L`attelage sécuritaire des remorques

L`attelage sécuritaire des remorques
L’attelage sécuritaire des
remorques
Un guide pour l’attelage sécuritaire
des tracteurs agricoles
aux remorques
Table des matières
Page
Table des matières ..................................................................................... 2
Comment utiliser ce guide .......................................................................... 4
Terminologie ............................................................................................... 5
Sécurité ...................................................................................................... 6
Raccordement de la barre de traction ......................................................... 9
Raccordement de l’attelage trois points .................................................... 19
Raccordement de la prise de force (PDF) ................................................. 25
Raccordement hydraulique ....................................................................... 32
Raccordement électrique .......................................................................... 36
Sécurité d’attelage additionnelle ............................................................... 38
Annexe I Signaux manuels ...................................................................... 41
Imprimé : septembre 2011
2
Remerciements
PAMI tient à remercier les organismes suivants pour le financement de l’élaboration de
ce guide :

Association Equipment Manufacturers (AEM)


Association canadienne de sécurité agricole (ACSA)
Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
PAMI exprime aussi sa gratitude pour les conseils du comité consultatif, composé de
représentants des organismes et entreprises suivants :

Producteurs agricoles






Bourgault Industries Ltd.
Brandt Agricultural Products Ltd.
Case New Holland (CNH)
Fédération de l'agriculture de l'Ontario
Quebec Farmers’ Association (QFA)
GKN Walterscheid Inc.

John Deere

Power Pin Inc.
PAMI souhaite aussi remercier l’ASABE pour l’utilisation des illustrations des signaux
manuels à l’Annexe I.
REMARQUE
Les opinions exprimées dans ce document sont celles de PAMI et ne reflètent pas
nécessairement les points de vue des bailleurs de fonds ou conseillers.
Dans ce document, le générique masculin est utilisé sans discrimination et dans le seul but
d’alléger le texte.
3
Comment utiliser ce guide
BUT
Fournir de l’information que les propriétaires et opérateurs de
machinerie agricole peuvent utiliser pour raccorder correctement les
tracteurs agricoles aux remorques et à d’autre équipement remorqué
tel que les charrettes, wagons à grain, etc.
IMPORTANT

Ce guide NE peut PAS remplacer les manuels de l'opérateur du
fabricant pour les tracteurs et les remorques; il vise à servir
uniquement de supplément secondaire à ces manuels de
l'opérateur ou quand les manuels de l'opérateur ne sont pas
disponibles.

Si vous n’avez pas de manuel de l'opérateur communiquez avec
votre concessionnaire pour en obtenir un. S’il ne peut pas
fournir un manuel de l'opérateur, essayez une recherche sur
Internet ou consultez un musée de machinerie agricole.

Si aucun manuel de l'opérateur n’est disponible, utilisez ce
guide de concert avec vos pratiques de sécurité agricoles.
IMPORTANT!
Ce guide a utilisé des renseignements des normes CSA (www.csa.ca), ASABE (www.asabe.org),
ANSI (www.ansi.org), OSHA (www.osha.gov), et ISO (www.iso.org).
Néanmoins, puisque ces normes sont mises à jour de façon régulière, les lecteurs doivent être
conscients du fait que des renseignements plus actuels se présenteront sans doute. De même,
les lecteurs doivent savoir que le présent guide n’est pas un document juridique à employer
pour l’application de la loi.
Si vous avez des questions particulières, veuillez consulter votre concessionnaire de
machinerie.
4
Terminologie
Des termes corrects portant sur l’attelage ont été élaborés pour les normes techniques au cours
des années, en vue de fournir une description convenable. Cependant, ces termes peuvent être
très longs et ne s’utilisent peut-être même pas couramment à la ferme. Par conséquent, les
termes plus communs seront utilisés dans le guide mais expliqués dans la section suivante.
Attelage – devrait faire référence uniquement au raccordement mécanique entre le tracteur et
la remorque, mais dans ce guide, ‘attelage’ sera utilisé pour décrire toute la liaison de tous les
composants entre le tracteur et la remorque.
Remorque – implique d’habitude uniquement les remorques de champ telles qu’un cultivateur,
une ramasseuse-presse ou un semoir pneumatique, et ne s’applique peut-être pas d’habitude à
d’autres appareils remorqués pour le transport de matériel, tel qu’une charrette à balles,
remorque à grain, ou charrette à fumier. Aux fins de simplicité dans ce manuel, le terme
remorque sera utilisé pour englober les deux types d’appareils remorqués (à moins d’indication
contraire).
Arbre de transmission de la remorque [IID (Implement Input Driveline)] – l’arbre de
transmission (ou la série d’arbres de transmission) des remorques qui reçoivent la puissance
rotative des PDF des tracteurs.
PDF (Prise de force) –l’arbre tronqué (généralement à l’arrière) du tracteur qui transmet la
puissance rotative du tracteur à la remorque.
5
Sécurité
Ce symbole d'alerte de sécurité veut dire : « ATTENTION! RESTEZ ALERTE! IL EST
QUESTION DE VOTRE SÉCURITÉ ET DE CELLE DES AUTRES!»
Mots indicateurs
DANGER indique une situation dangereuse
imminente susceptible, si elle n’est pas évitée, de
provoquer la mort ou une blessure grave.
AVERTISSEMENT indique une situation dangereuse
potentielle qui, si elle n’est pas évitée, pourrait
provoquer la mort ou une blessure grave.
ATTENTION indique une situation potentiellement
dangereuse présente, susceptible, si elle n’est pas
évitée, de provoquer une blessure mineure ou modérée.
AVIS indique un message sur les
dommages matériels.
IMPORTANT
IMPORTANT indique de l’information
critique dont on doit être conscient.
Les opérateurs doivent rester alertes aux signaux de sécurité qui se trouvent sur le
tracteur, sur la remorque, et dans les manuels de l’opérateur.
6
Sécurité
Pourquoi l’attelage sécuritaire est-il important?



Les accidents peuvent blesser, invalider et tuer!
Les accidents peuvent coûter cher!
Les accidents peuvent être évités!
Pensez Sécurité d’abord!
Le raccordement SÉCURITAIRE d’un tracteur à une remorque exige :
 Une connaissance de l’équipement à raccorder.
 Une compréhension des procédures requises pour un raccordement sécuritaire
entre tracteur et remorque.
 Compétence de l’opérateur.
 Respect pour la sécurité personnelle et publique.
IMPORTANT
Avant d’atteler un tracteur à une remorque, effectuez une évaluation des dangers et
suivez le plan de sécurité.
7
Sécurité
Résumé de la procédure de raccordement sécuritaire
Évaluation des risques
Identification des risques

L’opérateur a-t-il une connaissance et une compétence suffisantes?

Quels dangers existent en matière de l’équipement?

L’équipement est-il sécuritaire et prêt à opérer?
Estimation des risques

Quels sont les risques potentiels portant sur l’opérateur, le spectateur, le public,
l’équipement, les biens?
Évaluation des risques
 Quelle gravité est associée aux risques? Décès, blessure, dommages, coût?
Élaboration d’un Plan de sécurité

Si des circonstances changent, refaire l’évaluation des risques.
Compatibilité entre tracteur et remorque

Puissance du tracteur et puissance nécessaire de la remorque

Type et catégorie d’attelage barre de traction/attelage trois points
- catégorie et condition des goupilles

Catégorie de la prise de force

Exigences hydrauliques et électriques

Emploi sécuritaire d’un guide/aide

Alignement du tracteur et de la remorque


Précautions, recul sécuritaire et accouplement de la remorque
Le raccordement mécanique primaire

Raccordements auxiliaires – PDF, hydraulique, électrique
Raccordement sécuritaire
Sécurité d’attelage additionnelle

Lestage correct du tracteur

Préparation au transport comprenant une inspection extérieure
8
Raccordement de la barre de traction
Ce qu’il faut savoir avant de commencer
Description
L’attelage du type barre de traction utilise un seul point d’attelage pour fournir la force de
tirage sur une remorque traînée. En plus de fournir la force de tirage sur la remorque, la
barre de traction reçoit aussi un chargement latéral et vertical de la remorque.
AVERTISSEMENT
Danger de basculement du tracteur
L’attelage d’une charge en un seul point à un endroit autre que la barre de
traction, comme l’essieu ou le bras supérieur de l’attelage trois points, pourrait
entraîner un renversement du tracteur qui pourrait provoquer la mort ou une
blessure grave.
La barre de traction du tracteur est l’endroit approprié et sécuritaire pour
raccorder une charge qui s’attache en un seul point. La barre de traction est
conçue pour assurer que toutes les forces de tirage sont basses pour minimiser le
risque de renversement vers l’arrière.

Les barres de traction peuvent être :
o
fixées, non réglables
o
une barre de traction réglable, à de multiples positions d’opération offrant des
positions de barre de traction régulière, courte et allongée.

Les barres de traction de tracteur sont maintenant en règle générale munies à l’usine
d’une manille pour accommoder un raccordement au crochet d’attelage de style
timon des remorques.
La manille est amovible pour permettre :
o
le raccordement à des remorques munies d’une manille.
o
un dégagement insuffisant entre la manille et un arbre de PDF raccordé.

9
Raccordement de la barre de traction

Les barres de traction de tracteur et les dimensions des goupilles sont classées
selon la puissance nominale de la PDF du tracteur.

Les goupilles de la barre de traction doivent comporter une bride de sécurité à
travers le dessous et, idéalement, un autre moyen de retenir la goupille des charges
vers le haut, comme deux verrouillages.
Catégories des barres de traction du tracteur et diamètres des goupilles
Catégorie de
barre de
traction du
tracteur
0
1
2
3
4
5
Puissance nominale maximale de PDF du
tracteur
hp
kW
38
64
154
248
402
671
28
48
115
185
300
500
Diamètre minimum
de la goupille
po
mm
1
1¼
1¼
1½
2
2¾
18
30
30
38
50
70
CONSEIL
Si vous ne connaissez pas la puissance nominale de votre tracteur, communiquez avec votre
concessionnaire ou consultez les Nebraska Tractor Tests à http://tractorrtestlab.unl.edu/testreports.htm.
AVERTISSEMENT
Danger de décrochage de la remorque
Le dételage accidentel d’une remorque pourrait provoquer la mort ou une
blessure grave et (ou) des dommages à la remorque. Utilisez uniquement
les goupilles de barre de traction du fabricant. Les goupilles d’attelage sont
fabriquées d’un matériel spécial pour offrir une force et une résistance
maximales et pour minimiser l’usure. N’utilisez jamais des boulons ou un
autre produit de remplacement.
10
Raccordement de la barre de traction
Si le tracteur et la remorque nécessitent des goupilles de tailles différentes
Par exemple, si un tracteur plus grand est utilisé avec une remorque plus petite, le trou de goupille de
la remorque peut être trop petit pour accommoder la goupille du tracteur.
Soyez conscient du décalage et établissez une procédure de sécurité spéciale, comprenant les
démarches suivantes :

Utilisez le diamètre de goupille le plus grand qui passera à travers la barre de traction du tracteur
et l’attelage de la remorque.

Si le tracteur est d’une catégorie plus grande, conduisez le tracteur uniquement à une puissance
convenable pour la remorque.

Si la remorque est d’une catégorie plus grande, assurez-vous que le tracteur est assez grand
pour manier la remorque d’une façon sécuritaire.

Assurez-vous que la goupille ne glissera pas à travers les trous plus grands de la manille – des
rondelles solides d’un grand diamètre ou d’autres solutions peuvent être nécessaires au-dessus
et au-dessous de la goupille.

Utilisez les goupilles fournies par les concessionnaires ou des fournisseurs de pièces agricoles
de bonne réputation – les goupilles d’attelage peu coûteuses d’autres sources peuvent être d’une
résistance inférieure.

Assurez-vous que la goupille est bien verrouillée en place.

Si vous trouvez une combinaison non concordante de tracteur et remorque, considérez une des
options suivantes applicables :
o Modifiez l’attelage de la remorque pour correspondre à la barre de traction du tracteur.
o Installez des adaptateurs de trou pour l’attelage de la remorque ou la barre de traction du
tracteur.
Compatibilité de la barre de traction à l’attelage
Le raccordement de manille d’assemblage-timon offre la charge la plus sécuritaire et
stable de la goupille de la barre de traction tout en permettant les capacités angulaires
verticales requises (tangage) et les capacités rotatoires (roulis). Les tracteurs plus
récents sont généralement munis d’une manille d’assemblage sur la barre de traction.
11
Raccordement de la barre de traction
Raccordement typique d’attelage manille à timon
Les raccordements manille à manille ne sont pas sécuritaires parce qu’ils peuvent limiter
le mouvement angulaire et mettre une charge extrêmement lourde sur la goupille et les
autres composants, ce qui peut entraîner une défaillance mécanique. Transformez une
des manilles en timon pour un raccordement sécuritaire.
Raccordement d’attelage manille à manille
12
Raccordement de la barre de traction
Les raccordements timon à timon ne sont pas sécuritaires parce qu’ils peuvent
facilement mener à un détalage accidentel de la remorque. La tendance à une solution
simple utilisant un boulon ou une goupille est une pratique dangereuse même si l’on
utilise un dispositif de retenue. L’installation d’une manille au tracteur est recommandée
pour assurer un raccordement sécuritaire.
Raccordement de l’attelage timon à timon
CONSEIL
Systèmes d’attelage à barre de traction pour une personne dans la cabine
L’attelage peut être un procédé incommode s’il n’y a qu’une personne disponible, ou il peut
être un procédé exigeant des mesures de sécurité additionnelles si l’on utilise un aide.
Cependant, les systèmes d’attelage à barre de traction pour une personne ont été
développés pour rendre l’attelage avec une seule personne beaucoup plus commode. Ces
systèmes permettent le raccordement mécanique primaire avec l’opérateur dans le tracteur
pour qu’un seul déplacement soit nécessaire pour accomplir l’engagement des verrous
de sécurité et autres raccordements non mécaniques.
Photo gracieusement fournie par Power Pin Hitching System
Important : Assurez-vous que ces dispositifs d’attelage correspondent à la
catégorie de votre attelage de tracteur!
13
Raccordement de la barre de traction
Vérins d’attelage
 La plupart des remorques sont maintenant équipées d’un vérin
d’attelage parce que c’est une méthode sécuritaire et commode de
régler la position verticale de l’attelage.
 Si votre remorque n’a pas de vérin d’attelage, ce serait une bonne idée
d’y en ajouter. Contactez votre concessionnaire pour de l’aide avec le
choix et l’installation. Le choix dépendra de la charge de l’attelage et la
charge maximale du vérin (p. ex. 2 000 lb [900 kg], 5 000 lb [2 300 kg],
etc.).
 Des normes récentes précisent qu’un vérin d’attelage doit être capable
de résister à une charge latérale de 50 % de la charge verticale.
 Les conducteurs de tracteur doivent faire marche arrière aux remorques avec soin,
puisqu’un impact peut endommager la remorque. En plus de dommages directs au
tracteur ou à la remorque, le vérin d’attelage pourrait faire défaut et entraîner des
dommages secondaires à la remorque.
AVIS
Les vérins d’attelage ne sont pas conçus en général pour supporter les forces d’une
remorque chargée, donc il faut vider la remorque avant le dételage afin d’éviter des
dommages au vérin d’attelage.
Faire le raccordement
I.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Le Plan de sécurité et l’inspection extérieure
Évaluez le milieu ambiant – évaluez les conditions du sol (pente, humidité, stabilité du
sol) et la proximité d’obstacles comme les fossés, bâtiments, autres équipements, lignes
électriques, etc.
Vérifiez le tracteur et la remorque pour vous assurer qu’on peut les opérer en sécurité.
Effectuez une inspection visuelle et tout contrôle de rendement requis pour vous
assurer que l’équipement fonctionnera comme prévu. Par exemple, l’inspection doit
comprendre : vérifier que tous les dispositifs de protection sont en place, vérifier la
condition des pneus, vérifier s’il y a des fuites de liquides, tester la fonction des freins et
de direction, etc.
Analysez les scenarios « et si » qui pourraient survenir si
quelque chose change au cours de la procédure de
raccordement, comme la chute de la remorque de ses
cales ou le déplacement des composants.
Évaluez la compatibilité de l’équipement, comme la
puissance et les types d’attelage, la condition des
goupilles et de la chaîne de sécurité.
Assurez-vous que les spectateurs sont bien à l’écart.
Ajustez la hauteur de l’attelage de la remorque pour
s’aligner avec la hauteur de la barre de traction du tracteur.
14
Raccordement de la barre de traction

Un vérin d’attelage est une façon efficace de régler la hauteur de l’attelage de la
remorque.
 D’autres possibilités sont un vérin portatif ou le blocage.
 Si le poids de la remorque est négatif (c.-à-d. le timon de la remorque est dans l’air),
il sera nécessaire d’abaisser l’attelage avec des poids sur le blocage ou l’abaisser en
utilisant un dispositif mécanique comme un treuil pour forcer l’attelage vers le bas.
7. Si vous êtes seul, suivez les étapes à la Section II, mais si quelqu’un vous aide, suivez
les étapes à la Section III.
II.
1.
Si vous êtes seul :
Assurez-vous d’avoir établi une procédure de déclaration de présence avec quelqu’un.
 Une procédure de déclaration de présence est quand quelqu’un (qui travaille seul)
établit une fréquence de contact avec une autre personne pour vérifier sa condition
(p. ex. un appel du cellulaire toutes les deux heures). Si le contact avec l’opérateur
ne se fait pas à l’heure préétablie, l’autre personne poursuivra des mesures pour
vérifier la sécurité de l’opérateur.
2. À la vitesse la plus lente possible, faites reculer le tracteur vers l’attelage de la
remorque avec le tracteur droit devant la remorque.
3. Quand vous êtes proche (à environ 1 pied [0,3 m]), arrêtez le tracteur et assurez-vous
que le tracteur ne bougera pas (p. ex. engagez le frein de stationnement/verrouillage et
(ou) éteignez le moteur et retirez la clé de contact, etc.).
4. Descendez du tracteur et observez l’alignement relatif de la barre de traction et
l’attelage (vertical et horizontal).
 Abaissez ou levez l’attelage de la remorque au besoin utilisant le vérin (ou le
blocage).
5.
 Notez tout désalignement horizontal.
Retournez au tracteur, débrayez le frein de stationnement/verrouillage, corrigez la
direction en fonction de l’écart latéral estimé et faites reculer lentement le tracteur la
distance estimée.
Il faudrait peut-être répéter les trois étapes ci-dessus pour vous approcher peu à peu
de la remorque pour éviter de frapper la remorque avec la barre de traction.
6.
Après avoir aligné les trous de la barre de traction et de l’attelage de la remorque,
insérez la goupille d’attelage et installez le verrou de la goupille (agrafe pour goupille
d’attelage ou l’équivalent).
III. Si quelqu’un vous aide :
1. Assurez-vous d’avoir coordonné les signaux manuels (voir l’Annexe I pour les signaux
manuels recommandés de l’ASABE) et maintenez un contact visuel l’un et l’autre tout
au long du procédé.
2. L’aide doit rester en sécurité hors du chemin du tracteur jusqu’à ce que le tracteur
ait été arrêté.
3. À la vitesse la plus lente possible, faites reculer le tracteur vers l’attelage de la
remorque avec le tracteur droit devant la remorque jusqu’à ce que le tracteur soit
15
Raccordement de la barre de traction
4.
5.
6.
proche (à environ 1 pied [0,3 m]) de la remorque.
Arrêtez le tracteur et assurez-vous que le tracteur ne bougera pas (p. ex. engagez le
frein de stationnement/verrouillage et (ou) éteignez le moteur et retirez la clé de contact,
etc.), et signalez à l’aide qu’il peut faire une inspection de l’alignement à proximité en
toute sécurité.
L’aide doit abaisser ou lever l’attelage de la remorque au besoin utilisant le vérin
d’attelage (ou blocage) et vous indiquer les écarts (latéral et distance de recul), puis se
mettre hors du chemin du tracteur.
Débrayez le frein de stationnement/verrouillage, et selon les conseils de l’aide, corrigez
la direction en fonction de l’écart latéral et faites reculer lentement le tracteur la distance
estimée.
Il faudrait peut-être répéter les trois étapes ci-dessus pour vous approcher peu à peu
de la remorque pour éviter de frapper la remorque avec la barre
de traction.
7.
8.
Après avoir aligné les trous de la barre de traction et de
l’attelage de la remorque, il faut arrêter le tracteur et vous
assurer que le tracteur ne bougera pas (p. ex. engagez le frein
de stationnement/verrouillage et (ou) éteignez le moteur et
retirez la clé de contact, etc.).
L’aide peut ensuite insérer la goupille d’attelage et installer le
verrou de la goupille (agrafe pour goupille d’attelage ou l’équivalent)).
Chaîne de remorquage sécuritaire
Une ou des chaînes de sécurité est/sont requise(s) comme dispositif auxiliaire de
sécurité pour les raccordements entre tracteur et remorque. La chaîne de sécurité maintient
le raccordement entre la remorque et le tracteur si le raccordement primaire fait défaut
pendant le transport.
Taille de la chaîne de sécurité
o La force minimale égale le poids brut de la remorque tirée, pour les remorques
de jusqu’à 80 000 lb (36 300 kg).
o Catégorie de 80 000 lb (356 kN) pour les remorques de plus de 80 000 lb (36
300 kg).
o La classification des chaînes de sécurité sera indiquée sur une étiquette
métallique qu’on ne doit pas détacher de la chaîne.
16
Raccordement de la barre de traction
Attelage typique d’une chaîne de sécurité
Photo gracieusement fournie par l’ASABE


Attachez la chaîne de sécurité à des endroits solides de l’attelage de la remorque et
du tracteur tel qu’illustré dans le schéma ci-dessus. N’attachez jamais la chaîne à un
support intermédiaire.
Si la distance de la goupille de barre de traction au point d’attache de la chaîne à
l’avant ou à l’arrière dépasse les valeurs ci-dessous, un support intermédiaire de la
chaîne est nécessaire.
o Pour les chaînes classées à 30 000 lb (133 kN) ou moins, la distance ne peut
pas dépasser 9 pouces (23 cm).
o Pour les chaînes classées à 40 000 lb (178 kN) ou plus, la distance ne peut pas
dépasser 11 pouces (28 cm).


Le jeu dans la chaîne doit suffire uniquement pour l’articulation.
Assurez-vous que la ou les chaînes de sécurité n’ont pas été endommagées (p. ex.
usées d’avoir été traînées, étirées, entortillées, etc.)

Les chaînes qu’on n’utilise pas doivent être rangées convenablement.
AVERTISSEMENT
Danger de décrochage de la remorque
Le dételage accidentel d’une remorque sur une voie publique pourrait
provoquer la mort ou une blessure grave et (ou) des dommages à la
remorque.
NE remorquez JAMAIS une remorque sur une voie publique sans
dispositif de retenue de la goupille d’attelage et une chaîne de sécurité
de la bonne taille.
17
Raccordement de la barre de traction
Chargement vertical de la barre de traction

Des charges positives (vers le bas) ou négatives (vers le haut) significatives peuvent
être transférées de l’attelage de la remorque à la barre de traction, ce qui peut
modifier les caractéristiques de maniabilité du tracteur. C’est une des raisons pour
lesquelles on recommande des dimensions adéquates du tracteur pour la remorque.
L’idéal serait que 10 % du poids de la remorque soit sur la barre de traction pour
une stabilité optimale.
o Les charges négatives (vers le haut) sur la barre de traction ne sont pas
recommandées, surtout pour le transport, puisqu’elles réduisent la maîtrise du
tracteur.
o De l’autre côté, on doit éviter un chargement positif excessif de la barre de
traction (vers le bas) et le chargement vertical doit respecter le tableau suivant.
o Important : Évitez le chargement dynamique ou le choc au chargement en
réduisant la vitesse sur le terrain accidenté.

Catégorie de
barre de
traction du
tracteur
0
1
2
3
4
5
Puissance nominale maximale de PDF du
tracteur
hp
kW
38
64
154
248
402
671
28
48
115
185
300
500
Charge verticale
maximale de la barre
de traction
lb
kN
1 100
1 800
3 400
4 100
4 900
6 700
5
8
15
18
22
30
Notes importantes :
1. Les charges verticales ci-dessus sont basées sur des normes techniques récentes. Les fabricants de
tracteurs pourraient les concevoir pour des charges verticales plus élevées. Il faut vérifier dans le manuel
de l’opérateur ou avec les concessionnaires.
2.
Les charges verticales ci-dessus sont avec la barre de traction dans la position normale. Les charges
admissibles sont augmentées d’environ 50 % dans la position courte et réduites d’environ 25 % dans la
position allongée.
Entreposage de la remorque
 Quand vous dételez et entreposez les remorques, tenez compte de la condition du
sol du lieu d’entreposage. Choisissez une aire ferme, stable et bien égouttée pour
l’entreposage de la remorque afin d’empêcher que la remorque roule ou s’enfonce
quand elle est dételée du tracteur.


Abaissez le vérin d’attelage (s’il y en a) ou bloquez l’attelage.
Bloquez les roues pour empêcher le roulement (ou engagez le frein de
stationnement/verrouillage, s’il y en a).
18
Raccordement de l’attelage trois points
Ce qu’il faut savoir avant de commencer
Les attelages trois points des tracteurs fournissent un raccordement qui relie la
remorque au tracteur et garde la remorque supportée et alignée avec le tracteur en tout
temps.
Composants de l’attelage trois points


Deux bras inférieurs : Les deux bras qui se raccordent aux deux points de fixation de
la remorque et transfèrent le tirage (la traction) du tracteur à la remorque.
Sur plusieurs tracteurs, le bras inférieur peut être réglé à différentes positions de
travail :
o Commande de profondeur/position : Les bras de tirage sont placés et restent à la
hauteur réglée au levier de commande. Utilisez ce réglage pour l’attelage.
o Commande du flotteur : Les bras de tirage sont levés et baissés par la remorque
attachée à mesure qu’elle suit l’aspect du sol sans interaction du système
hydraulique. Ne l’utilisez pas pour l’attelage.
19
Raccordement de l’attelage trois points
o


Commande de traction/charge : L’attelage trois points est sensible aux
changements de la quantité de charge de traction produite par la remorque,
montant et descendant automatiquement la hauteur des bras de tirage pour
garder la traction du tracteur relativement constante. Ne l’utilisez pas pour
l’attelage.
Le bras supérieur fournit le troisième point de raccordement pour l’attelage trois
points, pour maintenir un raccordement stable entre tracteur et remorque. Ce bras a
d’habitude un serrage pour raccourcir et allonger le bras, qu’on peut régler à main.
Chaînes anti-oscillation, blocs anti-oscillation ou corps flottants/rigides : Ils limitent
l’oscillation latérale des bras de tirage pour empêcher le contact avec les autres
composants du tracteur comme les pneus.
AVERTISSEMENT
Danger de basculement de la remorque
Un renversement du tracteur peut provoquer la mort ou une blessure grave.
• Ne fixez jamais une remorque au dispositif de fixation de l’attelage trois points d’un
tracteur à moins que la remorque ait été conçue avec un attelage trois points.
• La masse de la remorque traînée derrière le tracteur déplace le centre de gravité du
tracteur et peut changer les capacités de maniabilité et la stabilité - le lestage correct
est nécessaire.
• Les conducteurs doivent éviter de traverser les pentes raides ou de monter les
remblais quand des remorques lourdes sont traînées.

Les configurations des attelages trois points sont basées sur la gamme des puissances de
la PDF du tracteur et sont identifiées sous une de cinq catégories différentes. Chaque
catégorie plus élevée a des bras proportionnellement plus grands, des goupilles d’attelage
d’un diamètre plus grand, un espacement plus large du bras inférieur, une plage d’utilisation
augmentée et une capacité de levage plus élevée.
Caractéristiques techniques de l’attelage trois points
Catégorie
Puissance à la PDF du tracteur
0
moins de 27 hp (moins de 20kW)
1
jusqu’à 64 hp (48 kW)
Taille de la goupille d’attelage
Bras supérieur
Bras inférieurs
5
5
3
7
/8 po (17 mm)
/4 po (19 mm)
/8 po (17 mm)
/8 po (22 mm)
1
2
jusqu’à 123 hp (92 kW)
1po (25,5 mm)
1¼ po (31,75
3
107 hp à 248 hp (80 kW à 185 kW)
4
201 hp à 469 hp (150 kW à 350
kW)
1
mm)
1
¾ po (45 mm)
20 po (500 mm)
26 po (718 mm)
/8 po (28
mm)
1
Écartement du bras
inférieur
32 po (870 mm)
7
/16 po (66
mm)
38 po (1 010 mm)
2 po (51 mm)
46 po (1 220 mm)
NOTE : Les remorques spécialisées peuvent avoir un écartement du bras inférieur et une hauteur
de mât différents des dimensions régulières.
20
Raccordement de l’attelage trois points
CONSEIL
Systèmes d’attelage trois points pour une personne dans la cabine
L’attelage peut être un procédé incommode s’il n’y a
qu’une personne disponible, ou il peut être un
procédé exigeant des mesures de sécurité
additionnelles si l’on utilise un aide. Les coupleurs
rapides d’attelage trois points sont disponibles pour
faciliter l’aisance de l’attelage. Les bras sont montés
pour engager les crochets, et les verrous sont
engagés pour verrouiller le coupleur en place. Cela
facilite l’attelage avec une seule personne. Ces
systèmes permettent le raccordement mécanique
primaire avec l’opérateur dans le tracteur pour qu’un
seul déplacement soit nécessaire pour accomplir
l’engagement des verrous de sécurité et autres
raccordements non mécaniques.
Important : Assurez-vous que ces dispositifs
d’attelage correspondent à la catégorie d’attelage
du tracteur!
En préparation pour le raccordement du tracteur à la remorque, il est nécessaire
d’effectuer les vérifications d’équipement suivantes sur le tracteur :
 Barre de traction : Vérifiez la position de la barre de traction pour vous assurer
qu’elle n’effleure pas les bras d’attelage ou toute autre pièce de la remorque. Au
besoin, déplacez la barre de traction vers l’avant et (ou) vers le côté de l’ensemble
de support de l’attelage. Verrouillez la barre de traction dans cette position, ou
retirez-la complètement.
 Lest : Puisque le tracteur pourrait porter tout le poids de la remorque, le lestage du
tracteur est extrêmement important pour le maintien de la maîtrise.
En préparation pour le raccordement du tracteur à la remorque, il est nécessaire
d’effectuer les vérifications d’équipement suivantes sur la remorque :

Positionnement et support de la remorque : Éliminez le besoin de manœuvrer
physiquement la remorque dans un alignement avec le tracteur. Utilisez des blocs ou
vérins adéquats pour positionner l’équipement pour un raccordement sécuritaire et
facile. Plusieurs remorques sont munies de leur propre pied ou vérin pour un support
et un alignement corrects.
21
Raccordement de l’attelage trois points
Faire le raccordement
I.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
II.
1.
2.
3.
4.
L’inspection extérieure
Évaluez le milieu ambiant – évaluez les conditions du sol (pente, humidité, stabilité du
sol) et la proximité d’obstacles comme les fossés, bâtiments, autres équipements, lignes
électriques, etc.
Vérifiez le tracteur et la remorque pour vous assurer qu’on peut les opérer en sécurité.
Effectuez une inspection visuelle et tout contrôle de rendement requis pour vous
assurer que l’équipement fonctionnera comme prévu. Par exemple, l’inspection doit
comprendre : vérifier que tous les dispositifs de protection
sont en place, vérifier la condition des pneus, chercher des
fuites de liquides possibles, tester la fonction des freins et
de direction, etc.
Assurez la compatibilité de l’équipement, comme la
catégorie de l’attelage.
Assurez-vous que les spectateurs se tiennent à une
distance sécuritaire.
Analysez les scenarios « et si » qui pourraient survenir si
quelque chose change au cours de la procédure de
raccordement, comme la chute de la remorque de ses cales ou le déplacement des
composants.
Si vous êtes seul, suivez les étapes à la Section II, mais si quelqu’un vous aide, suivez
les étapes à la Section III.
Si vous êtes seul :
Assurez-vous que le bras d’attelage est réglé à « commande de profondeur ».
À la vitesse la plus lente possible, faites reculer le tracteur vers la remorque avec le
tracteur droit devant la remorque.
Quand vous êtes proche, réglez les bras d’attelage à la hauteur des goupilles
inférieures de la remorque et assurez-vous que le tracteur ne bougera pas (p. ex.
engagez le frein de stationnement/verrouillage et (ou) éteignez le moteur et retirez la clé
de contact, etc.).
Descendez du tracteur et inspectez l’alignement relatif du bras et de la goupille (vertical
et horizontal).
Notez l’ampleur du désalignement.
5.
Retournez au tracteur, faites tout réglage nécessaire des bras inférieurs (vers le
haut/vers le bas) et toute correction de direction nécessaire en fonction de l’écart latéral
estimé, ensuite faites reculer lentement le
CONSEIL
tracteur la distance estimée.
Il faudrait peut-être répéter les trois étapes cidessus pour vous approcher peu à peu de la
remorque pour éviter que les bras du tracteur
22
Si le tracteur a des bras d’attelage
télescopiques, ils pourraient se déplacer
suffisamment pour qu’un déplacement
du tracteur ne soit pas nécessaire.
Raccordement de l’attelage trois points
frappent la remorque.
6.
7.
8.
Après avoir aligné les trous de bras d’attelage et les goupilles de la remorque, glissez
les trous du bras inférieur sur les goupilles (cela exigera d’habitude un réglage ou le
démontage temporaire des barres antidévers ou des chaînes).
Installez les clips de maintien sur les goupilles.
Ensuite, alignez le trou du bras supérieur et la goupille supérieure (d’habitude, on peut
le faire en tournant le réglage fileté du bras supérieur). Insérez la goupille et installez le
fixe-goupille.
III. Si quelqu’un vous aide :
1. Assurez-vous d’avoir coordonné les signaux manuels
(voir l’Annexe I pour les signaux manuels
recommandés de l’ASABE) et maintenez un contact
visuel l’un et l’autre tout au long du procédé.
2. L’aide doit rester en sécurité hors du chemin du
tracteur pendant que le tracteur roule.
3. À la vitesse la plus lente possible, faites reculer le
tracteur vers l’attelage de la remorque avec le tracteur droit devant la remorque jusqu’à
ce que le tracteur soit proche (à environ 1 pied [0,3 m]) de la remorque.
4. Arrêtez le tracteur, assurez-vous que le tracteur ne bougera pas (p. ex. engagez le frein
de stationnement/verrouillage et (ou) éteignez le moteur et retirez la clé de contact,
etc.), et signalez à l’aide qu’il peut faire une inspection de l’alignement à proximité en
toute sécurité.
o L’aide doit indiquer les écarts à l’opérateur (vertical, latéral, et distance de recul) puis
se mettre hors du chemin du tracteur.
o Selon les conseils de l’aide, faites toutes les corrections nécessaires du bras
inférieur et de la direction, faisant reculer lentement le tracteur la distance estimée.
o Arrêtez le tracteur, assurez-vous que le tracteur ne
CONSEIL
bougera pas (p. ex. engagez le frein de
Si le tracteur a des bras
stationnement/verrouillage et (ou) éteignez le
d’attelage télescopiques, ils
moteur et retirez la clé de contact, etc.), et signalez
pourraient se déplacer
ensuite à l’aide qu’il peut faire une inspection de
suffisamment pour qu’un
l’alignement à proximité en toute sécurité.
déplacement du tracteur ne
o Il faudrait peut-être répéter cette étape pour vous
soit pas nécessaire.
approcher peu à peu de la remorque pour éviter
que les bras du tracteur frappent la remorque.
5. Après avoir aligné les trous du bras d’attelage et les goupilles de la remorque, glissez
les trous du bras inférieur sur les goupilles. Cela exigera d’habitude un réglage ou le
démontage temporaire des barres antidévers ou des chaînes.
6. Installez les clips sur les goupilles.
7. Alignez le trou du bras supérieur et la goupille supérieure
(d’habitude, on peut le faire en tournant le réglage fileté du bras
supérieur) et insérez la goupille et installez la goupille et le fixe23
Raccordement de l’attelage trois points
goupille.
CONSEIL
Assurez-vous que les trous de raccordement de la traction et du bras central s’emboîtent
étroitement dans les goupilles d’attelage de la remorque. S’ils ne s’emboîtent pas
correctement, il est probable que le tracteur et la remorque ont des dimensions d’attelage
d’une catégorie différente. Si les goupilles de la remorque sont trop petites, vous pourrez
peut-être installer des douilles-adaptateurs de la bonne taille sur les goupilles d’attelage pour
atteindre l’emboîtement étroit.
AVERTISSEMENT
Danger de décrochage de la remorque
Le dételage accidentel d’une remorque peut provoquer la mort ou une
blessure grave et des dommages à l’équipement. Utilisez les bons clips de
maintien ou goupilles pour fixer les bras d’attelage à tous les trois points de
raccordement goupillés. Un boulon ou un morceau de fil n’est pas un fixegoupille convenable.
Après l’accrochage



Quand la remorque est raccordée correctement, levez et abaissez lentement la
remorque pour vérifier qu’il n’y ait aucun contact entre le tracteur et la remorque.
Avant de commencer tout travail aux champs, il faut vérifier aussi les choses
suivantes :
o Mise à niveau de la remorque
o Contrôle du débit de descente de la remorque
o Contrôle du débattement latéral de la remorque
o Réglage du bras central supérieur pour la commande de traction correcte (si le
tracteur en est équipé).
Abaissez toujours la remorque au sol, éteignez le moteur, et retirez la clé de contact
quand vous quittez temporairement le tracteur et la remorque.
Entreposage de la remorque
Pour le dételage et l’entreposage des remorques à l’attelage trois points il faut
considérer :
 Condition du sol du lieu d’entreposage : Choisissez une aire ferme, stable et bien
égouttée pour l’entreposage de la remorque afin d’empêcher que la remorque roule
ou s’enfonce quand elle est dételée du tracteur.

Bloquez le support inférieur/chandelle (si ainsi équipé), ou la remorque : Supportez
la remorque sur des cales, ou abaissez les béquilles-supports fournies par le
fabricant avant de dételer la remorque pour éviter le basculement de la remorque.
24
Raccordement de la prise de force (PDF)
Ce qu’il faut savoir avant de commencer

La prise de force (PDF) du tracteur transmet la puissance rotative des remorques
animées par la PDF au moyen de l’arbre de transmission de la remorque
[implement input driveline (IID)].

Les fabricants classent les composants individuels d’une transmission pour
transmettre la puissance requise et conçoivent aussi les dispositifs de sécurité
nécessaires comme les boucliers de protection et le bon télescopage pour les
virages et la monte et descente de collines.

Les prises de force agricoles sont configurées pour tourner à 540 tr/min ou 1 000
tr/min.
25
Raccordement de la prise de force (PDF)



Quand on la regarde de l’arrière du tracteur, la PDF orientée vers l’arrière du tracteur
tourne dans le sens horaire. Une PDF portée devant, quand on la regarde de l’avant,
tourne aussi dans le sens horaire. Ainsi les transmissions de remorque tourneront
correctement sans égard au type de PDF attachée. C’est un dispositif de sécurité
intégrée pour empêcher que les remorques reculent accidentellement.
Le dispositif de protection principal du tracteur
couvre la zone au-dessus et aux côtés de l’arbre
tronqué de la PDF. Le dispositif de protection du
tracteur, ou une partie, peut être conçu pour
pivoter temporairement de sa position pour
permettre un raccordement plus facile de la
transmission de la remorque à l’arbre tronqué de
la PDF.
Les gardes de l’arbre tronqué de la PDF sont
utilisées pour entourer l’arbre tronqué quand la PDF du tracteur n’est pas utilisée.
Trois configurations normalisées de l’arbre tronqué de la PDF existent, selon le diamètre
de l’arbre, le nombre de cannelures et la forme de cannelure.




Position de la barre de traction : La distance horizontale doit
être réglée pour centrer la goupille d’attelage entre les deux
joints universels de la transmission de remorque pour les
remorques ayant des transmissions à angles égaux.
Il se peut que les remorques ayant une transmission
homocinétique n’en aient pas besoin.
Les remorques à 540 tr/min et 1 000 tr/min peuvent nécessiter
des positions de barre de traction différentes.
Consultez le manuel de l’opérateur de la remorque pour la
longueur correcte de la barre de traction. Les longueurs
typiques des barres de traction sont illustrées à droite.
26
Raccordement de la prise de force (PDF)
Connaissez votre tracteur






Les tracteurs utilisent des méthodes différentes pour activer et contrôler la prise de force,
dépendant de l’année, la marque ou le modèle du tracteur.
Les tracteurs peuvent être conçus avec un arbre tronqué de PDF réversible pour
permettre le changement de vitesse entre 540 tr/min et 1 000 tr/min.
Sur les tracteurs plus vieux, quelques PDF activées fonctionnent uniquement si
l’embrayage du tracteur est aussi engagé. La PDF arrête chaque fois que l’embrayage
est débrayé. Les modèles de tracteur plus récents ont la PDF mue directement et sont
souvent connues comme des PDF « indépendantes » ou « actives ». Elles s’engagent
et se dégagent au moyen de leur propre mécanisme d’engagement non lié à la position
de l’embrayage.
L’idéal serait un mécanisme de sécurité intégré au tracteur pour empêcher la survitesse
d’une PDF conçue pour une vitesse de 540 tr/min. S’il n’y a pas de mécanisme de
sécurité, l’opérateur doit prendre des mesures spéciales (comme connaître la vitesse
associée du tachymètre) pour empêcher la survitesse de remorques conçues pour
fonctionner à 540 tr/min.
Quelques tracteurs ont un embrayage de PDF à deux vitesses qui fournit ou 540 tr/min
ou 1 000 tr/min, généralement sans échanger l’arbre de la PDF. Ils ont typiquement
l’arbre de sortie de 1-3/8 pouces – 6 cannelures. Ce design n’est pas conçu pour fournir
une vitesse de remorque plus élevée que celle fournie par le réglage de 540 tr/min, mais
plutôt pour permettre au moteur du tracteur de fonctionner à une vitesse beaucoup plus
inférieure à sa vitesse nominale. Ce cas est spécifiquement pour les fonctionnements
nécessitant une faible puissance, pour offrir des économies de carburant obtenues d’un
fonctionnement du moteur à une vitesse inférieure.
Assurez-vous de connaître les tr/min du moteur qui correspondent à votre PDF de 540
tr/min et 1 000 tr/min pour opérer toujours les PDF à la bonne vitesse.
AVERTISSEMENT
Danger de survitesse de la transmission de remorque
De
La défaillance de la transmission de remorque peut mener à la mort ou une blessure
grave et (ou) des dommages à l’équipement.
N’utilisez PAS des adaptateurs de PDF pour les raisons suivantes :

Si une remorque conçue pour 540 tr/min fonctionne à 1 000 tr/min, des
dommages à la remorque à cause d’une survitesse de la transmission de la
remorque peuvent se produire.

Si une remorque conçue pour 1 000 tr/min fonctionne à 540 tr/min, des
dommages à la remorque à cause d’un couple excessif de la transmission de la
remorque peuvent se produire.

Il se peut que le raccordement entre la PDF du tracteur et la transmission de la
remorque ne soit plus protégé.

Il se peut que les joints universels de la transmission de la remorque ne soient
plus centrés sur la goupille d’attelage, ce qui entraînera une vibration lors des
virages et des défaillances prématurées.

La portion télescopique de la transmission de remorque est raccourcie, qui peut
causer l’arbre de transmission de toucher le sol lors des virages et de
27
s’endommager.
Raccordement de la prise de force (PDF)
Connaissez votre remorque
 Vitesse de rotation : Les remorques à PDF sont munies d’une transmission de 540
tr/min ou 1 000 tr/min. Il ne faut pas raccorder une remorque ou machine conçue avec
une transmission de 540 tr/min à une PDF de tracteur de 1 000 tr/min, ainsi qu’il ne faut
pas raccorder une transmission de remorque de 1 000 tr/min à une PDF de tracteur de
540 tr/min. Le changement de vitesse d'utilisation d’une remorque exige un changement
de carter d'engrenage. Changer seulement la transmission de la remorque ne
transformera pas la remorque d’une vitesse de PDF à l’autre.
 Transmission de remorque recommandée : La transmission d’une remorque à PDF est
conçue spécifiquement pour répondre aux besoins de fonctionnement des remorques,
satisfaisant diverses exigences comme le diamètre transversal, la configuration des
cannelures du joint universel, et la longueur télescopique.
AVIS
Pour éviter les défaillances d’arbre, utilisez uniquement la transmission de remorque
recommandée par le fabricant – ne changez jamais ni remplacez la transmission de
remorque recommandée par une autre transmission de remorque.


État mécanique de la transmission de remorque : Il ne faut pas utiliser un composant
de transmission usé ou endommagé. Remplacez une transmission ou un composant de
transmission endommagé uniquement avec des pièces approuvées.
Alignement de la transmission de remorque : Pour les transmissions de remorque qui
peuvent être séparées ou détachées lors d’un nouveau raccord, les joints universels aux
extrémités de la transmission de remorque doivent être alignés correctement, ou en
phase, pour empêcher une vibration et un effort excessifs sur les composants de la
transmission. Le bon alignement nécessite que les mâchoires du joint universel soient
positionnées sur le même plan.
Joints universels ‘en phase’

Dispositifs de protection contre les surcharges pour la transmission de remorque :
o Assurez-vous que les goupilles de cisaillement recommandées par le fabricant sont
utilisées et installées correctement, et que des goupilles de cisaillement de rechange
convenables sont facilement disponibles en cas de défaillance.
o Les embrayages de sécurité et autres dispositifs de protection contre les surcharges
doivent être vérifiés pour le bon fonctionnement.
28
Raccordement de la prise de force (PDF)



Gardes de la transmission de remorque : Assurez-vous que tous les composants requis
de garde de la transmission de remorque sont en place, en bon état, et fonctionneront
pour fournir la protection nécessaire. Remplacez tout composant de garde manquant ou
endommagé avant d’utiliser la remorque à PDF.
Le type de garde de transmission de remorque variera selon l’âge de la remorque. Les
remorques plus vieilles pourraient avoir un bouclier métallique en forme de U renversé
sur la transmission de remorque. Il faut être prudent avec cette protection parce qu’elle
n’est pas aussi efficace que l’équipement muni de gardes entourant complètement la
transmission de remorque.
Cannelures de la transmission de remorque :
o Quelques remorques sont disponibles avec une transmission de 1-3/8 po (35 mm)
ou 1-3/4 po (44 mm) de diamètre et 1 000 tr/min.
o Nettoyez toute peinture, saleté, vieille graisse, ou d’autres débris des cannelures du
joint universel de la transmission de remorque.
o Appliquez une petite quantité de graisse sur les cannelures propres pour aider le
glissement du joint universel de la transmission de remorque sur l’arbre tronqué de la
PDF du tracteur.
Faire le raccordement
L’inspection extérieure
 Assurez-vous que le tracteur a une puissance adéquate, qu’il fonctionne à la vitesse de
PDF correcte, et que les cannelures sont compatibles.
 Pour les raccordements de la barre de traction, verrouillez la barre de traction dans une
position directement au-dessous de l’arbre tronqué de PDF pour que les lignes
centrales des deux soient alignées.
 Quand le tracteur est aussi muni d’un attelage trois points, il pourrait être nécessaire de
retirer les bras d’attelage pour empêcher le contact avec la transmission de remorque et
(ou) l’attelage de la remorque, surtout dans les virages.
 Pour les raccordements d’attelage trois points, déplacez la barre de traction à une
position qui n’effleurera pas la remorque ou l’attelage trois points. Retirez la barre de
traction au besoin.
 Vérifiez que la garde de l’arbre de transmission de la remorque peut tourner librement
indépendamment de l’arbre de transmission. Une garde usée, sale ou endommagée de
la transmission de remorque n’offrira pas nécessairement une protection. Remplacez
toute garde inefficace et ne comptez jamais sur les gardes pour fournir une protection
complète.
29
Raccordement de la prise de force (PDF)
AVERTISSEMENT
Danger d’enchevêtrement
Un enchevêtrement accidentel dans la PDF ou la
transmission de la remorque pourrait provoquer la mort ou
une blessure grave. N’essayez PAS de raccorder une
transmission de remorque à une PDF de tracteur quand le
moteur du tracteur est en marche!
 Engagez le frein de stationnement/verrouillage.
 Éteignez le moteur, retirez la clé, et ne démarrez pas
jusqu’à ce que le raccordement soit complété.
Accrochage

Supportez le poids de la transmission de la remorque en la tenant avec soin dans
votre main autour de la garde solidaire de l’arbre. Ne levez pas la transmission de la
remorque par le cône parce que cela peut endommager la garde.

Alignez les cannelures du joint universel de la transmission de la remorque avec les
cannelures de l’arbre tronqué de PDF du tracteur. Si les cannelures ne s’alignent
pas, essayez de tourner légèrement l’arbre tronqué de PDF ou la transmission de la
remorque pour aligner les cannelures.
Glissez le joint universel de la transmission de la remorque sur l’arbre tronqué de
PDF du tracteur jusqu’à ce que le mécanisme de verrouillage de la transmission de
la remorque soit aligné/engagé. Il faut peut-être dégager d’abord les bagues
autobloquantes ou goupilles de retenue du cran pour permettre à la transmission de
la remorque de glisser sur l’arbre tronqué. Assurez-vous que la PDF est verrouillée
en place avant d’engager ou transporter la remorque. Vérifiez que la transmission
de la remorque est verrouillée sur l’arbre tronqué avec un mouvement de va et vient
sur la transmission de la remorque.

Il y a plusieurs méthodes pour retenir la transmission de la remorque sur la PDF.
 La bague à glissement est actuellement le dispositif de retenue le plus commun et
préféré.
 La détente à ressort a été développée avant la bague à glissement et se trouve
encore couramment.

Un fixe-goupille est utilisé uniquement sur l’équipement plus vieux. Avec ces
dispositifs de retenue, il est important de s’assurer que la goupille est aussi courte
que possible pour empêcher qu’elle s’accroche sur quelque chose.
30
Raccordement de la prise de force (PDF)
Types de dispositifs de retenue de PDF


Remettez et verrouillez le dispositif de protection principal de PDF du tracteur dans
sa position requise de garde s’il a été écarté en pivotant pour permettre le
raccordement de la transmission de la remorque à l’arbre tronqué de PDF du
tracteur.
Attachez la chaîne de retenue de la garde de transmission de remorque (s’il y en a)
à un point fixe du tracteur.
Après l’accrochage






La transmission de la remorque doit opérer aussi horizontalement que possible et la
distance verticale entre le haut de la goupille de la barre de traction et l’arbre de
transmission de la remorque doit être un minimum de 4 po (100 mm) (Les tracteurs
plus récents sont conçus pour avoir un dégagement au sol adéquat mais les
tracteurs plus vieux ne l’ont pas nécessairement et peuvent nécessiter un
repositionnement ou l’enlèvement de la barre de traction si le tracteur est équipé
d’une barre de traction incurvée ou courbée).
Le chevauchement de l’arbre de transmission de la remorque doit être suffisant pour
la transmission de l’énergie et pour accommoder les virages et les changements
d’angle.
Les roues du tracteur ne doivent pas entrer en contact avec la transmission d’une
remorque.
Il ne faut pas permettre tout type de matière étrangère de se prendre dans la
transmission de remorque.
On ne doit pas désactiver la PDF du tracteur à chaque fois à un ralenti accéléré, si
le tracteur est muni d’un frein de PDF et la remorque n’a pas d’embrayage à roue
libre, pour éviter des dommages à la transmission.
Si elle n’est pas raccordée pendant le transport, la transmission de la remorque doit
être solidement rangée pour qu’elle n’entre pas en contact avec la remorque ou le
tracteur.
31
Raccordements hydrauliques
Ce qu’il faut savoir avant de commencer


La puissance hydraulique est devenue très populaire pour fournir diverses opérations de
la remorque pour diverses fonctions comme lever et abaisser la remorque, fournir une
puissance rotative, ou engager des mécanismes.
Depuis plusieurs années, les raccords hydrauliques sont normalisés pour que toutes les
conduites hydrauliques d’une remorque puissent être raccordées à toutes les sorties
hydrauliques de tracteur.
Raccord hydraulique normalisé





Les hydrauliques d’un tracteur agricole fonctionnent normalement à une gamme entre 2
100 psi et 3 600 psi (145 bar à 250 bar), dépendant surtout de l’âge et la grandeur du
tracteur. Seuls les flexibles, tuyaux et raccords nominaux corrects doivent être utilisés.
L’huile hydraulique sous pression peut menacer sérieusement la santé et sécurité si elle
n’est pas manipulée correctement. Il faut toujours protéger la peau et les yeux du fluide
hydraulique sous pression qui s’échappe.
Avant de détacher les conduites ou raccords hydrauliques, assurez-vous que la pression
a été dégagée du système.
Avant de pressuriser un système, assurez-vous qu’aucun flexible ou raccord n’est
endommagé et que tous les raccordements sont étanches.
Si l’on est blessé par le fluide qui s’échappe, il faut obtenir immédiatement de l’aide
médical. Une réaction ou infection grave peut se produire si le traitement médical
approprié n’est pas administré.
32
Raccordements hydrauliques
AVERTISSEMENT
Danger d’injection hydraulique
L’injection accidentelle d’une huile à haute pression dans les mains ou sur le
corps pourrait provoquer la mort ou une blessure grave. Soyez prudent en
vérifiant les fuites hydrauliques puisque le fluide hydraulique pressurisé a une
force suffisante pour pénétrer la peau, provoquant une blessure corporelle grave.
 Faites chuter la pression du circuit hydraulique et assurez-vous que le moteur
du tracteur est éteint.
 Portez une protection convenable des mains et des yeux.
 Examinez le flexible hydraulique à proximité de la fuite pour la présence de
bris ou fêlures.
 Réparez ou remplacez les conduites hydrauliques selon les
recommandations du fabricant.
Note : Si la fuite ne peut pas être détectée par cette méthode, une option est
d’utiliser un morceau de carton pour trouver des buées fines. Utilisez cette
pratique avec soin. Portez une protection convenable des mains et des yeux et
soyez absolument certain que le carton est assez long pour que votre main soit
écartée du danger et ne puisse pas être accidentellement injectée d’huile.
Faire le raccordement
Accrochage
 Avant de raccorder, nettoyer les parties mâle et femelle de chaque raccord ou composant
homologue. Les contaminants causent une usure prématurée, des dommages, le
blocage et les fuites, et nuisent à l’opération de certaines fonctions de la remorque, ce
qui peut entraîner des problèmes de sécurité.
 Reconnaissez que quand une remorque est dételée, les conduites hydrauliques peuvent
toujours être sous une pression élevée. Il ne faut pas dégager la pression en frappant
l’embout du raccord mâle. L’huile qui s’échappe est un danger de sécurité et peut
provoquer une blessure grave.
 Portez des gants et poussez les raccords mâles de la remorque dans le raccord femelle
du tracteur. Dans certains cas il faudra repousser simultanément la bague du raccord
femelle jusqu’à ce que le raccord mâle soit complètement engagé.
 On ne doit pas opérer les commandes du tracteur hydraulique avant que tous les circuits
aient été complètement raccordés. Pressuriser un côté d’un circuit sans trajet de retour
peut surcharger les composants. Il est aussi important de se rappeler que quand les
blocages de sécurité de la remorque sont engagés, il faut opérer les commandes
hydrauliques avec soin pour s’assurer que les composants de blocage ne deviennent pas
endommagés.
 La plupart des hydrauliques de tracteur permettent le raccordement des raccords de la
remorque même si les flexibles sont sous pression. Laisser une remorque avec les
33
Raccordements hydrauliques
flexibles sous pression est une pratique dangereuse. Un changement de température
peut faire dilater l’huile et augmenter la pression du système. Cela pourrait entraîner une
défaillance de flexible, raccord, vanne ou vérin, et causer un mouvement inattendu de la
remorque ou d’un composant, créant une situation potentiellement dangereuse. Il vaut
mieux engager les verrous de sécurité de la remorque ou abaisser l’équipement au sol
avant de détacher les conduites.
Après l’accrochage
 On ne doit pas activer le système hydraulique jusqu’à ce que la remorque soit
mécaniquement raccordée (raccordement à barre de traction ou attelage trois points) au
tracteur. Le fonctionnement des conduites hydrauliques peut entraîner l’instabilité de la
remorque, permettant les attelages ou autres composants de bouger involontairement et
créant une situation dangereuse.
 Après le raccordement, il faut vérifier les circuits hydrauliques pour s’assurer que les
composants se déplacent comme prévu (direction et débit de mouvement). Plusieurs
tracteurs ont des réglages commodes pour régler le débit voulu pour la manoeuvre
recommandée de la remorque.
 Les vérins hydrauliques raccordés en série deviendront de temps en temps ‘déphasés’.
Pour synchroniser les vérins, il faut garder la vanne-servomoteur ouverte pendant
quelques secondes après que les vérins auront atteint la fin d’une course.
 Quand vous dételez une remorque, abaissez d’abord la remorque à sa position de travail
ou engagez les verrous de sécurité de la remorque et dépressurisez ensuite le système
hydraulique avant de débrancher les flexibles. Notez que pour certains tracteurs les
commandes hydrauliques ne fonctionnent plus quand le moteur est éteint, donc il faut
faire chuter la pression tandis que les conduites sont en état de fonctionnement.
Transport
 Pendant le transport, il est important que les verrous/butées de transport de la remorque
soient engagés pour s’assurer que les composants hydrauliques ne peuvent pas se
déplacer ou s’activer accidentellement d’une manière qui entraîne une perte de contrôle
du tracteur ou la gêne de la remorque à la circulation.
 Les fabricants commencent à intégrer des systèmes de verrouillage qui empêchent la
mise en marche hydraulique quand le tracteur et la remorque sont en mode de transport.
Ce dispositif de sécurité empêche l’opérateur d’opérer accidentellement une fonction
hydraulique.
Entretien
Le fonctionnement sécuritaire et efficace du système hydraulique nécessite l’entretien
correct du système. Les activités clés d’entretien doivent inclure :
 Maintenir les réservoirs hydrauliques au niveau correct de remplissage.
 Éviter le mélange d’huiles hydrauliques différentes.
 Éviter toute contamination de l’huile par des substances étrangères (eau, saleté, etc.).
34
Raccordements hydrauliques



Empêcher des dommages aux flexibles, raccords, et vannes. Les flexibles doivent être
bien supportés, et pas tortillés, pincés ou portant des signes d’abrasion.
Empêcher le contact avec les arbres du vérin polis pour éviter les égratignures. Les
arbres égratignés peuvent endommager les joints d’huile du vérin et causer des fuites
d’huile à haute pression menant à des situations dangereuses.
Note : Les deux extrémités des vérins hydrauliques son typiquement goupillées et
doivent se déplacer librement pour empêcher le coincement et le pliage de l’arbre. Les
arbres pliés ou endommagés endommageront les joints d’huile du vérin et causeront des
fuites d’huile à haute pression.
AVERTISSEMENT
Danger d’écrasement
Le défaut de fixer correctement les composants de la remorque avant
l’entretien pourrait provoquer la mort ou une blessure grave. N’essayez
jamais d’enlever un vérin ou raccord hydraulique jusqu’à ce que toute la
pression soit dégagée et que les composants associés soient solidement
verrouillés pour empêcher le mouvement.
35
Raccordement électrique
Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Sur plusieurs remorques, le raccordement électrique fournit seulement le
fonctionnement de l’éclairage de sécurité (feux d’encombrement, témoins d’alerte,
feux de circulation, feux arrière, etc.).

Les remorques plus récentes intègrent d’autres fonctions techniques alimentées par
l’électricité.

Le connecteur électrique SAE J560 à sept pôles est la norme de l’industrie. On peut
obtenir ces connecteurs de tout concessionnaire d’équipement agricole.
Prise de la remorque (mâle) et connecteur du tracteur (femelle) du connecteur électrique à sept
pôles

La prise mâle (avec sept voies) est installée sur la remorque. Le connecteur femelle
(avec sept broches) est installé sur le tracteur.
CONSEIL
Sur les tracteurs plus vieux, installez après coup le connecteur électrique à sept
pôles pour assurer une signalisation et toute autre fonction technique électrique
correctes sur toutes les remorques utilisées avec ces tracteurs.
36
Raccordement électrique

Le schéma de câblage indique en détail les connexions de câblage de norme industrielle
utilisées sur les remorques agricoles fabriquées.
Prise mâle (de remorque)

Le routage du faisceau doit minimiser les coudes courts et l’affaissement, et éviter les
rebords aigus et points de pincement, et ne doit pas être exposé à un excès de flexion,
frottement ou exposition à l’huile ou l’eau.
Faire le raccordement

Inspectez le faisceau pour l’usure et réparez toute partie usée.

Éteignez tout dispositif de contrôle de remorque dans le tracteur pour empêcher des
dommages possibles aux dispositifs de contrôle.
Assurez-vous que l’extrémité mâle de la remorque correspond à l’extrémité femelle
du tracteur.
Nettoyez toute saleté et tout corps étranger des deux extrémités.


CONSEIL
Vaporisez les contacts des deux extrémités d’un nettoyant de contacts électriques
ou appliquez un lubrifiant diélectrique.




Alignez les coulisses homologues intérieures et glissez les connexions ensemble.
Assurez-vous que le loquet du capot de connecteur femelle est retenu sur l’extrémité
mâle.
Vérifiez le routage du faisceau de fils de la remorque au tracteur pour vous assurer
que le faisceau est bien supporté, pour minimiser l’affaissement, empêcher le
contact avec les composants mobiles, et empêcher l’enchevêtrement, tout en
permettant sa flexion lors des virages sans le serrer.
Vérifiez tout l’éclairage sur le tracteur et la remorque avant de rouler sur une voie
publique.
37
Sécurité d’attelage additionnelle
Stabilité et lestage du tracteur avec remorque
Il est important que le tracteur ait le lestage correct. Le lestage consiste en s’assurant
que le tracteur a un poids suffisant et une bonne distribution du poids.
 Le lestage pourrait être nécessaire pour contrebalancer certaines charges, mais il
joue aussi un rôle important dans l’atteinte d’une traction uniforme, empêchant un
patinage excessif et empêchant un ‘sautillement de roue’ quand le tracteur tire fort.

Il y a plusieurs moyens de lestage. Le lest liquide (poids) consiste en remplissant les
pneus du tracteur d’un liquide comme le chlorure de calcium. D’autres options
comprennent des poids en métal (fonte) qu’on peut ajouter aux roues (attachés à
l’essieu ou aux talons) et des poids ‘valise’ en fonte qu’on peut accrocher aux
supports, d’habitude à l’avant du tracteur.

Un lestage fautif peut aussi avoir un effet négatif. Un lestage excessif (trop de poids
ou au mauvais endroit) peut surcharger les composants du tracteur et utiliser plus de
carburant et de puissance motrice, ce qui mène à une mauvaise performance
comme une réponse peu sensible du moteur sous charge et une difficulté de
démarrage sous charge, et il peut causer une usure et tension additionnelles sur les
composants d’entraînement critiques.
Le lestage se fait le mieux par des techniciens qualifiés qui ont les bons outils, les
guides pertinents et l’expérience personnelle.
Pour de plus amples renseignements, le tableau suivant offre des lignes directrices
pour la distribution approximative du poids, mais suivez toujours le manuel de
l’opérateur du tracteur pour lester correctement votre tracteur :


Distribution du poids
Type de tracteur/remorque
Avant
Arrière
À deux roues motrices, remorque traînée
25 %
75 %
À deux roues motrices, remorque semi-portée
30 %
70 %
À deux roues motrices, remorque portée
35 %
65 %
À traction, remorque traînée
40 %
60 %
À traction, remorque portée
45 %
55 %
À quatre roues motrices, remorque traînée
55 %
45 %
À quatre roues motrices, remorque portée
60 %
40 %
38
Sécurité d’attelage additionnelle
D’autres facteurs pour atteindre la stabilité du tracteur et sa maniabilité comprennent
l’empattement, le choix de pneus, l’alignement des sculptures et le gonflage des pneus.
L’opérateur doit consulter le manuel de l’opérateur du tracteur et (ou) son concessionnaire
pour résoudre les problèmes de stabilité ou maniabilité.
Note : Les opérateurs doivent savoir aussi que certains pneus peuvent développer un
affaissement s’ils restent dans une position pour une période prolongée. Quand le tracteur
fonctionne à la vitesse de transport, il pourrait commencer à ‘sautiller’ et la maîtrise du
tracteur pourrait être difficile. La solution est de ralentir jusqu’à une vitesse sécuritaire et de
rouler pendant quelques minutes jusqu’à ce que les pneus deviennent flexibles, ensuite
augmenter peu à peu la vitesse jusqu’à ce que le ‘sautillement’ ait disparu.
Sécurité de transport



Évitez de transporter les remorques sur les voies publiques aux périodes à fort trafic, ou
quand la visibilité est réduite à cause du temps ou de l’heure.
Inspection extérieure : Avant de transporter l’équipement sur une voie publique,
effectuez une inspection extérieure, vérifiant les pneus, feux, freins, et tous les
raccordements y compris la chaîne de sécurité, etc.
Verrous de transport : Assurez-vous que tous les verrous de transport de la remorque
sont engagés.





Largeur sur la route : Les opérateurs doivent reconnaître
qu’avec les roues additionnelles du tracteur, comme les
roues jumelées ou triples et quand ils traînent une grande
remorque, ils occuperont une grande portion de plusieurs
routes. Cela veut dire qu’il faut tenir compte de la
législation de la route, cédant aux véhicules venant en
sens inverse, et du fait que les opérateurs des autres
véhicules ne reconnaîtront peut-être pas le danger
associé au grand équipement roulant plus lentement.
Éclairage et marquage : Assurez-vous que l’équipement répond aux normes d’éclairage
dans l’autorité où il est transporté. Être visible jour et nuit est extrêmement important. Un
spécimen de guide se trouve au site Web suivant.
(http://www.pami.ca/beseenbesafe/beseen/beseenchoice.htm)
Véhicule lent : Des panneaux de véhicule lent doivent être
attachés à la remorque dans un endroit très visible de
l’arrière.
Il est aussi important quand on transporte des remorques que
la barre de traction soit goupillée pour empêcher un
débattement latéral. Une remorque oscillante peut rendre le
tracteur difficile à diriger et à maîtriser.
Les remorques larges et longues répondent rapidement aux
mouvements de direction et en sens contraire à l’avant du
tracteur. Cela peut virer la remorque dans la direction d’un obstacle que le conducteur
39
Sécurité d’attelage additionnelle
essaie d’éviter.

Vitesse sur la route : Il faut baser la vitesse maximale sur la vitesse de route permise
dans le manuel de l’opérateur de la remorque, le SIS, ou tout décalque. La vitesse peut
être déterminée aussi par le classement des pneus, fusées et moyeux de la remorque, la
hauteur de transport, la largeur, l’état de la route, et le poids de la remorque tirée. À
moins d’étiquetage contraire, la plupart des remorques plus vieilles ne sont pas conçues
pour rouler à plus de 16 mi/h (25 km/h).

Les nouveaux tracteurs et remorques qui roulent à une
vitesse entre 25 mi/h et 38 mi/h (40 km/h à 65 km/h), où la loi
l’exige, afficheront un symbole d’identification de vitesse
(SIS) avec la vitesse maximale admissible.
AVERTISSEMENT
Danger de décrochage de la remorque
L’opération d’un tracteur et remorque à une vitesse dangereuse sur les voies
publiques pourrait provoquer la mort ou une blessure grave. Les nouveaux
tracteurs peuvent rouler à des vitesses trop rapides pour plusieurs remorques.
Les opérateurs doivent conduire à des vitesses de transport sécuritaires.
Système de freinage
Verrouillez toujours les freins de roue gauche et droite du tracteur ensemble pour le
transport. Un serrage soudain du frein d’une seule roue lors du transport peut causer un
virement du tracteur et une perte de maîtrise.
Pour les remorques sans freins
 La charge de la remorque ne peut pas dépasser 1,5 fois le poids du tracteur à moins
que le poids de la remorque soit moins de 3 300 lb (1,5 t).
 Ne dépassez pas 20 mi/h (32 km/h) ou la vitesse recommandée par le fabricant de la
remorque.
Pour les remorques avec freins
 La charge de la remorque ne peut pas dépasser 4,5 fois le poids du tracteur.
 Si la charge de la remorque est moins de 3 fois le poids du tracteur, ne roulez pas à une
vitesse dépassant 32 mi/h (50 km/h) ou dépassant la vitesse recommandée par le
fabricant de la remorque.
 Si la remorque chargée pèse entre 3 et 4,5 fois le poids du tracteur, ne roulez pas à des
vitesses dépassant 25 mi/h (40 km/h) ou dépassant la vitesse recommandée par le
fabricant de la remorque.
40
Annexe I
Signaux manuels
(Gracieuseté de l’ASABE)
ANSI/ASAE S351 DEC01
Approuvé DÉC 1982; réaffirmé MAR 1998 par l’American National Standards Institute
Signaux manuels pour l’utilisation dans l’agriculture
Proposé par le Tractor and Remorquery Committee of the National
Institute for Farm Safety; approuvé par l’ASAE, Power and
Remorquery Division Standards Committee; adopté par ASAE comme
recommandation février 1972; reconfirmé décembre 1976; reclassé
comme Norme décembre 1978; reconfirmé décembre 1981; approuvé
comme American National Standard décembre 1982; reconfirmé
décembre 1986; décembre 1991; réaffirmé par ANSI septembre 1992;
réaffirmé par ASAE décembre 1996; réaffirmé par ANSI mars 1998;
réaffirmé par ASAE pour cinq ans décembre 2001.
1 But et portée
1.1 Cette norme fournit les signaux manuels à utiliser dans les
opérations agricoles, surtout quand le bruit ou la distance exclue l’usage de
communications vocales régulières.
1.2 Le but des signaux manuels est de fournir un moyen de communication
facile, particulièrement par souci de sécurité.
2 Général
2.1 Ces signaux manuels sont en accord général avec l’U.S. Army Field Manual,
FM21-60, Section II, Standard Arm and Hand Signals. Plusieurs sont aussi
utilisés dans la construction et autres industries où le bruit ou la distance exclue
l’usage de communications vocales.
3 Signaux manuels (Fig. 1 à 11)
Figure 1 – PARCOURIR CETTE DISTANCE – Placer
les paumes au niveau de l’oreille, orientées vers la
tête, et les bouger latéralement vers l’intérieur pour
indiquer la distance à parcourir.
Figure 2 – VENIR VERS MOI – Lever le bras
verticalement, une paume vers l’avant, et la tourner
en grands cercles horizontaux.
Figure 3 – M’APPROCHER – ME SUIVRE – Indiquer du doigt
la/les personne(s), véhicule(s) ou unité(s), faisant signe
d’approcher en tenant le bras horizontalement vers l’avant,
paume vers le haut, et vers le corps.
Figure 4 – S’ÉCARTER – PARTIR – Faire face à la
direction du mouvement; tenir le bras allongé vers
l’arrière; le balancer ensuite en haut et dans le sens
du mouvement voulu jusqu’à ce qu’il soit horizontal,
paume vers le bas.
Figure 5 – ARRÊTER – Lever la main à l’extension
complète du bras, paume vers l’avant. Tenir cette
position jusqu’à ce que le signal soit compris.
Figure 6 – AUGMENTER LA VITESSE – Lever la main à
l’épaule, poing fermé; pousser rapidement le poing
verticalement à l’extension complète du bras et vers l’arrière
de l’épaule, plusieurs fois.
Figure 7 – RÉDUIRE LA VITESSE – Allonger le bras
horizontalement et latéralement, paume vers le bas, et agiter le
bras plusieurs fois vers le bas à un angle minimum de 45º,
gardant le bras droit. Ne pas laisser le bras dépasser
l’horizontale.
Figure 8 – DÉMARRER LE MOTEUR – Simuler
tourner la manivelle d’un véhicule en bougeant le
bras dans un mouvement circulaire au niveau de la
taille.
Figure 10 – ABAISSER L’ÉQUIPEMENT – Faire un mouvement
circulaire avec une des mains, indiquant le sol.
Figure 11 – MONTER L’ÉQUIPEMENT – Faire un
mouvement circulaire avec une des mains, au niveau
de la tête.
Figure 9 – ARRÊTER LE MOTEUR – Tirer la
main droite, paume vers le bas, à travers le cou
avec un mouvement d’égorgement de gauche à
droite.
ISBN 978-0-9739668-2-4
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising