Adaptive Server Enterprise

Adaptive Server Enterprise
Guide d'installation
Adaptive Server® Enterprise
12.5.4
[ HP-UX ]
Réf. du document : DC36541-01-1254-01
Dernière mise à jour : juin 2006
Copyright © 1987-2006 Sybase, Inc. Tous droits réservés.
Cette publication concerne le logiciel Sybase et toutes les versions ultérieures qui ne feraient pas l'objet d'une réédition de la
documentation ou de la publication de notes de mise à jour. Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de
modifications sans préavis. Le logiciel décrit est fourni sous contrat de licence et il ne peut être utilisé ou copié que conformément aux
termes de ce contrat.
Pour commander des ouvrages supplémentaires ou acquérir des droits de reproduction, si vous habitez aux États-Unis ou au Canada,
appelez notre Service Clients au (800) 685-8225, télécopie (617) 229-9845.
Les clients ne résidant ni aux États-Unis ni au Canada et qui disposent d'un contrat de licence pour les États-Unis peuvent joindre notre
Service Clients par télécopie. Ceux qui ne bénéficient pas de cette licence doivent s'adresser à leur revendeur Sybase ou au distributeur
le plus proche. Les mises à jour du logiciel ne sont fournies qu'à des dates d'édition périodiques. Aucune partie de cette publication ne
peut être reproduite, transmise ou traduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, électronique, mécanique, manuel,
optique ou autre, sans l'autorisation écrite de Sybase, Inc.
Sybase, SYBASE (logo), ADA Workbench, Adaptable Windowing Environment, Adaptive Component Architecture, Adaptive Server, Adaptive Server
Anywhere, Adaptive Server Enterprise, Adaptive Server Enterprise Monitor, Adaptive Server Enterprise Replication, Adaptive Server Everywhere, Advantage
Database Server, Afaria, Answers Anywhere, Applied Meta, Applied Metacomputing, AppModeler, APT Workbench, APT-Build, APT-Edit, APT-Execute,
APT-Translator, APT-Library, ASEP, Avaki, Avaki (Arrow Design), Avaki Data Grid, AvantGo, Backup Server, BayCam, Beyond Connected, Bit-Wise,
BizTracker, Certified PowerBuilder Developer, Certified SYBASE Professional, Certified SYBASE Professional Logo, ClearConnect, Client-Library, Client
Services, CodeBank, Column Design, ComponentPack, Connection Manager, Convoy/DM, Copernicus, CSP, Data Pipeline, Data Workbench, DataArchitect,
Database Analyzer, DataExpress, DataServer, DataWindow, DataWindow .NET, DB-Library, dbQueue, Dejima, Dejima Direct, Developers Workbench,
DirectConnect Anywhere, DirectConnect, Distribution Director, Dynamic Mobility Model, e-ADK, E-Anywhere, e-Biz Integrator, E-Whatever, EC Gateway,
ECMAP, ECRTP, eFulfillment Accelerator, EII Plus, Electronic Case Management, Embedded SQL, EMS, Enterprise Application Studio, Enterprise Client/
Server, Enterprise Connect, Enterprise Data Studio, Enterprise Manager, Enterprise Portal (logo), Enterprise SQL Server Manager, Enterprise Work
Architecture, Enterprise Work Designer, Enterprise Work Modeler, eProcurement Accelerator, eremote, Everything Works Better When Everything Works
Together, EWA, ExtendAssist, Extended Systems, ExtendView, Financial Fusion, Financial Fusion (and design), Financial Fusion Server, Formula One, Fusion
Powered e-Finance, Fusion Powered Financial Destinations, Fusion Powered STP, Gateway Manager, GeoPoint, GlobalFIX, iAnywhere, iAnywhere Solutions,
ImpactNow, Industry Warehouse Studio, InfoMaker, Information Anywhere, Information Everywhere, InformationConnect, InstaHelp, Intelligent Self-Care,
InternetBuilder, iremote, irLite, iScript, Jaguar CTS, jConnect for JDBC, KnowledgeBase, Legion, Logical Memory Manager, M2M Anywhere, Mach
Desktop, Mail Anywhere Studio, Mainframe Connect, Maintenance Express, Manage Anywhere Studio, MAP, M-Business Anywhere, M-Business Channel,
M-Business Network, M-Business Suite, MDI Access Server, MDI Database Gateway, media.splash, Message Anywhere Server, MetaWorks, MethodSet,
mFolio, Mirror Activator, ML Query, MobiCATS, MobileQ, MySupport, Net-Gateway, Net-Library, New Era of Networks, Next Generation Learning, Next
Generation Learning Studio, O DEVICE, OASiS, OASiS logo, ObjectConnect, ObjectCycle, OmniConnect, OmniQ, OmniSQL Access Module, OmniSQL
Toolkit, OneBridge, Open Biz, Open Business Interchange, Open Client, Open ClientConnect, Open Client/Server, Open Client/Server Interfaces, Open
Gateway, Open Server, Open ServerConnect, Open Solutions, Optima++, Partnerships that Work, PB-Gen, PC APT Execute, PC DB-Net, PC Net Library,
Pharma Anywhere, PhysicalArchitect, Pocket PowerBuilder, PocketBuilder, Power++, Power Through Knowledge, power.stop, PowerAMC, PowerBuilder,
PowerBuilder Foundation Class Library, PowerDesigner, PowerDimensions, PowerDynamo, Powering the New Economy, PowerScript, PowerSite,
PowerSocket, Powersoft, PowerStage, PowerStudio, PowerTips, Powersoft Portfolio, Powersoft Professional, PowerWare Desktop, PowerWare Enterprise,
ProcessAnalyst, Pylon, Pylon Anywhere, Pylon Application Server, Pylon Conduit, Pylon PIM Server, Pylon Pro, QAnywhere, Rapport, Relational Beans,
RemoteWare, RepConnector, Report Workbench, Report-Execute, Replication Agent, Replication Driver, Replication Server, Replication Server Manager,
Replication Toolkit, Resource Manager, RFID Anywhere, RW-DisplayLib, RW-Library, SAFE, SAFE/PRO, Sales Anywhere, Search Anywhere, SDF, Search
Anywhere, Secure SQL Server, Secure SQL Toolset, Security Guardian, ShareSpool, ShareLink, SKILS, smart.partners, smart.parts, smart.script, SOA
Anywhere Trademark,SQL Advantage, SQL Anywhere, SQL Anywhere Studio, SQL Code Checker, SQL Debug, SQL Edit, SQL Edit/TPU, SQL Everywhere,
SQL Modeler, SQL Remote, SQL Server, SQL Server Manager, SQL SMART, SQL Toolset, SQL Server/CFT, SQL Server/DBM, SQL Server SNMP
SubAgent, SQL Station, SQLJ, Stage III Engineering, Startup.Com, STEP, SupportNow, S.W.I.F.T. Message Format Libraries, Sybase Central, Sybase Client/
Server Interfaces, Sybase Development Framework, Sybase Financial Server, Sybase Gateways, Sybase IQ, Sybase Learning Connection, Sybase MPP, Sybase
SQL Desktop, Sybase SQL Lifecycle, Sybase SQL Workgroup, Sybase Synergy Program, Sybase Virtual Server Architecture, Sybase User Workbench,
SybaseWare, Syber Financial, SyberAssist, SybFlex, SybMD, SyBooks, System 10, System 11, System XI (logo), SystemTools, Tabular Data Stream, The
Enterprise Client/Server Company, The Extensible Software Platform, The Future Is Wide Open, The Learning Connection, The Model For Client/Server
Solutions, The Online Information Center, The Power of One, TotalFix, TradeForce, Transact-SQL, Translation Toolkit, Turning Imagination Into Reality,
UltraLite, UltraLite.NET, UNIBOM, Unilib, Uninull, Unisep, Unistring, URK Runtime Kit for UniCode, Viafone, Viewer, VisualWriter, VQL,
WarehouseArchitect, Warehouse Control Center, Warehouse Studio, Warehouse WORKS, Watcom, Watcom SQL, Watcom SQL Server, Web Deployment Kit,
Web.PB, Web.SQL, WebSights, WebViewer, WorkGroup SQL Server, XA-Library, XA-Server, XcelleNet, XP Server, XTNDAccess and XTNDConnect sont
des marques de Sybase, Inc. ou de ses filiales. 01/06
Unicode et le logo Unicode sont des marques déposées d'Unicode, Inc.
Tous les autres noms de produit, société ou marque apparaissant dans ce document sont des marques ou marques déposées de leurs
propriétaires respectifs.
Use, duplication, or disclosure by the government is subject to the restrictions set forth in subparagraph (c)(1)(ii) of DFARS 52.227-7013
for the DOD and as set forth in FAR 52.227-19(a)-(d) for civilian agencies.
Sybase, Inc., One Sybase Drive, Dublin, CA 94568, Etats-Unis d’Amérique.
Sommaire
Préface............................................................................................................................................................ vii
CHAPITRE 1
Présentation ................................................................................................. 1
Produits ........................................................................................................ 1
Adaptive Server Enterprise .................................................................. 1
Backup Server ...................................................................................... 3
Procédures stockées.............................................................................. 3
Le client ................................................................................................ 3
Editions d'Adaptive Server .......................................................................... 4
Enterprise Edition................................................................................. 6
Small Business Edition......................................................................... 6
Developer's Edition .............................................................................. 6
Spécifications d'Adaptive Server ................................................................. 7
Descriptions des produits et compositions des répertoires .......................... 8
Descriptions des produits clients pour PC et composition
des répertoires ............................................................................. 10
Produits clients pour PC installables séparément............................... 10
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server................................................................. 13
Présentation................................................................................................ 13
Configuration système requise................................................................... 14
Tâches préalables à l'installation................................................................ 16
Installation de composants serveur ............................................................ 18
Méthodes d'installation....................................................................... 18
Installation des produits avec InstallShield en mode GUI ................. 18
Sybase Software Asset Manager (SySAM)........................................ 23
Installation de la version 12.5.4 sur une version existante......................... 26
Détermination de la version d'Adaptive Server.................................. 26
Sauvegarde d'Adaptive Server............................................................ 27
Installation des binaires de remplacement
d'Adaptive Server version 12.5.4................................................ 27
Compatibilité descendante avec les versions précédentes
d'Adaptive Server 12.5.x............................................................. 28
Guide d’installation
iii
Sommaire
Services XML dans Adaptive Server version 12.5.4 ......................... 29
Modification de la langue par défaut ......................................................... 29
CHAPITRE 3
Tâches consécutives à l'installation.......................................................... 31
Vérification du fonctionnement des serveurs ............................................ 31
Vérification de la connexion aux serveurs................................................. 32
Connexion à Adaptive Server par le biais de Sybase Central ................... 32
Définition du mot de passe de l'administrateur système............................ 33
Installation des exemples de bases de données.......................................... 34
Devices par défaut des exemples de bases de données ...................... 35
Base de données interpubs ................................................................. 36
Base de données jpubs ....................................................................... 37
Maintenance des exemples de bases de données ............................... 38
CHAPITRE 4
Installation de produits clients Sybase pour PC..................................... 39
Présentation................................................................................................ 39
Avant d'installer les produits clients pour PC............................................ 40
Installation de produits clients pour PC ............................................. 40
Installation de PowerDesigner, de PowerTransfer et d'InfoMaker............ 43
Configuration de connexions réseau pour les produits clients .................. 43
Configuration de libtcl.cfg pour LDAP ............................................. 44
Ajout d'un serveur dans le fichier sql.ini............................................ 45
Test de l'installation Sybase Central .................................................. 47
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server ............................................................. 49
Présentation du processus de mise à niveau .............................................. 49
Modifications des catalogues système lors de la mise à niveau......... 51
Tâches préalables à la mise à niveau ......................................................... 51
Vérification de la configuration requise par
le système et la mise à niveau..................................................... 53
Vérification de l'emplacement du fichier RUN_server...................... 54
Le texte de procédure est nécessaire pour la mise à niveau............... 54
Mots réservés ..................................................................................... 54
Préparation de la base de données et des devices
pour la mise à niveau .................................................................. 57
Mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x ............................................... 59
Utilisation de sqlupgrade.................................................................... 60
Utilisation de sqlupgraderes............................................................... 63
Tâches consécutives à la mise à niveau ..................................................... 64
Mise à niveau de Backup Server, Monitor Server et XP Server ............... 65
Migration d'une version 32 bits vers une version 64 bits .......................... 66
Restauration après l'échec d'une mise à niveau ......................................... 69
iv
Adaptive Server Enterprise
Sommaire
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server ....................................... 71
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4........................................ 71
Etapes de base de la mise à niveau descendante ................................ 72
Tâches postérieures à la mise à niveau descendante .......................... 72
Retour à la version 12.5.0.x d'Adaptive Server .................................. 74
Etapes complémentaires requises si vous avez utilisé
des fonctionnalités de la version 12.5.4
avant la mise à niveau descendante............................................. 75
Instructions pour la mise à niveau descendante d'Adaptive Server
avec des colonnes cryptées ......................................................... 80
Mise à niveau descendante d'un serveur 12.5.4
vers une version antérieure de 12.5.x
lorsque aucune colonne cryptée n'a été configurée..................... 81
Mise à niveau descendante d'un serveur 12.5.4
vers une version antérieure de 12.5.x
lorsque des colonnes cryptées ont été configurées...................... 82
Problèmes de réplication avec la mise à niveau descendante............. 83
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes ......................................................................... 85
Présentation ................................................................................................ 85
Emplacement des journaux d'erreurs ......................................................... 86
Utilitaires d'installation....................................................................... 86
Serveurs Sybase .................................................................................. 87
Solutions aux problèmes courants d'installation ........................................ 87
Impossible d'utiliser X-Windows ....................................................... 87
Impossible d'éjecter le CD-ROM du lecteur....................................... 88
La variable d'environnement DISPLAY
n'est pas correctement définie ..................................................... 88
Client non autorisé à se connecter au serveur..................................... 89
Adresse déjà utilisée ........................................................................... 89
Echec du démarrage d'Adaptive Server.............................................. 89
Non démarrage d'InstallShield............................................................ 90
Impossible de démarrer XP Server ..................................................... 90
Arrêt d'Adaptive Server après une panne ........................................... 90
restauration après l'échec d'une installation........................................ 91
Résolution des problèmes d'installation des fichiers ressources ........ 91
Restauration après l'échec d'une mise à niveau .................................. 92
Détection et résolution des problèmes liés à SySAM ................................ 95
Résolution des erreurs d'entrée de certificat de licence ...................... 96
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object.......... 97
Recherche des erreurs d'objet compilé avant passage en production . 98
Utilisation de dbcc upgrade_object .................................................. 102
Utilisation des sauvegardes de bases de données dans
les mises à niveau...................................................................... 104
Guide d'installation
v
Sommaire
Vérification de la mise à niveau d'un objet compilé ........................ 105
CHAPITRE 8
Suppression d'Adaptive Server.............................................................. 107
Désinstallation d'Adaptive Server 12.5.4................................................. 107
Suppression d'un Adaptive Server existant.............................................. 109
AN NE XE A
Autres méthodes d'installation...............................................................
Installation sur des consoles (mode non GUI).........................................
Installation en mode silencieux ...............................................................
Configuration à l'aide de fichiers de ressources ......................................
Configuration à partir d'un fichier de ressources .............................
Utilisation de srvbuildres .................................................................
AN NE XE B
Mise à niveau des serveurs contenant
des bases de données répliquées......................................................
Préparation pour la mise à niveau des serveurs contenant
des bases de données répliquées...............................................
Interruption provisoire des activités de réplication
et de traitement des transactions...............................................
Purge des journaux de transactions pour
les bases de données primaires .................................................
Purge du journal des transactions RSSD..........................................
Désactivation du point de troncature secondaire. ............................
AN NE XE C
AN NE XE D
Tâches consécutives à la mise à niveau..................................................
Restauration d'une fonctionnalité dans Adaptive Server .........................
Réactivation de Replication Server .........................................................
Suppression des anciens enregistrements de journaux.....................
Réactivation de la réplication...........................................................
Restauration de la réplication après une mise à niveau....................
Réactivation de l'audit..............................................................................
111
111
111
113
113
117
119
119
120
121
123
124
127
127
130
130
130
131
132
Utilisation de sybsystemprocs ................................................................ 135
Augmentation de la taille de la base de données sybsystemprocs........... 136
Augmentation de la capacité des devices
et bases de données pour les procédures système..................... 137
Index ............................................................................................................................................................ 141
vi
Adaptive Server Enterprise
Préface
Le Guide d'installation d'Adaptive Server Enterprise fournit :
•
une présentation de l'infrastructure d'installation Sybase® Adaptive
Server® Enterprise ;
•
des instructions d'installation et de mise à niveau concernant
Adaptive Server, ainsi que des instructions d'installation concernant
Backup Server™, Monitor Server, XP Server™, jConnect™ for
JDBC, les utilitaires Java et les produits clients, y compris le module
de connexion Adaptive Server pour Sybase Central™ ;
•
des instructions d'installation des fonctionnalités facultatives de
Adaptive Server, telles que l'audit et les bases de données exemple,
ainsi que des informations relatives à la localisation.
A qui s'adresse
ce manuel ?
Ce manuel s'adresse aux administrateurs système Sybase ou autres
personnes qualifiées ayant une bonne connaissance de l'environnement du
système, des réseaux, des ressources disque et des autres périphériques
installés sur leur site.
Comment utiliser
ce manuel
Ce manuel contient les chapitres suivants :
Guide d’installation
•
Le Chapitre 1, « Présentation » fournit une présentation d'Adaptive
Server et décrit les versions Enterprise Edition, Small Business
Edition et Developer's Edition d'Adaptive Server. Il fournit également
des descriptions de produits et des informations sur la composition
des répertoires.
•
Le Chapitre 2, « Installation d'Adaptive Server » décrit les
procédures préalables à l'installation et explique comment installer
les produits serveurs.
•
Le Chapitre 3, « Tâches consécutives à l'installation » explique
comment vérifier que les serveurs fonctionnent, et comment se
connecter à des serveurs, définir des mots de passe et installer des
exemples de bases de données.
•
Le Chapitre 4, « Installation de produits clients Sybase pour PC »
explique comment installer les produits clients Adaptive Server tel
que le module de connexion Adaptive Server sur Sybase Central.
vii
•
Le Chapitre 5, « Mise à niveau d'Adaptive Server » explique comment
mettre à niveau un serveur Adaptive Server existant vers la version
courante.
•
Le Chapitre 6, « Mise à niveau descendante d'Adaptive Server » explique
comment revenir à la version antérieure d'un serveur Adaptive Server
existant.
•
Le Chapitre 7, « Résolution des problèmes » fournit des messages d'erreur
relatifs à l'installation et des solutions aux problèmes d'installation.
•
Le Chapitre 8, « Suppression d'Adaptive Server » explique comment
désinstaller Adaptive Server.
•
L'Annexe A, « Autres méthodes d'installation » explique comment
installer Adaptive Server en mode non interactif.
•
L'Annexe B, « Mise à niveau des serveurs contenant des bases de données
répliquées » explique comment mettre à niveau des serveurs contenant des
bases de données répliquées.
•
L'Annexe C, « Tâches consécutives à la mise à niveau » explique
comment restaurer les fonctionnalités d'Adaptive Server après la mise à
niveau, et comment restaurer l'audition et réactiver Replication Server.
L'Annexe D, « Utilisation de sybsystemprocs » explique comment utiliser
la base de données sysystemprocs.
Documentation
annexe
La documentation Sybase Adaptive Server Enterprise se compose des
documents suivants :
•
Les Notes de mise à jour pour votre plate-forme contiennent les
informations de dernière minute qui ne figurent pas dans les manuels.
Une version plus récente des Notes de mise à jour peut être disponible sur
le Web. Pour vérifier si des informations importantes sur le produit ou le
document ont été ajoutées après la commercialisation du CD-ROM,
consultez le site Technical Library de Sybase.
viii
•
Le Guide d'installation pour votre plate-forme décrit les procédures
d'installation, de mise à niveau et de configuration de tous les produits
Adaptive Server et Sybase associés.
•
Le manuel Nouvelles fonctionnalités d'Adaptive Server Enterprise décrit
les nouvelles caractéristiques de la version 12.5.4 d'Adaptive Server, les
modifications apportées au système pour leur prise en charge et les
modifications susceptibles d'avoir des conséquences sur les applications
existantes.
Adaptive Server Enterprise
Préface
Guide d’installation
•
Le Guide de l'utilisateur d'ASE Replicator décrit l'utilisation de la
fonctionnalité ASE Replicator d'Adaptive Server pour mettre en œuvre
une réplication de base d'un serveur primaire vers un ou plusieurs serveurs
Adaptive Server distants.
•
Le Guide de l'utilisateur de Component Integration Services explique
l'utilisation de la fonction Adaptive Server Component Integration
Services permettant d'établir des connexions à des bases de données
distantes Sybase et non Sybase.
•
Le Guide de configuration pour votre plate-forme fournit des instructions
pour effectuer des tâches spécifiques de configuration d'Adaptive Server.
•
Le Guide de l'utilisateur d'EJB Server explique comment utiliser EJB
Server pour déployer et exécuter Enterprise JavaBeans dans Adaptive
Server.
•
Le manuel Error Messages and Troubleshooting Guide explique comment
résoudre les messages d'erreur les plus fréquents et décrit les solutions aux
problèmes liés au système auxquels les utilisateurs sont le plus souvent
confrontés.
•
Le Guide de l'utilisateur de Full-Text Search Specialty Data Store
explique comment utiliser la fonction Full-Text Search avec Verity afin
d'effectuer des recherches dans les données d'Adaptive Server Enterprise.
•
Le Glossaire définit les termes techniques utilisés dans la documentation
Adaptive Server.
•
Le Guide de l'utilisateur d'Historical Server décrit comment utiliser
Historical Server pour obtenir des statistiques sur les performances de
SQL Server® et Adaptive Server.
•
Le manuel Java dans Adaptive Server Enterprise décrit l'installation et
l'utilisation des classes Java dans la base de données d'Adaptive Server
comme types de données, fonctions et procédures stockées.
•
Le Guide de l'utilisateur de Job Scheduler décrit les instructions
d'installation et de configuration de Job Scheduler ainsi que la création et
la planification de tâches sur un Adaptive Server local ou distant à l'aide
de la ligne de commande ou d'une interface utilisateur graphique (GUI).
•
Le guide Monitor Client Library Programmer's Guide explique comment
écrire des applications Monitor Client Library accédant aux données de
performances d'Adaptive Server.
ix
•
Le Guide de l'utilisateur de Monitor Server explique comment utiliser
Monitor Server afin d'obtenir des statistiques de performances de SQL
Server et Adaptive Server.
•
Le Guide Performances et optimisation contient quatre manuels qui
expliquent comment optimiser les performances d'Adaptive Server :
Concepts de base décrit les notions fondamentales nécessaires à la
compréhension et à l'analyse des questions de performances dans
Adaptive Server.
•
Verrouillage décrit comment les différents plans de verrouillage
peuvent être utilisés pour améliorer les performances d'Adaptive
Server.
•
Optimiseur et plans abstraits décrit comment l'optimiseur traite les
requêtes et comment les plans abstraits peuvent être utilisés pour
modifier certains plans de l'optimiseur.
•
Contrôle et analyse explique comment les statistiques sont obtenues
et utilisées pour contrôler et optimiser les performances.
•
Le Guide de référence rapide fournit une liste complète des noms et
syntaxes pour les commandes, les fonctions, les procédures système, les
procédures système étendues, les types de données et les utilitaires dans un
format de poche.
•
Le Manuel de référence se compose de quatre manuels contenant les
informations détaillées suivantes sur Transact-SQL® :
•
x
•
•
Éléments syntaxiques : types de données, fonctions, variables
globales, expressions, identificateurs, caractères joker et mots
réservés de Transact-SQL.
•
Commandes : commandes de Transact-SQL.
•
Procédures : procédures système, procédures stockées, procédures
système stockées étendues et procédures stockées dbcc de
Transact-SQL.
•
Tables – tables système et tables dbcc Transact-SQL.
Le Guide d'administration système fournit des informations détaillées sur
l'administration des serveurs et des bases de données. Il contient des
instructions relatives à la gestion des ressources physiques, à la sécurité,
aux bases de données système et utilisateur, ainsi qu'à la définition des
paramètres de conversion de caractères, de la langue et de l'ordre de tri.
Adaptive Server Enterprise
Préface
Autres sources
d'informations
•
Le diagramme System Tables Diagram est un poster qui illustre les tables
système selon le modèle entité/relation. Disponible uniquement en version
papier.
•
Le Guide de l'utilisateur Transact-SQL présente Transact-SQL, version
enrichie du langage de base de données relationnelle de Sybase. Ce guide
sert de document de référence pour les utilisateurs qui découvrent les
systèmes de gestion de bases de données. Il décrit également les bases de
données exemple pubs2 et pubs3.
•
Le manuel Utilisation des fonctionnalités DTM traite de la configuration
et de l'utilisation des fonctionnalités DTM d'Adaptive Server ainsi que de
la résolution des éventuels problèmes dans les environnements de
traitement des transactions distribuées.
•
Le manuel Utilisation de Sybase Failover en environnement haute
disponibilité fournit les instructions d'utilisation du mode Failover de
Sybase pour configurer un Adaptive Server comme serveur compagnon
dans un environnement haute disponibilité.
•
Le guide Utilitaires décrit les utilitaires d'Adaptive Server, tels qu'isql et
bcp, qui sont exécutés au niveau du système d'exploitation.
•
Le Guide de l'utilisateur de Web Services explique comment configurer,
utiliser et résoudre les problèmes de Web Services pour Adaptive Server.
•
Le guide XA Interface Integration Guide for CICS, Encina, and TUXEDO
fournit des instructions sur l'utilisation de l'interface DTM XA de Sybase
avec les gestionnaires de transactions X/Open XA.
•
Le manuel XML Services dans Adaptive Server Enterprise décrit le
processeur XML natif de Sybase et la prise en charge XML Java de
Sybase, introduit XML dans la base de données et présente les fonctions
de requête et de mappage qui composent XML Services.
Consultez les CD-ROM Getting Started et Technical Library de Sybase ainsi
que le site Web Technical Library Product Manuals pour obtenir davantage
d'informations sur les produits :
•
Guide d’installation
Le CD-ROM Getting Started, qui accompagne votre logiciel, propose les
notes de mise à jour et les guides d'installation au format PDF, ainsi que
d'autres documents ou des informations de dernière minute qui
n'apparaissent pas sur le CD Technical Library. Ce CD-ROM est fourni
avec votre logiciel. Pour lire ou imprimer les documents figurant sur le
CD-ROM Getting Started, vous avez besoin du logiciel Acrobat Reader
d'Adobe (téléchargeable gratuitement sur le site Web d'Adobe, accessible
au moyen du lien indiqué sur le CD-ROM).
xi
•
Le Sybooks français contient la documentation traduite. Le CD-ROM
Technical Library contient la documentation anglaise. Ces CD-ROM sont
fournis avec le logiciel. Le lecteur DynaText, également présent sur le
CD-ROM, permet d'accéder aux informations techniques relatives aux
produits dans un format facile à utiliser.
Pour plus d'informations sur l'installation et le démarrage de la Technical
Library, reportez-vous au Technical Library Installation Guide.
•
Le site Web Technical Library Product Manuals constitue la version
HTML du CD-ROM Technical Library, accessible à l'aide d'un navigateur
Web traditionnel. Outre les manuels relatifs aux produits, vous y trouverez
des liens vers les sites EBFs/Updates, Technical Documents, Case
Management, Solved Cases, des forums et Sybase Developer Network.
Pour accéder au site Web Technical Library Product Manuals, rendez-vous
sur Product Manuals à http://www.sybase.com/support/manuals/.
Certifications
Sybase sur le Web
La documentation technique du site Web de Sybase est fréquemment mise à
jour.
❖
❖
Pour obtenir les dernières informations sur les certifications produits
1
Cliquez sur Technical Documents à
http://www.sybase.com/support/techdocs/.
2
Sélectionnez Products dans la barre de navigation située à gauche.
3
Sélectionnez un nom de produit dans la liste de produits, puis cliquez
sur Go.
4
Sélectionnez le filtre Certification Report, spécifiez une période et cliquez
sur Go.
5
Cliquez sur un titre dans Certification Report pour visualiser le rapport.
Pour créer une vue personnalisée du site Web de Sybase (y compris des
pages d'assistance)
Configurez un profil MySybase. MySybase est un service gratuit qui vous
permet de créer un affichage personnalisé des pages Web de Sybase.
xii
1
Cliquez sur Technical Documents à
http://www.sybase.com/support/techdocs/.
2
Cliquez sur MySybase et créez un profil MySybase.
Adaptive Server Enterprise
Préface
EBF et maintenance
logicielle de Sybase
❖
Conventions
Pour obtenir les dernières informations sur les correctifs de bugs et la
maintenance logicielle
1
Choisissez EBFs/Maintenance. Saisissez votre nom d'utilisateur et votre
mot de passe si vous y êtes invité (pour les comptes Web existants) ou
créez un nouveau compte (service gratuit).
2
Cliquez sur the Sybase Support Page à http://www.sybase.com/support.
3
Sélectionnez un produit.
4
Spécifiez une période et cliquez sur Go.
5
Cliquez sur l'icône Info pour afficher le rapport EBF/Maintenance ou
cliquez sur la description du produit pour télécharger le logiciel.
Les conventions typographiques utilisées dans ce manuel sont les suivantes :
•
Dans les fenêtres exemple, les commandes à entrer exactement comme
indiqué apparaissent dans :
this font
•
Dans les fenêtres exemple, les variables que vous devez remplacer par la
valeur appropriée pour votre installation apparaissent dans :
this font
•
Dans le texte courant du document, les noms de fichiers et de répertoires
apparaissent en italique :
/usr/u/sybase
•
Les noms de programme, d'utilitaire, de procédure et de commande
apparaissent avec la police suivante :
sqlupgrade
•
Les commandes pour les shells C et Bourne sont indiquées dans ce
document lorsqu'elles diffèrent. Le nom du fichier d'initialisation pour C
shell est .cshrc. Le nom du fichier d'initialisation pour Bourne shell est
.profile. Si vous utilisez un shell différent, tel que Korn, reportez-vous à la
documentation correspondante pour connaître la syntaxe exacte
Le Tableau 1 présente les conventions syntaxiques utilisées pour les
instructions dans ce manuel.
Guide d’installation
xiii
Tableau 1 : Conventions syntaxiques pour les instructions SQL
Élément
commande
variable
Si vous avez besoin
d'aide
xiv
Définition
Les noms et les options de commandes, les noms et les drapeaux
d'utilitaires, ainsi que d’autres mots-clés sont en gras.
Les variables (termes se substituant aux valeurs à insérer) sont en
italique.
{ }
Les accolades indiquent que vous devez choisir au moins une des
options proposées. N'entrez pas d'accolade dans l'option.
[ ]
Les crochets indiquent que les options sont facultatives. N'entrez pas
de crochet dans l'option.
( )
|
Les parenthèses font partie des commandes que vous entrez.
La barre verticale signifie que vous ne pouvez sélectionner que l'une
des options proposées.
,
La virgule signifie que vous pouvez choisir autant d'options que vous
le souhaitez, en les séparant par une virgule dans la commande.
Pour chaque installation Sybase faisant l'objet d'un contrat de support, une ou
plusieurs personnes désignées sont autorisées à contacter le Support Technique
de Sybase. Si vous ne parvenez pas à résoudre un problème en recourant aux
manuels ou à l'aide en ligne, veuillez demander à la personne désignée de
contacter le Support Technique Sybase ou la filiale Sybase la plus proche.
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
1
Présentation
Ce chapitre présente les concepts importants relatifs au produit et à
l'installation d'Adaptive Server et des produits Adaptive Server.
Sujet
Produits
Page
1
Editions d'Adaptive Server
Spécifications d'Adaptive Server
4
7
Descriptions des produits et compositions des répertoires
Descriptions des produits clients pour PC et composition des
répertoires
8
10
Produits
Adaptive Server Enterprise se base sur le modèle client-serveur. Chaque
utilisateur Adaptive Server est associé à un processus client qui
communique avec un processus serveur par le biais d'une interface réseau
appelée protocole Tabular Data Stream (TDS). Le processus client peut
s'exécuter sur une machine et communiquer avec un serveur de bases de
données situé sur la même machine ou sur une autre machine.
Adaptive Server Enterprise
Adaptive Server s'exécute en tant qu'application au-dessus d'un système
d'exploitation et dépend uniquement des services exportés par le système
d'exploitation pour fonctionner. Adaptive Server utilise les services du
système d'exploitation pour la création et la manipulation des processus,
le traitement des devices et des fichiers, et la communication entre les
processus. Le type de matériel utilisé par le système d'exploitation est
complètement transparent à Adaptive Server - Adaptive Server voit
uniquement les interfaces utilisateur du système d'exploitation.
Guide d’installation
1
Produits
Adaptive Server possède une architecture serveur virtuelle ainsi qu'un ou
plusieurs processus de système d'exploitation (moteurs) qui traitent les
requêtes des clients. Vous pouvez configurer plusieurs processus afin
d'améliorer les performances sur des systèmes multiprocesseur. Un processus
se divise en deux composants, à savoir un composant SGBD et un composant
noyau. Le composant noyau gère plusieurs tâches, tandis que le composant
SGBD effectue les fonctions de base de données relatives à la tâche en cours.
Chaque client est associé à une tâche, et il y a différentes tâches qui effectuent
des services spécifiques ; par exemple, l'écriture de buffers ou de données
d'audit sur disque, ou la communication avec le réseau. Le composant SGBD
d'Adaptive Server gère le traitement des instructions SQL, accède aux données
dans une base de données et gère différents types de ressources serveur.
Tous les processus serveur partagent deux zones distinctes de la mémoire
partagée : une zone noyau et une zone SGBD. La zone noyau contient les
structures de données qui se réfèrent à la gestion des tâches et aux services du
système d'exploitation, tandis que le composant SGBD contient les caches des
buffers de base de données, les descripteurs d'objet et les autres ressources
utilisées par le composant SGBD du processus serveur.
La couche noyau du serveur regroupe les fonctions spécifiques au système
d'exploitation afin que le serveur ait une vue cohérente de ces fonctions
indépendamment du système d'exploitation sous-jacent. Le noyau fournit
principalement des fonctions de bas niveau, comme la gestion des tâches et des
moteurs, les E/S réseau et disque, ainsi que la gestion de la mémoire de bas
niveau au reste du serveur. La partie du serveur qui traite une requête TDS (le
moteur TDS) fait partie de la couche noyau.
Le coeur d'Adaptive Server est le moteur SQL/SGBD. Le moteur SQL/SGBD,
qui est également une tâche séparée au sein d'Adaptive Server, traite les
instructions de manipulation de données (DML), les commandes d'utilitaire,
qui sont généralement des instructions de définition de données (DDL) et des
fonctions administratives, et exécute des procédures stockées. Le moteur
SGBD utilise les services fournis par les routines du gestionnaire de ressources
et les routines des méthodes d'accès.
Un gestionnaire de ressources est un ensemble de sous-routines qui gère une
ressource système particulière, comme les pages, les buffers ou une structure
de données spécifique. Le moteur SGBD utilise ces sous-routines pour
manipuler diverses ressources système. Certaines tâches spécialisées sont
également effectuées au sein du serveur. Les gestionnaires de ressources, ainsi
que ces tâches spécialisées, se basent sur la couche noyau pour les fonctions de
bas niveau.
2
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 1
Présentation
Les méthodes d'accès possèdent deux fonctions principales : la gestion des
données sur disque et la manipulation des constructions de base de données,
comme les tables et les lignes. Les routines d'E/S sur disque réelles sont
fournies aux routines des méthodes d'accès par les routines noyau d'E/S sur
disque.
Backup Server
Comme Adaptive Server, Backup Server est également un processus de
système d'exploitation. Backup Server est dédié à la sauvegarde et à la
restauration des fichiers Adaptive Server. Les clients ne communiquent pas
directement avec Backup Server. Seul Adaptive Server communique avec
Backup Server.
Procédures stockées
Les procédures stockées encapsulent une série de commandes SQL que le
serveur peut exécuter comme une seule commande. Les procédures stockées
système (SSP) sont créées lorsque le serveur est installé.
Le client
Un client utilise les fonctions fournies par les bibliothèques CT-Library
(CTLIB) et Common Library (CSLIB) pour établir une connexion avec le
serveur, soumettre des requêtes au serveur, et recevoir des résultats du serveur.
Guide d’installation
3
Editions d'Adaptive Server
Code d'application
Open Client
Demande
Réponse
Interface réseau
Figure 1-1 : Modèle de système d'Adaptive Server
Compilateur sql
RPC
Mémoire partagée
Exécution du SQL
Gest. ressources Cache de
données
Cache de
procédures
Tables de données
Index Journal de
transactions
Procédures
système
Editions d'Adaptive Server
Adaptive Server est disponible en trois éditions :
•
Enterprise Edition – un serveur complet capable d'exécuter toutes les
fonctionnalités en option.
•
Small Business Edition – contient les fonctionnalités nécessaires à la
plupart des petites entreprises, mais ne contient pas certaines fonctions
plus sophistiquées.
•
Developer's Edition – vous permet de concevoir et de créer des
applications pour Adaptive Server dans un environnement de
développement.
Sybase propose également toute une série d'options. Certaines de ces options
sont destinées à un site de niveau entreprise et ne sont par conséquent pas
disponibles dans l'édition Small Business Edition. Le Tableau 1-1 précise la
disponibilité de ces options. Si vous souhaitez obtenir la description complète
du contenu des options, contactez votre représentant commercial.
4
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 1
Présentation
Tableau 1-1 : Packages en option disponibles pour Adaptive Server
Disponible dans les éditions suivantes :
Option
Enterprise
Edition
Small Business
Edition
Developer's
Edition
Description
Option Services
de sécurité et de
répertoire
Facultatif
Facultatif
Inclus
Services de répertoires légers et cryptage et
authentification réseau à l'aide de DCE et
CyberSafe
Option Gestion du
XML
Facultatif
Facultatif
Inclus
Traitement des données semi-structurées et
non structurées
Option Gestion du
contenu
Facultatif
Facultatif
Inclus
Gestion des données semi-structurées et non
structurées
Option e-business
Facultatif
Non disponible
Inclus
Stockage de données, accès, réplication et
sécurité des données par le biais d'une plateforme de commerce électronique.
High Availability
Facultatif
Non disponible
Inclus
Systèmes disponibles en continu
DTM (Distributed
Transaction
Management)
Facultatif
Non disponible
Inclus
Enhanced FullText Search
(EFTS)
Facultatif
Facultatif
Non
disponible
SQL Expert
Facultatif
Facultatif
Non
disponible
BMC DBXray
Facultatif
Facultatif
Non
disponible
Option Reprise en
cas d'incident
Facultatif
Non disponible
Non
disponible
Fournit un package de reprise en cas
d'incident aux utilisateurs Adaptive Server.
service Web
Facultatif
Facultatif
Inclus
Fournit un accès à Adaptive Server via SOAP
(Simple Object Access Protocol) et WSDL
(Web Services Description Language).
Pour plus d'informations, reportez-vous à « Configuration de SySAM » dans le
Manuel de configuration.
Utilisez license_enabled pour voir quelle édition d'Adaptive Server vous
utilisez. Tapez :
select license_enabled("server_edition")
Où server_edition est :
Guide d’installation
•
ase_server pour l'édition Enterprise Edition
•
ase_sbe pour l'édition Small Business Edition
•
ase_dev pour l'édition Developer’s Edition
5
Editions d'Adaptive Server
Adaptive Server renvoie la valeur « 1 » pour désigner la version activée. Pour
plus d'informations sur la fonction license_enabled, reportez-vous au document
Manuel de référence.
Enterprise Edition
L'édition Enterprise Edition contient un Adaptive Server riche en
fonctionnalités. En effet, outre le serveur de base vous pouvez acquérir des
options telles que la haute disponibilité, DTM, Java et ainsi de suite. Le contrat
de licence décrit les fonctionnalités incluses dans la licence de votre site.
Les options disponibles dans Adaptive Server Enterprise sont répertoriées dans
Tableau 1-1.
Small Business Edition
L'édition Small Business Edition propose des fonctionnalités destinées à
correspondre aux besoins des petites entreprises. Cette édition d'Adaptive
Server contient la plupart des fonctionnalités d'Enterprise Edition et permet la
configuration suivante d'Adaptive Server :
•
Nombre de moteurs : 4 maximum
•
Nombre de connexions : 256 maximum
Les options disponibles dans Adaptive Server Enterprise sont répertoriées dans
le Tableau 1-1.
Developer's Edition
L'édition Developer’s Edition est une version d'Adaptive Server à un prix
compétitif qui permet aux développeurs de créer des applications dans leur
environnement de développement. Developer’s Edition propose une série
complète de fonctionnalités et d'options d'Adaptive Server Enterprise (à savoir,
DTM, haute disponibilité, Java, etc.) et permet la configuration suivante :
•
Nombre de moteurs : 1
•
Nombre de connexions : 25
Les options disponibles dans Adaptive Server Enterprise sont répertoriées dans
le Tableau 1-1.
6
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 1
Présentation
Spécifications d'Adaptive Server
Le Tableau 1-2 et le Tableau 1-3 présentent les spécifications système pour
Adaptive Server sur HP-UX.
Tableau 1-2 : Spécifications d'Adaptive Server pour le processeur HPUX PA RISC 32 bits
Matériel et mémoire
Processeur
RAM minimale pour Adaptive
Server
32 bits
64 Mo
Nombre de segments de
mémoire partagée
de 1 à 2
Un segment pour le premier
Go ; un deuxième pour les
0,75 Go et plus suivants
Mémoire par connexion
utilisateur
Environ 150 ko
Taille de pile utilisateur par
défaut
45 ko
Avec la taille de pile, la taille de
paquet et la taille de cache du
journal utilisateur par défaut
30 ko au moins
32 768 pages
Tableau 1-3 : Spécifications d'Adaptive Server pour le processeur HPUX PA RISC 64 bits
Matériel et mémoire
Processeur
RAM minimale pour Adaptive
Server
Nombre de segments de
mémoire partagée
64 bits
90 Mo
Mémoire par connexion
utilisateur
Environ 190 ko
Taille de pile utilisateur par
défaut
85 ko
de 1 à 2
45 056 pages de 2 ko
Un segment pour le premier
Go ; un deuxième pour les
0,75 Go et plus suivants
Avec la taille de pile, la taille de
paquet et la taille de cache du
journal utilisateur par défaut
35 ko au moins
Tableau 1-4 : Spécifications d'Adaptive Server pour le processeur HPUX Itanium 64 bits
Matériel et mémoire
Processeur
RAM minimale pour Adaptive
Server
Guide d’installation
64 bits
90 Mo
45 056 pages de 2 ko
7
Descriptions des produits et compositions des répertoires
Nombre de segments de
mémoire partagée
de 1 à 2
Un segment pour le premier
Go ; un deuxième pour les
0,75 Go et plus suivants
Mémoire par connexion
utilisateur
Environ 190 ko
Avec la taille de pile, la taille de
paquet et la taille de cache du
journal utilisateur par défaut
Taille de pile utilisateur par
défaut
85 ko
35 ko au moins
Remarque Pour plus d'informations sur les spécifications d'Adaptive Server,
reportez-vous au chapitre 1, « Introduction », du Guide de configuration pour
votre plate-forme.
Descriptions des produits et compositions des
répertoires
L'installation d'Adaptive Server place toute une série de produits logiciels dans
le répertoire SYBASE. Le Tableau 1-5 présente une brève description des
produits installés, ainsi que la structure du répertoire de niveau supérieur.
Tableau 1-5 : Description des produits
Produit
Adaptive Server
Description
Installé dans le répertoire ASE-12_5.
• Adaptive Server – le serveur de bases de données.
• Backup Server – une application Open Server qui gère toutes les opérations de
sauvegarde et de restauration.
• Monitor Server – une application Open Server qui obtient des informations de
performances sur Adaptive Server et qui rend ces informations disponibles aux
applications clientes de Monitor Server.
Job Scheduler
8
• XP Server – une application Open Server qui gère et exécute des procédures
stockées étendues (ESP) à partir d'Adaptive Server.
Installé dans le répertoire JS-12_5. Fournit un planificateur de travaux pour Adaptive
Server.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 1
Produit
Description
Open Client
Installé dans le répertoire OCS-12_5.
Présentation
• Bibliothèques Open Client nécessaires au développement et à l'exécution des
applications Open Client
• Monitor Client Library
• Bibliothèques XA
Sybase Central 4.3
Installé dans le répertoire Sybase Central v43. Il s'agit d'un environnement commun
Java pour la gestion d'Adaptive Server.
Module de connexion
Adaptive Server
Modules de langue 12.5.4
Installé dans le répertoire ASEP. Ce module de connexion contient le logiciel de
gestion d'Adaptive Server et de ses serveurs associés.
Installé dans le répertoire locales. Fournit des messages système et des formats de
date et d'heure.
Installé dans le répertoire charsets. Fournit les jeux de caractères disponibles pour
Adaptive Server.
Jeux de caractères
Ordres de classement
Installé dans le répertoire collate. Fournit les ordres de classement disponibles pour
Adaptive Server.
jConnect
Installé dans le répertoire jConnect-5_5 ou jConnect6_0. Fournit un pilote JDBC
(Java Database Connectivity) pour Adaptive Server.
ASE Replicator
Installé dans le répertoire RPL-12_5. Fournit des services de réplication légère pour
les entreprises qui n'ont pas besoin d'un produit de réplication complet tel que Sybase
Replication Server.
SNMP Subagent
Installé dans le répertoire SNMP-1_0. Un sous-agent SNMP basé sur Java qui prend
en charge le protocole AgentX. Reportez-vous au fichier README dans le
répertoire SNMP-1_0 pour plus d'informations.
SQL Remote
Installé dans le répertoire SQLRemote. Active une réplication bilatérale entre
Adaptive Server et plusieurs bases de données d'ordinateurs, par l'intermédiaire de
connexions électroniques ou téléphoniques.
Installé dans le répertoire SYSAM-1_0. Fournit la gestion des actifs des serveurs
Adaptive Server ainsi que des fonctionnalités en option.
Sybase Software Asset
Management (SySAM)
EFTS (Enhanced Full-Text
Search)
Services Web
Guide d’installation
Installé dans le répertoire EFTS-12_5_2. Un produit en option qui permet la
recherche plus rapide de données de type text dans l'Adaptive Server. (Non
disponible sur SGI.)
Installé dans le répertoire WS-12_5. Un produit en option qui fournit l'accès à
Adaptive Server à l'aide de HTTP/SOAP et de WSDL.
9
Descriptions des produits clients pour PC et composition des répertoires
Descriptions des produits clients pour PC et
composition des répertoires
Les produits suivants sont installés en tant que produits clients pour PC
Adaptive Server. En plus de ces produits, plusieurs produits sont installés
séparément et sont mentionnés dans les sections suivantes.
Tableau 1-6 : Produits et plates-formes
Produit
Description
Open Client
Installé dans le répertoire OCS-12_5.
• Bibliothèques Open Client nécessaires au développement et à l'exécution des
applications Open Client.
• ODBC – pilote utilisé pour la connexion à Adaptive Server à partir des
applications basées sur ODBC.
• OLEDB
• Bibliothèques Monitor Client
• Bibliothèques XA
Sybase Central
Installé dans le répertoire Sybase Central v43. Un environnement commun Java pour
la gestion d'Adaptive Server.
Installé dans le répertoire ASEP. Ce module de connexion contient le logiciel de
gestion d'Adaptive Server et de ses serveurs associés.
Installé dans le répertoire locales. Fournit des messages système et des formats de
date et d'heure.
Installé dans le répertoire charsets. Fournit les jeux de caractères disponibles pour
Adaptive Server.
Module de connexion
Adaptive Server
module de langues
Jeux de caractères
jConnect
Installé dans le répertoire jConnect-5_5. Fournit un pilote JDBC (Java Database
Connectivity) pour Adaptive Server.
Produits clients pour PC installables séparément
Le CD-ROM des produits clients pour PC contient également les produits
suivants, installables séparément :
•
10
InfoMaker – un outil personnel d'accès aux données, de gestion et de
rapports pour les développeurs et les utilisateurs finals. InfoMaker®
permet de créer des rapports de qualité et des requêtes performantes sans
les inconvénients d'une programmation complexe. Il complète les
applications commerciales et les outils de développement client/serveur,
ainsi que les suites de productivité bureautique.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 1
Guide d’installation
Présentation
•
PowerDesigner Physical Architect – un outil de modélisation de données,
comprenant la conception, la génération, le suivi, la rétro-ingénierie
(« reverse engineering ») de bases de données, la documentation et destiné
aux architectes de bases de données.
•
PowerTransfer – un module de connexion pour PowerDesigner qui
transfère les données des tables de n'importe quelle base de données prise
en charge vers Adaptive Server.
11
Descriptions des produits clients pour PC et composition des répertoires
12
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
2
Installation d'Adaptive Server
Ce chapitre donne des instructions relatives à l'installation d'un nouveau
serveur Adaptive Server, Backup Server et Monitor Server.
Sujet
Présentation
Page
13
Configuration système requise
Tâches préalables à l'installation
14
16
Installation de composants serveur
Installation de la version 12.5.4 sur une version existante
18
26
Modification de la langue par défaut
29
Présentation
Le processus d'installation copie tous les fichiers du support d'installation
sur le disque dur, puis configure un Adaptive Server de base. Lorsque
l'installation est terminée, l'Adaptive Server et les logiciels associés sont
prêts à être personnalisés en fonction de l'environnement de l'utilisateur
(par exemple, la création de devices, de bases de données et de tables et le
chargement de données).
Le processus d'installation de base d'Adaptive Server est le suivant :
Guide d’installation
1
Suivez les étapes préalables à l'installation, décrites à la section
« Tâches préalables à l'installation », page 16.
2
Effectuez l'installation en suivant l'une des méthodes décrites à la
section « Méthodes d'installation », page 18.
3
Exécutez la procédure consécutive à l'installation décrite au
Chapitre 3, « Tâches consécutives à l'installation ».
•
Vous ne pouvez spécifier qu'un seul moteur dans le paramètre de
configuration max online engines.
•
Vous pouvez configurer jusqu'à 2 Go de mémoire pour max memory.
13
Configuration système requise
•
L'espace disque total est limité à 5 Go.
Configuration système requise
Les tables suivantes montre le niveau de version, la RAM et les protocoles
réseau requis pour Adaptive Server. Consultez les notes de mises à jour pour
obtenir les informations les plus récentes sur les patchs système nécessaires.
Tableau 2-1 : Configuration système serveur requise
Matériel
Système d'exploitation
Protocoles pris en
charge
HP9000/700 ou HP9000/800 ou HP9000 64 bits
série D, K, V (Le processeur PA8000 est
obligatoire.)
HP-UX 11.i avec noyau 64 bits en
phase d'exécution
SPX ou TCP
HP
HP 9000/800 32 bits
HP-UX 11iV2
HP-UX 11.i avec noyau 32 bits en
phase d'exécution
SPX ou TCP
SPX ou TCP
14
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
Tableau 2-2 : Espace disque requis pour les plates-formes PA RISC HPUX 32 bits
Produit
Installation Adaptive Server par défaut
Espace disque requis
680 Mo
EJB Server (option)
Enhanced Full-Text Search (option)
350 Mo
190 Mo
Bases de données par défaut créées lors de
l'installation
150 Mo
Total
1370 Mo
Tableau 2-3 : Espace disque requis pour les plates-formes PA RISC HPUX 64 bits
Produit
Espace disque requis
Installation Adaptive Server par défaut
EJB Server (option)
700 Mo
s.o.
Enhanced Full-Text Search (option)
Bases de données par défaut créées lors de
l'installation
Total
190 Mo
150 Mo
1040 Mo
Tableau 2-4 : Espace disque requis pour les plates-formes HP-UX 64
bits Itanium
Produit
Installation Adaptive Server par défaut
Espace disque requis
700 Mo
EJB Server (option)
Enhanced Full-Text Search (option)
s.o.
190 Mo
Bases de données par défaut créées lors de
l'installation
150 Mo
Total
1040 Mo
Remarque Paramétrez les devices en mode bloc ou caractère pour chaque
partition de disque. Vous devez utiliser l'un ou l'autre, pas les deux.
Guide d’installation
15
Tâches préalables à l'installation
Tâches préalables à l'installation
Avant d'installer Adaptive Server :
1
Lisez les notes de mise à jour pour obtenir les informations les plus
récentes sur les produits (Adaptive Server, Monitor Server, etc.) que vous
installez. Reportez-vous à la section « Instructions d'installation
particulières » des notes de mise à jour.
2
Installez les patchs du système d'exploitation, le cas échéant.
Patches du système d'exploitation recommandés :
Pour HP-UX 11.11 :
•
PHCO_25841
•
PHKL_26269
•
PHKL_25760
Pour HP-UX Itanium :
•
HP-UX 11iV2 (11.23)
3
Si vous installez plusieurs serveurs, révisez les procédures SySAM et
planifiez votre configuration client/serveur à l'aide du Manuel de
configuration de votre plate-forme.
4
Créez un compte « sybase » sur votre système pour effectuer toutes les
tâches d'installation.
L'utilisateur « sybase » doit détenir des privilèges ou autorisations de la
racine de la partition de disque ou répertoire du système d'exploitation
jusqu'au device physique spécifique ou au fichier du système
d'exploitation.
5
Connectez-vous à la machine en tant qu'utilisateur « sybase ».
Conservez la cohérence de la propriété et des privilèges de tous les fichiers
et répertoires. Il est préférable qu'un seul utilisateur (l'administrateur
système Sybase détenant les autorisations de lecture, d'écriture et
d'exécution) effectue toutes les tâches d'installation, de mise à niveau et de
configuration.
16
6
Décidez où le logiciel Adaptive Server sera installé. Assurez-vous que
vous disposez d'un espace disque disponible suffisant. Le chemin d'accès
du répertoire ne peut pas contenir d'espace.
7
Vérifiez que le système d'exploitation répond aux exigences de version, de
RAM et de protocole réseau de votre plate-forme.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
8
Installation d'Adaptive Server
Vérifiez que votre logiciel réseau est configuré.
Sybase utilise un logiciel réseau, même si les applications clientes
Adaptive Server et Sybase sont installées sur une machine qui n'est pas
connectée à un réseau.
Si vous rencontrez des problèmes de connexion, ou pour vérifier votre
configuration réseau, testez l'hôte à l'aide de la commande « ping ».
9
Modifiez le paramètre de mémoire partagée du système d'exploitation.
Pour qu'Adaptive Server fonctionne, le système d'exploitation doit être
configuré afin de permettre l'allocation d'un segment de mémoire partagée
d'une taille au moins équivalente à celle configurée pour le paramètre de
configuration total logical memory d'Adaptive Server.
La valeur par défaut du paramètre total logical memory pour HP est de
32 768 pages de 2 Ko (64 Mo) sur le système d'exploitation 32 bits et de
45 056 pages de 2 Ko (88 Mo) sur le système d'exploitation 64 bits. Pour
ajuster la valeur de la mémoire partagée du système d'exploitation, utilisez
System Administration Manager (SAM).
Après avoir installé Adaptive Server, vous pouvez changer la taille du
paramètre de configuration, du cache de procédures et du cache de
données. Ces modifications peuvent nécessiter une augmentation de la
valeur max memory du paramètre de configuration.
10 Ajustez les segments de la mémoire partagée.
Selon le nombre et les types de devices utilisés pour la sauvegarde et la
restauration, vous devrez ajuster le paramètre de segment de la mémoire
partagée dans le fichier de configuration du système d'exploitation, afin de
recevoir des processus Backup Server concurrents. Le nombre de
segments par défaut défini pour les enchaînements de processus est 6.
Adaptive Server peut affecter des segments de mémoire partagée après le
démarrage, lorsqu'une configuration effectuée avec sp_configure requiert
un supplément de mémoire. Vous devrez tenir compte de ces segments
supplémentaires. Allouez un maximum de mémoire à Adaptive Server, à
l'aide du paramètre de configuration allocate max shared memory. Pour
plus d'informations, reportez-vous au Guide d'administration système.
11 Pour optimiser les E/S asynchrones et éviter la pagination de la mémoire
partagée, vous devez accorder des autorisations MLOCK avant d'installer
Adaptive Server.
Pour accorder des autorisations MLOCK à un groupe, entrez :
/etc/privgrp add mlock <group name>
Guide d’installation
17
Installation de composants serveur
ou :
/etc/setprivgrp <group name> MLOCK
Installation de composants serveur
Pour installer Adaptive Server, Backup Server et Monitor Server, effectuez les
opérations décrites dans cette section.
Assurez-vous que vous êtes connecté en tant qu'utilisateur « sybase » et que
vous avez effectué les « Tâches préalables à l'installation », page 16.
Méthodes d'installation
Les instructions suivantes concernent une installation effectuée à l'aide
d'InstallShield en mode GUI. Vous pouvez également effectuer l'installation en
mode non GUI (mode texte) ou en mode complètement silencieux sans aucune
interaction de votre part. Ou encore, vous pouvez effectuer l'installation, puis
configurer Adaptive Server séparément à l'aide des outils de configuration GUI
ou en mode silencieux en utilisant un fichier de ressources. Pour plus
d'informations sur les autres méthodes d'installation, reportez-vous à
l'Annexe A, « Autres méthodes d'installation ».
Installation des produits avec InstallShield en mode GUI
Remarque Vous devez être connecté en tant qu'utilisateur « sybase » lorsque
vous effectuez les tâches d'installation. N'exécutez pas InstallShield en tant que
« root ».
InstallShield crée le répertoire cible (le cas échéant) et y installe tous les
produits sélectionnés.
En fin d'installation, vous pouvez vérifier l'installation du produit. Vous devrez
peut-être effectuer des opérations de configuration supplémentaires avant
d'utiliser certains produits.
18
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
Pendant l'installation, InstallShield définit la plupart des variables
d'environnement nécessaires aux produits Adaptive Server. Cependant, vous
devez créer d'autres variables d'environnement en exécutant le fichier script
SYBASE.csh ou SYBASE.sh, après avoir quitté InstallShield.
Pour installer les composants du serveur :
1
Insérez le CD-ROM Adaptive Server dans le lecteur.
Utilisez la commande de montage du CD-ROM :
mount -F cdfs -o ro,rr <CDROM device> /cdrom
Accédez au répertoire du CD-ROM et démarrez le programme
d'installation en entrant :
./setup
La fenêtre de bienvenue apparaît.
2
Lorsque la fenêtre de sélection de la licence s'affiche, sélectionnez
l'emplacement adéquat dans la liste déroulante, lisez les termes de la
licence, puis cliquez sur « J'accepte... » pour continuer. Cliquez sur
Suivant.
Tous les pays ne figurent pas dans la liste déroulante. Si votre pays ne s'y
trouve pas, sélectionnez la zone géographique la plus appropriée
(« Amérique & Asie Pacifique », « Europe, Moyen Orient et Afrique » ou
« Autres emplacements »).
3
La fenêtre Répertoire d'installation vous permet de sélectionner un
répertoire d'installation en cliquant sur Parcourir. Vous pouvez accepter la
valeur par défaut, à savoir :
/opt/sybase
en cliquant sur Suivant.
Vous pouvez également entrer un répertoire d'installation.
Remarque Lorsque vous sélectionnez « ... » dans le panneau Destination,
une boîte de dialogue de sélection de répertoire apparaît. Dans cette boîte
de dialogue, accédez à un répertoire au-dessus du répertoire « à choisir »
et entrez ou choisissez un nom de répertoire dans le champ, puis cliquez
sur OK.
4
La fenêtre Type d'installation vous permet de choisir entre trois types
d'installation :
•
Guide d’installation
Par défaut
19
Installation de composants serveur
•
Complète
•
Personnalisée
Remarque Enhanced Full-Text Search, EJB Server, les modules de
langues autres que l'anglais et les services Web ne sont pas installés lors de
l'installation par défaut. Pour les installer, sélectionnez une installation
complète ou personnalisée. Vous pouvez aussi les installer ultérieurement
à l'aide de l'option de personnalisation.
5
Si vous sélectionnez Personnalisée, la fenêtre Sélection des produits et des
fonctionnalités apparaît. Indiquez les produits que vous voulez installer en
cochant les cases correspondantes.
Remarque Certaines fonctionnalités dépendent d'autres fonctionnalités ;
par conséquent, vous ne pouvez pas désélectionner certains éléments sans
en désélectionner d'autres au préalable.
Cliquez sur Suivant lorsque vous avez terminé votre sélection. Avant de
passer à la fenêtre suivante, InstallShield vérifie les sélections, ainsi que
les dépendances et l'espace disque disponible.
6
La fenêtre Récapitulatif des sélections des produits affiche les sélections
effectuées.
Vérifiez que vous avez sélectionné le type d'installation correct et que
vous disposez de suffisamment d'espace disque pour terminer le
processus. Cliquez sur Suivant pour continuer.
7
La fenêtre Progression de l'installation affiche l'état d'avancement de
l'installation.
8
La fenêtre Etat de l'installation affiche le résultat de la procédure
d'installation.
Cliquez sur Suivant pour configurer le logiciel.
20
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
9
Installation d'Adaptive Server
La fenêtre Configurer de nouveaux serveurs vous demande si vous voulez
configurer de nouveaux serveurs, en fonction des produits que vous avez
installés. Si vous choisissez de configurer de nouveaux serveurs, la fenêtre
Options de configuration personnalisée de nouveaux serveurs apparaît.
Sélectionnez les serveurs que vous voulez configurer. Si vous ne voulez
pas configurer les nouveaux serveurs à ce stade, désélectionnez l'élément
et cliquez sur Suivant.
Remarque Dans le cadre de l'installation, vous devez avoir un nom de
serveur local pour le serveur. Sinon, sp_sysmon « cachewizard » ne
fonctionne pas.
10 La fenêtre Options de configuration personnalisée de nouveaux serveurs
vous permet de sélectionner les serveurs que vous voulez configurer. Si
vous ne sélectionnez aucun serveur dans cette fenêtre, InstallShield
configure tous les serveurs en utilisant les valeurs par défaut.
Si vous optez pour les valeurs par défaut, InstallShield choisit tous les
paramètres, y compris le nom du serveur, le numéro du port et
l'emplacement du device master. InstallShield effectue cette opération
pour le device de procédure système. Il installe également Backup Server,
Monitor Server et XP Server, en choisissant le nom, le numéro du port et
le journal d'erreurs.
Si vous acceptez les valeurs par défaut, les noms de serveur sont :
•
Adaptive Server – <nom d'hôte>
•
Backup Server – <nom d'hôte>_BS
•
Monitor Server – <nom d'hôte>_MS
•
XP Server – <nom d'hôte>_XP
•
Job Scheduler – <nomd'hôte_>JS
•
Web Services – <nomd'hôte> _WS
Si vous configurez les serveurs à l'aide des valeurs par défaut, la fenêtre
Récapitulatif des attributs de configuration des serveurs apparaît.
Si vous choisissez de configurer les serveurs à l'aide de valeurs
personnalisées, la fenêtre Entrées de configuration personnalisée apparaît.
11 La fenêtre Entrées de configuration personnalisée vous demande
d'introduire les informations de configuration personnalisée d'Adaptive
Server.
Guide d’installation
21
Installation de composants serveur
•
Nom du serveur
•
Numéros de port
•
Taille de la page
•
Journal d'erreurs
•
Device master
Remarque Lors de la configuration du device master, prévoyez un
espace supplémentaire de 8 Ko pour le bloc de configuration.
•
Taille du device master (Mo)
•
Taille de la base de données master (Mo)
•
Device de la procédure système
•
Taille du device de la procédure système (Mo)
•
Taille de la base de données de la procédure système (Mo)
Après avoir personnalisé la configuration d'Adaptive Server, cliquez sur
Suivant pour enregistrer les champs d'entrée.
12 La fenêtre Entrées de configuration personnalisée de Backup Server vous
demande d'introduire les informations de configuration personnalisée de
Backup Server.
Après avoir entré les informations appropriées, cliquez sur Suivant pour
enregistrer les informations.
13 La fenêtre Entrées de configuration personnalisée de Monitor Server vous
demande d'introduire les informations de configuration personnalisée de
Monitor Server.
Après avoir entré les informations appropriées, cliquez sur Suivant pour
enregistrer les informations.
14 La fenêtre Entrées de configuration personnalisée de XP Server vous
demande d'introduire les informations de configuration personnalisée de
XP Server.
Après avoir entré les informations appropriées, cliquez sur Suivant pour
enregistrer les informations.
22
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
15 La fenêtre Récapitulatif des attributs de configuration des serveurs affiche
un résumé des valeurs utilisées pour configurer les serveurs. Ces valeurs
sont soit les valeurs par défaut soit des valeurs personnalisées. Après avoir
vérifié les informations, cliquez sur Suivant. InstallShield procède alors à
la configuration des serveurs.
16 La fenêtre Progression de la configuration des serveurs affiche l'état
d'avancement de la configuration des serveurs.
17 La fenêtre Déconnexion ou Redémarrage s'affiche uniquement lorsque
cela s'avère nécessaire. Elle vous rappelle soit de déconnecter soit de
redémarrer votre machine afin de terminer le processus d'installation.
18 La fenêtre Installation terminée est la dernière fenêtre qui apparaît. Sybase
vous recommande fortement de visiter à l'adresse
http://www.sybase.com/downloads pour obtenir les mises à jour du
logiciel.
Si vous installez l'édition Developer's Edition, l'installation est terminée.
Si vous installez l'édition Small Business Edition ou Enterprise Edition,
passez à la section suivante afin d'entrer les certificats SySAM et d'activer
le serveur ainsi que les éventuelles fonctions en option.
Si vous rencontrez des erreurs, reportez-vous au Guide de dépannage.
Sybase Software Asset Manager (SySAM)
Si vous installez des produits sans les informations de licence correspondantes,
seul Adaptive Server est activé, sans les fonctionnalités disponibles sous
licence.
Avertissement ! Les instructions SySAM license manager qui suivent sont
destinées à l'installation d'Adaptive Server sur l'hôte primaire.
1
Localisez le fichier SYBASE.csh.
2
Accédez à $SYBASE/SYSAM-1_0/bin et exécutez lmgr. Le programme
lmgr affiche l'invite suivant : « Avez-vous les certificats du logiciel
SySAM pour vous enregistrer ? »
Cliquez sur Oui.
3
Guide d’installation
Entrez les informations liées au certificat de licence Sybase pour chacune
des fonctionnalités Adaptive Server que vous avez achetées. Les entrées
respectent la casse.
23
Installation de composants serveur
•
Numéro de commande – entrez votre numéro de commande Sybase.
•
Nom de fonctionnalité – entrez le nom de la fonctionnalité Adaptive
Server. ASE_SERVER et ASE_EFTS sont des noms de fonctionnalités
Adaptive Server valides.
•
Nombre de fonctionnalités – entrez le numéro de votre licence.
•
Version du logiciel – entrez la version du logiciel Adaptive Server.
Avertissement ! Vous devez entrer les informations de licence dans
l'ordre où elles apparaissent sur le certificat.
Les certificats de licence du serveur de base et certaines options
renseignent la version 12.0, alors que la version du logiciel est 12.5.
Le serveur et toutes les fonctionnalités sont considérés comme
appartenant à la même « famille de produits version 12 ».
•
Code d'autorisation – entrez la clé de licence de la fonctionnalité
achetée.
Le programme lmgr enregistre les informations relatives à la fonctionnalité
en cours dans le fichier de licence et vous invite à entrer les informations
relatives aux fonctionnalités supplémentaires.
4
Cliquez sur Plus. . si vous avez acheté d'autres fonctionnalités sous
licence. Le programme d'installation enregistre les informations relatives
à la fonctionnalité en cours dans le fichier de licence et vous invite à saisir
les informations relatives aux fonctionnalités supplémentaires.
5
Une fois que vous avez entré la clé de licence, le programme lmgr s'arrête
automatiquement, puis redémarre le démon de licence.
Scripts SySAM LicenseManager
SySAM LicenseManager fonctionne en quatre modes :
24
•
Mode GUI – mode par défaut, correspondant au paramètre -G.
•
Mode Console interactive – mode dans lequel des informations sont
demandées à l'utilisateur, de manière interactive. TEMP
•
Mode Console – mode identique au mode Console interactive, mais qui
n'accepte qu'une seule entrée avant de quitter -C.
•
Mode silencieux – mode idéal pour une installation silencieuse, lors de la
mise à jour simultanée de plusieurs machines avec utilisation de SYSAM
en réseau. Ce mode correspond au paramètre -S.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
Utilisez le programme LicenseManager avec les options et arguments
suivants :
Options :
•
-H – affiche les fichiers d'aide
•
-V – affiche la version et le copyright
•
-G – exécute l'application en mode GUI
•
-I – exécute l'application en mode Console interactive
•
-S – exécute l'application en mode silencieux
•
-C – exécute l'application en mode Console
Les arguments sont applicables uniquement avec les options -C ou -S :
•
sybase=répertoire sybase
•
host=nom d'hôte
•
port=numéro de port
•
feature=nom de la fonctionnalité
•
count=nombre de fonctionnalités
•
order=numéro d'ordre
•
version=version du logiciel
•
code=code d'autorisation
Adaptive Server et tous les produits associés ont été installés avec succès avec
une configuration minimale. Reportez-vous à la section « Installation des
exemples de bases de données », page 34 pour commencer à essayer vos
serveurs ou au Guide d'administration système à l'adresse
http://www.sybase.com/support/manuals pour avoir des informations plus
avancées.
Adaptive Server
Votre serveur fonctionne et vous disposez de diverses bases de données et
tables système. Voici quelques documents de référence susceptibles de vous
aider lors de la mise en route de votre nouvel Adaptive Server:
•
Guide d’installation
« Initialisation des devices de base de données» et « Création et gestion
des bases de données utilisateur » du Guide d'administration système –
informations sur la création d'une base de données utilisateur Adaptive
Server et de ses devices
25
Installation de la version 12.5.4 sur une version existante
•
Guide de l'utilisateur Transact-SQL – pour apprendre à rédiger des
requêtes
Backup Server
Pour obtenir des informations sur la manière de développer un plan de
sauvegarde et de restauration et de sauvegarder et restaurer des bases de
données utilisateur, reportez-vous au Guide d'administration système.
Monitor Server
Monitor Server requiert quelques opérations de configuration supplémentaires
après l'installation. Reportez-vous au Guide de l'utilisateur de Monitor Server.
XP Server
Pour obtenir des informations sur l'utilisation des procédures stockées
étendues, reportez-vous au Guide de l'utilisateur Transact-SQL.
EFTS
Pour plus d'informations sur l'utilisation des fonctionnalités de recherche FullText Search, reportez-vous au document Full-Text Search Specialty Data Store
- Guide de l'utilisateur.
Installation de la version 12.5.4 sur une version
existante
Détermination de la version d'Adaptive Server
Vérifiez que la version actuelle de votre Adaptive Server est la version 12.5.x
en exécutant la requête suivante à partir de isql :
1> select @@version
2> go
Si votre serveur ne fonctionne pas, vous pouvez obtenir une chaîne de version
en exécutant :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/dataserver -v
S'il s'avère que votre version d'Adaptive Server n'est pas la version 12.5.x, vous
devez mettre à niveau Adaptive Server. Pour plus d'informations, reportezvous au Chapitre 5, « Mise à niveau d'Adaptive Server ».
Si la version de votre serveur est 12.5.x, vous pouvez commencer l'installation
d'Adaptive Server 12.5.4.
26
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
Sauvegarde d'Adaptive Server
L'installation d'Adaptive Server version 12.5.4 remplace votre version actuelle
d'Adaptive Server. Avant de procéder à l'installation, vérifiez que votre base de
données est exempte d'erreur et que vous disposez d'une sauvegarde de votre
répertoire $SYBASE.
Pour vous assurer que votre base de données est exempte d'erreur, exécutez
dbcc checkdb, dbcc checkcatalog et dbcc checkstorage avant de charger de
nouvelles binaires Adaptive Server, y compris la base de données master. Si les
commandes dbcc révèlent des problèmes, reportez-vous au document Error
Messages and Troubleshooting Guide afin de connaître les actions nécessaires
pour les corriger. Si l'erreur n'est pas mentionnée dans le manuel, contactez le
support technique de Sybase.
Après avoir vérifié que votre base de données était exempte d'erreur,
sauvegardez votre répertoire $SYBASE au cas où vous devriez revenir à la
version initiale du logiciel.
Installation des binaires de remplacement d'Adaptive Server
version 12.5.4
1
Lisez « Instructions d'installation particulières » dans les notes de mise à
jour pour connaître les informations les plus récentes susceptibles
d'affecter les configurations 12.5.4 spécifiques.
Ce document contient également des informations sur l'installation de
dernière minute de la version 12.5.4.
2
Après avoir sauvegardé vos bases de données, arrêtez Adaptive Server et
sauvegardez votre répertoire SYBASE.
3
L'installation d'Adaptive Server 12.5.4 remplace la version actuelle
d'Adaptive Server. Avant d'installer la version 12.5.4, assurez-vous que
votre base de données est exempte d'erreur comme décrit à la section
« Sauvegarde d'Adaptive Server », page 27 et que vous disposez d'une
sauvegarde de votre répertoire SYBASE.
4
Utilisez InstallShield pour charger le nouveau logiciel à partir du
CD-ROM.
Pour les installations sous Windows, InstallShield démarre
automatiquement.
Guide d’installation
27
Installation de la version 12.5.4 sur une version existante
Pour les installations sous UNIX, accédez au lecteur du CD-ROM et
entrez ./setup.
5
Installez Adaptive Server 12.5.4 dans le répertoire d'installation $SYBASE.
Remarque Une fois les fichiers chargés dans votre répertoire $SYBASE,
InstallShield vous demande si vous voulez configurer le nouveau serveur
installé. Désélectionnez la configuration du nouveau serveur, puis cliquez
sur Continuer pour terminer l'installation.
6
Redémarrez Adaptive Server.
7
Exécutez select @@version. La version du serveur doit maintenant être la
version 12.5.4.
8
Dans Adaptive Server version 12.5.4, plusieurs modifications ont été
apportées aux procédures système stockées et de nombreux messages
d'erreur ont été ajoutés. Vous pouvez effectuer les tâches consécutives à
l'installation afin de rendre ces modifications disponibles.
Exécutez installmaster et instmsgs.ebf et suivez les instructions de la note
technique 1013610, Post-installation Scripts and Tasks for Adaptive
Server Enterprise 12.5 EBFs à l'adresse
http://www.sybase.com/detail?id=1013610, pour obtenir les instructions
sur les tâches consécutives à l'installation qui peuvent s'avérer nécessaires.
Compatibilité descendante avec les versions précédentes
d'Adaptive Server 12.5.x
Avant d'utiliser les nouvelles fonctionnalités d'Adaptive Server 12.5.4, lisez
« Compatibilité descendante d'Adaptive Server 12.5.4 », the Sybase Web site
à l'adresse http://www.sybase.com/support/techdocs.
Vous pouvez revenir à des versions 12.5.x antérieures d'Adaptive Server, mais
pour cela vous devez prendre les précautions décrites dans la note technique
avant d'utiliser toute nouvelle fonctionnalité 12.5.4.
28
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 2
Installation d'Adaptive Server
Services XML dans Adaptive Server version 12.5.4
Si vous prévoyez d'utiliser XML dans Adaptive Server version 12.5.4, vous
devez tenir compte de certains problèmes d'installation. Reportez-vous à
« Annexe E : Migration entre le processeur XQL Java et le processeur XML
natif » dans Services XML dans Adaptive Server Enterprise.
Modification de la langue par défaut
Une fois l'installation d'Adaptive Server Enterprise version 12.5.4 terminée,
l'administrateur système doit réinstaller l'utilitaire langinstall dans
$SYBASE/ASE-12_5/bin/langinstall pour mettre à jour les messages localisés.
Guide d’installation
29
Modification de la langue par défaut
30
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
3
Tâches consécutives à
l'installation
A l'issue du processus d'installation, Adaptive Server dispose d'une
configuration minimale. Ce chapitre décrit les tâches consécutives à
l'installation consistant à administrer Adaptive Server et à installer des
procédures stockées et des exemples de bases de données. Sybase
conseille de faire exécuter toutes les tâches consécutives à l'installation
par l'utilisateur « sybase ». Pour plus d'informations, reportez-vous au
Guide de configuration pour votre plate-forme.
Sujet
Vérification du fonctionnement des serveurs
Vérification de la connexion aux serveurs
Page
31
32
Connexion à Adaptive Server par le biais de Sybase Central
Définition du mot de passe de l'administrateur système
32
33
Installation des exemples de bases de données
34
Vérification du fonctionnement des serveurs
Pour déterminer si les serveurs que vous avez installés fonctionnent,
entrez :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/showserver
showserver montre tous les processus Adaptive Server qui sont sur le
système.
Guide d’installation
31
Vérification de la connexion aux serveurs
Vérification de la connexion aux serveurs
Utilisez la commande isql pour effectuer un test rapide. Localisez le fichier
SYBASE.csh. Utilisez ensuite la commande isql pour vous connecter aux
serveurs :
1
A l'invite de commande, entrez :
isql -Usa -Ppassword -Sserver_name
où nom_serveur est le nom d'Adaptive Server.
L'invite de commande ne s'affiche qu'en cas de succès de la connexion.
2
Pour afficher le numéro de la version Adaptive Server, entrez :
1> select @@version
2> go
Le numéro de la version Adaptive Server s'affiche. La sortie doit afficher
la version 12.5.4 d'Adaptive Server.
3
Si vous rencontrez des erreurs, reportez-vous au Guide de dépannage.
Connexion à Adaptive Server par le biais de Sybase
Central
Sybase Central fournit une interface graphique utilisateur permettant
d'effectuer des tâches administratives sur Adaptive Server. L'interface Sybase
Central fournit une liste hiérarchique des serveurs dans le volet gauche et une
liste détaillée du serveur sélectionné dans le volet droit. Pour sélectionner un
serveur, cliquez dessus dans le volet gauche.
1
A partir d'une ligne de commande UNIX, entrez :
source $SYBASE/SYBASE.csh
2
Entrez ensuite :
$SYBASE/ASEP/bin/aseplugin
32
3
Sélectionnez Tools | Connect, puis choisissez le serveur auquel vous
souhaitez vous connecter, dans la liste déroulante.
4
Dans la fenêtre Login, entrez le nom d'administrateur système et le mot de
passe.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 3
Tâches consécutives à l'installation
Vous devez vous connecter en tant qu'administrateur système pour être
autorisé à effectuer des tâches d'administration.
5
Cliquez sur OK.
Avertissement ! Si vous vous connectez à Adaptive Server pour la première
fois, utilisez le nom d'utilisateur par défaut « sa » et ne tapez rien dans la zone
du mot de passe. Après votre première connexion, vous devez modifier le mot
de passe de l'administrateur système. Pour plus d'informations, reportez-vous
à la section « Définition du mot de passe de l'administrateur système »,
page 33.
Le module externe Adaptive Server pour Sybase Central n'affiche pas tous les
serveurs répertoriés dans le fichier interfaces. Sybase Central n'affiche que les
serveurs auxquels vous vous êtes déjà connecté ou ceux qui ont été activés
comme services Windows.
Pour accéder pour la première fois à un nouveau serveur, sélectionnez Outils |
Connecter, afin de choisir un serveur du fichier interfaces.
Définition du mot de passe de l'administrateur système
Lorsque vous installez le logiciel Sybase, le système crée un compte utilisateur
appelé « sa » pour l'administrateur système Sybase. Un utilisateur qui se
connecte en tant que « sa » peut utiliser toutes les bases de données d'Adaptive
Server, y compris la base de données master, détenant les pleins privilèges.
Immédiatement après une nouvelle installation, le compte « sa » n'a aucun mot
de passe. La valeur initiale par défaut du mot de passe est NULL. Dans un
environnement de production, l'administrateur système Sybase doit toujours
utiliser un autre mot de passe différent de celui par défaut.
L'administrateur système Sybase doit se connecter au nouveau serveur
Adaptive Server en tant que « sa » et définir un mot de passe à l'aide de la
commande sp_password :
$SYBASE/$SYBASE_OCS/bin/isql -Usa -P -Sserver_name
1> sp_password null, new_password
2> go
où null est le mot de passe par défaut et nouveau_motdepasse, le mot de passe
que vous affectez au compte « sa ».
Guide d’installation
33
Installation des exemples de bases de données
Pour plus de sécurité, Sybase vous recommande de définir un mot de passe
comportant au moins six caractères, avec une combinaison de lettres et de
chiffres.
Installation des exemples de bases de données
Cette section explique comment installer les exemples de bases de données
pour l'anglais américain et les autres langues. Si vous souhaitez obtenir des
instructions d'installation spécifiques à chaque exemple de base de données,
reportez-vous aux sections suivantes :
•
« Exécution de scripts de bases de données », page 35
•
« Installation de la base de données interpubs », page 36
•
« Installation de la base de données jpubs », page 37
Les bases de données exemple contiennent des informations sur une entreprise
fictive. Ces informations vous permettent de découvrir les produits Sybase,
sans que des données importantes ne soient affectées pendant l'apprentissage.
Tableau 3-1 répertorie les scripts que vous pouvez utiliser pour installer une
base de données exemple.
Tableau 3-1 : Scripts des exemples de bases de données
Script
installpubs2
Description
Installe la base de données exemple pubs2.
installpubs3
Cette base de données contient les données représentant une opération de publication.
Cette base de données vous permet de tester les connexions à votre serveur et
d'apprendre à utiliser Transact-SQL. La plupart des exemples de la documentation
d'Adaptive Server portent sur la base de données pubs2.
Installe la base de données exemple pubs3.
installpix2
Cette version mise à jour de pubs2 utilise l'intégrité référentielle. En outre, les tables
de cette dernière diffèrent légèrement de celles de pubs2. Les exemples de la
documentation Adaptive Server sont ceux de la base de données pubs3, lorsque ceci
est mentionné.
Installe les données image utilisées avec la base de données pubs2.
Remarque La taille du device master ne doit pas être inférieure à 30 Mo si vous
souhaitez installer la base de données pubs2 intégralement, avec les données image.
Exécutez le script installpix2 après avoir exécuté installpubs2.
34
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 3
Tâches consécutives à l'installation
Devices par défaut des exemples de bases de données
Le répertoire $SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts contient les scripts
d'installation de l'exemple de base de données us_english, des exemples de
bases de données en langues étrangères et des données image associées à
l'exemple de base de données pubs2 pour l'anglais américain.
Si vous n'avez pas utilisé sp_diskdefault pour modifier l'état du device master
ou pour spécifier un autre device par défaut, les scripts installent les bases de
données exemple sur le device master. En raison de la quantité considérable
d'espace requise, qui devrait plutôt être utilisée pour les tables système, Sybase
ne recommande pas cette configuration. Chaque exemple de base de données
requiert 3 Mo sur un serveur de 2 ko, et des multiples de 3 Mo sur un serveur
de 4, 6, 8 et 12 ko sur votre device de base de données.
Afin d'éviter une installation des bases de données exemple sur le device
master :
❖
•
Utilisez la commande sp_diskdefault pour spécifier un device par défaut
différent du device master. Pour obtenir des informations sur la commande
sp_diskdefault, reportez-vous au Manuel de référence.
•
Modifiez chaque script d'installation des exemples de bases de données, en
spécifiant un autre device.
Exécution de scripts de bases de données
1
Démarrez Adaptive Server.
2
Définissez le type (partition de disque, volume logique, fichier du système
d'exploitation, etc.) et l'emplacement du device dans lequel vous envisagez
de stocker les bases de données pubs2 et pubs3 . Cette information vous
sera demandée ultérieurement.
3
Effectuez une copie des scripts d'origine installpubs2 et installpubs3.
Assurez-vous que ces copies soient accessibles pour le cas où des
problèmes se produiraient avec les scripts modifiés.
4
Le cas échéant, modifiez le script à l'aide d'un éditeur de texte ou de la
commande sp_diskdefault, pour spécifier un autre device par défaut que le
device master.
A partir du répertoire de scripts d'Adaptive Server
($SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts), connectez-vous à Adaptive Server à
l'aide de isql et exécutez le script :
isql -Usa -P***** -Sserver_name -iscript_name
Guide d’installation
35
Installation des exemples de bases de données
, nom_serveur représentant le serveur de destination de la base de données
et nom_script étant le chemin complet du fichier de script à exécuter.
Par exemple, pour installer pubs2 sur un serveur nommé VIOLIN,
entrez :
isql -Usa -P***** -SVIOLIN \
-i $SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/installpubs2
5
Pour installer les données de type image associées à pubs2 (pubs3 n'utilise
pas de données de type image), exécutez :
isql -Usa -Ppassword -Sservername \
-i $SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/installpix2
Remarque Les données image requièrent une grande quantité d'espace : elles
sont constituées de six images, dont deux de chaque sont au format PICT, TIFF
et Sun raster. N'exécutez le script installpix2 que pour utiliser ou tester le type
de données image. Sybase ne fournit pas d'outils d'affichage des données de
type image. Utilisez les outils graphiques appropriés pour afficher ces images
après leur extraction de la base de données.
Pour plus d'informations sur l'exécution de ces scripts, reportez-vous au
document Configuration d’Adaptive Server Enterprise.
Base de données interpubs
interpubs est une base de données semblable à pubs2 qui contient les données
pour le français et l'allemand. Ces données contiennent des caractères 8 bits et
sont destinées aux installations Adaptive Server utilisant le jeu de caractères
ISO 8859-1 (iso_1), ISO 8859-15 (iso15), Roman8 ou Roman9 (pour HP-UX).
Pour afficher les données de français et d'allemand correctement, l'affichage de
votre terminal doit être défini pour les caractères 8 bits.
❖
36
Installation de la base de données interpubs
1
Vérifiez que le jeu de caractères iso_1, iso_15, Roman8, Roman 9 ou
UTF-8 est installé comme jeu de caractères par défaut ou supplémentaire.
2
Définissez le type (partition de disque, volume logique, fichier du système
d'exploitation, etc.) et l'emplacement du device dans lequel vous envisagez
de stocker la base de données interpubs . Cette information vous sera
demandée ultérieurement.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 3
Tâches consécutives à l'installation
3
Créez une copie du script installintpubs d'origine. Assurez-vous que cette
copie est accessible pour le cas où des problèmes se produiraient avec le
script modifié.
4
Le cas échéant, modifiez le script à l'aide d'un éditeur de texte ou de la
commande sp_diskdefault, pour spécifier un autre device par défaut que le
device master.
5
Exécutez le script, en utilisant l'argument -J pour vous assurer que la base
de données est installée avec le jeu de caractères adéquat :
isql -Usa -Ppassword -Sservername -Jroman8 -i
$SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/roman8/installintpubs
Pour plus d'informations sur l'option -J dans isql, reportez-vous au guide
Utilitaires.
Base de données jpubs
Si vous avez installé le module de langue japonais avec votre Adaptive Server,
le fichier de scripts contient le fichier installjpubs nécessaire pour installer la
base de données jpubs. jpubs est une base de données similaire à pubs2 qui
contient des données en japonais. installjpubs utilise le jeu de caractères EUCJIS (eucjis), UTF-8 (utf8) ou Shift-JIS (sjis).
Vérifiez que vous utilisez HP Native Language I/O pour que le système puisse
afficher correctement les données en japonais.
❖
Guide d’installation
Installation de la base de données jpubs
1
Paramétrez l'affichage de votre terminal pour les caractères 8 bits.
2
Assurez-vous que le jeu de caractères EUC-JIS, Shift-JIS ou UTF-8 est
installé comme jeu de caractères Adaptive Server par défaut ou
supplémentaire.
3
Définissez le type (partition de disque, volume logique, fichier du système
d'exploitation, etc.) et l'emplacement du device dans lequel vous envisagez
de stocker la base de données jpubs . Cette information vous sera
demandée ultérieurement.
4
Créez une copie du script installjpubs d'origine. Assurez-vous que cette
copie est accessible pour le cas où des problèmes se produiraient avec le
script modifié.
37
Installation des exemples de bases de données
5
Le cas échéant, modifiez le script à l'aide d'un éditeur de texte ou de la
commande sp_diskdefault pour spécifier un autre device par défaut que le
device master. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section
« Devices par défaut des exemples de bases de données », page 35.
Exécutez le script installjpubs, en utilisant l'argument -J pour vous assurer
que la base de données est installée avec le jeu de caractères adéquat :
isql -Usa -Ppassword -Sservername -Jeucjis \
-i $SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/eucjis/installjpubs
ou :
isql -Usa -Ppassword -Sservername -Jsjis \
-i $SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/sjis/installjpubs
Pour plus d'informations sur l'option -J dans isql, reportez-vous au guide
Utilitaires.
Maintenance des exemples de bases de données
Remarque Sybase vous recommande de supprimer l'utilisateur « guest » des
bases de données utilisateur dans les systèmes de production.
Les bases de données exemple contiennent un utilisateur « guest » qui permet
à n'importe quel utilisateur Adaptive Server autorisé d'accéder à la base de
données. L'utilisateur « guest » dispose de toute une série de privilèges, tels
que l'autorisation de sélectionner, insérer, mettre à jour et supprimer des tables
d'utilisateur. Pour plus d'informations sur l'utilisateur « guest » et pour obtenir
une liste des autorisations de type « guest », reportez-vous au Guide
d'administration système.
De préférence, si l'espace le permet, attribuez à chaque nouvel utilisateur une
copie nettoyée des bases de données exemple, afin qu'il ne soit pas gêné par les
modifications des autres utilisateurs.
En cas de manque d'espace, vous pouvez conseiller à l'utilisateur d'exécuter la
commande begin transaction avant de mettre à jour un exemple de base de
données. Quand l'utilisateur a terminé la mise à jour d'une des bases de données
exemples, il peut alors exécuter la commande rollback transaction pour annuler
les modifications.
38
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
4
Installation de produits clients
Sybase pour PC
Adaptive Server pour UNIX inclut des produits clients pour PC que vous
pouvez installer sur un PC et connecter, via le fichier interfaces, à
Adaptive Server.
Ce chapitre décrit le mode d'installation des produits clients sur les
systèmes d'exploitation Windows.
Sujet
Présentation
Avant d'installer les produits clients pour PC
Page
39
40
Installation de PowerDesigner, de PowerTransfer et d'InfoMaker
Configuration de connexions réseau pour les produits clients
43
43
Présentation
Des clients tels que Sybase Central et Open Client sont utilisés pour
accéder à Adaptive Server. Pour de plus amples informations, reportezvous au guide Open Client/Server Configuration Guide for Desktop
Platforms.
Module de connexion
Sybase Central et ASE
Guide d’installation
Sybase Central vous permet de vous connecter à Adaptive Server, via des
clients. Sybase Central permet de se connecter à des serveurs distants,
locaux (installés sur la même machine) et multiples. Pour plus
d'informations, reportez-vous à la section « Configuration de connexions
réseau pour les produits clients », page 43. Avant d'utiliser le module de
connexion, redémarrez votre ordinateur, afin que les modifications
apportées aux variables d'environnement PATH et CLASSPATH pendant
l'installation soient prises en compte.
39
Avant d'installer les produits clients pour PC
Exécution de Open
Client
Le CD-ROM des produits clients pour PC de Sybase contient le logiciel Open
Client pour Windows. Un certain nombre de produits, tels que le module de
connexion Adaptive Server et SQL Advantage nécessitent l'exécution de Open
Client. Monitor Client Library nécessite Open Client/C avec l'option SDK.
ODBC/OLEDB
Certaines applications ne se connectent pas directement à Adaptive Server à
l'aide du logiciel Open Client ; elles doivent utiliser le pilote Open Database
Connectivity (ODBC) ou jConnect. PowerDesigner, par exemple, se connecte
via le pilote ODBC.
Pour de plus amples informations, reportez-vous au Guide de configuration.
ODBC et OLEDB requièrent Microsoft Data Access Component (MDAC).
Vous pouvez le télécharger à partir du Microsoft Web site à
http://www.microsoft.com/data.
Avant d'installer les produits clients pour PC
Avant de commencer le processus d'installation des produits clients pour PC,
vérifiez que vous disposez d'au moins 5 Mo d'espace libre sur le disque, d'un
répertoire \temp et d'une variable d'environnement TEMP.
Le programme d'installation a besoin d'un espace disque et d'un répertoire
supplémentaires pour écrire temporairement les fichiers lors de l'installation.
Une fois l'installation terminée, le programme libère cet espace.
Installation de produits clients pour PC
Le CD-ROM des produits clients pour PC contient différents produits, chacun
étant livré avec son propre programme d'installation. Lorsque vous insérez le
CD-ROM des produits clients pour PC, un programme à base de menu démarre
automatiquement. Le programme à base de menu présente la liste des produits
qui peuvent être installés à partir du CD-ROM et il vous permet de les installer
un à la fois. La plupart des produits qui figurent sur le CD-ROM sont décrits
au Chapitre 1, « Présentation ».
Le menu comporte six sélections :
40
•
Afficher Readme.txt
•
Installer les produits clients pour PC 12.5.4
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 4
Installation de produits clients Sybase pour PC
•
Installer PowerDesigner 12.0
•
Installer PowerTransfer 10.0
•
Afficher notre site Web
•
Quitter
Avant d'installer un produit, examinez le fichier readme.txt, qui contient une
brève description de chaque produit, répertorie les dépendances et contient des
instructions ou des modifications de dernière minute.
En général, certains produits clients pour PC sont interrogés par les autres
produits, de telle sorte qu'il est préférable d'installer les produits clients pour
PC en premier lieu.
Tableau 4-1 : Configuration système requise pour les produits clients
pour PC
❖
Matériel
Windows 2000 Editions Professionnelle,
Server, Advanced Server et Data Center
Système d’exploitation
Service Pack 3
Windows 2003
Windows XP Professionnel (32 bits)
Service Pack 1
Aucun ; Sybase recommande d'utiliser
le Service Pack de Microsoft le plus
récent pour une protection de sécurité
optimale
Installation des produits clients sous Windows
1
Vérifiez que la RAM de votre ordinateur est suffisante pour chaque
produit.
2
Si vous déchargez des produits sur Windows, connectez-vous avec un
compte détenant les privilèges d'administrateur Windows.
3
Refermez tous les utilitaires et applications, afin de libérer de la mémoire
et les ressources système.
4
Insérez le CD-ROM des produits clients pour PC dans le lecteur. Le
programme à base de menu doit démarrer automatiquement.
Vous pouvez également démarrer le programme à base de menu à partir du
menu Démarrer de Windows, en sélectionnant Démarrer | Exécuter, puis
en entrant la commande suivante où X désigne votre lecteur de CD-ROM :
X:\autorun.exe
5
Guide d’installation
Sélectionnez Installer les produits clients pour PC 12.5.4 dans le menu.
41
Avant d'installer les produits clients pour PC
6
Lorsque InstallShield démarre et que la fenêtre de bienvenue apparaît,
cliquez sur Suivant.
7
L'accord de licence de Sybase s'affiche. Sélectionnez J'accepte, puis
cliquez sur Suivant.
8
La fenêtre affiche le répertoire de destination. Entrez le chemin d'accès au
répertoire, puis cliquez sur Suivant.
9
Sélectionnez le type d'installation à effectuer.
•
Installation par défaut – installe les produits par défaut nécessaires à
l'utilisateur.
•
Installation complète – installe tous les produits du CD-ROM.
•
Installation personnalisée – permet de sélectionner les produits que
vous souhaitez installer. Certains produits, indispensables à
l'exécution d'autres produits sélectionnés, s'installent
automatiquement.
10 Si vous sélectionnez Installation personnalisée, la fenêtre suivante est la
fenêtre Sélection des composants, qui vous permet de spécifier les
produits que vous souhaitez installer.
Les produits sélectionnés pour l'installation par défaut sont cochés dans la
case située à gauche de leur nom. Vous pouvez sélectionner ou non les
éléments de cette liste.
11 Cliquez sur Suivant.
La fenêtre Résumé affiche chaque produit devant être installé par le
programme d'installation InstallShield, ainsi que l'espace disque requis et
disponible.
Si le répertoire cible ne dispose pas de suffisamment d'espace, l'espace
libre apparaît en rouge. Vous devez cliquer sur Précédent pour revenir à la
fenêtre précédente et sélectionner d'autres produits ou un répertoire
différent. Vous pouvez également sélectionner Annuler pour quitter le
programme d'installation.
12 Cliquez sur Suivant.
Remarque Vous avez également la possibilité de sélectionner Enregistrer
dans l'écran Résumé, afin d'enregistrer toutes les informations
d'installation dans un fichier cmdfile et de procéder à une installation
muette, non interactive. Pour plus d'informations, reportez-vous à
l'Annexe A, « Autres méthodes d'installation ».
42
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 4
Installation de produits clients Sybase pour PC
13 Si aucun répertoire cible n'a été créé, InstallShield envoie le message
suivant : « OK to create directory? » (Voulez-vous créer le répertoire ?).
Cliquez sur Oui.
InstallShield installe les produits en affichant un indicateur de progression.
Pour installer InfoMaker 10.5, insérez le CD 2, utilisez Démarrer | Exécuter et
parcourez le CD pour retrouver le fichier setup.exe.
Pour configurer des connexions réseau clientes à Adaptive Server, reportezvous au Guide de configuration pour votre plate-forme.
Installation de PowerDesigner, de PowerTransfer et
d'InfoMaker
Installez PowerDesigner en sélectionnant Installer PowerDesigner 12.0 dans le
programme à base de menu. Installez PowerTransfer en sélectionnant Installer
PowerTransfer 10.0. Insérez le CD 2 pour installer InfoMaker.
Vous devez installer PowerDesigner et les produits clients pour PC avant
d'installer PowerTransfer. Vous devez également avoir installé Microsoft .NET
Framework.
Configuration de connexions réseau pour les produits
clients
Adaptive Server communique avec d'autres applications Adaptive Server ou
Open Server (telles que Backup Server) et d'autres logiciels clients sur votre
réseau. Les clients peuvent converser avec un ou plusieurs serveurs et les
serveurs peuvent communiquer entre eux en effectuant des appels de
procédures distantes (RPC).
Pour les produits Sybase qui interagissent entre eux, chaque produit doit
connaître l’emplacement des autres produits sur le réseau. Ces informations
sont stockées dans le fichier interfaces (sql.ini sous Windows) ou dans un
serveur LDAP.
Guide d’installation
43
Configuration de connexions réseau pour les produits clients
Configuration de libtcl.cfg pour LDAP
Utilisez le fichier libtcl.cfg pour spécifier un nom de serveur LDAP
(Lightweight Directory Access Protocol), un numéro de port, une référence
DIT, un nom d'utilisateur et un mot de passe pour vous connecter à un serveur
LDAP.
Le fichier par défaut libtcl.cfg se trouve dans :
%SYBASE%\%SYBASE_OCS%\ini
Dans sa forme la plus simple, le format du fichier libtcl.cfg est le suivant :
[DIRECTORY]
ldap=libdldap.dll ldapurl
ldapurl étant défini comme suit :
ldap://host:port/ditbase
Lorsque vous spécifiez un serveur LDAP dans le fichier libtcl.cfg, les
informations s'y rapportant ne sont accessibles qu'à partir du serveur lui-même.
Adaptive Server ne tient pas compte du fichier interfaces. Les applications
Open Client/Open Server qui utilisent l'option -I au démarrage, ignorent le
fichier libtcl.cfg et utilisent le fichier interfaces.
Pour utiliser un service de répertoire, vous devez effectuer les opérations
suivantes :
1
Ajoutez l’emplacement des bibliothèques LDAP à la variable
d’environnement PATH de votre plate-forme.
2
Configurer le fichier libtcl.cfg pour les services de répertoire.
A l’aide d’un éditeur de texte ASCII standard :
•
Supprimez les points-virgules (;) situés en début de ligne de l'URL
LDAP dans le fichier libtcl.cfg à l'entrée [DIRECTORY].
•
Ajoutez l'URL LDAP à l'entrée [DIRECTORY]. Pour connaître les
valeurs d'URL LDAP prises en charge, reportez-vous au Guide de
configuration.
Avertissement ! Vous devez entrer l'URL LDAP sur une seule ligne.
ldap=libdldap.dll ldap://host:port/ditbase??scope??
bindname=username password
Par exemple :
[DIRECTORY]
44
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 4
Installation de produits clients Sybase pour PC
ldap=libdldap.dll
ldap://huey:11389/dc=sybase,dc=com??one??
bindname=cn=Manager,dc=sybase,dc=com secret
3
Vérifiez que la variable d'environnement correspondante pointe sur les
bibliothèques tierces requises. Les bibliothèques SDK LDAP Netscape se
trouvent dans %SYBASE%\%SYBASE_OCS\lib3p. La variable
d'environnement Windows PATH doit inclure ce répertoire.
4
Après avoir modifié le fichier libtcl.cfg, utilisez dsedit pour ajouter un
serveur au service de répertoire :
a
Dans la barre des tâches de Windows, sélectionnez Démarrer |
Programmes | Sybase | dsedit.
b
Sélectionnez LDAP dans la liste des serveurs, puis cliquez sur OK.
c
Cliquez sur Add New Server Entry.
d
Tapez :
e
f
•
Le nom du serveur : obligatoire.
•
Le mécanisme de sécurité – facultatif. Vous trouverez une liste
des ID Objets du mécanisme de sécurité dans
%SYBASE%\%SYBASE_OCS%\ini\objectid.dat.
•
Le nom du serveur HA : facultatif. Il s'agit du nom du serveur de
reprise haute disponibilité, le cas échéant.
Cliquez sur Add New Network Transport.
•
Sélectionnez le type de transport dans la liste déroulante.
•
Spécifiez le nom d’hôte.
•
Spécifiez le numéro de port.
Cliquez deux fois sur OK pour quitter l'utilitaire dsedit.
Pour plus d'informations, reportez-vous au Guide de configuration pour votre
plate-forme.
Ajout d'un serveur dans le fichier sql.ini
Pendant le processus d'installation, srvbuild ajoute des entrées dans le fichier
interfaces de votre nouveau Adaptive Server, Backup Server, Monitor Server
et XP Server.
Guide d’installation
45
Configuration de connexions réseau pour les produits clients
Pour accéder aux serveurs Sybase via le fichier interfaces, il convient de tous
les ajouter au fichier interfaces de l'ordinateur client.
Pour ajouter une entrée de serveur dans le fichier sql.ini de l'ordinateur de votre
produit client pour PC :
1
Dans la barre des tâches de Microsoft Windows, sélectionnez Démarrer |
Programmes | Sybase | dsedit.
2
Cliquez sur OK dans la première fenêtre pour ouvrir la fenêtre
InterfacesDriver.
3
Sélectionnez ServerObject dans le menu, puis cliquez sur Ajouter.
4
Dans la zone Input Server Name, tapez le nom du serveur pour lequel vous
créez une entrée.
Cliquez sur OK.
5
Dans la colonne Attributs, double-cliquez sur la ligne d'adresse du serveur
que vous venez d'ajouter.
6
Dans ProtocolNetwork Address, cliquez sur Add.
7
Dans la liste déroulante de la zone Protocol, sélectionnez TCP,
NAMEPIPE ou SPX.
Par défaut, les connexions de produits clients à Adaptive Server sont
activées via les protocoles réseau Named Pipes et Winsock.
8
Dans la zone Network Address, tapez soit le nom du serveur, soit l'adresse
IP avec le numéro de port du serveur. Par exemple :
machine_name, 4100
où nom_machine est le nom de votre ordinateur et 4100 le numéro de port
que le serveur utilise pour recevoir les demandes de connexion des clients.
Remarque Windows accepte alors les informations de connexion de type
TCP :
[SERVER]
MASTER=NLWNSCK,huey,2222
QUERY=NLWNSCK,huey,2222
ou
[SERVER]
MASTER=TCP,heuy,2222
QUERY=TCP,heuy,2222
46
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 4
Installation de produits clients Sybase pour PC
Le format recommandé doit utiliser TCP en insérant un espace entre
nom_hôte et numéro_port, car il est pris en charge par toutes les platesformes. Vous pouvez modifier le fichier sql.ini avec n'importe quel éditeur
de texte ASCII standard.
9
Pour connaître l'adresse IP d'une machine, utilisez ypmatch dans une zone
UNIX.
Remarque Pour effectuer une connexion à un serveur UNIX, les entrées
que vous ajoutez dans sql.ini doivent correspondre à celles du fichier
interfaces du système UNIX.
Pour obtenir des instructions sur l'utilisation de dsedit ou de dscp pour modifier
les entrées du fichier interfaces ou pour créer de nouvelles entrées du fichier
interfaces pour les serveurs existants, reportez-vous au Guide Utilitaires.
Pour obtenir des informations supplémentaires sur l'utilisation de dsedit avec
l'ordinateur client, reportez-vous aux documents Open Client/Server Manuel
de configuration pour plates-formes PC et Open Client/Server Supplement.
Pour obtenir des informations spécifiques sur les entrées des connexions à
Monitor Server et Historical Server, reportez-vous aux documents suivants :
•
Monitor Server User’s Guide
•
Historical Server User’s Guide
Test de l'installation Sybase Central
Après avoir installé Adaptive Server, Sybase Central et Java Runtime
Environment, il est préférable de tester les connexions de l'installation et du
réseau:
Guide d’installation
1
Sélectionnez Démarrer | Programmes | Sybase | Sybase v4.3 à partir de la
barre des tâches de Windows pour démarrer Sybase Central.
2
Sélectionnez Outils | Connecter dans la barre de menus Sybase Central
pour activer une fenêtre de connexion Sybase Adaptive Server.
3
Connectez-vous avec l'ID utilisateur par défaut, « sa », sans mot de passe.
Si vous avez modifié le mot de passe pour Adaptive Server après avoir
suivi les instructions de post-installation, vous devez utiliser le nouveau
mot de passe.
47
Configuration de connexions réseau pour les produits clients
4
Dans la liste déroulante, sélectionnez le serveur Adaptive Server auquel
vous souhaitez vous connecter.
Si Sybase Central est installé sur le même ordinateur que le serveur,
cliquez sur l'icône du serveur.
Dès l'apparition de l'invite de démarrage Adaptive Server, cliquez sur OK.
Le serveur est actif lorsque le voyant d'activité symbolisant le serveur est
vert.
Avertissement ! Ne lancez pas XP Server à partir de Sybase Central.
Adaptive Server démarre automatiquement le serveur XP Server lorsqu'il
reçoit la première demande de procédure stockée étendue.
5
Pour vous déconnecter du serveur, sélectionnez Outils | Déconnecter.
6
Quittez Sybase Central.
Si Adaptive Server échoue à l'un de ces tests, reportez-vous au Chapitre 7,
« Résolution des problèmes ». Avant de recommencer l'installation, suivez les
instructions du Chapitre 3, « Tâches consécutives à l'installation ».
48
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Ce chapitre montre comment mettre à niveau des versions approuvées
d'Adaptive Server, Backup Server et Monitor Server vers la version 12.5.x
et décrit comment migrer une installation Adaptive Server construite sur
un Adaptive Server 32 bits pour qu'elle fonctionne sur un Adaptive Server
64 bits.
Sujet
Présentation du processus de mise à niveau
Page
49
Tâches préalables à la mise à niveau
Mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x
51
59
Tâches consécutives à la mise à niveau
Mise à niveau de Backup Server, Monitor Server et XP Server
64
65
Migration d'une version 32 bits vers une version 64 bits
Restauration après l'échec d'une mise à niveau
66
69
Présentation du processus de mise à niveau
Vous pouvez effectuer une mise à niveau vers la version Adaptive Server
12.5.x à partir d'une des versions suivantes :
•
11.5.x
•
11.9.x
•
12.0.x
Pour une installation de serveur antérieure à la version 11.5.x, Sybase
conseille d'effectuer d'abord une mise à niveau vers la version 12.0, puis
vers la version 12.5.x.
Vous pouvez mettre à niveau un Adaptive Server d'une version 32 bits vers
une version 64 bits, mais vous ne pouvez pas passer d'une version 64 bits
à une version 32 bits. De la même manière, vous ne pouvez passer que
d'une version antérieure d'Adaptive Server à une version plus récente.
Guide d’installation
49
Présentation du processus de mise à niveau
Seules les mises à jour vers et à partir de la même taille de page sont prises en
charge. Le passage du schéma du serveur d'une page de 2 ko à une taille de
page de n ko est une migration de base de données. Reportez-vous à sybmigrate
dans le manuel Utilitaires pour obtenir des informations sur la migration.
La mise à niveau d'Adaptive Server comporte quatre processus :
Installez le nouveau serveur dans son propre répertoire d'installation ou
au-dessus de l'ancien répertoire $SYBASE.
Remarque Vous devez disposer de l'ancienne et de la nouvelle installation
pour effectuer une mise à niveau.
•
A partir de l'installation du nouveau serveur, effectuez des vérifications
préalables à la mise à niveau sur l'ancien serveur à l'aide de l'utilitaire
preupgrade.
•
Résolvez le cas échéant tout problème signalé par le processus de
vérification préalable.
•
Exécutez l'utilitaire upgrade sur les anciens serveurs pour mettre à jour le
schéma sous-jacent et adapter ainsi leurs structures au nouveau serveur.
Les utilitaires preupgrade et upgrade sont appelés en interne par l'utilitaire
sqlupgrade.
Chaque nouvelle version d'Adaptive Server contient des fonctionnalités
différentes qui apportent de nouveaux paramètres, commandes, mots réservés,
etc. Pour cette raison, l'utilitaire preupgrade sert à préparer l'ancien serveur en
vue de la mise à niveau.
L'utilitaire sqlupgrade effectue diverses vérifications, telles que la vérification
des mots réservés, pour déterminer l'espace que vous devez ajouter à l'ancien
serveur pour effectuer la mise à niveau de l'ancien serveur vers le nouveau.
En tant qu'étape des tâches de vérification préalables à la mise à niveau,
sqlupgrade examine tous les catalogues et bases de données, et détermine
l'espace libre nécessaire pour la mise à niveau. sqlupgrade recherche
principalement le catalogue le plus grand, puis calcule l'espace libre nécessaire
en multipliant ce chiffre par deux et en ajoutant environ 10 pour cent pour la
consignation dans le journal des mises à niveau effectuées.
50
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Au cours du processus de préparation à la mise à niveau, sqlupgrade renvoie les
messages d'informations au fur et à mesure qu'il vérifie l'ancien serveur. Vous
devez résoudre tous les problèmes signalés et exécuter sqlupgrade proprement
avant de commencer le processus de mise à niveau. Une fois que l'ancien
serveur est déclaré apte à une mise à niveau, sqlupgrade arrête l'ancien serveur,
démarre le nouveau serveur avec les bases de données existantes et commence
le processus de mise à niveau.
Modifications des catalogues système lors de la mise à niveau
Adaptive Server version 12.5.x permet la prise en charge de colonnes plus
larges, d'un plus grand nombre de colonnes et de connexions utilisateur, et de
plusieurs tailles de pages logiques. Pour prendre en charge l'extension de ces
limites, plusieurs modifications ont été apportées aux catalogues système.
La mise à niveau du catalogue dans la version 12.5.x peut affecter votre
application existante. Si vous effectuez une mise à niveau à partir d'une version
antérieure à 12.5, reportez-vous à Sybase Adaptive Server 12.5.4 - Nouvelles
fonctionnalités pour obtenir la liste complète des catalogues concernés par
l'extension des limites du serveur.
Tâches préalables à la mise à niveau
Remarque Avant de commencer le processus de mise à niveau, installez
Adaptive Server 12.5.x sur votre système. Reportez-vous au Chapitre 2,
« Installation d'Adaptive Server ». ainsi qu'à la section « Instructions
d'installation particulières » des notes de mise à jour.
Pour être sûr de réussir la mise à niveau, passez en revue les tâches préalables
à la mise à niveau et effectuez-les lorsque c'est nécessaire. Selon la
configuration de l'ancien serveur, les tâches préalables ne seront pas toutes
nécessaires.
Guide d’installation
1
Vérifiez la configuration requise par le système et la mise à niveau.
2
Vérifiez l'emplacement du fichier RUN_server.
51
Tâches préalables à la mise à niveau
3
Si vous mettez à niveau Adaptive Server, la version précédemment
installée du serveur doit être en cours d'exécution. Si vous mettez à niveau
Backup Server, Historical Server, Monitor Server ou XP Server, ces
serveurs ne doivent pas être en cours d'exécution.
4
Le texte de procédure est nécessaire pour la mise à niveau.
5
Mots réservés
6
Utilisation d'identificateurs entre guillemets
7
Vérification de la déconnexion des utilisateurs
8
Vérification de l'intégrité des bases de données
9
Sauvegarde des bases de données
10 Sauvegarde d'un journal de transactions
11 Assurez-vous que master est la base de données par défaut pour
l'utilisateur « sa ».
12 Préparation de la base de données et des devices pour la mise à niveau
13 Création d'une base de données sybsystemdb
Remarque Si vous effectuez la mise à niveau depuis Adaptive Server
Enterprise 11.9.x ou une version antérieure, vous devez créer la base de
données sybsystempdb.
14 Désactivation de l'audit
15 Désactivation de la mise en miroir du disque
16 Vérifiez que votre variable d'environnement SYBASE pointe sur
l'emplacement des nouveaux fichiers du logiciel Adaptive Server que vous
venez de décharger.
Vous pouvez également faire pointer la variable d'environnement
OLDSYBASE vers l'emplacement du serveur que vous mettez à niveau
pour éviter d'avoir à entrer ce chemin lorsque vous exécutez sqlupgrade.
Copiez les fichiers suivants des versions précédentes d'Adaptive Server
vers l'installation d'Adaptive Server 12.5.x correspondante :
Plates-formes UNIX :
52
•
$SYBASE/interfaces
•
$SYBASE/<servername>.cfg
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
•
$SYBASE/$SYBASE_OCS/config/libtcl.cfg
•
$SYBASE/SYSAM-1_0/licenses/license.dat
Plates-formes Windows :
•
$SYBASE\sql.ini
•
$SYBASE\<servername>.cfg
•
$SYBASE\$SYBASE_OCS\config\libtcl.cfg
Vérification de la configuration requise par le système et la mise à
niveau
Pour vérifier que l'environnement de votre système est correctement
configuré :
1
Vérifiez que l'ordinateur sur lequel vous envisagez de mettre à niveau les
produits Sybase répond aux exigences.
2
Déterminez si votre serveur prend en charge une mise à niveau vers
Adaptive Server 12.5.x.
3
Définissez les variables d'environnement en localisant le fichier
SYBASE.xxx.
Vérifiez que vous avez déchargé Adaptive Server 12.5.x dans un
répertoire différent de celui de votre installation précédente d'Adaptive
Server.
Si vous avez écrasé votre précédente installation serveur :
4
Guide d’installation
a
Restaurez-la à partir de la sauvegarde la plus récente.
b
Réinstallez les fichiers produit d'Adaptive Server dans un autre
répertoire.
c
Poursuivez la mise à niveau.
Vérifiez que votre système d'exploitation est au niveau de version
approprié et possède tous les patchs de système d'exploitation nécessaires
pour Adaptive Server. Consultez les Notes de mise à jour relatives à votre
plate-forme.
53
Tâches préalables à la mise à niveau
Vérification de l'emplacement du fichier RUN_server
Vérifiez le nom et l'emplacement du fichier runserver. Assurez-vous que le
fichier runserver de votre serveur actuel se trouve dans :
•
le répertoire $SYBASE/install pour les versions 11.5.x et 11.9.x
•
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install pour la version 12.0.x
Vérifiez que le fichier s'appelle toujours RUN_nomserveur, où nomserveur est
le nom de l'ancien serveur. Le nom de serveur nomserveur doit apparaître
exactement comme il apparaît dans le fichier interfaces. Le fichier
RUN_nomserveur d'un serveur SYBASE s'appelle RUN_SYBASE. Si le fichier
RUN_nomserveur de votre Adaptive Server actuel possède un nom, vous devez
changer le nom lors du processus de mise à niveau.
Le texte de procédure est nécessaire pour la mise à niveau
Si vous avez créé des objets compilés ou des procédures stockées dans un
serveur antérieur à la version 11.9.3, puis supprimé le texte syscomments, la
mise à niveau réussira mais vous rencontrerez des problèmes d'exécution. Pour
mettre à niveau les procédures stockées, le texte de procédure stockée doit être
présent dans syscomments.
Mots réservés
Les mots réservés sont des éléments de la syntaxe SQL et ont une signification
particulière lorsqu'ils font partie d'une commande.
Dans Transact-SQL, il n'est pas possible d'utiliser comme identificateurs des
mots appartenant à une syntaxe de commande, sauf s'ils sont mis entre
guillemets. Reportez-vous à cet effet à la section « Utilisation d'identificateurs
entre guillemets », page 56. Si vous mettez à niveau Adaptive Server et si les
identificateurs de vos bases de données utilisateur correspondent à de
nouveaux mots réservés, des erreurs pourront se produire lorsque vous lancerez
des requêtes, des procédures stockées ou des applications qui utilisent ces
identificateurs.
Remarque Vous devez utiliser sp_renamedb pour renommer une base de
données utilisateur qui est un mot réservé avant d'effectuer la mise à niveau.
54
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Les conflits entre les noms d'objet n'empêchent pas le processus de mise à
niveau de se terminer. Toutefois, les applications qui font référence à des noms
d'objet en conflit peuvent ne pas fonctionner après la mise à niveau. Renommez
tous les objets qui utilisent des mots réservés.
En tant que partie du processus de préparation à la mise à niveau, sqlupgrade
peut effectuer la vérification des mots réservés à votre place. Reportez-vous au
Manuel de référence : éléments syntaxiques pour obtenir une liste complète des
mots réservés.
Remarque Si vous modifiez un nom d'objet, modifiez les applications et les
procédures stockées qui font référence à cet objet.
Exécution d'une vérification de mots réservés
Si vous envisagez d'utiliser sqlupgrade pour effectuer le processus de mise à
niveau, vous n'avez pas besoin de vérifier les mots réservés en utilisant une
étape distincte. Dans sqlupgrade, vous pouvez vérifier les mots réservés au
démarrage du processus de mise à niveau puis continuer la mise à niveau si
aucun problème n'est détecté.
Si vous envisagez d'utiliser la commande sqlupgraderes pour faire une mise à
niveau en utilisant un fichier de ressources, vous pouvez exécuter d'abord
sqlupgrade pour identifier les conflits de mots réservés et les autres problèmes
potentiels qui pourraient invalider la mise à niveau. Vous pouvez spécifier que
vous ne voulez pas que la mise à niveau se poursuive même si aucun problème
n'est détecté.
Si vous utilisez sqlupgrade ou sqlupgraderes, ils installent automatiquement de
nouveaux mots réservés et sp_checkreswords, une procédure stockée utilisée
pour détecter et afficher les identificateurs dans vos bases de données
existantes qui sont en conflit avec des mots réservés dans la nouvelle base de
données. Vous pouvez ensuite exécuter la nouvelle version de
sp_checkreswords à tout moment lors de l'exécution des tâches préalables à la
mise à niveau.
Remarque Vous devez utiliser la procédure stockée sp_checkreswords à partir
de la nouvelle version d'Adaptive Server pour vérifier que l'ancienne
installation d'Adaptive Server n'utilise aucun mot réservé introduit avec le
nouveau serveur.
Guide d’installation
55
Tâches préalables à la mise à niveau
La vérification des mots réservés génère une liste reprenant les identificateurs
qui sont en conflit avec les mots réservés et les propriétaires de ces
identificateurs. Cette liste se trouve dans le fichier
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/sqlupgradeMMDD.nnn. Consultez ce
fichier pour déterminer les identificateurs qui doivent être modifiés.
Résolution des conflits de mots réservés
Si des noms de bases de données sont des mots réservés, vous devez utiliser
sp_renamedb pour modifier les noms des bases de données avant de pouvoir
effectuer la mise à niveau. Utilisez sp_dboption pour mettre la base de donnée
en mode mono-utilisateur puis exécutez sp_renamedb, en spécifiant le nouveau
nom. Reportez-vous au Manuel de référence : procédures pour plus
d'informations sur ces procédures.
Si d'autres identificateurs sont des mots réservés, vous pouvez :
•
Utiliser sp_rename pour changer le nom de l'objet, avant ou après la mise
à niveau.
•
Utiliser des identificateurs entre guillemets. Pour plus d'informations,
reportez-vous à « Utilisation d'identificateurs entre guillemets », page 56.
Exécutez sp_checkreswords dans la base de données master et dans chaque
base de données utilisateur pour afficher les noms et les emplacements des
identificateurs en conflit.
Pour plus d'informations sur sp_rename et sp_checkreswords ainsi que sur les
méthodes permettant d'éviter les conflits de mots réservés, reportez-vous au
document Manuel de référence : procédures.
Utilisation d'identificateurs entre guillemets
Vous pouvez mettre les identificateurs qui sont des mots réservés entre
guillemets doubles et appeler l'option quoted_identifier de la commande set
dans les procédures et les requêtes qui comportent les mots réservés. L'option
set quoted_identifier commande à Adaptive Server de traiter toute chaîne de
caractères entre guillemets doubles comme un identificateur.
Pour éviter les conflits de mots réservés, tous les utilisateurs sur le serveur
doivent appeler l'option quoted_identifier dans toutes les procédures stockées et
les requêtes qui comportent les mots réservés.
56
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Préparation de la base de données et des devices pour la mise à
niveau
Si vous avez exécuté l'option de préparation à la mise à niveau dans sqlupgrade,
l'utilitaire a analysé les catalogues système et calculé l'espace nécessaire à
l'exécution de la mise à niveau.
Si vous n'avez pas effectué la vérification préalable à la mise à niveau, vous
devez calculer manuellement la quantité d'espace libre à ajouter à vos bases de
données et à vos catalogues système. En règle générale, vous devez doubler la
taille du plus grand catalogue que vous allez mettre à niveau et ajouter environ
10 pour cent pour calculer la quantité d'espace libre requise par la mise à
niveau. Par exemple, si vous avez un grand nombre de procédures stockées ou
d'objets compilés dans une base de données, les catalogues syscomments et
sysprocedures nécessiteront de l'espace supplémentaire.
Remarque Sybase conseille d'utiliser preupgrade pour déterminer l'espace
libre nécessaire pour la mise à niveau.
❖
Augmentation de la taille des bases de données par défaut
Vous pouvez utiliser sp_helpdb ou Sybase Central pour déterminer la taille
actuelle des bases de données master, model, sybsystemprocs et tempdb.
Pour agrandir les bases de données master, tempdb et model :
1
Dans isql, utilisez alter database pour augmenter la taille de la base de
données master. Par exemple :
1>
2>
1>
2>
use master
go
alter database master on master=x
go
Cet exemple augmente la taille de la base de données master ; x est le
nombre de mégaoctets d'espace ajoutés à la taille de la base de données
existante.
2
Réitérez cette étape pour augmenter la taille de chacune des bases de
données tempdb et model. Par exemple :
1> alter database tempdb on master=x
2> go
1> alter database model on master=x
2> go
Guide d’installation
57
Tâches préalables à la mise à niveau
Remarque Vous devez augmenter la taille de tempdb avant d'augmenter
celle de model.
3
Vérifiez la taille de chaque base de données. Entrez la commande suivante
où nom_basededonnées est le nom de la base de données système que vous
vérifiez :
1> sp_helpdb database_name
2> go
Créer une base de données sybsystemdb
Dans les versions 11.5.x et 11.9.x, la base de données sybsystemdb n'était
nécessaire que pour les serveurs utilisant des transactions de commit à deux
phases. A partir de la version 12.0, tous les serveurs doivent posséder une base
de données sybsystemdb. Adaptive Server utilise cette base de données pour
assurer le suivi des transactions et lors de la restauration. Elle est également
utilisée pour les applications utilisant des transactions avec commit à deux
phases et la gestion des transactions distribuées (DTM).
Si vous avez une base de données sybsystemdb
Si vous avez une base de données sybsystemdb et que sa taille est au moins de
4 Mo, aucune modification n'est nécessaire. Si la base de données est inférieure
à 4 Mo, augmentez sa taille à l'aide de la commande alter database.
Si vous n'avez pas de base de données sybsystemdb
Si vous n'avez pas de sybsystemdb et si vous n'utilisez pas de commit à deux
phases ou d'applications DTM, créez une base de données sybsystemdb d'au
moins 4 Mo.
Si vous envisagez d'utiliser une transaction avec commit à deux phases ou une
application DTM, vous pouvez :
58
•
Créer une base de données sybsystemdb de taille minimale pour la mise à
niveau et l'agrandir ultérieurement ou
•
Créer une base de données sybsystemdb de 5 à 20 Mo, en fonction de
l'utilisation prévue. Environ 25 % de la base de données doivent être
consacrés au stockage de données et 75 % au stockage de journaux.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
sybsystemprocs
sybprocsdev est le nom par défaut pour ce device. Toutefois on y fait souvent
référence sous le nom de device sybsystemprocs comme dans la fenêtre des
attributs Adaptive Server, car il stocke la base de données sybsystemprocs.
Assurez-vous que la base de données sysystemprocs est suffisamment grande.
Pour une mise à niveau, la taille minimale recommandée pour sybsystemprocs
est soit 132 Mo soit l'espace libre suffisant pour contenir la base de données
sybsystemprocs existante et le catalogue le plus grand à mettre à niveau plus
10 pour cent supplémentaires pour la consignation dans le journal des
modifications de la mise à niveau (la valeur la plus élevée des deux). Vous
pouvez avoir besoin de davantage d'espace si vous ajoutez des procédures
stockées définies par l'utilisateur. 124 Mo permettent de contenir les structures
de données internes supplémentaires, mais cela ne tient pas compte de
l'éventualité d'un nombre plus important de procédures système définies par
l'utilisateur. Pour obtenir des instructions sur l'augmentation de la taille de la
base de données sybsystemprocs, reportez-vous à l'Annexe D, « Utilisation de
sybsystemprocs ».
Mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x
Pour vous aider dans le processus de mise à niveau, Sybase vous conseille de
définir la variable d'environnement OLDSYBASE de manière à ce qu'elle
pointe sur l'ancienne installation d'Adaptive Server. Si vous définissez
OLDSYBASE de cette manière, l'utilitaire de mise à niveau remplit
automatiquement les champs d'entrée avec les bonnes informations au fur et à
mesure que vous effectuez la mise à niveau.
Utilisez une des méthodes suivantes pour mettre à niveau Adaptive Server :
•
sqlupgrade – fournit une interface graphique Motif ou X-Windows pour le
processus de mise à niveau. Pour plus d'informations, reportez-vous à la
section « Utilisation de sqlupgrade », page 60.
•
Guide d’installation
sqlupgraderes fournit une interface non interactive basée sur les fichiers
pour le processus de mise à niveau. sqlupgraderes permet de mettre à
niveau Adaptive Server à l'aide d'un fichier de ressources. C'est utile pour
les sites client qui souhaitent mettre à niveau plusieurs serveurs similaires.
Reportez-vous à la section « Utilisation de sqlupgraderes », page 63.
59
Mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x
Utilisation de sqlupgrade
sqlupgrade vérifie que le serveur est apte à être mis à niveau. Effectuez toutes
les tâches préalables à la mise à niveau avant d'exécuter sqlupgrade.
Pour effectuer une mise à niveau à l'aide de sqlupgrade :
1
Assurez-vous que le serveur actuel est en marche.
2
Vérifiez que vous avez effectué toutes les tâches mentionnées dans la
fenêtre avant de commencer la mise à niveau.
3
Exécutez sqlupgrade en utilisant l'une des méthodes suivantes :
•
A l'invite d'UNIX, tapez :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/sqlupgrade
Une fenêtre sqlupgrade s'affiche.
•
Vous pouvez également accéder à sqlupgrade à l'aide de l'utilitaire
asecfg.
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/asecfg
Cliquez ensuite sur Mettre à niveau un serveur existant.
4
Cliquez sur OK.
5
La fenêtre Spécifier les répertoires Sybase s'affiche. Indiquez
l'emplacement du répertoire d'installation de la nouvelle version du
serveur et du serveur actuel.
Si la variable d'environnement SYBASE est définie, sqlupgrade affiche la
valeur de cette variable comme emplacement du répertoire de la nouvelle
version du serveur.
Si la variable d'environnement OLDSYBASE est définie, sqlupgrade
affiche sa valeur comme emplacement de votre serveur actuel dans le
répertoire.
6
Tapez le nom du répertoire produit contenant la nouvelle version du
serveur. Par exemple, ASE-12_5.
7
Tapez le chemin d'accès complet du répertoire de l'ancienne version
Sybase. Par exemple, /opt/sybase-12.0.
Si la variable d'environnement OLDSYBASE est définie, sqlupgrade
affiche sa valeur comme emplacement du répertoire de l'ancien serveur.
60
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
8
Mise à niveau d'Adaptive Server
Dans le champ « Entrez le nom du répertoire composant qui contient
l'ancienne version », entrez le répertoire composant d'Adaptive Server. Par
exemple, ASE-12_0.
Si vous mettez à jour à partir d'une version antérieure à 12.0, ne remplissez
pas ce champ. A partir d'Adaptive Server 12.0, la structure des répertoires
a été modifiée.
9
Cliquez sur OK. La fenêtre Sélection Adaptive Server s'affiche.
10 Dans la liste des noms de serveur fournie, sélectionnez le serveur que vous
voulez mettre à jour.
Si le serveur que vous mettez à niveau n'est pas en cours d'exécution,
sqlupgrade vous invite à le démarrer. Le serveur que vous mettez à niveau
doit être en cours d'exécution.
11 Cliquez sur OK. La fenêtre Mot de passe SA s'affiche.
12 Tapez le mot de passe pour la connexion administrateur système (sa).
13 Cliquez sur OK. La fenêtre Spécification des options de mise à niveau
s'affiche.
14 Spécifiez une option de mise à niveau.
Les tests d'aptitude pour la mise à niveau vérifient que votre serveur actuel
satisfait les exigences de mise à niveau vers la nouvelle version. (L'aide en
ligne fournit la liste partielle de ce que vérifient les tests d'aptitude.) Si
votre serveur actuel échoue à ces tests, vous devez résoudre le problème.
15 Adaptive Server 11.9.x n'a pas créé automatiquement un device et une
base de données sybsystemprocs. Si vous n'en créez pas, le test d'aptitude
échoue. Le bouton Précédent affiche la fenêtre « Spécifier
sybsystemprocs ».
Entrez le chemin d'accès complet au device sybsystemprocs et spécifiez
124 Mo pour la base de données sybsystemprocs. Cliquez sur OK pour
poursuivre le test d'aptitude.
16 Cliquez sur OK pour mettre à niveau votre serveur.
sqlupgrade affiche la fenêtre Résultats des statuts. Affichez cette fenêtre
pour le statut d'achèvement et les messages d'information concernant le
processus de mise à niveau.
Guide d’installation
61
Mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x
Avertissement ! N'interrompez pas la mise à niveau et n'essayez pas de
vous connecter à Adaptive Server ou de lancer des procédures stockées
lors du déroulement de la mise à niveau.
Vous pouvez également vérifier la progression de la mise à niveau en
affichant le journal sqlupgrade dans
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/sqlupgradeMMDD.NNN.
Une fois que toutes les vérifications préalables à la mise à niveau ont été
concluantes, l'ancien serveur est arrêté et le nouveau binaire Adaptive
Server dataserver est démarré sur l'ancien device master. sqlupgrade
exécute en interne le binaire de mise à niveau pour effectuer la mise à
niveau.
Si la mise à niveau réussit, le message « Terminé » s'affiche dans la fenêtre
Affichage de l'état.
Remarque Sur certaines plates-formes UNIX, l'utilitaire sqlupgrade peut
ne pas vous renvoyer l'invite de commande même si la mise à niveau a
complètement réussi. Pour quitter l'utilitaire, appuyez sur Ctrl + C.
17 Le processus de mise à niveau :
•
crée le fichier RUN_nomserveur,
•
exécute les scripts installmaster et installjconnect.
18 Vérifiez que la mise à niveau a réussi en vous connectant au serveur et en
vous assurant que la commande @@version donne bien 12.5.4 comme
résultat. De même, sp_configure 'upgrade version' doit renvoyer 12500.
19 Pour obtenir des informations sur les objets compilés, reportez-vous au
chapitre traitant de la résolution des problèmes.
Une fois la mise à niveau terminée et réussie, vous pouvez :
62
•
Cliquer sur OK pour spécifier un autre serveur à mettre à jour ou
•
Quitter sqlupgrade et passer à la section « Tâches consécutives à la mise à
niveau », page 64.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Utilisation de sqlupgraderes
Vous pouvez mettre à niveau Adaptive Server en mode non interactif en
utilisant les valeurs d'un fichier de ressources qui définit les attributs du serveur
à mettre à niveau.
Pour mettre à niveau un Adaptive Server avec un fichier de ressources :
1
Modifiez l'exemple de fichier de ressources inclus dans votre package
Adaptive Server sous
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/sample_resource_files/sqlupgrade.
adaptive.server.rs. Utilisez un éditeur de texte ASCII pour modifier le
fichier de ressources comme décrit à l'Annexe A, « Autres méthodes
d'installation ».
2
Exécutez l'utilitaire sqlupgrade. Cet utilitaire crée un fichier contenant les
valeurs que vous avez spécifiées pour cette session de mise à niveau et
l'enregistre dans le fichier suivant, où nom_serveur est le nom du serveur
mis à niveau :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/sqlupgradeMMDD.NNNnom_serveur.rs
Avertissement ! Prenez soin de modifier le nom des devices dans le
fichier de ressources, si nécessaire, avant d'exécuter le fichier de
ressources à l'aide de sqlupgraderes.
Pour plus de détails sur les attributs utilisés dans un fichier de ressources,
reportez-vous à la section « Attributs du fichier de ressources pour la mise
à niveau d'Adaptive Server » ci-dessous.
Attributs du fichier de ressources pour la mise à niveau d'Adaptive Server
Tableau 5-1 présente les noms des attributs du fichier de ressources, leurs
valeurs par défaut et les autres options que vous pouvez utiliser dans le fichier
de ressources pour mettre à niveau Adaptive Server. L'exemple de fichier de
ressources du fichier $SYBASE_ASE/init/sample/upgrade inclus dans votre
package Adaptive Server présente des exemples de ces attributs.
Tous les attributs sont obligatoires et toutes les valeurs respectent la casse.
Si le fichier de ressources que vous modifiez a été créé par sqlupgrade, le
préfixe du nom d'attribut peut varier. sqlupgraderes ne tient pas compte de ce
préfixe lorsqu'il traite le fichier de ressources.
Guide d’installation
63
Tâches consécutives à la mise à niveau
Tableau 5-1 : Attributs du fichier de ressources pour la mise à niveau
d'Adaptive Server
Attribut
sybinit.release_directory
Valeur par défaut [autres options]
$SYBASE [path = _name_of_old_release]
sybinit.product
sqlsrv.server_name
sqlsrv
nom_serveur
sqlsrv.new_config
sqlsrv.sa_login
non
login_en_cours
sqlsrv.sa_password
sqlsrv.do_upgrade
mot_de_passe_en_cours
oui
Vous devez également définir les variables d'environnement suivantes :
•
SYBASE<new_release_area>
•
SYBASE_ASE ASE-12_5
•
SYBASE_OCS OCS-12_5
Mise à niveau à l'aide de sqlupgraderes
Lorsque vous avez fini de modifier votre fichier de ressources, vous pouvez
exécuter le fichier à l'aide de la commande sqlupgraderes.
Remarque sqlupgraderes est un outil de ligne de commande et, de ce fait,
contrairement à sqlupgrade, il n'a besoin d'aucune bibliothèque X.
Pour exécuter sqlupgraderes, entrez la commande suivante à l'invite UNIX, où
fichier_ressources spécifie le fichier de ressources contenant les attributs
décrivant le serveur à mettre à niveau :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/sqlupgraderes -r resource_file
Tâches consécutives à la mise à niveau
Après avoir mis à niveau la nouvelle version d'Adaptive Server, effectuez les
tâches suivantes pour être sûr que votre nouvel Adaptive Server est installé et
fonctionne.
64
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Remarque Après la mise à niveau, il n'est pas nécessaire d'exécuter update
statistics sur les tables. Le processus de mise à niveau n'entraîne aucune
modification dans les statistiques existantes.
1
Restaurer une fonctionnalité dans Adaptive Server
2
réactivation de Replication Server
3
Réactivation de l'audit
Mise à niveau de Backup Server, Monitor Server
et XP Server
Avant de pouvoir mettre à niveau Backup ou Monitor Server, vous devez
mettre à niveau Adaptive Server.
XP Server ne possède pas de processus formel de mise à niveau.
Remarque Faites une sauvegarde de toutes les bases de données, y compris
master une fois que la mise à niveau d'Adaptive Server et de Backup Server est
terminée avec succès.
❖
Mise à niveau de Backup Server et Monitor Server
Les procédures de mise à niveau de Backup Server et Monitor Server sont
similaires.
•
Si vous mettez à niveau lors de l'installation initiale d'Adaptive
Server12.5.x, sélectionnez Mettre à niveau les serveurs existants dans le
menu déroulant lorsque InstallShield affiche Installer ou mettre à niveau
Adaptive Server, Backup Server et Monitor Server.
Ceci a pour effet d'exécuter l'utilitaire sqlupgrade. Cliquez sur OK.
•
Si vous effectuez une mise à niveau après l'installation initiale, démarrez
l'utilitaire sqlupgrade à partir de la ligne de commande. Tapez :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/sqlupgrade
Guide d’installation
1
Un message d'avertissement s'affiche. Cliquez sur OK pour continuer.
2
Dans la fenêtre de sélection du serveur, sélectionnez le serveur à mettre à
niveau. Cliquez sur OK.
65
Migration d'une version 32 bits vers une version 64 bits
3
La fenêtre Spécifier les répertoires Sybase s'affiche. Indiquez
l'emplacement du répertoire d'installation de la nouvelle version du
serveur et du serveur actuel.
Si la variable d'environnement SYBASE est définie, sqlupgrade affiche la
valeur de cette variable comme emplacement du répertoire de la nouvelle
version du serveur.
Si la variable d'environnement OLDSYBASE est définie, sqlupgrade
affiche sa valeur comme emplacement de votre serveur actuel dans le
répertoire.
4
Indiquez le chemin de version :
•
Tapez le chemin d'accès de l'installation du nouveau serveur Sybase.
•
Tapez le nom du répertoire des composants. N'indiquez rien si la
version de Backup Server est antérieure à 12.0.
•
Tapez le chemin d'accès à Open Client/Server Library que l'ancien
Backup Server utilise. Ne complétez pas ce champ si la version est
antérieure à 12.0.
•
Cliquez sur OK.
5
Lorsque le système vous invite à entrer le mot de passe, tapez le mot de
passe de l'administrateur système et cliquez sur OK.
6
La fenêtre Résultat des statuts affiche la progression de la mise à niveau.
Lorsque cette dernière est achevée, il affiche « Terminé ». Cliquez sur OK.
7
Vous revenez alors à la fenêtre sqlupgrade. Vous pouvez mettre à niveau
un autre serveur ou cliquer sur Quitter pour sortir de l'utilitaire.
Réitérez cette procédure pour mettre à niveau Monitor Server.
Migration d'une version 32 bits vers une
version 64 bits
sqlupgrade sert uniquement à mettre à niveau une version d'Adaptive Server
vers une autre. Cette section explique comment mettre à niveau une version
32 bits d'Adaptive Server vers une version 64 bits.
Pour migrer d'une version 32 bits vers une version 64 bits, vous devez d'abord
installer et configurer le système d'exploitation 64 bits.
66
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Méthode n°1 :
Sauvegarder et
charger
Mise à niveau d'Adaptive Server
1
Exécutez des vérifications dbcc sur toutes les bases de données d'Adaptive
Server 32 bits et assurez-vous que tout fonctionne correctement.
2
Créez un Adaptive Server 64 bits dans un nouveau répertoire.
3
Créez des devices et des bases de données qui correspondent à ceux du
serveur 32 bits. Assurez-vous que le mappage sysusages est correct.
Consultez le document ID #1324 à l'adresse
http://my.sybase.com/detail?id=1324.
Remarque Laissez 10 pour cent d'espace supplémentaire pour la base de
données sybsystemprocs.
Méthode n°2 :
Transfert de données
BCP (bulk copy)
4
Sauvegardez les bases de données sur le serveur 32 bits.
5
Chargez les bases de données sur le serveur 64 bits.
6
Si vous avez des tables partitionnées, mettez à jour les statistiques de
partition.
7
Exécutez des vérifications dbcc sur le serveur 64 bits et assurez-vous que
tout fonctionne correctement.
Si vous avez des scripts DDL pour créer des devices, des bases de données, des
tables, des règles, des procédures stockées, des triggers et des vues, vous
pouvez utiliser bcp pour transférer les données de l'ancienne base de données
vers la nouvelle.
Si vous n'avez pas de scripts DDL, utilisez l'utilitaire ddlgen pour recréer le
schéma de l'Adaptive Server que vous allez mettre à niveau. Reportez-vous au
guide Utilitaires.
Guide d’installation
1
Exécutez les vérifications dbcc sur les bases de données pour vérifier
l'intégrité des données.
2
Utilisez bcp pour extraire toutes les données de toutes les tables des bases
de données.
3
Créez un nouvel Adaptive Server 64 bits dans un nouveau répertoire.
4
Créez les devices, les bases de données et les tables.
5
Utilisez bcp pour copier les données par bulkcopy dans les tables.
6
Recréez toutes les vues, tous les triggers et toutes les procédures stockées.
7
Exécutez des vérifications dbcc sur le serveur 64 bits et assurez-vous que
tout fonctionne correctement.
67
Migration d'une version 32 bits vers une version 64 bits
Méthode n°3 :
Remplacement du
binaire
La troisième méthode vous oblige à modifier certains fichiers clés, à recréer les
procédures stockées puis à remplacer le binaire.
1
Exécutez des vérifications dbcc (checkdb, checkalloc, checkcatalog et
checkstorage) sur toutes les bases de données d'Adaptive Server 32 bits et
assurez-vous que tout fonctionne correctement.
2
Dans un nouveau répertoire, copiez les fichiers destinés à l'Adaptive
Server 64 bits.
3
Arrêtez le serveur 32 bits.
4
Copiez le fichier interfaces et le fichier de configuration du répertoire
$SYBASE 32 bits vers le répertoire $SYBASE 64 bits.
5
Copiez le fichier 32 bits $SYBASE/install/RUN_server dans le répertoire
$SYBASE/install 64 bits correspondant.
6
Modifiez le fichier RUN_server pour qu'il reflète le nouvel emplacement
des fichiers interfaces, de configuration et journal.
7
Supprimez toutes les références aux répertoires $SYBASE 32 bits de votre
définition $PATH.
8
Accédez au répertoire $SYBASE 64 bits et récupérez le script SYBASE.csh
(shell C) ou le script SYBASE.sh (shell Korn).
9
Accédez au répertoire $SYBASE/install 64 bits et exécutez :
startserver -f RUN_server
10 Après le démarrage du serveur 64 bits, exécutez installmaster, installmodel
et installmsg.ebf.
11 Si vous avez utilisé dbccdb pour dbcc checkstorage, exécutez
installdbccdb. Cette opération recrée certaines tables dans dbccdb et il se
peut que vous perdiez des données de l'historique.
12 Supprimez et recréez tous vos objets compilés, comme les procédures
stockées, les triggers, les vues et les valeurs par défaut.
13 Si vous avez des tables partitionnées, mettez à jour les statistiques de
partition.
14 Exécutez de nouveau dbcc sur toutes les bases de données pour vérifier
que tout fonctionne bien.
68
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 5
Mise à niveau d'Adaptive Server
Restauration après l'échec d'une mise à niveau
•
Pendant le processus de mise à niveau, il se peut que le journal soit
complètement rempli à cause des modifications de catalogues effectuées.
Si c'est le cas, connectez-vous au nouveau serveur par le biais de isql et
exécutez :
isql> dump tran dbname with no_log
Ceci libérera de l'espace journal et permettra au processus de mise à niveau
de continuer.
•
Dans certains cas, les estimations d'espace effectuées par la préparation à
la mise à niveau peuvent être insuffisantes pour la phase de copie des
données de la mise à niveau. Dans ce cas, vous pouvez obtenir un message
d'erreur vous informant d'un manque d'espace dans le segment system
pour la mise à niveau. Le processus de mise à niveau s'interrompt alors
jusqu'à ce que de l'espace soit fourni. Vous pouvez vous connecter au
nouveau serveur à l'aide de isql et utiliser alter database pour augmenter la
taille de la base de données.
isql> alter database dbname on device_name = "2m"
Remarque Dans Adaptive Server 12.5.x, alter database vous permet de
spécifier la taille pour modifier la base de données à l'aide du spécificateur
d'unité « m » ou « M ».
Guide d’installation
69
Restauration après l'échec d'une mise à niveau
70
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
6
Mise à niveau descendante
d'Adaptive Server
Sujet
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
Instructions pour la mise à niveau descendante d'Adaptive Server
avec des colonnes cryptées
Page
71
80
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
Cette section explique la procédure à suivre pour repasser d'Adaptive
Server 12.5.4 à Adaptive Server 12.5.3 ou à une version 12.5.x antérieure,
à savoir :
•
Etapes de base de la mise à niveau descendante
•
Tâches postérieures à la mise à niveau descendante, selon que les
fonctionnalités de la version 12.5.4 sont activées ou non
•
Retour à la version 12.5.0.x d'Adaptive Server
•
Informations concernant les fonctionnalités individuelles de mise à
niveau descendante
•
Retour à la version 12.5.4 d'Adaptive Server
Remarque Adaptive Server 12.5.4 n'est pas une version de mise à niveau,
de sorte que vous pouvez revenir à des versions antérieures après avoir
utilisé les nouvelles fonctionnalités de la 12.5.4. Sybase vous
recommande de ne pas activer les nouvelles fonctionnalités proposées par
Adaptive Server version 12.5.4 tant que vous n'êtes pas décidé à conserver
cette version.
Guide d’installation
71
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
Etapes de base de la mise à niveau descendante
Utilisez la procédure de base suivante pour revenir à Adaptive Server version
12.5.3 ou antérieure. D'autres étapes seront nécessaires si vous avez activé des
fonctionnalités de la version 12.5.4.
1
Remplacez le binaire de la version 12.5.3 ou antérieure comme vous l'avez
fait lors de l'installation de la version 12.5.4.
2
Redémarrez le serveur avec l'ancien binaire 12.5.x.
3
Exécutez la version 12.5.x de installmaster pour restaurer la version
originale des procédures stockées.
Il s'agit là des tâches minimales requises pour l'annulation. Les autres étapes
sont décrites dans la suite de cette section.
Remarque Il est préférable de revenir à la version 12.5.3 ESD n°7 car elle
contient des correctifs pour plusieurs erreurs signalées.
Tâches postérieures à la mise à niveau descendante
Une fois la procédure de base de mise à niveau descendante exécutée, les
modifications apportées à la version 12.5.4 persistent.
Procédures stockées système
Après avoir exécuté installmaster sur le serveur passé à la version antérieure,
toutes les procédures stockes système modifiées reviennent à leur état sous la
version 12.5.x. Les nouvelles procédures stockées introduites dans Adaptive
Server dans des versions postérieures à la version 12.5.x ne sont pas
supprimées. L'exécution de ces procédures stockées sur un binaire plus ancien
peut donner des résultats imprévisibles.
Jetons ou objets non reconnus
Les structures sur disque des procédures stockées, des triggers et des vues
peuvent contenir des jetons d'identité, des types de données et des références à
des objets qui ne sont pas comprises par les versions antérieures d'Adaptive
Server. Vous devez supprimer tous les objets compilés utilisant des
fonctionnalités introduites dans Adaptive Server après la version vers laquelle
vous effectuez la mise à niveau descendante.
72
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Si vous revenez à ne version antérieure à 12.5.4 d'Adaptive Server, Sybase
vous recommande d'utiliser la version 12.5.0.3. Celle-ci contient en effet un
code de gestion des erreurs pour les jetons non reconnus ou les objets
appartenant à des fonctionnalités de la version 12.5.4. Si Adaptive Server
12.5.0.3 tombe sur ces objets inconnus, il les traite en affichant un message
d'erreur significatif.
Ce code n'est pas fourni dans les versions d'Adaptive Server antérieures à
12.5.0.3. L'utilisation des nouvelles fonctionnalités peut entraîner un
comportement inexplicable, des messages d'erreur trompeurs et des traces de
piles.
Tables système
Après être revenu à un binaire antérieur à la version 12.5.4 :
•
Lorsque vous revenez à une version 12.5.0.x ou antérieure, les nouveaux
types de données date, date null, time et time null restent dans systypes,
mais vous ne pouvez pas les utiliser dans la version 12.5.0.3 et toute
tentative d'utilisation dans les versions 12.5.0.2 et antérieures provoque
une trace de pile. Reportez-vous à la procédure spéciale de mise à niveau
descendante vers Adaptive Server version 12.5.0.x pour éviter tout
problème lié à des nouveaux types de données.
•
sp_values est supprimé et recréé lorsque vous exécutez le script
installmaster de la version 12.5.x, de sorte que tous les nouveaux types sont
éliminés de cette table.
•
sysmessages contient toujours tous les nouveaux messages d'erreur, mais
ce n'est pas un problème car ils ne sont pas utilisés.
paramètre de configuration
De nouveaux paramètres de configuration ont été ajoutés à la version 12.5.4.
Lorsque vous lancez la précédente version d'Adaptive Server, utilisez l'ancien
fichier de configuration .cfg.
Si vous avez oublié d'exécuter le script installmaster de la version 12.5.x avant
de lancer Adaptive Server, un message d'erreur s'affiche au démarrage.
L'exécution de la version 12.5.x de installmaster supprime les paramètres de
configuration appartenant à la version 12.5.4, en éliminant les lignes
sysconfigures correspondant à des paramètres de configuration qui n'existent
pas dans syscurconfigs. Après l'exécution de installmaster, les messages d'erreur
n'apparaissent plus au démarrage du serveur.
Guide d’installation
73
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
Mots-clés
Deux mots-clés, func et function, ont été supprimés d'Adaptive Server 12.5.4,
ce qui permet de créer des identificateurs portant ces noms. Si vous ne les avez
pas utilisés en tant qu'identificateurs sous la version 12.5.4, aucune action n'est
nécessaire. Si vous l'avez fait, l'analyseur génère une erreur de syntaxe sous la
version 12.5.0.x car il interprète ces mots comme des mots-clés.
Pour plus d'informations, reportez-vous à la section « Etapes complémentaires
requises si vous avez utilisé des fonctionnalités de la version 12.5.4 avant la
mise à niveau descendante », page 75.
Retour à la version 12.5.0.x d'Adaptive Server
Exécutez uniquement la procédure suivante lorsque vous revenez à la version
12.5.0.x. Il est préférable de revenir à la version 12.5.0.3 car celle-ci peut
résoudre un certain nombre de conditions d'erreur survenant à la suite de la
mise à niveau descendante. Par contre, les versions antérieures d'Adaptive
Server ne peuvent pas gérer ces situations et donnent des résultats
imprévisibles.
Bien qu'il ne soit pas nécessaire de restaurer l'état précédent de systypes et
syscharsets, Sybase met à votre disposition la procédure stockée
sp_twelve_five_one pour le faire.
Une fois que vous êtes revenu à Adaptive Server version 12.5.0.x, supprimez
les nouveaux types de données de systypes et syscharsets et restaurez l'état
qu'avaient ces tables dans la version 12.5.0.x à l'aide de la procédure suivante.
1
Activez les mises à jour des tables système :
sp_configure "allow updates", 1
2
Supprimez les types de données de la version 12.5.4 :
sp_twelve_five_one "remove"
3
Désactivez les mises à jour des tables système :
sp_configure "allow updates", 0
Cette procédure marque également tous les objets procéduraux pour la
recompilation afin de s'assurer que la version d'Adaptive Server antérieure à
12.5.4 ne tombe pas sur des objets ou des types de données de la version 12.5.4.
74
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Etapes complémentaires requises si vous avez utilisé des
fonctionnalités de la version 12.5.4 avant la mise à niveau
descendante
Si vous annulez la version 12.5.4 après avoir utilisé certaines de ses
fonctionnalités, des étapes supplémentaires peuvent s'avérer nécessaires.
Certaines étapes doivent être accomplies avant le retour à une version
antérieure à 12.5.4 et d'autres immédiatement après la mise à niveau
descendante. Les points à prendre en considération sont répertoriés pour
chaque nouvelle fonctionnalité.
En général, aucune autre étape n'est nécessaire lorsque vous revenez à une
version d'Adaptive Server dans laquelle la fonctionnalité était déjà disponible.
Lorsque vous revenez à une version du serveur antérieure à celle dans laquelle
la fonctionnalité a été introduite, vous devez prendre en compte les points
suivants.
Colonnes cryptées
Si vous avez utilisé la fonctionnalité de colonnes cryptées de la version 12.5.4,
vous devez exécuter la procédure suivante dans la version 12.5.4 avant
d'effectuer la mise à niveau descendante. Procédez comme suit. Pour plus
d'informations, reportez-vous à la section « Instructions pour la mise à niveau
descendante d'Adaptive Server avec des colonnes cryptées », page 80.
Messagerie en temps réel
Supprimez toutes les procédures stockées, les vues et les triggers qui utilisent
des fonctions intégrées de messagerie pour la fonctionnalité Messagerie en
temps réel.
Pour plus d'informations sur la messagerie en temps réel, reportez-vous au
Real-time Data Services Messaging User's Guide.
Nouveaux ordres de tri
La mise à niveau de la version 12.5.0.3 à la version 12.5.4 ou supérieure
modifie syscharsets. Tous les ordres de tri (anciennement) destinés à être
utilisés avec unichar ont été réécrits en termes d'ID et de CSID, même si les
noms restent inchangés. Les autres ordres de tri (c'est-à-dire ceux que vous
avez chargé avec l'utilitaire charset ou le système frontale de l'interface
utilisateur graphique sqlloc) ne sont pas modifiés.
Guide d’installation
75
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
Dans la version 12.5.4, vous pouvez configurer UTF-8 avec un ordre de tri non
binaire. Si vous revenez à la version 12.5.0.3, ce serveur ne démarre pas et un
message indiquant que la combinaison jeu de caractères/ordre de tri n'est pas
prise en charge s'affiche. Par contre, les versions antérieures à 12.5.0.3, ne
possèdent pas de code de gestion des erreurs. De ce fait, aucun message ne
s'affiche, mais le système se comporte bizarrement. Le symptôme le plus
courant est que le serveur ne trouve rien lorsqu'il utilise des index sur les tables
système.
Pour résoudre ce problème :
•
Redémarrez le serveur 12.5.4.
•
Configurez UTF-8 avec l'ordre de tri binaire bin_utf8 (ID 50). N'utilisez
pas un autre ordre de tri binaire (il en existe trois) ; bin_utf8 est le seul
reconnu par les serveurs 12.5.0.3 et antérieurs.
A présent, lorsque vous démarrez le serveur 12.5.0.3, syscharsets est toujours
dans l'état 12.5.4. Si vous exécutez sp_helpsort, réécrivez syscharsets en vous
rapprochant le plus possible de ce qu'il était avant la mise à niveau.
Remarque Si vous exécutez sp_helpsort maintenant, puis que vous décidez de
repasser à la version 12.5.4, gardez à l'esprit que même si syscharsets est dans
l'état 12.5.0.3, la mise à niveau n'est pas réexécutée car elle a déjà été effectuée
une fois. Exécutez à nouveau sp_helpsort lorsque vous repassez à la version
12.5.4 pour mettre à jour la table syscharsets.
Analyseur Unicode
Si vous avez profité de la fonctionnalité d'analyseur Unicode par le biais de
l'utilisation explicite ou implicite de U&'syntax' (dans une procédure stockée,
par exemple), le texte de la procédure stockée est enregistré dans syscomments.
Si vous revenez à la version 12.5.0.3 et que le serveur doit effectuer une
recompilation à partir du texte de la requête, vous obtenez des erreurs de
syntaxe.
Par ailleurs, si vous profitez du fait que, dans la version 12.5.4, unichar n'a plus
besoin d'UTF-8, vous risquez d'avoir des plans de procédure stockées
contenant des conversions unichar-to-char. Dans la version 12.5.4, ces plans
sont traités sur un serveur non UTF-8. Dans les versions 12.5.0.3 et antérieures,
par contre, UTF-8 est la règle ; tout autre code provoque le renvoi d'une erreur
lors de la conversion et l'annulation de la transaction.
76
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Types de données date/time
Lorsque vous démarrez le serveur 12.5.4, les nouveaux types de données
système sont installés dans systypes. Si vous revenez à la version 12.5.0.3 :
•
Les nouveaux types restent dans systypes, mais le fonctionnement du
système ne sera pas affecté si vous ne les avez pas utilisés sur le serveur
12.5.4.
•
Vous ne pouvez pas créer d'objets avec date ou time car des contrôles
d'erreur ont été ajoutés.
•
Si le serveur tombe sur des jetons date/time, il affiche un message d'erreur.
•
Si le serveur trouve une procédure 12.5.4 qui accède à une table contenant
des types de données date/time, il génère une trace de pile.
Si vous êtes revenu à un serveur antérieur à la version 12.5.0.3, rien ne vous
empêche de créer des objets à l'aide des types date et time (dans la mesure où
il n'existe aucun code de gestion des erreurs à cette fin), mais c'est déconseillé
car toute opération sur ces objets (sélection ou insertion, par exemple) génère
une trace de pile.
Si vous avez créé des tables avec des colonnes date ou time dans la version
12.5.4, ou encore des procédures avec des paramètres date ou time, vous devez
supprimer les références à ces types de données avant de revenir à un serveur
antérieur à la version 12.5.4. Vous pouvez exécuter la commande suivante, qui
identifie les tables et procédures incriminées et vous conseille de supprimer les
références à ces tables/procédures ou d'utiliser la table alter pour modifier les
types :
sp_date_time_type
Si la commande sp_date_time_types ne trouve aucun objet date/time, elle
marque des objets procéduraux pour la recompilation, en supprimant toutes les
références internes à ces nouveaux types de données.
Tables sous-jacentes SQL
Si vous avez utilisé des tables sous-jacentes SQL avant de revenir à un serveur
d'une version antérieure à 12.5.4 et que vous :
•
Guide d’installation
Créez des vues avec des tables sous-jacentes SQL avec la version 12.5.4,
que vous revenez à la version ASE 12.5.0.3, puis que vous essayez
d'effectuer une sélection depuis la vue, un message d'erreur indiquant que
les tables sous-jacentes ne sont pas prises en charge dans cette version
s'affiche ;
77
Mise à niveau descente depuis la version 12.5.4
•
Créez des procédures stockées avec des tables sous-jacentes SQL dans la
version 12.5.4, que vous revenez à ASE 12.5.0.3 ou à une version
antérieure et que vous exécutez la procédure stockée, un message d'erreur
indiquant que l'objet (table sous-jacente SQL) n'existe pas s'affiche ;
•
Créez des vues avec des tables sous-jacentes SQL avec la version 12.5.4
et que vous revenez à une version antérieure à 12.5.0.3, vous obtenez des
erreurs de trace de pile.
XML natif
La fonctionnalité XML Services d'Adaptive Server inclut les nouvelles
fonctions intégrées et clauses suivantes :
•
Fonction intégréexmlextract
•
Fonction intégrée xmlparse
•
xmltest predicate
•
Clause for xml des commandes select
Si vous créez des vues ou des procédures stockées à l'aide d'une de ces
fonctionnalités sur un serveur 12.5.4, puis que vous revenez à la version
12.5.0.3, un message d'erreur indiquant que la fonctionnalité n'est pas prise en
charge dans cette version s'affiche. Si vous stockez des documents XML dans :
•
leur formulaire texte d'origine, vous pouvez les traiter sur Adaptive Server
12.5.4 et ASE 12.5.0.3 ;
•
le formulaire analysé généré par la fonction intégrée xmlparse, puis que
vous revenez à la version 12.5.0.3, ce formulaire sera inaccessible. Vous
devez d'abord régénérer le formulaire texte des documents XML sur le
serveur 12.5.4.
Par exemple, si une colonne appelée xmlindexed contient des données générées
dans Adaptive Server 12.5.4 par la fonction intégrée xmlparse, vous pouvez
régénérer le formulaire texte du document dans la colonne xmlsource à l'aide
de l'instruction SQL suivante, qui utilise la fonction intégrée xmlextract
d'Adaptive Server 12.5.4 :
update xmltab
set xmlsource = xmlextract("/", xmlindexed)
Vous pouvez ensuite exécuter une des opérations suivantes :
•
78
Traiter la colonne xmlsource directement à l'aide d'u processeur XQL Java,
en utilisant la méthode Java com.sybase.xml.xql.Xql.query, ou
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
•
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Mettre à jour la colonne xmlindexed avec le formulaire analysé adapté au
traitement à l'aide du processeur XQL Java, en utilisant l'instruction
suivante :
update xmltab
set xmlindexed = com.sybase.xml.xql.Xql.parse(xmlsource)
Si vous ne voulez pas ajouter la colonne xmlsource, vous pouvez combiner ces
étapes avec l'instruction SQL suivante dans ASE 12.5.4 :
update xmltab
set xmlindexed
= com.sybase.xml.xql.Xql.parse
(xmlextract("/", xmlindexed))
Avant l'exécution de cette instruction de mise à jour, la colonne xmlindexed
contient le formulaire analysé des documents générés par la fonction intégrée
xmlparse du serveur 12.5.4. Après l'instruction de mise à jour, cette colonne
contient le formulaire analysé des documents générés par la méthode Java
com.sybase.xml.xql.Xql.parse, qui sont adaptés au traitement dans Adaptive
Server12.5.0.3 avec la méthode Java com.sybase.xml.xql.Xql.query.
Un paramètre de configuration a été ajouté pour activer XML dans la version
12.5.4. La première fois que vous redémarrez le serveur avec la précédente
version, il est possible que le message 5859 s'affiche pour vous informer que le
paramètre est inconnu. Après avoir exécuté installmaster depuis la version
antérieure à 12.5.4, cet avertissement ne devrait plus apparaître.
Expansion automatique d'une base de données
Si vous avez installé les procédures d'expansion automatique des bases de
données de la version 12.5.4 à l'aide de installdbextend, puis que vous avez
appliqué la procédure associée au seuil à un ou plusieurs segments de la base
de données, les seuils risquent de ne pas fonctionner correctement en cas
d'application au segment de journal après une mise à niveau descendante vers
la version 12.5.0.3.
Pour supprimer tous les seuils d'expansion automatique qui pourraient exister
sur un ou plusieurs segments avant la mise à niveau descendante, utilisez la
commande suivante :
sp_dbextend 'clear', 'threshold'
Vous pouvez également désactiver l'ensemble de la fonctionnalité d'expansion
automatique à l'échelle du serveur sans modifier les règles existantes ou
supprimer des seuils. Exécutez les commandes suivantes à l'aide de sa_role :
Guide d’installation
79
Instructions pour la mise à niveau descendante d'Adaptive Server avec des colonnes cryptées
use master
go
sp_dbextend 'disable', 'database', 'server-wide'
go
Cela empêche les procédures associées au seuil d'agir même en cas de
déclenchement au moment de l'exécution.
Sybase vous recommande de laisser toutes les politiques et les seuils en place
et de simplement désactiver l'ensemble de la fonctionnalité à l'échelle du
serveur avant la mise à niveau descendante. Cela simplifie la réactivation de
l'expansion automatique si vous repassez à la version 12.5.4 par la suite.
Instructions pour la mise à niveau descendante
d'Adaptive Server avec des colonnes cryptées
Cette section décrit les différentes étapes de la mise à niveau descendante d'un
serveur 12.5.4 vers une version antérieure dans le cadre de colonnes cryptées.
Sauvegardez toutes vos bases de données et la $SYBASE et la zone de version
avant la mise à niveau descendante du serveur 12.5.4.
Si vous revenez à Adaptive Server version 12.5.3a, il n'est pas nécessaire de
préparer la base de données pour la mise à niveau descendante, et ce, que vous
ayez activé ou non des colonnes cryptées dans la version 12.5.4 d'Adaptive
Server.
Si vous revenez à Adaptive Server version 12.5.3 , il est préférable de retourner
à la version 12.5.3 ESD n°7 car celle-ci contient des correctifs pour un certain
nombre de conditions d'erreur.
Selon que enable encrypted columns a été configuré sur votre serveur, vous
devrez prendre des mesures différentes avant d'utiliser une version antérieure
d'Adaptive Server avec des bases de données 12.5.4.
Une manière de vous assurer que vous n'avez jamais configuré de colonnes
cryptées consiste à vérifier si la table système sysencryptkeys n'existe pas dans
l'une des bases de données. Si le catalogue n'existe pas, cela signifie que vous
n'avez jamais configuré de colonnes cryptées sur votre serveur.
80
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Mise à niveau descendante d'un serveur 12.5.4 vers une version
antérieure de 12.5.x lorsque aucune colonne cryptée n'a été
configurée
Utilisez la procédure suivante lors de la mise à niveau descendante depuis un
Adaptive Server 12.5.4 dans lequel aucune colonne cryptée n'a été configurée.
1
Démarrez le serveur 12.5.4 en mode « single-user » pour être certain
qu'aucun autre utilisateur ne puisse accéder à Adaptive Server tandis que
vous effectuez la mise à niveau descendante. Reportez-vous au guide
Utilitaires pour plus de détails sur le démarrage du serveur en mode
« single-user ».
2
Un utilisateur avec les rôles sso_role et sa_role doit exécuter la ligne
suivante :
sp_encryption remove_catalog
Cette procédure stockée supprime les nouvelles colonnes ajoutées dans
syscolumns de chaque base de données. Si sp_encryption parvient à
supprimer les nouvelles colonnes de syscolumns, il supprime également
l'enregistrement de l'élément de mise à niveau de sysattributes dans chaque
base de données. Si une base de données est indisponible, la commande
imprime un message d'erreur et sort. Vous devez mettre cette base de
données en ligne et exécuter à nouveau sp_encryption remove_catalog.
Guide d’installation
3
Supprimez la procédure stockée système sp_encryption de la base de
données sybsystemprocs.
4
Eteignez le serveur. Vous pouvez à présent utiliser un binaire d'Adaptive
Server 12.5.x à partir d'une version antérieure à 12.5.4.
5
Copiez le fichier RUN_SERVER vers une zone de version 12.5.x et
modifiez-le pour pouvoir utiliser le binaire du serveur de donnés de la zone
de version 12.5.x.
6
Redémarrez le serveur à l'aide du fichier RUN_SERVER modifié.
7
Exécutez la version 12.5.x de installmaster pour restaurer la version
originale des procédures stockées du système.
81
Instructions pour la mise à niveau descendante d'Adaptive Server avec des colonnes cryptées
Mise à niveau descendante d'un serveur 12.5.4 vers une version
antérieure de 12.5.x lorsque des colonnes cryptées ont été
configurées
Utilisez la procédure suivante pour la mise à niveau descendante d'un serveur
12.5.4 vers une version antérieure de 12.5.x lorsque des colonnes cryptées ont
été configurées.
1
Si les colonnes cryptées ne sont actuellement pas activées, le responsable
de la sécurité du système exécute la commande suivante :
sp_configure 'enable encrypted columns',1
2
Utilisez drop ou alter pour décrypter toutes les tables comportant des
colonnes cryptées dans toutes les bases de données. Le responsable de la
sécurité du système exécute la commande suivante dans chaque base de
données dans laquelle des clés de cryptage ont été créées afin de répertorier
toutes les clés de cryptage générées dans cette base de données :
sp_encryption help
Pour chaque clé listée, le responsable de la sécurité du système exécute les
commandes suivantes pour visualiser une liste des colonnes cryptées
possédant une clé donnée :
sp_encryption help, <keyname>, 'display_cols'
Pour chaque colonne cryptée, l'une des étapes suivantes doit être exécutée :
a
alter table pour décrypter les colonnes cryptées
b
alter table pour supprimer les colonnes cryptées
c
drop pour supprimer la table contenant les colonnes cryptées
Après avoir désactivé le cryptage des données, exécutez drop pour
supprimer la clé de cryptage.
3
Redémarrez le serveur en mode « single user » pour vous assurer qu'aucun
autre utilisateur ne pourra y accéder pendant la suppression d'une table
système. Reportez-vous au guide Utilitaires pour plus de détails sur le
démarrage du serveur en mode « single-user ».
4
Pour supprimer le catalogue sysencryptkeys et les nouvelles colonnes de
syscolumns de chaque base de données, un utilisateur avec le rôle sso_role
et sa_role doit exécuter la commande suivante :
sp_encryption remove_catalog
82
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 6
Mise à niveau descendante d'Adaptive Server
Si une base de données n'est pas disponible, la commande renvoie une
erreur et se ferme. Vous devez mettre cette base de données en ligne et
exécuter à nouveau sp_encryption remove_catalog.
S'il existe des colonnes cryptées par l'une des clés de sysencryptkeys, la
commande ne supprime pas sysencryptkeys, mais émet un message
d'erreur ou d'avertissement et passe à la base de données suivante. Si
sp_encryption parvient à supprimer sysencryptkeys et les nouvelles
colonnes de syscolumns, il supprime également les lignes suivantes de
sysattributes dans chaque base de données :
•
l'enregistrement de l'élément de mise à niveau qui a ajouté
sysencryptkeys ;
•
l'enregistrement de l'élément de mise à niveau qui a ajouté les
nouvelles colonnes dans syscolumns ;
•
le mot de passe de cryptage du système pour la base de données.
5
Supprimez la procédure stockée système sp_encryption de la base de
données sybsystemprocs.
6
Eteignez le serveur. Vous pouvez à présent utiliser un binaire d'Adaptive
Server 12.5.x à partir d'une zone de version antérieure à 12.5.4.
7
Copiez le fichier RUN_SERVER vers une zone de version 12.5.x et
modifiez-le pour pouvoir utiliser le binaire du serveur de donnés de la zone
de version 12.5.x.
8
Redémarrez le serveur à l'aide du fichier RUN_SERVER modifié.
9
Exécutez la version 12.5.x de installmaster pour restaurer la version
originale des procédures stockées.
Pour réactiver les colonnes cryptées lorsque vous revenez à la version 12.5.4,
configurez enable encrypted columns. Lors du redémarrage du serveur 12.5.4,
la table système sysencryptkeys et les nouvelles colonnes de syscolumns sont
réinstallées dans chaque base de données.
Problèmes de réplication avec la mise à niveau descendante
Lorsque vous effectuez une mise à niveau descendante sur un serveur sur
lequel la réplication est activée pour les bases de données contenant des
données cryptées, vous devez effectuer l'une des opérations suivantes avant de
lancer la procédure de mise à niveau descendante :
Guide d’installation
83
Instructions pour la mise à niveau descendante d'Adaptive Server avec des colonnes cryptées
1
Assurez-vous que toutes les données répliquées dans le journal de
transaction de la base de données primaire ont été transférées avec succès
vers la base de données en veille ou répliquée. Le processus permettant de
le faire dépend de l'application.
2
A l'aide des commandes suivantes, tronquez le journal de transactions
dans la base de données primaire et remettez à zéro le releveur de
coordonnées de RS pour cette base de données dans le Replication Server.
Dans la base de données primaire, exécutez la commande suivante :
sp_stop_rep_agent primary_dbname
dbcc settrunc ('ltm', 'ignore')
dump tran primary_dbname with truncate_only
dbcc settruc ('ltm', 'valid')
Quittez le Replication Server. Dans le RSSD du Replication Server,
exécutez :
rs_zeroltm primary_servername, primary_dbname
84
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
7
Résolution des problèmes
Ce chapitre fournit des instructions permettant de détecter et de résoudre
les problèmes signalés par les messages d'erreur d'installation.
Si vous ne trouvez pas dans ce chapitre le message d'erreur qui s'affiche
sur votre écran, reportez-vous au guide Error Messages and
Troubleshooting Guide.
Sujet
Présentation
Page
85
Emplacement des journaux d'erreurs
Solutions aux problèmes courants d'installation
86
87
Détection et résolution des problèmes liés à SySAM
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
95
97
Présentation
Pour les produits serveur Sybase, il existe deux catégories d'erreurs :
•
Les erreurs générées par l'installation, la mise à niveau et les
utilitaires de configuration.
•
Les erreurs générées par le serveur (Adaptive Server, Backup Server,
etc.)
Pour déterminer la cause d'une erreur, regardez d'abord dans le journal de
l'utilitaire afin d'identifier la tâche exécutée au moment de l'échec.
Consultez ensuite le journal des erreurs du serveur. Pour plus
d'informations, reportez-vous à la section « Emplacement des journaux
d'erreurs », page 86.
Tableau 7-1 répertorie les causes possibles et les solutions pour les
problèmes courants que vous pouvez rencontrer lors d'une première
installation ou d'une mise à niveau. Si les problèmes persistent,
recommencez l'installation ou la mise à niveau.
Guide d’installation
85
Emplacement des journaux d'erreurs
Si le programme d'installation ou svrbuild s'arrête de façon inattendue ou si
vous ne pouvez pas corriger le problème, reportez-vous au document Error
Messages and Troubleshooting Guide.
Tableau 7-1 : Instructions pour la détection et la résolution des
problèmes
Problème
Le programme d'installation
n'arrive pas à démarrer
Adaptive Server.
Cause possible et solution
L'impossibilité de démarrer Adaptive Server provient généralement d'un manque
d'espace disque ou RAM disponible.
Assurez-vous que vous satisfaites aux besoins en RAM. Si vous possédez la RAM
nécessaire, supprimez puis réinstallez toutes les applications sur le disque dur et
relancez le processus d'installation.
Après installation d'Adaptive Server, il doit rester 25 Mo d'espace disque libre sur
le lecteur de disque. Adaptive Server a besoin d'environ 18 Mo pour créer les
fichiers sur la mémoire partagée.
Vérifiez que vous êtes connecté en tant qu'administrateur système. Vous devez
vous connecter en tant qu'administrateur pour démarrer Adaptive Server.
Arrêtez Monitor Server avant de redémarrer Adaptive Server.
Après une mise à niveau
d'Adaptive Server, vous ne
pouvez pas utiliser svrbuild.
Le programme d'installation
n'arrive pas à se connecter à
l'Adaptive Server mis à niveau.
Le programme d'installation
détecte des conflits de mots
réservés.
La mise à niveau échoue.
Après avoir commencé la mise à niveau d'un serveur, il vous sera peut-être
impossible d'utiliser la même session svrbuild pour d'autres tâches. Quittez et
redémarrez svrbuild.
Après avoir commencé la mise à niveau d'un serveur, il vous sera peut-être
impossible d'utiliser la même session svrbuild pour d'autres tâches. Quittez et
redémarrez svrbuild.
Pour plus d'informations, reportez-vous à la section « Arrêt d'Adaptive Server
après une panne », page 90.
Pour plus d'informations, reportez-vous à la section « Restauration après l'échec
d'une mise à niveau », page 92.
Emplacement des journaux d'erreurs
Les informations présentes dans les journaux d'erreurs vous aident à
déterminer la raison et la solution possible d'un message d'erreur.
Utilitaires d'installation
Tableau 7-2 répertorie les emplacements par défaut des journaux d'erreurs pour
les utilitaires d'installation, de mise à niveau et de configuration.
86
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
Tableau 7-2 : Emplacements des journaux d'erreurs pour les utilitaires
d'installation
Utilitaire
InstallShield
Emplacement des journaux d'erreurs
$SYBASE/log.txt
srvbuild
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/srvbuildMMDD.NNN
srvbuildres
où MM est le mois, DD est la date et NNN est un nombre à trois
chiffres identifiant la session srvbuild
sqlloc
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/sqllocMMDD.NNN
sqllocres
sqlupgrade
• $SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/sqlupgradeMMDD.NNN
sqlupgraderes
• $SYBASE/$SYBASE_ASE/upgrade/upgrade.NNN (un fichier
temporaire créé par le processus de mise à niveau)
Serveurs Sybase
Tableau 7-3 répertorie les emplacements par défaut des journaux d'erreurs pour
chaque serveur Sybase.
Tableau 7-3 : Emplacement des journaux d'erreurs pour les serveurs
Sybase
Serveur
Chemin d'accès du journal des erreurs et nom de
fichier par défaut
Adaptive Server
Backup Server
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/nom_serveur.log
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/servername_back.log
Monitor Server
Le répertoire d'où est lancé Monitor Server. Le nom de
fichier du journal des erreurs est ms.log.
Le journal d'erreurs d'Adaptive Server.
serveur XP
Solutions aux problèmes courants d'installation
Si cette section ne traite pas du problème que vous rencontrez, reportez-vous
au document Error Messages and Troubleshooting Guide.
Impossible d'utiliser X-Windows
Si les utilitaires d'installation et de configuration ne s'affichent pas
correctement, vous devrez peut-être régler la résolution de votre moniteur.
Guide d’installation
87
Solutions aux problèmes courants d'installation
Pour passer à une taille de police plus petite, exécutez les commandes UNIX
suivantes :
%
%
%
%
%
?
?
?
%
cd $SYBASE/ASE-12_5
chmod +w xappdefaults
cd xappdefaults
chmod +w *
foreach i(*)
cat $i | sed -e "s/140/100/g" | sed -e "s/^#D/D/g" | sed -e "s/^#S/S/g" > p
mv p $i
end
Les utilitaires d'installation occuperont environ 25 pour cent d'espace fenêtre
en moins.
Impossible d'éjecter le CD-ROM du lecteur
Si vous n'arrivez pas à éjecter le CD-ROM du lecteur :
•
Regardez si le chemin d'accès du lecteur de CD est le répertoire en cours
(pwd) dans une fenêtre de terminal UNIX. Si c'est le cas, changez de
répertoire (cd).
•
Recherchez les processus sybhelp. Si ces processus existent, éliminez-les
à l'aide de la commande UNIX kill.
La variable d'environnement DISPLAY n'est pas correctement
définie
Ce message d'erreur signifie que la variable d'environnement DISPLAY sur la
machine distante n'est pas correctement définie pour l'affichage d'InstallShield
sur votre machine locale :
The DISPLAY environment variable is not set correctly.
Pour corriger le problème, entrez la commande suivante à l'invite UNIX de la
machine distante, où nom_hôte est le nom de la machine sur laquelle vous
voulez qu'apparaisse InstallShield (c'est-à-dire, votre machine locale) :
Pour C shell :
setenv DISPLAY host_name:0.0
Pour Bourne shell :
88
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
DISPLAY=host_name:0.0; export DISPLAY
Client non autorisé à se connecter au serveur
Si vous exécutez InstallShield et que vous obtenez ce message d'erreur, cela
signifie que la machine distante n'a pas l'autorisation d'afficher l'interface
utilisateur sur la machine locale où vous commencez à travailler :
Xlib: connection to "host_name" refused by server
Xlib: Client is not authorized to connect to Server
xhost: unable to open display "host_name"
Pour corriger le problème, entrez la commande suivante à l'invite UNIX de
votre machine locale, où machine_distante est le nom de la machine sur
laquelle vous exécutez InstallShield :
xhost +remote_machine
Redémarrez InstallShield.
Adresse déjà utilisée
Le message suivant obtenu à partir de la commande srvbuild signifie que vous
avez entré un numéro de port qui est déjà utilisé :
kernel: ninit: bind, Address already in use
Pour corriger le problème, entrez un numéro de port différent dans la fenêtre
srvbuild. La commande netstat -a affiche la liste des numéros de port utilisés.
Echec du démarrage d'Adaptive Server
La mémoire partagée du système d'exploitation n'a pas été définie avec une
taille suffisante.
Pour corriger le problème, reportez-vous au Chapitre 2, « Installation
d'Adaptive Server » pour obtenir des instructions sur le réglage de la valeur de
la mémoire partagée. Redémarrez le processus d'installation ou de mise à
niveau.
Guide d’installation
89
Solutions aux problèmes courants d'installation
Non démarrage d'InstallShield
Si InstallShield ne démarre pas, redémarrez-le à l'aide de :
"-is:javaconsole"
Cela a pour effet d'afficher tout message d'erreur sur la console, que l'utilisateur
peut ensuite corriger.
Impossible de démarrer XP Server
Vous pouvez recevoir le message suivant de XP Server, lorsqu'il est appelé par
la commande xp_cmdshell ou par une autre procédure stockée étendue :
Msg 11018, Level 16, State 1:
Procedure "xp_cmdshell", Line 2:
XP Server must be up for ESP to execute.
(return status = -6)
Vérifiez s'il existe une entrée XP Server dans la table sysservers d'Adaptive
Server. Si vous avez créé XP Server dans une session srvbuild autre que
Adaptive Server et si vous n'avez spécifié aucun Adaptive Serverlié, srvbuild ne
peut pas mettre à jour la table sysservers. Vous devez également vérifier que le
XP Server existe dans le fichier d'interface ou le serveur LDAP.
Utilisez sp_addserver pour ajouter une entrée à la table sysservers.
Arrêt d'Adaptive Server après une panne
Si la session d'installation ou de mise à niveau échoue après le démarrage
d'Adaptive Server, utilisez la commande shutdown :
1
Connectez-vous en tant que « sa ».
2
Arrêtez Adaptive Server à l'aide de la commande shutdown with nowait.
L'utilisation de l'option with nowait arrête Adaptive Server immédiatement,
sans attendre la fin de l'exécution des instructions SQL :
1> shutdown with nowait
2> go
90
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
restauration après l'échec d'une installation
Si l'installation échoue, le programme d'installation affiche des messages
d'erreur. Examinez les messages d'erreur et votre journal d'erreurs Adaptive
Server pour déterminer la cause de l'échec de l'installation. Pour les
emplacements par défaut des journaux d'erreurs, consultez le Tableau 7-3,
page 87.
Si l'installation échoue après création des fichiers
Si le programme d'installation s'arrête pendant la configuration d'Adaptive
Server :
1
Affichez le contenu du fichier journal généré par Adaptive Server. Pour les
emplacements par défaut des journaux d'erreurs, consultez le Tableau 7-3,
page 87.
2
Mettez en œuvre toutes les actions proposées pour corriger le problème.
3
Si l'installation échoue après que le programme d'installation ait créé des
fichiers du système d'exploitation, tel que le device master ou des fichiers
device de procédures système, supprimez-les.
4
Si l'installation échoue après que le programme d'installation a démarré
l'Adaptive Server que vous essayez d'installer, arrêtez ce serveur.
Utilisez asecfg pour redémarrer la configuration.
Résolution des problèmes d'installation des fichiers ressources
Si vous rencontrez des problèmes lors de la mise en place, de la configuration
ou de la mise à niveau d'Adaptive Server à l'aide de srvbuild[res], sqlloc[res] ou
sqlupgrade[res], il se peut que ces utilitaires n'aient pas laissé assez de temps à
Adaptive Serveur pour s'arrêter correctement.
Vous pouvez définir la variable d'environnement SYBSHUTWAIT de manière
à ce qu'elle oblige les utilitaires à attendre l'arrêt d'Adaptive Server. Par
exemple, la commande suivante oblige l'utilitaire à attendre 2 minutes pour
permettre à Adaptive Server de s'arrêter avant de poursuivre en passant à la
tâche suivante :
% setenv SYBSHUTWAIT 120
Guide d’installation
91
Solutions aux problèmes courants d'installation
Si Adaptive Server échoue au test préalable à la mise à niveau, sqlupgrade
affiche :
Server SERVER_NAME failed preupgrade eligibility test.
See log for more information.
1
Dans la fenêtre Upgrade (Mise à niveau), sélectionnez Exit (Quitter).
2
Examinez le fichier journal créé dans le répertoire
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs pour voir pourquoi Adaptive Server ou
SQL Server a échoué au test d'éligibilité préalable à la mise à niveau.
Après la résolution d'un problème, arrêtez Adaptive Server ou SQL Server
et utilisez la commande sqlupgrade pour terminer la session de mise à
niveau.
Restauration après l'échec d'une mise à niveau
Si le processus de mise à niveau échoue, le programme d'installation affiche
des messages d'erreur. Examinez les messages d'erreur et le journal d'erreurs
d'Adaptive Server pour déterminer la cause de l'échec de la mise à niveau. Pour
les emplacements par défaut des journaux d'erreurs, consultez le Tableau 7-2,
page 87.
Restauration à partir d'une sauvegarde
Vous aurez peut-être besoin de restaurer votre base de données après l'échec
d'une mise à niveau.
Si vous pensez que l'échec de la mise à niveau ou sa cause peut avoir
endommagé les bases de données, restaurez-les à partir des sauvegardes. Pour
plus d'informations sur la restauration des bases de données, reportez-vous au
Guide d'administration système.
Si vous pensez que vos bases de données peuvent être corrompues, quittez
sqlupgrade, mais n'essayez pas de relancer la session de mise à niveau tant que
les bases de données n'ont pas été restaurées à partir de la sauvegarde. Après
exécution complète de la restauration, relancez la mise à niveau.
92
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
Réexécution de la mise à niveau
Vous pourrez relancer la mise à niveau en toute sécurité, en fonction du
moment où la panne s'est produite au cours du processus. Si la panne s'est
produite pendant l'affichage du message : « Starting to upgrade Adaptive
Server » (Début de la mise à niveau d'Adaptive Server), vous pouvez relancer
le programme de mise à niveau en toute sécurité.
1
Essayez de résoudre le problème qui a entraîné l'échec.
2
Relancez la mise à niveau.
Si la mise à niveau échoue :
•
Avant le retour du message « Setting upgrade version to 12.5 », il peut être
nécessaire de restaurer votre sauvegarde de base de données la plus
récente et de redémarrer la mise à niveau.
•
Après le retour du message « Setting upgrade version to 12.5 », il n'est pas
nécessaire de redémarrer la mise à niveau. L'utilitaire d'installation
considère que la mise à niveau est terminée.
Aussi, il n'est pas nécessaire de restaurer une base de données à partir d'une
sauvegarde sauf si cette base de donnée a subi une panne lors de la mise à
niveau.
Enregistrement manuel de la mise à niveau
Si Adaptive Server n'a pas terminé l'enregistrement de la mise à niveau dans la
table sysattributes avant apparition de la panne.
1
Résolvez le problème qui a causé la panne.
Le premier message d'erreur indique la cause de l'échec. Si vous le pouvez,
résolvez le problème et passez à l'étape 2. Par exemple, on peut
généralement corriger une erreur 1105 à l'aide d'une commande dump
transaction. Toutefois, vous devrez peut-être signaler des problèmes plus
complexes au support technique de Sybase.
2
Exécutez les instructions SQL suivantes pour permettre à Adaptive Server
de terminer l'enregistrement de la mise à niveau :
1>
2>
3>
4>
5>
6>
Guide d’installation
declare @dbname varchar(30)
select @dbname = min(name)
from sysdatabases
while @dbname is not null
begin
online database @dbname
93
Solutions aux problèmes courants d'installation
7> select @dbname = min(name)
8> from sysdatabases
9> where name > @dbname
10> end
Si la cause de la panne est connue
Si les journaux ou les messages d'erreur indiquent clairement la cause de la
panne et que vous ne pensez pas que vos bases de données ont été
endommagées, vous pouvez essayer de résoudre le problème et de relancer
immédiatement la mise à niveau.
1
Quittez le programme sqlupgrade .
2
Mettez en œuvre les actions nécessaires pour résoudre le problème.
Si, par exemple, le journal des erreurs indique que la mise à niveau a
échoué à cause d'un manque d'espace dans vos bases de données
existantes, utilisez la commande alter database pour augmenter l'espace
base de données disponible.
3
Vous devrez peut-être arrêter Adaptive Server.
L'arrêt du serveur permet au programme d'installation de démarrer le
serveur et de relancer la session de mise à niveau.
4
Relancez sqlupgrade.
5
Sélectionnez l'option Upgrade Adaptive Server (Mettre à niveau Adaptive
Server) et poursuivez la mise à niveau.
Si la cause de la panne est inconnue
Si le processus de mise à niveau échoue de nouveau et que vous ne pouvez pas
déterminer la cause de la panne, consultez le journal d'erreurs pour trouver où
et quand la mise à niveau a échoué avant de contacter le support technique de
Sybase.
Par défaut, le fichier journal se trouve dans
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/errorlog.
94
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
Détection et résolution des problèmes liés à SySAM
Lorsque vous initialisez Adaptive Server avec le support SySAM, les
problèmes d'acquisition des licences ou de contact du logiciel de gestion des
actifs apparaissent dans le fichier journal des erreurs d'Adaptive Server,
lmgrd.log ($SYBASE/$SYBASE_SYSAM/log).
Tableau 7-4 décrit les messages d'erreur SySAM et propose des corrections
pour les problèmes courants.
Tableau 7-4 : Messages d'erreur SySAM
Message
Description
Action
Utilisez le fichier de
licence nomfichier.
Ce message identifie le
fichier de licence utilisé
par Adaptive Server.
C'est un message de démarrage normal, aucune action
n'est nécessaire.
La fonctionnalité
nom_fonctionnalité ne
possède pas de licence.
Aucune licence n'est
disponible pour la
fonctionnalité facultative
spécifiée.
Adaptive Server ne peut
pas trouver un fichier de
licence valide ou il ne peut
pas contacter le logiciel de
gestion des actifs pour
sortir une licence
ASE_SERVER.
Vous devez acheter et installer une licence valide pour
cette fonctionnalité avant de pouvoir l'utiliser.
L'initialisation du
gestionnaire de licences
échoue.
Le logiciel de gestion des
actifs ne s'est pas initialisé.
Reportez-vous au Guide de configuration pour obtenir
des instructions sur la manière de résoudre les
problèmes d'initialisation du gestionnaire de licences.
La fonctionnalité
nom_fonctionnalité est à
découvert n fois.
Toutes les licences de la
fonctionnalité spécifiée ont
déjà été sorties par les
autres serveurs.
Adaptive Server active la fonctionnalité facultative,
même si toutes les licences disponibles ont été utilisées
par d'autres serveurs. Contactez votre revendeur agréé
Sybase pour acheter une licence supplémentaire pour
cette fonctionnalité.
Avertissement : il n'existe
aucune licence valide pour
ASE_fonctionnalité et de
ce fait la fonctionnalité
fonctionnalité n'est pas
initialisée.
Aucune licence n'est
disponible pour la
fonctionnalité configurée.
Adaptive Server n'active pas la fonctionnalité
facultative tant qu'une licence valide n'a pas été obtenue.
Achetez et installez une licence pour la fonctionnalité.
Contactez votre revendeur agréé Sybase.
Il n'existe aucune licence
valide pour le produit du
serveur ASE. Le serveur
démarre avec toutes les
fonctionnalités
facultatives désactivées.
Guide d’installation
Lorsqu'Adaptative Server ne peut pas sortir une licence
ASE_SERVER, le serveur démarre mais n'active aucune
fonctionnalité facultative.
Si vous avez acheté une licence ASE_SERVER, assurezvous que l'installation a été faite. Assurez-vous
également que le fichier de licence existe et qu'il a été
défini dans LM_LICENSE_FILE.
95
Détection et résolution des problèmes liés à SySAM
Résolution des erreurs d'entrée de certificat de licence
Lorsque vous achetez des licences pour les produits Sybase Adaptive Server,
on vous donne un certificat Sybase Software Asset Management. Le certificat
comporte les informations suivantes pour chaque produit :
•
numéro de commande,
•
nom de la fonctionnalité,
•
nombre de fonctionnalités,
•
version du logiciel,
•
code d’autorisation,
•
description du produit.
Ces informations sont utilisées par SySAM pour créer le fichier de licence, les
nouvelles fonctionnalités autorisées étant rajoutées à la fin du fichier. Si les clés
de licence ne fonctionnent pas, il se peut que les informations entrées dans
l'application License Entry (lmgr) aient été tapées de manière incorrecte. Dans
ce cas, vérifiez la clé de licence en question (par exemple, ASE_HA) afin de
vous assurer que les informations sont correctes. Si vous trouvez une erreur,
corrigez-la à l'aide d'un éditeur de texte.
Voici une entrée de clé de licence exemple issue d'un fichier license.dat avec
des informations indiquant comment mapper les informations du fichier de
licence sur les informations qui apparaissent dans le certificat du logiciel
SySAM.
INCREMENT ASE_HA SYBASE 12.5 permanent 5A234B567C890\
OVERDRAFT=10000
ck=0
SN=30181-4
96
•
INCREMENT indique que le décompte de cette clé de licence sera ajouté
au décompte des autres clés de licence pour la même fonctionnalité (toutes
les clés de licence SYBASE utilisent INCREMENT).
•
ASE_HA est le nom de fonctionnalité entré.
•
SYBASE identifie cette clé de licence comme appartenant au démon
fournisseur SYBASE (respecte la casse, doit être en majuscules).
•
12.5 est la version de fonctionnalité entrée.
•
permanent indique que cette licence ne possède pas de date d'expiration
(certaines clés de licence en possèdent une).
•
5 est le nombre de fonctionnalités entré.
•
A234B567C890 est le code d'autorisation entré.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
•
OVERDRAFT=10000 indique que vous pouvez sortir plus de
fonctionnalités que votre licence ne vous le permet, mais vous serez averti
de l'utilisation excédentaire de votre licence (respecte la casse, doit être en
majuscules).
•
ck=0 est le total de contrôle (non utilisé et généralement égal à 0).
•
SN=30181-4 est le numéro de commande entré (respecte la casse, la partie
SN doit être en majuscules).
De nombreux champs de la clé de licence respectent la casse ; vous devez par
conséquent faire attention lorsque vous modifiez une clé de licence. La seule
fois que vous devez modifier une clé de licence est lorsque les valeurs ont été
entrées de manière incorrecte et que la clé est déclarée non valide. Toute
modification apportée à une clé de licence valide rend celle-ci non valide.
Le fichier se trouve dans $SYBASE/$SYBASE_SYSAM/licenses/license.dat.
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc
upgrade_object
Adaptive Server version 11.9.3 a introduit le processus de mise à niveau des
objets compilés sur la base de leur texte source. Les objets compilés sont :
•
les contraintes de vérification
•
valeurs par défaut
•
règles
•
les procédures stockées (y compris les procédures stockées étendues)
•
triggers
•
vues
Le texte source de chaque objet compilé est stocké dans la table syscomments
sauf s'il a été supprimé manuellement. Lors du processus de mise à niveau du
serveur, l'existence du texte source dans syscomments est vérifiée. Toutefois,
les objets compilés ne sont pas réellement mis à niveau tant qu'ils n'ont pas été
appelés.
Guide d’installation
97
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
Par exemple, si vous avez une procédure stockée définie par l'utilisateur
nomméelist_proc, la présence du texte source pour list_proc est vérifiée lors de
la mise à niveau vers Adaptive Server 12.5.x. La première fois que la procédure
list_proc est appelée après la mise à niveau, Adaptive Server détecte que l'objet
compilé list_proc n'a pas été mis à niveau. Adaptive Server recompile list_proc,
en se basant sur le texte source se trouvant dans syscomments. L'objet
nouvellement compilé est alors exécuté.
Les objets mis à niveau conservent les mêmes ID d'objet et les mêmes
autorisations que ceux qu'ils avaient avant leur mise à niveau.
Les objets compilés dont le texte source était masqué à l'aide de sp_hidetext
sont mis à niveau de la même manière que les objets dont le texte source n'est
pas masqué. Pour obtenir des informations sur la commande sp_hidetext,
reportez-vous au Manuel de référence : procédures.
Remarque Si vous effectuez une mise à niveau à partir d'installations 32 bits
pour utiliser un Adaptive Server 64 bits, la taille de chaque objet compilé
64 bits dans la table sysprocedures de chaque base de données augmente
d'environ 55 pour cent après la mise à niveau de l'objet. Le processus de
préparation à la mise à niveau calcule la taille exacte. Augmentez la taille des
bases de données mises à niveau en conséquence.
Pour vous assurer que les objets compilés ont été correctement mis à niveau
avant d'être appelés, vous pouvez les mettre à niveau manuellement à l'aide de
la commande dbcc upgrade_object. Pour plus d'informations, reportez-vous à
la section « Recherche des erreurs d'objet compilé avant passage en
production », page 98.
Recherche des erreurs d'objet compilé avant passage en
production
Les modifications effectuées dans des versions antérieures d'Adaptive Server
peuvent entraîner un comportement différent des objets compilés dans la
version 12.5.x ou ultérieure. Vous pouvez utiliser dbcc upgrade_object pour
rechercher les erreurs et les secteurs de problèmes potentiels suivants qui
peuvent nécessiter des modifications manuelles pour produire le
comportement adéquat :
98
•
Erreurs de mots réservés
•
Texte source manquant, tronqué ou corrompu
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
•
Erreurs d'identificateurs entre guillemets
•
Références de tables temporaires
•
select * - Sélection de secteurs de problèmes potentiels
Après examen des erreurs et des domaines de problèmes potentiels et leur
résolution, vous pouvez utiliser dbcc upgrade_object pour mettre à niveau
manuellement les objets compilés au lieu d'attendre que le serveur le fasse
automatiquement. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section
« Utilisation de dbcc upgrade_object », page 102.
Erreurs de mots réservés
Si dbcc upgrade_object trouve un mot réservé utilisé dans un nom d'objet d'un
objet compilé, il renvoie une erreur et cet objet n'est pas mis à niveau. Pour
réparer l'erreur, modifiez manuellement le nom de l'objet ou placez-le entre
guillemets, puis lancez la commande set quoted identifiers on. Puis, supprimez
l'objet compilé et recréez-le.
Par exemple, supposons que vous chargiez une base de données sauvegardée
d'Adaptive Server 11.5 dans Adaptive Server 12.5.x et que la sauvegarde
contienne une procédure stockée utilisant le mot « lock ». Lorsque vous
exécutez dbcc upgrade_object sur cette procédure stockée, la commande
renvoie une erreur car, bien que « lock » ne soit pas un mot réservé dans la
version 11.5, il le devient dans la version 11.9.2. Grâce à cet avertissement
préalable, vous pouvez modifier la procédure stockée et toute table associée
avant qu'elles ne soient utilisées dans un environnement de production.
Texte source manquant, tronqué ou corrompu
Si le texte source dans syscomments a été supprimé, tronqué ou endommagé de
toute autre manière, dbcc upgrade_object peut signaler des erreurs de syntaxe.
Si le texte source n'a pas été masqué, vous pouvez utiliser sp_helptext pour
vérifier que le texte source est complet. Si le texte a été tronqué ou endommagé,
supprimez-le puis recréez l'objet compilé.
Erreurs d'identificateurs entre guillemets
dbcc upgrade_object renvoie une erreur d'identificateur entre guillemets si :
•
Guide d’installation
L'objet compilé a été créé dans une version antérieure à 11.9.2 avec des
identificateurs actifs entre guillemets (commande set quoted identifiers on).
99
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
•
Les identificateurs entre guillemets ne sont pas actifs (commande set
quoted identifiers off) dans la cession actuelle.
Pour éviter cette erreur, activez les identificateurs entre guillemets avant de
lancer dbcc upgrade_object. Lorsque des identificateurs entre guillemets sont
actifs, vous devez utiliser des guillemets simples au lieu des guillemets doubles
pour les mots clés dbcc upgrade_object entre guillemets.
Si des erreurs d'identificateur entre guillemets se produisent, utilisez la
commande set pour activer quoted identifiers puis exécutez dbcc upgrade_object
pour mettre à niveau l'objet.
Pour les objets créés dans la version 11.9.2 ou ultérieure, le processus de mise
à niveau active ou désactive automatiquement les identificateurs entre
guillemets selon le cas.
Remarque Les identificateurs entre guillemets ne sont pas identiques aux
constantes littérales entre guillemets doubles. Ces dernières ne nécessitent pas
d'actions spécifiques avant la mise à niveau.
Références de tables temporaires
Si un objet compilé tel qu'une procédure stockée ou un trigger fait référence à
une table temporaire (#temp nom_table) créée hors du corps de l'objet, la mise
à niveau échoue et dbcc upgrade_object renvoie une erreur. Pour corriger cette
erreur, créez la table temporaire exactement comme le prévoit l'objet compilé,
puis exécutez dbcc upgrade_object de nouveau. Ce n'est pas nécessaire si l'objet
compilé est mis à niveau automatiquement lorsqu'il est appelé.
select * - Sélection de secteurs de problèmes potentiels
Dans Adaptive Server version 11.9.3 et ultérieure, les résultats d'une clause
select * dans une procédure stockée, un trigger ou une vue créé dans une
version antérieure d'Adaptive Server peuvent être différents de ce que vous
avez prévu.
Pour plus d'informations sur les modifications, reportez-vous au Manuel de
référence : Commandes.
Si dbcc upgrade_object trouve une clause select * dans le bloc de requête le plus
externe d'une procédure stockée, il renvoie une erreur et ne met pas l'objet à
niveau.
Prenons comme exemple les procédures stockées suivantes :
100
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
create procedure myproc as
select * from employees
go
create procedure yourproc as
if exists (select * from employees)
print "Found one!"
go
dbcc upgrade_object renvoie une erreur sur myproc parce que myproc possède
une instruction comportant une clause select * dans le bloc de requête le plus
externe. Cette procédure n'est pas mise à niveau.
dbcc upgrade_object ne renvoie pas d'erreur sur yourproc parce que la clause
select * se trouve dans une sous-requête. Cette procédure est mise à niveau.
Détermination de la
nécessité de modifier
select * ou non dans
les vues
Si dbcc upgrade_object signale l'existence de select * dans une vue, comparez
les résultats en sortie de syscolumns pour la vue d'origine aux résultats de la
table pour déterminer si des colonnes ont été ajoutées ou supprimées de la table
depuis la création de la vue.
Prenons par exemple l'instruction suivante :
create view all_emps as select * from employees
Avant de mettre à niveau la vue all_emps, utilisez les requêtes suivantes pour
déterminer le nombre de colonnes dans la vue d'origine et le nombre de
colonnes dans la table mise à jour :
select name from syscolumns
where id = object_id("all_emps")
select name from syscolumns
where id = object_id("employees")
Comparez les résultats des deux requêtes. Si la table contient plus de colonnes
que la vue et si la conservation des résultats antérieurs à la mise à niveau de
l'instruction select * est importante, remplacez l'instruction select * par une
instruction select avec des noms de colonnes spécifiques. Si la vue a été créée
à partir de plusieurs tables, vérifiez les colonnes dans toutes les tables qui
composent la vue et réécrivez l'instruction select si nécessaire.
Avertissement ! N'exécutez pas d'instruction select * à partir de la vue. Si vous
le faites, la vue est mise à niveau et les informations concernant les
informations des colonnes d'origine dans syscolumns sont écrasées.
Autre moyen de déterminer la différence entre les colonnes d'une vue et celles
des nouvelles tables : exécuter sp_help sur la vue et les tables qui composent la
vue.
Guide d’installation
101
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
Cette comparaison ne marche que pour les vues et pas pour les autres objets
compilés. Pour déterminer si les instructions select * dans les autres objets
compilés doivent être corrigées, examinez le texte source de chaque objet
compilé.
Utilisation de dbcc upgrade_object
dbcc upgrade_object [ ( idbase | nombase
[, ['basededonnées.[propriétaire].]nom_objet_compilé' |
'check' | 'default' | 'procedure' | 'rule' |
'trigger' | 'view'
[, 'force' ] ] ) ]
Syntax
où :
•
idbase spécifie l'ID de la base de données. Si vous ne spécifiez pas idbase,
tous les objets compilés dans la base de données actuelle seront mis à
niveau.
•
nombase spécifie le nom de la base de données. Si vous ne spécifiez pas
nombase, tous les objets compilés de la base de données actuelle seront
mis à niveau.
•
nom_objet_compilé est le nom d'un objet compilé spécifique que vous
souhaitez mettre à niveau. Si vous utilisez le nom qualifié, nombd et
basededonnées doivent correspondre et vous devez mettre le nom qualifié
entre guillemets. Si la base de données contient plusieurs objets compilés
portant le même nom, utilisez le nom qualifié. Sinon, tous les objets
possédant le même nom sont analysés et, si aucune erreur n'est trouvée,
mis à niveau.
•
check met à niveau toutes les règles et les contraintes de vérification. Les
contraintes d'intégrité référentielle ne sont pas des objets compilés et ne
nécessitent pas de mise à niveau.
102
•
default met à niveau toutes les valeurs par défaut déclaratives et les valeurs
par défaut créées avec la commande create default.
•
procedure met à niveau toutes les procédures stockées.
•
rule met à niveau toutes les règles et les contraintes de vérification.
•
trigger met à niveau tous les triggers.
•
view met à niveau toutes les vues.
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
Les mots clés check, default, procedure, rule, trigger et view spécifient les
classes des objets compilés à mettre à niveau. Lorsque vous spécifiez une
classe, tous les objets de cette classe, dans la base de données spécifiée,
sont mis à niveau, sous réserve que dbcc upgrade_object ne trouve aucune
erreur ou secteur de problèmes potentiels.
•
force spécifie que vous souhaitez mettre à niveau l'objet spécifié même s'il
contient une clause select *. N'utilisez pas force à moins d'être certain que
l'instruction select * ne renverra pas de résultats inattendus. L'option force
ne met pas à niveau des objets qui contiennent des mots réservés, des
textes sources tronqués ou manquants, qui font référence à des tables
temporaires qui n'existent pas ou qui ne correspondent pas au paramètre
d'identificateur entre guillemets. Vous devez résoudre ces objets avant leur
mise à niveau.
Remarque Si set quoted identifiers est défini sur la valeur on, utilisez des
guillemets simples pour les mots clés. Si set quoted identifiers est défini sur la
valeur off, vous pouvez utiliser des guillemets doubles ou simples.
Examples
dbcc upgrade_object
Met à niveau tous les objets compilés dans la base de données active.
dbcc upgrade_object(listdb, 'procedure')
Met à niveau toutes les procédures stockées dans la base de données listdb. Des
guillemets simples sont utilisés pour procedure parce que set quoted identifiers
est défini sur la valeur on.
dbcc upgrade_object(listdb, "rule")
Met à niveau toutes les règles et les contraintes de vérification dans la base de
données listdb. Des guillemets doubles sont utilisés pour rule parce que set
quoted identifiers est défini sur la valeur off.
dbcc upgrade_object(listdb, list_proc)
Met à jour toutes les procédures stockées nommées list_proc dans la base de
données listdb.
dbcc upgrade_object(listdb,
"listdb.jkarrik.list_proc")
Met à jour la procédure stockée list_proc, qui appartient à l'identifiant de
connexion « jkarrik ».
dbcc upgrade_object(master,
"listdb.jkarrik.list_proc")
Guide d’installation
103
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
Renvoie une erreur parce que la valeur de nombd est master et la valeur de
basededonnées est listdb. Ces valeurs doivent concorder.
Permissions
Seul le propriétaire de la base de données ou un administrateur système peut
exécuter dbcc upgrade_object. Le propriétaire de la base de données peut
mettre à niveau ses propres objets dans la base de données.
Les objets mis à niveau conservent le même propriétaire que celui qu'ils
avaient avant leur mise à niveau.
Augmentation de la taille du segment de journal
Vous pouvez spécifier que tous les objets compilés d'une classe spécifique
doivent être mis à niveau en une seule exécution de dbcc upgrade_object ; vous
pouvez, par exemple, mettre à niveau tous les triggers en utilisant le mot clé
trigger. Toutefois, même si vous n'utilisez qu'une seule commande dbcc, la mise
à niveau de chaque objet est enregistrée dans une transaction distincte ;
l'ancienne ligne est supprimée de sysprocedures et une nouvelle ligne est
inscrite. De ce fait, si vous exécutez dbcc upgrade_object sur un grand nombre
d'objets compilés, votre système peut ne pas avoir assez d'espace de
journalisation. Augmentez la taille du segment journal dans les bases de
données dans lesquelles vous envisagez d'exécuter cette commande afin de
disposer de l'espace suffisant pour consigner dans le journal toutes les mises à
niveau.
Rapports d'erreurs
Pour envoyer tous les résultats de dbcc upgrade_object dans la fenêtre, un
administrateur système peut exécuter dbcc traceon(3604). Sybase vous
conseille d'utiliser cette commande si vous pensez que les résultats des
messages d'erreur peuvent dépasser la capacité du journal d'erreurs.
Utilisation des sauvegardes de bases de données dans les mises à
niveau
Mise à niveau avec sauvegarde et chargement
Vous pouvez charger les sauvegardes de bases de données et les journaux des
transactions et mettre à niveau les bases de données.
Quelques points à prendre en compte :
104
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 7
Résolution des problèmes
•
La mise à niveau a besoin d'espace pour copier les données et consigner
les modifications apportées aux tables système pendant le processus de
mise à niveau. Si la base de données source dans la sauvegarde était
presque pleine, le processus de mise à niveau peut échouer par manque
d'espace. Bien que ceci soit généralement rare, vous pouvez utiliser alter
database pour accroître l'espace libre dans l'éventualité d'erreurs dues à un
manque d'espace.
•
Après rechargement d'une ancienne sauvegarde, exécutez
sp_checkreswords à partir de la nouvelle installation sur la base de données
chargée afin de rechercher les mots réservés.
Mise à niveau des objets compilés dans les sauvegardes de bases de données
Lorsque vous chargez une sauvegarde de base de données créée dans une
version antérieure à celle de l'Adaptive Server actuel, vous n'avez pas besoin
d'effectuer les tâches préalables à la mise à niveau avant de charger la
sauvegarde. De ce fait, vous ne recevrez aucune notification si les objets
compilés de votre sauvegarde de base de données n'ont pas leur texte source.
Après chargement d'une sauvegarde de base de données, exécutez
sp_checksource pour vérifier l'existence du texte source pour tous les objets
compilés dans la base de données. Vous pouvez alors soit autoriser la mise à
niveau des objets compilés au moment de leur exécution, soit exécuter dbcc
upgrade_object pour rechercher les problèmes potentiels et mettre à niveau les
objets manuellement.
Pour obtenir des informations sur l'utilisation de sp_checksource, reportezvous au Manuel de référence : procédures.
Vérification de la mise à niveau d'un objet compilé
Pour déterminer si un objet compilé doit être mis à niveau, choisissez une des
solutions suivantes :
Guide d’installation
•
Examinez la colonne sysprocedures.version. Si l'objet a été mis à niveau,
cette colonne contient le nombre 12500.
•
Si vous mettez à niveau vers une taille de pointeur de 64 bits dans la même
version, examinez la colonne sysprocedures.status. Elle contiendra un
paramètre de bit hexadécimal de 0x2 pour indiquer que l'objet utilise des
pointeurs 64 bits. Si la valeur de bit n'est pas définie, l'objet est un
objet 32 bits, ce qui signifie qu'il n'a pas été mis à niveau.
105
Mise à niveau des objets compilés à l'aide de dbcc upgrade_object
106
Adaptive Server Enterprise
CH A PI T R E
8
Suppression d'Adaptive Server
Dans cette version d'Adaptive Server, la technologie d'installation est
différente de celle utilisée pour Adaptive Server 12.0 et 12.5.
Le programme d'installation actuel est basé sur InstallShield MultiPlatform Edition et utilise la fonctionnalité de désinstallation intégrée. Le
principe de base du programme de désinstallation est que seules les
actions qui ont été effectuées par InstallShield sont supprimées lors du
processus de désinstallation. Cela signifie que les fichiers ou les entrées
de registre créés après l'installation ne sont pas supprimés par le
programme de désinstallation et qu'ils doivent être supprimés par
l'utilisateur une fois la désinstallation terminée. Dans la mesure du
possible, ces actions sont identifiées dans ce chapitre.
En-tête
Désinstallation d'Adaptive Server 12.5.4
Page
107
Suppression d'un Adaptive Server existant
109
Désinstallation d'Adaptive Server 12.5.4
Remarque L'assistant UninstallDeletePanel vous invite à supprimer des
fichiers utilisateur en mode de désinstallation graphique ou console. Cette
option n'est toutefois pas disponible en mode de désinstallation silencieux.
Guide d’installation
1
Arrêtez tous les serveurs avant d'exécuter le programme de
désinstallation. Reportez-vous à la section « Démarrage et arrêt des
serveurs » dans le Manuel de configuration.
2
Vous pouvez trouver le programme de désinstallation dans les
répertoires suivants des produits :
•
uninstall/ASESuite
•
uninstall/PCClient
•
uninstall/SDK
107
Désinstallation d'Adaptive Server 12.5.4
•
uninstall/OpenServer
Lancez le programme de désinstallation en exécutant les étapes suivantes :
a
Accédez au répertoire SYBASE.
b
Localisez le fichier SYBASE.csh ou SYBASE.sh adéquat.
c
Exécutez le programme de désinstallation en entrant :
./_uninstall/ASESuite/uninstall
3
Lorsque la fenêtre de bienvenue apparaît, cliquez sur Suivant pour
continuer.
4
La fenêtre de sélection des composants s'affiche avec tous les composants
sélectionnés. Désélectionnez les composants en cliquant sur la case à
cocher afin d'effacer la coche. Cliquez sur Suivant pour continuer.
5
Une fenêtre récapitulative affiche ce qui est sur le point d'être désinstallé.
Cliquez sur Suivant pour continuer.
6
Une fenêtre apparaît indiquant que le processus de désinstallation est en
cours d'exécution. Il n'y a pas de barre de progression.
Remarque Il se peut qu'un ou plusieurs affichages contextuels
apparaissent indiquant qu'un fichier a été modifié après avoir été installé
et demandant la confirmation de sa suppression.
7
Lorsque le processus de désinstallation est terminé, une fenêtre de clôture
apparaît. Cliquez sur Terminer pour quitter le programme de
désinstallation.
Il y a cinq répertoires que le programme de désinstallation ne peut pas
supprimer. Il s'agit des répertoires _JVM (la machine virtuelle Java, dont le
programme de désinstallation a besoin) les répertoires dans lesquels les
programmes de désinstallation se trouvent. Vous devez supprimer ces
répertoires manuellement. Le programme de désinstallation ne supprime pas
les devices de base de données qui peuvent se trouver dans le répertoire
SYBASE ou ailleurs. Vous devez les supprimer vous-même, à moins que vous
ne planifiez de réinstaller Adaptive Server et de réutiliser ces devices de base
de données.
108
Adaptive Server Enterprise
CHAPITRE 8
Suppression d'Adaptive Server
Suppression d'un Adaptive Server existant
1
Pour supprimer un Adaptive Server existant, à l'invite d'une ligne de
commande, entrez :
rm servername.*
2
Placez-vous dans le répertoire $SYBASE/$SYBASE_ASE/install et
exécutez les commandes suivantes :
rm RUN_servername.*
rm servername.*
Guide d’installation
3
Modifiez $SYBASE/interfaces pour supprimer toutes les références à
l'Adaptive Server.
4
Si vous avez utilisé des fichiers du système d'exploitation pour les devices
de base de données, supprimez-les.
109
Suppression d'un Adaptive Server existant
110
Adaptive Server Enterprise
A NN EX E
A
Autres méthodes d'installation
Installation sur des consoles (mode non GUI)
Si aucun périphérique d'affichage graphique n'est disponible ou que vous
souhaitez, pour une raison quelconque, exécuter le programme
d'installation sans l'interface utilisateur graphique (GUI), vous pouvez
lancer InstallShield en mode console ou non GUI. Pour cela, ajoutez
l'argument de ligne de commande -console lors de l'appel du programme
d'installation. Dans les cas où InstallShield démarre automatiquement,
sélectionnez Annuler pour annuler l'installation en mode GUI et lancez le
programme d'installation à partir d'un terminal ou d'une console. Puis :
1
Sélectionnez le CD-ROM comme répertoire par défaut.
2
Exécutez le programme d'installation avec l'argument de ligne de
commande -console :
setup -console
La procédure d'installation est identique à celle d'une installation normale
en mode GUI, à l'exception du fait que l'affichage est envoyé vers une
fenêtre de terminal et que les réponses sont entrées à l'aide du clavier.
Installation en mode silencieux
Une installation en mode silencieux (parfois appelée installation sans
assistance) s'effectue en exécutant InstallShield et en fournissant un
fichier de réponses contenant les réponses à toutes les questions posées
par InstallShield. Il existe deux méthodes permettant de générer un fichier
de réponses pour InstallShield. La première consiste à exécuter
InstallShield en mode GUI et à enregistrer toutes les réponses dans un
fichier de réponses. Ce fichier de réponses peut ensuite être modifié à
l'aide d'un éditeur afin de personnaliser les réponses si nécessaire.
Guide d’installation
111
Installation en mode silencieux
La seconde méthode consiste à exécuter InstallShield et à lui faire écrire un
modèle sous la forme d'un fichier dans un éditeur et à fournir des réponses pour
chaque question. InstallShield est ensuite appelé avec le fichier de réponses,
dont la lecture permet de répondre à toutes les questions posées.
Pour effectuer l'installation en mode silencieux à l'aide du fichier de ressources
créé en exécutant InstallShield lors du processus d'installation :
1
Sélectionnez le CD-ROM comme répertoire par défaut.
2
Exécutez le programme d'installation avec la commande -options-record
nomfichier :
setup –options-record session1.txt
3
Exécutez l'installation en enregistrant toutes les réponses.
4
Modifiez le fichier de réponses en le personnalisant selon vos besoins.
5
Exécutez le programme d'installation avec les arguments de ligne de
commande -option nomfichier et -silent . Vous devez également inclure
l'argument -W qui indique que vous acceptez le contrat de licence.
./setup -options "/tmp/neals_install.txt" -W
SybaseLicense.agreeToLicense=true -silent
Si vous utilisez un fichier de réponses modèle, ignorez l'étape trois et
remplacez l'étape deux ci-dessus par la suivante :
Setup –options-template <response-file-name>
Dans l'un ou l'autre cas, il est possible de personnaliser la configuration des
serveurs ou de sélectionner une installation par défaut en utilisant les valeurs
de configuration par défaut.
A l'exception de l'absence des écrans de l'interface utilisateur graphique, toutes
les actions de l'application InstallShield sont identiques et le résultat d'une
installation en mode silencieux est exactement le même que celui d'une
installation en mode GUI effectuée avec les mêmes réponses.
Remarque La valeur de -options, -options-template et de -optionsrecord doit spécifier un chemin d'accès absolu.
112
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE A
Autres méthodes d'installation
Configuration à l'aide de fichiers de ressources
Vous pouvez créer un serveur Adaptive Server ou Backup Server en utilisant
les valeurs spécifiées dans un fichier de ressources définissant les attributs du
serveur.
Les fichiers de ressources sont des fichiers modèles au format ASCII qui
contiennent des variables de configuration. Pour utiliser les fichiers modèles,
modifiez le fichier de ressources, remplacez les variables par les valeurs de
votre choix, puis exécutez l'utilitaire svrbuildres. L'utilitaire svrbuildres utilise
des variables pour créer des serveurs.
Les fichiers de ressources permettent de créer des serveurs en mode batch.
Vous pouvez créer des serveurs sur plusieurs systèmes à partir du même fichier
de ressources, en modifiant certaines valeurs de ce fichier. Dans un même
fichier de ressources, vous ne pouvez créer qu'un serveur à la fois.
Les fichiers du serveur doivent être présents sur l'ordinateur avant la création
des serveurs. Utilisez les procédures décrites dans le Chapitre 2, « Installation
d'Adaptive Server ».
Pour installer un serveur Adaptive Server ou Backup Server à l'aide de fichiers
de ressources :
1
Editez un fichier de ressources, en suivant la procédure décrite à la section
« Configuration à partir d'un fichier de ressources », page 113.
2
Exécutez l'utilitaire srvbuildres en utilisant le fichier de ressources modifié
et en suivant les instructions de la section « Utilisation de srvbuildres »,
page 117.
Configuration à partir d'un fichier de ressources
Vous pouvez installer Adaptive Server par le biais d'un fichier de ressources.
Utilisez :
•
soit le fichier de ressources modèle fourni avec le logiciel,
•
soit le fichier de ressources créé par l'utilitaire srvbuild.
Edition d'un fichier de ressources modèle
Les fichiers de ressources modèles permettant de créer des serveurs Adaptive
Server et Backup Server sont inclus dans votre suite Adaptive Server à
l'emplacement suivant :
Guide d’installation
113
Configuration à l'aide de fichiers de ressources
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/sample_resource_files.
Editez ces fichiers en spécifiant les attributs des serveurs que vous souhaitez
créer.
Notez que :
•
Si vous utilisez USE-DEFAULT comme nom de serveur Adaptive Server,
l'utilitaire remplace le nom de l'ordinateur sur lequel il est exécuté par
celui du serveur. Si vous utilisez USE-DEFAULT, ne créez pas d'entrées
Backup Server dans le fichier de ressources. Elles seront créées
automatiquement avec le nom par défaut.
•
Pour créer un serveur portant un nom différent, modifiez le nom de
l'Adaptive Server en utilisant le nouveau nom, suivi de l'extension
« _BK » pour Backup Server. Ainsi, le Backup Server de PIANO serait
PIANO_BK.
•
La taille du device master doit être d'au moins 30 Mo.
•
La taille du device de procédure système et de la base de données
sybsystemprocs doit être d'au moins 132 Mo.
•
Les entrées d'audit du fichier de ressources ne sont pas prises en charge et
ne seront pas traitées par l'utilitaire. Pour activer la fonction d'audit,
reportez-vous au document Configuration d'Adaptive Server Enterprise.
Edition d'un fichier de ressources créé par srvbuild
Vous pouvez créer un fichier de ressources en exécutant l'utilitaire srvbuild. Le
système écrit un nouveau fichier contenant les valeurs que vous avez spécifiées
pour l'Adaptive Server ou le Backup Server dans :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/init/logs/srvbuildMMDD.VVV-servername.rs.
Editez ces fichiers en spécifiant les attributs des serveurs que vous souhaitez
créer.
Avertissement ! Prenez soin de modifier le fichier de ressources généré par
srvbuild afin de modifier les attributs, tels que les noms de device, qui sont
susceptibles d'être différents sur un autre système.
114
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE A
Autres méthodes d'installation
Attributs du fichier de ressources Adaptive Server
Tableau A-1 présente les attributs du fichier de ressources Adaptive Server,
leurs valeurs par défaut et d'autres options.
Les attributs en gras sont obligatoires.
Toutes les valeurs alphabétiques font la distinction majuscules/minuscules.
Le préfixe du nom de l'attribut varie selon que le fichier de ressources a été créé
par srvbuild ou par sybinit (à partir d'un serveur SQL Server d'une version
antérieure à la version 11.5). La commande srvbuildres ignore le préfixe lors du
traitement du fichier de ressources.
Les noms d'attribut du Tableau A-1 sont les noms fournis dans le fichier de
ressources modèle inclus dans votre suite Adaptive Server.
Tableau A-1 : Attributs du fichier de ressources Adaptive Server
Attribut
sybinit.release_directory
sybinit.product
sqlsrv.server_name
sqlsrv.new_config
sqlsrv.do_add_server
Valeur par défaut [autres options]
Valeur de $SYBASE sur votre site
sqlsrv
nom_serveur
oui (valeur obligatoire)
oui [non]
(vers le fichier interfaces)
sqlsrv.network_protocol_list
tcp [spx]
sqlsrv.network_hostname_list
nom d'hôte
port_number
sqlsrv.network_port_list
sqlsrv.master_device_physical_name
sqlsrv.master_device_size
sqlsrv.master_database_size
sqlsrv.errorlog
sqlsrv.do_upgrade
sqlsrv.sybsystemprocs_device_physical_name
sqlsrv.sybsystemprocs_device_size
sqlsrv.sybsystemprocs_database_size
nom_physique_device_sqlsrv.sybsytemdb
taille_du_device_sqlsrv.sybsystemdb
taille_base_de_données_sqlsrv.sybsystemdb
sqlsrv.default_backup_server
Guide d’installation
chemin_et_nom_du_device_master
30 (Mo)
6 (Mo)
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/nom_serveur.log
non (valeur obligatoire)
chemin_et_nom_du_device_sybsystemprocs
132 (Mo)
100 (Mo)
chemin_et_nom_du_device_ sybsystemdb
5 (Mo)
5 (Mo)
nom_serveur_BS
115
Configuration à l'aide de fichiers de ressources
Attributs du fichier de ressources Backup Server
Tableau 0-1 présente les attributs du fichier de ressources Backup Server, leurs
valeurs par défaut et d'autres options.
Les attributs en gras sont obligatoires.
Toutes les valeurs font la distinction majuscules/minuscules.
Le préfixe du nom de l'attribut varie selon que le fichier de ressources a été créé
par srvbuild ou par sybinit (à partir d'un Adaptive Server d'une version
antérieure à la version 11.5). La commande srvbuildres ignore le préfixe lors du
traitement du fichier de ressources.
Les noms d'attribut du Tableau A-2 sont les noms fournis dans le fichier de
ressources modèle inclus dans votre suite Adaptive Server.
Tableau A-2 : Attributs du fichier de ressources Backup Server
Attribut
Valeur par défaut [autres
options]
sybinit.release_directory
$SYBASE
bsrv
sybinit.product
bsrv.server_name
bsrv.do_add_backup_server
nom_serveur_back
oui [non]
(vers le fichier interfaces)
bsrv.network_protocol_list
tcp [spx]
bserv.network_hostname_list
nom d'hôte
port_number
bsrv.network_port_list
bsrv.language
bsrv.character_set
bsrv.tape_config_file
bsrv.errorlog
116
anglais américain [chinois, français,
allemand, japonais, espagnol]
roman8 [iso_1, cp850, cp437,
deckanji, ascii_8, eucgb, eucjis,
mac, roman8, sjis, utf8]
$SYBASE/$SYBASE_ASE/
backup_tape.cfg
$SYBASE/$SYBASE_ASE/install/se
rver_name_back.log
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE A
Autres méthodes d'installation
Utilisation de srvbuildres
Pour exécuter la commande srvbuildres, tapez ce qui suit à l'invite UNIX :
$SYBASE/$SYBASE_ASE/bin/srvbuildres -r resource_file
où fichier_ressources spécifie le fichier de ressources des attributs décrivant la
création du serveur.
Remarque A la différence de srvbuild, l'utilitaire srvbuildres ne requiert
aucune bibliothèque X Library.
Après avoir terminé l'installation du fichier de ressources, passez au
Chapitre 3, « Tâches consécutives à l'installation ».
Guide d’installation
117
Configuration à l'aide de fichiers de ressources
118
Adaptive Server Enterprise
A NN EX E
B
Mise à niveau des serveurs
contenant des bases de
données répliquées
Préparation pour la mise à niveau des serveurs
contenant des bases de données répliquées
Après la mise à niveau, vous ne pourrez plus analyser le journal des
transactions qui existait avant la mise à niveau, vous devez donc exécuter
la procédure suivante si votre serveur contient des bases de données
primaires répliquées (ceci concerne également les RSSD répliquées).
Cette procédure permet de garantir que toutes les données répliquées à
partir d'une base de données répliquée l'ont été de façon fiable sur la base
de données répliquée.
Avertissement ! Il ne suffit pas que les données répliquées se trouvent
dans la file d'attente d'entrée Réplication, vous ne pouvez pas reconstruire
la file d'attente d'entrée après la mise à niveau.
Les procédures décrites ici ne mettent pas à niveau Replication Server luimême. Pour plus d'informations sur la mise à niveau de Replication
Server, consultez la documentation correspondante.
La procédure de mise à niveau de la base de données inclut les actions
suivantes :
Guide d’installation
•
L'interruption provisoire des activités de réplication et de traitement
des transactions.
•
La purge des journaux de transactions correspondant aux bases de
données principales.
•
La purge du journal de la base de données Replication Server System
Database (RSSD).
•
La désactivation du point de troncature du journal.
119
Préparation pour la mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
Après passage à la version 12.5.x, exécutez les tâches consécutives à la mise à
niveau pour réactiver les fonctions de réplication des bases de données.
Pour plus d'informations, consultez les documents Replication Server –
Manuel de référence et Replication Server – Guide d'administration système.
Avertissement ! Dans un but préventif, exécutez dump database et dump
transaction avant d'exécuter les procédures des sections suivantes.
Pour déterminer si votre serveur existant contient des bases de données
répliquées :
1
Utilisez la commande isql pour vous connecter au serveur que vous mettez
à niveau.
2
Exécutez la commande suivante dans chaque base de données (y compris
les bases de données système) :
1> dbcc gettrunc
2> go
3
Si la commande renvoie « 1 » pour « ltm_trunc_state » dans une base de
données, la réplication est activée dans cette base de données.
Interruption provisoire des activités de réplication et de traitement
des transactions
Pour interrompre la réplication et l'activité des transactions dans les bases de
données :
1
Vérifiez que les souscriptions créées par la commande create subscription
avec des données principales des bases de données en cours de mise à
niveau ont atteint l'état « valide » sur le Replication Server primaire avant
de commencer la mise à niveau. Utilisez la commande check subscription
pour rechercher l'état « valide ».
Différez le processus de mise à niveau pendant la création des
souscriptions afin que Replication Server n'interfère pas en tentant
d'accéder à la base de données en cours de mise à niveau.
Assurez-vous qu'aucun utilisateur ne crée de souscriptions pour les
données de la base de données que vous mettez à niveau tant que le
processus de mise à niveau n'est pas terminé.
120
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE B
Mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
2
Exécutez rs_helproute dans chaque Replication Server System Database
(RSSD) en cours de mise à niveau.
L'état de toutes les routes existantes doit être « Active ». Si une des routes
n'est pas active, résolvez-la avant de continuer. Consultez la
documentation sur Replication Server pour obtenir de l'aide sur les
diagnostics et la résolution des problèmes de routes puis passez à l'étape 3.
3
Fermez toutes les applications qui utilisent les bases de données que vous
mettez à niveau.
4
Utilisez la commande admin who dans Replication Server pour rechercher
les connexions Data Server Interface (DSI) en cours avec le serveur de
données en cours de mise à niveau.
5
Suspendez toutes les connexions DSI aux bases de données non RSSD que
vous mettez à niveau en tapant la commande suivante dans Replication
Server pour chaque base de données :
1> suspend connection to dataserver.database
2> go
6
Ne coupez pas les connexions DSI aux bases de données RSSD.
Purge des journaux de transactions pour les bases de données
primaires
Pour chaque base de données primaire que vous mettez à niveau, assurez-vous
que Replication Server traite la totalité du journal de préparation à la mise à
niveau.
Pour purger les journaux de transactions :
1
Attendez que toutes les transactions restantes soient répliquées.
2
Exécutez la commande Replication Server suivante :
1> admin who, sqm
2> go
3
Guide d’installation
Trouvez l'entrée qui correspond à la file d'attente d'entrée pour cette base
de données en recherchant le champ Info pour l'entrée
numéro_file:type_file. Pour une file d'attente d'entrée, le type de file
d'attente est 1. Notez l'entrée Last Seg.Block correspondant à la file
d'attente.
121
Préparation pour la mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
4
Ouvrez un fichier de sauvegarde de file d'attente en exécutant la
commande suivante, où nom_fichier désigne le fichier qui servira à la
sauvegarde de la file d'attente :
1> sysadmin dump_file, "file_name"
2> go
5
Utilisez isql pour mettre à jour une ligne dans une table répliquée unique
de la base de données primaire :
1> update table set column = column
2> where key = unique_value
3> go
La commande update aide à savoir si toutes les modifications apportées à
la base de données répliquée ont été envoyées à Replication Server.
Remarque Dans Replication Server 10.1 ou version supérieure,
sélectionnez une table qui n'utilise pas la clause replicate minimal columns
ou utilisez la commande alter replication definition command...replicate all
columns pour modifier la définition de la réplication avant de mettre à jour
la ligne. Si vous modifiez la définition de la réplication, assurez-vous de
la remettre dans son état initial après avoir terminé cette procédure de mise
à niveau.
6
Dans le Replication Server primaire, exécutez la commande admin who,
sqm jusqu'à ce que l'entrée last segment:block pour la file d'attente d'entrée
change.
7
Exécutez la commande Replication Server suivante pour sauvegarder le
dernier bloc de la file d'attente d'entrée dans le fichier de sauvegarde que
vous avez créé à l'étape 3 :
1> sysadmin dump_queue, queue_number,
2> queue_type, last_seg, block, 1
3> go
Utilisez les valeurs numéro_file, type_file, dernier_seg et bloc trouvées
dans les résultats sortis par la dernière commande admin who, sqm.
122
8
Utilisez le programme Notepad ou un autre éditeur de texte afin
d'examiner le fichier de sauvegarde et vous assurer qu'il contient la
transaction correspondant à la mise à jour que vous avez effectuée à
l'étape 4.
9
Réitérez les étapes 5 à 7 jusqu'à ce que la transaction qui correspond à la
mise à jour se trouve dans le fichier de sauvegarde.
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE B
Mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
10 Connectez-vous à Replication Server et suspendez la connexion au
transfert de journal dans cette base de données :
1> suspend log transfer from server.database
2> go
11 Si vous utilisez Rep Agent, connectez-vous à Adaptive Server et arrêtez
Rep Agent :
1> use database
2> go
1> sp_stop_rep_agent database
2> go
12 Si vous utilisez LTM, arrêtez-le.
Après avoir purgé les journaux de transactions, n'autorisez plus aucune activité
dans la base de données. Si une activité quelconque se produit, il vous faudra
purger de nouveau les journaux.
Purge du journal des transactions RSSD
Si Replication Server possède des routes vers d'autres serveurs de réplication,
vous devez vous assurer que Replication Server traite toutes les transactions
dans le journal des transactions RSSD avant de mettre à niveau les bases de
données.
Pour vérifier si le journal de transactions a été complètement traité, créez une
définition de réplication dans le Replication Server primaire et surveillez son
apparition dans la base de données RSSD répliquée de Replication Server.
Lorsque la définition de réplication se trouve dans la base RSSD répliquée,
vous pouvez considérer que le journal a été complètement traité.
Pour vous assurer que le journal RSSD est traité :
1
Connectez-vous au Replication Server primaire et créez une définition de
réplication temporaire :
1>
2>
3>
4>
5>
create replication definition rep_def_name
with primary at dataserver.database
(column_a int)
primary key (column_a)
go
Les noms de la base de données et du serveur de données doivent être
corrects, mais la définition de réplication n'est pas obligée de faire
référence à une table réelle.
Guide d’installation
123
Préparation pour la mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
2
Connectez-vous à la RSSD répliquée (pas à la RSSD primaire) et exécutez
la requête suivante pour voir si la définition de la réplication est arrivée de
la RSSD primaire :
1> select * from rs_objects
2> where objname = "rep_def_name"
3> go
Si cette instruction select renvoie des lignes, l'envoi de la dernière
définition de réplication créée à l'étape 1 à la RSSD répliquée a réussi.
Cela signifie que le journal des transactions a été purgé.
3
Connectez-vous au Replication Server répliqué et interrompez la
connexion au transfert de journal à partir de la RSSD principale :
1> suspend log transfer from server.database
2> go
4
Si vous utilisez Rep Agent, connectez-vous à Adaptive Server et arrêtez
Rep Agent :
1> use database
2> go
1> sp_stop_rep_agent database
2> go
5
Si vous utilisez LTM, arrêtez-le.
Désactivation du point de troncature secondaire.
Lorsque vous mettez à niveau une base de données primaire, ni Rep Agent ni
Log Transfer Manager (LTM) ne doivent fonctionner et le point de troncature
secondaire doit être désactivé pendant toute la durée de la mise à niveau. Rep
Agent et Log Transfer Manager doivent déjà être arrêtés (depuis les étapes
précédentes).
Pour chaque base de données primaire et chaque RSSD répliquée, désactivez
le point de troncature secondaire :
1
S'il s'agit d'une RSSD répliquée, connectez-vous au Replication Server de
la RSSD et lancez :
1> sysadmin hibernate_on, 'Replication Server’
2> go
2
124
Désactivez le point de troncature secondaire dans la base de données
Adaptive Server subissant la mise à niveau en lançant :
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE B
Mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
1> use database
2> go
1> dbcc settrunc('ltm', 'ignore')
2> go
Si la commande dbcc settrunc échoue, assurez-vous que Rep Agent ou
LTM ne fonctionne pas. Lorsque Rep Agent et LTM sont désactivés,
réitérez cette étape.
Guide d’installation
125
Préparation pour la mise à niveau des serveurs contenant des bases de données répliquées
126
Adaptive Server Enterprise
A NN EX E
C
Tâches consécutives à la mise
à niveau
Restauration d'une fonctionnalité dans Adaptive
Server
Pour restaurer ou activer des options ou des fonctionnalités que vous avez
modifiées avant la mise à niveau :
1
Réinitialisez les paramètres de configuration.
Si vous avez changé des paramètres de configuration avant la mise à
niveau, utilisez sp_configure pour restaurer leurs valeurs précédentes.
2
Utilisez sp_dboption pour réinitialiser des options de base de données
que vous avez désactivées avant la mise à niveau.
3
Après avoir terminé la mise à niveau, mais avant d'utiliser l'Adaptive
Server mis à niveau, vérifiez que tous les scripts développés sur votre
site pointent sur Adaptive Server 12.5.x.
4
Vérifiez l'affectation de cache de procédures après la mise à niveau.
Cette section n'est présentée qu'à titre d'information. Adaptive Server
veille à ce que la valeur de procedure cache size après la mise à niveau
reste identique, sauf si la taille d'origine était inférieure à la valeur par
défaut.
Si vous effectuez une mise à niveau à partir d'une version d'Adaptive
Server antérieure à la version 12.5.x, procedure cache percent a été
modifié en procedure cache size. Adaptive Server alloue maintenant
la mémoire de manière dynamique et détermine la taille des
mémoires cache pour les procédures et les données en mégaoctets.
Lors du processus de mise à niveau, Adaptive Server convertit
procedure cache percent en valeur absolue et définit procedure cache
size en fonction de cette valeur.
Guide d’installation
127
Restauration d'une fonctionnalité dans Adaptive Server
Par exemple, si procedure cache percent est configuré comme
étant 20 pour cent de 200 Mo de mémoire, la valeur absolue de procedure
cache percent sera de 40 Mo. Lors du processus de mise à niveau,
Adaptive Server convertit la valeur procedure cache percent de 20 pour
cent en une valeur procedure cache size de 40 Mo. Si la valeur de
procedure cache size est inférieure à la valeur par défaut, Adaptive Server
définit procedure cache size sur la valeur par défaut. Par exemple, si
procedure cache percent est défini sur 10 pour cent dans l'exemple cidessus et que la valeur absolue de 10 pour cent est inférieure à la valeur
par défaut de procedure cache size, procedure cache size est défini sur la
taille par défaut.
Avec l'introduction dans Adaptive Server 12.5 de paramètres de
configuration mémoire reconfigurés dynamiquement, une augmentation
de l'utilisation de la mémoire dans Adaptive Server ne diminue pas la taille
du cache de procédures ou du cache de données. C'est-à-dire que si le
cache données par défaut est fixé à 40 Mo et que vous augmentez votre
cache de procédures, le cache de données par défaut sera encore 40 Mo.
Pour plus d’informations sur sp_configure, reportez-vous au Manuel de
référence.
5
Vérifiez les besoins en matière de cache de procédures.
Les procédures stockées, les triggers et autres objets compilés nécessitent
plus de mémoire pour s'exécuter que dans les versions antérieures. La
mémoire nécessaire à l'exécution d'une procédure stockée a été augmentée
de 20 pour cent entre les versions 10.x et 11.5. Adaptive Server 12.5.x a
besoin d'environ 4 pour cent de cache de procédures de plus que la version
11.5 pour que le serveur conserve les mêmes performances.
Vous pouvez augmenter la valeur de procedure cache size pendant
l'exécution à l'aide de la commande sp_configure. Vous pouvez utiliser
l'option verify de sp_configure pour vérifier les modifications apportées au
fichier de configuration sans avoir à redémarrer Adaptive Server. La
syntaxe est la suivante :
sp_configure "configuration file", 0, "verify",
"full_path_to_file"
Par exemple :
sp_configure "configuration file", 0, "verify",
"/work2/Sybase/ASE125.cfg"
128
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE C
Tâches consécutives à la mise à niveau
Pour plus d'informations sur sp_configure et sp_sysmon, reportez-vous aux
documents Manuel de référence et Performances et optimisation. Pour
plus d'informations sur la configuration de la mémoire, reportez-vous au
Guide d'administration système.
6
Vérifiez l'affectation de cache de données après la mise à niveau. Cette
section n'est présentée qu'à titre d'information. Adaptive Server s'assure
que toutes les tailles de cache de données après la mise à niveau sont les
mêmes que celles d'avant.
Dans les versions d'Adaptive Server antérieures à 12.5, le cache données
par défaut disponible dépendait de la quantité de mémoire disponible pour
Adaptive Server. Si le cache données par défaut était fixé à 2 Mo,
Adaptive Server allouait 2 Mo au cache données par défaut. Si, après
affectation de la mémoire à tous les caches des données définies par
l'utilisateur et au cache de procédures, il restait encore de la mémoire, cette
dernière était allouée au cache données par défaut. Toutefois, s'il n'y avait
pas assez de mémoire à la disposition d'Adaptive Server pour configurer
les caches définis par l'utilisateur et le cache de procédures, le système
puisait de la mémoire dans le cache de données par défaut, quelle que soit
la valeur du paramètre de configuration désigné. De ce fait, il était possible
de fixer le cache de données par défaut à la valeur par défaut et d'allouer
toute la mémoire restante au cache de données par défaut.
Adaptive Server 12.5.x traite la taille du cache de données par défaut en
tant que valeur absolue et la définit dans le fichier config. La chaîne
DEFAULT dans le fichier config a une signification différente pour la
taille du cache de données par défaut dans Adaptive Server 12.5.x.
Dans les versions antérieures à Adaptive Server 12.5, cela signifiait
l'intégralité de la mémoire restante après l'affectation de la mémoire aux
autres configurations, procédures et caches nommés définis par
l'utilisateur. Dans Adaptive Server 12.5.x, cela signifie une valeur par
défaut de 8 Mo.
Durant le processus de mise à niveau, Adaptive Server s'assure que la taille
du cache de données par défaut reste la même. De ce fait, lors du processus
de préparation à la mise à niveau, la taille du cache de données par défaut
est obtenue et enregistrée dans le fichier de configuration en tant que
valeur absolue, non en tant que paramètre « DEFAULT ». Cela permet à
Adaptive Server 12.5.x d'avoir la même taille du cache de données par
défaut qu'avant la mise à niveau. Si cette taille est inférieure à la taille par
défaut du cache de données par défaut de 8 Mo, Adaptive Server 12.5.x
alloue au cache de données par défaut une taille de 8 Mo.
Guide d’installation
129
Réactivation de Replication Server
7
Si vous avez désactivé la mise en miroir des devices, réactivez-la à l'aide
de la commande disk remirror.
8
Si vous avez utilisé un commit à deux phases dans 11.9.x, exécutez le
script pour installer les tables de commit à deux phases :
isql -Usa -Psa_password -Sserver_name
-i$SYBASE/$SYBASE_ASE/scripts/installcommit
Vous n'avez pas besoin d'exécuter ce script si vous n'utilisez pas de
transaction avec commit à deux phases.
Réactivation de Replication Server
Si vous avez désactivé la réplication avant la mise à niveau, vous devez la
réactiver. Pour ce faire, supprimez d'abord de la base de données les
enregistrements des journaux à l'ancien format puis réactivez la réplication.
Suppression des anciens enregistrements de journaux
Utilisez la commande dump tran pour sauvegarder la base de données et les
journaux de transactions afin de supprimer de la base de données les
enregistrements de journaux à l'ancien format. Ceci empêche Replication
Server d'accéder à la partie préparation à la mise à niveau des journaux de
transactions.
Par exemple, pour sauvegarder la base de données sales :
1>
2>
1>
2>
use master
go
dump database sales to dumpdev
go
Réactivation de la réplication
Suivez les étapes de cette section pour réactiver la réplication après mise à
niveau des bases de données et des RSSD primaires.
Pour chaque base de données et RSSD principale :
1
130
Démarrez Adaptive Server s'il n'est pas déjà en marche.
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE C
Tâches consécutives à la mise à niveau
2
Connectez-vous au serveur.
3
Effacez le releveur de coordonnées (locator) de la base de données en
exécutant la commande suivante dans la RSSD de cette base de données :
1>
2>
3>
4>
4
use RSSD
go
rs_zeroltm dataserver, database
go
Activez le point de troncature de la base de données.
1>
2>
1>
2>
use database
go
dbcc settrunc("ltm", "valid")
go
5
Redémarrez les Replication Server et les LTM.
6
Rétablissez les connexions DSI qui avaient été suspendues avant la mise à
niveau en exécutant la commande Replication Server suivante pour
chaque base de données suspendue :
1> resume connection to dataserver.database
2> go
Le système de réplication est maintenant prêt pour Adaptive Server 12.5.x et
les applications peuvent reprendre.
Si vous avez installé un produit client Sybase, tel que Open Client, utilisez
l'utilitaire dsedit pour modifier votre fichier interfaces et spécifier les serveurs
auxquels vous voulez vous connecter.
Pour plus d'informations sur l'établissement des connexions client/serveur,
reportez-vous au document Open Client – Manuel de configuration et au
Chapitre 4, « Installation de produits clients Sybase pour PC ».
Restauration de la réplication après une mise à niveau
Restaurez la fonctionnalité de réplication :
1
Connectez-vous à la RSSD pour chaque base de donnée primaire
répliquée et pour chaque RSSD répliquée et lancez :
1> use RSSD_name
2> go
1> rs_zeroltm dataserver, database
2> go
Guide d’installation
131
Réactivation de l'audit
2
Connectez-vous à chaque base de données primaire répliquée et à chaque
RSSD répliquée et lancez :
1> use database
2> go
1> dbcc settrunc ('ltm', 'valid')
2> go
3
Redémarrez Replication Server.
4
Si la base de données est également utilisée comme RSSD, rétablissez la
connexion Replication Server à la RSSD en lançant la commande suivante
sur Replication Server :
1> sysadmin hibernate_off, 'Replication Server'
2> go
Prenez soin de spécifier la même chaîne que celle spécifiée lors de la
commande 'hibernate_on'.
5
Connectez-vous à Replication Server et rétablissez la connexion Log
Transfer pour chaque base de données primaire répliquée et chaque RSSD
répliquée :
1> resume log transfer from server.database
2> go
Si c'est une RSSD répliquée, vous devez vous connecter au Replication
Server répliqué.
6
Si vous utilisez Rep Agent, connectez-vous à Adaptive Server et
redémarrez Rep Agent :
1> use database
2> go
1> sp_start_rep_agent database
2> go
7
Si vous utilisez LTM, redémarrez-le.
Réactivation de l'audit
Réactivez toutes les options d'audit des procédures stockées à l'aide des options
d'audit que vous avez enregistrées lors de la phase de préparation à
l'installation. Entrez à nouveau les options d'audit à l'aide de sp_audit.
132
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE C
Tâches consécutives à la mise à niveau
Adaptive Server 12.5.x et les versions ultérieures possèdent les options d'audit
globales suivantes pour sp_audit :
•
sécurité
•
dbcc
La fonctionnalité fournie par ces options sp_configure « auditing », 0 obsolètes
est maintenant traitée par l'option d'audit globale sp_audit security :
•
server boot
•
role toggle
Ces options sont désactivées par défaut et ne sont pas activées même si vous
avez utilisé sp_configure « auditing », 0 pour activer toutes les options d'audit
globales dans une version antérieure à 11.5.
Pour activer ces options, utilisez :
1>
2>
1>
2>
sp_audit security "on"
go
sp_audit "dbcc" "on"
go
Pour de plus amples informations, reportez-vous au Manuel de référence :
procédures.
Si l'une de ces options a été désactivée avant la mise à niveau, réinitialisez
l'option security à on pour obtenir les mêmes actions d'audit.
Guide d’installation
133
Réactivation de l'audit
134
Adaptive Server Enterprise
A NN EX E
D
Utilisation de sybsystemprocs
Remarque sysprocsdev est le nom système attribué par défaut à ce device.
Il est cependant souvent appelé device sybsystemprocs, comme dans la
fenêtre des attributs Adaptive Server, car il stocke la base de données
sybsystemprocs.
Vérifiez que la base de données sybsystemprocs est suffisamment grande.
Pour une mise à niveau, la taille minimale recommandée pour
sybsystemprocs est soit 132 Mo, soit l'espace libre suffisant pour contenir
la base de données sybsystemprocs existante et le catalogue le plus grand
à mettre à niveau plus 10 pour cent supplémentaires de la taille du plus
grand catalogue (la valeur la plus élevée des deux). Les 10 pour cent
supplémentaires servent à la consignation dans le journal des
modifications de la mise à niveau.
Vous pourrez avoir besoin de plus d'espace si vous ajoutez des procédures
stockées définies par l'utilisateur. Une taille de 120 Mo permet de contenir
les structures de données internes supplémentaires, mais ne tient pas
compte de l'éventualité d'un nombre important de procédures système
définies par l'utilisateur.
Si votre base de données sybsystemprocs ne satisfait pas à ces exigences
et que vous disposez de suffisamment d'espace sur le device pour agrandir
la base de données à la taille requise, utilisez la commande alter database
pour augmenter la taille de la base de données.
Utilisez sp_helpdb pour déterminer la taille de la base de données
sybsystemprocs :
1> sp_helpdb sybsystemprocs
2> go
Utilisez sp_helpdevice pour déterminer la taille du device sysprocsdev :
1> sp_helpdevice sysprocdev
2> go
Si le paramètre db_size est inférieur au minimum requis, vous devez
augmenter la taille de sysprocdev.
Guide d’installation
135
Augmentation de la taille de la base de données sybsystemprocs
Augmentation de la taille de la base de données
sybsystemprocs
Si votre base de données sybsystemprocs actuelle ne possède pas l'espace
suffisant, il existe deux possibilités pour créer une nouvelle base de données
possédant suffisamment d'espace pour la mise à niveau :
❖
•
Vous pouvez éliminer l'ancienne base de données et l'ancien device et
créer un nouveau device sysprocsdev ou
•
Vous pouvez laisser en place la base de données et l'ancien device et
ajouter un nouveau device suffisamment grand pour contenir les
mégaoctets supplémentaires puis modifier sybsystemprocs sur le nouveau
device. Sybase recommande que vous agrandissiez le device actuel.
Augmentation de la taille de la base de données sybsystemprocs
1
Si vous n'avez pas de sauvegarde actuelle, créez-en une.
2
Dans isql, utilisez alter database pour augmenter la taille de la base de
données sybsystemprocs. Par exemple :
1>
2>
1>
2>
use master
go
alter database sybsystemprocs on sysprocsdev=40
go
Dans cet exemple, « sysprocsdev » est le nom logique du device de
procédures existant et « 40 » le nombre de mégaoctets d'espace à ajouter.
Si le device de procédures système est trop petit, vous recevrez peut-être
un message similaire au message suivant lorsque vous essaierez
d'augmenter la taille de la base de données sybsystemprocs :
Could not find enough space on disks to extend
database sybsystemprocs
Si de l'espace est disponible sur un autre device, vous pouvez étendre
sybsystemprocs sur un second device ou initialiser un autre device
suffisamment grand. Pour obtenir des instructions sur la création d'un
device sybsystemprocs plus important, reportez-vous à la section
« Augmentation de la capacité des devices et bases de données pour les
procédures système », page 137.
3
Pour vérifier qu'Adaptive Server a alloué plus d'espace à sybsystemprocs,
lancez :
1> sp_helpdb sybsystemprocs
2> go
136
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE D
Utilisation de sybsystemprocs
Lorsque la base de données des procédures système est suffisamment grande
pour contenir la totalité de la base de données sybsystemprocs, poursuivez les
autres tâches de préparation à la mise à niveau.
Augmentation de la capacité des devices et bases de
données pour les procédures système
Si vous ne pouvez pas adapter la base de données agrandie sybsystemprocs au
device des procédures système, augmentez la taille du device et créez une
nouvelle base de données.
Cette procédure inclut l'élimination de la base de données. Pour plus
d'informations sur la commande drop database, reportez-vous au Manuel de
référence : Commandes.
Avertissement ! Cette procédure supprime toutes les procédures stockées que
vous avez créées sur votre site. Avant de commencer, enregistrez vos
procédures stockées locales à l'aide de l'utilitaire defncopy. Reportez-vous au
manuel Utilitaires pour en savoir plus.
❖
Création d'un device de procédures système plus important
(sysprocsdev)
1
Déterminez le ou les devices que vous devez supprimer.
Avertissement ! Vous ne devez pas supprimer de device utilisé par la base
de données autre que sybsystemprocs ou vous détruirez cette base de
données.
select d.name, d.phyname
from sysdevices d, sysusages u
where u.vstart between d.low and d.high
and u.dbid = db_id("sybsystemprocs")
and d.status & 2 = 2
and not exists (select vstart
from sysusages u2
where u2.dbid != u.dbid
and u2.vstart between d.low and d.high)
Où d.name est la liste des devices à supprimer de sysdevices et d.phyname
la liste des devices à supprimer de votre ordinateur.
Guide d’installation
137
Augmentation de la capacité des devices et bases de données pour les procédures système
La clause not exists de cette requête exclut tout device utilisé à la fois par
sybsystemprocs et par d'autres bases de données.
Notez les noms des devices, vous en aurez besoin pour les différentes
étapes.
2
Eliminez sybsystemprocs :
use master
go
drop database sybsystemprocs
go
Supprimez le ou les devices utilisant sp_configure, entrez ce qui suit pour.
La clause « where » contient la liste des noms des devices renvoyés par la
requête à l'étape 1 :
sp_configure "allow updates", 1
go
delete sysdevices
where name in ("devname1", "devname2", ...)
go
sp_configure "allow updates", 0
go
Remarque Chaque nom de device doit être entre guillemets. Par exemple,
« devname1 », « devname2 », etc.
Si des devices cités sont des fichiers du système d'exploitation et non des
partitions du disque, utilisez les commandes du SE appropriées pour les
supprimer.
Supprimez tous les fichiers de d.phyname renvoyés lors de l'étape 1.
Remarque Les noms de fichier ne peuvent pas être des chemins d'accès
complets. S'il s'agit de chemins relatifs, ils sont relatifs au répertoire d'où
le serveur a été lancé.
Trouvez un autre device existant qui satisfait aux exigences d'espace
supplémentaire ou utilisez une commande disk init similaire à la suivante
pour créer un device supplémentaire pour sybsystemprocs, où
/sybase/work/ est le chemin d'accès complet absolu de votre device de
procédures système :
1> use master
138
Adaptive Server Enterprise
ANNEXE D
Utilisation de sybsystemprocs
2> go
1>
2>
3>
4>
5>
disk init
name = "sysprocsdev",
physname = "/sybase/work/sysproc.dat",
size = 51200
go
Remarque Les versions 12.0.x et ultérieures du serveur acceptent mais ne
nécessitent pas « vdevno=nombre ». Dans les versions du serveur
antérieures à 12.0.x, le nombre pour vdevno doit être disponible. Pour plus
d'informations sur le moyen de déterminer si vdevno est disponible,
reportez-vous au Guide d'administration système.
La taille que vous indiquez doit être le nombre de mégaoctets d'espace
requis pour le device multiplié par 512. disk init requiert que la taille soit
spécifiée en pages de 2 ko. Dans cet exemple, la taille est de 112 Mo (112 x
512 = 57344). Pour plus d'informations sur la commande disk init,
reportez-vous au Manuel de référence : commandes.
3
Créez une base de données sybsystemprocs de taille adéquate sur ce
device. Par exemple :
1> create database sybsystemprocs on sysprocsdev =
112
2> go
Exécutez le script installmaster dans l'ancien répertoire d'installation
Sybase, comme indiqué ci-dessous :
isql -Usa -Ppassword -Sserver_name -i/old_dir/
scripts/installmaster -oinstallmaster.out
Guide d’installation
139
Augmentation de la capacité des devices et bases de données pour les procédures système
140
Adaptive Server Enterprise
Index
A
Adaptive Server
Administrateur système (SA) 33
description 8
informations supplémentaires 25
installation multiple 113
installation par fichier
de ressources 113
langue, modification 26
paramètre de mémoire totale 17
RAM nécessaire 14
vérification de l'environnement
pour la mise à niveau 53
administrateur
système Sybase 16
Administrateur système (SA)
définition du mot de passe 33
applications
modification après
redénomination des objets 55
test des applications en cours 54
applications actuelles
test 54
audit
fonctionnalité 132
B
Backup Server
informations supplémentaires 26
installation par fichier
de ressources 113
Guide d’installation
base de données
données images pour exemple 36
exemple 38
facultative 34
interpubs 36
jpubs 37
base de données facultative 34
base de données sybsystemprocs
préparation pour la mise à niveau 137
bases de données exemples 34, 38
bases de données répliquées
recherche 120
restauration 131
bibliothèque LDAP
emplacement 45
variable d'environnement 45
C
certificat SySAM
fichier de licence exemple 96
Résolution des problèmes 96
commande
agrandir la base de données 135
showserver 31
commande alter database 135
commande showserver 31
configuration du logiciel réseau
vérification 17
configuration matérielle requise 7
connectivité 46
connexion
administrateur, Windows NT 41
conventions
utilisées dans ce manuel xiii
141
Index
D
I
défaut
protocole réseau 46
déRes des problèmes
licence de fonction 96
détection et résolution des problèmes
code d'auto. SySAM 96
en utilisant le journal d'erreurs 91
problèmes courants d'installation et leurs solutions 86
SySAM 95
device sysprocsdev
préparation pour la mise à niveau 137
devices de base de données 35
identificateur
conflit avec les mots réservés 55
installation
Open Client/C 11.9.2 pour Windows 40
produit Sybase 31, 35, 36
installation de serveurs par batch 113
isql
détermination du niveau
de version d'Adaptive Server 53
recherche de base
de données répliquée 120
E
exemple de base de données interpubs 36
exemple de base de données jpubs 37
F
fichier d'interface 43, 131
fichier de licence
fichier de licence exemple 96
fichier libtcl*.cfg
emplacement 44
format 44
fichier sql.ini 45
fichiers de ressources 63, 113
installation 113
fonctionnalité facultative
erreur d'entrée de code d'auto. 96
fichier de licence exemple 96
G
gestionnaire
ODBC 40
142
J
journal d'erreurs
résolution des problèmes et 91
L
LDAP
activation 44
licence de fonction
Resolution des problèmes 96
connexion
« sybase » 16
M
Monitor Server
informations supplémentaires 26
mot de passe
définition de l'administrateur système 33
mot réservé
recherche de conflits 56
utilisation d'identificateurs entre guillemets 56
mot-clé
réservés par Sybase 61
Adaptive Server Enterprise
Index
N
nom d'objet en conflit 55
numéro de port récepteur
recherche 47
O
objectid.dat
emplacement 45
objet
nom en conflit 55
redénomination 55
ODBC 40
Open Client/C
pour Windows 40
Open Database Connectivity
Voir ODBC
P
package d'option 4
Content Management Edition 5
description 4
e-business Edition 5
Enterprise Edition 6
Package Services de sécurité et de répertoire 5
recherche des éditions 5
Small Business Edition 6
XML Management Edition 5
Package Enterprise Edition 6
Package Small Business Edition 6
paramètres de mémoire partagée
définition 17
PATH, variable d’environnement 39
problèmes de connexion
analyse 17
procédure stockée étendue (ESP) 26
procédures stockées
modification après
redénomination des objets 55
taille de device de base de données conseillée si on
ajoute des
procédures stockées définies par l'utilisateur 135
Guide d’installation
test 54
produit Sybase
installation 31, 35, 36
Open Client/C pour Windows 40
propriété
fichiers et répertoires 16
protocole réseau
named pipes 46
SPX 14
TCP/IP 14
Winsock 46
protocole réseau Named Pipes 46
protocole réseau SPX 14
protocole réseau TCP/IP 14
protocole réseau Windows Socket 46
R
réactivation de Replication Server 130
redénomination des objets 55
répertoire d'installation
pour le déchargement de produits 16
répertoire d'installation Sybase 16
Répertoires
installation 40
spécification de nouveaux répertoires pour l'installation 53
Replication Server 130
purge des journaux Adaptive Server 121, 130, 131
restauration après l'échec d'une installation 91
S
script
installintpubs 37
installjpubs 37
installpix 36
installpubs2 35
installpubs3 35
script installintpubs 37
script installjpubs 37
script installpix 36
script installpubs2 35
script installpubs3 35
143
Index
serveur
dans fichier sql.ini 46
serveur XP
démarrage automatique avec
la première demande ESP 48
informations supplémentaires 26
syntaxe
convention, dans ce manuel xiii
SySAM
détection et résolution des problèmes 95
système d'exploitation
patch noyau 16
V
variable d'environnement
TEMP 40
variable d'environnement TEMP 40
variable d’environnement
PATH 39
W
Windows
installation de produits clients 40
T
taille
conseillée pour les devices de base de données 135
U
urlldap
défini 44
exemple 44
utilisateur "guest"
bases de données pubs2 et pubs3 38
utilisateur \xd2 sa\xd3 33
utilitaire dscp 45
utilitaire dsedit 45, 131
utilitaire sqlupgrade 61
utilitaire sqlupgraderes 63
utilitaire srvbuild 45
Utilitaires
dscp 45
dsedit 45, 131
sqlupgrade 61
sqlupgraderes 63
srvbuild 45
144
Adaptive Server Enterprise
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising