Guide d`installation et d`entretien Traçage Électrique par

Guide d`installation et d`entretien Traçage Électrique par
Guide d’installation
et d’entretien
Traçage Électrique
Rubans Chauffants Autorégulants
et à Puissance Limitante
Thermal management solutions
FR-RaychemSelfRegCable-IM-DOC72-R10
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Information générale
Pg. 1
Sélection du ruban chauffant
Pg. 3
Installation du ruban chauffant
Pg. 4
Installation des accessoires
Pg. 13
Thermostats de contrôle
Pg. 18
Calorifugeage et marquage
Pg. 19
Alimentation et protection électrique
Pg. 21
Essai du ruban chauffant
Pg. 21
Fonctionnement du ruban, entretien et
réparations des tuyauteries
Pg. 23
Ruban chauffant endommagé
Pg. 24
Guide de recherche de défauts
Pg. 24
1 Information générale
Utilisation du guide
Ce guide est conçu uniquement pour l’installation et l’entretien des
rubans chauffants autorégulants et à puissance limitante Pentair
Thermal Management sur canalisations et réservoirs calorifugés. Pour
toute information relative à d’autres applications, veuillez contacter votre
agent Pentair Thermal Management.
BTV, QTVR, KTV & XTV Rubans Chauffants
Auto-régulants
Phase
Neutre
La puissance varie avec la température. Quand la température de
tuyauterie augmente, la puissance de sortie diminue.
A hautes températures, le polymère se dilate en réduisant ainsi
le nombre de chemins électriques diminuant alors le passage du
courant.
A basses températures, le nombre de chemins électriques se
multiplie permettant le passage du courant entre les éléments
conducteurs.
VPL Rubans Chauffants à Puissance Limitante
Phase
Neutre
Important
Pour que la garantie Pentair Thermal Management s’applique, les
instructions données dans ce guide ainsi que les notices d’installation
particulières fournies avec les composants, doivent être suivies
rigoureusement. L’installation du ruban chauffant doit être conforme aux
normes en vigueur applicables aux systèmes de traçage électrique.
1
Conditions d’utilisation sans risque:
voir certification zone explosible.
BASEEFA
Certification N°
BTV:
Code
Baseefa06ATEX0183X
II 2 GD Ex e II T6 Ex tD A21 IP66
QTVR: Baseefa06ATEX0185X
II 2 GD Ex e II T4 Ex tD A21 IP66
XTV:
Baseefa06ATEX0184X
II 2 GD Ex e II T* Ex tD A21 IP66
KTV:
Baseefa06ATEX0186X
II 2 GD Ex e II 226°C (T2) Ex tD A21 IP66
VPL:
Baseefa06ATEX0188X
II 2 GD Ex e II T* Ex tD A21 IP66
*: Pour plus d’informations, voir le protocole d’agrément pour zone explosible.
PTB
Certification N°
BTV:
Code
PTB 98 ATEX 1102 X
II 2 G/D EEx e(m) II T6 IP66 T80°C
QTVR: PTB 98 ATEX 1103 X
II 2 G/D EEx e(m) II T4 IP66 T130°C
KTV:
PTB 98 ATEX 1104 X
II 2 G/D EEx e(m) II T4/T3/226°C(T2)
IP66 T130°C, T195°C, T226°C
XTV:
PTB 98 ATEX 1105 X
II 2 G/D EEx e(m) II T4/T3/250°C(T2)
IP66 T130°C, T195°C, T250°C
IEC Ex
Certification N°
Code
BTV:
Ex e II T6 / Ex tD A21 IP66
IECEx BAS 06.0043X
QTVR:
IECEx BAS 06.0045X
Ex e II T4 / Ex tD A21 IP66
XTV:
IECEx BAS 06.0044X
Ex e II T* / Ex tD A21 IP66
KTV:
IECEx BAS 06.0046X
Ex e II 226°C (T2) / Ex tD A21 IP66
VPL:
IECEx BAS 06.0048X
Ex e II T* / Ex tD A21 IP66
*: Pour plus d’informations, voir le protocole d’agrément pour zone explosible.
Tension nominale:
BASEEFA
BTV1, QTVR1, KTV1, XTV1, VPL1: 110V, 120V
BTV2, QTVR2, KTV2, XTV2, VPL2: 230V, 277V, VPL4: 400V, 480V
PTB
BTV2, QTVR2, KTV2, XTV2: 230V, 254V
Rayon de courbure
minimum à 20°C
à –60°C
Température
d’installation minimum
BTV
QTVR
XTV-T3
XTV-T2
KTV
VPL
15 mm
50 mm
15 mm
50 mm
15 mm
50 mm
15 mm
50 mm
25 mm
50 mm
20 mm
20 mm
–60°C
–60°C
–60°C
–60°C
–60°C
–60°C
Température de
maintien maximum
(sous tension)
65°C
110°C
120°C
120°C
150°C
Siehe
Tabelle
unten
Température
d’exposition maximum
(1000 heures d’exposition
cumulée sous tension)
85°C
110°C
215°C
215°C
215°C
–
Température
d’exposition maximum
(hors tension continue)
–
–
–
–
–
Température
autolimitante suivant
EN 62086-1 5.1.11
T6
T4
T3
T2
T2
T*
Température de
puissance limitante
(*Sur spécification)
-
-
-
-
-
T*
2
260°C
Tableau de température de maintien maximum
(sous tension)
Cable
110 V
230 V
254 V
277 V
400 V
480 V
5VPL1-CT
235°C
----10VPL1-CT
215°C
----15VPL1-CT
190°C
----20VPL1-CT
150°C
----5VPL2-CT -
230°C225°C225°C-
-
10VPL2-CT -
210°C200°C195°C-
-
15VPL2-CT -
180°C155°C105°C-
-
20VPL2-CT
-150°C
---5VPL4-CT
----230°C
230°C
10VPL4-CT
----205°C
205°C
15VPL4-CT
----160°C
160°C
20VPL4-CT
----150°C
150°C
Attention
Comme pour tout équipement ou câblage électrique sous tension, une
installation incorrecte ainsi que tout dommage causé au ruban ou à ses
composants, permettant la pénétration d’humidité ou de contamination,
peuvent provoquer un cheminement électrique, un court-circuit et un
risque de feu.
Ne pas connecter ensemble les deux conducteurs ; ceci créerait un
court-circuit.
Toute extrémité de câble non connectée doit être isolée avec la
terminaison Pentair Thermal Management appropriée.
Pour prévenir les risques d’incendie et d’explosion en zone explosible,
vérifier que la température maximale de la gaine du ruban chauffant
est inférieure au point d’inflammation des gaz présents. Pour plus
d’informations, voir la documentation.
2 Sélection du ruban chauffant
S’assurer que le ruban à installer a bien été sélectionné en fonction
de la spécification. Se référer aux documents techniques de produits,
tables de calcul et logiciel TraceCalc de Pentair Thermal Management
pour choisir le ruban chauffant adapté à l’environnement thermique,
chimique, électrique et mécanique.
3
3 Installation du ruban chauffant
3.1Stockage du ruban
Entreposer le ruban chauffant dans un endroit propre et sec.
Plage de température : –40°C à +60°C.
Protéger le ruban chauffant de tout dommage mécanique.
3.2 Vérification avant installation
Vérification du matériel reçu?:
S’assurer que le matériel expédié est conforme à la commande
et à la dernière offre technique Pentair Thermal Management en
vérifiant le numéro de référence des rubans et des composants.
La référence du ruban est marquée sur la gaine extérieure.
La température d’exposition du ruban installé ne doit pas
dépasser celle spécifiée dans la fiche technique relative à ce
produit. Tout dépassement de température dégraderait les
performances du ruban. S’assurer que la température prévue
reste bien dans la plage spécifiée.
S’assurer que la tension du ruban est compatible avec la tension
de service disponible sur le site.
Contrôler l’aspect du matériel reçu (ruban chauffant et
accessoires) pour détecter tout incident lié au transport. Un
test de mesure de résistance d’isolement sur chaque touret est
conseillé (voir paragraphe 8).
Vérification des tuyauteries à tracer :
4
S’assurer du bon résultat des épreuves hydrauliques.
Parcourir le cheminement du ruban chauffant sur la tuyauterie et
localiser les emplacements des composants le long de celle-ci.
Vérifier la conformité de l’installation des tuyauteries aux
isométriques de la spécification. En cas de différence, consulter
la personne responsable (bureau d’études).
S’assurer que les tuyauteries ne comportent pas de bavures,
surfaces rugueuses ou arêtes vives qui puissent endommager le
ruban. Ebavurer ou couvrir celles-ci avec du ruban fibre de verre
ou aluminium.
3.3Manipulation du ruban chauffant
Recommandations :
Les revêtements et peinture de la tuyauterie doivent être secs au
toucher avant l’installation du ruban chauffant.
En déroulant le ruban, éviter:
Les arêtes vives
Une tension excessive
Toute torsion ou écrasement
De marcher, rouler ou déposer toute charge dessus
Quelques conseils pour dérouler le ruban chaufffant :
Placer le touret sur un support qui permet de réduire la tension
au déroulement.
Tirer le ruban chauffant de façon lâche et proche de la tuyauterie
en évitant les interférences avec les supports ou équipements.
Dérouler la longueur de ruban prévue et marquer la limite de
câble, toujours en bobine, avec du ruban adhésif par exemple.
Laisser une longueur additionnelle de ruban de 50 cm environ à
chaque emplacement d’alimentation, jonction en ligne, dérivation
ou terminaison.
Prévoir les longueurs supplémentaires de ruban pour tracer les
déperditions propres aux supports, vannes et brides ou pour
spiraler si nécessaire selon la spécification de traçage.
Protéger toutes les extrémités du ruban de l’humidité, de toute
contamination ainsi que des accidents mécaniques ou autres s’il
doit rester exposé sans être utilisé avant la mise en place des
composants définitifs.
3.4 Mise en place du ruban chauffant
Le ruban chauffant peut être posé linéairement (un ou plusieurs
rubans) ou spiralé selon les spécifications de l’étude technique ou
la documentation de produit Pentair Thermal Management.
Ne pas utiliser d’attaches métalliques, de ruban adhésif vinyl ou
autre car ils peuvent endommager le ruban.
La technologie de l’auto-régulation autorise le chevauchement
multiple du câble chauffant sur lui-même.
La technologie de la puissance limitante impose que le câble
chauffant ne se chevauche qu’une seule fois.
5
Pour le ruban VPL uniquement :
Mettre le ruban en place en le fixant soit à l’aide du ruban adhésif
en fibre de verre approprié en respectant au minimum deux tours
soit à l’aide de colliers de serrage tous les 300 mm ou moins si
nécessaire.
Les colliers de serrage en plastique doivent pouvoir supporter les
températures des tuyauteries.
Ne pas dépasser le rayon de courbure minimum du ruban
(voir p. 2). Plier le câble seulement dans le sens de la longueur
Bend the cable only in upright position
Le câble chauffant ne peut se plier facilement dans l’axe plan. Ne
jamais plier un câble ainsi, car celui-ci pourrait être endommagé
3.4.1 Traçage linéaire
Tracer la tuyauterie en linéaire sauf si l’étude technique prévoit le
spiralage (voir paragraphe 3.4.2).
Pour les tuyauteries horizontales, poser le ruban comme indiqué
sur la figure 1, et non le long de la génératriceinférieure.
Pour éviter la surchauffe, s’assurer que le ruban à puissance
limitante est placé de telle manière que la zone chauffante active
ne s’étende pas dans le composant. Consulter les instructions
d’installation et prévoir l’emplacement des composants avant de
fixer définitivement le ruban sur la canalisation.
S’assurer que les zones chauffantes actives se trouvent aux endroits à
chauffer, à savoir sur la canalisation.
6
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
Figure 1
300
mm
Haut
Tuyauterie
Ruban adhésif en
fibre de verre
Fixé sur la tuyauterie
Calorifuge
idem 45°
(nominal)
Ruban adhésif Pentair Thermal Management :
GT-66 Ruban adhésif en fibre de verre.
GS-54 Ruban adhésif en fibre de verre.
Pour des tuyauteries en acier indoxydable et pour des
applications à haute température.
Figure 2
ATE-180 Ruban adhésif aluminiumA utiliser uniquement si spécifié.
L’ATE-180 améliore le transfert thermique. Fixer le ruban
chauffant sur la tuyauterie comme indiqué sur la figure 2.
7
3.4.2.
Spiral tracing
Deux méthodes de spiralage sont présentées : figures 2a et 2b.
Ne spiraler le ruban que sur les tuyauteries spécifiées dans les
études d’engineering.
Pour éviter la surchauffe, s’assurer que le ruban à puissance
limitante est placé de telle manière que la zone chauffante active
ne s’étende pas dans le composant. Consulter les instructions
d’installation et prévoir l’emplacement des composants avant de
fixer définitivement le ruban sur la canalisation.
S’assurer que les zones chauffantes actives se trouvent aux endroits à
chauffer, à savoir sur la canalisation.
Tableau de pas de spiralage (mm).
NB
IPS
Facteur de spiralage
(mm)
(pouces)
(mètres de ruban par mètre de tuyauterie)
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
25
1
250
170
140
110
100
32
11/4
310
210
170
140
130
40
11/2
350
240
190
160
140
50
2
430
300
240
200
180
65
21/2
520
360
290
240
210
80
3
630
430
350
290
260
90
31/2
720
490
390
330
290
100
4
800
560
440
370
330
125
5
990
680
550
460
400
150
6
1180
810
650
550
480
200
8
1520
1050
840
710
620
Exemple : Pour une tuyauterie de DN 80 (3”) nécessitant 1,3 mètres de
ruban par mètre de tuyauterie, le pas de spiralage est de 350 mm.
Figure 2a
Longueur de la tuyauterie
Ruban adhésif
fibre de verre
Ruban
chauffant
Fixer du ruban
adhésif avant
spiralage
Tuyauterie
Pas
Enrouler en
sens inverse
Longueur du ruban chauffant
8
Fixer avec le ruban
adhésif après
enroulement du ruban
Longueur du ruban chauffant = Longueur de la tuyauterie X facteur de
spiralage
Pour le facteur de spiralage, se référer aux calculs de dimensionnement.
Etape 1
Préparer la première boucle.
Etape 2
Enrouler la boucle autour de la tuyauterie.
Etape 3
Espacer régulièrement et fixer sur la tuyauterie.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
Figure 2b
Ruban adhésif
fibre de verre
Ruban chauffant
autorégulant
Pas
Tuyauterie
Se référer aux calculs de dimensionnement pour le facteur de spiralage.
Marquer la tuyauterie à la valeur du pas de spiralage ou utiliser un mètre
Fixer le ruban chauffant au fur et à mesure de l’installation.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
3.5 Coupe du ruban chauffant
Couper le ruban chauffant après l’avoir fixé à la tuyauterie, en
s’assurant que les longueurs supplémentaires mentionnées au
paragraphe 3 ont été prévues.
La puissance au mètre est indépendante de la longueur de coupe.
3.6Détails d’une installation type
Les détails d’installation du ruban chauffant sur la tuyauterie sont
présentés ci-après.
Remarques générales :
L’installation du ruban est prévue pour faciliter toute intervention
ultérieure.
Consulter les spécifications de dimensionnement pour mettre en
place le ruban autour des supports.
Pour couper et dénuder les rubans chauffants, suivre les
recommandations du guide d’installation des composants.
9
3.6.1 Vanne
Figure 3
Tuyauterie
Corps de
vanne
Ruban chauffant
Ruban adhésif en fibre de verre (type)
Ce dessin illustre la méthode
classi-que d’installation. La
configuration de l’installation peut
varier en fonction du type de vanne ou
des longueurs de ruban chauffant.
Se référer à la spécification pour la taille de la boucle.
Fixer avec du ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
3.6.2 Coude
Figure 4
Tuyauterie
Ruban adhésif
en fibre de verre
Ruban chauffant
Calorifuge
10
Installer le ruban chauffant sur la génératrice extérieure du
coude.
Fixer avec du ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
3.6.3 Bride
Figure 5
Tuyauterie
Ruban adhésif en fibre de verre
Ruban chauffant
La longueur de ruban chauffant supplémentaire est égale à 2 fois
la circonférence de la tuyauterie + 1 fois le diamètre du jeu de
bride.
Fixer avec du ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
3.6.4 Support suspendu
Figure 6
Tige de suspension
Joint
d’étanchéité
Tôle de protection
Tuyauterie
Ruban chauffant
Tige de suspension
Joint d’étanchéité
Ruban adhésif en
fibre de verre (type)
Ruban chauffant
11
Ne pas pincer le ruban avec le collier. Le poser par dessus.
Aucune longueur de ruban supplémentaire n’est nécessaire pour
ce type de support.
Fixer avec le ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
3.6.5 Support patin soudé
Figure 7
Vue de côté
Ruban en fibre
de verre
Support patin
Tuyauterie
Vue de dessous
Ruban chauffant
12
Tuyauterie
Consulter Pentair Thermal Management pour déterminer la taille
de la boucle.
Fixer avec le ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications.
4 Installation des accessoires
Généralités :
Utiliser le catalogue technique pour choisir les composants nécessaires.
Les composants Raychem (y compris boîtes de jonction, jonctions en
ligne et terminaisons) doivent être utilisés afin de satisfaire aux normes
électriques en vigueur et d’être conforme aux agréments requis dans les
atmosphères explosibles.
Pour dénuder correctement le ruban et pour une installation
satisfaisante des composants, suivre attentivement les instructions
fournies avec les kits.
Les rubans chauffants autorégulants et à puissance limitante
Raychem sont des circuits parallèles. Ne pas connecter ensemble
les conducteurs ; cela créerait un court-circuit.
4.1 Composants nécessaires
Nécessaires pour chaque longueur de ruban :Boîte de jonction et
kit d’entrée de calorifugeKit de terminaison
Et selon les cas :Kit de jonction en ligneKit de dérivation (Té) :
boîte de jonction, 3 kits de connexion, 3 kits d’entrée de
calorifugeAccessoires (colliers de fixation, ruban adhésif,
supports de boîte, étiquettes, etc.)
13
4.2Système type
Figure 8a
Valve
SB-100
JBU-100
Ruban chauffant
Terminaison
14
Montage mural
IEK-25-04
Entrée de calorifuge
JBU-100
Boîte de
raccordement pour
système modulaire
C25-100
Kit de connexion
Heating cable
Jonction en ligne
Calorifuge
Ruban adhésif
Entrée de
calorifuge
SB-101
Thermostat
Se référer à la spécification pour la taille des
boucles.
Fixer avec du ruban adhésif en fibre de verre.
Calorifuger et protéger selon les spécifications
(y compris les vannes.)
15
Figure 8b
JBM-100
Kit de raccordement
intégré
T-100
Jonction ou
dérivation
JBS-100
Kit de raccordement intégré
(représenté ici avec témoin
lumineux)
C-150
Kit d’alimentation plat
IEK-25-04
Kit d’entrée de calorifuge
16
E-100-L
Terminaison à
témoin lumineux
E-100
End seal
S-150
Jonction en ligne
sous calorifuge
E-150
Terminaison
sous calorifuge
17
4.3 Méthode d’installation des composants
Pour les tuyauteries horizontales, placer les boîtes de jonction
sous la tuyauterie si possible.
Placer les boîtes de jonction de manière à en faciliter l’accès mais
sans les exposer aux chocs.
Placer les boîtes de jonction de manière à ce que les entrées de
câble d’alimentation électrique et de ruban chauffant ne soient
pas dirigées vers le haut.
Placer les couvercles aux endroits où l’accès n’est pas nécessaire.
Vérifier que les bouchons d’obturation de la boîte de jonction
correspondent à leur utilisation et sont bien fixés.
Tirer le ruban chauffant de la boîte de jonction à l’entrée de
calorifuge de manière à éviter des dommages éventuels.
Laisser du jeu dans la connexion en cas d’éventuels réparations.
Le surplus de ruban doit être enroulé autour de la tuyauterie.
Ne pas tendre le ruban aux entrées/sorties des boîtes de jonction
et de calorifuge.
Vérifier que le ruban chauffant est fixé au-dessus des colliers
de fixation utilisés par exemple pour les supports de boîtes de
jonction.
Fixer avec du ruban adhésif en fibre de verre tous les composants
installés sous le calorifuge.
5 Thermostats de contrôle
18
Pour certains produits thermosensibles, un contrôle
thermostatique peut s’avérer nécessaire (température maximale
à ne pas dépasser). Dans ce cas, utiliser le guide d’installation du
thermostat.
Suivre la procédure d’installation fournie avec le thermostat. Bien
s’assurer que les branchements réalisés correspondent au mode
de fonctionnement souhaité.
6 Calorifugeage et marquage
6.1 Vérifications avant calorifugeage
S’assurer visuellement que l’installation du ruban et des
composants est correcte et que ceux-ci n’ont subi aucun
dommage (voir paragraphe 10 si dommage.)
Le contrôle de la résistance d’isolement (Mégohmmètre) est
recommandé avant de recouvrir la tuyauterie avec l’isolant
thermique (voir paragraphe 8.)
6.2Conseils pour la pose du calorifuge
Un maintien en température correct nécessite un calorifugeage
bien installé et sec.
Utiliser scrupuleusement le type et l’épaisseur de calorifuge ainsi
que la tôle de protection préconisés dans la spécification d’étude.
Se reporter éventuellement à la documentation Pentair Thermal
Management.
Pour réduire le risque d’endommagement éventuel sur le ruban,
poser le calorifuge aussitôt après l’installation et la vérification
du ruban chauffant.
Vérifier que toute la tuyauterie, les brides, les traversées de
paroi et autres surfaces ont été entièrement calorifugées.
S’assurer que le ruban n’a pas subi de dommage lors de la pose
de la tôle de protection dû, par exemple, aux vis de fixation, aux
flasques latérales ou arêtes tranchantes.
Vérifier que toutes les entrées de calorifuge sont installées
correctement et parfaitement étanches.
S’assurer que toutes les découpes de calorifuge sont étanches ;
par exemple sur les vannes, supports, sondes de thermostats,
etc.
19
6.3Marquage
Pour les rubans chauffants à puissance limitante VPL, placer
l’étiquette LAB-I-35 comme illustré sur les figures 9a & 9b
ci-dessous.
Figure 9a
0
60
d
se
0 0 II
ergifnen
öf
S -1 x e U ile en
ng ion
J B 2 G EE 1058 en whannutens
X
II ATEX t op r Spsous
02
no te ir
10
.D. 199X
B 97 Do t unouvr
-95
PT
s
Ex 96D3
X
Nich
pa
03
B Nr.. Ex
10
Ne
PTS No
.D. 8X
R
BA
T6
II C
V de T6
BT EEX e II
x
T4
EE
II C
VR de T4
QT EEX e II
x
)
T2 (T2
EE
II C6°C
V de 22
3
KT EEX e II
V-T
x
EE 15XT
C T3
,
12 II
8, de T3
4, EEX e II
x
EE 2 C T2 (T2)
C
V-T II
XT de 0°
20 EEX e II 25
x
EE
19
-95
Ex 96D3
Ex
X
04
B Nr..
10
PTS No
.D. 200X
BA
-95
Ex 96D3
X
05
B Nr. . Ex
10
PTS No
.D. 435X
BA
-95
Ex 96D3
X
05
B Nr.. Ex
10
PTS No
.D. 5X 47
BA
-95 43 16
Ex 95D3 55
PR
B Nr.. Ex
PTS No
BA
LAB-I-35
Figure 9b
LAB-I-35
20
Placer les étiquettes “Traçage électrique” de chaque côté le
long de la tuyauterie calorifugée. Prévoir une étiquette tous les 3
mètres de part et d’autre pour une bonne signalisation.
Indiquer sur la tôle de protection du calorifuge l’emplacement des
accessoires tels que les extrémités de ruban.
7 Alimentation et protection
électrique
7.1 Tension
La protection électrique doit être conforme aux spécifications de l’étude
ou de la documentation Pentair Thermal Management (Guide de calcul).
En cas d’utilisation d’autres systèmes, consulter le représentant Pentair
Thermal Management pour vérifier la compatibilité.
7.2 Protection différentielle
Pentair Thermal Management insiste sur l’utilisation d’un différentiel
de 30mA afin d’assurer une sécurité et une protection maximales.
L’utilisation d’un tel type de protection est exigée pour l’approbation des
installations de rubans chauffants électriques en zones explosibles.
8 Essai du ruban chauffant
8.1Recommandations
Pentair Thermal Management recommande de vérifier la résistance
d’isolement :
•
avant d’installer le câble chauffant,
•
avant d’installer le calorifuge,
•
avant la première mise en service,
•
et pour l’entretien périodique (voir paragraphe 9.2).
8.2 Procédure de test
Après l’installation complète du ruban chauffant, un contrôle d’isolement
devra être fait à l’aide d’un Mégohm-mètre sous 2500 VDC (Figure 10).
Les lectures minimales doivent être de 10 mégohms indépendamment
de la longueur du ruban. L’installateur doit noter les valeurs initiales
pour chaque circuit sur la feuille d’installation (voir page 25).
21
Figure 10
Test: entre les fils conducteurs du ruban et la tresse.
22
9 Fonctionnement du ruban,
entretien et réparations des
tuyauteries
9.1Fonctionnement du ruban chauffant
La température d’exposition ne doit pas dépasser celle spécifiée
dans la documentation Pentair Thermal Management du produit.
Dépasser les limites, c’est raccourcir la durée de vie du ruban et
risquer d’endommager de façon permanente le ruban.
Le calorifuge doit être complet et sec pour maintenir à la bonne
température.
9.2Inspection périodique
Inspecter visuellement et périodiquement le ruban chauffant
et le calorifugeage pour s’assurer qu’il n’y a aucun dommage
mécanique.
Contrôler régulièrement la résistance d’isolement. Les
installations mises hors gel doivent être vérifiées chaque année
avant l’hiver (voir paragraphe 8). Dans le cas de maintien en
température, une vérification doit avoir lieu deux fois par an.
Vérifier régulièrement le bon fonctionnement des protections et
des thermostats.
9.3Entretien et réparations des tuyauteries
Au cours des opérations d’entretien de chaque circuit, la fiche
d’inspection périodique devra être remplie.
Déconnecter le ruban chauffant et le protéger de toute agression
mécanique ou thermique pendant les travaux de réparation
de tuyauterie. Vérifier l’installation du ruban chauffant après
réparation de la tuyauterie et remettre le calorifuge en place
selon les recommandations du paragraphe 6. S’assurer du bon
fonctionnement des protections électriques.
23
10 Ruban chauffant endommagé
Ne pas réparer le ruban endommagé. Sectionner la partie
endommagée et la remplacer par une longueur identique de
ruban en utilisant les kits de jonction Raychem appropriés.
Remplacer immédiatement le ruban endommagé. Un ruban
endommagé peut entraîner une pénétration d’humidité ou de
contamination, et provoquer un court-circuit et un risque de feu.
Un ruban chauffant exposé au feu ou aux flammes peut créer un
incendie si on le met sous tension. Le remplacer immédiatement.
11 Guide de recherche de défauts
24
Se reporter au guide pages 28 à 31. Si le problème persiste après
avoir suivi les procédures du guide, contacter immédiatement le
représentant Pentair Thermal Management.
25
REMARQUES ET COMMENTAIRES:
Repérage extérieur des composants
sous calorifuge
Calorifugeage terminé et posé
Tension du circuit
Test au mégohmmètre après
calorifugeage (débrancher le
thermostat).
Test au mégohmmètre avant pose du
calorifuge (débrancher le thermostat).
Numéro du plan
Numéro du disjoncteur
INSTALLATION DE :
Date
Initial
Date
Opérateur
Connection terminals
Panel
Date
Opérateur
Lecture
Date
Opérateur
Lecture
uit
circ
du
No.
FICHE D’INSTALLATION
Thermostats correctement réglés et
capillaires protégés
Connexions : Presse-étoupe, rubans
et câbles d’alimentations serrés
Date
Opérateur
Date
Opérateur
Date
Pas de signes d’humidité, de corrosion Opérateur
ou de surchauffe.
VERIFICATION DE :
MOINS :
FICHE D’INSPECTION ET DE MAINTENANCE
uit
circ
du
No.
26
ANNEE :
27
REMARQUES ET COMMENTAIRES:
Repérage extérieur des composants
sous calorifuge
Boîtes de jonction et thermostats clos
hermétiquement
Tension du circuit
Test au mégohmmètre (débrancher le
thermostat)
Date
Opérateur
Date
Opérateur
Borniers de connexion
Armoire électrique
Date
Opérateur
Lecture
Guide de dépannage
ASymptôme : Déclenchement des protections
électriques standard (fusibles).
Causes possibles
1
Défaut électrique :
a ruban chauffant endommagé
b mauvaise jonction en ligne ou dérivation
c mauvaise terminaison
d mauvaise connexion
2
Circuit surdimensionné
3
Démarrage en-dessous de la température limite définie
4
Disjoncteur défectueux
BSymptôme : Déclenchement du disjoncteur
différentiel.
Causes possibles
1
Défaut de masse :
a ruban chauffant endommagé
b mauvaise jonction en ligne ou dérivation
c mauvaise terminaison
d mauvaise connexion
2
Excessive moisture in:
a junction boxes
b splices and tees
c Endabschluss
3
Courant de fuites dû à une alimentation trop puissante ou
des longueurs de ruban chauffant trop importantes.
4
Perturbation aux bornes principales
5
Défaut du disjoncteur à protection différentielle
28
Action corrective
1
Rechercher et réparer (voir note 1, page 30).
2 Resize or redesign within Technical Databook
Guidelines. (If larger protection is required,
ensure supply cables are compatible).
3
a redesign for lower start-up temperatures
b preheat pipe from alternative heat source to within
exposure temperatures given in Product Data Sheets
c Energize part of circuit followed by remainder
(e.g. in sequence
4 Replace
Action corrective
1
Rechercher et réparer (voir note 1, page 30).
2 Sécher et clore hermétiquement ou refaire immédiateimmédiatement.
Refaire les tests d’isolation (10 MOhms minimum).
3 Redéfinir
4
Redéfinir à l’aide des instructions Pentair Thermal
Management disponibles.
5Remplacer
29
CSymptôme : Puissance du ruban très faible ou
nulle.
Causes possibles
1
Baisse de tension due à :
a sur-intensité ou courant de mise à la terre
b borniers desserrés dans les boîtes de jonction
c discontinuité du câble d’alimentation (ex : câble coupé)
2
Le thermostat de contrôle est connecté en position ouverte
3
Résistance de connexion élevée :
a à la boîte de jonction
b aux jonctions en ligne et dérivations
DSymptôme : Température des tuyauteries
inférieure à la valeur de conception.
Causes possibles
1 Calorifuge humide
2 Erreur de conception
3 Mauvais réglage ou mauvais fonctionnement
4 Le ruban chauffant a été exposé à des températures
excessives
Note:
Localiser les défauts selon les étapes suivantes :
1 Inspection visuelle des connexions, jonctions en ligne et
terminaisons.
2 Recherche de traces d’endommagement aux :
a) Vannes, pompes, brides et supports
b) Zones où réparations ou entretien ont été réalisés.
3 Recherche de traces de détérioration du calorifuge ou des tôles de protection.
30
Action corrective
1 Remettre sous tension
a suivre les paragraphes A et B précédents
b resserrer les borniers
N.B. Remplacer les borniers ou sertissage si surchauffe
c repérer et réparer la partie endommagée
2 Reconnecter en position normalement fermée
3 Localiser et intervenir en :
a resserrant
b réparant
N.B. Remplacer les borniers ou sertissage si surchauffe
Action corrective
1
Enlever et remplacer par un calorifuge sec selon la
spécification, et le protéger parfaitement
2
a vérifier les paramètres de conception
b modifier pour respecter les recommandations
Pentair Thermal Management
3
Réparer ou régler
4Remplacer.
4 Si après les étapes 1, 2 et 3 le défaut n‘est pas localisé :
a) Consulter votre agent Pentair Thermal Management pour
assistance.
b) Si autorisé (zone ordinaire), couper en 2 le circuit et vérifier
chaque demi-partie pour localiser la zone défectueuse.
Elever le calorifuge pour localiser le défaut.
31
32
33
www.thermal.pentair.com
France
Tél. 0800 906045
Fax 0800 906003
salesfr@pentair.com
All Pentair trademarks and logos are owned by Pentair or its global affiliates. Pentair reserves the
right to change specifications without prior notice.
© 2013 Pentair.
Thermal management solutions
FR-RaychemSelfRegCable-IM-DOC72-R10
PCN 008101-00
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising