Voxoa | P70 | CRF DCE LOT06Menuiseries In

REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR
INCENDIE
Adresse du projet : 6,8 rue Entroncamento
Maître d’Ouvrage :
Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
6,8 rue Entroncamento
Tél. : 01 49 41 35 35
Assistance Maître
d’ouvrage :
Maître d’Oeuvre :
94350 Villiers-sur-Marne
94350 Villiers-sur-Marne
Fax : 01 49 30 63 69
ALTERNA – Groupe SOS
102, rue Amelot 75011 Paris
Tél. : 01 58 30 55 74 Fax : 01 58 30 56 33
Architecte mandataire : AAU Philippe Mastrandréas Architecte d.p.l.g.
43, Avenue Duquesne 75007 Paris
Tel : 01 45 55 41 86 - Fax : 01 45 55 46 33
BET Fluides techniques : INCET
113, rue de Longchamp 75116 Paris
Tel : 01 56 90 40 40 - Fax : 01 56 90 40 50
BET Structure : AIA
23,rue de Cronstadt 75015 Paris
Tel : 01 53 68 93 00 - Fax : 01 53 68 93 11
Coordonnateur SSI :
VOXOA
11, rue d’Uzès 75002 Paris - contact-paris@voxoa.fr
Tél : 01 40 41 11 10 - Fax : 01 40 41 11 11
Bureau de Contrôle :
SOCOTEC Contrôle Construction Yvelines
1 avenue du Parc CS20732 Montigny le Bretonneux
78182 ST QUENTIN EN YVELINES CEDEX
Tel : 01.30.12.87.49 Fax : 01.30.12.87.70
CSPS :
SOCOTEC Agence Hygiène et Sécurité du Travail IdF
Euro Cap Noisy Mont d'Est
15 rue de l'Université 93191 NOISY LE GRAND CEDEX
tél : 01 43 041414 fax/ 01 43 0410 64
PHASE DCE
LOT 06 : Menuiseries Intérieures
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
CCTP : Cahier des Clauses Techniques Particulières
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Date : Juillet 2012
SOMMAIRE
PHASE DCE.................................................................................................................................................................... 1
DATE : JUILLET 2012 ...................................................................................................................................................... 2
A - SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES........................................................................................... 3
1.
GENERALITES.................................................................................................................................................... 3
1.1.
CONSISTANCE DU LOT ..................................................................................................................................... 4
PRESTATIONS DE L'ENTREPRENEUR. ........................................................................................................... 4
1.2.
DOSSIER DES OUVRAGES EXECUTES , D.O.E. : ............................................................................................................... 4
1.3.
COORDINATION AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT. .................................................................................... 4
1.4.
PROTECTION DES OUVRAGES. ...................................................................................................................... 5
1.5.
DOCUMENTS NORMATIFS.............................................................................................................................. 5
1.5.1.
DOCUMENTS TECHNIQUES UNIFIES ......................................................................................................... 5
1.5.2.
NORMES .................................................................................................................................................. 6
1.5.3.
REGLES ................................................................................................................................................... 6
1.6. CONNAISSANCE DU PROJET .......................................................................................................................... 7
1.7. GARANTIE .......................................................................................................................................................... 7
2.
MISE EN OEUVRE ............................................................................................................................................... 8
2.1.
CHOIX DES MATERIAUX ET EXIGENCES FONCTIONNELLES........................................................................ 8
2.2.
SPECIFICATIONS DE FABRICATION............................................................................................................... 9
B - SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE.................................................................................................... 11
1.
RECEPTION DES SUPPORTS............................................................................................................................. 11
2.
QUALITES DES MATERIAUX................................................................................................................... 11
2.1. QUALITE DES MATERIAUX ............................................................................................................................. 11
2.2. PROCES VERBAL POUR LES ELEMENTS PF/CF ........................................................................................... 11
2.3. PROTECTION DES MATERIAUX & DES OUVRAGES................................................................................... 12
2.4. HUISSERIES METALLIQUE .............................................................................................................................. 12
2.5. POSE DES OUVRAGES....................................................................................................................................... 13
2.6. RECEPTION DES SUPPORTS ............................................................................................................................ 13
2.7. STOCKAGE .......................................................................................................................................................... 13
2.8. MISE EN OEUVRE............................................................................................................................................... 13
3. PROTOTYPES ET ECHANTILLONS .................................................................................................................... 14
4. TRAITEMENT DE FINITION................................................................................................................................. 14
5. DOCUMENTS A FOURNIR.................................................................................................................................... 14
6.
EXECUTION DES TRAVAUX........................................................................................................................... 15
7.
NETTOYAGE ET MISE EN OEUVRE................................................................................................................. 15
C – DESCRIPTION DES OUVRAGES. .................................................................................................................. 17
1 . MENUISERIES INTERIEURES - PORTES................................................................................................................... 17
2. DESCRIPTION DES TRAVAUX ......................................................................................................................... 17
2 . NETTOYAGE. ....................................................................................................................................................... 25
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 2
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
A - SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES.
1.
GENERALITES.
Objet du présent Lot :
Le présent C.C.T.P. concerne les travaux du Lot n°0 6 – Menuiseries intérieures relatif au
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR
INCENDIE - 6,8 rue Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne.
Les zones de travaux ne seront pas occupées pendant les travaux, les travaux se dérouleront selon le
phasage de travaux prévus au dossier d’appel d’offre et CCTC, plusieurs entreprises interviendront pendant
ces travaux.
Nota :
Chaque intervention sera planifiée de façon à garantir une continuité de service. L’Etablissement
devra impérativement être maintenu en exploitation pendant toutes la durée des travaux et ce en
fonction du phasage. Pour chaque phase, les zones non concernées par les travaux devront rester en
exploitation aussi toutes les installations provisoires nécessaires seront prévues
- La dépose du mobilier existant n’est pas prévue dans les travaux et sera effectuée par le
CRF. Par ailleurs, la mise en place de mobilier neuf n’est pas prévue dans les travaux et
sera sera réalisé par le CRF.
- Un diagnostique amiante sera fourni par le Maitre d’ouvrage portant notamment sur : les
sols , faux plafonds, les cloisons, les façades, les menuiseries extérieures et intérieures ,
les équipements des sous sols, objet des présents travaux, le present lot devra prendre
en compte toutes sujetions liées a ce rapport.
- l'accessibilité PMR doit etre traitée sur la zone Bâtiment A zone des travaux et
bâtiment B7 et B 8 zone des travaux .
- la présence sur site d’un Chef de Chantier, référent pour toute la durée des travaux.
Il conviendra donc pour le present lot de prendre en compte les mesures conservatoires concernant
:
- Le phasage des travaux
- Le maintien de l’exploitation des zones non concernées par les travaux
- L’hygiène et la sécurité
- Le respect du planning général de l’exploitation
- La gestion des différents flux (malades, personnels, pompier, approvisionnement CRRF, chantier)
Sauf spécifications contraires définies dans les localisations du présent C.C.T.P., les prestations énumérées
s’appliquent à tout ouvrage appartenant au programme ci-dessous énoncé. Elles sont de ce fait incluses,
sans réserve ni limite dans le prix global et forfaitaire convenu.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 3
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
1.1.
Lot 06 : Menuiseries interieures
CONSISTANCE DU LOT
Il s’agit :
-
de réaliser l’ensemble des ouvrages de menuiseries intérieure et travaux divers suivant les
prescriptions du présent cahier des charges.
- de prévoir tous les travaux préparatoires à l’exécution des travaux
- de prévoir tous les travaux d’accompagnement nécessaires à la bonne réalisation des ouvrages
Le présent document a pour objet de définir l’ensemble des études, fournitures, et travaux du présent lot en
complément des dispositions prévues aux autres pièces du marché.
1.2.
PRESTATIONS DE L'ENTREPRENEUR.
Les prestations à la charge de l’entrepreneur du présent lot comprennent, outre les travaux d écrits ci-après :
d’une part :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Les études d’exécution établis d’après le cahier des charges, la constitution d’un dossier technique
d’exécution comportant les fiches techniques des produits mis en œuvre, les procédés d’application de
ces produits et toutes les spécifications nécessaires à la bonne exécution des travaux.
Les installations de chantier propres au présent lot..
La sécurité des personnes (personnel de chantier et usagers des bâtiments) pendant la durée des
travaux.
Les moyens de levage et manutention nécessaires à ses propres travaux.
Toutes les sujétions résultant de la préservation des lieux ainsi que des ouvrages publics
Les échafaudages, plates-formes, nacelles, etc.
Les nettoyages quotidiens du chantier et des abords en liaison avec les travaux à réaliser.
L’évacuation des gravats à la décharge publique autorisée.
Les bonnes relations et démarches nécessaires auprès des locataires, occupant dans le bâtiment
pendant la durée des travaux, en liaison avec les travaux concernés.
Le contrôle assidu de sa prestation qualifié « d’autocontrôle » visant à parfaire sa prestation jusqu’à
l’achèvement des ouvrages. Un process d’autocontrôle sera proposé par l’Entreprise au Maître d’œuvre
avant démarrage de la prestation pour accord. Il s’agit là d’une demande prioritaire.
Toutes les démarches auprès des fabricants afin de faire réaliser les préconisations de tous les produits
prévus mis en œuvre.
La présence systématique du représentant qualifié de l’Entreprise à chaque rendez-vous hebdomadaire
sauf absence exceptionnelle excusée.
Toutes les démarches administratives liées aux travaux (hors Permis de construire)
Tous les travaux de menuiseries bois ou métallique en intérieur décrits pour l'ensemble de l'opération.
La fourniture et la pose de toutes les menuiseries interieures selon localisation pour l'ensemble de
l'opération.
Il devra, en outre, vérifier que la nature des supports correspond bien à la définition prévue au titre C "S.T.D."
de chacun des lots correspondants.
L'Entrepreneur devra exécuter tous les échantillons demandés par le Maître d'Oeuvre pour les materieux à
installer dans les différents locaux.
Dossier des ouvrages exécutés , D.O.E. :
A l’issue des travaux l’entrepreneur du présent lot est tenu de remettre un dossier des ouvrages exécutés en 5
exemplaires et sous format autocad, comprenant les plans des ouvrages réalisés , les notices techniques et procès
verbaux de réaction au feu des matériaux des ouvrages réalisés
1.3.
COORDINATION AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 4
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
L'Entrepreneur devra tenir compte de l'intervention des autres Entreprises afin que l'enchaînement des
prestations s'effectue dans des conditions logiques pour la bonne terminaison et le bon fonctionnement de
l'ensemble des ouvrages.
L'Entrepreneur doit assurer son intervention dans le respect du planning défini avec le pilote de l'opération. Il
est tenu de remettre, dans les délais impartis, aux autres corps d'état, tous les documents nécessaires à
l'exécution de leurs travaux, notamment: réservations, encombrement des matériels, etc.
Il s'assurera aussi que les documents nécessaires à la réalisation de ses ouvrages lui sont transmis en
temps utile, notamment pour les sujétions apportées par les prestations des autres corps d'état.
Il convient aussi de bien intégrer dans le planning des travaux tous les délais nécessaires aux démarches
administratives et autorisations préalables à l'exécution des prestations.
L’Entrepreneur doit réaliser ses ouvrages en parfaite coordination avec les autres corps d’état.
Il devra respecter scrupuleusement le planning des travaux établi par le pilote de chantier.
L'Entrepreneur du présent lot devra se mettre en rapport avec les différents corps d'état intéressés par ses
travaux, et notamment les lots : Gros-Œuvre, Cloison platre, CVC, Electricité CFO CFA, Peinture, afin de leur
donner toutes les indications nécessaires à la bonne coordination des travaux.
L'Entrepreneur du présent lot devra également se mettre en rapport avec celui des lots Menuiseries,
Serrurerie pour établir d'un commun accord les produits à utiliser sur les différents supports bois.
1.4.
PROTECTION DES OUVRAGES.
Il est à prévoir une protection efficace des ouvrages exécutés avant intervention, notamment :
• Sols et plinthes.
• Revêtement.
• Quincaillerie.
• Appareillages électriques.
• Vitrage.
1.5.
DOCUMENTS NORMATIFS.
L’Entrepreneur pour la réalisation de ces travaux devra se conformer à la réglementation en vigueur et entre
autres :
. Les travaux seront exécutés suivant les règles de l'art de la construction.
. L'Entrepreneur est tenu d'observer tous les textes législatifs et règlements en vigueur à la date de la
signature de son Marché et notamment à la réglementation E.R.P. et code du travail.
. Les travaux devront être menés conformément aux règlements en vigueur notamment en ce qui concerne
les mesures de protection et de salubrité sur les chantiers telles qu'elles ressortent du décret du 8 janvier
1965 et de la circulaire d'application du 29 mars 1965 et en particulier en conformité avec les spécifications
du titre VI du dit décret.
. En outre, l'Entrepreneur soumissionnaire sera tenu de présenter toutes les garanties nécessaires en
matière de polices d'assurances avec, en autre, tout ce qui engage sa responsabilité civile vis-à-vis des tiers
et il sera tenu de fournir clairement toutes ces garanties au Maître d'Oeuvre.
1.5.1. Documents techniques unifiés
D.T.U. 36.1 (NF P 23-201) : Menuiseries en bois.
DTU N 36-1/37-1 : Menuiseries métalliques
DTU N 39-1-4 : Dimensions des feuillures et mode de fixation des vitrages
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 5
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
DTU N 39-5 : Prescription pour l'utilisation du verre à vitre
Normes NFP 24 101 Terminologie menuiserie métallique
1.5.2. Normes
série NF B 50, 51, 52 et 53 concernant les bois,
série NF P 23 concernant les menuiseries en bois,
série NF P 26 concernant la quincaillerie,
série NF P 20 concernant les performances des blocs portes et des fenêtres,
NF P 78-201 DTU 39 concernant la vitrerie et la miroiterie,
NF T 54-328 : Plaques de stratifié décoratif - Stratifié décorative haute pression - Guide de pose de plans de
NF T 54-329 : Plaques de stratifié décoratif - Stratifié décoratif haute pression - Guide de pose d’éléments
pour les salles d’eau.
Normes NFP 24 301 Spécifications et fabrication
Normes NFP 24 351 Protection contre la corrosion
Normes NFP 32 001 Vitre, verre, glace terminologie
Normes NFP 32 500 Vitre de sécurité terminologie/classification/épaisseur
Normes NFP 78 401 Dimension
Normes NFP 01 012 Serrurerie
Normes NFP 06 001 Garde-corps
Normes NFP 54 170 et 171 Aspect des panneaux de contreplaqué
Normes NFP 26 101- 26 102- 26 301- 26 304- 26 306- 26 401-26 402-26 403-6 405- 26 408 à 26 411
Quincaillerie
Cahiers du CSTB n° 173 et 120 et aux prescriptions techniques générales, applicables aux travaux de
menuiseries.
1.5.3. Règles
Pour la fabrication et les recommandations de mise en œuvre des huisseries et bâtis fabriqués
industriellement.
Réglementation concernant la prévention contre les risques d'incendie dans les bâtiments E.R.P. et tous
additifs à ces documents publiés a la date de la remise de l'offre.
PROCEDES NOUVEAUX
Ils devront faire l'objet d'un avis technique du CSTB et être accepté en garantie par la commission technique
del'AFAC, avant d'être agréés par le bureau de contrôle et le maître d'œuvre.
•
•
•
•
Arrêté du 14 juin 1969 sur l'isolation acoustique des logements et arrêté modificatif du 22.12.75.
Règles de sécurité contre les incendies (dernière édition).
Code du travail.
Arrêté du 14 juin 1969 sur l'isolation acoustique des logements et Arrêtes modificatif du 22.12.75.
Accessibilite PMR :
Conformité aux règlements d’accessibilité PMR des locaux comformement a la reglementation en vigueur.
AUTRES DOCUMENTS
- toute la quincaillerie sera de première qualité et poinçonnée S.N.F.Q,
- label CTB : Portes planes - Panneaux contreplaqués - Panneaux de particules,
- les Avis Techniques concernant les matériaux,
- les règlements acoustiques,
- les notices de pose des fabricants.
En tout état de cause, ne seront retenues que les prescriptions et exigences maximales figurant sur l'un ou
l'autre des documents mentionnés non limitativement au présent article.
La mise en œuvre des différents matériaux utilisés devra impérativement respecter les prescriptions du
fabricant.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 6
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Toutes les descriptions de ces documents seront scrupuleusement observées : température de stockage et
de mise en œuvre, nature et emploi de colles, préparation des supports, mise en place, nettoyage,
protections, etc.
Dans le cas où des dispositions contraires aux normes et règlements seraient prévues dans le présent
descriptif, l'Entrepreneur devra aviser immédiatement le Maître d'Œuvre, au plus tard à la remise de son
offre.
1.6. CONNAISSANCE DU PROJET
Tant vis-à-vis des travaux à réaliser, que vis-à-vis des tiers, l’Entrepreneur est réputé, s’être rendu sur place,
connaître les lieux et avoir une parfaite connaissance des prestations demandées au présent CCTP ainsi que
des éléments suivants :
-
du bâtiment à traiter et des prestations à réaliser.
des difficultés d’accès, de la position et de l’état de conservation des ouvrages maintenus, tels que murs,
rampes, passages couverts, bâtiment existant ainsi que leurs sous-sols.
des difficultés éventuelles de manutention et d’approvisionnement à l’extérieur et à l’intérieur du
bâtiment.
des possibilités de stationnement et de giration des camions et engins.
des itinéraires obligatoires qu’il doit emprunter, compte-tenu des limites de charges et de gabarit
imposées sur certaines voies publiques et voies privées.
des interdictions de nuisances vis-à-vis des tiers, des habitants voisins, etc.…
Cette liste n’est pas limitative.
En conséquence, ses prix tiennent compte de toutes les contraintes particulières en découlant et
l’Entrepreneur ne peut en aucun cas prétendre à une quelconque indemnité en les évoquant.
L’entrepreneur prend possession du bâtiment dans l’état où il se trouve au moment de la consultation.
Tous les frais relatifs à la préparation de son offre ainsi qu’à la prise de possession du bâtiment , quel qu’en
soit la nature ou l’importance sont à la charge de l’Entrepreneur. Il doit prévoir dans son prix de marché
FORFAITAIRE tous les travaux nécessaires à l’exécution de ses ouvrages pour une finition parfaite et
complète dans les règles de l’art, y compris ceux non nécessairement décrits dans le présent cahier des
charges.
L’Entrepreneur est réputé, dans son offre de prix, avoir établi toutes les quantités nécessaires pour la parfaite
réalisation des travaux du présent lot.
Ces quantités deviennent contractuelles à la signature du marché et en aucun cas, l’Entrepreneur ne pourra
prétendre à une quelconque modification pendant la durée des travaux.
1.7. GARANTIE
A compter de la réception des ouvrages :
-
Une garantie reglementaire sur les travaux du present lot
-
Pendant la période de garantie, l’entrepreneur est tenu de remplacer ou de réparer, à ses frais, tous les
éléments défectueux y compris incidences éventuelles sur d’autres corps d’état.
-
De garantir les remises en jeux des menuiseries pendant la periode de garantie
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 7
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
2.
MISE EN OEUVRE
2.1.
CHOIX DES MATERIAUX ET EXIGENCES FONCTIONNELLES.
Les travaux à exécuter comprennent la fourniture et mise en œuvre de tous les éléments et produits
nécessaires à la bonne tenue et au parfait achèvement des ouvrages, et en particulier :
- toutes les sujétions du Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé,
- les études, les dessins de fabrication et de détail des ouvrages,
- la fourniture et la pose des ouvrages faisant l’objet des descriptions ci-après,
- la fourniture et la pose des bois, produits dérivés du bois (contreplaqués, panneaux de particules, panneaux
de fibre), produits et articles métalliques ou en matériaux de synthèse,... entrant dans la constitution des
menuiseries, ainsi que les habillages et calfeutrements nécessaires à leur parfaite finition,
- la protection provisoire des bois sera obligatoirement exécutée en usine, à la charge du présent lot, et sera
du type 2 de la norme NF P 23.205 (impression avec peinture micro-poreuse avec effet fongicide et
insecticide),
- la fabrication en atelier éventuellement, la fourniture, le transport à pied d'œuvre, le stockage, la pause et la
fixation définitive ou le maintien provisoire des menuiseries,
- la vérification du tracé des cloisons où est incorporé un ouvrage de menuiserie l'implantation des
distributions sur ce tracé,
- la fourniture des bâtis et huisseries dans les conditions suivantes :
- les huisseries à incorporer dans la maçonnerie seront mises en place par le titulaire du lot Gros Oeuvre,
- les huisseries à incorporer dans les cloisons seront mises en place par le titulaire du lot Cloisons,
- les huisseries à poser sur les murs existants (salle Arts Plastiques à seront posées par le présent lot)
- toutes les autres prestations, coupe, dépose de barre d'écartement, pose des ouvrants, réglages, etc.
restent dues par le présent lot,
- l'approvisionnement à l’étage de tous les cadres de menuiseries intérieures sont dus par le présent lot.
- l'indication des réservations des trous de scellement, l'exécution des scellements à sec à l'aide de cheville
plastique, cheville à expansion, douille autoforeuse, etc...,
- les mises en jeux, réglages et ajustages des menuiseries,
- la protection provisoire des garnitures d'étanchéité entre ouvrant et dormant contre la peinture et le vernis,
- la protection provisoire contre les chocs des huisseries, bâtis et autres ouvrages,
- la fourniture et la pause des quincailleries sous label NF-SNFQ nécessaires au fonctionnement des
ouvrages,
- la protection des bois dont l'humidité doit être comprise entre 5 et 9%,
- les traitements de préservation et les protections imposés par le Cahier des Clauses Techniques,
- les essais physiques ou mécaniques des ouvrages de menuiserie,
- l’entretien des ouvrages pendant la durée des travaux et jusqu'à réception,
- la mise en œuvre de joints à la pompe de première catégorie et conformes au SNJF,
- les joints étanches sur le pourtour des huisseries isophoniques et les joints balais sous les portes montées
sur ces huisseries,
- le respect des prescriptions acoustiques,
- l'enlèvement des protections provisoires des ouvrages et, en particulier, celles des garnitures d'étanchéité
entre ouvrant et dormant contre la peinture et le vernis avant réception des ouvrages,
- la réfection des travaux défectueux avec remplacement des matériaux refusés,
- le dégagement et le balayage des locaux après travaux,
- le tri et le transport de tous les déchets (gravats, emballages, dispositifs de protection...) résultant des
travaux du présent lot jusqu’aux bennes de chantier prévues à cet effet.
Les produits employés pour les travaux du present lot devront être de provenance d'une marque de notoriété
publique.
Une marque de référence sera précisée à la description des ouvrages des différentes menuiseries entrant
dans le cadre du descriptif.
Le Maître d'Oeuvre se réserve le droit d'exiger la présentation des certificats d'essais des laboratoires du
BTP.
Les procédés et les marques de référence décrits sont donnés à titre indicatif et peuvent être remplacés par
des produits similaires, répondant aux mêmes caractéristiques techniques et esthétiques, néanmoins les
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 8
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
choix des procédés seront à soumettre au Maître d’ouvrage, au Maître d’œuvre et au Bureau de contrôle
pour accord.
QUINCAILLERIES & ACCESSOIRES
DTU 36.1.Chapitre 6.
NF P série 26.
Les articles de quincaillerie destinés au ferrage seront des articles du commerce de première qualité et
comportant l'estampille S.N.F.Q. avec une garantie de 3 ans.
Les pièces autres que celles demandées en métal inaltérable seront protégées par une couche de peinture
antirouille au chromate de zinc à charge du présent lot.
Paumelles :
La force et le nombre des paumelles seront appropriés au poids et à la dimension des vantaux.
Les paumelles auront une grande précision dimensionnelle et permettront un réglage et un remplacement
facile.
Protection par zingage ou bichromatage.
Dispositifs de déplacement des vantaux :
Ces dispositifs devront fonctionner sans bruit excessif, avec un effort de manœuvre modéré, et être
accessibles pour l'entretien.
Organes de fermeture :
Les organes de fermeture - serrure, boutons moletés, béquilles, verrous, etc. - devront assurer une
mobilisation totale des ouvrants en position fermée.
Les ferme-portes seront robustes et efficaces.
Clés :
Au cours du chantier, l'accès aux locaux sera autorisé par des serrures de chantier mises en place par le
titulaire du présent lot.
L'ensemble des clefs sera sous l'entière responsabilité du présent lot jusqu'à la réception. A cet effet, elles
devront être sous tableau fermé, avec tenu par le présent lot, d'un registre indiquant le nom de l'emprunteur,
les jours d'emprunt et de restitution, les dégâts éventuellement constatés dans le local.
Serrures :
Les coffres seront réversibles sans démontage, conçus pour favoriser une bonne fermeture en réduisant les
bruits et les chocs. Axe à 50 mm. Ils seront pourvus de trous de passage de vis de fixation des rosaces de
béquilles afin d’effectuer leur montage par vis traversantes. Ils comporteront des ressorts de fouillot
renforcés afin d’assurer le bon maintien des béquilles. Décor têtières assorti à la finition des béquilles et des
portes.
Cylindres :
Ils seront de type européens, à clés brevetées permettant ainsi le contrôle de la reproduction des clés, 10 à
36 goupilles multidirectionnelles minimum (pour les portes extérieures et serrures A2P*), à clés non
brevetées mais compatibles avec les précédentes pour les autres serrures. Les matériels précités
bénéficient d'une garantie décennale du fabricant.
Les cylindres auront la fonction clef de secours permettant d'ouvrir une porte alors qu'une clef est introduite
du côté opposé. Les cylindres seront doubles, simple ou à bouton, finition nickelé.
Butées de porte :
Au sol : aluminium anodisé avec amortisseur en élastomère et fixation invisible,
Au mur : caoutchouc avec corps en aluminium anodisé.
2.2.
SPECIFICATIONS DE FABRICATION.
Le Fabricant devra donner sur le chantier, et en présence du Maître d'Oeuvre, les indications utiles
concernant les conditions d'emploi, le mode d'application, les caractéristiques de séchage des différents
produits utilisés.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 9
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Pour assurer de façon parfaite cette assistance technique, le fournisseur pourra être convoqué, au même
titre que l'Entrepreneur, aux réunions de chantier.
Le Maître d'Oeuvre se réserve le droit de demander l'exécution, dans le cadre du Marché, de surfaces ou de
pièces témoins par le service de démonstration du Fabricant.
Les démonstrations devront être suivies par l'Entrepreneur, de telle manière qu'il puisse en assurer la
reproduction sur l'ensemble du chantier.
Plusieurs prélèvements pourront être effectués, en cours de chantier, par les soins du Maître d'Oeuvre ou du
Bureau de Contrôle avec fin d'analyse et de vérification.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 10
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
B - SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE.
1.
RECEPTION DES SUPPORTS.
Avant tout commencement d'exécution, l'Entrepreneur du présent lot est tenu de procéder à un examen
détaillé de l'Etat des supprt de cloison ou mur, afin d'en tirer tous les renseignements utiles pour la bonne
exécution de ses travaux.
Les réserves éventuellement formulées par l'Entrepreneur du présent lot seront portées à la connaissance du
Maître d'Oeuvre et des Entrepreneurs concernés.
Un état contradictoire sera dressé en présence de toutes les parties.
La mise en œuvre des menuiseries vaudra acceptation du support.
2.
QUALITES DES MATERIAUX.
2.1. QUALITE DES MATERIAUX
2.1.1. QUALITE DES BOIS
Les bois utilisés devront toujours satisfaire aux exigences des normes les concernant en particulier :
_ les caractéristiques technologiques,
_ les classements d'aspect,
_ les caractéristiques physiques.
Les faces bois restant apparentes ou destinées à être vernies seront de classe A. Celles destinées à être
peintes seront de classe B.
Avant la mise en œuvre, les bois auront subi un traitement de préservation fongicide et insecticide avec un
produit bénéficiant du Label CTB. Il devra être compatible avec les revêtements de finition prévus aux autres
lots.
2.1.2. VITRERIE
Les vitrages seront à mettre en œuvre dans des feuillures du type fermé par parcloses pour vitrage simple
sur menuiseries intérieures ou vitrage pincé.
Pour les vitrages simples sur menuiseries intérieures, il n’est pas prévu de garniture d’étanchéité.
Les cales sont en matériaux de synthèse, compatibles avec les produits de calfeutrement associés, les
matériaux du châssis et ceux du vitrage.
2.2. PROCES VERBAL POUR LES ELEMENTS PF/CF
Toutes les portes et autres coupe-feu et pare flammes prévus au présent lot doivent avoir fait l'objet d'un
procèsverbal d'essais émanant d'un organisme de contrôle habilité. Les essais ne pourront être extrapolés
que dans le cadre de la législation officielle en vigueur.
Dans l'hypothèse d'ouvrages ne possédant pas de procès-verbal d'essais ou pour lesquels une extrapolation
ne pourrait être acceptée, l'entrepreneur aurait à sa charge les essais à effectuer pour lesdits ouvrages.
Ceux-ci devront alors être entrepris avec suffisamment d'avance pour ne pas entraîner de retards sur le
planning d'exécution.
La mise en œuvre des portes et blocs-portes coupe-feu et/ou pare-flammes de degré 1/4 et 1/2 heure, devra
être effectuée en respectant strictement les prescriptions du DTU 36.1, article 5.83.
La mise en œuvre des blocs-portes de degré coupe-feu supérieur devra être effectuée en stricte conformité
avec les spécifications de l'Avis Technique ou du PV d'essai, et les prescriptions du fabricant.
En ce qui concerne les bois massifs et les panneaux dérivés du bois, les classements de réaction au feu sont
précisés aux "commentaires" de l'article 3.21 du DTU 36.1 en fonction de leur essence et de leur épaisseur.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 11
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Dans le cas où la réglementation impose un classement de réaction au feu amélioré (M1 - M2) par rapport au
classement initial, l'entrepreneur devra réaliser un traitement ignifuge, le produit ou le bois ignifugé devra
alors faire l'objet d'un PV de classement.
2.3. PROTECTION DES MATERIAUX & DES OUVRAGES
2.3.1. PROTECTION EN COURS D'EXECUTION
La protection en cours de travaux des menuiseries, notamment vis à vis des autres corps d'état, sera due par
le présent lot.
Les arêtes des huisseries, bâtis, poteaux en bois seront protégées jusqu'à 1,50 m du sol.
Les surfaces finies des éléments mis en œuvre devront être protégées contre les salissures, les projections
et les coups légers, en cours de chantier.
Avant réception, l'Entrepreneur procédera au nettoyage définitif de ses ouvrages, avec l'enlèvement des
protections.
2.3.2. ENTRETIEN DES OUVRAGES
Après le réglage, la pose et le scellement des menuiseries, l'Entrepreneur devra réviser tous ses ouvrages et
s'assurer qu'ils sont fixés d'une façon parfaite.
Jusqu'à l'entier achèvement et la réception des travaux, l'entrepreneur remplacera les objets soustraits ou
détériorés.
Tous les ouvrages devront être livrés en parfait état de finition et de propreté.
Pendant la période de garantie contractuelle, l'Entrepreneur assurera l'entretien de ses ouvrages et devra,
chaque fois qu'il y sera requis, donner des jeux qui seraient jugés nécessaires.
2.4. HUISSERIES METALLIQUE
Matière première :
Les huisseries métalliques seront réalisées en tôle d’acier d’épaisseur nominale 13/ 10° ou 15/10°. Le s
qualités utilisées sont :
- LAC ; qualité S185 selon norme NF-EN-10025
- LAF ; qualité DC 01 selon norme NF-EN -10130.
Dans le cas d’emploi en locaux humide les huisseries seront réalisées en tôle d’acier galvanisée à chaud en
continu.
Les huisseries métalliques seront livrées pré-peinte selon un système constitué :
- d’un primaire anti-corrosion appliqué en bain et cuit pour polymérisation
- d’une finition par peinture en poudre thermodurcissable avec couleur au choix de l’architecte
selon nuancier RAL
Compris pose du joint périphérique, obligatoire en cas d'huisserie isophonique ou la pose de butons
élastiques,obligatoire en cas d'huisseries non isophoniques pour amortir le bruit de fermeture des portes.
Les profils seront choisis suivant les types de murs destinés à les recevoir (cloisons sèches de différentes
épaisseurs, murs en béton , maçonneries existantes...), les fonctions d'étanchéité (profils simples ou
isophoniques) et de résistance au feu.
Les huisseries des portes PF 1/2 H ou CF 1/2 h associées aux portes décrites plus loin possèderont un PV
d'essai validant le degré PF ou CF recherché.
Finition : peinture sur les 4 côtés.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 12
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
2.5. POSE DES OUVRAGES
D'une façon générale, la pose de Menuiseries sera conforme aux prescriptions du D.T.U.36.1.chapitre 6.
2.5.1. CONDITIONS HYGROMETRIQUES
Si, au début ou en cours d'exécution, l'entrepreneur constate que les conditions hygrométriques de l'air
ambiant exigent un chauffage pour permettre la pose des menuiseries selon les dispositions du chapitre 5 du
cahier des clauses techniques, il en avise sur le champ le maître de l'ouvrage.
Les frais afférents au chauffage du chantier font l'objet d'un accord préalable entre le maître d'ouvrage et les
entreprises des divers corps d'état intéressés et les charges de cette prestation réparties suivant l'article
préchauffage du cahier des prescriptions communes à tous les lots.
2.5.2. TOLERANCES DES MENUISERIES POSEES
Écart de verticalité :
Le faux aplomb de la menuiserie ne sera pas supérieur à :
- Dans le plan perpendiculaire : 2 mm/ml.
- Dans le plan de la menuiserie: 2 mm/ml.
Écart d'horizontalité :
Le faux niveau de la menuiserie ne sera pas supérieur à :
- 2 mm/m pour les largeurs inférieures ou égales à 1,50 m,
- 3 mm/m au-delà.
2.6. RECEPTION DES SUPPORTS
L'entrepreneur devra réceptionner les supports sur lesquels il doit mettre en œuvre ses ouvrages, car le
fait d'avoir exécuté les travaux constituera une acceptation sans réserve des supports.
Avant tout commencement d'exécution, l'entrepreneur devra donc s'assurer sur place des cotes réelles des
supports gros œuvre et de leur conformité avec les indications des plans et détails du projet.
Si l’Entreprise réalise les travaux sans avoir réceptionné au préalable les supports, ceci vaudra acceptation
sans réserve des supports.
Au cas où il constaterait des différences par suite du non respect des tolérances ou de modifications en
cours d'exécution, ou si l'état du chantier n'est pas conforme aux spécifications du D.T.U., il devra le signaler
au Maître d'Œuvre pour décision au moins vingt jours avant la date prévue pour la pose des menuiseries. S'il
néglige cette formalité, il restera responsable des erreurs qui pourraient se produire et des conséquences
que ces erreurs pourraient entraîner.
2.7. STOCKAGE
L'entrepreneur fait son affaire, se charge des abris et locaux destinés au stockage de ses produits dans
l'emprise de terrain dédié aux installations de chantier par le Maître d'Ouvrage.
Le stockage devra se faire dans des locaux à l'abri des intempéries et suffisamment ventilés, pour éviter
l'altération des bois notamment.
Les stockages intérieurs au bâtiment seront interdits.
2.8. MISE EN OEUVRE
Le déchargement et la manutention des divers éléments de menuiserie devront s'effectuer dans les
meilleures conditions pour éviter :
- toute rupture,
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 13
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
- toute déformation permanente qui nuirait au bon fonctionnement des parties mobiles,
- toute dégradation affectant la résistance à la corrosion du matériau et l'aspect des ouvrages.
Ces derniers auront reçus préalablement une couche d'impression sur toutes leurs faces.
De même les profilés métalliques seront protégés de façon durable contre la corrosion, avant la pose.
La pose des ouvrages ne pourra être entreprise que lorsque les travaux de "clos et couvert" seront
suffisamment avancés et les lieux d'intervention protégés contre les eaux pour éviter le risque de
déplacement et de déformation des éléments mis en œuvre.
Les ouvrages seront fixés au support par des pattes, chevilles auto-foreuses, ou tout autre système
préalablement soumis à l'approbation du Maître d'Œuvre.
Ces pattes seront vissées, boulonnées ou soudées sur les menuiseries. Leur section, leur forme, leur
longueur et leur nombre seront en rapport avec la dimension des éléments et les sujétions de pose.
La coupe des barres d'écartement, après scellement des ouvrages, est due par le présent lot.
Les ouvrages seront raccordés aux maçonneries et autres ouvrages par tout habillages (chants plats, quarts
de ronds, profilés, etc.) nécessaires au traitement des joints et liaisons entre les menuiseries et les ouvrages
contigus. ("Recouvrement" obligatoire de la menuiserie sur les autres matériaux).
3. PROTOTYPES ET ECHANTILLONS
Échantillons
Si les documents particuliers du marché prévoient la fabrication et la présentation d'échantillons, ceux-ci sont
à la charge de l'entreprise et restent sa propriété.
Prototype
Avant toute fabrication en série, l'Entrepreneur devra présenter un prototype de chacun des éléments
répétitifs ainsi que les quincailleries proposées.
Le Maître d'Œuvre pourra faire procéder sur les prototypes présentés, aux essais de résistance et
d'étanchéité (à l'air et à l'eau). Ces essais seront à la charge de l’Entreprise.
L'Entrepreneur fournira les procès verbaux d'essais des matériaux mis en place ainsi que l’avis technique
correspondant.
4. TRAITEMENT DE FINITION
Le traitement de finition des divers éléments sera conforme aux prescriptions détaillées des ouvrages.
Il comprend la protection des matériaux et le traitement d'aspect.
Protection provisoire des bois :
La protection provisoire des bois est obligatoirement exécutée en usine, à la charge du présent lot, du type 1
de la N.F.P.23.305, impression vernis ou peinture selon indications du C.C.T.P.
Prépeinture sur bois :
Lorsque le C.C.T.P. prévoit des ouvrages prépeints destinés à recevoir sur chantier une ou deux couches de
peinture, la qualité de la prépeinture devra être au moins équivalente à celle des menuiseries sous Label
C.T.B.
Protection contre la corrosion des aciers :
La protection contre la corrosion sera réalisée selon la Norme N.F.P.24.351.
La réparation de la protection dégradée par moulage et soudure sera obligatoirement exécutée en usine.
Finitions :
Les traitements d'aspect sous forme de peinture ne sont en règle générale pas à la charge du présent lot
mais à la charge du lot Peinture.
.
5. DOCUMENTS A FOURNIR
1/ Avant le commencement des travaux :
L'Entreprise devra remettre à l'approbation du Maître d'Œuvre, dans un délai maximum de 3 semaines
suivant l'Ordre de Service de démarrage des travaux, les documents suivants :
- les notes de calcul, les carnets de détail, plans de fabrication, de façonnage et de fabrication des
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 14
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
ouvrages,
- les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes des matériels et matériaux et les divers
agréments et labels de qualité,
- les déclarations environnementales et sanitaires des produits mis en œuvre,
- les certificats de traitement des pièces bois,
- les échantillons de l'ensemble du matériel à utiliser,
- le planning de commandes et d'approvisionnement.
Ces documents sont à fournir en 4 exemplaires minimum.
2/ Avant la réception des travaux :
L’Entreprise devra fournir un Dossier des Ouvrages Exécutés comprenant :
- les notes de calcul, les carnets de détail, plans de fabrication, de façonnage et de fabrication des
ouvrages,
- les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes des matériels et matériaux et les divers
agréments, les procès verbaux,
- les déclarations environnementales et sanitaires des produits mis en œuvre,
- les notices d’entretien et de maintenance des matériels installés.
Ces documents sont à fournir en 2 exemplaires papiers + 2 versions sur CD-Rom.
Tous ces éléments feront partie de la composition du Dossier d’Interventions Ultérieures sur les Ouvrages
(DIUO).
6.
Exécution des travaux.
D'une manière générale, l'exécution des travaux ne débutera qu'après libération des lieux par les autres
entreprises (sauf celles intervenant après peinture).
Assistance technique :
L’Entrepreneur doit accepter sans réserve l’assistance systématique des fournisseurs.
Pendant la durée des travaux et notamment au démarrage, les fournisseurs apportent à l’entrepreneur leurs
techniques et ne peuvent en aucun cas être dégagés de cette obligation.
Les conditions précises de ces assistances sont définies d’un commun accord entre l’Entrepreneur et le ou
les fournisseurs en fonction des particularités du chantier, et ces accords doivent recevoir l’agrément du
maître d’œuvre.
Hygiène et sécurité :
L’Entrepreneur doit assurer la protection contre les chutes du personnel, des matériaux pendant l’exécution
de ses travaux. Il doit se conformer aux exigences figurant dans le décret 65-18 du 8 Février 1965
concernant l’exécution des dispositions du livre II du code du travail, et plus généralement à toute la
réglementation en vigueur à la date de la réalisation de son marché de travaux.
L’entreprise sera tenue de placer toutes les protections réglementaires conformément à la législation en
vigueur. La mise en place de treuils, d’échafaudages ou de plates forme suspendus sera conforme aux
normes de sécurité en vigueur.
L’intervention d’un coordonnateur SPS sera effectuée lors de ces travaux, l’entrepreneur devra se soumettre
à l’ensemble des demandes émanant du coordonnateur SPS sans pouvoir prétendre à une quelconque
indemnité financière complémentaire au marché de travaux.
L’entreprise devra fournir à cet effet un PPSPS (plan particulier de sécurité et de protection de la santé), par
corps de métier.
7.
Nettoyage et mise en oeuvre.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 15
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
L'Entrepreneur du présent lot devra tous les nettoyages d'usage après passage de tous les corps d'état, afin
d'en présenter toutes les parties communes et privatives en parfait état de propreté, lors de la réception des
travaux.
Il devra notamment les nettoyages ci-après :
• Revêtements sols et mureaux, quincaillerie, béquilles, interrupteurs, etc...
• Les vitrages incorporées dans le present lot.
L'Entreprise a également à sa charge le nettoyage général des locaux, et des circulations communes et
locaux communs de tout étage ou il intervient.
L'énumération n'est nullement limitative, l'adjudicataire du présent lot devant tous les ouvrages nécessaires
pour assurer une parfaite et complète réalisation des ouvrages.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 16
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
C – DESCRIPTION DES OUVRAGES.
Les prescriptions techniques, par la nature même des travaux de rénovation, ne peuvent prétendre à une
description complète et parfaite des travaux à exécuter et il convient de souligner que cette description n’a
pas un caractère limitatif.
L’Entrepreneur doit donc exécuter, sans exception ni réserve, tous les travaux tous corps d’état et donc
inclure dans son marché forfaitaire, non seulement les travaux et fournitures décrits mais encore ceux qui
auraient pu échapper aux détails de cette description et qui sont indispensables pour le parfait et complet
achèvement des ouvrages, suivant les règles de l’art.
Les procédés de peinture et de revêtement de sol, ainsi que les matériaux, mis en œuvre devront être
conforme à la réglementation E.R.P. et au code du travail. Le procédé et les marques de référence décrits
sont donnés à titre indicatif et peuvent être remplacés par des produits similaires.
Rappel : Sécurité Incendie, réglementation E.R.P.
Il est rappelé à l’entrepreneur que l’implantation et l’utilisation des matériaux divers devront être conforme à
la réglementation E.R.P. et au rapport initial du Bureau de contrôle.
Il en ressort que les procédés de Menuiseries interieures devront répondre à ces règles. Le procédé et les
marques de référence décrits sont donnés à titre indicatif et peuvent être remplacés par des produits
similaires.
Classement général de l’établissement : ERP Type U 3eme catégorie avec activites de type R et N
1 . MENUISERIES INTERIEURES - PORTES.
-
Réalisation des ouvrages de menuiseries interieures , des phases :
Phase 01 : Travaux bâtiment B8 rez-de-chaussée et sous sol Batiment B
er
Phase 02 : Travaux bâtiment B8 et B6 1 étage et 2eme etage
er
Phase 03 : Travaux bâtiment B7 RDC 1 étage et 2eme etage et B9 B10 RDC
Phase 04 : Travaux bâtiment A tous niveaux
2. DESCRIPTION DES TRAVAUX
2.1. BLOCS PORTES METALLIQUE
Selon tableau des Portes
GENERALITES SUR LES BLOCS PORTES
Bloc porte isoplane à âme pleine à un ou deux vantaux comprenant :
- Huisserie métal, avec joint isophonique, posés entre tableaux pour toutes les portes insérées dans les
cloisons en plaques de plâtre ou maçonnées,
La pose des huisseries sera réalisée par :
- le lot gros œuvre dans le cas de murs maçonnés créés,
- le lot cloisons dans le cas des cloisons en plaques de plâtre créés,
- le présent lot dans le cas de murs existants compris toutes sujetions de pose et de liaisons avec les
existants , toutes decoupes et ajustages dans les ouvrages existants ou adaptations a prevoir au present lot.
Fourniture des plans de réservations et des huisseries au lots Gros œuvre et Ossature bois en temps utile,
Les huisseries devront répondre aux critères coupe feu et acoustiques requis,
Compris tout habillage, couvre-joint périphérique nécessaire à la parfaite finition avec les ouvrages contigus,
- Vantaux à âme pleine de 40 mm à 50mm d’épaisseur selon performance CF et acoustique,
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 17
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
- Finition stratifiée deux faces haute pression HPL ép. 8/10e conforme à la norme EN438, coloris et décor au
choix du maître d’œuvre,
- Ferrage par 4 paumelles de 140x80 par vantail, soudées ou vissées sur l’huisserie et vissées sur le vantail,
Ferrage par 3 charnières double action de 200 mm par vantail pour les portes va-et-vient,
- Détalonnage selon les besoins du lot ventilation,
- Étiquette signalétique réglementaire pour portes coupe-feu (ou pare flamme) portant mention : « PORTE
COUPE FEU – NE METTEZ PAS D’OBSTACLE A LA FERMETURE » et « PORTE COUPE FEU A
MAINTENIR FERMEE »
- Renforcements nécessaires pour portes coupe-feu et portes acoustiques (fournir le PV d’essai),
- Butoir caoutchouc avec corps en aluminium anodisé positionné contre les murs ou au sol (une butée par
vantail),
- Ensembles béquille double finition chrome velours, type Alto de chez Vachette ou techniquement
équivalent, sur plaque, avec rosace de propreté pour cylindre, ensemble monobloc, fixation traversante et
sous construction métallique, avec ressort de rappel,
Selon localisation :
- Protections anti-pinces doigts sur les portes dans circulations qui ne sont pas normalement ouvertes,
coloris au choix de l’architecte dans la gamme du fabriquant.
- Panneaux de protection demi-porte :
Coloris et forme au choix de l’architecte dans la gamme du fabriquant.
Épaisseur : 2 mm.
Matériau : Acrovyn classé M1 et coloré dans la masse - Surface légèrement grainée.
Fixation par encollage.
- Plinthe coups de pieds pour la zone cuisine, hauteur 50cm : panneaux de protection sur mesure en acier
inoxydable 8/10ème poli, pose vissée collée,
- Ferme porte à glissière type GEZE ou équivalent, compris réglage de vitesse de fermeture et de l’angle
d’arrêt; les portes à deux vantaux sont équipées d’un ferme porte par vantail et d’un sélecteur de fermeture.
Les fermes portes seront conformes à la norme EN 1154, les sélecteurs de fermeture mécanique seront
conformes à la norme EN 1158,
- Intégration de 2 oculus D300 haut et bas en vitrage feuilleté deux faces PF 1/2h ou CF1/2h,
- Crémone pompier sur les semi fixes,
- Portes de recoupement et de la cage d’escalier maintenues ouvertes par des ventouses intégrées dans des
bandeaux (fonction DAS), conformes à la norme EN 1155,
Les blocs portes asservis devront être certifiés NF Blocs Portes en plus d’être conforme à la NFS 61-937.
Le titulaire du présent lot doit la fourniture et la pose des ventouses électromagnétiques et des boîtiers de
réarmement. Le raccordement et l’alimentation des ventouses seront à la charge du titulaire du lot
« Électricité ».
- Poignées allongées type Linox 240mm avec serrure axe à 120 mm type D45XL de chez Vachette ou
techniquement équivalent.
- Barres anti-panique pour les issues de secours avec conformité et marquage NF.EN 1125.
Cylindres et serrures :
- Serrure à mortaiser à pêne dormant 1/2 tour, gâche et carter de gâche, bouton moleté intérieur de
déverrouillage de la porte, serrure type D450 de Vachette ou similaire, possédant un PV pour équiper une
porte CF/PF, axe à 50 mm avec ressort de rappel, têtière inox,
- Serrure à bec de canne à mortaiser à condamnation/ décondamnation pour les sanitaires.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 18
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
- Cylindre de sûreté en acier chromé profil européen à 5 goupilles,
Nota : La fourniture et la pose des barillets sera compris dans le present lot.
- Les canons, serrures seront sur organigramme de l’Etablissement
- Les spécifications détaillées pour les portes sont précisé dans la nomenclature et CDPGF ( porte va-etvient pour les circulations.etc...)
- Pour les portes asservies à la détection incendie, founiture et pose de bandeaux équipés de fermes-portes
et ventouses, pour des raisons de pérennité (les ventouses murales ne tiennent pas dans la cloison).
Localisation et caractéristiques : Voir Tableau des Portes.
2.1.1. BLOC PORTE TYPE P60
Bloc porte un vantail ouvrant à la française.
Dimensions : 60 x 204 cm.
Finition a peindre
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : Acoustique : Quincailleries :
Pêne dormant, verrou demi tour, témoin libre/occupé
Butée de porte.
Localisation : RDC B7.
2.1.2. BLOC PORTE TYPE P70 et P80
Bloc porte un vantail ouvrant à la française
Dimensions : 70 x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : coupe feu 1/2h ou pare flamme 1/2h selon localisation
Acoustique : Quincailleries :
Pêne dormant, verrou demi tour.
Butée de porte.
Localisation : selon nomenclature.
2.1.4. BLOC PORTE TYPE P 90
Bloc porte un vantail ouvrant à la française
Dimensions : 93 x 204 cm
Finition stratifié.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : coupe feu 1/2h ou pare flamme 1/2h selon localisation Acoustique
Quincailleries :
Pêne dormant, verrou demi tour, témoin libre/occupé.
Butée de porte.
Localisation : selon nomenclature.
2.1.6. BLOC PORTE TYPE P100
Bloc porte un vantail ouvrant à la française
Dimensions : 83 x 204 cm
Finition prépeinte.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 19
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : coupe feu 1/2h ou pare flamme 1/2h selon localisation
Quincailleries :
Bec de cane et serrure de sureté
Butée de porte.
Localisation : selon nomenclature.
2.1.7. BLOC PORTE TYPE P110
Bloc porte un vantail ouvrant à la française.
Dimensions : 113 x 204 cm.
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : standard ou pare flamme 1/2h selon localisation
Acoustique : 40dBa
Quincailleries :
Pêne dormant, verrou demi tour.
Pêne dormant demi-tour à cylindre européen, bouton moleté intérieur.
Ferme-porte.
Butée de porte.
Localisation : selon nomenclature.
2.1.8. BLOC PORTE TYPE P120
Bloc porte un vantail ouvrant à la française
Dimensions : 120 x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : PF 1/2 heure
Acoustique : 30 dB
Quincailleries :
Ferme porte , Pêne dormant demi-tour à cylindre européen, bouton moleté intérieur.
Butée de porte.
Localisation : selon nomenclature.
2.1.10. BLOC PORTE TYPE P140
Bloc porte deux vantaux ouvrants à la française
Dimensions : (93+50) x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : PF 1/2 heure
Acoustique : Porte DAS :
Joints thermogonflants
Ferme-porte type Groom ou similaire
Ventouses de maintien en position ouverte, asservie à la détection incendie.
Plaques de poussées 150 x 300 mm ht sur chaque face de chaque vantail
Localisation : selon nomenclature.
2.1.12. BLOC PORTE TYPE P150
Bloc porte deux vantaux ouvrants à la française
Dimensions : (93+50) x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 20
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Résistance au feu : PF 1/2 heure
Acoustique : 30 dB
Quincailleries :
Pêne dormant demi-tour à cylindre européen, bouton moleté intérieur.
Butée de porte.
Crémone pompier sur le semi-fixe.
Localisation : selon nomenclature
2.1.13. BLOC PORTE TYPE P160
Bloc porte deux vantaux ouvrants à la française
Dimensions : (93+73) x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : Coupe feu 1/2 heure ou PF 1/2 heure selon localisation
Acoustique : 30 dB
Quincailleries :
2 Oculus diamètre 300 en vitrage feuilleté deux faces.
Pêne dormant demi-tour à cylindre européen, bouton moleté intérieur.
Butée de porte.
Crémone pompier sur le semi-fixe.
Localisation : selon localisation
2.1.14. BLOC PORTE TYPE P180
Bloc porte deux vantaux ouvrants à la française
Dimensions : (93+93) x 204 cm
Finition stratifiée.
Caractéristiques techniques :
Résistance au feu : PF 1/2 heure
Acoustique : 30 dB
Quincailleries :
1 Oculus diamètre 300 en vitrage feuilleté deux faces par vantail.
Pêne dormant demi-tour à cylindre européen, bouton moleté intérieur.
Ferme porte et Butée de porte.
Crémone pompier sur le semi-fixe.
Localisation : selon nomenclature
2.3. CHASSIS VITRES PF1/2H INSERES DANS UNE CLOISON LOCAL SSI
Fourniture et pose d’un châssis vitré PF1/2H, comprenant :
_ Cadre et montants en bois exotique,
_ Remplissage par un vitrage feuilleté pare flamme 1/2 heures,
_ Parcloses fixées mécaniquement,
_ Tous joints d’étanchéité à l’air, tous joints acoustiques,
_ Compris tous joint et couvre joint nécessaire à une parfaite finition à la jonction des plaques BA13 et
du dormant du châssis,
_ Chevêtre de renfort en tube acier noyé dans l’épaisseur de la cloison, portant de dalle à dalle (section
suivant PV du fabricant).
Châssis vitré à insérer dans une cloison en plaque de plâtre sur ossature métallique.
Dimensions : 50 x 150 cm ht
Hauteur d’allège : 50 cm.
Acoustique : RA ≥ 35 dB.
L’ensemble du système (châssis inséré dans une cloison légère) bénéficiera un PV d’essai.
2.3.1. MI-1
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 21
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Dimensions : 160 x 80 cm ht.
Localisation : Entre accueil et local SSI
2.4. Porte automatique coulissante entrée, 2 vantaux P 120 et P 140 :
Porte coulissante Automatique type DIVA de chez Portalp ou similaire comprenant:
Vantaux :
- Pose en Applique avec dispositif anti pincement à l'arrière
- Fermeture type 1 vantail Fermeture Gauche
- Traverse intermédiaire
- Passage libre : Largeur 1500 mm
- Hauteur 2400 mm
- Ouverture simple sans fixe
- Finition : RAL
- Etanchéité : Périphérique passage : Brosse / joint EPDM
- Vitrage : Double vitrage, avec deux faces stadip 44/2
- Marquage, à hauteur de vue avec bande adhésive
Caisson :
Profil autoporteur en aluminium extrudé
- Caisson renforcé 140 x 210 mm
- Capot de visite aluminium, articulé Finition RAL
- Flasques d’extrémités en alu moulé
- Chariots de translation avec galets, contre-galets, suspensions réglables, et feutres de propreté.
- Etanchéité sur mécanisme : Brosse et joint Néoprène
Opérateur :
Mécanisme d’entraînement comprenant :
- 1 ensemble Motorisation
- 1 boîtier Alimentation 230 V, 50/60 Hz
- 1 batterie de secours 12 V
- 1 carte Logique de commande par microcontrôleur, permettant le contrôle et le réglage de la porte
- Détections par radar bidirectionnel sur chaque face (réglage sensibilité sur radar)
- Sécurité par boîtier intérieur sous verre pour ERP
- Verrouilllage / Déverrouillage manuel à clé extérieure
Localisation :
Portes accès principale B7 et B 8
2.5. OPTION PLACARDS
2.5.1. OPTION PLACARDS COULISSANTS ET AMENAGEMENTS
Fourniture et pose de portes de placards coulissantes toute hauteur type KAZED, fabriquées sur mesure,
comprenant :
-
Rail haut de suspension avec bandeau supérieur
Rail bas en acier galvanisé, posé sur un tasseau en bois de même hauteur que les plinthes bois et de
largeur supérieure à celle du rail,
Patin haut équipé de brosse anti-bruit pour un coulissement extrêmement silencieux,
Boîtier de roulement bas avec cassette interchangeable, vis de réglage pour compensation en hauteur,
roulette en polyamide avec double système anti-déraillement en cas de soulèvement accidentel du
vantail,
Remplissage en panneaux type Tavaperf ou similaire ,
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 22
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
-
Habillage des chants par profil aluminium,
Profils de finition muraux,
Tout accessoire de finition et de réglage.
-
Les placards seront aménagés de la manière suivante :
crémaillères et taquets en acier zingué, fixées par vis,
rayonnage en panneaux de fibre de bois aggloméré de 19 mm d’épaisseur, haute densité, classé E1 avec
revêtement mélaminé blanc sur les 2 faces et profilé PVC sur chants, 5 dans la hauteur.
cloisons intermédiaires selon plans Architecte en bois aggloméré de 19 mm d’épaisseur, haute densité,
classé E1 avec revêtement stratifié sur les 2 faces et profilé PVC sur chants vus.
Profondeur : 60 cm en général.
Largeurr : 100 cm en général.
er
er
Localisation : Suivant plans architecturaux : Batiment A 1 et 2eme etage Batiment B 7 et B8 1 etage
2.6. TRAPPES
Fourniture et pose de trappes de visite isophoniques comprenant :
_ cadre dormant en bois exotique assemblé à tenons et mortaises avec feuillures,
_ joint intumescent périphérique et joint à lèvre isophonique, posés en usine,
_ ouvrant en panneau de médium hydrofuge épaisseur 40mm,
_ laine de roche d’épaisseur 40 mm coté intérieur,
_ fermeture par batteuse à larder en acier zingué manœuvrable par carré.
Caractéristiques :
_ Dimensions : 30 x 30 cm ht
_ Résistance au feu : PF 1/2 h. Trappes conformes à la norme 23-502.
_ Isolement acoustique à obtenir : Rw + C ≥ 37 dB,
_ Finition : Peinture (au lot correspondant)
Etanchéité à l’air :
Traitement étanche : mise en œuvre d’un joint mastic extrudé sur toute la périphérie du cadre dormant des
trappes, et de joints de caoutchouc vulcanisé ou EDPM au droit de la liaison ouvrant / dormant des trappes.
Localisation : Selon plans techniques sur gaines techniques.
2. 7. PROTECTION TÊTE DE LIT DES CHAMBRES
Fourniture et pose de :
- Panneau de protection des parois contre les chocs des têtes de lit, en PVC "impact" rigide classé M1 et
coloré dans la masse.
- Référence de qualité : Panneau Acrovyn Color plaque de CS France ou techniquement équivalent.
- Dimension suivant plan de détail architecte.
- Mode de pose : pose par double encollage néoprène suivant prescription du fabricant
- Coloris : au choix du maître d’œuvre dans la gamme du fabricant
- Hauteur du panneau : 70cm
- Largeur suivant dimensions du mur : selon plans
- Support : Plaque de plâtre ou béton
Localisation : Chambres
er
- Bâtiment A 1 etage et 2 eme etage
er
- Batiment 7 1 etage
er
- Batiment 8 1 etage
2.8. PROTECTION PAR PLAQUE PVC HT 75 CM DE BAS DE PORTES
Pour protection des parties basses de portes ht 75cm sur la face donnant sur la circulation
Fourniture et pose de panneau de protection et d’habillage (de type Décochoc de SPM) en PVC "impact"
rigide classé M1 et coloré dans la masse. Sa surface est légèrement grainée façon cuir.
Epaisseur des plaques 2mm.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
Page 23
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
Coloris : au choix du maître d’œuvre dans la gamme du fabricant.
Mode de pose : pose par double encollage néoprène suivant prescription du fabricant.
Localisation : Portes donnant sur une circulation
er
- Bâtiment A 1 etage et 2 eme etage
er
- Batiment 7 1 etage
er
- Batiment 8 1 etage
2. 9. MAIN COURANTES CIRCULATIONS
Main courante Performer 2 de SPM
• Description : fourniture et pose d’une main courante pare-chocs (de type Performer 2 de SPM) d’une
hauteur de 140 mm. Elle est constituée d’un profilé en PVC lisse classé M1 et coloré dans la masse de 3 mm
d’épaisseur qui combine une partie supérieure en forme de tube d’un diamètre de 40 mm complètement lisse
et une partie inférieure (lisse avec quelques rainures décoratives) en forme de pare-chocs.
Ce profilé pare-chocs vient se clipper sur un rail continu en aluminium et se termine par des accessoires en
PVC lisse avec quelques rainures décoratives (embouts, angles externes à 90°). L’ensemble s’emboîte da ns
un support de fixation grâce à une patte de clipsage en aluminium à réglage variable.
Son encombrement est variable, de 105 mm minimum.
Elle est équipée de joints bactéricides.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée au calcium - zinc.
• Coloris : au choix du d’oeuvre dans la gamme du fabricant.
• Mode de pose : partie haute du profilé au maximum à 0,90 m du sol. Fixation par emboîtement réglable sur
support en composite à fixation rapide à visser au mur tous les 1,20 m (0,80 m dans les circulations
fortement sollicitées et sur des supports muraux plus légers type plaque de plâtre). Embouts retournant au
mur à fixer avec des ‘rivets pop’.
Localisation : Cicrculations
er
- Bâtiment A 1 etage et 2 eme etage
er
- Batiment 7 1 etage
er
- Batiment 8 RDC et 1 etage
2. 10. PROTECTIONS HORIZONTALES
Impact de SPM
pare-chocs hauteur 200/120
• Description : fourniture et pose d’un pare-chocs arrondi en PVC lisse (de type Impact 200/120 de SPM). Il
est constitué d’un profilé d’une hauteur de 200/120 ou 60 mm et d’une épaisseur de 30 mm à clipper sur des
supports en aluminium : clips ou, en option, sur rail continu.
Anti-chocs, classé M1 et coloré dans la masse de 3 mm d’épaisseur, il offre un aspect de surface lisse avec
quelques rainures décoratives.
La finition est assurée par des embouts, des angles externes et internes à 90° en PVC lisse et des piè ces de
raccordement en aluminium.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée au calcium - zinc.
• Coloris : au choix du d’oeuvre dans la gamme du fabricant.
• Mode de pose : partie médiane du profilé à 0,80 m du sol pour une protection à mi-mur ou au-dessus des
plinthes pour une protection en partie basse. Montage par clippage sur clips en aluminium
tous les 0,75 m ou en option sur rail en aluminium continu.
Localisation : Cicrculations
er
- Bâtiment A 1 etage et 2 eme etage
er
- Batiment 7 1 etage
er
- Batiment 8 RDC et 1 etage
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 24
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
Lot 06 : Menuiseries interieures
2. 11. PROTECTIONS D’ANGLES
Capcorn de SPM
• Modèle : cornière ronde sur platine Capcorn
• Ouverture angulaire : 90°
• Largeur d’ailes : 45 mm (cote intérieure)
• Epaisseur : 2,5 mm
• Longueur : 1,30 m, 2,00 m ou 4,00 m
• Matériau : PVC classé M1 et coloré dans la masse
• Aspect de surface : lisse
• Fixation : sur platine en aluminium pré-percée
• Coloris : 5 standard cornière ronde sur platine à 90°
Cheville métallique à expansion Plaque de plâtre
Platine en aluminium pré-percée
PVC teinté dans la masse épaisseur 2.5 mm
M1
• Description : fourniture et pose d’une cornière ronde sur platine à 90° (de type Capcorn de SPM). El le est
constituée d’un profilé d’une épaisseur de 2,5 mm et d’une largeur d’ailes de 45 mm (cote intérieure), venant
se clipper sur une platine en aluminium pré-percée. Le PVC est lisse, coloré dans la masse et classé M1.
La cornière se termine par un bouchon en PVC lisse.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée au calcium - zinc.
• Coloris : au choix du d’oeuvre dans la gamme du fabricant.
• Mode de pose : fixation sur platine en aluminium pré-percée à visser au mur.
Localisation : Cicrculations
er
- Bâtiment A 1 etage et 2 eme etage
er
- Batiment 7 1 etage
er
- Batiment 8 RDC et 1 etage
Concerne :
SERVICE MEDICAL RDC B8
PEDIATRIE PETITS - 1er ETAGE B8
PEDIATRIE GRANDS - 1er ETAGE B7
BATIMENT B - Sous sol
BATIMENT B6 - 1er ETAGEet 2 eme etage
BATIMENT A - RDC ,1er et 2eme ETAGE
BATIMENT B9 et B10 - RDC
2 . NETTOYAGE.
En plus du nettoyage usuel en cours de travaux, prévu au D.T.U., l'Entrepreneur du présent lot devra prévoir
un nettoyage de mise en service avant la réception des bureaux.
Et notamment :
•
•
Lavage des vitres (sur 1 face).
Nettoyage des bâtis de menuiseries .
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 25
REAMENAGEMENT DU CRF DE VILLIERS SUR MARNE & MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DIRECTEUR INCENDIE - 6,8 rue
Entroncamento 94350 Villiers-sur-Marne
Maître d’ouvrage : Œuvre de Villiers-Ormesson CRF de Villiers-sur-Marne
•
Lot 06 : Menuiseries interieures
Nettoyage des sols
Les travaux se déroulant sur plusieurs niveaux, le nettoyage sera réalisé à chaque niveau pour réception des
travaux par phase.
L’ entrepreneur du présent lot devra en outre l’évacuation des gravats aux décharges publiques de
l’ensemble des travaux dû à son intervention.
5.1.1. Des planchers
L’entrepreneur du présent lot sera tenu de procéder régulièrement à ses frais, au nettoyage des planchers
pour débarrasser leur surface de ses matériaux, matériels ainsi que les déchets et des débris provenant de
ses travaux.
5.1.2. Protection des environnants-bachage
L’entrepreneur du présent lot doit toutes les protections en circulations aux angles notamment pour
conservation des revêtements existants en l’état et leurs remises en état éventuelle en fin de chantier.
Phase : DCE – Dossier de Consultation des Entreprises
AAU Philippe Mastrandreas architecte d.p.l.g. - 43 avenue Duquesne 75007 Paris
Page 26
Download PDF