Fours à micro-ondes: facilité d`emploi pour les - Test

Fours à micro-ondes :
commodes à utiliser
pour tous ?
L
es
personnes
déficientes
pensent généralement que
le four à micro-ondes permet de préparer à manger
de manière plus simple et plus sûre.
Nous avons vu ce qu’il faut penser de
la sécurité des modèles testés cette
fois. Indépendamment de cela, nous
avons donc aussi examiné dans quelle
mesure les appareils testés étaient
commodes à utiliser pour des personnes dont les fonctions manuelles
sont réduites (manque de souplesse
et/ou de force dans les doigts et dans
les mains, rhumatismes déformants,
mains tremblantes, etc.) et pour les
malvoyants.
Selon le groupe de personnes concernées, nos appréciations tiennent compte de critères différents. Le tableau n’est
pas aussi positif qu’on pourrait le croire
à première vue.
Personnes à fonctions
manuelles réduites
Pour ces personnes forcément malhabiles de leurs mains, les principaux
problèmes qui se posent sont liés à la
force et à la finesse du mouvement
nécessaires pour effectuer certaines
opérations.
3 Il est important que la poignée
d’ouverture de la porte offre une bonne
prise, même pour des doigts gonflés. Si
l’ouverture se fait par bouton poussoir,
il faut que celui-ci soit suffisamment
grand, que sa surface soit si possible
concave ou structurée, de manière à
ce qu’il offre un meilleur contact à des
doigts sensibles ou gonflés et qu’une
pression légère soit suffisante pour
l’actionner.
3 Ouverture la plus grande possible
et angle d’ouverture de la porte supérieur à 90 ° doivent assurer une bonne
accessibilité de l’enceinte. Une porte
qui a tendance à se refermer automatiquement est malcommode. Le
rebord du plateau tournant sera le plus
petit possible afin de ne pas gêner le
(dé)chargement du four.
3 Plus les boutons de commande sont
grands et distants les uns des autres,
mieux cela vaut. Ils seront plus commodes à utiliser s’ils sont saillants ou
munis d’une surface antidérapante. La
pression à exercer doit être la plus faible
possible et les boutons doivent pouvoir
être actionnés en une seule opération,
car les personne qui éprouvent des problèmes manuels ont beaucoup de difficulté pour presser tout en effectuant
un mouvement rotatif.
3 Les accessoires (grilles, plaques de
cuisson, etc.) doivent être faciles à saisir et à manier. Il faut tenir compte du
fait qu’ils peuvent parfois atteindre des
températures élevées.
3 Les coins et recoins rendent l’entretien difficile. Plus le plateau tournant
est léger et facile à enlever et à remettre
en place, mieux cela vaut. Lorsque le
four dispose d’un accessoire pour le
nettoyage à la vapeur, celui-ci doit être
facile à remplir d’eau et de détergent et
facile à manier.
Personnes malvoyantes
Ici, les questions de force nécessaire
sont moins pertinentes que les problèmes de perception.
3 Pour l’ouverture de la porte, la poignée ou le bouton d’ouverture doivent
être faciles à repérer au toucher.
3 Pour l’accessibilité, une porte qui
a tendance à se refermer automati-
quement est malcommode. Le rebord
du plateau tournant sera le plus
petit possible afin de ne pas gêner le
(dé)chargement du four.
3 Les commandes ne peuvent pas s’activer par hasard lors de la recherche
au toucher. Une action intentionnelle
doit donc être nécessaire (pression
suffisante, par exemple). Elles doivent
être repérables au toucher (relief) et
les indications qu’elles portent doivent
être suffisamment grandes, en caractères ou symboles en couleur contrastée
par rapport au fond.
3 L’affichage des réglages doit être fixe
(pas d’informations déroulantes), en
caractère suffisamment nets, grands et
contrastés et exempt de reflets. L’idéal
est que les réglages effectués soient
confirmés par une indication tactile ou
sonore.
3 Les indications de cuisson figurant
sur l’appareil doivent également comporter des caractères ou symboles suffisamment grands, contrastés par rapport au fond. Un bon éclairage de l’enceinte pendant la cuisson et à l’ouverture améliore la visibilité des aliments.
Un témoin lumineux ou sonore de fin
de cuisson est des plus utiles
3 Les accessoires (grilles, plaques de
cuisson, etc.) doivent être faciles à saisir et à manier. Il faut tenir compte du
fait qu’ils peuvent parfois atteindre des
températures élevées.
3 La remise en place aisée du plateau
tournant et la facilité de remplissage de
l’éventuel accessoire de nettoyage à la
vapeur déterminent la facilité d’entretien pour les malvoyants.
Au total peu de fours à micro-ondes
répondent vraiment bien aux critères
de facilité d’emploi pour les personnes
FOURS À MICRO-ONDES COMBINÉS: COMMODITÉ POUR LES PERSONNES DÉFICIENTES
MARQUE et type
Nettoyage
TOTAL
Accessibilité
Maniement des commandes
Affichage
Cuisson
Maniement des accessoires
Nettoyage
TOTAL
PERSONNES MALVOYANTES
Maniement des accessoires
PERSONNES À FONCTIONS MANUELLES RÉDUITES
Maniement des commandes
très bon pour ce critère
bon
moyen
médiocre
mauvais
sans objet
Accessibilité
A
B
C
D
E
s.o.
DAEWOO KOC-1B4K(B)A
LG MC-807W
PANASONIC NN-A883W(BEPG)
SAMSUNG CE1101T
SANYO EMD9553
SHARP R967(IN)
WHIRLPOOL JT358/WH
WHIRLPOOL JT359/WH
SAMSUNG CE1151T
LG MC-7884NC
C
C
C
C
C
C
D
D
C
C
B
C
D
C
C
D
C
C
C
C
C
D
C
D
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
B
C
C
C
C
C
C
C
D
CFD
CFD
D
CFD
CFD
CFD
C
C
B
C
C
C
C
C
C
C
B
C
C
C
B
D
E
C
C
C
C
D
C
D
C
D
D
C
C
D
C
B
B
D
B
C
C
C
B
B
B
C
C
C
C
C
C
B
B
C
C
C
B
B
B
B
B
B
B
B
B
D
BFC
DFE
BFC
DFE
E
C
C
D
BFC
déficientes. Ce sont les personnes qui
éprouvent des problèmes manuels qui
sont les plus mal loties. Pour elles,
seuls trois fours obtiennent un résultat
à peine satisfaisant pour la commodité d’emploi: Daewoo et les deux LG.
Quant aux malvoyants, ce sont également les deux LG et Samsung CE1101T
qui correspondent le mieux à leurs
besoins spécifiques. Malheureusement,
ces fours présentent un risque sérieux
de brûlures ou ou sont de qualité insuffisante.
•