MIF13170 controle local DRTS 66 a

MIF13170 controle local DRTS 66 a
DATE: 11/10/2010
REV. 1.09
DOC.MIF13170
DRTS 66
GUIDE A
L’UTILISATION DU
CONTRÔLE LOCAL
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 2 de
REVISIONS
SOMMAIRE
N. PAG.
DATE
1 Toute 8/2/2010 Rédigé
s
2 Toute 1/9/2010 Mis à jour à la révision 1.09
s
VU
Lodi
Lodi
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 3 de
UN MOT D’INTRODUCTION ............................................................7
1 INTRODUCTION .........................................................................8
2 PERFORMANCES DU CONTRÔLE LOCAL ................................9
2.1 Tableau de contrôle et écran ............................................9
2.2 L’écran de contrôle principal .......................................... 11
3 CONTROLE MANUEL ................................................................. 17
3.1 Organisation........................................................................ 17
3.1.1 Réglage: valeurs de prédéfaut ......................... 18
3.1.1.1. Valeurs de courant et tension de prédéfaut ...................19
3.1.1.2 Tension auxiliaire CC de prédéfaut........................................19
3.1.1.3 Durée du prédéfaut..........................................................................19
3.1.1.4 Alimentation V CC de prédéfaut .............................................20
3.1.1.5 Génère prédéfaut ............................................................................20
3.1.1.6 Reset ........................................................................................................20
3.1.1.7 OK ..............................................................................................................20
3.1.1.8 Reculez ..................................................................................................21
3.1.1.9 Réglage: valeurs de prédéfaut auxiliaires ...........................21
3.1.2 Organisation I/O de défaut ............................... 22
3.1.2.1 C1 – C6 et C7 – C12 .......................................................................23
3.1.2.2 Contacts auxiliaires..........................................................................26
3.1.3 Organisation: IN-3 CDG ....................................... 27
3.1.4 Organisation: Type de test................................. 27
3.1.4.1
3.1.4.2
3.1.4.3
3.1.4.4
Organisation: lancement du test .............................................27
Organisation: test gradient .......................................................28
Organisation: test Delta ...............................................................32
Organisation: test Entraînement..............................................36
3.1.5 Organisation: Type de cycle ............................... 37
3.1.5.1
3.1.5.2
3.1.5.3
3.1.5.4
3.1.5.5
Défaut......................................................................................................37
Prédéfaut – Défaut – Zéro ..........................................................38
Prédéfaut – Défaut - Prédéfaut ...............................................39
Défaut - Zéro ....................................................................................39
Défaut – Prédéfaut.........................................................................39
3.1.6 Temps ........................................................................ 40
3.1.7 Charger les tests par la mémoire USB .......... 41
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 4 de
3.1.8 Sauver les résultats dans la mémoire
locale ou USB........................................................................ 42
3.2 Test ....................................................................................... 44
3.2.1 Tests de lancement, gradient et delta........... 44
3.2.2 Test d’Entraînement ............................................. 48
3.3 Etat........................................................................................ 50
4 DISTANCE ANSI 21 ................................................................... 53
4.1 Organisation Distance ....................................................... 53
4.1.1 Distance: génère prédéfaut et Applique
VCC ........................................................................................... 54
4.1.2 Organisation Distance: Entrées digitales...... 54
4.1.2.1 Distance: Organisation Contacts Digitaux..........................55
4.1.2.2 Organisation Distance: modalité de
déclenchement ....................................................................................................55
4.1.3 Organisation Distance: Valeurs
Nominales .............................................................................. 55
4.1.3.1 Tension Nominale (Vn) ...................................................................56
4.1.3.2 Courant de test (Itest).................................................................56
4.1.3.3 Fréquence Nominale (Fn) .............................................................57
4.1.3.4 Tension Auxiliaire (VCC) ................................................................57
4.1.4 Organisation Distance: côté TA ........................ 57
4.1.5 Organisation Distance: sélection des
coefficients de terre .......................................................... 58
4.1.5.1 Organisation Distance: KE ...........................................................58
4.1.5.2 Organisation Distance: Zloop / Résistance arc ...............59
4.1.6 Organisation Distance: Temps
Nominaux............................................................................... 60
4.1.7 Organisation Distance: switch........................... 61
4.1.8 Distance: Charge Tests de la mémoire
locale ou USB........................................................................ 61
4.1.9 Distance: sauve les résultats dans la
mémoire locale ou USB .................................................... 63
4.2 Distance: Test .................................................................... 64
4.2.1 Test Distance: Lancement .................................. 66
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 5 de
4.2.1.1 Distance, Lancement: Valeurs de défaut ...........................67
4.2.1.2 Distance, Lancement: Organisation temps ........................67
4.2.1.3 Distance, Lancement: Type de défaut ................................69
4.2.1.4 Distance, Lancement: fenêtre de
programmation .....................................................................................................70
4.2.2 Test Distance, auto Z-t ........................................ 72
4.2.2.1 Test Distance, paramètres de défaut Z-t..........................73
4.2.2.2 Test Distance, Z-t: d’autres sélections ............................76
4.2.3 Test Distance, Border ........................................... 76
4.2.3.1 Distance, Border: établissement impédance.....................77
4.2.3.2 Distance, Border: d’autres organisations ............................78
4.3 Distance: Graphique .................................................. 78
4.4 Distance: Etat .............................................................. 79
4.5 Distance: Résultats ................................................... 80
5 RELAIS DE COURANT MAXIMUM............................................ 83
5.1 Courant Maximum, Organisation................................... 83
5.1.1 Courant Maximum: Génère Prédéfaut et
Applique VCC ........................................................................ 84
5.1.2 Courant Maximum, Organisation:
Entrées Digitales................................................................. 84
5.1.2.1 Courant Maximum, Organisation: Entrées
Digitales ...................................................................................................................85
5.1.2.2 Courant Maximum, Organisation: modalité de
Déclenchement ....................................................................................................85
5.1.3 Courant Maximum, Organisation:
Caractéristique Nominale ................................................ 86
5.1.3.1 Courant Maximum, Organisation: Type de
protection ...............................................................................................................86
5.1.3.2 Courant maximum, Organisation: courbe
caractéristique du relais.................................................................................87
5.1.4 Courant Maximum, Organisation:
Prédéfaut ............................................................................... 90
5.1.5 Courant Maximum, Organisation:
Directionnel 50 -51 ............................................................ 91
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 6 de
5.1.6 Courant Maximum, Organisation: Erreur
Temps ..................................................................................... 91
5.1.7 Courant Maximum, Organisation: erreur
de Courant............................................................................. 92
5.2 Tests de Courant Maximum............................................ 92
5.2.1 Test de Courant Maximum: Lancement........ 92
5.2.1.1 Lancement de Courant Maximum: paramètres
de Courant .............................................................................................................93
5.2.1.2 Lancement Courant Maximum: Organisation
Temps .......................................................................................................................94
5.2.1.3 Lancement de Courant Maximum: Type de
défaut .......................................................................................................................95
5.2.1.4 Lancement de Courant Maximum:
programmation du test....................................................................................95
5.2.1.5 Lancement de Courant Maximum: Résultats.....................96
5.2.2 Test de Courant Maximum: Auto I-t .............. 97
5.2.2.1
5.2.2.2
5.2.2.3
5.2.2.4
Courant
Courant
Courant
Courant
Maximum,
Maximum,
Maximum,
Maximum,
I-t:
I-t:
I-t:
I-t:
paramètres de courant ..............98
d’autres sélections .......................100
programmation du Test..............100
Résultats ............................................101
5.3 Graphique de Courant Maximum ................................. 101
5.4 Etat, Courant Maximum................................................. 101
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 7 de
UN MOT D’INTRODUCTION
Cher utilisateur de l’appareil DRTS66,
Je me suis souvent demandé pourquoi le manuel d’utilisation de
l’appareil n’est pas employé, bien qu’il renferme des informations
importantes. Moi aussi, j’utilise des manuels d’utilisation ; la
réponse que je me suis donnée est que souvent je ne réussis pas à
trouver l’information, qui est cachée quelque part, au milieu de
choses inutiles et je n’ai pas de temps à perdre pour la chercher.
Ainsi, ou bien le manuel sert vraiment ou bien je l’ignore.
Pour cette raison j’ai décidé de subdiviser le manuel du DRTS66 en
quatre manuels: spécification de l’instrument, avec tous les détails
des prestations; guide introductif, avec la description de
l’instrument; guide au contrôle local, avec la description des
contrôles et les instructions sur la manière de l’utiliser, et guide à la
solution des problèmes. L’idée de base est qu’on puisse lire une
seule fois le guide introductif ou la note détaillée, tandis qu’il faut
consulter le guide applicatif plusieurs fois pour suivre les exemples
des diverses applications; ainsi pourquoi ne pas subdiviser les
informations en plusieurs manuels ?
Bon travail avec DRTS66 !
Luca Biotti
Responsable Assurance Qualité
Doc. MIF13170
102
1
Rév. 1.09
Page 8 de
INTRODUCTION
Le guide introductif au contrôle local du DRTS 66 s’occupe
de deux questions fondamentales:
. explique toutes les performances disponibles avec le
contrôle local de l’instrument;
. guide à l’utilisation de ces caractéristiques pour le test des
plus importants types de relais.
Les détails techniques de: DRTS 66, le manuel introductif de
l’instrument, le manuel de réparation, le manuel du software
TDMS et le manuel applicatif sont fournis séparément.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
2 PERFORMANCES
LOCAL
Page 9 de
DU
CONTRÔLE
2.1 Tableau de contrôle et écran
L’image suivante illustre les composantes qui permettent le
contrôle local de l’instrument; ce sont:
BOUTONS
DE
FONCTION
BOUTON
ECRAN
CLAVIER
•
•
•
•
Ecran: grand, avec graphique en couleurs;
Clavier: 12 touches, alphanumériques;
Bouton du menu, pour accéder aux sélections;
Boutons de fonctions: 5 boutons d’accès rapide. Leur
fonction est la suivante:
o
F1. A deux fonctions: START ou ?. L’appuyant,
le test démarre; appuyant F5 (Shift) et F1 on
accède aux pages d’aide.
Doc. MIF13170
102
o
o
o
o
Rév. 1.09
Page 10 de
F2. A deux fonctions: STOP ou TAB.
L’appuyant, le test s’arrête et les paramètres
s’établissent aux valeurs nominales; appuyant
F5 (shift) et F2 on peut aller à la page
successive, si elle est disponible.
F3. A deux fonctions: RESET ou ESC.
L’appuyant, on interromp le test et tous les
paramètres reviennent à zéro, y compris la
tension CC; appuyant F5 (Shift) et F3 on peut
laisser le paramètre programmé.
F4. A deux fonctions: ENTER ou SEL.
L’appuyant, on peut écrire un paramètre ou le
paramètre que vous êtes en train de
programmer est accepté; appuyant F5 (shift)
et F4 vous pouvez sélectionner le paramètre
que vous êtes en train de programmer, qui
sera mis en évidence avec un fond rouge.
Dans la modalité de test Entraînement, les
paramètres
sélectionnés
seront
réglés
simultanément.
F5. Permet la seconde sélection de F1 à F4, et
aussi la seconde sélection de: 4 (ouvre); 6
(sauve); flèche gauche (signe moins); 0
(efface); flèche droite (point décimal).
L’instrument est contrôlé comme il s’ensuit.
•
•
•
Le poussoir est tourné jusqu’à ce que la partie mis en
évidence par l’écran atteigne la sélection ou le
paramètre désiré;
Dans cette position, appuyez le bouton ou la touche
fonction ENTER (F4): ainsi vous accédez au
paramètre sélectionné;
Appuyez les touches du clavier aux valeurs désirées
ou tournez le bouton, et confirmez-les en appuyant le
bouton ou la touche fonction ENTER (F4). Le signe
moins est introduit appuyant SHIFT (F5) et la flèche
gauche < sur le clavier. La dernière valeur peut être
effacée appuyant SHIFT (F5) et 0 (DEL) sur le
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 11 de
clavier. Le point décimal est introduit appuyant SHIFT
(F5) et la flèche droite > sur le clavier;
Si le champ est alphanumérique, par exemple
introduisant l’intitulé, le clavier devient alphanumérique; les lettres peuvent être introduites comme
celles sur le clavier d’un téléphone cellulaire;
Vous pouvez continuer à sélectionner les différentes
fenêtres jusqu’à ce que vous trouviez celle que vous
désirez. Une fois que vous avez fini l’opération, vous
pouvez revenir à la fenêtre précédente appuyant le
symbôle
;
On démarre le test en appuyant la touche fonction
START (F1) et on l’arrête en appuyant la touche
fonction STOP (F2); on met au zéro toutes les sorties
en appuyant la touche fonction RESET (F3);
Une fois terminé le test, appuyant Sauve Résultats
dans le menu Organisation, le résultat du test est
sauvé dans la mémoire locale ou USB.
Il est aussi possible de rédiger un plan de test avec le
software TDMS sur le PC et ensuite le charger dans la
mémoire USB. L’opération de chargement est
commencée sélectionnant Charge Tests dans le menu
Organisation.
2.2 L’écran de contrôle principal
A l’allumage, est visualisée la fenêtre ci-dessous:
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 12 de
La révision du programme de contrôle (Boot) est la 1.05.
L’instrument commence une procédure de diagnostic pour
vérifier que tous les composants soient correctement prêts
et opérationnels. Le premier contrôle s’exécute sur la
mémoire du programme ; ensuite, ouvre la fenêtre de
download (mise à jour du programme).
Si vous appuyez une touche aussitôt que la fenêtre s’ouvre,
vous entrez dans la session de download, qui vous permet de
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 13 de
mettre à jour les programmes locaux utilisant le software
UPGRADE 66. Appuyant une touche fonction, l’écran qui vous
apparaît est celui-c i:
L’écran énumère les modules principaux du software, avec le
numéro de révision relatif. Peu après, le message suivant
vous communique que l’instrument attend de recevoir les
nouveaux fichiers.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 14 de
Appuyant F1 et le tenant appuyé, la liste des modules du
software est visualisée; le lâchant, elle revient au message
d’attente. Une fois terminée la mise à jour, appuyant F2 le
programme démarre du début. Pour des informations
ultérieures sur les procédures de mise à jour, vous pouvez
vous rapporter au manuel de mise à zéro du software fourni
séparément.
Si vous n’entrez pas dans la session de mise à jour (ou si
vous appuyez F2 après le download), la fenêtre qui apparaît
est la suivante. La fiche interface est Interface ou
TRANSCOPE, selon le type de fiche installée sur l’instrument.
L’écran énumère toutes les fiches principales qui constituent
le DRTS 66. Quand la fiche fonctionne, un trait vert est
montré à côté de la fiche; si la fiche ne fonctionne pas ou si
elle manque, est visualisée une croix blanche sur un fond
rouge. Le programme continue de la même manière, sans
tenir compte de ce qui est présent ou manque; assurez-vous
que tout soit en ordre avant de continuer.
A la fin de la procédure de diagnostic, est montré l’écran de
contrôle principal.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 15 de
Les sélections suivantes sont disponibles:
• Contrôle manuel: il permet d’exécuter des tests sur
les relais contrôlant manuellement les paramètres de
test ;
• Distanciométrique ANSI 21: la sélection est destinée
au test manuel et automatisée par les relais
distanciométriques;
• Courant Maximum ANSI 50-51: la sélection est
destinée au test manuel et automatisée par les relais
de maximum de courant;
• En-tête des tests: avec cette sélection il est possible
d’introduire les données de référence du test, comme:
type de relais, opérateur, et ainsi de suite;
• Roue dentée: programmes de l’instrument ;
• Floppy disk: appuyant sur l’ic ône, les réglages
suivants seront sauvés dans la mémoire non volatile,
et seront chargés à l’allumage successif. Les
paramètres sauvés sont:
. Pour le test manuel: temp s maximum, retard de
l’interrupteur, alimentation CC auxiliaire, fréquence de
sortie;
. pour les tests sur les relais distanciométriques: tous
les paramètres de réglage;
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 16 de
. pour les tests des relais de maximum de courant:
tous les paramètres de réglage;
. l’en-tête du test .
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 17 de
3 CONTROLE MANUEL
Appuyant la sélection du Contrôle Manuel, il s’ouvre la
fenêtre suivante.
La fenêtre contient trois pages: Organisation, Test et Etat.
3.1 Organisation
Quand on sélectionne la fenêtre Organisation, les sélections
ultérieures sont:
•
•
•
•
•
•
3.1.1
3.1.2
3.1.3
3.1.4
3.1.5
3.1.6
Pré-défaut;
I/O digitales;
IN-3 CDG;
Type de test;
Type de cycle;
Temps.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 18 de
En outre, il y a deux autres sélections: Charge Tests et
Sauve Résultats et trois commandes immédiates: Stop,
Reset et Sors.
- Appuyant Stop à n’importe quel moment, les valeurs de
défaut reviennent à celles de prédéfaut.
- Appuyant Reset à n’importe quel moment, les valeurs de
défaut reviennent à zéro, y compris l’alimentation auxiliaire
CC.
- Appuyant Sors à n’importe quel moment, toutes les valeurs
reviennent à zéro, y compris l’alimentation auxiliaire CC, et
l’écran revient à la page de sélection.
3.1.1 Réglage: valeurs de prédéfaut
Avec cette sélection, il s’ouvre la fenêtre suivante:
Le tableau de prédéfaut s’utilise pour définir les valeurs qui
se génèrent avant le défaut, et qui correspondent à la
situation “valide” du système . Nous préférons commencer à
partir de cela parce que nous croyons qu’il vaut mieux penser
avant quels seront les paramètres avant le défaut.
Les sélections sont les suivantes.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 19 de
3.1.1.1. Valeurs de courant et tension de prédéfaut
Pour chaque sortie on peut sélectionner: ampleur, phase,
fréquence. Pour les tensions, la valeur va de 0 à 300.000 V.
Pour les courants, la valeur va de 0 à 10.000 A. NOTE: le
courant de prédéfaut est limité à 10 A parce que les hautes
valeurs de courant peuvent être limitées dans le temps,
tandis que le prédéfaut n’a pas de limitation temporelle.
Pour les angles, la valeur va de 0° à 360.0°.
Pour la fréquence, la valeur va de 0 à 3000 Hz pour les
sorties de courant; pour celles de tension, on applique ces
valeurs:
• 0 à 3 kHz, de 0 à 60 V;
• Jusqu’à 2 kHz, de 0 à 100 V;
• Jusqu’à 700 Hz, de 0 à 300 V.
NOTE: si la fréquence n’est pas la même sur toutes les
sorties, les angles sélectionnés s’appliquent seulement au
commencement du test; par la suite, les angles se
déplaceront en fonction de la différence de fréquence.
Notez que les valeurs de défaut peuvent avoir n’importe
quelle dimension, sans tenir compte des valeurs de
prédéfaut.
3.1.1.2 Tension auxiliaire CC de prédéfaut
Elle correspond à l’alimentation de tension du relais testé;
elle peut être programmée de 12 V à 260 V.
3.1.1.3 Durée du prédéfaut
Une fois qu’une séquence de test est programmée, deux
test s de la séquence peuvent être exécutés immédiatement
un après l’autre, mais cela peut créer un problème, car le
relais pourrait ne pas avoir suffisamment de temps pour se
resetter t il pourrait se bloquer. Pour permettre au relais de
revenir à zéro, il est nécessaire de programmer la durée du
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 20 de
prédéfaut, qui ne devrait pas être zéro: voilà pourquoi la
valeur prédéfinie est 0.1 s. Le diagramme suivant se rapporte
au cycle de Prédéfaut – Défaut – Prédéfaut.
3.1.1.4 Alimentation V CC de prédéfaut
Appuyant cette icône, on génère l’alimentation de tension CC
auxiliaire: le relais s’allume et il est possible de lire ou de
modifier son organisation. Cette commande génère seulement
la tension auxiliaire programmée.
3.1.1.5 Génère prédéfaut
Appuyant ce bouton, on génère toutes les valeurs de
prédéfaut: le relais s’allume et révèle une situation normale.
Cette commande génère aussi la tension auxiliaire
programmée.
3.1.1.6 Reset
Appuyant cette icône, toutes les valeurs de prédéfaut sont
portées à zéro, y compris la tension CC.
3.1.1.7 OK
Avec ce bouton les valeurs de prédéfaut sélectionnées sont
confirmées, mais non générées, et la fenêtre est fermée: les
paramètres seront ajoutés au programme de test et générés
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 21 de
avant le défaut pour la durée du prédéfaut. Avant d’appuyer
OK, sélectionnez la session Auxiliaires pour définir les
contacts auxiliaires dans les conditions de prédéfaut.
3.1.1.8 Reculez
Appuyant ce bouton
, si OK n’a pas déjà été appuyé,
toutes les valeurs de prédéfaut sélectionnées sont
éliminées: les valeurs de prédéfaut restent celles que vous
avez trouvées en ouvrant la fenêtre.
3.1.1.9 Réglage: valeurs de prédéfaut auxiliaires
Sélectionnant Auxiliaires, on visualise cette fenêtre.
Cette sélection permet d’organiser les sorties auxiliaires de
prédéfaut. L’instrument a quatre sorties relais sur le panneau
frontal, de A1 à A4, et quatre sorties à l’état solide sur le
connecteur rond dans le panneau postérieur, de A5 à A8.
Pour les deux types de sortie, il est possible de décider si la
situation normale soit celle d’avoir le contact Ouvert ou bien
Fermé avant le test. Par exemple, si vous devez générer les
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 22 de
signaux de position de l’interrupteur Ouvert et Fermé , le
premier sera ouvert et l’autre sera fermé avant de générer le
défaut.
NOTE: pour les sorties de relais, puisque les contacts
Normalement Ouvert et Normalement Fermé sont tous les
deux disponibles sur le panneau frontal, vous pouvez éviter
de les sélectionner.
Les autres icônes de la fenêtre sont les mêmes que celles
illustrées précédemment.
3.1.2 Organisation I/O de défaut
Appuyant le bouton Organisation Entrées et Sorties de
défaut, il s’ouvre cette fenêtre.
ATTENTION: cette fenêtre permet d’établir les entrées de
déclenchement et les sorties auxiliaires pour l’exécution du
test; elle est disposée dans la fenêtre d’organisation pour
optimiser l’espace disponible. Faites attention à ne pas
confondre la sélection des sorties auxiliaires que vous
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 23 de
trouvez dans cette fenêtre avec celle vue précédemment:
celle-c i sert pour le défaut, l’autre pour le prédéfaut.
3.1.2.1 C1 – C6 et C7 – C12
Le but de cette sélection est celui de définir toutes les
variables disponibles des entrées à contrôler durant le test,
et comment les entrées de déclenchement arrêtent le timer.
Avec la fiche d’Entrée, les entrées digitales sont divisées en
six groupes, de deux chacun, avec le même point en
commun: C1, C2; C3, C4; C5, C6; C7, C8; C9,C10; C11, C12.
Avec la fiche TRANSCOPE, les entrées digitales sont au
contraire divisées en cinq groupes de deux chacun, avec le
même point en commun: C1, C2; C3, C4; C5, C6; C9,C10;
C11, C12.
Avec l’option TRASNCOPE, les boucles C7 et C8 sont
disposées sur le panneau frontal, mais elles ne sont pas
connectées. Les sélections disponibles sont les suivantes:
Démarrage timer. Appuyant la flèche, on peut sélectionner
les options suivantes:
• Démarrage: le timer démarre aussitôt que les
paramètres de défaut sont introduits. La mesure du
temps est la suivante.
DEFAUT
DERNIERE
ENTREE
RETARD
•
Déclenchement
C1 (de déclenchement
C1 à
déclenchement C12): le timer démarre aussitôt que
l’entrée sélectionnée déclenche.
Doc. MIF13170
102
•
Rév. 1.09
Page 24 de
C1 Reset (de C1 Reset à C12 Reset): le timer démarre
aussitôt que l’entrée sélectionnée tombe.
Arrêt du timer. En appuyant la flèche on peut, sélectionner
les options suivantes:
• Déclenchement: le timer s’arrête aussitôt que l’entrée
sélectionnée déclenche.
• Reset: le timer attend que l’entrée déclenche;
ensuite, il s’arrête aussitôt que le déclenchement
sélectionné tombe.
Etat des entrées. En appuyant la flèche, on peut
sélectionner les options suivantes pour chaque entrée.
• n.a.: non applicable, l’entrée n’est pas contrôlée.
• Normalement Ouvert: le contact est ouvert dans les
conditions de prédéfaut; la mesure du temps de cette
entrée s’arrête aussitôt que le contact se ferme .
• Normalement Fermé : le contact est fermé dans les
conditions de prédéfaut; la mesure du temps de
cette entrée s’arrête aussitôt que le contact s’ouvre.
Le schéma qui suit explique les sélections. NOTE: quand le
dernier contact programmé déclenche, les paramètres de
défaut sont enlevés.
DECL.
RESET
DEFAUT
ENTREE NA
IENTREE NC
Debounce. Ce paramètre se rapporte au filtrage des
variations des entrées de déclenchement qui sont
provoquées par les rebonds du contact. L’opération
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 25 de
accomplie sur les entrées de déclenchement est mise en
évidence par le schéma suivant.
DEFAUT
ENTREE
PIC
REBONDS
PIC
REBONDS
RETARD
•
•
•
•
•
Aussitôt que le défaut est introduit, le timer
commence à compter le retard.
Si sur une entrée est révélé un pic qui dure moins de
50 µs, il est filtré.
Si sur une entrée sont révélées des variations qui
durent plus de 50 µs, les rebonds qui se produisent
pendant une durée égale au temps de debounce
programmaté, sont ignorés.
Le temps de retard mesuré est arrêté à la première
variation qui se prolonge pendant plus de 50 µs, de
manière que le temps de debounce n’influence pas le
retard mesuré.
Le paramètre de debounce n’a pas d’effets sur les
mesures du retard, mais il est important pour la
fermeture du contact ou pour la durée de l’ouverture
et pour le comptage.
Type de contact. Appuyant la flèche, on peut sélectionner
les options suivantes
• Libre:
aucune
tension
appliquée;
l’instrument
appliquera une tension de -30 V avec fiche INTE, et
de + 16 V avec fiche TRANSCOPE.
• Avec des tensions CC: TTL-5 V; 24 V CC; 48 V CC; >
110 V CC. Si l’entrée de tension est inférieure de 70%
au seuil établi, l’entrée sera considérée égale à zéro.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 26 de
OK, reculez: comparez le paragraphe précédent.
NOTE: l’instrument vérifie les entrées de déclenchement
programmées. Si aucune entrée de déclenchement n’est
habilitée, appuyant OK est montré ce message:
Erreur dans l’organisation IO: sélectionnez au moins un
contact.
Si la mesure du temps ne part avec le démarrage du défaut,
l’instrument vérifie que l’entrée programmée au démarrage du
timer soit habilitée; autrement, appuyant OK est visualisé ce
message:
Erreur dans l’organisation IO:le contact sélectionné pour le
démarrage du timer n’est pas habilité.
3.1.2.2 Contacts auxiliaires
Le but de cette sélection est celui de définir quels contacts
auxiliaires s’ouvriront ou se fermeront durant le test et avec
quel retard par rapport à l’injection du défaut. La fenêtre qui
apparaît est celle-c i.
Dans l’exemple rapporté ci-dessus, le contact C1 se fermera
5 s après le début du test; A2 6 s après; A3 7 s après; A4 8
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 27 de
s après. Le retard réel sera de 6 ms plus long à cause du
temps mis par le relais pour se fermer.
3.1.3 Organisation: IN-3 CDG
Cette sélection se réfère à la possibilité de connecter l’option
IN-3 CDG aux sorties de courant, de manière que le courant
visualisé par le programme soit celui de la sortie de l’option:
cela facilite le test et le rapport de test.
A la suite du rapport sélectionné, l’instrument génère les
courants d’entrée qui correspondent à la sortie programmée.
NOTE: le programme prévoit que les 60 A du côté primaire
soient générés par les sorties de courant I1 et I12 établies
en parallèle, de sorte qu’il soit possible d’exécuter des
générations triphasées avec trois options. Les entrées qui ne
sont pas utilisées devraient être court circuitées.
3.1.4 Organisation: Type de test
Les sélections disponibles sont expliquées par la suite.
3.1.4.1 Organisation: lancement du test
C’est le test manuel typique. L’opérateur établit les valeurs
de prédéfaut, choisit le test Lancement, va à la fenêtre de
test , programme les valeurs de défaut et ensuite appuie le
bouton de Start: le test commence et dans la fenêtre des
Résultats de Test
sont visualisés les retards de
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 28 de
déclenchement des entrées sélectionnées. Le dessin suivant
présente la séquence de test.
PREDEFAUT
DEFAUT N
PREDEFAUT
DEFAUT N+1
ENTREE
DUREE
RETARD
DUREE
Le prédéfaut est généré pendant la durée programmée de
prédéfaut. Après quoi, on génère les valeurs de défaut; le
défaut s’interromp aussitôt que le relais déclenche ou bien
quand le temps prévu pour le test finit.
Ensuite, le prédéfaut se génère pendant la durée de
prédéfaut. Si un test ultérieur est programmé , on génère les
valeurs de défaut; autrement, les valeurs de prédéfaut
continuent à se générer jusqu’à ce que le test successif
démarre ou jusqu’à ce que soit appuyé le bouton RESET.
L’opération peut être répétée à n’importe quel moment.
NOTE: si plus d’une entrée est sélectionnée, le test
s’arrêtera sur le dernier déclenchement (critère “AND”).
3.1.4.2 Organisation: test gradient
Ce test permet d’augmenter ou de diminuer les paramètres
requis, jusqu’à ce que le relais déclenche. NOTE: si plus
d’une entrée de déclenchement est sélectionnée, le test
s’arrêtera au premier déclenchement (critère “OR”)
Une fois sélectionné ce type de test, la fenêtre de
programmation montre une autre icône, qui s’appelle Etablis
Valeurs, avec laquelle il est possible de programmer la
vitesse de variation des paramètres.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 29 de
Appuyant l’icône Etablis Valeurs, il apparaît cette fenêtre.
Il y a deux sous-fenêtres: V/I 1-3 et V/I 4-6. Pour les deux,
les variables sont: V/s, A/s, °/s, Hz/s; une organisation pour
chaque variable. Il est aussi possible de varier la tension CC
auxiliaire, en V/s.
Avec cette sélection tous les paramètres peuvent changer
avec des gradients positifs ou négatifs; l’exemple c i-dessus
se réfère à la programmation d’une augmentation de 1 V/s
sur les sorties V1, V2 et V3. Il faut appuyer le carré à
gauche pour habiliter la variable; ensuite, à droite, vous
pouvez introduire le gradient demandé.
L’unique sélection non permise est celle d’établir un gradient
de fréquence et d’angle simultanément.Un gradient d’angle
implique aussi un gradient de fréquence et vice versa. En cas
d’erreur, la sélection est refusée quand le test démarre.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 30 de
Les limites des paramètres sont les suivants:
• Pour les tensions et les courants: zéro ou le maximum
des tensions et courants (300 V, 32 A).
• Pour les
angles:
sans limites; après 360°,
l’augmentation continuera avec 0°.
• Pour la fréquence: 0 à 2999.999 Hz pour les sorties
de courant; pour les sorties de tension, s’appliquent
ces échelles:
.. 0 à 3 kHz, de 0 à 60 V;
.. jusqu’à 2 kHz, de 0 à 100 V;
.. jusqu’à 700 Hz, de 0 à 300 V.
• Pour la tension CC: 12 V à 260 V.
Une fois introduits les paramètres, appuyez l’icône OK. Si
vous appuyez l’icône
Reculez, les valeurs établies sont
perdues: quand vous revenez, la fenêtre visualise la dernière
organisation.
Tnom
< (MIN, MAX)
SEUIL
MESURE
DEBUT
PREDEFAUT
RYTHME
D’AUGMEN
TATION
PFP
PF0
DECLEN.
Tpref
Tmax
Le test Gradient est exécuté générant initialement les
valeurs de prédéfaut (avec des cycles
SG0 ou SGS)
pendant le temps établi; par la suite, on génère les valeurs
de défaut et les paramètres sélectionnés augmentent ou
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 31 de
diminuent à rythme constant, jusqu’à ca que la première
entrée sélectionnée déclenche.
A ce moment, le défaut est enlevé; ensuite, on revient à la
valeur de prédéfaut ou à zéro, selon la sélection du “type de
cycle”.
Une chose à considérer sur le test de Gradient est que,
puisque le contact du déclenchement du relais est
temporisé, la valeur ajoutée par les paramètres variables
quand le relais déclenche est un peu plus ou moins grande
que le seuil effectif. L’instrument trasmet les valeurs au
moment du déclenchement; ensuite, le programme corrige
l’erreur tenant compte du paramètre “Temp s Nominal”.
Si ce temps n’est pas zéro, la fenêtre montrera le seuil
effectif calc ulant:
(Seuil effectif) = (Valeur mesurée) – (Gradient) * (Temps
Nominal)
Il est possible de noter que l’erreur à corriger est plus grande
avec un gradient rapide et avec un grand temps nominal.
CAUSE D’ERREURS
. Quand un test Gradient est programmé , l’instrument vérifie
que ce soit au moins un paramètre sélectionné comme
variable; autrement, si vous appuyez OK, est visualisé ce
message:
Erreur dans l’organisation: s’il vous plaît sélectionnez au
moins un paramètre.
. L’instrument vérifie en outre que, sur le paramètre
sélectionné, le gradient ne soit pas zéro; autrement, si vous
appuyez OK, est visualisé ce message:
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 32 de
Erreur dans l’organisation: la valeur doit être différente de
zéro.
. Avec le test Gradient, le paramètre du temps Maximum de
test , Tmax, que vous avez programmé dans la fenêtre
Organisation, est important parce que le programme vérifie
si, durant ce temp s, un ou plusieurs paramètres dépassent
les limites établies: s’il en est ainsi, aussitôt que le test
démarre, est visualisé ce message:
Le temps du test a été modifié pour ne pas dépasser les
limites. Vous désirez continuer?
Si vous appuyez OK, les gradients programmés et les valeurs
de démarrage seront maintenus; le temps maximum de test
est modifié (diminué) de manière qu’aucun paramètre ne
dépasse le maximum permis.
Le paramètre Tmax est modifié seulement pour ce test; la
valeur modifiée peut être lue sur les tableaux de test. Si
vous voulez éviter que cela arrive, vous devez corriger le
gradient ou la valeur de départ, de sorte qu’elle soit:
(Valeur initiale) * (Gradient) > 0; < (Valeur maximum)
. L’instrument vérifie aussi que les conditions établies ne
soient pas impossibles: par exemple, un gradient positif à
partir de la tension ou courant maximum; autrement, aussitôt
que le test démarre, est visualisé ce message:
Erreur: test Rampe non ajoutée. Conditions de défaut non
valides.
. Enfin, l’instrument vérifie aussi que les gradients de
fréquence et angle ne soient pas sélectionnés en même
temps; autrement, aussitôt que le test démarre, est visualisé
ce message:
Erreur dans l’Organisation: il n’est pas possible d’établir les
gradients de phase et fréquence ensemble.
3.1.4.3 Organisation: test Delta
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 33 de
NOTA PRE IL TRADUTTORE. LA TRADUZIONE SEUIL DEL
PROGRAMMA NON E’ BUONA, E LA CORREGGEREMO: USARE
DELTA COME IN ITALIANO.
Il y a essentiellement deux typologies de caractéristiques de
relais: paramètre - temp s ou bien paramètre - paramètre.
Avec le premier type, chaque point de la courbe représente
une mesure de temps; avec la seconde, chaque point est
une delta. Avec le premier type de courbe, il est possible de
vérifier la courbe caractéristique simplement exécutant une
série de tests, modificant les paramètres adéquats entre un
test et l’autre.
Cette sélection permet d’exécuter ce test de manière semiautomatique, sélectionnant les valeurs des paramètres de
départ, l’augmentation des paramètres et le nombre de tests
à exécuter. L’unique aspect auquel il faut prêter attention
est de ne pas dépasser dans l’organisation la valeur maxima
ou minima du paramètre.
Une fois sélectionné ce test, la fenêtre de programmation
montre une autre sélection, qui s’appelle Etablis Valeurs,
avec laquelle il est possible de programmer les augmentations
des paramètres.
Appuyant sur Etablis Valeurs, il apparaît cette fenêtre .
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 34 de
Il y a deux fiches: V/I 1-3 et V/I 4-6. Pour les deux, les
variables sont ? V (A), ? °, ? Hz; une organisation pour
chacune est variable. En outre il est possible de programmer
la tension auxiliaire CC, en ? V.
Avec cette sélection, tous les paramètres peuvent changer
avec valeur positive ou négative; l’exemple c i-dessus se
réfère à la programmation d’une augmentation de 1 V/s sur
les sorties V1, V2 et V3 et 10 pas en tout. Vous devez tout
d’abord appuyer le petit carré à gauche pour habiliter la
variable; ensuite, à droite, vous pouvez programmer l’ampleur
désirée du pas. Enfin, en Nombre de Pas programmez le
nombre désiré de tests.
Les limites des paramètres sont les suivantes:
• Pour les tensions et les courants: zéro ou le maximum
des tensions et courants.
• Pour les angles: sans limites; après 360°, le test
continuera avec 0°.
• Pour la fréquence: 0 à 2999.999 Hz pour les sorties
de courant; pour les sorties de tension, s’appliquent
ces échelles:
.. 0 à 3 kHz, de 0 à 60 V;
.. jusqu’à 2 kHz, de 0 à 100 V;
Doc. MIF13170
102
•
Rév. 1.09
Page 35 de
.. jusqu’à 700 Hz, de 0 à 300 V.
Pour la tension CC: 12 V à 260 V.
Une fois introduits les paramètres, appuyez l’icône OK. Si
vous appuyez l’icône Reculez, les valeurs établies sont
perdues: quand vous revenez, la fenêtre visualise la dernière
organisation.
Appuyant Start, tous les tests seront exécutés, un après
l’autre; le tableau de résultats montrera les résultats des
tests, qui seront autant que les pas programmés. NOTE: si
plus d’une entrée de déclenchement est sélectionnée, le test
s’arrêtera au dernier déclenchement (critère “AND”).
Le dessin rapporté ci-dessous montre l’évolution des
paramètres, avec la sélection SGS: le paramètre sélectionné
est augmenté (diminué) d’un ? ; chaque test est un test de
déclenchement; vous avez N résultats de temporisation.
PREDEFAUT
DEFAUT 1
DEFAUT 2
DEFAUT N
PREDEFAUT
ENTREE
RETARD 1
RETARD 2
RETARD N
CAUSE D’ERREURS
. Quand un test Delta est programmé , l’instrument vérifie qu’il
y ait au moins un paramètre sélectionné comme variable;
autrement, si vous appuyez OK, est visualisé ce message:
Erreur dans l’établissement du Delta: s’il vous plaît,
sélectionnez au moins un paramètre.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 36 de
. En outre l’instrument vérifie que, sur la paramètre
sélectionné, le delta ne soit pas zéro; autrement, si vous
appuyez OK, est visualisé ce message:
Erreur dans l’établissement du Delta: la valeur Delta doit
être différente de zéro.
. Avec le test Delta, le nombre de tests programmés est
important parce que le programme vérifie si, durant ce
temps, un ou plusieurs paramètres ont dépassé les limites
établies: s’il en est ainsi, aussitôt que le test démarre, est
visualisé ce message:
Le nombre de pas a été modifié par rapport aux limites
programmées. Continuez quand même ?
Si vous appuyez OK et que vous ayez le message d’erreur,
vous aurez à la fin moins de tests que le nombre programmé .
Si vous voulez éviter que cela arrive, vous devez corriger
l’augmentation ou la diminution ou la première valeur de
défaut ou bien le nomb re de tests à effectuer:
(Val. initiale)+(Delta) * (Nombre tests) > 0; < (Maximum)
. L’instrument vérifie aussi que les conditions établies ne
soient pas impossibles: par exemple, un delta positif à partir
de la tension ou courant maximum; autrement, aussitôt que
le test démarre, est visualisé ce message:
Erreur: test Delta non atteint. Conditions de défaut non
valides.
3.1.4.4 Organisation: test Entraînement
Avec cette sélection l’instrument se comporte comme un
dispositif manuel, qui injecte des courants et des tensions
réglés par l’intermédiaire du bouton de réglage. Une fois
sélectionné ce test , la fenêtre du Test est modifiée, comme
il est expliqué par la suite.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 37 de
3.1.5 Organisation: Type de cycle
Cette fenêtre permet de sélectionner les séquences de test
suivantes:
Les choix disponibles sont expliqués par la suite.
3.1.5.1 Défaut
Sélectionnant ce type de cycle, aussitôt que le test
démarre, les valeurs de défaut sont appliquées à partir de
zéro (sans génération de prédéfaut, à part la tension
auxiliaire CC). Aussitôt que le relais déclenche, les valeurs de
défaut sont enlevées et tous les paramètres reviennent à
zéro (à part la tension auxiliaire CC). S’il n’y a pas d’autres
tests, les paramètres restent à zéro jusqu’au prochain test.
Si au contraire il y a un autre test d’une séquence
automatique, la durée à zéro des paramètres avant le test
successif est égale à la durée Tpf; ensuite, est généré le
défaut successif.
DEFAUT N
DEFAUT N+1
ENTREE
Tpf
RETARD
(Tmax
)
Tpf
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 38 de
Si dans une séquence automatique de tests la valeur Tpf est
zéro, alors le paramètre de défaut passera d’une valeur à
l’autre sans passer de zéro. Faites attention, parce que dans
cette situation le relais n’aurait pas le temps de
s’organiser et resterait fermé après le premier
déclenchement.
Quand même , cette sélection est utile du moment qu’elle
permet de trouver un seuil avec des pas discrets, plutôt
qu’avec avec une rampe continue.
3.1.5.2 Prédéfaut – Défaut – Zéro
Ce test (SG0) permet de simuler bien ce qui arrive dans
l’installation, étant donné qu’après l’intervention des
interrupteurs tous les paramètres reviennent à zéro.
De toute façon, avec cette séquence il est important de
programmer la durée du temp s de prédéfaut, Tpf, différente
de zéro; autrement, la séquence successive deviendrait
Défaut et quelques relais pourraient interpréter la séquence
comme commande de “fermeture sur défaut” et se cpmporter
d’une manière différente que d’habitude.
Par rapport à SGS, quand le dernier test est conclu, toutes
les valeurs reviennent à zéro ( à part la tension auxiliaire
CC). S’il n’y a pas d’autres tests, les paramètres restent à
zéro jusqu’à la commande de démarrage du Test successif.
Si au contraire il y a un autre test intoduit dans une
séquence automatique, la durée à zéro avant le test
successif est égale à la durée Tpf; ensuite, s’applique le
prédéfaut pendant une durée égale à Tpf, ensuite s’aplique
le défaut successif.
PREDEFAUT
DEFAUT N
PREDEFAUT
ZERO
DEFAUT N+1
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 39 de
ENTREE
RETARD
(Tmax)
Tpf
3.1.5.3 Prédéfaut – Défaut - Prédéfaut
Avec cette sélection (SGS), au démarrage du test, les
valeurs de prédéfaut sont générées pendant le temps de
prédéfaut établi; ensuite sont générées les valeurs de
défaut, qui durent tout au plus le maximum de temps établi,
Tmax. Après le déclenchement, qui se passe pendant le
temps Tmax, les paramètres reviennent aux valeurs de
prédéfaut. S’il ne se produit aucun déclenchement pendant
la période Tmax, les paramètres reviennent aux valeurs de
prédéfaut. Tous les paramètres restent à la valeur de
prédéfaut jusqu’au test successif.
PREDEFAUT
DEFAUT N
PREDEFAUT
RETARD
(Tmax)
Tpf
DEFAUTN+1
ENTREE
Tpf
3.1.5.4 Défaut - Zéro
S’applique tout ce qu’on a décrit dans la séquence à
Prédéfaut – Défaut - Zéro, sans les valeurs de prédéfaut:
tous les tests successifs commencent et reviennent à zéro.
3.1.5.5 Défaut – Prédéfaut
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 40 de
S’applique tout ce qu’on a décrit dans la séquence Prédéfaut
– Défaut – Prédéfaut, mais sans les valeurs de prédéfaut au
premier test.
3.1.6 Temps
La fenêtre de programmation est la suivante.
L’explication des paramètres est celle-c i:
• Tmax: est le temps maximum du test. D’habitude il est
établi à une valeur supérieure au retard maximum de
déclenchement du relais, de manière que le relais
déclenche dans Tmax. Si le relais ne déclenche pas,
le résultat de test sera un grand nombre, comme
9999 s. Celui-c i pourrait être le résultat nominal
quand vous remarquez des contacts qui ne devraient
déclencher durant un test .
Dans les tests de rampe, Tmax définit la valeur
maxima ou minima atteinte par le paramètre:
(Valeur Max) = (Valeur du Test) + Tmax * (Gradient)
•
Temps DJ: en réalité, les paramètres de défaut sont
enlevés de l’installation après le temps qu’il faut à
l’interrupteur pour ouvrir la ligne, c’est-à-dire 50 ms
après le déclenchement du relais. En certains cas,
enlever les paramètres de défaut aussitôt que le
relais déclenche a provoqué des fonctionnements
mauvais, comme le manque de l’enregistrement du
défaut. Après le déclenchement du relais, les
paramètres de défaut sont maintenus jusqu’à ce que
s’écoule tout le temps établi: cela simule le retard de
l’interrupteur.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 41 de
3.1.7 Charger les tests par la mémoire USB
Il est possible de charger un résultat précédemment sauvé
dans la mémoire locale ou dans la clé USB, et de l’utiliser
pour répéter le test. Il est aussi possible de rédiger un plan
de test (ou charger un résultat de test) utilisant le software
TDMS sur le PC et ensuite de le charger par la mémoire USB.
L’opération de chargement commence sélectionnant Charge
Tests dans le menu Organisation.
Une fois sélectionné, il s’ouvre cette fenêtre.
NOTA PER IL TRADUTTORE: TRADURRE LOCAL MEMORY IN
Mémoire locale; USB KEY IN Clé USB.
La fenêtre montre la directory des fichiers sauvés dans la
mémoire locale ou dans la clé USB. Appuyant le bouton, vous
pouvez tout d’abord sélectionner la source, ensuite entrer
dans la liste et la parcourir jusqu’à ce que vous trouviez le
fichier demandé, dont l’extension . D66.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 42 de
Une fois trouvé le fichier, appuyez le bouton ou bien F5
(Shift) t 4: le programme le déchargera, et confirmera
l’opération avec le message
Vous pourrez l’ouvrir appuyant simplement Start dans la
fenêtre de Test; tous les tests seront répétés.
Pour sortir de directory, allez au commencement de la liste,
où se trouvent les deux icônes. L’ic ône à forme de flèche
permet de sortir de directory et d’entrer dans une autre,
s’il est nécessaire; l’ic ône avec la double flèche
permet
de sortir. Si le nom du fichier est plus long que la fenêtre,
vous pouvez la parcourir aussi avec la barre horizontale.
3.1.8 Sauver les résultats dans la mémoire
locale ou USB
Une fois terminé le test , sélectionnant Sauve Résultats dans
le menu Organisation, le résultat du test peut être sauvé
dans la mémoire USB.
Les résultats peuvent être sauvés aussi dans la fenêtre
Résultats (comme il est expliqué par la suite).
Une fois sélectionné Sauve Résultats, il s’ouvre cette
fenêtre:
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 43 de
La fenêtre montre la liste des fichiers sauvés dans la
mémoire locale ou sur la clé USB. Tout d’abord, introduisez le
nom du fichier. Appuyant le bouton, vous pouvez
sélectionner la destination, la mémoire locale ou la petite clé,
ensuite vous accédez à la liste et parcourez-la jusqu’à ce
que vous trouviez la directory désirée. Maintenant, appuyez
F5 (Shift) et 6: le programme sauvera le résultat, et vous
pourrez l’introduire aussi dans l’instrument ou sur le PC, en
utilisant le software TDMS.
Pour abandonner la liste, allez au commencement de la liste
où se trouvent les deux icônes. L’icône à forme de flèche qui
se dirige en haut
permet de sortir de la liste et d’entrer
dans une autre, s’il est nécessaire; l’ic ône à forme de double
flèche
permet de sortir. Si le nom du fichier est plus
long que la fenêtre, vous pouvez la parcourir aussi avec la
barre horizontale.
NOTE: si le nom du fichier n’est pas acceptable, il apparaît le
message suivant.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 44 de
Vous ne pouvez pas continuer le sauvetage jusqu’à ce que le
nom du fichier soit changé.
3.2 Test
3.2.1 Tests de lancement, gradient et delta
Appuyant la liste de sélection du type de Test , lancement,
gradient et delta, il s’ouvre cette fenêtre.
Létablissement des
manières suivantes:
paramètres peut
être
exécuté des
Doc. MIF13170
102
•
•
•
Rév. 1.09
Page 45 de
Tensions et courants: il est possible de programmer la
valeur du test, l’angle et la fréquence de chaque
phase. Ces valeurs seront:
o Les valeurs de test pour la sélection Lancement;
o Les valeurs de départ pour la sélection Gradient:
après un premier moment, les paramètres établis
pour la rampe commenceront à augmenter ou à
diminuer au rythme sélectionné;
o Les valeurs du premier test pour le test Delta:
après le premier test, les paramètres établis en
augmentation ou diminution seront modifiés dans les
tests successifs, au pas sélectionné.
Tension CC auxiliaire: comme c i-dessus.
Diagramme vectoriel: s’il est sélectionné, l’écran
montre le diagramme vectoriel des paramètres
sélectionnés.
Les tensions sont montrées avec une flèche, les courants
avec un point. La valeur des vecteurs est l’ampleur maximum
de tension ou courant à générer. Le diagramme c i-dessus
montre trois courants déphasés de 15° par rapport aux
tensions.
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 46 de
Ic ône Plus
. L’appuyant, toutes les valeurs
établies sont ajoutées à la liste des tests. Cela
permet de créer un programme du test , qui peut être
exécuté après lorganisation ou qui peut être sauvé et
exécuté dans un second moment.
Trip: montre le dernier déclenchement entre les
entrées sélectionnées, quand le test s’est arrêté. Les
retards du déclenchement peuvent être lus en détails
dans le tableau des résultats.
Tableau de test. Rapporte ces données: numéro,
type, sommaire du test, mais non les résultats, qui
sont au contraire disponibles dans la fenêtre des
Résultats. Les lignes deviennent de couleur verte
après que le test a été exécuté et sont blanches
avant l’exécution.
Sélectionnez le tableau de test et appuyez le bouton:
en le tournant, vous pouvez sélectionner n’importe
quelle ligne, blanche ou verte. Vous pouvez éliminer la
ligne sélectionnée en appuyant
F5+0 (DEL).
ATTENTION: la ligne est immédiatement effacée sans
demander une confirmation ultérieure. Appuyant le
bouton sur une ligne, n’importe laquelle, vous sortez
du test.
La barre d’écoulement sous le tableau des tests
permet d’examiner les valeurs de test. Sélectionnezla, appuyez le bouton et tournez-la: de cette manière
il est possible de parcourir toutes les lignes du test.
• Pour chaque paramètre qui n’est pas égal à zéro,
vous pouvez lire: angle, phase t fréquence. A la fin des
paramètres de test, le sommaire de test énumère aussi
le temps maximum de déclenchement.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 47 de
• Effacement
: permet d’effacer tous les
tests du tableau. S’il est appuyé, il apparaît ce message.
Appuyant OK, on efface les résultats.
• Si vous appuyez Résultats
fenêtre.
, il s’ouvre cette
La partie inférieure du tableau énumère les temps de
déclenchement des contacts habilités dans le dernier
test . Si vous entrez dans le tableau, les temps de
déclenchement correspondent au test sélectionné.
• Appuyant l’icône floppy disk
, vous aurez accès
aux mêmes fenêtres déjà expliquées précédemment
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 48 de
dans le paragraphe Sauve résultats: la procédure de
sauvetage est la même. L’unique différence est que
vous avez à disposition aussi l’icône Reculez pour
revenir à la fenêtre des résultats.
• Appuyant l’icône Reculez
, vous pouvez revenir à
la fenêtre des Tests et exécuter d’autres tests.
3.2.2 Test d’Entraînement
Sélectionnant ce type de test , l’instrument simule un test
manuel qui contrôle les valeurs des courants et des tensions
établies à l’aide du bouton de sélection, dans le but de
trouver le seuil du relais. Avec ce test les temps de
déclenchement ne sont pas mesurés, mais sont rapportés
quand une entrée habilitée déclenche.
Appuyant la sélection du type de Tests et sélectionnant
Entraînement, il s’ouvre cette fenêtre.
La partie supérieure de l’écran permet de programmer les
paramètres de départ, comme il a déjà été expliqué dans le
paragraphe précédent. La partie inférieure de l’écran
énumère tout ce qui suit.
Doc. MIF13170
102
•
•
Rév. 1.09
Page 49 de
A gauche, Contacts, se trouvent 12 lumières. Si
pendant le test, une des entrées habilitées
déclenche, la lumière correspondante s’allume
A droite sont montrées toutes les sorties, en forme
vectorielle.
L’opération d’ Entraînement est la suivante.
•
•
•
•
•
Sélectionnez les paramètres que vous voulez
contrôler et appuyez Démarre: tous les paramètres
sélectionnés sont générés.
Allez sur le paramètre que vous voulez contrôler.
Maintenant, tournez le bouton dans le sens horaire: la
valeur augmentera (ou diminuera); la variation
apparaîtra
sur le
diagramme vectoriel. Dans
l’alternative, si vous appuyez la flèche droite ou
gauche, le paramètre diminue ou augmente d’ un
dixième par rapport au bouton; si vous appuyez Shift
en même temps que le bouton, le paramètre diminue
ou augmente dix fois par rapport au bouton.
NOTE. Les augmentations du bouton sont: 0.1 V; 1°;
0.1 Hz; 0.01 A; 1 V CC.
NOTE: le nombre d’augmentations peut être modifié
selectionnant la roue dentée et ensuite les
instruments Software.
NOTE: après Démarre, les valeurs ne peuvent pas
être modifiées avec le clavier.
Vous pouvez modifier les paramètres comme vous
voulez. Aussitôt que le relais déclenche, vous verrez
s’allumer une des lumières à gauche: la valeur
correspondante est le seuil que vous étiez en train de
chercher.
NOTE: s’agissant d’un test manuel, le résultat N’EST
PAS sauvé dans le tableau des résultats.
Vous pouvez aussi profiter de la suivante performance
importante. Supposez vouloir modifier en même temps
la valeur d’un nombre de paramètres (ampleur, phase,
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 50 de
fréquence): vous pouvez le faire en sélectionnant le
premier paramètre; appuyant F5+F4 simultanément
(SEL), le fond du paramètre devient rouge. Répétez
l’opération aussi sur les autres paramètres que vous
voulez changer. Maintenant, sélectionnez un des
paramètres et appuyez Démarre: quand vous tournez
le bouton, tous les paramètres sont modifiés
simultanément.
Dans l’exemple, les trois courants I1, I2, I3 ont été
programmés pour être modifiés ensemble. En outre, il
est possible de tourner les trois sorties ensemble ou
bien de changer la fréquence.
•
NOTE: vous pouvez sélectionner ensemble seulement
les paramètres du même type, comme: ampleur de
tension (courant), phase de tension (courant),
fréquence de tension (courant).
•
Pour enlever les sélections, allez aux paramètres et
appuyez de nouveau F5+F4: le paramètre redevient
blanc. Si vous modifiez le type sélectionné, les autres
sélections sont établies de nouveau.
3.3 Etat
Le but de cette sélection est d’observer le fonctionnement
de l’instrument durant les tests longs, plutôt quand, par
exemple, les paramètres ne changent pas trop rapidement. Il
s’ouvre automatiquement la fenêtre quand on démarre un
test gradient ou delta et qu’il est fermé aussitôt que le test
finit. Il est possible de le sélectionner à n’imprte quel
moment, pour voir l’état des sorties et des entrées de
déclenchement; de toute façon, il ne s’applique pas à la
sélection du test d’Entraînement.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 51 de
Cette sélection doit être utilisée quand vous êtes en train de
tester un transducteur: vous pouvez connecter ses entrées
aux sorties V, I et sa sortie à l’entrée de Mesure, soit de
courant CC soit de tension CC.
Quand cette fiche est sélectionnée, il s’ouvre cette fenêtre.
•
Sur la partie supérieure, l’écran montre les paramètres
générés en ce moment-là.
•
Sur la ligne de C1 à C12, une lumière sur
que le contact correspondant est déclenché.
•
Dans les petits carrés de A1 à A4, s’allume
le contact correspondant s’est fermé .
•
Dans le carré des Entrées Analogiques, vous pouvez
habiliter ou enlever l’habilitation de la mesure, en
appuyant sur ce bouton. Ensuite, vous pouvez choisir
si la mesure est sur l’entrée de courant ou de tension,
en
appuyant
sur
le
bouton:
la
mesure
correspondante, exprmée en V ou bien en mA, est
signifie
quand
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 52 de
montrée à droite. Si vous êtes en train de faire un
test sur un transducteur, vous pouvez vérifier si tout
va bien, appuyant sur le bouton Démarre: les
paramètres seront générés et les mesures visualisées.
•
Pour modifier les paramètres, arrêtez le test, allez à la
fenêtre Test , changez les paramètres, allez dans la
fenêtre Etat et recommencez de nouveau. Il n’est
possible
d’exécuter
aucune
modification
des
paramètres tant qu’on reste dans la fenêtre Etat.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 53 de
4 DISTANCE ANSI 21
Le but de cette sélection est d’exécuter des tests manuels
et
automatiques
sur
des
relais
distanciomètriques.
Différemment de la sélection manuellle, les paramètres
d’entrée sont l’impédance et son argument, au lieu de la
tension et le courant.
Après la sélection, est montrée cette fenêtre.
La fenêtre comprend QUATRE cases: Organisation, Test ,
Graphique et Etat .
4.1 Organisation Distance
Quand on sélectionne la fenêtre Organisation, on trouve
deux commandes: Génère Prédéfaut et Applique VCC, et ces
choix ultérieurs:
• Entrées digitales;
• Valeurs nominales;
• Côté TA; KE donné comme (sélections du coefficient
Terre), avec deux sous-cases;
• Temps nominaux;
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 54 de
• Switch.
En outre, il y a deux autres possibilités de choix: Charge
Tests et Sauve Résultats et trois commandes immédiates:
Stop, Reset et Sors.
• Appuyant Stop à tout moment, les valeurs de défaut
reviennent aux valeurs de prédéfaut.
• Appuyant Reset à tout moment, les valeurs de défaut
reviennent à zéro.
• Appuyant Sors à tout moment, les valeurs de défaut
vont à zéro et l’écran revient à la page de sélection.
4.1.1 Distance: génère prédéfaut et Applique VCC
Avec ces commandes, l’instrument génère les tensions de
prédéfaut et la tension auxiliaire CC ou seulement la dernière.
Avant de donner la commande, il est nécessaire de
programmer ces valeurs dans l’aire
dédiée aux Valeurs
Nominales.
4.1.2 Organisation Distance: Entrées digitales
Cette sélection permet de définir les entrées de
déclencheme nt utilisées durant les tests et de les associer
au type de défaut. La fenêtre qui apparaît est la suivante.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 55 de
4.1.2.1 Distance: Organisation Contacts Digitaux
Appuyant les flèches de sélection, ces choix sont
disponibles:
• Dry: il n’y a pas de tension appliquée; l’instrument
appliquera une tension de – 16 V avec la fiche
Interface et de +16 V avec la fiche TRANSCOPE.
• Avec tension CC: TTL–5 V; 24 VCC; 48 VCC; > 110
VCC. Si l’entrée de tension est inférieure à 70% du
seuil établi, l’entrée sera considérée égale à zéro.
4.1.2.2
Organisation
déclenchement
Distance:
modalité
de
Dans cette sélection vous pouvez associer le type de défaut
à l’entrée de déclenchement correspondante. Appuyant les
flèches de sélection, vous pouvez choisir n’importe quelle
entrée de C1 à C12 (de C1 à C6; de C9 à C12 avec l’option
TRANSCOPE); elles sont sélectionnées comme normalement
ouvertes.
Pour les défauts diphasés, les entrées sélectionnées sont les
premiers: L1 pour L1-L2 et ainsi de suite.
Pour les défauts triphasés, vous pouvez choisir n’importe
quelle entrée, de C1 à C12: elles sont sélectionnées comme
Normalement Ouvertes.
A la fin de la procédure de programmation, appuyant OK
, vos choix sont appliqués; appuyant Reculez
, si
OK n’a pas été appuyé, toutes les valeurs sélectionnées sont
enlevées: les valeurs restent celles trouvées au moment
d’ouverture de la fenêtre.
4.1.3 Organisation Distance: Valeurs Nominales
Cette sélection permet de définir les valeurs nominales qui
seront utilisées durant les tests.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 56 de
4.1.3.1 Tension Nominale (Vn)
Il s’agit de la tension de phase nominale du côté secondaire
des transformateurs de tension de l’installation, appelée
aussi tension valide, à laquelle le relais de distance ne révèle
aucun défaut.
Il peut être sélectionnée entre 1 V et la tension maxima de
l’instrument. Valeur de défaut: 57.8 V.
Si la charge du relais est élevée, étant donné que
l’impédance est V/I, vous pouvez réduire Vn (par exemple
40V) sans perdre la précision du relais d’une manière
considérable: réduire la tension augmente la charge maxima
qui peut être supportée par l’instrument.
NOTE. Durant les tests de défauts de terre, la tension de
phase de défaut est inférieure à Vn; durant Les défauts
diphasés, elle reste au-dessus de Vn/2.
NOTE:le paramètre à programme r est la tension de phase et
non la tension nominale diphasée, qui d’habitude est signalée
sur le relais de distance. Avec une tension diphasée de 100
V, établissez 57.8 V; avec une tension diphasée de 110 V,
programmez 63.5 V.
4.1.3.2 Courant de test (Itest)
C’est le courant de test (et non le courant nominal du
relais); il est utilisé durant tous les tests. La valeur de
défaut est de 7.5 A, qui d’habitude s’utilise avec le relais
avec un courant nominal de 5 A; quand le courant nominal
est de 1 A, le courant de test d’habitude est 1.5 A. Le
courant maximum de test est 32 A.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 57 de
Le courant de test est tenu constant, à moins que la tension
de test correspondante ne dépasse pas la tension de phase
nominale, ayant programmé l’impédance de défaut (voir
l’Annexe 3 pour des informa tions ultérieures). Dans ce cas,
le courant de test est réduit pour pouvoir simuler l’impédance
de défaut.
Durant les tests, l’instrument contrôle le passage du courant
à zéro. Les défauts se génèrent ainsi:
• Pour les tests monophasés, le courant de défaut
s’applique quand le courant est à zéro;
• Pour les tests diphasés, s’appliquent les deux
courants quand ils sont à zéro;
• Pour les tests triphasés, le courant de défaut de
phase 1 s’applique quand le courant est à zéro; par
conséquent, le courant de phase 2 s’applique à 240°
et le courant de phase 3 à 120°.
4.1.3.3 Fréquence Nominale (Fn)
Il est possible de programmer n’importe quelle valeur de
fréquence entre 40 et 70 Hz. Valeur de défaut: 50 Hz.
4.1.3.4 Tension Auxiliaire (VCC)
C’est la tension CC auxiliaire utilisée pour faire démarrer le
relais testé. Valeur 12 – 260 V. Valeur de défaut: 110 V.
4.1.4 Organisation Distance: côté TA
Cette sélection permet de définir à quel côté est connecté le
secondaire du TA.
Les choix disponibles sont Ligne et barres. Avec le premier
choix, les angles de courant sont ceux sélectionnés pour les
tests; avec le second, les angles sont tournés de 180°, ma is
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 58 de
ce changement d’angle n’est pas rapporté dans les résultats
de test, qui correspondent à ceux obtenus sélectionnant
Ligne.
4.1.5 Organisation Distance: sélection des coefficients
de terre
Cette sélection permet de programmer le coefficient de
terre, qui est utilisé dans les défauts monophasés. Il y a
deux dossiers:
• KE;
• Zloop/Res. Arco.
4.1.5.1 Organisation Distance: KE
Cette sélection permet de programmer le facteur de terre
comme KE. On applique ce paramètre à toutes les zones.
Le paramètre peut être défini de deux manières: comme
ZE/ZL, ou bien comme RE/RL et XE/XL (utilisé par Siemens).
Quand vous sélectionnez ZE/ZL, vous pouvez introduire le
module du paramètre (de défaut à 1)et son argument (de
défaut à 0°).
Selon l’opinion du producteur du relais ou de l’utilisateur, le
même facteur peut être exprimé avec d’autres paramètres,
qui sont mathématiquement établis avec les formules
suivantes.
• La base de calcul des autres paramètres sont les
paramètres d’impédance de ligne, c’est-à-dire les
paramètres de la ligne à protéger. Celle-c i ne doit
pas être confondue avec l’impédance de défaut. Ces
paramètres peuvent être donnés comme module ZL et
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 59 de
argument F L, ou bien avec les composants relatifs RL
et XL: RL = ZL * cos (F L); XL = ZL * sin (F L).
• Le premier paramètre connecté est l’impédance Z0 de
la séquence zéro, donnée comme module et argument.
Avec ces paramètres, vous pouvez calculer le facteur
de terre correspondante KE et son argument comme il
s‘ensuit:
o KE = (1/3) * (Z0 – ZL)/ZL
o FE = F0 – F L
• Le second paramètre connecté est l’impédance de
terre ZN, donnée comme module et argument. Avec
ces paramètres, vous pouvez calculer le facteur de
terre correspondant KE et son argument comme il
s’ensuit:
o KE = ZN/ZL
o FE = FN – F L
• Le troisième paramètre connecté est l’impédance loop
Zlo, donnée comme module et argument. Avec ces
paramètres, vous pouvez calculer le facteur de terre
correspondant KE et son argument comme il s’ensuit:
o KE = (Zlo – ZL)/ZL
o FE = Flo – F L
Si les données introduites sont RE/RL et XE/XL, le programme
utilise ces paramètres appliquant ces formules:
R’ = R * (1 + RE/RL)
X’ = X * (1 + XE/XL)
Z = sqrt (R’^2 + X’^2)
FiZ= Atan (R’/ X’)
V1 = Z * Itest
4.1.5.2 Organisation Distance: Zloop / Résistance arc
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 60 de
Cette sélection permet de programmer le facteur terre Zloop
(ou résistance d’arc) sur le type de défaut demandé. L’aire
d’établissement est la suivante.
Quelques relais de distance définissent les paramètres X
comme impédances de défaut, et les paramètres R comme
impédances d’arc ; en outre, la définition Rloop peut
s’appliquer au moins aux défauts de terre ou bien aux
défauts diphasés. Si une de ces protections doit être testée,
cette fenêtre permet de programmer les paramètres
correspondants: le programme calculera les valeurs des
tensions et des angles de défaut. Vous pouvez faire
référence à l’Annexe 2 pour les formules utilisées dans ces
cas.
4.1.6 Organisation Distance: Temps Nominaux
Cette sélection permet d’établir les temps nominaux de
déclenchement du relais pour les différentes zones:
Les temps de déclenchement sont définis pour chaque zone
et sont les mêmes pour tous les types de défaut. Les temps
nominaux sont utilisés pour vérifier l’organisation des relais
(voir le paragraphe relatif).
Il est très important que les temps de déclenchement
correspondent à ceux établis. Si les temps nominaux sont
différents pour plus de 30% par rapport à ceux effectifs,
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 61 de
dans le test de Border, le programme ne sera pas en mesure
de trouver les limites de l’aire.
Le temp s T1o se réfère à la première zone en condition
d’allongement.
4.1.7 Organisation Distance: switch
Durant le test, il est possible de fermer un contact avant
d’effectuer le test même . Si ce contact est connecté à une
entrée digitale du relais, comme la commande d’allongement,
il est possible de vérifier que le relais modifie sa première
limite de zone. La sélection est la suivante.
Avec les petites flèches il est possible de sélectionner la
sortie qui commutera.
4.1.8 Distance: Charge Tests de la mémoire locale ou
USB
Il est possible de charger un résultat de test précédemment
sauvé dans la mémoire locale ou dans celle USB et de
l’utiliser pour répéter le test. En outre il est possible de
préparer un test utilisant le software TDMS sur le PC et
ensuite de le charger à l’aide de la mémoire USB. L’opération
de chargement de données commence sélectionnant Charge
Tests dans le menu d’Organisation.
Une fois sélectionnée, il s’ouvre cette fenêtre .
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 62 de
La fenêtre montre la structure des fichiers sauvés dans la
mémoire locale ou dans la clé USB. Appuyant le bouton, vous
pouvez premièrement sélectionner la source des données, la
mémoire locale ou USB, ensuite entrer dans la liste et la
parcourir jusqu’à ce que vous trouviez le fichier
d’établissement désiré, dont l’extension est .D66.
Une fois trouvé le fichier, appuyez F5(Flèche en haut) et 4:
le programme le déchargera, confirmant l’activité avec ce
message.
Ainsi vous serez en mesure de commencer le test appuyant
simplement Start tandis que vous êtes dans la fenêtre de
Test : tous les tests seront répétés.
Pour sortir, allez au commencement de la liste, où vous
trouvez deux icônes. L’ic ône avec la flèche vers le haut
permet d’abandonner la directory courant et d’aller dans une
autre, s’il est nécessaire; l’ic ône à deux flèches
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 63 de
permet de sortir. Si le nom du fichier est plus long que la
fenêtre, vous pouvez la parcourir avec la barre horizontale.
4.1.9 Distance: sauve les résultats dans la mémoire
locale ou USB
Une
fois
terminé
le
test,
sélectionnant
Sauve
Résultats
dans l’organisation, le résultat peut
être sauvé dans la mémoire locale ou USB.
Notez que les résultats peuvent être sauvés aussi dans la
fenêtre Résultats (voir plus avant).
Une fois sélectionnée, il s’ouvre cette fenêtre.
La fenêtre montre la directory des fichiers enregistrés dans
la mémoire locale ou dans la clé USB. Tout d’abord,
introduisez le nom du fichier. En appuyant le bouton vous
pouvez premièrement sélectionner la destination, la mémoire
locale ou USB, ensuite vous accédez à la liste et parcourezla jusqu’à ce que vous trouviez la directory désirée. Ensuite,
appuyez F5 (Flèche en haut ) et 6: le programme la sauvera
et vous pourrez importer le résultat du test de nouveau sur
l’instrument ou sur le PC, utilisant le software TDMS.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 64 de
Pour abandonner la directory, allez au commencement de la
liste, ou vous trouvez deux icônes. L’ic ône à la flèche vers le
haut
permet d’abandonner la structure et d’aller dans
une autre, s’il est nécessaire; l’ic ône à deux flèches
permet de sortir. Si le nom du fichier est plus long que la
fenêtre, vous pouvez la parcourir avec la barre horizontale.
NOTE: si le nom du fichier n’est pas acceptable, il apparaît
ce message.
Dans ce cas, vous ne pouvez pas continuer jusqu’à ce que
vous changiez le nom du fichier.
4.2 Distance: Test
Avec cette sélection il y a trois dossiers: Lancement, Auto
Z-t, Border. Pour tous ces tests, les défauts sont simulés
considérant les valeurs d’Organisation, qui doivent être
programmées les premières.
L’Annexe 3 résume les formules de calcul de défaut et les
diagrammes vecteur des différents types de défaut.
NOTE. La zone limite ne peut pas être définie avec un seul
test. Elle est définie avec deux tests: dans le test N vous
devez tester l’impédance Z (N) et un temps de
déclenchement de la zone N; dans le test N+1, l’impédance
de test est Z(N+1) et le temps de déclenchement est
t(N+1).
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 65 de
Dans cette situation, l’mpédance limite est
Zl= (Z(N) + Z(N+1))/2;
la précision du résultat de test est
Za = ± (Z(N+1) – Z(N))/2.
Vous ne savez pas où changera la zone entre Z(N) et
Z(N+1): cela pourrait arriver partout. Par conséquent, plus la
différence entre les deux tests est petite plus la précision du
résultat de test est supérieure.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 66 de
t(N+1)
T(N)
ZN Z(N+1)
Za
Z
Zl
4.2.1 Test Distance: Lancement
Le test lancement permet de programmer n’importe quel type
de défaut et n’importe quelle impédance de défaut. Ensuite,
on génère un défaut avec les valeurs programmées et il est
visualisé le retard de déclenchement correspondant. La
fenêtre d’organisation est celle-c i.
NOTE: l’angle dans le diagramme R-X est de signe opposé par
rapport à l’angle entre le courant et la tension. Cela arrive
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 67 de
parce que, calc ulant Z = V/I, le courant est au
dénominateur. Etant donné que la charge est inductive, le
courant a un angle négatif, mais l’impédance a un angle
positif.
La fenêtre est subdivisée en quatre parties: valeurs de
défaut, établissement des temps, type de défaut et valeurs
programmées.
4.2.1.1 Distance, Lancement: Valeurs de défaut
La fenêtre d’organisation est la suivante.
L’impédance de défaut peut être programmée comme module
impédance et argument, ou bien comme composants R et X.
Aussitôt que vous avez modifié un paramètre, les autres
aussi
se
modifient,
étant
donné
qu’ils
sont
mathématiquement connectés.
Le bouton
vous permet d’ajouter la valeur programmée à
la liste des tests qui est en train d’être créée sur l’écran en
bas. Avec cette fonctio n, vous pouvez programmer un
nombre infini de tests, sans les faire démarrer. Une fois
terminée la programmation, vous pouvez initier la session de
test en appuyant la touche Start, F1: tous les tests seront
exécutés, un après l’autre, et le résultat de test
correspondant sera visualisé. Autrement, vous pouvez
sélectionner Résultat et ensuite sauver le programme comme
résultat: les valeurs programmées pourront être utilisées
pour exécuter le test à un second moment.
4.2.1.2 Distance, Lancement: Organisation temps
La fenêtre de programmation est celle-c i.
Doc. MIF13170
102
•
Rév. 1.09
Page 68 de
T Pre: c’est la durée du prédéfaut avant qu’on
applique le défaut. Une fois programmée une
séquence de tests, deux tests de la séquence sont
exécutés immédiatement un après l’autre: cela peut
provoquer des problèmes, parce qu’il n’est pas laissé
au relais suffisamment de temps de retomber, et il
peut rester dans une situation de blocage. Pour
permettre au relais de se resseter, il est nécessaire
d’établir la durée du prédéfaut, qui a une valeur de
défaut de 0.1 s. Ce digramme explique tout ce qui est
décrit ci-dessus.
PREDEFAUT
DEFAUT N
PREDEFAUT
DEFAUT N+1
ENTREE
DUREE
•
•
RETARD
DUREE
T Max:c’est le temps maximum du test; si le
déclenchement ne se produit pas dans le t Max, le
résultat du test est le temps maximum.
T Tratt.:dans les situations réelles, les paramètres de
défaut sont enlevés par le relais après que
l’interrupteur a ouvert la ligne, c’est-à-dire environ 50
ms après le déclenchement du relais. En quelques
cas, l’enlèvement des paramètres de défaut
immédiatement après le déclenchement du relais a
provoqué de mauvais fonctionnements, comme le
manque d’enregistrement du défaut. Après le
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 69 de
déclenchement du relais, les paramètres de défauts
sont maintenus jusqu’à ce que le retard de
l’interrupteur finisse.
4.2.1.3 Distance, Lancement: Type de défaut
La fenêtre d’organisation est celle-c i.
•
•
Dans la sélection de droite, utilisant les flèches, il est
possible de sélectionner: défauts monophasés (L1,
L2, L3); défauts diphasés (L12, L21, L31); défaut
triphasé (L123).
Dans la sélection de gauche, vous pouvez choisir la
séquence de défaut, qui peut être: PrédéfautDéfaut-Prédéfaut ou bien Prédéfaut-Défaut-Zéro.
o Prédéfaut-Défaut-Prédéfaut. Avec ce choix,
aussitôt que le test démarre, les valeurs de
prédéfaut sont générées durant le temps de
prédéfaut; ensuite sont générées les valeurs de
défaut, qui durent au maximum le temps
programmé T Max. Après le déclenchement, qui
se produit dans le T Max, les paramètres
reviennent aux valeurs de prédéfaut. Si le
déclenchement ne se produit pas dans le T Max,
les paramètres reviennent aux valeurs de
prédéfaut. Tous les paramètres restent dans les
valeurs de prédéfaut jusqu’à ce qu’une nouvelle
commande soit donnée (diagramme en bas).
o Prédéfaut-Défaut-Zéro. Ce test est une bonne
simulation de celle qui se produit réellement dans
l’installation,
étant
donné
que,
après
l’intervention de l’interrupteur, les tensions et les
courants vont à zéro. Dans cette séquence, il est
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 70 de
important de programmer la durée du temps de
prédéfaut, Tpf, qui doit être différente de zéro;
autrement, la séquence successive serait Défaut
immédiatement après Défaut, et quelques relais
pourraient interpréter la séquence comme une
commande de fermeture sur le défaut, et ouvrir
toujours dans la première zone.
Différemment de PFP, quand le dernier test est
terminé, toutes les valeurs vont à zéro (sauf la
tension CC Auxiliaire). S’il n’y a pas d’autres
tests, les paramètres restent à zéro jusqu’à la
commande successive de Démarre Test. Si au
contraire il y a un autre test introduit dans une
séquence automatique, la durée à zéro avant le
test successif est égale à la durée Tpf; ensuite,
s’applique le Prédéfaut pendant une durée égale à
Tpf, ensuite s’applique le défaut successif.
PREDEFAUT
PREDEFAUT
DEFAUT N
DEFAUT N+1
ZERO
ENTREE
ENTREE
Tpf
Tpf
RETARD
(Tmax)
4.2.1.4
Distance,
programmation
Lancement:
Tpf
fenêtre
de
Une fois que le test a été programmé , la partie en bas de
l’écran est celle-c i.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 71 de
La tableau de programmation rapporte: numéro de test, type
de test, valeurs de défaut, mais non le résultat, qui est
montré comme déclenchement
pour le dernier
test , et qui est disponible dans le dossier Résultats. Les
lignes sont blanches avant l’exécution du test et deviennent
vertes après.
Sélectionnez le tableau de programmation et appuyez le
bouton: en le tournant, vous pouvez sélectionner n’importe
quelle ligne, exécutée ou non. Vous pouvez effacer la ligne
sélectionnée, en appuyant F5+0 (DEL). ATTENTION: la ligne
est immédiatement effacée, sans demande ultérieure de
confirmation. En appuyant le bouton sur n’importe quelle
ligne, vous pouvez sortir du tableau de programmation.
La barre d’écoulement mise sous le tableau permet
d’examiner les valeurs de test. Sélectionnez-la, appuyez le
bouton et tournez-la: toutes les lignes de test s’écoulent et
peuvent être visualisées.
Pour chaque paramètre qui n’est pas égal à zéro, vous
pouvez lire: impédance, angle, composants R et X.
Enlève
: permet d’effacer tous les tests du
tableau de test. S’il est appuyé, est visualisé ce message de
confirmation.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 72 de
Appuyant ok, les résultats seront effacés.
Pour la sélection des Résultats, consultez le paragraphe plus
avant.
4.2.2 Test Distance, auto Z-t
Le but de ce test est de trouver grossièrement les limites de
zone, étant donné un angle de défaut et un certain type de
défaut.
Nous sommes habitués à la représentation R-X de la
caractéristique du relais de distance. Chaque ligne définit la
limite entre les zones adjacentes, qui ont divers retards de
déclenchement.
A un certain angle, vous pouvez désigner le paramètre Z en
fonction du temps, qui correspond à une ligne dessinée sur le
plan R-X. Le dessin qui suit montre: une courbe d’un relais de
distance typique sur le plan R-X; une ligne dessinée avec un
certain angle; les points d’intersection correspondants.
X
Z4
Z3
Z2
Z1
R
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 73 de
Ce dessin montre l’intersection sur le plan Z - t.
t
AIRE D’
INTERVENTION
T4
T3
AIRE DE NON
INTERVENTION
T2
T1
Z
Z1
Z2
Z3
Z4
Les temps de déclenchement de la zone sont T1, T2, T3,
T4; après la dernière zone, le relais ne déclenche pas. Les
zones limite sont Z1, Z2, Z3, Z4. La fenêtre de sélection est
la suivante.
La fenêtre est subdivisée en quatre parties: paramètres de
défaut, Organisation Temp s, Type de Défaut et Valeurs
Programmées.
4.2.2.1 Test Distance, paramètres de défaut Z-t
La fenêtre d’organisation est la suivante.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 74 de
Les paramètres de défaut sont:
• Commencement: c’est la valeur d’impédance du
premier test.
• Pas d’impédance: c’est l’augmentation d’impédance
entre les tests.
• Fin: c’est la valeur d’impédance du dernier test .
• Angle: c’est l’angle auquel seront exécutés les tests.
Le test auto Z-t peut être utilisé à deux buts.
Le premier est celui d’avoir une idée de l’organisation des
zones limite, et de mesurer le temps de déclenchements
effectifs des différentes aires. Dans ce but, vous pouvez
programmer des pas d’impédance amples: les zones limite
seront révélées de manière approximative.
Le diagramme montre le résultat du test. Notez les points
blancs, qui correspondent aux résultats sans déclenchement:
ils sont nécessaires pour vérifier l’organisation de Z4.
t
T4
T3
T2
T1
Z
Z1
Z2
Z3
Z4
Le second but du test auto Z-t est celui de mesurer
soigneusement une limite de zone. Pour cette raison, les
impédances de démarrage et de fin seront près de la valeur
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 75 de
nominale, respectivement un peu plus petites et un peu plus
grandes; le pas sera petit, autant que vous désirez, à base
de la précision du résultat de test. Le diagramme suivant
illustre le résultat de test dans ce cas: l’exemple se réfère à
la vérification de la limite Z1, qui sépare la zone T1 de celle
T2. Les petits points sont très rapprochés et définissent
exactement la limite Z1.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 76 de
t
T2
T1
Z
Z1
NOTE: si l’impédance de pas est Zs, si le dernier test où le
relais est déclenché dans la zone 1 est ZN et le premier test
où le relais est déclenché dans la zone 2 est ZN+1, le
résultat de test est:
Z1 = (ZN + ZN+1)/2, et la précision est ± Zs/2.
4.2.2.2 Test Distance, Z-t: d’autres sélections
Les autres sélections du test Z-t sont les mêmes que celles
du test de Déclenchement: vous pouvez faire référence au
chapitre précédent. Le tableau des résultats est pareil à
celui déjà illustré; les résultats visualisés sont les mêmes que
ceux du test de déclenchement.
4.2.3 Test Distance, Border
Cette sélection permet d’exécuter le test qui vous est
normalement demandé: vous avez le tableau d’étalonnage du
relais à tester, et votre tâche est de vérifier que les
établissements soient corrects. Pour atteindre cette fin, le
programme exécute un test automatique: partant des
valeurs établies, il vérifie la réponse du relais injectant des
défauts pareils aux limites de zone établies, plus ou moins la
tolérance programmée. Le programme informe aussi si le
temps de déclenchement est correct ou moins; ensuite, la
vérification du résultat de test est très simple. La fenêtre de
sélection est celle-c i.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 77 de
La fenêtre comprend ces aires:
• Etablissement d’impédance;
• Etablissement des Temps;
• Type de Défaut;
• Tableau de programmation et des résultats;
• Boutons Démarre, Stop et Reset.
4.2.3.1 Distance, Border: établissement impédance
La fenêtre de programmation est celle-c i.
•
Sur la première ligne, vous pouvez sélectionner les
limites de zone que vous voulez tester. La sélection
Z1o se réfère à la première zone allongée. Vous
pouvez sélectionner ce test après avoir sélectionné
Switch
dans
la
fenêtre
Organisation: avant
d’exécuter le test de l’établissement de Z1o, le
programme ferme la sortie auxiliaire sélectionnée, qui
est connectée à l’entrée Allongement du relais.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 78 de
•
Sur la ligne successive sont programmés les temps de
déclenchement nominal des différentes zones.
•
Sur la troisième ligne, vous pouvez établir l’angle de
test. Si le tableau d’organisation a plusieurs choix
possibles, par exemple avec des valeurs à 80°, à 90°
et à 0°, vous devez introduire trois fois les valeurs
établies aux angles correspondants. Entre la sélection
d’un angle et l’autre, vous devez appuyer l’ic ône
l’organisation est ajoutée au sommaire de test.
•
:
Enfin, vous devez établir la tolérance: les tests seront
exécutés aux limites du seuil.
4.2.3.2 Distance, Border: d’autres organisations
Les autres sélections du test de contrôle sont les mêmes
que celles du test Déclenchement: faites référence au
paragraphe relatif précédemment illustré. Le tableau des
résultats aussi est pareil à celui des tests de déclenchement.
Appuyant Démarre, le programme va automatiquement au
dossier Etat, où l’on peut observer l’évolution du test; à la
fin, il revient au dossier Test et toutes les lignes du tableau
des résultats sont vertes.
4.3 Distance: Graphique
La sélection montre le résultat de test sur le plan Z-t. la
fenêtre est la suivante.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 79 de
Dans ce diagramme , il est possible d’agrandir ou de diminuer
l’écran de cette manière:
• Sélectionnez Z1: c’est la limite gauche de zoom.
Déplacez le curseur à volonté (sur l’axe Z).
• Sélectionnez Z2: c’est la limite droite du zoom.
Déplacez le curseur à volonté.
• Maintenant
vous
pouvez
appuyer
l’ic ône
d’agrandissement: le diagramme à l’intérieur des
curseurs est agrandi.
• De
la
même
manière,
l’agrandissement
peut
s’effectuer aussi sur l’axe t, sélectionnant t1 (limites
en bas) et t2 (limites en haut), et ensuite agrandir ou
diminuer la visualisation.
• Vous
pouvez
sélectionner
les
deux
limites
simultanément: l’aire inclue entre elles est agrandie
ou diminuée.
4.4 Distance: Etat
Le but de cette sélection est d’observer l’opérativité de
l’instrument durant des tests longs, c’est-à-dire des tests
dans lesquels les paramètres ne changent pas trop
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 80 de
rapidement. On accède automatiquement à la fenêtre
aussitôt qu’on a démarré un test Z-t ou de contrôle.
Quand le dossier est sélectionné, il s’ouvre cette fenêtre.
•
•
•
•
•
•
Dans la partie supérieure, l’écran montre tous les
paramètres qui sont en train d’être générés.
Sur la ligne de C1 à C12, les lumières allumées
signalent
que
le
contact
correspondant
est
déclenché.
VDC est l’alimentation CC auxiliaire de tension.
Le Déclenchement est le retard de déclenchement du
dernier test.
Dans l’aire jaune, durant le déroulement du test, est
montré le numéro du test en cours.
Dans la dernière ligne, durant le déroulement du test,
sont visualisés: type de test, impédancea de test,
angle de défaut.
4.5 Distance: Résultats
Si vous appuyez Résultats
, il s’ouvre cette fenêtre.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 81 de
En appuyant le bouton, vous entrez dans le tableau des
résultats; en déplaçant le bouton, vous pouvez parcourir les
résultats. La barre d’écoulement horizontale permet de lire
les données des tests.
La session Résultats sous le tableau énumère:
• Le type de défaut (dans ce cas, monophasé L1);
• L’impédance de défaut (dans ce cas, 0.19 Ohm);
• L’angle de défaut (dans ce cas, 80°);
• L’impédance nominale, dans le test Border;
• Le retard mesuré de déclenchement t (78.8 ms) du
test sélectionné.
• Seulement dans le test Border, à côté du résultat, le
signe de pointage vert
signifie que le résultat de
test est correct; c’est-à-dire, le temps de
déclenchement correspond à la zone attendue.
Autrement, la croix blanche sur un pois rouge signale
un retard de déclenchement erroné.
Appuyant l’ic ône du floppy disk
, vous avez accès aux
mêmes fenêtres énumérées c i-dessus dans Sauve Résultats:
la procédure de sauvetage est la même. L’unique différence
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
est que l’icône Reculez est disponible
fenêtre Résultats.
Page 82 de
pour revenir à la
Appuyant l’ic ône Reculez
, vous pouvez revenir à la
fenêtre Tests et exécuter d’autres tests.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 83 de
5 RELAIS DE COURANT MAXIMUM
Le but de cette sélection est celui d’exécuter le test
automatique des relais de courant maximum. Par rapport au
test manuel, la performance clé additionnelle est la possibilité
de définir la courbe du relais nominal, de manière que les
résultats du test puissent être comparés avec les valeurs
nominales.
Après le choix, on visualise ce petit écran.
La fenêtre comprend quatre dossiers: Organisation, Test ,
Graphique et Etat.
5.1 Courant Maximum, Organisation
Quand la fenêtre Organisation est sélectionnée, vous trouvez
deux commandes: Génère Prédéfaut et Applique VCC et les
suivantes sélections ultérieures
:
•
Entrées Digitales;
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 84 de
Caractéristique Nominale;
Prédéfaut;
Directionnel 50-51;
Erreur temp s;
Erreur courant.
En outre, il y a deux autres sélections: Charge Tests et
Sauve Résultats, et trois commandes immédiates: Stop,
Reset et Sors.
• Appuyant Stop à n’importe quel moment, les valeurs
de défaut reviennent aux valeurs de Prédéfaut.
• Appuyant Reset à n’importe quel moment, les valeurs
de défaut vont à zéro.
• Appuyant Sors à n’importe quel moment, les valeurs
de défaut vont à zéro et l’écran revient à la page de
sélection.
5.1.1 Courant Maximum: Génère Prédéfaut et Applique
VCC
Avec ces commandes, l’instrument génère les tensions de
prédéfaut (si le test des relais Directionnels est sélectionné)
et la tension CC auxiliaire, ou seulement la tension CC
auxiliaire. Avant de donner la commande, il est nécessaire de
programmer la tension nominale de la sélection Directionnelle
50-51.
5.1.2 Courant Maximum, Organisation: Entrées Digitales
Cette sélection
permet de définir les
entrées de déclenchement qui seront utilisées durant les
tests et de les associer au type de défaut. La fienêtre qui
apparaît est la suivante.
Doc. MIF13170
102
5.1.2.1 Courant
Digitales
Rév. 1.09
Maximum,
Page 85 de
Organisation:
Entrées
Appuyant les flèches, sont disponibles ces sélections:
• Dry: il n’y a pas de tension appliquée; l’instrument
appliquera une tension de -16 V avec la fic he
Interface et de +16 V avec la fiche TRANSCOPE.
• Avec des tensions CC: TTL–5 V; 24 VCC; 48 VCC; >
110 VCC. Si l’entrée de tension est inférieure à 70%
du seuil établi, l’entrée sera considérée zéro.
5.1.2.2 Courant Maximum, Organisation: modalité de
Déclenchement
Dans cette sélection, vous pouvez associer le type de
défaut à l’entrée de déclenchement correspondante.
Appuyant les flèches, vous pouvez choisir n’importe quelle
entrée, de C1 à C12 (de C1 à C6; de C9 à C12 avec l’option
TRANSCOPE); elles sont sélectionnées comme Normalement
Ouvert. Les sélections sont:
• L1, L2, L3: défauts de ligne;
• L123 (PS): défauts de Séquence Positive: ce sont
toujours des défauts triphasés;
Doc. MIF13170
102
•
•
•
Rév. 1.09
Page 86 de
L123 (NS): défauts de Séquence Négative: ce sont
toujours des défauts triphasés;
LNEUT (I4): défauts sur le Neutre;
LSENS (I5): défauts de l’élément Sensible.
5.1.3 Courant Maximum, Organisation: Caractéristique
Nominale
Cette sélection
permet de définir la
caractéristique nominale du relais. La fenêtre qui apparaît est
la suivante.
5.1.3.1 Courant
protection
Maximum,
Organisation:
Type
de
Sont disponibles ces sélections: protection de Terre,
protection de Phase, séquence Positive, séquence Négative,
protection Neutre, protection de l’élément sensible.
•
Protection de Terre: il s’agit du relais de courant
maximum standard, qui est contrôlé avec des défauts
monophasés, avec la sélection exécutée dans la
fenêtre d’Organisation de Test .
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 87 de
Protection de Phase: il s’agit du relais de courant
maximum standard, qui est contrôlé avec des défauts
diphasés, avec la sélection exécutée dans la fenêtre
d’Organisation de Test .
Protection Triphasé: il s’agit du relais de courant
maximum standard, qui est contrôlé avec des défauts
triphasés, avec la sélection exécutée dans la fenêtre
d’Organisation de Test.
Séquence Négative: ces relais mesurent la séquence
avec séquence de courants négatifs.
Protection Neutre: il s’agit de la protection avec
séquence de courant à zéro, avec étalonnages de
courants différents par rapport aux autres. Le défaut
est mo nophasé, et il est généré sur la sortie I4 pour
DRTS 66 et DRTS 64.
Protection d’élément
Sensible: il a différents
étalonnages de courant par rapport aux autres. Le
défaut est monophasé, et il est généré sur la sortie
I5 pour DRTS 66 et DRTS 64.
5.1.3.2 Courant maximum, Organisation: courbe
caractéristique du relais
Au centre du petit écran est visualisée la caractéristique
nominale du relais, comme fonction des sélections c i-dessous
rapportées.
Dans le tableau situé au-dessous il est possible de
sélectionner le type de courbe, qui peut être la combinaison
de n’importe quel nombre de courbes. Accédant à l’écran, il
est possible de sélectionner l’organisation de I>/IN; les
autres sélections dépendent du type de courbe.
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 88 de
Si le type de courbe est le Temp s Défini, l’autre
paramètre unique est le temps de déclenchement. Le
diagramme montre deux lignes droites, horizontales et
verticales, qui se croisent dans le point où la valeur
de I/I> établie et le temps de déclenchement
sélectionné se coupent.
NOTE: la coordonnée X de la courbe est multiple de la
valeur I/I> établie du premier seuil et non de I/IN; la
coordonnée s’appelle Ipu, c’est-à-dire pour courant
unitaire; I> est le premier seuil du relais. Cela signifie
que la courbe commence toujours avec 1 sur l’axe X.
Si le type de courbe est fonction du temps, l’autre
paramètre peut être TD ou bien T(10I>). Vous pouvez
lire l’annexe 4 pour la définition des paramètres.
Aussitôt que vous ouvrez la fenêtre, vous trouvez
des valeurs de défaut. Si c’est bien, appuyez OK et
continuez; autrement, modifiez-les, de cette manière.
Effacez les caractéristiques qui ne satisfont pas vos
exigences:
vous
pouvez
effacer
les
deux.
L’effacement s’exécute appuyant ensemble SHIFT et
DEL.
Un élément peut être ajouté appuyant le bouton
: il s’ouvre cette fenêtre.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 89 de
Ici il est possible de définir l’élément additionnel:
premièrement le seuil I>/IN, ensuite le type de courbe, la
temporisation TD ou T(10I>), pour les caractéristiques de
temps dépendant; s pour le temps défini. A la fin, appuyant
, la sélection est acceptée et l’élément ajouté; le
diagramme est modifié sur la base de ces choix.
Appuyant
, le nouvel élément est ignoré. Il n’y a pas de
limite au nombre de caractéristiques que vous pouvez établir.
Une définition particulière est celle appelée Custom. Cette
sélection s’applique quand votre courbe n’est pas dans la
liste: dans ce cas, vous pouvez construire la courbe comme
vous la voulez. Ce que vous devez faire est calculer un
nombre de points de votre courbe nominale, qui aient pour
coordonnées: I1, t1; I2, t2 et ainsi de suite. Ensuite,
introduisez ces couples de coordonnées une à la fois: le
programme interpolera linéairement ces points; la courbe qui
en résulte sera semblable à celle-c i.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 90 de
t
I1, t1
I2, t2
I3, t3
I4, t4
I5, t5
I
La précision naturellement augmente ajoutant des points
intermédiaires.
5.1.4 Courant Maximum, Organisation: Prédéfaut
Cette sélection vous permet de définir les valeurs de
prédéfaut. C’est l’aire de programmation.
•
•
•
I nom: c’est le courant nominal du relais; d’habitude,
1 A ou bien 5 A.
Imax: durant le test, le courant pourrait atteindre
n’importe quelle valeur. Ce paramètre permet d’établir
le courant maximum de test: il est partic ulièrement
important pour le relais à 1 A.
F nom: il est possible de programmer n’importe quelle
valeur de fréquence nominale entre 40 et 70 Hz. La
valeur de défaut est 50 Hz.
Doc. MIF13170
102
•
Rév. 1.09
Page 91 de
VCC: c ’est la tension auxiliaire CC utilisée pour allumer
le relais testé. Valeur: 12 – 260 V. Valeur de défaut:
110 V.
5.1.5 Courant
50 -51
Maximum,
Organisation: Directionnel
Cette sélection permet d’effectuer des contrôles sur des
relais
de
courant
maximum
avec
caractéristique
directionnelle. Quand elle est sélectionnée, il apparaît cette
fenêtre de programmation.
•
•
V nom est la tension nominale; la valeur de défaut est
de 57.8 V.
F V/I est l’angle de courant par rapport à la
tension: un angle positif correspond à une charge
capacitive.
Quand on exécute le test, on applique le courant à l’angle de
phase établi par rapport à la tension. Modifiant l’angle, il est
possible de contrôler la sensibilité directionnelle.
5.1.6 Courant Maximum, Organisation: Erreur Temps
Cette sélection permet de définir les erreurs des temps des
résultats des tests.
Doc. MIF13170
102
•
•
Rév. 1.09
Page 92 de
L’erreur en pourcentage maximum est l’erreur maxima
acceptable pour le relais.
Il min. ass. C’est l’erreur minima de temps: elle
s’applique en particulier au temps de déclenchement
instantané, d’où la définition d’une erreur en
pourcentage serait trop serrée.
5.1.7 Courant Maximum, Organisation: erreur de
Courant
Cette sélection permet de définir l’erreur de courant de seuil
maxima. Quand elle est sélectionnée, est visualisée cette
fenêtre.
5.2 Tests de Courant Maximum
Cette sélection permet de définir les paramètres de test du
relais. Quand elle est sélectionné, la fenêtre montre deux
dossiers: Lancement, Auto I-t.
5.2.1 Test de Courant Maximum: Lancement
C’est la fenêtre de sélection.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 93 de
5.2.1.1 Lancement de Courant Maximum: paramètres
de Courant
C’est l’aire de programmation.
Les deux paramètres sont connectés entre eux: le courant
absolu I (A) peut être transformé dans l’autre, IR (x Ipu), du
moment que Ipu est le courant (in A) du premier seuil, défini
dans la fenêtre Organisation pour la courbe caractéristique.
Par exemple, si nous voulons exécuter un test à 3 A et le
premier seuil est à 0.5 IN et IN= 5 A, alors Ipu = 1 est 2.5 A
et le paramètre IR est 3/2.5=1.2.
Le bouton
vous permet d’ajouter la valeur programmée à
la liste que vous êtes en train de créer en bas sur l’écran.
Avec cette caractéristique, vous pouvez programmer un
nombre
infini
de
tests,
sans
les
faire
démarrer
immédiatement. Une fois terminée la programma tion, vous
pouvez faire commencer la session de test appuyant la
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 94 de
touche START, F1: tous les tests seront exécutés, un après
l’autre, et les résultats de test correspondants seront
visualisés.
5.2.1.2 Lancement Courant Maximum: Organisation
Temps
Ce qui est montré par la suite est l’aire de programma tion.
•
•
•
T Pre: c’est la durée de prédéfaut avant que le
défaut soit appliqué. Une fois programmée la
séquence de test, deux contrôles de la même
séquence peuvent être exécutés immédiatement un
après l’autre; cela pourtant peut provoquer des
problèmes, parce que le relais n’aurait pas le temps
de se réorganiser et pourrait aller dans un état de
blocage. Pour permettre au contraire au relais de
s’établir, il est nécessaire de programmer la durée de
prédéfaut, qui ne doit pas être égale à zéro.
T max: est le temps maximum de durée du test; s’il
n’arrive pas un déclenchement dans le temps t max,
le résultat de test est 9999 s.
T Tratt. Dans la situation réelle, les paramètres de
défaut sont enlevés du relais après le temps qu’il faut
à l’interrupteur pour ouvrir la ligne, c’est-à-dire
environ 50 ms après le déclenchement du relais.
Après le déclenchement du relais, les paramètres de
défaut sont maintenus jusqu’à ce que le retard de
l’interrupteur finisse.
La fenêtre de déclenchement
de déclenchement mesuré.
montre le temps
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 95 de
5.2.1.3 Lancement de Courant Maximum: Type de
défaut
C’est la sélection de programmation.
•
•
•
•
•
•
Défaut de phase: le courant est appliqué à la phase
sélectionnée, qui peut être L1, L2, L3 (défauts à
terre); le courant de test est injecté sur I1, I2, I3
respectivement.
L12, L23, L31: défauts diphasés. Le courant de
défaut programmé est appliqué aux sorties I1 et I2;
I2 et I3; I3 et I1 respectivement; l’angle de phase
entre celles-ci est 120°.
L123 PS: défaut triphasé, avec séquence positive. Le
courant de défaut programmé est appliqué aux sorties
I1, I2 et I3; l’angle de phase entre elles est 120°.
L123NS défaut triphasé, séquence négative. Les
ampleurs de courant sont les mêmes et la séquence
de phase est celle négative: I1; I2 à 120°; I3 à 240°.
Neutre: un courant est appliqué à I4 (non disponible
sur le modèle DRTS 34).
Sensible: un courant est appliqué à I5 (non disponible
sur le modèle DRTS 34).
5.2.1.4
Lancement
programmation du test
de
C’ est l’aire di programma tion.
Courant
Maximum:
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 96 de
Aussitôt créé un test appuyant le bouton
, une nouvelle
ligne est ajoutée à l’aire de programmation. Les paramètres
de test sont: type de défaut et courant de test, en A et en
IR (IR=I/Ipu).
5.2.1.5 Lancement de Courant Maximum: Résultats
Ce qui suit est la fenêtre des résultats de test
.
Le tableau montre les valeurs de programmation, comme
avant, avec les résultats de test; elles sont aussi résumées
dans la partie inférieure de la fenêtre. Quand vous cherchez
un résultat de test, les paramètres suivants sont visualisés
dans l’aire Résultats.
• Défaut: le type de défauts (monophasé, diphasé,
triphasé, séquence négative).
• Résultat. Si le temps de déclenchement est celui
nominal, plus ou moins la tolérance programmée, le
résultat de test est OK: cela est montré par le signe
•
•
de pointage
. Autrement, le signe de croix blanche
sur le fond rouge
signale un retard de
déclenchement erroné.
I (A): le courant de test , en A.
IR (pu): le courant de test, en pu.
Doc. MIF13170
102
•
•
•
•
Rév. 1.09
Page 97 de
T (s): temps mesuré de déclenchement.
Im (xIpu): courant nominal.
T nom (s): c’est le retard nominal au courant de test,
dérivé de la caractéristique nominale.
Err-T (%): c’est l’erreur de temps en pourcentage par
rapport au retard nominal, dérivé dé la caractéristique
nominale.
•
Appuyant l’icône du floppy disk
, vous avez accès
aux mêmes fenêtres déjà expliquées dans Sauve
Résultats: la procédure de sauvetage est la même .
L’unique différence est que vous avez à disposition
l’ic ône Reculez pour revenir à la fenêtre résultats.
•
Appuyant l’icône Reculez
, vous pouvez revenir à
la fenêtre Tests et exécuter les autres contrôles.
5.2.2 Test de Courant Maximum: Auto I-t
Cette
vérification
permet
de
contrôler
la
courbe
caractéristique du relais. Le programme génère un nombre de
tests, commençant par le courant de démarrage du test
programmé et augmentant le courant de test avec le pas
programmé jusqu’à ce que le courant maximum programmé
soit atteint. Sur chaque test le programme mesure le retard
correspondant: les résultats de test sont la courbe
caractéristique du relais.
C’est la fenêtre de programmation.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 98 de
5.2.2.1 Courant Maximum, I-t: paramètres de courant
C’est la sélection de programmation des paramètres de
courant.
L’aire est divisée en deux lignes: A et Ipu. La première ligne
est le courant exprimé en A; la seconde ligne est un numéro,
Ipu, exprimé par unité, qui est le multiplicateur du seuil I>.
• I Commencement: c’est le courant minime de test. Il
peut être inférieur à Ipu, pour contrôler qu’il ne soit
pas déclanché à ce courant-là.
• I Pas: c’est le changement de courant entre les
tests.
• I Fin: c’est le courant maximum de test. Il devrait
être supérieur au seuil, supériaur au courant.
Le test Auto I-t peut être utilisé pour deux buts.
Doc. MIF13170
102
•
Rév. 1.09
Page 99 de
Le premier est d’avoir une idée de l’organisation des
seuils de courant, et de mesurer les temps réels de
déclenchement
de
l’organisation
à
temps
indépendant. Dans ce but, vous pouvez programmer
des pas amples de courant: la courbe typique et les
seuils de courant à temps défini seront trouvés avec
une précision grossière. Le diagramme suivant montre
le résultat de test dans ce cas. Notez les points
vides, équivalents aux résultats sans déclenchement:
ils sont nécessaires pour contrôler l’organisation Ipu.
t
tStop
t>
t>>
I
IStar Ipu
•
I>
I>>
IStop
Le second but est de mesurer soigneusement un seuil
de courant de temps défini. Dans ce but, les courants
de début et de fin seront
proches à la valeur
nominale, un peu plus petits et respectivement un
peu plus grands; le pas sera petit comme il est
demandé, sur la base de la précision désirée du
résultat de test. Le diagramme suivant montre le
résultat de test dans ce cas: l’exemple est lié au test
de I>. Les points sont très rapprochés et définissent
exactement la limite de I>.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 100 de
t
T>
T>>
I
I>
•
NOTE: si le pas de courant est Is, si le dernier test où
le relais est déclenché avec un temps supérieur à T>
est I(N), et si le premier test où le relais est
déclenché avec un retard égal à T> est I(N+1), le
résultat est:
I> = (I(N) + I(N+1))/2,
Et la précision de résultat est ± Is/2.
5.2.2.2 Courant Maximum, I-t: d’autres sélections
Les autres sélections sont identiques à celles précédemment
énumérées pour le test de lancement: vous pouvez faire
référence aux paragraphes précédents.
5.2.2.3 Courant Maximum, I-t: programmation du Test
Quand vous appuyez le bouton
, le programme ajoute au
test un nombre de lignes égal à 1 + (IFin – Idébut)/Ipas.
Vous pouvez exécuter plus d’une programmation, par
exemple avec des défauts différents. A la fin, toutes les
lignes programmées génèrent un test de déclenchement.
NOTE: dans la liste des tests, ceux-ci sont générés d’abord
avec le courant le plus élevé. Cela est fait parce qu’avec un
courant élevé le relais devrait déclencher: s’il ne le fait pas,
sachez que c’est quelque chose d’erroné dans la
programmation et évitez de perdre le temps.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 101 de
5.2.2.4 Courant Maximum, I-t: Résultats
Le tableau résultats sera le même que celui obtenu avec le
test Lancement: consultez les paragraphes précédents
relatifs.
5.3 Graphique de Courant Maximum
Une fois sélectionnée, est visualisée la fenêtre qui suit. La
fenêtre montre la courbe typique nominale et les temps
mesurés de déclenchement en fonction du courant de test.
5.4 Etat, Courant Maximum
Le but de cette sélection est d’observer l’opérativité de
l’instrument durant des tests longs, c’est-à-dire des tests où
les paramètres ne changent pas trop rapidement. La mise à
jour de la fenêtre est exécutée chaque 0.5 s. Quand ce
dossier est sélectionné, il s’ouvre cette fenêtre.
Doc. MIF13170
102
Rév. 1.09
Page 102 de
Durant le test, il est possible d’observer les courants générés
et aussi le déclenchement des contacts.
• Dans la partie supérieure, l’écran montre les
paramètres générés en ce moment-là.
• Sur la ligne de C1 à C12, les lumières allumées
signifient
que
le
contact correspondant est
déclenché.
• VDC est l’alimentation de tension DC auxiliaire.
• Déclenchement est le retard de déclenchement du
dernier test.
• Dans l’aire jaune, durant le déroulement du test, est
montré le numéro du test en exécution.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising