Stagebar 2
TM
RGBAW
mode d’emploi
Dimensions
Toutes les dimensions sont en millimètres
Stagebar 2 S
Stagebar 54 S
230
190
420
105
Stagebar 2 L
Stagebar 54 L
230
190
630
105
©2011 Martin Professional A/S, Danemark. Tous droits réservés. Aucun extrait de ce manuel ne peut être reproduit, par quelque
moyen et sous quelque forme que ce soit, sans autorisation écrite de Martin Professional A/S. Contenu sujet à modifications sans
préavis. Martin Professional A/S et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas de blessure, dommage, direct ou indirect, conséquent ou économique ou de toute autre type occasionné par l’utilisation ou l’impossibilité d’utiliser ou la non fiabilité des informations contenues dans ce manuel. L’utilisation de certains brevets du Stagebar 2™ de Martin™est sous licence Color Kinetics®, Inc.
(voir sur le produit)
P/N 35030250, Rev. B
Précautions d’emploi
ATTENTION !
Lisez les précautions d’emploi listées ici avant
d’installer, mettre sous tension, utiliser ou
entretenir ce produit.
Les symboles ci-dessous vous permettront d’identifier rapidement les risques potentiels listés sur le produit
et dans ce manuel:
ATTENTION! ATTENTION ! ATTENTION!
Risque
Lumière à base Reportez-vous
important.
de DELs.
au manuel
Risque de
Risque de
avant
blessure
blessures
d’installer,
sévère voire
oculaires.
allumer ou
mortelle.
réparer le
produit.
ATTENTION!
Attention aux
électrisations.
Risque de
blessure
sévère voire
mortelle.
ATTENTION!
Risque
d’incendie.
Attention ! DEL de Groupe de Risque 3 selon EN 62471. Ne pas regarder directement dans le
faisceau à moins de 40 cm (16 in.) de la face avant du produit. Ne fixez pas le faisceau à courte
distance pendant de longues périodes. Ne regardez pas la source du faisceau avec des instruments
d’optiques.
Ce produit est réservé à un usage professionel. Il n’est pas destiné à un usage domestique.
Ce produit présente des risques de blessures sérieuses ou mortelles par le feu, par électrisation ou chute
de hauteur.
Lisez ce manuel avant d’installer, mettre sous tension, ou réparer le produit et suivez les mises en garde
listées sur l’appareil lui-même et dans ce manuel. Pour toute question sur l’utilisation de ce produit en toute
sécurité, contactez votre revendeur Martin™ habituel ou appelez la Hotline Martin 24/7 au +45 70 200 201.
PROTECTION CONTRE LES RISQUES D’ÉLECTRISATION
• Coupez l’alimentation de toute l’installation au coupe-circuit du bâtiment et consignez clairement la ligne
d’alimentation (en enlevant le fusible par exemple) avant d’entreprendre toute installation ou
maintenance.
• Déconnectez le projecteur du secteur avant de retirer ou d’installer un capot ou un accessoire - y compris
les fusibles - lorsque le projecteur n’est pas utilisé.
• Reliez toujours le projecteur à la terre.
• N’utilisez qu’une source d’alimentation compatible avec les normes locales en vigueur et protégée contre
les surcharges et les défauts différentiels.
• Connectez ce projecteur avec un câble 3 conducteurs résistant à une chaleur d’au moins 90° C (194° F)
et donné pour 13 Ampères minimum. En Amérique du Nord, le câble doit avoir une section minimale de
16 AWG et avoir un gainage robuste (type STW ou équivalent). En Europe, le câble doit avoir une section
minimale de 1.5 mm² et être homologué HAR ou équivalent.
• Les câble utilisés pour la propagation de l’alimentation entre deux machines doivent avoir les mêmes
caractéristiques que ceux utilisés pour l’alimentation principale.
• La tension et la fréquence de l’alimentation sur l’embase de recopie sont identiques à ceux de l’embase
d’entrée. Ne connectez sur ces embases que des appareils à tension et fréquence d’alimentation
compatibles.
• Le courant total appelé par l’ensemble des appareils interconnectés par les embases de recopie sur une
même ligne d’alimentation ne doit pas excéder 11 Ampères.
• Avant d’utiliser le projecteur, vérifiez que la distribution électrique et les câbles sont en parfait état et qu’ils
supportent les courants consommés par tous les appareils.
• N’utilisez pas le projecteur si le câble ou sa fiche sont endommagés, défectueux ou mouillés, ou bien s’ils
montrent des signes évidents de surchauffe.
• N’exposez pas le projecteur à la pluie ou à l’humidité.
• Référez tout entretien non décrit ici à un service technique qualifié.
PROTECTION CONTRE LES RISQUES D’INCENDIE
• N’essayez jamais de contourner l’action de protection thermostatique des fusibles et des disjoncteurs.
Remplacez les fusibles défectueux par des fusibles de type et valeur strictement identiques.
• Laissez un espace d’au moins 0,1 m (4 in.) autour des ventilations et des entrées d’air.
• Assurez-vous qu’aucun matériau combustible ne se trouve à moins de 0,5 m (20 in.) du projecteur et
qu’aucun matériau inflammable ne se trouve à proximité.
• Ne modifiez pas le projecteur et n’installez que des pièces détachées d’origine Martin™.
• N’installez ni filtre, ni masque, ni adhésif directement sur les DEL.
• N’utilisez pas le projecteur si la température ambiante (Ta) dépasse 40° C (104° F).
PROTECTION CONTRE LES BLESSURES
• Ne regardez pas les DEL depuis une distance inférieure à 40 cm (16 in.) depuis la surface de l’appareil
sans équipement de protection adapté comme des lunettes de soudage de niveau 4-5. En dessous de
cette distance, les émissions générées par les DEL peuvent causer des blessures et des irritations. A
partir de 40 cm et au delà, la lumière est sans danger pour l’oeil nu à condition que sa réponse d’aversion
naturelle ne soit pas entravée.
• Ne regardez pas les DEL avec des instruments optiques tels que loupes, binoculaires, télescopes ou
similaires qui pourraient concentrer la lumière.
• Assurez-vous que personne ne peut regarder les DEL à moins de 40 cm (16 in.) lorsque le produit
s’allume brusquement. Ceci peut se produire lors de la mise sous tension de l’appareil, lorsque le produit
reçoit un signal DMX, lors de l’activation du mode autonome ou lors de la sélection de certaines fonction
depuis le panneau de contrôle embarqué.
• Pour minimiser le risque d’irritation ou de blessure de l’oeil, déconnectez le projecteur du secteur dès qu’il
n’est plus utilisé et maintenez un bon niveau d’éclairage ambiant lorsque quelqu’un travaille sur le
projecteur ou à proximité pour assurer une réduction suffisante du diamètre des pupilles.
• La température de surface du projecteur peut s’élever fortement, jusqu’à 90° C (194° F). Evitez tout
contact même accidentel.
• Utilisez une accroche secondaire telle qu’une élingue de sécurité approuvée pour le poids du projecteur
par un organisme de contrôle tel que TÜV. Cette accroche doit être conforme avec la norme
EN 60598-2-17 Section 17.6.6 et doit être capable de supporter l’appareil si la fixation principale cède.
• N’accrochez pas les projecteurs les uns aux autres. Utilisez un crochet par machine pour les suspendre.
• Lors de l’accroche, vérifiez que la structure et les matériels utilisés supportent au moins 10 fois le poids
de tous les appareils accrochés.
• Vérifiez que tous les capots et les accessoires d’accroche sont solidement fixés.
• Interdisez l’accès sous la zone de travail et travaillez depuis une plateforme stable lors de l’installation, de
l’entretien ou du déplacement de l’appareil.
Recyclage du produit
Les produits Martin® sont fournis dans le respect de la Directive 2002/96/EC du Parlement
Européen et du Conseil de l’Union Européenne sur le Retraitement des Equipements
Electriques et Electroniques (WEEE), amendée par la Directive 2003/108/EC, lorsqu’elle est
applicable.
Aidez à la sauvegarde de l’environnement en vous assurant que ce produit sera recyclé! Votre
revendeur pourra vous renseigner sur les dispositions locales de recyclage de nos produits.
Table des matières
Dimensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Précautions d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Vue d’ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Déballage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Première mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Installation physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Installation sur pied . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Accroche sur un pont, une barre ou une structure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Connexion au secteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Propagation de l’alimentation aux autres machines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Télécommande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Connexion de la ligne de télécommande. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Mode DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration et canaux DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresses DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Autres menus de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
12
13
13
13
14
Utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Contrôle de la couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Mode autonome. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Entretien et maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Lyre / support de sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Démontage et installation des collimateurs de LEDs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation et démontage du capot opale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation d’un filtre diffuseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remplacement des fusibles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pile rechargeable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation du logiciel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
16
16
17
18
19
19
19
19
Protocoles DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Contrôle commun de tous les pixels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Pixels contrôlés par groupes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Menu du panneau de contrôle embarqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Messages de l’afficheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Problèmes courants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Stagebar 2 : Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Vue d’ensemble
Stagebar 2 L
Stagebar 54 L
Stagebar
2 SS
Stagebar 54
J
I
F
E
H
F
A
D
G
A
B
A - Vis des ouvertures latérales
B - Ventilation
C - Connecteur Data d’entrée(XLR 5 Femelle)
Connexion DMX depuis le contrôleur ou
depuis la machine précédente.
D - Fixation de l’élingue de sécurité
Seul point homologué pour la pose de la
fixation secondaire (i.e. élingue de sécurité).
E - Alimentation - Recopie (PowerCon gris)
Connectez un câble Neutrik® PowerCon®
gris pour transmettre l’alimentation à la barre
suivante. Le courant total appelé sur une
même ligne d’alimentation électrique ne doit
pas excéder 15 Ampères en crête / 11
Ampères en nominal.
C
F - Points de fixation 1/4 de tour
Utilisez ce point de montage pour fixer la
lyre/pied de sol fournie ou une embase
Omega.
G - Panneau de contrôle / afficheur
H - Connecteur Data de recopie (XLR 5 mâle)
Utilisez cette embase pour transmettre le
DMX à la machine suivante.
I - Alimentation - recopie (PowerCon gris)
Connectez ici un câble d’alimentation
Neutrik® PowerCon® relié au secteur
100-240 VAC 50/60 Hz (nominal).
J - Porte fusible primaire
Remplacez le fusible par un fusible de type et
valeurs strictement identiques.
Figure 1: Panneau de connectique
6
Stagebar 2 - mode d’emploi
Introduction
Merci d’avoir choisi le Stagebar 2™, changeur de couleur à LEDs mais aussi module de pixels de Martin™.
Ce produit a les caractéristiques suivantes :
• LEDs Cree XP-E haute puissance
• Puissance totale par barre : 150 watts à 25° C (77° F)
• Composition de couleur : RGBAW (rouge, vert, bleu, ambre, blanc), RGB (rouge, vert, bleu), gestion
HSIC (teinte, saturation, intensité, temp. de couleur) et HSI (teinte, saturation, intensité)
• 54 LEDs disposées en 6 pixels par barre
• Contrôle des pixels individuel (6 x 1) ou en groupe (1 x 6, 2 x 3 ou 3 x 2)
• Contrôle en DMX 512A
• Connectique DMX sur XLR 5 broches
• Panneau de contrôle et afficheur rétroéclairé sur batterie autonome pour adressage et configuration sans
alimentation
• Alimentation auto-adaptative 100 - 240 V, 50/60 Hz
• Alimentation des barres en cascade
• Connecteurs secteur verrouillables Neutrik PowerCon
• Points de montage 1/4 de tour
• Optique frontale serrée fournie de série
• Version courte (Stagebar 2S) et longue (Stagebar 2L). Pour simplifier la mise en oeuvre de configurations
hétérogènes, 3 modules courts font la longueur de 2 modules longs.
La barre Martin Stagebar 2 est basée sur la Stagebar 54 lancée en 2007 qui a été intensément revue et
corrigée. Outre les nouvelles LEDs plus puissantes et la nouvelle optique plus serrée, le Stagebar 2 dispose
d’embases XLR 5 broches à la place des RJ-45 pour la transmission du DMX.
Pour les dernières mises à jour du logiciel système, de la documentation et toute autre information sur ce
produit et le reste de la gamme Martin Professional™, consultez le site http://www.martin.com
Commentaires et suggestions sur ce manuel utilisateur peuvent être envoyés par e-mail à
service@martin.dk ou par courrier postal à :Technical Documentation Martin Professional A/S, Olof Palmes
Allé 18, DK-8200 Aarhus,Danemark.
Cet appareil répond à la directive FCC, Part 15, Classe A. Son utilisation est sujette à deux conditions : (1)
l’appareil ne doit pas générer d’interférences dangereuses et (2) il doit supporter toute interférence reçue, y
compris toute interférence pouvant causer des dysfonctionnements.
This Class A digital apparatus meets all requirements of the Canadian Interference-Causing Equipment
Regulations. Cet appareil numérique de la classe A respecte toutes les exigences du Règlement sur le
Matériel Brouilleur du Canada.
Déballage
Les accessoires ci-après sont fournis avec le Stagebar 2:
• Un connecteur d’alimentation Neutrik PowerCon
• Un capot frontal opale
• Une optique frontale serrée
• Un adaptateur Omega à verrouillage Quart de Tour
• Ce manuel d’utilisation
Première mise en service
Avant de mettre le projecteur sous tension :
• Lisez la section “Précautions d’emploi” en page 3.
• Vérifiez que la tension d’alimentation est dans les gammes données sur l’étiquette de série et dans la
section “Alimentation” en page 9.
• Installez le connecteur Neutrik PowerCon fourni sur un câble d’alimentation adapté comme décrit dans la
section “Connexion au secteur” en page 9.
Introduction
7
Installation physique
Le Stagebar 2 peut être placé sur une surface plane et stable, monté sur le pied/lyre disponible en
accessoire (P/N 71606007) ou accroché dans n’importe quelle orientation sur un pont ou toute structure
grâce au support de crochet Omega fourni et un crochet. Martin peut vous fournir également des crochets
adaptés.
Attention! Lisez la section “Précautions d’emploi” qui débute en page 3 avant d’installer le
Stagebar 2.
Si le diffuseur est installé, il n’y a aucun risque oculaire, quelle que soit la distance.
Installation sur pied
Si vous installez les projecteurs sur leur pied :
1. Installez les projecteurs sur une surface stable où ils ne
représentent aucun risque de chute ou de trébuchement.
2. Vous pouvez empiler jusqu’à 4 unités verticalement. Sécurisez
la pile pour qu’elle ne puisse pas basculer.
Accroche sur un pont, une barre ou une
structure
Pour installer une barre sur un pont ou une structure:
Figure 2: Verrouillage des
1. Vérifiez que la structure supporte au moins 10 fois le poids total
loquets 1/4 de tour
de tous les appareils installés et de leurs accessoires, câbles
etc.
2. Installez un crochet sur l’embase Oméga fournie puis fixez
l’embase Oméga sur le projecteur avec 2 loquets 1/4 de tour sur les points de fixation prévus à cet effet
(voir Figure 1 en page 6). Vérifiez que les 1/4 de tour sont bien tournés à 90° et verrouillés (voir Figure
2).
3. Interdisez l’accès sous la zone de travail. Travaillez depuis une plateforme stable, accrochez le
projecteur et serrez le crochet sur la structure.
4. Dès le crochet serré, installez une élingue de sécurité homologuée pour sécuriser l’accroche en la
passant dans l’anneau prévu (voir repère D, Figure 1 en page 6) .
8
Stagebar 2 - mode d’emploi
Alimentation
Attention ! Lisez la section “Précautions d’emploi” qui débute en page 3 avant de raccorder le
Stagebar 2 au secteur.
Attention! Pour une protection correcte contre les risques d’électrisation, le Stagebar 2 doit être
relié à la terre électrique. Le circuit de distribution électrique doit être équipé d’un fusible ou d’un
coupe circuit et d’une protection contre les défauts différentiels.
Attention! Le Stagebar 2 n’a pas d’interrupteur marche/arrêt. Les prises de courant ou les
interrupteurs externes utilisés pour alimenter le Stagebar 2 doivent être placés à proximité de
l’appareil pour faciliter sa déconnexion du secteur.
Important! Ne pas insérer ou retirer les connecteurs Neutrik PowerCon pour mettre sous tension ou
éteindre l’appareil. L’arc électrique qui se produirait sur les bornes pourrait endommager les
connecteurs.
Important! N’alimentez pas le projecteur avec un gradateur, l’électronique pourrait en être
endommagée et les dégâts ne seront pas couverts par la garantie.
Le Stagebar 2 dispose d’une alimentation auto-adaptative à découpage qui se configure automatiquement
sur la gamme 100 - 240 V nominal sous 50 ou 60 Hz. Ne connectez pas le projecteur sur une alimentation
en dehors de ces valeurs.
Le projecteur est protégé par un fusible 4 A temporisé au primaire, situé dans un porte fusible sur le
panneau arrière (voir Figure 1 en page 6).
Connexion au secteur
L’alimentation de l’appareil est réalisée par une embase Neutrik PowerCon bleue qui accepte une fiche
PowerCon® NAC3FCA bleue. L’alimentation peut être propagée vers une autre machine avec l’embase de
recopie PowerCon® grise qui accepte une fiche PowerCon® NAC3FCB grise. Notez que les connecteurs
bleus et gris ont des designs différents qui empêchent qu’on les interconnecte.
L’utilisateur doit installer la fiche PowerCon fournie avec l’appareil sur un câble compatible avec les
spécifications listées dans “Protection contre les risques d’électrisation” en page 3.
Il n’y a pas d’interrupteur marche/arrêt : l’appareil est sous tension dès que la ligne d’alimentation est sous
tension.
Si vous installez une fiche sur le câble, celle-ci doit avoir une broche de terre et doit supporter un courant de
13 A minimum. Suivez les instructions du fabricant de la fiche et raccordez les fils aux broches
correspondantes. Le Tableau 1 donne les principaux repères d’indentification. En cas de doute ou si les
broches sont mal identifiées, consultez un électricien qualifié.
Fil (EU)
Fil (US)
Borne
Symbole
Vis (US)
marron
noir
phase
L
jaune ou
cuivre
bleu
blanc
neutre
N
argent
jaune/vert
vert
terre
vert
Tableau 1: Code des couleurs et identification des bornes
Alimentation
9
Propagation de l’alimentation aux autres machines
Attention ! Le courant appelé par l’ensemble des appareils connectés sur la première
embase de recopie d’alimentation ne doit pas excéder 11 A.
Les alimentations des projecteurs peuvent être reliées en cascade, d’embase de recopie à embase
d’alimentation. Les câbles de recopie d’alimentation doivent répondre aux mêmes spécifications que le
câble d’alimentation principal (voir ci-dessus). Installez une fiche grise PowerCon NAC3FCB à une
extrémité du câble et une fiche bleue PowerCon NAC3FCA à l’autre extrémité (voir “Connexion au secteur”
en page 9).
Le courant total consommé par tous les appareils câblés dans la même chaîne ne doit pas excéder 11 A en
nominal. Voyez ci-dessous les exemples pratiques :
• Sous 100 V AC, un maximumde 5 Stagebar 2 peuvent être cascadés sur la même chaîne. Comme
indiqué dans les spécifications du Stagebar 2 (voir page 27), chaque appareil consomme 2,5 A sous
100V. Le premier projecteur appelle 2,5 A. Les 4 suivants appellent en tout 10A, ce qui est le maximum
avant la limite des 11 A nominaux.
• Sous 230 V AC, un maximumde 11 Stagebar 2 peuvent être cascadés sur la même chaîne. Chaque
appareil consomme 1,1 A sous 230V. Le premier projecteur appelle 1,1 A. Les 10 suivants appellent en
tout 11A, ce qui est le maximum avant la limite des 11 A nominaux.
Installer un connecteur PowerCon sur le câble d’alimentation
Corps
Insert
Serre câble
Pour monter le connecteur PowerCon sur le câble:
1. Passez le câble dans la bague.
2. Glissez le serre câble blanc sur le câble si ce dernier a un diamètre
(Da) compris entre 5 et 10 mm (0.2 - 0.4 in.), ou le serre câble noir
si le diamètre (Da) est de 10 à 15 mm (0.4 - 0.6 in.).
3. Préparez le bout du câble en dénudant 20 mm (0.8 in.) de gaine
exterieure.
4. Dénudez de 8 mm (1/3 in.) chaque fil.
5. Insérez chaque fil dans la borne appropriée (voir Tableau 1
ci-dessus) et serrez-la fermement avec un petit tournevis plat.
6. Poussez le serre câble et l’insert dans le corps (attention au
détrompeur qui assure l’orientation des éléments).
7. Serrez la bague à un couple de 2.5 Nm (1.8 lb-ft).
Bague
Préparation du câble
Bornes
Illustrations pour cette page utilisées avec permission de Neutrik AG.
10
Stagebar 2 - mode d’emploi
Télécommande
Les Stagebar 2 doivent être raccordés à une ligne de télécommande pour être contrôlés par un pupitre
DMX. La mise en place de la ligne DMX doit se faire en respectant les considérations ci-dessous:
• Vous devez utiliser du câble DMX de type adapté et des connecteurs XLR 5 broches. Le câble
d’installation est acceptable pour les installations pérennes. Pour les montages éphémères et les
tournées, du câble souple à faible mémoire de forme est préférable. Les câbles DMX Martin sont
particulièrement recommandés.
• La longueur maximale de câble autorisée sans amplificateur est de 500 m (1640 ft.) avec du câble
AWG22, ou 300 m (984 ft.) avec du câble AWG24.
• Les appareils doivent être câblés en ‘cascade’, c’est à dire qu’ils doivent être connectés les uns à la suite
des autres.
• Chaque ligne ne peut connecter plus de 32 machines.
• Vous pouvez utiliser un splitter-amplificateur opto-isolé tel que le Splitter DMX 5.3 de Martin
(P/N 90758140) pour:
- étendre une ligne au delà de la longueur maximale conseillée pour le type de câble utilisé, ou
- étendre une ligne pour raccorder plus de 32 machines, ou
- diviser une ligne en sous branches, chacune reliant un maximum de 32 machines. Le splitter DMX 5.3
Martin permet de diviser une ligne en 5 nouvelles branches.
• Chaque branche de la ligne doit être terminée en insérant un bouchon XLR 5 dans la sortie du dernier
Stagebar 2 de la branche. Un bouchon permet d’insérer une résistance de 120 Ohms entre le point chaud
et le point froid.
• De longues juxtapositions de câbles d’alimentation secteur et de câbles de télécommande peuvent créer
des interférences sur la ligne de télécommande.
• Un univers DMX comprend 512 canaux de contrôle. Pour un contrôle individuel, chaque Stagebar 2 doit
avoir ses propres canaux de commande dans la limite des 512 canaux disponibles. Au delà de ce point, il
faut créer un nouvel univers DMX.
• Le nombre de Stagebar 2 contrôlables avec un seul univers DMX dépend du nombre de canaux qu’ils
requièrent, c’est à dire de leur configuration. Par exemple, en mode HSI, les projecteurs requièrent 18
canaux DMX (un canal pour la teinte, un canal pour la saturation et un pour l’intensité, ceci pour chacun
des 6 pixels. Dans ce cas, un univers peut contrôler 512/18 = 28 Stagebar 2. Voyez le Tableau 2 en page
13 pour un aperçu complet des besoins en canaux DMX des Stagebar 2.
Connexion de la ligne de télécommande
Le Stagebar 2 a deux connecteurs XLR 5 broches situés sur le panneau de connexions : un mâle pour
l’entrée et un femelle pour la recopie de la télécommande. Ces connecteurs sont câblés conformément à la
norme DMX. Pour construire la ligne de télécommande :
1. Eteignez tous les appareils. Si les projecteurs viennent d’être utilisés, laissez-les refroidir au moins 10
minutes.
2. Connectez un câble à la sortie signal du contrôleur DMX et déployez-le jusqu’au premier projecteur.
3. Connectez le câble à l’entrée DMX du premier projecteur de la ligne. Continuez à câbler des projecteurs
en cascade, de sortie en entrée.
4. Sur le dernier projecteur de la ligne, insérez un bouchon DMX dans l’embase de sortie XLR 5.
5. Une fois tous les projecteurs raccordés, configurez les machines comme indiqué ci-après avant de les
mettre sous tension.
Télécommande
11
Configuration
Le panneau de contrôle et son afficheur LCD rétroéclairé, situés à l’arrière du Stagebar 2, vous permettent
de choisir l’adresse DMX et de modifier la configuration de l’appareil. La pile embarquée du Stagebar 2
assure les fonctions de configuration les plus importantes de la configuration - comme l’adressage DMX lorsque l’appareil n’est pas relié au secteur.
• Appyez sur Menu pour ouvrir le menu ou remonter d’un niveau dans les menus.
• Appuyez sur Entrée pour confirmer une sélection.
• Utilisez les touches Haut et Bas pour naviguer dans les menus.
Le niveau actuel dans les menus est affiché en lettres majuscules. Les sous menus ou les fonctions sont
affichés en minuscules sur l’afficheur LCD. Voyez la section “Menu du panneau de contrôle embarqué” en
page 23 pour une vue d’ensemble des menus du panneau de contrôle.
Mode DMX
Contrôle des couleurs
Martin utilise les composants de la meilleure qualité basés sur les technologies les plus avancées.
Cependant, malgré une assurance qualité rigoureuse et les tolérances de fabrication les plus strictes, il
existe de petites variations de rendu de couleur entre les LEDs. Les Stagebar 2 sont testés et étalonnés en
usine pour que leurs pixels soient uniformisés en mode RGB, HSI et HSIC. Les réglages sont mémorisés
dans l’EEPROM installée sur la carte mère de l’appareil.
Le menu DMX MODE → control permet de choisir le mode de contrôle parmi les 4 modes disponibles:
• RGB (rouge, vert, bleu)
En mode RGB, toutes les LEDs (y compris Ambres et Blanches) sont actives dans le calcul des couleurs.
L’intensité de chaque couleur est contrôlée par un seul canal DMX pour la composition des couleurs RGB
en trichromie additive.
• RGBAW (rouge, vert, bleu, ambre, blanc)
RGBAW est un mode ’brut’ : chaque composante de couleur est contrôlée par un canal DMX. L’intensité
des LEDs n’est pas corrigée par le logiciel interne et les réglages d’usine; elle est contrôlée directement par
l’utilisateur. Les réglages d’usine sont conçus pour uniformiser le rendu des couleurs sur l’ensemble des
appareils. En les contournant, le mode RGBAW permet des couleurs légèrement plus saturées.
• HSI (teinte, saturation, intensité)
HSI permet le contrôle des couleurs sur 3 canaux : un canal pour la teinte (Hue), un canal pour la
profondeur de la couleur (Saturation) et un canal pour la luminosité (Intensity).
• HSIC (teinte, saturation, intensité, température de couleur)
HSIC est identique au mode HSI mais rajoute le contrôle de la température de couleur en quatrième
paramètre pour un meilleur contrôle des blancs.
Groupage des pixels
Le menu DMX MODE → pixel grouping permet également de choisir le regroupement des pixels (un
pixel est un des 6 blocs de LEDs du Stagebar 2). Vous pouvez contrôler chaque pixel individuellement, de
façon à ce qu’il ait sa propre couleur et soit contrôlé par ses propres canaux DMX. Vous pouvez également
réunir les pixels en groupes. Dans un groupe, les pixels sont contrôlés par les mêmes canaux DMX et se
comportent de manière identique. Les options disponibles sont:
•
•
•
•
12
1 (chaque pixel est contrôlé individuellement)
2 (les pixels sont contrôlés en paires, soit 3 groupes de 2 pixels)
3 (les pixels sont contrôles en 2 groupes de 3 pixels)
All (tous les pixels sont contrôlés dans un seul groupe de 6)
Stagebar 2 - mode d’emploi
Inversion Gauche/Droite des pixels
La commande DMX MODE → pixel invert permet d’inverser l’ordre des pixels (le 1 à la place du 6, le
2 à la place du 5 ...) afin d’obtenir facilement des effets miroir ou pour simplifier le contrôle de l’ensemble si
certaines barres sont installées à l’envers.
Configuration et canaux DMX
Selon le mode DMX et le regroupement des canaux, le projecteur utilise un nombre spécifique de canaux
DMX comme illlustré ci-après.
Par exemple, un projecteur en mode HSI, en mode groupe 3 (soit 2 groupes de 3 pixels), requiert 6 canaux
DMX. Les 3 premiers canaux contrôlent la teinte, la saturation et l’intensité des 3 premiers pixels et les 3
derniers canaux contrôlent les paramètres HSI du deuxième groupe de 3 pixels.
En mode RGBAW, et mode groupe 2 (soit 3 groupes de 2 pixels), 15 canaux DMX sont requis : les 5
premiers canaux contrôlent RGBAW sur le premier groupe, les 5 suivants contrôlent RGBAW sur le
deuxième groupe et les 5 derniers contrôlent RGBAW sur le dernier groupe.
Regroupement
mode RGB
mode RGBAW
mode HSI
mode HSIC
1
(contrôle individuel)
18
30
18
24
9
15
9
12
3
(2 groupes de 3
pixels)
6
10
6
8
all
(1 groupe de 6 pixels)
3
5
3
4
2
(3 groupes de 2 pixels)
Tableau 2: Canaux DMX requis pour chaque mode de contrôle
Adresses DMX
L’adresse DMX, connue aussi sous le nom de canal de base, est le premier canal DMX utilisé par le
projecteur pour recevoir ses instructions du contrôleur. Si deux projecteurs sont à la même adresse DMX et
configurés avec le même mode, ils se comporteront de manière identique. Pour un contrôle individuel,
chaque projecteur doit avoir ses propres canaux de contrôle. Ainsi, si un projecteur est à l’adresse 1 et
requiert 18 canaux, l’adresse libre suivante sera 19, et ainsi de suite.
Réglage de l’adresse DMX
L’adresse DMX peut être réglée manuellement avec le menu ADDRESS → man. address du panneau
de contrôle. Appuyez sur Entrée, puis utilisez les touches haut et bas pour choisir l’adresse.
Grâce à la pile embarquée, il n’est pas nécessaire de raccorder le projecteur au secteur pour régler
l’adresse.
Informations
Section Fixture info
Donne diverses informations sur la version logicielle installée, le nombre d’heures d’utilisation et la
température des cartes de LEDs. Pour chaque carte, le système peut afficher :
• la température actuelle
• la plus forte température enregistrée depuis l’initialisation de l’appareil (à la mise sous tension) ou
• la plus forte température enregistrée depuis la sortie d’usine
Les températures sont données en degrés Celsius ou Fanrenheit.
Configuration
13
Section DMX link info
Donne des informations sur les caractéristiques et la qualité du signal DMX reçu.
Autres menus de contrôle
Section Adjustment
Le menu ADJUSTMENT donne le contrôle manuel sur les LEDs. Utilisez ce menu pour contrôler les
pixels ou pour définir une couleur manuellement sans utiliser de contrôleur DMX.
Section Test sequence
Lance une séquence de test de toutes les LEDs, des ventilateurs, des indicateurs à LEDs et de l’afficheur
LCD pour la maintenance.
Section Software upload
Activez le menu UTILITIES → software upload pour installer un nouveau logiciel dans l’appareil.
Section Factory settings
Utilisez le menu UTILITIES → factory setting pour rétablir la configuration d’usine.
Changement de mode de ventilation
Le menu UTILITIES → fan mode permet de configurer la ventilation de l’appareil :
• regulated (ventilation contrôlée thermostatiquement, pour l’utilisation la plus silencieuse)
• full speed (ventilation à pleine vitesse dès la mise sous tension).
Mode silencieux
Activez l’option UTILITIES → silent mode pour limiter la luminosité de l’appareil à 50% environ de ses
capacités. Cette action a pour effet de limiter la ventilation à un très faible niveau qui rend alors l’appareil
quasiment inaudible dans la plupart des situations.
14
Stagebar 2 - mode d’emploi
Utilisation
Une fois le Stagebar 2 connecté et configuré comme décrit précédemment dans ce manuel, vous pouvez
régler la couleur et l’intensité avec un contrôleur DMX en suivant un des protocoles disponibles (voir page
21).
Contrôle de la couleur
Voir “Contrôle des couleurs” en page 12 pour une description complète des modes RGB, RGBAW, HSI &
HSIC.
RGBAW est un mode ’brut’, c’est à dire non étalonné. Dans ce mode, il est nécessaire de compenser
manuellement avec le contrôleur DMX, pour chaque pixel, les petits écarts de rendu des couleurs des LEDs
elles-mêmes. Pour éviter cela, utilisez un des 3 autres modes de contrôle pour appliquer l’étalonnage
d’usine et donner le contrôle de colorimétrie au logiciel interne afin de rétablir l’uniformité sur l’ensemble
des Stagebar 2.
Les 5 types de LEDs sont toujours actives dans tous les modes.
Mode autonome
En mode autonome, le Stagebar 2 peut suivre deux types de programmes sans être relié à un contrôleur
DMX:
• Une couleur statique choisie en réglant l’intensité des pixels RGBAW.
• Une séquence dynamique de couleurs RGB, RGBAW ou pastels défilant à vitesse programmable. Les
couleurs s’enchainent en fondu (l’appareil calcule des transitions lissées entre les couleurs) et chaque
séquence est répétée en boucle.
Programmation du mode autonome
Le mode autonome est activé et programmé avec le menu STAND ALONE → sa setup.
Une fois ce mode programmé, le Stagebar 2 démarre la séquence choisie dès la mise sous tension.
Priorité du DMX
Si le Stagebar 2 reçoit un signal DMX pendant l’exécution du mode autonome, il stoppe le mode autonome
et obéit au commandes DMX. Dès que le signal DMX disparait, le Stagebar 2 revient au mode autonome
après un délai d’environ 5 secondes.
Utilisation
15
Entretien et maintenance
Attention ! Lisez la section “Précautions d’emploi” en page 3 avant de débuter toute opération
d’entretien ou de maintenance sur le Stagebar 2. Consignez l’alimentation de tout le système
de distribution électrique avant de débuter le nettoyage, l’entretien ou de retirer un capot.
Référez toute opération non décrite ici à un service technique qualifié.
Important! Des amas excessifs de poussière, de résidus de fumigène et de particules
agglomérées provoquent des surchauffes et peuvent endommager le projecteur. Ces
dommages causés par un défaut d’entretien ne sont pas couverts par la garantie.
Important! Comme pour tous les composants électroniques en général, les cartes
électroniques du Stagebar 2 sont sensibles aux ESD (décharges électrostatiques). Prenez
toutes les précautions nécessaires pour éviter toute décharge électrostatique pendant
l’entretien.
Martin Professional Global Service et ses agents agréés peuvent procéder à l’installation, à la maintenance
et à la réparation sur site, donnant ainsi aux utilisateurs accès à l’expertise Martin et à sa connaissance des
produits dans un partenariat qui assurera les meilleures performances des produits tout au long de leur
durée de vie. Contactez votre revendeur Martin pour plus d’information.
Pour maximiser la durée de vie des Stagebar 2 et protéger l’investissement qu’ils représentent, nettoyez
régulièrement les projecteurs - notamment les ventilations et leurs grilles - en suivant les instructions de
cette section.
Utiliser les meilleurs matériaux et composants pour des performances optimales sur toute la durée de vie
des produits a toujours été la politique de Martin. Toutefois, les composants optiques de tous les projecteurs
sont sujets à des petites dégradations tout au long de la vie des machines, résultant en des changements
de rendu de couleur par exemple. La vitesse de dégradation dépend fortement des conditions d’utilisation,
des périodes de maintenance et de l’environnement des machines. Il est donc pratiquement impossible de
spécifier précisément la durée de vie des composants optiques. Cependant, vous devrez peut-être
remplacer des LEDs si leurs caractéristiques sont affectées après une période significative et si vous
souhaitez les utiliser dans un cadre de performances optiques et colorimétriques précises.
Les données d’usure du fabricant des LEDs sont basées sur les mesures faites dans les conditons de test
du fabricant. Comme pour toutes les sources LEDs, la réduction progressive de la puissance lumineuse
s’accélère avec leur utilisation dans le projecteur où les conditions sont plus sévères que pendant le test
constructeur. Pour maximiser la durée de vie des LEDs, gardez la température ambiante la plus basse et
n’utilisez pas les LEDs plus longtemps que nécessaire.
Lyre / support de sol
La lyre réglable disponible en accessoire (P/N 71606007) pour le Stagebar 2 est conçue pour s’installer sur
les embases 1/4 de tour à l’arrière de l’appareil (voir Figure 1 en page 6). Tournez les verrouillages à fond
(90°) une fois la lyre positionnée.
La lyre peut également être repliée sous l’appareil et utilisée comme support de sol mais aussi fixée
directement sur une surface ou à un crochet pour l’installation sur une structure. Dans le cas d’une fixation,
utilisez au moins deux boulons de grade 8.8.
Nettoyage
Un nettoyage régulier est essentiel pour maintenir les performances et la qualité du projecteur. Les
agglomérats de poussière, de crasse, de résidus de fumigènes etc. dégradent les performances optiques et
de refroidissement.
Le planning de nettoyage dépend fortement de l’environnement d’utilisation. Il est donc impossible de
prédéterminer une fréquence de nettoyage du Stagebar 2. Les ventilations aspirent la poussière et les
résidus de fumigène. Le nettoyage peut s’avérer indispensable parfois après quelques heures seulement
d’utilisation. Les facteurs suivants sont à considérer pour mettre en place le nettoyage :
• Utilisation de machines à fumée.
• Forts courants d’air (à côté des bouches de VMC par exemple).
• Fumée de cigarette.
16
Stagebar 2 - mode d’emploi
• Poussière excessive (produite par les effets de scène, provenant des plafonds ou des décors peu
nettoyés ou enfin lors des utilisations en extérieur).
La présence d’un ou plusieurs de ces facteurs est significative. Inspectez les projecteurs dans leurs 25
premières heures d’utilisation pour contrôler l’état d’encrassement puis à intervalles réguliers. Vous pourrez
ainsi établir un planning de nettoyage en fonction de chaque utilisation. En cas de doute, consultez votre
revendeur Martin.
Nettoyez délicatement les composants optiques et travaillez dans un endroit propre et bien éclairé. Les
surfaces traitées sont fragiles et se rayent facilement. N’utilisez pas de solvants, de caustiques ou d’abrasifs
qui pourraient endommager les surfaces plastiques et les surfaces peintes.
Nettoyage :
1. Déconnectez le projecteur du secteur et laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
2. Aspirez ou soufflez délicatement la poussière et les particules agglomérées sur les grilles et les pales
des ventilations dans les capots latéraux du projecteur.
3. Nettoyez le couvercle frontal avec un tissu doux humidifié avec une solution d’eau tiède et de détergent.
4. Si les collimateurs des LEDs doivent être nettoyés, démontez-les comme indiqué en page 17 et
lavez-les dans une solution d’eau chaude et de détergent avec une brosse souple. Séchez-les
complètement avant de les remonter.
5. Voir Figure 3. Si un ventilateur ou sa grille requiert un nettoyage plus approfondi, démontez sa vis de
fixation Torx et dégagez le montage du carter en le faisant glisser (voir schéma). Attention aux fils ! Otez
la poussière des pales avec une brosse souple tout en aspirant la poussière dégagée.
Torx 20
Figure 3: Démontage des ventilations
6. Evitez de coincer les fils en remontant les ventilateurs.
Démontage et installation des collimateurs de LEDs
Les collimateurs des LEDs sont regroupés en modules de 9. Ils concentrent le faisceau des LEDs en
faisceaux serrés (1/2 flux). Ces lentilles doivent être démontées pour obtenir un éclairement plus extensif
ainsi qu’un lissage correct des couleurs avec le filtre diffuseur.
Pour démonter un groupe de collimateurs:
1. Isolez le projecteur du secteur. S’il a été utilisé, laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
Entretien et maintenance
17
2. Voir Figure 4. Dévissez les deux vis prisonnières (repérées ci-dessous) sur une extrémité du projecteur
et basculez le carter.
Figure 4: Accès au capot frontal, au réflecteur et aux collimateurs
3. Dégagez le capot frontal par le côté.
4. Retirez le réflecteur de l’appareil.
5. Voir Figure 5. Les collimateurs sont maintenus par
un support magnétique. Pour retirer un bloc,
appuyez sur un côté de façon à pouvoir attraper le
côté opposé. Dégagez le bloc collimateur et
réservez-le pour un usage ultérieur. Pour installer un
bloc, placez-le en position sur le support magnétique
et vérifiez qu’il est correctement maintenu.
6. Remontez les composants dans l’ordre inverse du
démontage avant de remettre l’appareil sous
tension.
Figure 5: Démontage d’un groupe de
collimateurs
Installation et démontage du capot opale
Le filtre frontal opale fournit avec le projecteur empêche la distinction visuelle des LEDs et donne à la face
avant une couleur uniforme et un grand angle de diffusion. Avant de l’installer, vous devez démonter les
collimateurs des LEDs sous peine de créer des points chauds sur le filtre.
Pour installer le filtre opale :
1. Isolez le projecteur du secteur. S’il a été utilisé, laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
2. Voir Figure 4. Dévissez les deux vis prisonnières (repérées ci-dessous) sur une extrémité du projecteur
et basculez le carter.
3. Un capot translucide est installé en usine. Dégagez-le en le faisant glisser le long de la glissière prévue
à cet effet et réservez-le pour un usage futur.
4. Si les LEDs sont équipées de collimateurs, dégagez le réflecteur, démontez les collimateurs comme
décrit dans “Démontage et installation des collimateurs de LEDs” en page 17 et remontez le réflecteur.
5. Insérez le filtre opale dans sa glissière.
6. Refermez le carter avant de remettre l’appareil sous tension.
Pour démonter le filtre opale:
1. Isolez le projecteur du secteur. S’il a été utilisé, laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
2. Voir Figure 4. Dévissez les deux vis prisonnières (repérées ci-dessous) sur une extrémité du projecteur
et basculez le carter.
3. Dégagez le filtre opale en le faisant glisser le long de la glissière prévue à cet effet et réservez-le pour
un usage ultérieur.
4. Pour obtenir un faisceau étroit, remontez les collimateurs des LEDs comme décrit dans “Démontage et
installation des collimateurs de LEDs” en page 17 et remontez le réflecteur.
5. Réinstallez le capot translucide dans sa glissière.
18
Stagebar 2 - mode d’emploi
6. Refermez le carter et remettez le projecteur sous tension.
Installation d’un filtre diffuseur
Les filtres diffuseurs assurent l’uniformité de la couleur produite sur la barre et permettent d’obtenir un
faisceau plus large. Ils sont conçus pour être utilisés avec les collimateurs et le capot frontal. Un filtre
diffuseur serré est fourni avec le projecteur. Des ensembles de 4 filtres serrés ou 4 filtres médium sont
disponibles comme accessoires pour le Stagebar 2. Les diffuseurs serrés sont repérés par une encoche (ou
pas d’encoche sur les premières versions). Les filtres médium sont repérés par deux encoches.
Pour installer un filtre frontal :
1. Isolez le projecteur du secteur. S’il a été utilisé, laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
2. Voir Figure 4. Dévissez les deux vis prisonnières (repérées ci-dessous) sur une extrémité du projecteur
et basculez le carter.
3. Dégagez le filtre translucide installé en usine en le faisant glisser le long de la glissière prévue à cet
effet.
4. Plaquez le filtre diffuseur contre la face intérieure du capot frontal : la face brillante du diffuseur doit être
tournée vers l’extérieur de l’appareil et la face mate doit être tournée vers les LEDs. Glissez
l’assemblage capot + filtre dans la glissière en prenant garde de ne pas endommager le diffuseur.
5. Refermez le carter et remettez le projecteur sous tension.
Remplacement des fusibles
Attention ! Déconnectez le projecteur du secteur avant d’ouvrir les capots. Remplacez toujours les
fusibles par des fusibles de type et valeur strictement identique.
Fusible primaire
Le Stagebar 2 est protégé par un fusible 4 A temporisé situé dans le porte fusible du panneau arrière (voir
Figure 1 en page 6). Si un projecteur semble complètement mort (hormis les fonctions sur pile embarquée),
il est probable que le fusible primaire soit fondu.
Pour remplacer le fusible primaire:
1. Isolez le projecteur du secteur. S’il a été utilisé, laissez-le refroidir au moins 10 minutes.
2. Avec un tournevis plat, ouvrez le porte-fusible en le tournant d’un quart de tour dans le sens antihoraire
et retirez le fusible.
3. Remplacez le fusible fondu par un fusible de type et valeur strictement identiques. Des fusibles de
rechange sont disponibles chez votre revendeur Martin (P/N 05020016).
4. Ré-installez le porte fusible avant de remettre sous tension.
Pile rechargeable
La pile rechargeable embarquée permet l’alimentation du panneau de contrôle et de l’afficheur LCD. Elle se
recharge automatiquement dès que le projecteur est raccordé au secteur. Si la pile est restée longtemps
déchargée, la première chose à faire est de remettre le projecteur sous tension.
Avec l’âge, la pile perdra sa capacité à charger. Elle finira par atteindre sa durée de vie maximale et devra
être remplacée. La pile est placée immédiatement derrière le capot inférieur, fixée sur le châssis. Contactez
un technicien agréé Martin pour son remplacement.
Installation du logiciel
Si vous estimez que le logiciel doit être réinstallé ou si une nouvelle version est disponible, vous devrez
télécharger le logiciel dans le Stagebar 2. Les mises à jour du logiciel système sont disponibles sur le site
web de Martin et peuvent être installées via le lien sériel avec un outil de téléchargement Martin.
Les outils suivants sont nécessaires pour effectuer une mise à jour.
• Le fichier binaire du Stagebar 2 à télécharger, disponible gratuitement sur le site de support technique
Martin.
• Le logiciel de téléchargement Martin Software Uploader, version 5.0 ou supérieure disponible
gratuitement à la même adresse.
Entretien et maintenance
19
• Une interface DMX Martin USB Duo ou une interface équivalente pour PC et un ordinateur PC sous
Windows (si vous disposez d’un boîtier Martin MP-2, vous pouvez également l’utiliser après y avoir
installé le fichier de mise à jour binaire du Stagebar 2).
Méthode normale
1. Connectez le système de téléchargement au connecteur d’entrée du Stagebar 2. Le logiciel sera
téléchargé à ce projecteur et à tous ceux qui lui sont connectés par le lien DMX et sous tension.
2. Suivez la méthode décrite dans le manuel ou le fichier d’aide du système de téléchargement.
3. Déconnectez le système de téléchargement et reconnectez le projecteur à la ligne DMX.
4. Eteignez puis rallumez le projecteur. Vérifiez qu’il s’initialise correctement. Si un message d’erreur
apparaît sur l’afficheur, éteignez puis rallumez à nouveau le projecteur et vérifiez qu’il s’initialise
correctement.
Méthode de dernier recours
Le mode Boot ne doit être effectué que par un professionnel qualifié.
Si vous pensez qu’un téléchargement en mode boot est nécessaire (si l’afficheur est complètement mort
par exemple) ou si les notes d’accompagnement de la nouvelle version spécifient un téléchargement en
mode Boot :
1. Déconnectez le projecteur du secteur et ouvrez-le pour accéder à la carte mère.
2. Situez les micro-interrupteurs sur la carte et basculez le 6 sur ON.
3. Fermez tous les capots, remettez le projecteur sous tension et effectuez le téléchargement comme
décrit ci-dessus.
4. Déconnectez le projecteur du secteur et ouvrez-le pour accéder à la carte mère. Basculez le DIP Switch
6 sur OFF, refermez le projecteur et remettez sous tension.
5. Vérifiez qu’il s’initialise correctement. Si une erreur de somme de contrôle apparaît, éteignez puis
rallumez à nouveau le projecteur et vérifiez qu’il s’initialise correctement.
20
Stagebar 2 - mode d’emploi
Protocoles DMX
Pour l’ensemble des protocoles DMX du Stagebar 2, le code d’entête est 0.
Contrôle commun de tous les pixels
Les tables ci-après donnent les commandes pour un appareil dont tous les pixels sont contrôlés ensemble
en un seul groupe (DMX MODE → Pixel grouping → All sur le panneau de contrôle).
Mode RGB, tous les pixels ensemble
Canal
1
2
3
Valeur
%
Fonction
0 - 255
0 - 100%
Rouge
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Vert
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Bleu
Intensité 0 →100%
Mode RGBAW, tous les pixels ensemble
Canal
1
2
3
4
5
Valeur
%
Fonction
0 - 255
0 - 100%
Rouge
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Vert
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Bleu
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Ambre
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Blanc
Intensité 0 →100%
Mode HSI, tous les pixels ensemble
Canal
1
2
3
Valeur
%
0 - 255
0 - 100
0 - 255
0 - 100
0 - 255
0 - 100%
Protocoles DMX
Fonction
Teinte
Rouge → Orange → Ambre→ Jaune
→ Vert → Cyan → Bleu → Indigo →
Violet → Magenta → Rouge
Saturation
0 % (blanc) → Pleine saturation
Intensity
Intensité 0 →100%
21
Mode HSIC, tous les pixels ensemble
Canal
1
2
3
4
Valeur
%
0 - 255
0 - 100
0 - 255
0 - 100
0 - 255
0 - 100%
0 - 255
0 - 100
Fonction
Teinte
Rouge → Orange → Ambre→ Jaune
→ Vert → Cyan → Bleu → Indigo →
Violet → Magenta → Rouge
Saturation
0 % (blanc) → Pleine saturation
Intensité
Intensité 0 →100%
Température de couleur
2000 - 10 000 K
Pixels contrôlés par groupes
Lorsque les pixels d’un appareil sont répartis en groupes (DMX MODE → Pixel grouping → 1, 2 ou 3
sur le panneau de contrôle), l’appareil utilise un bloc de canaux DMX par groupe de pixel.
Par exemple, un Stagebar 2 RGBAW configuré comme suit :
• 3 groupes de 2 pixels (DMX MODE → Pixel grouping → 2), et
• mode DMX RGB (DMX MODE → Control mode → RGB)
requiert les 9 canaux DMX ci-dessous.
Mode RGB, pixels = 2
Canal
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Valeur
%
Fonction
0 - 255
0 - 100%
Rouge, groupe 1
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Vert, groupe 1
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Bleu, groupe 1
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Rouge, groupe 2
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Vert, groupe 2
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Bleu, groupe 2
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Rouge, groupe 3
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Vert, groupe 3
Intensité 0 →100%
0 - 255
0 - 100%
Bleu, groupe 3
Intensité 0 →100%
Le Tableau 2 en page 13 donne le nombre de canaux requis pour chaque mode DMX du Stagebar 2.
22
Stagebar 2 - mode d’emploi
Menu du panneau de contrôle
embarqué
Les réglages par défaut sont donnés en Gras. Toutes les températures sont données en °C et °F
Menu
ADDRESS
Options
Notes
RGB
Contrôle DMX en mode RGB
RGBAW
Contrôle DMX en mode RGBAW
1
2
3
Contrôle individuel des pixels
Contrôle en 3 groupes de 2 pixels
Contrôle en 2 groupes de 3 pixels
Contrôle en seul groupe de 6 pixels (tous les
pixels simultanément)
Inversion de l’ordre des pixels (le 1 devient le 6,
le 2 devient le 5 etc.)
Pixels dans l’ordre normal
Désactive le mode autonome
Couleur statique. Configurez l’intensité de
chaque couleur de 0 à 255 pour le blanc,
l’ambre, le rouge, le vert et le bleu
Fondu enchainé RGB lent, médium ou rapide
Fondu enchainé RGBAW lent, médium ou
rapide
Fondu enchainé pastel lent, médium ou rapide
Réglage manuel du rouge
Réglage manuel du vert
Réglage manuel du bleu
Réglage manuel de l’ambre
Réglage manuel du blanc
Réglage du rétro éclairage : fort, moyen, faible.
Durée d’inactivité au delà de laquelle le rétro
éclairage s’éteint : 15 s, 30 s ou 2 min.
1-X
control mode
DMX MODE
HSI
HSIC
Choix de l’adresse DMX avec les touches Haut
et Bas (X est la dernière adresse utilisable
selon le mode de fonctionnement).
Contrôle DMX en mode HSI
Contrôle DMX en mode HSIC
pixel grouping
all
pixel invert
on
off
stand alone off
static colour
STAND ALONE
sa setup
sa: rgb fade
sa: rgbaw fade
sa: pastel fade
ADJUSTMENT
red
green
blue
amber
white
PERSONALITY
backlight
intensity
delay
Menu du panneau de contrôle embarqué
23
Menu
Options
Notes
softw. version
Affiche la version du logiciel
Nombre d’heures sous tension depuis la
dernière mise à zéro (pour mettre à zéro,
afficher le compteur horaire et maintenir la
touche Haut enfoncée pendant 5 secondes.)
Nombre d’heures sous tension depuis la sortie
d’usine. (non initialisable)
Température actuelle de la carte mère
Température maximale atteinte par la carte
mère depuis le dernier Reset
Température maximale atteinte par la carte
mère depuis la sortie d’usine
Température actuelle de la carte de drivers
Température maximale atteinte par la carte de
drivers depuis le dernier Reset
Température maximale atteinte par la carte de
drivers depuis la sortie d’usine
Température moyenne des cartes de pixels
Température maximale atteinte par les cartes
de pixels depuis le dernier Reset
Température maximale atteinte par les cartes
de pixels depuis la sortie d’usine
Taux de rafraîchissement du signal DMX reçu
Qualité du signal DMX reçu
Entête du signal DMX reçu
Affichage des canaux DMX reçus
Test de tous les composants en séquence
Prépare le projecteur à recevoir un nouveau
logiciel par la ligne DMX
Ramène le projecteur aux réglages d’usine
Ventilation régulée par la température
Ventilation à pleine puissance
Intensité lumineuse limité à 50% environ.
Intensité lumineuse normale
power on
hours
resettable hours
total hours
current
temp.
mainboard
max since reset
max recorded
FIXTURE INFO
current
temp. driver
max since reset
max recorded
current
temp. pixel
max since reset
max recorded
DMX LINK INFO
TEST SEQUENCE
refresh rate
link quality
start code
channel
run
software upload
UTILITIES
(Maintenir Entrée
enfoncée pendant 5 s
pour accéder à ce
menu)
factory setting
fan mode
silent mode
24
regulated
full speed
enable
disable
Stagebar 2 - mode d’emploi
Messages de l’afficheur
Message
Apparaît si ...
Que faire ...
MERR
... Erreur de communication avec
l’EEPROM
F1ER
F2ER
... Défaut sur le ventilateur 1 ou 2
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Nettoyez le projecteur (surtout les
ventilateurs et les entrées d’air). Vérifiez
la bonne circulation de l’air autour du
projecteur et la température ambiante. Si
cela ne résout pas le problème, contactez
Martin pour assistance technique.
PTER
... Défaut de capteur de température
sur la carte de drivers
... Défaut de capteur de température
sur la carte de pixels
FTCO
... Le projecteur est en protection
thermique
DTER
D1CO
D2CO
D3CO
D4CO
D5CO
D6CO
P1CO
P2CO
P3CO
P4CO
P5CO
P6CO
... Défaut de température sur une carte
de drivers (1 - 6 identifie la carte, CO
= Cutoff)
Contactez Martin Service pour assistance
technique
...Défaut de température sur une carte
de pixels (1 - 6 identifie la carte, CO =
Cutoff
Contactez Martin Service pour assistance
technique
DPER
... Erreur de programmation de
l’afficheur
BALO
... Pile embarquée trop faible
DIER
... Défaut sur l’afficheur
DCER
... Erreur de communication avec la
carte de drivers
... Le numéro d’identification unique de
l’appareil (I.D.) est manquant ou
illisible
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Laissez le projecteur sous tension
plusieurs heures pour recharger la pile. Si
cela ne résout pas le problème, contactez
Martin Service pour assistance technique.
Contactez Martin Service pour assistance
technique
Contactez Martin Service pour assistance
technique
RUER
Messages de l’afficheur
Contactez Martin Service pour assistance
technique et obtenir un nouvel I.D.
25
Problèmes courants
Problème
Cause probable
Solution
Pas d’alimentation
Vérifiez le secteur et la connectique.
Fusible primaire fondu (situé dans le
porte fusible sur le panneau arrière).
Isolez le projecteur du secteur. Vérifiez le
fusible et remplacez-le si nécessaire.
Circuit de recopie secteur défectueux
(probablement suite à surcharge).
Contactez Martin pour assistance.
Défaut de la ligne DMX.
Inspectez les connecteurs et les câbles.
Corrigez les connexions faibles. Réparez ou
remplacez les câbles endommagés.
Adressage incorrect.
Vérifiez que le projecteur est réglé au bon
mode DMX.
Vérifiez le nombre de canaux requis et
vérifiez l’adresse DMX donnée au projecteur.
Projecteur défectueux.
Faîtes réviser le projecteur défectueux par un
service technique agréé Martin.
Un autre projecteur sur la ligne DMX est
défectueux et perturbe la transmission.
Déconnectez un par un les projecteurs
jusqu’à ce que le projecteur défectueux soit
identifié.
Faîtes réviser le projecteur défectueux par un
service technique agréé Martin.
Appareils mal configurés.
Vérifiez les paramètres avec le panneau de
contrôle.
Défaut de la ligne DMX.
Inspectez les connecteurs et les câbles.
Corrigez les connexions faibles. Réparez ou
remplacez les câbles endommagés.
Adressage incorrect.
Vérifiez le nombre de canaux requis et
vérifiez l’adresse DMX donnée au projecteur.
Projecteur défectueux.
Faîtes réviser le projecteur défectueux par un
service technique agréé Martin.
Un autre projecteur sur la ligne DMX est
défectueux et perturbe la transmission.
Déconnectez un par un les projecteurs
jusqu’à ce que le projecteur défectueux soit
identifié.
Faîtes réviser le projecteur défectueux par un
service technique agréé Martin.
Coupure des LEDs
intermittente.
Projecteur trop chaud.
Assurez-vous que la circulation d’air autour
des entrées est suffisante.
Nettoyez les ventilations et les entrées d’air.
Vérifiez que la température ambiante
n’excède pas la température maximale
permise.
Contactez Martin pour une révision.
Afficheur LCD éteint et sans
réaction lorsque le
projecteur est connecté au
secteur.
Logiciel corrompu.
Contactez Martin pour une assistance
technique sur le téléchargement du logiciel en
mode Boot.
Batterie embarquée trop faible.
Connectez le projecteur au secteur pour
recharger la pile.
Batterie défectueuse ou en fin de vie.
Contactez Martin pour un changement de
pile.
Le projecteur est
complètement mort.
Le projecteur fonctionne
mais les projecteurs câblés
sur sa recopie d’alimentation
ne fonctionnent pas.
Un ou plusieurs appareils
répondent de manière
erratique ou ne répondent
pas du tout.
Un ou plusieurs appareils
effectuent leur séquence
autonome de manière
incorrecte voire pas du tout.
Afficheur LCD éteint et sans
réaction lorsque le
projecteur est déconnecté
du secteur.
Tableau 3: Problèmes courants
26
Stagebar 2 - mode d’emploi
Stagebar 2 : Spécifications
Données physiques
Stagebar 2S
Longueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .420 mm (16.5 in.)
Largeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .190 mm (7.5 in.)
Hauteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .105 mm (4.1 in.)
Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5.5 kg (12.1 lbs.) sans lyre
Stagebar 2L
Longueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .630 mm (24.8 in.)
Largeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .190 mm (7.5 in.)
Hauteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .105 mm (4.1 in.)
Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7.3 kg (16.1 lbs.) sans lyre
Effets dynamiques
Composition de couleur . . . . . . . . . . . . . . RGBAW, RGB, HSI, HSIC, 0 - 100% réglables indépendamment
Contrôle et programmation
Options de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . DMX, mode autonome
Canaux DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 - 30
Options de groupage des pixels . . . . 6 x 1 (individuels), 3 x 2, 2 x 3, 1 x 6 (tous les pixels simultanément)
Configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Panneau de contrôle embarqué avec afficheur LCD
Programmation des modes autonomes et maître/esclave. . . . . . . . . . . . . .Panneau de contrôle embarqué
Afficheur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur pile rechargeable, rétro-éclairé, 2 x 16 caractères
Calcul sur 16 bits (interne). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . RGBAW, RGB, HSI, HSIC
Protocole DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . USITT DMX512-A
Récepteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .RS-485
Mise à jour logicielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléchargement par lien sériel DMX
Optiques
Source de lumière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Emetteurs Cree XP-E
Puissance DEL par barre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .150 W
Pitch uniforme des pixels entre barres. . . . . . . Horizontal/vertical (Stagebar 2 L), horizontal (Stagebar 2S)
Construction
Couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Noir
Carters . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aluminum et acier
Finition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poudrage électrostatique
Indice de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .IP 20
Installation
Points de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Deux embases pour loquets 1/4 de tour,
Orientation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toutes
Connexions
Alimentation électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embase Neutrik PowerCon NAC3MPA (bleue)
Propagation de l’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embase Neutrik PowerCon NAC3MPB (grise)
Entrée/recopie DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .XLR 5 broches à verrouillage
Electricité
Secteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 - 240 V nominal, 50/60 Hz
Alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Intégrée, auto adaptable, multi tensions
Fusible primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 AT temporisé
Stagebar 2 : Spécifications
27
Puissance et courant typiques
100 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
100 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
110 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
120 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
208 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
220 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
220 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
230 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
240 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
238 W. 2.5 A, PF 0.998
240 W, 2.5 A, PF 0.998
237 W, 2.3 A, PF 0.997
233 W, 2.1 A, PF 0.996
228 W, 1.2 A, PF 0.986
227 W, 1.1 A, PF 0.986
244 W, 1.3 A, PF 0.984
225 W, 1.1 A, PF 0.986
224 W, 1.0 A, PF 0.984
Valeurs identiques pour les modèles S et L; PF = facteur de puissance. Mesures réalisées sous tension
nominale, toutes DEL allumées à 100% d’intensité. Considérer un variation des valeurs de +/- 10%.
Données thermiques
Refroidissement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Air pulsé
Température ambiante maximale (Ta max.). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40° C (104° F)
Température ambiante minimale (Ta min.). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5° C (41° F)
Température de surface maximale, état stable, Ta=40° C . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90° C (194° F)
Dissipation de chaleur totale (+/- 10%, calculée). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 860 BTU/hr.
Homologations
Sécurité EU. . . . . . . . . . . . . . . . EN 60598-1, EN 60598-2-17, EN 62471
CEM EU . . . . . . . . . . . .EN 55103-1, EN 55103-2, EN 55015, EN 61547
Sécurité US . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . UL 1573
CEM US . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . FCC Part 15 Class A
Sécurité Canada . . . . . . . . CAN/CSA E598-2-17 (CAN/CSA E60598-1)
CEM Canada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ICES-003 Class A
Australie / Nouvelle Zélande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-TICK N4241
Accessoires fournis
Capot frontal opale
Filtre diffuseur serré
Fiche d’alimentation Neutrik PowerCon NAC3FCA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 05342804
Adaptateur pour crochets Omega avec loquets 1/4 de tour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 91602001
Manuel d’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 350x0250
Accessoires optionnels
Ensemble de 4 filtres diffuseurs serrés, Stagebar 2 S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ensemble de 4 filtres diffuseurs médium, Stagebar 2 S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ensemble de 4 filtres diffuseurs serrés, Stagebar 2 L . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ensemble de 4 filtres diffuseurs médium, Stagebar 2 L . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche secteur bleue Neutrik® PowerCon® NAC3FCA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiche secteur grise Neutrik® PowerCon® NAC3FCB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lyre réglable / support de sol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
P/N 91614035
P/N 91614036
P/N 91614037
P/N 91614038
P/N 05342804
P/N 05342805
P/N 71606007
Produits connexes
Interface Martin USB Duo™ DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90703010
Pièces détachées
Diffuseur frontal opale, modèle Stagebar2 S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Diffuseur frontal opale, modèle Stagebar2 L . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Collimateur de LEDs avec support magnétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fusible primaire de 4 AT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
P/N 41704080
P/N 41704060
P/N 41350049
P/N 05020016
Codes de commande
Modèle court – 420 mm (16.5 in.)
Stagebar 2™ S, RGBAW . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90352070
Modèle long – 630 mm (24.8 in.)
Stagebar 2™ L, RGBAW . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90352090
Spécifications sujettes à modification sans préavis. Consultez les pages de support technique sur le site
web www.martin.com pour les dernières spécifications, les mises à jour du logiciel, la disponibilité des
accessoires etc.
www.martin.com • Olof Palmes Allé 18 • 8200 Aarhus N • Denmark
Tel: +45 8740 0000 • Fax +45 8740 0010