auroMATIC VRS 620-3_Notice d'emploi et d'installation

auroMATIC VRS 620-3_Notice d'emploi et d'installation
Pour l‘utilisateur/pour l‘installateur
Notice d‘emploi/Notice d‘installation
auroMATIC 620
Système de régulation à bus modulaire
pour le chauffage solaire d‘appoint
FR
VRS 620
Pour l'utilisateur
Notice d'emploi
auroMATIC 620
Système de régulation à bus modulaire pour régulation
du chauffage par énergie solaire
Table des matières
5.3
1
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6
Remarques relatives à la documentation ......... 2
Documents applicables ................................................ 2
Dépose et conservation des documents ................. 2
Symboles utilisés........................................................... 2
Marquage CE .................................................................. 2
Validité de la notice ...................................................... 2
Désignation du produit ................................................ 2
6
6.1
6.2
6.3
6.4
6.5
2
2.1
2.1.1
2.1.2
2.2
2.3
2.4
Sécurité ..................................................................3
Consignes de mise en garde ...................................... 3
Classification des consignes de mise en garde ..... 3
Structuration des consignes de mise en garde..... 3
Utilisation conforme de l'appareil............................. 3
Consignes de sécurité de base .................................. 3
Directives, lois et normes ........................................... 3
3
Nettoyage, mise au rebut et conseils
d'économie d'énergie ........................................... 4
Nettoyage .......................................................................4
Recyclage et mise au rebut .......................................4
Conseils en matière d'économie d'énergie ............4
Optimisation du rendement solaire ..........................5
3.1
3.2
3.3
3.4
4
Ce qu'il faut savoir sur le régulateur
de l'installation solaire.........................................7
4.1
Paramètres réglables ................................................... 7
4.2
Structure et fonctionnement ..................................... 7
4.2.1 Vue d'ensemble du système ......................................8
4.2.2 Utilisation comme régulateur de température
différentielle solaire .....................................................8
4.2.3 Variantes de calcul du rendement solaire ..............9
5
5.1
5.2
Mise en fonctionnement...................................... 9
Première mise en fonctionnement par
l'installateur spécialisé ................................................9
Instruction par l'installateur spécialisé ...................9
Mise en marche et à l'arrêt du régulateur
de l'installation solaire.................................................9
Utilisation ............................................................ 10
Commandes .................................................................. 10
Dispositif de réglage................................................... 10
Aide à l'utilisation ....................................................... 10
Types d'écrans ..............................................................12
Réglage des paramètres individuels
(niveau de l'utilisateur)...............................................13
6.5.1 Commande typique au niveau de l'utilisateur ......14
6.5.2 Vérification de l'état du système...............................14
6.5.3 Modification du type de fonctionnement
et de la température ambiante de consigne .........15
6.5.4 Réglage des données de base ..................................18
6.5.5 Initialisation du rendement solaire ..........................19
6.5.6 Réglage des plages horaires .....................................19
6.5.7 Réglage des périodes de vacances........................ 20
6.5.8 Réglage de la température d'abaissement
et de la courbe de chauffage ....................................21
6.5.9 Réglage de la température de consigne
du ballon .........................................................................21
6.5.10 Désignation des circuits de chauffage ..................22
6.5.11 Validation du niveau de code...................................22
6.6
Types spéciaux de fonctionnement........................22
6.7
Fonctions de service (uniquement pour
l'installateur spécialisé) .............................................23
6.8 Protection antigel .......................................................23
6.9
Transmission des données .......................................23
7
Messages d‘erreur .............................................24
8
Garantie constructeur.......................................24
9
Caractéristiques techniques ............................ 25
Glossaire ............................................................. 26
Index .................................................................... 29
1 Remarques relatives à la documentation
1
Remarques relatives à la
documentation
Cette notice d'emploi est destinée à l'utilisateur.
Les indications suivantes vous permettront de vous
orienter dans cette documentation.
D'autres documents sont valables en complément de
ces notices d'emploi et d'installation.
Nous déclinons toute responsabilité en cas de dommages imputables au non-respect de ces instructions.
1.1
Documents applicables
Pour l'utilisateur :
Respectez les notices d'emploi respectives des divers
composants de l'installation lors de l'utilisation de l'installation.
Pour l'installateur spécialisé :
Lors du montage du régulateur de l'installation solaire,
respectez toutes les notices d’installation des éléments
et composants de l'installation.
Ces notices sont jointes aux éléments respectifs de l’installation ainsi qu'aux composants les complétant.
1.3
Symboles utilisés
Veuillez respecter les consignes de sécurité de cette notice d'emploi lors de l'utilisation de l'appareil !
Les différents symboles utilisés dans le texte sont expliqués ci-après :
a
e
b
i
>
1.4
Glossaire
Vous trouverez à la fin de ce document l'explication des
termes spécialisés, classés par ordre alphabétique.
1.2
Dépose et conservation des documents
Veuillez tenir la présente notice d'emploi ainsi que tous
les documents associés à portée de main afin qu'ils
soient disponibles le cas échéant.
Symbole indiquant un risque,
danger de mort
ou un risque de blessure
Symbole indiquant un danger,
danger de mort par électrocution !
Symbole indiquant un danger,
risque d'endommagement du matériel
ou risque environnemental
Symbole pour une indication et des
informations utiles
Ce symbole indique une action nécessaire
Marquage CE
Le marquage CE permet d'attester que les
appareils sont conformes aux exigences élémentaires des directives applicables.
1.5
Validité de la notice
La présente notice d'emploi ne vaut que pour les appareils avec les références suivantes :
– 0020080463
– 0020080464
– 0020040077
– 0020040078
– 0020045455
La référence de l'appareil se trouve sur la plaque signalétique.
1.6
Désignation du produit
Dans le reste de ce manuel, il sera fait référence au système de régulation modulaire à bus du chauffage solaire
d'appoint auroMATIC 620 comme régulateur de l'installation solaire.
2
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Sécurité 2
2
Sécurité
2.1
Consignes de mise en garde
Lors de l'installation de l'appareil, veuillez respecter les
consignes d'avertissement figurant dans la présente notice !
2.1.1
Classification des consignes de mise en garde
Les consignes de mise en garde sont classifiées à l'aide
de signaux de mise en garde et de mots indicateurs en
fonction de la gravité du danger.
Les mots indicateurs vous informent sur la gravité du
danger et le risque potentiel. Les différents symboles
utilisés dans le texte sont expliqués ci-après avec les signaux de mise en garde correspondants.
Signaux de
mise en garde
Mot
indicateur
Explication
Toute autre utilisation est considérée comme non
conforme à l'usage. Le constructeur/fournisseur décline
toute responsabilité pour les dommages susceptibles
d'en résulter. L’utilisateur en assume l’entière responsabilité.
L‘utilisation conforme de l‘appareil comprend également
le respect de la notice d‘utilisation et des autres documents l‘accompagnant.
a
Attention !
Toute utilisation abusive est interdite.
2.3
Consignes de sécurité de base
Le régulateur de l'installation solaire doit être installé
par un installateur agréé. Ce dernier est responsable du
respect des normes et directives en vigueur.
Éviter des dommages dus à une utilisation incorrecte
a
e
b
Danger !
Danger immédiat pour votre vie
ou risque de blessure !
Danger !
Danger de mort par
électrocution !
Attention !
Risque de dégâts matériels
ou de menace pour l'environnement
b
Attention !
Risques de dommages en cas de modifications non conformes !
Les modifications non conformes peuvent endommager le régulateur de l'installation solaire ou l'installation solaire elle-même.
> Ne modifiez ou ne manipulez en aucune circonstance vous-même le régulateur de
l'installation solaire ou d'autres pièces de
l'installation solaire.
Tabl. 2.1 Signification des signaux de mise en garde
2.1.2 Structuration des consignes de mise en garde
Les consignes de mise en garde se distinguent par les
marques de démarcation supérieures et inférieures.
Elles sont structurées selon les principes fondamentaux
suivants :
a
Mot indicateur !
Type et source du danger !
Explication du type et de la source du danger
> Mesures de prévention du danger
2.2
Utilisation conforme de l'appareil
Le régulateur de l'installation solaire Vaillant est fabriqué selon les techniques et les règles de sécurité en vigueur. Toutefois, une utilisation incorrecte ou non
conforme peut représenter un danger pour la vie ou la
santé physique de l'utilisateur et/ou de tiers ; elle peut
également provoquer des dommages sur les appareils
ou sur d'autres biens.
Le régulateur de l'installation solaire permet un réglage
de la température barométrique de départ, pour une
installation de chauffage central à eau chaude avec
chauffage solaire d'appoint et production d'eau chaude
solaire.
Veuillez tenir compte des points suivants :
> Ne manipulez sous aucun prétexte la chaudière murale gaz ou sur d'autres éléments de l'installation.
> Faites en sorte de ne jamais réparer, ou d'effectuer de
tâches de maintenance vous-même sur le régulateur
de l'installation solaire.
> Ne détériorez et ne retirez jamais les scellements de
l'appareil. Seul les installateurs agréés et le service
après-vente sont habilités à modifier les composants
scellés.
> En cas d'apparition de message d'erreur, contactez
toujours un installateur agréé.
2.4
Directives, lois et normes
Régulateur et montage du régulateur
EN 60335–2–21
Appareils électriques de sécurité pour usages ménagers
et similaires ; partie 2 : Exigences particulières concernant les chauffe-eau (ballons d'eau chaude sanitaire et
chauffe-eau à accumulation) ; (CEI 335–2–21 modifiée :
1989 et compléments 1 ; 1990 et 2 ; 1990).
Les appareils de télécommunications éventuellement
connectés doivent être conformes aux normes suivantes : IEC 62151, ou EN 41003 et EN 60950-1 : 2006
Section 6.3.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
3
3 Nettoyage, mise au rebut et conseils d'économie d'énergie
3
Nettoyage, mise au rebut et
conseils d'économie d'énergie
Mode Abaissement de l'installation de chauffage
3.1
Nettoyage
Nettoyez le boîtier de votre régulateur avec un chiffon
humide et un peu de savon.
i
N‘utilisez pas de produits de nettoyage/
d'abrasifs qui pourraient endommager
l‘écran.
3.2
Recyclage et mise au rebut
Le régulateur de l'installation solaire Vaillant se compose, au même titre que son emballage de transport, principalement de matériaux recyclables.
Appareil
Le régulateur de l'installation solaire Vaillant, tout
comme ses accessoires, ne doivent pas être mis au
rebut avec les déchets ménagers. Veillez à ce que l'appareil usagé et ses éventuels accessoires et l'emballage
soient mis au rebut conformément aux prescriptions en
vigueur.
Emballage
Veuillez confier la mise au rebut de l'emballage de
transport au professionnel qui a installé l'appareil
3.3
Conseils en matière d'économie d'énergie
Montage d'une régulation en fonction des conditions
atmosphériques
Les régulateurs à sonde extérieure régulent la température de départ du chauffage en fonction de la température extérieure. Ceci permet de garantir que seule la
chaleur réellement nécessaire à un moment donnée est
réellement produite. La minuterie intégrée permet en
outre d'activer et de désactiver automatiquement la
programmation souhaitée pour les différentes phases
de chauffage et d'abaissement (programmation nocturne, etc.).
En combinaison avec les robinets thermostatiques, les
régulateurs barométriques offrent la méthode la plus
économique pour la régulation du chauffage.
4
b
Attention !
Éviter des dommages dus au gel !
Si le réglage des températures est trop bas,
la protection antigel est remise en cause.
> En hiver, veillez à garantir une protection
contre le gel suffisante.
Durant la nuit ou en votre absence, abaissez la température ambiante. Le moyen le plus simple et le plus fiable
pour ce faire est l'utilisation d'appareils de régulation
permettant des programmations horaires individuelles.
Durant les périodes d'abaissement, réduisez la température ambiante de 5 °C environ par rapport à la température de plein fonctionnement. Une baisse de la température de plus de 5 °C ne vous permet pas de réaliser des
économies supplémentaires étant donné que la période
de plein chauffage suivante nécessiterait alors une
consommation d'énergie accrue. C'est pourquoi une réduction encore plus importante de la température n'est
conseillée qu'en cas d'absence prolongée, par ex. départ
en vacances.
Dans ce cas, observez les remarques figurant au
chapitre 6.8.
Température ambiante
Réglez la température ambiante de sorte qu'elle soit
suffisante à votre confort. Tout degré supplémentaire
impliquerait une augmentation de la consommation
d'énergie d'environ 6 %. Adaptez la température ambiante à la finalité de la pièce. Par exemple, il est rare
qu'une température ambiante de 20 °C soit nécessaire
dans les chambres ou dans les pièces peu fréquentées.
Chauffage homogène
Dans les appartements équipés d'une installation de
chauffage central, il arrive fréquemment qu'une seule
pièce soit chauffée. Les pièces voisines non chauffées
profitent alors de manière incontrôlée de la chaleur des
surfaces concomitantes telles que cloisons, portes, fenêtres, plafond et plancher. Cela implique alors forcément
une perte d'énergie. Avec ce type de fonctionnement, le
radiateur de la pièce qui est chauffée est sollicité outre
mesure. En conséquence, la pièce est insuffisamment
chauffée, et une sensation désagréable de froid apparaît. Le même effet se produit lorsque des portes restent ouvertes entre les pièces chauffées et celles qui ne
le sont pas.
Vous faites là de fausses économies : le chauffage fonctionne et la sensation thermique est tout de même désagréable.
Afin d'améliorer votre confort et d'utiliser votre chauffage de manière plus judicieuse, chauffez régulièrement
toutes les pièces de votre logement en fonction de leur
utilisation.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Nettoyage, mise au rebut et conseils d'économie d'énergie 3
Valves thermostatiques et thermostats d'ambiance
Les valves thermostatiques de tous les radiateurs maintiennent la température ambiante exacte qui a été décidée. En liaison avec un thermostat (ou un dispositif de
régulation en fonction des conditions atmosphériques),
ces valves thermostatiques permettent d'adapter la
température ambiante à vos préférences individuelles et
ainsi d'utiliser votre installation de chauffage de manière économique.
La valve thermostatique fonctionne du mode suivant :
lorsque la température ambiante excède la valeur réglée sur la tête du capteur, la valve thermostatique se
ferme automatiquement. Lorsque que la température
passe au-dessous de cette valeur, elle se rouvre automatiquement.
Ne recouvrez pas les dispositifs de régulation
Ne placez pas votre régulateur de l'installation solaire
derrière meubles, rideaux et autres objets. Ils doivent
pouvoir mesurer la température de l'air circulant dans la
pièce, sans entrave. Les valves thermostatiques recouvertes peuvent être équipées de capteurs à distance
afin de pouvoir continuer à fonctionner normalement.
Aération des pièces
Pendant les périodes de chauffage, n'ouvrez les fenêtres que pour aérer et non pour réguler la température.
La méthode la plus efficace et la plus économique
consiste à ouvrir brièvement la fenêtre en grand plutôt
que de la laisser entrouverte durant une longue période.
Fermez alors toutes les valves thermostatiques de la
pièce ou réglez la température ambiante à sa valeur minimale.
Ces mesures permettent de garantir un renouvellement
suffisant de l'air sans refroidissement et perte d'énergie
superflus.
Comment économiser activement l'énergie :
> activez la fonction Économie pendant l'aération ou
pendant une absence de courte durée ;
> adaptez les périodes de réchauffage à vos habitudes
de vie.
b
Attention !
Dommages dus au gel !
Si la protection antigel est retardée pendant
une période trop importante, des pièces de
l'installation peuvent être endommagées.
> Le réglage du retard de la protection antigel dépend de l'installateur spécialisé !
> Réglez autant faire que ce peut le type de fonctionnement Eco pour tous les circuits de chauffage et demandez à votre installateur spécialisé qu'il règle la
durée de retardement de la protection antigel.
En type de fonctionnement Eco, le chauffage est complètement désactivé pendant la nuit. Si la température
extérieure descend au-dessous de 3 °C, le réglage utilisé
est celui de la température d'abaissement, ce après
écoulement de la période de retardement de la protection antigel. Pour les domiciles bénéficiant d'une bonne
isolation thermique, il est possible de prolonger cette
période.
3.4
Optimisation du rendement solaire
L'utilisation du soleil et/ou de l'énergie solaire gratuite
permet de préserver l'environnement et de réduire les
coûts énergétiques. L'énergie solaire est utilisée pour le
chauffage du ballon solaire (par exemple du ballon d'eau
chaude sanitaire). Les économies d'énergie par rendement solaire sont exprimées en kilowatt/heure.
Lorsque la température au niveau du capteur solaire est
plus élevée d'une certaine valeur par rapport à celle de
la couche inférieure du ballon, le ballon d'eau chaude
sanitaire solaire met en service la pompe solaire. L'énergie thermique et alors transmise à l'eau potable se trouvant dans le ballon. Le rendement solaire est limité par
la température maximale du ballon et la fonction de protection du circuit solaire. Celles-ci ont pour fonction
d'empêcher une surchauffe du ballon solaire ou du circuit solaire.
Si le rayonnement solaire est trop faible, le ballon d'eau
chaude sanitaire solaire est chauffé par l'appareil de
chauffage. La validation du réchauffage se fait en fixant
la valeur de consigne de l'eau chaude et la période de
besoin d'eau chaude. Lorsque la température de la couche supérieure du ballon d'eau chaude sanitaire solaire
descend de 5° C au-dessous de la valeur de consigne
d'eau chaude, l'appareil de chauffage est mis en service,
pour réchauffer l'eau potable du ballon à la température
souhaitée. Lorsque la valeur de consigne est atteinte,
l'appareil de chauffage est mis hors service pour le réchauffage. Ce réchauffage ne peut se faire que pendant
la période programmée de production d'eau chaude. Les
possibilités décrites ci-dessous permettent d'optimiser
le rendement solaire au niveau de l'utilisateur.
Optimisation par l'utilisateur
En tant qu'utilisateur, vous pouvez optimiser le rendement solaire via les mesures suivantes :
– optimisation des périodes de chauffage de l'eau,
– réduction de la valeur de consigne de l'eau chaude.
> Programmez vos périodes de vacances de façon à éviter tout chauffage pendant une absence prolongée.
> Réglez la température nominale du ballon (pour la
production d'eau chaude) sur la valeur la plus faible
nécessaire, de façon à couvrir vos besoins en chaleur.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
5
3 Nettoyage, mise au rebut et conseils d'économie d'énergie
Optimisation des périodes de production de chauffage
de l'eau
Des plages horaires peuvent être programmées pour la
production de l'eau chaude sanitaire. Pendant ces périodes, l'eau chaude est chauffée par l'appareil de chauffage, lorsque la valeur de consigne d'eau chaude est dépassée par le bas de 5 °C. Cette fonction de réchauffage
vous garantit une température de confort de l'eau chaude.
Hors de cette plage horaire, seule l'énergie solaire gratuite (si le rayonnement solaire est suffisant) sera utilisée pour réchauffer l'eau.
i
Le capteur fournit son maximum d'énergie
solaire lorsque le rayonnement solaire le
frappe directement. Si le ciel est nuageux, le
rayonnement solaire sur les capteurs est plus
faible. Ceci entraîne une légère diminution du
rendement solaire.
> Optimisation des plages horaires
Le menu affiché à l'écran 3 « Programme horaire de
l'au chaude » vous permet d'effectuer tous les réglages nécessaires (voir section 6.5.6).
En cas d'utilisation d'une pompe de circulation, de l'eau
chaude sera toujours envoyée pendant les plages sélectionnées du programme horaire, du ballon d'eau chaude
vers les points de puisage. Ceci permet d'obtenir de
l'eau chaude à ces points le plus rapidement possible.
L'eau chaude se refroidit, même si la conduite de circulation est bien isolée. Ceci refroidit le ballon d'eau potable. Afin d'empêcher ce phénomène, il est recommandé
de régler les plages horaires en question aussi précisément que possible.
Il est toutefois plus efficace d'utiliser la touche correspondant à la pompe de circulation pour mettre celle-ci
en fonction au coup par coup.
Après activation dudit bouton, la pompe de circulation
fonctionne pendant 5 minutes et pompe de l'eau chaude
vers tous les points de puisage. Ceci permet d'en disposer même en dehors des plages programmées.
> Pour plus d'informations à ce sujet, contactez l'installateur agréé de votre pompe de circulation.
i
6
Perte possible de confort.
Si la pompe de circulation n'est pas en fonctionnement, l'eau chaude mettra plus de
temps pour parvenir au point de puisage, en
fonction de la longueur des conduites.
Utilisation du type spécial de fonctionnement de
chargement unique du ballon
Le type spécial de fonctionnement Chargement unique
du ballon vous permet d'obtenir le chauffage du ballon
d'eau chaude sanitaire hors de la plage horaire. Vous
aurez ainsi de l'eau chaude rapidement à votre disposition, ce même en dehors de la plage horaire du programme horaire.
Réduction de la valeur de consigne de l'eau chaude
Lorsque pendant la plage horaire programmée la température est inférieure de 5 °C à celle de la valeur de
consigne, l'appareil de chauffage est remis en service
pour chauffer l'eau potable.
L'appareil s'arrête une fois la valeur de consigne atteinte.
> Réglez la valeur de consigne de l'eau chaude en fonction de vos besoins sur le régulateur de l'installation
solaire (voir paragraphe 6.5.9).
> Réglez la valeur de consigne de l'eau chaude à une
valeur aussi basse que possible.
Plus celle-ci est faible, moins l'appareil de chauffage
doit réchauffer l'eau. La consommation d'énergie solaire sera plus élevée.
i
Plus la valeur de consigne est faible, plus sa
fréquence de réchauffage par l'appareil de
chauffage sera faible. L'énergie solaire gratuite peut alors être utilisée plus souvent.
Optimisation par l'installateur spécialisé
Optimisation de la température maximale du ballon
solaire
i
Faites régler la température maximale du ballon solaire par l'installateur spécialisé, afin
d'obtenir un rendement solaire optimal. Pour
d'une part, atteindre un rendement le plus
élevé possible du chauffage solaire du ballon
et d'autre part, permettre une protection
contre l'entartrage, il est possible de régler
une limite maximale pour la température du
ballon solaire. Si la température maximale réglée est dépassée, la pompe solaire est mise
hors service.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Ce qu'il faut savoir sur le régulateur de l'installation solaire 4
4
Ce qu'il faut savoir sur le régulateur
de l'installation solaire
Le régulateur de l'installation solaire est un système de
réglage modulaire à bus pour le chauffage solaire d'appoint.
Les programmes de chauffage réglables individuellement sur le régulateur de l'installation solaire permettent de programmer rapidement et simplement vos besoins en chaleur. Vous pouvez procéder à tous les réglages de manière confortable via l'écran graphique, dans
votre propre salon.
Le régulateur de l'installation solaire peut être placé où
vous le souhaitez. L'heure est automatiquement adaptée en fonction de l'heure d'hiver et de l'heure d'été via
l'horloge radio intégrée. Les programmes de chauffage
réglés fonctionnent ainsi toujours comme souhaité.
Tous les avantages d’un seul coup d’œil
– Régulateur de l'installation solaire barométrique pour
tous les cas d'utilisation
– Liaison intelligente et confortable de l'installation de
chauffage et de l'installation solaire
– Nouveau concept d'utilisation pour une commande encore plus rapide et plus simple, par rotation des commutateurs et clic
– Texte clair et écran graphique avec affichage de l'état
de service et du rendement solaire
– Programmes de chauffage individuellement réglable
par radio-télécommande
– Commande confortable à partir de votre salon
– Système ProE permettant une installation et une mise
en fonctionnement facile
– Adaptable pour commande d'autres circuits de chauffage
– Interface intégrée pour une maintenance et un diagnostic à distance.
4.1
Paramètres réglables
Dans l'index des mots-clés, vous trouverez sous « Réglage individuel des paramètres » une liste des paramètres
réglables. Le numéro de page vous permet d'accéder rapidement à la page où se trouve la signification du paramètre et comment le modifier.
4.2
Structure et fonctionnement
Le régulateur de l'installation solaire permet le réglage
de la température barométrique de départ avec programme horaire pour une installation de chauffage central à eau chaude avec chauffage solaire d'appoint et
production d'eau chaude solaire.
Le régulateur de l'installation solaire peut commander
les circuits suivants de l'installation :
– deux capteurs solaires ou un collecteur solaire et une
chaudière à combustible solide,
– un circuit de chauffage direct,
– un circuit de mélangeur, par exemple pour le chauffage par le sol,
– un ballon d'accumulation, un accumulateur d'eau
chaude, et un accumulateur combiné solaire,
– une pompe de circulation d'eau chaude,
– une pompe de stockage pour le chauffage de l'eau de
piscine (le régulateur pour la piscine ne fait pas partie
de l'installation Vaillant).
Pour étendre le système, il est possible de raccorder
jusqu’à 6 autres modules de circuit de mélangeur (accessoire) avec deux circuits de mélangeur chacun. Le
régulateur de l'installation solaire peut donc commander
jusqu’à 14 circuits de chauffage.
Les circuits de mélangeur sont programmés à l'aide de
l’appareil de régulation centrale.
Pour une commande facilitée, il est possible de raccorder les huit premiers circuits de chauffage à des appareils de commande à distance.
Chaque circuit de mélangeur peut être commuté en
fonction des besoins entre :
– un circuit de chauffage (circuit de radiateurs, circuit
de chauffage par le sol, etc.),
– une régulation de maintien,
– un renforcement du retour,
– circuit d'eau chaude (en plus du circuit d'eau chaude
intégré).
À l'aide d'un coupleur de bus modulaire (accessoires), il
est possible de raccorder au maximum 8 appareils modulables de chauffage Vaillant.
À l'aide d'un coupleur de bus à commutation, il est possible de raccorder une chaudière à une ou deux allures.
Le système eBus permet le raccord en cascade de six
générateurs de chaleur (au maximum). Chaque générateur de chaleur nécessite un coupleur de bus à commutation.
Lorsqu'un contact à distance par téléphone (entrée
contact sans potentiel) est raccordé, il est possible de
commuter par téléphone le type de fonctionnement du
régulateur de l'installation solaire via le commutateur
téléphonique à distance teleSWITCH et ce, où que l'on
se trouve.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
7
4 Ce qu'il faut savoir sur le régulateur de l'installation solaire
4.2.1 Vue d'ensemble du système
Le régulateur de l'installation solaire comprend, dans sa
version de base, le kit de régulation avec le socle de raccordement, qui permet de raccorder les différents éléments, et les sondes correspondantes nécessaires.
L'équipement de base permet de commander :
– un champ de collecteurs solaires,
– un appareil de chauffage modulable,
– un circuit régulé et
– un circuit non régulé.
Pour les autres composantes de l'installation comme un
deuxième champ de collecteurs solaires, d'autres circuits de chauffage etc., des modules supplémentaires
peuvent être intégrés dans le système, présenté dans la
vue d'ensemble de l'installation (fig. 4.1).
Fig. 4.1 Vue d'ensemble du système
4.2.2 Utilisation comme régulateur de température
différentielle solaire
Le régulateur de l'installation solaire peut aussi être intégré comme régulateur de température différentielle
solaire dans les installations existantes. Le régulateur
de l'installation solaire reprend dans ce cas uniquement
la régulation de l'installation solaire. L'installation de
chauffage continue à être réglée par le régulateur de
chauffage utilisé jusqu'alors.
8
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Ce qu'il faut savoir sur le régulateur de l'installation solaire 4
Mise en fonctionnement 5
4.2.3
Variantes de calcul du rendement solaire
i
Lorsque le régulateur est équipé d'une station solaire VPM S ou VMS, le rendement solaire est directement transmis par eBUS au
régulateur. Il n'existe alors pas d'autre variante de détermination du rendement solaire.
Sonde standard VR 10 (accessoire)
Vous pouvez placer une sonde standard VR 10 dans le
retour.
Dispositif de mesure de débit
Vous pouvez installer un dispositif de mesure de débit
en plus de la sonde standard VR 10.
Le dispositif de mesure de débit permet de calculer le
débit volumique au niveau des circuits solaires et de déterminer plus précisément le rendement solaire.
Autre sonde standard VR 10
Si le parcours des canalisations est long entre le capteur
et le ballon et que la température extérieure est basse,
la température mémorisée dans le ballon est inférieure
à celle du capteur.
5
Mise en fonctionnement
5.1
Première mise en fonctionnement par
l'installateur spécialisé
Le montage, le raccordement électrique, la configuration de l'ensemble de l'installation de chauffage, ainsi
que la première mise en service, ne doivent être effectués que par un installateur agréé.
5.2
Instruction par l'installateur spécialisé
Veillez à ce que l'installateur spécialisé vous indique
comment fonctionne le régulateur de l'installation solaire et l'ensemble de l'installation de chauffage. Veillez à
ce qu'il vous remette les manuels correspondants ou
bien les documents accompagnant le produit.
5.3
Mise en marche et à l'arrêt du régulateur de
l'installation solaire
b
Pour déterminer plus précisément la valeur de rendement solaire, vous pouvez placer, outre la sonde standard VR 10 ou outre le dispositif de mesure de débit,
une autre sonde standard VR 10 sur le retour du circuit
du capteur et la connecter au capteur SP3.
L'activation du système étendu de détermination du
rendement solaire permet de déterminer le rendement à
partir de la différence de températures. Ceci empêche
toutefois de charger un second ballon d'eau chaude
avec l'énergie solaire.
Attention !
Endommagement du matériel par le gel !
La fonction de protection antigel n'est active
que lorsque le régulateur de l'installation solaire est en fonctionnement.
> Ne mettez jamais hors service le régulateur
de l'installation solaire s'il existe un risque
de gel.
> Positionnez le commutateur principal du
régulateur de l'installation solaire sur « I ».
1
Fig. 5.1 Mise en marche et à l'arrêt du régulateur de l'installation solaire
> Appuyez sur le commutateur (1) pour mettre en/hors
service le régulateur de l'installation solaire.
> Laissez le régulateur de l'installation solaire en fonctionnement de façon à pouvoir à tout moment surveiller l'état de l'installation de chauffage et être immédiatement averti d'un dysfonctionnement.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
9
6 Utilisation
6
Utilisation
Tous les réglages nécessaires du système peuvent être
effectués via le régulateur de l'installation solaire. Celuici est équipé pour ce faire d'un écran graphique. Des
textes explicatifs permettent une commande simple.
L'installateur spécialisé peut modifier la langue d'affichage.
6.1
Commandes
2
1
Valeurs principales
6
Date
Jour/semaine
Heure
Eté / Hiver
Ve
3
Off
>Régler le jour
5
4
Fig. 6.1 Vue d'ensemble de la commande
Légende
1 Désignation du menu
2 Le curseur indique le paramètre choisi.
3 Numéro du menu
4 Dispositif de réglage ,
Fixer les paramètres (tourner), sélectionner les paramètres (appuyer)
5 Dispositif de réglage ,
Sélectionner le menu (tourner), activer le type de fonctionnement spécial (appuyer)
6 Affichage des messages d'erreur ou de maintenance, dès qu'ils
sont disponibles
6.2
Dispositif de réglage
L'ensemble de la programmation du régulateur de l'installation solaire se fait via les deux dispositifs de réglage
et , 4 et 5, (fig. 6.1).
> Utilisez le dispositif de réglage , pour sélectionner le
paramètre ou pour le modifier.
> Utilisez le dispositif de réglage , pour sélectionner
les menus et les types spéciaux de fonctionnement.
6.3
Aide à l'utilisation
Le concept d'utilisation Vaillant « Clic et rotation », ainsi
que l'affichage en texte clair vous assiste grandement
dans le réglage des paramètres individuels de votre installation de chauffage.
Le réglage / modification des paramètres se fait via une
structure linéaire de menus.
10
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
Ve
Mode économique activé
Jusqu'à
>Choix de l'heure d'arrêt
Ve
Température ambiante
Ve
Mode party activé
CR1
1er étage
Ballon
Solaire
Chauffer
Ve
Fonction ramoneur
Activé
Ve
Température ambiante
Valeurs principales
Date
Jour/semaine
Heure
Eté/Hiver
Ve
Exceptionnel
Charge ballon activée
Ve
HORS
>Régler le jour
Service manuel
Activé
Gain solaire
Gain solaire
Remise à zéro
> non
>Reset gain solaire?
Eau chaude
Paramètres
Temp. boiler cons.
>Choix temp. consigne
CR1
Programme temps
> Me-Di
Ballon solaire
Information
>Choix bloc jour/semaine
Sonde ballon 1
Sonde ballon 2
Sonde ballon 3
Sonde TD1
Sonde TD2
Programme vacances
Pour système complet
Période vacances
Nom
Changer
Temp. consigne
CR1
CR2
CR3
CR4
>Sélect. jour de démarrage
Cave
1er étage
2er étage
Compteur
>Choisir
CR1
Paramètres
Abaissement temp.
Courbe de chauffe
Paramètres codifiés
Autoriser
No de code :
>Choix temp. ambiante
Code standard :
>Régler chiffre
Paramètres codifiés
Fig. 6.2 Structure de menu du niveau de l'utilisateur
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
11
6 Utilisation
Pour la saisie des paramètres (valeurs de fonctionnement) de votre installation de chauffage vous disposez
de 3 niveaux de commande.
– Niveau de l'utilisateur
Au niveau de l'utilisateur, vous pouvez voir les paramètres actuels de votre installation de chauffage et
régler les paramètres individuels.
– Niveau pour les types spéciaux de fonctionnement et
des fonctions de service.
Les types spéciaux de fonctionnement et des fonctions de service ne peuvent être sélectionnés qu'à
partir du niveau de l'utilisateur, via une interface utilisateur différente.
– Niveau réservé à l'installateur
À ce niveau, il est possible de configurer l'ensemble
de l'installation de chauffage et d'optimiser les relations entre tous les composants de l'installation de
chauffage. Pour ce faire, il est nécessaire de posséder
de nombreuses connaissances. C'est pour cette raison
que ce niveau est réservé aux installateurs spécialisés.
6.4
Types d'écrans
Le Régulateur de l'installation solaire permet différents
types d'affichage, dépendant du menu choisi :
– représentation de base,
– affichage de base,
– affichages des menus pour le réglage de paramètres
individuels au niveau de l'utilisateur et
– affichage des codes des paramètres spécifiques au
fonctionnement et à l'installation dans l'interface réservée à l'installateur.
Affichage de base
L'affichage de base affiche les types de fonctionnement
en cours et les températures ambiantes de consigne des
différents circuits de chauffage.
Ve
Chauffer
CR1
1er étage (er elevado)
Ballon
Solaire
VRS 620
Fig. 6.4 Affichage de base
Dans la partie supérieure de l'écran, vous pouvez voir
les données de base suivantes : jour de la semaine, date,
heure et température extérieure. En cas d'erreur, celleci apparaît dans la seconde ligne. Au chapitre 6.5.3., il
vous sera expliqué comment régler les données de base.
Si plus de deux circuits de chauffage sont raccordés,
ceux-ci sont affichés l'un après l'autre.
L'affichage de base vous permet en outre d'appeler les
types de fonctionnement spéciaux et les fonctions de
service.
Les types de fonctionnement spéciaux sont des fonctions qui modifient temporairement le type de fonctionnement du circuit de chauffage et qui prennent fin automatiquement.
Ces types d'affichage sont décrits dans cet ordre.
La représentation de base est l'affichage de base.
Faites tourner le dispositif de réglage de deux encoches dans le sens des aiguilles du montre pour faire passer l'affichage en mode d'affichage de base. Si vous
poursuivez la rotation sur le dispositif de réglage , vous
passez aux affichages des menus.
Représentation de base
La représentation de base montre un graphique représentant l'état de l'installation ou le rendement solaire.
Fig. 6.5 Exemple : Type spécial de fonctionnement
Les fonctions de service sont réservées à l'installateur
spécialisé / au ramoneur.
Fig. 6.3 Représentation de base
Fig. 6.6 Exemple de fonction de service
L'écran indique, sous forme de graphiques, l'état actuel
de l'installation solaire.
La signification des symboles vous sera fournie au
paragraphe 6.5.2.
12
Les fonctions de service démarrent la mesure des émissions et le contrôle du fonctionnement de l'installation
solaire. Elles sont automatiquement mises hors service.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
Affichages des menus
Les affichages des menus vous permettent d'effectuer
tous les réglages nécessaires de l'installation de chauffage au niveau de l'utilisateur.
Valeurs principales
Date
Jour / semaine
Heure
Eté / Hiver
>Régler le jour
Affichages des codes
Les affichages
des codes
se font uniquement au8niveau
Paramètres
codifiés
de code.
Ce dernier est réservé à l'installateur spécialiAutoriser
sé. Il procède ici à tous les réglages spécifiques à l'insNo de code :
tallation.
Pour accéder
au niveau
Code standard
: de code, un code de validation
est obligatoire.
>Régler chiffre
Ve
HORS
Fig. 6.9 Validation du code
Fig. 6.7 Données de base
Dans la partie supérieure s'affichent le titre de la page
d'écran et le numéro du menu (symbole et un numéro
en haut à droite). La numérotation permet de retrouver
facilement les différents menus au cours de la programmation.
Fig. 6.10 Exemple : affichage du code
Ve des erreurs
Affichages
VR 60 (4)
connect°
Les affichages
deserreur
erreurs
se font dans la partie supérieure CR1
de l'écran.
Chauffer
1er étage
Ballon
Solarire
Fig. 6.8 Exemple : affichage d'erreur
i
Pour l'affichage de l'historique des erreurs,
consultez votre installateur spécialisé. À
l'aide du logiciel vrDIALOG 810, il lui est possible d'appeler l'historique des erreurs.
i
Les affichages d'erreurs ont toujours la plus
haute priorité. Si un dysfonctionnement se
produit au niveau de l'installation de chauffage, l'erreur correspondante est automatiquement affichée sur l'écran.
Ces menus sont désignés par un C et un numéro en haut
à droite de l'écran.
6.5
Réglage des paramètres individuels (niveau
de l'utilisateur)
Ce chapitre explique quels sont les paramètres que
vous pouvez adaptez à vos besoins personnels. La procédure à suivre pour ce faire est expliquée dans le
paragraphe 6.5.1. « Commande typique au niveau de
l'utilisateur ».
Remarques générales :
– Toutes les fonctions seront décrites en suivant la
structure linéaire des menus d'un équipement standard.
– Le dispositif de réglage vous permet de naviguer
vers l'avant ou l'arrière à partir d'un nœud de menu.
– Un écran sera donné en exemple pour chacun des
menus. Dans celui-ci, les paramètres modifiables seront indiqués sur fond sombre.
– La représentation de base est l'affichage standard du
régulateur de l'installation solaire. Après une période
prolongée sans commande, l'écran montre automatiquement la représentation de base.
– En cas de dysfonctionnement, l'écran affiche automatiquement l'erreur.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
13
6 Utilisation
6.5.1
Commande typique au niveau de l'utilisateur
Les symboles ont la signification suivante :
> Faites tourner le dispositif de
réglage jusqu'à ce que vous
ayez sélectionné le menu nécessaire.
Température actuelle au niveau de la
sonde du collecteur
Si l'installation possède deux champs
de capteurs, la valeur de température
la plus élevée est affichée.
Lorsque la fonction de protection du
circuit solaire est activée, la valeur de
la température « > xxx °C » s'affiche
en clignotant.
> Faites tourner le dispositif de
réglage jusqu'à ce que vous
ayez sélectionné le paramètre
à modifier.
> Appuyez sur le dispositif de
réglage pour sélectionner le
paramètre à modifier. Le paramètre apparaît en surbrillance.
Rendement actuel
Montre l'intensité du rendement solaire actuel.
Rendement solaire
Le symbole du ballon représente la
température de l'eau contenue actuellement dans le ballon et la quantité de
rendement solaire encore possible
pour atteindre la température maximale.
> Tournez le dispositif de réglage , pour modifier la valeur
de réglage du paramètre.
> Appuyez sur le dispositif de
réglage , pour enregistrer la
valeur de réglage modifiée.
Brûleur
La flèche clignote : une recharge du
ballon solaire est actuellement encours, via l'appareil de chauffage.
> Répétez ce déroulement jusqu'à ce que tous les réglages
soient réalisés.
6.5.2 Vérification de l'état du système
La représentation de base vous permet de contrôler
l'état du système.
Circuit de chauffage
La flèche clignote : à ce moment,
l'énergie solaire est acheminée du ballon vers le système de chauffage (uniquement pour les installations de
chauffage solaire d'appoint).
> Faites tourner le dispositif de réglage d'une encoche
dans le sens des aiguilles d'une montre
Fig. 6.12 Représentation de base : Rendement solaire
i
Si aucune sonde n'est raccordée pour mesurer le rendement, le régulateur de l'installation solaire ne peut déterminer et afficher le
rendement solaire.
i
Lorsque le régulateur est équipé d'une station solaire VPM S ou VMS, le rendement solaire est directement transmis par eBUS au
régulateur. La sonde de mesure du rendement n'est alors pas nécessaire.
Fig. 6.11 Représentation de base : État du système
La représentation de base est l'affichage standard du
régulateur de l'installation solaire et donc le premier
écran de la suite de commande. À ce niveau, vous pouvez faire tourner le dispositif de réglage uniquement
vers la droite. Après une période prolongée sans commande, le régulateur de l'installation solaire retourne
toujours à cet affichage.
ou
> Faites tourner le dispositif de réglage jusqu'à la
butée gauche.
L'écran montre la représentation de base.
La représentation de base représente graphiquement le
rendement solaire actuel.
14
Si une sonde de mesure du rendement est raccordée, le
rendement solaire réel est affiché sous forme graphique.
Le Rendement solaire est affiché pour chaque mois
en kWh, pour l'année calendaire (barres noires) avec
une comparaison avec l'année précédente (barres sans
remplissage).
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
La valeur affichée (dans l'exemple 1 231 kWh) montre
l'ensemble du rendement solaire depuis la mise en fonctionnement/la réinitialisation.
Vous pouvez réinitialiser le rendement solaire (voir
chapitre 6.5.5). La représentation graphique n'est pas
influencée par cette opération.
Modification du type de fonctionnement et de
la température ambiante de consigne
> Faites tourner le dispositif de réglage d'une encoche
dans le sens des aiguilles d'une montre
L'écran passe en affichage de base et affiche :
– Données de base : date, heure et température extérieure en cours. Vous trouverez au chapitre 6.5.4
une description de la procédure de réglage des données de base.
– Zone des paramètres : température ambiante de
consigne (du circuit de chauffage affiché), type de
fonctionnement réglé, température ambiante actuelle (uniquement pour la télécommande raccordée
avec sonde de pièce = accessoire).
Types de fonctionnement
Type de fonctionnement des circuits de chauffage
Auto
commutation du circuit de chauffage au
terme d'une durée programmée entre les
modes de fonctionnement Chauffage et
Abaissement.
Eco
Eco est le type de fonctionnement préréglé. Le circuit de chauffage commute au
terme d'une durée programmée entre les
modes de fonctionnement Chauffage et
Arrêt. Le circuit de chauffage est alors
éteint au cours de la durée de l'abaissement, jusqu'à ce que la fonction de protection contre le gel (qui dépend de la
température extérieure) ait été activée.
Entre les plages horaires, le chauffage
est complètement mis hors service. Si la
température extérieure descend au-dessous de 3 °C, le réglage utilisé est celui
de la température d'abaissement, ce
après écoulement de la période réglée de
retardement de la protection antigel.
Si, derrière le type de fonctionnement
Eco ou Auto apparaît le symbole , cela
signifie qu'une plage horaire est active.
L'installation de chauffage est en activité.
6.5.3
Ve
Chauffer
CR1
1er étage (er elevado)
Ballon
Solaire
VRS 620
Si, derrière le type de fonctionnement
apparaît le symbole , cela signifie
qu'aucune plage horaire n'est active.
L' installation de chauffage est en Mode
Abaissement.
Fig. 6.13 Affichage de base
i
i
Vous pouvez modifier tous les paramètres
(sur fond noir dans le graphique).
Le nombre des appareils affichés dépend du
fait qu'ils sont ou non intégrés à l'installation
de chauffage et de leur nombre.
Le réglage du mode de fonctionnement vous permet de
fixer les conditions dans lesquelles le circuit de chauffage affecté ou le circuit d'eau chaude doit être régulé.
Chauffage
Le circuit de chauffage chauffe, jusqu'à
ce que la température ambiante atteigne
la température ambiante de consigne
(sans prendre en compte de programme
horaire préétabli).
Abaissement Le circuit de chauffage chauffe, jusqu'à
ce que la température ambiante atteigne
la température d'abaissement (sans
prendre en compte un programme horaire préétabli).
Arrêt
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Le circuit de chauffage est arrêté, jusqu'à ce que la fonction de protection
contre le gel (qui dépend de la température extérieure) soit activée.
15
6 Utilisation
Types de fonctionnement pour les ballons d'eau
chaude sanitaire raccordés et le circuit de circulation
Auto
La recharge du ballon ou le déblocage de la
pompe de circulation s'effectue selon les réglages du programme horaire. Pour le ballon solaire, la chaudière effectue le déblocage pour un
éventuel chauffage supplémentaire selon les réglages du programme horaire.
Marche La recharge du ballon est débloquée durablement, c'est-à-dire, qu'en cas de besoin, le ballon
est rechargé automatiquement, la pompe de circulation est en permanence en fonctionnement
Arrêt
Le ballon n'est pas chargé, la pompe de circulation est hors de fonctionnement. Cependant,
lorsque la température du ballon est inférieure
à 12 °C, le ballon remonte à 17 °C afin de protéger l'installation du gel.
Vous pouvez modifier le type de fonctionnement
(par exemple pour le circuit de chauffage 1) de la
manière suivante :
Condition préalable : l'écran montre l'affichage de base.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que le curseur situé à gauche du type de fonctionnement (ligne d'écran HK1 de l'écran 6.13) clignote .
> Appuyez sur le dispositif de réglage . Le type de
fonctionnement passe sur fond sombre .
> Faites tourner le sélecteur droit , jusqu'à ce que le
mode de fonctionnement souhaité s'affiche .
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage modifiée est reprise .
> Répétez éventuellement cette étape, si vous désirez
modifier le type de fonctionnement d'autres circuits
de chauffage et de circulation/ballon d'eau chaude sanitaire .
Lorsque le type de fonctionnement Auto est réglé pour
le circuit de chargement du ballon, la recharge du ballon
d'eau chaude sanitaire est influencée par les fonctions
suivantes :
Party :
le chargement du ballon se fait jusqu'au fond descendant de la plage horaire suivante (voir fig. 6.15).
Vacances :
le chargement du ballon est désactivé.
Chargement unique du ballon :
le ballon est chargé une seule fois, jusqu'à ce que la
température de consigne réglée soit atteinte.
16
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
Température ambiante de consigne
Le régulateur de l'installation solaire vous permet de
déterminer la température ambiante de consigne et jusqu'à trois plages horaires par circuit de chauffage (voir
chapitre 6.5.6). Dans la plage horaire, l'installation de
chauffage procède au chauffage jusqu'à ce que la température ambiante de consigne réglée soit atteinte.
En type de fonctionnement Auto, le régulateur de l'installation solaire régule le chauffage en fonction de ces
paramètres (voir figure. 6.14).
Température ambiante de consigne
Avec le régulateur de l'installation solaire, il est également possible de fixer des plages de chauffage quotidiennes pour la production d'eau chaude sanitaire.
25 °
20 °
Abaissement temp.
15 °
Plage
horaire 1
04:00
Plage
horaire 2
08:00
12:00
16:00
Plage
horaire 3
20:00
Heure
Fig. 6.14 Type de fonctionnement Auto : exemple de prescription de températures ambiantes de consigne pour différents moments de la journée
Modification de la température ambiante de consigne
La température ambiante de consigne vous permet de
régler votre température de confort personnelle.
i
La température ambiante de consigne influence la température de départ et donc
aussi la courbe de chauffage.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage modifiée est reprise.
> Répétez cette procédure pour modifier la température
ambiante de consigne pour modifier d'autre circuits
de chauffage.
La durée de validité de la valeur pour la régulation dépend du mode de fonctionnement réglé.
Vous pouvez modifier le température ambiante de
consigne (par exemple pour le circuit de chauffage
HK1) de la manière suivante :
Condition préalable : l'écran montre l'affichage de base.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que le curseur situé à gauche de la température ambiante de consigne (ligne d'écran HK1 de l'écran) clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La température ambiante de consigne passe sur fond
sombre.
> Faites tourner le sélecteur droit , jusqu'à ce que la
température ambiante de consigne souhaitée s'affiche.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
17
6 Utilisation
Température ambiante de consigne
Durée de validité de la valeur de consigne modifiée
pour le réglage
Si vous avez modifié la température ambiante de consigne dans l'affichage de base, la nouvelle valeur de réglage s'applique au réglage.
L'installation de chauffage est réglée dans toutes les
plages horaires sur la nouvelle la température ambiante
de consigne :
– immédiatement, si vous avez modifié la valeur de
consigne pendant une plage horaire,
– au début de la période suivante, si vous avez modifié
la valeur de consigne en dehors d'une plage horaire.
Réglage des données de base
Valeurs principales
Date
Jour / semaine
Heure
Eté / Hiver
>Régler le jour
Ve
HORS
Fig. 6.16 Données de base:
Dans l'affichage des données de base, vous pouvez régler la date actuelle, le jour de la semaine et le passage
automatique à l'heure d'été/d'hiver pour le régulateur
de l'installation solaire, si aucune réception de l'heure
par radio DCF n'est possible. Les données de base sont
également affichées dans l'affichage de base, dans la
zone supérieure de l'écran.
25 °
20 °
i
Abaissement
temp.
15 °
Plage horaire
08:00
12:00
Heure
Fig. 6.15 Durée de validité des modifications d'une valeur de
consigne (ici : température ambiante de consigne)
Le diagramme ci-dessus, (fig. 6.15), montre une plage
horaire programmée avec la température ambiante de
consigne correspondante (23 °C). La température ambiante de consigne est identique pour toutes les plages
horaires.
En-dehors des plages horaires définies, l'installation de
chauffage est réglée sur la température d'abaissement
(15 °C).
18
6.5.4
Ces réglages affectent tous les composants
raccordés du système.
Modification de la date :
La date est divisée en 3 paramètres composés chacun
de deux caractères : jour, mois et année.
Les plages de réglage sont fixes.
La plage de réglage Jour dépend du mois. Nous vous
conseillons donc de modifier tout d'abord le mois.
> Faites tourner le dispositif de réglage jusqu'à atteindre les données de base nécessaires.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce que
le curseur de la ligne de l'écran Date situé devant la
valeur de réglage Mois clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage . La valeur de réglage Mois passe sur fond noir.
> Faites tourner le dispositif de réglage droit jusqu'à
ce que la valeur souhaitée pour le Mois apparaisse.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage modifiée est reprise.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce que
le curseur de la ligne de l'écran Date situé devant la
valeur de réglage Jour clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage . La valeur de réglage Jour passe sur fond noir.
> Faites tourner le dispositif de réglage droit jusqu'à
ce que la valeur souhaitée pour le Jour apparaisse.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage modifiée est reprise.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce que
le curseur de la ligne de l'écran Date situé devant la
valeur de réglage Année clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage . La valeur de réglage Année passe sur fond noir.
> Faites tourner le dispositif de réglage droit jusqu'à
ce que la valeur souhaitée pour l'Année apparaisse.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage modifiée est reprise.
Réglage du reste des données de base :
> Pour régler le jour de la semaine, l'heure et le passage
automatique à l'heure d'été/d'hiver, répétez les procédures décrites ci-dessus. Le réglage des heures et des
minutes se fait indépendamment.
6.5.5
Initialisation du rendement solaire
Gain solaire
Gain solaire
Remise à zéro
non
Réinitialisation du rendement solaire :
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que le curseur situé à gauche de la valeur de réglage
(dans l'exemple = NON) clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage passe sur fond noir.
> Tournez le dispositif de réglage , jusqu‘à ce que OUI
s‘affiche.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
Le rendement solaire est réinitialisé et sera à nouveau
calculé.
La représentation graphique n'est pas influencée par
cette opération.
6.5.6
Réglage des plages horaires
>Reset gain solaire
Fig. 6.17 Données de base
Dans le menu Rendement solaire, vous pouvez consulter
le rendement solaire actuel exprimé en kWh et le réinitialiser, afin, par exemple, de déterminer le rendement
hebdomadaire. L'affichage graphique de l'archive dans
la représentation de base demeure inchangé.
i
De façon à ce que le Régulateur de l'installation solaire puisse calculer le Rendement solaire, les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
– le débit du circuit solaire doit être réglé,
– une sonde de rendement doit être installée
(uniquement par un installateur spécialisé).
Avec une station solaire VPM S ou VMS, la
sonde de rendement n'est pas nécessaire.
> Mo-FR
1 08:00 - 14:00
2 16:00 - 22:00
3
-
Fig. 6.18 Plages horaires
Dans l'écran Programme temps, vous pouvez régler individuellement les temps de chauffage pour chaque circuit
de chauffage.
Ce faisant, vous pouvez déterminer au plus trois périodes horaires par jour (en 24 heures). Dans une plage horaire, l'installation de chauffage procède au chauffage
jusqu'à ce que la température ambiante de consigne soit
atteinte. Hors de la plage horaire, l'installation de réglage abaisse la température ambiante jusqu'à la température d'abaissement.
Pour tous les circuits de chauffage, vous pouvez déterminer par jour/bloc (un bloc est, par exemple, Lu-Ve) au
plus trois périodes horaires.
i
La courbe de chauffage et la température
ambiante de consigne réglées influencent le
réglage (température de départ, entre autres)
de l'installation.
i
Le nombre des circuits de chauffage affichés
dépend du nombre de circuits intégrés à l'installation de chauffage.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
19
6 Utilisation
Réglage d'usine des circuits de chauffage :
Jour/Bloc
Temps de chauffage
Lu. – Ve.
Sa
Di
6h 00 – 22h 00
7h 30 – 23h 30
7h 30 – 22h 00
Vous pouvez procéder aux mêmes réglages également
pour le circuit de charge du ballon (eau chaude) et le
circuit de la pompe de circulation.
Pour les programmes horaires, il existe toute une série
d'écrans. Ceux-ci contiennent un 3 en haut, à droite.
Pour tous ces écrans, le ( 3) se trouve dans la seconde
ligne de l'écran Programme temps.
Dans la première ligne de l'écran est désigné le circuit
pour lequel le programme horaire est valable (par exemple HK1, eau chaude, pompe de circulation).
Chaque circuit dispose de sous-menus pour chacun des
jours/blocs. Vous pouvez ainsi fixer des temps de chauffage différents pour chaque jour, en fonction de vos habitudes de vie.
i
En cas de raccordement à un ballon, il faut
tenir compte du fait qu'avec le programme
horaire, la fonction de recharge pour le ballon
est débloquée par l'appareil de chauffage.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que le curseur situé devant la valeur de réglage Jour/
Bloc (dans l'exemple = Lu–Ve) clignote.
> Appuyez sur le dispositif de réglage .
La valeur de réglage passe sur fond noir.
> Appuyez sur le dispositif de réglage , jusqu'à ce que
vous ayez réglé le Jour/Bloc, pour lequel vous désirez
fixer des temps de chauffage.
> Déterminez alors, en fonction du concept d'utilisation,
dans les lignes 1 à 3 les temps de chauffage pour le
Jour/Bloc.
> Répétez cette procédure jusqu'à ce que vous ayez
réglé tous les temps de chauffage pour tous les Jour/
Bloc.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que soit affiché le circuit de chauffage suivant dans la
partie supérieure de l'écran
> Répétez toutes ces étapes pour régler les Jours/Bloc
et les temps de chauffage.
i
La fonction de recharge garantit que le ballon solaire
atteint une température d'ECS suffisante.
6.5.7
Réglage d'usine du régulateur de l'installation solaire
pour recharge du ballon solaire :
Jour/Bloc
Horaires de recharge
Lu-Ve
Sa
Di
5h 30 – 22h 00
7h 00 – 23h 30
7h 00 – 22h 00
Définition des programmes horaires :
Condition préalable : l'écran affiche le menu Programme
temps ( 3).
Si, au sein d'un bloc (par exemple Lu-Ve),
vous déprogrammez un jour (par exemple, le
mercredi), les autres jours ne sont pas affectés. Le bloc ne sera alors plus affiché comme
tel.
Au lieu du bloc que vous aviez préalablement
programmé, apparaît l'affichage suivant
« --:-- - --:-- ». Vous pouvez appeler les plages
horaires programmées pour chacun des jours.
Réglage des périodes de vacances
i
L'activation du programme de vacances n'est
possible que dans les modes Auto et Eco. Les
circuits d'alimentation du ballon, ceux de la
pompe de circulation, ainsi que le circuit solaire raccordés passent automatiquement en
mode ARRET.
> Contrôle du type de fonctionnement réglé du circuit
solaire (voir chapitre 6.5.3).
> Prenez un peu de temps pour bien planifier vos temps
de chauffage personnels.
Les temps de chauffage sont les plages horaires, par
jour/bloc, pendant lesquels vous êtes chez vous et
avez besoin de chaleur et d'eau chaude.
Programme vacances
Pour système complet
i
>Sélect. mois de démarrage
Si vous définissez des temps de chauffage
pour un bloc (par exemple Lu–Ve), vous
n'aurez pas besoin de les répéter pour chacun des jours composant ce bloc.
> Faites tourner le dispositif de réglage , jusqu'à ce
que le circuit de chauffage pour lequel vous voulez régler le programme horaire apparaisse dans la partie
supérieure de l'écran.
20
Période vacances:
Temp. consigne
Fig. 6.19 Programmation pour la période des vacances
Pour le régulateur de l'installation solaire et tous les
composants système raccordés, il est possible de programmer deux périodes de vacances avec une indication de date. Vous pouvez en outre régler ici la température d'abaissement de votre choix.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
Pendant que vous êtes en vacances, l'installation de
chauffage est réglée sur la température d'abaissement,
indépendamment des programmes horaires réglés.
A l'issue de la période de vacances, le régulateur de
l'installation solaire commute à nouveau automatiquement sur le type de fonctionnement sélectionné auparavant.
6.5.8
i
Réglage de la température d'abaissement et
de la courbe de chauffage
La température ambiante de votre installation dépend fortement du fait que soit sélectionnée la bonne courbe de chauffage. Une
courbe de chauffage trop haute entraîne des
températures trop élevées dans le système et
donc une consommation accrue d'énergie. Si
la courbe de chauffage est trop basse, le niveau de température souhaité n'est atteint
qu'au bout d'une longue durée de chauffage,
voire pas du tout.
> Demandez à votre installateur quel est le réglage optimal.
> En attendant, suivez les concepts d'utilisation que
vous connaissez pour régler les valeurs optimales.
i
Fig. 6.20 Paramètres de la température d'abaissement et de la
courbe de chauffage
Dans cet écran, vous pouvez régler les paramètres de la
température d'abaissement et de la courbe de chauffage.
La température d'abaissement est la température sur
laquelle le chauffage est régulé au cours de la période
d'abaissement (par exemple pendant les vacances ou la
nuit). Elle est réglable séparément pour chaque circuit
de chauffage.
6.5.9
La valeur de consigne de la température ambiante réglée influence la courbe de chauffage.
Réglage de la température de consigne du
ballon
Eau Chaude Sani.
Paramètres
Temp. boiler cons.
50
>Choix temp. consigne
Fig. 6.22 Paramètre Temp. boiler. cons.
Dans cet écran, vous pouvez définir la température de
consigne du ballon.
> En attendant, suivez les concepts d'utilisation que
vous connaissez pour régler la température de consigne du ballon.
i
Sélectionnez la température de consigne du
ballon de façon à ce que les besoins en chaleur soient justes couverts. Vous pouvez ainsi
économiser de l'énergie et de l'argent.
Fig. 6.21 Courbe de chauffage
La courbe de chauffage représente le rapport entre la
température extérieure et la température départ de
consigne. Le réglage s’effectue séparément pour chaque circuit de chauffage.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
21
6 Utilisation
6.6
Types spéciaux de fonctionnement
Vous ne pouvez activer les types spéciaux de fonctionnement que dans la représentation de base.
6.5.10 Désignation des circuits de chauffage
Nom
Changer
CR1
CR2
CR3
CR4
Cave
1er étage (er elevado)
2er étage (er elevado)
Compteur
Suite de commandes des types spéciaux de fonctionnement (Economie, Party, Chargement exceptionnel
du ballon) :
> Démarrez le type spécial de
fonctionnement Economie,
en appuyant sur le dispositif
de réglage
>Choisir
Fig. 6.23 Modification des noms
> Démarrez le type spécial de
fonctionnement Party, en appuyant sur le dispositif de réglage
Vous pouvez attribuer un nom à chacun des circuits de
chauffage de votre installation. Pour cela, vous disposez
de lettres (10 au maximum) par circuit de chauffage.
> Entrez chacune des lettres.
> Pour ce faire, suivez le concept d'utilisation.
> Démarrez le type spécial de
fonctionnement Chargement
exceptionnel du ballon, en
appuyant sur le dispositif de
réglage
Les désignations choisies sont automatiquement reprises et indiquées dans les écrans correspondants.
6.5.11 Validation du niveau de code
Paramètres codifiés
Autoriser
> Terminez le type spécial de
fonctionnement en appuyant
sur le dispositif de réglage
8
No de code :
> Suivez les procédures décrites ci-dessus pour les
types spéciaux de fonctionnement, pour activer un
type spécial.
La fonction Economie vous permet d'abaisser au cours
d'une période réglable les temps de chauffage.
Code standard :
>Régler chiffre
Fig. 6.24 Validation du niveau de code
L'entrée du code pour le niveau du technicien spécialisé
se trouve dans le dernier écran du niveau de l'utilisateur.
i
Seul l'installateur spécialisé peut régler et modifier les
paramètres, au niveau du code. C'est pour cette raison
que le niveau est protégé par un code d'accès contre
une modification involontaire des valeurs.
Vous pouvez voir les réglages de ce niveau de code,
mais vous ne pouvez pas les modifier.
> Appuyez une fois sur le dispositif de réglage pour
voir les paramètres du niveau de code.
Après une période prolongée sans commande, l'écran
montre la représentation de base.
Fig. 6.25 Type spécial de fonctionnement Economie
Le type spécial de fonctionnement Economie
ne s'applique qu'aux circuits de chauffage et
d'eau chaude pour lesquels vous avez choisi
Le type de fonctionnement Auto ou Eco.
Dans le type spécial de fonctionnement Economie il est
possible d'indiquer une heure jusqu'à laquelle le type
spécial de fonctionnement Economie doit rester actif.
> Définissez l'heure. Pour ce faire, suivez la suite de
commandes typique au niveau de l'utilisateur (voir le
chapitre 6.5.1).
22
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Utilisation 6
Le type spécial de fonctionnement Economie est actif
jusqu'à cette heure (réglage sur la température d'abaissement).
La représentation de base est affichée une fois cette
heure atteinte. Appuyez à nouveau sur le dispositif de
réglage pour retourner à la représentation de base.
6.8
Protection antigel
Votre régulateur de l'installation solaire est équipé
d'une fonction de protection antigel. Cette fonction garantit dans les modes de fonctionnement « Arrêt » et
« Eco-Arrêt » une protection contre le gel de votre installation de chauffage.
Si la température extérieure descend sous +3 °C, la
température d'abaissement réglée (nuit) est automatiquement appliquée par défaut pour chaque circuit de
chauffage, ce après fin de la période de retardement de
la protection antigel.
b
Fig. 6.26 Fonction Party
La fonction Party vous permet de poursuivre les durées
de chauffage et d'eau chaude sanitaire jusqu'au début
de chauffage suivant, sans coupure.
i
Le type spécial de fonctionnement Party ne
s'applique qu'aux circuits de chauffage et
d'eau chaude pour lesquels vous avez choisi
Le type de fonctionnement Auto ou Eco.
Attention !
Certains éléments de l'installation risquent
de geler.
Il n'est pas possible de garantir la protection
antigel de l'ensemble de l’installation de
chauffage.
> Assurez-vous que l'installation de chauffage est suffisamment chauffée.
> Le cas échéant demandez l'avis d'un installateur agréé.
6.9
Transmission des données
En fonction des conditions locales, l'actualisation de
l'ensemble des données peut durer jusqu'à 15 minutes
(température extérieure, DCF, statut de l'appareil etc.).
Fig. 6.27 Chargement exceptionnel du ballon
La fonction Chargement exceptionnel du ballon vous
permet de charger le ballon d'eau chaude sanitaire indépendamment de l'horaire actuellement programmé.
6.7
Fonctions de service (uniquement pour
l'installateur spécialisé)
i
Les fonctions de service sont réservées à
l'installateur spécialisé et au ramoneur.
La Fonction Ramonage est nécessaire pour la mesure
des émissions et pour le fonctionnement manuel dans le
cadre d'un contrôle du fonctionnement de l'installation.
Si vous avez activé sans le vouloir les fonctions de service, sortez de cette fonction en appuyant simultanément sur les deux dispositifs de réglage et aussi souvent qu'il est nécessaire pour que l'écran retourne à la
représentation de base.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
23
7 Messages d‘erreur
8 Garantie constructeur
7
Messages d‘erreur
8
Les affichages d'erreurs ont toujours la plus haute priorité. Si un dysfonctionnement se produit au niveau de
l'installation de chauffage, l'erreur correspondante est
automatiquement affichée sur l'écran. Celle-ci sera affichée tant que l'erreur n'est pas écartée.
b
Attention !
Risques de dommages en cas de modifications non conformes !
Les modifications non conformes peuvent endommager le régulateur de l'installation solaire ou l'installation solaire elle-même.
> Ne modifiez ou ne manipulez en aucune circonstance vous-même le régulateur de l'installation solaire ou d'autres pièces de l'installation solaire.
Garantie constructeur
Nous assurons la garantie des appareils Vaillant dans le
cadre de la législation en vigueur (loi 78-12 du 4/10/78).
Pour bénéficier de la garantie légale de deux ans, l’appareil doit impérativement être installé par un professionnel qualifié, suivant les règles de l’art et normes en
vigueur. La garantie est exclue si les incidents sont
consécutifs à une utilisation non-conforme de notre matériel et en particulier en cas d’erreurs de branchement,
de montage ou de défaut d’entretien. Cette garantie de
deux ans est obligatoirement subordonnée à un entretien annuel effectué par un professionnel qualifié des la
première année d’utilisation (circulaire ministérielle du
09/08/78 -JO du 13/09/78).
> Contrôlez de temps en temps l'écran du régulateur de
l'installation solaire. Vous verrez ainsi rapidement si
l'installation présente un dysfonctionnement.
Dans ce cas, vous verrez une description synthétique de
l'erreur en texte clair.
Ve
VR 60 (4) erreur connect°
CR1
1er étage
Ballon
Solarire
Chauffer
Fig. 7.1 Exemple : affichage d'erreur
> Contactez obligatoire votre installateur spécialisé
pour résoudre le problème.
> Communiquez-lui le code d'erreur et sa description
(en texte clair).
i
24
Pour l'affichage de l'historique des erreurs,
consultez votre installateur spécialisé. À
l'aide du logiciel vrDIALOG 810, il est possible
d'appeler l'historique des erreurs.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Caractéristiques techniques 9
9
Caractéristiques techniques
Désignation de l'appareil
Unités
auroMATIC 620
Tension de fonctionnement
Puissance maximale absorbée
régulateur
Charge maximale de contact du
relais de sortie.
Courant total maximal
Écart de commutation le plus court
Autonomie
Température ambiante max.
autorisée
Tension de fonctionnement sonde
Coupe minimale
- des fils de la sonde
- des fils de raccord 230 V A
Dimensions montage mural
– Hauteur
– Largeur
– Profondeur
Protection électrique
Classe de protection pour appareil
de régulation
V AC/Hz 230/50
VA
4
A
2
A
min.
min.
°C
6,3
10
15
40
V
5
mm2
mm2
0,75
1,50
mm
mm
mm
292
272
74
IP 20
II
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
25
Glossaire
Glossaire
Abaissement temp.
Température à laquelle la température ambiante est
abaissée pendant une phase d'abaissement du circuit de
chauffage.
Accumulateur combiné
Les installations thermiques solaires produisant de l'eau
chaude mais également de la chaleur résiduelle pour le
chauffage sans frais supplémentaires fonctionnent avec
deux ballons : un ballon d'accumulation et un ballon
d'eau chaude sanitaire. Les accumulateurs combinés
réunissent les deux conditions et sont construits suivant
le principe du double ballon. Ils servent en premier lieu
de tampon afin de fournir l'énergie solaire livrée par le
capteur. Le ballon d'eau chaude est intégré dans la zone
supérieure du ballon d'accumulation ; il est entouré
d'eau chaude et en fournit constamment. Au lieu du ballon d'eau chaude sanitaire intégré, il est également possible d'installer une spirale de chauffage qui chauffe le
courant d'eau potable de la même manière qu'un chauffe-eau instantané.
allSTOR VPS/2 (ballon d'accumulation)
Le système de ballon d'accumulation peut être chargé à
partir de différentes sources, en fonction de vos besoins. Il est possible de répartir la chaleur emmagasinée
entre les différents appareils raccordés.
Ballon solaire
Si la chaleur solaire est utilisée pour la production d'eau
chaude sanitaire ou pour un chauffage solaire d'appoint : dans les deux cas, elle est accumulée temporairement dans un ballon solaire ou dans un ballon d'accumulation afin que la chaleur soit également disponible
lorsque le soleil est absent. Suivant le modèle d'installation de thermie solaire, il existe diverses structures de
construction. Pour le chauffage d'eau chaude potable,
des ballons d'eau chaude sanitaire bivalents sont utilisés, auxquels un second générateur de chaleur peut
être raccordé en supplément. Pour les chauffages d'appoint solaire, la chaleur est accumulée dans un ballon
d'accumulation, par exemple un ballon MSS. Pour la
combinaison de chauffage d'eau potable et de chauffage
d'appoint, un accumulateur combiné s'avère le plus
adapté.
Capteur solaire
Les capteurs solaires transforment le rayonnement solaire en énergie thermique utilisable pour l'approvisionnement en eau chaude et l'appoint en chauffage. Dans
un capteur solaire, l'énergie solaire est captée par un
absorbeur, qui restitue la chaleur de rayonnement à un
circuit solaire. Le circuit solaire, parcouru par un fluide
caloporteur (composé d'un mélange eau–glycol), transporte la chaleur du capteur vers le ballon solaire.
26
Les capteurs solaires peuvent être conçus comme
capteurs à tubes à vide ou plans. Les capteurs plans
auroTHERM classic de Vaillant sont composés d'un absorbeur plan avec une protection de verre antireflet
breveté. L'effet « bleu brillant » confère au capteur plan
une apparence unique.
Champ de capteurs
Dans les installations solaires thermiques le champ de
capteurs est composé des capteurs individuels montés
sur le toit ou en façade. Il existe plusieurs possibilités de
raccordement des capteurs. Elles doivent être sélectionnées de façon à ce que l'ensemble du champ soit parcouru uniformément par le fluide caloporteur et que la
perte de pression soit homogène. Ce n'est qu'ainsi que
les capteurs fonctionnent de manière optimale.
Chargement du ballon
Le chargement du ballon signifie que le contenu en eau
du ballon est chauffé à la température d'eau chaude
souhaitée.
Chauffage solaire d’appoint
Les installations thermiques solaires peuvent, outre le
chauffage d'eau potable, être utilisées à des fins de
chauffage d’appoint. Pour cela, l'installation solaire est
réalisée avec un accumulateur combiné ou un ballon
d'accumulation et avec de plus grandes surfaces de capteur. L'énergie solaire gratuite peut par conséquent
fournir la chaleur de chauffage nécessaire pendant la
phase transitoire (printemps et automne). Les jours ensoleillés d'hiver, l'installation solaire consolide le générateur de chaleur et permet d'économiser du combustible.
Pour le chauffage d’appoint solaire, des systèmes de
chauffage à basse température de service telles que le
chauffage au sol s'avèrent particulièrement adaptés.
Circuit du mélangeur
Un Circuit du mélangeur est un circuit de chauffage,
d'eau chaude, un circuit solaire, etc. dans lequel se trouve un mélangeur. Pour commander un circuit de mélangeur, on combine des modules du mélangeur avec des
appareils de régulation Vaillant. Chaque circuit de mélangeur peut être commuté en fonction des besoins
entre : circuit de chauffage, réglage à valeur fixe, renforcement de retour ou circuit d'eau chaude.
Conduite circulation
Si la distance entre dispositif de production d'eau chaude et les points de prélèvement (par exemple lavabo,
douche, évier de cuisine) est élevée, avant que l'eau
chaude s'écoule, de l'eau refroidie s'écoule tout d'abord
dans les canalisations. C'est pourquoi dans les installations avec de longues distances de canalisation, une
conduite de circulation est posée en parallèle à la
conduite d'eau chaud e. Une pompe maintient en permanence la circulation de l'eau chaude. Ainsi, même en des
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Glossaire
points de puisage éloignés, de l'eau chaude est immédiatement disponible. À des fin d'économie d'énergie,
des commandes temporisées sont installées.
Courbe de chauffe
On appelle courbe de chauffage la température de départ des installations de chauffage, calculée en fonction
de la température extérieure. Plus il fait froid, plus la
température de départ du circuit de chauffage est plus
élevée. Pour déterminer la courbe de chauffage on utilise la température extérieure actuelle.
bre de chauffage séparée s'avère nécessaire ou bien il
est possible de les mettre en place dans votre salon.
Outre les appareil de chauffage à gaz et à mazout, il
existe également, pour produire de la chaleur, les installations solaires thermiques, les pompes à chaleur, le
couplage force / chaleur et les appareils de chauffage à
piles à combustible, encore en développement.
Mode Abaissement
En Mode Abaissement, le fonctionnement se fait avec
une température, vitesse etc. plus faible que les valeurs
habituelles, par exemple Mode Abaissement de l'installation de chauffage. Avec un appareil de régulation adapté, par exemple en cas d'absence ou pendant la nuit,
vous pouvez régler la température à un niveau plus bas.
Plage horaire
Voir Temps de chauffage.
Fig. Courbe de chauffage
eBUS
Le protocole de communication eBUS simplifie la liaison
de régulation technique des divers composants d'installation d'un système de chauffage. Ceci fournit une flexibilité particulière en cas d'ajout d'équipement et par extension d'installation. Ceci simplifie l'installation d'appareils de chauffage supplémentaires ou l'intégration de
composants, comme un dispositif de production solaire
d'eau chaude. L'eBUS fournit des possibilités supplémentaires de raccord d'un régulateur externe, ainsi que
de raccordement au système de communication par Internet vrnetDIALOG pour la maintenance à distance et
le télédiagnostic.
Générateur de chaleur
Ce terme recouvre tous les types d'appareils de chauffage, produisant de la chaleur pour les installations de
chauffage et pour le chauffage de l'eau potable. En
fonction de leur conception, taille et domaine d'application, les générateurs de chaleur sont généralement divisés en chaudière, appareil de chauffage mural ou appareil combiné. Des désignations spéciales sont utilisées
pour différencier, par exemple, les chaudières à gaz,
chaudières à mazout, les appareils combinés muraux à
gaz avec utilisation du pouvoir calorifique. Une caractéristique commune de ces générateurs de chaleur est
que la combustion produit des gaz d'échappement (gaz)
ou des fumées (mazout), qui sont évacués par une cheminée ou une conduite des gaz d'échappement. En fonction du type de combustible, de la puissance de chauffage et du type de l'approvisionnement en air de combustion et d'évacuation des gaz d'échappement, une cham-
Pompe circulation
Afin de pouvoir disposer rapidement d'eau chaude à la
température souhaitée en cas d'écart plus grand jusqu'au générateur d'eau chaude central, l'eau chauffée
dans le ballon d'eau chaude sanitaire est renouvelée
dans une conduite de circulation. Celle-ci est posée parallèlement à la conduite d'eau chaude. L'eau chaude
est maintenue en circulation dans cette conduite en circuit fermé à l'aide d'une pompe de circulation, afin
qu'elle afflue régulièrement dans le ballon.
La pompe de circulation ne doit cependant pas être en
service en permanence. À des fins d'économie d'énergie, la pompe peut être déconnectée pendant la nuit ou
aux heures diurnes auxquelles les besoins en eau chaude sont moindres. La pompe de circulation peut être
commandée par minuterie. Les appareils de chauffage
modernes permettent de commander de la pompe de
circulation avec des réglages horaires individuels grâce
au réglage de la chaudière.
Vous trouverez des informations supplémentaires entre
autre dans le lexique de Techniques de chauffage de
Vaillant, sur Internet (http://www.vaillant.de/
Privatkunden/Marktinformationen/Heiztechniklexikon).
Programme horaire
Le Programme horaire permet de régler individuellement les plages horaires de chauffage et/ou de production d'eau chaude par générateur de chaleur. Le programme horaire est le terme générique pour le programme de chauffage, le programme de vacances et le
programme de charge du ballon.
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
27
Glossaire
Protection antigel
Le régulateur est équipé d'une fonction de protection
antigel. Lorsque le mode de protection antigel est activé, et que la température mesurée passe sous une valeur réglée, par exemple dans le cas de la température
de départ du chauffage au niveau des canalisations, un
générateur de chaleur est activé pour protéger l'installation de chauffage. Celui-ci fournit de la chaleur jusqu'à
atteindre à nouveau la température d'abaissement.
vice de réparation et d'entretien de votre installateur
spécialisé. Un diagnostic d'erreur clair vous permet de
déterminer rapidement d'éventuels dysfonctionnements.
Régulateur avec prise en compte de la température
extérieure
Un régulateur barométrique est un régulateur qui régule
la température de départ de l'installation de chauffage
en fonction de la température extérieure mesurée. Il est
possible de s'adapter à la température extérieure en déplaçant les courbes de chauffage mémorisées dans le
régulateur.
Température ambiante de consigne, valeur de consigne ambiante
La température ambiante de consigne est la température qui doit régner dans votre logement et sur laquelle
vous avez réglé votre régulateur. Votre appareil de
chauffage chauffe jusqu'à ce que la température intérieure corresponde à la température ambiante de consigne.
En cas de saisie de programmes horaires, la température ambiante de consigne est également appelée température de confort.
Régulateur d'installation solaire
Le régulateur d'installation solaire auroMATIC prend en
charge les fonctions de réglage pour le système de
chauffage solaire et l'installation de chauffage en général. La coordination du réglage barométrique, de la production d'eau chaude solaire et du chauffage d'appoint
solaire est ainsi regroupée dans un régulateur de l'installation solaire général. Le raccordement coûteux de
régulateurs de chauffage et solaire individuels devient
inutile.
Régulation à température différentielle
Le réglage de la température différentielle est un type
de réglage des appareils de régulation Vaillant, par
exemple les régulateurs solaires. Si la différence entre
la température du capteur et celle du ballon est supérieure à la différence de mise en marche réglée, le régulateur solaire active la pompe solaire. Si elle est inférieure à la différence d'arrêt réglée, il la désactive.
Système ProE
Le système ProE de Vaillant permet de raccorder rapidement, simplement et sans risque d'interversion des
accessoires et des composants externes de l'installation
à l'électronique de l'appareil.
Temps de chauffage, plages horaires
Les temps de chauffage sont les plages horaires, par
jour/bloc, pendant lesquels vous êtes chez vous et avez
besoin de chaleur et d'eau chaude. Vous pouvez définir
les plages horaires ; par exemple Lu-Ve : 5:30 – 8:30 est
la plage horaire pendant laquelle vous levez, vous douchez et prenez votre petit-déjeuner.
Valeurs de consigne
Les valeurs de consignes sont les valeurs que vous avez
choisies pour le régulateur, p. ex. la température ambiante de consigne ou la température de consigne pour
la production d'eau chaude.
Rendement solaire
Énergie acquise pendant une période définie (le plus
souvent une année) par une installation solaire. Ce
terme signifie pour les installations solaires thermiques
la chaleur solaire utilisable récupérée par le ballon solaire. Pour les installations photovoltaïques, il s'agit de
l'énergie électrique utilisable.
Signal DCF
Signal d'un des émetteurs à grandes ondes de
Deutschen Telekom AG, appelé DCF.
Système DIA
Si vous voulez plus d'informations sur votre chauffage,
vous pouvez vous informer via le Système DIA plus (système d'analyse et d'informations numériques). L'appareil vous informe via l'écran en texte clair éclairé sur
son état et vous fournit des indications de maintenance.
Si l'appareil a été programmé en conséquence, vous
verrez même apparaître le numéro de téléphone du ser-
28
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Index
Index
P
A
Paramètres codifié .........................................................
Période de vacances ......................................................
Programme Temps ..........................................................
Protection antigel ...........................................................
24
22
21
25
Abaissement temp.......................................................... 23
R
C
Caractéristiques techniques ........................................ 27
Chargement exceptionnel du ballon .......................... 25
Circuits de chauffage..................................................... 24
Conseils d'économie d'énergie...................................... 6
Optimisation du rendement solaire ......................... 7
Courbe de chauffe .......................................................... 23
D
Documents ......................................................................... 4
Conservation ................................................................. 4
Documents applicables ............................................... 4
E
Élimination des déchets .................................................. 6
État du système ............................................................... 16
Recyclage. See Nettoyage
Réglage de la température différentielle solaire ..... 10
Réglage des différents paramètres ............................ 15
Abaissement temp. .................................................... 23
Courbe de chauffe ..................................................... 23
Désignation des circuits de chauffage.................. 24
Période de vacances ................................................. 22
Programme Temps ..................................................... 21
Réinitialisation du rendement solaire .................... 21
Température ambiante de consigne ................ 17, 19
Température de consigne du ballon ..................... 23
Type de fonctionnement ........................................... 17
Vacances ...................................................................... 22
Valeurs principales .................................................... 20
Date ........................................................................... 20
Validation du niveau de code .................................. 24
Vérification de l'état du système ............................ 16
Régulation à température différentielle.
See Réglage de la température différentielle solaire
F
Fonction Party ................................................................. 25
S
Initialisation du rendement solaire ............................. 21
Sécurité ...............................................................................
Utilisation conforme de l'appareil............................
Structure des menus ......................................................
Symboles de l'écran ........................................................
M
T
Marquage CE...................................................................... 4
Messages d‘erreur .......................................................... 26
Mise en fonctionnement ................................................. 11
Modes de fonctionnement
Abaissement................................................................. 17
Arrêt ............................................................................... 17
Auto ................................................................................ 17
Chauffage ..................................................................... 17
Eco .................................................................................. 17
Marche ........................................................................... 18
Température ambiante de consigne ..................... 17, 19
Température de consigne du ballon .......................... 23
Temps de chauffage ...................................................... 30
Transmission des données ........................................... 25
Types d'écrans ................................................................. 14
Affichages des erreurs ....................................... 15, 26
Affichages des menus ................................................ 14
Types de fonctionnement .............................................. 17
Types spéciaux de fonctionnement....................... 24
Types spéciaux de fonctionnement ........................... 24
Chargement exceptionnel du ballon ..................... 25
Party.............................................................................. 25
I
5
5
13
16
N
Nettoyage ........................................................................... 6
Niveau de l'utilisateur..................................................... 14
Niveau réservé à l'installateur ..................................... 14
O
Optimisation du rendement solaire ............................. 7
U
Utilisation...........................................................................
Aide à l‘utilisation .......................................................
Commandes..................................................................
Déroulement du fonctionnement............................
Structure des menus ..................................................
Types d'écrans.............................................................
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
12
12
12
16
13
14
29
Index
V
Valeurs principales ......................................................... 20
Vue d'ensemble du système ......................................... 10
30
Notice d'emploi du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Pour l'installateur
Notice d’installation
auroMATIC 620
Système de régulation à bus modulaire
pour le chauffage solaire d'appoint
Table des matières
Table des matières
1
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6
Remarques relatives à la documentation ........ 3
Documents applicables ...............................................3
Disponibilité et conservation des documents .......3
Symboles utilisés..........................................................3
Validité de la notice .....................................................3
Marquage CE .................................................................3
Désignation du produit ...............................................3
2
2.1
2.1.1
2.1.2
2.2
2.3
2.4
2.5
Consignes de sécurité, prescriptions ............... 4
Consignes de mise en garde .....................................4
Classification des consignes de mise en garde ....4
Structuration des consignes de mise en garde....4
Utilisation conforme de l'appareil............................4
Consignes de sécurité de base .................................4
Directives, lois et normes .........................................5
Réglementations ..........................................................5
3
3.1
3.2
3.3
3.3.1
3.3.2
Montage................................................................ 6
Étendue de livraison ....................................................6
Accessoires ....................................................................6
Montage du régulateur de l'installation solaire ...8
Montage mural..............................................................8
Montage de l'appareil de régulation comme
appareil de commande à distance ...........................9
3.3.3 Montage du récepteur DCF avec
sonde extérieure intégrée ....................................... 10
3.3.4 Montage du récepteur VRC 693 ..............................11
3.4
Ajout d’équipements à des installations ................11
3.5
Remplacement de régulateurs de
chauffage et de régulateurs solaires anciens .....12
4
4.1
4.2
4.3
4.3.1
4.3.2
4.3.3
4.3.4
4.3.5
4.3.6
4.3.7
4.3.8
4.3.9
4.3.10
4.3.11
4.3.12
4.3.13
4.3.14
4.3.15
4.3.16
2
Installation électrique .......................................12
Raccordement de l'appareil de chauffage sans
eBUS ...............................................................................12
Raccordement de l'appareil de chauffage avec
eBUS ...............................................................................13
Câblage selon le plan hydraulique ..........................13
Plan hydraulique 1 ...................................................... 15
Plan hydraulique 2 ..................................................... 16
Plan hydraulique 3 ......................................................17
Plan hydraulique 3.1................................................... 18
Plan hydraulique 3.2.................................................. 19
Plan hydraulique 3.3................................................. 20
Plan hydraulique 3.4 ..................................................21
Plan hydraulique 4.................................................... 22
Plan hydraulique 5 .....................................................23
Plan hydraulique 6 .................................................... 24
Plan hydraulique 7 .................................................... 25
Plan hydraulique 8.................................................... 26
Plan hydraulique 9 .....................................................27
Intégration de la chaudière à
combustible solide .................................................... 28
Raccordement d'un circuit mélangeur
en tant que circuit de charge du ballon .............. 28
Particularités du raccordement
de la pompe de circulation ..................................... 28
4.4 Raccordement du récepteur DCF ......................... 28
4.5
Raccordement des accessoires ............................. 28
4.5.1 Entrées des types spéciaux
de fonctionnement ................................................... 29
4.5.2 Raccordement de la sonde VR 10 pour
détermination du rendement dans le circuit
solaire........................................................................... 29
4.5.3 Raccordement des appareils de commande à
distance ....................................................................... 29
4.5.4 Raccordement d'autres circuits du mélangeur . 29
4.6
Raccordement de plusieurs appareils de
chauffage sans interface eBUS (en cascade) .... 30
4.7
Raccordement de plusieurs appareils de
chauffage avec interface eBUS (en cascade) .... 30
4.8 VRS 620 combinée à une VPS/2,
VPM W et une VPM S .................................................31
5
5.1
5.2
5.3
Mise en service .................................................. 31
Réglage des paramètres de l'installation ............32
Optimisation du rendement solaire .......................32
Remise à l'utilisateur................................................ 34
6
6.1
6.2
Fonctions de service .......................................34
Mode ramonage ......................................................... 34
Fonctionnement manuel ......................................... 35
7
Codes pannes..................................................... 35
8
Garantie constructeur...................................... 36
9
Recyclage et mise au rebut............................. 36
10
Caractéristiques techniques ........................... 37
Réglages dans le niveau codé .................................... 39
Assistant d'installation ..............................................44
Énumération des codes d'erreur ................................46
Vue d'ensemble du fonctionnement .......................... 47
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Remarques relatives à la documentation 1
1
Remarques relatives à la
documentation
Cette notice d'installation est destinée à l'installateur
spécialisé.
Les consignes suivantes vous permettront de vous
orienter dans la documentation.
D'autres documents sont valables en complément de
cette notice d'installation.
Nous déclinons toute responsabilité en cas de dommages imputables au non-respect de ces instructions.
1.1
Documents applicables
Pour l'utilisateur :
Respectez les notices d'emploi respectives des divers
composants de l'installation lors de l'utilisation de l'installation.
Pour l'installateur spécialisé :
Lors du montage du régulateur de l'installation solaire,
respectez toutes les notices d’installation des éléments
et composants de l'installation.
Ces notices sont jointes aux éléments respectifs de l’installation ainsi qu'aux composants les complétant.
Glossaire
Le tableau « Aperçu des fonctions » – classé par ordre
alphabétique – contient les explications des termes spécialisés et des fonctions.
1.2
Disponibilité et conservation des documents
Veuillez transmettre à l'utilisateur de l'installation cette
notice d'installation ainsi que les documents d'accompagnement applicables et outils éventuels. Celui-ci est
tenu de les conserver afin que les notices et les outils
soient disponibles en cas de besoin.
1.3
Symboles utilisés
Veuillez respecter les consignes de sécurité de cette notice d'emploi lors de l'utilisation de l'appareil !
Les différents symboles utilisés dans le texte sont expliqués ci-après.
a
e
b
i
>
Symbole indiquant un risque,
danger de mort
ou un risque de blessure
Symbole indiquant un risque,
danger de mort par électrocution !
Symbole indiquant un risque,
risque d'endommagement du matériel ou
risque environnemental
Symbole pour une indication et des
informations utiles
Ce symbole indique une action nécessaire
1.4
Validité de la notice
La présente notice ne vaut que pour les appareils avec
les références suivantes :
– 0020080463
– 0020080464
– 0020040077
– 0020040078
– 0020045455
La référence du régulateur de l'installation solaire se
trouve sur la plaque signalétique située sur la protection
du dispositif de montage mural.
1.5
Marquage CE
Le marquage CE permet d'attester que les
appareils sont conformes aux exigences élémentaires des directives applicables.
– directive sur la compatibilité électromagnétique
(directive 89/336/CEE du Conseil)
– sur les appareils à basse tension (directive 73/23/CEE
du Conseil)
1.6
Désignation du produit
Dans le reste de ce manuel, il sera fait référence au système de régulation modulaire à bus du chauffage solaire
d'appoint VRS auroMATIC 620 comme régulateur de
l'installation solaire.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
3
2 Consignes de sécurité, prescriptions
2
Consignes de sécurité, prescriptions
2.1
Consignes de mise en garde
Lors de l'installation de l'appareil, veuillez respecter les
consignes d'avertissement figurant dans la présente notice !
2.1.1
Classification des consignes de mise en garde
Les consignes de mise en garde sont graduées à l'aide
de signaux de mise en garde et de mots indicateurs en
fonction de la gravité du danger.
Les mots indicateurs vous informent sur la gravité du
danger et le risque potentiel. Les différents symboles
utilisés dans le texte sont expliqués ci-après avec les signaux de mise en garde correspondants.
Signaux de
mise en garde
a
e
b
Mot
indicateur
Explication
2.3
Danger !
Danger de mort
e
Danger !
Danger de mort par électrocution !
Attention !
Risque de dégâts matériels ou
de menace pour l'environnement
Tabl. 2.1 Signification des signaux de mise en garde
2.1.2 Structuration des consignes de mise en garde
Les consignes de mise en garde se distinguent par les
marques de démarcation supérieures et inférieures.
Elles sont structurées selon les principes fondamentaux
suivants :
a
Mot indicateur !
Type et source du danger !
Explication du type et de la source du danger
> Mesures de prévention du danger
2.2
Utilisation conforme de l'appareil
Le régulateur de l'installation solaire est fabriqué selon
les techniques et les règles de sécurité en vigueur. Toutefois, une utilisation incorrecte ou non conforme peut
représenter un danger pour la vie ou la santé physique
de l'utilisateur et/ou de tiers ; elle peut également provoquer des dommages sur les appareils ou sur d'autres
biens.
Cet appareil n'est pas prévu pour des personnes (y compris enfants) dont les capacités physiques, sensorielles
ou intellectuelles sont limitées, ou ne disposant pas de
l'expérience et/ou des connaissances nécessaires, à
moins qu'elles l'utilisent sous la surveillance d'une per-
4
sonne responsable de leur sécurité, ou qu'elles aient
reçu des instructions de sa part pour utiliser l'appareil.
Les enfants doivent être surveillés de façon à garantir
qu'ils ne jouent pas avec l'appareil.
Le Régulateur de l'installation solaire est un système de
régulation modulaire à bus permettant le réglage d'installations de chauffage intégrant une production d'eau
chaude et un chauffage d'appoint solaires.
Toute autre utilisation est considérée comme non
conforme à l'usage. Le constructeur/fournisseur décline
toute responsabilité pour les dommages susceptibles
d'en résulter. L’utilisateur en assume l’entière responsabilité.
Une utilisation conforme implique également le respect
des notices d'emploi et d'installation.
Consignes de sécurité de base
Danger !
Danger de mort par électrocution au niveau
des bornes sous tension !
Les raccords peuvent conduire de l'électricité.
> Coupez l'alimentation électrique avant de
commencer des travaux sur le régulateur
de l'installation solaire et bloquez-la pour
empêcher toute remise sous tension !
> Enlevez le régulateur de l'installation solaire du mur ou retirez-le du socle uniquement
quand il n'est plus sous tension.
Le commutateur principal ne met pas complètement l'alimentation en courant hors service.
Le régulateur de l'installation solaire doit être installé
par un installateur agréé. Ce dernier est responsable du
respect des normes et directives en vigueur. Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages imputables au non-respect de la présente notice.
Le montage, le raccordement électrique, les réglages de
l'appareil ainsi que la première mise en fonctionnement
ne doivent être effectués que par un installateur agréé
reconnu !
> Assurez-vous que tous les composants du circuit solaire sont adaptés aux températures de celui-ci.
> Montez un robinet mélangeur d'eau froide comme
protection contre l'ébouillantement, côté eau froide.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Consignes de sécurité, prescriptions 2
En résumé : ce que vous devez faire pour installer le régulateur de l'installation solaire.
1. Préparation
– Lire les instructions d’installation
– Contrôler le contenu de la livraison
2.5
Réglementations
Pour l'installation électrique, veuillez respecter les prescriptions légales en vigueur dans votre pays.
> Pour le câblage, utiliser des câbles traditionnels disponibles dans le commerce.
2. Installation de l'appareil :
– Monter le mur et le régulateur central
– Monter le récepteur de signaux de l'horloge radio
(DCF)
– Sélectionner le plan hydraulique
– Monter l'installation électronique conformément au
plan hydraulique sélectionné
Diamètre minimal des câbles :
3. Mise en état de marche :
– Procéder aux réglages de base sur l'appareil de régulation central
– Procéder aux réglages spécifiques à l'installation.
Les longueurs de câble suivantes ne doivent pas être
dépassées :
À ce sujet, quelques explications supplémentaires :
le régulateur de l'installation solaire permet la commande d'installations de chauffage avec différents composants.
Afin d'adapter la commande aux données locales, vous
devez sélectionner un des schémas hydrauliques fournis
puis procéder à l'installation électrique.
Vous trouverez de plus amples informations concernant
les schémas hydrauliques au chapitre 4.
2.4
Directives, lois et normes
– Câbles de raccordement de 230 V, ligne fixe
(pompes ou câble de raccordement
du mélangeur)
1,5 mm2
– Lignes à très basse tension
(lignes de sonde ou de bus)
0,75 mm2
– 50 m pour les lignes des sondes
– 300 m pour les lignes des bus
> Posez les conduites de raccordement de 230 V et les
lignes de sonde ou de bus séparément à partir d'une
longueur de 10 m.
> Fixez les conduites de raccordement à l'aide des pinces de fixation dans le dispositif mural.
> N'utilisez pas les pinces libres des appareils comme
pinces de soutien pour le reste du raccordement électrique.
> Installez le régulateur de l'installation solaire uniquement dans des locaux secs.
Régulateur et montage du régulateur
Directive sur les ressources électriques, pour utilisation
dans des limites de tension déterminées (2006/95/CEE)
– Directive sur la comptabilité électromagnétique
(2004/108/CEE)
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
5
3 Montage
3
Montage
L'appareil de régulation centrale peut directement être
fixé sur le mur ou, comme appareil de commande à distance, avec le socle mural VR 55 (accessoire) sur le
mur.
3.1
Étendue de livraison
Vérifiez à l'aide du tableau 3.1 le contenu de la livraison
du kit du régulateur de l'installation solaire.
Pos.
Quantité Composant
5
1
Régulateur de l'installation solaire
avec montage mural
Sonde standard VR 10
Sonde de capteur VR 11
Sonde extérieure VRC DCF ou VRC 692 en
fonction de la variante de pays
Sachet de vis/de chevilles
6
2
Sachet contenant les pinces de fixation
1
1
2
3
4
1
4
1
Tabl. 3.1 Contenu de la livraison du kit du régulateur
3.2
Accessoires
Vous pouvez utiliser les accessoires suivants pour étendre le système de régulation à bus modulaire :
Fig. 3.1 Vue d'ensemble du système
6
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Montage 3
Socle mural VR 55
La gamme d'accessoires comprend un socle mural permettant d'utiliser l'unité de commande comme appareil
de télécommande, donc indépendamment de l'endroit
d'installation du montage central mural avec les bornes
enfichables ProE. La communication s'effectue via
l'eBus. Un clapet est livré avec les accessoires ; il peut
être enfiché à la place de l'unité de commande dans le
montage central mural.
liaison entre l'eBUS et l'appareil de chauffage (douille
Western). Vous pouvez raccorder jusqu'à huit VR 32.
Le coupleur de bus est directement monté dans le boîtier de commande de l’appareil de chauffage, la communication vers le régulateur de l'installation solaire s’effectue via l’eBus. À l'aide d'un commutateur rotatif, réglez sur le VR 32 une adresse de bus unique. Tous les
autres réglages sont effectués sur l'appareil de régulation central.
Module de mélangeur VR 60
Le module du mélangeur permet une extension de l'installation de chauffage avec deux circuits de mélangeur.
Il est possible de raccorder jusqu'à 6 modules de mélangeur.
Sur le VR 60, le sélecteur permet de régler une adresse
bus unique. Le réglage des programmes de chauffage
ainsi que de tous les paramètres nécessaires s’effectue
via l’appareil de régulation centrale au moyen de l’eBus.
Tous les raccordements spécifiques aux circuits de
chauffage (sonde, pompe) s'effectuent directement sur
le module de mélangeur avec un connecteur ProE.
Télécommande VR 90
Il est possible de raccorder pour les huit premiers circuits de chauffage (circuit 1 ... circuit 8) un appareil de
commande à distance. Il permet le réglage du mode de
fonctionnement, de la température ambiante de consigne et prend en compte la température ambiante au
moyen d’une sonde ambiante intégrée.
Il est également possible de sélectionner des paramètres pour le circuit de chauffage correspondant (programme horaire, courbe de chauffage, etc.) et de sélectionner des types spéciaux de fonctionnement (Party
etc.).
De plus, il est possible d’interroger le circuit de chauffage, les affichages de maintenance ou de panne de l’appareil de chauffage. La communication avec le régulateur de l'installation solaire s'effectue via l'eBus.
Coupleur de bus modulable VR 30
Le coupleur de bus modulable VR30 permet la communication de l’appareil de régulation centrale avec plusieurs appareils de chauffage Vaillant. Lorsque plus de
deux appareils de chauffage doivent être commutés en
cascade, un coupleur de bus est nécessaire pour chaque
appareil de chauffage ; il établit la liaison entre l’eBus et
l’appareil de chauffage (douille Western). Vous pouvez
raccorder jusqu'à 6 VR 30.
Le coupleur de bus est directement monté dans le boîtier de commande de l’appareil de chauffage, la communication vers le régulateur de l'installation solaire s’effectue via l’eBus. Sur le VR 30, le sélecteur permet de
régler une adresse bus unique. Tous les autres réglages
sont effectués sur l’appareil de régulation centrale.
Coupleur de bus à commutateur VR 31
Le coupleur de bus VR 31 permet la communication du
régulateur de l'installation solaire central avec un générateur de chaleur à commutateur. Dans cette combinaison, la communication entre le régulateur de l'installation solaire et l’appareil de chauffage s’effectue via
l’eBus. En cas de circuit en cascade, un coupleur de bus
est nécessaire pour chaque générateur de chauffage.
Vous pouvez raccorder jusqu'à six coupleurs de bus au
régulateur.
Coupleur de bus modulable VR 32
Le coupleur de bus modulable VR 32 permet la communication de l’appareil de régulation centrale avec plusieurs appareils de chauffage Vaillant équipé d'eBUS.
Lorsque plusieurs appareils de chauffage sont montés
en cascade, il faudra, à partir du second appareil mettre
obligatoire en place un coupleur de bus pour créer une
Sonde standard VR 10
En fonction de la configuration de l’installation, des sondes supplémentaires sont nécessaires : sonde départ,
sonde retour, sonde du collecteur ou du ballon. La
gamme des accessoires Vaillant comprend une sonde
standard. La sonde standard VR 10 est conçue de manière à ce qu’elle puisse être utilisée au choix comme
sonde immergée, p. ex. en tant que sonde du ballon ou
en tant que sonde départ dans un compensateur hydraulique. Elle peut également être fixée sur le tuyau de
chauffage au moyen de la bande de serrage fournie
dans la livraison, afin d’être utilisée comme sonde de
contact, dans le circuit départ ou le circuit retour. Afin
de garantir une bonne transmission de chaleur, la sonde
est aplatie sur un côté. En outre, nous recommandons
d’isoler le tuyau avec la sonde afin de garantir la
meilleure prise de température possible.
Fig. 3.2 Sonde standard VR 10
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
7
3 Montage
Sonde de capteur VR 11
Si un deuxième champ de capteurs ou une chaudière à
combustible solide sont intégrés dans l’installation, il
faut utiliser une deuxième sonde de capteur, à choisir
dans la gamme d’accessoires Vaillant.
Vous devez procéder à tous les raccordements à ces
connecteurs côté œuvre.
Dispositif de mesure de débit
Le dispositif de mesure de débit permet de calculer le
débit volumique au niveau des circuits solaires et de déterminer plus précisément le rendement solaire.
Il peut être raccordé à l'entrée VOL.
1
2
Station d'eau douce VPM W
La station d'eau douce fournit de l'eau chaude en fonction des besoins. Elle chauffe l'eau possible par circulation, par transfert de la chaleur accumulée à l'eau potable, via un échangeur thermique à plaques.
Station solaire VPM
La station solaire permet le transport thermique du
champ de capteurs au ballon d'accumulation. La station
solaire comprend un régulateur intégré et est réglée
avec tous les paramètres nécessaires. Si besoin, vous
pouvez régler certains paramètre via le régulateur
VRS 620/3 ou vr(net)DIALOG.
Station solaire VMS
La station solaire permet le transport thermique du
champ de capteurs au ballon. Le réglage de la station
solaire charge le ballon avec une température différentielle aussi faible que possible entre l'alimentation et le
retour. Ceci entraîne un stockage effectif de l'énergie
solaire. La station surveille en permanence l'énergie
mise à disposition par le champ de capteurs et met l'installation hors service dès que l'énergie dépasse les besoins propres. La station solaire comprend un régulateur intégré et est réglée avec tous les paramètres nécessaires. Si besoin, vous pouvez régler certains paramètre via le régulateur VRS 620/3 ou vr(net)DIALOG.
3.3
Fig. 3.3 Ouverture du montage mural
Le couvercle du boîtier est en une pièce.
> Détachez la vis (1) sur le côté supérieur du boîtier.
> Rabattez le couvercle du boîtier (2).
> Démontez le couvercle du boîtier et enlevez le.
Montage du régulateur de l'installation solaire
3.3.1 Montage mural
Les éléments livrés sont le régulateur de l'installation
solaire et le montage mural, avec les connecteurs électrique. Les connecteurs électriques font partie du système ProE de Vaillant, qui permet de raccorder rapidement, simplement et sans risque d'interversion des accessoires et des composants externes de l'installation à
l'électronique de l'appareil.
Fig. 3.4 Montage mural
8
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Montage 3
b
Attention !
Risque de dommages par court-circuit !
Si vous dénudez le fil sur une longueur trop
importante, des courts-circuits peuvent se
produire au niveau de la plaque conductrice.
> Habillez les fils, qui transportent une tension (de 230 V) sur 30 mm au maximum
jusqu'au raccord au connecteur ProE.
> Attention :
– les câbles conducteurs de très basse tension
(p. ex. câbles des sondes) doivent être posés derrière le montage mural à travers le passe-câbles supérieur (4).
– les fils, qui transportent la tension du réseau
(230 V), doivent être posés à travers l'ouverture inférieure du câble.
> Dessinez les trois alésages de fixation (3).
> Percez les trous.
> Sélectionnez les chevilles en fonction des murs existants et vissez le montage mural.
> Procédez au câblage de l’appareil de régulation en
fonction du schéma hydraulique choisi.
> Fixez tous les câbles avec les pinces de fixation fournies (5).
> Montez le couvercle du boîtier.
e
Danger !
Danger de mort par électrocution au niveau
des bornes sous tension !
> Avant toute intervention sur l'appareil, mettez l'alimentation électrique hors service.
> Assurez-vous que l'alimentation électrique
ne puisse pas être reprise.
Le commutateur principal ne met pas complètement l'alimentation en courant hors service.
1
2
3
4
Fig. 3.5 Montage comme appareil de commande à distance
3.3.2
Montage de l'appareil de régulation comme
appareil de commande à distance
Un socle mural (accessoire VR 55) est disponible pour le
montage mural. Un couvercle pour le montage mural est
également fourni avec le socle.
En cas d’utilisation du régulateur de l'installation solaire
comme télécommande avec commutation de la température ambiante, il faut tenir compte des éléments suivants, en cas de montage sur le mur :
Le lieu de montage le plus propice est généralement sur
l‘un des murs intérieurs dans la pièce principale de l‘habitation à 1,5 m du sol environ.
L’appareil de régulation doit pouvoir saisir à cet endroit
l’air ambiant en circulation – sans être gêné par des
meubles, des rideaux ou d’autres objets.
Choisissez le site d'installation de manière à ce que ni
des courants d’air venant des portes ou des fenêtres, ni
des sources de chaleur comme les radiateurs, le mur de
la cheminée, la télévision ou les rayonnements du soleil
ne puissent influencer directement l’appareil de régulation.
Dans la pièce dans laquelle l’appareil de régulation est
fixé, toutes les vannes des radiateurs doivent être complètement ouvertes lorsque la commutation de la température ambiante est activée.
Posez les câbles électriques allant vers l’appareil de
chauffage avant de fixer l’appareil de régulation.
> Coupez l'alimentation électrique de l'appareil de régulation.
> Assurez-vous que l'alimentation électrique ne puisse
pas être reprise.
> Ouvrez le montage mural à l'aide d'un tournevis.
> Retirez le couvercle du boîtier.
> Enlevez l’appareil de régulation.
> Faites deux trous de fixation (3) pour le socle mural
VR 55, d'un diamètre de 6 mm (voir fig. 3.5).
> Insérez les chevilles fournies.
> Passez le câble de connexion à travers le passe-câbles (4).
> Fixez le socle mural au mur à l'aide des deux vis fournies.
> Branchez le câble de connexion conformément à la
fig. 4.30.
> Placez le régulateur sur le socle mural de telle sorte
que les chevilles entrent, sur le côté arrière de la
pièce supérieure, dans les logements (2).
> Enfoncez le régulateur (1) sur le socle mural jusqu'à
ce qu'il s'encliquette.
> Montez le couvercle fourni dans le montage mural.
> Montez le couvercle du boîtier.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
9
3 Montage
3.3.3
Montage du récepteur DCF avec sonde
extérieure intégrée
Seul un installateur agréé est habilité à ouvrir l'appareil
et à le monter en se conformant aux illustrations. Les
prescriptions de sécurité existantes et les notices d'installation de l'appareil de chauffage et du régulateur de
chauffage doivent être respectées.
5
1
2
3
3
Lieu d'installation
Avant le montage, vous devez vérifier la bonne réception du signal horaire. Posez, pour cela avec, le régulateur un câblage provisoire. Lors de l'utilisation en tant
que récepteur DCF avec sonde extérieure intégrée
(fig. 3.6), ne procédez pas au montage à un endroit protégé du vent ni à un endroit particulièrement exposé au
vent. Ne pas l‘exposer au rayonnement solaire direct !
Dans les bâtiments de plus de 3 étages, réaliser le montage à 2/3 de la hauteur de la façade ; dans les bâtiments de plus de 3 étages, entre le 2ième et le 3ième
étage.
4
4
Fig. 3.7 Position de montage du récepteur DCF
> Posez le câble de raccordement (4) côté mur avec
une légère pente vers l'extérieur et une boucle antigoutte (4).
> Ouvrez le boîtier (1).
> Fixez le boîtier au mur (1) avec 2 vis (2).
> Passez le câble de connexion par le bas à travers le
passe-câbles (3).
Vous ne devez pas desserrer le vissage.
Le joint du vissage s‘adapte au diamètre du câble employé (diamètre de câble : 4,5 à 10 mm).
> Enfoncez la partie supérieure du boîtier (5) avec le
joint sur le boîtier (1), jusqu'à ce que la partie supérieure du boîtier s'enclenche.
N, NO (en option)
Fig. 3.6 Lieu d'installation du récepteur DCF avec sonde extérieure intégrée
b
10
Attention !
Danger d'humidification du mur et de l'appareil !
Tout montage incorrect peut provoquer des
défauts sur l'appareil et/ou sur le mur du bâtiment.
> Pratiquez une traversée murale, pente vers
l'extérieur.
> Placez le câble de raccordement avec une
boucle anti-goutte.
> Veillez à ce que le récepteur DCF soit étanche.
Fig. 3.8 Raccordement du câble du récepteur DCF
Le raccord électrique du récepteur DCF avec la sonde
extérieure est décrit au chapitre 4.4.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Montage 3
3.3.4 Montage du récepteur VRC 693
Seul un installateur agréé est habilité à ouvrir l'appareil
et à le monter en se conformant aux illustrations. Les
prescriptions de sécurité existantes et les notices d'installation de l'appareil de chauffage et du régulateur de
chauffage doivent être respectées.
Lieu d'installation
Installez la sonde extérieure sur le côté du domicile où
se trouvent les pièces les plus utilisées.
S’il n’est pas possible de définir clairement ce côté,
montez le récepteur du côté Nord ou Nord-Ouest de
l’habitation.
Afin d’assurer une saisie optimale de la température
pour des bâtiments comprenant jusqu’à 3 étages, l’appareil doit être monté 2/3 aux 2/3 environ de la façade.
Sur des bâtiments plus élevés, il est recommandé de le
monter entre le 2ème et le 3ème étage.
Il ne doit pas être monté à un endroit protégé du vent,
ni en plein courant d’air. Il ne doit pas être exposé directement au rayonnement solaire. L’appareil doit être
monté à une distance minimale de 1 m des ouvertures
dans le mur extérieur par lesquelles de l’air chaud circule, temporairement ou continuellement.
Selon si le lieu d'installation est facilement accessible ou
non, il est possible de choisir entre le modèle encastré
ou le modèle en applique.
> 1 m 1/3
S
W
N
O
2/3
N, NO (en option)
Fig. 3.9 Lieu d'installation de la sonde de température externe
VRC 693
b
Attention !
Danger d'humidification du mur et de l'appareil !
Tout montage incorrect peut provoquer des
défauts sur l'appareil et/ou sur le mur du bâtiment.
> Pratiquez une traversée murale, pente vers
l'extérieur.
> Placez le câble de raccordement avec une
boucle anti-goutte.
5
6
2 7
8
1
3
8
9
3
4
4
Fig. 3.10 Position de montage du récepteur
> Retirez la plaque de protection (1) du boîtier.
> Fixez le boîtier au mur avec 2 vis au niveau des trous
de fixation (8).
> Placez côté mur le câble de raccordement (4) (câble
d'au moins 2 x 0,75 mm2).
> Passez le câble de connexion par le bas à travers le
passe-câbles (3).
L’étanchéité à l’eau du récepteur doit être garantie
par un passe-câbles approprié et un montage soigneux.
> Procédez au câblage des bornes de raccordement en
respectant le schéma 3.3 figure 4.13.
> Assurez-vous que le joint du boîtier est correctement
fixé sur la partie supérieure du boîtier (1).
> Enfoncez la partie supérieure du boîtier dans le boîtier.
> Fixez la partie supérieure du boîtier (1) à la partie inférieure en utilisant les vis comprises dans la livraison (2).
3.4
Ajout d’équipements à des installations
L’appareil de régulation de l'installation solaire peut
également être intégré dans des installations de chauffage déjà installées afin de réguler la préparation d’eau
chaude solaire. Dans ce cas, l'auroMATIC 620 est utilisé
uniquement comme régulateur différentiel permettant
la régulation de l’installation solaire. L'installation de
chauffage continue d'être régulée par le régulateur de
chauffage habituel (voir plan hydraulique 3.1).
Montez le régulateur de l'installation solaire tel que décrit au chapitre 3.3 « Montage du régulateur de l'installation solaire ».
i
Procédez au câblage conformément au plan
hydraulique 3. Vous devez seulement relier
l'appareil de chauffage dans ce cas via les
bornes C1/C2 (pas via les pinces 7/8/9). Seule
la charge du ballon est ainsi activée dans l’appareil de chauffage.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
11
3 Montage
4 Installation électrique
i
3.5
Les affichages spécifiques à l'appareil de
chauffage sont toujours affichés dans le régulateur de l'installation solaire sont sans importance.
Remplacement de régulateurs de chauffage et
de régulateurs solaires anciens
i
Si le régulateur de l'installation solaire doit
remplacer sur l'installation existante la régulation utilisée jusqu'à présent, il est indispensable de remplacer l'ensemble des sondes sur
l'installation par les sondes Vaillant correspondantes (sonde standard VR 10 ou sonde
de capteur VR 11).
L'ancienne régulation doit être enlevée de
l'installation.
Procédez au câblage en respectant les indications du
chapitre 4 « Installation électrique ».
4
Installation électrique
Seul un installateur qualifié et agréé est habilité à effectuer les branchements électriques.
e
Danger !
Danger de mort par électrocution au niveau
des bornes sous tension !
> Avant toute intervention sur l'appareil, mettez l'alimentation électrique hors service.
> Assurez-vous que l'alimentation électrique
ne puisse pas être reprise.
Le commutateur principal ne met pas complètement l'alimentation en courant hors service.
b
Attention !
Risque de dommages par court-circuit !
Si vous dénudez le fil sur une longueur trop
importante, des courts-circuits peuvent se
produire au niveau de la plaque conductrice.
> Habillez les fils, qui transportent une tension (de 230 V) sur 30 mm au maximum
jusqu'au raccord au connecteur ProE.
4.1
Raccordement de l'appareil de chauffage sans
eBUS
> Ouvrez le boîtier de commande de l’appareil de chauffage/de la chaudière conformément à la notice d’installation.
> Procédez au câblage de raccord de l'appareil de
chauffage avec le câble de raccord compris dans la livraison, conformément à fig. 4.1.
b
12
Attention !
Dysfonctionnement à cause d'un mauvais
raccordement électrique !
Si plus d'un appareil de chauffage est raccordé sans eBUS, il faut que les appareils de
chauffage soient raccordés via le VR 30.
La fiche 7/8/9 n'est pas commandée.
> Connectez tous les appareils de chauffage
via le VR 30.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
b
Attention !
Dysfonctionnement à cause d'un mauvais
raccordement électrique !
Dans le cas d'appareils de chauffage avec
eBUS, il faut utiliser le raccord eBUS, car
sinon le système ne fonctionne pas.
> N'utilisez pas les pinces 7/8/9 parallèlement à l'eBUS.
> En cas de montage en cascade, raccordez tous les
autres appareils de chauffage avec eBUS avec une
VR 32 (voir chapitre 4.7).
> Indiquez au VR 32 les numéros correspondants des
appareils, au niveau du commutateur d'adressage.
– Exemple : « 2 » pour le second appareil de chauffage
« 3 » pour le troisième appareil etc.
Fig. 4.1 Raccordement de l’appareil de chauffage
> Raccordez l’appareil de chauffage au secteur à l’aide
des câbles fournis.
i
b
L'auroMATIC 620 possède un commutateur
principal qui permet de déconnecter l'électronique interne et l'ensemble des acteurs raccordés (pompes, mélangeurs) en vue de test
ou de maintenance.
Si, au sein du système, le courant total maximal de 6,3 A
ou la charge maximale de contact de 2 A est dépassée,
les consommateurs doivent être commutés par le biais
d’un contacteur-disjoncteur.
4.2
Raccordement de l'appareil de chauffage avec
eBUS
> Ouvrez le boîtier de commande de l’appareil de chauffage/de la chaudière conformément à la notice d’installation.
Attention !
Dysfonctionnement à cause d'une mauvaise correspondance des pôles !
Une mauvaise correspondance des pôles empêche la communication via l'eBUS et peut
entraîner un court-circuit.
Le Régulateur de l'installation solaire ne peut
alors plus commander l'installation de chauffage.
> Veillez à ce que les pôles soient correctement connectés.
> Procédez au câblage de raccordement de l'appareil de
chauffage comme décrit à la fig. 4.2.
La conduite eBUS (au moins 2 x 0,75 mm2) doit être
mise en place côté paroi.
i
L'auroMATIC 620 possède un commutateur
principal qui permet de déconnecter l'électronique interne et l'ensemble des acteurs raccordés (pompes, mélangeurs) en vue de test
ou de maintenance.
Si, au sein du système, le courant total maximal de 6,3 A
ou la charge maximale de contact de 2 A est dépassée,
les consommateurs doivent être commutés par le biais
d’un contacteur-disjoncteur.
Les appareils externes ou bien les appareils qui sont
commandés par palier peuvent être raccordés par une
1 - 6 VR 31.
Fig. 4.2 Raccordement de l’appareil de chauffage
4.3
Câblage selon le plan hydraulique
Afin de faciliter l’installation, neuf schémas hydrauliques
sont enregistrés dans le logiciel du régulateur de l'installation solaire. Ils représentent une configuration
maximale dans laquelle certains composants de l’installation sont optionnels. Ils sont alors représentés en
pointillé ou en gris dans les schémas.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
13
4 Installation électrique
Le régulateur dispose d’une reconnaissance automatique de sonde. Celle-ci comprend par ailleurs la configuration de l’installation. La configuration s’effectue selon
la sélection du plan hydraulique.
i
Perte possible de confort.
Il est possible que la température ambiante
de consigne ne soit pas atteinte.
> Raccordez la sonde VF1 pour déterminer la
température de départ commune.
> Raccordez toujours, dans le cas d'installations montées en cascade, la sonde VF1.
Pour choisir le plan hydraulique adapté à votre installation, il faut considérer les points suivants :
1. Un accumulateur combiné, un ballon d'accumulation
ou un ballon bivalent associés à un ballon d’eau chaude sanitaire sont-ils utilisés pour le chauffage d’appoint et la préparation d’ESC par énergie solaire ?
2. L’installation de chauffage fonctionne-t-elle avec un
appareil de chauffage mural à gaz ou un appareil de
chauffage à condensation ?
3. L’installation solaire doit-elle être combinée à une
chaudière à combustible solide ?
(installation solaire avec deux champs de capteurs au
maximum ou installation solaire avec un champ de
capteurs et une chaudière à combustible solide)
Le tableau 4.1 fournit une vue d’ensemble permettant la
sélection du schéma hydraulique.
Type de ballon
Ballon d'acAccumulacumulation Ballon
teur combiet d'eau
bivalent
né
chaude
x
x
x
i
S'ils sont combinés à ce régulateur, les appareils combinés, par exemple VCW, perdent
leur fonction d'eau chaude.
Il n'est pas possible de le combiner avec des
appareils compacts, comme ecoCOMPACT,
atmoCOMPACT, auroCOMPACT.
b
Attention !
Dommages par températures excessives !
Des températures élevées peuvent se produire dans les installations solaires, pouvant endommager les composants mis en œuvre.
> Veillez à ce que tous les composants du circuit solaire et que tous les composants, qui
soutire de la chaleur d'un ballon solaire soit
adaptés et mis en place en fonction de ces
hautes températures.
Pour les schémas hydrauliques 1 à 8 :
en cas de court-circuit de SP3, une préparation d'eau
chaude avec une température de départ de 80 °C est
déclenchée via la VRS 620.
Comme la surveillance de la température maximale du
ballon n'est pas possible avec la SP3 à cause du courtcircuit, le ballon n'est pas chargé solairement pendant le
court-circuit. Pour le plan hydraulique 9 : en cas de
court-circuit de SP3, une demande de chauffage de
50 °C est déclenchée via la VRS 620.
Type de l'appareil de
chauffage
Chauffage
Appareil de
solaire
Chaudière chauffage à
d'appoint
à gaz
condensation
x
x
x
x
x
x
Chaudière à
combustiPlan
ble solide
Remarque
hydraulique
supplémentaire
x
x
1
2
3
3.1
x
x
3.2
x
x
3.3
x
x
x
x
x
x
x
x
VPS/2
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
appareil de chauffage à
deux côtés régulation de
chauffage propre
Installations sur lesquelless un système solaire
doit être installé
3.4
4
5
6
7
8
9
Ne peut être mise en place
qu'avec VPM W ou VPM S.
VPM W et VPM S ne fonctionnent uniquement
qu'avec ce schéma hydraulique !
Tabl. 4.1 Sélection du plan hydraulique
14
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.1 Plan hydraulique 1
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs (deuxième champ de collecteurs en option)
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit du mélangeur
– un ballon combiné pour le chauffage solaire d'appoint et la préparation d'ESC avec bloc hydraulique (2 soupapes
d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– aucun montage en cascade des appareils de chauffage n'est possible
TD2
WW
ZP KW
VOL
Fig. 4.3 Plan hydraulique 1
*) Tenez compte des températures du système !
**) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
MA
Fig. 4.4 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
15
4 Installation électrique
4.3.2 Plan hydraulique 2
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs
– une chaudière à combustible solide
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit du mélangeur
– un ballon combiné pour le chauffage solaire d'appoint et la préparation d'ESC avec bloc hydraulique (2 soupapes
d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– aucun montage en cascade des appareils de chauffage n'est possible
TD2
WW
ZP KW
VOL
TD1
Fig. 4.5 Plan hydraulique 2
*) Tenez compte des températures du système !
**) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.6 Prises ProE nécessaires
16
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.3 Plan hydraulique 3
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs (deuxième champ de collecteurs en option)
– un appareil de chauffage au gaz à condensation (VKK)
– un circuit du mélangeur
– un ballon combiné pour le chauffage solaire d'appoint et la préparation d'ESC avec bloc hydraulique (2 soupapes
d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage uniquement possible avec un circuit séparateur
WW
ZP KW
VOL
TD1
Fig. 4.7 Plan hydraulique 3
*) Tenez compte des températures du système !
**) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.8 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
17
4 Installation électrique
4.3.4 Plan hydraulique 3.1
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs
– un ballon bivalent pour la préparation d'ESC par énergie solaire
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
WW
Appareil de chauffage avec propre
régulation de chauffage
Recharge par signal "C1 C2"
Ertrag
ZP
KW
UV4
Fig. 4.9 Schéma hydraulique 3.1
*) Direction du débit en état sans courant
TD2
VOL
TD1
MA
Fig. 4.10 Prises ProE nécessaires
18
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.5 Plan hydraulique 3.2
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs (deuxième champ de collecteurs en option)
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit de radiateurs et un circuit mélangeur
– un ballon bivalent pour la préparation d'ESC par énergie solaire avec bloc hydraulique (2 soupapes d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage uniquement possible avec un circuit séparateur
Fig. 4.11 Schéma hydraulique 3.2
*) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.12 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
19
4 Installation électrique
4.3.6 Plan hydraulique 3.3
Équipement de l’installation de chauffage :
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit de radiateurs et un circuit mélangeur
– un ballon bivalent
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage uniquement possible avec un circuit séparateur
Fig. 4.13 Schéma hydraulique 3.3
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.14 Prises ProE nécessaires
20
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.7 Plan hydraulique 3.4
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs (deuxième champ de collecteurs en option)
– un appareil de chauffage au gaz à condensation
– un circuit de radiateurs et un circuit mélangeur
– ballon bivalent pour la préparation d'ESC par énergie solaire avec bloc hydraulique (2 soupapes d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– pompe de circulation optionnelle
– chauffage de piscines solaire et chauffage d'appoint (en option)
– régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage uniquement possible avec un circuit séparateur
Fig. 4.15 Schéma hydraulique 3.4
*) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.16 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
21
4 Installation électrique
4.3.8 Plan hydraulique 4
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs
– une chaudière à combustible solide
– un appareil de chauffage au gaz à condensation (VKK)
– un circuit du mélangeur
– un ballon combiné pour le chauffage solaire d'appoint et la préparation d'ESC avec bloc hydraulique (2 soupapes
d'inversion)
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– régulateur de piscine fourni par le client : la recharge de l’eau de la piscine s’effectue par SP3 au moyen du régulateur de la piscine
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage uniquement possible avec un circuit séparateur
Fig. 4.17 Plan hydraulique 4
*) Tenez compte des températures du système !
**) Direction du débit en état sans courant
TD2
TD1
VOL
MA
Fig. 4.18 Prises ProE nécessaires
22
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.9 Plan hydraulique 5
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ collecteur (un deuxième champ collecteur en option)
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit du mélangeur
– un ballon d'accumulation et ballon d'eau chaude
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscines solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : court-circuit par le régulateur de la piscine sur l’entrée SP3
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage possible
VOL
TD1
Fig. 4.19 Plan hydraulique 5
*) Tenez compte des températures du système !
TD2
VOL
TD1
MA
Fig. 4.20 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
23
4 Installation électrique
4.3.10 Plan hydraulique 6
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ collecteur
– une chaudière à combustible solide
– un appareil de chauffage mural à gaz
– un circuit du mélangeur
– un ballon d'accumulation et un ballon d'eau chaude
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscines solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : court-circuit par le régulateur de la piscine sur l’entrée SP3
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage possible
VOL
TD1
Fig. 4.21 Plan hydraulique 6
*) Tenez compte des températures du système !
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.22 Prises ProE nécessaires
24
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.11 Plan hydraulique 7
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ collecteur (un deuxième champ collecteur en option)
– une chaudière à gaz à condensation (VKK)
– un circuit de radiateurs et un circuit mélangeur
– un ballon d'accumulation et un ballon d'eau chaude
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscines solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : court-circuit par le régulateur de la piscine sur l’entrée SP3
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, KOL2, KOL2-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage possible
VOL
TD1
Fig. 4.23 Plan hydraulique 7
*) Tenez compte des températures du système !
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.24 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
25
4 Installation électrique
4.3.12 Plan hydraulique 8
Équipement de l’installation de chauffage :
– un champ de collecteurs
– une chaudière à combustible solide
– une chaudière à gaz à condensation (VKK)
– un circuit de radiateurs et un circuit mélangeur
– un ballon d'accumulation et un ballon d'eau chaude
– une pompe de protection anti-légionnelles en option
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– un régulateur de piscine fourni par le client : court-circuit par le régulateur de la piscine sur l’entrée SP3
– combinaison avec une ou plusieurs VMS possible
KOL1, KOL1-P, le rendement et le VOL ne doivent alors pas être raccordés
– montage en cascade des appareils de chauffage possible
VOL
Régulateur pour piscine
fourni par le client
Fig. 4.25 Plan hydraulique 8
*) Tenez compte des températures du système !
TD2
TD1
VOL
Fig. 4.26 Prises ProE nécessaires
26
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.3.13 Plan hydraulique 9
Équipement de l’installation de chauffage :
– une ou deux VPM S (obligatoire pour ce schéma hydraulique)
– ballon VPS/2
– un circuit du mélangeur
– une pompe de circulation optionnelle
– un chauffage de piscine solaire et chauffage d'appoint (en option)
– une ou plusieurs VPM W
– un régulateur de piscine fourni par le client : court-circuit par le régulateur de la piscine sur l’entrée SP3
– montage en cascade des appareils de chauffage possible
Kol1
eBUS
230~
eBUS
eBUS
230~
230~
VRS 620/3
eBUS
230~
KW
SP1
TD2
SP2
UV4
LP/UV3
230~
SP3
Fig. 4.27 Plan hydraulique 9
*) Tenez compte des températures du système !
**) Direction du débit en état sans courant
i
Le Schéma hydraulique 9 doit être utilisé avec une VS ou une VPM W.
Les capteurs/acteurs TD1/KOL1, KOL2 (uniquement en cas d'utilisation d'une chaudière à combustible solide), le rendement, KOL1P, KOL2-P (uniquement en cas d'utilisation d'une chaudière à combustible solide), MA et LegP ne sont pas pris en charge;
TD2
VOL
TD1
MA
Fig. 4.28 Prises ProE nécessaires
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
27
4 Installation électrique
4.3.14 Intégration de la chaudière à combustible
solide
Les chaudières à combustible solide peuvent être intégrées dans l’installation comme un deuxième groupe de
capteurs. Utilisez les sondes du capteur comme sonde
du ballon.
4.4
Raccordement du récepteur DCF
4.3.15 Raccordement d'un circuit mélangeur en tant
que circuit de charge du ballon
Chaque circuit de mélangeur du système peut également être utilisé comme circuit de charge du ballon.
Fig. 4.30 Raccorder le récepteur DCF à gauche avec la sonde
extérieure comprise dans la livraison (récepteur
DCF), à droite solution spéciale avec la sonde extérieure externe
> Câblez le récepteur DCF conformément à la fig. 4.30.
Normalement, le temps de synchronisation s‘élève à
5 minutes environ et peut durer jusqu‘à 20 minutes en
fonction des conditions locales et atmosphériques.
Fig. 4.29 Raccordement d'un circuit mélangeur en tant que circuit de charge du ballon
Légende :
1 Pompe d’accumulation
2 Pompe de circulation
3 Sonde du boiler
> Procédez au câblage de raccordement comme décrit à
la fig. 4.29.
4.3.16 Particularités du raccordement de la pompe
de circulation
Le régulateur de l'installation solaire dispose d’un raccord séparé pour une pompe de circulation. Cette
pompe de circulation est attribuée au circuit de charge
du ballon non reconfiguré. Elle permet d’utiliser un programme horaire à réglage indépendant du programme
de charge du ballon.
Une pompe de circulation raccordée dans un circuit de
mélangeur reconfiguré en circuit de charge du ballon
présente toujours le même programme horaire que le
circuit du ballon reconfiguré.
Les circuits de ballon et les pompes de circulation raccordées présentent généralement le même mode de
fonctionnement. Cela signifie que le mode de fonctionnement qui peut être réglé pour le circuit de charge du
ballon est en général valable également pour la pompe
de circulation.
28
Une solution spéciale avec une sonde extérieure de type
VRC 693 est nécessaire lorsqu'aucune réception de radiocommunication n'est possible sur le lieu d'installation
de la sonde extérieure.
4.5
Raccordement des accessoires
Il est possible de raccorder les accessoires suivants :
– une sonde VR 10 dans le circuit solaire pour la saisie
du rendement solaire,
– jusqu'à huit appareils de commande à distance pour la
régulation des 8 premiers circuits de chauffage,
– jusqu'à 6 modules de mélangeur pour l'extension de
l'installation de 12 circuits d'installation (prédéfinis en
tant que circuits mélangeurs au départ usine).
– Dispositif de mesure du débit (référence
d'article : 0010003393) pour détermination du
débit volumique des circuits solaires
i
Lorsque le régulateur est équipé d'une station solaire VPM S ou VMS, le rendement solaire est directement transmis par eBUS au
régulateur. La sonde de mesure du rendement n'est alors pas nécessaire.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
4.5.1
Entrées des types spéciaux de
fonctionnement
Le régulateur dispose d’entrées spécifiques pouvant
être utilisées pour les types spéciaux de fonctionnement.
Entrée de la pompe de circulation 1xZP
Cette entrée permet le raccordement d’un contact sans
potentiel (bouton-poussoir). Après une brève pression
sur le bouton-poussoir, la pompe de circulation est activée indépendamment du programme horaire réglé pour
un laps de temps fixe de 5 minutes.
4.5.3
Raccordement des appareils de commande
à distance
Les appareils de commande à distance communiquent
avec le régulateur de chauffage via l'eBus. Le raccordement s’effectue sur n’importe quelle interface du système. Il faut uniquement s’assurer que les interfaces bus
disposent d’une liaison avec le régulateur central.
Le système Vaillant est conçu de manière à ce que
l’eBus puisse être câblé de composant en composant
(voir fig. 4.32). Il est ainsi possible d’inverser les câbles
sans pour autant perturber la communication.
Entrée TEL
Cette entrée permet le raccordement d’un contact sans
potentiel (commutateur). Après l'actionnement du bouton-poussoir, le type de fonctionnement des circuits de
chauffage raccordés, des circuits d'eau chaude et de la
pompe de circulation sont modifiés en fonction des réglages dans le menu C9.
Cette entrée permet en outre le raccordement de l’accessoire teleSWITCH, permettant à son tour la même
modification de réglage par le réseau téléphone depuis
un poste à distance.
4.5.2 Raccordement de la sonde VR 10 pour
détermination du rendement dans le circuit
solaire
> Raccordez la sonde de retour et le dispositif de mesure du débit au circuit solaire (sonde standard VR 10
comme accessoire) selon la figure 4.31.
i
Lorsque le régulateur est équipé d'une station solaire VPM S ou VMS, le rendement solaire est directement transmis par eBUS au
régulateur. La sonde de mesure du rendement n'est alors pas nécessaire.
Fig. 4.31 Raccorder la sonde de retour
Fig. 4.32 Raccordement des télécommandes
Tous les connecteurs de raccord sont conçus de manière à pouvoir câbler au minimum 2 x 0,75 mm2 par fente
de raccord. L’utilisation de 2 x 0,75 mm2 est donc recommandée comme ligne eBus.
4.5.4 Raccordement d'autres circuits du mélangeur
Fig. 4.33 Autres circuits du mélangeur
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
29
4 Installation électrique
La communication des modules du mélangeur s’effectue
uniquement via l’eBus. Pour l’installation, procédez de la
même façon que pour le raccordement des appareils de
commande à distance. Le montage du système est décrit à la fig. 4.33.
4.7
Raccordement de plusieurs appareils de
chauffage avec interface eBUS (en cascade)
Le régulateur de l'installation solaire permet de réaliser
un circuit en cascade comportant jusqu’à huit appareils
de chauffage avec interface eBUS au sein d’un système.
4.6
Raccordement de plusieurs appareils de
chauffage sans interface eBUS (en cascade)
Le régulateur de l'installation solaire permet de réaliser
un circuit en cascade comportant jusqu’à six appareils
de chauffage au sein d’un système.
Fig. 4.35 Raccordement en cascade de 2 appareils de chauffage ou plus avec un VR 32
Fig. 4.34 Raccordement en cascade de 2 appareils de chauffage ou plus avec un VR 30
Pour installer un circuit en cascade (au moins deux appareils de chauffage), il faut utiliser un coupleur de bus
modulable VR 30 pour chaque appareil de chauffage ou
un coupleur de bus à commutation VR 31 (accessoires).
L'installation du coupleur de bus se fait directement
dans l'appareil à chauffage conformément à la fig 4.34
et la notice d'utilisation fournie avec le coupleur de bus.
> Veuillez tenir compte du fait que l’installation en cascade est possible uniquement avec un ballon d'accumulation. Choisissez en conséquent les schémas hydrauliques 5 à 9.
30
Si vous procéder à une installation en cascade (au
moins deux appareils de chauffage), vous aurez besoin,
à partir du second appareil, d'un coupleur de bus à modulation VR 32. L'installation du coupleur de bus se fait
directement dans l'appareil à chauffage conformément
à la fig 4.35 et à la notice d'utilisation fournie avec le
coupleur de bus.
Pour le premier appareil de chauffage, vous n'avez besoin d'aucun coupleur.
> Vérifiez que tous les raccordements soit de même polarité pour le premier appareil de chauffage et sur le
régulateur de l'installation solaire.
> À partir du second appareil, intégrez le coupleur de
bus VR 32 dans l'appareil.
> Réglez le second commutateur d'adressage du VR 32
sur 2, car le VR 32 est toujours monté sur le second
appareil de chauffage.
> Procédez de même pour les autres appareils (troisième appareil avec adresse 3, etc.)
> Veuillez tenir compte du fait que l’installation en cascade est possible uniquement avec un ballon d'accumulation. Choisissez en conséquent les schémas hydrauliques 5 à 9.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Installation électrique 4
Mise en service 5
4.8
VRS 620 combinée à une VPS/2,
VPM W et une VPM S
A
SP1
B
TD2
5
Mise en service
Lors de la première mise en fonctionnement, n'oubliez
pas qu'il faut que le régulateur effectue en premier une
configuration automatique du système.
Tous les composants raccordés à l’installation et la
chaudière sont alors activés et reconnus.
b
Attention !
Dysfonctionnements du fonctionnement
dus à la désactivation de composants du
système !
Le régulateur de l'installation solaire ne peut
pas reconnaître, et donc configurer des composants du système désactivés.
> Mettez tous les composants du système en
service (par exemple les appareils de chauffage, VIH–RL, VR 60).
> Mettez le régulateur de l'installation solaire
auroMATIC 620 en marche.
> Si l'installation de chauffage est équipée de
vrnetDIALOG, mettez-le en marche après le
régulateur.
i
(non applicable en combinaison avec
atmoVIT, iroVIT, ecoVIT)
Sur les appareils de chauffage avec pompe intégrée, la marche à vide de la pompe doit
être réglée sur la valeur maximale. Positionnez pour cela le point de diagnostic d.1 de
l'appareil de chauffage sur « – ».
i
(non applicable en combinaison avec
atmoVIT, iroVIT, ecoVIT)
Si une installation en cascade est présente, le
réglage suivant doit être effectué sur l'ensemble des appareils de chauffage raccordés :
La durée maximale de blocage du brûleur
(point de diagnostic d.2 sur les appareils de
chauffage) doit être réglée sur 5 minutes. Si
le point de diagnostic d.14 est présent (indépendamment du modèle de l'appareil de
chauffage), la courbe caractéristique de la
pompe fixée en usine d.14 = 0 (0 = AUTO)
doit être modifiée.
Sélectionnez une courbe de chauffage non régulée qui correspond à l'installation de chauffage.
C
SP2
Fig. 4.36 Affectation des capteurs SP1, TD2 et SP2 dans le
ballon d'accumulation
L'affectation des 3 capteurs SP1, TD2 et SP2 dans le ballon d'accumulation permet de partager le volume du
ballon d'accumulation en trois zones.
Le volume A est maintenu au niveau de température demandé par la station d'eau potable VPM W. Lorsque la
température descend de 4 K sous la valeur de consigne,
au niveau de SP1, le volume A est chargé jusqu'à ladite
valeur de consigne.
Le volume B est également maintenu au niveau demandé par la station d'eau potable. À la différence du volume A, cette zone sera de préférence chargée solairement. Lorsque la température au niveau de TD2 descend de 4 K au-dessous de la valeur de consigne de départ de la VPM W et que la VPM S indique via l'eBUS,
que la température demandée peut être atteinte, le volume est alors tout d'abord chargé par la VPM S. Dés
que la VPM S ne peut plus fournir le niveau demandé,
ou après écoulement de la temporisation de recharge
réglée (menu C4), le volume est chargé par les appareils
de chauffage.
Le volume C est maintenu au niveau de température demandé pour les circuits de chauffage. Le volume sera en
priorité chargé par voie solaire. Lorsque la température
au niveau de la sonde SP2 descend de 4 K au-dessous
de la valeur de consigne maximale de départ que les circuits de chauffage demandent, et que la VPM S indique
via l'eBUS, que la température demandée peut être atteinte, le volume est alors tout d'abord chargé par la
VPM S. Dés que la VPM S ne peut plus fournir le niveau
demandé, ou après écoulement de la temporisation de
recharge réglée (menu C4), le volume est chargé par les
appareils de chauffage.
Lors de la première mise en service, le régulateur démarre avec l'assistant d'installation.
> Réglez correctement tous les menus.
> Validez dans le dernier menu « Installation terminée »
en sélectionnant « Oui ».
L'assistant d'installation se trouve dorénavant à la fin
du niveau de code.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
31
5 Mise en service
Dans le menu de configuration vous pouvez effectuer la
suite des configurations, comme la sélection du schéma
hydraulique et le réglage des circuits de chauffage.
Vous devez procéder à la configuration de l’installation
dans l’écran suivant :
Aide à l'installation
>
1
LegP
1
>Selectionner
Fig. 5.1 Sélection du schéma hydraulique
Vous pouvez sélectionner le schéma hydraulique nécessaire. Au cas où les générateurs de chauffage raccordés
et le nombre des niveaux ne sont pas reconnus lors de
la configuration du système, vous pouvez procéder ici à
ces réglages pour une installation en cascade. La configuration des circuits de chauffage raccordés s’effectue
dans l’écran suivant :
Aide à l'installation
Configuration système
CR1
CR2
Ballon
mais vous ne pouvez pas
Le code 1 0 0 0 est enregistré en série. Vous pouvez le
modifier avec vos valeurs personnelles dans le menu C11.
La commande du niveau codé s’effectue de la même
façon que celle du niveau de l’utilisateur. La sélection
des paramètres s’effectue également en tournant et en
appuyant sur le dispositif de réglage . Vous pouvez
consulter tous les menus de code et leurs paramètres
dans le tableau « Réglages au niveau du code ».
A2
Sélection plan hydraulique
Autres sorties
gain solaire étendu
sur le dispositif de réglage
les modifier.
En outre, vous pouvez vérifier dans le niveau codé le
fonctionnement de toutes les sondes, toutes les pompes
et tous les mélangeurs à l’aide du mode test.
Si le code n’est plus disponible pour quelque raison que
ce soit, il est possible de réinitialiser le régulateur au réglage d’usine en appuyant simultanément sur le dispositif de réglage et pendant au moins 5 secondes.
Notez cependant que toutes les valeurs sont réinitialisées sur le réglage d’usine, y compris les paramètres
déjà entrés dans le niveau de code.
A6
>
Gr. Brûleur
Gr. Mélangeur
Gr charg ballon
>Selectionner
Fig. 5.2 Paramétrage du circuit de chauffage
Fig. 5.3 Réinitialisation du programme horaire
Vous pouvez y régler les paramètres de tous les circuits
de chauffage reconnus, en fonction de leur utilisation.
Le paramétrage entraîne l’affichage à l’écran des valeurs et des paramètres importants pour le type de circuit de chauffage sélectionné.
Si vous ne voulez réinitialiser que des programmes,
vous pouvez l’effectuer également dans cet écran en sélectionnant le paramètre Programmes horaires.
Si vous continuez à faire tourner le dispositif de réglage
, le régulateur revient sur l’affichage de base. Vous
devez saisir le code d'accès au niveau de code, dans
l'écran 7.
5.1
Réglage des paramètres de l'installation
Le réglage des paramètres de l’installation s’effectue
dans le niveau codé. Vous pouvez consulter également
différentes valeurs de l’installation. Le niveau codé est
protégé contre tout accès involontaire par un code de
maintenance et débloqué pour une durée de 60 minutes
après saisie correcte du code. Vous atteignez le niveau
du code en tournant le dispositif de réglage jusqu'à ce
que le menu « Activer le niveau du code » soit atteint.
Vous devez entrer dans ce menu le code autorisant la
modification des paramètres de l’installation ci-dessous.
Si vous n’entrez aucun code, les paramètres s’affichent
dans les menus suivants lorsque vous appuyez une fois
32
Les tableaux « Réglages dans le niveau de code »
contiennent tous les menus accessibles dans le niveau
codé et indiquent les paramètres et/ou les valeurs d’affichage.
Les paramètres modifiables sont indiqués sur fond gris.
Vous trouverez des informations plus détaillées concernant les différentes fonctions dans la vue d’ensemble du
fonctionnement située à la fin de cette documentation.
5.2
Optimisation du rendement solaire
L'utilisation du soleil et/ou de l'énergie solaire gratuite
permet de préserver l'environnement et de réduire les
coûts énergétiques. L'énergie solaire est utilisée pour le
chauffage du ballon solaire (par exemple du ballon d'eau
chaude sanitaire). Les économies d'énergie par rendement solaire sont exprimées en kilowatt/heure.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Mise en service 5
Lorsque la température au niveau du capteur solaire est
plus élevée d'une certaine valeur par rapport à celle de
la couche inférieure du ballon, le ballon d'eau chaude
sanitaire solaire met en service la pompe solaire. L'énergie thermique et alors transmise à l'eau potable se trouvant dans le ballon. Le rendement solaire est limité par
la température maximale du ballon et la fonction de protection du circuit solaire. Celles-ci ont pour fonction
d'empêcher une surchauffe du ballon solaire ou du circuit solaire.
Si le rayonnement solaire est trop faible, le ballon d'eau
chaude sanitaire solaire est chauffé par l'appareil de
chauffage. La validation du réchauffage se fait en fixant
la valeur de consigne de l'eau chaude et la période de
besoin d'eau chaude. Lorsque la température de la couche supérieure du ballon d'eau chaude sanitaire solaire
descend de 5 °C au-dessous de la valeur de consigne
d'eau chaude, l'appareil de chauffage est mis en service,
pour réchauffer l'eau potable du ballon à la température
souhaitée. Lorsque la valeur de consigne est atteinte,
l'appareil de chauffage est mis hors service pour le réchauffage. Ce réchauffage ne peut se faire que pendant
la période programmée de production d'eau chaude. Les
possibilités décrites ci-dessous permettent d'optimiser
le rendement solaire au niveau de l'utilisateur.
Optimisation par l'utilisateur
En tant qu'utilisateur, vous pouvez optimiser le rendement solaire via les mesures suivantes :
– optimisation des périodes de chauffage de l'eau,
– réduction de la valeur de consigne de l'eau chaude.
Optimisation par l'installateur spécialisé
Optimisation de la température maximale du ballon
solaire
i
i
Faites régler la température maximale du ballon solaire par l'installateur spécialisé, afin
d'obtenir un rendement solaire optimal. Pour
d'une part, atteindre un rendement le plus
élevé possible du chauffage solaire du ballon
et d'autre part, permettre une protection
contre l'entartrage, il est possible de régler
une limite maximale pour la température du
ballon solaire. Si la température maximale réglée est dépassée, la pompe solaire est mise
hors service.
La température maximale réglée ne doit jamais dépasser la température maximale autorisée du ballon utilisé !
Utilisation des circuits de chauffage comme circuits
de mélangeur
Pour les installations à chauffage solaire d'appoint, il est
avantageux que tous les circuits de chauffage soient utilisés comme circuits de mélangeur. Si le ballon solaire
est chargé pendant la journée avec une température
élevée, celle-ci sera restituée 1:1 dans les circuits de
chauffage sans mélangeur. Les circuits de chauffage
sans mélangeur seraient donc chauffés inutilement à
des températures élevées. pendant les phases d'abaissement.
L'installateur spécialisé peut régler dans les pages de
l'écran C5 les températures maximales du ballon.
> Réglez la valeur maximale à la valeur la plus haute
possible, de façon à atteindre un fort rendement solaire.
a
Danger !
Eau chaude ! Risque de brûlures !
Il existe un risque de brûlure aux points de
puisage de l'eau chaude lorsque les températures de consignes sont supérieures à 60 °C.
Les enfants en bas âges et les personnes
âgées peuvent également encourir un risque
même avec des températures plus faibles.
> Choisissez la température de consigne et la
température maximale de telle sorte qu'elle
ne puisse représenter de danger pour personne.
Si une pompe de circulation est utilisée, de l'eau chaude
en provenance du ballon est envoyée aux différents
points de puisage, pendant les programmes horaires réglés. Ceci garantit que de l'eau chaude est disponible le
plus rapidement sur ces points. L'eau chaude se refroidit, même si la conduite de circulation est bien isolée. Le
ballon d'eau potable se refroidit donc aussi. Afin d'empêcher ce phénomène, il est recommandé de régler les
plages horaires en question aussi précisément que possible.
Il est encore plus efficace d'utiliser l'entrée 1xZP. Si elle
est court-circuitée (par exemple avec une touche sans
affectation), la pompe de circulation est mise en service.
5 minutes après réouverture du contact, la pompe de
circulation s'arrête à nouveau. Ceci permet d'en disposer même en dehors des plages programmées.
i
Perte possible de confort.
Si la pompe de circulation n'est pas en fonctionnement, l'eau chaude mettra plus de
temps pour parvenir au point de puisage, en
fonction de la longueur des conduites.
Réglage du coefficient du débit
Le réglage du coefficient du débit dépend du réglage de
la pompe solaire. Un mauvais réglage entraîne un calcul
erroné du rendement solaire.
i
La procédure de réglage du coefficient de
débit sur la pompe solaire est décrite dans la
notice de mise en fonctionnement du système
auroTHERM et dans la notice d'installation de
la station solaire.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
33
5 Mise en service
6 Fonctions de service
i
Lorsque le régulateur est équipé d'une station solaire VPM S ou VMS, ou si un dispositif
de mesure du débit est raccordé sur l'entrée
VOL, le rendement solaire est directement
transmis par eBUS au régulateur.
> Réglez, via le menu 2 Rendement solaire le coefficient de débit, de façon à ce que le rendement solaire
soit correctement calculé.
5.3
Remise à l'utilisateur
L'utilisateur du régulateur de l'installation solaire doit
être instruit à propos de la manipulation et du fonctionnement de son régulateur.
> Remettez-lui toutes les notices et documents de l'appareil afin qu'il les conserve soigneusement.
> Parcourez avec lui la notice d'utilisation et répondez à
ses questions le cas échéant.
> Attirez notamment son attention sur les consignes de
sécurité qu'il doit impérativement respecter.
> Attirez son attention sur le fait que les notices doivent
être conservées à proximité du régulateur.
6
Fonctions de service
La Fonction Ramonage est nécessaire pour la mesure
des émissions.
Avec cette fonction, l’installation est mise en service
pour une durée de 20 minutes indépendamment du programme réglé et de la température extérieure.
Le fonctionnement manuel est nécessaire pour contrôler le fonctionnement de l'installation.
Suite de commandes pour les fonctions de service
(uniquement pour l'installateur spécialisé)
Les fonctions de service sont réservées à l'installateur
spécialisé.
Vous pouvez les appeler à tout moment sur tous les
écrans.
Pour les appeler et en sortir, vous devez effectuer une
suite linéaire de commandes :
> Activez la fonction de ramonage en appuyant simultanément une fois sur les dispositifs de réglage et
> Activez le fonctionnement
manuel en appuyant simultanément une fois sur les dispositifs de réglage et
> Terminez les fonctions de service en appuyant simultanément une fois sur les dispositifs de réglage et
6.1
Mode ramonage
i
L'activation et la désactivation de la Fonction
Ramonage sont décrites dans la suite de
commandes des fonctions de service.
Le Mode Ramonage est activé à l'aide de la Fonction Ramonage.
Indépendamment du programme réglé et de la température extérieure, l’installation est mise en service pour
une durée de 20 minutes.
La mise en marche de l’appareil s’effectue en fonction
du générateur de chauffage utilisé.
Avec des chaudières modulables, tous les appareils de
chauffage raccordés sont coupés au niveau du régulateur et doivent être directement mis en service sur l’appareil de chauffage (à l’aide de l’interrupteur existant
pour le mode ramoneur).
34
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Fonctions de service 6
Codes pannes 7
Avec des appareils de chauffage à commutation, l’activation du/des générateur (s) de chaleur s’effectue à
l’aide du régulateur de l'installation solaire. Au cas où
plusieurs générateurs de chauffage sont raccordés,
vous pouvez les sélectionner à l’écran. Vous pouvez
ainsi mettre en service tous les appareils de chauffage
raccordés les uns après les autres.
Pendant le Mode Ramonage, le régulateur met lui-même
en service les circuits de chauffage raccordés. Il commence par le circuit de chauffage qui présente le réglage de température maximale le plus élevé. Selon la
perte de chaleur, un circuit de chauffage supplémentaire est activé. La température départ est prise en compte comme critère de mise en marche. Si la température
de départ n’est inférieure que de 10 K à la température
maximale du ballon, le circuit de chauffage suivant est
activé afin de garantir le soutirage de chaleur.
6.2
Fonctionnement manuel
i
L'activation et la désactivation du fonctionnement manuel sont décrites dans la suite de
commandes des fonctions de service.
Cette fonction permet de commander toutes les pompes
du système et tous les appareils de chauffage. Les mélangeurs restent sur leur dernière position.
7
Codes pannes
Le régulateur peut afficher certains messages d’erreur,
par exemple, des messages concernant une communication défectueuse avec différents composants du système, des consignes de maintenance pour le générateur
de chaleur, des défauts de sondes ou des messages indiquant que la valeur de consigne n’a pas été atteinte au
bout d’une durée définie.
En annexe, dans la section « Composition du code d'erreur », vous trouverez une description des codes et des
messages d'erreur.
i
À l'aide du logiciel vrDIALOG 810, il est possible d'appeler l'historique des erreurs.
> Mémorisez votre numéro de téléphone dans le régulateur (voir code C11 – Service).
Si un message de maintenance apparaît, ce numéro
de téléphone est affiché sur la ligne de dénomination
du menu.
Ve
Entretie 02191 1234
Chauffer
CR1
1er étage (er elevado)
Ballon
Solaire
Fig. 7.1 Exemple : Affichage de maintenance
i
Notez les indications de diagnostic faites pour
le générateur de chaleur.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
35
8 Garantie constructeur
9 Recyclage et mise au rebut
8
Garantie constructeur
9
Nous assurons la garantie des appareils Vaillant dans le
cadre de la législation en vigueur (loi 78-12 du 4/10/78).
Pour bénéficier de la garantie légale de deux ans, l’appareil doit impérativement être installé par un professionnel qualifié, suivant les règles de l’art et normes en
vigueur. La garantie est exclue si les incidents sont
consécutifs à une utilisation non-conforme de notre matériel et en particulier en cas d’erreurs de branchement,
de montage ou de défaut d’entretien. Cette garantie de
deux ans est obligatoirement subordonnée à un entretien annuel effectué par un professionnel qualifié des la
première année d’utilisation (circulaire ministérielle du
09/08/78 -JO du 13/09/78).
36
Recyclage et mise au rebut
Le régulateur de l'installation solaire Vaillant se compose, au même titre que son emballage de transport, principalement de matériaux recyclables.
Appareil
Le régulateur de l'installation solaire Vaillant, tout
comme ses accessoires, ne doivent pas être mis au
rebut avec les déchets ménagers. Veillez à ce que l'appareil usagé et ses éventuels accessoires et l'emballage
soient mis au rebut conformément aux prescriptions en
vigueur.
Emballage
Veuillez confier la mise au rebut de l'emballage de
transport au professionnel qui a installé l'appareil
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Caractéristiques techniques 10
10 Caractéristiques techniques
Désignation de l'appareil
Unités
Régulateur d'installation solaire
Tension de fonctionnement
Puissance maximale absorbée régulateur
Charge maximale de contact du relais de sortie.
Courant total maximal
Écart de commutation le plus court
Autonomie
Température ambiante max. autorisée
Tension de fonctionnement sonde
Coupe minimale
– des fils de la sonde
– des fils de raccord 230 V A
Dimensions montage mural
– Hauteur
– Largeur
– Profondeur
Protection électrique
Classe de protection pour appareil de régulation
Degré de pollution de l'environnement
V CA/Hz
VA
A
A
min.
min.
°C
V
230 / 50
4
2
6,3
10
15
40
5
mm2
mm2
0,75
1,50
mm
mm
mm
292
272
74
IP 20
II
Normal
Tabl. 10.1 Caractéristiques techniques
Valeurs de la sonde VR 10 (sonde de départ,
de retour, du ballon et de rendement)
Température en °C
R en kOhm
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
5,363
4,238
3,372
2,700
2,176
1,764
1,439
1,180
0,973
0,806
0,671
0,562
0,473
0,399
0,339
0,288
0,247
Valeurs de la sonde extérieure
Température en °C
R en kOhm
-25
-20
-15
-10
-5
0
5
10
15
20
25
30
35
40
2,167
2,076
1,976
1,862
1,745
1,619
1,494
1,387
1,246
1,128
1,02
0,92
0,831
0,74
Tabl. 10.3 Valeurs de la sonde extérieure
Tabl. 10.2 Valeurs de la sonde VR 10
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
37
10 Caractéristiques techniques
Valeurs de la sonde du capteur VR 11
Température en °C
R en kOhm
15
15,694
20
12,486
25
10,000
30
8,060
35
6,535
40
5,330
45
4,372
50
3,605
55
2,989
60
2,490
65
2,084
70
1,753
75
1,481
80
1,256
85
1,070
90
0,916
95
0,786
100
0,678
105
0,586
110
0,509
115
0,443
120
0,387
Tabl. 10.4 Valeurs de la sonde VR 11
38
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Réglages dans le niveau codé
Réglages dans le niveau codé
Texte de menu affiché
Paramètres codifiés
Autoriser
Paramètres réglables
Plage de réglage
Réglage d'usine
N° de code
0000 – 9999
1000
Abaissement temp.
5 – 30 °C
15 °C
Courbe de chauffe
0,1 – 4
1,2
8
No de code :
Code standard :
>Régler chiffre
Limite de température exté- 5 – 50 °C
rieure d'arrêt
21 °C
Température min.
15 – 90 °C
15 °C
Température maximale
15 – 90 °C
90 °C
Durée de chauffage anticipé 0 – 300 minutes
max.
0
Cmde par sonde amb.
aucune/mise en marche/Thermostat Néant
Constante de jour
5 – 90 °C
65 °C
Constante de nuit
5 – 90 °C
65 °C
Limite de température exté- 5 – 50 °C
rieure d'arrêt
21 °C
Abaissement temp.
5 – 30 °C
15 °C
Courbe de chauffe
0,1 – 4
1,2
Limite de température exté- 5 – 50 °C
rieure d'arrêt
21 °C
Durée de blocage des pompes
0 – 30
0
Température min.
15 – 90 °C
15 °C
Température maximale
15 – 90 °C
75 °C
Durée de chauffage anticipé 0 – 300 minutes
max.
Cmde par sonde amb.
0
aucune/mise en marche/Thermostat Néant
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
39
Réglages dans le niveau codé
Texte de menu affiché
Plage de réglage
Réglage
d'usine
Temporisation de la recharge
0 – 120 min
0 min
Pompage de la pompe de chargement
(pompage de la pompe de chargement sans
combinaison avec une VPM W)
0 – 15 min
5 min
Charge parallèle
Arrêt/Marche
4
Arrêt
Protection contre les légionnelles Jour
Démarrage de la protection anti-légionnelles
Arrêt, Lu, Ma, Me, Je, Ve, Arrêt
Sa, Di, Sa-Di
00:00 – 23:50
14:00
Température retour
15 – 60 °C
20 °C
Température maximale
20 – 99 °C
70 °C
Différence de mise en marche
2 – 25 K
12 K
Différence d'arrêt
1 – 20 K
5K
(Différence de mise en marche et différence
d'arrêt ne s'appliquent pas en combinaison
avec une VPM S et une VMS)
Température maximale
20 – 99 °C
70 °C
Différence de mise en marche
2 – 25 K
12 K
Différence d'arrêt
1 – 20 K
5K
1-2 – 2-1
1-2
Paramètres réglables
(Ce menu n'apparaît pas en cas d'une combinaison avec une VPM W)
Gr. charge boiler
Paramètres
Temporis. charge
Tempor arrêt charge
Charge parrallèle
Protect. légionelle
>Choisir
EN
HORS
HORS
Ballon solaire 1
Paramètre
Température maximale
Différence de mise sous tension
Différence de mise hors tension
Choisir température
Ballon solaire 2
Paramètre
Température maximale
Différence de mise sous tension
Différence de mise hors tension
(Différence de mise en marche et différence
d'arrêt ne s'appliquent pas en combinaison
avec une VPM S et une VMS)
Choisir température
Ballon solaire
Paramètres
Ballon principal
1-2
Ballon principal
Choisir
40
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Réglages dans le niveau codé
Texte de menu affiché
Régulation 3 diff.
Paramètres
Diff. temp. encl.
Diff. temp. décl.
7K
3K
Paramètres réglables
Plage de réglage
Réglage d'usine
Différence de mise en marche
2 – 25 K
7K
Différence d'arrêt
1 – 20 K
3K
Choisir
Groupe solaire 1
Information
Sonde collecteur
État pompe solaire
Tps fct pompe sol
HORS
1234 Heu
(Menu non disponible en combinaison avec
une VPM S et une VMS)
Groupe solaire 2
Information
Sonde collecteur
État pompe solaire
Tps fct pompe sol
HORS
1234 Heu
Valable pour les
schémas hydrauliques 1, 3, 5 et 7
Chaudière bois
Information
Sonde collecteur
État pompe solaire
Tps fct pompe sol
Groupe solaire
Paramètres
Remise à zéro ?
Contrôle ED
Protection antigel
HORS
1234 Heu
Réinitialiser le temps de marche des pompes Non/Oui
solaires ?
NON Commande informatique
HORS
HORS Fonction de protection antigel
Non
Marche/Arrêt
OFF
Marche/Arrêt
OFF
Réglable entre
0 et 99 °C
0 °C
(Non disponible en combinaison avec une
VPM S et une VMS)
>Tps fct pompe sol
Groupe solaire 1
Paramètres
Temp. mininale gr.
Valable pour les
schémas hydrauliques 2, 4, 6, 8 et 9
0°C
Température min.
>Choix température
Groupe solaire 2
Paramètres
Temp. mininale gr.
Température min.
0°C
Réglable entre
0 et 99 °C
0 °C
Réglable entre
0 et 99 °C
0 °C
(Uniquement pour les schémas hydrauliques
sans chaudière à combustible solide)
>Choix température
Chaudière bois
Paramètres
Temp. mininale gr.
Température min.
0°C
(Uniquement pour les schémas hydrauliques
avec chaudière à combustible solide)
>Choix température
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
41
Réglages dans le niveau codé
Texte de menu affiché
Paramètres réglables
Plage de réglage
Réglage d'usine
Pré-coupure max.
0 – 120 min
15 min
Temporisation protection antigel
0 – 23 h
1h
Chauffage TE
Arrêt/-25 – 10 °C
OFF
Surhaussement de la température
0 – 15 K
0K
Chaudières
Paramètres
Hystérèse chaudière *
Temp. mininale gr. *
Puiss. charge ballon *
Hystérèse de mise en marche de la
chaudière
4– 12 K
8K
Température min.
15 – 90 °C
15 °C
>Choix hystérèse
Puissance de départ ballon
1–2
1
Temporisation de la mise en marche
1 – 90 min
5 min
Retard d'arrêt
1 – 90 min
5 min
Système complet
Paramètres
Temp. maximale
Temporis antigel
Chauffage continu
Elévation de temp.
Sélect. durée maxi
HORS
* uniquement avec le coupleur de bus en commutation
Choix source chaud *
Paramètres cascade
Temporis. Encl.
Temporis. Décl.
>Régler temporis. antigel
* Écran ou affichage uniquement en combinaison avec un VR 30, VR 31 ou VR 32
Choix source chaud
Information
Valeur cons. instal.
Temp. primaire réel
État du mode de chauffage
Chaudières
Information
Suivi de la chaudière 1 2 3 4 5 6 7 8
Autres fonctions
CR1
CR2
Ballon
Solaire
>Choix effet
Abaisser
Abaisser
HORS
HORS
(Menu disponible uniquement en présence de plusieurs générateurs de chaleur)
teleSWITCH pour HK1
aucune, Chauffage, Arrêt, Abaissement
Auto, Eco, Abaissement
teleSWITCH pour HK2
aucune, Chauffage, Arrêt, Abaissement
Auto, Eco, Abaissement
teleSWITCH pour ballon
aucune, Marche, Arrêt,
Auto,
OFF
Aucun, ARRÊT, Auto
OFF
0 – 29
0
teleSWITCH pour solaire
(Non disponible en combinaison avec
une VPM S et une VMS)
Séchage de dalle
Autres fonctions
Séchage chape
Jour
CR2
Plan horaire HK2
>Sélect. jour de démarrage
42
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Réglages dans le niveau codé
Texte de menu affiché
Paramètres réglables
Plage de réglage
Service
Numéro de téléphone technicien spécialisé
0 – 9 (17-chiffres)
Tel.
Service
Problème de température
Vers
>Régler numéro Tél.
Date de maintenance
Date
5 Heu
Réglage d'usine
–
1.1.2003
Détection des erreurs de
ARRÊT/1 – 12 h
température conformément
à
OFF
N° de code
0000 – 9999
1000
Température extérieure
5 ... +5 K
0K
Température ambiante
réelle
3 ... +3 K
0K
Contraste écran
0 – 25
9
Code
Changer
No de code :
Se charger?
Non
>Régler chiffre
Outils
Correction température
Temp. extérieure TE
Temp. amb. réel TA
Contraste affichage
>Choix valeur correction
Correction température :
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
43
Assistant d'installation
Assistant d'installation
Texte de menu affiché
Paramètres réglables
Plage de réglage
Réglage
d'usine
Schéma hydraulique
1–9
1
Sortie spéciale
LegP/E-Stab
LegP
A1
Assistant d'installation
Choix de la langue
Langue
> FR français
> Sélection de la langue
A2
Assistant d'installation
Sélection schéma hydraulique
>
Sortie spéciale
Détermination étendue du rendement
solaire
1
LegP
OFF
Détermination étendue du rendement solai- ARRET, MARCHE
re détermination étendue du rendement solaire non disponible en combinaison avec
une VPM S et une VMS)
OFF
Coefficient de débit
ARRET, MARCHE
OFF
Litre/minute
0 – 165
0
Kick de la pompe solaire
ARRET, MARCHE
OFF
Protection du circuit solaire
ARRET, 110 – 150 °C
130
Nombre d'appareils de chauffage
(uniquement lorsqu'un coupleur de bus a
été reconnu)
1 ou 2
1
Les appareils de chauffage sont
(uniquement lorsqu'a été reconnu un « appareil de chauffage de niveau 1-2 » ou un
VR 31)
à 1 ou 2 niveaux
1 niveau
Soupapes d'arrêt
Non, oui
Non
Préférence
(uniquement pour un seul appareil de
chauffage)
Non, oui
Non
Coupure
(pour plusieurs appareils de chauffage)
Non, oui
Non
Retour séquentiel du ballon
(pour plusieurs appareils de chauffage)
ARRET, MARCHE
OFF
> Sélectionner
A3
Assistant d'installation
Coefficient de débit
> OFF
Litre/minute
0
Kick de la pompe solaire
OFF
Protection du circuit solaire
130
> Régler
A3
Assistant d'installation
Pays
(Menu non disponible en combinaison avec
une VPM S et une VMS)
>
France
(Uniquement en combinaison avec une
VPM S et une VMS)
> Sélection du pays
A4
Assistant d'installation
Configuration du système
Nombre d'appareils de chauffage
Les appareils de chauffage sont
>
1
1
niveau
> Sélectionner
Assistant d'installation
Configuration du système
Soupapes d'arrêt
A5
Non
Préférence
Non
Coupure
Non
Retour séquentiel du ballon
OFF
> Sélectionner
44
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Assistant d'installation
Texte de menu affiché
A6
Assistant d'installation
Configuration du système
HK1
>
HK2
Ballon
Gr. Brûleur
Circuit du
mélangeur
Gr charge ballon
Paramètres
réglables
Plage de réglage
Réglage d'usine
HK1
Gr. Brûleur, désactivé
Gr. Brûleur
Circuit2
Circ.Chauf / Constante / Aug. temp. retour / Circ.Chauf
Gr charg ballon / indisponible
(est reconnu par la configuration automatique, mais ne peut être modifié)
Ballon
Gr charg ballon, désactivé
Composants
VRS 620
VR 60, VR 31, VIH-RL, VPM S, VMS, VM W,
etc. (en fonction des composants raccordés)
Actionneur
ARRET, LP/UV 1 AN, ZP AN, HK1-P AN, etc.
(en fonction des composants sélectionnés)
OFF
Sondes
SP 1, SP 2
(en fonction des composants sélectionnés)
ARRET, WE 1 - 6
CTB 1
Gr charg ballon
> Sélectionner
A7
Assistant d'installation
Composants
> VRS 620
Actionneur
Sondes
Générateur de chaleur
Aération solaire
> Sélectionner
OFF
CTD 1
60 °C
OFF
0 min
Générateur de
chaleur
Purgeur solaire
OFF
0 – 600 minutes
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
0
45
Énumération des codes d'erreur
Énumération des codes d'erreur
i
Si plusieurs messages sont présents, l'installation en change toutes les deux secondes.
Affichage à l'écran
Ve
« code erreur »
CR1
Chauffer
1er étage (er elevado)
Ballon
Solarire
Codes d'erreur / Signification
Exemple de codes d'erreur :
« VR 60 (4) Connexion manquante »
ou
« Liaison appareil de chauffage manque »
Explication du premier exemple :
Pas de communication avec le module du mélangeur VR 60 avec l'adresse bus réglée (4).
Ce message d'erreur indique toujours en premier les composants concernés ainsi que
l'adresse non accessible avec la remarque que la communication est interrompue.
La cause peut être le non-raccordement du câble de bus ou l'absence de l'alimentation électrique ou des composants défectueux.
« Erreur appareil de chauffage »
Un ou plusieurs appareils de chauffage indiquent un dysfonctionnement via l'eBUS.
Veuillez contrôler dans le système DIA de l'appareil de chauffage.
Exemple de codes d'erreur :
« VRS 620 panne capteur VF1 »
ou « VR60 (4) panne VFa »
ou « Capteur VIH-RL erreur T1 »
ou « Capteur VPM W (1) erreur T1 »
Explication du premier exemple :
La sonde d'amorce VF1 est défectueuse.
Sur le message d'erreur sont toujours indiquées les composantes concernées ainsi
que la sonde concernée avec dénomination sur le connecteur multi-points ProE.
La cause possible d'un tel message d'erreur peut être l'interruption du fonctionnement ou le court-circuit de la sonde concernée.
« Erreur de temp. HK2 »
Ce message indique qu’une valeur de consigne d’un circuit de chauffage n’a toujours
pas été obtenue au bout d’une durée définie.
Il est possible de régler cette durée dans le code 11 Maintenance sous le paramètre Détection d’erreur de la température. La fonction est désactivée en usine.
La plage de réglage pour la mise en marche s’étend de 1 à 12 h.
En combinaison avec un VIH-RL, les erreurs suivantes peuvent apparaître :
« Erreur anode de courant vagabond »
La surveillance de l'anode de courant vagabond du VIH-RL a constaté une erreur.
« VIH-RL entartrage WT »
Le système électronique du VIH-RL a constaté que l'échangeur thermique doit être
soumis à une maintenance.
Pour les autres codes d'erreur, leur signification et les mesures à prendre, voir la notice du VIH-RL.
46
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Vue d'ensemble du fonctionnement
Vue d'ensemble du fonctionnement
Abaissement temp.
La température d'abaissement est la température sur
laquelle le chauffage est régulé au cours de la durée
d'abaissement. Elle est réglable séparément pour chaque circuit de chauffage.
Charge parallèle du ballon
La fonction vaut pour l'ensemble des circuits de mélangeur raccordés. Si la charge parallèle du ballon est activée, l’alimentation des circuits continue de fonctionner
pendant le chauffage du ballon, c’est-à-dire que les
pompes des circuits de mélangeur ne sont pas coupées
tant qu’il existe un besoin de chauffage dans les circuits
de chauffage correspondants. HK1 est toujours déconnecté lors d'un chargement du ballon.
Chauffage anticipé maximal
Cette fonction permet d'activer les circuits de chauffage
avant la fenêtre de chauffage, avec pour objectif, d'atteindre au début de la fenêtre de chauffage déjà la valeur de consigne de jour.
La fonction est mise en marche uniquement pour la première période de chauffage de la journée. Le début du
chauffage est déterminé en fonction de la température
extérieure :
Influence de la température extérieure :
T° ext ≤ –20 °C :
Durée du chauffage anticipée réglée
T° ext. ≥ +20 °C : Aucune durée du chauffage anticipée
Entre les deux valeurs limites, la durée est calculée de
façon linéaire.
Si le chauffage anticipé est démarré, il se termine uniquement lorsque la fin de la période est atteinte (aucun
arrêt si la température extérieure augmente entretemps).
Chauffage solaire d’appoint
Le chauffage solaire d'appoint sert à attirer la chaleur
solaire pour le chauffage. La température de retour est
augmentée dans l'installation de chauffage.
À l'aide des schémas hydrauliques 1-4, il est possible
d'obtenir un chauffage solaire d'appoint avec les
3 régulateurs différentiels TD1, TD2 et MA.
– TD1 est placé pour ce faire au centre du ballon,
– TD2 est placé pour ce faire dans le retour.
Circuit de chargement du ballon/Temporisation de
recharge du ballon
Avec le Régulateur de l'installation solaire, le circuit de
chargement du ballon est utilisé pour une validation
temporelle de la fonction de recharge. La recharge a
lieu pendant le programme horaire réglé, jusqu'à obtention de la valeur de consigne du ballon. La recharge du
ballon est activée quand la valeur de consigne du ballon
dépasse plus de 5 K.
Pour éviter une recharge inutile, une fonction « Temporisation de recharge » est intégrée. Dans le cas où la
pompe solaire est en fonctionnement, la recharge réellement nécessaire est retardée de la valeur réglée. Si la
pompe solaire s’arrête pendant la durée de temporisation, la recharge s’effectue aussitôt.
Le régulateur affiche un programme de temps préprogrammé en usine que vous pouvez adapter de manière
individuelle :
Lu. – Ve. 5:30 – 22:00
Sa
7:00 – 23:30 h
Di
7:00 – 22:00 h
Les durées préprogrammées ne s'appliquent pas à la
VPM W.
Circuit de valeur fixe/régulation de valeur fixe
Cette fonction n'est nécessaire pour des applications
spéciales comme une protection pour les portes pour
éviter les pertes de chaleur, des ventilateurs entre
autres. Cette régulation comprend une température départ fixe indépendamment de la valeur de consigne ambiante et de la température extérieure. Pour cela, il existe les paramètres suivants :
Valeur fixe diurne :
Valeur fixe -Nuit :
5 ... 90 °C, Réglage de base 65 °C
5 ... 90 °C, Réglage de base 65 °C
Sur ce type de régulation, tous les modes de fonctionnement sont réglables. La coupure du chauffage effectuée
en cas de besoin reste efficace.
Circuit mélangeur/régulation du mélangeur
On comprend par circuit de chauffage mélangé un circuit de chauffage qui est découplé par un actionneur
(mélangeur) du circuit de la chaudière (température).
Cmde par sonde amb.
L’utilisation de la sonde ambiante dans les appareils de
commande à distance ou dans l’unité de commande
(l’unité de commande doit être placée dans le socle
mural VR 55, disponible en accessoire) est réglable pour
chaque circuit de chauffage : aucun, commutation, thermostat (au départ usine : aucune)
L’activation ambiante sert à prendre en compte la température ambiante actuelle d’une pièce de référence
dans le calcul de la température départ. Lorsque la fonction est activée, la sonde ambiante de l’appareil de commande à distance affecté est utilisée. S’il n’y a pas d’appareil de commande à distance, la valeur de l’unité de
commande est utilisée. (Il est ainsi possible d’utiliser
l’unité de commande au moyen du montage mural dans
un local de référence pour cette fonction).
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
47
Vue d'ensemble du fonctionnement
Commande informatique
La commande informatique sert à maintenir le circuit
solaire le plus longtemps possible sur la valeur de mise
en marche et à le maintenir ainsi en marche. Pour cela,
la pompe est mise en marche et à l’arrêt en fonction de
la différence entre la température du capteur et la température inférieure du ballon, à intervalles périodiques.
Si la différence de mise en marche est atteinte, la fonction (si elle est activée) est mise en marche à 50 % de
la durée de mise en marche – c’est-à-dire que la pompe
est mise en marche pendant 30 secondes – puis arrêtée
pendant 30 secondes. Si la différence de température
augmente, la durée de mise en marche s’élève
(p. ex. 45 secondes marche, 15 secondes arrêt). Si la
différence de température baisse, la durée de mise
en marche se réduit (p. ex. 20 secondes marche,
40 secondes arrêt). La durée de la période est toujours
d’une minute.
Remarque : ceci ne s'applique pas lorsqu'on a une combinaison avec une station solaire VPM S ou VMS.
vé » (quand sur un module du mélangeur VR 60 le
deuxième circuit de chauffage n'est pas nécessaire,
pour supprimer les paramètres).
Comportement de régulation du circuit mélangeur :
Si la température actuelle du circuit mélangeur diverge
de plus de +/– 0,5 K de la température de consigne de
départ demandée par le régulateur, la soupape du mélangeur est commandée via le moteur du mélangeur
avec des impulsions de durée de démarrage (ED) modifiables. La durée de démarrage (signal de tension pour
« Ouvert » ou « Fermé ») est fonction de la tolérance de
réglage, c'est-à-dire de la différence de température
entre la valeur réelle de départ et la valeur de consigne
de départ et la proportionnelle.
Dans le réglage usine, nous avons défini une plage proportionnelle de 12 K ou plus; en d'autres termes, dans le
cas d'un écart de 12 K ou plus avec un rapport de démarrage de 100 %, le mélangeur se déplace vers
« Ouvert » ou « Fermé ». Si l’écart de réglage est de 6 K
p. ex., le mélangeur se déplace avec un rapport de
50 %. Le temps périodique présentant une durée de
cycle fixe de 20 s, cela signifie que le mélangeur se déplace pour 10 s en direction de « Ouvert » ou « Fermé »
et reste immobile 10 s.
Fig. Courbe de chauffage
Configurer le circuit de chauffage
Dans l'assistant d'installation, (écran A6) vous pouvez
configurer tous les circuits de chauffage raccordés
conformément à leur utilisation. La configuration entraîne l’affichage à l’écran des valeurs et des paramètres
importants pour le type de circuit de chauffage sélectionné. Les réglages suivants sont possibles pour les circuits du mélangeur : circuit du mélangeur (circuit du sol
ou circuit de radiateurs en tant que circuit du mélangeur), valeur fixe (c'est-à-dire le circuit du mélangeur
est réglé sur une valeur fixe), renforcement de retour
(sur les générateurs de chaleur et les installations
conventionnelles avec de grandes quantités d'eau, en
vue d'une protection contre la corrosion dans la chaudière par un sous-dépassement plus long du point de
condensation), circuit de charge du ballon et « désacti-
48
Courbe de chauffe
La courbe de chauffage représente le rapport entre la
température extérieure et la température théorique de
départ. Le réglage s’effectue séparément pour chaque
circuit de chauffage.
Correction de la température extérieure
La valeur de la sonde extérieure qui est raccordée sur le
régulateur du système solaire peut être déplacée d'une
valeur de +/– 5 °C pour équilibrer les influences étrangères. C'est-à-dire la température extérieure mesurée
est modifiée de la valeur réglée.
Plage de réglage :
–5 K ... +5 K,
Réglage de base :
0K
Correction de la température ambiante–température
réelle
Vous pouvez procéder si besoin à un déplacement dans
une zone de +/- 3 °C vers le haut ou vers le bas.
Coupure
En cas de montage en cascade des appareils de chauffage, vous pouvez procéder au raccord hydraulique direct
du ballon d'eau potable, dans les schémas hydrauliques
5-8 avec la soupape d'inversion prioritaire ou la pompe
de chargement de l'appareil de chauffage dont l'adresse
eBUS est la plus élevée. Dans ce cas, il faut que le circuit séparateur soit activé. Si une demande d'eau chaude est faite par la sonde du ballon TD2, le dernier appareil de chauffage sera utilisé pour le chargement et tous
les autres appareils peuvent continuer à alimenter le
ballon d'accumulation.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Vue d'ensemble du fonctionnement
Détection des erreurs de température
Cette fonction permet de détecter des erreurs de réglage ou de configuration dans un circuit de chauffage. La
température de consigne prédéfinie n'est pas atteinte
après une période de temps relativement importante
(paramétrable : ARRÊT, entre 1 et 12 h), un message
d'erreurs s'affiche pour le circuit concerné.
Réglage d'usine :
OFF
Différence d'arrêt
Si la différence entre la température du collecteur et la
température inférieure du ballon se situe sous la différence d'arrêt, la pompe solaire s'arrête.
Attention : la différence de mise hors tension doit ici
toujours être inférieure d’au moins 2 K à la différence
de mise sous tension programmée. Lorsque la valeur devient inférieure à 2 K, la valeur de la différence de réglage est modifiée automatiquement.
Remarque : ceci ne s'applique pas lorsqu'on a une combinaison avec une station solaire VPM S ou VMS.
Nombre niveaux
Ceux-ci se configurent, en règle générale, déjà au niveau
de la configuration du système – un paramétrage n'est
indispensable que dans les cas où les brûleurs à deux niveaux doivent être commandés à un niveau.
Différence de mise en marche
La différence de mise en marche se déduit de la différence entre la température du collecteur et la température inférieure du ballon solaire. Afin d’atteindre la valeur de consigne pour la charge du ballon, la pompe du
circuit solaire est mise en marche lorsque la valeur définie est dépassée, donc en cas de différence de mise en
marche.
Remarque : ceci ne s'applique pas lorsqu'on a une combinaison avec une station solaire VPM S ou VMS.
deux stations solaires exécutent en permanence une
purge.
Fonction de protection du circuit solaire
Si la chaleur solaire dépasse le besoin thermique actuel
(par ex, tous les ballons sont chargés à plein), la température peut fortement augmenter dans le champ de capteurs.
En cas de dépassement de la température de protection
sur la sonde du collecteur, la pompe solaire est mise
hors service pour protéger le circuit solaire (pompe,
soupapes etc.) avant surchauffe. Après le refroidissement, la pompe est à nouveau remise en fonctionnement.
Cette fonction s'effectue de manière indépendante pour
chaque champ de capteurs.
En combinaison avec une VPM S et une VMS, le paramètre de réglage n'est pas affiché. Les stations solaires
possèdent leur propre fonction de protection, qui est en
permanence active.
Fonctionnement test
Dans le fonctionnement test, vous pouvez commander
séparément chaque sonde, chaque pompe et chaque
mélangeur des circuits de chauffage et vérifier leur bon
fonctionnement.
Durée de blocage des pompes
Pour éliminer de l'énergie électrique, la pompe du circuit de chauffage peut être arrêtée à l'aide des critères
fixés pour une durée configurable.
Sur la base du critère « Les besoins en énergie du circuit de chauffage sont couverts », la température réelle
de départ est comparée à la valeur de consigne de départ du circuit de chauffage. Cette comparaison est effectuée toutes les 15 minutes. Si la différence est inférieure à 2 K et si ce critère a été rempli trois fois de
suite, la pompe est éteinte pour la durée programmée
de blocage de la pompe, le mélangeur reste dans la position actuelle.
Hystérèse de mise en marche de la chaudière
Sur la cascade des générateurs de chaleur et sur les
chaudières à deux niveaux, une hystérèse de mise en
marche de la chaudière est nécessaire pour arrêter ou
mettre en marche le générateur de chaleur ou les niveaux de la chaudière. Le régulateur permet un réglage
individuel de l'hystérèse de mise en marche indispensable. Pour cela, les mises en marche ou à l’arrêt ont été
fixées dans les conditions suivantes :
– Température de mise
en marche
1/3 de l'hystérèse sous la valeur de consigne de l'installation,
– Température d'arrêt
2/3 de l'hystérèse au-dessus
de la valeur de consigne de
l'installation.
L'hystérèse de mise en marche est asymétrique afin
qu'au niveau des températures extérieures les plus élevées = consigne VT faible, l'appareil de chauffage ait
également la possibilité de se mettre en marche (en particulier pour les courbes de chauffage aplanies).
Paramètre hystérèse de mise en marche : 1 – 20 K ;
Valeur de base 8 K
Fonction d'aération circuit solaire
Le menu C14 permet d'activer la pompe du circuit solaire pour la période de temps réglable jusqu'à 600 minutes afin de réaliser une aération indépendamment du régulateur.
Remarque : En combinaison avec une VPM S et une
VMS, cette fonction n'est pas prise en charge, car les
Inversion séquentielle de la chaudière (uniquement
pour les cascades)
L'inversion séquentielle de la chaudière désigne la durée
de fonctionnement homogène de l'ensemble des générateurs de chaleur raccordés.
Un changement de la séquence de la chaudière est réalisé quand :
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
49
Vue d'ensemble du fonctionnement
1. l'inversion séquentielle dans le menu est activée et
2. l'inversion séquentielle dans le schéma hydraulique
sélectionné est possible et
3. la différence de la durée de commande entre la durée
d'utilisation du premier et du dernier ballon est de
100 h.
– Dans ce cas, le classement des ballons se fait par
ordre ascendant, en fonction des heures de fonctionnement.
– Une valeur interne est utilisée pour les heures de
fonctionnement. Les heures de fonctionnement des
circuits de chauffage ne sont pas lues.
Remarques :
– Sur des modèles de générateurs de chaleur, une inversion séquentielle des ballons n'est pas judicieuse.
Réglage de base : aucune inversion séquentielle des
ballons
Maintenance
Vous pouvez définir ici la prochaine date de maintenance pour l'installation.
Kick de la pompe solaire
En fonction de leur conception, on constate sur un
grand nombre de capteurs une temporisation lors de
prise de mesure de la température. Cette temporisation
peut être réduite avec la fonction de « kick de la pompe
solaire ».
Nombre générateur d'énergie
Ceux-ci se configurent, en règle générale, au déjà au niveau de la configuration du système – un paramétrage
n'est indispensable que dans des cas exceptionnels (par
ex. retrait des générateurs de chaleur (WE) de l'installation).
Prise de mesure de la température du capteur lorsque
la fonction de kick de la pompe solaire est activée :
lorsque la température au niveau de la sonde du capteur est supérieure à 25 °C et augmente de 2 K/heure,
la pompe solaire se met en marche pendant 15 s (kick de
la pompe solaire). Ainsi, le fluide caloporteur réchauffé
se transporte plus rapidement jusqu'au point de mesure.
Si la différence de température entre le capteur et le
ballon dépasse la valeur réglée d'activation, la pompe
solaire fonctionne aussi longtemps que nécessaire pour
réchauffer le ballon (régulation de la différence).
Particularités : Si le contact 230 V est configuré
comme contact de protection anti-légionnelles, une
pompe solaire est mise en fonctionnement, qui mélange
le contenu du ballon solaire afin que la zone inférieure
du ballon puisse parvenir à la température nécessaire.
Si par le biais de la charge solaire une température de
> 68 °C a déjà été atteinte au niveau de la sonde inférieure du ballon, l'appareil de chauffage ne doit pas être
mis en marche. Seuls le contact de protection anti-légionnelles et la pompe de circulation sont alors mis en
marche.
Lorsque deux circuits solaires sont raccordés, l'activation de la fonction de kick de la pompe solaire est valable pour les deux circuits solaires. La fonction s'effectue
séparément pour tous les champs de capteurs.
Pré-coupure maximale
Cette fonction permet d'éviter un réchauffement inutile
du système de chauffage juste avant un moment
d'abaissement réglé. La durée effective est déterminée
en fonction de la température extérieure du régulateur.
La valeur devant être réglée ne représente que la durée
maximale souhaitée par le client. Si la température extérieure est de -20 °C, il n'y a pas de mise hors fonctionnement préalable. Si la température extérieure est de
+20 °C, la mise hors service préalable maximale entre
en jeu. En cas de températures extérieures comprises
entre ces deux valeurs, le régulateur détermine une valeur qui correspond à une progression linéaire entre ces
deux valeurs.
Limite décl. TE
On comprend par température d'arrêt la valeur de la
température extérieure à partir de laquelle l'arrêt du
chauffage en fonction des besoins (arrêt automatique
en été) prend effet.
La limite de coupure T. ext. est réglable séparément
pour chaque circuit de chauffage dans une plage allant
de 5 à 50 °C, les appareils sont livrés de série avec le
réglage 21 °C. La valeur ambiante de consigne est réglée en série pour chaque circuit de chauffage sur 20
°C. Si la valeur ambiante de consigne doit être modifiée
dans le menu de base, il faut également modifier la limite de coupure T. ext. (supérieure d’au moins 1 °C à la valeur ambiante de consigne).
50
Marche à vide de charge de la pompe
Après l'arrêt de l'appareil de chauffage, après fin de la
charge du ballon, la marche à vide de la pompe de charge du ballon démarre. Pendant cette période, aucun besoin de température n’est envoyé au (x) générateur(s)
de chauffage qui a(ont) effectué la charge du ballon.
Toutes les autres fonctions (mise en marche pompe de
charge / UV...) sont conservées pendant ce temps. Cette
fonction sert à acheminer autant que possible vers le
ballon les températures départ élevées nécessaires à la
charge du ballon, avant que les circuits de chauffage, en
particulier le circuit du brûleur, ne soient de nouveau
débloqués.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Vue d'ensemble du fonctionnement
Préférence eau chaude
Le réglage de préférence à l'eau chaude n'est actif que
lorsque le ballon d'eau chaude sanitaire, dans les schémas hydrauliques 5 à 8, est raccordé directement à une
soupape d'inversion prioritaire ou à la pompe de chargement de l'appareil de chauffage. La sonde du ballon
TD2 reste connectée à la VRS 620. L'appareil de chauffage peu, avec ce raccord hydraulique, charger le ballon
d'accumulation ou le ballon d'eau chaude sanitaire.
Protection anti-blocage des pompes
Pour empêcher le blocage de la chaudière, du chauffage, de la circulation ou de la pompe de charge, les pompes, qui n'étaient pas en fonctionnement 24 h, sont
commandées pendant env. 20 s les unes après les
autres.
Protect. anti-légionnelles
La protection anti-légionnelles ne peut être activée que
globalement pour l'ensemble des circuits de charge du
ballon. Lorsque la fonction est activée, les actions suivantes seront exécutées, au moment réglé : 1 fois par
semaine ou quotidiennement à l'heure choisie, le ballon
et les conduites d'eau chaude correspondantes sont
amenés à une température de 70 °C. Pour cela, la valeur de consigne du ballon est augmentée à une valeur
de 68/70 °C (hystérèse 2 K) et la pompe de circulation
correspondante est activée. Le fonctionnement s'achève quand la sonde du ballon calcule pour la période de
temps > 30 minutes une température ≥ 68 °C ou après
une période de 90 minutes (pour éviter une « suspension » du fonctionnement avec distribution parallèle).
Protection du ballon contre le gel
La température, dans le ballon, est maintenue en permanence à une valeur minimale de 12 °C. La protection
antigel du ballon ne fonctionne pas si un contact est activé au niveau de l’entrée de la sonde du ballon
(R 0 Ohm – R infini).
Puissance de départ ballon
L'objectif de cette fonction est de mettre rapidement à
disposition la puissance de charge du ballon Pour cela, il
est possible de fixer le nombre de niveaux de chaudières ou de générateurs de chaleur avec lequel la charge
du ballon est démarrée. La puissance de diminution du
ballon est à respectée afin d'éviter une cadence inutile
du générateur de chaleur lors de la préparation de l'eau
chaude.
Recharge en eau chaude du ballon d'eau potable
La recharge du ballon d'eau potable (SP1 pour les schémas hydrauliques 1–4 ou SP4 pour les schémas hydrauliques 5–8) se produit toujours lorsque :
• le chargement du ballon se trouve dans la plage horaire programmée,
• la température du ballon est inférieure de 5 K à la valeur de consigne.
La temporisation de recharge activée empêche le chargement du ballon pendant la durée réglée, lorsqu'un
rendement solaire est disponible. Dans le schéma hydraulique 9, la recharge est déclenchée via la station
d'eau douce VPM W. Voir la notice de la VPM W.
Réglage de base : aucune protection anti-légionnelles
(en raison du risque d'ébouillantement).
La protection anti-légionnelles n'est pas assurée pour la
piscine (sonde du ballon 3).
Réglage de base : 1 (générateur de chaleur ou premier
niveau)
Séchage de dalle
La fonction séchage de la chape sert à « chauffer et sécher » une chape de chauffage nouvellement posée
conformément aux prescriptions. Lorsque la fonction
est activée, tous les modes de fonctionnement, même
ceux sélectionnés par contact téléphonique, sont interrompus. La température de départ du circuit de chauffage réglée est commandée indépendamment de la température extérieure, selon un programme préétabli.
Température de départ : 25 °C
Jour après le début
du fonctionnement:
Température départ de consigne pour ce jour
1
2
3
4
5
6 – 12
13
14
15
16
17 – 23
25 °C
30 °C
35 °C
40 °C
45 °C
45 °C
40 °C
35 °C
30 °C
25 °C
10 °C
(fonction de protection contre le
gel, pompe en marche)
24
30 °C
25
35 °C
26
40 °C
27
45 °C
28
35 °C
29
25 °C
Le mode de fonctionnement apparaît sur l'écran avec le
jour actuel et la température départ de consigne, le jour
en cours est réglable manuellement.
Lors du démarrage de la fonction, l’heure actuelle du
démarrage est enregistrée. Le changement de jour se
produit exactement à cette heure-ci.
Après un débranchement et un rebranchement, le séchage de chape débute avec le dernier jour actif
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
51
Vue d'ensemble du fonctionnement
Sélection schéma hydraulique
Le régulateur de l'installation solaire dispose de 9 configurations de système déjà définies (schémas hydrauliques). Lors de la sélection du plan hydraulique, une préconfiguration est déjà effectuée.
Quand le régulateur est mis en service, le plan hydraulique nécessaire est toujours interrogé en premier
(chapitre 5 : Régler les paramètres de l'installation).
Les schémas hydrauliques disponibles sont décrits au
chapitre 4.
Sortie spéciale
Il s'agit ici d'un contact de commutation de commande
de 230 V qui peut être utilisé soit pour une recharge via
la cartouche E ou pour le réchauffement électrique du
ballon ou comme contact de commutation de commande pour la protection anti-légionnelles.
Surhaussement de la température
La fonction sert sur les circuits de chauffage du mélangeur :
a) à garantir que le mélangeur sur la température de
consigne de la chaudière atteigne, un peu avant la
remise en marche de la chaudière, la valeur de
consigne malgré une ouverture intégrale,
b) à empêcher que sur les circuits du mélangeur avec
mélange solide, lors du fonctionnement du chauffage le matin, la valeur de consigne du mélangeur
(également pour la température dans la valeur de
consigne) ne puisse être atteinte car le mélange solide abaisse trop la température du circuit du mélangeur,
c) à permettre pour le fonctionnement du mélangeur
une plage de régulation optimale. (un fonctionnement stable n'est possible que lorsque le mélangeur
ne se déplace que dans des cas rares sur la butée
« Ouvert », une qualité de réglage est ainsi garantie.)
C'est pourquoi, vous pouvez, pour l'ensemble des circuits du mélangeur, régler un surhaussement de la température de la chaudière. Celle-ci ajoute la valeur réglée
à la valeur de consigne actuelle du circuit de chauffage.
Tél.
Sur l'écran du service, vous pouvez laisser un numéro
de téléphone qui s'affichera automatiquement sur
l'écran en cas de maintenance.
Température de départ de consigne
La température de départ calculée par le régulateur sur
la base du paramètre prédéfini dans un circuit de chauffage
Température départ réelle
Température de départ réellement existante dans un
circuit de chauffage.
52
Température maximale du circuit de chauffage
Pour chaque circuit de chauffage, la température de départ max. est réglable dans la plage de 15 ... 90 °C.
Température maximale du ballon solaire
Pour d'une part, atteindre un rendement le plus élevé
possible du chauffage solaire du ballon et d'autre part,
permettre une protection contre l'entartrage, vous pouvez régler une limite maximale pour la température du
ballon solaire.
Pour ce faire, on utilise sur le ballon 1 le capteur « Température sup. ballon », si celui-ci est connecté au ballon
en question. Sinon, la sonde « Température du ballon.
Bas » SP2 est utilisée. Pour le second ballon (piscine) on
utilisera SP3.
Si la température maximale réglée est dépassée, la
pompe du circuit solaire est mise hors service. Un chargement solaire ne sera validé que lorsque la température relevée par le capteur actif est redescendue de 1,5 K
au dessous de la température maximale.
La température maximale est séparément réglable pour
chacun des ballons.
Températuremaximale_ballon_1 : 20 ... 99 °C
Réglage usine : 70 °C
Températuremaximale_ballon_2 : 20 ... 99 °C
Réglage usine : 70 °C
La température maximale réglée ne doit jamais dépasser la température maximale autorisée du ballon utilisé !
Température minimale du circuit solaire et de la
chaudière à combustible solide
La température minimale est réglable pour chaque circuit solaire ou chaudière à combustible solide (dans le
cadre des schémas hydrauliques avec ce dernier type
d'appareil). La plage de réglage est de 0 à 99 °C.
Réglage usine : 0 °C
Remarque : le réglage delta-T est validé uniquement
lorsque la sonde du capteur détecte une valeur supérieure à la température minimale.
Remarque : ceci ne s'applique pas lorsqu'on a une combinaison avec une station solaire VPM S ou VMS.
Température minimale du circuit de chauffage
Pour chaque circuit de chauffage, la température de départ min. est réglable sur la plage de 15 ... 90 °C.
Température minimale générateur de chaleur
La température minimale de la chaudière sert à protéger la chaudière, par ex. de la corrosion si par ex. la
chaudière doit en raison de grandes quantités d'eau
fonctionner au niveau du condensat. La plage de réglage va de 15 °C à 65 °C (réglage à la livraison 15 °C).
Temporisation d'arrêt (uniquement pour les cascades)
Après la fin de la temporisation d'arrêt, le prochain niveau à arrêter n'est arrêté que lorsque la température
d'arrêt est encore dépassée.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
Vue d'ensemble du fonctionnement
Temporisation de la mise en marche (uniquement
pour les cascades)
Il s'agit ici de l'espace de temps qui doit être attendu
après la mise en marche du niveau de la chaudière/cascades précédente jusqu'à la mise en marche du niveau
suivante. Ceci permet d’éviter une mise hors et sous
tension inutile des niveaux lorsque l’installation est proche des valeurs de consignes souhaitées. Le niveau suivant est mis sous tension lorsque, après écoulement de
cette durée, la valeur de consigne actuelle de l’installation n’est pas encore atteinte ou est dépassée.
Temporisation de la protection antigel/Protection
contre le gel du chauffage
La fonction de protection antigel pour le chauffage garantit dans les modes de fonctionnement « Arrêt »,
« Eco-Arrêt » une protection contre le gel de l'installation et vaut pour l'ensemble des circuits de chauffage
raccordés. Afin d’éviter le gel de votre installation, en
cas de température extérieure inférieure à 3 °C, la valeur de consigne ambiante est définie sur la valeur
d’abaissement programmée et la pompe du circuit de
chauffage est mise sous tension. La fonction de protection antigel peut être supprimée par le réglage d’une
durée de temporisation pour un certain intervalle de
temps (plage de réglage 0 – 23 h).
En outre, la protection antigel est activée indépendamment de la température extérieure mesurée si, à l’aide
d’un appareil de commande à distance, on constate que
la température ambiante mesurée est inférieure à la
température d’abaissement réglée.
Types spéciaux de fonctionnement :
Si le type de fonctionnement Auto a été choisi pour le
chargement du ballon, les types spéciaux de fonctionnement suivant influencent la recharge :
Party :
le chargement du ballon se fait jusqu'au
fond descendant de la période horaire
Vacances : le chargement du ballon est désactivé
Chargement du ballon unique : le ballon est rechargé
une fois jusqu'à la valeur de consigne réglée
3ème réglage différentiel
Mode de fonctionnement :
– lorsque TD2 > TD1 + différence de mise en marche
(menu C5), la sortie MA est en service
– lorsque TD2 < TD1 + différence d'arrêt (menu C5), la
sortie MA est à nouveau mise hors service
Dans les schémas hydrauliques 1-4, le troisième réglage
différentiel sert d'appoint au chauffage.
Dans le reste des schémas, le 3ème réglage différentiel
n'est pas disponible.
Notice d'installation du régulateur de l'installation solaire auroMATIC 620 0020080007_00
53
0020080007_00 FR 052009 - Sous réserve de modifications
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement