sbo41sp2 webi user guide fr

sbo41sp2 webi user guide fr
Guide de l'utilisateur de SAP BusinessObjects Web Intelligence
■ SAP BusinessObjects Business Intelligence Suite 4.1 Support Package 2
2013-11-22
Copyright
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.Toute reproduction ou communication
de la présente publication, même partielle, par quelque procédé et à quelque fin que ce soit, est
interdite sans l'autorisation expresse et préalable de SAP AG. Les informations contenues dans ce
document peuvent être modifiées par SAP AG sans préavis. Certains logiciels commercialisés par
SAP AG et ses distributeurs contiennent des composants logiciels qui sont la propriété d'éditeurs
tiers. Les spécifications des produits peuvent varier d’un pays à l’autre. Elles sont fournies par SAP
AG et ses filiales (« Groupe SAP ») uniquement à titre informatif, sans engagement ni garantie
d'aucune sorte. Le Groupe SAP ne pourra en aucun cas être tenu responsable des erreurs ou
omissions relatives à ces informations. Les seules garanties fournies pour les produits et les services
du Groupe SAP sont celles énoncées expressément à titre de garantie accompagnant, le cas échéant,
lesdits produits et services. Aucune des informations contenues dans ce document ne saurait
constituer une garantie supplémentaire. SAP et tous les autres produits et services SAP mentionnés
dans ce document, ainsi que leurs logos respectifs, sont des marques commerciales ou des marques
déposées de SAP AG en Allemagne ainsi que dans d'autres pays. Pour plus d'informations sur les
marques déposées, voir http://www.sap.com/france/about-sap/legal/copyright.epx.
2013-11-22
Table des matières
3
Chapitre 1
Présentation de Web Intelligence...........................................................................................9
1.1
1.1.1
1.2
1.3
1.3.1
1.4
1.4.1
1.4.2
1.4.3
A propos de ce guide...............................................................................................................9
Chapitre 2
Création et utilisation de documents....................................................................................29
2.1
2.2
2.2.1
2.2.2
2.2.3
2.2.4
2.3
2.4
2.5
2.6
2.6.1
2.6.2
2.6.3
2.7
2.7.1
2.7.2
2.7.3
2.7.4
2.7.5
2.8
Ouverture de l'interface de Web Intelligence..........................................................................29
Historique des documents : Web Intelligence ..........................................................................9
A propos de Web Intelligence................................................................................................10
Composants de l'application...................................................................................................14
Onglets du panneau latéral dans Web Intelligence..................................................................15
Utilisation de la zone de lancement BI....................................................................................17
Connexion à la zone de lancement BI.....................................................................................18
Pour se déconnecter de la zone de lancement BI...................................................................18
A propos de la définition des préférences Web Intelligence....................................................19
Création et modification de documents..................................................................................29
Pour créer un document sans source de données..................................................................30
Pour créer un document reposant sur un univers...................................................................31
Pour créer un document reposant sur une requête BEx..........................................................32
Pour créer un document reposant sur une vue d'analyse........................................................33
Ouverture d'un document du référentiel.................................................................................33
Ouverture d'un document dans Web Intelligence....................................................................34
Suppression d'un document du référentiel.............................................................................34
Envoi de documents...............................................................................................................34
Envoi d'un document par courrier électronique.......................................................................35
Envoi d'un document à un autre utilisateur ou groupe du CMS...............................................35
Envoi d'un document par FTP.................................................................................................36
Gestion des rapports dans les documents.............................................................................37
Renommer un rapport............................................................................................................37
Duplication d'un rapport.........................................................................................................37
Suppression d'un rapport.......................................................................................................37
Modification de l'ordre des rapports.......................................................................................38
Ajout d'un rapport..................................................................................................................38
Enregistrement et exportation des documents, rapports et données de Web Intelligence......38
2013-11-22
Table des matières
4
2.8.1
2.8.2
2.8.3
2.8.4
2.9
2.9.1
2.9.2
Définition des préférences pour l'enregistrement de documents au format Excel...................41
Chapitre 3
Création de requêtes............................................................................................................61
3.1
3.1.1
3.1.2
3.1.3
3.1.4
3.2
3.2.1
3.2.2
3.2.3
3.2.4
3.2.5
3.2.6
3.2.7
3.2.8
3.2.9
3.3
3.3.1
3.3.2
3.3.3
3.4
3.4.1
3.4.2
3.4.3
3.4.4
3.4.5
3.5
3.5.1
3.6
3.6.1
3.6.2
3.6.3
3.6.4
A propos des requêtes ..........................................................................................................61
Enregistrement et exportation de documents avec l'interface Web Intelligence Applet...........41
Enregistrement et exportation de documents avec l'interface Web Intelligence HTML............47
Documents enregistrés automatiquement..............................................................................52
Visualisation des propriétés d'un document...........................................................................54
Pour configurer les propriétés du document...........................................................................59
Optimiseur de requête dans les documents...........................................................................59
A propos des droits utilisateur sur les requêtes et les documents .........................................62
Définition des requêtes non hiérarchiques..............................................................................62
Définition des requêtes hiérarchiques....................................................................................63
Objets disponibles dans les requêtes.....................................................................................65
Création de requêtes à partir d'univers...................................................................................72
Pour sélectionner un univers par défaut .................................................................................73
Pour créer une requête sur un univers....................................................................................73
Sélection de membres d'une hiérarchie..................................................................................74
Résolution des requêtes ambiguës.........................................................................................88
Définition du périmètre d'analyse...........................................................................................90
Affichage du script généré par une requête ...........................................................................92
Limitation de la quantité de données renvoyées par les requêtes...........................................94
Définition du délai maximum d'exécution d'une requête..........................................................98
Pour permettre à d'autres utilisateurs d'éditer des requêtes...................................................98
Création de requêtes sur des fichiers de données.................................................................99
Pour créer une requête sur un fichier texte.............................................................................99
Pour créer une requête à partir d'un fichier Excel..................................................................101
Pour modifier une requête basée sur un fichier texte............................................................102
Création de requêtes à partir de requêtes BEx.....................................................................102
Interfaces à utiliser avec les requêtes BEx...........................................................................103
Métadonnées de requêtes BEx prises en charge.................................................................104
Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx.................................................................106
Accès aux requêtes BEx......................................................................................................109
Création d'une requête Web Intelligence à partir d'une requête BEx.....................................111
Création de requêtes à partir de vues Advanced Analysis....................................................128
Pour créer une requête à partir d'une vue d'analyse.............................................................129
Gestion des requêtes...........................................................................................................129
Pour passer en mode Données............................................................................................129
Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification.................130
Mode Données dans Web Intelligence.................................................................................130
Gestion des requêtes à l'aide du Gestionnaire de données..................................................132
2013-11-22
Table des matières
5
3.6.5
3.6.6
3.6.7
3.6.8
3.6.9
3.6.10
3.6.11
3.7
3.7.1
Définition des jours de référence des requêtes....................................................................133
3.7.2
3.8
3.8.1
3.8.2
3.8.3
3.8.4
3.8.5
3.9
3.9.1
3.9.2
3.9.3
3.10
Ajout d'une requête à un document existant.........................................................................140
3.10.1
Points à prendre en considération avant d'actualiser un document à partir de la zone de
lancement BI........................................................................................................................189
Chapitre 4
Création de rapports...........................................................................................................191
4.1
4.1.1
4.1.2
4.1.3
4.1.4
4.1.5
4.1.6
4.1.7
4.2
4.2.1
4.2.2
4.2.3
4.2.4
4.3
Travailler avec des rapports..................................................................................................191
Affichage de l'aperçu des résultats de la requête.................................................................133
Tri des résultats de la requête..............................................................................................133
Interruption d'une requête....................................................................................................134
Suppression d'une requête..................................................................................................135
Pour dupliquer une requête..................................................................................................136
Modification de la source de données d'une requête............................................................136
Utilisation de plusieurs requêtes...........................................................................................139
Comparaison des requêtes multiples, des requêtes combinées et des requêtes
synchronisées......................................................................................................................140
Utilisation des requêtes combinées......................................................................................141
Un exemple de requêtes combinées....................................................................................142
Génération des requêtes combinées....................................................................................143
Création d'une requête combinée.........................................................................................143
Structure des requêtes combinées......................................................................................144
Ordre de priorité dans l'exécution d'une requête combinée..................................................145
Filtrage des données dans les requêtes...............................................................................148
Filtrage de données à l'aide de filtres de requête..................................................................149
Filtrage des données à l'aide des invites...............................................................................170
Filtrage de données à l'aide de sous-requêtes......................................................................182
Actualisation de documents Web Intelligence basés sur des sources de données personnelles
et personnalisées depuis la zone de lancement BI................................................................187
Données hiérarchiques et non hiérarchiques........................................................................191
Recherche de texte..............................................................................................................205
Modes de visualisation.........................................................................................................206
Plier et déplier les données du rapport.................................................................................209
Pour afficher à nouveau tout le contenu masqué d'un rapport...............................................210
Mise en forme de la présentation des rapports....................................................................211
Impression de rapports........................................................................................................216
Utilisation des tableaux........................................................................................................216
Affichage des données dans un tableau...............................................................................216
Affichage des données dans des cellules individuelles.........................................................256
Organisation des données avec des sections, des sauts et des tris.....................................258
Mise en forme de nombres et de dates................................................................................274
Utilisation des diagrammes..................................................................................................281
2013-11-22
Table des matières
6
4.3.1
4.3.2
4.3.3
4.3.4
4.3.5
4.3.6
4.4
4.4.1
4.4.2
4.5
4.5.1
4.5.2
4.5.3
4.5.4
4.5.5
4.6
4.6.1
4.6.2
4.6.3
4.7
4.7.1
4.7.2
4.7.3
4.7.4
4.7.5
4.7.6
4.7.7
4.7.8
Ouverture de diagrammes créés avec Web Intelligence 3.x .................................................282
Chapitre 5
Publication, mise en forme et partage de rapports.............................................................613
5.1
5.1.1
5.1.2
5.1.3
5.1.4
5.1.5
5.1.6
5.1.7
5.2
5.2.1
5.2.2
Liaison vers d'autres documents..........................................................................................613
Types de diagramme............................................................................................................282
Ajout, copie et suppression de diagrammes.........................................................................289
Modification du type de diagramme......................................................................................293
Positionnement et dimensionnement des diagrammes.........................................................295
Mise en forme des diagrammes...........................................................................................298
Filtrage des données de rapport...........................................................................................318
Filtrage des données de rapport...........................................................................................318
Filtrage des données à l'aide de contrôles d'entrée..............................................................331
Utilisation des données de rapport.......................................................................................338
Exploration des données de rapport.....................................................................................338
Fusion entre les données des dimensions et celles des hiérarchies.....................................362
Classement des données de rapport....................................................................................380
Mise en surbrillance de données à l'aide de la mise en forme conditionnelle........................388
Suivi des modifications dans les données............................................................................394
Amélioration des rapports à l'aide des calculs, formules et variables....................................409
Utilisation de calculs standard..............................................................................................409
Utilisation de formules..........................................................................................................410
Utilisation des variables........................................................................................................412
Utilisation de fonctions, formules et calculs dans Web Intelligence.......................................413
Historique des documents : Fonctions, formules et calculs Web Intelligence........................413
A propos de ce guide...........................................................................................................414
Utilisation de calculs standards et personnalisés..................................................................414
Notions de contextes de calcul............................................................................................424
Calcul de valeurs avec des indicateurs intelligents...............................................................444
Fonctions, opérateurs et mots-clés......................................................................................452
Dépannage des formules.....................................................................................................598
Comparaison de valeurs à l'aide de fonctions.......................................................................604
Cellules définies comme lien hypertexte...............................................................................613
Lien hypertexte associé à une cellule...................................................................................614
Liaison vers un autre document du CMS..............................................................................616
Ouverture d'un document depuis un lien hypertexte.............................................................621
Modification d'un lien hypertexte dans une cellule................................................................621
Pour supprimer un lien hypertexte........................................................................................622
Mise en forme des couleurs des liens hypertexte.................................................................622
Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS.................................................623
Utilisation d'une feuille de style en cascade dans les documents..........................................624
Modification du style par défaut du document......................................................................624
2013-11-22
Table des matières
7
5.2.3
5.2.4
5.2.5
5.3
5.3.1
5.3.2
5.4
5.4.1
5.4.2
5.4.3
5.4.4
5.4.5
Modification et utilisation du style par défaut standard.........................................................625
Chapitre 6
Analyse des données des rapports Web Intelligence.........................................................663
6.1
6.2
6.2.1
6.2.2
6.2.3
6.3
6.4
6.4.1
6.5
6.5.1
6.6
6.6.1
6.6.2
6.6.3
6.7
6.7.1
6.7.2
6.7.3
6.8
6.9
6.9.1
6.9.2
6.9.3
6.9.4
6.9.5
6.9.6
6.10
Fonctionnalités disponibles en mode Lecture de Web Intelligence........................................664
Syntaxe des feuilles de style CSS Web Intelligence ............................................................625
Style et documents 3.x........................................................................................................634
Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes....................................................635
Syntaxe du fichier de configuration de la palette d'entreprise...............................................635
Pour définir une palette d'entreprise pour diagrammes.........................................................637
Partage de contenu avec d'autres applications.....................................................................637
Mise à disposition de données pour filtrage dans un service Web........................................638
Pour publier un bloc de rapport en tant que service Web.....................................................639
Visualisation et gestion du contenu publié............................................................................641
Importation et utilisation des requêtes QaaWS comme service BI........................................643
Structure de service BI.........................................................................................................644
Ouverture et création de documents....................................................................................667
Ouverture d'un document du référentiel...............................................................................667
Ouverture d'un document dans Web Intelligence..................................................................668
Pour créer un document sans source de données................................................................668
Enregistrement et exportation des documents en mode Lecture..........................................669
Impression de rapports........................................................................................................670
Pour imprimer des rapports..................................................................................................671
Recherche de texte dans un document................................................................................671
Recherche d'un texte dans une page de rapport...................................................................671
Envoi de documents.............................................................................................................672
Envoi d'un document par courrier électronique.....................................................................672
Envoi d'un document à un autre utilisateur ou groupe du CMS.............................................673
Envoi d'un document par FTP...............................................................................................673
Modes de visualisation.........................................................................................................674
Mode de visualisation Page..................................................................................................674
Mode de visualisation Affichage rapide................................................................................674
Basculement entre les modes de visualisation.....................................................................676
Suivi des modifications dans les données............................................................................676
Exploration des données de rapport en mode lecture...........................................................678
Définition des options d'exploration......................................................................................679
Exploration des indicateurs dans des tableaux et des sections.............................................680
Exploration des dimensions dans des tableaux et des sections............................................680
Exploration par d'autres dimensions d'un rapport..................................................................681
Exploration de diagrammes..................................................................................................682
Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport............................................683
Figer les en-têtes, colonnes et lignes des tableaux ..............................................................683
2013-11-22
Table des matières
6.10.1
6.10.2
6.10.3
6.11
6.11.1
6.11.2
6.12
6.12.1
6.13
6.13.1
6.14
Figer les en-têtes de tableau................................................................................................684
Chapitre 7
Messages d'erreur relatifs à Web Intelligence...................................................................691
7.1
7.2
7.2.1
7.2.2
7.2.3
7.2.4
7.2.5
7.3
7.3.1
7.4
7.4.1
A propos des messages d'erreur relatifs à Web Intelligence................................................691
Annexe A
Informations supplémentaires.............................................................................................785
Index
8
Figer les lignes supérieures dans un tableau horizontal.........................................................684
Figer les colonnes de gauche d'un tableau vertical...............................................................685
Libérer les en-têtes, colonnes et lignes des tableaux............................................................685
Libérer les en-têtes de tableau.............................................................................................685
Libération des lignes et colonnes de tableaux verticaux et horizontaux.................................686
Utilisation des filtres de rapport simples...............................................................................686
Création de filtres de rapport simples...................................................................................687
Plier et déplier les données du rapport.................................................................................688
Pour plier et déplier les données du rapport.........................................................................689
Icônes d'avertissement dans les diagrammes.......................................................................689
Messages d'erreur relatifs aux modules Web Intelligence ...................................................691
Messages d'erreur relatifs à Web Intelligence (WIJ).............................................................691
Messages d'erreur relatifs à l'interface HTML Desktop de Web Intelligence (WIH)..............699
Messages d'erreur de Web Intelligence Desktop (WIO).......................................................701
Messages d'erreur du serveur Web Intelligence (WIS).........................................................702
Messages d'erreur relatifs aux Services de moteur d'informations (IES)...............................713
Messages d'erreur relatifs au moteur de rapport..................................................................754
Messages d'erreur relatifs à ReportEngine Web Intelligence (RWI) .....................................754
Messages d'erreur relatifs aux sources de données personnalisées....................................771
Messages d'erreur relatifs à l'infrastructure des sources de données personnalisées..........771
787
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Présentation de Web Intelligence
1.1 A propos de ce guide
Le guide de l'utilisateur de SAP BusinessObjects Web Intelligence explique comment utiliser les
interfaces Web Intelligence HTML et Web Intelligence.
La description de l'application Web Intelligence Rich Client se trouve dans le Guide de l'utilisateur de
SAP BusinessObjects Web Intelligence Rich Client.
1.1.1 Historique des documents : Web Intelligence
Le tableau suivant fournit un récapitulatif des principales modifications effectuées dans le document :
9
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Version
Date
Description
BusinessObjects Web
Intelligence 4.1 SP02
Nov. 2013
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Requêtes BEx. Lorsqu'une requête BEx contient une variable obligatoire sans valeur par défaut, vous pouvez
choisir comment gérer l'invite.
Vous pouvez ajouter des invites dans l'Editeur de formule.
Vous pouvez copier et coller les propriétés d'objet d'univers dans le bloc-notes.
L'icône Nombres de la barre d'outils Groupe d'actions
standard a été améliorée afin de proposer un meilleur
accès à la mise en forme de pourcentage, de devise et
décimale.
Dans la boîte de dialogue de format, vous pouvez créer
une image d'arrière-plan dynamique pour un rapport ou
ses en-têtes, pieds de page, sections, tableaux, voire des
cellules spécifiques de tableau utilisant une formule complexe et en mettre en forme l'apparence et l'emplacement.
Une cellule prédéfinie reposant sur une invite de requête
affiche les sélections d'invite utilisateur lors de la dernière
actualisation ou action Exécuter la requête. Le nom de
chaque invite de requête est répertorié dans la liste Invite.
Lorsque vous insérez une cellule individuelle dans un
rapport, vous pouvez sélectionner une cellule prédéfinie.
Dans les diagrammes en cascade, vous pouvez affecter
des couleurs particulières à des valeurs initiales, à des
totaux, à des sous-totaux ou à des variations positives ou
négatives.
Dans le volet Objets du résultat de l'Editeur de requête,
vous pouvez afficher la description d'un objet dans une
boîte de dialogue, où vous pouvez copier et coller la description pour la réutiliser dans une autre application.
Dans un tableau de rapport Web Intelligence, vous pouvez
rassembler les valeurs d'une dimension dans des groupes
agrégés. Un objet de variable pour ce groupe agrégé est
créé dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
et permet de gérer la configuration du groupe.
1.2 A propos de Web Intelligence
Vous pouvez réaliser une analyse de données avec SAP BusinessObjects Web Intelligence à l'aide
de rapports reposant sur diverses sources de données.
10
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Droits de sécurité
En fonction de votre licence, de vos droits d'utilisateur et de sécurité, vous pouvez analyser les données
des rapports. Vous pouvez par exemple exécuter les actions suivantes :
•
•
•
•
Filtrer les données
Explorer en avant les données pour afficher plus de détails
Fusionner les données depuis plusieurs sources de données
Afficher et visualiser les données dans les diagrammes
Interface personnalisée
L'administrateur de la CMC peut personnaliser l'interface utilisateur en masquant les éléments, tels
que les panneaux, les volets, les boîtes à outils, les menus et les éléments de menus. Si un élément
d'interface utilisateur dont vous avez besoin n'est pas disponible, contactez votre administrateur de la
CMC.
Sources de données
Origine possible des données des documents Web Intelligence :
•
•
•
Les univers, qui organisent les données de bases de données relationnelles ou OLAP dans des
objets ou des hiérarchies.
Les fournisseurs de données personnelles (tels que des fichiers Microsoft Excel ou .csv), des
requêtes BEx reposant sur des InfoCubes SAP, des services Web ou des espaces de travail
Advanced Analysis.
Vous pouvez vous connecter à la source de données SAP HANA (SAP High-Performance Analytical
Appliance) afin d'utiliser les calculs en mémoire.
Remarque :
Les univers SAP HANA basés sur les vues SAP HANA comportant des variables ne sont pas pris
en charge dans Web Intelligence.
Web Intelligence prend en charge les univers SAP HANA, mais ne peut pas traiter les variables,
car ces dernières génèrent une erreur.
Remarque :
Web Intelligence est compatible avec les sources de données Hadoop, mais le SQL personnalisé n'est
pas pris en charge.
Vous créez des fournisseurs de données afin d'extraire les données de ces sources de données et
créez des rapports depuis les données figurant dans les fournisseurs de données.
Création de documents dans Web Intelligence
Pour créer et configurer un document, vous devez procéder comme suit :
1. Ouvrez une des interfaces Web Intelligence et créez un document.
2. Définissez les propriétés du document et connectez-vous à une source de données.
3. Utilisez les objets extraits de la source de données pour créer une requête.
4. Exécutez la requête pour créer un document avec un rapport par défaut.
5. Créez des rapports supplémentaires dans le document au besoin.
11
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
A propos des trois interfaces de Web Intelligence
Trois interfaces sont disponibles pour les documents Web Intelligence.
•
•
Création et modification des requêtes et des documents
Création, modification et affichage des rapports
Vous sélectionnez l'interface de votre choix dans les préférences Web Intelligence de la zone de
lancement BI.
Par le biais de la zone de lancement BI, vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence HTML et
l'interface Web Intelligence Applet afin de créer des documents analysant des données. Pour analyser
des données, vous pouvez également avoir recours à Web Intelligence Rich Client. Web Intelligence
Rich Client permet de travailler localement sans connexion à un référentiel. Des informations
supplémentaires sont disponibles dans le Guide de l'utilisateur de SAP BusinessObjects Web Intelligence
Rich Client.
L'interface lancée à l'ouverture d'un document à "Afficher" ou à "Modifier" dans la zone de lancement
BI dépend des paramètres Web Intelligence que vous avez définis dans les "Préférences" de la zone
de lancement BI.
Remarque :
En fonction de votre version de Windows, lorsque vous avez lancé une fois Web Intelligence Rich Client
et l'avez fermé, l'icône de démarrage rapide est accessible dans la barre d'outils. Cette icône de
démarrage rapide permet de lancer l'interface rapidement.
Tableau 1-1 : Interfaces Web Intelligence
Interface
Description
Aussi appelée parfois "interface DHTML".
Web Intelligence HTML
Vous lancez cette interface à partir de la zone de lancement BI.
Selon les droits dont vous disposez, vous pouvez effectuer les
opérations suivantes :
• Créer et modifier des requêtes ne reposant sur "Aucune source
de données", sur des univers .unx ou .unv mais pas sur des
requêtes BEx.
• Afficher, créer, modifier et actualiser tous les types de rapports.
Aussi appelée parfois "applet Java".
Interface Web Intelligence Applet
12
Vous lancez cette interface à partir de la zone de lancement BI.
Selon les autorisations dont vous disposez, vous pouvez effectuer
les opérations suivantes :
• Créer et modifier des requêtes ne reposant sur "Aucune source
de données", sur des univers .unx ou .unv, des requêtes BEx,
des vues d'analyse (espaces de travail Advanced Analysis) ou
des sources textuelles.
• Afficher, créer, modifier et actualiser tous les types de rapports.
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Interface
Description
Web Intelligence Rich Client, aussi appelé Desktop, est une version
de Web Intelligence installée sur votre ordinateur et permettant de
créer et de modifier des requêtes, ainsi que d'afficher, de créer,
de modifier et d'actualiser des rapports. Il existe deux façons d'installer Web Intelligence Rich Client sur votre ordinateur :
• A partir de la zone de lancement BI.
• Dans le cadre d'une installation de la plateforme de Business
Intelligence.
Les deux versions de Web Intelligence Rich Client peuvent permettre de créer et de modifier des requêtes ne reposant sur aucune
source de données, ainsi que sur des univers .unx ou .unv et
sur des fichiers Excel et texte.
Tableau 1-2 : Les sources de données auxquelles vous pouvez accéder dépendent du mode de connexion
Web Intelligence Rich Client
Source de données
Autonome
Local
Standard
(CORBA)
HTTP
univers .unv
Oui*
Oui*
Oui
Oui
univers dimensionnel .unx
Oui*
Non
Oui*
Non
univers relationnel .unx
Oui*
Non
Oui
Non
univers à plusieurs sources
.unx
Non
Non
Oui
Oui
Fournisseur
de données
personnelles
Oui
Oui
Oui
Oui
Requête BEX
Non
Non
Oui*
Non
Vues d'analyse et
MSAS2005
Non
Non
Oui*
Non
Conseil :
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir dans quelle interface Web
Intelligence ouvrir les documents lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un document
13
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
et sélectionnez Afficher. Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un document, puis sur Modifier,
une autre interface utilisateur Web Intelligence s'affiche. Par exemple, vous ne pouvez lier des cellules
à des documents que dans l'interface Web Intelligence HTML, mais vous pouvez utiliser les requêtes
reposant sur des sources de données QaaWS (Query as a Web Service) uniquement dans les interfaces
Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client.
Il se peut que vous ayez besoin d'utiliser deux interfaces Web Intelligence : une pour l'affichage et une
pour la modification des documents. Dans ce cas, utilisez l'interface Web Intelligence HTML pour
afficher les documents et l'interface Web Intelligence Applet ou Rich Client pour modifier les documents.
1.3 Composants de l'application
Web Intelligence propose plusieurs composants que vous pouvez utiliser pour créer, modifier et parcourir
des documents.
L'application comprend les composants suivants :
Composant
Description
Barre d'outils principale
La barre d'outils principale permet d'ouvrir, d'enregistrer et d'imprimer
des documents, d'effectuer un suivi des modifications et d'afficher le
plan du rapport.
La barre d'outils principale apparaît dans l'onglet Fichier lorsque
l'application est en mode "Conception".
Les barres d'outils permettent de travailler avec des fournisseurs de
données et d'effectuer des tâches d'analyse et de conception de
rapport.
barres d'outils ;
Panneau latéral
Les barres d'outils apparaissent dans la partie supérieure de l'application uniquement en mode "Données" et en mode "Conception". En
mode "Données", seules les barres d'outils en rapport avec l'utilisation
de fournisseurs de données sont actives.
Le Panneau latéral regroupe plusieurs volets qui permettent d'obtenir
différentes vues du document actuel.
Les onglets Fichier et Propriétés sont uniquement disponibles en
mode "Conception" et en mode "Données".
Onglets Fichier et Propriétés
L'onglet Fichier comprend les principaux outils du menu Fichier.
L'onglet Propriétés permet de définir les propriétés de la Vue, du
Document et de l'Application.
14
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Composant
Description
Editeur de rapport
L'"Editeur de rapport" affiche les rapports d'un document.
Barre d'état
La "Barre d'état" apparaît sous l'"Editeur de rapport" et permet d'effectuer des actions, comme l'activation du suivi des données ou la
modification du mode d'affichage. Il est possible de l'activer ou de la
désactiver dans le menu Afficher de l'onglet Propriétés.
Barre d'outils "Filtre de rapport"
Cette barre d'outils permet d'ajouter des filtres simples aux rapports.
Barre d'outils "Exploration"
Lorsque l'"Exploration" est activée dans un document, cette barre
d'outils apparaît. Elle indique les objets d'exploration actifs.
Rubriques associées
• Création de filtres de rapport simples
Vous pouvez filtrer un rapport sur la valeur d'objet de votre choix. Par exemple, si vous
avez sélectionné "Etats-Unis" dans la liste de valeurs de l'objet Pays, le rapport est filtré
de façon à exclure toutes les lignes où Pays n'a pas la valeur "Etats-Unis".
• Onglets du panneau latéral dans Web Intelligence
Les onglets disponibles dans le panneau latéral dépendent de l'interface Web Intelligence
que vous utilisez et du mode dans lequel vous affichez le document.
• Exploration en avant des données de rapport
Vous pouvez explorer en avant pour visualiser les données de niveau inférieur qui sont
sous-jacentes aux résultats agrégés affichés sur les rapports. Cela permet d'expliquer la
raison à l'origine de résultats élevés ou faibles.
1.3.1 Onglets du panneau latéral dans Web Intelligence
Les onglets disponibles dans le panneau latéral dépendent de l'interface Web Intelligence que vous
utilisez et du mode dans lequel vous affichez le document.
15
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Tableau 1-4 : Interfaces Web Intelligence et modes de document
Interface Web Intelligence Applet
Mode >
Interface Web Intelligence HTML
Co
ncep
tion
Lecture
Concep
tion
Lecture
Résumé du document
Oui
Oui
Oui
Oui
Carte de navigation
Oui
Oui
Oui
Oui
Onglet de volet
Don
nées
Web Intelligence Rich
Client
Don
nées
Co
ncep
tion
Lecture
V
Carte de rapport
Contrôles d'entrée
Oui
Saisie d'invite utilisateur
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Objets disponibles
Oui
Oui
Oui
Filtres et structure du
document
Oui
Oui
Oui
Editeur de service Web
Oui
Données
Oui
Oui
Oui
Les onglets permettent d'accéder à des volets où vous pouvez afficher et configurer les informations
et objets des documents.
•
•
•
•
•
•
Le volet "Résumé du document" donne une vue d'ensemble des propriétés du document.
(Interface Web Intelligence Applet) Le volet "Carte de navigation" répertorie tous les rapports d'un
document. Ce volet est le même que "Carte de rapport" dans l'interface Web Intelligence HTML.
(Interface Web Intelligence HTML et Web Intelligence Rich Client) Le volet "Carte de rapport"
répertorie tous les rapports d'un document. Ce volet est le même que "Carte de navigation" dans
l'interface Web Intelligence Applet.
Le volet "Contrôles d'entrée" permet d'ajouter ou de modifier des contrôles d'entrée qui s'appliquent
au document.
Le volet "Editeur de service Web" répertorie les services BI publiés à partir du document.
Le volet "Objets disponibles" répertorie les fournisseurs de données et les objets pouvant être inclus
dans les rapports.
Remarque :
L'interface Web Intelligence HTML n'affiche pas les formules dans ce panneau.
•
16
Le volet "Filtres et structure du document" affiche la structure du document sous la forme d'une
arborescence ainsi que les filtres appliqués aux différents éléments du rapport.
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Remarque :
L'interface Web Intelligence HTML n'affiche pas les filtres dans ce volet. Pour utiliser des filtres,
recourez à l'interface Web Intelligence Applet.
•
•
Le volet "Données" apparaît uniquement en mode Données et permet de parcourir les fournisseurs
de données d'un document.
Le volet "Saisie d'invite utilisateur" répertorie les valeurs par défaut d'une invite. Vous pouvez
également saisir du texte dans les zones de texte des valeurs. Un point-virgule (;) sépare plusieurs
éléments.
1.4 Utilisation de la zone de lancement BI
La zone de lancement BI se compose des zones suivantes :
• Barre d'outils
• Onglets "Accueil" et "Documents"
• Icônes "Mes applications"
Barre d'outils
Le menu Applications permet de démarrer Web Intelligence.
Le menu Préférences permet de définir les préférences d'application suivantes :
•
•
•
•
Préférences générales
Mot de passe
Préférences de paramètres régionaux et de fuseau horaire
Préférences Web Intelligence
Volets de la zone de lancement BI
La zone de lancement BI se compose des objets suivants :
Les onglets principaux : "Accueil", "Documents" et tous les documents ouverts.
Tableau 1-5 : Volets de la zone de lancement BI
17
Volet de type onglet
Description
"Accueil"
Affiche les documents récemment visualisés, les messages non
lus, les alertes non lues et les documents récemment exécutés.
"Documents"
Permet d'accéder aux dossiers et documents disponibles. Cliquez
sur un onglet de dossier pour afficher des documents de ce dossier.
Ce volet permet d'afficher, d'organiser et de gérer les documents.
Documents Web Intelligence
Un onglet pour chaque document ouvert.
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Rubriques associées
• A propos de la définition des préférences Web Intelligence
1.4.1 Connexion à la zone de lancement BI
Vous devez vous connecter pour accéder à Web Intelligence via la zone de lancement BI.
Avant d'effectuer des analyses interactives depuis la zone de lancement BI, il vous faut les informations
suivantes :
•
•
•
Une adresse URL pour accéder à la zone de lancement BI (par exemple, http://arca
chon:8080/BOE/BI).
Votre nom de connexion et votre mot de passe
votre authentification, qui contrôle les ressources à votre disposition
Le cas échéant, demandez ces informations à votre administrateur.
Remarque :
Par défaut, le nom du serveur et la méthode d'authentification ne s'affichent pas sur la page de connexion
à la zone de lancement BI. Vous devez uniquement fournir ces informations si votre administrateur a
rendu ces options visibles.
Pour lancer SAP BusinessObjects Web Intelligence :
1. Lancez un navigateur Web.
2. Pointez votre navigateur vers le signet ou l'adresse URL de la zone de lancement BI.
La page de connexion s'affiche.
3. Si la case Système est vide, saisissez le nom du serveur suivi de deux points (:), puis du numéro
de port.
4. Dans le champ Nom utilisateur, saisissez votre nom d'utilisateur.
5. Dans la zone Mot de passe, saisissez votre mot de passe.
6. Dans la zone Authentification, sélectionnez l'authentification que vous a fournie votre administrateur.
7. Cliquez sur Connexion.
La page d'accueil de la zone de lancement BI s'affiche.
1.4.2 Pour se déconnecter de la zone de lancement BI
18
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Lorsque vous avez terminé d'utiliser la zone de lancement BI, vous devez vous déconnecter et non
simplement fermer votre navigateur Web.
La déconnexion garantit que toutes les préférences que vous avez modifiées lors de votre session sont
enregistrées.
Les administrateurs BI peuvent suivre le nombre d'utilisateurs connectés à un moment donné et utiliser
ces informations pour optimiser les performances du système.
•
Cliquez sur Déconnexion dans la barre d'outils de la zone de lancement BI.
1.4.3 A propos de la définition des préférences Web Intelligence
Servez-vous de l'onglet Préférences de la zone de lancement BI pour :
Tableau 1-6 : Eléments du volet Préférences
Option
Description
Général
Définissez les paramètres utilisateur par défaut. Ceux-ci sont définis par l'administrateur.
Modifier le mot de passe
Modifiez votre mot de passe. Tapez votre ancien mot de passe,
puis saisissez votre nouveau mot de passe deux fois.
Paramètres régionaux et fuseau
horaire
Définissez les Paramètres régionaux du produit, les Paramètres
régionaux de visualisation préférés et le Fuseau horaire actuel.
Analysis, édition pour OLAP
Définissez le mode "Accessibilité". (Non décrit ici.)
Choisissez les interfaces à utiliser pour les modes "Afficher" et
"Modifier".
Web Intelligence
Sélectionnez un univers par défaut.
Définissez les options d'exploration.
Définissez les propriétés des enregistrements au format Excel.
Espaces de travail BI
Définissez un style par défaut (Non décrit ici.)
Crystal Reports
Définissez les options de Crystal Reports. (Non décrit ici.)
Rubriques associées
• Utilisation de la zone de lancement BI
19
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
1.4.3.1 Choix des interfaces de visualisation et de conception
Vous pouvez définir des options pour déterminer le mode d'affichage et d'exploration des documents
existants et celui de création de documents ou de modification et d'analyse de documents existants.
Définissez ces options dans le panneau Préférences de la zone de lancement BI.
Selon les autorisations dont vous disposez, vous avez le choix entre le mode "Lecture", le mode
"Conception" et le mode "Données".
Remarque :
Toutefois, votre profil de sécurité peut limiter davantage le nombre d'interfaces entre lesquelles vous
pouvez choisir.
Lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur le titre d'un document existant dans la liste
des documents d'entreprise et sélectionnez Afficher dans le menu contextuel, le document s'ouvre en
mode "Lecture". Lorsque vous créez un document ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le
titre d'un document existant et sélectionnez Modifier, le document s'ouvre en mode "Conception".
La zone de lancement BI offre le choix entre les interfaces d'Affichage suivantes :
Interface
Description
HTML (aucun téléchargement nécessaire)
La visualisation des documents se fait à l'aide de l'interface
Web Intelligence HTML dans la zone de lancement BI.
Applet (téléchargement nécessaire)
La visualisation des documents se fait à l'aide de l'interface
Web Intelligence Applet, également connue sous le nom
d'applet Java, dans la zone de lancement BI.
Remarque :
Pour pouvoir utiliser cette interface, vous devez télécharger
une applet Java.
Desktop (Rich Client, Windows unique- La visualisation des documents se fait à l'aide de Web Intelliment, installation nécessaire)
gence Rich Client, une interface autonome qui fonctionne
indépendamment de la zone de lancement BI et qui permet
d'utiliser des documents sans être connecté à un référentiel
d'entreprise.
Remarque :
Web Intelligence Rich Client doit être installé sur votre ordinateur local.
PDF
Les documents affichés sont au format PDF et statiques.
La zone de lancement BI offre le choix entre les interfaces de modification suivantes :
20
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Interface
Description
HTML (aucun téléchargement nécessaire) La création, la modification et l'analyse des documents se
font à l'aide de l'interface Web Intelligence HTML dans la
zone de lancement BI.
Applet (téléchargement nécessaire)
La création, la modification et l'analyse des documents se
font à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet dans la
zone de lancement BI. Vous pouvez sélectionner le mode
Conception ou le mode Données.
Remarque :
Pour pouvoir utiliser cette interface, vous devez télécharger
une applet Java.
Desktop (Rich Client, Windows uniqueme- Pour créer et modifier des documents, utilisez Web Intellint, installation nécessaire)
gence Rich Client, également connu sous le nom de Desktop, une interface autonome qui fonctionne indépendamment de la zone de lancement BI et qui permet d'utiliser des
documents sans être connecté à un référentiel d'entreprise.
Vous pouvez sélectionner le mode Conception ou le mode
Données.
Remarque :
Web Intelligence Rich Client doit être installé sur votre ordinateur local.
Une fois que vous ouvrez un document dans une interface spécifique, vous restez dans cette interface
pendant tout le reste de la session. Par exemple, si vous sélectionnez HTML comme interface de mode
"Lecture" et Web Intelligence Applet comme interface "Modifier", vous restez dans l'interface Web
Intelligence HTML même si vous passez en mode "Conception" (qui se sert de l'interface "Modifier")
au sein de l'application.
De même, si vous ouvrez un document à l'aide de la commande Modifier avec une interface
spécifiquement choisie, le document continuera à s'ouvrir dans cette interface, même si vous changez
de sélection de modification. Cela est important si vous utilisez une fonctionnalité disponible dans une
version de Web Intelligence et pas dans une autre, ainsi que dans le cas de documents reposant sur
des requêtes BEx.
Rubriques associées
• A propos de Web Intelligence
Vous pouvez réaliser une analyse de données avec SAP BusinessObjects Web Intelligence
à l'aide de rapports reposant sur diverses sources de données.
21
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
1.4.3.1.1 Sélection de l'affichage du document et modification des interfaces
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez sélectionner le type de vue du document
et la version de Web Intelligence qui apparaît lorsque vous ouvrez un document à lire ou à modifier.
1. Cliquez sur Préférences dans la zone de lancement BI pour ouvrir la boîte de dialogue "Préférences".
2. Cliquez sur Web Intelligence dans la liste "Préférences".
3. Sélectionnez l'interface de visualisation dans les options "Visualisation".
Ce paramètre détermine quelle version de Web Intelligence ouvre votre document en mode "Lecture".
4. Sélectionnez l'interface de conception dans les options "Modifier".
Ce paramètre détermine quelle version de Web Intelligence ouvre votre document en mode
"Conception".
5. Cliquez sur Enregistrer et fermer.
Ces modifications prennent effet à la prochaine ouverture d'un document Web Intelligence.
1.4.3.2 Interface et paramètres régionaux du document
Les paramètres régionaux déterminent l'affichage de l'interface de l'application (par exemple, les
éléments de menu et le texte des boutons) et des données (par exemple, la mise en forme des dates
et des nombres) en relation avec les préférences locales.
Les paramètres régionaux utilisés par Web Intelligence sont :
22
Paramètres régionaux
Description
Paramètres régionaux du
produit
Langue et contrôle de l'alignement de l'interface de l'application Web
Intelligence. Ce paramètre régional peut être sélectionné aux endroits
suivants :
• Dans les interfaces Web Intelligence HTML ou Web Intelligence
Applet, ce paramètre se trouve dans les préférences de la zone de
lancement BI.
• Dans Web Intelligence Rich Client, le paramètre se trouve dans les
propriétés de l'application.
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Paramètres régionaux
Description
Paramètres régionaux de
visualisation préférés
Paramètres régionaux préférés pour l'affichage des données du document Ce paramètre régional peut être sélectionné aux endroits suivants :
• Dans les interfaces Web Intelligence HTML ou Web Intelligence
Applet, ce paramètre se trouve dans les préférences de la zone de
lancement BI.
• Dans Web Intelligence Rich Client, le paramètre se trouve dans les
propriétés de l'application.
Paramètres régionaux du
document
Paramètres régionaux de dates et de nombres dans le document.
• Ce paramètre régional ne peut pas être sélectionné dans les interfaces Web Intelligence HTML HTML ou Web Intelligence Applet.
• Dans Web Intelligence Rich Client, le paramètre "Application permanente des paramètres régionaux" est disponible dans les propriétés
du document.
Alignement de droite à gauche dans Web Intelligence
Dans l'interfaceWeb Intelligence Applet et dans Web Intelligence Rich Client, l'alignement de l'interface
de l'application et des données du document se fait de droite à gauche (RTL) lorsque vous sélectionnez
certains paramètres régionaux de langues.
Remarque :
L'alignement RTL n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML.
Paramètres régionaux du produit et alignement de l'interface de droite à gauche
Si vous choisissez Arabe pour les Paramètres régionaux du produit, les éléments d'interface de
l'application Web Intelligence sont toujours disposés de droite à gauche (RTL), par effet de miroir de
l'alignement de gauche à droite (LTR). Par exemple, pour un paramètre régional RTL, le panneau
latéral se trouve à droite alors qu'il est à gauche pour un paramètre régional LTR.
Paramètres régionaux de visualisation préférés et alignement de droite à gauche
Si vous choisissez Arabe, Hébreu, Farsi, Urdu ou Divehi pour les Paramètres régionaux de
visualisation préférés, les éléments et les données des documents créés avec ce paramètre régional
sont placés de droite à gauche (RTL). Par exemple, dans un tableau croisé, avec un paramètre régional
LTR, la colonne d'en-tête latérale est placée à gauche. Avec un paramètre régional RTL, la colonne
d'en-tête latérale est placée à droite.
Attention :
•
•
•
23
Dans l'interface Web Intelligence HTML, les documents créés selon des paramètres régionaux de
visualisation préférés RTL ne peuvent pas être affichés ni modifiés.
Les documents créés avec des paramètres régionaux de visualisation préférés RTL ne peuvent pas
être convertis au format LTR.
Les documents créés avec des paramètres régionaux de visualisation préférés LTR peuvent être
modifiés avec des paramètres régionaux de visualisation préférés RTL, mais ne peuvent pas être
convertis au format RTL
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
•
Les diagrammes sont LTR, conformément aux standards de globalisation produit de SAP.
Rubriques associées
• Pour définir les paramètres régionaux du produit dans la zone de lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir les paramètres
régionaux du produit.
• Association des paramètres régionaux de document actifs à un document dans la zone de lancement
BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir la langue des
paramètres régionaux des documents ouverts dans Web Intelligence.
• Définition des paramètres régionaux de visualisation préférés dans la zone de lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir une langue pour
les Paramètres régionaux de visualisation préférésWeb Intelligence.
• Association de paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence Rich Client
Vous pouvez associer des paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence
Rich Client.
1.4.3.2.1 Paramètres régionaux du produit
Les paramètres régionaux du produit contrôlent l'interface utilisateur.
Par exemple, les paramètres régionaux du produit déterminent les éléments du menu et le texte des
boutons.
Pour définir les paramètres régionaux du produit dans la zone de lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir les paramètres régionaux du
produit.
1. Cliquez sur Préférencesdans la barre d'outils de la zone de lancement BI pour ouvrir la boîte de
dialogue "Préférences".
2. Cliquez sur Paramètres régionaux et fuseau horaire dans la liste "Préférences" pour afficher les
options disponibles.
3. Sélectionnez les paramètres régionaux du produit dans la liste Paramètres régionaux du produit.
4. Cliquez sur Enregistrer et fermer.
1.4.3.2.2 Paramètres régionaux des documents
Les paramètres régionaux de document, générés par Web Intelligence, mettent en forme les données
des documents.
Par exemple, les paramètres régionaux de document déterminent l'affichage des dates et des nombres.
24
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Par défaut, les paramètres régionaux du navigateur sont utilisés. Vous pouvez associer de manière
permanente les paramètres régionaux de document actifs à un document en enregistrant celui-ci avec
l'option Application permanente des paramètres régionaux sélectionnée dans la boîte de dialogue
"Résumé du document". Sélectionnez cette option pour que les données du document soient toujours
mises en forme en utilisant les paramètres régionaux de document enregistrés. Cela s'applique à tous
les utilisateurs qui visualisent le document et pas seulement à l'utilisateur qui active l'option Application
permanente des paramètres régionaux.
Dans Web Intelligence Rich Client, si le paramètre Utiliser les paramètres régionaux du document
pour appliquer un format aux données est sélectionné dans les propriétés de l'application, les
paramètres régionaux de document déterminent le format des dates et des nombres.
Rubriques associées
• Association de paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence Rich Client
Vous pouvez associer des paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence
Rich Client.
Association des paramètres régionaux de document actifs à un document dans la zone de
lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir la langue des paramètres
régionaux des documents ouverts dans Web Intelligence.
1. Cliquez sur Préférencesdans la barre d'outils de la zone de lancement BI pour ouvrir la boîte de
dialogue "Préférences".
2. Cliquez sur Web Intelligence dans la liste "Préférences".
3. Dans la section "Lors de la visualisation d'un document", sélectionnez une des options suivantes :
• Utiliser les paramètres régionaux du document pour appliquer un format aux données
• Utiliser mes paramètres régionaux de visualisation préférés pour appliquer un format aux
données
4. Cliquez sur Enregistrer et fermer.
Rubriques associées
• Paramètres régionaux de visualisation préférés
Les "Paramètres régionaux de visualisation préférés" sont les paramètres régionaux
sélectionnés pour afficher les données du document.
• Définition des paramètres régionaux de visualisation préférés dans la zone de lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir une langue pour
les Paramètres régionaux de visualisation préférésWeb Intelligence.
25
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
1.4.3.2.3 Paramètres régionaux de visualisation préférés
Les "Paramètres régionaux de visualisation préférés" sont les paramètres régionaux sélectionnés pour
afficher les données du document.
Lorsque vous créez un document, vos "paramètres régionaux de visualisation" préférés sont toujours
attribués en tant que paramètres régionaux d'origine du document, que les paramètres régionaux
donnent priorité ou non aux "paramètres régionaux de visualisation préférés".
Remarque :
Si les paramètres ne donnent pas priorité à vos "paramètres régionaux de visualisation préférés", les
données sont mises en forme conformément aux paramètres régionaux de document enregistrés avec
celui-ci.
Dans Web Intelligence Rich Client, si les paramètres régionaux donnent la priorité à vos "paramètres
régionaux de visualisation préférés" par le biais de l'option Utiliser les paramètres régionaux du
document pour appliquer un format aux données dans les propriétés de l'application, les paramètres
régionaux de document sont définis sur "Paramètres régionaux de visualisation préférés" à l'ouverture
d'un document. Lorsque vous enregistrez le document, ces paramètres régionaux de document sont
également enregistrés avec lui.
Définition des paramètres régionaux de visualisation préférés dans la zone de lancement BI
Dans les préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez choisir une langue pour les Paramètres
régionaux de visualisation préférésWeb Intelligence.
1. Cliquez sur Préférencesdans la barre d'outils de la zone de lancement BI pour afficher la boîte de
dialogue "Préférences".
2. Cliquez sur Paramètres régionaux et fuseau horaire dans la liste "Préférences" pour afficher les
options disponibles.
3. Sélectionnez les paramètres régionaux de visualisation préférés à partir de la liste Paramètres
régionaux de visualisation préférés.
4. Cliquez sur Web Intelligence pour afficher les options de Web Intelligence.
5. Pour mettre en forme des données conformément aux paramètres régionaux de visualisation
préférés, cliquez sur Utiliser mes paramètres régionaux de visualisation préférés pour appliquer
un format aux données sous Lors de la visualisation d'un document.
6. Cliquez sur Enregistrer et fermer.
1.4.3.2.4 Association de paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence Rich Client
Vous pouvez associer des paramètres régionaux à un document dans Web Intelligence Rich Client.
Cette tâche ne fonctionne pas dans les interfaces Web Intelligence HTML ou Web Intelligence Applet.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez sur Document dans l'onglet
Propriétés.
2. Dans la boîte de dialogue "Résumé du document", sélectionnez Application permanente des
paramètres régionaux.
3. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Résumé du document".
26
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
4. Enregistrez le document.
1.4.3.3 Définition des modes de l'application
En fonction du mode d'application de Web Intelligence dans lequel vous vous trouvez, vous pouvez
créer des requêtes, documents et rapports et analyser les données dans des rapports.
Tableau 1-8 : Modes d'application décrits
Mode d'application
Description
En mode "Données", vous pouvez effectuer les opérations suivantes :
• Créer, modifier et gérer des requêtes fournissant des données aux
rapports.
• Ajouter et renommer des fournisseurs de données.
• Changer la source d'où un fournisseur de données tire ses données.
Données
En mode "Données", tous les fournisseurs de données utilisés par le document actuel apparaissent dans une liste, et toutes les boîtes à outils sans
rapport avec l'utilisation de fournisseurs de données sont désactivées.
Restriction :
Le mode "Données" n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence
HTML.
Lecture
Le mode "Lecture" permet d'effectuer les opérations suivantes :
• Afficher des rapports.
• Réaliser le suivi des modifications dans les données de rapport et explorer celles-ci en avant.
En mode "Lecture", il est possible d'accéder à la barre d'outils principale
de l'application et au panneau latéral. En revanche, aucune boîte à outils
n'est disponible.
27
2013-11-22
Présentation de Web Intelligence
Mode d'application
Conception
Description
Le mode "Conception" permet d'effectuer les opérations suivantes :
• Réaliser une large gamme de tâches d'analyse.
• Ajouter et supprimer des éléments de rapport tels que des tableaux ou
des diagrammes.
• Appliquer des règles de mise en forme conditionnelle.
• Améliorer des rapports à l'aide de formules et de variables.
• Utiliser la structure du rapport ou le rapport complété à l'aide de données. Travailler avec la structure du rapport permet uniquement d'effectuer des modifications sans accéder au serveur. Lorsque vous travaillez
avec des rapports contenant des données, chaque modification effectuée s'applique au serveur.
Conseil :
Si les modifications à apporter sont nombreuses, il est recommandé de
travailler avec la structure du rapport et de compléter ce dernier avec des
données une fois les modifications terminées.
1.4.3.3.1 Pour basculer entre les modes d'application
Selon le mode sélectionné, les boîtes et barres d'outils appropriées sont disponibles et les autres sont
soit invisibles, soit désactivées.
•
Dans un document Web Intelligence, effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour utiliser le mode Données, cliquez sur "Données".
Remarque :
Le mode "Données" n'est disponible que dans l'interface Web Intelligence Applet et dans Web
Intelligence Rich Client.
•
•
•
28
Pour utiliser le mode "Lecture", cliquez sur Lecture dans le coin supérieur de la barre d'outils.
Pour utiliser le mode "Conception" avec uniquement l'affichage de la structure du rapport, cliquez
sur la flèche du bouton Conception et sélectionnez Structure uniquement dans la liste
déroulante.
Pour utiliser le mode "Conception" avec les données du rapport, cliquez sur la flèche du bouton
Conception et sélectionnez Avec données dans la liste déroulante.
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Création et utilisation de documents
2.1 Ouverture de l'interface de Web Intelligence
Vous pouvez lancer Web Intelligence de plusieurs façons.
•
Pour lancer Web Intelligence, dans la zone de lancement BI, effectuez une des actions suivantes :
• Cliquez sur Applications > Application Web Intelligence.
• Sélectionnez Application Web Intelligence dans les raccourcis de l'application.
• Ouvrez un document Web Intelligence.
Web Intelligence démarre. L'onglet "Web Intelligence" est actif dans le volet principal. Pour vérifier
quelle interface a démarré (Web Intelligence HTML, Web Intelligence Applet ou Web Intelligence
Rich Client), cliquez sur Préférences et sélectionnez Web Intelligence.
Rubriques associées
• A propos des requêtes
Lorsque vous créez un document ou lui ajoutez des données, vous utilisez les requêtes
pour extraire les données d'une source de données vers le document.
• Choix des interfaces de visualisation et de conception
Vous pouvez définir des options pour déterminer le mode d'affichage et d'exploration des
documents existants et celui de création de documents ou de modification et d'analyse de
documents existants.
2.2 Création et modification de documents
Vous pouvez créer ou modifier des documents depuis la zone de lancement BI à l'aide des interfaces
Web Intelligence HTML, Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client, ce qui permet d'utiliser
des documents localement, sans être connecté au référentiel d'entreprise.
Pour utiliser des documents, sélectionnez un document existant ou démarrez l'interface choisie, puis
servez-vous-en pour ouvrir des documents existants ou pour créer des documents.
Les documents peuvent reposer sur les éléments suivants :
29
2013-11-22
Création et utilisation de documents
•
•
•
•
Des univers présentant des données dans des sources de données relationnelles ou OLAP sous
forme d'ensembles d'objets
Des sources de données locales telles que des fichiers Microsoft Excel ou CSV
Des requêtes BEx
Espaces de travail Advanced Analysis
Vous pouvez créer un document vide ou un document reposant sur une source de données. Les sources
de données dont vous pouvez vous servir dépendent de l'interface que vous utilisez.
Tableau 2-1 : Sources de données disponibles
Source de données
Interface HTML
Interface Applet
Web Intelligence Rich
Client
Aucune source de données
Oui
Oui
Oui
Univers (.unx ou
.unv)
Oui
Oui
Oui
Requête BEX
Non
Oui
Oui
Vue d'analyse
Non
Oui
Oui
Fichier texte
Non
Non
Oui
Remarque :
•
•
Pour obtenir des informations ayant spécifiquement trait à Web Intelligence Rich Client, voir le Guide
de l'utilisateur de SAP BusinessObjects Web Intelligence Rich Client ou l'aide en ligne de Web
Intelligence Rich Client.
Pour se connecter à une source de données Essbase OLAP à partir de produits SAP BusinessObjects
OLAP, notamment l'outil de conception d'univers, Web Intelligence Rich Client et Web Intelligence
par le biais de la zone de lancement BI, l'administrateur BI doit s'assurer que les variables
d'environnement client Essbase ARBOPATH et ESSBASEPATH sont créées et définies en tant que
variables d'environnement système Windows sur les ordinateurs où sont installés les produits SAP
BusinessObjects OLAP.
2.2.1 Pour créer un document sans source de données
Vous pouvez créer un document sans source de données, notamment pour créer un document "modèle"
contenant la page de titre standard comme premier rapport, le texte de copyright standard comme
deuxième rapport, etc. Vous pouvez définir les présentations d'en-tête et de pied de page, et même
inclure des tableaux vides et des diagrammes mis en forme. Un concepteur de requêtes ou de rapports
peut ensuite connecter le document à une source de données à l'aide d'une requête.
30
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Remarque :
Les droits définis pour vous par l'administrateur BI déterminent votre accès aux sources de données
et votre capacité de créer des documents dans Web Intelligence.
1. Ouvrez Web Intelligence dans un mode au choix.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• En mode "Lecture", cliquez sur l'icône Nouveau de la barre d'outils.
• En mode "Conception" ou "Données", dans l'onglet "Fichier", cliquez sur l'icône Nouveau.
3. Sélectionnez Aucune source de données, puis cliquez sur OK.
Un document vide s'ouvre. Le volet "Objets disponibles" ne contient aucun objet.
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir d'univers
Les univers présentent les données de sources de données relationnelles ou OLAP en tant
que collections d'objets associés.
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
• Création de requêtes sur des fichiers de données
Vous pouvez créer des requêtes sur des fichiers de données tels que, selon votre version
de Web Intelligence, des fichiers texte, des feuilles de calcul Excel installés localement et
des fichiers Excel situés sur le CMS.
• Création de requêtes à partir de vues Advanced Analysis
SAP BusinessObjects Analysis est un outil d'analyse OLAP qui permet aux utilisateurs de
définir des analyses de manière interactive pour explorer les données des sources de
données OLAP.
2.2.2 Pour créer un document reposant sur un univers
Vous disposez des autorisations nécessaires pour accéder à une source de données d'univers et créer
une requête et un document. Selon les autorisations dont vous disposez, il se peut que certains objets
d'univers ne soient pas disponibles.
Vous souhaitez créer un document reposant sur un univers .unx créé à l'aide de l'outil de conception
d'information ou sur un univers .unv créé avec l'outil de conception d'univers.
1. Ouvrez Web Intelligence en mode "Conception".
31
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2. Cliquez sur l'icône Nouveau de la barre d'outils.
3. Sélectionnez Univers, puis cliquez sur OK.
4. Sélectionnez un univers .unx ou .unv selon vos besoins.
Un univers par défaut est proposé. Vous pouvez l'utiliser ou sélectionner un autre univers.
Remarque :
Les univers .unx conservent l'extension de fichier .unx ; les univers .unv, par contre, n'ont pas
d'extension de fichier.
5. Cliquez sur Sélectionner.
Un document vide est créé, et l'"Editeur de requête" s'ouvre. Il affiche "Plan de l'univers" dans le Panneau
latéral et un volet principal divisé en trois panneaux, à savoir, "Objets du résultat", "Filtres de la requête"
et "Aperçu des données". Vous pouvez créer des requêtes reposant sur l'univers sélectionné et les
exécuter.
2.2.3 Pour créer un document reposant sur une requête BEx
•
•
Vous pouvez uniquement accéder aux requêtes BEx dont l'indicateur Autoriser un accès externe
à cette requête est activé.
Les mappages d'objets ne sont pas tous équivalents. Reportez-vous aux pages de restrictions et
d'équivalents pour vous assurer que les requêtes peuvent être utilisées correctement.
Remarque :
Il n'est pas possible de se servir de l'interface Web Intelligence HTML pour créer des documents
reposant sur des requêtes BEx.
Pour exécuter des requêtes sur une source de données de requête BEx :
1. Ouvrez Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur l'icône Nouveau de la barre d'outils.
3. Sélectionnez BEx, puis cliquez sur OK.
Le volet "Sélectionner une requête BEx BW" apparaît. Seules les requêtes BEx pour lesquels un
accès externe est permis et que vous avez l'autorisation d'utiliser sont visibles.
4. Choisissez le dossier de connexion approprié. S'il s'agit d'un dossier de connexion qui contient
plusieurs requêtes BEx, sélectionnez celle qui est appropriée, puis cliquez sur OK.
Un document vide est créé, et l'"Editeur de requête" s'ouvre. Ce dernier comprend un panneau latéral
intitulé "Plan de l'univers", dans lequel les objets de requête BEx disponibles sont affichés, et un volet
principal divisé en trois panneaux, à savoir, "Objets du résultat", "Filtres de la requête" et "Aperçu des
données". Vous pouvez créer des requêtes reposant sur la requête BEx et les exécuter.
32
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.2.4 Pour créer un document reposant sur une vue d'analyse
Vous disposez des autorisations appropriées pour accéder aux vues d'analyse et les utiliser pour le
reporting.
Remarque :
Il n'est pas possible de se servir de l'interface Web Intelligence HTML pour créer des documents
reposant sur des vues d'analyse.
1. Ouvrez Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur l'icône Nouveau de la barre d'outils.
3. Sélectionnez Univers, puis cliquez sur OK.
4. Naviguez jusqu'à la vue d'analyse à utiliser, puis cliquez sur OK.
Un document vide est créé, et l'"Editeur de requête" apparaît. Les objets de requête disponibles y sont
affichés. Vous pouvez ajouter des objets aux volets de requêtes et de filtres, puis exécuter la requête.
2.3 Ouverture d'un document du référentiel
Vous pouvez ouvrir un document du référentiel d'entreprise.
1. Dans la zone de lancement BI, cliquez sur l'onglet Documents pour afficher les documents du
référentiel disponibles.
2. Cliquez sur l'onglet Dossiers, puis naviguez jusqu'au dossier qui contient le document souhaité.
3. Sélectionnez le document, cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Afficher pour
ouvrir le document en mode "Lecture" ou Modifier pour ouvrir le document en mode "Conception".
La version de Web Intelligence qui s'ouvre dépend des paramètres "Afficher" et "Modifier" des
préférences Web Intelligence dans la zone de lancement BI.
Remarque :
Lorsqu'un document est configuré de façon à ce que ses données soient mises à jour à l'ouverture
(lorsque la propriété de document Actualisation à l'ouverture est sélectionnée), le document affiche
les dernières informations. L'option Actualisation à l'ouverture dépend des paramètres du CMS
suivants :
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Propriétés, le paramètre de sécurité
Actualisation automatique de la propriété est activé par l'administrateur BI.
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Sécurité de l'utilisateur, le droit de
sécuritéDocuments : désactiver l'actualisation automatique à l'ouverture est désactivé pour
cet utilisateur par l'administrateur BI.
33
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Rubriques associées
• Choix des interfaces de visualisation et de conception
Vous pouvez définir des options pour déterminer le mode d'affichage et d'exploration des
documents existants et celui de création de documents ou de modification et d'analyse de
documents existants.
2.4 Ouverture d'un document dans Web Intelligence
Vous avez accès aux documents, et vous disposez des autorisations appropriées pour ouvrir le document
souhaité.
1. Dans la zone de lancement BI, cliquez sur Applications > Application Web Intelligence
2. Cliquez sur l'icône Ouvrir de la barre d'outils.
La boîte de dialogue "Choisir un document" s'affiche.
3. Parcourez les dossiers pour sélectionner un fichier, puis cliquez sur Ouvrir.
Le document s'ouvre en mode "Conception". Selon les droits dont vous disposez, vous pouvez l'utiliser
en mode "Lecture" et en mode "Conception".
2.5 Suppression d'un document du référentiel
Vous pouvez supprimer un document du référentiel d'entreprise si vous avez obtenu la permission pour
le faire.
1. Connectez-vous à la zone de lancement BI.
2. Cliquez sur l'onglet Documents pour afficher les documents du référentiel disponibles.
3. Naviguez jusqu'au dossier qui contient le document à supprimer.
4. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le document que vous souhaitez supprimer puis sur
Organiser.
5. Cliquez sur Supprimer.
2.6 Envoi de documents
34
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.6.1 Envoi d'un document par courrier électronique
Vous pouvez envoyer un document Web Intelligence comme pièce jointe d'un courrier électronique.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Selon l'interface Web Intelligence utilisée, effectuez les tâches suivantes :
• Dans l'interface Web Intelligence HTML :
• En mode "Lecture", sélectionnez Envoyer par courrier électronique dans la liste déroulante
de l'icône "Envoyer à".
• En mode "Conception", dans l'onglet "Fichier", sélectionnez Envoyer par courrier
électronique dans la liste déroulante de l'icône "Envoyer à".
•
Dans l'interface Web Intelligence Applet :
• En mode "Lecture", sélectionnez Envoyer par courrier électronique dans la liste déroulante
de l'icône "Envoyer le document".
• En mode "Conception" ou "Données", dans l'onglet "Fichier", sélectionnez Envoyer par
courrier électronique dans la liste déroulante de l'icône "Envoyer le document".
•
Dans Web Intelligence Rich Client :
• En mode "Lecture", sélectionnez un format de document dans la liste déroulante de l'icône
"Envoyer en pièce jointe par courrier électronique".
• En mode "Conception" ou "Données", dans l'onglet "Fichier", sélectionnez un format de
document dans la liste déroulante de l'icône "Envoyer en pièce jointe par courrier électronique".
3. Saisissez les destinataires, le texte du message requis et envoyez le courrier électronique.
2.6.2 Envoi d'un document à un autre utilisateur ou groupe du CMS
Vous pouvez envoyer un document Web Intelligence par FTP depuis l'interface Web Intelligence HTML
ou Web Intelligence Applet.
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans l'interface Web Intelligence HTML ou Web Intelligence
Applet.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• En mode "Lecture", sélectionnez Envoyer à l'utilisateur dans la liste déroulante de l'icône
Envoyer à.
• En mode "Conception" ou "Données", dans la barre d'outils de l'onglet "Fichier", sélectionnez
Envoyer à l'utilisateur dans la liste déroulante de l'icône Envoyer à.
Remarque :
Cette option n'est pas disponible dans Web Intelligence Rich Client.
35
2013-11-22
Création et utilisation de documents
3. Dans la liste des utilisateurs et des groupes, sélectionnez ceux à qui vous souhaitez envoyer le
document.
4. Cliquez sur Utiliser le nom généré automatiquement pour envoyer le document avec un nom
généré automatiquement.
5. Cliquez sur Utiliser le nom spécifique, puis saisissez le nom dans la zone pour nommer le
document.
6. Cliquez sur Raccourci pour envoyer un raccourci afin d'accéder au document ou sur Copier pour
envoyer une copie du document.
7. Cliquez sur Envoyer.
2.6.3 Envoi d'un document par FTP
Vous pouvez envoyer un document Web Intelligence par FTP depuis l'interface Web Intelligence HTML
ou Web Intelligence Applet.
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans l'interface Web Intelligence HTML ou Web Intelligence
Applet.
Remarque :
•
•
Cette option n'est pas disponible dans Web Intelligence Rich Client.
Enregistrez les modifications du document avant de l'envoyer.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", dans la liste déroulante de l'icône "Envoyer à", sélectionnez
Envoyer vers FTP.
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", dans l'onglet "Fichier", sélectionnez Enregistrer
dans la plateforme dans la liste déroulante de l'icône "Menu Enregistrer".
Remarque :
Vous devez disposer des droits requis pour envoyer des fichiers par FTP. Si ce n'est pas le cas, la
boîte de dialogue "Envoyer vers FTP" ne s'affiche pas ou s'affiche avec un message d'erreur.
3. Saisissez le nom de l'hôte dans la zone Hôte.
4. Saisissez le port dans la zone Port.
5. Saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe dans les zones Nom d'utilisateur et Mot de
passe.
6. Saisissez votre compte dans la zone Compte.
7. Saisissez le répertoire dans la zone Répertoire.
8. Cliquez sur Utiliser le nom généré automatiquement pour envoyer le document avec un nom
généré automatiquement.
9. Cliquez sur Utiliser le nom spécifique, puis saisissez le nom dans la zone pour nommer le
document.
10. Cliquez sur Envoyer.
36
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.7 Gestion des rapports dans les documents
Chaque document Web Intelligence comprend un ou plusieurs rapports.
Vous pouvez ajouter, supprimer, dupliquer des rapports ou modifier leur ordre.
2.7.1 Renommer un rapport
Vous pouvez renommer un rapport d'un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur l'onglet
Rapport du rapport à dupliquer.
2. Sélectionnez Renommer un rapport dans le menu, puis saisissez le nouveau nom.
3. Cliquez en dehors de l'onglet Renommer un rapport, puis enregistrez le document.
2.7.2 Duplication d'un rapport
Vous pouvez dupliquer un rapport d'un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur l'onglet
du rapport à dupliquer.
2. Cliquez sur Dupliquer un rapport.
3. Au besoin, renommez le double du rapport.
4. Enregistrez le document.
2.7.3 Suppression d'un rapport
Vous pouvez supprimer un rapport d'un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur l'onglet
du rapport à supprimer, puis sélectionnez Supprimer le rapport.
2. Cliquez sur Oui pour confirmer la suppression.
3. Enregistrez le document.
37
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.7.4 Modification de l'ordre des rapports
Vous pouvez modifier l'ordre des rapports d'un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur l'onglet
du rapport dont vous voulez modifier l'ordre dans le document.
2. Cliquez sur Déplacer un rapport dans le menu, puis sélectionnez une des options du menu.
Option
Description
Premier
Le rapport devient le premier du document.
Précédent
Le rapport est déplacé à la position précédente dans le document.
Suivant
Le rapport est déplacé à la position suivante dans le document.
Dernier
Le rapport est déplacé en dernière position dans le document.
2.7.5 Ajout d'un rapport
Vous pouvez ajouter un rapport à un document Web Intelligence en mode "Conception".
•
Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" , cliquez avec le bouton droit sur l'onglet
d'un rapport existant, puis cliquez sur Ajouter un rapport.
Un rapport vide est ajouté au document, il est nommé par défaut Rapport n.
2.8 Enregistrement et exportation des documents, rapports et données de Web
Intelligence
Web Intelligence permet d'enregistrer ou d'exporter vos documents sous divers formats.
En fonction de la version de Web Intelligence que vous utilisez, vous pouvez réaliser les actions
d'enregistrement et d'exportation suivantes.
38
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Application
Exporter en tant que
Enregistrer sous
CSV
Archive CSV
Excel
Interface Web Intelligence HTML
Web Intelligence
Excel 2007
PDF
Texte
Archive CSV
Excel
Excel 2007
Interface Web Intelligence Applet
CSV
PDF
Texte
Web Intelligence
Archive CSV
Excel
Excel 2007
Web Intelligence Rich Client
CSV
PDF
Texte
Web Intelligence
Pour savoir comment enregistrer les différents formats dans l'interface que vous utilisez, voir les
rubriques appropriées de ce document.
Rubriques associées
• Enregistrement des données d'un document dans un fichier ZIP d'archives CSV
Dans Web Intelligence Rich Client et dans l'interface Web Intelligence Applet, vous pouvez
enregistrer les données au format d'archives CSV qui génère un fichier d'archives (.zip)
contenant un fichier CSV par rapport.
• Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface
Web Intelligence Applet.
39
2013-11-22
Création et utilisation de documents
• Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface
Web Intelligence HTML.
• Pour enregistrer un document en tant que feuille de calcul Excel dans l'interface Web Intelligence
Applet
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en
tant que feuille de calcul Excel.
• Définition des préférences pour l'enregistrement de documents au format Excel
Vous pouvez configurer Web Intelligence afin d'enregistrer les documents dans Excel dans
les préférences de la zone de lancement BI.
• Pour exporter un document ou un rapport en tant que feuille de calcul Excel dans l'interface Web
Intelligence HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en
tant que feuille de calcul Excel.
• Pour enregistrer un document au format de fichier PDF dans l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en
tant que fichier PDF.
• Pour exporter un document ou un rapport au format de fichier PDF dans l'interface Web Intelligence
HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence HTML pour enregistrer le document actuel
ou le rapport actif en tant que fichier PDF.
• Pour enregistrer un document au format de fichier texte dans l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en
tant que fichier texte.
• Exportation d'un document ou d'un rapport sous forme de fichier texte dans l'interface Web Intelligence
HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence HTML pour enregistrer le document ou le
rapport actif actuel.
• Pour exporter ou enregistrer des données de document au format de fichier CSV
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client
pour exporter et enregistrer des données de document au format de fichier CSV.
• Pour exporter des données de document au format de fichier CSV dans l'interface Web Intelligence
HTML
Dans l'interface Web Intelligence HTML, vous pouvez exporter des données brutes du cube
vers un fichier CSV ainsi que des données du rapport, alors qu'un fichier Archive CSV est
un fichier ZIP contenant uniquement les données du document.
• Enregistrement des données d'un document dans un fichier ZIP d'archives CSV
40
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Dans Web Intelligence Rich Client et dans l'interface Web Intelligence Applet, vous pouvez
enregistrer les données au format d'archives CSV qui génère un fichier d'archives (.zip)
contenant un fichier CSV par rapport.
2.8.1 Définition des préférences pour l'enregistrement de documents au format
Excel
Vous pouvez configurer Web Intelligence afin d'enregistrer les documents dans Excel dans les
préférences de la zone de lancement BI.
1. Dans la zone de lancement BI, dans le panneau "En-tête", cliquez sur Préférences.
2. Cliquez sur Web Intelligence.
3. Dans "Sélectionnez une priorité pour l'enregistrement dans MS Excel", sélectionnez l'option qui
correspond le mieux à vos besoins :
a. Choisissez Etablir une priorité pour l'application de format aux documents pour afficher les
données dans un format semblable à celui qui est utilisé dans Web Intelligence.
b. Choisissez Etablir une priorité pour un traitement facile des données dans Excel pour
afficher les données dans un format texte.
4. Cliquez sur Enregistrer et fermer.
2.8.2 Enregistrement et exportation de documents avec l'interface Web Intelligence
Applet
2.8.2.1 Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans
l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface Web
Intelligence Applet.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Enregistrer sous dans la liste déroulante de l'icône
"Enregistrer".
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur la flèche située près de Enregistrer
dans la barre d'outils de l'onglet Fichier et sélectionnez Enregistrer sous.
41
2013-11-22
Création et utilisation de documents
3. Sélectionnez le référentiel d'entreprise dans la boîte de dialogue.
4. Cliquez sur Dossiers ou Catégories pour afficher le référentiel par dossiers ou par catégories.
5. Dans la zone Nom, saisissez le nom du document.
6. Cliquez sur Avancé pour afficher d'autres options de document.
7. Saisissez une description du document dans la zone Description.
8. Saisissez les mots-clés que vous pouvez utiliser (ou d'autres utilisateurs) pour rechercher le document
dans la zone Mots clés.
9. Sélectionnez Actualisation à l'ouverture pour actualiser le document chaque fois qu'il est ouvert.
Remarque :
Lorsqu'un document est configuré de façon à ce que ses données soient mises à jour à l'ouverture
(lorsque la propriété de document Actualisation à l'ouverture est sélectionnée), le document affiche
les dernières informations. L'option Actualisation à l'ouverture dépend des paramètres du CMS
suivants :
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Propriétés, le paramètre de sécurité
Actualisation automatique de la propriété est activé par l'administrateur BI.
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Sécurité de l'utilisateur, le droit de
sécuritéDocuments : désactiver l'actualisation automatique à l'ouverture est désactivé pour
cet utilisateur par l'administrateur BI.
10. Sélectionnez Application permanente des paramètres régionaux pour conserver les paramètres
régionaux du document.
11. Cliquez sur Enregistrer.
Le document est enregistré dans le référentiel de l'entreprise.
2.8.2.2 Pour enregistrer un document en tant que feuille de calcul Excel dans
l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en tant que feuille
de calcul Excel.
Pour exporter des images avec le document, assurez-vous que les modifications suivantes ont bien
été effectuées dans le registre Windows ou dans le fichier boconfig.cfg pour UNIX :
•
•
« ResolveHTTPUrl » => données de la valeur « yes »
Assurez-vous que la clé suivante a été ajoutée : « PROXY » => données de la valeur «
<proxy-client>:<numéroport> »
Pour définir les préférences de mise en forme lors de l'enregistrement au format Excel, voir les liens
associés ci-dessous.
Remarque :
Lorsque vous exportez un tableau ou un diagramme au format Excel 2003, ce format n'utilise que 56
couleurs, de sorte que Web Intelligence ne génère que 56 couleurs. Cela peut avoir une influence sur
42
2013-11-22
Création et utilisation de documents
la couleur ou l'ombrage du document exporté. Vous pouvez exporter au format d'image GIF vers
Excel 2003 et les couleurs sont correctement exportées. Il n'existe aucune restriction de couleur ou
ombrage lors de l'exportation au format Excel 2007.
Attention :
La mise en forme des cellules de tableau "Lire le contenu comme HTML" n'est pas prise en charge lors
de l'exportation d'un document ou d'un rapport au format PDF. Toutes les cellules de tableau auxquelles
ce paramètre s'applique seront vides dans le PDF généré. Pour obtenir le contenu dans le PDF, vous
devez désélectionner cette propriété. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la souris dans la
cellule concernée du tableau, puis sélectionnez Format de cellule. Ensuite, dans la section "Affichage"
de l'onglet "Général", affectez au paramètre Lire le contenu comme une valeur autre que HTML. Le
paramètre s'applique à l'intégralité de la colonne.
Pour enregistrer un document en tant que feuille de calcul Excel :
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Enregistrer sous dans la liste déroulante de l'icône
"Enregistrer".
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur la flèche en regard de l'icône
Enregistrer de la barre d'outils dans l'onglet Fichier et sélectionnez Enregistrer sous.
3. Sélectionnez Poste de travail, Bureau ou Mes documents dans la boîte de dialogue, puis naviguez
jusqu'au dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le document.
4. Dans la liste "Sélectionner des rapports", sélectionnez Excel ou Excel 2007 dans la liste Type de
fichier.
Chaque feuille de calcul Excel 2007 peut contenir jusqu'à 1 million de lignes de données exportées.
Si vous enregistrez le document au format Excel et non au format Excel 2007, chaque série de
65 000 lignes de données exportées commencer sur une nouvelle feuille de calcul.
5. Sélectionnez les rapports à enregistrer sous Excel ou sélectionnez Tout sélectionner pour enregistrer
tous les rapports.
Si vous enregistrez l'intégralité du document sous Excel, chaque rapport contenu dans le document
est enregistré sous forme de feuille de calcul au sein du fichier Excel.
6. Pour que la présentation et la mise en forme du document correspondent aussi étroitement que
possible dans le fichier Excel, sélectionnez Établir la priorité de formatage des documents.
Conseil :
Cette option ne tire pas autant parti des fonctions de traitement des données d'Excel.
7. Pour éviter autant que possible la fusion de plusieurs cellules dans Excel afin de tirer parti des
fonctionnalités de traitement d'Excel, sélectionnez Établir la priorité du traitement de données
simplifié dans Excel.
8. Cliquez sur Enregistrer.
Dans Web Intelligence, tous les diagrammes sont automatiquement convertis en images sous Excel.
Rubriques associées
• Définition des préférences pour l'enregistrement de documents au format Excel
43
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Vous pouvez configurer Web Intelligence afin d'enregistrer les documents dans Excel dans
les préférences de la zone de lancement BI.
2.8.2.3 Pour enregistrer un document au format de fichier PDF dans l'interface
Web Intelligence Applet
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en tant que fichier
PDF.
Attention :
La mise en forme des cellules de tableau "Lire le contenu comme HTML" n'est pas prise en charge lors
de l'exportation d'un document ou d'un rapport au format PDF. Toutes les cellules de tableau auxquelles
ce paramètre s'applique seront vides dans le PDF généré. Pour obtenir le contenu dans le PDF, vous
devez désélectionner cette propriété. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la souris dans la
cellule concernée du tableau, puis sélectionnez Format de cellule. Ensuite, dans la section "Affichage"
de l'onglet "Général", affectez au paramètre Lire le contenu comme une valeur autre que HTML. Le
paramètre s'applique à l'intégralité de la colonne.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Enregistrer sous dans la liste déroulante de l'icône
"Enregistrer".
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur la flèche en regard de l'icône
Enregistrer de la barre d'outils dans l'onglet Fichier et sélectionnez Enregistrer sous.
3. Sélectionnez Poste de travail, Bureau ou Mes documents dans la boîte de dialogue, puis naviguez
jusqu'au dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le document.
4. Dans le champ Type de fichier, sélectionnez PDF.
5. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour sélectionner des rapports spécifiques à enregistrer, cliquez sur Sélectionner des rapports,
puis sélectionnez les rapports dans la liste.
• Pour enregistrer le rapport actuel et sélectionner les pages à enregistrer, sélectionnez Rapport
actuel.
6. Cliquez sur Enregistrer.
2.8.2.4 Pour enregistrer un document au format de fichier texte dans l'interface
Web Intelligence Applet
44
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en tant que fichier
texte.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Enregistrer sous dans la liste déroulante de l'icône
"Enregistrer".
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur la flèche en regard de l'icône
Enregistrer de la barre d'outils dans l'onglet Fichier et sélectionnez Enregistrer sous.
3. Sélectionnez Poste de travail, Bureau ou Mes documents dans la boîte de dialogue, puis naviguez
jusqu'au dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le document.
4. Dans le champ Type de fichier, sélectionnez Fichier TXT.
5. Dans la liste "Sélectionner des rapports", sélectionnez les rapports à enregistrer ou choisissez Tout
sélectionner pour exporter tous les rapports.
L'exportation des éléments du rapport dépendent des paramètres régionaux de visualisation préférés
sélectionnés dans les préférences de la zone de lancement BI. Certains paramètres régionaux, tels
qu'Anglais, utilisent un positionnement d'interface de gauche à droite (GàD) alors que d'autres, tels
qu'Arabe, utilisent un positionnement d'interface de droite à gauche (DàG).
Dans les paramètres régionaux GàD, les éléments sont exportés dans l'ordre suivant :
a. Position des éléments du rapport en partant du coin supérieur gauche
b. De gauche à droite, puis de haut en bas.
Dans les paramètres régionaux DàG, les éléments sont exportés dans l'ordre suivant :
a. Position des éléments du rapport en partant du coin supérieur droit
b. De droite à gauche, puis de haut en bas.
Remarque :
•
•
•
•
•
•
En mode Page, les éléments de rapport sont exportés page par page.
Il se peut que le fichier exporté en mode Page soit différent de celui qui est obtenu en mode
Brouillon.
Le séparateur utilisé est une tabulation.
Les diagrammes et les images ne sont pas exportés.
La limite de taille d'exportation pour les fichiers texte est définie dans la CMC. La valeur par
défaut est 5 Mo. Un message d'erreur apparaît si la limite de taille est dépassée.
Si plusieurs rapports sont sélectionnés, ils sont ajoutés l'un après l'autre dans le même fichier
texte.
6. Cliquez sur Enregistrer.
Rubriques associées
• Interface et paramètres régionaux du document
45
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Les paramètres régionaux déterminent l'affichage de l'interface de l'application (par exemple,
les éléments de menu et le texte des boutons) et des données (par exemple, la mise en
forme des dates et des nombres) en relation avec les préférences locales.
2.8.2.5 Pour exporter ou enregistrer des données de document au format de
fichier CSV
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client pour exporter
et enregistrer des données de document au format de fichier CSV.
Pour afficher les données qui seront exportées, cliquez sur l'onglet Données dans un document Web
Intelligence. Vous voyez alors si votre document contient encore des colonnes que vous avez supprimées
du tableau de rapports.
Lorsque vous exportez un document au format de fichier CSV, tout le contenu de la base de données
est enregistré dans un seul fichier. Si vous enregistrez au format de fichier d'archives CSV, seules les
données du document actuel sont enregistrées dans un fichier ZIP dans lequel chaque rapport se
trouve dans un fichier CSV séparé.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou en mode "Données".
2. Si vous êtes en mode "Données", sélectionnez la requête dont vous voulez enregistrer les données
au format de fichier CSV ou de fichier d'archives CSV.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour exporter tout le contenu de la base de données vers un seul fichier CSV, dans l'onglet
"Accès aux données", sélectionnez le sous-onglet "Outils", puis cliquez sur Exporter les données.
• Pour enregistrer les données du document actuel dans un fichier ZIP, dans le menu situé
au-dessus du Panneau latéral, sélectionnez Enregistré sous dans la liste déroulante Enregistrer.
Sélectionnez le format Archives CSV.
4. Saisissez un nom de fichier.
5. Choisissez un identificateur de texte, un séparateur de colonnes et un jeu de caractères.
Conseil :
Pour définir par défaut les options choisies lors de l'enregistrement au format CSV, sélectionnez
Définir en tant que valeurs par défaut.
6. Si vous créez un fichier d'archives CSV, sélectionnez les rapports à exporter.
7. Cliquez sur Enregistrer.
Remarque :
L'enregistrement en CSV enregistre les données brutes du cube, et pas uniquement les données
des tableaux modifiés dans votre rapport. Pour voir les données qui seront exportées, cliquez sur
l'onglet "Données". Vous verrez que votre document contient encore des colonnes que vous avez
supprimées du tableau de rapports.
46
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.8.2.5.1 Enregistrement des données d'un document dans un fichier ZIP d'archives CSV
Dans Web Intelligence Rich Client et dans l'interface Web Intelligence Applet, vous pouvez enregistrer
les données au format d'archives CSV qui génère un fichier d'archives (.zip) contenant un fichier CSV
par rapport.
Chaque fichier CSV contient les données de rapport sans en-tête, pied de page, ni diagramme.
Vous pouvez configurer les objets suivants :
•
•
•
Identificateur de texte
Séparateur de colonnes
Jeu de caractères
Vous pouvez également enregistrer tous les rapports ou seulement certains d'entre eux dans un fichier
d'archives CSV.
Remarque :
Cette fonctionnalité n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML.
Exemple : Contenu d'un fichier d'archives .zip <Nom_document>
<Nom_rapport1>.csv
<Nom_rapport2>.csv
<Nom_rapportN>.csv
2.8.3 Enregistrement et exportation de documents avec l'interface Web Intelligence
HTML
2.8.3.1 Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans
l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface Web
Intelligence HTML.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Enregistrer sous dans la liste déroulante de l'icône
"Enregistrer".
47
2013-11-22
Création et utilisation de documents
•
Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur la flèche située près de Enregistrer
dans la barre d'outils de l'onglet Fichier et sélectionnez Enregistrer sous.
3. Sélectionnez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le document.
4. Dans la zone Nom du fichier, saisissez le nom du document.
5. Cliquez sur le bouton bascule Développer pour afficher d'autres options de document.
6. Saisissez une description du document dans la zone Description.
7. Saisissez les mots-clés que vous pouvez utiliser (ou d'autres utilisateurs) pour rechercher le document
dans la zone Mots clés.
8. Dans la zone Affecter une catégorie, sélectionnez les catégories à associer au document.
9. Sélectionnez Actualisation à l'ouverture pour actualiser le document chaque fois qu'il est ouvert.
10. Sélectionnez Application permanente des paramètres régionaux pour conserver les paramètres
régionaux du document.
11. Cliquez sur Enregistrer.
Le document est enregistré dans le référentiel de l'entreprise.
2.8.3.2 Pour exporter un document ou un rapport en tant que feuille de calcul
Excel dans l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence Applet pour enregistrer un document en tant que feuille
de calcul Excel.
Pour exporter des images avec le document, assurez-vous que les modifications suivantes ont bien
été effectuées dans le registre Windows (ou dans le fichier boconfig.cfg pour UNIX) :
•
•
« ResolveHTTPUrl » => données de la valeur « yes »
Assurez-vous que la clé suivante a été ajoutée : « PROXY » => données de la valeur «
<proxy-client>:<numéroport> »
Il n'est pas possible d'utiliser la fonction Enregistrer sous pour enregistrer le document ou le rapport
en tant que fichier Excel dans l'interface Web Intelligence HTML. Toutefois, vous pouvez les exporter
au format Excel vers votre ordinateur ou un autre emplacement.
Remarque :
•
•
•
48
Il est possible de définir des préférences de mise en forme lors de l'enregistrement au format Excel.
Pour cela, il est nécessaire d'effectuer une autre action séparément. Voir les liens associés
ci-dessous.
Lorsque vous exportez un tableau ou un diagramme au format Excel 2003, ce format n'utilise que
56 couleurs, de sorte que Web Intelligence ne génère que 56 couleurs. Cela peut avoir une influence
sur la couleur ou l'ombrage du document exporté. Vous pouvez exporter au format d'image GIF
vers Excel 2003 et les couleurs sont correctement exportées. Il n'existe aucune restriction de couleur
ou ombrage lors de l'exportation au format Excel 2007.
La mise en forme des cellules de tableau "Lire le contenu comme HTML" n'est pas prise en charge
lors de l'exportation d'un document ou d'un rapport au format PDF. Toutes les cellules de tableau
2013-11-22
Création et utilisation de documents
auxquelles ce paramètre s'applique seront vides dans le PDF généré. Pour obtenir le contenu dans
le PDF, vous devez désélectionner cette propriété. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la
souris dans la cellule concernée du tableau, puis sélectionnez Format de cellule. Ensuite, dans la
section "Affichage" de l'onglet "Général", affectez au paramètre Lire le contenu comme une valeur
autre que HTML. Le paramètre s'applique à l'intégralité de la colonne.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans la
barre d'outils.
• Si vous êtes en mode "Conception", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans
la barre d'outils de l'onglet Fichier.
3. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Exporter le document sous > Excel
• Exporter le rapport actuel sous > Excel
• Exporter le document sous > Excel 2007
• Exporter le rapport actuel sous > Excel 2007
Remarque :
•
•
Chaque feuille de calcul Excel 2007 peut contenir jusqu'à 1 million de lignes de données exportées.
Si vous enregistrez le document au format Excel et non au format Excel 2007, chaque série de
65,000 lignes de données exportées apparaît sur une nouvelle feuille de calcul.
Si vous enregistrez l'intégralité du document sous Excel, chaque rapport contenu dans le document
est enregistré sous forme de feuille de calcul au sein du fichier Excel.
4. Cliquez sur Enregistrer dans la boîte de dialogue "Téléchargement du fichier" qui s'affiche, puis
naviguez jusqu'au dossier où vous souhaitez enregistrer le fichier.
Tous les diagrammes sont automatiquement convertis en images sous Excel. Vous pouvez vous
servir des données exportées pour créer votre propre diagramme à l'aide de la fonctionnalité d'Excel
prévue à cet effet.
5. Fermez la boîte de dialogue Téléchargement du fichier.
2.8.3.3 Pour exporter un document ou un rapport au format de fichier PDF dans
l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence HTML pour enregistrer le document actuel ou le rapport
actif en tant que fichier PDF.
Il n'est pas possible d'utiliser la fonction Enregistrer sous pour enregistrer le document ou le rapport
au format de fichier PDF dans l'interface Web Intelligence HTML. Toutefois, vous pouvez les exporter
au format PDF vers votre ordinateur ou un autre emplacement.
49
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Remarque :
La mise en forme des cellules de tableau "Lire le contenu comme HTML" n'est pas prise en charge lors
de l'exportation d'un document ou d'un rapport au format PDF. Toutes les cellules de tableau auxquelles
ce paramètre s'applique seront vides dans le PDF généré. Pour obtenir le contenu dans le PDF, vous
devez désélectionner cette propriété. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la souris dans la
cellule concernée du tableau, puis sélectionnez Format de cellule. Ensuite, dans la section "Affichage"
de l'onglet "Général", affectez au paramètre Lire le contenu comme une valeur autre que HTML. Le
paramètre s'applique à l'intégralité de la colonne.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", cliquez sur la flèche en regard de l'icône Exporter de la barre
d'outils.
• Si vous êtes en mode "Conception", cliquez sur la flèche en regard de l'icône Exporter dans
l'onglet Fichier de la barre d'outils.
3. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Exporter le document sous > PDF
• Exporter le rapport actuel sous > PDF
4. Cliquez sur Enregistrer dans la boîte de dialogue "Téléchargement du fichier", puis naviguez
jusqu'au dossier où vous souhaitez enregistrer le fichier.
2.8.3.4 Exportation d'un document ou d'un rapport sous forme de fichier texte
dans l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez utiliser l'interface Web Intelligence HTML pour enregistrer le document ou le rapport actif
actuel.
Il n'est pas possible d'utiliser la fonctionnalité Enregistrer sous pour enregistrer le document ou le
rapport sous forme de fichier texte dans l'interface Web Intelligence HTML, vous pouvez cependant
les exporter au format texte sur votre ordinateur ou un autre emplacement.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans la
barre d'outils.
• Si vous êtes en mode "Conception", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans
la barre d'outils de l'onglet Fichier.
3. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Exporter le document sous > Texte
• Exporter le rapport actuel sous > Texte
L'exportation des éléments du rapport dépend des paramètres régionaux de visualisation préférés
sélectionnés dans les préférences de la zone de lancement BI. Certains paramètres régionaux, tels
50
2013-11-22
Création et utilisation de documents
que ceux pour l'anglais, utilisent le positionnement d'interface de gauche à droite (LTR) alors que
d'autres, comme ceux pour l'arabe, utilisent le positionnement d'interface de droite à gauche (RTL).
Avec des paramètres régionaux LTR, les éléments de rapport sont exportés dans l'ordre suivant :
a. Position des éléments de rapport, en partant du coin supérieur gauche
b. De gauche à droite, puis de haut en bas.
Avec des paramètres régionaux RTL, les éléments de rapport sont exportés dans l'ordre suivant :
a. Position des éléments de rapport, en partant du coin supérieur droit
b. De droite à gauche, puis de haut en bas.
Remarque :
•
•
•
•
•
•
En mode Page, les éléments de rapport sont exportés page par page.
Il se peut que le fichier exporté en mode Page soit différent de celui qui est obtenu en mode
Brouillon.
Le séparateur utilisé est une tabulation.
Les diagrammes et les images ne sont pas exportés.
La taille limite d'exportation est définie dans la CMC. La valeur par défaut est 5 Mo. Un message
d'erreur s'affiche si la taille limite est dépassée.
Si plusieurs rapports sont sélectionnés, ils sont ajoutés l'un après l'autre dans le même fichier
texte.
4. Cliquez sur Enregistrer dans la boîte de dialogue "Téléchargement du fichier", puis naviguez
jusqu'au dossier où vous souhaitez enregistrer le fichier.
5. Fermez la boîte de dialogue Téléchargement du fichier.
2.8.3.5 Pour exporter des données de document au format de fichier CSV dans
l'interface Web Intelligence HTML
Dans l'interface Web Intelligence HTML, vous pouvez exporter des données brutes du cube vers un
fichier CSV ainsi que des données du rapport, alors qu'un fichier Archive CSV est un fichier ZIP contenant
uniquement les données du document.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans la
barre d'outils.
• Si vous êtes en mode "Conception", cliquez sur la flèche située près de l'icône Exporter dans
la barre d'outils de l'onglet Fichier.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour exporter les données brutes du cube, sélectionnez Exporter les données au format CSV.
• Pour exporter uniquement les données du document, sélectionnez Exporter le document sous
> Archive CSV.
51
2013-11-22
Création et utilisation de documents
•
Pour exporter uniquement les données du rapport actuel, sélectionnez Exporter le rapport
actuel sous > Archive CSV.
4. Dans la boîte de dialogue, choisissez un identificateur de texte, un séparateur de colonnes et un
jeu de caractères.
5. Pour définir par défaut les options choisies à l'étape précédente lors de l'enregistrement au format
CSV, sélectionnez Définir en tant que valeurs par défaut.
6. Cliquez sur OK, puis sur Enregistrer dans la boîte de dialogue "Téléchargement du fichier", puis
naviguez jusqu'au dossier où vous souhaitez enregistrer le fichier.
2.8.4 Documents enregistrés automatiquement
Si l'enregistrement automatique a été activé par l'administrateur BI dans la CMC et que vous disposez
des droits de sécurité appropriés, vos documents sont automatiquement enregistrés dans le dossier
Mes favoris pendant que vous travaillez.
Le nom attribué à un document enregistré automatiquement est formé du nom du document précédé
de l'ID de ce dernier et suivi de l'ID du document enregistré automatiquement. Si l'ID du document
est -1, cela veut dire que le document n'a pas été enregistré avant son enregistrement automatique.
Remarque :
Web Intelligence Rich Client ne peut pas enregistrer les documents automatiquement.
La CMC (Central Management Console) permet également de configurer la fréquence d'enregistrement
automatique des documents en définissant un intervalle. Le compteur de cet intervalle est remis à zéro
chaque fois que le document est enregistré manuellement ou automatiquement. Par ailleurs, le document
enregistré automatiquement est supprimé lorsque vous enregistrez un document manuellement.
En plus de l'enregistrement automatique à intervalles réguliers, les documents sont enregistrés à la fin
de votre session.
Remarque :
Si vous perdez un document avant d'avoir pu l'enregistrer, vérifiez immédiatement le dossier pour voir
s'il en existe une version enregistrée automatiquement. Le dossier Mes favoris conserve les
documents enregistrés automatiquement jusqu'à ce que vous mettiez fin à la session de la zone de
lancement BI.
Pour en savoir plus sur les paramètres et droits de sécurité ayant un effet sur l'enregistrement
automatique, voir le Guide d'administration de la plateforme de Business Intelligence.
Rubriques associées
• Gestion des documents enregistrés automatiquement
Les documents enregistrés automatiquement sont stockés dans le dossier Mes favoris.
• Récupération de documents enregistrés automatiquement
52
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Vérifiez immédiatement le dossier Mes favoris après avoir restauré la connexion pour
voir si le document enregistré automatiquement s'y trouve.
2.8.4.1 Récupération de documents enregistrés automatiquement
Vérifiez immédiatement le dossier Mes favoris après avoir restauré la connexion pour voir si le
document enregistré automatiquement s'y trouve.
Si votre session expire alors que vous êtes en train d'utiliser un document, ce dernier est enregistré
dans le dossier Mes favoris, et une boîte de dialogue apparaît pour vous informer que la session a
pris fin.
Dans cette boîte de dialogue :
•
Sélectionnez Restaurer pour démarrer une nouvelle session et rouvrir le document enregistré
automatiquement. L'enregistrement manuel suivant du document place ce dernier dans son dossier
d'origine.
•
Sélectionnez Fermer pour être redirigé vers la page d'accueil de la zone de lancement BI. Le
document enregistré automatiquement se trouve dans le dossier Mes favoris.
Une fois que le délai d'expiration d'un serveur s'est écoulé ou après une perte de connexion, il se peut
que l'application ne soit pas en mesure de se connecter au document enregistré automatiquement.
Dans ce cas, vous n'avez pas la possibilité de restaurer le document enregistré automatiquement. En
effet, les documents stockés dans ce dossier sont régulièrement supprimés en fonction des paramètres
d'enregistrement automatique définis.
Rubriques associées
• Documents enregistrés automatiquement
Si l'enregistrement automatique a été activé par l'administrateur BI dans la CMC et que
vous disposez des droits de sécurité appropriés, vos documents sont automatiquement
enregistrés dans le dossier Mes favoris pendant que vous travaillez.
• Gestion des documents enregistrés automatiquement
Les documents enregistrés automatiquement sont stockés dans le dossier Mes favoris.
2.8.4.2 Gestion des documents enregistrés automatiquement
Les documents enregistrés automatiquement sont stockés dans le dossier Mes favoris.
53
2013-11-22
Création et utilisation de documents
En règle générale, l'enregistrement automatique est transparent, et vous n'accédez pas directement
aux documents enregistrés automatiquement.
Remarque :
Le dossier Mes favoris n'est pas un emplacement de stockage permanent pour les documents
enregistrés automatiquement ; il répertorie habituellement les documents enregistrés automatiquement
pendant une courte période. Tous les documents sont supprimés du dossier à une fréquence définie
dans la CMC.
La taille du dossier Mes favoris ne peut dépasser une limite maximale définie dans la CMC (Central
Management Console). Lorsque la taille totale des documents du dossier dépasse cette limite,
l'application supprime autant d'anciens documents du dossier que nécessaire pour faire place aux
documents les plus récents.
Si un document est ouvert dans le navigateur et que vous utilisez ce dernier pour naviguer sans avoir
enregistré votre document au préalable, celui-ci est perdu et le contenu du dossier Mes favoris/
est effacé.
Rubriques associées
• Documents enregistrés automatiquement
Si l'enregistrement automatique a été activé par l'administrateur BI dans la CMC et que
vous disposez des droits de sécurité appropriés, vos documents sont automatiquement
enregistrés dans le dossier Mes favoris pendant que vous travaillez.
• Récupération de documents enregistrés automatiquement
Vérifiez immédiatement le dossier Mes favoris après avoir restauré la connexion pour
voir si le document enregistré automatiquement s'y trouve.
2.9 Visualisation des propriétés d'un document
Vous pouvez afficher dans le volet "Résumé de document" dans le panneau latéral ou définir dans la
boîte de dialogue "Résumé de document"
Le tableau suivant répertorie les propriétés de document que vous pouvez afficher dans le volet "Résumé
du document" du Panneau latéral ou définir dans la boîte de dialogue "Résumé du document" se
trouvant sous Propriétés > Document :
54
Propriété
Description
Title (Titre)
Nom du document dans la zone de lancement BI. Il apparaît audessus des propriétés générales, et il n'est pas possible de le
modifier.
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Propriété
Description
Type
Type du document. Cette option n'est disponible que dans l'interface Web Intelligence HTML.
Auteur
L'auteur du document.
Date de création
Date à laquelle le document a été créé.
Paramètres régionaux
Vous indique les paramètres régionaux de format du document.
Description
Informations facultatives décrivant le document.
Mots clés
Mots clés facultatifs pouvant servir à rechercher le document
dans la zone de lancement BI.
Dernière actualisation
Dans le Panneau latéral, ce champ indique quand les résultats
ont été actualisés pour la dernière fois à l'aide des données les
plus récentes de la base de données.
Dernière modification
Dans le Panneau latéral, ce champ indique quand le document
a été modifié pour la dernière fois.
Dernière modification par
Dans le Panneau latéral, ce champ indique qui a modifié le document pour la dernière fois.
Durée de la dernière actualisation
Dans le Panneau latéral, ce champ indique le temps nécessaire
à l'extraction des données de la base de données lors de la dernière actualisation des résultats
Actualise automatiquement les résultats qui apparaissent dans
les rapports avec les données les plus récentes de la base de
données à chaque ouverture du document.
Lorsque l'option Actualisation à l'ouverture est sélectionnée,
le suivi des données n'affiche pas la différence entre les données
antérieures et postérieures à l'actualisation. Les données obtenues après l'actualisation sont traitées comme de nouvelles données étant donné que l'actualisation purge le document.
Actualisation à l'ouverture
55
Remarque :
L'option Actualisation à l'ouverture dépend des paramètres du
CMS suivants :
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Propriétés,
le paramètre de sécurité Actualisation automatique de la
propriété est activé par l'administrateur BI.
• Dans CMC > Application > Web Intelligence > Sécurité de
l'utilisateur, le droit de sécuritéDocuments : désactiver
l'actualisation automatique à l'ouverture est désactivé pour
cet utilisateur par l'administrateur BI.
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Propriété
Description
Application permanente des paramètres régionaux
Met le document en forme conformément aux paramètres régionaux de format avec lesquels il a été enregistré.
Utiliser l'exploration de requête
Permet l'exploration en mode d'exploration de la requête.
Activer la suppression des requêtes
Génère des requêtes utilisant uniquement des objets qui contribuent aux rapports dans lesquels ils sont utilisés. Chaque actualisation d'une requête a pour effet d'ignorer les objets qui ne contribuent pas à cette dernière. Seules les données pertinentes
sont extraites du fournisseur de données. Cette fonctionnalité
améliore les performances.
Remarque :
La suppression des requêtes est activée par défaut pour les requêtes BEx.
Masquer les icônes d'avertissement du diagramme
Masque les icônes d'avertissement pour faciliter la lecture.
Changer le style par défaut
Ce bouton est uniquement disponible dans l'interface Web Intelligence Applet et dans Web Intelligence Rich Client. Dans la boîte
de dialogue de modification "Résumé du document", vous pouvez
modifier le style par défaut du document. Vous pouvez importer
un nouveau style ou exporter le style actuel.
Mode de référence de suivi des
données
Dans le Panneau latéral, ce champ indique si le suivi de données
est activé ou désactivé.
Suivi des données
Cette propriété permet d'effectuer un suivi des types de modification de données suivants :
• Données insérées
• Données supprimées
• Données modifiées
• Valeurs augmentées
• Valeurs diminuées
Fusionner automatiquement les
dimensions
Fusionne automatiquement les dimensions qui ont le même nom
et qui sont issues du même univers. La dimension fusionnée
apparaît dans la liste des objets disponibles avec, au-dessous,
les dimensions fusionnées à l'intérieure de celle-ci.
Les dimensions fusionnées constituent le mécanisme qui permet
de synchroniser des données provenant de différents fournisseurs
de données.
56
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Propriété
Description
Lorsqu'elle est sélectionnée, cette option développe les valeurs
des dimensions fusionnées. Les dimensions fusionnées constituent le mécanisme qui permet de synchroniser des données
provenant de différents fournisseurs de données. Cette propriété
permet de contrôler les résultats lorsqu'un tableau contient des
données synchronisées.
Etendre les valeurs des dimensions fusionnées
Si un tableau contient une dimension utilisée dans une fusion,
cette dimension renvoie la valeur de sa requête plus les valeurs
des autres dimensions fusionnées provenant d'autres fournisseurs
de données pour lesquels il existe un objet dans le tableau.
Lorsque cette option n'est pas sélectionnée et qu'un tableau contient une dimension utilisée dans une fusion, cette dimension
renvoie la valeur de sa requête.
Lorsqu'elle est activée, cette option, accessible dans le panneau
"Résumé du document", entraîne l'actualisation automatique du
document.
Actualisation automatique
L'option Actualisation automatique s'applique à l'utilisation
d'indicateurs délégués. Les éléments de bloc concernés sont
l'ajout et la suppression d'une colonne, l'insertion d'un saut, l'ajout
d'un pied de page, d'une barre de filtre, d'une commande de
saisie, etc. Lorsque cette option est sélectionnée et qu'un objet
est ajouté à la requête ou en est supprimé, ou lorsqu'une valeur
différente est sélectionnée dans une liste de la barre "Filtre de
rapport" (toutes les valeurs, valeurs simples), par exemple, le
document est automatiquement actualisé. Le message #AACTUA
LISER n'apparaît pas dans le rapport, car l'actualisation est automatique.
Cette option s'applique uniquement aux indicateurs délégués
agrégés. Par exemple, lorsque vous ajoutez un total à un tableau
dans un rapport.
L'utilisation de cette option peut ralentir les performances. Si la
baisse des performances vous pose problème, vous pouvez
désélectionner cette option. Dans ce cas, #AACTUALISER s'affiche lorsque le rapport est modifié.
Remarque :
Cette option ne peut être modifiée que si l'administrateur BI l'a
activée dans les propriétés d'application Web Intelligence dans
la CMC.
57
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Propriété
Description
Style par défaut
Vous pouvez changer le style par défaut utilisé dans le document.
Vous pouvez :
• Importer une autre feuille de style .css pour remplacer la
feuille de style existante.
• Exporter la feuille de style actuelle pour l'enregistrer ou l'utiliser
ailleurs.
• Réinitialiser le document pour utiliser la feuille de style d'origine installée avec le produit. Cette option n'est disponible
que lorsque la feuille de style actuelle du document est différente de la feuille de style d'origine.
Remarque :
Cette option est uniquement disponible dans l'interface Web Intelligence Applet et dans Web Intelligence Rich Client.
Fusionner les invites (variables
BEx)
Sélectionnez cette option pour fusionner des invites créées dans
Web Intelligence à partir de variables SAP Business Explorer
dans la requête BEx initiale. Seules les variables BEx portant le
même nom technique sont fusionnées. Lorsque cette option est
désélectionnée, les variables BEx précédemment fusionnées
sont dissociées et traitées comme des invites distinctes.
Invites
Dans le Panneau latéral, cette zone indique les invites saisies
pour l'affichage actuel du document.
JoursDeRéférence
Dans le Panneau latéral, cette zone indique les jours de référence
associés au document.
Rubriques associées
• Fusion entre les données des dimensions et celles des hiérarchies
Vous pouvez synchroniser les données renvoyées par les dimensions, hiérarchies ou
attributs en créant des objets fusionnés qui les intègrent.
• Exploration avec l'exploration de requête
En activant l'exploration de requête, vous explorez en modifiant la requête sous-jacente
(en ajoutant et supprimant des filtres de dimension et de requête), en plus de l'application
des filtres d'exploration.
• Suivi des données et Actualisation à l'ouverture
Lorsqu'un document est configuré de façon à ce que ses données soient mises à jour à
l'ouverture (lorsque la propriété de document Actualisation à l'ouverture est sélectionnée),
le suivi des données n'affiche pas la différence entre les données avant l'actualisation et
celles obtenues après l'actualisation.
58
2013-11-22
Création et utilisation de documents
2.9.1 Pour configurer les propriétés du document
Vous pouvez configurer les propriétés du document dans la boîte de dialogue "Résumé de document".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception" ou en mode "Données", effectuez l'une
des opérations suivantes :
• Cliquez sur Document dans l'onglet Propriétés.
• Dans le Panneau latéral, sélectionnez le volet "Résumé du document", puis cliquez sur Modifier.
2. Dans la boîte de dialogue "Résumé du document", modifiez les propriétés du document.
3. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Résumé du document".
Rubriques associées
• Visualisation des propriétés d'un document
Vous pouvez afficher dans le volet "Résumé de document" dans le panneau latéral ou
définir dans la boîte de dialogue "Résumé de document"
2.9.2 Optimiseur de requête dans les documents
L'optimiseur de requête est une fonctionnalité de reporting pouvant être utilisée pour optimiser les
performances.
L'optimiseur de requête est utilisé uniquement par SAP BusinessObjects Web Intelligence.
Dans le cas d'univers relationnels, l'optimiseur de requête n'est activé que si les paramètres suivants
sont définis :
•
•
•
L'option Activer l'optimiseur de requête est sélectionnée dans les propriétés de la couche de
gestion de l'outil de conception d'information (non sélectionnée par défaut).
L'option Activer l’optimiseur de requête est sélectionnée dans les propriétés du document de
Web Intelligence (non sélectionnée par défaut).
L'option Activer l’optimiseur de requête est sélectionnée pour le fournisseur de données dans les
Propriétés de la requête de Web Intelligence (sélectionnée par défaut).
Dans le cas d'univers OLAP, l'optimiseur de requête est activé par défaut.
Lorsque l'optimiseur de requête est activé, la requête est récrite pour faire référence uniquement aux
objets utilisés dans le rapport. Prenons l'exemple d'une requête contenant trois objets de résultat :
Pays, Ville et Chiffre d'affaires. Un rapport reposant sur cette requête peut contenir uniquement
Ville et Chiffre d'affaires. Si l'optimiseur de requête est activé, lors de l'actualisation du rapport,
la requête extrait uniquement les données pour Ville et Chiffre d'affaires.
59
2013-11-22
Création et utilisation de documents
Dans les univers relationnels, un rapport où l'optimiseur de requête est activé peut renvoyer des données
autres (en général, plusieurs lignes) uniquement lorsque l'optimiseur de requête est désactivé, en
fonction du schéma de la fondation de données. L'optimiseur de requête récrit les requêtes pour contenir
uniquement les objets référencés dans le rapport et toutes les jointures concernées par ces objets.
Pour cette raison, il est recommandé de désactiver l'optimiseur de requête dans les situations suivantes :
•
•
•
•
La fondation de données contient des jointures externes.
La fondation de données contient des auto-jointures restrictives (filtres de colonne).
La fondation de données contient des raccourcis jointures.
La navigation agrégée est définie dans la couche de gestion (à l'aide de la fonction @Aggre
gate_Aware dans la définition des objets de couche de gestion).
Reprenons l'exemple d'une requête contenant Pays, Ville et Chiffre d'affaires. Dans la
fondation de données, il existe une jointure auto-limitative sur la table Pays qui restreint le pays aux
Etats-Unis.
Lorsque l'optimiseur de requête est désactivé, le rapport sur la Ville et le Chiffre d'affaires
renvoie le chiffre d'affaires uniquement pour les villes américaines.
Lorsque l'optimiseur de requête est activé, le rapport renvoie le chiffre d'affaires des villes de tous les
pays confondus car la table Pays a été supprimée de la requête.
Rubriques associées
• Visualisation des propriétés d'un document
Vous pouvez afficher dans le volet "Résumé de document" dans le panneau latéral ou
définir dans la boîte de dialogue "Résumé de document"
• Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx
60
2013-11-22
Création de requêtes
Création de requêtes
3.1 A propos des requêtes
Lorsque vous créez un document ou lui ajoutez des données, vous utilisez les requêtes pour extraire
les données d'une source de données vers le document.
Les requêtes sont créées dans Web Intelligence à l'aide de l'"Editeur de requête".
Selon l'interface utilisée, vous pouvez créer des requêtes basées sur :
•
•
•
•
•
des univers, qui représentent les données dans des bases de données relationnelles ou OLAP sous
forme d'objets
des sources de données locales telles que des fichiers texte ou Microsoft Excel
des Info Cubes SAP dans une application SAP BW Business Warehouse à l'aide de requêtes BEx
des sources de données Pioneer
des services Web
Vous exécutez la requête pour qu'elle renvoie les données dans un rapport que vous pouvez analyser
plus en détail par la suite, en filtrant ou classant ses données par exemple.
Les indicateurs sont communs à toutes les requêtes. Les indicateurs renvoient des données, souvent
numériques, qui sont calculées sur la base des autres objets de la requête (dimensions ou hiérarchies).
Les requêtes basées sur des univers peuvent être hiérarchiques ou non hiérarchiques. Les requêtes
non hiérarchiques organisent les données dans des dimensions sans relation hiérarchique. Par exemple,
une requête qui contient une dimension client et un indicateur chiffre d'affaires calcule le chiffre d'affaires
par client.
Les hiérarchies organisent les données dans des relations hiérarchiques. Par exemple, une hiérarchie
géographique peut contenir des données sur les pays, les Etats et les villes (niveaux de hiérarchie
différents). Une requête qui contient une hiérarchie géographique et un indicateur chiffre d'affaires
calcule le chiffre d'affaires aux différents niveaux de la hiérarchie (pays, Etat, ville).
Une requête est hiérarchique ou non hiérarchique en fonction de la base de données à partir de laquelle
l'univers extrait ses données.
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir d'univers
61
2013-11-22
Création de requêtes
Les univers présentent les données de sources de données relationnelles ou OLAP en tant
que collections d'objets associés.
• Indicateurs
Les indicateurs permettent d'extraire des données, généralement de type numérique, qui
sont le résultat de calculs effectués sur des données de la base de données.
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.1 A propos des droits utilisateur sur les requêtes et les documents
Les droits sont définis par les administrateurs BI.
Les administrateurs BI peuvent afficher et modifier les requêtes même si leurs droits d'accès ont été
limités à un sous-ensemble restreint d'utilisateurs. La possibilité ou non d'afficher, de créer, de modifier
ou de supprimer des requêtes et leurs objets associés dépend des droits utilisateur qui vous ont été
accordés.
3.1.2 Définition des requêtes non hiérarchiques
Les requêtes non hiérarchiques sont des requêtes à partir d'univers qui n'incluent aucun objet pouvant
organiser les données de façon hiérarchique.
Vous générez une requête non hiérarchique à l'aide de dimensions, d'attributs et d'indicateurs. Les
dimensions représentent des objets de gestion tels que les clients ou les villes. Les indicateurs génèrent
des résultats, en général numériques, à partir des dimensions que vous incluez dans la requête. Par
exemple, une requête qui contient la dimension [Client] et l'indicateur [Chiffre d'affaires] renvoie le
chiffre d'affaires pas client.
Les requêtes non hiérarchiques génèrent des ensembles de résultats dans lesquels les dimensions
ne sont pas associées. Chaque objet de la requête génère une colonne simple dans l'ensemble de
résultats.
Les requêtes non hiérarchiques n'incluent pas les objets suivants : les hiérarchies, les niveaux, les
membres ou les ensembles nommés.
Rubriques associées
• Pour créer une requête sur un univers
62
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez créer une requête en utilisant un univers comme source de données.
• Indicateurs
Les indicateurs permettent d'extraire des données, généralement de type numérique, qui
sont le résultat de calculs effectués sur des données de la base de données.
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.3 Définition des requêtes hiérarchiques
Une requête hiérarchique contient au moins un objet de la hiérarchie.
Vous pouvez créer des requêtes hiérarchiques reposant sur des univers qui prennent en charge les
données hiérarchiques ou sur des requêtes BEx qui accèdent directement à SAP Info Queries. Les
données hiérarchiques peuvent provenir de bases de données relationnelles ou OLAP, selon la manière
dont les données sont structurées dans l'univers.
Remarque :
Une source de données relationnelles n'est pas une véritable hiérarchie, c'est un chemin de navigation.
Vous pouvez inclure des hiérarchies en tant qu'objets de résultat ou objets de filtre. Lorsque vous créez
une requête hiérarchique avec Web Intelligence, l'"Editeur de requête" vous fournit des fonctionnalités
supplémentaires pour utiliser les données hiérarchiques. Par exemple, si vous incluez une hiérarchie
en tant qu'objet de résultat, vous avez la possibilité de choisir des membres de la hiérarchie pour qu'ils
apparaissent dans le résultat. Les fonctionnalités disponibles dans l'Editeur de requête hiérarchique
dépendent également de la source des données hiérarchiques auxquelles vous accédez.
L'ensemble de résultats généré par une requête hiérarchique vous permet d'effectuer une analyse des
données hiérarchiques. Chaque objet de la hiérarchie dans la requête génère une colonne hiérarchique
dans le rapport. Vous pouvez développer les membres de façon à faire apparaître leurs membres
enfant ; par exemple, vous pouvez développer le membre [Etats-Unis] de façon à faire apparaître des
Etats américains dans la hiérarchie [Géographie].
Les indicateurs du bloc sont agrégés en fonction du membre qui leur est associé. Par exemple, une
requête hiérarchique qui contient la hiérarchie [Clients] et les indicateurs [Unités] et [Coût magasin]
génère l'ensemble de résultats suivant :
Clients
Unités
Coût magasin
Tous les clients
364 707
371 579
276 773
234 555
EtatsUnis
63
2013-11-22
Création de requêtes
Clients
Unités
Coût magasin
CA
45 506
67 999
OU
32 104
56 700
10 324
12 325
Albanie
Rubriques associées
• Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de
hiérarchie dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour
votre requête.
• Indicateurs
Les indicateurs permettent d'extraire des données, généralement de type numérique, qui
sont le résultat de calculs effectués sur des données de la base de données.
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.3.1 Comment inclure plusieurs hiérarchies dans une requête
Lorsque vous combinez plusieurs hiérarchies dans une requête, les résultats de toutes les combinaisons
des membres des différentes hiérarchies s'affichent dans le document résultant.
Exemple : Comment inclure deux hiérarchies dans une requête
Vous disposez de deux hiérarchies, [Sexe] (qui contient les membres [Tout], [Masculin] et [Féminin])
et [Géographie client]. Combinées dans une requête avec un indicateur, les deux hiérarchies génèrent
le résultat suivant :
Géographie client
Tous les clients
64
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Tout sexe
29 358 677 €
Féminin
10 000 000 €
Masculin
19 358 677 €
2013-11-22
Création de requêtes
Géographie client
France
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Tout sexe
2 644 017 €
Féminin
1 058 677 €
Masculin
1 285 340 €
Tout sexe
1 249 €
Pierre
Féminin
Tout sexe
1 249 €
1 155 €
Alain
Féminin
1 155 €
3.1.4 Objets disponibles dans les requêtes
Vous pouvez utiliser divers objets dans les requêtes Web Intelligence.
Les objets suivants peuvent être utilisés dans les requêtes Web Intelligence :
• classes et sous-classes
• dimensions
• attributs
• hiérarchies
• objets de type niveau
• membres
• Ensembles nommés
• membres calculés
• indicateurs
3.1.4.1 Classes et sous-classes
Les objets sont regroupés dans des dossiers appelés classes.
Chaque classe peut contenir une ou plusieurs sous-classes. Les sous-classes contiennent des objets
qui sont une sous-catégorie supplémentaire des objets de niveau supérieur dans la classe.
65
2013-11-22
Création de requêtes
Les classes permettent d'organiser les objets en groupes logiques. Lorsque vous créez une requête
dans l'univers, les classes permettent de retrouver les objets correspondant aux informations à utiliser
dans la requête.
Rubriques associées
• A propos des requêtes
Lorsque vous créez un document ou lui ajoutez des données, vous utilisez les requêtes
pour extraire les données d'une source de données vers le document.
3.1.4.2 Dimensions d'analyse
Une dimension d'analyse contient un ensemble de hiérarchies liées entre elles.
Les dimensions d'analyse n'apparaissent pas comme objets de résultat dans les requêtes. Si vous
sélectionnez une dimension d'analyse, sa hiérarchie par défaut apparaît dans la requête.
Les dimensions d'analyse utilisent l'icône suivante :
Rubriques associées
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.4.3 Dimensions
Une dimension peut représenter des données non hiérarchiques dans un rapport.
Par exemple, dans une requête contenant une dimension [Client] non hiérarchique et l'indicateur [Chiffre
d'affaires], les résultats affichent le chiffre d'affaires généré par chaque client dans des colonnes non
hiérarchiques.
Dans les sources de données hiérarchiques, les hiérarchies apparaissent en dessous des dimensions
sur lesquelles elles reposent dans la liste des objets disponibles. Lorsque vous incluez la dimension à
une requête, des données hiérarchiques sont renvoyées.
Rubriques associées
• Hiérarchies
66
2013-11-22
Création de requêtes
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.4.4 Attributs
Un attribut fournit des données descriptives concernant une dimension ou une hiérarchie. Par exemple,
Age peut être un attribut de la dimension Client.
Les attributs doivent être liés de façon unique à la dimension qui leur est associée. Une seule valeur
d'attribut quel qu'il soit peut être associée à chaque valeur d'un objet de type dimension. Dans l'exemple
de la rubrique Dimension, une seule valeur de l'objet de type information Age peut être associée à
chaque valeur Client.
Si, en raison d'une mauvaise conception d'univers, un objet de type information tente de renvoyer
plusieurs valeurs pour une valeur de dimension, ses cellules affichent le message d'erreur #VALEUR
MULTI.
Les attributs utilisent l'icône suivante :
Remarque :
Dans le cas des univers .unv, créés à l'aide de l'outil de conception d'univers, les attributs sont appelés
"détails", et ils s'appliquent aux sources de données relationnelles.
Rubriques associées
• #VALEURMULTI
L'erreur #VALEURMULTI se produit lorsque vous placez une formule qui renvoie plusieurs
valeurs dans une cellule n'en générant qu'une seule.
• Dimensions
Une dimension peut représenter des données non hiérarchiques dans un rapport.
3.1.4.5 Hiérarchies
67
2013-11-22
Création de requêtes
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en fonction des
relations parent-enfant.
Une hiérarchie [Géographie], par exemple, pourrait contenir les niveaux [Pays], [Etat] et [Ville]. Les
objets hiérarchiques sont utilisés dans les sources de données SAP Business Explorer, OLAP et
relationnelles.
Les hiérarchies donnent lieu à des colonnes hiérarchiques dans l'ensemble de résultats générés par
la requête. Il est possible de développer les éléments d'une hiérarchie pour explorer leurs données.
Vous pouvez, par exemple, développer le niveau [Californie] d'une hiérarchie [Géographie] pour explorer
les données en rapport avec la Californie.
Vous pouvez sélectionner quels membres apparaissent dans l'ensemble de résultats à l'aide de la boîte
de dialogue "Sélecteur de membres" accessible par le biais de l'"Editeur de requête".
Dans les sources de données hiérarchiques, les hiérarchies sont associées à une dimension et
apparaissent au-dessous de celle à laquelle elles sont associées dans la liste des objets disponibles.
Les informations suivantes s'affichent également avec les objets hiérarchie.
Afficher l'objet
Description
Il s'agit de la hiérarchie Web Intelligence par défaut,
l'espace réservé pour la hiérarchie extraite.
Une coche (V) blanche dans un cercle noir. Il signifie
une validation ou une activation. Il indique que l'objet
est la hiérarchie "active" dans BEx, MSAS et Essbase (dans MSAS, la valeur par défaut du terme est
utilisée pour décrire la hiérarchie active).
'
[n] où "n" est un entier
Cela s'applique aux requêtes BEx. Il s'agit du numéro
de version de la hiérarchie de BW utilisée au moment
de la conception. Pour ces hiérarchies, Web Intelligence affiche maintenant la version de la hiérarchie
à la suite du nom de la hiérarchie. Par exemple :
hiérarchie Pays 2]. Par souci de clarté, le concepteur
de requêtes BEx peut ajouter une chaîne avant le
numéro de version, par exemple : [version 2]. Cette
version s'affiche aussi dans l'en-tête de tableau des
rapports.
Rubriques associées
• Dimensions
Une dimension peut représenter des données non hiérarchiques dans un rapport.
• Définition des requêtes hiérarchiques
68
2013-11-22
Création de requêtes
Une requête hiérarchique contient au moins un objet de la hiérarchie.
3.1.4.6 Objets de type niveau
Un niveau désigne un ensemble de membres d'une hiérarchie qui se trouvent à la même distance de
la racine de cette hiérarchie.
[Ville], par exemple, pourrait être un niveau d'une hiérarchie [Géographie] contenant des membres tels
que [Los Angeles] et [San Francisco]. Les noms des niveaux sont précédés de leur profondeur. Les
nombres sont contigus et commence toujours de la racine avec le chiffre 1, comme suit :
1 - Niveau a
2 - Niveau b
3 - Niveau c
Les niveaux donnent lieu à des colonnes ordinaires dans l'ensemble de résultats générés par la requête.
Une requête contenant le niveau [Pays] et des objets [Chiffre d'affaires], par exemple, produit un résultat
tel que le suivant :
Pays
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
10 123 121
France
8 232 231
Allemagne
7 342 342
Royaume-Uni
9 343 092
Les hiérarchies ne contiennent pas toutes des niveaux. Dans les requêtes BEx, les niveaux ne sont
pas disponibles dans les hiérarchies.
Les niveaux utilisent l'icône suivante :
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
69
2013-11-22
Création de requêtes
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.1.4.7 Membres
Un membre est un élément de données individuel dans une hiérarchie.
Par exemple, la hiérarchie [Géographie] peut contenir des membres tels que [France] au niveau du
[Pays], ou [Las Vegas] au niveau de la [Ville].
Si vous ne souhaitez pas inclure tous les membres dans une hiérarchie, sélectionnez des membres
individuels pour les inclure dans le résultat de la requête. Vous pouvez également définir un ensemble
nommé comprenant un ensemble de membres.
Rubriques associées
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
• Ensembles nommés
Un ensemble nommé est une expression nommée qui renvoie un ensemble de membres.
3.1.4.8 Ensembles nommés
Un ensemble nommé est une expression nommée qui renvoie un ensemble de membres.
Les ensembles nommés peuvent être définis dans les bases de données OLAP ou dans les univers
reposant sur des bases de données relationnelles ou OLAP.
3.1.4.9 Membres calculés
70
2013-11-22
Création de requêtes
Les membres calculés sont des membres qui sont renvoyés par une expression MDX. Le langage MDX
est utilisé pour accéder aux données hiérarchiques des bases de données OLAP.
L'administrateur d'une base de données OLAP peut créer des membres calculés disponibles pour les
requêtes MDX qui accèdent à la base de données.
Les membres calculés utilisent l'icône suivante :
3.1.4.10 Indicateurs
Les indicateurs permettent d'extraire des données, généralement de type numérique, qui sont le résultat
de calculs effectués sur des données de la base de données.
Par exemple, Chiffre d'affaires désigne le calcul du nombre d'articles vendus multiplié par le prix unitaire
de ces articles. La plupart du temps, les indicateurs se trouvent dans la classe Indicateurs.
Par défaut, le calcul des indicateurs s'effectue par agrégation des valeurs détaillées renvoyées à partir
de la base de données.
Les indicateurs intelligents sont des indicateurs d'un type spécial. Ils sont calculés par la base de
données elle-même et sont déjà agrégés lorsque la requête les renvoie. Dans certains cas de figure,
les indicateurs intelligents ont un impact sur le mode d'affichage des calculs. Pour en savoir plus sur
les indicateurs intelligents, voir le guide Utilisation de fonctions, formules et calculs dans Web Intelligence.
Les indicateurs renvoient des résultats en fonction des objets auxquels ils sont associés dans une
requête. Une requête contenant la dimension [Client] et l'indicateur [Chiffre d'affaires], par exemple,
renvoie le chiffre d'affaires par client. Une requête contenant la hiérarchie [Géographie] et l'indicateur
[Chiffre d'affaires] renvoie le chiffre d'affaires calculé pour tous les différents agrégats possibles de la
hiérarchie.
Les objets de type indicateur utilisent l'icône suivante :
Rubriques associées
• Gestion des regroupements
Lorsque vous créez et exécutez pour la première fois une requête contenant des indicateurs
intelligents, les SQL générés incluent les regroupements nécessaires pour calculer les
indicateurs intelligents au niveau d'information le plus détaillé subséquent aux objets de la
requête.
• Hiérarchies
71
2013-11-22
Création de requêtes
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.2 Création de requêtes à partir d'univers
Les univers présentent les données de sources de données relationnelles ou OLAP en tant que
collections d'objets associés.
Les univers contiennent deux types de données :
Type de données
Description
Relationnel
Les données relationnelles sont organisées sous forme de collection d'objets
associés (dimensions, informations et indicateurs). Vous combinez des objets
d'univers dans une requête que vous exécutez pour générer un rapport. Par
exemple, une requête qui contient la dimension Client et l'indicateur Chiffre d'affaires génère un rapport qui affiche le chiffre d'affaires par client.
Hiérarchiques
Les données hiérarchiques sont organisées sous forme de membres des hiérarchies associées. Par exemple, une hiérarchie Géographie peut contenir des niveaux qui affichent les pays, les Etats et les villes. Une requête sur la hiérarchie
Géographie et l'indicateur Chiffre d'affaires génère un rapport qui affiche le chiffre
d'affaires généré aux différents niveaux de la hiérarchie (chiffre d'affaires par
pays, par Etat et par ville). La requête calcule automatiquement les valeurs du
chiffre d'affaires aux différents niveaux de la hiérarchie.
Remarque :
Restrictions concernant les propriétés d'affichage d'univers .unv et .unx définies avec l'outil de conception
d'information :
Web Intelligence prend en compte uniquement les propriétés d'affichage suivantes définies dans
l'Editeur de format de l'outil de conception d'information :
•
•
Univers au format .unx : seules les propriétés définies dans l'onglet Données sont prises en charge.
Univers au format .unv : seules les propriétés définies dans l'onglet Nombre sont prises en charge.
Rubriques associées
• Hiérarchies
72
2013-11-22
Création de requêtes
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.2.1 Pour sélectionner un univers par défaut
Vous pouvez définir l'univers par défaut des documents Web Intelligence dans les préférences de la
zone de lancement BI.
Vous pouvez sélectionner un univers par défaut pour les requêtes basées sur un univers afin qu'à la
création d'un document, la boîte de dialogue "Sélectionner un univers" affiche l'univers par défaut.
1. Dans la zone de lancement BI, cliquez sur Préférences.
2. Sélectionnez Web Intelligence dans la liste "Préférences".
3. Cliquez sur Parcourir sous Sélectionner un univers par défaut et accédez à l'univers que vous
désirez sélectionner comme étant celui par défaut.
4. Sélectionnez un univers et cliquez sur Enregistrer et fermer.
5. Vous devez vous déconnecter (Déconnexion) puis vous connecter (Connexion) à nouveau pour
que la modification s'applique.
Lorsque vous créez un document basé sur un univers et que vous choisissez la source de données,
la nouvelle source de données par défaut est sélectionnée. Au besoin, vous pouvez sélectionner une
autre source de données.
3.2.2 Pour créer une requête sur un univers
Vous pouvez créer une requête en utilisant un univers comme source de données.
1. Ouvrez Web Intelligence et cliquez sur l'icône Nouveau dans la barre d'outils Fichier.
2. Sélectionnez l'univers sur lequel vous désirez créer un document.
Avec Web Intelligence Rich Client, cliquez sur Sélectionner.
L'"Editeur de requête" s'ouvre.
3. Sélectionnez et faites glisser dans le volet Objets du résultat les objets à inclure dans la requête.
Conseil :
•
•
73
Pour ajouter l'ensemble des objets d'une classe, faites glisser la classe vers le volet Objets du
résultat.
Pour afficher les détails d'un objet, déplacez votre souris sur l'objet dans les Objets du résultat.
Une infobulle affiche les détails de l'objet. Pour copier le contenu à réutiliser dans une autre
application, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'objet et sélectionnez Description de
2013-11-22
Création de requêtes
l'objet. La boîte de dialogue "Description de l'objet" affiche tous les détails. Vous pouvez
également sélectionner le texte de la zone de texte et le coller dans une autre application.
4. Répétez l'étape précédente jusqu'à ce que la requête contienne tous les objets que vous souhaitez
inclure.
5. Cliquez sur Trier dans la barre d'outils Objets du résultat et triez les résultats de la requête dans
la boîte de dialogue "Trier".
6. Sélectionnez les objets pour lesquels vous souhaitez définir des filtres de requête, puis faites-les
glisser vers le volet Filtres de requête . Pour créer un filtre express sur un objet, sélectionnez ce
dernier dans le volet Objets du résultat, puis cliquez sur l'icône Ajouter un filtre express dans la
barre d'outils Objets du résultat.
7. Définissez le périmètre d'analyse ainsi que toute autre propriété de requête pertinente.
8. Pour supprimer un objet du volet Objets du résultat ou Filtres de requête, cliquez sur l'icône
Supprimer dans le coin supérieur du volet.
9. Pour supprimer tous les objets du volet Objets du résultat ou Filtres de requête, cliquez sur l'icône
Tout supprimer dans le coin supérieur du volet.
10. Cliquez sur Exécuter la requête. Lorsque vous avez plusieurs requêtes et souhaitez en exécuter
une seul, cliquez sur Exécuter les requêtes et sélectionnez celle à exécuter.
Remarque :
Si un document est créé avec deux fournisseurs de données (requêtes) basés sur la même source
de données (univers) et que vous modifiez la source de l'une des deux requêtes, celle de l'autre
fournisseur de données reste inchangée.
Rubriques associées
• Affichage de l'aperçu des résultats de la requête
Vous pouvez activer un panneau d'aperçu dans l'"Editeur de requête".
• Définition des requêtes non hiérarchiques
Les requêtes non hiérarchiques sont des requêtes à partir d'univers qui n'incluent aucun
objet pouvant organiser les données de façon hiérarchique.
3.2.3 Sélection de membres d'une hiérarchie
Si une requête comporte des membres hiérarchiques, utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de
membres" pour sélectionner les membres de la hiérarchie à afficher dans le rapport généré depuis
l'ensemble de résultats de la requête.
Une fois les membres sélectionnés, ils apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans l'"Editeur de
requête".
74
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez sélectionner des membres explicitement ou implicitement par le biais des fonctions. Par
exemple, vous pouvez sélectionner explicitement les membres [Californie] et [Los Angeles] de la
hiérarchie [Géographie]. Vous pouvez sélectionner les membres enfant du membre [Etats-Unis] (pour
générer les Etats américains). Vous pouvez également sélectionner les membres inclus dans un
ensemble nommé, par exemple Premières villes par chiffre d'affaires, pour inclure les villes qui génèrent
le plus de chiffre d'affaires.
Rubriques associées
• Présentation de la boîte de dialogue Sélecteur de membres
La boîte de dialogue "Sélecteur de membres", accessible via l'"Editeur de requête", sert à
visualiser et sélectionner les membres d'une hiérarchie.
• Sélection de membres hiérarchiques et filtres de requête
Lorsque vous filtrez des membres dans un filtre de requête, vous affectez également
l'agrégation des indicateurs.
3.2.3.1 Sélection de membres hiérarchiques et filtres de requête
Lorsque vous filtrez des membres dans un filtre de requête, vous affectez également l'agrégation des
indicateurs.
A l'inverse, la sélection de membres de hiérarchie dans la boîte de dialogue "Sélecteur de membres"
n'affecte pas les indicateurs.
Exemple : Sélection de membres et filtrage hiérarchique
Dans cet exemple, les données sont les suivantes :
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
29 358 677,22 €
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Allemagne
75
2 894 312,34 €
Brandebourg
119 871,08 €
Hesse
794 876,08 €
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous ne sélectionnez que les membres associés à la France dans la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres", la valeur de l'indicateur Tous les clients n'est pas affectée :
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
29 358 677,22 €
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Si vous filtrez l'Allemagne et ses membres enfant à l'aide du filtre de requête, l'indicateur Tous les
clients est affecté car les chiffres pour l'Allemagne n'apparaissent plus dans l'agrégation :
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
26 464 364,08 €
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Rubriques associées
• Sélection de membres d'une hiérarchie
Si une requête comporte des membres hiérarchiques, utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres" pour sélectionner les membres de la hiérarchie à afficher dans le rapport
généré depuis l'ensemble de résultats de la requête.
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.2.3.2 Présentation de la boîte de dialogue Sélecteur de membres
76
2013-11-22
Création de requêtes
La boîte de dialogue "Sélecteur de membres", accessible via l'"Editeur de requête", sert à visualiser et
sélectionner les membres d'une hiérarchie.
Vous pouvez utiliser des membres explicitement ou utiliser des ensembles de membres fournis, par
exemple, par des fonctions, des ensembles nommés ou des niveaux de hiérarchie.
Vous pouvez également utiliser la boîte de dialogue "Sélecteur de membres" pour définir les invites
qui permettent aux utilisateurs de sélectionner les membres qu'ils veulent inclure dans la hiérarchie
lorsqu'ils exécutent la requête.
Vous lancez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres" à partir des objets de hiérarchie que vous
ajoutez à la requête dans l'"Editeur de requête".
Le tableau suivant décrit les onglets disponibles dans la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Onglet
Description
Membres
L'onglet Membres affiche les membres disposés hiérarchiquement. Les
membres calculés apparaissent dans la hiérarchie selon la position définie
par l'administrateur BI.
Niveaux
L'onglet Niveaux affiche les niveaux de hiérarchie (si la hiérarchie les
prend en charge), les ensembles nommés et les membres calculés.
Invite
Les invites permettent de différer la sélection de membres jusqu'à
l'exécution de la requête, à la suite de quoi une invite apparaît et permet
aux utilisateurs de sélectionner des membres.
Remarque :
Dans la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", vous pouvez sélectionner l'affichage des noms
techniques et commerciaux des objets ou objets de hiérarchie. Le nom technique est le nom qui identifie
l'objet en plus de son nom commercial. Contrairement aux noms commerciaux, les noms techniques
ne sont pas localisés. Exemples de nom commercial et de nom technique : respectivement Client et
Z_CUSTOMER.
Rubriques associées
• Sélection de membres d'une hiérarchie
Si une requête comporte des membres hiérarchiques, utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres" pour sélectionner les membres de la hiérarchie à afficher dans le rapport
généré depuis l'ensemble de résultats de la requête.
3.2.3.3 Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre requête.
77
2013-11-22
Création de requêtes
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet "Fournisseur de données", cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Membres, sélectionnez les membres à inclure dans la requête.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
Remarque :
Si vous ne sélectionnez aucun membre, le membre par défaut de la hiérarchie défini dans la base de
données est utilisé dans le résultat de la requête. Si aucun membre par défaut n'est défini, le membre
du niveau le plus élevé est utilisé.
3.2.3.4 Sélection explicite de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre requête.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet "Fournisseur de données", cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Dans l'onglet Membres, sélectionnez les membres en cochant les cases situées près d'eux dans
l'affichage de la hiérarchie.
Les membres apparaissent dans la liste des membres sélectionnés dans la boîte de dialogue
"Sélecteur de membres".
4. Effectuez une des actions suivantes pour un membre :
• Pour sélectionner tous les membres de la hiérarchie, dans la liste déroulante Sélectionner tous
les membres, cliquez sur Sélectionner. Cette option est utile lorsque vous voulez inclure tous
les membres, même si la structure de la hiérarchie est modifiée ultérieurement.
• Pour sélectionner les membres jusqu'à un niveau nommé, sélectionnez un niveau dans la liste
Sélectionner tous les membres jusqu'au niveau nommé. Un niveau nommé est par exemple
Pays ou Ville. Vous voulez le niveau Pays ou Ville, quelle que soit sa position dans la hiérarchie.
• Pour sélectionner tous les membres jusqu'à un niveau spécifique, sélectionnez le niveau dans
la liste Sélectionner tous les membres jusqu'à.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres que vous avez sélectionnés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans l'"Editeur
de requête".
78
2013-11-22
Création de requêtes
Rubriques associées
• Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre
requête.
• Recherche de membres dans la boîte de dialogue Sélecteur de membres
Vous pouvez rechercher des membres spécifiques d'une hiérarchie dans la boîte de dialogue
"Sélecteur de membres".
3.2.3.4.1 Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de hiérarchie
dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour votre requête.
La hiérarchie suivante illustre le comportement de la sélection de membres dans les requêtes BEx.
World
EMEA
Europe
Moyen-Orient
Afrique
Amérique du Nord
Asie PAC
Asie
Pacifique
Australie
Philippines
Nouvelle-Zélande
Amérique du Sud
79
Règle
Exemple
Lorsque vous sélectionnez un membre d'une
hiérarchie à un niveau donné, tous les membres
parents de la hiérarchie sont sélectionnés.
La racine est toujours sélectionnée. Il n'est pas
possible de sélectionner un niveau particulier.
2013-11-22
Création de requêtes
Règle
Exemple
Si vous désélectionnez un membre alors que son
membre parent est déjà sélectionné, tous les
membres enfant du parent sont également désélectionnés.
Si Pacifique et tous ses membres enfant sont
déjà sélectionnés et que vous désélectionnez
Australie, Philippines et Nouvelle-Zélande sont
également désélectionnés. Les sélections de
membres suivantes apparaissent :
• Europe
• Pacifique
Si vous sélectionnez un membre alors que certains de ses membres enfants sont déjà sélectionnés, tous les membres enfants sont sélectionnés.
Si l'Europe est sélectionnée et que vous sélectionnez EMEA, le Moyen-Orient et l'Afrique sont
également sélectionnés. Les sélections de membres suivantes apparaissent :
• EMEA
• Enfants de EMEA
Si vous sélectionnez un membre alors que les
membres descendant sont déjà sélectionnés,
tous les enfants du membre et tous les frères des
membres descendant sélectionnés sont également sélectionnés.
Si vous sélectionnez Asie PAC alors qu'Australie
était déjà sélectionné, Asie, Pacifique (les enfants
d'Asie PAC) et Philippines et Nouvelle-Zélande
(les frères d'Australie) sont également sélectionnés. Les sélections de membres suivantes apparaissent :
• Asie PAC
• Enfants d'Asie PAC
• Pacifique
• Enfants de Pacifique
Rubriques associées
• Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx
• Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de
hiérarchie dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour
votre requête.
3.2.3.5 Sélection de membres de la hiérarchie dans les univers OLAP par relation
80
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez sélectionner les membres de hiérarchie dans les univers relationnels OLAP via l'"Editeur
de requête".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet "Fournisseur de données", cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Membres, cliquez avec le bouton droit sur un membre.
Le menu affiche les options suivantes :
Option
Description
Ajoute tous les membres enfant du membre à la liste des membres sélectionnés.
Children
Les membres apparaissent dans la liste en tant qu'Enfants de [membre
sélectionné].
Remarque :
Vous ne pouvez pas inclure les enfants et les descendants d'un même membre. Si vous sélectionnez Descendants, puis Enfants, les descendants
sont supprimés de la liste et remplacés par les enfants.
Ajoute tous les membres descendants du membre à la liste des membres
sélectionnés.
Descendants
Les membres apparaissent dans la liste en tant que Descendants de
[membre sélectionné].
Remarque :
Vous ne pouvez pas inclure les enfants et les descendants d'un même membre. Si vous sélectionnez Enfants, puis Descendants, les enfants sont
supprimés de la liste et remplacés par les descendants.
81
2013-11-22
Création de requêtes
Option
Description
Le membre situé immédiatement au dessus du membre sélectionné est son
parent.
Cette option ajoute le membre parent du membre à la liste des membres
sélectionnés
Parent
Le membre apparaît dans la liste en tant que Parent de [membre séle
ctionné].
Remarque :
Vous ne pouvez pas inclure le parent et les ascendants d'un même membre.
Si vous sélectionnez Ascendants, puis Parent, les ascendants sont supprimés de la liste et les remplace par le parent.
La fonction Parent n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
Tous les membres situés au dessus du membre sélectionné dans la hiérarchie
sont ses ascendants.
Cette option ajoute les membres ascendants du membre à la liste des membres sélectionnés.
Ascendants
Les membres apparaissent dans la liste en tant que Ascendants de
[membre sélectionné].
Vous ne pouvez pas inclure les ascendants et le parent d'un même membre
dans la liste. Si vous sélectionnez Parent, puis Ascendants, le parent est
supprimé de la liste et remplacé par les ascendants.
La fonction Ascendants n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
Tous les membres du même niveau que le membre sélectionné et qui partagent le même parent sont ses frères. Les membres apparaissent dans la
liste en tant que Siblings of [membre sélectionné].
Eléments de
même niveau
Cette option ajoute le membre sélectionné et les membres de même niveau
à la liste des membres sélectionnés.
La fonction Eléments de même niveau n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
82
2013-11-22
Création de requêtes
Rubriques associées
• Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre
requête.
• Pour sélectionner les membres de hiérarchie de requête BEx par relation
Vous pouvez sélectionner par relation les membres d'une hiérarchie pour votre requête
BEx.
3.2.3.6 A propos de la sélection de membres selon le niveau
Vous pouvez sélectionner tous les membres d'une hiérarchie jusqu'à une certaine profondeur. Tous
les membres de la hiérarchie sélectionnée jusqu'à la profondeur donnée sont affichés dans le rapport.
Vous pouvez sélectionner les membres d'un objet hiérarchique par niveau dans l'onglet "Niveaux" de
la boîte de dialogue "Sélecteur de membres" accessible depuis l'"Editeur de requête".
Lorsqu'une variable de hiérarchie est définie sur une caractéristique, seule une hiérarchie par défaut
est affichée dans le plan de l'univers de l'"Editeur de requête".
3.2.3.7 Sélection de membres de la hiérarchie à partir d'un niveau
Vous pouvez sélectionner tous les membres d'un niveau d'une hiérarchie organisée en niveaux dans
l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client accessible via la zone de lancement
BI.
Remarque :
Toutes les hiérarchies ne sont pas organisées en niveaux.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Niveaux, sélectionnez les niveaux à inclure.
Les membres apparaissent en tant que Tous les membres du niveau [niveau sélectio
nné] dans la liste "Résumé".
83
2013-11-22
Création de requêtes
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
Rubriques associées
• Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre
requête.
3.2.3.8 Sélection de membres calculés
Vous pouvez modifier des membres calculés dans l'"Editeur de requête".
La base de données sur laquelle est basé votre univers prend en charge les membres calculés.
Remarque :
Les requêtes BEx ne peuvent être modifiées que dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web
Intelligence Rich Client accessibles par le biais de la zone de lancement BI.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Niveaux, sélectionnez un membre calculé.
Remarque :
•
•
La position du membre calculé dans la hiérarchie est déterminée par l'administrateur BI.
Vous ne pouvez pas appliquer de fonctions telles que Enfant ou Parent à un membre calculé.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
Rubriques associées
• Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre
requête.
• Membres calculés
84
2013-11-22
Création de requêtes
Les membres calculés sont des membres qui sont renvoyés par une expression MDX. Le
langage MDX est utilisé pour accéder aux données hiérarchiques des bases de données
OLAP.
3.2.3.9 Sélection d'ensembles nommés
Vous pouvez sélectionner les ensembles nommés dans l'"Editeur de requête".
Remarque :
Les requêtes BEx ne peuvent être modifiées que dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web
Intelligence Rich Client accessibles par le biais de la zone de lancement BI.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Niveaux, sélectionnez un ensemble nommé depuis le dossier Ensembles nommés.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
Remarque :
Vous pouvez également inclure un ensemble nommé en le sélectionnant dans la liste des objets de
requête disponibles. Les ensembles nommés apparaissent sous la dimension d'analyse qui contient
la hiérarchie à laquelle ils sont associés. Lorsque vous sélectionnez un ensemble nommé, sa hiérarchie
parent est incluse en tant qu'objet de résultat et l'ensemble nommé apparaît en tant que sélection de
membres sous l'objet de la hiérarchie.
3.2.3.10 Exclusion de membres d'une hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour exclure des membres des hiérarchies.
Remarque :
Vous ne pouvez exclure aucun membre dans les requêtes BEx.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
85
2013-11-22
Création de requêtes
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Sélectionnez les membres ou ensembles de membres que vous souhaitez exclure.
6. Cliquez sur Exclure à côté des membres sélectionnés.
7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres exclus apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, ces membres sont exclus de la hiérarchie.
3.2.3.11 Recherche de membres dans la boîte de dialogue Sélecteur de membres
Vous pouvez rechercher des membres spécifiques d'une hiérarchie dans la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Membres, cliquez sur le bouton Rechercher pour lancer la boîte de dialogue
"Recherche".
Remarque :
•
La recherche est toujours effectuée sur l'ensemble de la hiérarchie stockée dans la base de
données et non uniquement sur les membres déjà extraits dans la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres".
Si l'option Activer les niveaux est sélectionnée dans l'onglet "Niveaux", le bouton Rechercher
est désactivé.
•
6. Saisissez le texte dans la zone "Texte de recherche".
Vous pouvez utiliser des caractères génériques dans votre recherche.
Caractère générique
Description
*
Remplace n'importe quelle chaîne de caractères
?
Remplace n'importe quel caractère individuel
7. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Cliquez sur Rechercher dans le texte pour rechercher le texte d'affichage des membres.
86
2013-11-22
Création de requêtes
•
Cliquez sur Rechercher dans la clé pour rechercher leurs clés de base de données.
8. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
3.2.3.12 Création d'invites de sélection des membres à l'aide de la boîte de
dialogue Sélecteur de membres
Vous pouvez différer la sélection de membres jusqu'à la fin de l'exécution de la requête. Dans ce cas,
l'utilisateur est invité à sélectionner les membres lorsqu'il exécute la requête.
Remarque :
•
•
•
Les requêtes BEx ne peuvent être modifiées que dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans
Web Intelligence Rich Client, avec accès via la zone de lancement BI.
La sélection des invites de membres est limitée à une sélection explicite des membres. L'utilisateur
ne peut pas sélectionner de membres à l'aide de fonctions telles que Ancestors ou Parent.
Les règles qui régissent la sélection de membres à l'aide de fonctions s'appliquent ici. Voir le lien à
la fin de la présente rubrique.
Pour créer des invites de sélection des membres :
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Invites, cliquez sur Activer le paramètre.
Remarque :
Quand cette option est sélectionnée, les sélections dans les autres onglets sont désactivées.
6. Saisissez le texte dans la zone Texte de l'invite.
7. Pour que la dernière valeur choisie soit à nouveau sélectionnée par défaut lorsque l'invite est affichée,
cliquez sur Conserver les dernières valeurs sélectionnées.
8. Pour que l'invite sélectionne les valeurs par défaut lors de son affichage, cliquez sur Définir les
valeurs par défaut, puis Modifier et sélectionnez les valeurs par défaut.
9. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Liste de valeurs".
10. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Le texte de l'invite apparaît sous la hiérarchie dans l'"Editeur de requête".
Rubriques associées
• Pour sélectionner les membres de hiérarchie de requête BEx par relation
87
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez sélectionner par relation les membres d'une hiérarchie pour votre requête
BEx.
3.2.4 Résolution des requêtes ambiguës
Une requête ambiguë est une requête qui contient un ou plusieurs objets pouvant éventuellement
renvoyer deux types d'informations différents.
Dans un univers, certaines dimensions peuvent avoir des valeurs qui sont utilisées à des fins distinctes
dans la base de données. Par exemple, la dimension [Pays] dans la requête ci-dessous peut renvoyer
deux types d'informations.
•
•
Les clients et le pays dans lequel ils séjournent pour leurs vacances.
Les clients et le pays depuis lequel ils ont effectué leur réservation.
Le rôle de la dimension Pays dans cette requête est ambigu. Un pays peut en effet s'appliquer au pays
où le séjour est vendu ou au pays pour lequel le séjour est réservé. L'un correspond à des informations
existantes (ventes) et l'autre à des informations futures (réservations).
Pour éviter toute ambiguïté dans une requête, le concepteur de l'univers identifie les différentes manières
dont les objets peuvent être utilisés dans l'univers, et met en œuvre des restrictions sur les combinaisons
possibles de ces objets. Ces restrictions sont appelées contextes.
3.2.4.1 Contextes d'une requête
Un contexte est un groupe défini d'objets partageant une activité commune.
Cette activité correspond généralement au type d'informations que ces objets liés représentent. Par
exemple, un contexte de ventes est un regroupement de tous les objets pouvant être utilisés pour créer
des requêtes relatives aux ventes. Un contexte de réservation, quant à lui, est un regroupement de
tous les objets pouvant être utilisés dans le cadre de requêtes relatives aux réservations. Les contextes
sont définis dans l'univers par le concepteur d'univers.
Vous pouvez combiner n'importe quels objets à l'intérieur d'un même contexte pour créer une requête.
Vous pouvez également combiner des objets dans des contextes différents. Si vous utilisez un objet
commun à plusieurs contextes dans une requête et que l'application ne peut pas déterminer le contexte
qui correspond le mieux à tous les autres objets de la requête, une invite vous demande de choisir le
contexte à appliquer.
88
2013-11-22
Création de requêtes
3.2.4.2 Pour choisir un contexte lors de l'exécution d'une requête
Lorsque vous créez une requête ou que vous actualisez un rapport, il peut vous être demandé de
choisir un contexte avant que la requête ne soit exécutée. Afin d'éviter toute requête ambiguë, les
contextes sont définis dans un univers.
Vous devez sélectionner un contexte à chaque fois que vous exécutez la requête si la propriété Rétablir
les contextes à l'actualisation est sélectionnée dans le volet "Propriétés de la requête". Vous devrez
également choisir des contextes si vous sélectionnez l'option Effacer les contextes dans les propriétés
de requête.
Remarque :
Une fois l'option Effacer les contextes sélectionnée, la prochaine invite au niveau des contextes
affichera toujours le dernier contexte sélectionné, et si vous voulez sélectionner un autre contexte, vous
devez commencer par supprimer la sélection existante.
1. Dans un document Web Intelligence, exécutez une requête contenant plusieurs contextes.
La boîte de dialogue "Sélectionnez un contexte" s'affiche.
2. Sélectionnez un contexte.
3.2.4.3 Réinitialisation des contextes lors de l'actualisation d'une requête
Vous pouvez autoriser l'actualisation des contextes chaque fois que vous actualisez une requête dans
l'"Editeur de requête".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur l'icône Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête" pour
afficher la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
4. Sélectionnez Rétablir les contextes à l'actualisation.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
3.2.4.4 Pour effacer des contextes d'une requête
Vous pouvez supprimer les contenus d'une requête dans la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
89
2013-11-22
Création de requêtes
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur l'icône Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête" pour
afficher la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
4. Cliquez sur Effacer les contextes.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
3.2.5 Définition du périmètre d'analyse
Le périmètre d'analyse d'une requête est constitué de données supplémentaires que vous pouvez
extraire de la base de données accessible pour proposer plus d'informations sur les résultats renvoyés.
Ces données supplémentaires n'apparaissent pas dans le rapport de résultats initial mais restent
disponibles dans le cube de données et vous pouvez les insérer dans le rapport pour pouvoir accéder
à plus d'informations à tout moment. Ce processus de définition des données à des niveaux de détail
plus précis s'appelle exploration avant sur un objet.
Remarque :
L'option "Panneau Périmètre d'analyse" de l'"Editeur de requête" ne peut être utilisée que pour les
univers .unx relationnels. Elle n'est pas disponible pour les univers OLAP ni pour les requêtes BEx.
Dans l'univers, le périmètre d'analyse correspond aux niveaux hiérarchiques se trouvant sous l'objet
sélectionné pour une requête. Par exemple, un périmètre d'analyse d'un niveau vers le bas pour l'objet
Année intégrerait l'objet Trimestre, qui apparaît juste au-dessous de l'objet Année.
Vous pouvez définir ce niveau lors de la création de la requête. Cela permet de prendre en compte
dans la requête les objets plus bas dans la hiérarchie, sans pour autant les faire apparaître dans le
volet "Objets du résultat". Les hiérarchies d'un univers permettent de choisir le périmètre d'analyse, et
par conséquent le niveau d'exploration disponible. Vous pouvez aussi créer un périmètre d'analyse
personnalisé en sélectionnant certaines dimensions à inclure dans ce périmètre.
Rubriques associées
• Extraction d'un nombre supplémentaire de niveaux de données dans le rapport
Il se peut que vous souhaitiez explorer un rapport en avant ou en arrière jusqu'à une
dimension située hors du périmètre d'analyse défini pour le document.
• Pour réaliser une exploration en dehors du périmètre d'analyse
Vous pouvez créer une autre requête pour un document qui renvoie des données
supplémentaires au document et ajoute aux données de la table pour la dimension explorée.
• Option Demander si l'exploration requiert des données supplémentaires
90
2013-11-22
Création de requêtes
Lorsque vous explorez les résultats affichés dans un rapport, vous pouvez explorer les
informations de niveau inférieur ou supérieur non comprises dans le périmètre d'analyse
du document. Pour extraire ces données, il faut effectuer une nouvelle requête.
3.2.5.1 Niveaux de périmètre d'analyse
Vous pouvez définir différents niveaux pour un périmètre d'analyse dans un document.
Niveau
Description
none
Seuls les objets figurant dans le volet "Objets du résultat" sont inclus dans la requête.
•
•
•
un niveau
deux niveaux
trois niveaux
Pour chaque objet du volet "Objets du résultat", un, deux ou trois
niveaux d'objets vers le bas dans l'arborescence hiérarchique sont
inclus dans la requête. Les données des objets correspondants
sont stockées dans le cube jusqu'à ce que vous les ajoutiez au
document.
personnalisation
Tous les objets ajoutés manuellement au volet "Périmètre d'analyse" sont inclus dans la requête.
Attention :
L'ajout d'un périmètre d'analyse à un document augmente considérablement la taille du document car
les données nécessaires au périmètre que vous spécifiez sont enregistrées avec le document. Cela
n'est pas visible dans les rapports à moins que vous ne lanciez le Mode Exploration et exploriez en
avant les données pour afficher les valeurs correspondantes.
Afin de réduire au maximum la taille des documents et d'optimiser les performances, il est recommandé
d'inclure un périmètre d'analyse dans les documents uniquement si vous êtes certain que les utilisateurs
auront besoin d'effectuer une exploration.
3.2.5.2 Pour définir le périmètre d'analyse
Vous pouvez définir un périmètre d'analyse pour une requête dans le "Panneau Périmètre d'analyse"
en bas de l'"Editeur de requête".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
91
2013-11-22
Création de requêtes
3. Cliquez sur le bouton Panneau Périmètre d'analyse.
Le "Panneau Périmètre d'analyse" s'affiche en bas de l'"Editeur de requête". Le périmètre d'analyse
par défaut est Aucun. Toutes les dimensions du volet Objets du résultat apparaissent également
dans le volet "Périmètre d'analyse".
4. Cliquez sur la flèche vers le bas dans la zone de la liste déroulante Niveau de périmètre et
sélectionnez un niveau pour le périmètre d'analyse.
Le niveau s'affiche dans la zone de liste déroulante et les dimensions qui se trouvent hiérarchiquement
au-dessous de chacune des dimensions du volet Objets du résultat s'affichent dans le volet
"Périmètre d'analyse".
5. Pour ajouter une sélection de dimensions au périmètre d'analyse ou créer un périmètre d'analyse
personnalisé, sélectionnez les dimensions dans la structure des données et faites les glisser dans
le panneau "Périmètre d'analyse".
3.2.5.3 Désactivation d'un périmètre d'analyse dans une requête
Vous pouvez désactiver un périmètre d'analyse d'un document Web Intelligence en mode "Conception"
ou "Données".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, dans le sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur
Modifier.
3. Dans l'"Editeur de requête", cliquez sur l'icône "Panneau Périmètre d'analyse" pour afficher le volet
Périmètre d'analyse.
4. Dans le volet "Périmètre d'analyse", définissez le "Niveau de périmètre" sur aucun.
5. Cliquez sur Exécuter la requête.
3.2.6 Affichage du script généré par une requête
Lorsque vous créez une requête, elle génère en coulisses un script SQL ou MDX destiné à interroger
la base de données et à renvoyer le résultat de la requête.
Le langage SQL est un langage de requête que toutes les bases de données relationnelles comprennent.
Le langage MDX est le langage de requête compris par les bases de données OLAP.
Vous pouvez afficher et modifier le script SQL généré par la requête. Vous pouvez afficher le script
des requêtes MDX, mais vous ne pouvez pas le modifier.
Remarque :
Vous ne pouvez pas afficher le script des requêtes qui appellent des procédures stockées dans la base
de données.
92
2013-11-22
Création de requêtes
3.2.6.1 Pour visualiser et modifier le script généré
Vous pouvez afficher et modifier un script de requête généré dans la boîte dialogue "Visualiseur de
script de requêtes ".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur le bouton Afficher le script dans la barre d'outils de la requête pour afficher la boîte
de dialogue "Visualiseur de script de requêtes".
Remarque :
Vous ne pouvez pas modifier le SQL des requêtes qui contiennent des invites facultatives. Supprimez
les invites facultatives d'une requête avant d'essayer de modifier le SQL.
Si le script ne peut pas être modifié, les valeurs proposées en réponse aux invites apparaissent
directement dans la requête.
Par exemple, si "Royaume-Uni" a été fourni en réponse à une invite sur [Pays], une ligne similaire
à la suivante apparaît dans la requête :
Resort_country.country In ('UK')
Si aucune valeur n'a encore été fournie pour l'invite, la syntaxe Web Intelligence des invites (décrite
ci-dessous) apparaît dans la requête.
4. Pour rendre le script généré modifiable, cliquez sur Utiliser un script de requêtes personnalisé.
Lorsque le script est modifiable, la syntaxe Web Intelligence des invites apparaît dans la requête.
Par exemple, une ligne similaire à la suivante apparaît dans la requête :
Resort_Country.country = @prompt('Enter Country:','A','Resort\Country',
Mono,Free,Persistent,,User:0)
5. Cliquez sur Valider après avoir modifié le script pour vérifier la validité des modifications.
6. Cliquez sur Copier pour copier le script dans le presse-papiers.
Remarque :
Cette option n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML. Vous pouvez cependant
sélectionner le texte : cliquez dessus avec le bouton droit et sélectionnez Copier.
7. Cliquez sur Imprimer pour imprimer le script.
Remarque :
Cette option n'est pas disponible dans les interfaces Web Intelligence HTML ou Web Intelligence
Applet. Vous pouvez copier le texte et le coller dans un document qui peut être imprimé.
93
2013-11-22
Création de requêtes
Rubriques associées
• Filtrage des données à l'aide des invites
Une invite est un type de filtre de requête particulier. Il s'agit d'un filtre dynamique qui affiche
une question chaque fois que vous actualisez les données d'un document.
• Pour supprimer une invite
Vous pouvez supprimer les invites de requête dans l'"Editeur de requête".
3.2.7 Limitation de la quantité de données renvoyées par les requêtes
3.2.7.1 Limitation du nombre de données renvoyées par une requête
Pour limiter le nombre de données renvoyées par les requêtes, vous pouvez définir un nombre maximum
de lignes qu'une requête peut renvoyer, utiliser un ensemble de résultats échantillonnés et choisir
d'extraire ou non les lignes vides et les doublons.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur l'icône Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête".
4. Dans la boîte de dialogue "Propriétés de la requête", sélectionnez une des options suivantes :
94
Option
Sélectionner pour ...
Disponibilité
Nombre max. de lignes
extraites
Pour sélectionner un nombre maximal
de lignes à extraire. Si vous utilisez cette
option, vous devez aussi définir un nombre maximal de lignes à extraire.
Toutes les instances
2013-11-22
Création de requêtes
Option
Sélectionner pour ...
Disponibilité
Pour inclure les doublons.
Extraire les doublons
Dans une base de données, les mêmes
données peuvent être répétées sur plusieurs lignes. Vous pouvez choisir de
renvoyer ces lignes répétées dans une
requête ou de renvoyer uniquement les
lignes uniques.
Cette option n'est pas disponible dans
les requêtes BEx. Elle n'est pas non plus
disponible si elle n'est pas prise en
charge par la base de données sous-jacente.
Fichiers relationnels et
.unx OLAP. Pas disponible dans les requêtes BEx.
Exemple d'ensemble de
résultats
Pour renvoyer un échantillon d'ensemble
de résultats. Pour utiliser un échantillonnage fixe, cliquez sur Fixe. L'échantillonnage n'est pas disponible dans les requêtes BEx. L'option Fixe est visible,
mais elle est désactivée si elle n'est pas
prise en charge par votre source de données.
Fichiers .unx relationnels.
Pas disponible dans .unx
OLAP ni les requêtes BEx.
Extraction des lignes
vides
Pour inclure les lignes vides dans le résultat.
.unx OLAP. Pas disponible dans les requêtes BEx.
5. Cliquez sur OK pour revenir à l'"Editeur de requête".
Rubriques associées
• Propriété de requête Exemple de résultat
La propriété Exemple d'ensemble de résultatsde l'"Editeur de requête" définit le nombre
maximal de lignes renvoyées par une requête.
• Propriété de requête Nombre max. de lignes extraites
La propriété de requête Nombre max. de lignes extraites définit le nombre maximal de
lignes de données affichées à l'exécution d'une requête.
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
95
2013-11-22
Création de requêtes
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
3.2.7.2 Propriété de requête Nombre max. de lignes extraites
La propriété de requête Nombre max. de lignes extraites définit le nombre maximal de lignes de
données affichées à l'exécution d'une requête.
Si vous avez besoin uniquement d'une certaine quantité de données, vous pouvez définir cette valeur
pour limiter le nombre de lignes de données du document.
La propriété Nombre max. de lignes extraites s'applique au niveau de la base de données si celle-ci
la prend en charge. Sinon, des lignes sont ignorées après l'extraction de la base de données.
Nombre max. de lignes extraites ne fait pas de distinction entre les niveaux des données hiérarchiques.
Si la propriété Nombre max. de lignes extraites est définie à 3, les données du premier tableau
ci-dessous sont tronquées comme illustré par le second tableau.
Clients
Unités
Coût magasin
EtatsUnsi
276 773
234 555
CA
45 506
67 999
OU
32 104
56 700
10 324
12 325
Clients
Unités
Coût magasin
EtatsUnsi
276 773
234 555
CA
45 506
67 999
OU
32 104
56 700
Albanie
La propriété de requête Exemple de résultat limite également le nombre de lignes de la requête, mais
au niveau de la base de données. Si vous définissez l'option Nombre max. de lignes extraites sur
2 000 et la propriété Exemple de résultat sur 1 000, la requête extrait 1 000 lignes au maximum.
Ce paramètre peut être annulé par les limites définies par l'administrateur BI dans votre profil de sécurité.
Par exemple, si vous définissez le paramètre Nombre max. de lignes extraites sur 400 lignes, mais
96
2013-11-22
Création de requêtes
que vous êtes limité à 200 lignes par votre profil de sécurité, seulement 200 lignes de données seront
extraites lors de l'exécution de la requête.
Rubriques associées
• Propriété de requête Exemple de résultat
La propriété Exemple d'ensemble de résultatsde l'"Editeur de requête" définit le nombre
maximal de lignes renvoyées par une requête.
• Limitation du nombre de données renvoyées par une requête
Pour limiter le nombre de données renvoyées par les requêtes, vous pouvez définir un
nombre maximum de lignes qu'une requête peut renvoyer, utiliser un ensemble de résultats
échantillonnés et choisir d'extraire ou non les lignes vides et les doublons.
3.2.7.3 Propriété de requête Exemple de résultat
La propriété Exemple d'ensemble de résultatsde l'"Editeur de requête" définit le nombre maximal de
lignes renvoyées par une requête.
Cette restriction s'applique au niveau de la base de données, dans le script généré qui sert à renvoyer
les données.
Remarque :
L'option Exemple d'ensemble de résultats ne peut être utilisée que pour les univers .unx relationnels.
Elle n'est pas disponible pour les univers .unx OLAP ni pour les requêtes BEx.
L'option Fixe utilise un échantillonnage fixe. Lors de chaque actualisation des données, la requête
renvoie les mêmes lignes. Si vous n'activez pas l'option Fixe, l'échantillonnage est aléatoire. Lors de
chaque actualisation des données, la requête renvoie un ensemble de lignes échantillonnées différent.
La propriété Exemple de résultat est plus efficace que la propriété Nombre max. de lignes extraites
qui ignore les lignes au-delà de la limite maximale après avoir extrait toutes les lignes de la requête.
Les bases de données ne prennent pas toutes en charge l'échantillonnage. Si l'échantillonnage n'est
pas pris en charge, l'option est désactivée. De la même façon, il se peut que l'option Fixe ne soit pas
prise en charge par certaines bases de données, auquel cas cette option Fixe est désactivée.
L'échantillonnage n'est pas disponible dans les requêtes BEx ni dans les univers .unx OLAP.
Rubriques associées
• Propriété de requête Nombre max. de lignes extraites
La propriété de requête Nombre max. de lignes extraites définit le nombre maximal de
lignes de données affichées à l'exécution d'une requête.
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
97
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
• Limitation du nombre de données renvoyées par une requête
Pour limiter le nombre de données renvoyées par les requêtes, vous pouvez définir un
nombre maximum de lignes qu'une requête peut renvoyer, utiliser un ensemble de résultats
échantillonnés et choisir d'extraire ou non les lignes vides et les doublons.
3.2.8 Définition du délai maximum d'exécution d'une requête
Vous pouvez définir la durée maximum d'exécution pour une requête dans la boîte de dialogue
"Propriétés de la requête".
Remarque :
Cette fonctionnalité n'est pas disponible pour les requêtes BEx.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur le bouton Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête" pour
afficher la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
4. Sélectionnez Délai d'extraction max., puis saisissez une durée en secondes.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue et revenir à l'"Editeur de requête".
3.2.9 Pour permettre à d'autres utilisateurs d'éditer des requêtes
Par défaut, les requêtes ne peuvent être modifiées que par l'utilisateur qui les a créées. Vous pouvez
offrir la possibilité de modifier des requêtes aux utilisateurs ayant des droits de modification de requête
affectés par l'administrateur BI.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur l'icône Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête" pour
afficher la boîte de dialogue "Propriétés de la requête".
4. Cliquez sur Autoriser les autres utilisateurs à modifier les requêtes.
98
2013-11-22
Création de requêtes
5. Cliquez sur OK pour revenir à l'"Editeur de requête".
3.3 Création de requêtes sur des fichiers de données
Vous pouvez créer des requêtes sur des fichiers de données tels que, selon votre version de Web
Intelligence, des fichiers texte, des feuilles de calcul Excel installés localement et des fichiers Excel
situés sur le CMS.
Dans Web Intelligence Rich Client, vous pouvez utiliser des fichiers Excel enregistrés localement. Dans
l'interface d'applet Web Intelligence, vous pouvez utiliser des fichiers Excel situés sur le CMS.
Remarque :
Il n'est pas possible de créer une requête basée sur un fichier texte dans les interfaces Web Intelligence
HTML ou Web Intelligence Applet.
Rubriques associées
• Pour créer une requête sur un fichier texte
Vous pouvez créer une requête en utilisant un fichier texte comme source de données dans
Web Intelligence Rich Client.
• Pour créer une requête à partir d'un fichier Excel
Dans les interfaces Web Intelligence Rich Client et Web Intelligence Applet, vous pouvez
créer une requête en utilisant un fichier Excel comme source de données.
• Pour créer une requête à partir d'un fichier Excel
Dans les interfaces Web Intelligence Rich Client et Web Intelligence Applet, vous pouvez
créer une requête en utilisant un fichier Excel comme source de données.
• Pour modifier une requête basée sur un fichier texte
Vous pouvez modifier une requête basée sur un fichier texte dans l'"Editeur de requête"
de Web Intelligence Rich Client.
3.3.1 Pour créer une requête sur un fichier texte
Vous pouvez créer une requête en utilisant un fichier texte comme source de données dans Web
Intelligence Rich Client.
1. Ouvrez Web Intelligence Rich Client.
99
2013-11-22
Création de requêtes
Remarque :
Il n'est pas possible de créer une requête basée sur un fichier texte dans les interfaces Web
Intelligence HTML ou Web Intelligence Applet.
2. Pour créer une requête utilisant un fichier texte, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez sur Nouveau dans le menu Fichier.
• Dans la boîte de dialogue "Créer un document Web Intelligence", sélectionnez Texte comme
source de données.
• Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, sélectionnez A
partir de texte dans la liste déroulante Nouveau fournisseur de données.
3. Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le fichier texte.
4. Définissez les options pour importer les données du fichier.
Option
Séparateur de données
Délimiteur de texte
La première ligne contient
les noms des colonnes
Paramètres régionaux
Description
Caractère qui sépare les données liées à chaque objet de résultat :
• Tabulation : les données sont séparées par une tabulation
• Espace : les données sont séparées par des espaces
• Caractère : les données sont séparées par le caractère de
votre choix
Caractère qui encadre les données liées à chaque objet de résultat.
• Guillemet double - les données sont encadrées par des
guillemets doubles
• Guillemet simple - les données sont encadrées par des
guillemets simples
• Aucun - les données ne sont pas encadrées
La première ligne de chaque colonne fournit le nom de la colonne.
Les paramètres régionaux des données dans le fichier texte. Par
exemple, si le paramètre régional est Français (France), les virgules
dans les chiffres sont interprétées comme indiquant les décimales
car c'est ainsi que sont représentées les décimales en Français.
Jeu de caractères
Jeu de caractères utilisé par le fichier texte
Format de date
Format de date à utiliser dans le rapport
5. Cliquez sur Suivant.
L'"Editeur de requête" s'ouvre et affiche les données du fichier texte comme objets du rapport.
6. Cliquez sur Exécuter la requête pour créer un rapport à partir des données du fichier texte. Lorsque
vous avez plusieurs requêtes et souhaitez en exécuter une seul, cliquez sur Exécuter les requêtes
et sélectionnez celle à exécuter.
100
2013-11-22
Création de requêtes
3.3.2 Pour créer une requête à partir d'un fichier Excel
Dans les interfaces Web Intelligence Rich Client et Web Intelligence Applet, vous pouvez créer une
requête en utilisant un fichier Excel comme source de données.
Dans Web Intelligence Rich Client, vous ne pouvez utiliser que des fichiers Excel enregistrés localement.
Dans l'interface Web Intelligence Applet, vous ne pouvez utiliser que des fichiers Excel situés sur le
CMS. Pour en savoir plus sur l'enregistrement de fichiers Excel sur le CMS, voir la rubrique
Enregistrement des objets directement dans le CMS de l'Aide de la zone de lancement BI.
1. Ouvrez l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client.
Remarque :
Il n'est pas possible de créer une requête basée sur un fichier texte dans l'interface Web Intelligence
HTML.
2. Pour créer une requête utilisant un fichier Excel, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez sur Nouveau dans le menu Fichier.
• Dans la boîte de dialogue "Créer un document Web Intelligence", sélectionnez Excel comme
source de données.
• Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, sélectionnez A
partir d'Excel dans la liste déroulante Nouveau fournisseur de données.
3. Ouvrez le fichier Excel à utiliser.
• Dans Web Intelligence Rich Client, parcourez les fichiers Excel locaux.
• Dans l'interface Web Intelligence Applet, parcourez le CMS à la recherche du fichier Excel à
utiliser.
4. Définissez les options pour importer les données du fichier.
Option
Description
Nom de la feuille
Nom de la feuille contenant les données
Sélection de champ > Tous les
champs
Toutes les données de la feuille de calcul sont traitées comme
données de requête.
Sélection de champ > Définition Les données de la plage indiquée sont traitées comme données de requête.
de la plage
Sélection de champ > Nom de la Les données de la plage nommée sont traitées comme données de requête
plage
La première ligne contient les
noms des colonnes
La première ligne de la plage fournit le nom des objets du résultat.
5. Cliquez sur Suivant.
101
2013-11-22
Création de requêtes
L'"Editeur de requête" s'ouvre et affiche les données du fichier Excel comme objets du rapport. Dans
le volet latéral "Propriétés de la requête", vous pouvez choisir de rendre la requête actualisable
et/ou modifiable en fonction de vos besoins d'utilisateur.
6. Cliquez sur Exécuter la requête pour créer un rapport à partir des données du fichier Excel. Lorsque
vous avez plusieurs requêtes et souhaitez en exécuter une seul, cliquez sur Exécuter les requêtes
et sélectionnez celle à exécuter.
3.3.3 Pour modifier une requête basée sur un fichier texte
Vous pouvez modifier une requête basée sur un fichier texte dans l'"Editeur de requête" de Web
Intelligence Rich Client.
1. Ouvrez Web Intelligence Rich Client en mode "Conception" ou "Données".
Remarque :
Il n'est pas possible de créer une requête basée sur un fichier texte dans les interfaces Web
Intelligence HTML ou Web Intelligence Applet.
2. Dans l'onglet Accès aux données, dans le sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur
Modifier.
3. Modifiez la requête dans l'"Editeur de requête".
Attention :
Si vous sélectionnez un fichier différent contenant des données source pour le "Chemin source", la
structure du nouveau fichier doit correspondre à la structure du fichier existant.
4. Modifiez les options d'importation des données depuis le fichier en cliquant sur Modifier les
paramètres dans le volet Définition de la requête. Dans le volet latéral "Propriétés de la requête",
vous pouvez choisir de rendre la requête actualisable et/ou modifiable en fonction de vos besoins
d'utilisateur.
5. Cliquez sur Exécuter la requête pour appliquer vos modifications de la requête.
3.4 Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des requêtes BEx
(requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet ou de Web Intelligence Rich
Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface Web Intelligence HTML, vous pouvez
afficher et actualiser les documents, mais pas les modifier.
Les requêtes BEx sont des requêtes créées à l'aide de SAP BEx Query Designer, qui reposent sur des
InfoCubes SAP d'un système SAP NetWeaver BW (Business Warehouse). Elles permettent de rafraîchir
les métadonnées de la source de données. L'utilisateur se sert de Web Intelligence pour se connecter
102
2013-11-22
Création de requêtes
à une requête BEx à l'aide d'une connexion BICS (Business Intelligence Consumer Services) et pour
rafraîchir les données via cette requête aux fins du reporting.
Web Intelligence mappe automatiquement les données de la requête BEx aux hiérarchies, attributs,
dimensions et indicateurs, comme dans le cas des requêtes hiérarchiques reposant sur des univers.
L'accès direct à une requête BEx (via une connexion BICS) ne permet pas de renommer, de modifier
ou d'ajouter des métadonnées. Aucun univers n'est créé pour les requêtes BEx.
Le microcube qui en résulte est représenté sous la forme d'une arborescence d'objets dans le volet
"Objets disponibles", mais il utilise un sous-ensemble de fonctionnalités disponibles dans les requêtes
hiérarchiques reposant sur des univers. Par exemple, les fonctions de membres Eléments de même
niveau, Parent et Ascendant ne sont pas disponibles pour les requêtes BEx dans la boîte de
dialogue "Sélecteur de membres" . Ces restrictions sont mentionnées dans la documentation relative
aux fonctionnalités.
Remarque :
•
•
•
Vous pouvez uniquement accéder aux requêtes BEx dont l'indicateur "Autoriser un accès externe
à cette requête" est activé.
Les mappages d'objets ne sont pas tous équivalents. Reportez-vous aux pages de restrictions et
d'équivalents pour vous assurer que les requêtes peuvent être utilisées correctement.
Web Intelligence ne peut créer un document reposant sur une requête BEx que si l'authentification
de connexion à la requête BEx est prédéfinie. Le mode d'authentification par invite n'est pas pris
en charge sur la requête BEx au moment de la création d'un document.
Rubriques associées
• Pour créer une requête reposant sur une requête BEx sans variables
Vous pouvez créer une requête en utilisant des données BEx qui contiennent des variables.
3.4.1 Interfaces à utiliser avec les requêtes BEx
Pour générer des requêtes, afficher, modifier ou actualiser des rapports, utilisez les interfaces décrites
ci-dessous.
Création de requêtes
Pour créer un document ou pour générer une requête à partir d'une requête BEx, vous devez utiliser
l'un des éléments suivants :
• L'interface Web Intelligence Applet, accessible à partir de la zone de lancement BI.
• Web Intelligence Rich Client installé à partir de la suite SAP Business Objects
Travailler avec des rapports
Pour afficher, modifier ou actualiser des rapports, vous pouvez utiliser l'une des interfaces Web
Intelligence :
• L'interface Web Intelligence HTML (accessible à partir de la zone de lancement BI)
103
2013-11-22
Création de requêtes
•
•
•
L'interface Web Intelligence Applet (accessible à partir de la zone de lancement BI)
Web Intelligence Rich Client téléchargé et installé à partir de la zone de lancement BI
Web Intelligence Rich Client installé en tant que composant de la suite SAP Business Objects
3.4.2 Métadonnées de requêtes BEx prises en charge
Web Intelligence prend en charge plusieurs métadonnées existantes dans les requêtes BEx.
Les métadonnées NetWeaver BW (Business Warehouse) suivantes sont prises en charge.
Métadonnées de requête BEx
Pris en charge
Caractéristiques (y compris Heure et Unité)
Oui
Hiérarchies
Oui
Ratios de base
Oui
Attributs de navigation
Oui
Attributs d'affichage
Oui
Ratios calculés/Formules
Oui
Ratios restreints
Oui
Structures personnalisées
Oui
Variables
Oui
Les types de métadonnées sont mappés aux objets d'univers pouvant servir à créer des requêtes et à
exécuter des rapports.
Tableau 3-16 : Mappage des métadonnées de requêtes BEx
104
Ces métadonnées de requêtes BEx
sont mappées sur cet objet Web Intelligence 4.x
Caractéristique
Dimension
Hiérarchie
Hiérarchie
Niveau de hiérarchie
Sans objet (Les niveaux s'affichent dans le "Sélecteur de membres".)
Attribut
Attribut
Propriétés de caractéristique (Clé, Légende, Description courte, Description moyenne, Description
longue)
Attribut
2013-11-22
Création de requêtes
Ces métadonnées de requêtes BEx
sont mappées sur cet objet Web Intelligence 4.x
Indicateur (numérique)
Chiffre clé sans unité/devise
Valeur de propriété mise en forme (chaîne)
Indicateur (numérique)
Chiffre clé avec unité/devise
Unité/Devise de propriété (chaîne)
Valeur de propriété mise en forme (chaîne)
Mappage des ratios de SAP Business Warehouse vers des indicateurs Web Intelligence
Pour les sources de données reposant sur des requêtes BEx, les ratios BW sont mappés vers des
indicateurs dans Web Intelligence. Selon le type de données des chiffres clés BW, un type spécifique
est attribué à ces indicateurs (STRING, DATE ou NUMERIC)
Cependant, dans la conception de requêtes BEx, si les objets Chiffres clés et Caractéristiques sont
organisés en lignes et en colonnes pour que les colonnes obtenues contiennent différents types d'objet
sur chaque ligne, dans le rapport Web Intelligence, l'indicateur s'affichera sous le type "STRING". Pour
Web Intelligence, afin d'être agnostique, c'est la règle suivante qui s'applique : "pour chaque colonne,
un type de données différent". Le type de données "STRING" est ainsi appliqué lorsqu'il reconnaît des
types de données hétérogènes dans la colonne. Ce cas se présente lorsque la structure de chiffres
clés se trouve sur l'axe Colonnes uniquement. Vous pouvez aussi mettre les deux structures sur le
même axe dans votre requête BEx.
Exemple :
Lorsqu'une requête BEx possède une structure contenant UNITE (Devise, par exemple), HEURE
(Date, par exemple), une formule ("Ville est X pour cent d'Etat" par exemple) et une caractéristique
se fondant une sur chaîne (Ville, par exemple), chacun constitue une ligne séparée de la colonne
lorsqu'il est ajouté. Un chiffre clé (Montant de la commande, par exemple) est ajouté à la section
Colonnes. L'ensemble de résultats lors de l'exécution de cette requête BEx est un tableau où figurent
tous ces différents objets/types dans les lignes de la colonne. Remarquez qu'UNITE et CHAINE sont
des types de données que vous ne pouvez pas indiquer dans une cellule de données (cellule de
données = chaque intersection de deux structures SAP Business Explorer). Vous pouvez avoir
NUMERIQUE (il existe ENTIER et DOUBLE), POUR CENT, DATE et HEURE. Lors de la création
d'un rapport Web Intelligence sur cette requête, l'objet indicateur s'affiche en tant que "CHAINE" en
raison des différents objets/types inclus dans l'ensemble de résultats de la colonne.
Remarque :
Si vous souhaitez manipulez les résultats en ajoutant des agrégations, par exemple, vous avez le
choix de modifier l'indicateur Web Intelligence mappé dans le rapport en le convertissant en d'autres
types de données via une formule.
105
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.3 Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx
Remarque :
L'administrateur BI doit s'assurer que la requête BEx respecte les restrictions relatives au reporting
décrites dans le tableau ci-dessous.
Fonctionnalité de requête BEx
Restriction de Web Intelligence
Nœuds liés
Les nœuds liés ne s'affichent pas.
Nœuds de niveau inférieur
Les nœuds de niveau inférieur sont toujours affichés sous
le nœud principal.
Valeur décimale
La définition de la valeur décimale de la requête BEx n'est
pas utilisée dans Web Intelligence. Utilisez plutôt la valeur
formatée si vous avez besoin de conserver le paramétrage
décimal exact dans votre rapport. Vous pouvez également
appliquer le paramétrage décimal au tableau et au diagramme de votre rapport.
Nombre d'objets autorisés dans une requête
N'utilisez pas plus de 50 objets dans une requête BEx,
sinon une erreur se produit.
Variables dépendantes des caractéristiques composites et de l'objet parent
Lorsqu'il existe des dépendances entre les variables de
caractéristiques composites et leur parent, les dépendances ne sont pas garanties.
Affichage ligne/colonne comme hiérarchie Il est impossible d'afficher une hiérarchie globale à partir
d'une hiérarchie de l'axe. Les caractéristiques, hiérarchies
et ratios qui composent la hiérarchie sont retenus.
106
Variables sur des valeurs par défaut
Ne définissez pas les variables sur des valeurs par défaut
dans les requêtes BEx. Vous serez invité à entrer les variables mais cela n'aura aucune incidence sur la requête BEx. Définissez plutôt la valeur par défaut dans le
filtre.
Variables prêtes pour l'entrée
Si vous définissez des variables prêtes pour l'entrée dans
BEx Query Designer, il n'est pas possible de saisir manuellement une chaîne dans le panneau d'invites de Web Intelligence. Vous pouvez uniquement effectuer votre sélection
à partir d'une liste de valeurs. La saisie manuelle n'est pas
prise en charge actuellement pour les requêtes BEx. Evitez
d'utiliser des variables accessibles à la saisie utilisées
uniquement dans les exceptions. Les exceptions ne sont
pas évaluées, une invite sans effet va donc s'afficher.
2013-11-22
Création de requêtes
Fonctionnalité de requête BEx
Restriction de Web Intelligence
Filtres comme valeurs par défaut
Ils ne sont pas pris en charge et sont donc supprimés de
la requête BEx. Le système ignore le filtre ou, s'il utilise
une variable, l'invite de variable d'affiche mais le système
ignore la réponse de l'utilisateur. Déplacez n'importe quelle
restriction basée sur une variable dans la zone de filtre,
pour que le système la prenne en compte pour le reporting.
OU (opérateur)
Non pris en charge. L'opérateur OU n'est pas pris en
charge à partir de certaines sources de données OLAP
telles que des requêtes BEx et des univers .unx OLAP
par-dessus Microsoft Analysis Services (MSAS) et Oracle
Essbase.
Développer jusqu'au niveau
Par défaut, les hiérarchies ne sont pas développées jusqu'à un niveau donné. Niveau100 est toujours le niveau
par défaut. Pour reproduire ce comportement, développez
la table et le diagramme dans le rapport, puis enregistrez
le document. Votre administrateur informatique peut redéfinir cette valeur par défaut à l'aide de l'interface CMC,
mais notez que si la définition de la valeur est trop élevée,
Web Intelligence extrait l'intégralité des données hiérarchiques qui exerceront une incidence importante sur les
performances et la stabilité du système. Le créateur de
rapport doit toujours indiquer explicitement le nombre de
niveaux hiérarchiques à extraire pendant la conception
des requêtes de rapport.
Classements et hiérarchies
Le classement d'un tableau comprenant une hiérarchie
ne tient pas compte de la structure hiérarchique des données. Lorsque vous définissez un classement dans un tableau contenant une hiérarchie, le classement s'aplatit.
Fusion reposant sur la clé pour les objets La synchronisation des données d'objets identiques provede gestion OLAP
nant de la même source (cube ou requête BEx) repose
sur la clé interne de la valeur de ces objets.
107
Agrégation d'indicateur de requête BEx
Indicateurs qui s'agrègent à la fonction SUM, qui agrègent
la somme à Web Intelligence. Les autres types d'agrégation d'indicateur sont délégués.
L'optimiseur de requête
Possible pour les sources .unv, OLAP et pour les requêtes BEx. Elle n'est pas disponible pour les autres types
de source.
Exceptions de requête
Elles ne sont pas prises en compte dans Web Intelligence.
Appliquez plutôt la mise en forme conditionnelle dans
Web Intelligence.
Sélection complexe
Lorsqu'une variable est définie pour prendre en charge la
sélection complexe, il n'y a aucun équivalent. Cela se limite
à la sélection de plages.
2013-11-22
Création de requêtes
Fonctionnalité de requête BEx
Restriction de Web Intelligence
Suppression des zéros
Les lignes de valeurs zéro ne sont pas supprimées de la
table des résultats.
Présentation par défaut de la requête
Les positions par défaut des caractéristiques dans les
lignes/colonnes ne sont pas reproduites.
Position des nœuds de niveau inférieur
Ils sont toujours sous les niveaux supérieurs.
Calculs locaux ("Plage", "Minimum"...)
Les ratios sur lesquels reposent les calculs locaux sont
supprimés de la requête BEx. Evitez de les utiliser et employez plutôt la fonction de calcul équivalente dans le
rapport.
Calculs/Calculs locaux
Les indicateurs qui utilisent "Calculer la valeur unique comme" seront omis. Ils produiraient des résultats incohérents dans les outils clients. Le calcul dépend en grande
partie de la présentation des données demandées (p. ex.
l'ordre dans lequel sont les caractéristiques demandées,
ligne de résultat activée/désactivée, etc.) et pourrait donc
être facilement mal interprété. Pour éviter le problème,
ces calculs sont automatiquement désactivés.
Vous ne devez pas utiliser les fonctions de calcul suivantes : %GT, %CT, SUMCT, SUMRT, Feuille parce qu'elles
sont susceptibles de ne pas fonctionner correctement dans
les outils clients (la raison est la même que ci-dessus). Il
n'est pas possible de les filtrer parce que les connaissances sur les calculs ne sont pas exposées par l'interface,
le concepteur de requêtes doit donc s'assurer que ces
calculs ne sont pas utilisés. Si vous activez l'indicateur
MDX dans BEx Query Designer, l'utilisation de ces calculs
est contrôlée.
108
Lignes de résultats
Nous conseillons de plutôt faire appel aux résumés Web
Intelligence.
Formule avec calcul
Nous conseillons d'éviter d'utiliser des Formules avec
calcul parce qu'elles sont susceptibles de ne pas être
prises en charge par la présentation du rapport, par exemple dans le cas d'un rapport Pourcentage de partage
des résultats.
Structures d'indicateurs hiérarchiques
Les structures d'indicateurs hiérarchiques sont affichées
sous forme de listes horizontale d'indicateurs, mais vous
pouvez utiliser des structures hiérarchiques autres que
d'indicateurs.
Affichage hiérarchique de la totalité d'un
axe.
Cela n'est pas pris en charge. Vous pouvez obtenir des
résultats similaires directement dans Web Intelligence.
2013-11-22
Création de requêtes
Fonctionnalité de requête BEx
Restriction de Web Intelligence
Capacité explorer-remplacer
Il n'y a pas de fonctionnalité explorer-remplacer applicable
aux objets à partir d'une requête BEx (il n'y a pas de chemin de navigation).
Conditions
N'utilisez aucune condition. Les conditions "si présent dans
la requête" ne s'appliquent pas lors de l'exécution de la
requête.
Indicateurs
Ils ne peuvent pas être utilisés dans les filtres.
Une hiérarchie
Ne peut pas être utilisée simultanément dans l'ensemble
de résultats et dans des filtres
Attributs
Ne peut pas être utilisée simultanément dans l'ensemble
de résultats et dans des filtres
Présentation par défaut
En général, l'accès à Web Intelligence ne tient pas compte
de la présentation par défaut de la requête BEx. Utilisez
l'Editeur de requête pour obtenir les effets suivants :
• Disposition des caractéristiques en lignes et colonnes
• Présentation par défaut (p. ex. Texte/Présentation clé)
• Membres de structure masqués (mais affichables) ou
visibles
Rubriques associées
• Optimiseur de requête dans les documents
L'optimiseur de requête est une fonctionnalité de reporting pouvant être utilisée pour
optimiser les performances.
3.4.4 Accès aux requêtes BEx
Certaines conditions doivent être remplies pour accéder aux requêtes BEx.
Les conditions suivantes s'appliquent à l'accès aux requêtes BEx :
•
•
Vous pouvez uniquement accéder aux requêtes BEx dont l'option Autoriser un accès externe à
cette requête est activée dans BEx Query Designer.
Pour pouvoir accéder aux requêtes BEx et les utiliser pour le reporting, vous devez disposer des
droits de sécurité appropriés.
L'administrateur BI définit la connexion dans la CMC ou vous pouvez utiliser l'outil de conception
d'information pour publier la connexion vers la CMC. La méthode la plus simple consiste à utiliser la
CMC.
109
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.4.1 Pour autoriser l'accès aux requêtes BEx
Les requêtes BEx ne sont accessibles aux autres outils, y compris Web Intelligence, que si la propriété
de requête BEx Autoriser un accès externe à cette requête est activée dans BEx Query Designer.
Vous ou votre administrateur devez accomplir les tâches suivantes :
1. Dans BEx Query Designer, sélectionnez la requête à laquelle vous souhaitez accéder avec Web
Intelligence.
2. Dans le volet "Propriétés", sélectionnez Avancé, puis assurez-vous que l'option Autoriser l'accès
externe à cette requête est sélectionnée.
3. Enregistrez la requête.
4. Répétez les étapes ci-dessus pour toutes les requêtes BEx auxquelles vous souhaitez que Web
Intelligence puisse accéder.
Web Intelligence est désormais en mesure d'accéder à ces requêtes BEx.
3.4.4.2 Définition d'une connexion BICS à l'aide de la CMC
Vous pouvez vous connecter à des requêtes BEx via des connexions BICS créées et enregistrées dans
la CMC (Central Management Console). Vous pouvez définir une connexion à une requête BEx unique
ou à un InfoProvider contenant plusieurs requêtes BEx.
Vous devez disposer des droits d'administrateur appropriés pour définir une connexion BICS dans la
CMC.
1. Connectez-vous à la CMC.
2. Choisissez Connexions OLAP.
3. Définissez une nouvelle connexion.
Dans la fenêtre "Nouvelle connexion", dans la boîte de dialogue "Fournisseur", sélectionnez "SAP
Business Information Warehouse".
4. Saisissez les informations de connexion et les renseignements relatifs à votre système.
5. Enregistrez la connexion.
Pour vous connecter à une requête BEx, vous définissez également une connexion BICS dans l'outil
de conception d'information.
110
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.4.3 Définition d'une connexion BICS à une requête BEx dans l'outil de
conception d'information
Pour vous connecter à une requête BEx, vous pouvez définir une connexion BICS dans l'outil de
conception d'information. Vous pouvez définir une connexion à une requête BEx unique ou à un
InfoProvider contenant plusieurs requêtes BEx.
1. Dans l'outil de conception d'information, servez-vous de l'Assistant "Nouvelle connexion OLAP" pour
définir une connexion OLAP, puis choisissez le pilote du middleware SAP NetWeaver BW, SAP
BICS Client.
2. Publiez la connexion dans un référentiel accessible via Web Intelligence.
Vous pouvez maintenant utiliser Web Intelligence pour sélectionner la connexion et vous connecter à
la requête BEx.
3.4.5 Création d'une requête Web Intelligence à partir d'une requête BEx
Une fois que vous vous êtes connecté à une requête BEx, Web Intelligence mappe les métadonnées
de cette dernière aux objets de requête Web Intelligence.
L'"Editeur de requête" de Web Intelligence permet de sélectionner les objets appropriés pour créer une
requête hiérarchique. Il est possible d'ajouter des filtres et des invites de la même façon que lors de la
création de requêtes reposant sur des univers. Toutefois, des restrictions s'appliquent dans certaines
situations. Voir la section Restrictions en cas d'utilisation de requêtes BEx.
Rubriques associées
• Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx
• Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de
hiérarchie dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour
votre requête.
3.4.5.1 Définition des requêtes hiérarchiques
111
2013-11-22
Création de requêtes
Une requête hiérarchique contient au moins un objet de la hiérarchie.
Vous pouvez créer des requêtes hiérarchiques reposant sur des univers qui prennent en charge les
données hiérarchiques ou sur des requêtes BEx qui accèdent directement à SAP Info Queries. Les
données hiérarchiques peuvent provenir de bases de données relationnelles ou OLAP, selon la manière
dont les données sont structurées dans l'univers.
Remarque :
Une source de données relationnelles n'est pas une véritable hiérarchie, c'est un chemin de navigation.
Vous pouvez inclure des hiérarchies en tant qu'objets de résultat ou objets de filtre. Lorsque vous créez
une requête hiérarchique avec Web Intelligence, l'"Editeur de requête" vous fournit des fonctionnalités
supplémentaires pour utiliser les données hiérarchiques. Par exemple, si vous incluez une hiérarchie
en tant qu'objet de résultat, vous avez la possibilité de choisir des membres de la hiérarchie pour qu'ils
apparaissent dans le résultat. Les fonctionnalités disponibles dans l'Editeur de requête hiérarchique
dépendent également de la source des données hiérarchiques auxquelles vous accédez.
L'ensemble de résultats généré par une requête hiérarchique vous permet d'effectuer une analyse des
données hiérarchiques. Chaque objet de la hiérarchie dans la requête génère une colonne hiérarchique
dans le rapport. Vous pouvez développer les membres de façon à faire apparaître leurs membres
enfant ; par exemple, vous pouvez développer le membre [Etats-Unis] de façon à faire apparaître des
Etats américains dans la hiérarchie [Géographie].
Les indicateurs du bloc sont agrégés en fonction du membre qui leur est associé. Par exemple, une
requête hiérarchique qui contient la hiérarchie [Clients] et les indicateurs [Unités] et [Coût magasin]
génère l'ensemble de résultats suivant :
Clients
Unités
Coût magasin
Tous les clients
364 707
371 579
276 773
234 555
CA
45 506
67 999
OU
32 104
56 700
10 324
12 325
EtatsUnis
Albanie
Rubriques associées
• Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de
hiérarchie dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour
votre requête.
• Indicateurs
112
2013-11-22
Création de requêtes
Les indicateurs permettent d'extraire des données, généralement de type numérique, qui
sont le résultat de calculs effectués sur des données de la base de données.
• Hiérarchies
Une hiérarchie est un ensemble de membres de données organisés en niveaux ou en
fonction des relations parent-enfant.
3.4.5.2 Facteurs d'échelle dans les requêtes BEx
Si une requête BEx contient des indicateurs mappés à partir de ratios mis à l'échelle, le facteur d'échelle
qui s'applique à l'indicateur apparaît dans le rapport obtenu.
En cas de changement de facteur d'échelle du chiffre clé, cette modification est indiquée dans le rapport
lorsque celui-ci est actualisé. Le facteur d'échelle affiché correspond au nom de l'indicateur dans le
rapport et à l'attribut de l'indicateur dans l'"éditeur de requête".
3.4.5.3 Variables de nœud de hiérarchie dans les requêtes BEx
Lorsqu'une invite est associée à une caractéristique de nœud de hiérarchie dans une requête BEx, on
parle de variable de nœud de hiérarchie.
S'il existe une variable de nœud de hiérarchie, la fonction de sélection des membres est désactivée
pour la hiérarchie. L'invite associée à la variable de nœud de hiérarchie apparaît lors de l'exécution.
3.4.5.4 Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de hiérarchie
dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour votre requête.
La hiérarchie suivante illustre le comportement de la sélection de membres dans les requêtes BEx.
World
EMEA
Europe
113
2013-11-22
Création de requêtes
Moyen-Orient
Afrique
Amérique du Nord
Asie PAC
Asie
Pacifique
Australie
Philippines
Nouvelle-Zélande
Amérique du Sud
114
Règle
Exemple
Lorsque vous sélectionnez un membre d'une
hiérarchie à un niveau donné, tous les membres
parents de la hiérarchie sont sélectionnés.
La racine est toujours sélectionnée. Il n'est pas
possible de sélectionner un niveau particulier.
Si vous désélectionnez un membre alors que son
membre parent est déjà sélectionné, tous les
membres enfant du parent sont également désélectionnés.
Si Pacifique et tous ses membres enfant sont
déjà sélectionnés et que vous désélectionnez
Australie, Philippines et Nouvelle-Zélande sont
également désélectionnés. Les sélections de
membres suivantes apparaissent :
• Europe
• Pacifique
Si vous sélectionnez un membre alors que certains de ses membres enfants sont déjà sélectionnés, tous les membres enfants sont sélectionnés.
Si l'Europe est sélectionnée et que vous sélectionnez EMEA, le Moyen-Orient et l'Afrique sont
également sélectionnés. Les sélections de membres suivantes apparaissent :
• EMEA
• Enfants de EMEA
2013-11-22
Création de requêtes
Règle
Exemple
Si vous sélectionnez un membre alors que les
membres descendant sont déjà sélectionnés,
tous les enfants du membre et tous les frères des
membres descendant sélectionnés sont également sélectionnés.
Si vous sélectionnez Asie PAC alors qu'Australie
était déjà sélectionné, Asie, Pacifique (les enfants
d'Asie PAC) et Philippines et Nouvelle-Zélande
(les frères d'Australie) sont également sélectionnés. Les sélections de membres suivantes apparaissent :
• Asie PAC
• Enfants d'Asie PAC
• Pacifique
• Enfants de Pacifique
Rubriques associées
• Restrictions lors de l'utilisation des requêtes BEx
• Sélection hiérarchique de membres dans les requêtes BEx
Vous utilisez la boîte de dialogue "Sélecteur de membres", disponible à partir d'un objet de
hiérarchie dans l'"Editeur de requête", pour sélectionner les membres d'une hiérarchie pour
votre requête.
3.4.5.4.1 Pour sélectionner les membres de hiérarchie de requête BEx par relation
Vous pouvez sélectionner par relation les membres d'une hiérarchie pour votre requête BEx.
Remarque :
Les requêtes BEx ne peuvent être modifiées que dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web
Intelligence Rich Client accessibles par le biais de la zone de lancement BI.
1. En mode "Conception" ou "Données", ouvrez un document Web Intelligence utilisant une requête BEx.
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Membres, cliquez avec le bouton droit de la souris sur un membre auquel vous voulez
appliquer une fonction.
Le menu affiche les options suivantes :
115
2013-11-22
Création de requêtes
Option
Description
Ajoute tous les membres enfant du membre à la liste des
membres sélectionnés.
Les membres immédiatement en dessous du membre sélectionné sont ses enfants.
Enfants
Les membres apparaissent dans la liste en tant que Enfants
de [membre sélectionné].
Remarque :
Vous ne pouvez pas inclure les enfants et les descendants
d'un même membre. Si vous aviez déjà sélectionné Descendants avant de sélectionner Enfants, les descendants sont
supprimés de la liste et remplacés par les enfants.
Ajoute tous les membres descendants du membre à la liste
des membres sélectionnés.
Tous les membres situés en dessous du membre sélectionné
dans la hiérarchie sont ses descendants.
Descendants
Les membres apparaissent dans la liste en tant que Desce
ndants de [membre sélectionné].
Remarque :
Vous ne pouvez pas inclure les enfants et les descendants
d'un même membre. Si vous aviez déjà sélectionné Enfants
avant de sélectionner Descendants, les enfants sont supprimés de la liste et remplacés par les descendants.
116
Parent
La fonction Parent n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
Ascendants
La fonction Ascendants n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
Eléments de même niveau
La fonction Eléments de même niveau n'est pas disponible dans les requêtes BEx.
Descendants jusqu'au niveau
nommé
Servez-vous de la liste de noms de niveaux pour choisir le
niveau.
Descendants jusqu'à
Choisissez le nombre de niveaux à inclure dans la sélection.
2013-11-22
Création de requêtes
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Les membres calculés apparaissent sous l'objet de la hiérarchie dans le volet Objets du résultat.
Lorsque vous exécutez la requête, seuls ces membres sont inclus dans le résultat.
Remarque :
Dans les requêtes BEx, il n'est pas possible d'exclure certains membres de la hiérarchie.
Rubriques associées
• Sélection de membres de la hiérarchie
Utilisez l'"Editeur de requête" pour sélectionner des membres de hiérarchie pour votre
requête.
• A propos de la sélection de membres selon le niveau
Vous pouvez sélectionner tous les membres d'une hiérarchie jusqu'à une certaine
profondeur. Tous les membres de la hiérarchie sélectionnée jusqu'à la profondeur donnée
sont affichés dans le rapport.
• Création d'invites de sélection des membres à l'aide de la boîte de dialogue Sélecteur de membres
Vous pouvez différer la sélection de membres jusqu'à la fin de l'exécution de la requête.
Dans ce cas, l'utilisateur est invité à sélectionner les membres lorsqu'il exécute la requête.
• Sélection de membres hiérarchiques et filtres de requête
Lorsque vous filtrez des membres dans un filtre de requête, vous affectez également
l'agrégation des indicateurs.
3.4.5.4.2 Recherche de membres dans la boîte de dialogue Sélecteur de membres
Vous pouvez rechercher des membres spécifiques d'une hiérarchie dans la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Membres, cliquez sur le bouton Rechercher pour lancer la boîte de dialogue
"Recherche".
Remarque :
•
•
117
La recherche est toujours effectuée sur l'ensemble de la hiérarchie stockée dans la base de
données et non uniquement sur les membres déjà extraits dans la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres".
Si l'option Activer les niveaux est sélectionnée dans l'onglet "Niveaux", le bouton Rechercher
est désactivé.
2013-11-22
Création de requêtes
6. Saisissez le texte dans la zone "Texte de recherche".
Vous pouvez utiliser des caractères génériques dans votre recherche.
Caractère générique
Description
*
Remplace n'importe quelle chaîne de caractères
?
Remplace n'importe quel caractère individuel
7. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Cliquez sur Rechercher dans le texte pour rechercher le texte d'affichage des membres.
• Cliquez sur Rechercher dans la clé pour rechercher leurs clés de base de données.
8. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
3.4.5.4.3 Création d'invites de sélection des membres à l'aide de la boîte de dialogue Sélecteur
de membres
Vous pouvez différer la sélection de membres jusqu'à la fin de l'exécution de la requête. Dans ce cas,
l'utilisateur est invité à sélectionner les membres lorsqu'il exécute la requête.
Remarque :
•
•
•
Les requêtes BEx ne peuvent être modifiées que dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans
Web Intelligence Rich Client, avec accès via la zone de lancement BI.
La sélection des invites de membres est limitée à une sélection explicite des membres. L'utilisateur
ne peut pas sélectionner de membres à l'aide de fonctions telles que Ancestors ou Parent.
Les règles qui régissent la sélection de membres à l'aide de fonctions s'appliquent ici. Voir le lien à
la fin de la présente rubrique.
Pour créer des invites de sélection des membres :
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet Invites, cliquez sur Activer le paramètre.
Remarque :
Quand cette option est sélectionnée, les sélections dans les autres onglets sont désactivées.
6. Saisissez le texte dans la zone Texte de l'invite.
7. Pour que la dernière valeur choisie soit à nouveau sélectionnée par défaut lorsque l'invite est affichée,
cliquez sur Conserver les dernières valeurs sélectionnées.
8. Pour que l'invite sélectionne les valeurs par défaut lors de son affichage, cliquez sur Définir les
valeurs par défaut, puis Modifier et sélectionnez les valeurs par défaut.
118
2013-11-22
Création de requêtes
9. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Liste de valeurs".
10. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Le texte de l'invite apparaît sous la hiérarchie dans l'"Editeur de requête".
Rubriques associées
• Pour sélectionner les membres de hiérarchie de requête BEx par relation
Vous pouvez sélectionner par relation les membres d'une hiérarchie pour votre requête
BEx.
3.4.5.4.4 Pour sélectionner des membres à une profondeur relative d'un nœud sélectionné
Vous pouvez définir jusqu'à quelle profondeur d'une hiérarchie les informations sont extraites. Utilisez
le sélecteur de membres pour définir la profondeur relative.
Remarque :
Cette fonctionnalité n'est disponible que lorsque la requête BEx dispose d'une variable de nœud de
hiérarchie sur la caractéristique utilisée pour la requête.
1. En mode "Conception" ou "Données", ouvrez un document Web Intelligence utilisant une requête BEx.
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet "Profondeur relative", sélectionnez :
• Tous les descendants du nœud de hiérarchie pour que la requête traite tous les descendants
du nœud de hiérarchie sélectionné.
• Membres de hiérarchie basés sur la profondeur relative pour renvoyer les données d'une
profondeur relative de la hiérarchie. Sélectionnez le nombre de niveaux sous le nœud sélectionné
pour lesquels les données sont renvoyées. Vous pouvez définir un niveau de profondeur différent
pour chaque variable de nœud de hiérarchie.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Lors de l'exécution de la requête, vous êtes invité à sélectionner un nœud et la requête renvoie les
données du nœud sélectionné jusqu'à la profondeur spécifiée.
3.4.5.4.5 Pour sélectionner des membres reposant sur les niveaux d'un nœud sélectionné
Vous pouvez définir le nombre de niveaux d'une hiérarchie à partir de laquelle sont extraites les données
plus détaillées.
1. En mode "Conception" ou "Données", ouvrez un document Web Intelligence utilisant une requête BEx.
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
119
2013-11-22
Création de requêtes
3. Ajoutez un objet de la hiérarchie au volet Objets du résultat de l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur la flèche située près de l'objet de la hiérarchie pour lancer la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres"
5. Dans l'onglet "Niveaux", sélectionnez Activer les niveaux et sélectionnez jusqu'à quels niveaux de
profondeur les données doivent être renvoyées.
Remarque :
Les niveaux doivent commencer à l'élément racine sélectionné et il n'est pas possible d'ignorer des
niveaux.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Sélecteur de membres".
Lors de l'exécution de la requête, les données sont extraites jusqu'à la profondeur du niveau sélectionné.
Si vous sélectionnez une autre hiérarchie lors de l'actualisation, la sélection de niveaux continue à
s'appliquer à la nouvelle hiérarchie et renvoie les nœuds ou valeurs de la nouvelle hiérarchie, jusqu'au
niveau de profondeur sélectionné.
3.4.5.5 A propos de la boîte de dialogue Définir les variables
Utilisez la boîte de dialogue "Définir les variables" pour saisir ou modifier les variables dans la requête
BEx.
Lorsque vous créez pour la première fois un document reposant sur une requête BEx qui contient des
variables, si la requête BEx contient au moins une variable obligatoire qui n'a pas de valeur par défaut,
la boîte de dialogue "Définir les variables" apparaît automatiquement et affiche toutes les variables
ainsi que leurs valeurs par défaut si elles en ont (y compris les variables facultatives). Lorsque vous
enregistrez les valeurs de variable, l'"Editeur de requête" apparaît et vous pouvez sélectionner les
objets pour votre document.
Remarque :
Actuellement, l'option "Définir une invite" pour chaque variable ne s'affiche pas automatiquement lorsque
vous sélectionnez pour la première fois la requête BEx pour votre document. Lorsque l'univers transitoire
a été créé et que l'"Editeur de requête" affiche les objets, vous pouvez ouvrir la boîte de dialogue "Définir
les variables" et accéder à la boîte de dialogue "Définir une invite".
3.4.5.6 Gestion des variables obligatoires sans valeur par défaut
Lorsque différents utilisateurs actualisent une copie d'un document reposant sur une requête BEx qui
compte une variable obligatoire sans valeur par défaut, utilisez le Gestionnaire de variables lors de la
conception pour définir la méthode de gestion de la variable pour les utilisateurs. Lorsque le rapport
est publié vers plusieurs utilisateurs, vous pouvez vous assurer que l'utilisateur voit une valeur d'invite
par défaut appropriée.
120
2013-11-22
Création de requêtes
Lorsque le rapport est purgé et enregistré avec l'option Actualisation à l'ouverture activée, les données
sont purgées et les valeurs par défaut des variables correspondant à la requête BEx peuvent être
extraites à la place de la valeur initialement choisie dans le Gestionnaire de variables.
Pour utiliser les valeurs BEx par défaut, dans le Gestionnaire de variables, sélectionnez l'option Utiliser
les valeurs par défaut définies dans la requête BEx lors de l'exécution.
Si cette option n'est pas sélectionnée, la valeur d'origine définie avec le Gestionnaire de variables lors
de la conception de la requête est proposée comme valeur par défaut lorsque la requête est purgée.
3.4.5.7 Pour créer une requête reposant sur une requête BEx sans variables
Vous pouvez créer une requête en utilisant des données BEx qui contiennent des variables.
Pour pouvoir accéder à la requête BEx, son option Autoriser un accès externe à la requête doit être
activée dans BEx Query Designer.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur l'icône
Nouveau dans la barre d'outils Fichier.
2. Dans la liste "Sélectionner une source de données", sélectionnez BEx, puis OK.
3. Sélectionnez la connexion BICS appropriée dans la boîte de dialogue.
4. Sélectionnez la requête BEx dans le volet latéral, puis cliquez sur OK. Si la connexion BICS repose
sur un InfoCube, il se peut que plusieurs requêtes BEx soient disponibles.
Lorsque la requête BEx dispose de variables, en fonction du type de variable, la boîte de dialogue
Définir les variables apparaît pour vous permettre de définir les propriétés de variable (voir le lien
ci-dessous pour en savoir plus sur les variables BEX et la boîte de dialogue Définir les variables).
L'"Editeur de requête" apparaît et affiche les objets de la requête sous forme de hiérarchies,
dimensions et attributs. Si vous ne voyez pas à la requête BEx à utiliser, servez-vous de BEx Query
Designer pour vérifier que l'option Autoriser un accès externe à la requête est sélectionnée dans
la requête.
5. Créez la requête et les filtres de la requête à l'aide des objets disponibles.
Remarque :
Lorsque vous créez une requête Web Intelligence d'après une requête BEx qui contient une variable
obligatoire (ou plusieurs) n'ayant pas de valeur par défaut, un message d'erreur s'affiche lorsque
vous sélectionnez une liste de valeurs ou que vous tentez d'utiliser la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres". Utilisez la boîte de dialogue "Définir les variables" pour définir les valeurs de la variable
obligatoire
Remarque :
Dans les requêtes BEx, vous ne pouvez pas filtrer les objets du résultat.
Remarque :
Si la requête BEx connectée comprend des variables côté serveur SAP, vous pouvez modifier leur
valeur dans l'"Editeur de requête". Cliquez sur l'icône Définir les variables dans la barre d'outil de
l'"Editeur de requête" et sélectionnez une nouvelle variable.
121
2013-11-22
Création de requêtes
6. Pour exécuter la requête, cliquez sur Exécuter la requête. Lorsque vous avez plusieurs requêtes
et souhaitez en exécuter une seul, cliquez sur Exécuter les requêtes et sélectionnez celle à exécuter.
3.4.5.8 Pour créer un document reposant sur une requête BEx utilisant des
variables
Vous pouvez créer un document basé sur une requête BEx qui contient des variables.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur l'icône
Nouveau dans la barre d'outils Fichier.
2. Dans la liste "Sélectionner une source de données", sélectionnez BEx, puis OK.
3. Sélectionnez la connexion BICS appropriée dans la boîte de dialogue.
4. Sélectionnez la requête BEx dans le volet latéral, puis cliquez sur OK. Si la connexion BICS repose
sur un InfoCube, il se peut que plusieurs requêtes BEx soient disponibles.
Lorsque la requête BEx dispose de variables, en fonction du type de variable, la boîte de dialogue
Définir les variables apparaît pour vous permettre de définir les propriétés de variable. Reportez-vous
au tableau ci-dessous pour en savoir plus sur la définition de variables BEx et l'utilisation de la boîte
de dialogue "Définir les variables".
5. Créez la requête et les filtres de la requête à l'aide des objets disponibles.
Remarque :
Lorsque vous créez une requête Web Intelligence d'après une requête BEx qui contient une variable
obligatoire (ou plusieurs) n'ayant pas de valeur par défaut, un message d'erreur s'affiche lorsque
vous sélectionnez une liste de valeurs ou que vous tentez d'utiliser la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres". Utilisez la boîte de dialogue "Définir les variables" pour définir les valeurs de la variable
obligatoire
Remarque :
Dans les requêtes BEx, vous ne pouvez pas filtrer les objets du résultat.
Remarque :
Si la requête BEx connectée comprend des variables côté serveur SAP, vous pouvez modifier leur
valeur dans l'"Editeur de requête". Cliquez sur l'icône Définir les variables dans la barre d'outil de
l'"Editeur de requête" et sélectionnez une nouvelle variable.
Lorsque vous avez sélectionné une requête BEx contenant des variables, vous utilisez la boîte de
dialogue "Définir les variables" pour définir ou modifier la ou les valeurs de la ou des variables. La
procédure à suivre dépend du type de variable (obligatoire ou facultative) et de l'existence ou non d'une
valeur par défaut.
122
2013-11-22
Création de requêtes
Tableau 3-22 : Définition des variables pour les requêtes BEx
Lorsque la requête BEx a...
Procédez ainsi…
Utilisez la boîte de dialogue "Définir les variables" pour compléter toutes les variables obligatoires. Le bouton OK est
activé lorsque toutes les variables obligatoires ont une valeur.
Ensuite, l'"Editeur de requête" apparaît et le plan présente
le contenu de la requête BEx tel que généré dans l'univers
transitoire. A ce stade, vous pouvez rouvrir la boîte de dialogue "Définir les variables" et modifier les propriétés "Définir
les invites".
Une ou des variables obligatoires dont
au moins une n'a pas de valeur par
défaut.
Remarque :
Si, à ce stade, vous annulez les paramètres de la boîte de
dialogue "Définir les variables" :
a. Si vous utilisez l'interface Applet, l'interface Web Intelligence principale apparaît sans aucun document ouvert. Si un
autre document était déjà ouvert, vous aurez déjà été invité
à enregistrer ou à ignorer les modifications lorsque vous avez
commencé la création de la requête BEx.
b. Si vous utilisez l'interface Rich Client, l'interface est renvoyée à la page d'accueil.
Une ou des variables avec des valeurs par défaut (les variables facultatives n'ont aucun effet sur le comportement).
La boîte de dialogue "Définir les variables" apparaît automatiquement lorsque l'univers transitoire est créé et l'"Editeur
de requête" affiche les métadonnées.
Uniquement la ou les variables facultatives, au moins une des variables
n'a pas de valeur par défaut.
L'univers transitoire est créé et l'"Editeur de requête" affiche
les métadonnées sans ouvrir la boîte de dialogue "Définir les
variables".
Les variables facultatives qui ont
toutes des valeurs par défaut. Il
n'existe aucune variable obligatoire.
L'univers transitoire est créé et l'"Editeur de requête" affiche
les métadonnées sans ouvrir la boîte de dialogue "Définir les
variables".
Vous pouvez à présent exécuter la requête pour votre document. Vous pouvez modifier ultérieurement
des variables en accédant à la boîte de dialogue "Définir les variables" par le biais de l'"Editeur de
requête".
123
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.5.9 Pour ajouter un second fournisseur de données de requête BEx à un
document
Votre document actuel repose déjà sur une requête BEx et vous souhaitez en ajouter une seconde à
titre de fournisseur de données supplémentaire.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur l'icône Ajouter
un nouveau fournisseur de données dans la barre d'outils Fichier.
2. Dans la liste "Sélectionner une source de données", sélectionnez BEx, puis OK.
3. Sélectionnez la connexion BICS appropriée dans la boîte de dialogue.
4. Sélectionnez la requête BEx dans le volet latéral, puis cliquez sur OK. Si la connexion BICS repose
sur un InfoCube, il se peut que plusieurs requêtes BEx soient disponibles.
Lorsque la requête BEx supplémentaire dispose de variables, en fonction du type de variable, la
boîte de dialogue Définir les variables apparaît pour vous permettre de définir les propriétés de
variable. Reportez-vous au tableau ci-dessous pour en savoir plus sur la définition de variables BEx
et l'utilisation de la boîte de dialogue Définir les variables.
5. Créez la requête et les filtres de la requête à l'aide des objets disponibles.
Remarque :
Lorsque vous créez une requête Web Intelligence d'après une requête BEx qui contient une variable
obligatoire (ou plusieurs) n'ayant pas de valeur par défaut, un message d'erreur s'affiche lorsque
vous sélectionnez une liste de valeurs ou que vous tentez d'utiliser la boîte de dialogue "Sélecteur
de membres". Utilisez la boîte de dialogue "Définir les variables" pour définir les valeurs de la variable
obligatoire
Remarque :
Dans les requêtes BEx, vous ne pouvez pas filtrer les objets du résultat.
Remarque :
Si la requête BEx connectée comprend des variables côté serveur SAP, vous pouvez modifier leur
valeur dans l'"Editeur de requête". Cliquez sur l'icône Définir les variables dans la barre d'outil de
l'"Editeur de requête" et sélectionnez une nouvelle variable.
124
2013-11-22
Création de requêtes
Tableau 3-23 : Définition des variables d'une requête BEx supplémentaire
Lorsque la requête BEx a...
Procédez ainsi…
Lorsque vous sélectionnez une nouvelle requête BEx, la boîte
de dialogue "Définir les variables" affiche toutes les variables
de la requête BEx qui vient d'être ajoutée ainsi que leurs valeurs par défaut, le cas échéant. Seules les variables du
fournisseur de données qui vient d'être ajouté s'affichent.
Si des variables sont partagées par la requête BEx d'origine
et la nouvelle requête BEx, les valeurs de ces variables sont
pré-remplies à l'aide des valeurs saisies pour la requête initiale. Bien que l'option de fusion des variables BEx soit active,
aucune fusion n'est appliquée à ce stade. Fournissez les
variables obligatoires et cliquez sur OK.
Une ou des variables obligatoires dont
au moins une n'a pas de valeur par
défaut.
L'"Editeur de requête" apparaît et le plan présente le contenu
de la nouvelle requête BEx, généré par l'univers transitoire
sous-jacent.
Créez et exécutez la requête.
La boîte de dialogue d'invite s'affiche et présente les variables
des deux fournisseurs en fonction de l'option "Fusionner les
invites (variables BEx)" du document :
• La fusion est active : la boîte de dialogue fusionne les invites partagées par les deux requêtes BEx. Les valeurs
à afficher sont celles précédemment saisies pour le premier fournisseur de données.
• La fusion n'est pas active : la boîte de dialogue affiche
chaque invite séparément, avec des valeurs séparées,
saisies pour chaque fournisseur de données.
125
Une ou des variables avec des valeurs par défaut (les variables facultatives n'ont aucun effet sur le comportement).
L'univers transitoire est créé et l'"Editeur de requête" affiche
les métadonnées sans ouvrir la boîte de dialogue "Définir les
variables".
Uniquement la ou les variables facultatives, au moins une des variables
n'a pas de valeur par défaut.
L'univers transitoire est créé et l'"Editeur de requête" affiche
les métadonnées sans ouvrir la boîte de dialogue "Définir les
variables".
Les variables facultatives qui ont
toutes des valeurs par défaut. Il
n'existe aucune variable obligatoire.
L'univers transitoire est créé et l'"Editeur de requête" affiche
les métadonnées sans ouvrir la boîte de dialogue "Définir les
variables".
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.5.10 Pour modifier un document basé sur une requête BEx
Vous pouvez modifier les fournisseurs de données dans la boîte de dialogue "Définir des variables".
Le document dispose de plusieurs fournisseurs de données dont certains (mais pas tous) reposent sur
des requêtes BEx.
Lors de la modification des fournisseurs de données, la boîte de dialogue "Définir les variables" apparaît
s'il existe une variable obligatoire sans valeur. Cette situation ne peut se produire que si une variable
obligatoire a été ajoutée à l'une des requêtes BEx sous-jacentes après la création et l'enregistrement
du document.
1. Dans un document Web Intelligence, dans l'onglet Accès aux données, cliquez sur Modifier.
La boîte de dialogue "Définir les variables" affiche les variables de la requête BEx associées au
premier fournisseur de données reposant sur Business Explorer dans le document et comportant
des variables obligatoires sans valeur. Toutes les variables de la requête BEx sont affichées et non
seulement les variables obligatoires dont les valeurs sont manquantes.
2. Remplissez les valeurs des variables obligatoires manquantes et cliquez sur OK.
La boîte de dialogue "Définir les variables" affiche les variables de la requête BEx associées au
deuxième fournisseur de données reposant sur Business Explorer dans le document et comportant
des variables obligatoires sans valeur. Toutes les variables de la requête BEx sont affichées et non
seulement les variables obligatoires dont les valeurs sont manquantes.
3. Remplissez les valeurs des variables obligatoires manquantes pour la seconde requête BEx et
cliquez sur OK.
4. Répétez l'étape précédente jusqu'à ce qu'il ne reste plus de fournisseurs de données Business
Explorer comportant des variables obligatoires sans valeur par défaut.
L'"Editeur de requête" affiche les objets disponibles.
5. La boîte de dialogue d'invite s'affiche et présente les variables de tous les fournisseurs en fonction
de l'option "Fusionner les invites (variables BEx)" du document :
a. Lorsque l'option Fusionner les invites (variables BEx) est activée, la boîte de dialogue fusionne
les invites partagées par les requêtes BEx. Les valeurs à afficher sont celles précédemment
saisies pour le premier fournisseur de données.
b. Fusionner les invites (variables BEx) est désactivé : la boîte de dialogue affiche chaque invite
séparément, avec des valeurs séparées, saisies pour chaque fournisseur de données.
Une fois que vous avez saisi les valeurs d'invite, vous pouvez exécuter la requête pour le document.
3.4.5.11 Pour annuler une modification
126
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez annuler et modifier une action dans une requête BEx.
Vous disposez d'un document Web Intelligence dont un ou plusieurs fournisseurs de données sont
ouverts pour modification.
1. Dans l'onglet "Accès aux données", cliquez sur Modifier.
La boîte de dialogue "Définir les variables" affiche les variables de la requête BEx associées au
premier fournisseur de données reposant sur Business Explorer dans le document et comportant
des variables obligatoires sans valeur. Toutes les variables de la requête BEx sont affichées et non
seulement les variables obligatoires dont les valeurs sont manquantes.
2. Annulez la boîte de dialogue "Définition de variables".
L'intégralité de l'action de modification est annulée et non seulement la boîte de dialogue "Définir
les variables". La boîte de dialogue "Définir les variables" ne s'affiche pas pour les autres fournisseurs
de données.
3.4.5.12 A propos de l'affichage de l'aperçu des données lorsqu'une requête BEx
n'a pas de variable
Les variables auxquelles manquent des valeurs n'ont aucun impact sur cette fonction.
La boîte de dialogue d'invite (invites à l'exécution) s'affiche et invite l'utilisateur à indiquer des variables
dans tous les cas. En outre, à ce stade, une réponse doit déjà avoir été donnée pour les variables dans
la boîte de dialogue "Définir les variables" au moment de la création du document ou à celui de la
modification de la requête. Vous pouvez afficher l'aperçu de la requête de même que dans tout autre
document.
3.4.5.13 Changement de source de données pour les requêtes BEx
Il est possible de changer de source de données pour un document reposant sur une requête BEx
Source de données initiale
Remplacer par...
Requête BEx
Un univers .unv sur une source OLAP
Requête BEx
Une autre requête BEx
Lorsque vous changez de source, l'"Editeur de requête" s'ouvre automatiquement. Vous devez modifier
la requête en conséquence.
127
2013-11-22
Création de requêtes
3.4.5.14 Modification de la source de données lorsque les requêtes BEx
contiennent des variables
Lorsque vous changez un type de source de données quelconque d'un document en source de données
BEx où la requête BEx dispose de variables obligatoires sans valeur, Web Intelligence applique les
valeurs les plus appropriées aux variables.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez "Modifier la source".
2. Sélectionnez une ou plusieurs sources de données existantes dans le document et sélectionnez
une requête BEx disposant d'au moins une variable obligatoire sans valeur par défaut comme source
de données cible.
Dans l'étape de mappage, les objets cible sont générés et la ou les valeurs manquantes sont
automatiquement remplies à l'aide d'un mécanisme du "mieux adapté".
3. Valider le mappage.
L'"Editeur de requête" apparaît.
4. Dans l'"Editeur de requête", ouvrez la boîte de dialogue "Définir les variables" et validez ou modifiez
les valeurs de variable selon vos besoins.
Vous pouvez exécuter la requête et enregistrer le document.
3.5 Création de requêtes à partir de vues Advanced Analysis
SAP BusinessObjects Analysis est un outil d'analyse OLAP qui permet aux utilisateurs de définir des
analyses de manière interactive pour explorer les données des sources de données OLAP.
Les utilisateurs peuvent exporter les données de leurs analyses sous forme de vues d'analyse afin de
les utiliser dans d'autres applications, y compris SAP BusinessObjects Web Intelligence.
Vous pouvez créer des requêtes sur des vues d'analyse pour analyser leurs données dans des
documents Web Intelligence. Les données de la vue d'analyse s'affichent dans l'"Editeur de requête"
en tant qu'objets de rapport tels que les hiérarchies, les dimensions et les attributs.
Remarque :
Les vues d'analyse comprenant des objets personnalisés ne sont pas prises en charge. Seules les
vues d'analyse qui proviennent directement de NetWeaver BW sont prises en charge.
128
2013-11-22
Création de requêtes
3.5.1 Pour créer une requête à partir d'une vue d'analyse
Vous pouvez créer une requête sur une vue d'analyse dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web
Intelligence Rich Client.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données", sélectionnez Accès
aux données > Nouveau > A partir de la vue d'analyse pour afficher la boîte de dialogue
"Sélectionner une vue d'analyse".
2. Pour créer une requête utilisant un fichier texte, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez sur Nouveau dans le menu Fichier, sélectionnez Vue d'analyse, puis cliquez sur OK.
• Dans la boîte de dialogue "Créer un document Web Intelligence", sélectionnez Vue d'analyse
comme source de données.
• Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, sélectionnez A
partir de la vue d'analyse dans la liste déroulante Nouveau fournisseur de données.
3. Sélectionnez le dossier contenant la vue d'analyse dans la liste "Dossiers".
4. Sélectionnez la vue d'analyse dans le panneau latéral.
L'"Editeur de requête" apparaît et affiche les données de la vue d'analyse sous forme d'objet du
rapport.
5. Cliquez sur Exécuter la requête. Lorsque vous avez plusieurs requêtes et souhaitez en exécuter
une seul, cliquez sur Exécuter les requêtes et sélectionnez celle à exécuter.
3.6 Gestion des requêtes
3.6.1 Pour passer en mode Données
Dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client, vous pouvez accéder au
mode "Données".
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web
Intelligence Rich Client.
Remarque :
Le mode "Données" n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML.
2. Cliquez sur Données dans la barre d'outils du haut.
129
2013-11-22
Création de requêtes
Les fournisseurs de données utilisés dans la requête sont listés avec les informations les concernant,
par exemple le nombre de lignes qu'ils contiennent ou leur date de dernière actualisation.
3.6.2 Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour
modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de requête afin
de modifier le fournisseur de données.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou en mode "Données".
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans la barre d'outils située au-dessus du Panneau latéral, cliquez sur le bouton Modifier le
•
fournisseur de données (
).
Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur Modifier.
L'"Editeur de requête" apparaît.
3.6.3 Mode Données dans Web Intelligence
Vous pouvez utiliser le mode "Données" dans l'interface Web Intelligence Applet et dans Web Intelligence
Rich Client pour visualiser, explorer et gérer toutes les requêtes d'un document.
En mode Données, seules les boîtes à outils de l'onglet "Accès aux données" sont disponibles.
Remarque :
Le mode "Données" n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML.
3.6.3.1 Affichage et filtrage des données dans un fournisseur de données
Vous pouvez filtrer les données dans un fournisseur de données en fonction des valeurs que vous
indiquez.
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans Web Intelligence Rich Client ou l'interface Web
Intelligence Applet en mode "Données".
2. Double-cliquez sur un fournisseur de données pour l'ouvrir.
130
2013-11-22
Création de requêtes
Remarque :
Si le fournisseur de données contient plusieurs contextes ou regroupements, ils apparaissent dans
une liste déroulante située dans la partie supérieure droite du volet Liste. Chaque contexte et
regroupement s'affiche sous Résultat n Sélectionnez un contexte ou un regroupement dans la liste
pour afficher ses données.
3. Pour filtrer les données, cliquez sur la flèche d'un en-tête de colonne et effectuez l'une des actions
suivantes :
• Sélectionnez une valeur dans la liste déroulante.
•
Sélectionnez Personnalisé, puis définissez un filtre personnalisé.
Un filtre personnalisé contient les opérateurs et valeurs de filtre que vous sélectionnez dans la
liste de valeurs ou que vous entrez directement. Le nombre de valeurs que vous spécifiez dépend
de l'opérateur.
Les filtres personnalisés sont les suivants :
Opérateur
Description
is anything
Les données ne sont pas filtrées.
is
Les données sont égales à une valeur unique, ce qui représente la même
action que de sélectionner une valeur unique dans la liste déroulante.
does not equal
Les données ne sont pas égales à une valeur unique. Toutes les valeurs
sauf celle-ci s'affichent.
is in
Les données se trouvent dans une liste de valeurs. Seules les valeurs sélectionnées s'affichent.
is not in
Les données ne se trouvent pas dans une liste de valeurs. Toutes les valeurs
sauf les valeurs sélectionnées s'affichent.
is empty
Seules les lignes comportant des valeurs nulles s'affichent.
is not empty
Seules les lignes comportant des valeurs non nulles s'affichent.
begins with
Seules les lignes commençant par le texte saisi s'affichent.
ends with
Seules les lignes se terminant par le texte saisi s'affichent.
contains
Seules les lignes contenant le texte saisi s'affichent.
does not contain
Seules les lignes ne contenant pas le texte saisi s'affichent.
Le filtre restreint également l'affichage dans l'autre colonne. Par exemple, si vous filtrez la colonne
pour la dimension Client pour afficher trois valeurs uniquement, la colonne Montant de la commande
affiche uniquement les valeurs correspondant aux valeurs Client restantes.
131
2013-11-22
Création de requêtes
3.6.4 Gestion des requêtes à l'aide du Gestionnaire de données
Vous pouvez afficher, explorer et gérer toutes les requêtes d'un document à l'aide du "Gestionnaire de
données".
Le "Gestionnaire de données" répertorie toutes les requêtes et permet d'effectuer des actions telles
que renommer une requête ou modifier la source des données sur laquelle est basée une requête.
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans Web Intelligence Rich Client ou l'interface Web
Intelligence Applet en mode "Données".
Le mode "Données" répertorie les objets de la requête sélectionnée. Seuls les éléments de boîte à
outils permettant de gérer les requêtes sont disponibles.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour modifier une requête, cliquez dessus avec le bouton droit, puis sélectionnez Modifier ou,
dans l'onglet Fournisseurs de données, cliquez sur Modifier. L'"Editeur de requête" de la
requête sélectionnée s'affiche.
• Pour purger une requête de ses données, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez sur la requête avec le bouton droit et sélectionnez Purger dans le menu.
• Cliquez sur Purger dans l'onglet "Fournisseur de données".
•
•
Pour renommer une requête, cliquez dessus avec le bouton droit, sélectionnez Renommer, puis
saisissez le nouveau nom.
Pour modifier la source de données :
•
•
Cliquez sur la requête avec le bouton droit, puis sélectionnez Modifier la source.
Dans l'onglet Outils, cliquez sur Modifier la source.
Remarque :
Lors de l'utilisation d'une requête de service Web ou d'une source de données Excel dans Web
Intelligence Rich Client, l'option Modifier la source n'est pas disponible. Ouvrez l'"Editeur de
requête", puis dans l'onglet "Propriétés de la requête", sélectionnez un autre fichier Chemin
source.
Remarque :
Pour obtenir des informations détaillées sur la modification de la source de données d'une requête,
cliquez sur le lien à la fin de cette rubrique.
Rubriques associées
• Modification de la source de données d'une requête
132
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez modifier la source de données d'une requête.
3.6.5 Définition des jours de référence des requêtes
Vous pouvez définir les dates clé dans une requête qui utilise une source de données SAP NetWeaver
BW.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, sélectionnez Jours
de référence.
3. Sélectionnez Utiliser la date par défaut pour toutes les requêtes pour définir chaque requête sur
son jour de référence par défaut.
4. Sélectionnez Définir une date pour toutes les requêtes, puis choisissez la date pour spécifier un
jour de référence pour l'ensemble des requêtes.
5. Sélectionnez Demander aux utilisateurs à quel moment actualiser les données pour afficher
une invite pour le jour de référence chaque fois qu'une requête contenant un jour de référence est
actualisée.
Remarque :
Pour modifier les variables de valeur de jour de référence, ouvrez la requête pour la modifier dans
l'"Editeur de requête", puis cliquez sur l'icône Définir les variables.
3.6.6 Affichage de l'aperçu des résultats de la requête
Vous pouvez activer un panneau d'aperçu dans l'"Editeur de requête".
Vous avez défini les objets du résultat et du filtre dans l'"Editeur de requête".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet "Accès aux données", sous-onglet "Fournisseur de données", cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Cliquez sur Afficher/Masquer le panneau Aperçu des données dans la barre d'outils de l'"Editeur
de requête" pour afficher le volet "Aperçu des données".
3.6.7 Tri des résultats de la requête
133
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez trier les résultats renvoyés par une requête.
Les tris sont ajoutés directement au script généré par la requête et la base de données renvoie les
résultats de la requête déjà triés.
Par exemple, les tris ajoutés aux requêtes qui génèrent un SQL apparaissent dans la clause ORDER
BY du SQL généré.
Remarque :
Le tri n'est pas disponible dans les requêtes basées sur des sources de données OLAP.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Cliquez sur Tri dans la barre d'outils Objets du résultat pour afficher la boîte de dialogue "Tri".
3. Cliquez sur Insérer un objet de tri et sélectionnez un objet dans la boîte de dialogue "Sélectionner
un objet".
4. Sélectionnez le sens du tri dans la liste Type de tri.
5. Suivez à nouveau les étapes précédentes pour ajouter d'autres tris à la requête.
6. Sélectionnez un objet, puis cliquez sur Supprimer la sélection pour supprimer un tri de la requête
ou cliquez sur Tout supprimer pour supprimer tous les tris de la requête.
7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Tris".
Les tris sont ajoutés au script généré par la requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.6.8 Interruption d'une requête
Vous pouvez interrompre une requête avant le renvoi de toutes les données vers le document.
Lorsque vous interrompez une requête, seules des données partielles sont renvoyées au document.
Les valeurs affichées dans le document ne reflètent pas avec précision la définition dans la requête.
Lorsque vous interrompez l'extraction des données, vous pouvez choisir quelles données afficher.
Remarque :
Dans l'interface Web Intelligence HTML, si vous annulez une requête en cours d'exécution, l'interface
Web Intelligence HTML revient à l'état précédent du document et n'offre pas la possibilité d'interrompre
l'extraction de données.
1. Dans un document Web Intelligence, cliquez sur l'icône Actualiser.
134
2013-11-22
Création de requêtes
2. Dans la boîte de dialogue "Extraction des données", cliquez sur Annuler.
3. Sélectionnez une des options suivantes dans la boîte de dialogue "Interruption de l'extraction des
données" :
Option
Description
Restaurer les résultats provenant de Restaure dans le document les valeurs qui ont été exl'extraction de données précédente. traites la dernière fois que la requête a été exécutée. Les
valeurs affichées ne seront pas les dernières informations
disponibles dans la base de données. Vous pouvez
exécuter la requête ultérieurement pour extraire les valeurs à jour de la base de données.
Purger toutes les données du docume- Affiche le document sans aucune valeur. La structure et
nt.
la mise en forme du document sont préservées. Vous
pouvez exécuter la requête ultérieurement pour renvoyer
les données à jour de la base de données.
Renvoyer les résultats partiels.
Affiche les nouvelles valeurs extraites dans les parties
appropriées du document. Le reste du document affichera
les valeurs extraites la dernière fois que la requête a été
exécutée.
4. Cliquez sur "OK".
3.6.9 Suppression d'une requête
Vous pouvez supprimer une requête dans l'"Editeur de requête".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. En bas de l'"Editeur de requête", sélectionnez l'onglet de la requête à supprimer.
4. Cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Supprimer.
5. Cliquez sur Exécuter la requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
135
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.6.10 Pour dupliquer une requête
Vous pouvez dupliquer une requête dans l'"Editeur de requête".
Vous devez d'abord exécuter la requête avant d'être autorisé à la dupliquer.
Conseil :
Pour créer une requête différente sur un univers déjà inclus dans le document, au lieu de partir de zéro,
dupliquez la requête existante sur cet univers, puis modifiez-la.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet "Accès aux données", sous-onglet "Fournisseur de données", cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. En bas de l'"Editeur de requête", sélectionnez l'onglet de la requête à dupliquer.
4. Cliquez avec le bouton droit sur l'onglet et sélectionnez Dupliquer.
5. Cliquez sur Exécuter la requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.6.11 Modification de la source de données d'une requête
Vous pouvez modifier la source de données d'une requête.
C'est utile lorsque, par exemple, vous souhaitez développer un document sur un univers dans un
environnement de test, puis passer à un univers dans un environnement de production.
Vous pouvez changer de source des données, mais vous devrez mapper les objets à d'autres objets
de la même requête ou d'une autre requête.
Il n'est pas possible de passer d'une source de données à une autre pour toutes les sources de données.
Le tableau suivant répertorie les changements possibles d'une source vers une cible.
136
2013-11-22
Création de requêtes
Cible
Univers
.unv
Univers
.unx sur des
sources de
données relationnelles
Univers
.unx sur des
sources de
données
OLAP
Changement possible
Changement possible
Changement possible
Changement possible
Univers
.unx sur des
sources de
données relationnelles
Changement possible
Changement possible
Changement possible
Univers
.unx sur des
sources de
données
OLAP
Changement possible*
Changement possible
Changement possible
Source
Univers
.unv
Fournisseur
de données
personnelles
(CSV, Excel)
Re
quête BEx
Vue Advanced Analysis
Fournisseur
de données
personnelles
(CSV, Excel)
Re
quête BEx
Vue Advanced Analysis
Changement
possible**
Changement possible
Changement possible
Remarque :
•
•
* Si vous remplacez l'une de ces deux sources par l'autre, il se peut que vous deviez remapper un
grand nombre d'objets.
** Lors de l'utilisation d'une source de données Excel dans Web Intelligence Rich Client, les options
Outils > Modifier la source de l'onglet "Accès aux données" ne sont pas disponibles. Si vous devez
modifier la source de données d'un document basé sur une source de données Excel, ouvrez
l'"Editeur de requête", puis dans l'onglet "Propriétés de la requête", utilisez le menu Chemin source
pour sélectionner un autre fichier source.
La source de données ne peut être modifiée que dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web
Intelligence Rich Client. Dans Web Intelligence Rich Client, vous avez également la possibilité de
137
2013-11-22
Création de requêtes
modifier la source de données des requêtes reposant sur des fichiers de données personnelles tels
que des fichiers Excel.
Remarque :
•
•
Lorsqu'un rapport contient deux requêtes basées sur le même univers, il est possible de modifier
le fournisseur de données de l'une des requêtes en remplaçant l'univers par une requête BEx.
Lorsque la source d'une requête est un univers (fichier .unv), vous pouvez changer la source en
requête BEx. Vous devez remapper les objets à leur type d'objet correspondant dans la nouvelle
source de données.
3.6.11.1 Modification de la source de données d'une requête
Lorsque c'est possible, les objets source et cible sont mappés par défaut en fonction de leur nom, leur
type, le type de données et leur emplacement dans la source de données.
Vous ne pouvez pas mapper les objets des filtres de la requête. Vous pouvez modifier ou créer des
mappages manuellement pour les objets qui n'ont pu être mappés par défaut.
1. Ouvrez un document Web Intelligence dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web
Intelligence Rich Client en mode "Données".
2. Dans la liste des fournisseurs de données, cliquez avec le bouton droit sur la requête dont la source
doit être modifiée et sélectionnez Modifier la source.
Lors de l'utilisation d'une source de données Excel dans Web Intelligence Rich Client, les options
Outils > Modifier la source de l'onglet "Accès aux données" ne sont pas disponibles. Ouvrez
l'"Editeur de requête", puis dans l'onglet "Propriétés de la requête", utilisez le menu Chemin source
pour sélectionner un autre fichier source.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour sélectionner une source de données cible déjà utilisée dans le document, sélectionnez
Choisir une source de données existante dans le document.
• Pour choisir une source de données différente, sélectionnez Spécifier une nouvelle source de
données, puis indiquez la source de données.
Les listes affichent uniquement les sources de données interchangeables avec la source de données
actuelle.
4. Cliquez sur Suivant.
Les objets source et cible apparaissent dans les mappages par défaut. Si les sources de données
contiennent des données hiérarchiques, tous les objets de la hiérarchie s'affichent sous leur hiérarchie
parent.
5. Pour chaque paire d'objets à mapper manuellement, cliquez sur ... pour afficher la boîte de dialogue
"Mapper les objets".
6. Choisissez un objet dans le nouvel univers pour remplacer l'objet de l'univers actuel.
138
2013-11-22
Création de requêtes
Les objets sont mappés par défaut selon leur type, le type de données, leur nom et chemin d'accès
dans les sources de données source et cible. Vous pouvez accepter le mappage par défaut ou
choisir votre propre mappage.
Si aucun mappage par défaut n'est possible, l'objet apparaît sous Supprimer l'objet résultat dans
la source de données cible. Si vous ne sélectionnez pas d'objet dans la nouvelle source de données,
l'objet non mappé est supprimé de la requête lors du changement de source de données.
Si l'objet supprimé est l'objet filtré ou l'objet sur lequel est basé le classement de la base de données,
l'application affiche un message d'avertissement. Si vous décidez de supprimer les objets, ils sont
supprimés du classement ou de la sous-requête.
Si l'objet supprimé est l'objet de filtrage d'une requête dans un filtre de requête, l'application affiche
un message d'avertissement. Si vous supprimez l'objet, la requête dans le filtre de requête est
supprimée.
7. Cliquez sur Terminer pour modifier la source de données.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.7 Utilisation de plusieurs requêtes
Vous pouvez inclure une ou plusieurs requêtes dans un document. Ces requêtes peuvent être basées
sur n'importe quelle source de données prise en charge.
A titre d'exemple, vous pouvez inclure des données relatives aux ventes d'un produit et des données
client dans un même document. Dans ce cas, les données de l'entreprise pour les ventes par ligne de
produits sont disponibles dans un univers et les données des clients sont disponibles dans un autre
univers. Vous voulez présenter les résultats des ventes par ligne de produits et des informations sur
les groupes d'âge des clients dans le même rapport. Pour cela, vous créez un seul document qui
comprend deux requêtes : une requête sur chacun des deux univers. Vous pouvez ensuite inclure et
mettre en forme les résultats provenant des deux requêtes dans le même rapport.
La définition de plusieurs requêtes dans un même document est nécessaire quand les données que
vous voulez inclure dans un document sont disponibles dans plusieurs sources de données ou quand
vous voulez créer plusieurs requêtes spécifiques sur la même source de données. Vous pouvez définir
plusieurs requêtes lors de la création d'un document ou ajouter d'autres requêtes à un document
existant. Vous pouvez présenter les informations provenant de toutes les requêtes sur un même rapport
ou sur plusieurs rapports au sein du même document.
139
2013-11-22
Création de requêtes
3.7.1 Comparaison des requêtes multiples, des requêtes combinées et des requêtes
synchronisées
Plusieurs requêtes peuvent être liées les unes aux autres dans un document de diverses façons.
•
•
Plusieurs requêtes de base récupèrent des données non liées de diverses sources.
Les “requêtes synchronisées” associent les données de diverses requêtes autour d'une dimension
qui contient des données communes aux deux requêtes. Ces dimensions sont appelées des
dimensions fusionnées.
Vous fusionnez les dimensions après avoir créé et exécuté vos diverses requêtes.
•
Les “requêtes combinées” génèrent le SQL contenant les opérateurs UNION, INTERSECT et MINUS
(si la base de données les prend en charge) ou simulent l'effet de ces opérateurs.
Les requêtes combinées permettent de répondre à des questions complexes qui sont difficiles à
formuler à l'aide de requêtes standard.
Remarque :
Cette option ne peut pas être utilisée pour les bases de données OLAP ni pour les bases de données
relationnelles .unx. Elle est disponible uniquement pour les univers relationnels .unv.
3.7.2 Ajout d'une requête à un document existant
Vous pouvez ajouter une requête à un document existant.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur Modifier.
L'"Editeur de requête" apparaît.
3.
4.
5.
6.
Cliquez sur l'icône "Ajouter une requête combinée" dans la barre d'outils.
Le cas échéant, sélectionnez une source de données.
Sélectionnez des objets pour la requête supplémentaire.
Cliquez sur Exécuter la requête.
7. Dans la zone "Nouvelle requête", indiquez le mode d'affichage des données ajoutées :
140
2013-11-22
Création de requêtes
Option
Description
Insérer un tableau dans un nouveau Afficher les données dans un nouveau rapport dans le
document
rapport
Insérer un tableau dans le rapport
actuel
Afficher les données dans un nouveau tableau dans le
rapport actuellement sélectionné
Inclure les objets du résultat dans le Inclure les données dans le document sans les afficher
dans un rapport
document sans générer de tableau
Remarque :
Vous pouvez ajouter ultérieurement au rapport les objets
renvoyés par la requête.
8. Cliquez sur OK.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Pour créer une requête à partir d'une vue d'analyse
Vous pouvez créer une requête sur une vue d'analyse dans l'interface Web Intelligence
Applet ou Web Intelligence Rich Client.
• Pour créer une requête reposant sur une requête BEx sans variables
Vous pouvez créer une requête en utilisant des données BEx qui contiennent des variables.
• Pour créer une requête sur un univers
Vous pouvez créer une requête en utilisant un univers comme source de données.
• Création de requêtes sur des fichiers de données
Vous pouvez créer des requêtes sur des fichiers de données tels que, selon votre version
de Web Intelligence, des fichiers texte, des feuilles de calcul Excel installés localement et
des fichiers Excel situés sur le CMS.
3.8 Utilisation des requêtes combinées
Une requête combinée est un groupe de requêtes fonctionnant ensemble pour renvoyer un seul résultat.
Il existe trois types de combinaison possibles :
•
•
141
union
intersect
2013-11-22
Création de requêtes
•
minus
Une requête UNION prend toutes les données des deux requêtes, élimine les doublons et crée un
ensemble de données combinées.
Une requête INTERSECT renvoie les données communes aux deux requêtes.
Une requête MINUS renvoie les données de la première requête qui n'apparaissent pas dans la seconde.
Remarque :
Il n'est pas possible de combiner des requêtes analytiques et OLAP.
Exemple : Requêtes de type union, intersection et minus
Dans cet exemple, deux requêtes renvoient des listes de pays, comme indiqué dans le tableau suivant :
Requête
Valeurs
Requête 1
Etats-Unis ; Royaume-Uni ; Allemagne ; France
Requête 2
Etats-Unis ; Espagne
Les différents types de requête combinée renvoient les valeurs suivantes :
Type de combinaison
Valeurs
UNION
Etats-Unis ; Royaume-Uni ; Allemagne ; France ;
Espagne
INTERSECT
Etats-Unis ;
MINUS
Royaume-Uni ; Allemagne ; France
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
3.8.1 Un exemple de requêtes combinées
142
2013-11-22
Création de requêtes
Les requêtes combinées permettent de répondre aux questions qui sont difficiles voire impossibles à
formuler dans une requête standard.
Exemple : Renvoyer un ensemble de données à l'aide d'une combinaison de requêtes
L'exemple d'univers Océan Voyages contient la dimension Année, qui avec Clients, renvoie les clients
ayant déjà séjourné dans un lieu de vacances, et Année de réservation avec Clients, qui renvoie les
clients ayant réservé un séjour pour une période future. En raison de la structure de la base de données
et de l'univers, ces objets sont incompatibles, ce qui signifie que vous ne pouvez pas les inclure dans
un même bloc de rapport.
Comment obtenir en une seule liste les années où plus de n clients ont séjourné dans un lieu de
vacances et les années où plus de n clients ont réservé un séjour dans un lieu de ce type ? Vous
pouvez combiner les 2 requêtes de la façon suivante :
Requête
Résultat
Requête 1
Années où plus de n clients ont séjourné dans
un lieu de vacances
UNION
Requête 2
Années où plus de n clients ont réservé un séjour
dans un lieu de vacances
L'union entre ces deux requêtes renvoie la liste des années que vous recherchez.
3.8.2 Génération des requêtes combinées
Les requêtes combinées fonctionnent au niveau de la base de données en modifiant la requête envoyée
à la base de données.
Pour ce faire, elles génèrent des scripts de requêtes qui comprennent les opérateurs UNION,
INTERSECT et MINUS.
Si votre base de données ne prend pas en charge le type de combinaison de votre requête, la
combinaison s'exécute après l'extraction des données. Plusieurs requêtes renvoient des données au
rapport, puis une requête combinée s'exécutant normalement au niveau de la base de données traite
ces données pour générer un seul résultat.
3.8.3 Création d'une requête combinée
143
2013-11-22
Création de requêtes
Vous pouvez créer une requête combinée qui vous permet de répondre à une question qui serait difficile,
voir impossible à encadrer dans une requête standard.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Fournisseur de données, cliquez sur "Modifier".
L'"Editeur de requête" apparaît.
3. Créez une requête initiale dans l'"Editeur de requête".
4. Dans la barre d'outils, cliquez sur l'icône Ajouter une requête combinée pour afficher le panneau
"Requêtes combinées" sous la liste des objets de requête.
Le panneau "Requêtes combinées" montre la requête active. Vous pouvez modifier le nom de la
requête en cliquant sur celle-ci dans le panneau, en sélectionnant Modifier le nom dans le menu,
puis en saisissant un nouveau nom dans un la zone Nom de la boîte de dialogue qui apparaît.
5. Cliquez sur Ajouter une requête. La seconde requête apparaît dans le volet "Requêtes combinées"
et présente les conditions suivantes :
• Elle est combinée avec la requête initiale à l'aide d'une relation de type UNION.
• Son nom est Requête combinée n.
6. Pour changer de requête, sélectionnez la requête souhaitée dans le volet "Requêtes combinées".
Remarque :
Pour supprimer une requête, sélectionnez-la dans le volet Requêtes combinées, puis faites-la
glisser et déposez-la dans le plan de l'univers ou appuyez sur la touche "Supprimer".
7. Pour modifier le type de combinaison, sélectionnez l'opérateur. L'opérateur devient successivement
UNION, MINUS, INTERSECT.
8. Créez chaque requête à l'intérieur de la requête combinée comme vous le faites pour une requête
normale.
9. Cliquez sur Exécuter la requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.8.4 Structure des requêtes combinées
Les requêtes d'une requête combinée doivent renvoyer le même nombre d'objets d'un même type de
données et ces objets doivent être dans le même ordre.
Vous ne pouvez pas combiner de requêtes lorsque le nombre d'objets dans les résultats de requête
et les types de données de ces objets ne sont pas identiques. Par exemple, vous ne pouvez pas
combiner une requête qui renvoie l'année avec une requête qui renvoie l'année et le chiffre d'affaires,
ou combiner une requête qui renvoie l'année avec une requête qui renvoie le chiffre d'affaires.
144
2013-11-22
Création de requêtes
Vous devez également vérifier la sémantique de vos requêtes combinées. Bien qu'il soit possible de
combiner une requête qui renvoie l'année avec une requête qui renvoie la région, si les deux dimensions
sont du même type de données, le résultat, une liste combinant années et régions, risque de n'avoir
aucun sens. Généralement, si votre première requête contient une dimension Année, votre deuxième
requête contient également une dimension qui renvoie une liste d'années.
3.8.4.1 Par exemple : Une requête de réservation de client et de tarif par année
Vous souhaitez créer une requête qui renvoie une liste des années où plus de n clients ont séjourné
dans un lieu de vacances et où plus de n clients ont réservé un séjour dans un lieu de ce type.
Remarque :
• Cette tâche nécessite l'accès à l'exemple d'univers Océan Voyages dans Web Intelligence.
• L'objet sur lequel vous effectuez le filtrage doit aussi se trouver dans le volet "Objets du résultat".
1. Dans Web Intelligence, créez un document et sélectionnez l'univers Océan Voyages dans la liste
d'univers.
2. Dans l'"Editeur de requête", faites glisser les objets Année, Nombre de clients et Clients
prévisionnels dans le volet "Objets du résultat".
3. Faites glisser l'objet Nombre de clients vers le volet "Filtres de la requête" et créez un filtre de
rapport qui restreint Nombre de clients à un nombre supérieur à n.
4. Cliquez sur l'icône Ajouter une requête combinée.
Sous la liste des objets de l'"Editeur de requête", le volet "Requête combinée" affiche les deux
requêtes jointes par une union.
5. Cliquez sur la deuxième requête et supprimez les objets Année et Nombre de clients.
6. Faites glisser l'objet Année de réservation vers le volet "Objets du résultat".
7. Faites glisser l'objet Clients prévisionnels vers le volet "Filtres de la requête" et créez un
filtre de rapport qui restreint les clients prévisionnels à un nombre supérieur à n.
8. Cliquez sur Exécuter la requête.
La requête renvoie la liste des années et des années de réservation.
Rubriques associées
• Pour créer une requête sur un univers
Vous pouvez créer une requête en utilisant un univers comme source de données.
3.8.5 Ordre de priorité dans l'exécution d'une requête combinée
145
2013-11-22
Création de requêtes
Dans une requête combinée, l'ordre d'exécution est primordial pour le résultat final.
Dans sa forme la plus simple, la requête combinée se compose de deux ou plusieurs requêtes reliées
par une relation particulière.
Requête 1
INTERSECTION
Requête 2
Requête 3
Dans un tel cas, le premier résultat calculé est l'intersection entre la requête combinée n et la requête
combinée n + 1. Le résultat suivant est l'intersection entre le premier résultat et le résultat de la requête
combinée n + 2. L'exécution de la requête se poursuit de cette façon avec toutes les requêtes de la
relation. Le résultat suivant est ainsi obtenu :
Requête
Données
Requête 1
Etats-Unis ; Royaume-Uni ; France ; Allemagne
Requête 2
Etats-Unis ; France ; Finlande
INTERSECTION de 1 et 2
Etats-Unis ; France
Requête 3
Etats-Unis ; Espagne
Dernière INTERSECTION
Etats-Unis
3.8.5.1 Requêtes combinées imbriquées
Par défaut, chaque fois que vous ajoutez une requête combinée, elle est combinée au niveau de
combinaison initial avec les requêtes existantes.
Chaque requête ajoutée augmente la liste des requêtes combinées. Si vous ajoutez la requête 3 aux
requêtes 1 et 2, qui sont déjà combinées dans une relation UNION, vous obtenez le résultat suivant :
Requête 1
UNION
Requête 2
Requête 3
Vous pouvez également imbriquer des requêtes dans des relations complexes, à plusieurs niveaux,
pour contrôler l'exécution de la commande, comme dans l'exemple suivant où le résultat de la requête
1 MINUS la requête 2 est combiné dans une relation INTERSECT avec la requête 3.
146
2013-11-22
Création de requêtes
Requête combinée 1
MINUS
INTERSECT
Requête combinée 2
Requête 3
Avec des paramètres régionaux LTR, les groupes de requêtes sont traités de droite à gauche et de
haut en bas dans chaque groupe. Avec des paramètres régionaux RTL, les groupes de requêtes sont
traités de gauche à droite et de haut en bas dans chaque groupe. Le mode de traitement des groupes
de requêtes dépend des paramètres régionaux de visualisation préférés sélectionnés dans les
préférences de la zone de lancement BI. Certains paramètres régionaux, tels que ceux pour l'anglais,
utilisent le positionnement d'interface de gauche à droite (LTR) alors que d'autres, comme ceux pour
l'arabe, utilisent le positionnement d'interface de droite à gauche (RTL).
Requête
Résultat
Requête 1
Etats-Unis ; Royaume-Uni ; Espagne ; Allemagne
Requête 2
Allemagne
Requête 1 MINUS Requête 2
Etats-Unis ; Royaume-Uni ; Espagne
Requête 3
Etats-Unis ; Espagne ; Finlande
(Requête 1 MINUS Requête 2)
INTERSECT
Etats-Unis ; Espagne
Requête 3
Remarque :
Si votre base de données prend en charge directement le type de requête combinée à exécuter, le
script généré de la requête contient directement les opérateurs de combinaison. Dans ce cas, l'ordre
de priorité dépend de l'ordre de priorité défini dans la base de données. Pour en savoir plus, voir votre
administrateur de base de données.
3.8.5.2 Définition de l'ordre de priorité des requêtes combinées
147
2013-11-22
Création de requêtes
Vous définissez un ordre de priorité dans les requêtes combinées en plaçant les requêtes dans des
groupes imbriqués.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Créez les requêtes à organiser dans le panneau"Requêtes combinées".
3. Pour imbriquer une paire de requêtes, cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau nœud de requête
combinée.
Cette action crée un nœud de requête combinée.
4. Faites glisser une requête et déposez-la sur la requête avec laquelle vous voulez associer la paire
imbriquée.
Par défaut, le nouveau nœud de requête combinée est une relation UNION.
5. Continuez à ajouter des requêtes au groupe imbriqué en les faisant glisser et en les déposant sur
l'espace qui sépare deux requêtes déjà dans le groupe.
6. Pour créer d'autres groupes imbriqués à l'intérieur d'un groupe existant dont la priorité est plus
élevée, répétez les deux étapes précédentes.
7. Cliquez sur les opérateurs de combinaison de tous les groupes de la requête pour les modifier selon
vos besoins.
8. Exécutez la requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Création d'une requête combinée
Vous pouvez créer une requête combinée qui vous permet de répondre à une question qui
serait difficile, voir impossible à encadrer dans une requête standard.
3.9 Filtrage des données dans les requêtes
148
2013-11-22
Création de requêtes
3.9.1 Filtrage de données à l'aide de filtres de requête
Ces filtres sont définis dans la requête. Ils limitent les données extraites de la source de données puis
renvoyées au document.
Les filtres de requête vous permettent de :
•
•
•
Extraire uniquement les données requises pour répondre à une question précise sur l'activité
masquer les données que vous ne souhaitez pas mettre à la disposition de certains utilisateurs
lorsqu'ils accèdent au document
Réduire la quantité des données renvoyées au document afin d'optimiser les performances
Vous pouvez, par exemple, filtrer la dimension Année afin de n'afficher que le chiffre d'affaires de
l'année 2003, ou vous pouvez filtrer la dimension Chiffre d'affaires annuel pour n'afficher que les clients
dont le chiffre d'affaires annuel est supérieur ou égal à 1,5 million de dollars.
Exemple : Au cours du quatrième trimestre 2002, quels sont les magasins qui ont atteint
des marges supérieures à 90 000 euros ?
En tant que Responsable marketing pour l'Italie, vous vous concentrez uniquement sur l'analyse des
marges pour l'Italie, mais l'univers des ventes intègre des données relatives à l'ensemble de l'Europe.
En outre, vous souhaitez voir exclusivement les informations relatives aux magasins qui ont atteint
votre objectif de marge de 90 000 euros au cours du quatrième trimestre 2002. Pour créer un document
contenant uniquement les informations dont vous avez besoin, vous devez appliquer un filtre sur les
dimensions Etat, Année et Trimestre et un filtre sur l'indicateur Marge.
Tableau 3-34 : Objets de filtre
Année Egal à 2002
Trimestre Egal à T4
AND
Etat Egal à France
Marge Supérieur ou égal à 90 000
Pour éviter d'afficher les valeurs filtrées Texas, 2002 et T4 dans les colonnes Année, Trimestre et
Etat du tableau, vous devez exclure les objets Année, Trimestre et Etat du volet Objets du résultat.
Lorsque vous générez le rapport, les valeurs de celui-ci correspondent aux magasins situés au Texas
avec des marges pour le quatrième trimestre (T4) 2002 supérieures ou égales à 90 000 euros :
149
Nom du magasin
Chiffres d'affaires
Marge
e-Fashion Houston
209 840
91 184
2013-11-22
Création de requêtes
Nom du magasin
Chiffres d'affaires
Marge
e-Fashion Houston Leighton
215 533
92 730
Rubriques associées
• Utilisation des filtres de rapport simples
Les filtres de rapport simples trient les informations dans un rapport Web Intelligence ouvert,
pas dans le document ou dans des objets précis du rapport.
• Création de filtres de rapport simples
Vous pouvez filtrer un rapport sur la valeur d'objet de votre choix. Par exemple, si vous
avez sélectionné "Etats-Unis" dans la liste de valeurs de l'objet Pays, le rapport est filtré
de façon à exclure toutes les lignes où Pays n'a pas la valeur "Etats-Unis".
3.9.1.1 Structure des filtres de la requête
Les filtres de requête contiennent un objet filtré, un opérateur et un opérande.
Par exemple, dans le filtre [Pays] DansListe (Etats-Unis;France), la dimension [Pays] est
l'objet filtré, DansListe est l'opérateur et la liste de valeurs (Etats-Unis;France) est l'opérande.
Le filtre supprime toutes les valeurs de [Pays] autres qu'Etats-Unis et France du résultat de la
requête.
Tableau 3-36 : Composants du filtre de la requête
Composant
Description
L'objet filtré est l'objet dont les valeurs sont filtrées. Les dimensions,
attributs, indicateurs, hiérarchies et niveaux peuvent être utilisés
comme objets filtrés.
Objet filtré
150
Sauf dans le cas des requêtes BEx, il n'est pas nécessaire que
l'objet filtré apparaisse comme un objet de résultat dans la requête.
Par exemple, une requête contenant les objets [Client] et [Chiffre
d'affaires] peut filtrer l'objet [Région]. Si le filtre est [Région] Egal
à "Sud-Ouest", la requête renvoie uniquement les clients de la
région Sud-Ouest.
2013-11-22
Création de requêtes
Composant
Description
Opérateur
L'opérateur est utilisé pour comparer l'objet filtré à l'opérande. Par
exemple, l'opérateur "Egal à" permet de conserver uniquement les
valeurs de l'objet filtré qui correspondent exactement à la valeur de
l'opérande.
Opérande
L'opérande fournit la ou les valeurs utilisées pour filtrer l'objet. Le
tableau ci-après décrit les types d'opérandes.
Tableau 3-37 : Types d'opérandes
Type d'opérande
Description
L'opérande constante est utilisé pour saisir directement des valeurs.
Par exemple, vous pouvez utiliser une constante pour saisir "France"
dans le filtre [Pays] Egal à France.
Constante
L'opérande ne peut pas être une constante si l'objet filtré est une
hiérarchie, à moins que celle-ci ne soit utilisée conjointement à
l'opérateur Correspond au modèle ou Différent du modèle.
Liste de valeurs
L'opérande Liste de valeurs est utilisé pour sélectionner des valeurs
dans une liste associée à un objet filtré. Par exemple, si l'objet filtré
est [Ville], vous pouvez utiliser Liste de valeurs pour sélectionner
une ou plusieurs villes associées à l'objet.
Invite
Une invite est un filtre dynamique auquel l'actualisation de la requête
apporte une réponse.
Vous pouvez sélectionner un objet de l'univers pour filtrer l'objet
filtré selon ses valeurs.
Objet de l'univers
Résultat d'une autre requête
151
Remarque :
Vous ne pouvez pas sélectionner un objet de l'univers comme
opérande dans certaines sources de données OLAP ou si l'objet
filtré est une hiérarchie.
Vous pouvez comparer l'objet filtré aux valeurs renvoyées par une
autre requête.
2013-11-22
Création de requêtes
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
3.9.1.1.1 Requêtefiltre de et invite, opérateurs
Liste des opérateurs
Opérateur Egal à
L'opérateur Egal à permet d'obtenir des données égales à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données uniquement sur les Etats-Unis, vous allez créer un filtre "Pays
Egal à Etats-Unis".
Opérateur Différent de
L'opérateur Différent de permet d'obtenir des données différentes d'une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur tous les pays sauf les Etats-Unis, créez le filtre "Pays
Différent de Etats-Unis".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
Opérateur Supérieur à
L'opérateur Supérieur à permet d'extraire des données supérieures à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur les clients de plus de 60 ans, créez le filtre "[Age client]
Supérieur à 60".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
Opérateur Supérieur ou égal à
L'opérateur Supérieur ou égal à permet d'extraire des données supérieures ou égales à une
valeur.
152
2013-11-22
Création de requêtes
Par exemple, pour extraire des données sur le chiffres d'affaires à partir de 1,5 millions de dollars, créez
le filtre "[Chiffre d'affaires] Supérieur ou égal à 1 500 000".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les hiérarchies BEx.
Opérateur Inférieur à
L'opérateur Inférieur à permet d'extraire des données inférieures à une certaine valeur.
Par exemple, pour extraire des notes d'examen inférieures à 40, créez un filtre "[Notes d'examen] In
férieur à 40".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des univers .unx OLAP, des hiérarchies à l'intérieur de
filtres, ni pour des hiérarchies à l'intérieur de requêtes BEx.
Opérateur Inférieur ou égal à
L'opérateur Inférieur ou égal à permet d'extraire des données inférieures ou égales à une valeur.
Par exemple, pour extraire les données des clients de 30 ans ou moins, créez le filtre "[Age] Inférieur
ou égal à 30".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les univers .unx OLAP, les hiérarchies dans les filtres ni
pour les hiérarchies dans les requêtes BEx.
Opérateur Entre
L'opérateur Entre permet d'extraire des données entre deux valeurs limites, y compris ces deux valeurs
limites.
La première valeur déclarée doit être inférieure à la seconde.
Par exemple, pour extraire les données correspondant aux semaines comprises entre la semaine 25
et la semaine 36 (semaines 25 et 36 comprises), créez le filtre "[Semaine] Entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers OLAP .unx ni pour des hiérarchies
BEx.
Opérateur Pas entre
L'opérateur Pas entre permet d'extraire des données qui ne sont pas comprises dans une plage
entre deux valeurs.
153
2013-11-22
Création de requêtes
Par exemple, pour extraire des données sur toutes les semaines de l'année, sauf les semaines 25 à 36
non comprises, créez le filtre "[Semaine] Pas entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers .unx OLAP ou les hiérarchies
BEx.
Opérateur Dans liste
L'opérateur Dans liste permet d'extraire des données correspondant aux valeurs d'une liste de
valeurs.
Par exemple, pour extraire les données correspondant uniquement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni
et au Japon, créez le filtre [Pays] Dans liste. Lorsque vous pouvez saisir des valeurs dans le
champ Saisissez une valeur, saisissez Etats-Unis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste hiérarchique de valeurs dans un filtre de requête, que ce soit à partir
d'une dimension associée à une liste hiérarchique de valeurs ou à un objet hiérarchie, l'opérateur Dans
liste permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par
exemple, une invite concernant la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Dans liste permet de
sélectionner [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays dans l'invite.
Lorsqu'il est utilisé dans un filtre de rapport, l'opérateur Dans liste génère une liste horizontale des
valeurs.
Opérateur Pas dans liste
L'opérateur Pas dans liste permet d'extraire des données qui ne correspondent pas à plusieurs
valeurs.
Par exemple, si vous ne voulez pas extraire de données sur les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon,
créez le filtre "[Pays] Pas dans liste". Dans le champ Saisissez une valeur, entrez EtatsUnis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste de valeurs hiérarchique, à partir d'une dimension associée à une liste
de valeurs hiérarchique, d'un objet de hiérarchie ou d'un objet de niveau, l'opérateur Pas dans liste
permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par exemple,
une invite sur la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Pas dans liste permet de sélectionner
dans l'invite [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays.
Remarque :
Cet opérateur ne peut être utilisé que dans certains types de hiérarchies, par exemple dans les
hiérarchies basées sur les niveaux.
Opérateur Correspond au modèle
L'opérateur Correspond au modèle permet d'extraire des données dans lesquelles figure une chaîne
spécifique complète ou partielle.
154
2013-11-22
Création de requêtes
Par exemple, pour extraire des clients dont l'année de naissance est 1972, créez le filtre [Date de
naissance] Correspond au modèle "72".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des hiérarchies BEx.
Opérateur Différent du modèle
L'opérateur Différent du modèle permet d'extraire des données dans lesquelles ne figure pas
une chaîne donnée.
Par exemple, pour extraire des clients dont l'année de naissance n'est pas 1972, vous pouvez créer
le filtre [Date de naissance] Différent du modèle "72".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des hiérarchies basées sur les parents d'univers .unxBEx
ou OLAP.
Opérateur A la fois
L'opérateur A la fois permet d'extraire des données qui correspondent à deux valeurs.
Par exemple, pour extraire des clients ayant un téléphone fixe et un téléphone portable, vous pouvez
créer le filtre [Type de compte] A la fois "Fixe" et "Portable".
Remarque :
Cet opérateur n'est pas pris en charge pour les filtres basés sur des objets de hiérarchie ou dans les
univers basés sur des sources de données OLAP.
Opérateur Sauf
L'opérateur Sauf permet d'extraire des données qui correspondent à une valeur et en excluent une
autre.
Par exemple, pour extraire des clients ayant seulement un numéro de téléphone fixe et pas de numéro
de téléphone mobile, créez le filtre [Type de compte] "Fixe" Sauf "Mobile".
L'opérateur Sauf est plus restrictif que les opérateurs Différent de et Pas dans liste. Par
exemple, un rapport qui extrait des clients, doté du filtre [Lignes] Différent de "Accessoires"
exclut toutes les ventes dans lesquelles l'article vendu fait partie de la ligne "Accessoires". Un client
ayant acheté des articles de la ligne Accessoires et de la ligne Hors accessoires figure dans le
rapport, mais le total de ses dépenses ne comprend que les ventes de la ligne Hors accessoires.
Si le filtre est [Lignes] Sauf "Accessoires", seuls les clients n'ayant pas acheté d'accessoires
figurent dans le rapport.
Remarque :
Cet opérateur n'est pas pris en charge dans les univers basés sur des sources de données OLAP.
155
2013-11-22
Création de requêtes
Rubriques associées
• Opérateur Pas dans liste
L'opérateur Pas dans liste permet d'extraire des données qui ne correspondent pas
à plusieurs valeurs.
Restrictions sur les opérateurs de filtre
Le tableau suivant répertorie les restrictions appliquées aux opérateurs d'invite et de filtre basées sur
l'objet filtré et le type de requête.
Objet
Filtres disponibles
Egal à
Différent de
Dans liste
Hiérarchie basées sur le niveau
Pas dans liste
Correspond au modèle
Différent du modèle
Egal à
Hiérarchie parent-enfant
Dans liste
Correspond au modèle
Egal à
Hiérarchie de requête BEx
Dans liste
3.9.1.2 Types de filtres de requête
Il existe plusieurs types de filtres de requête disponibles dans Web Intelligence.
156
2013-11-22
Création de requêtes
Filtre de requête
Description
Filtres prédéfinis
Filtres créés par l'administrateur BI.
Filtres personnalisés
Requêtes définies par l'utilisateur.
Filtres express
Forme simplifiée de filtre personnalisé.
Invites
Vous pouvez définir ces filtres dynamiques pour afficher une question ou
une liste de valeurs, afin que vous ou d'autres utilisateurs puissiez sélectionner des valeurs de filtre différentes à chaque exécution de requête.
Vous pouvez combiner différents types de filtre dans une même requête.
3.9.1.2.1 Filtres de requête prédéfinis
Les filtres prédéfinis permettent de mettre en permanence à votre disposition les données particulières
dont vous avez le plus souvent besoin pour les rapports.
Ils sont créés par un administrateur BI et enregistrés avec l'univers. Les filtres prédéfinis contiennent
souvent des expressions complexes qui requièrent une connaissance approfondie de la structure de
la base de données. L'inclusion de filtres prédéfinis dans un univers évite d'avoir à créer les mêmes
filtres personnalisés à chaque création d'un document reposant sur ce même univers.
Il n'est pas possible de voir les éléments qui composent les filtres prédéfinis ni de modifier ces derniers.
Pour sélectionner un filtre de requête prédéfini
Lorsque vous sélectionnez un filtre de requête prédéfini et exécutez la requête, les données
correspondant au filtre de requête sélectionné s'affichent dans le rapport.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Double-cliquez sur le filtre prédéfini ou faites-le glisser dans le volet "Filtres de la requête".
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
157
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.9.1.2.2 Filtres express
Les filtres express permettent de définir rapidement les valeurs à extraire pour un objet de résultat
particulier sans lancer l'Editeur de filtre.
Par défaut, les filtres express utilisent l'opérateur "Egal à" si vous sélectionnez une valeur unique ou
l'opérateur "DansListe" si vous sélectionnez plusieurs valeurs.
Par exemple :
•
•
Si vous sélectionnez la dimension [Statut de paiement] et que la valeur est "non payé?", vous créez
le filtre suivant : [Statut de paiement] Egal à "non payé?"
Si vous sélectionnez la dimension [Pays] et les valeurs Etats-Unis, Japon, Allemagne, vous créez
le filtre : [Pays] DansListe "Etats-Unis;Japon;Allemagne?"
Remarque :
Les filtres express ne sont pas disponibles dans les requêtes BEX.
Rubriques associées
• Création de requêtes à partir de requêtes BEx
Vous pouvez créer, modifier et actualiser des documents et des rapports reposant sur des
requêtes BEx (requêtes Business Explorer) à l'aide de l'interface Web Intelligence Applet
ou de Web Intelligence Rich Client démarré depuis la zone de lancement BI. Dans l'interface
Web Intelligence HTML, vous pouvez afficher et actualiser les documents, mais pas les
modifier.
Création ou suppression d'un filtre express
Vous pouvez créer et supprimer des filtres express dans l'"Editeur de requête".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Sélectionnez l'objet à filtrer.
3. Cliquez sur l'icône Ajouter un filtre express dans le coin supérieur du volet Objets du résultat.
La boîte de dialogue "Ajouter un filtre express" s'affiche. Les valeurs de l'objet sélectionné sont
répertoriées.
4. Sélectionnez les valeurs à extraire de la base de données, puis cliquez sur la flèche placée près de
la liste "Valeur(s) sélectionnée(s)".
Par exemple, pour filtrer la requête selon les valeurs de T1, sélectionnez la dimension [Trimestre]
puis T1 dans la liste des valeurs.
5. Cliquez sur OK.
158
2013-11-22
Création de requêtes
Le nouveau filtre s'affiche dans le volet Filtres de la requête.
6. Pour supprimer le filtre, sélectionnez-le dans le volet Filtres de la requête, puis appuyez sur la
touche "Supprimer".
7. Cliquez sur Exécuter la requête.
8. Enregistrez le document.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.9.1.2.3 Filtres de requête personnalisés
Créez des filtres de requête personnalisés afin de limiter les données du document aux informations
correspondant à une question d'entreprise précise ou aux besoins d'informations d'un groupe spécifique
d'utilisateurs.
Par exemple, vous pouvez créer des filtres personnalisés pour extraire les données des ventes relatives
à des dates, produits ou services spécifiques, ou pour afficher les informations sur les clients à haut
revenu ou ceux qui vivent dans une région en particulier.
Pour ajouter et supprimer des filtres de requête personnalisés
Vous pouvez modifier et supprimer des filtres de requête personnalisés dans la volet "Filtres de requête".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Sélectionnez l'objet à filtrer et faites-le glisser dans le volet "Filtres de la requête".
Le filtre de la requête s'affiche dans un plan dans le volet "Filtres de la requête".
3. Cliquez sur la flèche placée près de l'opérateur par défaut (Dans liste) et sélectionnez un opérateur
de requête dans la liste des opérateurs.
4. Cliquez sur la flèche placée près du filtre de la requête et sélectionnez le type de filtre à appliquer.
159
2013-11-22
Création de requêtes
Option
Description
Constante
Vous comparez l'objet à une valeur constante
pour filtrer le résultat de la requête.
Valeur(s) de la liste
Vous comparez l'objet aux valeurs d'une liste de
valeurs pour filtrer le résultat de la requête.
•
•
•
Si l'objet filtré est une dimension, un attribut
ou un indicateur, vous pouvez sélectionner
n'importe quelle valeur de l'objet.
Si l'objet filtré est une hiérarchie, vous pouvez
sélectionner n'importe quel membre de la
hiérarchie.
Si l'objet filtré est un niveau, vous pouvez sélectionner n'importe quel membre de ce niveau.
Invite
Vous créez un filtre pour lequel l'utilisateur doit
fournir des valeurs de filtre lors de l'actualisation
des données.
Objet de cette requête
Vous comparez l'objet aux valeurs renvoyées
par un objet de la même requête.
Résultat d'une autre requête, Résultat d'une
Vous comparez l'objet aux valeurs renvoyées
autre requête (Quelconque), Résultat d'une
par un objet d'une autre requête (la requête filtraautre requête (Tous)
nte) pour en filtrer le résultat.
5. Saisissez ou sélectionnez la constante, liste de valeurs ou objet à inclure dans le filtre.
6. Pour supprimer le filtre, effectuez l'une des actions suivantes :
• Sélectionnez le filtre et appuyez sur la touche "Suppr" du clavier.
• Cliquez sur Supprimer dans le coin supérieur du volet "Filtres de la requête".
• Pour supprimer tous les filtres, cliquez sur Tout supprimer dans le coin supérieur du volet "Filtres
de la requête".
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
160
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
Sélection de valeurs dans une liste de valeurs
Lors de la sélection dans une liste de valeurs pour une requête, selon l'objet, les éléments de la liste
peuvent apparaître sous forme d'une liste à une seule ou plusieurs colonnes ou bien d'une hiérarchie.
Dans une liste à plusieurs colonnes, les colonnes supplémentaires fournissent des valeurs liées à la
valeur principale. Dans une liste hiérarchique, les valeurs s'affichent selon une relation hiérarchique.
Lorsque vous actualisez un rapport avec des invites, les listes de valeurs des invites apparaissent dans
une liste horizontale à une seule colonne.
1. Sélectionnez dans une liste de valeurs les éléments à faire apparaître.
• Si la liste de valeurs ne s'affiche pas à l'ouverture d'une boîte de dialogue, actualisez la liste ou
recherchez-la pour en extraire les valeurs. Certaines listes de valeurs nécessitent une recherche
initiale avant d'afficher les valeurs car elles sont trop importantes pour être entièrement
téléchargées.
•
Si la liste de valeurs est divisée en plages, utilisez le contrôle au-dessus de la liste pour naviguer
entre les plages. Certaines listes de valeurs de taille importante sont divisées en plages afin de
réduire le nombre de données extraites de la source de données. Lorsque vous sélectionnez
une plage, la liste affiche les valeurs de cette plage.
•
Si la liste de valeurs dépend d'autres listes de valeurs, indiquez les valeurs dépendantes dans
la boîte de dialogue d'invite qui s'affiche. Une liste de valeurs peut dépendre d'autres listes de
valeurs comme, par exemple, dans le cas où elle fait partie d'une liste hiérarchique de valeurs.
Par exemple, si la liste de valeurs contient des villes et que l'objet Ville appartient à la hiérarchie
Pays > Région > Ville, vous devez indiquer d'abord les valeurs de pays et de région pour filtrer
la liste des villes.
Remarque :
Les listes de valeurs dépendantes apparaissent uniquement dans les requêtes. Elles
n'apparaissent pas lorsque vous effectuez une sélection dans une liste de valeurs d'un rapport.
Lorsque vous affichez d'abord la liste de valeurs, la boîte de dialogue "Invite" apparaît, vous y
indiquez les valeurs dépendantes. Une fois les valeurs dépendantes indiquées, vous pouvez
sélectionner les valeurs dans la liste filtrée.
•
Pour afficher les valeurs de clés dans les requêtes OLAP ou BEx, cliquez sur Afficher/Masquer
les valeurs de clés.
Les valeurs clés ne sont pas indiquées dans la liste "Valeurs sélectionnées". Elles apparaissent
uniquement dans la liste des valeurs disponibles. Certaines listes contiennent des valeurs de
clés qui constituent des valeurs uniques utilisées pour identifier les valeurs ayant la même valeur
d'affichage. Si la liste de valeurs contient plusieurs colonnes, seule la clé de la colonne de filtrage
s'affiche.
161
2013-11-22
Création de requêtes
•
Pour rechercher des valeurs dans la liste, saisissez le texte de la recherche dans la zone placée
sous la liste et sélectionnez une des options suivantes dans la liste déroulante de l'icône
Recherche.
Option
Description
La recherche est sensible à la casse.
Respecter la casse
Rechercher dans les
clés
Cette option est indisponible lorsque les options Rechercher
dans les clés ou Rechercher dans la base données sont sélectionnées.
La recherche utilise les clés de valeurs uniques plutôt que les
valeurs d'affichage.
Cette option est disponible uniquement pour les listes de valeurs
qui prennent en charge les valeurs de clés.
La recherche comprend toutes les valeurs stockées dans la base
de données au lieu d'être limitée aux valeurs chargées dans la
liste. Cela améliore la précision de la recherche, mais réduit sa
rapidité.
Cette option est disponible uniquement pour les listes de valeurs
qui prennent en charge les recherches dans la base de données.
Rechercher dans la base
de données
La recherche dans la base de données améliore l'exactitude au
détriment de la performance. Elle s'avère utile lorsque toutes les
valeurs de la liste de valeurs n'ont pas été extraites. Cela peut se
produire lorsque le nombre total de valeurs de la liste dépasse le
nombre indiqué dans la propriété de requête Nombre max. de
lignes extraites.
Rechercher une base de données peut s'avérer particulièrement
utile lorsque la liste de valeurs est hiérarchique, étant donné que
les valeurs sont téléchargées depuis la base de données uniquement en réponse à leurs valeurs parent développées dans la
hiérarchie. Par exemple, dans une hiérarchie géographique, les
valeurs enfant de la valeur Californie (villes de Californie) ne sont
pas téléchargées depuis la base de données tant que la valeur
n'est pas développée. Si l'option est sélectionnée, la recherche
inclut ces éléments même si la valeur Californie n'est pas encore
développée.
La recherche inclut toutes les plages si la liste de valeurs est divisée en plages.
162
2013-11-22
Création de requêtes
Dans les chaînes de recherche, le caractère générique "*" représente n'importe quelle chaîne
de caractères et le caractère générique "?" représente n'importe quel caractère. Par exemple,
les chaînes "M*" et "Ma?s" renvoient la valeur "Mars". Pour inclure les caractères "*" et "?" purs
plutôt qu'en tant que génériques, faites-les précéder d'une "\" dans la chaîne recherchée.
•
Saisissez directement les valeurs de la liste si celle-ci prend en charge l'entrée directe des
données ou sélectionnez les valeurs dans la liste.
2. Cliquez sur OK ou Exécuter la requête, le cas échéant.
Rubriques associées
• Propriété de requête Nombre max. de lignes extraites
La propriété de requête Nombre max. de lignes extraites définit le nombre maximal de
lignes de données affichées à l'exécution d'une requête.
Filtrage d'une requête sur les valeurs renvoyées à partir d'une autre requête
Vous pouvez filtrer une requête sur des valeurs renvoyées par une autre requête.
Par exemple, si vous souhaitez extraire les résultats pour tous les pays dans la requête 1 qui ont un
pays correspondant dans la requête 2, vous pouvez filtrer la [Requête 1].[Pays] objet sur les
valeurs de la [Requête 2].Objet[Pays].
La requête filtrée doit se trouver dans un univers basé sur une source de données relationnelle (SGBDR).
La requête qui fournit les valeurs filtrantes (requête filtrante) peut être basée sur une source de données
relationnelle, OLAP ou locale.
Lorsque vous créez une requête à partir d'une requête, la requête filtrante n'apparaît pas dans la liste
des requêtes qui peuvent être utilisées en tant que requêtes filtrantes jusqu'à ce qu'elle ait été exécutée
ou enregistrée.
Le filtre de requête peut filtrer sur toutes ou sur une des valeurs renvoyées par la requête filtrante. Les
combinaisons d'opérateurs et modes de filtrage pris en charge apparaissent dans le tableau ci-dessous.
Si vous ne sélectionnez pas d'opérateur dans le tableau, l'élément de menu "Résultat d'une autre
requête" n'est pas disponible.
163
2013-11-22
Création de requêtes
Opérateur
Mode de filtre Description
Egal à
Quelconque
Différent de
Tous
Supérieur à
Quelconque
Supérieur ou égal à
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont égales
à une des valeurs renvoyées par la requête filtrante.
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont différentes de toutes les valeurs renvoyées par la requête filtrante.
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont supérieures ou supérieures ou égales à une des valeurs dans la
requête filtrante.
En d'autres termes, conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont supérieures à ou supérieures ou égales à la
valeur minimale renvoyée par la requête filtrante.
Supérieur à
Tous
Supérieur ou égal à
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont supérieures à toutes les valeurs dans la requête filtrante.
En d'autres termes, conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont supérieures ou supérieures ou égales à la valeur
maximale renvoyée par la requête filtrante.
Inférieur à
Inférieur ou égal à
Quelconque
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont inférieures ou inférieures ou égales à une des valeurs dans la
requête filtrante.
En d'autres termes, conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont supérieures ou supérieures ou égales à la valeur
maximale renvoyée par la requête filtrante.
164
2013-11-22
Création de requêtes
Opérateur
Inférieur à
Mode de filtre Description
Tous
Inférieur ou égal à
Conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont inférieures ou inférieures ou égales à une des valeurs dans la
requête filtrante.
En d'autres termes, conserve les valeurs dans la requête filtrée qui sont inférieures ou inférieures ou égales à la valeur
minimale renvoyée par la requête filtrante.
Dans liste
Tout
Pas dans liste
Tout
Conservez les valeurs de la requête filtrée qui sont égales
à une des valeurs dans la liste de valeurs renvoyées par la
requête filtrante.
Conserver les valeurs de la requête filtrée qui ne sont égales
à aucune des valeurs dans la liste de valeurs renvoyées par
la requête filtrante.
3.9.1.2.4 Combinaison de filtres de requête
Vous pouvez extraire les données qui répondent à plusieurs critères de ce type en combinant des filtres
dans une même requête.
Les questions classiques relatives à l'activité requièrent l'extraction d'informations répondant à plusieurs
critères. Par exemple, si vous analysez les données relatives aux services client, vous souhaiterez
probablement cibler votre recherche sur une période particulière et sur une région particulière, et
probablement aussi sur un niveau particulier de contrat de service.
Exemple : Analyse des chiffres d'affaires de l'année dernière, pour les magasins dont la
surface dépasse les 4000 mètres carrés et dont les chiffres d'affaires sont inférieurs à
1,5 million d'euros.
Dans cet exemple, vous êtes directeur d'exploitation pour une chaîne de vente au détail. Vous souhaitez
analyser les informations sur les grands magasins de votre chaîne qui n'atteignent pas le chiffre
d'affaires que votre entreprise a fixé comme objectif.
Pour ce faire :
1. Ajoutez un filtre prédéfini sur la dimension [Année] pour spécifier que vous souhaitez extraire
uniquement les valeurs de cette année.
2. Créez un deuxième filtre sur la dimension [Taille des surfaces de vente] pour indiquer que vous
ne voulez extraire que les données des magasins dont la taille dépasse 4 000 mètres carrés.
3. Créez un troisième filtre sur l'indicateur [Chiffre d'affaires] pour limiter la recherche aux magasins
dont les chiffres d'affaires sont inférieurs ou égaux à 1,5 million d'euros.
4. Combinez ces trois filtres avec l'opérateur Et.
165
2013-11-22
Création de requêtes
Année dernière
Groupe Taille des surfaces de vente supérieur ou égal à : 4 000
Et
Chiffre d'affaires inférieur à 1 500 000
Lorsque vous exécutez la requête, seules les données des magasins répondant aux trois critères
sont renvoyées au rapport :
Rubriques associées
• Combinaison des filtres de requête
Vous pouvez combiner des filtres de requête dans le volet "Filtres de requêtes".
• Filtres de requête imbriqués
L'imbrication de filtres de requête permet de créer des conditions de filtrage plus complexes
qu'en combinant des filtres au même niveau.
Combinaison des filtres de requête
Vous pouvez combiner des filtres de requête dans le volet "Filtres de requêtes".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Créez les filtres et ajoutez-les au volet "Filtres de la requête".
Par défaut, les filtres sont combinés avec l'opérateur Et.
3. Cliquez sur l'opérateur ou la flèche placée près de sa case à cocher, puis sélectionnez l'autre
opérateur pour basculer entre ET et OU.
Remarque :
L'opérateur OU n'est pas pris en charge à partir de certaines sources de données OLAP telles que
les requêtes BEx et les univers .unx OLAP dans Microsoft Analysis Services (MSAS) et Oracle
Essbase.
Rubriques associées
• Combinaison de filtres de requête
Vous pouvez extraire les données qui répondent à plusieurs critères de ce type en combinant
des filtres dans une même requête.
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
166
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
Filtres de requête imbriqués
L'imbrication de filtres de requête permet de créer des conditions de filtrage plus complexes qu'en
combinant des filtres au même niveau.
Lorsque vous imbriquez des filtres, vous définissez l'ordre dans lequel ils sont évalués. Par exemple,
vous pouvez renvoyer les données fournies par deux filtres de requête liés par une relation OU (dans
laquelle l'une ou l'autre des conditions de filtre est vérifiée), puis limiter encore ces données en leur
appliquant un autre filtre. Dans ce cas, les deux filtres associés dans la relation OU sont imbriqués, puis
comparés à l'autre filtre dans une relation ET.
Exemple : Répertorier toutes les ventes effectuées au Japon au cours du 4e trimestre ou
pour lesquelles le chiffre d'affaires était supérieur à 1 000 000
Pour répondre à cette question, vous créez le filtre de requête imbriqué suivant :
Pays Egal à Japon
Trimestre égal à T4
Et
Ou
Revenu supérieur à 1 000 000
Cette combinaison de filtres de requête renvoie d'abord les données concernant les ventes effectuées
au cours du T4 ou dont le chiffre d'affaires était supérieur à 1 000 000, puis il limite ces données en
renvoyant uniquement les ventes effectuées au Japon.
Rubriques associées
• Imbrication des filtres de requête
Vous pouvez créer des filtres de requête imbriqués dans l'"Editeur de requête".
• Combinaison de filtres de requête
Vous pouvez extraire les données qui répondent à plusieurs critères de ce type en combinant
des filtres dans une même requête.
Imbrication des filtres de requête
Vous pouvez créer des filtres de requête imbriqués dans l'"Editeur de requête".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
167
2013-11-22
Création de requêtes
2. Faites glisser et déposez un objet de rapport sur un filtre de requête existant.
Un plan de filtre de requête sur l'objet de rapport apparaît dans une relation "ET" imbriquée avec le
filtre de requête existant.
3. Définissez le nouveau filtre de requête.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Filtres de requête imbriqués
L'imbrication de filtres de requête permet de créer des conditions de filtrage plus complexes
qu'en combinant des filtres au même niveau.
• Combinaison de filtres de requête
Vous pouvez extraire les données qui répondent à plusieurs critères de ce type en combinant
des filtres dans une même requête.
3.9.1.3 Filtrage des requêtes hiérarchiques
3.9.1.3.1 Méthode de filtrage des requêtes hiérarchiques par les niveaux
Un niveau utilisé comme filtre de requête supprime les membres sélectionnés du niveau et tous les
membres enfant de la hiérarchie.
Le filtre affecte également l'agrégation d'indicateur.
Exemple : Filtrage sur un niveau
Vous disposez des données suivantes auxquelles vous appliquez le filtre de niveau [Pays] Diffé
rent de Allemagne.
Pour appliquer le filtre, faites glisser le niveau [Pays] dans le volet "Filtres de la requête" de l'"Editeur
de requête", sélectionnez l'opérateur "Différent de", puis sélectionnez "Allemagne" dans la liste de
valeurs du niveau.
168
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
29 358 677,22 €
2013-11-22
Création de requêtes
Montant des ventes
Internet
Géographie client
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Allemagne
2 894 312,34 €
Brandebourg
119 871,08 €
Hesse
794 876,08 €
Après le filtrage, les données s'affichent comme suit :
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
26 464 364,88 $
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Lorsque le filtre est appliqué, Allemagne et tous les membres descendants sont filtrés dans la hiérarchie.
La valeur de [Montant des ventes en ligne] pour Tous les clients baisse également
car la valeur pour Allemagne ne fait plus partie de l'agrégation.
3.9.1.3.2 Méthode de filtrage des requêtes hiérarchiques par les indicateurs
Un filtre sur un indicateur s'applique à tous les niveaux de la hiérarchie et n'affecte pas l'agrégation
d'indicateur dans le résultat filtré.
Exemple : Filtrage sur un indicateur
Vous disposez des données suivantes, auxquelles vous appliquez le filtre [Montant des ventes
en ligne] Supérieur à 500 000.
169
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
29 358 677,22 €
2013-11-22
Création de requêtes
Montant des ventes
Internet
Géographie client
France
2 644 017,71 €
Hauts de Seine
263 416,19 €
Seine (Paris)
539 725,80 €
Allemagne
2 894 312,34 €
Brandebourg
119 871,08 €
Hesse
794 876,08 €
Les données filtrées s'affichent comme suit :
Géographie client
Montant des ventes
Internet
Tous les clients
29 358 677,22 €
France
2 644 017,71 €
Seine (Paris)
Allemagne
539 725,80 €
2 894 312,34 €
Hesse
794 876,08 €
Le filtre est appliqué à tous les membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie, et les indicateurs
agrégés ne sont pas influencés par la suppression des membres filtrés. Par exemple, le montant pour
Tous les clients reste 29 358 677,22 €
3.9.2 Filtrage des données à l'aide des invites
Une invite est un type de filtre de requête particulier. Il s'agit d'un filtre dynamique qui affiche une
question chaque fois que vous actualisez les données d'un document.
Pour répondre aux invites, il vous suffit de saisir ou de sélectionner les valeurs à afficher avant
d'actualiser les données. Ainsi, la requête extrait uniquement les valeurs spécifiées dans la base de
données et renvoie ces valeurs aux rapports du document.
Les invites permettent à plusieurs utilisateurs visualisant un même document de spécifier un
sous-ensemble d'informations de base de données et d'afficher celui-ci dans les mêmes tableaux et
170
2013-11-22
Création de requêtes
diagrammes de rapport. Elles réduisent en outre le délai d'extraction des données dans la base de
données.
Une invite contient les éléments suivants :
•
•
•
un objet filtré
un opérateur
un message
Par exemple, pour inviter les utilisateurs à sélectionner une année spécifique, vous devez définir une
invite sur la dimension [Année].
Year Equal To ("Which year?)
Dans cette invite, l'objet filtré est [Année], l'opérateur est Egal à et le message est "Quelle année ?".
Vous pouvez définir des invites sur des dimensions, des indicateurs, des attributs, des hiérarchies et
des niveaux. Par exemple, vous pouvez filtrer la dimension [Année] pour renvoyer les valeurs d'une
année spécifique, filtrer l'indicateur [chiffres d'affaires] pour renvoyer les valeurs correspondant à une
plage de chiffres d'affaires ou filtrer la hiérarchie [Géographie] pour renvoyer les membres de la
hiérarchie.
Remarque :
•
•
Dans Web Intelligence Rich Client ou l'interface Web Intelligence Applet, pour les univers .unx
OLAP, il n'est possible de saisir qu'un seul type de constante lors du filtrage d'indicateurs.
Dans Web Intelligence Rich Client et dans l'interface Web Intelligence Applet, il n'est pas possible
d'ajouter des indicateurs ou des objets de type information dans le panneau du filtre pour les
requêtes BEx.
Vous pouvez créer plusieurs invites dans une même requête, reliées par les opérateurs AND ou OR.
Vous pouvez également imbriquer les invites. Lorsque l'utilisateur exécute une requête, les invites
s'affichent.
Remarque :
Sur les requêtes BEx et les univers .unx OLAP, seul l'opérateur ET peut être utilisé.
Les invites s'affichent dans le script généré par la requête, soit en tant que valeur obtenue en réponse
à l'invite, soit en tant que syntaxe particulière à l'invite. Par exemple, une invite [Pays] peut apparaître
dans le SQL généré sous la forme :
Resort_Country.country = @prompt('Enter Country:','A',
'Resort\Country', Mono,Free,Persistent,,User:0)
ou
Resort_country.country In ('UK')
Les invites peuvent être facultatives. Vous n'êtes pas tenu de fournir des valeurs aux invites optionnelles.
Si vous ne fournissez aucune valeur, l'invite est ignorée.
Vous pouvez créer vos propres invites ou sélectionner des invites déjà définies dans l'univers.
171
2013-11-22
Création de requêtes
3.9.2.1 Invites fusionnées
Lorsqu'un document contient plusieurs fournisseurs de données, les invites qui comprennent des objets
ayant le même type de données et des opérateurs de même type et qui utilisent le même texte d'invite
sont fusionnées.
Lorsque tous les fournisseurs de données sont actualisés, un seul message d'invite s'affiche pour de
telles invites.
La liste de valeurs affichée par l'invite fusionnée correspond à la liste associée à l'objet dans l'invite
ayant le plus grand nombre de contraintes de propriétés d'affichage.
3.9.2.2 Invites hiérarchiques
En fonction de l'opérateur de filtre de l'invite, vous pouvez sélectionner des éléments dans les différents
niveaux de la liste de valeurs ou uniquement au niveau le plus bas.
Les objets suivants affichent leurs listes de valeurs de façon hiérarchique dans une invite :
• Hiérarchies
• Niveaux
• Dimensions associées à des listes de valeurs hiérarchiques
Une liste de valeurs hiérarchique apparaît sous la forme d'une arborescence. Vous pouvez naviguer
dans l'arborescence (de bas en haut et vice versa) pour accéder aux éléments que vous souhaitez.
3.9.2.3 Requêtefiltre de et invite, opérateurs
3.9.2.3.1 Liste des opérateurs
Opérateur Egal à
L'opérateur Egal à permet d'obtenir des données égales à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données uniquement sur les Etats-Unis, vous allez créer un filtre "Pays
Egal à Etats-Unis".
172
2013-11-22
Création de requêtes
Opérateur Différent de
L'opérateur Différent de permet d'obtenir des données différentes d'une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur tous les pays sauf les Etats-Unis, créez le filtre "Pays
Différent de Etats-Unis".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
Opérateur Supérieur à
L'opérateur Supérieur à permet d'extraire des données supérieures à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur les clients de plus de 60 ans, créez le filtre "[Age client]
Supérieur à 60".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
Opérateur Supérieur ou égal à
L'opérateur Supérieur ou égal à permet d'extraire des données supérieures ou égales à une
valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur le chiffres d'affaires à partir de 1,5 millions de dollars, créez
le filtre "[Chiffre d'affaires] Supérieur ou égal à 1 500 000".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les hiérarchies BEx.
Opérateur Inférieur à
L'opérateur Inférieur à permet d'extraire des données inférieures à une certaine valeur.
Par exemple, pour extraire des notes d'examen inférieures à 40, créez un filtre "[Notes d'examen] In
férieur à 40".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des univers .unx OLAP, des hiérarchies à l'intérieur de
filtres, ni pour des hiérarchies à l'intérieur de requêtes BEx.
Opérateur Inférieur ou égal à
L'opérateur Inférieur ou égal à permet d'extraire des données inférieures ou égales à une valeur.
173
2013-11-22
Création de requêtes
Par exemple, pour extraire les données des clients de 30 ans ou moins, créez le filtre "[Age] Inférieur
ou égal à 30".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les univers .unx OLAP, les hiérarchies dans les filtres ni
pour les hiérarchies dans les requêtes BEx.
Opérateur Entre
L'opérateur Entre permet d'extraire des données entre deux valeurs limites, y compris ces deux valeurs
limites.
La première valeur déclarée doit être inférieure à la seconde.
Par exemple, pour extraire les données correspondant aux semaines comprises entre la semaine 25
et la semaine 36 (semaines 25 et 36 comprises), créez le filtre "[Semaine] Entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers OLAP .unx ni pour des hiérarchies
BEx.
Opérateur Pas entre
L'opérateur Pas entre permet d'extraire des données qui ne sont pas comprises dans une plage
entre deux valeurs.
Par exemple, pour extraire des données sur toutes les semaines de l'année, sauf les semaines 25 à 36
non comprises, créez le filtre "[Semaine] Pas entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers .unx OLAP ou les hiérarchies
BEx.
Opérateur Dans liste
L'opérateur Dans liste permet d'extraire des données correspondant aux valeurs d'une liste de
valeurs.
Par exemple, pour extraire les données correspondant uniquement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni
et au Japon, créez le filtre [Pays] Dans liste. Lorsque vous pouvez saisir des valeurs dans le
champ Saisissez une valeur, saisissez Etats-Unis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste hiérarchique de valeurs dans un filtre de requête, que ce soit à partir
d'une dimension associée à une liste hiérarchique de valeurs ou à un objet hiérarchie, l'opérateur Dans
liste permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par
exemple, une invite concernant la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Dans liste permet de
sélectionner [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays dans l'invite.
174
2013-11-22
Création de requêtes
Lorsqu'il est utilisé dans un filtre de rapport, l'opérateur Dans liste génère une liste horizontale des
valeurs.
Opérateur Pas dans liste
L'opérateur Pas dans liste permet d'extraire des données qui ne correspondent pas à plusieurs
valeurs.
Par exemple, si vous ne voulez pas extraire de données sur les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon,
créez le filtre "[Pays] Pas dans liste". Dans le champ Saisissez une valeur, entrez EtatsUnis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste de valeurs hiérarchique, à partir d'une dimension associée à une liste
de valeurs hiérarchique, d'un objet de hiérarchie ou d'un objet de niveau, l'opérateur Pas dans liste
permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par exemple,
une invite sur la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Pas dans liste permet de sélectionner
dans l'invite [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays.
Remarque :
Cet opérateur ne peut être utilisé que dans certains types de hiérarchies, par exemple dans les
hiérarchies basées sur les niveaux.
Opérateur Correspond au modèle
L'opérateur Correspond au modèle permet d'extraire des données dans lesquelles figure une chaîne
spécifique complète ou partielle.
Par exemple, pour extraire des clients dont l'année de naissance est 1972, créez le filtre [Date de
naissance] Correspond au modèle "72".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des hiérarchies BEx.
Opérateur Différent du modèle
L'opérateur Différent du modèle permet d'extraire des données dans lesquelles ne figure pas
une chaîne donnée.
Par exemple, pour extraire des clients dont l'année de naissance n'est pas 1972, vous pouvez créer
le filtre [Date de naissance] Différent du modèle "72".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des hiérarchies basées sur les parents d'univers .unxBEx
ou OLAP.
Opérateur A la fois
L'opérateur A la fois permet d'extraire des données qui correspondent à deux valeurs.
175
2013-11-22
Création de requêtes
Par exemple, pour extraire des clients ayant un téléphone fixe et un téléphone portable, vous pouvez
créer le filtre [Type de compte] A la fois "Fixe" et "Portable".
Remarque :
Cet opérateur n'est pas pris en charge pour les filtres basés sur des objets de hiérarchie ou dans les
univers basés sur des sources de données OLAP.
Opérateur Sauf
L'opérateur Sauf permet d'extraire des données qui correspondent à une valeur et en excluent une
autre.
Par exemple, pour extraire des clients ayant seulement un numéro de téléphone fixe et pas de numéro
de téléphone mobile, créez le filtre [Type de compte] "Fixe" Sauf "Mobile".
L'opérateur Sauf est plus restrictif que les opérateurs Différent de et Pas dans liste. Par
exemple, un rapport qui extrait des clients, doté du filtre [Lignes] Différent de "Accessoires"
exclut toutes les ventes dans lesquelles l'article vendu fait partie de la ligne "Accessoires". Un client
ayant acheté des articles de la ligne Accessoires et de la ligne Hors accessoires figure dans le
rapport, mais le total de ses dépenses ne comprend que les ventes de la ligne Hors accessoires.
Si le filtre est [Lignes] Sauf "Accessoires", seuls les clients n'ayant pas acheté d'accessoires
figurent dans le rapport.
Remarque :
Cet opérateur n'est pas pris en charge dans les univers basés sur des sources de données OLAP.
Rubriques associées
• Opérateur Pas dans liste
L'opérateur Pas dans liste permet d'extraire des données qui ne correspondent pas
à plusieurs valeurs.
176
2013-11-22
Création de requêtes
3.9.2.3.2 Restrictions sur les opérateurs de filtre
Le tableau suivant répertorie les restrictions appliquées aux opérateurs d'invite et de filtre basées sur
l'objet filtré et le type de requête.
Objet
Filtres disponibles
Egal à
Différent de
Dans liste
Hiérarchie basées sur le niveau
Pas dans liste
Correspond au modèle
Différent du modèle
Egal à
Hiérarchie parent-enfant
Dans liste
Correspond au modèle
Egal à
Hiérarchie de requête BEx
Dans liste
3.9.2.4 Création d'une invite
Utilisez l'"Editeur de requête" pour créer une invite de requête.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Faites glisser l'objet à filtrer à l'aide d'une invite et déposez-le dans le volet "Filtres de la requête".
Le filtre de la requête s'affiche en mode plan dans le volet "Filtres de la requête". Le plan affiche
l'objet filtré, l'opérateur et le type de filtre appliqué à l'objet. Par défaut, le filtre est une constante.
3. Sélectionnez un opérateur de filtre dans la liste.
Remarque :
La liste des opérateurs disponibles dépend du type d'objet filtré.
177
2013-11-22
Création de requêtes
4. Cliquez sur la flèche en regard du plan du filtre de la requête et sélectionnez Invite dans le menu
pour filtrer l'objet à l'aide d'une invite.
Remarque :
Si le document contient plusieurs fournisseurs de données et qu'il existe une invite qui comprend
des objets ayant le même type de données et des opérateurs de même type et qui utilise le même
texte d'invite que la nouvelle invite, un avertissement s'affiche pour vous informer que les deux
invites seront fusionnées. Cela signifie que lorsque tous les fournisseurs de données sont actualisés,
un seul message d'invite s'affiche pour les deux invites concernées.
La boîte de dialogue Invite s'affiche.
5. Sélectionnez Invite avec une liste de valeurs pour permettre à l'utilisateur de faire un choix dans
une liste de valeurs lorsqu'il répond à l'invite.
Remarque :
•
•
•
Cette option est sélectionnée par défaut si l'objet filtré possède une liste de valeurs qui lui est
associée dans l'univers.
Cette option est sélectionnée par défaut et ne peut pas être désélectionnée si l'objet filtré est
une hiérarchie.
Ne sélectionnez pas cette option si l'objet filtré est une date et que vous souhaitez que les
utilisateurs puissent sélectionner une date dans une fenêtre calendrier.
Si vous désélectionnez l'option Invite avec liste de valeurs, saisissez le texte de l'invite (par
exemple, "Saisissez une ville") dans la zone Texte de l'invite.
6. Dans la boîte de dialogue "Propriétés du paramètre", effectuez l'une des opérations suivantes :
• Sélectionnez Sélectionner uniquement dans la liste pour limiter le choix de l'utilisateur aux
valeurs disponibles dans la liste.
Remarque :
•
•
•
Cette option est sélectionnée par défaut si l'objet filtré possède une liste de valeurs qui lui est
associée dans l'univers et ne peut pas être désélectionnée si l'objet filtré est une hiérarchie.
Ne sélectionnez pas cette option si l'objet filtré est une date et que vous souhaitez que les
utilisateurs puissent sélectionner une date dans une fenêtre calendrier.
Sélectionnez Conserver les dernières valeurs sélectionnées pour vous assurer que l'invite
sélectionne par défaut les dernières valeurs sélectionnées par l'utilisateur pour y répondre.
Cette option est sélectionnée par défaut si l'objet filtré possède une liste de valeurs qui lui est
associée dans l'univers et ne peut pas être désélectionnée si l'objet filtré est une hiérarchie.
•
Sélectionnez Définir les valeurs par défaut pour que l'invite sélectionne les valeurs par défaut
lorsqu'elle s'affiche et saisissez une valeur dans la zone Saisir une valeur ou cliquez sur ...,
puis sélectionnez les valeurs par défaut dans la boîte de dialogue Liste de valeurs.
Remarque :
Ce bouton est désactivé si l'objet filtré ne possède pas de liste de valeurs qui lui est associée.
•
178
Sélectionnez Invite facultative pour que l'invite soit facultative. Si l'utilisateur ne fournit aucune
valeur à une invite facultative, celle-ci est ignorée. Cliquez sur l'icône en regard de la zone de
texte et utilisez la boîte de dialogue qui s'affiche pour définir les propriétés de l'invite.
2013-11-22
Création de requêtes
L'invite s'affiche à chaque actualisation du document.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Définition du mode d'affichage des invites
Par défaut, les invites affichent une zone et une liste de valeurs. Pour répondre aux invites,
il faut saisir les valeurs dans la boîte de dialogue ou les sélectionner dans la liste.
• Invites fusionnées
Lorsqu'un document contient plusieurs fournisseurs de données, les invites qui comprennent
des objets ayant le même type de données et des opérateurs de même type et qui utilisent
le même texte d'invite sont fusionnées.
3.9.2.5 Pour sélectionner une invite existante
Vous pouvez sélectionner des invites déjà existantes à ajouter à une requête. Seules les invites déjà
existantes compatibles avec l'objet que vous filtrez s'affichent.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Faites glisser l'objet sur lequel vous souhaitez poser une invite et déposez-le dans le volet "Filtres
de la requête".
Le filtre de la requête s'affiche en mode plan dans le volet "Filtres de la requête".
3. Cliquez sur la flèche placée près du filtre de requête, puis sélectionnez Invite dans le menu.
4. Cliquez sur Sélectionner à partir de l'univers, sélectionnez une invite existante, puis cliquez sur
OK.
La liste n'affiche que les invites de l'univers compatibles avec l'objet que vous filtrez. Par exemple,
l'objet filtré et l'invite de l'univers doivent avoir le même type de données.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
179
2013-11-22
Création de requêtes
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.9.2.6 Pour supprimer une invite
Vous pouvez supprimer les invites de requête dans l'"Editeur de requête".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Sélectionnez l'invite dans le volet "Filtres de la requête", puis cliquez sur l'icône Supprimer.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.9.2.7 Définition du mode d'affichage des invites
Par défaut, les invites affichent une zone et une liste de valeurs. Pour répondre aux invites, il faut saisir
les valeurs dans la boîte de dialogue ou les sélectionner dans la liste.
Vous pouvez changer le mode d'affichage des invites en cochant une ou plusieurs des options suivantes :
Les options suivantes sont disponibles dans la boîte de dialogue "Propriétés du paramètre" :
180
Pour que l'invite affiche...
(utile lorsque vous...)
Alors...
la liste des valeurs associées à
la dimension, l'indicateur ou l'information faisant l'objet du filtre,
souhaitez afficher toutes les valeurs pour l'objet puis effectuer
une sélection parmi ces valeurs
conservez l'option sélectionnée
par défaut : Invite avec liste de
valeurs
les valeurs spécifiées la dernière fois qu'une réponse a été
donnée à l'invite (les utilisateurs
peuvent sélectionner des valeurs différentes),
prenez par défaut les mêmes
valeurs lorsque vous actualisez
le document, mais souhaitez
avoir la possibilité de sélectionner une autre valeur si nécessaire, telle que le nom du mois
en cours
sélectionnez l'option : Conserver les dernières valeurs sélectionnées
2013-11-22
Création de requêtes
Pour que l'invite affiche...
(utile lorsque vous...)
Alors...
les valeurs que vous indiquez
comme étant les valeurs par
défaut (les utilisateurs peuvent
sélectionner des valeurs différentes),
resélectionnez presque toujours
les mêmes valeurs lorsque vous
actualisez le document mais
souhaitez avoir la possibilité de
sélectionner une valeur différente si nécessaire, telle que le
nombre de l'année en cours
sélectionnez l'option : Définir
valeur(s) par défaut
une liste de valeurs à partir de
laquelle les utilisateurs effectuent leur sélection,
empêche les utilisateurs de saisir une valeur susceptible de ne
pas exister dans la base de données ou que vous ne voulez
pas qu'ils visualisent
sélectionnez l'option : Sélectionner uniquement dans la liste
Pour que l'invite soit facultative, sélectionnez Invite facultative. Vous n'êtes pas tenu de spécifier la
valeur de l'invite, auquel cas, celle-ci est ignorée.
Remarque :
Si l'invite exige une date, un calendrier et une liste de valeurs s'affichent à l'intention des utilisateurs.
Si vous souhaitez que les utilisateurs voient le calendrier contextuel pour y sélectionner les dates,
désélectionnez Invite avec liste de valeurs.
3.9.2.8 Combinaison d'invites
La combinaison de plusieurs invites sur une requête unique vous permet de filtrer les données renvoyées
au document afin que chaque personne visualisant les rapports ne voie que les informations en relation
avec ses besoins professionnels propres.
Par exemple, vous pouvez combiner les trois invites suivantes dans un document sur les comptes
utilisateur :
•
•
•
Quel client ?
Quel compte ?
Quelle période : du ? au ?
… permet à chaque responsable visualisant le document d'accéder aux valeurs d'un compte client
particulier sur une période donnée.
Pour combiner les invites, procédez de la même manière que pour les filtres de requête.
181
2013-11-22
Création de requêtes
3.9.2.8.1 Combinaison d'invites avec des filtres de requête
La combinaison d'invites et de filtres sur une requête unique vous permet de décider, à l'aide de filtres,
des valeurs pour certains des objets sélectionnés sur la requête, et autorise les utilisateurs à décider,
à l'aide d'invites, des valeurs des autres objets sélectionnés.
Par exemple, si vous combinez les filtres et invites suivants dans un document de ressources humaines :
•
•
•
[Année] Egale à Cette année
[Poste] Différent de Directeur
Quel employé ?
Les utilisateurs qui visualisent le document peuvent choisir l'employé dont ils veulent voir les informations,
mais il ne peuvent consulter que les données relatives à l'année actuelle et n'ont pas accès aux données
concernant les directeurs.
3.9.2.9 Pour modifier l'ordre des invites
Utilisez l'"Editeur de requête" pour modifier l'ordre des invites de requête.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Cliquez sur l'icône Propriétés de la requête dans la barre d'outils de l'"Editeur de requête".
3. Sélectionnez l'invite à déplacer vers le haut ou vers le bas dans la boîte de dialogue Ordre des
invites, puis cliquez sur la flèche correspondante à côté.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
3.9.3 Filtrage de données à l'aide de sous-requêtes
Une sous-requête est un filtre de requête flexible qui permet de restreindre des valeurs de façon plus
sophistiquée qu'avec un filtre de requête ordinaire.
Les sous-requêtes sont plus puissantes que les filtres de requête ordinaires pour les raisons suivantes :
182
2013-11-22
Création de requêtes
•
•
•
Elles permettent de comparer les valeurs de l'objet dont les valeurs sont utilisées pour restreindre
la requête avec les valeurs d'autres objets.
Elles permettent de restreindre les valeurs renvoyées par la sous-requête à l'aide d'une clause
WHERE.
Elles permettent de poser des questions complexes qui sont difficiles, voire impossibles, à formuler
avec les filtres de requête simples. Par exemple : quelle est la liste des clients et de leur chiffre
d'affaires dans laquelle un client a acheté un service qui avait été réservé (par n'importe quel client)
au premier trimestre (T1) 2003 ?
Les sous-requêtes modifient le SQL généré pour extraire les données de requête. Le SQL contient une
sous-requête qui restreint les données renvoyées par une requête externe. SQL est le langage de
requête pris en charge par toutes les bases de données relationnelles (SGBDR), bien que chaque base
de données ait sa propre syntaxe. Pour en savoir plus sur les sous-requêtes SQL, consultez n'importe
quel manuel traitant de SQL.
Remarque :
•
•
Toutes les sous-requêtes ne sont pas prises en charge dans les bases de données. Si elles ne sont
pas prises en charge, l'option permettant de créer des sous-requêtes n'apparaît pas dans l'"Editeur
de requête".
Vous pouvez créer des sous-requêtes à l'aide de dimensions, d'attributs et d'indicateurs. Vous ne
pouvez pas créer de sous-requêtes à l'aide d'objets hiérarchiques.
Rubriques associées
• Pour créer une sous-requête
Vous pouvez créer des sous-requêtes dans l'"Editeur de requête".
• Paramètres de sous-requête
Une sous-requête ou un ensemble de sous-requêtes contient plusieurs paramètres.
3.9.3.1 Pour créer une sous-requête
Vous pouvez créer des sous-requêtes dans l'"Editeur de requête".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Ajoutez au volet "Objets du résultat" les objets à afficher dans la requête.
3. Dans le volet "Objets du résultat", sélectionnez l'objet à filtrer avec une sous-requête et cliquez sur
l'icône Ajouter une sous-requête en haut du volet "Filtres de la requête".
Le plan de la sous-requête s'affiche dans le volet "Filtres de la requête". Par défaut, l'objet sélectionné
apparaît comme objet Filtre et objet Filtrer par.
183
2013-11-22
Création de requêtes
4. Pour ajouter une condition WHERE à la sous-requête, faites glisser un objet de rapport vers la zone
de la sous-requête, en dessous de l'image "Déposer un objet ici".
Vous pouvez utiliser une sous-requête existante ou un filtre de requête standard comme condition
WHERE dans une sous-requête. Pour ce faire, faites glisser le filtre existant ou la sous-requête vers
la zone de la sous-requête, en dessous des zones "Déposez un objet ici." Pour copier le filtre existant
(au lieu de le déplacer) vers la condition WHERE, maintenez la touche CTRL enfoncée pendant
l'opération de glisser-déposer. Dans ce cas, le filtre existant conserve sa place initiale et devient un
élément de la condition WHERE de la sous-requête.
5. Sélectionnez l'opérateur et les valeurs utilisés pour filtrer l'objet dans la condition WHERE.
6. Cliquez sur Sous-requête pour ajouter une sous-requête au filtre de requête.
Vous pouvez lier des sous-requêtes par des relations AND ou OR, mais également les imbriquer
(créer des sous-requêtes dans des sous-requêtes) en faisant glisser une sous-requête existante
vers la zone qui se trouve sous les zones Déposer un objet ici. Dans ce cas, la sous-requête
interne devient un élément de la condition WHERE de la sous-requête externe. Pour copier la
sous-requête (au lieu de la déplacer) vers la condition WHERE, maintenez la touche CTRL enfoncée
pendant l'opération de glisser-déposer. Dans ce cas, la deuxième sous-requête reste au même
niveau que la première et devient un élément de la clause WHERE de celle-ci.
Par défaut, les deux sous-requêtes sont liées par une relation de type AND. Cliquez sur l'opérateur
AND pour basculer entre AND et OR.
7. Pour imbriquer une sous-requête (c'est-à-dire créer une sous-requête au sein d'une sous-requête),
faites glisser une sous-requête existante dans la zone au-dessous de l'image "Déposer un objet
ici".
Pour copier la sous-requête (au lieu de la déplacer) vers la condition WHERE, maintenez la touche
Ctrl enfoncée pendant l'opération de glisser-déposer. Dans ce cas, la deuxième sous-requête reste
au même niveau que la première et devient un élément de la clause WHERE de celle-ci.
La sous-requête interne devient un élément de la condition WHERE de la sous-requête externe.
Rubriques associées
• Pour ouvrir le fournisseur de données d'une requête existante pour modification
Si vous avez la possibilité de modifier des requêtes, alors vous pouvez ouvrir l'Editeur de
requête afin de modifier le fournisseur de données.
• Filtrage de données à l'aide de sous-requêtes
Une sous-requête est un filtre de requête flexible qui permet de restreindre des valeurs de
façon plus sophistiquée qu'avec un filtre de requête ordinaire.
• Exemple : Clients ayant acheté un service réservé au T1 de 2003 et le chiffre d'affaires qu'ils ont
généré
Cet exemple utilise le modèle d'univers Island Resorts Marketing dans Web Intelligence
pour créer une sous-requête.
• Paramètres de sous-requête
Une sous-requête ou un ensemble de sous-requêtes contient plusieurs paramètres.
• Requêtes combinées imbriquées
184
2013-11-22
Création de requêtes
Par défaut, chaque fois que vous ajoutez une requête combinée, elle est combinée au
niveau de combinaison initial avec les requêtes existantes.
3.9.3.2 Exemple : Clients ayant acheté un service réservé au T1 de 2003 et le
chiffre d'affaires qu'ils ont généré
Cet exemple utilise le modèle d'univers Island Resorts Marketing dans Web Intelligence pour créer une
sous-requête.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception" ou "Données", ouvrez le fournisseur
de données pour apporter des modifications.
L'"Editeur de requête" apparaît.
2. Faites glisser les objets Client et Chiffre d'affaires dans le volet "Objets du résultat" de
l'"Editeur de requête".
3. Sélectionnez l'objet Service.
4. Cliquez sur Sous-requête.
Le plan de la sous-requête s'affiche dans le volet "Filtres de la requête".
Remarque :
L'objet sélectionné apparaît dans les deux zones du plan de la sous-requête. Le même objet est
souvent utilisé dans les deux zones, bien que cela ne soit pas requis. Si les objets ne renvoient pas
de valeurs communes, la sous-requête ne renvoie aucune valeur et la requête ne renvoie donc
aucune valeur non plus.
5. Faites glisser l'objet Année de réservation dans la zone du plan de la sous-requête sous l'objet
Service, ce qui ajoute une condition WHERE à l'objet Année de réservation.
6. Définissez l'opérateur conditionnel de l'objet Année de réservation sur Egal à.
7. Tapez AF2003 dans la zone Saisissez une constante.
8. Faites glisser l'objet Trimestre de réservation dans la zone du plan de la sous-requête sous
l'objet Service, ce qui ajoute l'objet Trimestre de réservation à la condition WHERE.
9. Définissez l'opérateur conditionnel de l'objet "Trimestre de réservation" sur Egal à.
10. Tapez T1 dans la zone Saisissez une constante.
11. Cliquez sur Exécuter la requête.
3.9.3.3 Paramètres de sous-requête
185
2013-11-22
Création de requêtes
Une sous-requête ou un ensemble de sous-requêtes contient plusieurs paramètres.
Paramètre
Description
Objet dont les valeurs sont utilisées pour filtrer les objets du résultat.
Objets Filtre
Vous pouvez inclure plusieurs objets Filtre. De cette manière, les valeurs des objets sélectionnés sont concaténées.
Objet déterminant quelles valeurs d'objet du filtre sont renvoyées par
la sous-requête.
Objets Filtrer par
Vous pouvez inclure plusieurs objets Filtrer par. De cette manière, les
valeurs des objets sélectionnés sont concaténées.
Opérateur spécifiant la relation entre les objets Filtre et les objets Filtrer
par.
Opérateur
Des restrictions de base de données empêchent l'utilisation de certaines combinaisons entre les opérateurs et les objets Filtrer par. Par
exemple, si vous utilisez l'opérateur "Egal à" avec un objet Filtrer par
qui renvoie plusieurs valeurs, la base de données refuse le SQL car
ce type de sous-requête requiert que l'objet Filtrer par ne renvoie
qu'une seule valeur.
Dans les cas où le code SQL généré est rejeté par la base de données,
un message d'erreur s'affiche avec la description de l'erreur renvoyée
par la base de données.
Condition WHERE (facultatif)
Condition supplémentaire qui contraint la liste des valeurs de l'objet
Filtrer par. Vous pouvez utiliser des objets de rapport ordinaires, des
conditions prédéfinies ou des filtres de requête existants, comprenant
des sous-requêtes, dans la condition WHERE.
En présence de plusieurs sous-requêtes, cet opérateur détermine la
relation entre les sous-requêtes.
Opérateur de relation
AND : les conditions de toutes les sous-requêtes doivent être remplies.
OR : les conditions de l'une des sous-requêtes doivent être remplies.
186
2013-11-22
Création de requêtes
3.10 Actualisation de documents Web Intelligence basés sur des sources de données
personnelles et personnalisées depuis la zone de lancement BI
Vous pouvez actualiser depuis la zone de lancement BI les documents Web Intelligence créés à partir
de sources de données personnelles comme des fichiers texte ou Excel et de sources de données
personnalisées telles que les services Web.
Pour gérer l'option d'actualisation d'un document Web Intelligence créé à l'aide d'un fichier texte ou
Excel, vous devez modifier le paramètre ActualiserSurServeur dans le registre en utilisant l'une
des valeurs suivantes :
• NO ou DISABLE : pour désactiver l'option d'actualisation
• YES ou ENABLE : pour activer l'option ActualiserSurServeur et utiliser les fichiers de sources
de données du paramètre Chemin_Serveur. Si le chemin d'accès à la source de données n'est
pas spécifié dans Chemin_Serveur, la source de données est extraite de l'emplacement initial de
la source (emplacement de la source de données à partir de laquelle le document Interactive Analysis
est créé). Par défaut, le paramètre ActualiserSurServeur est défini sur ENABLE.
• ALLOW_USE_WINDOWS_SHARE permet d'activer l'option d'actualisation à partir d'un chemin
d'accès d'emplacement Windows partagé/UNC. Un mécanisme de secours existe dans le cas
où la source est inaccessible. La source est alors recherchée dans le paramètre Chemin_Serveur.
Remarque :
•
•
Chemin_Serveur est un paramètre du registre indiquant le chemin des sources de données
personnelles sur le serveur. Par défaut, le dossier Chemin_Serveur n'est pas créé lors de
l'installation. Vous devez créer manuellement le dossier Chemin_Serveur. Vous pouvez également
modifier la valeur de Chemin_Serveur dans le registre en modifiant le paramètre Chemin_Serveur.
Le paramètre du registre ActualiserSurServeur ne s'applique pas aux sources de données
personnalisées. Pour les sources de données personnalisées basées sur un fichier, un plug-in
permet d'implémenter le mécanisme de recherche/secours de la source de données.
Mise à jour du paramètre ActualiserSurServeur sur les plateformes Windows
Sur les plateformes Windows, vous devez modifier le paramètre ActualiserSurServeur qui se
trouve à l'emplacement suivant dans le registre :
• Texte : [HKEY_LOCAL_MACHINE]\SOFTWARE\SAP BusinessObjects\Suite XI
4.0\default\Web Intelligence\Calculator\PDP\TXT
• Excel : [HKEY_LOCAL_MACHINE]\SOFTWARE\SAP BusinessObjects\Suite XI
4.0\default\Web Intelligence\Calculator\PDP\XLS
Pour modifier la valeur du paramètre Chemin_Serveur, vous devez modifier l'entrée Chemin_Serveur
à l'emplacement suivant : [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\SAP BusinessObjects\Suite
XI 4.0\default\Web Intelligence\Calculator\PDP
Par défaut, la valeur du paramètre Chemin_Serveur est <REP_INST_SAP_BOBJ>\PersonalDP
Files>.
187
2013-11-22
Création de requêtes
Mise à jour du paramètre ActualiserSurServeur sur les plateformes UNIX
Sur les plateformes UNIX, pour gérer l'option d'actualisation d'un document créé à l'aide de sources
de données personnelles texte et Excel, vous devez modifier le paramètre ActualiserSurServeur
avec la valeur YES/ENABLE ou NO/DISABLE dans le fichier .registry. La valeur par défaut du paramètre
ActualiserSurServeur est ENABLE. Vous trouverez le fichier .registry aux emplacements
suivants :
• Texte : <REP_INST_SAP_BOBJ>/sap_bobj/data/.bobj/registry/64/software/sap
businessobjects/suite xi 4.0/default/webintelligence/calculator/pdp/txt
• Excel : <REP_INST_SAP_BOBJ>/sap_bobj/data/.bobj/registry/64/software/sap
businessobjects/suite xi 4.0/default/webintelligence/calculator/pdp/xls
Pour modifier la valeur du paramètre Chemin_Serveur, vous devez modifier le fichier .registry
situé à l'emplacement suivant : <REP_INST_SAP_BOBJ>/sap_bobj/data/.bobj/regis
try/64/software/sap businessobjects/suite xi 4.0/default/webintelligence/cal
culator/pdp/
Par défaut, la valeur du paramètre Chemin_Serveur est la suivante : home/<nom_utilisa
teur>/<REP_INST_SAP_BOBJ>/PersonalDPFiles
Exemple : Actualisation de documents Web Intelligence basés sur une source de données
Excel
Scénario A : l'utilisateur A crée un document Web Intelligence à l'aide de Web Intelligence Rich Client
et d'une source de données Excel se trouvant sous C:\xyz.xls. L'utilisateur exporte ce document
vers le référentiel. L'utilisateur souhaite visualiser et actualiser le document à l'aide de la zone de
lancement BI alors que le serveur Web Intelligence est installé sur un autre ordinateur.
Pour actualiser le document :
1. Placez le fichier xyz.xls dans le répertoire C:\ de l'ordinateur serveur.
2. Placez le fichier xyz.xls sous un chemin d'accès prédéfini sur le serveur. Le chemin du serveur
par défaut est <REP_INST>\Business Objects\PersonalDPFiles. Vous pouvez modifier
ce chemin en changeant la valeur de Chemin_Serveur dans le registre :
[HKEY_LOCAL_MACHINE]\SOFTWARE\Business Objects\Suite
12.0\default\WebIntelligence\Calculator\PDP]
Scénario B : l'utilisateur B crée un document Web Intelligence à l'aide de Web Intelligence Rich Client
et d'une source de données Excel située sous le chemin UNC : \\MySharedLocation\MYXLS
FILEs\xyz.xls
Pour actualiser le document, l'utilisateur doit placer la source de données sous Chemin_Serveur
comme indiqué dans le scénario A ci dessus ou bien définir la valeur du paramètre ActualiserSur
Serveur sur ALLOW_USE_WINDOWS_SHARE. Cette valeur permet une actualisation sur les
emplacements partagés Windows. Cependant, si le chemin UNC n'est pas accessible à partir du
serveur, il existe un mécanisme de secours lié à l'emplacement de Chemin_Serveur.
Remarque :
•
188
Cet exemple est également applicable aux sources de données texte.
2013-11-22
Création de requêtes
•
Le Server Intelligence Agent (SIA) doit être géré via l'identification d'un utilisateur valide dans le
domaine de réseau. Le SIA est géré via un compte système local. Donc, si vous utilisez le scénario
B, le service ne peut pas accéder à l'emplacement partagé du fichier Excel, même si vous pouvez
accéder au fichier via Démarrer > Exécuter > \\MySharedLocation\MYXLSFILEs. Si c'est le cas,
vous pouvez lancer le SIA à l'aide des références de connexion autorisant l'accès à l'emplacement
partagé ou placer le fichier dans le dossier Chemin_Serveur.
3.10.1 Points à prendre en considération avant d'actualiser un document à partir de
la zone de lancement BI
Avant d'actualiser un document de la zone de lancement BI, assurez-vous que les points suivants ont
été respectés :
• S'il est précisé de ne pas utiliser le chemin d'accès UNC (Universal Naming Convention) même s'il
s'agit de l'emplacement initial de la source de données, le fichier de la source de données doit alors
se trouver sur le serveur SAP BusinessObjects Enterprise sous Chemin_Serveur. Si le serveur
SAP BusinessObjects Enterprise est mis en cluster, chaque cluster doit alors être mis à jour avec
la même copie du fichier de source de données.
• S'il est précisé d'utiliser les chemins d'accès UNC, le Server Intelligence Agent (SIA) doit alors être
géré avec un compte utilisateur disposant d'un accès au domaine réseau. Dans les installations
habituelles, le SIA utilise le compte du système local ; toutefois cette opération n'est pas
recommandée, car les chemins d'accès UNC peuvent ne pas être accessibles avec ces types de
comptes.
Pour gérer le SIA avec un compte particulier (nom d'utilisateur/mot de passe), l'administrateur BI
peut suivre ces étapes :
1. Lancez le Central Configuration Manager (CCM).
2. Arrêtez le SIA.
3. Cliquez sur le SIA avec le bouton droit, puis cliquez sur Propriétés.
4. Dans l'onglet "Propriétés", sous "Connexion en tant que", si l'option Compte systèmeest
sélectionnée, désélectionnez-la, puis entrez les références de connexion d'utilisateur et de mot
de passe.
5. Cliquez sur Appliquer, puis sur OK.
6. Démarrez le SIA.
Remarque :
Cette opération s'applique uniquement pour Windows.
•
Pour actualiser un document basé sur un service Web générique, mettez à jour le fichier
net.properties qui se trouve à l'emplacement suivant :
•
•
189
Sous Windows : <REP_INST_SAP_BOBJ>\SAP BusinessObjects Enterprise
XI 4.0\win64_x64\sapjvm\jre\lib
Sous UNIX : <REP_INST_BOBJ>/sap_bobj/enterprise_xi40/<plateforme>_x64/sapjvm/jre/lib
2013-11-22
Création de requêtes
Ajoutez le texte suivant :
http.proxyHost=<http proxy hostname>
http.proxyPort=<http proxy port number>
http.nonProxyHosts=localhost|127.0.0.1
Où :
• proxyHost est le nom du serveur proxy. Par exemple, proxy.mondomaine.com.
• proxyPort est le numéro du port à utiliser. La valeur par défaut est 80.
• nonProxyHosts désigne une liste de noms d'hôtes séparés par des caractères "|" qui doit être
directement accessible en ignorant le serveur proxy. Par défaut, la valeur est localhost et l'adresse
IP 127.0.0.1.
•
Fournissez les valeurs pour les paramètres HTTPS suivants :
https.proxyHost=<http proxy hostname>
https.proxyPort=<http proxy port number>
Où :
• proxyHost est le nom du serveur proxy. Par exemple, proxy.mondomaine.com.
• proxyPort est le numéro du port à utiliser. 443 constitue la valeur par défaut. Les gestionnaires
de protocole HTTPS utilisent la liste HTTP nonProxyHosts.
190
2013-11-22
Création de rapports
Création de rapports
4.1 Travailler avec des rapports
4.1.1 Données hiérarchiques et non hiérarchiques
En fonction de la source de données, les rapports contiennent des données hiérarchiques ou non.
Les données hiérarchiques et les données non hiérarchiques se comportent différemment et vous les
utilisez de façon différente.
4.1.1.1 Utilisation des données non hiérarchiques
Les données non hiérarchiques n'ont pas de relations parent-enfant. Une dimension représente un
exemple d'objet non hiérarchique.
Par exemple, les dimensions [Pays] et [Ville] dans un tableau affichent leurs valeurs de la façon suivante :
Pays
Ville
Etats-Unis
New York
Etats-Unis
Atlanta
France
Paris
France
Rennes
Bien que les données aient une relation hiérarchique (par exemple, "New York" et "Atlanta" sont les
valeurs enfant d'"Etats-Unis"), les données s'affichent dans des colonnes non hiérarchiques et la relation
parent-enfant n'est pas représentée dans la structure des données.
191
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez analyser des données non hiérarchiques de plusieurs façons dans votre rapport, en les
triant et les filtrant par exemple.
4.1.1.2 Utilisation des données hiérarchiques
Les données hiérarchiques organisent les données en relations parent-enfant et vous pouvez utiliser
ces relations pour les parcourir et analyser les données et les résultats renvoyés par les indicateurs
liés.
Les indicateurs associés aux hiérarchies sont agrégés en fonction de la position des données dans la
hiérarchie. Par exemple, l'indicateur [Chiffre d'affaires] calcule le chiffre d'affaires total de [San Diego]
et de [Californie], à un niveau d'agrégation moins détaillé, lorsqu'il est associé à une hiérarchie
[Géographie]. Parcourir la hiérarchie permet d'explorer différentes valeurs d'indicateur à ses différents
niveaux.
L'affichage et le comportement des données hiérarchiques dépendent de l'élément de rapport qui les
contient.
Réduction et développement des hiérarchies
Lorsque l'utilisateur exécute une réduction ou un développement sur une hiérarchie placée près d'une
autre, le système effectue une réduction ou un développement asymétrique L'action de réduction ou
de développement est réalisée uniquement pour le membre sélectionné pour un membre donné de la
hiérarchie. L'utilisateur peut demander explicitement un développement ou une réduction symétrique,
auquel cas l'action s'applique à toutes les instances du membre sélectionné.
Par défaut, le système procède à un développement ou une réduction symétrique de la hiérarchie
située près d'une dimension (dans ce cas, le développement ou la réduction par défaut et le
développement ou la réduction symétrique donnent le même résultat).
Il se peut que le développement ou la réduction d'une hiérarchie qui change à l'actualisation (variable
de nœud de hiérarchie, sélection de membres par invite, modification au niveau du cube) soit bloquée
après une actualisation effectuée à partir de l'aperçu dans l'"Editeur de requête". Dans ce cas, l'utilisateur
peut à nouveau faire glisser et déposer la hiérarchie dans la colonne.
Rubriques associées
• Utilisation des données non hiérarchiques
Les données non hiérarchiques n'ont pas de relations parent-enfant. Une dimension
représente un exemple d'objet non hiérarchique.
4.1.1.2.1 Restrictions relatives au reporting avec des données hiérarchiques
Certaines restrictions peuvent s'appliquer lors de l'utilisation de données hiérarchiques.
Ces restrictions sont également décrites dans les sections appropriées de ce guide.
192
2013-11-22
Création de rapports
Tableau 4-2 : Restrictions lors du reporting avec des hiérarchies
La description concerne les éléments suivants...
Description
Indicateurs de requête BEx
Les indicateurs agrégés avec la fonction SOMME dans Web Intelligence et non dans la requête BEx. Les autres types d'agrégation
d'indicateur sont délégués.
Saut sur un indicateur ou un détail
Un saut est toujours associé au tri sur l'objet auquel il s'applique.
C'est pourquoi toute hiérarchie du tableau où le saut s'applique
s'aplatit. L'utilisateur peut supprimer le saut sur l'objet sous-jacent
pour restaurer la hiérarchie.
Cette restriction s'applique dès lors que des indicateurs délégués
sont utilisés et n'est pas spécifique au reporting de données hiérarchiques. L'agrégation d'indicateur délégué renvoie #AACTUA
LISER si l'agrégation requise n'est pas disponible dans la requête.
L'utilisateur doit actualiser le document pour obtenir le nouveau
niveau d'agrégation. C'est le cas, par exemple, lorsque l'utilisateur
se sert de la barre de filtre et sélectionne une valeur avant "Toutes
les valeurs" et inversement lorsqu'il sélectionne "Toutes les valeurs" avant une valeur sélectionnée.
Agrégation d'indicateur délégué
L'agrégation d'indicateur délégué renvoie le message #INDISPO
NIBLE si l'indicateur délégué se trouve dans une formule sur une
dimension ou dans un filtre à valeurs multiples (dans un contrôle
d'entrée, par exemple) sur une dimension ne figurant pas dans
le contexte de l'agrégation de l'indicateur. Cela arrive, par exemple, lorsqu'une URL est définie par-dessus une dimension dans
un tableau contenant un indicateur délégué. Dans ce cas, il est
recommandé de créer une variable au-dessus de la formule de
l'URL sous forme d'information sur la dimension d'origine et d'inclure, mais en la masquant, cette dimension d'origine dans le
bloc.
Dans la formule : If ( condition) then [dimension1] else [dimension2], tout indicateur délégué donné par rapport à cette formule
renverra toujours #INDISPONIBLE.
Exploration
Il n'y a pas de fonctionnalité explorer-remplacer applicable aux
objets à partir d'une requête BEx (il n'y a pas de chemin de navigation).
Il n'y a pas d'exploration de requête sur les sources .unx OLAP.
193
2013-11-22
Création de rapports
La description concerne les éléments suivants...
Description
Il est possible qu'un filtre de rapport ou de tableau contenant une
hiérarchie supprime des lignes sans respecter la structure de
cette hiérarchie. C'est la raison pour laquelle un filtre peut supprimer un nœud parent qui est développé mais conserver des feuilles
ou des nœuds réduits. Afin d'éviter le renvoi d'un tableau vide, le
système développe automatiquement la hiérarchie du bloc de
façon à ce que les membres obtenus soient visibles.
Filtrage sur des hiérarchies
Un filtre peut supprimer un nœud intermédiaire d'une hiérarchie.
Dans ce cas, une action Développer simple n'est pas suffisante
pour permettre à l'utilisateur d'accéder au niveau suivant du membre à partir du nœud parent. Pour voir le descendant d'un nœud
parent, l'utilisateur doit se servir de Tout développer.
Le filtrage sur un objet fusionné basé sur une hiérarchie n'est pas
possible.
Barre de filtre (barre d'exploration) : lors d'un filtrage sur une hiérarchie à l'aide de la barre de filtre, si vous sélectionnez un nœud
qui n'apparaît pas dans le tableau parce qu'il est réduit, le tableau
affiché est vide. Pour voir toutes les valeurs, l'utilisateur peut se
servir de Tout développer.
Filtrer à partir de la barre de filtre revient à filtrer sur la légende,
même pour les objets de gestion OLAP qui ont une clé.
194
Filtres du rapport
Lorsque l'utilisateur modifie un filtre de rapport, le système procède
à une opération de type "tout développer" sur la hiérarchie du
rapport.
Aplatissement des hiérarchies
Quand une hiérarchie devient horizontale, le système montre tous
ses membres au même niveau, comme pour une dimension, sans
les signes + et - qui permettent de naviguer et sans le menu contextuel "Développer/Réduire".
2013-11-22
Création de rapports
La description concerne les éléments suivants...
Description
Un objet fusionné reposant sur une hiérarchie ne peut pas être
directement utilisé dans le rapport. C'est dû au fait que si la hiérarchie d'origine a une structure hiérarchique contradictoire (un
membre A est descendant d'un autre membre B, alors que dans
l'autre hiérarchie, le membre A est ascendant du membre B), le
système est incapable de créer une hiérarchie fusionnée. Le système empêche de faire glisser l'objet fusionné.
Objets fusionnés
Si l'utilisateur crée une formule utilisant l'objet fusionné, le système
renvoie #SYNTAXE. Néanmoins, l'utilisateur peut utiliser la hiérarchie d'origine directement dans le rapport.
Une fusion sur une clé d'un objet de gestion OLAP est une synchronisation des données d'objets identiques provenant de la
même source (cube ou requête BEx), elle repose sur la clé interne
de la valeur de ces objets. Elle peut également être basée sur la
légende.
Le filtrage sur un objet fusionné reposant sur une hiérarchie n'est
pas possible.
Les membres des dimensions OLAP sont classés en ordre lexicographique croissant dans les listes de valeurs (barre de filtre, contrôle d'entrée) des rapports.
OLAP
Le filtrage sur un objet OLAP à partir du filtre de l'interface utilisateur est basé sur la clé de l'objet en question.
Filtrer sur une dimension OLAP à partir d'un contrôle d'entrée revient à filtrer sur la légende. Filtrer sur une hiérarchie revient à
filtrer sur la clé.
195
Optimiseur de requête
L'optimiseur de requête est possible uniquement pour les sources
.unv, OLAP et des requêtes BEx.
Actualisation de rapports
Lorsque vous actualisez un rapport, le système procède à une
opération de type "tout réduire" pour la hiérarchie dont la valeur
racine a changé.
Classement des données hiérarchiques d'un tableau
Le classement d'un tableau comprenant une hiérarchie ne tient
pas compte de la structure hiérarchique des données. C'est
pourquoi toute hiérarchie d'un tableau où l'utilisateur définit un
classement s'aplatit.
2013-11-22
Création de rapports
La description concerne les éléments suivants...
Description
Le tri d'une hiérarchie, et d'une dimension dans le cas des sources
OLAP, se fait en fonction de l'ordre du membre dans le système
sous-jacent. Il est basé sur l'ordinal source appelé ordre naturel
et non sur l'ordre lexicographique comme pour d'autres types
d'objets de gestion. Le tri sur une hiérarchie respecte la structure
de cette dernière. Il trie les membres frères qui se trouvent à un
niveau donné.
Tri
Le tri sur un indicateur ne préserve pas l'ordre du membre au sein
d'une hiérarchie du même tableau. C'est pourquoi le système affiche la hiérarchie horizontalement dans un tableau si l'utilisateur
a appliqué un tri sur l'indicateur.
Variable (formule) reposant sur une hiérarchie : une formule reposant sur une hiérarchie donne toujours une liste de valeurs horizontale (pas de données hiérarchiques).
Variables
4.1.1.2.2 Utilisation des données hiérarchiques des tableaux
Les hiérarchies apparaissent dans les tableaux sous forme de colonnes hiérarchiques.
Une colonne hiérarchique affiche la hiérarchie sous forme de relation parent-enfant. Vous pouvez
explorer la hiérarchie en développant et en réduisant ses valeurs.
Exemple : Une colonne hiérarchique dans un tableau
Le tableau suivant affiche la hiérarchie [Produit] et l'indicateur [Chiffre d'affaires] :
Produit
Chiffre d'affaires
Denrées
203 124
Plats chauds
100 101
Boissons
54 345
Pains
48 678
L'indicateur affiche le chiffre d'affaires total pour la valeur correspondante de la hiérarchie. Par exemple,
le chiffre d'affaires total des produits Denrées est de 203 124.
Pour obtenir des informations supplémentaires concernant les boissons, développez le membre
[Boissons] :
196
2013-11-22
Création de rapports
Produit
Chiffre d'affaires
Denrées
203 124
Plats chauds
100 101
Boissons
54 345
Boissons non alcoolisées
10 100
Soda
20 200
Lait
24 045
Pains
48 678
Lorsque vous développez le membre, la colonne Chiffre d'affaires affiche également les valeurs
d'indicateur associées aux différents types de boissons.
4.1.1.2.3 Données hiérarchiques dans les tableaux croisés
Les données hiérarchiques se comportent de la même façon dans les tableaux croisés que dans les
tableaux.
Si l'axe d'un tableau croisé est basé sur une hiérarchie, vous pouvez cliquer sur un élément de données
pour le développer.
Exemple : Données hiérarchiques dans un tableau croisé
Dans le tableau croisé suivant, la hiérarchie [Heure] se trouve sur l'axe vertical et la hiérarchie [Produit]
sur l'axe horizontal.
Heure
Denrées
2008
203 110
2009
321 400
2010
350 444
Lorsque vous cliquez sur l'élément [Denrées], il se développe et affiche ses éléments enfant et les
valeurs d'indicateur correspondantes.
Denrées
Heure
2008
197
Plats chauds
Boissons
Pain
54 570
67 000
81 540
2013-11-22
Création de rapports
Denrées
Heure
Plats chauds
Boissons
Pain
2009
101 000
98 990
121 410
2010
124 000
133 000
93 444
4.1.1.2.4 Exploration des hiérarchies dans des requêtes basées sur des univers OLAP
Développement et réduction de toutes les hiérarchies d'un tableau
Dans un tableau comportant des valeurs hiérarchiques, vous pouvez développer toutes les hiérarchies
pour afficher toutes les combinaisons possibles des membres de hiérarchie.
1. Depuis la zone de lancement BI, ouvrez un document basé sur un univers .unx OLAP dansWeb
Intelligence Rich Client ou l'interface Web Intelligence Applet.
2. Passez au mode "Lecture" ou "Conception".
3. Pour développer toutes les hiérarchies d'un tableau, cliquez avec le bouton droit de la souris n'importe
où dans le tableau, puis sélectionnez Navigation hiérarchique > Toutes > Développer toutes les
hiérarchies.
4. Pour réduire toutes les hiérarchies d'un tableau, cliquez avec le bouton droit de la souris n'importe
où dans le tableau, puis sélectionnez Navigation hiérarchique > Toutes > Réduire toutes les
hiérarchies.
Exploration asymétrique d'une hiérarchie
L'exploration asymétrique est un moyen d'explorer une hiérarchie par défaut lorsque vous sélectionnez
des membres pour les développer ou les réduire.
Lors de l'exploration asymétrique d'une hiérarchie, vos actions de développement et de réduction sont
uniquement appliquées à la valeur actuelle des autres dimensions qui apparaissent près de la hiérarchie
explorée.
Exemple : Exploration asymétrique
Un tableau contient la dimension [Produit] et la hiérarchie [Géographie].
198
Produit
Géographie
Chiffre d'affaires
Denrées
Californie
540 000
Boissons
Californie
453 300
2013-11-22
Création de rapports
Quand vous développez le membre [Californie] pour afficher les villes de Californie dans la première
ligne du tableau, le développement s'applique uniquement à la valeur actuelle (Epicerie) de la dimension
[Produit].
Produit
Géographie
Chiffre d'affaires
Californie
540 000
Los Angeles
320 000
San Diego
100 000
San Francisco
120 000
Denrées
Boissons
Californie
453 300
Rubriques associées
• Exploration asymétrique d'une hiérarchie
Vous pouvez développer une hiérarchie pour les valeurs actuelles d'une dimension ou
hiérarchie uniquement.
• Développement et réduction de toutes les hiérarchies d'un tableau
Dans un tableau comportant des valeurs hiérarchiques, vous pouvez développer toutes les
hiérarchies pour afficher toutes les combinaisons possibles des membres de hiérarchie.
Exploration asymétrique d'une hiérarchie
Vous pouvez développer une hiérarchie pour les valeurs actuelles d'une dimension ou hiérarchie
uniquement.
1. Ouvrez un document Web Intelligence basé sur une source de données hiérarchique, peu importe
le mode.
2. Pour développer les membres enfant d'un membre, cliquez sur le membre ou cliquez sur le bouton
droit de la souris, puis sélectionnez Développer les enfants dans le menu.
La hiérarchie se développe uniquement pour la valeur actuelle des dimensions ou hiérarchies placées
près de la hiérarchie développée dans le tableau.
3. Pour développer tous les membres descendants d'un membre, cliquez sur le membre ou cliquez
sur le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Développer les descendants.
La hiérarchie se réduit uniquement pour la valeur actuelle des dimensions ou hiérarchies placées
près de la hiérarchie développée dans le tableau.
4. Pour réduire les membres enfant d'un membre, cliquez sur le membre développé ou cliquez sur le
bouton droit de la souris, puis sélectionnez Réduire les enfants.
199
2013-11-22
Création de rapports
La hiérarchie se réduit uniquement pour la valeur actuelle des dimensions ou hiérarchies placées
près de la hiérarchie réduite dans le tableau.
Exploration symétrique d'une hiérarchie
Lors de l'exploration symétrique d'une hiérarchie, vos actions de développement et de réduction sont
appliquées par rapport à toutes les valeurs des autres hiérarchies ou dimensions qui apparaissent près
de la hiérarchie explorée dans le tableau.
Exemple : Exploration symétrique
Un tableau contient la dimension [Produit] et la hiérarchie [Géographie].
Produit
Géographie
Chiffre d'affaires
Denrées
Californie
540 000
Boissons
Californie
453 300
Lorsque vous développez le membre [Californie] de la première ligne pour afficher les villes de
Californie, le développement s'applique aux deux valeurs de la dimension [Produit].
Produit
Géographie
Chiffre d'affaires
Californie
540 000
Los Angeles
320 000
San Diego
100 000
San Francisco
120 000
Denrées
Californie
453 300
Los Angeles
120 000
San Diego
200 000
San Francisco
113 300
Boissons
Rubriques associées
• Développement et réduction de toutes les hiérarchies d'un tableau
Dans un tableau comportant des valeurs hiérarchiques, vous pouvez développer toutes les
hiérarchies pour afficher toutes les combinaisons possibles des membres de hiérarchie.
• Pour explorer une hiérarchie de façon symétrique
200
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez développer une hiérarchie pour toutes les valeurs d'une dimension ou
hiérarchie.
Pour explorer une hiérarchie de façon symétrique
Vous pouvez développer une hiérarchie pour toutes les valeurs d'une dimension ou hiérarchie.
1. Ouvrez un document Web Intelligence basé sur une source de données hiérarchique, peu importe
le mode.
2. Pour développer les éléments enfant d'un membre, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le
membre, puis sélectionnez Navigation hiérarchique > Symétrique > Développer les enfants.
La hiérarchie se développe pour toutes les valeurs des dimensions ou hiérarchies placées près de
la hiérarchie développée dans le tableau.
3. Pour développer tous les éléments descendant d'un membre, cliquez avec le bouton droit de la
souris sur le membre, puis sélectionnez Navigation hiérarchique > Symétrique > Développer
les descendants.
La hiérarchie se développe pour toutes les valeurs des dimensions ou hiérarchies placées près de
la hiérarchie développée dans le tableau.
4. Pour réduire les membres enfant d'un membre, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le
membre, puis sélectionnez Navigation hiérarchique > Symétrique > Réduire les enfants.
La hiérarchie se réduit pour toutes les valeurs des dimensions ou hiérarchies placées près de la
hiérarchie réduite dans le tableau.
Modification du ciblage de l'exploration d'une hiérarchie
Vous pouvez modifier le ciblage de l'exploration lorsque vous explorez des hiérarchies.
Lorsque vous modifiez le ciblage de l'exploration, vous filtrez le membre parent et l'ensemble des
membres parent à son niveau et au niveau supérieur quand vous le développez.
Modifier le ciblage de l'exploration peut s'avérer utile lors de la création de diagrammes sur des données
hiérarchiques. Etant donné que les valeurs d'indicateur associées aux membres parent sont plus
agrégées que leurs membres enfant, il est difficile de les afficher sur le même axe du diagramme en
utilisant la même échelle. En supprimant le membre parent, il est possible d'afficher les valeurs des
membres enfant en utilisant la même échelle.
Exemple : Exploration avant d'une hiérarchie
Vous disposez des données suivantes dans un tableau :
201
Heure
Chiffre d'affaires
2008
29 358 677,22
2009
30 242 323
2013-11-22
Création de rapports
Heure
Chiffre d'affaires
2010
45 320 243
Lorsque vous explorez en avant le membre [2010], vous obtenez l'affichage suivant :
Heure
Chiffre d'affaires
T1
12 500 650
T2
14 353 231
T3
8 342 231
T4
10 124 131
Les membres annuels contenant des valeurs bien supérieures aux valeurs d'indicateur des membres
trimestriels, n'apparaissent pas à l'écran.
Pour modifier le ciblage de l'exploration d'une hiérarchie
Vous pouvez explorer en avant et en arrière dans une hiérarchie de tables.
1. Ouvrez le document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Pour explorer en avant une hiérarchie de tables, effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans l'interface Web Intelligence HTML, cliquez avec le bouton droit sur le membre à développer,
puis sélectionnez Commencer l'exploration > Explorer en avant jusqu'à.
• Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, cliquez avec le
bouton droit sur le membre à développer, puis sélectionnez Commencer l'exploration > Explorer.
3. Pour explorer en arrière une hiérarchie de tables, cliquez avec le bouton droit sur n'importe quel
membre enfant d'un membre déjà exploré auparavant, puis sélectionnez Ciblage de l'exploration
> Exploration arrière.
4.1.1.2.5 Agrégation de données hiérarchiques
Les données hiérarchiques des indicateurs sont agrégées de manière différente selon que la méthode
d'agrégation utilisée est la méthode d'agrégation par défaut ou la méthode d'agrégation explicite.
La logique de l'agrégation repose sur les règles suivantes :
• Ensemble de données utilisés pour l'agrégation :
1. En cas de hiérarchie dans un contexte d'indicateur, les valeurs d'indicateur des membres racine
de la hiérarchie sont agrégées. C'est ce qui se passe par défaut (le mécanisme Agrégat()
n'est pas explicitement déclaré).
202
2013-11-22
Création de rapports
2. Pour les types explicites (Somme, Maximum, Minimum), la nature hiérarchique des données est
ignorée. Toutes les données visibles sont agrégées, y compris celles qui ont déjà été agrégées
(membres parent déjà agrégés).
•
Sensibilité au statut de Réduire/Développer
1. L'agrégation explicite agrège uniquement les données visibles sauf si l'expression de l'ensemble
est utilisée pour une hiérarchie particulière et qu'une agrégation est ensuite effectuée sur les
objets définis dans l'expression de l'ensemble.
2. L'agrégation par défaut comprenant la fonction aggregate() n'est pas sensible au statut de
Réduire/Développer.
Agrégation par défaut
Avec l'agrégation par défaut (notamment la fonction Agrégat()), on procède à une agrégation non
redondante (pas de double comptage). L'agrégation par défaut utilise la fonction d'agrégation par défaut
pour les données de la hiérarchie.
Si vous incluez un indicateur dans une cellule sans spécifier de fonction d'agrégation ou si vous utilisez
la fonction Aggregate, l'indicateur est calculé par la fonction d'agrégation par défaut.
L'agrégation par défaut utilise les valeurs cumulées renvoyées par la base de données. En d'autres
termes, cette dernière est compatible avec les valeurs agrégées renvoyées par la base de données.
Les valeurs par défaut sont calculées en appliquant la fonction d'agrégation par défaut à toutes les
valeurs racine de la hiérarchie. Cela signifie que l'agrégation par défaut ne compte les valeurs qu'une
seule fois sauf dans le cas où la même valeur apparaît sous différents éléments racine de la hiérarchie.
(Dans l'exemple ci-dessous, les éléments racine sont [Boissons] et [Denrées] et aucun élément
n'apparaît sous les éléments racine.)
Exemple : Agrégation par défaut
Placez [Unités de ventes] dans une cellule individuelle d'un rapport qui contient la hiérarchie
ci-dessous. La fonction d'agrégation par défaut est Sum et, par conséquent, la valeur de la cellule
individuelle est 43 791 (soit 24 597 + 19 194). L'application renvoie une valeur en appliquant la fonction
d'agrégation par défaut aux valeurs racine de la hiérarchie.
Produit
Unités
Boissons
24 597
Boissons alcoolisées
6 838
Boissons
13 573
Denrées
19 194
Pâtisseries
203
7 870
2013-11-22
Création de rapports
Agrégation explicite
Dans le cas d'une agrégation explicite, l'application fait référence à l'état visuel de la hiérarchie. Aussi,
les valeurs peuvent être comptées plus d'une fois et le résultat des calculs peut changer si un élément
est développé ou réduit.
L'agrégation explicite inclut une fonction d'agrégation spécifique (Somme, par exemple) directement
dans une formule. Si la même valeur est incluse plus d'une fois dans une agrégation explicite, elle peut
être comptée plusieurs fois en fonction de l'état visuel de la hiérarchie. Par exemple, si un élément est
développé et qu'une agrégation explicite fait référence aux deux éléments, l'un d'entre eux étant l'élément
enfant de l'autre, en fonction du calcul de rollup, la valeur de l'élément enfant risque d'être comptabilisée
deux fois : l'une pour elle-même et l'autre avec la valeur de son parent. Cela est dû au fait que Web
Intelligence ajoute la valeur de l'enfant et du parent.
Restriction relative à l'agrégation explicite basée sur des ensembles
Lorsqu'un indicateur est agrégé avec des hiérarchies qui ne font pas partie de l'expression définie
déclarée dans la fonction d'agrégation, l'agrégation n'est pas implicite.
Par exemple, lorsque des hiérarchies figurent dans un tableau, que l'ensemble d'utilisation des
agrégations se trouve dans le pied de page du tableau et que les hiérarchies du tableau ne sont pas
spécifiées dans l'expression définie, si le rapport contient un filtre qui supprime les racines initiales de
la hiérarchie du tableau, le système n'agrégera pas les valeurs pour ces racines, mais les regroupera
avec les racines d'origine non filtrées (résultat de la requête d'origine).
Rubriques associées
• Exemples d'agrégation par défaut et d'agrégation explicite
Si vous incluez un indicateur dans une cellule sans spécifier de fonction d'agrégation ou si
vous utilisez la fonction Agrégat, l'indicateur est calculé par la fonction d'agrégation par
défaut.
Exemples d'agrégation par défaut et d'agrégation explicite
Si vous incluez un indicateur dans une cellule sans spécifier de fonction d'agrégation ou si vous utilisez
la fonction Agrégat, l'indicateur est calculé par la fonction d'agrégation par défaut.
Exemple : Agrégation par défaut et agrégation explicite
Vous disposez d'une hiérarchie contenant les données suivantes et elle s'affiche développée dans
un rapport :
Produit
Unités
Boissons
24 597
Boissons alcoolisées
204
6 838
2013-11-22
Création de rapports
Produit
Unités
Boissons
Denrées
19 194
Pâtisseries
•
•
•
•
•
13 573
7 870
Placé dans le pied de page du tableau, l'indicateur [Unités] renvoie 43 791. Cette agrégation
par défaut renvoie la valeur agrégée totale de l'indicateur (24 597 + 19 194).
Placé dans un pied de page du tableau, Sum([Unités]) renvoie 72 072. Cette agrégation explicite
compte toutes valeurs visibles de la hiérarchie (24 597 + 6 838 + 13 573 + 19 194 + 7 870).
L'agrégation explicite Sum([Unités];[Produit]&[Boisson].enfants) renvoie 20 411
(6 838 + 13 573) car l'indicateur [Boisson] est développé.
L'agrégation explicite Sum([Unités];[Produit]&[Boisson];[Produit]&[Boissons])
renvoie 38 170 (24 597 + 13 573). La valeur de [Boissons] apparaît deux fois dans le calcul car
l'indicateur [Boissons] est développé.
L'agrégation par défaut Aggregate([Unités];{[Produit]&{Boisson];{Produit].{Boi
ssons]}) renvoie 24 597. La valeur de [Boissons] apparaît une seule fois dans le calcul.
Si vous réduisez le nœud de l'indicateur[Boisson] dans le rapport, vous obtenez les calculs suivants :
•
•
•
•
•
[Unités] renvoie 43 791. L'agrégation par défaut n'est pas affectée par la modification apportée
à l'affichage.
Sum([Unité]) renvoie 51 661 (24 597 + 19 194 + 7 870). L'agrégation explicite utilise toutes les
valeurs visibles pour renvoyer la valeur.
Sum([Unités];[Produit].&[Boisson].children) renvoie une valeur non nulle même si
les membres enfant de [Boisson] ne sont pas visibles.
Sum([Unités];{[ Produit].&[Boisson];[Produit].&[Boissons]}) renvoie 38 170
parce que [Boissons] n'est pas visible. L'agrégation explicite utilise uniquement les valeurs visibles.
Aggregate([Unités];{[ Produit].&[Boisson];[Produit].&[Boissons]}) renvoie
24 597. L'agrégation par défaut n'est pas affectée par la modification apportée à l'affichage.
4.1.2 Recherche de texte
4.1.2.1 Recherche d'un texte dans une page de rapport
205
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez rechercher du texte dans un rapport d'un document Web Intelligence en mode "Lecture"
ou "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• En mode "Lecture", cliquez sur l'icône Rechercher de la barre d'outils.
• En mode "Conception", cliquez sur l'icône Rechercher dans la barre d'outils de l'onglet Fichier.
La barre "Rechercher" apparaît en bas du panneau du rapport.
3. Saisissez le texte dans la zone "Rechercher" et appuyez sur Entrée ou cliquez sur l'icône Rechercher
le texte dans la page actuelle.
Remarque :
Pour effectuer une recherche sensible à la casse, cliquez sur la flèche placée près de la zone, puis
sélectionnez Respecter la casse.
4. Si le texte figure plusieurs fois, cliquez sur l'icône Suivant ou Précédent pour mettre en surbrillance
les autres occurrences du texte.
Remarque :
Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, cliquez sur Tout
mettre en surbrillance pour mettre en surbrillance toutes les occurrences du texte dans la page.
Remarque :
Pour fermer la zone "Rechercher", cliquez sur le X placé à l'extrémité de la barre "Rechercher".
4.1.3 Modes de visualisation
En mode de document "Lecture" ou "Conception", vous pouvez visualiser les rapports dans différents
modes selon la manière dont vous voulez utiliser les données et leur mode d'affichage.
Les modes de visualisation sont commandés par des boutons en bas de l'écran Web Intelligence, dans
la barre d'état.
4.1.3.1 Mode de visualisation Page
Avec les modes de document "Lecture" et "Conception", le mode de visualisation "Page" affiche la
présentation des pages des rapports, y compris les marges, les en-têtes et les pieds de page.
Utilisez le mode de visualisation "Page" lorsque vous souhaitez affiner la mise en forme de tableaux
et de diagrammes ainsi que la mise en page d'un rapport.
206
2013-11-22
Création de rapports
4.1.3.1.1 Définition de la taille du rapport en mode Page
Vous pouvez définir la taille d'un rapport selon un pourcentage ou un nombre de pages spécifique, en
mode "Page".
Par exemple, si vous définissez un rapport de sorte qu'il fasse une page de hauteur, tous les éléments
du rapport sont réorganisés de façon à tenir sur une seule page horizontale.
La définition de la taille d'un rapport remplace tous les autres paramètres de contrôle de l'agencement
de la page du rapport. Par exemple, même si un rapport à trois sections est défini pour démarrer chaque
section sur une nouvelle page, il ne contient qu'une seule page s'il est défini pour faire une page en
hauteur.
La définition de la taille du rapport ne s'applique qu'en mode "Page".
Pour définir la taille du rapport
Vous pouvez définir la largeur et la hauteur du rapport ou même définir la taille en pourcentage.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez l'onglet "Mise en page".
2. Dans le sous-onglet "Ajuster à la page", sélectionnez la largeur du rapport dans la zone Largeur
et la hauteur dans la zone Hauteur, ou bien définissez la taille du rapport sous forme d'un
pourcentage dans la zone Echelle.
Lorsque vous définissez un pourcentage, la largeur et la hauteur sont calculées automatiquement.
4.1.3.2 Mode de visualisation Affichage rapide
Dans les modes de document "Lecture" et "Conception", le mode de visualisation "Affichage rapide"
est utilisé par défaut.
Il s'agit d'une mode de pagination basé sur les données plutôt que sur la taille physique des pages du
rapport. Le mode de visualisation "Affichage rapide" affiche uniquement les tableaux, les rapports et
les cellules autonomes des rapports. En revanche, il affiche un maximum d'enregistrements verticalement
et horizontalement, selon les paramètres d'"Affichage rapide". Le mode de visualisation "Affichage
rapide" spécifie également la hauteur et la largeur minimum de page ainsi que les marges du rapport.
Comme le mode de visualisation "Affichage rapide" limite le nombre de lignes horizontales et verticales,
un rapport est susceptible de ne pas contenir toutes les données possibles.
Utilisez le mode de visualisation "Affichage rapide" si vous souhaitez vous concentrer sur l'analyse des
résultats, ajouter des calculs ou des formules, ajouter des sauts ou trier les résultats dans des tableaux
pour les organiser.
Les propriétés du mode de visualisation "Affichage rapide" peuvent être configurées par l'administrateur
BI ou directement dans l'application.
207
2013-11-22
Création de rapports
Propriété
Configuration
Remarques
Nombre maximal d'enregis- Administratrements verticaux
teur BI
Nombre maximal d'enregis- Administratrements horizontaux
teur BI
Largeur de page minimale
Administrateur BI
Hauteur de page minimale
Administrateur BI
Marge intérieure droite
Administrateur BI
Marge intérieure inférieure
Administrateur BI
Enregistrements verticaux
par page
Application
•
•
•
Enregistrements horizontaux Application
par page
•
•
Affecte uniquement les tableaux et les tableaux croisés
horizontaux
Les tableaux horizontaux ne sont jamais coupés verticalement
Le nombre de lignes d'un tableau horizontal est ignoré
dans le calcul des enregistrements verticaux
Affecte uniquement les tableaux, formulaires et tableaux croisés verticaux
Le nombre de lignes d'un tableau vertical est ignoré
dans le calcul des enregistrements horizontaux
Autres remarques :
• Les en-têtes et pieds de page ne comptent pas comme des lignes.
• Les cellules et les diagrammes individuels ne comptent pas comme des lignes.
• Les cellules de section ne comptent pas comme des lignes lorsque la section n'est pas vide.
• Les cellules de section comptent comme des lignes verticales lorsque la section est vide.
• L'option Eviter les sauts de page dans le bloc n'a aucun effet sur le mode de visualisation "Affichage
rapide".
4.1.3.2.1 Modification des paramètres du mode Affichage rapide
Vous pouvez modifier le nombre d'enregistrements horizontaux et verticaux par page en mode "Affichage
rapide".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le rapport et sélectionnez Format du rapport pour afficher la boîte de dialogue "Format du
rapport".
2. Cliquez sur l'onglet Général.
208
2013-11-22
Création de rapports
3. Dans la section Contenu de la page (mode Affichage rapide uniquement), sélectionnez le nombre
souhaité d'enregistrements horizontaux et verticaux par page.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.1.3.3 Basculement entre les modes de visualisation
Vous pouvez basculer entre les modes de visualisation "Affichage rapide" et "Page".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode de document "Lecture" ou "Conception".
2. Sélectionnez une des icônes suivantes dans la barre d'état en bas du document :
• Pour afficher un rapport en mode de visualisation "Affichage rapide", cliquez sur l'icône Affichage
rapide.
• Pour afficher un rapport en mode de visualisation "Page", cliquez sur l'icône Page.
4.1.4 Plier et déplier les données du rapport
Vous pouvez masquer et afficher les données du rapport en pliant et dépliant l'affichage des différents
éléments du rapport.
Vous pouvez plier et déplier des sections, des sauts et des tableaux. Les données sont affichées et
masquées de différentes façons en fonction de l'élément du rapport.
209
2013-11-22
Création de rapports
Elément de rapport Résultat
Section
Tableau ou saut
Lorsqu'une section est pliée, les détails la concernant sont cachés et seules les
cellules autonomes sont affichées. En mode "Lecture", vous pouvez plier ou déplier
des sections dans les interfaces Web Intelligence HTML et Web Intelligence Applet
ainsi que Web Intelligence Rich Client.
Lorsqu'un tableau ou un saut est plié, les lignes sont cachées et seuls les entêtes et pieds de page sont affichés. (Les tableaux doivent avoir des en-têtes et
des pieds de page pour pouvoir être pliés ou dépliés).
Les tableaux verticaux, horizontaux et croisés peuvent être pliés et dépliés.
En mode "Lecture", vous pouvez plier ou déplier des sections dans l'interface
Web Intelligence Applet et dans Web Intelligence Rich Client. Il n'est pas possible
de plier et déplier des tableaux dans l'interface Web Intelligence HTML.
4.1.4.1 Pour plier et déplier les données du rapport
Vous pouvez plier et déplier des données en mode "Lecture" et "Conception" en activant le plan.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• En mode "Lecture", cliquez sur Plan.
• En mode "Conception", dans l'onglet "Analyse", sélectionnez le sous-onglet "Interagir", puis
cliquez sur Plan.
Les barres de pliage et dépliage s'affichent à côté et au-dessus du panneau du rapport en fonction
de sa structure.
3. Les icônes + et - sur les barres correspondent et coïncident avec des éléments individuels du rapport,
elles permettent de les plier et déplier.
4. Utilisez les icônes situées sur la partie latérale ou supérieure de la barre pour plier et déplier toutes
les instances d'un type d'élément de rapport.
4.1.5 Pour afficher à nouveau tout le contenu masqué d'un rapport
Vous pouvez masquer les tableaux, les cellules et les sections des rapports.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
210
2013-11-22
Création de rapports
2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le contenu masqué, puis sur Afficher tout le contenu
masqué.
4.1.6 Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport avec un style
propre à l'entreprise.
Vous pouvez mettre en forme la présentation du rapport manuellement ou créer une feuille de style de
l'entreprise à l'aide d'un fichier CSS. Vous pouvez ajouter un arrière-plan de couleur, des images
d'entreprise, etc. Pour modifier le format, vous devez afficher le rapport en mode Conception afin
d'accéder aux options de mise en forme du rapport. Vous pouvez mettre en forme les éléments de
rapport suivants :
Pour définir...
Procédez ainsi…
Nom du rapport
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Général, puis nommez le rapport.
Nombre d'enregistrements Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
par page
Format du rapport > Général, puis définissez le nombre d'enregistrements par page.
Style de bordure du rapport Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Bordure, puis le style, l'épaisseur et la couleur de
la bordure.
Arrière-plan du rapport
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Apparence, puis définissez l'arrière-plan (couleur,
motif, image).
Taille de la page
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis sélectionnez une taille de page.
Orientation
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis sélectionnez l'orientation paysage ou portrait.
Mise à l'échelle de la page Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis sélectionnez l'échelle de la
page.
Marges de page
211
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis définissez les différentes tailles
de marge selon vos besoins.
2013-11-22
Création de rapports
Pour définir...
Procédez ainsi…
Afficher/masquer l'en-tête Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis sélectionnez ou désélectionnez
Afficher l'en-tête.
ou
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'en-tête du rapport, sélectionnez Format de l'en-tête, puis sélectionnez ou désélectionnez Afficher
l'en-tête.
Taille de l'en-tête
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis saisissez une taille pour l'entête.
ou
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'en-tête du rapport, sélectionnez Format de l'en-tête, puis saisissez une taille pour l'en-tête.
Style de bordure de l'entête
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'en-tête du rapport, sélectionnez Format de l'en-tête, puis sélectionnez un style pour la bordure de
l'en-tête.
Arrière-plan de l'en-tête
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'en-tête du rapport, sélectionnez Format de l'en-tête, puis sélectionnez une couleur d'arrière-plan,
un motif ou saisissez une adresse pour une image.
Afficher/masquer le pied de Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
page
Format du rapport > Présentation, puis sélectionnez ou désélectionnez
Afficher le bas.
ou
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le pied de page du rapport,
sélectionnez Format de pied de page, puis sélectionnez ou désélectionnez Afficher le bas.
212
2013-11-22
Création de rapports
Pour définir...
Procédez ainsi…
Taille du pied de page
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez
Format du rapport > Présentation, puis saisissez une taille pour le pied
de page.
ou
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le pied de page du rapport,
sélectionnez Format de pied de page, puis saisissez une taille pour le
pied de page.
Style de bordure du pied
de page
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le pied de page du rapport,
sélectionnez Format de pied de page, puis sélectionnez un style pour
la bordure du pied de page.
Arrière-plan du pied de
page
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le pied de page du rapport,
sélectionnez Format de pied de page, puis sélectionnez une couleur
d'arrière-plan, un motif ou saisissez une adresse pour une image.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
• Mise en forme des tableaux et de leurs cellules
Dans Web Intelligence, vous pouvez définir plusieurs aspects visuels des tableaux et des
cellules dans les rapports.
213
2013-11-22
Création de rapports
4.1.6.1 Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de
page, sections, tableaux et cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds de page,
sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut être une présentation,
aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image issue d'une adresse URL ou d'un
fichier.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le rapport, un en-tête, un pied de page, une section de rapport, un tableau ou une sélection
d'une ou plusieurs cellules dans un tableau, puis sélectionnez l'option Format correspondante dans
le menu contextuel.
Par exemple, si vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur la sélection d'un groupe de cellules,
sélectionnez Format des cellules dans le menu contextuel.
2. Dans la boîte de dialogue de format qui s'affiche, sélectionnez l'onglet "Apparence".
La section "Arrière-plan" de cet onglet affiche les paramètres que vous pouvez appliquer aux éléments
que vous avez sélectionnés.
3. Pour sélectionner une couleur pour l'arrière-plan des éléments sélectionnés :
a. Cliquez sur la case d'option située en regard de l'icône de la palette de couleurs.
b. Cliquez sur la flèche en regard de l'icône de palette de couleurs pour afficher la palette.
c. Sélectionnez une couleur dans la palette.
d. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Remarque :
Si la couleur d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité
sur la couleur d'arrière-plan du tableau. Si vous appliquez une couleur d'arrière-plan à un tableau
entier mais qu'une ou plusieurs cellules restent blanches, ouvrez la boîte de dialogue "Format
des cellules" correspondant à ces cellules et vérifiez leur paramètre de couleur d'arrière-plan.
4. Pour mettre en forme le motif des éléments sélectionnés, procédez comme suit :
• Pour afficher une présentation, sélectionnez la case d'option Présentation, puis sélectionnez
l'une des présentations de la liste déroulante.
Remarque :
Si vous mettez en forme l'apparence du tableau, vous devez définir la valeur de remplissage
horizontale ou verticale comme étant supérieure à zéro dans la section "Espacement et
remplissage" de l'onglet "Apparence", sinon la présentation ne s'affichera pas.
•
214
Pour sélectionner une image dont l'emplacement correspond à une URL, sélectionnez la case
d'option Image à partir de l'adresse et procédez de l'une des manières suivantes :
•
Collez dans la zone de texte l'adresse URL d'une image. Cliquez sur l'icône Valider.
•
Pour créer une image dynamique à l'aide d'une formule complexe, cliquez sur l'icône Editeur
de formule en regard de la zone de texte.
2013-11-22
Création de rapports
Exemple : syntaxe de cellule de tableau
"<URL>"+"<objet d'en-tête de colonne>"+".<format d'image>"
Remarque :
Pour accéder à une image sur le serveur d'entreprise, saisissez le nom de l'image. L'application
insère boimg:// lorsque vous cliquez sur Appliquer.
•
•
Pour utiliser une image issue d'un fichier situé sur votre ordinateur ou sur un serveur, sélectionnez
la case d'option Image à partir du fichier, cliquez sur Ajouter ou Parcourir, accédez à l'image
et cliquez sur Ouvrir.
Si vous utilisez une image, vous pouvez sélectionner un emplacement d'affichage dans la liste
déroulante Affichage.
•
•
•
•
Si vous sélectionnez un affichage Normal, vous pouvez définir la position de l'image à partir
des listes déroulantes Position.
Si vous sélectionnez Etirer, l'image s'ajuste pour remplir la totalité de l'espace, quels que
soient les paramètres de hauteur et de largeur d'image.
Si vous sélectionnez Mosaïque, l'image est répétée dans l'espace.
Si vous sélectionnez un emplacement de Mosaïque horizontale ou Mosaïque verticale,
vous avez également d'autres options de Position.
Remarque :
Pour supprimer une image ou un motif, sélectionnez Aucun pour le motif.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Restriction :
Etant donné qu'il n'existe pas de fonctionnalité d'image d'arrière-plan dans Excel, lorsque vous enregistrez
ou exportez un rapport au format Excel, les images d'arrière-plan ne sont pas exportées dans le fichier
de sortie.
Rubriques associées
• Pour créer une formule dans l'Editeur de formule
L'"Editeur de formule" permet de définir la formule d'une cellule de tableau.
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme des tableaux et de leurs cellules
Dans Web Intelligence, vous pouvez définir plusieurs aspects visuels des tableaux et des
cellules dans les rapports.
215
2013-11-22
Création de rapports
4.1.7 Impression de rapports
Vous pouvez imprimer un ou plusieurs rapports provenant d'un document Web Intelligence.
Les documents peuvent être imprimés directement depuis les interfaces Web Intelligence Applet et
Web Intelligence Rich Client. Néanmoins, pour imprimer depuis l'interface Web Intelligence HTML, il
faut tout d'abord exporter le document dans un fichier PDF, puis imprimer ce dernier.
Remarque :
Si la largeur d'un rapport est supérieure à la largeur de la taille de papier définie dans "Présentation
du rapport - Page", des sauts de page sont insérés. La taille du papier et l'orientation de page pour
l'impression peuvent être différentes de celles définies pour la visualisation des rapports dans l'interface
Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client.
4.1.7.1 Pour imprimer des rapports
Diverses méthodes sont disponibles pour imprimer des rapports dans Web Intelligence.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", cliquez sur l'icône Imprimer.
• Si vous êtes en mode "Conception" ou "Données", cliquez sur l'icône Imprimer dans l'onglet
"Fichier" de la barre d'outils.
• Si vous vous servez de l'interface Web Intelligence HTML, la boîte de dialogue "Téléchargement
du fichier" apparaît. Ouvrez le fichier PDF et imprimez le rapport.
• Si vous vous servez de l'interface Web Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client, la
boîte de dialogue "Imprimer" apparaît. Choisissez vos options d'impression et imprimez le rapport.
4.2 Utilisation des tableaux
4.2.1 Affichage des données dans un tableau
216
2013-11-22
Création de rapports
Lorsque vous créez un document et exécutez la requête pour la première fois afin d'afficher les résultats,
le document contient un rapport incluant tous les résultats de la requête dans un tableau vertical.
Vous pouvez :
• Modifier l'organisation du tableau
• Supprimer ou ajouter des données
• Insérer d'autres lignes ou d'autres colonnes
• Masquer les colonnes (voir la note ci-après)
• Modifier le type de tableau
• Transformer le tableau en diagramme
• Insérer d'autres tableaux
Remarque :
Lors de la création d'un nom de colonne, celui-ci désigne un en-tête personnalisé et n'est pas joint à
la dimension. Par conséquent, lorsque vous masquez la colonne, puis l'affichez de nouveau, elle
reprendra son ancien nom. Si vous voulez afficher un nouveau nom et le conserver, vous devrez créer
une variable.
4.2.1.1 Types de tableaux
4.2.1.1.1 Tableaux verticaux
Les tableaux verticaux affichent les cellules d'en-tête en haut du tableau et les données correspondantes
dans des colonnes.
Par défaut, les cellules d'en-tête affichent le nom des dimensions, les informations et les indicateurs
inclus dans le tableau. Les cellules du corps affichent les valeurs correspondantes.
217
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.1.2 Tableaux horizontaux
Les tableaux horizontaux affichent les cellules d'en-tête sur le côté du tableau et les données
correspondantes dans des lignes.
Par défaut, les cellules d'en-tête affichent le nom des dimensions, les informations et les indicateurs
inclus dans le tableau. Les cellules du corps affichent les valeurs correspondantes.
4.2.1.1.3 Tableaux croisés
Les tableaux croisés affichent les valeurs des dimensions le long de l'axe supérieur et de l'axe latéral.
Le corps contient les valeurs de l'indicateur qui correspond à l'intersection des dimensions.
Valeurs dans les tableaux croisés
Dans l'exemple suivant, le tableau croisé affiche les valeurs de [Trimestre] sur l'axe supérieur et celles
de [Etat] sur l'axe latéral. Le corps contient les valeurs de [Chiffre d'affaires] pour chaque trimestre et
chaque Etat.
Plusieurs dimensions dans les tableaux croisés
Vous pouvez inclure plusieurs dimensions dans les tableaux croisés. Dans l'exemple suivant, le tableau
croisé affiche deux dimensions. Les valeurs de l'indicateur [Chiffre d'affaires] sont les valeurs par
trimestre et pour chaque Etat par ligne.
218
2013-11-22
Création de rapports
Lorsque vous créez des tableaux croisés qui incluent des dimensions dans le corps, les valeurs des
cellules du corps sont calculées en fonction d'un modèle de données multidimensionnel. Dans l'exemple
suivant, les valeurs affichées dans le corps sont calculées en fonction de toutes les coordonnées des
axes du tableau, qu'il existe ou non une ligne pour la coordonnée spécifique dans les données.
4.2.1.1.4 Formulaires
Vous pouvez utiliser les formulaires du rapport pour afficher des informations détaillées par client,
produit ou partenaire.
Par exemple, vous pouvez utiliser un formulaire pour afficher les informations client telles que le compte,
le nom, l'adresse, etc.
Les formulaires permettent en outre la mise en forme des étiquettes d'adresse pour les enveloppes.
4.2.1.2 Création et modification de tableaux
219
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.2.1 Création d'un tableau par glisser-déposer d'objets dans un rapport
Vous utilisez un rapport et souhaitez y insérer un tableau. Vous utilisez les objets disponibles de la
requête.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez sur l'icône Objets disponibles
pour afficher la liste "Objets disponibles" dans le panneau latéral.
2. Sélectionnez un ou plusieurs objets, faites-les glisser et déposez-les avec le curseur de la souris
dans une partie vide du rapport.
Lorsque vous relâchez le bouton de la souris, les objets apparaissent sous forme de colonnes dans
un tableau vertical.
3. Pour ajouter un ou plusieurs objets au tableau, faites-les glisser dans le tableau existant.
Par exemple :
• Pour ajouter une colonne près d'une autre existante, faites glisser et déposez l'objet près de la
colonne.
• Pour remplacer une colonne existante, faites glisser et déposez l'objet au milieu de la colonne.
4.2.1.2.2 Création d'un tableau
Le mode "Structure" permet de définir un nouveau tableau et d'en afficher l'aperçu sans les données
du serveur.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", dans la liste déroulante du coin supérieur
de la barre d'outils, cliquez sur Structure uniquement pour passer au mode "Structure".
2. Dans l'onglet "Eléments du rapport", sélectionnez le sous-onglet "Tableaux".
3. Sélectionnez l'une des options suivantes :
• Définir un tableau vertical
• Définir un tableau horizontal
• Définir un tableau croisé
• Définir un formulaire
4. Cliquez sur le rapport à l'endroit où vous souhaitez voir apparaître le tableau.
5. Cliquez avec le bouton droit sur la bordure du tableau, puis sélectionnez Affecter les données
dans le menu contextuel.
La boîte de dialogue "Affecter les données" s'affiche.
6. Cliquez sur la flèche dans la zone de texte "Choisir", puis dans la liste déroulante, sélectionnez
l'objet à associer à la colonne, la ligne ou la cellule de corps du tableau.
Remarque :
Vous pouvez associer une formule plutôt qu'un objet de rapport au composant en cliquant sur la
flèche à côté du composant, en sélectionnant Modifier la formule et en définissant la formule dans
l'"Editeur de formule".
7. Pour ajouter un autre élément de tableau, cliquez sur + près de la zone de texte "Choisir".
8. Pour supprimer un composant de tableau, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez sur l'icône X.
220
2013-11-22
Création de rapports
•
Cliquez sur la flèche placée près de la zone de texte d'un élément et sélectionnez Supprimer
dans le menu contextuel.
9. Une fois le tableau défini, sélectionnez Conception > Avec données pour le remplir avec des
données ou cliquez sur OK.
4.2.1.2.3 Modification du format d'un tableau
Vous pouvez transformer un tableau sous divers formats ou en diagramme à l'aide de l'option
Transformer le tableau en.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur le
tableau que vous désirez remettre en forme, puis sélectionnez Transformer le tableau en pour
afficher les options de "Transformer en".
Vous pouvez aussi sélectionner le style du tableau ou du diagramme dans la section "Outils" de
l'onglet "Eléments de rapport".
2. Sélectionnez un type de tableau ou de diagramme
Remarque :
Quand vous transformez un tableau comportant une police Unicode en diagramme, la police n'est pas
conservée, sauf si l'Unicode est défini comme police par défaut pour les diagrammes. Contactez
l'administrateur BI pour en savoir plus sur le paramétrage de l'Unicode comme police par défaut.
4.2.1.2.4 Ajout de lignes ou de colonnes de tableau
Vous pouvez ajouter des lignes et colonnes de tableau au document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez une cellule dans la colonne
ou la ligne adjacente à celle où vous voulez insérer une autre ligne ou colonne.
2. Utilisez une des procédures suivantes :
• Sélectionnez l'onglet "Elément de rapport", puis dans le sous-onglet "Présentation du tableau",
sélectionnez une des options suivantes dans la liste "Insérer" :
• Insérer des lignes au-dessus
• Insérer des lignes en dessous
• Insérer des colonnes à gauche
• Insérer des colonnes à droite
•
Cliquez avec le bouton droit sur la cellule et sélectionnez Insérer, puis l'une des options suivantes :
•
•
•
•
Ligne au-dessus
Ligne en dessous
Colonne à gauche
Colonne à droite
3. Faites glisser un objet du volet Objets disponibles du panneau latéral dans la colonne ou la ligne
vide que vous avez insérée.
221
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.2.5 Suppression de lignes ou de colonnes de tableau
Vous pouvez supprimer les lignes ou colonnes d'un tableau d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur la
colonne ou ligne de tableau à supprimer, puis sélectionnez Supprimer dans le menu.
Par défaut, la sélection de Supprimer dans le menu entraîne la suppression de la colonne dans un
tableau vertical et celle d'une ligne dans un tableau horizontal.
2. Sélectionnez Ligne ou Colonne.
3. Cliquez sur OK.
4.2.1.2.6 Déplacement d'une ligne ou d'une colonne
Vous pouvez déplacer une ligne ou colonne d'un tableau d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
•
Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", faites glisser la colonne ou la ligne
sélectionnée et déposez-la avant ou après une autre colonne ou ligne du tableau.
Lorsque vous faites glisser une colonne ou une ligne, son en-tête s'affiche en regard de votre
pointeur.
4.2.1.2.7 Permutation d'une ligne ou d'une colonne
Vous pouvez permuter les lignes et colonnes des tableaux d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Faites glisser la colonne ou la ligne sélectionnée sur celle avec laquelle vous souhaiter permuter.
4.2.1.2.8 Effacement du contenu des cellules d'un tableau
Vous pouvez supprimer différents types de cellules d'un tableau.
Vous pouvez effacer les types suivants de cellule dans un tableau :
• Cellules d'en-tête : vous pouvez effacer chaque cellule d'en-tête séparément
• Cellules de pied de tableau : vous pouvez effacer chaque cellule de pied de tableau séparément
• Cellules de corps liées : lorsque vous effacez une cellule de corps, vous effacez automatiquement
toutes les cellules de corps de la même ligne ou colonne du tableau
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez la cellule à effacer.
Les bordures de la cellule sont mises en surbrillance.
2. Faites un clic droit sur la cellule sélectionnée et cliquez sur Effacer les contenus.
4.2.1.2.9 Suppression d'un tableau
Vous pouvez supprimer un tableau d'un document Web Intelligence en mode "Conception".
222
2013-11-22
Création de rapports
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez sur le coin supérieur du tableau
à supprimer.
Une bordure grise apparaît autour du tableau.
2. Appuyez sur la touche Suppr du clavier.
4.2.1.2.10 Pour copier un tableau
Vous pouvez copier et coller des tableaux dans un rapport ou dans des applications externes telles
que Microsoft Word et Excel.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez le tableau à copier, puis
cliquez avec le bouton droit.
2. Sélectionnez Copier.
3. Pour coller le tableau dans une autre partie du rapport, cliquez avec le bouton droit à l'endroit où
vous souhaitez insérer le tableau et sélectionnez Coller.
Attention :
Vous ne pouvez pas copier de tableaux d'une version de Web Intelligence vers un autre.
4. Pour coller le tableau dans une autre application, collez le contenu dans celle-ci.
4.2.1.3 Mise en forme des tableaux et de leurs cellules
Dans Web Intelligence, vous pouvez définir plusieurs aspects visuels des tableaux et des cellules dans
les rapports.
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Sélectionner une couleur d'arrière-plan pour le tableau
Insérer une image ou une présentation dans un tableau ou dans une ou plusieurs de ses cellules.
Mettre en forme les cellules ou les bordures des tableaux
Mettre en forme le texte des cellules des tableaux
Définir la hauteur et la largeur des cellules
Copier et coller la mise en forme
Définir la position du tableau dans la page du rapport
Structurer les tableaux et cellules en couches
Fusionner les cellules des tableaux
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
223
2013-11-22
Création de rapports
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
224
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.1 Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la couleur
d'arrière-plan du tableau.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur le
tableau ou la cellule, puis sélectionnez Format du tableau ou Format de cellule dans le menu
contextuel.
2. Dans l'onglet "Apparence", cliquez sur la case d'option située près de l'icône de la palette de couleurs.
3. Cliquez sur la flèche en regard de l'icône de palette de couleurs pour afficher la palette.
4. Sélectionnez une couleur dans la palette.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Remarque :
Si vous essayez d'appliquer une couleur d'arrière-plan à l'ensemble du tableau et que les cellules
restent blanches, assurez-vous que ces dernières n'ont pas une couleur d'arrière-plan définie à
blanc.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
225
2013-11-22
Création de rapports
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
226
2013-11-22
Création de rapports
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.2 Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur le
tableau et sélectionnez Format du tableau dans le menu contextuel.
2. Dans l'onglet "Apparence", section "Couleur alternative", définissez la fréquence à laquelle vous
souhaitez alterner les couleurs des lignes dans la liste déroulante à côté de Fréquence.
3. Cliquez sur la flèche en regard de Couleur, puis sélectionnez la couleur à l'aide de la palette de
couleurs.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
227
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.3 Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur le
tableau ou la cellule, puis sélectionnez Format du tableau ou Format de cellule dans le menu
contextuel.
2. Dans l'onglet "Bordure", utilisez les commandes de l'onglet pour configurer les styles et les couleurs
de la bordure.
Chaque fois que vous modifiez un paramètre de style, vous devez cliquer sur le bouton du carré ou
de l'une des lignes afin que la modification s'applique à la section "Aperçu", sinon elle ne s'appliquera
pas à la cellule ou au tableau.
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
228
2013-11-22
Création de rapports
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
229
2013-11-22
Création de rapports
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.4 Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez les cellules dont le texte
doit être mis en forme.
Conseil :
Si vous sélectionnez une cellule dans une colonne, toutes les cellules de la colonne sont
sélectionnées. Pour sélectionner plusieurs colonnes ou cellules, sélectionnez la première colonne
ou cellule, gardez la touche Ctrl enfoncée, puis continuez à sélectionner les autres colonnes ou
cellules.
2. Cliquez avec le bouton droit sur la cellule, puis cliquez sur Format de cellule.
3. Dans l'onglet "Police", sélectionnez la police, le style, la taille et les effets selon les besoins.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
230
2013-11-22
Création de rapports
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.5 Pour activer le renvoi automatique à la ligne dans une cellule de tableau
Vous pouvez activer le renvoi automatique à la ligne dans une cellule de tableau.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez une cellule du tableau et effectuez une des opérations suivantes :
• Dans l'onglet "Format" ou "Mise en forme" et dans le sous-onglet "Alignement", cliquez sur l'icône
Renvoi automatique à la ligne.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la cellule et effectuez une des opérations suivantes :
• Sélectionnez Texte, puis "Renvoi automatique à la ligne".
• Sélectionnez Format de cellule. Dans la boîte de dialogue "Format de cellule", sélectionnez
Alignement dans le Panneau latéral et activez Renvoi automatique à la ligne. Cliquez sur
OK pour fermer la boîte de dialogue.
Pour désactiver le renvoi automatique à la ligne dans une cellule, sélectionnez-la et utilisez l'une des
techniques présentées ci-dessus, puis désélectionnez Renvoi automatique à la ligne.
231
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.3.6 Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant leur taille
dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
Pour masquer le contenu des cellules dans les rapports, vous pouvez définir la largeur de cellule sur
0,1 cm afin qu'elle puisse être modifiée ultérieurement pour afficher le contenu des cellules.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Pour définir une hauteur et une largeur fixes de cellule, effectuez l'une des actions suivantes :
• Faites glisser les bordures de la cellule jusqu'à ce que celle-ci atteigne la hauteur et la largeur
souhaitées.
• Sélectionnez les cellules à modifier, puis cliquez dessus avec le bouton droit et sélectionnez
Format de cellule. Dans l'onglet "Général", définissez la hauteur et la largeur de cellule.
3. Pour que la cellule s'adapte automatiquement à son contenu, effectuez l'une des actions suivantes :
• Sélectionnez Ajuster automatiquement la largeur au contenu ou Ajuster automatiquement
la hauteur au contenu, ou bien les deux, et définissez la largeur et la hauteur minimales.
L'option d'ajustement automatique conserve la taille de cellule en cours comme taille minimale
et l'élargit si la chaîne contenue dans la cellule est plus grande que la taille minimale spécifiée.
Certaines fonctions sont incompatibles avec les cellules où l'option d'ajustement automatique
s'applique. Si vous placez une de ces fonctions dans une cellule en ajustement automatique, la
fonction renvoie le message d'erreur #RECURSIVE.
•
•
Pour définir une largeur de cellule avec ajustement automatique, double-cliquez sur l'un des
côtés de la cellule.
Pour définir une hauteur de cellule avec ajustement automatique, double-cliquez sur la bordure
inférieure de la cellule
Remarque :
•
•
Les documents qui contiennent des tableaux dont la taille de cellule s'ajuste automatiquement
sont plus longs à s'afficher que les documents dont les tableaux contiennent des cellules à
dimensions fixes.
Les propriétés Ajuster automatiquement la largeur au contenu et Ajuster automatiquement
la hauteur au contenu ne fonctionnent pas non plus lorsque l'option Lire le contenu comme
est définie sur HTML.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
232
2013-11-22
Création de rapports
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
233
2013-11-22
Création de rapports
Effets de l'ajustement automatique et du renvoi automatique à la ligne dans les cellules de tableau
Cette rubrique indique les effets des fonctions d'ajustement automatique et de retour à la ligne
automatique lorsqu'elles sont utilisées séparément et conjointement.
Fonction
Effet
Renvoi automatique à la ligne
Le texte passe automatiquement à la ligne suivante
à la fin de la cellule.
Ajuster automatiquement la largeur au contenu La largeur des cellules est ajustée de manière à
afficher tout le texte.
Ajuster automatiquement la hauteur au contenu La hauteur des cellules est ajustée de manière à
afficher tout le texte.
Ajuster automatiquement la largeur au contenu La largeur et la hauteur des cellules sont ajustées
+ Ajuster automatiquement la hauteur au conte- de manière à afficher tout le texte.
nu
Renvoi automatique à la ligne + Ajuster auto- La largeur des cellules est ajustée en fonction du
mot le plus long. Etant donné que la hauteur des
matiquement la largeur au contenu
cellules n'est pas ajustée au nombre de lignes du
texte, le texte risque d'être tronqué verticalement.
Renvoi automatique à la ligne + Ajuster auto- La hauteur des cellules est ajustée en fonction du
nombre de lignes de texte créées par la fonction
matiquement la hauteur au contenu
de renvoi automatique à la ligne. Etant donné que
la largeur des cellules n'est pas ajustée au mot le
plus long, le texte risque d'être tronqué verticalement.
Renvoi automatique à la ligne + Ajuster auto- La hauteur et la largeur des cellules est ajustée au
matiquement la hauteur au contenu + Ajuster texte et le texte n'est pas tronqué horizontalement
ni verticalement.
automatiquement la largeur au contenu
Rubriques associées
• Pour activer le renvoi automatique à la ligne dans une cellule de tableau
Vous pouvez activer le renvoi automatique à la ligne dans une cellule de tableau.
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
4.2.1.3.7 Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un rapport, d'un
tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
234
2013-11-22
Création de rapports
Les options de mise en forme appliquées dépendent des objets choisis comme source et cible. En
règle générale, seules sont appliquées les propriétés qui concernent la mise en forme visuelle, par
exemple le style de police et la couleur d'arrière-plan. Les propriétés qui affectent l'affichage des données
ne sont pas appliquées, par exemple des propriétés de tableaux comme Eviter l'agrégation des
doublons.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez le rapport, le tableau ou
la cellule dont la mise en forme doit être appliquée.
2. Dans le sous-onglet "Outils", sous l'onglet "Mise en forme", cliquez sur l'icône Reproduire la mise
en forme pour appliquer la mise en forme une fois ou double-cliquez pour l'appliquer plusieurs fois.
3. Sélectionnez le rapport, le tableau ou la cellule auquel vous voulez appliquer la mise en forme.
Si vous avez cliqué une seule fois sur l'icône Reproduire la mise en forme, elle est désactivée.
Si vous avez double-cliqué sur l'icône Reproduire la mise en forme, elle reste activée. Pour la
désactiver, cliquez à nouveau sur l'icône Reproduire la mise en forme ou appuyez sur Echap
pour annuler l'opération de mise en forme.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
235
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.8 Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur la bordure du diagramme ou du tableau et sélectionnez Format du tableau ou Format du
diagramme.
2. Dans la section Général > Présentation du panneau de format du tableau ou du diagramme, utilisez
les commandes de la section "Position relative" pour définir la position du tableau ou du diagramme
par rapport aux autres éléments du rapport.
Conseil :
Vous pouvez également accéder à l'onglet "Présentation" du panneau de format du tableau ou du
diagramme de l'une des façons suivantes :
• Dans l'onglet "Eléments du rapport", dans le sous-onglet "Position", cliquez sur Aligner, puis sur
une option d'alignement.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau ou le diagramme, sélectionnez Aligner,
puis une option d'alignement.
3. Cliquez sur OK.
236
2013-11-22
Création de rapports
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
237
2013-11-22
Création de rapports
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.9 Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils occupent le
même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de structuration en couches
apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette structure.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez le tableau ou la cellule
dont vous voulez définir les couches.
2. Faites un clic droit sur la sélection, cliquez sur Ordre, puis sélectionnez l'option de structuration en
couches.
Option
Description
Premier plan
Le tableau ou la cellule devient le premier objet dans l'ordre de placement.
Arrière-plan
Le tableau ou la cellule devient le dernier objet dans l'ordre de placement.
Plan suivant
Le tableau ou la cellule est déplacé d'une couche vers l'avant dans l'ordre
de placement.
Plan précédent
Le tableau ou la cellule est déplacé d'une couche vers l'arrière dans l'ordre
de placement.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
238
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.3.10 Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode "Conception".
1. Pour sélectionner les cellules à fusionner dans un document Web Intelligence, en mode "Conception",
maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur les cellules.
239
2013-11-22
Création de rapports
2. Gardez la touche Ctrl enfoncée, cliquez avec le bouton droit sur les cellules sélectionnées, puis
sélectionnez Fusionner.
Attention :
Lorsque vous fusionnez des cellules, la cellule fusionnée contient uniquement les données de la
première cellule sélectionnée. Les données des autres cellules sont perdues.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
240
2013-11-22
Création de rapports
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
4.2.1.4 Contrôle de l'affichage des tableaux
4.2.1.4.1 Affichage ou masquage des tableaux, lignes ou colonnes
Vous pouvez afficher ou masquer les objets de tableau d'un document Web Intelligence en mode
"Lecture".
Parfois, les tableaux ou certaines lignes ou colonnes ne contiennent pas de valeurs. Par exemple, si
les ventes d'un produit spécifique sont discontinues, les lignes ou les colonnes de tableau qui affichent
normalement des résultats pour ce produit apparaissent vides. Par défaut, ces lignes, colonnes ou
tableaux vides s'affichent.
Vous pouvez aussi afficher ou masquer des tableaux en fonction du résultat d'une formule.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Général", sélectionnez une des options suivantes :
• Pour masquer le tableau, sélectionnez Toujours masquer.
• Pour masquer le tableau lorsqu'il est vide, sélectionnez Masquer lorsque vide.
• Pour masquer le tableau lorsque la formule est vérifiée, sélectionnez Masquer lorsque la formule
suivante est correcte et saisissez une formule dans la zone.
• Pour afficher les lignes avec valeurs d'indicateur vides, sélectionnez Afficher les lignes contenant
des valeurs d'indicateur vides.
241
2013-11-22
Création de rapports
•
Pour afficher les lignes avec valeurs de dimension vides, sélectionnez Afficher les lignes
contenant des valeurs de dimension vides.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Lorsqu'un tableau ou un élément est masqué, son nom apparaît en italique et en gris dans le volet
"Filtres et structure du document" du panneau latéral.
4.2.1.4.2 Pour afficher à nouveau les tableaux, cellules ou sections masqués
Vous pouvez afficher à nouveau les objets masqués d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez l'un des éléments suivants :
• Le tableau masqué, la cellule ou la section individuelle dans l'onglet "Filtres et structure du
document" du panneau latéral.
• L'objet de rapport masqué dans le tableau dans lequel il est affiché.
2. Cliquez avec le bouton droit sur l'objet, puis sélectionnez Masquer > Afficher.
Conseil :
Pour afficher tous les éléments masqués d'un rapport, cliquez sur ce dernier avec le bouton droit,
puis sélectionnez Afficher tout le contenu masqué.
4.2.1.4.3 Pour masquer les dimensions dans les tableaux
Vous pouvez masquer les dimensions d'un tableau d'un rapport Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez la colonne du tableau
contenant la dimension à masquer.
2. Dans l'onglet "Eléments du rapport", sélectionnez le sous-onglet "Comportements".
3. Cliquez sur Masquer > Masquer la dimension.
4.2.1.4.4 Pour afficher à nouveau les dimensions masquées
Vous pouvez afficher à nouveau les dimensions masquées d'un rapport Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez un tableau contenant les
dimensions masquées.
2. Dans l'onglet "Eléments du rapport", sélectionnez le sous-onglet "Comportements".
3. Cliquez sur Masquer > Afficher les dimensions masquées pour afficher à nouveau les dimensions.
Conseil :
Si les dimensions masquées constituaient les seuls objets du tableau, cliquez avec le bouton droit
sur le tableau dans le volet "Filtres et structure du document" du panneau latéral, puis sélectionnez
Masquer > Afficher les dimensions masquées.
242
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.4.5 Pour éviter l'agrégation des doublons
Lorsque des lignes contiennent des données en double, les valeurs des indicateurs sont agrégées par
défaut. Dans ce cas, vous pouvez choisir de ne pas les agréger.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Général", sélectionnez Eviter l'agrégation des doublons.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.1.4.6 Affichage ou masquage des en-têtes et des pieds d'un tableau
Vous pouvez afficher et masquer les en-têtes d'un tableau d'un document Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans la boîte de dialogue "Format de tableau", sélectionnez l'onglet "Général".
4. Pour l'en-tête du tableau, effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour afficher les en-têtes :
•
•
•
Dans l'interface Web Intelligence HTML, sélectionnez En-têtes du tableau ou bien, dans le
cas d'un tableau croisé, En-tête supérieur, En-tête gauche ou les deux.
Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, sélectionnez
Afficher les en-têtes du tableau ou bien, dans le cas d'un tableau croisé, Afficher l'en-tête
supérieur, Afficher l'en-tête gauche ou les deux.
Pour masquer les en-têtes, désélectionnez leurs options.
5. Pour le pied du tableau, effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour afficher les pieds :
•
•
•
Dans l'interface Web Intelligence HTML, sélectionnez Pieds du tableau ou bien, dans le cas
d'un tableau croisé, Pied inférieur ou Pied droit.
Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, sélectionnez
Afficher les pieds du tableau ou bien, dans le cas d'un tableau croisé, Afficher le pied
inférieur ou Afficher le pied droit.
Pour masquer les pieds, désélectionnez leurs options.
6. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.1.4.7 Démarrage des tableaux sur une nouvelle page de rapport
Vous pouvez définir qu'un tableau commence sur une nouvelle page du rapport Web Intelligence en
mode "Conception".
243
2013-11-22
Création de rapports
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Présentation", sélectionnez Commencer sur une nouvelle page dans les volets
"Vertical" ou "Horizontal".
Les volets "Vertical" et "Horizontal" renvoient aux axes du tableau.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.1.4.8 Affichage du nom des objets dans les en-têtes des tableaux croisés
Vous pouvez afficher les noms d'objet dans les en-têtes des tableaux croisés d'un document Web
Intelligence en mode "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Général", cliquez sur Afficher le nom des objets pour afficher le nom des objets
dans les en-têtes supplémentaires du tableau croisé.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.1.4.9 Pour éviter les sauts de page dans un tableau
Vous pouvez empêcher les sauts de page de se produire dans les tableaux d'un rapport Web Intelligence
en mode "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Présentation", sélectionnez Eviter les sauts de page dans le tableau dans les volets
"Vertical" ou "Horizontal".
Les volets "Vertical" et "Horizontal" renvoient aux axes du tableau.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.1.4.10 Pour répéter les en-têtes et pieds de tableau sur les pages du rapport
Vous pouvez définir les en-têtes et pieds de page de tableau afin qu'ils se répètent dans les pages du
rapport Web Intelligence en mode "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Survolez la bordure du tableau avec la souris jusqu'à ce que le curseur se transforme en signe plus,
cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez Format du tableau dans le menu
contextuel.
3. Dans l'onglet "Présentation", sélectionnez Répéter l'en-tête sur chaque page ou Répéter le pied
sur chaque page dans les volets "Vertical" ou "Horizontal".
244
2013-11-22
Création de rapports
Les volets "Vertical" et "Horizontal" renvoient aux axes du tableau.
4. Cliquez sur Ok dans le document.
4.2.1.5 Transformation d'une dimension en tableau à l'aide de groupes de valeurs
de dimension
Dans une colonne de tableau de rapport Web Intelligence, vous pouvez rassembler les valeurs d'une
dimension dans un groupe agrégé auquel vous attribuez un nom unique. Par exemple, si votre société
dispose de bureaux dans les villes américaines de New York, Washington et Boston, vous pouvez les
placer dans un groupe nommé Bureaux côte est.
Dans un tableau, lorsque vous regroupez les valeurs d'une dimension, elles ne sont plus visibles dans
le tableau sous forme d'entité unique ; elles sont agrégées, avec leurs données, dans un groupe jusqu'à
ce que vous choisissiez de supprimer du groupe des valeurs d'une dimension.
L'option Groupe est accessible en mode "Conception" dans les emplacements suivants :
•
•
Dans les onglets Analyse > Affichage
Dans le menu contextuel
Un objet de variable pour ce groupe agrégé est créé dans l'onglet Objets disponibles du Panneau
latéral et permet de gérer la configuration du groupe.
Valeurs dégroupées
Les valeurs dégroupées d'une dimension restent séparées dans la colonne de tableau à moins que
l'option Regroupement automatique ne soit activée. Si vous sélectionnez Regroupement automatique
pour les valeurs dégroupées, les valeurs d'une dimension sont supprimées du tableau et agrégées
dans les données du groupe sélectionné.
Conseils concernant le regroupement des valeurs d'une dimension dans un tableau
•
Vous pouvez réutiliser la variable de groupe agrégée dans d'autres tableaux.
Remarque :
Si la dimension d'origine peut être utilisée dans le même tableau ou dans d'autres, et si elle n'est
pas affectée par la variable de groupe.
•
•
•
245
Une valeur de dimension ne peut appartenir qu'à un seul groupe.
Un groupe de valeurs de dimension est un type de données de texte, même si les valeurs d'origine
d'une dimension sont des dates ou des nombres.
Il est recommandé de ne pas avoir plus de 1 000 valeurs de dimension dans un groupe. En utiliser
davantage peut entraîner des problèmes de performances.
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.5.1 Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la liste
déroulante Groupe
L'option Groupe permet d'affecter plusieurs valeurs sélectionnées d'une dimension dans une colonne
de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe un nom unique.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez plusieurs valeurs d'une dimension dans une colonne de tableau et procédez selon
l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Groupe dans la liste
déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la sélection et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Groupe.
3. Dans la boîte de dialogue "Nouveau groupe", modifiez le nom de groupe proposé au besoin, puis
cliquez sur OK.
Les valeurs sont regroupées dans la colonne de dimension du tableau et le nom d'en-tête de la colonne
devient "[nom de dimension]+". Par exemple, si vous regroupez des valeurs pour la dimension "Ville",
l'en-tête de colonne devient "Ville+". Une variable de groupe est créée dans le dossier "Variables" de
l'onglet "Objets disponibles" du Panneau latéral. Vous pouvez modifier le nom de variable de groupe
dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes" ou à l'aide du menu contextuel accessible par clic droit
correspondant à la variable de groupe dans le dossier "Variables".
Rubriques associées
• Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
• Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'affecter plusieurs valeurs d'une dimension
dans une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe agrégé un nom
unique.
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à
un groupe agrégé existant dans une colonne de tableau.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension
d'un groupe agrégé.
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de renommer un groupe agrégé de valeurs
de dimension.
246
2013-11-22
Création de rapports
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Renommer le groupe de la liste déroulante Groupe permet de renommer un
groupe de valeurs de dimension.
4.2.1.5.2 Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la liste
déroulante Groupe
L'option Dégrouper de la liste déroulante Groupe permet de dégrouper les valeurs d'une dimension
dans une colonne de tableau.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez au moins un groupe de valeurs de dimension d'une variable de groupe dans une
colonne de tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", dans la liste déroulante Groupe,
sélectionnez Dégrouper.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Dégrouper.
Les valeurs de la dimension réapparaissent dans la colonne du tableau.
Attention :
Si vous avez sélectionné Regroupement automatique pour les valeurs dégroupées, les valeurs de
la dimension n'apparaissent pas séparément dans la colonne du tableau car elles sont agrégées dans
les données du groupe "dégroupé".
Rubriques associées
• Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à
un groupe agrégé existant dans une colonne de tableau.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension
d'un groupe agrégé.
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Déplacer vers le groupe de la liste déroulante Groupe permet d'ajouter les valeurs
sélectionnées d'une dimension dans un tableau à un groupe agrégé.
247
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.5.3 Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la boîte de
dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'affecter plusieurs valeurs d'une dimension dans
une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe agrégé un nom unique.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la variable de groupe dans l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral et sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes", cochez les cases correspondant aux catégories de
valeurs de dimension à regrouper.
4. Cliquez sur Grouper.
5. Dans la boîte de dialogue "Nouveau groupe", saisissez un nom pour le groupe, puis cliquez sur OK.
Les groupes de valeurs apparaissent dans la colonne "Groupes".
6. Pour regrouper automatiquement les valeurs dégroupées d'une dimension :
a. Dans la liste déroulante "Valeurs dégroupées", sélectionnez Regroupement automatique.
b. Dans la boîte de dialogue "Valeurs regroupées automatiquement", saisissez un nom pour le
groupe dans la zone de texte "Nom" si vous préférez un autre nom qu'"Autres".
c. Cliquez sur OK.
7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Les valeurs sont regroupées dans la colonne de dimension du tableau et le nom d'en-tête de la colonne
devient "[nom de dimension]+". Par exemple, si vous regroupez des valeurs pour la dimension "Ville",
l'en-tête de colonne devient "Ville+". Une variable de groupe est créée dans le dossier "Variables" de
l'onglet "Objets disponibles" du Panneau latéral. Vous pouvez modifier le nom de variable de groupe
dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes" ou à l'aide du menu contextuel accessible par clic droit
correspondant à la variable de groupe dans le dossier "Variables".
Rubriques associées
• Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
• Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Groupe permet d'affecter plusieurs valeurs sélectionnées d'une dimension dans
une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe un nom unique.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
248
2013-11-22
Création de rapports
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension
d'un groupe agrégé.
4.2.1.5.4 Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte
de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension d'un groupe
agrégé.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes", cochez la case en regard des valeurs à supprimer
d'un groupe.
4. Cliquez sur Dégrouper.
Le nom de groupe disparaît de la colonne "Groupes" en regard des valeurs que vous avez
sélectionnées.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Les valeurs que vous avez supprimées d'un groupe réapparaissent dans le tableau.
Attention :
Si vous avez sélectionné Regroupement automatique pour les valeurs dégroupées, les valeurs d'une
dimension sont agrégées dans les données de ce groupe.
Rubriques associées
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Dégrouper de la liste déroulante Groupe permet de dégrouper les valeurs d'une
dimension dans une colonne de tableau.
• Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'affecter plusieurs valeurs d'une dimension
dans une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe agrégé un nom
unique.
• Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Groupe permet d'affecter plusieurs valeurs sélectionnées d'une dimension dans
une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe un nom unique.
249
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.5.5 Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la liste
déroulante Groupe
L'option Déplacer vers le groupe de la liste déroulante Groupe permet d'ajouter les valeurs
sélectionnées d'une dimension dans un tableau à un groupe agrégé.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez une ou plusieurs valeurs de dimension dans une colonne de tableau et procédez selon
l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Groupe dans la liste
déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la sélection et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Groupe.
Les valeurs sélectionnées de la dimension disparaissent de la colonne de dimension et sont agrégées
dans le groupe sélectionné.
Rubriques associées
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à
un groupe agrégé existant dans une colonne de tableau.
• Pour ajouter un groupe de valeurs de dimension à un autre groupe de valeurs de dimension à l'aide
de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter un ou plusieurs groupes à un
groupe de valeurs agrégées existant dans une colonne de tableau.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Dégrouper de la liste déroulante Groupe permet de dégrouper les valeurs d'une
dimension dans une colonne de tableau.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension
d'un groupe agrégé.
4.2.1.5.6 Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de
dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe
agrégé existant dans une colonne de tableau.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
250
2013-11-22
Création de rapports
•
•
•
Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la variable de groupe dans l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral et sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes", cochez la case en regard des valeurs de dimension
à ajouter à un groupe.
4. Sélectionnez un groupe dans la liste déroulante Déplacer vers.
Le nom de groupe s'affiche dans la colonne "Groupes" en regard des variables que vous avez
sélectionnées.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Les valeurs sélectionnées de la dimension disparaissent de la colonne du tableau et sont agrégées
dans le groupe sélectionné.
Rubriques associées
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Déplacer vers le groupe de la liste déroulante Groupe permet d'ajouter les valeurs
sélectionnées d'une dimension dans un tableau à un groupe agrégé.
• Pour ajouter un groupe de valeurs de dimension à un autre groupe de valeurs de dimension à l'aide
de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter un ou plusieurs groupes à un
groupe de valeurs agrégées existant dans une colonne de tableau.
4.2.1.5.7 Pour ajouter un groupe de valeurs de dimension à un autre groupe de valeurs de
dimension à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter un ou plusieurs groupes à un groupe de
valeurs agrégées existant dans une colonne de tableau.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la variable de groupe dans l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral et sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la boîte de dialogue "Gérer des groupes", cochez la case en regard des valeurs groupées
d'une dimension à ajouter à un autre groupe.
4. Sélectionnez un groupe dans la liste déroulante Déplacer vers.
251
2013-11-22
Création de rapports
Le nom de groupe dans la colonne "Groupes" en regard des valeurs que vous avez sélectionnées
est modifié pour refléter la modification du groupe.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Rubriques associées
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Déplacer vers le groupe de la liste déroulante Groupe permet d'ajouter les valeurs
sélectionnées d'une dimension dans un tableau à un groupe agrégé.
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à
un groupe agrégé existant dans une colonne de tableau.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de supprimer les valeurs d'une dimension
d'un groupe agrégé.
• Pour dégrouper les valeurs d'une dimension d'un groupe existant à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Dégrouper de la liste déroulante Groupe permet de dégrouper les valeurs d'une
dimension dans une colonne de tableau.
4.2.1.5.8 Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Renommer le groupe de la liste déroulante Groupe permet de renommer un groupe de valeurs
de dimension.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez un groupe de valeurs de dimension dans une colonne de tableau et procédez selon
l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", dans la liste déroulante Groupe,
sélectionnez Renommer le groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Renommer le groupe.
3. Dans la boîte de dialogue "Renommer le groupe", saisissez un nouveau nom, puis cliquez sur OK.
Le nom de groupe de valeurs de dimension est modifié dans la colonne du tableau.
Conseil :
Vous pouvez également renommer le groupe en renommant sa variable dans l'onglet Objets disponibles
du Panneau latéral.
Rubriques associées
• Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
252
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
• Pour renommer une variable de groupe de dimensions à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des
groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'attribuer un nouveau nom à la variable
de groupe. Ce nom apparaît dans l'en-tête de colonne du tableau dans le dossier "Variables"
de l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral.
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de renommer un groupe agrégé de valeurs
de dimension.
4.2.1.5.9 Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la boîte de dialogue
Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de renommer un groupe agrégé de valeurs de
dimension.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la variable de groupe dans l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral et sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la liste déroulante située dans la partie inférieure de la boîte de dialogue "Gérer des groupes",
sélectionnez le groupe de valeurs à renommer.
4. Cliquez sur l'icône Renommer le groupe sélectionné.
5. Dans la boîte de dialogue "Renommer le groupe", saisissez un nouveau nom, puis cliquez sur OK.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Le nom de groupe de valeurs de dimension est modifié dans la colonne du tableau.
Rubriques associées
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Renommer le groupe de la liste déroulante Groupe permet de renommer un
groupe de valeurs de dimension.
• Pour renommer une variable de groupe de dimensions à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des
groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'attribuer un nouveau nom à la variable
de groupe. Ce nom apparaît dans l'en-tête de colonne du tableau dans le dossier "Variables"
de l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral.
253
2013-11-22
Création de rapports
4.2.1.5.10 Variables de groupe de dimensions
Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral, cliquez avec le bouton droit de la souris sur
un objet de variable de groupe dans le dossier "Variables".
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour modifier les valeurs d'un groupe, cliquez sur Modifier. Dans la boîte de dialogue "Gérer
des groupes", modifiez le groupe selon les besoins.
• Pour renommer la variable de groupe, cliquez sur Renommer. Dans la boîte de dialogue
"Renommer la variable", saisissez un nouveau nom, puis cliquez sur OK.
Remarque :
Vous pouvez également renommer la variable de groupe dans la boîte de dialogue "Gérer des
groupes".
•
•
Pour copier la variable, cliquez sur Copier.
Pour supprimer la variable, cliquez sur Supprimer. La variable de groupe est supprimée du
dossier "Variables" et la colonne de groupe est supprimée des tableaux où la variable est utilisée.
Rubriques associées
• Pour regrouper des valeurs d'une dimension dans un tableau à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'affecter plusieurs valeurs d'une dimension
dans une colonne de tableau à un groupe agrégé et d'attribuer à ce groupe agrégé un nom
unique.
• Pour ajouter des valeurs d'une dimension à un groupe existant à l'aide de la boîte de dialogue Gérer
des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter des valeurs d'une dimension à
un groupe agrégé existant dans une colonne de tableau.
• Pour renommer une variable de groupe de dimensions à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des
groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'attribuer un nouveau nom à la variable
de groupe. Ce nom apparaît dans l'en-tête de colonne du tableau dans le dossier "Variables"
de l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral.
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de renommer un groupe agrégé de valeurs
de dimension.
• Pour ajouter un groupe de valeurs de dimension à un autre groupe de valeurs de dimension à l'aide
de la boîte de dialogue Gérer des groupes
254
2013-11-22
Création de rapports
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'ajouter un ou plusieurs groupes à un
groupe de valeurs agrégées existant dans une colonne de tableau.
Pour renommer une variable de groupe de dimensions à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des
groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet d'attribuer un nouveau nom à la variable de groupe.
Ce nom apparaît dans l'en-tête de colonne du tableau dans le dossier "Variables" de l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez sur une colonne de dimension du tableau et procédez selon l'une des méthodes suivantes :
• Dans l'onglet "Analyse", dans le sous-onglet "Affichage", sélectionnez Gérer des groupes dans
la liste déroulante Groupe.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris dans le tableau et, dans le menu contextuel "Groupe",
sélectionnez Gérer des groupes.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la variable de groupe dans l'onglet Objets
disponibles du Panneau latéral et sélectionnez Gérer des groupes.
3. Dans la liste déroulante située dans la partie inférieure de la boîte de dialogue "Gérer des groupes",
sélectionnez le groupe à renommer.
4. Cliquez sur l'icône Renommer le groupe sélectionné.
5. Dans la boîte de dialogue "Renommer le groupe", saisissez un nouveau nom, puis cliquez sur OK.
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Gérer des groupes".
Le nom de groupe de dimensions sélectionné est modifié pour la colonne du tableau et dans les autres
tableaux où il est utilisé.
Conseil :
Vous pouvez également modifier le nom de variable du groupe de dimensions directement dans l'onglet
Objets disponibles du Panneau latéral.
Rubriques associées
• Pour modifier les variables Groupe dans l'onglet Objets disponibles du Panneau latéral
Vous pouvez modifier les variables de groupe de dimensions dans le Panneau latéral.
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la liste déroulante Groupe
L'option Renommer le groupe de la liste déroulante Groupe permet de renommer un
groupe de valeurs de dimension.
• Pour renommer un groupe de valeurs de dimension à l'aide de la boîte de dialogue Gérer des groupes
La boîte de dialogue "Gérer des groupes" permet de renommer un groupe agrégé de valeurs
de dimension.
255
2013-11-22
Création de rapports
4.2.2 Affichage des données dans des cellules individuelles
Les cellules individuelles sont des cellules uniques qui sont autonomes dans un rapport.
Vous pouvez placer le texte ou la formule de votre choix dans une cellule individuelle vide. Vous pouvez
également utiliser des cellules individuelles prédéfinies qui présentent des informations spécifiques.
Pour en savoir plus sur les fonctions utilisées dans les cellules individuelles, reportez-vous au guide
Utilisation de fonctions, formules et calculs dans Web Intelligence ou consultez l'aide en ligne de Web
Intelligence.
Fonctions des cellules de formule et de texte dans des cellules individuelles
Fonction
Description
Cellule vide
Cellule vide dans laquelle vous pouvez saisir du texte ou une formule.
Filtres d'exploration
Utilise la fonction FiltresExploration pour afficher les informations
des filtres d'exploration appliqués au rapport.
Date de la dernière actualisation
Utilise la fonction DateDernièreExécution pour afficher la date de la
dernière actualisation du document.
Nom du document
Utilise la fonction NomDocument pour afficher le nom du document.
Résumé de la requête
Utilise la fonction RésuméRequête pour afficher les informations des requêtes du document.
Invite
Dans la liste déroulante "Invite", vous pouvez sélectionner l'une des options
de cellule suivantes :
• RésuméInvite : Cette cellule utilise la fonction RésuméInvite pour
afficher l'intégralité des informations des sélections d'invites utilisateur
dans le document.
• <nom de l'invite de requête> : Le nom de chaque invite de requête est
répertorié dans la liste "Invite". Une cellule prédéfinie reposant sur une
invite de requête affiche les sélections d'invites utilisateur lors de la
dernière actualisation ou action Exécuter la requête.
Résumé des filtres de
rapport
Utilise la fonction RésuméFiltreRapport pour afficher les filtres de
rapport appliqués au rapport.
Fonctions des cellules de numéro de page dans des cellules individuelles
256
Fonction
Description
Numéro de page
Utilise la fonction Page pour afficher le numéro des pages du rapport.
2013-11-22
Création de rapports
Fonction
Description
Numéro de page/Total
de pages
Utilise les fonctions Page et NombreDePages pour afficher le numéro de
la page actuelle et le nombre total de pages du rapport.
Nombre total de pages
Utilise la fonction NombreDePages pour afficher le nombre total de pages
du rapport.
4.2.2.1 Pour insérer une cellule individuelle dans un rapport
Vous pouvez insérer une cellule individuelle dans un tableau.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet "Elément de
rapport".
2. Dans le sous-onglet "Cellule", effectuez l'une des opérations suivantes :
• Cliquez sur Vide pour insérer une cellule vide.
• Dans la liste déroulante Prédéfini, sélectionnez une cellule prédéfinie à insérer.
3. Placez votre souris à l'endroit du rapport où vous souhaitez insérer la cellule, puis cliquez sur le
bouton gauche de la souris.
4. Si vous avez inséré une cellule vide, saisissez le texte ou la formule de la cellule dans la "Barre de
formule".
Remarque :
Pour activer la "Barre de formule", cliquez sur l'icône Barre de formule dans l'onglet "Analyse".
5. Pour supprimer la cellule, sélectionnez-la et appuyez sur la touche Supprimer de votre clavier.
4.2.2.2 Masquage des cellules individuelles
Il est possible de masquer les cellules individuelles de manière inconditionnelle, lorsqu'elles sont vides
ou en fonction du résultat d'une formule.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur la cellule individuelle et sélectionnez Format de cellule dans le menu contextuel.
2. Dans la boîte de dialogue "Format de cellule", dans l'onglet "Général", sélectionnez l'une des options
suivantes :
• Pour masquer la cellule de manière inconditionnelle, sélectionnez Toujours masquer.
• Pour masquer la cellule lorsqu'elle est vide, sélectionnez Masquer lorsque vide.
• Pour masquer la cellule en fonction du résultat d'une formule, cliquez sur Masquer lorsque la
formule suivante est correcte, puis saisissez la formule dans la zone de texte.
257
2013-11-22
Création de rapports
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour afficher à nouveau les tableaux, cellules ou sections masqués
Vous pouvez afficher à nouveau les objets masqués d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
4.2.2.3 Pour copier une cellule individuelle
Vous pouvez copier et coller des cellules individuelles dans un rapport ou dans des applications externes
telles que Microsoft Word et Excel.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la cellule individuelle et sélectionnez Copier dans le
menu contextuel.
3. Pour coller la cellule individuelle dans une autre partie du rapport, cliquez avec le bouton droit de
la souris sur l'endroit où vous souhaitez coller la cellule individuelle et cliquez sur Coller dans le
menu.
4. Pour coller la cellule individuelle dans une autre application, collez le contenu du presse-papiers
depuis l'application.
Vous pouvez également copier une cellule individuelle dans une autre application en effectuant un
glisser-déplacer de la cellule individuelle directement vers le document ouvert dans l'application
cible. Si vous faites glisser et déposez une cellule individuelle dans une application Microsoft Office,
le texte qu'elle contient est collé dans l'application.
4.2.3 Organisation des données avec des sections, des sauts et des tris
4.2.3.1 Utilisation de sections pour regrouper les données
258
2013-11-22
Création de rapports
Les sections permettent de décomposer les informations de rapport en parties plus petites et plus
compréhensibles.
Exemple : Regroupement des revenus trimestriels en sections dans un rapport
Supposez que vous êtes responsable des ventes pour l'Italie. Vous recevez un rapport présentant le
revenu annuel 2003 des magasins de ce pays, ventilé par villes et par trimestres.
Ville
Trimestre
Revenu des ventes
Vérone
T1
314 430
Vérone
T2
273 608
Vérone
T3
294 798
Vérone
T4
252 644
Rome
T1
215 874
Rome
T2
194 689
Rome
T3
204 066
Rome
T4
188 791
Milan
T1
572 177
Milan
T2
619 924
Milan
T3
533 765
Milan
T4
520 332
Pour comparer les résultats trimestriels de chaque ville, définissez [Trimestre] comme valeur de
section. Le rapport est divisé en sections distinctes correspondant aux différents trimestres.
T1
Ville
Revenu des ventes
Vérone
314 430
Rome
215 874
Milan
572 177
T2
259
2013-11-22
Création de rapports
Ville
Revenu des ventes
Vérone
273 608
Rome
194 689
Milan
619 924
T3
Ville
Revenu des ventes
Vérone
294 798
Rome
204 066
Milan
533 765
T4
Ville
Revenu des ventes
Vérone
252 644
Rome
188 791
Milan
520 332
Vous pouvez créer une seule section ou inclure plusieurs sections dans des sous-sections d'un rapport.
Vous pouvez également supprimer et repositionner des sections dans un rapport.
Pour créer une section, deux sources sont possibles :
•
•
une dimension déjà affichée dans un tableau ou un diagramme : cliquez sur la dimension avec le
bouton droit de la souris, puis sélectionnez Définir comme section.
une dimension incluse dans le document, mais non affichée dans un tableau ou un diagramme.
Vous ne pouvez pas créer de section à partir d'un objet indicateur.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
260
2013-11-22
Création de rapports
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
4.2.3.1.1 Création d'une section à partir d'une colonne
Vous pouvez créer une section basée sur une colonne de tableau d'un rapport Web Intelligence en
mode "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la colonne que vous souhaitez définir comme section,
puis cliquez sur Définir comme section.
4.2.3.1.2 Création d'une section à partir d'une dimension
Vous pouvez créer une section dans un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez l'onglet "Eléments du
rapport".
2. Dans le sous-onglet Section, cliquez sur Insérer une section.
3. Cliquez dans le rapport à l'endroit où vous souhaitez insérer la section.
4. Sélectionnez la dimension dans la boîte de dialogue qui s'affiche, puis cliquez sur OK pour insérer
la section.
4.2.3.1.3 Utilisation des filtres dans les sections de rapport
Vous pouvez appliquer des filtres de rapport aux sections en utilisant les valeurs de l'en-tête de section
ou celles qui figurent dans la section.
Filtres sur un en-tête de section
Si un rapport comporte la section [Pays], vous pouvez utiliser la syntaxe [Pays] = "Etats-Unis"
pour filtrer toutes les sections et exclure tous les pays différents de "Etats-Unis".
Filtres sur les données de section
Dans un rapport contenant une section [Région] à laquelle vous appliquez la syntaxe de filtre
[Produit]="Boissons", le rapport retient toutes les sections qui contiennent le produit "Boissons".
Le filtre est basé sur les données de la section, mais il est appliqué indirectement aux données de
l'en-tête de section.
Rubriques associées
• Création, modification et suppression de filtres de rapport standard
Vous pouvez utiliser les filtres de rapport dans la boîte de dialogue "Filtre de rapport".
261
2013-11-22
Création de rapports
4.2.3.1.4 Sections basées sur une hiérarchie
Vous pouvez créer une section dans une hiérarchie, chaque membre de la hiérarchie devenant alors
un en-tête de section.
Vous pouvez développer les sections de la même façon que vous développez les membres d'une
colonne dans un tableau.
Vous disposez d'un rapport affichant les données suivantes :
Géographie client
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
235,243
Féminin
254 342
Masculin
34 342
Féminin
45 464
Masculin
12 232
Féminin
14 242
Masculin
17 343
Féminin
18 001
Tous les clients
Australie
Canada
France
Si vous créez une section dans [Géographie Client], le rapport apparaît initialement comme suit :
Tous les clients
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
235 243
Féminin
254 342
Si vous développez l'en-tête de section, le rapport apparaît comme suit :
Tous les clients
262
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
235 243
2013-11-22
Création de rapports
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Féminin
254 342
Australie
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
34 342
Féminin
45 464
Canada
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
12 232
Féminin
14 242
France
Gender (sexe)
Montant des ventes Internet
Masculin
17 343
Féminin
18 001
4.2.3.1.5 Pour supprimer une cellule de section ou une section
Vous pouvez supprimer une section ou cellule de section d'un rapport Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez avec le bouton droit sur la cellule d'une section et effectuez une des actions suivantes :
• Sélectionnez Supprimer > Cellule uniquement pour supprimer la cellule de section.
• Sélectionnez Supprimer > Section et cellule pour supprimer la section et la cellule.
263
2013-11-22
Création de rapports
4.2.3.1.6 Définition de la présentation de page d'une section
Vous pouvez définir la présentation de page d'une section d'un rapport Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur une
section et sélectionnez Appliquer un format à la section dans le menu.
2. Dans l'onglet "Sélection", sélectionnez une des options suivantes :
• Sélectionnez Nouvelle page pour démarrer chaque section sur une nouvelle page.
• Sélectionnez Eviter les sauts de page pour éviter les sauts de page dans la section.
• Sélectionnez Répéter sur chaque page pour répéter l'en-tête de la section sur chaque page.
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.3.1.7 Pour masquer les sections
Vous pouvez masquer les sections d'un rapport Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez une section.
2. Dans l'onglet "Eléments du rapport", sous-onglet "Comportements", cliquez sur la flèche située près
du bouton Masquer et sélectionnez un des éléments suivants :
•
•
•
Pour masquer la section, sélectionnez Masquer.
Pour masquer la section lorsqu'elle est vide, sélectionnez Masquer lorsque vide.
Pour masquer la section lorsqu'une formule spécifiée est vérifiée, sélectionnez Masquer lorsque,
puis sélectionnez Masquer lorsque la formule suivante est vérifiée et saisissez une formule
dans la zone. La formule doit renvoyer une valeur booléenne (Vrai ou Faux).
Rubriques associées
• Pour afficher à nouveau les tableaux, cellules ou sections masqués
Vous pouvez afficher à nouveau les objets masqués d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
4.2.3.1.8 Pour définir des couleurs et des images dans une section.
Vous pouvez définir les couleurs et images de section dans un rapport Web Intelligence en mode
"Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur la
section et sélectionnez Appliquer un format à la section.
2. Dans l'onglet "Apparence", définissez les couleurs et les images.
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
264
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
4.2.3.2 Utilisation des sauts
Un saut est une division au sein d'un bloc dans lequel les données sont regroupées en sections
individuelles, selon une dimension, une information ou un indicateur sélectionné.
Les sections de saut sont représentées sous la forme de tableaux plus petits dans le même bloc de
données.
Les sauts vous permettent d'afficher en plusieurs parties distinctes toutes les données pour chaque
valeur unique d'un objet.
Les sauts offrent les avantages suivants :
•
•
•
Vous pouvez organiser plus efficacement la manière dont les données sont représentées.
Vous pouvez afficher des sous-totaux.
Vous pouvez afficher des sous-agrégats.
4.2.3.2.1 Comparaison des sauts et des sections
Les sauts et les sections séparent les données différemment dans Web Intelligence.
Une section décompose les données en plusieurs cellules individuelles appelées en-têtes de section.
Chaque en-tête de section contient une valeur par dimension, avec un bloc de données correspondant
à la valeur de la dimension.
Un saut décompose les données au sein d'un bloc. Une colonne contient les valeurs relatives à une
dimension, une information ou un indicateur, qui sont répétées pour chaque autre ligne de valeurs dans
le bloc.
4.2.3.2.2 Appliquer des sauts à des hiérarchies
Lorsque vous appliquez un saut à une hiérarchie, le saut se produit pour tous les membres de la
hiérarchie à tous les niveaux.
Exemple : Un saut est appliqué à une hiérarchie
Vous disposez d'un rapport affichant les données suivantes :
265
2013-11-22
Création de rapports
Client
Gender (sexe)
Unités
TOUT
F
131 587
M
138 215
F
131 587
M
138 215
F
36 759
M
37 989
Etats-Unis
CA
Si vous appliquez un saut à la hiérarchie [Client], vous obtenez l'affichage suivant : Le saut est appliqué
sur chaque membre de [Client].
Client
Gender (sexe)
Unités
F
131 587
M
138 215
TOUT
TOUT
Client
269 802
Gender (sexe)
Unités
F
131 587
M
138 215
Etats-Unis
Etats-Unis
Client
269 802
Gender (sexe)
Unités
F
36 759
M
37 989
CA
CA
266
74 748
2013-11-22
Création de rapports
4.2.3.2.3 Ordre de tri par défaut dans les sauts
Lorsque vous appliquez un saut dans un rapport, un tri par défaut s'applique.
Lorsque vous insérez une rupture au niveau d'un objet, les valeurs de l'objet sont automatiquement
triées par ordre croissant, comme suit :
•
•
Si les valeurs sont numériques, la valeur la plus faible apparaît dans la première ligne du tableau
et la valeur la plus élevée dans la dernière.
S'il s'agit de caractères alphabétiques, les valeurs sont alors triées par ordre alphabétique de A à
Z.
Vous pouvez définir plusieurs sauts sur plusieurs informations ou indicateurs des dimensions et définir
une priorité de tri pour chacune.
4.2.3.2.4 Pour insérer un saut
Vous pouvez insérer un saut dans n'importe quel tableau d'un rapport Web Intelligence, mis à part dans
les tableaux de formulaires.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez une colonne de tableau
à laquelle vous souhaitez appliquer un saut.
2. Dans l'onglet Analyse, dans le sous-onglet Affichage, sélectionnez Ajouter un saut dans la liste
déroulante Saut.
Le tableau se divise alors en autant de mini-tableaux qu'il y a de valeurs uniques dans la colonne.
Chaque mini-tableau est muni d'un en-tête.
Rubriques associées
• Pour gérer des sauts
Vous pouvez gérer les sauts des colonnes du tableau dans la boîte de dialogue "Gérer les
sauts".
4.2.3.2.5 Pour supprimer un saut
Vous pouvez supprimer le saut d'un tableau dans la boîte de dialogue "Gérer les sauts".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez la colonne dans laquelle
est défini le saut.
2. Dans l'onglet Analyse, dans le sous-onglet Affichage, sélectionnez Supprimer le saut dans la
liste déroulante Saut.
Remarque :
Si aucun saut n'est défini dans la colonne, l'élément de menu Supprimer le saut n'est pas disponible.
3. Pour supprimer tous les sauts, sélectionnez une colonne du tableau, puis sélectionnez Supprimer
tous les sauts dans la liste déroulante Saut.
L'élément de menu Supprimer tous les sauts n'est pas disponible si aucun saut n'est défini dans
le tableau en question.
267
2013-11-22
Création de rapports
4.2.3.2.6 Pour gérer des sauts
Vous pouvez gérer les sauts des colonnes du tableau dans la boîte de dialogue "Gérer les sauts".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez une colonne de tableau.
2. Dans l'onglet Analyse, dans le sous-onglet Affichage, sélectionnez Gérer les sauts dans la liste
déroulante Saut.
La boîte de dialogue "Gérer les sauts" permet de voir les sauts définis dans le tableau. Si ce dernier
est un tableau croisé, la boîte de dialogue montre les sauts sur l'axe horizontal et sur l'axe vertical.
Chaque saut est représenté par la dimension sur laquelle il est défini. L'ordre dans lequel les
dimensions s'affichent correspond à l'ordre d'application des sauts.
3. Pour modifier la priorité d'un saut, sélectionnez la dimension, puis cliquez sur la flèche "Haut" ou
"Bas" pour déplacer la dimension dans l'ordre de priorité des sauts.
4. Pour ajouter un saut, cliquez sur Ajouter, puis sélectionnez la dimension sur laquelle vous souhaitez
appliquer le saut.
5. Pour supprimer un saut, sélectionnez la dimension, puis cliquez sur Supprimer .
6. Pour définir les propriétés d'un saut, sélectionnez la dimension, puis sélectionnez les propriétés
dans la section opposée de la boîte de dialogue. Pour en savoir plus sur les propriétés du saut qu'il
est possible de définir, suivez le lien à la fin de cette rubrique.
7. Cliquez sur OK.
Rubriques associées
• Propriétés des sauts
Un saut de tableau possède plusieurs propriétés personnalisables.
4.2.3.2.7 Propriétés des sauts
Un saut de tableau possède plusieurs propriétés personnalisables.
Vous pouvez définir les propriétés de saut suivantes :
268
Propriété
Description
En-tête de saut
Affiche un en-tête pour chaque partie du tableau,
du tableau croisé ou du formulaire lorsque vous
insérez une rupture.
Pied de saut
Affiche un pied de page pour chaque saut d'une
section en l'ajoutant après la dernière ligne d'un
tableau ou après la dernière colonne d'un tableau
croisé lorsque vous insérez un saut. Lorsque vous
lancez un calcul sur les données, le résultat s'affiche dans le pied de page.
2013-11-22
Création de rapports
Propriété
Description
Appliquer un tri
Applique l'ordre de tri par défaut aux valeurs du
saut.
Valeurs dupliquées : tout afficher
Affiche toutes les valeurs du saut, même si elles
sont dupliquées.
Valeurs dupliquées : afficher la première
Affiche uniquement la première valeur en cas de
valeurs dupliquées.
Valeurs dupliquées : fusionner
Fusionne les cellules qui contiennent des valeurs
dupliquées et affiche une seule valeur dans ces
cellules fusionnées.
Valeurs dupliquées : répéter la première sur
la nouvelle page
Affiche la première valeur d'un groupe de valeurs
dupliquées au début du saut et sur chaque nouvelle page.
Nouvelle page
Affiche chaque partie du tableau ou du formulaire
créé par un saut sur une nouvelle page.
Eviter les sauts de page dans un bloc
Quand c'est possible, conserve chaque section
de saut sur la même page. Cette option n'est pas
disponible lorsqu'un bloc est plus grand qu'une
page.
Répéter l'en-tête sur chaque page
Répète l'en-tête en haut de chaque page lorsqu'un tableau s'étend sur plusieurs pages.
Répéter le pied de page sur chaque page
Répète le pied de page en bas de chaque page
lorsqu'un tableau s'étend sur plusieurs pages.
4.2.3.3 Utilisation de tris pour organiser les données dans les rapports
Vous pouvez appliquer des tris à des valeurs affichées dans des tableaux, des sections et des
diagrammes pour organiser l'ordre dans lequel ces valeurs sont affichées dans les rapports.
Par défaut, le tri commence dans la première colonne
Remarque :
•
269
Si vous effectuez un tri dans des rapports où la requête sous-jacente en a déjà fait un, assurez-vous
que la dimension triée de la requête se trouve d'abord dans le tableau du rapport. Si ce n'est pas
le cas, vous perdrez l'effet de la dimension triée dans ce rapport. Sinon, modifiez la requête de telle
sorte que la dimension triée soit renvoyée en premier.
2013-11-22
Création de rapports
•
Lorsque les paramètres régionaux de l'interface utilisateur sont différents de ceux du document et
incompatibles (différents jeux de caractères), le tri au sein des tableaux de documents risque de ne
pas fonctionner. Pour trier les documents ayant recours à des paramètres régionaux différents de
ceux de l'interface utilisateur, contactez l'administrateur et demandez soit une modification de la clé
de registre pour Windows, soit le fichier boconfig.cfg pour UNIX de la manière suivante :
Sous Windows, sur les serveurs et ordinateurs client, modifiez la déclaration de clé de registre :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\SAP BusinessObjects\Suite XI
4.0\...\WebIntelligence\Calculator : SortLocale = PVL. Ensuite, fermez et rouvrez
tout document Web Intelligence en cours.
Sous UNIX, sur les serveurs et ordinateurs client, ouvrez le fichier boconfig.cfg (dans
$installdir/setup/boconfig.cfg), puis ajoutez la déclaration de clé de registre :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\SAP BusinessObjects\Suite XI
4.0\...\WebIntelligence\Calculator : SortLocale = PVL. Ensuite, fermez et rouvrez
tout document Web Intelligence en cours.
Lors des opérations de tri, les ordres suivants sont disponibles :
Ordre de tri
Description
Par défaut
Cet ordre est parfois qualifié de naturel. Selon le type des données de la colonne ou de la ligne, les résultats sont triés comme suit :
• Ordre numérique croissant pour les données numériques
• Ordre chronologique croissant pour une date
• Ordre chronologique pour les mois
• Ordre alphabétique pour des données alphanumériques
Croissant
Lorsque cette option est sélectionnée, les résultats sont ordonnés en ordre
croissant, en commençant par la plus petite valeur en haut de la colonne.
Par exemple : 100, 200, 300 ou Californie, Colorado, Floride.
Décroissant
Lorsque cette option est sélectionnée, les résultats sont ordonnés en ordre
décroissant, en commençant par la plus grande valeur en haut de la colonne.
Par exemple : 300, 200, 100 ou Floride, Colorado, Californie.
270
2013-11-22
Création de rapports
Ordre de tri
Description
Vous définissez votre propre ordre de tri. L'"Ordre personnalisé" est disponible
pour les dimensions et les attributs.
Remarque :
•
•
•
Ordre personnalisé
•
L'"Ordre personnalisé" n'est pas disponible pour les hiérarchies, les niveaux
et les indicateurs.
Il n'est pas possible d'ajouter manuellement des valeurs à la liste "Ordre
personnalisé". Pour les objets information, le champ est actif, mais les
valeurs saisies ne sont pas ajoutées à la liste.
L'"Ordre personnalisé" n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence
HTML en mode "Conception".
Par défaut, le nombre maximum de valeurs pour les dimensions est défini
sur des valeurs distinctes sur le client et le serveur. Pour éviter les conflits,
nous conseillons de définir les deux sur la même valeur.
Valeur par défaut du serveur : 100 éléments (paramètre TailleMaximale
TriPersonnalisé dans les propriétés ServeurTraitementWebIntel
ligence de la CMC)
Valeur par défaut du client : 1 000 éléments (paramètre TailleMaximale
TriPersonnaliséParamWebi dans le fichier WebIContainer_Client
Descriptor.xml)
4.2.3.3.1 Tri des données hiérarchiques
Les tris s'appliquent aux données hiérarchiques dans chaque élément parent de la hiérarchie. Les tris
ne créent pas de saut entre les éléments parent et enfant.
Exemple : Tri des données hiérarchiques
Le tableau suivant contient la hiérarchie [Produit] non triée :
Produit
Denrées
Plats chauds
Boissons
Boissons non alcoolisées
Lait
Soda
271
2013-11-22
Création de rapports
Produit
Pains
Après avoir appliqué un filtre décroissant, la hiérarchie apparaît comme suit :
Produit
Denrées
Pains
Boissons
Boissons non alcoolisées
Soda
Lait
Plats chauds
Le tri classe les types de denrées par ordre décroissant et les boissons, également par ordre
décroissant, dans leur élément parent. Les boissons triées conservent leur lien hiérarchique avec leur
élément parent.
4.2.3.3.2 Insertion d'un tri
Vous pouvez insérer un tri de tableau dans un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez la colonne à trier.
3. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Afficher, sélectionnez Croissant ou Décroissant dans la liste
Tri pour trier la colonne en ordre croissant ou décroissant.
4.2.3.3.3 Suppression d'un tri
Vous pouvez supprimer un tri de colonnes dans un document Web Intelligence en mode "Conception".
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez une colonne triée.
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Afficher, sélectionnez Aucun dans la liste Tri.
Pour supprimer tous les tris du tableau, sélectionnez une colonne, puis Supprimer tous les tris.
4.2.3.3.4 Pour gérer les tris
La boîte de dialogue "Gérer les tris" affiche les tris appliqués au tableau ou au diagramme.
272
2013-11-22
Création de rapports
Dans un tableau croisé, les tris, à la fois des axes horizontaux et verticaux, sont affichés. Chaque tri
est représenté par le nom de la dimension triée et une flèche indique la direction du tri (croissant ou
décroissant). L'ordre dans lequel est affichée la dimension triée indique l'ordre dans lequel les tris sont
appliqués.
1. Dans un document Web Intelligence, en mode "Conception", sélectionnez le tableau ou le diagramme
dans lequel vous désirez gérer les tris.
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Afficher, sélectionnez Avancé dans la liste déroulante Tri.
3. Dans la boîte de dialogue "Gérer les tris", effectuez une des actions suivantes :
• Pour modifier la priorité d'un tri, sélectionnez la dimension, puis cliquez sur la flèche "Haut" ou
"Bas" pour déplacer la dimension dans la priorité de tri.
Remarque :
Vous ne pouvez pas modifier la priorité d'un tri si un saut de tri est défini sur la dimension.
•
•
•
•
Pour modifier la direction d'un tri, cliquez deux fois sur la dimension ou sélectionnez-la, puis
choisissez Croissant ou Décroissant dans la liste Ordre.
Pour ajouter un tri, cliquez sur Ajouter, puis sélectionnez la dimension à trier dans la liste.
Pour supprimer un tri, sélectionnez la dimension, puis cliquez sur Supprimer.
Pour personnaliser un tri et choisir votre propre tri ou ajouter des valeurs à la liste des valeurs
à trier, cliquez sur Valeurs sous Ordre personnalisé, puis définissez votre tri personnalisé.
Remarque :
•
•
•
Le bouton Valeurs est désactivé si le tri personnalisé n'est pas applicable.
L'ordre personnalisé s'applique à l'ensemble du document et pas seulement à la dimension
du bloc sélectionné.
Pour rétablir un ordre de tri standard à la place d'un ordre de tri personnalisé, sélectionnez la
dimension, puis cliquez sur Réinitialiser.
Remarque :
•
•
Le bouton Réinitialiser est désactivé si le tri sur la dimension sélectionnée n'est pas
personnalisé.
Pour connaître les restrictions de l'option Ordre personnalisé, voir le tableau de la rubrique
Application de tris à des résultats affichés dans des rapports.
4. Cliquez sur OK pour enregistrer vos modifications et fermer la boîte de dialogue "Gérer les tris".
Rubriques associées
• Utilisation de tris pour organiser les données dans les rapports
273
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez appliquer des tris à des valeurs affichées dans des tableaux, des sections et
des diagrammes pour organiser l'ordre dans lequel ces valeurs sont affichées dans les
rapports.
4.2.4 Mise en forme de nombres et de dates
Il est possible de changer le mode d'affichage des valeurs dans certaines cellules ou sur les axes du
diagramme à l'aide des formats prédéfinis disponibles dans l'application ou en créant vos propres
formats personnalisés.
Vous pouvez enregistrer vos formats personnalisés pour les réutiliser dans plusieurs blocs et rapports
du même document.
4.2.4.1 Formats prédéfinis
Cette rubrique décrit les formats prédéfinis disponibles dans Web Intelligence pour les cellules du
tableau.
Format
Description
Par défaut
Format défini pour l'objet sur l'univers
Nombre
Formats des valeurs décimales ou entières
Devise
Formats des valeurs monétaires
Date/heure
Formats de date et d'heure
Booléen
Formats des valeurs vrai et faux
Rubriques associées
• Pour appliquer un format de nombre personnalisé à une cellule
Vous pouvez appliquer un format de nombres personnalisé existant aux données d'une
cellule d'un tableau.
• Pour définir un format personnalisé
274
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir des formats de nombres personnalisés à utiliser dans les cellules des
tableaux.
4.2.4.1.1 Pour appliquer un format prédéfini à une cellule
Vous pouvez appliquer un format de nombres prédéfini aux données d'une cellule d'un tableau.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez une cellule.
2. Pour sélectionner un format prédéfini :
• Dans l'interface Web Intelligence HTML, dans l'onglet Mise en forme, sélectionnez le sous-onglet
Nombres et sélectionnez un format dans la liste déroulante "Format de nombre".
• Dans Web Intelligence Rich Client, dans l'onglet Format, sélectionnez le sous-onglet Nombres
et sélectionnez un format dans la liste déroulante PAR DEFAUT.
3. Enregistrez le document.
4.2.4.2 Formats personnalisés
Dans les tableaux, vous pouvez utiliser le type de format Personnalisé pour définir un format de nombre
personnalisé pour n'importe quelle cellule.
Dans les fonctions Web Intelligence, les définitions de caractères de jour/date, de calendrier et d'heure
ci-dessous s'appliquent.
Remarque :
Vous ne pouvez pas appliquer les formats personnalisés aux nombres de tableaux avec l'interface
Web Intelligence HTML.
Le tableau suivant répertorie les chaînes que vous pouvez utiliser pour créer des formats personnalisés :
275
Caractère(s)
Affiche(nt)
Exemple
#
Le chiffre correspondant. Si le
nombre contient moins de
chiffres que le nombre de caractères # utilisés pour spécifier
le format, aucun zéro non significatif n'est inclus.
"12345" au format #,##0 donne
"12,345" (si vos paramètres régionaux définissent la virgule comme
séparateur) ou "12 345" (si vos paramètres régionaux définissent l'espace insécable comme séparateur)
2013-11-22
Création de rapports
Caractère(s)
Affiche(nt)
Exemple
0
Le chiffre correspondant. Si le
nombre contient moins de
chiffres que le nombre de caractères 0 utilisés pour spécifier
le format, un ou plusieurs zéros
non significatifs sont insérés
avant le nombre.
"123" au format #0,000 donne
"0,123"
Séparateur tel que défini dans
votre ensemble de variables
régionales.
"1234567" au format #,##0 donne
"1,234,567" (si vos paramètres régionaux définissent la virgule comme
séparateur) ou "1 234 567" (si vos
paramètres régionaux définissent
l'espace insécable comme séparateur)
.
Séparateur décimal tel que défini dans votre ensemble de variables régionales.
"12.34" au format #.#0 donne
"12.34" (si vos paramètres régionaux
définissent le point comme séparateur décimal) ou "12,34" (si vos paramètres régionaux définissent la virgule comme séparateur décimal)
[%]%
Affiche un signe de pourcentage (%) après le résultat et
multiplie le résultat par 100.
0,50 devient 50 %.
%
Signe % après le résultat, mais
ne multiplie pas le résultat par
100.
0,50 devient 0,50 %.
Un espace insécable ( )
"1234567" au format # ##0 donne
"1234 567"
1, 2, 3, a, b, c, $,
£, € (et ainsi de suite)
Le caractère alphanumérique.
"705.15" au format $#.#0 donne
"$705.15" ou "705,15 €" avec le format #,#0 €
[Red], [Blue],
[Green], [Yellow],
[Gray], [White],
[Dark Red], [Dark
Blue], [Dark Green]
Valeur dans la couleur spécifiée.
"150" au format #,##0[Red] donne
"150" #,##0[Blue] donne "150"
Caractères de
jour/date
(jour, date)
,
276
2013-11-22
Création de rapports
277
Caractère(s)
Affiche(nt)
Exemple
d
Numéro du jour du mois sans
zéros de tête. Si la date du jour
contient moins de deux caractères, elle s'affiche sans zéro
en tête.
Le premier jour du mois au format d
donne "1"
dd
Numéro du jour avec zéros de
tête. Si la date du jour contient
moins de deux caractères, elle
s'affiche avec un zéro en tête.
Le premier jour du mois au format dd
donne "01"
ddd
Le nom court du jour. La première lettre est une majuscule
si les paramètres régionaux sélectionnés utilisent les noms de
jour avec majuscule.
"Monday" au format ddd donne
"Mon" en anglais ; en français, "lundi"
donne "lun".
Dddd
Force la mise d'une majuscule
au nom de jour, quels que
soient les paramètres régionaux.
"Monday" au format Dddd donne
"Mon" en anglais ; en français, "lundi"
donne "Lun".
dddd
Nom du jour en toutes lettres.
La première lettre est une majuscule si les paramètres régionaux sélectionnés utilisent les
noms de jour avec majuscule.
"Monday" au format dddd donne
"Monday" en anglais. En français, le
jour est lundi.
DDDD
Nom du jour en toutes lettres,
en majuscules.
"Monday" au format DDDD donne
"MONDAY" en anglais. En français,
le jour est LUNDI.
dddd dd
Jour de la semaine suivi d'un
espace et du numéro du jour.
"Lundi" au format dddd dd donne
"Lundi 01"
Caractères de calen
drier
(mois, année)
M
Numéro du mois sans zéros de
tête. Si le numéro du mois contient moins de deux caractères, il s'affiche sans zéro en
tête.
"Janvier" au format M donne "1"
2013-11-22
Création de rapports
278
Caractère(s)
Affiche(nt)
Exemple
MM
Numéro du mois avec zéros de
tête. Si le numéro du mois contient moins de deux caractères, il s'affiche avec un zéro
en tête.
"Janvier" au format MM donne 01
mmm
Le nom court du mois. La première lettre est une majuscule
si les paramètres régionaux sélectionnés utilisent la majuscule.
"January" au format mmm donne "Jan"
en anglais. En français, cela donne
"jan".
Mmmm
Le nom court du mois. La première lettre est une majuscule,
quels que soient les paramètres
régionaux.
"January" au format mmm donne "Jan"
en anglais. En français, cela donne
"Jan".
mmmm
Nom du mois en toutes lettres.
La première lettre est une majuscule si les paramètres régionaux sélectionnés utilisent la
majuscule.
"January" au format mmmm donne
"January" en anglais et "janvier" en
français.
MMMM
Nom du mois en toutes lettres,
tout en majuscules.
"January" au format MMMM donne
"JANUARY" en anglais et "JANVIER"
en français.
yy
Les deux derniers chiffres de
l'année.
"2003" au format yy donne "03"
yyyy
Les quatre chiffres de l'année.
"2003" au format yyyy donne "2003"
Caractères d'heure
(heures, minutes, seco
ndes, matin/après-midi)
hh:mm:ss a
L'heure sans zéros de tête et
les minutes et secondes avec
zéros de tête. Le caractère "a"
correspond à l'affichage d'AM
ou PM après l'heure quand il est
utilisé.
"21:05:03" au format hh:mm:ss a
donne "9:05:03 PM" avec les paramètres régionaux anglais
H
Heure selon le format
24 heures, démarrant à 0. Pas
de zéro non significatif pour les
heures à un chiffre.
"21:00" au format H donne "21". Les
valeurs possibles sont : 0 à 23.
HH
Heure selon le format
24 heures, démarrant à 0.
"21:00" au format HH donne "21". Les
valeurs possibles sont : 00 à 23.
2013-11-22
Création de rapports
Caractère(s)
Affiche(nt)
Exemple
k
Heure selon le format
24 heures, démarrant à 1. Pas
de zéro non significatif pour les
heures à un chiffre.
"21:00" au format k donne "21". Les
valeurs possibles sont : 1 à 24.
kk
Heure selon le format
24 heures, démarrant à 01.
"21:00" au format kk donne "21". Les
valeurs possibles sont : 01 à 24.
hh
Heure selon le format 12
heures.
"21:00" au format hh donne "09"
HH:mm
L'heure et les minutes avec zéros de tête.
"7.15 am" au format HH:mm donne
"07:15"
HH:mm:ss
L'heure, les minutes et secondes avec zéros de tête.
"7.15 am" au format HH:mm:ss donne "07:15:00"
mm:ss
Les minutes et secondes avec
zéros de tête.
"07:15:03" au format mm:ss donne
"15:03"
4.2.4.2.1 Pour définir un format personnalisé
Vous pouvez définir des formats de nombres personnalisés à utiliser dans les cellules des tableaux.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Format, puis le
sous-onglet Nombres.
2. Cliquez sur Personnalisé pour afficher le panneau "Format personnalisé".
Remarque :
Les formats de nombre personnalisés ne sont pas disponibles dans l'interface Web Intelligence
HTML.
3. Sélectionnez un format répertorié dans le volet Exemples, puis cliquez sur Personnalisé.
4. Modifiez le format sélectionné en saisissant des caractères supplémentaires dans une ou plusieurs
zones de texte.
Par exemple, pour créer un format personnalisé pour une valeur numérique, saisissez le format
personnalisé souhaité dans les zones de texte Positif, Négatif et Egal à zéro. Pour créer un format
personnalisé pour des valeurs booléennes, saisissez le format personnalisé souhaité dans les zones
True et False.
5. Cliquez sur Ajouter.
Vous ne pouvez pas supprimer ou modifier des formats personnalisés. Pour changer de format
personnalisé, vous devez en créer un autre et l'appliquer aux cellules sélectionnées. Tous les formats
personnalisés non appliqués aux cellules d'un document sont automatiquement supprimés à la
fermeture de la session.
Le format personnalisé apparaît dans l'onglet Personnalisé du panneau "Format de nombre".
279
2013-11-22
Création de rapports
6. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.4.2.2 Pour appliquer un format de nombre personnalisé à une cellule
Vous pouvez appliquer un format de nombres personnalisé existant aux données d'une cellule d'un
tableau.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez les cellules auxquelles
vous souhaitez appliquer un format personnalisé.
Remarque :
Les formats de nombre personnalisés ne sont pas disponibles dans l'interface Web Intelligence
HTML.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans l'onglet Format, sélectionnez le sous-onglet Nombres. Sélectionnez la formule
personnalisée dans la liste déroulante.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur les cellules sélectionnées, puis sélectionnez Format
de nombre dans le panneau "Format de nombre". Dans l'onglet Personnalisé, sélectionnez le
format personnalisé. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.2.4.3 Pour appliquer un format monétaire à un nombre dans une cellule de
tableau
Vous pouvez appliquer un format monétaire à une cellule de tableau.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez une cellule.
2. Dans l'onglet Format ou Mise en forme, sélectionnez le sous-onglet Nombres.
Remarque :
Les formats de nombre personnalisés ne sont pas disponibles dans l'interface Web Intelligence
HTML.
3. Dans la liste déroulante de l'icône Devise, sélectionnez le symbole monétaire.
4. Pour sélectionner un format de nombres, suivez l'une des méthodes suivantes :
• Sélectionnez un format dans la liste déroulante Par défaut.
• Si vous avez besoin d'un format ne figurant pas dans la liste déroulante, cliquez sur Personnalisé.
Pour en savoir plus, voir la rubrique Pour définir un format personnalisé.
Remarque :
Les formats de nombre personnalisés ne sont pas disponibles dans l'interface Web Intelligence
HTML.
Rubriques associées
• Pour définir un format personnalisé
280
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir des formats de nombres personnalisés à utiliser dans les cellules des
tableaux.
4.2.4.4 Pour appliquer un format de pourcentage à un nombre de cellule
Dans un tableau de rapport Web Intelligence, vous pouvez appliquer le format de pourcentage de
plusieurs façons.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez une ou plusieurs cellules.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans l'onglet "Format" ou "Mise en forme" :
a. Sélectionnez le sous-onglet "Nombres".
b. Cliquez sur l'icône Pourcentage.
c. Dans la liste déroulante Par défaut, sélectionnez 123,456.70%.
•
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la sélection et choisissez l'une des méthodes
suivantes :
•
•
Si vous êtes dans l'interface Web Intelligence Rich Client ou Web Intelligence Applet,
sélectionnez Format de nombre. Dans la boîte de dialogue "Format de nombre", sélectionnez
l'onglet "Pourcentage", puis 123,456.70%. Cliquez sur OK.
Si vous êtes dans l'interface Web Intelligence HTML, sélectionnez Format de cellule. Dans
la boîte de dialogue "Format de cellule", sélectionnez l'onglet "Numérique", puis 123,456.70%.
Cliquez sur OK.
La ou les cellules changent pour adopter le format de nombres sélectionné.
4.3 Utilisation des diagrammes
Vous pouvez inclure plusieurs diagrammes dans les rapports d'un document.
Vous pouvez créer un diagramme pendant le processus de création d'un document ou insérer des
diagrammes dans un document existant.
Remarque :
Si vous exportez au format Excel un document contenant un diagramme, ce dernier est converti en
image.
281
2013-11-22
Création de rapports
Rubriques associées
• Pour ajouter un diagramme à un rapport
Vous pouvez ajouter un diagramme à un rapport Web Intelligence.
4.3.1 Ouverture de diagrammes créés avec Web Intelligence 3.x
Cette version du logiciel prend en charge la rétrocompatibilité avec Web Intelligence XI 3.x.
Les diagrammes existants sont automatiquement convertis lorsque vous les ouvrez ; toutefois, si vous
ouvrez un diagramme en 3D existant autre qu'un diagramme à barres 3D, il sera converti en diagrammes
à barres 3D.
4.3.2 Types de diagramme
Un rapport affiche les résultats dans un bloc que vous pouvez afficher comme un diagramme.
Remarque :
Les diagrammes à courbes 3D, à aires 3D et à surface 3D n'existent plus dans cette version du produit.
Si un document ou un rapport ayant fait l'objet d'une migration vers Web Intelligence 4.x comprend l'un
de ces diagrammes, ce diagramme est transformé en diagramme à barres 3D.
4.3.2.1 Diagrammes à barres
Les diagrammes à barres montrent les données sous forme de rectangles horizontaux.
Les diagrammes à barres sont pratiques pour comparer des groupes de données analogues, par
exemple les recettes de différentes périodes.
Tableau 4-43 : Types de diagrammes à colonnes
282
Type de diagramme
Description
Diagramme à barres
Diagramme constitué de rectangles horizontaux. La longueur des rectangles est proportionnelle aux valeurs associées aux différents éléments
de catégorie.
2013-11-22
Création de rapports
Type de diagramme
Description
Diagramme à barres
empilées
Diagramme constitué de rectangles horizontaux colorés et empilés. La
longueur des rectangles est proportionnelle aux valeurs associées aux
différents éléments de catégorie. La couleur des rectangles correspond
aux entrées de la légende.
Diagramme à barres
empilées à 100 %
Diagramme dans lequel les données sont affichées en tant que parties
d'un tout (sous forme de pourcentages). un tout étant représenté par un
rectangle et une série par une subdivision de ce rectangle.
4.3.2.2 Diagrammes en boîte
Un diagramme en boîte (aussi appelé diagramme boursier) présente un récapitulatif en cinq chiffres
reposant sur la répartition d'un jeu de données : maximum, minimum, premier quartile, troisième quartile
et médiane.
Un Diagramme en boîte peut également afficher des valeurs anormales appelées Valeurs extrêmes.
4.3.2.3 Diagrammes à colonnes
Les diagrammes à colonnes affichent une série sous la forme d'un jeu de barres verticales regroupées
par catégorie.
Les diagrammes à colonnes servent à montrer les changements des données sur une période ou à
illustrer des comparaisons entre des éléments.
Web Intelligence propose les diagrammes à colonnes suivants.
283
Type de diagramme
Description
Diagramme à colonnes
Diagramme constitué de rectangles verticaux. La hauteur des
rectangles est proportionnelle aux valeurs associées aux différents
éléments de catégorie.
Diagramme à colonnes avec
deux axes de valeurs
Diagramme avec deux axes de valeurs. Il permet de tracer une
partie d'une série de données par rapport à un axe et une autre
partie, par rapport à l'autre axe.
2013-11-22
Création de rapports
Type de diagramme
Description
Diagramme à colonnes et à
courbes combinées
Diagramme présentant une combinaison de diagramme à colonnes
et de diagramme à courbes. Les deux types de diagrammes partagent le même axe de valeurs.
Diagramme à colonnes et à
courbes combinées avec deux
axes de valeurs
Diagramme présentant une combinaison de diagramme à colonne
et de diagramme à courbes. Les deux types de diagramme ont
chacun leur propre axe de valeurs.
Diagramme à colonnes empilées
Diagramme constitué de rectangles verticaux colorés et empilés.
La hauteur des rectangles est proportionnelle aux valeurs associées aux différents éléments de catégorie. La couleur des rectangles correspond aux entrées de la légende.
Diagramme à colonnes empilées à 100 %
Diagramme dans lequel les données sont affichées en tant que
parties d'un tout (sous forme de pourcentages), le tout étant représenté par une colonne et une série par une subdivision de cette
colonne. S'il n'y a qu'une seule série dans le diagramme, toutes
les colonnes atteignent 100 % de la zone de diagramme.
Diagramme à colonnes en 3D
Diagramme semblable à un diagramme à colonnes avec l'ajout
d'une dimension en 3D.
4.3.2.4 Diagrammes à courbes
Les diagrammes à courbes connectent les valeurs de données spécifiques à des courbes horizontales
ou verticales.
Ces diagrammes à courbes sont pratiques pour montrer les tendances ou les évolutions des données
dans le temps.
284
2013-11-22
Création de rapports
Tableau 4-45 : Types de diagrammes à courbes
Type de diagramme
Description
Diagramme à
courbes
Diagramme à nuage de points XY contenant des lignes qui relient des points
entre eux. La position des points sur l'axe des valeurs est déterminée par des
éléments de catégorie d'analyse La position des points sur l'axe de valeurs
secondaire représente les valeurs associées.
Diagramme à
courbes à deux
axes
Diagramme à nuage de points XY à deux axes contenant des lignes qui relient
des points entre eux. La position des points sur l'axe des catégories représente
des éléments de catégorie d'analyse La position des points sur l'axe de valeurs,
sur les deux axes, représente les valeurs associées.
Diagramme à
aires
Diagramme à nuage de points XY montrant une surface constituée d'un ensemble de points.
4.3.2.5 Cartogrammes
Web Intelligence propose deux types de cartogrammes.
Type de diagramme
Description
Treemap
Diagrammes dans lesquels les valeurs apparaissent à l'intérieur de rectangles
imbriqués, éventuellement de couleur. Le degré d'imbrication correspond au
niveau de répartition hiérarchique. La taille et la couleur des rectangles expriment
chacune un ensemble de valeurs.
Heatmap
Diagrammes dans lesquels les valeurs apparaissent représentées par des
couleurs sur une carte à l'aide d'un axe de catégories et, éventuellement, d'un
second axe de catégories. La couleur des rectangles est déterminée par une
valeur d'indicateur.
4.3.2.6 Diagrammes à secteurs
Les diagrammes à secteurs affichent les données en tant que segments d'un ensemble.
Ils sont pratiques pour montrer la contribution de chaque partie de données d'un rapport au total.
285
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez inclure un seul objet d'indicateur dans un diagramme à secteurs simple ou deux dans un
diagramme à secteurs avec profondeur. Si vous disposez de plusieurs indicateurs dans un rapport,
préférez un autre type de diagramme.
Un retour à la ligne automatique peut être appliqué aux étiquettes des données sur les diagrammes à
secteurs à des fins de présentation. Dans le panneau "Valeurs des données" de l'onglet "Format de
diagramme", l'option "Politique du texte"Renvoyer à la ligne peut être utilisée.
Tableau 4-47 : Types de diagrammes à secteurs disponibles
Type de diagramme
Description
Diagramme circulaire constitué de secteurs. Le disque représente
un tout et chaque secteur représente une partie de ce tout.
Diagramme à secteurs
Diagramme à secteurs avec
profondeur de secteurs variable
En outre, il est possible d'afficher un diagramme en anneau à
partir d'un diagramme à secteurs. Il s'agit d'un diagramme semblable à un diagramme à secteurs en forme d'anneau mais dont
le centre est vide.
Diagramme circulaire constitué de secteurs. Le disque représente
un tout et chaque secteur représente une partie de ce tout. Les
secteurs peuvent avoir une certaine profondeur qui traduit une
troisième valeur.
4.3.2.7 Diagrammes chiffrés
286
2013-11-22
Création de rapports
La catégorie des diagrammes chiffrés comprend les diagrammes à nuage de points, polaires et à bulles.
Type de diagramme
Diagramme à nuage de
points
Description
Diagramme XY contenant des points. La position des points correspond
à des coordonnées données par une paire de valeurs. Chaque point
peut être assorti de symboles de couleur représentant l'élément de catégorie d'analyse associé aux valeurs.
Les diagrammes à nuage de points sont assez proches des diagrammes
à courbes, mais les points des données sont tracés sans ligne les reliant.
Les diagrammes à nuage de points sont pratiques pour établir une comparaison entre des points de données spécifiques.
Diagramme à bulles
Diagramme bidimensionnel de points représentant un ensemble de données. Les variables supplémentaires sont représentées par la taille
des points.
Diagramme polaire
Diagramme XY contenant des points. La position des points correspond
à des coordonnées données par une paire de valeurs. Il est possible de
faire varier la taille de chaque point en fonction d'autres valeurs.
Diagramme à nuage de
points polaire
Diagramme comportant un axe radial et un axe angulaire où chaque
point de données est représenté par un symbole. Semblable au diagramme à bulles, mais sans le dimensionnement des points.
Diagramme à bulles polaire
Diagramme bidimensionnel avec un axe radial et un axe angulaire qui
contient des points représentant un ensemble de données. Les variables
supplémentaires sont représentées par la taille des points.
4.3.2.8 Diagrammes Radar
Le diagramme en radar (également appelé diagramme en toile d'araignée) affiche plusieurs axes
ayant la même origine et une échelle commune.
Chaque axe représente un élément de catégorie d'analyse. Les points sont placés directement sur un
axe en fonction des valeurs associées. Des lignes peuvent relier ces points.
Ils sont pratiques si vous voulez examiner plusieurs facteurs différents associés à un article. Par exemple,
vous pouvez utiliser un diagramme en radar pour afficher les données de chiffre d'affaires pour différents
287
2013-11-22
Création de rapports
services au sein d'un hôtel. Sur un axe, vous pouvez afficher le chiffre d'affaires généré par les chambres.
Sur un autre axe, vous pouvez afficher le chiffre d'affaires généré par le restaurant, etc.
4.3.2.9 Diagrammes de nuage de mots-clés
Un diagramme de nuage de mots-clés est une représentation unidimensionnelle des données sous
forme de mots dont la taille de police reflète le poids relatif des données dans le jeu de données.
4.3.2.10 Diagrammes en cascade
Un diagramme en cascade affiche des barres verticales.
Chacune de ces barres démarre à la fin de la barre précédente, ce qui donne l'impression de barres
flottantes. Ce type de diagramme est utile pour montrer la mesure dans laquelle un indicateur augmente
ou diminue, pour représenter des modifications positives ou négatives et pour illustrer des effets
ascendants ou descendants.
Types de diagrammes en cascade
•
•
La génération d'un diagramme à partir d'une dimension plate donne un diagramme en cascade
simple.
La génération d'un diagramme à partir de données hiérarchiques donne un diagramme en cascade
complexe.
Gestion des sous-totaux
•
•
Les totaux intermédiaires ne sont générés qu'à partir de nœuds d'arborescence hiérarchique. Pour
générer des totaux intermédiaires à partir d'une dimension plate, vous devez utiliser le regroupement.
Les totaux intermédiaires (nœuds d'arborescence) sont affichés sous forme de cascade.
Restrictions d'alimentation
•
•
L'axe des catégories est limité à une dimension (ou hiérarchie).
L'axe des valeurs est limité à un indicateur.
Gestion des couleurs
Vous pouvez affecter des couleurs particulières à des valeurs initiales, à des totaux, à des sous-totaux
ou à des variations positives ou négatives.
Rubriques associées
• Pour configurer les couleurs de valeur dans un diagramme en cascade
288
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez configurer les valeurs de début, totales, négatives et positives dans un
diagramme en cascade.
4.3.3 Ajout, copie et suppression de diagrammes
4.3.3.1 Pour ajouter un diagramme à un rapport
Vous pouvez ajouter un diagramme à un rapport Web Intelligence.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
Remarque :
Si vous êtes en mode Conception de "Structure uniquement", tous les diagrammes sont grisés.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans l'onglet "Eléments du rapport", dans le sous-onglet "Diagramme", cliquez sur une icône de
diagramme. Glissez et déposez les dimensions et indicateurs de votre choix du volet "Objets
disponibles" dans le diagramme.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le rapport, sélectionnez Insérer et effectuez une
des opérations suivantes :
• Sélectionnez un diagramme à colonnes, à courbes, à secteurs ou à nuage de points.
• Pour insérer un diagramme d'une autre sorte que ceux répertoriés ci-dessus, cliquez sur
Insérer un élément de rapport.
Le diagramme s'affiche vide, en gris clair. Ce type de diagramme est parfois appelé diagramme
fantôme.
•
Sélectionnez le tableau à transformer en diagramme et effectuez une des opérations suivantes :
• Sélectionnez Transformer en dans le sous-onglet Outils.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau et sélectionnez Transformer en, puis
sélectionnez un type de diagramme.
Rubriques associées
• Pour affecter des données à un diagramme
289
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez affecter des données à un diagramme dans un rapport par le biais du panneau
latéral ou depuis une option du menu contextuel.
4.3.3.2 Affectation de données à un diagramme
En fonction du diagramme, vous affectez des objets, aussi appelés alimentation, à différents pilotes.
Certaines dimensions et certains indicateurs génèrent des étiquettes d'axe ou des valeurs et certains
déterminent la couleur de série.
Le tableau explique les différents éléments pour l'affectation de données à un diagramme.
Objet
Entrées
Type d'objet
Liaison de l'objet aux
axes
Axes de valeurs
Indicateurs
Axes de catégories
Dimensions, détails ou noms
d'indicateurs
• Couleur de la région
Définition des séries
• Forme de la région (diagrammes en
radar et diagrammes chiffrés)
Dimensions, détails ou noms
d'indicateurs
• Taille/Hauteur du secteur
Définition de la taille des
séries
• Poids du rectangle treemap
Indicateurs
• Hauteur/Largeur des bulles
Couleur conditionnelle
(*)
• Mappage des rectangles
Indicateurs
Zones de texte NuagesMotsClés
(*) Facultatif
290
2013-11-22
Création de rapports
4.3.3.2.1 Pour affecter des données à un diagramme
Vous pouvez affecter des données à un diagramme dans un rapport par le biais du panneau latéral ou
depuis une option du menu contextuel.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans le Panneau latéral, sélectionnez "Objets disponibles". Dans le volet "Objets disponibles",
faites glissez les indicateurs, les dimensions et/ou autres informations et déposez-les dans le
diagramme. Ils seront automatiquement répartis dans la zone appropriée.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le diagramme et sélectionnez Affecter les données
dans le menu contextuel. La boîte de dialogue "Affecter les données" apparaît et affiche les
dimensions nécessitant des données. Vous pouvez ajouter, supprimer, réorganiser (en déplaçant
vers le haut ou vers le bas) ou masquer les valeurs et aussi modifier ou créer une formule.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.3.3 Pour appliquer un style du diagramme
Un style de diagramme est un groupe de paramètres stockés dans un fichier source.
Le style de diagramme est utilisé pour manipuler un diagramme (à différents niveaux : graphique, région
et propriété) avant de l'afficher. Les styles des diagrammes permettent de les assembler à l'aide d'un
ensemble de paramètres prédéfinis comprenant des styles de diagrammes modernes tels que
l'anticrénelage, la brillance et le relief. Les styles de diagrammes adaptés permettent de personnaliser
simplement l'affichage des diagrammes à l'aide de thèmes et de paramètres prédéfinis. Ils contiennent
le groupe de paramètres d'un diagramme, y compris :
•
•
•
•
•
•
•
•
la mise en page : les paramètres qui déterminent l'affichage de chaque diagramme
les éléments de diagramme (tels que le titre, la légende, les axes)
l'emplacement du diagramme (par exemple, où sont placés les éléments du diagramme, s'ils sont
visibles ou non)
le thème : les paramètres qui déterminent l'aspect du diagramme
les palettes de couleurs, etc.
les textures (de l'arrière-plan, par exemple)
les ombres
Polices
Remarque :
Vous pouvez choisir parmi des palettes de couleurs prédéfinies.
291
2013-11-22
Création de rapports
Lors de la création d'un diagramme, il est recommandé de l'alimenter avec toutes les dimensions
nécessaires, d'appliquer le style, puis de modifier les paramètres pour affiner le format du diagramme.
Si vous modifiez un paramètre avant d'appliquer un modèle, il se peut que les modifications s'en trouvent
altérées si ce paramètre est inclus dans la définition du modèle. Dans ce cas, la seule manière de le
récupérer est l'action Annuler.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez un diagramme existant ou créez-en un.
3. Une fois le diagramme sélectionné dans l'onglet Mise en forme, dans le sous-onglet "style du
diagramme", sélectionnez un style dans la liste déroulante de l'icône Format du style du
diagramme..
•
•
•
Style chaleureux
Style normal
Contraste élevé
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.3.4 Pour copier un diagramme
Vous pouvez copier un diagramme de façon dynamique dans un autre rapport ou comme image dans
d'autres applications.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Copier.
Cela a pour effet de copier le diagramme dans le presse-papiers.
2. Pour coller le diagramme dans une autre partie du rapport, cliquez avec le bouton droit de la souris
à l'endroit où vous souhaitez afficher le diagramme, puis sélectionnez Coller.
3. Pour coller le diagramme dans une autre application, collez le contenu du presse-papiers à partir
de l'autre application.
Vous pouvez également copier un diagramme dans une autre application en le faisant glisser
directement dans le document ouvert dans l'application cible.
Dans la même application, la copie de votre diagramme est dynamique. Cependant, si le diagramme
est collé dans une autre application, il apparaît en tant qu'image.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
292
2013-11-22
Création de rapports
4.3.3.5 Pour supprimer un diagramme
La tâche suivante explique comment supprimer un diagramme d'un rapport.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le cadre du diagramme, puis cliquez sur Supprimer.
• Sélectionnez l'onglet "Structure du document et filtres" dans le Panneau latéral. Cliquez avec
le bouton droit de la souris sur le nom du diagramme, puis sélectionnez Supprimer.
• Sélectionnez le diagramme et, dans la barre d'outils du Panneau latéral, cliquez sur l'icône
"Supprimer".
Le diagramme est supprimé.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.4 Modification du type de diagramme
4.3.4.1 Changement de type de diagramme à l'aide de Transformer en
Vous pouvez modifier le type de diagramme à l'aide de Transformer en dans le menu contextuel du
diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le tableau ou le diagramme.
2. Sélectionnez Transformer en dans le menu contextuel puis Autres transformations.
La boîte de dialogue "Transformer en" apparaît.
3. Cliquez sur la catégorie de diagrammes souhaitée, puis sur une icône de diagramme.
Modifiez les valeurs selon vos besoins.
4. Cliquez sur OK.
293
2013-11-22
Création de rapports
Le modèle sélectionné est appliqué au bloc et affiche les données dans le type de diagramme choisi.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
• Diagrammes à courbes
Les diagrammes à courbes connectent les valeurs de données spécifiques à des courbes
horizontales ou verticales.
4.3.4.2 Transformation de requêtes hiérarchiques en diagrammes
Il est possible de transformer une requête hiérarchique en diagramme.
Conseil :
Les totaux hiérarchiques ne doivent pas être affichés dans des diagrammes à secteurs ou à nuage de
mots-clés. L'affichage des totaux peut générer des déformations d'échelle, particulièrement si le type
d'indicateur est d'agrégation. Pour masquer les totaux hiérarchiques, utilisez les niveaux d'alimentation,
naviguez dans le tableau à l'aide de l'option Ciblage de l'exploration ou désactivez l'option Afficher
les nœuds parents dans la boîte de dialogue "Format du diagramme" (Bloc de diagramme > Général).
Remarque :
N'utilisez qu'une seule hiérarchie pour alimenter un treemap.
Rubriques associées
• Définition des requêtes hiérarchiques
Une requête hiérarchique contient au moins un objet de la hiérarchie.
• Changement de type de diagramme à l'aide de Transformer en
Vous pouvez modifier le type de diagramme à l'aide de Transformer en dans le menu
contextuel du diagramme.
4.3.4.3 Pour basculer entre les barres, les courbes et le type surface
294
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez modifier le type de région pour les indicateurs des diagrammes.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Sélectionnez la zone du diagramme "Général", puis l'onglet Propriétés d'indicateur.
3. Pour chaque indicateur, sélectionnez le type de région approprié : Barres, Courbes ou Surfaces.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.3.5 Positionnement et dimensionnement des diagrammes
4.3.5.1 Pour définir la position d'un tableau ou d'un diagramme sur la page du
rapport
Vous pouvez définir la positon d'un tableau ou d'un diagramme dans un rapport.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur la bordure du diagramme ou du tableau et sélectionnez Format du tableau ou Format du
diagramme.
2. Dans la section Général > Présentation du panneau de format du tableau ou du diagramme, utilisez
les commandes de la section "Position relative" pour définir la position du tableau ou du diagramme
par rapport aux autres éléments du rapport.
Conseil :
Vous pouvez également accéder à l'onglet "Présentation" du panneau de format du tableau ou du
diagramme de l'une des façons suivantes :
• Dans l'onglet "Eléments du rapport", dans le sous-onglet "Position", cliquez sur Aligner, puis sur
une option d'alignement.
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau ou le diagramme, sélectionnez Aligner,
puis une option d'alignement.
3. Cliquez sur OK.
Rubriques associées
• Pour mettre en forme l'apparence des rapports, leurs en-têtes, pieds de page, sections, tableaux et
cellules de tableau
Vous pouvez définir la couleur et le motif d'arrière-plan d'un rapport, ou ses en-têtes, pieds
de page, sections, tableaux et même des cellules spécifiques des tableaux. Le motif peut
être une présentation, aussi connue sous le nom de thème ou thème graphique, une image
issue d'une adresse URL ou d'un fichier.
• Sélection de la couleur d'arrière-plan du tableau ou des cellules
295
2013-11-22
Création de rapports
Il est possible de définir la couleur d'arrière-plan d'un tableau ou de ses cellules. Si la couleur
d'arrière-plan des cellules a été définie (même s'il s'agit du blanc), elle a la priorité sur la
couleur d'arrière-plan du tableau.
• Pour définir une alternance de couleurs pour les lignes et colonnes d'un tableau
Vous pouvez définir les couleurs de ligne d'un tableau dans un document Web Intelligence
en mode "Conception".
• Pour mettre en forme les bordures de tableau ou de cellule
Vous pouvez mettre en forme la bordure d'un tableau d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Mise en forme de texte dans les cellules
Vous pouvez mettre en forme le texte des tableaux d'un document Web Intelligence en
mode "Conception".
• Pour définir la hauteur et la largeur des cellules
Vous pouvez définir la hauteur et la largeur des cellules par glisser-déposer ou en indiquant
leur taille dans la boîte de dialogue "Format de cellule".
• Copie de la mise en forme à l'aide de l'outil Reproduire la mise en forme
L'outil "Reproduire la mise en forme" sert à appliquer rapidement la mise en forme d'un
rapport, d'un tableau ou d'une cellule à d'autres éléments de même type.
• Pour structurer les tableaux et cellules en couches
La structuration en couches détermine l'apparence des tableaux et des cellules lorsqu'ils
occupent le même espace dans un rapport. Un objet situé au premier plan dans l'ordre de
structuration en couches apparaît au-dessus d'un objet situé à l'arrière-plan dans cette
structure.
• Pour fusionner des cellules d'un tableau
Vous pouvez fusionner les cellules d'un tableau d'un documentWeb Intelligence en mode
"Conception".
• Mise en forme de la présentation des rapports
Vous pouvez mettre en forme votre rapport et ses éléments afin de présenter le rapport
avec un style propre à l'entreprise.
• Mise en forme de rapports à l'aide de feuilles de style CSS
Les feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets) Web Intelligence définissent le mode
d'affichage des rapports et déterminent la présentation des documents.
• Création d'une palette d'entreprise pour des diagrammes
Vous pouvez définir une palette d'entreprise pour diagrammes de telle sorte que vos rapports
suivent le style d'entreprise. Les couleurs de la palette sont définies dans le fichier de
configuration nommé VisualizationConfig.xml. Il n'est pas possible de définir plus
d'une seule palette d'entreprise ni de modifier l'ID de palette.
296
2013-11-22
Création de rapports
4.3.5.2 Pour positionner un diagramme par rapport à un autre diagramme ou à
un autre tableau
Si vous avez plusieurs blocs (tableau, diagramme ou formulaire) dans votre rapport, vous pouvez utiliser
le positionnement relatif.
Le positionnement relatif vous permet de positionner un bloc sélectionné (par exemple, un diagramme)
relativement à d'autres blocs du rapport.
Si de nouvelles données de la base de données changent la taille des tableaux ou des diagrammes,
le positionnement relatif garantit que les différents tableaux et diagrammes s'affichent correctement,
sans se chevaucher.
Remarque :
Si vous positionnez un diagramme relativement à un autre bloc (c'est-à-dire à un diagramme, un tableau
ou un formulaire), la position du bloc associé change automatiquement si vous repositionnez le
diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le diagramme et cliquez sur Format du diagramme.
2. Sélectionnez la zone du diagramme "Général", puis l'onglet Présentation.
3. Dans la zone "Position relative", configurez la position des bords gauche et droit du diagramme
relativement à un objet spécifié.
Par exemple, pour aligner avec le bord gauche du titre du rapport, sélectionnez Bord gauche, puis
Titre du rapport.
Conseil :
Vous pouvez également accéder à la boîte de dialogue Présentation de l'une des façons suivantes :
•
•
Dans l'onglet Eléments du rapport, sélectionnez le sous-onglet Position, puis cliquez sur Aligner
> Position relative.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le tableau et sélectionnez Aligner > Position relative.
4.3.5.3 Pour redimensionner un diagramme
Vous pouvez Redimensionner le diagramme à l'aide de la souris dans la boîte de dialogue "Mettre en
forme le diagramme".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et cliquez sur Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme "Général", sélectionnez l'onglet Général.
3. Saisissez ou définissez la largeur et la hauteur dans les champs Largeur et Hauteur.
297
2013-11-22
Création de rapports
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6 Mise en forme des diagrammes
Vous pouvez mettre en forme une zone du diagramme ou une zone du diagramme sélectionnée (titre,
légende, axes, zone de traçage, titre de la zone de traçage) dans Web Intelligence.
Les options de mise en forme du diagramme se trouvent dans la barre d'outils "Mettre en forme" ou
"Mise en forme" dans le mode "Conception".
4.3.6.1 Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la boîte de
dialogue "Mettre en forme le diagramme".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la boîte de dialogue "Format du diagramme", sélectionnez la zone du diagramme à mettre en
forme.
Remarque :
Si vous avez présélectionné une zone du diagramme avant d'appeler la boîte de dialogue, celle-ci
s'affiche automatiquement sans que vous n'ayez besoin de naviguer.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans Web Intelligence Rich Client, sélectionnez l'onglet fonctionnel à modifier dans le Panneau
latéral.
• Dans l'interface Web Intelligence HTML, développez l'onglet de la zone du diagramme à mettre
en forme, puis sélectionnez l'onglet fonctionnel.
4. Une fois les modifications effectuées, cliquez sur Appliquer pour les voir avant de fermer la boîte
de dialogue ou pour faire d'autres modifications avant de fermer la boîte de dialogue. Sinon, cliquez
sur OK pour enregistrer les modifications et fermer la boîte de dialogue.
298
2013-11-22
Création de rapports
Conseil :
Une autre façon d'accéder à la boîte de dialogue "Format du diagramme" consiste à sélectionner le
diagramme. Dans l'onglet Mise en forme, sélectionnez le sous-onglet Style du diagramme, puis
cliquez sur Format du diagramme.
4.3.6.2 Formules des éléments de diagramme
Vous pouvez utiliser l'Editeur de formule (l'icône fx) pour définir et modifier des formules dans les
éléments du diagramme.
Les éléments de diagramme suivants peuvent utiliser une formule :
• Titre du diagramme
• Titre de légende
• Les titres des axes
• Valeurs maximale et minimale pour la mise à l'échelle de l'axe.
Pour en savoir plus sur les fonctions utilisées dans les cellules individuelles, voir le guide Utilisation de
fonctions, formules et calculs dans Web Intelligence ou l'aide en ligne.
4.3.6.3 Icônes d'avertissement dans les diagrammes
Les icônes d'avertissement dans les diagrammes peuvent vous alerter en cas d'erreur avec les
diagrammes ou les objets de données.
Les icônes d'avertissement disponibles sont :
•
Avertissements généraux : les icônes sont affichées dans le coin supérieur gauche du diagramme.
• Croix (X) rouge sur un fond blanc : impossible de générer le diagramme. (Cette impossibilité est
peut être due à un problème de cache. Essayez d'effacer les objets temporaires du cache.)
• Croix (X) blanche dans un cercle rouge : impossible de trouver l'image. L'administrateur BI doit
vérifier les paramètres de l'équilibrage de charge et activer la surveillance de service, selon la
description du Guide d'administration de la plateforme de Business Intelligence.
• Avertissement jaune : par exemple, jeu de données trop important (limite technique du serveur),
actualisation du jeu de données requise ou autres erreurs de cube.
• Alerte bleue : limite pour un rendu optimal
•
Avertissement de prévention d'erreur : petite icône d'avertissement jaune affichée sur le point de
données.
Ils apparaissent si les icônes d'avertissement sont activées dans les options de mise en forme des
diagrammes. Il y a une incohérence entre le jeu de données et les paramètres du diagramme. Par
299
2013-11-22
Création de rapports
exemple, un diagramme à secteurs comportant des valeurs négatives, des valeurs négatives pour
une échelle logarithmique ou des valeurs hiérarchiques incohérentes pour un diagramme Treemap.
Restriction
Définition
Restrictions tech- Nombre maximal de lignes
niques du serveur
Défini par l'administrateur BI
CVOM
Valeur par défaut = 50 000
Limite pour un ren- Calculées par CVOM selon le type du
du optimal
diagramme et sa taille
Résultat
Affichage partiel de l'ensemble de données
+ Icône d'avertissement et info-bulle
Icône d'alerte
+ Info-bulle avec directives d'optimisation
4.3.6.3.1 Pour afficher les icônes d'avertissement dans les diagrammes
Vous pouvez autoriser les icônes d'avertissement à s'afficher dans les diagrammes et sur les points
de données.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Général.
3. Sélectionnez Afficher les icônes d'avertissement.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.3.6.4 Pour insérer et mettre en forme le titre d'un diagramme
Vous pouvez activer et définir les titres des diagrammes dans la boîte de dialogue "Mettre en forme le
diagramme".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la boîte dialogue "Mettre en forme le diagramme", sélectionnez un des choix suivants :
• Général > Affichage de la zone pour modifier le titre du diagramme.
• Titre > Conception pour modifier le titre du diagramme.
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
300
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.5 Pour appliquer une apparence 3D à un diagramme
Vous pouvez appliquez une présentation 3D à un diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Bloc de diagramme, sélectionnez l'onglet Style de palette.
3. Sélectionnez Présentation 3D ou 3D.
Attention :
Certains types de diagrammes à barres utilisant des effets d'affichage des barres ne sont pas
attrayants lorsqu'ils utilisent également la Présentation 3D ou l'option 3D.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.6 Affectation de couleurs à des diagrammes
Vous pouvez personnaliser l'apparence des diagrammes dans les rapports Web Intelligence en affectant
des couleurs aux objets de la dimension, manuellement ou à l'aide de palettes intégrées ou
personnalisées. Vous pouvez conserver cette affectation de couleurs pour qu'une couleur reste affectée
à un objet de la dimension.
Lors de la création d'un diagramme dans un rapport Web Intelligence, les couleurs de la palette par
défaut sont automatiquement affectées aux objets de la dimension dans l'ordre de haut en bas. Cet
ordre reste le même à travers les sections et les pages. Néanmoins, les couleurs que vous affectez à
l'aide de palettes de couleurs ne sont pas conservées si le rapport est actualisé à l'ouverture ou si le
nombre d'objets affichés dans un diagramme est modifié par filtrage ou pour l'utilisation d'instantanés
d'exploration.
Pour afficher constamment un objet spécifique tel qu'une [Ligne de produits] ou une [Région de ventes]
dans une couleur déterminée, vous pouvez affecter une couleur spécifique à l'objet manuellement ou
301
2013-11-22
Création de rapports
affecter une palette de couleurs intégrée ou personnalisée et définir l'affectation de couleur comme
paramètre par défaut.
Si vous définissez l'affectation de couleur comme paramètre par défaut, les couleurs affectées aux
objets de la dimension ne changent pas lorsque vous utilisez des filtres ou explorez des instantanés
ni lorsque le rapport est actualisé à l'ouverture. Vous pouvez réinitialiser toutes les couleurs en appliquant
une nouvelle palette au diagramme ou à l'aide d'une option dédiée.
Remarque :
•
Lors de la transformation d'un diagramme en un autre type de diagramme, le mappage de couleurs
est uniquement conservé si les conditions suivantes sont remplies :
• La couleur de légende de la dimension principale (affectée à Couleur de type de région ou Couleur
de secteur) doit être la même.
• Les éléments de légende doivent être identiques (pas d'ajout ni de suppression d'une dimension
principale contrôlant la Forme de la région).
•
Il n'est pas possible d'affecter des couleurs aux diagrammes comportant un axe à deux valeurs ni
aux diagrammes utilisant une coloration en fonction des indicateurs (tels que les diagrammes
Heatmap, Treemap et à nuage de mots clés).
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez créer un style de palette personnalisé reposant sur un style de palette existant.
• Pour affecter une couleur à un objet de diagramme
Vous pouvez affecter des couleurs personnalisées aux objets de dimension de diagrammes
dans les rapports Web Intelligence.
• Pour affecter des couleurs aux objets de diagrammes à l'aide des palettes de couleurs
Vous pouvez affecter des palettes de couleurs par défaut ou personnalisées aux objets de
dimension de diagrammes dans les rapports Web Intelligence. Vous pouvez conserver
cette affectation de couleurs lorsque le rapport est actualisé à l'ouverture et lorsque vous
utilisez des filtres, des contrôles d'entrée ou des instantanés d'exploration.
4.3.6.6.1 Pour ajouter des couleurs d'arrière-plan à un diagramme
Vous pouvez ajouter et configurer les couleurs d'arrière-plan d'un diagramme, y compris ajouter un
effet dégradé ou transparent.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Bloc de diagramme, sélectionnez l'onglet Arrière-plan.
3. Sélectionnez une couleur et un niveau de transparence, ou définissez un dégradé. Si vous choisissez
une couleur, un curseur s'affiche afin que vous puissiez sélectionner la valeur de la transparence.
0 % est transparent et 100 %, opaque.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
302
2013-11-22
Création de rapports
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.6.2 Pour sélectionner une palette pour un diagramme
Vous pouvez sélectionner une palette pour un diagramme dans la boîte de dialogue "Mettre en forme
le diagramme".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez ou insérez un diagramme.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la zone du diagramme et sélectionnez Format du
diagramme dans le menu contextuel. La boîte de dialogue "Format du diagramme" s'affiche.
•
Sélectionnez l'onglet Palette et style. Dans la liste déroulante "Palette de couleurs" (
),
sélectionnez un style de palette.
Dans l'onglet Format, sélectionnez le sous-onglet "Style du diagramme" et, dans la liste déroulante
"Style de palette" (
), sélectionnez un style de palette.
Le diagramme s'affiche avec les couleurs de la palette sélectionnée. Si les couleurs ne sont pas
celles de vos préférences, vous pouvez sélectionner un autre style de palette dans la liste déroulante
ou créer une palette personnalisée.
Remarque :
Dans les diagrammes en cascade, les paramètres autres qu'Automatique de la section "Format
personnalisé" de la boîte de dialogue "Format du diagramme" peuvent écraser les paramètres
personnalisés de la "Palette de couleurs". Pour utiliser les paramètres de la "Palette de couleurs"
dans le diagramme en cascade, définissez tous les paramètres de "Format personnalisé" sur
Automatique.
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez modifier les styles de diagrammes personnalisés.
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez créer un style de palette personnalisé reposant sur un style de palette existant.
• Pour configurer les couleurs de valeur dans un diagramme en cascade
303
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez configurer les valeurs de début, totales, négatives et positives dans un
diagramme en cascade.
4.3.6.6.3 Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez créer un style de palette personnalisé reposant sur un style de palette existant.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez ou insérez un diagramme.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la zone du diagramme et sélectionnez Format du
diagramme dans le menu contextuel. La boîte de dialogue "Format du diagramme" s'affiche.
•
Sélectionnez l'onglet Palette et style. Dans la liste déroulante "Palette de couleurs" (
sélectionnez Personnalisé.
Dans l'onglet Format, sélectionnez le sous-onglet "Style du diagramme", puis, dans la liste
déroulante "Style de palette" (
),
), sélectionnez Personnalisé.
La boîte de dialogue "Gérer les palettes" apparaît et affiche la palette par défaut ou la dernière
palette appliquée au diagramme sélectionné.
4. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si la palette actuellement sélectionnée est celle sur base de laquelle vous souhaitez créer une
palette personnalisée, cliquez sur Nouveau.
• Pour créer une palette reposant sur une autre palette intégrée, sélectionnez cette palette et
cliquez sur Nouveau.
La boîte de dialogue "Créer une palette" apparaît.
5. Saisissez un nom de palette.
6. Cliquez sur une cellule de la zone "Paramètres de couleur", puis sélectionnez une autre couleur
dans la palette déroulante "Couleur".
7. Définissez l'opacité au besoin.
8. Une fois que vous avez personnalisé les cellules, cliquez sur OK.
La palette personnalisée apparaît dans la section Personnalisé de la boîte de dialogue Gérer les
palettes.
La palette personnalisée que vous avez créée apparaît aux emplacements suivants lorsqu'elle est
sélectionnée pour un diagramme :
•
•
Dans la liste déroulante "Palette de couleurs" de la boîte de dialogue "Format du diagramme".
Dans la liste déroulante "Style de palette" du sous-onglet "Style du diagramme".
Lorsqu'elle n'est pas sélectionnée pour un diagramme, vous pouvez y accéder dans la boîte de
dialogue "Gérer les palettes".
304
2013-11-22
Création de rapports
Remarque :
Dans les diagrammes en cascade, les paramètres autres qu'Automatique de la section "Format
personnalisé" de la boîte de dialogue "Format du diagramme" peuvent écraser les paramètres
personnalisés de la "Palette de couleurs". Pour utiliser les paramètres de la "Palette de couleurs"
dans le diagramme en cascade, définissez tous les paramètres de "Format personnalisé" sur
Automatique.
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez modifier les styles de diagrammes personnalisés.
• Pour sélectionner une palette pour un diagramme
Vous pouvez sélectionner une palette pour un diagramme dans la boîte de dialogue "Mettre
en forme le diagramme".
• Pour configurer les couleurs de valeur dans un diagramme en cascade
Vous pouvez configurer les valeurs de début, totales, négatives et positives dans un
diagramme en cascade.
4.3.6.6.4 Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez modifier les styles de diagrammes personnalisés.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez ou insérez un diagramme.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la zone du diagramme et sélectionnez Format du
diagramme dans le menu contextuel. La boîte de dialogue "Format du diagramme" s'affiche.
•
Sélectionnez l'onglet Palette et style. Dans la liste déroulante "Palette de couleurs" (
sélectionnez Personnalisé.
Dans l'onglet Format, sélectionnez le sous-onglet "Style du diagramme", puis, dans la liste
déroulante "Style de palette" (
),
), sélectionnez Personnalisé.
La boîte de dialogue "Gérer les palettes" apparaît et affiche la palette par défaut ou la dernière
palette appliquée au diagramme sélectionné.
4. Sélectionnez le style de palette personnalisé à modifier et cliquez sur Modifier.
Remarque :
Il n'est pas possible de modifier les styles de diagramme intégrés, vous pouvez cependant créer un
style de palette de diagramme à partir d'un style de diagramme intégré.
La boîte de dialogue "Créer une palette" apparaît.
5. Modifiez les paramètres de palette selon vos besoins.
6. Une fois vos modifications terminées, cliquez sur OK.
305
2013-11-22
Création de rapports
Remarque :
Dans les diagrammes en cascade, les paramètres autres qu'Automatique de la section "Format
personnalisé" de la boîte de dialogue "Format du diagramme" peuvent écraser les paramètres
personnalisés de la "Palette de couleurs". Pour utiliser les paramètres de la "Palette de couleurs"
dans le diagramme en cascade, définissez tous les paramètres de "Format personnalisé" sur
Automatique.
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez créer un style de palette personnalisé reposant sur un style de palette existant.
• Pour sélectionner une palette pour un diagramme
Vous pouvez sélectionner une palette pour un diagramme dans la boîte de dialogue "Mettre
en forme le diagramme".
• Pour configurer les couleurs de valeur dans un diagramme en cascade
Vous pouvez configurer les valeurs de début, totales, négatives et positives dans un
diagramme en cascade.
4.3.6.6.5 Pour affecter une couleur à un objet de diagramme
Vous pouvez affecter des couleurs personnalisées aux objets de dimension de diagrammes dans les
rapports Web Intelligence.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez un objet de dimension ou un élément de légende dans un diagramme.
3. Dans l'onglet Mise en forme, dans le sous-onglet Style, cliquez sur la flèche en regard de l'icône
Couleur d'arrière-plan.
4. Dans la liste déroulante Couleur d'arrière-plan, effectuez l'une des actions suivantes :
•
•
Pour affecter une couleur prédéfinie, sélectionnez une couleur.
Pour affecter une couleur personnalisée, cliquez sur Autres couleurs, définissez une couleur
et cliquez sur OK.
La couleur est affectée à l'objet de dimension.
4.3.6.6.6 Pour affecter des couleurs aux objets de diagrammes à l'aide des palettes de couleurs
Vous pouvez affecter des palettes de couleurs par défaut ou personnalisées aux objets de dimension
de diagrammes dans les rapports Web Intelligence. Vous pouvez conserver cette affectation de couleurs
lorsque le rapport est actualisé à l'ouverture et lorsque vous utilisez des filtres, des contrôles d'entrée
ou des instantanés d'exploration.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez une carte.
306
2013-11-22
Création de rapports
3. Dans l'onglet Mise en forme, dans le sous-onglet Style du diagramme, au sein de la liste déroulante
Style de palette, sélectionnez une palette ou cliquez sur Personnalisée pour créer une palette
personnalisée.
Les couleurs de la palette sont affectées aux objets de dimension.
4. Pour conserver cette affectation de couleurs, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le
diagramme.
5. Sélectionnez Couleurs de la série > Définir comme couleurs par défaut.
Conseil :
Pour supprimer l'affectation de couleurs, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le diagramme et
sélectionnez Couleurs de la série > Effacer l'affectation de couleurs.
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
Vous pouvez créer un style de palette personnalisé reposant sur un style de palette existant.
4.3.6.6.7 Pour configurer les couleurs de valeur dans un diagramme en cascade
Vous pouvez configurer les valeurs de début, totales, négatives et positives dans un diagramme en
cascade.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez ou insérez un diagramme en cascade.
3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la zone du diagramme et sélectionnez Format du
diagramme dans le menu contextuel.
4. Dans la boîte de dialogue "Format du diagramme", sélectionnez l'onglet Palette et style.
5. Dans la section "Format personnalisé", configurez la Valeur constante pour les éléments suivants
du diagramme en cascade :
• La Couleur de valeur de début affecte la barre de valeur de début.
• La Couleur de valeur totale affecte la barre de valeur finale.
• La Couleur de valeur négative affecte les barres représentant les valeurs négatives.
• La Couleur de valeur positive affecte les barres représentant les valeurs positives.
Remarque :
Les paramètres autres qu'Automatique de la section "Format personnalisé" peuvent écraser les
paramètres de la "Palette de couleurs". Pour revenir aux paramètres de la "Palette de couleurs",
définissez tous les paramètres de "Format personnalisé" sur Automatique.
6. Une fois vos modifications terminées, cliquez sur OK.
Rubriques associées
• Pour modifier un style de palette personnalisé pour les diagrammes
307
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez modifier les styles de diagrammes personnalisés.
4.3.6.7 Pour modifier les bordures de diagramme
Vous pouvez modifier les bordures d'un diagramme dans la boîte de dialogue "Mettre en forme le
diagramme".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Bordure.
3. Utilisez les options pour mettre en forme les bordures.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.8 Pour mettre en forme l'arrière-plan d'un diagramme en boîte
Vous pouvez mettre en forme l'arrière-plan du diagramme en boîte.
Les options disponibles varient en fonction du type de diagramme.
Il existe deux options pour la grille et l'arrière-plan :
•
Arrière-plan uni
• Couleur de l'arrière-plan
• Couleur de grille pour les grilles horizontales et verticales (notez que les options de grille diffèrent
légèrement en fonction du type de diagramme : pas de grille pour les diagrammes à secteurs,
des grilles radiales ou concentriques pour les diagrammes en radar ainsi que des options
spécifiques, trois grilles pour les diagrammes 3D)
•
Arrière-plan rayé, affichant une alternance de couleurs au lieu d'une grille. En fonction du type de
diagramme, il se peut que l'option d'arrière-plan rayé ne soit pas disponible, notamment dans les
diagrammes à secteurs et 3D.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Sélectionnez la zone du diagramme Zone de traçage, puis l'onglet Arrière-plan
308
2013-11-22
Création de rapports
3. Ajustez les options si nécessaire.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.9 Pour afficher et mettre en forme la légende du diagramme
Vous pouvez mettre en forme la légende du diagramme d'un rapport.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Légende, sélectionnez l'onglet "Conception".
3. Vous avez le choix de rendre la légende visible ou non, d'ajuster la taille, la position et la présentation
des symboles, de regrouper par dimensions, d'ajuster les options du texte, des bordures et de
l'arrière-plan.
4. Dans l'onglet "Titre", définissez les paramètres de titre de la légende, notamment : Titre automatique
ou Titre personnalisé. L'option Titre personnalisé vous permet de définir une formule à utiliser
pour le titre de la légende.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Conseil :
Dans la zone du diagramme Général, dans l'onglet Affichage de la zone, vous pouvez afficher ou
masquer la légende et le titre de légende.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
• Formules des éléments de diagramme
Vous pouvez utiliser l'Editeur de formule (l'icône fx) pour définir et modifier des formules
dans les éléments du diagramme.
4.3.6.10 Pour éviter les sauts de page dans un diagramme
309
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez limiter les sauts de page dans les diagrammes.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme "Général", sélectionnez l'onglet Présentation.
3. Sélectionnez Eviter les sauts de page dans un diagramme ou Eviter les sauts de page. Ces
options peuvent être sélectionnées pour les sauts horizontaux et verticaux.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.11 Gestion des options d'empilement
L'option Empilé globalement signifie que les indicateurs sont également empilés. L'option Empilé à
100 % peut être utilisé en mode d'empilement sélectionné. Etant donné que l'empilement est effectué
axe par axe, vous pouvez choisir d'empiler certaines données et d'autres pas.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Axe des valeurs, sélectionnez l'onglet Conception.
Remarque :
Seuls les diagrammes avec des axes de valeurs peuvent être empilés.
3. Sous "Empilement", sélectionnez l'une des options suivantes : "Désempilé", "Diagramme empilé"
ou "Diagramme entièrement empilé".
4. Sélectionnez Diagramme empilé à 100 % pour mesurer plusieurs séries sous forme de proportion
dans la durée, ou si vous disposez de trois séries de données ou plus et souhaitez comparer les
répartitions au sein des catégories, et afficher en même temps les différences entre catégories.
Chaque barre représente 100 % de la quantité de cette catégorie.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.3.6.12 Pour affecter les étiquettes d'axe aux valeurs des données
Vous pouvez affecter des étiquettes à un axe dans les diagrammes.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
310
2013-11-22
Création de rapports
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Valeurs des données.
3. Sélectionnez Mode d'affichage des étiquettes de données.
4. Sélectionnez le Type de données approprié.
5. Vous pouvez également modifier les autres paramètres de valeurs des données sur cette page,
notamment Mode de masquage automatique, les paramètres de police, bordure, ligne et
arrière-plan.
6. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
• Pour afficher ou masquer des valeurs de données
Vous pouvez afficher et masquer les valeurs des données d'un diagramme.
4.3.6.13 Pour mettre en forme le titre de l'axe des catégories ou des valeurs
Vous pouvez mettre en forme le titre d'une catégorie ou l'axe de valeurs d'un diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Axe des catégories ou Axe des valeurs, sélectionnez l'onglet Titre.
3. Modifiez les paramètres de titre, notamment :
• L'étiquette du titre et la visibilité
• L'espacement de présentation
• La mise en forme du texte
• Les bordures et l'arrière-plan
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
311
2013-11-22
Création de rapports
4.3.6.14 Pour mettre en forme les valeurs de grille, les nombres et le texte
Vous pouvez mettre en forme les options de l'axe de valeurs et sa catégorie.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Axe des catégories ou Axe des valeurs, sélectionnez l'onglet
Conception et les paramètres de mise en forme dans les sections suivantes :
•
•
Sous "Général", vous pouvez choisir de rendre l'axe visible.
Sous "Présentation", vous pouvez afficher l'axe, les étiquettes, modifier l'orientation, ajuster
l'étiquette, réduire automatiquement la taille de la police des étiquettes affichées dans la grille,
inverser l'ordre sur l'axe des catégories, définir le mode de suppression de l'étiquette de l'axe et
afficher en permanence la mise en forme de l'axe.
Remarque :
Par défaut, l'axe des valeurs est l'axe Y et l'axe des catégories est l'axe X. Si vous inversez
l'ordre du diagramme, la relation X-Y est rompue. La ligne horizontale reste l'axe X et l'axe vertical
l'axe Y.
•
•
•
Sous "Options de couleur", vous pouvez définir la couleur de l'axe, la couleur de la grille et celle
de l'arrière-plan de la grille.
Sous "Texte", vous pouvez choisir la police et la police du texte (renvoyer à la ligne
automatiquement ou tronquer).
Sous "Nombre", sélectionnez le modèle de votre choix pour les nombres du diagramme.
3. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.15 Pour afficher une plage spécifique de valeurs d'axe
Vous pouvez spécifier une plage de valeurs dans l'axe du diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Axe des valeurs, sélectionnez l'onglet Conception.
312
2013-11-22
Création de rapports
3. Sous "Mise à l'échelle", pour définir la "Valeur minimale" et la "Valeur maximale", sélectionnez Valeur
constante pour saisir une valeur.
Remarque :
Le surdimensionnement est un affichage spécifique qui indique qu'une barre est incomplète. Sa
valeur est en dehors des valeurs Max/Min de l'axe.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.16 Echelles d'axes linéaires et logarithmiques
Les échelles linéaires sont basées sur l'addition. Les échelles logarithmiques vous permettent d'examiner
des valeurs couvrant plusieurs ordres de grandeur sans perdre les informations relevant d'échelles
plus petites.
Par défaut, l'application affiche l'axe Valeur sous la forme d'une échelle linéaire dans les diagrammes.
Sur une échelle linéaire, les marqueurs d'axes sont espacés uniformément. Considérons par exemple
la séquence linéaire 1, 3, 5, 7, 9. Pour obtenir le nombre suivant de la séquence, vous ajoutez 2 au
nombre précédent.
Vous pouvez définir une échelle logarithmique pour l'axe. Les échelles logarithmiques sont basées sur
la multiplication et non pas sur l'addition. Dans une échelle logarithmique, les points de séquence
augmentent ou diminuent en taille. Les échelles logarithmiques sont basées sur la multiplication (ou la
division). Considérons par exemple la séquence logarithmique suivante : 2, 4, 8, 16, 32
Pour obtenir le nombre suivant de la séquence, vous multipliez par 2 le nombre précédent. Cette
séquence représente "la base 2".'
Considérons la séquence suivante : 1, 10, 100, 1 000, 10 000
Cette séquence représente la "base 10", parce que vous obtenez le terme suivant dans la séquence
en multipliant le terme précédent par 10.
4.3.6.16.1 Pour afficher l'axe de valeurs de manière logarithmique
Vous pouvez modifier l'axe des valeurs pour qu'il apparaisse de façon logarithmique dans un diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Axe des valeurs, sélectionnez l'onglet Conception.
3. Sous "Mise à l'échelle", sélectionnez Logarithmique pour "Mise à l'échelle de l'axe".
313
2013-11-22
Création de rapports
Une échelle logarithmique présente de façon uniforme des modifications en pour cent au lieu de
modifications en points de valeurs. En d'autres termes, l'écart de 1 à 2 (100 % d'augmentation) est
le même que l'écart de 2 à 4 (une autre augmentation de 100 %).
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Remarque :
En cas de valeur de données négative, si les icônes d'avertissement ont été activées, il en apparaît
une.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
• Echelles d'axes linéaires et logarithmiques
Les échelles linéaires sont basées sur l'addition. Les échelles logarithmiques vous permettent
d'examiner des valeurs couvrant plusieurs ordres de grandeur sans perdre les informations
relevant d'échelles plus petites.
4.3.6.17 Affichage et mise en forme des données de diagramme
4.3.6.17.1 Masquage d'un diagramme vide
Il arrive que des diagrammes n'affichent pas de valeurs. Par exemple, si un produit spécifique est en
fin de série, un diagramme affichant normalement les résultats pour ce produit apparaîtra vide. Par
défaut, l'application fait apparaître ces diagrammes vides dans les rapports. Toutefois, si vous le
souhaitez, vous pouvez configurer l'application pour qu'elle masque les diagrammes chaque fois qu'ils
sont vides.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Général
3. Dans la section "Affichage", sélectionnez l'une des options suivantes :
• Sélectionnez Toujours masquer pour masquer le diagramme.
• Sélectionnez Masquer lorsque vide pour masquer le diagramme lorsqu'il est vide.
• Sélectionnez Masquer lorsque la formule suivante est correcte, puis saisissez une formule
dans la zone pour masquer le diagramme quand la formule est correcte.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
314
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.17.2 Pour exclure les lignes contenant des valeurs nulles dans les tableaux et diagrammes.
Les lignes dont les valeurs sont nulles ou les sommes dont le résultat est nul peuvent être supprimées
des diagrammes dans la mesure où les données peuvent ne pas être utiles. Vous pouvez inclure des
lignes contenant des valeurs d'indicateurs nulles ou toute valeur nulle du total ou de l'indicateur, ou les
deux à la fois.
Si cette option est désactivée, aucune ligne du tableau ou de l'élément/du détail ne figurera dans le
diagramme. Les valeurs nulles sont supprimées. La somme est souvent utilisée dans les tableaux
croisés.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme ou du tableau et sélectionnez Format du diagramme ou Format du
tableau.
2. Dans la zone du diagramme "Général", sélectionnez l'onglet Général.
3. Pour supprimer les valeurs d'indicateur égales à zéro, désélectionnez Afficher les lignes pour
lesquelles toutes les valeurs d'indicateurs = 0.
4. Pour supprimer les valeurs d'indicateur lorsque la somme des valeurs d'indicateur est zéro,
désélectionnez Afficher les lignes pour lesquelles la somme des valeurs d'indicateurs = 0.
Cette option s'applique également aux tableaux croisés.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.3.6.17.3 Pour spécifier des styles, des effets d'ombre et des marqueurs de données pour les
données de diagramme
Vous pouvez spécifier des effets de palette et de style dans les diagrammes à courbes, à barres, à
colonnes, chiffrés et en radar.
Remarque :
Les diagrammes à deux axes utilisent deux palettes de couleur.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Palette et style.
3. Configurez ce qui suit si nécessaire :
• Dans "Style d'une série de diagrammes", sélectionnez un effet.
• Sélectionnez "Palette de couleurs" et le pourcentage de transparence.
• Sous "Marqueur", choisissez les symboles, la taille des symboles, les palettes de symboles, la
bordure et sa couleur.
• Sous "Effets d'ombre et d'éclairage", faites votre choix parmi de nombreux effets d'ombre et
d'éclairage : décalage, couleur, ombre et ombrage sur un côté.
4. Cliquez sur OK pour revenir au document.
315
2013-11-22
Création de rapports
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.3.6.17.4 Pour gérer la coloration des indicateurs dans les diagrammes treemap, heatmap et
de nuage de mots-clés.
Le mode de coloration détermine la couleur des rectangles ou des balises en fonction de la valeur d'un
indicateur de référence.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Bloc de diagramme, sélectionnez l'onglet Palette et style.
3. Sélectionnez un mode de coloration dans la liste déroulante "Mode de coloration des formes" :
Option
Description
Coloration par palette
Vous pouvez définir le nombre de plages et les couleurs leur
sont automatiquement associées conformément à la palette
sélectionnée. Vous pouvez également préciser la définition de
la plage ainsi que la couleur des valeurs nulles ou vides.
Coloration par dégradé
Vous pouvez définir un dégradé de deux ou trois couleurs associé aux plages.
Coloration par dégradé utilisant Vous pouvez définir un dégradé de deux ou trois couleurs asla polarité d'indicateur
socié à un indicateur à polarité neutre.
Coloration personnalisée par
plage
Vous pouvez définir les plages manuellement et leur associer
des couleurs, soit en pourcentage, soit en valeur absolue.
4. Au besoin, définissez une plage pour les valeurs d'indicateur, puis associez une couleur aux valeurs
hors plage.
5. Sélectionnez une couleur pour les valeurs nulles ou vides.
6. Définissez un dégradé pour les modes de dégradé ou bien associez une couleur à chaque plage
pour le mode personnalisé. Pour une couleur personnalisée par plage, définissez les valeurs
Maximum et Minimum des plages de couleurs. (Il s'agit d'une opération automatique pour d'autres
méthodes)
7. Cliquez sur OK pour revenir au document.
316
2013-11-22
Création de rapports
4.3.6.17.5 Pour mettre en forme une série de données dans un diagramme.
Vous pouvez ajuster la couleur, son opacité et la position des étiquettes de données des pièces ou
points dans les diagrammes à barres, à colonnes, à courbes, à secteurs, à nuage de points, à bulles
et chiffrés.
1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la pièce, le point ou la légende d'un diagramme que
vous souhaitez configurer et sélectionnez Format de série de données dans le menu contextuel.
Remarque :
Cette option n'est pas disponible pour les diagrammes en boîte, de nuage de mots clés ou en
cascade.
2. Dans la boîte de dialogue "Format de série de données ", sélectionnez Personnalisé.
Remarque :
A tout moment, vous pouvez réinitialiser les paramètres dans cette boîte de dialogue et revenir aux
Paramètres par défaut en sélectionnant Automatique.
3. Sélectionnez une couleur pour la pièce de données ou pointez dans le panneau déroulant du
sélecteur de couleur et ajustez l'option d'opacité selon vos besoins.
4. Pour afficher une étiquette de données, dans le cas où celle-ci était masquée, ou pour personnaliser
la position de l'étiquette des données, sélectionnez Afficher les étiquettes des données.
Remarque :
Désélectionnez cette option si vous souhaitez masquer l'étiquette des données dans le diagramme.
5. Sélectionnez l'une des options de position des données suivantes :
Pour tous les diagrammes :
• Sélectionnez A l'extérieur si vous voulez l'étiquette à l'extérieur de la pièce du diagramme
sélectionnée.
• Sélectionnez A l'intérieur si vous voulez l'étiquette à l'intérieur de la pièce du diagramme
sélectionnée.
Remarque :
Le positionnement d'étiquette de données n'est pas disponible pour les digrammes polaires, à
barres empilées ou à colonnes.
Les options suivantes sont disponibles pour tous les diagrammes, excepté pour les diagrammes à
secteurs :
• Sélectionnez A l'intérieur d'abord, sinon à l'extérieur si vous préférez l'étiquette à l'intérieur
de l'élément du diagramme sélectionné mais avec la possibilité de la placer à l'extérieur de la
pièce du diagramme s'il n'y a pas suffisamment de place pour l'étiquette dans l'élément.
• Sélectionnez A l'extérieur d'abord, sinon à l'intérieur si vous préférez l'étiquette à l'extérieur
de la pièce du diagramme sélectionnée mais avec la possibilité de la placer à l'intérieur de la
pièce du diagramme s'il n'y a pas suffisamment de place pour l'étiquette dans l'élément.
6. En fonction du type de votre diagramme, vous pouvez définir l'alignement de l'étiquette de données
lorsque la position des données est définie sur Extérieur.
•
317
Si vous utilisez des diagrammes en anneau ou à secteurs, sélectionnez un des alignements
d'étiquette de données suivants :
2013-11-22
Création de rapports
•
•
•
Sélectionnez Agencement latéral pour que l'étiquette de données apparaisse à côté du bloc
de diagramme.
Sélectionnez Agencement circulaire pour que l'étiquette de données apparaisse juste à
côté de la pièce du diagramme.
Si vous utilisez un diagramme linéaire ou chiffré, sélectionnez un des alignements d'étiquette de
données suivants : Au dessus, En dessous, Gauche, Droite.
7. Cliquez sur Appliquer pour appliquer vos modifications et poursuivre vos modifications sur l'étiquette
de données.
8. Cliquez sur OK pour appliquer vos modifications et fermer le panneau.
4.3.6.17.6 Pour afficher ou masquer des valeurs de données
Vous pouvez afficher et masquer les valeurs des données d'un diagramme.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit de la souris
sur le cadre du diagramme et sélectionnez Format du diagramme.
2. Dans la zone du diagramme Général, sélectionnez l'onglet Valeurs des données.
3. Sélectionnez Mode d'affichage des étiquettes de données pour afficher les données.
4. Vous pouvez ajuster les options de divers paramètres en fonction du type de diagramme. Par
exemple, dans le cas d'un diagramme à secteurs, sélectionnez le type de données, leur position,
la taille de la bordure, la couleur de l'arrière-plan, etc.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Pour formater un diagramme
Vous pouvez mettre en forme un diagramme dans un rapport à l'aide des options dans la
boîte de dialogue "Mettre en forme le diagramme".
4.4 Filtrage des données de rapport
4.4.1 Filtrage des données de rapport
Vous pouvez filtrer les rapports pour limiter les résultats affichés.
Vous pouvez par exemple limiter les résultats affichés aux informations relatives à un client ou une
période de vente en particulier. Les données que vous filtrez restent dans le document, mais elles ne
sont tout simplement pas affichées dans les tableaux et les diagrammes du rapport. Cela signifie que
318
2013-11-22
Création de rapports
vous pouvez modifier ou supprimer des filtres du rapport afin d'afficher les valeurs masquées sans
modifier la requête sous-jacente du document.
Vous pouvez appliquer différents filtres à différentes parties d'un même rapport. Par exemple, vous
pouvez limiter les résultats de l'ensemble du rapport à une ligne de produits en particulier, puis limiter
encore ces résultats dans un tableau ou un diagramme pour cibler les résultats concernant une région
ou un profil client en particulier.
Pour créer un filtre de rapport, vous devez spécifier les éléments suivants :
• un objet filtré
• un opérateur
• La sélection parmi les valeurs d'un filtre.
• l'élément de rapport à filtrer (le rapport entier, des sections ou des blocs)
Dans le panneau latéral, cliquez sur l'onglet "Filtres et structure du document" pour voir la structure du
document et les éléments du rapport qui sont filtrés, par opérateur et par valeur.
Rubriques associées
• Utilisation des filtres dans les sections de rapport
Vous pouvez appliquer des filtres de rapport aux sections en utilisant les valeurs de l'en-tête
de section ou celles qui figurent dans la section.
4.4.1.1 Comparaison des filtres de requête et des filtres de rapport
Dans un document, vous pouvez appliquer des filtres à deux niveaux.
Ces filtres sont définis dans la requête. Ils limitent les données extraites de la source de données puis
renvoyées au document. Les filtres de rapport limitent les valeurs affichées dans les rapports, tableaux,
diagrammes et sections du document, mais ne modifient pas les données extraites de la source de
données. Ils masquent simplement les valeurs au niveau du rapport.
Remarque :
L'option Liste de valeurs [VALEUR_VIDE] peut également être incluse dans le filtre lorsque des valeurs
nulles se présentent. [VALEUR_VIDE] fonctionne uniquement lors du filtrage sur les requêtes, et non
pas lors du filtrage sur les rapports.
4.4.1.2 opérateurs dans les filtres de rapport
319
2013-11-22
Création de rapports
4.4.1.2.1 Opérateur Egal à
L'opérateur Egal à permet d'obtenir des données égales à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données uniquement sur les Etats-Unis, vous allez créer un filtre "Pays
Egal à Etats-Unis".
4.4.1.2.2 Opérateur Différent de
L'opérateur Différent de permet d'obtenir des données différentes d'une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur tous les pays sauf les Etats-Unis, créez le filtre "Pays
Différent de Etats-Unis".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
4.4.1.2.3 Opérateur Supérieur à
L'opérateur Supérieur à permet d'extraire des données supérieures à une valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur les clients de plus de 60 ans, créez le filtre "[Age client]
Supérieur à 60".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les requêtes BEx.
4.4.1.2.4 Opérateur Supérieur ou égal à
L'opérateur Supérieur ou égal à permet d'extraire des données supérieures ou égales à une
valeur.
Par exemple, pour extraire des données sur le chiffres d'affaires à partir de 1,5 millions de dollars, créez
le filtre "[Chiffre d'affaires] Supérieur ou égal à 1 500 000".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les hiérarchies parent-enfant d'univers .unx OLAP ni pour
les hiérarchies BEx.
4.4.1.2.5 Opérateur Inférieur à
L'opérateur Inférieur à permet d'extraire des données inférieures à une certaine valeur.
Par exemple, pour extraire des notes d'examen inférieures à 40, créez un filtre "[Notes d'examen] In
férieur à 40".
320
2013-11-22
Création de rapports
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour des univers .unx OLAP, des hiérarchies à l'intérieur de
filtres, ni pour des hiérarchies à l'intérieur de requêtes BEx.
4.4.1.2.6 Opérateur Inférieur ou égal à
L'opérateur Inférieur ou égal à permet d'extraire des données inférieures ou égales à une valeur.
Par exemple, pour extraire les données des clients de 30 ans ou moins, créez le filtre "[Age] Inférieur
ou égal à 30".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé pour les univers .unx OLAP, les hiérarchies dans les filtres ni
pour les hiérarchies dans les requêtes BEx.
4.4.1.2.7 Opérateur Entre
L'opérateur Entre permet d'extraire des données entre deux valeurs limites, y compris ces deux valeurs
limites.
La première valeur déclarée doit être inférieure à la seconde.
Par exemple, pour extraire les données correspondant aux semaines comprises entre la semaine 25
et la semaine 36 (semaines 25 et 36 comprises), créez le filtre "[Semaine] Entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers OLAP .unx ni pour des hiérarchies
BEx.
4.4.1.2.8 Opérateur Pas entre
L'opérateur Pas entre permet d'extraire des données qui ne sont pas comprises dans une plage
entre deux valeurs.
Par exemple, pour extraire des données sur toutes les semaines de l'année, sauf les semaines 25 à 36
non comprises, créez le filtre "[Semaine] Pas entre 25 et 36".
Remarque :
Cet opérateur ne peut pas être utilisé dans les filtres pour les univers .unx OLAP ou les hiérarchies
BEx.
4.4.1.2.9 Opérateur Dans liste
L'opérateur Dans liste permet d'extraire des données correspondant aux valeurs d'une liste de
valeurs.
321
2013-11-22
Création de rapports
Par exemple, pour extraire les données correspondant uniquement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni
et au Japon, créez le filtre [Pays] Dans liste. Lorsque vous pouvez saisir des valeurs dans le
champ Saisissez une valeur, saisissez Etats-Unis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste hiérarchique de valeurs dans un filtre de requête, que ce soit à partir
d'une dimension associée à une liste hiérarchique de valeurs ou à un objet hiérarchie, l'opérateur Dans
liste permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par
exemple, une invite concernant la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Dans liste permet de
sélectionner [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays dans l'invite.
Lorsqu'il est utilisé dans un filtre de rapport, l'opérateur Dans liste génère une liste horizontale des
valeurs.
4.4.1.2.10 Opérateur Pas dans liste
L'opérateur Pas dans liste permet d'extraire des données qui ne correspondent pas à plusieurs
valeurs.
Par exemple, si vous ne voulez pas extraire de données sur les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon,
créez le filtre "[Pays] Pas dans liste". Dans le champ Saisissez une valeur, entrez EtatsUnis;Royaume-Uni;Japon.
Lorsqu'il est utilisé avec une liste de valeurs hiérarchique, à partir d'une dimension associée à une liste
de valeurs hiérarchique, d'un objet de hiérarchie ou d'un objet de niveau, l'opérateur Pas dans liste
permet de sélectionner plusieurs membres, quel que soit leur niveau dans la hiérarchie. Par exemple,
une invite sur la hiérarchie [Géographie] utilisant l'opérateur Pas dans liste permet de sélectionner
dans l'invite [Paris] au niveau Ville et [Canada] au niveau Pays.
Remarque :
Cet opérateur ne peut être utilisé que dans certains types de hiérarchies, par exemple dans les
hiérarchies basées sur les niveaux.
4.4.1.2.11 Opérateur EstNul
L'opérateur "EstNul" permet d'extraire des données pour lesquelles aucune valeur ne figure dans la
base de données.
Par exemple, pour extraire des clients sans enfants (aucune valeur ne figure dans la colonne enfants
de la base de données), créez le filtre [Enfants] EstNul.
4.4.1.2.12 Opérateur N'est pas nul
L'opérateur "N'est pas nul" permet d'extraire des données pour lesquelles une valeur existe dans la
base de données.
Par exemple, pour extraire les clients avec enfants, vous allez créer un filtre [Enfants] N'est pas nul.
322
2013-11-22
Création de rapports
4.4.1.3 Types de filtres de rapport
Les filtres de rapport sont des filtres applicables à différents éléments du rapport : rapport, section,
tableau, diagramme.
Il existe deux types de filtre de rapport :
•
Les filtres de rapport standard.
Ces filtres de rapport sont les plus souples d'utilisation. Ils peuvent utiliser tous les opérateurs de
filtre et peuvent filtrer des valeurs uniques ou des listes de valeurs.
•
Les filtres de rapport simples.
Les filtres de rapport simples permettent de créer facilement des filtres utilisant l'opérateur Egal
à. Ils permettent uniquement de filtrer des valeurs uniques, et ils s'appliquent à l'ensemble d'un
rapport (et non à tout un document ou à l'intégralité d'un élément de rapport).
4.4.1.4 Création, modification et suppression de filtres de rapport standard
Vous pouvez utiliser les filtres de rapport dans la boîte de dialogue "Filtre de rapport".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'élément de rapport à
filtrer.
2. Dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Filtres.
3. Dans la liste déroulante "Filtre", sélectionnez Ajouter un filtre.
4. Cliquez sur Ajouter un filtre dans la boîte de dialogue "Filtre de rapport" pour afficher les objets
que vous pouvez filtrer.
5. Dans le panneau "Objets disponibles", sélectionnez les objets à filtrer et cliquez sur OK.
Si vous avez sélectionné plusieurs objets, les objets filtrés s'affichent dans une relation ET. Cliquez
deux fois sur l'opérateur ET pour le remplacer par l'opérateur OU.
6. Pour chaque filtre, sélectionnez l'opérateur de filtre dans la liste.
7. Saisissez directement les valeurs dans la zone au-dessus de la liste des valeurs de l'objet ou bien
sélectionnez les valeurs dans la liste, puis cliquez sur > pour les ajouter à la liste de valeurs filtrées.
Les valeurs que vous pouvez saisir ou sélectionner dépendent de l'opérateur. Par exemple, si vous
sélectionnez l'opérateur "Egal à", vous pouvez saisir ou sélectionner une seule valeur.
Si l'objet filtré est une hiérarchie, les valeurs s'affichent en hiérarchie. Tous les membres de la
hiérarchie sont visibles même s'ils sont réduits dans le rapport. Vous devez sélectionner les membres
dans la hiérarchie ; vous ne pouvez pas les saisir manuellement. Toutes les valeurs des membres
qui ont été sélectionnées dans l'"Editeur de requête" s'affichent en gris. Il n'est pas possible de les
323
2013-11-22
Création de rapports
sélectionner si elles ne sont pas dans le rapport final étant donné qu'elles ne sont liées à aucun
indicateur. Pour vous aider à sélectionner les valeurs appropriées, vous pouvez aussi cliquer sur
l'icône représentant une clé pour voir à la fois le texte et la valeur de l'ID de clé des membres.
Si l'objet filtré est un niveau, les valeurs s'affichent dans une liste. Les valeurs ne peuvent pas être
saisies.
8. Cliquez sur OK pour poser le filtre de rapport sur l'élément.
9. Pour modifier un filtre de rapport, sélectionnez l'élément de rapport, puis Modifier le filtre dans la
liste déroulante "Filtre" et modifiez le filtre à l'aide de la boîte de dialogue. Cliquez sur OK pour
revenir au document.
Conseil :
Dans l'interface Web Intelligence HTML, un moyen rapide de rechercher un filtre consiste à accéder
à l'onglet "Filtres et structure du document" du panneau latéral. Naviguez jusqu'au filtre, cliquez
dessus avec le bouton droit et sélectionnez Modifier le filtre.
10. Pour supprimer un filtre de rapport, sélectionnez l'élément de rapport, puis Supprimer le filtre dans
la liste déroulante "Filtre".
Tous les filtres de l'élément de rapport sélectionné seront supprimés. Pour supprimer un seul filtre,
cliquez sur Modifier le filtre, puis dans la boîte de dialogue "Filtre de rapport", sélectionnez-le et
cliquez sur l'icône Supprimer.
Conseil :
Dans l'interface Web Intelligence HTML, un moyen rapide de rechercher un filtre consiste à accéder
à l'onglet "Filtres et structure du document" du panneau latéral. Naviguez jusqu'au filtre, cliquez
dessus avec le bouton droit et sélectionnez Supprimer le filtre.
4.4.1.4.1 Sélection de valeurs dans une liste de valeurs
Lors de la sélection dans une liste de valeurs pour une requête, selon l'objet, les éléments de la liste
peuvent apparaître sous forme d'une liste à une seule ou plusieurs colonnes ou bien d'une hiérarchie.
Dans une liste à plusieurs colonnes, les colonnes supplémentaires fournissent des valeurs liées à la
valeur principale. Dans une liste hiérarchique, les valeurs s'affichent selon une relation hiérarchique.
Lorsque vous actualisez un rapport avec des invites, les listes de valeurs des invites apparaissent dans
une liste horizontale à une seule colonne.
1. Sélectionnez dans une liste de valeurs les éléments à faire apparaître.
• Si la liste de valeurs ne s'affiche pas à l'ouverture d'une boîte de dialogue, actualisez la liste ou
recherchez-la pour en extraire les valeurs. Certaines listes de valeurs nécessitent une recherche
initiale avant d'afficher les valeurs car elles sont trop importantes pour être entièrement
téléchargées.
•
324
Si la liste de valeurs est divisée en plages, utilisez le contrôle au-dessus de la liste pour naviguer
entre les plages. Certaines listes de valeurs de taille importante sont divisées en plages afin de
réduire le nombre de données extraites de la source de données. Lorsque vous sélectionnez
une plage, la liste affiche les valeurs de cette plage.
2013-11-22
Création de rapports
•
Si la liste de valeurs dépend d'autres listes de valeurs, indiquez les valeurs dépendantes dans
la boîte de dialogue d'invite qui s'affiche. Une liste de valeurs peut dépendre d'autres listes de
valeurs comme, par exemple, dans le cas où elle fait partie d'une liste hiérarchique de valeurs.
Par exemple, si la liste de valeurs contient des villes et que l'objet Ville appartient à la hiérarchie
Pays > Région > Ville, vous devez indiquer d'abord les valeurs de pays et de région pour filtrer
la liste des villes.
Remarque :
Les listes de valeurs dépendantes apparaissent uniquement dans les requêtes. Elles
n'apparaissent pas lorsque vous effectuez une sélection dans une liste de valeurs d'un rapport.
Lorsque vous affichez d'abord la liste de valeurs, la boîte de dialogue "Invite" apparaît, vous y
indiquez les valeurs dépendantes. Une fois les valeurs dépendantes indiquées, vous pouvez
sélectionner les valeurs dans la liste filtrée.
•
Pour afficher les valeurs de clés dans les requêtes OLAP ou BEx, cliquez sur Afficher/Masquer
les valeurs de clés.
Les valeurs clés ne sont pas indiquées dans la liste "Valeurs sélectionnées". Elles apparaissent
uniquement dans la liste des valeurs disponibles. Certaines listes contiennent des valeurs de
clés qui constituent des valeurs uniques utilisées pour identifier les valeurs ayant la même valeur
d'affichage. Si la liste de valeurs contient plusieurs colonnes, seule la clé de la colonne de filtrage
s'affiche.
•
Pour rechercher des valeurs dans la liste, saisissez le texte de la recherche dans la zone placée
sous la liste et sélectionnez une des options suivantes dans la liste déroulante de l'icône
Recherche.
Option
Description
La recherche est sensible à la casse.
Respecter la casse
Rechercher dans les
clés
325
Cette option est indisponible lorsque les options Rechercher
dans les clés ou Rechercher dans la base données sont sélectionnées.
La recherche utilise les clés de valeurs uniques plutôt que les
valeurs d'affichage.
Cette option est disponible uniquement pour les listes de valeurs
qui prennent en charge les valeurs de clés.
2013-11-22
Création de rapports
Option
Description
La recherche comprend toutes les valeurs stockées dans la base
de données au lieu d'être limitée aux valeurs chargées dans la
liste. Cela améliore la précision de la recherche, mais réduit sa
rapidité.
Cette option est disponible uniquement pour les listes de valeurs
qui prennent en charge les recherches dans la base de données.
Rechercher dans la base
de données
La recherche dans la base de données améliore l'exactitude au
détriment de la performance. Elle s'avère utile lorsque toutes les
valeurs de la liste de valeurs n'ont pas été extraites. Cela peut se
produire lorsque le nombre total de valeurs de la liste dépasse le
nombre indiqué dans la propriété de requête Nombre max. de
lignes extraites.
Rechercher une base de données peut s'avérer particulièrement
utile lorsque la liste de valeurs est hiérarchique, étant donné que
les valeurs sont téléchargées depuis la base de données uniquement en réponse à leurs valeurs parent développées dans la
hiérarchie. Par exemple, dans une hiérarchie géographique, les
valeurs enfant de la valeur Californie (villes de Californie) ne sont
pas téléchargées depuis la base de données tant que la valeur
n'est pas développée. Si l'option est sélectionnée, la recherche
inclut ces éléments même si la valeur Californie n'est pas encore
développée.
La recherche inclut toutes les plages si la liste de valeurs est divisée en plages.
Dans les chaînes de recherche, le caractère générique "*" représente n'importe quelle chaîne
de caractères et le caractère générique "?" représente n'importe quel caractère. Par exemple,
les chaînes "M*" et "Ma?s" renvoient la valeur "Mars". Pour inclure les caractères "*" et "?" purs
plutôt qu'en tant que génériques, faites-les précéder d'une "\" dans la chaîne recherchée.
•
Saisissez directement les valeurs de la liste si celle-ci prend en charge l'entrée directe des
données ou sélectionnez les valeurs dans la liste.
2. Cliquez sur OK ou Exécuter la requête, le cas échéant.
Rubriques associées
• Propriété de requête Nombre max. de lignes extraites
La propriété de requête Nombre max. de lignes extraites définit le nombre maximal de
lignes de données affichées à l'exécution d'une requête.
326
2013-11-22
Création de rapports
4.4.1.5 Utilisation des filtres de rapport simples
Les filtres de rapport simples trient les informations dans un rapport Web Intelligence ouvert, pas dans
le document ou dans des objets précis du rapport.
La barre d'outils "Filtre de rapport" permet d'ajouter rapidement des filtres simples aux rapports.
Vous pouvez trier les objets suivants d'un rapport :
• Objets dimension ou information
• Hiérarchies, caractéristiques ou attributs des univers OLAP ou des requêtes BEx (mais pas au
niveau de la hiérarchie ni sur les indicateurs).
Les filtres de rapport simples ne peuvent utiliser que l'opérateur "Egal à" et ne peuvent filtrer qu'une
seule valeur. Ils peuvent utiliser l'opérateur "Toutes les valeurs".
Rubriques associées
• Création de filtres de rapport simples
Vous pouvez filtrer un rapport sur la valeur d'objet de votre choix. Par exemple, si vous
avez sélectionné "Etats-Unis" dans la liste de valeurs de l'objet Pays, le rapport est filtré
de façon à exclure toutes les lignes où Pays n'a pas la valeur "Etats-Unis".
4.4.1.5.1 Création de filtres de rapport simples
Vous pouvez filtrer un rapport sur la valeur d'objet de votre choix. Par exemple, si vous avez sélectionné
"Etats-Unis" dans la liste de valeurs de l'objet Pays, le rapport est filtré de façon à exclure toutes les
lignes où Pays n'a pas la valeur "Etats-Unis".
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• En mode "Lecture", cliquez sur la Barre de filtre.
• En mode "Conception", dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Interagir, puis cliquez
sur Barre de filtre.
La barre d'outils "Filtre de rapport" s'affiche.
Remarque :
•
Lorsque vous ouvrez la barre de filtre, les filtres sont automatiquement insérés si leurs périmètres
de rapport sont :
• Une valeur unique (opérateur "Egal à").
• L'opérateur "Toutes les valeurs".
Ces filtres n'apparaissent plus dans la zone Filtres.
327
2013-11-22
Création de rapports
•
Lorsque vous réduisez la barre d'outils "Filtre de rapport", tous les "filtres simples" sont rétablis
comme filtres de rapport "Egal à" ou "Toutes les valeurs" qui filtrent l'ensemble du rapport. Pour
éviter la création de filtres "Toutes les valeurs", supprimez l'objet de la barre de filtre avant de
réduire celle-ci.
3. Cliquez sur l'icône de la barre d'outils "Ajouter un filtre de rapport simple", puis sélectionnez l'objet
sur lequel vous voulez baser le filtrage dans le menu.
Vous pouvez ajouter plusieurs objets à la barre d'outils pour créer plusieurs filtres.
Remarque :
Selon les sources de données et les objets sélectionnés, il se peut que les valeurs ou objets
disponibles dans le filtre dépendent des valeurs définies dans un autre objet de filtre.
4. Sélectionnez la valeur sur laquelle vous voulez baser le filtrage dans la liste de valeurs déroulante.
Remarque :
Pour les objets non hiérarchiques, la liste comporte toutes les valeurs contenues dans le rapport
pour cet objet après application de tous les autres filtres de périmètre de rapport. Par exemple, si
un filtre "Dans liste" réduit les valeurs de cet objet, cette liste de valeurs pour le filtre "Egal à" de la
barre de filtre .
Dans le cas des objets hiérarchiques, la liste comprend la liste horizontale de toutes les valeurs de
membre, quel que soit le niveau. Cette liste se présente sous la forme d'une arborescence, ses
éléments ne sont pas en ordre alphabétique.
Conseil :
Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, vous pouvez faire
glisser des objets depuis l'arborescence dans la barre d'outils "Filtre de rapport".
Pour supprimer un filtre :
•
•
Dans l'interface Web Intelligence HTML, en mode "Lecture" ou "Conception", dans la liste déroulante
de l'opérateur, dans la barre d'outils "Filtre de rapport", sélectionnez (Supprimer).
Dans l'interface Web Intelligence Applet Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, en mode
"Conception", sélectionnez le filtre et faites-le glisser pour le déposer dans le rapport.
Rubriques associées
• Création, modification et suppression de filtres de rapport standard
Vous pouvez utiliser les filtres de rapport dans la boîte de dialogue "Filtre de rapport".
4.4.1.6 Création de filtres imbriqués dans un rapport
Un filtre de rapport imbriqué contient plusieurs filtres qui utilisent les clauses ET et OU.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
328
2013-11-22
Création de rapports
2. Pour ajouter un filtre à la liste des filtres existants, dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet
Filtres.
3. Dans la liste déroulante "Filtre", cliquez sur Ajouter un filtre.
4. Dans le panneau "Filtre de rapport", cliquez sur Ajouter un filtre, sélectionnez un ou plusieurs
objets pour le filtre, puis cliquez sur OK.
5. Sélectionnez un opérateur et des valeurs pour le filtre.
6. Cliquez sur l'opérateur pour changer de type, c'est-à-dire passer de ET à OU et inversement.
7. Quand vous avez fini d'ajouter des filtres, cliquez sur OK pour revenir au document.
4.4.1.7 Filtrage des données à l'aide des invites
Vous pouvez filtrer des données du rapport en fournissant des valeurs aux invites.
Lors de l'actualisation d'un rapport avec des invites, la boîte de dialogue "Invites" affiche un résumé de
toutes les invites définies dans le volet Résumé des invites. Vous sélectionnez l'invite à laquelle vous
souhaitez répondre et fournissez des valeurs dans le volet Entrer les valeurs de l'invite de la boîte
de dialogue.
Selon l'invite sélectionnée, saisissez directement les valeurs ou sélectionnez-les dans une liste. Une
liste de valeurs peut contenir des valeurs d'affichage uniquement ou les valeurs et leurs valeurs de clé
de base de données correspondantes. Les valeurs de clés de base de données sont des valeurs
uniques utilisées pour identifier l'affichage dans la base de données.
Les listes de valeurs peuvent être organisées par hiérarchie si la liste est définie en tant que hiérarchie
par le concepteur d'univers ou si l'invite est basée sur un objet de hiérarchie ou de niveau.
Les listes de valeurs peuvent être sectionnées en plages pour améliorer la performance.
Vous pouvez rechercher ou filtrer des listes de valeurs pour simplifier l'accès aux valeurs recherchées.
Les invites sont facultatives ou obligatoires. Si vous ne fournissez aucune valeur à une invite facultative,
celle-ci est ignorée. Vous devez fournir des valeurs à toutes les invites obligatoires avant de pouvoir
filtrer les données en exécutant les invites.
Les invites peuvent être dépendantes d'autres invites. Par exemple, une invite sur un objet Ville peut
dépendre d'une invite sur un objet Région. En fournissant des valeurs à l'invite Région, vous réduisez
le nombre de valeurs possibles de l'invite Ville.
Vous pouvez fournir des valeurs aux invites dépendantes uniquement lorsque vous avez fourni des
valeurs à toutes les invites dont elles dépendent. Pour fournir des valeurs aux invites dépendantes
d'une invite facultative, vous devez fournir des valeurs à l'invite facultative.
Rubriques associées
• Sélection de valeurs dans une liste de valeurs
329
2013-11-22
Création de rapports
Lors de la sélection dans une liste de valeurs pour une requête, selon l'objet, les éléments
de la liste peuvent apparaître sous forme d'une liste à une seule ou plusieurs colonnes ou
bien d'une hiérarchie.
4.4.1.7.1 Pour fournir des valeurs aux invites
Vous pouvez filtrer les données du rapport en fonction des valeurs d'invite que vous utilisez.
1. Ouvrez un document Web Intelligence contenant une invite au niveau de la requête en mode
"Conception".
2. Cliquez sur le bouton Actualiser.
3. Sélectionnez l'invite dans le volet "Résumé des invites".
4. Si l'invite possède une liste de valeurs et que les valeurs ne s'affichent pas, cliquez sur le bouton
Actualiser pour les afficher. Dans ce cas, la liste affiche le texte "Pour voir le contenu de la liste,
cliquez sur Actualiser."
Si l'invite dépend d'autres invites, la liste de valeurs affiche les liens d'accès aux autres invites. Vous
devez fournir des valeurs aux invites dépendantes avant de pouvoir fournir une valeur à l'invite
actuelle. Des groupes d'invites dépendantes apparaissent en groupes séparés dans le volet "Résumé
de l'invite".
En fonction de l'invite, les valeurs peuvent apparaître en tant que valeurs uniques dans plusieurs
colonnes (les colonnes supplémentaires fournissant d'autres informations sur la colonne de filtrage
principale) ou de façon hiérarchique.
Si la liste de valeurs est trop importante pour tout afficher d'un coup, elle est sectionnée en plages
et une zone au-dessus de la liste de valeurs indique la plage en cours d'affichage. Faites défiler les
plages pour afficher les valeurs de la liste.
5. Sélectionnez les valeurs, puis cliquez sur > pour ajouter des valeurs à la liste de valeurs sélectionnée
ou saisissez directement les valeurs si l'invite vous le permet.
Vous ne pouvez pas saisir de valeurs directement dans une liste de valeurs hiérarchique.
Si l'invite requiert une date, vous pouvez la sélectionner dans le calendrier qui s'affiche dans la zone
où vous sélectionnez la valeur.
Remarque :
Les jours de référence SAP apparaissent en tant qu'invites date avec d'autres invites du même
fournisseur de données qui apparaissent en tant qu'invites dépendantes.
6. Si l'invite vous permet de sélectionner plusieurs valeurs, suivez à nouveau l'étape précédente.
Si une invite vous autorise plusieurs sélections dans une liste de valeurs hiérarchique, vous pouvez
sélectionner les valeurs à différents niveaux de la hiérarchie. Si l'invite n'autorise que des valeurs
uniques, vous ne pouvez les sélectionner qu'au niveau inférieur de la hiérarchie.
Si une invite vous permet de saisir plusieurs valeurs directement, séparez-les par un point-virgule
(";"). Par exemple, Californie;Nevada;Iowa. Une fois que vous avez saisi ou collé la liste avec
séparateurs, cliquez sur l'info-bulle qui affiche "Cliquez ici interpréter la liste comme valeurs multiples."
Si vous cliquez sur >, la liste est interprétée comme une valeur unique.
7. Exécutez la requête :
330
2013-11-22
Création de rapports
a. Dans l'interface Web Intelligence HTML interface, cliquez sur Exécuter la requête.
b. Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, cliquez sur OK
pour exécuter la requête.
Rubriques associées
• Sélection de valeurs dans une liste de valeurs
Lors de la sélection dans une liste de valeurs pour une requête, selon l'objet, les éléments
de la liste peuvent apparaître sous forme d'une liste à une seule ou plusieurs colonnes ou
bien d'une hiérarchie.
• Création d'une invite
Utilisez l'"Editeur de requête" pour créer une invite de requête.
4.4.2 Filtrage des données à l'aide de contrôles d'entrée
Les contrôles d'entrée sont une méthode pratique et facilement accessible pour filtrer et analyser les
données d'un rapport.
Les contrôles d'entrée sont définis à l'aide de contrôles standard Windows telles que les zones de texte
et les cases d'option. Vous associez ces contrôles à des éléments du rapport tels que les tableaux ou
les sections d'en-têtes et les utilisez pour filtrer les données dans les éléments du rapport. Lorsque
vous sélectionnez des valeurs du contrôle d'entrée, vous filtrez les valeurs des éléments du rapport
associés par les valeurs que vous avez sélectionnées.
Vous pouvez également définir des tableaux et des diagrammes en tant que contrôles d'entrée. Lorsque
vous sélectionnez une valeur du tableau ou du diagramme, vous filtrez les valeurs des éléments du
rapport associés par les valeurs que vous avez sélectionnées.
Vous pouvez utiliser les contrôles d'entrée pour analyser des scénarios différents en modifiant la valeur
des variables. Vous définissez une variable avec une valeur constante puis affectez un contrôle d'entrée,
par exemple un curseur, à la variable. Vous pouvez alors modifier la valeur de la variable à l'aide du
curseur de contrôle ; Si la variable fait partie d'une formule, vous pouvez utiliser le curseur de contrôle
pour examiner les différents résultats de la formule selon la valeur de la variable.
Les contrôles d'entrée sont spécifiques à chaque rapport. Ils sont regroupés dans l'onglet Contrôles
d'entrée du panneau latéral.
4.4.2.1 Utilisation de contrôles d'entrée avec des données hiérarchiques
331
2013-11-22
Création de rapports
Il est possible d'utiliser des contrôles d'entrée sur des données hiérarchiques.
Si vous sélectionnez un nœud d'une hiérarchie, vous pouvez sélectionner une seule valeur et vous
servir de l'opérateur "Egal à" ou sélectionner plusieurs valeurs dans une arborescence hiérarchique.
Lorsque vous sélectionnez une arborescence hiérarchique, cliquez avec le bouton droit et sélectionnez
le membre, ses enfants ou ses descendants dans la hiérarchie. Les éléments des hiérarchies que vous
sélectionnez s'affichent dans l'éditeur de rapport. Pour en savoir plus, voir la version PDF de la
documentation.
4.4.2.2 Ajout d'un contrôle d'entrée
Vous pouvez ajouter un contrôle d'entrée à un document Web Intelligence.
Vous devez posséder les droits de modification de document suffisants pour pouvoir ajouter des
contrôles d'entrée.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", dans l'onglet Analyse, sélectionnez le
sous-onglet Filtres.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Dans l'interface Web Intelligence HTML, dans la liste déroulante Contrôles d'entrée, sélectionnez
Définir le contrôle.
Si vous avez sélectionné un tableau ou un diagramme entier avant de cliquer sur Définir le
contrôle, vous pouvez sélectionner Inclure des objets du bloc sélectionné uniquement pour
restreindre la liste des objets aux objets du tableau ou du diagramme que vous avez sélectionné.
•
Dans l'interface Web Intelligence HTML, dans la liste déroulante Contrôles, sélectionnez Définir
le contrôle.
Vous pouvez également sélectionner le type de contrôle d'entrée directement dans la liste des
contrôles sous Analyse > Filtres > Contrôles au lieu de sélectionner Définir le contrôle Les
contrôles non compatibles avec les données des éléments de rapport sélectionnées sont
désactivés. Le contrôle est automatiquement associé à l'objet de rapport qui fournit les données
à l'élément du rapport sélectionné et qui utilise ses propriétés par défaut, vous laissant ainsi
sélectionner directement les éléments du rapport à filtrer par le contrôle d'entrée.
Conseil :
Une autre méthode pour ouvrir le panneau "Sélectionner des objets de rapport" consiste à cliquer
sur Nouveau dans l'onglet "Contrôles d'entrée" du panneau latéral.
3. Dans le panneau "Sélectionner des objets de rapport", sélectionnez l'objet du rapport destiné à
fournir des valeurs pour le contrôle d'entrée, puis cliquez sur Suivant.
4. Sélectionnez le type de contrôle de saisie.
La liste des types de contrôles de saisie est déterminée par le type de données de l'objet du rapport.
5. Pour définir le contrôle d'entrée, sélectionnez un contrôle d'entrée, puis définissez ses priorités.
332
2013-11-22
Création de rapports
Dans Web Intelligence Rich Client, cliquez sur le champ vierge situé près de la propriété du contrôle
d'entrée.
Les propriétés disponibles dépendent du type de contrôle.
Propriété Rich
Client
Propriété de
l'interface HTML
Description
Etiquette
Nom
Nom du contrôle d'entrée
Description
Liste de valeurs
Description du contrôle d'entrée
Liste de valeurs disponibles dans le contrôle de saisie Vous
pouvez utiliser toutes les valeurs de l'objet du rapport sur
lesquelles le contrôle de saisie est basé (par défaut) ou
définir votre propre liste de valeurs.
Si vous définissez une liste personnalisée de valeurs pour
l'objet du rapport, ce paramètre filtre les données dans
l'élément du rapport que vous affectez au contrôle d'entrée
basé sur cette liste de valeurs. Même lorsqu'aucune valeur
n'est sélectionnée dans le contrôle d'entrée, toute valeur
non présente dans la liste restreinte est exclue de l'élément
de rapport filtré par le contrôle d'entrée.
Utilisation de la liste restreinte des
valeurs
Par exemple, si un contrôle d'entrée basé sur la dimension
Pays est restreint aux valeurs "Etats-Unis" et "France", un
tableau filtré par le contrôle d'entrée affiche les données
pour Etats-Unis et France uniquement, même lorsqu'aucune valeur n'est sélectionnée dans le contrôle d'entrée.
Si vous désélectionnez Utiliser la liste restreinte de valeurs, toutes les valeurs de Pays apparaissent dans le tableau sans qu'aucune valeur ne soit sélectionnée dans le
contrôle d'entrée.
Opérateur
333
Opérateurs de
filtre
Opérateur utilisé par le contrôle d'entrée pour filtrer les
éléments associés au rapport.
Valeurs par défaut
Valeurs par défaut utilisées par le contrôle d'entrée pour
filtrer les éléments associés au rapport.
Nombre de lignes
Nombre de lignes affichées par le contrôle d'entrée dans
le volet "Contrôle d'entrée". Par exemple, une liste de cinq
cases d'option avec Nombre de lignes défini sur 3 affiche
seulement trois cases d'option par défaut. Vous accédez
aux deux autres cases d'option à l'aide de la barre de défilement.
2013-11-22
Création de rapports
Propriété Rich
Client
Propriété de
l'interface HTML
Description
Valeur minimale
Valeur min.
Valeur numérique minimale que vous pouvez sélectionner
dans le contrôle d'entrée.
Valeur maximale
Valeur max.
Valeur numérique maximale que vous pouvez sélectionner
dans le contrôle d'entrée
Incrément
Montant accru/décru de la valeur numérique par le contrôle
d'entrée lorsque vous choisissez une valeur.
6. Cliquez sur Suivant.
7. Dans le panneau "Affecter les éléments du rapport", sélectionnez les éléments du rapport devant
être filtrés par le contrôle d'entrée.
Remarque :
A chaque enregistrement d'un document, tout contrôle d'entrée non associé à des éléments du
rapport est supprimé.
8. Cliquez sur Terminer.
Le contrôle de saisie apparaît dans le volet "Contrôles de saisie".
4.4.2.3 Modification d'un contrôle d'entrée
Vous pouvez modifier un contrôle d'entrée dans la boîte de dialogue "Modifier le contrôle d'entrée".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Contrôles d'entrée
dans le panneau latéral.
2. Sélectionnez le contrôle d'entrée, puis cliquez sur l'icône Modifier dans la barre d'outils Contrôles
d'entrée pour afficher la boîte de dialogue "Modifier le contrôle d'entrée".
3. Pour modifier les propriétés du contrôle d'entrée :
a. Dans l'interface Web Intelligence HTML, modifiez les propriétés du contrôle d'entrée dans l'onglet
Propriétés.
b. Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, modifiez les
propriétés du contrôle d'entrée dans l'onglet Contrôle.
4. Modifier les éléments du rapport associés au contrôle d'entrée dans l'onglet Dépendances.
5. Cliquez sur OK pour revenir au document.
334
2013-11-22
Création de rapports
4.4.2.4 Mise en surbrillance des dépendances du contrôle d'entrée
Vous pouvez mettre en surbrillance les dépendances d'un contrôle d'entrée dans un document.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez sur l'onglet Contrôles d'entrée
dans le panneau latéral.
2. Procédez comme suit :
a. Dans l'interface Web Intelligence HTML, sélectionnez le contrôle d'entrée dans la liste, puis
cliquez sur l'icône Mettre les dépendances en surbrillance dans la barre d'outils Contrôles
d'entrée.
b. Dans l'interface Web Intelligence Applet ou dans Web Intelligence Rich Client, cliquez sur l'icône
Afficher les dépendances dans la barre d'outils Contrôles d'entrée.
Les éléments du rapport associés au contrôle d'entrée sont mis en surbrillance.
4.4.2.5 Organisation des contrôles d'entrée
Vous pouvez modifier l'ordre des contrôles d'entrée dans le volet "Contrôles d'entrée".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Contrôles d'entrée
dans le panneau latéral.
2. Faites glisser les contrôles d'entrée et déposez-les en haut ou en bas du volet "Contrôles d'entrée".
3. Sélectionnez un contrôle d'entrée, puis cliquez sur l'icône Supprimer dans la barre d'outils Contrôles
d'entrée pour le supprimer du volet "Contrôles d'entrée".
4. Cliquez sur Oui pour confirmer l'action.
4.4.2.6 Visualisation de la carte des contrôles d'entrée
Vous pouvez trouver tous les Contrôles d'entrée utilisés dans un document sous l'onglet Contrôles
d'entrée.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Contrôles d'entrée
dans le panneau latéral.
2. Cliquez sur Carte en haut de l'onglet Contrôles d'entrée.
335
2013-11-22
Création de rapports
4.4.2.7 Utilisation des tableaux et des diagrammes en tant que contrôles d'entrée
Vous pouvez définir des tableaux et des diagrammes en tant que contrôles d'entrée.
Les contrôles d'entrée basés sur des tableaux et des diagrammes apparaissent dans le panneau
"Contrôles d'entrée" de la même façon que les contrôles d'entrée réguliers, à la différence que vous
sélectionnez les valeurs dans le tableau ou le diagramme lui-même pour filtrer les éléments de rapport
dépendants. Lorsque vous sélectionnez des cellules, colonnes ou lignes d'un tableau ou des zones de
données cliquables de diagrammes, les valeurs des éléments du rapport associés sont filtrées
conformément aux valeurs que vous avez sélectionnées.
Lorsque vous sélectionnez un contrôle basé sur un tableau ou un diagramme dans le panneau "Contrôles
d'entrée", le tableau ou diagramme utilisé en tant que contrôle d'entrée est mis en surbrillance.
Lorsqu'un rapport est en mode exploration, les contrôles d'entrée basés sur des tableaux ou des
diagrammes sont désactivés. Ils sont réactivés lorsque le mode d'exploration est désactivé.
4.4.2.7.1 Définition d'un tableau ou d'un diagramme en tant que contrôle d'entrée
Vous pouvez utiliser un tableau ou un diagramme comme contrôle d'entrée dans un document Web
Intelligence.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez avec le bouton droit sur le
tableau ou le diagramme et sélectionnez Mise en relation > Ajouter un lien d'élément.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour définir tous les objets du tableau ou du diagramme comme objets de filtrage, sélectionnez
Tous les objets.
• Pour définir un seul objet du tableau ou du diagramme comme objet de filtrage, sélectionnez Un
seul objet, puis choisissez un objet.
Remarque :
Vous pouvez sélectionner les dimensions uniquement en tant qu'objet de filtrage lorsque vous
définissez un tableau ou un diagramme en tant que contrôle d'entrée.
3. Cliquez sur Suivant.
4. Saisissez un nom et une description pour le contrôle d'entrée, puis cliquez sur Suivant.
5. Sélectionnez les éléments du rapport qui doivent être filtrés par le contrôle d'entrée.
Remarque :
Vous ne pouvez pas sélectionner le tableau ou le diagramme que vous définissez en tant que
contrôle de saisie dans la liste des éléments du rapport.
6. Cliquez sur Finish (Terminer).
Le contrôle de saisie du tableau ou du diagramme apparaît dans le volet Contrôles de saisie. Si
vous cliquez sur Afficher les dépendances, le tableau ou le diagramme défini comme contrôle
d'entrée est mis en surbrillance.
336
2013-11-22
Création de rapports
7. Pour modifier la méthode de filtrage des autres éléments de rapport appliquée par un tableau ou
un diagramme, sélectionnez le tableau ou le diagramme, puis Mise en relation > Ajouter un lien
d'élément.
8. Pour supprimer un lien entre un tableau ou un diagramme et d'autres éléments de rapport, cliquez
avec le bouton droit de la souris sur le tableau ou le diagramme, puis sélectionnez Mise en relation
> Supprimer.
Rubriques associées
• Modification d'un contrôle d'entrée
Vous pouvez modifier un contrôle d'entrée dans la boîte de dialogue "Modifier le contrôle
d'entrée".
4.4.2.8 Filtrage des données à l'aide de contrôles d'entrée
Vous pouvez filtrer les données d'un document à l'aide d'un contrôle d'entrée.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Contrôles d'entrée
dans le panneau latéral.
Remarque :
Le contrôle d'entrée affiche le message suivant si les éléments de rapport filtrés par le contrôle
d'entrée ne figurent plus dans le rapport : "Il n'existe pas d'éléments dépendants dans le rapport".
2. Sélectionnez des valeurs dans le contrôle de saisie.
Les éléments de rapport associés sont filtrés sur la base des valeurs sélectionnées. Par exemple,
si vous sélectionnez la valeur "Etats-Unis" dans la dimension [Pays], que l'opérateur de filtre est
"Egal à" et qu'il existe un tableau associé au contrôle d'entrée, le tableau est filtré sur la condition
[Pays] = "Etats-Unis".
3. Pour filtrer à l'aide d'un tableau ou d'un diagramme défini en tant que contrôle d'entrée, sélectionnez
les valeurs de dimension dans le tableau (lignes, colonnes ou cellules) ou le diagramme (zones de
données cliquables).
Remarque :
•
•
•
•
337
Les tableaux ou diagrammes définis comme contrôles d'entrée peuvent filtrer uniquement en
utilisant les valeurs des dimensions.
Dans l'interface Web Intelligence Applet, un message d'avertissement apparaît si vous supprimez
des objets utilisés par un contrôle d'entrée.
Le contrôle d'entrée affiche le message suivant si le tableau ou le diagramme ne se trouve plus
dans le rapport : "Le tableau ou le diagramme est absent du rapport".
Le contrôle d'entrée affiche le message suivant si les dimensions de filtrage ne figurent plus dans
le tableau ou le diagramme : "Dimensions de filtrage non disponibles." Le contrôle d'entrée est
à nouveau utilisable si vous ajoutez les dimensions au tableau ou au diagramme.
2013-11-22
Création de rapports
•
Le contrôle d'entrée affiche le message suivant si le rapport est en mode exploration : "Le contrôle
n'est pas utilisable lorsque le rapport est en mode Exploration." Le mode d'exploration doit être
désactivé pour pouvoir utiliser le contrôle d'entrée.
• Les contrôles d'entrée basés sur des tableaux ou des diagrammes sont indiqués par une
icône dans le coin supérieur du tableau ou du diagramme. Un clic droit sur l'icône permet
d'afficher les options de menu suivantes :
Commande
Description
Modifier
Modifie le contrôle d'entrée
Mettre les dépendances en surbrillance (interface Met en surbrillance les éléments du
rapport filtrés par le contrôle d'entrée
Web Intelligence HTML)
Afficher les dépendances (interface Web Intelligence Applet)
Réinitialiser
Supprime les filtres appliqués par le
contrôle d'entrée
Activer/Désactiver
Désactive ou active le contrôle de saisie
4. Pour supprimer tous les filtres appliqués par les contrôles de saisie, cliquez sur Réinitialiser en
haut du volet "Contrôles de saisie".
4.5 Utilisation des données de rapport
4.5.1 Exploration des données de rapport
338
2013-11-22
Création de rapports
L'exploration dans les rapports permet d'analyser les données de façon plus approfondie, de façon à
découvrir les informations détaillées expliquant un bon ou un mauvais résultat dans les tableaux, les
diagrammes ou les sections.
Tableau 4-52 : Restrictions
Restriction
Description
Requêtes sur des requêtes BEx
L'utilisation d'un chemin de navigation est impossible sur les
requêtes BEx. Le chemin de navigation (auparavant appelé
chemin d'exploration) a été remplacé par le workflow Réduire/Développer sur la hiérarchie réelle.
Requêtes sur les univers .unv et
.unx
Vous ne pouvez explorer un univers .unv ou .unx que si
les chemins d'exploration sont déjà définis dans cet univers.
Exemple : Pourquoi les ventes d'accessoires, de vêtements d'extérieur et de manteaux
ont-elles grimpé au trimestre T3 ?
Vous travaillez pour une chaîne de vente de mode au détail et êtes responsable de la vente des
accessoires, ainsi que des lignes de vêtements d'extérieur et de manteaux dans les Etats de l'Ouest.
Vous constatez que le chiffre d'affaires est beaucoup plus élevé pour le trimestre T3 que pour les
autres trimestres. Pour comprendre pourquoi, vous explorez en avant afin d'étudier les facteurs qui
peuvent expliquer ce résultat, et vous vous rendez compte que les ventes de bijoux ont
considérablement augmenté au mois de juillet.
4.5.1.1 Définition du périmètre d'analyse
Le périmètre d'analyse d'une requête est constitué de données supplémentaires que vous pouvez
extraire de la base de données accessible pour proposer plus d'informations sur les résultats renvoyés.
Ces données supplémentaires n'apparaissent pas dans le rapport de résultats initial mais restent
disponibles dans le cube de données et vous pouvez les insérer dans le rapport pour pouvoir accéder
à plus d'informations à tout moment. Ce processus de définition des données à des niveaux de détail
plus précis s'appelle exploration avant sur un objet.
Remarque :
L'option "Panneau Périmètre d'analyse" de l'"Editeur de requête" ne peut être utilisée que pour les
univers .unx relationnels. Elle n'est pas disponible pour les univers OLAP ni pour les requêtes BEx.
Dans l'univers, le périmètre d'analyse correspond aux niveaux hiérarchiques se trouvant sous l'objet
sélectionné pour une requête. Par exemple, un périmètre d'analyse d'un niveau vers le bas pour l'objet
Année intégrerait l'objet Trimestre, qui apparaît juste au-dessous de l'objet Année.
339
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez définir ce niveau lors de la création de la requête. Cela permet de prendre en compte
dans la requête les objets plus bas dans la hiérarchie, sans pour autant les faire apparaître dans le
volet "Objets du résultat". Les hiérarchies d'un univers permettent de choisir le périmètre d'analyse, et
par conséquent le niveau d'exploration disponible. Vous pouvez aussi créer un périmètre d'analyse
personnalisé en sélectionnant certaines dimensions à inclure dans ce périmètre.
Rubriques associées
• Extraction d'un nombre supplémentaire de niveaux de données dans le rapport
Il se peut que vous souhaitiez explorer un rapport en avant ou en arrière jusqu'à une
dimension située hors du périmètre d'analyse défini pour le document.
• Pour réaliser une exploration en dehors du périmètre d'analyse
Vous pouvez créer une autre requête pour un document qui renvoie des données
supplémentaires au document et ajoute aux données de la table pour la dimension explorée.
• Option Demander si l'exploration requiert des données supplémentaires
Lorsque vous explorez les résultats affichés dans un rapport, vous pouvez explorer les
informations de niveau inférieur ou supérieur non comprises dans le périmètre d'analyse
du document. Pour extraire ces données, il faut effectuer une nouvelle requête.
4.5.1.1.1 Niveaux de périmètre d'analyse
Vous pouvez définir différents niveaux pour un périmètre d'analyse dans un document.
Niveau
Description
none
Seuls les objets figurant dans le volet "Objets du résultat" sont inclus dans la requête.
•
•
•
un niveau
deux niveaux
trois niveaux
Pour chaque objet du volet "Objets du résultat", un, deux ou trois
niveaux d'objets vers le bas dans l'arborescence hiérarchique sont
inclus dans la requête. Les données des objets correspondants
sont stockées dans le cube jusqu'à ce que vous les ajoutiez au
document.
personnalisation
Tous les objets ajoutés manuellement au volet "Périmètre d'analyse" sont inclus dans la requête.
Attention :
L'ajout d'un périmètre d'analyse à un document augmente considérablement la taille du document car
les données nécessaires au périmètre que vous spécifiez sont enregistrées avec le document. Cela
n'est pas visible dans les rapports à moins que vous ne lanciez le Mode Exploration et exploriez en
avant les données pour afficher les valeurs correspondantes.
Afin de réduire au maximum la taille des documents et d'optimiser les performances, il est recommandé
d'inclure un périmètre d'analyse dans les documents uniquement si vous êtes certain que les utilisateurs
auront besoin d'effectuer une exploration.
340
2013-11-22
Création de rapports
4.5.1.1.2 Pour définir le périmètre d'analyse
Vous pouvez définir un périmètre d'analyse sur une requête de document dans l'"Editeur de requête"
dans lePanneau Périmètre d'analyse.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Accès aux données, dans le sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur
Modifier.
3. Dans l'"Editeur de requête", cliquez sur le bouton Panneau Périmètre d'analyse pour afficher le
volet "Périmètre d'analyse".
Toutes les dimensions du volet Objets du résultat apparaissent dans le volet Périmètre d'analyse.
Le "niveau de périmètre" par défaut est "Aucun", c'est-à-dire qu'aucun niveau supplémentaire n'est
sélectionné pour l'analyse.
4. Sélectionnez un niveau d'analyse dans la liste déroulante Niveau de périmètre dans le coin supérieur
du volet "Périmètre d'analyse".
Les objets situés sous ceux du volet Objets du résultat dans la hiérarchie s'affichent dans le volet
Périmètre d'analyse, jusqu'aux niveaux sélectionnés.
5. Pour ajouter une sélection de dimensions au périmètre d'analyse ou créer un périmètre d'analyse
personnalisé, sélectionnez les dimensions en question dans le Gestionnaire des requêtes et faites-les
glisser dans le volet "Périmètre d'analyse".
6. Cliquez sur Exécuter la requête.
4.5.1.1.3 Extraction d'un nombre supplémentaire de niveaux de données dans le rapport
Il se peut que vous souhaitiez explorer un rapport en avant ou en arrière jusqu'à une dimension située
hors du périmètre d'analyse défini pour le document.
Pour obtenir les données supplémentaires, il vous faut exécuter une nouvelle requête comprenant les
dimensions supplémentaires que vous devez spécifier. Il s'agit dans ce cas d'une extension du périmètre
d'analyse.
Vous pouvez étendre le périmètre d'analyse lors de vos sessions d'exploration uniquement si votre
profil de sécurité vous le permet. Les profils de sécurité sont gérés par l'administrateur BI.
Si vos options d'exploration ne sont pas définies pour afficher le message d'invite "Extension du périmètre
d'analyse" lors de l'exploration, vous n'aurez pas la possibilité de sélectionner des filtres si vous explorez
au-delà des données déjà disponibles dans le document. Dans ce cas, la nouvelle requête s'exécute
automatiquement et renvoie des données pour toutes les valeurs des dimensions que vous explorez.
Pour réaliser une exploration en dehors du périmètre d'analyse
Vous pouvez créer une autre requête pour un document qui renvoie des données supplémentaires au
document et ajoute aux données de la table pour la dimension explorée.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Lecture" ou "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Placez le curseur de la souris sur une valeur de dimension située à la fin du périmètre d'analyse.
341
2013-11-22
Création de rapports
Une info-bulle vous informe qu'une nouvelle requête est nécessaire pour renvoyer les données
supplémentaires dans le document.
4. Explorez la dimension.
Si vos options d'exploration sont définies pour vous avertir lorsqu'une action d'exploration nécessite
une nouvelle requête, la boîte de dialogue "Extension du périmètre d'analyse" s'affiche.
La boîte de dialogue présente la liste des dimensions de la hiérarchie au-dessus et en dessous de
la valeur explorée. Les dimensions déjà incluses dans le document sont cochées. La boîte de
dialogue affiche également les filtres que vous pouvez sélectionner pour filtrer la nouvelle requête.
5. Activez les cases à cocher en regard de la dimensions à explorer.
6. Activez les cases à cocher en regard des filtres à utiliser pour filtrer la requête.
7. Cliquez sur OK.
4.5.1.2 Chemins et hiérarchies d'exploration
Lorsque vous analysez des données en mode Exploration, vous vous déplacez le long d'un chemin
d'exploration.
Ces chemins reposent sur les hiérarchies de dimension définies par le concepteur de l'univers. Les
concepteurs d'univers organisent les objets dans les classes d'une hiérarchie, en plaçant les objets
génériques en haut et les objets les plus détaillés en bas. Si vous voulez un rapport de niveau élevé,
vous savez donc que votre requête doit inclure des objets se trouvant en haut de la liste. Pour voir des
informations plus détaillées, vous pouvez activer le mode "Exploration" et explorer en avant chaque
valeur de dimension affichée dans les rapports.
Par exemple, si les données de la dimension [Trimestre] n'explicitent pas suffisamment un résultat,
vous pouvez explorer en avant la dimension [Mois] ou [Semaine], suivant la façon dont le concepteur
de l'univers a configuré la hiérarchie. Lorsque vous lancez une exploration à un niveau différent, les
indicateurs, comme [Chiffre d'affaires] ou [Marge], sont recalculés en conséquence.
Les chemins d'exploration suivent généralement le même ordre hiérarchique que les classes d'un
univers. Par exemple, la classe [Période] contient généralement la dimension [Année] en haut de la
hiérarchie des classes, suivie par les dimensions [Trimestre], [Mois] et [Semaine]. Les hiérarchies à
explorer dans la hiérarchie de la classe [Période] respectent généralement le même ordre, car les
utilisateurs qui explorent les résultats annuels souhaitent habituellement analyser les données par
trimestre, par mois, etc. Toutefois, le concepteur d'univers peut également définir des hiérarchies
personnalisées.
Remarque :
Une dimension peut appartenir à plusieurs hiérarchies. Si vous cherchez un résultat par une exploration
d'une dimension qui appartient à plusieurs hiérarchies, vous devez répondre à une invite vous demandant
de sélectionner le chemin d'exploration.
342
2013-11-22
Création de rapports
4.5.1.2.1 Pour afficher les hiérarchies d'exploration
Vous pouvez afficher les hiérarchies d'exploration dans un fournisseur de données.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Données" ou "Conception".
2. Dans l'onglet Accès aux données, dans le sous-onglet Fournisseurs de données, cliquez sur
Modifier.
3. Dans l'"Editeur de requête", sous "Plan de l'univers", sélectionnez Afficher par chemin de navigation
dans la liste déroulante "Perspective principale".
4.5.1.3 Option Demander si l'exploration requiert des données supplémentaires
Lorsque vous explorez les résultats affichés dans un rapport, vous pouvez explorer les informations
de niveau inférieur ou supérieur non comprises dans le périmètre d'analyse du document. Pour extraire
ces données, il faut effectuer une nouvelle requête.
Les requêtes portant sur des sélections importantes de données pouvant prendre beaucoup de temps,
vous pouvez choisir de recevoir un message d'invite chaque fois qu'une nouvelle requête est nécessaire.
Le message d'invite vous demande si vous voulez ou non exécuter la requête supplémentaire. L'invite
vous permet aussi d'appliquer des filtres aux autres dimensions que vous incluez dans la nouvelle
requête. Cela signifie que vous pouvez limiter la taille des résultats de la requête aux données
nécessaires à votre analyse.
Vous avez besoin d'une autorisation accordée par l'administrateur BI pour effectuer une exploration
en dehors du périmètre d'analyse.
4.5.1.4 Définition des options d'exploration
Avant de commencer une session d'exploration, vous pouvez définir les options d'exploration pour
spécifier comment les rapports doivent changer à chaque exploration.
La méthode de configuration des options d'exploration dépend de l'interface utilisée :
• Zone de lancement BI, si vous utilisez l'interface Web Intelligence HTML ou Web Intelligence Applet
ou bien Web Intelligence Rich Client.
• Votre ordinateur, si vous utilisez Web Intelligence Rich Client à partir du déploiement de la plateforme
de BI sur l'ordinateur.
Rubriques associées
• Définition des options d'exploration dans la zone de lancement BI
343
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez configurer les options d'exploration pour Web Intelligence dans les préférences
de la zone de lancement BI.
• Définitions des options d'exploration dans Web Intelligence Rich Client
Vous pouvez configurer les options d'exploration dans un document.
• Option Synchroniser l'exploration sur les blocs de rapport
Si vous sélectionnez l'option Synchroniser l'exploration sur les blocs de rapport pour
Web Intelligence dans les préférences de la zone de lancement BI, l'affichage de tous les
blocs change pour correspondre à vos actions d'exploration.
• Option Masquer la barre d'outils Exploration au démarrage
Lorsque vous explorez une valeur affichée dans un rapport, la barre d'outils "Exploration"
apparaît et affiche la valeur que vous avez explorée.
• Option Lancer l'exploration sur un rapport existant
Vous pouvez activer la possibilité d'explorer dans des documents Web Intelligence via les
préférences de la zone de lancement BI.
• Option Lancer l'exploration sur un double du rapport
Vous pouvez activer la possibilité d'explorer dans les rapports doublons de documents Web
Intelligence via les préférences de la zone de lancement BI.
4.5.1.4.1 Définition des options d'exploration dans la zone de lancement BI
Vous pouvez configurer les options d'exploration pour Web Intelligence dans les préférences de la
zone de lancement BI.
1. Dans la zone de lancement BI, cliquez sur Préférences.
2. Dans la section Web Intelligence, sélectionnez les options d'exploration sous "Options d'exploration"
et "Lancer une session d'exploration".
4.5.1.4.2 Définitions des options d'exploration dans Web Intelligence Rich Client
Vous pouvez configurer les options d'exploration dans un document.
1. Dans Web Intelligence Rich Client, cliquez sur Propriétés > Application.
2. Sélectionnez Outils, puis Options dans le menu situé dans le coin supérieur droit près du menu
Aide pour afficher la boîte de dialogue "Options".
3. Sélectionnez l'onglet Exploration.
4. Sélectionnez les options d'exploration.
4.5.1.4.3 Option Synchroniser l'exploration sur les blocs de rapport
Si vous sélectionnez l'option Synchroniser l'exploration sur les blocs de rapport pour Web Intelligence
dans les préférences de la zone de lancement BI, l'affichage de tous les blocs change pour correspondre
à vos actions d'exploration.
344
2013-11-22
Création de rapports
Par exemple, si vous explorez en avant un bloc depuis l'année jusqu'au trimestre et que, par ailleurs,
votre rapport comprend un diagramme montrant les données annuelles, l'affichage du diagramme
change lui aussi de façon à ce que les données trimestrielles soient visibles.
Si vous ne sélectionnez pas cette option, seule la structure des blocs explorés change. Les filtres
d'exploration s'appliquent à l'ensemble du rapport.
Synchronisation de l'exploration latérale sur plusieurs tableaux et diagrammes
Un rapport peut comprendre plusieurs tableaux ou diagrammes. Le terme générique utilisé dans ce
guide pour désigner des tableaux et des diagrammes est : bloc. Deux méthodes sont possibles pour
explorer un rapport contenant plusieurs blocs :
•
•
Exploration simultanée de chaque bloc du rapport contenant la dimension explorée
Exploration du bloc de données courant uniquement
L'option Synchroniser l'exploration sur les blocs de rapport permet de définir la méthode d'exploration
des rapports.
Si vous synchronisez l'exploration sur tous les blocs d'un rapport, chaque bloc du rapport contenant la
dimension explorée est exploré. La dimension suivante dans le chemin d'exploration remplace la
dimension précédente dans tous les blocs du rapport.
Si vous ne synchronisez pas l'exploration sur tous les blocs du rapport, la dimension suivante dans le
chemin d'exploration remplace la dimension précédente uniquement dans le bloc actuel du rapport.
4.5.1.4.4 Option Masquer la barre d'outils Exploration au démarrage
Lorsque vous explorez une valeur affichée dans un rapport, la barre d'outils "Exploration" apparaît et
affiche la valeur que vous avez explorée.
La valeur affichée dans la barre d'outils filtre les résultats qui apparaissent dans le rapport exploré.
Par exemple, si vous effectuez une exploration sur l'année 2001, les résultats affichés dans le tableau
exploré couvrent les 4 trimestres de l'année 2001. Cela signifie que les valeurs trimestrielles que vous
avez explorées sont filtrées pour 2001.
La barre d'outils "Exploration" vous permet de sélectionner d'autres valeurs de même niveau pour filtrer
différemment les résultats. Par exemple, si vous sélectionnez "2002" dans la barre d'outils "Exploration"
ci-dessus, le tableau affichera les 4 trimestres de l'année 2002.
Dans la section Web Intelligence des Préférences de la zone de lancement BI, vous pouvez sélectionner
Masquer la barre d'outils Exploration au démarrage pour masquer la barre d'outils "Exploration" au
démarrage du mode d'exploration. La barre d'outils "Exploration" est utile uniquement si vous souhaitez
sélectionner des filtres pendant l'exploration.
4.5.1.4.5 Option Lancer l'exploration sur un rapport existant
Vous pouvez activer la possibilité d'explorer dans des documents Web Intelligence via les préférences
de la zone de lancement BI.
Dans la section Web Intelligence des Préférences de la zone de lancement BI, sélectionnez Lancer
la session d'exploration > Sur le rapport existant pour que le rapport actuel puisse être exploré au
345
2013-11-22
Création de rapports
démarrage du mode d'exploration. Lorsque vous quittez le mode Exploration, le rapport affiche les
valeurs explorées.
4.5.1.4.6 Option Lancer l'exploration sur un double du rapport
Vous pouvez activer la possibilité d'explorer dans les rapports doublons de documents Web Intelligence
via les préférences de la zone de lancement BI.
Dans la section Web Intelligence des Préférences de la zone de lancement BI, sélectionnez Lancer
la session d'exploration > Sur un double du rapport pour explorer un double du rapport actuel lors
de l'utilisation du mode d'exploration. Vous pouvez ainsi comparer les résultats du rapport initial avec
les résultats que vous découvrez lors de votre analyse par exploration.
4.5.1.5 Pour passer en mode Exploration
Pour commencer à explorer un rapport, basculez en mode "Exploration" ou démarrez directement
l'exploration si le rapport a été enregistré en mode "Exploration".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez le rapport à explorer.
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
Remarque :
Lorsque vous ouvrez un document qui a été enregistré en mode Exploration, le document s'ouvre
en mode Exploration si vous disposez des droits nécessaires à l'exploration des documents.
Par défaut, elle s'affiche sur l'onglet du rapport concerné. Selon les options d'exploration sélectionnées
dans la page "Préférences" de la zone de lancement BI, soit le rapport sélectionné devient explorable,
soit un duplicata explorable du rapport sélectionné est créé.
Rubriques associées
• Option Lancer l'exploration sur un double du rapport
Vous pouvez activer la possibilité d'explorer dans les rapports doublons de documents Web
Intelligence via les préférences de la zone de lancement BI.
4.5.1.6 Pour choisir un chemin d'exploration quand plusieurs chemins sont
disponibles
346
2013-11-22
Création de rapports
Une dimension peut appartenir à plusieurs hiérarchies. Lorsque vous explorez en avant une telle valeur
de dimension, le chemin d'exploration à suivre est ambigu. Vous devez définir le chemin d'exploration.
Remarque :
Si la valeur de dimension que vous choisissez d'explorer est le résultat d'une exploration précédente,
le chemin est déjà connu. C'est pourquoi dans ce cas, vous n'avez pas besoin de sélectionner un
chemin d'exploration.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Explorez la dimension.
La boîte de dialogue "Sélectionner un chemin d'exploration" s'affiche. La boîte de dialogue présente
la liste des dimensions de la hiérarchie au-dessus et en dessous de la valeur explorée. Une case
à cocher apparaît à côté de chaque dimension située sous la dimension actuellement explorée,
vous pouvez ainsi sélectionner les dimensions à extraire de la base de données. La boîte de dialogue
affiche également les filtres que vous pouvez sélectionner pour filtrer la nouvelle requête.
4. Sélectionnez le chemin à explorer.
5. Cliquez sur OK.
4.5.1.7 Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une exploration.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Lecture" ou "Conception".
2. Activez le mode Exploration :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Activer le mode Exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
• Si vous êtes en mode "Conception", accédez à l'onglet Analyse, puis dans le sous-onglet
Interagir, sélectionnez Activer le mode Exploration dans la liste déroulante "Exploration".
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Si vous êtes en mode "Lecture", sélectionnez Instantané dans la liste déroulante "Exploration".
• Si vous êtes en mode "Conception", accédez à l'onglet Analyse, puis dans le sous-onglet
Interagir, sélectionnez Instantané dans la liste déroulante "Exploration".
4.5.1.8 Exploration des indicateurs dans des tableaux et des sections
347
2013-11-22
Création de rapports
L'exploration d'une valeur d'indicateur consiste à explorer un niveau en dessous pour chaque dimension
associée dans le bloc et à calculer l'indicateur pour les dimensions affichées.
Exemple : Exploration des résultats de chiffres d'affaires annuels pour faire apparaître la
ventilation par ville et par trimestre
Par exemple, supposons que vous explorez en avant la valeur du chiffre d'affaires 2003 pour la
Californie, qui apparaît dans un tableau croisé présentant les chiffres d'affaires par année et par Etat.
Le rapport exploré affiche le chiffre d'affaires par trimestre (un niveau en dessous de Année) et par
ville (un niveau en dessous de Etat) pour la Californie.
4.5.1.9 Exploration des dimensions dans des tableaux et des sections
Lorsque vous explorez une dimension de façon plus approfondie pour rechercher les données qui
sous-tendent le résultat affiché, le calcul s'effectue en fonction des valeurs explorées.
Les dimensions représentent en général des données sous forme de caractères, telles que des noms
de société ou de client et des dates. Les calculs reposent sur les dimensions des rapports. Par exemple,
un rapport calcule le chiffre d'affaires total d'une région pour une année donnée si un indicateur Chiffre
d'affaires est calculé d'après les dimensions Etat et Année.
Si vous explorez Année, le chiffre d'affaires par état et par trimestre s'affiche, puisque Trimestre est la
dimension qui suit Année dans la hiérarchie chronologique.
Remarque :
Les objets d'information ne peuvent pas être explorés dans les rapports.
4.5.1.9.1 Exploration en avant des données de rapport
Vous pouvez explorer en avant pour visualiser les données de niveau inférieur qui sont sous-jacentes
aux résultats agrégés affichés sur les rapports. Cela permet d'expliquer la raison à l'origine de résultats
élevés ou faibles.
Exemple : Utilisation de la fonction d'exploration pour expliquer la baisse dramatique des
ventes en 2003
Dans cet exemple, vous recevez un rapport qui présente les résultats du revenu des ventes pour la
ligne Accessoires provenant du magasin de vente au détail eMode. Le tableau croisé suivant montre
que la ligne Accessoires a baissé en 2003.
348
2013-11-22
Création de rapports
Pour analyser plus précisément l'origine de la baisse, vous explorez en avant la valeur de cellule 2003
afin d'afficher les données détaillées de chaque trimestre.
Lorsque vous explorez en avant la valeur de cellule 2003, un filtre apparaît dans la barre d'outils
Exploration pour indiquer que les valeurs trimestrielles vers lesquelles vous avez effectué l'exploration
sont filtrées pour l'année 2003. Le diagramme exploré indique clairement que le problème est survenu
au quatrième trimestre (Q4) de l'année 2003.
Pour savoir à quelle catégorie au sein de la ligne Accessoires imputer la chute des revenus, vous
explorez de nouveau en avant la valeur de cellule Accessoires.
Le tableau croisé exploré montre les catégories responsables de la baisse de revenu au trimestre T4.
Remarque :
Si vous tentez d'explorer une dimension déjà affichée dans une autre colonne ou ligne du même
tableau, la dimension disponible suivante dans le chemin d'exploration s'affiche.
Exploration avant d'une valeur de cellule de tableau ou de section
Vous pouvez explorer en avant une valeur d'indicateur dans un tableau ou une section d'un rapport.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Sur une cellule de tableau ou de section, placez le pointeur de la souris sur la valeur de dimension
que vous voulez explorer.
Une info-bulle s'affiche en indiquant la dimension suivante dans le chemin d'exploration. Si le rapport
exploré contient des dimensions provenant de plusieurs fournisseurs de données, l'info-bulle affiche
le nom de la requête et la dimension pour la valeur.
349
2013-11-22
Création de rapports
4. Cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Exploration, puis le sens d'exploration.
Le tableau ou la section explorée affiche les données du niveau de dimension immédiatement
inférieur. La barre d'outils Exploration située en haut du rapport affiche les valeurs à partir desquelles
vous avez lancé l'exploration. Ces valeurs filtrent celles qui sont affichées dans le tableau exploré.
Rubriques associées
• Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une
exploration.
4.5.1.9.2 Exploration en arrière des données de rapport
Vous pouvez effectuer une exploration arrière pour voir comment les données plus détaillées sont
agrégées à un résultat de niveau supérieur.
Imaginons par exemple que vous avez effectué une exploration avant sur Année pour examiner les
données pour chaque trimestre. Si vous voulez voir comment ces données s'agrègent aux résultats
annuels, vous pouvez explorer en arrière.
Lorsque vous explorez en arrière une valeur de dimension, vous vous déplacez le long du chemin
d'exploration, des données du niveau le plus bas jusqu'au niveau le plus élevé. Imaginons que vous
avez exploré en avant de [Année] à [Trimestre]. Si vous effectuez une exploration arrière sur [Trimestre],
vous revenez à [Année].
Pour explorer en arrière une valeur de dimension, vous devez déjà avoir fait une exploration avant ou
vous devez avoir défini le chemin d'exploration qui convient dans le périmètre d'analyse.
Exploration arrière d'une dimension ou d'une valeur d'indicateur
Vous pouvez explorer en arrière sur une dimension ou une valeur d'indicateur dans une table de
document.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Sur une cellule de tableau ou de section, effectuez l'une des actions suivantes :
• Cliquez avec le bouton droit sur la cellule et sélectionnez Exploration > Explorer en arrière.
• Cliquez sur l'icône "Explorer en arrière" située près de la valeur de dimension à explorer en
arrière.
Si le tableau est un tableau croisé sans en-tête qui affiche les noms des dimensions dans le tableau,
l'icône "Explorer en arrière" s'affiche en regard de chaque valeur à partir de laquelle vous pouvez
explorer en arrière.
Rubriques associées
• Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
350
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une
exploration.
4.5.1.9.3 Exploration par d'autres dimensions d'un rapport
Lorsque vous explorez en avant ou en arrière, vous vous déplacez dans une hiérarchie, dimension par
dimension.
Toutefois, vous pouvez obtenir une vue différente des données en les ventilant différemment pour les
afficher ensuite dans d'autres hiérarchies. Pour cela, vous effectuez une exploration sur les autres
dimensions qui vous intéressent.
Remarque :
Vous ne pouvez utiliser "Explorer par" qu'avec une dimension incluse dans le périmètre d'analyse du
document.
Exemple : Exploration par la hiérarchie Produits pour ventiler les chiffres d'affaires par
produit
Vous travaillez comme responsable régional pour l'Allemagne dans un magasin de vente de vêtements
au détail et vous avez reçu le rapport suivant, qui montre les chiffres d'affaires trimestriels par Etat :
Seule l'analyse des résultats du pays Allemagne vous intéresse. Vous voulez aussi analyser les
chiffres d'affaires ventilés selon chacune des lignes de produits vendues. Pour explorer les données
de l'Allemagne, vous placez le pointeur de la souris sur la cellule du tableau affichant Allemagne.
Cependant, si vous effectuez une exploration avant maintenant, vous allez explorer les résultats de
chaque ville d'Allemagne, car la dimension [Ville] est la dimension qui se trouve immédiatement sous
[Etat]. Au lieu de cela, vous sélectionnez Explorer par dans le menu Exploration et vous naviguez
dans les dimensions de la hiérarchie Produits en sélectionnant les sous-menus jusqu'à atteindre la
dimension [Lignes].
351
2013-11-22
Création de rapports
Le rapport exploré affiche les résultats détaillés du chiffre d'affaires pour chaque ligne de produits
vendue en Allemagne.
Pour explorer par valeur de dimension
Vous pouvez explorer par une valeur d'indicateur dans un tableau de rapport.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Cliquez avec le bouton droit sur une valeur de dimension dans une cellule de tableau ou de section.
Le menu contextuel apparaît, il affiche les chemins d'exploration disponibles.
4. Cliquez sur Explorer par.
Remarque :
Si cette option ne figure pas dans le menu contextuel, la cellule ne comporte pas de niveaux de
données inférieurs.
352
2013-11-22
Création de rapports
5. Sélectionnez la classe, puis la dimension à explorer.
Le rapport affiche maintenant des données pour la dimension explorée.
Rubriques associées
• Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une
exploration.
4.5.1.10 Exploration de diagrammes
L'exploration avant, arrière ou par valeur sur un diagramme vous donne une explication graphique du
caractère particulièrement élevé ou faible des résultats agrégés.
Vous pouvez explorer :
•
•
les dimensions - en explorant les axes ou la légende du diagramme
les indicateurs – en explorant les barres ou les marqueurs de données dans le corps du diagramme.
Vous ne pouvez pas explorer par dimensions sur les axes du diagramme. Vous pouvez cependant
explorer par dimensions sur les légendes de diagramme.
Rubriques associées
• Exploration sur des légendes d'axe
Vous pouvez effectuer des explorations dans des diagrammes via la légende de diagramme,
quand la légende présente la liste des dimensions affichées sur le diagramme.
• Exploration sur des dimensions via des axes de diagramme
Dans les diagrammes 2D, vous pouvez explorer des dimensions via l'axe X. Dans les
diagrammes 3D, vous pouvez explorer des dimensions via l'axe X et l'axe Z.
• Exploration d'indicateurs dans des diagrammes
L'exploration d'indicateurs porte sur chaque dimension affichée sur les axes du diagramme.
• Restrictions lors de l'exploration d'indicateurs dans des diagrammes
353
2013-11-22
Création de rapports
Lorsque vous explorez des diagrammes autres que des diagrammes à barres, il se peut
que l'action d'exploration ne porte que sur certaines dimensions et non pas sur l'ensemble
des dimensions des axes du diagramme.
4.5.1.10.1 Exploration sur des dimensions via des axes de diagramme
Dans les diagrammes 2D, vous pouvez explorer des dimensions via l'axe X. Dans les diagrammes 3D,
vous pouvez explorer des dimensions via l'axe X et l'axe Z.
Les diagrammes peuvent contenir une ou plusieurs dimensions sur un même axe. Quand un axe
contient plusieurs dimensions, chaque combinaison possible des valeurs des dimensions apparaît sur
l'axe (cela est parfois appelé produit cartésien).
Quand vous effectuez une exploration sur une valeur d'axe avec plusieurs dimensions, les résultats
de l'exploration sont filtrés par les deux dimensions.
Pour explorer un axe de diagramme
Vous pouvez explorer en avant ou en arrière sur une valeur de dimension dans un axe du diagramme.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour explorer en avant la valeur de la dimension, cliquez sur la valeur.
• Pour explorer en arrière la valeur de la dimension, cliquez avec le bouton droit sur la valeur, puis
sélectionnez Explorer en arrière.
• Pour explorer en avant la valeur de la dimension, cliquez avec le bouton droit sur la valeur, puis
sélectionnez Explorer en avant.
• Pour explorer par valeur de dimension, cliquez sur la valeur avec le bouton droit, puis sélectionnez
Explorer par.
Remarque :
L'option Explorer par n'est pas disponible lorsque l'axe comporte plusieurs dimensions.
4.5.1.10.2 Exploration d'indicateurs dans des diagrammes
L'exploration d'indicateurs porte sur chaque dimension affichée sur les axes du diagramme.
Vous pouvez effectuer des explorations sur les indicateurs affichés dans les types de diagramme
suivants :
•
•
•
354
Diagrammes à barres – en effectuant une exploration dans les barres
Diagrammes à courbes et en radar – en effectuant une exploration sur les marqueurs de données
Diagrammes à secteurs – en effectuant une exploration dans les segments
2013-11-22
Création de rapports
Les nouveaux calculs de l'indicateur affichés sur les barres ou les marqueurs de données du diagramme
exploré correspondent aux dimensions de niveau inférieur ou supérieur que vous avez explorées. Les
étiquettes d'axe de diagramme affichent les noms des dimensions explorées.
Exemple : Analyse des informations détaillées pour l'indicateur Chiffre d'affaires sur un
diagramme
Par exemple, ce diagramme à barres 3D affiche les valeurs de la dimension [Etat] sur l'axe X et les
valeurs de la dimension [Lignes] sur l'axe Z. Cela signifie que les diagrammes à barres affichent des
valeurs pour le chiffre d'affaires par Etat par ligne.
Comme le montre l'exemple suivant, quand vous explorez en avant la barre "Pantalons de ville" en
"Espagne", vous explorez aussi en avant de [Etat] à [Ville] sur l'axe X, et de [Lignes] à [Catégorie] sur
l'axe Y.
Le diagramme exploré affiche le chiffre d'affaires par ville par catégorie pour la ligne de vêtements
"Pantalons de ville".
Pour effectuer une exploration sur un indicateur dans un diagramme
Vous pouvez explorer en avant ou en arrière sur une valeur d'indicateur dans diagramme.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
355
2013-11-22
Création de rapports
•
•
Pour explorer en avant la valeur d'indicateur, cliquez sur la barre ou le marqueur de données.
Pour explorer en arrière la valeur d'indicateur, cliquez sur la barre ou le marqueur de données
avec le bouton droit, puis cliquez sur Explorer en arrière.
Sur les diagrammes, chaque indicateur est représenté par une barre (sur les diagrammes à barres)
ou par un marqueur de données (sur les diagrammes à courbes et en radar).
Restrictions lors de l'exploration d'indicateurs dans des diagrammes
Lorsque vous explorez des diagrammes autres que des diagrammes à barres, il se peut que l'action
d'exploration ne porte que sur certaines dimensions et non pas sur l'ensemble des dimensions des
axes du diagramme.
Lorsque vous explorez des indicateurs dans les types de diagramme suivants, l'action d'exploration
porte uniquement sur les valeurs qui figurent dans la légende d'axe :
•
•
Diagrammes à aires – 2D, 3D et empilés
Diagrammes en radar et nuage de points – tous les types
Remarque :
Les diagrammes à aires 3D ne permettent pas l'exploration d'indicateurs.
4.5.1.10.3 Exploration sur des légendes d'axe
Vous pouvez effectuer des explorations dans des diagrammes via la légende de diagramme, quand la
légende présente la liste des dimensions affichées sur le diagramme.
Néanmoins, quand la légende de diagramme liste les indicateurs affichés sur le diagramme, l'exploration
à partir de la légende n'est pas possible.
L'exploration d'une légende est utile si vous utilisez un diagramme à secteurs, car les étiquettes d'axe,
qui affichent les noms des dimensions représentées par chaque segment ne sont pas souvent affichés.
Remarque :
Vous ne pouvez utiliser Explorer par sur une légende de diagramme que s'il n'existe qu'une dimension
sur l'axe.
Pour explorer une légende d'axe
Vous pouvez explorer en avant sur une valeur de dimension ou explorer en arrière ou par une valeur
de dimension.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour explorer en avant la valeur de dimension, cliquez sur la couleur associée à la valeur.
• Pour explorer en arrière la valeur de dimension, cliquez avec le bouton droit sur la couleur
associée à la valeur puis cliquez sur Explorer en arrière.
356
2013-11-22
Création de rapports
•
Pour explorer par valeur de dimension, cliquez avec le bouton droit sur la couleur associée à la
valeur, puis cliquez sur Explorer par.
4.5.1.11 Utilisation de filtres lors de l'exploration
Si vous explorez une valeur d'indicateur ou de dimension dans un tableau ou un diagramme, les résultats
de l'exploration sont filtrés sur la base de l'indicateur ou de la dimension exploré.
Le filtre est appliqué à tous les résultats affichés dans le rapport exploré.
Des filtres apparaissent en tant que zones de liste dans la barre d'outils "Exploration". Chaque zone
de liste contient les valeurs associées au filtre correspondant. Les données à afficher dans un tableau
ou un diagramme se choisissent en sélectionnant les valeurs appropriées dans ces zones.
Remarque :
Vous pouvez également utiliser la barre d'outils "Exploration" en dehors du mode d'exploration afin
d'ajouter rapidement des filtres simples aux rapports. Dans ce contexte, la barre d'outils est appelée
barre d'outils "Filtre de rapport".
Exemple : Filtrage des rapports explorés sur la base des différents Etats
Par exemple, une exploration avant sur une cellule de tableau contenant "Californie", dont l'objectif
est l'obtention des résultats correspondant aux villes californiennes, filtre les valeurs de l'intégralité
du rapport avec Californie et n'affiche que les résultats qui correspondent à la Californie.
En modifiant la valeur de chaque filtre, vous pouvez alors voir les données pour d'autres valeurs de
la dimension explorée. Par exemple, pour Etat, vous pouvez sélectionner Pays-Bas dans le filtre.
Remarque :
Lorsque le rapport exploré comprend des dimensions provenant de plusieurs fournisseurs de données,
une info-bulle apparaît quand vous placez le curseur sur la valeur affichée sur le filtre. L'info-bulle
indique le nom de la requête et la dimension de la valeur.
Rubriques associées
• Création de filtres de rapport simples
357
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez filtrer un rapport sur la valeur d'objet de votre choix. Par exemple, si vous
avez sélectionné "Etats-Unis" dans la liste de valeurs de l'objet Pays, le rapport est filtré
de façon à exclure toutes les lignes où Pays n'a pas la valeur "Etats-Unis".
4.5.1.11.1 Pour ajouter ou supprimer un filtre d'exploration
Vous pouvez ajouter ou supprimer un filtre d'exploration dans un document.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Interagir, sélectionnez Commencer l'exploration dans la liste
déroulante "Exploration".
3. Depuis la liste "Objets disponibles", faites glisser la dimension contenant les valeurs autour desquelles
vous souhaitez filtrer votre rapport et déposez-la dans la barre d'outils "Exploration".
4. Une zone de liste apparaît pour le nouveau filtre dans la barre d'outils "Exploration". Vous pouvez
sélectionner une valeur dans cette liste pour filtrer les résultats affichés dans le tableau, le diagramme
ou le rapport exploré.
5. Pour supprimer un filtre d'exploration, faites glisser la dimension en dehors de la barre d'outils
"Exploration".
4.5.1.12 Enregistrement de rapports avec des filtres d'exploration
Lors de l'enregistrement d'un document contenant des rapports en mode "Exploration", les filtres créés
pendant l'exploration sont enregistrés avec le document.
A l'ouverture d'un document enregistré en mode "Exploration", la barre d'outils "Exploration" apparaît
dans les rapports explorés et montre les filtres créés au cours de la dernière session d'exploration.
Remarque :
L'ouverture des documents enregistrés en mode "Exploration" est plus longue.
4.5.1.13 Actualisation des données d'un rapport exploré avec des invites
Lorsque vous actualisez le document, il se peut qu'une invite apparaisse vous demandant d'indiquer
les valeurs à extraire de la base de données et à renvoyer aux rapports du document.
Par exemple, vous pouvez être amené à spécifier en réponse à une invite l'année pour laquelle vous
voulez extraire des données. Ce rapport exploré montre les valeurs de l'année 2003, année indiquée
en réponse à l'invite.
358
2013-11-22
Création de rapports
Si le rapport exploré est filtré pour l'année 2003, que vous actualisez le document et que vous
sélectionnez l'année 2002 pour répondre à l'invite, le rapport affiche les résultats de l'année 2002 au
lieu de ceux de 2003.
4.5.1.14 Exploration avec l'exploration de requête
En activant l'exploration de requête, vous explorez en modifiant la requête sous-jacente (en ajoutant
et supprimant des filtres de dimension et de requête), en plus de l'application des filtres d'exploration.
Vous pouvez utiliser l'exploration de requête lorsque votre rapport contient des indicateurs d'agrégats
calculés au niveau de la base de données. L'exploration de requête est conçue en particulier pour offrir
un mode d'exploration adapté aux bases de données telles qu'Oracle 9i OLAP qui contiennent des
fonctions d'agrégation non prises en charge dans Web Intelligence ou qui ne peuvent pas être
correctement calculées dans le rapport pendant une session d'exploration.
L'exploration de requête est également utile pour réduire la quantité de données stockées au niveau
local pendant une session d'exploration. Etant donné qu'elle réduit le périmètre d'analyse lors des
explorations arrière, l'exploration de requête purge les données superflues.
Exemple : Exploration en avant de mois à semaine
Dans cet exemple, Mois est la dimension la plus basse actuellement disponible dans la requête d'une
hiérarchie temporelle, et Semaine est la dimension qui se trouve immédiatement au-dessous dans la
hiérarchie.
Si vous explorez en avant avec Mois = Janvier, il se produit trois choses :
•
•
•
Semaine est ajouté au périmètre d'analyse.
Un filtre de requête limite Mois à "Janvier".
Un filtre d'exploration est ajouté pour limiter Mois à "Janvier".
Si vous explorez en arrière de Semaine à Mois, le processus est inversé :
•
•
•
Semaine est supprimé du périmètre d'analyse.
Le filtre de requête est supprimé.
Le filtre d'exploration est supprimé.
Remarque :
Les filtres d'exploration ne sont pas indispensables en mode d'exploration de requête. Ils sont appliqués
pour assurer la cohérence avec le mode d'exploration standard. Par exemple, la fonction FiltresEx
ploration renvoie la valeur correcte en mode d'exploration de requête parce qu'une exploration de
requête applique des filtres d'exploration qui correspondent aux filtres de requête.
Rubriques associées
• Définition du périmètre d'analyse
359
2013-11-22
Création de rapports
Le périmètre d'analyse d'une requête est constitué de données supplémentaires que vous
pouvez extraire de la base de données accessible pour proposer plus d'informations sur
les résultats renvoyés.
4.5.1.14.1 Exploration avant avec l'exploration de requête
Lorsque vous explorez en avant, l'exploration de requête se comporte de la même façon que l'exploration
standard au point où les données se déplacent à l'extérieur du périmètre d'analyse.
Pour filtrer une dimension explorée en mode d'exploration de requête, en plus d'un filtre d'exploration,
il faut ajouter un filtre de requête. Par exemple, pour explorer Année=2001, vous devez ajouter un filtre
de requête pour limiter la dimension Année à 2001. Pour cette raison, la seule valeur qui apparaît dans
la barre d'outils d'exploration pour la dimension explorée est la valeur que vous avez explorée (dans
ce cas 2001). Ceci est différent du mode d'exploration standard dans lequel toutes les valeurs de la
dimension sont visibles dans la barre d'outils. En conséquence, vous ne pouvez pas modifier les valeurs
de filtre en mode d'exploration de requête (par exemple, explorer Année=2001, puis passer à
Année=2003) comme vous pouvez le faire en mode d'exploration standard.
Comme l'exploration de requête étend automatiquement le périmètre de l'analyse, vous pouvez l'utiliser
uniquement si vous avez le droit d'effectuer une exploration en dehors du périmètre. Pour en savoir
plus, contactez l'administrateur BI.
Rubriques associées
• Définition du périmètre d'analyse
Le périmètre d'analyse d'une requête est constitué de données supplémentaires que vous
pouvez extraire de la base de données accessible pour proposer plus d'informations sur
les résultats renvoyés.
4.5.1.14.2 Exploration arrière avec l'exploration de requête
Lorsque vous explorez en arrière, l'exploration de requête supprime les dimensions de la requête.
Par exemple, l'exploration arrière de Mois à Trimestre a pour effet de supprimer Mois de la requête.
Ce comportement a deux conséquences :
•
•
L'exploration de requête est incompatible avec les instantanés d'exploration.
Il n'est pas possible d'explorer en arrière au delà des dimensions qui apparaissent comme objets
de rapport. Par exemple, si votre rapport affiche Année, Trimestre et Revenu, vous ne pouvez pas
explorer en arrière de Trimestre à Année, car cela supprimerait Trimestre de la liste des objets
rapport.
Rubriques associées
• Exploration de requête et instantanés d'exploration
En mode d'exploration de requête, les instantanés changent lorsque vous explorez en
arrière une dimension que vous avez incluse dans un instantané.
• Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
360
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une
exploration.
4.5.1.14.3 Exploration de requête et instantanés d'exploration
En mode d'exploration de requête, les instantanés changent lorsque vous explorez en arrière une
dimension que vous avez incluse dans un instantané.
N'utilisez pas d'instantanés d'exploration lorsque vous travaillez en mode d'exploration de requête, car
l'exploration de requête signifie qu'il est impossible de garantir l'absence de modification des instantanés.
L'exploration arrière supprimant la dimension de la requête sous-jacente, elle supprime également la
dimension de l'instantané.
Rubriques associées
• Création d'un instantané des résultats d'exploration de rapport
Vous pouvez créer un rapport dans un document existant qui contient les résultats d'une
exploration.
4.5.1.14.4 Exploration de requête et autres rapports basés sur le même fournisseur de données
Si votre document contient d'autres rapports qui contiennent des dimensions sur lesquelles vous
explorez en mode d'exploration de requête, ces rapports sont affectés, car l'exploration des requête
modifie les dimensions qu'ils contiennent.
Vous pouvez éviter cet inconvénient (bien que cela implique d'extraire des données dupliquées) en
créant un nouveau fournisseur de données et en reconstituant l'autre rapport en fonction des données
de ce fournisseur. A présent, lorsque vous explorez en mode d'exploration de requête, l'autre rapport
n'est plus affecté.
Exemple : Exploration d'une dimension qui apparaît dans un autre rapport
Si vous disposez de deux rapports reposant sur une requête qui contient Année, Trimestre et Chiffre
d'affaires et que vous vous servez de l'exploration de requête pour explorer en avant le premier rapport
jusqu'à Année = 2001, les données de Année du second rapport sont également filtrées de sorte que
seule celles de l'année 2001 soit incluses.
4.5.1.14.5 Pour activer l'exploration de requête
Si votre rapport dispose déjà d'un périmètre d'analyse défini, un message d'erreur vous demande
d'effacer le périmètre d'analyse avant d'activer l'exploration de requête.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception" ou "Données".
2. Dans l'onglet Propriétés, cliquez sur Document pour afficher la boîte de dialogue "Propriétés du
document".
3. Sélectionnez Utiliser l'exploration de requête.
361
2013-11-22
Création de rapports
Remarque :
L'option Utiliser l'exploration de requête n'est pas disponible si un périmètre d'analyse est activé
dans l'"Editeur de requête".
4. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Propriétés du document".
Rubriques associées
• Pour définir le périmètre d'analyse
Vous pouvez définir un périmètre d'analyse sur une requête de document dans l'"Editeur
de requête" dans lePanneau Périmètre d'analyse.
4.5.2 Fusion entre les données des dimensions et celles des hiérarchies
Vous pouvez synchroniser les données renvoyées par les dimensions, hiérarchies ou attributs en créant
des objets fusionnés qui les intègrent.
Vous fusionnez les données de deux fournisseurs de données différents. Par exemple, si vous disposez
d'un fournisseur de données contenant des informations détaillées sur les clients et d'un autre fournisseur
de données contenant les données de ventes, vous pouvez synchroniser les deux fournisseurs de
données autour du client.
Lorsque vous fusionnez des données provenant de la même source de données (par exemple, du
même univers ou de la même requête BEx), la fusion est basée sur l'ID interne de chaque membre de
données. Lorsque vous fusionnez des données issues de différentes sources de données, la fusion
est basée sur la légende de chaque membre de données. Par exemple, si vous synchronisez deux
hiérarchies [Géographie], le membre de données [Los Angeles] est fusionné avec [Los Angeles] via
son ID interne quand les hiérarchies sont basées sur la même source de données. Les membres sont
fusionnés sur la légende "Los Angeles" quand les hiérarchies se trouvent dans des sources de données
différentes.
Dans les cas où la fusion est basée sur la légende et où différents membres ayant la même légende
ont des membres parents différents, il est impossible de fusionner les membres et l'erreur #VALEURS
MULTI apparaît.
Lorsqu'un objet fusionné contient une hiérarchie, vous ne pouvez pas l'inclure directement dans un
rapport mais vous pouvez tout de même consulter les données hiérarchiques synchronisées en utilisant
les hiérarchies d'origine. Si vous intégrez un objet sans hiérarchie dans un rapport, l'objet renvoie
l'erreur #CALCUL si les hiérarchies lui sont ajoutées ultérieurement.
Lorsque les objets fusionnés proviennent de fournisseurs de données différents
Lorsque deux objets fusionnés proviennent de fournisseurs de données différents, notez la restriction
suivante concernant la valeur de dimension pour un objet fusionné et un objet faisant partie d'une
fusion.
362
2013-11-22
Création de rapports
Lorsque [DIM1], issue du fournisseur de données 1 et [DIM2], issue du fournisseur de données 2 sont
fusionnées, la valeur de la [FUSION] réunit les valeurs de [DIM1] et [DIM2].
•
•
•
Lorsque vous utilisez [DIM1] (ou [DIM2]) dans une table, la table se comporte de façon prévisible
et n'affiche que les valeurs de [DIM1] (ou [DIM2]).
Lorsque vous filtrez (à l'aide d'un contrôle d'entrée, d'une barre d'exploration ou du panneau de
filtre) sur l'une de ces dimensions, cela affiche la liste des valeurs de [FUSION] car cela revient à
poser un filtre sur la [FUSION].
Lorsque [DIM1] (ou [DIM2]) est utilisée dans un modificateur de contexte (Dans, PourChaque,
PourTout), le calcul s'effectue sur la base de la [FUSION]. Par exemple, nombre( [indicateur]
pourchaque ([DIM1])) compte tous les éléments de l'indicateur donnés par rapport à [FUSION]).
Rubriques associées
• Fusion des hiérarchies
Vous ne pouvez pas utiliser de hiérarchies fusionnées dans un rapport, mais vous pouvez
exploiter la synchronisation des données en utilisant la hiérarchie d'origine qui compose la
hiérarchie fusionnée.
4.5.2.1 Fusion des fournisseurs de données en fonction des clés
Lorsque vous fusionnez deux sources de données en fonction des objets détaillés d'une requête basés
sur BICS, les clés de requête BEx sont mappées sur les détails. De cette manière, il est possible de
fusionner les fournisseurs de données en fonction des clés. Une fois fusionné, l'attribut est utilisé dans
le rapport de la même manière qu'une dimension.
4.5.2.2 Choix des données à fusionner
Vous fusionnez les données lorsque votre rapport tire des données de sources différentes mais qui
sont liées entre elles.
Par exemple, l'un de vos rapports affiche des cibles en termes de chiffre d'affaires et de ventes. Ce
rapport contient des sections par année, et chaque section affiche les cibles en termes de chiffre
d'affaires et de ventes. Si les données cible du chiffre d'affaires et des ventes sont issues de deux
fournisseurs de données différents, elles ne sont pas synchronisées. Pour synchroniser les données,
fusionnez les deux fournisseurs de données sur la dimension Année commune.
La seule restriction technique imposée sur les dimensions fusionnées est qu'elles doivent être du même
type de données. Vous pouvez, par exemple, fusionner deux dimensions contenant des données
alphanumériques. Mais cela ne présente aucun intérêt de fusionner des dimensions non liées même
si leurs types de données sont identiques. Par exemple, cela ne présente aucun intérêt de fusionner
une dimension contenant des noms de client avec une dimension contenant des régions de ventes.
363
2013-11-22
Création de rapports
Les dimensions fusionnées portent souvent le même nom dans les deux sources de données, mais
cela n'est pas obligatoire. Il peut être intéressant de fusionner des dimensions portant des noms différents
si elles contiennent les données liées.
Pour fusionner correctement des dimensions, vous devez connaître la sémantique des données (ce à
quoi les données font référence) des différentes sources de données. Les types et les noms des données
de dimension ont uniquement une valeur indicative approximative par rapport à la pertinence de la
fusion.
4.5.2.3 Exemple de dimension fusionnée
Dans cette rubrique, vous pouvez voir un exemple de dimensions fusionnées avec deux fournisseurs
de données.
Exemple : Fusion de dimensions Ville
Fournisseurs de données 1 :
Pays
Ville
Etats-Unis
New York
Etats-Unis
Toulouse
France
Paris
France
Toulouse
Fournisseurs de données 2 :
Ville
Chiffre d'affaires
New York
100 000
Toulouse
75 000
Paris
90 000
Toulouse
60 000
Si vous ne fusionnez pas les dimensions Ville et que vous placez les objets Pays, Ville et Chiffre
d'affaires dans le tableau, vous obtenez le résultat suivant :
364
2013-11-22
Création de rapports
Pays
Ville
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
New York
325 000
Etats-Unis
Toulouse
325 000
France
Paris
325 000
France
Toulouse
325 000
Etant donné qu'il n'existe aucun lien entre les deux fournisseurs de données par le biais d'une dimension
fusionnée, les chiffres d'affaires des villes ne sont pas liés aux pays. Le tableau affiche le chiffre
d'affaires global dans le second fournisseur de données pour chaque paire Pays/Ville.
Lorsque vous fusionnez les dimensions Ville, vous obtenez le résultat suivant :
Pays
Ville
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
New York
100 000
Etats-Unis
Toulouse
75 000
France
Paris
90 000
France
Toulouse
60 000
4.5.2.4 Fusion des hiérarchies
Vous ne pouvez pas utiliser de hiérarchies fusionnées dans un rapport, mais vous pouvez exploiter la
synchronisation des données en utilisant la hiérarchie d'origine qui compose la hiérarchie fusionnée.
Les données du rapport endossent la structure de la hiérarchie sélectionnée.
Exemple : Hiérarchies fusionnées
Vous disposez de deux sources de données, chacune utilisant une hiérarchie fusionnée dans un objet
fusionné. Le fournisseur de données 1 contient les données suivantes :
Produit
Facture du magasin
Sport
5401
Gym
365
4 073
2013-11-22
Création de rapports
Produit
Facture du magasin
Bas
1236
Hauts
1208
Poids
1629
Nage
1328
Camping
16961
Tentes
3534
Sacs de couchage
3423
Equipement de cuisine
5352
Electrique
4652
Le fournisseur de données 2 contient les données suivantes :
Produit
Unités commandées
Sport
13 348
Gym
8 814
Bas
1231
Hauts
3241
Poids
4342
Nage
4534
Camping
34234
Si vous utilisez la première hiérarchie dans un rapport, les données fusionnées sont structurées
comme suit :
Produit
Facture du magasin
Unités commandées
Sport
5401
13 348
4 073
8 814
1236
1231
Gym
Bas
366
2013-11-22
Création de rapports
Facture du magasin
Unités commandées
Hauts
1208
3241
Poids
1629
4342
1328
4534
16961
34234
Produit
Nage
Camping
Tentes
3534
Sacs de couchage
3423
Equipement de
cuisine
5352
Electrique
4652
Les membres enfant de [Camping] apparaissent dans la hiérarchie car ils apparaissent dans la
hiérarchie que vous avez sélectionnée. L'indicateur [Unités commandées] n'affiche aucune valeur
pour ces membres car ils n'existent pas dans le second fournisseur de données.
Si vous sélectionnez la seconde hiérarchie, les données fusionnées sont structurées comme suit :
Produit
Facture du magasin
Unités commandées
Sport
5401
13 348
4 073
8 814
Hauts
1236
1231
Bas
1208
3241
Poids
1629
4342
1328
4534
16961
34234
Gym
Nage
Camping
Les membres enfant de [Camping] n'apparaissent pas car ils n'apparaissent pas dans la hiérarchie
que vous avez sélectionnée.
367
2013-11-22
Création de rapports
4.5.2.5 Fusion de types d'objet différents
Vous pouvez inclure des dimensions, des attributs et des hiérarchies dans les objets fusionnés.
Vous ne pouvez pas inclure un objet fusionné contenant une hiérarchie directement dans un rapport,
mais vous pouvez inclure les objets qui composent l'objet fusionné. La structure des données qui
s'affiche dans le rapport dépend de l'objet sélectionné.
Exemple : Fusion d'une dimension et d'une hiérarchie
Vous disposez de deux sources de données, l'une contenant une dimension et l'autre une hiérarchie.
Le fournisseur de données 1 contient la dimension [Pays] comme suit :
Ville
Eléments boursiers
Los Angeles
4545
San Francisco
6465
San Diego
4564
Le fournisseur de données 2 contient la hiérarchie [Géographie] comme suit :
Géographie
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
54342
Californie
6996
Los Angeles
3423
San Francisco
2342
San Diego
1231
Vous fusionnez la dimension et la hiérarchie dans un objet fusionné. Vous ne pouvez pas intégrer
l'objet fusionné dans un rapport car il contient une hiérarchie. Si vous intégrez la dimension [Pays]
dans un rapport, les données apparaissent de la façon suivante :
368
Ville
Eléments boursiers
Chiffre d'affaires
Los Angeles
4545
3423
San Francisco
6465
2342
2013-11-22
Création de rapports
Ville
Eléments boursiers
Chiffre d'affaires
San Diego
4564
1231
Si vous placez la hiérarchie [Géographie] dans un rapport, vous obtenez le résultat suivant :
Eléments boursiers
Produit
Etats-Unis
Chiffre d'affaires
54342
Californie
6996
Los Angeles
4545
3423
San Francisco
6465
2342
San Diego
4564
1231
4.5.2.6 Forçage de calculs fusionnés à l'aide de la fonction ForcerFusion
Par défaut, les calculs ne prennent pas en compte les dimensions fusionnées si celles-ci n'apparaissent
pas explicitement dans le contexte de calcul.
Exemple : Calcul de chiffres d'affaires à l'aide de ForcerFusion
Deux fournisseurs de données sont représentés dans l'exemple ci-après :
Fournisseurs de données 1 :
Pays
Ville
Etats-Unis
New York
Etats-Unis
Toulouse
France
Paris
France
Toulouse
Fournisseurs de données 2 :
369
2013-11-22
Création de rapports
Ville
Chiffre d'affaires
New York
100 000
Toulouse
75 000
Paris
90 000
Toulouse
60 000
Si vous fusionnez les dimensions Ville, puis créez un tableau avec Pays et Chiffre d'affaires, vous
obtenez le résultat suivant :
Pays
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
325 000
Etats-Unis
325 000
France
325 000
France
325 000
Etant donné que la dimension fusionnée Ville n'apparaît pas dans le tableau, elle n'a aucune influence
sur le calcul du chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires global dans le second fournisseur de données
apparaît pour chaque pays.
Pour obtenir le résultat correct, remplacez Chiffre d'affaires, dans la deuxième colonne, par la formule
ForcerFusion([Chiffre d'affaires]) :
Ville
Chiffre d'affaires
Etats-Unis
175 000
Etats-Unis
175 000
France
150 000
France
150 000
La relation entre pays et villes a maintenant une influence sur le calcul du chiffre d'affaires.
Remarque :
Dans l'exemple ci-dessus, si Chiffre d'affaires est un indicateur intelligent, la formule ForcerFu
sion([Chiffre d'affaires]) renvoie #VALEURMULTI. Cela est dû au fait que le regroupement
(Pays) n'existe pas pour l'indicateur Chiffre d'affaires. ForcerFusion([indicateur_intellige
nt]) renvoie systématiquement #VALEURMULTI, à moins que par chance, aucune agrégation ne
soit nécessaire au calcul de l'indicateur.
370
2013-11-22
Création de rapports
Rubriques associées
• Calcul de valeurs avec des indicateurs intelligents
Les “indicateurs intelligents” sont des indicateurs dont les valeurs sont calculées par la
base de données (relationnelle ou OLAP) sur laquelle est basé l'univers.
4.5.2.7 Fusion de détails, de dimensions ou de hiérarchies
Vous pouvez fusionner les objets de données dans le volet "Objets disponibles".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Accès aux données, sous-onglet Objets de données, cliquez sur Fusionner.
3. Maintenez la touche Ctrl enfoncée et sélectionnez les dimensions ou hiérarchies que vous souhaitez
fusionner.
4. Cliquez sur OK.
Vous pouvez visualiser l'objet fusionné dans le volet "Objets disponibles" du panneau latéral. Les
hiérarchies ou dimensions d'origine qui composent l'objet fusionné apparaissent en dessous de
celui-ci. Vous pouvez modifier ou supprimer la dimension ou la hiérarchie fusionnée dans le volet
"Objets disponibles".
Conseil :
Dans Web Intelligence Rich Client, vous pouvez également sélectionner des objets dans le volet
"Objets disponibles", cliquer avec le bouton droit sur les objets sélectionnés, puis cliquer sur
Fusionner.
5. Pour ajouter des objets supplémentaires à un groupe d'objets fusionnés :
a. Sélectionnez le bouton Objets disponibles dans le Panneau latéral.
b. Sélectionnez l'objet fusionné.
c. Maintenez enfoncée la touche "Ctrl" du clavier et sélectionnez un ou plusieurs objets à ajouter
au groupe.
Remarque :
Les objets sélectionnés doivent être du même type que celui des objets déjà fusionnés.
d. Cliquez avec le bouton droit sur la sélection, puis sélectionnez Ajouter à la fusion dans le menu
contextuel.
Rubriques associées
• Dissociation des objets
Vous pouvez dissocier les objets de données dans le volet "Objets disponibles".
• Pour modifier des objets fusionnés
371
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez modifier les objets fusionnés dans la boîte de dialogue "Modifier la dimension
fusionnée".
4.5.2.8 Pour fusionner automatiquement des dimensions
Il est possible de fusionner automatiquement les dimensions si elles ont le même nom, le même type
de données et sont dans le même univers. La fusion automatique se produit uniquement au niveau du
document.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Propriétés, cliquez sur Document.
3. Dans la boîte de dialogue "Résumé du document", sélectionnez Fusionner automatiquement les
dimensions.
Attention :
Si cette option est activée, Web Intelligence recherche toutes les dimensions qui partagent le même
nom et le même type de données dans un univers, puis les fusionne. Dans le cas où le même objet
a des noms différents, nous conseillons de fusionner les dimensions manuellement.
Remarque :
Si vous désactivez l'option, les dimensions ne sont pas dissociées. Activez cette option au début
afin que toutes les dimensions similaires soient fusionnées, puis désactivez l'option pour éviter toute
surprise par la suite.
4. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Résumé du document".
4.5.2.9 Pour modifier des objets fusionnés
Vous pouvez modifier les objets fusionnés dans la boîte de dialogue "Modifier la dimension fusionnée".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez le bouton Objets
disponibles dans le panneau latéral.
2. Cliquez avec le bouton droit sur une dimension fusionnée, puis sélectionnez Modifier les propriétés.
3. Dans la boîte de dialogue "Modifier la dimension fusionnée", saisissez le nom de la dimension
fusionnée dans la zone de texte Nom de la dimension fusionnée.
4. Saisissez une description dans la zone "Description".
5. Sélectionnez une dimension fournissant les propriétés par défaut à la dimension fusionnée dans la
liste déroulante "Dimension source".
6. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Modifier la dimension fusionnée".
372
2013-11-22
Création de rapports
4.5.2.10 Dissociation des objets
Vous pouvez dissocier les objets de données dans le volet "Objets disponibles".
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez le bouton Objets
disponibles dans le panneau latéral.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour dissocier un objet d'un groupe fusionné, cliquez avec le bouton droit sur une dimension
fusionnée, puis cliquez sur Dissocier dans le menu contextuel.
• Pour supprimer un objet d'un groupe fusionné, cliquez dessus avec le bouton droit dans le groupe,
puis sélectionnez Supprimer de la fusion dans le menu contextuel.
3. Cliquez sur Yes (Oui) pour confirmer.
4.5.2.11 Familiarisation avec les effets des données fusionnées
Dans certaines circonstances, la fusion des données influence les résultats du rapport.
Vous devez comprendre ces implications pour travailler efficacement avec les dimensions fusionnées
et les données synchronisées.
Remarque :
Si vous utilisez des formules créées avec Web Intelligence 4.0.x et qui contiennent un calcul sur des
objets faisant partie d'un objet fusionné, vous devez savoir que la version SP05 utilise l'objet fusionné
pour la formule et non l'objet faisant partie de l'objet fusionné. Afin d'obtenir les mêmes résultats dans
SP05 que dans 4.0 ou après, dans la formule, remplacez le nom de l'objet faisant partie de la fusion
par le nom de l'objet fusionné.
Par exemple :
Merge = [Dimension1] [Dimension2]
var = count ( function ( [Dimension1] ) )
Entre la version 4.0 et SP05, cela comprend également la fonction sur la valeur de Dimension2.
Depuis Web Intelligence 4.0 SP05, la fonction Nombre se base uniquement sur la valeur de Dimen
sion1.
Pour obtenir le même résultat que pour les formules Web Intelligence 4.0, remplacez [Dimension1]
par [Fusion].
373
2013-11-22
Création de rapports
4.5.2.11.1 Synchronisation de fournisseurs de données avec des niveaux d'agrégat différents
Vous pouvez synchroniser des fournisseurs de données avec des niveaux d'agrégation différents. Cela
peut affecter le calcul des indicateurs.
Exemple : Synchronisation des fournisseurs de données avec des niveaux d'agrégation
différents
Dans cet exemple, vous disposez de deux fournisseurs de données :
Client
Année
Chiffre d'affaires
Dupont
2004
1 500
Dupont
2005
2 000
Durand
2005
1 200
Client
Nombre de ventes
Dupont
12
Durand
10
Si vous fusionnez les deux fournisseurs de données et que les propriétés du tableau Eviter l'agrégation
des doublons et Afficher lignes avec des valeurs de dimension vides ne sont pas cochées, le
résultat obtenu est le suivant :
Client
Année
Chiffre d'affaires
Nombre de ventes
Dupont
2004
1 500
12
Dupont
2005
1 200
12
Durand
2005
1 200
10
Le nombre de ventes par année pour le client Jones est impossible à déterminer car le fournisseur
de données qui stocke le nombre de ventes ne les scinde pas par année. Au lieu de cela, le nombre
total de ventes s'affiche sur chaque ligne.
Remarque :
Bien que les valeurs de Nombre de ventes soient dupliquées, si vous ajoutez un calcul standard au
bas de la colonne (par exemple un calcul de type Somme ou Moyenne), le résultat est correct.
L'une des façons de résoudre ce problème consiste à ajouter les dimensions au deuxième fournisseur
de données qui permet de calculer au niveau de données approprié. Si cela n'est pas possible, vous
374
2013-11-22
Création de rapports
devez connaître toutes les situations dans lesquelles il n'est pas possible d'agréger les données au
niveau d'information nécessaire.
Rubriques associées
• Affichage ou masquage des tableaux, lignes ou colonnes
Vous pouvez afficher ou masquer les objets de tableau d'un document Web Intelligence
en mode "Lecture".
• Pour éviter l'agrégation des doublons
Lorsque des lignes contiennent des données en double, les valeurs des indicateurs sont
agrégées par défaut. Dans ce cas, vous pouvez choisir de ne pas les agréger.
4.5.2.11.2 Attributs et dimensions fusionnées
Les attributs sont associés aux dimensions et fournissent des informations supplémentaires sur la
dimension.
Il doit y avoir une relation de un à un entre les dimensions et les attributs. Un attribut ne peut comporter
qu'une valeur pour chaque valeur de sa dimension associée. Les objets d'attribut ne sont pas pris en
compte lors de la synchronisation des données. L'exemple suivant illustre la nécessité d'une telle
relation.
Remarque :
Certaines versions précédentes de SAP BusinessObjects Web Intelligence (Web Intelligence, Desktop
Intelligence et BusinessObjects) permettaient une relation un-à-plusieurs entre les dimensions et les
attributs. Si vous migrez un rapport créé à l'aide de l'un de ces produits et si l'attribut contient plusieurs
valeurs, l'erreur #VALEURMULTI s'affiche dans la cellule attribut.
Exemple : Synchronisation entre fournisseurs de données et attributs
Dans cet exemple, vous avez deux fournisseurs de données et Adresse est un attribut de Client :
375
Client
Adresse
Chiffre d'affaires
Jean
Lille
10 000
Paul
Strasbourg
15 000
Paul
Lille
27 000
Client
Numéro de téléphone.
Jean
1234
2013-11-22
Création de rapports
Client
Numéro de téléphone.
Paul
5678
Si vous créez une dimension fusionnée Client pour synchroniser les fournisseurs de données, et si
Adresse peut avoir plusieurs valeurs pour chaque client, le résultat est ambigu, car il n'existe aucune
valeur commune pour synchroniser les données.
Dans l'exemple, Paul peut avoir une adresse à Liverpool et une à Londres, ce qui signifie qu'il n'existe
pas de ligne "Paul" unique pour synchroniser le numéro de téléphone de Paul. Paul possède deux
numéros de téléphone différents (un pour chaque adresse) et on ne sait pas quelle adresse associer
au numéro de téléphone :
Client
Adresse
Numéro de téléphone.
Jean
Lille
1234
Paul
#VALEURMULTI
5678
Si la relation entre Client et Adresse est de type un-à-un, on peut ignorer Adresse dans la
synchronisation. Cela supprime l'ambiguïté :
Client
Adresse
Numéro de téléphone.
Jean
Lille
1234
Paul
Strasbourg
5678
Rubriques associées
• Attributs
Un attribut fournit des données descriptives concernant une dimension ou une hiérarchie.
Par exemple, Age peut être un attribut de la dimension Client.
• #VALEURMULTI
376
2013-11-22
Création de rapports
L'erreur #VALEURMULTI se produit lorsque vous placez une formule qui renvoie plusieurs
valeurs dans une cellule n'en générant qu'une seule.
4.5.2.11.3 Objets et dimensions fusionnées incompatibles
En règle générale, vous ne pouvez pas placer des dimensions de différents fournisseurs de données
dans le même tableau.
Cela permet d'éviter des produits cartésiens (l'affichage de toutes les combinaisons possibles de valeurs
d'objets non liés) ou tout autre résultat ambigu, en fonction de la structure de l'univers.
Vous pouvez toujours placer des indicateurs issus de différents fournisseurs de données dans un
tableau. Le calcul d'indicateur dépend des dimensions disponibles. Par exemple, si vous placez un
indicateur dans un tableau ne contenant aucune dimension issue du même fournisseur de données
en tant qu'indicateur, le calcul affiche sa valeur totale dans le tableau.
Vous pouvez placer une dimension fusionnée dans un tableau à condition que ce dernier contienne
d'autres dimensions issues d'un fournisseur de données faisant partie de la fusion. Vous pouvez
également placer des attributs issus de différents fournisseurs de données dans un seul tableau à
condition que ces informations soient associées à des dimensions faisant partie d'une dimension
fusionnée.
Dans certains cas, il peut s'avérer judicieux de placer une dimension issue d'un autre fournisseur de
données dans un tableau, même si le logiciel ne le permet pas. C'est le cas lorsque la dimension
incompatible a une relation un-à-un ou un-à-plusieurs avec une dimension déjà présente dans le tableau.
Il n'existe qu'une valeur de la dimension incompatible associée à la dimension dans le tableau (un-à-un).
D'autre part, la même valeur de dimension incompatible peut être associée à plusieurs valeurs de la
dimension dans le tableau (un-à-plusieurs).
Dans le tableau ci-dessous, la relation entre Adresse et Nom respecte les règles suivantes : Adresse
possède une relation un-à-un ou un-à-plusieurs avec Nom. Il n'existe pas d'association un-à-plusieurs
dans l'autre sens, entre Nom et Adresse (un nom qui aurait plusieurs adresses) :
Dimension dans le tableau (Nom)
Dimension incompatible (Adresse)
Jean
Lille
Paul
Lille
Georges
Strasbourg
Dans le cas présent, la conception de l'univers est incorrecte : la dimension incompatible (Adresse)
doit être définie en tant qu'information de la dimension du tableau (Nom). Si vous êtes confronté à cette
situation, contactez l'administrateur BI et demandez que l'univers soit conçu à nouveau.
Conseil :
S'il n'est pas pratique de modifier l'univers :
1. Créez une variable au niveau du rapport.
377
2013-11-22
Création de rapports
2. Définissez cette dernière en tant qu'information.
3. Associez-la à la dimension présente dans le tableau.
4. Fournissez le nom de la dimension incompatible comme définition de variable.
La variable renvoie les mêmes valeurs que la dimension incompatible. Etant donné qu'elle est définie
en tant qu'information de dimension dans le tableau, vous pouvez la placer dans le même tableau que
la dimension.
Rubriques associées
• Pour créer une variable
Vous pouvez supprimer une variable dans Web Intelligence.
4.5.2.11.4 Filtrage et exploration des dimensions fusionnées
La fusion de dimensions a une influence sur l'application des filtres.
Remarque :
Vous ne pouvez pas poser de filtre sur un objet fusionné contenant des hiérarchies.
Filtres de bloc et dimensions fusionnées
Lorsque vous appliquez un filtre de bloc à une dimension faisant partie d'une dimension fusionnée, le
filtre est appliqué au bloc. Il n'est pas appliqué aux autres fournisseurs de données synchronisés via
la dimension fusionnée.
Filtres de section et dimensions fusionnées
Lorsqu'une dimension faisant partie d'une dimension fusionnée est définie en tant qu'en-tête de section,
les filtres appliqués à la section s'appliquent également aux blocs des fournisseurs de données
synchronisés au sein de la section.
Filtres de rapport et dimensions fusionnées
Si vous appliquez un filtre de rapport à une dimension qui fait partie d'une dimension fusionnée, le filtre
a des répercussions sur tous les blocs associés du rapport qui utilisent cette dimension (ou toute autre
dimension impliquée dans la fusion).
Exemple :
Si vous avez deux requêtes ayant une dimension commune que vous avez fusionnée et deux tableaux
contenant chacun des données provenant d'une requête différente, lorsque vous filtrez sur la dimension
fusionnée dans une requête, le filtre a aussi des répercussions sur la dimension correspondante dans
la seconde requête et donc dans le second tableau.
Exploration de dimensions fusionnées
Lorsque vous fusionnez des dimensions, la nouvelle dimension fusionnée appartient aux hiérarchies
de toutes les dimensions impliquées dans la fusion.
378
2013-11-22
Création de rapports
4.5.2.11.5 Extension des valeurs renvoyées par les dimensions fusionnées
Lorsque vous fusionnez les dimensions de différents fournisseurs de données, Web Intelligence crée
une dimension fusionnée.
Lorsque vous placez la dimension fusionnée dans le rapport, seules les valeurs des dimensions ayant
des valeurs correspondantes dans les fournisseurs de données synchronisés via la fusion sont
renvoyées.
Remarque :
Web Intelligence et Desktop Intelligence gèrent différemment les dimensions fusionnées. Vous devez
être conscient de cette divergence lors de la migration de rapports à partir de Desktop Intelligence et
de Web Intelligence. Desktop Intelligence ne crée pas de dimension reposant sur la dimension fusionnée
pour le rapport. La section suivante décrit comment les différences affectent vos rapports.
Exemple : Comportement de Web Intelligence et Desktop Intelligence lorsque les dimensions
sont fusionnées
Vous disposez d'un rapport avec les fournisseurs de données suivants :
Pays d'origine
Chiffre d'affaires
Allemagne
470
Pays d'origine
Quantité
Japon
499
Web Intelligence renvoie les valeurs de la dimension Pays d'origine à travers les valeurs renvoyées
par l'indicateur Revenu.
Si vous intégrez la dimension Pays d'origine du Fournisseur de données 1 et l'indicateur Chiffre
d'affaires du Fournisseur de données 2 dans le même bloc, dans Web Intelligence, vous obtenez le
résultat suivant :
Pays d'origine
Quantité
Allemagne
Le même bloc dans Desktop Intelligence renvoie le résultat suivant :
Pays d'origine
Quantité
Allemagne
Japon
379
499
2013-11-22
Création de rapports
Pour obtenir le même tableau de résultats que ci-dessus avec Web Intelligence, vous devez étendre
les valeurs des dimensions.
Pour étendre les valeurs de dimension
Vous pouvez activer l'option extension de dimension dans le volet "Propriétés du document".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Propriétés, sélectionnez Document.
3. Dans le volet "Propriétés du document", sélectionnez l'option Etendre les valeurs des dimensions
fusionnées.
4. Cliquez sur "OK" pour fermer le volet "Propriétés du document".
4.5.3 Classement des données de rapport
L'établissement d'un classement permet d'isoler les premiers et les derniers enregistrements d'un
ensemble en fonction de divers critères.
Par exemple, si vous avez un bloc contenant des pays avec leurs chiffres d'affaires correspondants,
vous pouvez classer ces données de telle sorte que seuls s'affichent les 3 premiers pays en fonction
du chiffre d'affaires qu'ils ont généré.
Etablir un classement vous permet de répondre à des questions du genre :
•
•
•
Quelles sont les 3 régions qui génèrent le chiffre d'affaires le plus important ?
Quels sont les 10 derniers magasins en % en termes de chiffre d'affaires ?
Quel est le groupe de magasins le plus performant qui génère un chiffre d'affaires combiné égal à
10 000 000 euros ?
Vous pouvez effectuer de très nombreux classements de données afin de répondre à des questions
commerciales de ce genre. Vous pouvez :
•
•
•
•
380
classer les N premiers et/ou N derniers enregistrements d'un ensemble par dimension (Pays, par
exemple), en fonction de la somme d'un indicateur associé (Chiffre d'affaires, par exemple)
classer par dimension les N premiers et/ou N derniers enregistrements d'un ensemble en fonction
de la valeur d'un indicateur associé exprimée en pourcentage de la valeur totale de cet indicateur
classer les N premiers et/ou N derniers enregistrements d'un ensemble par dimension en fonction
de la somme cumulée d'un indicateur associé
classer par dimension les N premiers et/ou N derniers enregistrements d'un ensemble en fonction
de la valeur d'un indicateur associé exprimée en pourcentage cumulé de la valeur totale de cet
indicateur
2013-11-22
Création de rapports
4.5.3.1 Classements et tris
Lorsque vous classez les données, elles doivent être triées pour afficher le classement.
Par exemple, si vous décidez d'établir le classement des trois premiers magasins en fonction du chiffre
d'affaires, les magasins sont triés par ordre décroissant selon le chiffre d'affaires généré.
Les tris appliqués à l'affichage des classements ont priorité sur les tris appliqués précédemment aux
données. Par exemple, si vous aviez précédemment trié la liste des magasins par ordre alphabétique,
le tri de classement remplace le tri alphabétique.
4.5.3.2 Classements liés
Des valeurs de classement égales sont affectées aux classements liés et les valeurs de classement
suivantes sont écartées pour compenser.
Cela signifie qu'un classement basé sur les N derniers enregistrements peut renvoyer plus de N
enregistrements.
Exemple : Classements liés basés sur les premiers et les derniers enregistrements
Le tableau suivant présente un classement lié selon les trois premiers et les trois derniers.
Dimension
Indicateur
3 premiers
3 derniers
A
10
4
1
B
20
3
2
C
30
1
3
D
30
1
3
Chaque classement inclut les enregistrements jusqu'au rang 3, celui-ci compris. Le classement selon
les trois premiers donne le résultat suivant :
381
Dimension
Indicateur
D
30
C
30
2013-11-22
Création de rapports
Dimension
Indicateur
B
20
Le classement selon les trois derniers donne le résultat suivant :
Dimension
Indicateur
A
10
B
20
C
30
D
30
4.5.3.3 Classement et ordre des données
Il est impossible d'établir un classement pour un objet dont les valeurs dépendent de l'ordre des données.
C'est dû au fait que le classement modifie l'ordre des données, ce qui à son tour modifie les données
de l'objet et oblige alors à recalculer le classement. Il en résulte une dépendance circulaire insolvable
entre le classement et l'objet.
Si vous créez un classement sur un indicateur dont les valeurs dépendent de l'ordre des données, par
exemple un indicateur qui utilise la fonction Précédent ou n'importe quelle fonction d'agrégation
cumulative telle que SommeCumulative, le message d'erreur #CLASSEMENT s'affiche dans toutes les
cellules du bloc.
4.5.3.4 Paramètres de classement
Les paramètres suivants peuvent être configurés dans la boîte de dialogue "Classement".
382
2013-11-22
Création de rapports
Paramètre
Description
Lorsque le mode de calcul est Nombre, le classement renvoie les N premiers/derniers enregistrements selon l'indicateur spécifié comme paramètre
"D'après". Par exemple, les 3 premiers pays par chiffre d'affaires généré,
les 3 dernières combinaisons année/trimestre par chiffre d'affaires généré.
Premiers/Derniers
Lorsque le mode de calcul est Pourcentage, le classement renvoie les
N premiers/derniers enregistrements en pourcentage du nombre total
d'enregistrements, selon l'indicateur spécifié comme paramètre "D'après".
Par exemple, s'il y a 100 enregistrements et si vous classez les 10 premiers %, le classement renvoie les 10 premiers enregistrements.
Lorsque le mode de calcul est Somme cumulée, le classement renvoie
les premiers/derniers enregistrements pour lesquels la somme cumulée
de l'indicateur spécifié comme paramètre "D'après" ne dépasse pas n.
Lorsque le mode de calcul est Pourcentage cumulé, le classement renvoie les premiers/derniers enregistrements pour lesquels la somme cumulée de l'indicateur spécifié comme paramètre "D'après" ne dépasse pas
n % du total de l'indicateur.
D'après
Indicateur sur lequel le classement s'appuie.
Classé par
La dimension de classement. Si vous indiquez une dimension de classement, les valeurs agrégées du paramètre "D'après", calculées pour la dimension, déterminent le classement. Si vous n'indiquez pas cette dimension, les valeurs du paramètre "D'après" calculées pour toutes les dimensions du bloc déterminent le classement. En d'autres termes, le classement
renvoie les X premières/dernières lignes du bloc sur d'après l'indicateur.
Mode de calcul
Type de calcul utilisé pour créer le classement. Pour en savoir plus, voir
la description des paramètres Premiers/Derniers dans ce tableau.
Rubriques associées
• Pour créer un classement
Utilisez la boîte de dialogue "Classement" pour configurer les filtres de classement.
383
2013-11-22
Création de rapports
4.5.3.4.1 Exemple de classement
Si vous classez les deux meilleurs résultats de chaque trimestre sur la base du chiffre d'affaires, le
classement élimine par filtrage toutes les lignes de T1 et T3 car T4 et T2 ont le meilleur chiffre d'affaires
agrégé.
Un tableau contient les données suivantes :
Année
Trimestre
Chiffre d'affaires
2006
T1
100
2006
T2
200
2006
T3
300
2006
T4
500
2007
T1
400
2007
T2
700
2007
T3
300
2007
T4
600
2008
T1
200
2008
T2
200
2008
T3
400
2008
T4
500
Total T1 : 700
Total T2 : 1 100
Total T3 : 1 000
Total T4 : 1 600
4.5.3.5 Méthodes de classement
Un classement utilise des tris et des filtres appliqués de façon transparente selon le classement souhaité.
Il existe deux façons de classer les données. Vous pouvez :
384
2013-11-22
Création de rapports
•
•
établir un classement à l'aide de l'interface
utiliser la fonction Rank pour renvoyer une valeur de classement
Par exemple, si vous établissez le classement des trois premiers pays d'un bloc en fonction du chiffre
d'affaires, vous triez de façon implicite les pays par ordre décroissant selon leur chiffre d'affaires, puis
filtrez le bloc afin de supprimer tous les pays autres que les trois aux chiffres d'affaires les plus élevés.
Remarque :
Lorsque vous établissez un classement à l'aide de l'interface, la fonction Classement est utilisée en
arrière-plan pour attribuer des valeurs de classement.
4.5.3.5.1 Pour créer un classement
Utilisez la boîte de dialogue "Classement" pour configurer les filtres de classement.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Sélectionnez le bloc dont vous souhaitez classer les données.
3. Dans l'onglet Analyse, sous-onglet Filtres, cliquez sur Classement.
4. Dans la boîte de dialogue "Classement", effectuez l'une des actions suivantes :
• Pour classer les enregistrements les plus élevés du bloc, cliquez sur Premiers et sélectionnez
le nombre d'enregistrements à classer.
• Pour classer les enregistrements les moins élevés du bloc, cliquez sur Derniers et sélectionnez
le nombre d'enregistrements à classer.
• Dans la liste D'après, sélectionnez l'indicateur selon lequel vous souhaitez effectuer le classement.
• Pour classer d'après une dimension particulière plutôt que d'après toutes les dimensions figurant
dans le bloc, cliquez sur Classé par, puis sélectionnez la dimension sur laquelle est basé le
classement.
• Sélectionnez un mode de calcul du classement dans la liste Mode de calcul.
5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Classement".
Rubriques associées
• Paramètres de classement
Les paramètres suivants peuvent être configurés dans la boîte de dialogue "Classement".
4.5.3.6 Exemples de classement
Dans l'exemple suivant, vous avez une dimension, Région et un indicateur, Chiffre d'affaires.
385
Région
Chiffre d'affaires
% du chiffre d'affaires total
Sud-Est
1 000 000
7%
2013-11-22
Création de rapports
Région
Chiffre d'affaires
% du chiffre d'affaires total
Sud-Ouest
2 000 000
13 %
Nord-Est
3 000 000
20 %
Nord-Ouest
4 000 000
24 %
Centre
5 000 000
33 %
Exemple : Classez les 3 premières régions en fonction du chiffre d'affaires généré
Pour établir ce classement, vous devez définir les paramètres suivants :
Paramètre
Valeur
Haut
3
Classé par
Région (il n'est pas nécessaire de le spécifier
dans la mesure où Région est la seule dimension
du bloc et par conséquent la dimension de classement par défaut)
D'après
Chiffre d'affaires
Mode de calcul
Nombre
Ce classement donne le résultat suivant :
Région
Chiffre d'affaires
Centre
5 000 000
Nord-Ouest
4 000 000
Nord-Est
3 000 000
Les étapes implicites pour calculer ce classement sont les suivantes :
•
•
Trier les enregistrements par ordre décroissant.
Afficher les trois premiers enregistrements
Exemple : Classer par chiffre d'affaires les derniers 40 % des régions
Pour établir ce classement, vous devez définir les paramètres suivants :
386
2013-11-22
Création de rapports
Paramètre
Valeur
Derniers
40 %
Classé par
Région
D'après
Chiffre d'affaires
Mode de calcul
Pourcentage
Ce classement donne le résultat suivant :
Région
Chiffre d'affaires
Sud-Est
1 000 000
Sud-Ouest
2 000 000
Les étapes implicites pour calculer ce classement sont les suivantes :
•
•
Trier les enregistrements par ordre croissant.
Analyser les enregistrements jusqu'à ce que 40 % du nombre total d'enregistrements soient affichés.
Exemple : Etablir le classement des premières régions dont le chiffre d'affaires cumulé
est inférieur ou égal à 10 000 000
Pour établir ce classement, vous devez définir les paramètres suivants :
Paramètre
Valeur
Haut
10 000 000
Classé par
Région
D'après
Chiffre d'affaires
Mode de calcul
Somme cumulée
Ce classement donne le résultat suivant :
Région
Chiffre d'affaires
Centre
5 000 000
Nord-Ouest
4 000 000
Les étapes implicites pour calculer ce classement sont les suivantes :
387
2013-11-22
Création de rapports
•
•
•
Trier les enregistrements par ordre décroissant.
Analyser les enregistrements jusqu'à atteindre celui au-delà duquel la somme cumulée de l'indicateur
dépasse 10 000 000
Inclure les enregistrements en deçà desquels la somme cumulée de l'indicateur ne dépasse pas
10 000 000
Exemple : Classer les régions dont le chiffre d'affaires cumulé est inférieur ou égal à 30 %
du chiffre d'affaires total
Pour établir ce classement, vous devez définir les paramètres suivants :
Paramètre
Valeur
Derniers
30 %
Classé par
Région
D'après
Chiffre d'affaires
Mode de calcul
Pourcentage cumulé
Ce classement donne le résultat suivant :
Région
Chiffre d'affaires
Sud-Est
1 000 000
Sud-Ouest
2 000 000
Les étapes implicites pour calculer ce classement sont les suivantes :
• Trier les enregistrements par ordre croissant.
• Analyser les enregistrements jusqu'à atteindre celui au-delà duquel le total cumulé de l'indicateur,
exprimé en pourcentage du total global de ce dernier, dépasse 30 %.
• Afficher les enregistrements dont le pourcentage cumulé ne dépasse pas 30 %.
4.5.4 Mise en surbrillance de données à l'aide de la mise en forme conditionnelle
388
2013-11-22
Création de rapports
La mise en forme conditionnelle permet de mettre des résultats en surbrillance ou de modifier la mise
en forme en fonction de certaines données.
Vous pouvez par exemple appliquer la mise en forme conditionnelle à des résultats afin de mettre en
surbrillance ceux qui sont particulièrement élevés ou bas à l'aide de couleurs spécifiques ou de
commentaires, comme Bons résultats ou Mauvais résultats.
Il est possible d'appliquer la mise en forme conditionnelle aux éléments suivants :
• Colonnes d'un tableau vertical
• Lignes d'un tableau horizontal
• Cellules des formulaires et tableaux croisés
• En-têtes de section
• Cellules individuelles
Il est possible d'appliquer jusqu'à 30 règles de mise en forme conditionnelle dans un document. Vous
pouvez appliquer ces règles à un maximum de 20 lignes ou colonnes de tableau, cellules individuelles
ou cellules de section dans les rapports. Vous pouvez appliquer jusqu'à 10 règles à une même ligne
ou colonne de tableau, cellule individuelle ou cellule de section.
Vous pouvez définir des règles de mise en forme conditionnelle pour activer les modifications de mise
en forme suivantes :
•
•
•
Couleur, taille et style du texte
Couleurs et style des bordures de cellule
Affichage de l'arrière-plan des cellules – couleurs spécifiques, images ou liens hypertexte vers des
pages Web
Vous pouvez aussi définir des règles ayant pour effet d'afficher un texte, une formule, une image ou
un lien hypertexte. Dans ce cas, les résultats qui remplissent la condition définie dans la règle sont
remplacés par le texte ou la formule.
La mise en forme conditionnelle est dynamique. Si vous actualisez un rapport avec les données les
plus récentes de la base de données, les règles ont pour effet de mettre en surbrillance les nouveaux
résultats dus à cette actualisation.
Si vous appliquez la mise en forme conditionnelle à une ligne ou à une colonne de tableau avec un
saut, la règle ne s'applique que si la valeur qui satisfait à la règle conditionnelle apparaît sur la première
ligne de ce saut.
4.5.4.1 Conditions de la mise en forme conditionnelle
Les règles de mise en forme conditionnelle comprennent plusieurs conditions qui permettent d'appliquer
différents formats selon les données.
Une règle de mise en forme conditionnelle fonctionne ainsi :
If <Main Condition> is true, Apply <Main Format>
ElseIf <Second Condition> is true, Apply <Second Format>
ElseIf <Third Condition> is true, Apply <Third Format>
389
2013-11-22
Création de rapports
ElseIf...
Else Apply <Default Format>
Dans l'exemple ci-dessus, si <Main Condition (Condition principale)> est Chiffre
d'affaires > 100 000 et que <Main Format (Format principal)> met le texte en bleu, la
mise en forme conditionnelle fait apparaître l'indicateur Chiffre d'affaires en bleu chaque fois que sa
valeur est supérieure à 100 000.
Si <Second Condition (Deuxième condition)> est Chiffre d'affaires < 10 000 et
que <Second Format (Deuxième format)> met le texte en rouge, la mise en forme conditionnelle
fait aussi apparaître l'indicateur Chiffre d'affaires en rouge chaque fois que sa valeur est inférieure à
10 000.
Chaque condition peut comprendre plusieurs tests, et tous ces tests doivent renvoyer Vrai ("True", en
anglais) pour que la mise en forme conditionnelle soit appliquée. Une condition peut, par exemple,
tester la valeur des objets [Pays] et [Lieu de villégiature]. Ces deux objets doivent retourner la valeur
spécifiée dans le test pour que la mise en forme s'applique.
4.5.4.2 Création d'une règle de mise en forme conditionnelle
Vous pouvez créer et modifier la mise en forme conditionnelle dans l'interface Web Intelligence Applet
ou Web Intelligence Rich Client.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Conditionnel.
Remarque :
Vous ne pouvez pas créer de règles de mise en forme conditionnelle dans l'interface Web Intelligence
HTML.
3. Cliquez sur Nouvelle règle pour afficher le panneau "Editeur de règles de mise en forme".
4. Saisissez un nom de règle et une description de règle.
5. Cliquez sur ... en regard de la zone Objet ou cellule filtré et sélectionnez des objets.
Il n'est pas possible de définir une règle sur une cellule contenant une date ou des données de type
numérique (par exemple, un calcul), car l'application considère toute valeur saisie dans la zone de
texte Valeur comme une chaîne de texte.
6. Sélectionnez un opérateur.
7. Dans la zone Opérandes, saisissez la valeur qui déclenche la règle de mise en forme.
•
•
•
390
Vous pouvez la saisir directement dans la zone.
Pour sélectionner une valeur dans la liste de valeurs, cliquez sur ... en regard de la zone
Opérandes et sélectionnez une valeur.
Pour changer la valeur de l'objet ou de la variable, cliquez sur ... en regard de la zone Opérande,
cliquez sur Sélectionner un objet ou une variable dans le menu, puis sélectionnez un autre
objet ou une autre variable.
2013-11-22
Création de rapports
•
Pour effacer le contenu de la zone Opérandes, cliquez sur ... en regard de la zone et sélectionnez
Vide.
8. Pour ajouter un autre test dans la condition, cliquez sur + à côté des conditions existantes, puis
sélectionnez la cellule ou l'objet filtré, l'opérateur et la valeur comme indiqué ci-dessus.
9. Pour supprimer une condition, cliquez sur x en regard de la zone Condition.
10. Pour déclencher la condition à l'aide d'une formule, cliquez sur la flèche en regard de "Condition"
et sélectionnez Fx.
11. Cliquez sur Fx en regard de la zone de formule pour afficher l'"Editeur de formule" dans lequel vous
pouvez créer des formules.
• Pour que la formule renvoie une chaîne de texte, n'ajoutez pas de guillemets avant ou après le
texte. Par exemple, si vous voulez que l'alerteur affiche IMPAYE, saisissez : IMPAYE.
• La formule doit renvoyer Vrai ou Faux. Vrai déclenche la condition. Faux ne la déclenche pas.
Par exemple, si la formule est RowIndex()=3, la mise en forme conditionnelle apparaît sur la
quatrième ligne du tableau.
12. Pour ajouter une autre condition à la règle, cliquez sur Ajouter dans le coin supérieur pour afficher
une autre zone de condition, puis définissez les conditions ou créez une formule comme indiqué
ci-dessus.
Vous pouvez ajouter plusieurs conditions.
13. Pour définir le format apparaissant lors du déclenchement de la règle, cliquez sur Format dans le
panneau "Si le contenu ci-dessus est vrai, alors afficher".
La boîte de dialogue "Afficher les règles de mise en forme" s'affiche pour permettre de définir le
format.
14. Cliquez sur OK pour enregistrer les formats SI/ALORS, puis sur OK pour définir le format de règle
dans le rapport.
4.5.4.3 Définition du format affiché par une règle de mise en forme conditionnelle
Vous pouvez créer et modifier la mise en forme conditionnelle dans l'interface Web Intelligence Applet
ou Web Intelligence Rich Client.
Remarque :
Cette option n'est pas disponible dans l'interface Web Intelligence HTML.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Conditionnel.
3. Cliquez sur Règles de mise en forme.
4. Sélectionnez une règle dans la liste et cliquez sur Modifier.
5. Dans la boîte de dialogue "Editeur de règles de mise en forme", cliquez sur Format pour afficher
la boîte de dialogue "Afficher les règles de mise en forme".
6. Pour afficher du texte ou une formule, sélectionnez l'onglet Affichage, puis créez la formule dans
la zone prévue à cet effet.
391
2013-11-22
Création de rapports
•
Pour que la formule ou le texte affiché soit défini comme du code HTML, une URL d'image ou
un lien hypertexte, cliquez sur Lire le contenu comme, puis sélectionnez HTML, URL de l'image
ou Lien hypertexte dans la liste.
Remarque :
Lorsque vous sélectionnez Lire le contenu comme :HTML, les propriétés Ajuster la largeur
automatiquement et Ajuster la hauteur automatiquement ne fonctionnent pas car le navigateur
ne peut pas décoder correctement la taille des données HTML dans une cellule. Le contenu
HTML fourni par l'utilisateur s'affiche directement dans le navigateur. L'application ne modifie
pas le code HTML fourni par l'utilisateur pour définir la largeur et la hauteur.
•
Pour changer le format des nombres, sélectionnez le format dans la liste Format de nombre
ou cliquez sur Personnalisé, puis sélectionnez le format souhaité dans la boîte de
dialogue"Format de nombre".
7. Pour changer de style de police, cliquez sur l'ongletTexte, puis définissez la police à l'aide des
contrôles de l'onglet.
8. Pour modifier le style de l'arrière-plan, sélectionnez l'onglet Arrière-plan, puis définissez l'arrière-plan
à l'aide des contrôles de l'onglet.
9. Pour changer de style de bordure, sélectionnez l'onglet Bordure, puis définissez la bordure à l'aide
des contrôles de l'onglet.
10. Cliquez sur OK, puis à nouveau sur OK pour revenir au document.
Rubriques associées
• Création d'une règle de mise en forme conditionnelle
Vous pouvez créer et modifier la mise en forme conditionnelle dans l'interface Web
Intelligence Applet ou Web Intelligence Rich Client.
4.5.4.4 Pour appliquer la mise en forme conditionnelle
Il est possible d'appliquer des règles de mise en forme conditionnelle définies à l'avance à des éléments
de rapport.
Vous pouvez mettre en forme les éléments de rapport suivants :
• Colonnes d'un tableau vertical
• Lignes d'un tableau horizontal
• Cellules des formulaires et tableaux croisés
• En-têtes de section
• Cellules individuelles
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez un élément de rapport
auquel vous souhaitez appliquer une mise en forme conditionnelle.
2. Dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Conditionnel.
392
2013-11-22
Création de rapports
3. Cliquez sur la flèche en regard de Règles de mise en forme et sélectionnez la règle à appliquer
dans la liste.
4. Enregistrez le document.
4.5.4.5 Gestion des formats conditionnels
Vous pouvez gérer la mise en forme conditionnelle dans l'interface Web Intelligence Applet ou Web
Intelligence Rich Client.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Conditionnel.
3. Dans la liste déroulante Règles de mise en forme, sélectionnez Gestion des règles pour afficher
la boîte de dialogue "Formats conditionnels".
Remarque :
Vous ne pouvez pas gérer les formats conditionnels dans l'interface Web Intelligence HTML.
4. Pour élever ou abaisser la priorité d'une règle, sélectionnez cette dernière, puis cliquez sur le bouton
comportant une flèche vers le haut ou vers le bas en regard de la liste.
5. Pour dupliquer une règle, sélectionnez-la, puis cliquez sur Dupliquer.
6. Pour supprimer une règle, sélectionnez-la, puis cliquez sur Supprimer .
7. Cliquez sur OK pour revenir au document.
4.5.4.6 Utilisation de formules pour créer des règles de mise en forme
conditionnelle avancées
Au lieu de vous servir des options Objet ou cellule filtré, Opérateur et Valeur de l'"éditeur de règles
de mise en forme", vous pouvez utiliser le langage de formule pour créer des règles de mise en forme
conditionnelle avancées.
Exemple : Mise en évidence de trois plages du chiffre d'affaires trimestriel, calculé en
pourcentage du chiffre d'affaires moyen
Cet exemple porte sur la création de trois règles permettant d'appliquer un code de couleur à des
chiffres d'affaires en fonction de leur relation au chiffre d'affaires moyen. Le tableau inclut des résultats
pour trois années et cela constitue la moyenne à laquelle vous voulez comparer chaque résultat du
chiffre d'affaires calculé par trimestre par ligne de produits.
L'option Formule de l'"Editeur de règles de mise en forme" permet de créer la règle suivante, qui
comprend trois conditions. Ces conditions sont les suivantes :
393
2013-11-22
Création de rapports
Condition :
[Sales revenue] < ((Average([Sales revenue]) In Block) * 0.8)
Condition Else :
=[Sales revenue] < ((Average([Sales revenue]) In Block) * 1.2)
Condition Else :
=[Sales revenue] > ((Average([Sales revenue]) In Block) * 1.2)
La formule que vous spécifiez pour chaque condition fonctionne comme suit :
• La première condition s'applique lorsque les chiffres d'affaires sont inférieurs à 0,8, c'est-à-dire
80 %, du chiffre d'affaires moyen.
• La deuxième condition s'applique lorsque les chiffres d'affaires sont inférieurs à 1,2, c'est-à-dire
120 %, du chiffre d'affaires moyen.
• La troisième condition s'applique lorsque les chiffres d'affaires sont supérieurs à 1,2, c'est-à-dire
120 %, du chiffre d'affaires moyen.
Vous devez ensuite vous servir de la boîte de dialogue "Afficher les règles de mise en forme" pour
spécifier la mise en forme conditionnelle à afficher dans les cellules du rapport qui remplissent l'une
de ces conditions. Choisissez la mise en forme suivante :
•
•
Les cellules du rapport qui contiennent un chiffre d'affaires inférieur à 80 % du chiffre d'affaires
moyen (première condition) affichent ce chiffre d'affaires en rouge.
Les cellules du rapport qui contiennent un chiffre d'affaires supérieur de moins de 20 % au chiffre
d'affaires moyen (deuxième condition) affichent ce chiffre d'affaires en bleu.
Remarque :
Cette condition couvre les valeurs également couvertes par la première condition. Par exemple,
si la moyenne est 100, 79 est inférieur à 80 % de la moyenne et à un dépassement de 20 % de la
moyenne. Dans ce cas, la première condition a la priorité.
•
Les cellules du rapport qui contiennent un chiffre d'affaires supérieur de plus de 20 % au chiffre
d'affaires moyen (troisième condition) affichent ce chiffre d'affaires en vert.
Cette mise en forme permet de voir d'un seul coup d'œil les lignes de produits qui génèrent des
recettes supérieures, inférieures ou proches du chiffre d'affaires moyen.
4.5.5 Suivi des modifications dans les données
Pour prendre des décisions de Business Intelligence efficaces et en connaissance de cause, vous
devez comprendre de quelle façon les données qui sont à la base de vos décisions sont modifiées
avec le temps.
Vous pouvez suivre et afficher les modifications des données pour vous aider à centrer votre analyse
sur des points clés et éviter de perdre du temps à analyser des données non pertinentes.
394
2013-11-22
Création de rapports
Lorsque vous effectuez le suivi des modifications des données, vous sélectionnez une actualisation
des données spécifique comme point de référence. Ces données sont appelées données de référence.
Lorsque vous activez le suivi des données, vos données sont mises en relation avec les données de
référence.
Voici quelques exemples de suivi des données :
•
•
Si un point de vente n'apparaît plus dans la liste des premiers points de vente par critère de ventes,
vous pouvez l'interpréter comme étant supprimé de la liste. Vous pouvez utiliser ces informations
pour rechercher la raison pour laquelle le point de vente ne figure plus parmi les premiers.
Si les ventes ont baissé dans une région, le suivi des données affiche cette baisse. Vous pouvez
alors explorer en avant les données de la région afin de comprendre la raison pour laquelle les
revenus ont chuté.
Dans ces deux cas, le suivi des données rend les données actuelles plus significatives en les situant
par rapport aux données plus anciennes. Sans ce contexte, il est beaucoup plus difficile d'identifier les
tendances.
Remarque :
•
•
Le suivi des modifications apportées se fait au niveau des documents et non au niveau des rapports.
Si un document contient plusieurs rapports, le suivi s'applique à tous ceux-ci. Les informations de
la barre d'état en bas du rapport indiquent le statut du niveau du document. La présence d'un
astérisque dans un onglet de rapport signifie que le suivi des modifications est activé pour ce rapport.
Les changements de statut du suivi des modifications apportées ne s'appliquent qu'à une valeur
détaillée lorsqu'elle est affichée avec sa dimension associée dans le tableau. Lorsque le détail est
donné sans sa dimension associée, la valeur est considérée comme une dimension et n'affiche pas
les changements de statut, mais s'affiche uniquement lorsque le détail est inséré/supprimé.
Rubriques associées
• Types de modifications des données
La configuration de l'affichage de ces modifications s'effectue via l'interface ou le langage
de formule.
• Mode de suivi des mises à jour automatiques
En mode de suivi des données "Mise à jour automatique", vous comparez toujours les
données actuelles avec les données antérieures à la dernière actualisation.
• Mode de suivi des données de référence absolue
En mode de suivi des "Données fixes", vous sélectionnez manuellement les données de
référence dans la boîte de dialogue "Suivi des données".
• Activation du suivi des données
Vous pouvez activer les suivi de données dans la boîte de dialogue "Suivi des données".
• Pour afficher les données modifiées
Vous avez le choix d'afficher ou non les données modifiées lorsque le suivi des données
est activé.
• Configuration de la mise en forme des données modifiées
395
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez configurer la mise en forme (style de police, taille et couleur) des données
modifiées du document.
• Pour configurer l'apparence des données modifiées
Vous pouvez configurer l'apparence des données modifiées dans la boîte de dialogue "Suivi
des données".
• Mode d'affichage des données modifiées dans les blocs
Dans cet exemple, un document comportant un bloc [Pays], [Année] et [Chiffre d'affaires]
est utilisé.
• Mode d'affichage des données modifiées dans les blocs comportant des sauts
Lorsqu'un bloc comporte un saut et que la propriété de bloc Fusionner est activée, l'affichage
de la valeur centrée suit des règles similaires à celles appliquées aux en-têtes de section.
• Mode d'affichage des données modifiées dans les sections
Dans cet exemple, un document comportant un bloc [Pays], [Année] et [Chiffre d'affaires]
est utilisé.
• Mode d'affichage des données modifiées dans les rapports comportant des dimensions fusionnées
Une dimension apparaît comme modifiée uniquement si l'ensemble des dimensions qui
font partie de la fusion sont modifiées.
• Mode d'affichage des données modifiées dans les diagrammes
Lorsque les données d'un diagramme sont modifiées, une icône signalant une modification
des données apparaît au-dessus du diagramme.
4.5.5.1 Types de modifications des données
La configuration de l'affichage de ces modifications s'effectue via l'interface ou le langage de formule.
Vous pouvez suivre les types de modification de données suivants :
•
•
•
•
•
Données insérées
Données supprimées
Données modifiées
Valeurs augmentées
Valeurs diminuées
Le langage de formule offre aux utilisateurs avancés plus de fonctionnalités d'affichage et de mise en
forme des données modifiées.
396
2013-11-22
Création de rapports
4.5.5.2 Mode de suivi des mises à jour automatiques
En mode de suivi des données "Mise à jour automatique", vous comparez toujours les données actuelles
avec les données antérieures à la dernière actualisation.
Pour cela, il faut automatiquement définir les données actuelles en tant que données de référence juste
avant chaque actualisation. Les données de référence ont toujours une actualisation de retard par
rapport aux données actuelles.
Le mode de suivi automatique des données convient bien aux documents planifiés lorsque vous
souhaitez comparer les données actuelles aux données antérieures à la dernière actualisation.
4.5.5.3 Mode de suivi des données de référence absolue
En mode de suivi des "Données fixes", vous sélectionnez manuellement les données de référence
dans la boîte de dialogue "Suivi des données".
Vous continuez à utiliser ces données en tant que point de référence jusqu'à ce que vous mettiez à
jour le point de référence.
4.5.5.4 Activation du suivi des données
Vous pouvez activer les suivi de données dans la boîte de dialogue "Suivi des données".
Remarque :
Si vos droits d'utilisateur n'autorisent pas le suivi des documents, les options mentionnées ci-dessous
sont grisées.
1. Ouvrez un document Web Intelligence.
2. Effectuez l'une des actions suivantes :
• Quel que soit le mode, cliquez sur Suivi des modifications dans la barre d'état en bas de la
fenêtre.
• En mode "Lecture", cliquez sur Suivi dans la barre d'outils.
• En mode "Conception", dans l'onglet Analyse, sélectionnez le sous-onglet Suivi des données,
puis cliquez sur Suivi.
3. Dans la boîte de dialogue "Suivi des données", sélectionnez l'onglet Données.
397
2013-11-22
Création de rapports
4. Pour comparer les données avec la dernière actualisation, sélectionnez Comparer avec la dernière
actualisation des données.
Lorsque vous sélectionnez cette option, les données actuelles deviennent les données de référence
après chaque actualisation des données. Le rapport montre toujours la différence entre les données
les plus récentes et les données précédant la dernière actualisation.
Si cette option est sélectionnée, la barre d'état affiche "Suivi des modifications : mise à jour
automatique".
5. Pour comparer les données à une actualisation de données spécifique, sélectionnez Comparer
avec l'actualisation des données de, puis sélectionnez la date de l'actualisation dans la liste.
Lorsque vous sélectionnez cette option, les données à la date de l'actualisation que vous choisissez
deviennent les données de référence. Le rapport montre toujours la différence entre les données
les plus récentes et l'actualisation des données que vous choisissez.
Si cette option est sélectionnée, la barre d'état indique "Suivi des modifications : données fixes".
6. Sélectionnez les rapports que vous voulez utiliser pour afficher le suivi des données dans la liste
"Rapports avec affichage du suivi des données".
7. Sélectionnez Actualiser les données maintenant pour actualiser les données lors de la fermeture
de la boîte de dialogue.
8. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue "Suivi des données".
4.5.5.5 Affichage des données modifiées
4.5.5.5.1 Pour afficher les données modifiées
Vous avez le choix d'afficher ou non les données modifiées lorsque le suivi des données est activé.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Lecture" ou "Conception".
2. Activer le suivi des données.
3. Effectuez l'une des actions suivantes :
•
•
En mode "Lecture", sélectionnez Suivi > Afficher les modifications.
En mode "Conception", dans l'onglet Analyse, sous-onglet Suivi des données, cliquez sur
Afficher les modifications.
4. Sélectionnez à nouveau l'option pour annuler l'affichage des données modifiées.
Rubriques associées
• Configuration de la mise en forme des données modifiées
Vous pouvez configurer la mise en forme (style de police, taille et couleur) des données
modifiées du document.
• Activation du suivi des données
398
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez activer les suivi de données dans la boîte de dialogue "Suivi des données".
4.5.5.5.2 Configuration de la mise en forme des données modifiées
Vous pouvez configurer la mise en forme (style de police, taille et couleur) des données modifiées du
document.
Les modifications ci-après peuvent être individuellement mises en forme :
•
•
Dimensions insérées, dimensions supprimées et valeurs de détail modifiées
Valeurs d'indicateur augmentées ou diminuées
Les valeurs d'indicateur peuvent également adopter la mise en forme des valeurs de dimension insérées
ou supprimées. Par exemple, si une valeur de dimension disparaît d'une liste de valeurs dans un bloc
et si le bloc affiche également une valeur d'indicateur pour la dimension, les valeurs de dimension et
d'indicateur sont signalées comme données supprimées.
L'administrateur BI définit l'apparence par défaut des données modifiées sur le CMS (Central
Management Server). Lorsque vous configurez la mise en forme des données modifiées localement,
vous remplacez les paramètres par défaut du CMS.
Pour configurer l'apparence des données modifiées
Vous pouvez configurer l'apparence des données modifiées dans la boîte de dialogue "Suivi des
données".
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Lecture" ou "Conception".
2. Cliquez sur Suivi des modifications dans la barre d'état en bas de la fenêtre pour afficher la boîte
de dialogue "Suivi des données".
3. Dans l'onglet Options, sélectionnez tous les types de données modifiées à afficher, puis cliquez
sur Format pour spécifier le mode d'affichage des modifications.
4. Cliquez sur "OK" pour fermer la boîte de dialogue "Suivi des données".
Rubriques associées
• Mise en surbrillance de données à l'aide de la mise en forme conditionnelle
La mise en forme conditionnelle permet de mettre des résultats en surbrillance ou de modifier
la mise en forme en fonction de certaines données.
4.5.5.5.3 Mode d'affichage des données modifiées dans les blocs
Dans cet exemple, un document comportant un bloc [Pays], [Année] et [Chiffre d'affaires] est utilisé.
Exemple : Données modifiées affichées sous la forme d'un bloc simple
Les données originales sont ventilées comme suit :
399
2013-11-22
Création de rapports
Pays
Année
Chiffre d'affaires
France
2003
1 000
France
2004
2 000
Japon
2002
1 000
Pologne
2002
1 200
Après l'actualisation, les données sont ventilées comme suit :
Pays
Année
Chiffre d'affaires
France
2004
3 000
Japon
2003
900
Pologne
2002
800
Royaume-Uni
2004
900
Lorsque le suivi des données est activé et que les modifications apportées aux données sont affichées,
le bloc s'affiche comme suit :
400
Pays
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
France
2003
1 000
[mise en forme de données
supprimées dans l'ensemble
des cellules]
France
2004
3 000
[mise en forme de données
augmentées dans la cellule
Chiffre d'affaires]
Japon
2002
1 000
[mise en forme de données
supprimées dans l'ensemble
des cellules]
Japon
2003
900
[mise en forme de données
insérées dans l'ensemble
des cellules]
Pologne
2002
800
[mise en forme de données
diminuées dans la cellule
Chiffre d'affaires]
2013-11-22
Création de rapports
•
•
•
•
Pays
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
Royaume-Uni
2004
900
[mise en forme de données
insérées dans l'ensemble
des cellules]
Les lignes répertoriant les chiffres d'affaires français pour l'année 2003 et japonais pour l'année 2002
correspondent à des données qui n'existent plus après l'actualisation.
Le chiffre d'affaires français pour l'année 2004 a augmenté.
Le chiffre d'affaires polonais pour l'année 2002 a diminué.
Les lignes répertoriant les chiffres d'affaires japonais pour l'année 2003 et britannique pour
l'année 2004 s'affichent après l'actualisation.
4.5.5.5.4 Mode d'affichage des données modifiées dans les rapports comportant des dimensions
fusionnées
Une dimension apparaît comme modifiée uniquement si l'ensemble des dimensions qui font partie de
la fusion sont modifiées.
Exemple : Données modifiées et dimensions fusionnées
Dans cet exemple, Pays est une dimension fusionnée composée des dimensions Pays de deux
fournisseurs de données. Avant l'actualisation, les données sont ventilées comme suit :
Pays (FD1)
Chiffre d'affaires (FD1)
Pays (FD2)
Ventes (FD2)
Etats-Unis
10 000
Etats-Unis
5 000
France
4 000
Royaume-Uni
5 000
Royaume-Uni
3 000
Allemagne
1 000
Allemagne
1 000
Après l'actualisation, les données sont ventilées comme suit :
401
Pays (FD1)
Chiffre d'affaires (FD1)
Pays (FD2)
Ventes (FD2)
Etats-Unis
10 000
Etats-Unis
4 000
France
4 000
France
3 000
Royaume-Uni
6 000
Royaume-Uni
4 000
Pologne
2 000
2013-11-22
Création de rapports
Affichées en un bloc comportant la dimension Pays fusionnée et les modifications de données, les
données sont ventilées comme suit :
Pays
Chiffre d'affaires
Ventes
Mise en forme
Etats-Unis
10 000
4 000
[mise en forme de données
diminuées dans la cellule
Ventes]
France
4 000
3 000
[mise en forme de données
insérées dans la cellule
Chiffre d'affaires]
Royaume-Uni
6 000
4 000
[mise en forme de données
augmentées dans les cellules Chiffre d'affaires et Ventes]
Allemagne
1 000
1 000
[mise en forme de données
supprimées dans l'ensemble
des cellules]
Pologne
2 000
[mise en forme de données
insérées dans les cellules
Pays et Chiffre d'affaires]
La ligne France n'est pas signalée comme insérée, car une ligne France n'a pas été insérée dans les
deux fournisseurs de données. Chiffre d'affaires est signalé comme inséré, car il s'agit d'une nouvelle
valeur d'indicateur après l'actualisation des données.
La ligne Pologne est signalée comme insérée, car il s'agit d'une nouvelle valeur de dimension après
l'actualisation des données.
4.5.5.5.5 Mode d'affichage des données modifiées dans les sections
Dans cet exemple, un document comportant un bloc [Pays], [Année] et [Chiffre d'affaires] est utilisé.
Exemple : Données modifiées dans un rapport comportant des sections
Les données originales sont ventilées comme suit :
402
Pays
Année
Chiffre d'affaires
France
2003
1 000
France
2004
2 000
Japon
2002
1 000
2013-11-22
Création de rapports
Pays
Année
Chiffre d'affaires
Pologne
2002
1 200
Etats-Unis
2003
Etats-Unis
2004
Après l'actualisation, les données sont ventilées comme suit :
Pays
Année
Chiffre d'affaires
France
2004
3 000
Japon
2003
900
Pologne
2002
800
Royaume-Uni
2004
900
Si vous créez une section sur [Pays] et affichez les modifications de données, le rapport s'affiche comme
suit :
France [aucune mise en forme]
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
2003
1 000
[mise en forme de données supprimées
dans l'ensemble des cellules]
2004
3 000
[mise en forme de données augmentées
dans la cellule Chiffre d'affaires]
Japon [aucune mise en forme]
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
2002
1 000
[mise en forme de données
supprimées dans l'ensemble
des cellules]
2003
900
[mise en forme de données insérées dans l'ensemble des cellules]
Pologne [aucune mise en forme]
403
2013-11-22
Création de rapports
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
2002
800
[mise en forme de données diminuées dans la cellule Chiffre
d'affaires]
Royaume-Uni [mise en forme de données insérées]
Année
Chiffre d'affaires
Mise en forme
2004
900
[mise en forme de données insérées dans l'ensemble des cellules]
Les données apparaissent dans l'en-tête de section de deux façons différentes, en fonction des
modifications apportées aux données de la section :
•
•
Si toutes les lignes de la section ont été modifiées de la même façon, l'en-tête de section s'affiche
selon la même mise en forme que les lignes.
Si les lignes ont été modifiées selon des méthodes différentes ou bien si certaines lignes uniquement
ont été modifiées, l'en-tête de section conserve la mise en forme par défaut.
4.5.5.5.6 Mode d'affichage des données modifiées dans les blocs comportant des sauts
Lorsqu'un bloc comporte un saut et que la propriété de bloc Fusionner est activée, l'affichage de la
valeur centrée suit des règles similaires à celles appliquées aux en-têtes de section.
•
•
Si toutes les lignes du saut ont été modifiées de la même façon, la valeur centrée s'affiche selon la
même mise en forme que les lignes.
Si les lignes ont été modifiées selon des méthodes différentes ou bien si certaines lignes uniquement
ont été modifiées, la valeur centrée conserve la mise en forme par défaut.
4.5.5.5.7 Mode d'affichage des données modifiées dans les diagrammes
Lorsque les données d'un diagramme sont modifiées, une icône signalant une modification des données
apparaît au-dessus du diagramme.
Lorsque vous cliquez sur cette icône, le diagramme est converti en tableau afin de vous permettre de
visualiser le détail des modifications.
4.5.5.6 Restrictions relatives au suivi des données
404
2013-11-22
Création de rapports
Si vous modifiez ou purgez un fournisseur de données, le rapport n'affiche plus les données modifiées.
Si le fournisseur de données est modifié, la version actuelle du document n'est plus compatible avec
la version de référence. Si les données sont effacées, les données antérieures permettant d'établir les
comparaisons n'existent plus.
En conséquence, les actions suivantes sont incompatibles avec le suivi des données :
•
•
•
•
•
Exploration hors du périmètre
Exploration de requête
Suppression d'une requête
Toute modification (y compris les modifications apportées aux droits de sécurité) qui entraîne une
altération du code SQL généré par le fournisseur de données
Purge du document
En effectuant l'une de ces actions, l'historique des données du document est effacé, car ces actions
sont incompatibles avec l'affichage des données modifiées. Par exemple, si vous apportez des
modifications à une requête, les données du document sont modifiées. Toute comparaison établie entre
ces données et des données antérieures générées depuis une requête différente est nécessairement
faussée.
Remarque :
Lorsque vous utilisez l'exploration de requête ou l'exploration hors du périmètre, l'historique des données
est effacé, car ces actions modifient le fournisseur de données. Ce processus ne vous pose en principe
aucun problème, puisque, lorsque vous amorcez l'exploration, vous avez déjà identifié les données
nécessitant une analyse supplémentaire. Le suivi des données a rempli sa fonction et vous pouvez
désormais procéder à l'analyse des données.
Rubriques associées
• Pour réaliser une exploration en dehors du périmètre d'analyse
Vous pouvez créer une autre requête pour un document qui renvoie des données
supplémentaires au document et ajoute aux données de la table pour la dimension explorée.
• Exploration avec l'exploration de requête
En activant l'exploration de requête, vous explorez en modifiant la requête sous-jacente
(en ajoutant et supprimant des filtres de dimension et de requête), en plus de l'application
des filtres d'exploration.
• Gestion des requêtes à l'aide du Gestionnaire de données
Vous pouvez afficher, explorer et gérer toutes les requêtes d'un document à l'aide du
"Gestionnaire de données".
4.5.5.6.1 Suivi des données et Actualisation à l'ouverture
Lorsqu'un document est configuré de façon à ce que ses données soient mises à jour à l'ouverture
(lorsque la propriété de document Actualisation à l'ouverture est sélectionnée), le suivi des données
n'affiche pas la différence entre les données avant l'actualisation et celles obtenues après l'actualisation.
405
2013-11-22
Création de rapports
Les données obtenues après l'actualisation sont considérées comme nouvelles étant donné que
l'actualisation purge le document.
Remarque :
L'option Actualisation à l'ouverture dépend des paramètres suivants du CMS :
•
•
Dans CMC > Application > Web Intelligence > Propriétés, le paramètre de sécurité Actualisation
automatique de la propriété est activé par l'administrateur BI.
Dans CMC > Application > Web Intelligence > Sécurité de l'utilisateur, le droit de
sécuritéDocuments : désactiver l'actualisation automatique à l'ouverture est désactivé pour
cet utilisateur par l'administrateur BI.
Dans ces cas, même si le document n'est pas défini sur Actualisation à l'ouverture, il sera toujours
actualisé à l'ouverture.
Rubriques associées
• Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans l'interface Web Intelligence HTML
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface
Web Intelligence HTML.
• Enregistrement d'un document dans le référentiel d'entreprise dans l'interface Web Intelligence Applet
Vous pouvez enregistrer un document dans le référentiel d'entreprise à l'aide de l'interface
Web Intelligence Applet.
4.5.5.7 Utilisation de formules pour le suivi des données modifiées
Lorsque vous utilisez l'interface pour configurer l'affichage des données modifiées, les modifications
sont suivies à l'aide d'alerteurs en coulisse.
Ces alerteurs spécifiques n'apparaissent pas dans la liste des alerteurs standard.
Les formules de cellule permettent de créer des alerteurs personnalisés pour la mise en forme des
modifications apportées aux données. Vous pouvez également utiliser des formules comportant des
calculs spéciaux reposant sur les modifications des données. Par exemple, vous pouvez intégrer un
calcul afin de mettre en évidence la différence entre la valeur précédente et la valeur actuelle de
l'indicateur.
4.5.5.7.1 Fonction RefValue
Le langage de formule fournit un accès aux données modifiées via la fonction RefValue.
Cette fonction permet de renvoyer la valeur de données de référence comme indicateur. S'il n'existe
aucune donnée de référence, la fonction renvoie un résultat nul.
406
2013-11-22
Création de rapports
Par exemple, si l'indicateur [Chiffre d'affaires] comporte actuellement la valeur 1 000 et sa valeur de
référence est 900, la formule RefValue([Chiffre d'affaires]) renvoie le résultat 900.
Rubriques associées
• RefValue
Création de formules à l'aide de la fonction RefValue
Vous pouvez utiliser la fonction RefValue pour créer des formules qui fournissent des informations
sur les données actuelles par rapport aux données de référence.
Exemple : Mise en évidence d'une différence entre la valeur de référence et la valeur
actuelle
La formule ci-après renvoie la différence entre la valeur de référence et la valeur actuelle de l'indicateur
[Chiffre d'affaires] :
=Si(Pas(EstNul([Chiffre d'affaires])) Ou Pas(EstNul(RefValue([Chiffre
d'affaires]))); [Chiffre d'affaires]-RefValue([Chiffre d'affaires]))
Le tableau ci-après répertorie des données antérieures à une actualisation :
Client
Chiffre d'affaires
Jegou
2 000
Smith
3 000
Martin
3 500
Après l'actualisation, les modifications des données sont comme suit :
Client
Chiffre d'affaires
Jegou
3 000
Durand
2 500
Consignée dans une troisième colonne, la formule renvoie les chiffres ci-après :
407
Client
Chiffre d'affaires
Différence
Jegou
3 000
1 000
Durand
2 500
-500
Martin
3 500
2013-11-22
Création de rapports
4.5.5.7.2 Fonction DateValeurRéférence
La fonction DateValeurRéférence renvoie la date des données de référence utilisées dans le cadre
du suivi des données.
Rubriques associées
• DateValeurRéférence
4.5.5.7.3 Fonction RéponseUtilisateurValeurRéférence
La fonction RéponseUtilisateurValeurRéférence sert à effectuer un suivi des invites. Elle renvoie
la valeur de la réponse utilisateur correspondant aux données de référence (invites) utilisées pour le
suivi des données.
Rubriques associées
• RéponseUtilisateurValeurRéférence
4.5.5.8 Données modifiées et contexte de calcul
Lorsque le suivi des données est activé, les données apparaissent comme modifiées uniquement quand
le contexte de calcul reste inchangé.
Par exemple, si une valeur d'indicateur change parce que vous avez modifié le contexte de calcul d'un
bloc, la nouvelle valeur n'est pas marquée comme modifiée.
Exemple : Modification du contexte de calcul
Dans cet exemple, les éléments [Ville], [Client] et [Chiffre d'affaires] d'un bloc sont ventilés comme
suit :
Ville
Client
Chiffre d'affaires
Paris
Durand
1 000
Paris
Dupont
2 000
Toulouse
Martin
3 000
Toulouse
Dubois
4 000
Si vous supprimez [Client] du bloc, le chiffre d'affaires est agrégé par ville :
408
2013-11-22
Création de rapports
Ville
Client
Paris
3 000
Toulouse
7 000
Les chiffres d'affaires n'apparaissent pas augmentés, car leur montant n'a pas été modifié. Seul le
contexte de calcul a changé. Le chiffre d'affaires est désormais totalisé par ville uniquement, ce qui
donne des chiffres plus élevés.
Si, après une actualisation des données, le chiffre d'affaires de Dupont chute pour atteindre 1 000 et
que le chiffre d'affaires de Martin augmente pour atteindre 4 000, les données s'affichent comme suit :
Ville
Client
Paris
2 000
Toulouse
8000
Les données apparaissent comme modifiées, car, indépendamment de la modification du contexte
de calcul, le chiffre d'affaires total de Paris a chuté et le chiffre d'affaires total de Toulouse a augmenté.
4.6 Amélioration des rapports à l'aide des calculs, formules et variables
Vous pouvez ajouter des calculs, des formules et des variables (formules nommées) aux rapports.
Pour en savoir plus sur les calculs disponibles, voir le guide Utilisation de fonctions, formules et calculs
dans Web Intelligence ou l'aide en ligne de Web Intelligence.
4.6.1 Utilisation de calculs standard
4.6.1.1 Pour insérer un calcul standard dans un tableau ou un tableau croisé
409
2013-11-22
Création de rapports
Vous pouvez insérer des calculs standard dans des tableaux ou des tableaux croisés pour effectuer
des calculs rapides sur les données de ces tableaux.
Pour en savoir plus sur les calculs standard, voir le guide Utilisation de fonctions, formules et calculs
dans Web Intelligence ou l'aide en ligne.
Vous pouvez insérer plusieurs calculs dans un tableau ou un tableau croisé. Lorsque vous appliquez
deux calculs à un tableau ou à un tableau croisé, un pied est ajouté pour chaque résultat de calcul.
Vous insérez plusieurs calculs dans un tableau ou dans un tableau croisé de la même façon que vous
insérez un seul calcul, mais vous répétez la procédure pour chaque calcul à insérer.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", cliquez sur la cellule de tableau contenant
les données à calculer.
2. Dans l'onglet Analyse, dans le sous-onglet Fonctions sélectionnez un calcul.
Vous pouvez répéter cette étape pour ajouter plusieurs calculs à la même colonne.
Conseil :
Cliquez deux fois sur la cellule pour lancer la barre d'outils "Editeur de formule" dans laquelle vous
pouvez modifier la formule.
Un pied de page contenant le résultat du calcul est ajouté sous la colonne.
4.6.1.2 Pour supprimer un calcul standard
Vous pouvez supprimer un calcul standard dans Web Intelligence.
1. Ouvrez un document Web Intelligence en mode "Conception".
2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la cellule contenant le calcul à supprimer et sélectionnez
Supprimer.
4.6.2 Utilisation de formules
4.6.2.1 Saisie manuelle d'une formule
Vous pouvez saisir des formules manuellement dans l'"Editeur de formules" dans Web Intelligence.
1. Dans un document Web Intelligence en mode "Conception", sélectionnez l'onglet Propriétés.
2. Dans la liste déroulante Afficher, sélectionnez Barre de formule pour afficher la "Barre de formule".
410
2013-11-22
Création de rapports
3. Sélectionnez ou insérez une cellule ou une zone de texte dans le rapport.
4. Saisissez une formule dans la zone Formule.
5. Pour créer une formule à l'aide de l'"Editeur de formule", cliquez sur l'icône E