Francais - SFBU9063

Francais - SFBU9063
SFBU9063
Septembre 2014
(Traduction: Octobre 2014)
Utilisation et entretien
Moteurs industriels 1204F-E44TA et
1204F-E44TTA
MT (Moteur)
MU (Moteur)
Mise en garde
La plupart des accidents en rapport avec l'utilisation, l'entretien et la réparation de ce produit sont
dus à l'inobservation des règles de sécurité et précautions élémentaires. On pourra donc les éviter
en reconnaissant les risques auxquels on s'expose et en prenant les mesures préventives
correspondantes. Il importe d'être conscient des dangers potentiels. Il faut également posséder la
formation, les compétences et l'outillage requis pour utiliser, entretenir et réparer correctement le produit.
Toute entorse aux instructions d'utilisation, de graissage, d'entretien ou de réparation de ce
produit peut être à l'origine d'accidents graves, voire mortels.
Avant d'utiliser, de graisser, d'entretenir ou de réparer le produit, il faut lire et bien assimiler
toutes les instructions relatives à l'utilisation, au graissage, à l'entretien et à la réparation
.
Des règles de sécurité et des mises en garde figurent dans ce guide et sur le produit. Le nonrespect de ces mises en garde peut être à l'origine d'accidents graves, voire mortels.
Les dangers sont identifiés par un "symbole" suivi d'une "inscription" telle que "DANGER DE
MORT", "DANGER" ou "ATTENTION". La mise en garde signalant un "DANGER" est représentée ciaprès.
Ce symbole a la signification suivante:
Attention! Ê tre vigilant! L'intégrité corporelle de l'utilisateur est en jeu.
Le message figurant à la suite explique le danger, soit par un texte, soit par des illustrations.
.
Les pratiques pouvant entraîner des dégâts matériels sont signalées par le mot "REMARQUE" sur le
produit et dans le présent guide.
Perkins ne saurait prévoir toutes les situations à risques. De ce fait, les messages sur la
sécurité figurant dans ce guide et sur le produit ne sont pas exhaustifs. Quiconque emploie
une méthode ou un outil qui n'est pas expressément recommandé par Perkins doit donc
s'assurer au préalable qu'il ne met pas sa personne ou celle d'autrui en danger. Il faut
également s'assurer que la méthode d'utilisation, de graissage, d'entretien ou de réparation
utilisée ne risque pas d'endommager le produit ou d'en compromettre la sécurité.
.
Les informations, spécifications et illustrations du présent guide reflètent l'état des connaissances
au moment de la rédaction. Les spécifications, couples, pressions, relevés, réglages, illustrations,
etc. peuvent changer à tout instant. Ces changements peuvent avoir une incidence sur l'entretien du
produit. Avant de commencer un travail, se procurer des informations complètes et à jour. Les
concessionnaires ou distributeurs Perkins disposent de ces informations.
Lorsqu’il faut remplacer des pièces sur ce
produit, Perkins recommande d’utiliser des
pièces de rechange Perkins.
L’inobservation de cette mise en garde peut
entraîner des défaillances prématurées, des
dégâts au niveau du produit, des blessures ou
même la mort de l'utilisateur.
SFBU9063
3
Table des matières
Table des matières
Entretien
Avant-propos .......................... .......................... 4
Contenances ......................... ......................... 80
Sécurité
Mises en garde ......................... ........................ 5
Recommandations d'entretien............ ............ 98
Calendrier d'entretien .................. ................. 101
Généralités ............................ ........................... 8
Garantie
Prévention des brûlures................. ................. 12
Garantie............................ ............................ 141
Prévention des incendies ou des explosions . 13
Documentation de référence
Risques d'écrasement et de coupure ....... ...... 16
Documents de référence ............... ............... 142
Pour monter et descendre ............... ............... 16
Index
Canalisations de carburant haute pression .. .. 16
Index............................... .............................. 145
Avant le démarrage du moteur ............ ........... 18
Démarrage du moteur................... .................. 18
Arrêt du moteur........................ ....................... 19
Circuit électrique....................... ...................... 19
Circuit électronique..................... .................... 20
Informations produit
Généralités ........................... .......................... 22
Identification produit ................... .................... 32
Utilisation
Levage et remisage .................... .................... 36
Caractéristiques et commandes........... .......... 42
Diagnostic du moteur................... ................... 61
Démarrage........................... ........................... 67
Utilisation du moteur.................... ................... 71
Utilisation par temps froid ................ ............... 73
Arrêt du moteur........................ ....................... 78
4
SFBU9063
Avant-propos
Avant-propos
Généralités
Ce guide contient des informations sur la sécurité et
le fonctionnement, le graissage et l'entretien. Ce
guide doit être conservé près du moteur, dans les
espaces de rangement prévus à cet effet. Lire,
étudier et conserver ce guide avec les informations
sur le moteur.
L'anglais est la langue principale des publications
Perkins. L'anglais employé facilite la traduction et
améliore la cohérence.
Certaines photographies ou illustrations de ce guide
peuvent montrer des détails ou des accessoires qui
n'existent pas sur votre moteur. Par ailleurs, des
protections et des couvercles ont parfois été retirés
pour la clarté des illustrations. En raison du progrès
technique et de l'effort continuel voué au
perfectionnement du matériel, ce moteur comporte
peut-être des modifications qui n'apparaissent pas
dans cette publication. En cas de doute concernant
un détail de construction de ce moteur ou un point du
guide, consulter le concessionnaire Perkins ou votre
distributeur Perkins qui fournira les renseignements
les plus récents dont il dispose.
Sécurité
Les précautions élémentaires sont répertoriées dans
le chapitre Sécurité. Cette section identifie également
des situations dangereuses. Lire soigneusement les
consignes de sécurité données dans ce chapitre
avant d'utiliser ce produit ou d'effectuer des travaux
d'entretien ou de réparation.
Utilisation
Nous n'indiquons ici que l'essentiel des techniques
d'utilisation. Ces techniques aident au
développement des compétences nécessaires pour
exploiter le moteur de manière fiable et économique.
Les compétences s'acquièrent, à mesure que
l'opérateur connaît mieux le moteur et ses
possibilités.
La section utilisation sert de référence aux
opérateurs. Les photographies et illustrations
montrent comment effectuer les contrôles, démarrer,
faire fonctionner et arrêter le moteur. Cette section
comprend également des informations sur le
diagnostic électronique.
Entretien
La section consacrée à l'entretien explique comment
bien entretenir le moteur. Les instructions illustrées,
étape par étape, sont regroupées par intervalles
d'entretien basés sur les heures-service et/ou les
durées de temps. Les éléments du calendrier
d'entretien font référence aux instructions détaillées
qui suivent.
L'entretien préconisé doit être effectué aux intervalles
prévus tels que stipulés dans le calendrier d'entretien.
Le calendrier d'entretien dépend également des
conditions réelles d'utilisation. Ainsi, il peut être
nécessaire d'augmenter le graissage et la
maintenance tels qu'indiqués dans le calendrier
d'entretien lorsque les conditions sont extrêmement
dures, humides ou que le froid est intense.
Les éléments du calendrier d'entretien sont agencés
pour former un programme d'entretien préventif. Si le
programme d'entretien préventif est respecté, une
mise au point périodique n'est pas nécessaire. La
mise en place d'un programme d'entretien préventif
minimise les frais d'exploitation en évitant bien des
coûts résultant d'immobilisations imprévues et de
pannes.
Calendrier d'entretien
L'entretien prescrit à un certain intervalle doit être
effectué aux multiples de cet intervalle. Il est
recommandé d'afficher des copies des calendriers
d'entretien près des moteurs en tant que rappels. Il
est également recommandé de conserver un registre
de l'entretien avec le registre permanent du moteur.
Votre concessionnaire Perkins ou votre distributeur
Perkins peut vous aider à ajuster votre calendrier
d'entretien en fonction des exigences de votre
environnement de travail.
Révision générale
Les détails de la révision générale du moteur ne sont
pas inclus dans le Guide d'utilisation et d'entretien
sauf les intervalles et les points d'entretien de chaque
intervalle. Les réparations majeures ne doivent être
effectuées que par du personnel autorisé par Perkins.
Votre concessionnaire Perkins ou votre distributeur
Perkins propose une gamme d'options liées aux
programmes de révision générale. Si le moteur subit
des pannes majeures, de nombreuses options de
révision générale consécutive à la panne sont
également proposées. Consulter votre
concessionnaire Perkins ou votre distributeur
Perkins pour davantage de renseignements sur ces
options.
Projet de mise en garde 65 de l'État
de Californie
Il est officiellement reconnu dans l'État de Californie
que les émissions des moteurs diesel et certains de
leurs composants peuvent entraîner des cancers, des
anomalies à la naissance et d'autres affections liées
à la reproduction. Les bornes et les cosses de
batterie et les accessoires connexes contiennent du
plomb et des composés du plomb. Se laver les
mains après la manipulation.
5
SFBU9063
Sécurité
Mises en garde
Sécurité
i05934852
Mises en garde
Diverses mises en garde spécifiques figurent sur le
moteur. L'emplacement précis et la description des
mises en garde sont passés en revue dans ce
chapitre. Prendre le temps de se familiariser avec
tous les signaux d'avertissement.
S'assurer que tous les signaux d'avertissement sont
lisibles. Nettoyer ou remplacer les mises en garde
dont le texte ou les illustrations ne sont pas visibles.
Pour nettoyer les mises en garde, utiliser un chiffon,
de l'eau et du savon. Ne pas utiliser de solvants,
d'essence ou d'autres produits chimiques caustiques.
Les solvants, l'essence ou les produits chimiques
caustiques peuvent détériorer l'adhésif fixant les
signaux d'avertissement. Les signaux
d'avertissement dont l'adhésif est détérioré peuvent
se détacher du moteur.
Remplacer toute mise en garde abîmée ou
manquante. Si un signal d'avertissement est fixé à
une pièce du moteur qui est remplacée, poser un
nouveau signal d'avertissement sur la pièce de
rechange. Des mises en garde neuves sont
disponibles auprès du distributeur Perkins .
(1) Mise en garde universelle
Lire attentivement les instructions et les consignes données dans les Guides d'utilisation et
d'entretien avant de conduire cet équipement ou
de travailler dessus. Faute de se conformer à ces
instructions et mises en garde, il y a risque de
blessures ou de mort.
Illustration
1
Exemple type
g01154807
L'étiquette de mise en garde universelle (1) est située
à deux endroits. Les étiquettes de mise en garde se
trouvent à l'arrière droit du couvercle de culbuterie et
sur le corps du reniflard de carter.
6
SFBU9063
Sécurité
Mises en garde
Illustration
2
(1) Mise en garde universelle
(2) Mains (haute pression)
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
g03404355
SFBU9063
7
Sécurité
Mises en garde
Illustration
3
g02382677
Exemple type
Illustration
4
g03404354
(2) Mains (haute pression)
L'étiquette de mise en garde concernant les Mains
(haute pression) (2) est placée autour de la
canalisation de carburant haute pression.
Mise en garde concernant l'éther
Une étiquette de mise en garde concernant l'éther
sera posée sur le filtre à air ou à proximité de cet
élément. L'emplacement dépend de l'application.
Lire attentivement les instructions et les consignes données dans les Guides d'utilisation et
d'entretien avant de conduire cet équipement ou
de travailler dessus. Faute de se conformer à ces
instructions et mises en garde, il y a risque de
blessures ou de mort.
8
SFBU9063
Sécurité
Généralités
• Toute altération du montage du moteur ou du
câblage mis en place par le constructeur d'origine
peut s'avérer dangereuse. Il y a risque de
blessures ou de mort ou de dégât au moteur.
• Si l'on fait tourner le moteur dans un local fermé,
évacuer les gaz d'échappement à l'extérieur.
• Si le moteur ne tourne pas, ne pas desserrer le
frein de stationnement ou le frein auxiliaire, sauf si
le véhicule est immobilisé ou calé.
• Porter un casque, des lunettes de protection et
d'autres équipements de sécurité lorsque les
conditions l'exigent.
Illustration
5
g01154809
• Lorsque le travail se fait à proximité d'un moteur en
fonctionnement, porter des protections auditives
pour éviter tout dommage auditif.
i05934826
• Ne pas porter de vêtements amples ni de bagues,
gourmettes, etc., qui risquent de s'accrocher aux
commandes ou à d'autres parties du moteur.
Généralités
• S'assurer que toutes les protections et tous les
couvercles sont solidement fixés sur le moteur.
• Ne jamais conserver de liquides d'entretien dans
des récipients en verre. Les récipients en verre
risquent de se briser.
• Utiliser toutes les solutions de nettoyage avec
prudence.
• Signaler toutes les réparations nécessaires.
Sauf indication contraire, effectuer l'entretien comme
suit:
Illustration
6
g00106798
Fixer une pancarte d'avertissement “Ne pas utiliser”
ou une pancarte similaire sur le contacteur de
démarrage ou sur les commandes avant d'entretenir
ou de réparer le moteur. Fixer les pancartes
d'avertissement sur le moteur et dans chaque poste
de commande. Si nécessaire, déconnecter les
commandes de démarrage.
Pendant l'entretien du moteur, ne tolérer la présence
d'aucune personne non autorisée sur le moteur ou à
proximité de celui-ci.
SFBU9063
9
Sécurité
Généralités
• Le moteur est coupé. S'assurer que le moteur ne
peut être mis en marche.
• Appliquer le verrouillage de protection des
commandes.
• Serrer le frein auxiliaire (secours) ou le frein de
stationnement.
• Caler ou immobiliser le véhicule avant de procéder
à l'entretien ou à des réparations.
• Débrancher les batteries avant de procéder à
l'entretien ou à une intervention sur le circuit
électrique. Débrancher les câbles de masse de la
batterie. Obturer les fils afin d'éviter toute
production d'étincelle. Selon équipement, laisser le
liquide d'échappement diesel se purger avant de
débrancher la batterie.
• Le cas échéant, débrancher les connecteurs des
injecteurs-pompes qui se trouvent sur le support
de culbuteurs. Ceci contribuera à éviter les
blessures provoquées par la tension élevée des
injecteurs-pompes. Ne pas toucher aux bornes
d'injecteur-pompe pendant que le moteur est en
marche.
• Ne pas se lancer dans des réparations ou des
réglages du moteur pendant que celui-ci est en
marche.
• Ne pas se lancer dans des réparations que l'on ne
comprend pas. Utiliser les outils appropriés.
Remplacer ou réparer tout équipement
endommagé.
• Avant la mise en marche initiale d'un moteur neuf
ou la remise en marche d'un moteur après
intervention, prendre les dispositions nécessaires
pour arrêter le moteur au cas où il s'emballerait.
L'arrêt du moteur peut s'effectuer en coupant son
alimentation en carburant ou son alimentation en
air. S'assurer que seule la conduite d'alimentation
est coupée. S'assurer que la canalisation de retour
de carburant est ouverte.
• Démarrer le moteur depuis le poste de conduite
(cabine). Ne jamais effectuer de branchement
directement sur les bornes du démarreur ou sur
celles des batteries. Ceci peut neutraliser le
dispositif de démarrage au point mort ou
endommager le circuit électrique.
Les gaz d'échappement des moteurs contiennent des
produits de combustion qui peuvent s'avérer nocifs.
Toujours faire démarrer le moteur et le laisser tourner
dans un endroit bien aéré. Si le moteur se trouve
dans un endroit fermé, évacuer les gaz
d'échappement au dehors.
Retirer les pièces suivantes avec prudence. Pour
éviter que des liquides sous pression ne soient
pulvérisés ou projetés, placer un chiffon sur la pièce
déposée.
• Bouchons de remplissage
• Graisseurs
• Prises de pression
• Reniflards
• Bouchons de vidange
Déposer les plaques-couvercles avec prudence.
Desserrer progressivement, mais ne pas déposer les
deux derniers boulons ou les deux derniers écrous
qui se trouvent aux extrémités opposées de la
plaque-couvercle ou du dispositif. Avant de déposer
les deux derniers boulons ou les deux derniers
écrous, desserrer le couvercle en faisant levier afin
de diminuer la force exercée par le ressort ou
détendre toute autre pression.
10
SFBU9063
Sécurité
Généralités
Lorsque de l'air comprimé ou de l'eau sous pression
sont utilisés pour le nettoyage, porter des vêtements
de protection, des chaussures de protection et des
protections pour les yeux. Par "protection pour les
yeux", on entend lunettes de protection ou écran
facial.
La pression d'air maximale pour le nettoyage doit être
inférieure à 205 kPa (30 psi). La pression d'eau
maximale pour le nettoyage doit être inférieure à
275 kPa (40 psi).
Pénétration de liquides
Illustration
7
g00702020
• Porter un casque, des lunettes de protection et
d'autres équipements de sécurité lorsque les
conditions l'exigent.
• Lorsque le travail se fait à proximité d'un moteur en
fonctionnement, porter des protections auditives
pour éviter tout dommage auditif.
• Ne pas porter de vêtements amples ni de bagues,
gourmettes, etc., qui risquent de s'accrocher aux
commandes ou à d'autres parties du moteur.
La pression peut demeurer élevée dans le circuit
hydraulique longtemps après l'arrêt du moteur. Si l'on
ne décharge pas correctement la pression, celle-ci
peut projeter violemment du liquide hydraulique ou
des éléments tels que des bouchons.
Ne pas déposer de composants hydrauliques ou de
pièces tant que la pression n'a pas été déchargée car
il y a un risque de blessure. Ne pas démonter de
composants hydrauliques ou de pièces tant que la
pression n'a pas été déchargée car il y a un risque de
blessure. Se référer à la documentation du
constructeur d'origine pour connaître toutes les
méthodes requises pour détendre la pression
hydraulique.
• S'assurer que toutes les protections et tous les
couvercles sont solidement fixés sur le moteur.
• Ne jamais conserver de liquides d'entretien dans
des récipients en verre. Les récipients en verre
risquent de se briser.
• Utiliser toutes les solutions de nettoyage avec
prudence.
• Signaler toutes les réparations nécessaires.
Sauf indication contraire, effectuer l'entretien
comme suit:
• Le moteur est coupé. S'assurer que le moteur ne
peut être mis en marche.
• Débrancher les batteries avant de procéder à
l'entretien ou à une intervention sur le circuit
électrique. Débrancher les câbles de masse de la
batterie. Obturer les fils afin d'éviter toute
production d'étincelle.
• Ne pas se lancer dans des réparations que l'on ne
comprend pas. Utiliser les outils appropriés.
Remplacer ou réparer tout équipement
endommagé.
Air comprimé et eau sous pression
L'air comprimé et/ou l'eau sous pression peuvent
projeter des débris et/ou de l'eau brûlante. Cela peut
entraîner des blessures.
Illustration
8
g00687600
Utiliser systématiquement une planchette ou un
carton pour rechercher les fuites. Du liquide sous
pression qui s'échappe peut perforer les tissus
cutanés. La pénétration de liquide peut provoquer
des blessures graves, voire mortelles. Une fuite qui
s'échappe par un orifice minuscule peut provoquer de
graves blessures. Si du liquide a pénétré sous la
peau, consulter immédiatement un médecin. Faire
appel à un médecin spécialisé dans ce type de
blessures.
SFBU9063
11
Sécurité
Généralités
Prévention des déversements de
liquides
Inhalation
Prendre des précautions afin de s'assurer que tous
les liquides sont recueillis lors d'un contrôle, d'un
entretien, d'un essai, d'un réglage ou d'une
réparation. Prévoir un récipient adéquat pour recueillir
les liquides avant d'ouvrir un compartiment ou de
démonter un composant contenant des liquides.
Évacuer tous les liquides vidangés conformément à
la réglementation locale.
Danger d'électricité statique lors du
remplissage avec du carburant
diesel à très basse teneur en soufre
La suppression de soufre et autres composés dans le
carburant diesel à très basse teneur en soufre
(carburant ULSD) diminue la conductivité du
carburant ULSD et and augmente la possibilité de
stockage de charge électrostatique dans le carburant
ULSD. Les raffineries traitent parfois le carburant
avec un additif de dissipation de l'électricité statique.
De nombreux facteurs peuvent réduire l'efficacité de
l'additif au fil du temps. Des charges électrostatiques
peuvent s'accumuler dans le carburant ULSD
pendant son écoulement dans les dispositifs de
distribution du carburant. Des décharges d'électricité
statique en présence de vapeurs combustibles
peuvent provoquer un incendie ou une explosion.
S'assurer que le dispositif complet utilisé pour
ravitailler la machine (réservoir d'alimentation de
carburant, pompe d'alimentation, flexible
d'alimentation, injecteur et autres) est mis à la masse
et relié correctement. Consulter le fournisseur de
carburant ou du circuit de carburant pour vérifier que
le dispositif de distribution est conforme aux normes
de ravitaillement de carburant en termes de mise à la
masse et de liaison.
Éviter les risques liés à l'électricité statique pendant le ravitaillement en carburant. Le carburant
diesel à très basse teneur en soufre (carburant
ULSD) présente un plus grand risque d'allumage
statique que les formules diesel antérieures dont
la teneur en soufre était supérieure. Éviter les risques d'incendie et d'explosion pouvant entraîner
des blessures ou la mort. Consulter le fournisseur
de carburant ou du circuit de carburant pour vérifier que le dispositif de distribution est conforme
aux normes de ravitaillement de carburant en termes de mise à la masse et de liaison.
Illustration
9
g00702022
Échappement
Faire preuve de prudence. Les fumées
d'échappement peuvent être nocives. Si l'équipement
est utilisé dans un espace confiné, prévoir une
ventilation adaptée.
Informations sur l'amiante
Les équipements Perkins et les pièces de rechange
fournies par Perkins Engine Company Limited sont
garantis sans amiante. Perkins recommande d'utiliser
uniquement des pièces de rechange Perkins
authentiques. En cas d'emploi de pièces de rechange
contenant de l'amiante, respecter les règles
suivantes pour la manipulation de ces pièces et
l'évacuation des poussières d'amiante.
Faire preuve de prudence. Lors de la manipulation de
pièces contenant des fibres d'amiante, éviter d'inhaler
les poussières susceptibles d'être dégagées. Ces
poussières sont très nocives. Les pièces susceptibles
de contenir de l'amiante sont les plaquettes, les
rubans et les garnitures de frein, les disques
d'embrayage et certains joints statiques. L'amiante
utilisé dans ces pièces est en règle générale enrobé
dans de la résine ou bien isolé. La manipulation de
ces pièces ne présente donc aucun risque pour
autant qu'il n'y ait pas de dégagement de poussières
d'amiante.
En présence de poussières d'amiante, suivre ces
directives:
12
SFBU9063
Sécurité
Prévention des brûlures
• Ne jamais utiliser d'air comprimé pour le
nettoyage.
i05934864
• Éviter de brosser des matériaux qui contiennent de
l'amiante.
• Éviter de meuler des matériaux qui contiennent de
l'amiante.
• Pour le nettoyage des matériaux à base d'amiante,
utiliser des produits liquides.
• Un aspirateur équipé d'un filtre à air haute capacité
(HEPA) peut également être employé.
• Sur les postes d'usinage fixes, utiliser une
aspiration aspirante pour évacuer les poussières.
Prévention des brûlures
Ne toucher à aucune pièce d'un système sur un
moteur qui tourne. Dans des conditions normales de
fonctionnement, le moteur, l'échappement et le circuit
de post-traitement du moteur peuvent atteindre des
températures aussi élevées que 650 °C (1202 °F).
Laisser refroidir le circuit du moteur avant toute
opération d'entretien. Détendre toute la pression dans
le circuit pneumatique, le circuit hydraulique, le circuit
de graissage, le circuit de carburant et le circuit de
refroidissement avant de déconnecter les éléments
correspondants.
• En l'absence de tout autre moyen de lutte contre la
poussière, porter un respirateur agréé.
• Respecter les lois et réglementations applicables
au lieu de travail. Aux États-Unis, appliquer les
normes de l' Administration de la santé et de la
sécurité au travail (OSHA). Les règlements OSHA
se trouvent dans le document “29 CFR
1910.1001”.
• Respecter toutes les réglementations
environnementales pour la mise au rebut de
l'amiante.
• Se tenir à l'écart des zones où des particules
d'amiante pourraient être en suspension dans l'air.
Évacuation correcte des déchets
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
Une fois le moteur coupé, attendre 10 minutes avant
d'effectuer tout entretien ou réparation sur les
canalisations de carburant afin de laisser à la
pression le temps de s'évacuer des canalisations de
carburant haute pression. L'attente de dix minutes
permet également à la charge statique de se dissiper
du circuit de carburant basse pression.
Avant de déconnecter des canalisations, des
raccords ou des pièces de ce type, relâcher
totalement la pression dans le circuit pneumatique, le
circuit hydraulique, le circuit de graissage, le circuit
de carburant ou le circuit de refroidissement.
Illustration
10
g00706404
Une évacuation incorrecte des déchets peut menacer
l'environnement. Les liquides potentiellement
toxiques doivent être évacués selon la
réglementation locale.
Toujours utiliser des récipients étanches pour
vidanger des liquides. Ne pas déverser les liquides
usagés sur le sol, dans une bouche d'égout ou dans
une source d'eau.
SFBU9063
13
Sécurité
Prévention des incendies ou des explosions
Circuit d'induction
Carburant diesel
Le danger de brûlure par acide sulfurique peut
provoquer des blessures parfois mortelles.
Du carburant diesel peut entraîner des irritations des
yeux, de l'appareil respiratoire et de la peau.
L'exposition prolongée au carburant diesel peut
entraîner diverses lésions cutanées. Les
équipements de protection individuelle appropriés
devraient être portés. Pour toute précision, se référer
aux fiches techniques santé-sécurité des
fournisseurs.
Le refroidisseur des gaz d'échappement peut
contenir une petite quantité d'acide sulfurique.
L'emploi de carburant ayant des teneurs en soufre supérieures à 15 ppm peut accroître la quantité d'acide sulfurique formée. De l'acide
sulfurique peut s'écouler du refroidisseur pendant que le moteur est en marche. Le contact avec
l'acide sulfurique brûlera les yeux, la peau et les
vêtements. Toujours utiliser l'équipement de protection individuelle approprié (PPE) mentionné
sur la fiche de données de sécurité (MSDS) pour
l'acide sulfurique. Toujours suivre les directives
de premiers secours mentionnées sur la fiche de
données de sécurité (MSDS) pour l'acide
sulfurique.
Batteries
L'électrolyte est un acide. L'électrolyte peut
provoquer des blessures. Éviter tout contact avec la
peau et les yeux. Toujours porter des lunettes de
sécurité pour travailler sur des batteries. Se laver les
mains après avoir touché les batteries et les
connecteurs. Il est conseillé de porter des gants.
Système de post-traitement
Avant d'effectuer toute opération d'entretien ou
réparation, laisser refroidir le post-traitement.
Liquide de refroidissement
i05934867
À la température de fonctionnement, le liquide de
refroidissement du moteur est brûlant. Le liquide de
refroidissement est aussi sous pression. Le radiateur
et toutes les conduites allant aux réchauffeurs, au
système de post-traitement ou au moteur contiennent
du liquide de refroidissement brûlant.
Prévention des incendies ou
des explosions
Tout contact avec du liquide de refroidissement
brûlant ou avec de la vapeur peut provoquer de
graves brûlures. Laisser refroidir les pièces du circuit
de refroidissement avant d'effectuer la vidange de ce
circuit.
Contrôler le niveau du liquide de refroidissement
uniquement lorsque le moteur est à l'arrêt et que le
moteur est froid.
S'assurer que le bouchon de remplissage est froid
avant de le dévisser. Le bouchon de remplissage doit
être suffisamment froid pour être touché à main nue.
Dévisser lentement le bouchon de remplissage pour
relâcher la pression.
L'additif pour circuit de refroidissement contient des
alcalis. Les alcalis peuvent provoquer des blessures.
Éviter que des alcalis n'entrent en contact avec la
peau et les yeux et ne pas en ingérer.
Huiles
L'exposition répétée ou prolongée de la peau avec
des huiles minérales ou synthétiques peut entraîner
des irritations. Pour toute précision, se référer aux
fiches techniques santé-sécurité des fournisseurs.
L'huile chaude et les composants de graissage
peuvent entraîner des blessures. Ne pas laisser
l'huile brûlante entrer en contact avec la peau. Les
équipements de protection individuelle appropriés
devraient être portés.
Illustration
11
g00704000
Tous les carburants, la plupart des lubrifiants et
certaines solutions de refroidissement sont
inflammables.
Les liquides inflammables qui fuient ou qui sont
déversés sur des surfaces chaudes ou des
composants électriques peuvent provoquer un
incendie. Tout incendie peut provoquer des blessures
et des dégâts matériels.
Après l'activation du bouton d'arrêt d'urgence,
attendre 15 minutes avant de retirer les couvercles du
moteur.
14
SFBU9063
Sécurité
Prévention des incendies ou des explosions
Déterminer si le moteur va fonctionner dans un
environnement permettant aux gaz combustibles de
pénétrer dans le circuit d'admission d'air. Ces gaz
peuvent provoquer un surrégime du moteur. Il peut
s'ensuivre des blessures personnelles, des dégâts
matériels ou des dommages du moteur.
Si l'application implique la présence de gaz
combustibles, consulter le concessionnaire Perkins
ou le distributeur Perkins pour plus d'informations sur
les dispositifs de protection adéquats.
Retirer toutes les matières inflammables telles que
carburant, huile et résidus provenant du moteur. Ne
pas laisser de matières inflammables ou conductrices
s'accumuler sur le moteur.
Ranger les carburants et les lubrifiants dans des
récipients correctement identifiés et hors de portée
des personnes non autorisées. Ranger les chiffons
graisseux et les matériaux inflammables dans des
récipients de protection. Ne pas fumer sur les aires
d'entreposage des matériaux inflammables.
Ne pas exposer le moteur à des flammes.
Des boucliers d'échappement (selon équipement)
protègent les composants d'échappement chauds
contre les projections d'huile ou de carburant en cas
de défaillance d'une canalisation, d'un tube ou d'un
joint. Les boucliers d'échappement doivent être
correctement montés.
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
Une fois le moteur coupé, attendre 10 minutes avant
d'effectuer toute intervention sur les canalisations de
carburant afin de laisser à la pression le temps de
s'évacuer des canalisations de carburant haute
pression. L'attente de dix minutes permet également
à la charge statique de se dissiper du circuit de
carburant basse pression.
S'assurer que le moteur est arrêté. Vérifier toutes les
canalisations et tous les flexibles afin de s'assurer
qu'ils ne sont ni usés ni détériorés. S'assurer que les
flexibles sont acheminés correctement. Les
canalisations et les flexibles doivent avoir un support
adéquat et des colliers solides.
Les filtres à huile et à carburant doivent être montés
correctement. Les boîtiers de filtre doivent être serrés
au couple approprié. Se référer au document
Démontage et montage pour plus d'informations.
Ne pas effectuer de soudure sur des canalisations ou
des réservoirs contenant des liquides inflammables.
Ne pas couper au chalumeau des canalisations ou
des réservoirs qui contiennent du liquide
inflammable. Nettoyer soigneusement ces
canalisations ou réservoirs avec un solvant
ininflammable avant tout soudage ou découpage au
chalumeau.
Le câblage doit être maintenu en bon état. S'assurer
que tous les fils électriques sont acheminés
correctement et bien fixés. Vérifier quotidiennement
l'ensemble des câbles électriques. Réparer tout câble
desserré ou effiloché avant de faire tourner le moteur.
Nettoyer et serrer toutes les connexions électriques.
Eliminer tout câblage non attaché ou non nécessaire.
Ne pas utiliser de câbles d'une dimension inférieure à
la jauge conseillée. Ne pas effectuer de dérivation de
fusibles ou de disjoncteur.
La formation d'arcs ou d'étincelles peut provoquer un
incendie. Des connexions solides, l'emploi du
câblage conseillé et des câbles de batterie
correctement entretenus contribueront à empêcher la
formation d'un arc ou d'une étincelle.
Illustration
12
g00704059
Manœuvrer avec précaution lors du ravitaillement en
carburant d'un moteur. Ne pas fumer lors du
ravitaillement en carburant d'un moteur. Ne pas
ravitailler en carburant un moteur à proximité de
flammes nues ou d'étincelles. Toujours arrêter le
moteur avant de procéder au ravitaillement.
SFBU9063
15
Sécurité
Prévention des incendies ou des explosions
Éviter les risques liés à l'électricité statique pendant
le ravitaillement en carburant. Le carburant diesel à
très basse teneur en soufre (carburant ULSD)
présente un plus grand risque d'allumage statique
que les formules diesel antérieures dont la teneur en
soufre était supérieure. Éviter les risques d'incendie
et d'explosion pouvant entraîner des blessures ou la
mort. Consulter le fournisseur de carburant ou du
circuit de carburant pour vérifier que le dispositif
d'alimentation est conforme aux normes de
ravitaillement en carburant par rapport aux pratiques
appropriées de mise à la masse et de métallisation.
Extincteur
S'assurer qu'un extincteur est disponible. Se
familiariser avec le fonctionnement de l'extincteur.
Examiner l'extincteur et l'entretenir régulièrement.
Respecter les recommandations figurant sur la
plaque d'instructions.
Éther
L'éther est inflammable et toxique.
Ne pas fumer lors du remplacement d'une cartouche
d'éther ou pendant la pulvérisation d'éther.
Ne pas ranger de cartouches d'éther dans des lieux
habités ou dans le compartiment moteur. Ne pas
stocker les cartouches d'éther dans des endroits
directement exposés au soleil ou à des températures
supérieures à 49 °C (120 °F). Maintenir les
cartouches d'éther à l'écart des flammes ou des
sources d'étincelles.
Conduites, canalisations et
flexibles
Ne pas plier de canalisations haute pression. Ne pas
donner de chocs aux canalisations haute pression.
Ne pas monter de canalisation endommagée.
Les fuites peuvent provoquer des incendies.
Consulter le concessionnaire Perkins ou le
distributeur Perkins pour le remplacement des
pièces.
Illustration
13
g00704135
Les gaz provenant d'une batterie sont explosifs. Ne
jamais approcher de flamme nue ou d'étincelle de la
partie supérieure de la batterie. Ne pas fumer dans
les zones de chargement des batteries.
Remplacer les pièces si l'une des conditions
suivantes se présente:
• Les canalisations ou les canalisations de
carburant haute pression sont déposées.
• Les raccords d'extrémité sont endommagés ou
présentent des fuites.
Ne jamais vérifier la charge de la batterie en plaçant
un objet métallique sur les bornes. Utiliser un
voltmètre ou un hydromètre.
• Les revêtements extérieurs sont éraillés ou
coupés.
Le branchement incorrect des câbles volants peut
provoquer une explosion qui peut entraîner des
blessures. Se référer à la section Utilisation du
présent guide pour connaître les instructions
spécifiques.
• Les câbles sont dénudés.
Ne pas charger une batterie gelée. Une batterie gelée
risque d'exploser.
• Gaine de protection incrustée dans les
revêtements extérieurs.
Les batteries doivent être maintenues propres. Les
couvercles (selon l'équipement) doivent être
maintenus sur les éléments. Utiliser les câbles, les
connexions et les couvercles de coffre de batterie
conseillés lorsque le moteur tourne.
• Les raccords d'extrémité sont déboîtés.
• Revêtements extérieurs boursouflés.
• Les parties souples des canalisations sont vrillées.
S'assurer que les colliers, les protections et les
écrans thermiques sont tous montés correctement.
Au cours du fonctionnement du moteur, une pose
correcte permet d'éviter des vibrations, un frottement
contre d'autres pièces et une chaleur excessive.
16
SFBU9063
Sécurité
Risques d'écrasement et de coupure
i02227091
Risques d'écrasement et de
coupure
Étayer correctement la pièce lorsque l'on travaille en
dessous.
Sauf indication contraire, ne jamais tenter d'effectuer
des réglages lorsque le moteur est en marche.
Se tenir à l'écart de toutes les pièces en rotation et
des pièces mobiles. Maintenir les protections en
place jusqu'au moment d'effectuer l'entretien. Une
fois l'entretien terminé, remonter les protections.
Garder les objets à l'écart des pales du ventilateur
quand il tourne. Tout objet qui tombe sur les pales du
ventilateur sera sectionné ou projeté avec violence.
Lorsque l'on frappe sur des objets, porter des lunettes
de sécurité pour éviter des blessures aux yeux.
Des éclats ou d'autres débris peuvent être projetés
lorsque l'on frappe sur des objets. Avant de frapper
sur les objets, veiller à ce que personne ne risque
d'être blessé par la projection de débris.
i05934873
Pour monter et descendre
Ne pas monter sur le moteur ou sur le système de
post-traitement du moteur. Le moteur et le système
de post-traitement n'ont pas été conçus avec des
emplacements permettant de monter de dessus ou
d'en descendre.
Se référer aux spécifications du constructeur d'origine
pour connaître l'emplacement des mains courantes et
des marchepieds d'une application spécifique.
i05934860
Canalisations de carburant
haute pression
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
SFBU9063
17
Sécurité
Canalisations de carburant haute pression
Illustration
14
(1) Canalisation haute pression
(2) Canalisation haute pression
(3) Canalisation haute pression
g03404398
(4) Canalisation haute pression
(5) Collecteur de carburant haute pression
(rail)
Les canalisations de carburant haute pression
correspondent aux canalisations de carburant situées
entre la pompe d'alimentation haute pression et le
collecteur de carburant haute pression et aux
canalisations de carburant situées entre le collecteur
de carburant et la culasse. Ces canalisations de
carburant diffèrent des canalisations de carburant
des autres circuits de carburant.
La différence provient des éléments suivants:
(6) Canalisation haute pression
(7) Canalisation d'alimentation en carburant
haute pression
Ne pas contrôler les canalisations de carburant haute
pression lorsque le moteur ou le démarreur
fonctionne. Une fois le moteur coupé, attendre 10
minutes avant d'effectuer toute intervention sur les
canalisations de carburant afin de laisser à la
pression le temps de s'évacuer des canalisations de
carburant haute pression. L'attente de dix minutes
permet également à la charge statique de se dissiper
du circuit de carburant basse pression.
• Les canalisations de carburant haute pression
sont constamment sous haute pression.
Ne pas desserrer les canalisations de carburant
haute pression pour purger l'air du circuit de
carburant. Cette procédure n'est pas obligatoire.
• Les pressions internes des canalisations de
carburant haute pression sont supérieures à celles
des autres types de circuit de carburant.
Contrôler visuellement les canalisations de carburant
haute pression avant de démarrer le moteur. Ce
contrôle doit être effectué quotidiennement.
• Les canalisations de carburant haute pression
sont mises en forme, puis renforcées par un
procédé spécial.
Si le contrôle se fait moteur en marche, employer
systématiquement la méthode de contrôle qui
convient afin d'éviter tout risque de pénétration de
liquide. Se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Généralités”.
Ne pas marcher sur les canalisations de carburant
haute pression. Ne pas dévier les canalisations de
carburant haute pression. Ne pas plier ni frapper les
canalisations de carburant haute pression. Toute
déformation ou tout endommagement des
canalisations de carburant haute pression peut
entraîner l'apparition d'un point faible et d'une panne
potentielle.
18
SFBU9063
Sécurité
Avant le démarrage du moteur
• Vérifier l'absence d'endommagement, de
déformation, d'entaille, de coupure, de pli ou
d'enfoncement sur les canalisations de carburant
haute pression.
• Ne pas faire tourner le moteur en cas de fuite
d'huile. S'il y a une fuite, ne pas serrer le raccord
pour arrêter la fuite. Le raccord ne doit être serré
qu'au couple conseillé. Se référer au cahier
Démontage et montage, “Canalisations d'injection
- Dépose et Canalisations d'injection - Pose”.
• Si les canalisations de carburant haute pression
fuient alors qu'elles sont serrées au couple
approprié, il convient de les remplacer.
• S'assurer que toutes les attaches des
canalisations de carburant haute pression sont en
place. Ne pas faire tourner le moteur si des
attaches sont endommagées, manquantes ou
desserrées.
• Ne pas fixer d'autres éléments aux canalisations
de carburant haute pression.
• Les canalisations de carburant haute pression
desserrées doivent être remplacées. De même,
les canalisations de carburant haute pression qui
ont été déposées doivent être remplacées. Se
référer au document Démontage et montage,
“Canalisations d'injection - Pose”.
Ne pas faire démarrer le moteur ou déplacer de
commandes si une pancarte d'avertissement “NE
PAS UTILISER” ou une pancarte similaire est
attachée au contacteur de démarrage ou aux
commandes.
Avant de mettre le moteur en marche, s'assurer que
personne ne se trouve sur le moteur, en dessous ou
à proximité. S'assurer qu'il n'y a personne aux
alentours.
Selon équipement, s'assurer que le circuit d'éclairage
du moteur convient aux conditions. S'assurer que
tous les éclairages fonctionnent correctement, selon
équipement.
Toutes les protections et tous les couvercles doivent
être en place si le moteur doit être mis en marche en
vue de réglages ou de contrôles. Prendre garde si
l'on doit travailler à côté de pièces en rotation.
Ne pas faire dériver les circuits d'arrêt automatique.
Ne pas neutraliser les circuits d'arrêt automatique.
Ces dispositifs sont prévus pour empêcher les
blessures. Ils sont également prévus pour empêcher
les dégâts au moteur.
Pour les réparations et les réglages, se reporter au
Manuel d'atelier
i04190846
Démarrage du moteur
i03644080
Avant le démarrage du moteur
REMARQUE
Lors de la mise en marche initiale d'un moteur neuf
ou rénové, ou de la remise en marche d'un moteur
qui vient d'être entretenu, prévoir un moyen de couper le moteur au cas où il s'emballerait. Pour cela, on
peut couper l'arrivée d'air et/ou l'alimentation en carburant du moteur.
Les gaz d'échappement des moteurs renferment
des produits de combustion nocifs. Toujours faire
démarrer et faire tourner le moteur dans un endroit bien aéré. Dans un local fermé, évacuer
l'échappement au dehors.
Rechercher les dangers potentiels sur le moteur.
Ne pas utiliser d'auxiliaires de démarrage du type
aérosol comme de l'éther. Cela peut provoquer
une explosion et des accidents corporels.
Si une pancarte d'avertissement est fixée sur le
contacteur de démarrage du moteur ou sur les
commandes, ne pas démarrer le moteur. Avant de
mettre le moteur en marche, se renseigner auprès de
la personne qui a fixé la pancarte.
Toutes les protections et tous les couvercles doivent
être en place si le moteur doit être mis en marche en
vue de réglages ou de contrôles. Prendre garde si
l'on doit travailler à côté de pièces en rotation.
Démarrer le moteur depuis le poste de commande ou
au moyen du contacteur de démarrage.
Toujours démarrer le moteur conformément à la
procédure décrite dans le Guide d'utilisation et
d'entretien, “Démarrage du moteur” (chapitre
Utilisation). Une connaissance de la procédure
appropriée contribue à éviter de graves détériorations
aux pièces du moteur. Cela peut également
contribuer à éviter des blessures.
SFBU9063
19
Sécurité
Arrêt du moteur
Pour que le réchauffeur de l'eau des chemises (selon
équipement) ou que le réchauffeur d'huile (selon
équipement) fonctionne correctement, vérifier le
thermomètre d'eau, ainsi que le thermomètre d'huile
pendant le fonctionnement du réchauffeur.
Les gaz d'échappement du moteur renferment des
produits de combustion qui peuvent s'avérer nocifs.
Toujours faire démarrer le moteur et le laisser tourner
dans un endroit bien aéré. Si l'on fait démarrer le
moteur dans un local, évacuer les gaz
d'échappement au dehors.
Nota: Il se peut que le moteur soit équipé d'un
dispositif de démarrage à froid. Si le moteur doit
fonctionner dans des conditions particulièrement
froides, une aide au démarrage à froid
supplémentaire peut être nécessaire. Le moteur est
normalement équipé du type d'aide au démarrage
adapté à la zone géographique de travail.
Ces moteurs sont équipés d'une aide au démarrage
avec bougie de préchauffage dans chaque cylindre
individuel qui chauffe l'air d'admission afin d'améliorer
le démarrage. Certains moteurs Perkins peuvent
disposer d'un système de démarrage à froid, contrôlé
par l'ECM, qui permet la circulation d'un flux d'éther
contrôlé dans le moteur. L'ECM déconnecte les
bougies de préchauffage avant que l'éther ne soit
introduit. Ce système est installé en usine.
i05934845
Circuit électrique
Ne jamais débrancher le circuit ou le câble du circuit
de batterie d'un chargeur lorsque le chargeur
fonctionne. Une étincelle peut entraîner l'inflammation
des gaz combustibles qui sont produits par certaines
batteries.
Pour empêcher d'éventuelles étincelles d'enflammer
les gaz combustibles dégagés par certaines
batteries, brancher le câble volant négatif “−” en
dernier entre la source d'alimentation externe et la
position principale de mise à la masse.
Vérifier tous les jours que les câbles ne sont ni
desserrés ni effilochés. Serrer toutes les connexions
électriques desserrées avant de démarrer le moteur.
Réparer tout câble électrique effiloché avant de faire
tourner le moteur. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien pour des instructions de démarrage
spécifiques.
Méthodes de mise à la masse
i02398866
Arrêt du moteur
Arrêter le moteur selon la méthode indiquée dans le
Guide d'utilisation et d'entretien, “Arrêt du moteur
(chapitre Utilisation” pour éviter la surchauffe du
moteur et l'usure accélérée de ses organes.
Utiliser le bouton d'arrêt d'urgence (selon
équipement) UNIQUEMENT en cas d'urgence. Ne
pas utiliser le bouton d'arrêt d'urgence pour un arrêt
normal du moteur. Après un arrêt d'urgence, NE PAS
remettre le moteur en marche tant que le problème
qui a provoqué l'arrêt d'urgence n'a pas été résolu.
Arrêter le moteur en cas de surrégime pendant le
démarrage initial d'un moteur neuf ou d'un moteur qui
a été révisé.
Pour arrêter un moteur à commande électronique,
couper l'alimentation électrique et/ou l'admission d'air
du moteur.
Illustration
15
g03404407
Exemple type
(1) Mise à la masse de la batterie
(2) Position principale de mise à la masse
(3) Mise à la masse au démarreur et du démarreur au bloc-moteur
20
SFBU9063
Sécurité
Circuit électronique
i05934822
Circuit électronique
Les altérations au niveau du circuit électronique
ou de l'installation du câblage d'origine peuvent
être dangereuses et pourraient provoquer des
blessures personnelles ou mortelles et/ou des
dommages au moteur.
Illustration
16
g03404412
Exemple type
(4) Mise à la masse de la batterie
(5) Mise à la masse au bloc-cylindres
Risque d'électrocution. Les injecteurs-pompes
utilisent une tension en courant continu. L'ECM
envoie cette tension aux injecteurs-pompes électroniques. Ne pas toucher au connecteur du faisceau des injecteurs-pompes électroniques
pendant que le moteur est en marche. Le non respect de cette consigne peut entraîner des blessures, voire la mort.
Pour des performances et une fiabilité optimales, il
importe que le circuit électrique du moteur soit
correctement mis à la masse. Une mise à la masse
inadéquate provoque des courants vagabonds et des
trajets électriques peu fiables.
Ce moteur comporte un système de surveillance du
moteur complet et programmable. Le module de
commande électronique (ECM) surveille les
conditions de fonctionnement du moteur. Si l'un des
paramètres du moteur sort de la plage autorisée,
l'ECM lance une action immédiate.
En cas de courants vagabonds, les portées du
vilebrequin et les constituants en aluminium risquent
de s'endommager.
Les actions suivantes sont disponibles pour la
gestion de la surveillance du moteur:
Les moteurs qui ne sont pas reliés au châssis par
une tresse de masse risquent d'être endommagés
par des décharges électriques.
• Avertissement
Pour garantir le bon fonctionnement du moteur et de
ses circuits électriques, il convient d'utiliser une
tresse de masse moteur-châssis reliée directement à
la batterie. Une mise à la masse directe du moteur au
châssis peut assurer cette liaison.
• Arrêt
Les connexions de masse doivent être bien serrées
et exemptes de corrosion. L'alternateur du moteur
doit être mis à la masse sur la borne négative “-” de
la batterie au moyen d'un fil de calibre suffisant pour
supporter la totalité du courant de charge de
l'alternateur.
Les connexions d'alimentation électrique et les
connexions de masse de l'électronique du moteur
doivent toujours aller de l'isolateur à la batterie.
• Détarage
Le régime moteur ou la puissance du moteur peuvent
être limités rn raison de la surveillance des conditions
de fonctionnement et composants suivants :
SFBU9063
21
Sécurité
Circuit électronique
• Température du liquide de refroidissement moteur
• Pression d'huile moteur
• Engine Speed (Régime moteur)
• Intake Manifold Air Temperature (Température de
l'air dans le collecteur d'admission)
• Anomalie du clapet d'alimentation d'entrée du
moteur
• Régulateur de limiteur de pression de
suralimentation
• Alimentation électrique des capteurs
• Pression du carburant dans le collecteur (rampe)
• Système de réductiondes oxydes d'azote
• Système de post-traitement du moteur
L'ensemble surveillance du moteur peut varier selon
les différents modèles de moteurs et les différentes
applications du moteur. Toutefois, le système de
surveillance et la commande de surveillance du
moteur sont similaires pour tous les moteurs.
Nota: De nombreux systèmes de commande du
moteur et modules d'affichage qui sont disponibles
pour les moteurs Perkins fonctionneront à l'unisson
avec le système de surveillance du moteur.
Ensemble, les deux commandes fournissent la
fonction de surveillance du moteur pour l'application
spécifique du moteur. Se référer au document
Recherche et élimination des pannes pour plus
d'informations sur le système de surveillance du
moteur.
22
SFBU9063
Informations produit
Vues du modèle
Informations produit
Généralités
i05934841
Vues du modèle
Les vues des modèles suivantes montrent des
caractéristiques types du moteur et du dispositif de
post-traitement. Dans le cas d'applications
particulières, le moteur et le dispositif de posttraitement peuvent être différents de ceux
représentés sur les illustrations.
Moteur avec un seul turbocompresseur 1204F-E44 TA
Illustration
17
Exemple type
g03404421
SFBU9063
23
Généralités
Vues du modèle
Moteur avec turbocompresseurs en série 1204F-E44TTA
Illustration
18
g03404422
Exemple type
(1) Œilleton de levage avant
(2) Reniflard de carter
(3) Filtre à carburant secondaire
(4) Filtre à carburant primaire
(5) Electronic Control Module (Module de
commande électronique)
(6) Pompe d'amorçage/d'alimentation
(7) Filtre à carburant en ligne
(8) Jauge de niveau d'huile (jauge
baïonnette)
(9) Bouchon de vidange d'huile
(10) Pression différentielle
(11) Robinet de prélèvement d'huile
(12) Pompe d'alimentation haute pression
(13) Goulotte de remplissage d'huile
24
SFBU9063
Généralités
Vues du modèle
Illustration
19
g03404423
Exemple type
(14) Admission d'air
(15) Sortie du liquide de refroidissement
(16) Pompe à eau
(17) Admission de liquide de refroidissement
(18) Tendeur
(19) Courroie
SFBU9063
25
Généralités
Vues du modèle
Illustration
20
g03404515
Exemple type
(20) Soupape de contre-pression
(21) Turbocompresseur haute pression
(22) Turbocompresseur à basse pression
(23) Alternateur
(24) Compresseur de réfrigérant
(25) Solénoïde de démarreur
(26) Démarreur
(27) Relais du démarreur
(28) Robinet de vidange d'huile
(29) Volant
Systèmes de post-traitement
Deux types différents de post-traitement sont
disponibles, le post-traitement doit être compatible
avec la puissance du moteur.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
(30) Carter de volant
(31) Refroidisseur de réduction des oxydes
d'azote
(32) Œilleton de levage arrière
Pour une description générale et toute information
complémentaire sur le post-traitement, se référer à ce
Guide d'utilisation et d'entretien, “Description du
produit”.
26
SFBU9063
Généralités
Vues du modèle
Catalyseur d'oxydation diesel et réduction catalytique sélective
Illustration
21
g03416433
Exemple type
(1) SCR
(2) Module d'identification
(3) Sortie des gaz d'échappement
(4) Mélangeur
Le module d'identification est monté sur tous les
systèmes de post-traitement.
(5) Catalyseur d'oxydation diesel
(6) Entrée des gaz d'échappement
SFBU9063
27
Généralités
Vues du modèle
Catalyseur d'oxydation diesel, filtre à particules diesel et réduction catalytique sélective
Illustration
22
g03713347
Exemple type
(1) Entrée des gaz d'échappement
(2) Filtre à particules pour diesel
(3) Mélangeur
(4) SCR
(5) Sortie des gaz d'échappement
28
SFBU9063
Généralités
Description du produit
Circuit de liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid)
Illustration
23
g03700576
Exemple type
(1) Réservoir de liquide d'échappement
diesel et unité de vase d'expansion
(2) Bouchon de remplissage de DEF
(3) Injecteur-pompe électronique
(4) Filtre de DEF
(5) Capteurs d'oxydes d'azote et
commandes
(6) Soupape de commande de liquide de
refroidissement
(7) Capteur d'ammoniac
Le capteur d'ammoniac et la commande ne peuvent
être montés que sur le catalyseur d'oxydation diesel
et le système de réduction catalytique sélective.
(8) Commande du capteur d'ammoniac
(9) Canalisation chauffée de liquide
d'échappement diesel
Les Moteurs industriels 1204F-E44TA et 1204FE44TTA Perkins présentent les caractéristiques
suivantes.
• 4 cylindres en ligne
i05934871
Description du produit
Il y a deux variantes de moteur industriel Perkins , le
Moteur avec un seul turbocompresseur 1204FE44TA. Ce modèle de moteur correspond à MT. Le
Moteur 1204F-E44TTA est un moteur avec
turbocompresseurs en série et le modèle de ce
moteur correspond à MU. Deux variantes de système
de post-traitement sont également disponibles, le
post-traitement correspond à la puissance du moteur.
Les deux systèmes de post-traitement nécessitent un
liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel Exhaust
Fluid) pour fonctionner correctement.
• 4 temps
• Quatre soupapes par cylindre
• Moteur avec un seul turbocompresseur
• Moteur avec turbocompresseurs en série
• Système de post-traitement
Les moteurs dotés de turbocompresseurs séries sont
équipés d'un turbocompresseur basse pression et
d'un turbocompresseur haute pression.
SFBU9063
29
Généralités
Description du produit
Spécifications du moteur
(Tableau 1, suite)
L'avant du moteur est le côté opposé au côté volant.
Les côtés droit et gauche du moteur sont déterminés
depuis le côté volant. Le cylindre numéro 1 est le
cylindre avant.
Ordre d'allumage
Rotation (côté volant)
(1)
1-3-4-2
Sens inverse d'horloge
Le régime de marche dépend du niveau de puissance du moteur, de l'application et de la configuration de l'accélérateur.
Caractéristiques électroniques du
moteur
Les conditions de fonctionnement du moteur sont
surveillées. Le module de commande électronique
(ECM) contrôle la réponse du moteur à ces
conditions et aux demandes de l'utilisateur. Ces
conditions ainsi que les exigences du conducteur
permettent la gestion précise de l'injection de
carburant par l'ECM. Le système de commande
électronique du moteur remplit les fonctions
suivantes:
• Surveillance du moteur
• Régulation du régime moteur
• Gestion de la pression d'injection
• Stratégie de démarrage à froid
Illustration
24
g01187485
• Modulation de la réserve de couple
(A) Soupapes d'échappement
(B) Soupapes d'admission
• Gestion du calage de l'injection
Tableau
1
• Diagnostics du système
Spécifications des Moteurs 1204F-E44TA et 1204F-E44TTA
Régime de marche (tr/min)
Nombre de cylindres
800 à
2200(1)
105 mm (4,13 in)
Course
127 mm (4,99 in)
Diagnostics du moteur
Refroidi par turbocompresseur
unique
66 à 110 kW
(88,506 à 147,51 hp)
Refroidi par turbocompresseurs
de série
105 à 129,5 kW
(140,80 à 173,65 hp)
Aspiration
Taux de compression
Cylindrée
• Régénération basse température
Pour plus d'informations sur les caractéristiques
électroniques du moteur, se référer au Guide
d'utilisation et d'entretien, “Caractéristiques et
commandes” (chapitre Utilisation).
4 en ligne
Alésage
Alimentation
• Commande automatique du rapport air/carburant
Refroidi par turbocompresseur
unique
Refroidi par turbocompresseurs
de série
16,5:1
4,4 l (268,504 in cube)
(suite)
Le moteur est équipé d'un dispositif de diagnostic
intégré qui permet de garantir que les systèmes du
moteur fonctionnent correctement. Le conducteur est
informé de l'état des systèmes grâce à un témoin
“d'arrêt ou d'avertissement” . Dans certains cas, la
puissance du moteur et la vitesse du véhicule
peuvent être limitées. L'appareil électronique de
diagnostic peut être utilisé pour afficher les codes de
diagnostic.
Il y a trois types de codes de diagnostic: active,
connecté and événement.
La plupart des codes de diagnostic sont consignés et
mémorisés dans l'ECM. Pour plus d'informations, se
référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Diagnostics du moteur” (chapitre Utilisation).
30
SFBU9063
Généralités
Description du produit
L'ECM comporte un régulateur électronique qui
commande le débit de l'injecteur afin de maintenir le
régime moteur souhaité.
Refroidissement et lubrification du
moteur
Le circuit de refroidissement et le dispositif de
graissage disposent des composants suivants:
• Pompe à eau centrifuge à engrenages
• Thermostat d'eau qui contrôle la température du
liquide de refroidissement moteur
• Pompe à huile de type rotor entraîné par
engrenages
• Refroidisseur d'huile
L'huile de graissage du moteur est fournie par une
pompe à huile de type rotor. L'huile de graissage du
moteur est refroidie et filtrée. La soupape de
dérivation peut fournir au moteur un débit non limité
d'huile de graissage si l'élément de filtre à huile venait
à se colmater.
L'efficacité du moteur et des systèmes antipollution et
les performances du moteur dépendent de
l'observation des consignes d'utilisation et d'entretien
appropriées. Les performances et l'efficacité du
moteur dépendent également de l'utilisation des
carburants, des huiles de graissage et des liquides
de refroidissement conseillés. Se référer au Guide
d'utilisation et d'entretien, “Calendrier d'entretien”
pour plus d'informations sur les points d'entretien.
Système de post-traitement
L'utilisation du système de post-traitement est
approuvée par Perkins . Pour être conforme aux
normes sur les émissions, seul(s) le système de posttraitement ou les composants approuvés Perkins
doivent être utilisés sur un moteur Perkins .
Module d'émissions propres (CEM)
La fonction du module d'émissions propres est
d'assurer que l'échappement du moteur respecte les
réglementations antipollution du pays dans lequel le
moteur est utilisé.
Il existe deux configurations de CEM.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
Pour les configurations de post-traitement à
catalyseur d'oxydation diesel et à la réduction
catalytique sélective, le CEM comporte trois
composants principaux: le catalyseur d'oxydation
diesel (DOC, Diesel Oxidation Catalyst ), le
mélangeur et le système de réduction catalytique
sélective (RCS).
Le moteur est relié au CEM par un conduit souple.
Les gaz d'échappement passent dans le catalyseur
d'oxydation diesel puis dans le mélangeur où ils sont
mélangés avec l'urée injectée. Le mélange entre
ensuite dans le système de réduction catalytique
sélective RCS. Dans ce système, les oxydes d'azote
présents dans l'échappement réagissent avec
l'ammoniac dégagé par l'urée injectée pour diviser les
gaz en constituants d'azote et d'oxygène. Le système
de réduction catalytique sélective RCS comporte une
section d'oxydation d'ammoniac (AMOX) permettant
de nettoyer tous résidus d'ammoniac avant que les
gaz ne quittent le système.
Pour les configurations du post-traitement à
catalyseur d'oxydation diesel, à filtre à particules
diesel et à réduction catalytique sélective, le CEM
comprend à nouveau quatre composants principaux:
le catalyseur d'oxydation diesel et le filtre à particules
diesel (DPF, Diesel Particulate Filter) dans la
première unité, le mélangeur et la réduction
catalytique sélective.
Dans ce cas, la seule différence par rapport au
fonctionnement décrit ci-dessus réside dans le
piégeage des particules de suie et des cendres par le
filtre à particules diesel. Un procédé de régénération
passive est appliqué pour garantir l'élimination de la
suie au cours du fonctionnement normal du moteur.
Les cendres restent dans le filtre à particules diesel et
doivent être éliminées au moment de la révision
générale du moteur.
Refroidissement et purge des
canalisations de liquide d'échappement
diesel
Une fois que la clé est placée sur arrêt, la pompe de
liquide d'échappement diesel fait circuler le liquide
d'échappement diesel pendant un certain temps pour
refroidir l'injecteur de liquide d'échappement diesel.
De même, la pompe de liquide d'échappement diesel
purge le liquide dans le circuit de liquide
d'échappement diesel pour protéger le circuit contre
le gel du liquide d'échappement diesel par temps
froid.
Avec le système de post-traitement à catalyseur
d'oxydation diesel et à réduction catalytique sélective,
le refroidissement et la purge s'effectuent entre trois
minutes au minimum et dix minutes au maximum. La
durée nécessaire dépend de la température du
système de post-traitement.
SFBU9063
31
Généralités
Description du produit
Lorsque le système à catalyseur d'oxydation diesel, à
filtre à particules diesel et à réduction catalytique
sélective fonctionne à des températures de gaz
d'échappement inférieures à 425 °C (797 °F) avant le
placement de la clé sur arrêt, le refroidissement et la
purge prennent également six minutes. Lorsque le
système de post-traitement à catalyseur d'oxydation
diesel, à filtre à particules diesel et à la réduction
catalytique sélective fonctionne à des températures
supérieures à 425 °C (797 °F) et que la clé est
placée sur arrêt, le refroidissement et la purge
prennent au maximum quinze minutes.
Par exemple, il est probable que le temps maximal de
refroidissement et de purge soit observé uniquement
dans une certaine combinaison. Un fonctionnement à
régime nominal en pleine charge et un filtre à
particules diesel en mode de régénération se
produisant simultanément, immédiatement avant de
placer la clé sur arrêt.
Durée de service
Le rendement du moteur et l'utilisation maximale de
ses performances sont étroitement liés au respect
des recommandations relatives à l'utilisation et à
l'entretien. Par ailleurs, il est nécessaire d'utiliser les
carburants, les liquides de refroidissement et les
huiles de graissage recommandés. Se baser sur le
Guide d'utilisation et d'entretien pour l'entretien requis
du moteur.
On peut prédire la durée de service du moteur en
fonction de la puissance moyenne demandée. La
puissance moyenne demandée est basée sur la
consommation de carburant du moteur sur une
certaine période. Un nombre réduit d'heures de
marche à plein régime ou un fonctionnement à
régime réduit diminuent la demande moyenne de
puissance. La réduction du nombre d'heures de
marche permettra une plus longue durée d'utilisation
du moteur avant qu'une révision générale ne soit
requise.
Le système de post-traitement fonctionnera
correctement pendant toute la durée de service du
moteur (émissions antipollution), tel que défini par les
réglementations en vigueur et sous réserve que les
exigences d'entretien prescrites soient respectées.
Produits du commerce et moteurs
Perkins
Perkins ne garantit pas la qualité ni les
performances des liquides et des filtres de marques
autres que Perkins .
Si des dispositifs auxiliaires, des accessoires ou des
consommables (filtres, additifs, catalyseurs, etc.)
fabriqués par d'autres fabricants sont utilisés sur les
produits Perkins , la garantie Perkins n'en est pas
pour autant invalidée.
Toutefois, des défaillances découlant du montage
ou de l'emploi de dispositifs, d'accessoires ou de
produits d'autres marques NE sont PAS
considérées des défauts de fabrication Perkins .
Les défauts de fabrication NE sont par
conséquent PAS couverts par la garantie Perkins
.
32
SFBU9063
Identification produit
Emplacements des plaques et des autocollants
Identification produit
i05934863
Emplacements des plaques et
des autocollants
Illustration
26
g01094203
Systèmes de post-traitement
Deux systèmes de post-traitements différents sont
disponibles.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
Illustration
25
g03404834
Emplacement de la plaque de numéro de série
Les moteurs Perkins sont identifiés par un numéro
de série.
Exemple de numéro de moteur: MT*****U000001W.
• MT
• *****
Type de moteur
Le numéro de liste du moteur
• U
construit au Royaume-Uni
• W
Année de fabrication
Plaque de numéro de série du
moteur (1)
La plaque de numéro de série se trouve sur le côté
gauche du bloc-cylindres, à l'arrière de l'ancrage du
moteur avant.
Les concessionnaires Cat ont besoin de toutes les
informations indiquées sur la plaque de numéro de
série pour déterminer les composants ayant été
intégrés dans le moteur. Ainsi, il est possible
d'identifier avec précision les numéros des pièces de
rechange.
SFBU9063
33
Identification produit
Emplacements des plaques et des autocollants
Plaque de numéro de série du catalyseur
d'oxydation diesel et de la réduction
catalytique sélective
Illustration
27
Plaque de numéro de série du catalyseur
d'oxydation diesel, du filtre à particules
diesel et de la réduction catalytique
sélective
g03417144
La plaque (1) est montée en aval du catalyseur
d'oxydation diesel.
Illustration
28
g03713367
Exemple type
La plaque (1) est montée en aval du filtre à particules
diesel.
Noter toutes les informations indiquées sur la plaque
de numéro de série du système de post-traitement.
Les informations seront réclamées par les
distributeurs Perkins.
34
SFBU9063
Identification produit
Autocollant d'homologation du dispositif antipollution
Injecteur-pompe électronique
Illustration
29
g03700583
La plaque de numéro de série (1) de l'injecteurpompe électronique est montée à côté du filtre à
liquide d'échappement diesel.
i05934883
Autocollant d'homologation du
dispositif antipollution
Illustration
30
L'étiquette de conformité aux normes antipollution se
trouve sur le couvercle d'engrenage avant.
Nota: Une seconde étiquette de conformité aux
normes antipollution peut accompagner le moteur. Au
besoin, cette seconde étiquette de conformité aux
normes antipollution est apposée sur l'application par
le constructeur d'origine.
g03598056
i05934859
Informations de référence
Des informations sur les éléments suivants peuvent
s'avérer nécessaires pour commander des pièces.
Repérer les informations applicables au moteur.
Noter les informations dans l'espace approprié. Faire
une copie de cette liste pour constituer un dossier.
Conserver les informations pour référence ultérieure.
Dossier de référence
Modèle du moteur
Numéro de série du moteur
Régime de ralenti du moteur
Régime de pleine charge du moteur
Filtre à carburant en ligne
Filtre à carburant primaire
SFBU9063
35
Identification produit
Informations de référence
Élément de filtre à carburant secondaire
Élément de filtre à huile de graissage
Élément de filtre à huile auxiliaire
Contenance totale du circuit de graissage
Contenance totale du circuit de
refroidissement
Élément de filtre à air
Courroie d'entraînement
Systèmes de post-traitement
Numéro de pièce du module d'émissions
propres
Numéro de série du module d'émissions
propres
Numéro de pièce de l'unité de commande de dosage
Numéro de pièce du filtre de liquide d'échappement
diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid)
Numéro de pièce du réservoir (liquide d'échappement
diesel)
Numéro de pièce du groupe du collecteur de liquide
d'échappement diesel (unité du vase d'expansion du
réservoir de liquide d'échappement diesel)
Numéro de pièce du filtre du réservoir de liquide
d'échappement diesel
36
Utilisation
Levage du produit
SFBU9063
Utilisation
Œilletons de levage pour le moteur
et le post-traitement
Levage et remisage
i05934854
Levage du produit
REMARQUE
Ne jamais tordre les oeilletons ni les supports et travailler en traction uniquement. Ne pas oublier que la
capacité d'un oeilleton diminue à mesure que l'angle
entre les chaînes ou les câbles et l'objet à lever devient inférieur à 90 degrés.
Lors du levage d'une pièce de biais, n'utiliser qu'un
maillon de fixation correctement calibré au poids.
Utiliser un palan pour retirer les composants lourds.
Utiliser une poutre de levage réglable pour soulever
le moteur. Tous les éléments-supports (chaînes et
câbles) doivent être parallèles entre eux. Les chaînes
et les câbles doivent être perpendiculaires au plan
supérieur de l'objet soulevé.
Dans certains cas, il faudra utiliser des dispositifs de
levage pour obtenir l'équilibre voulu et effectuer la
dépose en toute sécurité.
Les œilletons de levage sont prévus et montés pour
la version spécifique du moteur. Toute modification
des œilletons de levage ou du moteur rend les
œilletons de levage et les dispositifs de levage
impropres. En cas de modification, veiller à utiliser
des dispositifs de levage appropriés.
Les œilletons de levage ont été conçus pour lever le
moteur seul ou ont été conçus pour lever le moteur
avec le post-traitement. Consulter le distributeur
Perkins pour toute information sur les fixations
adaptées au levage approprié du moteur.
Illustration
31
g03674678
Exemple type
L'œilleton de levage avant pour le moteur et le posttraitement est fixé par trois boulons. La conception
des œilletons de levage permet un accès pour lever
le post-traitement et le moteur.
SFBU9063
37
Levage et remisage
Levage du produit
Œilletons de levage pour le moteur
uniquement
i05934849
Levage du produit
(Systèmes de post-traitement)
Porter des vêtements appropriés; pour cela, se
référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Sécurité
- Généralités”.
Deux types différents de module d'émissions propres
(CEM, Clean Emission Module) sont disponibles.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
Illustration
32
g03674859
Exemple type
Se référer à l'illustration 32 pour connaître
l'emplacement des œilletons de levage pour le
moteur seul.
Illustration
33
g03674679
L'œilleton de levage avant (3) pour le moteur seul est
fixé par deux boulons. L'œilleton de levage arrière
pour le moteur seul peut être identifié par la
conception.
38
Levage et remisage
Levage du produit
SFBU9063
Catalyseur d'oxydation diesel et réduction catalytique sélective
Illustration
34
Exemple type
Deux modules d'émissions propres de taille différente
peuvent être montés. Un module d'émissions propres
à puissance élevée et un module d'émissions propres
à puissance faible. Le module d'émissions propres à
puissance élevée pèse environ 47 kg (104 lb), le
module d'émissions propres à puissance faible pèse
environ 42 kg (93 lb).
Deux élingues double torsion adaptées sont
nécessaires pour lever le module d'émissions
propres. Un palan approprié est également requis
pour déposer et monter l'ensemble.
Les élingues doivent être fixées sur le module
d'émissions propres comme indiqué dans l'illustration
34 .
S'assurer que les élingues touchent uniquement le
corps du module d'émissions propres. Un levage
d'essai peut être nécessaire pour atteindre le bon
équilibre de l'ensemble.
Dans certaines applications, il faudra peut-être utiliser
un bâti ou un gabarit pour lever le module
d'émissions propres. Le bâti ou le gabarit doit être
relié uniquement au berceau du module d'émissions
propres. Pour toute information complémentaire, se
référer au constructeur d'origine.
g03417158
SFBU9063
39
Levage et remisage
Remisage du produit
Catalyseur d'oxydation diesel, filtre à particules diesel et réduction
catalytique sélective
Illustration
35
g03713453
Exemple type
Le module d'émissions propres pèse environ 77 kg
(170 lb).
Deux élingues double torsion adaptées sont
nécessaires pour lever le module d'émissions
propres. Un palan approprié est également requis
pour déposer et monter l'ensemble.
Les élingues doivent être fixées sur le module
d'émissions propres comme indiqué dans l'illustration
35 .
Dans certaines applications, il faudra peut-être utiliser
un bâti ou un gabarit pour lever le module
d'émissions propres. Le bâti ou le gabarit doit être
relié uniquement au berceau du module d'émissions
propres. Pour toute information complémentaire, se
référer au constructeur d'origine.
i05934848
Remisage du produit
(Moteur et post-traitement)
Perkins ne saurait être pas tenu responsable des
dégâts qui pourraient apparaître lorsque le moteur est
entreposé après une période de travail.
Le concessionnaire Perkins ou le distributeur Perkins
peut aider à préparer le moteur en vue d'une période
d'entreposage prolongée.
Avant de débrancher le coupe-batterie, il faut laisser
le circuit de liquide d'échappement diesel (DEF,
Diesel Exhaust Fluid) se purger. Le débranchement
trop précoce de l'alimentation par batterie peut
empêcher la purge du circuit de liquide
d'échappement diesel. Pour toute information
complémentaire, se référer à ce Guide d'utilisation et
d'entretien, “Coupe-batterie”.
40
Levage et remisage
Remisage du produit
SFBU9063
Conditions d'entreposage
Ouvrir le circuit de refroidissement
Le moteur doit être entreposé dans un bâtiment à
l'abri de l'eau. La température du bâtiment doit être
maintenue à un niveau constant. Les moteurs
contenant du liquide de refroidissement longue durée
Perkins disposent d'une protection par liquide de
refroidissement adaptée à des températures
ambiantes qui peuvent atteindre −36 °C (−32,8 °F).
Le moteur ne doit pas être soumis à des variations de
température et d'humidité extrêmes.
S'assurer que tous les bouchons de vidange ont été
ouverts. Laisser le liquide de refroidissement
s'écouler. Monter les bouchons de vidange. Placer un
inhibiteur de phase vapeur dans le circuit. Le circuit
de refroidissement doit être parfaitement étanche une
fois que l'inhibiteur de phase vapeur a été introduit.
Les effets de l'inhibiteur de phase vapeur sont perdus
si le circuit de refroidissement est ouvert.
Période d'entreposage
Un moteur peut être entreposé pendant une période
pouvant atteindre 6 mois à condition que toutes les
recommandations soient respectées.
Procédure d'entreposage
Conserver une trace des procédures qui ont été
effectuées sur le moteur.
Pour plus d'informations sur les procédures
d'entretien, se référer au présent Guide d'utilisation et
d'entretien.
Vérifications mensuelles
Il faut faire pivoter le vilebrequin pour changer la
charge du ressort de la contrainte de clapet. Faire
pivoter le vilebrequin d'au moins 180 degrés.
Rechercher toute trace visible de détériorations ou de
corrosion sur le moteur et le post-traitement.
Nota: Ne pas entreposer un moteur dont le circuit de
carburant contient du biodiesel.
S'assurer que le moteur et le post-traitement sont
bien couverts avant tout entreposage. Consigner la
procédure dans le journal du moteur.
1. S'assurer que le moteur est propre et sec.
Post-traitement
a. Si du biodiesel a été utilisé, le circuit doit être
vidangé et de nouveaux filtres doivent être
installés. Le réservoir de carburant doit être
rincé.
b. Faire de plein du circuit avec un carburant à
très basse teneur en soufre. Pour plus
d'informations sur les carburants acceptables,
se référer au présent Guide d'utilisation et
d'entretien, “Liquides conseillés”. Faire
fonctionner le moteur pendant 15 minutes afin
d'éliminer toute trace de biodiesel du circuit.
Laisser le moteur effectuer la purge du liquide
d'échappement diesel (DEF) avant de mettre hors
tension le coupe-batterie. Le débranchement trop
précoce de l'alimentation par batterie peut empêcher
la purge du circuit de liquide d'échappement diesel.
Pour toute information complémentaire, se référer à
ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Coupe-batterie”.
La sortie d'échappement du post-traitement doit être
recouverte d'un bouchon. Pour éviter d'endommager
les connexions de sortie d'échappement pendant le
stockage, le poids du CEM ne doit pas opérer sur la
sortie d'échappement.
2. Purger l'eau du séparateur d'eau du filtre primaire.
S'assurer que le réservoir de carburant est plein.
Liquide d'échappement diesel dans le
réservoir de stockage
3. Il n'est pas nécessaire de vidanger l'huile moteur
avant d'entreposer le moteur. Si les bonnes
spécifications sont appliquées pour l'huile moteur,
le moteur peut être entreposé pendant une période
qui peut atteindre 6 mois. Pour plus d'informations
sur les spécifications d'huile moteur, se référer au
présent Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquides
conseillés”.
• Le liquide d'échappement diesel doit être vidangé
et renouvelé si l'application n'a pas été utilisée
pendant deux mois ou plus à 40 °C (104 °F).
4. Retirer la courroie d'entraînement du moteur.
Circuit de refroidissement étanche
S'assurer que le circuit de refroidissement contient du
liquide de refroidissement longue durée Perkins ou
un antigel qui respecte la spécification “ASTM
D6210”.
• Le liquide d'échappement diesel doit être vidangé
et renouvelé si l'application n'a pas été utilisée
pendant quatre mois ou plus à 25 °C (77 °F)
1. Vérifier que le moteur s'arrête normalement et
laisser le DEF se purger. Le débranchement trop
précoce de l'alimentation par batterie peut
empêcher la purge du circuit de liquide du liquide
d'échappement diesel. Pour toute information
complémentaire, se référer à ce Guide d'utilisation
et d'entretien, “Coupe-batterie”.
SFBU9063
41
Levage et remisage
Remisage du produit
2. Remplir le réservoir avec du DEF conforme à
toutes les exigences de la norme ISO 22241-1.
Stockage du liquide d'échappement
diesel
3. S'assurer au préalable que toutes les conduites de
DEF et connexions électriques sont connectées
afin d'empêcher la formation de cristaux.
Tableau
2
4. S'assurer que le bouchon de remplissage de DEF
est monté correctement.
10°C (50°F)
36 mois
25°C (77°F)
18 mois
30 °C (86 °F)
12 mois
35 °C (95 °F)(1)
6 mois
Sortie de l'entrepôt
Le DEF a une durée de service limitée, se référer au
tableau 2 pour connaître la plage de durée et de
température. Un DEF non conforme à cette plage
DOIT être remplacé.
Lors de son déstockage, la qualité du DEF dans le
réservoir doit être testée avec un réfractomètre. Le
DEF dans le réservoir doit répondre aux exigences
de la norme ISO 22241-1 et être conforme à ce qui
est indiqué dans le tableau 2 .
1. Au besoin, vidanger le réservoir et le remplir avec
du DEF conforme à la norme ISO 22241-1.
2. Remplacer le filtre de DEF, se référer à ce Guide
d'utilisation et d'entretien, “Filtre de liquide
d'échappement diesel - Nettoyage/
Remplacement”.
3. S'assurer que la courroie d'entraînement est
montée correctement. S'assurer que le liquide de
refroidissement moteur et l'huile moteur répondent
aux spécifications et à la classe appropriées.
S'assurer que le liquide de refroidissement et
l'huile moteur présentent des niveaux corrects.
Faire démarrer le moteur.
4. Lorsqu'une anomalie s'active, couper le moteur. Si
un témoin de débranchement de la batterie est
monté sur l'application, le circuit de liquide
d'échappement diesel doit être purgé une fois que
le témoin de débranchement de la batterie s'est
éteint. En l'absence de témoin de débranchement
de batterie, attendre dix à quinze minutes si le
circuit comporte un filtre à particules diesel pour
permettre la purge du circuit de liquide
d'échappement diesel. Redémarrer ensuite le
moteur.
5. Si l'anomalie persiste, se référer au cahier
Dépistage des pannes pour toute information
complémentaire.
Température
(1)
Duration
À 35 °C, une dégradation significative peut se produire. Vérifier
chaque lot avant utilisation.
42
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Dispositifs d'alarme et d'arrêt
Caractéristiques et
commandes
dans le collecteur d'admission signale une
température excessive de l'air d'admission.
i05934855
Dispositifs d'alarme et d'arrêt
Dispositifs d'arrêt
Les dispositifs d'arrêt sont électriques ou
mécaniques. Les dispositifs d'arrêt électriques sont
commandés par le module de commande
électronique (ECM).
Les dispositifs d'arrêt sont réglés aux niveaux
critiques des valeurs suivantes:
• Température de fonctionnement
Pression dans le collecteur d'admission – Le
capteur de pression dans le collecteur d'admission
contrôle la pression nominale dans le collecteur
d'admission.
Pression de la rampe d'alimentation – Le capteur
de pression de la rampe d'alimentation mesure la
haute pression ou la basse pression dans la rampe
d'alimentation. L'ECM contrôle la pression.
Pression d'huile moteur – Le capteur de pression
d'huile moteur émet un signal lorsque la pression
d'huile descend en dessous de la pression nominale
du circuit, à un régime moteur défini.
Surrégime moteur – Si le régime moteur dépasse le
paramètre de surrégime, l'alarme est activée.
Colmatage du filtre à air – Le contacteur contrôle le
filtre à air quand le moteur tourne.
• Pression de fonctionnement
Contacteur défini par l'utilisateur – Ce contacteur
peut arrêter le moteur à distance.
• Niveau de fonctionnement
Contacteur d'eau dans le carburant – Ce
contacteur recherche de l'eau dans le filtre à
carburant primaire lorsque le moteur tourne.
• Régime de fonctionnement (tr/min)
Il peut être nécessaire de réinitialiser un dispositif
d'arrêt pour que le moteur puisse démarrer.
REMARQUE
Toujours déterminer la cause de l'arrêt du moteur. Effectuer les réparations qui s'imposent avant de tenter
de remettre le moteur en marche.
Température du carburant – Le capteur de
température du carburant surveille le carburant sous
pression dans la pompe d'alimentation haute
pression.
Température du liquide de refroidissement – Le
capteur de température du liquide de refroidissement
signale une température excessive de l'eau dans les
chemises.
Se familiariser avec les éléments suivants:
• Types et emplacements des dispositifs d'arrêt
• Conditions de déclenchement de chaque dispositif
d'arrêt
• La méthode de réarmement nécessaire pour
remettre le moteur en marche
Alarmes
Les alarmes sont commandées électriquement. Le
fonctionnement des alarmes est commandé par
l'ECM.
L'alarme est déclenchée par un capteur ou par un
contacteur. Lorsque le capteur ou le contacteur est
activé, un signal est envoyé à l'ECM. Celui-ci crée un
code incident, puis envoie un signal pour allumer le
témoin.
Le moteur peut être équipé des capteurs ou
contacteurs suivants:
Température de l'air dans le collecteur
d'admission – Le capteur de température de l'air
Nota: L'élément de détection du capteur de
température de liquide de refroidissement doit être
immergé dans le liquide de refroidissement pour être
opérationnel.
Les moteurs peuvent être équipés d'alarmes afin
d'alerter l'opérateur en cas de problème de
fonctionnement.
REMARQUE
Lorsqu'une alarme se déclenche, on doit prendre des
mesures correctrices avant que la situation ne se
transforme en cas d'urgence afin d'éviter les dégâts
éventuels au moteur.
Tout problème non résolu dans un délai raisonnable
peut se traduire par des dommages au moteur.
L'alarme demeure active jusqu'à ce que le problème
soit résolu. L'alarme peut nécessiter une
réinitialisation.
SFBU9063
43
Caractéristiques et commandes
Dispositifs d'alarme et d'arrêt
Nota: S'ils sont installés, le contacteur de liquide de
refroidissement et le contacteur de niveau d'huile
donnent des indications. Les deux contacteurs ne
doivent être actionnés que lorsque l'application est
sur un sol plat et que le régime moteur est nul.
Module d'émissions propres (CEM)
• Catalyseur d'oxydation diesel
Diesel Oxidation Catalyst)
(DOC,
• Réduction catalytique sélective
Selective Catalyst Reduction)
(SCR,
• Filtre à particules diesel
Particulate Filter)
(DPF, Diesel
Système à catalyseur d'oxydation diesel
et à réduction catalytique sélective
• Capteur de température situé en amont du
catalyseur d'oxydation diesel
• Capteur d'oxydes d'azote
• Capteur de température de la réduction catalytique
sélective
• Capteur d'ammoniac
Capteur de température situé en amont du
catalyseur d'oxydation diesel – Ce capteur
surveille la température des gaz entrant dans le
catalyseur d'oxydation diesel
Capteur d'oxydes d'azote – Deux capteurs d'oxydes
d'azote surveillent la concentration en NOx dans les
gaz d'échappement en amont et en aval du module
de réduction catalytique sélective.
Capteur de température de la réduction
catalytique sélective – Le capteur surveille la
température des gaz entrant dans la réduction
catalytique sélective.
Capteur d'ammoniac – Le capteur surveille la
concentration en ammoniac dans le circuit
d'échappement en aval du module d'émissions
propres.
Le capteur de température en amont du catalyseur
d'oxydation diesel, le capteur d'oxydes d'azote, le
capteur de température de la réduction catalytique
sélective et le capteur d'ammoniac sont tous reliés à
l'ECM du moteur. Si le signal transmis par ces
capteurs n'est pas conforme à la plage définie, l'ECM
déclenche une alarme pour avertir le conducteur.
Système à catalyseur d'oxydation diesel,
à réduction catalytique sélective et à filtre
à particules diesel
Capteur de température situé en amont du
catalyseur d'oxydation diesel – Ce capteur
surveille la température des gaz lorsque le gaz entre
dans le catalyseur d'oxydation diesel
Capteur de température du filtre à particules
diesel – Le capteur de température surveille la
température dans le filtre à particules diesel.
Commande du capteur de suie – L'unité de
commande du capteur de suie surveille la quantité de
suie dans le filtre à particules diesel.
Capteur d'oxydes d'azote – Deux capteurs d'oxydes
d'azote surveillent la concentration en NOx dans les
gaz d'échappement en amont et en aval du module
de réduction catalytique sélective.
Capteur de température de la réduction
catalytique sélective – Le capteur surveille la
température des gaz entrant dans la réduction
catalytique sélective.
Le capteur de température situé en amont du
catalyseur d'oxydation diesel, le capteur de
température du filtre à particules diesel, le capteur de
suie, le capteur d'oxydes d'azote, le capteur de
température de la réduction catalytique sélective et le
capteur d'ammoniac sont tous reliés à l'ECM. Si le
signal transmis par ces capteurs n'est pas conforme
à la plage définie, l'ECM déclenche une alarme pour
avertir le conducteur.
Commande du circuit de liquide
d'échappement diesel (DEF, Diesel
Exhaust Fluid)
Capteur de niveau du DEF – Le capteur de niveau
de liquide d'échappement diesel envoie des signaux
à l'ECM. L'ECM identifie le signal afin de restituer une
valeur du niveau de la quantité de liquide dans le
réservoir.
Capteur de température de liquide d'échappement
diesel – Le capteur envoie des signaux à l'ECM. À
partir des signaux envoyés, l'ECM détermine la
température du liquide d'échappement diesel contenu
dans le réservoir. La température du liquide
d'échappement diesel est importante pour conserver
le bon fonctionnement de l'injecteur de liquide
d'échappement diesel.
Unité de commande de dosage (DCU) – La DCU
commande l'injection du DEF et indique à l'ECM toute
interruption de l'injection.
44
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Système de mise en garde de la réduction sélective catalytique
Le capteur de niveau de liquide d'échappement
diesel, le capteur de température de liquide
d'échappement diesel et l'unité de commande du
dosage sont tous reliés à l'ECM du moteur. Si l'ECM
détermine que l'un des signaux est en dehors de la
plage spécifiée, une alarme est déclenchée.
Stratégie d'avertissement
Contrôle
Les indicateurs d'avertissement comprennent une
jauge de niveau du DEF, un témoin de niveau de DEF
bas, un témoin de défaillance liée aux émissions et
un témoin d'arrêt de l'application.
Placer le contacteur à clé en position MARCHE pour
contrôler le bon fonctionnement des témoins du
tableau de bord. Tous les témoins s'allument pendant
2 secondes après l'utilisation du contacteur à clé.
Remplacer immédiatement les ampoules suspectes.
Le module de commande électronique (ECM) est
activé via une stratégie mondiale d'avertissements.
Indicateurs d'avertissement
La jauge de niveau de liquide d'échappement diesel
ne donne une lecture précise que si l'application se
trouve sur un terrain plat.
Pour toute information complémentaire, se référer au
Guide de dépistage des pannes.
i05934850
Système de mise en garde de
la réduction sélective
catalytique
Le système de réduction catalytique sélective (SCR)
permet de réduire les émissions de NOx émises par
le moteur. Le liquide d'échappement diesel (DEF,
Diesel Exhaust Fluid) est pompé dans le réservoir de
DEF et vaporisé dans le flux d'échappement. L'agent
réducteur de liquide d'échappement diesel est stocké
dans le catalyseur et réduit les oxydes d'azote en
laissant l'azote gazeux et la vapeur d'eau.
Illustration
36
g03069862
(1) Indicateur de DEF
(A) Témoin d'avertissement de niveau bas
REMARQUE
L'arrêt immédiat du moteur après son fonctionnement
sous charge peut entraîner une surchauffe des
composants du circuit de DEF.
Se référer à la procédure du Guide d'utilisation et
d'entretien, “Arrêt du moteur” pour laisser le moteur
refroidir et éviter des températures excessives dans
le carter du turbocompresseur et dans l'injecteur de
FED.
Illustration
37
g02852336
Témoin de défaillance liée aux émissions
REMARQUE
Laisser le moteur effectuer la purge de liquide
d'échappement diesel du circuit de liquide d'échappement diesel avant de tourner le coupe-batterie sur
ARRÊT. Le débranchement trop précoce de l'alimentation par batterie peut empêcher la purge des canalisations de liquide d'échappement diesel après l'arrêt
du moteur. Pour toute information complémentaire, se
référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Coupebatterie”.
Niveaux de mise en garde
La SCR comporte trois niveaux d'avertissement. En
fonction de l'anomalie détectée, le logiciel activé régit
la durée pendant laquelle le système reste à chaque
niveau d'avertissement.
Un avertissement doit faire immédiatement l'objet de
recherches, contacter le distributeur Perkins. Le
système est équipé d'une option de neutralisation. Si
l'option de neutralisation a été utilisée et que
l'anomalie persiste, le moteur sera verrouillé en mode
de détarage ou d'arrêt.
45
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Système de mise en garde de la réduction sélective catalytique
Avertissements liés à la SCR (version
mondiale)
• Au niveau 1, le témoin de défaillance liée aux
émissions s'allume en continu.
• Au niveau 2, le témoin de défaillance liée aux
émissions clignote.
• Au niveau 3, le témoin de défaillance liée aux
émissions clignote et le voyant d'arrêt s'active.
• Au niveau 3, le moteur peut s'arrêter ou tourner à
1000 tours par minute (TR/MIN).
• Au niveau 3, l'actionnement du contacteur permet
une neutralisation pendant 20 minutes à pleine
puissance avant le déclenchement de l'arrêt ou du
régime de ralenti. Le témoin de défaillance liée aux
émissions continue à clignoter. S'il est installé, un
avertissement sonore retentit.
Tableau
3
Version mondiale
Coupure pour cause de dégradation et de régulation de la qualité du DEF
-
Fonctionnement normal Niveau 1
Durée d'avertissement: Aucune
Première occurrence
2,5 heures
Niveau 2
Niveau 3
Neutralisation
70 minutes
Arrêt ou régime de
ralenti
Jusqu'à la réparation
de l'anomalie
L'actionnement du
contacteur procure
20 minutes de pleine
puissance.
Le circuit ne doit pas présenter d'anomalie pendant 40 heures avant que le système ne se réinitialise. Si l'anomalie est intermittente et qu'elle
réapparaît dans un délai de 40 heures, le temps d'avertissement répété est déclenché.
La neutralisation ne peut être utilisée qu'une seule fois.
Temps d'avertissement Aucune
répété
5 minutes
5 minutes
Avertissement
Aucune
Aucune
Aucune
Notification
Aucune
Le témoin de défaillance liée aux émissions s'allume en
continu
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Arrêt ou régime de
ralenti
Jusqu'à la réparation
de l'anomalie
L'actionnement du
contacteur procure
20 minutes de pleine
puissance.
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Le témoin d'arrêt s'allume en continu
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Contacter le distributeur Perkins dès un avertissement de niveau 1, ne pas laisser l'anomalie évoluer.
Tableau
4
Version mondiale
Anomalie au niveau du système de réduction des oxydes d'azote
-
Fonctionnement normal Niveau 1
Durée d'avertissement: Aucune
Première occurrence
35 heures
Niveau 2
Niveau 3
Neutralisation
60 minutes
Arrêt ou régime de
ralenti
Jusqu'à la réparation
de l'anomalie
L'actionnement du
contacteur procure
20 minutes de pleine
puissance.
(suite)
46
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Système de mise en garde de la réduction sélective catalytique
(Tableau 4, suite)
Le circuit ne doit pas présenter d'anomalie pendant 40 heures avant que le système ne se réinitialise. Si l'anomalie est intermittente et qu'elle
réapparaît dans un délai de 40 heures, le temps d'avertissement répété est déclenché.
La neutralisation ne peut être utilisée qu'une seule fois.
Temps d'avertissement Aucune
répété
48 minutes
60 minutes
Avertissement
Aucune
Aucune
Aucune
Notification
Aucune
Le témoin de défaillance liée aux émissions s'allume en
continu
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Arrêt ou régime de
ralenti
Jusqu'à la réparation
de l'anomalie
L'actionnement du
contacteur procure
20 minutes de pleine
puissance.
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Le voyant d'arrêt
s'active
Le témoin de défaillance liée aux émissions clignote
Contacter le distributeur Perkins dès un avertissement de niveau 1, ne pas laisser l'anomalie évoluer.
Avertissements de niveau DEF (version
mondiale)
• Le témoin d'avertissement de niveau bas s'active
lorsque le niveau de DEF atteint le point de
déclenchement, à savoir en dessous de 19 %.
• Au niveau 1, le témoin d'avertissement de niveau
bas de l'indicateur de DEF s'allume et le témoin de
défaillance liée aux émissions s'allume en continu.
• Au niveau 2, le témoin d'avertissement de niveau
de DEF bas est actif et le témoin de défaillance
liée aux émissions clignote.
• Au niveau 3, tous les avertissements de niveau 2
sont activés et le témoin d'arrêt s'active
également. Le moteur s'arrête ou ne fonctionne
qu'à 1000 TR/MIN. S'il est monté, un
avertissement sonore retentit.
Le remplissage du réservoir de DEF permet d'annuler
l'avertissement du système.
Tableau
5
Option 1 de niveau de DEF (version mondiale)
-
Fonctionnement
normal
Indication initiale
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
Déclencheur
d'avertissement
Supérieur à 19 %
Inférieur à 19 %
Inférieur à 12,5 %
Lecture de 0 %
Réservoir vide
Avertissement
Aucune
Aucune
Aucune
Détarage au couple de Arrêt ou régime de ra25 %
lenti uniquement
Notification
Aucune
Témoin de niveau bas Témoin de niveau bas
allumé
allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions allumé en continu
Témoin de niveau bas
allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions
clignotant
Témoin de niveau
bas allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions
clignotant
Témoin d'arrêt allumé
en continu
47
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Coupe-batterie
Tableau
6
Option 2 de niveau de DEF (version mondiale)
-
Fonctionnement
normal
Indication initiale
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
Déclencheur
d'avertissement
Supérieur à 19 %
Inférieur à 19 %
Inférieur à 12,5 %
Lecture de 6 %
Lecture de 0 %
Avertissement
Aucune
Aucune
Aucune
Aucune
Arrêt ou régime de ralenti uniquement
Notification
Aucune
Témoin de niveau bas Témoin de niveau bas
allumé
allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions allumé en continu
Témoin de niveau bas
allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions
clignotant
Témoin de niveau
bas allumé
Témoin de défaillance
liée aux émissions
clignotant
Témoin d'arrêt allumé
en continu
i05934865
Coupe-batterie
Pour un système de post-traitement à catalyseur
d'oxydation diesel et à système de réduction
catalytique, ne mettre hors tension le coupe-batterie
que dix minutes après l'arrêt du moteur.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
Pour un système de post-traitement à catalyseur
d'oxydation diesel, à filtre à particules diesel et à
système de réduction catalytique, ne mettre hors
tension le coupe-batterie que quinze minutes après
l'arrêt du moteur.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
En cas de perte de communication numérique, le
témoin Attendre avant de débrancher fonctionne
pendant quinze minutes après l'arrêt du moteur sur
les deux types de système de post-traitement.
• Liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel
Exhaust Fluid)
Le coupe-batterie a été conçu pour isoler le moteur et
l'application de l'alimentation par batterie.
Certaines applications comportent un circuit
électrique auxiliaire permettant le refroidissement et
la purge du circuit de liquide d'échappement diesel
même lorsque le coupe-batterie est sur la position
ARRÊT. Une fois que les procédures de
refroidissement et de purge du circuit de liquide
d'échappement diesel sont terminées, ce circuit
auxiliaire (selon équipement) s'active. Ce circuit isole
alors la batterie des autres pièces du circuit
électrique.
REMARQUE
Perkins recommande vivement l'installation du témoin Attendre avant de débrancher sur toutes les
applications.
Le témoin Attendre avant de débrancher est allumé
pendant le fonctionnement du moteur et c'est
seulement lorsqu'il s'est éteint que le coupe-batterie
doit être mis sur arrêt.
Le débranchement trop précoce de l'alimentation par
batterie peut empêcher le refroidissement du circuit
de liquide d'échappement diesel et la purge des
canalisations (de liquide d'échappement diesel) après
l'arrêt du moteur.
Le fait de ne pas permettre le refroidissement du
circuit de liquide d'échappement diesel peut
endommager le circuit. Le fait de ne pas laisser le
DEF se purger peut endommager le circuit du DEF.
Pour toute information complémentaire sur les temps
de refroidissement et de purge du liquide
d'échappement diesel, se référer à ce Guide
d'utilisation et d'entretien, “Description du produit” et à
l'article Refroidissement et purge des
canalisations de liquide d'échappement diesel.
i05934881
Témoins et instruments
Le moteur ne comporte pas forcément les mêmes
instruments ou tous les instruments décrits ci-après.
Pour en savoir plus sur les instruments offerts,
consulter la documentation du constructeur d'origine.
48
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Témoins et instruments
Les instruments fournissent des indications sur les
performances du moteur. S'assurer que les
instruments sont en bon état de fonctionnement.
Déterminer la plage de fonctionnement normal en
observant les instruments pendant un certain temps.
Des variations importantes des valeurs affichées sont
signe d'un problème potentiel au niveau soit de
l'instrument, soit du moteur. Cette remarque vaut
également pour les indications qui ont changé
sensiblement, mais qui restent conformes aux
spécifications. La cause de tout écart important par
rapport à la normale doit être déterminée et corrigée.
Consulter le distributeur Perkins pour obtenir de
l'aide.
Certaines applications du moteur sont équipées de
témoins. Les témoins lumineux peuvent servir d'aide
au diagnostic. Il y a deux témoins. Un témoin est
orange et l'autre témoin est rouge.
Ces témoins lumineux peuvent être utilisés de deux
façons:
• Les témoins lumineux peuvent identifier l'état de
fonctionnement actuel du moteur. Les témoins
peuvent également indiquer que le moteur est
défectueux. Ce circuit est enclenché
automatiquement via le contacteur d'allumage.
• Les témoins lumineux peuvent identifier les codes
de diagnostic actifs. Ce circuit est enclenché en
enfonçant le bouton Flash Code.
Se référer au document Recherche et élimination des
pannes, “Témoins” pour plus d'informations.
REMARQUE
Si la pression d'huile est nulle, ARRÊTER le moteur.
Si l'on dépasse la température du liquide de refroidissement maximum, ARRÊTER le moteur. Le moteur
risque d'être endommagé.
Pression d'huile moteur – La pression
d'huile atteint son niveau maximum
après le démarrage d'un moteur froid. La
pression d'huile moteur type avec de l'huile
SAE10W40 est comprise entre 350 et 450 kPa
(50 et 65 psi) au régime nominal.
Une pression d'huile plus faible est normale au
ralenti. Si le régime moteur et la charge sont stables
et que la lecture fluctue sur l'indicateur, effectuer la
procédure suivante:
1. Supprimer la charge.
Température de refroidissement de l'eau
des chemises – La plage de
températures type est comprise entre
82 °C et 94 °C (179,6 °F et 201,2 °F). Cette plage
de températures varie en fonction de la charge du
moteur et de la température ambiante.
Un bouchon de radiateur de 100 kPa (14,5 psi) peut
être monté sur le circuit de refroidissement. La
température maximum du circuit de refroidissement
est de 108 °C (226,4 °F). Cette température est
mesurée à la sortie du thermostat. La température du
liquide de refroidissement moteur est régulée par les
capteurs du moteur et par l'ECM du moteur. Cette
programmation ne peut pas être modifiée. Un
détarage du moteur peut se produire si la
température du liquide de refroidissement moteur
maximum est dépassée.
Si la température dépasse la plage normale de
marche, réduire la charge du moteur. Si le liquide de
refroidissement atteint souvent des températures
élevées, procéder comme suit:
1. Réduire la charge ou le régime du moteur.
2. Déterminer si le moteur doit être arrêté
immédiatement ou s'il suffit de réduire la charge
pour qu'il refroidisse.
3. Rechercher la présence d'éventuelles fuites dans
le circuit de refroidissement. Au besoin, consulter
le distributeur Perkins pour obtenir de l'aide.
Compte-tours – Cet instrument indique
le régime du moteur (tr/min). Lorsque le
levier de commande de l'accélérateur est
placé sur la position de pleine ouverture sans
charge, le moteur tourne au régime maxi à vide.
Le moteur tourne au régime de pleine charge
lorsque le levier de commande de l'accélérateur
est en position de pleine ouverture avec une
charge nominale maximale.
REMARQUE
Il convient de réduire autant que possible l'utilisation
à des vitesses supérieures au régime maximum à
vide. Un surrégime peut entraîner de sérieux dégâts
au moteur.
Ampèremètre – Cet instrument montre la
valeur de la charge ou de la décharge
dans le circuit de charge de batterie.
L'aiguille doit se trouver du côté “ +”” du “ 0 (zéro)””
lorsqu'elle est en fonctionnement.
2. Couper le moteur.
3. Contrôler et maintenir le niveau d'huile.
Niveau de carburant – Cet instrument
montre le niveau de carburant dans le
réservoir de carburant. La jauge de
niveau de carburant fonctionne lorsque le
contacteur de “ DÉMARRAGE/ARRÊT”” se trouve
sur “ marche”” .
SFBU9063
49
Caractéristiques et commandes
Centrale de surveillance
Compteur d'entretien – L'instrument
montre le nombre total d'heures de
fonctionnement du moteur.
• Les paramètres de configuration système
• Les paramètres spécifiés par le client
Niveau bas de liquide d'échappement
diesel – Cette jauge indique la quantité
de liquide d'échappement diesel
contenue dans le réservoir. La jauge ne
fonctionne correctement que sur un sol
horizontal.
• Codes de diagnostic
Témoins lumineux
• Pression d'huile
Quatre témoins sont disponibles.
• Température d'admission
• Témoin d'arrêt
• Pression d'admission
• Témoin d'avertissement
• Pression atmosphérique
• Témoin d'attente au démarrage
• Température du carburant
• Témoin de pression d'huile basse
Pour plus d'informations, se référer au présent
guideCentrale de surveillance, “(Tableau des
Témoins)” pour connaître la séquence d'opérations
pour le témoin d'arrêt et le témoin de diagnostic.
La fonction du témoin d'attente au démarrage est
automatiquement contrôlée au démarrage du moteur.
La fonction du témoin de pression d'huile insuffisante
est contrôlée par l'ECM du moteur. Si une pression
d'huile faible est détectée, le témoin s'allume. Il est
impératif de rechercher immédiatement la raison pour
laquelle le témoin de pression d'huile insuffisante
s'est allumé.
Tous les témoins s'allument pendant 2 secondes afin
de vérifier qu'ils fonctionnent lorsque le contacteur est
mis en position MARCHE. Si un des témoins reste
allumé, il est impératif d'en rechercher
immédiatement la raison.
Tableaux de bord et affichages
Un grand nombre de tableaux de bord permettent de
surveiller le moteur. Ces tableaux de bord peuvent
abriter les témoins et les jauges de l'application.
Des petits afficheurs d'alimentation et des moniteurs
de performances sont également disponibles. Ces
afficheurs et moniteurs peuvent apporter à l'utilisateur
différentes informations sur le moteur.
• Codes d'incident
• Température du liquide de refroidissement
• Température de l'huile
Témoins et indicateurs du posttraitement
• Témoin de défaillance liée aux émissions
• Témoin principal
• Indicateur de liquide d'échappement diesel (DEF,
Diesel Exhaust Fluid)
• Témoin d'avertissement de DEF bas
• Témoin Attendre avant de débrancher (en option)
Le témoin Attendre avant de débrancher est allumé
lorsque le moteur tourne et s'éteint après l'arrêt du
moteur. Ne pas débrancher le coupe-batterie tant que
le témoin est allumé. Le refroidissement et la purge
du circuit de liquide d'échappement diesel
s'effectuent pendant cet intervalle. De même,
pendant que le témoin Attendre avant de débrancher
est allumé, le module de commande électronique du
moteur est actif et stocke les informations transmises
par les capteurs du moteur et du post-traitement.
Nota: Le témoin Attendre avant de débrancher n'est
pas contrôlé lors du placement de la clé sur la
position marche. Le témoin Attendre avant de
débrancher s'allume lors du placement de la clé sur la
position marche.
i05480967
Centrale de surveillance
(Indicateurs du moteur et
indicateurs du post-traitement)
50
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Centrale de surveillance
Témoins du moteur
Nota: En fonctionnement, le témoin orange a trois
états: allumé et fixe, clignotant et clignotant en
accéléré. Il s'agit de donner une indication visuelle de
l'importance de la mise en garde. Certaines
applications peuvent disposer d'une mise en garde
sonore.
S'assurer que l'entretien du moteur ait lieu aux
intervalles appropriés. Un manque d'entretien
entraîne l'allumage du témoin d'avertissement. Pour
connaître les intervalles d'entretien corrects, se
référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Calendrier d'entretien”.
Tableau
7
Tableau des témoins
Témoin
d'avertissement
Témoin
principal
d'arrêt
Marche
Marche
État du témoin
Description de l'indication
Contrôle du témoin Lorsque la clé de contact est placée sur la
position MARCHE, les témoins s'allument
pendant 2 secondes puis s'éteignent.
État du moteur
La clé de contact est sur la position MARCHE
mais le moteur n'a pas encore été démarré.
Si l'un des indicateurs ne s'allume pas pendant le contrôle des indicateurs, rechercher la cause de l'anomalie immédiatement.
Si un témoin reste allumé ou clignote, il faut également rechercher la cause de la défaillance immédiatement.
Arrêt
Arrêt
Allumé et
fixe
Arrêt
Aucune anomalie Le moteur étant en marche, il n'y a aucun
avertissement, code de diagnostic ou code
d'incident actif.
Mise en garde
Mise en garde de niveau 1
Le moteur fonctionne sans aucune anomalie
détectée.
Le moteur fonctionne normalement, mais il y a
une ou plusieurs anomalies au niveau du système de gestion électronique du moteur.
Il faut rechercher la cause de la défaillance dès que possible.
Clignotant
Arrêt
Mise en garde
Mise en garde de niveau 2
Le moteur continue de fonctionner, mais le niveau d'importance de la mise en garde a
augmenté.
En fonction de l'anomalie et de sa gravité, le
moteur peut être détaré.
La poursuite de l'utilisation du moteur peut entraîner son endommagement.
Couper le moteur. Rechercher la cause du code.
Clignotant
Marche
Arrêt du moteur
Mise en garde de niveau 3
L'allumage à la fois du témoin de mise en
garde et du témoin d'arrêt indique l'une des
conditions suivantes.
Le moteur s'arrête immédiatement ou après un
très court laps de temps. Un ou plusieurs des
paramètres surveillés du moteur ont dépassé la
limite provoquant un arrêt du moteur. Ce schéma de témoins peut être provoqué par la détec1. Une seule des valeurs d'arrêt de la straté- tion d'un code de diagnostic actif grave.
gie de protection du moteur a été dépassée.
Prendre contact avec le concessionnaire Per2. Un code de diagnostic actif grave a été
kins ou le distributeur Perkins.
détecté.
S'il est monté, l'avertissement sonore
retentit.
Après une courte période, le moteur peut
s'arrêter.
SFBU9063
51
Caractéristiques et commandes
Surrégime
Codes clignotants
Certaines applications peuvent supporter des codes
de clignotement. Un code de clignotement peut être
visualisé par un témoin qui clignote (sur demande)
selon une séquence particulière. Le témoin utilisé
pour visualiser les codes est le témoin
d'avertissement, le témoin peut alors être désigné
comme témoin de diagnostic. Pour plus
d'informations, se référer au présent Guide
d'utilisation et d'entretien, “Témoin de diagnostic”.
Système de post-traitement
Lors du placement de la clé sur la position marche,
les indicateurs du post-traitement devraient s'allumer
pendant deux secondes afin de tester le circuit. Si l'un
des indicateurs ne s'allume pas, rechercher
immédiatement la cause de l'anomalie.
Pour toute information complémentaire sur l'allumage
des indicateurs du post-traitement, se référer à ce
Guide d'utilisation et d'entretien, “Système
d'avertissement de la réduction catalytique sélective”.
i04190767
Surrégime
• ECM
Module de commande électronique
• RPM
Tours par minute
Les capteurs de régime ou de calage détectent un
surrégime.
La valeur par défaut d'un surrégime est de 3000 tr/
min. Le module de commande électronique coupe
l'alimentation des injecteurs-pompes électroniques
jusqu'à ce que le régime moteur redescende de 200
tr/min au-dessous de la valeur de surrégime. Un code
d'erreur de diagnostic est consigné dans la mémoire
du module de commande électronique et un témoin
de diagnostic montre un code d'erreur de diagnostic.
La valeur du surrégime peut être définie entre 2600 tr/
min et 3000 tr/min. Ce paramètre dépend de
l'application.
i05934821
Capteurs et composants
électriques
L'illustration de ce chapitre montre les emplacements
types des capteurs et autres composants électriques
sur le moteur industriel. En fonction de l'application,
certains moteurs peuvent être différents. De même,
l'illustration du système de post-traitement peut être
différente en fonction de l'application.
52
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Vues du moteur
Illustration
38
g03419999
Exemple type
(1) Capteur de température du liquide de
refroidissement
(2) Capteur de pression de carburant
(Capteur de pression de la rampe
d'alimentation)
(3) Capteur de température de l'air dans le
collecteur d'admission
(4) Capteur de pression dans le collecteur
d'admission
(5) Module de commande électronique
(ECM)
(6) Capteur de pression atmosphérique
(capteur de pression barométrique)
(7) Pompe d'amorçage/de transfert
(8) Capteur de régime/calage principal
(Capteur de position du vilebrequin)
(9) Capteur de pression d'huile
(10) Capteur de température de carburant
(11) Solénoïde de dosage de carburant pour
la pompe d'alimentation haute pression
SFBU9063
53
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Illustration
39
g03420017
Exemple type
(12) Régulateur de limiteur de pression de
suralimentation
(13) Capteur de pression en entrée pour le
système de réduction des oxydes
d'azote (NRS, NOx Reduction System)
(14) Soupape de commande du système de
réduction des oxydes d'azote
(15) Capteur de température du NRS
(16) Capteur de pression différentielle du
NRS
54
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Illustration
40
g03420076
Exemple type
(17) Alternateur
(18) Solénoïde du démarreur
(19) Démarreur
(20) Relais de démarreur
(21) Contacteur de niveau d'huile bas (selon
équipement)
(22) Capteur de température d'air à
l'admission
(23) Contacteur de présence d'eau dans le
carburant
(24) Capteur de régime/calage secondaire
(capteur de position d'arbre à cames)
(25) Soupape de contre-pression
55
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Illustration
41
g02413838
Exemple type
(1) Capteur de température du liquide de
refroidissement
(2) Capteur de pression de carburant
(Capteur de pression de la rampe
d'alimentation)
(3) Capteur de température de l'air dans le
collecteur d'admission
(4) Capteur de pression dans le collecteur
d'admission
Illustration
42
(5) Module de commande électronique
(ECM)
g03420558
Exemple type
(6) Capteur de pression atmosphérique
(capteur de pression barométrique)
(7) Pompe d'amorçage/de transfert
(8) Capteur de régime/calage principal
(Capteur de position du vilebrequin)
(9) Capteur de pression d'huile
(10) Capteur de température de carburant
(11) Solénoïde de dosage de carburant pour
la pompe d'alimentation haute pression
56
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Illustration
43
g03421140
Exemple type
(12) Régulateur de limiteur de pression de
suralimentation
(13) Capteur de pression en entrée pour le
système de réduction des oxydes
d'azote (NRS, NOx Reduction System)
(14) Soupape de commande du système de
réduction des oxydes d'azote
(15) Capteur de température du NRS
(16) Capteur de pression différentielle du
NRS
Illustration
44
g03421147
Exemple type
(17) Alternateur
(18) Solénoïde du démarreur
(19) Démarreur
(20) Relais de démarreur
(21) Contacteur de niveau d'huile bas (selon
équipement)
57
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Illustration
45
g03421154
Exemple type
(22) Capteur de température d'air à
l'admission
(23) Contacteur de présence d'eau dans le
carburant
Vues du post-traitement
• DOC
Catalyseur d'oxydation diesel
• SCR
Réduction catalytique sélective
• DPF
Filtre à particules diesel
• DEF
Liquide d'échappement diesel
Deux types différents de post-traitement sont
disponibles. Un module d'identification est installé
pour chacun des deux types de post-traitement.
(24) Capteur de régime/calage secondaire
(capteur de position d'arbre à cames)
(25) Soupape de contre-pression
58
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Catalyseur d'oxydation diesel et réduction catalytique sélective
Illustration
46
g03421173
Exemple type
(1) Capteur de température de la réduction
catalytique sélective
(2) Module d'identification
(3) Injecteur de DEF
(4) Capteur de température du catalyseur
d'oxydation diesel
SFBU9063
59
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Catalyseur d'oxydation diesel, filtre à particules diesel et réduction catalytique sélective
Illustration
47
g03713372
Exemple type
(1) Capteur de température de la réduction
catalytique sélective
(2) Connexion du capteur de suie
(3) Capteur de température du filtre à
particules diesel
(4) Capteur de température du catalyseur
d'oxydation diesel
(5) Module d'identification
(6) Connexion du capteur de suie
Nota: Le capteur d'oxydes d'azote (8) ne peut être
monté que sur un seul emplacement, l'emplacement
dépend de l'application.
(7) Injecteur de DEF
(8) Emplacement du capteur d'oxydes
d'azote
60
SFBU9063
Caractéristiques et commandes
Capteurs et composants électriques
Capteurs et composants du post-traitement
Illustration
48
g03659936
Exemple type
(1) Pompe et injecteur-pompe électronique
de liquide d'échappement diesel
(2) Soupape de dérivation du liquide de
refroidissement
(3) Niveau du réservoir et capteur de
température de liquide d'échappement
diesel
(4) Capteurs de NOx
(5) Capteur et commande d'ammoniac
(6) Canalisation chauffée de liquide
d'échappement diesel
SFBU9063
61
Diagnostic du moteur
Autodiagnostic
Diagnostic du moteur
i05934824
i05480984
Autodiagnostic
Les moteurs électroniques Perkins intègrent une
fonctionnalité permettant d'exécuter un test
d'autodiagnostic. Lorsque le système détecte un
problème actif, un témoin de diagnostic est activé.
Les codes de diagnostic sont enregistrés dans la
mémoire permanente du module de commande
électronique (ECM). Les codes de diagnostic peuvent
être récupérés en utilisant des appareils
électroniques de diagnostic Perkins.
Certaines installations comprennent des affichages
électroniques permettant de consulter directement les
codes de diagnostic du moteur. Se référer au manuel
fourni par le fabricant d'origine pour de plus amples
informations sur la récupération des codes de
diagnostic du moteur.
Les codes actifs représentent des problèmes
existants. Ces problèmes doivent être traités en
priorité.
Les codes consignés représentent les éléments
suivants :
Recherche des codes de
diagnostic
Utiliser le témoin de “DIAGNOSTIC” ou un appareil
électronique de diagnostic pour déterminer le code
de clignotement de diagnostic.
Si le moteur est doté d'un témoin de “DIAGNOSTIC”
, procéder comme suit pour récupérer les codes de
clignotement:
1. Déplacer le contacteur hors de la position marche/
arrêt deux fois dans les 3 secondes.
Un témoin JAUNE clignotant indique un code à 3
chiffres pour le moteur. La séquence des
clignotements représente le message de diagnostic
du système. Compter la première séquence de
clignotements pour déterminer le premier chiffre du
code de clignotement. Après une pause de deux
secondes, une deuxième séquence de clignotements
permettra d'identifier le deuxième chiffre du code de
clignotement. Après la seconde pause, la troisième
séquence de clignotements permettra d'identifier le
code de clignotement.
Pour toute information complémentaire, se référer au
cahier Dépistage des pannes.
• Problèmes intermittents
i05474901
• Incidents enregistrés
Consignation des défaillances
• Historique des performances
Les problèmes peuvent avoir été résolus depuis la
consignation du code. Ces codes n'indiquent pas
qu'une réparation s'impose. Les codes servent à
signaler une anomalie. Les codes peuvent être utiles
pour le dépistage des pannes.
Lorsque les problèmes ont été corrigés, les codes
consignés correspondants doivent être effacés.
i04190783
Témoin de diagnostic
Le témoin de diagnostic sert à indiquer l'existence
d'une anomalie active. Un code de diagnostic
d'anomalie demeure actif jusqu'à ce que le problème
soit résolu. Il est possible de consulter le code de
diagnostic à l'aide de l'appareil électronique de
diagnostic.
Le système permet l'enregistrement des défaillances.
Lorsque le module de commande électronique (ECM)
émet un code de diagnostic actif, celui-ci est
consigné dans la mémoire de l'ECM. Les codes ayant
été enregistrés par l'ECM peuvent être identifiés par
l'appareil électronique de diagnostic. Les codes actifs
ayant été enregistrés s'effacent dès que l'anomalie a
été corrigée ou qu'elle n'est plus active. Les
anomalies enregistrées suivantes ne peuvent pas
être effacées de la mémoire de l'ECM sans mot de
passe d'usine: codes de surrégime, pression de
l'huile moteur faible, température du liquide de
refroidissement moteur élevée et de post-traitement.
62
Diagnostic du moteur
Fonctionnement du moteur avec des codes de diagnostic actifs
i04190769
Fonctionnement du moteur
avec des codes de diagnostic
actifs
Si un témoin de diagnostic s'allume lors du
fonctionnement normal du moteur, cela signifie que le
système a détecté une situation non conforme aux
spécifications. Utiliser les outils d'entretien
électroniques pour consulter les codes de diagnostic
actifs.
Nota: Si le client a choisi le “DÉTARAGE” et que la
pression d'huile est insuffisante, le module de
commande électronique limite la puissance du
moteur jusqu'à ce que le problème soit résolu. Si la
pression d'huile se trouve dans la plage normale, il
est possible d'utiliser le moteur au régime nominal et
à la charge nominale. Toutefois, l'entretien doit être
effectué dès que possible.
Le code de diagnostic actif doit faire l'objet d'une
recherche. La cause du problème doit être corrigée le
plus tôt possible. S'il n'y a qu'un code de diagnostic
actif, le témoin de diagnostic s'éteint une fois la cause
du code de diagnostic actif éliminée.
Le fonctionnement et les performances du moteur
peuvent être limités suite à l'activation du code de
diagnostic généré. Les taux d'accélération peuvent
être notablement plus faibles. Se référer au Guide
Recherche et élimination des pannes pour plus
d'informations sur les relations entre ces codes de
diagnostic actifs et les performances du moteur.
i01811799
Fonctionnement du moteur
avec des codes de diagnostic
intermittents
Si le témoin de diagnostic s'allume pendant une
utilisation normale du moteur et qu'il s'arrête, une
anomalie intermittente peut s'être produite. Si une
anomalie s'est produite, elle sera inscrite dans la
mémoire du module de commande électronique
(ECM).
Dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire
d'arrêter le moteur en raison d'un code intermittent.
Toutefois, l'utilisateur doit récupérer les codes
d'anomalie et noter toute information susceptible
d'identifier la nature de l'anomalie. L'utilisateur doit
consigner toute observation qui aurait pu faire allumer
le témoin:
SFBU9063
• Manque de puissance
• Limites du régime moteur
• Fumée excessive, etc
Ces renseignements peuvent s'avérer utiles pour le
dépistage. Ces renseignements peuvent également
être utilisés comme référence ultérieure. Pour plus de
renseignements sur les codes de diagnostic, se
référer au Guide de dépistage des pannes de ce
moteur.
i05934851
Paramètres de configuration
L'ECM (Electronic Control Module, module de
commande électronique) du moteur propose deux
types de paramètres de configuration: les paramètres
de configuration du système et les paramètres
spécifiés par le client.
L'appareil électronique de diagnostic est requis pour
modifier les paramètres de configuration.
Paramètres de configuration du
système
Les paramètres de configuration du système ont une
incidence sur les émissions du moteur ou la
puissance du moteur. Ils sont programmés en usine.
Ils ne doivent normalement jamais être modifiés
pendant toute la durée de vie du moteur. Les
paramètres de configuration du système doivent être
reprogrammés en cas de remplacement d'un ECM.
Ils ne doivent pas être reprogrammés en cas de
modification du logiciel de l'ECM. Des mots de passe
d'usine sont nécessaires pour modifier ces
paramètres.
SFBU9063
63
Diagnostic du moteur
Paramètres de configuration
Tableau
8
Paramètres de configuration du système
Paramètres de configuration
Enregistrement
Numéro de série du moteur
Numéro d'identification n° 1 du post-traitement installé en usine
Code de configuration du système de détection de la quantité de suie
dans le filtre à particules diesel n° 1
Taux d'accélération du régime moteur en mode retour à l'atelier
Configuration tension de fonctionnement du circuit
Numéro de réglage
Sécurité d'écriture du protocole de communication CAN
Configuration de déroulement des avertissements liés aux émissions
du moteur, à l'attention du conducteur
Configuration de régulation des avertissements liés aux émissions du
moteur, à l'attention du conducteur
État d'activation de la neutralisation d'urgence d'avertissement du
conducteur par rapport aux émissions du moteur
Activation de la neutralisation d'urgence d'avertissement du conducteur
par rapport aux émissions du moteur
Configuration du mode de neutralisation d'urgence d'avertissement du
conducteur par rapport aux émissions du moteur
Action suite à l'avertissement final lié aux émissions du moteur, à l'attention du conducteur
Paramètres spécifiés par le client
Les paramètres spécifiés par le client permettent de
configurer le moteur selon les besoins exacts de
l'application.
L'appareil électronique de diagnostic est requis pour
modifier les paramètres de configuration spécifiés par
le client.
Il est possible de modifier les paramètres client autant
que l'on souhaite au fur et à mesure de l'évolution des
besoins opérationnels.
Tableau
9
Paramètres spécifiés par le client
Paramètres spécifiés
Enregistrement
Canal de type d'accélération 1
Canal de type d'accélération 2
Canal 1 de l'IVS
Canal 2 de l'IVS
Configuration d'accélération de position continue 1
(suite)
64
Diagnostic du moteur
Paramètres de configuration
SFBU9063
(Tableau 9, suite)
Configuration d'accélération de position continue 2
Configuration du contacteur de l'accélérateur à plusieurs positions
Arbitrage de l'accélération
Equipment ID (ID équipement)
Régime de ralenti
Configuration du solénoïde d'éther
État d'activation de la fonction de ralenti accéléré lors du réchauffage
du moteur
Délai de ralenti accéléré lors du réchauffage du moteur
État d'activation de l'arrêt moteur différé
Durée maximum d'arrêt retardé du moteur
État d'activation de la protection de post-traitement de quantité de suie
élevée
Coupure d'air
État d'installation de la fonction du verrouillage de l'accélérateur
Mode PTO
Vitesse constante du moteur pour verrouillage d'accélérateur n° 1
Vitesse constante du moteur pour verrouillage d'accélérateur n° 2
Taux d'accroissement de régime du palier de verrouillage
d'accélérateur
Taux de réduction de régime du palier de verrouillage d'accélérateur
Accroissement de régime de consigne pour le verrouillage
d'accélérateur
Réduction de régime de consigne pour le verrouillage d'accélérateur
Arrêts du mode surveillance
Détarages du mode surveillance
Régime moteur souhaité de retour à l'atelier
Taux d'accélération du moteur
Taux de rampe de décélération du régime moteur
Régime moteur intermédiaire
Ventilateur
Contrôle du ventilateur du moteur
Configuration du type du ventilateur du moteur
Hystérésis d'augmentation d'erreur de température du ventilateur de refroidissement du moteur
Hystérésis de diminution d'erreur de température du ventilateur de refroidissement du moteur
Taux de rampe de courant du ventilateur de refroidissement du moteur
Vitesse du ventilateur de refroidissement du moteur
(suite)
SFBU9063
65
Diagnostic du moteur
Paramètres de configuration
(Tableau 9, suite)
Vitesse nominale du ventilateur du moteur
Vitesse minimum souhaitée du ventilateur de refroidissement du
moteur
Courant minimum du solénoïde du ventilateur de refroidissement du
moteur
Courant maximum du solénoïde du ventilateur de refroidissement du
moteur
Fréquence des vibrations du solénoïde du ventilateur de refroidissement du moteur
Amplitude des vibrations du solénoïde du ventilateur de refroidissement
du moteur
Rapport de poulie du ventilateur de refroidissement du moteur
Pourcentage de gain (intégral) de vitesse de ventilateur de refroidissement du moteur
Pourcentage de stabilité (proportionnelle) de vitesse de ventilateur de
refroidissement du moteur
Température du ventilateur
Activation de l'entrée de la température de sortie du refroidisseur d'air
d'alimentation du ventilateur du moteur
Température de sortie du refroidisseur d'air d'alimentation du débit d'air
maximum du ventilateur de refroidissement du moteur
Température de sortie du refroidisseur d'air d'alimentation du débit d'air
minimum du ventilateur de refroidissement du moteur
État d'activation d'entrée de la température du liquide de refroidissement du ventilateur de refroidissement du moteur
Température du liquide de refroidissement du débit d'air maximum du
ventilateur de refroidissement du moteur
Température du liquide de refroidissement du débit d'air minimum du
ventilateur de refroidissement du moteur
État d'activation d'entrée de la température de l'huile de transmission
du ventilateur de refroidissement du moteur
Température de l'huile de transmission du débit d'air maximum du ventilateur de refroidissement du moteur
Température de l'huile de transmission du débit d'air minimum du ventilateur de refroidissement du moteur
État d'activation d'entrée de la température de l'huile hydraulique du
ventilateur de refroidissement du moteur
Température de l'huile hydraulique du débit d'air maximum du ventilateur de refroidissement du moteur
Température de l'huile hydraulique du débit d'air minimum du ventilateur
de refroidissement du moteur
État d'activation d'entrée de la température du ventilateur de refroidissement du moteur auxiliaire n° 1
Température du débit d'air maximum du ventilateur de refroidissement
du moteur auxiliaire n° 1
Température du débit d'air minimum du ventilateur de refroidissement
du moteur auxiliaire n° 1
(suite)
66
Diagnostic du moteur
Paramètres de configuration
(Tableau 9, suite)
Autres paramètres
Mode indicateur d'entretien
Heures d'intervalle du cycle de maintenance de niveau 1
Capteur de niveau de liquide de refroidissement
État d'installation du contacteur de colmatage du filtre à air
Configuration du contacteur de colmatage du filtre à air
État d'installation du contacteur du séparateur de carburant ou d'eau
État d'installation du contacteur défini par l'utilisateur
État d'installation du capteur de température auxiliaire
État d'installation du capteur de pression auxiliaire
État d'activation de la commande à distance de régime de couple
Nombre de commutateurs de mode de fonctionnement du moteur
Configuration du mode de fonctionnement du moteur
État de l'installation de l'aide au démarrage via les bougies de
préchauffage
Configuration du régime maxi à vide
Pourcentage de statisme du canal d'accélérateur 1
Pourcentage de statisme du canal d'accélérateur 2
Pourcentage de statisme du TSC 1
Régulation des vitesses mini maxi/toutes
Configuration de la vitesse nominale
Écart de carburant sans charges de statisme
Intervalle d'entretien préventif 1
État d'installation du capteur de niveau d'huile moteur
État d'installation du capteur de température en sortie du refroidisseur
d'air d'alimentation du moteur n° 1
SFBU9063
SFBU9063
67
Démarrage
Avant le démarrage du moteur
Démarrage
i05474876
Avant le démarrage du moteur
Effectuer l'entretien quotidien et les autres opérations
d'entretien périodique nécessaires avant de mettre le
moteur en marche. Contrôler le compartiment moteur.
Ce contrôle peut contribuer à empêcher des
réparations majeures à une date ultérieure. Se référer
au Guide d'utilisation et d'entretien, “Calendrier
d'entretien” pour plus d'informations.
• S'assurer que le moteur est adéquatement
alimenté en carburant.
• Ne pas faire démarrer le moteur ni actionner de
commandes si une pancarte d'avertissement “NE
PAS UTILISER” ou une pancarte similaire est
apposée sur le contacteur de démarrage ou sur
les commandes.
• Réinitialiser tous les composants d'arrêt ou
d'alarme.
• S'assurer que tous les équipements entraînés ont
été désengagés. Réduire les charges électriques
au minimum ou supprimer toute charge électrique.
i05480981
Démarrage par temps froid
• S'assurer que le moteur est alimenté correctement
en liquide d'échappement diesel
• Ouvrir le robinet d'alimentation en carburant (selon
équipement).
REMARQUE
Toutes les soupapes de la canalisation de retour de
carburant doivent être ouvertes, ainsi que les conduites d'alimentation en carburant. Le circuit de carburant risque d'être endommagé si les canalisations de
carburant sont fermées alors que le moteur tourne.
Si le moteur n'a pas été démarré depuis plusieurs
semaines, du carburant a pu s'écouler du circuit de
carburant. De l'air a pu pénétrer dans le boîtier de
filtre. De même, lors du remplacement des filtres à
carburant, des poches d'air peuvent être présentes
dans le moteur. Dans ces cas-là, amorcer le circuit de
carburant. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Circuit de carburant - Amorçage” pour
plus d'informations sur l'amorçage du circuit de
carburant. S'assurer en outre que la spécification de
carburant est correcte, ainsi que les paramètres de
carburant. Se référer au présent Guide d'utilisation et
d'entretien, “Carburants conseillés”.
Ne pas utiliser d'auxiliaires de démarrage du type
aérosol comme l'éther. Cela peut provoquer une
explosion ou des accidents corporels.
La capacité de démarrage du moteur à des
températures inférieures à −18 °C (0 °F) sera
améliorée par l'utilisation d'un réchauffeur d'eau des
chemises ou d'une batterie de capacité accrue.
Les éléments suivants permettent de réduire les
problèmes de démarrage et les problèmes de
carburant par temps froid: réchauffeurs de carter
d'huile moteur, réchauffeurs d'eau des chemises,
réchauffeurs de carburant and isolation de
canalisations de carburant.
Utiliser la méthode ci-après pour les démarrages par
temps froid.
Nota: Ne pas régler la commande de régime moteur
pendant le démarrage. Le module de commande
électronique (ECM) commande le régime moteur
pendant le démarrage.
1. Désengager tous les équipements entraînés.
Les gaz d'échappement des moteurs renferment
des produits de combustion nocifs. Toujours faire
démarrer et faire tourner le moteur dans un endroit bien aéré. Dans un local fermé, évacuer
l'échappement au dehors.
Nota: Lors de la mise en route, les témoins
s'allument pendant 2 secondes afin de vérifier leur
fonctionnement. Si l'un des témoins ne s'allume pas,
contrôler l'ampoule. Si l'un des témoins reste allumé
ou clignote, se référer à Dépistage des pannes,
“Circuit de témoin - Test”.
2. Mettre le contacteur en position MARCHE. Laisser
le contacteur en position MARCHE jusqu'à ce que
le témoin de diagnostic des bougies de
préchauffage soit éteint.
68
SFBU9063
Démarrage
Démarrage du moteur
3. Lorsque le témoin d'avertissement des bougies de
préchauffage est éteint, actionner le contacteur.
Tourner le contacteur sur la position ARRÊT puis
sur la position DÉMARRAGE afin d'engager le
démarreur électrique et faire démarrer le moteur.
Nota: La période de fonctionnement du témoin
d'avertissement des bougies de préchauffage varie
en fonction de la température de l'air ambiant.
REMARQUE
Ne pas engager le démarreur lorsque le volant
tourne. Ne pas faire démarrer le moteur sous charge.
i05474895
Démarrage du moteur
Nota: Ne pas régler la commande de régime moteur
pendant le démarrage. Le module de commande
électronique (ECM) commande le régime moteur
pendant le démarrage.
Démarrage du moteur
1. Désengager tout équipement mené par le moteur.
Si le moteur ne démarre pas dans les 30 secondes,
relâcher le bouton ou le contacteur de démarrage et
laisser refroidir le démarreur pendant deux minutes
avant de faire une nouvelle tentative.
2. Mettre le contacteur en position MARCHE. Laisser
le contacteur en position MARCHE jusqu'à ce que
le témoin de diagnostic des bougies de
préchauffage soit éteint.
4. Laisser le contacteur revenir sur la position
MARCHE dès que le moteur démarre.
Nota: Lors de la mise en route, les témoins
s'allument pendant 2 secondes afin de vérifier qu'ils
fonctionnent. Si l'un des témoins ne s'allume pas,
contrôler l'ampoule. Si l'un des témoins reste allumé
ou clignote, se référer à Dépistage des pannes,
“Circuit de témoin - Test”.
3. Une fois le témoin d'avertissement des bougies de
préchauffage éteint, actionner le contacteur.
Tourner le contacteur sur la position ARRÊT puis
sur la position DÉMARRAGE afin d'engager le
démarreur électrique et de démarrer le moteur.
5. Répéter les opérations 2 à 4 si le moteur ne
démarre pas.
Nota: Une fois le moteur démarré, il peut être
maintenu à bas régime pendant environ 1 à 25
secondes pour laisser les circuits du moteur se
stabiliser. La durée dépend de la température
ambiante, du temps écoulé depuis la dernière
utilisation et d'autres facteurs. Le témoin
d'avertissement des bougies de préchauffage
clignote pour indiquer que le moteur est maintenu à
bas régime.
6. Ne pas faire tourner le moteur à haut régime pour
raccourcir la période de réchauffement. Laisser
tourner le moteur au ralenti pendant trois à cinq
minutes, ou jusqu'à ce que la température d'eau
commence à monter sur le thermomètre. Pendant
la marche au ralenti, après un démarrage par
temps froid, augmenter le régime moteur de 1000
à 1200 tr/min. Ceci réchauffera plus rapidement le
moteur.
7. Tourner le moteur sous faible charge tant que tous
les circuits n'ont pas atteint leur température de
fonctionnement. Surveiller les instruments pendant
la période de réchauffement.
Après un démarrage à froid, une fumée blanche peut
être visible au niveau du tuyau d'échappement
arrière. Cette fumée est normale et due à l'élimination
des condensats du circuit d'échappement après le
réchauffage. La fumée blanche devrait disparaître
après le fonctionnement du moteur.
Nota: La période de fonctionnement du témoin de
diagnostic des bougies de préchauffage change à
cause de la température du moteur.
REMARQUE
Ne pas engager le démarreur lorsque le volant
tourne. Ne pas faire démarrer le moteur sous charge.
Si le moteur ne démarre pas dans les 30 secondes,
relâcher le bouton ou le contacteur de démarrage et
laisser refroidir le démarreur pendant deux minutes
avant de faire une nouvelle tentative.
4. Laisser le contacteur revenir sur la position
MARCHE dès que le moteur démarre.
5. Répéter les opérations 2 à 4 si le moteur ne
démarre pas.
SFBU9063
69
Démarrage
Démarrage à l'aide de câbles volants
6. Après le démarrage, le moteur peut être maintenu
à bas régime pendant une durée de 1 à 25
secondes afin de laisser les circuits du moteur se
stabiliser. La durée dépend de la température
ambiante, du temps écoulé depuis la dernière
utilisation et d'autres facteurs. Le témoin
d'avertissement des bougies de préchauffage
clignote pour indiquer que le moteur est maintenu
à bas régime.
i04190851
Démarrage à l'aide de câbles
volants
Le branchement incorrect des câbles volants peut
provoquer une explosion dangereuse.
Veiller à ce qu'il ne se produise pas d'étincelles à
proximité des batteries. Les étincelles peuvent
faire exploser les vapeurs dégagées par les batteries. Veiller à ce que les extrémités des câbles volants n'entrent pas en contact entre elles ou avec
le moteur.
Nota: Si possible, déterminer d'abord la raison pour
laquelle le moteur refuse de démarrer. Se référer au
Guide de recherche et d'élimination des pannes, “Le
moteur ne démarre pas et Le démarreur tourne mais
le moteur ne démarre pas” pour plus d'informations.
Effectuer toutes les réparations nécessaires. Si le
moteur ne démarre pas à cause de l'état de la
batterie, charger la batterie ou faire démarrer le
moteur à l'aide d'une autre batterie et de câbles
volants.
L'état de la batterie peut être de nouveau contrôlé
une fois le moteur à l'ARRÊT.
REMARQUE
Utilisation d'une source de batterie de même tension
que le démarreur électrique. Pour les démarrages à
l'aide de câbles volants, utiliser UNIQUEMENT la même tension. L'utilisation d'une tension plus élevée détériorera le circuit électrique.
Ne pas inverser les câbles de batterie car cela risque
d'endommager l'alternateur. Le câble de masse doit
être fixé en dernier et retiré en premier.
Mettre tous les accessoires électriques HORS TENSION avant de fixer les câbles volants.
Veiller à placer le commutateur général d'alimentation
sur ARRÊT avant de fixer les câbles volants sur le
moteur à faire démarrer.
1. Tourner le contacteur de démarrage du moteur en
panne sur ARRÊT. Arrêter tous les accessoires du
moteur.
2. Relier une extrémité positive du câble volant à la
borne positive de la batterie déchargée. Relier
l'autre extrémité du câble volant positif à la borne
positive de la batterie de la machine de
dépannage.
3. Relier finalement l'autre extrémité négative du
câble volant à la borne positive de la batterie de la
machine en panne. Relier l'autre extrémité
négative du câble volant au bloc moteur ou à la
masse du châssis. En procédant de cette manière,
on empêche d'éventuelles étincelles d'enflammer
les gaz combustibles dégagés par certaines
batteries.
Nota: L'ECM du moteur doit être alimenté pour que le
moteur de démarrage puisse être utilisé, faute de
quoi des dommages pourraient se produire.
4. Démarrer le moteur selon la procédure d'utilisation
normale. Se référer au présent Guide d'utilisation
et d'entretien, “Démarrage du moteur”.
5. Dès que le moteur de la machine en panne a
démarré, débrancher les câbles volants dans
l'ordre inverse.
Après un démarrage avec des câbles volants, des
batteries fortement déchargées pourraient ne pas
être rechargées complètement par le seul alternateur.
Les batteries doivent être remplacées ou chargées à
la tension correcte avec un chargeur de batterie
après l'arrêt du moteur. De nombreuses batteries
jugées inutilisables sont en fait rechargeables. Se
référer au Guide d'utilisation et d'entretienBatterie -,
“Remplacement” et au document Essais et réglages,
“Manual Battery - Test”.
i05474860
Après le démarrage du moteur
Après le démarrage, le moteur peut être maintenu à
bas régime pendant une durée de 1 à 25 secondes
pour laisser les circuits du moteur se stabiliser. La
durée dépend de la température ambiante, du temps
écoulé depuis la dernière utilisation et d'autres
facteurs.
Nota: À des températures ambiantes comprises
entre 0 et 60 °C (32 et 140 °F), le temps de
réchauffage correspond à 3 minutes environ. Par des
températures inférieures à 0 °C (32 °F), un temps de
réchauffage supplémentaire peut être nécessaire.
70
Démarrage
Après le démarrage du moteur
Lorsque le moteur tourne au ralenti pendant le
réchauffage, se conformer aux indications suivantes:
Ne pas contrôler les canalisations de carburant haute
pression lorsque le moteur ou le démarreur
fonctionne. Si le contrôle se fait moteur en marche,
employer systématiquement la méthode de contrôle
qui convient afin d'éviter tout risque de pénétration de
liquide. Se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Généralités”.
• Vérifier s'il y a des fuites d'air ou de liquide au
ralenti et à la moitié du régime moteur maximal
(aucune charge sur le moteur) avant de faire
tourner le moteur sous charge. Ce contrôle peut
s'avérer impossible sur certaines applications.
• Laisser tourner le moteur au ralenti pendant trois à
cinq minutes, ou jusqu'à ce que la température
d'eau commence à monter sur le thermomètre.
Surveiller tous les instruments pendant la période
de réchauffement.
Nota: Il convient de contrôler les instruments et
d'enregistrer les données fréquemment lorsque le
moteur tourne. La comparaison des données dans le
temps permettra de définir les valeurs normales
correspondant à chaque instrument. La comparaison
des données dans le temps permettra également de
détecter l'apparition de conditions de fonctionnement
anormales. Il convient de procéder à une vérification
en cas de changements significatifs au niveau des
valeurs.
SFBU9063
SFBU9063
71
Utilisation du moteur
Utilisation
Utilisation du moteur
i05934862
Utilisation
Une utilisation et un entretien appropriés sont des
facteurs essentiels pour obtenir une longévité
maximale du moteur et réduire les coûts. Le respect
des instructions du Guide d'utilisation et d'entretien
permet de ramener les coûts au minimum et
d'optimiser la durée de service du moteur.
La durée nécessaire pour que le moteur atteigne la
température de fonctionnement normale peut être
inférieure à la durée nécessaire pour effectuer une
vérification extérieure du moteur.
Le moteur peut fonctionner au régime nominal après
son démarrage, une fois qu'il a atteint sa température
de fonctionnement. Le moteur atteint plus rapidement
sa température de fonctionnement normale s'il tourne
au ralenti et sous faible charge. Cette méthode est
plus efficace qu'une marche du moteur au ralenti
sans charge. Le moteur devrait atteindre sa
température normale de fonctionnement en quelques
minutes.
Il convient de contrôler les instruments et
d'enregistrer les données fréquemment lorsque le
moteur tourne. La comparaison des données dans le
temps permettra de définir les valeurs normales
correspondant à chaque instrument. La comparaison
des données dans le temps permettra également de
détecter l'apparition de conditions de fonctionnement
anormales. Il convient de procéder à une vérification
en cas de changements significatifs au niveau des
valeurs.
Si un système de post-traitement équipé d'un filtre à
particules diesel (DPF, Diesel Particulate Filter) est
monté, éviter les périodes de ralenti excessives. Des
périodes de ralenti excessives provoquent une
quantité de suie dans le filtre à particules diesel. De
plus, des périodes de ralenti excessives créent des
dépôts de carbone et encrassent le moteur. Ces
accumulations et souillures sont nocives pour le
moteur.
Réduction des émissions de
particules
Deux types différents de systèmes de post-traitement
sont disponibles.
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
• Catalyseur d'oxydation diesel (DOC, Diesel
Oxidation Catalyst), filtre à particules diesel (DPF,
Diesel Particulate Filter) et réduction catalytique
sélective (SCR, Selective Catalytic Reduction)
Les émissions de particules d'un système de posttraitement à catalyseur d'oxydation diesel et à
réduction catalytique sélective sont réduites pendant
la combustion et ainsi il n'y a pas de suie ou de
cendres stockées dans le post-traitement. De même,
il n'y a pas d'événement de régénération à prendre
en compte.
Sur un système de post-traitement équipé d'un filtre à
particules diesel, ce filtre réduit les émissions de
particules. Le filtre à particules diesel collecte la suie
et les cendres produites par la combustion dans le
moteur. Lors de la régénération, la suie est convertie
en gaz, lui-même libéré dans l'atmosphère. Les
cendres restent dans le filtre à particules diesel.
Pour que la régénération se produise, la température
du filtre à particules diesel doit dépasser une certaine
valeur. Les gaz d'échappement procurent la chaleur
nécessaire au processus de régénération.
Régénération passive – Le moteur produit des gaz
d'échappement dont la température est suffisante
pour la régénération.
Une régénération passive ne peut être effectuée que
sur les systèmes de post-traitement équipés d'un
filtre à particules diesel. La régénération passive est
le procédé par lequel le filtre à particules diesel
élimine la suie qu'il contient. Dans certaines
applications, le régime de ralenti du moteur est
automatiquement augmenté pour que la régénération
passive puisse avoir lieu.
Pendant une régénération passive, la soupape de
contre-pression est utilisée pour augmenter la contrepression à l'échappement. Cette augmentation de
pression permet d'élever les températures
d'échappement de manière à ce que le système de
post-traitement puisse effectuer des régénérations
efficacement.
Pendant le fonctionnement de la soupape de contrepression, des traces de gaz d'échappement peuvent
s'échapper des raccords situés dans le circuit
d'échappement.
i01648743
Enclenchement des
équipements menés
1. Faire tourner le moteur à la moitié du régime
nominal autant que possible.
2. Mettre en prise l'équipement mené, à vide autant
que possible.
72
Utilisation du moteur
Économies de carburant
SFBU9063
Des démarrages interrompus sollicitent la
transmission de manière excessive. Des
démarrages interrompus gaspillent également du
carburant. Pour mettre l'équipement mené en
mouvement, embrayer en douceur sans aucune
charge sur l'équipement. Cette méthode doit
procurer une mise en marche facile et sans àcoups. Le régime moteur ne doit pas augmenter et
l'embrayage ne doit pas patiner.
3. Vérifier que les valeurs affichées par les
instruments sont dans la plage normale lorsque le
moteur fonctionne à la moitié du régime nominal.
S'assurer que tous les instruments fonctionnent
correctement.
4. Accélérer jusqu'au régime nominal. Toujours
accélérer jusqu'au régime nominal avant
d'appliquer la charge.
5. Appliquer la charge. Commencer par charger
légèrement le moteur. Surveiller les instruments et
s'assurer que les équipements menés fonctionnent
correctement. Lorsque la pression d'huile a atteint
son niveau normal et que la température
commence à monter, le moteur peut être exploité
sous pleine charge. Contrôler fréquemment les
instruments et les équipements lorsque le moteur
est exploité sous charge.
Les périodes prolongées de fonctionnement au
ralenti ou sous charge partielle peuvent entraîner
une augmentation de la consommation d'huile et la
formation de calamine dans les cylindres. Les
dépôts de carbone réduisent la puissance et/ou les
performances.
i04190841
Économies de carburant
L'efficacité du moteur peut avoir un effet sur la
consommation de carburant. La conception et la
technologie de fabrication des moteurs Perkins
assurent un rendement énergétique maximal dans
toutes les applications. Suivre les procédures
conseillées afin d'obtenir des performances optimales
pendant toute la durée de vie du moteur.
• Éviter de déverser du carburant.
Le carburant se répand lorsqu'il est chaud. Le
carburant peut déborder du réservoir de carburant.
Vérifier que les canalisations de carburant ne
présentent pas de fuites. Au besoin, réparer les
canalisations de carburant.
• Tenir compte des propriétés des différents
carburants. Utiliser uniquement les carburants
conseillés. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Carburant conseillé” pour plus
d'informations.
• Ne pas laisser tourner inutilement le moteur à vide.
Couper le moteur au lieu de le faire tourner à vide
pendant de longues périodes.
• Vérifier fréquemment l'indicateur d'entretien.
Garder les éléments de filtre à air propres.
• Vérifier que le turbocompresseur fonctionne
correctement. Pour plus d'informations, se référer
au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Turbocompresseur - contrôle”
• Maintenir le circuit électrique en bon état.
Un élément de batterie défectueux provoque un
fonctionnement excessif de l'alternateur. Cela
entraîne une consommation électrique et de
carburant supplémentaire.
• La courroie doit être en bon état. Se référer au
document Fonctionnement des systèmes, Essais
et réglages, “Test des courroies trapézoïdales”
pour plus d'informations.
• S'assurer que tous les raccords de flexibles sont
bien serrés. Les raccords ne doivent pas présenter
de fuites.
• S'assurer que l'équipement mené est en bon état
de fonctionnement.
• Un moteur froid consomme plus de carburant. Si
possible, utiliser la chaleur du circuit d'eau de
refroidissement des chemises et du circuit
d'échappement. Maintenir les composants du
circuit de refroidissement propres et en bon état.
Ne jamais faire fonctionner le moteur sans
thermostats. Tous ces éléments contribueront à
maintenir les températures de fonctionnement.
SFBU9063
73
Utilisation par temps froid
Utilisation par temps froid
Utilisation par temps froid
i05934834
Utilisation par temps froid
Les moteurs diesel Perkins peuvent fonctionner
efficacement par temps froid. Par temps froid, le
démarrage et l'utilisation des moteurs diesel
dépendent des éléments suivants:
• Le type de carburant utilisé
• La viscosité d'huile moteur
• Le fonctionnement des bougies de préchauffage
• L'aide au démarrage par temps froid (en option)
• L'état de la batterie
• Température de l'air ambiant et altitude
• Charge parasite de l'application
• Application des viscosités d'huile hydraulique et de
transmission
Ce chapitre regroupe les informations suivantes:
• Les problèmes potentiels créés par l'utilisation par
temps froid
• Des mesures peuvent être prises pour réduire au
minimum les problèmes de démarrage et de
fonctionnement lorsque la température ambiante
atteint 0 °C à −40 °C (32 °F à -40 °F).
Le fonctionnement et l'entretien d'un moteur aux
points de gel est complexe. Cela s'explique par les
conditions suivantes:
• Conditions météorologiques
• Les applications moteur
Les recommandations du concessionnaire Perkins ou
du distributeur Perkins sont basées sur des pratiques
éprouvées. Les informations contenues dans ce
chapitre fournissent des directives pour l'utilisation
par temps froid.
Conseils pour l'utilisation par
temps froid
• Après le démarrage du moteur, le régime moteur
est régulé pendant 25 secondes maximum. Après
cette période, le moteur devrait être utilisé en
présence de charges faibles jusqu'à l'atteinte de la
température de fonctionnement minimale de 80 °C
(176 °F).
• Cela prévient les risques d'adhérence des
soupapes d'admission et d'échappement.
• Le circuit de refroidissement et le circuit de
graissage du moteur ne se refroidissent pas
immédiatement après l'arrêt. Cela signifie qu'un
moteur peut être arrêté pendant un certain temps
et que la chaleur stockée dans le moteur permettra
au moteur de redémarrer facilement.
• Mettre en place le lubrifiant moteur de la
spécification correcte avant l'arrivée du temps
froid. Se référer au présent Guide d'utilisation et
d'entretien, “Liquides conseillés” pour les
viscosités d'huile conseillées.
• Vérifier toutes les pièces en caoutchouc (flexibles,
courroies d'entraînement de ventilateur, etc.)
chaque semaine.
• Vérifier que tous les fils électriques et toutes les
connexions électriques ne sont pas effilochés et
que leur isolation n'est pas endommagée.
• Conserver toutes les batteries complètement
chargées et tièdes en veillant à ce que le moteur
fonctionne à la température de fonctionnement
normale.
• Remplir le réservoir de carburant à la fin de
chaque poste de travail.
• Vérifier les filtres à air et l'admission d'air tous les
jours. Vérifier l'admission d'air plus souvent en cas
d'utilisation dans la neige.
• S'assurer que les bougies de préchauffage sont en
état de marche. Se référer à Recherche et
élimination des pannes, “Test de neutralisation de
l'aide au démarrage de la bougie de
préchauffage”.
74
SFBU9063
Utilisation par temps froid
Utilisation par temps froid
L'alcool ou les liquides de démarrage peuvent
provoquer des blessures ou des dommages
matériels.
L'alcool ou les liquides de démarrage sont hautement inflammables et toxiques, et pourraient occasionner des blessures ou des dommages
matériels s'ils ne sont pas rangés correctement.
Ne pas utiliser d'auxiliaires de démarrage du type
aérosol comme l'éther. Cela peut provoquer une
explosion ou des accidents corporels.
• Pour obtenir des consignes sur le démarrage
auxiliaire à l'aide de câbles volants par temps froid,
se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Démarrage avec des câbles volants” .
Viscosité d'huile de graissage
moteur
Une viscosité d'huile moteur appropriée est
essentielle. La viscosité de l'huile modifie les
propriétés de lubrification et la protection contre
l'usure fournies par l'huile pour le moteur. Se référer
au présent Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquides
conseillés” pour les viscosités d'huile conseillées.
À des températures inférieures à - 10 °C (14 °F), les
composants du moteur peuvent être endommagés si
le moteur fonctionne à régime élevé et en pleine
charge immédiatement après le démarrage.
Recommandations pour le liquide
de refroidissement
Protéger le circuit de refroidissement en fonction de
la température ambiante la plus basse prévue. Se
référer au présent Guide d'utilisation et d'entretien,
“Liquides conseillés” pour la solution de liquide de
refroidissement conseillée.
Par temps froid, vérifier fréquemment la concentration
de glycol de la solution de refroidissement afin
d'assurer une protection contre le gel adaptée.
Réchauffeurs de bloc-moteur
Les réchauffeurs de bloc-moteur (selon équipement)
chauffent l'eau des chemises qui entoure les
chambres de combustion. Cette chaleur apporte les
fonctions suivantes:
• Facilité de démarrage.
• Durée de réchauffage réduite.
Un réchauffeur de bloc-moteur électrique peut être
mis en marche lorsque le moteur est arrêté. Un
réchauffeur de bloc dispose de 110 V cc ou de 240 V
cc. La sortie peut atteindre 750/1000W. Consulter le
concessionnaire Perkins ou le distributeur Perkins
pour plus d'informations.
Fonctionnement au ralenti du
moteur
Après le démarrage du moteur, le régime moteur est
régulé pendant 25 secondes maximum. Pendant le
fonctionnement au ralenti après un démarrage par
temps froid, augmenter le régime moteur de 1000 à
1200 tr/min. Cela réchauffe le moteur plus vite. Il est
plus facile de maintenir un régime de ralenti élevé
pendant des périodes prolongées en installant un
accélérateur à main. Ne pas faire tourner le moteur “à
haut régime” pour raccourcir la période de
réchauffement.
Lorsque le moteur tourne au ralenti, l'application
d'une charge légère (charge parasite) aide à atteindre
la température de fonctionnement minimale. La
température de fonctionnement minimale est de
80 °C (176 °F).
Recommandations pour le
réchauffage du liquide de
refroidissement
Il faut réchauffer un moteur qui a refroidi en dessous
des températures de fonctionnement normales en
raison d'une inactivité. Cette opération doit avoir lieu
avant que le moteur soit utilisé à pleine puissance.
Lors d'une utilisation à très basse température, le
fonctionnement du moteur pendant de courts
intervalles peut endommager la culbuterie du moteur.
Ce dommage peut se produire lorsque le moteur est
mis en marche puis arrêté à plusieurs reprises sans
le laisser fonctionner suffisamment longtemps pour
qu'il se réchauffe complètement.
Lorsque le moteur fonctionne en dessous des
températures de fonctionnement normales, le
carburant et l'huile ne sont pas complètement brûlés
dans la chambre de combustion. Ce carburant et
cette huile laissent des dépôts doux de calamine sur
les tiges de soupape. En général, ces dépôts sont
sans gravité car ils sont brûlés une fois que le moteur
tourne à la température de fonctionnement normale.
Si le moteur est mis en marche puis arrêté à plusieurs
reprises le laisser tourner suffisamment longtemps
pour qu'il se réchauffe complètement, les dépôts de
calamine s'épaississent. Cela entraîne les problèmes
suivants:
75
SFBU9063
Utilisation par temps froid
Cache-radiateur
• Les soupapes ne peuvent pas fonctionner
librement.
• Les soupapes deviennent adhérentes.
• Les tiges de culbuteur peuvent se plier.
• Les composants du train de soupape risquent de
subir d'autres dégâts.
C'est pour cela que lors du démarrage du moteur, il
faut le laisser tourner jusqu'à ce que la température
du liquide de refroidissement atteigne au moins 80 °C
(176 °F). La calamine sur les obus de valve est
réduite au minimum. Le libre fonctionnement des
soupapes et de leurs composants est ainsi garanti.
Il faut laisser bien réchauffer le moteur afin de
conserver les autres pièces du moteur en bon état.
La durée de service du moteur est prolongée. La
lubrification est améliorée. Les dépôts et les acides
dans l'huile sont réduits. Cette condition permet de
bénéficier d'une durée de service plus longue pour
les roulements du moteur, les segments de pistons et
d'autres composants. Il est toutefois recommandé de
limiter à 10 minutes le fonctionnement au ralenti afin
de limiter l'usure et la consommation de carburant.
Thermostat et canalisations de chauffage
isolées
Le moteur est équipé d'un thermostat d'eau. Lorsque
le liquide de refroidissement moteur est en dessous
de la température de fonctionnement correcte, l'eau
des chemises circule à travers le bloc-cylindres du
moteur et dans la culasse du moteur. Le liquide de
refroidissement retourne dans le bloc-cylindres par
un conduit interne qui contourne la soupape du
thermostat de liquide de refroidissement. Dans des
conditions de fonctionnement par temps froid, ce
circuit garantit la circulation du liquide de
refroidissement autour du moteur. Le thermostat
d'eau commence à s'ouvrir lorsque l'eau des
chemises du moteur atteint la température de
fonctionnement minimale. À mesure que la
température du liquide de refroidissement des
chemises monte au-dessus de la température de
fonctionnement minimale, le thermostat s'ouvre
davantage, ce qui laisse passer plus de liquide de
refroidissement dans le radiateur pour dissiper
l'excédent de chaleur.
L'ouverture progressive du thermostat d'eau agit sur
la fermeture progressive du conduit de dérivation
entre le bloc-cylindres et la culasse. Cela assure
l'écoulement maximum du liquide de refroidissement
vers le radiateur pour atteindre la dissipation
maximale de la chaleur.
Nota: Ne pas limiter le débit de l'air. Cela peut en
effet endommager le système. Perkins déconseille
l'utilisation de tous les dispositifs inhibiteurs
d'écoulement d'air tels que les volets de radiateur.
Toute restriction du débit de l'air peut avoir plusieurs
conséquences: des températures élevées à
l'échappement, une perte de puissance, un usage
excessif du ventilateur and une réduction des
économies de carburant.
Le chauffage de la cabine est avantageux par temps
très froid. L'alimentation du moteur et les
canalisations de retour de la cabine doivent être
isolées pour limiter les pertes de chaleur à l'extérieur.
Recommandations de protection du
reniflard de carter
Les gaz de ventilation du carter contiennent
beaucoup de vapeur d'eau. Cette vapeur d'eau peut
geler s'il fait froid, mais peut également boucher ou
détériorer le système de ventilation du carter. Lorsque
le moteur fonctionne à des températures inférieures à
−25° C (−13° F), des mesures doivent être prises
pour éviter que le reniflard ne gèle ou ne se bouche.
Une isolation des flexibles et un système de
réchauffage de assemblage du réservoir doivent être
installés.
Consulter le concessionnaire Perkins ou le
distributeur Perkins pour connaître les composants
de reniflard recommandés en cas de températures
comprises entre - 25 °C et - 40 °C (- 13 °F et - 72 °F).
i05480951
Cache-radiateur
Perkins déconseille d'utiliser des dispositifs de
restriction de débit d'air montés devant les radiateurs.
Une restriction du débit d'air peut entraîner les
conditions suivantes:
• Températures élevées à l'échappement
• Perte de puissance
• Sollicitation excessive du ventilateur
• Accroissement de la consommation de carburant
La réduction du débit d'air au niveau des composants
se répercute également sur la température sous le
capot. La réduction du débit peut également être à
l'origine d'une augmentation de la température des
surfaces en cas de régénération du système de posttraitement; elle peut aussi affecter la fiabilité des
composants.
76
SFBU9063
Utilisation par temps froid
Effets du froid sur le carburant
La réduction du débit peut également être à l'origine
d'une augmentation de la température des surfaces
en cas de régénération du système de posttraitement; elle peut aussi affecter la fiabilité des
composants.
Le point de colmatage du filtre froid correspond à une
température à laquelle un carburant particulier passe
dans un dispositif de filtration standardisé. Ce point
de colmatage du filtre à froid fournit une estimation de
la température minimale d'exploitabilité du carburant
Si l'utilisation d'un dispositif d'inhibition du débit d'air
est nécessaire, le dispositif doit avoir une ouverture
permanente directement en ligne avec le moyeu de
ventilateur. Le dispositif doit avoir une dimension
d'ouverture d'au moins 770 cm2 (120 in2).
Le point d'écoulement correspond à la dernière
température observée avant que l'écoulement du
carburant ne cesse et qu'apparaisse la formation de
cire dans le carburant.
Une ouverture centrée directement en ligne avec le
moyeu de ventilateur permet d'empêcher
l'interruption du débit d'air sur les pales de ventilateur.
L'interruption du débit d'air sur les pales de
ventilateur pourrait entraîner une défaillance du
ventilateur.
Perkins recommande de monter un dispositif
d'avertissement pour la température du collecteur
d'admission ou un thermomètre de l'air d'admission.
Le dispositif d'avertissement relatif à la température
du collecteur d'admission doit être réglé sur 75 °C
(167 °F). La température de l'air du collecteur
d'admission ne doit pas dépasser 75 °C (167 °F). Si
les températures dépassent cette limite, une perte de
puissance et des dommages au moteur peuvent
survenir.
i05934874
Effets du froid sur le carburant
Nota: Utiliser uniquement des carburants de la
qualité recommandée par Perkins. Se référer à ce
Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquides conseillés”.
Les propriétés du carburant diesel peuvent avoir une
incidence significative sur la capacité de démarrage à
froid du moteur. Il est capital que les propriétés à froid
du carburant diesel soient acceptables en fonction de
la température ambiante minimale à laquelle il est
prévu d'utiliser le moteur.
Les propriétés suivantes permettent de définir la
capacité des carburants à froid:
Prendre en considération ces propriétés lors de
l'achat du carburant diesel. Prendre en considération
la température ambiante moyenne de l'air
correspondant à l'application des moteurs. Les
moteurs ravitaillés en carburant dans une certaine
zone climatique peuvent ne pas fonctionner
correctement lorsqu'ils sont expédiés dans des zones
à climat plus froid. Le passage d'un climat à un autre
peut engendrer des problèmes.
Avant de rechercher ou d'éliminer la cause d'un
manque de puissance ou de performances
médiocres en hiver, rechercher la présence de cire
dans le carburant
Les composants suivants peuvent permettre de
minimiser les problèmes de formation de cire dans le
carburant par temps froid:
• Des réchauffeurs de carburant, qui peuvent être
une option du constructeur d'origine.
• Une isolation de canalisation de carburant, qui
peut être une option du constructeur d'origine.
Des qualités de carburant diesel adaptées aux
climats hivernaux et arctiques sont disponibles dans
les pays et territoires à hiver rude. Pour toute
information complémentaire, se référer au Guide
d'utilisation et d'entretien, “Carburant pour une
utilisation par temps froid”
L'indice de cétane est une autre propriété importante
du carburant qui peut avoir une incidence sur le
démarrage et le fonctionnement à froid des moteurs
diesel. Les détails et les exigences de cette propriété
sont indiqués dans ce Guide d'utilisation et
d'entretien, “Liquides conseillés”.
i05480976
• Point de trouble
• Point d'écoulement
• Point de colmatage du filtre à froid (CFPP, Cold
Filter Plugging Point)
Le point de trouble du carburant correspond à la
température à laquelle des cires se trouvant
naturellement dans le carburant diesel commencent à
former des cristaux. Le point de trouble du carburant
doit être inférieur à la température ambiante minimale
afin d'éviter le colmatage des filtres.
Constituants du circuit de
carburant et temps froid
Réservoirs de carburant
Un condensat peut se former dans les réservoirs de
carburant partiellement remplis. Refaire le plein après
avoir toute utilisation du moteur.
Les réservoirs de carburant doivent permettre la
vidange de l'eau et du dépôt au fond du réservoir.
77
SFBU9063
Utilisation par temps froid
Fluide d'échappement diesel en climat froid
Certains réservoirs de carburant sont équipés de
tuyaux d'alimentation permettant à l'eau et à un dépôt
de s'accumuler sous l'extrémité du tuyau
d'alimentation en carburant.
Certains réservoirs de carburant possèdent des
canalisations d'alimentation qui prennent directement
le carburant au fond du réservoir. Si le moteur est
équipé d'un tel système, il est important de l'entretenir
régulièrement.
Éliminer l'eau et les éventuels dépôts des réservoirs
de stockage de carburant aux intervalles suivants:
toutes les semaines, selon les intervalles d'entretien
and lors du remplissage du réservoir de carburant.
Ceci permet d'éviter de pomper l'eau ou les dépôts
dans le réservoir de stockage de carburant et dans le
réservoir de carburant du moteur.
Filtres à carburant
Après avoir remplacé le filtre à carburant, toujours
amorcer le circuit de carburant pour en éliminer les
bulles d'air. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien pour plus d'informations sur l'amorçage du
circuit de carburant.
Le degré de filtration et l'emplacement du filtre à
carburant primaire sont importants lors de l'utilisation
par temps froid. Un carburant froid a notamment une
incidence sur le filtre en ligne, le filtre à carburant
primaire et la conduite d'alimentation en carburant.
Réchauffeurs de carburant
Nota: Le constructeur d'origine peut équiper le
moteur de réchauffeurs de carburant. Dans ce cas, la
température du carburant ne doit pas dépasser 73 °C
(163 °F) au niveau de la pompe d'alimentation. Le
réchauffeur de carburant doit être monté en amont de
la pompe de transfert électrique.
Pour plus d'informations sur les réchauffeurs de
carburant (selon équipement), se référer à la
documentation du constructeur d'origine.
i05934885
Fluide d'échappement diesel
en climat froid
En raison du point de gel du liquide d'échappement
diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid), le système de
post-traitement est équipé de conduites de DEF à
chauffage électrique. Le système comporte
également un élément chauffant de liquide de
refroidissement dans le réservoir de DEF.
Lors des périodes de temps froid pendant lesquelles
le liquide d'échappement diesel risque de geler,
l'application devrait être placée sur un sol plat
lorsqu'elle n'est pas utilisée. Le liquide
d'échappement diesel commence à geler à − 11 °C
(12,2 °F).
Nota: À certains niveaux d'inclinaison, le liquide
d'échappement diesel peut recouvrir le bouchon de
remplissage du liquide d'échappement diesel. Si le
liquide d'échappement diesel gèle, l'évent du
réservoir du liquide d'échappement diesel risque de
se bloquer. Un évent bloqué dans l'ensemble
réservoir de liquide d'échappement diesel entraînera
des difficultés opérationnelles.
Pour toute information complémentaire sur le DEF, se
référer au Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquides
conseillés”.
78
SFBU9063
Arrêt du moteur
Arrêt du moteur
Arrêt du moteur
i05934877
Arrêt du moteur
L'application comporte peut-être d'un bouton d'arrêt
d'urgence ayant été monté par le constructeur
d'origine. Pour toute information complémentaire sur
le bouton d'arrêt d'urgence, se référer à la
documentation du constructeur d'origine.
Vérifier que tous les composants du système externe
assurant le fonctionnement du moteur sont sécurisés
une fois le moteur arrêté.
REMARQUE
Si le moteur est coupé juste après avoir tourné sous
charge, il risque de surchauffer et d'entraîner une
usure prématurée de ses composants.
i05934827
Après l'arrêt du moteur
Éviter d'accélérer le moteur avant de l'arrêter.
Pour optimiser la durée de vie de l'arbre et des roulements du turbocompresseur, éviter d'arrêter le moteur
chaud. Ceci est valable également pour la durée de
vie des composants de la réduction catalytique
sélective.
Nota: Les divers véhicules sont équipés de systèmes
de commande différents. S'assurer d'avoir bien
compris les procédures d'arrêt. Se conformer aux
instructions générales suivantes pour arrêter le
moteur.
1. Retirer la charge du moteur. Ramener le moteur au
régime de ralenti. Laisser le moteur tourner au
ralenti pendant 5 minutes pour refroidir le moteur.
2. Après ce temps de refroidissement, arrêter le
moteur conformément au dispositif d'arrêt du
moteur et placer le contacteur d'allumage sur la
position ARRÊT. Au besoin, se référer aux
instructions fournies par le constructeur d'origine.
3. Le débranchement trop précoce de l'alimentation
par batterie peut empêcher la purge des
canalisations de liquide d'échappement diesel
après l'arrêt du moteur. Pour toute information
complémentaire, se référer à ce Guide d'utilisation
et d'entretien, “Coupe-batterie”.
i05480970
Arrêt d'urgence
REMARQUE
Les commandes d'arrêt de sécurité doivent être RÉSERVÉES aux URGENCES. NE PAS utiliser le bouton d'arrêt d'urgence pour l'arrêt normal.
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
SFBU9063
79
Arrêt du moteur
Après l'arrêt du moteur
• Lors de la purge du liquide d'échappement diesel
(DEF, Diesel Exhaust Fluid), ne pas débrancher le
coupe-batterie avant la fin de la purge du DEF.
Pour toute information complémentaire, se référer
à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Coupebatterie”.
• Une fois le moteur coupé, attendre 10 minutes
avant d'effectuer toute intervention sur les
canalisations de carburant afin de laisser à la
pression le temps de s'évacuer des canalisations
de carburant haute pression. L'attente de dix
minutes permet également à la charge statique de
se dissiper du circuit de carburant basse pression.
Au besoin, procéder à des réglages mineurs.
Réparer toute fuite provenant du circuit de
carburant basse pression et du circuit de
refroidissement, du circuit de graissage ou du
circuit pneumatique. Remplacer toute canalisation
de carburant haute pression ayant présenté une
fuite. Se référer au document Démontage et
montage, “Canalisations d'injection - Pose”.
• Avant de contrôler l'huile moteur, ne pas faire
fonctionner le moteur. Après l'arrêt du moteur,
attendre au moins dix minutes pour laisser l'huile
moteur retourner au carter d'huile. Contrôler le
niveau d'huile du carter. Maintenir le niveau d'huile
entre les repères “MIN” et “MAX” sur la jauge de
niveau d'huile moteur.
• Si le moteur est équipé d'un compteur d'entretien,
noter la valeur affichée. Procéder à l'entretien
comme indiqué dans le Guide d'utilisation et
d'entretien, “Calendrier d'entretien”.
• Remplir le réservoir de carburant pour empêcher
toute accumulation d'humidité dans le carburant.
Ne pas remplir le réservoir de carburant
exagérément.
• Remplir le réservoir de DEF, un niveau de DEF
bas dans le réservoir peut entraîner un détarage
du moteur.
REMARQUE
Utiliser uniquement les mélanges antigel/liquide de
refroidissement indiqués dans ce Guide d'utilisation
et d'entretien, “Contenances et recommandations” ou
dans ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Liuides
conseillés” . Si ces opérations sont négligées, le moteur peut être endommagé.
Circuit sous pression: Le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de dévisser le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement, couper le moteur et attendre que les pièces du circuit de refroidissement aient refroidi. Dévisser ensuite lentement le
bouchon de remplissage du circuit de refroidissement pour détendre la pression.
• Laisser refroidir le moteur. Contrôler le niveau de
liquide de refroidissement.
• Vérifier que le liquide de refroidissement possède
les propriétés antigel et anticorrosion appropriées.
Au besoin, ajouter la solution appropriée d'eau et
de liquide de refroidissement.
• Effectuer tout l'entretien périodique requis pour
tout l'équipement mené. Cet entretien doit être
effectué selon les instructions du constructeur
d'origine.
80
Entretien
Contenances
SFBU9063
Entretien
Contenances
i05934836
Contenances
Circuit de graissage
La contenance du carter moteur comprend la
contenance approximative du carter et celle des
filtres à huile de série. Les circuits du filtre à huile
auxiliaire exigent un supplément d'huile. Se référer
aux spécifications du constructeur d'origine (OEM)
pour connaître la capacité du filtre à huile auxiliaire.
Pour plus d'informations sur les caractéristiques des
lubrifiants, se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “chapitre Entretien”.
Tableau
10
Moteur
Les contenances
Compartiment ou circuit
Carter d'huile
(1)
(2)
Minimum(1)
Maximum
(2)
6l
14 l
(1,58 US gal) (3,69 US gal)
La valeur minimum correspond aux contenances approximatives du carter d'huile (en aluminium), ce qui comprend les filtres
à huile standard montés d'usine. Les moteurs avec filtres à huile
auxiliaires exigent davantage d'huile. Pour connaître la contenance du filtre à huile auxiliaire, se référer aux spécifications du
constructeur d'origine. La forme du carter d'huile peut modifier
sa capacité.
Contenance approximative du plus grand carter d'huile. Se référer au constructeur d'origine pour obtenir de plus amples
informations.
Circuit de refroidissement
Se référer aux spécifications fournies par le
constructeur d'origine pour la contenance du circuit
externe. Ces informations sur la contenance sont
nécessaires pour déterminer le volume de liquide de
refroidissement/antigel requis par rapport à la
contenance totale du circuit.
Tableau
11
Moteur
Les contenances
Compartiment ou circuit
Litres
Moteur
Moteur
(suite)
SFBU9063
81
Contenances
Liquides conseillés
(Tableau 11, suite)
Moteur seulement
TA(1)
TTA(2)
9 l (2,37 US gal)
9,4 l (2,48 US gal)
Circuit externe selon constructeur d'origine(3)
(1)
(2)
(3)
Turbocompresseur unique
Turbocompresseurs en série
Le circuit externe comprend un radiateur ou un vase d'expansion, avec les composants suivants: échangeur de chaleur and tuyauterie. Se référer aux spécifications du constructeur d'origine. Saisir la valeur de la contenance du circuit externe sur cette ligne.
Liquide d'échappement diesel (DEF,
Diesel Exhaust Fluid)
Le réservoir de liquide d'échappement diesel du
moteur industriel peut présenter deux capacités
différentes: 19 l (5 US gal) ou 38 l (10 US gal).
REMARQUE
Il doit toujours y avoir un régulateur de température
d'eau (thermostat) dans le circuit de refroidissement.
Les thermostats contribuent à maintenir le liquide de
refroidissement du moteur à la température voulue.
En l'absence de thermostat, des problèmes de circuit
de refroidissement peuvent survenir.
i04384828
Liquides conseillés
Généralités sur le liquide de
refroidissement
REMARQUE
Ne jamais ajouter de liquide de refroidissement dans
un moteur qui a chauffé. Le moteur risque d'être endommagé. Laisser le moteur refroidir au préalable.
REMARQUE
Si le moteur doit être remisé, ou expédié dans une région où les températures sont inférieures au point de
gel, le circuit de refroidissement doit soit être protégé
en fonction de la température extérieure la plus
basse, soit être vidangé complètement, pour éviter
les dommages.
De nombreuses défaillances de moteur sont liées au
circuit de refroidissement. Les problèmes suivants
sont liés à des défaillances du circuit de
refroidissement: surchauffe, fuite de la pompe à eau
and radiateurs ou échangeurs thermiques bouchés.
Ces défaillances peuvent être évitées grâce à un
entretien adéquat du circuit de refroidissement.
L'entretien du circuit de refroidissement est aussi
important que l'entretien du circuit de carburant et du
circuit de graissage. La qualité du liquide de
refroidissement est aussi importante que la qualité du
carburant et de l'huile de graissage.
Le liquide de refroidissement se compose
normalement de trois éléments: eau, additifs and
glycol.
Eau
L'eau est utilisée dans le circuit de refroidissement
pour assurer l'échange thermique.
Il est recommandé d'utiliser de l'eau distillée ou
déionisée dans les circuits de refroidissement.
REMARQUE
Pour assurer une protection adéquate contre le gel et
l'ébullition, contrôler fréquemment la densité du liquide de refroidissement.
Nettoyer le circuit de refroidissement pour les raisons
suivantes:
NE PAS utiliser les types d'eau suivants dans les
circuits de refroidissement: eau dure, eau adoucie
traitée avec du sel and eau de mer.
À défaut d'eau distillée ou déionisée, utiliser de l'eau
conforme aux exigences minimales indiquées dans le
tableau 12 .
Tableau
12
• Contamination du circuit de refroidissement
• Surchauffe du moteur
• Écumage du liquide de refroidissement
Eau admise
Propriété
Limite maximale
Chlorure (Cl)
40 mg/l
Sulfate (SO4)
100 mg/l
(suite)
82
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
• Ébullition
(Tableau 12, suite)
Eau admise
• Gel
Propriété
Limite maximale
Dureté totale
170 mg/l
Quantité totale de solides
340 mg/l
Acidité
pH entre 5,5 et 9,0
Pour une analyse de l'eau, consulter l'une des
sources suivante:
• Compagnie locale des eaux
• Conseiller agricole
• Laboratoire indépendant
Additifs
Les additifs contribuent à protéger les surfaces
métalliques du circuit de refroidissement. Un manque
d'additif dans le liquide de refroidissement ou une
quantité insuffisante d'additif entraîne les
conséquences suivantes:
• Cavitation de la pompe à eau
Pour atteindre des performances optimales, Perkins
recommande une solution à 1:1 d'eau/glycol.
Nota: Utiliser une solution qui offre une protection
contre les températures ambiantes les plus basses.
Nota: Le glycol pur à 100 % gèle à une température
de −13 °C (8,6 °F).
La plupart des antigels classiques utilisent de
l'éthylène-glycol. Du propylène glycol peut également
être utilisé. Dans la solution à 1:1 d'eau et de glycol,
l'éthylène et le propylène glycol ont des propriétés
similaires en ce qui concerne la protection contre le
gel et l'ébullition. Se référer aux tableaux 13 et 14 .
Tableau
13
Éthylène glycol
Concentration
Protection contre le gel
50 %
−36 °C (−33 °F)
60 %
−51 °C (−60 °F)
• Corrosion
• Formation de dépôts minéraux
• Rouille
• Calcaire
• Écumage du liquide de refroidissement
De nombreux additifs perdent de leur efficacité à la
longue. Ces additifs doivent être remplacés
régulièrement.
Les additifs doivent être ajoutés à la concentration
appropriée. Une concentration excessive d'additifs
peut provoquer la précipitation des inhibiteurs de la
solution. Les dépôts peuvent entraîner les problèmes
suivants:
• Formation de gel
• Réduction de l'échange thermique
• Fuite du joint de la pompe à eau
REMARQUE
Ne pas utiliser le propylène-glycol dans des concentrations supérieures à 50 % de glycol en raison des
capacités de transfert thermique réduites du propylène-glycol. Lorsqu'une meilleure protection contre
l'ébullition ou le gel est requise, utiliser de l'éthylèneglycol.
Tableau
14
Propylène glycol
Concentration
Protection contre le gel
50 %
−29 °C (−20 °F)
Pour contrôler la concentration de glycol dans le
liquide de refroidissement, mesurer la densité du
liquide de refroidissement.
• Colmatage des radiateurs, des refroidisseurs et
des petits conduits
Liquides de refroidissement conseillés
Glycol
• ELC
durée
La présence de glycol dans le liquide de
refroidissement protège contre les problèmes
suivants:
• SCA
• ASTM
Materials
Liquide de refroidissement longue
Additif pour liquide de refroidissement
American Society for Testing and
SFBU9063
83
Contenances
Liquides conseillés
Les deux types de liquides de refroidissement
suivants peuvent être utilisés dans les moteurs diesel
Perkins :
Recommandé – Liquide de refroidissement longue
durée Perkins
Liquide de refroidissement longue durée
Perkins fournit le liquide de refroidissement longue
durée (ELC) devant être utilisé dans les applications
suivantes:
• Moteurs à gaz lourds à allumage par bougies
Acceptable – Un antigel à usage intensif du
commerce conforme à la spécification “ASTM
D6210”
REMARQUE
Les Moteurs industriels série 1200 doivent fonctionner avec une solution à 1:1 d'eau et de glycol.
Cette concentration permet au système de réduction NOx de fonctionner correctement dans les
environnements où les températures sont
élevées.
REMARQUE
Ne pas utiliser un liquide de refroidissement/antigel
commercial qui serait conforme uniquement à la spécification ASTM D3306. Ce type de liquide de refroidissement/antigel est réservé aux applications
automobiles légères.
Perkins recommande une solution à 1:1 d'eau et de
glycol. Cette solution de glycol et d'eau offre les
performances optimales d'un antigel à usage
industriel. Pour une protection supplémentaire contre
le gel, la solution peut passer à un rapport de 1:2
d'eau et de glycol.
Un mélange d'inhibiteur SCA et d'eau est acceptable
mais ne donne pas le même niveau de protection
contre la corrosion, l'ébullition et le gel que l'ELC.
Perkins recommande une concentration de 6 à 8 %
d'additif dans ces circuits. L'emploi d'eau distillée ou
déionisée est préconisée. Une eau ayant les
propriétés recommandées peut être utilisée.
Tableau
15
Durée de service du liquide de refroidissement
Type de liquide de
refroidissement
Durée de service(1)
Liquide de refroidissement lon6000 heures-service ou trois ans
gue durée Perkins
(1)
Antigel à usage intensif du
commerce conforme à la
norme “ASTM D6210”
3000 heures-service ou deux ans
Eau et inhibiteur SCA du
commerce
3000 heures-service ou un an
Utiliser le premier intervalle qui se présente. Le circuit de refroidissement doit également être rincé à ce moment.
• Moteurs diesel extra-robustes
• Applications automobiles
Le complexe d'additifs anticorrosion du liquide de
refroidissement longue durée diffère de celui des
autres liquides de refroidissement. Le liquide de
refroidissement longue durée est un liquide de
refroidissement à base d'éthylène glycol. Toutefois, le
liquide de refroidissement longue durée contient des
inhibiteurs de corrosion et des agents antimousse
ayant une faible teneur en nitrites. Le liquide de
refroidissement longue durée Perkins contient la
proportion correcte de ces additifs afin d'assurer une
protection supérieure contre la corrosion de tous les
métaux des circuits de refroidissement des moteurs.
Le liquide de refroidissement longue durée est
disponible en solution de refroidissement
prémélangée avec de l'eau distillée. Le liquide de
refroidissement longue durée est un mélange à 1:1.
Le liquide de refroidissement longue durée
prémélangé protège contre le gel jusqu'à −36 °C
(−33 °F). Le liquide de refroidissement longue durée
prémélangé est recommandé pour le remplissage
initial du circuit de refroidissement. Le liquide de
refroidissement longue durée prémélangé est
également recommandé pour faire l'appoint du circuit
de refroidissement.
Des récipients de plusieurs formats sont disponibles.
Consulter le distributeur Perkins pour connaître les
numéros de pièce.
Entretien du circuit de
refroidissement avec du liquide de
refroidissement longue durée
Appoints corrects pour le liquide de
refroidissement longue durée
REMARQUE
Utiliser uniquement des produits Perkins pour les liquides de refroidissement prémélangés ou
concentrés.
Si l'on mélange le liquide de refroidissement longue
durée à d'autres produits, on abrégera la durée de
service du liquide de refroidissement. Faute d'observer ces recommandations, on risque de compromettre la durée de service des pièces du circuit de
refroidissement, à moins que l'on ne prenne des mesures correctives appropriées.
84
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Pour assurer l'équilibre correct entre antigel et
additifs, veiller à maintenir la concentration voulue de
liquide de refroidissement longue durée. En
diminuant la proportion d'antigel, on abaisse la
proportion d'additif. Cela réduit la capacité du liquide
de refroidissement à protéger le circuit contre le
piquage, la cavitation, l'érosion et la formation de
dépôts.
REMARQUE
Ne pas utiliser de liquide de refroidissement classique
pour faire l'appoint dans un circuit qui est rempli de liquide de refroidissement longue durée.
Ne pas utiliser d'additif standard (SCA).
Lorsque l'on utilise du liquide de refroidissement longue durée Perkins, ne pas avoir recours à des additifs
ou des filtres SCA standard.
REMARQUE
Veiller à ne pas laisser les liquides se répandre pendant le contrôle, l'entretien, les essais, les réglages et
les réparations du moteur. Prévoir un récipient adéquat pour recueillir les liquides avant d'ouvrir un
compartiment ou de démonter une composant contenant des liquides.
Évacuer tous les liquides vidangés conformément à
la réglementation locale.
1. Laisser le liquide de refroidissement s'écouler dans
un récipient adéquat.
2. Évacuer le liquide de refroidissement
conformément aux réglementations locales.
3. Rincer le circuit à l'eau propre pour éliminer tous
les débris.
Nettoyage du circuit de refroidissement
avec du liquide de refroidissement
longue durée
Nota: Si le circuit de refroidissement utilise déjà le
liquide de refroidissement longue durée, aucun
produit de nettoyage n'est requis à l'intervalle spécifié
de renouvellement du liquide de refroidissement. Des
produits de nettoyage ne sont exigés que si le circuit
a été contaminé par l'adjonction d'un autre type de
liquide de refroidissement ou par des dommages
infligés au circuit de refroidissement.
L'eau propre est le seul produit de nettoyage à utiliser
lors de la vidange d'ELC du circuit de
refroidissement.
Avant de remplir le circuit de refroidissement, la
commande de chauffage (selon équipement) doit être
réglée sur la position CHAUD. Consulter le
constructeur d'origine pour régler la commande de
chauffage. Après avoir vidangé le circuit de
refroidissement et l'avoir à nouveau rempli, faire
tourner le moteur jusqu'à ce que le niveau de liquide
de refroidissement atteigne la température normale
de fonctionnement et jusqu'à ce qu'il se stabilise. Au
besoin, faire l'appoint de solution de refroidissement
jusqu'au niveau approprié.
Remplacement par du liquide de
refroidissement longue durée Perkins
Pour passer de l'antigel à usage intensif au liquide de
refroidissement longue durée Perkins , effectuer les
opérations suivantes:
4. Utiliser un produit de nettoyage adapté au circuit.
Suivre les instructions figurant sur l'étiquette.
5. Vidanger le produit de nettoyage dans un récipient
adéquat. Rincer le circuit de refroidissement à
l'eau propre.
6. Remplir le circuit de refroidissement d'eau propre
et faire tourner le moteur jusqu'à ce que sa
température se situe entre 49 °C et 66 °C
(120 °F et 150 °F).
REMARQUE
Un rinçage incorrect ou incomplet du circuit de refroidissement peut endommager les pièces en cuivre ou
d'un autre métal.
Pour éviter d'endommager le circuit de refroidissement, s'assurer de rincer complètement le circuit de
refroidissement à l'eau claire. Rincer le circuit jusqu'à
disparition totale du produit de nettoyage.
7. Vidanger le circuit de refroidissement dans un
récipient adéquat et rincer le circuit de
refroidissement avec de l'eau propre.
Nota: Il faut rincer soigneusement le produit de
nettoyage pour circuit de refroidissement. Si du
produit de nettoyage demeure dans le circuit, il
contamine le liquide de refroidissement. Le produit de
nettoyage peut aussi corroder le circuit de
refroidissement.
8. Répéter les étapes 6 et 7 jusqu'à ce que le circuit
soit complètement propre.
SFBU9063
85
Contenances
Liquides conseillés
9. Remplir le circuit de refroidissement avec du
liquide de refroidissement longue durée
prémélangé Perkins.
Contamination du circuit de
refroidissement avec du liquide de
refroidissement longue durée
REMARQUE
Le mélange de liquide de refroidissement longue durée avec d'autres produits limite son efficacité et sa
durée de service. Utiliser uniquement des produits
Perkins pour les liquides de refroidissement prémélangés ou concentrés. L'inobservation de ces recommandations peut entraîner une réduction de la durée
de service des composants du circuit de
refroidissement.
Un circuit contenant du liquide de refroidissement
longue durée peut tolérer une contamination à un
maximum de 10 % d'antigel classique à usage
intensif ou d'additif. Si la contamination dépasse 10
% de la contenance totale du circuit, effectuer l'UNE
des opérations suivantes:
• Vidanger le circuit de refroidissement dans un
récipient adéquat. Évacuer le liquide de
refroidissement conformément aux
réglementations locales. Rincer le circuit avec de
l'eau propre. Remplir le circuit avec du liquide de
refroidissement longue durée Perkins .
• Vidanger une partie du circuit de refroidissement
dans un récipient adéquat conformément aux
réglementations locales. Remplir ensuite le circuit
de refroidissement avec du liquide de
refroidissement longue durée prémélangé. Cette
procédure réduit le taux de contamination à moins
de 10 %.
• Entretenir le circuit comme un circuit avec liquide
de refroidissement classique à usage intensif.
Traiter le circuit avec un additif. Vidanger le liquide
de refroidissement à l'intervalle de vidange
conseillé pour le liquide de refroidissement
classique à usage intensif.
Antigel à usage intensif du commerce et
additif
REMARQUE
Il ne faut pas utiliser un liquide de refroidissement
commercial à usage intensif qui contient des amines
comme protection contre la corrosion.
REMARQUE
Ne jamais utiliser un moteur dont le circuit de refroidissement n'est pas équipé de thermostats. Les thermostats contribuent à maintenir le liquide de
refroidissement à la température de fonctionnement
correcte. En l'absence de thermostats, des problèmes
pourraient survenir dans le circuit de refroidissement.
Contrôler l'antigel (concentration de glycol) pour
assurer une protection adéquate contre l'ébullition ou
le gel. Perkins recommande l'utilisation d'un
réfractomètre pour contrôler la concentration de
glycol. Ne pas utiliser d'hydromètre.
La concentration d'additif doit être contrôlée toutes
les 500 heures-service dans les circuits de
refroidissement des moteurs Perkins .
L'adjonction d'additif est basée sur les résultats du
contrôle. Il peut être nécessaire d'utiliser de l'additif
liquide à l'intervalle de 500 heures.
Adjonction d'additif au remplissage initial
de liquide de refroidissement à usage
intensif
Utiliser l'équation du tableau 16 pour déterminer la
quantité d'additif requise lors du remplissage initial du
circuit de refroidissement.
Tableau
16
Équation pour déterminer la quantité d'additif à ajouter lors
du remplissage initial avec du liquide de refroidissement à
usage intensif
V × 0,045 = X
V représente la contenance totale du circuit de refroidissement.
X représente la quantité d'additif à ajouter.
Le tableau 17 montre l'utilisation de l'équation du
tableau 16 .
Tableau
17
Exemple de l'équation pour déterminer la quantité d'additif à
ajouter lors du remplissage initial avec du liquide de refroidissement à usage intensif
Contenance totale
du circuit de refroidissement (V)
Facteur de
multiplication
Quantité d'additif à
ajouter (X)
15 l (4 US gal)
× 0,045
0,7 l (24 oz)
86
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Adjonction d'additif dans le liquide de
refroidissement à usage intensif pour
l'entretien
Tous les types d'antigel à usage intensif EXIGENT
des appoints périodiques d'additif.
Contrôler régulièrement la concentration d'additif de
l'antigel. Pour connaître l'intervalle, se référer au
Guide d'utilisation et d'entretien, “Calendrier
d'entretien”(chapitre Entretien). Additif pour circuit de
refroidissement - Contrôle/appoint.
L'adjonction d'additif est basée sur les résultats du
contrôle. La taille du circuit de refroidissement
détermine la quantité d'additif nécessaire.
Utiliser l'équation du tableau 18 pour déterminer la
quantité d'additif requise, au besoin:
Tableau
18
Équation pour déterminer la quantité d'additif à ajouter au liquide de refroidissement à usage intensif pour l'entretien
i05480978
Liquides conseillés
Généralités sur les lubrifiants
En application des règlements gouvernementaux sur
l'homologation des émissions d'échappement des
moteurs, les recommandations concernant les
lubrifiants doivent être respectées.
• API
American Petroleum Institute (Institut
américain du pétrole)
• SAE
Society Of Automotive Engineers Inc.
(Société des ingénieurs automobiles)
• ACEA
Association des Constructeurs
Européens Automobiles.
• ECF-3
Liquide de carter moteur
Licence
V × 0,014 = X
V représente la contenance totale du circuit de refroidissement.
X représente la quantité d'additif à ajouter.
Le tableau 19 montre l'utilisation de l'équation du
tableau 18 .
Le système de certification et de licence des huiles
moteur de l'API et de l'ACEA est reconnu par Perkins
. Pour des informations détaillées sur ce système, se
référer à la version la plus récente de la “publication
API n° 1509”. Les huiles moteur portant le symbole
API bénéficient de la licence API.
Tableau
19
Exemple de l'équation pour déterminer la quantité d'additif à
ajouter au liquide de refroidissement à usage intensif pour
l'entretien
Contenance totale
du circuit de refroidissement (V)
Facteur de
multiplication
Quantité d'additif à
ajouter (X)
15 l (4 US gal)
× 0,014
0,2 l (7 oz)
Nettoyage du circuit avec de l'antigel à
usage intensif
• Nettoyer le circuit de refroidissement après la
vidange du liquide de refroidissement usé ou avant
son remplissage avec du liquide de
refroidissement neuf.
• Nettoyer le circuit de refroidissement lorsque le
liquide de refroidissement est contaminé ou qu'il
écume.
Illustration
49
g01987816
Symbole API type
Terminologie
Certaines abréviations suivent la nomenclature de la
norme “SAE J754”. Certaines classifications suivent
les abréviations de la norme “SAE J183” et certaines
suivent les “recommandations de l'EMA sur l'huile
pour moteur diesel”. Outre les définitions de Perkins ,
il existe d'autres définitions qui sont utiles pour l'achat
de lubrifiants. On peut trouver les viscosités d'huiles
recommandées dans la présente Publication,
“Liquides conseillés/Huile moteur (chapitre
Entretien)”.
SFBU9063
87
Contenances
Liquides conseillés
Huile moteur
Huiles du commerce
REMARQUE
Perkins requiert que soit utilisée la spécification
suivante pour l'huile moteur. Le fait de ne pas utiliser la spécification appropriée pour l'huile moteur peut réduire la durée de vie du moteur. Le fait
de ne pas utiliser la spécification appropriée pour
l'huile moteur peut également réduire la durée de
vie du système de post-traitement.
Tableau
20
Classifications pour le Moteur industriel série 1200
Spécifications de l'huile
API CJ-4
ACEA E9
ECF-3
Nota: Ces huiles moteur, non approuvées par
Perkins , ne doivent pas être utilisées:CC, CD,
CD-2, CF-4, CG-4, CH-4 and CI-4.
Viscosités conseillées du lubrifiant pour
les moteurs diesel à injection directe
La viscosité SAE appropriée de l'huile est déterminée
par la température ambiante minimum au moment du
démarrage d'un moteur froid et la température
ambiante maximum pendant la marche du moteur.
Se référer à l'illustration 50 (températures minimales)
pour déterminer la viscosité requise au démarrage
d'un moteur froid.
Se référer à l'illustration 50 (températures
maximales) pour choisir la viscosité d'huile adaptée
au fonctionnement du moteur à la température
ambiante la plus élevée prévue.
En règle générale, utiliser la viscosité la plus élevée
qui convienne pour le démarrage aux températures
indiquées.
Les limites chimiques des catégories d'huile API CJ-4
et ACEA E9 sont les suivantes:
• 0,1 % maximum de cendres sulfatées
• 0,12 % maximum de phosphore
• 0. 4 % maximum de soufre
Les limites chimiques visent à garantir la durée de
service du système de post-traitement du moteur.
L'utilisation d'une huile non répertoriée dans le
tableau 20 peut nuire fortement aux performances du
système de post-traitement du moteur.
La durée de service du système de post-traitement
dépend de l'accumulation de cendres sur la surface
du filtre. Les cendres constituent la partie inerte des
particules. Le système a été conçu pour collecter ces
particules. Il reste un très faible pourcentage de
particules une fois les suies brûlées. Ces particules
finissent par colmater le filtre, ce qui provoque une
baisse de performances et une hausse de la
consommation de carburant. Dans leur majorité, les
cendres sont issues de l'huile moteur graduellement
consommée pendant l'utilisation normale du moteur.
Ces cendres traversent l'échappement. Pour que le
produit fonctionne pendant toute sa durée de service
prévue, il est essentiel d'utiliser une huile moteur
appropriée. Les spécifications d'huile répertoriées
dans le tableau 20 se caractérisent par un faible
niveau de cendres.
Intervalles d'entretien pour les moteurs utilisant
du biodiesel – L'utilisation de biodiesel peut avoir
une incidence sur l'intervalle de vidange d'huile.
Utiliser l'analyse S·O·S des huiles pour surveiller
l'état de l'huile moteur. Utiliser l'analyse S·O·S des
huiles également pour déterminer l'intervalle de
vidange d'huile optimal.
Illustration
50
g03329707
Viscosités conseillées
Un chauffage supplémentaire est conseillé pour
démarrer les moteurs complètement refroidis lorsque
la température ambiante est inférieure à la
température minimale. Un chauffage supplémentaire
peut être requis pour lancer les moteurs
complètement refroidis dont la température est audessus du minimum indiqué, suivant la charge
parasite et d'autres facteurs. Un moteur
complètement refroidi est un moteur n'ayant pas
tourné pendant un certain temps. Cet intervalle rend
l'huile plus visqueuse en raison des températures
ambiantes plus froides.
88
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Additifs du commerce
Perkins ne recommande pas l'emploi d'additifs du
commerce dans l'huile. Il n'est pas nécessaire
d'utiliser des additifs du commerce pour obtenir la
durée de service maximum des moteurs ou leur
rendement nominal. Les huiles entièrement
formulées et finies sont composées d'huiles de base
et de complexes d'additif du commerce. Ces
ensembles d'additifs sont mélangés aux huiles de
base à des pourcentages précis pour donner des
huiles finies avec des caractéristiques de rendement
conformes aux normes de l'industrie.
Il n'existe pas de tests industriels standard pour
évaluer la performance ou la compatibilité des additifs
du commerce dans une huile finie. Il est possible que
les additifs ne soient pas compatibles avec le
complexe d'additifs de l'huile finie, ce qui pourrait
réduire les performances de cette dernière. Il est
possible que l'additif ne se mélange pas avec l'huile
finie. Cela peut produire de la boue dans le carter
moteur. Perkins déconseille l'utilisation d'additifs du
commerce dans les huiles finies.
• L'analyse du taux d'usure surveille l'usure des
métaux du moteur. La quantité et le type de
métaux d'usure présents dans l'huile sont
analysés. Il est aussi important de vérifier si le taux
de métaux d'usure est en augmentation que
d'identifier la quantité de métaux d'usure présents
dans l'huile.
• Des essais sont conduits pour détecter la
contamination de l'huile par de l'eau, du glycol ou
du carburant.
• L'analyse de l'état de l'huile permet de déterminer
la perte des propriétés lubrifiantes de l'huile. Une
analyse infrarouge est utilisée pour comparer les
propriétés de l'huile neuve avec celles de
l'échantillon d'huile usagée. Cette analyse permet
aux techniciens de mesurer la détérioration de
l'huile en cours d'utilisation. Elle leur permet
également de s'assurer que l'huile fournit les
performances spécifiées pendant tout l'intervalle
de vidange d'huile.
Pour obtenir le meilleur rendement d'un moteur
Perkins , respecter les directives suivantes:
• Se référer à la section “Viscosités conseillées”
appropriée. Se référer à l'illustration 50 pour
connaître la viscosité conseillée d'un moteur.
• Effectuer l'entretien du moteur à l'intervalle
spécifié. Utiliser de l'huile neuve et monter un filtre
à huile neuf.
• Effectuer l'entretien aux intervalles spécifiés dans
le Guide d'utilisation et d'entretien, “Calendrier
d'entretien”.
Analyse des huiles
Certains moteurs peuvent être équipés d'un robinet
de prélèvement d'huile. Si une analyse des huiles est
requise, on utilise le robinet de prélèvement pour
recueillir des échantillons d'huile moteur. L'analyse
des huiles vient en complément du programme
d'entretien préventif.
L'analyse des huiles est un outil de diagnostic
permettant de déterminer les performances de l'huile
et les taux d'usure des composants. Il est possible
d'identifier et de mesurer la pollution grâce à une
analyse de l'huile. L'analyse des huiles comprend les
essais suivants:
i05934856
Liquides conseillés
(Liquide d'échappement diesel
(DEF, Diesel Exhaust Fluid))
Généralités
Le liquide d'échappement diesel (DEF) est un liquide
qui est injecté dans le système de post-traitement en
amont de la réduction sélective catalytique (SCR). Ce
système d'injection du DEF dans l'échappement
provoque une réaction dans le système de réduction
catalytique sélective. Les molécules d'oxyde d'azote
(NOx) dans l'échappement sont converties en azote
élémentaire et en eau. Cette conversion réduit les
émissions du moteur.
Caractéristiques
La qualité du DEF utilisé dans les moteurs Perkins
doit être conforme à la spécification ISO 22241-1. Les
exigences de la spécification ISO 22241-1 sont
satisfaites par de nombreuses marques de DEF,
notamment celles portant la certification "AdBlue ou
API".
La série de documents afférente à la norme ISO
22241 fournit des informations sur les exigences de
qualité, les méthodes d'essai, la manipulation, le
transport, le stockage et l'interface de remplissage.
SFBU9063
89
Contenances
Liquides conseillés
Déversement
Stockage
Des précautions doivent être prises lorsque le FED
est dispensé. Nettoyer les déversements
immédiatement. Toutes les surfaces doivent êtres
parfaitement essuyées et rincées à l'eau.
Ne pas stocker le liquide d'échappement diesel dans
des endroits directement exposés au soleil.
Le DEF répandu se cristallise lorsque l'eau dans le
liquide s'évapore. Un déversement de DEF attaque la
peinture et le métal. En cas de déversement de DEF,
laver la surface à l'eau.
Prendre des précautions lorsque le FED est dispensé
à proximité d'un moteur récemment en
fonctionnement. Éclabousser du FED sur des
composants brûlants peut provoquer un dégagement
de vapeurs d'ammoniac. Ne pas inspirer les vapeurs
d'ammoniac. Ne pas nettoyer les éclaboussures à
l'eau de Javel.
Remplissage du réservoir de DEF
Le bouchon de remplissage du réservoir de DEF doit
être de couleur bleue. Le niveau de DEF est
important, un fonctionnement avec un réservoir de
DEF présentant un niveau bas ou vide peut avoir une
incidence sur les performances du moteur. En raison
de la nature corrosive du liquide d'échappement
diesel, il faut utiliser les matériaux appropriés lors du
remplissage d'un réservoir de liquide d'échappement
diesel.
Tableau
21
Durée de vie du FED
escomptée
Température de stockage
En dessous de 25° C (77° F)
18 mois
25° C (77° F) à 30° C (86° F)
12 mois
30 °C (86 °F) à 35 °C (95 °F)
6 mois
Au dessus de 35° C (95° F)
tester la qualité avant de l'utiliser
Perkins recommande de contrôler tous les DEF
déstockés afin de vérifier que le DEF est conforme à
la norme ISO 22241-1.
Compatibilité des matériaux
Le DEF est corrosif. Pour éviter les risques de
corrosion, le FED doit être stocké dans des réservoirs
construits avec les matériaux appropriés. Matériaux
de stockage recommandés :
Aciers inoxydables :
• 304 (S30400)
Qualité du DEF
• 304L (S30403)
La qualité du DEF peut être mesurée à l'aide d'un
réfractomètre. Le DEF doit être conforme à la norme
ISO 22241-1 avec la solution d'urée de 32,5 %.
Perkins propose un réfractomètre T400195
permettant de contrôler la concentration du liquide
d'échappement diesel.
• 316 (S31600)
• 316L (S31603)
Aciers spéciaux et métaux :
• Chrome-nickel (CrNi)
Propreté
Des impuretés peuvent détériorer la qualité et la
durée de vie du FED. Le filtrage du FED est
recommandé lors du remplissage du réservoir de
FED. Les filtres doivent être compatibles au FED et
utilisés exclusivement avec le FED. Contacter le
fournisseur pour vérifier la compatibilité du filtre avec
le FED. Il est conseillé d'utiliser des filtres en forme
de maille utilisant des métaux compatibles tels que
l'acier inoxydable. Il n'est pas conseillé d'utiliser les
matériaux en papier (cellulose) et certains matériaux
filtrants synthétiques à cause des risques de
dégradation pendant leur utilisation.
Des précautions doivent être prises lorsque le FED
est dispensé. Nettoyer les déversements
immédiatement. Les surfaces de la machine et du
moteur doivent être proprement essuyées et rincées
à l'eau. Prendre des précautions lorsque le FED est
dispensé à proximité d'un moteur récemment en
fonctionnement. Les déversements du FED sur des
composants chauds créent des vapeurs nocives.
• Chrome-nickel-molybdène (CrNiMo)
• Titane
Matériaux non-métalliques :
• Polyéthylène
• Polypropylène.
• Polyisobutylène
• Téflon (PFA)
• Polyfluoroéthylène (PFE)
• Fluorure de polyvinylidène (PVDF)
• Polytétrafluoroéthylène (PTFE)
90
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Les matériaux qui ne sont PAS compatibles avec le
FED comprennent l'aluminium, le magnésium, le zinc,
les revêtements en nickel, l'argent and l'acier au
carbone et les brasures tendres contenant un des
éléments susmentionnés. Des réactions imprévues
pourraient se produire si le FED entre en contact
avec un matériau incompatible ou des matériaux
inconnus.
i05480953
Liquides conseillés
(Généralités sur les carburants)
• Glossaire
• ISO
normalisation
• ASTM
Materials
Organisation internationale de
American Society for Testing and
• HFRR
Équipement alternatif haute
fréquence destiné aux essais de pouvoir lubrifiant
des carburants diesel
• FAME
Esters méthyliques d'acide gras
• CFR
Comité de coordination de la
recherche sur le carburant
• ULSD
Dieseà très faible teneur en soufre
• RME
Ester méthylique à base de colza
• SME
Ester méthylique à base de soja
• EPA
Agence américaine pour la protection
de l'environnement
• PPM
Parties par million
• DPF
Filtre à particules diesel
Généralités
REMARQUE
La société fait tout son possible pour fournir des informations précises et à jour. En utilisant le présent document, vous convenez que Perkins Engines
Company Limited n'est pas responsable des erreurs
ou des omissions.
REMARQUE
Ces recommandations sont susceptibles d'être modifiées sans préavis. Pour les recommandations les
plus récentes, contacter le distributeur Perkins local.
Exigences relatives au carburant
diesel
Perkins n'est pas en mesure d'évaluer et de
surveiller en permanence toutes les spécifications de
carburant diesel léger publiées par les
gouvernements comme par les sociétés
technologiques.
La spécification Perkinsen matière de carburants
diesel légers fournit une base fiable pour évaluer les
performances attendues des carburants diesel légers
dérivés de sources conventionnelles.
Pour des performances moteur satisfaisantes, il est
impératif d'utiliser un carburant de bonne qualité.
L'usage d'un carburant de bonne qualité donne les
résultats suivants: longévité du moteur and niveaux
d'émissions acceptables. Le carburant doit satisfaire
aux exigences minimales indiquées dans le tableau
22 .
REMARQUE
Les renvois constituent l'élément central du tableau
des spécifications Perkins en matière de carburants
diesel légers. Lire TOUS les renvois.
SFBU9063
91
Contenances
Liquides conseillés
Tableau
22
Spécifications Perkins en matière de carburants diesel légers(1)
Propriété
UNITÉS
Exigences
Test “ASTM”
Test “ISO”
Composés aromatiques
%Volume
35 % maximum
D1319
“ISO”3837
Cendres
% du poids
0,01 % maximum
D482
“ISO”6245
Résidus de carbone sur
dépôt de 10 %
% du poids
0,35 % maximum
D524
“ISO”4262
Indice de cétane(2)
-
40 minimum
D613/D6890
“ISO”5165
Point de trouble
°C
Le point de trouble ne doit
pas dépasser la température ambiante minimale
prévue.
D2500
“ISO”3015
Corrosion à la lame de
cuivre
-
N° 3 maximum
D130
“ISO”2160
Masse volumique à 15 °C
(59 °F)(3)
kg/m3
801 minimum et 876
maximum
Pas de méthode d'essai
équivalente
“ISO 3675” “ISO 12185”
Distillation
°C
10 % à 282 °C (539,6 °F)
maximum
90 % à 360 °C (680 °F)
maximum
D86
“ISO”3405
Température d'inflammation spontanée
°C
Limite légale
D93
“ISO”2719
Stabilité thermique
-
Minimum de 80 % de pou- D6468
voir réflecteur après vieillissement pendant 180
minutes à 150 °C (302 °F)
Point d'écoulement
°C
6 °C (42,8 °F) minimum en
dessous de la température
ambiante
D97
“ISO”3016
Soufre (1)
%masse
0,0015
D5453/D26222
“ISO 20846” “ISO 20884”
mm /s (cSt)
Viscosité du carburant à
l'admission dans la pompe
d'injection. “1,4 minimum/
4,5 maximum”
D445
“ISO”3405
Eau et dépôt
% du poids
0,1 % maximum
D1796
“ISO”3734
Eau
% du poids
0,1 % maximum
D1744
Pas de méthode d'essai
équivalente
Dépôt
% du poids
0,05 % maximum
D473
“ISO”3735
Gommes et résines(5)
mg/100 ml
10 mg/100 ml maximum
D381
“ISO”6246
0,52 maximum
D6079
“ISO”12156-1
Viscosité
cinématique(4)
2
Diamètre d'usure corrigé mm
en fonction du pouvoir lubrifiant à 60 °C (140 °F).(6)
(1)
(2)
(3)
Pas de méthode d'essai
équivalente
Cette spécification comprend les exigences en matière de carburants diesel à teneur en soufre ultra faible (ULSD). Le carburant ULSD a une
teneur en soufre inférieure à 15 ppm (0,0015 %). Se référer aux méthodes d'essai des normes “ASTM D5453”, “ASTM D2622” ou “ISO
20846, ISO 20884”.
Un carburant à indice de cétane supérieur est recommandé lors du fonctionnement à une altitude supérieure ou par temps froid.
“Dans les tableaux de normalisation, la densité API équivalente à la masse volumique minimum de 801 kg/m3 (kilogrammes par mètre cube)
est de 45; pour la masse volumique maximum de 876 kg/m3, elle est de 30”.
(suite)
92
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
(Tableau 22, suite)
(4) Les valeurs de viscosité du carburant correspondent les valeurs à l'admission dans les pompes d'injection. Le carburant doit également respecter les exigences de viscosité minimum et être conforme aux exigences de viscosité maximum à 40 °C (104 °F) de la méthode d'essai
“ASTM D445” ou de la méthode d'essai “ISO 3104”. Si l'on utilise un carburant à faible viscosité, il faudra éventuellement le refroidir pour
maintenir une viscosité de “1,4 cSt”ou plus au niveau de la pompe d'injection. Les carburants à haute viscosité peuvent nécessiter des réchauffeurs de carburant afin de ramener la viscosité à “1,4 cSt” à la pompe d'injection.
(5) Suivre les conditions d'essai et les méthodes pour l'essence (moteur).
(6) Les carburants à basse teneur en soufre posent souvent des problèmes de pouvoir lubrifiant. Pour déterminer le pouvoir lubrifiant du carburant, réaliser l'essai “ISO 12156-1 ou ASTM D6079 sur un équipement alternatif haute fréquence (HFRR)”. Si le pouvoir lubrifiant d'un carburant n'est pas conforme aux exigences minimales, consulter le fournisseur du carburant. Ne pas traiter le carburant sans avoir d'abord
consulté son fournisseur. Certains additifs sont incompatibles et risquent d'engendrer des problèmes dans le circuit de carburant.
Les moteurs que fabrique Perkins sont certifiés avec
le carburant prescrit par l'EPA. Les moteurs que
fabrique Perkins sont certifiés avec le carburant
prescrit pour l'homologation européenne. Perkins ne
fait homologuer ses moteurs diesel avec aucun autre
carburant.
Nota: Il incombe au propriétaire et à l'utilisateur du
moteur d'utiliser le carburant prescrit par l'EPA et
d'autres organismes de réglementation appropriés.
REMARQUE
L'utilisation de carburants qui ne respectent pas les
recommandations de Perkins peut avoir les conséquences suivantes: difficultés de démarrage, réduction de la durée de service du circuit de carburant,
mauvaise combustion, dépôts dans l'injecteur, réduction significative de la durée de service du circuit de
carburant, dépôts dans la chambre de combustion
and réduction de la durée de service du moteur.
REMARQUE
Du diesel à teneur en soufre ultra faible doit être utilisé avec les Moteurs Perkins 1200. Le taux de soufre de ce carburant doit être inférieur à 15 ppm. Ce
carburant respecte les normes antipollution de
l'Agence américaine pour la protection de
l'environnement.
Illustration
51
g02157153
L'illustration 51 représente l'étiquette apposée à côté
du bouchon de remplissage du réservoir de carburant
de l'application.
Les spécifications en matière de carburant
répertoriées au tableau 23 peuvent être utilisées
pour tous les Moteurs 1200.
SFBU9063
93
Contenances
Liquides conseillés
Tableau
23
Spécifications acceptables en matière de carburant pour les Moteurs 1200(1)
Spécification du carburant
Commentaires
EN590
Carburant diesel pour automobile en Europe (DERV)
“ASTM D975 CLASSE 1D S15”
“Carburant diesel léger pour l'Amérique du nord avec un niveau de soufre inférieur à 15 ppm”
“ASTM D975 GRADE 2D S15”
“Carburant diesel moyen normal pour l'Amérique du nord avec un niveau de soufre inférieur à 15 ppm”
“JIS K2204”
“Carburant diesel japonais” Doit être conforme aux exigences répertoriées au chapitre “Propriétés lubrifiantes”.
“BS 2869: 2010 CLASSE A2 ou équivalent UE”
“Carburant diesel pour chantier UE. Acceptable à partir de 2011 DOIT
avoir un taux de soufre inférieur à 10 ppm”
(1)
Tous les carburants doivent respecter les spécifications du tableau des spécifications Perkins en matière de carburants diesel
légers.
Caractéristiques du carburant
diesel
Indice de cétane
Un carburant à indice de cétane élevé réduira le délai
d'allumage. Un niveau de cétane améliore la qualité
de l'allumage. Les indices de cétane des carburants
sont établis en fonction de proportions de cétane et
d'heptaméthylnonane pour le moteur standard CFR.
Se référer à la norme “ISO 5165” pour la description
de la méthode d'essai.
La viscosité du carburant est essentielle, car il sert à
lubrifier les pièces du circuit de carburant. Le
carburant doit présenter une viscosité suffisante pour
lubrifier le circuit de carburant à très basse, mais
aussi à très haute température. Un carburant
présentant une viscosité cinématique inférieure à “1,4
cSt” à la pompe d'injection risque d'endommager
cette dernière, provoquant par exemple une érosion
ou un grippage excessifs. Une faible viscosité peut se
traduire par des difficultés de redémarrage à chaud,
des calages et une perte de performances. Une
haute viscosité peut entraîner le grippage de la
pompe.
Les utilisateurs s'attendent généralement qu'un
carburant diesel actuel présente un indice de cétane
supérieur à 45. Des carburants à indice de cétane de
40 sont néanmoins proposés dans certaines régions.
Les États-Unis sont l'une des régions où l'on
rencontre un faible indice de cétane. Un indice de
cétane minimum de 40 est nécessaire dans des
conditions de démarrage normales. Un indice de
cétane élevé est recommandé pour toute utilisation à
haute altitude ou par temps froid.
Perkins recommande des viscosités cinématiques
comprises entre 1,4 et 4,5 mm2/s à la pompe
d'injection. Si l'on utilise un carburant à faible
viscosité, il faudra éventuellement le refroidir pour
maintenir une viscosité de 1,4 cSt ou plus au niveau
de la pompe d'injection. Les carburants de haute
viscosité peuvent nécessiter des réchauffeurs de
carburant afin de ramener la viscosité de 4,5 cSt à la
pompe d'injection.
Un carburant à un indice de cétane faible peut
entraîner des problèmes de démarrage à froid.
Masse volumique
Viscosité
La viscosité désigne la résistance au cisaillement ou
à l'écoulement d'un liquide. La viscosité diminue
lorsque la température augmente. Cette diminution
respecte une progression logarithmique pour les
carburants fossiles conventionnels. Lorsque l'on parle
de viscosité, on fait généralement référence à la
viscosité cinématique. Cette dernière est le quotient
de la viscosité dynamique divisé par la masse
volumique. On détermine le plus souvent la viscosité
cinématique à l'aide de viscosimètres à écoulement
par gravité à des températures standard. Se référer à
la norme “ISO 3104” pour la description de la
méthode d'essai.
La masse volumique est la masse du carburant par
unité de volume à une température donnée. Ce
paramètre influe directement sur les performances du
moteur et sur les émissions. Cette influence est
déterminée par le chauffage en fonction du volume
de carburant injecté. Ce paramètre est exprimé en
kg/m3 à 15 °C (59 °F).
Perkins recommande une masse volumique de 841
kg/m3 pour obtenir la puissance correcte. Les
carburants plus légers sont autorisés, mais ils ne
fourniront pas la puissance nominale.
94
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Soufre
Le niveau de soufre est régi par les normes
antipollution. La réglementation régionale, nationale
ou internationale peut exiger un carburant à teneur en
soufre limité. La teneur en soufre du carburant et la
qualité du carburant doivent satisfaire à l'ensemble
des réglementations antipollution locales applicables.
Les Moteurs diesel Perkins 1200 ne peuvent
fonctionner qu'avec du carburant diesel à très faible
teneur en soufre. Si les méthodes de test “ASTM
D5453, ASTM D2622 ou ISO 20846 ISO 20884” sont
utilisées, la teneur en soufre du carburant diesel à
très faible teneur en soufre doit être inférieure à 15
ppm (mg/kg) ou à 0,0015 % de la masse.
REMARQUE
L'utilisation de carburant diesel contenant plus de 15
ppm de soufre dans ces moteurs peut endommager
(parfois irrémédiablement) les systèmes de contrôle
antipollution ou réduire l'intervalle de service.
Propriétés lubrifiantes
Le pouvoir lubrifiant est la capacité du carburant à
empêcher l'usure de la pompe. Le pouvoir lubrifiant
d'un liquide décrit son à réduire la friction entre des
surfaces soumises à une charge. Cette aptitude
réduit les dégâts occasionnés par cette friction. Les
propriétés lubrifiantes du carburant sont importantes
pour les circuits d'injection. Avant que la teneur en
soufre maximum dans le carburant ne soit
réglementée, on estimait généralement que le
pouvoir lubrifiant du carburant était fonction de sa
viscosité.
Le pouvoir lubrifiant est particulièrement important
pour le carburant à faible teneur en soufre, mais aussi
pour les carburants fossiles à faible teneur en
composés aromatiques. Ces carburants visent à
répondre à des normes antipollution très exigeantes.
Le diamètre d'usure avec ces carburants (mesure du
pouvoir lubrifiant) ne doit pas dépasser 0,52 mm
(0,0205 in). L'essai de pouvoir lubrifiant du carburant
doit être réalisé sur un équipement alternatif haute
fréquence (HFRR), fonctionnant à 60 °C (140 °F). Se
référer à “ISO 12156-1”.
REMARQUE
Le circuit de carburant a été qualifié avec des carburants de pouvoir lubrifiant tel que le diamètre d'usure
ne dépasse pas 0,52 mm (0,0205 in), selon les essais “ISO 12156-1”. Les carburants affichant un diamètre d'usure supérieur à 0,52 mm (0,0205 in)
provoquent une réduction de la durée de service et
des défaillances prématurées du circuit de carburant.
Des additifs peuvent renforcer le pouvoir lubrifiant
d'un carburant. Contacter le fournisseur de carburant
lorsque des additifs sont requis. Le fournisseur de
carburant peut recommander les additifs adéquats et
le niveau approprié de traitement.
Distillation
La distillation montre la proportion des différents
hydrocarbures dans le carburant. Un taux élevé
d'hydrocarbures légers peut avoir une incidence sur
les caractéristiques de combustion.
Recommandations applicables au
Biodiesel et à l'utilisation de carburant
B20
Le carburant biodiesel est un ester mono-alkyle
d'acides gras. Le biodiesel peut être fabriqué à partir
de différentes matières premières. Le biodiesel le
plus courant en Europe est l'ester méthylique à base
de colza (RME, Rape Methyl Ester). Ce biodiesel
provient de l'huile de colza. L'ester méthylique à base
de soja (SME) est le biodiesel le plus couramment
utilisé aux États-Unis. Ce biodiesel provient de l'huile
de soja. L'huile de soja ou l'huile de colza constituent
les principales matières premières. Tous ces
carburants sont appelés esters méthyliques d'acide
gras (FAME).
Les huiles végétales pressées à l'état brut NE sont
PAS autorisées comme carburant à quelque
concentration que ce soit dans les moteurs à
compression. Sans estérification, ces huiles se
solidifient dans le carter et le réservoir de carburant.
Ces carburants pourraient s'avérer incompatibles
avec plusieurs des élastomères utilisés dans les
moteurs qui sont construits de nos jours. Sous leur
forme initiale, ces huiles ne sont pas adaptées à une
utilisation en tant que carburant dans les moteurs à
compression. D'autres biodiesels peuvent
comprendre de la graisse animale, des huiles de
cuisson usagées ou divers autres produits de départ.
Pour être utilisés comme carburant, ces produits
doivent être estérifiés.
Le carburant composé à 100 % de FAME est
généralement appelé biodiesel B100 ou biodiesel
pur.
Le biodiesel peut être mélangé avec du carburant
diesel léger. Les mélanges peuvent être utilisés
comme carburant. Les biodiesels les plus courants
sont le B5, composé de 5 % de biodiesel et de 95 %
de carburant diesel léger, et le B20, composé de 20
% de biodiesel et de 80 % carburant diesel léger.
Nota: Les pourcentages donnés sont exprimés en
volume.
Aux États-Unis, la norme “ASTM D975-09a”
définissant les caractéristiques du carburant diesel
distillé prévoit l'intégration de 5 % de biodiesel au
maximum (B5).
SFBU9063
95
Contenances
Liquides conseillés
En Europe, la norme sur les caractéristiques du
carburant diesel léger EN590: 2010 prévoit
l'intégration de 7 % de biodiesel au maximum (B7).
Nota: Les moteurs fabriqués par Perkins sont
homologués avec les carburants conseillés par
l'Agence américaine de protection de l'environnement
(EPA) et par l'organisme d'homologation européenne
. Perkins ne fait homologuer ses moteurs avec aucun
autre carburant. Il incombe à l'utilisateur du moteur
d'utiliser le carburant approprié, recommandé par le
constructeur et agréé par l'EPA ou les autres
organismes de réglementation compétents.
Exigences de la spécification
Le biodiesel pur doit respecter les toutes dernières
normes “EN14214 ou ASTM D6751” (aux ÉtatsUnis). Les mélanges de biodiesel ne peuvent pas
dépasser 20 % de biodiesel (en volume) dans du
carburant diesel minéral acceptable selon la version
la plus récente des normes “EN590 ou ASTM D975
S15”.
Aux États-Unis, les mélanges de biodiesel de B6 à
B20 doivent respecter les exigences répertoriées
dans la dernière version de la spécification “ASTM
D7467” (B6 à B20) et doivent présenter une densité
API de 30-45.
En Amérique du Nord, le biodiesel et les mélanges de
biodiesel doivent être achetés auprès de producteurs
agréés BQ-9000 ou de distributeurs certifiés BQ9000.
Dans les autres régions du monde, l'utilisation de
biodiesel accrédité et certifié, soit par le BQ-9000,
soit par un organisme comparable, comme
respectant des normes de qualité de biodiesel
similaires est exigée.
Exigences d'entretien du moteur
Les propriétés agressives des carburants biodiesel
peuvent être à l'origine de débris dans le réservoir et
les canalisations de carburant. Du fait de leurs
propriétés, ces carburants nettoient le réservoir et les
canalisations de carburant. Ce nettoyage du circuit
de carburant peut obstruer de façon prématurée les
filtres à carburant. Perkins recommande de
remplacer les filtres à carburant au bout de 50 heures
après la première utilisation d'un mélange de
biodiesel B20.
Les glycérides présents dans le carburant biodiesel
provoquent eux aussi un colmatage plus rapide des
filtres à carburant. L'intervalle de service normal doit
donc être ramené à 250 heures.
Lorsqu'un carburant biodiesel est utilisé, l'huile du
carter et les dispositifs de post-traitement peuvent en
subir l'influence. Ce phénomène tient à la
composition chimique et aux propriétés du carburant
biodiesel, par exemple sa masse volumique et sa
volatilité, ainsi qu'aux polluants chimiques que peut
contenir ce carburant, notamment l'alcali et les
métaux alcalins (sodium, potassium, calcium et
magnésium).
• La dilution du carburant dans l'huile du carter peut
être plus importante lorsque du biodiesel ou des
mélanges de biodiesel sont utilisés. La dilution
plus forte du biodiesel ou des mélanges de
biodiesel résulte de la volatilité généralement plus
faible du biodiesel. Les stratégies de contrôle des
émissions dans les cylindres appliquées dans bon
nombre de conceptions de moteurs récentes
peuvent entraîner une plus haute concentration de
biodiesel dans le carter. L'effet à long terme de la
concentration de biodiesel dans l'huile du carter
est actuellement indéterminé.
• Perkins recommande une analyse de l'huile afin
de vérifier la qualité de l'huile moteur, si du
carburant biodiesel est utilisé. S'assurer que le
niveau de biodiesel dans le carburant est relevé
lors de la prise de l'échantillon d'huile.
Problèmes liés aux performances
À cause de sa teneur énergétique inférieure à celle
du carburant diesel standard, le biodiesel B20
provoque une baisse de puissance de l'ordre de 2 à 4
%. Au fil du temps, la puissance peut baisser
davantage du fait de la présence de débris dans les
injecteurs.
Le biodiesel et les mélanges de biodiesel augmentent
la formation de dépôts dans le circuit de carburant,
les plus importants d'entre eux se trouvant au niveau
de l'injecteur. Ces dépôts peuvent entraîner une perte
de puissance due à une injection de carburant réduite
ou modifiée ou causer d'autres problèmes de
fonctionnement.
Nota: Le produit de nettoyage pour circuit de
carburant Perkins T400012 est un produit très
efficace pour le nettoyage et la prévention de la
formation de dépôts. L'additif pour carburant diesel
Perkins permet de limiter les problèmes de dépôts,
car il améliore la stabilité du biodiesel et des
mélanges de biodiesel. Pour plus d'informations, se
référer à la description du produit de nettoyage pour
circuit de carburant diesel “Produit de nettoyage pour
circuit de carburant diesel Perkins ”.
96
SFBU9063
Contenances
Liquides conseillés
Le carburant biodiesel contient des polluants
métalliques (sodium, potassium, calcium ou
magnésium) qui forment des cendres lors de la
combustion dans le moteur diesel. Les cendres
peuvent avoir un impact sur la durée de service et les
performances des dispositifs de post-traitement
(dispositifs antipollution) et s'accumuler dans le filtre
à particules diesel. L'accumulation des cendres peut
obliger l'utilisateur à nettoyer plus fréquemment ces
dernières ou entraîner une baisse des performances.
Le carburant conforme à la norme “EN590” CLASSE
4 peut être utilisé à des températures allant jusqu'à
-44 °C (-47,2 °F). Se référer à la norme “EN590”
pour une appréciation détaillée des propriétés
physiques du carburant.
Le carburant diesel “ASTM D975 1-D” utilisé aux
États-Unis peut être utilisé à de très basses
températures inférieures à −18 °C (−0,4 °F).
Additifs pour carburant du commerce
Exigences générales
La résistance à l'oxydation du biodiesel est faible, ce
qui peut entraîner des problèmes de stockage à long
terme. Le carburant biodiesel doit être utilisé dans les
6 mois qui suivent sa fabrication. L'équipement ne
doit pas être stocké pendant plus de 3 mois avec un
mélange de biodiesel B20 dans le circuit de
carburant.
En raison d'une résistance à l'oxydation réduite et
d'autres problèmes potentiels, il est fortement
recommandé d'interdire les mélanges de biodiesel
B20 ou, si un certain risque est acceptable, de se
limiter au biodiesel B5 dans les moteurs utilisés
ponctuellement. Exemples d'applications devant
limiter l'utilisation de biodiesel : générateurs de
secours et certains véhicules d'urgence.
Avant toute période d'arrêt prolongée, il est fortement
recommandé de rincer les circuits de carburant des
moteurs utilisés de façon saisonnière, réservoirs
compris, avec du carburant diesel classique. Il est
ainsi recommandé de vidanger le circuit de carburant
des moissonneuses-batteuses à la fin de la saison.
La croissance et la propagation des microbes
peuvent provoquer de la corrosion dans le circuit de
carburant et un colmatage prématuré du filtre à
carburant. Consulter le fournisseur de carburant pour
obtenir une aide à la sélection d'un additif antimicrobien adapté.
L'eau accélère la croissance et la propagation des
microbes. Lorsque l'on compare le biodiesel aux
carburants distillés, il est plus probable que l'eau soit
présente naturellement dans le biodiesel. Il est donc
essentiel de contrôler fréquemment et, si nécessaire,
de vidanger le séparateur d'eau.
Des métaux tels que le bronze, le cuivre, le plomb,
l'étain et le zinc accélèrent l'oxydation du carburant
biodiesel. L'oxydation peut provoquer l'apparition de
dépôts; ces matériaux doivent donc être proscrits
dans les réservoirs et les canalisations de carburant.
Conseils pour l'utilisation par temps froid
La norme européenne “EN590” comporte des
exigences suivant le climat et une gamme d'options.
Les options peuvent être appliquées différemment
dans chaque pays. Cinq classes sont données pour
les climats arctiques et pour les hivers rigoureux. 0, 1,
2, 3 and 4.
Les additifs pour carburant diesel ne sont pas
recommandés en règle générale, en raison du risque
d'endommagement du circuit de carburant ou du
moteur. Le fabricant ou le fournisseur du carburant
ajoutera les additifs pour carburant diesel appropriés.
Perkins reconnaît que des additifs peuvent se révéler
nécessaires dans certaines circonstances
particulières.
Nota: Certains additifs anti-corrosion risquent
d'encrasser l'injecteur et d'entraîner ainsi un
fonctionnement incorrect de l'injecteur.
Contacter le fournisseur de carburant lorsque des
additifs sont requis. Le fournisseur de carburant peut
recommander l'additif pour carburant approprié et le
bon niveau de traitement.
Nota: Pour des résultats optimaux, le fournisseur de
carburant doit traiter le carburant lorsque des additifs
sont requis. Le carburant traité doit respecter les
exigences définies dans le tableau 22 .
Produit de nettoyage pour circuit de
carburant diesel Perkins
Le produit de nettoyage pour circuit de carburant
diesel Perkins T400012 est le seul produit de
nettoyage recommandé par Perkins .
Si du biodiesel ou des mélanges de biodiesel sont
utilisés, Perkins impose l'utilisation du produit de
nettoyage Perkins . De produit permet de nettoyer
les dépôts issus de l'utilisation du biodiesel, présents
dans le circuit de carburant. Pour plus d'informations
sur l'utilisation de biodiesel et de mélanges de
biodiesel, se référer à “Recommandations
applicables au Biodiesel et à l'utilisation de carburant
B20”.
Le produit de nettoyage Perkins supprime les
dépôts susceptibles de se former dans le circuit de
carburant lorsque l'on utilise du biodiesel ou un
mélange de biodiesel. Ces dépôts peuvent diminuer
la puissance et les performances du moteur.
SFBU9063
97
Contenances
Liquides conseillés
Une fois le produit de nettoyage ajouté au carburant,
les dépôts présents dans le circuit disparaissent
après 30 heures d'utilisation du moteur. Pour
optimiser les résultats, continuer à utiliser le produit
de nettoyage pendant 80 heures. Le produit de
nettoyage pour circuit de carburant diesel Perkins
peut être utilisé en continu; il n'a aucun effet
défavorable sur la longévité du circuit de carburant ou
du moteur.
Des instructions détaillées sur le taux d'utilisation du
produit de nettoyage figurent sur le bidon.
Nota: Le produit de nettoyage Perkins est
compatible avec les catalyseurs et les filtres à
particules antipollution pour moteurs diesel de
chantier EPA Tier 4 et existants. Le produit de
nettoyage pour circuit de carburant Perkins contient
moins de 15 ppm de soufre; il est compatible avec le
carburant diesel à très faible teneur en soufre.
98
Recommandations d'entretien
Détente de la pression du circuit
SFBU9063
Recommandations
d'entretien
Cela s'explique par les différences suivantes:
• Les canalisations de carburant haute pression
sont constamment sous haute pression.
i04190757
Détente de la pression du
circuit
Circuit de refroidissement
• Les pressions internes des canalisations de
carburant haute pression sont supérieures à celles
des autres types de circuit de carburant.
Avant tout entretien ou réparation sur les
canalisations de carburant moteur, effectuer les
tâches suivantes:
1. Arrêter le moteur.
2. Attendre 10 minutes.
Circuit sous pression: le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de retirer le bouchon, couper le moteur et
attendre que le radiateur ait refroidi. Dévisser ensuite lentement le bouchon pour détendre la
pression.
Le moteur peut démarrer automatiquement. Avant
tout entretien ou réparation, s'assurer que
l'alimentation est isolée.
Pour détendre la pression du circuit de liquide de
refroidissement, couper le moteur. Laisser refroidir le
bouchon de pression du circuit de refroidissement.
Retirer lentement le bouchon de pression du circuit
de refroidissement pour détendre la pression.
Circuit de carburant
Pour détendre la pression du circuit de carburant,
couper le moteur.
Canalisations de carburant haute
pression
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
Les canalisations de carburant haute pression
correspondent aux canalisations de carburant situées
entre la pompe à carburant haute pression et le
collecteur de carburant haute pression et aux
canalisations de carburant situées entre le collecteur
de carburant et la culasse. Ces canalisations de
carburant diffèrent des canalisations de carburant
des autres circuits de carburant.
Ne pas desserrer les canalisations de carburant
haute pression pour purger l'air du circuit de
carburant.
Huile moteur
Pour détendre la pression du circuit de graissage,
couper le moteur.
i05934880
Soudage sur moteurs avec
commandes électroniques
REMARQUE
La résistance de la structure cadre peut diminuer.
Aussi, certains constructeurs déconseillent l'utilisation
de soudage sur la structure du châssis ou sur la
rampe. Consulter le constructeur d'origine de l'équipement ou le concessionnaire Cat sur l'opportunité
d'utiliser le soudage sur la structure du châssis ou sur
la rampe.
Les méthodes de soudage appropriées doivent être
utilisées pour éviter d'endommager l'ECM, les
capteurs et les pièces connexes du moteur. Autant
que possible, retirer la pièce du module avant de la
souder. S'il n'est pas possible de déposer la pièce,
utiliser la méthode suivante pour effectuer des
soudures sur un module équipé d'un moteur
électronique. La méthode suivante est considérée
comme la plus sûre pour souder une pièce. Cette
méthode doit garantir un risque minimum
d'endommagement des composants électroniques.
SFBU9063
99
Recommandations d'entretien
Soudage sur moteurs avec commandes électroniques
REMARQUE
Pour la mise à la masse du poste de soudage, ne pas
utiliser des composants électriques comme l'ECM ou
les capteurs. Une mise à la masse inadéquate peut
endommager les coussinets de la transmission, les
composants hydrauliques, électriques et autres.
Attacher le câble de masse du poste de soudage sur
le composant à souder. Prévoir la mise à la masse
aussi près que possible de la zone de soudage. Cela
diminuera les risques de dégâts.
Nota: Effectuer le soudage dans les zones où il n'y a
pas de risque d'explosion.
1. Couper le moteur. Tourner l'alimentation commutée
sur la position ARRÊT.
2. S'assurer que l'alimentation en carburant du
moteur est FERMÉE.
3. Débrancher le câble négatif de la batterie. Si un
coupe-batterie est monté, le placer sur la position
ouverte.
4. Débrancher tout composant électronique connecté
aux faisceaux de câblage. Inclure les composants
suivants:
• Composants électroniques de l'équipement
mené
• ECM
• Sensors (Capteurs)
• Soupapes à commande électronique
• Relais
• Pompe d'alimentation électrique
• Module d'ID de post-traitement
• Module de commande de la pompe de liquide
d'échappement diesel
REMARQUE
Ne pas utiliser les composants électriques (ECM ou
capteurs de l'ECM) ou les points de masse des
composants électriques pour la mise à la masse du
poste de soudage.
Illustration
52
g01075639
Utiliser l'exemple ci-dessus. Le courant qui circule
entre le poste de soudure et sa prise de masse ne
provoque pas de dégâts au niveau des pièces
connexes.
(1) Moteur
(2) Électrode de soudage
(3) Contacteur sur la position ARRÊT
(4) Coupe-batterie sur la position ouverte
(5) Câbles de batterie débranchés
(6) Pile
(7) Composant électrique/électronique
(8) Distance maximale entre le composant devant être soudé et
tout composant électrique/électronique
(9) Le composant à souder
(10) Trajet du courant de la machine à souder
(11) Pince de masse de la machine à souder
5. Brancher directement le câble de masse de
soudage sur la pièce à souder. Placer le câble de
masse aussi près que possible de la soudure afin
de réduire le risque de dommages provoqués par
le courant de soudage aux composants suivants.
Roulements, composants hydrauliques,
composants électrique et tresses de masse.
Nota: Le courant du poste de soudure risque
d'endommager gravement la pièce si des
composants électriques/électroniques sont utilisés
comme masse pour le poste de soudure ou se
trouvent entre la masse du poste de soudure et la
soudure.
100
Recommandations d'entretien
Application intensive
SFBU9063
6. Protéger les faisceaux de fils électriques des
éclaboussures et des débris de soudure.
7. Utiliser des méthodes de soudage standard pour
souder les matériaux.
i05480964
Application intensive
On parle de service intensif lorsqu'un moteur est
exploité au-delà des normes courantes publiées pour
ce moteur. Les normes Perkins couvrent les
paramètres suivants du moteur:
• Performances telles que plage de puissance,
plage de régimes et consommation de carburant
• Qualité du carburant
• Altitude de travail
soupape risquent d'être endommagés par des dépôts
de carbone. Une température extrêmement élevée de
l'air d'admission réduit les performances du moteur.
Qualité de l'air – Le moteur peut être exposé à de
longues périodes de fonctionnement dans un milieu
sale ou poussiéreux, à moins que l'équipement soit
régulièrement nettoyé. De la boue, de la poussière et
de la saleté peuvent recouvrir les composants.
L'entretien peut s'avérer très difficile. Les dépôts
peuvent contenir des produits chimiques corrosifs.
Accumulation – Les composés, les éléments, les
produits chimiques corrosifs et le sel peuvent
endommager certains composants.
Altitude – Des problèmes peuvent survenir lorsque le
moteur est exploité à des altitudes supérieures aux
réglages qui sont prévus pour l'application. Il faut
procéder aux modifications nécessaires.
Méthodes d'utilisation incorrectes
• Longues périodes de fonctionnement au ralenti
• Calendrier d'entretien
• Fréquents arrêts à chaud
• Choix de l'huile et entretien apporté au circuit de
graissage
• Choix du liquide de refroidissement et entretien
apporté au circuit de refroidissement
• Exploitation sous charges excessives
• Exploitation à des régimes excessifs
• Milieu d'utilisation
• Application autre que celle qui est prévue pour le
moteur
• Pose
Méthodes d'entretien incorrectes
• Température du liquide dans le moteur
• Intervalles d'entretien trop espacés
Se référer aux normes applicables au moteur ou
consulter le concessionnaire Perkins ou le
distributeur Perkins pour déterminer si le moteur est
exploité conformément aux paramètres définis.
• Non-utilisation des carburants, lubrifiants et
liquides de refroidissement/antigels recommandés
Une utilisation intensive peut accélérer l'usure des
composants. Les moteurs utilisés dans des
conditions de service intensif devront éventuellement
être entretenus plus fréquemment afin de bénéficier
d'une fiabilité et d'une longévité maximales.
En raison des applications individuelles, il n'est pas
possible d'identifier tous les facteurs qui peuvent
contribuer à un service intensif. Consulter le
concessionnaire Perkins ou le distributeur Perkins
pour connaître l'entretien requis par le moteur.
Des facteurs tels que le milieu d'utilisation ainsi que
des méthodes d'utilisation et d'entretien
inappropriées peuvent contribuer à créer des
conditions de service intensif.
Milieu d'utilisation
Températures ambiantes – Probabilité de
fonctionnement prolongé du moteur dans des
environnements extrêmement froids ou chauds. Si le
moteur est démarré et arrêté fréquemment à des
températures très froides, les composants de
SFBU9063
101
Recommandations d'entretien
Calendrier d'entretien
i05934886
Calendrier d'entretien
Toutes les 500 heures-service ou
tous les ans
“Niveau d'électrolyte de batterie - Contrôle” ......... 103
Si nécessaire
“Batterie - Remplacement” . ................................. 103
“Batterie ou câble de batterie - Débranchement” . 104
“Tamis de remplissage du liquide d'échappement
diesel - Nettoyage”. ...............................................111
“Liquide d'échappement diesel - Remplissage ” ...112
“Réservoir de liquide d'échappement diesel Rinçage” . .............................................................114
“Élément du filtre à air du moteur (élément double) Contrôle/Nettoyage/Remplacement”. ...................115
“Elément de filtre à air du moteur (Elément simple) Contrôle/remplacement”.......................................118
“Huile moteur et filtre - Vidange/remplacement”... 122
“Filtre à carburant (en ligne) - Remplacement”..... 127
“Élément de filtre à carburant primaire (séparateur
d'eau) - Remplacement” .......................................129
“Filtre à carburant secondaire - Remplacement”.. 131
“Moteur - Nettoyage”.............................................115
“Radiateur - Nettoyage” . ...................................... 135
“Élément du filtre à air du moteur (élément double) Contrôle/Nettoyage/Remplacement”. ...................115
Toutes les 1000 heures-service
“Elément de filtre à air du moteur (Elément simple) Contrôle/remplacement”.......................................118
“Tendeur de courroie - Contrôle” . ........................ 104
“Courroies - Contrôle”. ......................................... 105
“Huile moteur - Prélèvement d'un échantillon” . ... 122
“Pompe à eau - Contrôle” . ................................... 140
“Circuit de carburant - Amorçage” . ...................... 128
Toutes les 1500 heures-service
Tous les jours
“Filtre de liquide d'échappement diesel - Nettoyage/
Remplacement ” . .................................................113
“Niveau de liquide de refroidissement - Contrôle” .110
“Équipement mené - Contrôle” . ............................114
“Filtre à air - Contrôle de l'indicateur de colmatage”.
.............................................................................118
“Préfiltre à air du moteur - Contrôle/Nettoyage” ....119
“Élément de reniflard du carter moteur -Remplacement” ....................................................................119
Toutes les 2000 heures-service
“Faisceau de refroidisseur d'admission - Contrôle”102
“Alternateur - Contrôle”. .......................................102
“Niveau d'huile moteur - Contrôle”. ...................... 121
“Filtre à carburant primaire/séparateur d'eau -Vidange” . ......................................................................131
“Vérifications extérieures”.....................................138
Toutes les semaines
“Flexibles et colliers - Contrôle/remplacement”.... 134
Toutes les 50 heures-service ou
toutes les semaines
“Support du module d'émissions propres -Contrôle” .
............................................................................. 106
“Ancrages du moteur - Contrôle” . ........................ 121
“Démarreur - Contrôle” . .......................................136
“Turbocompresseur - Contrôle” . .......................... 136
Toutes les 3000 heures-service
“Courroies d'alternateur et de ventilateur -Remplacement” . ......................................................... 103
Toutes les 500 heures-service
Toutes les 3000 heures-service ou
tous les 2 ans
“Jeu du ventilateur - Contrôle” . ............................ 125
“Liquide de refroidissement (DEAC) - Vidange” ... 106
“Réservoir de carburant - Vidange” . .................... 133
Toutes les 4000 heures-service
“Faisceau de refroidisseur d'admission - Nettoyage/
essai” . ................................................................. 102
102
Recommandations d'entretien
Faisceau de refroidisseur d'admission - Nettoyage/essai
SFBU9063
Toutes les 6000 heures-service ou
tous les 3 ans
“Prolongateur pour liquide de refroidissement (longue
durée) - Ajout”. .....................................................110
Toutes les 10 000 heures-service
“Filtres de collecteur de FED - Remplacer” . .........112
Toutes les 12 000 heures-service ou
tous les 6 ans
“Liquide de refroidissement (longue durée) Changement”....................................................... 108
Représentation
“Jeu du ventilateur - Contrôle” . ............................ 125
i01846304
Faisceau de refroidisseur
d'admission - Nettoyage/essai
(Refroidisseur d'admission airair)
Le refroidisseur d'admission air-air est monté par le
constructeur d'origine dans de nombreuses
applications. Pour des renseignements sur le
refroidisseur d'admission, se référer aux
spécifications du constructeur d'origine.
i02398865
Faisceau de refroidisseur
d'admission - Contrôle
Nota: Régler la fréquence des nettoyages en fonction
de l'environnement de travail.
Rechercher les éléments suivants au niveau du
refroidisseur d'admission: ailettes endommagées,
corrosion, saleté, graisse, insectes, feuilles, huile and
autres débris. Au besoin, nettoyer le refroidisseur
d'admission.
Pour les refroidisseurs d'admission air-air, suivre les
mêmes méthodes que celles utilisées pour nettoyer
les radiateurs.
L'emploi d'air comprimé n'est pas sans danger.
Il y a risque de blessures si l'on ne prend pas les
précautions appropriées. Lors de l'emploi d'air
comprimé, porter un masque serre-tête et des vêtements de protection.
Pour les nettoyages, la pression maximum de l'air
ne doit pas dépasser 205 kPa (30 psi).
Après le nettoyage, faire démarrer le moteur et
accélérer jusqu'au régime maxi à vide. Cela
contribuera à retirer les débris et à faire sécher le
faisceau. Couper le moteur. Contrôler la propreté du
faisceau en plaçant une lampe derrière ce dernier.
Répéter le nettoyage au besoin.
Vérifier l'état des ailettes. On peut ouvrir les ailettes
pliées à l'aide d'un “peigne”.
Nota: Si l'on remplace ou répare des pièces du circuit
du refroidisseur d'admission, il est fortement
recommandé d'effectuer un essai de fuite.
Contrôler l'état des éléments suivants: soudures,
supports de montage, canalisations d'air, connexions,
colliers and joints. Au besoin, effectuer des
réparations.
i02398886
Alternateur - Contrôle
Perkins recommande un contrôle périodique de
l'alternateur. Rechercher les connexions desserrées
et s'assurer que la charge de la batterie est correcte.
Contrôler l'ampèremètre (selon équipement) pendant
le fonctionnement du moteur pour vérifier le bon
rendement de la batterie et/ou le bon rendement du
circuit électrique. Procéder aux réparations
nécessaires.
Contrôler le bon fonctionnement de l'alternateur et du
chargeur de batterie. Si les batteries sont
correctement chargées, l'ampèremètre doit marquer
près de zéro. Toutes les batteries doivent être
conservées chargées. Les batteries doivent être
conservées au chaud, parce que la température a
une incidence sur la puissance de démarrage. Si la
batterie est trop froide, elle ne permettra pas de
lancer le moteur. Lorsque le moteur n'est pas utilisé
pendant de longues périodes ou qu'il n'est utilisé que
pour de brefs laps de temps, les batteries pourraient
ne pas se charger complètement. Une batterie
faiblement chargée gèlera plus facilement qu'une
batterie complètement chargée.
SFBU9063
103
Recommandations d'entretien
Courroies d'alternateur et de ventilateur - Remplacement
i02766092
Courroies d'alternateur et de
ventilateur - Remplacement
Nota: Toujours recycler les batteries. Ne jamais
mettre une batterie usagée au rebut. Remettre les
batteries usagées à un centre de recyclage
approprié.
6. Retirer la batterie usagée.
7. Monter la batterie neuve.
Se référer au cahier Démontage et montage,
“Alternator Belt - Remove and Install”.
i05474866
Batterie - Remplacement
Nota: Avant de brancher les câbles, s'assurer que le
coupe-batterie est en position ARRÊT.
8. Brancher le câble POSITIF “+” à la borne
POSITIVE “+” de la batterie.
9. Brancher le câble NÉGATIF “-” à la borne
NÉGATIVE “-” de la batterie.
Les batteries dégagent des gaz combustibles qui
peuvent exploser. Une étincelle peut enflammer
les gaz combustibles. Ceci peut causer des blessures personnelles graves ou la mort.
Assurer une aération appropriée pour les batteries qui se trouvent dans un endroit fermé. Suivre
les méthodes appropriées pour aider à empêcher
que des arcs électriques et/ou des étincelles n'atteignent les batteries. Ne pas fumer lors de l'entretien des batteries.
Les câbles de batterie ou les batteries ne doivent
pas être retirés avec le couvercle de batterie en
place. Le couvercle de batterie doit être retiré
avant toute tentative d'entretien.
La dépose des câbles de batterie ou des batteries
avec le couvercle en place peut provoquer une explosion de la batterie entraînant des blessures.
1. Basculer le contacteur du moteur en position
ARRÊT. Couper toutes les charges électriques.
Nota: Une fois le moteur arrêté, attendre deux
minutes avant de débrancher l'alimentation afin de
laisser les conduites de liquide d'échappement diesel
se purger.
2. Mettre tous les chargeurs de batteries hors service.
Débrancher tous les chargeurs de batteries.
10. Tourner le coupe-batterie sur la position
MARCHE.
i02766095
Niveau d'électrolyte de batterie
- Contrôle
Lorsque le moteur reste inutilisé pendant de longues
périodes ou s'il n'est utilisé que sur de courtes
périodes, les batteries risquent de ne pas se
recharger complètement. Veiller à ce que les
batteries soient correctement chargées afin de les
protéger contre le gel. Si les batteries sont
correctement chargées, l'ampèremètre doit marquer
très près du zéro lorsque le moteur est en marche.
Toutes les batteries acide-plomb contiennent de
l'acide sulfurique qui peut brûler la peau et les vêtements. Toujours porter un masque serre-tête et
des vêtements de protection lorsqu'on travaille
sur des batteries ou à proximité.
1. Retirer les bouchons de remplissage. Maintenir le
niveau d'électrolyte sur le repère “plein” (FULL)
de la batterie.
S'il faut ajouter de l'eau, utiliser de l'eau distillée. À
défaut d'eau distillée, utiliser de l'eau propre
faiblement minéralisée. Ne pas utiliser d'eau
adoucie artificiellement.
3. S'assurer que le coupe-batterie est en position
ARRÊT.
2. Vérifier l'électrolyte à l'aide d'un contrôleur de
batterie approprié.
4. Débrancher le câble NÉGATIF “-” de la borne
NÉGATIVE “-” de la batterie.
3. Monter les bouchons.
5. Débrancher le câble POSITIF “+” de la borne
POSITIVE “+” de la batterie.
4. Les batteries doivent rester propres.
Nettoyer le boîtier de batterie avec l'une des
solutions de nettoyage suivantes:
104
Recommandations d'entretien
Batterie ou câble de batterie - Débranchement
SFBU9063
• Un mélange de 0,1 kg (0,2 lb) de bicarbonate
de soude et d'1 l (1 US qt) d'eau propre.
• Utiliser un mélange d'hydroxyde d'ammonium.
7. Effectuer les réparations nécessaires sur le circuit.
8. Pour brancher la batterie, brancher la connexion
positive avant la connexion négative.
Rincer soigneusement le boîtier de batterie à l'eau
propre.
i05934878
i05934879
Tendeur de courroie - Contrôle
Batterie ou câble de batterie Débranchement
Les câbles de batterie ou les batteries ne doivent
pas être retirés avec le couvercle de batterie en
place. Le couvercle de batterie doit être retiré
avant toute tentative d'entretien.
La dépose des câbles de batterie ou des batteries
avec le couvercle en place peut provoquer une explosion de la batterie entraînant des blessures.
1. Tourner le contacteur de démarrage sur ARRÊT.
Tourner le contacteur d'allumage (selon
équipement) sur la position ARRÊT, retirer la clé
de contact et couper toutes les charges
électriques.
Nota: Se référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien,
“Coupe-batterie” avant de débrancher le coupebatterie. Le débranchement trop précoce du coupebatterie risque d'endommager le circuit de liquide
d'échappement diesel.
2. Débrancher la borne de batterie négative. Veiller à
ce que le câble ne puisse pas toucher la borne.
Lorsque quatre batteries de 12 V sont impliquées,
il faut débrancher deux connexions négatives.
3. Retirer la connexion positive.
4. Nettoyer toutes les bornes et connexions de
batterie débranchées.
5. Utiliser du papier de verre à grain fin pour nettoyer
les bornes et colliers de câble. Nettoyer ces
éléments jusqu'à ce que leur surface brille. NE
PAS éliminer le matériau en quantité excessive.
Une élimination excessive du matériau peut
entraîner un mauvais ajustage des colliers.
Enduire les colliers et les bornes avec un lubrifiant
silicone approprié ou de vaseline.
6. Envelopper les connexions de câble avec du ruban
pour éviter tout démarrage accidentel.
Illustration
53
g03423083
Exemple type
Retirer la courroie. Se référer au document
Démontage et montage, “Courroie d'alternateur Dépose et pose”.
S'assurer que le tendeur de courroie (1) est bien
installé. Contrôler visuellement le tendeur de courroie
en recherchant d'éventuels dommages. S'assurer
que la poulie du tendeur tourne librement et que le
roulement n'est pas desserré. Certains moteurs
comportent une poulie intermédiaire (2). S'assurer
que la poulie intermédiaire est bien fixée. Vérifier
visuellement l'absence de tout dommage sur la poulie
intermédiaire. S'assurer que la poulie intermédiaire
tourne librement et que le roulement n'est pas
desserré. Au besoin, remplacer les composants
endommagés.
Poser la courroie. Se référer au document
Démontage et montage, “Courroie d'alternateur Dépose et pose”.
SFBU9063
105
Recommandations d'entretien
Courroies - Contrôle
i05934837
Courroies - Contrôle
Illustration
54
g03423085
Exemple type
Pour des performances optimales du moteur, vérifier
que la courroie (1) n'est ni usée ni fissurée.
Remplacer la courroie si elle est usée ou
endommagée.
• Vérifier que la courroie ne comporte pas de
fissures, de fentes, de glaçage ni de graisse,
qu'elle est bien en place et qu'elle ne présente
aucun signe de contamination par des liquides.
La courroie doit être remplacée dans les cas
suivants.
• Plusieurs nervures de la courroie sont fissurées.
• Plusieurs sections de la courroie sont déboîtées
dans une nervure d'une longueur maximum de
50,8 mm (2 in).
Pour remplacer la courroie, se référer au document
Démontage et montage, “Courroie d'alternateur Dépose et pose”. Au besoin, remplacer le tendeur de
courroie. Se référer au document Démontage et
montage, “Courroie d'alternateur - Dépose et pose”
pour connaître la procédure à suivre.
106
Recommandations d'entretien
Support du module d'émissions propres - Contrôle
SFBU9063
i05934857
Support du module d'émissions propres - Contrôle
Illustration
55
g03723522
Exemple type
Les modules d'émissions propres (CEM, Clean
Emissions Module) comportent trois supports qui
doivent être contrôlés.
Nettoyer et rincer le circuit de refroidissement avant
l'intervalle d'entretien recommandé dans les cas
suivants:
1. Rechercher des traces d'usure ou de détérioration
sur le support (1).
• Surchauffe fréquente du moteur.
2. Rechercher des traces d'usure ou de détérioration
sur les supports (2) et remplacer le cas échéant les
supports.
3. Pour toute information complémentaire, se référer
au cahier Démontage et montage, “Support et
montage (Liquide d'échappement diesel) Dépose
et pose”.
Il faut également rechercher d'éventuelles traces
d'usure ou de détérioration sur un (module
d'émissions propres) monté à distance.
i05934869
Liquide de refroidissement
(DEAC) - Vidange
• DEAC
Antigel/liquide de refroidissement
pour moteur diesel
• Présence d'écume.
• Présence d'huile dans le circuit de refroidissement
et contamination du liquide de refroidissement.
• Présence de carburant dans le circuit de
refroidissement et contamination du liquide de
refroidissement.
REMARQUE
En cas d'entretien ou de réparation sur le circuit de refroidissement du moteur, la machine doit être sur un
terrain plat. Un terrain plat permet de vérifier avec
précision le niveau de liquide de refroidissement,
mais aussi de ne pas introduire de poche d'air dans le
circuit de refroidissement.
Nota: Une fois que le circuit de refroidissement est
vidangé, contrôler la pompe à eau et le thermostat.
En profiter pour remplacer la pompe à eau, le
thermostat et les flexibles, au besoin.
SFBU9063
107
Recommandations d'entretien
Liquide de refroidissement (DEAC) - Vidange
Vidange
3. Mettre correctement au rebut le produit vidangé.
Respecter les réglementations locales concernant
la mise au rebut du produit.
Circuit sous pression: Le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de dévisser le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement, couper le moteur et attendre que les pièces du circuit de refroidissement aient refroidi. Dévisser ensuite lentement le
bouchon de remplissage du circuit de refroidissement pour détendre la pression.
1. Couper le moteur et le laisser refroidir. Desserrer
lentement le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement pour détendre la pression. Retirer
le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement.
Nota: Pour tout renseignement concernant la
prévention des débordements de liquide, se référer
au Guide d'utilisation et d'entretien, “Sécurité Généralités”.
Rinçage
1. Rincer le circuit de refroidissement avec de l'eau
propre et un produit de nettoyage approprié pour
éliminer les débris. Se référer au concessionnaire
Perkins ou au distributeur Perkins pour connaître
les produits de nettoyage appropriés.
2. Monter le flexible de raccordement. Nettoyer les
bouchons de vidange. Monter les bouchons de
vidange. Bien serrer le bouchon de vidange.
REMARQUE
Ne pas remplir le circuit de refroidissement à raison
de plus de 5 l (1,3 US gal) par minute pour éviter les
poches d'air.
La présence de poches d'air dans le circuit de refroidissement risque d'endommager le moteur.
3. Remplir le circuit de refroidissement avec de l'eau
propre et monter le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement.
4. Mettre le moteur en marche et le laisser tourner au
ralenti pendant au moins 30 minutes. La
température du liquide de refroidissement doit être
au moins de 82 °C (180 °F).
REMARQUE
Un rinçage incorrect ou incomplet du circuit de refroidissement peut être à l'origine de dégâts aux pièces
en cuivre ou autres pièces en métal.
Pour éviter d'endommager le circuit de refroidissement, s'assurer de rincer complètement le circuit de
refroidissement à l'eau claire. Continuer de rincer le
circuit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucune trace du produit de nettoyage.
Illustration
56
g03423123
Exemple type
2. Retirer le bouchon de vidange (1) situé sur le
moteur. Retirer le bouchon de vidange (2). Ouvrir
le robinet de vidange ou retirer le bouchon de
vidange du radiateur.
Recueillir le liquide de refroidissement dans un
récipient adéquat.
5. Couper le moteur et le laisser refroidir. Desserrer
lentement le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement pour détendre la pression. Retirer
le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Déposer le flexible de
raccordement ou les bouchons de vidange du
circuit de refroidissement. Laisser l'eau s'écouler.
Rincer le circuit de refroidissement à l'eau propre.
Monter le flexible de raccordement.
108
Recommandations d'entretien
Liquide de refroidissement (longue durée) - Changement
6. Les joints toriques des bouchons de vidange situés
sur le bloc-moteur doivent être remplacés.
Nettoyer les bouchons de vidange et monter des
joints toriques neufs. Monter les bouchons de
vidange et les serrer au couple de 35 Nm (25 lb ft)
.
Remplissage
REMARQUE
Ne pas remplir le circuit de refroidissement à raison
de plus de 5 l (1,3 US gal) par minute pour éviter les
poches d'air.
La présence de poches d'air dans le circuit de refroidissement risque d'endommager le moteur.
1. Remplir le circuit de liquide de refroidissement/
d'antigel. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Contenances et recommandations”
pour plus d'informations sur les caractéristiques du
circuit de refroidissement. Ne pas monter le
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement.
2. Mettre le moteur en marche et le laisser tourner au
ralenti. Augmenter le régime moteur jusqu'au
régime maxi à vide. Mettre le moteur en marche
pour ouvrir le thermostat du moteur. Cette
procédure permet de purger l'air susceptible de se
trouver dans le système. Réduire le régime moteur
jusqu'au régime de ralenti. Couper le moteur.
3. Maintenir le niveau de liquide de refroidissement
au niveau maximum adapté à son application.
4. Nettoyer le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Examiner le joint statique du
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Si le joint statique du bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement est
endommagé, mettre l'ancien bouchon au rebut et
en monter un neuf. Si le joint statique du bouchon
de remplissage du circuit de refroidissement n'est
pas endommagé, procéder à un contrôle de
pression. Si le bouchon de remplissage du circuit
de refroidissement ne maintient pas la pression
correcte, le remplacer par un bouchon neuf.
5. Faire démarrer le moteur. Vérifier que le circuit de
refroidissement ne présente pas de fuites et que la
température de fonctionnement est correcte.
SFBU9063
i05934876
Liquide de refroidissement
(longue durée) - Changement
REMARQUE
Pour atteindre 12 000 heures de fonctionnement,
l'ELC (liquide de refroidissement longue durée) Perkins doit être utilisé avec un prolongateur. Pour toute
information complémentaire sur le prolongateur adéquat, contacter le concessionnaire Perkins ou le distributeur Perkins.
Nettoyer et rincer le circuit de refroidissement avant
l'intervalle d'entretien recommandé dans les cas
suivants:
• Surchauffe fréquente du moteur.
• Présence d'écume.
• Présence d'huile dans le circuit de refroidissement
et contamination du liquide de refroidissement.
• Présence de carburant dans le circuit de
refroidissement et contamination du liquide de
refroidissement.
Nota: Pour le nettoyage du circuit de refroidissement,
seule de l'eau propre est requise lorsque le liquide de
refroidissement longue durée est vidangé et
renouvelé.
Nota: Une fois que le circuit de refroidissement est
vidangé, contrôler la pompe à eau et le thermostat.
Remplacer la pompe à eau, le thermostat et les
flexibles, si nécessaire.
REMARQUE
L'entretien ou la réparation du circuit de refroidissement du moteur doit se faire sur un sol horizontal, de
même que la vérification du niveau de liquide de refroidissement. Cela évite toute introduction de poches
d'air dans le circuit de refroidissement.
SFBU9063
109
Recommandations d'entretien
Liquide de refroidissement (longue durée) - Changement
Vidange
2. Monter le flexible de raccordement. Nettoyer puis
monter les bouchons de vidange. Bien serrer les
bouchons de vidange.
Circuit sous pression: Le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de dévisser le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement, couper le moteur et attendre que les pièces du circuit de refroidissement aient refroidi. Dévisser ensuite lentement le
bouchon de remplissage du circuit de refroidissement pour détendre la pression.
1. Couper le moteur et le laisser refroidir. Desserrer
lentement le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement pour détendre la pression. Retirer
le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement.
REMARQUE
Ne pas remplir le circuit de refroidissement à raison
de plus de 5 l (1,3 US gal) par minute pour éviter les
poches d'air.
La présence de poches d'air dans le circuit de refroidissement risque d'endommager le moteur.
3. Remplir le circuit de refroidissement avec de l'eau
propre. Monter le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement.
4. Mettre le moteur en marche et le laisser tourner au
ralenti jusqu'à ce que la température se situe entre
49 et 66 °C (120 et 150 °F).
5. Couper le moteur et le laisser refroidir. Desserrer
lentement le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement pour détendre la pression. Retirer
le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Déposer le flexible de
raccordement ou les bouchons de vidange du
circuit de refroidissement. Laisser l'eau s'écouler.
Rincer le circuit de refroidissement à l'eau propre.
Monter le flexible de raccordement.
6. Les joints toriques des bouchons de vidange situés
sur le bloc-moteur doivent être remplacés.
Nettoyer les bouchons de vidange et monter des
joints toriques neufs. Monter les bouchons de
vidange et les serrer au couple de 35 Nm (25 lb ft)
.
Remplissage
Illustration
57
g03423123
2. Retirer le bouchon de vidange (1) situé sur le
moteur. Retirer le bouchon de vidange (2). Ouvrir
le robinet de vidange ou retirer le bouchon de
vidange du radiateur.
Laisser le liquide de refroidissement s'écouler.
Pour toute information complémentaire sur la mise au
rebut et le recyclage du liquide de refroidissement
usagé, consulter le concessionnaire Perkins ou le
distributeur Perkins.
Rinçage
1. Rincer le circuit de refroidissement à l'eau propre
pour évacuer tous les débris.
REMARQUE
Ne pas remplir le circuit de refroidissement à raison
de plus de 5 l (1,3 US gal) par minute pour éviter les
poches d'air.
La présence de poches d'air dans le circuit de refroidissement risque d'endommager le moteur.
1. Remplir le circuit de refroidissement de liquide de
refroidissement longue durée (ELC). Pour toute
information complémentaire sur les spécifications
du circuit de refroidissement, se référer a Guide
d'utilisation et d'entretien, “Contenances” (chapitre
entretien). Ne pas monter le bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement.
110
Recommandations d'entretien
Prolongateur pour liquide de refroidissement (longue durée) - Ajout
2. Mettre le moteur en marche et le laisser tourner au
ralenti. Augmenter le régime moteur jusqu'au
régime maxi à vide. Mettre le moteur en marche
pour ouvrir le thermostat du moteur. L'ouverture du
thermostat permet de purger l'air présent dans le
système. Réduire le régime moteur jusqu'au
régime de ralenti. Couper le moteur.
3. Maintenir le niveau de liquide de refroidissement
au niveau maximum adapté à son application.
4. Nettoyer le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Examiner le joint statique du
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Si le joint statique du bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement est
endommagé, mettre l'ancien bouchon au rebut et
en monter un neuf. Si le joint statique situé sur le
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement est en bon état, effectuer un essai
de pression du bouchon de remplissage du circuit
de refroidissement. La pression correcte du
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement est indiquée sur le bouchon. Si le
bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement ne maintient pas la pression
correcte, le remplacer par un bouchon neuf.
5. Faire démarrer le moteur. Rechercher la présence
d'éventuelles fuites dans le circuit de
refroidissement et vérifier sa bonne température
de fonctionnement.
i05405205
Prolongateur pour liquide de
refroidissement (longue durée)
- Ajout
Pour que le liquide longue durée Perkins puisse
atteindre 12 000 heures, il faut ajouter un
prolongateur à 6000 heures. Pour connaître le
prolongateur approprié, consulter les
concessionnaire ou le distributeur Perkins.
SFBU9063
i05934843
Niveau de liquide de
refroidissement - Contrôle
Circuit sous pression: Le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de dévisser le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement, couper le moteur et attendre que les pièces du circuit de refroidissement aient refroidi. Dévisser ensuite lentement le
bouchon de remplissage du circuit de refroidissement pour détendre la pression.
Contrôler le niveau de liquide de refroidissement
lorsque le moteur est arrêté et froid.
REMARQUE
En cas d'entretien ou de réparation sur le circuit de refroidissement du moteur, la machine doit être sur un
terrain plat. Cette procédure permet de vérifier avec
précision le niveau de liquide de refroidissement,
mais aussi de ne pas introduire de poche d'air dans le
circuit de refroidissement.
1. Déposer lentement le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement pour relâcher la
pression.
2. Maintenir le niveau de liquide de refroidissement
au niveau maximum adapté à son application. Si le
moteur est équipé d'un regard, le liquide de
refroidissement doit se trouver au niveau approprié
dans le regard.
SFBU9063
111
Recommandations d'entretien
Tamis de remplissage du liquide d'échappement diesel - Nettoyage
i05934853
Tamis de remplissage du
liquide d'échappement diesel Nettoyage
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
Illustration
58
g02590196
Joints statiques types de bouchon de remplissage
3. Nettoyer le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement et contrôler l'état des joints du
bouchon de remplissage. Remplacer le bouchon
de remplissage du circuit de refroidissement si les
joints statiques du bouchon de remplissage sont
endommagés. Remonter le bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement.
4. Rechercher la présence d'éventuelles fuites dans
le circuit de refroidissement.
Nota: Le réservoir de liquide d'échappement diesel
(DEF, Diesel Exhaust Fluid) nécessite un débit du
liquide de refroidissement autour du réservoir. La
soupape de dérivation de liquide de refroidissement
(CDV, Coolant Diverter Valve) met sous ou hors
tension le débit. Si le circuit de refroidissement a été
rempli avec la CDV en position fermée, le niveau de
liquide de refroidissement chute en raison de
l'ouverture de la CDV. Le débit du liquide de
refroidissement est dérivé lorsque la température
ambiante atteint environ − 5 °C (23 °F).
Illustration
59
g03725939
Exemple type
1. S'assurer que le pourtour du bouchon du réservoir
de liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel
Exhaust Fluid) est propre. Déposer le bouchon (1).
2. À l'aide d'un outil adéquat, appuyer sur les ergots
(2) pour les dégager. Une fois que les ergots sont
dégagés, retirer la crépine de filtre (3) de
l'adaptateur de la goulotte du réservoir de liquide
d'échappement diesel (4).
112
Recommandations d'entretien
Filtres de collecteur de FED - Remplacer
SFBU9063
3. La crépine de filtre peut être nettoyée à l'eau
propre et séchée à l'air comprimé. Pour toute
information sur l'utilisation d'air comprimé, se
référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien,
“Généralités liées aux dangers”.
i05934823
Liquide d'échappement diesel Remplissage
4. S'il s'avère impossible de nettoyer la crépine de
filtre ou si elle est endommagée, il faut alors
remplacer la crépine de filtre.
5. Monter la crépine de filtre (3) dans l'adaptateur de
la goulotte du réservoir de liquide d'échappement
diesel (4). Enfoncer la crépine de filtre dans
l'adaptateur de la goulotte et s'assurer que les
ergots (2) sont placés correctement. Monter le
bouchon (1).
i05934884
Filtres de collecteur de FED Remplacer
Illustration
61
g03714036
Exemple type
Vérifier que le liquide d'échappement diesel (DEF,
Diesel Exhaust Fluid) utilisé présente la spécification
correcte. Vérifier la propreté du liquide
d'échappement diesel, pour toute information
complémentaire, se référer à ce Guide d'utilisation et
d'entretien, “Liquides conseillés”.
Des précautions doivent être prises lorsque le FED
est dispensé. Nettoyer les déversements
immédiatement. Toutes les surfaces doivent êtres
parfaitement essuyées et rincées à l'eau.
Illustration
60
g03726298
Exemple type
Remplacer le filtre du collecteur (1). Pour toute
information complémentaire, se référer au cahier
Démontage et montage, “Collecteur (Réchauffeur de
liquide d'échappement diesel) - Dépose et pose”.
Le DEF répandu se cristallise lorsque l'eau dans le
liquide s'évapore. Tout déversement de liquide
d'échappement diesel attaque la peinture et le métal.
En cas de déversement de DEF, laver la surface à
l'eau.
Prendre des précautions lorsque le FED est dispensé
à proximité d'un moteur récemment en
fonctionnement. Éclabousser du FED sur des
composants brûlants peut provoquer un dégagement
de vapeurs d'ammoniac. Ne pas inspirer les vapeurs
d'ammoniac. Ne pas nettoyer les éclaboussures à
l'eau de Javel.
Vérifier que le réservoir de liquide d'échappement
diesel est plein avant de débuter le travail.
SFBU9063
113
Recommandations d'entretien
Filtre de liquide d'échappement diesel - Nettoyage/Remplacement
1. Avant de remplir le réservoir de liquide
d'échappement diesel, s'assurer que les
canalisations de liquide d'échappement diesel ont
été purgées. La purge des canalisations de liquide
d'échappement diesel s'effectue après l'arrêt du
moteur. Le réservoir de liquide d'échappement
diesel ne doit être rempli qu'après la purge des
canalisations de liquide d'échappement diesel.
Pour toute information complémentaire sur la
durée nécessaire à la purge des canalisations de
liquide d'échappement diesel, se référer à ce
Guide d'utilisation et d'entretien, “Coupe-batterie”.
2. S'assurer que le bouchon de DEF (1) et son
pourtour soient propres et exempts de saletés.
S'assurer que tous les équipements utilisés pour le
remplissage du réservoir sont propres et exempts
de saletés.
3. Déposer le bouchon de DEF du réservoir.
4. Remplir le réservoir avec la quantité de DEF
requise. Veiller à ne pas introduire de saletés dans
le réservoir en cours de remplissage. Ne pas
remplir excessivement le réservoir. Le liquide
d'échappement diesel nécessite un espace en
raison de la dilatation.
Nota: Toujours remplir le réservoir de liquide
d'échappement diesel sur un sol plat. Un temps froid
peu avoir une incidence sur le liquide d'échappement
diesel, pour toute information complémentaire, se
référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquide
d'échappement diesel par temps froid”.
Illustration
62
g03700666
Exemple type
2. Déposer le couvercle de protection (1). Déposer
l'ensemble filtre de liquide d'échappement diesel
(1) et mettre au rebut l'ensemble filtre.
5. L'ouverture du réservoir de DEF (2) a un diamètre
spécial. Veiller à utiliser la buse correcte lors du
remplissage du réservoir de DEF.
3. Monter un ensemble filtre de liquide
d'échappement diesel neuf dans le carter de
pompe de liquide d'échappement diesel (2).
6. Remonter le bouchon de DEF. Rechercher
visuellement des traces de fuite au niveau du
réservoir de liquide d'échappement diesel.
4. Serrer l'ensemble filtre au couple de 14 Nm
(124 lb in). Monter le couvercle de protection.
i05934825
Filtre de liquide
d'échappement diesel Nettoyage/Remplacement
1. S'assurer que le pourtour du filtre de liquide
d'échappement diesel (DEF) est propre et exempt
de saletés. Le bouchon fileté du filtre de liquide
d'échappement diesel et l'élément de filtre forment
un ensemble combiné.
5. La mise sous tension de l'alimentation amorce
automatiquement le système de liquide
d'échappement diesel.
114
Recommandations d'entretien
Réservoir de liquide d'échappement diesel - Rinçage
i05934875
Réservoir de liquide
d'échappement diesel Rinçage
SFBU9063
4. Si nécessaire, retirer la crépine dans la goulotte de
remplissage de liquide d'échappement diesel.
Pour toute information complémentaire, se référer
à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Crépine
dans la goulotte de remplissage de liquide
d'échappement diesel - Nettoyage”.
Le réservoir de liquide d'échappement diesel doit être
rincé après la vidange. Rincer le réservoir à l'eau
désionisée. S'assurer que tous les agents de rinçage
ont été vidangés.
1. Monter le collecteur (réchauffeur de liquide
d'échappement diesel) (2). Se référer au cahier
Démontage et montage, “Collecteur (Réchauffeur
du liquide d'échappement diesel) - Dépose et
pose”.
2. Si nécessaire, monter la crépine dans la goulotte
de remplissage de liquide d'échappement diesel.
Pour toute information complémentaire, se référer
à ce Guide d'utilisation et d'entretien, “Crépine
dans la goulotte de remplissage de liquide
d'échappement diesel - Nettoyage”.
Illustration
63
g03676503
Exemple type
Si une contamination du liquide d'échappement
diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid) est suspectée, le
réservoir d' liquide d'échappement diesel (3) doit être
vidangé et rincé.
1. S'assurer que la purge du circuit de liquide
d'échappement diesel est terminée.
Nota: S'assurer que le conteneur utilisé est
suffisamment grand pour recueillir le liquide devant
être vidangé.
2. Positionner le conteneur sous le bouchon de
vidange (4). Retirer le bouchon de remplissage (1).
Retirer le bouchon de vidange et laisser le liquide
s'écouler.
3. Déposer le collecteur (réchauffeur de liquide
d'échappement diesel) (2). Une fois que le liquide
a été vidangé, se référer au cahier Démontage et
montage, “Collecteur (Réchauffeur de liquide
d'échappement diesel) - Dépose et pose”.
3. Monter le bouchon de vidange (4). Serrer le
bouchon de vidange au couple de 6 Nm (53 lb in).
Retirer le conteneur utilisé pour la vidange. Mettre
au rebut le liquide vidangé conformément à la
règlementation locale.
4. Remplir le réservoir de liquide d'échappement
diesel (3). Pour toute information complémentaire,
se référer à ce Guide d'utilisation et d'entretien,
“Liquide d'échappement diesel - Remplissage”.
Si le réservoir de liquide d'échappement diesel a été
rempli avec un autre liquide que du liquide
d'échappement diesel, contacter le concessionnaire
Perkins ou le distributeur Perkins .
i02227077
Équipement mené - Contrôle
Se référer aux spécifications du constructeur d'origine
pour obtenir davantage de renseignements sur les
recommandations d'entretien suivantes de
l'équipement mené:
• Contrôle
• Réglage
• Graissage
• Autres recommandations d'entretien
Effectuer tout entretien sur l'équipement mené
recommandé par le constructeur d'origine.
SFBU9063
115
Recommandations d'entretien
Moteur - Nettoyage
i04190778
Moteur - Nettoyage
i05480952
Élément du filtre à air du
moteur (élément double) Contrôle/Nettoyage/
Remplacement
Une source haute tension peut provoquer des
blessures, voire la mort.
L'humidité peut créer des chemins conducteurs
d'électricité.
S'assurer que le circuit électrique est coupé
(OFF). Verrouiller les commandes de démarrage
et s'assurer que les étiquettes “ NE PAS UTILISER”” (DO NOT OPERATE) sont bien attachées.
REMARQUE
Les accumulations de graisse et d'huile sur un moteur
constituent un risque d'incendie. Veiller à la propreté
du moteur. Enlever les débris et nettoyer les éclaboussures de liquide chaque fois qu'une quantité importante s'accumule sur le moteur.
Un nettoyage périodique du moteur est recommandé.
Un nettoyage à la vapeur du moteur permet d'éliminer
les accumulations d'huile et de graisse. Un moteur
propre offre les avantages suivants:
• Détection facile des fuites de liquide
• Transfert de chaleur optimal
• Facilité d'entretien
Nota: Prendre les précautions qui s'imposent pour
éviter que les composants électriques soient
endommagés par un excès d'eau lors du nettoyage
du moteur. Les nettoyeurs haute pression ou les
nettoyeurs à vapeur ne doivent pas être dirigés sur
les connecteurs électriques ni sur les branchements
de câbles à l'arrière des connecteurs. Éviter les
composants électriques comme l'alternateur, le
démarreur et l'ECM. Protéger la pompe d'injection
contre les liquides lors du nettoyage du moteur.
Post-traitement
Lors du processus de nettoyage du moteur, s'assurer
que ni l'eau ni les liquides de nettoyage ne peuvent
pénétrer dans le système de post-traitement. Cela
pourrait en effet endommager le système de posttraitement.
REMARQUE
Ne jamais faire tourner le moteur sans élément de filtre à air ou avec un élément de filtre à air endommagé. Ne pas utiliser d'élément de filtre à air dont les
plis, les garnitures ou les joints sont endommagés. La
pénétration de saletés dans le moteur provoque une
usure prématurée des pièces du moteur et les endommage. L'élément de filtre à air prévient la pénétration de saletés dans le moteur.
REMARQUE
Ne jamais procéder à l'entretien du filtre à air pendant
que le moteur tourne sous peine de laisser pénétrer
des saletés dans le moteur.
Entretien des éléments de filtre à
air
Nota: Le circuit de filtre à air n'est pas
nécessairement fourni par Perkins . La procédure
présentée ci-dessous concerne un circuit de filtre à
air type. Se référer à la documentation du
constructeur d'origine pour connaître la procédure
correcte.
Si l'élément de filtre à air s'obstrue, l'air peut déchirer
le matériau filtrant. La pénétration d'air non filtré
accélère considérablement l'usure interne du moteur.
Se référer à la documentation du constructeur
d'origine pour savoir quels éléments de filtre à air
conviennent à l'application.
• Rechercher tous les jours les éventuelles
accumulations de saletés et débris dans le préfiltre
(selon équipement) et dans le bac à poussière. Le
cas échéant, enlever toute accumulation de
saletés et de débris.
• Une utilisation dans un environnement sale peut
nécessiter un entretien plus fréquent de l'élément
de filtre à air.
• L'élément de filtre à air doit être remplacé au
moins une fois par an. Cet élément doit être
remplacé quel que soit le nombre de nettoyages
effectués.
116
Recommandations d'entretien
Élément du filtre à air du moteur (élément double) - Contrôle/Nettoyage/Remplacement
Remplacer les éléments de filtre à air sales par des
éléments propres. Avant le montage, examiner
soigneusement les éléments de filtre à air pour
s'assurer que le matériau filtrant n'est ni déchiré ni
perforé. S'assurer que le joint statique ou le joint de
l'élément de filtre à air n'est pas endommagé. Prévoir
des éléments de filtre à air de rechange adaptés.
Filtres à air à deux éléments
Le filtre à air à deux éléments contient un élément
primaire de filtre à air et un élément secondaire de
filtre à air.
L'élément primaire de filtre à air peut être utilisé au
maximum six fois si les nettoyages et les contrôles
sont correctement effectués. L'élément primaire de
filtre à air doit être remplacé au moins une fois par an.
Cet élément doit être remplacé quel que soit le
nombre de nettoyages effectués.
L'élément secondaire de filtre à air ne peut être ni
entretenu, ni nettoyé. Se référer à la documentation
du constructeur d'origine pour connaître les
consignes de remplacement de l'élément secondaire.
Si le moteur est utilisé dans un milieu où des
poussières ou des saletés sont présentes, il faudra
éventuellement remplacer plus fréquemment les
éléments de filtre à air.
SFBU9063
3. Couvrir l'admission d'air avec du ruban adhésif
pour empêcher la saleté de pénétrer.
4. Nettoyer l'intérieur du couvercle et du corps de
filtre à air avec un chiffon propre et sec.
5. Retirer le ruban adhésif de l'admission d'air. Monter
l'élément secondaire de filtre à air. Monter un
élément primaire de filtre à air neuf ou nettoyé.
6. Monter le couvercle du filtre à air.
7. Réarmer l'indicateur d'obstruction du filtre à air.
Nettoyage des éléments primaires
de filtre à air
Se référer à la documentation du constructeur
d'origine pour déterminer le nombre de nettoyages
admis de l'élément primaire de filtre. Lors du
nettoyage de l'élément primaire de filtre à air,
rechercher des trous ou des déchirures dans le
matériau filtrant. L'élément primaire de filtre à air doit
être remplacé au moins une fois par an. Cet élément
doit être remplacé quel que soit le nombre de
nettoyages effectués.
REMARQUE
Ne pas frapper ni heurter l'élément de filtre à air.
Ne pas laver l'élément primaire de filtre à air.
Utiliser de l'air comprimé à faible pression (207 kPa;
30 psi maximum) ou un aspirateur pour nettoyer l'élément primaire de filtre à air.
Faire extrêmement attention pour éviter d'endommager les éléments de filtre à air.
Ne pas utiliser d'éléments de filtre à air dont les plis,
les garnitures ou les joints sont endommagés.
Illustration
64
g00736431
(1) Couvercle
(2) Élément primaire de filtre à air
(3) Élément secondaire de filtre à air
(4) Admission d'air
1. Déposer le couvercle. Déposer l'élément primaire
de filtre à air.
2. L'élément secondaire de filtre à air doit être déposé
et mis au rebut tous les trois nettoyages de
l'élément primaire de filtre à air.
Nota: Se référer à la rubrique “Nettoyage des
éléments primaires de filtre à air”.
Se référer à la documentation du constructeur
d'origine pour déterminer le nombre de nettoyages
admis de l'élément primaire de filtre à air. Ne pas
nettoyer l'élément primaire de filtre à air plus de trois
fois. L'élément primaire de filtre à air doit être
remplacé au moins une fois par an.
Le nettoyage de l'élément de filtre à air ne permettra
pas d'en prolonger la durée de service.
Contrôler visuellement l'élément primaire de filtre à air
avant de le nettoyer. Contrôler l'état des plis, des
joints, des garnitures et du couvercle extérieur des
éléments de filtre à air. Mettre au rebut tout élément
de filtre à air endommagé.
Deux méthodes peuvent être utilisées pour nettoyer
l'élément primaire de filtre à air:
• Air comprimé
• Nettoyage à l'aspirateur
SFBU9063
117
Recommandations d'entretien
Élément du filtre à air du moteur (élément double) - Contrôle/Nettoyage/Remplacement
Air comprimé
Il est recommandé de nettoyer le côté propre
(intérieur) à l'air comprimé avant de procéder au
nettoyage à l'aspirateur du côté sale (extérieur) d'un
élément primaire de filtre à air.
L'air comprimé peut provoquer des blessures.
Nota: Se référer à la rubrique “Contrôle des éléments
primaires de filtre à air”.
Le non-respect des procédures appropriées peut
provoquer des blessures. Pendant l'utilisation
d'air comprimé, porter un masque et des vêtements de protection.
Contrôle des éléments primaires de filtre
à air
La pression d'air maximum au niveau de la buse
doit être inférieure à 205 kPa (30 psi) pour le
nettoyage.
Il est possible d'utiliser de l'air comprimé pour
nettoyer les éléments primaires de filtre à air qui ont
été nettoyés au maximum trois fois. L'air doit être filtré
et sec et la pression ne doit pas dépasser 207 kPa
(30 psi). L'air comprimé n'élimine pas les dépôts de
carbone et d'huile.
Illustration
66
Illustration
65
g00281692
Nota: Lors du nettoyage des éléments primaires de
filtre à air, toujours commencer par le côté propre
(intérieur) pour expulser les particules de saleté vers
le côté sale (extérieur).
Diriger le flexible d'air afin que l'air s'écoule dans le
sens de la longueur du filtre. Suivre le sens des plis
en papier pour éviter d'endommager les plis. Ne pas
diriger le jet d'air directement à la face des plis en
papier.
Nota: Se référer à la rubrique “Contrôle des éléments
primaires de filtre à air”.
Nettoyage à l'aspirateur
Le nettoyage à l'aspirateur est une bonne méthode
pour éliminer la saleté accumulée du côté sale
(extérieur) d'un élément primaire de filtre à air. Le
nettoyage à l'aspirateur convient bien pour le
nettoyage des éléments primaires qui doivent être
nettoyés tous les jours en raison d'un environnement
sec et poussiéreux.
g00281693
Contrôler l'élément primaire de filtre à air lorsqu'il est
propre et sec. Utiliser une ampoule bleue de 60 watts
dans une chambre noire ou un autre endroit sombre.
Placer l'ampoule bleue à l'intérieur de l'élément
primaire de filtre à air. Faire tourner l'élément primaire
de filtre à air. Rechercher l'éventuelle présence de
déchirures ou de trous dans l'élément primaire de
filtre à air. Vérifier si la lumière passe au travers du
matériau filtrant. Au besoin, afin de confirmer les
résultats du contrôle, comparer l'élément primaire de
filtre à air à un élément neuf ayant le même numéro
de pièce.
Ne pas utiliser un élément primaire de filtre à air dont
le matériau filtrant est déchiré ou percé. Ne pas
utiliser un élément primaire de filtre à air dont les plis,
les joints statiques ou les joints sont endommagés.
Mettre au rebut les éléments primaires de filtre à air
endommagés.
118
Recommandations d'entretien
Elément de filtre à air du moteur (Elément simple) - Contrôle/remplacement
i01450558
Elément de filtre à air du
moteur (Elément simple) Contrôle/remplacement
SFBU9063
3. Nettoyer l'intérieur du couvercle du filtre à air (1).
Nettoyer le boîtier de l'élément.
4. Rechercher les éléments suivants au niveau de
l'élément de remplacement:dégâts, saleté and
débris.
5. Retirer le joint de l'ouverture de l'admission d'air.
Effectuer la méthode du Guide d'utilisation et
d'entretien, “Filtre à air - Contrôle de l'indicateur de
colmatage” et effectuer la méthode (selon
équipement) Guide d'utilisation et d'entretien,
“Préfiltre à air du moteur - Contrôle/nettoyage” avant
d'effectuer la méthode suivante.
6. Monter un élément de filtre à air propre en bon état
(2).
7. Monter le couvercle du filtre à air (1).
8. Réarmer l'indicateur de colmatage de filtre à air.
REMARQUE
Ne jamais faire tourner le moteur sans élément de filtre à air ou avec un élément de filtre à air endommagé. Ne pas utiliser d'élément de filtre à air dont les
plis, les garnitures ou les joints sont endommagés. La
pénétration de saletés dans le moteur provoque une
usure prématurée des pièces du moteur et les endommage. L'élément de filtre à air prévient la pénétration de saletés dans le moteur.
REMARQUE
Ne jamais procéder à l'entretien du filtre à air pendant
que le moteur tourne sous peine de laisser pénétrer
des saletés dans le moteur.
i02398196
Filtre à air - Contrôle de
l'indicateur de colmatage
Certains moteurs peuvent être équipés d'un
indicateur de colmatage différent.
Certains moteurs sont équipés d'un manomètre de
pression différentielle d'air d'admission. Le
manomètre de pression différentielle d'air
d'admission affiche la différence de pression qui est
mesurée avant l'élément de filtre à air et celle
mesurée après l'élément de filtre à air. À mesure que
l'élément de filtre à air se colmate, la pression
différentielle augmente. Si le moteur est équipé d'un
indicateur de colmatage de type différent, suivre les
recommandations du constructeur d'origine pour
l'entretien de l'indicateur de colmatage du filtre à air.
L'indicateur de colmatage peut être monté sur
l'élément de filtre à air ou à distance.
Illustration
67
g00310664
(1) Couvercle du filtre à air
(2) Élément de filtre à air
(3) Admission d'air
1. Retirer le couvercle du filtre à air (1) et retirer
l'élément de filtre à air (2).
2. Couvrir l'admission d'air (3) avec du ruban ou un
chiffon propre afin que les débris ne puissent pas
s'introduire dans l'admission d'air.
Illustration
68
g00103777
Indicateur de colmatage type
Observer l'indicateur de colmatage. L'élément de filtre
à air doit être nettoyé ou remplacé lorsque l'une des
conditions suivantes est présente:
SFBU9063
119
Recommandations d'entretien
Préfiltre à air du moteur - Contrôle/Nettoyage
• La membrane jaune marque dans la plage rouge.
Après le nettoyage du préfiltre, monter le couvercle
(2) et l'écrou papillon (1).
• Le piston rouge se bloque en position visible.
Nota: Lorsque le moteur est utilisé en milieu
poussiéreux, des nettoyages plus fréquents
s'imposent.
Contrôle de l'indicateur de
colmatage
L'indicateur de colmatage est un instrument
important.
i05934847
• Contrôler la facilité de réarmement. On ne doit pas
devoir enfoncer l'indicateur de colmatage plus de
trois fois pour le réarmer.
• Contrôler le mouvement du faisceau jaune lorsque
le moteur atteint le régime nominal. Le faisceau
jaune devrait se bloquer approximativement au
plus grand vide atteint.
Si l'indicateur de colmatage ne se réarme pas
facilement ou si le faisceau jaune ne se bloque pas
au plus grand vide, l'indicateur de colmatage doit être
remplacé. Si l'indicateur de colmatage neuf ne se
réarme pas, son orifice est peut-être colmaté.
En milieu très poussiéreux, il peut s'avérer
nécessaire de remplacer l'indicateur de colmatage
fréquemment.
i02949372
Préfiltre à air du moteur Contrôle/Nettoyage
Élément de reniflard du carter
moteur - Remplacement
L'huile et les pièces chaudes peuvent provoquer
des brûlures. Éviter tout contact de l'huile ou des
pièces chaudes avec la peau.
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
Le reniflard de carter est un composant essentiel qui
permet de garantir la conformité aux normes en
matière d'émissions du moteur.
• L'élément de filtre du reniflard de carter doit être
entretenu selon l'intervalle prescrit.
• Il convient d'installer le bon élément de filtre avant
d'utiliser le moteur.
• La pose de l'élément de filtre est capitale.
• La qualité de l'élément de filtre installé est
essentielle.
• L'élément de filtre protège le moteur contre l'entrée
d'une quantité d'huile excessive dans le système
d'induction. Il protège également le système de
post-traitement du moteur.
Nota: Si une quantité excessive d'huile entre dans le
système d'induction du moteur, le régime moteur peut
rapidement augmenter sans aucun contrôle.
Illustration
69
g01453058
Préfiltre à air type du moteur
(1) Écrou papillon
(2) Couvercle
(3) Corps
Retirer l'écrou papillon (1) et le couvercle (2).
Rechercher l'accumulation de saletés et de débris
dans le corps (3). Au besoin, nettoyer la cuve.
Pour plus d'informations sur les pièces de rechange,
se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Description du moteur”. Dans ce chapitre, se référer
plus spécifiquement à “Produits du commerce et
moteurs Perkins ”.
120
Recommandations d'entretien
Élément de reniflard du carter moteur - Remplacement
Illustration
70
g02415998
SFBU9063
Illustration
71
g01884135
Exemple type
(B) Position d'alignement
1. S'assurer qu'aucune saleté ne peut pénétrer dans
l'assemblage de reniflard. S'assurer que l'extérieur
de l'assemblage de reniflard est propre et qu'il
n'est pas endommagé. Placer un conteneur sous
l'assemblage de reniflard.
Nota: La coupe de la section (5) dans le bouchon
permet d'accéder au joint.
4. Déposer le vieux joint (4) et en poser un nouveau.
2. Tourner le bouchon (1) dans le sens inverse des
aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu'il se
déverrouille. Retirer le bouchon du corps du
reniflard (3).
5. Monter un nouvel élément de filtre dans le corps du
reniflard (3) et l'orienter de manière à ce que la
position (A) soit alignée. Se référer à l'illustration
70 . Aligner la position (A) de l'élément de filtre sur
la position (B) du bouchon.
3. Noter l'orientation de l'élément de filtre (2). Retirer
l'élément de filtre.
Illustration
72
g02415999
Exemple type
6. Monter le bouchon (1). Tourner le bouchon à la
main dans le sens des aiguilles d'une montre
jusqu'à ce qu'il se verrouille dans la position C sur
le corps du reniflard.
SFBU9063
121
Recommandations d'entretien
Ancrages du moteur - Contrôle
7. Retirer le conteneur.
• Un montage incorrect du moteur
Vérifier le système
• Une détérioration des supports du moteur
• Supports du moteur desserrés
On doit remplacer tout support du moteur qui
présente des signes de détérioration. Pour les
couples de serrage recommandés, voir la
documentation du constructeur d'origine.
i05304207
Niveau d'huile moteur Contrôle
L'huile et les pièces chaudes peuvent provoquer
des brûlures. Éviter tout contact de l'huile ou des
pièces chaudes avec la peau.
Illustration
73
g02416001
(1) Connexion sur le bouchon de reniflard du moteur
(2) Vidange d'huile
(3) Ensemble tube vers l'atmosphère
(4) Sortie
Vérifier que le système n'est pas endommagé.
Remplacer tout composant endommagé. Vérifier que
la sortie (4) est propre et qu'il n'y aucune obstruction.
i02398868
Ancrages du moteur - Contrôle
Nota: Les supports du moteur n'ont pas été
nécessairement fournis par Perkins pour ce modèle.
Pour plus d'informations sur les supports du moteur
et le couple de serrage correct des vis, se référer à la
documentation du constructeur d'origine.
Rechercher des signes de détérioration sur les
ancrages du moteur et vérifier que les vis sont
serrées au couple correct. Les vibrations du moteur
peuvent être provoquées par les situations suivantes:
Illustration
74
g02173847
“L” Bas
“H” Haut
REMARQUE
Procéder à cette opération lorsque le moteur est
arrêté.
Nota: Pour obtenir une indication exacte du niveau
d'huile, s'assurer que le moteur est à l'horizontale ou
qu'il se trouve dans sa position de fonctionnement
normale.
Nota: Une fois le moteur à l'ARRÊT, attendre 10
minutes pour laisser à l'huile le temps de s'écouler
dans le carter avant de contrôler le niveau d'huile.
122
Recommandations d'entretien
Huile moteur - Prélèvement d'un échantillon
SFBU9063
1. Le niveau d'huile doit être maintenu entre les
repères (L) et (H) de la jauge baïonnette d'huile
moteur. Ne pas dépasser le repère “H” lors du
remplissage du carter.
REMARQUE
Le fonctionnement du moteur avec un niveau d'huile
supérieur au repère “H” peut entraîner l'immersion
du vilebrequin dans l'huile. Les bulles d'air créées par
le vilebrequin immergé dans l'huile réduisent les propriétés lubrifiantes de l'huile et risquent d'entraîner
une perte de puissance.
• Date du prélèvement de l'échantillon
• Modèle du moteur
• Numéro de série du moteur
• Heures-service du moteur
• Nombre d'heures cumulées depuis la dernière
vidange d'huile
• Volume d'huile ajouté depuis la dernière vidange
S'assurer que le récipient destiné à l'échantillon est
propre et sec. S'assurer également que le récipient
destiné à l'échantillon est clairement étiqueté.
2. Retirer le bouchon de remplissage d'huile et faire
l'appoint d'huile, si nécessaire. Nettoyer le
bouchon de remplissage d'huile. Monter le
bouchon de remplissage d'huile.
Pour s'assurer que l'échantillon est représentatif de
l'huile présente dans le carter, procéder au
prélèvement lorsque l'huile est chaude et bien
brassée.
En cas d'augmentation du niveau d'huile, se référer à
Recherche et élimination des pannes, “Du carburant
est présent dans l'huile”.
Afin de ne pas contaminer les échantillons d'huile, les
outils et fournitures utilisés pour le prélèvement
doivent être propres.
i01964722
Huile moteur - Prélèvement
d'un échantillon
Le contrôle de l'état de l'huile de graissage du moteur
à intervalles réguliers fait partie du programme
d'entretien préventif. Perkins inclut un robinet de
prélèvement d'huile comme option. Le robinet de
prélèvement d'huile (selon équipement) est inclus
pour prélever régulièrement des échantillons d'huile
de graissage du moteur. Le robinet de prélèvement
d'huile se trouve sur la tête du filtre à huile ou sur le
bloc-cylindres.
Perkins recommande l'utilisation d'un robinet de
prélèvement pour prélever les échantillons d'huile.
L'utilisation d'un robinet de prélèvement améliore la
qualité et l'uniformité des échantillons. Le robinet se
trouve à un emplacement qui permet d'effectuer le
prélèvement à même l'huile qui circule sous pression
lorsque le moteur tourne normalement.
Prélèvement de l'échantillon et
analyse
L'huile et les pièces chaudes peuvent provoquer
des brûlures. Éviter tout contact de l'huile ou des
pièces chaudes avec la peau.
Pour obtenir l'analyse la plus exacte possible, noter
les informations suivantes avant tout prélèvement:
On peut effectuer les recherches suivantes sur
l'échantillon: la qualité de l'huile, la présence de
liquide de refroidissement dans l'huile, la présence de
particules de métal ferreux dans l'huile and la
présence de particules de métal non ferreux dans
l'huile.
i05934828
Huile moteur et filtre - Vidange/
remplacement
L'huile et les pièces chaudes peuvent provoquer
des brûlures. Éviter tout contact de l'huile ou des
pièces chaudes avec la peau.
REMARQUE
Veiller à ne pas laisser les liquides se répandre pendant le contrôle, l'entretien, les essais, les réglages et
les réparations du produit. Prévoir un récipient adéquat pour recueillir les liquides avant d'ouvrir un
compartiment ou de démonter une composant contenant des liquides.
Évacuer tous les liquides vidangés conformément à
la réglementation locale.
SFBU9063
123
Recommandations d'entretien
Huile moteur et filtre - Vidange/remplacement
REMARQUE
Garder toutes les pièces propres.
Les contaminants peuvent causer une usure rapide
et réduire la durée de service des pièces.
Ne pas vidanger l'huile de graissage du moteur
lorsque le moteur est froid. Lorsque l'huile de
graissage du moteur refroidit, les particules
résiduelles en suspension se déposent au fond du
carter d'huile. Les particules résiduelles ne sont pas
éliminées lorsque l'huile froide est vidangée.
Vidanger le carter d'huile, moteur à l'arrêt. Vidanger le
carter d'huile tandis que l'huile est chaude. Cette
méthode assure l'élimination complète des particules
qui restent en suspension dans l'huile.
Si la méthode conseillée n'est pas appliquée, les
particules sont réinjectées dans le circuit de
graissage du moteur avec l'huile neuve.
Vidanger l'huile de graissage du
moteur
Nota: S'assurer que le navire utilisé est suffisamment
grand pour recueillir l'huile usagée.
Couper le moteur une fois qu'il a fonctionné à la
température de fonctionnement normale. Utiliser l'une
des méthodes suivantes pour vidanger le carter
d'huile du moteur:
• Si le moteur est équipé d'un robinet de vidange (2),
le tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une
montre pour laisser l'huile s'écouler. Une fois la
vidange de l'huile terminée, fermer le robinet en le
tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.
• Si le moteur n'est pas équipé d'un robinet de
vidange, retirer le bouchon de vidange d'huile (1)
pour permettre à l'huile de s'écouler. Si le moteur
est équipé d'un carter d'huile peu profond, retirer
les bouchons de vidange d'huile inférieurs des
deux côtés du carter.
Après la vidange de l'huile, nettoyer et remonter le
bouchon de vidange d'huile. Au besoin, remplacer le
joint torique. Serrer le bouchon de vidange au couple
de 34 N·m (25 lb ft).
Retirer le conteneur et mettre au rebut l'huile usagée
conformément aux dispositions en vigueur.
Remplacement du filtre à huile
REMARQUE
Les filtres à huile Perkins sont fabriqués selon les
spécifications Perkins. L'utilisation d'un filtre à huile
non recommandé par Perkins risque d'endommager
gravement les roulements du moteur ou le vilebrequin
en raison de l'introduction de grosses particules provenant de l'huile non filtrée dans le dispositif de graissage du moteur. Utiliser uniquement des filtres à huile
recommandés par Perkins.
1. Placer un récipient approprié sous l'ensemble de
filtre à huile. Retirer le filtre à huile à l'aide d'un outil
approprié.
Illustration
75
Exemple type
g02131361
124
Recommandations d'entretien
Huile moteur et filtre - Vidange/remplacement
Illustration
76
SFBU9063
g02131364
2. Nettoyer la surface jointive (1).
3. Appliquer de l'huile moteur propre sur le joint
torique (2) du filtre à huile neuf (3).
Illustration
77
g02132333
1. Placer un récipient approprié sous l'ensemble de
filtre à huile. Retirer le bouchon de vidange (1)
pour permettre à l'huile de s'écouler.
2. Retirer le filtre à huile à l'aide d'un outil approprié.
REMARQUE
Ne pas remplir les filtres d'huile avant de les monter.
Cette huile ne serait pas filtrée et pourrait être contaminée. L'huile contaminée accélère l'usure des pièces du moteur.
4. Monter le filtre à huile neuf (3). Visser le filtre à
huile jusqu'à ce que le joint torique touche la
surface jointive (2). Faire ensuite tourner le filtre à
huile les 3/4 d'un tour complet. Retirer le conteneur
et mettre au rebut l'huile usagée conformément
aux dispositions en vigueur.
Filtre à huile horizontal
3. Monter le bouchon de vidange (1) et serrer à un
couple de 12 N·m (106 lb in).
4. Nettoyer la surface jointive (2).
REMARQUE
Ne pas remplir les filtres d'huile avant de les monter.
Cette huile ne serait pas filtrée et pourrait être contaminée. L'huile contaminée accélère l'usure des pièces du moteur.
5. Appliquer de l'huile moteur propre sur le joint
torique (3) du filtre à huile neuf (4).
6. Monter le filtre à huile neuf. Visser le filtre à huile
(4) jusqu'à ce que le joint torique touche la surface
jointive (2). Faire ensuite tourner le filtre à huile les
3/4 d'un tour complet. Retirer le conteneur et
mettre au rebut l'huile usagée conformément aux
dispositions en vigueur.
Remplir le carter d'huile
SFBU9063
125
Recommandations d'entretien
Jeu du ventilateur - Contrôle
1. Retirer le bouchon de remplissage d'huile. Se
référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Liquides conseillés” pour plus d'informations sur
les huiles appropriées. Remplir le carter d'huile
d'une quantité appropriée d'huile de graissage
moteur neuve. Se référer au présent Guide
d'utilisation et d'entretien, “Contenances” pour plus
d'informations.
REMARQUE
Si un circuit de filtre à huile auxiliaire ou un circuit de
filtre à distance est monté, suivre les recommandations du constructeur d'origine ou du fabricant du filtre. Un remplissage insuffisant ou excessif du carter
avec de l'huile peut endommager le moteur.
2. Mettre le moteur en marche et le laisser tourner au
régime “LOW IDLE” (Ralenti) pendant 2 minutes.
Procéder ainsi afin que le circuit de graissage et
les filtres à huile se remplissent d'huile.
Rechercher d'éventuelles fuites au niveau du filtre
à huile.
3. Arrêter le moteur et laisser l'huile revenir dans le
carter d'huile pendant au moins 10 minutes.
Illustration
78
g02173847
“L” Bas
“H” Haut
4. Déposer la jauge de niveau d'huile moteur afin de
vérifier le niveau d'huile. Maintenir le niveau d'huile
entre les repères “L” et “H” de la jauge de niveau
d'huile moteur. Ne pas dépasser le repère “H” lors
du remplissage du carter.
i05934882
Jeu du ventilateur - Contrôle
Informations relatives à la mise en
service
Lors de la mise en service, le jeu à l'extrémité du
ventilateur doit être réglé avec le radiateur vide.
126
Recommandations d'entretien
Jeu du ventilateur - Contrôle
Illustration
79
SFBU9063
g03609316
Exemple type
• Un
ventilateur
correspond au jeu à l'extrémité du
1. Régler le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau
de la position (1) à 16 mm (0,63 in).
2. Régler le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau
de la position (4) à 12 mm (0,47 in).
3. Le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau des
positions (2) et (3) doit correspondre à 14 ± 2 mm
(0,55 ± 0,079 in).
4. Remplir le circuit de refroidissement, pour toute
information complémentaire sur les spécifications
de liquide de refroidissement, se référer à ce
Guide d'utilisation et d'entretien, “Liquides
conseillés”.
5. Faire démarrer le moteur et le laisser atteindre la
température de fonctionnement normale. Couper
le moteur. Contrôler le niveau de liquide de
refroidissement, pour toute information
complémentaire se référer à ce Guide d'utilisation
et d'entretien, “Niveau de liquide de
refroidissement – Contrôle”.
6. Contrôler le jeu à l'extrémité du ventilateur au
niveau de la position (1) et de la position (4). Le jeu
à l'extrémité du ventilateur devrait correspondre à
14 ± 2 mm (0,55 ± 0,079 in).
7. Le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau des
positions (2) et (3) doit correspondre à 14 ± 2 mm
(0,55 ± 0,079 in).
SFBU9063
127
Recommandations d'entretien
Filtre à carburant (en ligne) - Remplacement
Informations relatives à
l'équipement en service
S'assurer que le moteur est arrêté. S'assurer que le
circuit de refroidissement est plein.
Illustration
80
• Un
ventilateur
g03609316
correspond au jeu à l'extrémité du
1. Régler le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau
de la position (1) à 14 ± 2 mm (0,55 ± 0,079 in).
i05934839
Filtre à carburant (en ligne) Remplacement
2. Régler le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau
de la position (4) à 14 ± 2 mm (0,55 ± 0,079 in).
3. Le jeu à l'extrémité du ventilateur au niveau des
positions (2) et (3) doit correspondre à 14 ± 2 mm
(0,55 ± 0,079 in).
Le carburant répandu sur des surfaces chaudes
ou des pièces électriques peut provoquer des incendies. Pour prévenir tout risque d'accident,
couper le contacteur de démarrage pendant le
remplacement des filtres à carburant ou des éléments de séparateur d'eau. Nettoyer immédiatement le carburant répandu.
128
Recommandations d'entretien
Circuit de carburant - Amorçage
SFBU9063
Nota: Se référer au document Fonctionnement
des systèmes, Essais et réglages, “Propreté des
constituants du circuit de carburant” pour plus
d'informations sur les normes de propreté à
observer lors de TOUTE intervention sur le circuit
de carburant.
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
L'emplacement du filtre à carburant en ligne dépend
de l'application dont le moteur a été doté.
5. Le filtre à carburant en ligne doit être changé en
même temps que le filtre primaire et le filtre
d'alimentation secondaire. Le circuit de carburant
doit être amorcé; pour toute information
complémentaire se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Circuit de carburant - Amorçage”.
i05934830
Circuit de carburant Amorçage
Nota: Se référer au document Fonctionnement
des systèmes, Essais et réglages, “Propreté des
constituants du circuit de carburant” pour plus
d'informations sur les normes de propreté à
observer lors de TOUTE intervention sur le circuit
de carburant.
Vérifier que tous les réglages et toutes les
réparations sont effectués par du personnel agréé
ayant reçu une formation adéquate.
REMARQUE
Ne pas actionner le démarreur de façon continue
pendant plus de 30 secondes. Le laisser refroidir
deux minutes avant de l'actionner à nouveau.
Lorsque de l'air a pénétré dans le circuit de carburant,
celui-ci doit être purgé pour que le moteur démarre.
De l'air peut pénétrer dans le circuit de carburant
dans les cas suivants:
Illustration
81
g03086919
Exemple type
1. Tourner le robinet d'alimentation en carburant
(selon équipement) sur la position ARRÊT.
Déposer tous les supports qui tiennent en place le
filtre à carburant en ligne (1), se référer à la
documentation du constructeur d'origine.
2. Défaire les clips du flexible (3) et déposer les
canalisations des flexibles du filtre à carburant en
ligne. Déposer le filtre en ligne.
3. Poser un filtre en ligne neuf et serrer, se référer à la
documentation du constructeur d'origine. S'assurer
que le repère fléché (2) est aligné en direction du
débit de carburant depuis le réservoir jusqu'à la
pompe d'alimentation.
4. Poser les canalisation du flexible de carburant et
poser les clips de flexible (3). Tourner le robinet
d'alimentation en carburant (selon équipement) sur
MARCHE.
• Le réservoir de carburant est vide ou a été
partiellement vidangé.
• Les canalisations de carburant basse pression
sont débranchées.
• Il y a une fuite dans le circuit de carburant basse
pression.
• Le filtre à carburant a été remplacé.
Procéder comme suit pour purger l'air du circuit de
carburant:
1. Vérifier que le circuit de carburant est en état de
fonctionnement. Vérifier que le robinet
d'alimentation en carburant (selon équipement) est
en position “MARCHE” .
2. Mettre le contacteur en position “MARCHE” .
3. Le contacteur à clé met la pompe d'amorçage
électrique en marche. Utiliser la pompe
d'amorçage électrique. L'ECM arrête la pompe au
bout de 2 minutes.
SFBU9063
129
Recommandations d'entretien
Élément de filtre à carburant primaire (séparateur d'eau) - Remplacement
4. Mettre la clé de contact en position “ARRÊT” . Le
circuit de carburant doit maintenant être amorcé et
le moteur doit pouvoir démarrer.
5. Actionner le démarreur et lancer le moteur. Une
fois que le moteur a démarré, le laisser tourner au
ralenti pendant 5 minutes au minimum. S'assurer
qu'il n'y a aucune fuite au niveau du circuit de
carburant.
Nota: Faire tourner le moteur pendant cette durée
permet de Vérifier que le circuit de carburant est
exempt d'air. NE PAS desserrer les canalisations
de carburant haute pression pour purger l'air du
circuit de carburant. Cette procédure n'est pas
obligatoire.
Une fois le moteur coupé, attendre 10 minutes avant
d'effectuer toute intervention sur les canalisations de
carburant afin de laisser à la pression le temps de
s'évacuer des canalisations de carburant haute
pression. L'attente de dix minutes permet également
à la charge statique de se dissiper du circuit de
carburant basse pression. Au besoin, procéder à des
réglages mineurs. Réparer toute fuite provenant du
circuit de carburant basse pression et du circuit de
refroidissement, du circuit de graissage ou du circuit
pneumatique. Remplacer toute canalisation de
carburant haute pression ayant présenté une fuite.
Se référer au document Démontage et montage,
“Canalisations d'injection - Pose”.
Nota: Se référer au document Fonctionnement
des systèmes, Essais et réglages, “Propreté des
constituants du circuit de carburant” pour plus
d'informations sur les normes de propreté à
observer lors de TOUTE intervention sur le circuit
de carburant.
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
Mise de l'élément au rebut de
manière appropriée
1. Tourner le robinet d'alimentation en carburant
(selon équipement) sur ARRÊT avant d'effectuer
cet entretien.
2. Placer un récipient adéquat sous le séparateur
d'eau pour recueillir le carburant qui pourrait se
répandre. Nettoyer le carburant répandu. Nettoyer
l'extérieur du filtre à carburant.
Si le contrôle se fait moteur en marche, employer
systématiquement la méthode de contrôle qui
convient afin d'éviter tout risque de pénétration de
liquide. Se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Généralités”.
Si le moteur ne démarre pas, se référer au cahier
Recherche et élimination des pannes, “Le démarreur
tourne mais le moteur ne démarre pas”.
i05480969
Élément de filtre à carburant
primaire (séparateur d'eau) Remplacement
Illustration
82
g03086757
Exemple type
Le carburant répandu sur des surfaces chaudes
ou des pièces électriques peut provoquer des incendies. Pour prévenir tout risque d'accident,
couper le contacteur de démarrage pendant le
remplacement des filtres à carburant ou des éléments de séparateur d'eau. Nettoyer immédiatement le carburant répandu.
3. Monter un tube convenable sur le robinet de
vidange (3). Ouvrir le robinet de vidange (2).
Tourner le robinet de vidange en sens inverse
d'horloge. Deux tours complets sont nécessaires.
4. Desserrer la vis de purge (1).
5. Laisser le carburant s'écouler dans le récipient.
Retirer le tube du robinet de vidange.
130
Recommandations d'entretien
Élément de filtre à carburant primaire (séparateur d'eau) - Remplacement
SFBU9063
6. Serrer la vis d'évent (1). Déposer le faisceau de
câble de la connexion (4).
7. Tourner la cuve de filtre (6) en sens inverse
d'horloge et déposer la cuve de filtre de l'unité.
Illustration
84
g03086798
Exemple type
Illustration
83
g02148402
Exemple type
8. Tourner l'élément de filtre (5) en sens inverse
d'horloge et déposer l'élément de filtre . Nettoyer la
cuve de filtre.
Monter l'élément de filtre neuf
1. Fixer le filet de l'élément de filtre neuf (8) sur les
filets (9). Visser l'élément de filtre et serrer
correctement le robinet de vidange (2).
2. Lubrifier le joint torique (7) avec de l'huile moteur
propre. Ne pas remplir la cuve neuve de carburant
avant son montage.
3. Ne pas utiliser d'outil pour monter l'assemblage.
Serrer la cuve du filtre (6) à la main. Poser la cuve
de filtre (6). Tourner la cuve de filtre en sens
d'horloge jusqu'à ce que la cuve de filtre se
verrouille en place contre les butées.
4. Retirer le récipient et mettre au rebut le carburant
dans un lieu sûr.
5. L'élément de filtre secondaire doit être remplacé en
même temps que l'élément de filtre primaire. De
même, le filtre en ligne doit être remplacé. Se
référer au Guide d'utilisation et d'entretien, “Filtre
du circuit de carburant - Remplacement”.
SFBU9063
131
Recommandations d'entretien
Filtre à carburant primaire/séparateur d'eau - Vidange
i05474880
Filtre à carburant primaire/
séparateur d'eau - Vidange
Le carburant répandu sur des surfaces chaudes
ou des pièces électriques peut provoquer des incendies. Pour prévenir tout risque d'accident,
couper le contacteur de démarrage pendant le
remplacement des filtres à carburant ou des éléments de séparateur d'eau. Nettoyer immédiatement le carburant répandu.
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
Illustration
85
REMARQUE
Le séparateur d'eau peut être sous aspiration pendant le fonctionnement normal du moteur. Vérifier que
le robinet de vidange est bien serré afin d'éviter que
de l'air ne pénètre dans le circuit de carburant.
1. Placer un récipient adéquat sous le séparateur
d'eau pour recueillir tout liquide qui pourrait se
répandre. Nettoyer tout liquide répandu.
2. S'assurer que l'extérieur de l'ensemble filtre est
propre et qu'il ne comporte aucune saleté.
g02148370
Exemple type
3. Monter un tube convenable sur le robinet de
vidange (3). Ouvrir le robinet de vidange (2).
Tourner le robinet de vidange en sens inverse
d'horloge. Deux tours complets sont nécessaires.
Desserrer le purgeur (1).
4. Laisser le liquide s'écouler dans le récipient.
5. Serrer le robinet de vidange en sens d'horloge en
exerçant une pression à la main uniquement.
Retirer le tube et le conteneur.
6. Bien serrer la vis de purge.
i05480985
Filtre à carburant secondaire Remplacement
Le carburant répandu sur des surfaces chaudes
ou des pièces électriques peut provoquer des incendies. Pour prévenir tout risque d'accident,
couper le contacteur de démarrage pendant le
remplacement des filtres à carburant ou des éléments de séparateur d'eau. Nettoyer immédiatement le carburant répandu.
132
Recommandations d'entretien
Filtre à carburant secondaire - Remplacement
REMARQUE
S'assurer que le moteur est coupé avant toute intervention ou réparation.
SFBU9063
6. Retirer la cuve (2) du filtre. Tourner l'assemblage
de filtre en sens inverse d'horloge afin de déposer
l'assemblage.
Se référer au document Fonctionnement des
systèmes, Essais et réglages, “Propreté des
constituants du circuit de carburant” pour plus
d'informations sur les normes de propreté à
observer lors de TOUTE intervention sur le circuit
de carburant.
Mise de l'élément au rebut de
manière appropriée
1. Tourner le robinet d'alimentation en carburant
(selon équipement) sur ARRÊT avant d'effectuer
cet entretien.
2. Placer un récipient adéquat sous le filtre à
carburant pour recueillir le carburant qui pourrait
se répandre. Nettoyer le carburant répandu.
Nettoyer l'extérieur du filtre à carburant.
Illustration
87
g02546456
7. Tourner l'élément de filtre (5) en sens inverse
d'horloge et déposer l'élément de filtre. Nettoyer la
cuve de filtre.
Monter l'élément.
Illustration
86
g03088718
3. Monter un tube convenable sur le robinet de
vidange (4). Ouvrir le robinet de vidange (3).
Tourner le robinet de vidange en sens inverse
d'horloge. Deux tours complets sont nécessaires.
Desserrer le purgeur (1).
4. Laisser le carburant s'écouler dans le récipient et
déposer le tube.
5. Serrer la vis d'évent (1).
SFBU9063
133
Recommandations d'entretien
Réservoir de carburant - Vidange
i02398187
Réservoir de carburant Vidange
REMARQUE
On agira de manière à retenir les liquides lors du
contrôle, de l'entretien, de l'essai, du réglage and de
la réparation du produit. Prévoir un récipient adéquat
pour recueillir les liquides avant d'ouvrir un compartiment ou de démonter une composant contenant des
liquides.
Évacuer tous les liquides vidangés conformément à
la réglementation locale.
Réservoir de carburant
Illustration
88
g03088837
1. Rechercher le filet (7) dans l'élément de filtre ur les
filets (8). Faire tourner l'élément sur lui-même et
serrer à la main le robinet de vidange (3).
2. Lubrifier le joint torique (6) avec de l'huile moteur
propre. Ne PAS remplir la cuve de filtre (2) avec du
carburant tant que l'assemblage de filtre n'est pas
posé.
3. Ne pas utiliser d'outil pour monter l'assemblage.
Serrer l'assemblage à la main. Monter la cuve de
filtre (2). Tourner la cuve de filtre en sens d'horloge
jusqu'à ce que la cuve de filtre se verrouille en
place contre les butées.
4. Tourner le robinet d'alimentation en carburant sur
la position FERMÉE.
5. Le filtre à carburant primaire et le filtre à carburant
secondaire doivent être remplacés simultanément.
Se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Élément principal de filtre à carburant (séparateur
d'eau) - Remplacement”. En plus de cela, le
carburant en ligne doit lui aussi être remplacé
lorsque les filtres primaire et secondaire sont
remplacés. Se référer au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Filtre à carburant (en ligne) Remplacement”
6. Amorcer le circuit de carburant. Se référer au
Guide d'utilisation et d'entretien, “Circuit de
carburant - Amorçage” pour plus d'informations.
La qualité du carburant est essentielle au rendement
et à la durée de service du moteur. La présence d'eau
dans le carburant peut provoquer une usure
excessive du circuit de carburant.
De l'eau peut pénétrer dans le réservoir de carburant
lors du remplissage de celui-ci.
De la condensation se forme pendant le réchauffage
et le refroidissement du carburant. De la
condensation se forme alors que le carburant circule
dans le circuit de carburant et retourne au réservoir
de carburant. Ceci engendre une accumulation d'eau
dans les réservoirs de carburant. Pour aider à
éliminer l'eau dans le carburant, vidanger
régulièrement le réservoir et s'approvisionner en
carburant auprès de sources fiables.
Vidange de l'eau et des dépôts
Les réservoirs de carburant doivent comporter un
dispositif permettant de vidanger l'eau et les dépôts
par le bas du réservoir de carburant.
Ouvrir le robinet de vidange au bas du réservoir de
carburant pour vidanger l'eau et les dépôts. Fermer le
robinet de vidange.
Contrôler le carburant tous les jours. Une fois le
réservoir rempli, attendre cinq minutes avant de
vidanger l'eau et les dépôts.
Faire le plein du réservoir de carburant après
l'utilisation du moteur pour chasser l'humidité. Cela
contribuera à empêcher la condensation. Ne pas
remplir totalement le réservoir. Le carburant se dilate
à mesure qu'il se réchauffe. Le réservoir pourrait
déborder.
134
Recommandations d'entretien
Flexibles et colliers - Contrôle/remplacement
SFBU9063
Certains réservoirs de carburant comportent des
tuyaux d'alimentation qui permettent à l'eau et aux
dépôts de s'accumuler en dessous de l'extrémité du
tuyau d'alimentation en carburant. Certains réservoirs
de carburant utilisent des canalisations d'alimentation
qui prélèvent le carburant directement du fond du
réservoir. Si le moteur est équipé d'un tel système, un
entretien régulier du filtre à carburant s'impose.
• fissuration
Cuves de stockage de carburant
Rechercher la présence éventuelle des situations
suivantes:
Vidanger l'eau et les dépôts de la cuve de stockage
de carburant selon les intervalles suivants:
• raccords endommagés ou présentant des fuites
• toutes les semaines
• revêtements extérieurs éraillés ou coupés
• aux intervalles d'entretien
• fils de renforcement dénudés
• au moment de refaire le plein du réservoir
• revêtement extérieur boursouflé par endroits
Cela empêchera l'eau ou les dépôts de passer de la
cuve de stockage au réservoir de carburant du
moteur.
• partie souple du flexible coudée ou écrasée
Lorsqu'une cuve de stockage vient d'être remplie ou
déplacée, prévoir suffisamment de temps pour que
les dépôts se stabilisent au fond de la cuve avant de
remplir le réservoir de carburant du moteur. Des
cloisons internes dans la cuve de stockage
contribueront aussi à retenir les dépôts. Le filtrage du
carburant qui est pompé de la cuve de stockage
contribue à assurer la qualité du carburant. Autant
que possible, des séparateurs d'eau doivent être
utilisés.
i02545240
Flexibles et colliers - Contrôle/
remplacement
• ramollissement
• desserrage des colliers.
Remplacer tout flexible fissuré ou ayant des zones
affaiblies. Resserrer tout collier desserré.
• gaine de protection incrustée dans le revêtement
extérieur
Remplacer les colliers de flexible standard par des
colliers de flexible à couple de serrage constant.
Veiller à utiliser des colliers de flexible à couple de
serrage constant de même dimension que les colliers
de flexible standard.
En raison des variations importantes de température,
le flexible durcit. Le durcissement des flexibles
entraîne le desserrement des colliers. Ceci peut se
traduire par des fuites. Les colliers de flexible à
couple de serrage constant risquent moins de se
desserrer.
Le montage peut être différent pour chaque
application. Les différences dépendent des facteurs
suivants:
• type de flexible
• matériau des raccords
• dilatation ou contraction prévisible du flexible
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
Si le contrôle se fait moteur en marche, employer
systématiquement la méthode de contrôle qui
convient afin d'éviter tout risque de pénétration de
liquide. Se reporter au Guide d'utilisation et
d'entretien, “Sécurité - Généralités”.
Contrôler tous les flexibles en recherchant
d'éventuelles fuites dues aux causes suivantes:
• dilatation ou contraction prévisible des raccords
Remplacer les flexibles et les
colliers
Voir la documentation du constructeur d'origine pour
obtenir davantage de renseignements sur la dépose
et le remplacement des flexibles de carburant (selon
équipement).
Ci-dessous suit la description de la méthode type de
remplacement des flexibles de liquide de
refroidissement. Voir la documentation du
constructeur d'origine pour obtenir davantage de
renseignements sur le circuit de refroidissement et
ses flexibles.
SFBU9063
135
Recommandations d'entretien
Radiateur - Nettoyage
i05934846
Circuit sous pression: Le liquide de refroidissement chaud peut provoquer de graves brûlures.
Avant de dévisser le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement, couper le moteur et attendre que les pièces du circuit de refroidissement aient refroidi. Dévisser ensuite lentement le
bouchon de remplissage du circuit de refroidissement pour détendre la pression.
1. Couper le moteur. Laisser refroidir le moteur.
2. Desserrer lentement le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement pour détendre la
pression. Retirer le bouchon de remplissage du
circuit de refroidissement.
Radiateur - Nettoyage
L'emploi d'air comprimé peut provoquer des
blessures.
Faute d'utiliser la méthode appropriée, on s'expose à des blessures. Lors de l'emploi d'air
comprimé, porter un masque serre-tête, des vêtements et des chaussures de protection.
La pression d'air maximale pour le nettoyage doit
être inférieure à 205 kPa (30 psi) lorsque la buse
a un débit nul.
Nota: Recueillir le liquide de refroidissement dans un
récipient adéquat et propre. Le liquide de
refroidissement peut être réutilisé.
3. Vidanger le liquide de refroidissement jusqu'à ce
que le niveau se trouve en dessous du flexible à
remplacer.
Nota: Certaines applications exigent la pose d'un
refroidisseur de carburant. Il s'agit d'un type de
radiateur qui utilise de l'air pour refroidir le carburant
et qui nécessite d'être nettoyé.
4. Retirer les colliers du flexible.
Contrôler les points suivants sur le radiateur: ailettes
endommagées, corrosion, saleté, graisse, insectes,
feuilles, huile and autres débris. Au besoin, nettoyer
le radiateur.
5. Débrancher le flexible usagé.
6. Remplacer le flexible endommagé par un flexible
neuf.
7. Monter les colliers de flexible à l'aide d'une clé
dynamométrique.
Nota: Pour connaître le liquide de refroidissement à
utiliser, voir le présent Guide d'utilisation et
d'entretien, “Liquides conseillés”.
8. Remplir le circuit de refroidissement. Voir la
documentation du constructeur d'origine pour
obtenir davantage de renseignements sur le
remplissage du circuit de refroidissement.
9. Nettoyer le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement. Contrôler les joints du bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement. Si les
joints sont endommagés, remplacer le bouchon de
remplissage du circuit de refroidissement. Monter
le bouchon de remplissage du circuit de
refroidissement.
10. Mettre le moteur en marche. Rechercher les
fuites éventuelles du circuit de refroidissement.
Nota: Modifier la fréquence des nettoyages en
fonction de l'environnement de travail.
Il est préférable d'utiliser de l'air comprimé pour retirer
les débris qui ne collent pas. Diriger l'air dans le sens
inverse du débit d'air. Maintenir la buse d'air à environ
6 mm (0,25 in) des ailettes. Déplacer lentement la
buse d'air parallèlement aux tubes. Ceci déloge les
débris présents entre les tubes.
On peut également utiliser de l'eau sous pression
pour le nettoyage. La pression d'eau maximale pour
le nettoyage doit être inférieure à 275 kPa (40 psi).
Utiliser de l'eau sous pression pour ramollir la boue.
Nettoyer le noyau des deux côtés.
Utiliser un dégraisseur et de la vapeur pour éliminer
l'huile et la graisse. Nettoyer les deux côtés du noyau.
Laver le noyau au détergent et à l'eau chaude. Rincer
soigneusement le noyau à l'eau propre.
136
Recommandations d'entretien
Démarreur - Contrôle
SFBU9063
i05934868
Turbocompresseur - Contrôle
Les pièces chaudes du moteur peuvent provoquer des blessures et des brûlures. Avant d'effectuer des opérations d'entretien sur le moteur,
laisser refroidir le moteur et les pièces.
REMARQUE
Une détérioration de palier de turbocompresseur peut
entraîner une entrée d'huile importante dans les circuits d'admission d'air et d'échappement. La perte de
lubrifiant moteur peut provoquer de graves dégâts
dans le moteur.
Illustration
89
g03674903
Exemple type
Si le déflecteur (1) a été déposé, il doit être remonté
après le nettoyage. Le fonctionnement du moteur
sans le déflecteur monté serait contraire à la
réglementation sur les émissions.
Après le nettoyage, mettre le moteur en marche et
accélérer jusqu'au régime maxi à vide. Ceci
contribuera à éliminer les débris et à sécher le noyau.
Couper le moteur. Utiliser une ampoule placée
derrière le noyau pour contrôler la propreté de ce
dernier. Répéter au besoin le nettoyage.
Vérifier si les ailettes sont endommagées. On peut
ouvrir les ailettes pliées à l'aide d'un “peigne”.
Contrôler le bon état de ces éléments: soudures,
supports de fixation, conduites d'air, connexions,
brides and joints. Au besoin, procéder à des
réparations.
i02227053
Démarreur - Contrôle
Perkins recommande un contrôle périodique du
démarreur. En cas de défaillance du démarreur, le
moteur pourrait ne pas démarrer en cas d'urgence.
Vérifier le bon fonctionnement du démarreur.
Contrôler et nettoyer les connexions électriques. Voir
les cahiers Fonctionnement des systèmes, Essais et
réglages, “Circuit de démarrage électrique - Essai”
pour obtenir davantage de renseignements sur la
méthode de contrôle et les spécifications ou consulter
le concessionnaire Perkins ou le distributeur Perkins
pour obtenir de l'aide.
De petites fuites d'huile dans le turbocompresseur
lorsque le moteur tourne au ralenti de façon prolongée ne posent pas de problèmes, tant qu'il n'y a pas
de détérioration de palier de turbocompresseur.
Lorsqu'une détérioration de palier de turbocompresseur est accompagnée d'une perte significative des
performances du moteur (fumée à l'échappement ou
régime moteur élevé sans charge), ne plus utiliser le
moteur avant d'avoir remplacé le turbocompresseur.
Un contrôle visuel des turbocompresseurs permet de
ramener au minimum le risque d'immobilisation
imprévue, mais aussi de réduire le risque
d'endommagement des autres pièces du moteur. Ne
pas inspecter le moteur s'il est en marche.
SFBU9063
137
Recommandations d'entretien
Turbocompresseur - Contrôle
Turbocompresseur unique
5. Fixer le tuyau d'admission d'air et le tuyau de sortie
d'échappement au carter du turbocompresseur.
S'assurer que tous les colliers sont correctement
posés et serrés. Pour plus d'informations, se
référer au cahier Fonctionnement des systèmes,
Essais et réglages, “Turbocharger - Inspect”.
Moteur doté de turbocompresseurs
haute et basse pression
Illustration
90
g02136079
Exemple type
1. S'assurer que le turbocompresseur est propre et
ne comporte aucune saleté avant de déposer les
composants pour les contrôler.
2. Déposer le conduit de la sortie d'échappement du
turbocompresseur et déposer le conduit
d'admission d'air (1). Vérifier visuellement s'il y a
de l'huile dans les tuyauteries. Nettoyer l'intérieur
des tuyaux afin d'empêcher la pénétration de
saleté lors du remontage.
Illustration
91
g03676654
Exemple type
(1) Turbocompresseur haute pression
(2) Coude
(3) Turbocompresseur à basse pression
3. Vérifier l'absence de décoloration évidente du
turbocompresseur due à la chaleur. Vérifier qu'il
n'y a pas de vis desserrées ou manquantes.
S'assurer que la canalisation d'alimentation en
huile et la canalisation du robinet de vidange
d'huile sont en bon état. Vérifier que le carter du
turbocompresseur est exempt de fissures.
S'assurer que la soufflante tourne librement.
Le moteur est équipé d'un turbocompresseur haute
pression (1) et d'un turbocompresseur basse
pression (3). Il est recommandé de contrôler
visuellement les deux turbocompresseurs à
intervalles réguliers. Si le turbocompresseur ne
démarre pas lorsque le moteur fonctionne, cela
risque d'endommager la soufflante du
turbocompresseur ou le moteur. Si la soufflante du
turbocompresseur est endommagée, les pistons, les
soupapes et la culasse risquent de l'être aussi.
4. Rechercher de l'huile. Si de l'huile s'écoule de
l'arrière de la soufflante, la bague d'étanchéité du
turbocompresseur est peut-être défectueuse.
Contrôle
La présence d'huile peut résulter d'une utilisation
prolongée du moteur au régime de ralenti. La
présence d'huile peut aussi résulter d'une
réduction du volume d'air d'admission (filtres à air
colmatés) qui provoque un suintement du
turbocompresseur.
REMARQUE
Il ne faut pas retirer la volute de soufflante du turbocompresseur à des fins de contrôle ou la retirer pour
fins de nettoyage du compresseur.
1. S'assurer que les turbocompresseurs sont propres
et ne comportent aucune saleté avant de déposer
les composants pour les contrôler.
138
Recommandations d'entretien
Vérifications extérieures
2. Déposer le tuyau de la sortie d'échappement du
turbocompresseur haute pression, puis le tuyau
d'admission d'air du turbocompresseur. Vérifier
visuellement s'il y a de l'huile dans les tuyauteries.
Nettoyer l'intérieur des tuyaux afin d'empêcher la
pénétration de saleté lors du remontage.
3. Déposer le coude (2) et rechercher de l'huile
moteur.
SFBU9063
i05934858
Vérifications extérieures
Inspecter le tube de ventilation du
carter
4. Vérifier l'absence de décoloration évidente du
turbocompresseur due à la chaleur. Vérifier qu'il
n'y a pas de vis desserrées ou manquantes.
S'assurer que la canalisation d'alimentation en
huile et la canalisation du robinet de vidange
d'huile sont en bon état. Vérifier que le carter du
turbocompresseur est exempt de fissures.
S'assurer que la soufflante tourne librement.
5. Rechercher de l'huile. Si de l'huile s'écoule de
l'arrière de la soufflante, la bague d'étanchéité du
turbocompresseur est peut-être défectueuse.
La présence d'huile peut résulter d'une utilisation
prolongée du moteur au régime de ralenti. La
présence d'huile peut aussi résulter d'une
réduction du volume d'air d'admission (filtres à air
colmatés) qui provoque un suintement du
turbocompresseur.
6. Vérifier l'absence de corrosion sur l'alésage du
carter de la sortie de turbine.
7. Fixer le tuyau d'admission d'air et le tuyau de sortie
d'échappement au carter du turbocompresseur.
S'assurer que tous les colliers sont correctement
posés et serrés. Pour plus d'informations, se
référer au cahier Fonctionnement des systèmes,
Essais et réglages, “Turbocharger - Inspect”.
Illustration
92
g02137093
Inspecter le tube de reniflard (1) pour vérifier
l'absence de dégâts. Vérifier que la sortie (2) est
propre et qu'il n'y aucune obstruction. La glace peut
être à l'origine d'obstructions dans des conditions
climatiques défavorables.
Vérifier l'absence de fuites et de
connexions desserrées au niveau
du moteur.
Les vérifications extérieures ne doivent durer que
quelques minutes. Prendre le temps d'effectuer ces
vérifications permet d'éviter les réparations
coûteuses et les accidents.
Pour une durée de service maximum du moteur,
effectuer un contrôle complet du compartiment
moteur avant de faire démarrer le moteur.
Rechercher les fuites d'huile et de liquide de
refroidissement, les fixations et les connexions
desserrées, les courroies usées et les accumulations
de débris. Effectuer les réparations nécessaires:
SFBU9063
• Les protections doivent se situer au bon endroit.
Réparer les protections endommagées ou
remplacer celles qui sont manquantes.
• Nettoyer tous les chapeaux et bouchons avant de
procéder à l'entretien pour réduire les risques de
contamination du système.
REMARQUE
Quel que soit le type de fuite (liquide de refroidissement, huile ou carburant) toujours nettoyer le liquide
répandu. Si l'on constate une fuite, localiser l'origine
de la fuite et réparer. Si l'on soupçonne une fuite,
contrôler les niveaux de liquide plus fréquemment
qu'indiqué jusqu'à ce que la fuite ait été trouvée et éliminée, ou que les soupçons s'avèrent non fondés.
REMARQUE
Les accumulations de graisse ou d'huile sur un moteur ou au sol peuvent constituer un risque d'incendie.
Éliminer les accumulations de graisse et d'huile. Se
référer au présent Guide d'utilisation et d'entretien,
“Moteur - Nettoyage” pour plus d'informations.
• S'assurer que les flexibles du circuit de
refroidissement sont correctement fixés et bien
serrés. Rechercher d'éventuelles fuites. Contrôler
l'état de tous les tuyaux.
• Rechercher d'éventuelles fuites de liquide de
refroidissement au niveau des pompes à eau.
Nota: Le joint de pompe à eau est lubrifié par le
liquide du circuit de refroidissement. Il est normal
d'observer des fuites minimes lorsque le moteur
refroidit et que les pièces se contractent.
Des fuites excessives de liquide de refroidissement
peuvent indiquer la nécessité de remplacer la pompe
à eau. Retirer la pompe à eau. Se référer au
document Démontage et montagePompe à eau, “Dépose et pose”.
139
Recommandations d'entretien
Vérifications extérieures
• Rechercher les fuites du circuit de graissage au
niveau de la bague d'étanchéité de vilebrequin
avant, de la bague d'étanchéité de vilebrequin
arrière, du carter d'huile, des filtres à huile et du
cache-culbuteurs.
• Vérifier s'il y a des fissures et des colliers
desserrés au niveau des tuyaux du circuit
d'admission d'air. S'assurer que les flexibles et les
tubes ne sont pas en contact avec d'autres
flexibles, tubes, faisceaux de câblage, etc.
• S'assurer que les zones autour des pièces
tournantes sont dégagées.
• Vérifier l'absence de fissures, cassures ou autres
endommagements au niveau des courroies
d'entraînement auxiliaires.
• Vérifier que le faisceau de câblage n'est pas
endommagé.
Les courroies des poulies à multiples cannelures
doivent être remplacées en tant qu'ensembles
assortis. Si une seule courroie est remplacée, la
courroie recevra plus de charge que les courroies qui
ne sont pas remplacées. Les courroies plus
anciennes sont distendues. La charge
supplémentaire peut entraîner la rupture de la
courroie neuve.
Canalisations de carburant haute
pression
Tout contact avec du carburant sous haute pression présente des risques de pénétration percutanée et de brûlure. Des projections de carburant
sous haute pression peuvent déclencher un incendie. Le non respect des consignes de contrôle
et d'entretien peut entraîner des blessures, voire
la mort.
Une fois le moteur coupé, attendre 10 minutes avant
d'effectuer toute intervention afin de laisser à la
pression le temps de s'évacuer des canalisations de
carburant haute pression. L'attente de dix minutes
permet également à la charge statique de se dissiper
du circuit de carburant basse pression. Au besoin,
procéder à des réglages mineurs. Réparer toute fuite
provenant du circuit de carburant basse pression et
du circuit de refroidissement, du circuit de graissage
ou du circuit pneumatique. Remplacer toute
canalisation de carburant haute pression ayant
présenté une fuite. Se référer au document
Démontage et montage, “Canalisations d'injection Pose”.
140
Recommandations d'entretien
Pompe à eau - Contrôle
SFBU9063
Si le contrôle se fait moteur en marche, employer
systématiquement la méthode de contrôle qui
convient afin d'éviter tout risque de pénétration de
liquide. Se référer au Guide d'utilisation et d'entretien,
“Généralités”.
• Fissures dans la culasse
• Grippage d'un piston
• Autres risques d'endommagement du moteur
Vérifier, par un contrôle visuel, que les canalisations
de carburant haute pression ne sont pas
endommagées et qu'elles ne présentent pas de
signes de fuite de carburant. Remplacer les
canalisations de carburant haute pression
endommagées ou ayant présenté des signes de fuite.
S'assurer que toutes les attaches des canalisations
de carburant haute pression sont en place et qu'elles
ne sont pas desserrées.
• Contrôler le reste du circuit de carburant pour
vérifier qu'il n'y a pas de fuites. Rechercher les
colliers de canalisation de carburant desserrés.
• Vidanger chaque jour l'eau et les dépôts du
réservoir de carburant.
• Vérifier qu'il n'y a pas de connexions desserrées
au niveau du câblage et des faisceaux de câblage
et rechercher les câbles usés ou effilochés.
Vérifier qu'il n'y a pas d'attache à tête d'équerre
desserrée ou manquante.
• S'assurer que la tresse de masse est en bon état
et qu'elle est bien connectée.
• Débrancher tout chargeur de batterie non protégé
contre les ponctions de courant du démarreur.
Vérifier l'état et le niveau d'électrolyte des
batteries, sauf si le moteur est équipé d'une
batterie sans entretien.
• Contrôler l'état des indicateurs. Remplacer les
indicateurs fissurés. Remplacer tout indicateur qui
ne peut pas être étalonné.
Post-traitement du moteur
Contrôler l'état des canalisations de liquide de
refroidissement, des canalisations de liquide
d'échappement diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid) et
des connexions électriques. Vérifier que l'ensemble
des colliers, clips et attaches sont bien fixés et en bon
état. Vérifier que le bouchon de remplissage de
liquide d'échappement diesel est bien fixé et que le
bouchon est propre et exempt de saletés.
i04190739
Pompe à eau - Contrôle
Une pompe à eau défectueuse peut provoquer de
graves problèmes de surchauffe susceptibles d'avoir
les conséquences suivantes:
Illustration
93
g01904773
(A) Larmier
(B) Thermostat
Nota: Les joints de pompe à eau sont lubrifiés par le
liquide du circuit de refroidissement. Il est normal que
de petites fuites se produisent. Se référer à
l'illustration 93 pour connaître la position du larmier et
du thermostat.
Effectuer un contrôle visuel de la pompe à eau pour
déceler d'éventuelles fuites.
Nota: Si du liquide de refroidissement du moteur
pénètre dans le circuit de graissage du moteur, l'huile
de graissage et le filtre à huile moteur doivent être
remplacés. Cette action supprime toute
contamination causée par le liquide de
refroidissement et évite tout échantillon d'huile
anormal.
La pompe à eau n'est pas réparable. Pour monter
une pompe à eau neuve, se référer au document
Démontage et montage, “Pompe à eau - Dépose et
pose”.
SFBU9063
141
Garantie
Renseignements concernant la garantie antipollution
Garantie
Garantie
i05934870
Renseignements concernant la
garantie antipollution
Le constructeur du moteur garantit à l'acheteur final
et à chaque acheteur subséquent que :
1. Les moteurs diesel de chantier et les moteurs
diesel fixes de moins de 10 l par cylindre (y
compris les moteurs marins Tier 1 et Tier 2 < 37
kW, mais excepté les locomotives et autres
moteurs marins) utilisés et entretenus aux ÉtatsUnis et au Canada, y compris toutes les pièces de
leurs systèmes de contrôle des émissions
(“composants liés aux émissions”), sont:
a. Conçus, fabriqués et équipés de manière à
respecter, au moment de la vente, les normes
antipollution en vigueur publiées par l'agence
américaine pour la protection de
l'environnement (United States Environmental
Protection Agency, EPA).
b. Exempts de défauts, tant au niveau des pièces
que de la main-d'œuvre, sur les composants
liés aux émissions, défauts susceptibles de
rendre le moteur non conforme aux normes
antipollution en vigueur pendant la période de
garantie.
2. Les moteurs diesel non routiers vendus neufs, y
compris les moteurs de propulsion marine Tier 1 et
Tier 2 < 37 kW et moteurs marins auxiliaires Tier 1
à Tier 4 < 37 kW, mais à l'exception des moteurs
de locomotive et autres moteurs marins) utilisés et
entretenus dans l'état de Californie, y compris
toutes les pièces des systèmes de contrôle des
émissions (“composants liés aux émissions”), sont
:
a. Conçus, fabriqués et équipés de manière à
respecter, au moment de la vente, tous les
règlements en vigueur adoptés par le conseil
californien de gestion de l'air (California Air
Resources Board, ARB).
b. Exempts, tant au niveau des pièces que de la
main-d'œuvre, de défauts susceptibles
d'entraîner la non-conformité, en quelque
façon que ce soit, d'un composant lié aux
émissions à la description dudit composant
dans la demande de certification de Perkins
pour la période de garantie.
Le système de post-traitement a été conçu pour
fonctionner correctement pendant toute la durée de
vie du moteur (période de conformité par rapport aux
émissions polluantes) sous réserve de respect des
consignes d'entretien prescrites.
Une explication détaillée de la garantie liée au
contrôle des émissions est disponible pour
consultation sur le site de service et support Perkins.
com.
142
SFBU9063
Documentation de référence
Dossiers d'entretien
Documentation de
référence
Conserver les types de documents suivants comme
preuve d'entretien à des fins de garantie. Conserver
également ces types de documents comme preuve
de réparation à des fins de garantie:
Documents de référence
• Ordres de travail et factures détaillées du
concessionnaire
i05480959
Dossiers d'entretien
• Coûts de réparation du propriétaire
• Reçus du propriétaire
• Registre des entretiens
Perkins recommande de conserver des
enregistrements d'entretien précis. Des
enregistrements d'entretien précis peuvent utilisés
aux fins suivantes:
• Déterminer les charges d'exploitation.
• Établir des calendriers d'entretien pour d'autres
moteurs utilisés dans le même environnement.
• Prouver la conformité aux pratiques et intervalles
d'entretien requis.
Les enregistrements d'entretien peuvent également
être utilisés lors de diverses décisions de gestion
liées à l'entretien des moteurs.
Les enregistrements d'entretien sont un élément clé
de la gestion correcte d'un programme d'entretien.
Des enregistrements d'entretien précis peuvent aider
le concessionnaire Perkins à ajuster les intervalles
d'entretien recommandés en fonction des conditions
d'exploitation spécifiques. Cela devrait permettre une
réduction des charges d'exploitation du moteur.
Les enregistrements liés aux éléments suivants
devraient être conservés:
Consommation de carburant – Un enregistrement
de la consommation de carburant est capital pour
déterminer le moment où les composants sensibles à
la charge doivent être contrôlés ou réparés. La
consommation de carburant détermine également les
intervalles de révision générale.
Heures de service – Un enregistrement des heures
de fonctionnement est capital pour déterminer le
moment où les composants sensibles à la vitesse
doivent être contrôlés ou réparés.
Documents – Ces éléments devraient être
facilement accessibles et conservés dans le fichier de
l'historique des données du moteur. Tous les
documents devraient indiquer mes informations
suivantes: date, heures de fonctionnement,
consommation de carburant, numéro de l'unité and
numéro de série du moteur. Les types de documents
suivants devraient être conservés comme preuve
d'entretien ou de réparation à des fins de garantie:
SFBU9063
143
Documents de référence
Journal d'entretien
i05480963
Journal d'entretien
Tableau
24
Modèle de moteur
Identifiant client
Serial Number (Numéro de série)
Numéro de version
Heures de
service
Quantité de
carburant
Élément à entretenir
Date
Autorisation
144
SFBU9063
Documents de référence
Documents de référence
i05480966
Documents de référence
(Contrats d'entretien étendus)
Contrats d'entretien étendus: quelques minutes pour
l'achat, plusieurs années de protection.
Grâce aux contrats d'entretien étendus (ESC,
Extended Service Contracts), il n'y a plus de souci à
se faire en cas de réparation imprévue: les frais de
remise en état du moteur sont couverts.
Contrairement à d'autres garanties étendues, le
contrat ESC Perkins Platinum couvre toutes les
pannes de composants.
Avec les contrats ESC, la tranquillité d'esprit ne coûte
que 0,03 £/0,05 $/ 0,04 euro par jour.
Pourquoi souscrire un contrat d'entretien étendu?
1. Pas de mauvaise surprise: les frais de réparation
sont entièrement couverts (pièces, main-d'œuvre
et déplacements).
2. Le réseau mondial de Perkins assure un support
produit prolongé.
3. Les pièces Perkins sont garanties d'origine: le
maintien des performances moteur est garanti.
4. Les réparations sont effectuées par des
techniciens compétents.
5. La couverture peut être transférée en cas de
revente de la machine.
La couverture flexible apporte exactement le bon
niveau de protection pour les moteurs Perkins . La
couverture peut aller de 2 ans/1000 heures à 10 ans/
40 000 heures.
Il est possible d'acheter un ESC à n'importe quel
moment de la garantie standard - même le dernier
jour!
Chaque distributeur Perkins emploie des
techniciens de support produit Perkins qualifiés et
expérimentés. Les équipes de support produit
disposent de tout l'équipement nécessaire et sont
disponibles en permanence pour réparer les moteurs
et réduire les immobilisations au minimum. Acheter
un ESC, c'est accéder à tous ces avantages.
Cet achat est rapide et simple! Contacter le
distributeur Perkins local permet de recevoir un
devis en quelques minutes. Les coordonnées du
distributeur Perkins le plus proche sont disponibles
sur le site
www.perkins.com
REMARQUE
Selon le type de moteur et l'application.
SFBU9063
145
Index
Index
A
Alternateur - Contrôle .................................... 102
Ancrages du moteur - Contrôle...................... 121
Application intensive...................................... 100
Méthodes d'entretien incorrectes............... 100
Méthodes d'utilisation incorrectes.............. 100
Milieu d'utilisation....................................... 100
Après l'arrêt du moteur .................................... 78
Après le démarrage du moteur........................ 69
Arrêt d'urgence ................................................ 78
Arrêt du moteur...........................................19, 78
Autocollant d'homologation du dispositif
antipollution.................................................... 34
Autodiagnostic ................................................. 61
Avant le démarrage du moteur ...................18, 67
Avant-propos ..................................................... 4
Calendrier d'entretien..................................... 4
Entretien......................................................... 4
Généralités..................................................... 4
Projet de mise en garde 65 de l'État de
Californie...................................................... 4
Révision générale .......................................... 4
Sécurité.......................................................... 4
Utilisation ....................................................... 4
B
Batterie - Remplacement............................... 103
Batterie ou câble de batterie Débranchement ........................................... 104
C
Cache-radiateur............................................... 75
Calendrier d'entretien .................................... 101
Représentation........................................... 102
Si nécessaire ............................................. 101
Tous les jours ............................................. 101
Toutes les 10 000 heures-service .............. 102
Toutes les 1000 heures-service ................. 101
Toutes les 12 000 heures-service ou tous les 6
ans ........................................................... 102
Toutes les 1500 heures-service ................. 101
Toutes les 2000 heures-service ................. 101
Toutes les 3000 heures-service ................. 101
Toutes les 3000 heures-service ou tous les 2
ans ........................................................... 101
Toutes les 4000 heures-service ................. 101
Toutes les 50 heures-service ou toutes les
semaines.................................................. 101
Toutes les 500 heures-service ................... 101
Toutes les 500 heures-service ou tous les ans
................................................................. 101
Toutes les 6000 heures-service ou tous les 3
ans ........................................................... 102
Toutes les semaines .................................. 101
Canalisations de carburant haute pression ..... 16
Capteurs et composants électriques ............... 51
Capteurs et composants du post-traitement
................................................................... 60
Vues du moteur............................................ 52
Vues du post-traitement............................... 57
Caractéristiques et commandes...................... 42
Centrale de surveillance (Indicateurs du
moteur et indicateurs du post-traitement)...... 49
Témoins du moteur ...................................... 50
Circuit de carburant - Amorçage.................... 128
Circuit électrique.............................................. 19
Méthodes de mise à la masse ..................... 19
Circuit électronique.......................................... 20
Consignation des défaillances......................... 61
Constituants du circuit de carburant et
temps froid ..................................................... 76
Filtres à carburant ........................................ 77
Réchauffeurs de carburant .......................... 77
Réservoirs de carburant............................... 76
Contenances ................................................... 80
Circuit de graissage ..................................... 80
Circuit de refroidissement ............................ 80
Liquide d'échappement diesel (DEF, Diesel
Exhaust Fluid) ............................................ 81
Coupe-batterie................................................. 47
Courroies - Contrôle ...................................... 105
Courroies d'alternateur et de ventilateur Remplacement............................................. 103
D
Démarrage....................................................... 67
Démarrage à l'aide de câbles volants.............. 69
Démarrage du moteur.................................18, 68
Démarrage du moteur.................................. 68
Démarrage par temps froid.............................. 67
Démarreur - Contrôle..................................... 136
Description du produit...................................... 28
Caractéristiques électroniques du moteur ... 29
146
Index
Diagnostics du moteur ................................. 29
Durée de service.......................................... 31
Produits du commerce et moteurs Perkins
................................................................... 31
Refroidissement et lubrification du moteur... 30
Spécifications du moteur.............................. 29
Système de post-traitement ......................... 30
Détente de la pression du circuit ..................... 98
Circuit de carburant...................................... 98
Circuit de refroidissement ............................ 98
Huile moteur................................................. 98
Diagnostic du moteur....................................... 61
Dispositifs d'alarme et d'arrêt........................... 42
Alarmes........................................................ 42
Contrôle ....................................................... 44
Dispositifs d'arrêt.......................................... 42
Documentation de référence ......................... 142
Documents de référence ............................... 142
Documents de référence (Contrats
d'entretien étendus) ..................................... 144
Dossiers d'entretien....................................... 142
E
Économies de carburant.................................. 72
Effets du froid sur le carburant......................... 76
Elément de filtre à air du moteur (Elément
simple) - Contrôle/remplacement..................118
Élément de filtre à carburant primaire
(séparateur d'eau) - Remplacement ............ 129
Mise de l'élément au rebut de manière
appropriée................................................ 129
Monter l'élément de filtre neuf.................... 130
Élément de reniflard du carter moteur Remplacement..............................................119
Vérifier le système ..................................... 121
Élément du filtre à air du moteur (élément
double) - Contrôle/Nettoyage/
Remplacement..............................................115
Entretien des éléments de filtre à air...........115
Nettoyage des éléments primaires de filtre à
air ..............................................................116
Emplacements des plaques et des
autocollants.................................................... 32
Plaque de numéro de série du moteur (1) ... 32
Systèmes de post-traitement....................... 32
Enclenchement des équipements menés ....... 71
Entretien .......................................................... 80
Équipement mené - Contrôle..........................114
SFBU9063
F
Faisceau de refroidisseur d'admission Contrôle ....................................................... 102
Faisceau de refroidisseur d'admission Nettoyage/essai (Refroidisseur
d'admission air-air)....................................... 102
Filtre à air - Contrôle de l'indicateur de
colmatage .....................................................118
Contrôle de l'indicateur de colmatage.........119
Filtre à carburant (en ligne) Remplacement............................................. 127
Filtre à carburant primaire/séparateur d'eau
- Vidange...................................................... 131
Filtre à carburant secondaire Remplacement............................................. 131
Mise de l'élément au rebut de manière
appropriée................................................ 132
Monter l'élément......................................... 132
Filtre de liquide d'échappement diesel Nettoyage/Remplacement............................113
Filtres de collecteur de FED - Remplacer.......112
Flexibles et colliers - Contrôle/
remplacement .............................................. 134
Remplacer les flexibles et les colliers ........ 134
Fluide d'échappement diesel en climat froid.... 77
Fonctionnement du moteur avec des codes
de diagnostic actifs ........................................ 62
Fonctionnement du moteur avec des codes
de diagnostic intermittents............................. 62
G
Garantie......................................................... 141
Généralités ...................................................8, 22
Air comprimé et eau sous pression.............. 10
Danger d'électricité statique lors du
remplissage avec du carburant diesel à très
basse teneur en soufre ...............................11
Évacuation correcte des déchets................. 12
Inhalation ......................................................11
Pénétration de liquides ................................ 10
Prévention des déversements de liquides ....11
H
Huile moteur - Prélèvement d'un échantillon
..................................................................... 122
Prélèvement de l'échantillon et analyse..... 122
Huile moteur et filtre - Vidange/
remplacement .............................................. 122
SFBU9063
Remplacement du filtre à huile................... 123
Remplir le carter d'huile ............................. 124
Vidanger l'huile de graissage du moteur.... 123
I
Identification produit ........................................ 32
Informations de référence................................ 34
Dossier de référence.................................... 34
Systèmes de post-traitement....................... 35
Informations importantes sur la sécurité............ 2
Informations produit......................................... 22
J
Jeu du ventilateur - Contrôle.......................... 125
Informations relatives à l'équipement en
service...................................................... 127
Informations relatives à la mise en service
................................................................. 125
Journal d'entretien ......................................... 143
L
Levage du produit............................................ 36
Œilletons de levage pour le moteur et le posttraitement ................................................... 36
Œilletons de levage pour le moteur
uniquement ................................................ 37
Levage du produit (Systèmes de posttraitement)...................................................... 37
Catalyseur d'oxydation diesel et réduction
catalytique sélective................................... 38
Catalyseur d'oxydation diesel, filtre à
particules diesel et réduction catalytique
sélective ..................................................... 39
Levage et remisage ......................................... 36
Liquide d'échappement diesel Remplissage.................................................112
Liquide de refroidissement (DEAC) Vidange........................................................ 106
Remplissage .............................................. 108
Rinçage...................................................... 107
Vidange...................................................... 107
Liquide de refroidissement (longue durée) Changement ................................................ 108
Remplissage .............................................. 109
Rinçage...................................................... 109
Vidange...................................................... 109
Liquides conseillés .....................................81, 86
147
Index
Entretien du circuit de refroidissement avec du
liquide de refroidissement longue durée .... 83
Généralités sur le liquide de refroidissement
................................................................... 81
Généralités sur les lubrifiants....................... 86
Huile moteur................................................. 87
Liquides conseillés (Généralités sur les
carburants)..................................................... 90
Caractéristiques du carburant diesel ........... 93
Exigences relatives au carburant diesel ...... 90
Généralités................................................... 90
Liquides conseillés (Liquide d'échappement
diesel (DEF, Diesel Exhaust Fluid)) ............... 88
Généralités................................................... 88
M
Mises en garde .................................................. 5
(1) Mise en garde universelle......................... 5
(2) Mains (haute pression) ............................. 6
Mise en garde concernant l'éther................... 7
Moteur - Nettoyage.........................................115
Post-traitement............................................115
N
Niveau d'électrolyte de batterie - Contrôle..... 103
Niveau d'huile moteur - Contrôle ................... 121
Niveau de liquide de refroidissement Contrôle ........................................................110
P
Paramètres de configuration ........................... 62
Paramètres de configuration du système .... 62
Paramètres spécifiés par le client ................ 63
Pompe à eau - Contrôle................................. 140
Pour monter et descendre ............................... 16
Préfiltre à air du moteur - Contrôle/
Nettoyage .....................................................119
Prévention des brûlures................................... 12
Batteries....................................................... 13
Carburant diesel........................................... 13
Circuit d'induction......................................... 13
Huiles ........................................................... 13
Liquide de refroidissement........................... 13
Système de post-traitement......................... 13
Prévention des incendies ou des explosions .. 13
Conduites, canalisations et flexibles............ 15
Éther ............................................................ 15
Extincteur..................................................... 15
148
Index
SFBU9063
Turbocompresseur unique ......................... 137
Prolongateur pour liquide de
refroidissement (longue durée) - Ajout..........110
U
R
Radiateur - Nettoyage.................................... 135
Recherche des codes de diagnostic................ 61
Recommandations d'entretien......................... 98
Remisage du produit (Moteur et posttraitement)...................................................... 39
Conditions d'entreposage ............................ 40
Post-traitement............................................. 40
Renseignements concernant la garantie
antipollution.................................................. 141
Réservoir de carburant - Vidange.................. 133
Cuves de stockage de carburant ............... 134
Réservoir de carburant .............................. 133
Vidange de l'eau et des dépôts.................. 133
Réservoir de liquide d'échappement diesel Rinçage.........................................................114
Risques d'écrasement et de coupure .............. 16
S
Sécurité ............................................................. 5
Soudage sur moteurs avec commandes
électroniques ................................................. 98
Support du module d'émissions propres Contrôle ....................................................... 106
Surrégime ........................................................ 51
Système de mise en garde de la réduction
sélective catalytique....................................... 44
Indicateurs d'avertissement ......................... 44
Niveaux de mise en garde ........................... 44
Stratégie d'avertissement ............................ 44
T
Table des matières............................................. 3
Tamis de remplissage du liquide
d'échappement diesel - Nettoyage ...............111
Témoin de diagnostic ...................................... 61
Témoins et instruments ................................... 47
Tableaux de bord et affichages .................... 49
Témoins lumineux........................................ 49
Tendeur de courroie - Contrôle...................... 104
Turbocompresseur - Contrôle........................ 136
Contrôle ..................................................... 137
Moteur doté de turbocompresseurs haute et
basse pression......................................... 137
Utilisation ....................................................36, 71
Réduction des émissions de particules ....... 71
Utilisation du moteur........................................ 71
Utilisation par temps froid ................................ 73
Conseils pour l'utilisation par temps froid..... 73
Fonctionnement au ralenti du moteur .......... 74
Recommandations pour le liquide de
refroidissement........................................... 74
Recommandations pour le réchauffage du
liquide de refroidissement .......................... 74
Viscosité d'huile de graissage moteur.......... 74
V
Vérifications extérieures ................................ 138
Canalisations de carburant haute pression
................................................................. 139
Inspecter le tube de ventilation du carter ... 138
Vérifier l'absence de fuites et de connexions
desserrées au niveau du moteur.............. 138
Vues du modèle............................................... 22
Moteur avec turbocompresseurs en série
1204F-E44TTA........................................... 23
Moteur avec un seul turbocompresseur
1204F-E44 TA ............................................ 22
Systèmes de post-traitement ....................... 25
Informations produit et concessionnaire
Nota: Voir
l'emplacement de la plaque signalétique du produit au chapitre “Informations
produit” du guide d'utilisation et d'entretien.
Date de livraison:
Informations produit
Modèle:
Numéro d'identification produit:
Numéro de série du moteur:
Numéro de série
de la boîte de vitesses:
Numéro de série
de l'alternateur:
Numéros de série d'équipement:
Informations sur l'équipement:
Numéro matériel
client:
Numéro matériel concessionnaire:
Informations concessionnaire
Nom:
Agence:
Adresse:
Contact
concessionnaire
Ventes:
Pièces:
Numéro
de téléphone
Heures
Service:
©2014 Perkins Engines Company Limited
Tous droits réservés
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement