LYNX ET LYNX-COMBI

LYNX ET LYNX-COMBI
LYNX ET LYNX-COMBI
Le présent manuel doit être remis
au propriétaire et il doit être placé
à proximité de la chaudière pour
fins de consultation.
CHAUDIÈRES ÉTANCHES À VENTILATION DIRECTE, À CONDENSATION, À
COMBUSTION ET À CHAUFFAGE LOCALISÉ À L'EAU CHAUDE, MODÈLES
LX-90, LX-120 ET LX-150, MODÈLES COMBI — LX-120CB & LX-150CB
CHAUDIÈRE À GAZ QUI FONCTIONNE AU GAZ NATUREL OU AU PROPANE
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’UTILISATION
TABLE DES MATIÈRES
Dimensions, calibre et diamètre des orifices — Lynx 90/120/150 ..................2
Dimensions, calibre et diamètre des orifices — Lynx Combi. .........................3
Identifications des pièces — Lynx 90/120/150.................................................4
Identifications des pièces — Lynx Combi ......................................................5
Exigences relatives à l’installation....................................................................6
Prévention de la contamination........................................................................7
Installation de la chaudière sur un mur ........................................................... 8
Évacuation des gaz ..........................................................................................8
Approvisionnement en air et ventilation de la chaudière .................................8
Exigences relatives à l’évacuation des gaz de combustion ............................9
Matériau pour les conduites d’admission et d’évacuation ..............................9
Contraintes relatives aux conduites d’admission et d’évacuation.................10
Installation d’une conduite d’évacuation indirecte ........................................11
Évacuation indirecte par un mur latéral .........................................................11
Évacuation indirecte verticale.........................................................................11
Position et dégagement de l’extrémité de la conduite d’évacuation.............11
Installation d’une évacuation directe..............................................................11
Évacuation directe par un mur latéral ............................................................11
Ventilation de rechange par un mur latéral pour une évacuation
directe ou indirecte ........................................................................................16
Installation de l’extrémité des conduites d’évacuation et d’admission ........16
Ventilation, évacuation et admission directes à travers un toit ......................19
Inspection régulière des conduites d’évacuation et d’admission .................19
Système d’expulsion du condensat...............................................................19
Canalisation de gaz ........................................................................................19
Câblage électrique .........................................................................................20
Schéma de câblage .......................................................................................21
Zones multiples ..............................................................................................22
Canalisation d’eau..........................................................................................25
Traitement d'eau et protection contre le gel...................................................27
Eau au chaude domestique – modèles 90/120/150 ......................................30
Eau au chaude domestique – Lynx Combi ....................................................31
Instructions de fonctionnement......................................................................36
Affichage de commande de la chaudière ......................................................36
Commande de la chaudière...........................................................................37
Séquence de fonctionnement ........................................................................43
Vérification de sécurité ...................................................................................45
Entretien .........................................................................................................48
Guide de dépannage général ........................................................................49
Annexes A et B ...............................................................................................50
AVERTISSEMENT
Le système de ventilation de la chaudière est sous l’effet d’une pression
positive. Toute fuite en provenance du système peut être dangereuse; à
défaut de prendre les mesures correctives appropriées, de graves blessures,
voire la mort, pourraient s’ensuivre. En plus des recommandations contenues
dans le présent guide et dans le manuel d’information de l’utilisateur,
l’ensemble du système de ventilation, du collecteur des gaz d’échappement
jusqu’à évacuation extérieure, doit être minutieusement inspecté chaque
année par un centre d’entretien et de réparation certifié.
IMPORTANT
LISEZ L’ENSEMBLE DES AVERTISSEMENTS ET DES
ÉNONCÉS SUIVANTS DE POURSUIVRE LA LECTURE
DES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION
AVERTISSEMENT
VOIR « L’AVERTISSEMENT » DE LA PAGE 6
CONCERNANT LES GAZ DE PÉTROLE LIQUÉFIÉS
POUR LES CHAUDIÈRES AU GAZ PROPANE
On installera le système conformément aux exigences de
l’organisme de réglementation responsable. En absence de
telles exigences, on observera la plus récente version de la
norme ANSI Z223.1 (National Fuel Gas Code de l’organisme
National Fire Protection Association des États-Unis) ou le Code
d'installation du gaz naturel et du propane CSA B149.1-05.
L’installation doit de plus répondre aux exigences
supplémentaires contenues dans le présent manuel
d’instructions Slant/Fin.
De plus, lorsque l’organisme de réglementation responsable le
demande, l’installation du système doit se conformer aux
exigences du code de sécurité Controls and Safety Devices for
Automatically Fired Boilers CSD-1 de l’American Society of
Mechanical Engineers, ou encore celles du Code d'installation
du gaz naturel et du propane CSA B149.1-05. S’il existe un
conflit entre les normes ci-dessus, on se doit d‘observer
l’exigence la plus stricte.
AVERTISSEMENT
La chaudière, les canalisations de gaz et les accessoires doivent
être installés, branchés, entretenus et réparés par un technicien en
réparation et en entretien qualifié et chevronné qui est bien informé
sur l’ensemble des précautions requises pour les équipements
alimentés au gaz. Le technicien doit posséder une licence, ou une
qualification équivalente, conforme aux exigences en vigueur des
organismes de réglementation.
Entrepreneur en chauffage
Numéro du modèle de la chaudière
Adresse
Numéro de série de la chaudière
Numéro de téléphone
Date d’installation
Imprimé au Canada 07/13
Nº de pièce 84-5736 Nº de publication LX1/LXCB-40 Révision C
2
Modèles Lynx et Lynx Combi
CALIBRES ET DIMENSIONS – Lynx 90/120/150
"B"
"C"
"A"
838.2mm
(33”)
889mm
(35”)
127mm
(5”)
558.8mm
(22”)
VUE À GAUCHE
MODÈLE
"A"
DE LA CHAUDIÈRE
mm
PO.
LX-90
171.45 6 3/4
LX-120
168.275 6 5/8
LX-150
161.925 6 3/8
"D"
VUE AVANT
"B"
mm
PO.
85.725 3 3/8
85.725 3 3/8
95.25
3 3/4
VUE À DROIT
mm
69.85
50.8
69.85
"C"
PO.
2 3/4
2
2 3/4
"D"
mm
PO.
412.75 16 1/4
412.75 16 1/4
482.6
19
Schéma 1. Données relatives aux dimensions (Lynx)
MODÈLE DE LA CHAUDIÈRE (LYNX)
CARACTÉRISTIQUES
LX-90
Débit d'admission du gaz:
LX-120
LX-150
Max. 26 400 kW (90,000 BTUH) 35 200 kW (120,000 BTUH) 44 000 kW (150,000 BTUH)
8 800 kW (30,000 BTUH)
11 000 kW (37,500BTUH)
Min. 7 300 kW (25,000 BTUH)
Raccord mâle des conduites d'eau
1 po NPT
Raccord femelle des cananalisations de gaz:
1/2 po NPT
Raccord d'arrivée et d'évacuation d'air:
Couduite en PVC, en PCV-C polypropylène (solide ou Souple) ou en acier
inoxyd able dont le diamètre intérieur naminal est de 3 po (Voir la mise en garde)
Dimension de l'orifice de gaz naturel:
Aucun orifice employé
Dimension de l'orifice de gas propane:
4.83 mm (0.1900")
Code # C
5.14 mm (0.2025")
Code # A
5.59 mm (0.2200")
Code # E
Volume d'eau de la chaudière:
1.5 L (0.4 gal)
2.3 L (0.6 gal)
4.16 L (1.1 gal)
Poids de la chaudière (déballée)
53.6 kg (118 lb)
56.8 kg (125 lb)
63.5 kg (140 lb)
AVERTISSEMENT
1) Pompage Primaire/Secondaire doit être utilisé, voir pages 28–31
2) Lors de la mise en route, il est très important de vèrifier la combustion
3) L'utilisation de PVC et de PVC-C à cœur cellulaire ou de PPSU pour le système de ventilation n'est PAS permise.
4) Une isolation thermique sur une conduite de ventilation et des raccords non métalliques n'est PAS permise.
Modèles Lynx et Lynx Combi
3
CALIBRES ET DIMENSIONS – LYNX COMBI
127mm
(5)
89mm
(3.5)
838mm
(33)
889mm
(35)
559mm
(22)
VUE À GAUCHE
MODÈLE DE LA
CHAUDIÈRE
VUE AVANT
“A”
mm
“B”
in
mm
VUE À DROIT
“C”
in
mm
“D”
in
mm
in
LX-120CB
168
6-5/8
86
3-3/8
51
2
413
16-1/4
LX-150CB
162
6-3/8
95
3-3/4
70
2-3/4
483
19
Schéma 1a. Donnés relatives aux dimensions (Lynx Combi)
MODÈLE DE LA CHAUDIÈRE (LYNX)
CARACTÉRISTIQUES
Débit d'admission du gaz:
Max.
Min
Débit de l'eau chaude domestique à une hausse de température de
33 °C (60 °F).
LX-120CB
LX-150CB
35,200 W (120,000 BTU)
8,800 W (30,000 BTUH)
44,000 W (150,000 BTUH)
11,000 W (37,500 BTUH)
13.23 L/M (3.5 GPM)
17.01 L/M (4.5 GPM)
1 po NPT
Raccord mâle des conduites d'eau
Raccord femelle des cananalisations de gaz:
1/2 po NPT
Eau chaude domestique (prise d'eau froide entrante et prise d'eau
chaude sortante)
3/4 nom. Di du tuyau de cuivre
Raccord d'arrivée et d'évacuation d'air:
Dimension de l'orifice de gaz naturel:
Couduit de diamètre de 3 po (PVC, PVC-C ou
Acier Inoxydable) (Voir la mise en garde)
Aucun orifice employé
Volume d'eau de la chaudière:
5.14mm (0.2025")
Code # A
2.3 L (0.6 gal)
5359mm (0.2200")
Code # E
4.16 L (1.1 gal)
Poids de la chaudière (déballée)
67 kg (147 lbs)
74 kg (162 lbs)
Dimension de l'orifice de gas propane:
AVERTISSEMENT :
1) Il faut utiliser le pompage primaire ou secondaire; voir les pages 28 à 31.
2) Une partie obligatoire de l'installation du Lynx est la vérification de la combustion et du débit d'entrée du carburant.
3) L'utilisation de PVC et de PVC-C à cœur cellulaire ou de PPSU pour le système de ventilation n'est PAS permise.
4) Une isolation thermique sur une conduite de ventilation et des raccords non métalliques n'est PAS permise.
4
Modèles Lynx et Lynx Combi
POSITION ET IDENTIFICATION DES PIÈCES – LYNX 90/120/150
ROBINET
D’ALIMENTATION
EN GAZ
PRISE
D’AIR
VENTILATION
EAU DE
RETOUR
EN EAU DE LA
DE LA
CHAUDIÈRE
CHAUDIÈRE
CONTRÔLE DE LA
CHAUDÈRE SOUS
LE COUVERCLE
TOURNEZ LA VIS NOIRE
D’UN QUART DE TOUR,
PUIS SOULEVEZ LE
COUVERCLE DE
CONTRÔLE POUR LE
JAUGE DE
PRISE PRESSION
AFFICHEUR
DE MODE
INTERRUPTEUR
DE COURANT
AFFICHEUR DE
TEMPÉRATURE
BOYAU DE
PRISE D’AIR
CONTACTEUR DE LIMITE
SUPÉRIEUR D’EAU
ROBINET
DE GAZ
CAPTEUR
D’APPROVISIONNE
MENT EN EAU
ÉLECTRODES
D’ÉTINCELLES
(ALLUMEUR)
VENTILATEUR
D’AIR DE
COMBUSTION
ÉCHANGEUR
DE CHALEUR
CAPEUR DE
RETOUR D’EAU
PORT D'ESSAI
ROBINET DE
VIDANGE DE LA
CHAUDIÈRE
DRAIN DE
CONDENSATION
COLLECTEUR DE
CONDENSATION
Schéma 2. Position et identification des pièces (modèle LX-150 illustré)
Modèles Lynx et Lynx Combi
5
EMPLACEMENT ET IDENTIFICATION DES PIÈCES (LYNX COMBI)
EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
SORTANTE
EAU FROIDE
ENTRANTE
APPROVISION
NEMENT
EN EAU DE LA
CHAUDIÈRE
EAU DE
RETOUR DE
LA
CHAUDIÈRE
CONTRÔLE DE LA
CHAUDIÈRE SOUS LE
COUVERCLE
VENTILATION
TOURNER LA VIS
NOIRE D'UN
QUART DE TOUR,
PUIS SOULEVER
LE COUVERCLE
DE CONTRÔLE
POUR LE
ROBINET
D'ALIMENTATI
ON
EN GAZ
JAUGE DE
PRISE
PRESSION
PRISE D'AIR
INTERRUPTEUR
DE COURANT
AFFICHEUR
DE MODE
AFFICHEUR DE
TEMPÉRATURE
BOYAU DE
PRISE D'AIR
CAPTEUR
D'APPROVISIONNE
MENT EN EAU
ÉLECTRODES
D'ÉTINCELLES
(ALLUMEUR)
ROBINET
DE GAZ
ÉCHANGEUR À
PLAQUES
D'EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
ÉCHANGEUR
DE CHALEUR
VENTILATEUR
D'AIR DE
COMBUSTION
CAPTEUR DE
RETOUR D'EAU
CIRCULATEUR
D'EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
ROBINET DE
VIDANGE DE LA
CHAUDIÈRE
DRAIN DE
CONDENSATION
COLLECTEUR DE
CONDENSATS
Schéma 2a Emplacement et identification des pièces (Lynx Combi)
PALIER DE
SUPPORT DU
CIRCULATEUR
6
Modèles Lynx et Lynx Combi
EXIGENCES D’INSTALLATION
L’installation doit se conformer aux exigences de l’organisme de
réglementation compétent, ou en l’absence de telles exigences, à la
dernière édition du National Fuel Gas Code (ANSI Z223.1) ou du
Code d’installation du gaz naturel et du propane (CSA B149.1-00).
De plus, l’installation doit observer les exigences supplémentaires du
présent guide d’instructions de Slant/Fin.
EMPLACEMENT DE LA CHAUDIÈRE
Installez la chaudière sur une surface plane et solide ou sur un mur.
L’emplacement choisi doit être le plus proche possible d’une
cheminée ou d’un mur extérieur, afin que le conduit de raccordement
de la chaudière soit connecté directement, sans être allongé. (Veuillez
vous référer à la section intitulée « Position et dégagement de
l’extrémité d’évacuation d’air », à la page 9.) L’emplacement doit
également protéger tous les composants de la chaudière des
sources d’eau (écoulement, vaporisation, pluie, etc.) lorsque
l’appareil est en marche ou qu’on en assure l’entretien
(remplacement du circulateur ou des commandes, par exemple).
AVERTISSEMENT
CONCERNANT LES INSTALLATIONS DE
CHAUDIÈRES AU GAZ PROPANE LIQUIDE
Les appareils G.P.L (chaudières) seront installés conformément aux dispositions applicables de la dernière version du
NFPA 58 (Liquefied Petroleum Gas Code [traduction : Code
des gaz de pétrole liquéfiés]) pour les installations aux É.-U.
et de la dernière édition de la CAN/CGA B149.1 pour les
installations au Canada.
Le gaz propane liquide est plus lourd que l’air et, par
conséquent, il peut s’accumuler au sol. Si vous croyez qu’il y a
une fuite, n’essayez pas de faire fonctionner la chaudière. Une
étincelle ou une flamme provenant de l’appareil (chaudière) ou
d’une autre source peut mettre le feu au gaz propane accumulé
et causer une explosion ou un incendie. Il est recommandé de
faire inspecter la chaudière régulièrement par un professionnel
autorisé pour tout signe de fuites et d’installer des appareils de
détection des fuites comme autre mesure de sécurité.
DÉGAGEMENT MINIMAL ENTRE L’APPAREIL ET TOUTE
STRUCTURE COMBUSTIBLE
A. La distance minimale entre les surfaces extérieures et tout
matériel combustible est la suivante :
DÉGAGEMENT MINIMAL À L’INTÉRIEUR DE LA SALLE
Surface
Avec tout matériel
combustible
Recommandé
pour l’entretien
Devant
152 mm (6 po)
457 mm (18 po)
Arrière
0 mm (0 po)
0 mm (0 po)
Côté gauche
0 mm (0 po)
127 mm (8 po)
Côté droit
0 mm (0 po)
127 mm (8 po)
Au-dessus
51 mm (2 po)
457 mm (18 po)
Encloisonné –
51 mm (2 po)
152 mm (6 po)
Non encloisonné –
25 mm (1 po)
152 mm (6 po)
Raccord de cheminée :
B. Il convient de laisser un jeu de 203 mm (8 po) sur les côtés qui
demandent de l’entretien et un jeu de 457 mm (18 po) sur les
côtés utilisés comme passage.
C. Chacun des dégagements minimaux précisés ci-dessus doit être
observé. Cela peut avoir pour conséquence d’augmenter la valeur
minimale de certains dégagements afin de respecter le minimum
à d’autres endroits.
D. Le dégagement minimal associé aux conduites d’eau chaude est
de 25 mm (1 po)**.
**
Là où une conduite d’eau chaude émerge d’un mur, d’un plancher ou
d’un plafond, l’espace entre la conduite et la partie finie du plancher,
du mur ou du plafond ne doit en aucun cas être inférieur à 1 cm
(½ po). Chacune des ouvertures pour conduite d’eau chaude doit
être recouverte d’une plaque faite d’un matériau ininflammable.
25 MM (1 PO)*
127 MM (5 PO)
SURFACE D’INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE
A. Installez la chaudière sur une surface solide et plane, ou sur un
mur pouvant supporter le poids de la chaudière remplie d’eau et
dépassant d’au moins 2 po l’enveloppe de tous les côtés. Veuillez
vous référer aux dimensions des chaudières (page 2 et 3). Veuillez
également vous référer aux schémas 4a et 4b pour des consignes
d’installation de la chaudière sur un mur.
B. La chaudière peut être montée sur un sol combustible ou non
combustible, mais elle NE peut PAS être installée sur un tapis ou
une moquette.
C. S’il est nécessaire d’installer la chaudière au-dessus d’une
canalisation enfouie de fils électriques ou de câbles
téléphoniques, consultez alors d’abord l’American Insurance
Association ou l’organisme canadien équivalent pour connaître les
exigences spécifiques à respecter.
MM
152 PO)
(6
*51 MM (2 PO) CHAUDIÈRE
ENCLOISONNÉE
Schéma 3. Dégagement minimal entre la chaudière Lynx
et toute construction faite de matériel combustible
SÉCURITÉ
L’ENDROIT OÙ SE TROUVE L’APPAREIL DOIT ÊTRE LIBRE DE
TOUT MATÉRIEL COMBUSTIBLE ET D’ESSENCE, AINSI QUE DE
TOUT AUTRE GAZ, VAPEUR OU LIQUIDE INFLAMMABLE.
Modèles Lynx et Lynx Combi
7
PRÉVENTION DE LA CONTAMINATION
L’alimentation en air comburant ne doit être exposée à aucune source
de contaminants, que l’air d’alimentation provienne de l’intérieur ou
de l’extérieur du bâtiment. De l’air contaminé peut entraîner la
corrosion des pièces ou endommager d’une autre façon l’échangeur
de chaleur et les composants de la chaudière, résultant en une
défaillance de ces éléments ou en un fonctionnement non sécuritaire.
Vous trouverez ci-dessous une liste des produits et des endroits
susceptibles d’être à l’origine d’air contaminé:
PRODUITS À ÉVITER
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Les bombes à aérosol qui contiennent des
cholorofluorocarbures
Les solutions de coiffure (permanentes)
Les cires et les produits de nettoyage chlorés
Les produits chimiques chlorés pour piscines
Les produits de déglaçage à base de chlorure de calcium
Les produits d’adoucissement de l’eau à base de chlorure de
sodium
Les fuites de fluides frigorigènes
Les décapants pour peinture ou vernis
L’acide chlorhydrique (acide muriatique)
Les ciments et les colles
Les produits assouplissants antistatiques pour sécheuse
Les agents de blanchiment, les détergents et les nettoyants à
base de chlore que l’on retrouve dans les buanderies
domestiques
Les adhésifs utilisés en construction et les autres produits
semblables
ENDROITS SUSCEPTIBLES DE CONTENIR DES
CONTAMINANTS
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Zones et établissements de lavage ou de nettoyage à sec
Piscines
Usines de transformation des métaux
Salons de beauté
Atelier de réparation d’appareils de réfrigération
Usines de traitement de photos
Ateliers de carrosserie
Usines de fabrication de plastique
Zones et établissements de remise à neuf de mobilier
Chantiers de construction de nouveaux bâtiments
Zones de rénovation
Garages avec atelier
GOUJO NS
LA NGU E TT E S
OR IEN TÉS VE RS
LE H AUT E T
L’EX TÉ R IE UR
SUPPORT
MURAL (NIVE AU
FIXE )
MUR
ATTAC HE S
Figure 4A: Fixation de support mural
INSÉREZ LES
LANGUETTES DU
SUPPORT MURAL
DANS LES CRANS DU
REBORD SUPÉRIEUR
DE L’ARRIÈRE DE
L’ENVELOPPE
SUPPORT MURAL (CACHÉ
DERRIÈRE LA CHAUDIÈRE)
UN TUYAU D’ACIER DE 914
mm (3 pi) DE LONGUEUR ET
D’UN DIAMÈTRE INTÉRIEUR
DE 127 mm (1/2 po) PEUT
ÊTRE GLISSÉ DANS LES
TROUS SITUÉS SUR LES
CÔTÉS DU PANNEAU
ARRIÈRE DE LA
CHAUDIÈRE AFIN DE
FACILITER LES
DÉPLACEMENTS ET LE
SOULÈVEMENT DE LA
CHAUDIÈRE
ATTACHE
Figure 4B: Installation de la chaudière sur un mur
LES TROUS DANS
LE PANNEAU
ARRIÈRE DE
L’ENVELOPPE DE
LA CHAUDIÈRE
S’ALIGNENT SUR
LES TROUS DU
SUPPORT MURAL
LORSQUE LA
CHAUDIÈRE)
LES PIEDS DE LA
CHAUDIÈRE
PEUVENT ÊTRE
ENLEVÉS DANS LE
CAS D’UNE
INSTALLATION
MURALE (si désiré)
8
Modèles Lynx et Lynx Combi
INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE SUR UN MUR
On s’assurera que le mur est bien verticalement d’aplomb et qu’il peut
soutenir le poids de la chaudière et des canalisations lorsque celles-ci
sont remplies d’eau (consulter la page 2 et 3 pour connaître le poids de
la chaudière).
On vérifiera que des poteaux d'ossature murale sont positionnés aux
endroits requis afin de fixer le support mural de la chaudière et le
panneau arrière (consulter les Figures 4a et 4b).
Si les poteaux d'ossature murale sont en bois, on emploiera des tirefond
ou des vis à bois disposant d’un gros filetage et d’une longueur
minimale de 76 mm (3 po).
Si les poteaux sont en métal, on utilisera des boulons à ailettes conçus
spécifiquement pour un tel emploi et dont la résistance dépasse le poids
de la chaudière et des canalisations lorsque cellesci sont remplies d’eau.
NE PAS employer de pièces d’ancrage vissées dans les plaques de plâtre
pour fixer la chaudière sur le mur. Si on installe la chaudière sur un mur de
béton, on emploiera des pièces d’ancrage conçues spécifiquement pour
une telle utilisation et dont la résistance dépasse le poids de la chaudière
et des canalisations lorsque celles-ci sont remplies d’eau.
A. INSTALLATION DU SUPPORT MURAL (consulter la Figure 4a)
1. Enlever le support mural situé derrière le panneau arrière de
l’enceinte de la chaudière en dévissant la vis unique qui le retient.
Cette vis sert simplement à retenir le support durant l’expédition.
2. Choisir l’endroit où la chaudière sera installée sur le mur. Les
onglets orientés vers le haut du support mural s’alignent avec
la surface supérieure de l’enceinte de la chaudière. Une
distance libre de 900 mm (3 pi) sur le mur sous cette marque
est nécessaire pour l’installation de la chaudière.
3. Dans le cas d’un mur constitué de poteaux d'ossature murale
en bois et de plaques de plâtre, on identifiera la position des
poteaux puis on choisira l’ensemble de trous du support
mural qui s’aligne de façon optimale avec le centre des
poteaux. Pour les murs en béton, on déterminera la position
sur le mur où le support mural sera installé, en veillant à ce
que chacun des points d’ancrage soit solide et dépourvu de
fissure et de joint.
4. Positionner le support vis-à-vis de l’endroit choisi en orientant
les onglets vers le haut et l’extérieur. Vérifier que le support
est positionné de niveau, puis marquer l’endroit des trous à
percer. Un minimum de quatre trous devront être percés, peu
importe le type de mur.
5. Percer les trous aux endroits marqués selon le diamètre et la
longueur qui correspond aux pièces de fixation employées.
6. Fixer le support mural au mur en s’assurant que les onglets
sont orientés vers le haut et l’extérieur. S’assurer que les
pièces de fixation sont bien retenues au mur.
s’engagent adéquatement dans les crans de la lèvre.
5. Deux trous pour pièce de fixation sont situés dans la partie
inférieure du panneau arrière de la chaudière, tout juste sous
le conduit de fumée, et permettent de garantir que la
chaudière ne se décroche pas du support mural. Alors que la
chaudière est bien positionnée, on fera une marque à
l’endroit des trous, puis on enlèvera la chaudière du support
mural en la soulevant.
6. On déterminera quel type de pièce de fixation convient le
mieux au mur vis-à-vis des 2 marques de trou. Percer les
trous aux endroits marqués selon le diamètre et la longueur
qui correspond aux pièces de fixation employées.
7. Soulever la chaudière et positionner celle-ci sur le support
mural en suivant les directives indiquées à l’étape 4. Fixer la
chaudière au mur en insérant les deux pièces de fixation
dans le panneau inférieur.
8. Si cela est possible, on retira le tube d’acier inséré
précédemment dans le panneau arrière de la chaudière pour
soulever celle-ci.
9. Il est possible d’enlever les quatre pieds de la chaudière à ce
moment-ci si on le désire. Deux vis retiennent chaque pied à
partir de l’intérieur de l’enceinte.
10.On pourra réinstaller les panneaux latéraux de la chaudière à
ce moment-ci. Toutefois, on ne réinstallera le couvercle
frontal qu’une fois après avoir suivi la procédure de
démarrage.
ÉVACUATION DES GAZ
Les chaudières Lynx sont de type à combustion étanche. Ellespeuvent être installées et ventilées soit comme une chaudièredirectement ventilée tout l'air de la combustion est obtenudirectement de
l'extérieur soit comme une chaudière nondirectement ventilée; l'air
de la combustion est recueilli à l'intérieur dela chaufferie.
La ventilation de la chaudière Lynx doit passer par le toit ou le mur
latéral, par une conduite de nomenclature 40 en PVC/PVC-C d'un
diamètre de 3 po (76 mm) certifiée pour la norme des systèmes
d'évacuation des gaz de type BH (ULCS636), une conduite nominale
en polypropylène ID d'un diamètre de 3 po (76 mm) ou le système de
ventilation approprié en acier inoxydable d'un diamètre de 3 po (76
mm) (voir « Matériaux de ventilation et d'entrée d'air » à la page 9). Les
pièces dont est constitué le système de ventilation et les composants
du système ne peuvent être substitués par les autres éléments d'autres
modèles, types ou marques de système de ventilation ou par des
pièces ou raccords non certifiés. De plus, les composants particuliers
en plastique, les apprêts et les colles pour le système certifié doivent
avoir été fournis par le fabricant du système.
B. INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE AU MUR
(consulter la Figure 4b)
1. Pour enlever le couvercle avant de l’enceinte de la chaudière,
on fera pivoter les deux vis noires d’un quart de tour sur la
position ouverte, puis on le soulèvera.
2. Pour enlever les panneaux latéraux de l’enceinte de la
chaudière, on retirera les deux vis à métal en haut et en bas
de la partie frontale, puis on soulèvera les panneaux.
3. Pour faciliter le soulèvement de la chaudière, on peut insérer
un tube d’acier d’une longueur de 90 mm (3 pi) et d’un
diamètre intérieur de ½ po à l’intérieur des trous situés sur
les côtés du panneau arrière de la chaudière. Laisser le tube
dépasser de façon égale de chaque côté de la chaudière,
puis soulever la chaudière en la gardant debout, pour des
raisons de sécurité.
4. Positionner la chaudière en la soulevant contre le mur, en veillant à
ce que le bord supérieur de l’enceinte se trouve légèrement
au-dessus des onglets du support mural. Les deux trous situés
dans les coins supérieurs du panneau arrière doivent être alignés
par inspection visuelle sur les deux trous de diamètre supérieur
du support mural. On s’assure ainsi que les onglets du support
mural sont alignés avec la lèvre supérieure de l’enceinte et qu’ils
MISE EN GARDE : tout système d’évacuation des gaz qui
est constitué de PVC certifié ou de PVC-C doit être installé de
sorte que les premiers 900 mm (3 pi) de la conduite sortant
de la chaudière soient accessibles pour une inspection
visuelle. Si le système mesure moins de 900 mm (3 pi), la
totalité de celui-ci doit être accessible visuellement.
APPROVISIONNEMENT EN AIR ET VENTILATION DE LA
CHAUDIÈRE
Il faut que l’approvisionnement en air soit suffisant pur la combustion
et la ventilation. Lorsque les édifices sont isolés, calfeutrés et dotés de
coupe-froid, dès à présent ou éventuellement, des ouvertures directes
doivent être disponibles. Si la chaudière n’est pas installée près d’un
mur extérieur, l’air peut être amené à l’aide d’une ouverture pratiquée
dans le mur extérieur.
On doit réaliser l’installation de façon à ce que le système
d’admission d’air pour la combustion et la ventilation réponde aux
exigences du paragraphe 5.3 Air de combustion et de ventilation de la
plus récente version de la norme ANSI Z223.1 (National Fuel Gas
Code de l’organisme National Fire Protection Association des ÉtatsUnis) ou aux exigences applicables tirées des codes du bâtiment
Modèles Lynx et Lynx Combi
9
IL
locaux en vigueur. Les recommandations qui suivent s’appliquent aux
bâtiments à haute efficacité énergétique, entièrement colmatés et
calfeutrés.
TUYAU DE VENTILATION
OU D’ARRIVÉE D’AIR (PVC
DANS L ILLUSTRATION)
L’INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE DANS UNE PIÈCE FERMÉE
EXIGE LA PRÉSENCE DE DEUX OUVERTURES NON
OBSTRUÉES POUR LE PASSAGE D’AIR VERS LA CHAUFFERIE.
A. VENTILATION INDIRECTE
1. Air aspiré horizontalement de l’extérieur DIRECTEMENT à travers
un mur extérieur; une ouverture à lames près du plancher et une
seconde ouverture à lames à proximité du plafond; chaque
ouverture doit comporter un passage libre pour l’air minimal de
550 mm2 par kW (1 pouce² par 4 000 BTU/h) de puissance totale.
2. Air aspiré horizontalement de l’extérieur à travers un CONDUIT
HORIZONTAL; une ouverture à lames près du plancher et une
seconde ouverture à lames à proximité du plafond; chaque
ouverture doit comporter un passage LIBRE pour l’air minimal de
1 100 mm2 par kW (1 pouce² par 2 000 BTU/h) de puissance
totale.
3. Air aspiré VERTICALEMENT de l’extérieur; une ouverture à lames
près du plancher et une seconde ouverture à lames à proximité
du plafond; chaque ouverture doit comporter un passage LIBRE
pour l’air minimal de 550 mm2 par kW (1 pouce² par
4 000 BTU/h) de puissance totale.
4. Air aspiré de l’intérieur du bâtiment; une ouverture à lames près
du plancher et une seconde ouverture à lames à proximité du
plafond; chaque ouverture doit comporter un passage LIBRE
pour l’air minimal de 2 200 mm2 par kW (1 pouce² par
1 000 BTU/h) de puissance totale.
SI LA CHAUDIÈRE EST INSTALLÉE À CÔTÉ D’UN AUTRE ÉQUIPEMENT MUNI D’UN BRÛLEUR, LA SURFACE DES OUVERTURES
DOIT ÊTRE AUGMENTÉE PROPORTIONNELLEMENT À LA
CHARGE SUPPLÉMENTAIRE DE L’AUTRE ÉQUIPEMENT.
B. INSTALLATION AVEC VENTILATION DIRECTE
Un apport suffisant d’air doit être prévu pour empêcher la
surchauffe des commandes de la chaudière et du local où elle
se trouve. La taille des ouvertures pour le passage de l’air vers
la salle de la chaudière par ventilation directe doit être d’au
moins la moitié de celles par ventilation indirecte, tel que
mentionné ci-dessus.
Si d’autres appareils avec ventilation indirecte sont installés
dans le même local et que la taille des ouvertures présentes est
suffisante pour ces appareils, il n’est pas nécessaire de prévoir
des ouvertures d’air supplémentaires pour la chaudière Lynx.
Tant pour les installations avec ventilation directe que celles à
ventilation indirecte, il convient de respecter les conditions
suivantes :
-
Les ouvertures ne doivent en aucun cas être réduites ou
fermées. Si une porte ou une fenêtre est employée pour
l’apport d’air, celle-ci doit être verrouillée en position
ouverte.
-
Les ouvertures doivent être protégées contre toute
obstruction par la neige ou des débris. Les ouvertures
doivent être inspectées souvent.
-
Aucun ventilateur mécanique de tirage ou d’évacuation ne
doit être employé sur la chaudière ni à proximité de celle-ci.
- La salle de la chaudière ne doit en aucun cas être soumise à
une pression négative. L’écoulement de l’air pour la combustion et la ventilation vers la chaudière ne doit jamais être
obstrué.
EXIGENCES RELATIVES À L’ÉVACUATION DES GAZ DE
COMBUSTION
La chaudière Lynx constitue un appareil hautement efficace à tirage
mécanique forcé et, par conséquent, exige une installation de
ventilation différente des chaudières à tirage naturel à plus faible
efficacité.
INSTALLEZ LE TUYAU EN
PVC OU EN PVC-C EN
L’ENFONÇANT JUSQU’À
CE NIVEAU
INSTALLEZ LE TUYAU
EN ACIER INOXYDABLE
EN L ENFONÇANT
JUSQU’À CE NIVEAU
INSPECTEZ LES
REBORDS AFIN DE
DÉTECTER TOUTE
BAVURE
ANNEAUX DE
SCELLEMENT
DESSUS DE
L’ENVELOPPE
DE LA
CHAUDIÈRE
ADAPTATEUR DU TUYAU
DE VENTILATION OU
D’ARRIVÉE D’AIR DE LA
CHAUDIÈRE
Figure 5 Installation du tuyau de ventilation et d’arrivée d’air sur les
raccords de ventilation et d’arrivée d’air de la chaudière.
CONVIENT DE LIRE ET D’OBSERVER SCRUPULEUSEMENT LES
INSTRUCTIONS AFIN D’ÉVITER TOUTE SITUATION DANGEREUSE
EN RAISON D’UNE INSTALLATION INADÉQUATE DU SYSTÈME
D’ÉVACUATION ET D’ARRIVÉE D’AIR.
L’installation du conduit d’évacuation d’air DOIT se conformer aux
présentes instructions ainsi qu’à la plus récente édition du National
Fuel Gas Code (ANSI Z223.1) ou du Code d’installation du gaz
naturel et du propane (CSA B149.1-00). Il est possible que d’autres
codes réglementaires à observer soient en vigueur là où vous vous
trouvez. Dans l’éventualité d’une incompatibilité entre les codes
mentionnés ci-dessus, la norme la plus stricte doit alors être mise en
pratique. L’utilisation de tout volet motorisé est interdite avec la
chaudière.
MATÉRIAUX DES CONDUITS D’ARRIVÉE ET
D’ÉVACUATION D’AIR
Tout conduit d’évacuation d’air par ventilation directe ou indirecte
doit comporter un diamètre de 3 po et être fabriqué à partir de
plastique certifié, ou d’acier inoxydable AL29-4C* homologué UL à
paroi simple. Les conduits d’arrivée d’air pour une ventilation directe
doivent posséder un diamètre de 3 po et être constitués de
PVC/PVC-C de série 40. Les systèmes suivants ont été homologués
pour une utilisation conformément à une longueur équivalente dont
la valeur minimale et maximale est précisée dans le présent manuel.
Système d’évacuation de l’air en plastique certifié ULC S636
Fabricant
Homologation
Scellant
PVC
Divers
Utilise ULC-S636
Apprêt en PVC
et ciment
PVC-C
Divers
Utilise ULC-S636
Apprêt en PVC
et ciment
Polypropylène
Centrotherm
Eco Systems
Utilise ULC-S636
S.O. N/D
Divers
Conduite à paroi simple
de 3 po de diamètre
coté UL AL29-4C
Divers
Se référer au
ci-dessous
Matériau
Acier inoxydable
Fabricant
Heat-Fab, Inc.
Easy Seal
ProTech System, Inc.
Flex-L International, Inc.
Type/système
Scellant/évent
Saf-T Vent
non requis
NasNSea
non requis
StaR-34
GE-15806
Au moment de réunir les différents constituants homologués
fabriqués à partir de plastique certifié ou d’acier inoxydable d’un
système de ventilation, il convient de respecter intimement les
directives du fabricant afin de garantir l’étanchéité des joints. Pour le
scellement des conduits et des raccords, employez le matériau
d’étanchéité spécifié par le fabricant du système. Au moment de
réunir un conduit et un raccord en plastique certifié (uniquement
pour l’arrivée d’air), il est essentiel de suivre les instructions
10
contenues dans le présent manuel. Tous les joints doivent être
étanches et hermétiques.
Les adaptateurs intégraux de la chaudière conviennent à un tuyau
de nomenclature 40 en PVC ou en PVC-C ou aux systèmes de
ventilation en acier inoxydable homologués. Ces adaptateurs
comportent des anneaux de scellement intégrés; aucun scellant
supplémentaire n’est donc requis. Assurez-vous que le tuyau est
rond et exempt de bavures, puis poussez-le jusqu’à l’anneau
adéquat de l’adaptateur, soit jusqu’à arriver à un ajustement serré.
(Veuillez vous référer au schéma 5.) Appliquez du savon liquide sur
l’extrémité externe du tuyau de ventilation et sur le tuyau d’arrivée
d’air pour faciliter l’insertion.
UNIQUEMENT POUR L’ARRIVÉE D’AIR :
MÉTHODE GÉNÉRALE D’ASSEMBLAGE POUR LES CONDUITS
EN PVC/PVC-C
Les méthodes suivantes sont celles recommandées pour la coupe,
le nettoyage et le branchement des conduits de PVC ou de PVC-C
utilisés pour le système d’arrivée d’air :
1. L’installation du système de ventilation doit se faire en
commençant à partir des connexions d’arrivée et d’évacuation
d’air de la chaudière et en procédant vers l’extérieur.
2. Coupez les conduits de PVC/PVC-C à la longueur requise, puis
préassemblez le système au complet avant de sceller les joints,
car il ne sera pas possible de démonter les pièces pour
procéder à des corrections une fois que les joints auront ont
étanchéifiés.
Modèles Lynx et Lynx Combi
Longueur équivalente de différents coudes à 90°
Fabricant
Type/système
Longueur
équivalente
(pieds)
Heat-Fab, Inc.
Saf-T, coude standard
0.9 (3)
Heat-Fab, Inc.
Saf-T, coude à petit
rayon
ProTech System, Inc.
FasNseal
5. Essuyez ou éliminez tout débris de l’intérieur du conduit PVC ou
de PVC-C qui peut s’y être déposé lors du coupage ou de
l’entreposage. La présence de débris peut causer des
problèmes de fonctionnement des composants de la chaudière
qui assurent la combustion.
6. Nettoyez soigneusement l’extrémité extérieure de chaque
conduit ainsi que la partie intérieure de chacun des raccords.
Les surfaces doivent être sèches pour permettre l’action efficace
de l’agent d’étanchéité. Ne manipulez pas les tuyaux prêts pour
un raccordement par leur extrémité propre. De plus, veillez à ne
pas entrer en contact avec la partie intérieure nettoyée des
raccords pour éviter toute contamination.
7. Le réassemblage des tuyaux de PVC/PVC-C doit se faire par
section par section, ceci afin d’éviter que l’apprêt et le produit
d’étanchéité ne sèchent avant que les conduits et raccords ne
soient insérés les uns dans les autres.
8. Appliquez d’abord sur chaque joint une couche d’apprêt sur la
partie externe de la surface de scellement du tuyau et sur la
surface interne de scellement de chaque raccord. Employez
uniquement le type d’apprêt spécifié pour le conduit en
PVC/PVC-C à connecter.
9. Avant que l’apprêt ne soit sec, appliquez-y une couche de
produit d’étanchéité (ciment). Il est possible de poser une
deuxième couche de ciment au besoin. Si tel est le cas, la
seconde couche doit être appliquée rapidement et de façon à
empêcher toute accumulation inutile pouvant causer une
1.83 (6)
Flex-L International, Inc.
StaR-34
6
N/A
PVC, Schédule 40
1.53 (5)
N/A
CPVC, Schédule 40
1.53 (5)
Polypropylène
5
Centrotherm Eco
Systems
CONSULTEZ LES FABRICANTS DE PIÈCES DE PLASTIQUE
CERTIFIÉES POUR SYSTÈMES DE VENTILATION AFIN DE
CONNAÎTRE LA LONGUEUR ÉQUIVALENTE
3. Une fois que le système de conduits d’arrivée d’air en PVC/PVCC a été préassemblé, que la longueur des tuyaux et l’orientation
des raccords a été vérifiée, commencez à démonter et préparer
les conduits et les raccords pour les rendre étanches et
hermétiques. Pour ce faire, il est possible de procéder section
par section, ou en démontant l’ensemble des parties du
système d’arrivée et d’évacuation d’air. Nous vous
recommandons d’identifier les différentes pièces avant de les
démonter, ceci afin d’éviter toute erreur au moment de les
réassembler.
4. Éliminez toute barbure à l’intérieur et à l’extérieur de chaque
conduit de PVC/PVC-C, pour vous assurer que chacun s’insère
entièrement à l’intérieur des raccords et que l’écoulement d’air
n’est pas perturbé. L’ajout d’un petit chanfrein sur la partie
extérieure de chacun des conduits peut être particulièrement
utile lors du processus final d’assemblage.
1.83 (6)
RACCORD DE
PVC/PVC-C
TUYAU DE
PVC/PVC-C
APPLIQUEZ UNE COUCHE D’APPRÊT
(LE TYPE QUI CONVIENT), PUIS
POSEZ DE LA COLLE SUR LES 38
PREMIERS MM (1½ PO) DE LA PARTIE
INTÉRIEURE DU RACCORD DE PVC
OU DE PVC-C, AINSI QUE SUR LE
CONDUIT DE PVC/PVC-C.
Schéma 6. Arrivée d’air uniquement
obstruction à l’intérieur du système. Employez uniquement le
type de produit d’étanchéité spécifié pour le conduit en
PVC/PVC-C à connecter.
10. Avant que le ciment ne soit sec, insérez le conduit à l’intérieur
du raccord. Pour faciliter l’insertion complète du conduit dans le
raccord et distribuer le ciment uniformément, il est possible
d’employer un léger mouvement de torsion.
11. Essuyez promptement tout excès de ciment sur les surfaces
externes du joint. Jetez tout chiffon utilisé pour éviter que le
produit d’étanchéité ne se retrouve plus tard sur les mains, les
vêtements ou l’équipement.
RESTRICTIONS ASSOCIÉES AUX CONDUITS D’ARRIVÉE ET
D’ÉVACUATION D’AIR
1. La longueur maximale équivalente permise de chacun des
conduits d’arrivée et d’évacuation d’air est de 30,5 m
(100 pieds).
2. La longueur équivalente des tuyaux d’arrivée et d’évacuation
représente la somme des longueurs des segments droits et des
longueurs équivalentes des coudes, tel que cela est illustré dans
le tableau de la page 11.
3. L’extrémité du conduit doit être additionnée aux longueurs
équivalentes permises.
Modèles Lynx et Lynx Combi
11
4. La longueur minimale du conduit d’évacuation permise est de
610 mm (2 pieds) de tuyau droit, ce à quoi le coude à 90° requis
est additionné.
N’EMPLOYEZ PAS cette méthode d’installation si l’air entourant la
chaudière est contaminé. Consultez la page 7 afin de connaître la
liste des contaminants dangereux et leurs sources qu’il faut éviter.
5. Les restrictions sur les longueurs portent sur les systèmes à
ventilation tant directe qu’indirecte.
ÉVACUATION INDIRECTE PAR UN MUR LATÉRAL
EXEMPLE : pour l’installation de la chaudière LX 85A. La chaudière
reçoit son air de combustion par un conduit d’arrivée directe
(ventilation directe). Les conduits d’évacuation sont en plastique
certifié et l’emplacement de la chaudière nécessite 4 coudes entre
l’appareil et l’extrémité du conduit. Le conduit d’arrivée d’air est en
PVC et exige lui aussi l’installation de 4 coudes.
Dans ce cas, la longueur maximale des segments droits du conduit
d’évacuation qui peut être employée, en tenant compte des
4 coudes, est la suivante : 30,5 m (4 × 1,83 m) = 23,2 m [100 pi
(4 × 6 pi) = 76 pi]. Comme la conduite d’arrivée d’air est, elle aussi,
fabriquée à partir de PVC et nécessite 4 coudes, la longueur
maximale de ses segments droits est également de 24,4 m
(80 pieds).
Si l’air de combustion provient de la salle de la chaudière
(ventilation indirecte), la longueur maximale des segments droits du
conduit d’évacuation reste tout de même de 24,4 m (80 pi).
6. La chaudière Lynx LX 85A est équipée d’un collecteur et purgeur
de condensat. Le collecteur doit être rempli d’eau. NE FAITES
PAS fonctionner la chaudière sans avoir rempli d’eau le
collecteur de condensat afin d’empêcher l’échappement des
gaz de combustion dans la salle de la chaudière. Le purgeur
doit pouvoir contenir un grand volume de condensat, qui peut
par ailleurs demander un système de neutralisation. Consultez
la section « Système de purge du condensat » du présent
manuel. Aucune autre installation d’un collecteur ou d’un
purgeur de condensation n’est nécessaire sur le système
d’évacuation.
7. Le conduit horizontal d’évacuation doit être incliné vers le haut à
partir de la chaudière selon un inclinaison d’au moins 20 mm/m
(¼ po/pied), de façon à ce que le condensat du système
d’évacuation retourne vers la chaudière, puis se dirige vers le
purgeur et collecteur de condensation.
8. Les conduits horizontaux d’arrivée et d’évacuation doivent être
soutenus au moyen de bandes de suspension ou d’étriers. Dans
le cas de conduits de PVC/PVC C (pour l’arrivée d’air
uniquement), la distance entre les pièces de soutien doit être
d’au plus 1,5 m (5 pi). Cet écart entre les bandes de suspension
ou les étriers s’applique également aux conduits d’acier ou de
plastique certifié, à moins d’avis contraire de la part du fabricant
du conduit. Les conduits installés en position verticale doivent
également être soutenus lorsque la configuration intérieure du
bâtiment le permet, en utilisant par exemple les plafonds ou les
ouvertures de passage vers le toit, là où un coupe feu, un
support ou un renfort peut être fixé.
9. Le dégagement minimal entre un conduit et tout matériel
combustible doit être conservé dans tous les cas (consulter la
page 4). Aucun jeu n’est nécessaire entre les conduits d’arrivée
et d’évacuation d’air eux mêmes.
10. Il est interdit de recourir à une ventilation commune pour le
chaudière Lynx et d’autres appareils de chauffage.
11. N’INSTALLEZ AUCUN volet motorisé ni dispositif semblable sur
le système de ventilation ou la chaudière.
12. NE POSEZ PAS de matériel isolant sur les conduits de
ventilation.
INSTALLATION DU SYSTÈME D’ÉVACUATION
Seuls les matériaux approuvés de PVC certifié ou de PVC C et
d’acier inoxydable figurant en page 8 peuvent être employés dans le
système d’évacuation. On suivra les directives du fabricant ainsi que
les présentes instructions.
I. VENTILATION INDIRECTE
L’air servant à la combustion est tiré de l’air ambiant se trouvant
dans la salle de la chaudière; par conséquent, un grand apport d’air
est nécessaire pour assurer une bonne combustion et ventilation
(consulter la page 8).
Les Figures 7 et 8 présentent un système d’évacuation horizontale
type par un mur latéral. Là où la conduite d’évacuation passe à
travers le mur, on emploiera un manchon d'emboîtement ou une
bande d'étanchéité et une enveloppe scellante dans le cas où
l’épaisseur du mur est de 76 mm (3 po) au minimum, et d’un
maximum de 305 mm (12 po) dans le cas d’une conduite en acier
inoxydable et de 407 mm (16 po) dans le cas où le matériel est du
PVC et du PVC C. L’extrémité de la conduite doit comporter un té ou
un coude orienté vers le sol muni d’un grillage.
MISE EN GARDE : les gaz de combustion sortant de l’extrémité
du conduit d’évacuation vont se condenser. Tout matériau de
construction situé à proximité de l’extrémité du conduit
d’évacuation doit être protégé contre la décoloration et la
dégradation.
POSITIONNEMENT DE L’EXTRÉMITÉ DU CONDUIT
D’ÉVACUATION ET DÉGAGEMENT AUTOUR DE CELUI-CI
1. L’extrémité du système d’évacuation doit se situer au moins
0,91 m (3 pi) au dessus de toute prise d’air par aspiration se
trouvant à moins de 3,05 m (10 pi).
2. L’extrémité du système d’évacuation doit être positionnée au
moins 1,22 m (4 pi) en dessous de toute porte, fenêtre ou prise
d’air par gravité d’un bâtiment, de même qu’au moins 1,22 m
(4 pi) latéralement à celles ci et au moins 0,305 m (1 pi) au
dessus de toute ouverture semblable. La partie inférieure de
l’extrémité du conduit d’évacuation de même que celle du
conduit d’arrivée d’air doit se situer à au moins 305 mm
(12 pouces) soit au dessus du sol soit de la hauteur moyenne
de la neige en hiver, le repère le plus élevé prévalant.
3. L’extrémité d’un conduit d’évacuation sortant d’un mur ne doit
pas se trouver au dessus d’une zone de passage ou d’une zone
dans laquelle le condensat ou la vapeur pourrait présenter une
nuisance ou un danger pour le fonctionnement de régulateurs,
de soupapes de surpression ou d’autres équipements. Un
dégagement horizontal minimal de 1,22 m (4 pi) doit être prévu
avec tout compteur d’électricité, compteur de gaz, régulateur et
tout équipement de décharge.
4. La sortie d’un conduit d’évacuation ne doit pas se trouver dans
un espace fermé (par exemple une murette d’encadrement de
soupirail, une alcôve, une allée étroite) ni sous aucun avant toit
ou terrasse. Le positionnement de l’extrémité du conduit
d’évacuation doit être réalisé de telle sorte que les gaz ne
doivent pas pouvoir atteindre les fenêtres des voisins, ce qui
pourrait causer des blessures ou des dommages matériels.
B. VENTILATION INDIRECTE VERTICALE
Le Schéma 9 présente une ventilation verticale type à travers le toit.
Le conduit doit traverser verticalement le plafond, le plancher, puis
le toit grâce à une ouverture dont le diamètre minimal doit être de
152 mm (6 po). Il est essentiel de poser un élément coupe feu dans
chaque endroit où le conduit traverse un plancher ou un plafond.
Pour le passage à travers le toit, un solin (bande d’étanchéité)
homologué UL doit être installé.
Une cheminée existante (consulter le Schéma 10) peut également
être employée comme passage pour les conduits de ventilation
verticale. AUCUN autre appareil NE doit utiliser la même cheminée
ou le même conduit de ventilation à l’intérieur de la cheminée.
Le conduit de ventilation verticale doit être équipé à son extrémité
d’un raccord en T muni d’un grillage, d’un couvercle à charnière ou
de la combinaison d’un coude à 45° et d’un coude à 90° muni d’un
grillage.
II. Installation avec ventilation directe
Le conduit d’arrivée d’air venant de l’extérieur vers le connecteur de
prise d’air de la chaudière approvisionne celle ci en air nécessaire à
la combustion. Toutefois, il est possible que l’air entourant la
chaudière soit contaminé (consulter la page 7). Une arrivée d’air à
partir de l’extérieur peut empêcher les contaminants se trouvant
12
Modèles Lynx et Lynx Combi
VENTILATION INDIRECTE, ÉVACUATION PAR UNE PAROI MURALE
Tous les joints doivent être étanches au liquide et à la pression. Utilisez une conduite de calibre Schedule 40 en PVC dont le diamètre est de 3 po,
une conduite en polypropylène dont le diamètre intérieur nominal est de 3 po ou une conduite de ventilation à paroi simple de 3 po de diamètre cotée
UL AL29-4C (en acier inoxydable)*(se référer à la page 9).
PENTE ASCENDANTE MINIMALE DE 20 mm/m
(¼ PO PAR PIED) ENTRE LA CHAUDIÈRE ET
L’EXTRÉMITÉ DU CONDUIT
MIN. DE 152 mm (6 PO)
MAX. DE 229 mm (9 PO)
CONDUIT D’ÉVACUATION D’AIR EN
PLASTIQUE CERTIFIÉ D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
COUDE D'EXTRÉMITÉ À 90º
AVEC GRILLAGE
COUDE À 90º
ARRIVÉE D’AIR (NE PAS
OBSTRUER)
UN SOLIN ET SOUFFLET
D'ÉTANCHÉITÉ HOMOLOGUÉ
UL DOIVENT ÊTRE
UTILISÉS SUR TOUT MUR
COMPORTANT UN MATÉRIAU
COMBUSTIBLE
MIN. DE 305 mm
(12 PO)
HAUTEUR DE NEIGE
(VOIR LA DÉFINITION)
MUR
EXTÉRIEUR
Schéma 7. Ventilation indirecte, évacuation par une paroi murale – emploi de matériaux en plastique certifié
ou polypropylène pour l’évacuation des gaz
PENTE ASCENDANTE MINIMALE DE 20
mm/m (¼ PO PAR PIED) À PARTIR DE LA
CHAUDIÈRE VERS L’EXTRÉMITÉ DU
CONDUIT D’ÉVACUATION
MIN. DE 152 mm (6 PO)
MAX. DE 229 mm (9 PO)
CONDUIT D'ÉVACUATION EN
PLASTIQUE CERTIFIÉ D’UN DIA.
DE 76 mm (3 PO)
COUDE D'EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE D’ÉVACUATION
AVEC GRILLAGE
COUDE STANDARD À 90º
ARRIVÉE D’AIR (NE
PAS OBSTRUER)
ADAPTATEUR
UN MANCHON D’EMBOÎTEMENT
HOMOLOGUÉ UL DOIT ÊTRE FIXÉ
SUR LES MURS COMBUSTIBLES. LA
PIÈCE SLANT-FIN N° 440695
(AJUSTABLE, DE 127 À 203 MM [DE
5 À 8 PO]) PEUT ÊTRE EMPLOYÉE.
LE MANCHON CI-DESSUS DOIT
ÊTRE UTILISÉ AVEC UN RACCORD
À JOINT COULISSANT
MUR EXTÉRIEUR
MIN. DE 305 mm
(12 PO)
HAUTEUR DE
NEIGE (VOIR LA
DÉFINITION)
Schéma 8. Ventilation indirecte, évacuation par une paroi murale – emploi de matériaux en acier inoxydable
pour l’évacuation des gaz
** Définition de la hauteur de neige : la consultation des conditions hivernales locales permettra de connaître la hauteur maximale que l’accumulation de neige peut
atteindre pendant l’hiver. Cette hauteur doit être utilisée comme HAUTEUR DE NEIGE.
* AL29-4C EST UNE MARQUE DE COMMERCE DÉPOSÉE D’ALLEGHENY LUDLUM CORP.
Modèles Lynx et Lynx Combi
13
VENTILATION INDIRECTE, ÉVACUATION D’AIR PAR LE TOIT
Tous les joints doivent être étanches au liquide et à la pression. Utilisez une conduite de calibre Schedule 40 en PVC dont le diamètre est de 3 po,
une conduite en polypropylène dont le diamètre intérieur nominal est de 3 po ou une conduite de ventilation à paroi simple de 3 po de diamètre cotée
UL AL29-4C (en acier inoxydable)*(se référer à la page 9).
COUDE D'EXTRÉMITÉ
À 90º AVEC GRILLAGE
* AUTRE POSSIBILITÉ :
EXTRÉMITÉ
VERTICALE AVEC COUDE À 45º
EXTRÉMITÉ EN TÉ DU CONDUIT
D’ÉVACUATION MUNIE D'UN
GRILLAGE
* UN COUVERCLE À CHARNIÈRE
PEUT ÉGALEMENT ÊTRE INSTALLÉ
MIN. DE 3,05 m
(10 PI)
MIN. DE 0,305 m (1 PI)
COUPE-FEU ET SUPPORT
SOLIN ET MITRE
MIN. DE 51 mm (2 PO)
DIA. DE 76 mm (3 PO) CONDUIT
D’ÉVACUATION EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ OU EN ACIER INOXYDABLE
PENTE ASCENDANTE
MINIMALE DE 20 mm/m (¼ PO
PAR PIED)
COUDE À 90º
COUPE-FEU ET SUPPORT
ARRIVÉE D’AIR
(NE PAS
OBSTRUER)
EMPLOYER UN
ADAPTATEUR DANS
LE CAS D’UN
CONDUIT EN ACIER
INOXYDABLE
Schéma 9. Modèle Lynx – Ventilation indirecte, évacuation d’air par le toit
* AL29-4C EST UNE MARQUE DE COMMERCE DÉPOSÉE D’ALLEGHENY LUDLUM CORP.
DIA. DE 76 mm (3 PO) CONDUIT
D’ÉVACUATION EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ OU EN ACIER
INOXYDABLE
14
Modèles Lynx et Lynx Combi
VENTILATION INDIRECTE, ÉVACUATION D’AIR ENCHÂSSÉE DANS
UNE CHEMINÉE EXISTANTE
Tous les joints doivent être étanches au liquide et à la pression. Utilisez une conduite de calibre Schedule 40 en PVC dont le diamètre est de 3 po,
une conduite en polypropylène dont le diamètre intérieur nominal est de 3 po ou une conduite de ventilation à paroi simple de 3 po de diamètre cotée
UL AL29-4C (en acier inoxydable)*(se référer à la page 9).
* COUDE D’EXTRÉMITÉ À 90°
AVEC GRILLAGE
* AUTRE POSSIBILITÉ : EXTRÉMITÉ
VERTICALE AVEC COUDE À 45°
EXTRÉMITÉ EN T DU
CONDUIT MUNIE D’UN
GRILLAGE
* UN COUVERCLE À CHARNIÈRE
PEUT ÉGALEMENT ÊTRE INSTALLÉ À
L’EXTRÉMITÉ DU CONDUIT
MIN DE 3,05 M
(10 PI)
COURONNEMENT
DE CHEMINÉE
MIN. DE 0,305 M
(1 PI)
DIA. DE 76 MM (3 PO) CONDUIT
D’ÉVACUATION EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ OU EN ACIER
INOXYDABLE
PENTE ASCENDANTE
MINIMALE DE 20 MM/M
(¼ PO PAR PIED)
COUDE À 90°
PRISE D’AIR
(NE PAS BLOQUER)
EMPLOYEZ UN ADAPTATEUR
AVEC UN CONDUIT EN
ACIER INOXYDABLE
ASSUREZ L’ÉTANCHÉITÉ DU JOINT DE
L’OUVERTURE DE LA CHEMINÉE AU
MOYEN DE MORTIER OU D’UNE
PLAQUE DE RECOUVREMENT
DIA. DE 76 MM (3 PO) CONDUIT
D’ÉVACUATION EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ OU EN ACIER
INOXYDABLE
Schéma 10. Modèle Lynx– Ventilation indirecte, évacuation d’air enchâssée dans une cheminée existante
* AL29-4C EST UNE MARQUE DE COMMERCE DÉPOSÉE D’ALLEGHENY LUDLUM CORP.
Modèles Lynx et Lynx Combi
15
VENTILATION DIRECTE, ÉVACUATION D’AIR DIRECTE PAR UNE PAROI MURALE
Tous les joints doivent être étanches au liquide et à la pression. Utilisez une conduite de calibre Schedule 40 en PVC dont le diamètre est de 3 po,
une conduite en polypropylène dont le diamètre intérieur nominal est de 3 po ou une conduite de ventilation à paroi simple de 3 po de diamètre cotée
UL AL29-4C (en acier inoxydable)*(se référer à la page 9).
PENTE ASCENDANTE MINIMALE
DE LA CHAUDIÈRE
À
L’E X TRÉMITÉ DU CONDUIT
D’ÉVACUATION DE
20 mm/m (1/4
PO PAR PIED )
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR
EN PVC /PVC-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO )
MUR D’ÉPAISSEUR DE
76 À
305 mm (DE 3 À 12 PO )
NUMÉRO DE PIÈCE 840808
SLANT /FIN TROUSSE POUR
E X TRÉMITÉ D’ÉVACUATION ET
D’ARRIVÉE D’AIR
COUDE À 90°
PERSIENNE (LOUVRE )
DE L’ARRIVÉE D’AIR
CONDUIT
D’ÉVACUATION
D’AIR EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ D’UN DIA.
DE 76 mm (3 PO )
305 mm
(12 po)
MIN.
DIA. DE 76 mm (3 PO ) RACCORD
AVEC GRILLE EN PLASTIQUE
CERTIFIÉE
MUR
É X TERIEUR
Schéma 11. Ventilation directe, évacuation d’air par une paroi murale – emploi de matériaux en plastique certifié ou
polypropylène pour l’évacuation
RACCORD À JOINT
COULISSANT HEATFAB DE 76 mm (3 po)
DE DIAMÈTRE
CONDUIT D’ARRIVÉE
D’AIR EN PVC /PVC-C
D’UN DIA. DE 76 mm
(3 PO )
MUR D’ÉPAISSEUR
DE 76 À 305 mm
(DE 3 À 12 PO )
PENTE ASCENDANTE MINIMALE
DE LA CHAUDIÈRE
À
L’E X TRÉMITÉ DU CONDUIT
D’ÉVACUATION DE
20 mm/m(1/4
PO PAR PIED )
NUMÉRO DE PIÈCE 840808
SLANT /FIN TROUSSE POUR
E X TRÉMITÉ D’ÉVACUATION
ET D’ARRIVÉE D’AIR
COUDE À 90°
CONDUIT
D’ÉVACUATION
D’AIR EN ACIER
INO X YDABLE D’UN
DIA. DE 76 mm
(3 PO )
PERSIENNE (LOUVRE )
DE L’ARRIVÉE D’AIR
305 mm
(12 po)
MIN.
SORTIE D’AIR DROITE
AVEC GRILLE
MUR
É X TERIEUR
Schéma 12. Ventilation directe, évacuation d’air par une paroi murale – emploi de matériaux en acier inoxydable pour
l’évacuation
** Définition de la hauteur de neige : la consultation des conditions hivernales locales permettront de connaître la hauteur maximale que l’accumulation de neige peut atteindre pendant l’hiver. Cette hauteur doit être utilisée comme HAUTEUR DE NEIGE.
* AL29-4C EST UNE MARQUE DE COMMERCE DÉPOSÉE D’ALLEGHENY LUDLUM CORP.
16
dans la salle de la chaudière de se mêler à l’alimentation en air pour
la combustion.
A. VENTILATION DIRECTE PAR UN MUR LATÉRAL
Les Schémas 11 et 12 montrent un système de ventilation directe
type par un mur. Ce système comprend une extrémité d’arrivée et
une extrémité d’évacuation d’air Slant/Fin. Il existe 2 différents
modèles disponibles d’extrémité d’arrivée et d’évacuation d’air. L’un
a été conçu spécifiquement pour un conduite d'aération en PVC, en
PVC-C ou en polypropylène second modèle a été conçu expressément
pour les systèmes de ventilation en acier inoxydable. Seuls ces
2 modèles d’extrémité d’arrivée et d’évacuation d’air sont
approuvés pour cette méthode d’installation. Consulter
les listes de pièces du Slant/Fin Lynx LX-10PL et du LXCB-10L
(modèles Combi) pour connaître le matériel de ventilation à utilise
MISE EN GARDE : les gaz de combustion sortant de l’extrémité
du conduit d’évacuation vont se condenser. Tout matériau de
construction situé à proximité de l’extrémité du conduit
d’évacuation doit être protégé contre la décoloration et la
dégradation.
La position de l’extrémité de la conduite d’évacuation indirecte et le
dégagement associé qui sont indiqués au paragraphe 1 sont
également valides pour les systèmes à évacuation directe par un
mur latéral.
Évacuation directe ou indirecte de remplacement par un mur
latéral :
Les conduites d’évacuation des gaz et d’admission d’air peuvent
être installées conformément à la Figure 12a afin de prévoir un
dégagement suffisant par rapport au niveau d’accumulation de la
neige. La longueur totale équivalente des conduites d’admission et
d’évacuation ne doit pas dépasser 30,48 m (100 pi).
Il n’existe aucune règle à suivre pour ce qui est de la distance
horizontale entre l’extrémité des conduites d’admission et
d’évacuation, dans la mesure où elles se situent sur le même mur et
que l’on respecte le diagramme présenté. C’est pourquoi AUCUNE
longueur horizontale minimale ou maximale n’est fournie pour cette
conduite horizontale.
Modèles Lynx et Lynx Combi
1. L’extrémité doit être installée horizontalement.
2. Consultez le Schéma 13a pour connaître le détail de
l’installation.
3. L’épaisseur du mur doit se situer entre 76 mm et 305 mm (de
3 po à 12 po).
4. Suivre les instructions de la section « Positionnement de
l’extrémité du conduit d’évacuation et dégagement autour de
celui-ci » en page 10.
5. Découpez dans le mur une ouverture rectangulaire ayant les
dimensions suivantes :
Hauteur : 133 mm (5¼ po)
Largeur : 324 mm (12¾ po)
6. À partir de l’extérieur du mur, installez la plaque extérieure
d’extrémité à l’aide de 4 vis. Vérifiez que les persiennes se
trouvent du côté gauche. Étanchéifiez la plaque en posant un
agent de scellement à base de silicone tout autour de celle-ci.
7. Appliquez un cordon de silicone autour de la surface extérieure
du collier de prise d’air de la plaque d’extrémité, à une distance
d’environ 13 mm (½ po) des côtés. Cette opération permettra le
scellement du conduit d’arrivée d’air au collier lors de l’étape 9.
8. À partir de l’intérieur, installez la plaque d’extrémité intérieure au
moyen de 4 vis. Assurez-vous visuellement que le trou du conduit
d’arrivée et le trou d’évacuation d’air s’alignent sur le collier de la
prise d’air et l’orifice d’évacuation sur la partie extérieure de la
plaque d’extrémité.
9. Coupez le conduit d’arrivée d’air en PVC/PVC-C selon la bonne
longueur pour permettre son insertion dans le collier de la plaque
d’extrémité. Glissez le conduit d’arrivée d’air à travers la partie
intérieure de la plaque d’extrémité et à l’intérieur du collier de la
prise d’air, là où le scellant de silicone a été appliqué à l’étape 7.
10. Coupez le conduit en plastique certifié de façon à ce qu’il
dépasse de 51 mm (2 po) de la surface extérieure de la plaque
d’extrémité extérieure.
Dans les climats froids, on installera une enveloppe isolante autour
de la conduite d’évacuation pour l’empêcher de geler.
11. Collez avec un produit d’étanchéité un raccord d’un diamètre de
76 mm (3 po) en plastique certifié sur le conduit de plastique
certifié, puis installez le grillage en acier inoxydable (compris avec
la chaudière) sur la raccord.
La position de l’extrémité de la conduite d’évacuation indirecte et le
dégagement associé qui sont indiqués au paragraphe 1 sont
également valides pour les systèmes à évacuation directe par un
mur latéral.
12. À partir de l’extérieur du mur, insérez l’extrémité nue du conduit
de plastique certifié à travers les plaques d’extrémité extérieures
et intérieures, de façon à ce que le raccord affleure la plaque
extérieure d’extrémité.
Évacuation directe ou indirecte de remplacement par un mur
latéral :
13. À partir de l’intérieur, poursuivez l’installation des conduits
d’arrivée et d’évacuation d’air. Il est impératif de suivre les
directives du fabricant, de même que les pratiques d’assemblage
appropriées précisées en page 8, ainsi que d’observer les
restrictions associées au système de ventilation figurant en page
9 du présent manuel.
Les conduites d’évacuation des gaz et d’admission d’air peuvent
être installées conformément à la Figure 12a afin de prévoir un
dégagement suffisant par rapport au niveau d’accumulation de la
neige. La longueur totale équivalente des conduites d’admission et
d’évacuation ne doit pas dépasser 30,48 m (100 pi).
Il n’existe aucune règle à suivre pour ce qui est de la distance
horizontale entre l’extrémité des conduites d’admission et
d’évacuation, dans la mesure où elles se situent sur le même mur et
que l’on respecte le diagramme présenté. C’est pourquoi AUCUNE
longueur horizontale minimale ou maximale n’est fournie pour cette
conduite horizontale.
Dans les climats froids, on installera une enveloppe isolante autour
de la conduite d’évacuation pour l’empêcher de geler.
EXTRÉMITÉ D’ÉVACUATION ET D’ARRIVÉE D’AIR POUR
INSTALLATION SUR UN SYSTÈME DE VENTILATION EN
PLASTIQUE CERTIFIÉ ET UN VENTILATEUR D’ÉCHAPPEMENT
Cette extrémité a été conçue spécifiquement pour un conduit
d’arrivée ou d’évacuation d’air d’un diamètre de 76 mm (3 po) en
plastique certifié. Elle peut être employée sur un mur combustible,
dans la mesure où un dégagement minimum de 25 mm (1 po) est
prévu entre le conduit et tout matériel combustible.
EXTRÉMITÉ D’ÉVACUATION ET D’ARRIVÉE D’AIR POUR
CONDUIT EN ACIER INOXYDABLE
Cette extrémité a été conçue spécifiquement et uniquement pour un
conduit d’évacuation d’air d’un diamètre de 76 mm (3 po) en acier
inoxydable, ainsi qu’un conduit d’arrivée d’air d’un diamètre de
76 mm (3 po) en PVC, en PVC-C ou en polypropylène de série 40.
Elle peut être employée sur un mur combustible, dans la mesure
où un conduit d’un diamètre de 102 mm (4 po) en acier galvanisé
servant de manchon d’emboîtement est installé autour du conduit
d’évacuation, pour le passage à travers le mur.
1. L’extrémité doit être installée horizontalement.
2. Consultez le Schéma 13b pour connaître le détail de l’installation.
3. L’épaisseur du mur doit se situer entre 76 mm et 305 mm (de
3 po à 12 po).
4. Suivre les instructions de la section « Positionnement de
l’extrémité du conduit d’évacuation et dégagement autour de
celui-ci » en page 10.
Modèles Lynx et Lynx Combi
17
Remarque : Pour la ventilation par des conduites en polypropylène,
un joint particulier (p. no 813005000) doit être ajouté aux plaques
intérieure et extérieure, comme le montre la figure 13 c.
Schéma 12a. Évacuation des gaz et d'admission d'air
par un mur
CONDUIT D’ÉVACUATION
D’AIR EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ INTÉRIEURE
CONDUIT D’ÉVACUATION D’AIR EN PLASTIQUE
CERTIFIÉ D’UN DIA. DE 76 mm (3 PO)
VIS
MUR* D’UNE
ÉPAISSEUR DE 76
À 305 mm (DE 3 À
12 PO)
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE
PERSIENNE (LOUVRE)
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ EXTÉRIEURE
BUTÉE DE L’EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE D'ÉVACUATION ET
D’ARRIVÉE D’AIR
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ EXTÉRIEURE
MUR* D’UNE
ÉPAISSEUR DE 76
À 305 mm (DE 3 À
12 PO)
AIR FRAIS
VIS
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ
INTÉRIEURE
GAZ DE COMBUSTION
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR
EN PVC/PVC-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR EN
PVC/PVC-C D’UN DIA. DE 76 mm (3 PO)
RACCORD EN PVC/PVC-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO) AVEC GRILLAGE
Schéma 13a. Extrémités d’évacuation et d’arrivée d’air; emploi de matériaux en plastique certifié pour la ventilation
CONDUIT D’ÉVACUATION D’AIR EN INOX AL29-4C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO) (AVEC RACCORD À JOINT COULISSANT)
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ
INTÉRIEURE
VIS
VIS
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ
INTÉRIEURE
MUR D’UNE ÉPAISSEUR DE
76 À 305 mm (DE 3 À 12 PO)
AIR FRAIS
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR EN PVC/PVC-C
D’UN DIA. DE 76 mm (3 PO)
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR
EN PVC/PVC-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
GAZ DE COMBUSTION
CONDUIT GALV. DE
102 mm (4 PO)
(AVEC MANCHON
D’EMBOÎTEMENT
UNIQUEMENT
POUR LES MURS
COMBUSTIBLES)
CONDUIT D’ÉVACUATION D’AIR
EN INOX AL29-4C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO) (AVEC RACCORD
À JOINT COULISSANT)
MUR D’UNE
ÉPAISSEUR DE
76 À 305 mm (DE
3 À 12 PO)
PLAQUE
D'EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE
VIS
EXTRÉMITÉ DROITE MUNIE D'UN
GRILLAGE
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ EXTÉRIEURE
PERSIENNE (LOUVRE)
PLAQUE D'EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE
EXTRÉMITÉ DROITE MUNIE D'UN GRILLAGE
Schéma 13b. Extrémités d’évacuation et d’arrivée d’air; emploi de matériaux en acier inoxydable pour la ventilation
CONDUITE EN POLYPROPYLÉNE
DE 3 PO DE DIAMÈTRE
PLAQUE D’EXTRÉMITÉ
INTÉRIEURE
JOINT
JOINT
VIS
VIS
CONDUITE EN
POLYPROPYLÈNE DE 76 mm
(3 PO) DE DIAMÈTRE
PLAQUE D’EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE
BUTÉE DE L’EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE D'ÉVACUATION ET
D’ARRIVÉE D’AIR
PLAQUE D’EXTRÉMITÉ
INTÉRIEURE
AIR FRAIS
MUR D’UNE ÉPAISSEUR DE
76 À 406 mm (DE 3 À 16 PO)
GAZ DE C MBUST ON
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR
EN PVC/PV C-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
ÉCRAN
CONDUIT D’ARRIVÉE D’AIR
EN PVC/PV C-C D’UN DIA. DE
76 mm (3 PO)
MUR D’UNE
ÉPAISSEUR DE
76 À 406 mm
(DE 3 À 16 PO)
JOINT ICI
PERSIENNE (LOUVRE)
JOINT
ÉCRAN
PLAQUE D’EXTRÉMITÉ
EXTÉRIEURE
Schéma 13c. Extrémité de l’arrivée d’air utilisant une conduite en polypropylène pour la ventilation.
* Consultez les instructions des fabricants de plastique certifié pour connaître l’épaisseur minimale du mur.
18
5. Découpez dans le mur une ouverture rectangulaire ayant les
dimensions suivantes.
Hauteur: 133mm (5¼po)
Largeur: 324mm (12¾po)
6. À partir de l’extérieur du mur, installez la plaque extérieure
d’extrémité à l’aide de 4vis. Vérifiez que les persiennes se
trouvent du côté gauche. Étanchéifiez la plaque en posant un
agent de scellement à base de silicone tout autour de celle-ci.
7. Appliquez un cordon de silicone autour de la surface extérieure du collier de
prise d’air de la plaque d’extrémité, à une distance d’environ 13mm (½po)
des côtés. Cette opération permettra le scellement du conduit d’arrivée d’air
au collier lors de l’étape11.
8. Pour un mur comportant un matériau combustible, un tuyau d’un diamètre
de 102mm (4po) en acier galvanisé servant de manchon d’emboîtement
doit être installé. Le tuyau doit être approximativement 25mm (1po) plus
court que l’épaisseur du mur.
9. À partir de l’intérieur du bâtiment, ajustez le tuyau galvanisé sur le collier d’un
diamètre de 102mm (4po) de la plaque extérieure.
10. À partir de l’intérieur, installez la plaque d’extrémité intérieure au moyen de
4vis. Assurez-vous que le collier de 102mm (4po) de la plaque a bien
pénétré à l’intérieur du conduit d’acier galvanisé.
11. Coupez le conduit d’arrivée d’air en PVC/PVC-C selon la bonne longueur
pour permettre son insertion dans le collier de la plaque d’extrémité. Glissez
le conduit d’arrivée d’air à travers la partie intérieure de la plaque d’extrémité
et à l’intérieur du collier de la prise d’air, là où le scellant de silicone a été
appliqué à l’étape7.
12. Assemblez et scellez l’extrémité droite sur le raccord à joint coulissant.
13. À partir de l’extérieur du bâtiment, insérez le conduit (l’assemblage du
raccord à joint coulissant et de l’extrémité) à travers les orifices extérieur et
intérieur de 76mm (3po) de la plaque d’extrémité.
14. À partir de l’intérieur, poursuivez l’installation des conduits d’arrivée et
d’évacuation d’air. Il est impératif de suivre les directives du fabricant ainsi que
d’observer les restrictions associées au système de ventilation figurant en
page9du présent manuel.
B. VENTILATION DIRECTE – ÉVACUATION ET ARRIVÉE
D’AIR PAR LE TOIT
Le Schéma14 présente une ventilation verticale type. Le conduit doit traverser
verticalement le plafond, le plancher, puis le toit grâce à une ouverture dont le
diamètre minimal doit être de 152mm (6po). Il est essentiel de poser un élément
coupe-feu dans chaque endroit où le conduit traverse un plancher ou un plafond.
Pour le passage à travers le toit, un solin homologué UL doit être installé.
Le conduit de ventilation verticale doit se terminer par une extrémité droite munie
d’un grillage. Le conduit d’arrivée d’air doit être équipé à son extrémité d’un
raccord à 180° orienté vers le bas. La prise d’air doit se situer au moins 30cm
(1pi) en dessous de l’ouverture d’évacuation.
Pour les tuyaux en PVC/PVC-C, suivez les directives d'assemblage appropriées
à la page 9 et les restrictions associées au système de ventilation à la page 8 du
présent manuel. Pour les systèmes de ventilation en acier inoxydable, suivez les
instructions du fabricant et les restrictions associées en page 8 du présent
manuel.
Faites alterner l'entrée d'air pour la ventilation par un toit (voir la figure 14) ou
utilisez une cheminée existante en tant que caniveau (voir la figure 10); l'entrée
d'air peut être raccordée à la chaudière par le mur latéral, tel que l'illustre la
figure 14 a.
INSPECTIONS RÉGULIÈRES DU SYSTÈME D’ÉVACUATION ET
D’ARRIVÉE D’AIR
A. Procédez régulièrement à l’inspection du système pour identifier
tout signe de condensation, de corrosion, de fléchissement ou
d’endommagement. Une fois par an, un professionnel qualifié
doit procéder à l’inspection et à l’entretien de la chaudière. Le
propriétaire doit examiner le système tous les mois afin de
repérer les indices d’un éventuel problème, comme les bris, les
taches d’humidité, les signes de rouille ou de corrosion, ainsi
que le désaccouplement des conduits et des raccords
d’évacuation et d’arrivée d’air (ventilation directe).
B. Si une inspection révèle de tels signes de condensation, de
Modèles Lynx et Lynx Combi
corrosion, de fléchissement ou d’endommagement, la chaudière
doit être arrêtée immédiatement et les mesures correctives
appropriées doivent être prises par un professionnel qualifié.
SYSTÈME DE PURGE DU CONDENSAT
La chaudière Lynx LX-85A est équipée d’un collecteur et purgeur de
condensat. Le collecteur doit être rempli d’eau. NE FAITES PAS
fonctionner la chaudière sans avoir rempli d’eau le collecteur de
condensat afin d’empêcher l’échappement des gaz de combustion
dans la salle de la chaudière. Si le purgeur est démonté pour une
inspection, il faut le réassembler et le remplir d’eau de la même
façon qu’il l’était auparavant.
Un raccord en T de PVC de 19 mm (¾ po), situé à l’arrière de
l’enveloppe de la chaudière, permet de récupérer le condensat
retournant vers la chaudière. Connectez le tube de plastique entre la
partie inférieure du raccord en T et le drain. Laissez ouverte la prise
supérieure du raccord en T, pour qu’il fonctionne comme un cassevide. Si le drain du bâtiment se trouve au-dessus de la partie
inférieure du raccord en T, il sera alors nécessaire d’installer une
pompe pour éliminer le condensat. La pompe installée doit disposer
d’une commande de niveau d’eau et doit être conçue pour le
pompage d’un condensat acide, tout comme chacun des tuyaux et
raccords constituant le système de purge du condensat (consulter
le Schéma 15).
Aucun constituant du système de purge du condensat ne doit être
exposé au gel ou à une quelconque autre condition climatique qui
risque d’entraîner un blocage. NE FAITES PAS passer les
canalisations du drain à l’extérieur du bâtiment.
De plus, certains organismes de réglementation peuvent demander
qu’un appareil de neutralisation soit installé avec le système de
purge du condensat. Cette même exigence peut par ailleurs
découler des matériaux employés dans les tuyaux de drainage. Tout
conduit constitué de matériel autre que le plastique sera soumis à la
corrosion ou à une détérioration en raison de la présence de
condensat acide, dont le pH peut descendre jusqu’à 3,0. Un filtre à
condensat contenant du calcaire, du marbre ou des phosphates
peut neutraliser le condensat, de façon à augmenter son pH à une
valeur supérieure à 6,5, ce qui constitue un niveau sécuritaire pour
tous les matériaux pour tuyau de drainage (consulter le Schéma 15)
Le filtre de neutralisation doit être remplacé à intervalles réguliers
pour garantir son efficacité. Il est recommandé de remplacer le filtre
tous les ans, ou encore de suivre ls consignes du fabricant du
système de neutralisation du condensat.
CANALISATIONS DE GAZ
A. Il faut respecter les codes d’installation en vigueur. La pâte à
joint employée sur les filets doit pouvoir résister à l’action des
gaz de pétrole liquéfiés.
B. La canalisation d’alimentation en gaz de la chaudière doit
provenir directement du compteur de gaz ou du réservoir de
stockage du gaz propane liquide. La canalisation d’alimentation
en gaz de la chaudière est munie d’une valve manuelle d’arrêt
(consulter le Schéma 3 de la page 3). Il est possible que les
codes d’installation en vigueur exigent qu’une vanne manuelle
d’arrêt soit disposée 1,52 m (5 pi) au-dessus du sol et qu’un
joint de déconnexion soit installé vis-à-vis de l’entrée de gaz de
la chaudière. Dans un tel cas, à moins que la chaudière ne soit
installée contre un mur à la bonne hauteur, la valve manuelle
d’arrêt doit être repositionnée pour répondre à la norme. Si la
taille de la canalisation d’alimentation en gaz doit être
augmentée pour des raisons d’écoulement, il convient alors
d’ajuster en conformité la taille de la vanne d’arrêt.
Choix de la taille de la canalisation pour le gaz naturel :
1. Mesurez ou estimez la longueur de la canalisation entre le
compteur de gaz et l’endroit d’installation.
2. Consultez le fournisseur de gaz pour connaître le pouvoir
calorifique du gaz en J/m³ (BTU/pi³).
3. Divisez le débit d’admission en gaz de la chaudière par son
pouvoir calorifique pour obtenir débit de gaz en m3/h
(pi³/h).
4. Utilisez le tableau ci-dessous pour sélectionner la bonne
taille de canalisation.
Modèles Lynx et Lynx Combi
19
VENTILATION DIRECTE, ÉVACUATION ET ARRIVÉE D’AIR PAR LE TOIT
Tous les joints doivent être étanches au liquide et à la pression. Utilisez une conduite de calibre Schedule 40 en PVC dont le diamètre est de 3 po,
une conduite en polypropylène dont le diamètre intérieur nominal est de 3 po ou une conduite de ventilation à paroi simple de 3 po de diamètre cotée
UL AL29-4C (en acier inoxydable)*(se référer à la page 9).
SOLIN ET MITRE
E X TRÉMITÉ DROITE MUNIE
D’UN GRILLAGE
COUDE À 180°
AVEC GRILLAGE
POUR ARRIVÉE
D’AIR
MIN DE 0, 305 m
(1 PI )
MIN DE 3,05 m (10 PI )
E XT RÉM IT É DRO ITE MUN IE
D’UN GR ILL AG E
SO LI N ET MIT R E
MIN DE 3.05 m
(10 P I)
MIN DE 0 305 m (1 PI )
MIN DE 0,305 m (1 P I)
HAUTEUR DE NEIGE
COUPE-FEU
ET SUPPORT
HAU TE UR DE
NEI G E
COUP E-FE U ET
SUPPOR T
MIN DE 51 mm (2 PO)
MIN DE 5 1 mm (2 PO )
PENTE ASCENDANTE MINIMALE
DE 20 mm/m(1/4 PO PAR PIED
COUP E-FE U ET
SUPPOR T
)
CONDU IT D’ÉVACUA TI ON
D’AIR
SUPPORT DE
CONDUIT
COUPE-FEU
ET SUPPORT
CONDUIT D’ARRIVÉE
D’AIR EN PVC /PVC-C
OU EN ACIER
INO X YDABLE D’UN
DIA. DE 3 PO
CONDUIT
D’ÉVACUATION
D’AIR EN
PLASTIQUE
CERTIFIÉ OU EN
ACIER
INO X YDABLE D’UN
DIA. DE 3 PO
305 mm (12 PO)
GR ILLE
CONDU IT D’ARR IVÉ E
D’A IR
HAU TE UR DE
NEI G E
Schéma 14. Ventilation directe, évacuation et arrivée d’air par le toit
Schema 14a. Ventilation directe par Ie tait et arrivee d'air par Ie mur
** Définition de la hauteur de neige : la consultation des conditions hivernales locales permettront de connaître la hauteur maximale que l’accumulation de neige peut
atteindre pendant l’hiver. Cette hauteur doit être utilisée comme HAUTEUR DE NEIGE.
* AL29-4C EST UNE MARQUE DE COMMERCE DÉPOSÉE D’ALLEGHENY LUDLUM CORP.
20
Modèles Lynx et Lynx Combi
EXEMPLE : pour l’installation de la chaudière LX 85A. La
distance entre le compteur de gaz et la chaudière est de
9,1 m (30 pi). Le pouvoir calorifique du gaz naturel est de
10 557 J/m3 (1 020 BTU/pi³). Choix de la bonne taille de
canalisation.
Débit du gaz = 24 914 W
×3 600 s/h = 2,36 m3/h
38 000 000 J/m3
(85 000 BTU/h) = (83 pi³/h)
(1 020 BTU/pi³ )
Pour une longueur de tuyau de 9,1 m (30 pi), trouvez la
capacité tirée du tableau de la présente page (choisir une
capacité plus grande, dans le cas présent 4,3 m3/h [152 pi³
/ h]). La taille requise de la canalisation est de 19 mm
(¾ po).
Une dimension de tuyau inadéquate pourrait avoir pour
conséquence une interruption de la combustion, un
chauffage insuffisant ou d’autres difficultés au moment de
l’installation. Pour obtenir plus de renseignements, et dans
le cas où d’autres appareils sont reliés à la canalisation,
consultez l’Annexe C de la plus récente édition du National
Fuel Gas Code (ANSI Z223.1).
C. Il est impératif de tester la chaudière et sa connexion de gaz
pour reprérer les éventuelles fuites de gaz avant de faire
fonctionner le système. Utilisez une solution d’eau et de savon
pour l’ensemble des tests d’étanchéité. N’UTILISEZ PAS de
flamme nue. Cet appareil et son robinet d’arrêt doivent être
débranchés du système d’alimentation en gaz lors de tout essai
de pression sur le système quand la pression manométrique
d’essai est supérieure à 3,5 kPa (½ lb/po²). L’appareil doit être
isolé du système d’alimentation en gaz en refermant
manuellement le robinet d’arrêt lors de tout essai de pression
sur le système quand la pression manométrique d’essai est
égale ou inférieure à 3,5 kPa (½ lb/po²).
D. Chacune des canalisations de gaz doit être inspectée et nettoyée
rigoureusement avant d’être installée. L’appareil comprend une trappe à
sédiments, tel que cela est illustré sur la page 4 et 5.
E. La pression minimale et maximale d’alimentation en gaz (à l’entrée de la
valve du gaz) figure sur l’étiquette signalétique de la chaudière selon le type
de gaz utilisé. La pression d’alimentation en gaz ne doit en aucun cas être
inférieure à la pression minimale ni supérieure à la pression maximale
lorsque la chaudière, ou tout autre appareil, fonctionne.
CÂBLAGE ÉLECTRIQUE
Tous les fils doivent être connectés à la chaudière par les 2 ensembles de plaques
à bornes situés dans le boîtier de connexion, qui se trouve derrière le panneau
supérieur de l’enveloppe (consulter le Schéma 2 de la page 4 et Schéma 2a
de la page 5).
DANGER : avant d’installer les câbles, coupez toujours l’ali
mentation électrique, à défaut de quoi un choc électrique, voire
la mort par électrocution, pourrait s’ensuivre.
POMPE À
CONDENSAT
(SI ELLE EST
NÉCESSAIRE)
DRAIN À
L’INTÉRIEUR
DU BÂTIMENT
CASSE-VIDE DU
DRAIN: À LAISSER
OUVERT
APPAREIL DE
NEUTRTALISATION
(S’IL EST NÉCESSAIRE)
Schéma 15. Système de purge du condensat
TUBE DE
PLASTIQUE
Longueur
du tuyau
Diminution de pression du gaz dans les
conduits = 8 mm (0,3 po) d’eau à une densité de = 0,60.
Diamètre des tuyaux en acier
mm (pouces)
13 mm (½ po) 19 mm (¾ po) 25 mm (1 po) 32 mm (1¼ po) 38 mm (1½ po)
m
pi
m3/h
pi³/h
m3/h
3,0
6,1
9,1
12,2
15,2
18,3
21,3
24,3
27,4
30,5
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
3,7
2,6
2,1
1,8
1,6
1,4
1,3
1,2
1,1
1,1
132
92
73
63
56
50
46
43
40
38
7,9
5,4
4,3
3,7
3,3
3,0
2,7
2,5
2,4
2,2
pi³/h
m3/h
pi³/h
m3/h
pi³/h
m3/h
pi³/h
278
190
152
130
115
105
96
90
84
79
14,7
9,9
8,1
6,9
6,1
5,5
5,1
4,8
4,5
4,2
520
350
285
245
215
195
180
170
160
150
29,7
20,7
16,7
14,2
12,5
11,3
10,5
9,9
9,1
8,6
1050
730
590
500
440
400
370
350
320
305
45,3
31,1
25,2
21,5
19,0
17,3
15,9
15,0
13,9
13,0
1 600
1 100
890
760
670
610
560
530
490
460
Pour une chute de pression de 8 mm (0,3 po) d’eau à une densité de = 0,60.
1. Alimentation électrique
Il est recommandé d’installer un circuit à fusible indépendant.
Employez un fusible ou disjoncteur standard de 15 A et des
conducteurs de calibre 14 disposés à l’intérieur d’une
canalisation ou de câbles BX.
Prévoyez un moyen de débranchement et une protection de
surcharge, tel que cela est requis. Consultez le diagramme de
câblage de la chaudière (Schéma 16a), les Commandes de la
chaudière (Schéma 16b) et le Diagramme en échelle de câblage
(Schéma 16c).
La chaudière doit être connectée à la terre conformément aux
organismes de réglementation compétents, ou en l’absence de
telles exigences, à la dernière édition du Code canadien de
l’électricité (CSA C22 1, section 1).
Il est essentiel de vérifier la polarité des connexions
d’alimentation électrique. Si la polarité est inversée, le système
bloquera. Il est impératif d’installer une mise à la terre adéquate
pour permettre un bon fonctionnement de la chaudière. Le fil de
terre doit être relié à la vis de terre en vert à côté de la plaque à
bornes de la ligne d’alimentation.
2. Pompe circulatrice
Un ensemble de bornes sont disponibles pour la pompe
circulatrice de la chaudière (boucle primaire). On ne connectera
cette pompe qu’à ces bornes. Toute autre pompe circulatrice
(boucle secondaire) requise pour le chauffage des locaux
nécessite l’emploi de relais et d’une source d’alimentation
électrique indépendante.
Pour le chauffage de zones multiples, tant des valves de zone
que des pompes circulatrices peuvent être employées.
Pour un système de valves selon les zones, consultez le
Schéma 17a.
Modèles Lynx et Lynx Combi
POUR LES MODÈLES
COMBI À CAPTEUR
DE DÉBIT D'EAU
CHAUDE
DOMESTIQUE
POUR LES MODÈLES
90/120/150 À
THERMOSTAT DU
RÉSERVOIR D EAU
CHAUDE
DOMESTIQUE (SI
UTILISÉ)
21
CAPTEUR DE 12
KILOOHM À
L’EXTÉRIEUR
(S’IL EST
UTILISÉ)
« APPEL DE CHALEUR » :
THERMOSTAT DE PIÈCE OU
CONTACT ISOLÉ DE 24 V
CIRCULATEUR
DE LA
CHAUDIÈRE
INTERRUPTEUR
DE FAIBLE
NIVEAU D'EAU
(S’IL EST
EMPLOYÉ,
ENLEVEZ LE FIL
CAVALIER 7-8)
CIRCULATEUR
DU RÉSERVOIR
D’EAU CHAUDE
(S’IL EST
UTILISÉ)
CHAUD
NEUTRE
TERRE
BORNES DES
FILS
INTERRUPTEUR
D’ALIMENTATION
MARCHE/ARRÊT
VALVE DU
GAZ
HONEYWELL
VK8115
TRANSFORMATEUR
120 V/240 V
CONNECTEUR
À 3 BROCHES
CONNECTEUR
À 2 BROCHES
CONNECTEUR VENTILATEUR
D'AIR DE
À 5 BROCHES
COMBUSTION
AFFICHAGE
CONTACTEUR
DE LIMITE
SUPÉRIEURE
D'EAU
(CONNECTEUR
BLANC)
CAPTEUR DE L’EAU
DE DISTRIBUTION
(CONNECTEUR
ROUGE)
CAPTEUR DE L’EAU DE
RETOUR (CONNECTEUR
BLEU)
LÉGENDE POUR LES CÂBLES :
CAPTEUR DE GAZ DE COMBUSTION
(CONNECTEUR TRANSPARENT)
MISE EN GARDE :
IDENTIFIEZ CHACUN DES FILS AVANT DE LES DÉCONNECTER
LORSQUE DES TRAVAUX D’ENTRETIEN OU DE RÉPARATION DES
COMMANDES SONT RÉALISÉS. LES ERREURS DE REBRANCHEMENT
SONT DANGEREUSES ET PEUVENT ENTRAÎNER UN FONCTIONNEMENT
INCORRECT. VÉRIFIEZ TOUJOURS LE BON FONCTIONNEMENT DU
SYSTÈME APRÈS LES TRAVAUX
Schéma 16a. Diagramme schématique de câblage
CÂBLAGE EN USINE
CÂBLAGE SUR PLACE, FILS FOURNIS PAR L’UTILISATEUR
PRÉVOIR UN MOYEN DE DÉBRANCHEMENT ET UNE
PROTECTION DE SURCHARGE, TEL QUE CELA EST REQUIS.
SI UN FIL ORIGINAL FOURNI AVEC L’APPAREIL DOIT ÊTRE
REMPLACÉ, LE FIL DE RECHANGE DOIT POUVOIR RÉSISTER À
UNE TEMPÉRATURE DE 105 º C.RÈS LES TRAVAUX
22
Modèles Lynx et Lynx Combi
Pour un système de pompage selon les zones, consultez les
Schémas 17b, c, d, e.
N’UTILISEZ PAS le transformateur de la chaudière pour
alimenter des accessoires électriques externes tels que des
valves ou relais de zone, car une surcharge ou le grillage du
transformateur, ou encore un dysfonctionnement de la
chaudière pourrait en résulter. Employez un transformateur
séparé pour alimenter de tels composants Ceci est pour les
modèles Lynx 90/120/150 uniquement..
Un deuxième ensemble de bornes est disponible pour alimenter
le circulateur du réservoir d’alimentation en eau chaude
domestique (le cas échéant). La pompe circulatrice de
chaudière est toujours hors courant lorsque le circulateur du
réservoir d’eau chaude est sous tension, ou vice versa, selon la
priorité sélectionnée.
Pour les modèles Lynx Combi
Le circulateur d'eau chaude domestique fourni comprend un
vérificateur de débit intégral afin de prévenir le débit d'eau
contenu dans la boucle de la chaudière d'eau chaude
domestique lorsqu'elle effectue un chauffage localisé. Le
circulateur de la boucle de la chaudière est alimenté en raison
de la priorité de l'eau chaude domestique.
3. THERMOSTAT(S) POUR LE CHAUFFAGE
Installez un thermostat sur un mur intérieur et à distance de
toute source de chaleur, des rayons du soleil et de tout courant
d’air. Un ensemble de bornes permet la connexion de
thermostats, de relais ou d’interrupteurs de fin de course pour
valve de zone de type 24 V (contacts isolés) (consulter les
diagrammes de câblage des Schémas 16a,17a, 17 b, 17c, 17d,
17e).
Thermostat avec résistance anticipatrice : pour un système sans
zone, réglez la résistance anticipatrice du thermostat sur 0,1 A.
Pour un système avec zones, réglez la résistance pour satisfaire
la puissance nécessaire des valves et des relais de zone.
Consultez les consignes du fabricant et les caractéristiques des
produits. Consultez également les directives associées aux
thermostats.
4. THERMOSTAT DU RÉSERVOIR D’ALIMENTATION EN EAU
CHAUDE DOMESTIQUE
Ceci est pour les modèles Lynx 90/120/150 uniquement. Un
ensemble de bornes permet la connexion d’un thermostat pour
le réservoir d’eau chaude (le cas échéant) (consulter le
Schéma 16a. Diagramme de câblage).
5. CAPTEUR DE TEMPÉRATURE EXTÉRIEURE
Un ensemble de bornes permet la connexion d’un capteur
extérieur (le cas échéant) (consulter le Diagramme de câblage
Schéma 16a).
Le capteur extérieur fourni avec la chaudière est de type
12 kiloohm. Fixez le capteur sur un mur extérieur, à l’abri des
rayons du soleil et de toute autre source de chaleur ou de froid.
Consultez les instructions accompagnant le capteur.
6. INTERRUPTEUR DE FAIBLE NIVEAU D’EAU
Un ensemble de bornes équipe la chaudière pour la connexion
d’un interrupteur de faible niveau d’eau. Si un tel dispositif est
employé, enlevez le fil cavalier installé à l’usine sur ces bornes
(consulter le Schéma 16a. Diagramme de câblage).
CONDUITES D’EAU
1. Connexion du système à la chaudière
Il est recommandé d’installer un système de conduites
primaires/secondaires pour garantir le bon écoulement de l’eau
à travers la chaudière (consulter les Schémas 20 à 22). Le circuit
d’eau doit être de même diamètre que les connexions de sortie
(distribution) et d’entrée d’eau (retour) présentes sur la
chaudière, et ce, tout particulièrement si la boucle est longue.
Consultez la page 2 pour connaître la dimension des conduites.
2. Pompes circulatrices
Le circuit de conduites doit avoir recours à la pompe Taco 0011,
ou à un modèle similaire, afin d’assurer la bonne circulation de
l’eau à travers la chaudière. Consultez le Schéma 19 pour la
chute de pression dans le circuit d’eau de la chaudière. De plus,
consultez le Tableau 2 pour connaître les modèles de pompe
recommandés pour le système d’alimentation en eau chaude
domestique. Installez les pompes selon l’orientation illustrée sur
les Schémas 20 à 22.
3. Valve de surpression (comprise avec la chaudière)
Montez la valve de surpression sur un raccord en T sur la
conduite d’entrée d’eau de la chaudière (alimentation) aussi
près que possible de la connexion d’entrée (consulter le
Schéma 18) La conduite de décharge de la valve de surpression
doit être de même diamètre ou d’un diamètre plus grand que la
sortie de la valve de surpression. Elle doit se terminer au moins
152 mm (6 po) au dessus du sol et ne doit comporter aucun
filetage. Placez un seau sous la décharge de la valve de
surpression. Veillez à ce que la décharge soit toujours visible.
NE CONNECTEZ PAS la décharge à un tuyau de drainage, ni à
toute autre canalisation qui pourrait être soumise au gel. Il n’est
pas permis d’installer un robinet d’arrêt entre la valve de
surpression et la chaudière, ni sur la conduite de décharge.
4. Système de contrôle de l’air
Il est nécessaire d’utiliser un réservoir d’expansion à membrane
bien dimensionné afin de contrôler la pression du système.
Consultez le Volume d’eau de la chaudière en page 2 et 3, ainsi
que le positionnement recommandé sur les Schémas 20 à 22. Il
est recommandé d’installer un purgeur d’air sur le séparateur
pneumatique qui sera monté à proximité du réservoir
d’expansion.
5. Remplissage d’eau froide
Il convient d’installer à proximité du réservoir d’expansion une
valve de réduction de pression (remplissage), ainsi qu’un
robinet d’arrêt en amont de celle ci. (consulter les Schémas 20 à
22). Installez un clapet de transfert sur l’alimentation en eau
froide, tel que l’exigent les codes d’installation en vigueur.
6. Interrupteur de faible niveau d’eau
Dans le cas d’une chaudière installée au dessus du circuit de
distribution d’eau chaude, la chaudière doit être munie au
moment de son installation d’un dispositif d’interruption en cas
de faible niveau d’eau (consulter le Schéma 18 pour connaître la
disposition de conduites).
7. Traitement de l’eau et protection contre le froid :
Un programme efficace de traitement de l’eau prolongera non
seulement la vie utile de la chaudière, mais il permettra
également des économies de temps et d’argent en réparations
qui peuvent être évitées. Il est avisé de consulter une entreprise
spécialisée dans le traitement de l’eau afin d’évaluer et de
déterminer le meilleur programme de traitement pour votre
chaudière.
L’échangeur de chaleur est fabriqué à partir d’aluminium, ainsi
le pH de l’eau du système doit être conservé entre 7,0 et 8,5.
8. Procédure :
1.
Vider complètement le système (qu’il soit neuf ou usagé) par
drainage, puis le rincer avec de l’eau douce pour enlever tout
sédiment ou trace de glycol avant de le brancher à la
chaudière.
Modèles Lynx et Lynx Combi
23
DISPOSITIF D’ALLUMAGE
PAR ÉTINCELLE
FIL POUR
L’ALLUMAGE
PAR
ÉTINCELLE
TERRE
NON
UTILISÉ
FUSIBLE
NON
UTILISÉ
Schéma 16b. Commandes de la chaudière
CHAUD
TERRE
NEUTRE
INTERRUPTEUR
GÉNÉRAL
INTERRUPTEUR
DE LA CHAUDIÈRE
MARCHE/ARRÊT
PARTIE À 120 V DU
TABLEAU DES
COMMANDES
CIRCULATEUR DE
LA CHAUDIÈRE
CIRCULATEUR DU
RÉSERVOIR D’EAU CHAUDE
(S’IL EST UTILISÉ)
CONTACTEUR DE LIMITE
SUPÉRIEURE D'EAU
VALVE DU GAZ
ÉLECTRODE
D’ALLUMAGE
PAR ÉTINCELLE
VENTILATEUR D'AIR
DE COMBUSTION
«APPEL DE CHALEUR » :
THERMOSTAT DE PIÈCE OU
CONTACT ISOLÉ DE 24 V
POUR LES MODÈLES COMBI À CAPTEUR DE DÉBIT
D'EAU CHAUDE DOMESTIQUE
POUR LES MODÈLES 90/120/150 À THERMOSTAT DU
RÉSERVOIR D'EAU CHAUDE DOMESTIQUE (SI UTILISÉ)
MICROPROCESSEUR
DU TABLEAU DES
COMMANDES
CAPTEUR DE L’EAU
DE DISTRIBUTION
MASSE
(PRISE DE
TERRE)
INTERRUPTEUR
DE FAIBLE
NIVEAU D'EAU
(S’IL EST
EMPLOYÉ) OU
FIL CAVALIER
CAPTEUR DE L’EAU
DE RETOUR
CAPTEUR DE GAZ
DE COMBUSTION
CAPTEUR À
L’EXTÉRIEUR (S’IL
EST UTILISÉ)
AFFICHAGE
Schéma 16c. Diagramme en échelle de câblage
24
Modèles Lynx et Lynx Combi
THERMOSTAT
DE LA ZONE 1
INTERRUPTEUR
DE FIN DE
COURSE
TH TR
MOTEUR
THERMOSTAT
DE LA ZONE 2
INTERRUPTEUR
DE FIN DE
COURSE
TH TR
MOTEUR
INTERRUPTEUR
GÉNÉRAL
THERMOSTAT
DE LA ZONE 3
INTERRUPTEUR
DE FIN DE
COURSE
TH TR
MOTEUR
ALIMENTATION ÉLECTRIQUE :
PRÉVOIR UN MOYEN DE
DÉBRANCHEMENTET UNE
PROTECTION DE SURCHARGE,
TEL QUE CELA EST REQUIS.
TRANSFORMATEUR
120 V/240 V
CIRCULATEUR DU
SYSTÈME DE
CHAUFFAGE DES
PIÈCES
BORNES DES FILS
SUR LA CHAUDIÈRE
RELAIS R845A
Schéma 17a. Réglage de la chaudière Lynx pour zones multiples; système de valves selon les zones
RÉGLAGE DE LA CHAUDIÈRE LYNX POUR ZONES MULTIPLES;
SYSTÈME DE POMPAGE SELON LES ZONES AU MOYEN DU RELAIS R845A
RELAIS R845A
DE LA ZONE 3
THERMOSTAT
DE LA ZONE 3
RELAIS R845A
DE LA ZONE 2
THERMOSTAT
DE LA ZONE 2
RELAIS R845A
DE LA ZONE 1
THERMOSTAT
DE LA ZONE 1
INTERRUPTEUR
GÉNÉRAL
CIRCULATEUR
DE LA ZONE 3
CIRCULATEUR
DE LA ZONE 2
CIRCULATEUR
DE LA ZONE1
ALIMENTATION ÉLECTRIQUE PRÉVOIR
UN MOYEN DE DÉBRANCHEMENT ET UNE
PROTECTION DE SURCHARGE, TEL QUE
CELA EST REQUIS
BORNES DES FILS
SUR LA CHAUDIÈRE
Schéma 17b. Réglage de la chaudière Lynx pour zones multiples; système de pompage selon les zones au
moyen du relais R845A
Modèles Lynx et Lynx Combi
25
THERMOSTAT
DE LA ZONE 3
THERMOSTAT
DE LA ZONE 2
THERMOSTAT
DE LA ZONE 1
TRANSFORMATEUR
120 V/240 V
CIRCULATEUR
DE LA ZONE 3
BORNES DES FILS
SUR LA
CHAUDIÈRE
CIRCULATEUR
DE LA ZONE 2
INTERRUPTEUR
GÉNÉRAL
120 V/60 HZ
CIRCULATEUR
DE LA ZONE 1
ALIMENTATION ÉLECTRIQUE : PRÉVOIR UN
MOYEN DE DÉBRANCHEMENT ET UNE
PROTECTION DE SURCHARGE, TEL QUE
CELA EST REQUIS
Schéma 17c. Réglage de la chaudière Lynx pour zones multiples; système de pompage selon les zones au
moyen du relais R882A/B
26
Modèles Lynx et Lynx Combi
Schema 17d: Reglage de la
chaudiere Lynx pourzone
unique; systeme de pompage
selon Ie zone au moyen du
relais R845A
Schema 17e: Reg/age de /a
chaudiere Lynx pour zone
unique; systeme de pompage
seton /e zone au moyen du
re/ais R882A/B
Modèles Lynx et Lynx Combi
2.
Installer la chaudière conformément aux instructions
contenues dans le présent manuel.
`3. On recommande de nettoyer le système de chauffage avec
un agent nettoyant approprié. Ne pas employer de nettoyant
à base de phosphates, car ceux ci endommageront
l’aluminium constituant l’échangeur de chaleur. On suivra les
directives du fabricant. On recommande d’employer le
produit Hydro Solv 9100 de la société Rhomar Water
Management (ajouter environ un gallon d’Hydro Solv pour 50
gallons d’eau dans le système). On fera ensuite circuler le
nettoyant durant au moins 30 minutes, puis on rincera le
système jusqu’à ce que l’eau de rinçage en sorte claire.
4.
On recommande d’ajouter un produit de traitement
(inhibiteur) dans l’eau du système. Il convient de ne pas
employer de phosphate ou de nitrates, ni de produits dont le
pH est élevé. Suivre les directives du fabricant. On
recommande d’employer le produit Pro Tek 922 de la société
Rhomar Water Management à raison d’un gallon de produit
par 50 gallons d’eau.
Remarque : l’inhibiteur supplémentaire peut ne pas être
nécessaire si on emploi un antigel approuvé (voir ci dessous)
qui contient déjà un inhibiteur comme additif.
Effectuer un test de pH tous les ans pour vérifier l’eau du
système. Si la valeur du pH se situe hors de l’intervalle
normal (de 7,5 à 8,5), il est possible qu’il n’y ait pas
suffisamment d’inhibiteur dans le système et on en ajoutera
alors.
5.
On emploie parfois un antigel dans les systèmes de
chauffage à eau afin d’offrir une protection contre le gel de
l’eau en cas de panne de courant ou d’arrêt de la chaudière
en hiver.
On recommande d’employer l’antigel Rhogard (propylène
glycol contenant l’inhibiteur Pro Tek 922) de la société
Rhomar Water Management, ou l’antigel Noburst de la
27
société Noble. On suivra les instructions du fabricant pour ce
qui est de l’emploi et du mélange qui convient selon la
température ambiante minimale. L’emploi d’un antigel autre
que celui fourni ou approuvé par Slant/Fin annulera la
garantie de la chaudière.
S’assurer de garder la dureté de l’eau sous le seuil de
7 grains/gallon. On emploiera un adoucisseur d’eau là où
l’eau est dure ou si l’eau du système provient d’un puits.
En aucun cas on n’emploiera de l’éthylène glycol, car ce
produit est toxique pour les être humains. De même, on
n’emploiera pas d’antigel pour automobile ni de fluide antigel
standard au glycol. La concentration par volume de l’antigel
devra en tout temps être inférieure à 50 %, et on procédera à
une vérification à cet effet tous les ans.
8. Connexion d’un système de chauffage/refroidissement à une
chaudière et à un refroidisseur
Le Schéma 22 illustre une méthode pour brancher un système de
chauffage/refroidissement à une chaudière et à un refroidisseur.
Les valves manuelles (illustrées) ou les valves automatiques
doivent être installées pour empêcher la circulation d’eau refroidie
dans la chaudière ou d’eau chaude dans le refroidisseur.
Le système de réglage de l’air et celui de régulation de la
pression doivent fonctionner exclusivement avec un seul des
deux appareils, le refroidisseur ou la chaudière, connecté au
système de conduites. Des dispositifs séparés de commande
peuvent être employés sur la chaudière et le refroidisseur. Il est
également possible de recourir à un seul système de réglage de
l’air et de la pression.
Si la chaudière est employée pour alimenter des serpentins de
chauffage dans un appareil de traitement d’air, une vanne de
réglage du débit ou un dispositif semblable doit être installé pour
empêcher la circulation naturelle de l’eau à l’intérieur des
serpentins durant le cycle de refroidissement.
28
Modèles Lynx et Lynx Combi
CONDUITE DE
DISTRIBUTION D’EAU VERS
LE SYSTÈME
VALVE D’ARRÊT EN CAS DE
FAIBLE NIVEAU D’EAU (SI ELLE
EST EMPLOYÉE)
SOUPAPE DE
SURPRESSION (FOURNIE
AVEC LA CHAUDIÈRE)
VALVE D’ARRÊT DE TYPE SONDE EN CAS
DE FAIBLE NIVEAU D’EAU (SI ELLE EST
EMPLOYÉE)
COUDE MÂLE
ET FEMELLE
NPT DE 1 PO
RACCORD EN T NPT DE1 PO x 1 PO x
3/4 PO
CONDUITE DE
DÉCHARGE DE
LA SOUPAPE DE
SURPRESSION
SORTIE D’EAU (DISTRIBUTION) NPT
MÂLE DIA. MIN DE 1 PO
ENTRÉE D’EAU
(RETOUR) NPT MÂLE
DIA. MIN DE 1 PO
Schéma 18. Installation de la valve de surpression et de l’interrupteur de faible niveau d’eau (Lynx 90/120/150)
Modèles Lynx et Lynx Combi
29
DE LA TUYAUTERIE DE
SORTIE D'EAU AU RESTE
DU SYSTÈME
COUPE CIRCUIT MULTIPLE EN CAS DE
MANQUE D'EAU (SI LE COUPE CIRCUIT
EN CAS DE MANQUE D'EAU EST
UTILISÉ)
COUPE CIRCUIT EN CAS DE MANQUE
D'EAU DE TYPE BULBE SONDEVALVE
DE SURPRESSION (COMPRISE AVEC
LA CHAUDIÈRE)EAU EST UTILISÉ)
COUPE CIRCUIT EN CAS DE MANQUE
D'EAU DE TYPE BULBE SONDEEAU EST
UTILISÉ)
TÉ PDT 1 PO X
1 PO X ¾ PO
TUYAU DE SORTIE D'EAU
(ALIMENTATION)
PDT MÂLE 1 PO
TUYAUTERIE DE
DÉCHARGE DE
LA SOUPAPE DE
SURPRESSION
COUDE MÂLE
FEMELLE PDT DE
¾ PO
TUYAU D'ENTRÉE D'EAU (RETOUR)
PDT MÂLE 1 PO
Schéma 18a. Installation de la valve de surpression et de l’interrupteur de faible niveau d’eau (Lynx Combi)
30
Modèles Lynx et Lynx Combi
PIEDS
HAUTEUR
L/MIN
GAL/MIN
DÉBIT
Schéma 19. Chute de pression dans le circuit d’eau de la chaudière (Lynx 90/120/150)
Débit
L/m
LX-150
LX-120
LX-90
Modèles
de la
chaudière
(gpm)
Aug. de
temp.
°C
(˚F)
Perte de hauteur de charge
Perte de hauteur
d’un système de distribution d’eau
de charge de
avec réservoir **
la chaudière
col. d’eau en mètres col. d’eau en mètres (col. d’eau en
pieds)
(col. d’eau en pieds)
M
Ft.
M
Hauteur de charge disponible pour différents modèles
de circulateurs afin de compenser la perte de charge du
réservoir d’eau chaude [col. d’eau en mètres (col. d’eau
en pieds)] ***
Taco 0014
Ft.
Taco 0011
Taco 0013
30.7
8.1
11.1
20.0
2.5
8.2
0.8
2.5
2.2
7.3
4.3
14.1
5.3
17.5
24.6
6.5
13.9
25.0
1.6
5.4
0.7
2.2
3.3
10.9
5.6
18.2
6.8
22.2
20.4
5.4
16.7
30.0
1.1
3.5
0.6
2.0
4.3
14.0
6.5
21.3
7.7
25.2
15.1
4.0*
22.2
40.0
0.6
2.1
0.5
1.5
5.0
16.4
7.3
23.9
8.6
28.2
40.9
10.8
11.1
20.0
2.9
9.5
0.9
3.0
1.4
4.5
3.5
11.4
4.1
13.4
32.6
8.6
13.9
25.0
2.0
6.6
0.8
2.7
2.6
8.5
4.5
14.8
5.7
18.7
27.3
7.2
16.7
30.0
1.3
4.2
0.8
2.5
3.5
11.5
5.6
18.3
6.8
22.2
20.4
5.4*
22.2
40.0
0.8
2.5
0.5
1.5
4.7
15.5
7.0
23.0
8.2
27.0
51.1
13.5
11.1
20.0
2.7
9.0
1.1
3.5
0.8
2.7
2.3
7.5
3.5
11.5
40.9
10.8
13.9
25.0
1.8
6.0
0.9
3.0
2.4
8.0
4.1
13.5
5.3
17.5
34.1
9.0
16.7
30.0
1.3
4.2
0.8
2.5
3.4
11.0
5.2
17.0
6.3
20.5
25.7
6.8*
22.2
40.0
0.8
2.5
0.6
2.0
4.3
14.0
6.6
21.5
7.5
24.5
Tableau 2 Modèles de pompe recommandés pour un système de distribution d’eau chaude domestique (Le circulateur de la chaudière
s’arrête pendant le fonctionnement de la distribution en eau chaude domestique) (Lynx 90/120/150)
Remarques :
*
Le débit minimal recommandé pour la chaudière Lynx.
**
La hauteur de charge d’un système de distribution d’eau domestique avec réservoir se base sur un diamètre intérieur de 25 mm
(1 po) des conduites et des valves.
*** Consultez les exigences en débit d’eau spécifiée par le fabricant du réservoir d’eau chaude, ainsi que la chute de pression
associée, afin de procéder au choix du circulateur approprié.
Ou Grundfos UPS 26-99FC.
Modèles Lynx et Lynx Combi
M
31
PI
3
2
HAUTEUR
1
L/M
GPM
0
0
7.5
2
15
4
22.5
6
30
8
38
10
45
12
53
14
57
15
DÉBIT
Schéma 19a. Perte de charge latérale de l'eau dans la chaudière - Lynx Combi
EAU CHAUDE DOMESTIQUE - LYNX COMBI
Les chaudières Lynx Combi sont conçues pour fournir de l'eau
chaude à usage domestique presque instantanément.
Les chaudières Combi sont programmées en fonction de la priorité de l'eau chaude domestique. Le circulateur d'eau chaude
domestique est destiné à fournir une quantité d'eau chaude
adéquate. Un capteur de débit sert à détecter le débit de l'eau
domestique et à alimenter le circulateur d'eau chaude domestique.
Il sert également à donner le signal au brûleur de fonctionner tel
qu'il lui est demandé. Le débit minimum requis pour activer le système d'eau chaude domestique est de 0,5 gpm.
La température de l'eau chaude des appareils sanitaires est programmée en fonction des paramètres suivants :
a. la température de l'eau froide entrante
b. le dispositif de régulation de température
c. le débit total de l'eau (voir le tableau 2a)
d. la température de l'eau d'approvisionnement de la chaudière qui
se rend dans le système de production d'eau chaude domestique
(« d »), où la valeur « d » est réglable de 104 °F à 185 °F
Hausse de
température,
en °C (°F)
56
44
39
33
31
(100)
(80)
(70)
(60)
(55)
Débit d'eau chaude domestique
LX-120CB
L/M (GPM)
7.5 (2.0)
9.5 (2.5)
11.3 (3.0)
13.2 (3.5)
15.1 (4.0)
LX-150CB
L/M (GPM)
8.7 (2.3)
12.5 (3.3)
15.1 (4.0)
17.0 (4.5)
18.9 (5.0)
Tableau 2a. Hausse de la température de l'eau chaude
domestique en comparaison au débit - Lynx Combi
MISE EN GARDE — L'EAU CHAUDE PEUT CAUSER
DES BRÛLURES!
Nous recommandons d'installer un dispositif de régulation
de température sur la sortie d'eau chaude pour tous les
appareils sanitaires susceptibles d'entrer en contact direct
avec l'utilisateur qui approvisionnent le système d'eau
chaude domestique, dans le but de prévenir tous les
risques de brûlures possibles. Consulter le schéma 23a
pour la méthode d'installation appropriée de cet appareil
(non compris avec la chaudière).
PERTE DE CHARGE DE L'EAU CHAUDE DOMESTIQUE COMPARAISON AU DÉBIT - LYNX COMBI
kPa PSI
89.6 13.0
82.7 12.0
75.8 11.0
69.0 10.0
PERTE
DE
CHARGE
62.1
9.0
48.3
7.0
41.4
6.0
34.5
5.0
27.6
4.0
20.7
3.0
13.8
2.0
6.9
1.0
0
0
L/M
0
0
3.8
1.0
7.5
2.0
11.3
3.0
DÉBIT
15
4.0
18.9 22.5
5.0
6.0
TUYAUTERIE D'EAU CHAUDE DOMESTIQUE
1. Réalisez tous les raccords de tuyauterie en partance et à destination du système d'eau chaude domestique de la chaudière
Combi, tel qu'il est illustré dans le schéma 23a.
2. On recommande d'installer des clapets d'isolement et des raccords unions sur les raccords de tuyauterie afin de faciliter
tout service au besoin. Se servir de vannes d'entrée pour
assurer un débit d'eau approprié à l'intérieur du système d'eau
chaude domestique.
3. Chaque tuyauterie d'eau chaude domestique devrait être
d'une dimension adéquate pour les débits voulus pour
chaque appareil sanitaire. La distance jusqu'à chaque appareil
sanitaire devrait être prise en considération pour le débit de
réponse d'eau chaude adéquat pour chacun d'entre eux
ATTENTION : Nous recommandons d'installer un dispositif de
régulation de température (non compris avec la chaudière) sur la
sortie d'eau chaude pour tous les appareils sanitaires qui approvisionnent le système d'eau chaude domestique susceptibles d'entrer en contact direct avec l'utilisateur, dans le but de prévenir
tous les risques de brûlures possible. Consulter le Schéma 23a.
32
Modèles Lynx et Lynx Combi
VENANT DU RESTE
DU SYSTÈME
VERS LE RESTE
DU SYSTÈME
AUTRES ZONES
VANNE
D'ISOLEMENT
CIRCULATEUR
DE ZONE
SOUPAPE DE
DÉRIVATION À
PRESSION
DIFFÉRENTIELLE (SI
ELLE EST UTILISÉE)
CHAUFFAGE DES
PIÈCES : ZONE 1
ÉVENT
ÉCART DE 305 mm
(12 po) AU MAXIMUM
SÉPARATEUR
PNEUMATIQUE
VALVE DE
RÉDUCTION DE
PRESSION
ROBINET
D'ARRÊT
VANNE
D'ISOLEMENT
ROBINET DE
VIDANGE/
DRAINAGE
DÉBIT D'EAU
D'APPOINT
ä
VANNE
D'ISOLEMENT
DISPOSITIF ANTIREFOULEMENT (S’IL
EST NÉCESSAIRE)
CIRCULATEUR DU CIRCUIT
D'EAU DE LA CHAUDIÈRE
(FOURNI AVEC LA CHAUDIÈRE)
RÉSERVOIR
D’EXPANSION À
MEMBRANE
CLAPET DE
NON-RETOUR
CLAPET DE
NON-RETOUR
VANNE
D'ISOLEMENT
CIRCULATEUR DU
RÉSERVOIR D’EAU
CHAUDE
DOMESTIQUE
ENTRÉE D'EAU
(RETOUR) DE LA
CHAUDIÈRE
SORTIE D'EAU
CHAUDE
SOUPAPE DE
SURPRESSION
RÉSERVOIR
D’EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
SORTIE D'EAU
(DISTRIBUTION) DE
LA CHAUDIÈRE
ROBINET
D'ARRÊT
ENTRÉE D'EAU
FROIDE
VALVE DE
DRAINAGE
Schéma 20. Zones avec pompes circulatrices
SOUPAPE DE
SURPRESSION T+P
VALVE DE
DRAINAGE
Modèles Lynx et Lynx Combi
33
AUTRES
ZONES
VANNE
D'ISOLEMENT
ÉCART DE 305 mm
(12 PO) AU
MAXIMUM
SOUPAPE DE
DÉRIVATION À
PRESSION
DIFFÉRENTIELLE (SI
ELLE EST UTILISÉE)
ZONE DE
VALVE
CHAUFFAGE
DES PIÈCES :
ZONE 1
ÉVENT
CIRCULATEUR
DU SYSTÈME
SÉPARATEUR
PNEUMATIQUE
VANNE
D'ISOLEMENT
ROBINET
D'ARRÊT
VALVE DE
RÉDUCTION
DE PRESSION
ä
ROBINET
DE
VIDANGE/
DRAINAGE
DÉBIT D'EAU
D'APPOINT
VANNE
D'ISOLEMENT
DISPOSITIF ANTIREFOULEMENT
(S’IL EST
NÉCESSAIRE)
CIRCULATEUR DU
CIRCUIT D'EAU DE
LA CHAUDIÈRE
(FOURNI AVEC LA
CHAUDIÈRE)
CLAPET DE
NON-RETOUR
RÉSERVOIR D’EXPANSION
À MEMBRANE
CLAPET DE
NON-RETOUR
VANNE
D'ISOLEMENT
CIRCULATEUR DU
RÉSERVOIR
D’EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
ENTRÉE D'EAU (RETOUR)
DE LA CHAUDIÈRE
SOUPAPE
DE SURPRESSION
RÉSERVOIR
D’EAU
CHAUDE
DOMESTIQUE
SOUPAPE DE
SURPRESSION
T+P
SORTIE D'EAU
CHAUDE
ROBINET D'ARRÊT
SORTIE D'EAU
(DISTRIBUTION) DE
LA CHAUDIÈRE
ENTRÉE D'EAU
FROIDE
VALVE DE
DRAINAGE
Schéma 21. Zones avec valves de zone
VALVE DE
DRAINAGE
34
Modèles Lynx et Lynx Combi
SOUPAPE DE
DÉRIVATION À
PRESSION
DIFFÉRENTIELLE (SI
ELLE EST UTILISÉE)
AUTRES
ZONES
VANNE
D'ISOLEMENT
ZONE DE
VALVE
CHAUFFAGE DES
PIÈCES : ZONE 1
VANNE
D'ISOLEMENT
ÉVENT
ROBINET
D'ÉQUILIBRAGE
FILTRE
UNITÉ DE
REFROIDISSEMENT DE
L’EAU
ÉVENT
SÉPARATEUR
PNEUMATIQUE
ÉCART DE 305 mm
(12 po) AU MAXIMUM
VANNE
ä D'ISOLEMENT
ROBINET DE
VIDANGE/
DRAINAGE
CIRCULATEUR DU
SYSTÈME
VALVE DE
RÉDUCTION DE
PRESSION
VANNE
D'ISOLEMENT
DÉBIT D'EAU
D'APPOINT
DISPOSITIF ANTIREFOULEMENT (S’IL
EST NÉCESSAIRE)
CIRCULATEUR DU
CIRCUIT D'EAU DE LA
CHAUDIÈRE (FOURNI
AVEC LA CHAUDIÈRE)
CLAPET DE
NON RETOUR
CLAPET DE
NON RETOUR
RÉSERVOIR
D’EXPANSION À
MEMBRANE
VANNE
D'ISOLEMENT
ENTRÉE D'EAU
(RETOUR) DE LA
CHAUDIÈRE
VANNE
D'ISOLEMENT
VANNE
D'ISOLEMENT
SOUPAPE DE
SURPRESSION T+P
SORTIE D'EAU CHAUDE
CIRCULATEUR
DU RÉSERVOIR
D’EAU CHAUDE
DOMESTIQUE
ROBINET D'ARRÊT
SORTIE D'EAU
(DISTRIBUTION) DE
LA CHAUDIÈRE
ENTRÉE D'EAU FROIDE
VALVE DE
DRAINAGE
VALVE DE DRAINAGE
* L’ORIENTATION DES CONDUITES D’ENTRÉE (RETOUR) D’EAU EST ILLUSTRÉE À
TITRE CONSULTATIF UNIQUEMENT
Schéma 22. Connexion d’un système de chauffage/refroidissement à une chaudière et à un refroidisseur
Modèles Lynx et Lynx Combi
35
EAU CHAUDE
SORTANTE
RELIÉE AUX
APPAREILS
VALVE DE SURPRESSION
RECOMMANDÉ
À INSTALLER SI LES
CODES EN VIGUEUR
DANS LA RÉGION
L’EXIGENT.
DISPOSITIF DE RÉGULATION
DE TEMPÉRATURE(NON
COMPRIS AVEC LA
CHAUDIÈRE)
EAU FROIDE
ENTRANTE
EAU CHAUDE
SORTANTE RÉGLÉE
AUX APPAREILS
SANITAIRES
CLAPET
D'ISOLEMENT
CLAPET
D'ISOLEMENT
RACCOR
RACCORD UNION
EAU FROIDE
ENTRANTE
APPROVISIONNEMENT DE
L'EAU DE LA CHAUDIÈRE
EAU CHAUDE
SORTANTE
RETOUR D'EAU DE LA
CHAUDIÈRE
CHAUDIÈRE
COMBI
Schéma 22a. Tuyauterie d'eau chaude domestique - Lynx Combi.
36
Modèles Lynx et Lynx Combi
INSTRUCTIONS DE FONCTIONNEMENT
3.
Lorsqu’un « t » clignotant est affiché, il est possible de
régler la température de consigne du réservoir
d’alimentation en eau chaude domestique (si le réservoir
est muni d’un capteur). La plage de valeurs de consigne
va de 32 °C à 71 °C (de 90 °F à 160 °F). (pour les modèles
90/120/150 uniquement; pas les Combi).
4.
Il est possible d’afficher la température réelle de l’eau de
distribution et de l’eau de retour, celle du réservoir d’eau
chaude domestique (si le réservoir est muni d’un
capteur), la température des gaz d’échappement et la
température extérieure (si un capteur extérieur est installé)
sur l’« Affichage de la température » en choisissant 1, 2, 3,
4 ou 5 sur l’Afficheur de mode.
I. REMPLISSAGE DU SYSTÈME À EAU ET PURGE D’AIR
A.
Remplissez le système avec de l’eau. Purgez l’air.
B.
Allumez la chaudière aussitôt que possible (consulter les mises
en garde et les instructions qui suivent) et faites chauffer l’eau à
une température d’au moins 82 °C (180 °F) tout en faisant
circuler l’eau dans le système.
C.
D.
Purgez l’air et ajoutez de l’eau au besoin de façon à ce que le
système atteigne la pression de fonctionnement indiquée sur la
jauge de la chaudière. Dans le cas d’une chaudière équipée
d’une valve de surpression de 207 kPa (30 lb/po²), la pression
de l’eau doit se situer entre 83 kPa (12 lb/po²) (eau froide) et
172 kPa (25 lb/po²) pour le réglage de la température de l’eau
selon la limite supérieure de l’aquastat. Une chaudière dont la
pression de fonctionnement est plus élevée et qui est munie
d’une valve de surpression correspondante peut fonctionner à
une pression plus élevée. Toutefois, la pression doit rester au
moins 35 kPa (5 lb/po²) en deçà de la pression d’ouverture de
la valve de surpression.
• Ces valeurs ne peuvent être ajustées.
• Chacune des entrées capteur doivent être branchées
à un capteur de 12 kiloohm.
C.
Examinez le système avant de faire fonctionner pour repérer la
présence éventuelle de toute fuite. Le cas échéant, réparez
toute fuite identifiée.
Affichage et modification des réglages du système :
Un technicien en entretien possédant la formation et les
qualifications appropriées doit exécuter les ajustements
suivants : Consultez le Tableau 5 pour connaître les détails.
1.
La durée de fonctionnement de la pompe à eau pour le
chauffage des pièces et le réservoir d’eau chaude
domestique peut être modifiée.
2.
Il est possible de sélectionner le mode de chauffage des
pièces ou le mode du réservoir d’eau chaude
domestique.
3.
Il est possible de choisir la priorité soit pour le chauffage
des pièces soit pour le chauffage de l’eau du réservoir, et
de définir une durée limitée ou un fonctionnement
ininterrompu.
4.
La pente de compensation pour les conditions
météorologiques et la température de consigne peuvent
être modifiées (si un capteur extérieur est installé).
(Consultez le graphique du Schéma 24).
AVANT D’ALLUMER LA CHAUDIÈRE, effectuez les vérifications
suivantes :
Avant de procéder à l’allumage de la chaudière, passez en revue la
section « Tableau des commandes et d’affichage de la chaudière » du
présent manuel. Il est essentiel de comprendre les caractéristiques et
les paramètres de programmation afin d’ajuster la chaudière
conformément au système de chauffage installé.
1.
Le système est rempli d’eau. L’air en a été purgé.
2.
La valve de surpression a été installée en suivant les directives
du paragraphe IV de la norme Boiler and Pressure Vessel Code
de l’ASME. L’ouverture de la valve n’est ni fermée ni de taille
réduite.
5.
Lisez le nombre de tours/min du ventilateur.
6.
Le système de ventilation a été installé conformément aux
directives de la section « EXIGENCES RELATIVES À
L’ÉVACUATION DES GAZ DE COMBUSTION ».
Ajustez le nombre de tours/min du ventilateur selon des
valeurs faibles ou élevées d’admission du gaz.
7.
Lisez le courant de flamme en microampères.
8.
Faites fonctionner la chaudière de façon continue
pendant 20 minutes respectivement sur un débit de gaz
élevé, un débit faible et un débit d’allumage pour fins
d’essai.
3.
4.
Les fils électriques ont été installés selon les diagrammes de
câblage appropriés.
5.
En utilisant une solution d’eau et de savon, vérifiez l’éventuelle
présence de fuite de gaz sur le système entre le compteur de
gaz et la chaudière. N’UTILISEZ PAS de flamme nue.
II. CARACTÉRISTIQUES DES COMMANDES ET DE L’AFFICHAGE
DE LA CHAUDIÈRE (consulter le Schéma 23)
A.
État de fonctionnement de la chaudière :
L’« Afficheur de mode » présente son état de fonctionnement
(consulter le Tableau 3).
B.
Affichage et modification des températures :
Réglage de la température de l’eau de distribution de la
chaudière et de la température du réservoir (consulter le
Tableau 4).
Appuyez sur le bouton « Select » (sélection) pour afficher les
différents modes sur l’« Afficheur de mode ».
1.
Quand un « c » clignotant est affiché, il devient possible
de régler la température de consigne de l’eau pour le
chauffage des pièces. La plage de valeurs de consigne va
de 32 °C à 85 °C (de 90 °F à 185 °F).
2.
Quand un « d » clignotant est affiché, il devient possible
de régler la température de consigne de l’eau de
distribution de la chaudière pour l’alimentation en eau
chaude domestique. La plage des valeurs de consigne va
de 40 °C à 85 °C (de 104 °F à 185 °F).
D.
Affichage et boutons poussoirs :
1.
RESET (réinitialisation) : ce bouton sert à effacer une
erreur entraînant une mise en dérangement (indiquée par
un « A » sur l’« Afficheur de mode »).
2.
Select (sélection) : ce bouton est utilisé pour faire défiler
les modes dans le menu « Affichage et modification des
températures » et dans le menu « Affichage et
modification des réglages du système ».
3.
Enter (entrée) : ce bouton est utilisé pour enregistrer les
nouvelles valeurs dans le menu « Affichage et
modification des températures » et dans le menu
« Affichage et modification des réglages du système ».
4.
Up (augmenter) : ce bouton est utilisé pour augmenter les
valeurs dans le menu « Affichage et modification des
températures » et dans le menu « Affichage et
modification des réglages du système ».
5.
Down (diminuer) : ce bouton est utilisé pour diminuer les
valeurs dans le menu « Affichage et modification des
températures » et dans le menu « Affichage et
modification des réglages du système ».
Modèles Lynx et Lynx Combi
37
AFFICHEUR DE « TEMPÉRATURE » (À 3 CHIFFRES)
AFFICHEUR DE « MODE »
TOUCHE « UP » (AUGMENTER)
TOUCHE « RESET »
(RÉINITIALISATION)
TOUCHE « DOWN » (DIMINUER)
TOUCHE « ENTER » (ENTRÉE)
ÉTAT DU BRÛLEUR
POINT CONTINU = BRÛLEUR ALLUMÉ
POINT CLIGNOTANT = BRÛLEUR ÉTEINT
TOUCHE « SELECT » (SÉLECTION)
Schéma 23. Tableau d’affichage
Tableau 3
TABLEAU D’AFFICHAGE DE LA CHAUDIÈRE LYNX
« État de fonctionnement de la chaudière »
AFFICHEUR
DE MODE
DESCRIPTION ET CONTENU DE L’AFFICHEUR DE TEMPÉRATURE
La chaudière est en mode d’attente.
L’afficheur de température indique la température de l’eau distribuée.
Mode de chauffage des pièces.
L’afficheur de température indique la température de l’eau distribuée.
Mode d’alimentation en eau chaude domestique.
L’afficheur de température indique la température de l’eau distribuée.
Mode de protection contre le gel. **
L’afficheur de température indique la température de l’eau distribuée.
Condition de mise en dérangement (alerte).
L’afficheur de température indique le code de mise en dérangement. Il faut alors
appuyer sur le bouton de réinitialisation pour rétablir le fonctionnement normal de la
chaudière.
Condition d’erreur. *
L’afficheur de température indique le code d’erreur.
Condition d’avertissement. *** L’afficheur de température indique
le code d’erreur. NE CONVIENT PAS AUX MODÈLES COMBI.
REMARQUE : Un point clignotant sur l’« Afficheur de mode » signale que les commandes de chauffage sont actives, mais que le brûleur est
éteint. L’affichage continu d’un point indique que le brûleur est allumé.
*:
L’erreur doit être corrigée pour que la chaudière se remette en marche. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur la touche « Reset ».
** :
Le circulateur de la chaudière est activé si la température de l’eau de la chaudière descend en dessous de 10 °C (50 °F).
*** :
L’erreur doit être corrigée pour que l’alimentation du réservoir d’eau chaude domestique se remette en marche. Le chauffage des
pièces n’est pas affecté. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur la touche « Reset ».
38
Modèles Lynx et Lynx Combi
Tableau 4
AFFICHAGE ET MODIFICATION DES TEMPÉRATURES
Appuyez sur le bouton « Select » pour visualiser les différents modes sur l’« Afficheur de mode ».
AFFICHEUR
DE MODE
clignotant
clignotant
clignotant
DESCRIPTION ET CONTENU DE L’AFFICHEUR DE TEMPÉRATURE
Il est possible de modifier la température de distribution de l’eau pour le chauffage
des pièces en appuyant sur les boutons « Up » (augmenter) ou « Down »
(diminuer). La plage de valeurs de réglage va de 32 °C à 85 °C (de 90 °F à 185 °F)
[par échelon de 0,55 °C (1 °F)]. La valeur par défaut est de 80 °C (176 °F).
Appuyez sur le bouton « Enter » (entrée) pour enregistrer la valeur
(consulter la remarque 1).
Il est possible de modifier la température du réservoir d’eau chaude domestique
en appuyant sur les boutons « Up » (augmenter) ou « Down » (diminuer). La
température peut être réglée de 40 °C à 85 °C (de 104 °F à 185 °F)
[par échelon de 0,55 °C (1 °F)]. La valeur par défaut est de 80 °C (176 °F).
Appuyez sur le bouton « Enter » (entrée) pour enregistrer la valeur
(consulter la remarque 2).
Il est possible de modifier la température du réservoir d’eau chaude domestique
en appuyant sur les boutons « Up » (augmenter) ou « Down » (diminuer). La
plage de réglage des valeurs va de 32 °C à 71 °C (de 90 °F à 160 °F)
[par échelon de 0,55 °C (1 °F)]. La valeur par défaut est de 60 °C (140 °F).
Appuyez sur le bouton « Enter » (entrée) pour enregistrer la valeur
(consulter la remarque 3).
L’afficheur de température indique la température réelle de l’eau de distribution.
L’afficheur de température indique la température réelle de l’eau de retour.
L’afficheur de température indique la température réelle du réservoir d’eau
chaude domestique (si le réservoir est muni d’un capteur).
L’afficheur de température indique la température réelle des gaz
d’échappement.
L’afficheur de température indique la température réelle à l’extérieur
(si un capteur extérieur est installé).
REMARQUE :
1- Pour le mode de chauffage des pièces, choisissez « 0 » (chaudière sans capteur extérieur)
2- Pour le mode de chauffage de l’eau chaude domestique, choisissez « 2 » (réservoir muni d’un
aquastat)
3- Pour le mode de chauffage de l’eau chaude domestique, choisissez « 1 » (réservoir muni d’un capteur)
Modèles Lynx et Lynx Combi
39
AFFICHAGE ET MODIFICATION DES TEMPÉRATURES DU SYSTÈME (Lynx 90/120/150) – Tableau 5
« Pour modifier les réglages du système ou effectuer son essai »
Il est possible d’accéder au menu en appuyant sur les boutons SELECT et ENTER et en les maintenant pendant 10 secondes. Pour modifier les réglage du système,
appuyez sur le bouton UP ou DOWN, puis sur la touche ENTER.
AVERTISSEMENT : seul un installateur ou un technicien en entretien possédant la formation et les qualifications appropriées doit utiliser le présent tableau.
AFFICHEUR DE MODE
DESCRIPTION
*
Modification de la durée de fonctionnement de la pompe pour le chauffage
des pièces. La durée peut être réglée entre 10 et 900 secondes
(par échelon de 10 secondes). La valeur par défaut est de 30 secondes.
*
Modification de la durée de fonctionnement de la pompe du réservoir d’eau
chaude domestique. La durée peut être réglée entre 1 et 255 secondes
(par échelon de 1 seconde). La valeur par défaut est de 15 secondes.
Modification du mode de chauffage des pièces
0 : Thermostat uniquement (par défaut) – chaudière non équipée d’un capteur
extérieur
*
1 : Capteur extérieur et thermostat
2 : Capteur extérieur uniquement
3 : Demande permanente de chauffage (le circulateur de la chaudière est toujours en marche)
*
Modification du mode pour le chauffage de l’eau du réservoir
0 : Pas de système de distribution d’eau chaude domestique
1 : Réservoir muni d’un capteur
2 : Réservoir équipé d’un thermostat (par défaut)
3 : Échangeur thermique à plateaux
Modification du mode de priorité : chauffage des pièces ou
chauffage de l’eau du réservoir :
0 : Priorité au réservoir (aucune limite de temps)
1 : Priorité au chauffage des pièces (aucune limite de temps)
2 : Priorité au réservoir pour une durée limitée (par défaut)
3 : Priorité au chauffage des pièces pour une durée limitée
*
*
Modification de la limite de durée selon la priorité. La plage de
valeurs de réglage s’étend de 20 à 80 minutes.
La valeur par défaut est de 30 minutes.
*
Sélection du modèle de la chaudière
*
Confirmation du modèle de la chaudière
Sélection de gaz naturel ou de gaz propane
*
0: pour le gaz naturel (par défaut)
*
Température de référence de l’eau de distribution selon la compensation en
fonction des conditions météorologiques (mode de chauffage des pièces 1
ou 2). La température peut être réglée entre -9 °C et 50 °C (16 °F et 122 °F)
[par échelon de 0,55 °C (1 °F)]. La valeur par défaut est de 30 °C (86 °F).
*
Modifie la pente de compensation (mode de chauffage des pièces
1 ou 2). La pente peut être ajustée entre 0,1 to 5,0 (par échelon de
0,1).La valeur par défaut est de 1,0.
*
Non utilisé
*
1: pour le gaz propane
Modifie la valeur de consigne pour la compensation selon les conditions
météorologiques (mode de chauffage des pièces 1 ou 2). La température peut
être réglée entre 0 °C et 50 °C (32 °F et 122 °F) [par échelon de 0,55 °C (1 °F)].
La valeur par défaut est de 30 °C (86 °F).
L’afficheur indique le nombre de tours/min (il faut multiplier la valeur
affichée par 10).
**
*
Modifie le nombre de tours/min du ventilateur pour une entrée élevée (par
échelon de 30 tours/min, limite de +/- 480 tours/min).
*
Modifie le nombre de tours/min du ventilateur pour une entrée faible (par
échelon de 30 tours/min, limite de +/- 120 tours/min).
**
*
REMARQUE :
*: Alternant **: Continu
L’affichage indique le courant de flamme en microampères.
Essai du système – L’affichage indique le courant de flamme
0 : Essai du système désactivé
L : Débit faible continu (20 minutes)
I : Débit d’allumage continu (20 minutes)
H : Débit élevé continu (20 minutes)
40
Modèles Lynx et Lynx Combi
MODÈLES LYNX COMBI - VÉRIFICATION ET MODIFICATION DES RÉGLAGES DU SYSTÈME - TABLEAU 5
Pour modifier les réglages du système ou effectuer un essai
Il est possible d'accéder au menu en appuyant sur les boutons SELECT et ENTER pendant 10 secondes. Pour accéder à
divers modes, appuyez sur le bouton ENTER. Pour modifier les réglages du système, appuyez sur les boutons UP ou DOWN.
Puis, appuyez sur ENTER.
WARNING: Only a trained, experienced service technician or installer should use this table.
AFFICHEUR DE MODE
DESCRIPTION
Modification de la durée de fonctionnement de la pompe pour le chauffage des pièces. Est
réglable à partir de 10 à 900 secondes.
(par échelon de 10 secondes). La valeur par défaut est de 30 secondes.
Durée d'après pompage de l'eau chaude domestique pré-réglée en usine à une seconde. Ne
pas modifier.
Modification du mode de chauffage des pièces
0 : Thermostat uniquement (par défaut) chaudière non équipée d'un capteur extérieur
1 : Capteur extérieur et thermostat
2 : Capteur extérieur uniquement
3 : Demande permanente de chauffage (le circulateur de la chaudière est toujours en marche)
Mode eau chaude domestique
0 : Eau chaude domestique inactive
2 : Eau chaude domestique (pré réglée en usine) active
Mode eau chaude domestique prioritaire.
Pré réglé en usine à 0 : ne pas modifier
Pour la sélection des modèles de chaudières, les valeurs sont de :
3 pour le modèle LX 1200B
6 pour le modèle LX 150CB
Pour la confirmation des modèles de chaudières, les valeurs sont de :
3 pour le modèle LX 120CB
6 pour le modèle LX 150CB
Choix de gaz naturel ou de propane
0 : gaz naturel (par défaut)
1 : propane
Température de consigne de compensation des conditions météorologiques
(modes de chauffages des pièces 1 et 2) Réglable à partir de -0 à -50 °C (16 °F à 122 °F)
(arrêts de 55 °C (1 °F)). La valeur par défaut est de 30 °C (86 °F).
Modification de la pente de compensation (mode chauffage localisé : 1 ou 2).
Réglable de 0,1 à 5,0 (par échelon de 0,1).
La valeur par défaut est de 1,0.
Non utilisé
Modification de la valeur de réglage de la compensation de la température (mode chauffage
localisé : 2 uniquement).
La température peut être réglée entre 0 et 50 °C (32 et 55 °F) [par échelon de 0,5 °C (1 à 9
°F)]. La valeur par défaut est de 30 °C (63 °F).
L'afficheur indique le nombre de tours/min du ventilateur (il faut multiplier la valeur affichée par 10).
Modifie le nombre de tours/min du ventilateur pour une entrée élevée (par échelon de 30 tours/min,
limite de +/ 480 tours/min).
Modifie le nombre de tours/min du ventilateur pour une entrée faible (par échelon de 30 tours/min,
limite de +/ 120 tours/min).
L'affichage indique le courant de flamme en microampères.
Essai du système L'affichage indique le courant de flamme
O :Arrêt de l'essai du système
L : Débit faible continu (20 minutes)
I : Débit d'allumage continu (20 minutes)
H : Débit élevé continu (20 minutes)
REMARQUE : * : Alternatif ** : Continu
Modèles Lynx et Lynx Combi
41
90 °C
1,
0
80 °C
=
60 °C
PE
N
TE
TEMPÉRATURE CIBLE
DE L’EAU DE
DISTRIBUTION
5,0 (MAX)
PEN
TE =
4,0 (
MAX
PEN
)
TE
=3
,0 (
MA
PE
X
)
NT
E=
2,0
(M
AX
)
PENTE
(M
AX
)
TEMPÉRATURE CIBLE
MAX. DE L’EAU
50 °C
E
NT
PE
=
)
AX
(M
0,5
40 °C
TEMPÉRATURE CIBLE
MIN. DE L’EAU
(MAX)
PENTE = 0,1
30 °C
TEMPÉRATURE DE
RÉFÉRENCE DE L’EAU
(VALEUR PAR DÉFAUT
DE 30 °C [86 °F])
20 °C
10°
0 °C
20 °C
0°
-10°
-20°
-30°
TEMPÉRATURE À L’EXTÉRIEUR
Schéma 24. Graphique du point de consigne pour mode de chauffage des pièces utilisant un capteur à l’extérieur
42
Modèles Lynx et Lynx Combi
III. MISE EN MARCHE INITIALE
C.
En vertu des normes de la dernière édition du National Fuel Gas Code (ANSI
Z223.1) et du Code d’installation du gaz naturel et du propane (CSA B149.1 00),
l’allumage de la chaudière Lynx LX1 40 a pu être réalisé de façon sécuritaire et
les critères de rendement ont été satisfaits au moment des essais réalisés sur la
rampe d’alimentation en gaz et les différentes commandes.
Utilisez uniquement la main pour tourner le robinet d’arrêt du gaz. N’utilisez
pas d’outil. Si vous n’arrivez pas à tourner le robinet d’arrêt manuellement,
ne tentez pas de le réparer; communiquez avec un technicien en entretien
qualifié. Tout emploi de la force et toute tentative de réparation risquent de
causer un incendie ou une explosion.
D.
N’UTILISEZ PAS la chaudière si une partie de celle ci s’est retrouvée sous
l’eau. Appelez immédiatement un professionnel qualifié en entretien et en
réparation pour faire inspecter la chaudière et remplacer toute pièce du
système des commandes ou du système de régulation du gaz qui s’est
retrouvée sous l’eau.
Instructions
Suivez les instructions d’allumage figurant dans le présent manuel. Ces
instructions sont également fixées sur la chaudière.
CONSIGNES DE SÉCURITÉ
INSTRUCTIONS DE FONCTIONNEMENT
TOURNEZ
À 90º
POUR
OUVRIR
1.
ARRÊTEZ! Lisez les consignes de sécurité précédentes.
2.
Réglez le thermostat sur la température la plus basse.
3.
Coupez toute source électrique qui alimente l’appareil.
4.
Cet appareil est équipé d’un dispositif d’allumage automatique de son
brûleur. Ne tentez pas d’allumer le brûleur manuellement.
5.
Ouvrez le robinet d’arrêt du gaz en tournant la poignée de manière à la
mettre en parallèle avec la canalisation de gaz (consulter le Schéma 25).
6.
Attendez cinq minutes (plus longtemps pour le propane) pour la dispersion
du gaz, puis procédez à une inspection olfactive, y compris tout près du
sol. Si vous détectez une odeur de gaz, ARRÊTEZ! Suivez les instructions
en « B » de la section « CONSIGNES DE SÉCURITÉ » ci dessus. Si vous ne
détectez aucune odeur de gaz, passez à l’étape suivante.
7.
Remettez l’appareil sous tension.
8.
Réglez le thermostat sur la température voulue.
Si l’appareil ne se met pas en marche, suivez les instructions de la rubrique
« Pour couper l’alimentation en gaz de l’appareil » et communiquez avec
votre technicien en entretien et en réparation ou avec votre distributeur de
gaz.
TOURNEZ À 90º
POUR FERMER
VANNE D'ARRÊT DE
L’ALIMENTATION EN GAZ
EN POSITION OUVERTE
VANNE D'ARRÊT DE
L’ALIMENTATION EN GAZ
EN POSITION FERMÉE
POUR COUPER L’ALIMENTATION EN GAZ DE L’APPAREIL
1.
Réglez le thermostat sur la température la plus basse.
Schéma 25. Fonctionnement du robinet d’arrêt du gaz
2.
Avant de procéder à un quelconque travail d’entretien ou de réparation,
coupez toutes les sources d’alimentation électrique de l’appareil.
Pour votre sécurité, lisez les renseignements suivants avant de faire
fonctionner la chaudière.
3.
Fermez le robinet d’arrêt du gaz en tournant la poignée de manière
perpendiculaire à la conduite de gaz (consulter le Schéma 25)
AVERTISSEMENT : observez rigoureusement les consignes
qui figurent dans le présent manuel, car tout manquement peut
entraîner un incendie ou une explosion causant des dommages
matériels, des blessures, voire la mort.
A.
Cet appareil n’est pas muni d’une veilleuse d’allumage, mais d’un dispositif
d’allumage automatique de son brûleur. NE TENTEZ PAS d’allumer le
brûleur manuellement.
B.
AVANT DE FAIRE FONCTIONNER la chaudière, procédez à une inspection
olfactive autour de l’appareil pour détecter toute fuite éventuelle de gaz.
Reniflez près du sol, car le gaz est plus lourd que l’air et il s’accumulera à
cet endroit.
QUE FAIRE SI UNE ODEUR DE GAZ EST DÉTECTÉE
• Ne tentez pas d’allumer la chaudière ni aucun autre appareil.
• Ne touchez à aucun interrupteur électrique et n’utilisez aucun téléphone
dans votre édifice.
• Appelez immédiatement l’entreprise qui vous approvisionne en gaz à
partir du téléphone d’une résidence ou d’un édifice voisin. Suivez les
directives données par l’entreprise de distribution de gaz qui alimente
votre résidence.
• Si vous ne pouvez pas joindre l’entreprise qui vous approvisionne en
gaz, appelez le service d’incendie.
Modèles Lynx et Lynx Combi
43
SÉQUENCE DE FONCTIONNEMENT - MODÈLE DE CHAUDIÈRE LYNX
LE THERMOSTAT LANCE UN APPEL DE CHAUFFAGE
CIRCULATEUR(S) ACTIVÉ(S)
VENTILATEUR D’AIR DE COMBUSTION ACTIVÉ
(À VITESSE MOYENNE)
VERROUILLAGE DE L’AF
FICHAGE
DES COMMANDES AVEC
ERREUR « A 33 »
NON
LA VITESSE DU VENTILATEUR EST-ELLE CONFIRMÉE?
OUI
PÉRIODE DE PRÉ PURGE DE 5 SECONDES
VERROUILLAGE DE L’AF
FICHAGE
DES COMMANDES AVEC
ERREUR « A 01 »
ESSAI D’ALLUMAGE – 6 SECONDES
DISPOSITIF D’ALLUMAGE PAR ÉTINCELLE SOUS TENSION
NON
LA VALVE DU GAZ S’OUVRE
VERROUILLAGE DE L’AF
FICHAGE
DES COMMANDES AVEC
ERREUR « A 03 »
NON
3 ESSAIS
D’ALLUMAGE
SANS FLAMME IDENTIFIÉE?
CONTACTEUR DE LIMITE
SUPÉRIEURE D’EAU FERMÉ?
OUI
2 NOUVEAUX ESSAIS
D’ALLUMAGE
LA VALVE DU GAZ RESTE OUVERTE
PENDANT 4 SECONDES
DISPOSITIF D’ALLUMAGE PAR ÉTINCELLE HORS
TENSION
NON
SIGNAL DE FLAMME CAPTÉ?
OUI
LA VALVE DU GAZ RESTE OUVERTE. LES COMMANDES SURVEILLENT DE FAÇON CONTINUE LE THERMOSTAT, LE CONTACTEUR DE LIMITE SUPÉRIEURE, LES CAPTEURS DE
TEMPÉRATURE DE L’EAU, LA VITESSE DU VENTILATEUR,
LE SIGNAL DE FLAMME ET L’INTERRUPTEUR DE FAIBLE NIVEAU
D’EAU (S’IL EST INSTALLÉ).
L’APPEL DE CHAUFFAGE DU THERMOSTAT SE TERMINE.
LA VALVE DU GAZ SE FERME.
APRÈS-PURGE DU VENTILATEUR PENDANT 10 SECONDES
APRÈS-PURGE DU CIRCULATEUR PENDANT 15 SECONDES
FERMETURE DE LA VALVE DU GAZ.
APRÈS PURGE DU VENTILATEUR
10 SECONDES.
OUI
44
Modèles Lynx et Lynx Combi
IV. Vérifier la combustion et la vitesse d'entrée du carburant
Mise en garde : Seul un technicien formé et qualifié peut
effectuer l'ajustement de l'entrée de la chaudière.
A. Retirez le panneau avant de l'enveloppe de chaudière en
tournant les vis noires de 1/4 de tour en position Ouvert.
Soulever le panneau.
B. Démarrer la chaudière en mode Essai du système dans le
menu « VÉRIFICATION ET MODIFICATION DES
RÉGLAGES DU SYSTÈME » Consulter les tableaux 5 et
5a. Appuyer sur les boutons ▲ ou ▼ pour choisir le taux
d'allumage élevé premièrement (alternance S-H sur
l'afficheur du mode), puis le faible (alternance S-L sur
l'afficheur du mode).
C. Vérifier la vitesse d'entrée du carburant sur le compteur de
gaz (pour les chaudières à gaz naturel).
ENTRÉE DE BTU/h = pi³ mesurés pendant 3 minutes x
pouvoir calorifique du gaz* × 20
*La valeur supérieure du pouvoir calorifique du gaz peut
varier selon les régions. Consulter le fournisseur de gaz
pour connaître le pouvoir calorifique du gaz en BTU/pi³.
Si l'entrée de carburant n'est pas à la vitesse indiquée aux
pages 2 et 3 au taux d'allumage élevé ou faible, la vitesse du
ventilateur doit être ajustée en conséquence pour atteindre la
vitesse d'entrée demandée. Ceci peut être fait grâce au mode
« Modification du nombre de tours/min du ventilateur pour
une entrée élevée ou faible » dans le menu « VÉRIFICATION
ET MODIFICATION DES RÉGLAGES DU SYSTÈME ».
Consulter les tableaux 5 et 5a. En augmentant la vitesse de
rotation du ventilateur, la vitesse d'entrée du gaz augmentera,
et vice versa.
D. Mesurer les niveaux de CO et de CO2 du gaz de carneau
au taux d'allumage élevé ou faible en utilisant un appareil
d'étalonnage de la combustion. Un orifice d’échantillonnage
se trouve dans le conduit d'évacuation (consulter le schéma
2 et 2a). Le CO ne devrait pas dépasser 100 ppm à une
entrée élevée, et 50 ppm à une entrée faible lorsque la
combustion est adéquate. Le CO2 devrait se situer dans la
plage indiquée dans le tableau 6.
Combustible
Gaz
naturel
Propane
% de CO2
Taux
d'allumage Minimum Nominal Maximum
Élevé
9.2%
9.5%
9.8%
Faible
8.7%
9.0%
9.3%
Élevé
10.7%
11.0%
11.3%
Faible
10.2%
10.5%
10.7%
Tableau 6. Valeurs associées à la combustion du gaz
naturel et du propane.
E. Si la combustion (mesure du CO2et du CO) à une vitesse
d'entrée élevée ou faible n'est pas contenue dans la plage,
éteindre la chaudière et communiquer avec le département
du service de Slant/Fin Tech.
F. Pour sortir du mode Essai du système, appuyer sur le
bouton ENTER.
Mise en garde : Omettre de se conformer aux exigences
mentionnées ci-haut peut entraîner des dommages matériels,
des blessures individuelles ou la mort.
V. VÉRIFICATIONS DE SÉCURITÉ
A. Vérifiez l’éventuelle présence de fuite de gaz:
En utilisant une solution d’eau et de savon, assurez-vous
de l’absence de toute fuite de gaz sur le système entre le
compteur de gaz et le brûleur, ce qui comprend
l’inspection de toutes les connexions de joints et de
raccords des canalisations. Utilisez une solution d’eau et
de savon pour l’ensemble des tests d’étanchéité pour le
gaz. N’UTILISEZ PAS une flamme nue.
B. Essai du thermostat :
Ajustez le thermostat sur une valeur suffisamment basse
pour interrompre tout appel de chaleur. La valve du gaz
doit alors se fermer et le brûleur doit s’éteindre. Le
ventilateur et le circulateur doivent lancer la post-purge,
puis s’arrêter.
C. Essai d’arrêt de sécurité des commandes :
Alors que la chaudière est allumée, déconnectez le fil
d’allumage du dispositif d’allumage par étincelle. La valve
du gaz doit alors se fermer et le brûleur doit s’éteindre. La
chaudière tentera de se rallumer à trois reprises, puis elle
entrera en mise en dérangement. Le code d’erreur « A 01 »
sera indiqué sur l’afficheur. Reconnectez le fil d’allumage
au dispositif d’allumage par étincelle, puis appuyez sur la
touche « Reset » pour revenir au fonctionnement normal.
VI. CODES D’ERREUR DE DIAGNOSTIC
AVERTISSEMENT : seul un technicien en entretien possédant la
formation et les qualifications appropriées doit effectuer le diagnostic
de pannes. Coupez toutes les sources d’alimentation électrique de la
chaudière avant de procéder à tout travail d’entretien ou de réparation.
Modèles Lynx et Lynx Combi
45
A. ERREURS DE MISE EN DÉRANGEMENT : elles sont indiquées par un « A » sur l’afficheur de mode. Le bouton de réinitialisation doit être
enfoncé pour effacer l’erreur et permettre au système de tenter de relancer le fonctionnement. L’afficheur de température indique le code
d’erreur.
CODE D’ERREUR
INDICATION
SOLUTION
01
Échec de l’allumage – 3 tentatives
d’allumage infructueuses de suite
Vérifiez qu’il y a production continue d’étincelles au niveau des électrodes. Si les
étincelles ne sont pas produites de façon continue, assurez vous que
l’écartement des électrodes est de 0,03 mm (0,125 po), nettoyez ou remplacez le
dispositif d’allumage par étincelle, et vérifiez la connexion de terre et
d’alimentation électrique. Si les étincelles sont produites en continu, vérifiez que
la pression d’alimentation du gaz est adéquate. En cas de présence d’étincelles,
vérifiez que la combustion est adéquate, sinon remplacez la valve du gaz.
02
Extinction de flamme – 3 pertes du
signal de flamme au cours d’une
demande
Vérifiez que la combustion s’effectue correctement, tant au débit
d’admission de gaz maximal que minimal. Si la combustion se fait à
l’intérieur de l’intervalle spécifié dans le Tableau 6 de la page 36,
nettoyez ou remplacez le dispositif d’allumage par étincelle, vérifiez la
connexion de terre et d’alimentation électrique.
03
Le contacteur de limite supérieure
d’eau est ouvert
Vérifiez que la température de l’eau à la sortie de la chaudière atteint
104°C (220°F). Si tel est le cas, remplacez le capteur de 12kiloohm de
la sortie d’eau. Dans la situation contraire, remplacez le contacteur de
limite supérieure d’eau.
04, 05, 09, 10,
12, 13, 14, 15,
16, 18, 32
Défaillance des commandes
Replacez le tableau des commandes. Assurez vous que le bon modèle
de chaudière a été sélectionné et que le code de confirmation
correspondant a été saisi (consulter le Tableau 5 de la page 32).
19, 20
Flamme détectée au mauvais
moment
Si la flamme reste toujours visible après la fin de l’appel de chaleur,
remplacez la valve du gaz. Si la chaudière semble s’éteindre
correctement, remplacez plutôt le dispositif d’allumage par étincelle.
33
Défaillance du ventilateur – erreur de
vitesse rotationnelle
Vérifiez la connexion du faisceau de câbles branché au ventilateur.
Remplacez le ventilateur.
46
Modèles Lynx et Lynx Combi
B. ERREURS DE BLOCAGE : elles sont indiquées par un « E » sur l’afficheur de mode. La chaudière se remet automatiquement
à fonctionner dès que le problème est corrigé ou que les conditions normales sont rétablies. L’afficheur de température
indique le code d’erreur. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur la touche « Reset ».
CODE D’ERREUR
INDICATION
01
Le capteur à la sortie d’eau est ouvert
Vérifiez la connexion du faisceau de câbles branché au
capteur. Remplacez le capteur.
02
Le capteur à l’entrée d’eau est ouvert
Vérifiez la connexion du faisceau de câbles branché au
capteur. Remplacez le capteur.
03
Le capteur des gaz d’échappement est ouvert
Vérifiez la connexion du faisceau de câbles branché au
capteur. Remplacez le capteur.
11
Court-circuitage du capteur à la sortie d’eau
Remplacez le capteur.
12
Court-circuitage du capteur à l’entrée d’eau
Remplacez le capteur.
13
Court-circuitage du capteur des gaz
d’échappement
Remplacez le capteur.
19, 42, 45,
46, 47, 48
Défaillance des commandes
Replacez le tableau des commandes. Assurez-vous
que le bon modèle de chaudière a été sélectionné et
que le code de confirmation correspondant a été saisi
(consulter le Tableau 5 de la page 32).
20
Flamme détectée au mauvais moment
Si la flamme reste toujours visible après la fin de
l’appel de chaleur, remplacez la valve du gaz. Si la
chaudière semble s’éteindre correctement, remplacez
alors le dispositif d’allumage par étincelle.
21
Erreur de polarité
Inversez les fils d’alimentation électrique NEUTRAL
(neutre) et HOT (chaud).
22
Erreur de fréquence
Vérifiez que la fréquence de l’alimentation électrique
est bien de 60 Hz; il se peut que dans certaines
régions, la fréquence de l’électricité distribuée soit
différente de cette valeur.
24
Défaut de mise à la terre
Vérifiez la connexion de terre des commandes et de la
masse de la chaudière.
suite à la page 47
SOLUTION
Modèles Lynx et Lynx Combi
47
Suite de la page 46
CODE D’ERREUR
30
31
32
INDICATION
SOLUTION
Température excessive des gaz
d’échappement
Vérifiez la température des gaz d’échappement à la
puissance maximale, ainsi que la température de l’eau
chauffée. Si la températures des gaz de combustion atteint
100 °C (212 °F), vérifiez le débit d’admission du gaz et la
combustion. Examinez l’état de l’échangeur de chaleur. Si
la températures des gaz d’échappement est inférieure à
100 °C (212 °F), remplacez le capteur de gaz.
Erreur de l’interrupteur de faible niveau
d’eau
Si un interrupteur de faible niveau d’eau a été installé,
vérifiez la pression d’eau du système. Examinez l’état de
l’interrupteur de faible niveau d’eau. Si aucun interrupteur
de faible niveau d’eau n’a été installé, assurez-vous que le
fil cavalier est connecté sur le tableau des bornes
électriques (consulter le Schéma 16a de la page 22).
Assurez-vous que les faisceaux de câbles connectant les
capteurs d’entrée et de sortie d’eau n’ont pas été permutés.
Le faisceau du capteur de l’entrée d’eau possède un
Température excessive de l’eau à l’entrée
connecteur bleu tandis que le faisceau du capteur de la
sortie dispose d’un connecteur rouge. Vérifiez que la
direction de l’écoulement d’eau de la pompe est correcte.
Éteignez puis réactivez l’alimentation électrique de
l’appareil. Si l’erreur persiste, remplacez le tableau
d’affichage.
51
Erreur de la touche de réinitialisation (Reset)
52
Assurez-vous que le bon modèle de chaudière à été
Erreur de sélection de modèle de chaudière sélectionné et que le code de confirmation correspondant a
été saisi sur l’afficheur (consulter les Tableaux 5 et 5a).
C. ERREURS D’AVERTISSEMENT : elles sont indiquées par un « H » sur l’afficheur de mode. Le fonctionnement du mode de chauffage des pièces n’est
pas affecté, et l’avertissement est affiché par intermittence. Le fonctionnement en mode d’alimentation d’eau chaude domestique est automatiquement
rétabli dès que le problème est corrigé. L’afficheur de température indique le code d’erreur. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur la touche « Reset ».
04
Le capteur du réservoir d’alimentation en
eau chaude domestique est ouvert
Si un capteur est employé, vérifiez la connexion du faisceau
de câbles qui y est branché, ou remplacez le capteur. Si
aucun capteur n’est utilisé, vérifiez que le mode
correspondant au réservoir d’eau chaude domestique a été
bien programmé (consulter les Tableaux 5 et 5a).
14
Court-circuitage du capteur du réservoir
d’alimentation en eau chaude domestique
Si un capteur est employé, remplacez-le. Si aucun capteur
n’est utilisé, vérifiez que le mode correspondant au
réservoir d’eau chaude domestique a été bien programmé
(consulter les Tableaux 5 et 5a).
48
Modèles Lynx et Lynx Combi
PRÉCAUTIONS ET ENTRETIEN
L’installateur a la responsabilité de porter la présente section à la
connaissance du propriétaire, de façon à ce que celui-ci puisse
prendre les mesures nécessaires pour obtenir les services d’un
technicien qualifié pour pourvoir à l’entretien périodique de la
chaudière. L’installateur doit également informer le propriétaire que
tout manquement aux consignes d’entretien de la chaudière, ou tout
autre équipement muni d’un brûleur, peut mener à une situation
dangereuse. Il convient que l’installateur présente le contenu du
manuel d’information (Publication LX-UIM) au propriétaire.
Un technicien en entretien possédant la formation et l’expérience
appropriée doit exécuter les inspections précisées dans le présent
guide avant chaque saison froide et à intervalle réguliers.
II. ENTRETIEN ANNUEL
IMPORTANT : le dispositif d’allumage par étincelle doit être
remplacé à l’approche de chaque nouvelle saison froide.
III. INSPECTION DURANT LA SAISON FROIDE
A.
Vérifiez régulièrement la pression d’eau; ajoutez
progressivement de l’eau au système si besoin il y a. Si on
ajoute beaucoup d’eau, il peut alors être nécessaire de
purger l’air du système. La perte d’eau de façon continue par
le système de chauffage peut indiquer soit une fuite, soit une
défectuosité du système de réglage de l’air ou encore une
défaillance de la valve de remplissage automatique.Réparer
les fuites.
B.
Inspectez le système de ventilation Effectuez l’« Inspection
régulière du système d’évacuation et d’arrivée d’air », telle
que décrite à la page 19.
C.
Assurez-vous que le collecteur de condensat est rempli
d’eau. Vérifiez que les tubes ne sont pas abîmés. Assurezvous que le collecteur n’est pas bouché.
D.
Le ventilateur d’air de combustion ne nécessite aucune
lubrification.
E.
Si cela se révèle nécessaire, lubrifiez le circulateur
conformément aux directives du fabricant.
I. ENTRETIEN GÉNÉRAL
A. Vérifications de sécurité : consultez la page 44.
B. inspection du système d’évacuation et d’arrivée d’air
1.
Faites régulièrement l’inspection du système pour identifier
des signes d’obstruction, de condensation, de corrosion ou
de dommages matériels.
2.
Examinez l’extrémité des conduits à l’extérieur. Le grillage et
la louvre doit être exempts de tout débris; ils doivent être
nettoyé au besoin.
3.
Effectuez l’« Inspection régulière du système d’évacuation et
d’arrivée d’air », telle que décrite à la page 19.
IV. NETTOYAGE
A.
Échangeur de chaleur : dans l’éventualité peu probable où
surviendrait une obstruction des conduits d’air ou des
conduites d’eau, il est impératif qu’un entrepreneur de service
de chauffage certifié/autorisé procède à la réparation du système.
B.
Brûleur : dans l’éventualité peu probable où surviendrait une
obstruction ou une détérioration du système, les réparations
nécessaires pour corriger la situation doivent être effectuées
exclusivement par un entrepreneur de service de chauffage
certifié/autorisé.
C. Conduites
Vérifiez les éléments suivants :
1.
Les conduites d’eau et les accessoires pour repérer la
présence éventuelle de fuites. Même les plus petites fuites
doivent être colmatées.
2.
Le système doit être rempli d’eau et être sous pression afin
de fonctionner de façon stable selon le bon réglage de la
jauge.
3.
Le système de réglage de l’air. Aucun bruit ni colmatage par
l’air ne doivent se produire.
4.
L’interrupteur de faible niveau d’eau pendant le
fonctionnement (consulter les instructions accompagnant
l’appareil).
D. Alimentation en air de la pièce de la chaudière
Veillez à ce qu’une alimentation en air à pression positive soit
présente, tel que précisé. Par temps froids, la demande en air de
la chaudière est supérieure si la ventilation est indirecte. Les
évents doivent être ouverts et libres de toute obstruction.
AVERTISSEMENT : l’écoulement de l’air de combustion et de
ventilation vers la chaudière ne doit jamais être obstrué.
SI DES PIÈCES DE RECHANGE SONT NÉCESSAIRES
Lorsque des pièces de rechange sont requises, utilisez le modèle de
chaudière et son numéro de série, qui figurent tous deux sur la
plaque signalétique de la chaudière, pour les commander. Consultez
la liste des pièces du modèle Lynx pour connaître le numéro de
pièce. Lorsque cela est possible, fournissez le numéro et la date du
bon de commande d’origine au moment de commander une pièce.
Une personne non qualifiée ne doit pas tenter d’identifier et de
remplacer les commandes. Seules les commandes et pièces simples
et faciles à identifier peuvent faire l’objet d’une commande locale.
Toute autre commande et pièce de rechange doit êtret commandée
par Slant/Fin. Toute soupape de surpression ou de sûreté employée
doit être homologuée ASME selon la pression et la puissance nette
de la chaudière.
Pour obtenir des pièces de rechange, les entrepreneurs en chauffage
doivent communiquer avec leur distributeur de chaudières Slant/Fin.
Modèles Lynx et Lynx Combi
49
GUIDE DE DÉPANNAGE GÉNÉRAL POUR LE PERSONNEL D’ENTRETIEN ET DE RÉPARATION
AVERTISSEMENT : seul un technicien en entretien possédant la formation et les qualifications appropriées doit effectuer le diagnostic de
pannes. Coupez toutes les sources d’alimentation électrique de la chaudière avant de procéder à tout travail d’entretien ou de réparation.
A.
B.
C.
LE BRÛLEUR NE FONCTIONNE PAS – AUCUNE CHALEUR N’EST PRODUITE
CAUSE
SOLUTION
1. La chaudière est hors tension, l’affichage est éteint,
l’interrupteur général est en position arrêt.
est ouvert. Le fusible est défectueux ou brûlé.
1. Fermez le circuit de l’interrupteur général. Vérifiez
ou remplacez le fusible.
L’interrupteur général
2. Robinet d’arrêt du gaz fermé.
2. Ouvrez le robinet d’arrêt du gaz. Vérifiez la
pression du gaz.
3. Les connecteurs des faisceaux de câble ne sont pas bien
branchés.
3. Vérifiez les connecteurs sur le tableau de
commandes de la chaudière.
4. Problème de fonctionnement détecté par les commandes.
4. Le code d’erreur sur l’affichage peut être mis en
correspondance avec un problème spécifique et sa
solution (consulter les pages 39 à 41 pour connaître
les codes d’erreur).
LA CHALEUR PRODUITE N’EST PAS SUFFISANTE
1. Le thermostat est réglé sur une température trop basse.
1. Réglez le thermostat sur une température plus
élevée.
2. L’eau de la chaudière est maintenue à une température trop faible.
2. Augmentez la température du point de consigne
pour le chauffage des pièces (consulter le Tableau 4
de la page 38).
3. La pompe circulatrice ne fonctionne pas.
3. Alors que le thermostat a lancé un appel de chaleur,
vérifiez que le circulateur est alimenté en courant
électrique. Si le circulateur est alors sous tension et
que le circulateur ne fonctionne pas, remplacez-le.
4. Le niveau d’eau de la chaudière est trop faible.
4. Tout en faisant preuve de prudence, ouvrez d’un
coup sec la poignée de la valve de surpression afin
de déterminer si la chaudière est remplie d’eau. Si tel
n’est pas le cas, inspectez le système pour identifier
la présence éventuelle de fuites. Vérifiez également
le régulateur de la pression d’eau. Réparez toute
fuite d’eau. Ajustez ou remplacez la valve de
réduction de la pression d’eau.
5. Le débit d’admission du gaz est trop faible.
5. Communiquer avec le fabricant pour connaître les
directives.
PRÉSENCE DE FUMÉES ET D’ODEURS DE GAZ
1. Fuites dans les canalisations de gaz ou les accessoires.
1. Repérez les fuites et réparez-les.
2. Fuite de gaz sur la canalisation de branchement ou les
connexions du compteur de gaz
gaz. Éteignez la chaudière et informez du problème
2. Fermez la valve de la canalisation principale du
la compagnie de .distribution de gaz.
3. Le collecteur de condensation n’est pas rempli d’eau.
3. Vérifiez le collecteur et remplissez-le d’eau.
4. Le système de ventilation est endommagé.
4. Inspectez soigneusement le système et procédez à
toute réparation nécessaire (consulter la section
« Inspections régulières du système d’évacuation et
d’arrivée d’air ».
5. Surchauffe de la chaudière ou faible combustion.
5. Communiquer avec le fabricant pour connaître les
directives.
50
Modèles Lynx et Lynx Combi
ANNEXE A
Réglage de la Résistance Anticipatrice des Thermostats
Les thermostats avec résistance anticipatrice fixe ne peuvent pas
être ajustés.
Toutefois, il est possible d’ajuster les thermostats avec résistance
anticipatrice selon le modèle du thermostat, pour une valeur allant
de 0,18 à 0,9 en déplaçant une aiguille sur la résistance antici
patrice.
Plus le réglage de la résistance anticipatrice est élevé (près de 0,9),
plus le délai sera long avant que le thermostat ne réponde à un
changement de la température de la pièce. Ainsi, si le réglage est
trop élevé, la chaudière prendra beaucoup plus de temps avant de
démarrer suite à une baisse de la température. De par cette situa
tion, il se peut que la température de la pièce descende jusqu’à un
niveau inconfortable avant que ne démarre la chaudière. Cette
situation peut rendre le propriétaire insatisfait de son système de
chauffage.
Plus le réglage de la résistance anticipatrice est bas (près de 0,18),
plus le thermostat répondra rapidement à un changement de tem
pérature de la pièce. En revanche, si le réglage est trop faible, la
chaudière démarrera et s’arrêtera en boucle très courte. Ces démar
rages et arrêts successifs dans un intervalle court usent inutilement
l’équipement. Dans le cas de chaudières au mazout, cette situation
entraîne une faible combustion et un nettoyage plus fréquent de la
zone de combustion.
Il est important de comprendre ce que le thermostat contrôle, puis
de déterminer l’ampérage requis des relais, de la valve du gaz, des
valves selon les zones, ainsi que celui des commandes. Ces ren
seignements sont inscrits sur chacun des composants. Il convient
d’ajuster la résistance anticipatrice de façon à de que le système
fonctionne selon son efficacité maximale.
ANNEXE B
Accumulation de dépôts étrangers sur l’échangeur de chaleur
L’étude de chaudières installées dans des régions où l’on retrouve
de l’eau dure a démontré que des dépôts minéraux s’accumulent au
fond de l’échangeur de chaleur. De plus, des sédiments, du calcaire
et d’autres contaminants solides se retrouvent dans les chaudières
installées sur de vieux systèmes où celles dont l’eau d’alimentation
provient d’un puits. Cette accumulation entraîne la formation d’une
couche isolante qui affecte fortement l’efficacité de la chaudière en
réduisant la transmission de la chaleur à travers la surface de
transfert de chaleur primaire. Cette situation est à l’origine du
chauffage des pièces métalliques à des températures extrêmes et
cause à la longue la fissuration de l’échangeur de chaleur.
REMARQUE : LES SERPENTINS DU RÉSERVOIR D’ALIMENTATION
EN EAU CHAUDE DOMESTIQUE SONT HAUTEMENT
SUSCEPTIBLES D’ÊTRE AINSI CONTAMINÉS.
LES MODALITÉS DE LA GARANTIE DE LA CHAUDIÈRE NE
COUVRENT PAS LES DÉFAILLANCES DÉCOULANT DE TELLES
CIRCONSTANCES.
RECOMMANDATIONS
Pour toute installation dans une région où on retrouve de l’eau dure :
1. Le système doit faire l’objet d’une inspection complète pour identi
fier la présence éventuelle de fuites. Celles ci doivent être
réparées, aussi petites soit elles.
2. L’eau du remplissage initial du système doit subir un traitement
afin de réduire sa dureté à un niveau acceptable.
3. Lorsque le système est alimenté de façon continue avec de l’eau
dure, tel que dans le cas de chaudières industrielles ou de
générateurs de vapeur, il est essentiel que :
a) L’eau d’alimentation soit traitée afin de réduire sa dureté à un
niveau où aucun dépôt significatif ne se forme à l’intérieur de
la chaudière.
OU
b) L’eau traitée de la chaudière circule dans un échangeur de
chaleur à circuit fermé qui chauffera lui même le système de
distribution d’eau.
En plus des éléments ci dessus mentionnés, les vieux systèmes
et ceux alimentés à partir d’un puits peuvent demander
l’intégration d’un filtre ou d’un tamis au circuit à proximité
de la chaudière sur la conduite de retour. Des filtres conçus
pour le traitement de l’eau sont disponibles auprès de
marchands spécialisés.
IL EST VIVEMENT RECOMMANDÉ DE DIFFUSER LES PRÉSENTS
RENSEIGNEMENTS ESSENTIELS AUPRÈS DE TOUTES LES
PARTIES CONCERNÉES.
51
Modèles Lynx et Lynx Combi
SLANT/FIN LTD/LTÉE, 6450 Northam Drive, Mississauga (Ontario) L4V 1H9
• Tél. : (905) 677-8400 / Téléc. : (905) 677-1829 / Téléc. du comptoir de commandes :
(905) 677-9015 www.slantfin.ca / Courriel : orderdesk@slantfin.ca / info@slantfin.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising