Barrière immatérielle Produits : Barrière immatérielle GSR DI avec

Barrière immatérielle Produits : Barrière immatérielle GSR DI avec
Fonction de sécurité : Barrière immatérielle
Produits : Barrière immatérielle GSR DI avec
arrêt d’urgence
Classe de sécurité : PLe, Cat. 4 selon EN ISO 13849.1 2008
Table des matières
Introduction
3
Informations importantes destinées aux utilisateurs
3
Mise en œuvre de la fonction de sécurité
4
Consignes générales de sécurité
5
Mise en place et câblage
6
Configuration
10
Calcul du niveau de performance
11
Plan de vérification et de validation
14
Documentations connexes
17
3
Introduction
Ce profil d’application de fonction de sécurité explique comment câbler et configurer un
relais de sécurité à double entrée GSR DI pour surveiller à la fois un arrêt d’urgence et une
barrière immatérielle GuardShield™. Lorsqu’un objet pénètre dans le champ de vision de
la barrière immatérielle, que l’arrêt d’urgence est actionné ou qu’un défaut est détecté
dans le circuit de surveillance, le relais de sécurité GSR DI désactive les dispositifs de
commande finaux, dans notre cas une paire de contacteurs de sécurité 100S.
Des arrêts d’urgence sont requis dans la plupart des applications. Les systèmes de
sécurité exigeant une combinaison de capteur, tel qu’une barrière immatérielle, et d’arrêt
d’urgence sont fréquents. Grâce à ses deux entrées, le DI facilite la mise en œuvre de cette
configuration dans un seul relais de sécurité.
Informations importantes destinées aux utilisateurs
Les équipements électroniques possèdent des caractéristiques de fonctionnement différentes
de celles des équipements électromécaniques. La publication SGI-1.1 « Safety Guidelines for the
Application, Installation and Maintenance of Solid State Controls » (disponible auprès de votre agence
commerciale locale Rockwell Automation® ou en ligne sur le site http://www.rockwellautomation.com/
literature) décrit certaines de ces différences. En raison de ces différences et de la grande diversité des
utilisations des équipements électroniques, les personnes qui en sont responsables doivent s’assurer
de l’acceptabilité de chaque application.
La société Rockwell Automation, Inc. ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable ni
être redevable des dommages indirects ou consécutifs à l’utilisation ou à l’application de cet
équipement.
Les exemples et schémas contenus dans ce manuel sont fournis à titre indicatif uniquement.
En raison du nombre important de variables et d’impératifs associés à chaque installation, la
société Rockwell Automation Inc. ne saurait être tenue pour responsable ni être redevable des
suites d’utilisation réelle basée sur les exemples et schémas présentés dans ce manuel.
La société Rockwell Automation Inc. décline également toute responsabilité en matière
de propriété intellectuelle et industrielle concernant l’utilisation des informations, circuits,
équipements ou logiciels présentés dans ce manuel.
Toute reproduction totale ou partielle du présent manuel sans l’autorisation écrite de
Rockwell Automation Inc. est interdite.
4
Mise en œuvre de la fonction de sécurité : évaluation du risque
Le niveau de performance requis est déterminé par l’évaluation du risque. Il indique l’importance
de la réduction des risques qui doit être assurée par la partie du système de commande dédiée
à la sécurité. Dans ce profil d’application, le niveau de performance requis par l’évaluation des
risques (PLr) est PLe, Catégorie 4 pour chaque fonction de sécurité. Un système de sécurité qui
atteint le niveau PLe, Catégorie 4, ou plus, peut être considéré comme fiable du point de vue de
la commande.
Depuis : Évaluation des risques (ISO 12100)
1
Identification des fonctionsde sécurité
2
Spécification des caracéristiques de chaque fonction de sécurité
3
Détermination du PL requis (PLr) pour chaque fonction de sécurité
Jusqu’à : Mise en oeuvre et du PL évaluation
Fonction de sécurité barrière immatérielle
Le processus de réduction des risques consiste, en partie, à déterminer les fonctions de sécurité
nécessaires à la machine. Le système de sécurité décrit dans cette application possède les deux
fonctions de sécurité suivantes :
1. Arrêt d’urgence déclenché par une pénétration dans le champ de vision de la barrière
immatérielle, protection de poste opérateur.
2. Arrêt d’urgence déclenché par actionnement d’un bouton-poussoir d’arrêt d’urgence.
Ce système exécute un arrêt de catégorie 0. L’alimentation est coupée et le mouvement ralentit
en roue libre jusqu’à l’arrêt.
Exigences de sécurité fonctionnelle
La barrière immatérielle doit être installée à une distance du mouvement dangereux telle qu’un
utilisateur ne puisse pas atteindre la zone dangereuse avant que le mouvement ne soit arrêté. Cette
distance, appelée distance de sécurité, est traitée plus loin dans ce profil d’application. Un objet
pénétrant dans le champ de vision de la barrière immatérielle arrête le mouvement dangereux
en coupant l’alimentation du moteur. Le système ne peut pas être réinitialisé tant qu’un objet se
trouve dans le champ de vision. Une fois que l’objet a quitté le champ de vision, l’enfoncement
et le relâchement du bouton de réarmement (une action séparée) rétablira le mouvement
dangereux. L’enfoncement du bouton d’arrêt d’urgence arrête le mouvement dangereux en coupant
l’alimentation du moteur. Le relâchement de l’arrêt d’urgence ne rétablira pas le mouvement
dangereux. L’enfoncement du bouton de réarmement après que l’arrêt d’urgence a été réinitialisé
et tous les défauts corrigés rétablira le mouvement dangereux. La présence de défauts au niveau
de la barrière immatérielle, du câblage ou du relais de sécurité sera détectée avant la prochaine
sollicitation de sécurité. Le système de sécurité décrit dans ce profil d’application est capable
d’établir et de couper l’alimentation de moteurs de capacité nominale allant jusqu’à 9 A, 600 V c.a..
Les fonctions de sécurité satisfont chacune aux exigences de niveau de performance « e », de
la Catégorie 4 (Cat 4, PLe) selon la norme ISO 13849-1, ainsi qu’à celles de niveau d’intégrité de
sécurité SIL3 selon la norme CEI 62061 et à celles de fonctionnement fiable de la commande selon
la norme ANSI B11.19.
5
Des symboles sont utilisés tout au long de ce manuel pour attirer votre attention sur
les mesures de sécurité à prendre en compte.
Avertissement : identifie des actions ou situations susceptibles de provoquer une
explosion dans un environnement dangereux et risquant d’entraîner des blessures
pouvant être mortelles, ainsi que des dégâts matériels ou des pertes financières.
IMPORTANT
Informations particulièrement importantes pour la compréhension du fonctionnement
et l’utilisation correcte du produit.
Attention : identifie des actions ou situations risquant d’entraîner des blessures
pouvant s’avérer fatales, ainsi que des dégâts matériels ou des pertes financières. Les
messages « Attention » vous aident à identifier un danger, à éviter ce danger et en
mesurer les conséquences éventuelles.
Danger d’électrocution : les étiquettes ci-contre, appliquées à l’extérieur ou à
l’intérieur d’un équipement (par exemple, un variateur ou un moteur), signalent
la présence éventuelle de tensions électriques dangereuses.
Risque de brûlure : les étiquettes ci-contre, appliquées à l’extérieur ou à l’intérieur
d’un équipement (par exemple, un variateur ou un moteur), indiquent que certaines
surfaces peuvent atteindre des températures particulièrement dangereuses.
Consignes générales de sécurité
Contacter Rockwell Automation pour plus d’informations sur ses services d’évaluation
des risques de sécurité.
IMPORTANT
Cet exemple d’application s’adresse à des utilisateurs expérimentés. Il suppose que
vous disposiez d’une formation et d’une expérience appropriées sur les caractéristiques
des systèmes de sécurité.
Attention : une évaluation des risques doit être réalisée afin de s’assurer que tous
les risques potentiels associés à toutes les tâches aient été identifiés et pris en compte.
Cette évaluation des risques peut nécessiter la mise en œuvre de circuits
supplémentaires afin de réduire les risques en question à un niveau tolérable.
Les circuits de sécurité doivent tenir compte de calculs de distance de sécurité qui
n’entrent pas dans le cadre de ce document.
6
Description de la sécurité fonctionnelle
Lorsqu’un objet pénètre dans le champ de vision de la barrière immatérielle, le mouvement
dangereux protégé par la barrière immatérielle est arrêté sans pouvoir redémarrer tant que le
champ de vision de la barrière immatérielle n’est pas rétabli.
De même, lorsque l’arrêt d’urgence est actionné, le mouvement dangereux est arrêté sans
pouvoir redémarrer tant que l’arrêt d’urgence n’est pas relâché.
Nomenclature
Référence
440L-P4JL0640YD
889D-F4AC-2
889D-F8AB-2
800FM-G611MX10
800F-1YP3
440R-D22R2
100S-C09ZJ23C
Description
Barrière immatérielle de sécurité GuardShield™, rés. 14 mm, Ht
Pt 640 mm, 64 faisceaux lumineux, alignement laser intégré
DC Micro (M12) femelle droit 4 broches, câble PVC, jaune, non blindé,
22 AWG, codage couleur CEI, sans connecteur, 2 mètres (6,56 pieds)
DC Micro (M12) femelle droit 8 broches, câble PVC, jaune, non blindé,
24 AWG, codage couleur CEI, sans connecteur, 2 mètres (6,56 pieds)
Bouton-poussoir 800F – métallique, avec protection, bleu, R, montage
à bague de verrouillage métallique, 1 contact N.O., 0 contact N.F.,
standard, paquet standard (qté 1)
Poste d’arrêt d’urgence à boîtier 1 orifice 800F, plastique, PG,
déverrouillage par rotation 40 mm, non lumineux, 2 N.F.
Relais de sécurité Guardmaster®, 2 entrées universelles à double voie,
1 sortie auxiliaire statique N.F.
Contacteur de sécurité MCS 100S-C, 9 A, 24 V c.c.
Quantité
1
1
1
1
1
1
2
Mise en place et câblage
Pour des informations détaillées sur l’installation et le câblage, reportez-vous aux manuels produits
répertoriés à la rubrique Documentations connexes.
Présentation du système
Lorsqu’un objet pénètre dans le champ de vision de la barrière immatérielle, la barrière immatérielle
désactive ses deux sorties PNP (OSSD). Le relais de sécurité répond à cette situation en ouvrant ses
deux relais de sortie. Cela supprime la tension +24 V des bobines des deux contacteurs de sécurité
dont les contacts s’ouvrent, coupant ainsi l’alimentation du moteur. Le moteur ralentit en roue libre
jusqu’à l’arrêt (catégorie d’arrêt 0).
Les sorties OSSD de la barrière immatérielle sont activées une fois que le champ de vision de la
barrière immatérielle n’est plus interrompu.
La barrière immatérielle surveille la présence de défauts dans ses circuits internes et ses sorties
OSSD. Lorsqu’un défaut est détecté dans le circuit interne ou une sortie, la barrière immatérielle
répond en désactivant ses sorties OSSD.
Les sorties de test par impulsion du relais de sécurité GSR DI, S11 et S21, sont reliées respectivement
aux entrées S12 et S22 en passant par les deux contacts N.F. de l’arrêt d’urgence. Lorsque l’arrêt
d’urgence est enfoncé, ces circuits sont interrompus. Le GSR DI réagit en ouvrant ses contacts de
sécurité et coupe l’alimentation des bobines des contacteurs 100S. Cela supprime la tension +24 V
des bobines des deux contacteurs 100S dont les contacts s’ouvrent, coupant ainsi l’alimentation du
moteur. Le moteur ralentit en roue libre jusqu’à l’arrêt (catégorie d’arrêt 0).
7
Le GSR DI surveille la présence de défauts dans le circuit d’arrêt d’urgence. Les câbles desserrés,
les courts-circuits au 24 V, les courts-circuits à la terre, les contacts qui se mettent en défaut à l’état
fermé et les défauts entre voies seront détectés. Lorsqu’un défaut est détecté, le GSR DI réagit en
ouvrant ses contacts de sécurité et coupe l’alimentation des bobines des contacteurs 100S. Cela
supprime la tension +24 V des bobines des deux contacteurs 100S dont les contacts s’ouvrent,
coupant ainsi l’alimentation du moteur. Le moteur ralentit en roue libre jusqu’à l’arrêt (catégorie
d’arrêt 0).
Deux contacts N.F., un par contacteur de sécurité, sont reliés en série dans le circuit de réinitialisation.
Le relais de sécurité peut être réinitialisé uniquement si les deux contacteurs de sécurité sont dans un
état désactivé approprié.
Le relais de sécurité ne peut pas être réinitialisé tant que l’arrêt d’urgence reste actionné ou tant que
les sorties OSSD de la barrière immatérielle sont désactivées. Une fois que l’arrêt d’urgence a été
relâché et/ou que les sorties OSSD de la barrière immatérielle deviennent activées, l’enfoncement et
le relâchement du bouton de réarmement (une action délibérée distincte) rétablira le mouvement
dangereux. Le bouton de réarmement doit être enfoncé pendant plus d’un quart de seconde et
moins de trois secondes. Un enfoncement d’une durée plus courte ou plus longue n’est pas pris en
compte.
Le relais de sécurité contrôle lui-même la présence de défauts internes, de défauts sur ses entrées
et sur le câblage, et surveille les contacteurs de sécurité via les contacts N.F. des contacteurs dans le
circuit de réinitialisation.
Aucun défaut unique n’empêchera le système de sécurité d’exécuter sa fonction de sécurité. La
détection d’un défaut unique interviendra avant la prochaine sollicitation du système de sécurité.
Le système ne peut pas être réinitialisé tant que le défaut n’est pas corrigé.
Installation
Consulter la notice d’installation et les manuels utilisateur pour tout conseil sur l’installation et la
maintenance des différentes parties du système.
Une barrière immatérielle de sécurité n’assure pas de barrière physique entre le personnel et le
mouvement dangereux. La barrière immatérielle de sécurité doit être installée à une distance
suffisante du mouvement dangereux afin qu’un opérateur mettant sa main dans le champ de vision
de la barrière immatérielle ne puisse pas atteindre le mouvement dangereux avant que celui-ci ne
soit arrêté. Cette distance s’appelle la distance de sécurité.
La distance de sécurité (Ds) requise varie d’une installation à l’autre et elle doit donc être calculée
pour chaque application spécifique. Ce profil d’application fait appel à la formule ANSI suivante :
Ds = K x (Ts + Tc + Tr – Tbm) + Dpf.
K : la vitesse de la main « standard », soit 63 pouces à la seconde
Ts : la durée d’arrêt de la machine
Tc : le temps de réponse du système de sécurité
Tr : le temps de réponse du capteur de présence
Tbm : le temps supplémentaire prévu pour le contrôle du freinage (le cas échéant) destiné à
compenser les variations de la durée d’arrêt normale.
Dpf : la distance qu’une main « standard » est susceptible de parcourir dans le champ de vision de
la barrière immatérielle avant d’être détectée. C’est une valeur fixe basée sur la résolution de
la barrière immatérielle.
8
Dans ce profil d’application, les valeurs sont les suivantes :
K : 63 pouces par seconde
Ts : 900 ms
Tc : 50 ms (DI : 35 ms + K1/K2 : 15 ms)
Tr : 20 ms
Tbm : 0 – aucun utilisé dans cette application
Dpf : 23,8 mm (1 pouce)
DS = (63 x 0,97) + 1 = 62,11 pouces.
La barrière immatérielle ne doit pas être montée à moins de 62,11 pouces du mouvement dangereux
dont il faut se protéger.
Le même calcul utilisant la norme 13855
S = (K x T) + C
S : distance minimum, en millimètres (mm)
K : est un paramètre, exprimé en millimètres par seconde (mm/s), déduit des données sur les
vitesses d’approche du corps ou des parties du corps
T : est la performance d’arrêt générale, en secondes.
C : est la distance de pénétration, en mm
Dans ce profil d’application, les valeurs sont les suivantes :
K = 1600 mm par seconde
T = 970 ms (durée d’arrêt de la machine + temps de réaction de LC + temps de réaction de DI et des
contacteurs K1/K2
C = 8(d-14) mais non inférieur à 0, avec d = résolution de la barrière immatérielle
S = 1600 x 0,970 + 8(14 -14)
La barrière immatérielle ne doit pas être montée à moins de 1552 mm (environ 61 pouces) du
mouvement dangereux dont il faut se protéger.
9
Schéma électrique
10
Configuration
La barrière immatérielle 440L comporte des micro-interrupteurs pour la configurer en fonction des
différentes applications. Cette application utilise les réglages par défaut. Aucun changement n’est à
effectuer sur les micro-interrupteurs.
Récepteur – Réglages usine
Interrupteur
1
Fonction de l’interrupteur
Valeur par défaut
Description
ON
2
Activation de mode – Combinaison active l’un des
modes suivants : Protection seule, Verrouillage du
démarrage, Verrouillage du redémarrage
3
MPCE : Désactiver la surveillance
ON
Désactivé
4
Activer la neutralisation fixe
OFF
Désactivé
5
Activer la neutralisation flottante – Faisceau unique
OFF
6
Activer la neutralisation flottante – Deux faisceaux
OFF
7
Définir le codage des faisceaux
OFF
8
Inutilisé
OFF
Protection seule
ON
Les commutateurs 5 et 6 ne peuvent pas être activés
(« ON ») simultanément
Désactivé
Émetteur – Réglages usine
Interrupteur
Fonction de
l’interrupteur
Valeur par
défaut
1
Définir le codage des faisceaux
OFF
2
Signal de test machine
OFF
Description
Désactivé
OFF : Signal actif haut – Pas de connexion ou connexion normalement ouverte
ON : Signal actif bas – Connexion N.F.
Le relais de sécurité 440R-D22R2 (DI) doit être configuré en LOGIC 2, (L12 OU (IN 1 ET IN 2)).
Configurez le relais de sécurité en LOGIC 2 conformément à la notice d’installation, publication
10000175129 version 00.
11
Calcul du niveau de performance
Le niveau de performance requis à partir de l’évaluation des risques est le niveau de performance e
(PLe). Lorsqu’elles sont correctement mises en oeuvre, les fonctions de sécurité décrites ici peuvent
atteindre un niveau de performance PLe selon la norme EN ISO 13849-1 2008 tel qu’il est calculé à
l’aide de l’outil SISTEMA. Les calculs s’appuient sur le fait que chaque fonction de sécurité est utilisée
une fois par heure, 24 heures sur 24, 365 jours par an, soit un total de 8760 sollicitations à l’année.
Remarquez que les contacteurs 100S sont utilisés dans les deux fonctions de sécurité si bien que
leurs calculs sont basés sur 17 520 sollicitations à l’année.
Les caractéristiques de sécurité fonctionnelle du projet exigent un niveau de performance (minimum)
de PLd et une structure de catégorie Cat 3 (minimum également). Une probabilité moyenne de
défaillance dangereuse par heure (PFHd) inférieure à 1.0 E-06 au niveau de la fonction de sécurité
globale est exigée pour le niveau de performance PLd.
Le niveau de performance global du projet de sécurité est le suivant :
Ce système de sécurité comporte deux fonctions de sécurité, à savoir une fonction de sécurité
barrière immatérielle et une fonction de sécurité arrêt d’urgence. Les deux fonctions de sécurité
peuvent être représentées par des schémas de principe.
12
Le sous-système 1 de la fonction de sécurité barrière immatérielle est modélisé comme indiqué
ci-dessous.
Sous-système 2 de la fonction de sécurité barrière immatérielle
Sous-système 3 de la fonction de sécurité barrière immatérielle
La fonction de sécurité arrêt d’urgence est représentée ci-dessous :
13
Sous-système 1 de la fonction de sécurité arrêt d’urgence
Sous-système 2 de la fonction de sécurité arrêt d’urgence
Sous-système 3 de la fonction de sécurité arrêt d’urgence
Remarquez que les données de l’arrêt d’urgence et des contacteurs de sécurité incluent les données
MTTFd, DCavg, et CCF. C’est parce qu’il s’agit de dispositifs électromécaniques. Les évaluations de la
sécurité fonctionnelle des dispositifs électromécaniques englobent la fréquence de fonctionnement
de ces dispositifs, la surveillance effective ou non de leurs défauts, et leur caractérisation et
installation adéquates.
SISTEMA calcule le MTTFd en utilisant les données B10d fournies pour les contacteurs ainsi que la
fréquence d’utilisation estimée saisie à la création du projet SISTEMA.
Le DCavg (99 %) des contacteurs a été sélectionné à partir de la table des dispositifs de sortie dans
la norme EN ISO 13849-1, à l’annexe E. « Surveillance directe ».
Le DCavg (99 %) de l’arrêt d’urgence a été sélectionné à partir de la table des dispositifs d’entrée
dans la norme EN ISO 13849-1, à l’annexe E. « Surveillance croisée ».
La valeur CCF est générée en utilisant le procédé de notation décrit à l’annexe F de la norme
ISO 13849-1. Le procédé complet de notation CCF doit cependant être exécuté lors de la mise
en pratique effective d’une application. Il faut atteindre une note minimale de 65 points.
14
Plan de vérification et de validation
Tout au long du processus de conception et de développement du système de sécurité, la
vérification et la validation jouent un rôle important dans la prévention des défauts. La norme
ISO/EN 13849-2 définit les exigences en matière de vérification et de validation. Elle requiert qu’un
plan documenté soit établi pour confirmer que toutes les exigences de sécurité fonctionnelle ont
été satisfaites.
La vérification consiste à analyser la pertinence du système de commande de sécurité résultant.
Le calcul du niveau de performance (PL) du système de commande de sécurité sert à vérifier que
celui-ci est bien conforme au niveau de performance requis (PLr) spécifié. L’outil logiciel SISTEMA
est habituellement employé pour effectuer ces calculs dans le respect des préconisations de la
norme ISO 13849-1.
La validation est un test fonctionnel du système de commande de sécurité destiné à démontrer
qu’il répond bien aux exigences spécifiées pour la fonction de sécurité. Le système de commande
de sécurité est testé de façon à confirmer que toutes les sorties à caractère de sécurité répondent
conformément aux signaux d’entrée à caractère de sécurité correspondants. Ce test fonctionnel
doit reproduire les conditions de fonctionnement normales et l’apparition des défauts potentiels
correspondant aux modes de défaillance. Une liste de contrôle est généralement utilisée pour
justifier la validation du système de commande de sécurité.
Avant de procéder à la validation du système de sécurité à relais GSR, il est nécessaire de vérifier
que le relais GSR a été câblé et configuré conformément à la notice d’installation.
15
Liste de contrôle pour la vérification et la validation de fonction de sécurité barrière immatérielle GSR
Informations générales sur la machine
Nom/Numéro de modèle de machine
Numéro de série de machine
Nom du client
Date du test
Nom(s) du testeur
Numéro du schéma de câblage
Modèle du relais de sécurité Guardmaster
Vérification du câblage de sécurité et de la configuration du relais
Étape du
test
Vérification
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Vérifiez visuellement que le circuit du relais de sécurité est câblé conformément aux schémas de principe.
Vérifiez visuellement que la barrière immatérielle est configurée conformément à la documentation.
Vérifiez visuellement que les réglages du commutateur rotatif du relais de sécurité sont conformes à la documentation.
Vérification du fonctionnement normal – Le système de sécurité à relais répond correctement à toutes les commandes normales de démarrage,
d’arrêt, d’arrêt d’urgence et de réinitialisation
Étape du
test
Vérification
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Lancez une commande de démarrage. Le fonctionnement normal de la machine doit se traduire par l’activation des deux contacteurs. Vérifiez
que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Lancez une commande d’arrêt. L’arrêt normal de la machine doit se traduire par la désactivation des deux contacteurs. Vérifiez que l’indication
d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Pendant le fonctionnement, interrompez la barrière immatérielle. Dans une condition sûre normale, les deux contacteurs doivent se désactiver
et s’ouvrir. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération
pour toutes les barrières immatérielles.
À l’arrêt, interrompez la barrière immatérielle et lancez une commande de démarrage. Dans une condition sûre normale, les deux contacteurs
doivent rester désactivés et ouverts. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Lancez une commande de réinitialisation. Les deux contacteurs doivent rester désactivés. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est
correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Vérification du fonctionnement anormal – Le système de sécurité à relais répond correctement à tous les défauts prévisibles avec les diagnostics correspondants.
Tests des entrées de la barrière immatérielle
Étape du
test
Validation
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Pendant le fonctionnement, retirez du relais de sécurité le câble de la voie 1. Les deux contacteurs doivent se désactiver. Vérifiez que l’indication
d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit au +24 V c.c. le câble de la voie 1 relié au relais de sécurité. Les deux contacteurs doivent se
désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération
pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit au (–) 0 V c.c. le câble de la voie 1 relié au relais de sécurité. Les deux contacteurs doivent se
désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération
pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit les câbles des voies 1 et 2 reliés au relais de sécurité. Les deux contacteurs doivent se
désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Tests de l’analyseur logique du GSR
Étape du
test
Validation
Pendant le fonctionnement, retirez la connexion de sécurité à fil simple entre deux relais de sécurité adjacents du système. Tous les contacteurs
doivent se désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez
l’opération pour toutes les connexions de sécurité. Ce test ne concerne pas les circuits à un seul relais.
Pendant le fonctionnement, tournez le commutateur rotatif logique sur le relais de sécurité. Tous les contacteurs doivent rester désactivés.
Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez le test pour tous les
relais de sécurité du système.
Tests des sorties des contacteurs de sécurité
Étape du
test
Validation
Pendant le fonctionnement, retirez du relais de sécurité le retour du contacteur. Tous les contacteurs doivent rester activés. Lancez une
commande d’arrêt puis une commande de réinitialisation. Le relais ne doit ni redémarrer ni se réinitialiser. Vérifiez que l’indication d’état de la
machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
16
Liste de contrôle pour la vérification et la validation de la fonction de sécurité arrêt d’urgence GSR
Informations générales sur la machine
Nom/Numéro de modèle de machine
Numéro de série de machine
Nom du client
Date du test
Nom(s) du testeur
Numéro du schéma de câblage
Modèle du relais de sécurité Guardmaster
Vérification du câblage de sécurité et de la configuration du relais
Étape du
test
Vérification
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Vérifiez visuellement que le circuit du relais de sécurité est câblé conformément aux schémas de principe.
Vérifiez visuellement que les réglages du commutateur rotatif du relais de sécurité sont conformes à la documentation.
Vérification du fonctionnement normal – Le système de sécurité à relais répond correctement à toutes les commandes normales de démarrage,
d’arrêt, d’arrêt d’urgence et de réinitialisation
Étape du
test
Vérification
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Lancez une commande de démarrage. Le fonctionnement normal de la machine doit se traduire par l’activation des deux contacteurs.
Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Lancez une commande d’arrêt. L’arrêt normal de la machine doit se traduire par la désactivation des deux contacteurs. Vérifiez que
l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Pendant le fonctionnement, appuyez sur le bouton-poussoir d’arrêt d’urgence. Dans une condition sûre normale, les deux contacteurs
doivent se désactiver et s’ouvrir. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de
sécurité. Renouvelez l’opération pour tous les boutons-poussoirs d’arrêt d’urgence.
À l’arrêt, appuyez sur le bouton-poussoir d’arrêt d’urgence et lancez une commande de démarrage. Dans une condition sûre normale, les
deux contacteurs doivent rester désactivés et ouverts. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant
DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération pour tous les boutons-poussoirs d’arrêt d’urgence.
Lancez une commande de réinitialisation. Les deux contacteurs doivent rester désactivés. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est
correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Vérification du fonctionnement anormal – Le système de sécurité à relais répond correctement à tous les défauts prévisibles avec les diagnostics correspondants.
Tests des entrées d’arrêt d’urgence
Étape du
test
Validation
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Bon/
Mauvais
Changements/
Modifications
Pendant le fonctionnement, retirez du relais de sécurité le câble de la voie 1. Les deux contacteurs doivent se désactiver. Vérifiez que
l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez l’opération pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit au +24 V c.c. le câble de la voie 1 relié au relais de sécurité. Les deux contacteurs
doivent se désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Renouvelez l’opération pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit au (–) 0 V c.c. le câble de la voie 1 relié au relais de sécurité. Les deux contacteurs
doivent se désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Renouvelez l’opération pour la voie 2.
Pendant le fonctionnement, mettez en court-circuit les câbles des voies 1 et 2 reliés au relais de sécurité. Les deux contacteurs doivent se
désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
Tests de l’analyseur logique du GSR
Étape du
test
Validation
Pendant le fonctionnement, retirez la connexion de sécurité à fil simple entre deux relais de sécurité adjacents du système. Tous les
contacteurs doivent se désactiver. Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de
sécurité. Renouvelez l’opération pour toutes les connexions de sécurité. Ce test ne concerne pas les circuits à un seul relais.
Pendant le fonctionnement, tournez le commutateur rotatif logique sur le relais de sécurité. Tous les contacteurs doivent rester désactivés.
Vérifiez que l’indication d’état de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité. Renouvelez le test pour tous les
relais de sécurité du système.
Tests des sorties des contacteurs de sécurité
Étape du
test
Validation
Pendant le fonctionnement, retirez du relais de sécurité le retour du contacteur. Tous les contacteurs doivent rester activés. Lancez une
commande d’arrêt puis une commande de réinitialisation. Le relais ne doit ni redémarrer ni se réinitialiser. Vérifiez que l’indication d’état
de la machine est correcte ainsi que celle du voyant DEL du relais de sécurité.
17
Documentations connexes
Pour de plus amples informations sur les produits utilisés dans cet exemple, reportez-vous aux
documentations listées à la suite.
Document
N° Pub.
Gâche de sécurité – Notice d’installation
440G-IN007
Relais de sécurité Guardmaster – Notice d’installation
10000175129
Relais de sécurité Guardmaster – Guide de dépannage
440R-TG002
Relais d’extension Guardmaster – Notice d’installation
440R-IN045
Relais d’extension Guardmaster – Guide de dépannage
440R-TG001
Catalogue des produits de sécurité
S117-CA001A
Barrière immatérielle GuardShield Type 4 – Manuel utilisateur
440L-UM003
Relais de sécurité Guardmaster de prochaine génération
SAFETY-WD001
Interrupteur de sécurité pour usage intensif – Notice d’installation
440K-IN008
Interrupteur de sécurité Trojan T15 – Notice d’installation
440K-IN003
Brochure sur les interrupteurs de sécurité
EUSAFE-BR001
Description
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir la gâche de sécurité
440G-TZS21UPRH
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais de sécurité
440G-D22R2
Explique comment dépanner les relais de sécurité 440RD22R2
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais d’extension
440R-EM4R2D
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais d’extension
440R-EM4R2D
Présentation des produits de sécurité, des caractéristiques des produits et des exemples
d’application
Explique comment installer, utiliser et entretenir les barrières immatérielles de sécurité 440L
Descriptions fonctionnelles, conseils et câblage des relais de sécurité
Explique comment installer, configurer, mettre en service, utiliser et entretenir les interrupteurs de
sécurité MT-GD2
Explique comment installer, configurer, mettre en service, utiliser et entretenir les interrupteurs de
sécurité Trojan T15
Présentation des interrupteurs de sécurité
Relais de sécurité Guardmaster SI – Notice d’installation
440R-IN042
Explique comment installer, configurer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais de sécurité
GSR SI
Relais de sécurité Guardmaster – Guide de sélection
440R-SG001
Présentation des relais de sécurité Guardmaster
Cellule photoélectrique RightSight – Notice d’installation
42EF-IN003
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les cellules photoélectriques 42EF
Module de commande MSR42 – Manuel utilisateur
440R-UM008
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les systèmes MSR42
Module d’extension de relais de sécurité MSR45E – Manuel utilisateur
440R-UM007
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir le module d’extension MSR45E
Interrupteur intégré SensaGuard à codage unique – Notice d’installation
440N-IN011
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les interrupteurs SensaGuard
Bouton tactile et protection – Notice d’installation
Brochure sur la gamme des boutons tactiles Zero-Force
Relais de sécurité MSR12T – Notice d’installation
Relais de sécurité Guardmaster – Notice d’installation
800Z-IN001-MU
800Z-BR002
Explique comment installer et monter le bouton tactile 800Z
Brochure décrivant tous les boutons tactiles 800Z
MINOTR-IN010
Explique comment installer, configurer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais de sécurité
MSR12T
440R-IN042
Explique comment installer, mettre en service, utiliser et entretenir les relais de sécurité 440R-S12R2
Les publications concernées peuvent être téléchargées à partir du site http://www.rockwellautomation.com/literature. Pour
commander des exemplaires imprimés de documentation technique, contactez votre distributeur local Allen-Bradley®
ou votre agence commerciale Rockwell Automation.
Pour plus d’informations sur
les possibilités offertes par les fonctions de sécurité, visitez la page :
discover.rockwellautomation.com/safety
Rockwell Automation, Allen-Bradley, GuardLogix, RSLogix 5000, CompactLogix, Stratix 2000 et POINT Guard I/O sont des marques commerciales de Rockwell Automation, Inc.
Les marques commerciales n’appartenant pas à Rockwell Automation sont la propriété de leurs sociétés respectives.
www.rockwel lautomation.com
Siège des activités « Power, Control and Information Solutions »
Amériques : Rockwell Automation, 1201 South Second Street, Milwaukee, WI 53204-2496 Etats-Unis, Tél: +1 414.382.2000, Fax : +1 414.382.4444
Europe / Moyen-Orient / Afrique : Rockwell Automation NV, Pegasus Park, De Kleetlaan 12a, 1831 Diegem, Belgique, Tél: +32 2 663 0600, Fax : +32 2 663 0640
Asie Pacifique : Rockwell Automation, Level 14, Core F, Cyberport 3, 100 Cyberport Road, Hong Kong, Tél: +852 2887 4788, Fax : +852 2508 1846
Canada : Rockwell Automation, 3043 rue Joseph A. Bombardier, Laval, Québec, H7P 6C5, Tél: +1 (450) 781-5100, Fax: +1 (450) 781-5101, www.rockwellautomation.ca
France : Rockwell Automation SAS – 2, rue René Caudron, Bât. A, F-78960 Voisins-le-Bretonneux, Tél: +33 1 61 08 77 00, Fax : +33 1 30 44 03 09
Suisse : Rockwell Automation AG, Av. des Baumettes 3, 1020 Renens, Tél: 021 631 32 32, Fax: 021 631 32 31, Customer Service Tél: 0848 000 278
Publication SAFETY-AT065B-FR-E – Janvier 2013
Copyright © 2013 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising