RADSON NOX HR 28 RF Owner's manual

RADSON NOX HR 28 RF Owner's manual
 N/02
Sous réserve
A de modifications
0063
LE-04-'00
RADSON
Bosch Thermotechni
INDEX page
Vue de face 1
Dimensions 2
1. Description de la chaudière 3
2. Schema illustrant le principe 4
3. Conception et fonctionnement 5
_ 4 Données techniques 7
5. Graphique de la pompe 8
6. Instructions d'installation 9
7. Fonctionnement et commandes MCBA 12
8. Dispositions pour la cheminée 19
9. Mise en service 22
10. Inspection et entretien 23
11. Depannages 25
12. Tableau des résistances/graphiques 27
des NTC
13. Accessoires 29
14. Liste des pieces 31
15. Garanties 32
16. Information pour l'utilisateur 33/34
SECURITE
En cas de fuite gaz ou de gaz de fumée:
- Débrancher l'installation: fermer le robinet d’arrivée gaz et la prise d'alimentation électrique.
- Ventiller le local en laissant pénétrer de l'air frais.
- Prévenir votre installateur ou votre service d'entretien.
TEMPERATURE DE L'INSTALLATION CHAUFFAGE ET SANITAIRE
- Cette chaudière combinée est fabriquée pour des systèmes de chauffages avec une température
maximum de 90°C. Par conséquent les radiateurs et/ou les tuyauteries peuvent atteindre cette
température.
- La température de sortie de l’eau sanitaire peut pendant un temps trés court être supérieur à 60°C.
- Les gaz de combustion et leurs tuyaux d’évacuations peuvent pendant le fonctionnement être
supérieure à 100°C.
INSTALLATION
- Lire attentivement cette documentation technique avant de commencer l'installation ou la mise en
service de cette chaudière. Cette chaudière doit être installée par un installateur reconnu, en confor-
mité avec les prescription d'installations et de sécurités en vigueur. Aucune modification ne peut être
apportée à la chaudière sans accord du fabricant.
ENTRETIEN
Afin de garantir à la chaudière un bon fonctionnement et ceci en toute sécurité pendant de nombreu-
ses années, il est nécessaire d’inspecter cette chaudière annuellement par un installateur ou entrepri-
se spécialisée.
PANNES
Malgrés le grand soin apporté lors du montage et du contrôle final de l’appareil il est possible qu’une
panne apparaisse. Dans ce cas mettez vous de préférence immédiatement en rapport avec votre
installateur.
VUE DE FACE
Fig. 1A
PURGEUR AUTOMATIQUE
NTC 1
NTC 4
TUBE DE FUMEE
COUCERCLE ECHANGEUR ECHANGEUR SANITAIRE
ее ma ma mm mm mm mm == mmm er ma
ен ен еж ен не == === == == | === = | ==
ECHANGEUR
+
VASE D' EXPANSION
ELECTRODE
NTC 2
NTC 3
VENTILATEUR
TUBE DE MELANGE
CIRCULATEUR
BOITIER ELECTRONIQUE
BLOC GAZ
MITIGEUR noo
SANITAIRE —
PRISE DE DETARTRAGE
A
| LT Y Th
PRISE DE RACCORDEMENT ACCESSOIRES
DESSOUS DE LA CHAUDIERE
EVACUATION DES FUMEES 280 (INTERIEUR)
DIMENSIONS
Fig. 1B
+ 115 |
ETA
FAU CHAUDE
EAU FROIDE |35
DEPART
RETOUR
GAZ (50
365
ml !
3
| LN
АВАТМЕЕ D'AIA 8125 (INTERTEUR) , —— 1 m]
— | A Y
305 |
NT
l- rs srs rss ss ms m= =~
EE
<
o
D
x
TID ab ado dan Tl
a
DEPART 3/4" | 95
EAU CHAUDE 1/2" 160
BAZ 1/2" 225
EAU FROIDE 1/2" 290
RETOUR 3/4" 355 _
450 ;
1. DESCRIPTION DE LA CHAUDIERE RADSON NOxHR 28 RF
La NOx HR 28 RF est un appareil de chauffage central et de fourniture d'eau chaude intégrée et peut
être installée comme appareil fermé ou ouvert. И s'agit d'une chaudière modulante (30-100%) HR
muni du label CE. L'échangeur de chaleur est réalisé en un alliage d'aluminium-silicium coulé d'un
seul bloc.
Dans l'échangeur de chaleur, 10 litres d'eau sont prévus comme réserve d'énergie pour la production
d'eau chaude sanitaire. Grâce à l'eau stockée on peut directement obtenir de l'eau chaude. Par
ailleurs, cette construction rend l'appareil largement indépendant du système chauffage central.
L'air comburant est amené au moyen d'un ventilateur installé du côté air. Le gaz est fourni du côté
aspiration d'air du ventilateur et mélangé avec l'air comburant. Le mélange air-gaz ainsi obtenu est
envoyé au brûleur. Le brûleur est donc prémélangé à 100% (brûleur premix).
Le mélange air-gaz est allumé par une étincelle électrique. La détection de la flamme est assurée par
la mesure d'un courant d'ionisation. La charge nominale du brûleur peut être modifiée en adaptant la
vitesse de rotation du ventilateur (modulation).
Par la présence d'une régulation air-gaz, la quantité de gaz est adaptée à la quantité d'air comburant
garantissant ainsi une combustion optimale en toutes circonstances.
Ceci garantit également une émisssion faible en NOx avec un rendement trés élevé de fonctionne-
ment.
La chaudière est intégrée dans un boîtier conçu comme une chambre d'air assurant constamment
une circulation d'air dans l'appareil. Le boîtier est muni d'une isolation calorifique et sonore.
Le réglage des températures s'effectue à l'aide de 4 capteurs NTC. L'information provenant de ces
capteurs est traitée dans le MCBA qui assure la commande générale et la sécurité du système.
La fourniture d'eau chaude fonctionne suivant le principe instantané.
Pour !a fourniture d'eau chaude, l'eau du chauffage central est maintenue à température dans
l'échangeur de chaleur. Le niveau de cette température est influencé par le choix du niveau de confort
au tableau de commandes.
L'eau sanitaire passe dans les conduits en cuivre et prend de la chaleur à l'eau du chauffage central
présente dans l'échangeur de chaleur. Comme le système a une fonction de réserve d'énergie, de
l'eau chaude est directement disponible sans attente”.
La température de l'eau sanitair est maintenue constante alors que la température de l'eau disponibie
est déterminée par le niveau de confort choisi. La détection de puisage d'eau chaude sanitaire se fait
à l'aide de capteurs NTC; un débit minima! n'est donc pas d'application.
* Une attente se présentera lorsque l'on opte pour le niveau de confort le plus faible, tenir compte que
la longueur des conduites d'eau montées entraînera toujours un certain temps d'attente.
2. SCHEMA ILLUSTRANT LE PRINCIPE
fig. 2.
9
11
1
CIACULATEUR
VENTILATEUR
NITIGEUR
SANITAIRE
{ Î
DEPART EAU GAZ EAU HE TOUR
CHAUDE FROIDE
20
3. CONCEPTION ET FONCTIONNEMENT
(fig. 2)
L'échangeur de chaleur en aluminium (1) est coulé d'un seul bloc et est conçu comme un réservoir (2)
d'une capacité de 10 litres. L'ensemble de la chambre de combustion (3) est refroidi à l'aide de l'eau du
chauffage central.
Le brûleur (4) est de forme cylindrique et est placé verticalement dans la chambre de combustion (3).
L'air comburant est amené au moyen d'un ventilateur (5) installé sur la face inférieure du brûleur.
L'allumage et l'ouverture du bloc gaz s'effectue après le démarrage du ventilateur et lorsque le con-
tact du pressiostat d'air s'est fermé. Par un étranglement (9) pratiqué du côté aspiration d'air du venti-
lateur, la quantité d'air et par conséquent la puissance maximale de l'appareil est adaptée. Par l'action
du flux d'air, une différence de pression apparaît dans l'étranglement (9). Cette différence de pression
commande le régulateur de pression du gaz (10) dans le bloc gaz. Par le goulot d'étranglement (9) et
l'injecteur (11) monté dans la conduite d'arrivée du gaz (12), la proportion gaz-air est portée à une
valeur garantissant une combustion optimale.
Par la commande constante du nombre de tours du ventilateur, la charge du brûleur peut varier entre
30 et 100%.
Les gaz de combustion produits par le processus sont guidés à travers la partie gaz de combustion
(13) de l'échangeur de chaleur, et cédent ainsi la majeure partie de leur énergie à l'eau du chauffage
central présente dans l'échangeur de chaleur ou qui y circule. Les gaz de combustion quittent l'échan-
geur de chaleur par le coude de sortie (14) situé sur la partie inférieur.
Sur le dessous de la chaudière se situe un couvercle d'inspection.
L'échangeur de chaleur est fermé sur sa face supérieure par un couvercle, également réalisé en alu-
minium (15).
Le serpentin sanitaire à ailettes en cuivre est monté en dessous du couvercle.
Le réglage de la température, la sécurité de surchauffe et de fonctionnement à sec sont assurés au
moyen des 4 capteurs NTC:
NTC 1 (16) Réglage de la température départ C.C. et arrêt du brûleur sur mode C.G, maintien de la
température et sûreté de la température maximale.
NTC 2 (17) arrêt du brûleur sur mode chauffage central, sanitaire et sécurité de surchauffe.
NTC 1 et NTC 2 Surveillance de la différence de température, sûreté de manque d'eau.
NTC 3 (19) Réglage de la température de l'eau chaude sanitaire.
NTC 4 (18) Détection d'eau chaude sanitaire, arrêt du brûleur sur mode chauffage central.
fonction de maintien de la température et sûreté de température maximale. L'information provenant
des capteurs est traitée par le MCBA (20), qui assure la commande générale et la sécurité de la
chaudière.
3.1 FONCTION EAU CHAUDE
L'eau primaire dans l'échangeur de chaleur est maintenu à température et sert à stocker l'énergie
pour l'eau sanitaire. La température de la réserve est déterminée par le programme de confort choisi
au tableau de commandes (voir chapitre 7).
Lors d'une demande d'eau chaude sanitaire, de l'énergie sera prélevée à l'eau stockée.
La température d'eau mesurée par NTC4 va diminuer par la circulation d'eau froide et de ce fait le
brûleur s'enclenchera. La température de l'eau chaude sanitaire est maintenue à une valeur program-
mée (niveau de confort choisi) sur base de la température mesurée par NTC3.
Quand cesse la demande d'eau chaude l'eau primaire dans l'échangeur est réchauffée jusqu'à ce que
sa température corresponde au niveau de confort choisi.
La quantité d’eau chaude sanitaire est réglée a l’aide d’un limitateur de débit livré avec la chaudière.
Ce limitateur de débit peut être monté sur la conduite d’arrivée d’eau froide et est réglée d’usine sur
5,0 litres par minute sous une pression de 1,5 bar.
Ce réglage peut être adapté par l’installateur à la situation sur place (pression d’eau dans la conduite).
En fonction de la dureté de l’eau un entartrage (dépôt de calcaire) dans le serpentin sanitaire
est possible. Dans ce cas un détartrage périodique sera nécessaire.
3.2 FONCTION CHAUFFAGE CENTRAL
Lorsque le thermostat d'ambiance est en position de demande, la pompe de circulation s'enclenche,
(sauf si l'appareil est en service pour eau chaude ou pour un maintien de la température).
L'eau chauffée quitte l'échangeur de chaleur par le haut. Lorsque la température de la réserve d'eau
baisse sous la température minimale, la pompe s'arrête et la température de l'eau primaire dans l'ap-
pareil augmente jusqu'à la valeur déterminée par le niveau de confort choisi. Ensuite, la pompe peut à
nouveau s'enclencher s'ily a encore demande de chaleur.
La température de départ est réglée selon le besoin de chaleur, renseigné par le comportement (nom-
bre et durée de déclenchements et enclenchements) du thermostat d'ambiance.
La mise en service de brûleur dépend de la quantité de chaleur qui est prise à la réserve. Suivant la
capacité demandée, la puissance du brûleur est réglée entre 30 et 100%.
A l'aide d'un sélecteur de vitesse sur la pompe de circulation, la puissance de la pompe peut être
adaptée au besoin du système de chauffage central.
Afin de garantir une consommation économique d'énergie et un fonctionnement optimale de la
chaudière, il est important d'utiliser comme organe de régulation un thermostat de bonne qualité.
3.3 SECURITÉ ANTIGEL
En cas d'absence prolongée (vacances) en hiver, la chaudière et l'installation peuvent être protégés
contre le gel en optant pour le programme vacances B (voir chapitre 7).
Pour l'été le programme À peut être choisi.
Pendant les périodes de gel il est conseillé afin d'éviter le gel des radiateurs de les laisser ouvert
partiellement ou completement.
Régler le thermostat d'ambiance de telle manière à ce que la chaudière se mettent régulièrement en
service. Dans certaines circonstances il est important de raccorder un thermostat anti-gel et ceci afin
de protéger certaines parties de l'installation.
3.4 POMPE EN CONTINU
Il n'est possible de brancher la pompe en continu qu‘'au moyen du programme vacances. Si le pro-
gramme vacance est activé, la chaudière n'est pas opérationelle pour un fonctionnement normal en
chauffage central ou en fourniture d'eau chaude.
4. DONNEES TECHNIQUES DE LA NOxHR 28RF
Specifications
G20
Charge nominale sur PCS 28,0
Charge nominale sur PCI 25,2
Puissance nominale à régime 100 % 23,0
Puissance nominale à régime 30 % 7,5
Rendement sur PCS à régime 100 % 92,7
30 % 96,3
Consommation de gaz / 36 sec 100%.
à 1013 mBar; 7°C
Pertes à l'arrêt à une t° ambiante de 10°C
26 + 1,3 (G20)
29 + 1,5 (G25)
87
Pression au brúleur 0
Pression de conduite a 100% 5,5
Type de bruleur V20
Diamètre de l'injecteur 5,6
6,2
Diamètre de la restriction d'air 9 x 8,3
Type de gaz G20/G25
CO2 8,7
O2 4,3
CO (N=1) a 100% de charge 23
NOx (N=1) a100% de charge 28
Catégorie d'appareil B13/C13/C33/C43
Classe |12Е5!
Pression différentiel d'air minimale 8
Pertes de charges maximale
sur évacuation gaz de combustion 0,65
Contenance d'eau de la chaudiére 10
Circulation minimale chauffage central
Pression d'eau minimale chaudière
pas d'application
1
Pression d'eau maximale chaudière 3
Niveau sonore (à puissance max.) 49
Contenance d'eau sanitaire 0,3
Pression maximale d'utilisation sanitaire 8
Pression minimale d'utilisation sanitaire
Débit Minimal sanitaire pour t° stabilisée
pas d'application
2
Débit sanitaire (AT = 30°C) 10,9
Débit sanitaire (AT = 50°C) 6,5
Classe électrique P42
Puissance électrique nominale absorbée 135
Puissance électrique maximale absorbée (sanitaire) 50
Courant nominale sur thermostat d'ambiance 0.12
Raccordements
Départ chauffage central 3/4
Retour chauffage central 3/4
Gaz 3/4
Eau froide 1/2
Eau chaude 1/2
Evacuation gaz de fumée concentrique 80/125
kW
kW
kW
kW
%
%
Liter
Liter
Watt
mbar
mbar
mm
mm
mm
mbar
%
%
ppm
ppm
mbar
mbar
liter
bar
bar
dBa
liter
bar
/min.
min
l/min
Watt
Watt
pouce
pouce
pouce
pouce
pouce
mm
Hauteur
Largeur
Profondeur
Poids
Automate brúleur/réglage
Ventilateur
Pompe de circulation
Bloc gaz
NTC 1
NTC 2,3
NTC 4
Manometre
Electrode
Valve de dosage
Pressiostat d'air
Vase d'expansion
Mitigeur sanitaire
Poids et mesures
800 mm
450 mm
365 mm
45 Kg
Composantes
Gasmodul MCBA 1403 (V 2.0)
M.V.L. RG 130
WILO rs25-70
Junkers CE 427
ELTH Tasseron ou Thermocom
ELTH 279, ou Tasseron
ELTH, Tasseron, ou Thermocom
Е + В 100
Sapco
5,5 I/min. réglable
Honeywell C6065A
Zilmet 10 |
Cazzaniga
5. HAUTEUR MANOMETRIQUE DISPONIBLE DE POMPE
fig. 3
———(m*/h]
6. INSTRUCTIONS D'INSTALLATION
Toutes les installations doivent répondres aux normes D.T.U. et éventuellement aux prescriptions
locales en vigueur.
6.1 INSTRUCTIONS DE MONTAGE POUR LE CHAUFFAGISTE
a.
La-chaudière NOxHR 28RF est un appareil de type fermé, mais peut au besoin fonctionner comme
appareil ouvert et peut par conséquent être installé dans des locaux prévus à cet effet et à l'abri du
gel. Montez l'appareil a l'aide du support de montage livré ou utilisez le panneau de prémontage
également disponible (moyennant supplément).
. Protégez la chaudière pendant les travaux de montage (travaux de coupe ou taille) contre toute
pénétration de substances non désirées par les conduits d'arrivée d'air et d'évacutaion des fumées
(couvrir).
. Veillez à maintenir un espace libre d'eau moins 10 cm à gauche et à droite, 20 cm en-dessous et
35 cm au-dessus de l'appareil.
. Voir chapitre 9 Evacuation des fumées, pour l'installation des conduits d'arrivée d'air et d'évacu-
ation des fumées.
6.2 RACCORDEMENT DU CIRCUIT
©
QO OT
. Le circulateur est intégré et munie d'un sélecteur de vitesse a 4 positions. Réglez le pompe sur une
valeur réprésentative de l'installation.
. Montez le purgeur automateique fournie avec l'appareil sur l'échangeur de chaleur.
. Rincez bien l'ensemble de l'installation avec de l'eau de distribution courante.
. Remplissez l'installation avec de l'eau courante exclusivement.
Le Ph de l'eau du chauffage central doit être supérieure à 4 et inférieure à 8.5. L'utilisation d'addi-
tits (inhibiteurs/antigel) est interdite.
. Les raccordements pour le chauffage central, l'eau chaude et le gaz sont munis d'écrous de raccor-
dements, destinés au raccordement au panneau de prémontage en option. Si le panneau de pré-
montage n'est pas utilisé, les raccords doivent être effectués au moyen d'un mamellon de raccor-
dement avec bord plat.
La chaudière doit toujours être raccordée au réseau au moyen de raccordements démontables. Le
panneau de prémontage (en option) est muni d'écrous de serrage.
Dans le système d'alimentation de l'installation, une soupape de sécurité d'une capacité d'évacu-
ation suffisante doit être montée. Aucune vanne ne peut se situer entre la chaudière et la soupape
de sécurité.
. Dans la conduite d'alimentation d'eau froide, un groupe de sécurité doit être prévu, com-prenant:
- Une vanne d'arrêt
- une soupape de sécurité
- une soupape à clapet anti-retour
. Le limiteur de débit livrée doit être montée conformément aux instructions livrées, de préférénce
entre le groupe de remplissage et le raccordement d'eau froide de l'appareil.
Lorsqu'une pompe extérieure existe dans ie système (p.ex. chauffage par le sol), celle-ci ne peut
provoquer une différence de pression sur l'échangeur de chaieur.
Lorsque tout les radiateurs sont équipés par des vannes thermostatiques une conduite de by-pass
doit être montée.
. Lorsque la chaudière est installée au point le plus bas de l'installation ou qu'une conduite montante
se situe dans un rayon de 5 mètres de la chaudière, il peut y avoir une circulation d'eau par effet
de Thermo-syphon. Afin d'éviter se phénomène il est possible de monter une vanne anti-retour sur
le départ de la chaudière.
6.3 INSTRUCTIONS DE MONTAGE POUR L'INSTALLATEUR DU GAZ
a.
b.
Le raccordement du gaz doit se faire selon les prescriptions d'installation D.T.U. G1/1 en vigueur en
tenant compte des prescriptions locales de la compagnie du Gaz.
Contróler les conduites de gaz pour y déceler tout encrassement éventuel, afin de prévenir toute
obstruction de l'armature de gaz.
Purger la conduite et vérifiez que tous les éléments convoyant le gaz sont bien hermétiques
. Si Fetanchéité du bloc de gaz dans l’appareil doit être controlée, la pression de contrôle ne peut
excéder 500 mm CE.
. Contrôler la charge de l'appareil. Ce contrôle doit s'effectuer en mesurant la consommation au
compteur du gaz, voir plus loin sous mise en service, chapitre 10.
6.4 INSTRUCTIONS DE MONTAGE POUR L'INSTALLATEUR
OO U
h.
ELECTROTECHNIQUE
. L'installation électrique doit être effectuée suivant les prescriptions en vigueur.
. Tout le câblage électrique est installé par le fabricant et ne peut être modifié.
. L'appareil est équipé d'un cordon avec une fiche pour le raccordement 230 V/50 Hz.
. Pour le raccordement d'un thermostat d'ambiance (24 VAC), un connecteur est prévu sur la face
inférieure de la chaudière. Monter le câblage du thermostat d'ambiance sur les bornes 2 et 3 de ce
connecteur.
. Le thermostat peut être un thermostat standard. Le contact du thermostat d'ambiance doit être libre
de potentiel. Le courant consommé par un thermostat d'ambiance non activé peut s'élèver à 20 MA
au maximum. Pour un thermostat d'ambiance activé, ce courant nominal s'élève à 120 mA.
Régler la résistance anticipatrice sur 0.12A s'il y en a un.
. Une alimentation 24 Volts AC/2.4 VA est disponible entre les bornes 1 et 2 du connecteur afin de
raccorder les thermostats d'ambiance et à horloge (24 Voits).
. Sur le connecteur 2, des liaisons électriques entre les points 4 - 5 et 4 - 6 sont montés d'usine.
Un thermostat d'applique supplémentaire peut être raccordé entre 4 et 5, toutefois l'ouverture de ce
contact bloquera la chaudière en mode sanitaire et chauffage central.
Un thermostat maximal supplémentaire peut être raccordé entre 4 et 6 du connecteur 2. Toutefois
l'ouverture de ce contact provoquera une sécurité de surchauffe (qui devra être réarmé).
La chaudière n'est pas conçue pour être raccordée à une régulation avec sonde extérieure.
Raccordement du connecteur du thermostat d'ambiance
thermostat d'ambiance
<} С) 01 > WN
connecteur f connecteur 2
24 y
2,4 VA
rouge
noir/blanc
THERMOSTATS CONSEILLES:
suite a des tests effectués dans nos laboratoires nous pouvons vous conseiller les thermostats suivants:
. Eberlee Europ S/type RTR 6124/24V (en option via Radson)
. Landys & Gyr REV10 (en option via Radson)
. Landys & Gyr REV21
. Landys & Gyr 5E30.24
. Honeywell Chronotherm 3
. Honeywell T 87F
. Theben RAM 797
10
SCHEMA ELECTRIQUE
fig. 4
ELECTRODE D' ALLUMAGE
ET D IONISATION
Хх
Ly
=
>
CC
Ly
en
XB
N
nN
|
RESET DISPLAY MODE
TABLEAU DE COMMANDES
XI
DISPLAY
E
ofl Bh
TRANSF ORMATEUR
Ti
©
©
( МСВА 1403)
F1 2AF
CN
O)
112|3/41516) [1]2]3]4
2 :
= a ol gf 8 51 al Y Е
e E Ses Зое =
1 3
2 4 |
PM TA
NTC 1 t/m 4 | ©
24 МАС
2.4 Ма ==
THERMOSTAT
D AMBIANCE
brun/blanc
X3 X2 — —
frere ee
— le Le ————
i 6 1 13 Ó P N N
171819 1041112113] | PININILI
ul J u +
si 6 5 $
= 7 = BLOC GAZ 2
al Nx Ses viclet/blanc a
= | ar a — =
a e; — — o m
hi COS violet И >]
1
violet/blanc =
a
violet y = 240 Y
| = 50 Hz
7
- jaune/vert MASSE DE
L" ELECTRODE
Si
BORNE DE MISE
A LA TERRE
a neir/blanc
— 0 DE
Ro | PONT
® D 3 PONT BOUTON | THERM. MAX.
O 1 rouge JODE REGLAGE
|
|
Da
Thermostat d ambiance
- RADSON K5
- Eberle RTR 6124/24V
3
24 VAC "=" cum
24VA
|
|
o _
11
7. FONCTIONNEMENT ET COMMANDES DE L'AUTOMATE DU BRULEUR
Le MCBA comportent les fonctions suivantes:
Commande générale et sécurité de la chaudière
- allumage électronique
- contrôle de présence de la flamme par ionisation
- commutateur de pompe de circulation
- modulation de la charge du brüleur
- réglage de la température
- programmation des divers niveaux de fonctionnement et de confort
- affichage des fonctions et pannes
Les commandes et l'affichage des fonctions de la chaudière ont lieu sur le tableau de commandes.
Ce tableau est muni à cet effet d'une touche RESET, d'un DISPLAY et d'une touche MODE
(PROGRAMMATION).
Le manometre est également fixe sur le tableau de commande.
TABLEAU DE COMMANDES
o o
RESET DISPLAY MODE
N
7.1 AFFICHAGE DES CHIFFRES
L'affichage du chiffre indique la température de l'eau du chauffage central dans l'échangeur de cha-
leur, en dizaine. Lorsque le brûleur est en service, un point lumineux s'affiche dans le coin inférieur
droit de l'écran. En cas de problème, le chiftre à l'écran clignotera.
Dans ce cas, le chiffre clignotant indique la nature de la panne.
7.2 TOUCHE MODE
Au moyen de la touche MODE, il est possible d'appeler les niveaux de fonctionnement et de confort
disponibles et de les modifier le cas échéant. La chaudière est réglée départ d'usine sur le niveau de
confort |. Il est également possible de lire le stade de fonctionnement de l'appareil.
Après 1 minute la température sera à nouveau affichée automatiquement.
12
7.3 PROGRAMMES ENREGISTRES
Avant d’accéder aux programmes à modifier, la chaudière affichera d'abord, Findication de la tempé-
rature dans la chaudière. En appuyant d’une manière répétitive sur le bouton MODE les indications
des programmes enregistrés s'afficheront:
1- Mode de confort enregistré
2- Température maximale de départ enregistrée vers l'installation.
3- Puissance maximale de la chaudière
POSSIBILITES DE PROGRAMMATIONS
MISE HORS SERVICE -A- (ETE)
La chaudière ne fonctionne pas pour le chauffage et pour le l’eau sanitaire. Lorsque la
température d’eau de la chaudière diminue en dessous de 10°C la pompe et le brûleur se
mettront en service. De cette manière seul la chaudière sera protégée contre le gel. Attention
l'installation de chauffage n’est pas protégée contre le gel !
MISE HORS SERVICE -B- (HIVER)
Equivalent au programme -A- mais la pompe de circulation est constamment en service. Si
tout les radiateurs sont ouvert l'installation est également protégée contre le gel.
MISE HORS SERVICE DE L'EAU CHAUDE SANITAIRE
La chaudière est en service uniquement pour le chauffage central et la production d'eau
chaude sanitaire est déconnectée.
PROGRAMMES DES TEMPERATURES D'EAU CHAUDE SANITAIRE
FONCTIONNEMENT ECONOMIQUE
La réserve d'énergie de la chaudière est maintenue à 35°C. La température de sortie d’eau
chaude sanitaire est de 55°C *.
NIVEAU DE CONFORT |
La réserve d’énergie de la chaudière est maintenue à 50°C. La température de sortie d’eau
chaude sanitaire est de 45°C *.
NIVEAU DE CONFORT II (programmation d’usine)
La réserve d’énergie de la chaudière est maintenue à 55°C. La température de sortie d'eau
chaude sanitaire est de 50°C *.
NIVEAU DE CONFORT Ill
La réserve d’énergie de la chaudière est maintenue à 60°C. La température de sortie d’eau
chaude sanitaire est de 55°C *.
NIVEAU DE CONFORT IV
La réserve d'énergie de la chaudière est maintenue à 65°C. La température de sortie d'eau
chaude sanitaire est de 61°C ”.
MODE BOILER
Adaptation particulière (par ex. raccordement avec boiler solaire).
Programmation à ne pas sélectionner en cas d'utilisation normale.
* Dès la réception de l’eau chaude sanitaire il est possible que pendant un court moment, la température de l’eau
soit plus élevée que la température programmée. Le débit minimal d’eau doit être de 2.2 litres par minute au
niveau de confort III. Les valeurs sont uniquement d'application avec une température d’eau d’entrée du réseau
de 10° Celsius.
13
PROGRAMME CHAUFFAGE CENTRAL
Les programmations suivantes concernent le fonctionnement sur chauffage central.
Température maximale vers linstallation de chauffage 90°C *
Température maximale vers l'installation de chauffage 70°C *
(programmation d'usine)
Température maximale vers l’installation de chauffage 60°C *
Puissance | chauffage = 23 KW** (Modulant entre 7.5 et 23 KW)
Puissance || chauffage = 17 KW** (modulant entre 7.5 et 17 KW)
Puissance lll chauffage = 7.5 KW** (ne module plus le brúleur fonctionne en/hors service)
UNIQUEMENT RESERVE A L'INSTALLATEUR
PROGRAMME DE SERVICE H***
La chaudiere fonctionne pendant 15 minutes sur sa puissance maximale, la pompe se main-
tient en service pendant cette période.
PROGRAMME DE SERVICE L
La chaudiere fonctionne pendant 15 minutes sur sa puissance minimale, la pompe se main-
tient en service pendant cette période.
* Les valeurs annoncées sont basées sur un fonctionnement de chauffage avec (delta T 20K).
La température peut étre momentanément plus élevée apres puissage d'eau sanitaire.
** Ceci est la puissance maximale développée +/- 5%
La programmation pour le chauffage n’a pas d’influence sur la puissance développée pour le sanitaire.
Si la programmation du chauffage n’est pas en rapport avec son installation un temp d'attente est possible pour
le sanitaire.
"** La puissance développée est dépendante du choix de la puissance lors de la programmation.
14
7.4 L'ACTIVATION D'UN PROGRAMME DE FONCTIONNEMENT OU DE CONFORT
Le réglage standard du fabricant est le NIVEAU DE CONFORT II, la chaudière fonctionnera par
conséquent comme décrit sous le chapitre 3.
L'expérience pratique nous a montré que le niveau de confort prévu satisfait largement aux souhaits
de la plupart des situations.
Si vous souhaitiez un autre programme, par exemple en votre absence l'hiver (programma vacances
B) ou un confort plus élèvé en eau chaude sanitaire, la procédure suivante vous permettra de sélec-
tionner un autre programme.
En enfongant de maniere répétitive et brievement la touche MODE, divers chiffres ou lettres corre-
spondant á des programmes de fonctionnement ou de confort apparaissent.
Appel des différentes possibilités de programmations sur le display
(fenêtre d’affichage). ,
1. L'affichage standard est celui des températures. |
2. Appuyer une seule fois brièvement sur la touche MODE, le display indique le niveau de confort ou
de fonctionnement programmé .
3. En appuyant encore une fois sur la touche MODE, le display indique La température maximale
vers l'installation de chauffage qui a été programmée (voir détail page 14).
4. En appuyant encore une fois sur la touche MODE, le display indique la puissance chauffage qui a
été programmée (voir détail page 14).
5. En appuyant encore une fois sur la touche MODE, le display indique la première possibilité pro-
grammable (programme vacance A).
6. En appuyant plusieurs fois brièvement sur la touche MODE, vous faites apparaître les diverses
possibilités de programmes:
programme de vacance B, programme sans eau chaude sanitaire, programme économique,
niveaux de confort |,ILII,IV, b, choix des températures de départ t., t*, t et choix des puissances de
chaudières =, =, -, la situation de fonctionnement de la chaudière est renseignée par un chiffre clig-
notant et ensuite le programme L et H.
7. En appuyant à nouveau sur la touche MODE, vous faites à nouveau apparaître la température au
display.
De cette manière il possible de parcourir le menu.
Activation/ choix du programme souhaité
1. Sélectionner le programme que vous souhaitez activer/choisir en appuyant brièvement sur la tou-
che mode (pour détails des programmes voir chapitre 7.3).
2. Pour enregistrer le programme choisi, maintenir la touche MODE enfoncée jusqu’à ce que le chiffre
clignote deux fois.
Le programme est maintenant enregistré dans la mémoire, le chiffre ou la lettre correspondant au
programme reste visible durant 1 minute à l'écran.
Recommencer la procédure décrite ci-dessus si vous souhaitez modifier le programme (la sélection
précédente est automatiquement effacée).
Contrôle
Aprés 1 minute, appuyer une seule fois sur la touche MODE: le symbole du programme enregistré
apparait sur l'écran d'affichage.
L’indication de la température d’eau de la chaudière reviendra après 1 minute sur l'écran d'affichage.
15
7.5 CHOIX ET ACTIVATION D'UN PROGRAMME DE FONCTIONNEMENT OU DE CONFORT
SCHEMATIQUEMENT
Nous admettons en guise d'exemple que le programme NIVEAU DE CONFORT IV doit être activé, la
procédure est d'ailleurs la même pour tout autre programme de fonctionnement ou de confort.
7 | N
RESET DISPLAY MODE
APPUYEZ SUR LA TOUCHE MODE QUELQUES FOIS DE SUITE,
JUSQU'A CE QUE LE DISPLAY AFFICHE UN "C."
Y
MAINTENEZ LA TOUCHE ENFONCEE
JUSQU'A CE QUE LE "C." CLIGNOTE (2X)
Y
LACHEZ A PRÉSENT LA TOUCHE
Y
APRES 1 MINUTE, LINDICATION DE LA TEMPERATURE
REAPPARAIT, LE PROGRAMME EST ACTIVE.
16
7.6 SIGNIFICATION DE L'AFFICHAGE
INDICATION DU STADE DE FONCTIONNEMENT ACTUEL
En enfonçant plusieurs fois de suite et brièvement la touche MODE jusqu'à ce qu'apparaisse un chif-
fre clignotant suivi d'un point, on a la possibilité de lire à l'écran l'état de fonctionnement actuel de la
chaudière.
FONCTIONS:
0 | PAS DE DEMANDE DE CHALEUR
1 PHASE DE VENTILATION
2 PHASE D'ALLUMAGE
3 FONCTIONNEMENT SUR CHAUFFAGE CENTRAL
4 FONCTIONNEMENT SUR L'EAU CHAUDE SANITAIRE
FONCTIONNEMENT SUR MAINTIEN DE LA TEMPERATURE
DE LA RESERVE D'EAU
5 TEMPS D'ATTENTE VENTILATEUR
6 ARRET DE FONCTIONNEMENT SUR REGLAGE DE BASE
DE LA TEMPERATURE DENTC 1 ET NTC 3
7 POMPE ACTIONNEE
8 THERMOSTAT D'AMBIANCE EN DEMANDE
LA POMPE N'EST PAS ENCORE ACTIONNEE
9 LE BRULEUR EST HORS SERVICE, LA TEMPERATURE MAXIMALE
EST DÉPASSÉE
LA TEMPERATURE DE NTC 1, 2 ET 3 EST SUPERIEURE A 95°C
LA TEMPERATURE DE NTC 4 EST SUPERIEURE A 80°C
17
7.7 INDICATION DE PANNES (MCBA 1403)
Une panne bloquant l'appareil est indiquée par le clignotement d'un chiffre à l'écran. Le déblocage
peut être effectué en enfonçant brièvement la touche RESET du panneau de commande.
INDICATIONS DE PANNES:
0*
0**
SIGNAL DE FLAMME NON JUSTIFIE
PAS DE FORMATION DE FLAMME PENDANT
LA PHASE D'ALLUMAGE
MISE EN SECURITE PERMANENTE
ERREUR AU MODULE
LE VENTILATEUR NE TOURNE PAS
PAS DE SIGNAL DE ROTATION DU VENTILATEUR
PRESENCE D'UN SIGNAL VERS LE COMMUTATEUR DE
PRESSION D'AIR MALGRE UNE ERREUR DE PARAMETRE
NTC 1 (DEPART) EN COURT-CIRCUIT
NTC 1 (DEPART) INTERROMPU
NTC 2 (SOUS L'ECHANGEUR) EN COURT-CIRCUIT
NTC 2 (SOUS L'ECHANGEUR) INTERROMPU
LE FUSIBLE F2 (2A) EST DEFECTUEUX
TEMPERATURE NTC 1 (DEPART) TROP ELEVE
TEMPERATURE NTC 2 (SOUS L'ECHANGEUR) TROP ELEVE
NTC 4 (EAU FROIDE SANITAIRE) EN COURT-CIRCUIT
TEMPERATURE NTC 4 (EAU FROIDE SANITAIRE) TROP ELEVE
DIFFERENCE DE TEMPERATURE NTC 1 (DEPART) NTC 2 (SOUS
L'ECHANGEUR) TROP ELEVE
LE THERMOSTAT MAXIMAL MECANIQUE EST OUVERT
NTG 3 (SORTIE DE L'EAU SANITAIRE) EN COURT-CIRCUIT
NTC 3 (SORTIE DE L'EAU SANITAIRE) INTERROMPU
NTC 4 (EAU FROIDE SANITAIRE) INTERROMPU
* = la partie supérieure de display forme un zéro
** = la partie inférieure de display forme un zéro
Ces indications donnent une première idée de la nature du problème: dans la plupart des cas, sur la
base de ces informations, il est possible de définir la nature de la panne. Voir également le manuel! de
dépannage (chap. 11, page 25)..
18
8. CARACTERISTIQUES DE LA CHEMINEE / PRESCRIPTIONS
POUR LE CONDUIT D'EVACUATION
La chaudière NOxHR 28 RF est largement indépendant du système d'alimentation d'air et d'évacu-
ation de la fumée.
La distance seche maximale renseignée et la résistance maximale ne peuvent être dépassées.
AVERTISSEMENT,
En cas de dépassement de la longueur sèche maximale, de la condensation se formera dans le
conduit d'évacuation des fumées.
La condensation s'accumule dans l'appareil, le circuit d'évacuation des fumées présentant dès lors
une résistance plus grande, avec pour première conséquence une perte de puissance, et une panne
par la suite.
En cas de dépassement de la résistance maximale autorisée, la charge diminuera également mais le
dispositif de réglage gaz-air de l'appareil assurera à tout moment une combustion optimale.
Le conduit d'évacuation doit être installé suivant les normes D.T.U. et CE en vigueur et compte tenu
des prescriptions locales.
La résistance maximale autorisée dans les conduits d'évacuation = 65 Pascal
Distance sèche max. = 3m
Pour toute distance supérieure à 3 m veuillez prévoir un récupérateur de condensat.
TABLEAU DES PERTES DE CHARGE
Coté air Côté gaz de fumée
(Pascal) (Pascal)
1 metre de conduit @ 80 mm 1,2 |
1 coude G/D = 1/90° 0,8 1,4
1 métre de conduit concentrigue & 80/125 mm 3,5 Pa
1 coude concentrique @ 80/125 mm 4,0 Pa
ATTENTION: sortie capuchon d'entrée 5 Pa
sortie capuchon de sorite 10 Pa
Pour plus d'informations veuillez consulter notre documentation technique "systèmes d'éva-
cuation de gaz de combustion pour appareils Radson de type NOx".
19
8.1 INSTALLATION
La NOxHR 28RF est pourvue de manière standard d'un raccordement concentrique © 80/125 mm
pour l'évacuation de la fumée et d'alimentation d'air.
Un adapteur pour les fumées (moyennant supplément) est disponible pour un raccordement non-con-
centrique séparé (voir illustrations figurant ci-dessous).
ADAPTATEUR POUR EVACUATION GAZ DE COMBUSTION (N° Cde: 13301)
fig. 5
#
si
Cube muni de 3 orifices
2 x © 125mm, 1 x © 80 mm Couvercle prévu d'un orifice & 80 mm
Joints d’étanchéités Coude 90° @ 80 mm
80 et 125 mm
ADAPTATEUR ( art. nr. 933466)
POSSIBILITES DE RACCORDEMENT DES SYSTEMES D'EVACUATION DE
FUMEE / D'ALIMENTATION D'AIR
EYACUATION
АВЯТМЕЕ O' AIR 980 DES FUMEES P80
SIMPLE VERTICAL
EVACUATION
DES FUMEES 880
SIMPLE VERTICAL
ARRIYEE D'AIR 080
SIMPLE HORIZONTAL
ARRIVEE 0" AIR 960
EVACUATION
DES FUMEES 680 |
CONCENTRIQUE HORIZONTAL
CONCENTAIQUE 080/0125
SN
7 1
CONCENTRIGUE HORIZONTAL
CONCENTRIGUE 880/9125
LE PIVOTEMENT POSSIBLE DE L'ADAPTATEUR DONNE
LA POSSIBILITE DE RACCORDEMENT DANS PLUSIEURS DIRECTIONS
Remarque: UN CONDUIT CONCENTRIQUE PEUT ETRE RACCORDE
DIRECTEMENT SANS ADAPTATEUR
21
9. MISE EN SERVICE
a. Remplisser d'eau et purgez l'installation, la pression de l'eau doit être d'au moins 1 bar
à froid.
b. Contrôler les conduites de gaz pour y déceler tout encrassement éventuel, afin de prévenir toute
obstructions de l'armature de gaz. Purger la conduite et vérifiez que tous les éléments convoyant le
gaz sont bien hermétiques.
c. Contrôler la pression du gaz à l'entrée. La pression nominale à l'entrée doit être de 20 mbar (au
gaz G20) ou 25 mbar (au gaz G25).
d. Brancher le courant et réglez le thermostat d'ambiance sur la position la plus haute, faites chauffer
l'installation. Remettez le thermostat d'ambiance sur la position la plus basse, enlevez la prise et
purgez encore une fois toute l'installation.
e. Positionner le sélecteur de vitesse de la pompe sur une valeur représentative de l'installation, ce
réglage est sur la position la plus haute départ d'usine.
f. Remetter en service la chaudière, choisissez le PROGRAMME DE SERVICE H au tableau de com-
mandes et contrôlez la charge procédez comme suit:
Mesurez la consommation de gaz en 36 secondes au compteur. La valeur nominale mesurée doit
être 26,8//36sec. (G20) ou 30//36sec (G25) avec une tolérance de + 5%. Notez la valeur mesurée
sur l'autocollant à l'intérieur du boîtier.
g. Contrôlez le réglage de la proportion gaz-air, procédez comme suit:
Mesurez la teneur en CO. dans les gaz de combustion. Faire démarrer la chaudière en choisissant
le programme d'utilisation "H" et "L".
La valeur nominale doit étre de 9% pour le type de gaz G20 et de 8,7% pour le gaz de type G25.
Si les valeurs ne correspondent pas, il est possible d'ajuster celle-ci par l'intermédiaire de la vis de
réglage située sur le bloc gaz (fig. 7). En tournant la vis vers la droite = plus de gaz, en tournant la
vis vers la gauche = moins de gaz.
Plus de gaz signifie que la valeur en CO, va augmenter et moins de gaz signifie que la valeur en
СО, va diminuer.
douille de
RESUME
В de pression
© du brüleur
+ |
h.Contróler le réglage du limitateur de débit, celui-ci est préréglé
d'usine sur 5,5 |/Min avec une pression d'eau de 1,5 bar.
Si la chaudière est utilisé uniquement pour utilisation sani-
taire (salle de bain) it est possible de programmer le
niveau de confort "c” afin d'obtenir un débit de 8,5 l/min 5
avec une augmentation de température de 35K. ©
|. Informez l'utilisateur de la chaudière du
fonctionnement du tableau de commandes,
du choix des fonctions et des renseignements |
réglage de pression
de brûleur
indiqués par le display.
Notez les paramètres que vous avez choisi et notez les
sur le formulaire collé dans ia chaudière (voir fig. 8)
вов
CE 427
douille de mesure
de pression à l'entrée
|. La régulation de la chaudière commande la pompe de cir-
culation. En effet, la pompe de circulation est branchée en
principe au moment où le thermostat d'ambiance est en inbetryfSteLling / dees de MSE En Service
demande. Lorsque cesse la demande de chaleur du ther- fabriek / données d'usine [Klant / Cliente
mostat d'ambiance, la pompe peut encore fonctionner A ge / client
quelque temps (max. 12,5 minutes) suivant la durée de la programme
demande du thermostat dambiance. Si aucune demande Program Cl H о
de chaleur n'a été faite pendant 24 heures, la pompe sera I
actionnée pendant 10 secondes afin d'éviter tout blocage. re. thant E, El E
Remettez à l'utilisateur de l'appareil la présente documen- Vorlauftemp. >
tation technique et le mode d'emploi. (owtemp. vod 1 1 Ed
, i" 42 ° 2 A belasting
. Réglez le mitigeur sanitaire sur 60°C (réglage maximum puissance = | =] =|
est de 70°C). Le mitigeur doit toujours étre régié avec une Belastung
température minimum de 5° supérieure à la température peat irout Low |) [J [sal
choisie dans le programme de sélection des tempéraures
sanitaires.
22
fig. 8: exemple du formulaire
10. INSPECTION ET ENTRETIEN.
La chaudière et l'installation doivent étre inspectées annuellement par un installateur ou organisation
agréée. Dans des circonstances normales de fonctionnement l'échangeur ne peut pas s'encrasser.
La description d'inspection ci-dessous vous explique comment l’entretien et le nettoyage de pièces
peuvent être exécutés. Ne démonter la chaudière que si le résultat de l’inspection l’impose.
10.1 Prescriptions pour l’inspection
AVANT DE PROCEDER AUX MANIPULATIONS ASSURER VOUS QUE L'ALIMENTATION
ELECTRIQUE ET DE GAZ SOIENT COUPEES, EXEPTE POUR LES MESURES À
REALISER.
1. Enlever la jaquette de la chaudière en dévissant les 2 vis de maintien, situées à l'arrière du pan-
neau amovible des intruments de commande.
2. Contrôler l’encrassement éventuel dans la chaudière et ci-nécessaire nettoyer à l’aide d’un aspira-
teur.
3. Mesurer la pression gaz d'entrée en raccordant votre manomètre sur la douille de prise de mesure
situé sur le bloc gaz.
La pression nominale pour le réseau G20=20 mbar et le réseau G25=25 mbar.
4. Mettre la chaudière en service en activant le programme “H” (mettre la jaquette en place!)
Contrôler la charge de l'appareil à l’aide de la consommation gaz relevée au compteur. Mesurer le
nombres de litres gaz par 36 secondes, comparer la valeur mesurée avec celle prise lors de la
mise en service (voir étiquette à l’intérieur de la jaquette).
Lorsque la charge correspond avec les spécifications, il est possible de passer au point 5.
Même si les valeurs mesurées ne correspondent pas, il est nécessaire de suivre les instructions du
point 5.
Si la charge est trop faible et ceci même après avoir exécutés les opérations décrites au point 5,
passer de suite au point 10.2 “ENTRETIEN”.
5. Activer le programme de service “L” et contrôler le réglage de brûleur. Mesurer la teneur en CO2
dans les gaz de combustion, la valeur nominale doit étre de 9% en G20 et de 8.7% en G25, si les
valeurs ne correspondent pas ajuster cell-ci à l’aide de la vis de réglage situé sur le bloc gaz (tole-
rances des valeurs +/- 3%).
6. Contrôler le serpentin sur entartrage, mesurer le débit et la température de l’eau chaude sanitaire.
Une élévation de 50°C de la température de l’eau chaude sanitaire à un débit de 6.5 minute doit
être réalisé. ATTENTION! Uniquement valable si le programme de confort “C.” est activé!
7. Contrôler la pression de l’eau dans le système de chauffage central. La pression devra être de
minimum 1 bar, ajouter ci-nécessaire et purger le système.
23
10.2 ENTRETIEN
LES OPERATIONS SUIVANTES NE PEUVENT ETRE EXECUTEES QUE SI
L'INSPECTION L'INDIQUE
Si la charge est inférieure de 5 % à celle qui avait été mesurée lors de la mise en service, cela peut
être dû à un encrassement à l'intérieur des conduits d'arrivée d'air et/ou d'évacuation des fumées ou
de la chaudière.
- Contrôler le système d'arrivée d'air et d'évacuation des fumées pour y détecter toute obstruction ou
encrassement.
S'il s'avère que le système d'arrivée d'air et d'évacuation des fumées est effectivement encrassé, con-
trôlez à nouveau ia charge avant d'effectuer d'autres travaux a la chaudière.
La charge reste faible:
Fermer l'alimentation en gaz et coupez le courant.
Enlever la façe avant de la chaudière en enlevant les deux vis de fixation derrière le couvercle du
tableau de commande.
Enlever le ventilateur et procédez comme suit:
1. Détacher la fiche d'alimentation électrique du ventilateur (fig. 1).
2. Détacher l'écrou de fixation à gauche de la bride du ventilateur.
Enlever le collier de ventilateur.
Le ventilateur et le tube de mélange peuvent à présent être enlevés de l'appareil (fig. 1).
3. Contrôler les ailettes du ventilateur sur propreté.
4. Sorter le brûleur de l'échangeur de chaleur, nettoyez-le au besoin à l'air comprimé (fig. 2).
1
'
Т
i
1
I
1
1
i
1
1
—
1
OTE
1
o
plaque de maintien joint —— Sm
brôleur — Soudure aye Couvercle d'inspection
ventilateur ÉCroUX —— em m
joint du brúleur
‘fiche d'alimentation
24
5. Inspecter la chambre de combustion, nettoyez-la au besoin à l'aide d'une brosse douce.
6. Détacher les deux écrous de fixation du couvercle d'inspection.
Enievez ce couvercle et inspectez l'échangeur de chaleur.
Nettoyez-le au besoin à l'aide d'une brosse douce (fig. 3).
7. Remetter le couvercle d'inspection et vérifiez, contrôlez le joint, ci nécessaire remplacez le.
8. Monter le brûleur en positionant sa soudure vers la droite et contrôlez le joint, ci nécessaire rem-
placez le.
9. Monter le collier de ventilateur et revisser l'écrou de fixation quelques tours. Positionnez le ventila-
teur en dessous du brûleur et glissez le tube de mélange dans ce collier et fixez
l'écrou à fond.
10.Remetter le fiche de connection du ventilateur.
Remetter la jaquette en place et vérifiez bon fonctionnement sur eau chaude sanitaire et chauffage
central.
En fonction de la qualité de l’eau il sera nécessaire de procéder à un détartrage périodique du ser-
pentin sanitaire.
11. MANUEL DE DEPANNAGE
Une panne de l'appareil est indiquée par un chiffre clignotant.
ATTENTION: TOUJOURS COUPER LE COURANT AVANT D'EFFECTUER DES TRAVAUX
A L'AUTOMATE. NE JAMAIS DECONNECTER LES FICHES DE CONNECTION DE L'AUTOMATE
OU DU VENTILATEUR,
LA PARTIE ELECTRONIQUE DE L’AUTOMATE POURRAIT S’ENDOMMAGE.
REMARQUE: REMPLACER TOUJOURS LES PIECES DÉFECTUEUSES PAR DES PIECES
D’ORIGINE (RADSON).
AUCUN AFFICHAGE SUR LE DISPLAY
Contrôler la présence de 220 Volt sur l'appareil.
Contrôler également le fusible de 2A.
Lorsque ce fusible est défectueux, vérifier la pompe sur court-circuit.
-0- SIGNAL DE FLAMME NON JUSTIFIÉ
Contrôler la fermeture du bloc gaz après l'arrêt du brûleur.
Remplacer l'électrode et le joint d'isolation de l'électrode si le bloc gaz est en bon état.
-0- NTC 3 OU 4 INTERROMPUS OU EN COURT-CIRCUIT.
Contrôler les fils de raccordement du NTC3 et NTC4 pour y déceler si un fil est rompu.
Vérifier la valeur ohmique du NTC 3 et NTC 4. Cette valeur ohmique varie avec la température (voir
tableau des resistances NTC chapitre 12).
A une température de 20°C, la valeur ohmique doit être d'environ 14 kOhm.
25
-2- DEFAUT D'IONISATION
Vérifier l'alimentation gaz avant d'effectuer des travaux!
Déverrouiller l'automate et vérifier le comportement de l'appareil.
Pendant la phase d'allumage la flamme apparait pendant quelques instants.
Contrôler le câble à haute tension, la résistance avec les douilles doit être environ 1 kOhm. (+ 10%)
Remplacer ce câble si la valeur ohmique est infinie. Vérifier le réglage du brûleur.
Contrôler ou remplacez l'électrode d'allumage.
Pendant la phase d'allumage la flamme n'apparait pas.
L'étincelle, est-t-elle audible pendant la phase d'allumage?
Non: remplacez l'automate
Oui: l'etincelle, est-t-elle visible?
Non: contrôlez le câble à haute tension sur rupture éventuelle.
Remplacez l'électrode d'allumage et le joint d'isolation.
L'etincelle est visible mais la flamme n'apparait pas.
Contrôlez le présence de +18 V(DC) sur les bobines du bloc gaz pendant la phase d'allumage.
Remplacez l’automate de brûleur (MCBA) si aucune tension n’est présente sur les bobines.
Si une tension apparait sur le bloc gaz mais la flamme n'apparait pas, contrôlez le réglage du brûleur,
remplacez le bloc gaz si aucune pression gaz n'apparait.
-4- MODULE DÉFECTUEUX OU VERROUILLAGE PERMANENT
REMARQUE:
Si on coupe le courant au moment ou l'automate affichait une panne (une chiffre clignotant !) un -clig-
notant 4- apparait dès le moment ou le courant réapparait sur les bornes d'alimentation de l'automate
(MCBA).
Réarmer l'automate et vérifier si une nouvelle panne est indiquée dans l'affichage.
Le même problème peut apparaitre lorsqu'une différence de température entre NTC1 et NTC2 dépas-
se le 35°C au moment d'une ajoute d'eau à une chaudière qui se trouve à une température élevée.
Réarmer l'automate seulement après quelques minutes.
Contrôler les cables vers les senseurs NTC et vérifiez les senseurs NTC sur court-circuit ou sur inter-
ruption.
Vérifier le senseur NTC sur bon contact avec l'appareil.
26
-5- VENTILATEUR NE TOURNE PAS / PAS DE SIGNAL "TACHO"
Réarmer l'automate, est-ce-que le ventilateur tourne ?
NON: contrôler le fusible de 3.15A à gauche.
Dans le cas d'une défectuosité du fusible, le problème actuel se situe dans le ventilateur.
Eventuellement, remplacer d'abord le fusible après avoir coupé le courant.
Remplacez le ventilateur si le fusible remplacé est de nouveau défectueux.
Le fusible n'est pas défectueux. Contrôler le fil rouge et le fil bleu sur la fiche de connection du ventila-
teur.
S'il n'y a pas + 30 volt, remplacez l'automate (MCBA)
Un clignotant -5- apparait après une période de fonctionnement du ventilateur d'environ 60 secondes.
Contrôler la fiche d'alimentation du ventilateur sur bon contact
Remplacer le ventilateur si le contact de la fiche d'alimentation et le cablage est en ordre.
-7- NTC 1 OU 2 EST EN COURT-CIRCUIT OU COUPE
Contróler le cáblage du NTC 1 et 2 sur interruption.
Mesurer le résistance du NTC 1 et 2 , les valeurs mesurées sont dépendantes de la température des
senseurs NTC ( voir tableau des résistances p.27). Pour une température de +/- 20°C les valeurs des
résistances devront être de +/- 14 KOhm.
-8- NTC 2 COUPE OU EN COURT-CIRCUIT
Contrôler le cablage de NTC 2 surcoupure.
Mesurer la résistance de NTC 2. La valeur mesurée est dépendante de 1 température du senseur
NTC (voir tableau des résistances NTC, tableau 1). À + 20° la résistance sera + de 14 KOhm
-9- SURCHAUFFE
Contrôler la pression d’eau de la chaudière, en position froide de la chaudière la pression d’eau devra
être au minimum de 1 bar.
Contróler le fusible de 2 A (F2).
Contréler également la fixation de NTC 1 et 2.
Contróler le senseur NTC 4 et le cablâge sur court-circuit.
12. TABLEAU DES RÉSISTANCES ET GRAPHIQUE DES SENSEURS NTC
Le tableau ci-dessous indique le valeur onmique des senseurs NTC en fonction des différentes
températures.
Tableau 1:
T (°C) В (©) Т (°С) В (©)
23 13032 65 2751
25 12000 70 2337
30 9804 75 1993
35 8054 80 1707
40 6652 85 1467
45 5522 90 1266
50 4607 95 1096
55 3862 100 952
60 3252
27
R (Ohm)
16000 -
14000 -
12000 +—
10000 -
BOOO -
6000 -
4000 + ——
2000 +——F—F—
MCBA 1403 POSITION DES FUSIBLES ET DES CONNECTEURS
Le MCBA est pourvu d'une coiffe de protection sur laquelle sont fixés les fusibles de réserve. les fusi-
bles dans le MCBA sont accessibles en enlevant la coiffe de protection maintenu par des clips de
fixation, qui peuvent se soulever à l’aide d’un tournevis (voir schéma ci-dessous). Avant diniervenir
couper l’alimentation gaz et électrique. Enlever tout les connecteurs du MCBA, celui-ci est posé sur
des rails et peut être glissé vers l'avant de la chaudière.
VUE DU DESSUS MCBA 1403 $
r
O =
Raccord pour
Cable d'allumage г
x7
F3 Fe
Raccord pour
cable du panneau XB
d utilisation
3.45AT 2AF
| L-3 1
28
13. ACCESSOIRES
Soupape de securité 3 Bar / Robinet de vidange et de remplissage
29
Bosch Thérmotéchnik
4 +
и” |
=" 400.120. 001—1
D
14
7 13
8
83
€
12
11
10
9
„”
J
e
ed. 2
1-4-'97
NOxHR 28 RF
30
Bosch Thermotechnik
PIECE N° N° D'ARTICLE DENOMINATION
1 933331 profil d’ accrochage
2 133405 caisson (boite à an
3 933337 couvercle platine électronique
4 933425 panneau de choix de programmes
5 933326 conduite de gaz dessous chaudière
6 933329 joint az |
7 139016 ace latérale droite
8 133419 boitier MCBA 1403D V2.x
9 986150 joint 3/4” départ/retour
10 933357 joint anneau (tuyaux) …
11 933323 conduite de retour du circulateur
12 935912 joint de pompe
13 933373 cable d'electrode
14 933356 circulateur
15 933322 tuyau de retour echangeur de chaleur
16 986150 joint 24x17
17 933354 conduite de remplissage et de vidange
18 900917 robinet de remplissage et de vidange
19 933318 manometre
20 986113 oint gaz 33x24x4
21 986110 loc gaz Junkers CE 427
22 933741 diafragme gaz (injecteur) 5,60
22 833315 diafragme gaz (injecteur) 6,20
22a 986157 joint diafragme gaz
23 900537 écrou M4x10
24 963164 capuchon de fermeture (jaune)
25 133017 cylindre de mélange
25a 961134 guide da 144012
26 933325 conduite de gaz (supérieur)
27 982010 écrou M6
28 900595 anneau de fermeture M6
29 pas d'application
30 833316 garniture gauche/droite
31 933997 petit couvercle de face
Jta 933433 vis M6*16 .
32 933343 plaque de fixation ventilateur
33 933435 Joint intercallaire 15x7.5
34 933755 ventilateur 24V/DC ;
35 933346 joint ventilateur/cylindre de mélange
36 933364 joint brúleur/ventillateur
37 137314 jaquette de face complète
38 933312 orûleur
39 986132 écrou M&x12 (creux)
40 + pas d'application
41 9359/4 écrou
42 933344 couvercle gaz de combustion
43 833305 isolation couvercie + échangeur de chaleur
44 833306 isolation couvercle ,
45 933345 joint d'évacuation gaz de combustion
46 933335 plaque V.Q.
47 933303 double nippel 3/4” ,
48 880001 joint de conduite d'évacuation gaz de fumee
49 933332 profil d'accrochage (échan eur
50 933362 joint couvercle/échangeur de chaleur
51 833384 couvercle échangeur complete:
22 933385 conduite d'evacuation gaz de fumée
54 986149 joint E.C/E.F
55 933316 TC M6 (NTC 2,3)
56 933942 mitigeur sanitaire
57 835306 o-ring 17,3x2,4
58 133312 tuyau eau froide
59 933411 o-ring 10.82 x 1.78
60 933505 NTC eau froide (NTC 4) L=108 mm
61 933366 manchette d'électrode
62 933591 électrode d'allumage
63 961187 joint d electrode graphite)
64 914916 ixation de regar
65 914974 regard en verre robax
66 933452 joint de regard echangeur de chaleur
67 933349 écrou M8x35
68 933560 échangeur de chaleur “R”
69 139015 face latérale gauche
70 900583 écrou M8 (scellé)
71 133309 tuyau de depart
72° 133311 tuyau eau chaude
73 964366 pu rgeur automatique
74 933555 ntc 1 L=147 mm
Dee pas d'application
76 933307 vase d'expansion 10 litres
77 137017 tuyau vase d'expansion
78 933951 conduite mélange
79 933949 conduite avec point de détartrage
80 833311 oint 1/2” épaisseur 3 mm
81 933517 ouchon 1/2”
82 816520 rise de distribution bloc gaz
83 986154 ‘o”-ring prise de distribution
ed. 2 1-12-'98 NOxHR 28 RF
31
15. CONDITIONS DE GARANTIE
(d’application a partir du 1 janvier 1995)
1
. La période de garantie est de 2 ans a partir de la date d'installation et a la condition que la deuxie-
me partie de la carte de garantie soit renvoyée immédiatement après la date d'installation.
En dérogation avec ce qui est stipulé ci-dessus, la période de garantie sur FECHANGEUR(S) DE
CHALEUR de la chaudière est de 5 ans. Egalement en dérogation avec ce qui est stipulé ci-des-
sus, la période de garantie sur la CUVE du boiler est de 3 ans.
. L'appareil RADSON doit être installé par un installateur agrée, tenant compte des stipulations
décrite dans la Documentation Technique de l’appareil concerné et avec les règles du métier en
vigueur en France.
. La garantie est uniquement d’application pour des défauts survenant pendant la période de garan-
tie pour autant qu’un vice de fabrication est reconnu.
Dans ce cas, une pièce d’échange est gratuitement mise à la disposition du client après vérifica-
tion de la pièce défectueuse. Les frais de transport sont à la charge du client.
Les frais de main d'oeuvre et de déplacement ne sont pas couvert par la garantie.
. Les contrôles doivent être exécutés par un installateur agrée.
. La teneur en chlorure de l’eau sanitaire dans le boiler doit être inférieure à 200 mg/l (inférieure à
300mg/l. en version Ti).
. La garantie est uniquement d’application si les conditions de fonctionnement de l'appareil sont
conformes aux prescriptions du fabricant. Une inspection annuelle par un installateur agrée est
essentielle.
Les réclamations éventuelles doivent être transmises par un installateur agrée avec mention du
numéro et type de l'appareil, date d'installation et une description de la plainte.
. Ne sont pas reconnus sous garantie: le thermocouple, l’électrode, les fusibles et/ou les dégats
causés par:
- Un manque d'entretien et/ou de négligence , la foudre, le feu ou une calamité naturelle, la corro
sion suite aux hallogènes et/ou CFK, une obstruction causé par de impuretés dans la partie sani
taire et/ou chauffage.
- Une valeur de pH de l'eau de chauffage en dessous de 3.5 ou au dessus de 8.5.
- Des ajoutes de produits chimiques à l’eau de chauffage.
- Des conditions de fonctionnement autres que stipulés par le fabricant.
. En cas de faute de fabrication, la responsabilité du fabricant se limite uniquement à l’exécution des
clauses de garantie citée ci-dessus. Toute demande d'indemnisation de quelque nature que se soit
sont exclues à l’exception de celle survenant d’une obligation de garantie non respectée.
32
16. INFORMATIONS POUR L'UTILISATEUR
Mise en service de la chaudière combinée. Cette chaudière fonctionne automatiquement, ceci sig-
nifie que lorsque le robinet d'arrivée gaz est ouvert et que l’alimentation électrique est enclenchée, la
chaudière se mettra automatiquement en service.
Réglage de la température. La température souhaitée des locaux est le plus souvent déterminée par
le thermostat d'ambiance, pour les informations concernant son fonctionnement veuillez consulter
votre installateur.
Mise hors service (sécurité anti-gel en service) voir chapitre 7.3 (fonctionnement vacances A et B).
Mise hors service: Fermer le robinet d'arrivée gaz et couper l'alimentation électrique.
Comportement de la chaudière combinée. Pour obtenir rapidemment de l’eau chaude et gaspiller
le moins d’eau chaude possible lors du puisage d’eau chaude sanitaire, la chaudière maintiendra un
minimum d'eau du chauffage à température. ll est donc normal que la chaudière se mette par
moment en service et ceci sans demande de chaleur du thermostat d’ambiance. La conception de la
chaudière permet ce type de fonctionnement avec un minimum de consommation d'énergie.
Lorsque la chaudière est en service pour la préparation d’eau chaude sanitaire, elle ne pourra en
aucun cas travailler pour le chauffage central. La chaudière se mettra de nouveau en service pour le
chauffage, lorsque la demande d’eau chaude sanitaire sera terminée.
En utilisation normale d’eau chaude, ceci n'aura aucune influence perceptible sur le comportement du
chauffage central.
Lorsque le thermostat d'ambiance est en demande de chaleur la chaudière devra livrer de la chaleur
au système de chauffage, ceci ne signifie pas que la chaudière se mettra directement en service. la
mise en service du brûleur est dépendante de la température dans la chaudière et dans le système
de chauffage. lorsqu'il n'y a plus de demande de chaleur du thermostat d'ambiance, vous pouvez
constater que la chaudière se maintient encore en service, ceci est une réaction normale et est déter-
miné par la régulation interne de la chaudière.
Utilisation d’eau chaude sanitaire. La chaudière combinée livre instantanément de l'eau chaude
sanitaire, néanmoins un certain temps d'attente peut exister compte-tenu de la distance entre la
chaudière et le point de puisage. La température de l’eau chaude sanitaire est déterminée par le
choix de programme offert par le panneau d'utilisation de la chaudière, pour plus d'informations voir
les intructions sur le panneau ou consulter cette documentation technique au chapitre 7.
Sécurité: La chaudière est pourvue de sécurité en conformité avec les normes d'agréation en
vigueur. Lorsqu’une des sécurités est mise en service, il est possible que la chaudière se mette hors
service.
Un chiffre clignotant apparait alors sur la fenêtre d'affichage du boîtier électronique. En appuyant sur
le bouton de RESET il est possible d'essayer de remettre la chaudière en service. Si la chaudière se
met fréquemment en sécurité, notez le chiffre clignotant qui apparait dans la fenêtre d'affichage et
appelez votre installateur ou votre organisation de service. Ce chiffre donne des informations impor-
tantes concernant la cause de la panne, et donc important pour votre installateur.
Entretien de la chaudière et de l’installation. Nous vous conseillons de faire contrôler et d'inspec-
ter annuellement votre chaudière et votre installation par votre installateur ou organisation de service.
Nettoyage de la jaquette. L'acier laqué de la jaquette et les parties plastifiées du panneau d'utilisa-
tion seront nettoyés à l’aide d’un chiffon humide, ne pas utiliser des produits de nettoyage agressifs.
Attention:
- La mise en service de la chaudière ne peut se faire que si la pression d’eau de l’installation
est de minimum 1 bar.
- Pendant la période de gel éviter de mettre la chaudière hors service. Suite au gel des dégats
peuvent survenir à la chaudière, à l’installation et/ou à l’habitation.
- Lors du puisage d’eau chaude sanitaire tenir compte que la température de l’eau peut
atteindre momentanément plus de 60°C.
- Les radiateurs et les conduites de votre installation peuvent atteindre une température de 90°C,
- Lors de l’installation de la chaudière en appareil ouvert (demander à votre installateur), veuil-
lez tenir compte des prescriptions en vigueur de ventillation. Ne jamais bloquer les ouver-
tures de ventillation.
- La chaudière doit être raccordée avec une prise d’alimentation électrique reliée à la terre.
L'alimentation électrique de la chaudière ne peut être interrompue par un dispositif de cou-
pure (ex: horloge de coupure).
33
REMPLISSAGE ET PURGE D’AIR DE L'INSTALLATION
Pour assurer le bon fonctionnement de votre chaudiére combinée il est important que la pres-
sion d’eau de l’installation comporte au minimum 1 bar. I! est possible de lire cette pression
sur le manomètre situé sous la partie basculante de la jaquette de la chaudière.
г >
RESET DISPLAY MODE
Remplissage d'eau de la chaudiere et du circuit radiateur.
Couper l’alimentation électrique et raccorder le tuyau de remplissage sur le robinet d’eau du réseau et
sur le robinet de remplissage de la chaudière. Le tuyau de remplissage devra d’abord être rempli
d’eau avant de serrer les raccords et ceci afin de purger l’air. Ouvir le robinet de remplissage de
l'installation et ensuite ensuite ouvrir le robinet d’arrivée d’eau froide du réseau. Remplir lentement
l’installation jusqu’à 1.5 bar si la chaudière se situe sur le point le plus haut de l’installation ou à 2 bar
si la chaudière se situe au point le plus bas (cave ou au niveau du sol).
Fermer ensuite le robinet d'arrivée d’eau froide du réseau et ensuite le robinet de remplissage de
installation. Maintenir le tuyau de remplissage en place et purger l’air de l'installation. Pendant la
purge d’air une chute de pression va se manifester, il sera donc nécessaire de remplir à nouveau
installation d’eau. La chaudière est équipée d’un purgeur automatique et ne devra donc pas être pur-
ger.
Important: Après avoir fermé les deux robinets (robinet de replissage et d'arrivée réseau), décon-
necté le tuyau d’arrivée réseau. demander à votre installateur de démontrer cette opération.
Réenclencher l'alimentation électrique, la chaudière se mettra en service automatiquement.
Purge d'air de l'installation:
1. Ouvrir tout les radiateurs et placer le thermostat d'ambiance à son niveau de demande maximum
pendant 20 minutes.
2. Mettre le thermostat d’ambiance à son niveau le plus bas et attendre 5 minutes, couper l’alimenta-
tion électrique.
3. Purger ensuite tout les radiateurs et éventuellement tout les récipients d'air, commencer par le
radiateur placé le plus bas sur l'installation. Votre chaudière est pourvue d’un purgeur automatique
et ne doit de ce fait pas être purgé séparément.
4. Contrôler aprés avoir purgé la pression d'eau et remplir ci nécessaire.
5. Remettre l'alimentation électrique à la chaudière et placer le thermostat d'ambiance à son bon
niveau de demande souhaité.
AVERTISSEMENT
Contacter votre installateur si vous devez remplir régulièrement d’eau votre installation.
IMPORTANT
Demander à votre installateur de vous démontrer ces opérations et de vous indiquer l'emplacement
des divers éléments de commande de la chaudière et de l'installation.
34
EN CAS DE PANNES
Avant de faire appel à votre installateur si la chaudière ne fonctionne pas, plusieurs contrôles peuvent
être exécutés par vos soins.
L'alimentation gaz et électrique sont nécessaires pour le bon fonctionnement de l’appareil. si l’alimen-
tation du gaz et/ou de l'électricité est interrompue la chaudière ne pourra fonctionner.
Lorsque l'alimentation du gaz et/ou de l’électricité sont rétablies il est possible que la chaudière doive
être réarmée en appuyant sur le bouton de RESET du boitier électronique.
CONSTATS CAUSES POSSIBLES
La fenêtre d'affichage n’est pas Contrôler l'alimentation
éclairée, pas d’indication visible. électrique, vérifier les fusibles.
La fenêtre d'affichage indique un Possibilité d'absence de gaz.
chiffre 2 clignotant.
La fenêtre d'affichage indique un La pression d’eau est
chiffre 9 clignotant. insuffisante, ajouter ci-nécessaire.
Tout les radiateurs sont fermés,
ouvrir une ou plusieurs vannes.
35
VOTRE CONTACT EN FRANCE:
MARKETING ASSISTANCE
Z| Douai-Dorignies
90, rue Francois Pilatre de Rozier
F-59351 Douai Cedex Bosch Thermotechnik
Tel. 03-27 95 76 30
Fax 03-27 95 76 39
Fabricant:
Robert Bosch GmbH
Thermotechnik Division
P. O. Box 1309
D-73243 Wernau / Germany
www.thermotechnik.com
art.nr. 933703
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement