boxeparco - Site interministériel sur l`assainissement non collectif

boxeparco - Site interministériel sur l`assainissement non collectif
®
BOXEPARCO
INSTALLATIONS D'ASSAINISSEMENT JUSQU'À 12 EQUIVALENTS-HABITANTS
GUIDE DESTINÉ A L'USAGER
Version du 10 septembre 2014
Nombre de pages : 39
-1-
SOMMAIRE
1 - CONSTITUTION DE VOTRE INSTALLATION .................................................................. p 3
2 - FONCTIONNEMENT DE LA FOSSE ................................................................................. p 3
2 - 1 Fonctions de la fosse ........................................................................................ p 3
2 - 1 - 1 Fonction hydraulique : la décantation ................................................... p 4
2 - 1 - 2 Fonction biologique : la digestion anaérobie .......................................... p 4
2 - 2 Performances de la fosse ................................................................................. p 4
2 - 2 - 1 Qualité de l’effluent pré-traité ................................................................ p 4
2 - 2 - 2 Accumulation des boues et vidanges .................................................... p 4
3 - FONCTIONNEMENT DU FILTRE ...................................................................................... p 5
3 - 1 Fonctions du filtre ............................................................................................. p 5
3 - 2 La filtration physique et biologique ................................................................. p 5
3 - 3 Performances du filtre et de la filière ............................................................... p 6
4 - PARAMETRES DE DIMENSIONNEMENT DE LA STATION ............................................ p 6
5 - INSTRUCTIONS DE POSE ET DE RACCORDEMENT .................................................... p 6
6 - MISE EN ROUTE DE LA FILIÈRE .................................................................................... p 7
7 - RECOMMANDATIONS D’UTILISATION DE L’INSTALLATION ....................................... p 7
8 - MAINTENANCE DE L’INSTALLATION ............................................................................ p 8
8 - 1 Surveillance et entretien de la fosse de la BOXEPARCO® ............................. p 8
8 - 2 Surveillance et entretien du filtre de la BOXEPARCO® .................................. p 9
8 - 3 Surveillance et entretien de la CHECKBOX® ................................................... p 9
8 - 4 Surveillance et entretien des postes de pompage ........................................... p 10
8 - 5 Surveillance et entretien de la chasse hydraulique ......................................... p 10
8 - 6 Surveillance et entretien des ventilations ....................................................... p 10
8 - 7 Surveillance et entretien de la sortie du dispositif .......................................... p 10
8 - 8 Surveillance et entretien des boîtes, canalisations et du site en général ..... p 11
9 - PREVENTION DU COLMATAGE DU FILTRE ET RENOUVELLEMENT DU MATERIAU
FILTRANT .......................................................................................................................... p 13
10 - SECURITE ......................................................................................................................... p 14
11 – HYGIENE, ASPECT SANITAIRE ...................................................................................... p 14
12 - PIECES D’USURE, FRÉQUENCE DE DYSFONCTIONNEMENT ET DISPONIBILITE DE
PIECES DETACHEES ....................................................................................................... p 15
13 - CONSOMMATION ELECTRIQUE ET NIVEAU DE BRUIT ................................................ p 15
14 - MODE DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS D’EAUX TRAITEES ET
AMENAGEMENT ............................................................................................................... p 15
15 - COUTS INDICATIFS ......................................................................................................... p 16
16 - ASSURANCES .................................................................................................................. p 16
17 - TRACABILITE DES PRODUITS ........................................................................................ p 16
18 - RECYCLAGE DES ELEMENTS EN FIN DE VIE ............................................................... p 17
Annexe 1 : Plans et caractéristiques des ouvrages, schémas types d'implantation et de pose p 18
Annexe 2 : Instructions de pose et de Raccordement : Synthèse............................................. p 29
Annexe 3 : Notice de la CHECKBOX® ..................................................................................... p 34
Annexe 4 : Tableau d’Inscription des opérations d’entretien et vidange .................................. p 37
Annexe 5 : Coût de l’installation sur 15 ans ............................................................................. p 38
Annexe 6 : Garanties et contacts utiles ................................................................................... p 39
-2-
PREAMBULE
Les installations d'assainissement non collectif BOXEPARCO® (brevet EPARCO) permettent de
traiter les eaux usées domestiques des immeubles ou parties d’immeubles non raccordés à un
réseau public de collecte des eaux usées. Elles sont conformes aux prescriptions de l’arrêté du
7 septembre 2009 modifié « fixant les prescriptions techniques applicables aux installations
d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à
1,2 kg/j de DBO5 ». Elles sont conformes à la norme européenne NF EN 12566-3+A2 se rapportant
au marquage CE des « stations d’épuration des eaux usées domestiques prêtes à l’emploi et/ou
assemblées sur site – Petites installations de traitement des eaux jusqu’à 50 PTE ».
Ce guide explique le fonctionnement de la BOXEPARCO® et détaille les précautions d’usage et
opérations d’entretien à respecter pour bénéficier pleinement de toutes ses performances.
La BOXEPARCO® est agréée par les Ministères de l’Ecologie et de la Santé (le numéro d’agrément
est publié sur Internet, portail interministériel sur l'assainissement non collectif,
http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr)
1 – CONSTITUTION DE VOTRE INSTALLATION
Votre installation d’assainissement non collectif BOXEPARCO® comprend deux éléments principaux :
 la fosse septique toutes-eaux
 le filtre épurateur.
La fosse de la BOXEPARCO® est conforme à la norme européenne 12566-1+A1 (Petites installations
de traitement des eaux jusqu’à 50 PTE – Fosses septiques préfabriquées). Elle est équipée du
détecteur de niveau de boues EPARCO breveté qui permet d’être alerté lorsqu’une vidange est
nécessaire. Le matériau constitutif de la fosse (PEHD) est recyclable et insensible à la corrosion.
Le filtre de la BOXEPARCO® est un filtre compact. Son matériau de filtration est d’origine naturelle et
végétale. Le matériau constitutif de l’enceinte du filtre est en matériau recyclable et insensible à la
corrosion (PEHD).
La pose de la BOXEPARCO® est effectuée par des Installateurs Agréés, qui délivrent une garantie de
parfaite installation.
Remarque : Les filières décrites ici peuvent dans certains cas particuliers être complétées par du
matériel qui fait l’objet de notices séparées.
2 – FONCTIONNEMENT DE LA FOSSE
2 – 1 Fonctions de la fosse
-3-
La fosse septique toutes-eaux est un appareil de prétraitement des eaux usées domestiques
(ensemble des eaux issues des toilettes, des salles de bain, des cuisines et des machines à laver).
Elle a deux rôles primordiaux :
 la rétention des matières solides (grâce à des phénomènes hydrauliques de décantation et
de flottation) ;
 l’hydrolyse (solubilisation) et la méthanisation (gazéification) des boues produites par la
rétention des matières solides.
2 – 1 – 1 Fonction hydraulique : la décantation
La fosse septique débarrasse les effluents bruts de leurs matières solides afin de protéger le filtre
situé en aval.
L’élimination des matières solides par une fosse septique s’effectue selon le processus de
décantation. Les particules en suspension dont la densité est supérieure à celle de l’eau sont
retenues et forment les boues une fois déposées au fond de la fosse. Les matières plus légères,
quant à elles, peuvent flotter naturellement ou en s’associant à des fines bulles produites par les
fermentations. Elles peuvent former une couche flottante de plusieurs centimètres d’épaisseur, sans
inconvénient pour le fonctionnement de la fosse.
2 – 1 – 2 Fonction biologique : la digestion anaérobie
La fosse septique permet de solubiliser et de gazéifier les matières solides retenues. Les
phénomènes mis en jeu à ce niveau relèvent de la digestion anaérobie, qui par définition se déroule
en absence d’oxygène. Ce sont les micro-organismes anaérobies présents naturellement dans la
fosse qui effectuent ces transformations de la matière organique.
2 – 2 Performances de la fosse
2 – 2 – 1 Qualité de l’effluent pré-traité
La fosse de la BOXEPARCO® permet de retenir la majeure partie des matières solides afin de
délivrer un effluent apte à la filtration biologique.
2 – 2 – 2 Accumulation des boues et vidanges
a quantité de boues et de flottants accumulés dans la fosse par usager résulte de la différence
entre les apports retenus par la fosse et la dégradation des solides réalisée par la digestion
anaérobie. Cette différence entre apports et dégradation conduit à l’accumulation de boues
résiduelles qui vont imposer à terme une vidange de la fosse.
églementairement, la vidange des boues doit être réalisée lorsque la hauteur des boues atteint
50% du volume utile de la fosse, soit une hauteur de 60 cm depuis le fond de la fosse, niveau
valable pour les 7 modèles Boxeparco®. La production de boues mesurée sur plate-forme lors de
l’essai de performance épuratoire a été de 1,20 m3/an.
En conditions réelles sur le terrain, et en fonction des conditions d’utilisation, notamment en fonction
du nombre réel d’usagers, les performances peuvent être différentes.
Une boîte (CHECKBOX®) reliée à un Détecteur de Niveau de Boues (DNB) avertit l’usager de la
nécessité d’une vidange.
a mise en œuvre et le fonctionnement de la CHECKBOX® et du Détecteur de Niveau de Boues
(DNB) sont donnés en annexe 3.
Dans le tableau suivant, les calculs des intervalles de vidange théoriques sont faits sur la base des
résultats obtenus lors de l'essai de performances sur plateforme.
-4-
Tableau des intervalles de vidange théoriques de la fosse, exprimés en mois, en fonction du nombre
d'usagers et du modèle de BOXEPARCO®.
Nombre d'usagers
Modèle
®
Boxeparco 4 EH
®
Boxeparco 5 EH
®
Boxeparco 6 EH
®
Boxeparco 7 EH
®
Boxeparco 8 EH
®
Boxeparco 10 EH
®
Boxeparco 12 EH
2EH
3EH
4EH
5EH
6EH
7EH
8EH
9EH
10EH
11EH
12EH
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
42
42
≥48
≥48
≥48
≥48
≥48
26
48
48
≥48
≥48
≥48
36
36
≥48
≥48
≥48
26
48
43
≥48
34
34
48
26
42
22
34
26
24
3 – FONCTIONNEMENT DU FILTRE
3 – 1 Fonctions du filtre
Le filtre, comme la fosse, fonctionne grâce à la rétention physique des matières polluantes,
essentiellement solubles, qui sortent de la fosse, et à la dégradation biologique des matières
polluantes.
3 – 2 La filtration physique et biologique
e matériau filtrant est préparé spécifiquement à partir de morceaux d’écorce de pin (Pinus
pinaster), de nature valorisable. Cette écorce naturelle est spécialement sélectionnée et
transformée pour le filtre de la BOXEPARCO®. L’écorce sélectionnée fait partie des matériaux
organiques à « grande stabilité biologique ».
-5-
es morceaux d’écorce de pin sont disposés dans le bac filtre. e calibre des morceaux d’écorce de
pin est compris entre 3 mm et 30 mm, plus particulièrement entre 5 mm et 15 mm.
es morceaux d’écorces de pin utilisés présentent typiquement une capacité de rétention d’eau
(définie par la norme NF EN 13 041) comprise entre 50 L par m 3 et 350 L par m3. Cette capacité de
rétention confère aux morceaux d’écorce une forte capacité d’absorption des effluents. es espaces
libres entre les morceaux d’écorce favorisent une oxygénation optimale des bactéries et protozoaires
qui réalisent l’épuration.
Observée au microscope électronique, la surface de l’écorce de pin sélectionnée montre une
structure en nid d’abeille (analogue à celle du charbon actif) qui favorise la fixation des microorganismes. Les micro-organismes du filtre vont consommer les matières polluantes retenues pour
les transformer essentiellement en gaz carbonique et en eau.
Ces micro-organismes ont besoin d’oxygène pour se développer, contrairement aux bactéries de la
fosse. Le calibre des écorces a été spécialement sélectionné pour que le matériau filtrant permette
à l’eau de ne pas circuler trop vite sans être épurée, et pour permettre une bonne circulation de l’air.
L’oxygène est apporté par la cheminée de ventilation du filtre, tandis que le gaz carbonique produit,
étant plus lourd que l’air, est évacué par la même conduite que l’eau épurée.
Le filtre de la BOXEPARCO® est donc un bio-filtre dans lequel s’accomplit l’épuration des eaux
usées domestiques grâce aux micro-organismes aérobies.
Une boîte (CHECKBOX®) reliée à un Détecteur de Filtration permet à l’usager de contrôler le
fonctionnement de son dispositif. a mise en œuvre et le fonctionnement de la CHECKBOX ® et du
Détecteur de Filtration (DF) sont donnés en annexe 3.
3 – 3 Performances du filtre et de la filière
La BOXEPARCO® satisfait les critères de performances réglementaires lors des essais sur
plateforme. Ces performances sont les suivantes :
Performances (échantillon moyen journalier)
DBO5 ≤ 35 mg/l
MES ≤ 30 mg/l
En conditions réelles, le bon fonctionnement peut être obtenu de façon pérenne sous réserve que
les recommandations de dimensionnement, d'installation, d’entretien et d’usage du présent guide
soient respectées. En particulier la BOXEPARCO® est strictement réservée au traitement des eaux
usées brutes d’origine domestique dans le cadre d’habitations individuelles ou de locaux
assimilables.
4 – PARAMETRES DE DIMENSIONNEMENT DE LA STATION
La gamme complète des stations BOXEPARCO® permet de traiter les effluents jusqu’à 12 EH selon
le tableau de dimensionnement ci-dessous. Un modèle de BOXEPARCO® est composé d'une fosse
qui est indissociable du filtre (ou des filtres) correspondant.
Nombre de filtre(s) x
surface unitaire du
filtre
(n x m²)
Modèle Boxeparco®
Nombre d’EH
Volume
Fosse (L)
Surface
totale
Filtre(s) (m²)
Boxeparco® 4 EH
4
3 000
4
1x4
Boxeparco® 5 EH
5
3 000
5
1x5
Boxeparco® 6 EH
6
4 200
6
1x6
Boxeparco® 7 EH
7
4 200
8
2x4
Boxeparco® 8 EH
8
5 400
8
2x4
®
9-10
5 400
10
2x5
®
11-12
6 600
12
2x6
Boxeparco 10 EH
Boxeparco 12 EH
-6-
Les plans détaillés des fosses et des bacs filtres sont donnés dans l’annexe 1 ci-jointe.
orsqu’il y a deux filtres en parallèle, l'alimentation se fait par la chasse hydraulique SEPTIPAK qui
permet une équi-répartition des effluents. La chasse SEPTIPAK est présentée en annexe 1.
Dans certains cas, lié à la topographie du site, l'alimentation du filtre doit être réalisée par un poste de
pompage suivi obligatoirement :
- d'une boîte de détente dans le cas d'un seul filtre
- d'une boîte de détente et de répartition dans le cas de deux filtres en parallèle.
Les caractéristiques des postes et des boîtes de détente sont présentées en annexe 1.
5 - INSTRUCTIONS DE POSE ET DE RACCORDEMENT
a pose des différents éléments constitutifs de l’installation et leur raccordement doivent être réalisés
conformément aux prescriptions du fabricant.
a fosse doit être remplie d’eau claire avant sa mise en service.
La BOXEPARCO® ne doit traiter que les eaux usées domestiques de l'habitation.
Les principaux points clés sont présentés dans les annexes 1 et 2 ci-jointes.
’implantation des ouvrages et le mode de rejet doivent être conformes aux dispositions de l’arrêté du
7 septembre 2009 modifié relatif aux prescriptions techniques.
La pose des ouvrages respecte les prescriptions du document NF DTU 64-1
6 - MISE EN ROUTE DE LA FILIÈRE
La BOXEPARCO® épure les eaux usées sans électromécanique.
®
Le dispositif d'alarme ("CHECKBOX ") fonctionne sur piles (2x9V et 1x3V). Ce dispositif est un
moyen de contrôle, mais ne participe pas à l'épuration des eaux usées.
Une fois la station installée et raccordée à la maison, elle est utilisable.
La BOXEPARCO® permet de traiter les effluents de l'habitation dès le premier jour de la mise en
service. a période d’établissement de la biomasse a été estimée à 3 semaines lors des essais sur
plateforme.
En effet, la fosse arrête instantanément les matières solides des eaux brutes, et le filtre adsorbe
sans délai les matières polluantes solubles.
La BOXEPARCO® est parfaitement adaptée à une utilisation permanente ou intermittente et convient
donc aussi bien à une résidence principale qu'à une résidence secondaire.
7 - RECOMMANDATIONS D’UTILISATION DE L’INSTALLATION
Seules les eaux usées d’origine domestique doivent être admises dans l’installation. e branchement
d’une habitation sur une BOXEPA CO® permet d’utiliser tout à fait normalement les installations de
sanitaires, de bains, de cuisine et de machine à laver de la maison. Cela demande néanmoins le
respect de quelques règles simples, afin de préserver l’environnement et d’éviter des interventions
coûteuses.
Avant tout, une BOXEPARCO®, comme toute installation d’assainissement non collectif, ne doit pas
être utilisée comme une poubelle ou un point de rejet d’eaux non polluées (eaux de pluie par
exemple).
Il est interdit de verser dans les évacuations :
 Les solvants organiques (white spirit, diluants pour peinture, acétone, produits dégraissants,
essence, fuel etc). Ces produits portent généralement sur l’emballage la mention “inflammable”
et ils inhibent les fermentations indispensables au bon fonctionnement de la fosse
-7-
 Les huiles de vidange
 Les bains de friture (les matières grasses en petite quantité ne posent pas de problème)
 Les résidus de produits de traitement du jardin et de désherbage
 Les médicaments non-utilisés. Pour des raisons de protection de l’environnement ils ne doivent
jamais être rejetés avec les eaux usées
 Le lait, la saumure en grande quantité
 Les objets en matière plastique (sachets, préservatifs, lingettes, petits emballages, etc). Ils sont
non-biodégradables, et ils risquent de colmater le système.
 Les protections périodiques.
Ne sont pas admises dans l’installation d’assainissement :
 Les eaux pluviales (toiture, ruissellement...)
 les eaux de vidange et de lavage de filtre de piscine
 les eaux de réservoir de stockage.
Les produits d’entretien ménagers courants (détergents, lessives et poudres à laver le linge,
produits pour lave-vaisselle...) peuvent être utilisés normalement.
L’eau de javel peut être utilisée mais à faible dose (au maximum 1 verre d’eau de javel à 2,6% de
chlore actif par semaine pour blanchir le linge ou un sanitaire).
La prise de médicaments et leur présence de ce fait dans les eaux usées ne demande aucune
précaution particulière.
Les évacuations (éviers, baignoires, machines à laver, bondes de sol, évacuation de la soupape du
ballon d’eau chaude...) doivent être munies d’un siphon et il faut veiller que celui-ci ne s’assèche pas
pour éviter d’éventuels problèmes d’odeurs. Si une bonde est bouchée on peut utiliser sans risque
pour la fosse septique un produit déboucheur du commerce.
orsqu’un adoucisseur d’eau doit être utilisé il sera réglé aux environs de 15°TH. Il faut éviter de
diriger les eaux de régénération vers le système d’assainissement. On préfèrera le rejet vers
l’évacuation des eaux pluviales.
’usage de sanibroyeurs n’est pas recommandé avant une fosse et doit se limiter à des WC
d’appoint. es broyeurs d’évier sont strictement interdits.
8 - MAINTENANCE DE L’INSTALLATION
’installation BOXEPARCO® épure les eaux usées sans pièce d’usure. Il n’y a donc pas d’opération
de renouvellement périodique de matériel.
Seul le matériau filtrant (écorce de pin) peut nécessiter un renouvellement tous les 10 ans. Cette
période est donnée à titre indicatif et dépend des conditions d'utilisation du dispositif.
Il peut, dans les conditions habituelles, se faire sur site sans travaux d'excavation.
Le système d'alarme (composé de CHECKBOX®, du Détecteur de Niveau de Boues et du Détecteur
de Filtration) a une durée de vie estimée à au moins 15 ans. Il nécessite une maintenance minimale
(changement des piles). S'assurer de son bon fonctionnement est obligatoire pour détecter une
éventuelle opération d'entretien sur le dispositif d'assainissement.
Les opérations de maintenance courantes peuvent être réalisées par des professionnels disposant
des compétences nécessaires ou par le propriétaire des ouvrages en respectant impérativement les
consignes d'hygiène et de sécurité données dans ce guide.
Les opérations de vidange (fosse ou filtre) sont obligatoirement réalisées par des prestataires agréés
par le préfet, en conformité à l’Arrêté du 7 septembre 2009 modifié, relatif aux modalités d’agrément
des personnes réalisant les vidanges (obligation de vidange par un prestataire agrée, contre remise
d’un exemplaire du bordereau de suivi des matières de vidanges).
-8-
8 - 1 Surveillance et entretien de la fosse de la BOXEPARCO®
Il faut que les couvercles de la fosse restent apparents. Cela facilitera le travail du vidangeur ainsi que
celui du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) susceptible de venir contrôler votre
installation. Cela permettra également d’éviter que le véhicule ou engin de chantier d’une personne
non avertie intervenant à votre domicile (livreur, jardinier, artisan...) ne roule sur la fosse et la détériore.
En particulier le véhicule d’hydrocurage doit se tenir à au moins 3 mètres des couvercles et regards
lors d’une opération de vidange.
Veillez à ce que les couvercles soient fermés à clé : il s’agit là d’une question de sécurité
essentielle pour les enfants en particulier. De surcroit, un couvercle mal fermé peut provoquer de
mauvaises odeurs.
Votre fosse est équipée d'un Détecteur de Niveau de Boues (indicateur de vidange), qui doit être
contrôlé au moins une fois par trimestre. Pour cela il suffit de visualiser l’information délivrée par la
CHECKBOX® (Diode verte : Niveau normal ou Diode rouge : A vidanger)
Les vidanges sont à réaliser par un prestataire agréé par le préfet, en conformité à l’Arrêté du
7 septembre 2009 modifié, relatif aux modalités d’agrément des personnes réalisant les vidanges
(obligation de vidange par un prestataire agrée, contre remise d’un exemplaire du bordereau de suivi
des matières de vidanges).
Lors de la vidange, il faut veiller à ne pas endommager les organes internes de la fosse (systèmes
d’entrée et de sortie). Effectuer obligatoirement la vidange par le premier trou d’homme de la
fosse (le plus proche de l’entrée).
Lors de la vidange, il est préférable de laisser environ 5 cm d'eau dans le fond de la fosse pour le
réensemencement. En aucun cas il ne faut désinfecter la cuve.
ors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange) un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être
réalisé dans les canalisations de la fosse (système d'entrée et système de sortie).
8 - 2 Surveillance et entretien du filtre de la BOXEPARCO®
Veillez à ce que la cheminée de ventilation soit en bon état et reste munie de son chapeau de
ventilation avec grille moustiquaire. Ne modifiez jamais cette prise d’air essentielle pour la respiration
des micro-organismes qui permettent à votre filtre de fonctionner.
Lors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange) ou sur le filtre (renouvellement du matériau de
filtration), un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être réalisé dans les canalisations PVC du filtre.
Cela permettra de veiller au bon écoulement des eaux usées et leur bonne répartition sur le massif
filtrant
Si vous plantez des arbres ou arbustes il est préférable de respecter une distance de 3 m par rapport à
votre installation. Sachez cependant que cette distance doit être modulée dans l’idéal en fonction du
type de végétal : un figuier, un saule pleureur, des bambous peuvent aller chercher de l’eau beaucoup
plus loin que 3 m et causer des dégâts importants.
N’hésitez pas à demander conseil à votre pépiniériste.
Il existe des écrans anti-racine en matériau plastique qui, s'ils sont tout à la fois assez profonds et
affleurant à la surface du sol, offrent une protection efficace et permettent de s’affranchir de ces
problèmes de distance. N’utilisez jamais comme écran de la tôle qui pourrait occasionner de graves
blessures.
Votre filtre est équipé d'un détecteur de filtration qui doit être contrôlé au moins une fois par trimestre.
Pour cela il suffit de visualiser l’information délivrée par la CHECKBOX® (Conforme ou SAV).
8 - 3 Surveillance et entretien de la CHECKBOX®
La CHECKBOX®, ses détecteurs et ses connexions ne nécessitent pas d’entretien régulier particulier.
-9-
Lors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange) ou sur le filtre (renouvellement du matériau de
filtration), un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être réalisé sur les 2 détecteurs.
e tableau suivant aidera à régler d’éventuels problèmes.
ÉTAT
Aucune diode n’est allumée sur le boîtier de
contrôle (CHECKBOX®)
À FAIRE
Vérifier que le boîtier d’information est bien
branché sur les câbles
Vérifier la charge des piles et les changer si
nécessaire
En cas de problème persistant, contactez votre installateur. Si le problème n’est pas résolu, vous
pouvez également contacter la société EPARCO.
8 - 4 Surveillance et entretien des postes de pompage
Il se peut que la configuration de votre terrain ou bien la profondeur de sortie des eaux usées de votre
habitation, ait conduit à installer un poste de pompage sur votre installation. Il doit être conforme à la
norme NF DTU 64.1. Pour un poste de pompage situé entre l’habitation et la fosse, il faut observer une
fois par mois si des dépôts de graisse n’entravent pas le fonctionnement des flotteurs. Si cela est le
cas nettoyez les flotteurs et les parois au jet d’eau, en respectant impérativement les consignes de
sécurité et d'hygiène (voir plus loin).
Pour un poste situé entre la fosse et le filtre et pour un poste situé après le filtre, il n’y a pas d’entretien
spécifique. Laissez toujours les couvercles de ces postes apparents et hermétiquement fermés. Ce
dernier point est très important pour permettre le fonctionnement normal des circuits de ventilation.
Tous les types de postes (poste entre la maison et la fosse, entre la fosse et le filtre ou après le filtre)
doivent être munis d’une alarme de niveau haut. Si cette alarme se déclenche, vérifiez qu’il ne suffit
pas de réenclencher le disjoncteur de protection pour remettre l’installation en fonctionnement. Si le
problème persiste, appelez sans tarder votre installateur car vous risquez d’avoir des débordements
sur votre installation ou vos sanitaires, et d’endommager le filtre.
Dans le cas où l’alarme fonctionne sur pile, assurez-vous une fois par mois du niveau de charge
correct de celle-ci en la testant à l’aide du bouton poussoir.
8 – 5 Surveillance et entretien de la chasse hydraulique
Les stations qui comportent deux bacs filtres sont munies d'une chasse hydraulique qui assure la
répartition des effluents entre les bacs (voir annexe 1). Il faut vérifier tous les 6 mois que le système
de bascule fonctionne normalement et le nettoyer au jet d'eau si nécessaire, en respectant
impérativement les consignes de sécurité et d'hygiène (voir plus loin).
Nota : selon la configuration du terrain un poste de pompage suivi d'une boîte de détente peut avoir
été installé à la place de la chasse. Dans ce cas se référer au paragraphe 8.4.
8 - 6 Surveillance et entretien des ventilations
Votre installation doit comprendre, conformément au document NF DTU 64-1 un extracteur statique
positionné en toiture et au minimum 40 cm au-dessus du faîtage. Il est possible qu’il y en ait un
également sur un poste de pompage ou un regard situé après le filtre.
Dans tous les cas, veillez à ce que ce ou ces extracteurs soient toujours en place et enclenchés à fond
sur le tube de ventilation, particulièrement après un épisode de vent violent. Si un extracteur venait à
être occupé par un nid d’oiseau ou d’insecte, veillez à faire éliminer ce dernier sans délai. Veillez
également à ce que le ou les extracteurs ne soient pas entourés par un feuillage et restent bien
exposés à tous les vents. Surveillez également le bon état des ventilations du filtre
8 - 7 Surveillance et entretien de la sortie du dispositif
Généralement les eaux traitées sont évacuées par infiltration dans le sol conformément aux
dispositions de l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié relatif aux prescriptions techniques. Cependant,
dans le cas où après étude cette solution n’est pas possible, les eaux usées sont éventuellement
rejetées depuis le filtre dans un fossé ou un cours d’eau, selon les dispositions prescrites dans l’arrêté
- 10 -
du 7 septembre 2009 modifié. Il faut veiller impérativement à ce que l’extrémité du tube par lequel
sortent les eaux traitées soit parfaitement dégagée :
 supprimez les herbes et dégagez périodiquement les végétaux morts et la terre autour de ce
point.
l’eau sortant du tube doit pouvoir s’écouler en toute circonstance librement ;
le point de rejet doit être aménagé pour éviter tout contact accidentel des personnes avec les
eaux traitées.
Schéma d'une installation raccordée à une habitation
8 - 8 Surveillance et entretien des boîtes, canalisations et du site en général
Il n’y a pas véritablement de surveillance et d’entretien des boîtes et canalisations.
Il faut simplement veiller à ce qu’aucun engin ne roule sur les canalisations qui pourraient être
écrasées. Cela pourrait avoir pour conséquence de bloquer une ventilation ou de faire entrer de la
terre dans le système, et provoquerait ainsi de graves désordres.
De même il faut veiller à ce qu’aucun véhicule ne s’approche à moins de deux mètres des
installations, même occasionnellement, sauf si d’autres délimitations particulières de distance de
sécurité ont été fixées par votre installateur.
Concernant les équipements annexes, référez-vous dans tous les cas aux notices du fabricant qui
doivent vous être remises par l’installateur.
- 11 -
Récapitulatif de Surveillance
Les points auxquels vous devez prêter attention
Couvercles apparents et fermés à clé
État des voyants du Détecteur de Niveau de Boues
(CHECKBOX®)
Bon état des cheminées d’aération
Pas de racines pénétrant dans le filtre
Etat des voyants du Détecteur de Filtration
(CHECKBOX®)
Bon écoulement des eaux usées et bonne répartition
sur le massif filtrant
Fosse
Filtre
Boîtier de contrôle
(CHECKBOX)
et
d'alarme Vérifier le fonctionnement au moins une fois par
trimestre
Poste de pompage entre l’habitation Une fois par mois surveillez l’accumulation de graisses
et la fosse*
Chasse hydraulique
Bon fonctionnement du système de bascule
Couvercles apparents et fermés à clé
Tous types de poste de pompage*
État de l’alarme
Présence et bon emboîtement des extracteurs sur le
Ventilations avec extracteur
tube
Pas de feuillage à proximité de l’extracteur
Pas de gêne à l’écoulement de l’eau et à l’évacuation
Sortie du filtre **
des gaz
*
**
Selon configuration
Selon l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié.
Récapitulatif d’Entretien
Fosse
Canalisations de la fosse
Filtre
Sortie du filtre
Filtre recouvert de terre végétale
Poste de pompage entre l’habitation
et la fosse
Chasse hydraulique
Faire vidanger sur signal de la CHECKBOX®.
Lors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange)
un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être réalisé
dans les canalisations de la fosse (système d'entrée et
système de sortie).
Remplacer le matériau filtrant si nécessaire (environ
tous les 10 ans en fonctionnement normal).
Désherber et dégager les accumulations de terre ou de
sable.
Engazonner la surface, à l’exclusion de toute autre
plantation.
Tondre (tondeuse légère) et éliminer les mauvaises
herbes.
Nettoyer au jet d’eau et récupérer les graisses.
Sortie du filtre
Nettoyer au jet si nécessaire
Désherber et dégager les accumulations de terre ou de
sable.
Canalisations du filtre
Lors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange)
- 12 -
ou sur le filtre (renouvellement du matériau de filtration),
un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être réalisé
dans les canalisations du filtre.
Détecteur de niveau de boues et
détecteur de filtration
Lors d'une opération d'entretien sur la fosse (vidange)
ou sur le filtre (renouvellement du matériau de filtration),
un rinçage à l’eau claire, à jet doux, pourra être réalisé
sur les deux détecteurs.
Chaque intervention de vidange devra être consignée sur le document en annexe 4.
Guide de Dépannage
Action à mener avant d’appeler l’installateur
Vérifier la présence de siphon sur toutes les
évacuations (bondes de sol, soupape du ballon d’eau
Odeurs à l’intérieur de l’habitation
chaude..).
Vérifier que les siphons ne sont pas asséchés.
Vérifier que tous les couvercles (fosse, regards,
éventuels postes de pompage) sont fermés.
Odeurs à l’extérieur de l’habitation
Vérifier le bon positionnement de l’extracteur statique
en toiture.
Vérifier l’état des cheminées du filtre.
Vérifiez que le délai de vidange est normal et dans ce
Voyant rouge "fosse à vidanger"
cas faites vidanger la fosse (par le premier trou
®
allumé sur le boîtier CHECKBOX
d’homme, le plus proche de l’entrée).
Voyant rouge "filtre SAV" allumé sur le Téléphoner au SAV ; un changement du matériau
filtrant peut être nécessaire.
boîtier Checkbox®
Aucun voyant de la CHECKBOX®
Vérifiez les piles et les changer si nécessaire.
allumé
Vérifiez la position du disjoncteur de protection de la
pompe et enclenchez-le le cas échéant.
’alarme d’un poste de pompage se
Vérifiez dans le poste que le ou les flotteurs ne sont
déclenche
pas bloqués en position haute ou basse.
Si le problème persiste appelez l’installateur sans
délai.
Débordements d’eau sur l’installation
Appelez l’installateur sans délai.
ou dans les sanitaires
Chaque intervention de dépannage devra être consignée sur le document en annexe 4.
Problème observé
9 - PREVENTION DU COLMATAGE DU FILTRE ET RENOUVELLEMENT DU MATERIAU
FILTRANT
Le respect des règles de dimensionnement de la station (cf §4), des instructions de pose (cf §5), des
conditions d’utilisation (cf §7) et des consignes de maintenance de l’installation (cf §8) sont des
conditions nécessaires et suffisantes pour un bon fonctionnement du filtre pendant une dizaine
d'années.
En fin de vie, le matériau usagé sera aspiré à l'aide d'un camion hydrocureur.
Cette opération est à réaliser par un prestataire agréé par le préfet, en conformité à l’Arrêté du 7
septembre 2009 modifié, relatif aux modalités d’agrément des personnes réalisant les vidanges
(obligation de vidange par un prestataire agrée, contre remise d’un exemplaire du bordereau de suivi
des matières de vidanges).
- 13 -
ors de l’extraction du matériau filtrant, il faut veiller à ne pas endommager les organes internes au
filtre (réseau d’épandage).
Du matériau neuf sera ensuite remis en place dans le bac filtre, soit par EPARCO, soit par un
prestataire désigné par ses soins. L'opération de remise en place de matériau neuf se fait :
 Soit manuellement à la pelle par les deux ouvertures des couvercles du filtre ;
 Soit par ouverture du capot du filtre après dégagement de la terre de remblai, et déversement
de big-bags dans le filtre.
10 - SECURITE

’installation doit être réalisée par un professionnel qualifié.
Laisser les couvercles des cuves (fosse, filtre, postes de pompage) apparents et veiller à ce que les
serrures soient toujours verrouillées. Le passage des piétons sur les différents couvercles est interdit.
 les couvercles doivent être refermés après toute intervention,
 l’usager ne doit pas pénétrer dans la cuve
 Les couvercles ne peuvent être ouverts que de manière intentionnelle : leur système de
verrouillage doit permettre d’éviter :
. l’ouverture accidentelle
. l’accès non autorisé aux regards d’entretien
Ne pas circuler avec un véhicule, même léger, à moins de 1,5 mètres des bords des fouilles de
l’installation (soit environ 2 m des couvercles). Sauf mesures particulières, ne pas planter d’arbres ou
d’arbustes sur, ou à moins de 3 mètres de l’assainissement (risque de dégradation des ouvrages).
Tondre régulièrement si la surface de la fosse et du filtre est engazonnée avec une tondeuse
poussée à la main (l’utilisation de tondeuses “autoportées” ou de tout autre engin est interdite). Ne
pas rajouter de matériaux ou de charge sur l’installation.
Eviter que les eaux de ruissellement ne se dirigent vers l’installation. D’une manière générale veiller à
préserver l’intégrité du système, en particulier ne jamais modifier les évents d’aération, les boîtes ou
les canalisations internes (indispensables pour la bonne oxygénation du filtre et l’absence d’odeurs).
De plus, la cheminée du filtre et le système de sortie de la fosse sont munis de grilles moustiquaires
dont il convient de préserver l’intégrité afin d’éviter la prolifération des insectes. Dans le cas
d’installation d’un poste de pompage, son circuit d’alimentation électrique doit être conforme à la
norme NF C 15-100. En particulier il doit être protégé par un disjoncteur différentiel de 30 mA.
11 – HYGIENE, ASPECT SANITAIRE
es filières d’assainissement non collectif BOXEPA CO ® sont destinées à l’épuration des
eaux usées domestiques (eaux issues des cuisines et des salles de bain et eaux issues des
toilettes avec les urines et les matières fécales). Ces eaux usées peuvent contenir des
microorganismes pathogènes potentiellement dangereux pour la santé.
En raison du risque sanitaire, les eaux usées traitées ne doivent pas être réutilisées pour des
applications domestiques (chasses d’eau, lavage du linge, lavage des voitures, arrosage de
surface ou pour le jardin potager).
Toute intervention sur une filière d’assainissement non collectif (y compris les boîtes, les
postes de pompage etc…) doit se faire dans les meilleures conditions d’hygiène et de
sécurité, notamment en utilisant des protections personnelles : combinaison étanche avec
capuche, lunettes de protection, masque, gants jetables, bottes ou chaussure de sécurité,
etc…
Après une intervention sur une installation d'assainissement, il convient de se laver les
parties du corps ayant été potentiellement en contact avec les eaux usées (mains, visage
- 14 -
etc…) avec du savon et un liquide désinfectant adapté.
En cas de contact accidentel avec les eaux usées ou de blessure, il convient de consulter
immédiatement son médecin.
12 - PIECES D’USURE, FRÉQUENCE DE DYSFONCTIONNEMENT ET DISPONIBILITE
DE PIECES DETACHEES
La BOXEPARCO® ne comporte aucune pièce d’usure outre les systèmes d'alarme. De ce fait,
aucune fréquence prévisible de panne dans le cadre du respect des consignes du présent guide ne
peut être évaluée. Le matériau de filtration a une durée de vie de l'ordre de 10 ans.
Le contrôle de la BOXEPARCO® se fait grâce aux deux détecteurs (Détecteur de Niveau de Boue
dans la fosse et Détecteur de Filtration dans le filtre) qui sont reliés au boîtier de contrôle
(CHECKBOX®). La durée de vie de ces équipements est de l'ordre de 15 ans. Le changement des
piles de la CHECKBOX® est à effectuer lorsqu'elles sont usées.
Toutes les pièces détachées de la station peuvent être commandées à l’adresse suivante :
.
EPARCO
Service Commercial
3, Impasse Galliéni
92230 GENNEVILLIERS
Fax : 01 47 33 87 66
Les pièces standard sont disponibles sous une semaine.
Nota : selon la configuration du terrain votre installateur a pu mettre en place un poste de pompage.
Ce matériel n’est pas couvert par les garanties de la BOXEPA CO ® mais par des garanties
propres qui peuvent varier selon le fabricant. Rapprochez-vous de votre installateur le cas
échéant.
13 - CONSOMMATION ELECTRIQUE ET NIVEAU DE BRUIT
La BOXEPARCO® ne met en jeu aucun équipement électromécanique pour l'épuration des eaux
usées, il n'y a pas de consommation électrique, et le niveau sonore est nul.
Le dispositif d'alarme (CHECKBOX®) du détecteur de boues et du détecteur de filtration fonctionne
sur piles standards (2x9V et 3V) et sa consommation lors d'une utilisation est de 3 W.h.
14 - MODE DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS D’EAUX TRAITEES ET
AMENAGEMENTS SPECIFIQUES
Dans le cas d’un rejet gravitaire vers des tranchées d’infiltration, une boîte ventilée doit être intercalée
entre le filtre et les tranchées. Cette boîte sera utilisée pour faire le prélèvement, ce qui nécessite de
puiser préalablement à l’aide d’une petite pompe manuelle ou électrique l’eau qui stagne au fond de
la boîte.
Dans le cas d’un rejet du filtre directement au milieu hydraulique superficiel, vers un poste de
pompage, aucun aménagement spécifique n’est à prévoir pour une prise d’échantillon. En effet,
l’échantillon peut dans ces cas être prélevé au débouché de la canalisation qui provient du filtre. On
rappelle que réglementairement les eaux usées traitées ne peuvent être rejetées vers le milieu
hydraulique superficiel qu'après autorisation du propriétaire ou du gestionnaire du milieu récepteur,
s’il est démontré, par une étude particulière à la charge du pétitionnaire, qu’aucune autre solution
d’évacuation n’est envisageable
Enfin, dans le cas où le rejet se fait vers une canalisation d’eaux pluviales ou un fossé busé, une
boîte de prélèvement sera installée entre le filtre et la canalisation. Pour l’échantillonnage, il sera
procédé de la même façon qu’avec la boîte ventilée. Dans tous ces cas, un bilan 24h est réalisable.
- 15 -
15 – COUTS INDICATIFS
L’annexe 5 donne les coûts indicatifs (année 2014) d’investissement et d’entretien sur 15 ans.
es temps d’intervention pris en compte dans les coûts sont les suivants :
 Pour l’installation initiale : 1 journée d’intervention, quel que soit le modèle de BOXEPARCO®.
 Pour le renouvellement du matériau filtrant (hors temps de vidange du filtre par un prestataire
extérieur) : 3 heures pour 1 filtre de 4m², 3,5 heures pour un filtre de 5m² et 4 heures pour un
filtre de 6m². orsqu’il y a 2 filtres, le temps est doublé.
En fonction des conditions de terrain ou d’accessibilité, les temps et coûts d’intervention peuvent
sensiblement varier.
16 - ASSURANCES
’installateur agréé par EPARCO assure la garantie de la réalisation de l’installation. Il souscrit une
assurance décennale.
EPARCO pour sa part a souscrit une police d’assurance concernant le matériel d’assainissement
fabriqué par ses soins.
17 – TRACABILITE DES PRODUITS
Le marquage CE réglementaire est gravé à l'extérieur des cuves, dans le polyéthylène :
 Fosse : juste au-dessus du piquage Ø 100 mm d’entrée,
 Filtre : juste sous le trou d’homme du capot, côté sortie.
Ce marquage identifie le modèle de la gamme, et est reporté dans les documents de vente.
Une fois enterré le modèle de BOXEPARCO® est facilement identifiable, sans avoir à ouvrir les
couvercles, en se référant au tableau ci-dessous :
Distance entre les deux couvercles (en mètres)
Fosse
Filtre(s)
Modèle de BOXEPARCO®
4 EH
5 EH
6 EH
7 EH
8 EH
10 EH
12 EH
0,55
0,55
1,60
1,60
2,65
2,65
3,70
0,55
1,15
1,75
0,55
0,55
1,15
1,75
Le numéro de série de la fosse, ou du filtre permet de retrouver les dates de fabrication des divers
éléments qui les composent et les numéros de lots de matières premières mises en jeu, ainsi que
leurs dates de réception à l’usine EPARCO.
Cette procédure de traçabilité fait l’objet d’un document détaillé à usage interne pour EPARCO
(réf. EA.SE.PROD P 120). e contrôle de production en usine est établi pour l’ensemble des cuves en
fonction du marquage CE.
- 16 -
18 – RECYCLAGE DES ELEMENTS EN FIN DE VIE
Les éléments en plastique thermofusible (fosse, filtre, réseau d‘épandage et système de drainage du
filtre, système d’entrée et de sortie de la fosse, DNB, boîtes diverses) sont par définition recyclables.
La durée de vie des cuves en PEHD est estimée à 30 ans. Ce matériau est recyclable dans l'industrie
du rotomoulage.
Le matériau filtrant végétal constitue un excellent amendement pour les sols agricoles. Il peut être
facilement composté. L'écorce usagée issue des filtres des BOXEPARCO® peut donc être intégrée à
un processus de production de compost ayant pour partie une composition issue de boues
d’épuration.
Le matériau filtrant usagé devant être considéré comme un produit de vidange, sa manipulation doit
impérativement être réalisée par des prestataires agréés
Les composants de la CHECKBOX® seront évacués en déchetterie.
- 17 -
ANNEXE 1
Plans et caractéristiques des ouvrages, schémas types
d'implantation et de pose
Plans des fosses de la gamme BOXEPARCO®
®
Fosse 3 000 L DES MODELES BOXEPARCO 4EH et 5EH
(Coupe longitudinale, coupe transversale, vue de dessus.
Les cotes des hauteur et largeur sont communes à toutes les fosses de la gamme
®
BOXEPARCO )
- 18 -
FOSSES (coupes longitudinale et transversale) DE LA GAMME BOXEPARCO®:
3 000 L (BOXEPARCO® 4 et 5EH),
4 200 L (BOXEPARCO® 6 et 7EH),
5 400 L (BOXEPARCO® 8 et 10EH),
6 600 L (BOXEPARCO® 12EH).
- 19 -
FOSSES DE LA GAMME BOXEPARCO®4 à 12 EH AVEC 1 ou 2 REHAUSSE(S)
(coupes longitudinales)
- 20 -
Plans des filtres de la gamme BOXEPARCO®
FILTRE 4 m2 DES MODELES BOXEPARCO® 4 EH et 8 EH
- Coupe longitudinale -
FILTRE 4-5-6 m² DE LA GAMME BOXEPARCO® 4 EH A 12 EH
- Coupe transversale -
- 21 -
FILTRE DE LA GAMME BOXEPARCO® :
2
4m (BOXEPARCO® 4, 7 et 8 EH),
2
5m (BOXEPARCO® 5 et 10 EH),
2
6m (BOXEPARCO® 6, 12 EH).
FILTRES DE LA GAMME BOXEPARCO® AVEC 1 REHAUSSE
- 22 -
Plans de la chasse hydraulique SEPTIPAK
- 23 -
Caractéristiques des postes de pompage
- 24 -
BOITE DE DETENTE (SCHEMA DE PRINCIPE)
Vues en coupe et en plan
BOITE DE DETENTE ET DE RÉPARTITION (SCHEMA DE PRINCIPE)
Vues en coupe et en plan
- 25 -
SCHEMAS TYPES D'IMPLANTATION ET DE POSE DE LA
BOXEPARCO®
Exemple d'implantation en gravitaire, BOXEPARCO® 4 EH
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Conduit de ventilation secondaire Ø100mm (ventilation générale de la filière)
Extracteur statique SEPTIPAK
Boîte de collecte des effluents bruts
Fosse de 3m3
Filtre de 4m²
Té ou boîte de contrôle
Pose de la fosse de la BOXEPARCO
Pose en terrain sec
3
- Cas de la fosse 3m -
éalisation d’une fouille de dimensions en plan supérieures de 0,2m minimum à celles de la fosse
Mise en place d’un lit de pose en gravette ou sable stabilisé à 200 kg de ciment par m 3 en place dressé parfaitement horizontal
Pose de la fosse sur son assise en évitant de choquer les parois sur le bord de fouille
Remplissage partiel de la fosse à la moitié de sa hauteur
emblaiement périphérique en gravette ou sable stabilisé jusqu’à mi-hauteur
Complément de mise en eau et remblaiement jusqu’à la génératrice supérieure de la fosse
Mise en place éventuelle des rehausses sur les couvercles (0,5 m au maximum)
Les couvercles resteront toujours accessibles
8. Raccordement amont et aval de la fosse par des conduites de PVC avec collage
9. Remblai de surface réalisé à l'aide de terre végétale, débarrassé de tous les éléments caillouteux ou pointus.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
- 26 -
Pose en présence de nappe
3
- Cas de la fosse 3m 1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Réalisation d'une fouille de dimensions en plan supérieures de 0,2m minimum à celles de la fosse
Mise en place d'un piézomètre en PVC dans un angle de la fouille et terminé au dessus du terrain naturel par un bouchon vissé.
Mise en place d'un lit de pose en gravette ou sable stabilisé à 200 kg de ciment par m3 en place dressé parfaitement horizontal
Pose de la fosse sur son assise en évitant de choquer les parois sur le bord de fouille
Mise en place des chaînages 15x15 longitudinaux avec arrimage à la fosse par des épingles métalliques de 8 mm
Remplissage partiel de la fosse à la moitié de sa hauteur
Coulage béton de lestage dosé à 250 kg. Le volume coulé est égal au volume de la fosse divisé par 2
Après séchage du béton, mise en place du remblai supérieur en gravette ou sable stabilisé
Complément de mise en eau et remblaiement jusqu'à la génératrice supérieure de la fosse
Mise en place éventuelle des rehausses sur les couvercles (0,5 m au maximum)
Les couvercles resteront toujours accessibles
11. Raccordement amont et aval de la fosse par des conduites de PVC avec collage
12. Remblai de surface réalisé à l'aide de terre végétale, débarrassé de tous les éléments caillouteux ou pointus.
Pose du filtre de la BOXEPARCO®
2
- Cas du filtre 4m 1.
éalisation d’une fouille de dimensions en plan supérieures de 0,2m minimum à celles de la cuve
2. Mise en place d’un lit de pose en gravette ou sable stabilisé à 200 kg de ciment par m 3 en place (en cas de sol difficile) dressé
parfaitement horizontalement
3. Pose du bac à l’aide de sangle de manutention passant sous le bac dans les renforcements de la cuve ou par les anneaux de
levage
4. Vérification de la planéité du bac :
Avant de retirer les sangles de manutention, vérifier la planéité du bac
. enlever les couvercles d’entrée et de sortie (Ø 800)
. vérifier avec un niveau à bulle la planéité transversale du bac directement sur le réseau d’épandage
. vérifier avec un niveau la planéité longitudinale en contrôlant le niveau sur la barre de soutien d’entrée et de sortie du filtre
La tolérance est de +/- 5mm sur la planéité de l’ouvrage
En cas de défaut de planéité, soulever le bac et corriger le lit de pose afin d’atteindre un nivellement correct.
5. Au besoin rajouter les rehausses nécessaires, 25 cm de hauteur maximum, et prolonger la ventilation
6. Refermer les couvercles du filtre
7. Remblayer le filtre avec de la gravette ou du sable stabilisé
8.
accorder le filtre à la fosse et l’évacuation du filtre au rejet
9 Remblai de surface réalisé à l'aide de terre végétale, débarrassé de tous les éléments caillouteux ou pointus.
- 27 -
FILTRE AVEC MISE EN PLACE DE REHAUSSE DE 0.25 m
- 28 -
ANNEXE 2
Instructions de Pose et de Raccordement : synthèse
SYNTHESE : Matériaux de la BOXEPARCO®
Matériaux constitutif des cuves
PEHD
Média filtrant
Ecorce de Pin (Pinus pinaster)
Epaisseur du milieu filtrant
55 cm
Dimensionnement du milieu filtrant
1m² par équivalent-habitant
Assemblage de tubes en polychlorure de vinyle
Diamètre 40 mm
éseau d’Epandage
SYNTHESE : Conditions de Pose
Hauteur MAXI :
FOSSE
FILTRE
50 cm au-dessus du col
De remblai sur l’ouvrage
25 cm au-dessus du capot
de la fosse
50 % de la hauteur de la
fosse, soit une hauteur de
De la nappe
Sous le fond du filtre
70 cm depuis le fond de la
fosse
Remarque : les cuves sont conformes pour résister à une nappe phréatique jusqu’au sommet
(filtre et fosse). Tous les modèles de la gamme BOXEPARCO® peuvent être installés en
présence de nappe phréatique. Nous recommandons cependant de respecter les consignes de
pose ci-dessus.
Fouille : dimensions en plan supérieures de 0,2 m minimum à celle de la fosse ou du filtre
DIMENSIONNEMENT BOXEPARCO®
Surface
totale
Filtre(s)
(m²)
Nombre de
filtre(s) x
surface
unitaire du
filtre
(n x m²)
Dénivelé
entrée-sortie
pour une
solution
gravitaire
(m)*
Emprise
minimale de
la fouille
pour la
fosse (m²)
Emprise
minimale des
fouilles pour
le(s) filtre(s)
(m²)
Modèle
BOXEPARCO®
Nombre
d'EH
Volume
Fosse
(L)
4 EH
4
3 000
4
1x4
0,77
4,9
6,4
5 EH
5
3 000
5
1x5
0,77
4,9
7,7
6 EH
6
4 200
6
1x6
0,77
6,5
9,1
7 EH
7
4 200
8
2x4
0,94
6,5
2 x 6,4
8 EH
8
5 400
8
2x4
0,94
8,2
2 x 6,4
10 EH
9 - 10
5 400
10
2x5
0,94
8,2
2 x 7,7
12 EH
11 - 12
6 600
12
2x6
9,9
2 x 9,1
1.1 0,94
La distance minimum à prévoir entre deux cuves est de 0,2 mètre.
* En tenant compte d'une longueur de canalisation de 1m entre la fosse et le filtre ou d'une chasse
hydraulique entre la fosse et le filtre avec une distance de 1m en amont et de 1m en aval de la
chasse
- 29 -
Transport des Matériels
’ensemble du matériel EPA CO peut être livré selon la préférence de l’installateur :
 soit à son dépôt
 soit sur le site où doit se faire l'installation.
Le déchargement nécessite un engin de manutention adapté mis à disposition sur place par
l’installateur le jour de la livraison.
Dimensions Fosses
Hauteur sur
Couvercle (m)
Fosse
(m3)
L (m)
3
2,66
1,19
1,56
4,2
3,71
1,19
5,4
4,77
6,6
5,83
l (m)
Hauteur Fil d’Eau
Poids (T)
(sans rehausse)
Entrée (m)
Sortie (m)
0,185
1,29
1,23
1,56
0,245
1,29
1,23
1,19
1,56
0,305
1,29
1,23
1,19
1,56
0,365
1,29
1,23
(Sans rehausse)
Rehausse
Hauteur
(m)
Diamètre
(m)
Poids
(Kg)
0,25
0,70
3
Dimensions Filtres
(Sans rehausse)
Entrée (m)
Sortie (m)
1,86
1,10
0,90
0,70
0,01
3,02
1,86
1,10
1,15
0,70
0,01
3,62
1,86
1,10
1,40
0,70
0,01
L (m)
4
2,42
5
6
l (m)
Hauteur sur
Couvercle (m)
Hauteur Fil d’Eau
Poids du Filtre
livré Prêt à
poser (T)
Surface
(m²)
Rehausse
Hauteur
(m)
Diamètre
(m)
Poids
(Kg)
0,25
0,70
3
Manutention des Matériels
Le transport et la manutention doivent se faire dans le respect des règles de sécurité en vigueur.
La manutention individuelle des matériels répond à des règles strictes de sécurité, notamment :
- Fosses PEHD de la gamme BOXEPARCO®: utiliser les anneaux de manutention intégrés à la cuve
- Filtres PEHD de la gamme BOXEPARCO® : utiliser les anneaux de manutention intégrés à la
cuve du filtre
- 30 -
Principaux Points Clés de l’Installation
 Reprise de toutes les sorties en Eaux (WC, Salle de Bains, Cuisine, Lave-linge) de l’habitation
dans un REGARD de BRANCHEMENT en matière plastique
Attention : eaux de pluie INTERDITES
 Entrée et sortie de l’installation en tuyau PVC Ø100 m
 Extracteur statique placé au-dessus du faîtage de l’habitation et branché sur le regard
d’entrée fosse par une canalisation Ø100 mm sans contre-pente
 Fouilles de profondeur supérieure à 1,3 m réalisées conformément au NF DTU 64-1
 Fosse Septique Toutes Eaux (après le regard) posée bien horizontale sur un lit de sable avec
2 couvercles visibles
 Filtre (après la fosse) posé bien horizontal avec son couvercle Ø 800 mm visible au raz du sol
et son champignon noir visible dépassant de 20 cm du sol
 Absence d’arbre à moins de 3 m du bord de la fosse et du filtre sinon écran anti-racines à
installer en protection
 Passage de véhicule (voiture, tracteur, camion) à plus de 1,5 m du bord de la fosse et du filtre
 Fosse éloignée de 1,50 m minimum de toute construction (si impossible, muret de
soutènement dans le sol en protection)
 Filtre éloigné de plus de 1,50 m minimum de toute construction (si impossible, muret de
soutènement dans le sol en protection)

ejet des eaux traitées bien dégagé à l’air libre (fossé, ruisseau), lorsqu’aucune autre
possibilité de rejet par le sol n’est possible
 Regard (après filtre) avec un extracteur statique au-dessus du sol de 50 cm minimum si les
eaux traitées ne ressortent pas à l’air libre (fossé)
La vérification de l’étanchéité des raccordements hydrauliques doit être effectuée avant la mise en
service
Option
 Poste de pompage avant fosse conforme au NF DTU 64-1 (à la place du regard de
branchement) ou

 poste de pompage entre fosse et filtre conforme au NF DTU 64-1 avec couvercle visible et
alarme sonore puis regard en matière plastique avec té brise-jet à l’intérieur
- Tuyau de ventilation enterré Ø100 mm qui va du poste au regard
Les postes de pompage avant fosse ou entre fosse et filtre seront toujours suivis
d'une boîte de détente. En aucun cas le tuyau de refoulement de la pompe ne sera
branché directement sur la fosse ou sur le filtre.
 Poste de pompage après filtre (à la place du regard s’il existe) avec couvercle visible et
alarme sonore
- Tuyau de ventilation Ø100 mm branché verticalement dans le poste et dépassant du
sol de 50 cm minimum avec un extracteur statique bien emboîté en partie
supérieure. Dans le poste le tuyau descend jusqu’au tuyau d’arrivée des eaux
 Chasse Hydraulique posée parfaitement de niveau sur un lit de sable, avec une pente
minimale de 1% pour les canalisations entre la chasse et les bac-filtres
- 31 -
Principaux Critères d’Implantation
Afin d’adapter au mieux la station aux contraintes de terrain et d’optimiser le fonctionnement de la
BOXEPARCO®, les critères suivants sont à prendre en compte impérativement :
 Pour le passage de tout véhicule ainsi que pour toute présence de construction, une distance
de 1,5 m minimum doit être respectée. En cas de manque de place, on pourra, si possible,
adapter cette distance sous réserve de respecter les consignes données par le tableau cidessous
 Une distance minimale de 3 m devra être observée vis-à-vis des limites de propriété. Cette
distance sera à adapter selon la règlementation locale et suivant les contraintes techniques
rencontrées (en particulier en cas de réhabilitation). Dans le cas où la distance de 3 m pourrait
être réduite, on prendra garde à ce que, dans la propriété voisine, il n’y ait pas de risque de
passage de véhicule en limite de parcelle afin que les distances minimales relatives à ces
passages de véhicules soient respectées
 Critères particuliers : voir tableau ci-dessous
Fosse de la gamme
BOXEPARCO®
Distance mini du passage
de tout véhicule ou d’une
construction ou d’une
limite de propriété *
Différence de niveau entre
fils d’eau d’entrée et de
sortie
Hauteur maxi de remblai
au-dessus de l’ouvrage
Pente de la canalisation
amont
Pente de la canalisation
aval
Sans rehausse : 1,50 m des bords
de la fouille.
Avec rehausses 25 cm : 1,75 m
Avec rehausses 50 cm : 2 m
Filtre de la gamme
BOXEPARCO®
1,50 m des bords de la fouille
6 cm
70 cm
50 cm **
25 cm sur le capot **
2 % mini sur toute sa longueur
1 % mini sur toute sa longueur
1 % mini sur toute sa longueur
0,5 à 1 % mini sur toute sa
longueur
Niveau de nappe
Remontée de nappe au maximum
à 50% de la hauteur de la fosse
soit une hauteur de 70 cm depuis
le fond de la fosse.
Selon le niveau de la nappe un
lestage adapté sera nécessaire
Le filtre sera posé au-dessus
du toit de la nappe
Distance minimum d’un
arbre
3 m des bords de la fouille ***
3 m des bords de la fouille ***
Accès libre aux ouvrages
Permettant l’accès aux deux
couvercles pour les visites et
vidanges
Permettant l’accès aux deux
couvercles pour les
interventions de
renouvellement du matériau
Remarque : les cuves sont conformes pour résister à une nappe phréatique jusqu’au sommet (filtre et
®
fosse). Tous les modèles de la gamme BOXEPARCO peuvent être installés en présence de nappe
phréatique. Nous recommandons cependant de respecter les consignes de pose ci-dessus.
*
Si l’altitude de la voie de circulation pour véhicule est plus haute que le sol fini de la fosse ou du filtre, la
distance sera prise par rapport au pied du talus. Si cette altitude est plus basse, la différence de niveau
pourra être déduite de la distance mentionnée dans le tableau (exemple : une fosse sans rehausse, installée
à proximité d’une route plus basse de 30 cm que le sol environnant, pourra être placée à 1,50 - 0,30 = 1,20
m du bord de la chaussée).
- 32 -
Il en sera de même pour la profondeur de la fondation lorsque les ouvrages seront installés à proximité
d’une construction avoisinante : cette profondeur sera déduite de la distance de sécurité. Si, par ailleurs, la
surface du terrain ne permet pas le respect de ces consignes, une étude particulière devra être réalisée afin
de mettre en place un ouvrage de béton armé pour éviter que les surcharges générées par les véhicules ou
les constructions ne soient transmises aux ouvrages.
** Les couvercles doivent impérativement rester apparents.
*** Il sera possible de remplacer cette consigne par la mise en place d’un écran plastique anti-racine.
Exigences Réglementaires
L'article 5 de l'arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les prescriptions techniques applicables aux
installations d'assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique
inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 donne les directives suivantes :
 Le projet d'installation doit faire l'objet d'un avis favorable de la part de la commune. Le
propriétaire contacte la commune au préalable pour lui soumettre son projet, en application de
l'arrêté relatif aux modalités de l'exécution de la mission de contrôle des installations
d'assainissement non collectif.
“II. es installations conçues, réalisées ou réhabilitées à partir du 1er juillet 2012 doivent
respecter les dispositions suivantes :
1° Les installations doivent permettre, par des regards accessibles, la vérification du bon
état, du bon fonctionnement et de l'entretien des différents éléments composant
l'installation, suivant les modalités précisées dans l'arrêté du 27 avril 2012 relatif aux
modalités de l'exécution de la mission de contrôle des installations d'assainissement
non collectif ;
2° Le propriétaire tient à la disposition de la commune un schéma localisant sur la parcelle
l'ensemble des dispositifs constituant l’installation en place”.
L'article 15 de l'arrêté du 7 septembre 2009 modifié précise :
Les installations d'assainissement non collectif sont entretenues régulièrement par le propriétaire de
l'immeuble et vidangées par des personnes agréées par le préfet selon des modalités fixées par
arrêté des ministres chargés de l'intérieur, de la santé, de l'environnement et du logement, de
manière à assurer :

leur bon fonctionnement et leur bon état, notamment celui des dispositifs de ventilation (…)

le bon écoulement des eaux usées et leur bonne répartition, le cas échéant sur le massif
filtrant du dispositif de traitement

l'accumulation normale des boues et des flottants et leur évacuation.
- 33 -
ANNEXE 3
NOTICE DE LA CHECKBOX®
DNB (Détecteur de Niveau de Boues) & DF (Détecteur de Filtration)
NOTICE D'INSTALLATION DE LA CHECKBOX®
Un Détecteur de Niveau de Boues (DNB) est
®
intégré à la fosse de la gamme BOXEPARCO (voir
notice de fonctionnement ci-dessous)
Un détecteur de filtration (DF) est intégré au
®
filtre de la gamme BOXEPARCO (voir
notice de fonctionnement ci-dessous)
Les deux détecteurs sont à raccorder dans la boîte étanche Ø125 mm en plastique noir.
Cette boîte étanche est enterrée, mais son couvercle doit être au-dessus du sol pour être accessible.
La boîte étanche contient le boîtier de contrôle qui fonctionne sur piles. L'ensemble constitue la
Checkbox®.
Raccordement du DNB

La connexion entre le détecteur immergé dans la fosse et le câble qui relie l'ensemble au
boitier de contrôle est interne à la fosse et montée en usine.

A la livraison la fosse présente un câble qui sort par un manchon à joint et retourne dans la
cuve par le couvercle.

Il suffit d'ouvrir le couvercle, de sortir la couronne de câble et de passer le câble dans la gaine
TPC rouge ø 40mm (non fournie).

La gaine est ensuite insérée dans le manchon.

L'extrémité libre du câble est munie d'une prise à raccorder au boîtier de contrôle placé dans
la boîte étanche, comme indiqué ci-dessous.
Raccordement du DF

Le détecteur de filtration est monté d'usine dans le filtre au niveau du regard de répartition de
l'épandage.

A la livraison le filtre présente un câble qui sort par un manchon à joint et retourne dans la
cuve par le couvercle.
- 34 -



Il suffit d'ouvrir le couvercle, de sortir la couronne de câble et de passer le câble dans la gaine
TPC rouge ø 40mm (non fournie).
La gaine est ensuite insérée dans le manchon.
L'extrémité libre du câble est munie d'une prise à raccorder au boîtier de contrôle placé dans
la boîte étanche, comme indiqué ci-dessous.
Boîtier Checkbox® en cours de
raccordement
Checkbox® en place
Raccordement des câbles des détecteurs aux câbles du boîtier de la
CHECKBOX
®
Raccordement câble capteur sur câble boîtier
Rallonges
La longueur standard du câble du DNB de la fosse est de 20 mètres.
La longueur standard du câble du DF du filtre est de 5 mètres.
Des rallonges munies de prises adaptées sont disponibles sur demande. Le raccordement de la
rallonge avec le câble standard doit être solidarisé et étanché avec une gaine thermo-rétractable
(fournie).
NOTICE DE FONCTIONNEMENT DE LA CHECKBOX
®
La BOXEPARCO® comporte deux détecteurs, un détecteur de niveau de boues (DNB) dans la fosse
et un détecteur de filtration (DF) dans le filtre. Ces deux détecteurs sont reliés à un boîtier de contrôle
unique (CHECKBOX®) installé à proximité des ouvrages. La CHECKBOX® fonctionne sur piles. Elle
est munie de diodes lumineuses (verte, orange, rouge) qui donnent les informations mesurées par les
détecteurs.
®
Ces informations sont accessibles en visualisant la CHECKBOX (il suffit d’appuyer sur le bouton de
contrôle rouge pour obtenir les informations), soit en se connectant par liaison sans fil Bluetooth ® (en
option) avec un Smartphone compatible, via une application gratuite.
es 2 détecteurs permettent à l’utilisateur de contrôler le bon fonctionnement de sa BOXEPA CO® et
de l’alerter si une vidange de la fosse ou un contact SAV pour défaut de filtration s’avère nécessaire.
- 35 -
DESCRIPTIF DE LA CHECKBOX®
®
 La CHECKBOX est reliée par 2 câbles aux 2 détecteurs (DNB fosse et DF filtre)
 Elle est constituée d’un boitier de contrôle fixé dans une boîte dont le couvercle affleure la
surface du sol
 La CHECKBOX® est tout le temps en veille, prête à s’activer par pression manuelle sur un
bouton poussoir ou sur signal d’un smartphone compatible (via l’application BOXEPA CO) en
cas de choix de l’option Bluetooth®
 Les diodes en façade du boîtier qui s'allument lors de la connexion délivrent les informations
suivantes :
Diode verte Fosse
Diode rouge Fosse
Diode verte Filtre
Diode rouge Filtre
=
=
=
=
Diode verte Pile
Diode rouge Pile
Diode couplage Verte
=
=
=
Niveau normal
Fosse à vidanger
Filtre conforme
Contacter le SAV
EPARCO
Pile chargée
Pile à changer
Connexion Bluetooth en
cours
Si l’option Smartphone est utilisée, ces informations sont retranscrites sur l’écran.
MODE D’EMP OI POU
’UTI ISATEU
Une fois la BOXEPARCO® en service, l’utilisateur doit vérifier régulièrement (une fois tous les
trimestre au moins) la couleur des diodes et intervenir si nécessaire (vidange de la fosse, ou contact
SAV pour un éventuel changement de matériau filtrant).
- 36 -
ANNEXE 4
Tableau d’Inscription des Opérations :
 d’entretien
 de vidange
 de renouvellement du matériau filtrant
BOXEPARCO MODELE …..EH
Date d’intervention
Nature des Opérations Réalisées
Nom de la Personne ayant
effectuée l’entretien
(+ nom de la Société)
- 37 -
ANNEXE 5
Evaluation des coûts sur 15 ans
de la BOXEPARCO®
BOXEPARCO®
Coût d’achat et
d’Installation
€ TTC(1)
Vidanges de la
fosse
Coût € TTC(2)
Changement de
matériau filtrant
Coût TTC(3)
Coût total sur
15 ans €
TTC(4)
BOXEPARCO®
4 EH
5 804,00 €
818,00 €
1 761,00 €
8 383,00 €
BOXEPARCO®
5 EH
5 981,00 €
1 321,00 €
2 079,00 €
9 381,00 €
BOXEPARCO®
6 EH
7 292,00 €
1 133,00 €
2 395,00 €
10 820,00 €
BOXEPARCO®
7 EH
9 047,00 €
1 569,00 €
3 523,00 €
14 139,00 €
BOXEPARCO®
8 EH
10 432,00 €
1 406,00 €
3 523,00 €
15 361,00 €
BOXEPARCO®
10 EH
11 143,00 €
2 172,00 €
4 157,00 €
17 472,00 €
BOXEPARCO®
12 EH
12 731,00 €
2 283,00 €
4 790,00 €
19 804,00 €
(1) TVA à 20 %
Pour les travaux de réhabilitation une TVA à 10 % s’applique.
(2) Selon les fréquences de vidange présentées à l'article 2.2.2. Dans la réalité, les charges
peuvent être moins importantes que celles utilisées lors des essais. De ce fait, les vidanges
sont généralement plus espacées dans le temps.
(3) Changement du matériau filtrant tous les 10 ans. Cette durée peut varier en fonction des
conditions d'utilisation.
(4) La souscription d'un contrat d'entretien n'étant pas indispensable sur ce matériel, le coût d'un
contrat d'entretien n'est pas pris en compte dans le tableau ci-dessus
- 38 -
ANNEXE 6
Garanties et contacts utiles
®
La CHECKBOX , le détecteur de niveau de boues (DNB) et le détecteur de filtration (DF) sont garantis
2 ans.
Les postes de pompage font l'objet d'une garantie du fabricant qui peut vous être remise séparément par votre
installateur (en général d'une durée de 2 ans).
En respectant les quelques règles simples détaillées dans ce guide, vous serez tranquille pendant très longtemps.
Contacts utiles :
Nous sommes à votre écoute au
EPARCO - 3, Impasse Galliéni - 92230 GENNEVILLIERS
Fax : 01 47 33 87 66
e-mail : info@eparco.com
www.eparco.info
- 39 -
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising