SUISSE Le service militaire remis en question
PAGE 15
ATHLÉTISME
KEYSTONE
Usain Bolt reste
le roi incontesté
du 100 m
FEUILLE D'AVIS DE NEUCHÂTEL, FONDÉ LE 2 OCTOBRE 1738
PAGE 25
LUNDI 12 AOÛT 2013 | www.arcinfo.ch | N0 183 | CHF 2.50 | J.A. - 2002 NEUCHÂTEL
Les sportifs neuchâtelois
ont vécu un week-end de rêve
COURSE À PIED Marc Lauenstein s’est adjugé
TENNIS Après 45 ans d’attente, le TC Mail
FOOTBALL Neuchâtel Xamax FCS n’a pas
à la surprise générale la 40e édition de SierreZinal. Cela faisait sept ans qu’un Suisse n’avait
plus remporté la mythique course valaisanne.
a remporté les interclubs dames de LNA.
Les Neuchâteloises ont pris la mesure de
Kreuzlingen et de Grasshopper au tour final.
manqué ses retrouvailles avec son public.
Devant 1500 spectateurs les «rouge et noir»
ont battu Wangen 3-0.
PAGES 21, 19 ET 23
ARCHIVES CHRISTIAN GALLEY
Le lynx de l’Arc jurassien paie
un lourd tribut au trafic routier
ÉVASION
Faut-il flouter les images
des prisons sur Google?
PAGE 3
FESTIVAL HORS TRIBU
Le graffiti se décline
en famille à Môtiers
PAGE 4
TENSIONS
Nouvelles émeutes
en Irlande du Nord
PAGE 17
LA MÉTÉO DU JOUR
pied du Jura
à 1000m
14° 26°
9° 21°
KEYSTONE
SOMMAIRE
Feuilleton PAGE 10
Cinéma
PAGE 12
Télévision PAGE 13
Carnet
P. 26-27
SÉRIE D’ÉTÉ
MARCHÉ-CONCOURS
Fribourg s’est développé
en comblant ses ravins
Le discours d’Ueli Maurer
ne passe pas inaperçu
Depuis sa création et jusqu’au début du
20e siècle, la cité des Zaehringen n’a cessé
de s’étendre en remblayant les différents
fossés qui l’entourent. Première étape
d’une tournée en Suisse romande pour
aller voir sous les jupes des villes. PAGE 11
Le président de la Confédération a surpris
tout le monde à Saignelégier en parlant
d’une deuxième race indigène de cheval.
52 000 personnes se sont déplacées dans
le Jura, dont notre photographe, à qui nous
avons donné carte blanche.
PAGE 6 ET 7
BIST-STÉPHANE GERBER
FRIMA 1606
une hausse de la mortalité, due essentiellement au trafic routier, la population de ces grands carnivores
est en hausse. Par ailleurs, le loup observé dans le Val-de-Travers en mai dernier n’a plus été vu.
PAGE 3
Rue de la Pierre-à-Mazel 39, 2002 Neuchâtel / Tél. 032 723 53 00 Abonnements 032 723 53 90 - E-mail: clientele@lexpress.ch Rédaction 032 723 53 01 –Fax 032 723 53 09 – E-mail: redaction@lexpress.ch Annonces 032 729 42 42 – E-mail: neuchatel@publicitas.ch
9HRLGQA*hefaag+[B\A\K\D\N
GRANDS CARNIVORES Sept lynx ont trouvé la mort l’an dernier dans l’Arc jurassien. Même si l’on constate
NEW
l
a
i
c
Spe
2013
JAZZ « CITY »
ESSENCE ET HYBRID
AVEC PACK OFFERT D’UNE VALEUR DE CHF 2629.–
• Feux de jour à diodes LED
• Protections avant / arrière / latérales
• Jeu de tapis noirs
• Aides au stationnement arrière
+ LEASING* 3,9 % dès CHF 108.–/MOIS
+ PRIME DE CHF 2000.–
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3MjEzMAEADKdLGA8AAAA=</wm>
<wm>10CFWMsQrEMAxDvyhBcuLarceSrXQ4bs9y3Nz_n5p0K0igB5KOIzTj8d7Ob_sEAfFkUhfUcC65mAelWpYacLiAZWPRwnWlvfrJbRDQZyfBh_oIyqTWhTpgPvS5BvL1-9_-8xQsgAAAAA==</wm>
HONDA AUTOMOBILES NEUCHÂTEL
HONDA AUTOMOBILES NEUCHÂTEL
GARAGE DES JORDILS SA
Vignoble
13, 2017
Garage
desBoudry
Jordils SA, Vignoble 13, CH - 2017
Tél.: 032 843 03 23, fax : 032 843 03 22, www.honda-neuchatel.ch
Boudry
Tél.: 032 843 03 23, www.honda-neuchatel.ch
*Leasing, primes
et séries spéciales valables jusqu’au 31.08.2013. Exemple de calcul pour la Jazz 1.2i « S » CITY, 5 portes, 66 kW / 90 ch, 1198 cm3 : prix catalogue CHF 17 100.–, moins la
prime de CHF 2000.–, soit CHF 15 100.–. Valeur de reprise : CHF 7182.–. Pour un 1er loyer facultatif de 25 % du prix catalogue, 10 000 km par an et 48 mensualités : leasing CHF 108.– / mois.
Coût annuel total : CHF 339.– (amortissement et assurance de l’objet de leasing exclus) avec un taux d’intérêt de 3,9 % (taux effectif de 3,97 %). Aucun leasing ne sera accordé s’il occasionne
le surendettement de la cliente ou du client. Consommation mixte (80 / 1268 / CEE) : 5,3 l / 100 km. Emissions mixtes de CO2 : 123 g / km (moyenne de tous les modèles neufs 153 g / km).
Catégorie de rendement énergétique : C (photo : Jazz 1.3i Hybrid Comfort, 5 portes, 73 kW / 100 ch, 1339 cm3, prix catalogue CHF 25 300.– avec équipement spécial « CITY » d’une valeur de
CHF 2629.–). Le pack n’est pas disponible sur la Jazz 1.4i Si.
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
RÉGION 3
FAUNE Sept félins sauvages ont trouvé la mort dans l’Arc jurassien en 2012, dont un dans le canton PSYCHIATRIE
Nouveau conseil
de Neuchâtel. Malgré ces pertes, la population demeure plutôt à la hausse.
d’administration
La route est meurtrière pour les lynx
Elisabeth Hirsch Durrett succède à
Monika Maire-Hefti à la
présidence du conseil
d’administration du Centre
neuchâtelois de psychiatrie (CNP).
Professeure à la Haute Ecole de
travail social et de santé (EESP)
Lausanne (HES-SO), chargée
d’enseignement et de recherche
dans la filière travail social,
Elisabeth Hirsch Durrett a été
cheffe de la Santé publique du
canton de Neuchâtel entre 1997
et 2002. Elle sera épaulée par le
vice-président Bertrand
Nussbaumer. Le conseil réunit en
outre Violaine Blétry de
Montmollin, Daniel Monnin,
Fabienne Wyss Kubler et Charles
Bonsack. RÉD
INFORMATIQUE
Logiciel libre
à Vaumarcus
Sur les 13 lynx morts dans toute la Suisse en 2012, six ont été heurtés par des voitures. KEYSTONE
FRANÇOISE KUENZI
Sept lynx ont trouvé la mort
dans l’Arc jurassien en 2012,
dont trois dans le Jura bernois,
un dans le canton de Neuchâtel
(à Lignières) et un dans le Jura,
selon la statistique publiée par le
Kora, organisme de la Confédération chargé d’assurer le suivi
des grands carnivores.
Sept lynx sur la cinquantaine
d’individus que compte la région
du Jura? Le chiffre peut paraître
élevé. D’autant que dans toutes
les Alpes, où plus d’une centaine
d’individus sont recensés,
«seuls» six lynx ont perdu la vie
durant la même année 2012.
Il n’en est rien, assurent tant
Fridolin Zimmermann, spécialiste du lynx au Kora, que JeanMarc Weber, inspecteur neuchâtelois de la faune. «Au contraire:
cela signifie peut-être que la popu-
lation est plus dynamique dans
l’Arc jurassien», explique Fridolin
Zimmermann. Selon les derniers recensements, effectués
l’hiver 2011-2012, la densité de
lynx dans le sud du Jura est
d’ailleurs la plus forte jamais enregistrée, avec 2,88 individus par
100 km2.
La légère augmentation de la
mortalité dans le Jura (7 lynx
morts en 2012, 7 en 2011, 6 en
2010 et 5 en 2009, contre une
moyenne de trois les dix années
précédentes) serait donc due au
fait que le gros chat y est aussi
plus présent. «On estime qu’il y a
entre 9 et 11 lynx ‘‘résidents’’ dans le
canton de Neuchâtel», indique
Jean-Marc Weber. «Nous avons
prévu de faire un monitoring l’an
prochain».
Quant aux causes de mortalité,
elles sont, sans surprise, souvent
dues au trafic routier. Cela a été le
cas en août dans le Jura vaudois,
à Lignerolle, puis en novembre à
Courrendlin et à Péry, où un
jeune et deux mâles adultes ont
été heurtés par des voitures. Sur
les 13 lynx retrouvés morts en
Suisse en 2012, six ont été heurtés par des autos.
La femelle retrouvée dans le
canton de Neuchâtel – c’était en
janvier à Lignières – est morte de
son côté de causes naturelles:
«Nous avons retrouvé le cadavre
dans un état de décomposition
avancé, mais il n’y avait pas de
plomb, ni de signes de violence,
nous avons pu exclure un acte de
malveillance», précise Jean-Marc
Weber.
Fin octobre à Villeret, et mi-novembre à Sonvilier, il s’agissait de
jeunes lynx orphelins dont la
mère avait peut-être été victime
de braconnage. Les logiciels libres et leur création seront à l’honneur à Vaumarcus vendredi 16 août prochain. Les programmateurs
bénévoles du projet Debian, à
qui l’ont doit plusieurs systèmes
d’exploitation (l’équivalent du
Windows de Microsoft), organisent une journée ouverte au public pour présenter le fruit de
leurs travaux.
Cette communauté internationale a été fondée en 1993. Ces
programmateurs, à qui l’on doit
des suites de logiciels tels que
Ubuntu ou Knoppix, se réunissent toutes les années le temps
d’une conférence qui s’est déroulé par le passé en Ecosse, en
Argentine ou encore au Nicaragua. MAH
Que devient le loup neuchâtelois?
Impossible de savoir si le loup observé en
mai dans le canton de Neuchâtel est un mâle
ou une femelle: l’ADN prélevé sur les dépouilles du chevreuil et du daim que le canidé avait dévorés dans le Val-de-Travers n’était
pas utilisable par l’Université de Lausanne,
habilitée à effectuer ce type d’analyses. Le
mystère demeure, donc, d’autant que l’animal n’a plus donné signe de vie dans le canton
depuis sa double incursion.
Par contre, signale l’inspecteur neuchâtelois de la faune Jean-Marc Weber, un loup
s’est attaqué à des moutons en France voisine.
Les attaques ont eu lieu en juillet à Chatelblanc et à Foncine-le-Haut, à une cinquantaine de kilomètres du Val-de-Travers, mettant en émoi les éleveurs de Franche-Comté.
Des échantillons d’ADN ont été prélevés
pour être analysés en France et ce loup a
même été photographié par l’Office national
de la faune sauvage. «Mais il est tout à fait impossible de dire s’il s’agit du même individu que
celui observé chez nous», relève Jean-Marc
Weber. La réunion de Vaumarcus sera
l’occasion pour le public de
découvrir la richesse des logiciels
libres. ARCHIVES DAVID MARCHON
ÉVASION Les prisons neuchâteloises sont aussi visibles sur Google Maps. Le conseiller d’Etat en charge de la Justice
Alain Ribaux se rallierait à une demande de floutage faite sur le plan national. «Mais il n’y a pas urgence», juge-t-il.
«Une prison n’est pas une attraction touristique»
La prison de Bochuz, à Orbe,
n’est pas la seule à être bien visible
sur Google Maps. Le site de cartographie en ligne offre également
une vue plongeante sur les deux
prisons neuchâteloises, et sans
doute aussi sur celles de l’ensemble de la Suisse. Après la double
évasion du 25 juillet dernier, qui a
notamment permis à un membre
du gang des Pink Panthers de
prendre la fuite, un enquêteur
vaudois avait suggéré que Google
Maps avait pu faciliter l’évasion.
La conseillère d’Etat Béatrice
Métraux, du coup, a décidé d’évoquer avec ses homologues cantonaux la question du floutage des
prisons sur les sites d’images aériennes. Une question qui, à son
avis, mériterait même d’être posée au niveau fédéral.
En charge de la Justice dans le
canton de Neuchâtel, le conseiller d’Etat Alain Ribaux juge
cette démarche «utile, même s’il
n’y a pas de raison d’agir en urgence», répond-il, lorsqu’on lui
demande s’il pourrait lui aussi
plaider pour une telle mesure.
On peut aussi grimper
Il serait en tous les cas favorable
à une démarche faite sur le plan
national. «Je ne vois pas d’argument qui plaiderait pour une interdiction de ce floutage: une prison
n’est pas un argument touristique.»
Et si cela peut supprimer des éléments d’observation dans le ca-
Les prisons de Bellevue (Gorgier) et de la Promenade (La Chaux-de-Fonds) vues par Google Maps. SP
dre de la préparation d’une évasion, «en effet le floutage peut être
utile, oui.» Mais le conseiller
d’Etat remarque toutefois que
l’influence d’une telle cartograreste limitée: «Ce n’est pas un plan
d’architecte. Et à La Chaux-deFonds, par exemple, on peut très
bien grimper dans un bâtiment adjacent, prendre de la hauteur et obtenir également ce type d’informations. Dans tous les cas, il y aurait
d’autres repérages nécessaires.»
A noter que dans le canton de
Neuchâtel, le SITN, Service d’information du territoire neuchâtelois, propose lui aussi des vues aériennes détaillées de l’ensemble
du territoire, et donc des deux
prisons. FRK
L'EXPRESS LUNDI 12 AOÛT 2013
4 RÉGION
Lox (à gauche, avec son fils Lilian) et Nove (à droite), les deux graffeurs professionnels du collectif Les Travailleurs de l’Ombre ont réalisé une fresque et proposé des ateliers pour initier les festivaliers à cet art. CHRISTIAN GALLEY
VAL-DE-TRAVERS Les Travailleurs de l’Ombre ont séduit les festivaliers.
Le graffiti en famille à Hors Tribu
miser» des objets. Plus à l’aise,
Mélissa prend beaucoup de
plaisir à remplir les lettres tracées par Nove sur la fresque
géante que les deux artistes ont
réalisée à l’entrée du festival,
avec des graffeurs de la région,
sur le thème d’Alice au pays des
merveilles.
En fin d’après-midi et durant
la journée de dimanche, toutes
les générations étaient invitées
à s’initier au subtil maniement
des bombes. Un atelier, qui contrairement à l’idée que l’on
pourrait s’en faire, n’incite pas
les jeunes à prendre leurs bombes et à s’adonner au graffiti
n’importe où, mais les convainc
plutôt du plaisir de pouvoir
peaufiner leurs œuvres sur des
supports légaux. FANNY NOGHERO
Une claque! Déchirés, les préjugés. Les Travailleurs de l’Ombre invités ce week-end au festival Hors Tribu ont redonné ses
lettres de noblesse à un mouvement qui a dérivé à mille lieues
de ses fondements. Si le hiphop ne retentit plus, aujourd’hui, qu’au travers des cris
de haine de rappeurs blingbling, vulgaires et agressifs, le
collectif belfortain a insufflé au
petit festival de Môtiers la fraîcheur et la profondeur initiale
du mouvement américain, basé
sur la paix, l’amour et l’unité.
Invités une première fois à
Hors Tribu en 2011 pour se produire en concert, ils sont revenus en 2012 pour animer un
atelier de graffiti. Cette année,
ils étaient à l’affiche tant pour
distiller leur prose léchée et
percutante, parfois dérangeante de vérité, portée par
deux MC (voix), un DJ, un clavier, un bassiste et un batteur,
que pour graffer.
Ainsi, samedi, avant que Les
Travailleurs de l’Ombre ne
montent sur scène à la nuit
tombée, deux membres du collectif, Lox et Nove (qui est aussi
le MC du groupe) ont offert une
démonstration de graffiti. Un
art qui leur permet à tous deux
de gagner leur vie, en officiant
en toute légalité. Lox en réalisant des fresques sur commande, et Nove en animant depuis huit ans des ateliers
d’écriture et de graffiti dans la
section destinée aux mineurs
de la prison de Mulhouse. Près
de 2000 enfants ont appris à
manier une bombe avec lui,
mais surtout à le faire dans le
respect de l’autre.
LES CERNETS
NEUCHÂTEL Céline Steudler défendra le drapeau helvétique lors d’une compétition internationale.
Mi-Eté et alpage
fêtés ce week-end
Elle s’envole en Norvège chanter pour la reine
Le ski-club des Cernets-Verrières organisera ce week-end la
72e Mi-Eté et la 16e Fête de l’alpage. Les festivités débuteront
samedi à 14h15 par la course à
pied La Combassonne. Après
l’effort, coureurs et spectateurs
pourront déguster une fondue
dès 19h, au cours d’une soirée
folklorique avec Jodel Mika,
Twannbergli Echo et Vierstern
Ämmitaler. Dimanche, à 11h, la
fabrication du fromage donnera
le coup d’envoi de la Fête de l’alpage, avant le défilé des troupeaux. L’apéritif sera ensuite servi avec les rebibes du fromage de
l’édition 2012, avant le dîner
campagnard. Les bêtes défileront une seconde fois à 16h. Dès
20h, Shany Music animera le
bal. RÉD
Céline Steudler partira demain
en direction d’Oslo pour participer à la prestigieuse compétition
internationale de musique de la
reine Sonja. Seule suissesse en
lice, elle devra tirer son épingle
du jeu parmi 40 chanteurs, venus
de 24 pays du monde entier.
Rien ne prédisposait la chanteuse soprano à suivre un jour
une carrière lyrique. Et pourtant,
après avoir chanté dans un
groupe de hip-hop jurassien, elle
rencontre un chef d’orchestre qui
la pousse à chanter. Aujourd’hui
titulaire d’un master de concert
et d’un diplôme de l’opéra de
Berne, elle a trouvé sa voie. «Je
viens de finir mes études. J’ai encore
beaucoup de contacts à faire avant
de pouvoir vivre de ce métier», explique Céline Steudler. «A l’école,
UNE TRÈS BONNE ÉDITION
Nove, graffeur professionnel, et MC du collectif de Belfort Les Travailleurs de l’Ombre, en pleine création à l’entrée du festival. CHRISTIAN GALLEY
«Je défends le graffiti légal, pas
celui qui dérange les gens. Quand
on graffe dans l’illégalité, on a toujours une épée de Damoclès audessus de la tête et on travaille à la
va-vite. Ce n’est pas avec un résultat dégueulasse que l’on va pouvoir convertir le public à notre
art.» Une approche décriée par
une certaine frange du mouvement hip-hop, qui revendique
nous recevons de nombreux avis de
concours et j’ai tenté ma chance. Je
n’ai pas été sélectionnée du premier
coup. J’étais sur liste d’attente.»
Elle reçoit finalement un appel
lui annonçant qu’elle figure parmi les chanceux.
La compétition sera divisée en
plusieurs phases éliminatoires.
La première aura lieu de jeudi à
vendredi. Au terme de celle-ci,
uniquement douze chanteurs seront retenus pour le deuxième
tour. «Je pense qu’il faudra présenter quelque chose d’original pour
sortir du lot», suppose la soprano.
Pour tenter sa chance, Céline
Steudler va miser sur ses racines
brésiliennes. «Parmi les exigences, nous devions choisir quatre
airs d’opéra, deux œuvres sacrées
et quatre mélodies. J’ai choisi d’in-
de pouvoir graffer où bon lui
semble, et surtout de manière
illicite.
Mais il en faut plus pour
ébranler les convictions du Belfortain. «Foutaise!», répond du
tac-au-tac Nove. «Les seuls qui
nous critiquent sont les vandales
qui font du n’importe quoi sur les
trains ou les bâtiments publics.»
Lox et Nove, devenus pères de
famille, ont mûri sans trahir
leurs idéaux et les valeurs originelles du hip-hop, qu’ils transmettent à leurs enfants. Mélissa, 16 ans et Lilian, 12 ans, ont
suivi leurs pères à Môtiers et
s’initient à l’art du graffiti. Lilian
craint encore de manier la
bombe sur les dessins de Lox,
son père, de peur de les gâcher.
Il préfère pour l’heure «custo-
Céline Steudler est la seule Suissesse sélectionnée. RICHARD LEUENBERGER
Hier soir, à l’heure où la journée des
familles s’achevait, Sébastien Frochaux, président de Hors Tribu, tirait
un bilan réjouissant des quatre
jours de festival. «Nous avons eu un
peu moins de monde qu’en 2012
(50 entrées payantes de moins par
soir), pour des raisons que nous
ignorons, mais ce sont tout de
même plus de 1000 personnes qui
se sont déplacées à Môtiers.» Aucun incident n’est à déplorer.
terpréter plusieurs mélodies du
compositeur brésilien Heitor VillaLobos.» Si elle passe le premier
tour, elle accédera dimanche à la
demi-finale où cinq finalistes seront sélectionnés. Ceux-ci bénéficieront d’une semaine d’apprentissage avec de grands maîtres
avant la finale qui aura lieu le
23 août, à l’opéra d’Oslo. «J’aimerais être dans les cinq finalistes
pour pouvoir profiter de l’enseignement de grands noms de la musique», confie Céline Steudler. En
attendant d’affronter ses camarades, la soprano finit de préparer
ses bagages et de plier ses robes
de cocktail. «Je suis un peu tendue
mais il faut relativiser pour que le
stress ne me scie pas les jambes.»
On dit quoi à l’opéra? Ah oui,
trois fois m... LPA
LUNDI 12 AOÛT 2013 L'EXPRESS
RÉGION 5
LA CHAUX-DE-FONDS L’écosystème urbain a une influence sur les ressources
naturelles. Le déblaiement des routes et chemins et le gravier en font partie.
La neige transformée en déchet
LE CONTEXTE
Des étudiants en formation
continue en écologie et sciences de l’environnement
(Ecofoc) de l’Université de
Neuchâtel se sont penchés
sur l’écosystème de la ville de
La Chaux-de-Fonds. Nous
évoquons aujourd’hui les flux
de matières et de déchets
dans la Métropole horlogère.
VASTE NOTION
La notion de déchet est vaste
et complexe. Au sens de la loi
fédérale sur la protection de
l’environnement, «un déchet
est une chose meuble dont le
détenteur se défait ou dont
l’élimination est commandée
par l’intérêt public». Selon certains chercheurs, «un déchet
est une substance qui n’est pas
utilisable ou valorisable par celui qui l’a produit. Néanmoins
elle peut être une matière première pour un autre.» Cette définition ne tient compte que
des activités humaines. Elle
peut toutefois être élargie aux
activités végétales. Par exemple, lors de la photosynthèse,
les végétaux produisent de
l’oxygène. Il s’agit bel et bien
d’une substance qui n’est pas
directement valorisable pour le
végétal, mais qui est grandement utilisée par toute une série d’autres organismes, dont
l’homme.
DANIEL DROZ
La neige est un flux particulier
de matière dans l’écosystème urbain de La Chaux-de-Fonds.
Ressource naturelle à la base,
elle devient un déchet. C’est un
des constats des étudiantes
d’Ecofoc Aline Chapuis, Hélène
Jaccard et Sonja Matthäus. Elles
ont consacré une partie de leur
travail de séminaire à cette thématique. Ça mérite quelques explications.
Dressons d’abord le tableau!
Comme tout écosystème, la ville
est caractérisée par des flux de
matières et d’énergies. «A
l’image de la Suisse, La Chaux-deFonds utilise de grandes quantités
de matières. A partir de matières
premières extraites, indigènes ou
importées, elle consomme des
biens (alimentation), augmente
son patrimoine bâti et sa biomasse
ou fabrique des produits – des
montres notamment. Elle exporte
une partie de ces produits fabriqués à travers la Suisse et audelà», expliquent les étudiantes.
«Ces activités engendrent des déchets et des émissions dans l’environnement – air et eau –, sur
place et en dehors du système. Une
partie des déchets sont recyclés à
La Chaux-de-Fonds et le reste est
transporté dans d’autres sites pour
recyclage.»
Gravier mis
en décharge bioactive
Revenons-en à la neige, à la
base une ressource naturelle et
abondante. Elle pose quelques
entraves à l’activité humaine. A
commencer par son impact sur
le trafic routier. Elle est donc déblayée. «Selon les explications
données par Joseph Mucaria, chef
de la voirie, du sel, du gravier et des
En hiver, la neige est transportée près des étangs des Eplatures. Elle fond et l’eau passe par les étangs, qui font office de bassin de rétention,
pour finir sa route à la Step. Elle devient déchet par le biais de l’activité humaine. ARCHIVES RICHARD LEUENBERGER
copeaux traités au chlorure de magnésium sont utilisés pour éviter la
formation de verglas», notent les
étudiantes. Ce flux entrant va
être transformé.
«L’ensemble est transporté et
stocké près des étangs des Eplatures. La neige fond lentement durant la belle saison. L’eau passe ensuite par les étangs qui font office
de bassin de rétention, se retrouve
dans les égouts et termine à la
Step. Le gravier qui se retrouve au
fond du site de stockage est mis en
décharge bioactive dans le canton
du Jura», expliquent-elles. «Ainsi,
un matériau naturel tel que la
neige devient un déchet par le biais
de l’activité humaine.» C.Q.F.D.
Déchets entrants
La neige n’est pas le seul flux entrant particulier à l’écosystème
de la ville. «D’une part, des ordures
ménagères et des encombrants provenant de l’Arc jurassien sont inci-
nérés sur le site chaux-de-fonnier
de Vadec. D’autre part, des boues
d’épuration importées de certaines
communes voisines de France
n’ayant pas les moyens techniques
de les traiter sont acheminées à la
station d’épuration.» Il s’agit des
boues des localités de Morteau,
Villers-le-Lac, Grand’CombeChâteleu et Ville-du-Pont.
Un service payant, faut-il préciser. Ces boues, au final, sortiront
de l’écosystème chaux-de-fonnier. «Elles se retrouvent tout
d’abord sous forme de boues épaissiesetdebouesdigéréesavantd’être
acheminées sous forme de matière
sèche au centre d’incinération», notent les trois étudiantes. «Elles ressortentenfinsousformedecendreset
sont dirigées vers une décharge à
Oulens dans le canton de Vaud.»
Besoins calorifiques
couverts
EN CHIFFRES
En tonnes,
l’ordre
de grandeur des déchets collectés
en 2012 à La Chaux-de-Fonds.
En tonnes, le poids
des déchets à
incinérer en 2012. Il comprend
les sacs taxés, les déchets des
entreprises et les encombrants.
En tonnes, les
déchets à composter
en 2012. Pour le bois, le poids
atteint 493 tonnes.
En tonnes, le poids des
capsules à café
récupérées en ville et recyclées
à Berne par Nestlé.
16 196
8592
2374
8,4
Effets de la taxe au sac
Tout n’est néanmoins pas perdu. Ces différents traitements
produisent aussi de l’énergie. La
Step tire du biogaz des boues
d’épuration. «Vadec, quant à elle,
favorise l’énergie thermique dégagée par la combustion dans le
chauffage de bâtiments et dans la
production d’électricité.» A noter
encore que «grâce au méthane
produit dans ses digesteurs, la Step
couvre tous ses besoins calorifiques
– chauffage des bâtiments et des
boues d’épuration – et 55% de sa
consommation d’électricité». L’introduction de la taxe au sac en 2012 a eu un effet immédiat sur la quantité de déchets à incinérer et à récolter en ville
de La Chaux-de-Fonds. «Elle est passée de 19 349 tonnes en
2011 à 16 196 en 2012», notent les étudiantes d’Ecofoc. Soit
une baisse de 16,3%. «Quant à la proportion de tri, elle est passée de 23% en 2011 à 47% en 2012, dépassant ainsi le taux de référence fixé à 40% dans le plan cantonal de gestion des déchets.»
Les étudiantes ont confronté ces résultats à ceux de la ville
de Fribourg, localité dont le nombre d’habitants est comparable – 37 840 pour La Chaux-de-Fonds, 39 668 pour Fribourg. Ainsi, pour ce qui est des déchets incinérés en 2012, la
moyenne est de 227,1 kilos pour la Métropole horlogère contre 246,1 pour la cité des Zähringen. Toutefois, constatent-elles, la tendance au tri s’est légèrement tassée en fin d’année INFO
dans la localité neuchâteloise. «On peut donc s’imaginer qu’à Dernier épisode:
19 août: les flux de population
l’avenir, les chiffres de La Chaux-de-Fonds rejoindront ceux de la Lundi
et leur impact dans l’espace
ville de Fribourg, légèrement plus élevés.» +
LA CHAUX-DE-FONDS Nouveau record d’affluence et grand écart météorologique pour le festival des arts de rue.
Plus de 90 000 spectateurs pour les 20 ans de la Plage
«On ne pouvait pas rêver plus
beau cadeau pour cette 20e édition!» La voix éraillée après sept
jours de festival, le président de
la Plage des Six-Pompes Michael Othenin-Girard s’est félicité hier de l’excellente ambiance qui a régné sur la
manifestation chaux-de-fonnière, le plus grand rassemblement des arts de rue en Suisse.
Selon les organisateurs, environ 90 000 spectateurs, soit
5000 de plus que l’édition précédente, ont foulé les pavés de
la Plage où on a compté 165 re-
présentations données par 34
compagnies. Chouchou du public cette année, les acrobates
de compagnie Les P’tits Bras,
avec leur spectacle «Triplette»,
remportent le record du chapeau avec 6400 francs glanés en
deux représentations. «Le public
de la Plage n’est pas un public de
bar mais bien un public de spectateurs avertis, ce qui nous réjouit
pour les arts de la rue», a souligné Michael Othenin-Girard.
Si les organisateurs ont dû jongler avec une météo capricieuse
et faire le grand écart entre des
«Mémento» de la compagnie
KompleXKapharnaüM a conclu
le festival. RICHARD LEUENBERGER
températures tropicales en début de semaine, puis des orages
et de violentes averses, l’ambiance à l’interne a été des plus
détendues. «Nous avons relevé
un très bel esprit au sein de nos
équipes, soit environ 400 bénévoles. Nous comptons beaucoup de
fidèles de la manifestation, devenus des «professionnels» de la
Plage. Cela aide à gérer le stress et
la fatigue lors des moments difficiles, notamment quand on doit essuyer des intempéries.»
Sur les 170 représentations
initialement prévues, neuf seu-
lement ont dû être annulées
pour cause de pluie, et quatre
ont pu être ajoutées au programme.
La Plage des Six-Pompes s’est
achevée en apothéose samedi
soir avec «Mémento», la déambulation spectaculaire de la
compagnie KompleXKapharnaüM. Moment fort des 20 ans
du festival, le collectif d’artistes a
investi la ville à l’échelle d’un
quartier pour aborder la thématique de la résistance en mêlant
son, vidéo et performances graphiques.
Jamais le site n’avait attiré autant de médias. Les trois radios et
télévisions nationales ont rendu
compte de la manifestation en
Suisse italienne et côté alémanique. En France voisine, un car
spécial Plage a même été affrété
depuis Besançon. «Selon Tourisme Neuchâtelois, plus une
chambre d’hôtel n’était disponible
durant la semaine de la Plage», a
encore indiqué Michael Othenin-Girard.
Rendez-vous pris pour la 21e
édition, prévue du 3 au 9 août
2014. SYB
L'EXPRESS LUNDI 12 AOÛT 2013
6 RÉGION
CARTE
BLANCHE À...
RICHARD
LEUENBERGER
Photographe
Le Chaux-de-Fonnier Richard
Leuenberger travaille depuis 1996
pour «L’Impartial» et «L’Express».
Outre les paysages qui l’inspirent
dans son travail photographique, il
aime à se pencher sur nos traditions. «Avec ce reportage sur le Marché-Concours, j’ai eu envie de rendre
hommage à tous ces gens qui perpétuent cette tradition équine propre
aux Franches-Montagnes. On pourrait titrer cette série «Acteurs-spectateurs» car tous les participants
qu’il s’agisse du public, des chevaux
ou des écuyers de tous âges, sont à la
fois acteur et spectateur de cette manifestation. Tous sont attachés à leur
terre et à leurs chevaux.»
LUNDI 12 AOÛT 2013 L'EXPRESS
RÉGION 7
Les experts en train de noter l’un des 440 chevaux lors du défilé. BIST-STÉPHANE GERBER
Du grand spectacle dans l’arène. BIST-STÉPHANE GERBER
L’un des moments forts: les courses de char. BIST-STÉPHANE GERBER
SAIGNELÉGIER La 110e édition du Marché-Concours a attiré 52 000 visiteurs.
Ce «cher Ueli» et sa nouvelle race
GÉRARD STEGMÜLLER
Encore un Marché-Concours à
tomber de l’armoire. La 110e édition qui s’est achevée hier avec
les cantons de Glaris et des Grisons comme hôtes d’honneur
est, une fois de plus, à classer
dans une cave fermée à triple
tour. Réservée aux connaisseurs!
L’affluence fut à la hauteur de la
météo: radieuse, avec quelque
52 000 personnes qui ont mis le
cap sur Saignelégier en trois
jours. Estimation des organisateurs. La police, elle, compte toujours...
Cessons de faire le polisson et
essayons d’être sérieux. Pas facile, tant il y a des choses à raconter. Et des anecdotes croustillantes à distiller. Hier, l’intervention
du président de la Confédération
Ueli Maurer était attendue. Ce
«cher Ueli» – prononcez avec le
«E» – pour reprendre l’attaque
du discours du président du Gouvernement jurassien Michel
Probst, fut un grand moment
d’art oratoire.
On solde
Au départ, celui qui aime à rap-
peler ses origines paysannes avec
son hongre franches-montagnes
«Franz» qui dirigeait la charrue
paternelle, a insisté sur la plus
belle conquête de l’homme.
«L’homme aura été la plus piètre
conquête du cheval», osera-t-il. Le
conseiller fédéral a martelé –
quelle surprise! – que la race
était en danger. Et qu’il ne fallait
pas compter uniquement sur la
Berne fédérale pour arranger les
bidons des éleveurs. «L’armée
(réd.: elle achète une trentaine
de sujets par année) reconnaît
bien la valeur du franches-montagnes puisque si le soldat du train
doit se débrouiller avec une solde de
cinq francs par jour, son camarade
à sabots lui reçoit la somme de
27 francs, soit l’équivalent de la
solde de mon divisionnaire.» Vite,
une quête!
Entre deux coups de rouge lors
du banquet officiel – excellent, ce
Pinot noir des Grisons – ce «cher
Ueli» a déposé beaucoup de gens
sur leur popotin en évoquant «la
race des franches-montagnes, une
de nos deux races indigènes». Fichtre! Des années qu’on écrit que
la race franches-Montagnes est
l’unique race indigène. Et voilà
Au Jura, ce sont les
«franches-montagnes
qui
caractérisent le paysage.»
ANDRE BETTIGA LANDAMMANN DU CANTON DE GLARIS
= TROIS QUESTIONS À...
STEVE GUERDAT
CHAMPION OLYMPIQUE
DE SAUT D’OBSTACLES
«Ça me donne
une bonne raison
de continuer»
Le président de la Confédération Ueli Maurer s’est rapidement senti à l’aise hier à Saignelégier. Le président
du Gouvernement jurassien Michel Probst l’a accueilli en tant que véritable ami du canton. BIST/STÉPHANE GERBER
que ce «cher Ueli» en dégote une
deuxième. La grande classe!
A l’heure de l’interview, une
fois le ventre plein, le conseiller
fédéral n’a pas échappé à cette
angoissante interrogation via des
journalistes toujours à côté de la
plaque: «M. le président de la Confédération: on nous a toujours dit
qu’il n’y avait qu’une seule race indigène en Suisse: celle du franchesmontagnes. Quelle est cette
deuxième?»
Au garde-à-vous, ce «cher Ueli»
n’a pas trahi la vérité: «C’est ce que
je croyais moi aussi avant de venir
ici à Saignelégier. Mais mon divisionnaire, qui a rédigé mon discours, a écrit cela. Alors, j’ai lu...»
PREMIÈRES FOIS, RUPTURES DE STOCK ET AUTRES ANECDOTES
ENFIN UNE FEMME! Pour la première fois en 110 ans
de Marché-Concours, une femme, Anne Froidevaux,
de Delémont a été membre du jury samedi matin,
lorsque les 440 chevaux ont défilé pour être jugés,
entre huit heures, le matin, et midi et quart.
CHEVAL BLANC Fait très rare, parmi les vingt-quatre
chevaux mis en vente au Marché-Concours, se
trouvait Edgar, un cheval blanc, et même albinos, né
en 2010, aux yeux comme dessinés à l’eyeliner noir.
RUPTURES DE STOCKS Deux ruptures de stock ont
étonné leurs organisateurs samedi. La première,
sous la tente sous laquelle vingt-quatre chevaux
étaient en vente, il n’y avait déjà plus de vin à servir
vers 14h. Deuxième cas: Steve Guerdat a eu
tellement de fans venus le voir, qu’il n’a très vite plus
eu assez de cartes sur lesquelles poser sa griffe. Il a
fallu que son frère, aussi son manager, aille en
chercher une quantité supplémentaire.
PAS DE POULAINS ATTELÉS L’année passée, au cortège,
on attelait encore deux poulains de six mois ensemble.
«Mais on a eu de telles réprimandes de particuliers et
même de la part de messagers anonymes», explique
Bernard Varin, vice-président du Marché-Concours, «que
cette année, on a décidé d’y renoncer».
DÉCOURAGEMENT En milieu d’après-midi, hier,
Chantal Oppliger, la responsable des ventes de
chevaux au Marché-Concours n’avait pas le moral.
Les affaires n’étaient pas bonnes. Seuls deux
chevaux avaient intéressé des acheteurs. «La
manière dont notre écurie intéresse ou pas est un
indicateur important du marché!», expliquait-elle
pour justifier son découragement.
BANDE DESSINÉE Dans la foule des festivaliers du
Marché-Concours, on a pu apercevoir Derib, le
dessinateur de la bande dessinée évoquant les
aventures de Yakari, scénarisées par Job. SFR
Tant de franchise frise le sacerdoce. Le plumitif, aux 400 coups,
ne savait plus où donner du
crayon. Ce «cher Ueli» l’a mis
dans la panade. «Cette deuxième
race, c’est le demi-sang!» Tiens! Il
débarque d’où, celui-là?
On s’est alors approché de Vincent Wermeille, le «Monsieur
cheval» de la race franches-montagnes: «En effet, le demi-sang
suisse, on peut le considérer comme
une race indigène. Mais pour
qu’une race soit totalement décrétée indigène, il faut que les poulains
et les juments soient élevés en
Suisse sans l’apport du moindre
sang étranger. Ce n’est pas forcément le cas du demi-sang. Ueli
Maurer aurait été plus correct en
évoquant trois races indigènes, en
prenant en compte le Hafflinger,
d’origine autrichienne. Je pense que
ses propos ne sont pas innocents.
Les éleveurs de demi-sang ne touchent pas de prime, contrairement
aux éleveurs de franches-montagnes. Ils ont le sentiment de ne pas
être traités au même niveau.»
A la fin du cortège, le président
d’organisation démissionnaire
Daniel Jolidon (10 ans de bail) a
eu doit à un tour en calèche au galop – ô combien mérité – avec ce
«cher Ueli». Qui est resté jusqu’à
la fin de la manifestation. Une
première pour un messager en
provenance de la Berne fédérale.
Respect, «cher Ueli»! +
GALERIE PHOTOS
Retrouvez notre
complément d’images
www.arcinfo.ch + iPad + ePaper
Steve Guerdat, comment vivez-vous votre vedettariat
depuis votre titre olympique?
Cela me fait toujours plaisir
de constater que je donne du
bonheur autour de moi et
qu’il y a des enfants contents
de venir me voir et de me demander un autographe. Ça
me donne une bonne raison
de continuer dans ma voie.
Vous vous mettez à disposition pour les dédicaces. Vous
vous faites volontiers prendre
en photo à leurs côtés. Vous
êtes toujours aussi gentil?
Si les gens font l’effort de venir jusqu’ici, d’attendre pour
avoir un autographe, je pense
qu’ils méritent aussi un sourire et de l’attention en retour.
Etre champion olympique,
ça change quoi?
J’ai découvert les interviews,
l’entrée de la pub dans ma vie,
pour des marques comme
Honda ou Rolex. Les nouvelles rencontres abondent.
D’un autre côté, il y a aussi
des obligations. SFR
A Saignelégier, la SPA fâche
Dans son discours, samedi, Bernard Varin, le
vice-président du Marché-Concours, est revenu sur un sujet qui blesse les éleveurs de Saignelégier «et nuit à leur image. Régulièrement la
presse agricole revient sur le fait que nous abattons des poulains, et la Société protectrice des animaux (SPA) s’offusque de cet état de fait. Nous
passons ainsi pour des tueurs de bêtes!»
En Suisse, environ 3000 poulains par année viennent au monde. «Il arrive, à un moment donné, en automne, où ces poulains sont
trop nombreux sur le marché. Donc ne sont
gardés que les bons pour l’élevage. Les autres finissent malheureusement à la boucherie. On ne
les tue pas de bon cœur, mais parce que c’est
une obligation. Il faut bien en éliminer à un
certain moment. Cela se passe partout comme
ça! Et ça, la SPA n’arrive pas à le comprendre.»
Bernard Varin souligne que la campagne
de dénigrement menée par la SPA ne saurait être passée sous silence. «Même avec le
soutien de la Confédération à l’élevage des chevaux des Franches-Montagnes, la rentabilité
reste très faible. Donc l’attitude très peu constructive de la SPA décourage les éleveurs qui
rencontrent déjà bien des difficultés pour obtenir un maigre revenu sur une activité qui profite à une large frange de la société.» SFR
www.renault.ch
DERRIÈRE CHAQUE RÉUSSITE PERSONNELLE
SE CACHE UN VÉHICULE HORS DU COMMUN.
<wm>10CAsNsjY0MDQx0TU2NjQytwAAU0ntAw8AAAA=</wm>
<wm>10CFWMMQ6EMAwEX-RoN3YSh5SIDlEgejenq-__1RE6pB1tM5p9HyXhYd2OazsHQTNRZW4-nDXp_ZUt9aIDDs-gLqS5WjF7-eINyEBMR-D3oos1MUR1esk9qDMSMwCk3-f7B_5Vi9qDAAAA</wm>
NOUVEAU KANGOO EXPRESS
¡ DÉJÀ À PARTIR DE FR. 129.–/MOIS*
¡ 4 ANS DE GARANTIE ET D’ENTRETIEN INCLUS
Des innovations probantes: fort d’une nouvelle identité stylistique, Kangoo est désormais également disponible avec 3 sièges avant,
quels que soient l’empattement et la longueur de la carrosserie. Cela en fait un utilitaire idéal pour tous les métiers et tous les
besoins. Et pour que vous puissiez rouler économique, Kangoo est proposé avec 2 nouveaux moteurs diesel ENERGY particulièrement
sobres, dotés de la technologie Stop&Start. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.renault.ch ou appelez le 0800 80 80 77.
Modèle illustré (équipements supplémentaires incl.): Nouveau Kangoo Express Business 1.6 105, 78 kW/105 ch, consommation de carburant 7,7 l/100 km, prix catalogue Fr. 21 093.– moins remise flotte Fr. 5 484.– (26%) et prime Business Fr. 1 500.– = Fr. 14 109.–. * Relax Leasing Pro: taux nominal 4,9% (TAEG 5,01%),
contrat de 48 mois, assurance emprunteur incluse. Frais d’entretien/Garantie: 48 mois/40 000 km (au 1er des 2 termes atteint). Exemple: Kangoo Express Compact dCi 75, 55 kW/75 ch, Fr. 21 303.– (y.c. contrat d’entretien de Fr. 2 103.–) moins remise flotte Fr. 4 992.– (26% de Fr. 19 200.–) et prime Business Fr. 1 500.–
= Fr. 14 811.–, acompte Fr. 3 018.–, valeur de reprise Fr. 7 488.–, 10 000 km/an, 48 x Fr. 129.– (TVA exclue). Casco complète oblig. non comprise. Financement par RCI Finance SA (sous réserve d’acceptation). L’octroi d’un crédit est interdit s’il occasionne le surendettement du consommateur. Tous les montants sont
hors TVA. Offre réservée aux clients professionnels (petites flottes hors accords cadre) dans le réseau Renault participant à l’action en cas de signature du contrat et d’immatriculation entre le 01.08.13 et le 31.08.13. Renault a affiché les meilleures ventes avec une part de marché de 15,5% en 2012 en Europe.
DIVERS
MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION
Aménagements extérieurs
Cherchez le mot caché!
Dallage terrasse nettoyage facile
Murs - Soutènement
Isolation - Citerne
Grand prestige,
un mot de 8 lettres
Expo - Visite libre
Prix affichés
La solution de la grille se trouve en page 27
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3NjI0NgYAhQFGsA8AAAA=</wm>
<wm>10CFXMoQ7DMAwE0C9ydGcndjLDqawqqMpDpuH9P1ozNnDgTk-379kKfnlux7WdSUC7hCnNkq2XqEnzArdE6FDQHnRTdbf6x6XH3YC5jCBEx6QLKK1ODp209XBvS5XP6_0FKYBhKn8AAAA=</wm>
Cours du soir - Cours à mi-temps
- Cours à temps complet
1 année de formation
Devenez
esthéticienne
www.fivaz.ch
BOUDEVILLIERS T. 032 857 23 73 F. 032 857 24 01
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3NjQ1MAUAQfC0Zw8AAAA=</wm>
VACANCES
<wm>10CFWMqw7DQAwEv8inXT_qSw2jsKigKj9SFef_US5lAQtmNZp9r2j4b91en-1dBLRLGgNRar2RpcpGaCGxKGhPPqxTPW-29JwEjEsRpGAZDHEX43BOsCswPw-gHd_fCcKjsZp-AAAA</wm>
Diplômes internationaux
La nouvelle direction fête ses 10 ans
Offre unique: Cours de faux ongles acryliques
offert à chaque nouvelle élève (Fr. 1050.-)
Peseux
Tél. 032 731 62 64
Les mots cachés paraissent chaque lundi, mercredi et vendredi
www.adage.ch
La Chaux-de-Fonds
Tél. 032 913 40 60
HÔTEL VILLA SELVA Lugano
A dix min à pied du centre, dans
une cadre typiquement tessinois,
petit hôtel de charme à
conduction familiale.
Excellent cuisine régionale.
Régime sur demande.
Grand parking. Piscine.
Fam. Foletti, Via Tesserete 36
Tel. 091 923 60 17
Fax. 091 923 60 09
e-mail: villaselva@bluewin.ch
www.villaselva.ch
U
E
E
C
D
M C
H
E
T
E
M O
C
E
R
M B
O
A
C
E
V
A
L
C
O
U
D
E
C
H
U
R
L
R
I
V
A
R
G
E
A
R
R
E
T
T
A
A
T
T
C
U
E
S
Y
R
E
S
E
Y
I
S
I
R
I
E
O
C
O
E
Y
I
R
R
R
A
M
T
M
R
A M
N
S
O
C
R
D
E
T
I
B
A
E
T
T
M
O
D
E
S
T
E
D
R
A
L
B
A
T
Y
P
N
D
U
L
E
E
P
N
B
M
B
A
P
P
O
N
D
U
I
O
A
C
U
O
L
A
A
O
I
I
A
C
E
L
T
N
M
L
E
M O
R
T
E
I
A
S
L
H
E
E
P
A
G
R
B
C
I
E
R
O
N
L
O
R
R
U
I
T
I
A
R
A
N
R
S
E
O
T
S M
S
I
T
R
B
C
E
G
A
T
E
C
T
E
E
E
E
T
I
E
T
S
O
E
U
R
S
E
E
E
<wm>10CAsNsjY0MDAy0bUwMjWxtAAA_0T-3Q8AAAA=</wm>
<wm>10CB3DOwrDQAwFwBPt8vRDUlQGd8ZFyAVsb1Tn_lUgA7PvZRP_z-14b68igHUEm2YUWUzXItHpogUhZpA8kGSUAq7LmjyuHgzJobl6pK9z3GjcZ68w_8zv6h8gDSeYaQAAAA==</wm>
ENSEIGNEMENT
DES LE 19 AOÛT 2013
REPRISE DES COURS
HEBDOMADAIRES
EQUILIBRE DES 5 SENS
QI GONG
DANSE ORIENTALE
RYTHM’N BOUGE ENFANTS OU ADULTES
RELAXATION ENFANTS OU ADULTES
MEDITATION
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3NjIxNAcA9WXWgw8AAAA=</wm>
<wm>10CFWMMQ6EQAwDX5SVs0lI9lIiOnTFiT4Noub_1QEdkqewNPa6pjU8zMt3W37JQA9y6cqebNLgnF1HUx2JQHSwfNjUoWPSl0_hVwPqdghxpdhIJzIrFy2W-6GeNdq5H38Bh2TJgAAAAA==</wm>
NOUVEAU
PILATES
YOGA
YOGA AU-DELA DU CANCER
YOGA EQUILIBRE INTERIEUR
Renseignements et inscription au
032 843 36 10 ou sur notre site Internet
www.cpsinfo.ch ou par email
info@cpsinfo.ch
A Abbatial
Abbaye
Album
Amicale
Annoncer
Appondu
Athlète
Atypie
B Banc
Baobab
Blocage
C Carte
Claire
Close
Colle
D
E
G
H
I
Comète
Conduite
Coude
Cuve
Direct
Doute
Ecru
Etablir
Etage
Etrier
Gravir
Gros
Hotte
Indécis
Iris
L Lucarne
M Martyr
Modeste
Moduler
Nombre
N Noyade
O Ondoyer
Opposer
Orbite
Ortie
Ostéite
P Pianoté
Plomber
Primitive
R Rythme
S Scare
Secte
Selon
Sigma
Soeurs
T Tablard
Tableau
Tamarin
Tersé
Traction
Tube
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS-L’IMPARTIAL
ET SI ON ALLAIT À...
Un air de Far West souffle sur l’Ajoie
lorsqu’on aperçoit les
urt
rt bisons paître dans les prés.
ou
cou
nco
Bon
Bo
Un parc de 30 hectares
aarcc à
PParc
peut être visité pour
ns approcher les bêtes de
ons
sons
BBisons
Bison
Bis
près. www.jura-bison.com
LE MAG
9
LE PLUS ASSOMMANT «Philosophe t’as ‘oir ta gueule à la récré!», jubile
COMMENTAIRE
Alain Guyard, pour qui les grandes idées se défendent aussi poings nus.
La philo, sport de combat
j’apprécie». Exit Jean-Paul, «le
dernier des ‘philosophes totaux’,
qui construisent des grands récits
explicateurs du réel».
PAGE RÉALISÉE PAR
PHILIPPE VILLARD
nions communes. Donc on se retrouve en situation conflictuelle
avec l’ordre social, jusqu’à la prise
de risque physique». Car de Socrate à Foucault ou Debord, philosopher reste selon le mot de
Platon «courir un beau risque».
Alors, pour ne pas bronzer
idiots, il ne nous reste plus qu’à
aller cracher sur quelques tongs,
histoire de vérifier que le philosophe n’est pas au-dessus de la mêlée, mais bien dedans! PHILIPPE VILLARD
pvillard@arpresse.ch
Tant qu’il y aura
des livres
Entre huile solaire et sable,
certains n’ont pas encore fini
d’éprouver les joies de la panure estivale que d’autres parlent déjà de rentrée littéraire.
Un moment que l’édition aime
tant qu’elle a pris le parti de
nous en imposer deux. Après
celle de septembre, il faudra
compter avec celle de janvier.
Si lire peut être un plaisir qui
entraîne, ce ne saurait être une
corvée à la chaîne.
Alors avant qu’un maelström
de romans, d’essais, de biographies ne déferle sur les tables
de nos derniers libraires, voici, subjectif, forcément subjectif, des petits coups de pioche
dans le tas de ces livres sortis
au cours du semestre et restés
quelque part en quarantaine,
presqu’en souffrance, dans
l’isolement des zones grises de
ce temps qui passe si vite. Une
petite place accordée aux victimes de la place, une petite
chance redonnée à des auteurs aimés ou prometteurs,
une petite respiration ralentie
insufflée à un propos qui n’a
pu s’insérer dans le pouls palpitant de l’actualité. Loin des
coups marketing, loin du buzz
et loin du bluff, juste un petit
rappel d’une petite série de
coups de cœur, juste de quoi
être à la page pour aller à la
plage.
Et comme dirait «Pépère François», «Allez, lisez!»
Par manque de maturité, vous
avez raté le bac à force d’avoir
trop fait le pont? La philosophie
vous a toujours emmerdé? Vous
prenez les penseurs pour des
maltraiteurs d’insectes ailés?
Que vous soyez matérialiste ou
rongé par les questions, faites
donc un tour au comptoir du
café philo d’Alain Guyard.
Le lascar ne crache pas sur sa
tournée et vous ressortirez blindé du cortex, affûté pour n’importe quelle session de rattrapage, prêt à faire monter la
maïeutique et à faire prendre du
biceps à la dialectique.
Philosophe tatoué, l’auteur de
«La zonzon» qui faisait de la
philo dans le parloir, déroule
maintenant du concept pour
tous. Avec lui, la métaphysique
peut avoir une tête qui se gondole et les chercheurs de sens
s’apparentent à de jolis mabouls.
Accompagnée d’exercices pratiques que l’on qualifierait volontiers de situationnistes, Alain
Guyard défend, tout en langue
verte, une philo de combat où les
points que l’on met sur les «i»
peuvent facilement se prendre
dans la gueule. Et pas radin ni
sur la mornifle ni sur la contradiction, il balance aussi son coup
de pied au culte. Bref, de la philo
en perfecto, encanaillée et prête
à denteler au surin n’importe
quelle chemise blanche de dandy qui viendrait pontifier son
Merleau-Ponty, marteler son
Marx ou pérorer son Epicure.
Bien sûr, ils ne sont pas tous là,
il en manque quelques-uns,
dont Sartre. Alain Guyard se défend de respecter un monument, mais il le «situ» «au second plan des philosophes que
En précepteur déjanté, maître
Guyard aurait aussi aimé évoquer un de ses favoris. Le nommé
Bion de Borysthène, «inventeur
de la diatribe qui est étymologiquement un duel, un combat».
Pour ce cynique de l’Antiquité,
«le meilleur moyen d’arriver à la
philosophie, c’est de passer par
l’insulte». Tout un programme.
En plus le zèbre était «un esclave
fugitif qui a brûlé la bibliothèque
de son maître avant de fuir et un
vrai fils de prostituée». Un pedigree quoi!
Mais voilà, il a dû «faire des
choix» et trouver un «équilibre
entre les exercices d’admiration et
les tronches à dégommer». Dans
ce jeu de massacre figurent notamment Schopenhauer, Hobbes, Hegel ou Marx. Et puis qui
sait, ces questions de place et de
partis pris pourraient augurer
d’un «volume 2» qui serait le reflet du succès et des frustrations
nées ce que reste pour l’instant
un tome 1 jubilatoire et politiquement incorrect.
Au fil de ces leçons, on aura
compris que pour Alain Guyard
la philo «se joue dans l’espace du
combat car penser, c’est prendre
un risque social en produisant une
opinion singulière face aux opi-
LE PLUS DRÔLE
LE PLUS ÉRUDIT
LE PLUS FUTURISTE
LE PLUS ARGOTIQUE
Un polar rigolo
chez les intellos
Une expertise
sans frontière
Quand la mer
monte...
Le petit livre rouge Un avant-poste
de la langue verte du futur déluge
Voyage au pays
des rooineks
Saussure, Hjelmslev, Jakobson,
Chomsky… La linguistique est
une chose trop sérieuse pour
mener une enquête. A voir.
Quand on traîne ses guêtres à
l’étrange institut Wabash, cette
discipline n’est pas de tout repos.
Là, des chercheurs étranges et
bourrés de complexes traquent
chez les bambins de la garderie
la genèse du langage et s’intéressent au concept bizarre de «contre-amitié». De quoi y laisser
leur peau. De quoi transformer
un intello en inspecteur Columbo face à un vrai flic à la déduction facile et stimulante. «Le linguiste était presque parfait» est
un polar inclassable qui prête
toujours à sourire, comme les
«M’boui» ponctuant la lallation
du petit coenquêteur Wally. «On
ne fait pas de bonne police avec des
secrétaires d’archevêques», disent
les grands flics. Mais on peut tricoter un bon polar avec des linguistes et leur secrétaire. Si, si!
En Sibérie, Birobidjan deviendra-t-elle une nouvelle Jérusalem pour les Juifs de Russie? Et
pourquoi certains Chypriotes
franchissent-ils la frontière du
Royaume-Uni pour aller travailler? Quant à la France et l’Italie, elles n’ont pas résolu, depuis
1860, la question de l’appartenance du Mont-Blanc. Tout
comme l’Espagne et le Maroc
qui se disputent l’îlot Persil (et
non pas l’île au persil)…
Croisez ainsi le «Dessous des
cartes» et les petites histoires de
l’histoire événementielle façon
Decaux-Castelot, et vous obtenez ces miscellanées géographico-anedoctiques à la fois curieuses, érudites et toujours drôles.
Confettis d’empire, archipels et
récifs non attribués ou disparus –
mais largement revendiqués –
conflits de souveraineté, territoires spéciaux ou abandonnés,
utopiques ou symboliques sont
ainsi recensés, cartes à l’appui.
On le sait depuis Victor Hugo,
tout boulot qui balance entre les
embruns, le ressac et la houle
fait aussi plonger dans le rude
univers de travailleurs de l’amer.
Ici, des adolescents chalument
des vieux tankers et s’insinuent
dans leurs galeries, boyaux et
coursives pour en extraire cuivre
et autres métaux. On pourrait
être à Chittagong, mais on est
aux Etats-Unis, où dans ce qu’il
en reste dans l’ère délabrée du
post-pétrole et de la montée des
eaux. Ce roman de SF au rythme
soutenu constitue le premier volet d’une saga formatée «jeunes
adultes». C’est donc léger à lire,
mais l’ouvrage ne manque ni
d’imagination ni de rythme.
L’histoire sait prendre le large,
naviguer en eaux profondes du
côté de l’initiation et croiser
avec le suspens de la grande
aventure en haute mer. Pour les
impatients, la suite doit sortir en
novembre 2013.
Fans de Michel Audiard, d’Albert Simonin, d’Alphonse Boudard et autres toqués des jactances du mitan, gondolez-vous
avec ce pavé qui fera de vous un
affranchi au pays des caves. Mais
gaffe, pas de berlure, l’argot, c’est
glissant, réfractaire aux règles,
sensible aux modes, adoptable et
adaptable aux groupuscules et
autres communautés de tout
acabit en mal de cryptage oral.
C’est aussi cette langue colorée
et imagée qui caricature, préfère
le parti pris au politiquement
correct, surtout lorsqu’il s’agit de
causer fariboles et régulières ou
non… De quiz en mots croisés
et autres chenilles (ou marabouts), ce traité d’argot comme
on le cause explose d’érudition.
Anti-Gaffiot par excellence, cet
ouvrage forme le lexique ludique d’une langue vivante ad vitam eternam. A potasser «veugra» avant une soirée karaoké
spéciale «Tontons flingueurs».
Ce livre qui propose une captivante plongée chez les «rooineks» d’Afrique du Sud fricote
avec les genres: un peu polar, un
peu roman de mœurs, un peu
saga familiale, un peu traité de
sociologie rurale sur les terres de
la nation arc-en-ciel. Il conjugue
les époques oscillant entre passé
ségrégationniste et présent multiculturel. Il métisse les temps
reliant l’enfance du narrateur et
son âge mûr sur fond d’amitiés
contrastées et d’ambiguïtés
sexuelles. Appuyé sur ces éléments forts et bien distribués, ce
livre enchâsse l’histoire collective et les destins individuels
dans un mouvement à complications joliment construit. «Un
passé en noir et blanc», fournit
largement de quoi comprendre,
en plus du petit glossaire qui l’accompagne, la mentalité de ces
Afrikaners qui évoluent loin du
Cap ou de Johannesburg. A lire
en sirotant une Castle lager…
+
INFO
«Le linguiste était
presque parfait», par
David Carkeet, éditions
Monsieur Toussaint
Louverture, 288 pages.
SP
Un beau risque
+
INFO
«Le Mont-Blanc
n’est pas en France»,
par Olivier Marchon,
Editions du Seuil,
192 pages.
+
INFO
«Ferrailleurs de la mer»,
par Paolo Bacigalupi,
éditions Au Diable
Vauvert, 395 pages.
+
INFO
«L’argot en s’amusant»,
par Sylvain Vanderesse,
éditions Favre, 271 pages.
«pasIlsene faut
contenter
de dire merde
à la société,
mais oser dire
merde dans
la société.»
ALAIN GUYARD
ÉCRIVAIN PHILOSOPHE
+
INFO
«33 leçons de philosophie
par et pour les mauvais
garçons», par Alain Guyard,
éditions Le Dilettante,
228 pages.
LE PLUS EXOTIQUE
C’est le plus exotique certes,
mais aussi le plus tragique. Son
globe-trotter d’auteur n’aime
rien d’autre que voir du pays et
d’en conter aux yeux de tous les
sédentaires. Mais là, à quelques
mètres à peine au-dessus du niveau de la mer, les lointaines îles
Kiribati sont un paradis en sursis
que le flot grignote déjà et qui
risque d’être submergé par le
changement climatique. C’est
pourquoi Julien Blanc-Gras s’est
dépêché de s’y rendre afin de ramener ce journal d’un voyage à
la fois drôle et désenchanté fait
de rencontres et d’impressions,
d’ironie et d’empathie. En refermant ce livre, ces îles perdues
nous apparaissent ainsi comme
un avant-poste du prochain déluge, le premier témoin du désastre à venir. Les îles Kiribati ne
sont pas faciles d’accès. Les atteindre relève du périple. Elles
se gagnent! Mais il se peut que,
bientôt, le monde les perde…
+
INFO
«Paradis (avant liquidation)»,
par Julien Blanc-Gras,
éditions Au Diable Vauvert,
264 pages.
LE PLUS AUSTRAL
+
INFO
«Un passé en noir
et blanc», par Michiel
Heyns, éditions Philippe
Rey, 318 pages.
Rapport pour 1,50 francs:
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
Rapport pour 2,50 francs:
10 DIVERTISSEMENTS
Rapport pour 5 francs
MOTS
MOTSCROISÉS
CROISÉS
No 2760
FEUILLETON
N° 2760
Horizontalement
1. Passagers. 2. Un homme de parole. Le calcium. 3. Participer à une tournée. Marché d’origine étrangère. 4. Tout feu, tout flamme. De
l’or, autrement dit. Petit bout de ligne jaune. 5.
Largeur de papier peint. Ecorce de chêne
moulue. Article made outre-Sarine. 6. Mettre
à l’ombre pour quelque temps. 7. Instrument
de musique iranien. Balcon pittoresque sur la
Méditerranée. 8. Une lichette de parmesan.
Ville roumaine aux sept collines. 9. Nouvelle
alliance. 10. Est en avance sur son temps.
Verticalement
1. Se montrera très engageant. 2. Capable
de soulever des montagnes. 3. Courante
dans l’escalier. Il est retourné à la campagne. 4. Cité balnéaire connue par ses falaises. L’argon. 5. Entre la dame et la demoiselle. Charrue primitive. 6. Personnel amical.
Accrochais dans le fond. 7. Difficile à résoudre. Petit endroit pour décompresser. 8.
Grand filet pour pêcher au fond de la mer. 9.
Sortiez de la coquille. Pour matière. 10.
Découvertes dans un décolleté.
Editions Mon Village SA
– Tu l’as entendu?
Le visage bouleversé, elle répondit:
– Oui, je l’ai entendue respirer… Elle voudra me parler, tu
crois?
– De qui parles-tu?
– De notre mère, bien sûr…
Aleksander, troublé, marqua
un temps d’arrêt.
– J’en suis certain. Mais il va
falloir le mériter, a dit le curé…
Elle avait hâte de mériter ce
message. Elle le cherchait depuis si longtemps, là-bas sur
l’horizon… Et maintenant,
elle le pressentait, il était sur
le point d’être délivré par la
bouche de ce coquillage…
Quand arriva la Saint Nicolas,
les enfants de Miroslaw glissèrent, sans trop y croire, leur
main sous l’oreiller au cas où
Mikolajki serait passé et, fort
étonnés, découvrirent un sachet plein de raisins de
Corinthe.
Reconnaissants, ils décidèrent
d’attendre le retour de leur
père pour partager avec lui ce
présent inespéré.
– J’ai une idée… Nous allons
préparer un bon repas pour fêter
Mikolajki,
déclara
Aleksander.
– Tu vas nous préparer quelque chose de bon? demanda
Syrena.
– Je vais vous préparer des
croûtons trempés dans de
l’œuf battu. Je les ferai revenir
à la poêle dans du saindoux.
Ensuite, nous mangerons les
raisins de Corinthe gonflés
dans de l’eau. Comme ça il y en
aura encore plus.
Solutions du n° 2759
Horizontalement 1. Capillaire. 2. Ovationner. 3. Mâle. Bâtir. 4. Prime. Néné. 5. Lit. Grant. 6. Oc. Déesses. 7. Tenues. Ego.
8. Innés. Ru. 9. Urne. Duvet. 10. Rai. Parure.
Verticalement 1. Comploteur. 2. Avarice. RA. 3. Pâlit. Nini. 4. Item. Dune. 5. Li. Egéen. 6. Lob. Réséda. 7. Ananas. Sûr.
8. Intense. Vu. 9. Réintégrer. 10. Erre. Soute.
Aujourd’hui à Clairefontaine, Prix Groupe Carrus
(plat, réunion I, course 1, 1800 mètres, départ à 13h50)
No
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Cheval
Jilnaar
Catushaba
Mahilapida
Daffodil Fields
Celsius Degré
Beroye
Calia Grace
Bayaka
Nidina
Keen Glance
Pearl Goddess
Radiation
Zigzag
La Grande Duchesse
Miss Dixie
Baki
Brakina
Poids
59,5
57,5
56,5
56,5
56
55,5
55,5
55
54,5
54
54
54
54
53,5
53
53
51,5
Jockey
C. Soumillon
A. Hamelin
T. Thulliez
T. Bachelot
J. Augé
G. Benoist
PC Boudot
O. Peslier
I. Mendizabal
S. Ruis
U. Rispoli
T. Jarnet
F. Lefebvre
M. Guyon
C. Brown
E. Hardouin
A. Badel
Entraîneur
JC Rouget
CY Lerner
E. Lellouche
S. Wattel
C. Ferland
P. Brandt
JP Gauvin
C. Laffon-Parias
JC Rouget
Y. Gourraud
M. Delzangles
C. Head
J. Hammond
C. Scandella
A. Lamotte
F. Rohaut
J. Heloury
Cote
6/1
26/1
11/1
25/1
17/1
12/1
23/1
20/1
8/1
32/1
10/1
15/1
7/1
9/1
42/1
5/1
14/1
Perf.
4p1p3p
1p9p1p
4p4p4p
1p1p8p
5p1p2p
3p7p1p
1p5p7p
6p1p2p
2p1p0p
0p1p1p
4p3p1p
8p0p2p
3p6p2p
4p1p2p
4p9p5p
1p4p2p
0p5p3p
Notre opinion: 1 – Elle a tout pour séduire. 16 – Un engagement en or. 13 – On ne peut rien lui
reprocher. 14 – Elle sera aussi très jouée. 4 – La forme peut primer la classe. 9 – Elle visera aussi
la victoire. 11 – Sa régularité est admirable. 5 – Elle peut affoler le thermomètre.
Remplaçants: 3 – L’ignorer serait un gros risque. 6 – Elle a le droit d’y croire.
Notre jeu: 1*- 16*- 13*- 14 - 4 - 9 - 11 - 5 (*Bases)
Coup de poker: 5 Au 2/4: 1 - 16
Au tiercé pour 15 fr.: 1 - X - 16
Le gros lot: 1 . 16 - 3 - 6 - 11 - 5 - 13 - 14
Les rapports
Samedi à Deauville, Prix du Hong Kong Jockey Club
Tiercé: 13 - 6 - 12 Quarté+: 13 - 6 - 12 - 4
Quinté+: 13 - 6 - 12 - 4 - 14
Rapport pour 1 franc: Tiercé dans l’ordre: Fr. 3649.–
Dans un ordre différent: Fr. 729.80
Rapport pour 1,50 francs:
Quarté+ dans l’ordre: Fr. 58 237.50
Dans un ordre différent: Fr. 1845.45 Trio/Bonus: Fr. 265.35
Rapport pour 2,50 francs:
Quinté+ dans l’ordre: Fr. 623 287.50
Dans un ordre différent: Fr. 12 465.75
Bonus 4: Fr. 342.75 Bonus 4 sur 5: Fr. 171.35
Bonus 3: Fr. 114.25
Rapport pour 5 francs (2 sur 4): Fr. 168.–
Hier à Deauville, Grand Handicap de Deauville
Tiercé: 7 - 16 - 17 Quarté+: 7 - 16 - 17 - 3
Quinté+: 7 - 16 - 17 - 03 - 2
Rapport pour 1 franc: Tiercé dans l’ordre: Fr. 453.50
Dans un ordre différent: Fr. 90.70
Rapport pour 1,50 francs:
Quarté+ dans l’ordre: Fr. 6566.55
Dans un ordre différent: Fr. 520.65 Trio/Bonus: Fr. 27.60
Rapport pour 2,50 francs:
Quinté+ dans l’ordre: Fr. 109 925.–
Dans un ordre différent: Fr. 2198.50
Bonus 4: Fr. 101.50 Bonus 4 sur 5: Fr. 50.75 Bonus 3: Fr. 15.50
Rapport pour 5 francs (2 sur 4): Fr. 64.50
N° 11
Au repas, ils apprirent comment leur père s’était procuré
ces raisins… des raisins miraculeusement échappés d’un
sac déchargé la veille. Ils remercièrent leur père et
Mikolajki de leur avoir procuré, en ce jour de fête, cette
manne inespérée.
Les mois passèrent… Ils se retrouvèrent à la tête d’un capital d’une cinquantaine de pierres.
À l’approche de Pâques, ils délaissèrent leur activité de pêche pour préparer, comme
tous les enfants de Pologne,
ces trois jours de fêtes pascales.
Après la cueillette des rameaux portés à la bénédiction
une semaine avant Pâques, il
fallait préparer «swieconka»,
un panier enrubanné de couleurs vives dans lequel ils placeraient leurs œufs décorés en
vue d’être bénis par le curé, le
Samedi Saint.
Leur grand-mère ne manquerait pas de s’extasier devant
leurs chefs-d’œuvre et ils en
seraient récompensés par un
délicieux «sernik», ce traditionnel gâteau au fromage
blanc et raisins secs, et par un
«makowiec» au pavot dont ils
se régaleraient, au goûter, en
le trempant dans du chocolat
chaud.
Le lundi de Pâques était, lui
aussi, un jour très attendu.
(A suivre)
LOTERIES
Tirages du 10 août 2013
Tirages du 10 août 2013
13 25 27 30 32 42
6
13
Rang Nos +
LOTERIES
Gains (Fr.)
6+1
0
2
6+0
0
-
3
5+1
5
8'823.70
-
4
5+0
25
1'000.00
5
4+1
310
185.25
6
4+0
1'759
81.50
7
3+1
5'296
27.35
8
3+0
29'177
9.90
Prochain
Prochain
jackpot*
jackpot
Tirages du 9 août 2013
Nb gagnants
1
Fr. 2'200'000.-
3 3 5 9 7 0
N°
No. Etoiles Nbre gagnants
0
12
13
88
2'175
3'724
3'851
47'494
80'580
145'170
227'709
1'003'059
1'817'201
5
5
5
4
4
4
3
2
3
3
1
2
2
Gains (Fr.)
6/6
0
-
9
5/6
1
10'000.00
Gains (Fr.)
4/6
3/6
8
1'000.00
135
2/6
1'367
100.00
10.00
8
4 7 9 23 24
Nb gagnants
232'047.25
71'399.15
5'273.80
186.70
109.05
75.30
28.10
15.85
14.80
16.55
10.20
5.75
Prochain
j a ckp o t *
Fr. 540'000.-
* Montants estimés en francs,
francs non garantis.
garanti
tis
A partager entre les gagnants du 1er rang.
3
7
8
10 11 16 24
25 26 33 39 43 45 49
52 55 62 64 69 70
Prochain jackpot : Fr. 73'000'000.-
C691M
Rang
Gagnants Gains (Fr.)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1 250'000.00
2 8'110.80
5 2'703.60
16 1'182.85
235.10
69
50.50
174
20.40
298
10.75
1'633
4.00
16'807
/
/
/
/
/
/
4
7
7
Seule la liste officielle des résultats
de la Loterie Romande fait foi.
www.loro.ch
HOROSCOPE
BÉLIER (21.3 - 20.4)
CANCER (22.6 - 22.7)
BALANCE (23.9 - 22.10)
CAPRICORNE (23.12 - 20.01)
Amour : vous saurez écouter ceux qui vous entourent.
Vous leur montrerez que leur sort vous intéresse. Mais
vous aimeriez bien que la réciproque soit vraie. TravailArgent : n'ayez aucune crainte à vous laisser guider
par vos intuitions. Celles-ci vous mèneront là où vous souhaitiez aller. Santé : seules de fortes chaleurs pourraient entamer votre grande résistance.
Amour : ne sautez pas à pieds joints dans un conflit familial. Sachez garder des distances avec certains des membres de votre famille. Travail-Argent : votre intelligence vous permet de briller en ce moment. Vous savez
vous faire entendre et respecter. Attention cependant,
aux jaloux éventuels. Santé : tâchez de boire beaucoup
d'eau pour éliminer les toxines.
Amour : vous êtes sur un petit nuage. Votre partenaire
vous comble de cadeaux et de tendresse. Célibataire,
votre charme sera très efficace. Travail-Argent : votre
bonne humeur et votre enthousiasme seront vos meilleurs alliés auprès de vos collègues de bureau. Votre travail s'en ressentira et l'on vous le fera savoir. Santé :
excellente. Entretenez votre forme.
Amour : vous bénéficierez de bons influx astraux. La
vie de famille sera agréable. La communication se fera
bien entre parents et enfants. Travail-Argent : dans le
travail, un nouveau projet provoquera des réactions inattendues. Attention, vos collègues n'aimeront pas être
bousculés. Santé : vous n'aurez pas envie de bouger.
Vous rêvez de farniente.
TAUREAU (21.4 - 21.5)
LION (23.7 - 22.8)
SCORPION (23.10 - 22.11)
VERSEAU (21.1 - 19.2)
Amour : votre situation actuelle vous semble bien trop
floue. Il est temps de rentrer dans les détails au cours
d'une discussion avec votre partenaire. Allez droit au
but. Travail-Argent : la chance ne vous quitte pas dans
le secteur des finances. Vous allez bénéficier d'avantages
de toutes sortes. Santé : évacuez le stress que vous
avez accumulé ces derniers temps.
Amour : c'est le moment de mettre
certaines questions à plat avec votre
partenaire. Travail-Argent : évitez
de vous mettre en porte-à-faux avec
les autorités ou de demander une augmentation, ce n’est pas la bonne période.
Santé : bonne vitalité.
Amour : votre partenaire vous
reproche d'être têtu. Il (elle) a raison,
vous ne l’écoutez pas assez. TravailArgent : la reconnaissance de vos
efforts est toute proche. Une promotion pourrait bien arriver en fin de mois !
Santé : bonne endurance.
Amour : vous chercherez le moyen de renforcer l'entente qui règne dans votre couple. Attention, si vous en
faites trop vous finirez par agacer votre partenaire.
Travail-Argent : quelques tensions pourraient se faire
sentir dans le cadre de votre travail. Laissez passer la crise,
ne cherchez surtout pas tout contrôler. Santé : belle
énergie.
GÉMEAUX (22.5 - 21.6)
VIERGE (23.8 - 22.9)
SAGITTAIRE (23.11 - 22.12)
POISSONS (20.2 - 20.3)
Amour : accaparé par son travail, votre partenaire sera
vraisemblablement peu disponible. Montrez-vous patient,
mais surtout n’hésitez pas à vous occuper sans lui (elle).
Travail-Argent : la balle n'ira que rarement dans votre
camp, donc pas question de laisser passer la moindre
opportunité. L’équilibre de votre budget est stable. Santé :
faites plus de sport.
Amour : vous avez intérêt à être un peu plus présent
dans votre foyer si vous voulez éviter les reproches ou
les bouderies de votre conjoint. Travail-Argent : votre
vie privée pourrait vous apporter une aide sérieuse dans
certains projets, certaines de vos ambitions. Toute cette
progression s'effectuera dans la discrétion. Santé : bon
tonus.
espace blanc
50 x 43
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3MjSzNAAAbig6-Q8AAAA=</wm>
<wm>10CFWMqw7DMBAEv-is3XvZ7sEqLAqoyk2q4v4_alJWsGBGo933iobf7tvx3B5FQId0ZU4UtbeIWaQ1G1lITQXtxvQMDcdfL6OfBKyrEaRoLqa4CbE4Y9Guh9O5I9vn9f4CJGbL04AAAAA=</wm>
Arc Automobiles Apollo SA
votre concessionnaire à BEVAIX
Amour : vous pourriez vous recycler dans le métier de
détective ! Soupçonneux, possessif, vous épiez votre
conjoint et vous serez déçu quel que soit le résultat !
Travail-Argent : vous êtes très disponible pour les
autres, enclin à écouter avant de formuler votre avis ou
de prendre les choses à bras-le-corps. Santé : vous
avez besoin de grand air !
Amour : célibataire, vous aurez la chance de faire une
rencontre importante et qui pourrait s'avérer durable.
Travail-Argent : vous devriez obtenir un succès éclatant dans votre travail. N'ayez pas la grosse tête pour
autant et dites-vous que la chance y est pour beaucoup.
Réfléchissez avant de faire de nouvelles dépenses. Santé :
excellent dynamisme.
L’EXPRESS-L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
SÉRIE
D’ÉTÉ
URBAINES 1/5
11 PLONGÉES
Les dessous des cités
Entre ravins et éperons rocheux, rivières à contourner, plaines
marécageuses et envahisseurs de tous bords, les villes de Suisse
romande ont dû rivaliser d’ingéniosité pour naître et surtout
s’agrandir. Ces histoires ainsi que celle sur les «dessous» de
cathédrales ou d’églises sont de vraies épopées.
Le berceau de la ville, le quartier du Bourg (avec la Cathédrale Saint-Nicolas) était à l’origine entouré de profonds fossés. BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE FRIBOURG, FONDS ULRICH ACKERMANN
REMBLAIS La cité des Zaehringen n’a cessé de se développer en passant par-dessus
les fossés qui l’entourent. Du Grabensaal à Pérolles, l’histoire d’une conquête urbaine.
Fribourg a comblé ses ravins
NICOLAS WILLEMIN
La ville de Fribourg est définie
par la pente et par différents niveaux. Elle a été créée en 1157
dans une boucle de la Sarine,
sur un éperon rocheux, l’actuel
quartier du Bourg. Un plateau
entouré de ravins ou de falaises
lui garantissant une protection
naturelle. Mais la cité va rapidement se sentir à l’étroit dans
sa première enceinte fortifiée.
Elle va donc tout d’abord dévaler
une forte pente, le Stalden,
pour occuper le quartier de
l’Auge.
Une première extension qui se
révèle vite insuffisante et il faut
songer à franchir les ravins:
deux ponts sont ainsi construits
sur le Grabensaal, à l’ouest de la
cité, et un faubourg se développe de l’autre côté du fossé en
direction de Morat. Par la suite,
ce ravin du Grabensaal sera progressivement comblé et deviendra l’actuel rue du Pont-Muré.
L’historien de l’art Aloys Lauper, adjoint du chef du Service
cantonal des biens culturels,
note: «Fribourg s’est développée
de comblement en comblement et
ce dès le 15e siècle.»
Le ravin du Grabensaal était
profond. Il a fallu de gros travaux pour le combler. Les deux
ponts, de Notre-Dame et du Petit Paradis, se sont trouvés naturellement murés, d’où le nom
actuel de la rue. L’aménagement de cette zone, entre l’ancien Tilleul de Morat et l’actuelle Grenette qui bouche
l’axe vers la Sarine intervient
entre 1463 et 1465: «C’est d’une
part le signe d’un important développement urbain, mais surtout
le début de la puissance de la ville
de Fribourg, poursuit Aloys Lauper. Elle a autant d’habitants que
Zurich ou Genève et a les moyens
de réaliser d’importants travaux
de fortification, d’adduction d’eau
sans oublier d’édifier une importante cathédrale dont la tour est
une des plus hautes d’Europe.»
Une fois le Grabensaal franchi, la ville continue sa progression, mais retrouve vite d’autres
ravins. Ainsi, celui du Varis qui
aboutit à la route de Morat. Un
nom «corrompu» qui vient de
l’allemand : le «Wallriss» est littéralement le fossé ou le ravin
du rempart, car une des enceintes de la ville passait à cet
endroit. Ce fossé du Varis contournait la colline du Belzé (sur
laquelle est construit le collège
Saint-Michel) et se poursuivait
jusqu’à l’actuel funiculaire. Au
18e siècle, le quartier des Places (l’actuel place Georges-Python) est le nouveau centre de
gravité de la ville pour les exercices militaires et les manifestations. L’ancienne enceinte
qui suivait le ravin, avec notamment la tour du Jaquemart en
haut de la rue de Lausanne, est
depuis longtemps abandonnée
et le fossé comblé.
Remblaiements
La dernière enceinte que la
ville va construire se situe à la
hauteur des deux grands ravins qui aboutissent aux
Grand’Places actuelles, avec
notamment la porte de Romont au bout de l’actuelle rue
du même nom. Au 19 siècle, la
ville lance de grands travaux
de remblaiement de ces ravins
permettant d’offrir une nouvelle place d’entraînement
aux militaires.
Mais la ville de Fribourg ne
s’est pas seulement étendue en
montant. Elle a aussi continué
de se développer sur les bords
de la Sarine en y construisant
des ponts et en y installant des
activités industrielles dès le
13e siècle.
Pour accéder à ces nouveaux
quartiers, il va falloir également combler des ravins: ce
sera ainsi la création de la
route de la Grand’Fontaine,
une rampe voutée. «C’est de
cette époque, explique Aloys
Lauper, que datent d’ailleurs les
fameuses ‘‘maisons sous les voutes’’ qui sont construites sous la
rampe de la Grand’Fontaine et
qui deviennent à la fin du 18e
siècle une véritable curiosité
touristique.» Les travaux s’achèvent au milieu du 20e siècle
Poubelles de l’Histoire
Il s’agit des derniers grands travaux
de remblaiement des fossés en ville de
Fribourg. En mai 1895, le Grand Conseil vote un crédit pour la construction
d’une nouvelle route entre la gare et le
plateau de Pérolles où depuis quelques
années se développait une nouvelle
zone industrielle. Ce secteur accueillait des industries qui trouvaient
à Pérolles une source d’énergie,
d’abord mécanique puis électrique,
produite par les turbines du barrage de
la Maigrauge, construit en 1872 par le
Neuchâtelois Guillaume Ritter.
Pour construire ce qui deviendra l’actuel boulevard de Pérolles, il est décidé
de combler les deux ravins, des Pilettes et de Pérolles. Dans un premier
temps, il avait été question de les franchir avec des ponts métalliques mais
on décida rapidement de les remblayer, essentiellement pour des raisons économiques et pratiques. Au départ, on se contente de combler
seulement l’espace destiné à accueillir
le nouveau boulevard. Comme premier matériau, les ouvriers vont raser
la butte qui sépare les deux ravins, ce
qui permettra d’urbaniser plus facilement cette zone.
Le ravin des Pilettes, plus étroit, sera Une reconstitution de Fribourg au début du 17e siècle. Le bourg est déjà devenu ville
rapidement comblé: il en reste actuel- et le comblement des ravins est en plein développement. SP-YRF
lement une petite trace à l’actuel chemin Monséjour, de l’autre côté de la plètement qu’au milieu du 20e siècle: charge pour les ordures ménagères.
voie de chemin de fer. Quant au ravin jusqu’en 1952, la ville de Fribourg uti- L’endroit fut ensuite aplani avec un
de Pérolles, il ne sera remblayé com- lisait d’ailleurs cet endroit comme dé- jardin public (dit du Domino). Du Moyen Age au 20e siècle, les Fribourgeois ont donc comblé un
nombre très important de ravins pour assurer le développement de
leur ville. Mais quels matériaux ont-ils utilisé? «Les remblais d’une
ville sont toujours intéressants, relève Aloys Lauper, car ce sont les poubelles de l’histoire.» En effet, on a longtemps remblayé progressivement en utilisant les ordures. On a aussi parfois rasé certaines collines pour boucher un trou juste à côté.
Aujourd’hui, l’utilisation des ordures ménagères dans le comblement du ravin de Pérolles au début du siècle dernier a entraîné l’inscription de cette zone sur le cadastre des sites pollués du canton de
Fribourg et des mesures particulières ont été prises lors de la construction des immeubles modernes du quartier Semiramis à cet endroit.
Mais, à part Pérolles, Aloys Lauper n’a pas d’inquiétudes sur les autres ravins comblés: «Les ordures et déchets utilisés entre le Moyen Age
et le 19e siècle ne contenaient quasiment pas de matériaux polluants. Les
anciens remblais ne posent donc pas de problème de pollution.»
Ces remblais ont été peu explorés par les archéologues ou les historiens. «Il y a eu parfois des travaux de fouilles lors de travaux de rénovation dans des maisons construites sur ces remblais», note Aloys
Lauper. «Par contre, lors des travaux de construction du parking des Alpes dans les années 90, on a pu accéder au grand égout de Fribourg créé
au 15e siècle dans un de ces fossés et qui était méconnu. Son ampleur a
surpris les archéologues. Visiblement, sa taille est liée à la puissance de
la ville de Fribourg à cette époque.» ▼
DU LUNDI 12 AU VENDREDI 16 AOÛT, RETROUVEZ:
Fribourg, du Grabensaal à Pérolles
Le Locle, une ville construite sur pilotis
Genève, une cathédrale sous la cathédrale Saint-Pierre
Moudon et ses caves de la Ville-Haute
Martigny et les vestiges d’un temple dédié au dieu Mithra
L'EXPRESS LUNDI 12 AOÛT 2013
12 BONS PLANS
l’approbation de sa mère et du grand-père de
son enfant, César, de se marier avec un
commerçant prospère du Vieux-Port, Honoré
Panisse; celui-ci est âgé de trente ans de plus
qu’elle...
VF LU et MA 18h
Apollo 3
Faubourg du Lac 11, tél. 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
CINÉMA
Né quelque part
Apollo 1
Faubourg du Lac 11, tél. 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
The Wolverine - 3D
3e semaine - 14/16
Acteurs: Hugh Jackmann, Brian Tee,
Tao Okamoto. Réalisateur: James Mangold.
EN DIGITAL 3D! Logan, l’éternel guerrier
marginal, se retrouve au Japon. Là-bas, ses
griffes en adamantium se heurteront à l’acier
des samouraïs. Logan sera confronté à une
figure mystérieuse de son passé, dans une
bataille épique qui le changera à jamais.
VF LU et MA 20h15
Moi moche et méchant 2 - 3D
8e semaine - 6/6
Réalisateur: Pierre Coffin.
EN DIGITAL 3D! Le super méchant Gru et ses
sbires les Minions sont de retour! Le premier
volet de «Moi, moche et méchant» s’est
imposé comme LA surprise de l’année 2010.
VF LU et MA 15h, 17h30
2e semaine - 10/14
Acteurs: Fehd Benchemsi, Tewfik Jallab, Jamel
Debbouze. Réalisateur: Mohamed Hamidi.
Farid, jeune Français de 26 ans, doit aller en
Algérie pour sauver la maison de son père.
Découvrant ce pays où il n’a jamais mis les
pieds, il tombe sous le charme d’une galerie
de personnages étonnants dont l’humour et
la simplicité vont profondément le toucher.
Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et
débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir
rejoindre la France...
VF LU et MA 20h30
The Lone Ranger
1re semaine - 12/14
Acteurs: Johnny Depp, Amie Hammer, Helena
Bonham Carter. Réalisateur: Gore Verbinski.
EN PREMIÈRE SUISSE! Tonto, guerrier indien,
raconte l’histoire méconnue qui a transformé
John Reid, un ancien défenseur de la loi, en
un justicier légendaire. Ces deux héros à part
vont devoir apprendre à faire équipe pour
affronter le pire de la cupidité et de la
corruption.
VF LU et MA 15h
Lore
Apollo 2
Faubourg du Lac 11, tél. 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
R.I.P.D. - Brigade fantôme - 3D
2e semaine - 12/12
Acteurs: Ryan Reynolds, Jeff Bridges.
Réalisateur: Robert Schewntke.
EN DIGITAL 3D! Nick Walker est un jeune flic
que se fait assassiner. A sa mort, il rejoint la
brigade de police des défunts : Rest In Peace
Departement, une unité chargée de combattre
des esprits qui ne sont pas prêts à quitter le
monde des vivants. Il accepte de s’enrôler
sous les ordres du vétéran Bo dans le but de
retrouver son meurtrier.
VF LU et MA 20h30
Monstres Academy - 3D
5e semaine - 6/8
Acteurs: John Goodman, Billy Crystal.
Réalisateur: Pete Docter.
EN DIGITAL 3D! Bob Razowski dit «Bob» et
Jacques Sullivent dit «Sulli» sont inséparables,
mais cela n’a pas toujours été le cas. Quand ils
se sont rencontrés, ces deux monstres très
différents se sont tout de suite détestés.
VF LU et MA 15h15
Fanny
3e semaine - 10/12
Acteurs: Raphaël Personnaz, Daniel Auteuil,
Victoire Belezy. Réalisateur: Daniel Auteuil.
Fanny, amoureuse et abandonnée, apprend
qu’elle attend un enfant de Marius. Elle se
retrouve en position dramatique de fille-mère,
incapable d’assurer son propre avenir et celui
de son enfant. Elle accepte alors, avec
CINÉ RÉGION
LA CHAUX-DE-FONDS
ABC (032 967 90 42)
Relâche
EDEN
(0900 900 920 du réseau fixe CHF 0,80/min.)
Insaisissables
Lu-ma 18h, 20h30. 10 ans. De L. Leterrier
Les Schtroumpfs 2 - 2D
Lu-ma 15h45. 6 ans. De R. Gosnell
PLAZA
(0900 900 920 du réseau fixe CHF 0,80/min.)
2e semaine - 14/16
Acteurs: Saskia Rosendahl, Kai Malina,
Ursina Lardi. Réalisateur: Cate Shortland.
En 1945 à la fin de la guerre, un groupe
d’enfants s’apprête à traverser l’Allemagne
dévastée pour retrouver leur grand-mère à
près de 900 kilomètres au Nord. L’aînée, Lore,
est en charge de ses quatre frères et sœurs
depuis que leurs parents, des nazis SS, sont
sous la garde des Alliés. Ce voyage confronte
les enfants à la réalité et aux conséquences
des actes de leurs parents...
VO all. s-t fr LU et MA 18h
Arcades
Faubourg de l’Hôpital 5, tél 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
The Lone Ranger
1re semaine - 12/14
Acteurs: Johnny Depp, Amie Hammer, Helena
Bonham Carter. Réalisateur: Gore Verbinski.
EN PREMIÈRE SUISSE! Tonto, guerrier indien,
raconte l’histoire méconnue qui a transformé
John Reid, un ancien défenseur de la loi, en un
justicier légendaire. Ces deux héros à part vont
devoir apprendre à faire équipe pour affronter
le pire de la cupidité et de la corruption.
VF LU et MA 17h30. LU 20h30.
VO angl s-t fr/all MA 20h30
Les Schtroumpfs 2 - 3D
2e sem. - 6/6
Réalisateur: Raja Gosnell.
EN DIGITAL 3D! Gargamel a créé deux
malicieuses créatures s’apparentant aux
Schtroumpfs: les Naughties; pour exploiter la
puissante et magique essence des
personnages bleus.
VF LU et MA 15h
Bio
PUBLICITÉ
Toujo
Faubourg du Lac 27, tél 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
Kon-Tiki
1re semaine - 12/12
Acteurs: Pal Sverre, Hagen Anders.
Réalisateur: Joachim Rønning.
PREMIÈRE SUISSE!!!! L’explorateur norvégien
Thor Heyerdahl, accompagné de cinq
hommes, a en 1947 traversé l’océan Pacifique
sur un radeau pour prouver que les habitants
d’Amérique du Sud auraient pu traverser la
mer et s’installer sur les îles de Polynésie. Ils
se sont lancés dans un voyage qui aura duré
101 jours sur plus de 8 000 kilomètres... Le
film aborde la genèse de leur voyage.
VO s-t fr LU et MA 17h45, 20h15
SCALA 1,2,3
(0900 900 920 du réseau fixe CHF 0,80/min.)
Le combat de l’immortel - 3D
Lu-ma 20h15. 14 ans. De J. Mangold
Les Schtroumpfs 2 - 3D
Lu-ma 15h. 6 ans. De R. Gosnell.
Kon-Tiki
Lu-ma 17h45. VO. 12 ans. De J. Renning
R.I.P.D. Brigade fantôme - 3D
Lu-ma 20h30. 12 ans. De R. Schewntke
Moi moche et méchant 2 - 3D
Lu-ma 15h30. 6 ans. De P. Coffin
Fanny
Lu-ma 18h. 10 ans. De D. Auteuil
8e semaine - 6/6
Réalisateur: Pierre Coffin.
EN DIGITAL 2D! Le super méchant Gru et ses
sbires les Minions sont de retour! Le premier
volet de «Moi, moche et méchant» s’est
imposé comme LA surprise de l’année 2010.
VF LU et MA 15h30
Bibliothèque publique
et universitaire
«Les délices de l’Italie ou la passion
du voyage au 18e siècle».
Lu-ve 8h-22h. Sa 8h-17h. Jusqu’au 31.10.
Rex
LA CHAUX-DE-FONDS
Faubourg de l’Hôpital 16, tél 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
Rénovation du Cinéma Rex de Neuchâtel
!!! Réouverture fin octobre 2013 !!!
Studio
Faubourg du Lac 7, tél 0900 900 920
(du réseau fixe CHF 0,80/min.)
Insaisissables
2e semaine - 10/14
Acteurs: Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo.
Réalisateur: Louis Leterrier.
«Les Quatre Cavaliers», un groupe de brillants
magiciens et illusionnistes, viennent de
donner deux spectacles de magie
époustouflants: le premier en braquant une
banque sur un autre continent, le deuxième
en transférant la fortune d’un banquier
véreux sur les comptes en banque du public.
VF LU et MA 17h45. LU 20h15.
VO angl. s-t fr/all MA 20h15
Les Schtroumpfs - 2D
2e semaine - 6/6
Réalisateur: Raja Gosnell.
EN DIGITAL 2D! Gargamel a créé deux
malicieuses créatures s’apparentant aux
Schtroumpfs: les Naughties; pour exploiter la
puissante et magique essence des
personnages bleus.
VF LU et MA 15h30
MUSÉE
AGENDA
NEUCHÂTEL
NATURE/FESTIVAL/ATELIER
«Sur la piste des abeilles concours de l'été»
Jardin botanique. Jeu de piste en famille.
Ma-di 10h-18h. Tous les jours jusqu’au 31.08.
Buskers festival
En Ville. Plus de 20 groupes et conteurs
dans la zone piétonne. Les soirées
continuent à la Maison du Concert.
Le dimanche, les artistes se produisent
à la Ramée (Marin).
Ma 13 et me 14.08, 17h-2h. Je 15.08, 17h-3h.
Ve 16.08, 17h-4h. Di 17.08, 11h-19h.
Mardi du musée
Musée d'art et histoire. Exposition
«Sa Majesté en Suisse: Neuchâtel
et ses princes prussiens». Visite commentée
par Chantal Lafontant Vallotton
et Vincent Callet-Molin.
Ma 13.08, 12h15.
Atelier d'été
Une pièce d’identité
sera demandée
à toute personne dont l’âge
pourrait prêter à confusion.
Merci
de votre compréhension!
Musée d'histoire naturelle (MHNN).
«A tire-d’aile». Sur inscriptions
Pour les enfants de 4 à 6 ans.
Me 14.08, 10h-11h30.
Pour le enfants de 7 à 10 ans.
Me 14.08, 14h-15h30.
Démonstration de confection
de colliers de fleurs
Né quelque part
Lu-ma 20h15. 10 ans. De M. Hamidi
Moi moche et méchant 2 - 2D
Lu-ma 15h15. 6 ans. De P. Coffin
Lore
Lu-ma 17h45. VO. 14 ans. De C. Shortland
COUVET
LE COLISÉE (032 863 16 66)
Relâche
LA NEUVEVILLE
LE MUSÉE (032 751 27 50)
Vacances annuelles
jusqu’au mardi 20 août.
Musée international d’horlogerie
«Roskopf, innovateur et précurseur»
Musée international d'horlogerie.
A l'occasion du bicentenaire de la naissance
de Georges-Frédéric Roskopf, horloger
d'origine allemande qui fit
son apprentissage à La Chaux-de-Fonds.
Jusqu’au 30.09.
Ma-di 10h-17h.
Musée des beaux-arts
Donation François Ditesheim, galeriste
à Neuchâtel. 22 œuvres.
Exposition «Alberto Magnelli. Pionnier
de l'abstraction».
Ma-di 10h-17h. Jusqu’au 20.10.
Musée paysan et artisanal
«Symphonie du bois». Parcours de l'arbre
à l'instrument de musique.
Avril-octobre: ma-di 14h-17h. Novembrefévrier: me, sa-di 14h-17h. Jusqu’au 02.03.2014.
N° 640
CERNIER
EXPOSITION
Centre Evologia Rucher
«Espace abeilles» didactique
avec exposition, ruches vitrées, films.
Visite guidée sur réservation préalable.
Tous les jours 10h-17h. Jusqu'au 27.10.
COLOMBIER
MUSÉE
Musée militaire
Château
«Batailles & Figures armées».
D'Aloys Perregaux, huiles et acryliques.
Jusqu’au 20.10.
«Entrelacs 2013».
Nouvel espace gallo-romain.
Ma-ve 14h-17h. Sa-di 10h-12h/14h-17h.
Jusqu’au 20.10.
HAUTERIVE
MUSÉE
Le Laténium
«Fleurs des pharaons».
Ma-di 10h-17h. Jusqu’au 02.03.2014.
ANIMAUX
MÔTIERS
Zoo du Bois du Petit-Château
MUSÉE
Parc zoologique.
Tous les jours, 8h-17h (été 18h).
Vivarium
Tous les jours (sauf mercredi matin),
9h-12h/14h-17h (été 18h)
URBANISME
Train touristique
Départ: place Espacité. Parcours
avec commentaires en trois langues.
Lu, me, ve et sa 14h, 15h, 16h.
Jusqu’au 31.08.
LE LOCLE
Musée Jean-Jacques Rousseau
«Rousseau vallonnier».
«Les Charmettes et Monsieur de Conzié».
Sur rendez-vous avec commentaires.
Jusqu’au 20.10.
Musée d'art aborigène australien
la Grange
«Sky and Desert». Hommage aux grands
artistes du désert australien. Les mythes
et mystères du ciel nocturne,
les cérémonies rituelles d’un autre temps
et éclairage inspiré de la vie
et de la spiritualité des Aborigènes.
Ve-di 13h-18h. Jusqu’au 27.10.
Jardin botanique.
Rendez-vous à la maison des jardiniers.
Me 14.08, 10h-11h.
MUSÉE
TRAVERS
URBANISME
Musée de l’horlogerie
Château des Monts
MUSÉE
Départ place du Port.
Visite de la vieille ville (durée 45 minutes).
Juillet-août: tous les jours à 13h45, 14h45,
15h45, 16h45. Septembre: tous les week-ends
et jours fériés. Jusqu’au 22.09.
Collection de montres, pendules
et automates, des origines de l'horlogerie
à la fin du 20e siècle. Collection Sandoz:
automates et montres du 16e au 19e siècle.
Novembre-avril: ma-di 14h-17h.
Mai-octobre: ma-di 10h-17h.
Visites commentées sur rendez-vous.
EXPOSITION
Moulins souterrains
du Col-des-Roches
Jardin botanique
Villa de l’Ermitage
Visites guidées (bilingues français-allemand).
Tous les jours 10h-17h, mai-octobre.
«Colliers de fleurs». En résonance
avec l'exposition «Fleurs de pharaons»
créée par le Laténium. Bijoux de fleurs.
Ma-di 10h-18h. Jusqu’au 01.09.
Au Jardin à thèmes. «Rousseau, de la lettre
à la fleur». Exposition de l'Université
de Neuchâtel et du Jardin botanique.
Jusqu’au 06.10.
«Fleurs d'abeilles». Parcours vivant
dans le Jardin botanique.
Jusqu’au 17.11.
Lu-di 9h-20h.
BOUDRY
MUSÉE
Visite guidée des galeries des mines
à La Presta, évocation de la vie quotidienne
des mineurs.
Groupes, toute l'année sur rendez-vous.
VALANGIN
EXPOSITION
Galerie Belimage
Christiane Tillmann, peintures, fusains, sculptures.
Me-di 15h-18h, ou sur rendez-vous.
Jusqu’au 01.09.
MUSÉE
«Femme idole».
Ma-di 14h-18h. Jusqu’au 30.11.
Château
Château
«René Gessler (1920-2008), l'homme de
Plaisirs». Visite commentée sur demande.
Me-di 14h-18h. Jusqu’au 30.09.
L’Audi A1 Sportback
admired.
Audi A1 Sportback admired 1.2 TFSI, consommation mixte:
5,1 l/100 km, 118 g CO2/km (moyenne de tous les véhicules neufs
vendus: 153 g/km), catégorie de rendement énergétique: C.
www.sennautos.ch
Musée des mines d'asphalte
du Val-de-Travers
Musée de l’Areuse
PUBLICITÉ
HAGAR DUNOR LE VIKING
Hôtel
Resto 7/7
Cuisine bio
Équipe sympa
Terrasse avec vue
Montezillon 032 732 22 11
Moi moche et méchant 2 - 2D
Train touristique Neuchâtel
The lone ranger
Lu-ma 14h30, 17h30, 20h30. 12 ans.
De G. Verbinski
urs là pour vou
s servir !
«Que reste-t-il de nos amours?».
Souvenirs de mariage.
«Félicitations! C'est un monstre!».
Les naissances monstrueuses dans la BD.
Jusqu’au 27.10. Me-di 11h-17h.
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
TÉLÉVISION 13
ÉLODIE YUNG
wood. Elle décroche un rôle dans «Millénium. Les hommes qui n’aimaient pas les
femmes», au côté de Daniel Craig. Son
charme, son anglais irréprochable et sa
capacité à tourner des scènes d’action la
conduisent ensuite sur «GI Joe», le
blockbuster américain avec Bruce Willis,
où elle pousse ses limites «à l’extrême».
Des «Bleus» à Hollywood
avec «GI Joe»
PEOPLE
Elodie Yung (photo © M6/Eric Robert), révélée par «Les bleus», sur M6, a cartonné dans
«GI Joe. Conspiration», qui sort en DVD.
«“Les bleus” ont représenté un tournant, car
c’est à partir de là que j’ai assumé mon envie
d’être comédienne. Je n’ai pas signé pour la
dernière saison, car je souhaitais m’épanouir
autrement», souligne Elodie Yung. La jeune
femme s’inscrit alors dans un conservatoire d’art dramatique en Angleterre. Après
l’avoir repérée dans «Banlieue 13», un manager
américain l’envoie sur des castings à Holly-
«THE VOICE» 3
Florent Pagny partant
Florent Pagny affirme qu’il sera pour la troisième fois juré du concours musical «The Voice», sur TF1. «La chaîne me l’a proposé alors
qu’on pouvait s’attendre à ce qu’elle ait envie de
changer un peu la formule. Et je n’avais aucune
raison de dire non. Je ne sais pas encore ce que feront les
autres, mais, moi, j’y retourne», a-t-il confié à «Nice
matin».
«SHREK» ET CONSORTS
Bientôt en séries
La chaîne américaine Netflix a conclu début juillet un
accord historique avec les studios DreamWorks Animation pour diffuser sur plusieurs années et en exclusivité toutes les séries animées à venir de leur catalogue. Plus de 300 heures de programmes sont d’ores et
déjà prévues, notamment, des émissions dérivées des
franchises «Shrek», «Madagascar» et «Kung Fu Panda», trois des fleurons les plus rentables du cinéma
d’animation, ainsi que de «Turbo», dont la sortie en
France est prévue pour le mois d’octobre seulement.
RTS Un
RTS Deux
TF1
France 2
France 3
M6
ARTE
7.00
7.30
8.05
8.25
8.50
10.45
10.55
11.45
12.15
12.45
13.05
13.10
14.15
6.30 Minimabule
11.00 Quel temps fait-il ?
12.00 RTSinfo
12.45 Quel temps fait-il ?
13.20 Le journal
13.35 Météo
13.40 RTSinfo
14.35 En Vogue
5.45
6.15
6.25
6.30
8.30
9.15
10.05
5.35 Pitt & Kantrop 8
6.00 Chante ! 8
6.30 Télématin
9.05 Des jours et des vies 8
9.35 Amour, gloire et beauté
10.00 Le jour où tout
6.00 Euronews 8
6.40 Ludo 8
8.00 Athlétisme 8
6.00
7.20
9.00
10.05
8.55 Planète alu
10.25 Entre terre et ciel 8
10.55 Les Alpes vues du ciel
11.45 Arte reportage
12.00 Vins à la carte
12.30 Arte journal
12.40 Le sel des Incas
13.35 Pique-nique à Hanging
Quel temps fait-il ?
Euronews
Top Models 8
Plus belle la vie
Top Models 8
Euronews
Fais pas ci, fais pas ça
Scènes de ménages
Plus belle la vie
Le journal
Ensemble
Toute une histoire
La clinique du cœur :
tombée du ciel
Film TV. Comédie dramatique.
16.10 Les Cordier, juge et flic
17.40 Monk
18.25 Top Models 8
18.50 Météo régionale
18.55 Couleurs d’été 8
19.30 Le journal 8
20.10 Cash 8
Magazine. Fanny Leeb chanteuse stylée.
15.05 Mise au point 8
15.40 Temps présent 8
Magazine. On m’a volé mon
nom (et mon pognon).
16.40 Athlétisme 8
Championnat du monde.
3e journée. En direct.
20.05 Trio Magic & Banco
20.10 Passe-moi
les jumelles 8
Magazine. Le Tour du Cervin :
eau de trek numéro 7 !
Eliot Kid 8
Gaspard et Lisa 8
Ouf le prof 8
Tfou
Téléshopping
Secret Story 8
Quatre mariages pour
une lune de miel 8
10.55 Au nom de la vérité 8
12.00 Les 12 coups de midi ! 8
13.00 Journal 8
13.55 Les feux de l’amour 8
14.55 American Wives 8
Série. Au secours ! - Les années
ont passé.
16.30 1 semaine
pour faire la fête 8
17.20 Bienvenue chez nous 8
18.15 Secret Story 8
19.05 Money Drop 8
20.00 Journal 8
20.40 Nos chers voisins 8
a basculé 8
10.55 La minute du chat 8
11.00 Motus 8
11.25 Les z’amours 8
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 8
13.00 Journal
13.50 Toute une histoire 8
15.10 Comment ça va bien ! 8
Magazine. Best of.
16.05 The Closer : L.A.
enquêtes prioritaires 8
16.55 Athlétisme
Championnats du monde.
À Moscou (Russie). En direct.
20.00 Journal
Championnats du monde.
À Moscou (Russie). En direct.
10.25 Ludo vacances 8
12.00 12/13
12.55 Nous nous sommes
tant aimés 8
13.25 Un cas pour deux 8
14.25 Keno
14.30 Maigret 8
Série. Maigret chez le docteur.
16.10 Des chiffres
et des lettres 8
16.55 Harry 8
17.30 Slam 8
18.10 Questions pour un
champion 8
19.00 19/20
20.00 Tout le sport 8
20.15 Plus belle la vie 8
M6 Music
Glee
M6 boutique
Malcolm
Série. 4 épisodes.
11.50 Desperate Housewives
Série. Un endroit tranquille.
12.45 Le 12.45
13.05 Scènes de ménages
13.45 Au fond de l’océan
Film TV. Action. All. 2005. Réalisation : Thorsten Schmidt. 3h05
(1 et 2/2). Avec Sophie Schütt,
Merab Ninidze, Rolf Kanies.
17.15 En famille
17.40 Un dîner presque parfait
Jeu. Paris.
18.45 100 % mag
Magazine. L’été de 100 % Mag
dans le Var.
19.45 Le 19.45
20.05 En famille
Rock HH 8
Film. Fantastique. VM.
15.20 Karambolage 8
15.35 Les montagnes
du monde 8
16.15 Le mystère
de la matière noire 8
17.15 X:enius
17.40 Mystères d’archives 8
18.10 Ports d’attache 8
19.00 La Grèce d’île en île
19.45 Arte journal
20.05 Il était une fois
les royaumes d’Afrique
20.35 FILM
20.45 FILM
20.50 SÉRIE
20.45 SÉRIE
20.45 FILM
20.50 TÉLÉRÉALITÉ
20.50 FILM
Box office à la carte
Les tribulations
d’un Chinois en Chine
Les Experts : Miami
Meurtres au paradis
Mademoiselle
L’amour
est dans le pré
La menace
Prince of Persia : les sables du
temps. Film. Aventures. VM.
Avec Jake Gyllenhaal.
Film. Comédie. Fra-Ital. 1965.
Réalisation : Philippe de
Broca. 1h44. Avec Jean-Paul
Belmondo. Un milliardaire
suicidaire paie un tueur pour
l’abattre, puis se ravise…
Série. Policière. EU. 4 épisodes.
Avec David Caruso, Emily Procter, Adam Rodriguez. L’équipe
d’Horatio arrive dans une raffinerie où une explosion vient
de causer une victime.
Série. Policière. GB. 2013.
Saison 2. 3 épisodes. Inédits.
Avec Ben Miller. Le corps
d’une femme est retrouvé
dans une piscine. L’inspecteur
Richard Poole mène l’enquête.
Film. Comédie sentimentale.
Fra. 2000. Réalisation : Philippe Lioret. 1h25. Avec Sandrine Bonnaire. Une visiteuse
médicale se souvient de sa
rencontre avec un comédien.
Téléréalité. Présentation :
Karine Le Marchand. 2h20.
Inédit. Depuis sept ans, l’émission a permis à de nombreux
agriculteurs et agricultrices de
trouver l’amour.
Film. Policier. Fra. 1977. Réalisation : Alain Corneau. 1h55.
Avec Yves Montand. Après le
suicide de son ex-compagne,
un homme tente d’innocenter
sa petite amie.
OU
Le mytho 8 Film. Comédie
sentimentale. VM.
22.30 Magic City
Série. Policière. EU. 2012. Saison 1. Inédits. Avec Jeffrey Dean
Morgan, Olga Kurylenko.
2 épisodes.
Après la prise de pouvoir
par Fidel Castro, les casinos
qui prospéraient à Cuba
ferment leurs portes.
0.20 Sons of Anarchy
Série. Sauver son clan.
1.10 Couleurs d’été 8
22.40 Jean-Claude Brialy,
le goût des autres 8
Documentaire. Cinéma. Fra.
2013. Réalisation : Bruno Bouvier
et Henry-Jean Servat. 1h25.
Jean-Claude Brialy fut un activateur de gaîté pour le Tout-Paris
du cinéma et du théâtre.
0.05 Trio Magic & Banco
0.10 Rire en scène 8
1.45 Le journal signé 8
2.15 Cash 8
23.55 Forgotten 8
23.45 Private Practice 8
Série. Policière. EU. 2009.
Saison 1. Avec Christian Slater,
Rochelle Aytes, Michelle Borth.
2 épisodes.
Le réseau Identité regroupe des
bénévoles qui cherchent l’identité de victimes non identifiées.
1.45 Reportages 8
3.00 Le cou
de la girafe HH 8
Film. Drame.
Série. Comédie dramatique. EU.
2010. Saison 4. Inédits. Avec
Kate Walsh, Audra McDonald.
2 épisodes.
Betsey est en soins intensifs à
l’hôpital. Ses parents adoptifs la
maltraitent-ils ?
1.15 The Fairy Queen 8
3.50 Toute une histoire
4.40 La nuit du léopard
Documentaire.
RTL 9
TV5MONDE
FRANCE 5
18.35 Top Models 19.00 Le
bonheur en héritage 19.50 112
Unité d’urgence 20.45 Police
Academy 5 : débarquement à
Miami Beach H Film. Comédie.
22.20 La jeune fille et la mort
HHH Film. Drame. 0.05 Furyo
HHH Film. Guerre.
19.35 Tout le monde
veut prendre sa place
20.30 Le journal de France 2
21.00 Piano panier Film.
Comédie dramatique. 22.35
TV5 monde, le journal 22.50
Le journal de la RTS 23.15
Le journal de l’économie
17.45 C dans l’air 8 19.00
La maison France 5 8 19.50
Les babouins de la vallée du
Rift 8 20.40 Sale temps pour
la planète ! 8 21.30 Vu sur
Terre 8 22.25 C dans l’air 8
23.30 Avis de sorties 8 23.40
Superstructures SOS 8
23.10 Nouveau look pour une
22.45 Les parapluies
Film. Comédie. Fra. 1998. Réalisation : Pascal Thomas. 1h58.
Avec Catherine Frot.
Pierrette revient à Paris, revoit
ses enfants, trouve divers boulots et se retrouve en prison.
0.25 Quatre idoles
dans le vent 8
2.15 Soir/3 8
2.40 Plus belle la vie 8
nouvelle vie
Divertissement. Présentation :
Cristina Cordula. 2h05. Spécial
mariage : Jérémy et Jessica.
À quelques semaines de
leur mariage, rien ne se
passe comme prévu pour
Jérémy et Jessica.
Virginie et Élodie.
1.45 The Unit :
commando d’élite
de Cherbourg
Film. Comédie musicale. Fra.
1964. Réalisation : Jacques
Demy. 1h30. Avec Catherine
Deneuve, Nino Castelnuovo.
En 1957, une jeune fille enceinte,
qui n’a plus de nouvelle de son
fiancé, épouse un autre homme.
0.10 Médée Miracle 8
Film. Drame.
1.35 Milltown, Montana
ARD
SF2
RAI 1
CANAL ALPHA
17.05 Athlétisme.
15.00 CINEMAsuisse 15.25
Mercy 16.15 Brothers &
Sisters 17.00 Athlétisme.
17.15 Estate in diretta
18.50 Reazione a catena
20.00 Telegiornale 20.30
Weltmeisterschaften. Direkt
TecheTecheTé, vista la
rivista 21.15 Il Commissario
Montalbano 23.20 TG1 60
Secondi 23.30 Overland 0.25
TG1 - Notte 1.00 Sottovoce
5.00-19.00 Rediffusion de la
boucle de la semaine 19.00
Journal régional, météo régionale,
Avec le temps. Best of 19.30 Canal
sportif, météo régionale, Clin d’œil
20.00-5.00 Rediffusion en boucle
de la tranche 19h/20h
Weltmeisterschaften. Direkt
20.00 Tagesschau 20.15
Lieber verliebt HH Film. Drame.
21.45 Exclusiv im Ersten 22.15
Tagesthemen 22.45 Die Story
im Ersten 23.30 Geschichte im
Ersten 0.15 Nachtmagazin
22.05 Soir/3 8
22.30 La dilettante 8
20.00 Castle 20.45 Revenge
21.35 The Good Wife 22.25
sportaktuell 22.45 Dexter 0.30
Castle 1.10 Revenge
TÉLÉOBJECTIF RÉUSSIR
TMC
EUROSPORT
RSI 1
ZDF
TVE I
MEZZO
11.40 Alerte Cobra 8
13.40 Miss Marple 8 15.15
Arabesque 8 17.45 Alerte
Cobra 8 20.45 La maison
16.45 Athlétisme. Championnat
du monde. 3e journée. 20.00
Greene Light 20.15 Football.
19.30 Il Quotidiano 20.00
Telegiornale 20.40 Cash
21.05 Certamente, forse Film.
Comédie sentimentale. 22.55
Telegiornale notte 23.15
Locarno 66 23.20 Segni dei
tempi 23.45 Cleveland vs Wall
17.00 heute 17.10 hallo
deutschland 17.45 Leute heute
18.05 SOKO 5113 19.00 heute
19.25 WISO 20.15 Schandmal -
19.50 Intermezzo 20.30
Street Film. Documentaire.
Der Tote im Berg HH Film TV.
Thriller. 21.45 heute-journal
0.05 heute nacht 0.20 Der
Räuber HH Film. Drame.
16.55 Gran reserva, el origen
17.50 España en 24 horas
18.15 Zoom Tendencias 18.30
España directo 20.20 Corazón
21.00 Telediario 2° Edicion
22.15 El tiempo 22.30 Isabel
0.50 Reportero de la historia
1.25 Los años del nodo
John Nelson dirige la Missa
Solemnis de Beethoven 21.55
Adam Laloum joue Schumann,
Schubert et Debussy 23.30
Sylvain Luc and friends 0.35 20
years of Aka Moon invites Magic
Malik au Jazz Station
assassinée HH 8 Film. Drame.
Fra. 1987. 1h55 22.25 Le pacha
HH 8 Film. Policier. Fra. 1967.
1h30 23.55 Mado la Niçoise 8
Ligue 2. Brest/Istres. 2e journée
En direct. 22.45 Omnisport
23.05 Greene Light 23.20
Cyclisme. Tour du Benelux. 1re
étape : Koksijde-Ardooie
CANAL+
PLANETE +
SF1
RSI 2
RTPI
MTV
18.20 Mon oncle Charlie 18.45
Le JT de Canal + 19.05 Made
in Groland 19.30 WorkinGirls
19.49 Les débiles 19.50 Le
News Show 20.55 Engrenages
22.40 Spécial investigation
23.30 L’œil de Links 0.00 La
18.00 Les tigres de la forêt
d’émeraude 18.50 Les
nouveaux explorateurs 19.45
Afrik’art 20.45 La véritable
18.59 Tagesschau-Schlagzeilen
19.00 Schweiz aktuell 19.25
SRF Börse 19.30 Tagesschau
20.05 Danke Happy Day 20.55
Cover Me 21.50 10vor10 22.20
15.45 L’incredibile viaggio della
16.45 Verão Total 18.45
tartaruga Film. Documentaire.
17.00 Athlétisme. Campionati
del mondo. En direct 20.05
Family Law 20.50 Insieme
21.00 60 minuti estate
22.05 Studio medico 22.55
CINEMAsuisse 23.25 Damages
Noticias RTP Madeira
19.00 Portugal em Direto
20.00 Ler +, ler melhor 20.15
Baía das Mulheres 21.00
Telejornal 22.00 Programa
a designar 23.45 Vá Cavar
Batatas 1.00 24 horas
15.15 Je veux travailler pour
Diddy 16.00 Mon incroyable
anniversaire 16.55 Ma maison
de ouf 17.40 Rencard d’enfer
19.00 Hard Times 19.55 Room
Raiders 20.45 Rencard d’enfer
22.25 Jersey Shore 0.00 Beavis
& Butthead 0.55 MTV Hits
clinique de l’amour ! H Film.
histoire de Barbe-Noire le pirate
Film TV. Docu-fiction. 22.30
L’infiltré Film TV. Espionnage.
0.15 Crime 360°
James Bond 007 : Die Welt ist
nicht genug HH Film. Policier.
0.25 Tagesschau Nacht
Boucle à 12.00 - 14.00 - 16.00 18.00 - 20.00 - 22.00 La
Compagnie du Top joue Les
Amazones. Alberto Nessi est l’un
des plus grands poètes et
écrivains tessinois
RADIO
Espace 2
6.06 De 6 à 7 7.06 Les matinales 9.06
Babylone 10.06 Musique en
mémoire 11.06 Entre les lignes 12.06
Magma 13.00 Journal 13.30 L’humeur
vagabonde 14.06 Fauteuil d’orchestre
16.00 Imaginaire 16.30 A vue d’esprit
17.06 D’un air entendu 18.03 De 6 à 7
19.06 Babylone 20.00 Concert du
mardi 22.30 Journal 22.42 JazzZ 0.03
Musique en mémoire
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
14 JEUX D'ÉTÉ
Mosaïque
D’un bout à l’autre
Composez des mots de six lettres
en combinant les séries de trois lettres.
T O U
R A R
I
N E
U T O
A R R
N E R
P
I
P E S
T R A
R U M
E T A
U R
I
P O T
T O U
T E R
U B
I
E B A
T R
I
E T E
E T E
C E R
S E E
P R E
A V
E
Grille inach
Grâce à l’indice ci-dessous, retrouvez 5 mots
que vous placerez dans la grille, sachant
qu’ils ont tous la même terminaison.
Définition du 1 : elle retient l’eau
1
D
2
F
Complétez cette grille
de mots croisés
en utilisant toutes
les lettres
qui vous sont
proposées.
Ouvrez bien l’œil !
evée
P
T O U
T
3
G
4
L
5
Z
R
N
A
T
R
R
E
A
N
E
I
T
T
E
R U M
ROIS
RUES
TERA
TRES
5 LETTRES
CIRER
EPELE
LIRES
NUEES
OCRER
RIENS
SCENE
THESE
VIVAT
6 LETTRES
AMENEE
ESSORE
EVEILS
IRREEL
NUANCE
RAPIDE
TOSCAN
VEINER
VITALE
7 LETTRES
ALARMEE
ATELIER
ENNEMIS
E
N
E
A
E
E
S
E
E
A
E
D
G
U
E
S
T
I
S
E
E
U
T
O
E
O
A
I
O
L
S
E
S
S
R
S
S
S
S
R
S
R
N
E
S
P
I
NUE
SES
SOS
4 LETTRES
AVEN
AVIS
EDIT
ETES
FRAC
MERE
MIME
NEES
PAON
RAME
E
S
T
R
Quand chaque mot aura trouvé sa place dans la grille,
alors apparaîtra le mot caché dans les cases grisées.
2 LETTRES
BR
DE
EH
IR
NE
ON
PU
TR
3 LETTRES
ARA
BEE
ION
ISO
G
R
R
C
A
N
E
U
A
E
S
E
E
E
Mots casés
U
E
A
E
O
N G
I
P
I
L
S
Big bazar
NEREIDE
8 LETTRES
Reconstituez trois mots de huit lettres sachant que
les lettres doivent se toucher et qu’elles ne peuvent
être utilisées qu’une seule fois pour un même mot.
APPRISES
ATAVISME
10 LETTRES
ARSENIATES
EMPREINTES
FREMISSANT
STRESSANTE
TELEVISEES
Plus une...
A chacun des mots, ajoutez la lettre proposée
pour en former un nouveau.
M U R E E
Méli-mélo
C
R U N E S
Reconstituez quatre
mots de huit lettres
en prenant une lettre
de chaque colonne.
Attention !
L’ ordre horizontal
des lettres doit être
conservé.
A
V I D E R
E
P O S E E
U
F U T E E
R
1 2 3 4 5 6 7 8
C
L
A
L
E
T
I
E
E
U
L
V
A
L
T
R
O
O
L
I
U
S
E
R
P
P
I
M
S
T
E
R
1
2
3
4
Chiffres & lettres
D’UN BOUT À L’AUTRE :
DIGUE - FIGUE - GIGUE - LIGUE - ZIGUE.
I
I
I
N
S
U
U
E
L
E
R
P
R
A
E
R
I
A
L
P
N
R
I
P
S
E
T
E
T
E
E
R
T
E
O N G
R O
D
S
A
A
S
N
E
E
R
E
T
S
N
A
N
T
A
S
E
U
GRILLE INACHEVÉE :
S
E
S
E
S
R
G
U
E
E
S
E
E
R
E
E
E
G
A
E
S
S
S
A
S
CHIFFRES & LETTRES :
(Une solution possible)
DIABLOTIN
30 / 6 = 5
5 X 41 = 205
12 X 13 = 156
156 + 205 = 361
361 - 16 = 345
1 min
C O
12
E
30
S
16
MOSAÏQUE :
MÉLI-MÉLO :
COLMATER - ÉPAISSIR - OLIVETTE - PULLULER.
13
MOTS CASÉS :
PLUS UNE :
Écumer - Sauner - Dévier - Épouse - Feutre
41
T
R
E
S
*
O
N
*
S
T
R
E
S
S
A
N
T
E
6
N
E
*
E
S
S
O
R
E
*
B
E
E
*
R
O
I
S
1 min
A
R
S
E
N
I
A
T
E
S
*
N
E
R
E
I
D
E
I
S
C
E
N
E
*
P
*
U
*
S
E
S
*
T
*
E
H
D
S
O
S
*
I
R
*
E
N
N
E
M
I
S
*
E
*
T
L
I
*
I
R
R
E
E
L
*
A
T
A
V
I
S
M
E
*
O
M
E
R
E
*
N
U
A
N
C
E
*
E
V
E
I
L
S
A
E
M
P
R
E
I
N
T
E
S
*
A
L
A
R
M
E
E
T
R
A
P
I
D
E
*
I
V
O
I
R
E
*
I
*
P
U
N
25
F
R
A
C
*
V
I
V
A
T
*
A
T
E
L
I
E
R
I
T O U
T
O
P
I
E T E
R
I
P
O
E T A
B
V
A
I
U
S
B
E
I N E
B
T O U
R
R
A
I
C
N
E
E
R A R
R
R
E
T
P E S
R
E
T
E
R U M
Solutions
BIG BAZAR :
ARCHIPEL - CHAMARRÉ - PENDERIE.
Deux jeux en un...
et seulement deux
minutes pour trouver
les bonnes réponses !
1- Retrouvez un mot
de neuf lettres.
2- Arrivez au bon
compte en combinant
tous les chiffres.
05
+33 5 45 80
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS-L’IMPARTIAL
REGA
KEYSTONE
Du rififi dans l’air
Alors que le débat sur
les rémunérations des dirigeants
de la Rega fait rage, son président
envisage de lancer une initiative
sur l’exonération de la TVA pour les
contributions des membres. PAGE 16
L’ACTU
SUISSE | MONDE | ÉCONOMIE
ARMÉE Face-à-face entre Denis Froidevaux, président de la Société suisse
des officiers, et Tobias Schnebli, membre du comité d’initiative.
Quelle armée, pour quelle sécurité?
CHRISTIANE IMSAND
Aux yeux du Groupe pour
une Suisse sans armée (GSsA),
le service militaire obligatoire
est un modèle dépassé. L’initiative qui sera soumise au
peuple le 22 septembre préconise sa suppression au profit
d’une armée composée de volontaires. Cet objectif met en
évidence deux visions de la politique de sécurité.
Tandis que Tobias Schnebli,
membre du comité du GSsA,
combat une armée jugée surdimensionnée, Denis Froidevaux, président de la Société
suisse des officiers, dénonce
une initiative «vicieuse» qui cache son véritable objectif: la
suppression de l’armée.
Tobias Schnebli, pourquoi
voulez-vous supprimer la
conscription?
Tobias Schnebli (T.S.): C’est
un modèle de recrutement et
de contrainte qui ne correspond plus à aucune menace
crédible à moyen terme. Le résultat est une armée beaucoup
trop onéreuse en ressources financières et humaines. Même
avec la réduction des effectifs à
100 000 hommes décidée par
le parlement, la Suisse disposera encore du même nombre de
soldats que l’Autriche, la Norvège, le Danemark et la Suède
réunis.
Notre initiative conduira à
une réduction supplémentaire
des effectifs et mettra fin à un
système de recrutement qui
n’est plus qu’une fiction, puisqu’il exempte déjà près de la
moitié des conscrits, voire davantage à Genève et dans le
Jura. Par contre, nous ne demandons pas la suppression de
l’armée, ni sa transformation en
armée professionnelle. Confor-
Denis Froidevaux, président de la Société suisse des officiers. SAMUEL FROMHOLD
mément à la Constitution, la
Suisse conservera un système
de milice.
Denis Froidevaux (D.F.): Il
faut d’abord le dire et le répéter,
la sécurité a un coût, au même
titre que la santé et la formation. Celui payé dans notre pays
semble acceptable. Je ne crois
pas une seconde à l’intention
avancée. Le but de cette initiative n’est pas de réformer l’obligation de servir, mais de supprimer l’armée. Preuve en est
l’appellation GSsA.
Cela dit, il est faux de prétendre que l’obligation de servir est
une fiction. Si l’on additionne le
service militaire, la protection
civile et le service civil, près de
80% des jeunes gens de la tranche d’âge de 20 ans sont incorporés. Quant aux effectifs, il
faut mettre les chiffres en perspective. A l’instant où je vous
parle, il y a moins de 4000 hommes en service. Les 96 000 autres sont à leur travail. Est-ce
cela une armée de masse?
T.S.: il y a peut-être 4000
hommes en service, mais l’équipement est prévu pour
100 000. C’est ce qui rend l’armée onéreuse. Par ailleurs, il ne
faut pas oublier le coût pour
l’économie de six millions de
jours de service. Cela correspond à quatre milliards de
francs par année.
La démarche du GSsA relèvet-elle de la politique du salami? Revenez-vous par la petite porte après l’échec de
votre initiative pour la suppression de l’armée en 1989?
T.S: Le GSsA avait été fondé
dans la perspective de ce projet.
Après son échec, nous sommes
restés présents sur la scène politique et il est clair que notre idéal
n’a pas changé. Cela reste un
monde sans armée, à commencer par la Suisse.
Mais ce n’est pas ce que demande cette initiative-ci. On
nous fait un procès d’intention
au lieu de constater que 19 pays
européens ont renoncé à la conscription obligatoire au cours de
ces vingt dernières années.
D.F.: Les pays qui ont supprimé
ou suspendu la conscription sont
dans une configuration géopolitique complètement différente. Ce
sont pour la plupart de grands
Etats qui disposent d’une population importante, qui ne sont pas
neutresetdontlastratégiesécuritaire repose sur un concept d’armée de projection à l’étranger.
T.S.: Que faites-vous de la
Suède qui a supprimé la conscription alors que c’est un pays
neutre qui a une population
comparable à celle de la Suisse?
D.F.: Ces pays ont choisi la professionnalisation et pas le volontariat!
La Suède est en train de chercher sa voie et rencontre d’énormes difficultés de recrutement.
Actuellement, le recrutement
pour les armées professionnelles
fonctionne mal. En France, on a
environ 1,8 candidat par poste, et
la moitié des personnes engagées
ne reconduisent par
leur contrat après
cinq ans. L’Espagne recrute en
Amérique du
Sud. Les Anglais promettent des remisesdepeineaux
détenus s’ils
s’engagent dans
l’armée. Dans un pays aussi prospèrequelaSuisse,avecuntauxde
chômage aussi faible, le recrutement est voué à l’échec. Seuls des
extrémistes ou des exaltés s’engageront dans un système de volontariat.
Le GSsA est-il composé de
doux rêveurs?
T.S.: Le rêve est une composante essentielle de l’action politique. Sans vision à long terme, on
est condamné à gérer l’existence.
Le rêve d’un monde sans guerre
subsistera tant qu’il existera des
conflits.
Le développement des communications et des échanges
montrent à quel point les confrontations militaires sont sans
issue. Voyez les exemples de
l’Irak et de l’Afghanistan. La sécurité est un besoin fondamental,
mais l’armée y contribue de manière très improbable.
On réduit aussi les facteurs de
risque en garantissant à tous en
Suisse et dans le monde un toit,
des repas et des soins médicaux.
Par ailleurs nous sommes prêts à
nous engager pour la communauté avec un service civil volontaire qui, à la différence
du système actuel,
doit être ouvert
aux femmes.
D.F.: La sécurité n’est pas
un rêve, c’est
un besoin de
base. C’est la
responsabilité
numéro un
d’un Etat démocratique. Le GSsA vit dans un monde de «bisounours»
Quel serait le rôle et la mission de cette armée
de volontaires qu’envisage le GSsA?
T.S.: L’initiative laisse cinq ans pour répondre
à cette question. Nous n’avons pas la prétention
de proposer un modèle. Ce que je peux dire,
c’est qu’il y a des menaces à prendre beaucoup
plus au sérieux que l’invasion militaire, par
exemple les attaques informatiques.
D.F.: Le GSsA vit dans un monde de «bisounours». Il veut nous faire croire que la Suisse
est à l’abri pour l’éternité des affres de l’histoire.
Ce n’est pas nouveau. Ce qui l’est par contre,
c’est l’extraordinaire vide stratégique de cette
initiative. Elle propose un autre modèle, qui
n’existe dans aucun pays comparable, et ne dit
rien sur sa mise en œuvre. C’est irresponsable.
Lorsque l’on parle de sécurité et de pérennité
d’un Etat, on ne peut pas se contenter de discours lénifiants. En fait, la stratégie du GSsA
consiste à supprimer l’armée en empruntant
un chemin tortueux et vicieux. Première étape:
on supprime la conscription obligatoire.
Deuxième étape: comme le volontariat n’as-
sure pas des effectifs suffisants, le Conseil fédéral est contraint de proposer un modèle d’armée professionnelle, ce qui suppose une nouvelle modification de la Constitution.
Troisième étape: le peuple dit probablement
non et le GSsA a atteint son objectif.
Pourtant, l’ancien chef de l’armée Christophe
Keckeis lui-même propose d’échanger les
obusiers blindés contre deux bataillons de
hackers…
D.F.: Peut-être devrait-il observer son devoir
de réserve. En matière de défense et de sécurité il est faux d’opposer les moyens, ils sont complémentaires!
Notons par ailleurs qu’en 20 ans, nous avons
passé de 730 chars de combat à 130 alors que
les avions de combat passeront de 260 à peutêtre 55.
Ça fait bien de parler de cyberattaque, mais
n’oublions pas que l’objectif est toujours d’affaiblir un Etat, ce qui conduit in fine à un risque de
confrontation. Tobias Schnebli, membre du comité d’initiative. SAMUEL FROMHOLD
Près de 80% des jeunes gens de la tranche d’âge de 20 ans sont incorporés. KEYSTONE
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
16 SUISSE
SAUVETAGE Des voix s’étaient élevées pour critiquer le montant des salaires du conseil
de fondation et de la direction. De son côté, Ulrich Graf a réagi en baissant ses honoraires.
Le président de la Rega donne l’exemple
A la suite du débat lancé par
les révélations des salaires des
dirigeants de la Rega, le président du conseil de fondation,
Ulrich Graf, a annoncé hier renoncer à la plus grande partie
de ses honoraires. Le directeur
Ernst Kohler ne voit en revanche aucune raison de réduire
son salaire.
Ernst Kohler a révélé il y a quelques jours l’ordre de grandeur
des rémunérations des dirigeants de la Garde aérienne
suisse de sauvetage (Rega). Le
directeur peut gagner jusqu’à
500 000 francs par an, le président quelque 90 000 francs.
Ernst Kohler avait précisé que
les montants gagnés par le médecin-chef, le chef des finances
et lui-même allaient de 250 000
à 440 000 francs. Des primes
jusqu’à 13,6% peuvent s’ajouter à
ce montant.
«Je suis très à l’aise avec ce salaire, que j’estime justifié», a indiqué Ernst Kohler dans un entretien avec la «Schweiz am
Sonntag». Si la Rega veut de
bons médecins et de bons pilotes, elle doit les rémunérer au La Rega est une entreprise aérienne qui emploie des médecins rénumérés selon leurs compétences. KEYSTONE
moins autant que la concurrence, a-t-il argumenté.
L’administration fiscale zuriInterviewé par la «NZZ am
choise – canton où se trouve le
Sonntag», le vice-président du
siège de la garde – considère cerConseil de fondation, l’Uranais
tes la Rega comme une œuvre
Franz Steinegger, a défendu lui
d’entraide exemptée d’impôt.
aussi la structure des salaires
Mais l’organisation doit tout de
de l’organisation. Les rémunémême payer la TVA sur l’argent
rations au sein de la Rega ne
qu’elle reçoit de ses donateurs,
peuvent pas être comparées
en raison d’une décision du Triavec celles de la Croix-Rouge, FRANZ STEINEGGER VICE-PRÉSIDENT
bunal fédéral datant de novema-t-il jugé.
bre 2011.
La Rega est une entreprise aéLa Rega prévoit de combattre
rienne qui emploie des méde- public», a-t-il annoncé hier
Alors que le débat sur les rému- cette décision, politiquement et
cins. C’est avec ces branches matin à travers le service de nérations des dirigeants fait juridiquement, annonce Franz
qu’il faut comparer les salaires, presse de la Rega.
rage, Franz Steinegger a indiqué Steinegger. Elle peut déjà compselon lui.
hier dans la NZZ que l’organisa- ter sur un soutien du Parlement.
Exemption de la TVA
tion envisage de lancer une ini- A la session d’été, le Conseil naUlrich Graf réduit
demandée
tiative populaire. Le texte de- tional a adopté une motion reSelon le règlement de 2004, vrait permettre d’exonérer de la prenant le contenu d’une initiases honoraires
Le président du conseil de fon- les membres du Conseil de fon- TVA les contributions des mem- tive parlementaire de l’ancien
dation a réagi de son côté en dation touchent 900 francs par bres.
conseiller aux Etats Bruno Frick
baissant ses honoraires. Il ne journée de séance, plus
La Rega doit payer plus de cinq (PDC /SZ) pour exempter de la
touchera plus que 15 000 francs 2000 francs par an ainsi que millions d’impôts par année, TVA les dons versés aux organisapar année.
1000 pour les frais. Les mem- «cela n’a aucun sens», a dénoncé tions d’utilité publique.
«L’indemnité de 90 000 francs bres du comité directeur du Franz Steinegger. La Garde aé«Nous envisageons aussi de lanannuels avait été fixée avant le conseil de fondation reçoivent rienne suisse de sauvetage pour- cer une initiative», a confié le
début de mon mandat. Je cons- eux 8000 francs et 2000 pour rait s’offrir un nouvel hélicop- vice-président de la Rega. Ainsi,
tate qu’elle a suscité un débat les frais.
tère avec cet argent.
le peuple pourrait décider s’il
«
La Suisse accusée
de racisme
La présentatrice afro-américaine,
Oprah Winfrey. KEYSTONE
La vendeuse d’une boutique de
luxe zurichoise accusée de racisme par Oprah Winfrey réfute
toute discrimination à l’égard de
la présentatrice vedette américaine. Elle dément avoir jamais
dit à la star qu’elle ne pouvait pas
s’offrir le sac à 35 000 francs à
l’origine de la polémique. L’incident a fait le tour de la planète
après qu’Oprah Winfrey a raconté sa mésaventure au cours d’une
interview consacrée au racisme
sur la chaîne de télévision américaine CBS. Selon la version de la
star, la vendeuse aurait refusé de
lui montrer un sac en lui disant
«non, c’est trop cher», «vous ne
pouvez pas vous l’offrir». ATS
faut prélever un impôt sur les
contributions des donateurs.
Plus certifiée Zewo
Franz Steinegger a également
évoqué dans l’interview la renonciation au label Zewo, qui
distingue les «œuvres de bienfaisance dignes de confiance». La
certification garantit un contrôle de la gestion des fonds des
œuvres d’entraide et sa transparence.
La fondation Zewo a encore
durci ses directives, affirme
Franz Steinegger. En outre, elle
s’est orientée davantage en direction des œuvres caritatives.
La Rega, et ses salaires, ne «correspondait simplement plus au
modèle».
Ernst Kohler a réfuté de son
côté que la Rega ait renoncé au
label, car elle ne l’aurait plus obtenu. «Nous aurions certainement trouvé une solution avec
Zewo, mais nous aurions été un
cas particulier.» ATS
BRIGANDAGE
Arrêtés grâce
à la géolocalisation
Un trio de voleurs polonais âgés
de 34, 28 et 27 ans a pu être
arrêté samedi vers 21h sur l’A53
près de Dürnten (ZH) grâce au
système de géolocalisation du
téléphone portable d’une de
leurs victimes. Dans leur voiture,
les policiers ont retrouvé une
quarantaine de smartphones,
dont la plupart ont été volés lors
de la Street Parade. ATS
VOYAGE
Alain Berset en Chine
Le conseiller fédéral Alain Berset
effectue à partir de jeudi une visite
de cinq jours en Chine. De Pékin à
Shanghaï, le chef du Département
fédéral de l’intérieur (DFI) évoquera
les dossiers de la santé, du social
et de la culture. La signature d’un
accord sur les biens culturels est
notamment prévue. ATS
LA PLUS GRANDE FÊTE TECHNO
DE SUISSE
La Rega doit payer
plus de cinq millions
d’impôts par année,
cela n’a aucun sens.»
MALENTENDU
ZURICH La 22e Street Parade a attiré à Zurich plus de 950 000
personnes, qui se sont déhanchées de samedi à hier matin aux sons
des plus de 200 DJs.
BILAN POSITIF Les organisateurs se sont réjoui que la plus grande fête «DRESS CODE» Les amateurs de techno, house et autres musiques
techno de Suisse reste une manifestation «pacifique et colorée». Une
électroniques ont rivalisé d’originalité vestimentaire. De nombreuses
impression partagée par les policiers et samaritains.
personnes se sont déguisées. ATS KEYSTONE
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
MONDE 17
IRLANDE Les parades commémoratives des républicains déplaisent aux loyalistes. IRAK
Des dizaines de blessés après
des heurts à Belfast
Vague d’attentats
Une vague d’attentats à la voiture piégée a fait des dizaines de
morts samedi en Irak en pleines
célébrations de l’Aïd el Fitr, qui
marque la fin du ramadan. Les
Etats-Unis ont condamné des attaques «lâches» menées selon
eux par des «ennemis de l’islam».
Douze attaques ont été recensées dans la seule ville de Bagdad. Elles ont visé des quartiers
principalement chiites de la capitale, où des sources policières
et médicales font état d’un bilan
de 57 morts et plus de 150 blessés, selon un bilan de l’agence
Reuters.
Les cibles étaient des marchés
et des artères commerçantes
très fréquentées en cette fête de
l’Aïd el Fitr. Les explosions, apparemment coordonnées, sont
comparables à celles qui avaient
eu lieu mardi dans la capitale et
dans ses environs, faisant plus de
50 morts. ATS-REUTERS-AFP
Le ramadan connaît souvent une augmentation des violences. KEYSTONE
Des membres de la communauté protestante se sont opposés vendredi à une manifestation prévue par des républicains sur la principale artère
de Belfast. KEYSTONE
LONDRES
FLORENTIN COLLOMP
La police nord-irlandaise est
sur les dents. Dans la nuit de
vendredi à samedi, 56 policiers
ont été blessés par des manifestants loyalistes lors de violents
affrontements à Belfast. La plupart souffrent de blessures légères, mais quatre d’entre eux ont
été hospitalisés. Les autorités
ont tenté d’appeler au calme,
alors que devait se tenir dimanche une nouvelle marche orga-
«pasCeunen’est
célébration,
c’est un acte
de souvenir.»
MARTIN MCGUINESS
VICE-PREMIER MINISTRE
nisée par les républicains. Les
«parades» estivales célébrant
l’histoire des communautés catholique et protestante sont régulièrement l’occasion de regains de tensions.
«Retour en arrière»
Les heurts de vendredi ont débuté lorsque plusieurs centaines
de loyalistes (protestants, en faveur de l’appartenance au
Royaume-Uni) se sont opposés à
une marche organisée sur Royal
Avenue, l’artère principale de
Belfast, par les républicains (catholiques, séparatistes) pour
commémorer
l’instauration
d’un régime judiciaire exceptionnel autorisant la détention
sans procès de prisonniers politiques durant le conflit.
La marche avait été autorisée.
Quand les forces de l’ordre se
sont interposées pour ouvrir
l’accès aux manifestants, les
loyalistes s’en sont pris à ses représentants à coups de briques,
de bouteilles, d’explosifs ou de
gouttières en métal. Des véhi-
cules ont été incendiés, des magasins et un pub attaqués, et
deux civils ont été touchés. La
police a répliqué avec des canons à eau et des balles en
caoutchouc. Sept personnes
ont été arrêtées.
Matt Baggott, le chef de la police d’Irlande du Nord, une force
autonome du Royaume-Uni depuis trois ans, qui comprend un
quart d’agents catholiques, a dénoncé la «brutalité» et l’«anarchie» des émeutiers. Il a salué le
«courage» de ses hommes, «sans
lequel de nombreuses vies auraient pu être perdues». Theresa
Villiers, secrétaire d’État à l’Irlande du Nord, a déploré «un regrettable retour en arrière».
Ces irruptions de violences se
sont intensifiées depuis un an –
quinze ans après les accords de
paix. Cet hiver, des semaines
d’émeutes ont agité le centre de
Belfast après la décision controversée de la municipalité de ne
plus faire flotter l’Union Jack sur
les bâtiments officiels en permanence. En juillet, la police nord-
GRÈCE
irlandaise a appelé en renfort
100 agents venus d’Angleterre,
du Pays de Galles et d’Écosse
pour faire face à plusieurs nuits
de troubles déclenchés par l’interdiction d’une marche orangiste (loyaliste). Ces violences
sont le fait d’une minorité de
loyalistes incontrôlés qui s’estiment lésés par le processus de
paix. Les anciens militants de
l’Armée républicaine irlandaire
(IRA) ont, eux, accompli leur reconversion politique au sein du
parti Sinn Féin.
Les factions rivales se heurtent
sur des questions symboliques
de drapeaux, de parades et de
chants partisans. Theresa
Villiers a demandé en vain l’annulation de la parade républicaine prévue dimanche pour
commémorer la mort de responsables de l’IRA. Le vice-premier ministre Sinn Féin, Martin
McGuiness, a estimé ne pas
avoir «de raison de penser qu’elle
ne sera pas pacifique, ce n’est pas
une célébration, c’est un acte de
souvenir». Le Figaro
Mutinerie dans un camp de migrants
La police a été dépêchée samedi vers le principal centre de détention
de migrants de Grèce, situé près d’Athènes, où une mutinerie était en
cours. Les organisations de défense des droits humains accusent la
police de commettre des abus à l’encontre des migrants dans ces
camps de détention. ATS-AFP
YÉMEN
Soldats tués dans une attaque d’Al-Qaida
Cinq soldats yéménites ont été tués hier dans une attaque menée par
des «éléments d’Al-Qaida» près du terminal gazier de Balhaf, dans le
sud-est du Yémen, a-t-on appris de sources militaires. Ils ont été
abattus dans leur sommeil. ATS-REUTERS-AFP
FRANCE
Un car de tourisme se renverse dans l’Aude
Un car transportant une quarantaine de touristes français, espagnols
et ukrainiens s’est renversé tôt hier sur l’autoroute A9 à Fitou, dans le
sud de la France. Deux passagers ont été tués et une trentaine
d’autres blessés. ATS-RTF-AFP
SINAÏ
Islamistes tués
Au moins huit islamistes ont été tués dans des raids aériens sur le
Nord-Sinaï samedi soir et un dépôt d’armes a été détruit, ont affirmé
hier l’armée égyptienne et des habitants. ATS-AFP
ÉLECTION La question des Touaregs au nord, la démocratisation de l’Etat et la réforme de l’armée attendent le vainqueur.
Les trois défis du prochain président au Mali
La petite pluie fine qui s’abattait
hier sur Bamako a un peu perturbé le second tour de l’élection
présidentielle au Mali. Dans la
boue, les files d’électeurs se sont
fait moins denses. Le coût de
cette météo pourrait bien être
une baisse de la participation historique enregistrée le 28 juillet
(48%) lors de ce vote qui doit départager le challenger Soumaïla
Cissé du favori Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, arrivé en tête
du premier tour avec 39,7% des
voix. Mais rien qui ne gâtera le
parfum de réussite qui entoure
déjà ce scrutin, organisé au pas
de charge sous la pression de la
communauté internationale, la
France en tête.
Les imperfections enregistrées
lors du premier tour, et plus en-
core les curiosités qui ont
émaillé le dépouillement, n’entament pas plus l’enthousiasme affiché. «L’important est que le Mali
ait un président légitime et que ce
président soit bien élu», note un
diplomate. Une élection franche
permettrait au futur chef de
l’État d’avoir une marge plus
grande pour affronter les nombreux défis qui l’attendent.
L’urgence du nord
L’urgence sera d’abord de régler
la question du nord et le problème des groupes armés touaregs concentrés à Kidal. Un accord de cessez-le-feu, signé en
juin à Ouagadougou, accorde
soixante jours au nouveau gouvernement pour ouvrir des pourparlers. Les questions du désar-
mement, de l’intégration des
rebelles dans l’armée ou encore
des mandats d’arrêt pesant sur
plusieurs chefs touaregs devraient être les premières pierres
d’achoppement.
Les discussions autour du statut de la région promettent
d’être plus dures encore. Les rebelles du Mouvement national
de libération de l’Azawad
(MNLA) et du Haut Conseil unifié de l’Azawad (HCUA) rêvent
toujours d’une large autonomie,
voire d’indépendance. Le gouvernement penche plutôt vers
une décentralisation des pouvoirs. Pour beaucoup, oublier le
Sud ne ferait qu’aggraver la fracture déjà profonde entre les
«deux Mali» en donnant l’impression de céder l’unité du pays.
La défiance des Maliens à
l’égard de leurs élites est déjà
grande. La réussite des élections
souligne de fait le rejet de l’ancien système incarné par l’exprésident Amadou Toumani
Touré (ATT), renversé par un
coup d’État en mars 2012. Le
bon accueil réservé par les Maliens aux putschistes avait montré à quel point la démocratie
consensuelle d’ATT, abondamment saluée de par le monde,
avait lassé le peuple, qui n’y
voyait qu’une façade pour cacher des arrangements entre
amis. Ce second dossier urgent
devra être traité en parallèle
avec un troisième: la réforme de
l’armée.
La sortie de la junte, à commencer par celle de son chef, le
capitaine Amadou Haya Sanogo,
devra être gérée en douceur. Affaiblie par l’intervention internationale, elle n’a guère plus de
relais dans la troupe et ne compte que 20 à 25 officiers.
L’Union européenne a débloqué des fonds, et 3,25 milliards
d’euros d’aide ont été promis au
Mali. Mais les bailleurs entendent garder un droit de regard
sur l’utilisation de cet argent.
Avec les 12 000 Casques bleus
attendus, des milliers de fonctionnaires et quelque 1000 soldats français en décembre, à Bamako, les prix, notamment de
l’immobilier, ont commencé à
grimper. Cela pourrait réveiller
le nationalisme malien, mis à
mal par la pire crise qu’ait connue le pays. Et compliquer da-
Hier, 14 millions de Maliens
se rendaient aux urnes. KEYSTONE
vantage l’entrée en scène du prochain président malien. TANGUY
BERTHEMET- BAMAKO - Le Figaro
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3NjQ0sgQANHY9Ww8AAAA=</wm>
<wm>10CFWMoQ6EQAwFv6ib1y7dtlQSHEEQfM3l9P2_OsAhRrxk3mxbasPDsu7neiQD4mSdWSKdR-vmyTJZkynhCAH3GaYDEYNfPrldC6jbITghCkYqpFpsVtzvQj1vtN_n-weY_pdtgAAAAA==</wm>
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS-L’IMPARTIAL
FOOTBALL
CHRISTIAN GALLEY
Le FCC s’impose
de haute lutte
Malgré deux expulsions et la
blessure d’Anthony Wüthrich
(photo), le FCC a remporté son
premier match de 2e ligue inter
face à Lerchenfeld. PAGE 22
SPORTS
TENNIS Les Neuchâteloises ont battu Grasshopper 4-2 en finale de LNA hier à Winterthour.
Le TC Mail champion de Suisse
WINTERTHOUR
PATRICK TURUVANI (TEXTES ET PHOTOS)
«Le Mail avait décroché le titre
en1968,l’annéeoùjesuisnée.Et45
ans après, on remet ça! C’est juste
magnifique!» La voix usée d’avoir
crié et chanté durant toute la
journée, la présidente Catia
Schalch n’a même plus la force
d’être heureuse. Son TC Mail
vient pourtant de décrocher le
titre de champion de Suisse, en
battant Grasshopper 4-2 à Winterthour, six ans après le sacre du
CT Neuchâtel chez les hommes.
Menant 3-1 après les simples,
l’équipe neuchâteloise a porté
l’estocade dès le premier double.
«Je ne réalise pas encore, revenez
dans deux heures! Ce que les filles
ont fait durant ces deux semaines,
c’est juste énorme.» Chez les messieurs, Cologny a remporté son
deuxième titre (5-4) face à Ried
Wollerau.
Conny Perrin retrouve son sourire brièvement perdu en simple, au terme d’une énorme bataille perdue 5-7 7-6 4-6 après
quatre heures de jeu face à la
Bulgare Aleksandrina Naydenova. «En gagnant, j’aurais apporté
le point décisif. J’ai tout donné, je
me suis battue jusqu’au bout, mais
c’est clair que j’étais quand même
déçue», souffle la Chaux-de-Fonnière. «Mais en interclubs, on gagne et on perd en équipe. Et les autres joueuses ont réussi à apporter
ce fameux dernier point. Remporter le titre avec un club neuchâtelois, c’est juste incroyable, cela fait
vraiment chaud au cœur. J’avais
déjà été sacrée avec Bâle et Chiasso, mais c’est totalement incompa-
rable. En plus, je crois qu’on l’a
vraiment mérité. Au-delà du tennis, on a vraiment une grosse ambiance dans l’équipe, toutes les
joueuses sont solidaires. Il y avait
de la tension, mais c’était surtout
une énergie positive.»
A l’écart de l’euphorie, Fabien
Zuccarello savoure une mousse.
«Le premier truc que tu ressens,
après la balle de match, c’est une
décompression totale», souffle le
coach neuchâtelois. «Comme
quand tu enlèves le bouchon de la
baignoire. Mentalement, tu es tout
vide. Malgré les résultats de la
demi-finale, nous étions tous sous
tension dans ce tour final.»
Avec la manière
Le deuxième sentiment, bien
sûr, c’est une joie énorme, celle
de l’objectif atteint, avec la manière, qui plus est. «On a travaillé
pour ça, on s’est dit les quatre vérités quand il le fallait, et cette mission de gagner le titre, on l’a partagée avec tout le monde. Chacun
s’est donné à 300% durant cette
quinzaine, et c’est en équipe que
nous récoltons le fruit de ce travail.
Contre chaque adversaire, les
choix tactiques que l’on a pris avec
Olivia Sanchez étaient les bons. On
a donné, donné, donné, et aujourd’hui on a reçu.»
Le TC Mail avait construit une
équipe pour aller au bout, et il a
su le faire avec brio et des sourires qui donnent envie d’aimer le
sport. «Toutes les joueuses ont été
présentes, de la première à la huitième, tout le monde s’est encouragé», conclut Catia Schalch. «Le
point fort du Mail, c’est son ambiance du tonnerre.» MAIL - GRASSHOPPER 4-2
Simples. No 1: Mandy Minella (Lux, WTA 111, N1.2 /1) bat Tereza Mrdeza (Cro, WTA 186, N1.3) 63 1-6 6-3. No 2: Julie Coin (Fr, WTA 163, N1.3) bat Amra Sadikovic (S, WTA 238, N1.4) 6-2 7-5. No 3:
Conny Perrin (S, WTA 275, N1.7) perd contre Aleksandrina Naydenova (Bul, WTA 367, N1.6) 5-7 76 4-6. No 4: Irina Buryachok (Ukr-S, WTA 503, N1.8 /2) bat Kathinka Von Deichmann (Lie-S, WTA
437, N1.9) 6-3 6-2.
Doubles. No 1: Coin /Buryachok bat Sadikovic /Knoll 6-3 6-1. No 2: Minella /Tess Sugnaux (S,
N2.13) perdent contre Naydenova /Von Deichmann 4-6 4-3 arrêt.
MAIL - SEEBURG KREUZLINGEN 4-0
Les quatre points du TC Mail en finale
SIMPLE NO 1 Mandy Minella a rempli
sa mission, mais que ce fut dur! La Croate
Tereza Mrdeza a fait plus que de la résistance (6-3 1-6 6-3). «J’aime jouer vite et
frapper fort. Et dès la deuxième manche, elle
a commencé à me faire des balles hautes et
lentes sur mon revers, je ne savais plus quoi
faire», avoue la Luxembourgeoise. «J’ai eu
un petit passage à vide sur le plan physique,
je ne mettais plus assez de jambes dans mes
coups.» C’est la tête, comme souvent, qui a
fait la différence. «Mentalement, j’ai réussi
à me remettre dans le match dans le troisième set. En finale, on est quand même un
peu plus tendu qu’en qualifications.»
SIMPLE NO 2 Julie Coin a également
tenu le choc (6-2 7-5) face à Amra Sadikovic, même si sa présence sur le court en finale n’était pas assurée samedi soir. «Je
n’étais pas bien, j’ai même vomi, je suis donc
plutôt contente de m’être imposée», sourit la
Française. «Comme je l’avais battue en trois
sets lors des qualifications, j’ai même fait
mieux!» Son adversaire qui revient et se
fait menaçante dans la seconde manche?
Même pas peur! «Je n’ai pas paniqué, je sais
qu’elle est capable de faire des coups magnifiques, mais aussi des grosses fautes. Elle préfère jouer sur dur rapide. Moi aussi, mais je
suis un peu meilleure qu’elle sur terre battue.
J’ai également gagné tous mes matches dans
ces interclubs et cela donne confiance.» La
fatigue de la veille a peut-être aussi pesé. Le
Mail n’a pas dû jouer les doubles contre
Kreuzlingen (4-0) en demi-finales, alors
que Grasshopper n’a fêté sa qualification
qu’en fin d’après-midi face à Stade Lausanne (4-3). «Amra a gagné le super-tiebreak décisif. Mentalement, c’est dur de revenir le lendemain et de refaire aussi bien.»
SIMPLE NO 4 Le match le plus facile,
sans doute, Irina Buryachok dominant
Kathinka Von Deichmann 6-3 6-2. «J’étais
favorite? Oui, peut-être», sourit l’Ukrainienne, qui réside au Tessin et est considérée comme une joueuse suisse. «Je savais
qu’elle allait se battre sur chaque point, jusqu’au bout, et je m’étais mentalement prépa-
rée à ne rien lâcher non plus.» Menant 5-0
dans le deuxième set, Irina Buryachok a
lâché deux jeux. Mais là non plus, même
pas peur. «A 5-2, j’ai servi avec des balles
neuves, et le service est un de mes points
forts. J’étais sereine. Et les encouragements
de l’équipe m’ont bien aidée aussi.»
DOUBLE NO 1 Les calculs avaient été
faits pour que Julie Coin et Irina Buryachok évitent le tandem Sadikovic
/Knoll, jugé redoutable. Raté! Les Zurichoises ont également joué tactique et la
confrontation a bien eu lieu. Pour le bonheur du Mail, ce dernier point offrant au
club neuchâtelois le titre de champion de
Suisse. «Je suis contente pour la présidente
Catia Schalch, qui abat un énorme boulot
pour ces interclubs. C’est sympa de se dire
qu’elle va ramener la Coupe à la maison»,
sourit la Française. La balle de match, jugée
«out», fut un soulagement. «J’ai essayé de
la prendre, mais je n’ai pas réussi. Cette
balle-là, je suis super-contente de l’avoir ratée!» LE TITRE
EN IMAGES
Simples. No 1: Mandy Minella (Lux, N1.2 /1) bat Laura Siegemund (All, WTA 258, N1.4 /1) 7-5 63. No 2: Julie Coin (Fr, N1.3) bat Masa Zec-Peskiric (Sln, WTA 213, N1.4 /2) 6-2 6-4. No 3: Conny
Perrin (S, N1.7) bat Chiara Grimm (S, WTA 1081, N2.20) 4-6 6-4 6-2. No 4: Irina Buryachok (UkrS, N1.8 /2) bat Nina Stadler (S, N3.26) 6-0 6-2.
Doubles: pas joués.
Le TC Mail a fêté comme il se doit son deuxième titre de champion, après celui décroché en 1968.
Mandy Minella Une vraie No 1 Joueuse la mieux classée de LNA
Champagne Présidente arrosée Un titre, ça se fête avec des bulles.
cette année, Mandy Minella (ici avec Fabien Zuccarello) s’est parfaitement Et quand on est présidente, il vaut mieux prévoir le coup et s’habiller
intégrée dans l’équipe du Mail, avec un vrai «esprit interclubs».
léger. Les joueuses du Mail n’ont pas «raté» Catia Schalch. Santé!
Julie Coin Toujours gagnante Julie Coin a remporté tous les matches
qu’elle a disputés dans ces interclubs. La Française a été précieuse en
simple comme en double (ici en finale). Un vrai renfort.
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
20 SPORTS
EN VRAC
FOOTBALL
SUPER LEAGUE
Grasshopper - Sion . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Aarau - Young Boys . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-4
St-Gall - Lausanne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Thoune - Lucerne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Bâle - Zurich . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-2
1. Young Boys
5 5 0 0 15-4 15
2. Lucerne
5 3 1 1 9-7 10
3. Grasshopper
5 2 3 0 7-3 9
4. Bâle
5 2 2 1 8-5 8
5. St-Gall
5 2 1 2 6-6 7
6. Zurich
5 2 1 2 8-9 7
7. Thoune
5 1 2 2 10-11 5
8. Aarau
5 1 1 3 9-15 4
9. Sion
5 0 2 3 0-4 2
10. Lausanne
5 0 1 4 1-9 1
Samedi 24 août. 19h45: Lucerne - Bâle.
Lausanne - Aarau. Dimanche25août.13h45:
Young Boys - Grasshopper. Sion - Thoune.
16h00: Zurich - St-Gall.
Classement des buteurs: 1. Oliver Bozanic
(Lucerne) 5. 2. Izet Hajrovic (Grasshopper) et
Josef Martinez (Thoune) 4. 4. Davide Callà
(Aarau), Marco Streller (Bâle), Moreno Costanzo
(Young Boys), Yuya Kubo (Young Boys) et Mario
Gavranovic (Zurich) 3.
AARAU - YOUNG BOYS 0-4 (0-1)
Brügglifeld: 7232 spectateurs.
Arbitre: Pache.
Buts: 16e Zarate 0-1. 54e Costanzo 0-2. 69e
Steffen 0-3. 74e Costanzo 0-4.
Aarau: König; Martignoni, Garat, Nganga,
Jaggy; Burki, Ionita; Staubli, Gonzalez (46e
Marazzi), Callà (78e Foschini); Mouangue (72e
Hallenius).
Young Boys: Wölfli; Zverotic, Vescovac, Von
Bergen, Sutter; Costanzo, Spycher (78e Rochat);
Zarate (58e Steffen), Kubo (69e Afum), Nuzzolo;
Gerndt.
GRASSHOPPER - SION 0-0
Letzigrund: 4200 spectateurs.
Arbitre: Amhof.
Grasshopper: Bürki; Lang, Vilotic, Grichting,
Pavlovic; Abrashi, Salatic; Izet Hajrovic, Caio (64e
Toko), Gashi; Ben Khalifa (68e Ngamukol).
Sion: Vanins; Vanczak, Lacroix, Ferati, Pa
Modou; Kouassi, Bakrac; Christofi (83e Veloso),
Herea, Basha (87e Mveng); Léo (83e Karlen).
Notes: Premier match en Super League pour
Bakrac. 79e, tête de Gashi sur le poteau.
ST-GALL - LAUSANNE 2-0 (1-0)
AFG-Arena: 11 880 spectateurs.
Arbitre: Graf.
Buts: 8e Karanovic 1-0. 83e Besle 2-0.
St-Gall: Lopar; Mutsch, Montandon, Besle,
Lenjani; Nater; Rodriguez (73e Vitkieviez),
Janjatovic, Mathys (65e Wüthrich), Nushi;
Karanovic (60e Keita).
Lausanne: Fickentscher; Avanzini (83e
Bouazzi), Katz, Sonnerat, Meoli; Mevlja, Gabri;
Ekeng (56e Kadosi), Tafer (46e Lavanchy),
Khelifi; Moussilou.
THOUNE - LUCERNE 1-1 (0-0)
Arena-Thoune: 5607 spectateurs.
Arbitre: Bieri.
Buts: 53e Martinez 1-0. 57e Stahel 1-1.
Thoune: Faivre; Lüthi, Siegfried, Sulmoni,
Schirinzi (76e Frey); Hediger, Sanogo; Christian
Schneuwly (65e Wittwer), Zuffi, Martinez;
Marco Schneuwly (72e Sadik).
Lucerne: Zibung; Thiesson, Stahel, Puljic,
Lustenberger (68e
Mikari); Renggli,
Hochstrasser (82e Wiss); Winter, Bozanic;
Lezcano (78e Hyka), Rangelov.
BÂLE - ZURICH 1-2 (1-1)
Parc St-Jacques: 28 668 spectateurs.
Arbitre: Kever.
Buts: 7e Streller 1-0. 24e Rikan 1-1. 58e
Gavranovic 1-2.
Bâle:Sommer; Philipp Degen (61e Voser), Schär,
Ivanov, Safari; Elneny (74e Andrist); Salah, Xhaka
(61e Delgado), Fabian Frei, Diaz; Streller.
Zurich: Da Costa; Philippe Koch, Nef, Djimsiti,
Benito; Kukuruzovic, Chiumiento; Mariani,
Rikan (74e Schönbächler), Pedro Henrique;
Gavranovic (67e Chermiti).
Notes: 72e tir sur le poteau de Chermiti. 73e
Rikan sort sur blessure. 79e but de Chermiti
annulé pour hors-jeu.
CHALLENGE LEAGUE
Bienne - Wohlen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6-2
Locarno - Wil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-3
Vaduz - Winterthour . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-0
Lugano - Chiasso . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Schaffhouse - Servette . . . . . . . . . . . . .ce soir
1. Vaduz
5 3 1 1 10-4 10
2. Wil
4 3 0 1 9-3 9
3. Lugano
5 2 3 0 8-5 9
4. Bienne
5 2 2 1 10-6 8
5. Schaffhouse
4 2 1 1 7-7 7
6. Winterthour
5 2 0 3 6-10 6
7. Servette
4 1 2 1 3-3 5
8. Locarno
5 1 2 2 3-6 5
9. Wohlen
4 0 2 2 4-9 2
10. Chiasso
5 0 1 4 2-9 1
Samedi24août.17h45: Lugano - Winterthour,
Wohlen - Schaffhouse. Dimanche 25 août.
16h00: Servette - Chiasso. Locarno - Vaduz.
Lundi 26 août. 19h45: Wil - Bienne.
Classement des buteurs: 1. Adis Jahovic (Wil)
5 buts. 2. Patrick Rossini (Schaffhouse) 4. 3.
Patrick Bengondo (Winterthour), Nicolas Hasler
(Vaduz), Cristian Miani (Bienne), Joao Paiva
(Wohlen), Kwang Ryong Pak (Vaduz), Rafael
Da Silva (Lugano), Manuel Sutter (Vaduz) et
Steven Ukoh (Bienne) 2.
BIENNE - WOHLEN 6-2 (4-0)
Gurzelen: 1280 spectateurs.
Arbitre: Superczynski.
Buts: 9e Ukoh 1-0. 30e Manière 2-0. 36e
Morello 3-0. 43e Miani 4-0. 56e Siegrist 5-0.
76e Bijelic 5-1. 82e Cappellini 5-2. 93e Ashraf
6-2.
Notes: 21e, Ukoh sort sur blessure au genou.
81e Grasseler (Bienne) retient un penalty de
Kakoko, Cappellini marque sur le rebond.
LOCARNO - WIL 0-3 (0-1)
Lido: 560 spectateurs.
Arbitre: Huwiler.
Buts: 30e Jahovic 0-1. 49e Jahovic 0-2. 77e
Jahovic (penalty) 0-3. Notes: 51e, tir de Hassell
(Locarno) sur le poteau. 88e, tir de Monighetti
(Locarno) sur le poteau.
VADUZ - WINTERTHOUR 4-0 (3-0)
Rheinpark: 1278 spectateurs.
Arbitre: Schärer.
Buts: 22e Tighazoui 1-0. 38e Sutter 2-0. 41e
Pak 3-0. 54e Cecchini 4-0. Notes: 14e tir sur la
transversale de Simijonovic (Winterthour). 87e
tir sur le poteau de Neumayr (Vaduz).
LUGANO - CHIASSO 0-0
Cornaredo: 3117 spectateurs.
Arbitre: Jaccottet.
Notes: 83e tir sur le poteau de Rafael da Silva
(Lugano). Débuts de Zambrotta avec Chiasso.
PREMIÈRE LIGUE PROMOTION
Nyon - Zurich II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-2
Bâle II - Tuggen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-2
Köniz - Kriens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-2
Juventus Zurich - Sion II . . . . . . . . . . . . . . . .3-1
St-Gall II - Breitenrain . . . . . . . . . . . . . . . . .1-4
Brühl - Le Mont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Carouge - Delémont . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7-3
1. Tuggen
2 1 1 0 8-6 4
2. Nyon
2 1 1 0 5-3 4
3. Bâle II
2 1 1 0 5-3 4
4. Juventus Zurich 2 1 1 0 4-2 4
5. Köniz
2 1 1 0 4-2 4
6. Old Boys
1 1 0 0 2-1 3
7. Carouge
2 1 0 1 11-9 3
8. Breitenrain
2 1 0 1 5-3 3
9. Le Mont
2 0 2 0 1-1 2
10. Bellinzone
1 0 1 0 3-3 1
11. Kriens
2 0 1 1 3-5 1
Zurich II
2 0 1 1 3-5 1
13. Brühl
2 0 1 1 1-3 1
Sion II
2 0 1 1 1-3 1
15. St-Gall II
2 0 1 1 2-5 1
16. Delémont
2 0 1 1 6-0 1
PREMIÈRE LIGUE CLASSIC
Black Stars - Concordia . . . . . . . . . . . . . . . .4-2
Sursee - Münsingen . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-0
Granges - Soleure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
NE Xamax - Wangen . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-0
Lucerne II - Grasshoppers II . . . . . . . . . . . .2-0
Thoune II - Baden . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
Zofingue - Schötz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-3
1. NE Xamax
1 1 0 0 3-0 3
2. Black Stars
1 1 0 0 4-2 3
3. Baden
1 1 0 0 2-0 3
4. Granges
1 1 0 0 2-0 3
Lucerne II
1 1 0 0 2-0 3
6. Schötz
1 1 0 0 3-2 3
7. Münsingen
1 0 1 0 0-0 1
Sursee
1 0 1 0 0-0 1
9. Zofingue
1 0 0 1 2-3 0
10. Concordia
1 0 0 1 2-4 0
11. Grasshoppers II 1 0 0 1 0-2 0
Soleure
1 0 0 1 0-2 0
Thoune II
1 0 0 1 0-2 0
14. Wangen
1 0 0 1 0-3 0
Mercredi 21 août. 19h30: Lucerne II - Xamax.
ALLEMAGNE
Munich - Mönchengladbach . . . . . . . . . . .3-1
Augsbourg - Dortmund . . . . . . . . . . . . . . .0-4
Hanovre - Wolfsburg . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Hertha Berlin - Francfort . . . . . . . . . . . . . . .6-1
Hoffenheim - Nuremberg . . . . . . . . . . . . . .2-2
Leverkusen - Fribourg . . . . . . . . . . . . . . . . .3-1
Brunswick - Brême . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-1
Mayence - Stuttgart . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-2
Schalke - Hambourg . . . . . . . . . . . . . . . . . .3-3
1. Hertha Berlin
1 1 0 0 6-1 3
2. Dortmund
1 1 0 0 4-0 3
3. Leverkusen
1 1 0 0 3-1 3
Munich
1 1 0 0 3-1 3
5. Hanovre
1 1 0 0 2-0 3
6. Mayence
1 1 0 0 3-2 3
7. Brême
1 1 0 0 1-0 3
8. Hambourg
1 0 1 0 3-3 1
9. Schalke
1 0 1 0 3-3 1
10. Nuremberg
1 0 1 0 2-2 1
11. Hoffenheim
1 0 1 0 2-2 1
12. Stuttgart
1 0 0 1 2-3 0
13. Braunschweig 1 0 0 1 0-1 0
14. M’gladbach
1 0 0 1 1-3 0
Fribourg
1 0 0 1 1-3 0
16. Wolfsburg
1 0 0 1 0-2 0
17. Augsbourg
1 0 0 1 0-4 0
18. Francfort
1 0 0 1 1-6 0
FRANCE
Montpellier - Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Bordeaux - Monaco . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
Evian - Sochaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-1
Lille - Lorient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-0
Lyon - Nice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4-0
Nantes - Bastia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Rennes - Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
Valenciennes - Toulouse . . . . . . . . . . . . . .3-0
Ajaccio - St-Etienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-1
Guingamp - Marseille . . . . . . . . . . . . . . . . .1-3
1. Lyon
1 1 0 0 4-0 3
2. Valenciennes
1 1 0 0 3-0 3
3 Marseille
1 1 0 0 3-1 3
4. Nantes
1 1 0 0 2-0 3
5. Rennes
1 1 0 0 2-1 3
6. Lille
1 1 0 0 1-0 3
St-Etienne
1 1 0 0 1-0 3
8. Monaco
1 1 0 0 2-0 1
9. Evian
1 0 1 0 1-1 1
Montpellier
1 0 1 0 1-1 1
Paris
1 0 1 0 1-1 1
Sochaux
1 0 1 0 1-1 1
13. Reims
1 0 0 1 1-2 0
14. Ajaccio
1 0 0 1 0-1 0
Lorient
1 0 0 1 0-1 0
16. Guingamp
1 0 0 1 1-3 0
17 Bastia
1 0 0 1 0-2 0
Bordeaux
1 0 0 1 0-2 0
19. Toulouse
1 0 0 1 0-3 0
20. Nice
1 0 0 1 0-4 0
SUPERCOUPE D’ANGLETERRE
Wigan - Manchester United . . . . . . . . . . . .0-2
SWISS FOOTBALL AWARDS
Meilleur joueur de l’année: Diego Benaglio
(Wolfsburg).
Meilleure joueuse: Lara Dickenmann (Lyon).
Meilleur débutant: Fabian Schär (Bâle).
Meilleur entraîneur: Uli Forte (Grasshopper).
Butleplusimportant:Haris Seferovic (1-0 pour
la Suisse contre Chypre le 8 juin à Genève).
Plus beau but: Dario Koller (Brühl).
Fair Play de l’année: FC Lucerne féminin.
Arbitre de l’année: Esther Staubli.
Arrêt de l’année: Diego Benaglio (deux arrêts
le 12 octobre contre la Norvège).
ATHLÉTISME
CHAMPIONNATS DU MONDE
Moscou.Samedi.Finales.Messieurs.10 000
m: 1. Mo Farah (GB) 27’21’’71. 2. Ibrahim Jeilan
(Eth) 27’22’’23. 3. Paul Kipngetich
Tanui (Ken) 27’22’’61. 4. Galen Rupp (EU)
27’24’’39. 5. Abera Kuma (Eth) 27’25’’27. 6. Bedan
Karoki Muchiri (Ken) 27’27’’17. Dames.
Marathon: 1. Edna Ngeringwony Kiplagat
(Ken) 2h25’44’’. 2. Valeria Straneo (It) 2h25’58’’.
3. Kayoko Fukushi (Jap). 2h27’45’’. 4. Ryoko Kizaki
(Jap) 2h31’28’’. 5. Alessandra Aguilar.(Esp)
2h32’38’’. 6. Emma Quaglia (It) 2h34’16’’. Puis:
35. Renate Wyss (S) 2h50’41’’.
Séries. Messieurs. 100 m (les 3 premiers +
les 3 meilleurs temps en demi-finales). 1re
série (- 0,2 m/s): 1. Kemar Bailey-Cole (Jam)
10’’02. 2. Christophe Lemaitre (Fr) 10’’12. 2esérie
(-0,4m/s): 1. Nesta Carter (Jam) 10’’11. 3esérie
(- 0,3 m/s): 1. Justin Gatlin (EU) 9’’99. 4e série
(- 0,2 m/2): 1. Peimeng Zheng (Chine) 10’’04.
5e série (- 0,1 m/1): 1. Jimmy Vicaut (Fr)
10’’06. 6e série (- 0,1 m/s): 1. Mike Rodgers
(EU) 9’’98. 7e série (- 0,4 m/s): 1. Usain Bolt
(Jam) 10’’07. 800 m (les 3 premiers + les 6
meilleurs temps en demi-finales). 5e série:
1. Mohammed Aman (Eth) 1’44’’93. Dames.
400 m (les 4 premières + les 4 meilleurs
temps en demi-finales). 2e série: 1. Christine
Ohuruogu (GB) 50’’20. 3000 m steeple (les 5
premières+les5meilleurstempsenfinale).
2e série: 1. Etenesh Diro (Eth) 9’24’’02.
Disqualifiée: Fabienne Schlumpf (S).
Qualifications. Messieurs. Perche (limite
qualificative 5m70, ou 12 finalistes): 1. Jan
Kudlicka (Tch) et Renaud Lavillenie (Fr) 5m65.
3. Brad Walker (EU) 5m55. Puis: 7. Björn Otto (All)
5m55. 11. Valentin Lavillenie (Fr) 5m55. Dames.
Longueur (6m75): 1. Shara Proctor (GB) 6m85.
Disque (63m00): 1. Zinaida Sendriute (Lit)
64m16.
Dimanche. Finales. Messieurs. 100 m (0,3m/s):1. Usain Bolt (Jam) 9’’77. 2. Justin Gatlin
(EU) 9’’85. 3. Nesta Carter (Jam) 9’’95. 4. Kemar
Bailey-Cole (Jam) 9’’98. 5. Nickel Ashmeade
(Jam) 9’’98. 6. Michael Rodgers (EU) 10’’04. 7.
Christophe Lemaitre (Fr) 10’’07. 8. James Dasuolu
(GB) 10’’21. Décathlon: 1. Ashton Eaton (EU)
8809 points (100 m 10’’35/longueur 7m73/poids
14m39/hauteur 1m93/400 m 46’’02/110 m
haies
13’’72/disque
45m00/perche
5m20/javelot 64m83/1500 m 4’29’’80). 2.
Michael Schrader (All) 8670 (10’’73/7m85/
14m56/1m99/47’’66/14’’29/46m44/5m00/65
m67/4’25’’38). 3. Damian Warner (Can) 8512
( 10 ’ ’ 4 3/ 7 m 3 9/ 14 m 2 3/ 2 m 0 5/
48’’41/13’’96/44m13/4m80/64m67/4’29’’97). 4.
Kevin Mayer (Fr) 8446. 5. Eelco Sintnicolaas (PB)
8391. 6. Carlos Chinin (Bré) 8388. 20 km
marche: 1. Aleksandr Ivanov (Rus) 1h20’58’’.
2. Chen Ding (Chine) 1h21’09’’. 3. Miguel Angel
Lopez (Esp) 1h21’21’’. 4. Joao Vieira (Por) 1h22’05’’.
5. Denis Strelkov (Rus) 1h22’06’’. 6. Takumi Saito
(Jap) 1h22’09’’. Puis. 49. Alex Florez (S) 1h35’01’’.
51 classés. Dames. 10’000 m: 1. Tirunesh
Dibaba (Eth) 30’43’’35. 2. Gladys Cherono (Ken)
30’45’’17. 3. Belaynesh Oljira (Eth) 30’46’’98. 4.
Emily Chebet (Ken) 30’47’’02. 5. Hitomi Niiya
(Jap) 30’56’’70. 6. Shitaye Eshete (Bah) 31’13’’79.
Longueur: 1. Brittney Reese (EU) 7m01. 2.
Blessing Okagbare (Nig) 6m99. 3. Ivana Spanovic
(Ser) 6m82. 4. Volha Sudarava (Bié) 6m82. 5.
Olga Kucherenko (Rus) 6m81. 6. Shara Proctor
(GB) 6m79. Disque: 1. Sandra Perkovic (Cro)
67m99. 2. Mélina Robert-Michon (Fr) 66m28.
3. Yarelys Barrios (Cuba) 64m96. 4. Nadine
Müller (All) 64m47. 5. Gia Lewis-Smallwood (EU)
64m23. 6. Tan Jian (Chine) 63m34.
Séries. Messieurs. 400 m (les 4 premiers +
les 4 meilleurs temps en demi-finales). 1re
série: 1. Tony McQuay (EU) 45’’06. 2. Jonathan
Borlée (Be) 45’’24. 2e série: 1. Anderson
Henriques (Bré) 45’’13. 3e série: 1. LaShawn
Merritt (EU) 44’’92. 5e série: 1. Kirani James
(Grenade) 45’’00. 110mhaies(les4premiers
+les4meilleurstempsendemi-finales).1re
série(+0,5m/s): 1. Jason Richardson (EU) 13’’33.
3e série (+ 0,5 m/s):1. Aries Merritt (EU) 13’’32.
2. Thomas Martinot-Lagarde (Fr) 13’’33. 4e
série (- 0,6 m/s): 1. David Oliver (EU) 13’’05. 2.
Sergey Shubenkov (Rus) 13’’16. Dames. 100
m (les 3 premières + les 6 meilleurs temps
endemi-finales).2esérie(-0,6m/s): 1. Kerron
Stewart (Jam) 11’’02. 2. Alexandria Anderson
(EU) 11’’13. 3e série (- 0,5 m/s): 1. English
Gardner (EU) 10’’94. 4e série (- 0,3 m/s): 1.
Shelly-Ann Fraser-Pryce (Jam) 11’’15. 6e série
(- 0,6 m/s): 1. Murielle Ahoure (CdI) 11’’22. 2.
Carmelita Jeter (EU) 11’’24. 1500 m (les 6
premières + les 6 meilleurs temps en demifinales). 2e série: 1. Zoe Buckman (Aus)
4’06’’99. 2. Jennifer Simpson (EU) 4’07’’16. 3e
série: 1. Genzebe Dibaba (Eth) 4’06’’78. 2.
Hellen Onsando Obiri (Ken) 4’06’’98.
Demi-finales. Messieurs. 100 m (les 2
premiers + les 2 meilleurs temps en finale).
1re série (- 0,2 m/s): 1. Gatlin 9’’94. 2. Carter
9’’97. 2e série (+ 0,4 m/s): 1. Ashmeade 9’’90.
2. Bailey-Cole 9’’93. 3. Dasaolu 9’’97. 4. Lemaitre
10’’00. 3e série (+ 0,1 m/s): 1. Bolt (9’’92. 2.
Rodgers 9’’93. 800 m (les 2 premiers + les 2
meilleurs temps en finale). 1re série: 1.
Duane Solomon (EU) 1’43’’87. 2e série: 1.
Mohammed Aman (Eth) 1’44’’71. 2. PierreAmbroise Bosse (Fr) 1’44’’75. 3e série: 1.
Ayanleh Souleiman (Dji) 1’44’’99. 2. Nick
Symmonds (EU) 1’45’’00. Dames. 400 m (les
2 premières + les 2 meilleurs temps en
finale). 1re série: 1. Amantle Montsho (Bot)
49’’56. 2e série: 1. Christine Ohuruogu (GB)
49’’76. 3e série: 1. Francena McCorory (EU)
49’’86.
Qualifications. Dames. Perche (4m60): 1.
Yelena Isinbayeva (Rus) et Silke Spiegelburg
(All) 4m55. Notamment éliminée: 15. Nicole
Büchler (S) 4m45. Poids (18m70): 1. Valerie
Adams (NZ) 19m89. 2. Michelle Carter (EU)
19m76.
Mixte. Finale:Tontowi Ahmad/Liliyana Natsir
(Indo/3) battent Xu Chen/Ma Jin (Chine/1) 2113 16-21 22-20.
BASKETBALL
EUROBASKET 2015
1e tour qualificatif. Groupe C. 4e journée:
Danemark - Suisse 65-66 (36-35). Luxembourg
- Autriche 65-98 (37-44). Classement: 1.
Suisse 8. 2. Autriche 7. 3. Danemark 5. 4.
Luxembourg 4.
BEACHVOLLEY
WORLD TOUR
Berlin. Messieurs. Demi-finales: Konstantin
Semenov/Vyatcheslav Krassilnikov (Rus/25)
battent Pablo Herrera/Adrian Gavira (Esp/12)
21-19 21-17. Vitor Felipe/Evandro (Bré/13)
battent Andrea Tomatis/Alex Ranghieri (It/31)
21-15 21-18. Finale: Vitor Felipe/Evandro
battent Semenov/Krassilnikov 21-23 21-13 1510. Finale pour la 3e place: Herrera/Gavira
battent Tomatis/Ranghieri 21-19 21-16.
Dames. Demi-finales: Katrin Holtwick/Ilka
Semmler (All/1) battent Jennifer Fopma/Brooke
Sweat (EU/16) 21-17 16-21 15-10. Lima/Talita
(Br/2) battent Kristyna Kolocova/Marketa
Slukova (Tch/17) 20-22 21-15 15-8. Finale:
Lima/Talita battent Holtwick/Semmler 16-21
23-21 15-12. Finale pour la 3e place:
Fopma/Sweat battent Kolocova/Slukova 2118 17-21 15-12.
CSIO DUBLIN
3e étape, Trofa - Fafe (165,8 km): 1. Delio
Fernandez (Esp/OFM-Quinta da lixa) 4h25’44’’.
2. Alejandro Marque (Esp). 3. Fabien Schmidt
(Fr). 4e étape, Arouca et Alto da Senhora da
Graça(181,4km): 1. Sergio Pardilla (Esp/MTNQhubera) 5h13’31’’. 2. Edgar Pinto (Por) à 7’’. 3.
Rui Sousa (Por) m.t. Classement général: 1.
Pardilla 20h25’53’’. 2. Sousa m.t. 3. Gustavo
Veloso (Esp) à 7’’. Puis: 11. Marcel Wyss (S).
Grand Prix. S/A: 1. Cian O’Connor (Irl), Blue
Loyd, 0/56’’50. 2. Ulrich Kirchhoff (Ukr), Carlina,
0/60’’59. 3. Ben Maher (GB), Cella, 4/55’’61. 4.
Beezie Madden (EU), Cortes «C», 4/56’’07. 5.
Cassio Rivetti (Ukr), Vivant, 4/59’’06. 6. Mark
McAuley (Irl), Par Trois, 4/62’’84.
1reétape.Lagnieu-Bourg-en-Bresse(156,2
km): 1. Leonardo Duque (Col/Colombia)
3h45’23’’. 2. Yannick Martinez (Fr). 3. Romain
Feillu (Fr). Puis: 84. Sébastien Reichenbach (S).
88. Johann Tschopp (S), tous m.t. 2e étape,
Saint-Trivier-de-Courtes - Oyonnax (147,6
km): 1. Grega Bole (Sln/Vacansoleil) 3h35’04’’.
2. Fabio Felline (It). 3. Fabian Wegmann (All).
Puis: 32. Sébastien Reichenbach (S). 45. Johann
Tschopp (S), tous m.t. Classement général: 1.
Felline (Androni) 7h25’54’’. 2. Bries Devenyns
(Be) à 4’’. 3. Arnaud Girard (Fr) à 5’’. Puis: 31.
Tschopp à 25’’. 36. Reichenbach à 28’’.
CHAMPIONNATS DU MONDE
Guangzhou (Chine). Simple. Demi-finales.
Messieurs: Lin Dan (Chine) bat Tien Minh
Nguyen (Vietnam/7) 21-17 21-15. Lee ChongWei (Malaisie) bat Du Pengyu (Chine/3) 2022 21-12 21-15.
Dames: Li Xuerui (Chine/1) bat Bae Yeon-Ju
(CdS/13) 21-5 21-11. Ratchanok Intanon (Thaï/4)
bat Pusarla Venkata Sindhu (Ind/10) 21-10 2113.
Canton. Messieurs. Simple. Finale: Lin Dan
(Chine) bat Lee Chong-Wei (Malaisie) 16-21 2113 20-17 abandon. Double. Finale:
Mohammad Ahsan/Hendra Setiawan (Indo/6)
battent Mathias Boe/Carsten Mogensen
(Dan/3) 21-13 23-21.
Dames. Simple. Finale: Ratchanok Intanon
(Thaï) bat Li Xuerui (Chine/1) 22-20 18-21 2114. Double. Finale: Wang Xiaoli/Yu Yang
(Chine/1) battent Eom Hye-Won/Jang Ye-Na
(CdS/8) 21-14 18-21 21-8.
Grand Chelem, Rochester, New York. (8
millions de dollars/Par 70). Classement
après3tours: 1. Jim Furyk (EU) 201 (65/68/68).
2. Jason Dufner (EU) 202 (68/63/71). 3. Henrik
Stenson (Su) 203 (68/66/69). 4. Jonas Blixt (Su)
204 (68/70/66). 5. Adam Scott (Aus), 65/68/72)
et Steve Stricker (EU, 68/67/70) 205. 7. Rory
McIlroy (IrldN, 69/71/67) et Lee Westwood
(GB, 66/73/68) 207. Puis: 34. Sergio Garcia (Esp)
212 (69/68/75). 48. Tiger Woods (EU) 214
(71/70/73). 96. Ernie Els (AfS, 74/72) 146. -156
participants.
HIPPISME
TOUR DE L’AIN
BADMINTON
CHAMPIONNAT PGA
TOUR DU PORTUGAL
Finales:
17h00
Perche, messieurs
18h25
Poids, dames
18h30
Marteau, messieurs
19h15
400 m, dames
19h30
110 m haies, messieurs
19h50
100 m, dames
Séries/qualifications:
7h30
Heptathlon, dames, 100 m,
avec Ellen Sprunger et haies
Linda Züblin
7h40
Disque, messieurs, groupe A
8h10
3000 m steeple, messieurs
8h35
Heptathlon, dames, hauteur avec
Ellen Sprunger et Linda Züblin
9h05
Disque, messieurs, groupe B
9h05
400m haies, messieurs, séries
9h50
400m haies, dames, séries
16h45
Heptathlon dames, poids avec
Ellen Sprunger et Linda Züblin
18h35
Heptathlon, dames, 200 m avec
Ellen Sprunger et Linda Züblin
Demi-finales
10h05
110m haies, messieurs
17h35
100 m, dames
18h05
400m haies, messieurs
(31 km, dénivellation + 2000 m / -1000 m).
Messieurs: 1. Marc Lauenstein (Peseux)
2h32’14’’. 2. Juan Carlos Cardona (Col) à 16’’. 3.
Jonathan Wyatt (N-Z) à 1’30’’. 4. Kilian Burgada
Jornet (Esp) à 1’45’’. 5. Rob. Simpson (GB) à 3’18’’.
6. Gabriele Abate (It) à 5’54’’. 7. Cristofol Castanyer
(Esp) à 7’36’’. 8. William Rodriguez (Col) à
8’28’’. 9. Rickey Gates (EU) à 8’33’’. 10. Pablo Juan
Rangel (Col) à 9’02’’. 11. Davis Schneider (Wil)
à 9’27’’.
Dames: 1. Elisa Desco (It) 2h58’33’’. 2. Stevie
Kremer (EU) à 4’38’’. 3. Maude Mathys (Ollon)
à 5’40’’. 4. Hellen Musyoka (Ken) à 6’14’’. 5.
Angela Mudge (GB) à 8’48’’. 6. Victoria Wilkinson
(GB) à 13’41’’. 7. Angéline Joly-Flückiger (Travers)
à 14’23’’. 8. Laurence Yerly-Cattin (Cernier) à
15’34’’. 9. Milka Mihaylova (Bul) à 17’20’’.
GOLF
CYCLISME
Aujourd’hui
SIERRE - ZINAL
16:Suisse - Russie 42-41 après prolongations.
Suisse - Roumanie 24-12. Pour la place 9:
Suisse - Etats-Unis 45-35.
Dames. Classement final: 1. Russie. 2. Chine.
3. Roumanie. 4. France. 5. Italie. 6. Ukraine. Puis:
13. Suisse (Tiffany Géroudet, Laura Stähli,
Pauline Brunner, Angela Krieger). 31 équipes.
Finale: Russie - Chine 34-28. Finale pour la
3e place: Roumanie - France 33-28. Demifinales: Chine - France 45-37. Russie Roumanie 44-33.
Résultats des Suissesses. 16es de finale:
Suisse - Kazakhstan 45-42. Huitièmes de
finale: Suisse - Chine 20-31.
Matches de classement pour les places 9 à
16: Suisse - Hongrie 32-43. Suisse - Pologne
45-41. Pour la place 13: Suisse - Venezuela
45-41.
TOUR DE BURGOS
Espagne. 4e étape. Dona Santos Burpellet
- Santo Domingo de Silos (162 km): 1.
Anthony Roux (Fr/FDJ) 3h54’59’’. 2. Simone
Ponzi (It). 3. Francesco Lasca (It), tous m.t. 5e
étape, Comunero de Revenga - Lagunas de
Neila (170 km): 1. Nairo Quintana
(Col/Movistar) 4h26’57’’. 2. David Arroyo (Esp)
à 23’’. 3. Ivan Basso (It) à 25’’. Classement
généralfinal: 1. Quintana 19h29’22’’. 2. Arroyo
à 23’’. 3. Vincenzo Nibali (It) à 55’’.
TOUR DE L’UTAH
Etats-Unis.5eétape,Snowbasin-Snowbird
(182 km): 1. Chris Horner (EU/RadioShack)
4h52’45’’. 2. Tom Danielson (EU) m.t. 3. Yannick
Eijssen (Be) à 31’’. Puis: 10. Michael Schär (S)
à 1’31’’. 81. Julien Taramarcaz (S) à 23’51’’.
Classement général: 1. Horner 19h52’53’’. 2.
Danielson m.t. 3. Lucas Euser (EU) à 33’’. Puis:
8. Schär à 1’42’’. 77. Taramarcaz à 41’10’’.
ESCRIME
CHAMPIONNATS DU MONDE
Budapest. Messieurs. Fleuret. Finale: Miles
Chamley-Watson (EU) bat Artur Akhmatkhuzin
(Rus) 15-6. Chamley-Watson bat Valerio
Aspromonte (It) 15-9. Akhmatkhuzin bat
Rostyslav Hetsyk (Ukr) 15-10.
Sabre paréquipes.Demi-finales:Roumanie
bat Biélorussie 45-44. Russie bat Corée du Sud
45-39. Match pour la 3e place: Corée du Sud
bat Biélorussie 45-31. Finale: Russie bat
Roumanie 45-38.
Dames. Sabre: Finale: Olga Kharlan (Ukr) bat
Ekaterina Dyachenko (Rus) 15-12.
Demi-finales: Kharlan bat Kim Ji Yeon (CdS)
15-14. Dyachenko bat Irene Vecchi (It) 15-12.
Fleuretparéquipes.Demi-finales: France bat
Russie 45-43. Italie bat Corée du Sud 45-19.
Match pour la 3e place: Russie bat Corée du
Sud 45-38.
Finale: Italie bat France 45-18
Epée par équipe. Messieurs: 1. Hongrie. 2.
Ukraine. 3. France. 4. Pologne. 5. Venezuela. 6.
République tchèque. Puis: 9. Suisse (Max
Heinzer, Fabian Kauter, Benjamin Steffen,
Florian Staub). 41 équipes.
Finale: Hongrie - Ukraine 42-38. Finale pour
la 3e place: France - Pologne 45-35. Demifinales: Ukraine - France 17-15. Hongrie Pologne 45-41.
RésultatsdesSuisses.16esdefinale:Suisse
- Colombie 45-21. Huitièmesdefinale:Suisse
- République tchèque (Jiri Beran, Martin
Capek, Richard Pokorny) 31-45.
Matches de classement pour les places 9 à
TENNIS
ATP
Montréal (3,496 millions de dollars/dur).
Quarts de finale: Novak Djokovic (Ser/1) bat
Richard Gasquet (Fr/7) 6-1 6-2. Rafael Nadal
(Esp/4) bat Marinko Matosevic (Aus) 6-2 6-4.
Demi-finales: Nadal bat Djokovic 6-4 3-6 76 (7/2). Milos Raonic (Can/11) bat Vasek
Pospisil (Can) 6-4 1-6 7-6 (7/4). Finale: Nadal
bat Raonic 6-2 6-2.
WTA
Toronto. (2,369 millions de dollars/dur).
Quarts de finale: Serena Williams (EU/1) bat
Magdalena Rybarikova (Slq) 6-1 6-1. Sorana
Cirstea (Rou) bat Petra Kvitova (Tch/6) 4-6 7-5
6-2. Demi-finale: Serena Williams bat
Agnieszka Radwanska (Pol/3) 7-6 (7/3) 6-4.
Cirstea bat Na Li (Chine/4) 6-1 7-6 (7/5).
Suzhou. (125’000 dollars/dur). Finale:
Shahar Peer (Isr/3) bat Zheng Saisai (Chine) 62 2-6 6-3.
Cincinnati .(2,369 mio dollars/dur).
Qualifications. 1er tour: Sofia Arvidsson (Su)
bat Stefanie Vögele (S/5) 4-6 6-3 6-2.
TRIATHLON
COUPE DU MONDE SPRINT
Tiszaujvaros (Hon). (750 m de natation/20
km de vélo/5 km de course à pied).
Messieurs: 1. Florin Salvisberg (S) 53’46. 2.
Francesc Godoy (Esp) 53’54. 3. Frédéric Belaubre
(Fr) 53’58. Puis: 7. Andrea Salvisberg (S) 54’08.
24. Patrick Rhyner (S) 55’26.
Dames:1. Katie Hursey (EU) 1h00’25. 2. Aileen
Reid (Irl) 1h00’52. 3. Sara Vilic (Aut) 1h00’58. Puis:
14. Celine Schärer (S) 1h02’04. 27. Jolanda
Annen (S) 1h03’19.
VTT
COUPE DU MONDE
Mont-Saint-Anne(Can).Cross Country.Elite.
Messieurs (28,2 km): 1. Julien Absalon (Fr)
1h28’17. 2. José Antonio Hermida (Esp) à 1’04.
3. Nino Schurter (S) à 1’40. 4. Ralph Näf (S) à
1’49. 5. Daniel McConnell (Aus) à 1’59. 6. Fabian
Giger (S) à 2’13. Puis: 11. Mathias Flückiger (S)
à 2’58. 14. Martin Gujan (S) à 3’42. 17. Florian
Vogel (S) à 4’20. 23. Nicola Rohrbach (S) à 5’58.
26. Martin Fanger (S) à 6’19. 27. Marcel Wildhaber
(S) à 6’45. Abandon: Thomas Litscher (S).
Coupedumonde(5/6): 1. Schurter 980 points.
2. Absalon 760. 3. McConnell 680. Puis: 5. Lukas
Flückiger (S) 502. 6. Mathias Flückiger 493. 11.
Giger 460. 14. Litscher 374. 16. Vogel 320. 18.
Fanger 305. 24. Gujan 271. 25. Näf 266. 29.
Rohrbach 226. 30. Wildhaber 225.
Dames (24,2 km): 1. Katerina Nash (Tch)
1h30’27. 2. Maja Wloszczowska (Pol) à 0’17. 3.
Tanja Zakelj (Sln) à 0’24. 4. Julie Bresset (Fr) à
0’48. 5. Lea Davison (EU) à 1’21. 6. Eva Lechner
(It) à 1’54. 7. Jolanda Neff (S) à 2’06. Puis: 17. Katrin
Leumann (S) à 7’48.
Coupe du monde (5/6): 1. Zakelj 950. 2. Nash
865. 3. Wloszczowska 780. Puis: 6. Leumann
528. 7. Neff 506. 13. Esther Süss (S) 365. 20.
Kathrin Stirnemann (S) 267. 25. Nathalie
Schneitter (S) 242. 26. Corina Gantenbein (S)
242.
M23 (24,2 km): 1. Anton Cooper (N-Z). 2.
Julian Schelb (All) à 1’07’’. 3. Reto Indergand
(S) à 1’41’’. Puis: 13. Emilien Barben (Chez-leBart) à 3’58’’
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
SPORTS 21
COURSE À PIED Formidable exploit du Neuchâtelois lors de la 40e édition de la mythique épreuve valaisanne.
Marc Lauenstein remporte Sierre-Zinal
JÉRÉMIE MAYORAZ
On savait les favoris nombreux. Une dizaine de coureurs
capables d’inscrire leur nom au
sommet de la quarantième édition de Sierre-Zinal. Des «pointures» venues des quatre coins
de la planète. On avait oublié un
homme, un spécialiste de
course d’orientation, plutôt habitué à manier boussole et cartes.
Contre toute attente, Marc
Lauenstein a surgi de nulle part,
surprenant les ténors les uns
après les autres. Dans un ultime
rush, le Neuchâtelois de 32 ans a
coiffé le Colombien Juan Carlos
Cardona dans la dernière descente. Son chrono: 2 h 32’14,
soit le septième temps absolu.
Fou! «J’ai de la peine à y croire. Finir devant des Wyatt, des Jornet,
c’est comme un rêve de gosse qui se
réalise. Pour moi, Sierre-Zinal c’est
un mythe. Je n’aurai jamais pensé
m’imposer un jour ici», savourait
le dentiste de Peseux, médaillé
d’argent aux championnats du
monde d’orientation 2005 et
2006.
Septième en 2008, Marc
Lauenstein a donc frappé un
grand coup, lui le héros surprise
de cette édition anniversaire
magique, avec 3650 coureurs au
départ et une météo idéale. Une
performance d’autant plus remarquable que le Subiéreux
s’exprime rarement sur des tracés comportant autant de dénivellation.
Longs ravitaillements
«Je ne suis pas un habitué des
parcours de montagne (réd: il a
tout de même remporté le championnat du monde de course en
montagne de longue distance en
2009 en Autriche et pris la
deuxième place l’année suivante
aux Etats-Unis!), même si je cours
régulièrement sur des terrains difficiles. Tout au long de l’épreuve, ma
famille me tenait au courant des
temps de passage et quand j’ai vu
que l’avance des premiers fondait,
je me suis mis à y croire. Mon frère
m’a dit: ‘’Wyatt est juste devant,
vas-y tu es plus rapide que lui en
descente’’, alors j’ai attaqué. Et ensuite, je suis même revenu sur Cardona. J’avais les larmes aux yeux en
franchissant la ligne d’arrivée.»
ESCRIME
Les équipes de Suisse
déçoivent à l’épée
Les sélections suisses messieurs
et dames à l’épée ont connu une
élimination précoce dans le
concours par équipes des
championnats du monde à
Budapest. Fabian Kauter, Max
Heinzer et Benjamin Steffen ont
subi la loi des Tchèques en
huitièmes de finale 45-31 pour
échouer à la neuvième place,
alors que les dames – avec la
Chaux-de-Fonnière Pauline
Brunner – ont trébuché au
même stade face aux Chinoises
31-20 et ont fini au treizième
rang. SI
TRIATHLON
Daniela Ryf titrée
Daniela Ryf a remporté la course
mi-distance des championnats
d’Europe d’Ironman à Wiesbaden
(All). La Soleuroise de 26 ans a
devancé de plus d’une minute
l’Australienne Annabel Luxford au
prix d’un violent effort final qui lui
a permis de dépasser à 4 km du
but celle qui menait depuis le
parcours en vélo. Ryf marche
ainsi dans les traces de Karin
Thürig, sacrée dans l’épreuve il y
a deux ans. SI
Marc Lauenstein, heureux et presque incrédule, à l’arrivée de Sierre-Zinal. KEYSTONE
Marc Lauenstein est parvenu
à triompher même s’il a pris
plus de temps que ses concurrents directs lors des ravitaillements. A deux doigts de la
crampe à Barneusa, le Neuchâtelois a préféré assurer ses arrières, histoire de pouvoir aller jusqu’au bout. «J’ai eu des débuts de
crampe au mollet. Le fait d’investir
quelques secondes à chaque point
de ravitaillement m’a permis de
tenir.» Payant. Sur le parcours, il
a même pris le temps de faire un
bec à son fils de 4 mois. Une motivation supplémentaire.
Sa joie contrastait avec la déception de Juan Carlos Cardona,
en tête depuis le départ et battu
dans les derniers hectomètres
alors qu’il pensait tenir le bon
bout. Le Colombien, vainqueur
la semaine dernière à ThyonDixence, avait encore 1’50
d’avance sur Lauenstein au dernier ravitaillement. Au final, il
doit s’avouer vaincu pour seize
petites secondes. Dur. Surtout
cette dernière descente fatidique. «C’était ma première grosse
course de montagne, et je n’ai vrai-
ment pas l’habitude de ce genre de
descente très raide. Je suis tombé
trois fois, ça se paie très cher au final. La déception est bien présente, j’étais venu pour gagner.»
Le Sud-Américain de 39 ans,
trois marathons olympiques à
son actif, a promis de s’entraîner
davantage dans les portions à
fort dénivelé négatif. Objectif
avoué, revenir plus fort dès l’an
prochain.
(rires). Non, vraiment tout s’est
très bien passé pour moi. Sierre-Zinal est une course qui me convient
et que j’apprécie par-dessus tout.
Je reviendrai, c’est sûr, même
quand je serai trop vieux pour inquiéter les meilleurs.»
Chez les dames, l’Italienne Elisa Desco s’est imposée en
2h58’33’’, devant l’Américaine
Stevie Kremer (EU) à 4’38’’ et la
VOILE
Vaudoise Maude Mathys à
5’40’’. Les deuxième et troisième Suissesses de la course
sont en fait des Neuchâteloises.
En prenant le septième rang à
14’23’’ de Desco, Angéline JolyFlückiger (Travers) a précédé
d’une place Laurence Yerly-Cattin (Cernier) qui a terminé à
15’34’’ de la première place. JMA-RÉD
SIERRE-ZINAL EN CHIFFRES
Le défi italien Luna Rossa s’est
qualifié pour la finale de la Coupe
Louis-Vuitton, dont le vainqueur
disputera la Coupe de l’America,
après sa victoire face au défi
suédois Artemis lors de la
quatrième régate de la demi-finale,
samedi à San Francisco. SI
NATATION
Records en série
Neuchâteloises brillantes
S’il y en a bien un qui est revenu très fort hier, c’est Jonathan
Wyatt. Dix ans après son record
(2 h 29’12), le Néo-Zélandais a
prouvé qu’il n’avait rien perdu de
son talent de grimpeur. Malgré
ses quarante ans. Impérial en
montée, le sextuple champion
du monde a lui aussi cédé du terrain en descente. «Je ne m’attendais pas du tout au podium», lâchait-il tout sourire dans une
aire d’arrivée bondée et baignée
par le soleil. «Les organisateurs
m’ont donné le dossard numéro
un, à la fois un honneur, mais aussi de la pression supplémentaire
Luna Rossa en finale
2006 La date de la dernière victoire helvétique à Sierre-Zinal. Cette
année-là, le régional Tarcis Ançay s’imposait en 2 h 36’09. Depuis, le
Français Dupont, l’Italien De Gasperi (3x) et l’Espagnol Jornet Burgada
(2x) avaient fait main basse sur l’épreuve.
3650 Le nombre de concurrents au départ, nouveau record de
participation à la clé.
8 Ils sont huit à avoir participé aux quarante éditions. Parmi eux, le
Genevois Emmanuel Perriard, 64 ans. Impressions à chaud. «J’ai un
peu souffert. J’ai mal au genou, mais pas question de faire l’impasse
sur cette course qui me plaît tant. Sierre-Zinal, c’est une ambiance
unique, un panorama unique. J’ai encore pu en profiter cette année.»
2 Le nombre de Suisses qui ont terminé dans les trente premiers. Hier,
le vainqueur Marc Lauenstein et le Valaisan Cesar Costa (13e) avaient
face à eux une sacrée concurrence. JMA
Mireia Belmonte et Katinka
Hosszu enchaînent les records du
monde. L’Espagnole a amélioré
hier celui du 400 m libre lors de
la manche de Coupe du monde
en petit bassin de Berlin,
24 heures après avoir battu celui
du 800 m. La Hongroise a quant
à elle établi ses cinquième et
sixième records en cinq jours, sur
100 et 400 m quatre nages.
Toujours à Berlin, Lukas Räuftlin a
amélioré son propre record de
Suisse du 200 m dos. Cinquième
de la finale, le Lucernois a
abaissé de 0’’45 la marque
établie en novembre dernier pour
la porter à 1’52’’88. SI
SKI ALPIN
BASKETBALL Quatrième succès en autant de rencontres pour les hommes de Petar Aleksic en qualifications pour l’Euro. Martin Rufener de
retour sur les pistes
La Suisse s’impose de justesse au Danemark
La Suisse s’est fait très peur au
Danemark lors de la quatrième
journée des qualifications à
l’Euro 2015 de basketball. Contre une équipe qu’elle avait écrasée au match aller (78-37), la
formation entraînée par Petar
Aleksic s’est imposée de justesse
66-65 (35-36) à Horsens.
Le succès helvétique porte la
patte de Dusan Mladjan, qui a
accumulé 26 points et 9 rebonds avec également un 6/9 à
trois points. En bon leader, l’ancien arrière de Lugano a fait
tourner la rencontre dans le
«money time». Alors que la
Suisse était menée 59-56 et
qu’Aleksic venait de prendre un
temps-mort, Mladjan alignait
Petar Aleksic a eu chaud
à Horsens. KEYSTONE
en moins d’une minute un tir à
trois points, un rebond défensif
et un nouveau tir primé.
Cette séquence permettait aux
Suisses de passer devant au
score et de tenir jusqu’au bout,
malgré quelques sueurs froides
au cours des vingt dernières secondes de la partie, lorsque les
Danois sont revenus de 61-66 à
65-66.
«Nous nous attentions à ne pas
vivre un match aussi facile qu’à
Fribourg et nous avons été servis!», a commenté Mladjan.
«Mais nous avions bien préparé ce
match et nous n’avons jamais baissé les bras. Il fallait gagner, et c’est
chose faite», a-t-il continué.
Outre le natif de Belgrade, Oli-
ver Vogt (13 pts) et Jonathan Kazadi (12 pts) ont passé la barre
des dix unités. Quant à Clint Capela, il s’est une nouvelle fois
montré précieux au rebond (11).
En s’imposant in extremis, la
Suisse a sauvé l’essentiel. Elle
compte désormais quatre victoires en autant de matches dans
ces qualifications, et domine
toujours son groupe C avec un
point d’avance sur les Autrichiens. Ces derniers ont connu
une soirée beaucoup plus tranquille samedi, en allant gagner
98-65 au Luxembourg.
Mardi à Genève, la sélection
helvétique affrontera le Luxembourg. Elle clôturera sa campagne vendredi en Autriche.
«Je suis fier de mon équipe qui,
malgré sa jeunesse n’a pas craqué
dans cette partie face aux Danois», a relevé Aleksic. «La victoire nous permet de toujours
croire en un match décisif vendredi prochain en Autriche», a conclu le coach national. SI
DANEMARK - SUISSE 65-66
(23-18 13-17 11-13 18-18)
Danemark: Darbo (11 points), Nielsen (0),
Plannthin (13), Reinholt (16), Harder (0), Jensen
(2), Seilund (3), Bak (2), Iversen (11), Bergstedt
(7).
Suisse: Kazadi (12), D. Mladjan (26), Petkovic
(0), Mafuta (0), Jaunin (0), Kovac (0), Dubas (7),
Capela (6), Vogt (13), M. Mladjan (2).
Notes: la Suisse sans S. Louissaint, Stockalper, Steinmann (tous blessés). Atcho n’est
pas entré en jeu.
Martin Rufener retourne au front.
L’ancien coach à succès de
l’équipe de Suisse masculine
s’occupera des Canadiens la
saison prochaine. Depuis mars
dernier, le Bernois de 54 ans
travaillait comme directeur alpin à
la Fédération canadienne. Mais à
la suite du départ de Peter
Bosinger, il a accepté d’entraîner
de manière intérimaire l’équipe
masculine. SI
CYCLISME
Velits chez BMC
Peter Velits portera le maillot de
la formation américano-suisse
BMC dès la saison prochaine. Le
Slovaque de 28 ans a terminé au
troisième rang du Tour d’Espagne
2010. SI
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
22 SPORTS
FOOTBALL Deux expulsés et un blessé pour prendre la mesure de Lerchenfeld (1-0).
Victoire à la Pyrrhus pour le FCC
EMILE PERRIN
On joue depuis 99 minutes et
une poignée de secondes quand
l’arbitre se décide enfin à mettre
un terme à la première rencontre
de la saison du FCC. La frayeur
née de la montée du portier
Enggist sera la dernière. Sur leur
pelouse de la Charrière, les
«jaune et bleu» ont empoché les
trois points de la victoire face au
coriace Lerchenfeld (1-0) grâce
à un penalty obtenu et transformé par Da Costa juste après un
repos salvateur pour les Chauxde-Fonniers (47e).
«C’est une victoire chère payée»,
estimait l’entraîneur Christophe
Caschili en référence aux deux
expulsions de Oke (69e) et Da
Costa (98e) et à la sortie sur
blessure de Wüthrich (75e). Ce
dernier souffre d’une luxation
de la rotule et passera une IRM
aujourd’hui pour déterminer si
le ménisque ou les ligaments
sont également touchés.
Une «chasse» bienvenue
Avant de passer l’épaule, le FCC
a donc souffert, surtout en première période. «Avant la pause, on
a vu un vrai match de reprise. Nous
voulions imposer notre jeu, mais
c’était comme si nous avions eu
peur de le jouer», analysait Daniel
Bühler. «Nous avons bien entamé
le match. Durant les dix premières
minutes, nous avons su trouver les
espaces. Ensuite, nous avons joué
avec le frein à main jusqu’à la
pause. Nous avons perdu notre football. Lerchenfeld était plus agressif.
Et, au lieu de nous révolter, nous
nous sommes énervés», confirmait
Christophe Caschili.
L’arbitre avait déjà brandi cinq
cartons jaunes avant la pause.
«Tout au long de la rencontre,
nous avons pu constater que nos
matches seraient des combats,
même si on peut espérer que les
équipes vaudoises et fribourgeoises seront moins physiques. Toutefois, nous devrons mieux maîtriser
nos nerfs», continuait le défenseur Daniel Bühler.
Sermonnés à la pause, les
Chaux-de-Fonniers ont fait basculer le match dès la reprise.
«Nous avons pris une ‘chasse’ à la
mi-temps. Nous avons alors davantage joué notre jeu, en allant chercherl’adversaireplushaut»,confirmait le portier Grégory Belliard,
qui n’a eu que deux véritables parades à effectuer de toute la rencontre.
EN COULISSES
BIENVENUE EN SUISSE Nouvelle
recrue du FCC, Johnny Szlykowicz
n’a pas pu effectuer ses débuts
samedi. La faute à un huitième
avertissement écopé lors de son
dernier match avec Delémont,
en mai 2012. «Je ne comprends
pas pourquoi cette suspension
ne m’a pas suivie en France la
saison dernière», avouait-il.
«Enfin, je n’ai qu’un match à
purger, ce n’est pas si grave.» Le
Français sera donc opérationnel
pour affronter Servette.
Expulsion mystérieuse
Ce pressing allait rapidement
porter ses fruits puisque Oke, Nicati, De Melo et Da Costa unissaient leurs efforts pour pousser
la défense thounoise à la faute.
«Si nous continuions comme en
première mi-temps, nous aurions
sans doute perdu. Dès lors, il fallait
prendre des risques pour l’emporter», poursuivait le boss de la
Charrière, dont le coup de
gueule et le coaching se sont avérés fort à-propos et payants.
Le tout, grâce à une solidarité
de tous les instants, dans une dernière demi-heure disputée à dix.
«Même en infériorité numérique,
nous nous sommes procuré des occasions. Nous aurions pu tuer le
match», relevait encore Grégory
Belliard, en pensant notamment
à la frappe du capitaine De Melo
qui heurtait le poteau (86e).
«Nous avons dû batailler à dix.
Mais nous avons fait preuve d’un
bel état d’esprit», confirmait le buteur Ricardo Da Costa, qui a vu
rouge au bout du temps additionnel sans rien y comprendre. «Il
faut retenir les trois points. Mais
mon expulsion est frustrante, car je
n’ai absolument rien fait.» Monsieur Bally est sans doute le seul,
et encore, à savoir pourquoi il a
exclu le No 20 chaux-de-fonnier.
Anthony Wüthrich est rudoyé par Patrick Gerber: le Chaux-de-Fonnier a terminé à l’hôpital son premier match
sous les couleurs du FCC. CHRISTIAN GALLEY
«Nous avons manqué de maîtrise
quand les éléments sont devenus
contraires. Mais les gars ont su se
serrer les coudes. Les remplaçants
ont apporté quelque chose. Au final,
nous récoltons trois points et commençonsbiennotrechampionnat»,
se félicitait Christophe Caschili.
Les Chaux-de-Fonniers peuvent désormais penser à leur
premier tour de Coupe de Suisse
contre Servette (samedi 20h15).
«Nous avons une petite chance et
allons jouer le coup à fond», promettait encore le coach chauxde-fonnier. LA CHAUX-DE-FONDS - LERCHENFELD 1-0 (0-0)
Charrière: 300 spectateurs.
Arbitre: Bally.
But: 47e Da Costa (penalty) 1-0.
La Chaux-de-Fonds: Belliard; Oke, Bühler, Prétot, Matukanga; Da Silva, Navarro (46e Nicati);
Wüthrich (75e Challandes), Da Costa, Coelho (63e Milovanovic); De Melo.
Lerchenfeld: Enggist; Aegerter (63e Secchi), Wegmüller, Baumann, Gerber; Luginbühl, Matthias
Hadorn, Moser, Rothenbühler (80e Zgraggen); Sager, Kryeziu (74e Fischer).
Notes: fin d’après-midi agréable, pelouse synthétique. La Chaux-de-Fonds sans Szlykowicz,
Mazzotti (suspendus), Seddiq ni Nbodji (blessés). Lerchenfeld sans Bajraktari, Zenuni (en vacances), Eberhart, Catalano, Michael Hadorn, Züger (blessés), Aebersold (pas qualifié), ni
Schneider, Isaki ni Tsalapatanis (avec la deuxième équipe). 86e tir de De Melo sur le poteau.
Expulsions: 69e Oke (deuxième avertissement pour jeu dur), 98e Da Costa (antisportivité?).
Avertissements: 10e Sager (jeu dur), 30e Oke (jeu dur), 33e Rothenbühler (jeu dur), 33e Wüthrich
(antisportivité), 39e Bühler (jeu dur), 66e Da Silva (jeu dur), 86e Gerber (réclamations), 98e Milovanovic (jeu dur), 98e Wegmüller (antisportivité). Coups de coin: 2-4 (0-1).
COMME À LA MAISON Non, le
FCC n’a pas affronté Lerchenfeld
depuis longtemps. Toutefois, il
est un Bernois pour qui la
Charrière n’avait rien d’inconnu.
«A part la pelouse, rien n’a
changé. Les tribunes, les
containers qui nous servaient
de vestiaires, tout est pareil»,
relevait l’ancien Xamaxien
Patrick Baumann. «Même si
mon dernier match ici coïncidait
avec la relégation en barrages
face à Sion, je garde
d’excellents souvenirs de la
Charrière», assurait «Boumi»,
défenseur central par défaut.
«Normalement, je joue encore
comme milieu offensif, mais
nous avions beaucoup
d’absents», livrait encore celui
dont la «patte gauche» a
démontré de beaux restes.
PLACE À LA COUPE «Nous
espérons entre 2000 et 3000
spectateurs.» Le directeur
technique Pierre-André Lagger
espère que la fête soit belle
samedi (20h15) pour la venue
de Servette en Coupe. Le coup
d’envoi sera donné par Bernard
Challandes et le directeur du
Crédit Suisse de La Chaux-deFonds, René Mesot.
AMICAL Les M19 de Sochaux et
d’Evian disputeront un match
amical à la Charrière, ce
mercredi 14 août, à 17h30. PUBLICITÉ
Karla noiraude, 26 ans,
femme sexy naturelle, espagnole bisexuelle,
sodomie profonde, fellation naturelle, 69, grosses poitrine XXL, massages érotique, espagnole,
prostatique. Gorge profonde, domination, godeA ACHETER CASH: voitures, bus, jeep, car, 4x4, ceinture et douche dorée, sans tabous, service
camionnettes, occasion, à l'export et à la casse. A-Z. 7/7, 24/24. Fausses-Brayes 11, studio 3.
État et kilomètre indifférent. Sérieux, service Tél. 076 645 22 12 www.sex4u.ch/karla
rapide, enlèvement immédiat. Bon prix, 7/7.....
NEUCHÂTEL, DE RETOUR BRÉSILIENNE ! Blonde
Tél. 076 527 30 03.
(20), nymphomane, très douce et sympathique.
JUSQU'À FR. 150.- OFFERTS !!! pour votre voiture à Service complet de A-Z, fétichisme, massage
la casse. Paiement cash! Rapidité, votre entreprise érotique, l'amour, 69. A partit de Fr. 100.-. Top
de confiance Eurométal Sàrl. Tél. 076 335 30 30.
service 100% assuré. 3e âge ok, débutant ok,
couple ok. Sur rendez-vous. Pas pressée.
24/24. Tél. 076 635 04 36.
NEUCHÂTEL, NEW
NEUCHÂTEL, rue des Beaux-Arts, bel apparte-
ment 5½ pièces avec jardin. Loyer Fr. 2890.- +
charges. Libre dès le 1.10 ou à convenir. Tél.
079 240 29 30.
ACHÈTE AU PLUS HAUT PRIX pour petit château, Les Brenets, Rue des Grands-Prés 9, magnifique
grandes commodes marquetées, tous mobiliers
en bois doré et marqueté, établis d'horloger du
17e au 19e. Tous tableaux: l'Eplattenier, Frères
Barraud, Les Robert, Jeanmaire, Olsommer, A.
Roz, R. Fernier, P. Bouvier, E. Bille, etc. toutes
sculptures Sandoz et Hainard, toutes argenteries 800 et tous bijoux. Tél. 077 488 66 27.
maison avec son léger style (chalet). 2 appartements duplex 3½ pièces avec très joli cachet.
Terrasse + balcon très bien exposé avec superbe
vue sur le Doubs, 2 salles d'eau, cuisine agencée
ouverte sur séjour, cheminée de salon, cave. Fr.
1000.– + garage: Fr. 150.– + charges: Fr. 260.–. Tél.
078 720 79 57 ou 032 935 15 65.
Appartement et succession complète! Meuble,
tous tableaux, sculpture, monnaie, diamant,
argenterie, or pour la fonte. Montre de marque
et de poche. Spécialisé bijouterie et horlogerie.
Déplacement gratuit! Tél. 079 351 89 89.
022 364 44 56. Libre dès 20.8 ou à convenir.
CHRISTINE, 52 ANS, aime la vie calme! Indépendante
ACHAT ANTIQUITÉS avec patente fédérale! LELOCLE, 3 pièces neuf et équipé, Fr. 750.–, financièrement, très mignonne, elle est douce, très ten-
dre. Elle aime la bonne table (elle adore cuisiner), jardiner, la forêt, bricoler. Vous, 54-65 ans, jeune d'esprit,
NEUCHÂTEL, chambre indépendante meublée avec tendre, actif ou retraité: 032 721 11 60. Vie à 2.
cuisinette, confort, douche. Libre. Tél. 032 724 70 23.
JE SUIS PLUTÔT PETITE CAMPAGNOL que souris
NEUCHÂTEL - OUEST, appartement 3 belles cham- des villes. Suissesse 49 ans, célibataire, cherche
bres, cuisine agencée avec machine à laver la Monsieur entre 50–60 ans, possédant un jardin
vaisselle, WC-bain avec machine à laver le linge, remplis d'amour pour pouvoir marcher main dans
balcon, cave, galetas, proximité de la forêt, maga- la main et vieillir ensemble. Tél. 079 321 10 67.
sins, TranN, immeuble minergie, de suite. Fr.
1390.- plus charges Fr. 250.-. Tél. 032 730 60 44.
PAPY CHERI!.. je serai toujours sage si tu loues
un piano chez "Clairson", Camus 6, Estavayer!
Tél. 026 663 19 33 - www.clairson.ch
LA CHAUX-DE-FONDS, ERIKA, jolie black fran-
çaise, lèvres de velours pour fellation à couper le
souffle, doigts de fée, massage professionnel
sur table, massage érotique, prostate + fanAIDE SOIGNANTE DE jour ou de nuit avec de tasme, corps recto/verso à l'huile chaude, 1
DÉMÉNAGEMENTS SERVICES, débarras - net- bonnes références, propose soins, compagnie , heure de relaxation, 3e âge ok. 7/7. Privé, discrétoyages. Devis gratuit. Tél. 079 263 04 53. présence, repas ou course et je suis véhicu- tion assurée. Pas pressée. Dès 8h. Se déplace.
www.demenagementservice.ch
lée.Tél. 079 671 71 54.
Tél. 079 380 53 27 - Tél. 032 535 07 70.
LA CHAUX-DE-FONDS, SAMANTHA. Privé, jolie
jeune fille (26 ans), délicieuse Cubaine, gros
seins naturels, longs cheveux, sympathique,
coquine, sexy, chaude et sensuelle. Massages,
toutes les positions et plus. Plaisir partagé.
Hygiène et Discrétion. Drink offert. Votre temps
sera respecté. 7/7, 24/24. Tél. 079 540 13 98.
LA CHAUX-DE-FONDS, 1re fois, Karinne, belle
brune, étudiante, 23 ans, élégante, mince, poitrine de rêve naturelle. J'adore les 69, jeux érotique, massage prostate. Je suis douce et
patiente. venez me découvrir pour un excellent
moment de détente. Je réalise tous vos désirs.
Rue
de la Paix 69, 2e étage. Tél. 076 608 04 45.
1RE FOIS À NEUCHÂTEL ANNA envoûtante blonde,
très sensuelle, yeux de panthère. Une palette explosive de jeux coquins! j'aime tellement donner du LA CHAUX-DE-FONDS, PRIVE, DE RETOUR!! Belle
plaisir. Pas pressée, câline et soumise. Vous serez blonde, peau blanche, très grosse poitrine natuexcité par mes courbes de rêve! Rue de l'Ecluse relle douce, sympa, sensuelle. Pour réaliser tous
42b, escalier immobilier. Tél. 076 290 77 76.
vos fantasmes! Pas pressée! plaisir extrême assue
LA CHAUX-DE-FONDS, PRIVE, NOUVELLE, ré! Drink offert. 3 age bienvenu. Lundi au dimanche,
9h
à
23h,
parking
privé. Tél. 078 815 28 58.
Nicole, jolie femme blonde, longs cheveux, poitrine naturelle, douce, coquine, pour tous fantasmes, pas pressée. 3e âge bienvenu. Drink LA CHAUX-DE-FONDS, mince blonde polonaise,
offert. Du lundi au dimanche. De 9h à minuit. Pamela, très gentille, 7/7, 24/24h, hygiène et
Parking privé. Rue Helvétie. Tél. 076 753 65 22. discrétion, spécialiste du 69, 120 de poitrine
naturelle, tous fantasmes, massage, amour, felLA CHAUX-DE-FONDS, la vie en rose, Katia, belle
femme, forte poitrine, coquine, massage lation sous la douche, votre temps sera respecrelaxant sur table, très câline. 3e âge bienvenu. té. Boisson offerte, je vais vous faire oublier la
www.anibis.ch/katia. Je suis toujours là pour toi routine. Tél. 076 662 97 31.
et je suis prête à tout. Tél. 079 501 97 14.
CHAUX-DE-FONDS, NEW, privé! Sandra, douce,
NEUCHÂTEL, new trans Sharon 26 ans, 21 x 8 cm
belle, chaleureuse, câline, charmante, très
de pur plaisir, super féminine, sensuelle, délicoquine.
Sur rendez-vous. Tél. 079 634 77 45.
cieuse, douce, 69, fellation nature, longs préliminaires, massage prostate, experte avec débutant.
LA CHAUX-DE-FONDS, NEW, Michèle, belle fille
Je pratique tous les types de services. Orgasme
100% assuré. Active/passive, chaude. rue de blonde, coquine, douce. Toutes spécialités,
e
l'Ecluse 42b, monter l'escalier immobilier, la pre- massages érotique et prostate. 3 âge bienvenu.
mière porte à gauche. 076 613 22 36.
Tél. 076 793 55 62.
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
SPORTS 23
FOOTBALL Dans une Maladière bien garnie, les Neuchâtelois dominent Wangen (3-0) en première ligue classic.
La «F1» Xamax ne rate pas son départ
EMANUELE SARACENO
On a beau s’élancer en pole position, si l’on rate son départ, la
remontée est difficile. Raison
pour laquelle Roberto Cattilaz,
«pilote» de Neuchâtel Xamax
FCS, pouvait afficher un large
sourire au terme du premier
match de son équipe. Quoi de
mieux qu’un sec 3-0 en entame
du championnat de première ligue classic pour se rassurer et
combler d’aise un public venu
en nombre (près de 1500 spectateurs) assister aux débuts de sa
nouvelle «Formule 1»?
«Si on nous avait dit que nous allions gagner 3-0 cette rencontre
piège face à Wangen, on aurait signé tout de suite», confirme le capitaine Laurent Walthert.
Quand, en plus, il maintient sa
cage inviolée, un gardien voit
forcément la vie en rose. Que les
quatre cinquièmes de la défense
(en comptant Walthert et Mike
Gomes, qui a souvent permuté
avec Maël Erard dans le couloir
droit) aient – au moins – l’expérience de la Challenge League,
ne constitue pas une assurance
tous-risques. «On avait encaissé
trois buts contre Bavois la semaine
passée», rappelle le portier.
Serial-buteur
Wangen ne s’est procuré
qu’une seule véritable occasion
de toute la partie. Il s’agit d’une
pierre bien placée sur laquelle
bâtir le futur palace xamaxien.
Le chef de chantier n’en disconvient pas. «Tout le travail de mise
en place défensive effectué ces
deux dernières semaines a porté
ses fruits. C’est un match sur lequel
on peut s’appuyer. J’ai vu une
équipe disciplinée, qui avait envie.
Tous les joueurs étaient concernés», note Roberto Cattilaz.
L’arrière-garde n’est pas le seul
sujet de satisfaction. «Nous aurions pu atteindre la mi-temps
avec un avantage plus important,
remarque Walthert. Exact.
Après une vingtaine de minutes
de circulation de balle assez stérile, lorsque les locaux ont changé de vitesse, les occasions ont
commencé à pleuvoir. Jusqu’à ce
que Mickaël Rodriguez, le serialbuteur de la saison passée, débloque le compteur. Entré en jeu depuis peu, Yassine El Allaoui trompe, de la tête, le gardien de Wangen Dragan Zivanovic,
sous le regard de Luca Liloia. C’est le deuxième but pour Neuchâtel Xamax FCS. CHRISTIAN GALLEY
«J’ai l’impression que mon but
est tombé au bon moment (réd:
34e), il a permis d’éviter que le
doute s’installe», estime le Français, préféré à la pointe de l’attaque à Yassine El Allaoui qui, sortait, il est vrai, d’un mois de
ramadan. «Je m’en voulais d’avoir
manqué deux occasions, surtout
de la tête, ce qui est mon point fort.
Je suis heureux d’avoir marqué,
mais j’ai le sentiment que toute
l’équipe monte en puissance.»
L’ancien Delémontain sait que
cette année sa tâche sera plus
difficile. La concurrence est
rude, avec trois joueurs de qualité pour deux places. «Si je continue à marquer, je ne vois pas pourquoi je quitterais le onze de base.»
Puisque El Allaoui n’a eu besoin
que de dix minutes avant de
trouver à son tour le chemin des
filets, le perdant dans ce jeu des
«trois gobelets» pourrait s’appeler Loïc Chatton. Ce d’autant
que c’est lui que Cattilaz a rappelé sur le banc pour faire entrer El
Allaoui. «Même s’il s’agit de deux
avants-centres, El Allaoui et Rodriguez peuvent jouer ensemble»,
assure le coach. «Je dispose de
plusieurs variantes...»
Appuyer sur l’accélérateur
MARC HODEL OU LE FOOTBALL-PLAISIR
Si Neuchâtel Xamax FCS compte plusieurs joueurs au passé footballistique
prestigieux, samedi à la Maladière le plus beau palmarès figurait dans les
rangs de Wangen bei Olten. Ou plutôt sur son banc. Depuis le début de la
saison, l’entraîneur des Soleurois n’est autre que Marc Hodel. Le longiligne
ex-défenseur de Saint-Gall, FC Zurich et Grasshopper a en effet disputé
treize matches avec l’équipe de Suisse, entre 1998 et 2000.
Pour lui cependant, après une expérience comme coach à Chypre, le football de haut niveau, c’est terminé. «Je voulais rentrer en Suisse, mais le métier d’entraîneur est trop aléatoire. Bien sûr, si l’on me proposait un contrat de
trois ans pour diriger les M21 de Bâle, par exemple, je pourrais revoir ma position. Mais vivre de cette profession en écumant les clubs de Challenge
League, ne me convient pas.»
Place aux amateurs, donc. Après quelques mois à Kreuzlingen (en première
ligue classic également) la saison passée, Marc Hodel a décidé de tenter
l’aventure à Wangen. «Il s’agit d’un club sympa. Je reste un passionné de football et je suis très satisfait de cette opportunité. Chez les amateurs, on joue
avant tout pour le plaisir, on s’amuse bien et c’est ce que je recherchais. Je
gagne ma vie en travaillant dans une école à Zurich.»
Pourtant, quand on a fait partie de l’élite, le virus de la compétition ne vous
quitte jamais vraiment. «Aujourd’hui (réd: samedi), Xamax a été meilleur,
c’est clair. Mais il me manquait quelques joueurs essentiels, donc je sais que
mon équipe peut faire mieux. Ce n’est que la première journée de championnat, il est beaucoup trop tôt pour se lancer dans des pronostics définitifs.» Il
n’empêche, Xamax lui a fait bonne impression: «Il y a beaucoup de qualité
dans cette équipe. Je ne sais pas s’il s’agit de la meilleure de la ligue; une
des meilleures sans aucun doute.» Parole d’ancien international. NEUCHÂTEL XAMAX FCS - Bien entendu, tout n’est pas
WANGEN B.O. 3-0 (1-0)
parfait dans les rangs xa-
Maladière: 1461 spectateurs.
Arbitre: Ramaj
Buts: 34e Rodriguez 1-0: servi directement
par Walthert, Doudin lance magistralement
sur la gauche Chatton, dont le centre ras-deterre est transformé sans soucis par le Français. 81e El Allaoui 2-0: coup de tête victorieux au second poteau, à bout portant, sur un
corner botté de la droite par Erard. 90e+1
Doudin 3-0: belle combinaison GomesSchneider-Erard dont le centre en retrait est
repris victorieusement par l’ancien Biennois.
Neuchâtel Xamax FCS: Walthert; Erard, Witschi, Schneider, Lara; Pianaro (80e Lo Vacco);
Gomes, Doudin, Randhaxe (85e Ramseyer);
Chatton (71e El Allaoui), Rodriguez.
Wangen bei Olten: Zivanovic; Zimmerli, Knezevic, Liloia, Bekteshi; Giacomini; Cuinjinca,
Wernli, Husi (46e Müller), Welti (75e Savic);
Gacesa.
Notes: Neuchâtel Xamax FCS sans De Coulon, Bize, Boillat (blessés) ni Ziegler (suspendu). Wangen bei Olten sans, notamment, Todorovic (blessé à l’échauffement). Avant le
coup d’envoi, une minute de silence a été
respectée en hommage à Natale Ettore, bénévole et ami du club depuis 50 ans, récemment disparu. Avertissements: 36e Zimmerli
(faute tactique), 38e Pianaro (jeu dur), 72e
Knezevic (réclamations). Coups de coin: 7-7
(2-1)
maxiens. Placé un peu plus haut
sur le terrain – avec le jeune Kevin Pianaro dans le rôle de garde
du corps – le génial Charles
Doudin a pu distiller des caviars
à
foison. Malheureusement,
trop souvent ses coéquipiers
n’ont pas été capables de les savourer. «Il faut du temps pour
qu’ils apprennent à mieux se connaître», plaide le coach.
Là, en revanche, où le temps
presse c’est sur le plan du
rythme. Xamax devra impérativement appuyer sur l’accélérateur pour avoir une chance face
à Aarau dimanche prochain en
Coupe de Suisse. «C’est une évidence», concède Cattilaz.
Mais il ne faut pas se tromper
dans les priorités. «Celui contre
Aarau est certes un match de prestige. Mais pour nous, le rencontre
de trois jours plus tard face à Lucerne II est plus importante. Le
championnat prime.» Walthert
n’est pas capitaine pour rien... VTT
TENNIS Le Majorquin remporte son huitième titre de l’année.
Schurter proche du sacre, Barben s’illustre
Nadal triomphe à Montréal
Nino Schurter n’a pas pu décrocher un quatrième succès consécutif
cette saison en Coupe du monde. Victime d’un ennui technique, le
Grison a dû se contenter de la 3e place lors de l’épreuve de MontSaint-Anne (Can), remportée par son grand rival français Julien
Absalon. Malgré tout, Schurter, à une course de la fin de la saison, est
quasiment assuré de remporter pour la troisième fois en quatre ans la
Coupe du monde. A signaler en M23 l’excellente 13e place d’Emilien
Barben. Le coureur de Chez-le-Bart a fait une course très régulière et
s’est battu jusqu’au dernier tour pour intégrer le top 10. SI-RÉD
TCHOUKBALL
Deux médailles pour les jeunes suisses
Aux Mondiaux jeunesse à Taïwan les équipes de Suisse M18 garçons
(largement composée de Neuchâtelois) et filles ont décroché la
médaille de bronze. Les M15 ont pris le quatrième rang. COMM-RÉD
VOILE
Deux Neuchâtelois brillent sur le Léman
A la barre d’Happy Calosse, les Neuchâtelois Jean-François de Cerjat et
Roman Barutek ont remporté les «cinq jours du Léman», après 120
heures de navigation en continu. RÉD
Rafael Nadal a conquis hier à
Montréal son 25e titre dans un
Masters 1000, son quatrième de
l’année dans un tournoi de cette
catégorie. Tombeur du no 1
mondial Novak Djokovic en
demi-finale, l’Espagnol a écrasé
le Canadien Milos Raonic 6-2
6-2 en 69’en finale au Québec.
Le gaucher majorquin affiche
désormais un hallucinant bilan
de 48 succès pour 3 défaites depuis son retour aux affaires à
Viña del Mar en février, après
ses sept mois de pause forcée. Il
a glané huit titres, dont un à Roland-Garros. Rafa est par
ailleurs invaincu sur dur en
2013, lui qui n’avait disputé jusque-là que le Masters 1000 d’Indian Wells.
Rafael Nadal, qui grimpera à la
troisième place mondiale grâce
à ce 58e sacre sur le circuit, avait
déjà enlevé l’Open du Canada
en 2005 et 2008. L’Espagnol de
27 ans a d’ailleurs glané son premier titre sur dur en 2005 à
Montréal
Recordman des titres en Masters 1000 avec désormais quatre
longueurs d’avance sur Roger
Federer, Rafael Nadal a survolé
les débats hier. Dépassé dès que
l’échange se prolongeait, Milos
Raonic n’a jamais eu sa chance
pour sa première finale dans un
Masters 1000. Il n’inscrivait ainsi que 7 (!) points à la relance,
Rafael Nadal effaçant les trois
seules balles de break auxquelles
il devait faire face dans le qua-
trième jeu du deuxième set.
Milos Raonic craquait en outre
trop rapidement sur son engagement. Après un premier jeu
bien maîtrisé et conclu sur un
ace chronométré à 237 km/h, le
«bombardier» concédait le
break sur ses deuxième et troisième jeux de service... L’espoir
était de plus courte durée encore dans le deuxième set, où il
perdait son service dès le premier jeu après avoir commis
deux doubles fautes.
Le Canadien de 22 ans aura
néanmoins réussi sa semaine. Il
est en effet le premier représentant de son pays à figurer parmi
les dix premiers du classement
ATP. Il pointe désormais au 10e
rang. SI
EN VRAC
FOOTBALL
2E LIGUE INTERRÉGIONALE
Thierrens - Lutry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1-0
Dürrenast - Lyss . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0-2
La Chaux-de-Fonds - Lerchenfeld . . . . . .1-0
Romontois - La Tour . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-0
Gumefens - Colombier . . . . . . . . . . . . . . . .1-4
La Sarraz - Vaud M21 . . . . . . . . . . . . . . . . . .2-1
1. Colombier
1 1 0 0 4-1 3
2. Lyss
1 1 0 0 2-0 3
Romontois
1 1 0 0 2-0 3
4. La Sarraz
1 1 0 0 2-1 3
5. Thierrens
1 1 0 0 1-0 3
Chx-de-Fonds 1 1 0 0 1-0 3
7. Portalban
0 0 0 0 0-0 0
8. Vaud M21
1 0 0 1 1-2 0
9. Lerchenfeld
1 0 0 1 0-1 0
Lutry
1 0 0 1 0-1 0
11. La Tour
1 0 0 1 0-2 0
Dürrenast
1 0 0 1 0-2 0
13. Gumefens
1 0 0 1 1-4 0
Samedi 17 août. 17h30: Colombier Romontois. Mercredi21août.20h:La Chauxde-Fonds - Gumefens.
GUMEFENS - COLOMBIER 1-4 (1-0)
Stade des Marais: 200 spectateurs.
Buts: 10e Alleman 1-0. 59e Descombes 1-1.
77e Descombes 1-2. 89e Pisanello 1-3. 94e Pisanello 1-4.
Gumefens: Rüffenacht; Monteiro, B. Ropraz ,
Rauber, S. Ropraz; Leu, Sanchez, Bussard,
Doutaz (83e V. Ropraz ); Alleman, Gnahoua.
Colombier: Bischof; B. Rossier (85e Schornoz), Arnet, Forestier (85e K. Meyer ), Eichenberger; Santos, Dzeladini, Faria, Calani; Descombes (82e Pisanello); A. Meyer
Notes: Avertissements: 5e Eichenberger, 15e
Dzeladini, 23e S. Ropraz , 67e Descombes, 71e
Ropraz B,79e Alleman. Expulsions: 51e S. Ropraz, 69e Leu. POP
TENNIS
LNA FÉMININE
Samedi, demi-finale
GRASSHOPPER - STADE-LAUSANNE 4-3
Simples. No 1: Tereza Mrdeza (Cro, N1.3) perd
contre Claire Feuerstein (Fr, N1.3) 3-6 4-6. No
2: Amra Sadikovic (S, N1.4) bat Aurélie Vedy (Fr,
N1.4) 6-4 6-1. No 3: Aleksandrina Naydenova
(Bul, N1.6) bat Viktorija Golubic (S, N1.8) 6-0 64. No 4: Kathinka Von Deichmann (Lie-S, N1.9)
bat Sandy Marti (S, N3.25) 6-1 7-5. Doubles. No
1: Mrdeza/Naydenova perdent conmtre
Feuerstein/Védy 5-7 6-3 6-10. No 2:
Sadikovic/Knoll perdent contre Golubic/Marti
7-5 3-6 8-10. Super tie-break décisif:
Sadikovic/Knoll battent Golubic/Marti 10-4.
LNA MASCULINE
Hier, finale
COLOGNY - RIED WOLLERAU 5-4
Simples. No 1: Carlos Berlocq (Arg, N1.2/1) bat
Julian Reister (All, N1.2/1) 6-1 6-7 6-3 No 2:
Guillermo Garcia-Lopez (Esp, N1.2/3) perd contre
Oleksandr Nedovyesov (Ukr, N1.3/1) 6-4 4-6 67. No 3: Martin Alejandro Alund (Arg, N1.2/5) bat
Evgeny Korolev (Kaz, N1.4/1) 6-2 4-1 arrêt. No 4:
Josselin Ouanna (Fr-S, N1.3) bat Sandro Ehrat (S,
N1.7/1) 6-4 6-4. No 5: Cristian Villagran (Arg-S,
N1.5/2) perd contre Ivo Minar (Tch-S, N1.7/2) 6-7
7-6 5-7. No 6: Alexander Sadecky (S, N1.10) bat
Robin Roshardt (N1.8/2) 7-6 6-4. Doubles.No1:
Berlocq/Garcia-LopezbattentNedovyesov/Minar
6-3 3-6 10-8. No2: Ouanna/David Marrero (Esp,
N1.5/1)perdentcontreEhrat/DominikMeffert(All,
N1.4/2) 4-6 5-7. No3:Villagran/Sadecky perdent
contrePhilippOswald(Aut,N1.8/1)/IvoHeuberger
(S, N3.42) 1-6 7-6
Samedi, demi-finales
COLOGNY - GENÈVE EAUX-VIVES 5-4
Simples.No1:Carlos Berlocq (Arg, N1.2/1) perd
contre Paolo Lorenzi (It, N1.2/2) 3-6 4-6. No 2:
Guillermo Garcia-Lopez (Esp, N1.2/3) bat
Stéphane Robert (Fr, N1.3/2) 6-4 7-6. No 3:
Martin Alejandro Alund (Arg, N1.2/5) perd
contre David Guez (Fr, N1.4) 3-6 6-1 6-7. No 4:
Josselin Ouanna (Fr-S, N1.3) bat Adrien Bossel
(S, N1.9) 6-4 6-2. No 5: Cristian Villagran (ArgS, N1.5/2) bat Joss Espasandin (S, N2.15) 6-1 75. No 6: Alexander Sadecky (S, N1.10,) perd
contre Frédéric Nussbaum (S, N2.24) 5-7 3-6.
Doubles. No 1: Berlocq/Garcia-Lopez perdent
contre Lorenzi/Robert 6-1 4-2 arrêt. No 2:
Ouanna/David Marrero (Esp, N1.5/1) battent
Bossel/Espasandin 6-3 6-0. No 3:
Villagran/Sadecky battent Guez/Nussbaum
6-1 6-4.
RIED WOLLERAU - SOLEURE 6-3
Simples. No 1: Julian Reister (All, N1.2/1) perd
contre Matteo Viola (It, N1.3/3) 6-4 4-6 2-6. No
2: Evgeny Korolev (Kaz, N1.4/1) bat Roman
Vögeli (Tch-S, N1.6) 6-1 6-0. No 3: Sandro Ehrat
(S, N1.7/1) bat Martin Vacek (Tch-S, N2.15) 6-1
6-1. No 4: Ivo Minar (Tch-S, N1.7/2) perd contre
Mathieu Guenat (S, N2.16) 4-6 6-2 4-6. No 5:
Philipp Oswald (Aut, N1.8/1) bat Stefan
Kilchhofer (S, N2.27) 6-3 6-4. No 6: Robin
Roshardt (S, N1.8/2) bat Patrick Käser (S, N4.138)
6-2 6-0. Doubles. No 1: Minar/Oleksandr
Nedovyesov (Ukr, N1.3/1) battent Vögeli/Guenat
6-3 6-4. No 2: Ehrat/Ivo Heuberger (S, N3.42)
perdent contre Viola/Käser 3-3 arrêt. No 3:
Oswald/Dominik Meffert (All, N1.4/2) battent
Vacek/Kilchhofer 6-1 6-2.
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
24 SPORTS
ATHLÉTISME Patrick Magyar, le directeur des championnats d’Europe, est confiant.
FOOTBALL
Tous les voyants sont au vert
pour les Européens de Zurich
Le FCZ s’impose à Bâle
Cinq journées de Super League, et le football romand attend
encore sa première victoire de la
saison! Au lendemain du nul 0-0
de Sion chez les Grasshoppers,
Lausanne-Sport a été battu 2-0 à
Saint-Gall. Alors que Bâle, battu
à domicile par Zurich, accuse
déjà sept points de retard sur
l’intouchable et euphorique leader Young Boys.
Deux points pour Sion, un
pour Lausanne, un but marqué à
eux deux pour treize encaissés:
les deux clubs romands de Super
League touchent le fond. Hier,
comme souvent depuis le début
d’exercice, impossible pourtant
d’affirmer que le LS a été totalement dépassé par les événements. Mais, comme souvent
aussi, il lui a manqué un petit
quelque chose dans tous les secteurs du jeu.
Réussite «xamaxienne»
Patrick Magyar a l’habitude d’organiser les grands événements, puisqu’il est aussi le directeur du Weltklasse. Il espère que dans un an,
lors des championnats d’Europe, le Letzigrund fasse le plein chaque soir. KEYSTONE
PROPOS RECUEILLIS PAR
ALEXANDRE LACHAT
Dans un an très exactement, le
mardi 12 août 2014, débuteront
à Zurich les championnats d’Europe d’athlétisme. Soixante ans
après les Européens de Berne,
en 1954, les joutes continentales
vont enfin revenir en Suisse. Patrick Magyar, directeur du célèbre Weltklasse, est aussi celui
des championnats d’Europe. A
12 mois de l’événement, il affiche un bel optimisme. Interview.
Patrick Magyar, quel est votre
sentiment à un an exactement du coup d’envoi des
championnats d’Europe, au
Letzigrund?
Même s’il nous faut toujours
rester modestes et prudents, je
dois avouer que j’ai plutôt un
bon feeling. La vente des billets
marche bien, le sponsoring marche bien, le recrutement des
fonctionnaires et des bénévoles
marche bien... Tous les voyants
sont au vert, je ne vois aucun feu
orange, encore moins rouge. On
est bien dans tous les secteurs.
Zurich 2014, ce sera une
grande fête populaire?
Je la conçois ainsi, et je l’espère
ainsi. L’athlétisme au plus haut
niveau est un spectacle qui plaît
en Suisse, et tout spécialement à
Zurich. Chaque année, nous faisons le plein lors du Weltklasse.
Et l’an dernier, un sondage a démontré que 52% déjà des Suisses alémaniques savaient que
Zurich accueillerait les Européens d’athlétisme en 2014.
Deux ans avant, 52% c’est beaucoup, je trouve.
Quels sont les principaux problèmes auxquels vous êtes
confrontés dans la mise en
scène d’un tel événement?
La taille de nos hôtels! Notre
pays ne dispose que de petits ou
moyens établissements, et Zurich ne fait pas exception. Nous
avons donc dû réserver pas
moins de trente hôtels pour loger tout le monde, des athlètes
aux journalistes, en passant par
les officiels, les coaches, les juges et les partenaires. Trente hôtels, c’est énorme. Göteborg, en
2006, et Barcelone, en 2010,
n’en avaient eu besoin que d’une
dizaine. Cela implique un système de transports assez complexe, nous aurons une flotte de
pas moins de 180 véhicules.
D’autres problèmes?
Les stades d’échauffement.
Contrairement à la majorité des
autres championnats, ils ne seront pas à proximité immédiate
du stade principal. Coureurs et
sauteurs s’échaufferont donc au
Sihlhölzli, les lanceurs à l’Utogrund. Là aussi, nous avons dû
prévoir un système de transport
performant pour amener tout le
monde, rapidement, au Letzigrund.
La vente des billets marche
bien, vous avez dit?
Oui, et même très bien. Pour
l’instant, nous n’avons mis en
vente que les abonnements
pour toute la semaine, les tickets
journaliers ne le seront qu’à
partir de novembre. Au dernier
pointage de juillet, nous avions
déjà écoulé plus de 3000 abonnements. C’est beaucoup. Il y a
quatre ans, à Barcelone, ce ne
sont que 530 abonnements qui
avaient été vendus à la même
époque. Notre objectif est
d’avoir un stade plein tous les
soirs. La capacité du Letzigrund
est de 25 000 places. Si l’on en-
lève les officiels, les sponsors,
les athlètes et les journalistes,
ce sont 18 000 tickets qui seront disponibles par session. Si,
d’aventure, la demande dépassait la capacité disponible du
stade, nous aurions la possibilité de construire des tribunes
provisoires dans les deux virages.
L’horaire des compétitions?
D’entente avec la télévision
suisse, nous avons transmis une
proposition à l’Union européenne de radiodiffusion; le
dernier mot reviendra aux délégués techniques de l’Association
européenne d’athlétisme. Les
championnats auront lieu du
mardi 12 au dimanche 17 août;
nous aurons quatre sessions en
matinée, du mardi au vendredi,
quatre sessions en soirée, du
mardi au vendredi également, et
deux sessions en fin d’aprèsmidi, le samedi et le dimanche.
Dans une optique suisse, pour
bien lancer la semaine, on espère pouvoir placer le 100m
haies dames et la perche dames
le mardi et le mercredi, car nous
avons de sérieux atouts dans ces
épreuves avec par exemple Lisa
Urech et Nicole Büchler; le marathon et les relais auront logiquement lieu en fin de semaine.
Le recrutement des juges, des
bénévoles?
Un point là aussi extrêmement
positif. Nous avons très facilement trouvé nos 400 juges-arbitres, les équipes ont déjà été formées. A cela s’ajoutent encore
quelque 250 autres juges qui
s’occuperont des épreuves sur
route, c’est-à-dire le marathon et
la marche. Ceux-ci nous sont
fournis par les 17 courses hors
stade avec lesquelles nous collaborons. Ils seront encore 1400 à
1450 à s’occuper de toutes les
autres tâches que suppose un tel
championnat.
Le budget de Zurich 2014?
Il se monte à 35 millions de
francs. Nous estimons à quinze
millions les entrées au stade, à
six millions le sponsoring; dix
millions seront à la charge des
collectivités publiques, soit la
ville et le canton de Zurich ainsi
que la Confédération. Nous ne
toucherons aucun droit TV,
ceux-ci allant entièrement à l’Association européenne.
Le succès d’un tel championnat dépendra aussi et beaucoup des performances des
athlètes suisses…
Oui, et je suis confiant. En
2008, lorsque nous avons lancé
le programme Swiss Starters
pour ces Européens 2014, j’avais
parié qu’une trentaine d’athlètes
helvétiques obtiendraient leur
qualification et que nous aurions six places en finales. Cinq
ans plus tard, je maintiens ce
que j’ai dit. Avec notamment
Röthlin, Urech, Pusterla,
Büchler et le relais 4x100m des
dames, nous possédons de très
bons atouts. Maintenant, ne me
demandez pas combien de médailles nous allons obtenir: cela
dépend aussi et beaucoup des
autres, des adversaires qui se
présenteront face à nos athlètes
dans douze mois...
L’après-Zurich 2014, ça ne
vous fait pas peur?
Non, pourquoi? Mis à part
Röthlin, tous nos meilleurs
athlètes sont des jeunes qui ont
les JO de Rio, en 2016, dans le viseur. Zurich 2014 doit permettre de relancer notre athlétisme;
ce doit être un tremplin et non
pas un aboutissement. Il faut dire qu’il était difficile
pour des Vaudois en plein doute
d’espérer mieux à l’AFG-Arena
après leur entame de rencontre
désastreuse. Il a en effet fallu
moins de huit minutes aux SaintGallois pour ouvrir le score, sur
unetêteplongeantedeGoranKaranovic. Le 2-0 est tombé à la 83e
sur une tête de Stéphane Besle
servi par un corner de son ancien
coéquipier à Xamax Sébastien
Wüthrich. Deux actions sur lesquelles les Lausannois ont fait
preuve de passivité et de naïveté.
Mais le plus inquiétant pour le LS
a sans doute été son incapacité à
se révolter.
Samedi, Sion avait égalé un
bien triste record, celui du Neuchâtel Xamax 2011-2012 de Bulat
Chagaev, en enchaînant une cinquième rencontre sans marquer.
Si les Sédunois ont eu quelques
opportunités – notamment par
Karlen à la 92e –, ils peuvent
surtout se montrer reconnaissants, une fois de plus, envers
leur gardien Andris Vanins.
YB s’envole
C’est un tout autre bilan qu’affichent les Young Boys et leurs
cinq succès en autant de sorties
pour un goal-average de 15-4,
dont l’avance sur leur dauphin
Lucerne se chiffre à cinq longueurs. Les Bernois d’Uli Forte
ont continué de dicter un
rythme d’enfer en balayant 4-0
Aarau au Brügglifeld. Grâce entre autre à deux magnifiques
frappes de Zarate (1-0 à la 16e) et
Costanzo (2-0 à la 53e).
Faisant preuve de suffisance,
les Bâlois ont mordu la poussière chez eux contre le FC Zurich (2-1), malgré l’ouverture du
score signée Marco Streller à la
7e. La formation de Murat Yakin
a complètement perdu pied
après un départ encourageant.
La faute au tandem Avi Rikan Mario Gavranovic, les auteurs
des deux buts à chaque fois sur
passe de leur binôme. Première
apparition difficile donc pour le
nouveau défenseur bulgare de
Bâle Ivan Ivanov, titularisé dans
l’axe à côté de Fabian Schär... Le
champion de Suisse occupe actuellement la quatrième place,
derrière GC et Lucerne.
Un FCL qui a ramené de
Thoune un nul 1-1 qui reflète finalement plutôt bien la physionomie d’une rencontre où tout
s’est joué en quatre minutes, Stahel répondant à la 57e à l’ouverture du score du Bernois Martinez. SI
Young Boys a poursuivi au Brügglifeld sa série de succès . KEYSTONE
SWISS AWARDS
Benaglio joueur de l’année
La première édition des Swiss
Football Awards a souri à Diego
Benaglio. Le gardien de l’équipe
de Suisse a été distingué à deux
reprises à Lucerne.
Sur la Mühlenplatz et devant
un public estimé à 2500 spectateurs, le gardien de Wolfsburg a
remporté le prix du «joueur de
l’année». Il a également été désigné comme l’auteur du plus bel
arrêt de la saison.
Ces récompenses sont mille
fois méritées. Sans ses exploits à
répétition l’automne dernier, jamais la Suisse n’occuperait une
position aussi favorable en tête
de son groupe des éliminatoires
de la Coupe du monde 2014.
Mais ce sont ses deux parades
réussies en l’espace d’une poi-
gnée de secondes contre la Norvège au Stade de Suisse qui lui
ont permis d’être honoré une seconde fois lors de cette soirée.
Quatre des autres lauréats
étaient attendus. Fabian Schär,
qui pourrait faire ses grands débuts internationaux mercredi
contre le Brésil, est la révélation
de l’année. Lara Dickenmann
est bien sûr la joueuse de l’année
même si elle n’a pas conservé la
Ligue des champions avec Lyon.
Uli Forte a été désigné entraîneur de l’année pour avoir ramené GC vers les sommets.
Enfin Haris Seferovic – pour sa
réussite à la 90e le 8 juin dernier
contre Chypre (victoire 1-0) a
été primé pour le but le plus important de l’année. SI
LUNDI 12 AOÛT 2013 L’EXPRESS - L’IMPARTIAL
SPORTS 25
ATHLÉTISME Le Jamaïcain a remporté le 100 m des championnats du monde à Moscou.
Usain Bolt est bien seul au monde
MOSCOU
ALEXANDRE LACHAT
Malgré la belle résistance de
l’Américain Justin Gatlin,
deuxième en 9’’85, Usain Bolt
n’a jamais tremblé dans la finale
du 100m des Mondiaux d’athlétisme de Moscou, qu’il a remportée hier, sous la pluie, en
9’’77. Le Jamaïcain a ainsi repris
le titre de la distance reine qu’il
avait dû abandonner en 2011 à
Daegu, à cause d’un faux départ.
Le barème hongrois, référence
parmi les références, souligne la
supériorité du Jamaïcain.
Qu’est-ce qui pourrait bien arrêter Usain Bolt? Un faux départ,
ça oui, comme il y a deux ans en
Corée du Sud. Mais certainement pas la pluie, qui tombait
dru sur le stade Luzhniki, hier à
21h50, heure de Moscou, au
moment de la finale du 100m, et
encore moins ses adversaires.
Et pourtant, Justin Gatlin, valeureux, a tout tenté, jusqu’à tenir tête au maître jusqu’aux 60
mètres. Après quoi, Bolt, sans jamais paniquer, et gérant sa
course sans s’occuper de ses rivaux, a pleinement déployé son
compas et fait parler sa foulée de
2m65. Irrésistible. Au final, un
9’’77 tout mouillé pour lui, un
9’’85 pour Gatlin, brillant et souriant deuxième, et un 9’’95 pour
Nesta Carter, troisième devant
encore deux autres Jamaïcains,
Bailey-Cole et Ashmeade, quatrième et cinquième en 9’’98
tous les deux. Quatre Jamaïcains
en finale, alors que le champion
du monde en titre, Yohan Blake,
blessé, manquait à l’appel: Christophe Lemaitre, seul Blanc lancé
dans cette aventure et septième
en 10’’06, a dû se sentir bien
seul…
Incroyable palmarès
Pas aussi seigneurial qu’à son
habitude, mais toujours aussi
sympa et décontracté, Usain
Bolt n’en a pas moins poursuivi la
construction de son incroyable
palmarès: six titres olympiques,
six titres mondiaux et trois re-
SUR LA PLACE ROUGE
DES TITRES PAR-CI PAR-LÀ
Outre celui du 100m des
hommes, sept autres titres ont
été attribués lors de ce premier
week-end des Mondiaux.
Samedi, la Kényanne Kiplagat
avait conservé son titre sur le
marathon (2h25’44’’) et Mo
Farah, le Britannique d’origine
somalienne, avait mis fin à 26
ans de suprématie africaine sur
le 10 000m masculin grâce à
une accélération dévastatrice
dans le dernier tour (27’21’’71).
Hier, l’Américaine Brittney Reese
a réussi le triplé au saut en
longueur (7m01), après ses
titres obtenus en 2009 à Berlin
et en 2011 à Daegu. Le roi du
décathlon, lui, s’appelle Ashton
Eaton: l’Américain a mené de
bout en bout pour triompher
avec le très bon score de 8809
points. Les trois derniers titres
sont revenus à la Croate Sandra
Perkovic (disque, 67m99), au
Russe Alexander Ivanov (20km
marche, 1h20’58’’) et à
l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba
(10 000m, 30’43’’35).
La forte pluie qui s’est abattue à Moscou n’a pas empêché Usain Bolt de décrocher son sixième titre mondial. KEYSTONE
cords du monde désormais, à
l’âge de pas tout à fait 27 ans.
Seul sur sa planète, Usain
Bolt? Oui. Et son incroyable domination est aussi confirmée
par le barème hongrois (lire cidessous): avec son record du
monde de 9’’58 sur 100m établi
le 16 août 2009 à Berlin, Usain
Bolt totalise le total monstrueux
de 1356 points sur la fameuse table, référence absolue dans le
monde de l’athlétisme. Il en accumule aussi 1351 – deuxième
meilleur score – avec ses 19’’19
signés quatre jours plus tard à
l’Olympiastadion. Personne ne
fait mieux côté masculin. Un
Bubka, avec ses 6m14 à la perche, ne vaut «que» 1295 points;
celui qui battra le record du
monde devrait sauter… 6m36
pour arriver à la hauteur de la
«Foudre»! Pareil pour les 43’’18
de Michael Johnson sur 400m
ou les 1’40’’91 de David Rudisha
sur 800m. Les équivalents chronométriques des 9’’58 de Bolt
sur ces deux distances se chiffrent à… 42’’37 et 1’39’’02!
Deux records du monde soutiennent plus ou moins la comparaison: les 8m95 de Mike Powell au saut en longueur (1328
points) et les 98m48 de Jan Zelezny au lancer du javelot
(1346). Les équivalents sont là
de 9m08 et de 99m13. Une
femme fait mieux que Bolt, l’Allemande de l’Est Gabriele
Reinsch, qui avait expédié son
disque à 76m80 en 1988 à Neubrandenburg: 1382 points. Mais
c’était là une autre époque…
Bolt a désormais quatre jours
pour faire la fête, manger des
chicken-nuggets, et jouer les DJ
dans les boîtes branchées de
Moscou. Les séries du 200m ne
sont programmées que vendredi
matin. Promis: il sera au rendezvous. LE BARÊME HONGROIS
Qu’est ce que le barème hongrois? Développé dès 1979 par le Dr Bojidar Spiriev, un Macédonien d’origine né en Bulgarie et qui devint Hongrois par
mariage. Son principe: grâce à une multitude d’analyses statistiques basées
sur les performances enregistrées à travers les années sur le plan mondial,
il permet de comparer les disciplines entre elles en fonction d’un nombre
de points. Depuis 30 ans, le barème est régulièrement remis à jour; sa dernière version date de 2011. A la mort du Dr Spiriev, en 2010, c’est son fils Attila qui a pris sa succession; le barème est la référence officielle de l’IAAF,
mais c’est une autre table de cotation qui est utilisée pour l’heptathlon et
le décathlon. SUISSES: COUP DE CHAUD ET
COUP DE MASSUE Coup de
chaud pour Renate Wyss,
samedi après-midi. Très
méritoire 35e du marathon, en
2h50’41’’, la Bâloise de 28 ans a
fini ses 42,195km
complètement exténuée et a
même dû être placée sous
perfusion. La chaleur moscovite
(30 degrés) a contraint 24
coureuses – sur les 71
partantes – à l’abandon. Coup
de massue quelques heures
plus tard pour Fabienne
Schlumpf. Au terme d’une très
bonne course (12e de sa série
du 3000m steeple en 9’48’’49,
soit à 1’’51 seulement de son
record de Suisse), la Zurichoise
de 22 ans a été disqualifiée
pour avoir mordu la ligne
intérieure avant l’ultime
passage de la fosse.
L’infortunée a accueilli la
nouvelle par un torrent de
larmes. Hier, c’est par de
grands cris de joie et dans
l’allégresse que le Zurichois de
Majorque Alex Florez, heureux
d’être là, a terminé son 20km
marche: 51e, en 1h35’01’’. «A 42
ans, je vis un rêve éveillé!»
Encore raté pour Nicole Büchler
BILLET
ALEXANDRE LACHAT
Toi,
Vladimir Ilitch
Les apparatchiks de l’ancien régime aujourd’hui disparus (les apparatchiks donc, mais aussi l’ancien régime) doivent se retourner dans leur
tombe. Le gigantesque stade Luzhniki, tout d’abord appelé stade Lénine
lors de sa construction, en 1956, et symbole du marxisme-communisme
tout puissant lors des JO de 1980, a été pris en otage et placé sous le joug
du capitalisme triomphant. Toyota, Canon, Seiko, TDK: les multinationales partenaires de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) se
partagent le terrain à l’entrée de l’enceinte, étalent leur pouvoir et leur
luxe, à grands renforts de décibels, et tout ceci en anglais, of course!
Impassible sur son socle, la monumentale statue de Lénine, qui veille sur
le Luzhniki depuis tant d’années, semble assister, impuissante, à ce
crime de lèse-bolchevik, alors qu’un groupe rock, là-bas sur le podium,
entonne une chanson des Stones. A quoi penses-tu, Vladimir Ilitch?
Au stand Adidas, on vend la casquette frappée RUSSIA au même prix que
la JAMAÏCA, l’AMERICA ou la GREAT BRITAIN: 900 roubles, soit
l’équivalent de 27 francs suisses. Bienvenue au Luzhniki, camarade!
Restent les outrages du temps. Magnifique vu de loin et surtout de nuit,
le Luzhniki est en fait un stade qui tombe en ruine, sale et rouillé. Raison pour laquelle, sur ordre de la Fifa, il sera rénové de fond en comble
dès cet automne et ceci durant quatre ans, en vue de la Coupe du monde
de foot 2018. Ce sera alors un bijou. Et toi, Vladimir Ilitch, t’as raison,
tu rigoles... Nicole Büchler n’est pas parvenue à se qualifier
pour la finale en saut à la perche. KEYSTONE
Décidément, Nicole Büchler est maudite aux
championnats du monde. Non qualifiée au
nombre d’essais manqués aussi bien en 2009 à
Berlin qu’en 2011 à Daegu, la Seelandaise, affaiblie par un virus depuis le week-end précédent
et débarquée ici à Moscou vendredi soir seulement, a une nouvelle fois manqué le coche,
hier soir lors des qualifications du saut à la perche. La Seelandaise, quinzième au final, a franchi 4m30 à son premier essai, a dû s’y reprendre à deux fois à 4m45, avant d’échouer à trois
reprises à 4m55. Elle aurait dû passer cette
hauteur pour obtenir le sursis, et tenter d’arracher sa qualification à 4m60 pour la finale de
demain soir. Douze athlètes exactement se
sont qualifiées grâce à cette hauteur de 4m55.
«Je me sentais pourtant bien, même si j’avais perdu deux ou trois kilos en début de semaine», confiait,bientriste,l’athlètedeMacolinautermede
son concours. «Reste que j’ai dû prendre une perche moins dure que d’habitude, car je n’avais pas le
100% de mes forces habituelles. Mais même: avec
cette perche-là, j’ai déjà passé 4m60.»
A son troisième et dernier essai à 4m55, Nicole Büchler a fait reculer ses taquets. Elle a
failli réussir son pari. «Je le manque de pas
grand-chose.» Très déçue, Nicole Büchler restera à Moscou jusqu’à vendredi. Après quoi,
elle rentrera au pays. «J’ai encore quelques
beaux meetings devant moi, dont le Weltklasse, à
Zurich.» De quoi effacer sa légitime déception
en battant son record de Suisse, fixé à 4m61
depuis le 17 juillet dernier à Lucerne? VALERIE ADAMS: UN PETIT JET
ET PUIS S’EN VA Valerie Adams
(photo Keystone) n’a pas traîné
au Luzhniki, hier matin. La NéoZélandaise, résidente de
Bienne, a lancé son poids à
19m89 à son premier essai, a
remballé ses affaires et s’en est
retournée à son hôtel. La
qualification pour la finale de ce
soir (18h25) était fixée à 18m70.
Une formalité pour la protégée
de Jean-Pierre Egger.
DOPAGE: PREMIER CAS Un
premier cas de dopage, et sans
doute pas le dernier. Contrôlée
positive, la Trinitadienne KellyAnn Baptiste, 3e du 100m aux
Mondiaux de Daegu en 2011, a
quitté Moscou samedi matin.
Pour rejoindre Tyson Gay, avec
lequel elle partage le même
groupe d’entraînement? L'EXPRESS LUNDI 12 AOÛT 2013
26 CARNET
ç
LITTORAL-EST
ç
Le 144 renseigne
ç
Permanence médicale
Cornaux, Cressier, Le Landeron, Lignières: le 144 renseigne
La Neuveville, Douanne, Gléresse, Plateau de Diesse: 0900
900 024 (1.95/min.)
ç
LE LANDERON
ç
ADRESSES UTILES
Bibliothèque des Deux Thielles
lu 13h30-17h. Ma 9h30-11h30/13h30-16h. Me 15-17h.
Je 15-19h. Ve 10-12h
ADRESSES
LA TÈNE
URGENCES
ç
ç
ç
ç
ç
Urgences sanitaires et ambulance: 144
Police: 117
Feu: 118
Intoxication: 145
Centre d’urgences psychiatriques (CUP):
032 755 15 15
NEUCHÂTEL
ç
La Providence
Permanence médicale et chirurgicale pour adultes
dès 16 ans. 7 jours sur 7, 7h-20h. 032 720 30 42
ç
Policlinique
Centre médical, av. du 1er Mars 4. Lu-sa, 032 724 55 55
ç
Pharmacie de service
Pharmacie de la Gare, jusqu’à 20h30.
En dehors de ces heures, le 144 renseigne
ç
ç
Dépannage eau, gaz, électricité 032 855 24 24
Bibliothèque publique et universitaire
Lecture publique: Lu 12h-19h. Ma 10h-19h. Me 12h-19h. Je
10h-19h. Ve 12h-19h. Sa 9h-17h.
Fonds d’étude: Lu-ve 10h-12h/14h-19h. Sa 9h-12h.
Salle de lecture: Lu-ve 10h-22h. Sa 8h-17h.
Salle Rousseau: Fermée pour cause de travaux, jusqu’au
printemps 2014.
Jusqu’au 18.08, LP et FE: lu-ve 14h-19h
ç
Bibliothèque à domicile
Service gratuit de la Croix-Rouge, tél. 032 886 886 0
ç
Bibliothèque des pasteurs
Ma-ve 8h-11h30. Ma 13h30-17h15
ç
Bibliothèque Pestalozzi
Ma-ve 10h-12h/14h-18h. Sa 9h-12h
ç Ludothèque Pestalozzi Ma-je 14h-18h
ç
Bibliomonde
Livres en langues étrangères. Lu 14-17h. Ma 9-11h/14-17h.
Me 14-17h. Je 16-19h. Ve 14-17h. Sa 10-12h
ç
Piscines du Nid-du-Crô
Intérieure: Lu-ve 8h-22h. Sa 8h-21h. Di 9h-20h. Fermée
jusqu’au dimanche 18 août inclus
Extérieure: tous les jours, 9h-21h
ç
Piscines de Serrières
ç
ç
«La ludotène» Lu/je 15h30-18h
Bibliothèque-médiathèque
Ma 10h-12h/15h-19h. Me 15h-18h. Je 15h30-19h. Ve 9h-12h
VAL-DE-RUZ
ç
Hôpital de Landeyeux
032 854 45 45. Policliniquechirurgicale: Lu-ve 8h-18h30
ç
Pharmacie de service
Pharmacie du Val-de-Ruz, Fontainemelon, 032 853 22 56,
032 857 10 09, dès 18h30
ç
Médecin de garde
Cabinet de Fontainemelon, 032 853 49 53, 18h-8h
Cabinet de Cernier, 032 853 22 77, 032 853 21 24,
032 853 19 64
FONTAINEMELON
Bibliothèque communale
Lu 19h-21h. Je 13h30-15h30
ç
ç
Bibliothèque des jeunes Lu/je 15h-17h30
Ludothèque de la Colombine
Lu/je 15h-17h30. Sa 9h30-11h30
LES GENEVEYS-SUR-COFFRANE
ç
ç
Bibliothèque communale Je 19h-20h
Bibliothèque des jeunes Je 15h30-17h
VAL-DE-TRAVERS
ç
ç
ç
ç
Médecin de garde 032 888 90 00
Pharmacie de service 032 888 90 00
Hôpital Couvet 032 864 64 64
Foyer d’accueil L’Etoile 032 863 21 91
COUVET
ç
Bibliothèque communale
Lu 17h-19h. Me 15h-17h. Ve 14h-16h
ç Ludothèque Lu/je 17h-18h30
FLEURIER
ç
Bibliothèque communale
Tous les jours, 10h-20h
LITTORAL-OUEST
ç
Pharmacie de garde
Le no gratuit 0800 832 800 renseigne
ç
Médecin de garde
079 387 21 00. Je-sa-di 18-8h. Lu-ma-me-ve 12h-14h/18h8h
AUVERNIER
ç
Bibliothèque pour enfants
Ve 15h30-17h. Me 14-15h30
ç
ç
Bibliothèque publique Ma 9-11h. Je 14-16h
Bibliothèque communale
Ma 14h-19h. Je 9h-11h/14h-18h
BEVAIX
ç
Bibliothèque communale
Ma 14h-19h. Je 9h-11h/14h-18h
BÔLE
ç
Bibliothèque des jeunes
Collège. Lu/je 15h15-17h15
BOUDRY
ç
Bibliothèque communale
Ma 15h-18h. Me 14h-18h. Je 15h-19h
ç
Ludothèque de la Basse-Areuse
Ma 14h-16h30. Me 15h30-18h. Je 16h-18h30
COLOMBIER
ç
Bibliothèque communale
Me 14-18h, je 16-20h
CORCELLES-CORMONDRÈCHE
ç
Bibliothèque communale
Lu 16h-19h. Me-je 15h-18h
CORTAILLOD
ç
Bibliothèque communale
Ma 15h30-18h30. Me 14-17h. Ve 15h30-17h30
LA CHAUX-DE-FONDS
ç
Pharmacie de la Gare, place de la Gare. Lu-sa jusqu’à
19h. Di et jours fériés 9h-13h/15h-19h. En dehors de ces
heures, le 144 renseigne
ç
GORGIER-LA BÉROCHE
Bibliothèque intercommunale Me-ve 15-19h
PESEUX
ç
Bibliothèque adultes
Temple 1a. Ma 10-12h. Me 17-19h. Je 17-20h
ç
ç
ç Ludothèque ZigZagZoug
Je 15h-17h, sa 10h-12h
IMPRESSUM
RÉDACTION EN CHEF
Rédacteur en chef:
Nicolas Willemin
Rédactrice en chef adjointe:
Sophie Winteler
redaction@lexpress.ch - Tél: 032 723 53 01
redaction@limpartial.ch - Tél: 032 910 20 01
RÉDACTION
Enquêtes-Région: Léo Bysaeth (resp.),
Pascal Hofer (resp. des magazines),
Virginie Giroud, François Nussbaum, Santi Terol,
Delphine Willemin, Françoise Kuenzi
ne.canton@lexpress.ch
forum@lexpress.ch
Bibliothèque des jeunes I
Ronde 9. Lu-ve 13h45-18h. Sa 10h-12h.
Jsuqu’au 16 août: lu-ve 15h-18h
ç
Bibliothèque des jeunes II
Président Wilson. Lu-ve 13h45-18h. Sa 10h-12h.
Jusqu’au 18 août, fermée
ç
Ludothèque
LE LOCLE
ç
De personnes en fin de vie. Service bénévole.
032 886 80 70
District de Neuchâtel et de Boudry, Tivoli 28, CP 26,
Neuchâtel, 032 717 74 56, permanence tél. lu 8h-11h30/14h17h, ma 14h-17h, je 8h-11h30
ç
Pharmacies de garde
ç
Dépannage eau, gaz, électricité
032 843 90 00
ç
Bibliothèque de la ville
Lu-ma-me-ve 14h30-18h30. Je 14h30-20h. Sa 10h-12h.
ç Bibliothèque des jeunes
Lu-ve 13h30-18h. Sa 10h-12h
ç
Ludothèque Casse noisette
Lu, ma, je, ve 15h30-17h30. Sa 9h-11h. Fermée durant les
vacances scolaires
JURA BERNOIS
ç
Médecins de garde
De la Ferrière à Péry, 032 941 37 37
ç
Médiathèque
Tramelan, CIP. Lu, me 14h-20h. Ma, je 14h-18h. Ve et veille
de jours fériés 14h-17h
JURA
Pharmacies de garde
Saignelégier, Pharmacie des Franches-Montagnes,
032 951 12 03
Le Noirmont, Pharmacie St-Hubert, 032 953 12 01
ç ANAAP (psychiatrie)
Association pour la défense des chômeurs de Neuchâtel.
Maison des Associations, rue Louis-Favre 1,
tél. et fax 032 725 99 89
Association neuchâteloise d’accueil et d’action
psychiatrique. Permanence psycho-sociale, après-midi:
Neuchâtel, Plan 19. La Chaux-de-Fonds, Beau-Site 29.
Fleurier, Grand-Rue 7. Groupes d’entraides, groupe des
proches, 032 721 10 93
ANPP (psychologie)
Association neuchâteloise des psychologues et
psychologues-pychothérapeutes. 032 767 93 03.
info@anpp.ch
ç
Association Alzheimer
032 886 83 59; tous les jours 8h-11h30/14h-16h30, sauf ve
après-midi. Groupes de contact, lieux de rencontre,
présence à domicile, séminaires, groupe d’entraide pour
jeunes proches, www.alz.ch/ne
ç
Alcoolisme
CENEA, Centre neuchâtelois d’alcoologie. 032 889 62 10.
Alcooliques anonymes, 0848 848 846. SOS Alcoolisme,
0848 805 005
ç
Al-Anon
Aide aux familles d’alcooliques. 0848 848 833. 24h/24h
ç
Avivo
Association de défense et de détente des retraités et
préretraités, Louis-Favre 1, tél. répondeur 032 725 78 60.
Permanence hebdomadaire, ma 9h-11h
ç
BastA
Assoc. suisse maladie de Parkinson
Bureau d’aide pour Auteur-e-s de violences.
032 863 30 60. association.basta@gmail.com
Groupe neuchâtelois. 3e jeudi tous les 2 mois.
032 753 10 61. Parkinfon, ligne gratuite 0800 80 30 20,
ouverte chaque 3e mercredi du mois 17h-19h
Rue St-Maurice 4. Lu-ve 9h30-11h30/14h-16h.
032 717 74 12
ç
ç
Cancer
Ligue neuchâteloise contre le cancer, permanence lu-ve
8h-12h/13h30-17h30 ou sur rendez-vous, 032 721 23 25.
Vivre comme avant, cancer du sein, d’anciennes
opérées à votre écoute, visite sur demande,
032 721 23 25/032 751 18 13/032 724 32 19
ç
Caritas Neuchâtel
Espace des Montagnes. Collège 11, La Chaux-de-Fonds.
Programme d’insertion et lieu d’accueil. Lieu d’accueil,
lu 14h-17h et je 14h30-16h30, 032 886 80 60.
Epicerie. Collège 13. Lu 13h30-18h. Ma-ve 8h30-12h/13h3018h. Sa 8h30-12h. 032 964 12 70
Cartons du cœur
District de Neuchâtel, Boudry et Val-de-Ruz, 079 152 11 11,
lu-ve 8h-10h. Montagnes neuchâteloises et Val-deTravers, 079 310 50 20, lu-ve 9h-10h.
www.cartonsducoeur-ne.ch
ç
Jeunes handicapés
ç
ç
Boutique d’information sociale
Caritas Neuchâtel
Service social et administration. Vieux-Châtel 4,
032 886 80 70. Epicerie, av. de la Gare 39, lu 14h-18h,
ma-ve 8h30-12h/14h-18h, sa 8h30-12h, 032 721 28 87
ç
Centre de consultations Lavi
Aide aux victimes d’infractions, rue J.-L. Pourtalès 1,
032 889 66 49 ou La main tendue 143 ou la police 117
ç
Centre d’orthophonie
Rue St-Maurice 4. 032 717 78 20, lu-ve 8h30-11h30/14h-17h.
ç
Centre social protestant
Parcs 11. Lu-ve, 032 722 19 60
ç
CNP Consultation ambulatoire du Littoral
Rue du Verger-Rond 2, 2000 Neuchatel, 032 722 12 21.
Lu-ve 8h-12h/14h-18h. En dehors de ces heures: CUP, 032
755 15 15
ç
Consultations conjugales
Et groupe de parole pour personnes divorcées et
séparées. 032 886 80 10
ç
La Leche League
Soutien et accompagnement à l’allaitement et le
maternage. 032 751 51 31
ç
Lecture et compagnie
Les lecteurs/trices bénévoles se rendent à domicile ou
en institution. Case postale 332, 2035 Corcelles.
079 543 44 62,
ç
Ligue NE contre le rhumatisme
Conseil social, c/o Pro Infirmis, rue de la Maladière 35,
032 722 59 60, fax 032 722 59 70. Secrétariat administratif
et cours, 032 913 22 77
MédiaNE
Association de médiation. Permanence, je 17h30-19h,
Hôtel des Associations, L.-Favre 1, Neuchâtel. 032 725 18 18.
www.medialogue.ch, mediane@mediane.ch
Mouvement de la condition paternelle
Conseils dans les cas de séparation et divorce, CP 261,
2034 Peseux
ç
NOMAD stomathérapie canton
Pont 25, La Chaux-de-Fonds. 032 886 82 50.
centre.stomatherapie@nomad-ne.ch
ç
NOMAD Magasin matériel de soins
Pont 25, La Chaux-de-Fonds. 032 886 82 52.
magasin@nomad-ne.ch
ç
Pro Infirmis
ç
Consultations juridiques
La Courte échelle
Dispensaire des rues
Drop-in
Addictions/drogue, conseil et consultations. FaussesBrayes 5. Lu-ve 8h-12h/14h-18h. 032 724 60 10
ç
Espace des Solidarités
Lieu d’accueil et repas à domicile. Louis-Favre 1.
032 721 11 16
ç
ç
NOMAD Neuchâtel
Aide et soins à domicile. Passage M.-de-Meuron 6,
Neuchâtel. (Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche, Peseux).
032 886 85 07/11/15/19/27
ç
Planing familial
Rue St-Maurice 4 Lu, ma, ve 14h-18h. Me 13h-19h,
ou sur rendez-vous, 717 74 35
ç
Rateau-ivre
Bistro-ados, destiné aux adolescents de 12 à 18 ans.
Rue du Râteau. Ma-ve 15h30-18h30. 032 725 26 65
ou 032 724 60 10
Recif
Lieu de rencontres et d’échanges interculturels pour
femmes réfugiées, immigrées et suisses. Cassarde 22,
032 730 33 50. Cours de français et de couture
ç
Sclérose en plaques
Groupe régional neuchâtelois. 032 753 65 50
ç
Sida
Groupe sida Neuchâtel. Tests anonymes. Grand-Rue 18,
Peseux. 032 737 73 37
ç
SOS futures mamans
032 842 62 52
ç
Volontariat en ville de Neuchâtel
Entraide bénévole. Ruelle Fleury 22. Permanences
téléphoniques, lu-ve 9h-10h30. 032 724 68 00
LITTORAL-OUEST
ç
Accueil et placement d’animaux
Colombier. Cottendart, refuge de la fondation
neuchâteloise d’accueil pour animaux. 032 841 38 31 ou
032 861 46 35. Société protectrice des animaux de
Neuchâtel. 032 841 44 29 ou 032 753 45 38
NOMAD Basse-Areuse
Aide et soins à domicile. Longueville 1, Colombier.
032 886 82 80 (Auvernier, Bôle, Boudry/Areuse,
Champ-du-Moulin, Cortaillod, Colombier, Rochefort)
ç
NOMAD Bevaix - La Béroche
Aide et soins à domicile. Temple 16, Case postale 149 ,
Saint-Aubin-Sauges. 032 886 81 30 (Saint-Aubin-Sauges,
Gorgier-Chez-le-Bart, Bevaix, Vaumarcus, Fresens,
Montalchez)
ç Infirmières indépendantes
A domicile et soins palliatifs. 7/7, 079 33 22 600
ç Centre médical de la Côte
Petit-Berne 14, Corcelles. Lu-ve 8h-20h. Sa 9h-15h, 032 727
11 00
ç
Service de transports bénévoles
Colombier et Bôle, 079 415 13 49. Peseux, Corcelles,
Cormondrèche, 079 735 32 08, lu, me, ve 9-11h. Auvernier,
032 731 56 73, lu-ve 8h-11h. Béroche, 079 390 91 41 lu, me,
ve 9h-11h. Bevaix, 078 610 62 60. Rochefort et
Montmollin, 032 855 10 87
ç
Soins médicaux, infirmiers et paramédicaux. Douche et
buanderie, écoute. Rue Fleury 22. Lu-me 14h-18h. Ve 1416h. 721 10 25. (répondeur)
ç
Mouvement des aînés
Louis-Favre 1. 8h-11h30, 721 44 44
LITTORAL-EST
Lieu d’accueil enfants-parents. Fausses-Brayes 3.
Lu, ma 14h30-17h30. Me, je 8h45-11h45. 032 724 45 15
ç
ç
ç
Service de dépannage, ma 19h-21h, 032 725 53 06. Me-ve Ordre des avocats, Beaux-Arts 11. Me 16-19h,
9-11h, 032 835 14 55. Je 13-16h, 032 926 85 60
sans rendez-vous
Infirmières indépendantes à domicile
7/7. 078 824 46 72
ç
Maison des jeunes
Marin-Epagnier. Me 13h30-21h30. Je 15h30-21h30.
Ve 15h30-22h30. Sa 13h30-21h30. Di 13h30-18h30.
Rens. 079 658 13 14
ç
NOMAD Entre-deux-Lacs
Aide et soins à domicile. Bourguillards 7, Case postale 23,
Saint-Blaise, 032 886 81 90 (Hauterive, Saint-Blaise, La
Tène, Lignières, Enges, Cornaux, Cressier, Le Landeron)
VAL-DE-TRAVERS
Information allaitement
Accueil familial de jour
032 753 53 95 et 032 757 20 26
ç
ç Info Schizo
tél. 032 866 13 30
AFS Groupe neuchâtelois. 079 221 25 98
ç
ç
La Margelle
Lieu d’écoute pour tous. Ancien Hôtel-de-Ville 7,
032 724 59 59
CAPTT
Centre d’aide et de prévention du traitement de la
toxicomanie. Fleurier, rue du Guilleri 8, 032 860 12 12.
Lu-ve 8h-12h/14h-18h30
AVIS MORTUAIRES
LE LOCLE
Au service de personnes en situation de handicap.
Neuchâtel, Maladière 35, lu-ve 8h-12h/14h-17h, 032 722 59
60, neuchatel@proinfirmis.ch. La Chaux-de-Fonds,
Marché 4, lu-je 8h-12h/14h-17h, 032 967 86 20
Pro Senectute Arc Jurassien
Au service des aînés, conseil social, 032 886 83 40;.
Service des repas. 032 886 83 30
ç Sages-femmes à domicile
Pour tout le canton, les Franches-Montagnes et le Jura
bernois tous les jours, 8h-20h. 079 280 48 28
ç
S.A.S
Service d’Action Sociale privé. En faveur des victimes de
violences, hommes et femmes et en cas de conflits.
032 753 03 32 www.lesas.ch et info@lesas.ch
ç SAVC - Service pour les auteurs-e-s
de violence conjugale
CNP, Site de Préfargier, Marin-Epagnier, permanence
téléphonique 7/7, 8h-20h, 032 886 80 08
SOCIÉTÉ ÉDITRICE: SNP Société Neuchâteloise de Presse SA
Directeur général et éditeur: Jacques Matthey
Littoral & Vallées: Florence Veya (resp.), Jacques Girard
(Forum+275e), Nicolas Bringolf (Val-de-Ruz), Fanny Noghero
(Val-de-Travers), Nicolas Heiniger, Santi Terol,
Basile Weber.
littoral@lexpress.ch
vallees@lexpress.ch
Montagnes: Daniel Droz (resp.), Sylvie Balmer,
Claire-Lise Droz, Sylvia Freda, Robert Nussbaum
montagnes@limpartial.ch
Jura & Jura bernois: Gérard Stegmüller (resp.).
jura.bernois@limpartial.ch
jura.canton@limpartial.ch
Sports: Emanuele Saraceno (resp.)
Julian Cerviño, Emile Perrin, Patrick Turuvani.
sport@lexpress.ch
Le Mag: Dominique Bosshard, Catherine Favre
magazine@lexpress.ch;
ADCN (chômage)
ç
ç
Pharmacies de garde
Saint-Imier, Pharmacieplus du Vallon, 032 942 86 86
Tramelan, Pharmacie AmaVita SA, 058 851 30 29
Alcoolisme
Médiation familiale
Association neuchâteloise. Fbg de l’Hôpital 23,
2000 Neuchâtel. 032 886 80 15
ç
Accueil familial de jour
SOS Alcool 24h/24. 0848 805 005
ç
Pharmacie du Casino, Daniel-JeanRichard 39, jusqu’à 19h.
En dehors de ces heures: 144
Vivre sans fumer
Prévention et aide à l’arrêt. 032 724 12 06. Lu-ve 8h12h/13h30-17h. www.vivre-sans-fumer.ch
ç
ç
Lu, ma, je 15h30-18h30. Fermée durant les vacances
scolaires
ç
ç Accompagnement
ç
Bibliothèque de la ville
Service de prêt, discothèque et salle de lecture: Lu 13h20h. Ma 10h-20h. Me-je 10h-19h. Ve 13h-19h. Sa 10h-16h.
Jusqu’au 16 août: lu-ve 15h-19h
ç
SAINT-AUBIN
Dépannage eau, gaz, électricité
032 843 90 00
ç
ç
Pharmacie de garde
TIM
Ton infirmière à la maison. Association neuchâteloise de
soins pédiatriques à domicile. Permanence 24h/24.
079 476 66 33
NEUCHÂTEL
ç
Lu/ma 17h-20. Je 15h-18h
ç
RÉGION
ç
ç
Serei
Service d’entraide pour handicapés. Lu-ve, Ronde 30,
La Chaux-de-Fonds, 032 886 81 00, fax 032 722 07 44 ou
032 426 13 65 (Bassecourt)
ç Solidarité-femmes 032 886 46 36
ç SOS Racisme 0800 55 44 43
ç SOS Racket-violence 079 270 92 06
Pharmacie de garde
L’Actu (Suisse/monde/éco/société): Luc Petitfrère (resp.),
Philippe Villard, Régine Bindé, Yann Hulmann,
Sara Sahli, François Treuthardt, Jean-Luc Wenger
redaction@arpresse.ch
Secrétariat de rédaction: Michel Merz (resp.), Matthieu
Henguely, Jérôme Bernhard, Catherine Lüscher, Jean-Michel
Pauchard.
redaction@lexpress.ch
Berne: Christiane Imsand, François Nussbaum
redaction@arpresse.ch
Internet: Luc Petitfrère (resp.), Laurent Cretenet,
Gregory Verger, Florence Widmer.
webmaster@arcinfo.ch
Photographes: Christian Galley, Richard Leuenberger,
David Marchon. Juancarlos Duque (rédacteur image)
Infographiste: François Allanou
Dessinateur: Vincent L’Epée
L’Eternel est mon berger,
Je ne manquerai de rien.
Ps. 23, v. 1
Frédy et Gisèle Müller-Vermot et leur fils à Serocca Agno
Claude et Colette Müller-Matthieu, leurs enfants et petits-enfants
à Vista CA USA
Michel et Georgette Huguenin à Lessoc et famille
Lucienne et Klaus Bischof-Huguenin à Uhwiesen
ainsi que les familles parentes et alliées ont le chagrin de faire part
du décès de
Madame
Suzanne MÜLLER-HUGUENIN
leur très chère maman, belle-maman, grand-maman,
arrière-grand-maman, tante, cousine, parente et amie, que Dieu
a rappelée à Lui dans sa 91e année.
Le Locle, le 9 août 2013.
La cérémonie sera célébrée le mardi 13 août à 14 heures à la salle
polyvalente Côte 22.
Suzanne repose à la crypte de La Résidence, Côte 24.
Domicile de la famille: Via Vignascia 20
6982 Agno
Les personnes désirant honorer sa mémoire peuvent penser
à La Fondation La Résidence, CCP 23-1573-6.
La famille exprime sa gratitude au personnel de La Résidence,
pour son dévouement et sa gentillesse.
LUNDI 12 AOÛT 2013 L'EXPRESS
CARNET 27
AVIS MORTUAIRES
Elle était belle ta montagne!
André
Tu as été le meilleur des papas
et mon guide. Merci.
Marianne
Tu nous lâches juste la main, cher papa,
pour rejoindre le sommet qui t’appelle,
car la montagne est ton refuge.
Arlette
Son épouse: Heidi Buret-Stähli
Ses enfants, petits-enfants et arrière-petit-fils:
Marcel Buret et son amie Chantal à Yverdon
✝Stéphane
Nathalie et Tarik, leurs fils Lyam et ✝Tylan
Morgane et Daniel
André et Nicole Buret à Calgary
Sébastien
Lynne
Marianne et Pascal Sandoz-Buret à Neuchâtel
Christelle et Valentin
Annick et Marc
Pierre-Olivier
Arlette et Yves Voegeli-Buret à Peseux
Marie-Frédérique
Guillaume
Valérie
Ses neveux et nièce:
Michel Balmer, Jean-Pierre Balmer et famille, Christiane et Michel
Balmer-Buzzi et famille, Serge et Marie-Claude Caccia et famille
Ses cousins et cousines:
Edouard et Violette Buret, Lucienne Walter, ✝Jean-Jacques
et ✝Hilda Buret, Manon Perret, Anne-Marie et ✝Roby Comtesse,
Mariette et ✝Roby Pellegrini, Françoise et ✝Marcel Quadri
Ses beaux-frères et belles sœurs:
Margrit et ✝Hansruedi Roder et famille, ✝Kurt et ✝Greti Stähli et famille,
Elisabeth et Adolf Bergundthal et famille, Jörg et Heidi Stähli et famille
La famille Nuttelet en Belgique
ainsi que les familles parentes, alliées et amies,
ont la douleur de faire part du décès de
Monsieur
Gérald BURET
qui nous a quittés si vite, suite à un accident cérébral, dans sa 84e année.
2000 Neuchâtel, le 10 août 2013.
La cérémonie d’adieu aura lieu au temple de La Coudre, jeudi 15 août
à 14 heures, suivie de l’incinération.
Gérald repose au pavillon du Centre funéraire de Beauregard.
Adresse de la famille: Marianne Sandoz
Chemin de la Favarge 40, 2000 Neuchâtel
Nos vifs remerciements au personnel de la Résidence La Colombe
à Colombier pour la qualité de son accompagnement et de son humanité.
Cet avis tient lieu de lettre de faire part.
La Direction et les collaborateurs
de La Maison Robert Voegeli SA à Peseux
RECONVILIER
CHAMP-DU-MOULIN
Week-end chargé
Palettes en feu
et appel à témoin
Grave chute
dans les gorges de l’Areuse
Un dégagement de fumée à la rue
Bellevue, à Reconvilier, a été signalé hier
vers 0h35, auprès de la Police cantonale
bernoise. Rapidement dépêchés sur les
lieux, les pompiers de Reconvilier ont pu
éteindre un départ de feu qui s’était
déclaré au niveau d’une bâche recouvrant
un tas de palettes entreposées à proximité
d’un dépôt. Personne n’a été blessé. Selon
les premiers éléments de l’enquête, une
cause technique peut d’ores et déjà être
exclue. Les investigations se poursuivent.
La Police cantonale bernoise lance un
appel à témoins. Toute personne pouvant
donner des informations liées à ce départ
de feu est priée de s’annoncer au 032 344
51 11. COMM
Un promeneur a gravement chuté dans
les gorges de l’Areuse hier après-midi, audessous de Champ-de-Moulin. A
proximité des chutes de la Verrière,
l’homme d’une soixantaine d’années a
fait «une chute d’environ 50 mètres,
depuis la route en surplomb jusqu’au
sentier en contre-bas», indique le major
Jacques Corthésy, du Service d’incendie et
de secours de Neuchâtel. Gravement
blessé, le promeneur a été secouru par
cinq hommes du Grimp (groupement
d’intervention en milieux périlleux), ainsi
que deux hommes du Smur (Service
mobile d’urgence et de réanimation), qui
l’ont évacué jusqu’à un champ non loin,
d’où l’hélicoptère de la Rega l’a emmené
au Chuv de Lausanne. L’intervention a
duré plus d’une heure. «On a dû faire pas
mal de portage, car on ne pouvait pas
aller sur les lieux avec des véhicules»,
note le pompier, qui indique encore que
le pronostic vital de la victime n’est pas
engagé, «mais c’est limite». MAH
Entre vendredi à 17h et dimanche à la
même heure, le Service d’incendie et de
secours (SIS) de Neuchâtel est intervenu,
au total, à 25 reprises.
– Les véhicules du feu ont été appelés
quatre fois pour: une alarme automatique,
rue des Draizes à Neuchâtel, vendredi à
20h15; une odeur de fumée, sans
intervention de notre part, rue de l’Ecluse à
Neuchâtel, vendredi à 23h55; une alarme
automatique, sans engagement de notre
part, rue de Vigner à Saint-Blaise, hier à
5h20; un accident dans les gorges de
l’Areuse, avec le Grimp et la Rega, hier à
14h40 (voir ci-contre).
– Les ambulances ont été sollicitées à 21
reprises pour: un accident de la circulation,
rue de l’Ecluse à Neuchâtel, vendredi à 18h;
une urgence médicale avec intervention du
Smur, aux Prises à Peseux, vendredi à
18h25; un transfert non-urgent, de l’hôpital
de la Providence pour l’hôpital Pourtalès,
vendredi à 21h10; une urgence médicale,
avec intervention du Smur, Centre
neuchâtelois de psychiatrie de Préfargier à
Marin, vendredi à 21h30; un malaise, rue
de la Croix-d’Or à Hauterive, vendredi à
21h35; une urgence médicale, avec
intervention du Smur, rue du Vauseyon à
Neuchâtel, vendredi à 21h45; une urgence
médicale, place de la Gare à Neuchâtel,
vendredi à 21h50; une urgence médicale,
route de la Traversière à Colombier, samedi
à 9h20; une urgence médicale, avec
intervention du Smur, faubourg PhilippeSuchard à Boudry, samedi à 10h15; une
urgence médicale, route de la Montagne à
Gorgier, samedi à 10h30; une urgence
médicale, Cité-Martini à Marin, samedi à
11h45; une chute sur rue, chemin des
Mulets à Neuchâtel, samedi à 15h; un
malaise, rue de l’Eglise à Neuchâtel,
samedi à 21h25; une urgence médicale,
avec l’intervention du Smur, rue de la
Cassarde à Neuchâtel, samedi à 21h45; une
chute à domicile, sans transport, rue de la
Rosière à Neuchâtel, samedi à 23h15; une
urgence médicale, avec l’intervention du
Smur, chemin de la Chênaie à Peseux, hier
à 1h50; une chute à domicile, Bellerive à
Cortaillod, hier à 6h50; une urgence
médicale, avec engagement du Smur, rue
de la Fleur-de-Lys à Marin, hier à 7h45; une
urgence médicale, rue Charles-Knapp à
Neuchâtel, hier à 9h; une chute à vélo, rue
de la Balance à Neuchâtel, hier à 11h20;
une urgence médicale, chemin des Vignes
à Hauterive, hier à12h25; une urgence
médicale avec engagement du Smur et de
la Rega, dans les gorges de l’Areuse, hier à
14h40. COMM
AVIS MORTUAIRES
ont le pénible devoir de faire part du décès de
SONVILIER
Voiture volée à
La Chaux-de-Fonds en feu
Vendredi vers 18h20, la Police cantonale
bernoise était informée qu’un véhicule
stationné à Sonvilier était la proie des
flammes. La voiture était parquée le long
de la chaussée menant au Mont-Soleil
dans la Forêt du Droit. Rapidement
dépêchés sur les lieux, les sapeurspompiers d’Erguël n’ont pas pu empêcher
la destruction totale du véhicule. Selon les
premiers éléments de l’enquête, le feu
aurait été bouté intentionnellement à la
voiture. Les investigations ont également
démontré que cette dernière, une Audi A4
de couleur blanche, avait été volée
quelques heures auparavant à La Chauxde- Fonds. La Police cantonale bernoise
lance un appel à témoins. Toute personne
ayant observé l’Audi A4 en question ou
tout autre véhicule suspect dans la région
est priée de s’annoncer au 032 344 51 11.
COMM
THIELLE
Collision sur l’autoroute
Vendredi vers 17h30, un véhicule de
couleur grise circulait sur l’autoroute A5 en
direction de Lausanne. A la hauteur de la
bretelle d’entrée de Thielle, il a heurté
une voiture Audi A4 bleue conduite par un
habitant d’Hérémence (VS) âgé de 32 ans
qui circulait sur la voie de gauche. Le
conducteur de la première voiture (la
grise), ainsi que les témoins de cet
accident, sont priés de prendre contact
avec la Police neuchâteloise à Neuchâtel,
tél. 032 889 90 00. COMM-RÉD
LES BAYARDS
Une voiture prend feu
Vendredi à 18h10, une voiture conduite
par un habitant des Verrières âgé de 30
ans circulait dans le village des Bayards,
Collision sur un parking
sur la route cantonale en direction nord. A
Samedi entre 12h45 et 16h15, un véhicule la sortie du village, dans une courbe à
piloté par un conducteur inconnu a heurté gauche le conducteur a perdu la maîtrise
la voiture de marque Audi A3 de couleur de son véhicule, qui heurta un arbre à
bleue régulièrement stationnée route des droite de la route, puis un deuxième arbre
Falaises, à Neuchâtel, sur le parking situé environ vingt mètres plus loin et enfin
au nord de la piscine. Ce conducteur
une souche. Sous l’effet de ces chocs,
inconnu, ainsi que les témoins de cet
l’essieu arrière de l’auto s’est brisé,
incident, sont priés de prendre contact
immobilisant la voiture à droite de la
avec la Police neuchâteloise à Neuchâtel, route. Un ami du conducteur a entrepris
tél. 032 889 90 00. COMM
de remorquer le véhicule endommagé.
Cependant, le frottement de l’essieu
cassé sur le sol, conjugué à une fuite
d’essence a eu pour effet l’inflammation
de l’essence, puis l’embrasement de la
voiture. Les pompiers de La Côte-auxFées et le Centre de secours de Couvet
sont intervenus pour circonscrire
l’incendie. COMM
NEUCHÂTEL
✝
Monsieur
Gérald BURET
père de Madame Arlette Voegeli, et beau-père de Monsieur Yves Voegeli
Ils présentent à leur famille leurs plus sincères condoléances.
Rosemarie BEDAUX
2008 – 12 août – 2013
5 ans se sont écoulés, nous savons maintenant
que tu veilles sur nous.
Tu restes dans nos cœurs.
Momo, Catherine, Arthur
028-732545
La direction et le personnel
de Biomet
ont la grande tristesse de faire part du décès de
Monsieur
Renzo MUSSI
collaborateur fidèle et apprécié
Ils présentent à la famille de Monsieur Mussi leurs sincères condoléances.
132-261896
La flamme de tes yeux
Aux reflets si lumineux
S’est mise à vaciller doucement
Pour un jour s’éteindre définitivement
Mais la vivacité de leur lueur
Restera gravée dans nos cœurs.
Madame Nunzia Falzone Parisi
Carmen Falzone
ainsi que les familles parentes et alliées en Suisse et en Italie
ont la profonde tristesse de faire part du décès de
Le mot caché
Solution
Le mot caché à former de la grille
avec les lettres inutilisées est:
CHARISME
Monsieur
Depuis
1939
Vittorio FALZONE
Mécanicien sur cycles et motos-cycles
leur très cher époux, papa exemplaire, frère, beau-frère, oncle, parent
et ami enlevé à l’amour des siens samedi, après un long déclin supporté
avec courage et dignité.
La Chaux-de-Fonds, le 10 août 2013.
La cérémonie aura lieu au Centre funéraire de La Chaux-de-Fonds,
le mercredi 14 août à 9h30, suivie de l’inhumation dans l’intimité
de la famille.
Vittorio repose au pavillon du cimetière.
Domicile de la famille: rue du Temple-Allemand 49
2300 La Chaux-de-Fonds
La famille tient à exprimer toute sa gratitude au personnel
du 6ème étage du Home de La Sombaille, ainsi qu’au Docteur Méan.
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3tDQ1sQAAdzIdwg8AAAA=</wm>
POMPES FUNÈBRES WASSERFALLEN
<wm>10CFWMoQ5CQQwEv6iX3V6b9qgkz70gCL6GoPl_BYdDjNhkds6zfODH9bg9jnsR0JTgcsui5wgrKkeugk0oOC-E-gyn_dmS8V1Ab0dgMtFYoia0tsjm3IXeb-h4P18ffE15lH4AAAA=</wm>
24h/24
7jours/7
Tu emportes en ton cœur tes montagnes,
ton lac et surtout ta chère famille.
Merci papa.
Marcel
SIS NEUCHÂTEL
Prévoyance Funéraire
032 725 40 30
www.pf-wasserfallen.ch
Pompes funèbres
Weber & Grau
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DU3tLA0MwMA8-M1pg8AAAA=</wm>
<wm>10CAsNsjY0MDCy0DWzNLE0NAMA6FKOWA8AAAA=</wm>
24h/24
<wm>10CFWMMQ6EMBADX7TR2sHZQMoTHaJA16c5UfP_ikB3hYsZjbxtTcnffdb9ux4N7qwWqHMpDaoppuEiBaIBLHRwAcWMkP5yqzHIvT-NAcbcIRNtig54B8fD45Rd6fqdN-yT9VR_AAAA</wm>
<wm>10CFWKMQ6EMAwEX-Ro13Jsh5SIDlGcrk-DqO__1QU6ii12Zva914Jn63Z8t08noCnerNE7a5awyaIEo6OpKagLq6WaI1-5ZMwHjLsRUIjBKuZiOSzb4BQPM9csv_P6A4LxgvB_AAAA</wm>
032 853 49 29
A votre écoute - Conseils
Prévoyance funéraire
L’EXPRESS - L’IMPARTIAL LUNDI 12 AOÛT 2013
28 LA DER
LA PHOTO DU JOUR
AIR DU TEMPS
Un dragon s’invite en trompe-l’œil dans une rue de Pékin. KEYSTONE
SYLVIA FREDA
Dire «Non!» à la mafia
J’avais 20 ans. En très grande
colère contre la silencieuse
mainmise de la mafia en Italie,
j’invoquais la nécessité d’un
coup d’Etat dans la Péninsule.
J’implorais l’arrivée d’une
junte militaire punitive contre
ces boss mafieux, qui nous
pourrissent le pays. J’avais la
haine, quoi! C’était typiquement le genre de propos à
l’emporte-pièce que je tenais
au cours des longs voyages en
train pour rejoindre la famille
dans le Sud de la Botte.
Mon père calmait mon humeur massacrante en me disant: «Au chevet d’un malade,
vaut-il mieux que tu lui tires dessus
ou que tu tentes à tout prix de le
soigner? L’Italie, il faut la soigner,
tu vois... Pas lui tirer dessus!»
Oui, mon père est un sage.
Mais la mort des juges Giovanni
Falcone et Paolo Borsellino, du généralDallaChiesa,delajeuneRita
Atria, sans doute tuée parce qu’elle
adénoncésaproprefamilleliéeàla
chose, n’ont pas fait passer ma
rage. Loin du pays, ma fureur dort.
Maisencoreaujourd’hui,dèsque
jefranchislafrontièreitalienne,j’ai
le sang qui bout. Alors quand j’apprends que dans des hôtels en Sicile, on refuse de payer le «pizzo»,
ce soi-disant dû que la mafia réclame, je souffre un peu moins.
Quandjelisdanslapresse,noirsur
blanc, qu’un spécialiste du cancer
italien, balance que «les familles
tiennent les plages en Calabre», je
respire. De l’omertà s’évapore. SUDOKU
Lever 06h27
Coucher 20h47
LA MÉTÉO
Lever 12h25
Coucher 23h04
12° 24°
Porrentruy
TEMPÉRATURES RÉGIONALES
Les Rangiers 12°25°
Delémont
20
10° 21°
Saignelégier
11° 25°
Moron
Moutier
40
10° 23°
9° 22°
Métérologue en direct au
0900 575 775 (Fr. 2.80/minute
depuis le réseau fixe suisse)
St-Imier
La Chaux- Chasseral 10° 16°
de-Fonds
9° 21°
Le Locle
13° 26°
La Neuveville
Cernier
10° 22°
Bienne
14° 26°
10° 23°
30
Mt-Racine
Neuchâtel
Boudry
14° 26°
10° 23°
Fleurier
14° 26°
Journée estivale
au programme
SUR NOS LACS
Température Direction et
de l’eau
vitesse du vent
Neuchâtel
23°
Niveaux
des lacs
Sud-ouest 429.40 m
1 à 3 Bf
Sud-ouest 429.39 m
1 à 3 Bf
Niveau du lac des Brenets: 750.50 m
Bienne
22°
ÉVOLUTION DES TEMPÉRATURES SUR 7 JOURS
EN SUISSE AUJOURD’HUI
Neuchâtel/Bienne
Bâle
La Chaux-de-Fonds
35°
Zurich
30°
h
Neuchâtel
Berne
25°
St-Moritz
Genève
Cette nouvelle semaine débutera sous des
conditions fort agréables grâce à un soleil très
généreux, et le mercure en profitera pour
avoisiner les 25 degrés en plaine cet aprèsmidi. Des passages nuageux débarqueront en
fin de journée et quelques averses seront
probables entre la nuit prochaine et mardi
matin. Soleil et douceur régneront ensuite
jusqu'en fin de semaine.
20°
BÉVILARD
BRÉVINE (LA)
BRENETS (LES)
COURT
COURTELARY
COUVET
CREUX-DU-VAN
DOMBRESSON
ESTAVAYER-LE-LAC
GRANGES
LANDERON (LE)
MONT RACINE
NOIRMONT (LE)
PONTS-DE-MARTEL (LES)
RANGIERS (LES)
SAINT-AUBIN
SAINTE-CROIX
SAINT-URSANNE
SONCEBOZ
TRAMELAN
VERRIÈRES (LES)
VUE-DES-ALPES
YVERDON
10°
4°
10°
12°
9°
10°
11°
10°
14°
12°
13°
11°
10°
4°
10°
14°
11°
12°
10°
9°
11°
12°
14°
23°
21°
23°
25°
22°
23°
17°
23°
26°
25°
26°
17°
21°
21°
23°
26°
18°
25°
23°
22°
18°
18°
26°
Solution de la grille précédente
Complétez la grille
en utilisant les chiffres
de 1 à 9. Ils doivent
obligatoirement figurer
une seule fois
dans chaque ligne,
chaque colonne
et chaque carré de 3X3.
Solution dans
notre prochaine édition.
10°
DANS LE MONDE AUJOURD’HUI
ATHÈNES
BANGKOK
BARCELONE
BERLIN
BRUXELLES
LE CAIRE
LONDRES
LOS ANGELES
MONTRÉAL
MOSCOU
NEW YORK
PARIS
RIO DE J.
ROME
TOKYO
beau temps
soleil, orage possible
beau temps
assez ensoleillé
bien ensoleillé
beau temps
assez ensoleillé
beau temps
bien ensoleillé
soleil, orage possible
soleil, orage possible
variable, averse éparse
assez ensoleillé
bien ensoleillé
soleil, orage possible
32°
34°
29°
23°
22°
35°
22°
23°
24°
25°
28°
23°
27°
32°
33°
Grille proposée par la filière informatique de gestion
LA MÉTÉO DES PLAGES DE MÉDITERRANÉE
05.08 06.08
07.08
08.08 09.08 10.08 11.08
20°26°
La Corogne
23° 25°
PRÉVISIONS À QUATRE JOURS POUR L’ARC JURASSIEN
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
pied du Jura à 1000m
pied du Jura à 1000m
pied du Jura à 1000m
pied du Jura à 1000m
Faro
23°30°
Malaga
23° 29°
Biarritz
Venise
26° 30°
Rimini
Côte d’Azur Viareggio
25° 30° 26° 32°
Barcelone
26°31°
26°29°
Olbia
Palma de Maj.
Ibiza
Cagliari
Alicante 27° 30°
26°30°
27° 30°
Saïdia 25° 33°
Alger 26° 33°
Lido di
Roma
27° 29°
FIABILITÉ: 8/10
13° 15°
13° 22°
FIABILITÉ: 8/10
8° 16°
11° 25°
FIABILITÉ: 7/10
5° 19°
13° 27°
FIABILITÉ: 6/10
8° 21°
21° 36°
Agadir
22° Température de l’eau
35° Température de l’air
Split
27° 32° Dubrovnik
Palerme Lipari
27° 29°
Hammamet
27° 31°
Djerba
27° 32°
17° 23°
n° 714
Difficulté 2/4
15°
Locarno
N° 715
Malte
27° 32°
Corfou
28° 34°
Zante
28° 31°
Varna
26° 31°
Yalta
25° 31°
Sotchi
25° 30°
Antalya
Santorin
28° 34° Aya Napa
24° 28° Rhodes
Héraklion
28° 30°
28°29°
Paphos
25° 28°
28° 29°
27° 31°
28° 32° Tel-Aviv
Benghazi
27° 32°
Matrouh
Eilat / Aqaba
29° 40°
Sharm-el-Cheikh
Hurghada 29° 39°