II. R daction du m moire

II. R daction du m moire
Recommandations pour la rédaction du mémoire
expérimental
Faculté des Sciences de la Motricité (ULB)
Table des matières
A. Forme et structure du document
B. Recommandations générales pour la rédaction
C. Recommandations pour chaque partie du manuscrit
D. Dépôt du mémoire
E. Changement de sujet de mémoire
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
1
A. Forme et structure du document
Mise en forme


La présentation de la page de couverture devra être identique pour tous les mémoires (voir annexe 1).
Le mémoire doit être dactylographié :
o interligne 1.5
o taille des caractères 12 (times new roman)
o marges de 2 cm
o texte justifié (les 2 extrémités de chaque ligne sont alignées sur les 2 marges)
o alinéas au début de chaque paragraphe

Le nombre de pages maximum est de 40 (numérotées en bas de page) sans la bibliographie.
Structure
Le mémoire devra respecter la structure suivante et le nombre de pages indiqué pour chaque partie.
Vous trouverez plus loin quelques recommandations pour la rédaction de chacune des parties (point C).
1. Page de couverture (voir modèle en annexe 1)
Suivie par page avec préface et/ou brefs remerciements
2. Table des matières
Suivie par page avec liste des abréviations (si nécessaire)
3. Résumé (1 page)
4. Introduction (1-2 pages)
5. Connaissances actuelles sur le sujet (5-8 pages)
Descriptif succinct et le plus pertinent possible de la littérature sur le sujet qui doit aboutir
à l’objectif du travail.
6. Matériel et méthodes (4-10 pages)
Suggestion de structure :
5.1. Echantillon (Sujets, groupes,…)
5.2. Matériel
5.3. Méthodes
5.4. Protocole expérimental
5.5. Analyse des données
5.6. Analyses statistiques
7. Résultats (4-10 pages)
Texte accompagné de tableaux, graphiques,… décrivant vos résultats.
8. Discussion (4-8 pages)
Interprétation et analyse critique des résultats en tenant compte de la littérature sur le
sujet.
9. Conclusion (1 page)
Bref résumé des points importants observés, les conséquences éventuelles au niveau de la
discipline, les recommandations et perspectives, …
10. Bibliographie (non limitée)
Présentation uniforme selon des règles communes (voir ci-après)
11. Annexes éventuelles
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
2
B. Recommandations générales pour la rédaction
Importance de la rigueur dans l’écriture
Autant d’attention et de rigueur doivent être accordées à la rédaction du mémoire qu’à la recherche
qu’il décrit. Un mémoire mal écrit dévalorisera votre travail de recherche même s’il est excellent.
L’écriture du mémoire vous prendra beaucoup de temps et doit, de ce fait, être commencée le plus tôt
possible. Ne vous laissez pas piéger par le temps !
Bien structurer son texte
La lecture est bien plus agréable et compréhensible lorsque le texte est structuré et suit un fil
conducteur logique. Le mémoire n’est pas simplement une suite de phrases, de citations d’études mais
bien une articulation d’idées (soutenues par des références scientifiques) dans le but de transmettre un
message clair au lecteur. Utilisez donc les mots de lien adéquats (cause, addition, opposition, …) entre les
concepts ou idées.
La rédaction est un long cheminement qui se déroule étape par étape et qui vous demandera de revenir
à plusieurs reprises sur chaque partie afin de donner une cohérence à l’ensemble du document. Il faut se
mettre à la place du lecteur qui n’a pas réalisé le travail, tout ne lui parait donc pas évident comme à vous.
Demandez donc à une ou plusieurs personnes de relire le travail, pas uniquement pour l’orthographe !
Soigner la forme
Si l’essentiel est dans le contenu, il est également important pour le lecteur d’avoir un travail soigné et
fini. Dans ce but :
- Soignez la mise en page du texte (unité de style de la police pour le texte, cohérence des polices des
titres, insertions de figures appropriée, etc.).
- Veillez à ce que la ponctuation soit toujours respectée. Cela aide à la compréhension et aère le texte.
On ne met jamais de point, de virgule ou de point-virgule à la fin d’un titre.
- Soyez particulièrement attentif à fournir un texte exempt de fautes orthographiques et
grammaticales.
- Veillez au style : les phrases courtes, de structure simple sont, de loin, préférables aux longues
démonstrations.
- Evitez d’insérer des phrases qui ne contribuent pas à la compréhension. Ne noyez pas le lecteur dans
trop d’informations qui lui font perdre le fil conducteur.
- Evitez d’utiliser trop d’abréviations. N’oubliez pas de définir chacune d’entre elles la première fois
qu’elle apparaît dans le texte ainsi que dans une liste des abréviations à placer après votre table des
matières. Si les abréviations employées sont courantes dans le jargon physiologique, veillez à les
utiliser correctement ex : FiO2 et non FIO2.
- Evitez les désignations non explicites telles que « groupes 1, 2 ou 3 » ou « temps 1, 2 ou 3 » par
exemple. Trouvez des noms représentatifs (ex : sédentaires vs sportifs, pré effort vs post effort, etc.)
- Concernant le temps des verbes : la description de l’expérimentation est faite au passé, de préférence à
la voie passive afin d’éviter d’utiliser la première personne (je ou nous) dans la phrase. Il convient
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
3
donc de remplacer, par exemple, «nous avons mesuré la longueur des feuilles toutes les 24h » par « la
longueur des feuilles a été mesurée toutes les 24h ».
Figures et tableaux
Les figures et tableaux sont là pour soutenir visuellement le texte. Il faut donc y faire référence dans le
texte et expliquer ce qu’on y voit. Les tableaux et les figures doivent être numérotés (la numérotation
débute dès le début du mémoire), avoir un titre et une légende et une référence si vous avez extrait le
tableau ou la figure d’un article/ouvrage.
 Exemple de Tableau (titre généralement au-dessus et légende en-dessous)
Tableau 7 : Estimation de la composition corporelle par la balance à impédance Tanita BC-418 MA avant
et après l’épreuve de course.
Avant
Après
Valeur de P*
Masse Maigre (kg)
57.4 ± 10.7
57.1 ± 11.3
0.83
Masse Grasse (kg)
11.4 ± 5.8
9.9 ± 5.8
< 0.01
Masse Grasse (%)
16.5 ± 7.5
14.7 ± 7.8
< 0.01
Masse Hydrique (kg)
42.0 ± 7.8
41.9 ± 8.0
0.61
Impédance 50kHz (Ω)
604 ± 97
594 ± 99
0.03
*P-valeur du test t de Student. Les valeurs correspondent à la moyenne ± l’écart-type.
 Exemple de Figure (titre et légende généralement en-dessous)
*
T e m p s d 'e n d u r a n c e ( m in )
40
35
30
25
20
15
10
5
0
PLA
REB
Figure 10 : Temps d’endurance atteint lors du test de fatigue réalisé dans la condition placebo (PLA) ou
sous l’effet de la reboxetine (REB). Les valeurs sont présentées sous la forme moyenne et erreur standard
de la moyenne. *différence significative (P<0.05).
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
4
Veillez aussi au choix des caractères utilisés pour nommer les axes X et Y et à leur taille pour
faciliter la lisibilité. N’oubliez pas si vous utilisez des abréviations de les définir dans la légende et
d’indiquer les unités utilisées sur les deux axes.
Comment citer les références
Il y a deux possibilités pour citer des références d’articles scientifiques ou d’ouvrages dans le texte:
- nom du premier auteur et coll. (si plusieurs auteurs) suivi de l’année (ex : Fuglevand et coll.,
1993; Place et coll., 2005). La/les référence(s) est (sont) placée(s) dans la phrase entre
parenthèses, par ordre croissant de date si plusieurs références sont citées.
- numéro de la /des références dans la bibliographie finale, entre parenthèses à la fin de la phrase et
par ordre numérique (ex : 15, 24).
Les mémoires antérieurs peuvent également être cités : nom du mémorant et année (ex : Dupont,
2005). Dans la bibliographie finale, n’oubliez pas de préciser qu’il s’agit d’un mémoire et indiquez
l’année de publication, la faculté et l’université.
C. Recommandations pour chaque partie du manuscrit
1. Titre du mémoire
Alors que le titre ne comporte que quelques mots, il est le premier contact avec votre travail. Il doit
donc être particulièrement bien choisi. Il doit de préférence être synthétique et clair, avec un éventuel
sous-titre plutôt qu’un titre trop long. Il doit contenir plusieurs éléments essentiels : le type de sujets
étudiés (sujet sains, sportif de haut niveau,...), l’aspect étudié pour ces sujets, la technique étudiée, etc. qui
sont fonction du sujet du mémoire.
Un titre provisoire est généralement choisi au début du travail. Le choix du titre définitif s’imposera de
lui-même après la rédaction des conclusions.
2. Table des matières
La table des matières doit reprendre tous les titres et sous-titres et le numéro de la page où commence
chacune de ces parties. Word permet de faire une table des matières automatiquement. Vous trouverez
comment faire via ce lien
3. Résumé
Un résumé doit être inclus dans le mémoire et deux exemplaires libres signés par votre Directeur
doivent également être remis au secrétariat. Le résumé ne doit pas dépasser une page. Les deux
exemplaires libres à remettre au secrétariat doivent également inclure le titre du mémoire, votre nom et
celui des Directeur et promoteur.
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
5
Le résumé, doit être représentatif du contenu de l’ensemble du mémoire et lisible indépendamment.
Dans cet objectif, il doit reprendre les parties suivantes :
- But du mémoire : en 1-2 phrase(s)
- Méthode : décrivez succinctement ce qui a été fait et comment.
- Résultats : décrivez vos principaux résultats.
- Conclusion : résumez en 1-2 phrases ce que votre étude a démontré d’original.
4. Introduction
Dans cette première partie vous devez mettre en valeur l'originalité et l’importance de votre travail
dans le domaine des sciences de la motricité (kinésithérapie, ostéopathie, éducation physique,...) et/ou
pour la société (question de santé publique,…) en contextualisant la portée de vos résultats.
A la fin de l’introduction, précisez les objectifs généraux du mémoire (que va-t-il apporter,…).
5. Connaissances actuelles sur le sujet
Cette partie a deux objectifs principaux :
a. Replacer votre travail dans le contexte de ce qui est déjà connu (sur base de la littérature
scientifique) et des questions qui restent posées.
b. Terminez cette partie en décrivant clairement les objectifs et les hypothèses de votre travail de
recherche.
Avant d’entamer la rédaction de cette partie, il est préférable de faire un plan avec les contenus qui y
seront abordés pour ne pas partir dans tous les sens.
a. Replacer votre travail dans le contexte
L’objectif de cette partie est d’aider le lecteur à bien se situer dans les connaissances actuelles sur le
sujet sur base de la littérature scientifique. Il faut rester sur les aspects directement en relation avec
votre travail !
Cette partie ne doit pas contenir de rappels théoriques généraux ou des extraits de vos cours (tels que
les rappels d’anatomie, de physiologie de base,…). Vos lecteurs ont une formation scientifique et font
partie d’un public averti ! Vos sources doivent donc être des publications dans des articles ou des
ouvrages scientifiques. Soyez prudent quant à la crédibilité des infos sur le WEB, surtout lorsque la
source n’est pas citée ! Utilisez des sources fiables pour vos recherches d’articles : PUBMED,
Sciencedirect, CIBLE+,…
Il ne s’agit pas non plus d’une simple énumération d’études diverses. Construisez votre discours,
comme si vous racontiez une histoire. Utilisez les références d’études pour soutenir vos propos. Pour
vous aider, n’oubliez pas que vous pouvez lire quelques « Introduction» d’articles et vous en inspirer.
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
6
Veillez également à ne pas trop simplifier vos propos. Vous allez vous retrouver face à une littérature
parfois dense et complexe dont il faudra retirer l’essentiel et synthétiser les idées. Cependant,
synthétiser ne veut pas dire être vague, imprécis voire même incorrect. Il n’est parfois pas facile de
résumer une idée ou un concept, veillez dès lors à choisir le vocabulaire adéquat.
NB : Le directeur et le promoteur de votre travail sont des personnes auprès desquelles vous pouvez
obtenir une liste de publications scientifiques pertinentes. Si nécessaire, vous pouvez solliciter l'aide de
Mme Pascale ANDRE (Bibliothèque du Campus Erasme) en prenant rdv en ligne et en remplissant le
formulaire d’inscription pour une guidance bibliographique en Sciences de la Santé:
http://www.bib.ulb.ac.be/fr/bibliotheques/bibliotheque-centrale-de-medecine/formations-etvisites/index.html#c13578
Vous pouvez éventuellement agrémenter cette partie de quelques figures et/ou tableaux
(éventuellement tableau de synthèse d’études sur le sujet,…) pour aider à la compréhension. Veuillez
dans ce cas suivre les recommandations pour les figures et tableaux (voir partie « Recommandations
générales »).
b.
But de votre travail
La partie précédente devrait être suivie par une petite conclusion décrivant ce qu’on sait déjà et les
questions qui restent sans réponse qui vous permettra de finir par le but du mémoire. Par exemple :
« La littérature montre donc que…, à l’heure actuelle ce point n’a pas encore été éclairci… et donc
l’objectif de ce mémoire est… »
Les parties a et b ne sont donc pas deux points distincts : de l’état des connaissances actuel doit en effet
découler l’objectif/les hypothèses du mémoire. Si des questions secondaires se rajoutent, faites
apparaître plusieurs points.
6. Matériel et méthodes
Dans cette partie, vous décrivez, dans l’ordre, ce qui a été réalisé au cours des expérimentations ou
pour la récolte de données (si mémoire rétrospectif). Il faut clairement expliquer ce qui a été fait, quand et
comment. L’objectif est de permettre à un autre chercheur de reproduire votre protocole expérimental.
Cette partie doit contenir au moins les éléments suivants :
-
Echantillon : décrire les caractéristiques des sujets : âge, taille, poids, caractéristiques
particulières, critères de sélection (critères d’inclusion & d’exclusion), la méthodologie de
l’échantillonnage, la technique de recueil des informations, les différents groupes,…
-
Description des méthodes, du matériel et protocole : décrire avec précision le matériel utilisé,
comment les mesures ont été réalisées, les variables enregistrées/récoltées, les calculs effectués,
comment les expériences se sont déroulées, leur timing, les logiciels utilisés pour l’analyse des
données enregistrées/récoltées,… N’hésitez pas à citer les articles pour justifier le choix de votre
méthodologie et des tests utilisés.
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
7
Il est recommandé, pour plus de clarté, d’ajouter une photo de votre dispositif expérimental avec
le sujet placé comme lors des expériences et un schéma représentant le timing de votre
expérimentation (protocole). Il faut cependant veiller à ce que toutes les personnes identifiables
sur le cliché aient marqué leur accord ou que vous cachiez leur visage.
-
Méthodes statistiques : décrivez, de manière simple et claire, les méthodes statistiques utilisées.
Détaillez les tests utilisés et spécifiez à quelles variables ils ont été appliqués. S’il y a lieu,
justifiez vos choix. Inspirez-vous de la partie « Statistical Analysis » d’articles scientifiques.
Pour les statistiques descriptives ; expliquez comment vous allez présenter vos résultats (ex :
moyenne, médiane, écart type, erreur standard, erreur sur la moyenne, intervalles de confiance,
etc.). Finalement, précisez les seuils de signification choisis. Par exemple : P < 0,05 : significatif,
P < 0,0 ; hautement significatif ; P< 0,001 : très hautement significatif.
7. Résultats
Le but de cette partie est de décrire les résultats obtenus. Il s’agit bien d’une description ; les données
ne seront en effet pas discutées, ni interprétées, ni commentées. Il n’y a pas de références
bibliographiques.
Soyez attentif à la façon dont vous décrivez vos résultats et basez-vous sur votre analyse statistique
(cf activité d’apprentissage de biostatistiques). Vous pouvez dire qu’il y a une différence entre deux
valeurs, une augmentation, une diminution, une corrélation,… que si celle-ci est significative (par
convention : P<0.05). En effet, si deux moyennes sont différentes numériquement mais que cette
différence n’est pas significative, celle-ci peut être due à un effet du hasard. De ce fait, cela n’a pas de
sens de dire que tel paramètre augmente mais que cela n’atteint pas le degré de signification (ex : P=0.21).
Toutefois, lorsque la valeur du P est inférieure à 0.1, on parle parfois de tendance. Par exemple : « La
force des sujets tend à augmenter après l’entrainement (P=0.06) ». De ce fait, il est préférable d’indiquer
les valeurs exactes de P avec le nombre approprié de décimales surtout lorsque les valeurs sont proches du
seuil « 0.05 ». En effet, P = 0.051 et P = 0.049 ont des implications très similaires.
Les résultats sont présentés sous forme de texte complété par des figures et tableaux.
Habituellement, on ne débute pas un paragraphe par une figure ou tableau mais bien par une ou plusieurs
phrases qui reprennent les résultats essentiels présentés dans le tableau ou figure.
Les tableaux et figures (graphiques, histogrammes, dessins ou photographies) sont utilisés pour
illustrer les résultats les plus parlants de votre étude et alléger le texte. Il faut éviter les informations
redondantes. Par exemple que les mêmes valeurs chiffrées apparaissent dans le texte et les figures /
tableaux.
Contenu des tableaux de résultats
Faites des tableaux clairs qui reprennent les valeurs chiffrées que vous ne voulez pas faire apparaitre
directement dans le texte pour ne pas le surcharger. Renvoyer au tableau dans le texte.
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
8
Généralement on y indique les moyennes ± écart-type. N’oubliez pas d’y insérer la signification statistique
soit en utilisant des symboles (par exemple ; * : p< 0,05) ou en rapportant la valeur de P dans la dernière
colonne du tableau.
Attention aux décimales inadéquates ! Tenez compte de l’erreur de mesure de votre méthode (cf
AA de biométrie) et de la pertinence pratique des décimales.
Contenu des graphiques de résultats
Les graphiques ont TOUJOURS :
- des axes gradués avec une légende (évitez les abréviations),
- une échelle
- des unités de mesures
- des barres d’erreur (erreur standard sur la moyenne ou écart type)
- une signification statistique sauf si l'illustration représente les données d'un sujet isolé.
Il faut être attentif au choix des axes: la variable indépendante, donc celle de votre condition
expérimentale, ou celle que vous avez manipulée, est représentée sur l’abscisse (axe horizontal ou axe des
« X ») et la variable dépendante, donc celle que vous avez mesurée et qui varie en fonction de X, sur
l’ordonnée (axe vertical ou axe des « Y »).
Pour les graphiques présentant une relation entre deux paramètres, n’oubliez pas d’indiquer le
coefficient de corrélation (r) ainsi que la signification statistique avec la valeur de p.
8. Discussion
La discussion est la partie la plus importante, elle représente le fruit de votre réflexion. Elle est la partie
dans laquelle vous avez le plus de liberté mais demande un grand investissement. Vous devrez y consacrer
beaucoup de temps, donc ne vous y attelez pas à la dernière minute.
Cette partie doit contenir tous les arguments de la démonstration et envisager toutes les autres pistes de
réflexion. Elle a pour but d’interpréter vos résultats et de les confronter à la littérature. Il ne s’agit donc
pas ici de répéter vos résultats sous une autre forme !
Forme de la discussion
Généralement la discussion débute par quelques phrases qui rappellent l’objectif du mémoire et le(s)
résultat(s) principal(aux). Ensuite sont discutés les différents résultats. Si cela facilite la compréhension,
vous pouvez divisez la discussion en plusieurs sections, chacune d'elles ayant un sous-titre. Ceci n’est
cependant pas une obligation et l'alternative est de faire des paragraphes différents quand vous abordez un
paramètre/une idée différent(e).
Recommandations pour la confrontation à la littérature
C’est dans la discussion que les résultats sont confrontés aux recherches précédentes. Expliquez en
quoi vos résultats sont similaires ou différents par rapport à d’autres études. Qu’apportent-ils de plus? Si
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
9
vos résultats sont différents de ceux de certaines études précédentes, n’oubliez pas de développer les
causes possibles (différences de protocole, de populations étudiées,…).
Si votre étude est la première à évaluer un paramètre, ne dites pas que vous ne pouvez
malheureusement pas le comparer à la littérature mais qu’à votre connaissance, votre travail est le premier
à investiguer ce paramètre. Soyez positif et mettez votre travail en valeur !
Faut-il aborder les limites de la recherche
La discussion doit être critique, il sera donc intéressant d’aborder les limites de la recherche réalisée et
des méthodes utilisées. Cependant il ne s’agit de dévaloriser votre travail.
9. Conclusion
La conclusion doit répondre à l’objectif de votre étude. Elle doit être synthétique et claire. Indiquez-y
ce que votre étude a démontré. Que voulez-vous que votre lecteur retienne de votre étude ? Il ne s’agit pas
d’énumérer vos principaux résultats mais de souligner ce qu’ils signifient, l’interprétation physiologique
qu’ils traduisent ou l’intérêt au plan pratique (clinique, sportif, activités quotidiennes,…).
10. Bibliographie
Veillez à toujours respecter l’honnêteté intellectuelle !
Plagier c’est :
-
-
copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page web sans le mettre entre
guillemets et/ou sans en mentionner la source ; insérer dans un travail des images, des graphiques,
des données, etc. provenant de sources externes sans en indiquer la provenance ;
résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots mais en omettant d’en
indiquer la source ;
traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance ;
utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme le sien et ce, même si cette personne
a marqué son accord.
 Une bibliographie solide est donc indispensable dans la cadre d’un mémoire scientifique.
L’objectif d’une bibliographie est de permettre au lecteur de retrouver les documents cités.
Recommandations pour la bibliographie
 Tous les documents utilisés doivent être cités dans le texte (voir plus haut), avec un renvoi à la
bibliographie. Par corollaire, tous les documents présents dans la bibliographie doivent être cités au
moins une fois dans le texte.
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
10
 Il faut rester attentif à réduire le nombre de citations aux références les plus pertinentes. Il faut
obligatoirement ajouter une référence dès qu’il est fait mention d’un travail antérieur. Il faut
cependant être sélectif et bien rester dans le contexte du mémoire.
 Il existe plusieurs styles d’écriture bibliographique (jetez un œil sur la bibliographie d’articles
scientifiques). Choisissez en un et utilisez le même pour toute votre bibliographie.
 Par convention, les références sont classées dans l’ordre alphabétique des noms d’auteur et par ordre
chronologique de date pour un même auteur. La référence à un auteur unique précède toujours une
référence à ce même auteur accompagné de coauteur(s). Vous pouvez également classer vos
références par n° d’apparition dans le texte mais cela nécessite des mises à jour à chaque fois que
vous modifiez votre texte, nous vous déconseillons donc cette méthode.
Voici des exemples :
Pour les monographies
Hillman, A.R., Audebert, P. Testosterone and dihydrotestosterone dans Linford R.G. (Ed.),
Methods of hormone radioimmunoassay, 2nd ed., Vol.1 , Elsevier, Amsterdam, 406-416,
1979.
(c-à-d, auteurs du chapitre, intitulé du chapitre, éditeur scientifique du livre, titre du livre,
numéro d'édition et volume (s'il y échet), maison d'édition, ville d'édition, pages, année)
Pour les livres
Newman, J. Immunology: an introduction to molecular and cellular principles of the
immune response, 2nd ed., Academic Press, New York, 1974.
Pour les articles de journaux scientifiques
Covault, H.P., Lubrano, T., Dietz, A.A., Rubinstein, H.M. Liquid-chromatographic
measurements of elastin. Clin. Chem., 288: 1465 -1480, 1982.
(c-à-d, auteur(s), intitulé de l'article, périodique, volume, pages, année)
 CONSEIL PRECIEUX : vous pouvez utiliser le logiciel ZOTERO, téléchargeable gratuitement
(www.zotero.org), pour réaliser votre bibliographie. Il vous permet de tirer directement les références
de PUBMED,… et donc d’éviter les fautes de frappe. Il vous permet aussi de choisir entre plusieurs
formats bibliographiques et de mettre toutes les références automatiquement dans le format choisi.
Vous pouvez progressivement y stocker vos références au fur à mesure que vous les lisez, ce qui vous
évite de perdre des références.
11. Annexes
Cette partie est facultative. Généralement, on y place tous les documents qui peuvent faciliter la
compréhension du lecteur mais qui pourraient gêner la fluidité de la lecture du texte principal.
On y retrouve, par exemple :
- Documents utilisés (questionnaires, etc.)
- Tableaux de résultats plus détaillés (ex : tableau avec valeurs individuelles)
- Tableaux d’analyse statistiques
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
11
- Schémas explicatifs complexes
- Normes et nomogrammes
- Etc.
D. Dépôt du mémoire
Pour déposer votre mémoire dans les temps, il est vivement conseillé de fournir une première
version du manuscrit plusieurs semaines avant la date de dépôt du travail à votre promoteur
et Directeur !
Le mémoire sera fourni en cinq exemplaires et accompagné de deux exemplaires du résumé
signés par le Directeur qui donne ainsi son aval pour le dépôt du mémoire.
Selon le calendrier fixé chaque année par le Jury de la FSM, l’un des exemplaires du
mémoire sera remis, en mains propres, au Directeur, les autres seront déposés au secrétariat de la
Faculté (les dates précises seront affichées aux valves).
E. Changement de sujet de mémoire
Si, à titre exceptionnel et pour une raison parfaitement justifiée, l'étudiant doit changer de
sujet de mémoire et/ou de promoteur en cours d'année académique, il doit au préalable obtenir
l’accord des Directeurs de mémoire (ancien et nouveau) ainsi que du Président du Jury.
Annexe 1 : page suivante
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
12
FACULTE DES SCIENCES DE LA MOTRICITE
TITRE
Directeur de mémoire : ...
Laboratoire (ou Service) de …
Promoteur : …
Service de …
Mémoire présenté par…
en vue de l’obtention du grade de …
Année académique 201..-201..
Recommandations pour la rédaction du mémoire expérimental - FSM (ULB)
13
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising