PDF - 167.5 ko

PDF - 167.5 ko
SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS
45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06
Séance du Vendredi 26 février 2016
amphithéâtre Giroud (3ème étage à droite de l’ascenseur)
17h00
Les communications sont de 10 minutes
suivies de 10 minutes de discussion
1-Clara DEFLANDRE (1,2), David MOSCOWICZ (3), Frédérique PESCHAUD (3), Jean –Luc BOUILLOT(3)
1)Université Paris Descartes, URDIA, EA 4465, Anatomie
2) CHRU de Lille, Hôpital Calmette, Service de Chirurgie thoracique, Lille
3) AP-HP, Hôpital Ambroise Paré, Service de chirurgie digestive, oncologique et métabolique
Anatomie de la branche génitale du nerf génito-fémoral. Implication dans la cure de hernie inguinale
Anatomy of the genital branch of genito femoral nerve : involvement in surgery of inguinal hernia
Objectifs : Les douleurs post-opératoires chroniques après cures de hernies par voie coelioscopique sont
fréquemment décrites. Les patients présentent des algies génito-fémorales. L’anatomie de la branche génitale de ce
nerf au niveau de l’orifice inguinal profond est peu décrite. Le but de ce travail est d’étudier l’anatomie de la
branche génitale du nerf génito-fémoral et ses rapports avec l’orifice inguinal profond appliquée à la cure de hernie
inguinale par laroscopie.
Matériel et méthodes : L’étude anatomique était basée sur des descriptions trouvées à la bibliothèque
anatomique des Saints Pères, ainsi que sur les bases de données Pubmed et de l’encyclopédie médico-chirurgicale.
Trois dissections ont étés réalisées. Des photos per opératoires ont fourni des informations.
Résultats : Dans la littérature ancienne, la branche ancienne, la branche génitale était décrite comme entrant
dans l’anneau inguinal profond sans que sa position exacte ne soit décrite. De nombreuses études publiées sur
Pubmed la localisait au niveau latéro-caudal de l’anneau soit entre 3 et 6h. On comptait en fonction des études de 0
à 16,6%, de branche n’entrant pas directement dans l’orifice profond (11 cas décrits). L’étude des sujets
anatomiques montrait dans 3 dissections, une branche génitale entrant à 5h, les 2 autres sujets présentaient cette
branche à respectivement 1h et 4h. Lors d’interventions chirurgicales, la branche génitale a été repérée à 4h.
Conclusion : Cette étude anatomique montre qu’il existe une variation anatomique de la branche génitale
du génito fémoral au niveau de l’hémi-cadran externe de l’orifice profond. Pour ne pas léser cette branche, il ne faut
ni disséquer, ni agrafer en dehors de l’orifice profond.
Mots-clés : nerf génito-fémoral, branche génital, orifice inguinal profond, totalement extra-peritonéale
2-Benoit MESNARD, Stéphane PLOTEAU, Céline SALAUD
Olivier ARMSTRONG, Antoine HAMEL
Université de Nantes, Faculté de médecine, Laboratoire d’Anatomie
Les veines du triceps sural
The veins of the triceps surae
Objectifs : Le triceps sural est un élément majeur de la pompe musculo-veineuse et intervient à ce titre dans
la physiologie de la circulation. Ce travail étudie la distribution des veines intéressant le triceps sural au niveau
extra-musculaire et au niveau intra-musculaire afin de mieux comprendre le rôle de ce muscle sur le retour veineux
de la jambe .
Matériel et méthodes : Trois dissections anatomiques à partir de deux sujets différents ont été réalisées.
Deux dissections sur sujets formolés ont permis d’étudier les veines extra-musculaires du triceps sural. Une
dissection, réalisée après injection de latex dans le système veineux, a permis d’étudier le système intramusculaire.
Résultats : Les veines du triceps sural se trouvaient à l’interface entre le réseau superficiel et les veines
profondes de la jambe. Les muscles gastrocnémiens se drainaient principalement dans la veine poplitée au sein de la
fosse poplitée via les veines gastrocnémiennes. Le réseau intramusculaire des muscles gastrocnémiens était en
relation avec les veines superficielles et les systèmes saphéniens via les veines perforantes musculaires. Le muscle
soléaire était parcouru par des veines longitudinales qui collectent le sang issu des veines perforantes superficielles
et des axes veineux profonds. Elles se drainaient dans les vaisseaux profonds de la jambe juste avant la formation de
la veine poplitée. Le muscle soléaire se drainaient aussi par des veines émergeant de chacun de ses côtés pour aller
rejoindre les veines fibulaires et les veines tibiales postérieures.
Conclusion : Notre étude met en évidence une part de variabilité. Les veines du triceps sural présentes une
disposition complexe qui lui permet de réaliser sa fonction de cœur périphérique.
Mots clés : veines, muscles, triceps, gastrocnemiens, pompe veineuse
Société Anatomique vendredi 26 fevrier 2016
3-Louise ALECHINSKY(1,3), Philippe SEBE(2), Benoit BARROU(4)
1) Université Paris Descartes, URDIA, EA 4465, Anatomie
2) Hôpital des Diaconnesses , Croix Saint Simon, Service d’urologie, Paris
3) APHP, Hôpital Pitié Salpêtriere, Service d’urologie
Variations anatomique de l’artère rénale : étude rétrospective à partir de bordereaux des
reins prélevés non greffés en 2012
Anatomic variations of the renal artery : a retrospective study from the anatomical reports of kidneys retrieved but
not transplanted in 2012
Objectifs : La vascularisation artérielle rénale est source de grandes variations. Une parfaite connaissance
de cette anatomie est primordiale dans le domaine de la transplantation rénale car l’anastomose artérielle a un
impact direct sur la survie du greffon. L’objectif de l’étude est de décrire la vascularisation artérielle rénale des reins
prélevés non greffés (RPNG) et de leurs reins controlatéraux greffés (RCG).
Méthodes : A partir de la base de données Cristal de l’Agence de la biomédecine, tous les RPNG en 2012
ont été sélectionnés, Puis, l’anatomie artérielle de chaque RPNG et de leur RCG a été étudiée à partir des données
issues de leur bordereau rein, document rempli par le chirurgien préleveur à la fin du prélèvement multi-organes.
Résultats : Sur l’ensemble des 356 reins étudiés (241 RPNG +115 RCG), 69% avaient une artère unique et
31 % avaient des artères multiples dont 26% avec 2 artères et 5 % avec 3 artères ou plus. La proportion d’artères
multiples était similaire entre les reins droits et les reins gauches (32% vs 30 %). Une disposition modale avec 1
artère de chaque côté était présente dans 51 % des cas. Ainsi, 1 donneur sur 2 avait au moins 2 artères d’un côté.
Les artères multiples étaient bilatérales dans 12 % des cas. Les RPNG comptaient plus de reins avec des artères
multiples que les RCG (35% vs22%)
Conclusion : Notre étude montre une proportion d’artères multiples plus grande que celle de la littérature
(31% vs 25%). Cela est du au fait que la présence d’artères multiples était directement impliquée dans la cause de
refus des RPNG, notamment en raison de plaie iatrogène d’artère polaire.
Mots-clés : artère rénale, transplantation, prélèvement multi-organes.
4-Thibault SCHEERER(1) Christian VACHER(1,2), Jean-François UHL(1), Vincent DELMAS(1)
1) Université Paris Descartes, URDIA, EA 4465, Anatomie
2) APHP, Hôpital Beaujon, Service de chirurgie maxillo-faciale
Modélisation 3D des structures anatomiques de la tête et du cou
3D modeling of the anatomical structures of the head and neck
Objectifs : Dans la continuité des projets <Visible Human Project> et <Korean Visible Human > qui
permettent de constituer une base de données de photographies de sections de corps humain et dans un but tant
pédagogique que clinique, l’étude consiste à
représenter les structures composants la tête et le cou. Par
reconstruction volumétrique, ces images anatomiques peuvent être transformées en trois dimensions (3D). Compiler
ces images 3D pourrait créer une bibliothèque inestimable pour l’éducation et la recherche médicale.
Matériel et méthodes : Winsurf est un logiciel informatique utilisé pour l’élaboration d’une représentation
mathématique d’une surface en trois dimensions, aussi appelée modélisation 3D. Grâce à ce logiciel nous avons pu
modéliser la tête et le cou d’un individu à partir de plus de 8000 coupes anatomiques numérisées en haute définition.
Nous avons réussi à individualiser, coupe par coupe une soixantaine d’éléments.
Résultats : La congélation a légèrement endommagée la qualité des photographies de l’individu : le
cerveau a légèrement enflé, et les osselets de son oreille interne ont été perdus pendant la préparation des tranches.
Les nerfs et les cartilages du larynx étaient difficilement repérables. Des petits vaisseaux sanguins étaient étalés sur
la surface des couches. Malgré cela, nous avons réussi à identifier un très grand nombre d’éléments (os, dents,
disque intervértébraux, peau, muscle, glandes, artères et veines…).
Conclusion : Le projet s’inscrit dans la suite de l’activité passée : mise en place d’une unité d’anatomie
numérique avec comme thème central la représentation 3D de l’information anatomique. Le projet centré sur la tête
et le cou, considérés comme représentatifs de l’ensemble des types de tissus du corps humain pourrait avoir des
retombées dans divers domaines dont l’enseignement de l’anatomie et de la chirurgie, ou encore l’etablissement de
bilans prè-opératoires.
Mots-clés : anatomie 3D, representation 3D, reconstruction volumetrique, modélisation, face, cou, Korean Visible
Human Project.
Société Anatomique vendredi 26 fevrier 2016
5-Régis RENARD(1), Thomas BESSEDE(1,2)
1) Université Paris Descartes, URDIA, EA 4465, Anatomie
2) APHP, CHU du Kremlin Bicêtre, Service d’urologie
Vers une optimisation du bloc paravertébral thoracique. Etude anatomique et échoanesthésique de l’espace paravertébral sur sujet frais.
For a best efficiency of paravertebral thoracic block : an anatomic and echo-anesthetic study of paravertebral
space on fresh cadaver.
Objectifs : Le bloc paravertébral thoracique (BPVT) est une technique d’anesthesie loco- régionales
principalement utilisée pour l’analgésie post-opératoire de la chirurgie thoracique et de la chirurgie du sein. Bien
que le BPVT puisse être considéré comme une alternative à la péridurale avec moins de complications, son
efficacité est cependant inconstante. Cette étude compare les principales techniques de réalisation d’un BPVT afin
de déterminer s’il existe un lien entre l’anatomie de l’espace paravertébral (EPV), plus particulièrement le fascia
endothoracique (FET), et cette variabilité.
Méthodes : 16 sujets ont été inclus dans cette étude menée en double aveugle. 4 techniques de réalisation
d’un BPVT étaient comparées ; la perte de résistance (PR), l’approche écho-guidée transversale avec ponction dans
(Tr-In) ou en dehors du plan (Tr-Out) ainsi que l’approche écho-guidée longitudinale avec ponction dans le plan
(Long). La diffusion d’un colorant était étudiée en 2 sites d’injection, T4-T5 et T10-T11, lors de dissections
réalisées à J+7. Le succès d’un BPVT défini par la présence de colorant dans l’EPV. Nous avons analysé le taux de
succès, le nombre d’espaces paravertèbraux bloqués, l’extension paravertèbrale et intercostale du colorant selon la
technique réalisée, le site et le côté d’injection.
Résultats : Le taux de succès était comparable entre toutes les techniques (p=0,95). Aucune différence
statistiquement significative n’a été mise en évidence que ce soit selon le site (77% en T4- T5 vs 73% e T10-T11, p
=0,72) ou le côté (80% à droite vs 70 % à gauche, p=0,41) d’injection. L’extension paravertèbrale ( PR 4,3 ± 2 ,3 cm
Tr In ±3,2cm ; Tr out4,2±2,4cm ; long 4,4 ± 2cm ; p = 0,80) et intercostale (PR10 ,3 ± 4 ,3 cm ; Tr 11,8 ± 4,4cm ;
Tr-Out 11,1 ±3,3cm ; long 10,3 ± 4,5 cm ; p=0,78) du colorant était similaire quelle que soit la technique
d’injection.
Conclusion : Le FET ne semble pas constituer une barrière anatomique. Son anatomie au niveau de l’EPV
est imprécise. Cependant, même s’il n’existe pas de différence statistique, le taux de succès semble être supérieure
avec les techniques écho-guidée, ce qui est à confirmer sur un effectif plus grand.
Mots clés : fascia endothoracique, espace paravertebral, bloc paravertebral thoracique, étude cadavérique
Diffusion colorant, échographie, analgésie post-opératoire
6-Thomas LEHOUEROU(1), Côme BOSSE(1), Richard VAUCHER(1)
Aurélia BIANCHINI(2), Marc COGGIA(1), Raphael COSCAS (1)
1) Hôpital Ambroise Paré, APHP, Service de chirurgie vasculaire, Boulogne –Billancourt
Université de Versailles Saint-Quentin, Paris-Saclay, UFR des sciences de la santé Simone Veil
2) Centre Hospitalier régional de Valenciennes, Service de Chirurgie Vasculaire, Valenciennes
Etude scannographique de l’aorte abdominale et de ses collatérales en pathologie
anévrismale : implications en chirurgie aortique mini-invasive
Computerized tomographic angiography study of abdominal aorta and branches in aneurysmal disease :
implications in minimally invasive aortic surgery
Objectifs : L’angio scanner (angio TDM) aortique est actuellement l’examen de choix lors de la
planification préopératoire et du suivi postopératoire des anévrismes de l’aorte abdominales (AAA). L’avènement de
la chirurgie aortique mini-invasive (endoprothèse couverte, traitement coelioscopique) impose une étude anatomique
précise de l’aorte pour optimiser les résultats du traitement. Ce travail réalise une étude anatomo-scannographique
de l’aorte abdominale sous – rénale et de ses collatérales chez les patients porteurs d’AAA et de les comparer à un
groupe de patients traités pour maladie occlusive aorto-iliaque (MOIA).
Matériels et méthodes : Quatre-vingt quinze angio TDM préopératoires (coupes millimétrique, temps
artériels) de malade opérés de l’aorte abdominale à l’hôpital Ambroise Paré entre 2008 et 2014 ont été analysé sur
console de post-traitement avec ligne centrale de flux. Il y avait 53 patients atteints d’AAA et 42 patients de MOAI.
La présence, la perméabilité, le nombre, les diamètres et la distance depuis l’artère rénale la plus basse de toutes les
collatérales ont été mesurées, ainsi que la longueur des murs aortiques antérieur et postérieur, la longueur de la
ligne centrale de flux et le diamètre maximal aortique. Une analyse statistique descriptive et comparative entre les
deux groupes était réalisée au moyen des tests paramétriques appropriés. Une valeur de p<0,05 était considérée
significative.
Résultats : L’anatomie observée concernant les collatérales était différente de l’anatomie modale dans le
groupe AAA. Un patient sur deux ne présentait pas de quatrième paire d’artère lombaire ou d’artère sacrale médiane
Société Anatomique vendredi 26 fevrier 2016
et seuls 36 patients (68%) avaient une artère mésentérique inférieure perméable dans ce groupe. En comparaison au
groupe MOIA, la longueur de l’aorte était significativement plus élevée dans le groupe AAA (123±15 vs 94±10mm,
p<0,0001). L’analyse par régression logistique retrouvait une corrélation positive entre le diamètre et la longueur
dans de l’aorte abdominale dans les deux groupes, plus marquée dans le groupe AAA. Dans le groupe AAA, cette
élongation se faisait plutôt au dépend du mur antérieur de l’aorte (125,6± 13mm vs 116 ± 16mm ; p =0,013) que du
mur postérieur.
Conclusion : L’anatomie aortique des patients présentant un AAA est significativement différente des
patients atteints de MOAI. Ces constatations ont des conséquences dans la planification des procédures chirurgicales
mini-invasives. Cette étude fournit également des éléments permettant de supposer que lors de l’évolution des AAA,
l’aorte s’allonge lorsque le diamètre augmente avec une élongation prédominante sur le mur antérieur. Ceci reste à
confirmer par des études prospectives.
Mots-clés : anévrisme, aorte abdominale, angioscanner, anatomie
La Société Anatomique tient ses séances
le 4ème vendredi du mois (hors vacances universitaires)
Vendredi 26 février 2016
Société anatomique de Paris
Planches, Collège d’Anatomie Saint- Pères
Jeudi 17 au samedi 19 mars 2016
98e Congrés de l’Association des Morphologistes
Centre Pierre Paul Riquet, Toulouse
www.alphavisa.com/morphologiste/2016
Jeudi 26 et vendredi 27 mai 2016
Planches Collège d’Anatomie, Saints-Pères
Vendredi 27 mai 2016
Société anatomique de Paris
Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2016
Planches Collège d’Anatomie, Saints-Pères
Vendredi 24 juin 2016
Société anatomique de Paris
Pour la Société anatomique, écrire ou envoyer vos résumés par courriel
Madame Annick Hamou
[email protected] parisdescartes.fr
Pour les planches du Collège d’Anatomie
Voir le site du collège : www.campusdanatomie.org
Société Anatomique vendredi 26 fevrier 2016
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement