celui--ci doit
satisfaire aux mêmes exigences que le liquide de refroidissement original (voir Section
7). Par un remplissage trop rapide ou un remplissage avec un équipement qui n’est
pas au niveau, de l’air est amené dans le système de refroidissement. L’utilisation du
moteur avec de l’air dans le système de refroidissement provoque des températures
de service trop hautes et peut avoir des avaries du moteur pour conséquence.
1203.F
N’ouvrez pas le bouchon de réfrigérant lorsque le moteur est chaud.
F 33
Remplissage du système de refroidissement
Laisser le moteur refroidir avant de remplir du liquide de refroidissement pendant des
travaux d’entretien. Ouvrir le bouchon lentement; du liquide de refroidissement
dangereusement chaud pourrait sortir si le système de refroidissement est encore
sous pression. Ne pas remplir trop de liquide de refroidissement dans le système de
refroidissement. Le bouchon dispose d’une soupape de sûreté qui s’ouvre et laisse
échapper le liquide de refroidissement chaud si le niveau de liquide est trop haut.
Si le liquide de refroidissement est rempli pendant des travaux d’entretien, celui--ci doit
satisfaire aux mêmes exigences que le liquide de refroidissement original (voir Section
7). Par un remplissage trop rapide ou un remplissage avec un équipement qui n’est
pas au niveau, de l’air est amené dans le système de refroidissement. L’utilisation du
moteur avec de l’air dans le système de refroidissement provoque des températures
de service trop hautes et peut avoir des avaries du moteur pour conséquence.
1203.F
F 33
Assurer que l’équipement est au niveau. Ouvrir le bouchon du réservoir d’équilibrage
lentement. Remplir le système de refroidissement lentement en utilisant une trémie
jusqu’à ce que le niveau prescrit dans le manuel du producteur soit atteint. La trémie
généra la pression requise pour déplacer l’air du système de refroidissement. Attendre
jusqu’à ce que toutes les bulles d’air soient échapper et replacer le bouchon. Démarrer
le moteur. Arrêter le moteur s’il a atteint sa température de service et laisser le refroidir.
Ouvrir le bouchon du réservoir d’équilibrage lentement et en cas de besoin remplir du
liquide de refroidissement selon les instructions du manuel jusqu’à ce que le niveau
correct soit atteint. Replacer le bouchon.
11.9 Nettoyage/changement de la cartouche du filtre à air
Assurer que l’équipement est au niveau. Ouvrir le bouchon du réservoir d’équilibrage
lentement. Remplir le système de refroidissement lentement en utilisant une trémie
jusqu’à ce que le niveau prescrit dans le manuel du producteur soit atteint. La trémie
généra la pression requise pour déplacer l’air du système de refroidissement. Attendre
jusqu’à ce que toutes les bulles d’air soient échapper et replacer le bouchon. Démarrer
le moteur. Arrêter le moteur s’il a atteint sa température de service et laisser le refroidir.
Ouvrir le bouchon du réservoir d’équilibrage lentement et en cas de besoin remplir du
liquide de refroidissement selon les instructions du manuel jusqu’à ce que le niveau
correct soit atteint. Replacer le bouchon.
11.9 Nettoyage/changement de la cartouche du filtre à air
Effectuez tous les travaux d’entretien uniquement lorsque le moteur est arrêté. Ne
démarrez pas le moteur sans la cartouche du filtre à air installée.
Effectuez tous les travaux d’entretien uniquement lorsque le moteur est arrêté. Ne
démarrez pas le moteur sans la cartouche du filtre à air installée.
S Dégagez les 2 éléments de fixation
(70) et retirez le capteur de poussière
(71).
S Dégagez les 2 éléments de fixation
(70) et retirez le capteur de poussière
(71).
70
69
S Retirez
avec
précaution
les
cartouches de filtre à air interne (72)
et externe (73) du logement du filtre
(69).
S Retirez
avec
précaution
les
cartouches de filtre à air interne (72)
et externe (73) du logement du filtre
(69).
S Pulsez de l’air comprimé dans la
cartouche externe (73) de l’intérieur
vers l’extérieur jusqu’à ce qu’il ne
ressorte plus de poussière.
S Pulsez de l’air comprimé dans la
cartouche externe (73) de l’intérieur
vers l’extérieur jusqu’à ce qu’il ne
ressorte plus de poussière.
71
S Essuyez
avec
précaution
la
cartouche interne (72) à l’aide d’un
chiffon non--pelucheux.
S Essuyez
avec
précaution
la
cartouche interne (72) à l’aide d’un
chiffon non--pelucheux.
Ne pulsez pas d’air comprimé dans le
logement du filtre mais essuyez--le à
l’aide d’un chiffon propre.
Ne pulsez pas d’air comprimé dans le
logement du filtre mais essuyez--le à
l’aide d’un chiffon propre.
S Remplacez
toute
cartouche
endommagée ou très encrassée.
72
73
S Remplacez
toute
cartouche
endommagée ou très encrassée.
S Nettoyez bien le capteur de
poussière après avoir retiré l’élément
en caoutchouc.
S Nettoyez bien le capteur de
poussière après avoir retiré l’élément
en caoutchouc.
S Replacez la cartouche du filtre à air
dans le logement du filtre et serrez.
S Replacez la cartouche du filtre à air
dans le logement du filtre et serrez.
Veillez à ne pas endommager la
cartouche du filtre à air au cours de son
installation.
Veillez à ne pas endommager la
cartouche du filtre à air au cours de son
installation.
S Installez le capteur de poussière et
attachez--le à l’aide des 2 éléments
de fixation.
S Installez le capteur de poussière et
attachez--le à l’aide des 2 éléments
de fixation.
70
69
71
72
73
A
Sur certains modèles, seule la cartouche du filtre à air extérieure est installée (73).
A
Sur certains modèles, seule la cartouche du filtre à air extérieure est installée (73).
F 34
1203.F
F 34
1203.F
11.10 Freinage
f
11.10 Freinage
Les opérations de vérification, de réglage, d’entretien ou de réparation du système de
freinage doivent toutes être réservées à un technicien expérimenté.
Les opérations de vérification, de réglage, d’entretien ou de réparation du système de
freinage doivent toutes être réservées à un technicien expérimenté.
Si une défaillance se produit dans le système de freinage, demandez conseil à un
technicien.
Si une défaillance se produit dans le système de freinage, demandez conseil à un
technicien.
NE CONDUISEZ PAS LE CHARIOT SANS RECTIFIER D’ABORD LA DÉFAILLANCE
; SINON, VOUS RISQUERIEZ D’ENDOMMAGER LE SYSTÈME DE FREINAGE, ET
CELA POURRAIT AUSSI ÊTRE DANGEREUX POUR LE CARISTE.
11.11 Changement des roues
f
f
1203.F
f
NE CONDUISEZ PAS LE CHARIOT SANS RECTIFIER D’ABORD LA DÉFAILLANCE
; SINON, VOUS RISQUERIEZ D’ENDOMMAGER LE SYSTÈME DE FREINAGE, ET
CELA POURRAIT AUSSI ÊTRE DANGEREUX POUR LE CARISTE.
11.11 Changement des roues
Pour les jantes à deux segments pour pneumatiques gonflabes, ne dévissez jamais
les boulons de fixation des segments de jante situés entre les écrous de fixation des
roues au moyeu lorsque les pneus sont sous pression.
f
Pour les jantes à deux segments pour pneumatiques gonflabes, ne dévissez jamais
les boulons de fixation des segments de jante situés entre les écrous de fixation des
roues au moyeu lorsque les pneus sont sous pression.
S Levez le chariot au cric aux points appropriés marqués jusqu’à ce que les roues ne
touchent plus le sol.
S Levez le chariot au cric aux points appropriés marqués jusqu’à ce que les roues ne
touchent plus le sol.
S Calez le chariot à l’aide de cales en bois.
S Calez le chariot à l’aide de cales en bois.
S En raison de la garde au sol élevée des chariots de la série 40--50, il se peut qu’il
ne soit pas possible de soulever le chariot en utilisant un cric à parallélogramme
articulé; par conséquent, la procédure de levage au cric suivante doit être observée:
S En raison de la garde au sol élevée des chariots de la série 40--50, il se peut qu’il
ne soit pas possible de soulever le chariot en utilisant un cric à parallélogramme
articulé; par conséquent, la procédure de levage au cric suivante doit être observée:
S Méthode Un
S Méthode Un
L’avant du chariot peut être relevé en
plaçant des cales sous les sections du
mât puis en inclinant le mât vers l’avant.
L’avant du chariot peut être relevé en
plaçant des cales sous les sections du
mât puis en inclinant le mât vers l’avant.
f
Cette méthode n’est pas recommandée
lorsque le système hydraulique du
chariot fait l’objet d’un entretien, à
moins que le châssis soit soutenu en
toute sécurité.
F 35
1203.F
Cette méthode n’est pas recommandée
lorsque le système hydraulique du
chariot fait l’objet d’un entretien, à
moins que le châssis soit soutenu en
toute sécurité.
F 35
f
S Méthode Deux
S Méthode Deux
Cette méthode est recommandée
lorsque le chariot est équipé d’un
plateau inférieur. Les points de levage
sont les suivants:
Cette méthode est recommandée
lorsque le chariot est équipé d’un
plateau inférieur. Les points de levage
sont les suivants:
S Le point de levage (1) se situe sous
l’aile, le plus près possible de la
plaque latérale du châssis.
S Le point de levage (1) se situe sous
l’aile, le plus près possible de la
plaque latérale du châssis.
S Le point de levage (2) se situe sous
l’arbre de direction au niveau de l’axe
central du chariot.
S Le point de levage (2) se situe sous
l’arbre de direction au niveau de l’axe
central du chariot.
f
2
1
Voir Chapitre C, Section 1.
S Dévissez les écrous de roue.
S Retirez les roues.
S Dévissez les écrous de roue.
S Retirez les roues.
A
S Montez des roues neuves.
S Serrez les écrous de roue à la main.
A
S Montez des roues neuves.
S Serrez les écrous de roue à la main.
C
F
S Serrez les écrous de roue dans
l’ordre illustrée dans la figure, en
commençant par A, à un couple
réduit.
E
E
B
B
11.12 Système hydraulique
à
huile
S Ouvrez le couvercle sur le filtre à
huile hydraulique (74).
F 36
D
Roues motrices (AS)
210 Nm
Roues motrices (BS)
460 Nm
Roues motrices (CS)
520-- 620 Nm
Roues dìrectices (AS/BS)
176 Nm
Roues dìrectices (CS)
500-- 520 Nm
11.12 Système hydraulique
f
Couple de serrage des écrous de roue
D
Roues motrices (AS)
210 Nm
Roues motrices (BS)
460 Nm
Roues motrices (CS)
520-- 620 Nm
Roues dìrectices (AS/BS)
176 Nm
Roues dìrectices (CS)
500-- 520 Nm
filtre
F
S Serrez les écrous de roue dans le
même ordre au couple spécifié.
Couple de serrage des écrous de roue
du
C
S Serrez les écrous de roue dans
l’ordre illustrée dans la figure, en
commençant par A, à un couple
réduit.
S Serrez les écrous de roue dans le
même ordre au couple spécifié.
Changement
hydraulique
2
1
Voir Chapitre C, Section 1.
Changement
hydraulique
du
filtre
à
huile
S Ouvrez le couvercle sur le filtre à
huile hydraulique (74).
74
S Retirez le filtre à huile hydraulique et
changez--le.
S Retirez le filtre à huile hydraulique et
changez--le.
S Insérez le filtre à huile hydraulique et
replacez le couvercle.
S Insérez le filtre à huile hydraulique et
replacez le couvercle.
f
Ne laissez pas d’huile s’échapper.
Débarrassez--vous correctement de
l’huile hydraulique et du filtre.
1203.F
F 36
74
Ne laissez pas d’huile s’échapper.
Débarrassez--vous correctement de
l’huile hydraulique et du filtre.
1203.F
Nettoyage/changement du reniflard
du réservoir hydraulique
Nettoyage/changement du reniflard
du réservoir hydraulique
S Dévissez le reniflard du réservoir
hydraulique (75) de la buse de
remplissage d’huile hydraulique.
S Dévissez le reniflard du réservoir
hydraulique (75) de la buse de
remplissage d’huile hydraulique.
75
S Nettoyez le reniflard du réservoir
hydraulique.
S Nettoyez le reniflard du réservoir
hydraulique.
S’le le filtre du reniflard est toujours sale
après le nettoyage, changez le filtre du
reniflard du réservoir hydraulique.
S’le le filtre du reniflard est toujours sale
après le nettoyage, changez le filtre du
reniflard du réservoir hydraulique.
11.13 Système électrique
f
11.13 Système électrique
Contrôle de l’état, du niveau d’acide et de la densité de l’électrolyte de la batterie
L’acide de batterie est très corrosif et, par conséquent, tout contact avec celui--ci doit
être évité. Si de l’acide vient au contact de vêtements, de la peau ou des yeux, rincez
immédiatement les zones affectées avec de l’eau. En cas de contact avec les yeux,
contactez immédiatement un médecin. Neutralisez immédiatement tout acide de
batterie renversé.
S Vérifiez l’absence de fissure et de
fuite au niveau du logement de la
batterie (78).
1203.F
L’acide de batterie est très corrosif et, par conséquent, tout contact avec celui--ci doit
être évité. Si de l’acide vient au contact de vêtements, de la peau ou des yeux, rincez
immédiatement les zones affectées avec de l’eau. En cas de contact avec les yeux,
contactez immédiatement un médecin. Neutralisez immédiatement tout acide de
batterie renversé.
S Vérifiez l’absence de fissure et de
fuite au niveau du logement de la
batterie (78).
76
S Eliminez les résidus d’oxydation sur
les bornes de la batterie (76).
S Graissez les bornes de la batterie
avec de la graisse sans acide.
S Graissez les bornes de la batterie
avec de la graisse sans acide.
S Vérifiez le niveau d’acide.
A
f
Contrôle de l’état, du niveau d’acide et de la densité de l’électrolyte de la batterie
S Eliminez les résidus d’oxydation sur
les bornes de la batterie (76).
Le niveau d’acide doit se situer entre la
marque supérieure et la marque
inférieure.
75
76
S Vérifiez le niveau d’acide.
77
Le niveau d’acide doit se situer entre la
marque supérieure et la marque
inférieure.
78
77
78
S Dévissez les capuchons (77).
S Dévissez les capuchons (77).
S Si nécessaire, ajoutez de l’eau distillée jusqu’à la marque supérieure.
S Si nécessaire, ajoutez de l’eau distillée jusqu’à la marque supérieure.
S Contrôlez la densité de l’acide à l’aide d’un pèse--acide.
S Contrôlez la densité de l’acide à l’aide d’un pèse--acide.
La densité de l’acide pour une batterie correctement chargée est de 1,24 à 1,28 kg/l.
La densité de l’acide pour une batterie correctement chargée est de 1,24 à 1,28 kg/l.
S Chargez la batterie si nécessaire.
S Chargez la batterie si nécessaire.
S Replacez les capuchons.
S Replacez les capuchons.
Il n’est pas nécessaire de tester la densité ou le niveau de l’acide des batteries de faible
entretien.
F 37
A
1203.F
Il n’est pas nécessaire de tester la densité ou le niveau de l’acide des batteries de faible
entretien.
F 37
Contrôle des fusibles électriques
En cas de pannes dans le système
électrique, vérifier les fusibles situés
sous le capot du moteur.
S Ouvrir le capot du moteur et retirer le
couvercle du boîtier à fusibles (79).
85
84
83
82
Contrôle des fusibles électriques
81 80
En cas de pannes dans le système
électrique, vérifier les fusibles situés
sous le capot du moteur.
S Ouvrir le capot du moteur et retirer le
couvercle du boîtier à fusibles (79).
79
S Contrôler l’état et la valeur des
fusibles, au besoin, les changer.
S Contrôler l’état et la valeur des
fusibles, au besoin, les changer.
S Remonter le couvercle du boîtier à
fusibles (103).
S Remonter le couvercle du boîtier à
fusibles (103).
86
85
84
83
82
81 80
79
86
87
91
90
89
87
88
91
F Boîte à fusibles standard (Noir)
Protection:
88
Modèles 16-- 30
Ampère
Pos.
Protection:
Ampère
80 (A)
Feux de travail
20 A
80 (A)
Feux de travail
20 A
81 (B)
Changement de vitesse, phare
10 A
81 (B)
Changement de vitesse, phare
10 A
82 (C)
Phares, Feux de freins, Feux arrière
20 A
82 (C)
Phares, Feux de freins, Feux arrière
20 A
83 (D)
Compteur d’heures, Panneau d’instrumentation de
l’ordinateur
20 A
83 (D)
Compteur d’heures, Panneau d’instrumentation de
l’ordinateur
20 A
84 (E)
Avertisseur sonore, Système d’allumage, Feu de travail
arrière
15 A
84 (E)
Avertisseur sonore, Système d’allumage, Feu de travail
arrière
15 A
85 (F)
Horloge
15 A
85 (F)
Horloge
15 A
Modèles 40-- 50
Pos.
F 38
89
F Boîte à fusibles standard (Noir)
Modèles 16-- 30
Pos.
90
Protection de:
Modèles 40-- 50
Intensité
nominale
Pos.
Protection de:
Intensité
nominale
80 (A)
Feux de travail S2 & S3, feu de travail arrière
15 A
80 (A)
Feux de travail S2 & S3, feu de travail arrière
15 A
81 (B)
Levier de vitesse, feu de marche arrière, alarme sonore
de marche arrière, phare de patrouille
10 A
81 (B)
Levier de vitesse, feu de marche arrière, alarme sonore
de marche arrière, phare de patrouille
10 A
82 (C)
Un jeu de feux B, feux stop (relais) verrouillage de levier
de vitesse
15 A
82 (C)
Un jeu de feux B, feux stop (relais) verrouillage de levier
de vitesse
15 A
83 (D)
Relais de démarrage au point mort, alimentation d’ordinateur, alimentation de tableau de bord
10 A
83 (D)
Relais de démarrage au point mort, alimentation d’ordinateur, alimentation de tableau de bord
10 A
84 (E)
Solénoïde de carburant, klaxon
10 A
84 (E)
Solénoïde de carburant, klaxon
10 A
85 (F)
Horloge (tableau de bord)
10 A
85 (F)
Horloge (tableau de bord)
10 A
1203.F
F 38
1203.F
f Boîte à fusibles des options (Rouge) - Réglementation routière allemande
f Boîte à fusibles des options (Rouge) - Réglementation routière allemande
Modèles 16-- 30
Modèles 16-- 30
Pos.
Protection:
Ampère
Pos.
Protection:
Ampère
86 (A)
Clignotants
15 A
86 (A)
Clignotants
15 A
87 (B)
Fusible principal, fusible D&E, spot optionnel arrière &
feux de détresse
15 A
87 (B)
Fusible principal, fusible D&E, spot optionnel arrière &
feux de détresse
15 A
88 (C)
Phares
15 A
88 (C)
Phares
15 A
89 (D)
Feux de position droits avant & arrière
5A
89 (D)
Feux de position droits avant & arrière
5A
90 (E)
Feux de position gauches avant & arrière
5A
90 (E)
Feux de position gauches avant & arrière
5A
91 (F)
Feux de freins
5A
91 (F)
Feux de freins
5A
Modèles 40-- 50
Pos.
1203.F
Protection de:
Modèles 40-- 50
Intensité
nominale
Pos.
Protection de:
Intensité
nominale
86 (A)
Clignotant, relais de phare
15 A
86 (A)
Clignotant, relais de phare
15 A
87 (B)
Feux de détresse, feux latéraux (principaux), relais de
feux allumés
15 A
87 (B)
Feux de détresse, feux latéraux (principaux), relais de
feux allumés
15 A
88 (C)
Phares
15 A
88 (C)
Phares
15 A
89 (D)
Feux latéraux avant & arrière droit
5A
89 (D)
Feux latéraux avant & arrière droit
5A
90 (E)
Feux latéraux avant & arrière gauche
10 A
90 (E)
Feux latéraux avant & arrière gauche
10 A
91 (F)
Feux stop
5A
91 (F)
Feux stop
5A
F 39
1203.F
F 39
f Boîte à fusibles des options 3 (Vert)
- Cabine seulement
97
96
95
94
93
f Boîte à fusibles des options 3 (Vert)
- Cabine seulement
92
Modèles 16-- 30
Pos.
95
94
93
92
Protection:
Ampère
Pos.
Protection:
Ampère
92 (A)
Chauffage de la cabine
15 A
92 (A)
Chauffage de la cabine
15 A
93 (B)
Essuie--glace de pare--brise avant
15 A
93 (B)
Essuie--glace de pare--brise avant
15 A
94 (C)
Essuie--glace de pare--brise arrière
15 A
94 (C)
Essuie--glace de pare--brise arrière
15 A
95 (D)
Lave--glace arrière
5A
95 (D)
Lave--glace arrière
5A
96 (E)
Dispositif d’essuyage et de lavage du toit
5A
96 (E)
Dispositif d’essuyage et de lavage du toit
5A
97 (F)
Chauffage du panneau arrière
5A
97 (F)
Chauffage du panneau arrière
5A
Pos.
Modèles 40-- 50
Protection de:
Intensité
nominale
Pos.
Protection de:
Intensité
nominale
92 (A)
Radiateur de cabine
10 A
92 (A)
Radiateur de cabine
10 A
93 (B)
Moteur d’essuie--glace avant
10 A
93 (B)
Moteur d’essuie--glace avant
10 A
94 (C)
Lave--glace, siège chauffant
15 A
94 (C)
Lave--glace, siège chauffant
15 A
95 (D)
Vitre arrière chauffante
10 A
95 (D)
Vitre arrière chauffante
10 A
96 (E)
Moteur d’essuie--glace arrière
10 A
96 (E)
Moteur d’essuie--glace arrière
10 A
97 (F)
Lampe d’habitacle
10 A
97 (F)
Lampe d’habitacle
10 A
Modèles 40-- 50 - Fusible en ligne
Pos.
Modèles 40-- 50 - Fusible en ligne
Protection de:
Situé sous le couvercle avant près de l’in- Klaxon (frein de stationnement desserré)
terrupteur du frein de stationnement
Pos.
Intensité
nominale
Le schéma de câblage électrique du chariot se trouve dans le catalogue de pièces
détachées ou dans le manuel de réparation correspondant.
Protection de:
Situé sous le couvercle avant près de l’in- Klaxon (frein de stationnement desserré)
terrupteur du frein de stationnement
50A
11.14 Appareillage électrique et potentiomètres de contrôle
A
Intensité
nominale
50A
Le schéma de câblage électrique du chariot se trouve dans le catalogue de pièces
détachées ou dans le manuel de réparation correspondant.
11.14 Appareillage électrique et potentiomètres de contrôle
L’appareillage de distribution et les potentiomètres de commande doivent être installés
et étalonnés par une personne compétente, sous peine d’entraîner un mauvais
fonctionnement de ce véhicule, voire un fonctionnement dangereux dans des cas
extrêmes.
F 40
96
Modèles 16-- 30
Modèles 40-- 50
A
97
1203.F
L’appareillage de distribution et les potentiomètres de commande doivent être installés
et étalonnés par une personne compétente, sous peine d’entraîner un mauvais
fonctionnement de ce véhicule, voire un fonctionnement dangereux dans des cas
extrêmes.
F 40
1203.F
12
Système d’échappement
12
Il faut contrôler régulièrement les émissions du système d’échappement. Des gaz
d’échappement noirs ou bleutés signifient que les émissions se sont dégradées, et il
faut alors consulter un spécialiste.
13
1203.F
Mise hors service
Système d’échappement
Il faut contrôler régulièrement les émissions du système d’échappement. Des gaz
d’échappement noirs ou bleutés signifient que les émissions se sont dégradées, et il
faut alors consulter un spécialiste.
13
Mise hors service
La mise hors service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’au fabricant ou à un
de ses représentants agréés.
La mise hors service du chariot élévateur ne peut être confiée qu’au fabricant ou à un
de ses représentants agréés.
Généralités
Généralités
Mise hors service -- travail effectué par le technicien compétent pour préparer le chariot
élévateur pour le transport.
Mise hors service -- travail effectué par le technicien compétent pour préparer le chariot
élévateur pour le transport.
Equipement de Levage Exige
Equipement de Levage Exige
Chaînes et crochets capables de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille
de caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Chaînes et crochets capables de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille
de caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Grue ou treuil capable de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille de
caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Grue ou treuil capable de supporter le poids du chariot élévateur -- voir la feuille de
caractéristiques techniques pour le poids du chariot élévateur.
Démontage du Chariot Élévateur
Démontage du Chariot Élévateur
Le démontage/la mise hors service du chariot élévateur ne doit être confiée qu’au
technicien compétent. Cependant, à titre d’information, les procédures de démontage
sont les suivantes:
Le démontage/la mise hors service du chariot élévateur ne doit être confiée qu’au
technicien compétent. Cependant, à titre d’information, les procédures de démontage
sont les suivantes:
S Purger le carburant Diesel du chariot élévateur, le cas échéant.
S Purger le carburant Diesel du chariot élévateur, le cas échéant.
S Purger l’huile hydraulique du chariot élévateur dans un conteneur adéquat.
S Purger l’huile hydraulique du chariot élévateur dans un conteneur adéquat.
S Retirer les bouteilles de gaz de pétrole liquéfié, le cas échéant.
S Retirer les bouteilles de gaz de pétrole liquéfié, le cas échéant.
S Retirer les accessoires, ex: feux, éclairage fixés, etc.
S Retirer les accessoires, ex: feux, éclairage fixés, etc.
S Retirer le mât du chariot élévateur.
S Retirer le mât du chariot élévateur.
S Retirer les vèrins d’inclinaison du chariot élévateur.
S Retirer les vèrins d’inclinaison du chariot élévateur.
S Emballer les sous--ensembles du chariot élévateur.
S Emballer les sous--ensembles du chariot élévateur.
Au cours de la mise hors service, bien veiller à ce que les composants retirés du chariot
élévateur frontal soient protégés contre la contamination, par exemple:
Au cours de la mise hors service, bien veiller à ce que les composants retirés du chariot
élévateur frontal soient protégés contre la contamination, par exemple:
S Nettoyer tous les composants, les raccords et la zone adjacente avant la dépose.
S Nettoyer tous les composants, les raccords et la zone adjacente avant la dépose.
S Lors de la dépose d’un composant, boucher tous les raccords ouverts.
S Lors de la dépose d’un composant, boucher tous les raccords ouverts.
F 41
1203.F
F 41
14
F 42
Inspection
14
Inspection
Généralités
Généralités
Afin d’assurer l’exploitation en toute sécurité du chariot élévateur, il faut maintenir des
conditions d’exploitation et de travail sûres. Par conséquent, il est nécessaire de
surveiller le chariot en procédant à des inspections et des essais. Les inspections et les
essais doivent être organisés par l’utilisateur et effectués comme il est spécifié à la
section “Definitions des Inspecteurs”.
Afin d’assurer l’exploitation en toute sécurité du chariot élévateur, il faut maintenir des
conditions d’exploitation et de travail sûres. Par conséquent, il est nécessaire de
surveiller le chariot en procédant à des inspections et des essais. Les inspections et les
essais doivent être organisés par l’utilisateur et effectués comme il est spécifié à la
section “Definitions des Inspecteurs”.
Les essais effectués doivent être consignés dans un journal de bord du chariot
élévateur.
Les essais effectués doivent être consignés dans un journal de bord du chariot
élévateur.
Il est exigé de l’inspecteur que les essais soient effectués en toute objectivité et que la
délivrance ou la non--délivrance d’un certificat d’essai ne soit pas influencée par des
considérations opérationnelles ou administratives.
Il est exigé de l’inspecteur que les essais soient effectués en toute objectivité et que la
délivrance ou la non--délivrance d’un certificat d’essai ne soit pas influencée par des
considérations opérationnelles ou administratives.
Les réglages et les réparations nécessaires doivent être effectués immédiatement.
Les réglages et les réparations nécessaires doivent être effectués immédiatement.
Les réglementations de prévention des accidents sont des réglementations statutaires
qui engagent légalement la partie contractante (c--à--d l’opérateur du chariot
élévateur). Le non--respect peut être considéré comme une violation du droit civil et du
droit criminel.
Les réglementations de prévention des accidents sont des réglementations statutaires
qui engagent légalement la partie contractante (c--à--d l’opérateur du chariot
élévateur). Le non--respect peut être considéré comme une violation du droit civil et du
droit criminel.
Definitions des Inspecteurs
Definitions des Inspecteurs
Inspecteur de routine:
Une personne connaissant suffisamment bien le
fonctionnement du chariot élévateur spécifique pour identifier des défauts évidents.
Inspecteur de routine:
Une personne connaissant suffisamment bien le
fonctionnement du chariot élévateur spécifique pour identifier des défauts évidents.
Technicien expérimenté: Une personne qui, en raison de sa formation et de son
expérience professionnelles, connaît suffisamment le type de chariot élévateur
spécifique et qui est suffisamment familiarisée avec les réglementations applicables
pour déterminer les déviations par rapport aux conditions correctes (personnes
spécialement formées).
Technicien expérimenté: Une personne qui, en raison de sa formation et de son
expérience professionnelles, connaît suffisamment le type de chariot élévateur
spécifique et qui est suffisamment familiarisée avec les réglementations applicables
pour déterminer les déviations par rapport aux conditions correctes (personnes
spécialement formées).
Expert technicien: Un technicien connaissant bien la conception, la structure et
l’entretien du type de chariot élévateur spécifique ainsi que les réglementations et
normes, et qui est en mesure de juger de la conformité pour assurer un fonctionnement
ultérieur en toute sécurité.
Expert technicien: Un technicien connaissant bien la conception, la structure et
l’entretien du type de chariot élévateur spécifique ainsi que les réglementations et
normes, et qui est en mesure de juger de la conformité pour assurer un fonctionnement
ultérieur en toute sécurité.
Inspection initiale et inspection après des réparations ou des modifications
majeures
Inspection initiale et inspection après des réparations ou des modifications
majeures
Avant la mise en service d’un chariot élévateur neuf, ayant subi des réparations ou des
modifications importantes, celui--ci doit être inspecté et testé. Cette inspection qui
inclut un contrôle de la documentation, consiste en un examen visuel et une vérification
des fonctions et de l’efficacité.
Avant la mise en service d’un chariot élévateur neuf, ayant subi des réparations ou des
modifications importantes, celui--ci doit être inspecté et testé. Cette inspection qui
inclut un contrôle de la documentation, consiste en un examen visuel et une vérification
des fonctions et de l’efficacité.
L’inspection et les essais incluent:
L’inspection et les essais incluent:
S vérification de l’identification du chariot élévateur, y compris l’étiquetage;
S vérification de l’identification du chariot élévateur, y compris l’étiquetage;
S vérification des composants et de l’équipement
l’endommagement, la corrosion ou tout autre défaut;
S vérification des composants et de l’équipement
l’endommagement, la corrosion ou tout autre défaut;
en
ce
qui concerne
en
ce
qui concerne
S essai de fonctionnement des mécanismes;
S essai de fonctionnement des mécanismes;
S vérification de l’équipement de sécurité, des espacements et de l’absence de risque
d’enrayage, etc.;
S vérification de l’équipement de sécurité, des espacements et de l’absence de risque
d’enrayage, etc.;
S essai de charge, soit en capacité nominale soit en capacité réelle, conformément
aux exigences légales nationales applicables;
S essai de charge, soit en capacité nominale soit en capacité réelle, conformément
aux exigences légales nationales applicables;
S accessoires.
S accessoires.
1203.F
F 42
1203.F
Inspection Avant Utilisation
Inspection Avant Utilisation
Avant son utilisation, le chariot élévateur doit être contrôlé par un inspecteur de routine.
En général, cette inspection est un essai de fonctionnement du chariot élévateur, une
inspection visuelle pour les défauts évidents et l’inspection de tous les accessoires.
Avant son utilisation, le chariot élévateur doit être contrôlé par un inspecteur de routine.
En général, cette inspection est un essai de fonctionnement du chariot élévateur, une
inspection visuelle pour les défauts évidents et l’inspection de tous les accessoires.
14.1 Contrôle de sécurité périodique et en cas d’évènements inhabituels (D:
Contrôle effectué dans le cadre de la prévention sur les accidents selon la
prescription BGV D27)
14.1 Contrôle de sécurité périodique et en cas d’évènements inhabituels (D:
Contrôle effectué dans le cadre de la prévention sur les accidents selon la
prescription BGV D27)
Au moins une fois par an et après un évènement inhabituel, le chariot doit être contrôlé
par une personne qualifiée à cet effet. Cette personne doit remettre son expertise et
son jugement uniquement du point de vue de la sécurité, sans avoir été influencé par
l’entreprise ou des raisons commerciales. Elle doit faire preuve de connaissances et
expériences suffisantes pour être en mesure de juger de l’état d’un chariot de
manutention et de l’efficacité d’un dispositif de sécurité selon les règles techniques et
de base pour la vérification des chariots.
Au moins une fois par an et après un évènement inhabituel, le chariot doit être contrôlé
par une personne qualifiée à cet effet. Cette personne doit remettre son expertise et
son jugement uniquement du point de vue de la sécurité, sans avoir été influencé par
l’entreprise ou des raisons commerciales. Elle doit faire preuve de connaissances et
expériences suffisantes pour être en mesure de juger de l’état d’un chariot de
manutention et de l’efficacité d’un dispositif de sécurité selon les règles techniques et
de base pour la vérification des chariots.
Ce contrôle comprend une vérification complète de l’état technique du chariot relative
à la sécurité contre les accidents. En outre, le chariot doit subir un contrôle concernant
les endommagements pouvant être causés par une utilisation éventuellement non
conforme. Un protocole de contrôle doit être établi. Les résultats du contrôle doivent
être conservés au moins jusqu’au deuxième prochain contrôle.
Ce contrôle comprend une vérification complète de l’état technique du chariot relative
à la sécurité contre les accidents. En outre, le chariot doit subir un contrôle concernant
les endommagements pouvant être causés par une utilisation éventuellement non
conforme. Un protocole de contrôle doit être établi. Les résultats du contrôle doivent
être conservés au moins jusqu’au deuxième prochain contrôle.
L’exploitant est chargé de supprimer les dérangements dans les plus brefs délais.
L’exploitant est chargé de supprimer les dérangements dans les plus brefs délais.
A
A
Pour ces contrôles, le fabricant a créé
un service de sécurité spécial qui est
assuré par des employés munis de la
formation correspondante. Le chariot
est muni d’une plaquette de contrôle
visible lorsque celui--ci a été effectué.
Cette plaquette indique le mois et
l’année du prochain contrôle.
Exemple pour D:
1203.F
Pour ces contrôles, le fabricant a créé
un service de sécurité spécial qui est
assuré par des employés munis de la
formation correspondante. Le chariot
est muni d’une plaquette de contrôle
visible lorsque celui--ci a été effectué.
Cette plaquette indique le mois et
l’année du prochain contrôle.
Exemple pour D:
Résultats des Inspections
Résultats des Inspections
Les résultats des inspections régulières seront enregistrés par le personnel chargé de
l’inspection.
Les résultats des inspections régulières seront enregistrés par le personnel chargé de
l’inspection.
Les rapports des techniciens expérimentés détailleront les observations. Les rapports
des experts techniciens renfermeront les conclusions tirées de ces observations.
Les rapports des techniciens expérimentés détailleront les observations. Les rapports
des experts techniciens renfermeront les conclusions tirées de ces observations.
Si, au cours d’une inspection, tout défaut, usure ou endommagement représentant un
risque pour la sécurité est observé, il est nécessaire d’y remédier avant que le chariot
élévateur ne soit remis en service.
Si, au cours d’une inspection, tout défaut, usure ou endommagement représentant un
risque pour la sécurité est observé, il est nécessaire d’y remédier avant que le chariot
élévateur ne soit remis en service.
Les procédures planifiées d’inspection, de lubrification et d’entretien préventif doivent
être observées. Les dossiers jugés nécessaires (ou réclamés par l’autorité nationale)
doivent être conservés.
Les procédures planifiées d’inspection, de lubrification et d’entretien préventif doivent
être observées. Les dossiers jugés nécessaires (ou réclamés par l’autorité nationale)
doivent être conservés.
F 43
1203.F
F 43
15
Stockage
Stockage
Stockage prolonge des Chariots Elévateurs
Généralités
Généralités
Au cas où le ou les chariots ne sont pas utilisés pendant quatre semaines et plus, des
produits de protection doivent être appliqués. Tous les produits de protection doivent
être appliqués par pulvérisateur ou aérosol afin d’assurer une couverture maximum.
Au cas où le ou les chariots ne sont pas utilisés pendant quatre semaines et plus, des
produits de protection doivent être appliqués. Tous les produits de protection doivent
être appliqués par pulvérisateur ou aérosol afin d’assurer une couverture maximum.
Avant d’effectuer les opérations de protection, il est important de s’assurer que les
précautions suivantes soient observées:
Avant d’effectuer les opérations de protection, il est important de s’assurer que les
précautions suivantes soient observées:
S Tout endommagement du style marques, rayures, etc. sur les chariots, les
accessoires, etc. entièrement peints doivent subir une retouche.
S Tout endommagement du style marques, rayures, etc. sur les chariots, les
accessoires, etc. entièrement peints doivent subir une retouche.
S Les composants non peints doivent être protégés contre la rouille, le tartre, les
scories de soudure, la peinture et l’humidité.
S Les composants non peints doivent être protégés contre la rouille, le tartre, les
scories de soudure, la peinture et l’humidité.
S Les zones pour le traitement seront exposées pour assurer un accès maximum aux
produits de protection.
S Les zones pour le traitement seront exposées pour assurer un accès maximum aux
produits de protection.
Agents préservatifs
Agents préservatifs
Catégories de protection
Catégories de protection
Les zones ou les composants individuels devront être protégés par différentes
préparations. Les catégories ci--dessous répertorient l’usage général pour les
différentes préparations.
Catégorie A Protection de base contre la rouille des composants qui bougeront un
peu au cours de la période de rangement ou du transport.
Les zones ou les composants individuels devront être protégés par différentes
préparations. Les catégories ci--dessous répertorient l’usage général pour les
différentes préparations.
Catégorie A Protection de base contre la rouille des composants qui bougeront un
peu au cours de la période de rangement ou du transport.
Catégorie B Equipement électrique de base, connexions, etc.
Catégorie B Equipement électrique de base, connexions, etc.
Catégorie C Pour utilisation sur les zones ou les composants qui resteront statiques
au cours du rangement et du transport.
Catégorie C Pour utilisation sur les zones ou les composants qui resteront statiques
au cours du rangement et du transport.
Produit de protection recommandé
(famille chimique)
F 44
15
Stockage prolonge des Chariots Elévateurs
Produit de protection recommandé
(famille chimique)
Catégorie
Catégorie
Film à dépôt de solvant paraffiné qui va déplacer l’humidité et
agir en tant que lubrifiant «sans projection»
A
Film à dépôt de solvant paraffiné qui va déplacer l’humidité et
agir en tant que lubrifiant «sans projection»
A
Film lubrifiant protecteur qui est non--conducteur et reste actif
même à des températures bien au--dessous de zéro
B
Film lubrifiant protecteur qui est non--conducteur et reste actif
même à des températures bien au--dessous de zéro
B
Un agent de prévention de la corrosion à film paraffiné,
déplaçant l’eau, à dépôt de solvant
C
Un agent de prévention de la corrosion à film paraffiné,
déplaçant l’eau, à dépôt de solvant
C
Préparation des chariots élévateurs pour le stockage
Préparation des chariots élévateurs pour le stockage
Ensemble de mât.
Ensemble de mât.
S Abaisser complètement le mât.
S Abaisser complètement le mât.
S Pulvériser les composants suivants en utilisant des produits de protection de
catégorie A:
S Pulvériser les composants suivants en utilisant des produits de protection de
catégorie A:
S Chaîne, points d’ancrage de chaîne, rouleaux de chaîne, goupilles de fixation du
mât, glissière télescopique, tige de vèrin de levage exposée, voie de roulement des
rouleaux à l’intérieur du mât et goupilles de fourches.
S Chaîne, points d’ancrage de chaîne, rouleaux de chaîne, goupilles de fixation du
mât, glissière télescopique, tige de vèrin de levage exposée, voie de roulement des
rouleaux à l’intérieur du mât et goupilles de fourches.
1203.F
F 44
1203.F
1203.F
Essieu directeur
Essieu directeur
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Tige de vèrin exposée, roulements et goupilles de coulisse, écrous de roue.
S Tige de vèrin exposée, roulements et goupilles de coulisse, écrous de roue.
S S’assurer que tous les graisseurs soient entièrement graissés, ex: axe--pivot,
moyeux, etc., en utilisant un pistolet de graissage.
S S’assurer que tous les graisseurs soient entièrement graissés, ex: axe--pivot,
moyeux, etc., en utilisant un pistolet de graissage.
Ensemble d’essieu moteur.
Ensemble d’essieu moteur.
S S’assurer que des bouchons protecteurs soient montés sur les graisseurs des
freins.
S S’assurer que des bouchons protecteurs soient montés sur les graisseurs des
freins.
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Timonerie du frein de stationnement, écrous de roue, tous les ensembles
d’extrémité à oeillet Keyte, vèrin d’inclinaison du châssis.
S Timonerie du frein de stationnement, écrous de roue, tous les ensembles
d’extrémité à oeillet Keyte, vèrin d’inclinaison du châssis.
Commandes et tringles.
Commandes et tringles.
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie A:
S Arbre et mécanisme articulé de commande de la vanne de régulation hydraulique,
parties supérieures exposées de la pièce d’espacement de vanne, mécanisme
articulé de changement de vitesse et pivots, arbre de pédale de frein et timonerie,
mécanisme articulé et pivots d’accélérateur, liaisons de câble d’arrêt, extrémités
exposées de câble interne d’accélérateur et de câble de frein. Extrémités de câble
de commande flexible.
S Arbre et mécanisme articulé de commande de la vanne de régulation hydraulique,
parties supérieures exposées de la pièce d’espacement de vanne, mécanisme
articulé de changement de vitesse et pivots, arbre de pédale de frein et timonerie,
mécanisme articulé et pivots d’accélérateur, liaisons de câble d’arrêt, extrémités
exposées de câble interne d’accélérateur et de câble de frein. Extrémités de câble
de commande flexible.
Composants électriques.
Composants électriques.
S Débrancher la batterie et enduire généreusement les bornes de batterie avec de la
vaseline.
S Débrancher la batterie et enduire généreusement les bornes de batterie avec de la
vaseline.
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie B:
S Pulvériser les composants suivants avec des produits de protection de catégorie B:
S Toutes les parties en métal nu exposées sur l’alternateur, les bornes de l’alternateur,
les bornes du moteur de démarreur, les bornes du klaxon, les bornes de
l’interrupteur à vide, les bornes de console et les connecteurs sur le dessous du
capot. Microrupteurs. Composants électriques auxiliaires tels que les feux
stop/arrière et les phares, etc. Tous les connecteurs, le pupitre de commande.
S Toutes les parties en métal nu exposées sur l’alternateur, les bornes de l’alternateur,
les bornes du moteur de démarreur, les bornes du klaxon, les bornes de
l’interrupteur à vide, les bornes de console et les connecteurs sur le dessous du
capot. Microrupteurs. Composants électriques auxiliaires tels que les feux
stop/arrière et les phares, etc. Tous les connecteurs, le pupitre de commande.
Siège et tableau de bord.
Siège et tableau de bord.
S Pulvériser les glissières et mécanisme du siège avec des produits de protection de
catégorie A.
S Pulvériser les glissières et mécanisme du siège avec des produits de protection de
catégorie A.
S Couvrir le siège et le tableau de bord d’une feuille en polythène et coller à l’aide de
ruban adhésif: laisser la clé exposée.
S Couvrir le siège et le tableau de bord d’une feuille en polythène et coller à l’aide de
ruban adhésif: laisser la clé exposée.
Echappement.
Echappement.
S Retoucher le silencieux et le tuyau d’échappement en utilisant de la peinture noire
résistant à la chaleur.
S Retoucher le silencieux et le tuyau d’échappement en utilisant de la peinture noire
résistant à la chaleur.
Cabine.
Cabine.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie A les loquets de portière, les
charnières de portière et le mécanisme coulissant de la portière.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie A les loquets de portière, les
charnières de portière et le mécanisme coulissant de la portière.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie B le moteur d’essuie--glace et les
bornes.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie B le moteur d’essuie--glace et les
bornes.
Divers.
Divers.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie A les goupilles de charnière du
capot, les loquets du capot et la plaque du constructeur du chariot élévateur.
S Pulvériser de produits de protection de catégorie A les goupilles de charnière du
capot, les loquets du capot et la plaque du constructeur du chariot élévateur.
F 45
1203.F
F 45
F 46
Pneus.
Pneus.
S Placer le chariot élévateur sur des tréteaux pour éviter l’endommagement des
pneus.
S Placer le chariot élévateur sur des tréteaux pour éviter l’endommagement des
pneus.
Utilisation du chariot après une longue période d’arrêt.
Utilisation du chariot après une longue période d’arrêt.
S Retirer, le cas échéant, les bouchons de protection, le polythène, etc. utilisés pour
préparer le ou les chariots élévateurs pour leur stockage.
S Retirer, le cas échéant, les bouchons de protection, le polythène, etc. utilisés pour
préparer le ou les chariots élévateurs pour leur stockage.
S Avant de démarrer le véhicule, le conducteur doit s’assurer que celui--ci soit en bon
état.
S Avant de démarrer le véhicule, le conducteur doit s’assurer que celui--ci soit en bon
état.
Stockage sur une courte pèriode des Chariots Elévateurs
Stockage sur une courte pèriode des Chariots Elévateurs
Le stockage sur une courte pèriode dans des endroits secs ne réclame aucune action
particulière.
Le stockage sur une courte pèriode dans des endroits secs ne réclame aucune action
particulière.
Protection du Moteur Hors Service
Protection du Moteur Hors Service
Généralités
Généralités
Stockage sur une courte pèriode
Stockage sur une courte pèriode
S Jusqu’à sept jours -- aucune action nécessaire.
S Jusqu’à sept jours -- aucune action nécessaire.
S Jusqu’à trois mois -- chaque semaine, faire tourner le moteur jusqu’à ce que la
température de service normale soit atteinte. S’il n’est pas possible de faire tourner
le moteur, tourner le vilebrequin à la main (au moins trois tours).
S Jusqu’à trois mois -- chaque semaine, faire tourner le moteur jusqu’à ce que la
température de service normale soit atteinte. S’il n’est pas possible de faire tourner
le moteur, tourner le vilebrequin à la main (au moins trois tours).
Stockage sur une longue pèriode
Stockage sur une longue pèriode
Les recommandations ci--dessous permettent d’éviter tout endommagement
lorsqu’un moteur est mis hors service pour une période prolongée (trois mois ou plus).
Observer ces procédures dès que le moteur est retiré du service. Les instructions sur
l’utilisation des produits POWERPART figurent à l’extérieur de chaque conteneur. Les
produits POWERPART, ou leurs équivalents, sont disponibles auprès de votre
revendeur ou distributeur le plus proche.
Les recommandations ci--dessous permettent d’éviter tout endommagement
lorsqu’un moteur est mis hors service pour une période prolongée (trois mois ou plus).
Observer ces procédures dès que le moteur est retiré du service. Les instructions sur
l’utilisation des produits POWERPART figurent à l’extérieur de chaque conteneur. Les
produits POWERPART, ou leurs équivalents, sont disponibles auprès de votre
revendeur ou distributeur le plus proche.
Instructions.
Instructions.
S Bien nettoyer l’extérieur du moteur.
S Bien nettoyer l’extérieur du moteur.
S Lorsqu’un carburant préservateur doit être utilisé, purger le système de carburant
et remplir de carburant préservateur. Le carburant préservateur peut être ajouté au
carburant normal pour le changer en carburant préservateur. Si du carburant
préservateur n’est pas utilisé, le système peut être conservé rempli de carburant
normal mais ce carburant devra être purgé et jeter à la fin de la période de stockage
ainsi que le filtre à carburant.
S Lorsqu’un carburant préservateur doit être utilisé, purger le système de carburant
et remplir de carburant préservateur. Le carburant préservateur peut être ajouté au
carburant normal pour le changer en carburant préservateur. Si du carburant
préservateur n’est pas utilisé, le système peut être conservé rempli de carburant
normal mais ce carburant devra être purgé et jeter à la fin de la période de stockage
ainsi que le filtre à carburant.
S Faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il soit chaud. Remédier à toute fuite de
carburant, d’huile de lubrification ou d’air. Couper le moteur et purger le carter d’huile
de son contenu.
S Faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il soit chaud. Remédier à toute fuite de
carburant, d’huile de lubrification ou d’air. Couper le moteur et purger le carter d’huile
de son contenu.
S Remplacer la boîte métallique de filtre à huile de lubrification.
S Remplacer la boîte métallique de filtre à huile de lubrification.
S Remplir le carter jusqu’à la marque de maxi sur la jauge avec de l’huile de
lubrification vierge ou un fluide préservateur correct. Le fluide préservateur peut être
ajouté à l’huile de lubrification pour assurer la protection contre la corrosion au cours
de la période de rangement. Si un fluide préservateur est utilisé, celui--ci doit être
purgé et de l’huile de lubrification normale doit être utilisée avant que le moteur ne
soit remis en service.
S Remplir le carter jusqu’à la marque de maxi sur la jauge avec de l’huile de
lubrification vierge ou un fluide préservateur correct. Le fluide préservateur peut être
ajouté à l’huile de lubrification pour assurer la protection contre la corrosion au cours
de la période de rangement. Si un fluide préservateur est utilisé, celui--ci doit être
purgé et de l’huile de lubrification normale doit être utilisée avant que le moteur ne
soit remis en service.
S Purger le système de refroidissement. Pour assurer la protection contre la corrosion,
il est préférable de remplir le système de refroidissement avec un réfrigérant
S Purger le système de refroidissement. Pour assurer la protection contre la corrosion,
il est préférable de remplir le système de refroidissement avec un réfrigérant
1203.F
F 46
1203.F
A
contenant un inhibiteur de corrosion. Si une protection contre le gel est nécessaire,
utiliser un mélange antigel. Si aucune protection contre le gel n’est nécessaire,
utiliser de l’eau avec un mélange inhibiteur de corrosion agréé.
contenant un inhibiteur de corrosion. Si une protection contre le gel est nécessaire,
utiliser un mélange antigel. Si aucune protection contre le gel n’est nécessaire,
utiliser de l’eau avec un mélange inhibiteur de corrosion agréé.
S Faire tourner le moteur pendant une courte période pour distribuer l’huile de
lubrification et le réfrigérant autour du moteur.
S Faire tourner le moteur pendant une courte période pour distribuer l’huile de
lubrification et le réfrigérant autour du moteur.
S Nettoyer le reniflard du moteur et sceller l’extrémité du tuyau.
S Nettoyer le reniflard du moteur et sceller l’extrémité du tuyau.
S Retirer les injecteurs et pulvériser du fluide préservateur dans chaque alésage de
cylindre. Si ce produit n’est pas disponible, de l’huile de lubrification de moteur vierge
assurera un certain degré de protection. Pulvériser dans les alésages de cylindre
140ml d’huile de lubrification répartis uniformément entre les six cylindres.
S Retirer les injecteurs et pulvériser du fluide préservateur dans chaque alésage de
cylindre. Si ce produit n’est pas disponible, de l’huile de lubrification de moteur vierge
assurera un certain degré de protection. Pulvériser dans les alésages de cylindre
140ml d’huile de lubrification répartis uniformément entre les six cylindres.
S Tourner lentement le vilebrequin d’un tour, puis installer les injecteurs équipés de
rondelles d’appui neuves.
S Tourner lentement le vilebrequin d’un tour, puis installer les injecteurs équipés de
rondelles d’appui neuves.
S Retirer le filtre à air et tout tuyau installé entre le filtre à air et le conduit d’admission.
Pulvériser du fluide préservateur dans le conduit d’admission. Sceller le conduit
avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Retirer le filtre à air et tout tuyau installé entre le filtre à air et le conduit d’admission.
Pulvériser du fluide préservateur dans le conduit d’admission. Sceller le conduit
avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Retirer le tuyau d’échappement. Pulvériser du fluide préservateur dans le collecteur
d’échappement. Sceller le collecteur avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Retirer le tuyau d’échappement. Pulvériser du fluide préservateur dans le collecteur
d’échappement. Sceller le collecteur avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Retirer le bouchon de remplissage d’huile de lubrification. Pulvériser du fluide
préservateur autour de l’arbre à cames. Remettre le bouchon de remplissage.
S Retirer le bouchon de remplissage d’huile de lubrification. Pulvériser du fluide
préservateur autour de l’arbre à cames. Remettre le bouchon de remplissage.
S Débrancher la batterie et la ranger en lieu sûr et à pleine charge. Avant de ranger
la batterie, protéger les bornes de la batterie contre la corrosion. Du fluide
préservateur peut être utilisé sur les bornes.
S Débrancher la batterie et la ranger en lieu sûr et à pleine charge. Avant de ranger
la batterie, protéger les bornes de la batterie contre la corrosion. Du fluide
préservateur peut être utilisé sur les bornes.
S Sceller le reniflard du réservoir de carburant ou le bouchon de remplissage de
carburant avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Sceller le reniflard du réservoir de carburant ou le bouchon de remplissage de
carburant avec du ruban adhésif hydrofuge.
S Retirer la courroie du ventilateur et la ranger.
S Retirer la courroie du ventilateur et la ranger.
S Pour éviter toute corrosion, pulvériser le moteur avec du fluide préservateur. Ne pas
pulvériser l’intérieur de la zone de ventilateur de refroidissement d’alternateur.
S Pour éviter toute corrosion, pulvériser le moteur avec du fluide préservateur. Ne pas
pulvériser l’intérieur de la zone de ventilateur de refroidissement d’alternateur.
Avant de démarrer le moteur après une période de stockage, actionner le moteur de
démarreur à l’aide de la commande d’arrêt du moteur en position “off” (arrêt) jusqu’à
ce que la pression d’huile soit indiquée sur la jauge de pression d’huile ou jusqu’à ce
que le voyant d’avertissement d’huile s’éteigne. Si une commande à solénoïde est
utilisée, celle--ci devra être débranchée pour cette opération.
A
S Fixer une étiquette à un endroit bien visible sur le moteur indiquant les dates
auxquelles le moteur a été inhibé et nécessitera sa ré--inhibition.
A
1203.F
Si le moteur doit rester rangé pendant plus d’un an, la procédure ci--dessus doit être
observée à la fin de chaque période de douze mois.
Avant de démarrer le moteur après une période de stockage, actionner le moteur de
démarreur à l’aide de la commande d’arrêt du moteur en position “off” (arrêt) jusqu’à
ce que la pression d’huile soit indiquée sur la jauge de pression d’huile ou jusqu’à ce
que le voyant d’avertissement d’huile s’éteigne. Si une commande à solénoïde est
utilisée, celle--ci devra être débranchée pour cette opération.
S Fixer une étiquette à un endroit bien visible sur le moteur indiquant les dates
auxquelles le moteur a été inhibé et nécessitera sa ré--inhibition.
A
Si le moteur doit rester rangé pendant plus d’un an, la procédure ci--dessus doit être
observée à la fin de chaque période de douze mois.
Composition/famille chimique des produits Powerpart
Composition/famille chimique des produits Powerpart
Lay-up 1
Comprend un mélange d’agents inhibiteurs de corrosion, d’émulsifiants non--ioniques et d’huiles minérales hautement raffinées
Lay-up 1
Comprend un mélange d’agents inhibiteurs de corrosion, d’émulsifiants non--ioniques et d’huiles minérales hautement raffinées
Lay-up 2
Comprend un mélange d’agents inhibiteurs de corrosion dans de
l’huile minérale. L’huile minérale est une huile naphténique à fort hydrotraitement dont les hydrocarbures aromatiques polynucléaires ont
été retirés
Lay-up 2
Comprend un mélange d’agents inhibiteurs de corrosion dans de
l’huile minérale. L’huile minérale est une huile naphténique à fort hydrotraitement dont les hydrocarbures aromatiques polynucléaires ont
été retirés
Lay-up 3
Un agent de prévention de la corrosion à film paraffiné, déplaçant
l’eau, à dépôt de solvant
Lay-up 3
Un agent de prévention de la corrosion à film paraffiné, déplaçant
l’eau, à dépôt de solvant
F 47
1203.F
F 47
16
F 48
Remise en Service du Chariot Elévateur
Remise en Service du Chariot Elévateur
S Vérifier que tout le ruban adhésif hydrofuge, les emballages et les bouchons
d’obturation aient été retirés.
S Vérifier que tout le ruban adhésif hydrofuge, les emballages et les bouchons
d’obturation aient été retirés.
S Si le moteur a été rangé ou mis hors service pendant plus d’un mois, la pompe
d’injection de carburant, le régulateur et le turbocompresseur (si monté) doivent être
amorcés avec de l’huile moteur vierge. Nettoyer l’huile de protection des injecteurs.
S Si le moteur a été rangé ou mis hors service pendant plus d’un mois, la pompe
d’injection de carburant, le régulateur et le turbocompresseur (si monté) doivent être
amorcés avec de l’huile moteur vierge. Nettoyer l’huile de protection des injecteurs.
S Lorsque du carburant préservateur a été utilisé, purger le système de carburant et
remplir de carburant de grade correct. Purger l’air du système de carburant.
S Lorsque du carburant préservateur a été utilisé, purger le système de carburant et
remplir de carburant de grade correct. Purger l’air du système de carburant.
S Avant la mise en route du véhicule, le conducteur doit s’assurer que le chariot
élévateur soit en bon état de marche et vérifier que les dispositifs de sécurité
fonctionnent correctement.
S Avant la mise en route du véhicule, le conducteur doit s’assurer que le chariot
élévateur soit en bon état de marche et vérifier que les dispositifs de sécurité
fonctionnent correctement.
Mise au rebut
16
Mise au rebut
La mise au rebut du chariot élévateur ne peut être effectuée que par le fabricant ou l’un
de ses représentants agréés.
La mise au rebut du chariot élévateur ne peut être effectuée que par le fabricant ou l’un
de ses représentants agréés.
Avant l’oxycoupage à la flamme du chariot élévateur pour sa mise au rebut, les
précautions suivantes doivent être observées:
Avant l’oxycoupage à la flamme du chariot élévateur pour sa mise au rebut, les
précautions suivantes doivent être observées:
S Retirer les batteries du chariot élévateur car celles--ci risquent d’exploser.
S Retirer les batteries du chariot élévateur car celles--ci risquent d’exploser.
S Purger le carburant Diesel dans un conteneur adéquat: retirer le réservoir Diesel du
chariot élévateur. Le cas échéant, retirer les bouteilles de gaz de pétrole liquéfié.
S Purger le carburant Diesel dans un conteneur adéquat: retirer le réservoir Diesel du
chariot élévateur. Le cas échéant, retirer les bouteilles de gaz de pétrole liquéfié.
S Purger l’huile hydraulique dans un conteneur adéquat.
S Purger l’huile hydraulique dans un conteneur adéquat.
S S’assurer de la proximité et de la disponibilité d’un extincteur d’incendie.
S S’assurer de la proximité et de la disponibilité d’un extincteur d’incendie.
S NE PAS procéder à l’oxycoupage à la flamme des composants qui sont sous tension
car ceux--ci risquent d’être “éjectés”.
S NE PAS procéder à l’oxycoupage à la flamme des composants qui sont sous tension
car ceux--ci risquent d’être “éjectés”.
S Supporter le chariot élévateur au cours de l’oxycoupage à la flamme.
S Supporter le chariot élévateur au cours de l’oxycoupage à la flamme.
S Retirer, ou attacher et écarter, les tuyaux hydrauliques et les câbles électriques des
zones où l’oxycoupage doit être effectué.
S Retirer, ou attacher et écarter, les tuyaux hydrauliques et les câbles électriques des
zones où l’oxycoupage doit être effectué.
Jeter les déchets de matériaux et de produits consommables en toute sécurité et de
manière responsable. Chercher conseils en matière de mise au rebut auprès de
l’autorité d’Hygiène & de Sécurité ou de la société d’évacuation de déchets la plus
proche.
Jeter les déchets de matériaux et de produits consommables en toute sécurité et de
manière responsable. Chercher conseils en matière de mise au rebut auprès de
l’autorité d’Hygiène & de Sécurité ou de la société d’évacuation de déchets la plus
proche.
1203.F
F 48
1203.F
Annexe pur le filtre a gaz d’echappement de moteur
diesel -- type STX
1
2
Introduction
Annexe pur le filtre a gaz d’echappement de moteur
diesel -- type STX
1
Introduction
L’unité de filtrage à suie Diesel STX permet d’éliminer efficacement les particules de
matière de l’échappement Diesel.
L’unité de filtrage à suie Diesel STX permet d’éliminer efficacement les particules de
matière de l’échappement Diesel.
Le filtre capte de façon efficace les particules de suie dans une série de cartouches à
fibres enroulées en céramique, logées dans un boîtier en acier inoxydable.
Le filtre capte de façon efficace les particules de suie dans une série de cartouches à
fibres enroulées en céramique, logées dans un boîtier en acier inoxydable.
Une unité de commande électronique (ECU) « intégrée » contrôle la déposition de suie
dans l’unité de filtrage. Après une période de 6--10 heures d’exploitation, elle va
indiquer via une méthode visuelle et sonore que le nettoyage s’avère nécessaire
(régénération).
Une unité de commande électronique (ECU) « intégrée » contrôle la déposition de suie
dans l’unité de filtrage. Après une période de 6--10 heures d’exploitation, elle va
indiquer via une méthode visuelle et sonore que le nettoyage s’avère nécessaire
(régénération).
Le signal visuel se compose d’un voyant d’avertissement rouge monté sur le tableau de
bord. Il s’agit du premier niveau d’alarme. Celui--ci indique que le filtre à suie doit être
nettoyé, si possible.
Le signal visuel se compose d’un voyant d’avertissement rouge monté sur le tableau de
bord. Il s’agit du premier niveau d’alarme. Celui--ci indique que le filtre à suie doit être
nettoyé, si possible.
Le second niveau d’alarme est une sonnerie (98 dbA) qui ne doit en aucun cas être
ignorée. A ce niveau d’alarme, le filtre à suie DOIT être régénéré.
Le second niveau d’alarme est une sonnerie (98 dbA) qui ne doit en aucun cas être
ignorée. A ce niveau d’alarme, le filtre à suie DOIT être régénéré.
Le fait de ne pas régénérer le filtre lors de cette seconde alarme VA RENDRE
INVALIDE toute garantie du système.
Le fait de ne pas régénérer le filtre lors de cette seconde alarme VA RENDRE
INVALIDE toute garantie du système.
Le nettoyage ou le processus de régénération sont effectués à l’aide de l’unité de
puissance de régénération à montage mural. Cette unité fournit la chaleur et l’air
nécessaires à la régénération efficaces du filtre à suie. Le processus de régénération
ne va prendre que 14 minutes.
Le nettoyage ou le processus de régénération sont effectués à l’aide de l’unité de
puissance de régénération à montage mural. Cette unité fournit la chaleur et l’air
nécessaires à la régénération efficaces du filtre à suie. Le processus de régénération
ne va prendre que 14 minutes.
Le filtre à suie STX est un produit unique en soi car il peut être régénéré à n’importe quel
moment, selon l’exploitation du chariot. Le cas échéant, le filtre peut être régénéré au
début ou à la fin de chaque équipe de travail, que le filtre soit vide, partiellement ou
entièrement plein. Une régénération plus fréquente ne représente AUCUN risque
d’endommagement pour l’unité.
Le filtre à suie STX est un produit unique en soi car il peut être régénéré à n’importe quel
moment, selon l’exploitation du chariot. Le cas échéant, le filtre peut être régénéré au
début ou à la fin de chaque équipe de travail, que le filtre soit vide, partiellement ou
entièrement plein. Une régénération plus fréquente ne représente AUCUN risque
d’endommagement pour l’unité.
Régénération
2
Régénération
Procèdure de règènèration du filtre STX.
Procèdure de règènèration du filtre STX.
S Un voyant lumineux rouge s’allume en indiquant qu’une régénération doit être
prochainement faite.
S Un voyant lumineux rouge s’allume en indiquant qu’une régénération doit être
prochainement faite.
S Peu de temps après que le voyant
rouge du tableau de bord se soit
allumé, un signal sonore se
déclenche.
S Peu de temps après que le voyant
rouge du tableau de bord se soit
allumé, un signal sonore se
déclenche.
S Le véhicule doit être amemé
immédiatement à la station de
régénération (RPU).
S Garez le véhicule en toute securité à
proximité des faisceaux (Figure 1), et
enlevez la clé de contact.
1
4
3
2
1
Figure 1
S Le véhicule doit être amemé
immédiatement à la station de
régénération (RPU).
S Garez le véhicule en toute securité à
proximité des faisceaux (Figure 1), et
enlevez la clé de contact.
1
4
3
2
1
Figure 1
S Enlevez le bouchon de la connexion
du flexible d’air, et y brancher le
flexible de la station. Veillez à bloquer
les “crochets” du raccord.
S Enlevez le bouchon de la connexion
du flexible d’air, et y brancher le
flexible de la station. Veillez à bloquer
les “crochets” du raccord.
Figure 2
Figure 2
S Connectez les faisceaux électriques
du STX avec la station de
régénération. Verifiez qu’ils soient
bien enfoncés l’un dans l’autre.
S Connectez les faisceaux électriques
du STX avec la station de
régénération. Verifiez qu’ils soient
bien enfoncés l’un dans l’autre.
S Enclenchez l’alimentation du réseau
(2 Figure 1).
S Enclenchez l’alimentation du réseau
(2 Figure 1).
S “ON”: Mise en marche de la station de
régénération (RPU) (3 Figure 1).
S “ON”: Mise en marche de la station de
régénération (RPU) (3 Figure 1).
Figure 3
Figure 3
S Le voyant vert du RPU (4 Figure 1)
doit s’allumer, et le voyant vert sur le
tableau de bord doit clignoter. Ceci
indique que tout est prêt pour la
régénération.
S Le voyant vert du RPU (4 Figure 1)
doit s’allumer, et le voyant vert sur le
tableau de bord doit clignoter. Ceci
indique que tout est prêt pour la
régénération.
S Appuyez sur le bouton poussoir du
tableau de bord du véhicule.
S Appuyez sur le bouton poussoir du
tableau de bord du véhicule.
Figure 4
Figure 4
S Le processus de nettoyage est en
cours. Il se terminera 14 minutes plus
tard.
S Le processus de nettoyage est en
cours. Il se terminera 14 minutes plus
tard.
S Pendant le nettoyage, les voyants
vert et orange du RPU s’allument, et
les voyants rouge et vert du tableau
de bord clignotent.
S Pendant le nettoyage, les voyants
vert et orange du RPU s’allument, et
les voyants rouge et vert du tableau
de bord clignotent.
Figure 5
2
Figure 5
2
S Le nettoyage terminé, seul le voyant
vert du tableau de bord, et le voyant
vert du RPU sont allumés.
S Le nettoyage terminé, seul le voyant
vert du tableau de bord, et le voyant
vert du RPU sont allumés.
NE PAS METTRE EN MARCHE LE
VEHICULE.
NE PAS METTRE EN MARCHE LE
VEHICULE.
S “OFF” Arrêt de la station de
régénération (RPU) (3 Figure 1).
S “OFF” Arrêt de la station de
régénération (RPU) (3 Figure 1).
S Arrêtez l’alimentation du réseau (2
Figure 1).
S Arrêtez l’alimentation du réseau (2
Figure 1).
S Déconnectez
électriques gris.
les
Figure 6
faisceaux
S Déconnectez
électriques gris.
les
faisceaux
Figure 7
Figure 7
S Enlevez le flexible d’air de la station
RPU, du filtre STX, et remettre le
bouchon du STX.
S Enlevez le flexible d’air de la station
RPU, du filtre STX, et remettre le
bouchon du STX.
IL EST IMPERATIF DE REMETTRE
LE BOUCHON DU FILTRE A SUIES
AVANT SON UTILISATION.
IL EST IMPERATIF DE REMETTRE
LE BOUCHON DU FILTRE A SUIES
AVANT SON UTILISATION.
S Remettez correctement le flexible
d’air, ainsi que les faisceaux
électriques de RPU, sur son support
(sous le RPU).
S Remettez correctement le flexible
d’air, ainsi que les faisceaux
électriques de RPU, sur son support
(sous le RPU).
S Le véhicule peut de nouveau être
utilisé normalement.
3
Figure 8
Figure 6
S Le véhicule peut de nouveau être
utilisé normalement.
3
Figure 8
4
4
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement