MartinLogan ElectroMotion ESL manual

MartinLogan ElectroMotion ESL manual
user’s manual
®
The Great American Speaker Company
WARNING! Do not use your EM-ESL
loudspeakers outside of the country of
original sale—voltage requirements
vary by country. Improper voltage can cause
damage that will be potentially expensive to repair.
The EM-ESL is shipped to authorized MartinLogan
distributors with the correct power supply for use
in the country of intended sale. A list of authorized
distributors can be accessed at www.martinlogan.com
or by e-mailing info@martinlogan.
The lightning bolt flash with arrowhead
symbol, within an equilateral triangle,
is intended to alert the user to the
presence of potentially “dangerous voltage” within the
product’s enclosure that may be sufficient to constitute
a risk of electric shock.
The exclamation point within an
equilateral triangle is intended to alert
the user to the presence of important
operating and maintenance (servicing) instructions in
the literature accompanying the appliance.
In accordance with the European Union
WEEE (Waste Electrical and Electronic
Equipment) directive effective August 13,
2005, we would like to notify you that
this product may contain regulated materials which
upon disposal, according to the WEEE directive,
require special reuse and recycling processing.
For this reason Martin Logan has arranged with our
distributors in European Union member nations to
collect and recycle this product at no cost to you.
To find your local distributor contact the dealer from whom
you purchased this product, email info@martinlogan.com
or visit the distributor locator at www.martinlogan.com.
Please note, only this product itself falls under the
WEEE directive. When disposing of packaging and
other related shipping materials we encourage you to
recycle these items through the normal channels.
2
Contents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Installation in Brief. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Connections. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Low-Voltage (DC) Power Connection. . . . . . . 6
Speaker Level Connection. . . . . . . . . . . . . . 6
Break-In. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Placement & Room Acoustics. . . . . . . . . . . . . 7
Listening Position. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
The Wall Behind the Listener. . . . . . . . . . . . 7
The Wall Behind the Speakers . . . . . . . . . . 8
The Side Walls . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Experimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Final Placement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
The Extra “Tweak” . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Room Acoustics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Your Room. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Terminology. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Rules of Thumb . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Dipolar Speakers and Your Room. . . . . . . . 12
Solid Footing. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Dispersion Interactions. . . . . . . . . . . . . . . . 13
Controlled Horizontal Dispersion . . . . . . . . 13
Controlled Vertical Dispersion . . . . . . . . . . 13
Three Major Types of Dispersion . . . . . . . . 13
Home Theater. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Electrostatic Advantages. . . . . . . . . . . . . . . 15
MartinLogan Exclusives . . . . . . . . . . . . . . . 17
Full Range Operation. . . . . . . . . . . . . . . . 17
CLS™ (Curvilinear Line Source) . . . . . . . . . 18
Generation 2 Diaphragm. . . . . . . . . . . . . 18
MicroPerf Stator . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Vacuum Bonding. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
AirFrame™ Technology . . . . . . . . . . . . . . 18
Electrostatic Loudspeaker History. . . . . . . . . 19
Frequently Asked Questions. . . . . . . . . . . . 21
Troubleshooting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
General Information . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Specifications. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Warranty and Registration . . . . . . . . . . . . 25
Serial Number . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Dimensional Drawings. . . . . . . . . . . . . . . . 26
Glossary of Audio Terms . . . . . . . . . . . . . . 27
x1
Serial Number:_____________________________
Record your serial number here for easy reference. You will need this information when filling out your
warranty registration. The serial number is located near the binding posts and on the product carton.
3
Installation
in
Brief
We know you are eager to hear your
ElectroMotion ESL (EM-ESL) speakers, so this section is provided to allow fast and easy set up.
Once you have them operational, please take the
time to read, in depth, the rest of the information in
this manual. It will give you perspective on how to
attain the greatest possible performance from this
most exacting transducer.
If you should experience any difficulties in the setup
or operation of your EM-ESL speakers, please refer
to the Room Acoustics, Placement or Operation
sections of this manual. Should you encounter a
persistent problem that cannot be resolved, please
contact your authorized MartinLogan dealer. They
will provide you with the appropriate technical
analysis to alleviate the situation.
WARNING!
• Hazardous voltages exist
inside—do not remove cover.
• Refer servicing to a qualified
technician.
• To prevent fire or shock hazard, do not
expose this module to moisture.
• Turn amplifier off and unplug speaker
should any abnormal conditions occur.
• Turn amplifier off before making or
breaking any signal connections!
• Do not operate if there is any visual
damage to the electrostatic panel element.
• Do not drive speaker beyond its rated power.
• The power cord should not be installed,
removed, or left detached from the speaker
while the other end is connected to an AC
power source.
• No candles or other sources of open flame
should be placed on the speaker.
• No liquids either in glasses or vases should
be placed on speaker.
4
• Speaker should not be exposed to dripping
or splashing liquids.
• The terminals marked with the lightning bolt
symbol should be connected by an instructed
person or by way of ready made terminals.
Step 1: Unpacking
Remove your new EM-ESL speakers from their
packaging.
Step 2: Placement
Place each EM-ESL at least two feet from the back
wall and angle them slightly toward your listening
area. This is a good place to start. Please see the
Placement section (pages 7-11) of this manual for
more details.
Step 3: Power Connection (see warning)
Your EM-ESL speakers require power to energize
their electrostatic cells. Using the power cords
provided, plug them in first to the power receptacle
on the rear panel of the speaker, making sure that
you have made a firm connection, and then to a
wall outlet. Please see Low-Voltage (DC) Power
Connection (page 6) for more details.
Step 4: Signal Connection
Use the best speaker cables you can. Higher
quality cables, available from your specialty dealer,
are recommended and will give you superior
performance. Spade connectors are suggested for
optimum contact and ease of installation.
Attach your speaker cables to the signal input
section on the rear panel. Be consistent when
connecting speaker leads to the terminals on the
back of the EM-ESL. Take great care to assign
the same color to the (+) terminal on both the left
and right channels. If bass is nonexistent and you
cannot discern a tight, coherent image, you may
need to reverse the (+) and (–) leads on one side
to bring the system into proper polarity.
For detailed setup instructions, please turn to the
Speaker Level Connection section (page 6) of this
manual for more details.
Step 5: Listen and Enjoy
Now, you may turn on your system and enjoy!
Introduction
Congratulations! You have invested in one of the
world’s premier speaker systems.
The ElectroMotion ESL (EM-ESL) represents an
advanced combination of sonic technologies
establishing an unprecedented direction for
audiophile design. The result of years of research,
the new EM-ESL hybrid electrostatic loudspeaker
delivers new standards for efficiency, dynamics
and precision in a floor standing loudspeaker.
Housed within a radical, ultra-rigid extruded
aluminum and composite AirFrame™, the EM-ESL’s
CLS XStat™ transducer builds upon the legacy
of MartinLogan’s electrostatic heritage with the
incorporation of advanced vacuum bonding and
MicroPerf stat panels, providing even greater
efficiency and precision. The integration electrical
interface technology developed by MartinLogan’s
CLX engineering team extends effortless dynamics
and purity, resulting in even higher sonic standards
of efficiency and precision.
enduring enjoyment and deepening respect. The
cabinetry is constructed from the highest quality
composite material for acoustical integrity.
Through rigorous testing, the curvilinear electrostatic
panel has proven itself to be one of the most
durable and reliable transducers available today.
Fabricated from a custom tool punched high-grade
steel, the patented panel is then coated with a
special polymer that is applied via a proprietary
electrostatic bonding process. This panel assembly
houses a membrane just 0.0005 of an inch thick.
The other sections of your User’s Manual explain
in detail the operation of your EM-ESL speakers
and the philosophy applied to their design. A clear
understanding of your speakers will insure that you
obtain maximum performance and pleasure from
this most exacting transducer. It has been designed
and constructed to give you years of trouble-free
listening enjoyment.
Featuring an advanced crossover topology,
MartinLogan carefully builds each EM-ESL crossover
utilizing precision components to flawlessly preserve
sonic subtleties while effortlessly handling the
broadest range of dynamics contained within even
the most demanding sonic source.
The materials in your new EM-ESL speakers are
of the highest quality and will provide years of
5
Connections
Low-Voltage (DC) Power Connection
Your EM-ESL speakers use external low-voltage
power supplies to energize their electrostatic panels.
For this reason the proper low-voltage power supplies are provided. A power supply should be firmly
inserted into the ‘DC Power In’ receptacle on the
rear connection panel of each speaker, then to any
convenient AC wall outlet. Your EM-ESL speakers
integrate a signal sensing circuit which will switch
the EM-ESL off after a few minutes of no music signal, and requires less than two seconds to recharge
the panels when a music signal is present.
Your EM-ESL speakers are provided with a power
supply for the power service supplied in the country of original consumer sale. The AC power
requirements applicable to a particular unit is
specified both on the packing carton and on the
DC power supply.
If you remove your EM-ESL speakers from the country of original sale, be certain that the AC power
supplied in any subsequent location is suitable
before connecting the low-voltage power supply.
Substantially impaired performance or severe damage may occur to a EM-ESL speaker if operation
is attempted from an incorrect AC power source.
WARNING! The DC power
supply should not be installed,
removed, or left detached from
the speaker while connected to an
AC power source.
Speaker Level Connection
Use the best speaker cables you can. The length
and type of speaker cable used in your system will
have an audible effect. Under no circumstance
should a wire of gauge higher (thinner) than #16
be used. In general, the longer the length used,
the greater the necessity of a lower gauge, and
the lower the gauge, the better the sound, with
diminishing returns setting in around #8 to #12.
A variety of cables are available whose
manufacturers claim better performance than
standard heavy gauge wire. We have verified this
in many cases, and the improvements available
are often more noticeable than the differences
between wires of different gauge. The effects of
cables may be masked if equipment is not of the
highest quality.
Fig. 1
6
Connections are done at the signal input section
on the rear electronics panel of the EM-ESL. Use
spade connectors for optimum contact and ease
of installation. Hand tighten the binding posts, but
do not overtighten—do not use a tool to tighten the
binding posts.
Be consistent when connecting the speaker cables
to the signal input terminals. Take care to assign
the same color cable lead to the (+) terminal on
both the left and right channel speakers. If bass
is nonexistent and you cannot discern a tight,
coherent image, you may need to reverse the
(+) and (–) leads on one speaker to bring the
Fig. 2
Fig. 3
system into proper polarity. Make certain that all
connections are tight.
WARNING! Turn your amplifier
off before making or breaking
any signal connections!
These speakers are designed with easy-touse push-style binding posts that accept bare
wire or pins (fig. 2). Additionally, by removing the
rubber inserts, they will accept banana plugs (fig. 3)
Break-In
When you first begin to play your EM-ESL
speakers, they will sound a bit bass shy. This is
due to the high quality, long-life components used
in our woofer. Our custom made, butyl surround
woofer requires approximately 72 hours of breakin at 90 dB (moderate listening levels) before any
critical listening. The break-in requirements of the
crossover components (and, to a lesser degree, the
stator) are equivalent.
Placement
Listening Position
Your speakers should be placed approximately
two to three feet from the front wall, the wall in
front of the listening position, and about two feet
from the side walls. Your sitting distance should
be further than the distance between the speakers
themselves. You are trying to attain the impression
of good center imaging and stage width.
There is no exact distance between speakers
and listener, but there is a relationship. In long
rooms, naturally, that relationship changes. The
distance between the speakers will be far less
than the distance from you to the speaker system.
However, in a wide room, you will still find that
if the distance from the listener to the speakers
becomes smaller than the distance between the
speakers themselves, the image will no longer
focus in the center.
Now that you have positioned your speaker
system, spend time listening. Wait to make an
major changes in your initial setup for the next
few days as the speaker system itself will change
subtly in its sound. Over the first 72 hours of play
the actual tonal quality will change slightly with
deeper bass and more spacious highs resulting.
After a few days of listening you can begin to
make refinements and hear the differences.
The Wall Behind the Listener
Near-field reflections can also occur from your
7
The Wall Behind the Speakers
The front surface, the wall behind the speakers,
should not be extremely hard or soft. A pane
of glass will cause reflections, brightness and
confused imaging. Curtains, drapery and objects
such as bookshelves can be placed along the
wall to diffuse an overly reflective surface. A
standard sheet rock or textured wall is generally
an adequate surface if the rest of the room is not
too bright and hard. Walls can also be too soft.
back wall (the wall behind the listening position).
If your listening position is close to the back wall,
these reflections can cause problems and confuse
imaging quality. It is better for the wall behind you
to be absorptive than to be reflective. If you have a
hard back wall and your listening position is close
to it, experiment with devices that will absorb
information (i.e. wall hangings and possibly even
sound absorbing panels).
Fig. 4
>24”
(>61cm)
x
>24”
(>61cm)
x
2x
8
If the entire front wall consists of heavy drapery,
your system can sound dull. You may hear muted
music with little ambience. Harder surfaces will
actually help in this case. The front surface ideally
should be one long wall without any doors or
openings. If you have openings, the reflection
and bass characteristics from each channel can
be different.
The Side Walls
A good rule of thumb is to have the side walls
as far away from the speaker sides as possible.
However, MartinLogan’s unique controlled
dispersion electrostatic transducer inherently
minimizes side wall reflections—a position as
little as two feet from the side walls often proves
adequate. Sometimes, if the system is bright or the
imaging is not to your liking, and the side walls
are very near, try putting curtains or softening
material directly to the edge of each speaker. An
ideal side wall, however, is no side wall at all.
Experimentation
Toe-in
Imaging
In their final location, your EM-ESL’s can have a
stage width somewhat wider than the speakers
themselves. On well recorded music, the
instruments can extend beyond the edges of
each speaker (left and right), yet a vocalist should
appear directly in the middle. The size of the
instruments should be neither too large nor too
small, subject to the intent and results of each
unique audio recording.
Additionally, you should find good clues as to
stage depth. Make sure that the vertical alignment,
distance from the front wall, and toe-in is exactly
the same for both speakers. This will greatly
enhance the quality of your imaging.
Bass Response
Your bass response should neither be one note
nor should it be too heavy. It should extend to
the deepest organ passages and yet be tight
and well defined. Kick-drums should be tight and
percussive—string bass notes should be uniform
and consistent throughout the entirety of the run
without booming or thudding.
Now you can begin to experiment. First begin
by toeing your speakers in towards the listening
area and then facing them straight into the room.
You will notice the tonal balance and imaging
changing. You will notice that as the speakers are
toed-out, the system becomes slightly brighter than
when toed-in. This design gives you the flexibility to
compensate for a soft or bright room.
Tonal Balance
Voices should be natural and full and cymbals
should be detailed and articulate yet not bright
and piercing, pianos should have a nice transient
characteristic and deep tonal registers. This will give
you clues on how to get closer to these ideal virtues.
Generally it is found that the ideal listening position
is with the speakers slightly toed-in so that you are
listening to the inner third of the curved transducer
section. A simple, yet effective method to achieve
proper toe involves sitting at the listening position,
holding a flashlight under your chin and pointing it
at each speaker. The reflection of the flashlight should
be within the inner third of the panel (see figure 5).
Final Placement
After the full break in period, obtaining good wall
treatments, and the proper toe-in angle, begin to
experiment with the distance from the wall behind
the speakers Move your speaker slightly forward
into the room. What happened to the bass
response? What happened to the imaging? If the
imaging is more open and spacious and the bass
response is tightened, that is a superior position.
Move the speakers back six inches from the initial
9
setup position and again listen to the imaging and
bass response. There will be a position where
you will have pinpoint imaging and good bass
response. That position is the point of the optimal
placement from the front wall.
Now experiment with placing the speakers farther
apart. As the speakers are positioned farther apart,
Fig. 5
10
listen again, not so much for bass response but
for stage width and good pinpoint focusing. Your
ideal listening position and speaker position will
be determined by:
•Tightness and extension of bass response
•Width of the stage
•Pinpoint focusing of imaging
Once you have determined the best of all three
of these considerations, you will have your best
speaker location.
The Extra “Tweak”
This extra “tweak” may be useful when your
speakers are placed in a dedicated listening room.
Use the following procedure and measurements
for your speakers placement to see what can
happen to your system’s performance. These
formulas will help determine optimum placement
of your speakers to minimize standing waves.
1 Distance from the front wall (in front of the
listening position) to the center of the curvilinear
transducer: To determine distance from the front
wall, measure the ceiling height (inches) and
multiply the figure by 0.618 (i.e. ceiling height
(inches) x 0.618 = the distance from the front
wall to the center of the curvilinear transducer).
2 Distance from the side-walls to the center of the
curvilinear transducer: To determine distance
from the side walls, measure the width of
your room in inches and divide by 18. Next,
multiply the quotient by 5 (i.e. room width in
inches / 18 x 5 = the distance from the sidewalls to the center of the curvilinear transducer).
Room Acoustics
Your Room
This is one of those areas that requires both a little
background to understand and some time and
experimentation to obtain the best performance
from your system.
Your room is actually a component and an important
part of your system. It can dramatically add to, or
subtract from, a great musical experience.
All sound is composed of waves. Each note
has its own wave size, with the lower bass
notes literally encompassing from 10’ feet to as
much as 40’ feet. Your room participates in this
wave experience like a three dimensional pool
with waves reflecting and becoming enhanced
depending on the size of the room and the types
of surfaces in the room. Remember, your audio
system can literally generate all of the information
required to recreate a musical event in time,
space, and tonal balance. Ideally, your room
should not contribute to that information. However,
every room does contribute to the sound to some
degree. Fortunately MartinLogan had designed the
EM-ESL to minimize these anomalies
Terminology
Standing Waves
The parallel walls in your room will reinforce
certain notes to the point that they will sound louder
than the rest of the audio spectrum and cause “one
note bass”, “boomy bass” or “bloated bass”. For
instance, 100Hz represents a 10 feet wavelength.
Your room will reinforce that specific frequency if
one of the dominant dimensions is 10 feet. Large
objects in the room such as cabinetry or furniture
can help to minimize this potential problem. Some
serious “audiophiles” will literally build a special
room with no parallel walls just to help eliminate
this phenomenon.
Reflective Surfaces (near-field reflections)
The hard surfaces of your room, particularly if close
to your speaker system, will reflect some waves
back into the room over and over again, confusing
the clarity and imaging of your system. The smaller
sound waves are mostly affected here, and occur in
the mid and high frequencies. This is where voice
and frequencies as high as the cymbals occur.
11
Resonant Surfaces and Objects
All of the surfaces and objects in your room are
subject to the frequencies generated by your
system. Much like an instrument, they will vibrate
and “carry on” in syncopation with the music, and
contribute in a negative way to the music. Ringing,
boominess, and even brightness can occur simply
because they are “singing along” with your music.
Resonant Cavities
Small alcoves or closet type areas in your room can
be chambers that create their own “standing waves”
and can drum their own “one note” sounds.
bookshelves, cabinetry and multiple shaped walls
can help break up those sonic gremlins and diffuse
any dominant frequencies.
Dipolar Speakers and Your Room
MartinLogan electrostatic loudspeakers are known
as dipolar radiators. This means that they produce
sound from both their fronts and their backs.
Consequently, musical information is reflected by
the wall behind them and may arrive, either in or
out of step, with the information produced by the
front of the speaker.
Rules of Thumb
The low frequencies can either be enhanced or
nulled by the position from the front wall. Your
EM-ESL’s have been designed to be placed two
to three feet from the front wall (the wall in front
of the listening position) to obtain the best results;
however, your room may see things differently. So
listening to the difference of the bass response as a
result of the changes in distance from the front wall
can allow you to get the best combination of depth
of bass and tonal balance.
Hard vs. Soft Surfaces
Now that you know about reflective surfaces and
If the front or back wall of your listening room
is soft, it might benefit you to have a hard or
reflective wall in opposition. The ceiling and floor
should follow the same basic guideline as well.
However, the side walls should be roughly the
same in order to deliver a focused image.
resonant objects, you can see how the midrange
and high frequencies can be affected. The timing
of the initial wave as it radiates to your ears, and
then the reflected information as it arrives at your
ears later in time, can result in confusion of the
precious timing information that carries the clues
to imaging. Consequently the result is blurred
imaging and excessive brightness. Soft walls,
curtains, wall hangings, or sound dampeners (your
dealer can give you good information here) can
be effective if these negative conditions occur.
Clap your hands. Can you hear an instant echo
respond back? You have near-field reflections.
Stomp your foot. Can you hear a “boom”? You
have standing waves or large panel resonances
such as a poorly supported wall. Put your head in a
small cavity area and talk loudly. Hear a booming?
You’ve just experienced a cavity resonance.
This rule suggests that a little reflection is good.
As a matter of fact, some rooms can be so “over
damped” with carpeting, drapes and sound
absorbers that the music system can sound dull and
lifeless. On the other hand, rooms can be so hard
that the system can sound like a gymnasium with
too much reflection and brightness. The point is
that balance is the optimum environment.
Breakup Objects
Objects with complex shapes, such as
12
Solid Footing
After living and experimenting with your EM-ESL
speakers, you may want to expose the ETC
(energy transfer coupler) Spikes (see figure 6).
With the use of these spikes, the EM-ESL will
become more firmly planted on the floor and,
consequently, bass will tighten and imaging will
become more coherent and detailed. It is best not
to use the spikes, however, until you are secure in
the positioning, as the spikes can damage the floor
if the speaker is moved.
Exposing the Spikes
Remove the rubber bumpers to expose the spikes
(see figure 6). If the speaker does not sit level loosen one spike until level is achieved.
Fig. 6
3/8"-16 Thread
Plastic Body
threaded metal insert
Caution: Make sure your hands and any cabling
are clear of the spikes. Do not slide speaker as
spikes are sharp and can damage your floor or
carpet.
Caution: Walking the speaker may result in a
broken spike.
Removable
Rubber Bumper
Dispersion Interactions
Controlled Horizontal Dispersion
Your EM-ESL’s launch a 30 degree horizontal
dispersion pattern. This horizontal dispersion field
gives a choice of good seats for the performance
while minimizing interactions with side walls (see
figure 11). Make sure both speakers stand exactly
at the same vertical angle, otherwise the image
can be skewed or poorly defined. The wave
launch of both speakers is extremely accurate in
both the time and spectral domain. Consequently,
small refined adjustments can result in noticeable
sonic improvements.
Controlled Vertical Dispersion
As you can see from the illustrations, your EM-ESL
speakers project a controlled dispersion pattern
(see figure 12). Each EM-ESL is a 34 inch line
source. This vertical dispersion profile minimizes
interactions with the floor and the ceiling.
Three Major Types of Dispersion
It is a known fact that as the sound wave becomes
progressively smaller than the transducer producing
it, the dispersion of that wave becomes more and
more narrow, or directional. This fact occurs as
long as the transducer is a flat surface. Large flat
panel speakers exhibit venetian blind effects due
to this phenomenon. This is one reason why many
manufacturers opt for small drivers (i.e. tweeters
and midrange) to approximate what is known as a
point source wave launch.
Historically, most attempts to achieve smooth dispersion from large flat panel transducers resulted
in trade-offs. After exhaustive testing of many different methods, we conceived an elegantly simple, yet
intensely hand crafted process. By curving the radiating surface, we create the effect of a horizontal arc.
This allows the engineers at MartinLogan to control the
high frequency dispersion pattern of our transducers.
13
Figure 7–8. As can be seen here,
point source concepts invite a great
deal of room interaction. While delivering good frequency response to a
large listening audience, imaging is
consequently confused and blurred.
Figure 9–10. Even though they
suffer from “venetian blind” effect,
angled multiple panel speakers can
deliver good imaging, but only to
specific spots in the listening area.
Figure 11–12. A controlled 30
degree cylindrical wave-front, a
MartinLogan exclusive, offers optimal
sound distribution with minimal room
interaction. The result is solid imaging
with a wide listening area.
Home Theater
It had long been the practice of stereo buffs to
connect their television to a stereo system. The
advantage was the use of the larger speakers and
more powerful amplifier of the stereo system. Even
though the sound was greatly improved, it was still
mono and limited by the broadcast signal.
In the late 1970’s and early 1980’s two new
home movie formats became widely available to
the public: VCR and laser disc.
By 1985, both formats had developed into very
high quality audio/video sources. In fact, the sonic
performance of some video formats exceeded
audio-only formats. Now, with theater-quality
sound available at home, the only element missing
was the “surround sound” presentation found in
movie houses.
14
Fortunately, Dolby and DTS encoded DVD’s
emerged with the same surround sound
information encoded on home releases as the
theatrical release. Additionally, new highresolution home-viewing formats such as Blu-ray
as well as high-definition content provided via
cable or satellite have evolved which include multichannel encoded audio that is virtually master
tape quality. All that is required to retrieve this
information is a decoder and additional speakers
and amps to reproduce it.
Home theater is a complex purchase and we
recommend that you consult your local MartinLogan
dealer, as they are well versed in this subject.
Each piece of a surround system can be purchased
separately. Take your time and buy quality. No
one has ever complained that the movie was too
real. The following list and descriptions will give
you only a brief outline of the responsibilities and
demands placed on each speaker.
Front Left and Front Right
If these speakers will be the same two used for
your stereo playback, they should be of very high
quality and able to play loudly (over 102 dB) and
reproduce bass below 80 Hz.
digital encoding is proliferating rapidly and the
demands on surround speakers have increased.
Subwoofer
With any good surround system you will need highquality subwoofers (the .1 in a 5.1, 6.1, or 7.1
channel surround system). Most movie soundtracks
contain large amounts of bass information as part of
the special effects. Good subwoofers will provide a
foundation for the rest of the system.
Center Channel
This is the most important speaker in a home
theater system, as almost all of the dialogue and
a large portion of the front speaker information is
reproduced by the center channel. It is important
that the center speaker be extremely accurate and
mate well with the front speaker, and that it is
recommended for use as a center speaker. This is
not the place to cut corners.
Surround Speakers
We recommend (along with the film industry) that
the surround speakers play down to at least 80
Hz. Surround speakers contain the information that
makes it appear that planes are flying over your
head. Some may suggest that this is the place
to save money and purchase small, inexpensive
speakers. If you choose to do so, be prepared
to upgrade in the future as discrete multi-channel
Figure 13. EM-ESL speakers as front channels,
EM-C2 as the center channel,. and EM-FX2 as the
surround channels, and Dynamo 1000 subwoofers
in the front corners as the 0.1 (effects) channel.
Electrostatic Advantages
How can sound be reproduced by something that
you are able to see through? Electrostatic energy
makes this possible.
Where the world of traditional loudspeaker
technology deals with cones, domes, diaphragms
and ribbons that are moved with magnetism, the
world of electrostatic loudspeakers deals with
charged electrons attracting and repelling each
other.
To fully understand the electrostatic concept, some
background information will be helpful. Remember
when you learned in a science or physics class
that like charges repel each other and opposite
charges attract each other? Well, this principle is
the foundation of the electrostatic concept.
An electrostatic transducer consists of three pieces:
stators, the diaphragm and spacers (see figure
14). The diaphragm is what actually moves to
15
excite the air and create music. The stator’s job
is to remain stationary, hence the word stator,
and to provide a reference point for the moving
diaphragm. The spacers provide the diaphragm
with a fixed distance in which to move between
the stators.
As your amplifier sends music signals to an
electrostatic speaker, these signals are changed
into two high-voltage signals that are equal in
strength but opposite in polarity. These high
voltage signals are then applied to the stators.
The resulting electrostatic field, created by the
opposing high voltage on the stators, works
simultaneously with and against the diaphragm,
consequently moving it back and forth, producing
music. This technique is known as push-pull
operation and is a major contributor to the sonic
purity of the electrostatic concept due to its
exceptional linearity and low distortion.
Since the diaphragm of an electrostatic speaker
is uniformly driven over its entire area, it can be
extremely light and flexible. This allows it to be
very responsive to transients, thus perfectly tracing
the music signal. As a result, great delicacy,
nuance and clarity is possible. When you look at
the problems of traditional electromagnetic drivers,
you can easily see why this is so beneficial. The
cones and domes which are used in traditional
electromagnetic drivers cannot be driven uniformly
because of their design. Cones are driven only
at the apex. Domes are driven at their perimeter.
As a result, the rest of the cone or dome is just
“along for the ride”. The very concept of these
drivers requires that the cone or dome be perfectly
rigid, damped and massless. Unfortunately, these
conditions are not available in our world today.
To make these cones and domes move, all
electromagnetic drivers must use voice coils wound
16
on formers, spider assemblies, and surrounds to
keep the cone or dome in position (see figure 15).
These pieces, when combined with the high mass
of the cone or dome materials used, make it an
extremely complex unit with many weaknesses and
potential for failure. These faults contribute to the
high distortion products found in these drivers and
is a tremendous disadvantage when you are trying
to change motion as quickly and as accurately as
a loudspeaker must (40,000 times per second!).
Figure 14. Cut away view of an electrostatic
transducer. Notice the simplicity due to minimal
parts usage.
Figure 15. Cut away view of a typical moving
coil driver. Notice the complexity due to the high
number of parts.
MartinLogan Exclusives
Full Range Operation
Another significant advantage of MartinLogan’s
exclusive transducer technology reveals itself
when you look at examples of other loudspeaker
products on the market today. The EM-ESL uses no
crossover networks above 500 Hz because they
are not needed. The EM-ESL consists of a single,
seamless electrostatic membrane reproducing all
frequencies above 500 Hz simultaneously. How is
this possible?
First we must understand that music is not
composed of separate high, mid and low
frequency pieces. In fact, music is comprised of
a single complex waveform with all frequencies
interacting simultaneously.
The electrostatic transducer of the EM-ESL
essentially acts as an exact opposite of the
microphones used to record the original event. A
microphone, which is a single working element,
transforms acoustic energy into an electrical signal
that can be amplified or preserved by some type
of storage media. The EM-ESL’s electrostatic
transducer transforms electrical energy from your
amplifier back into acoustical energy.
MartinLogan ElectroMotion ESL
Due to the limitations of electromagnetic drivers,
no single unit can reproduce the full range
of frequencies. Instead, these drivers must be
designed to operate within a narrow, fixed
bandwidth of the frequency range, and then
combined electrically so that the sum of the parts
equals the total signal. While nice in theory, we
must deal with real-world conditions.
In order to use multiple drivers, a crossover network
is enlisted to attempt a division of the complex
musical signal into the separate pieces (usually
highs, mids, and lows) that each specific driver
was designed to handle. Unfortunately, due to the
phase relationships that occur within all crossover
networks and during the acoustical recombination
process, nonlinearities and severe degradation
of the music signal take place in the ear’s most
critical zone (see figure 16).
The EM-ESL’s electrostatic transducer can singlehandedly reproduce all frequencies above 500
Hz simultaneously. You have in one transducer the
ability to handle in elegant simplicity the critical
frequencies above 500 Hz.
Conventional Loudspeaker
crossover point (2,000–5,000 Hz)
EM-ESL
Panel
Critical Zone: 500 Hz–20kHz
crossover point (500 Hz)
Woofer
Tweeter
crossover point (100–500 Hz)
Figure 16. This diagram illustrates how a conventional
speaker system must use multiple crossover networks that
have negative effects on the musical performance.
Midrange
Woofer
17
The crossover phase aberrations that are
associated with traditional tweeter, midrange,
and woofer systems are eliminated. The result is
a dramatic improvement in imaging and staging
performance due to the minutely accurate phase
relationship of the full-range panel wave launch.
CLS™ (Curvilinear Line Source)
Since the beginning of audio, achieving smooth
dispersion has been a problem for all designers.
Large panel transducers present unique challenge
because the larger the panel, the more directional the dispersion pattern becomes.
Wide range electrostats have long been one of the
most problematic transducers because they attain
their full range capabilities via a large surface
area. It looked as if they were in direct conflict
to smooth dispersion and almost every attempt to
correct this resulted in either poor dispersion or a
serious compromise in sound quality.
After extensive research, MartinLogan engineers
discovered an elegantly simple solution to achieve
a smooth pattern of dispersion without degrading
sound quality. By curving the horizontal plane
of the electrostatic transducer, a controlled
horizontal dispersion pattern could be achieved,
yet the purity of the almost massless electrostatic
diaphragm remained uncompromised. After
creating this technology, MartinLogan developed
the production capability to bring it out of the
laboratory and into the market place. You will find
this proprietary MartinLogan technology used in all
of our electrostatic products. It is one of the many
reasons behind our reputation for high quality
sound with practical usability. This is also why you
see the unique “see through” cylindrical shape of
MartinLogan products.
XStat™ Transducer
XStat™ transducers incorporate a myriad of
technology and design innovations including
18
CLS™, MicroPerf, Generation 2 Diaphragms,
ClearSpars™, and Vacuum Bonding.
MicroPerf Stator
Sleek. Compact. MicroPerf stator technology,
featured in EM-ESL’s electrostatic transducer,
reveals more open playable area in each panel,
offering increased performance from even more
compact stat panels. It is significant to note that the
electrostatic transducer in the radical new EM-ESL
loudspeaker supports the bandwidth and dynamics
associated with traditional electrostatic panels
nearly twice its size.
Vacuum Bonding
To achieve the power, precision, and strength of
the electrostatic transducer, two insulated highpurity carbon steel stators along with a proprietary
plasma bonded diaphragm and ClearSpar™
spacers are fused into a curved geometry with
an aerospace adhesive whose strength exceeds
that of welding. Our proprietary Vacuum Bonding
process guarantees uniform diaphragm tensioning
and extremely precise construction tolerances,
resulting in unequivocal precision, linearity and
efficiency.
AirFrame™ Technology
Ultra-rigid extruded aerospace grade aluminum
alloy AirFrame™ technology rigidifies and secures
the electrostatic panel to the woofer cabinet while
at the same time providing sonic and electrical
isolation. Advanced AirFrame™ technology
maximizes the electrostatic panels playable
surface area and dipole dispersion pattern while
minimizing potentially acoustically destructive
intermodulated distortion caused by spurious
vibrations and resonance. The result? Ultimate
imaging capability, low-level detail resolution,
improved efficiency and overall accuracy.
Electrostatic
history
In the late 1800’s, any loudspeaker was
considered exotic. Today, most of us take the
wonders of sound reproduction for granted.
of the new recording medium – the project of two
young engineers, C. W. Rice and E. W. Kellogg.
Rice and Kellogg had a well equipped laboratory
It was 1880 before Thomas Edison had invented
at their disposal. This lab possessed a vacuum tube
the first phonograph. This was a horn-loaded
amplifier with an unheard of 200 watts, a large
diaphragm that was excited by a playback selection of the new electrically cut phonograph
stylus. In 1898, Sir Oliver Lodge invented a records and a variety of loudspeaker prototypes
cone loudspeaker, which he
collecting over the past
referred to as a “bellowing
decade. Among these were
Rice and Kellogg
telephone”, that was very
Lodge’s cone, a speaker
similar to the conventional
that used compressed air, a
had narrowed the
cone loudspeaker drivers that
corona discharge (plasma)
we know today. However,
field of “contestants” speaker, and an electrostatic
Lodge had no intention for
speaker.
his device to reproduce
down to the cone
music because in 1898 there
After a short time, Rice and
was no way to amplify an
Kellogg had narrowed the
and the electrostat.
electrical signal! As a result,
field of “contestants” down to
his speaker had nothing to offer over the acoustical the cone and the electrostat. The outcome would
gramophones of the period. It was not until 1906
dictate the way that future generations would refer
that Dr. Lee DeForrest invented the triode vacuum
to loudspeakers as being either “conventional”
tube. Before this, an electrical signal could not or “exotic”.
be amplified. The loudspeaker, as we know it
today, should have ensued then, but it did not.
Amazingly, it was almost twenty years before this
would occur.
In 1921, the electrically cut phonograph record
became a reality. This method of recording was
far superior to the mechanically cut record and
possessed almost 30 dB of dynamic range.
The acoustical gramophone couldn’t begin to
reproduce all of the information on this new disc.
As a result, further developments in loudspeakers
were needed to cope with this amazing new
recording medium.
By 1923, the decision to develop a complete
musical playback system consisting of an electronic
phonograph and a loudspeaker to take advantage
Rice and Kellogg’s electrostat was something
to behold. This enormous bipolar speaker was
as big as a door. The diaphragm, which was
beginning to rot, was made of a pig intestine that
was covered with fine gold leaf to conduct the
audio signal.
When Rice and Kellogg began playing the new
electrically cut records through the electrostat,
they were stunned and impressed. The electrostat
performed splendidly. They had never heard
instrumental timbres reproduced with such realism.
This system sounded like real music rather than
the honking, squawking rendition of the acoustic
gramophone. Immediately, they knew they were
on to something big. The acoustic gramophone
was destined to become obsolete.
19
Due to Rice and Kellogg’s enthusiasm, they
diaphragm treated with a conductive coating. This
d e v o t e d a c o n s i d e r a b l e a m o u n t o f t i m e model confirmed Janszen’s beliefs, for it exhibited
researching the electrostatic design. However,
remarkable phase and amplitude linearity.
they soon encountered the same difficulties that
even present designers face; planar speakers
Janszen was so excited with the results that he
require a very large surface area to reproduce
continued research on the electrostatic speaker
the lower frequencies of the audio spectrum. on his own time. He soon thought of insulating the
Because the management considered large
stators to prevent the destructive effects of arcing.
speakers unacceptable, Rice and Kellogg’s work By 1952, he had an electrostatic tweeter element
on electrostatics would never be put to use for ready for commercial production. This new tweeter
a commercial product.
soon created a sensation
Reluctantly, they advised
among American
These developments
the management to go
audio hobbyists. Since
with the cone. For the next
Janszen’s tweeter element
allow the consumer
30 years, the electrostatic
was limited to high
design lay dormant.
frequency reproduction,
to own the highest
it often found itself used
During the Great
performance loudspeaker i n c o n j u n c t i o n w i t h
Depression of the 1930’s,
woofers—most notably,
consumer audio almost
those from Acoustic
products ever built.
died. The new electrically
Research. These systems
amplified loudspeaker never gained acceptance, were highly regarded by all audio enthusiasts.
as most people continued to use their old Victrolastyle acoustic gramophones. Prior to the end of As good as these systems were, they would soon
World War II, consumer audio saw little, if any,
be surpassed by another electrostatic speaker.
progress. However, during the late 1940’s,
audio experienced a great rebirth. Suddenly there
was tremendous interest in audio products, and
with that, a great demand for improved audio
components. No sooner had the cone become
established than it was challenged by products
developed during this new rebirth.
In 1947, Arthur Janszen, a young Naval engineer,
took part in a research project for the Navy.
The Navy was interested in developing a better
instrument for testing microphone arrays. The test
instrument needed an extremely accurate speaker,
but Janszen found that the cone speakers of the
period were too nonlinear in phase and amplitude
response to meet his criteria. Janszen believed
that electrostats were inherently more linear than
cones, so he built a model using a thin plastic
20
In 1955, Peter Walker published three articles
regarding electrostatic loudspeaker design in
Wireless World, a British magazine. In these
articles, Walker demonstrated the benefits of
the electrostatic loudspeaker. He explained that
electrostatics permit the use of diaphragms that
are low in mass, large in area and uniformly
driven over their surfaces by electrostatic forces.
Due to these characteristics, electrostats have the
inherent ability to produce a wide bandwidth, flat
frequency response with distortion products being
no greater than the electronics driving them.
By 1956, Walker backed up his articles by
introducing a consumer product, the now famous
Quad EM-ESL. This speaker immediately set a
standard of performance for the audio industry
due to its incredible accuracy. However, in actual
use, the Quad had a few problems. It could not be
played very loud, it had poor bass performance, it
presented a difficult load that some amplifiers did
not like, its dispersion was very directional and its
power handling was limited to around 70 watts.
As a result, many people continued to use box
speakers with cones.
Lab and Stax, to name a few.
In the early 1960’s Arthur Janszen joined forces
with the KLH loudspeaker company, and together
they introduced the KLH 9. Due to the large size
of the KLH 9, it did not have as many sonic
limitations as the Quad. The KLH 9 could play
markedly louder and lower in frequency than the
Quad EM-ESL. Thus a rivalry was born.
Today, these limitations have been resolved.
Advancements in materials due to the U.S. space
program give designers the ability to harness the
superiority of the electrostatic principle. Today’s
electrostats use advanced insulation techniques or
provide protection circuitry. The poor dispersion
properties of early models have been addressed
by using delay lines, acoustical lenses, multiple
panel arrays or, as in our own products, by
curving the diaphragm. Power handling and
sensitivity have also been increased.
Janszen continued to develop electrostatic designs.
He was instrumental in the design of the Koss
Model One, the Acoustech and the Dennesen
speakers. Roger West, the chief designer of the
Janszen Corporation, became the president of
Sound Lab. When Janszen Corporation was sold,
the RTR loudspeaker company bought half of
the production tooling. This tooling was used to
make the electrostatic panels for the Servostatic,
a hybrid electrostatic system that was Infinity’s first
speaker product. Other companies soon followed;
each with their own unique applications of
t h e t e c hn o l o g y. T h e s e in c l u d e A c o u st a t,
Audiostatic, Beveridge, Dayton Wright, Sound
Electrostatic speakers have progressed and
prospered because they actually do what Peter
Walker claimed they would. The limitations and
problems experienced in the past were not inherent
to the electrostatic concept. They were related to
the applications of these concepts.
These developments allow the consumer the
opportunity to own the highest performance
loudspeaker products ever built. It’s too bad Rice
and Kellogg were never able to see just how far
the technology would be taken.
Frequently Asked Questions
How do I clean my speakers?
Use a dust free cloth or a soft brush to remove the
dust from your speakers. We also recommend
a specialty cloth (available at the Xtatic shop at
www.martinlogan.com) that cleans your speakers
better than anything else we have tried. For the
wood surfaces it is acceptable to slightly dampen
the cloth. Do not spray any kind of cleaning
agent on or in close proximity to the electrostatic
element. Avoid the use of ammonia based
products or silicone oil on the wood parts.
What is the advantage of EM-ESL?
Since the diaphragm is uniformly driven over its
entire surface—unlike a tweeter that is only driven
at its edges— it is the only technology that can be
21
made large enough to play bass, yet is still light
enough for high frequencies. This unique property
allows for the elimination of high frequency
crossover points and their associated distortions.
What size amplifier should I use?
We recommend an amplifier with 100 to 200
watts per channel for most applications. Probably
less would be adequate for our smaller hybrids or
when used in home theater where a subwoofer
is employed. Our hybrid designs will perform
well with either a tube or transistorized amplifier,
and will reveal the sonic character of either type.
However, it is important that the amplifier be
stable operating into varying impedance loads:
an ideally stable amplifier will typically be able to
deliver nearly twice its rated wattage into 4 Ohms
and should again increase into 2 Ohms.
Could you suggest a list of suitable electronics
and cables that would be ideal for MartinLogan
speakers?
The area of electronics and cable choice is
probably the most common type of question that
we receive. It is also the most subjective. We have
repeatedly found that brands that work well in one
setup will drive someone else nuts in another. We
use many brands with great success. Again, we
have no favorites; we use electronics and cables
quite interchangeably. We would suggest listening
to a number of brands—and above all else— trust
your ears. Dealers are always the best source for
information when purchasing additional audio
equipment.
Is there likely to be any interaction between my
speakers and the television in my Audio/Video
system?
Actually, there is less interaction between a
television and an electrostatic speaker than
between a television and a conventional system.
However, we do recommend that you keep your
speakers at least one foot away from the television
22
because of the dynamic woofer they employ.
Will my electric bill go ‘sky high’ by leaving my
speakers plugged in all the time?
No. A pair of MartinLogan’s will draw about 8
watts maximum (idle). There is circuitry to turn
off the static charge when not in use; however,
actual consumption will remain close to the same.
The primary purpose of the sensing circuitry is to
prevent dust collection on the electrostatic element.
If the diaphragm is punctured with a pencil or
similar item, how extensive would the damage
to the speaker be?
Our research department has literally punctured
hundreds of holes in a diaphragm, neither affecting
the quality of the sound nor causing the diaphragm
to rip. However, you will be able to see the actual
puncture and it can be a physical nuisance. If this
is the case, replacing the electrostatic transducer
will be the only solution.
Will exposure to sunlight affect the life or performance of my speakers?
We recommend that you not place any
loudspeaker in direct sunlight. The ultraviolet (UV)
rays from the sun can cause deterioration of grill
cloth, speaker cones, etc. Small exposures to UV
will not cause a problem. In general, the filtering
of UV rays through glass will greatly reduce the
negative effects on the electrostatic membrane
itself.
Will excessive smoke or dust cause any
problems with my electrostatic speakers?
Exposure to excessive contaminants such as smoke
or dust may potentially affect the performance
of the electrostatic membrane, and may cause
discoloration of the diaphragm membrane. When
not in use for extended periods, you should unplug
the speakers and cover them with the plastic bags
in which the speakers were originally packed. It is
a good idea to vacuum the electrostatic portion of
each speaker three or four times a year. See the
vacuuming FAQ.
A problem has recently developed with my
MartinLogan speakers. The right speaker seems
to be hissing even when the amplifier and such
are not connected. I was wondering if this
sounds like any problem you have encountered previously and have a simple solution for
or might it be something which will need to be
looked into more carefully.
Your speakers are dusty. See the vacuuming
FAQ. The electrostatic charge on the element has
attracted airborne dust or pollen. Since 1993, all
of our speakers have been built with a charging
circuit board that only charges the electrostatic
element when music plays. At other times they
are not charged and cannot collect dust. You can
get the same benefit by simply unplugging them
whenever they are not in use. A power strip is an
easy way to do that.
Could my children, pets, or myself be shocked by
the high-voltage present in the electrostatic panel?
No. High voltage with low current is not
dangerous. As a matter of fact, the voltage in our
speakers is 10 times less than the static electricity
that builds up on the surface of your television
screen.
more maintenance involved in humid regions when
not in an air conditioned environment. Simply
enough, the concern is to keep the electrostatic
panels dust free. Humidity will combine with any
dust on the panel to make it slightly conductive.
This will result in a slight pathway for the charge to
leave the membrane of the speaker. The solution
is simple. They only require occasional vacuuming
with a strong vacuum hose.
How do I vacuum my MartinLogan speakers?
Vacuuming will be most effective if the speakers
have been unplugged for six hours to twelve
hours (or overnight). You need not worry about
the vacuum pressure damaging the “delicate”
membrane. It is extraordinarily durable. Dirt and
dust may be vacuumed off. Use an open hose
with your finger tips at the opening acting as a
soft bumper to prevent the hose from scratching the
coating of the panel. When vacuuming or blowing
off your panels do so to both sides, but focus the
majority of your attention on the front of the panels.
Should I unplug my speakers during a thunderstorm?
Yes, or before. It’s a good idea to disconnect all
of your audio/video components during stormy
weather.
How do MartinLogan speakers hold up over a
long term in the humidity of tropical climates?
We should tell you that MartinLogan indeed
has a very substantial number of customers in
tropical regions of the world. Our speakers have
been serving them nicely for many years. This
concern may have come from our earlier design
of speakers, which were charged continuously.
Since 1993, all of our speakers have been
designed so that they only charge the panel while
music is being played. This improvement has
made a tremendous difference in the consistent
performance of our product. There may be a little
23
Troubleshooting
No Output
• Check that all your system components are
turned on.
• Check your speaker wires and connections.
• Check all interconnecting cables.
• Try hooking up a different set of speakers. The
lack of output could point to a problem with
other equipment in your system (amp, pre-amp,
processor, etc.)
Weak or no Output from Electrostatic Panel, Loss
of Highs
• Check the power cord. Is it properly connected
to the speaker and to the wall?
• Is the power cord connected to a switched outlet?
• Dirt and dust may need to be vacuumed off.
Please see the FAQ regarding vacuuming.
• Check the binding posts. Are the dirty? If so
clean them with rubbing alcohol.
• Check the binding posts. Are the loose? Make
sure they are firmly hand-tightened.
• Has a foreign substance (such as a household
cleaning chemical or soap) been applied to the
panel? If so the speaker will require servicing.
Popping and Ticking Sounds, Funny Noises
• These occasional noises are harmless and will
not hurt your audio system or your speakers. All
electrostatic speakers are guilty of making odd
noises at one time or another. It is the result
of airborne contaminates (most notably dust).
Vacuuming is recommended.
• These noises may be caused by dirt and
dust particles collecting on the speaker, by high
humidity.
• Dirt and dust may need to be vacuumed off.
Please see the FAQ regarding vacuuming.
24
Exaggerated Highs, Brightness
• Check the toe-in of the speakers. Read the
Placement section of this manual for more
information.
Muddy Bass
• Check placement. Try moving the speakers
closer to the front and sidewalls.
• Possibly means low electrostatic panel output.
See ‘Weak Output from Electrostatic Panel, Loss
of Highs’.
Lack of Bass, No Bass
• Check your speaker wires. Is the polarity
correct?
• Check the binding posts. Are the dirty? If so
clean them with rubbing alcohol.
• Check the binding posts. Are the loose? Make
sure they are firmly hand-tightened.
Poor Imaging
• Check placement. Are both speakers the same
distance from the walls? Do they have the same
amount of toe-in? Try moving the speakers away
from the back and sidewalls.
• Check the polarity of the speaker wires. Are
they connected properly?
• Try switching the left speaker with the right.
• Are your speakers set up in an L-shaped room? If
so, you may experience off-center imaging. Talk
to your dealer about acoustical room treatment
options.
General Information
Specifications*
System Frequency Response
42–22,000 Hz ± 3db
Dispersion
Horizontal: 30 Degrees
Vertical: 34” (86.4 cm) line source
High-Frequency Driver
XStat™ CLS™ electrostatic transducer
Panel dimensions: 34” x 8.6”(86.4 x 21.8cm)
Radiating area: 292 in2 (1884 cm2)
Sensitivity: 91 dB/2.83 volts/meter
Impedance
6 ohms (1.6 ohms @ 20 kHz min.). Compatible
with 4, 6, or 8 ohm rated amplifiers.
Warranty and Registration
Your EM-ESL speakers are provided with an
automatic Limited 90 Day Warranty coverage.
You have the option, at no additional charge,
to receive a Limited 5 Year Warranty coverage.
To obtain the Limited 5 Year Warranty coverage
you need to complete and return the Certificate of
Registration, included with your speakers, and provide a copy of your dealer receipt, to MartinLogan
within 30 days of purchase. For your convenience
MartinLogan also offers online warranty registration
at www.martinlogan.com.
MartinLogan may not honor warranty service
claims unless we have a completed Warranty
Registration card on file! If you did not receive a
Certificate of Registration with your new EM-ESL
speakers you cannot be sure of having received
new units. If this is the case, please contact your
authorized MartinLogan dealer.
Crossover Frequency: 500 Hz
Components
Custom-wound audio transformer, air core coils,
large steel laminate inductors, polyester capacitors,
and low DF electrolytic capacitors
Woofer Type
8” (20.3 cm) high excursion, high-rigidity paper
cone with extended throw driver assembly, non-resonance asymmetrical chamber format, bass reflex
Recommended Amplifier Power
20–300 watts per channel
Weight: 35.5 lbs. each (16.1 kg)
Size: 52.1” h x 9” w x 16.3” d
(132.3 cm h x 22.9 cm w x 41.4 d cm)
*Specifications are subject to change without notice.
Serial Number
EM-ESL’s serial number is located near the binding
posts. Each individual unit has a unique serial
number.
Service
Should you be using your MartinLogan product
in a country other than the one in which it was
originally purchased, we ask that you note the
following:
1 The appointed MartinLogan distributor for
any given country is responsible for warranty
servicing only on units distributed by or
through it in that country in accordance with its
applicable warranty.
2 Should a MartinLogan product require servicing
in a country other than the one in which it
was originally purchased, the end user may
25
seek to have repairs performed by the nearest
MartinLogan distributor, subject to that distributor’s
local servicing policies, but all cost of repairs
(parts, labor, transportation) must be born by the
owner of the MartinLogan product.
3 If, after owning your speakers for six months,
you relocate to a country other than the one
in which you purchased your speakers,
your warranty may be transferable. Contact
MartinLogan for details.
9.0” (22.9cm)
9,0 po (22,9cm)
26
16.3” 41.4cm
16,3 po (41,4cm)
6.6” (16.6cm)
6,6 po (16,6cm)
7.4” (18.8cm)
7,4 po (18,8cm)
51.2” (130.2cm)
51,2 po (130,2cm)
52.1” (132.3cm)
52,1 po (132,3cm)
Dimensional Drawings
Glossary
of
Audio Terms
AC. Abbreviation for alternating current.
Active crossover. Uses active devices
(transistors, IC’s, tubes) and some form of power
supply to operate.
Amplitude. The extreme range of a signal.
Usually measured from the average to the extreme.
Arc. The visible sparks generated by an electrical
discharge.
Bass. The lowest frequencies of sound.
Bi-Amplification. Uses an electronic crossover,
or line-level passive crossover, and separate
power amplifiers for the high and low frequency
loudspeaker drivers.
Capacitance. That property of a capacitor
which determines how much charge can be stored
in it for a given potential difference between its
terminals, measured in farads, by the ratio of the
charge stored to the potential difference.
Capacitor. A device consisting of two or more
conducting plates separated from one another
by an insulating material and used for storing an
electrical charge. Sometimes called a condenser.
Clipping. Distortion of a signal by its being
chopped off. An overload problem caused by
pushing an amplifier beyond its capabilities. The flattopped signal has high levels of harmonic distortion
which creates heat in a loudspeaker and is the major
cause of loudspeaker component failure.
CLS. The abbreviation for curvilinear line ESL.
Crossover. An electrical circuit that divides a full
bandwidth signal into the desired frequency bands
for the loudspeaker components.
dB (decibel). A numerical expression of the
relative loudness of a sound. The difference in
decibels between two sounds is ten times the Base
10 logarithm of the ratio of their power levels.
DC. Abbreviation for direct current.
Diffraction. The breaking up of a sound wave
caused by some type of mechanical interference
such as a cabinet edge, grill frame or other similar
object.
Diaphragm. A thin flexible membrane or cone
that vibrates in response to electrical signals to
produce sound waves.
Distortion. Usually referred to in terms of total
harmonic distortion (THD) which is the percentage
of unwanted harmonics of the drive signal present
with the wanted signal. Generally used to mean
any unwanted change introduced by the device
under question.
Driver. See transducer.
Dynamic Range. The range between the
quietest and the loudest sounds a device can
handle (often quoted in dB).
Efficiency. The acoustic power delivered for
a given electrical input. Often expressed as
decibels/watt/meter (dB/w/m).
ESL. The abbreviation for electrostatic loudspeaker.
27
Headroom. The difference, in decibels, between
the peak and RMS levels in program material.
Hybrid. A product created by the marriage
of two different technologies. Meant here as
the combination of a dynamic woofer with an
electrostatic transducer.
Hz (Hertz). Unit of frequency equivalent to the
number of cycles per second.
Imaging. To make a representation or imitation
of the original sonic event.
Impedance. The total opposition offered by
an electric circuit to the flow of an alternating
current of a single frequency. It is a combination
of resistance and reactance and is measured in
ohms. Remember that a speaker’s impedance
changes with frequency, it is not a constant value.
Inductance. The property of an electrical circuit
by which a varying current in it produces a varying
magnetic field that introduces voltages in the same
circuit or in a nearby circuit. It is measured in henrys.
Phase. The amount by which one sine wave
leads or lags a second wave of the same
frequency. The difference is described by the term
phase angle. Sine waves in phase reinforce each
other; those out of phase cancel.
Pink noise. A random noise used in
measurements, as it has the same amount of
energy in each octave.
Polarity. The condition of being positive or
negative with respect to some reference point or
object.
RMS. Abbreviation for root mean square. The
effective value of a given waveform is its RMS
value. Acoustic power is proportional to the square
of the RMS sound pressure.
Resistance. That property of a conductor
by which it opposes the flow of electric current,
resulting in the generation of heat in the conducting
material, usually expressed in ohms
Resistor. A device used in a circuit to provide
resistance.
Inductor. A device designed primarily to
introduce inductance into an electrical circuit.
Sometimes called a choke or coil.
Linearity. The extent to which any signal
handling process is accomplished without
amplitude distortion.
Midrange. The middle frequencies where the
ear is the most sensitive.
Passive crossover. Uses no active components
(transistors, IC’s, tubes) and needs no power
supply (AC, DC, battery) to operate. The crossover
in a typical loudspeaker is of the passive variety.
Passive crossovers consist of capacitors, inductors
and resistors.
28
Resonance. The effect produced when the
natural vibration frequency of a body is greatly
amplified by reinforcing vibrations at the same or
nearly the same frequency from another body.
Sensitivity. The volume of sound delivered for a
given electrical input.
Stator. The fixed part forming the reference for
the moving diaphragm in a planar speaker.
THD. The abbreviation for total harmonic
distortion. (See Distortion)
TIM. The abbreviation for transient intermodulation
distortion.
Transducer. Any of various devices that transmit
energy from one system to another, sometimes
one that converts the energy in form. Loudspeaker
transducers convert electrical energy into
mechanical motion.
Transient. Applies to that which lasts or stays
but a short time. A change from one steady-state
condition to another.
Tweeter. A small drive unit designed to
reproduce only high frequencies.
Wavelength. The distance measured in the
direction of progression of a wave, from any given
point characterized by the same phase.
W h i t e no i s e . A random noise used in
measurements, as it has the same amount of
energy at each frequency.
Woofer. A drive unit operating in the bass
frequencies only. Drive units in two-way systems
are not true woofers but are more accurately
described as being mid/bass drivers.
WARNING! Do not use your EM-ESL loudspeakers outside of the country of original
sale—voltage requirements vary by country. Improper voltage can cause damage
that will be potentially expensive to repair. The EM-ESL is shipped to authorized
MartinLogan distributors with the correct power supply for use in the country of
intended sale. A list of authorized distributors can be accessed at www.martinlogan.
com or by emailing info@martinlogan.com.
®
Lawrence, Kansas, USA
tel 785.749.0133
fax 785.749.5320
www.martinlogan.com
©2011 MartinLogan. All rights reserved.
Rev. #010311
m a n u e l
d e
l ’ u t i l i s a t e u r
®
Le
30
grand
fabricant
d’enceintes
américain
MISE EN GARDE! N’utilisez pas
les haut-parleurs EM-ESL à l’extérieur
du pays où ils ont été achetés — les
exigences en matière de tension
varient selon les pays. Une tension
inappropriée peut causer des dommages potentiellement
dispendieux à réparer. Le produit EM-ESL est envoyé aux
distributeurs MartinLogan autorisés avec le bon cordon
d’alimentation pour l’utilisation dans le pays où il est
vendu. Une liste des distributeurs autorisés est disponible
sur le site Web www.martinlogan.com ou en écrivant à
l’adresse info@martinlogan.com.
Le symbole de l’éclair avec une pointe
en forme de flèche, dans un triangle
équilatéral, avertit l’utilisateur de la
présence d’une « tension dangereuse »
potentielle près du produit qui peut être suffisante pour
constituer un risque de décharge électrique.
Le symbole de l’éclair avec une pointe
en forme de flèche, dans un triangle
équilatéral, avertit l’utilisateur de la
présence d’une « tension dangereuse »
potentielle près du produit qui peut être suffisante pour
constituer un risque de décharge électrique.
En vertu de la directive WEEE de l’Union
européenne (directive sur les déchets
électriques et électroniques) entrée en vigueur
le 13 août 2005, nous vous avisons que
ce produit pourrait contenir des matériaux
réglementés dont l’élimination doit faire l’objet de
procédures de réutilisation et de recyclage particulières.
À cette fin, MartinLogan a demandé à ses distributeurs
dans les pays membres de l’Union européenne de
reprendre et de recycler ce produit gratuitement. Pour
trouver le distributeur le plus près, communiquez avec le
revendeur du produit, envoyez un courriel à info@martinlogan.com ou consultez le site Web martinlogan.com.
Notez que seul le produit est régi par la directive
WEEE. Nous vous encourageons à recycler les matériaux d’emballage et autres matériaux d’expédition
selon les procédures normales.
Tables des matières. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
Installation en bref. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Raccords. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Raccord de l’alimentation CA. . . . . . . . . . . . . 35
Raccord du signal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Rodage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Positionnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Position d’écoute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Le mur derrière l’auditeur . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Le mur derrière les enceintes. . . . . . . . . . . . . . 37
Les murs latéraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Expérimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Positionnement final . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Mise au point supplémentaire . . . . . . . . . . . . . 39
Acoustique de la pièce . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Votre pièce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Terminologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Règles pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Enceintes dipolaires et votre pièce. . . . . . . . . . 41
Base solide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Interactions de la dispersion. . . . . . . . . . . . . . . 42
Dispersion horizontale contrôlée. . . . . . . . . . . . 42
Dispersion verticale contrôlée . . . . . . . . . . . . . 42
Trois principaux types de dispersion. . . . . . . . . 43
Cinéma maison. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Avantages électrostatiques. . . . . . . . . . . . . . . . 44
Exclusivités MartinLogan . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Plage complète de fonctionnement. . . . . . . . . . 46
CLS™ (Source linéaire curvilinéaire). . . . . . . . . 47
Transducteur XStat™ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Stator MicroPerf . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Collage sous vide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Technologie AirFrame™. . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Historique des haut-parleurs électrostatiques. . . . 48
Foire aux questions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Renseignements généraux . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Spécifications. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Garantie et enregistrement . . . . . . . . . . . . . . . 54
Numéro de série. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Plans Dimensionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Glossaire des termes audio. . . . . . . . . . . . . . . . 56
31
x1
Numéros de série : _________________________
Veuillez noter les numéros de série afin de pouvoir les consulter facilement. Vous aurez besoin de ces renseignements
lorsque vous remplirez l’inscription à la garantie. Le numéro de série EM-ESL est situé près du bas de la plaque arrière
et sur le carton d’emballage.
32
Installation
en bref
Nous savons que vous êtes impatient d’entendre vos
enceintes ElectroMotion ESL (EM-ESL); par conséquent,
cette section est destinée à vous permettre de les
installer de façon rapide et facile. Une fois les enceintes
prêtes à fonctionner, veuillez prendre le temps de
• Ne pas placer de chandelles ou d’autres
flammes ouvertes sur l’enceinte.
• Ne placer aucun liquide (dans un verre ou un
vase) sur l’enceinte.
• L’enceinte ne doit pas être exposée à un
lire attentivement le reste des renseignements de ce
écoulement ou à une éclaboussure de liquide.
manuel. Vous saurez ainsi comment obtenir le meilleur
• Les bornes qui comportent un symbole d’éclair
rendement possible de ce transducteur très précis.
doivent être raccordées par une personne
compétente ou par l’entremise de bornes
Si vous éprouvez des problèmes avec la configuration
préfabriquées.
ou le fonctionnement de vos enceintes EM-ESL,
veuillez consulter les sections Acoustique de la pièce,
Étape 1 : déballage
Positionnement ou Opération de ce manuel. Si vous
Retirez vos nouvelles enceintes EM-ESL de leur
éprouvez un problème récurrent que vous ne pouvez
emballage.
pas régler, veuillez communiquer avec votre revendeur
MartinLogan autorisé. Il effectuera l’analyse technique
appropriée pour régler le problème.
Étape 2 : positionnement
Placez chaque enceinte EM-ESL à au moins deux
pieds du mur arrière et orientez-les légèrement vers
MISE EN GARDE!
votre zone d’écoute. C’est un bon endroit pour com-
• T e n s i o n s d a n g e r e u s e s à
mencer. Consultez la section Positionnement (pages
l’intérieur – ne pas retirer
36 à 39) de ce manuel pour obtenir plus de détails.
lecouvercle.
• Pour les réparations, faire
appel à un technicien compétent.
Étape 3 : alimentation (CA) (voir la mise en garde)
Les enceintes EM-ESL ont besoin d’une source
• Pour éviter les risques d’incendie ou de
d’alimentation pour alimenter leurs cellules
décharge électrique, ne pas exposer ce
électrostatiques. À l’aide des cordons d’alimentation
module aux vapeurs d’eau ni à l’humidité.
fournis, branchez-les d’abord dans la prise
• Éteindre l’amplificateur et débrancher les
d’alimentation située sur le panneau arrière de
enceintes en cas de conditions anormales.
l’enceinte, en vous assurant que le raccord est bien
• Éteindre l’amplificateur avant de faire ou de
fait, puis branchez-les à la prise murale. Consultez la
briser tout raccord de signal!
• Ne pas utiliser l’appareil si des dommages
section Raccord de l’alimentation (page 34) de ce
manuel pour obtenir de plus amples détails.
sont visibles sur l’élément de panneau
électrostatique.
• Ne pas pousser l’enceinte au-delà de sa
puissance nominale.
Étape 4 : raccord du signal
Utilisez les meilleurs câbles d’enceinte possible. Des
câbles de haute qualité, disponibles auprès de votre
• Le cordon d’alimentation ne doit pas être
revendeur spécialisé, sont recommandés et offriront un
installé, enlevé ou laissé débranché de
rendement supérieur. Des cosses rectangulaires sont
l’enceinte lorsque l’autre extrémité est branchée
recommandées pour obtenir un contact optimal et faci-
à une source d’alimentation.
liter l’installation.
33
Branchez les câbles d’enceinte dans la section du sig-
câbles (+) et (-) d’un côté pour que le système ait la
nal d’entrée située sur le panneau arrière. Faites preuve
bonne polarité.
de cohérence en branchant les câbles de l’enceinte aux
bornes situées derrière l’enceinte EM-ESL. Assurez-vous
Pour obtenir les instructions détaillées sur la configura-
d’attribuer la même couleur à la borne (+) des canaux
tion, consultez la section Raccords (Pages 34 à 35)
de ce manuel.
de gauche et de droite. Si aucune grave n’est présente et que vous ne pouvez pas discerner une image
Étape 5 : écoutez et profitez-en
serrée et cohérente, vous pourriez devoir inverser les
Vous pouvez maintenant allumer le système et en profiter.
Introduction
Félicitations! Vous avez acheté l’un des meilleurs
Les matériaux de vos nouvelles enceintes EM-ESL sont de la
systèmes de haut-parleur au monde.
plus haute qualité et vous offriront de nombreuses années
de plaisir. Le boîtier est fait du matériel composite de la
Le ElectroMotion ESL (EM-ESL) est une combinaison
plus haute qualité pour préserver l’intégrité acoustique et il
perfectionnée de technologies sonores qui établit un
est doté de placages de bois frottés à la main.
jalon inégalé pour les audiophiles. Résultat de nombreuses années de recherche, le nouveau haut-parleur
Grâce à des essais rigoureux, le panneau
électrostatique EM-ESL établit de nouvelles normes en
électrostatique curvilinéaire est l’un des transducteurs
matière d’efficacité, de dynamique et de précision des
les plus durables et fiables actuellement sur le marché.
haut-parleurs au sol.
Fabriqué à partir d’un acier de calibre élevé étampé
par un outil sur mesure, le panneau breveté est ensuite
Entouré d’un boîtier AirFrame™ ultrarigide en aluminium
recouvert d’un polymère spécial qui est appliqué selon
extrudé, le transducteur CLS XStat™ du EM-ESL puise
un processus de collage électrostatique exclusif. Ce
dan l’héritage électrostatique de MartinLogan en
panneau est doté d’une membrane d’une épaisseur de
incorporant le collage sous vide et des panneaux
seulement 0,0005 pouce. Le panneau, très robuste et
statiques MicroPerf perfectionnés, ce qui offre une
bien isolé.
efficacité et une précision encore plus élevées. La
technologie de l’interface électrique élaborée par
Les autres sections du manuel de l’utilisateur expliquent
l’équipe d’ingénierie Statement™ e2 de MartinLogan
en détail le fonctionnement des enceintes EM-ESL et la
permet d’accroître la dynamique et la pureté sans effort,
philosophie sous-jacente à leur conception. En ayant
ce qui permet d’obtenir des normes sonores d’efficacité
une compréhension claire de vos enceintes, vous
et de précision encore plus élevées.
obtiendrez le rendement maximal de ce transducteur
le plus précis qui soit et en profiterez pleinement. Il a
Présentant une topologie de répartiteur perfectionnée,
été conçu et fabriqué pour vous donner des années
MartinLogan fabrique avec soin chaque répartiteur
d’écoute exceptionnelle et sans tracas.
EM-ESL en utilisant des composantes de précision
qui permettent de préserver les subtilités sonores
tout en traitant sans effort la plage la plus élevée de
dynamiques qu’elles contiennent, même pour les
sources sonores les plus exigeantes.
34
Raccords
Raccord de l’alimentation (CC) à
Si vous utilisez vos enceintes EM-ESL dans un
faible tension
autre pays que celui où vous les avez achetées,
Vos enceintes EM-ESL utilisent une alimentation externe à
assurez-vous que l’alimentation CA fournie dans
faible tension pour alimenter leurs cellules électrostatiques.
tout autre endroit est appropriée avant de brancher
Par conséquent, les sources d’alimentation à faible
l’alimentation à faible tension. L’utilisation des
tension appropriées sont fournies. Un cordon doit être
enceintes EM-ESL avec une source d’alimentation CA
inséré fermement dans la prise DC Power In (entrée CC)
incorrecte peut nuire grandement au rendement ou
située sur le panneau de raccordement arrière de chaque
causer des dommages importants.
enceinte, puis à une prise murale CA appropriée. Les
enceintes EM-ESL sont dotées d’un capteur de signal qui
MISE EN GARDE! Le cordon
s’éteindra après quelques minutes sans signal musical, et
d’alim-entation CC ne doit pas être
qui ne nécessite que deux secondes pour recharger les
installé, enlevé ou laissé débranché
panneaux lorsqu’un signal musical est détecté.
de l’enceinte lorsque l’autre
extrémité est branchée à une source
Les enceintes EM-ESL sont câblées pour le service
d’alimentation CA
d’électricité offert dans le pays où elles ont été achetées.
La puissance nominale CA applicable à un appareil
Raccord du signal
particulier est indiquée sur l’emballage et sur le cordon
Utilisez les meilleurs câbles d’enceinte possible. La
d’alimentation CC.
longueur et le type de câble d’enceinte utilisés avec
votre système auront un effet audible. Vous ne devez pas
Amplificateur
sortie gauche
utiliser un câble de calibre supérieur (plus mince) au no
16, en aucun cas. En général, plus le câble est long,
plus il doit être de calibre inférieur, et plus le calibre est
bas, meilleur est le son; le paramètre de diminution des
retours doit être établi du no 8 au no 12.
De nombreux câbles différents sont disponibles auprès de
fabricants qui affirment que leur rendement est meilleur
que celui du câble à calibre élevé courant. Nous avons
vérifié cette affirmation dans de nombreux cas, et les
améliorations disponibles sont souvent plus notables que
les différences entre les câbles de calibre différent. Les
effets des câbles peuvent être masqués si l’équipement
n’est pas de la plus haute qualité.
Les raccords sont effectués à la section du signal d’entrée
située sur le panneau électronique arrière de l’enceinte
EM-ESL. Utilisez des cosses rectangulaires pour un contact
optimal et pour faciliter l’installation. Serrez les bornes de
Fig. 1
raccordement à la main, sans trop serrer – n’utilisez pas
d’outil pour serrer les bornes de raccordement.
35
Faites preuve de cohérence en branchant les câbles de
MISE EN GARDE! Éteindre l’ampli-ficateur avant de
l’enceinte aux bornes du signal d’entrée. Assurez-vous
faire ou de briser tout raccord de signal!
d’attribuer la même couleur à la borne (+) des canaux
de gauche et de droite. Si aucune grave n’est présente
Ces enceintes sont dotées de bornes
et que vous ne discernez pas une image serrée et
de raccordement facile à utiliser de
cohérente, vous pourriez devoir inverser les câbles (+) et
style bouton-poussoir qui acceptent
(-) d’un côté pour que le système ait la bonne polarité.
les fils nus ou les broches (fig. 2). De
plus, en enlevant les garnitures en
Fig. 2
caoutchouc, elles acceptent les fiches
bananes (fig. 3)
Rodage
Lorsque vous commencez à utiliser les enceintes
EM-ESL, leur son sera un peu discret du côté des
graves. Cette situation est due aux composantes
durables de haute qualité utilisées dans le haut-parleur
Fig. 3
de graves. Le haut-parleur ambiophonique en butyle
personnalisé nécessite un rodage d’environ 72 heures
à 90 dB (niveau d’écoute moyen) avant la première
écoute critique. Les exigences de rodage des composantes de répartiteur (et à un moindre niveau, pour
le stator) sont équivalentes.
Positionnement
Position d’écoute
distance entre les enceintes elles-mêmes, l’image ne sera
À présent, vos enceintes doivent être placées à environ
plus concentrée dans le centre.
deux ou trois pieds du mur avant, le mur devant la
position d’écoute, et à environ deux pieds des murs
Maintenant que vous avez placé votre système
latéraux. Votre distance en position assise doit être plus
d’enceintes, prenez le temps de l’écouter. Attendez
longue que la distance entre les enceintes elles-mêmes.
quelques jours avant d’apporter des changements
Il faut tenter d’obtenir l’impression d’une bonne image
importants à votre configuration initiale, car le son du
centrale et d’une bonne largeur de scène.
système d’enceintes changera subtilement. Au cours des
72 premières heures de lecture, la qualité tonale réelle
Il n’existe aucune distance exacte entre les enceintes
changera subtilement, ce qui entraînera des graves plus
et l’auditeur, mais il y a une relation. Dans les pièces
basses et des aigus plus spacieux. Après quelques jours
longues, naturellement, cette relation change. La distance
d’écoute, vous pouvez commencer à faire des réglages
entre les enceintes sera beaucoup moins grande que la
et à entendre la différence.
distance entre vous et le système d’enceintes. Toutefois,
dans une pièce large, vous remarquerez que si la
Le mur derrière l’auditeur
distance entre l’auditeur et les enceintes est inférieure à la
Des réflexions de champ rapproché peuvent également
36
provenir de votre mur arrière (le mur derrière la position
Expérimentation
d’écoute). Si votre position d’écoute est située près du
mur arrière, ces réflexions peuvent causer des problèmes
Orientation
et nuire à la qualité de l’image. Il est préférable que le
Vous pouvez maintenant commencer à expérimenter.
mur derrière vous soit absorbant plutôt que réfléchissant.
Commencez d’abord par orienter les enceintes vers
Si vous avez un mur arrière dur et que votre position
la zone d’écoute, puis orientez-les directement face
d’écoute est proche de celui-ci, essayez des dispositifs
à la pièce. Vous remarquerez que l’équilibre tonal et
qui absorberont l’information (c.-à-d. : pièces murales et
l’image changent. Vous remarquerez que tandis que les
possiblement des panneaux d’absorption du son).
enceintes sont orientées vers l’extérieur, le système devient
légèrement plus clair que lorsqu’elles sont orientées vers
Le mur derrière les enceintes
l’intérieur. Cette configuration vous donne de la souplesse
La surface avant, le mur derrière les enceintes, ne
pour compenser une pièce molle ou claire.
doit pas être très dure ou très molle. Un carreau de
verre entraînera des réflexions, une luminosité et
Généralement, on relève que la position d’écoute
une mauvaise image. Des rideaux, des draperies
idéale est lorsque les enceintes sont légèrement
et des objets, tels qu’une bibliothèque, peuvent être
orientées vers l’intérieur afin que vous écoutiez le
placés le long du mur pour diffuser une surface trop
tiers interne de la section courbée du transducteur.
réfléchissante. Une feuille de gypse standard ou
Une méthode simple, mais efficace, pour obtenir une
un mur texturé constitue généralement une surface
orientation appropriée, consiste à s’asseoir dans la
appropriée. Si le reste de la pièce n’est pas trop clair
position d’écoute, en tenant une lampe de poche sous
ou dur. Les murs peuvent également être trop mous.
votre mention, puis à pointer vers chaque enceinte. La
Si le mur avant au complet est formé de draperies
réflexion de la lampe de poche doit être à l’intérieur
lourdes, le son peut être mat. Vous pouvez entendre
du tiers interne du panneau (voir figure 5).
de la musique assourdie et peu d’ambiance. Des
surfaces plus dures vous aideront dans ce cas-là.
Image
Idéalement, la surface avant doit être constituée d’un
Dans leur emplacement final, vos enceintes EM-ESL
long mur sans porte ni ouverture. S’il comporte des
peuvent avoir une largeur de scène un peu plus large
ouvertures, la réflexion et les caractéristiques des
que les enceintes elles-mêmes. Sur de la musique
graves de chaque canal peuvent être différentes.
bien enregistrée, les instruments peuvent s’étendre
au-delà des rebords de chaque Position d’écoute
Les murs latéraux
enceinte (gauche et droite), tandis que le chanteur
Il est recommandé que les murs latéraux soient situés
devrait apparaître directement au milieu. La taille des
aussi loin que possible des côtés des enceintes.
instruments ne doit pas être trop grande ni trop petite,
Toutefois, le transducteur électrostatique à dispersion
sous réserve de l’intention et des résultats de chaque
contrôlée unique à MartinLogan permet de minimiser
enregistrement studio unique. Additionally, you should
les réflexions des murs latéraux— un positionnement
find good clues as to stage depth. Make sure that the
d’aussi peu que deux pieds des murs latéraux est
vertical alignment, distance from the front wall, and
souvent adéquat. Parfois, si le système est clair ou que
toe-in is exactly the same for both speakers. This will
l’image ne vous convient pas, et que les murs latéraux
greatly enhance the quality of your imaging.
sont très près, essayez de placer des rideaux ou un
matériel plus mou directement à côté du rebord de
De plus, vous aurez de bons indices en ce qui
chaque enceinte. Toutefois, l’idéal c’est de ne pas
concerne la profondeur de scène. Assurez-vous que
avoir de mur latéral du tout.
l’alignement vertical, la distance du mur avant, et
37
l’orientation sont exactement les mêmes pour les
cohérentes pendant toute la lecture, sans être trop
deux enceintes. Cette mesure permettra d’accroître
lourdes ou trop faibles.
grandement la qualité de votre image.
Équilibre tonal
Réponse des graves
Les voix doivent être naturelles et pleines, et les
La réponse des graves ne doit pas être une seule note
cymbales doivent être détaillées et articulées, sans
ou être trop lourde. Elle doit s’étendre des passages
être claires et perçantes; les pianos doivent avoir une
d’orgue les plus profonds ou en étant serrée et bien
belle caractéristique transitoire et des registres tonals
définie. La batterie doit être serrée et frappante,
profonds. Vous obtiendrez des conseils sur la façon
les notes de contrebasse doivent être uniformes et
de vous rapprocher des ces caractéristiques idéales.
Fig. 4
>24 po
(>61cm)
x
>24 po
(>61cm)
x
2x
38
Positionnement final
Après la période de rodage et après avoir obtenu les bons
Essayez maintenant de placer les enceintes plus loin
revêtements de mur et l’angle d’orientation approprié,
l’une de l’autre. Une fois les enceintes éloignées l’une
commencez à faire des essais avec la distance par
de l’autre, écoutez encore, pas tant pour la réponse
rapport au mur derrière les enceintes. Déplacez l’enceinte
des graves, mais davantage pour la largeur de scène
légèrement vers l’avant de la pièce. Que se passe-t-il avec
et une bonne concentration sur le point optimal. La
la réponse des graves? Avec l’image? Si l’image est plus
position d’écoute idéale et le positionnement idéal des
ouverte et spacieuse et que la réponse des graves est plus
enceintes seront déterminés par :
serrée, il s’agit d’un meilleur positionnement.
• Serrage et extension de la réponse des graves
Reculez les enceintes de six pouces à partir de leur
• Largeur de scène
configuration d’origine, puis écoutez encore l’image et
• Concentration sur le point d’image optimal
la réponse des graves. Il y aura une position où vous
obtiendrez une image de pointe et une bonne réponse
Une fois que vous avez déterminé ce qu’il y a de
des graves. Cette position est le point de placement
mieux pour ces trois éléments, vous obtiendrez la
optimal à partir du mur avant.
meilleure position pour les enceintes.
Fig. 5
39
Mise au point supplémentaire
pouces) et multipliez-la par 0,618 (c.-à-d. : hauteur
La mise au point supplémentaire peut être utile lorsque
du plafond (pouces) x 0,618 = la distance à
vos enceintes sont placées dans une salle d’écoute
partir du mur avant jusqu’au centre du transducteur
dédiée. Utilisez la procédure et les mesures suivantes
curvilinéaire).
pour le positionnement des enceintes afin de voir ce qui
peut arriver au rendement de votre système. Ces formules
2 Distance à partir des murs latéraux jusqu’au centre
vous aideront à déterminer le positionnement optimal de
du transducteur curvilinéaire : pour déterminer
vos enceintes pour minimiser les ondes stationnaires.
la distance à partir des murs latéraux, mesurer la
largeur de la pièce en pouces et divisez par 18.
1 Distance à partir du mur avant (devant la
Ensuite, multipliez le quotient par 5 (c.-à-d. : largeur
zone d’écoute) jusqu’au centre du transducteur
de la pièce en pouces / 18 x 5 = la distance
curvilinéaire : pour déterminer la distance à partir
à partir des murs latéraux jusqu’au centre du
du mur avant, mesurez la hauteur du plafond (en
transducteur curvilinéaire).
Acoustique
de la pièce
VOTRE pièce
Terminologie
C’est l’un des domaines qui requièrent un certain
bagage pour comprendre, et un peu de temps et
Ondes stationnaires
d’expérimentation pour obtenir le meilleur rendement
Les murs parallèles de la pièce renforceront certaines
possible de votre système. La pièce est une
notes au point qu’elles sonneront plus fort que le reste
composante et une partie intégrale de votre système.
du spectre audio, ce qui entraîne une seule note de
grave, des graves lourdes ou des graves gonflées. Par
Cette composante est une variable très importante
exemple, 100 Hz représente une onde de dix pieds.
et peut beaucoup ajouter, ou enlever, à une grande
Votre pièce renforcera cette fréquence spécifique si
expérience musicale.
l’une des dimensions dominantes est dix pieds. Les
gros objets de la pièce, tels que les armoires ou les
Tous les sons sont composés d’ondes. Chaque note
meubles, peuvent aider à minimiser ce problème.
possède sa propre taille d’onde, et les graves les plus
Certains « audiophiles » très pointus construiront
basses englobent littéralement de 10 à 40 pieds.
littéralement une pièce spéciale sans murs parallèles
Votre pièce participe à ces ondes comme une piscine
simplement pour supprimer ce phénomène.
tridimensionnelle, qui reflète ou augmente les ondes
en fonction de la taille et des types de surface de la
Surfaces réfléchissantes
pièce.
(réflexions de champ rapproché)
Les surfaces dures de votre pièce, particulièrement
N’oubliez pas, votre système audio peut littéralement
si elles sont proches de votre système d’enceintes,
générer tous les renseignements nécessaires pour
reflèteront certaines ondes dans la pièce encore
recréer le temps, l’espace et l’équilibre tonal d’un
et encore, ce qui nuira à la clarté et à l’image de
événement musical. Toutefois, chaque pièce contribue
votre système. Les ondes des petits sons sont les
au son dans une certaine mesure. Heureusement,
plus touchées par ce phénomène qui survient dans
MartinLogan a conçu l’enceinte Ethos de façon à ce
les fréquences moyennes et élevées. Il s’agit des
qu’elle minimise ces anomalies.
fréquences des voix et des cymbales.
40
Surfaces et objets résonnants
Objets de fragmentation
Toutes les surfaces et tous les objets de votre pièce
Les objets qui ont une forme complexe, tels que les
sont assujettis aux fréquences générées par votre
bibliothèques, les armoires et les murs à plusieurs
système. Comme pour un instrument, elles vibreront
formes peuvent aider à fragmenter ces nuisances
et « continueront » en syncope avec la musique, en
sonores et à amenuiser toute fréquence dominante.
plus de contribuer de façon négative à la musique.
Un tintement, une lourdeur et même une clarté peuvent
Enceintes dipolaires et votre pièce
survenir simplement parce qu’ils « chantent en coeur »
Les haut-parleurs électrostatiques MartinLogan sont
avec votre musique.
connus comme des radiateurs dipolaires. Cela signifie
qu’ils produisent des sons de leurs parties avant et
Cavités raisonnantes
arrière. Par conséquent, leur information musicale est
Les zones qui forment de petites alcôves ou des garde-
reflétée par le mur derrière eux et elle peut arriver
robes dans votre pièce peuvent être des chambres
phasée ou déphasée, avec l’information produite par
qui créent leurs propres « ondes stationnaires » et qui
la partie avant de l’enceinte.
peuvent taper leurs propres sons à « une note ».
Les fréquences basses peuvent être augmentées ou
Tapez des mains. Entendez-vous un écho instantané?
annulées par leur position par rapport au mur avant. Vos
C’est les réflexions de champ rapproché. Tapez du
enceintes EM-ESL ont été conçues pour être placées à
pied sur le sol. Entendez-vous un « boom »? Vous avez
deux ou trois pieds à partir du mur avant (le mur devant
des ondes stationnaires ou des résonnances de grand
la position d’écoute) pour obtenir les meilleurs résultats;
panneau, tels quedes murs mal supportés.
toutefois, votre pièce peut voir les choses d’un autre œil.
Donc, l’écoute de la différence de réponse des graves
Passez la tête dans une petite cavité et parlez fort.
à la suite de changements de distance à partir du mur
Entendez-vous un son lourd? Vous venez de faire
avant peut vous permettre d’obtenir la meilleure combinai-
l’expérience de la résonance de cavité.
son de profondeur des graves et d’équilibre tonal.
Règles pratiques
Maintenant que vous en savez davantage sur les surfaces
réfléchissantes et les objets résonants, vous pouvez voir
Surfaces dures c. surfaces molles
comment les fréquences moyennes et élevées peuvent
Si le mur avant ou arrière de votre salle d’écoute
être touchées. Le synchronisme de l’onde initiale, quand
est mou, il peut être utile d’avoir un mur dur ou
elle irradie à vos oreilles, puis l’information réfléchie
réfléchissant à cet endroit. Il faut suivre la même
quand elle arrive plus tard à vos oreilles, peut engendrer
directive pour le plafond et le plancher. Toutefois, les
la confusion de la précieuse information de synchronisme
murs latéraux doivent être à peu près les mêmes pour
qui transporte les renseignements de l’imagerie. Par
fournir une image centrée.
conséquent, il en découle une image floue et une clarté
excessive. Des murs, draperies ou rideaux mous, ou des
Cette règle suggère qu’un peu de réflexion est bien. En
amortisseurs de son (votre revendeur peut vous donner
fait, certaines pièces peuvent être trop « amorties » avec
des renseignements utiles à cet égard) peuvent être effi-
des tapis, des rideaux et d’autres absorbeurs de sons qui
caces si ces conditions négatives surviennent.
font sonner le système de façon éclaircie et sans vie. D’un
autre côté, les pièces peuvent être si dures que le système
Base solide
sonnera comme un gymnase, avec trop de réflexion et
Après avoir utilisé et expérimenté vos enceintes
de clarté. L’équilibre est l’environnement optimal.
EM-ESL, vous pouvez utiliser les crampons ETC (energy
41
transfer coupler) compris avec les EM-ESL (voir figure
Mise en Garde : le fait de « traîner » l’enceinte peut
6). Avec l’utilisation de ces crampons, les EM-ESL
briser les crampons.
seront mieux ancrées dans le sol et, par conséquent,
les graves seront plus serrées et l’image sera plus
Fig. 6
cohérente et détaillée. Il est recommandé de ne pas
fixer les crampons avant d’être certain de leur posi-
Filetage 3/8 po - 16
tionnement, car les crampons peuvent endommager le
plancher si les enceintes sont déplacées.
Exposer les crampons
Enlever les coussinets pour exposer les crampons (voir
Structure en plastique–
insert en métal fileté
figure 6). Si l’enceinte n’est pas au niveau, desserrez
un crampon jusqu’à ce qu’elle soit au niveau.
Mise en Garde : assurez-vous que vos mains et les
câbles sont loin des campons. Ne faites pas glisser
Coussinet
amovible
l’enceinte, car les crampons sont coupants et peuvent
endommager votre plancher ou votre tapis.
Interactions
de la dispersion
Dispersion horizontale contrôlée
Trois principaux types de dispersion
L’enceinte EM-ESL lance un schéma de dispersion
C’est un fait reconnu que lorsque l‘onde sonore devi-
horizontale de 30 degrés. Ce champ de disper-
ent peu à peu plus petite que le transducteur qui la
sion horizontale donne un choix de bon siège pour
produit, la dispersion de cette onde devient de plus en
le rendement tout en minimisant l’interaction avec les
plus étroite ou directionnelle. Cette situation se produit
murs latéraux (voir figure 11). Assurez-vous que les
en autant que le transducteur est une surface plane.
deux enceintes reposent exactement au même angle
Les enceintes à grand panneau plat présentent des
vertical, autrement, l’image peut être biaisée ou mal
effets de store vénitien en raison de ce phénomène.
définie. Le lancement d’onde des deux enceintes est
C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux
très précis, tant pour le moment que pour le domaine
fabricants choisissent de petits haut-parleurs (c.-à-d.,
spectral. Par conséquent, de petits réglages fins peu-
des haut-parleurs d’aigus et de fréquences moyennes)
vent entraîner des améliorations importantes du son.
pour faire une approximation de ce qui est connu
comme le lancement d’onde au point de source.
Dispersion verticale contrôlée
Comme vous pouvez le voir dans les illustrations, les
Hstoriquement, la plupart des tentatives pour obtenir
enceintes EM-ESL projettent un schéma de dispersion
une dispersion en douceur à partir des transducteurs
contrôlée (voir figure 12). Chaque enceinte EM-ESL est
à grand panneau plat se sont soldées par des com-
une source linéaire de 34 pouces. Ce profil de disper-
promis. Après l’essai exhaustif de plusieurs méthodes
sion verticale minimise les interactions avec le sol et le
différentes, nous avons conçu un processus simple,
plafond.
mais très perfectionné. En courbant la surface de
42
radiation, nous créons un effet d’arc horizontal. Cela
schéma de dispersion des fréquences élevées de nos
permet aux ingénieurs de MartinLogan de gérer le
transducteurs.
Fig. 7–8. Comme on le voit ici, le concept
de point de source permet un grand nombre
d’interactions avec la pièce. Bien qu’une
bonne fréquence de réponse soit offerte à
un grand public, l’image est conséquemment
plus confuse et plus floue.
Fig. 9–10. Bien qu’elles souffrent de l’effet
« store vénitien » les enceintes à panneau
multiple en angle peuvent offrir une bonne
image, mais seulement dans certains endroits
de la zone d’écoute.
Fig. 11–12. La surface d’onde cylindrique
contrôlée de 30°, une exclusivité MartinLogan,
offre une distribution optimale du son et une
interaction minimale avec la pièce, pour une
image solide et une grande zone d’écoute.
Cinéma
maison
Les maniaques de stéréo branchent depuis longtemps
Heureusement, les films encodés Dolby et DTS (com-
leur télévision à leur système stéréo. L’avantage était
prenant presque tous les films) ont la même information
d’utiliser les enceintes plus grandes et l’amplificateur
de son ambiophonique encodée sur les films pour la
plus puissant du système stéréo. Même si le son était
maison que sur les films pour le cinéma. Tout ce qu’il
grandement amélioré, il était encore mono et son sig-
faut pour récupérer cette information est un décodeur
nal de diffusion était limité.
ainsi que des enceintes et des amplificateurs supplémentaires pour la reproduire.
Fin 1970, début 1980, deux nouveaux formats de
cinéma maison sont devenus largement disponibles au
Un cinéma maison est un achat complexe et nous
public : VCR et disque laser.
vous recommandons de consulter votre revendeur
MartinLogan local, car celui-ci connaît bien le sujet.
En 1985, les deux formats s’étaient développés en
sources audio/vidéo de très haute qualité. En fait, le
Chaque pièce d’un système ambiophonique peut être
rendement sonore de certains formats vidéo surpassait
achetée séparément. Prenez votre temps et allez-y
les formats audio uniquement. À cette époque, avec
pour la qualité. Personne ne s’est jamais plaint que le
le son de qualité cinéma disponible à la maison, le
film était trop réel. La liste et les descriptions ci-dessous
seul élément manquant était la présentation en « son
vous donneront un aperçu des responsabilités et des
ambiophonique » des cinémas.
demandes placées sur chaque enceinte.
43
Avant gauche et avant droite
Caisson de sous-graves
Si ces enceintes seront les deux mêmes que vous
Avec tout bon système ambiophonique, vous aurez
utilisez pour la lecture stéréo, elles doivent être de très
besoin d’un ou de plusieurs caissons de sous-graves de
haute qualité et capables de jouer fort (plus de 102
haute qualité (le .1 dans un système ambiophonique
dB) et de reproduire des graves sous 80 Hz.
à 5.1 canaux). La plupart des trames sonores de film
contiennent de grandes quantités d’informations de
Canal central
graves, qui font partie des effets spéciaux. Les bons
C’est l’enceinte la plus importante dans un système
caissons de sous-graves constitueront le pilier du reste
de cinéma maison, car presque tous les dialogues et
du système.
une grande partie de l’information de l’enceinte avant
sont reproduits par le canal central. Il est important que
l’enceinte centrale soit très précise et qu’elle s’adapte
bien aux enceintes avant, et qu’elle soit recommandée
pour une utilisation à titre d’enceinte centrale. Il ne faut
pas tourner les coins ronds.
Enceintes ambiophoniques
Nous vous recommandons (comme le fait l’industrie
du film) que les enceintes ambiophoniques jouent les
graves jusqu’à au moins 80 Hz. Les enceintes ambiophoniques contiennent l’information qui fait en sorte
que les avions semblent voler au-dessus de votre tête.
Certaines personnes pourraient suggérer que c’est le
moment d’économiser en achetant une petite enceinte
économique. Si c’est votre choix, préparez-vous à
Figure 13. Enceintes EM-ESL à titre de canaux avant,
faire une mise à niveau plus tard, car l’encodage
la EM-C2 à titre de canal central, les enceintes EM-FX2
numérique à canaux multiples discret progresse rapide-
en tant que canaux ambiophoniques latéraux (effets) et
ment et la demande sur les enceintes ambiophoniques
les caissons de sous-graves Dynamo à titre de canal 0.1
a augmenté
(effets).
Avantages
électrostatiques
Comment le son peut-il être reproduit par une chose à
Pour bien comprendre le concept de l’électrostatique,
travers laquelle on peut voir? C’est l’énergie électrosta-
des renseignements contextuels sont nécessaires. Vous
tique qui rend cela possible.
vous souvenez lorsque vous avez appris dans vos
cours de sciences ou de physique comment les charg-
Tandis que le monde de la technologie traditionnelle
es identiques se repoussent et comment les charges
des haut-parleurs fait appel à des cônes, des dômes,
opposées s’attirent? Eh bien, ce principe est à la base
des diaphragmes et des rubans qui bougent par le
du concept de l’électrostatique.
magnétisme, le monde des haut-parleurs électrostatiques fait appel à des électrons chargés qui s’attirent
Un transducteur électrostatique comprend trois
et se repoussent.
pièces—les stators, le diaphragme et les entretoises
44
(voir figure 14). Le diaphragme est ce qui bouge pour
acoustiques qui entourent les formeurs, des mon-
exciter l’air et créer la musique. Le travail du stator est
tages araignées et des ambiophoniques pour garder
de rester stationnaire, de là le mot stator, et de fournir
le cône ou le dôme en place (voir figure 15). Ces
un point de référence au diaphragme qui bouge. Les
pièces, lorsqu’elles sont combinées à la masse élevée
entretoises fournissent au diaphragme une distance fixe
des matériaux du cône ou du dôme utilisés, en font
à l’intérieur de laquelle il peut bouger entre les stators.
un appareil très complexe qui a de nombreuses
faiblesses et défauts possibles. Ces défauts contribuent
Lorsque l’amplificateur envoie des signaux musicaux
à la distorsion élevée de ces haut-parleurs et constitu-
à une enceinte électrostatique, ces signaux sont trans-
ent un énorme désavantage quand il faut changer le
formés en deux signaux à tension élevée qui ont une
mouvement aussi rapidement et précisément qu’un
force égale, mais une polarité opposée. Ces signaux
haut-parleur doit le faire (40 000 fois par seconde!).
à tension élevée sont ensuite appliqués aux stators.
Le champ électrostatique qui en découle, créé par
les tensions élevées opposées sur les stators, travaille
simultanément avec et contre le diaphragme, en le faisant bouger de l’avant à l’arrière, ce qui produit la
musique. Cette technique est connue comme le fonctionnement pousser-tirer et contribue grandement à la
pureté sonore du concept électrostatique en raison de
sa linéarité exceptionnelle et de sa faible distorsion.
Puisque le diaphragme d’une enceinte électrostatique est poussé uniformément sur toute la zone,
il peut être très léger et souple. Cela lui permet de
réagir aux perturbations, ce qui lui permet de tracer
parfaitement le signal musical. Ainsi, il est possible
d’obtenir une délicatesse, une nuance et une clarté
Figure 14. Vue en coupe d’un transducteur
exceptionnelles. Lorsqu’on regarde les problèmes
électrostatique. Remarquez la simplicité due au petit
des haut-parleurs électromagnétiques traditionnels, on
nombre de pièces utilisées.
voit pourquoi cette technologie est si bénéfique. Les
cônes et les dômes utilisés dans les haut-parleurs électromagnétiques traditionnels ne peuvent être poussés
uniformément en raison de leur conception. Les cônes
sont seulement poussés au sommet. Les dômes sont
poussés sur leur périmètre. Par conséquent, le reste
du cône ou du dôme ne fait que suivre la parade. Le
concept fondamental de ces haut-parleurs exige que
le cône ou le dôme soit parfaitement rigide, amorti et
sans masse. Malheureusement, ces conditions ne sont
actuellement pas disponibles de nos jours.
Figure 15. Vue en coupe d’un haut-parleur à bobine
Pour faire bouger ces cônes et ces dômes, tous les
en mouvement typique. Remarquez la complexité due
haut-parleurs électromagnétiques utilisent des bobines
au grand nombre de pièces utilisées.
45
Exclusivités MartinLogan
Plage complète de fonctionnement
l’enceinte EM-ESL transforme l’énergie électrique de
Un autre avantage important de la technologie de
votre amplificateur en énergie acoustique.
transducteur exclusive à MartinLogan apparaît lorsque
l’on regarde les exemples des autres produits de haut-
En raison des limites des haut-parleurs électromagné-
parleur actuellement sur le marché.
tiques, aucun appareil ne peut reproduire l’intervalle
complet de fréquences. Plutôt, ces haut-parleurs doi-
L’enceinte EM-ESL n’utilise aucun réseau de répar-
vent être conçus pour fonctionner à l’intérieur d’une
titeur supérieur à 450 Hz parce que cela n’est pas
largeur de bande étroite et fixe de l’intervalle de
nécessaire. L’enceinte EM-ESL comprend une seule
fréquences, puis combinée électroniquement afin que
membrane électrostatique uniforme qui reproduit toutes
la somme des parties soit équivalente au signal total.
les fréquences supérieures à 450 Hz simultanément.
Bien que tout cela soit beau en théorie, il faut faire
Comment est-ce possible?
face aux conditions du monde réel.
Premièrement, il faut comprendre que la musique n’est
Pour utiliser de nombreux haut-parleurs, un réseau de
pas composée de fréquences élevées, moyennes et
répartiteur est employé pour tenter une division du signal
basses distinctes. En fait, la musique comprend une
musical complexe en pièces distinctes (habituellement
seule forme d’one complexe dans laquelle toutes les
élevées, moyennes et basses) que chaque haut-parleur
fréquences interagissent simultanément.
particulier a été conçu pour traiter. Malheureusement,
en raison des relations de phase qui surviennent dans
Le transducteur électrostatique de l’enceinte EM-ESL
tous les réseaux de répartiteur et pendant le processus
agit essentiellement comme l’exact opposé des micro-
de recombinaison acoustique, des non-linéarités et une
phones utilisés pour enregistrer l’événement d’origine.
dégradation importante du signal musical ont lieu dans
Un microphone, un élément qui travaille seul, trans-
les zones les plus critiques de l’oreille (voir figure 16).
forme l’énergie acoustique en signal électrique qui
peut être amplifié ou préservé par un certain type de
Le transducteur électrostatique de l’enceinte EM-ESL peut
support de stockage. Le transducteur électrostatique de
reproduire à lui seul toutes les fréquences supérieures
MartinLogan ElectroMotion ESL
Panneau
EM-ESL
Hautparleur
de graves
Haut-parleur conventionnel
(2,000–5,000 Hz)
Zone Critique : 500 Hz–20kHz
Point de répartition (500 Hz)
Point de répartition (100–500 Hz)
Figure 16. Ce diagramme illustre comment un système
d’enceintes conventionnel doit utiliser des réseaux de
répartiteur qui ont des effets négatifs sur la musique.
46
Hautparleur Paute
Fréquence
Hautparleur de
Moyenne
Fréquence
Haut-parleur
de graves
à 500 Hz simultanément. Dans un transducteur, vous
Transducteur XStat™
avez la capacité de traiter simplement les fréquences
Les transducteurs XStat™ incluent une multitude
critiques au-dessus de 500 Hz.
d’innovations en matière de conception et de
technologie, notamment le CLS™, le MicroPerf, les
Les aberrations de la phase de répartiteur liées avec
diaphragmes Generation 2, le ClearSpars™, et le
les systèmes de fréquences aigües, moyennes et
collage sous vide.
graves traditionnels sont supprimées. Le résultat est
une image et un rendement de scène grandement
Stator MicroPerf
améliorés grâce à la relation de phase très précise du
Lisse. Compact. La technologie du stator MicroPerf,
lancement d’onde sur l’intervalle complet.
présente dans tous les transducteurs XStat™, révèle
une zone jouable plus ouverte dans chaque panneau,
CLS™ (Source linéaire curvilinéaire)
ce qui offre un rendement accru, même des panneaux
Depuis les débuts de l’audio, l’atteinte d’une dispersion
statiques plus compacts. Il est important de noter que
en douceur a été un problème pour tous les concepteurs.
le transducteur XStat™ du tout nouveau haut-parleur
Les transducteurs à grand panneau présentent un défi
EM-ESL prend en charge la largeur de bande et la
unique parce que plus le panneau est grand, plus le
dynamique associées aux panneaux électrostatiques
schéma de dispersion devient directionnel.
traditionnels de près de deux fois sa taille.
Les haut-parleurs électrostatiques à grande portée ont
Collage sous vide
longtemps été les transducteurs les plus problématiques
Pour obtenir la puissance, la précision et la force du
parce qu’ils atteignent leur pleine capacité de por-
transducteur XStat™, deux stators isolés en carbone de
tée par l’entremise d’une grande surface. Il semblait
haute pureté, ainsi qu’un diaphragme collé au plasma
être en conflit direct avec la dispersion en douceur et
exclusif et des entretoises ClearSpar™ sont fusionnés
presque toutes les tentatives pour corriger ce problème
dans une géométrie courbée avec un adhésif
ont donné une mauvaise dispersion ou ont grandement
aérospatial dont la force dépasse celle de la soudure.
compromis la qualité du son.
Notre processus de collage sous vide exclusif garantit
une mise sous tension uniforme du diaphragme et
Après des recherches exhaustives, les ingénieurs de
des tolérances de construction très précises, ce qui
MartinLogan ont découvert une solution simple pour
entraîne une précision, une linéarité et une efficacité
obtenir un schéma de dispersion en douceur sans
sans équivoque.
dégrader la qualité sonore. En courbant le plan horizontal
du transducteur électrostatique, il est possible d’obtenir
Technologie AirFrame™
un schéma de dispersion horizontale contrôlée, sans
La technologie d’alliage d’aluminium extrudé ultra
compromettre la pureté du diaphragme presque sans
rigide de catégorie aérospatiale AirFrame™ rigidifie
masse. Après avoir créé cette technologie, MartinLogan
et fixe le panneau électrostatique XStat™ sur le boîtier
a développé la capacité de production nécessaire pour
du haut-parleur de graves tout en fournissant une iso-
la faire sortir du laboratoire et la mettre en marché. Cette
lation sonore et électrique. La technologie de pointe
technologie exclusive à MartinLogan est utilisée dans tous
AirFrame™ maximise la surface jouable des panneaux
nos produits électrostatiques. C’est l’une des nombreuses
électrostatiques et le schéma de dispersion dipôle tout
raisons qui soutiennent notre réputation de son de haute
en minimisant la distorsion intermodulée destructive
qualité par une technologie pratique. C’est également
causée par les vibrations et la résonance nuisibles. Le
pour cette raison que vous voyez la forme cylindrique
résultat? Une capacité d’image ultime, une résolution
transparente des produits MartinLogan.
de faible niveau et une précision générale.
47
Historique
de l’électrostatique
À la fin des années 1800, les haut-parleurs étaient
ce nouveau média d’enregistrement – ke projet à deux
considérés comme exotiques. Aujourd’hui, nous som-
jeunes ingénieurs, C. W. Rice et E. W. Kellogg.
mes nombreux à tenir les miracles de la reproduction
sonore pour acquis.
Rice et Kellogg possédaient un laboratoire bien
équipé. Ce labo était doté d’un amplificateur à
C’est en 1880 que Thomas Edison a inventé le
tube sous vide de 200 watts, d’un grand choix des
premier phonographe. Il s’agissait d’un diaphragme
nouveaux disques phonographes à enregistrement
doté d’une corne qui était excité par une pointe de
électrique et de divers prototypes de haut-parleur
lecture. En 1898, Sir Oliver Lodge a inventé un haut-
amassés au cours de la dernière décennie. Parmi
parleur en cône, qu’il a appelé
« bellowing telephone », assez
semblable aux haut-parleurs
avec cône que nous avons
aujourd’hui. Toutefois, Lodge
n’avait pas l’intention que son
appareil reproduise la musique
parce qu’en 1898, il n’existait
Rice et Kellogg ont
diminué le nombre de
« concurrents » au cône
et à l’électrostatique.
aucun moyen d’amplifier un
ceux-ci, il y avait le cône de
Lodge, une enceinte qui utilisait
de l’air comprimé, une enceinte
par décharge d’effet couronne
(plasma) et une enceinte
électrostatique.
Après quelques temps, Rice et
Kellogg ont diminué le nombre
signal électrique! Ainsi, son enceinte n’avait rien de
de « concurrents » au cône et à l’électrostatique. Le
plus à offrir que les gramophones acoustiques de
résultat allait dicter la façon dont les générations
cette époque. Il faut attendre à 1906 avant que le Dr
futures décriraient les haut-parleurs : conventionnels ou
Lee DeForrest invente le tube sous vide triode. Avant
exotiques.
cette invention, il était impossible d’amplifier un signal
électrique. Le haut-parleur, tel que nous le connaissons
L’électrostatique de Rice et Kellog était quelque chose.
aujourd’hui, aurait dû suivre, mais il ne l’a pas fait.
Cette énorme enceinte bipolaire était aussi grande
Étonnamment, il a fallu attendre presque vingt ans
qu’une porte. Le diaphragme, qui commençait à pour-
avant de voir son apparition.
rir, était un gros intestin de porc couvert d’une mince
feuille d’or pour transmettre le signal audio.
En 1921, l’enregistrement électrique sur disque
phonographe est devenu une réalité. Cette
Lorsque Rice et Kellogg ont commencé à faire jouer
méthode d’enregistrement était de loin supérieure à
les nouveaux disques à enregistrement électrique avec
l’enregistrement mécanique et possédait près de 30
l’électrostatique, ils ont été étonnés et impressionnés.
dB de plage dynamique. Le gramophone acoustique
L’électrostatique fonctionnait à merveille. Ils n’avaient
ne pouvait pas reproduire toute l’information sur ce
jamais entendu le timbre des instruments reproduits
nouveau disque. Ainsi, de nouveaux développements
avec un tel réalisme. Ce système sonnait comme de
des haut-parleurs étaient nécessaires pour s’adapter à
la vraie musique au lieu de la reproduction tonitruante
ce nouveau média d’enregistrement extraordinaire.
et grinçante du gramophone acoustique. Ils ont tout
de suite su qu’ils tenaient quelque chose de gros. Le
En 1923, la décision de développer un système de
gramophone acoustique allait devenir complètement
lecture de la musique complet comprenant un phonog-
obsolète.
raphe électronique et un haut-parleur pour profiter de
48
En raison de l’enthousiasme de Rice et de Kellogg, ils
Janszen croyait que les électrostatiques étaient de
ont consacré beaucoup de temps à faire des recherches
nature plus linéaire que les cônes, il a donc construit
sur la conception électrostatique. Toutefois, ils ont vite
un modèle utilisant un mince diaphragme en plastique
éprouvé les mêmes difficultés que même les concepteurs
traité avec un revêtement conducteur. Ce modèle a
actuels éprouvent; les enceintes planaires nécessitent
confirmé ce que Janszen croyait; le modèle présentait
une grande surface pour reproduire les fréquences les
une excellente linéarité de phase et d’amplitude.
plus basses du spectre audio. Parce que la direction
considérait les grandes
enceintes inacceptables, le
travail de Rice et de Kellogg
sur l’électrostatique n’allait
jamais être utilisé pour un
produit commercial. Un peu
contre leur gré, ils ont conseillé
à la direction de d’y aller
pour le cône. Pendant les
30 prochaines années, la
conception électrostatique a
été mise en veilleuse.
Ces développements
permettent au
consommateur d’acheter
les enceintes offrant le
meilleur rendement jamais
fabriquées.
Janszen était si emballé par
les résultats qu’il a continué
ses recherches sur l’enceinte
électrostatique pendant ses
temps libres. Il a rapidement
pensé à isoler les stators
pour prévenir les effets
destructeurs de la production
d’arcs électriques. En 1952,
il avait sous la main un hautparleur d’aigus prêt pour la
production commerciale. Ce
nouveau haut-parleur d’aigus
Pendant la Grande Crise des années 30, l’audio
a rapidement créé un engouement parmi les ama-
commercial est presque mort. Le nouveau haut-parleur
teurs d’audio américains. Puisque que le haut-parleur
amplifié électriquement n’a jamais été accepté, et
d’aigus de Janszen était limité à la reproduction de
la plupart des gens ont continué à utiliser leur vieux
la fréquence élevée, il était souvent utilisé avec des
gramophone de style Victrola. Avant la fin de la 2e
haut-parleurs de graves – le plus souvent avec ceux
Guerre mondiale, l’audio commercial n’a presque
d’Acoustic Research. Ces systèmes étaient tenus en
pas fait de progrès. Toutefois, à la fin des années 40,
haute estime par tous les amateurs d’audio.
l’audio a connu une renaissance. Soudainement, il y
avait un grand intérêt pour les produits audio, et par
Ces systèmes, malgré toutes leurs qualités, ont vite été
conséquent, une grande demande pour de meilleures
surpassés par une autre enceinte électrostatique.
composantes audio. Le cône venait tout juste de
s’établir qu’il était déjà défié par des produits élaborés
En 1955, Peter Walker a publié trois articles concernant
pendant cette renaissance.
la conception de haut-parleurs électrostatiques dans
Wireless World, un magazine britannique. Dans ces
En 1947, Arthur Janszen, un jeune ingénieur naval,
articles, Walker démontre les avantages du haut-parleur
a participé à un projet de recherche pour la Marine.
électrostatique. Il explique que l’électrostatique permet
La Marine souhaitait développer un meilleur instrument
l’utilisation de diaphragmes dotés d’une faible masse,
pour tester les microphones. L’instrument de test avait
d’une grande surface et poussés uniformément sur leur
besoin d’une enceinte très précise, mais Janszen a
surface par les forces électromagnétiques. En raison de
relevé que les enceintes à cône de l’époque n’étaient
ces caractéristiques, les électrostatiques ont la capacité
pas assez linéaires en ce qui concerne la réponse de
inhérente de produire une grande largeur de bande et
phase et d’amplitude pour répondre à ses critères.
une réponse de fréquence plane dont les produits de
49
distorsion ne sont pas plus grands que les dispositifs
Cette machinerie était utilisée pour fabriquer les
électroniques qui les poussent.
panneaux électrostatiques du Servostatic, un dispositif
électrostatique hybride qui a été la première enceinte
En 1956, Walker a appuyé ses articles en lançant un
d’Infinity. Les autres entreprises ont vite suivi, chacune
produit de consommation, le désormais célèbre Quad
avec leur propre application unique de cette
ESL. Cette enceinte a immédiatement établi une norme
technologie. Parmi celles-ci, on comptait Acoustat,
de rendement pour l’industrie de l’audio en raison
Audiostatic, Beveridge, Dayton Wright, Sound Lab et
de son incroyable précision. Toutefois, dans son
Stax, pour n’en nommer que quelques-unes.
utilisation réelle, le Quad avait quelques problèmes.
Il ne pouvait pas jouer très fort, le rendement des
Les enceintes électrostatiques ont progressé et
graves était mauvais, il présentait une charge difficile
prospéré parce qu’elles faisaient réellement ce que
que certains amplificateurs n’appréciaient pas, sa
Peter Walker affirmait qu’elles feraient. Les restrictions
dispersion était très directionnelle et son traitement
et les problèmes rencontrés dans le passé n’étaient
de la puissance était limité à environ 70 watts. Par
pas liés au concept de l’électrostatique. Ils étaient liés
conséquent, de nombreuses personnes ont continué à
aux applications de ce concept.
utiliser les enceintes avec des cônes.
Aujourd’hui, on a trouvé des solutions à ces restrictions.
Au début des années 60, Arthur Janszen a uni ses
Les percées dans le domaine des matériaux dues au
forces à celles de l’entreprise de haut-parleurs KLH,
programme spatial américain ont permis aux concepteurs
et ensemble, ils ont lancé le KLH 9. En raison de la
de profiter pleinement de la supériorité du principe
grande taille du KLH 9, ce modèle n’avait pas autant
électrostatique. De nos jours, les enceintes électrostatiques
de restrictions sonores que le Quad. Le KLH 9 pouvait
utilisent des techniques d’isolation perfectionnées ou offrent
jouer beaucoup plus fort et à des fréquences plus
une protection des circuits. Les mauvaises propriétés
basses que le Quad ESL. Une rivalité était née.
de dispersion des premiers modèles ont été réglées par
l’utilisation de lignes de retard, de lentilles acoustiques,
Janszen a continué à développer des designs
de panneaux multiples ou, comme pour nos produits, en
électrostatiques. Il a joué un rôle clé dans la
courbant le diaphragme. Le traitement de la puissance et
conception du Koss Model One, les enceintes
la sensibilité ont également été augmentées.
d’Acoustech et de Dennesen. Roger West,
l’ingénieur en chef de Janszen Corporation, est
Ces développements permettent au consommateur
devenu le président de Sound Lab. Lorsque Janszen
d’acheter les enceintes offrant le meilleur rendement
Corporation a été vendue, l’entreprise d’enceintes RTR
jamais fabriquées. Malheureusement, Rice et Kellogg
a acheté la moitié de sa machinerie de production.
n’ont pu être témoins des progrès de leur technologie.
Foires
aux questions
Comment nettoyer mes enceintes?
que nous avons essayé. Pour les surfaces en bois,
Utilisez un linge propre ou une brosse molle pour
vous pouvez utiliser un linge légèrement humide. Ne
enlever la poussière sur vos enceintes. Nous
vaporisez pas tout agent nettoyant sur l’élément
recommandons également un linge de spécialité
électrostatique ou à proximité de celui-ci. Évitez
(disponible au magasin Xtatic sur www.martinlogan.
d’utiliser des produits à base d’ammoniac ou une
com) qui nettoie vos enceintes mieux que tout ce
huile de silicone sur les pièces en bois.
50
Quel est l’avantage du ESL?
Peut-il y avoir une interaction entre mes enceintes et
Puisque le diaphragme est poussé uniformément sur
la télévision dans mon système A/V?
toute sa surface – contrairement à un haut-parleur
En fait, il y a moins d’interaction entre une télévision et
d’aigus qui est seulement poussé sur les côtés – c’est la
une enceinte électrostatique qu’entre une télévision et
seule technologie qui peut être fabriquée assez large
un système conventionnel. Toutefois, nous vous recom-
pour jouer les graves, tout en étant assez léger pour
mandons de garder vos enceintes à au moins un pied
jouer les fréquences élevées. Cette propriété unique
de la télévision, en raison du haut-parleur de graves
permet de supprimer les points de raccordement de
dynamique qu’elles utilisent. Cependant, nos enceintes
fréquence élevée et la distorsion qui leur est associée.
à canal central sont entièrement protégées et peuvent
être placées n’importe où.
Quelle taille d’amplificateur dois-je utiliser?
Nous recommandons un amplificateur de 100 à 200
Est-ce que ma facture d’électricité « explosera » si
watts par canal pour la plupart des applications.
mes enceintes sont branchées en tout temps?
Une puissance inférieure serait probablement appro-
Non. Une paire d’enceintes MartinLogan utilisera un
priée pour nos hybrides plus petits ou lorsqu’utilisé
maximum de huit watts (point mort). Elles comportent
dans un cinéma maison où un caisson de sous-graves
un circuit pour éteindre la charge statique lorsqu’elles
est utilisé. Nos designs hybrides offriront un bon
ne sont pas utilisées; toutefois, la consommation réelle
rendement avec un amplificateur à tube ou transisto-
restera presque la même. L’objectif principal du circuit
risé, et révèleront le caractère sonore des deux types.
capteur est d’empêcher l’accumulation de poussière
Toutefois, il est important que l’amplificateur offre un
sur l’élément électrostatique.
rendement stable lorsque les charges d’impédance
varient : un amplificateur stable idéal pourrait fournir
Si le diaphragme est percé avec un crayon ou un
près de deux fois sa puissance nominale en quatre
article semblable, quelle sera l’étendue des dom-
ohms et devrait augmenter encore en deux ohms.
mages aux enceintes?
Notre service de recherche a littéralement percé des
Pouvez-vous me proposer une liste d’appareils élec-
centaines de trous dans un diaphragme, sans que cela
troniques et de câbles qui conviennent aux enceintes
n’affecte la qualité du son ou que le diaphragme ne
MartinLogan?
se déchire. Toutefois, vous pourrez voir les trous et ils
Les questions relatives aux appareils électroniques et
peuvent être une nuisance physique. Le cas échéant,
aux câbles sont probablement celles que nous recev-
le remplacement du transducteur électrostatique sera la
ons le plus souvent. Et ce sont les plus subjectives.
seule solution.
Souvent, certaines marques fonctionnent bien dans
une configuration et donnent de piètres résultats dans
Est-ce que l’exposition à la lumière solaire nuira au
une autre. Nous utilisons de nombreuses marques avec
rendement ou à la durée de vie de mes enceintes?
d’excellents résultats. Encore une fois, nous n’avons
Nous recommandons de ne pas exposer les enceintes
pas de produits préférés; nous utilisons les appareils
directement à la lumière solaire. Les rayons ultraviolets
électroniques et les câbles de façon assez interchange-
(UV) du soleil peuvent entraîner la détérioration de la
able. Nous vous proposons d’écouter plusieurs
grille, des cônes de l’enceinte, etc. Les expositions de
marques et surtout, de faire confiance à votre ouïe. Les
courte durée aux rayons UV ne posent pas de prob-
revendeurs sont toujours la meilleure source de rensei-
lème. En général, la filtration des rayons UV par le
gnements lorsque vous achetez de l’équipement audio
verre diminuera grandement leurs effets négatifs sur la
supplémentaire.
membrane électrostatique.
51
Est-ce que la fumée ou la poussière excessive peut caus-
Comment les enceintes MartinLogan se comportent-
er des problèmes à mes enceintes électrostatiques?
elles à long terme lorsqu’elles sont exposées à
L’exposition à certains contaminants, tels que la fumée
l’humidité des climats tropicaux?
ou la poussière, pourrait nuire au rendement de la
En fait, MartinLogan a de nombreux clients dans les
membrane électrostatique, et pourrait entraîner la
régions tropicales de la planète. Nos enceintes leur
décoloration de la membrane du diaphragme. Lorsque
offrent un bon rendement depuis de nombreuses
vous ne les utilisez pas pendant de longues périodes,
années. Cette préoccupation peut provenir de
il est recommandé de débrancher les enceintes et de
nos anciennes conceptions d’enceinte qui étaient
les couvrir avec les sacs en plastique dans lesquels
continuellement chargées. Depuis 1993, toutes nos
les enceintes étaient emballées à l’origine. Il est
enceintes sont conçues de façon à charger le panneau
également recommandé de passer l’aspirateur sur la
seulement lorsque la musique joue. Cette amélioration
partie électrostatique de chaque enceinte de trois à
a fait une différence considérable dans le rendement
quatre fois par année. Consultez la section Passer
constant de nos produits.
l’aspirateur de la FAQ.
Un peu d’entretien supplémentaire peut être nécessaire
Récemment, un problème s’est développé dans les
dans les régions humides lorsque les enceintes ne sont
enceintes MartinLogan. L’enceinte de droite semble
pas placées dans un milieu climatisé. Autrement dit, il
émettre un sifflement, même lorsque l’amplificateur
suffit de garder les panneaux électrostatiques exempts
et les autres composantes semblables ne sont pas
de poussière. L’humidité se combine à la poussière
branchés. Je me demande s’il s’agit d’un problème
sur le panneau et la rendra légèrement conductrice.
que vous avez déjà éprouvé dans le passé et si vous
Cela créera un petit tracé pour que la charge quitte
avez une solution simple, ou encore, s’il s’agit d’un
la membrane de l’enceinte. La solution est simple :
problème qu’il faut examiner de plus près.
passez simplement l’aspirateur avec un tuyau puissant.
Vos enceintes sont poussiéreuses. Consultez la section
Passer l’aspirateur de la FAQ. La charge électro-
Comment passer l’aspirateur sur mes enceintes
statique sur l’élément a attiré de la poussière ou du
MartinLogan?
pollen en suspension dans l’air. Depuis 1993, toutes
Le passage de l’aspirateur sera plus efficace si les
nos enceintes ont été fabriquées avec une carte de
enceintes sont débranchées depuis six à douze heu-
circuit imprimé à chargement qui charge uniquement
res (ou pendant la nuit). Ne vous inquiétez pas que
l’élément électrostatique lorsque la musique joue. Le
la pression d’aspiration endommage la membrane «
reste du temps, elles ne sont pas chargées et n’attirent
délicate ». Elle est incroyablement durable. La saleté
pas la poussière. Vous pouvez obtenir les mêmes
et la poussière peuvent être aspirées avec une brosse
avantages en les débranchant lorsque vous ne les utili-
connectée à votre aspirateur, ou vous pouvez utiliser
sez pas. Vous pouvez utiliser une barre d’alimentation
de l’air comprimé. Lorsque vous passez l’aspirateur ou
pour faciliter le processus.
que vous utilisez de l’air comprimé sur vos panneaux,
faites-le des deux côtés, en vous attardant sur la partie
Est-ce que mes enfants, mes animaux ou moi-même pou-
avant des panneaux
vons recevoir une décharge électrique en raison de la
tension élevée présente dans le panneau électrostatique?
Dois-je débrancher mes enceintes pendant un orage
Non. Une tension élevée avec de faibles courants
électrique?
n’est pas dangereuse. En fait, la tension de nos
Oui, ou avant même. Il est recommandé de
enceintes est dix fois inférieure à celle de l‘électricité
débrancher tous vos appareils audio/vidéo par temps
statique qui s’accumule sur l’écran de votre télévision.
orageux.
52
Dépannage
Aucun signal de sortie
poussière avec un aspirateur. Consultez la section
• Vérifiez que toutes les composantes du système sont
FAQ qui concerne l’aspirateur.
allumées.
• Vérifiez les câbles de l’enceinte et les raccords.
Aigus, clarté exagérés
• Vérifiez tous les câbles interconnectés.
• Vérifiez l’orientation de vos enceintes. Consultez la
• E s s a y e z d e b r a n c h e r u n a u t r e e n s e m b l e
d’enceintes. L’absence de sortie peut être due
section Positionnement de ce manuel pour obtenir
de plus amples renseignements.
à un problème avec une autre composante de
votre système (amplificateur, préamplificateur,
Graves ternes
processeur, etc.)
• Vérifiez le positionnement. Essayez de déplacer
les enceintes plus près du mur avant et des murs
Sortie faible ou inexistante du panneau électrostatique, perte des aigus
• Vérifiez le cordon d’alimentation. Est-il bien branché
à l’enceinte et au mur?
• Est-ce que le cordon d’alimentation est branché à
latéraux.
• Probablement une faible sortie du panneau
électrostatique. Consultez la section Sortie faible ou
inexistante du panneau électrostatique, perte des
aigus.
une prise commandée par interrupteur?
• Il faut peut-être enlever la poussière et la saleté
Consultez la section FAQ qui concerne l’aspirateur.
• Vérifiez les bornes de raccordement. Sont-elles sales?
Si oui, lavez-les avec de l’alcool à friction.
• Vérifiez les bornes de raccordement. Sont-elles
lâches? Assurez-vous qu’elles sont fermement
serrées à la main.
• Est-ce qu’une substance étrangère (commeun
Manque de graves, aucun grave
• Vérifiez les câbles d’enceinte. Est-ce que la polarité
est correcte?
• Vérifiez les bornes de raccordement. Sont-elles sales?
Si oui, lavez-les avec de l’alcool à friction.
• Vérifiez les bornes de raccordement. Sont-elles lâches? Assurez-vous qu’elles sont fermement serrées à
la main.
produ i t d ’ e n t r e t i e n m é n a g e r c h i m i q u e o u
savonneux) a été appliquée sur le panneau? Le cas
Mauvaise image
échéant, l’enceinte doit être réparée.
• Vérifiez le positionnement. Est-ce que les deux
enceintes sont à la même distance des murs? Ont-
Pétarade ou tic-tac, drôles de bruits
• Ces bruits occasionnels sont sans danger et
n’endommageront pas votre système audio ou vos
enceintes. Toutes les enceintes électrostatiques font
des bruits bizarres un jour ou l’autre. C’est le résultat
des contaminants en suspension dans l’air (le plus
souvent de la poussière). Il est recommandé de
passer l’aspirateur.
elles la même orientation? Essayez de déplacer les
enceintes du mur arrière et des murs latéraux.
• Vérifiez la polarité des câbles d’enceinte. Sont-ils
branchés correctement?
• Essayez de changer l’enceinte de gauche par celle
de droite.
• Est-ce que vos enceintes sont dans une pièce
en forme de L? Le cas échéant, l’image peut être
• Ces bruits peuvent être causés par les particules
décentrée. Discutez avec votre revendeur pour con-
de saleté et de poussière qui s’accumulent sur
naître les options de traitement acoustique de la
l’enceinte, par temps très humide.
pièce.
• Il se peut que vous deviez enlever la saleté et la
53
Renseignements
généraux
Spécifications*
Garantie et Enregistrement
Vos enceintes EM-ESL sont vendues avec une garantie
Réponse de fréquence du système :
limitée automatique de 90 jours. Vous avez la possibilité
42–22,000 Hz ± 3db
d’obtenir, sans frais supplémentaires, une garantie
limitée de cinq ans. Pour obtenir la garantie limitée de
Dispersion :
cinq ans, vous devez remplir et retourner le certificat
Horizontale : 30 degrés
d’enregistrement, compris avec vos enceintes, ainsi qu’une
Verticale : 34 po (86,4 cm) source linéaire
copie de votre facture, à MartinLogan dans les 30 jours
qui suivent la date d’achat. Pour plus de commodité,
Haut-parleur haute fréquence :
MartinLogan permet également l’enregistrement en ligne à
transducteur électrostatique XStat™ CLS; dim. du
la garantie à l’adresse www.martinlogan.com.
panneau : 34 x 8,6 po (86,4 x 21,8cm); Zone de
rayonnement : 292 po2 (1884 cm2)
MartinLogan pourrait ne pas honorer les réclamations
de service au titre de la garantie à moins d’avoir une
Sensibilité : 91 dB/2,83 volts/mètre
carte d’enregistrement à la garantie dûment remplie
dans ses dossiers! Si vous n’avez pas reçu de certificat
Impédance :
d’enregistrement à la garantie avec vos nouvelles enceintes
Nominale : 6 ohms (1.6 ohms @ 20 kHz). Compatible
EM-ESL, il vous est impossible de savoir si vous avez reçu
avec des amplificateurs homologués 4, 6 ou 8 ohms
des enceintes neuves. Le cas échéant, communiquez avec
votre revendeur MartinLogan.
Fréquence de raccordement : 500 Hz
Numéro de Série
Composante : Transformateur audio sur mesure,
Le numéro de série des enceintes EM-ESL est situé
bobines avec centre à air, grands inducteurs laminés
près des bornes de raccordement. Chaque appareil
à l’acier, condensateurs en polyester et condensateurs
possède un numéro de série unique.
électrolytiques à faible DF
Service
Type de haut-parleur de graves : Cône en papier de
Si vous utilisez votre produit MartinLogan dans un pays
8 po (20,3 cm) à excursion et rigidité élevées avec
autre que celui où il a été acheté à l’origine, nous
montage de poussée du haut-parleur étendu, format de
vous demandons de noter ce qui suit :
chambre asymétrique non résonante, bass reflex
1 Le distributeur MartinLogan désigné pour tout
Puissance d’Amp Recommandée :
pays donné est responsable du service au titre
20 – 300 watts per cannal
de la garantie uniquement pour les appareils
distribués par ce pays ou par l’entremise de celui-
Poids : 35,5 lbs. chacune (16,1 kg)
Taille : 52,1 po h x 9 po w x 16,3 po d
(132,3 cm h x 22,9 cm w x 41,4 d cm)
ci conformément à sa garantie applicable.
2 Si un produit MartinLogan doit faire l’objet de
réparations (service) dans un pays autre que celui
où il a été acheté à l’origine, l’utilisateur final
* Les spécifications peuvent changer sans préavis
54
peut faire réparer le produit chez le distributeur
MartinLogan le plus proche, sous réserve des
3 Si, après avoir possédé l’enceinte pendant six mois,
politiques de service locales de ce distributeur, mais
vous déménagez dans un pays autre que celui où
tous les coûts des réparations (pièces, main-d’œuvre
vous avez acheté l’enceinte, votre garantie peut être
et transport) seront assumés par le propriétaire du
transférable. Communiquez avec MartinLogan pour
produit MartinLogan.
obtenir tous les détails.
9.0” (22.9cm)
9,0 po (22,9cm)
6.6” (16.6cm)
6,6 po (16,6cm)
7.4” (18.8cm)
7,4 po (18,8cm)
51.2” (130.2cm)
51,2 po (130,2cm)
52.1” (132.3cm)
52,1 po (132,3cm)
Dimensional Drawings
16.3” 41.4cm
16,3 po (41,4cm)
55
Glossaire
des
Termes Audio
Amplitude. L’intervalle extrême d’un signal.
Dégagement. La différence, en décibels, entre la
Habituellement mesuré de la moyenne à l’extrême.
crête et les niveaux RMS dans une émission.
Arc. Les étincelles visibles générées par une décharge
Diaphragme. Une membrane souple mince ou un
électrique.
cône qui vibre en réaction aux signaux électriques
pour produire des ondes sonores.
Bi-Amplification. Utilise un répartiteur électronique
ou un répartiteur passif de niveau de ligne, ainsi que
Diffraction. Le bris d’une onde sonore causée par
des amplificateurs distincts pour les haut-parleurs de
une interférence mécanique, telle que les rebords de
fréquence élevée et basse.
boîtier, le cadre de grille ou d’autres objets semblables.
Bruit blanc. Un bruit aléatoire utilisé pour les
Distorsion. On y fait habituellement référence
mesures, car il a la même quantité d’énergie à chaque
en termes de distorsion harmonique totale (THD) qui
fréquence.
représente le pourcentage d’harmoniques non souhaitées du signal de haut-parleur avec le signal souhaité.
Bruit rose. Un bruit aléatoire utilisé dans les
Généralement utilisé pour représenter tout changement
mesures, car il a la même quantité d’énergie dans
non souhaité introduit par le dispositif en question.
chaque octave.
Écrêtage. Distorsion d’un signal lorsqu’il est coupé.
CA. Abréviation pour courant alternatif.
Un problème de surcharge causé en poussant un
amplificateur au-delà de ses capacités. Le signal
Capacité. La propriété d’un condensateur qui déter-
écrêté possède des niveaux élevés de distorsion har-
mine la charge qui peut être stockée en lui pour une
monique qui crée de la chaleur dans le haut-parleur
différence potentielle donnée, mesurée en farads, par
et constitue une cause importante de défaillance des
le ratio de la charge stockée à la différence potenti-
composantes du haut-parleur.
elle.
Efficience. La puissance acoustique fournie pour une
CC. Abréviation pour courant continu.
entrée électrique donnée. Souvent exprimée sous la
forme décibels/watt/mètre (dB/w/m).
CLS. Abréviation pour curvilinear linesource (source
linéaire curvilinéaire).
ESL. Abréviation pour haut-parleur électrostatique.
Condensateur. Un dispositif comprenant deux
Fréquence moyenne. Les fréquences moyennes
plaques conductrices ou plus séparées l’un de l’autre
où l’oreille est la plus sensible.
par un matériel isolant et utilisé pour stocker la charge
électrique. Parfois appelé capacité.
Graves. Les fréquences les plus basses d’un son.
dB (décibel). Une expression numérique de la force
Haut-parleur. Voir transducteur.
sonore relative d’un son. La différence de décibels
entre deux sons est dix fois le logarithme en base 10
Haut-parleur d’aigus. Un petit haut-parleur conçu
du ratio de leurs niveaux de puissance.
pour reproduire uniquement les fréquences élevées.
56
Haut-parleur de graves. Un haut-parleur qui
Perturbation. S’applique à ce qui dure ou reste
fonctionne dans les basses fréquences uniquement. Les
pendant un court moment. Un changement de l’état
haut-parleurs en système à deux directions ne sont pas
stationnaire à un autre état.
de véritables haut-parleurs de graves; ils sont mieux
décrits comme des haut-parleurs de moyenne et de
Phase. La quantité par laquelle une onde sinusoï-
basses fréquences.
dale dirige ou retarde une seconde onde de la même
fréquence. La différence est décrite par le terme angle
Hybride. Un produit créé par le mariage de deux
de phase. Les ondes sinusoïdales se renforcent les
technologies différentes. Signifie ici la combinaison
unes les autres, celles qui sont déphasées s’annulent.
d’un haut-parleur de graves dynamique avec un transducteur électrostatique.
Plage dynamique. L’intervalle entre le son le plus
faible et le son le plus fort qu’un appareil peut traiter
Hz (Hertz). Unité de fréquence équivalente au nom-
(souvent coté en dB).
bre de cycles par seconde.
Polarité. La condition d’être positif ou négatif en ce
Image. Représenter ou imiter l’événement sonore
qui concerne un point ou un objet de référence.
d’origine.
Répartiteur. Un circuit électrique qui divise un
Impédance. L’opposition totale offerte par un cir-
signal de largeur de bande complet en bandes de
cuit électrique au flux de courant alternatif d’une
fréquence souhaitées pour les composantes du haut-
fréquence unique. C’est la combinaison de résis-
parleur.
tance et de réactance, mesurée en ohms. N’oubliez
pas que l’impédance d’une enceinte change avec la
Répartiteur actif. Utilise les dispositifs actifs (tran-
fréquence, ce n’est pas une valeur constante.
sistors, IC, tubes) et certaines formes d’alimentation
électrique pour fonctionner.
Inductance. La propriété d’un circuit électrique par
laquelle un courant variable à l’intérieur de celui-ci
Répartiteur passif. N’utilise aucune composante
produit un champ magnétique variable qui introduit
active (transistor, IC, tube) et ne nécessite aucune ali-
des tensions dans le même circuit ou dans un circuit à
mentation électrique (CA, CC, pile) pour fonctionner.
proximité. Mesurée en Henry.
Le répartiteur dans un haut-parleur courant est de variété passive. Les répartiteurs passifs comprennent des
Inducteur. Un dispositif conçu principalement pour
condensateurs, des inducteurs et des résisteurs.
introduire l’inductance dans un circuit électrique.
Parfois appelé pièce ou bobine.
Résistance. La propriété d’un conducteur par
laquelle il s’oppose au flux de courant électrique, ce
Linéarité. La mesure selon laquelle tout processus de
qui entraîne la génération de chaleur dans le matériau
traitement de signal est accompli sans distorsion de
conducteur, habituellement exprimé en ohms.
l’amplitude.
Résisteur. Un dispositif utilisé dans un circuit pour
Longueur d’onde. La distance mesurée en direc-
fournir une résistance.
tion de la progression d’une onde, à partir de tout
point donné caractérisé par la même phase.
Résonance. L’effet produit lorsque la fréquence de
vibration naturelle d’un corps est grandement amplifiée
57
en renforçant les vibrations à la même fréquence ou à
une fréquence proche à partir d’un autre corps.
RMS. Abréviation de root mean square (valeur efficace). La valeur effective d’une forme d’onde donnée
est sa valeur RMS. La puissance acoustique est proportionnelle au carré de la pression sonore RMS.
Sensibilité. Le volume de son fourni pour une entrée
électrique donnée.
Stator. La partie fixe qui forme la référence pour le
diaphragme en mouvement dans une enceinte planaire.
THD. Abréviation pour distorsion harmonique totale.
(Voir Distorsion).
TIM. Abréviation pour transient intermodulation distortion (distorsion de perturbation intermodulaire).
Transducteur. Tout dispositif qui transmet de l’énergie
d’un système à un autre, parfois un dispositif qui convertit
l’énergie. Les transducteurs de haut-parleur convertissent
l’énergie électrique en mouvement mécanique.
58
Notes
59
MISE EN GARDE! N’utilisez pas les enceintes acoustiques EM-ESL à l’extérieur du pays
d’achat d’origine — les exigences en matière de tension peuvent varier selon le pays. Une
tension inappropriée peut causer des dommages potentiellement dispendieux à réparer.
L’EM-ESL est envoyé aux distributeurs MartinLogan avec le bon dispositif d’alimentation
dans le pays où la vente est prévue. Une liste des distributeurs autorisés est disponible à
l’adresse www.martinlogan.com ou en envoyant un courriel à info@martinlogan.com.
®
Lawrence, Kansas, USA
tél. 785.749.0133
www.martinlogan.com
©2011 MartinLogan Ltd. Tous droits réservés.
téléc. 785.749.5320
Rev. #010311
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising