CX_Capteur Tube sous vide

CX_Capteur Tube sous vide
Notice d‘installation, de mise en service et
de maintenance
pour le personnel autorisé
Capteur à tubes sous-vide VDF
1
Sommaire
Sommaire
Directives, normes et réglementations
Instructions
Description du produit
Disposition et dimensionnement
Hydraulique
Liste des pièces
Montage du capteur
Mise en service
Protocole de mise en service
Exploitation de l'installation
Dérangements, causes, élimination
Protocole de maintenance
...................................................................................................................2
...................................................................................................................3
...................................................................................................................4
Système solaire .........................................................................................5
Capteur à tube à vide VDF .........................................................................6
Données techniques...................................................................................8
Connexion du capteur, accessoires, fluide caloporteur ..............................9
Système de montage................................................................................10
Capteurs et accumulateur ........................................................................11
Conduites .................................................................................................12
Vase d'expansion .....................................................................................13
Circuit solaire............................................................................................15
Champ de capteur ....................................................................................16
Composants du capteur VDF ..................................................................18
Système de fixation ..................................................................................19
Choix des surfaces de montage appropriées ..........................................21
Description sommaire du montage tubes verticaux ..................................22
Description sommaire du montage tubes horizontaux .............................24
Montage du support toit plat incliné sur chassis .......................................26
Montage du support toit plat couché.........................................................29
Montage du support de toit en tuiles, tubes verticaux...............................32
Montage du support de toit en tuiles, tibes horizontaux............................36
Montage du support de façade (tubes horizontaux) ................................40
Montage du support toits spéciaux ..........................................................43
Préparation des collecteurs et des rails inférieurs ....................................44
Montage des collecteurs ..........................................................................45
Montage du rail inférieur...........................................................................46
Montage de la sonde et connexion du champ de capteur ........................47
Montage des tubes ...................................................................................48
.................................................................................................................49
.................................................................................................................51
.................................................................................................................53
.................................................................................................................54
.................................................................................................................55
Installation
L'installation du système solaire doit être effectuée dans l'ordre suivant :
Etude de l'installation
Dimensionnement du champ du capteurs, de l'accumulateur de chaleur, des conduites et du vase d'expansion
Détermination du lieu de pose et du trajet des conduites
Pose des capteurs
Pose du système de fixation sur le bâtiment
Préparation des collecteurs et des rails inférieurs
Pose des collecteurs et des rails inférieurs
Pose des tubes
Raccordement des capteurs
Essai de pression
Mise en service
Mise en service conformément au protocole de mise en service
Instructions pour l'utilisateur
2
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Installation du circuit solaire conformément aux instructions des notices d'exploitation
Installation de l'accumulateur de chaleur, du groupe compact et du vase d'expansion
Pose des conduites jusqu'au lieu de pose des capteurs
Pose du régulateur solaire
Directives, normes et réglementations
REGLEMENTATIONS A RESPECTER
Pour assurer une exploitation sûre,
écologique et économique, toutes les
normes, règles et directives en vigueur
doivent être respectées, particulièrement
celles mentionnées ci-dessous.
• EN 12975 - 1 et 2
Exigences générales et procédé de
contrôle des capteurs
• EN 12976 - 1 et 2
Exigences générales et procédé de
contrôle des installations préfabriquées
• ENV 1991-2-3-4
Bases de la planification des ossatures
porteuses et incidences relatives –
charges dues à la neige et au vent
• EN 516 – Equipements pour marcher
sur le toit
• EN 517 Crochets de toit de sécurité
Prescriptions pour la France
Les prescriptions à caractère général
relatives aux capteurs solaires équipant
les chauffe-eau solaires individuels
ainsi qu'à leur mise en œuvre sont également définies dans l’ Avis Technique
n° 14-07-1198
Les travaux de plomberie tant pour la
réalisation du réseau primaire incluant
les capteurs, la pompe de circulation et
l'échangeur solaire du préparateur que
le raccordement du préparateur solaire
au réseau d'alimentation en eau froide
et au réseau de distribution d'eau
chaude sanitaire seront exécutés en
respectant les préconisations définies
dans les normes :
• NF P 41-221 (DTU 60.5) (septembre
1987, mai 1993, janvier 1999, octobre
2000) : Canalisations en cuivre - Distribution d'eau froide et d'eau chaude
sanitaire, évacuation d'eaux usées,
d'eaux pluviales, installations de génie climatique – Cahier des clauses
techniques + Amendements A1, A2.
• NF P40-201 (DTU 60.1) (mai 1993,
janvier 1999, octobre 2000) : Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage
d'habitation - Cahier des charges +
Amendements A1, A2.
• NF P40-201/ADD1 (DTU 60.1) (juillet
1969) : Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation - Mise en
œuvre des canalisations traversées
des planchers, murs et cloisons Additif 1.
• NF P40-201/ADD4 (DTU 60.1/ADD4)
(février 1977) : Plomberie sanitaire
pour bâtiments à usage d'habitation Installations de distribution d'eau en
tubes d'acier à l'intérieur des bâtiments - Additif 4.
• NF P40-201/ADD4/CCS (DTU 60.1/
ADD4/CCS) (février 1977) : Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage
d'habitation - Cahier des clauses spéciales de l'additif 4.
• NF P40-201/ADD4/MEM (DTU 60.1/
ADD4/MEM) : Plomberie sanitaire
pour bâtiments à usage d'habitation Mémento de l'additif 4.
• L'installation électrique doit être réalisée conformément aux prescriptions
de la norme NF C 15-100. Le circuit
électrique alimentant les composants
électriques du chauffe-eau doit être
protégé par un dispositif à courant
différentiel résiduel haute sensibilité
30 mA maxi.
Prescriptions pour l'Allemagne
• EnEV- Isolation des conduites
• DampfKV – Ordonnance sur les
installations de chaudières à vapeur
• DIN 1055 – Estimation des charges de
bâtiment, parties 1-5
• DIN 18338 – Travaux de couverture et
d'étanchéité
• DIN 18339 – Travaux de ferblanterie
• DIN 18451 – Travaux d'échafaudage
• DIN VDE 0185 – Protection contre la
foudre
Prescriptions pour la Suisse :
• Actions sur les structures porteuses
(influence du vent sur la charge du toit
selon SIA 160)
• Directives SSIGE
• Prescriptions cantonales et locales de
la police du feu
• Directives de protection incendie AEAI
• Directives SICC 93-1 "Dispositifs de
sécurité pour les installations de
chauffage"
Prsecriptions pour l'Autriche
• ÖNORM B 3800-1 à 4
Résistance au feu de matériaux et
éléments de construction
• ÖNORM B 8131 Chauffages à eau
chaude sous pression – prescriptions
de sécurité, d'exécution et de contrôle
• ONORM H 5150-1 Conception
d'installations de chauffages centraux dimensionnement
• ÖNORM H 5195-1 Prévention des
risques de corrosion et d'entartrage
dans des installations de chauffage à
eau chaude sous pression avec des
températures de service allant jusqu'à
100°C maximum
• ÖNORM M 7700 Energie solaire,
dénominations et définitions
• ÖNORM M 7701 Projet de norme
Installations techniques solaires –
Procédé d'approximation pour le
dimensionnement des capteurs plats
dans les installations de production
d'eau chaude
• ÖNORM M 7710 Capteurs plats pour
l'utilisation de l'énergie solaire –
exigences techniques et conditions
de contrôle
• ÖNORM M 7826 Brasage de
conduite de cuivre pour des
installations
• BGBI.N° 57/1965 Loi sur
l'électrotechnique – ETG dans
l'édition correspondante en vigueur
• ÖNORM B 4013 Charges admises
dans la construction – charges de
neige et de glace
• ÖNORM B 4014 – 1 Charges
admises dans la construction –
charges statiques dues au vent
• ÖNORM M 7510-1 Directives
relatives au contrôle des installations
de chauffage - principes
• ÖNORM M 7580 Isolation thermique
d'installations de chauffage –
exigences, preuves, calculs
Mise à terre et paratonnerre
Les conduites métalliques du circuit
solaire doivent être connectées par un
conducteur vert/jaune d'au moins
16mm² Cu (H07 V-U ou R) avec le rail
principal d'équilibre de potentiel. S'il y a
un paratonnerre, les capteurs peuvent
y être intégrés. La mise à la terre peut
également être effectuée en profondeur
par une tige de mise à la terre. La
conduite de mise à la terre doit être
posée à l'extérieur de la maison. Le
dispositif de mise à la terre doit en
outre être connecté avec le rail
principal d'équilibre de potentiel, par
une conduite de la même section.
3
Instructions
Montage
Le montage et la première mise en
service sont réservées aux professionnels autorisés. Ces derniers sont responsables de la conformité de l’installation et de la mise en service dans les
règles de l'art.
Les systèmes de montage sont
homologués jusqu'à la zone de charge
de neige III, altitude 700m et la zone de
charge de vent II. En cas de charges
plus élevées, un calcul et, si
nécessaire, un renforcement du
système par des composants
supplémentaires doivent être effectués
par vos soins.
Exploitation
• Ne pas déclencher l'installation en
cas d'ensoleillement !
• Contrôler régulièrement l'installation
Reprise
Les capteurs doivent être recyclés à la
fin de l'exploitation.
• Tous les matériaux sont recyclables
et seront éliminés conformément à la
législation. Les frais causés par le
démontage et le transport ne sont pas
à notre charge.
Les conditions d’application de la
garantie sont les suivantes :
• Maniement conforme à l'exploitation.
• Exploitation de l'installation selon les
indications de l'usine.
4
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Précisions relatives à nos conditions
de garantie
Les dommages résultant des motifs
suivants feront l’objet d’une exclusion
de notre garantie :
• Utilisation inadaptée ou inappropriée
• Montage ou mise en service
défectueux effectué par l’acheteur ou
par une tierce personne, y compris
l’ajout de pièces d’origine inconnue.
• Mise en service de l'installation ou du
capteur non rempli
• Maintien de l'état vide pendant
plusieurs jours
• Exploitation de l'installation à une trop
haute pression
• Utilisation d'un produit antigel autre
que Tyfocor LS
Description du produit
Système solaire à tubes sous vide VDF
Le système solaire à tubes sous vide
VDF pour la production d'eau chaude
comprend les composants suivants :
• Capteurs solaires à tubes sous-vide
• Support
• Fluide caloporteur
• Vase d'expansion
• Accumulateur solaire
• Pompe solaire à limiteur de débit
• Régulateur solaire avec sondes de
température pour capteur et
accumulateur
• Séparateur d'air, purgeur, soupape de
sécurité ainsi que diverses petites
pièces
Le système solaire à tubes sous vide
VDF peut être utilisé pour soutenir le
chauffage avec l'accumulateur et le
régulateur solaire adéquats.
Les capteurs solaires à tubes sous
vide VDF transforment l'énergie de
rayonnement directe et diffuse du soleil
en chaleur. La lumière solaire est
absorbée par la surface absorbante.
Cette dernière est munie d'un système
de tubes qui transmet la chaleur. Le
vide présent dans le tube et la structure
du collecteur empêche toute
distribution de chaleur non souhaitée
aux alentours.
Le régulateur solaire régule
l'ensemble de l'installation. Dès que les
capteurs, sous l'effet de
l'ensoleillement, sont plus chauds que
la partie inférieure de l'accumulateur, la
pompe s'enclenche afin que la chaleur
soit transportée vers ce dernier.
Lorsque la température du capteur est
plus froide que la température de
l'accumulateur, la pompe se déclenche.
Afin d'éviter une ébullition de
l'accumulateur, la pompe se déclenche
également lorsque l'accumulateur est
entièrement chauffé à la température
maximale. Le système est entièrement
automatique.
Le séparateur d'air et le purgeur
servent à maintenir le circuit solaire
sans sans air. La pompe ne fonctionne
de façon satisfaisante que de cette
manière.
L'accumulateur solaire stocke l'eau
chaude jusqu'au moment de son
utilisation. L'accumulateur doit être
dimensionné de façon à ce que la
réserve d'eau chaude suffise en cas de
courte période de mauvais temps. La
partie supérieure de l'accumulateur
peut, en cas de besoin, être réchauffée
par une autre source de chaleur, afin
qu'il y ait toujours suffisamment d'eau
chaude, même en cas d'absence de
soleil. La partie inférieure de
l'accumulateur est exclusivement
réchauffée par l'énergie solaire.
Le support permet un montage simple
des capteurs. Des fixations adéquates
sont à disposition pour les différents
toits.
Le fluide caloporteur est transporté
par la pompe solaire à travers le
circuit solaire et transmet la chaleur des
capteurs jusqu'à l'accumulateur. La
chaleur est transmise à l'eau sanitaire
via un échangeur de chaleur. Un
produit antigel est ajouté au fluide pour
que l'installation ne puisse pas geler en
hiver et pour ainsi éviter des
dommages dus au gel. Le fluide
caloporteur non-toxique et
physiologiquement inerte est
harmonisé sur les grandes variations
de température allant de – 30°C à +
200°C.
Le vase d'expansion compense la
dilatation du fluide caloporteur causée
par les variations de température. Il est
de dimension suffisamment importante
pour éviter l'échappement du fluide
caloporteur par la soupape de sécurité,
même lorsque le fluide dans le capteur
devient gazeux lors de l'arrêt du
capteur en raison d'un manque de prise
de chaleur.
5
Description du produit
Capteur à tubes sous vide EDF
Caractéristiques et fonction du
capteur
Le système solaire à tubes sous vide
VDF est spécialement conçu pour les
conditions climatiques dominantes
d'Europe Centrale. Le système
fonctionne d'après le principe d'un
capteur à tubes sous vide à travers
lequel le fluide caloporteur circule et
récupère directement l’énergie solaire.
Il se caractérise par un fort pouvoir
d'absorption ainsi qu'une excellente
transmission de la chaleur grâce à un
système hydraulique optimal. Ces
propriétés permettent la transformation
des valeurs de rayonnement les plus
infimes en énergie de chaleur utile.
Fonction et structure du tube à vide
VDF
La transformation du rayonnement en
énergie calorifique s'effectue via la
surface absorbante d'un tube en verre
sous vide. Les pertes de chaleur dans
l'air ambiant sont ainsi presque
entièrement éliminées. La surface
absorbante est composée d'aluminium
et dispose d'un revêtement hautement
sélectif. Cette surface conduit la
chaleur vers un système de tube en
cuivre coaxial. La chaleur absorbée
dans ce tube en cuivre coaxial est
transmise directement et presque sans
aucune perte de chaleur au mélange
eau-éthylène glycol du circuit solaire.
Ainsi, le mélange eau-éthylène glycol
traverse directement les tubes sous
vide. La connexion des tubes sous vide
aux collecteurs s'effectue à l'aide d'un
raccord de compression et d'un raccord
à tubes en plastique résistant aux
intempéries. Ce raccord à tubes
protège durablement l'ensemble de la
zone de connexion des tubes.
Installation à l'arrêt
Lorsque l'installation est à l'arrêt ou en
cas de rayonnement élevé, le contenu
des tubes sous vide et de
l'accumulateur s'évapore. Le liquide
refoulé est absorbé par un vase
d'expansion de dimension suffisante.
L'excédent de chaleur doit pourtant être
ôté du capteur hydrauliquement. On
évite ainsi toute évaporation.
Modèles disponibles
B 15 VDF
Le module de base est constitué de 15
tubes et d'un raccordement pour sonde
de température.
E 15 VDF
Module d'extension à 15 tubes.
B 20 VDF
Le module de base est constitué de 20
tubes et d'un raccordement pour sonde
de température.
E 20 VDF
Module d'extension à 20 tubes.
Chaque champ de capteurs
nécessite un module de base pour le
raccordement de la sonde de
température et pour la mise en place
des composants du raccordement
hydraulique sur le circuit solaire.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Les différents modèles peuvent être
combinés en fonction des besoins.
6
Description du produit
Capteur à tubes sous vide VDF
Le capteur est composé d'un collecteur, de tubes sous vide et du rail de
fixation inférieur.
1
2
3
1790
4
Les raccords d'alimentation et de retour
se situent de chaque côté frontal du
collecteur.
COLD
HOT
La mention FROID est indiquée pour le
raccord de retour et la mention CHAUD
pour le raccord d'alimentation.
5
∅ 70
6
7
Le raccord de la sonde du capteur se
trouve sur le côté frontal gauche sur les
modules de base AURON B 15/20
VDF.
Composants et dimensions des
tubes sous vide
1
2
3
4
5
6
7
Système de tube coaxial
Raccord collier de serrage
Raccord des tubes
Absorbeur en aluminium à
revêtement sélectif
Ecarteur
Tube en verre
Clapet de protection
7
Description du produit
Données techniques
Série
Nombre de tubes sous vide
B/E 15 VDF
B/E 20 VDF
15
20
Surface absorbante effective
m²
1,5
2,0
Surface de captage
m²
1,58
2,11
Dimension du capteur
mm
1380 x 1910
1840 x 1910
Surface brute
m²
2,63
3,51
kg
kg
kg
51
62
73
68
79
90
kg
58
75
Poids du capteur (à vide), tubes compris
-toit incliné
-toit plat à support vertical
(sans lestage, protection anti-tempête)
-toit plat couché
(sans lestage, protection anti-tempête)
Hydraulique des collecteurs
laiton-cuivre
Revêtement du collecteur
aluminium, revêtement noir, isolé
Contenu du capteur, tubes compris
l
4,3
5,7
Raccords (alimentation et retour) du collecteur
3/4“ à joint plat
Circuit de fluide caloporteur rempli de
Mélange prêt à l'emploi de fluide caloporteur Tyfocor
LS
Pression maximum admissible
bar
6
Capacité de charge mécan. (charge de surface)
kg/ m²
350
Perte de pression (80 l/m²h)
mbar
ca. 30
ca.30
%
83,5 / 79,2
83,5 / 79,2
k1
W/m²K
2,79 / 2,65
2,79 / 2,65
k2
W/m²K
0,01 / 0,009
0,01 / 0,009
Caractéristiques des performances selon DIN 12975
(en rapport avec : la surface absorbante / la surface de captage
η0
Capacité thermique (DIN 12975 sur les données relatives aux
matériaux)
kJ/m²K
IAM 50 = IAML (40°) x IAMT (40°)
1,003
Angle d'inclinaison minimum
0°
Orientation de l'installation
verticale / transversale
Tube sous vide
VDF
°C
Angle d'inclinaison minimum
0°
Matériau des tubes
Verre borosilicaté
Diamètre extérieur
mm
70
Longueur
mm
1790
Isolation thermique
Vide élevé
Transfert de chaleur
Transfert direct
Couche absorbante constituée de
Surface absorbante nette
alimunium, à revêtement sélectif
m²
Matériau des tubes
Poids
8
230 °
0,1
Cuivre
kg
2,5
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Température d'arrêt
16,6
Description du produit
Connexion du capteur, accessoires, fluide
caloporteur
Raccordement du capteur
Le raccordement du capteur aux
conduites du circuit solaire s'effectue à
l'aide de deux raccords de serrage de
¾“ x 22 mm.
Joints
Les joints des capteurs sont munis de
joints plats résistants à la sollicitation
solaire. Les joints plats sont
préalablement fixés sur les tubulures
des capteurs.
Des obturateurs sont utilisés pour les
deux capteurs non utilisés et servent de
vannes de purge.
Compensateurs
Les capteurs sont reliés à l'aide de
deux compensateurs qui équilibrent les
variations de longueur dues aux
variations de température ainsi que les
tensions mécaniques qui en résultent.
Isolation
Une couche isolante adaptée
constituée d'un matériel d'étanchéité
EPDM, résistant aux hautes
températures, est disponible pour tous
les éléments de raccordement.
Séparateur d'air / Pot d'air
Pour une circulation sans défaut, le
circuit solaire doit être exempt d'air. Les
bulles d'air qui s'échappent de
l'installation purgée en cas de
températures élevées sont évacuées
par le séparateur d'air. Sur les
installations qui ne disposent pas de
séparateur d'air, l'air se dépose dans
un pot d'air et s'échappe via un purgeur
d'air manuel. Le pot d'air doit toujours
être situé au plus haut point de
l'installation.
Mélange prêt à l'emploi Tyfocor LS
Protection contre le froid
jusqu'à – 28°C
Composition
Solution aqueuse de 1,2 propylenglycole avec
inhibiteurs anti corrosion
Viscosité à 20°C
Env. 5mm²/s
Densité à 20°C
Env. 1.030 g/cm³
Pression de vapeur à 20°C
20 mbar
Fluide caloporteur
Le fluide caloporteur Tyfocor LS est
non-toxique et physiologiquement neutre.
Grâce à sa résistance aux très hautes
températures et à des bonnes propriétés anti-gel, ce produit est optimal pour
une utilisation dans les capteurs à haut
rendement.
Pour garantir la longévité du produit, il
convient d'effectuer un très bon rinçage du circuit solaire (2 heures) avant
de le remplir de fluide caloporteur.
Respecter les indications qui figurent sur la fiche de données de sécurité !
9
Description du produit
Système de montage
Options de montage
Un système de montage hautement
flexible et stable est proposé. Ce
dernier, allié la nouvelle construction
hydraulique du capteur AURON DF,
permet de recourir à toutes les options
de montage.
A Montage sur toiture inclinée, vertical
B Montage sur toiture inclinée,
transversal (recommandé pour les
inclinaisons de toit inférieures à 30°)
C Montage sur toiture plate,
horizontal, avec socle de fixation
sans inclinaison réglable
(recommandé pour les degrés de
latitude méridionaux, ainsi que pour
une utilisation de l'installation
principalement au cours des mois
d'été).
D Montage en façade (recommandé
pour les degrés de latitude
septentrionaux ainsi que pour une
utilisation de l'installation
essentiellement au cours des mois
d'hiver).
E Montage en plein air / sur toiture
plate, avec support de montage à
angle d'inclinaison réglable.
Ancres de toit
• Des ancres universelles sont à
disposition pour les toits en tuiles.
Grâce à leur haute flexibilité, on peut
généralement également les utiliser
pour les tuiles plates et spéciales. Le
crochet de toit est directement vissé
sur les chevrons, ce qui garantit une
très haute flexibilité.
• Un cadre de montage flexible doit
être posé pour le montage en plein air
ou sur toiture plate ; L'angle du cadre
peut être réglé en fonction de la
situation sur site. Réglage standard
45°.
• Le montage couché sur toiture plate
de l'option C est particulier dans la
mesure où un socle de montage sans
angle d'inclinaison est utilisé. Le socle
de montage est vissé sur une
ossature adaptée (plaques de béton
par ex.). L'ossature doit être posée
par l'utilisateur.
• Des éléments de fixation spéciaux
tels que des vis à double filetage, des
agrafes pour toit en tôle et des
crochets pour toits en ardoise sont
disponibles pour les façades, les toits
en tôle et en fibrociment.
A
B
D
E
10
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
C
Conception et dimensionnement
Capteurs et accumulateur
Tableau pour l'estimation approximative des dimensions des capteurs et
de l'accumulateur
Besoin en eau chaude
(45°C) in l
Production d'eau chaude
et soutien du chauffage
Personnes
Production d'eau chaude
n
~ (40 – 90 ) * n
~n=k
~ 70 * k
~ 1,5 *n =k
~ 70 * k
2
150 -200
2
300
2–3
750
3
150 - 200
2-3
300
3-5
750
4
150 - 200
2-3
300
4-6
750
200 - 300
3-4
400
150 - 200
3
300
5–8
750
200 - 300
3-4
400
5–8
750
250 - 350
4–5
500
200 - 300
4-5
400
7–9
750
250 - 350
5–6
500
200 - 300
4–5
400
250 - 350
5–6
500
350 - 550
6-7
750
250 - 350
5–6
500
350 - 550
6–8
750
350 - 550
6–7
750
500 - 700
7–9
1000
350 - 550
6–8
750
500 - 700
7 – 10
1000
5
6
7
8
9
10
Surface
absorbante
m²
k
Volume
minimal**
de l'accumulateur
solaire en
litres
Surface
absorbante
m²
k
Volume
minimal**
de l'accumulateur
solaire en l
8 – 11
1000
9 – 12
1000
9 - 14
1000
10 - 15
1000
Dimension de la surface du capteur
Le dimensionnement de la surface des
capteurs est primordial pour une
exploitation sûre et durable. Le calcul
doit être fait sur mesure, sur la base du
besoin en chaleur, de l'inclinaison et de
la disposition du toit ainsi que de
l'ensoleillement local.
Dimensionnement de l'accumulateur
solaire
L'exploitation de capteurs solaire
nécessite un accumulateur de taille
suffisante. Un accumulateur trop petit
entraîne une surchauffe permanente
dans le capteur et peut réduire sa
durée de vie.
Tableau de dimensionnement
Le tableau ci-contre permet de faire
une estimation approximative de la
surface nécessaire des capteurs et du
volume de l'accumulateur pour autant
qu'il s'agisse d'une application standard
dans le domaine de l'habitation.
Les aides à la conception et au calcul
doivent être utilisées pour établir un
dimensionnement exact.
En cas d'écarts par rapport au
dimensionnement proposé ici, le calcul
doit être annexé au protocole de mise
en service. Le fournisseur décline toute
responsabilité en cas de graves erreurs
de dimensionnement.
*
Le nombre de capteurs dépend de la consommation d'eau chaude ou du
besoin en chaleur, de la pente et de la disposition du toit ainsi que de l'ensoleillement disponible.
**
Le volume de l'accumulateur dépend du rendement solaire et du besoin
en chaleur.
11
Conception et dimensionnement
Conduites
Surface absorbante m²
2
3
4
DN 10
x
x
x
DN 13 DN 16
x
x
x
DN 16 DN 20
5
6
7
8
x
x
x
x
x
x
x
x
DN 20 DN 25
Cuivre Tube ondulé en acier
inoxydable
10
x
x
x
x
Toute garantie sur les capteurs est
déclinée en cas d'utilisation de
conduites inappropriées.
Surface absorbante m²
11
12
DN 16 DN 20
x
x
DN 20 DN 25
x
x
13
14
15
16
17
18
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
DN 25
x
9
19
20
x
x
(diamètre interne du tube recommandé)
Surface absorbante
m²
Débit nominal
en l/h
Perte de pression dans le
champ de capteuren
mbar(relative à l'eau de 20°)
2
160
30
3
240
38
4
320
40
5
400
45
6
480
55
7
560
65
8
640
80
9
720
95
10
800
110
11
880
140
12
960
170
*La perte de pression effective dans le champ de capteur dépend de la vitesse
du flux et de la température du fluide caloporteur.Règle approximative :
Perte de pression (fluide caloporteur) = 1,5 x perte de pression (eau)
12
Matériau
Les conduites du circuit solaires doivent être réalisées dans un matériel
homologué selon EN 12975 pour circuits solaires. L'utilisation de tubes de
cuivre ou d'acier avec raccords à étanchéité métallique est recommandée.
Les connexions brasées doivent être
réalisées en brasage fort.
Les matériaux utilisés doivent résister à
une température de 270°C, au fluide
caloporteur et aux influences des
intempéries.
Dimensionnement
Le diamètre nécessaire des conduites
doit être déterminé à l'aide du tableau
ci-dessous.
En cas d'installations plus grandes, ou
de longues conduites, les dimensions
des conduites et leur résistance doivent
être calculées et harmonisées avec la
pompe de circulation.
Veillez bien, lors du dimensionnement
de la conduite, à ce que la vitesse du
fluide caloporteur ne soit pas inférieure
à 0,5 m/s et à ce qu'elle n'excède pas
1,0 m/s.
Veillez bien, lors du dimensionnement
de la conduite, à ce que la vitesse du
fluide caloporteur ne soit pas inférieure
à 0,5 m/s et à ce qu'elle n'excède pas
1,0 m/s.
Veuillez, lors du choix de la pompe,
tenir compte de la perte de pression
accrue du fuide caloporteur par rapport
à l'eau.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Cuivre Tube ondulé en acier
inoxydable
Conception et dimensionnement
Vase d'expansion
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Vol. de remplissage de l'installa-
l'aide du tableau
Dimensionnement
Chaque installation solaire doit être
munie d'un vase d'expansion solaire
spécial. Il doit, parallèlement à
l'expansion thermique du caloporteur,
être à même de recevoir tout le volume
contenu dans le capteur. Le
dimensionnement du vase d'expansion
l'aide du tableau ci-dessous, relatif à la
surface absorbante, à la capacité et à la
hauteur de l'installation. Le calcul se
fonde sur une température de
déconnexion du capteur de 110°C et
une protection de l'installation avec une
soupape de sécurité de 6 bar.
Volume minimal du vase d'expansion à membrane en litres
En fonction de la surface absorbante, du volume de remplissage et de la hauteur totale de l'installation.
Pression d'installation = pstat +0,5 bar; min., volume de référence 3 l, température de service 110°C; Sécurité de
l'installation via soupape de sécurité de 6 bar ; 1 champ de capteur)
Hauteur totale des installations
3 -10 m
11 m
12 m
13 m
14 m
15 m
20
17
18
18
19
19
20
30
19
19
20
20
21
22
40
20
21
21
22
22
23
20
22
23
23
24
25
25
30
23
24
25
25
26
27
40
25
25
26
27
28
28
50
26
27
28
28
29
30
20
27
27
28
29
30
31
30
28
29
30
30
31
32
40
29
30
31
32
33
34
50
31
32
32
33
34
35
30
33
34
35
36
37
38
40
34
35
36
37
38
39
50
35
36
37
38
39
41
30
37
38
39
41
42
43
40
39
40
41
42
43
44
50
40
41
42
43
45
46
30
42
43
44
46
47
48
40
43
45
46
47
48
50
50
45
46
47
49
50
51
60
46
47
49
50
51
53
40
48
49
51
52
54
55
50
49
51
52
54
55
57
60
51
52
54
55
57
58
40
53
54
56
57
59
61
50
54
56
57
59
60
62
60
55
57
58
60
62
64
40
58
59
61
62
64
66
50
59
60
62
64
66
67
60
60
62
63
65
67
69
70
61
63
65
67
69
71
40
62
64
66
67
69
71
50
64
65
67
69
71
73
60
65
67
68
70
72
74
70
66
68
70
72
74
76
40
67
69
70
72
74
77
50
68
70
72
74
76
78
60
70
71
73
75
77
80
70
71
73
75
77
79
81
13
Conception et dimensionnement
Vase d'expansion
Réglage de la pression initiale
Le vase d'expansion doit toujours
contenir un volume d'eau de 3 litres. La
pression initiale dans le vase
d'expansion doit être réglée en fonction
de la hauteur de l'installation, de la
pression de remplissage de l'installation
et de la taille du vase d'expansion. La
pression de remplissage s'élève
toujours à 1,5 bar pour une hauteur
d'installation allant de 3 à 10 mètres.
Hauteur
de l'installation
en m
Pression
de remplissage
en bar
3 à 10
1,5
1,3
1,3
1,4
1,4
11
1,6
1,3
1,4
1,5
1,5
12
1,7
1,4
1,5
1,6
1,6
13
1,8
1,5
1,6
1,6
1,7
14
1,9
1,6
1,7
1,7
1,8
15
2,0
1,7
1,8
1,8
1,9
18
25
35
50 à 100
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Vase d'expansion en l
Pression initiale vase d'expansion
14
Hydraulique du circuit solaire
Ballon solaire
TC 1
Sonde de capteur
WW
Eau chaude
TSP 1 Sonde d'accumulateur optionnelle (accessoire)
KW
Eau froide
TSR 1 Sonde de retour
TWW
Mélangeur thermique d'eau chaude
Accessoire
Protection anti-brûlures
P1
Pompe de circuit solaire 1
MAG
Vase d'expansion
DR
Soupage de réglage du débit (Taco-Setter)
VL
Alimentation
SV
Soupape de sécurité
RL
Retour
SuB
Dispositif de rinçage et de remplissage
Z
Circulation
LA
Séparateur d'air
15
Hydraulique du champ de capteurs
120 tubes max.
Montage vertical
Conduites de raccordement
diagonales :
Jusqu'à 120 tubes (12 m² de surface
absorbante), les capteurs peuvent être
connectés dans un même champ.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 30 l/m²h lors de la
régulation du régime.
120 tubes max.
Les installations dotées de plus de 120
tubes (12 m² de surface absorbante)
sont connectées en parallèle selon le
système Tichelmann. La valeur du
courant volumique ne doit pas être
inférieure à 30 l/m²h par boucle
Tichelmann lors de la régulation du
régime.
60 tubes max.
Conduite de raccordement à un
côté :
Jusqu'à 60 tubes (6 m² de surface absorbante), les capteurs peuvent être
connectés dans un même champ en
cas de raccordement à un côté.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 45 l/m²h lors de la
régulation du régime.
Les installations dotées de plus de 60
tubes (6 m² de surface absorbante)
sont connectées en parallèle selon le
système Tichelmann en cas de
raccordement à un côté.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 45 l/m²h par
boucle Tichelmann lors de la régulation
du régime.
16
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
60 tubes max.
120 tubes max.
120 tubes max.
Hydraulique du champ de capteurs
Montage transversal
Les collecteurs peuvent être montés
indifféremment à gauche ou à droite.
En cas de montage sur la gauche, le
raccordement de la sonde de capteur
se trouve sur la partie inférieure. En
cas de montage sur la droite, elle se
trouve sur la partie supérieure. Le
montage transversal favorise
l'évaporation du capteur à l'arrêt. La
vapeur créée pousse entièrement le
fluide solaire hors du champ du
capteur, réduisant ainsi le processus de
vieillissement du fluide. Pour bénéficier
de cet avantage également en cas de
raccordement à un côté, il convient de
raccorder le champ de capteur par le
bas.
Conduites de raccordement
diagonales
Jusqu'à 120 tubes (12 m² de surface
absorbante), les capteurs peuvent être
connectés dans un même champ en
cas de raccordement en diagonale.
La valeur miniumum du courant volumique
ne doit pas être inférieure à 30 l/m² lors
de la régulation du régime.
60 tubes max.
60 tubes max.
Les installations dotées de plus de 120
tubes (12 m² de surface absorbante)
sont connectées en parallèle selon le
système Tichelmann en cas de
raccordement en diagonale.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 30 l/m²h par
boucle Tichelmann lors de la régulation
du régime.
Conduites de raccordement à un
côté (transversales)
En cas de conduite de raccordement à
un côté (transversale), le champ de
capteurs doit uniquement être raccordé
par le bas afin d'obtenir une
évaporation de qualité.
Jusqu'à 60 tubes (6 m² de surface absorbante), les capteurs peuvent être
connectés dans un même champ en
cas de raccordement à un côté.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 45 l/m²h lors de la
régulation du régime.
Les installations dotées de plus de 60
tubes (6 m² de surface absorbante)
sont connectées en parallèle selon le
système Tichelmann en cas de
raccordement à un côté.
La valeur du courant volumique ne doit
pas être inférieure à 45 l/m²h par
boucle Tichelmann lors de la régulation
17
Liste des pièces
Composants du capteur à tubes sous vide VDF
Outils nécessaires pour le montage des
tubes :
SW 24 Clé à fourche
Outils nécessaires pour le montage des
raccords de connexion et du kit d'extension :
SW 30 Clé à fourche
SW 32 Clé à fourche
Options de livraison AURON
Pos.:
Module de base
(avec connecteur de sonde)
Désignation
Module d'extension
(sans connecteur de sonde)
B 15 VDF
B 20 VDF
E 15 VDF
E 20 VDF
1
Tube sous vide avec raccord de tube
15
20
15
20
2
Collecteur de base avec douille de sonde
1
1
-
-
3
Extension de collecteur sans douille de sonde
-
-
1
1
4
Rail inférieur avec extendeur
1
1
1
1
5
Col de tube isolant
15
20
15
20
6
Couvercle pour raccordement de collecteur
2
2
-
-
7
Couvercle pour connecteur de collecteur
-
-
1
1
8
Bouchon de fermeture à ventilation
2
2
-
-
9
Raccords de connexion
2
2
-
-
10
Plaque de connexion pour collecteur
-
-
1
1
11
Plaque de connexion pour rail inférieur
-
-
1
1
-
-
1
1
Accessoires
12
Kit d'extention de raccordement à isolant
Pos.1
Pos.2
Pos.3
Pos.6
Pos.10+11
Pos.4
Pos.7
18
Pos.8 + Pos.9
Pos.12
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Pos.5
Liste des pièces
Système de fixation
Outils nécessaires pour le montage
du système de fixation
SW 17 Clé de Clé à douilles ou clé
SW 13 Clé de Clé à douilles ou clé
Ruban de mesure ; meuleuse pour
l'ajustement des tuiles
Pos.:
Désignation
Module de base
Module d'extension
Toit en tuiles vertical (A)
B 15 VDF
B 20 VDF
E 15 VDF
E 20 VDF
13
Elément de fixation collecteur
2
2
1
2
14
Element de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
16
Crochet de toit universel
4
4
2
4
17
Vis de chevron
8
8
4
8
Toit en tuiles transversal (B)
13
Elément de fixation collecteur
4
4
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
16
Crochet de toit universel
4
4
2
4
17
Vis de chevron
8
8
4
8
Toit plat couché (C) (La fixation sur la couverture du toit (plaques de béton ; vis) doit être effectuée sur site)
13
Elément de fixation collecteur
2
2
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
Façade (D) (effectuer la fixation à l'aide des vis à double filetage ; consulter préalablement le constructeur de la façade)
13
Elément de fixation collecteur
4
4
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
21
Vis à double filetage
4
4
2
4
25
Boulon de raccord
4
4
2
4
Toit plat à montage incliné (E)
(La fixation sur la couverture du toit doit être effectuée par l'utilisateur)
13
Elément de fixation collecteur
2
2
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
18
Cadre de montage vertical (pré-monté)
2
2
1
2
19
Traverse
1
1
1
1
20
Equerre
2
2
2
2
Toits spéciaux montage vertical (A) (en cas de fixation à l'aide d'agrafes, 3 agrafes doivent être insérées par rail de montage)
13
Elément de fixation collecteur
2
2
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
21
Vis à double filetage
4
4
2
4
22
Crochet de couvreur pour ardoises
4
4
2
4
23
Agrafe métallique
6
6
3
6
24
Agrafe de toit KalZip
6
6
3
6
25
Boulon de raccord
6
6
3
6
Toits spéciaux montage transversal (A) (en cas de fixation à l'aide d'agrafes, 3 agrafes doivent être insérées par rail de montage)
13
Elément de fixation collecteur
4
4
1
2
14
Elément de fixation solaire universel
2
2
1
2
15
Rail de montage
2
2
1
2
21
Vis à double filetage
4
4
2
4
22
Crochet de couvreur pour ardoises
4
4
2
4
23
Agrafe pour pli de tôle
6
6
6
3
24
Agrafe de toit KalZip
6
6
6
3
25
Boulon de raccord
6
6
6
3
19
Liste des pièces
Système de fixation
Pos. 16+17
Pos.13+14+15
Pos.18
Pos.19+20
Pos.22
20
Pos.23
Pos.24
Pos.25
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Pos.21
Montage du capteur
Choix des surfaces de montage appropriées
Surfaces de montage
Le type d'utilisation envisagé pour
l'installation solaire (chauffage de l'eau
sanitaire ou soutien de chauffage) joue un
rôle important dans le choix d'une surface de
montage appropriée. L'angle d'inclinaison du
lieu de mise en place diffère complètement
selon que l'installation est utilisée à des fins
de chauffage de l'eau sanitaire ou de soutien
de chauffage.
Exposition sud avec angle d'inclinaison défavorable
Façade
max. -30°
Toit plat
max. +30°
Installations solaires destinées au
soutien de chauffage.
L'angle d'inclinaison optimal des installations
solaires destinées au soutien de chauffage
s'élève en Allemagne à 60°.
Si le toit est orienté au sud, l'angle d'inclinaison peut varier entre 45° et 70 °, sans que
des pertes de rendement trop importantes
(maximum 5%) ne soient entraînées.
Il convient, pour le soutien de chauffage, de
ne pas dépasser des dérivations de plus de
45° par rapport à l'orientation sud vers l'est
ou l'ouest.
Toit incliné
max. +/-30°
Rotation des tubes
Sur le capteur à tubes sous vide AURON
DF, l'angle d'inclinaison de l'absorbeur peut
être réglé pour la surface d'utilisation
particulière via une rotation des tubes. A cet
effet, une graduation par paliers de 10° se
trouve sur le support inférieur du tube. Il est
ainsi possible de compenser les inclinaisons
de toit faibles ou fortes, voire, dans les cas
extrêmes, un montage sur toit plat ou en
façade, ou des dérivations par rapport à
l'orientation sud vers l'est ou l'ouest.
Dérivation par rapport à l'orientation sud
Ouest :
max. +30 °
max. +/-30°
Installations solaires destinées au
chauffage de l'eau chaude sanitaire.
L'angle d'inclinaison optimal des installations
solaires destinées au chauffage de l'eau
chaude sanitaire s'élève en Allemagne à
45°.
Si le toit est orienté au sud, l'angle d'inclinaison peut varier entre 20° et 50°, sans que
des pertes de rendement trop importantes
(maximum 5%) ne soient entraînées. Sur les
toits à faible inclinaison, le montage transversal des tubes permet une utilisation optimale du capteur pendant les saisons intermédiaires. La surchauffe estivale se trouve
ainsi limitée.
Les dérivations de l'ordre de 45° par rapport
à l'orientation sud vers l'est ou l'ouest
n'amoindrissent que très faiblement le
rendement sur une inclinaison de 30° par
exemple. Plus la dérivation par rapport à
l'orientation sud est importante, plus les
faibles inclinaisons de toits se révèlent
performantes.
Est :
max. -30 °
Orientation sud avec angle d'inclinaison
défavorable, façade, toit plat ou toit
incliné :
Compensation de l'angle d'inclinaison via le
montage transversal du capteur (axe du
tube est-ouest. Angle de rotation maximal
+/-30°.
Dérivation par rapport à l'orientation sud
: Compensation de la dérivation via le
montage vertical avec orientation des tubes
21
Montage des capteurs
Dimensions
Tous les champs de capteurs des capteurs à tubes sous vide AURON se
composent d'un module de base offrant
la possibilité de raccorder une sonde
de température, ainsi que d'un ou plusieurs modules d'extension.
C'est également le cas des champs de
capteurs superposés ou adjacents. Le
montage débute toujours par un module de base sur 4 points de fixation.
Une plaque de connexion située sur le
collecteur et le rail inférieur assure la
connexion entre le module de base et
chacun des modules d'extension.
L'établissement de la connexion nécessite env. 6 cm de chaque côté.
Montage vertical des tubes sur toit incliné, toit plat à cadre de montage incliné et toit plat couché.
Options de montage : A; C; E.
Bordure du toit
Min.
2 rangées d'ardoises
Min.
100 cm
B 15 DF
F
Accumulateur
E 15 DF
E 20 DF
B
Sonde de
température
D
Bordure du toit
C
A
Crochets de
Plaque de
connexion
pour collecteur et rail inférieur
E
Rail de montage
Rail inférieur
Etendue [cm]
Description
A
Jusqu'à 120 max.
Ecart maximal entre deux points de fixation (adjacents)
B
135 - 185
Ecart entre deux points de fixation (superposés)
C
160
Ecart entre les fixations des rails de montage (équerre Z)
D
138 - 1104
Longueur du champ de capteurs
E
7 - 45
Saillie du champ de capteurs dépassant du premier et du dernier point de fixation.
F
12
Longueur de la connexion du collecteur et du rail inférieur.
Longueur D du champ de capteurs :
La longueur du champ de capteurs
correspond à la somme des longueurs
de tous les collecteurs utilisés.
Longueur du collecteur AURON 15
VDF : 138 cm
Longueur du collecteur AURON 20
VDF : 184 cm
22
La longueur du champ de capteurs
détermine la position du premier et du
dernier point de fixation.
Il convient alors de tenir compte d'une
saillie E de 7 cm minimum à 45 cm
maximum.
Tous les points de fixation situés entre
ces deux points de fixation sont déterminés individuellement en fonction de
l'écart entre les chevrons, du type d'ardoises et de la position des plaques de
connexion entre les collecteurs et les
rails inférieurs.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Elément de fixation
Montage des capteurs
Dimensions
Position des plaques de connexion
La connexion entre les collecteurs et
les rails inférieurs est établie à l'aide
d'une plaque de connexion.
La longueur de ces plaques de
connexion est de F = 12 cm.
F
Aucun élément de fixation ne peut être
monté dans la zone de ces plaques de
fixation.
F
F
La position des points de fixation doit
être déterminée de telle sorte que
ceux-ci se trouvent à gauche ou à
droite des plaques de connexion.
F
FF
Nombre de points de fixation par module
E 20
Plaques de connexion
Modules de base B 15 /20
Les modules AURON B 15 VDF et
AURON B 20 VDF sont montés sur 4
points de fixation.
Modules d'extension E 20
E 15
Modules d'extension E 15
Modules de base B 15 /20
B 15 / 20
Points de fixation
Modules d'extension AURON E 15
VDF :
Modules d'extension AURON E 20
VDF :
Les modules AURON 15 VDF ne nécessitent que 2 points de fixation.
Pour le montage de 3 modules AURON
15 VDF, le module d'extension central
est monté sur 4 points de fixation.
Les modules AURON 20 VDF
nécessitent 4 points de fixation.
23
Montage des capteurs
Dimensions
2 rangées d'ardoises min. ou 100
cm pour un montage en façade
Bordure du toit
Montage horizontal des tubes sur
toiture inclinée et façade
Options de montage: B; D
E
Collecteurs
Rails inférieurs
Bordure du toit ou du bâtiment
min.
100 cm
Crochets de couvreur
F
D
Elément de fixation
C
Plaque de connexion pour
collecteur et rail inférieur
A
Rail de montage
B
Elément de fixation de collecteur anti-glissement
G
H
Sonde de
température
I
Etendue [cm]
Description
A=B
mx. 120
Ecart maximal entre deux points de fixation (superposés)
C
135 - 168
Ecart entre deux points de fixation (adjacents)
D
138 - 1104
Longueur du champ de capteurs
E
7 - 45
Saillie du champ de capteurs par rapport au dernier point de fixation
F
12
Longueur de la connexion du collecteur et du rail inférieur
G
14
Saillie du champ de capteurs par rapport au premier point de fixation
H
min. 22
Ecart minimum entre le point de fixation et le bord extérieur du collecteur
l
min. 15
Ecart minimum entre le point de fixation et le bord extérieur du rail inférieur
Longueur D du champ de capteurs :
La longueur du champ de capteurs
correspond à la somme des longueurs
de tous les collecteurs utilisés.
Longueur du collecteur AURON 15
VDF : 138 cm
Longueur du collecteur AURON 20
VDF : 184 cm
24
La longueur du champ de capteurs
détermine la position du premier et du
dernier point de fixation.
Il convient alors de tenir compte d'une
saillie E de 7 cm minimum à 45 cm
maximum.
La saillie G de 14 cm est prévue pour
permettre l'installation de l'élément de
fixation de collecteur anti-glissement.
Tous les points de fixation situés entre
ces deux points de fixation sont déterminés individuellement en fonction du
type d'ardoises en cas de montage
transversal et de la position des plaques de connexion entre les collecteurs
et les rails inférieurs.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Dimensions
Position des plaques de connexion
La connexion entre les collecteurs et
les rails inférieurs est établie à l'aide
d'une plaque de connexion.
La longueur de ces plaques de
connexion est de F = 12 cm.
Aucun élément de fixation ne peut être
monté sur ces plaques de fixation.
F
F
La position des points de fixation doit
être déterminée de telle sorte que
ceux-ci se trouvent à gauche ou à
droite des plaques de connexion.
F
Modules d'extension E 15
Modules de base B 15 /20
Points de fixation
Plaques de connexion
E 15
Modules d'extension E 20
B 15 / 20
E 20
F
Modules d'extension E 20 VDF :
Les modules AURON E 29 VDF nécessitent
4 points de fixation.
Modules d'extension E 15 VDF :
Les modules AURON E 15 VDF nécessitent
seulement 2 points de fixation.
Modules de base B 15 /20 DF :
Les modules B 15 et B 20 VDF nécessitent
4 points de fixation.
25
Montage des capteurs
Aperçu toit plat
Option E : Montage en plein air / sur toiture plate, avec socle de fixation à angle d'inclinaison réglable
13
2/3
6
5
7
19
1
10
20
4
11
14
26
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
18
Pose du support de montage
Toit plat, option E : Montage en plein air / sur toiture plate,
avec socle de fixation à angle d'inclinaison réglable
Préparation et vérification du toit
Contrôlez les éléments suivants du toit
• Etanchéité et besoin en
assainissement. Aucun
assainissement ne doit être prévu de
façon imminente.
• Résistance du toit : la fixation du
support de montage est fonction de la
capacité de charge du toit. Les
estimations d'un ingénieur de
structures prenant en compte des
charges de neige et de vent sont
dans certains cas nécessaires.
• Lors d'une fixation des cadres de
• On peut, alternativement visser le
montage avec des éléments de
béton, le toit doit supporter une
charge supplémentaire de 300 kg/m².
Des poids de béton d'au moins 300
kg doivent être utilisés pour le
lestage. Utiliser des nattes de
protection pour les constructions pour
protéger la couverture du toit.
• En cas de poids plus faibles, il
convient de réaliser un renfort
supplémentaire avec des câbles
métalliques fixés sur des points
stables. Estimations d'un ingénieur de
structures nécessaires.
cadre de montage sur des supports
qui transportent la charge sur des
murs porteurs.
• Les plaques de béton, les vis et
chevilles nécessaires à la fixation du
cadre de montage ne sont pas
contenues dans le pack de livraison
et doivent être fournies par
l'utilisateur.
Déterminer les points de fixation
Les points suivants doivent être pris en
compte :
• Aligner le champ de capteurs en
direction sud.
• Le champ de capteurs doit dans la
mesure du possible ne pas subir
d'ombrage.
• Le trajet des conduites doit être le
plus court possible et mener
directement au groupe compact et à
l'accumulateur de chaleur.
• Le montage ne s'effectue pas
directement en bordure du toit afin de
réduire au maximum la charge de
vent.
Ecart minimal : 1,2 m ;
Ecart plus important pour des
bâtiments hauts et exposés.
Module de base à module d'extension E 15 VDF
• L'écart des points de fixation est
déterminé individuellement en
fonction de la longueur de collecteur
utilisée, (AURON 15 = 138 cm)
(AURON 20 = 184 cm) et de la
position des plaques de connexion
entre les collecteurs et les rails
inférieurs. Attention : aucune fixation
n'est possible
dans la zone des plaques de
connexion
F = 12 cm
Une saillie
E : de 7 à 45 cm
et un écart maximal
A : allant jusqu'à 120 cm
ne doivent pas être dépassés.
Module de base à module d'extension E 20 VDF
La profondeur du cadre de montage
s'élève à :
B = 150 cm
(voir pages 21 et 22)
27
Pose du support de montage
Toit plat, option E : Montage en plein air / sur toiture plate,
avec socle de fixation à angle d'inclinaison réglable
Vertical
Pose du cadre de montage
Angle
L
M
H
45°
2*
34
162
40°
41
34
149
35°
56
34
133
30°
66**
34
117
* à fleur avec le bout du rail
** butée
• Ouvrir le cadre de montage et le
régler sur l'angle adéquat en glissant
l'écrou coulisseau dans la bonne
position. Angle optimal pour une
utilisation toute l'année : 45° = pose
perpendiculaire au bout du rail
• Visser le cadre de montage sur les
éléments de béton ou sur les
supports. La plus haute branche est
alors diagonale en haut, au niveau
des capteurs. Les cadres de montage
doivent être alignés.
Pose d'une traverse
• Les 2 cadres de montage sont
renforcés à l'aide de la traverse.
Pose des éléments de fixation
• Agrafez l'élément de fixation du
collecteur sur le cadre de montage et
positionnez-le de façon à ce qu'il frôle
le cadre de montage. L'élément de
fixation s'encliquète d'une simple
pression sur l'écrou.
• Encliquetez l'élément de fixation du
Contrôle
Vérifiez la hauteur et la position de tous
les éléments de fixation une fois le
montage effectué. Tous les éléments
de fixation doivent être alignés.
28
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
rail inférieur en maintenant un écart
de 173 cm par rapport à l'élément de
fixation du collecteur. L'élément de
fixation s'encliquète d'une simple
pression sur l'écrou. Fixez-le en
effectuant 2-3 rotations de l'écrou –
ne pas visser définitivement.
Montage des capteurs
Aperçu toit plat
Option C :
Montage toit plat couché avec cadre de
montage sans angle d'inclinaison réglable
7
10
5
1
2/3
6
11
15
4
13
14
29
Pose du support de montage
Toit plat, option E : Montage en plein air / sur toiture plate,
avec cadre de montage, sans angle d'inclinaison réglable
• La charge de vent étant très faible sur
ce type de fixation (les capteurs à
tubes sous vide couchés n'offrent
quasiment pas de surface de prise au
vent), une fixation sur des plaques de
béton courantes d'une longueur de
côté d'en. 45 cm et d'un calibre d'env.
5 cm sont suffisantes. Le poids de
chaque plaque ne doit cependant pas
être inférieur à 20 kg. Le toit doit ainsi
supporter une charge supplémentaire
d'env. 50 kg/m². Utiliser des nattes de
protection pour les constructions pour
protéger la couverture du toit.
rails de montage sur des supports qui
transportent la charge sur des murs
porteurs.
• Les plaques de béton, les vis et
chevilles nécessaires à la fixation des
rails de montage ne sont pas
contenues dans le pack de livraison
et doivent être fournies sur site.
Déterminer les points de fixation
Les points suivants doivent être pris
en compte :
D
• Le champ de capteurs doit être
F
E
B
A
sud
Module de base à module d'extension E 15
D
F
E
B
A
Module de base à module d'extension E 20
• On peut, alternativement, visser les
sud
orienté au sud, de façon à ce que
l'axe du tube soit orienté en
direction est-ouest.
• Le champ de capteurs doit dans la
mesure du possible ne pas subir
d'ombrage.
• Le trajet des conduites doit être le
plus court possible et mener
directement au groupe compact et à
l'accumulateur de chaleur.
•Le montage ne s'effectue pas
directement en bordure du toit afin
de réduire au maximum la charge
de vent (effet d'aspiration). Ecart
minimal : 1,2 m ;
Ecart plus important pour des
bâtiments hauts et exposés.
L'écart des points de fixation est
déterminé individuellement en fonction de la longueur de collecteur
utilisée,
(AURON 15 = 138 cm)
(AURON 20 = 184 cm) et de la position des plaques de connexion entre
les collecteurs et les rails inférieurs.
Attention : aucune fixation n'est possible
dans la zone des plaques de
connexion
F = 12 cm
Une saillie
E : de 7 à 45 cm
et un écart maximal
A : allant jusqu'à 120 cm
ne doivent pas être dépassés.
L'écart entre les supports s'élève à :
B = 194 à 160 cm
(voir pages 21 et 22)
30
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Préparation et vérification du toit
Contrôlez les éléments suivants du toit
• Etanchéité et besoin en
assainissement. Aucun
assainissement ne doit être prévu de
façon imminente.
• Résistance du toit. .
Résistance du toit : la fixation du
support de montage est fonction de la
capacité de charge du toit. Les
estimations d'un ingénieur de
structures prenant en compte des
charges de neige et de vent sont
dans certains cas nécessaires.
Pose du support de montage
Toit plat, option E : Montage en plein air / sur toiture plate,
avec cadre de montage, sans angle d'inclinaison réglable
Montage des rails de montage
• Fixez les rails de montage sur les
plaques de béton à l'aide des vis
correspondantes (clé à douilles de
taille 13), des rondelles et des
chevilles.
• Pour obtenir un écart plus grand avec
la couverture du toit, il est également
possible d'utiliser des vis à double
filetage et des plaques de béton
d'épaisseur correspondante pour fixer
les rails de montage.
• Fixer les rails sur les vis à double
filetage en vissant le rail à la plaque
de connexion par en-dessous. Veillez
ce faisant à bien respecter la
dimension minimum de saillie
nécessaire pour la pose des éléments
de fixation des capteurs et du rail
inférieur.
Pose des éléments de fixation
• Agrafez l'élément de fixation du
collecteur sur le rail de montage et
positionnez-le de façon à ce qu'il frôle
l'extrémité du rail de montage.
L'élément de fixation s'encliquète
d'une simple pression sur l'écrou.
• Encliquetez l'élément de fixation du
rail inférieur en l'orientant à fleur du
rail l'extrémité opposée du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou. Fixez l'élément de fixation en
effectuant 2-3 rotations de l'écrou –
ne pas visser définitivement.
Contrôle
Vérifiez la position de tous les éléments
de fixation une fois le montage
effectué. Tous les éléments de fixation
doivent être alignés. Les rails doivent
être parfaitement parallèles.
31
Montage des capteurs
Toit en tuiles, Aperçu option A :
Montage sur toiture inclinée, vertical
6
2/3
5
7
1
15
10
16
4
11
17
14
32
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
13
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option A :
Montage sur toiture inclinée, vertical
Préparation et vérification du toit
Contrôlez les éléments suivants du toit
Etanchéité et besoin en assainissement
• Aucun assainissement ne doit être
prévu de façon imminente.
Remplacez les tuiles fendues sur le
lieu de pose. Elles ne seront plus
accessibles après la pose des
capteurs.
Résistance du toit :
• Vérifiez si le toit peut supporter une
charge de surface supplémentaire de
25 kg/m².
Bon état des chevrons :
• Vérifiez que les chevrons sont en bon
état afin de permettre une fixation
sûre des crochets de toit sur ces
derniers. Remplacez les chevrons si
nécessaire ; un autre lieu de fixation
ou des points de fixation
supplémentaires doivent être trouvés,
afin que les crochets restent
solidement fixés dans les chevrons
même en cas de tempête.
2 tuiles
minimum
F
Module de base
avec module
d'extension E15
2 tuiles minimum
F
Module de base
avec module
d'extension E20
Mesures de précaution
Les directives de prévention des accidents émanant de l'organisme spécialisé dans les accidents du travail et les
nomes DIN-VDE applicables doivent
être respectées lors du montage sur toit
incliné. Les mesures préventives contre
la chute sont nécessaires à partir d'une
hauteur de chute de 3 m sur les toits
inclinés de plus de 20° et jusqu'à 60°. Il
est recommandé de fixer un crochet de
sécurité sur un endroit approprié. Les
échafaudages et les tabliers de toit
servent de protection anti-chute.
Déterminez les points de fixation en
tenant compte des points suivants :
• Le champ de capteurs doit dans la
mesure du possible ne pas subir
d'ombrage.
• Le trajet des conduites doit être le
plus court possible et mener
directement au groupe compact et à
l'accumulateur de chaleur.
• La fixation ne s'effectue pas
directement en bordure de toit afin de
réduire au maximum la charge de
vent et permettre un accès de tous
les côtés au champ de capteurs.
Ecart minimal : 1,0 m ; Ecart plus
important pour des bâtiments hauts
et exposés.
• Observer un écart d'au moins deux
rangées de tuiles jusqu'au faîte.
• L'écart des points de fixation est
déterminé individuellement en
fonction de la longueur de collecteur
utilisée,
(AURON 15 = 138 cm)
(AURON 20 = 184 cm) et de la
position des plaques de connexion
entre les collecteurs et les rails
inférieurs. Attention : aucune fixation
n'est possible
dans la zone des plaques de
connexion
F = 12 cm
Une saillie
E : de 7 à 45 cm
et un écart maximal
A : allant jusqu'à 120 cm
ne doivent pas être dépassés.
L'écart entre les points de fixation
superposés s'élève à :
B = 135 à 185 cm
(voir pages 21 et 22)
33
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option A :
Montage sur toit incliné, vertical
Fixer la plaque de base
avec deux vis directement sur le
chevron, en tenant compte des points
suivants :
• La plaque de base est logée sur toute
la largeur des chevrons
• L'étrier doit être posé dans un
creux de l'onde. Si nécessaire,
déplacer l'étrier.
• Montage parallèle aux tuiles.
• Percer les chevrons avec un foret à
bois de 6 mm.
Régler la hauteur du crochet de toit
• Régler la hauteur du crochet du toit
de façon à ce que l'étrier soit posé sur
la surface des tuiles.
• Serrer à fond toutes les vis.
Façonner et poser les tuiles
• Enlever les saillies/nez dérangeants à
l'aide d'une meuleuse d'angle.
• Reposer les tuiles et veiller à une
bonne assise.
Positionner l'équerre Z
• Effectuer une rotation de l'équerre Z à
90°.
• Régler l'écart de l'équerre Z sur 160
cm et visser à fond.
l'équerre Z et positionner le rail de
façon à qu'il présente une saillie de
10 cm au-delà de l'équerre Z
supérieure. Vérifier l'alignement avec
la couverture du toit et serrer les vis.
34
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
• Encliqueter le rail de montage sur
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option A :
Montage sur toit incliné, vertical
Pose des éléments de fixation
• Agrafez l'élément de fixation du
collecteur sur le rail de montage et
positionnez-le de façon à ce qu'il frôle
l'extrémité supérieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou.
• Encliquetez l'élément de fixation du
rail inférieur en l'orientant à fleur de
l'extrémité inférieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou. Fixez l'élément de fixation en
effectuant 2-3 rotations de l'écrou –
ne pas visser définitivement.
Contrôle
Vérifiez la hauteur et la position de tous
les éléments de fixation une fois le
montage effectué. Tous les éléments
de fixation doivent être alignés. Les
éléments de fixation et les rails doivent
toujours être respectivement parallèles
et perpendiculaires à la couverture du
toit. Si des alignements sont
nécessaires, ces derniers peuvent être
effectués en repositionnant l'équerre Z.
Dévissez à cet effet l'équerre Z de la
bride de fixation et alignez l'unité de
montage. Terminez l'opération en
resserrant toutes les vis.
35
Montage des capteurs
Toit en tuiles, Aperçu option B :
Montage sur toit incliné, horizontal
7
5
10
2/3
1
11
6
16
4
15
13
17
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
14
36
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option B :
Montage sur toit incliné, horizontal
Préparation et vérification du toit
Contrôlez les éléments suivants du toit
Etanchéité et besoin en assainissement
• Aucun assainissement ne doit être
prévu de façon imminente.
Remplacez les tuiles fendues sur le
lieu de pose. Elles ne seront plus
accessibles après la pose des
capteurs.
Résistance du toit :
• Vérifiez si le toit peut supporter une
charge de surface supplémentaire de
Bon état des chevrons :
• Vérifiez que les chevrons sont en bon
état afin de permettre une fixation
sûre des crochets de toit sur ces
derniers. Remplacez les chevrons si
nécessaire ; un autre lieu de fixation
ou des points de fixation
supplémentaires doivent être trouvés,
afin que les crochets restent
solidement fixés dans les chevrons
même en cas de tempête.
25 kg/m².
3 tuiles
minimum
E
F
D
A=B
G
C
Module de base avec module d'extension E15
1 m min.
E
F
D
A=B
G
Module de base avec module d'extension E20
Déterminez les points de fixation en
tenant compte des points suivants :
• Le champ de capteurs doit dans la
mesure du possible ne pas subir
d'ombrage.
• Le trajet des conduites doit être le
plus court possible et mener
directement au groupe compact et à
l'accumulateur de chaleur.
• La fixation ne s'effectue pas
directement en bordure de toit afin de
réduire au maximum la charge de
vent et permettre un accès de tous
les côtés au champ de capteurs.
Ecart minimal : 1,0 m ; Ecart plus
important pour des bâtiments hauts
et exposés.
• Observer un écart d'au moins deux
rangées de tuiles jusqu'au faîte.
• L'écart des points de fixation est
3 tuiles
minimum
C
Mesures de précaution
Les directives de prévention des accidents émanant de l'organisme spécialisé dans les accidents du travail et les
nomes DIN-VDE applicables doivent
être respectées lors du montage sur toit
incliné. Les mesures préventives contre
la chute sont nécessaires à partir d'une
hauteur de chute de 3 m sur les toits
inclinés de plus de 20° et jusqu'à 60°. Il
est recommandé de fixer un crochet de
sécurité sur un endroit approprié. Les
échafaudages et les tabliers de toit
servent de protection anti-chute.
déterminé individuellement en
fonction de la longueur de collecteur
utilisée,
AURON 15 = 138 cm
AURON 20 = 184 cm
et de la position des plaques de
connexion entre les collecteurs et
les rails inférieurs. Attention : aucune
fixation n'est possible
dans la zone des plaques de
connexion
F = 12 cm.
La saillie inférieure s'élève à
G = 14 cm
et prévient les risques de chute de
l'élément de fixation du collecteur.
La saillie supérieure de la zone E
s'élève à 7 à 45 cm
et un écart maximal
A = B : jusqu'à 120 cm
ne doit pas être dépassé.
L'écart entre les points de fixation
adjacents s'élève à :
C = 135 à 168 cm.
(Aperçu, voir pages 23 et 24)
37
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option B :
Montage sur toit incliné, horizontal
Fixation de la plaque de base
avec deux vis directement sur le
chevron, en tenant compte des points
suivants :
• La plaque de base est logée sur toute
la largeur des chevrons
• L'étrier doit être posé en bordure d'un
creux d'onde. Si nécessaire, déplacer
l'étrier.
• Montage parallèle aux tuiles
• Percer les chevrons avec un foret à
bois de 6 mm
Régler la hauteur du crochet de toit
• Régler la hauteur du crochet du toit
de façon à ce que l'étrier soit posé sur
la surface des tuiles.
• Serrer à fond toutes les vis.
Façonner et poser les tuiles
• Enlever les saillies/nez dérangeants à
l'aide d'une meuleuse d'angle.
• Reposer les tuiles et veiller à une
bonne assise.
K
Positionner l'équerre Z
• Positionner et fixez les équerres Z de
façon à ce qu'un écart K similaire
sépare toutes les équerres Z de la
rangée de tuiles superposées. Les
équerres Z doivent toutes êtes
orientées de façon identique. Il est
possible de les orienter vers le haut et
vers le bas.
Pose du rail sur le crochet du toit
• Monter les rails sur les crochets de
toit en les pressant depuis le bas sur
le Pressix. Veiller à bien respecter les
saillies
minimum nécessaires
H = 22 cm pour le montage du
collecteur et
I = 15 pour le montage du rail
• Aligner le rail parallèlement sur les
tuiles et visser.
H = 22 cm
38
I 15 cm
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
K
Pose du support de montage
Toit en tuiles, Option B :
Montage sur toit incliné, horizontal
Pose des éléments de fixation
• Commencez par les éléments de
fixation qui servent à prévenir la chute
du collecteur et du rail inférieur.
Retirez à cet effet l'équerre de calage
de l'élément de fixation ; cette
dernière n'est pas nécessaire.
Connectez à nouveau la vis et la
rondelle à l'aide du Pressix.
• Fixez le support de sécurité du
A = 7 cm
collecteur sur le rail de montage
inférieur à un angle de 90° en
observant un écart A. Faire pression
sur la vis et visser.
• Fixer le support de sécurité du rail
inférieur sur côté opposé à un angle
de 90° en observant un écart B. Faire
pression sur la vis et visser.
B = 2,5 cm
• Agrafez l'élément de fixation du
collecteur sur le rail de montage et
positionnez-le de façon à ce qu'il frôle
l'extrémité supérieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou.
• Encliquetez l'élément de fixation du
rail inférieur en l'orientant à fleur de
l'extrémité inférieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou. Fixez l'élément de fixation en
effectuant 2-3 rotations de l'écrou –
ne pas visser définitivement.
• Tous les autres éléments de fixation
du collecteur et du rail inférieur sont
fixés comme décrit plus haut aux
deux extrémités du rail de montage.
Contrôle
Vérifiez la hauteur et la position de tous
les éléments de fixation une fois le
montage effectué. Tous les éléments
de fixation doivent être alignés. Les
éléments de fixation et les rails doivent
toujours être respectivement parallèles
et perpendiculaires à la couverture du
toit. Si des alignements sont
nécessaires, ces derniers peuvent être
effectués en repositionnant les rails de
montage sur les équerres Z. Desserrez
à cet effet les vis supérieures de
l'équerre Z du rail de montage et
aligner l'unité de montage. Terminez
l'opération en resserrant toutes les vis.
39
Montage des capteurs
Façade, Aperçu option D
7
10
11
15
2/3
21
5
4
6
1
25
13
40
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
14
Pose du support de montage
Façade, option D
Préparation et vérification de la
façade
Contrôlez les points suivants sur le lieu
de pose
Besoin en assainissement :
• Vérifiez si la façade est en bon état.
Un assainissement ne doit pas être
imminent.
• Vérifiez si le matériel de façade est
suffisamment solide pour poser des
vis à double filetage. Si ce n'est pas
le cas, un ingénieur de structures doit
être sollicité.
Résistance de la façade.
• Résistance générale de la façade par
rapport à la contrainte de traction.
min. 1 m
min. 1 m
E
F
F
A=B
D
C
G
Module de base avec module d'extension E15
min. 1 m
min. 1 m
E
F
A=B
F
Déterminez les points de fixation en
tenant compte des points suivants :
• Le champ de capteurs doit dans la
mesure du possible ne pas subir
d'ombrage. Prenez également garde
à l'ombrage estival dû aux gouttières
du toit.
• Le trajet des conduites doit être le
plus court possible et mener
directement au groupe compact et à
l'accumulateur de chaleur.
• La fixation ne s'effectue pas
directement en bordure de la façade,
afin de réduire au maximum la charge
de vent. Ecart minimal : 1,0 m ; Ecart
plus important pour des bâtiments
hauts et exposés.
• L'écart avec à la gouttière ou, pour
les bâtiments à toit plat, avec la
bordure du toit, s'élève à 1 m
minimum ; il est plus important sur les
bâtiments élevés ou exposés.
• L'écart des points de fixation est
déterminé individuellement en
fonction de la longueur de collecteur
utilisée,
AURON 15 = 138 cm
AURON 20 = 184 cm
et de la position des plaques de
connexion entre les collecteurs et
les rails inférieurs. Attention : aucune
fixation n'est possible
dans la zone des plaques de
connexion
F = 12 cm.
La saillie inférieure s'élève à
G = 14 cm
est prévient les risques de chute de
l'élément de fixation du collecteur.
La saillie supérieure de la zone E
s'élève à 7 à 45 cm
et un écart maximal
A = B : jusqu'à 120 cm
ne doit pas être dépassé.
C
G
Module de base avec module d'extension E20
D
Mesures de précaution
Les directives de prévention des accidents émanant de l'organisme spécialisé dans les accidents du travail et les
nomes DIN-VDE applicables doivent
être respectées lors du montage sur
façade. Les mesures de prévention
contre la chute sont nécessaires. Un
échafaudage doit être installé pour
prévenir tout risque de chute.
L'écart entre les points de fixation
adjacents s'élève à :
C = 135 à 168 cm.
(Aperçu, voir pages 23 et 24)
41
Pose du support de montage
Façade, option D
Pose des ancres
• Fixer les vis à double filetage sur la
façade et les calfeutrer.
Fixer le rail sur la vis à double
filetage
• Fixer les rails sur les vis à double
filetage en vissant le rail à la plaque
de connexion par en-dessous. Veiller
à bien respecter les saillies
minimum nécessaires
H = 22 cm pour le montage du
collecteur et
I = 15 pour le montage du rail
inférieur
H = 22 cm
I = 15 cm
B = 2,5 cm
Rail inférieur
Accumulateur
A = 7 cm
S
42
fixation qui servent à prévenir la chute
du collecteur et du rail inférieur.
Retirez à cet effet l'équerre de calage
de l'élément de fixation ; cette
dernière n'est pas nécessaire.
Connectez à nouveau la vis et la
rondelle à l'aide du Pressix.
• Fixez le support de sécurité du
collecteur sur le rail de montage
inférieur à un angle de 90° en
observant un écart A. Faire pression
sur la vis et visser.
• Fixez le support de sécurité du rail
inférieur sur côté opposé à un angle
de 90° en observant un écart B. Faire
pression sur la vis et visser.
• Agrafez l'élément de fixation du
collecteur sur le rail de montage et
positionnez-le de façon à ce qu'il frôle
l'extrémité supérieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou.
• Encliquetez l'élément de fixation du
rail inférieur en l'orientant à fleur de
l'extrémité inférieure du rail de
montage. L'élément de fixation
s'encliquète d'une simple pression sur
l'écrou. Fixez l'élément de fixation en
effectuant 2-3 rotations de l'écrou –
ne pas visser définitivement.
• Tous les autres éléments de fixation
du collecteur et du rail inférieur sont
fixés comme décrit plus haut aux
deux extrémités du rail de montage.
Contrôle
Vérifiez la hauteur et la position de tous
les éléments de fixation une fois le
montage effectué. Tous les éléments
de fixation doivent être alignés. Les
éléments de fixation et les rails doivent
toujours être respectivement parallèles
et perpendiculaires à la bordure du toit.
Si des alignements sont nécessaires,
ces derniers peuvent être effectués en
repositionnant les rails de montage sur
la plaque de montage. Desserrer à cet
effet la fermeture (S) du rail de
montage et aligner l'unité de montage.
Terminer l'opération en resserrant
toutes les vis.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Pose des éléments de fixation
• Commencez par les éléments de
Pose du support de montage
Toit spécial
Les consignes de montage et les
indications de mesures des pages 2124 doivent être respectées lors de la
pose du support de montage.
Crochets à ardoises
• Fixer solidement les crochets pour
ardoises avec les vis
correspondantes (à fournir par
l'utilisateur) sur la sous-toiture.
• Replacer la couverture de toit.
Vis à double filetage
• Percer un trou (14 mm) dans la
couverture du toit en positionnant
toujours ce dernier dans une partie
saillante du toit et non dans un creux
qui conduit de l'eau.
• Percement de fixation dans les
chevrons (8,5 mm).
• Visser la vis à double filetage à au
moins 80-100 mm de profondeur
dans les chevrons
• Glisser le joint en caoutchouc vers le
bas et le presser légèrement sur la
couverture de toit avec l'écrou à
bride.
Agrafes pour toit en tôle
• Du fait de la force de rétention plus
faible, une agrafe doit être posée sur
chaque pli de tôle horizontal.
• Poser les agrafes sur le pli et fixer
légèrement. L'alignement s'effectue
lors de la pose du support
transversal.
• Dans tous les cas, glisser la borne le
plus loin possible sur le pli.
• Couple pour vis de serrage des
agrafes pour pli de tôle : ca. 25Nm
(serrer à fond avec un court tournevis
à cliquer)
Fixer le rail sur l'ancre de toit
• Visser le rail avec l'orifice vers le haut
sur l'ancre de toit.
• Aligner à l'aide du trou oblong.
43
Montage des capteurs
Collecteurs et rails inférieurs
(Préparation des collecteurs et des rails inférieurs)
Outils nécessaires :
2 clés à fourche SW 30
1 clé variable ou
+1 clé à fourche SW 32
+1 clé à fourche SW 27
+ 1 clé à fourche (ou clé) SW 13
Clé de purge
• Module d'extension
Relever le numéro de série.
Relevez le numéro de série du
collecteur et notez-le sur le protocole
de mise en service.
Attachez les deux compensateurs
pour permettre la connexion du
collecteur suivant.
Au niveau du dernier module
d'extension, fixez, en cas de conduite
diagonale, le raccord de connexion
droit sur l'alimentation (CHAUD) et le
bouchon de fermeture sur le retour
(FROID) ; en cas de raccord à un
côté, utilisez les deux bouchons de
fermeture.
Préparer les collecteurs
Vérifier la position correcte des joints
plats sur les connexions de
raccordement.
Utilisez une contre-clé lors du
montage des raccords ! Veillez à
ce que le tube du collecteur ne se
torde pas.
Raccordement du capteur et
connexion du capteur :
• Module de base : En cas de
raccordement en diagonale, fixez la
fermeture droite sur le raccord de
retour (FROID) et le bouchon de
fermeture à ventilation sur le raccord
d'alimentation (CHAUD). De l'autre
côté, fixez les deux compensateurs
qui assurent la connexion hydraulique
sur le collecteur suivant.
Plaques de liaison de l'enveloppe.
Fixez les plaques de liaison du
collecteur sur l'emplacement
approprié du collecteur suivant.
Encliquetez la plaque de liaison.
Assurez-vous que le crochet épouse
bien l'enveloppe du collecteur. Faites
coulisser une des deux plaques de
fixation au-dessus de la base du
collecteur et vissez-la. La deuxième
plaque de fixation reste libre, afin de
fixer le collecteur suivant.
Préparer les rails
• Plaques de connexion des rails :
Fixez la plaque de liaison des rails
inférieurs sur le rail inférieur pour le
module de base, de même que pour
chacun des autres modules
d'extension à l'exception du dernier.
Encliquetez la plaque de liaison.
Assurez-vous que le crochet épouse
bien le rail inférieur. Faites coulisser
une des deux plaques de fixation audessus du rail inféireur et vissez-la.
La deuxième plaque de fixation reste
libre, afin de fixer le rail suivant.
En cas de raccordement à un côté,
fixez les deux raccords droits sur
l'alimentation (CHAUD) et le retour
(FROID) sur un côté du module de
base.
44
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Utilisez une contre-clé lors du
montage des raccords ! Veillez à
ce que le tube du collecteur ne se
torde pas.
Montage des capteurs
Pose des collecteurs
Montage vertical
(Toit incliné, option A;
Toit plat, options C et E)
• Commencez avec un module de base
avec raccordement de sonde (le
raccordement de sonde se trouve sur
le côté frontal gauche du collecteur et
n'est pas visible ici). Insérez le
collecteur préparé dans les éléments
de fixation et bloquez ces derniers en
serrant les vis. Couple de serrage :
25 Nm.
• Insérez les modules d'extension dans
les éléments de fixation et la plaque
de connexion du collecteur. Faites
glisser les collecteurs conjointement,
jusqu'à ces qu'ils s'effleurent. Bloquez
les collecteurs en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm.
• Connectez les raccords hydrauliques
du collecteurs aux compensateurs
déjà pré-montés.
Utilisez une contre-clé lors du
montage des raccords ! Veillez à ce
que le tube du collecteur ne se torde
Montage transversal (toit incliné,
option B ; façade option D)
• Insérez le collecteur préparé dans les
éléments de fixation et faites glisser
le collecteur jusqu'à l'élément de
fixation, qui prévient le collecteur des
risques de chute, jusqu'à ce qu'il soit
entièrement encliqueté. Bloquez les
collecteurs en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm.
• Insérez les modules suivants dans les
éléments de fixation et la plaque de
connexion du collecteur. Faites
glisser les collecteurs conjointement,
jusqu'à ce qu'ils s'effleurent. Bloquez
les collecteurs en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm.
• Connectez les raccords hydrauliques
du collecteur aux compensateurs déjà
pré-montés.
Utilisez une contre-clé lors du
montage des raccords ! Veillez à ce
que le tube du collecteur ne se torde
pas.
45
Montage des capteurs
Pose des rails inférieurs
Montage vertical
(Toit incliné, option A ;
Toit plat, options C et E)
• Insérez le rail préparé dans les
éléments de fixation et bloquez-le en
serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm
•
• Insérez les rails suivants dans les
éléments de fixation et la plaque de
connexion du collecteur. Faites
glisser les rails conjointement,
jusqu'à ce qu'ils s'effleurent. Bloquez
les rails inférieurs en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm
Montage transversal (toit incliné,
option B ; façade option D)
• Insérez le rail inférieur préparé dans
les éléments de fixation et faites-le
glisser jusqu'à l'élément de fixation,
qui prévient le collecteur des risques
de chute, jusqu'à ce que le rail soit
entièrement encliqueté. Bloquez le
rail inférieur en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm
dans les éléments de fixation et la
plaque de connexion du collecteur.
Faites glisser les rails conjointement,
jusqu'à ce qu'ils s'effleurent. Bloquez
les rails inférieurs en serrant les vis.
Couple de serrage : 25 Nm
46
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
• Insérez les rails inférieurs suivants
Montage des capteurs
Montage de la sonde de capteur,
raccordement du champ de capteurs
Montage de la sonde de capteur
• Insérez la sonde de capteur dans le
support de sonde du module de base
avant le montage des tubes et avant
celui des conduites de raccordement.
Le puits thermométrique est relié au
tube du collecteur à l'intérieur du
collecteur. Utilisez de la pâte
conductrice de chaleur. La pâte
conductrice de chaleur n'est pas
incluse dans la livraison. Etanchez la
sonde à l'aide du raccord PG.
Veuillez à ce que le câble de la sonde
ne se torde pas. Une fois le raccord
posé, le câble ne doit plus être retiré.
Raccordement du champ de capteur
• Raccordez le champ de capteurs sur
les conduites préparées à l'aide de
tuyaux flexibles.
Retour : FROID D
Alimentation : CHAUD
Utilisez une contre-clé lors du
montage des raccords ! Veillez à ce
que le tube du collecteur ne se torde
pas en même temps que les tuyaux.
Possibilité de purge sur le plus haut
point ou séparateur d'air au soussol.
Si aucun séparateur d'air n'est installé
au sous-sol, une possibilité de purge à
distance avec pot d'air doit être prévue
sur le plus haut point des conduites.
47
Montage des capteurs
Pose des tubes
Vérifier les points suivants avant le
montage
• Ne montez les tubes
qu'immédiatement avant le
remplissage et la mise en service.
• L'anneau de serrage doit être lubrifié.
• L'anneau de serrage et la douille
d'appui doivent être protégés par une
douille en carton. La douille en carton
ne doit être retirée qu'immédiatement
avant la pose des tubes sur le toit.
Elle empêche la douille d'appui et
l'anneau de serrage de glisser.
• Maintenir les tubes à la verticale
pendant la pose, afin que le raccord à
vis ne tombe pas.
Consignes de sécurité
• Ne pas se pencher au-dessus du
collecteur lors de la pose. Risque de
blessure par coupures de verre en
cas de chute.
• Se positionner à côté ou au-dessous
du collecteur.
• Porter des lunettes de protection et
des gants de travail.
• Ne pas approcher les tubes d'objets
durs ou anguleux.
• Attention au risque de brûlures !
Les tubes peuvent être très chauds
Pose des tubes
Outils nécessaires
Clé à fourche SW 24
Tournevis de largeur moyenne.
• Commencez la pose des tubes à une
des extrémités du champ de
capteurs. Vérifiez si l'anneau de
serrage est propre et lubrifié. Si
besoin, le nettoyer et le lubrifier.
• Positionnez le tube co-axial dans le
collecteur jusqu'à la butée, et insérez
le tube dans le support de tube du rail
inférieur.
• Réglez l'angle de rotation de
l'absorbeur en fonction du besoin.
Des traits de marquage se trouvent à
cet effet sur la bordure avant du
support du tube. Chaque trait
correspond à un angle de rotation de
10°.
• Serrez manuellement l'écrou-raccord
du raccord de serrage.
• Marquez la position de l'écrouraccord et effectuez une rotation
supplémentaire à l'aide d'une clé à
fourche de taille 24. Maintenez
pendant ce temps le tube dans sa
position avec votre main libre.
Si un tube se tourne de façon
involontaire, ce dernier ne doit pas
être repositionné manuellement.
Si des alignements sont
nécessaires, veillez absolument à
desserrer le raccord de serrage
préalablement.
Angle de rotation : Marquage 10°
les crochets dans les évidements
prévus à cet effet et poussez le
fermoir jusqu'à ce qu'il s'emboîte sur
le bord du support. Enfoncez alors les
crochets dans les évidements jusqu'à
ce qu'ils s'encliquètent complètement.
48
• Montez les tubes suivants comme
décrit plus haut.
• Recouvre les tubes une fois montés
d'un film opaque.
L'essai de pression doit uniquement
être effectué sur capteur froid.
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
• Fermez le support du tube. Insérez
Mise en service
Essai de pression
Isolation du champ de capteurs
Un essai de pression doit être effectué
immédiatement après la pose des
capteurs et des conduites. Le capteur
ne doit pas être surchauffé pour la
réalisation de l'essai (<100°C). Aucun
risque de gel ne doit non plus se
présenter. Pour éviter la surchauffe,
couvrez le capteur pendant la pose de
tubes avec un film opaque, ou une
protection similaire. Jusqu'à la mise en
service définitive, les capteurs restent
recouverts de ce film, afin d'éviter toute
surchauffe et de minimiser le risque de
brûlure lors de l'isolation du champ de
capteur. L'installation ne doit être
remplie et mise en service qu'une fois
que la prise de chaleur a eu lieu.
Régler la pression initiale du vase
d'expansion.
Mesurer et régler impérativement la
pression initiale du vase d'expansion
avant le remplissage de l'installation. La
pression initiale est fonction de la
hauteur de l'installation, de la pression
de remplissage et de la taille du vase
d'expansion. (cf. tableau page 13).
Essai de pression
Remplir l'installation d'eau.
Elever la pression jusqu'à ce que la
soupape de sécurité réponde. Contrôler
l'étanchéité de tous les raccords du
collecteur et des tubes, ainsi que le bon
fonctionnement de la soupape de
sécurité. Resserrer éventuellement
légèrement les raccords (rotation max.
¼, vérifier à nouveau l'étanchéité).
Isolation du champ de capteurs
Col de tube
Une fois que l'essai de pression a été
effectué avec succès, isoler les cols de
tube et fermer les raccords des tubes.
Fermer les raccords jusqu'à ce que ce
qu'ils touchent des joints du collecteur.
Connexion des capteurs
Isoler les connexions des capteurs et
fermer avec le couvercle.
Crocheter le couvercle situé à l'arrière
du collecteur et le pousser vers l'avant
jusqu'à ce qu'il s'encliquète
complètement.
Raccordement du capteur
Isoler le raccordement du capteur et
fermer avec le couvercle. Crocheter le
couvercle situé à l'arrière du collecteur
et le pousser vers l'avant jusqu'à ce
qu'il s'encliquète complètement.
49
Mise en service
Nettoyage
Remplissage et nettoyage de l'installation
Remplissage et nettoyage de
l'installation
L'installation ne doit être remplie et
mise en service qu'une fois que la prise
de chaleur a eu lieu.
• Ouvrir toutes les possibilités d'arrêt et
de purge, tout particulièrement les
purgeurs des raccordements de
capteurs et, le cas échéant, du bol
d'air.
• Seul le Tyfocor LS doit être utilisé
comme fluide caloporteur. En raison
du manque de protection anticorrosion, l'exploitation avec de l'eau
n'est pas admise, même dans un
environnement sans risque de gel.
Mise en service de la pompe solaire
et du régulateur solaire
respectez les instructions
correspondantes
• Contrôlez la plausiblité des
températures affichées lors de la
mise en service.
• Vérifiez les fonctions de pompe et de
régulateur du circuit solaire.
• Configurez le régulateur, la pompe et
le cas échéant le limiteur de débit de
l'hydraulique de l'installation.
• Tyfocor LS est un mélange complet
prêt à l'emploi et ne doit pas être
mélangé à de l'eau ou à d'autres
fluides caloporteurs.
• Respectez les indications qui figurent
sur la fiche de données de sécurité.
• Remplissez l'installation de fluide
caloporteur à l'aide d'une pompe
refoulante par le robinet de
remplissage/vidange. Fermez
consécutivement toutes les vannes
d'arrêt et de purge dès que le fluide
ressort. Evacuez dans un premier
temps le liquide qui sort du robinet de
vidange dans un bidon, jusqu'à ce
que ce que le fluide caloporteur
ressorte, afin d'évacuer de
l'installation tous les résidus d'eau
présents dans les capteurs. Stoppez
le remplissage et connectez le robinet
de vidange à la pompe de pression.
• Rincez l'installation pendant 2 heures
à une pression de 3,5 bar, jusqu'à ce
que le système soit complètement
exempt d'air.
• Avant de terminer l'opération de
remplissage, réglez la pression de
l'installation et fermez lentement les
vannes.
Régler le débit
Le débit doit être réglé en fonction de la
taille du champ de capteurs et du type
de raccordement. La surface de
référence correspond à la surface
d'absorption.
Débit nominal :
(indispensable pour prélever l'énergie
du champ de capteurs en cas
d'ensoleillement)
80 l/m²h = 1,3 l/m²min
Régulation de régime :
Les débits minimaux suivants doivent
être respectés.
Raccordement diagonal des capteurs :
30 l/m²h = 0.5 l/m²min
Raccordement des capteurs sur un
seul côté :
45 l/m²h = 0.75 l/m²min
Veuillez respecter les consignes du
chapitre : Hydraulique du champ de
capteurs. (pages 15-16)
50
Pression d'installation :
La pression de l'installation est fonction
de la hauteur de l'installation et de la
pression initiale du vase d'expansion.
(cf. tableau page 13).
• Régulez la pression en effectuant un
contrôle de celle-ci et éventuellement
en ouvrant les vannes et la régulation
de pression ; lorsque la pression de
remplissage est atteinte, fermez le
robinet de remplissage/vidange.
• Contrôlez, en ouvrant le plus haut
point de l'installation, si l'installation
est effectivement totalement exempte
d'air. Si nécessaire, renouveler
l'opération de rinçage.
• Lors de l'utilisation de purgeurs à
distance, veillez à ce qu'au moins le
volume du tube de purge soit
évacué : 0,3 cl par mètre de tube de
purge d'un diamètre de 6 mm.
Pour terminer :
• Oter le film protecteur des capteurs
• Vérifier le fonctionnement impeccable
de l'installation
• Remplir le protocole de mise en
service
• Instruire l'utilisateur
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Nettoyer l'installation
Avant le remplissage de l'installation,
tous les
résidus résultant de la production et du
montage doivent être nettoyés sur les
conduites. Même les plus petites
impuretés peuvent agir de manière
catalytique sur le fluide caloporteur et
entraîner sa décomposition.
• Rincer complètement l'installation et
enlever tous les résidus.
• Vider ensuite l'installation.
à tubes sous vide VDF de
B 15 VDF
B 20 VDF
E 15 VDF
E 20 VDF
51
Mise en service
Contrôle de la pose
OK
Remarque
Dimensionnement correct de tous les composants de l'installation
Installation sûre des capteurs, relative aux tempêtes et aux charges de neige
Conduite solaire / capteurs raccordés à l'équilibrage de potentiel/protection contre la foudre
Pose du crochet de toit de sécurité
Conduite solaire et raccords avec isolation
Possibilité de purge permanente du circuit solaire et sécurité contre l'évaporation
Conduite de purge installée sur la soupape de sécurité du circuit solaire
Conducteur vide posé sous la conduite de purge
Mélangeur d'eau chaude installé
Remplissage et mise en service de l'installation
Pression initiale du vase d'expansion réglée
bar
Circuit solaire rincé à l'eau
Essai de pression du circuit solaire y compris contrôle de fuite des raccords et soudure, contrôle de la
soupape de sécurité, des presse-étoupes, des vannes d'arrêt et robinets KFE
Installation remplie avec le fluide caloporteur Tycofor LS
Installation nettoyée, exempte d'air
Pompe, échangeur de chaleur solaire, accumulateur d'eau chaude et capteur purgés
Purgeurs fermés
Pression d'installation contrôlée
bar
Obturateurs de vannes KFE vissés
Anode à courant externe Protech de l'accumulateur vérifiée
Autocollant "fluide caloporteur" posé sur le dispositif de remplissage
Description de l'installation effectuéee et dessins schématiques annexés, si nécessaire
Contrôle des systèmes de régulation
Les sondes de température affichent des valeurs réalistes
La pompe tourne et fait circuler le liquide (mesure du débit
Débit :
l/min
Le circuit solaire et l'accumulateur s'échauffent
Différence de température entre le départ et le retour
°C
La pompe de circuit solaire se déclenche à :
En option : Activation de la pompe de circulation de
°C
heure à
En option : La pompe de circulation ne s'enclenche qu'en dessous de :
heure
°C température de re-
Instruction de l'utilisateur
Fonctions de base et commande du régulateur solaire, y compris la pompe de circulation
Fonctions et commande du postchauffage
Maniement des purgeurs
Information relative au fluide caloporteur/remise du reste de Tycofor LS
Contrôle de l'installation par l'utilisateur
Intervalles de contrôle par le professionnel / Contrat d'entretien
Remise de la documentation relative au produit
Date :
Signatures :
____________
________________________________________
Installateur et éventuellement Service clients Chaffoteaux
52
__________________________________
Utilisateur
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Fonction de l'anode à courant externe de l'accumulateur
Exploitation de l'installation
Exploitation, contrôle, entretien
Mentions relatives à l'exploitation de
l'installation
L'installation solaire à tubes sous vide
VDF fonctionne automatiquement et
nécessite peu d'entretien. Les points
suivants doivent être observés pour
garantir un service à hauts rendements
solaires :
• ne jamais déclencher l'installation
(régulateur solaire toujours
enclenché)
• En cas de pompe ou de régulateur
défectueux, ou d'une pression de
service non admise, faire
immédiatement appel au service
d'entretien. Les capteurs pourraient
se trouver endommagés.
Contrôle de l'installation solaire par
le professionnel autorisé :
Contrôle dans les premières 2 à 3
semaines d'exploitation :
• Purger le circuit solaire
• Contrôler la pression d'installation
• Vérifier si du fluide de purge se trouve
dans le collecteur disposé sous la
soupape de sécurité
• Demander à l'utilisateur si les
fonctions se déroulent correctement
Contrôle de l'installation par
l'utilisateur
Le fonctionnement impeccable de
l'installation doit au départ être contrôlé
régulièrement, puis deux fois par an :
• Pression du système dans la zone
admise
• Accumulateur solaire s'échauffe lors
de l'enclenchement
• Capteurs froids la nuit
• Vérifier la plausibilité des données de
température
• Clarté du fluide caloporteur dans le
Contrôle périodique de l'installation
solaire
Les installations solaires doivent, outre
le contrôle du fonctionnement doit être
périodiquement vérifié par un
professionnel autorisé sur la base du
protocole d'entretien :
Les installations solaires doivent, outre
le contrôle du fonctionnement doit être
périodiquement vérifié par un
professionnel autorisé sur la base du
protocole d'entretien :
• Des installations hydrauliquement
plus complexes doivent être
contrôlées par un professionnel au
moins tous les 2 ans.
• Les grandes installations nécessitent
le contrôle d'un professionnel une fois
par an.
Les intervalles de maintenance
nécessaires de l'installation sont
déterminés lors de la mise en service.
Le fonctionnement correct des
composants suivants doit être contrôlé
lors de la vérification :
• Capteurs solaires
• Circuit solaire
• Fluide caloporteur
• Accumulateur solaire
• Régulateur solaire, y compris
Circulation
• Chauffage d’appoint
Fluide caloporteur Tyfocor LS
Couleur
rose/orange
fortement dégradé
remplacer
brun
Apparence
claire
trouble
Odeur
faible
pénétrante
Valeur Ph
> 7,5
<7
Antigel*
-28° C
inférieure à –25°C
Affichage vérificateur antigel
-23° C
inférieure à –20°C
OK
*
La vérification antigel doit être
effectuée à 20°C pour obtenir la
valeur correcte.
Le vérificateur antigel Tyfocor L
affiche une valeur inférieure de 5°C
comparé au Tycofor LS.
53
Dérangement
Cause
Elimination par le professionnel autorisé
La pression a chuté dans le système
• Le système n'est pas étanche
• Air dans l'installation
• Pression initiale du vase d'expansion
trop élevée
• Pression initiale du vase d'expansion
trop faible
- Tester la pression du système. Rechercher les
zones non étanches les étancher, remplir de Tycofor LS, purger
- Purger l'installation, faire sortir l'air, régler la pression d'installation
-Corriger la pression initiale du vase d'expansion,
pour cela, vider l'installation, mesurer la pression
initiale et la régler conformément au tableau page
13, ensuite, de nouveau remplir et purger l'installation.
La soupape de sécurité s'enclenche
• Pression initiale du vase d'expansion
trop faible
• Vase d'expansion trop petit
• Pression de l'installation trop élevée
-Corriger la pression initiale du vase d'expansion,
pour cela, vider l'installation, mesurer la pression
initiale et la régler conformément au tableau page
13, ensuite, de nouveau remplir et purger l'installation.
- Vérifier la taille du vase d'expansion conformément au tableau page 12 et changer si nécessaire.
- Régler la pression de l'installation conformément
au tableau page 13.
L'accumulateur solaire ne s'échauffe pas
lors de l'ensoleillement
• Pompe défectueuse
• Sonde de température défectueuse ou
mal posée
• Régulateur solaire défectueux
• Air dans l'installation
• Interversion entrée / retour
- Vérfier / renouveler
- Vérifier /renouveler ou positionner correctement
- Vérfier / renouveler
- Purger l'installation, faire sortir l'air, régler la pression d'installation
- Vérifier la plausibilité des températures du régulateur solaire ; si nécessaire, modifier l'entrée et le
retour.
Enclenchement/déclenchement intempestifs de l'installation
• Mauvais positionnement de la sonde de
température sur l'accumulateur ou le
capteur
• Interversion entrée / retour
- Vérifier la position de la sonde et repositionner
correctement
- Vérifier la plausibilité des températures du régulateur solaire ; si nécessaire, modifier l'entrée et le
retour.
Capteurs chauds la nuit
• Clapet de retenue défectueux
• Régulateur solaire défectueux
• Sonde de température défectueuse ou
mal posée
• Si existant : Sonde solaire défectueuse
• Au cours des nuits très chaudes :
"effet clair de lune"
- Vérifier / renouveler
- Vérifier / renouveler
- Vérifier /renouveler ou positionner correctement
- Vérifier / renouveler
- Pas de dérangement en cas d'exploitation sans
sonde solaire, l'effet n'intervient pas au cours de
nuits froides
Affichage de température erroné ou manquant sur le régulateur
Message d'erreur : L
• Sonde de température défectueuse ou
mal posée
- Vérifier /renouveler ou positionner correctement
Mélange excessif dans l'accumulateur
solaire
Conduite de circulation mal connectée
Vérifier la conduite de circulation et connecter
correctement
Fluide caloporteur fortement altéré
(cf. page 52).
• Lors d'une courte durée d'exploitation,
indication relative à un défaut d'installation
comme :
- mauvais dimensionnement des
composants
- trop faible prise de chaleur
- Tracé de conduites erroné
- Régulateur solaire défectueux
- Résidus dans les conduites solaires
- Ventilation défectueuse / mauvaise
étanchéité
de l'installation
- Eliminer ou corriger le défaut de l'installation
- Vider complètement l'ancien fluide caloporteur
et l'éliminer correctement. Rincer
l'installation à fond, la remplir avec du nouveau
Tycofor LS
et la purger.
• Usure normale après une durée d'exploitation
de plus de 5 ans
54
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Dérangements, Causes, Elimination
Protocole de maintenance
Installation solaire à tubes sous vide VDF de
__________________________________________________________________________________
(Nom, adresse, tél. de l'utilisateur)
Lieu d'installation :
______________________________________________________________________________________
Mise en service le :____________________ dernière intervention de maintenance le : ________________________
OK
Défaut
Eliminé le
Interview de l'utilisateur par rapport à l'exploitation
impeccable de l'installation
L'accumulateur s'échauffe lors de l'ensoleillement
Capteurs froids la nuit
Circuit solaire :
Fluide de purge dans le vase d'expansion
Pression d'installation : .............. bar à ……….. °C
Air dans l'installation ? Bruit de pompe ?
Débit dans le circuit solaire ……………l/min
Le circulateur tourne dans tous les domaines de puissance
Contrôle visuel des conduites et de la robinetterie
Contrôle visuel de l'isolation thermique
Fluide caloporteur
Contrôle optique et odeur
Valeur Ph : ............................
Protection anticorrosion : …………………°C
Accumulateur solaire
Protection anticorrostion intacte
Régulateur solaire
Fonction de la pompe de circuit solaire :
ON (automatique) / Service manuel / OFF
Valeurs de température de toutes les sondes
Vérifier le réglage du régulateur
Circulation : Fonction de la pompe ; réglage
Chauffage d’appoint : température de déconnexion
atteinte
Capteur solaire
Contrôle visuel du capteur
Fixation solide /
Prendre les mesures suivantes : ___________________________________________________________________
Date :
Signatures :
____________
________________________________________
Installateur et éventuellement Service clients Chaffoteaux
__________________________________
Utilisateur
55
CHAFFOTEAUX / MTS S.A.
Le Carré Pleyel
5, rue Pleyel
93521 Saint-Denis - France
tél. : +33 (0)1 55 84 94 94
fax : +33 (0)1 55 84 96 10
www.chaffoteaux.fr
56
NM-VDF- 12 042 621- v1-202138
Service :
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement