nt stellis modul

nt stellis modul
modul
GVA C 26-1 HN
6 720 610 607-00.1R
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Notice technique et d’installation
Chaudières murales à gaz à condensation
Etanche à ventouse
Modèles et brevets déposés • Réf. : 6 720 611 313 F (03.01) OSW
Table des matières
Table des matières
Mesures de sécurité
3
Explication des symboles
3
1
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6
1.7
1.8
1.9
Spécifications relatives à l’appareil
Certificat de conformité CE de modèles types
Description des pièces livrées
Descriptif de l’appareil
Accessoires
Dimensions
Architecture de l’appareil
Schéma de fonctionnement
Schéma électrique
Caractéristiques techniques
4
4
4
4
5
6
7
8
10
11
2
2.1
2.2
2.2.1
2.2.2
2.2.3
2.2.4
2.2.5
Réglementation
Réglementation générale
Réglementation nationale
Bâtiments d’habitation
Etablissements recevant du public
Raccordement gaz
Réglementation des sorties ventouses type C
Ventouse horizontale type C13
13
13
13
13
13
13
14
14
3
3.1
3.2
3.3
3.3.1
3.3.2
3.4
3.5
3.6
Installation
Remarques importantes
Lieu d’installation
Raccords côté gaz et côté eau
Monter les accessoires
Déplacement des raccords vers la gauche
Brancher les tuyaux d’évacuation des gaz brûlés
Contrôler les raccords
Enlever les calandres avant
15
15
15
16
16
17
17
17
17
4
4.1
4.2
4.3
5
5.1
5.2
5.2.1
5.2.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
5.9
2
Raccordement électrique
Raccordement de l’appareil
Raccordement de thermostats, de régulation
climatiques, de télécommandes et d’horloges
de programmation
Raccordement d’un limiteur de température sur
le départ de l’installation de chauffage par le sol
Mise en service
Avant la mise en marche
Allumer/éteindre l’appareil
Allumer
Arrêt
Mise en marche du chauffage
Régulation du chauffage (option)
Régler la température d’eau chaude
Position été
(préparation d’eau chaude uniquement)
Protection contre le gel
Anomalies
Protection contre le blocage de la pompe
18
18
19
20
21
22
22
22
22
23
23
23
24
24
24
24
6
6.1
6.1.1
6.1.2
6.1.3
6.1.4
6.2
6.2.1
6.2.2
6.2.3
6.2.4
6.2.5
6.2.6
6.2.7
6.2.8
6.2.9
6.2.10
Réglage individuel
Réglages mécaniques
Contrôler la capacité du vase d’expansion
Régler la température de départ
Modifier la courbe caractéristique de la
pompe de chauffage
Circulateur sanitaire
Réglages sur le module Bosch Heatronic
Utiliser le module Bosch Heatronic
Mode de commande du circulateur pour le
chauffage (fonction 2.2)
Anti-cyclage (fonction 2.4)
Température maximale de départ (fonction 2.5)
Hystérésis (fonction 2.6)
Anti-cyclage automatique (temporisation
automatique du circulateur) (fonction 2.7)
Puissance de chauffe maximale (fonction 5.0)
Mode de fonctionnement de purge (fonction 7.3)
Programme de remplissage du siphon
(fonction 8.5)
Lecture des valeurs affichées sur le module
Bosch Heatronic
7
7.1
7.2
Choix du type de gaz
Réglage du rapport gaz/air
Mesure de l’air de combustion/des gaz brûlés
à la puissance de chauffe programmée
7.2.1 Mesure de O2 et de CO2 dans l’air de
combustion
7.2.2 Mesure de CO et de CO2 dans les gaz brûlés
8
8.1
8.2
8.2.1
8.2.2
8.2.3
8.2.4
8.2.5
8.2.6
8.2.7
8.2.8
8.2.9
8.2.10
8.2.11
9
9.1
9.2
9.3
10
Maintenance
Check-list pour les travaux de maintenance
(procès-verbal de maintenance)
Description des différentes étapes de
maintenance
Dernière erreur enregistrée, fonction .0
Contrôler le courant d’ionisation, fonction 3.3
Eau chaude
Bloc thermique
Brûleur
Membrane dans le mélangeur
Siphon pour condensats
Vase d’expansion
Pression de remplissage de l’installation de
chauffage
Anode de protection (n˚ 434, fig. 2)
Câblage électrique
25
25
25
25
25
25
26
26
27
27
28
28
29
30
30
31
32
33
33
35
35
35
35
36
37
37
37
37
37
38
39
39
39
39
40
40
Annexe
Codes erreur
Valeurs de réglage pour puissance de
chauffe/sanitaire pour gaz naturel
Valeurs de réglage pour puissance de
chauffe/sanitaire pour propane
41
41
Procès-verbal de mise en service
43
42
42
6 720 611 313 F (03.01)
Mesures de sécurité
Mesures de sécurité
Si l’on perçoit une odeur de gaz :
B Fermer le robinet de gaz (voir page 21).
B Ouvrir les fenêtres et les portes.
B Ne pas actionner les commutateurs électriques ou
tout autre objet pouvant provoquer des étincelles.
B Eteindre toute flamme à proximité.
B Téléphoner immédiatement, de l’extérieur à la compagnie de gaz et à un installateur agréé.
Si l’on perçoit une odeur de gaz brûlés
B Mettre l’appareil hors service (voir page 22).
B Ouvrir les fenêtres et les portes.
B Informer immédiatement un installateur agréé.
Installation, modifications
B L’installation ainsi que les modifications éventuellement apportées à l’appareil doivent être exclusivement confiées à un installateur agréé.
B Les gaines, conduits et dispositifs d ’évacuation des
gaz brûlés ne doivent pas être modifiés.
Maintenance
B Nous recommandons vivement de conclure un contrat d’entretien avec un installateur agréé. Il est indispensable de soumettre l’appareil à un service annuel
de maintenance.
B Conformément à la réglementation nationale en
vigueur sur la protection contre les émissions polluantes, l’exploitant est responsable de la sécurité et
de l’écocompatibilité de l ’installation.
B N’utiliser que des pièces de rechange d’origine !
Explication des symboles
Les indications relatives à la sécurité sont écrites sur un fond grisé et
précédées d’un triangle de
présignalisation.
Les mots suivants indiquent le degré du danger
encouru si les indications pour éviter ce risque ne sont
pas suivies.
• Prudence : risque de légers dommages matériels.
• Avertissement : risque de légers dommages corporels ou de gros dommages matériels.
• Danger : risque de gros dommages corporels, voir
danger de mort.
i
Dans le texte, les informations sont précédées du symbole ci-contre. Elle sont
délimitées par des lignes horizontales.
Les effets résultants de la mise en application des instructions contenues dans les paragraphes précédents
ne risquent pas d’endommager l’appareil ou de mettre
en péril l’utilisateur.
Matières explosives et facilement inflammables
B Ne pas stocker ou utiliser des matières inflammables
(papier, peintures, diluants, etc.) à proximité immédiate de l’appareil.
Air de combustion/air ambiant
B L’air de combustion/air ambiant doit être exempt de
substances agressives (comme par exemple les
hydrocarbures halogènes qui contiennent des combinaisons chlorées ou fluorées), afin d’éviter la corrosion.
Informations pour le client
B Informer le client du mode de fonctionnement de
l’appareil et lui en montrer le maniement.
B Indiquer au client, qu’il ne doit entreprendre aucune
modification, aucune réparation sur l’appareil.
6 720 611 313 F (03.01)
3
Spécifications relatives à l’appareil
1
Spécifications relatives à l’appareil
1.1
Certificat de conformité CE de
modèles types
Cet appareil correspond aux exigences requises par les
directives européennes 90/396/CEE, 92/42/CEE,
73/23CEE et 89/336 CEE ainsi qu’au modèle type
décrit dans le certificat d’essai CE de modèles types.
L’appareil répond aux exigences requises pour chaudières murales gaz à condensation conformément à
l’ordonnance sur les installations de chauffage.
La teneur des gaz brûlés en oxyde d’azote est inférieure
à 80 mg/kWh.
L’appareil est contrôlé conformément à la norme européenne EN 677.
Numéro ID du produit.
CE-0085 BL 0507
Catégorie
France
II2 Er 3P
Type d’appareil
C13, C33
Tab. 1
1.3
Descriptif de l’appareil
• Chaudière pour montage mural, indépendant de la
cheminée et des dimensions du local.
• Câble de raccordement avec fiche de secteur
• Afficheur multifonctions
• Système Bosch Heatronic raccordable par bus
• Allumage automatique
• Modulation de la puissance
• Sécurité totale grâce à Bosch Heatronic avec surveillance par ionisation et électrovannes conformément à EN 298
• Raccord de gaz et d’eau possible sur la droite ou sur
la gauche
• Une quantité minimale d’eau de circulation n’est pas
nécessaire
• Raccordement possible d’un circuit de chauffage
par le sol
• Conduites concentriques pour air de combustion/
gaz brûlés et point de mesure pour CO 2/CO
• Ventilateur à régime régulé
1.2
Description des pièces livrées
• Brûleur à prémélange
• Chaudière gaz au sol à condensation pour installation de chauffage central avec ballon à couches
intégré pour la préparation d’eau chaude
• Sonde de température et thermostat de surchauffe
• Collier pour la fixation des tuyaux d’évacuation des
gaz
• Circulateur à 3 vitesses avec purgeur automatique
• Sonde de température départ, limiteur de température dans le circuit électrique 24 V
• Raccord fileté
• Soupape de sécurité pour le chauffage, manomètre,
purgeur automatique, vase d’expansion
• Notice technique.
• Limiteur de température des gaz brûlés (105 °C)
• Commutation prioritaire de préparation d’eau
chaude
• Vanne 3 voies avec moteur
• Echangeur à plaques
• Ballon sanitaire à couches avec deux sondes de
température (CTN 1 et CTN 2)
• Cuve du ballon en acier émaillé suivant DIN 4753,
partie 1, alinéa 4.2.3.1.3 conformément au groupe B
suivant DIN1988, partie 2
• Tous les côtés sont pourvus d’une isolation en
mousse plastique dure, exempte de chlorofluorocarbures et de fluorocarbures
• Anode de protection en magnésium
• Pompe du ballon.
4
6 720 611 313 F (03.01)
Spécifications relatives à l’appareil
1.4
Accessoires (voir également la liste de prix)
• Accessoires pour l’évacuation des produits de combustion
• Régulation de chauffage
• Horloge de programmation
• Aiguillage hydraulique HW 25
• KP 130 (Pompe d’évacuation de l’eau de
condensation)
• NB 100 (Boîte de neutralisation)
• Accessoires n˚ 429 ou n˚ 430 (Groupe de sécurité)
• Accessoire n˚ 862 (Kit vannes d’arrêt)
• Accessoire n˚ 864 (Panneau)
• Accessoire n˚ 870 (Kit de raccordement vers le
haut)
• Accessoire n˚ 885 (Kit d’évacuation de l’eau de condensation et soupapes de sécurité)
• Accessoire n˚ 896 (Raccord de circulation).
6 720 611 313 F (03.01)
5
Spécifications relatives à l’appareil
Dimensions
125
80
363
45
1.5
302
X
147
101
55
155
103
46
1400
1410
45
43
47
580
690
635
745
max 500
101.1
280
8,5
800
44
14
580
550
396
15.1
426
6 720 611 311-01.1O
Fig. 1
X
6
Veiller à respecter une distance suffisante au mur pour les
raccords côté gaz et côté eau.
Vous trouverez des indications concernant la modification
des raccords sur la page 17.
14
15.1
43
44
45
46
47
101
101.1
103
396
426
Siphon à entonnoir DN 50 de l’accessoire n˚ 885
Tuyau flexible de la soupape de sécurité
Départ chauffage R 3/4
Eau chaude R 1/2
Gaz R 1/2
Eau froide R 1/2
Retour de chauffage R 3/4
Calandre supérieure
Calandre inférieure
Volet
Tuyau flexible siphon d’eau de condensation
Branchement 230 V
6 720 611 313 F (03.01)
Spécifications relatives à l’appareil
1.6
Architecture de l’appareil
221.2
349
221.1
234.1
27
234
226
20
102
32.1
29
36
271
6
43
415
9
63
416
358
18
64
18.1
355
7
8.1
15
6.1
295
418
4
88
434
432
433
361.1
430
429
431
6 720 611 313-02.1O
Fig. 2
Légende voir page 9
6 720 611 313 F (03.01)
7
Spécifications relatives à l’appareil
1.7
Schéma de fonctionnement
26
229
27
226
29
33
36
234.1
30
234
32
ϑ
443
221
6
20
35
29.1
9
63
358
56
69
52.1
64
18
52
57
55
7
66.1
8.1
15
355
15.1
88
M
61
317
84
396
ECO
0
185
4
46
45
43
47
426
230V
44
ϑ
429
6.1
434
433
ϑ
432
ϑ
430
361.1
6 720 611 313-03.1O
Fig. 3
8
6 720 611 313 F (03.01)
Spécifications relatives à l’appareil
Lègende pour figures 2 et 3:
4
6
6.1
7
8.1
9
15
15.1
18
18.1
20
26
27
29
29.1
30
32
32.1
33
35
36
43
44
45
46
47
48
52
52.1
55
56
57
61
63
64
66.1
69
84
88
102
185
221
221.1
221.2
226
229
234
234.1
271
295
317
349
355
358
361.1
396
415
416
418
426
429
430
431
432
433
434
443
Bosch Heatronic
Sécurité de surchauffe eau
Sonde CTN eau chaude (dans le raccord directement sur le
ballon)
Raccord pour mesure de pression gaz
Manomètre
Limiteur de température des gaz brûlés
Soupape de sécurité
Tuyau flexible soupape de sécurité chaudière
Circulateur
Commutateur de régime pompe
Vase d’expansion
Soupape pour remplissage d’azote
Purgeur automatique
Dispositif mélangeur
Bimétal pour compensation de l’air de combustion
Brûleur
Electrode d’ionisation
Jeu d’électrodes
Electrodes d’allumage
Bloc thermique avec chambre de combustion
à refroidissement
Sonde de température départ
Départ chauffage
Eau chaude
Gaz
Eau froide
Retour chauffage
Ecoulement
Electrovanne 1
Electrovanne 2
Filtre
Bloc gaz CE 427
Clapet principal
Bouton de réarmement
Etranglement de gaz ajustable
Vis de réglage pour quantité de gaz minimale
Douille d’étranglement (gaz liquéfié)
Soupape de réglage
Moteur
Vanne 3 voies
Voyant de contrôle
Vanne anti-retour
Conduit de gaz brûlés
Conduit de gaz brûlés
Aspiration d’air de combustion
Ventilateur
Caisson d’air
Raccord de mesure pour gaz brûlés
Raccord de mesure pour air de combustion
Conduit de gaz brûlés
Etiquette d’identification du type d’appareil
Afficheur
Couvercle de raccordement conduits séparés
Echangeur à plaques
Siphon condensats
Robinet de vidange
Tuyau flexible siphon d’eau de condensation
Trape de visite
Cuve condensats
Plaque signalétique
Branchement 230 V
Ballon sanitaire
Pompe du ballon
Pieds réglables
CTN1
CTN2
Anode de protection
Membrane
6 720 611 313 F (03.01)
9
Spécifications relatives à l’appareil
1.8
Schéma électrique
33
365
364
61
317
366
363
367
ECO
4.1
433
9V/25 V
153
230V/AC
230 V
310
136
135
312
313
151
328
318
315
329
124 789
84
L N Ns Ls LR
302
161
300
M
314
328.1
M
M
36
426
18
6.1
226
32
M
52
430
52.1
432
56
9
6
6 720 611 313-04.1O
Fig. 4
4.1
6
6.1
9
18
32
33
36
52
52.1
56
61
84
135
136
151
153
161
226
300
302
310
312
313
314
315
317
318
328
10
Transformateur d’allumage
Sécurité de surchauffe eau
Sonde CTN eau chaude (dans le raccord directement sur le
ballon)
Limiteur de température des gaz brûlés
Circulateur
Electrode d’ionisation
Electrodes d’allumage
Sonde de température départ
Electrovanne 1
Electrovanne 2 (sécurité + modulation)
Bloc gaz CE 427
Bouton de réarmement
Moteur de commande de la vanne 3 voies
Interrupteur principal
Sélecteur de température de départ chauffage
Fusible T 2,5 A, AC 230 V
Transformateur
Shunt
Ventilateur
Circuit de codage
Masse
Sélecteur de température d’eau chaude sanitaire
Fusible T 1,6 A
Fusible T 0,5 A
Connexion pour thermostat intégré TA 211 E
Connexion pour régulateur
Affichage numérique
Connexion pour horloge de programmation
Connexion AC 230 V
328.1
329
363
364
365
366
367
426
430
432
433
Shunt
Connexion LSM 5 (limitateur de température)
Lampe-témoin brûleur
Lampe-témoin de mise sous tension
Touche de ramoneur
Touche de service
Touche ECO
Branchement 230 V
Pompe du ballon
CTN1
CTN2
6 720 611 313 F (03.01)
Spécifications relatives à l’appareil
1.9
Caractéristiques techniques
Unité
GVA C 26-1 HN
Gaz naturel
Puissance de chauffe nominale max. 40/30°C
Puissance de chauffe nominale max. 50/30°C
Puissance de chauffe nominale max. 80/60°C
Charge de chauffe nominale max.
21,8
21,6
20,6
20,8
kW
kW
kW
kW
Puissance de chauffe nominale min. 40/30°C
kW
Puissance de chauffe nominale min. 50/30°C
kW
Puissance de chauffe nominale min. 80/60°C
kW
Charge de chauffe nominale min.
kW
Puissance max. de chauffe nominale de l’accumulateur
kW
Charge max. de chauffe nominale de l’accumulateur
kW
Valeur de raccordement de gaz
Gaz naturel G25
m3/h
Gaz naturel G20
m3/h
Propane
kg/h
Pression admissible d’alimentation en gaz
Gaz naturel G25
mbar
Gaz naturel G20
mbar
Propane
mbar
Vase d’expansion
Pression d’admission
bar
Capacité totale
l
Valeurs de calcul pour dimensionnement de la section selon DIN 4705
Flux massique de gaz brûlés charge nominale max./
chauffage nominal min.
g/s
Température des gaz brûlés (80/60°C)
°C
Température des gaz brûlés (40/30°C)
°C
Hauteur manométrique résiduelle
Pa
CO2 pour la puissance max. de chauffe nominale
%
CO2 pour la puissance min. de chauffe nominale
%
Catégorie de valeurs de gaz brûlés suivant G 636
Classe NOx
Condensats
l/h
Quantité max. de condensats (tR = 30°C)
Valeur pH env.
Généralités
Alimentation électrique
AC ... V
Fréquence
Hz
Puissance absorbée Mode chauffage
W
Puissance absorbée Préparation eau chaude
W
Niveau de pression acoustique
dB(A)
Type de protection
IP
Température max. de départ
°C
Pression de service maximale admissible (chauffage)
bar
Plage de température ambiante
°C
Capacité nominale chauffage
l
Poids (sans emballage)
kg
Propane
11,6
11,4
10,5
10,8
8,6
8,6
7,6
7,8
25,7
26,0
3,2
2,7
-
2,0
25
20
-
37
0,75
18
12,3/3,8
11,4/4,9
67/55
43/32
80
8,8
8,6
10,8
10,5
G61/G62
5
2,2
2,3
4,8
230
50
51 - 91
91 - 131
35
X4D
ca. 90
3
0 - 50
3,5
107
Tab. 2
6 720 611 313 F (03.01)
11
Spécifications relatives à l’appareil
GVA C 26-1 HN
Ballon sanitaire à couches:
Contenance utile
Température d’eau chaude sanitaire
Consommation en énergie de maintien en température (24h) suivant DIN 4753
partie 81)
Débit spécifique
Position du commutateur de la pompe du
Débit eau chaude utilisable (sans
- tZ = 45°C
- tZ = 40°C
l
83
˚C
40 - 70
kWh/d
1,25
l/min
24,9
ballon2)
recharge)1)
1
tSp = 60 C et
l
l
112
131
Pression de service max.
bar
10
Puissance constante max. dans :
- tV = 75°C et tSp = 45°C selon DIN 4708
- tV = 75°C et tSp = 60°C
l/h
l/h
614
430
Min.
15
Temps de chauffe min. de tK = 10°C à tSp = 60°C avec tV = 75°C
3)
Valeurs caractéristiques de puissance suivant DIN 4708 dans tV = 75°C
(puissance de charge max. du ballon sanitaire)
NL
2,1
Tab. 3
1)
2)
3)
Les pertes de distribution en dehors du ballon sanitaire ne sont pas prises en considération.
Le réglage d’origine de la pompe du ballon ne doit pas être modifié.
Les valeurs caractéristiques de puissance NL indiquent le nombre d’appartements à alimenter complètement comptant chacun 3,5
personnes, une baignoire normale et deux autres prises d’eau. Les valeurs NL ont été déterminées d’après la norme allemande DIN
4708 pour tSp = 60 °C, tZ = 45 °C, tK = 10 °C et pour une puissance maximale transmissible. Lorsque la puissance de charge du
ballon sanitaire est plus réduite et que la quantité d’eau en circulation est moins grande, la valeur NL est en conséquence plus petite.
tV
tSp
tZ
tK
= Température de départ
= Température à lQintérieur du ballon sanitaire
= Température sortie eau chaude
= Température entrée eau froide
Analyse des condensats mg/l
Ammonium
1,2
Nickel
0,15
≤ 0,01
Mercure
Cadmium
≤ 0,001
Sulfate
Chrome
≤ 0,005
Zinc
≤ 0,015
Hydrocarbures
halogénés ≤ 0,002
Etain
≤ 0,01
Hydrocarbures
0,015
Vanadium
≤ 0,001
Cuivre
0,028
Valeur pH
4,8
Plomb
≤ 0,0001
1
Tab. 4
12
6 720 611 313 F (03.01)
Réglementation
2
Réglementation
i
2.1
En aucun cas le constructeur ne saurait
être tenu pour responsable si ces prescriptions n’étaient pas respectées.
e.l.m. leblanc décline toute responsabilité
dans le cas d’un remontage défectueux
ou d’une modification des éléments de
l’appareil.
Réglementation générale
Cet appareil est conforme aux directives européennes :
• 90/396/CEE : Appareils à gaz
• 73/23/CEE : Basse tension
• 89/336/CEE : Compatibilité électromagnétique
• 92/42/CEE : Rendement des chaudières à eau
chaude.
2.2
Réglementation nationale
Les appareils doivent être installés par un professionnel
qualifié conformément aux réglementations nationales
et aux règles de l’art à la date de l’installation.
2.2.1
Bâtiments d’habitation
• Arrêté du 2 août 1977 : Règles Techniques et de
Sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d’hydrocarbures liquéfiés situées à l’intérieur des bâtiments d’habitation et de leurs dépendances.
• Certificat de conformité pour les installations neuves établi en 2 exemplaires signés suivant les modèles approuvés par les ministres chargés du gaz et
des carburants et de la construction.
• Arrêté du 5 février 1999 : modifiant l’arrêté du
2 août 1977, Rajout du paragraphe 1 bis : Pour tout
remplacement de chaudière l’arrêté stipule que l’installateur est tenu d’établir un certificat de conformité
« Modèle 4 » visé par l’un des organismes agréés par
le ministre chargé de la sécurité gaz.
2.2.2
• Règlement de sécurité contre l’incendie et la
panique dans les établissements recevant du
public :
– Prescriptions générales
Pour tous les appareils :
Articles GZ : Installations aux gaz combustibles et
hydrocarbures liquéfiés.
Ensuite, suivant l’usage :
Articles CH : Chauffage, ventilation, réfrigération,
conditionnement d’air et production de vapeur et
d’eau chaude sanitaire.
Articles GC : Installations d’appareils de cuisson
destinés à la restauration.
– Prescriptions particulières à chaque type d’établissements recevant du public (hôpitaux, magasins, etc.).
• Protection du réseau d’eau potable : Une étiquette indique la présence du disconnecteur sur la
chaudière. Le disconnecteur répond aux exigences
fonctionnelles de la norme NF P 43-011, destinée à
éviter les retours d’eau de chauffage vers le réseau
d’eau potable (articles 16-7 et 16-8 du Règlement
Sanitaire Départemental Type).
• L’article 4 de l’arrêté du 10 avril 1974 : Précise
que dans les logements neufs « les installations de
chauffage individuel doivent comporter un dispositif
de réglage automatique, par logement ou par pièce
réglant la fourniture de chaleur en fonction, soit de la
température extérieure, soit de la température
intérieure » (thermostat d’ambiance, robinet thermostatique).
En cas d’installation de robinets thermostatiques, ne
pas équiper tous les radiateurs ou prévoir une boucle
de recyclage.
2.2.3 Raccordement gaz
Le DTU 61.1 cahier des charges chapitre 3-312 précise que « les assemblages par brasage capillaire doivent être réalisés exclusivement par raccords
conformes à la spécification ATG B524-2... ».
Exemples d’emboîtures autorisées :
6 720 610 310-09.1D
• Arrêté du 23 novembre 1992 et du 28 octobre
1993 modifiant l'arrêté du 2 août 1977
• Norme DTU P 45–204 : Installations de gaz
(anciennement DTU n°61-1 -Installation de gaz - Avril
1982 + additif n°1 juillet 1984)
• Règlement Sanitaire Départemental
• Norme NFC 15-100 : Installations électriques à
basse tension
Etablissements recevant du public
NF
NF
(a)
(b)
Fig. 5
(a)
(b)
Coude normalisé
Manchette d’assemblage
• Recommandations ATG B.84 du 2 Septembre
1996.
6 720 611 313 F (03.01)
13
Réglementation
2.2.4
Réglementation des sorties ventouses
type C
L’air neuf nécessaire à la combustion des chaudières à
ventouse est pris à l’extérieur soit par le terminal horizontal ou vertical, soit par l’intermédiaire du conduit collectif 3CE, les produits de combustion étant rejetés à
l’extérieur par les conduits concentriques correspondants.
Concernant la ventilation du local ou l’évacuation des
produits de combustion, il n’existe aucune condition
préalable à son installation.
Mais ces appareils doivent obligatoirement être raccordés :
• soit au dispositif horizontal type C 13
• soit au dispositif vertical type C 33.
2.2.5 Ventouse horizontale type C 13
Réglementation sur les sorties des micro-ventouses (L’arrêté du 2 août 1977)
Les orifices d’évacuation des appareils à circuit étanche rejetant les gaz brûlés à travers un mur extérieur
doivent être situés à 0,40 m au moins de toute baie
ouvrante et à 0,60 m de tout orifice d’entrée d’air de
ventilation.
• Ces deux distances s’entendent de l’axe de l’orifice
d’évacuation des gaz brûlés au point le plus proche
de la baie ouvrante ou de l’orifice de ventilation.
• Les orifices d’évacuation et de prise d’air des appareils à circuit étanche débouchant à moins de 1,80 m
au-dessus du sol doivent être protégés efficacement
contre toute intervention extérieure susceptible de
nuire à leur fonctionnement normal
• Les orifices d’évacuation débouchant directement
sur une circulation extérieure (notamment voie publique ou privée) à moins de 1,80 m au-dessus du sol
doivent comporter un déflecteur inamovible donnant
au gaz une direction sensiblement parallèle au mur.
0,6 m
3
1
0,4 m
6 720 610 310-11.1D
1,80 m
2
Fig. 6
1
2
3
Schéma sur l’arrêté du 2 août 1977
Baie ouvrante (fenêtre, vasistas, porte, ...)
Voie publique ou privée
Orifices de ventilation
Il faut entendre par voie publique ou privée, où débouche une ventouse, tout passage tel que :
• trottoir public ou privé
• allée de circulation
• rue piétonne
• coursive
• escalier (paliers et marches y compris)....
14
6 720 611 313 F (03.01)
Installation
3
Installation
Danger : d’explosion !
B Avant de travailler sur les parties parcourues par le gaz, toujours fermer le robinet à gaz.
i
3.1
Le montage, les branchements électriques, les raccordements d’arrivée et
d’évacuation des gaz et la mise en marche
de l’appareil ne doivent être effectués que
par un installateur agréé.
Remarques importantes
B Avant de procéder à l’installation de l’appareil, il convient de consulter l’entreprise distributrice de gaz.
B Le contenu en eau des appareils est inférieur à
10 litres et correspond au groupe 1 des prescriptions pour chaudières à vapeur. Pour cette raison,
aucune homologation n’est nécessaire.
B Lorsque les autorités l’imposent : utiliser les dispositifs de neutralisation requis.
B La pose de l’appareil n’est autorisée qu’avec des
systèmes de chauffage à eau chaude à circuit fermé.
B Lorsqu’il s’agit d’installations de chauffage à circuit
ouvert, les modifier en systèmes de chauffage à circuit fermé.
B Avec des installations de chauffage à gravité : raccorder l’appareil à la tuyauterie existante par l’intermédiaire d’un aiguillage hydraulique.
B Ne pas utiliser de radiateurs ou de tuyaux zingués.
B Si l’on utilise un régulateur de température
ambiante : ne pas poser de vanne thermostatique
sur le radiateur de la pièce de référence.
B Varidos 1+1 (Schilling Chemie) peut être utilisé pour
prévenir la corrosion.
B Notre expérience nous a montré que l’ajout d’agents
dans l’eau de chauffage risque d’entraîner des problèmes. En conséquence, nous déconseillons leur
utilisation.
B Pour éviter les bruits d’écoulement : poser une soupape de décharge (accessoire n° 687) dans les installations de chauffage de type bitube, ou poser une
soupape à trois voies sur le radiateur le plus éloigné.
B Cet appareil est compatible avec les installations en
P.E.R.
B Prévoir des purges d’air (manuelles ou automatiques) sur chaque radiateur, ainsi que des points bas
de vidange.
B Procéder au nettoyage de l’installation par circulation d’eau afin d’éliminer toutes particules ou graisses pouvant à plus ou moins longue échéance
perturber son bon fonctionnement.
6 720 611 313 F (03.01)
3.2
Lieu d’installation
Instructions concernant le local d’installation
B Respecter les prescriptions régionales en vigueur.
B Respecter les instructions d’installation concernant
les dimensions minimales pour l’évacuation des gaz
brûlés.
Air de combustion
Pour éviter une éventuelle corrosion, l’air de combustion doit être exempt de substances agressives.
Les hydrocarbures halogénés contenant des combinaisons chlorées ou fluorées favorisent fortement la corrosion. On trouve de telles combinaisons par exemple
dans les solvants, peintures, colles, gaz propulseurs et
produits de nettoyage domestiques.
Température de surface
La température maximale de la surface de l’appareil est
inférieure à 85 °C. Conformément à la directive apareils
à gaz 90/396/CEE, il n’est donc pas nécessaire de
prendre des mesures de protection particulières pour
les matériaux et meubles encastrés combustibles. En
cas de divergence, respecter les prescriptions régionales et nationales en vigueur.
Installations à gaz liquéfié en sous-sol
L’appareil remplit les exigences de la directive
TRF 1996, alinéa 7.7, pour une installation en sous-sol.
Nous recommandons de faire poser une vanne magnétique par la direction des travaux, raccordement sur
LSM 5. L’arrivée du gaz liquéfié n’est ainsi libérée que
lors d’une demande de chauffe.
15
Installation
Les raccords pour le gaz et pour l’eau ont été montés
en usine sur le côté droit de la chaudière. Si nécessaire,
il est possible de les déplacer vers la gauche ou vers le
haut (voir chapitre 3.3.2).
B Brancher le circulateur avec l’accessoire n˚ 896.
-ouB Intégrer dans la conduite d’eau froide un circulateur
déjà existant au moyen d’une connexion en T entre le
groupe de sécurité et la chaudière.
Monter les raccords filetés joints à la chaudière
3.3.1
B Monter les raccords filetés pour le départ chauffage,
le retour chauffage, l’eau froide, l’eau chaude et le
gaz en faisant attention à la face d’étanchéité correcte.
Accessoires n˚ 429 / n˚ 430 (groupe de sécurité)
Conformément à la norme DIN 1988, un groupe de
sécurité est nécessaire dans l’entrée d’eau froide.
Si la pression statique dans l’entrée d’eau froide
dépasse 80 % de la pression de déclenchement de la
soupape de sécurité, il faut installer en plus un limiteur
de pression.
3.3
Raccords côté gaz et côté eau
Poser le tuyau flexible d’écoulement de l’eau de
condensation ainsi que le tuyau flexible de la
soupape de sécurité
Avertissement :
B En aucun cas ne fermer la soupape de
sécurité.
B Poser l’écoulement de la soupape de
sécurité avec une pente.
B Ne poser les tuyaux flexibles qu’avec une pente.
B Les conduites d’évacuation de l’eau de condensation doivent être réalisées avec des matériaux résistantes à la corrosion selon ATV-A 251.
Font partie de ce genre de matériaux : tuyaux en
grès, tuyaux en PVC dur, tuyaux en PVC, tuyaux en
PE-HD, tuyaux en PP, tuyaux en ABS/ASA, tuyaux en
fonte avec émaillage intérieur ou enduction, tuyaux
en acier avec enduction synthétique, tuyaux en acier
inoxydable, tuyaux en verre aux borosilicates.
B Evacuer le condensat par l’intermédiaire d’un siphon
à entonnoir (compris dans l’accessoire n˚ 885).
Limiter le débit du ballon sanitaire
Afin d’utiliser au mieux la capacité du allon et d’éviter
une turbulence trop importante :
B limiter le puisage sanitaire à 14 l par minute.
Brancher le circulateur
i
Indications importantes :
B Ne pas dépasser la vitesse d’écoulement de 0,5 m/s dans le circulateur (DIN
1988).
B S’assurer que la chute de température
ne dépasse pas 3 K lors de la circulation
de la pompe (fiche technique DVGW W
551).
B Régler la programmation horaire de sorte à ce que la circulation ne soit pas interrompue pendant plus de 8 heures
(fiche technique DVGW W 551).
16
Monter les accessoires
• L’accessoire n˚ 429 (groupe de sécurité) se compose d’une soupape de sécurité, d’un robinet d’arrêt,
d’une vanne anti-retour et d’un raccord de manomètre.
• L’accessoire n˚ 430 (groupe de sécurité) comprend
en plus un limiteur de pression réglable.
B Monter le groupe de sécurité conformément aux instructions d’installation jointes.
B Au cas où l’accessoire n˚ 885 serait utilisé : monter
le raccord fileté sur l’écoulement de la soupape de
sécurité, monter le tuyau flexible et le poser dans le
siphon à entonnoir afin d’évacuer l’eau qui sort dans
le siphon.
Accessoire n˚ 862 (Vannes d’arrêt)
Le robinet de gaz peut être utilisé pour le gaz naturel et
pour le gaz liquéfié.
B Monter les accessoires conformément aux instructions d’installation jointes.
B Déterminer le diamètre nominal de la conduite d’alimentation en gaz selon DVGW-TRGI (gaz naturel)
ou TRF (gaz liquéfié).
B Pour du gaz liquéfié : installer un manostat régulateur
avec soupape de sécurité afin de protéger la chaudière d’une pression trop élevée (TRF).
B Pour remplir et vidanger l’installation, poser un robinet de remplissage et de vidange à l’endroit le plus
bas de l’installation.
Accessoire n˚ 885 (Kit d’évacuation)
Le kit comprend le siphon à entonnoir et le raccord
fileté avec tuyau flexible d’évacuation pour la soupape
de sécurité dans l’entrée d’eau froide.
Accessoire n˚ 896 (Raccord de circulation)
B Monter l’accessoire conformément aux instructions
d’installation jointes.
6 720 611 313 F (03.01)
Installation
3.4
KP 130 (Pompe d’évacuation de l’eau de
condensation)
B Monter l’accessoire conformément aux instructions
d’installation jointes.
3.3.2
i
Déplacement des raccords vers la gauche
Au cas où les raccordements ne devrait
pas être effectué vers les côtés mais vers
le haut, utiliser l’accessoire n 870.
i
Brancher les tuyaux d’évacuation
des gaz brûlés
Pour la suite du montage des conduits
d’évacuation des gaz brûlés, respecter les
instructions d’installation correspondantes.
B Emboîter le tuyau d’évacuation des gaz brûlés.
B Le fixer avec le collier fourni.
B Enlever la tôle de retenue.
B Desserrer le tuyau d’eau froide et le tourner.
B Démonter le tuyau d’eau chaude, le tuyau de gaz, le
tuyau de départ chauffage et le tuyau de retour
chauffage.
B Enlever la tôle coudée se trouvant sur la paroi arrière
et la monter de l’autre côté après l’avoir tournée.
1.
1
3
2
4
2.
2.
3.
6 720 611 313-06.1O
Fig. 9
3.5
Contrôler les raccords
Prudence : La chaudière peut être
endommagée par des résidus se trouvant dans la tuyauterie.
B Rincer la tuyauterie afin d’éliminer tout
résidu.
1.
6 720 610 606-05.1R
Fig. 7
B Monter le tuyau d’eau chaude et le tuyau de gaz.
B Monter à nouveau le tuyau de départ chauffage et le
tuyau de retour chauffage après les avoir échangés.
B Monter la tôle de retenue.
B Serrer les vissages.
1.
Raccordements en eau
B Ouvrir les robinets d’entretien d’arrivée et de départ
de chauffage et remplir la chaudière.
B Vérifier l’étanchéité des circuits et des bouchons à vis
(pression de contrôle : max. 2,5 bar au manomètre).
B Ouvrir le robinet de fermeture d’eau froide et remplir
le circuit de circulation d’eau chaude (pression de
contrôle : max. 10 bar).
B Vérifier l’étanchéité de toutes les jonctions du circuit.
Raccordement en gaz
3.
2.
B Fermer le robinet d’arrivée de gaz afin d’éviter tout
dommage sur le bloc gaz pour cause de surpression
(pression maximale : 150 mbar).
B Contrôler le circuit de gaz.
B Réduire la pression.
3.6
Enlever les calandres avant
Calandre supérieure
6 720 610 606-06.1R
Fig. 8
B Enlever les deux vis se trouvant en haut et démonter
la calandre vers le haut.
Calandre inférieure
B Enlever la vis se trouvant en haut et démonter la
calandre vers le haut.
6 720 611 313 F (03.01)
17
Raccordement électrique
4
Raccordement électrique
Danger : risque d’électrocution !
B Ne jamais travailler sur les parties électriques lorsque l’appareil est sous tension. Toujours le mettre hors tension
(fusible, disjoncteur).
B Couper le dispositif de décharge de traction conformément au diamètre du câble.
0
Tous les équipements de régulation, de commande et
de sécurité de l’appareil sont câblés et contrôlés.
B La chaudière est livrée avec un câble 3 x 1,5 mm 2
pour le raccordement du secteur.
B Raccordement à un réseau biphasé (réseau IT) :
Pour garantir un courant d’ionisation suffisant, poser
la résistance (Réf. 8 900 431 516) entre le conducteur N et le raccordement du conducteur de protection.
4.1
8-9
5-7
Raccordement de l’appareil
10-12
13-14
6 720 610 980-12.1O
i
Le raccordement électrique doit être conforme aux réglements concernant les installations électriques à usage domestique.
B Le raccordement à la masse est absolument nécessaire.
B Réaliser le branchement électrique au moyen du dispositif de séparation à une distance de contact de
3 mm min. (p. ex. fusible, disjoncteur).
Fig. 10
B Faire passer le câble par le dispositif de décharge de
traction et le raccorder conformément à la figure 11.
B Fixer le câble d’alimentation par l’intermédiaire du
dispositif de décharge de traction.
Le conducteur de masse doit encore être détendu
quand les autres sont déjà tendus.
L
Changement du câble de secteur
N NS L S L R
• Pour une protection contre les projections d’eau (IP),
toujours choisir un trou passe-câble de diamètre correspondant à celui du câble.
• Le câble doit correspondre à l’un des types
suivants :
– NYM-I 3 x 1,5 mm2
– HO5VV-F 3 x 0,75 mm2 (ne pas installer à proximité d’une baignoire ou d’une douche ; zones 1 et
2 selon VDE 0100, partie 701)
– HO5VV-F 3 x 1,0 mm2 (ne pas installer à proximité
d’une baignoire ou d’une douche ; zones 1 et 2
selon VDE 0100, partie 701).
4130-14.1R
B Ouvrir le boîtier de commutation, page 19,
figures 12 et 13.
Fig. 11
18
6 720 611 313 F (03.01)
Raccordement électrique
4.2
Raccordement de thermostats, de
régulation climatiques, de télécommandes et d’horloges de programmation
Régulateur de température ambiante à régulation constante 24 V
B Le raccordement des thermostats d’ambiance
TR 100, TR 200 doit être effectué de la manière suivante :
Ouvrir le boîtier de commande
6 720 610 310-22.1D
B Tirer la plaque située en bas et l’enlever.
Fig. 12
B Dévisser la vis et retirer la couverture vers l’avant.
Fig. 13
Thermostats et régulations connectés par bus
informatique TR 220, TA 250, TA 270, TA 300
Thermostats asservis à la température ambiante
(220 V)
B Raccorder les thermostats asservis à la température
ambiante TRL 1-25, TRL 7-25 après avoir supprimé
le cavalier entre LS et LR.
6 720 610 310-60.1D
6 720 610 310-48.1D
Fig. 14
220V
L
A B C
B Le branchement s’effectue conformément aux instructions d’installation du thermostat.
Régulation climatique avec sonde extérieure
TA 211 E
B Le branchement sur l’appareil s’effectue conformément aux instructions d’installation du module.
6 720 611 313 F (03.01)
N NS L S L R
TRL...
Fig. 15
Télécommandes et horloge de programmation
B Raccorder les télécommandes TF 20, TW 2
ou les interrupteurs horaires DT 1, DT 2 sur l’appareil
conformément aux instructions d’installation fournies
avec ces accessoires.
19
Raccordement électrique
4.3
Raccordement d’un limiteur de
température sur le départ de l’installation de chauffage par le sol
Cette opération ne doit être effectuée que pour les installations de chauffage par le sol en liaison hydraulique
directe avec l’appareil.
Un LSM 5, n° de commande 7 719 001 570, est requis
pour la connexion électrique du limiteur de température.
LSM 5
9 10
11 12 13
LS LZ LR L1 N1 N1 LF LM LK N
1
2
3
4
5
6
7
8
PE PE PE
*
2 1
0-I
6 720 604 480-55.3O
Fig. 16
Si le limiteur de température réagit, le service de chauffage et le service de préparation d’eau chaude sont
coupés.
20
6 720 611 313 F (03.01)
Mise en service
5
Mise en service
27
437
136 365 61 317 366 367 363
15
8.1
173
ECO
172
364
170
135
361.2
170
295
171
15.1
396
14
310
361.1
6 720 611 313-05.1O
Fig. 17
8.1
14
15
15.1
27
61
135
136
170
171
172
173
295
Manomètre
Siphon à entonnoir
Soupape de sécurité
Tube de vidange
Purgeur automatique
Bouton de déverrouillage
Interrupteur principal
Sélecteur de température de départ chauffage
Robinets d’entretien pour départ et retour
Eau chaude
Robinet gaz (fermé)
Robinet entrée eau froide sanitaire
Etiquette d’identification du type d’appareil
6 720 611 313 F (03.01)
310
317
361.1
361.2
363
364
365
366
367
396
437
Sélecteur de température d’eau chaude sanitaire
Afficheur
Robinet de vidange
Robinet de remplissage
Lampe-témoin brûleur
Lampe-témoin de mise sous tension
Touche de ramoneur
Touche de service
Touche ECO
Tuyau flexible siphon d’eau de condensation
Groupe de sécurité (accessoire)
21
Mise en service
Avant la mise en marche
Avertissement : Une mise en service
de la chaudière sans eau entraîne sa
destruction!
B Ne pas mettre l’appareil en marche sans
eau.
B Remplir le siphon d’eau de condensation d’un quart
de litre d’eau env. au moyen du tuyau flexible d’écoulement de l’eau de condensation (n˚ 396, page 6).
B Régler la pression d’admission du vase d’expansion
sur la hauteur statique de l’installation de chauffage
(voir page 25).
B Ouvrir les robinets des radiateurs.
B Ouvrir les vannes d’arrêt (170).
B Etablir une connexion par tuyau flexible entre le robinet de vidange (n˚ 361.1) et le robinet de remplissage (361.2) et remplir l’installation de chauffage sur
1 à 2 bars.
B Purger les radiateurs.
B Remplir de nouveau l’installation de chauffage sur
1 à 2 bars.
B Fermer le robinet de vidange et le robinet de remplissage et enlever la connexion par tuyau flexible.
B Retirer le capot se trouvant sur la vanne d’arrêt eau
froide (173) et ouvrir la vanne d’arrêt.
B Contrôler si le type de gaz indiqué sur la plaque
signalétique correspond au type de gaz distribué.
Un réglage sur la charge de chauffe nominale
n’est pas nécessaire.
B Après la mise en service:
– Contrôler la pression de raccordement du gaz
(voir page 33).
– Remplir le procès-verbal de mise en service
(page 43).
– Coller l’autocollant « Réglages sur Bosch Heatronic » de manière visible (voir page 26).
B Ouvrir le robinet de gaz (172).
5.2
Allumer/éteindre l’appareil
5.2.1
Allumer
B Mettre l’interrupteur principal sur la position (I).
La lampe témoin verte est alors allumée et l’afficheur
indique la température départ momentanée de l’eau
de chauffage.
6 720 610 311-08.1D
5.1
Fig. 18
Indications importantes
• La chaudière est purgée une seule fois lors de la première mise en marche. La pompe de chauffage
démarre et s’arrête à intervalles (pendant une durée
de 8 minutes env.).
Pendant cette période, l’afficheur indique alternativement et la température de départ.
• Si l’afficheur indique alternativement -II- et la température de départ, le programme de remplissage du
siphon est activé (voir page 31).
• Si l’afficheur indique alternativement I--I et la température de départ, l’ajustage de la sonde CTN est en
fonctionnement (pour une durée de 7 minutes env.).
Au cas où, pendant cette période d’ajustage de la
sonde CTN, de l’eau chaude serait tirée, le processus d’ajustage recommence. De même, un processus d’ajustage s’effectue à chaque commutation
entre le mode de service été et service chauffage.
5.2.2
Arrêt
Danger : risque d’électrocution !
Le fusible (151), page 10, est toujours
sous tension.
B Avant tous travaux sur les parties électriques, veuillez mettre le raccordement
hors tension (fusible, disjoncteur).
B Mettre l’interrupteur principal sur la position (0).
La lampe-témoin s’éteint.
22
6 720 611 313 F (03.01)
Mise en service
5.3
Mise en marche du chauffage
5.5
Régler la température d’eau
chaude
B Tourner le thermostat de température
afin
d’adapter la température de départ momentanée de
l’eau de chauffage au type d’installation :
– Chauffage à basse température: position « E »
(env. 75˚C)
– Installation de chauffage pour températures de
départ jusqu’à 90˚C env. : position
.
Lorsque le brûleur est en service, la lampe-témoin
rouge s’allume.
Avertissement : risques de brûlure !
B En fonctionnement normal, ne pas choisir une température supérieure à 60°C.
B Ne sélectionner des températures supérieures jusqu’à 70°C que brièvement
afin de réaliser des désinfections thermiques.
B Régler la température d’eau chaude avec
la molette
.
ECO
Fig. 19
5.4
Régulation du chauffage (option)
B Régler la régulation climatique avec sonde extérieure
(TA...) sur la courbe de chauffage correspondante et
sélectionnez le mode de service.
B Positionnez le thermostat d’ambiance (TR...) sur la
température choisie.
20°C
15
25
6 720 610 956-08.1O
6 720 610 956 -07.1O
ECO
Fig. 21
Position du
thermostat
Température d’eau
chaude
Butée gauche
env. 10˚C
(protection contre le gel)
env. 60 ˚C
Butée droite
env. 70 ˚C
Tab. 5
10
30
5
6 720 610 296-23.2O
Fig. 20
Touche ECO
En appuyant sur la touche
, et en la maintenant
enfoncée jusqu’à ce qu’elle s’allume, il est possible de
choisir entre le mode confort et le mode ECO.
Mode confort - la touche n’est pas allumée
(réglage d’origine)
Dans le mode se service Confort, le ballon sanitaire est
prioritaire. Le ballon sanitaire à couches est d’abord
chauffé à la température programmée. Puis la chaudière revient au mode de chauffage.
La chaudière est constamment maintenue à la température programmée. Ceci permet d’assurer un confort
maximal d’eau chaude. Durant les heures d’arrêt du préparateur d’eau chaude (horloge de programmation,
accessoire), la chaudière et le ballon sanitaire ne sont
pas chauffés.
Mode ECO - la touche est allumée
Durant les heures de fonctionnement du préparateur
6 720 611 313 F (03.01)
23
Mise en service
d’eau chaude (horloge de programmation, accessoire),
le ballon sanitaire est constamment maintenu à la température programmée.
Durant les heures d’arrêt du préparateur d’eau chaude
(horloge de programmation), la chaudière et le ballon
sanitaire ne sont pas chauffés.
5.6
i
Position été (préparation d’eau
chaude uniquement)
Un processus d’ajustage de la sonde
CTN s’effectue à chaque commutation entre le mode de service été et service
chauffage.
L’afficheur indique alternativement I--I et
la température de départ pendant 7 minutes env.
B Noter la position du thermostat
de la chaudière.
B Tourner le thermostat
complètement à
gauche .
La pompe de chauffage, et par cela le chauffage, est
arrêtée. La préparation d’eau chaude ainsi que l’alimentation électrique du thermostat et de l’horloge de
programmation ne sont pas coupées.
Avertissement : Risque de gel pour
l’installation de chauffage.
En service été, seulement protection
contre le gel pour la chaudière.
Pour plus d’informations, consulter les instructions
d’utilisation du thermostat.
5.7
5.8
i
Anomalies
Vous trouverez un tableau avec les anomalies sur la page 41.
Des anomalies peuvent survenir en cours de service.
L’afficheur indique une anomalie et la touche
peut
clignoter.
Lorsque la touche
clignote :
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de – – sur l’afficheur.
L’appareil se remet en service et l’afficheur indique à
nouveau la température de départ.
Lorsque la touche
ne clignote pas :
B Arrêter l’appareil et le remettre en marche.
L’appareil se remet en service et l’afficheur indique à
nouveau la température de départ.
S’il n’est pas possible de remédier à la perturbation :
B Contacter un installateur agréé ou le service aprèsvente.
5.9
i
Protection contre le blocage de la
pompe
Cette fonction permet d’éviter un blocage
de la pompe de chauffage après une période d’arrêt prolongée.
Chaque arrêt de la pompe entraîne au bout de
24 heures un enclenchement de la pompe pour une
durée de 10 secondes.
Protection contre le gel
Pour le circuit de chauffage:
B Laisser le chauffage allumé. Positionner le thermostat
en minimum sur 1.
B Lorsque le chauffage est déclenché: Mélanger l’eau
de chauffage avec le produit antigel FSK (Schilling
Chemie) ou avec du Glythermin N (BASF), dans une
proportion de 20 % à 50 % (protection contre le gel
seulement pour le circuit de chauffage).
Pour le ballon:
B Tourner le thermostat
(10˚C).
24
complètement à gauche
6 720 611 313 F (03.01)
Réglage individuel
6
Réglage individuel
6.1
Réglages mécaniques
6.1.1 Contrôler la capacité du vase d’expansion
Les diagrammes ci-dessous permettent d’établir une
estimation approximative afin de constater si la capacité
du vase d’expansion intégré est suffisante ou s’il est
nécessaire de prévoir un vase d’expansion supplémentaire (ne s’applique pas au chauffage par le sol).
Les paramètres de base suivants ont été pris en
compte dans les courbes caractéristiques :
• 1 % de la quantité d’eau dans le vase d’expansion ou
20 % du volume nominal dans le vase d’expansion
6.1.2 Régler la température de départ
La température de départ peut être réglée entre 35˚C
et 88˚C.
Pour les chauffages par le sol, faire attention aux températures maximales de départ admissibles.
i
6.1.3
Modifier la courbe caractéristique de la
pompe de chauffage
Le régime de la pompe de chauffage peut être modifié
sur la boîte à bornes de la pompe.
• Pression différentielle de travail de la soupape de
sécurité de 0,5 bar conformément à la norme
DIN 3320
En position 1 du commutateur, lors de la
préparation d’eau chaude, ce n’est pas la
puissance maximale qui est transmise. Ne
l’utiliser donc que pour des appareils qui
servent uniquement pour le chauffage.
i
• La pression d’admission du vase d’expansion correspond à la hauteur statique de l’installation au-dessus
du générateur
• Pression de service maximale : 3 bars.
H
0,7
(bar)
0,6
6 720 611 124-14.1O
90
B
0,5
A
tv ( °C )
80
70
0,4
60
0,3
50
0,2
B
C
40
0,1
A
30
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
500
550
600
650
0
VA ( l )
0
200
400
600
800
Fig. 22
I
II
III
IV
V
VI
VII
tV
VA
A
B
Pression d’admission 0,2 bar
Pression d’admission 0,5 bar
Pression d’admission 0,75 bar
Pression d’admission 1,0 bar
Pression d’admission 1,2 bar
Pression d’admission 1,3 bar
Pression d’admission 1,5 bar
Température de départ
Capacité de l’installation en litres
Vase d’expansion supplémentaire nécessaire
Plage de travail du vase d’expansion
B A proximité de la zone limite : déterminer la hauteur
exacte du vase conformément à la norme DIN 4807.
B Si le point d’intersection se situe à droite à côté de
la courbe : installer un vase d’expansion supplémentaire.
6 720 611 313 F (03.01)
1000 1200 1400 1600
Q (l/h)
6 720 610 332-28.2O
Fig. 23
A
B
C
H
Q
Position du commutateur 3
Position du commutateur 2
Position du commutateur 1
Hauteur manométrique résiduelle
Quantité d’eau en circulation
6.1.4 Circulateur sanitaire
Le circulateur sanitaire a été réglé en usine sur la valeur
correcte (position 1).
Ce réglage ne doit pas être modifié !
25
Réglage individuel
6.2
Réglages sur le module Bosch
Heatronic
6.2.1 Utiliser le module Bosch Heatronic
Le module Bosch Heatronic permet de réaliser confortablement l’installation et le contrôle de nombreuses
fonctions de l’appareil.
La description ci dessous se limite aux fonctions indispensables pour l’installation.
Vous trouverez les informations supplémentaires dans
la brochure e.l.m. leblanc consacrée au diagnostic.
2
5
1
Service
Mode de commande du
circulateur
Anti-cyclage
Température max. de
départ
Hystérésis
Anti-cyclage automatique
Puissance de chauffe max.
Mode de fonctionnement
de purge
Programme de remplissage du siphon
Tab. 6
Numéro
2.2
Voir page
27
2.4
2.5
27
28
2.6
2.7
5.0
7.3
28
32
30
30
8.5
31
ECO
Introduire une valeur
6 720 610 980-24.1O
B Tourner le sélecteur
pour introduire une valeur.
B Noter la valeur sur l’autocollant fourni « Réglages
Bosch Heatronic » et coller l’autocollant de manière
visible.
4
3
Fig. 24 Aperçu du module
Touche « Service »
Touche « Ramoneur »
Sélecteur température départ chauffage
Sélecteur température départ eau chaude
Afficheur
Choisir un service:
i
Noter la position des sélecteurs
et
. Après l’installation, remettez les sélecteurs dans cette position.
Les services sont répartis sur deux niveaux :
Le premier niveau regroupe tous les services
jusqu’au numéro 4.9, le second niveau les services
à partir du numéro 5.0.
B Pour choisir les services du premier niveau :
appuyer sur la touche
jusqu’à ce que l’afficheur
indique – –.
B Pour choisir les services du second niveau :
appuyer simultanément sur les touches
et
jusqu’à ce que l’afficheur indique = =.
B Tourner le sélecteur
pour choisir une fonction.
Fonction de service
1
2
3
4
5
Réglages sur le module Bosch Heatronic
2.2
Mode de commande du circulateur
2.4
Anti-cyclage
2.5
Température max. de départ
2.6
Hystérésis
2.7
Anti-cyclage automatique
5.0
Puissance de chauffe max.
˚C
K
kW
Nom de l’installateur
6 720 611 315 F (03.01)
Fig. 25
Enregistrer la valeur
B Premier niveau : appuyer sur la touche
jusqu’à ce
que l’afficheur indique [ ].
B Second niveau : appuyer sur les touches
et
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
Après chaque réglage
B Remettre les sélecteurs
originales.
26
min
et
sur les valeurs
6 720 611 313 F (03.01)
Réglage individuel
i
Mode de commande du circulateur pour le
chauffage (fonction 2.2)
En raccordant une régulation avec sonde
extérieure, le circulateur est automatiquement placé sur le mode 3.
Les réglages possibles sont :
• Mode de commande 1 pour installations de chauffage sans thermostat.
Le circulateur est commandé par le régulateur départ
chauffage.
• Mode de commande 2 (réglage d’origine) pour
installations de chauffage avec thermostat
d’ambiance.
Le régulateur de température de départ chauffage
commande uniquement l’arrivée de gaz et le circulateur continue de fonctionner. Le thermostat
d’ambiance commande l’arrivée de gaz et le circulateur.
Le circulateur et le ventilateur ont une durée de poursuite de fonctionnement comprise entre 15 secondes et 3 minutes.
• Mode de commande 3 pour installations de chauffage avec thermostat asservi à la température extérieure.
Le circulateur est commandé par la régulation climatique. En service estival, le circulateur ne fonctionne
que pour la préparation d’eau chaude.
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
B Presser la touche
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
Le mode de commande est enregistré.
ECO
6 720 610 310-53.1D
6.2.2
Fig. 28
B Faire tourner les sélecteurs
et
jusqu’à
obtenir les valeurs primitivement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
6.2.3
Anti-cyclage
(fonction 2.4)
Cette fonction permet de temporiser le fonctionnement
du circulateur après l’arrêt d’une demande de chauffage. Elle n’est active que si la fonction 2.7 Anti-cyclage
automatique est désactivé.
L’anti-cyclage peut être réglé de 0 à 15 minutes
(réglage d’origine : 3 minutes).
En position 0, l’anti-cyclage est désactivé.
Le réglage s’effectue par pas de 1 minute (recommandé pour les chauffages monotube et les chauffages
à air chaud).
jusqu’à ce que l’afficheur
i
En raccordant une régulation climatique
avec sonde extérieure, aucun réglage
n’est nécessaire.
Il est pris en charge par la régulation.
ECO
6 720 610 310-30.1D
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
jusqu’à ce que l’afficheur
Fig. 26
B Tourner le sélecteur départ chauffage
jusqu’à
l’affichage de 2.2.
Après un court instant, le mode de commande en
cours s’affiche.
6 720 610 310-30.1D
ECO
Fig. 29
Fig. 27
B Tourner le sélecteur départ eau chaude
jusqu’à
ce que l’afficheur indique le nombre désiré, entre 1,
2 et 3.
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Noter le mode de commande de la pompe sur l’autocollant fourni « Réglages Bosch Heatronic », voir
page 25.
6 720 611 313 F (03.01)
B Faire tourner le sélecteur départ chauffage
jusqu’à l’affichage de 2.4.
Après un court instant, l’anti-cyclage en cours s’affiche.
ECO
6 720 610 310-31.1D
6 720 610 310-50.1D
ECO
Fig. 30
B Tourner le sélecteur départ eau chaude
jusqu’à
27
Réglage individuel
6 720 610 310-53.1D
ECO
6.2.4
Température maximale de départ
(fonction 2.5)
La température maximale de départ peut être limitée
entre 35˚C et 88˚C (réglage d’origine = 88˚C).
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
ECO
jusqu’à ce que l’afficheur
B Tourner le sélecteur départ eau chaude
,
jusqu’à ce que la température maximale de départ
désirée, comprise entre 35 et 88, s’affiche.
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Noter la température de départ maximale sur l’autocollant fourni « Réglages Bosch Heatronic ».
B Presser la touche
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
La température maximale de départ est enregistrée.
ECO
6 720 610 310-53.1D
B Faire tourner les sélecteurs
et
jusqu’à
obtenir les valeurs primitivement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
6 720 610 310-30.1D
ECO
Fig. 33
Fig. 31
Fig. 32
B Faire tourner le sélecteur départ chauffage
jusqu’à l’affichage de 2.5.
Après un court instant, la température maximale de
départ en cours s’affiche.
6 720 610 310-61.1D
ce que l’anti-cyclage désiré, compris entre 0 et 15,
s’affiche.
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Noter le réglage de l’anti-cyclage sur l’autocollant
fourni « Réglages Bosch Heatronic » (voir page 26).
B Presser la touche
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
L’anti-cyclage est enregistré.
Fig. 34
B Faire tourner les sélecteurs
et
jusqu’à
obtenir les valeurs primitivement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
6.2.5
Hystérésis
(fonction 2.6)
L’hystérésis permet le décalage de température ∆t de la
mise en marche de la chaudière après une demande
sanitaire.
i
En raccordant une régulation climatique
avec sonde extérieure, aucun réglage
n’est nécessaire.
Il est pris en charge par la régulation.
Le décalage de température permet de régler un écart
de température ∆T. Une fois la chaudière arrêtée, elle
ne redémarre que lorsque la température de départ
chauffage est inférieure à la température de consigne
moins ∆T. La valeur de ∆T est réglable entre 0 et 30 K
(réglage d’origine : 0 K). La température minimale de
départ est 30˚C.
B Arrêter l’anti-cyclage (Position 0, voir le point 6.2.3).
28
6 720 611 313 F (03.01)
Réglage individuel
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
jusqu’à ce que l’afficheur
6 720 610 310-30.1D
ECO
Fig. 35
B Tourner le sélecteur départ chauffage
jusqu’à
l’affichage de 2.6.
Après un court instant, le décalage de température
en cours s’affiche.
ECO
6.2.6
Anti-cyclage automatique (temporisation
automatique du circulateur)
(fonction 2.7)
Le raccordement d’une régulation climatique avec
sonde extérieure entraîne l’adaptation automatique de
l’anti-cyclage. Au moyen de la fonction 2.7, il est possible de désactiver l’adaptation automatique de l’anticyclage, ce qui peut se révéler nécessaire pour des installations de chauffage aux dimensions défavorables.
Au cas où l’adaptation automatique de l’anti-cyclage
serait désactivée, celui-ci doit être réglé au moyen de la
fonction 2.4, voir page 27).
Le réglage d’origine est sur la position « 1 » (activé).
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
jusqu’à ce que l’afficheur
6 720 610 310-30.1D
6 720 610 310-62.1D
ECO
Fig. 36
B Tourner le sélecteur départ eau chaude
jusqu’à
ce que décalage de température désiré, compris
entre 0 et 30 s’affiche.
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Noter le décalage de température réglé sur l’autocollant fourni « Réglages Bosch Heatronic » (voir
page 26).
B Presser la touche
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
Le décalage de température est enregistré.
Fig. 38
B Tourner le thermostat
jusqu’à l’apparition de
2.7 sur l’afficheur.
Un instant après, l’afficheur fait apparaître 1.
(= activé).
ECO
ECO
6 720 610 310-53.1D
6 720 610 956-10.1O
Fig. 37
B Tourner les sélecteurs
et
jusqu’à obtenir
les valeurs primitivement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
Fig. 39
B Tourner le thermostat
jusqu’à ce que l’afficheur
indique 0 (= désactivé).
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Noter l’adaptation désactivée de l’anti-cyclage sur
l’autocollant fourni « Réglages Bosch Heatronic »
(voir page 26).
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de [ ] sur l’afficheur.
L’anti-cyclage automatique est désactivé.
6 720 610 310-53.1D
ECO
Fig. 40
B Tourner les sélecteurs
6 720 611 313 F (03.01)
et
jusqu’à obtenir
29
Réglage individuel
les valeurs primitivement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
6.2.7
i
Même en limitant la puissance de chauffe,
la puissance nominale est à disposition
pour chauffer l’eau sanitaire.
Le réglage d’origine correspond à la puissance de
chauffe nominale max.
L’afficheur indique « 99 ».
B Presser sur les touches
et
simultanément
jusqu’à ce que l’afficheur indique = =.
Les touches
et
s’allument.
6 720 610 310-63.1D
ECO
ECO
6 720 610 310-52.1D
Puissance de chauffe maximale
(fonction 5.0)
La puissance de chauffe peut être réglée entre la puissance de chauffe minimale et la puissance de chauffe
nominale par rapport à la demande de chauffe spécifique.
ce que l’afficheur indique [ ].
La puissance de chauffe est enregistrée.
Fig. 43
B Noter la puissance de chauffe réglée sur l’autocollant fourni « Réglages Bosch Heatronic » (voir
page 26).
B Tourner les sélecteurs
et
jusqu’à obtenir
les valeurs initialement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
6.2.8
Mode de fonctionnement de purge
(fonction 7.3)
Lors de la première mise en marche, l’appareil se met
une seule fois en mode de fonctionnement de purge. La
pompe de chauffage démarre et s’arrête par intervalles.
Ce processus dure 8 minutes env. et sur l’afficheur
apparaissent alternativement « » ou la température
de départ.
i
Fig. 41
B Tourner le sélecteur départ chauffage
jusqu’à
l’affichage de 5.0.
Après un court instant, la puissance de chauffe en
cours s’affiche en pourcentage.
Après avoir effectué des travaux d’entretien, le mode de fonctionnement de purge
peut être activé.
B Presser sur les touches
et
simultanément
jusqu’à ce que l’afficheur indique = =.
Les touches
et
s’allument.
ECO
B Choisir la puissance de chauffe (en kW) et le nombre
correspondant dans le tableau « Valeurs de réglage
pour la puissance de chauffage/sanitaire » (voir
page 42).
B Tourner le sélecteur départ eau chaude
jusqu’à
ce que le nombre désiré s’affiche.
L’afficheur et les touches
et
clignotent.
B Mesurer le débit de gaz, le comparer au nombre affiché. Le corriger en cas de différence !
B Presser les touches
et
simultanément jusqu’à
6 720 610 310-63.1D
Fig. 42
Fig. 44
B Tourner le thermostat
jusqu’à l’apparition de
7.3 sur l’afficheur.
Un instant après, l’afficheur fait apparaître 0.
ECO
6 720 610 956-12.1O
6 720 610 310-32.1D
ECO
Fig. 45
B Tourner le thermostat
et régler sur 1.
L’afficheur et les touches
et
clignotent.
B Appuyer en même temps sur les touches
et
et les maintenir appuyées jusqu’à l’apparition de [ ]
30
6 720 611 313 F (03.01)
Réglage individuel
sur l’afficheur.
Le mode de fonctionnement de purge est activé et
une fois le processus effectué, il est remis automatiquement sur 0.
B Presser sur les touches
et
simultanément
jusqu’à ce que l’afficheur indique = =.
Les touches
et
s’allument.
ECO
6 720 610 310-52.1D
6 720 610 310-63.1D
ECO
Fig. 47
Fig. 46
B Tourner les sélecteurs
et
jusqu’à obtenir
les valeurs initialement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
B Tourner le thermostat
jusqu’à l’apparition de
8.5 sur l’afficheur.
Un instant après, l’afficheur fait apparaître le réglage
du programme de remplissage du siphon.
6.2.9
Programme de remplissage du siphon
(fonction 8.5)
Le programme de remplissage du siphon garantit que
le siphon d’eau de condensation se remplit après l’installation de l’appareil ou après de longues périodes
d’arrêt.
• L’interrupteur principal est enclenché.
• Le brûleur n’a pas fonctionné pendant 48 heures au
minimum.
• Commutation du service estival sur le service hivernal ou inversement.
Lors de la prochaine demande de chauffe de chauffage
ou de préparation d’eau chaude, l’appareil est maintenu
pendant 15 minutes à une puissance de chauffe faible.
Le programme de remplissage du siphon reste ainsi
activé jusqu’au bout des 15 minutes de fonctionnement
à puissance de chauffe faible.
L’afficheur indique alternativement « -II- » et la
température de départ.
Le réglage d’origine est « 2 » : Programme de remplissage du siphon avec puissance de chauffe minimale
programmée.
Réglage « 1 » : Programme de remplissage du siphon
avec puissance de chauffe minimale.
6 720 610 956-13.1O
Fig. 48
B Tourner le thermostat
jusqu’à ce que l’afficheur
indique 0. (= désactivé).
L’afficheur et les touches
et
clignotent.
B Appuyer en même temps sur les touches
et
et les maintenir appuyées jusqu’à l’apparition de [ ]
sur l’afficheur.
Le programme de remplissage du siphon est désactivé.
ECO
6 720 610 310-52.1D
Le programme de remplissage du siphon est activé
dans les circonstances suivantes :
ECO
Fig. 49
B Tourner les sélecteurs
et
jusqu’à obtenir
les valeurs initialement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
Avertissement : lorsque le siphon
d’eau de condensation n’est pas rempli,
risque de fuite de gaz !
B N’interrompre le programme de remplissage du siphon que durant les travaux
de maintenance.
B Remettre impérativement en service le
programme de remplissage du siphon
une fois les travaux de maintenance terminés.
Pour interrompre le programme de remplissage du
siphon durant les travaux de maintenance :
6 720 611 313 F (03.01)
31
Réglage individuel
6.2.10 Lecture des valeurs affichées sur le
module Bosch Heatronic
1
En cas de réparation, les opérations suivantes facilitent
grandement la mise au point.
B Lire les valeurs réglées (voir tableau 7) et les noter
sur l’autocollant « Réglages Bosch Heatronic ».
B Coller l’autocollant de manière visible sur l’appareil.
4
2
6 720 610 310-34.1D
ECO
Après lecture des valeurs réglées :
B Remettre le sélecteur départ chauffage
valeur primitivement programmée.
Fonction de service
Mode de commande
du circulateur
Anti-cyclage
Température max. de
départ
Hystérésis
Anti-cyclage
automatique
Puissance de chauffe
max.
3
sur la
Fig. 50
Comment procéder à la lecture ?
2.2
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 2.2.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
2.4
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 2.4.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
2.5
Appuyer sur (2), jusqu’à
ce que l’afficheur (4) indique – –.
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 2.5.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
2.6
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 2.6.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
2.7
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 2.7.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
5.0
Appuyer sur (1) et (2) ,
jusqu’à ce que l’afficheur (4)
indique = =.
Tourner (3), jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique 5.0.
Attendre que l’afficheur (4)
change. Noter la valeur.
Appuyer sur (2) jusqu’à ce
que l’afficheur (4) indique
– –.
Appuyer sur (1) et (2)
jusqu’à ce que
l’afficheur (4) indique = =.
Tab. 7
32
6 720 611 313 F (03.01)
Choix du type de gaz
7
Choix du type de gaz
Le réglage d’origine des appareils à gaz naturel correspond à un réglage pour gaz naturel G20.
Ce réglage d’origine est scellé, il n’est donc pas modifiable. Un réglage sur la charge de chauffe nominale et
la charge de chauffe minimale n’est pas nécessaire.
L’ajustement du rapport gaz/air ne doit être réalisé qu’au moyen d’un appareil de mesure électronique. Cet ajustement se fait en mesurant la
valeur du CO2 à la puissance de chauffe nominale et à la puissance de chauffe minimale.
Contrôler la pression de raccordement du gaz
7.1
Réglage du rapport gaz/air
B Mettre l’appareil hors service (O) au moyen de l’interrupteur principal.
B Enlever la calandre supérieure.
B Mettre l’appareil en service (I) au moyen de l’interrupteur principal.
B Enlever le bouchon de fermeture du raccord de
mesure de gaz brûlés (234).
B Introduire la sonde d’env. 135 mm dans le raccord
de mesure des gaz brûlés et rendre étanche le point
de mesure.
B Contrôler la pression de gaz au niveau du raccord (7)
prévu à cet effet (voir page 7) à la puissance de
chauffe nominale maximale (fonction 2.0).
Gaz naturel
• Les appareils alimentés en gaz G20 sont réglés et
plombés en usine avec un indice de Wobbe de 15
kWh/m3 et une pression d’alimentation de 20 mbar.
• Si un appareil conçu en usine pour du gaz G20 est
utilisé avec du gaz G25 (ou l’inverse), un réglage du
CO2 est nécessaire.
Sets de modification
Chaudière
234
6 720 611 313-07.1O
Fig. 51
B Presser sur la touche
indique – –.
La touche
s’allume.
jusqu’à ce que l’afficheur
ECO
6 720 610 310-30.1D
i
Les appareils à gaz naturel ne doivent pas
être mis en service si la pression de raccordement du gaz est inférieure à 17 mbar
ou supérieure à 30 mbar.
Les appareils à gaz liquéfié ne doivent pas
être mis en service lorsque les valeurs de
la pression de raccordement du gaz sont
les suivantes :
inférieure à 25 mbar à une charge min./
max. de chauffe nominale,
supérieure à 45 mbar à une charge min./
max. de chauffe nominale.
Fig. 52
Modification
en ...
N° de commande
Propane
7 710 149 085
Gaz naturel
7 710 239 111
GVA C26-1 HN
B Tourner le thermostat
jusqu’à l’apparition de
2.0 sur l’afficheur.
Un instant après, l’afficheur fait apparaître le mode
de fonctionnement réglé (0. = fonctionnement normal).
ECO
6 720 610 980-45.1O
Tab. 8
Fig. 53
6 720 611 313 F (03.01)
33
Choix du type de gaz
B Tourner le thermostat
jusqu’à l’apparition de 2..
(= puissance max. de chauffe nominale (eau
chaude)) sur l’afficheur.
L’afficheur et la touche
clignotent.
sur le bloc gaz et régler la valeur CO 2 pour la puissance min. de chauffe minimale selon le tableau 9.
6 720 610 980-46.1O
ECO
Fig. 54
B Mesurer la valeur de CO 2.
B Enlever le plomb du limitateur de gaz en enfonçant
un gros tournevis dans la fente et arracher le capuchon.
B Sur le limitateur de gaz (63), régler la valeur de CO 2
pour la puissance max. de chauffe nominale selon le
tableau 9.
63
6 720 610 332-64.1R
Fig. 55
Type de gaz
Gaz naturel
G20/G25
Propane
Tab. 9
CO2 pour la
puissance
max. de
chauffe
nominale
8,8 %
10,8 %
CO2 pour la
puissance
min. de
chauffe
nominale
Fig. 57
B Contrôler de nouveau les réglages pour la puissance
max. de chauffe nominale et pour la puissance min.
de chauffe nominale, et le cas échéant, les réajuster.
B Noter les valeurs de CO 2 dans le procès-verbal de
mise en service, page 43.
B Tourner le thermostat
complètement à gauche
jusqu’à ce que l’afficheur indique 0. (= fonctionnement normal).
L’afficheur et la touche
clignotent.
B Presser la touche
jusqu’à ce que l’afficheur indique [ ].
B Tourner les sélecteurs
et
jusqu’à obtenir
les valeurs initialement programmées.
L’afficheur indique la température de départ.
B Retirer la sonde du point de mesure (234) et monter
le bouchon de fermeture.
B Plomber le bloc gaz et le limitateur de gaz.
B Enlever l’autocollant correspondant pour le
réglage du gaz.
B Remonter l’enveloppe et la fixer.
8,6 %
10,5 %
B Tourner le thermostat
vers la gauche jusqu’à ce
que l’afficheur indique 1. (= puissance min. de
chauffe nominale).
L’afficheur et la touche
clignotent.
6 720 610 980-47.1O
ECO
Fig. 56
B Mesurer la valeur de CO 2.
B Enlever le plomb de la vis de réglage (64) se trouvant
34
6 720 611 313 F (03.01)
Maintenance
7.2
7.2.1
i
Mesure de l’air de combustion/des
gaz brûlés à la puissance de
chauffe programmée
Mesure de O2 et de CO2 dans l’air de combustion
L’étanchéité de l’évacuation des gaz
peut être contrôlée par la mesure de O 2
ou de CO2 dans l’air de combustion selon
les procédures C13, C33 et C43. La valeur
de O2 ne doit pas être inférieure à 20,6 %.
La valeur de CO2 ne doit pas être supérieure à 0,2 %.
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de – – sur l’afficheur.
Le mode « Ramoneur » est en fonction.
La touche
s’allume et l’afficheur indique la température départ.
i
En mode « Ramoneur », l’appareil se met
sur la puissance max. de chauffe nominale
ou sur la puissance de chauffe réglée.
Vous avez 15 minutes pour effectuer les
mesures. Après ce laps de temps, l’appareil revient automatiquement en mode de
fonctionnement normal.
7.2.2
Mesure de CO et de CO 2 dans les gaz brûlés
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de – – sur l’afficheur.
Le mode « Ramoneur » est en fonction.
La touche
s’allume et l’afficheur indique la température départ.
i
Vous avez 15 minutes pour effectuer les
mesures. Après ce laps de temps, l’appareil revient automatiquement en mode de
fonctionnement normal.
B Retirer le bouchon de fermeture du raccord de
mesure des gaz brûlés (234), (voir figure 58).
B Introduire la sonde d’env. 135 mm dans le raccord
de mesure et rendre étanche le point de mesure.
B Mesurer les valeurs de CO et de CO 2.
B Remettre en place le bouchon de fermeture.
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de – – sur l’afficheur.
La touche
s’éteint et l’afficheur indique la température départ.
8
Maintenance
Danger : risque d’électrocution !
B Mettre l’appareil hors tension avant chaque opération de maintenance (fusible,
disjoncteur).
B Enlever le bouchon de fermeture du raccord de
mesure de l’air de combustion (234.1), (voir
figure 58).
B Introduire la sonde d’env. 80 mm dans le raccord de
mesure et rendre étanche le point de mesure.
Danger : explosion !
B Avant de travailler sur les conduits de
gaz, toujours fermer le robinet de gaz.
i
234
234.1
6 720 611 313-08.1O
Fig. 58
B Mesurer les valeurs de O 2 et de CO2.
B Remettre en place le bouchon de fermeture.
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de – – sur l’afficheur.
La touche
s’éteint et l’afficheur indique la température départ.
6 720 611 313 F (03.01)
Tous les éléments de sécurité, de régulation et de commande sont surveillés par le
Bosch Heatronic. Au cas où un élément
serait défectueux, une perturbation est affichée sur l’afficheur.
B Il est recommandé de faire effectuer des travaux
d’entretien et de maintenance une fois par an par un
installateur agréé.
B N’utiliser que des pièces de rechange d’origine !
B Passer commande des pièces de rechange à l’aide
de la liste des pièces de rechange.
B Remplacer les joints et les anneaux toriques d’étanchéité démontés par des pièces neuves.
B N’utiliser que les graisses suivantes :
– Partie hydraulique :
Unisilkon L 641 (8 709 918 413)
– Raccords à vis : HFt 1 v 5 (8 709 918 010).
35
Maintenance
8.1
Check-list pour les travaux de maintenance
(procès-verbal de maintenance)
Date
1
Appeler la dernière erreur enregistrée
dans Bosch Heatronic, fonction .0,
(voir page 37).
2
Contrôler le courant d’ionisation,
fonction 3.3, (voir page 37).
3
Contrôler visuellement la conduite
d’air de combustion/des gaz brûlés.
Contrôler visuellement la membrane
aux salissements et aux fissures (voir
page 39).
4
Contrôler la pression de rac- mbar
cordement du gaz, (voir page
33).
5
Mesure de l’air de combustion/des
gaz brûlés, (voir page 35).
6
Contrôler le réglage du CO 2
pour min./max. (rapport gaz/
air), (voir page 33).
min. %
max. %
7
Contrôle d’étanchéité du gaz et de
l’eau, (voir page 17).
8
Contrôler le bloc thermique,
(voir page 37).
9
Contrôler le brûleur, (voir page 38).
mbar
10 Nettoyer le siphon d’eau de condensation (voir page 39).
11 Contrôler la pression d’admis- mbar
sion du vase d’expansion sur
la hauteur statique de l’installation de chauffage.
12 Contrôler la pression de rem- mbar
plissage de l’installation de
chauffage.
13 Contrôler l’anode de protection du ballon sanitaire
(8.2.10, page 40).
mA
14 Contrôler la soupape de sécurité du
ballon sanitaire (8.2.10, page 40).
15 Contrôler le câblage électrique afin de
détecter des signes d’endommagement.
16 Contrôler les réglages du régulateur
de chauffage.
17 Contrôler les fonctions réglées suivant
l’autocollant « Réglages Bosch
Heatronic ».
Tab. 10
36
6 720 611 313 F (03.01)
Maintenance
8.2
Description des différentes étapes
de maintenance
8.2.1
Dernière erreur enregistrée, fonction .0
B Appeler la fonction .0, (voir page 26).
Vous trouverez une vue globale des perturbations en
annexe, (voir page 41).
8.2.4 Bloc thermique
Pour le nettoyage du bloc thermique, il existe un
set de nettoyage (accessoire n° 840, n° de
commande 7 719 001 996).
B Contrôler la pression de commande pour la puissance max. de chauffe nominale sur le dispositif
mélangeur.
B Tourner le thermostat
complètement à gauche.
B Appuyer sur la touche
et la maintenir appuyée
jusqu’à l’apparition de [ ] sur l’afficheur.
La dernière erreur enregistrée est effacée.
8.2.2
Contrôler le courant d’ionisation,
fonction 3.3
B Appeler la fonction 3.3.
Un instant après, l’afficheur fait apparaître une des
valeurs suivantes :
0 ou 1
2 ou 3
Le courant d’ionisation fonctionne
correctement.
Le jeu d’électrodes (n˚ 32.1, page 7)
doit être nettoyé ou remplacé.
6 720 610 332-69.1R
Fig. 60
Chaudière
Tab. 11
8.2.3
Eau chaude
GVA C 26-1 HN
Quantité de sortie d’eau chaude insuffisante :
B démonter et remplacer l’échangeur à plaques,
-ouB procéder au détartrage à l’aide d’un produit de détartrage agréé pour les aciers spéciaux (1.4401).
Pression de
commande
Nettoyage ?
≥ 2,2 mbar
Non
< 2,2 mbar
Oui
Tab. 12
Au cas où un nettoyage serait nécessaire :
B Enlever le couvercle de l’ouverture de
nettoyage (415), voir page 7, et la tôle qui s’y trouve
éventuellement.
B Dévisser le siphon d'eau de condensation et placer
un récipient approprié en dessous.
6 720 610 606-07.2J
Fig. 59
6 720 610 332-72.1R
Fig. 61
6 720 611 313 F (03.01)
37
Maintenance
B Nettoyer le bloc thermique de bas en haut à l’aide de
la tôle de nettoyage.
8.2.5
Brûleur
B Démonter le couvercle du brûleur.
4.
2.
3.
1.
6 720 610 332-73.1R
7 181 465 330-04.1R
Fig. 62
Fig. 65
B Nettoyer le bloc thermique de haut en bas à l’aide de
la brosse.
B Démonter le brûleur et nettoyer les pièces.
6 720 610 332-74.1R
Fig. 63
B Démonter le ventilateur et le brûleur (voir brûleur) et
rincer le bloc thermique par le haut.
B Nettoyer la cuve d’eau de condensation (avec la
brosse renversée) et nettoyer le raccord de siphon.
7 181 465 330-08.1R
Fig. 66
B Monter le brûleur avec un joint neuf dans l’ordre
inverse.
B Réglage du rapport gaz/air, voir page 33.
6 720 610 332-75.2R
Fig. 64
B Refermer l’ouverture de nettoyage avec un joint neuf
et serrer les vis d’env. 5 Nm.
38
6 720 611 313 F (03.01)
Maintenance
8.2.6
Membrane dans le mélangeur
Prudence : Pendant le démontage/
montage de la membrane (443) ne pas
l’endommager !
B Ouvrir le mélangeur (29).
B Retirer avec précaution la membrane (443) du coté
aspiration du ventilateur et la contrôler aux salissements et aux fissures.
8.2.8 Vase d’expansion (voir aussi page 25)
Le contrôle du vase d'expansion est nécessaire une fois
par an.
B Faire en sorte que l’appareil ne soit plus sous pression.
B Le cas échéant, mettre la pression d’admission du
vase d’expansion sur la hauteur statique de l’installation de chauffage.
8.2.9
i
3.
Pression de remplissage de l’installation
de chauffage
Avant d’effectuer le remplissage, remplir
le tuyau avec de l’eau (on évite ainsi toute
pénétration d’air dans l’eau du circuit de
chauffage).
443
29
1.
B L’aiguille du manomètre doit se situer entre 1 et
2 bars.
B Si l’aiguille se situe en dessous de 1 bar (installation
froide), ajouter de l’eau jusqu’à ce que l’aiguille se
positionne entre 1 et 2 bars.
B Si la température de l’eau du circuit de chauffage est
au niveau le plus élevé, ne pas dépasser une pression max. de 3 bars (la soupape de sécurité
s’ouvre).
B Au cas où la pression ne serait pas maintenue, contrôler l’étanchéité du vase d’expansion et de l’installation de chauffage.
2.
6 720 610 790-07.2R
Fig. 67
B Poser avec précaution la membrane (443) au coté
aspiration du ventilateur.
i
Les clapets de la membrane (443) doivent
s’ouvrir vers le haut.
B Refermer le mélangeur (29).
8.2.7 Siphon pour condensats
Afin d’éviter de renverser des condensats, dévisser
complètement le siphon d’eau de condensation, voir
page 37, figure 61.
B Dévisser le siphon pour condensats et contrôler
l’ouverture vers le corps de chauffe afin d’en vérifier
le passage.
B Enlever le couvercle du siphon pour condensats et le
nettoyer.
B Remplir le siphon pour condensats d’un quart de litre
d’eau environ et le remonter.
6 720 611 313 F (03.01)
39
Maintenance
8.2.10 Anode de protection (n˚ 434, fig. 2)
L’anode de protection en magnésium constitue une
protection minimale en cas de défauts éventuels de
l’émaillage, conformément à la norme allemande
DIN 4753.
Un mauvais entretien de l’anode de protection peut provoquer des dommages de corrosion précoces.
B Enlever le câble de raccordement de l’anode au
ballon.
i
Une fois la mesure / le remplacement effectué :
B Remettre impérativement le câble de
raccordement, sinon l’anode est hors
fonctionnement.
B Monter un ampèremètre (mA) en série entre l’anode
et le ballon.
Dans un ballon sanitaire rempli, l’intensité du courant
ne doit pas être inférieure à 0,3 mA.
B Au cas où l’intensité du courant serait trop faible :
Remplacer l’anode de protection.
Soupape de sécurité du ballon sanitaire
B Contrôler la soupape de sécurité et la rincer en la
purgeant brièvement à plusieurs reprises.
8.2.11 Câblage électrique
B Contrôler le câblage électrique afin de détecter des
signes d’endommagement et remplacer des câbles
défectueux par des câbles neufs.
40
6 720 611 313 F (03.01)
Annexe
9
Annexe
9.1
Codes erreur
Afficheur
Description
Remarques
A5
Sonde CTN 2 d’accumulateur défectueuse.
Vérifier l’absence de coupure ou de court-circuit de la
sonde CTN 2 d’accumulateur et du câble de raccordement.
A7
Sonde CTN eau chaude défectueuse.
Vérifier la sonde CTN eau chaude et le câble de raccordement.
A8
Communication CAN-bus interrompue.
Contrôler le câble de raccordement, le module de bus
et le régulateur.
AC
Module non détecté.
Contrôler le câble de raccordement entre le module de
bus et Heatronic, remplacer le module de bus.
Ad
Sonde CTN 1 d’accumulateur non détectée.
Contrôler la sonde CTN 1 d’accumulateur et le câble
de raccordement.
b1
Circuit de codage non détecté.
Connecter correctement le circuit de codage, le dimensionner correctement, et le cas échéant, le remplacer.
C1
Régime du ventilateur trop bas.
Contrôler le raccordement du ventilateur avec fiche et
ventilateur et, le cas échéant, le remplacer.
CC
Sonde CTN de température extérieure non détectée.
Vérifier la sonde de température extérieure et le câble
de raccordement, remplacer le module de bus.
d1
LSM verrouillé.
Contrôler le câblage du LSM 5. Limiteur du chauffage
par le sol déclenché.
d3
Le shunt 8-9 non détecté.
Fiche non connectée, pas de shunt, limiteur du chauffage par le sol déclenché.
E2
Sonde CTN de départ défectueuse.
Contrôler la sonde CTN de départ et le câble de raccordement.
E9
Le thermostat de surchauffe (STB) dans départ est
déclenché.
Contrôler la pression dans l’installation, contrôler les
thermostats surchauffe (STB), contrôler le fusible sur la
carte de circuit intégré, purger l’appareil.
EA
Flamme non détectée.
Le robinet de gaz est-il ouvert ? Contrôler la pression
de raccordement du gaz, le raccordement sur le secteur, l’électrode d’allumage avec son câble, l’électrode
d’ionisation avec son câble, la conduite de gaz brûlés et
CO2.
F0
Défaut interne.
Contrôler les connexions électriques, les câbles d’allumage RAM et le module de bus pour s’assurer qu’ils
sont correctement fixés, le cas échéant, remplacer la
carte de circuit intégré ou le module de bus.
F7
Bien que l’appareil soit mis hors service, une flamme
est détectée.
Contrôler le jeu d’électrodes, essuyer la carte de circuit
intégré. Vérifier la conduite de gaz brûlés?
FA
Après coupure du gaz : Flamme détectée.
Contrôler le câblage vers le bloc gaz ainsi que le bloc
gaz. Nettoyer le siphon d’eau de condensation et le jeu
d’électrodes. La conduite de gaz brûlés est-elle en
ordre ?
Fd
Le bouton de réarmement a été appuyé par mégarde.
Appuyer de nouveau sur le bouton de réarmement.
P1, P2, P3,
P1...
Attendez s.v.p., initialisation.
Fusible 24 V défectueux, remplacer le fusible.
-II-
Programme de remplissage du siphon en cours
(voir page 31).
I--I
Ajustage de la sonde CTN (page 22)
Mode de fonctionnement de purge (page 30).
Tab. 13
6 720 611 313 F (03.01)
41
Annexe
9.2
Valeurs de réglage pour puissance de chauffe/sanitaire pour gaz naturel
GVA
C 26-1 HN
G20
G25
Afficheur
Puissance kW
Charge kW
Quantité de gaz (l/min pour t V/tR = 80/60˚C)
30
8,2
8,3
15
18
40
11,0
11,1
21
24
50
13,7
13,9
26
31
60
16,5
16,6
31
37
70
19,2
19,4
36
43
80
21,9
22,2
41
49
90
24,7
24,9
47
55
99
27,4
27,7
52
61
Tab. 14
9.3
Valeurs de réglage pour puissance
de chauffe/sanitaire pour propane
GVA
C 26-1 HN
Propane
Afficheur
Puissance kW
Charge kW
40
11,0
11,1
50
13,7
13,9
60
16,5
16,6
70
19,2
19,4
80
21,9
22,2
90
24,7
24,9
99
27,3
27,7
Tab. 15
42
6 720 611 313 F (03.01)
Procès-verbal de mise en service
10
Procès-verbal de mise en service
Client/Utilisateur de l’installation :. . . . . . . . . . . . . . . . .
Coller le procès-verbal de mesure ici
.............................................
Installateur de l’installation :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.............................................
Type d’appareil : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Date de fabrication (FD) : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Date de mise en service : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Type de gaz réglé : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Régulation de chauffage : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conduite des gaz brûlés : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Autres éléments de l’installation : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..............................................................................................
Les travaux suivants ont été effectués
Contrôle hydraulique de l’installation remarques : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle du branchement électrique remarques : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage du chauffage remarques : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglages sur le module Bosch Heatronic
2.2 Mode de commande du circulateur : . . . . . . . . . . .
2.4 Anti-cyclage: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .min.
2.5 Température max. de départ : . . . . . . . . . . . . . .°C
2.6 Hystérésis: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . K
2.7 Anti-cyclage automatique : . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5.0 Puissance de chauffe max. : . . . . . . . . . . . . . . . k.W
Collage de l’autocollant « Réglages Bosch Heatronic » Contrôle de la pression de
raccordement du gaz : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mbar
Mesure air de combustion/gaz brûlés : CO2 pour la puissance max.
de chauffe nominale : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . %
CO2 pour la puissance min.
de chauffe nominale : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . %
Remplissage du siphon d’eau de condensation Contrôle d’étanchéité côté gaz et eau Contrôle de fonctionnement Instructions données au client/à l’utilisateur de l’installation Transmission de la documentation de l’appareil Date et signature de l’installateur :
6 720 611 313 F (03.01)
43
...................................................................
e.l.m. leblanc siège social • 124-126, rue de Stalingrad • F-93711 Drancy Cedex
Site internet : www.elmleblanc.fr
...................................................................
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement