Alliance Twenty II MI-notice d'installation Brossette

Alliance Twenty II MI-notice d'installation Brossette
II
NOTICE TECHNIQUE
POUR L’INSTALLATEUR
Chaudière Mixte Instantanée
Twenty 23 MI
Chaudière de type B11bs
(Cheminée)
INDEX
1. GENERALITES
1.1 Conseils
1.2 Vue d’ensemble
2. INSTALLATION
2.1 Normes de référence
2.2 Conseils
2.3 Emplacement
2.4 Dimensions d’encombrement
2.5 Distances minimales
2.6 Positionnement de la chaudière
2.7 Branchement électrique
2.8 Raccordement gaz
2.9 Raccordements hydrauliques
2.10 Raccordement évacuation
2.11 Raccordement thermostat d’ambiance
2.12 Schémas électriques fonctionnels
2.13 Schémas hydrauliques
1. GENERALITES
Cette notice fait partie intégrante et essentielle du produit, elle
doit être conservée soigneusement avec l’appareil pour toute
consultation ultérieure de la part de l’utilisateur et du personnel
agréé.
Lisez attentivement cette notice car elle contient des instructions
et des conseils très importants concernant la sécurité d’installation, d’usage et de maintenance.
II
Notice pour
l'utilisateur
3. MISE EN SERVICE
3.1 Opérations préliminaires à la mise en service
3.2 Démontage du panneau avant
3.3 Tableau de bord
3.4 Premier allumage
3.5 Réglages de fonctionnement
3.6 Analyse de la combustion
3.7 Contrôle évacuation des fumées
3.8 Systèmes de protection chaudière
3.9 Vidange de l’installation
4. REGLAGE DU GAZ
Tableau réglage du gaz
4.1 Changement de gaz
5. MAINTENANCE
6. DONNEES TECHNIQUES
2
299
1.1 Conseils
1.3 Vue d'ensemble
Cet appareil sert à produire de l’eau chaude pour usage ménager. Il
doit être raccordé à une installation de chauffage et au réseau de
distribution d’eau chaude sanitaire (modèles à production d’eau
chaude sanitaire) conformément à ses performances et à sa puissance.
Toute utilisation différente ou impropre est interdite. Le fabricant décline toute responsabilité en cas de dommages provoqués par un mauvais usage de cet appareil.
L’installation, la maintenance ou toute autre intervention doivent être
effectuées dans le respect des normes en vigueur, des indications
fournies par le fabricant et par des professionnels agréés.
Certificat de conformite
Par l’application de l’article 25 de l’arrté du 2/08/77 modifié et de l’article 1 de l’arrêté modificatif du 05/02/99, l’installateur est tenu d’établir
des certificats de conformité approuvés par les ministres chargés de
la construction et de la sécurité du gaz:
- de modèles distincts (modèles 1,2 ou 3) après réalisation d’une
instaltion de gaz neuve,
- de <modèle 4> après remplacement en particulier d’une chaudière par une nouvelle.
L’installation doit être réalisée avec les accessoires fournis par le constructeur de la chaudière ou agréés par celui-ci.
Le fabricant décline toute responsabilité en cas de dommages provoqués à des personnes, à des animaux ou à des choses du fait d’une
installation incorrecte de l’appareil.
Ne pas laisser utiliser l’appareil par des enfants ou par des personnes incapables de le faire sans surveillance.
Si vous sentez une odeur de gaz, n’actionnez ni les interrupteurs
électriques, ni le téléphone, ni tout autre appareil pouvant provoquer
une étincelle.
Ouvrez immédiatement les portes et les fenêtres, fermez le robinet
central du gaz (sur le compteur) et contactez un professionnel agréé;
en cas d’absence prolongée, fermez toujours le robinet central du
gaz.
Ne poser aucun objet au-dessus de l’appareil.
Avant de procéder à toute opération d’entretien ou de maintenance,
coupez l’alimentation électrique en agissant sur l’interrupteur de l’installation et/ou sur l’interrupteur général.
Pour l’entretien des parties extérieures, utilisez un chiffon humide
imbibé d’eau savonneuse. N’utilisez jamais des détergents abrasifs
ou solubles.
En cas de panne et/ou de mauvais fonctionnement, éteignez l’appareil et fermez le robinet du gaz sans essayer d’intervenir de quelque
façon que ce soit. Pour la réparation, contactez exclusivement des
professionnels agréés par le fabricant et veillez à ce que des pièces
de rechange d’origine soient utilisées.
Puissance chauffage
La puissance chauffage de cette chaudière est adjustable en
fonction d l’installation de chauffage.
En usine, la puissance de la chaudières en mode chauffage est
réglée à 70% de la puissance maximum. En mode production
d’eau chaude sanitaire la chaudière fonctionne à sa puissance
maximale. Les modalités de réglage sont détaillées dans le paragraphe “Réglage de la Puissance Chauffage”.
299
Legende:
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
Buse cheminée
Coupe tirage
Echangeur principal
Panneaux en fibre céramique du foyer
Brûleur
Vase d’expansion
Thermostat de sécurité surchauffe
Allumeur
Vanne trois voies hydraulique
Sonde chauffage
Pressostat contrôleur de débit
Interrupteur vanne trois voies hydraulique
Logement du filtre et du réducteur de débit ECS
Répartiteur hydraulique
Robinet de vidange chaudière
Echangeur ECS a plaques
Soupape de sécurité 3 bar
Pompe et purgeur automatique
Vanne gaz
Prise de pression gaz au brûleur
Electrode d’ionisation
Electrodes d’allumage
Détecteur d’anomalie de tirage
3
2. INSTALLATION
2.1 Normes de référence
2.4 Dimensions d’encombrement
223/268
27 kW - 140
23 kW - 130
L’installation et la première mise en service de la chaudière doivent être effectuées par un technicien qualifié, dans le respect
des normes nationales d’installation en vigueur et de toute prescription établie, s’il y a lieu, par les autorités locales ou par les
organismes préposés à la santé publique.
2.2 Conseils
Avant de raccorder la chaudière, il faut:
- procéder avec soin au rinçage des tuyauteries de l’installation
pour éviter que des résidus ou des dépôts ne puissent compromettre le fonctionnement correct de la chaudière;
- vérifier si la chaudière est bien préparée pour fonctionner avec
le type de gaz disponible. Pour ce faire, il suffit de lire les indications figurant sur l’étiquette de l’emballage et sur la plaque
signalétique de la chaudière (derrière le tableau de bord)
- si le conduit d’évacuation des produits de combustion est
conforme aux réglementations en vigeur.
- si la chaudière doit être reliée à un conduit existant, vérifier si
ce dernier a bien été ramoné et ne présente pas de scories
qui, en se détachant des parois, pourraient obstruer le passage des fumées.
2.3 Emplacement
Les chaudierès de type B11bs sont à chambre de combustion
ouverte et sont prévues pour être raccordées à un conduit d’évacuation des produits de la combustion. L’air comburant est prélevé directement dans le local dans lequel l’appareil est installé.
Ce type de chaudière ne peut pas être installée dan un local
ne répondant pas aux prescriptions de ventilation appropriées.
L’évacuation des fumées est à tirage naturel. De plus, ce type de
chaudière est équipé d’un dispositif de contrôle de l’évacuation
correcte des produits de la combustion.La chaudière doit être
installée sur un mur en bon état. Il ne doit pas permettre l’accès
aux parties électriques sous tension par l’arrière de la chaudière.
Pour ne pas entraver le fonctionnement correct de la chaudière,
l'endroit prévu pour son installation doit respecter les valeurs
limites de température et être protégé des conditions atmosphériques.
Les distances minimales qui permettent l’accès aux différentes
parties de l’appareil doivent être respectées comme indiqué
dans le paragraphe 2.5 ci-après.
365/410
LÉGENDE
A = Départ chauffage
B = Sortie eau chaude
C = Entrée gaz
D = Entrée eau froide
E = Retour chauffage
2.5 Distances minimales
Pour pouvoir effectuer aisément les opérations de maintenance
de la chaudière, il faut respecter les distances minimales figurant
sur le schéma ci-après.
2.6 Positonnement de la chaudière
Pour fixer la chaudière, servez-vous du gabarit fourni.
Pour toute information complémentaire, veuillez consulter les
instructions fournies avec le Kit de raccordement.
4
299
2.7 Branchement électrique
2.9 Raccordement hydraulique
Vue des raccordements chaudière
Pour plus de sécurité, faites contrôler soigneusement l’installation électrique par une personne qualifiée. Le fabricant décline
toute responsabilité en cas de dommages pouvant survenir si
l’installation de mise à la terre ou de protection font défaut ou en
cas d'anomalies au niveau de la distribution du courant. Vérifiez
si l’installation électrique est apte à supporter la puissance maximale absorbée par la chaudière.
Les connexions à la ligne électrique doivent être effectuées par
branchement fixe (et non par fiche amovible) et munies d’un
interrupteur bipolaire avec une distance d’ouverture entre les
contacts d’au moins 3mm.
La chaudière fonctionne avec un courant alternatif.
Vérifiez si la connexion du neutre et de la phase respecte bien le
schéma.
C
B
E
A
F
D
E
D
B
A
C
G
IMPORTANT!
Si l’on doit remplacer le câble d’alimentation électrique, il faut utiliser impérativement un câble ayant les mêmes caractéristiques.
Effectuez les connexions sur le bornier qui est à l’intérieur du
panneau porte-instruments en procédant de la façon suivante:
- câble jaune-vert sur la borne marquée par le symbole de terre
en veillant bien à réutiliser le ferrite déjà monté sur le câble
préexistant;
- câble bleu sur la borne marquée par la lettre “N”;
- câble marron sur la borne marquée par la lettre “L”.
Remarque: l’installation électrique des différents modèles est
illustrée dans le paragraphe 2.12.
2.8 Raccordement au gaz
La chaudière est de catégorie II2E+3+ et peut foncionner avec les
gaz prévus dans ces catégories. Consulter le tableau du chapitre
4. “Réglage du gaz”.
En cas de changement de gaz consultez le chapitre 4.1. Procéder au raccordement en insérant un robinet d’arrêt gaz. Avant de
procéder à l’installation, il faut procéder au nettoyage des tubes
du combustible pour éliminer tous résidus qui pourraient compromettre le fonctionnement de la chaudière.
LÉGENDE
A = Départ chauffage
B = Sortie eau chaude
C = Entrée gaz
D = Entrée eau froide
E = Retour chauffage
F = Décharge soupage de sécurité
G = Disconnecteur et robinets de remplissage
Cette figure indique le montage de raccords hydraulique et gaz
de la chaudière.
Pour toute information, veuillez consulter les instructions contenues dans le Kit de raccordement.
Vérifiez si la pression maximun du réseau est bien inférieure ou
égale à 8 bar; si la pression est supérieure à 8 bar, il faut installer
un réducteur de pression.
La pression minimale pour faire fonctionner la production d’eau
chaude sanitaire est de 0,2 bar. (uniquement mod. M).
Pour éviter un débit d'eau excessif qui entraînerait une baisse de
la température finale, vous pouvez installer à l'entrée sanitaire un
limiteur de débit à plaquette (L).
D
L
23 kW
L
299
27 kW
10 l/min 12 l/min
5
Le dimensionnement des tubes de raccordement et des radiateurs de l’installation doit tenir compte de la pression résiduelle
disponible représentée en fonction du débit sur le graphique ciaprès
1
Pression résiduelle de la chaudière.
27 kW
2
23 kW
C
Nous conseillons de raccorder l’évacuation de la soupape 3 bar
du circuit chauffage.
Pour que la chaudière fonctionne correctement en évitant que la
circulation d'eau dans l'échangeur principal soit insuffisante, elle
est équipée d'un by-pass automatique qui contrôle le débit d'eau
dans l'échangeur chauffage pour une installation à débit variable
(robinets thermostatiques, etc.).
Pour répondre à des besoins particuliers de l’installation est
disponible le pompe plus puissante.
3
D
2.10. Raccordement évacuation
4
La chaudière doit être raccordée à un conduit d’évacuation des
fumées (cheminée) conforme aux réglementations en vigueur.
E
2.11 Raccordement d’un termostat d’ambiance
Pour procéder au raccordement du thermostat d’ambiance, il faut
démonter l’ habillage de la chaudière comme illustré dans le
paragraphe 3.2., et procéder comme suit:
1. Soulevez le boîtier des commandes et faites le pivoter vers
l’avant;
2. Ouvrir le couvercle passe-cable gauche “C”.
3.
Introduire le câble de branchement thermostat
ambiance/progr. horaire dans le serre-câble “D” illustré sur la
figure;
4. Sortir le passe-fil "E" indiqué sur la figure, faire un trou et passer dans le trou le câble de connexion du thermostat d’ambiance;
5. Enlevez le pont qui se trouve sur la borne et raccordez le
câble;
6. Remettez en place le passe-fil et la borne. Refermez ensuite
le couvercle passe-fils “C” et bloquez le serre-fil "D".
5
6
D
6
299
A01 =
Détecteur d'anomalie de tirage
A03 =
Vanne gaz
A04 =
Allumeur
A06 =
Pompe de circulation
= Carte haute tension
A07 =
Capteur flamme (ionisation)
BT = Carte basse tension
A08 =
Borne de terre
A09 =
Circuit détecteur de flamme
Signal flamme
2.12 Schéma électrique
LÉGENDE
AT
B
= Signal de mise en sécurité
A10 =
C
= Signal circulation insuffisante
A11 =
Transformateur
D
= Voyants température
A12 =
Filtre
E
= Signal intervention thermostat de surchauffe
A13 =
Circuit protection fumées
F
= Bouton de réarmement sécurité
A14 =
Microinterrupteur allumage
G
= Sélecteur mode de fonctionnement
H
= Réglage température eau sanitaire
B01 =
Thermostat de surchauffe
I
= Réglage température eau chauffage
B02 =
Horloge/Thermostat ambiance
J
= Connecteur horloge
B03 =
Modulateur vanne gaz
K
= Connecteur TCS
B05 =
Sonde chauffage
M
= Sélecteur réglage retard allumage chauffage
B06 =
Pressostat contrôleur de débit
N
= Réglage puissance d'allumage
B07 =
Interrupteur vanne 3 voies
O
= Réglage puissance max. chauffage
P
= Voyant anomalie de tirage
Couleurs:
Q
= Signal ON/OFF
Gr
= Gris
R
= Interrupteur ON/OFF
Bl
= Blanc
S
= Câble interface cartes
Rs = Rouge
U
= Relais allumeur
Mr
= Marron
V
= Relais vanne gaz
Bl
= Bleu
W
= Relais ventilateur
Nr
= Noir
= Relais pompe de circulation
G/V = Jaune/Vert
X
B/R = Blanc/Rouge
299
7
2.12 Schéma fonctionnel
2.13 Schéma hydraulique
Légende:
1 - Echangeur principal
2 - Brûleur
3 - Electrodes d’allumage et d’ionisation
4 - Vanne gaz
5 - Thermostat de surchauffe
6 - Sonde chauffage
7 - Vanne trois voies hydraulique
8 - Pressostat contrôleur de débit
9 - By-pass automatique
10 - Interrupteur vanne trois voies
12 - Disconnecteur
13 - Echangeur sanitaire
14 - Filtre ECS
15 - Robinet de vidange circuit chauffage de la chaudière
16 - Soupape de sécurité 3 bar
17 - Manomètre
18 - Circulateur
19 - Vase d’expansion
20 - Opercule
A Départ chauffage
B Sortie eau chaude
C Entrée gaz
D Entrée eau froide
E Retour chauffage
8
299
3.3. Bandeau de contrôle
3. MISE EN SERVICE
3.1 Opérations préliminaires à la mise en service
Pour garantir un fonctionnement sûr de la chaudière et
ouvrir droit à la garantie, la première mise en service doit
être effectuée par un professionnel agréé.
Vérifiez que le gaz utilisé et la ligne électrique correspondent
bien aux indications reportées sur l'étiquette de la chaudière
(comme indiqué aux points 2.7 et 2.8)
Remplissage circuits hydrauliques
Procédez comme suit:
- ouvrez les purgeurs des radiateurs de l’installation;
- ouvrez petit à petit le robinet de remplissage et fermez les
purgeurs des radiateurs dès que l’eau commence à sortir;
- fermez le robinet de remplissage lorsque la pression indiquée
sur le manomètre de la chaudière est 1 bar.
Alimentation gaz
Ouvrez le robinet du compteur gaz et celui de la chaudière et
vérifiez l'étanchéité des raccords gaz.
3.2
Démontage du panneau avant
Bouton de rearmement sécurité et surchauffe
Voyant de mise en sécurité
Sélecteur fonction été/hiver/réglage
Voyant manque d'eau
Bouton de réglage temperature sanitaire
Thermomètre chauffage
Voyant signal surchauffe
Bouton réglage température chauffage
Voyant marche/arrêt
Interrupteur marche/arrêt
Voyant anomalie de tirage
Manometre circuit primaire
3.4 Premier allumage
1
F
2
Pour démonter l’habillage procédez comme suit:
1. dévissez la vis placée au dessus de l’habillage de la chaudière;
2. soulevez verticalement le panneau frontal et le décrocher.
299
A.
B.
C.
D.
E.
F.
G.
H.
I.
L.
N.
O.
Les contrôles à effectuer lors de la première mise en service
sont les suivants:
- Une fois l'installation remplie, vérifier que le bouchon du purgeur automatique est desserré,
- rétablir la pression dans l'installation si cette dernière est inférieure à 1 bar.
Vérifier que le robinet gaz est fermé, que le branchement électrique a été effectué correctement et que le câble de terre est
bien raccordé.
Mettre la chaudière sous tension à l'aide de l’interrupteur <I>
(le voyant "L" s'allume) et amener le sélecteur "C" sur la position < hiver >;
La pompe de circulation se met alors en marche et après 7
secondes la chaudière se met en sécurité. Laissez-la ainsi
jusqu'à ce que les opérations de purge de l'air soient terminées;
- dévisser légèrement le bouchon qui se trouve à la tête de la
pompe de circulation pour éliminer l’air dans la pompe de circulation;
- repurger les radiateurs;
- ouvrir e fermer plusieurs fois un robinet d’eau chaude;
- contrôler la pression de l’installation, si elle a diminué, ramener
la à 1 bar en ouvrant les robinets de remplissage.
Contrôler le conduit d’évacuation des produits de combustion
et d’aspiration.
Vérifier que les vannes chauffage sont bien ouvertes;
Ouvrir le robinet gaz, purger l’air et vérifier l’étanchéité des
raccords en contrôlant au compteur gaz que le gaz ne passe
pas. Vérifier aussi à l’aide d’une solution savonneuse et éliminer toute fuite.
Débloquer le système d'allumage en appuyant sur le bouton
"A" de réarmement. L'étincelle allumera le brûleur principal. Si
la première tentative échoue, répéter l'opération.
Vérifier la valeur de la pression minimum et de la pression d’allumage du gaz dans le brûleur, si nécessaire la régler suivant
le tableau du chapitre 4.
Brûleur en fonctionnement vérifier l’étanchéité des raccords et
de la vanne gaz à l’aide d’une solution savonneuse et éliminer
toute fuite.
9
3.5. Réglage de fonctionnement
La chaudière a été conçue pour permettre d'intervenir facilement
sur les paramètres de fonctionnement. Pour avoir accès aux
potentiomètres de réglage, il suffit de dévisser les deux vis au
bas du panneau porte-instruments et de soulever les volets assistance "B1" pour l'accès à la carte de contrôle et "B2" pour
l'accès à la carte d'alimentation.
Le “volet assistance” B2 donne accès:
- au connecteur du câble d’alimentation;
- aux fusibles;
Le “volet assistance” B1 donne accès:
- au jumper de réglage du retard d'allumage du chauffage
variant de 0 à 2 minutes (taré à 1 minute)
- au potentiomètre de réglage de la puissance d'allumage lent
variant de la puissance thermique minimum à la maximum
tarée;
G20
55 mm H2O
G25
45 mm H2O
G30-31 180 mm H2O
- au raccordement au connecteur diagnostic (TCS).
3.6 Réglage de la puissance chauffage
Cette chaudière est dotée d’un potentiomètre de réglage permettant de limiter la puissance en mode chauffage pour s’adapter
aux besoins du logement.
En usine, la puissance de la chaudières en mode chauffage est
réglée à 70%.
Le tableau fig. 2 pag. ?? indique:
- La corrélation qui existe entre la pressionau brûleur et la puissance de la chaudière en mode chauffage.
- La puissance de la chaudière en mode chauffage réglée en
usine.
Le potentiomètre pour la régolation de la puissance chauffage
est située sour le volet assistance “B1”.
Renouveler cette opération toutos les 30 second.
2. Défaut de circulation
Ce contrôle arrête la chaudière si le pressostat de sécurité du
circuit principal n'a pas donné son feu vert dans les 40
secondes qui suivent le démarrage de la pompe de circulation et met la chaudière en position de blocage signalé par
l'allumage du voyant "D".
Vous pouvez faire repartir le système, après rétablissement
de la pression dans l'installation, en opérant un ON/OFF de
l'alimentation électrique "L".
3. Sécurité surchauffe
Ce contrôle bloque la chaudière au cas où la température à
l'intérieur du circuit principal dépasse 110°C.
L'état de blocage est signalé par l’allumage du voyant "G".
Pour le rétablir, après un délai de refroidissement suffisant, il
suffit d'appuyer sur le bouton "A".
4. Arrêt en cas d’anomalie de tirage.
Cette chaudière est équipée d’un dispositif de contrôle d’évacuation des fumées.
En cas de mauvaises conditions de tirage, si de dangereuses
émission de produits de combustion se produisent, le système de contrôle DAT arrête la chaudière et le voyant (N) s’allume. La chaudière redémarre automatiquement environ 12
mn plus tard. Si le DAT intervient plusieurs fois de suite, il est
necessaire d’appeler le service après vente agréé pour le
contrôle de la cheminée et de la ventilation du local.
3.9 Opérations de vidange de l'installation
Vidange de l'installation de chauffage.
Pour vidanger l’installation de chauffage, procéder comme suit:
- arrêter la chaudière;
- ouvrir le robinet de vidange de la chaudière (16 page 6) en
prévoyant un récipient pour recueillir ll’eau qui en coule;
- vidanger par les points les plus bas de l’installation, si elle doit
rester longtemps à l’arrêt dans des endroits ou la température
ambiante peut descendre en dessous de 0° C.
Néamnoins, on conseille d’ajouter du liquide antigel à base de
glycol à l’eau de l’installation de chauffage plutôt que de procéder
à des vidanges répétées.
Vidange de l’installation sanitaire
Chaque fois qu’il y a un risque de gel, il faut vider l’installation
sanitaire de la manière suivante:
- fermer le robinet général du réseau hydraulique;
- ouvrir tous les robinets d’eau, chaude et froide;
- vidanger par le ou les point(s) le(s) plus bas.
3.8 Systèmes de protection de la chaudière
La chaudière dispose des systèmes suivants:
1. Sécurité de flamme
Ce contrôle signale le non allumage du brûleur dans les 7
secondes suivant l'opération d'allumage. L'état de blocage
est signalé par l’allumage du voyant "B".
Le réamorçage du système est obtenu en appuyant sur le
bouton "A" et en le relâchant ensuite après avoir contrôlé si le
robinet du gaz est bien ouvert.
10
299
4. REGLAGE DU GAZ
Catégorie II 2E+3+
Indice de Wobbe inférieur (15°C;1013mbar)
Gaz Naturel
G20/G25
MJ/m3h
45,67 / 37,8
Gaz Butane/Gaz Propane
G30/G31
80,58 / 70,69
Pression nominale d’alimentation
mbar
20 / 25
30 / 37
Pression minimale d’alimentation
mbar
17 / 17
20 / 25
1,25 / 1,25
0,72 / 0,72
TWENTYII 23 MI
Brûleur principal 13 inject. diam.
mm
Opercule du bloc gaz diamètre
mm
4,7
---- / ----
Consommation (15°C; 1013mbar)(*)
m3/h
2,72 / 3,32
---- / ----
Consommation (15°C; 1013mbar) (*)
Kg/h
---- / ----
2,02 / 2,02
Pression gaz au brûleur maximale - minimale (*)
mbar
10,2 - 2,0/12,7 - 2,5
26,0 - 5,0/34,0 - 6,5
TWENTYII 27 MI
Brûleur principal 13 inject. diam.
mm
1,25 / 1,25
0,72 / 0,72
Opercule du bloc gaz diamètre
mm
5,5 / 5,5
---- / ----
Consommation (15°C; 1013mbar)(*)
3
m /h
3,16 / 3,86
---- / ----
Consommation (15°C; 1013mbar) (*)
Kg/h
---- / ----
2,35 / 2,32
Pression gaz au brûleur maximale - minimale (*)
mbar
10,2 - 2,0 / 12,7 - 2,5
26,0 - 5,0 / 34,0 - 6,5
[1mbar = 10,197 mm H2O]
(*) Valeur (+ ou - 5%) pour une pression amont égale à la pression nominale d’alimentationa
4.1 Changement de gaz
La transformation de la chaudière pour des gaz différents de
ceux prévus doit être effectuée exclusivement par du personnel
qualifié.
A - Remplacer les injecteurs du brûleur principal:
- Enlever le brûleur en démontant le raccord du tube gaz;
- Démonter le collecteur;
- Remplacer les injecteurs en vérifiant leur diamètre suivant
le tableau page 4. Quand on monte les nouveaux injecteurs,
il faut remplacer les joints.
- Vérifier que les injecteurs ne sont pas obstrués, même partiellement, par des impuretés.
- Remonter le brûleur.
B - Opercule
Les chaudières équipées au gaz naturel (G20 et G25) sont
munies d'un opercule en sortie du bloc gaz. Dans le cas d'une
transformation gaz naturel en GPL cet opercule doit être enlevé
et vice versa.
L'accès à l'opercule se fait en dévissant la bride de sortie du bloc
gaz (fig. a). Contrôler sur le tableau page 4 que le diamètre de
l'opercule, éventuellement installé, est correct (les opercules sont
marqués en centièmes de mm).
C - Contrôle de la pression d'alimentation
a) Enlever la vis A (fig.b) et raccorder le tuyau du manométre à la
prise de pression de l'entrée du bloc gaz.
b) Mettre la chaudière en fonctionnement à sa puissance maxi299
a
Opercule
11
mum (robinets eau et gaz ouverts, interrupteur "O/I" sur I et
sélecteur sur < > robinet eau chaude ouvert). La pression
d'alimentation doit être dans la plage correspondant au gaz
auquel l'appareil est adapté (se reporter au tableau page 4).
c) Quand le contrôle a été effectué, réintroduire la vis A dans
son logement et vérifier l'étanchéité.
D - Contrôle de la puissance maximum
Pour contrôler la puissance maximum, il suffit de s'assurer que la
pression au brûleur est conforme à la valeur indiquée pour le gaz
auquel l'appareil est adapté (suivant le tableau page 4). Il faut
tenir compte que la valeur indiquée est relative à la pression
nominale d'alimentation et qu'elle peut varier en fonction de
celle-ci. Sinon vérifier:
a) que le diamètre de l'opercule situé à la sortie du bloc gaz correspond au diamètre du tableau page 4.
b) que le régulateur est bien neutralisé (écrou E, fig.d, vissé au
maximum).
Pour contrôler la pression au brûleur:
La prise de pression au brûleur se trouve sur le tube au dessus
du bloc gaz (fig.c).
a) Desserrer la vis C.
b) Raccorder le tuyau du manométre à la prise de pression.
c) Placer le sélecteur sur < >
d) Déconnecter le tuyau de compensation D (fig.c).
b
A
c
D
C
E - Réglage de la puissance minimum
Chaudière en fonctionnement (robinet d'eau chaude ouvert)
sélecteur sur < >:
a) Débrancher une borne d'alimentation sur le solénoide de la
valve gaz.
b) Démonter le capot de protection:
c) Régler à la pression minimum, mesurée sur la prise de pression C (fig.c), à la valeur indiquée dans le tableau page 4. Le
réglage s'effectue en agissant sur la vis F (fig.e). Une rotation
dans le sens horaire provoque une augmentation de la pression,
la rotation inverse la diminue.
F - Réglage de la puissance d'allumage
Si l'on transforme la chaudière pour un gaz autre que celui
prévu, il faut modifier la pression brûleur d'allumage.
Pour cela:
a) Brancher le manomètre sur la prise de pression au brûleur
comme décrit précédemment.
b) Ouvrir un robinet d'eau chaude afin de provoquer l'allumage
du brûleur.
c) Débrancher le câble de l'électrode de ionisation de manière à
avoir la pression d'allumage pendant 7 secondes, avant la mise
en sécurité.
d) Puis agir sur le potentiomètre (puissance d'allumage) situé sur
le boîtier électronique (fig.1).
e) Ajuster la pression à :
- 5 mbar en gaz naturel
- 18 mbar en gaz butane
- 19 mbar en gaz propane.
f) Réarmer la sécurité de flamme sur le tableau de bord et vérifier
la nouvelle valeur en provoquant un nouvel allumage du brûleur.
Répéter cette procédure jusqu'à atteindre la valeur désirée.
g)Vérifier le bon raccordement de l'électrode de ionisation.
d
E
e
F
12
299
G -Quand les réglages du bloc gaz ont été effectués
a)Rebrancher la borne de l'alimentation sur le solénoide de la
valve gaz.
b)Débrancher le manomètre, remettre la vis C et vérifier l'étanchéité, fixer le capot de protection sur les vis de réglage.
c)Reconnecter le tuyau de compensation de la valve gaz D
(fig.c).
d)Remonter le capot de protection.
PUISSANCE CHAUFFAGE / PRESSION AVAL
GAZ NATUREL
H - Remplacement de l'étiquette du type de gaz
Sur la partie inférieure de la chaudière, près de la connection
gaz, se trouve une étiquette affichant le type de gaz pour laquelle
la chaudière est prédisposée, ainsi que la pression nominale d'alimentation. Si on change le type de gaz, il faut également remplacer l'étiquette précitée par une nouvelle affichant les bonnes
caractéristiques (fournie avec le kit de transformation).
GAZ BUTANE (G30 - 28 mbar)
0'
30'
60'
120'
Retard
allumage
chauff.
Puissance
d’allumage
Puissance
chauff.
max
GAZ NPROPANE (G31 - 37 mbar)
Reglage de la puissance chauffage maximum
Cette chaudière est dotée d'un potentiomètre de réglage permettant de limiter la puissance en mode chauffage pour s'adapter
aux besoins du logement. Le tableau fig.2 indique la corrélation
qui existe entre la pression au brûleur et la puissance de la chaudière en mode chauffage.
a) Brancher le manomètre sur la prise de pression au brûleur.
b) Chaudière en mode chauffage, le selecteur sur < >; régler le
potentiomètre puissance chauff. max. situé sur le boitier électronique (fig.1) de manière à ajuster la pression au brûleur en
fonctionnement chauffage (se référer aux tableaux fig.2).
c) Débrancher le manomètre, remettre la vis C et vérifier l'étanchéité.
Reglage du retard d’allumage chauffage
Cette chaudière est dotée d'un réglage permettant de faire varier
le temps qui sépare la demande de chauffage et l'allumage du
brûleur entre zéro et deux minutes.
Ce réglage s'effectue sur le jumper; il est réglé d'origine sur une
minute.
299
Figure 2
13
5. MAINTENANCE
Il est recommandé d’effectuer sur l’appareil, au moins une fois
par an, les contrôles ci-après:
1. Contrôle de l’étanchéité des raccords de la partie eau et remplacement des joints s’il y a lieu;
2. Contrôle de l’étanchéité des raccords de la partie gaz et remplacement des joints s’il y a lieu;
3. Contrôle visuel de l’état de l’appareil dans son ensemble;
4. Contrôle visuel de la combustion et remplacement des brûleurs s’il y a lieu;
5. Suite au contrôle n.3, démontage et nettoyage de la chambre
de combustion s’il y a lieu;
6. Suite au contrôle n.4, démontage et nettoyage des injecteurs
s’il y a lieu;
7. Contrôle visuel de l’échangeur de chaleur principal:
- contrôle surchauffe des lamelles;
- nettoyage de l’échangeur primarie s’il y a lieu;
8. Réglage du débit correct du gaz; débit à l’allumage, à puissance mini et à puissance maximale;
9. Vérification de fonctionnement des systèmes de sécurité
chauffage:
- sécurité température limite;
- sécurité pression limite;
10. Vérification de fonctionnement des systèmes de sécurité de
la partie gaz:
- sécurité absence de gaz ou de
flamme (ionisation ou thermocouple);
- sécurité vanne gaz;
11. Contrôle du branchement électrique (conformément à la notice);
12. Contrôle de la production d’eau chaude sanitaire (vérification
du débit et de la température);
13. Contrôle général de fonctionnement de l’appareil;
14. Constatation des caractéristiques d’évacuation des produits
de combustion.
299
299
Performance acoustique suivant NRA: 47,5 dB
Emission colorifique totale durant l’arrêt du brûleur Pa 50: 398W - B500 - Haut rendement
Caractéristiques label HPE TwentyII 23 MI
PUISSANCE MAXIMUM OU “TOUT”
Température
de la
chaudière
Température de
départ dans les
conditions de base
Chaudière dans le
volume habitable
Chaudière hors
volume habitable
Pm(W)
Rm(%)
Pam(W)
Ppm(W)
Pam(W)
Ppm(W)
MAINTENUE
CONSTANTE
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65 °C
jusqu’à 50°C
22810
23100
23296
23506
0,786
0,796
0,803
0,810
520
418
273
184
395
317
207
140
605
499
348
255
460
379
265
193
VARIE AVEC
BESOINS CHAUFFAGE
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65 °C
jusqu’à 50°C
23361
23506
23651
23796
0,805
0,810
0,815
0,820
228
184
142
103
173
140
108
78
301
255
210
167
228
193
159
127
PUISSANCE MINIMUM OU “PEU”
MAINTENUE
CONSTANTE
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65 °C
jusqu’à 50°C
8980
9100
9240
9347
0,746
0,756
0,768
0,776
520
418
273
184
395
317
207
140
605
499
348
255
460
379
265
193
VARIE AVEC
BESOINS CHAUFFAGE
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65 °C
jusqu’à 50°C
9287
9347
9407
9467
0,771
0,776
0,781
0,786
228
184
142
103
173
140
108
78
301
255
210
167
228
193
159
127
PM : Puissance Moyenne - Rm : Rendement Moyen sur PCS - Pam : Pertes à l’arrêt - Ppm : Pertes aux parois
299
15
6. DONNÉES TECHNIQUES
Certificat CE
TwentyII 23 MI
TwentyII 27 MI
0063AS4924
0063AS4924
Débit thermique max/min
kW
25.6/11.0
29.8/12.0
Puissance utile max/min
Kw
23.1/9,1
27.0/10.1
Rendement à la puissance nominale
%
90.2
90.6
Rendement à 30% de la puissance nominale
%
87.8
88.3
Perte de chaleur par l’habillage (DT=50°C)
%
1.6
1.8
Perte par la cheminée à la puissance nominale
%
8.2
7.6
Perte par la cheminée à l’arrêt
%
0.8
0.8
Débit fumées à la puissance nominale
Kg/h
62
65
Température fumées à la puissance nominale
°C
125
127
CO2 (G20)
%
5.4
6.0
Température ambiante minimum
°C
+5
+5
Perte de charge du circuit primaire (maxi) (DT=20°C)
mbar
200
200
Pression résiduelle du circulateur
bar
0.25
0.25
Températures chauffage max/min
°C
82/42
82/42
Températures eau chaude sanitaire max/min
°C
56/36
56/36
Débit ECS DT=25°C
l/min
12.8
14.8
Débit ECS DT=35°C
l/min
9.1
10.6
Débit ECS minimum
l/min
2.6
2.6
Pression circuit sanitiare max/min
bar
6/0.2
6/0.2
Capacité du vase d’expansion
l
7
7
Pression de gonflage du vase d’expansion
bar
1
1
Volume maximum du circuit chauffage
l
145
145
Pression maximum du circuit chauffage
bar
3
3
Pression nominale Gaz Naturel (G20/G25)
mbar
20-25
20-25
GPL
mbar
30-37
30-37
(G30-G31)
3
Débit gaz à la puissance nominale (G20-G25)
m /h
2.72/3.32
3.16/3.86
(15°C, 1013 mbar)
Kg/h
2.02/2.00
2.35/2.32
Tension/Fréquence d’alimentation
V/Hz
230/50
230/50
Puissance électrique absorbée
W
100
130
Degré de protection électrique
IP
44
44
Poids
Kg
(G30-G31)
Pour la mise en service, le dépannage
et l’entretien de votre chaudière,
vous pouvez faire appel à
notre réseau de Professionnels et de
SAV agréés au
01 41 05 64 64
Brossette B
23 99 84 1382 000
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement