Prescriptair

Prescriptair
L E M A G A Z IN E D ’ IN F OR M AT ION DE F R A NC E A IR
11
PRINTEMPS
2007
DOSSIERS
LA RT 2005-2010
VERS UNE VENTILATION
AXÉE SUR L’ENVIRONNEMMENT
AGENCES COMMERCIALES
LES SECRETS DU CONFORT
www.france-air.com
■■
É d ito
Je voyage depuis plus de 30 ans ,
l’hiver dernier encore avec mes chiens de
traineau à travers les grandes étendues
sauvages de Sibérie.
2
Mais les notions de confort de l’occupant et de qualité d’air ne
disparaîtront pas pour autant des préoccupations des Maîtres
d’ouvrage ou des concepteurs de solutions techniques. Au contraire, il faudra apprendre à dépenser mieux, en concentrant les
efforts sur l’essentiel : l’utilisateur du bâtiment, dans son temps
de travail, de loisir, dans son lieu de vie, de soin ou de culture.
Là comme ailleurs, le consommateur dictera sa loi.
Il agira et choisira avec plus d’exigence, en acteur responsable
de ce mouvement citoyen qui consiste à préserver le patrimoine planétaire. Mais acceptera t-il un retour en arrière, vivra
t-il sans climatisation, sans protection de sa qualité d’air, sans
consommer d’énergie ? Nous ne le pensons pas.
France Air a choisi de développer des solutions qui aident à résoudre cette équation « réduction des consommations - optimisation
du confort », et c’est le thème vecteur de ce nouveau Prescript’air.
Illustration de cette volonté, le nouveau plafond de salle d’opération Cyclope, qui permet la modulation des débits en fonction
de l’activité, ou encore le système Equinoxe, pour le chauffage
- rafraîchissement des logements collectifs sociaux, sur une
base de pompe à chaleur et de récupération d’énergie haute
efficacité.
Vous découvrirez aussi comment France Air propose d’utiliser
l’énergie dépensée en traitement de l’air des cuisines professionnelles, haut lieu de déperdition d’énergie s’il en est, avec le
système Vertigo.
Concepteur de produits comme concepteur d’installations
techniques, nous ne sommes qu’au début d’une évolution
profonde et durable de nos visions techniques et du lien qui les
relient aux occupants de nos bâtiments, en tertiaire comme en
habitat.
Aujourd’hui le rêve s’achève car le cauchemard d’une réalité constatée surplace
m’a ratrappée.
Je suis triste et en colère de voir les glaciers qui pleurent,
la banquise en train de fondre, les ours polaires qui èrrent
maigres et efflanqués sur les plages sales de l’océan arctique.
Il ne s’agit plus de comptes rendus sophistiqués et contestés
de quelques chercheurs. Les effets catastrophiques de leurs
conclusions depuis si longtemps annoncées mais si mal entendues
sont hélas, désormais visibles à l’oeil nu.
Les huissiers de la nature sont désormais à toutes nos portes.
L’homme est en passe d’être ratrappé par ses besoins les plus
élémentaires : de l’air pur pour respirer, de l’eau pour boire, de la
nourriture saine pour manger. L’urgence à laquelle nous convie la
dégradation de la nature, de notre maison qu’est la terre, va sans
aucun doute transformer cette évolution en une terrible course contre
la montre. Bientôt il sera trop tard. Mais surtout, il est encore temps.
Que pouvons nous faire ? Le consommateur est roi, surpuissant .
C’est lui le moteur de la machine. Faire preuve de “civisme écologique”
doit devenir un réflexe responsable avant que cette nouvelle manière
de vivre ne nous soit imposée par la contrainte d’une nature qui se
rebiffe. L’erreur serait de croire que le défi formidable que nous
avons à relever implique de vivre moins bien. Je suis persuadé
qu’un nouvel art de vivre fondé sur l’”être” plutot que sur l’”avoir”
est synonyme de mieux vivre. A condition que nous soyons les artisans
de cette transformation, les auteurs de cette mutation.
Nicolas Vanier
SOMMAIRE
Q
ue ce nouveau Prescript’air
s’ouvre par un mot de Nicolas
Vanier n’a rien de fortuit. Présent récemment cher France Air,
“l’aventurier - responsable” a su, en
quelques heures, nous faire part
des préoccupations d’une société
en mouvement. Il en ressort que
le monde du génie climatique sera
durablement sollicité dans la lutte
contre le réchauffement de la planète.
En pratique, l’évolution des règlementations va contribuer à la
modification de nos habitudes de conception et à la baisse des
consommations énergétiques.
■3
La RT 2005-2010
■6
Agences commerciales :
les secrets du confort
■9
Innovations en traitement
de l’air des cuisines professionnelles
■ 10
Deux exemples d’installation
du système DVM
■ 12
L’hôpital Jacques Cœur s’équipe
du nouveau plafond filtrant cyclope
Les leaders de demain seront ceux qui auront le mieux œuvré
dans ce sens.
■ 14
Jean-Luc Alzonne
Directeur Marketing
■ 16
Habitat Collectif :
l’opac 71 implante le système équinoxe
Nouveautés en traitement
de l’air des locaux industriels
■ 18
Les innovations
à ne pas manquer
Directeur de la publication : Olivier Dolbeau
Rédacteur en chef : Jean-Luc Alzonne
Comité de rédaction composé de : Ludovic Angeli, Franck Baudet, Laurent Broquedis,
André Chouquais, Angélique Fayard, Blandine Gonnu, Frédéric Guillot, Bénédicte
Margrita, Marie-Anne Masselis, Cyril Muller, Stefan Ventura
Conception et réalisation : www.traitdunion-com.fr
■ 20
Nouvelle Home Page sur www.france-air.com
Direct @ccess, d’un seul clic...
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
La RT 2005 – 2010 :
vers une ventilation axée sur
l’environnement
3
Le secteur du bâtiment représente plus de 20 % des gaz d’émission à effet de serre. Pour réduire ces émissions,
il est indispensable de réduire la consommation énergétique des bâtiments.
Le secteur du bâtiment représente plus de 20 % des gaz d’émission
à effet de serre. Pour réduire ces émissions, il est indispensable de
réduire la consommation énergétique des bâtiments. La RT 2005
répond aux enjeux environnementaux. En effet, son principal
objectif est de baisser de 15 % la consommation énergétique des
bâtiments par rapport à la RT 2000, en renforçant les exigences
de construction pour réduire les déperditions et en limitant les
consommations d’énergie. Pour respecter cet engagement, la
réglementation thermique vise à renforcer la complémentarité entre
bâti et équipement performant.
La réglementation thermique est une loi, à respecter au même titre
que les réglementations incendies et sanitaires. Elle s’applique aux
bâtiments neufs résidentiels et tertiaires et concerne les projets dont
le dépôt de la demande de permis de construire est effectué après le
1er septembre 2006.
Les exigences de la réglementation thermique d’ici 2020
2000
- 15 %
2005
2010
2015
- 40 %
2020
Pour être conforme à la RT 2005,
un bâtiment doit respecter trois exigences :
• Faire des économies d’énergie
La consommation globale d’énergie du bâtiment doit être inférieure
à la consommation de référence de ce bâtiment. Le C Ref est calculé
en prenant en compte plusieurs paramètres : l’architecture du projet,
les caractéristiques climatiques de son implantation et l’exposition
au bruit… La RT 2005 reprend les principes de la RT 2000 donnant
le choix aux maîtres d’ouvrage dans les solutions techniques pour
atteindre la performance exigée.
• Faire des économies d’énergie sans sacrifier
les conditions d’hygiène et de confort
Pour éviter les dérives et pour garantir des conditions de confort
optimales, des performances minimales (garde-fou ) sont imposées
pour certains postes.
• Un confort d’été à respecter
La température intérieure conventionnelle (Tic ), valeur indicative du
confort d’été, doit être inférieure à la température de référence. Elle
est calculée en adoptant les données climatiques conventionnelles
pour chaque zone climatique. La limite d’inconfort admise dans
les bâtiments tertiaires en été est de 26°C, et de 28°C dans le
résidentiel.
Cette réglementation s’inscrit dans un plan à moyen terme.
La RT 2005 n’est pas une fin en soi. Tous les cinq ans, les exigences
de la réglementation thermique seront renforcées. En 2010,
l’objectif de réduction sera de l’ordre de 15 %. L’objectif de 2020
est une réduction de 40 %.
www.france-air.com
■■
Les S o lu t i o n s R T 2 0 0 5
Les solutions France Air ou
comment résoudre
“réduction des consommation
D
4
POINT DE VUE
Denis OHLMANN
Responsable du Service Fluides INGEROP Conseil
et Ingénierie – Strasbourg
Quel est l’impact de la réglementation thermique sur
le poste ventilation dans les bâtiments tertiaires ?
Avec la RT 2000 et les nouvelles exigences de la
réglementation thermique 2005, soit une réduction
des consommations énergétiques de -15 % dans
les bâtiments, la ventilation est devenue un poste
incontournable pour atteindre cet objectif. Pour
réduire les déperditions thermiques, un système de
ventilation intelligent est absolument nécessaire.
Les débits d’air doivent être maîtrisés. Pour les
salles de réunion, la ventilation modulée est la
référence*. La réglementation thermique 2005
favorise les systèmes intelligents de ventilation.
La ventilation intelligente fait partie des solutions
qui permettent de réduire les consommations
énergétiques au même titre que la récupération de
chaleur et les ventilateurs à basse consommation
électrique...
Dans les salles de réunion, quels systèmes de
détection préconisez-vous ?
En fonction de la taille de la zone à traiter et de
la densité d’occupation, nous préconisons une
ventilation automatique avec deux types de
détection : une détection de présence ou une
sonde C02. Pour une faible surface, une détection
de présence suffit. Pour une salle comme un
amphithéâtre ou une salle de réunion, un système
modulant proportionnel avec sonde de pollution sera
plus adapté.
ans les bâtiments tertiaires, le poste chauffage représente plus
de 50 % dans la répartition des consommations d’énergie.
L’amélioration de la performance de l’isolation réduit les
déperditions par les parois. Cela donne un poids thermique de plus en
plus important à la ventilation. La ventilation représente aujourd’hui
30 à 40 % des besoins de chauffage du bâtiment, pour les logements,
bureaux... Les déperditions liées au chauffage de l’air neuf constituent
le paramètre essentiel. Le développement des nouveaux produits
proposé tourne autour du contrôle et de la modulation des débits, de la
récupération d’énergie et de la consommation des ventilateurs.
1
LA VENTILATION AUTO-MODULÉE
a) La modulation des débits dans les locaux à occupation
intermittente
Pour les locaux à occupation intermittente (salles de réunions, salles
polyvalentes), la ventilation représente jusqu’à 80 % des besoins de
chauffage. Dans la RT 2005, le système de référence est un dispositif
automatique permettant une réduction moyenne des débits de
renouvellement d’air de 50 %. L’absence d’un système de ventilation
auto-modulée dans les salles de réunion peut générer une pénalisation
de l’ordre de 5 % dans le calcul des consommations énergétiques.
■ Système de ventilation équipé d’un dispositif
de modulation de débit intégré et raccordé électriquement :
Oxygene rt control
Pack rt control
b) La modulation des débits dans l’habitat
Les systèmes de référence sont ceux qui permettent la réduction des
déperditions dues à la ventilation de :
• 25 % en cas de générateur de chauffage par effet joule,
• 10 % pour les autres énergies (combustibles, PAC).
■ Systèmes hygro A
■ Systèmes hygro B
*Art 24 : Pour les locaux servant à réunir de façon intermittente des
personnes, le coefficient de réduction des débits (Crdnr) de référence
est égal à 0,5.
• Bouches d’extraction
hygroréglables alizée hygro
• Entrées d’air auto-réglables, Isola 2
• Caisson ventilation vega rt control
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
• Bouches d’extraction
hygroréglables alizée hygro
• Entrées d’air hydroréglables, Isola hygro
• Caisson ventilation vega rt control
l’équation
ns – optimisation du confort”
2
LA CONSOMMATION
DES VENTILATEURS
Le poids de la consommation des
auxiliaires prend également de
l’importance. En habitat comme
en tertiaire, les ventilateurs basse
consommation sont exigés.
Dans les bâtiments tertiaires, la
consommation de référence des
auxiliaires est de 0.30 W/m3h ou
0.45 W/m 3/h avec un module haute
filtration (F5).
Dans le résidentiel, la consommation
de référence des auxiliaires est de
0.25 W/m3/h ou 0.4 W/m3/h avec un
module filtration haute efficacité (F5).
■ Caisson de ventilation basse consommation :
3
LA RÉCUPÉRATION
D’ÉNERGIE
Pour réduire les déperditions de
l’air, les récupérateurs de chaleur
deviennent indispensables.
Deux types de récupérateur : les
échangeurs de chaleur statique et
les échangeurs thermodynamiques
(Systèmes Equinoxe voir page 14).
Les échangeurs statiques récupèrent
les calories de l’air extrait. L’efficacité
de l’échange varie de 60 à 85 %,
selon les modèles.
Pour le calcul des consommations,
l’installation d’un système double flux
dans des bureaux tertiaires apporte
des gains énergétiques d’environ
15 %.
4
LA CLIMATISATION
La climatisation est intégrée dans la
RT 2005. En fonction des catégories de
bâtiment et de leur lieu d’implantation,
la climatisation sera intégrée (bâtiment
de catégorie CE 2) ou ne sera pas
intégrée (bâtiment de catégorie CE 1)
dans les calculs de référence. En cas de
climatisation dans la catégorie CE1, il
faudra compenser sur les autres postes.
• Les climatiseurs doivent présenter
des COP élevés.
• Pour les générateurs
thermodynamiques utilisant
l’électricité, un COP saisonnalisé
de 2.45 devient la référence. Les
systèmes valorisés seront les PAC
à COP élevé.
■ Système de chauffage, de vmc et de
rafraîchissement en habitat collectif
■ Système double flux avec récupérateur
de chaleur :
EQUINOXE
Modulys EXT ECM
■ Caisson de vmc C4 entraînement
poulie-courroie à pression constante
VEGA rt control
■ Centrale double flux pavillon avec régulation
électronique intégrée :
Volcane rt control
■ Système de climatisation centralisé
à détente directe.
■ Récupérateur d’énergie
ETNY
■ Centrale double flux pavillon avec régulation
électronique intégrée :
DVM
La technologie Inverter permet de réaliser des économies
d’énergie et garantir le maintien de la température à un
niveau constant pour un confort maximal.
Les gammes de climatiseurs à détente directe France Air
sont équipées de la technologie Inverter.
Cocoon rt control
Cocoon rt control
www.france-air.com
5
■■
Traiteme nt d e l ’a i r e n a g e n ce co m m e rc i a l e
Aujourd’hui, les agences commerciales, bancaires ou de services, prennent le pas de la modernité. En effet, les réseaux se développent et la
tendance est au réaménagement intérieur, à la révision des concepts d’accueil et à l’optimisation des espaces. Si la dimension technologique
actuelle fait partie intégrante des projets de développement, l’approche de la technique évolue et les besoins se recentrent sur des systèmes à
maintenance simplifiée et sur des installations à délais réduits et coûts maîtrisés. Mais pour réussir la construction de son agence, il faut aussi être
conscient que cette dernière est un point de rencontres des différents besoins : ceux du client, du personnel et de la direction technique.
Agences commerciales
6
les secrets du
confort
LA CAISSE D’ÉPARGNE DE SAINT-SÉBASTIEN (44)
EST ÉQUIPÉE EN MODULÉO
Maîtrise d’œuvre : Korus
Installateur : Nord Climatisation
Concept : Moduléo Korus incluant le prozone®
L’opération : climatiser 170 m2 dont une zone accueil de 40 m2 et 130 m2 de bureaux
La solution retenue en climatisation
La climatisation de l’agence a été réalisée par un climatiseur
gainable INVERTER® qui couvre l’ensemble des besoins (accueil et
bureaux). Grâce au système de régulation PROZONE®, toutes les
zones climatisées possèdent leur propre thermostat de régulation
agissant sur un volet d’air motorisé desservant la zone.
La communication par fréquence radio a permis d’éviter la
dégradation des cloisons liée au passage des câbles d’alimentation
électrique des thermostats. De plus, cette technique de communication permet un réel gain de temps sur ce type d’opération.
➔ lire page 8
l’interview de Korus
Il est important de noter que la fréquence utilisée n’occasionne
aucune interférence au sein de l’agence bancaire et ne subit aucune
altération du signal, garantissant ainsi la fiabilité du système.
Le choix de la diffusion s’est porté vers le diffuseur à induction
interne NÉO® 100 qui a permis de garantir un confort optimal dans
les différents bureaux.
Cette opération test a été couronnée de succès puisque plus de deux
cents agences de la Caisse d’Epargne devraient voir le jour sous
ce concept dans le courant de l’année 2007, en partenariat avec la
société Korus.
Documentation
commerciale disponible
sur simple demande au
A LIRE
“La climatisation,
le chauffage et la VMC
des agences commerciales”
� � � � � � � � � � � � � � � � � � � �
����������������������
� � � � � � � � � �� � � � � � � � � � �� � � � � � � � �� �� � � � �� �� � � � � � � � � �
� � � � �� � � �� � � �
� � � � � �� � �
� � �
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
■ Récupérateur de chaleur
Volcane® rt control
■ Climatiseur gainable
■ Diffuseur design de soufflage
extra-plat Odessa®
dx inverter
ou reprise AERYS®
■ Diffuseur avec luminaire intégré
DAP 95 LUMIN®
7
■ PROZONE®
■ Rideau d’air encastrable
Harmony finesse®
Zoom
sur
le Prozone®
Par son système de transmission de données pièce
par pièce, PROZONE® donne à chaque installation
toute la souplesse et la convivialité nécessaire.
Grâce à sa gestion personnalisée par zone
d’occupation, PROZONE® présente un grand nombre
d’avantages :
• Confort thermique et acoustique garanti :
- confort individualisé pour chaque utilisateur,
- diffusion d’air maîtrisée et adaptée
à la configuration des locaux.
• Coût d’installation réduit :
- installation aisée car communication
par radio fréquence,
- réduction de la puissance installée possible
grâce à une installation centralisée,
- un seul groupe frigorifique à installer.
• Coût d’exploitation optimisé
- réduction de la consommation énergétique grâce
au traitement par zone.
• Maintenance facilitée
- système standardisé et universel.
• Intégration architecturale
- esthétique privilégiée par le choix
de la diffusion d’air.
• Flexibilité de l’installation
- l’installation supporte des déplacements
de cloisons éventuels (système sans fil).
www.france-air.com
Traitement de l ’air en age n ce co m m e r ciale
TÉMOIGNAGE
■■
8
Pierre Novelli
Directeur Technique - KORUS -.
Le métier de KORUS est la conception, la création, la
réalisation et la maintenance de l’Espace de Vente.
Pouvez-vous nous décrire rapidement
le concept MODULEO ?
MODULEO est un système constructif modulaire destiné
aux agences commerciales et boutiques. Ce système est
basé sur la mobilité des cloisons. Cette mobilité permet
de rendre une agence montable et démontable à l’infini,
et dont les composants peuvent être récupérés par les
clients.
Le système MODULEO s’est vu appelé ‘la boîte dans la
boîte’. Pour résumer, le système MODULEO s’apparente à
une démarche industrielle que l’on vient installer dans le
bâtiment.
Le système MODULEO fonctionne et s’est déjà vu installé
sur plusieurs projets, dont l’agence de Caisse d’Epargne
de Saint-Sébastien.
Le concept MODULEO contient un volet climatisation.
Quelle importance accordez-vous au traitement
de l’air ?
Il faut comprendre que lors de l’agencement d’agences
commerciales, nous sommes confrontés à plusieurs
interlocuteurs. Pour l’utilisateur, le confort est primordial. De plus, l’utilisateur va vouloir ‘piloter’ son propre
confort (plus chaud, moins chaud...). Le responsable
technique va regarder le côté maintenance qu’il va
vouloir minimiser au maximum. La modularité est
importante et permet à l’agence commerciale d’adapter
sa configuration de bureaux en fonction de ses besoins.
Avec un fonctionnement par radio fréquence, PROZONE
était le système tout trouvé pour le concept MODULEO.
Justement, parlez-nous du PROZONE,
en quoi est-il intéressant ?
Le système PROZONE est intéressant à plusieurs
niveaux : tout d’abord, les interventions de maintenance
sont limitées : on dispose d’un seul gainable qui peut
se situer dans les combles ou dans un local technique.
Avec cette solution, il n’y a plus aucune intervention de
maintenance dans les bureaux.
Le système PROZONE fonctionne par radio fréquence, ce
qui permet une modularité des espaces optimale.
En effet, il n’y a plus de fils qui viennent traverser les
cloisons ; le remaniement de l’espace est donc possible
sans coût supplémentaire.
Et pour finir, le PROZONE offre toute liberté à l’utilisateur
de piloter de manière individualisée son confort
thermique (et notamment la gestion de l’intersaison
entièrement assurée par le PROZONE). Sur la question du
confort thermique, les personnes travaillant à l’agence
Caisse d’Epargne de Saint-Sébastien sont parfaitement
satisfaites : pas d’effet courant d’air.
Qu’est-ce que KORUS attend d’un partenaire
comme France Air ?
Vous avez utilisé le bon mot : partenaire. La mise en
œuvre de ce concept a pu être réalisée grâce à un
engagement humain très fort de la part de l’ensemble
des partenaires. Toutes les parties prenantes du projet
se sont montrées particulièrement motivées.
France Air a su nous suivre sur les évolutions à apporter à la première version du système de climatisation,
et notamment sur l’accompagnement des différents
chantiers. D’ailleurs, vous me donnez là l’occasion de
remercier France Air pour la qualité de son partenariat.
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
Tra i te m e nt d e l ’a i r e n c u i s i n e s p ro fe s s i o n n e lles ■ ■
VERTIGO® est le premier récupérateur de chaleur destiné
aux cuisines professionnelles sans contrainte de maintenance.
VERTIGO
®
CONCEPT
®
SPACIO
L
es coûts énergétiques liés au traitement de l’air dans une
cuisine professionnelle représentent, au minimum, 30 %
du coût d’exploitation global . La ventilation des cuisines
professionnelles est ainsi un pôle particulièrement énergivore.
VERTIGO permet de récupérer jusqu’à 60 % des calories
évacuées par le système de ventilation (ces calories sont
aujourd’hui perdues). La facture de chauffage se retrouve donc
réduite de 15 à 20 % selon la configuration de la cuisine.
Jusqu’à présent, aucune récupération d’énergie dans les cuisnes
professionnelles n’était possible, du fait de la nature des
polluants extraits, entraînant des risques de colmatage de
l’échangeur, une augmentation des pertes de charge et une dégradation des performances de l’échange thermique. Les coûts
d’entretien étaient prohibitifs.
®
ou comment allier design
et performance
en cuisines professionnelles
L
Photo Marc Alfieri – Cannes.
VERTIGO®, par son process cyclonique innovant, traite et
purifie l’air, même dans les ambiances chargées en graisses.
L’efficacité de l’échange calorifique est largement optimisée
dans le temps. VERTIGO® est en totale conformité avec une
installation de désenfumage 400° / 2h. Les matériaux sont de
construction M0.
e concept SPACIO®
a été développé
pour les cuisines
professionnelles, en restauration commerciale. Le
concept SPACIO® s’adapte
aux cuisines de moyenne
surface à fort dégagement,
aussi bien en neuf qu’en
rénovation, en pianos centraux, fixes ou évolutifs.
De design novateur, sa
zone passive est en forme
de voûte et sa zone active
est rigide et étanche. L’éclairage, très efficace , intégré à la
structure, est en forme de hublot. Le gros avantage du produit
est son champ visuel dégagé, dû à la possibilité de l’installer
jusqu’à 2,60 m du sol et à son utilisation en plafond et en faux
plafond, grâce à sa faible hauteur de cantonnement : 300 mm.
➔ Pratique
L’énergie récupérée peut alimenter
soit une batterie de pré-chauffage,
soit pré-chauffer un ballon
d’eau chaude sanitaire.
www.france-air.com
9
■■
Traiteme nt d e l ’a i r d a n s l e s b ât i m e nt te r t i a i re s
La gamme DVM (Digital Variable Multi) offre des solutions de climatisation spécifiquement
adaptées aux bâtiments commerciaux : hôtels, restaurants, bureaux…
10
Système de climatisation centralisé
à détente directe
(Digital Variable Multi)
DVM
Le système DVM permet de climatiser plusieurs zones à partir
d’une seule unité extérieure. Sa technologie exclusive “Digital Scroll
Compresseur“ apporte à chaque installation confort et économies
d’énergie :
• La grande plage de puissance du compresseur permet de contrôler
avec précision la température de chaque pièce pour un confort
optimal.
• L’efficacité du compresseur Digital Scroll permet de réaliser de
réelles économies en matière de coûts de fonctionnement.
Le système DVM est non seulement remarquable en matière
d’économies d’énergie, mais offre également une grande diversité
de solutions de régulation pour tous les environnements de
climatisation.
De plus, il offre une plage de fonctionnement en climatisation de
- 5° C à + 43° C, en chauffage - 20° C à + 21° C.
De par sa facilité d’installation et sa simplicité d’entretien, le système
DVM s’adapte parfaitement à la construction ou à la rénovation des
bâtiments tertiaires.
TÉMOIGNAGE
M. ROUSSELET,
Gérant, société air clim (54)
Site :
Restaurant la boucherie, nancy
Matériel :
1 Groupe extérieur 14 cv
puissance frigorifique 40 kw
puissance calorifique 45 kw
3 cassettes elvira 4 voies 14 kw
Que pensez-vous de la mise en œuvre
du DVM ?
Je n’ai eu aucun souci pour l’installation
du DVM.
La pose est facilitée par le fait d’avoir un
seul passage de tuyauterie frigorifique
et un raccordement électrique simple. La
pose des unités intérieures est identique
à celle des unités splits, le groupe extérieur est compact et aisément intégrable
à l’extérieur.
L’adressage des unités se fait automatiquement et les paramètres de fonctionnement sont affichés sur la platine du groupe
extérieur, ce qui nous permet de les visualiser sans accessoires supplémentaires.
Quel a été le facteur prédominant dans
votre choix de matériel ?
Il était prévu au départ d’équiper le
bâtiment avec trois cassettes mono split
Inverter. J’ai voulu essayer un produit
utilisant une nouvelle technologie, bénéficiant d’un bon rendement.
Le coût final de l’installation était le
même pour mon client. Le surcoût du
matériel (+15%) étant compensé par
le gain de temps de l’installation, nous
avons décidé d’installer un type de produit que nous sommes amenés à utiliser
de plus en plus dans l’avenir.
Quelles sont vos impressions sur
le résultat final de cette installation ?
Le produit donne les résultats attendus,
tant en fonctionnement chauffage que climatisation et la qualité du matériel est bonne.
Nous pourrons tirer de réelles conclusions
après une année complète d’exploitation.
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
Etes-vous prêt à installer de nouveau
du DVM ?
Sans problème, j’ai des devis en cours
avec ce matériel, j’attends l’acceptation
des clients pour réaliser de nouvelles
installations.
En quoi travailler avec France Air sur
ce projet vous a-t-il apporté un plus ?
Je travaille depuis trente ans avec
France Air.
Lorsque j’ai senti la volonté de France Air
de s’impliquer dans le développement de
la climatisation, j’ai décidé de leur faire
confiance.
Il est plus facile d’avoir un seul fournisseur
pour ce type de chantier, où j’ai installé
aussi la ventilation et l’extraction de
cuisine. Cela permet d’avoir une meilleure
gestion de l’approvisionnement et de
faciliter la négociation commerciale, les
relations avec mon commercial étant,
de plus, excellentes.
TÉMOIGNAGE
Principe
de fonctionnement
du DVM
La variation de puissance
du compresseur se
fait en gérant des
temps d’ouverture
et de fermeture de la
vanne PWM. Lorsque
la vanne est fermée
(compresseur en
charge), le compresseur
fonctionne à 100 % de
puissance.
Lorsque la vanne est ouverte (compresseur en
décharge), la spirale fixe se désaccouple de la spirale
mobile sous l’action de la pression, créant un jeu
d’environ 1 mm entre les spirales. La compression
ne se fait plus et le compresseur fonctionne à 0 % de
puissance.
La variation de puissance est modulée en gérant
l’ouverture et la fermeture de la vanne sur des intervalles
de 20 secondes par pas d’1 seconde. Nous obtenons
ainsi 19 pas de puissance et une variation linéaire de
10 à 100 % de la puissance du compresseur.
Joint flottant
Spirale fixe
Signal de commande
Pompe
Projet :
2 sites de bureaux administratifs
pour une agence d’habitat social
des Bouches-du-Rhône
Matériel :
• Site 1 : 1 groupe extérieur 12 CV
Puissance frigorifique 33.5 KW
Puissance calorifique 37.5 KW
Cassettes 2 voies 7.1 KW
Cassettes Adelia 1 voie 3.6 KW
Gainables ODESSA 2.2 KW
• Site 2 : 1 groupe extérieur 10 CV
Puissance frigorifique 28 KW
Puissance calorifique 31.5 KW
Cassettes Adelia 1 voie 2.8 KW
Muraux PREMIUM 2.2 KW
Que pensez-vous de la mise en œuvre du DVM ?
Le montage des produits n’a pas posé de problème
majeur aux entreprises. L’une d’entre elles pose
régulièrement des produits DRV. Pour l’autre, cela
a été la première expérience.Le plus difficile est la
réalisation du réseau frigorifique.
Quel a été le facteur prédominant dans votre choix
de matériel ?
Tout d’abord, l’encombrement des unités extérieures :
ce produit est bien adapté aux opérations de
rénovation. Les deux unités sont en local technique,
l’une d’entre elles est gainée au refoulement.
Nous souhaitions ensuite utiliser une gestion
centralisée des installations dans le but de réaliser des
économies d’énergie et d’optimiser le fonctionnement.
Quelles sont vos impressions sur le résultat final
de cette installation ?
La qualité, le design et la finition des produits sont
bons. La souplesse d’utilisation de l’installation
correspond tout à fait aux attentes du client.
Le résultat acoustique est conforme à ce que nous
souhaitions, les installations étant réalisées dans des
immeubles où il y a des appartements.
Etes-vous prêt à installer à nouveau du DVM ?
Il n’y a pas de problème sur le principe, à partir du moment
où le produit reste compétitif. J’ai deux ou trois projets
en cours sur des opérations de neuf et de rénovation.
Vanne PWM
(électr ovanne)
Spirale mobile
Gilbert PAGAN
BE PAGAN à ROGNAC (13)
En quoi travailler avec France Air sur ce projet vous
a-t-il apporté un plus ?
C’est une relation de confiance avec un fournisseur
capable de nous suivre, de l’avant-projet à la réalisation.
Avec France Air, nous savons tout de suite si notre solution
est viable techniquement. Le côté technique de l’affaire
est toujours prédominant sur le côté commercial.
Spirale mobile
www.france-air.com
11
■■
Traiteme nt d e l ’a i r e n hygi è n e h o s p i t a l i è re
France Air conçoit et distribue des systèmes de traitement de l’air
qui répondent efficacement aux besoins des établissements de
santé. CYCLOPE® a été développé spécifiquement pour répondre aux
exigences de la norme NFS 90-351 (2003).
12
L’hôpital Jacques Cœur de Bourges
s’équipe du nouveau
plafond filtrant
Maîtrise d’ouvrage : hôpital de Bourges (18)
Maîtrise d’œuvre : bureau d’études Barbeau (18)
Concept : Cyclope®
L’opération : mise en conformité d’une salle de césarienne
Contrôles : Puissance Air (18)
L’hôpital de Bourges, et son directeur technique
M. Druesnes, souhaitaient mettre en conformité leur
salle de césarienne en visant l’obtention d’une classe
de propreté ISO7 au minimum, sous un plafond à
flux unidirectionnel (niveau de risque 3 selon la NFS
90-351). Compte tenu de l’installation existante,
il est vite apparu que le débit en place ne pourrait
suffire à atteindre ces objectifs (le débit devant
être multiplié par près de 3).
La solution France Air. Compte tenu de ces
exigences, la solution CYCLOPE® leur est alors
apparue comme la plus adéquate à leur situation.
Le débit d’air primaire a été conservé (1 100 m3/h) et
l’appoint (1 900 m3/h) est amené par les recycleurs
d’air incorporés au plafond soufflant, aspirant l’air
dans la salle pour l’amener en amont des filtres
H14. Ce projet, avait une contrainte spécifique :
la centrale d’air primaire n’avait pas de pression
disponible. Le système a donc été spécialement
adapté et l’air neuf arrive directement dans les
caissons de reprise.
Au final, les travaux n’ont été faits que dans
la salle concernée, préservant ainsi les autres
locaux attenant des nuisances d’un chantier et
permettant la continuité des activités médicales
dans les salles contigües.
A LIRE
“ Les solutions
France Air à la NFS 90-351
en établissements de Santé”
Accès moto-ventilateur
Plafond BIOVAX®2
Grille
de reprise
recyclage
➁
➃
➂
Documentation
commerciale disponible
sur simple demande au
➁
➀
Détails du Cyclope®
➀ Caisson de reprise F5 (accessible depuis la salle)
➁ Baffles acoustiques
➂ Caisson moto-ventilateur (accessible depuis la salle)
➃ Plafond BIOVAX® 2
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
Directeur technique de l’hôpital
de Bourges
TÉMOIGNAGE
Franck DRUESNES
13
“Nous étions à la recherche d’une solution technique
nous permettant de mettre en conformité une salle
césarienne par rapport à la norme NFS 90-351.
Le plafond CYCLOPE® présentait l’avantage de restreindre la réalisation des travaux à la seule salle de
césarienne. En effet, les travaux ont pu être limités
à cette salle, et nous n’avons pas eu à fermer tout le
service néonatal. D’autre part, nous avions une contrainte
incontournable liée au temps de fermeture de cette
salle qui ne pouvait en aucun cas excéder 3 semaines,
ce qui est très court pour défaire l’existant et refaire un
plafond neuf. Les travaux devaient impérativement
se faire dans ce laps de temps.
Un avantage de la solution CYCLOPE® est d’avoir pu
réaliser les travaux avec le réseau d’air existant. Nous
n’avons pas eu besoin de remplacer la centrale de
traitement d’air en place. La seule modification a été
l’ajout d’une batterie froide ; non pas dans la centrale,
mais directement sur le réseau, à proximité du plafond.
Les résultats attendus ont été obtenus.
J’ai été agréablement surpris du niveau sonore. La
mise en place des ventilateurs liés au recyclage me
faisait craindre un niveau de bruit largement supérieur
à ce que nous avons pu constater une fois la salle mise
en service.
A Bourges, nous avons offert la possibilité aux
équipes médicales d’intervenir directement sur les
débits de soufflage (mode”nuit’”, mode “jour’” et mode
“douche à air”).
Un dernier point : j’ai utilisé les possibilités qui
m’étaient offertes d’envoyer les informations qui nous
étaient utiles (débit, pression et alarme) vers notre GTC.
Tout comme elles s’y étaient engagées, les équipes
France Air sont intervenues régulièrement lors de la
préparation du chantier, ainsi que pendant la réalisation
des travaux, en coordination avec le bureau d’études.”
PRINCIPE
DE FONCTIONNEMENT
DU PLAFOND
Le CYCLOPE® est un plafond filtrant équipé de modules
de recyclage. Il a été spécialement développé pour les salles
d’opération existantes pour lesquelles il est impossible
de souffler les volumes d’air importants préconisés depuis
2003 par la norme NFS 90-351 (contraintes architecturales,
taille de gaines...).
Le débit d’air primaire, issu de la centrale de traitement d’air
en place, assure le traitement thermique de la salle
d’opération. Le débit d’air secondaire (air repris) recyclé
apporte le complément d’air nécessaire à l’installation pour
atteindre les 50 vol / heure préconisés par la norme dans le
cas des zones à risque 4.
Les recycleurs sont constitués d’un caisson de reprise
avec filtre F5, d’un caisson moto-ventilateur à débit constant
et d’un jeu de baffles acoustiques amont et aval.
Le caisson de reprise et la trappe d’accès moto-ventilateur
sont accessibles pour la maintenance.
➔ CYCLOPE
une solution
pour répondre
à la nfs 90-351
en rénovation
www.france-air.com
■■
Traiteme nt d e l ’a i r e n l o g e m e nt co l l e c t i f
14
Pour répondre aux exigences des bureaux d’études
et proposer des solutions techniques permettant
de réaliser des économies d’énergie et de diminuer
les charges des locataires, France Air innove
avec le système EQUINOXE®, premier système
de chauffage, de VMC et de rafraîchissement
pour l’habitat collectif social.
Opération
Leschenault de la Tour
Le 19 octobre 2006, le chantier Leschenault de la Tour de l’OPAC 71
a ouvert ses portes à France Air et aux principaux intéressés par
le système EQUINOXE®. Parmi les intéressés, on note l’OPAC
de Paris, l’OPAC du Rhône, l’OPAC de Saône-et-Loire, Bouygues
Construction, des bureaux d’études, des architectes, ...
L’opération de 19 logements est réalisée conjointement par le
bureau d’études Elithis et le cabinet d’architecture Granperret. La
configuration est de type RDC + 3 niveaux sous combles. Le calcul
de consommations est basé sur les règles de calculs des coefficients
RT2000. Le nombre de degrés/jour base 19° C est égal à 2 868.
Production
Production d’ECS
VMC
Emetteurs
PAC Air/Air
avec Caloduc
Chauffe-eau
électrique
Double-flux
Panneaux rayonnants
Coût des consommations chauffage
du système equinoxe® :
3,89 € TTC/an/m2*
chauffage gaz : 6,90 € TTC
chauffage electricité : 5,83 € TTC
*Ce prix comprend le chauffage, les consommations
des auxiliaires, les abonnements et les taxes.
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
Roland BELLEVRAT
Directeur de la maîtrise d’ouvrage
OPAC de Saône-et-Loire
TÉMOIGNAGE
PRINCIPE
DE FONCTIONNEMENT
DU SYSTÈME
EQUINOXE
®
Le principe général est celui d’un système doubleflux “classique” (soufflage et extraction mécaniques)
équipé d’un échangeur utilisant une technologie
spécifique, le Caloduc. Le tout est associé à une PAC 1
(Pompe à Chaleur) réversible (chaud et froid) équipée
d’une régulation Inverter. Une fois l’air traité (filtration,
chauffage ou rafraîchissement), il est acheminé par un
réseau de gaines isolées 2 dans chaque appartement.
Ensuite, et pour un meilleur confort, l’air insufflé est
mélangé avec l’air intérieur du logement à l’aide d’un
inducteur 3 (taux de mélange de 1,5 à 2). L’air est
ensuite soufflé en “vrac” dans un faux-plafond situé
dans le couloir de dégagement. Au-dessus de chaque
porte des pièces principales (séjour et chambres),
une grille de soufflage à double déflexion 4 permet
l’introduction d’air.
Cette configuration permet d’apporter une température
de base dans le logement d’environ 12°C le jour
et 16°C la nuit. La régulation entre la température
de base et la température de confort pour l’occupant
est obtenue par deux moyens : les apports internes
(éclairage, ordinateur, présence humaine...) et externes
(ensoleillement), pouvant rehausser la température
jusqu’à 7° C. Si ces apports ne sont pas suffisants, la
régulation est obtenue par des panneaux rayonnants
situés dans chaque pièce. L’air est ensuite repris dans
les pièces techniques(cuisine, salle de bain et WC)
à l’aide de bouches d’extraction 5 autoréglables à
débit fixe.
PAC avec récupérateur caloduc
2
Gaine isolée
4
5
Grille
de soufflage
Bouche
d’extraction
3
Inducteur
E Q U I N O X E
P R E M I E R S Y S T È M E D É D I É À L’ H A B I TAT C O L L E C T I F S O C I A L
L A S O LU T I O N I N T É G R É E
D E C H A U F FAG E ,
DE VMC
& DE RAFRAÎCHISSEMENT
15
1
A LIRE
“Equinoxe, la solution
intégrée de chauffage, de VMC
et de rafraîchissement”
Nous étions à la recherche de solutions techniques
nous permettant de faire des économies d’énergie et
de diminuer les charges des locataires. En plus du côté
rafraîchissement qu’offre le système EQUINOXE®
il permet d’éviter que les locataires bouchent leurs
entrées d’air (afin de supprimer le fameux phénomène
hivernal de “douche froide”), ce qui nous soulage en
terme d’interventions et de maintenance, tout en
pérennisant le bâti.
De plus, les simulations de consommations ne prenant
pas en compte les apports internes et externes aux
logements, nous sommes persuadés que la réalité
sera bien inférieure aux estimations. Le système
EQUINOXE® nous paraît être en parfaite adéquation
avec les exigences liées au développement durable.
Documentation
commerciale disponible
sur simple demande au
www.france-air.com
■■
Traiteme nt d e l ’a i r e n m i l i e u i n d u s t r i e l
Les milieux explosifs :
Novatex
Technologie
16
Les milieux explosifs sont soumis aux Directives ATEX. Cela
concerne les nombreuses industries qui manipulent des
produits qui, dans certaines conditions de température et de
concentration, peuvent présenter des risques d’explosion.
Afin de répondre à la directive ATEX, France Air a développé
une gamme complète de produits et solutions spécifiquement
adaptée aux atmosphères explosives.
Une gamme complète,
une sécurité pour la conformité
de vos installations
en atmosphère explosive
La gaine radiante MASSAYA® révolutionne
le chauffage avec radiant gaz par son esthétisme
et la puissance de ses brûleurs.
MASSAYA® est le nouveau système de gaine radiante
France Air. Il possède une forte puissance avec des brûleurs
de 50 à 300 kW. Grâce à la modularité de son réseau de
gaines, il s’adapte à la géométrie du local.
Ce système permet d’implanter le caisson brûleur à l’extérieur
du local, ce qui présente des avantages :
pas de réseau de tuyauterie gaz à l’intérieur du bâtiment,
facilité de maintenance du brûleur, suivi de la configuration
géométrique du local par le réseau de gaines radiantes.
Bras d’aspiration ®
Tourelle ®
π Dépoussiéreur
Chauffage
des locaux
de grands
volumes
π Ventilateur hélicoïde
Ventilateur centrifuge ®
RAPPEL DIRECTIVE ATEX
• Pour les constructeurs, la directive 94/9/CE définit
des exigences techniques essentielles pour les matériels
et les moyens permettant de trouver leur conformité.
• Pour les utilisateurs, la directive 99/92/CE impose à l’employeur
d’évaluer, en classant ses locaux en différentes zones,
les risques de présence d’atmosphère explosive et d’utiliser
des catégories de matériel ATEX adaptées à ces zones.
Les avantages de Massaya ® :
• Economique : évite la stratification et la période de
préchauffage nécessaire avec les installations utilisant
de l’air pulsé.
• Efficace : la sensation de chaleur est vite obtenue après
la mise en route. De plus, le système radiant chauffe sans
brasser l’air et ne met pas les poussières en suspension.
• Ecologique : faible rejet de CO et NOx grâce à son brûleur
multi venturi haut rendement avec chambre de combustion
en inox.
MASSAYA® se compose d’une gamme de 5 brûleurs (de 50 à
300 kW) pour tout type de gaz (gaz naturel, GPL) et autorise
jusqu’à 300 mètres de gaines radiantes*.
(* linéaires avec brûleur 300 Kw).
A LIRE
“Solutions expertes
en dépollution”
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
Documentation
commerciale disponible
sur simple demande
Depollution par
dépoussiéreurs
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
17
Les dépoussiéreurs assurent la filtration et la collecte des
poussières et des copeaux émis en grande quantité.
Ils sont principalement utilisés sur des processus industriels
et contrôlent le rejet vers l ’atmosphère.
Travail en continu : leurs systèmes de séparation sont conçus
de telle sorte que lorsqu ’ils sont saturés, un décolmatage
mécanique ou pneumatique permet de les régénérer et
d’évacuer les polluants récupérés.
Sécurité de l’installation : pour les process à risques, les
dépoussiéreurs sont disponibles en versions ATEX (filtres
spéciaux, évents de sécurité).
Conception adaptée à chaque projet : les dépoussiéreurs
disposent d’une large gamme de techniques de filtration :
• Dépoussiéreur à manches ou à cartouches,
• Cyclone de dépoussiérage,
• Épurateur mobile pour les travaux occasionnels.
EXEMPLE D’INSTALLATION
DE DÉPOUSSIÉRAGE DANS
UNE MENUISERIE INDUSTRIELLE
Besoin du client :
Cette menuiserie industrielle équipée de 25 postes de
travail (scies, mortaiseuses, raboteuses...) génère des
poussières de bois en très grande quantité.
Solution France Air :
Afin de préserver la santé des opérateurs, une installation
de dépoussiérage centralisée a été réalisée :
• Captage à la source sur chaque poste de travail.
• Transfert des polluants à travers un réseau rigide.
• Collecte et filtration des polluants par un dépoussiéreur
à manche de type KOTIBE premium.
L’expertise France Air :
• Efficacité optimale : un système à décolmatage
automatique assure en permanence une efficacité optimale
du dépoussiéreur.
• Économies d’énergie : un système de régulation du
ventilateur adapte le débit d’air au nombre de machines
en fonctionnement.
• Pertes de charges réduites : l’utilisation de gaines lisses
à bords tombés et de pièces de transformations optimisées
aérauliquement permet de minimiser les pertes de charge
malgré des vitesses de captage de 23 m/s.
TITANIUM PREMIUM
Dépoussiéreur à cartouches
et décolmatage pneumatique
www.france-air.com
■■
I nnovati o n s à n e p a s ma n q u e r
®
Dap 95
Lum’In
Diffuseurs plafonniers,
avec luminaire intégré
18
Poutres
Froides
INDUCTIVA® est une gamme complète de
poutres climatiques qui permet de conjuguer
aisément confort et qualité d’air.
Gamme composée de poutres actives
- ouvertes ou fermées, apparentes ou
encastrées - et de poutres passives ouvertes.
Principaux avantages :
• Esthétique et design : c’est un produit
technique intégrant les contraintes
architecturales (intégrables en fauxplafond, intégration de luminaires) et
pouvant également participer au design
des locaux par ses lignes agréables et
simples.
• Confort maîtrisé : pas de courant d’air, pas
de gradient de température et faible niveau
acoustique.
• Flexibilité : gamme large répondant aux
besoins des clients, plusieurs longueurs
et connexions possibles, adaptées aux
espaces modulaires.
• Hygiène : apport de l’air hygiénique requis,
fonctionnement avec batterie sèche sans
condensats, maintenance et nettoyage
aisés.
Grâce au logiciel de sélection, vous pouvez
visualiser l’ensemble des paramètres.
La gamme LUM’IN permet de libérer
l’espace architectural et présente plusieurs
avantages :
• Une diffusion éprouvée : ces diffuseurs
permettent d’obtenir des caractéristiques
de confort dans la zone d’occupation,
en diffusion linéaire 4 ou 2 directions.
• Une intégration architecturale optimale :
l’intégration des luminaires dans les
diffuseurs permet d’obtenir des plafonds
épurés et aide à conceptualiser les
espaces.
• Une gamme composée de trois types de
diffuseurs : diffuseur linéaire à jet d’air
horizontal fixe et à éclairage direct dalle
600 x 600 (LAP 95 LUM’IN) et diffuseur
linéaire 4 directions à éclairage direct
(DAP 95 LUM’IN) et à éclairage indirect
(DAP 95 ETITA).
LAP 95 LUM’IN
DAP 95 LUM’IN
DAP 95 ETITA
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
®
BTDR
H
Un volet spécialement
conçu pour les bâtiments
d’habitation
Avantages du produit :
• Nombreux agréments sur parois minces
et béton, validés par des PV auprès de
laboratoires officiels.
• Des volets présélectionnés à 20 dm2, pare
flamme pour l’amenée d’air et CF pour
l’extraction.
• Volets en 2 vantaux spécialement conçus
pour des débattements dans les trémies
très faibles.
• Les bâtiments d’habitation collectifs de 3e B
et 4e famille, conformément à l’arrêté du
31/01/1986, sont soumis à désenfumage
des dégagements et des circulations.
• Les BTDR® H sont spécifiquement
adaptés aux bâtiments d’habitation et
ne nécessitent pas d’estampille NF, avec
des surfaces libres de 20 dm2 et une
optimisation des réservations.
prix
remise
BTDR
M
Volet Motorisé
ou Motorisable
Parce que les essais d’une installation
de désenfumage doivent être réalisés très
régulièrement, une fois par an en principe,
la remise en position d’attente des volets
ne prend plus que quelques minutes.
Désormais, le volet à portillon BTDR® M
1 vantail, CF 1H ou CF 2H, peut être soit
motorisé d’usine directement, soit après
coup sur chantier.
Ce moteur sera sollicité pour le réarmement
seulement.
Le déclenchement, pour sa part, sera
toujours assuré par la bobine, aussi appelée
ventouse électromagnétique 24 ou 48 V à
émission ou rupture.
La BTDR® M laisse le choix d’avoir une
installation complète ou de motoriser
certains volets, notamment les plus
inaccessibles.
Il est possible de motoriser des BTDR® après
coup, sur chantier, à condition d’avoir installé
des BTDR® M.
Cassette
Isea
Cassette eau glacée
Une solution pour chacune de vos
configurations d’installation.
En version infra-rouge, la cassette Iséa IR
permettra une gestion individualisée du
fonctionnement. Grâce à sa télécommande
munie d’un large écran LCD, l’occupant peut
gérer ses paramètres de confort : gestion
de la température, vitesse de ventilation,
programmation horaire de fonctionnement,
mise en route de la batterie de chauffage
électrique d’appoint (en version 2 tubes/ 2
fils). Munie d’une sonde de température à
la reprise d’air, cette cassette fonctionne
en parfaite autonomie sans thermostat
d’ambiance, supprimant ainsi les câblages
de raccordement dans le local à traiter.
En version standard - Iséa SR -, la gamme offre
la possibilité d’une gestion traditionnelle par
thermostat d’ambiance filaire et un pilotage
en maître-esclave jusqu’à 6 cassettes.
D’une hauteur de 250 mm, elle s’ingère
parfaitement dans les dalles de faux plafond
600 x 600 mm.
La cassette Iséa est proposée en 3 puissances
frigorifiques : 3 et 5 kW en dimensions
600x600, 9 kW en version 600x1200.
Proposée en deux versions 2 tubes et
2 tubes/ 2 fils, elle offre de bons niveaux
sonores à partir de 30 dB(A).
des
®
La remise des prix du palmarès de la
documentation technique 2006 a eu lieu
le 5 octobre 2006 à Paris au Palais
Brongniart. Ce palmarès est organisé
tous les ans par le Groupe Moniteur et
comporte cinq catégories : gros oeuvre,
second oeuvre, équipements techniques,
finition / décoration et organismes
professionnels. Ce palmarès distingue les
meilleures documentations techniques des
industriels, destinées aux maîtres d’oeuvre,
maîtres d’ouvrage, bureaux d’études et
entreprises. Son principal objectif est d’en
souligner leurs qualités et d’encourager
l’amélioration de ces outils indispensables
qui facilitent le travail quotidien des
professionnels dans leur recherche de
produits et de solutions techniques.
Le prix de la meilleure documentation
technique dans la catégorie Equipements
Techniques a été remporté par le
catalogue France Air doté de la
technologie Direct @ccess.
Le jury a particulièrement apprécié la
qualité du catalogue alliée à la quantité
d’informations, et tout particulièrement la
complémentarité au site internet proposée
par la technologie Direct @ccess.
Ce prix vient encourager l’ensemble des
équipes France Air dans leurs efforts pour
vous fournir une qualité documentaire
optimale.
Lire l’article
sur le direct @ccess
page 20
www.france-air.com
19
NOUVELLE
HOME PAGE
SUR
WWW.FRANCE-AIR.COM
L
a nouvelle home page du site France Air vient d’être
intégralement repensée afin de vous apporter une
meilleure lisibilité, un accès plus simple à l’information et
une organisation plus structurée. Cette nouvelle version propose
un accès à l’information à partir de différents univers :
• Accès direct au site marchand de France Air, l’Espace Pro. Cet
espace vous permet de réaliser vos devis avec vos prix nets, de
passer commande en ligne, de profiter des promotions du mois,
de consulter vos conditions commerciales.
Les services proposés
sur www.france-air.com
■ téléchargement de documents techniques
■ téléchargement de logiciels de sélection
■ commande en ligne
■ prix nets et devis en ligne
■ suivi de l’avancement de vos commandes
• Accès
à l’univers technique. Retrouvez toute l’information
produits, les documents techniques (procès-verbaux de résistance
au feu, fiches techniques, notices, commande de catalogues...)
et les outils disponibles (vidéos, logiciels de sélection).
• Accès direct aux préconisations et conseils France Air sur le
traitement de l’air dans les bureaux, les hôtels, les hôpitaux, les
logements...
• Accès aux règles de l’art et éléments réglementaires nécessaires
à la réalisation de votre projet.
• Consultation de l’actualité France Air.
LE SAVIEZ-VOUS ?
WWW.FRANCE-AIR.COM
C’EST 192 000 VISITEURS UNIQUES
ET 410 000 PAGES VUES PAR AN
EN UN CLIC
ACCÉDEZ À L’INFORMATION
QUE VOUS RECHERCHEZ SUR
LE SITE FRANCE AIR
Direct @ccess vous permet un accès direct
à l’information documentaire disponible
sur le site internet France Air, sans avoir à
en faire la recherche. Un seul clic suffit pour
ouvrir votre navigateur, le site France Air et
la page produit qui vous intéresse !
Prescript’air Printemps 2007 | N° 11 | © Création France Air 2007 - Tous droits de reproduction réservés
POUR L’ENSEMBLE DE VOS PROJETS, CONTACTEZ NOS EXPERTS AU
Lecture d’un symbole
par souris à lecture infrarouge.
Ce symbole vous permet d’acceder
à la bibliothèque documentaire
disponible sur internet (fiches
techniques, PV,...).
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement