N.T. 3681A CB1U - clio V6 passion

N.T. 3681A CB1U - clio V6 passion
N.T. 3681A
CB1U
Document de base : Manuel de réparation 348 - NT 3700A
Particularité des CLIO V6 phase 2
équipées du moteur L7X 762
Cette note annule et remplace la Note Technique 3681A de Septembre 2002.
77 11 319 280
Edition 2 - MAI 2003
"Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent
document, sont établies en fonction des spécifications techniques en vigueur à la date
d'établissement du document.
Elles sont susceptibles de modifications en cas de changements apportés par le
constructeur à la fabrication des différents organes et accessoires des véhicules de sa
marque".
Edition Française
Tous les droits d'auteur sont réservés à RENAULT.
La reproduction ou la traduction même partielle du présent document ainsi que
l'utilisation du système de numérotage de référence des pièces de rechange sont
interdites sans l'autorisation écrite et préalable de RENAULT.
© RENAULT 2003
Sommaire
Pages
Pages
01A CARACTERISTIQUES
14A ANTIPOLLUTION
Moteur - Embrayage - Boîte de vitesses 01A-1
Dimensions
01A-2
02A MOYEN DE LEVAGE
Cric rouleur - Chandelles
02A-1
04A-1
10A-1
10A-2
11A HAUT ET AVANT MOTEUR
11A-1
11A-14
12A MELANGE CARBURE
Caractéristiques
Boîtier papillon
Collecteur d’admission
Admission d’air
12A-1
12A-3
12A-5
12A-8
13A ALIMENTATION CARBURANT
Pression d’alimentation
16A-1
Allumage statique
17A-1
17B INJECTION ESSENCE
MOTEUR
Joint de culasse
Arbres à cames
Alternateur
17A ALLUMAGE
10A ENSEMBLE MOTEUR ET BAS
Identification
Ensemble "Moteur - Boîte de vitesses"
14A-1
14A-4
16A DEMARRAGE - CHARGE
04A LUBRIFIANTS
Capacités - Qualités
Réaspiration des vapeurs d’essence
Réaspiration des vapeurs d’huile
13A-1
Particularités
Fonction antidémarrage
Implantation des éléments
Calculateur
Schéma électrique
Témoin défaut injection
Particularités du système
"On Board Diagnostic"
Conditions des diagnostics
"On Board Diagnostic"
Diagnostic de détection des
ratés de combustion
Diagnostic du catalyseur
Diagnostic des sondes à oxygène
Correction adaptative de richesse
Stratégie injection conditionnement d’air
Correction du régime de ralenti
Régulation de richesse
Potentiomètre d’accélérateur
Boîtier papillon motorisé
Gestion centralisée de
la température d’eau
Déphaseur d’arbre à cames
Régulateur - limiteur de vitesse
17B-1
17B-2
17B-3
17B-9
17B-12
17B-14
17B-15
17B-17
17B-18
17B-19
17B-20
17B-21
17B-22
17B-23
17B-24
17B-26
17B-27
17B-28
17B-29
17B-30
Pages
Pages
19C RESERVOIR
Réservoir à carburant
35A ROUES ET PNEUMATIQUES
19C-1
19D-1
Présentation
Schéma électrique
Connecteur du calculateur
Purge du circuit de freinage
20A-1
20A-2
62A CONDITIONNEMENT D’AIR
20A EMBRAYAGE
Mécanisme - Disque
Volant moteur
21A BOITE DE VITESSES MECANIQUE
Boîte de vitesses (Rapports)
Boîte de vitesses (Dépose - Repose)
21A-1
21A-2
30A GENERALITES
Couples de serrage (en daN.m)
Constitution et dimensions des
éléments principaux du freinage
Hauteur sous coque
Valeur de contrôle des angles
du train avant
Valeur de contrôle des angles
du train arrière
30A-1
30A-5
30A-6
30A-7
30A-8
31A ELEMENTS PORTEURS AVANT
Bras inférieur
Rotule de bras inférieur
Généralités
Schéma électrique
38C-1
38C-3
38C-5
38C-6
62A-1
62A-2
80B PROJECTEURS AVANT
Allumage automatique des feux
Blocs optiques et indicateur de direction
Réglage en site
Feux de jour
Feux antibrouillard
80B-1
80B-3
80B-5
80B-6
80B-7
80C LAMPES AU XENON
Généralités
Lampes
Boîtier électronique (Ballast)
80C-1
80C-4
80C-5
81A ECLAIRAGE ARRIERE
31A-1
31A-2
33A ELEMENTS PORTEURS ARRIERE
Berceau arrière
Rotule axiale
35A-1
38C ANTIBLOCAGE DES ROUES
19D SUSPENSION MOTEUR
Suspension pendulaire
Caractéristiques
33A-1
33A-3
Feux arrière
Feu de stop surélevé
81A-1
81A-2
81C FUSIBLES
Boîtier fusibles habitacle
81C-1
Pages
Pages
82A ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
88A CABLAGE
82A-1
83A INSTRUMENT TABLEAU DE BORD
Planche de bord
Tableau de bord
Afficheur
83A-1
83A-10
83A-18
83D-1
84A COMMANDE SIGNALISATION
Manette d’éclairage
Manette d’essuyage
Contacteur lève-vitre électrique
84A-1
84A-2
84A-3
85A ESSUYAGE - LAVAGE
Essuie-vitre avant
85A-1
86A RADIO
Autoradio
Afficheur
Changeur de disques compacts
86A-1
86A-6
86A-7
87B BOITIER INTERCONNEXION
HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
88A-1
88B MULTIPLEXAGE
Description
Implantation des calculateurs
88B-1
88B-3
88C AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
83D REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
Prise diagnostic
87B-1
Généralités
Boîtier électronique d’airbag
Capteur de chocs latéraux
Prétensionneurs de ceinture
Airbag conducteur
Module airbag passager
Module airbag latéral
Procédure de destruction
88C-1
88C-7
88C-11
88C-12
88C-14
88C-15
88C-17
88C-19
CARACTERISTIQUES
101A
Moteur - Embrayage - Boîte de vitesses
01A
Moteur
Type véhicule
CB1U
Type
Cylindrée
(cm 3)
L7X 762
2946
PLAQUE CONSTRUCTEUR
Exemple : CB1U
C:
Type carrosserie (3 portes)
B:
Code projet
1U : Indice du motorisation
01A-1
Type
embrayage
Type de boîte de vitesses
mécanique
Auto-ajustement
PK6 - 017
VALEURS ET REGLAGES
Dimensions
Dimensions en mètres
01A-2
01A
MOYEN DE202A
LEVAGE
Cric rouleur - Chandelle
IMPORTANT
L'utilisation d'un cric rouleur implique
obligatoirement l'emploi de chandelles appropriées.
ATTENTION
Le soubassement de ce véhicule est protégé par
des produits qui assurent la garantie anti-perforation
de douze ans.
Ne jamais utiliser des matériels qui ne sont pas
équipés de tampons caoutchoutés, de façon à ne
jamais avoir un contact direct métal avec métal qui
agresserait la protection d'origine.
Ne jamais lever le véhicule en prenant appui sous
les bras de suspension avant ou sous le train arrière.
Pour lever une roue avant ou arrière, prendre appui
sous les points de levage du cric de bord (1), (2), (3)
et (4).
CHANDELLES
Pour mettre le véhicule sur chandelles, les
positionner obligatoirement sous les plots situés
derrière les renforts.
Le positionnement des chandelles à l’arrière
s’effectue en levant le véhicule latéralement.
02A-1
02A
LUBRIFIANTS
304A
Capacités - Qualités
04A
Capacité moyenne d'huile (ajuster à la jauge)
(en litres)
Moteur
L7X 762
Vidange
Vidange avec
remplacement du filtre
à huile
5,2
5,5
Boîte de vitesses
Capacité (en litres)
PK6
2,4*
* environ - ajuster le niveau à l’aide de l’outil (B. Vi. 1675) repère (C).
Organes
Capacité en litres
Qualité
Circuit de freins
1
SAE J 1703 et DOT 4
Nota :
Les liquides de frein doivent être homologués par le bureau d'études.
Organes
Capacité en litres
Qualité
Réservoir à carburant
Environ 61
Essence sans plomb
Circuit de
refroidissement
L7X 762
Direction assistée
15
Réservoir séparé
1,1
04A-1
GLACEOL RX
(type D)
N'ajouter que du liquide
de refroidissement
ELF RENAULT
MATIC D2
ENSEMBLE MOTEUR410A
ET BAS MOTEUR
Identification
10A
Type de
véhicule
Moteur
Boîte de
vitesses
manuelle
Capacité
(cm3 )
Alésage
(mm)
Course
(mm)
Rapport
CB1U
L7X 762
PK6 017
2 946
87
82,6
11,4 / 1
Les documents de base servant à l’entretien et la réparation du moteur sont :
– manuel de réparation 348 CLIO V6 RS phase 1,
– fascicule Mot. L7X.
10A-1
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
Déposer :
– la garniture arrière,
– les garnitures des montants (C) droit et gauche,
– le couvercle du coffret d'outils et le coffret d'outils (1),
– le tapis arrière.
Outillage spécialisé indispensable
Mot. 453-01 Pinces pour tuyaux souples
Mot. 1202
Pince à collier élastique
Mot. 1390
Support dépose-repose groupe
motopropulseur
T. Av. 476
Arrache rotule
Couples de serrage
vis de roue
écrou de rotule inférieur
11 daN.m
5,5 daN.m
écrous de l'arbre de transmission
écrous de rotule de direction
28 daN.m
3,7 daN.m
vis du châssis inférieur
vis du catalyseur primaire
10A
9 daN.m
3,5 daN.m
vis et écrou de montage du moteur, côté
droit
4 daN.m
écrou de montage du moteur, côté
gauche
8 daN.m
DEPOSE
Mettre le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Déposer le bac sous le capot.
Débrancher la batterie.
Vidanger le circuit du conditionnement d'air.
Déposer les caches du moteur.
10A-2
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
10A
Déposer le vase d'expansion du liquide de
refroidissement de l’écran pare-feu et le mettre audessus du moteur.
Déposer le couvercle du cadre d'appui (2).
Débrancher :
– le tuyau de l’amplificateur de freinage (5),
– le tuyau de purge (6) de l’absorbeur des vapeurs
d’essence,
– le connecteur du faisceau de l'électrovanne de
recirculation des vapeurs d'essence,
– le connecteur du boîtier papillon (9),
– les câbles de sélection de vitesse de la boîte de
vitesses.
Débrancher :
– les relais et les porte-fusibles du cadre d'appui,
– la masse du pare-feu,
– le câblage moteur du câblage du véhicule,
– le câblage moteur des ventilateurs de
refroidissement.
Débrancher :
– le capteur de température d'air (3) du tuyau de prise
d'air,
– le tuyau de prise d'air (4) du boîtier papillon,
– le tuyau de réaspiration des vapeurs d'huile du tuyau
de prise d'air.
10A-3
Pincer le tuyau de l'embrayage (7) à l'aide de l'outil
(Mot. 453-01).
Débrancher le tuyau de l'embrayage du cylindre
récepteur (8).
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
Pincer le tuyau basse pression (9) de la pompe de
direction assistée avec l'outil (Mot. 453-01).
Débrancher le tuyau de la pompe.
Débrancher le connecteur du pressostat (10).
Nota :
Veiller à ne pas endommager la liaison entre le
tuyau Haute Pression et la pompe de direction
assistée.
Serrer au couple l’écrou de fixation (2,1 daN.m).
10A-4
10A
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
Débrancher le tuyau de carburant de l'amortisseur de pulsations (11).
Soulever le véhicule.
Déposer :
– les roues arrière,
– le bouclier arrière,
– l’ensemble du cache moteur intérieur.
Vidanger le circuit de refroidissement par la Durit inférieure et par le bouchon
de vidange sur le carter-cylindres.
10A-5
10A
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
10A
Baisser le véhicule.
Positionner l’outil (Mot. 1390) sous le berceau, en
veillant à avoir accès aux vis du berceau.
Retirer les quatre vis du berceau.
Lever le véhicule.
Déposer le berceau par le dessous du véhicule.
Débrancher :
– les tuyaux du radiateur,
– les câbles du frein à main (12) des étriers arrière,
– les tuyaux de refroidissement (13) du berceau,
– le faisceau ABS du berceau.
Débrancher
– la tresse de masse du moteur (15),
– le faisceau du démarreur.
Déposer :
– les transmissions,
– la vis (14) du limiteur de débattement à l'extrémité du
moteur.
– les porte-fusées arrière,
– les rotules inférieures.
10A-6
ENSEMBLE MOTEUR ET BAS MOTEUR
Ensemble "moteur - boîte de vitesses"
10A
Séparer le catalyseur secondaire (16) du
silencieux (17).
Les brides (A) restent attachées aux collecteurs
d'échappement.
Déposer le silencieux.
Déposer la fixation gauche (20) du moteur.
Lever le véhicule.
Déposer l’ensemble "moteur - boîte de vitesses" par le
dessous du véhicule.
Positionner l’outil (Mot. 1390) sous l'ensemble
"moteur - boîte de vitesses", en veillant à ce que les
fixations du moteur soient accessibles de l'intérieur du
véhicule.
REPOSE
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Effectuer :
– le remplissage d’huile moteur et boîte de vitesses, si
nécessaire,
– le plein et la purge du circuit de refroidissement (voir
Chapitre 19),
– le remplissage du circuit de la direction assistée,
– le remplissage du circuit de réfrigérant à l’aide d’une
station de charge,
– la purge de l’embrayage,
– la purge du circuit de freinage.
Déposer la patte de fixation (18) du moteur et le
limiteur de débattement (19).
10A-7
111A HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
DEPOSE
Outillage spécialisé indispensable
Mot. 1505
Contrôleur de tension de la courroie
de distribution
Mot. 1428
Outil d'immobilisation du moyeu de
l'arbre à cames d'échappement
Mot. 1555
Outil d'immobilisation du moyeu de
l'arbre à cames d'admission
Mot. 1430
Piges de calage pignons d'arbres à
cames et vilebrequin
Mot. 1430-01
Pige de contrôle calage pignons
d'arbres à cames et vilebrequin
Mot. 1436
Epingle de maintien de la courroie de
distribution
Déposer :
– le moteur (voir chapitre 10A, Moteur - boîte de
vitesses),
– la courroie de distribution (voir chapitre 11, Courroie
de distribution du manuel de réparation 348 ou du
fascicule Mot. L7X),
– les piges de calage,
– l'ensemble "pignon - moyeu d'arbre à cames" en
immobilisant les moyeux à l'aide des outils
(Mot. 1428) et (Mot. 1555).
Matériel indispensable
Outillage d’épreuve de culasse
Clé de serrage angulaire
Couples de serrage
écrou du galet enrouleur du tendeur de
la courroie de distribution
vis du moyeu d'arbre à cames
vis du tendeur de la courroie de
distribution
vis de pignons d'arbres à cames
2,5 daN.m
8 daN.m
2,5 daN.m
1 daN.m
vis de poulie de vilebrequin
2,5 daN.m
vis de roue
11 daN.m
patte de fixation droite du moteur vis et
écrou
6,2 daN.m
vis du limiteur de débattement
11A
8 daN.m
11A-1
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Déposer les carters intérieurs de distribution,
11A-2
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Déposer :
– le galet enrouleur (1),
– les vis (2) le support (3) avec la pompe de direction assistée.
11A-3
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
11A
Débrancher :
– le connecteur (7) du boîtier papillon,
– le tuyau de l’amplificateur de freinage (8) et le flexible
de purge des vapeurs d'essence (9) du collecteur
d'admission.
Déposer les catalyseurs primaires (4) et (5) des
collecteurs d'échappement.
Déposer le faisceau moteur du support du faisceau (6)
et l'écarter.
Débrancher les canalisations de réaspiration des
vapeurs d'huile (10), (11) et (12) des cache-culbuteurs,
le boîtier papillon et la manche à air.
11A-4
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Déposer les vis de fixation du boîtier d’air
supérieur (15), le débrancher et le soulever pour
accéder au capteur de pression.
Débrancher le connecteur du capteur de pression
(12).
Déposer le boîtier d’air supérieur (14).
11A-5
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Desserrer et déposer progressivement les vis du répartiteur d'arrivée d'air
dans l'ordre préconisé.
Déposer prudemment l'ensemble "répartiteur d'arrivée d'air - rampe
d'injection", en évitant d'endommager les joints en caoutchouc.
11A-6
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Déposer :
– la patte de levage avant et la vis de fixation du tube guide de jauge,
– les fixations du collecteur du liquide de refroidissement sur les deux
culasses.
Desserrer progressivement et déposer les vis des carters couvre-arbres à
cames dans l’ordre préconisé.
Déposer les carters couvre-arbres à cames.
11A-7
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Déposer :
– les vis de culasse dans l’ordre préconisé,
– la culasse.
11A-8
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
IMPORTANT
– Ne pas gratter les plans de joint des surfaces en
aluminium.
– Mettre des lunettes.
– Mettre des gants pendant l’opération.
– Nettoyer les plans de joint avec du produit
DECAPJOINT pour dissoudre la partie du joint
restant collée.
– Appliquer le produit sur la partie à nettoyer ;
attendre une dizaine de minutes puis enlever les
résidus avec une spatule en bois.
Nous attirons votre attention sur le soin à apporter
à cette opération, pour éviter que des corps
étrangers soient introduits dans les canalisations
d'amenée d'huile sous pression aux arbres à
cames (canalisations situées dans le cartercylindres et dans les culasses).
VERIFICATION DU PLAN DE JOINT
Vérifier avec une règle et un jeu de cales s'il y a
déformation du plan de joint.
Déformation maximale : 0,05 mm.
Eprouver la culasse pour détecter une fissure
éventuelle à l’aide de l’outillage d’épreuve de culasse
(voir Catalogue Equipements de garage).
Il est admis en réparation de rectifier les culasses de
0,20 mm.
La rectification doit s’effectuer impérativement sur
les deux culasses.
Les culasses rectifiées devront être repérées par la
lettre R gravée au crayon électrique (se reporter au
fascicule Mot. L7X pour localiser les surfaces à
graver).
11A-9
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
DEPOSE
Les culasses sont centrées par deux douilles chacune.
11A-10
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Monter les joints de culasse neufs en s'assurant que les languettes (1) soient
tournées vers l'extérieur et vérifier le bon positionnement des trous de
montée d'huile (2).
Contrôler la longueur maximale sous tête des vis : 149,5 mm.
Pour obtenir un serrage correct des vis, retirer avec une seringue l'huile qui
pourrait se trouver dans les trous de fixation des culasses.
Enduire d'huile moteur les filets et les faces d'appui des têtes des vis.
Effectuer le serrage des culasses à l'aide d'une clé angulaire pour serrage
culasse (voir Serrage des culasses dans le fascicule Mot. L7X).
11A-11
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Approcher puis serrer progressivement les vis de fixation des carters couvrearbres à cames dans l'ordre.
Serrer au couple les vis (1 daN.m).
Nota :
Les carters couvre-arbres à cames sont dotés d'un joint composite
supportant plusieurs démontages. Si le joint est blessé, il peut être réparé
partiellement avec du produit d'étanchéité AUTOJOINT OR.
11A-12
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Joint de culasse
Remplacer le joint du répartiteur de prise d'air.
Approcher les vis de l'ensemble "répartiteur de prise d'air - rampe d'injection",
effectuer un préserrage dans l'ordre à 1 daN.m, puis serrer dans l’ordre et au
couple à 2,5 daN.m.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Reposer la courroie de distribution (voir chapitre 11, Courroie de
distribution du fascicule Mot. L7X).
Reposer le moteur (voir chapitre 10A, Moteur - boîte de vitesses).
Faire le niveau d'huile moteur, si nécessaire.
11A-13
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Outillage spécialisé indispensable
Mot. 1505
Contrôleur de tension de la courroie
de distribution
Mot. 1428
Outil d'immobilisation du moyeu de
l'arbre à cames d'échappement
Mot. 1555
Outil d'immobilisation du moyeu de
l'arbre à cames d'admission
Mot. 1430
Piges de calage des pignons d'arbres
à cames et vilebrequin
Mot. 1430-01
Pige de contrôle calage pignons
d'arbres à cames et vilebrequin
Mot. 1432
Outil de fixation du joint de l'arbre à
cames
Mot. 1436
Epingle de maintien de la courroie de
distribution
Couples de serrage
écrou du galet enrouleur du tendeur de
la courroie de distribution
vis du moyeu d'arbre à cames
vis du tendeur de la courroie de
distribution
vis de pignons d'arbres à cames
vis de poulie de vilebrequin
vis de roue
patte de fixation droite du moteur vis et
écrou
vis du limiteur de débattement
2,5 daN.m
8 daN.m
2,5 daN.m
1 daN.m
2,5 daN.m
11 daN.m
6,2 daN.m
8 daN.m
DEPOSE
Déposer :
– le moteur (voir chapitre 10A, Moteur - boîte de
vitesses),
– la courroie de distribution (voir chapitre 11, Courroie
de distribution du manuel de réparation 348),
– les piges des arbres à cames uniquement,
– l'ensemble "pignon d'arbre à cames - moyeu" en
immobilisant les moyeux à l'aide des outils
(Mot. 1428) et (Mot. 1555).
11A-14
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Déposer les carters intérieurs de distribution.
11A-15
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
11A
Débrancher les tuyaux de réaspiration des vapeurs
d'huile (10), (11) et (12), des cache-culbuteurs et du
boîtier papillon.
Débrancher :
– la manche à air du boîtier papillon,
– le faisceau moteur du support du faisceau (6) et
l'écarter.
Déposer les vis de fixation du collecteur
d'admission (14), le débrancher et le soulever pour
avoir accès au capteur de pression.
Débrancher :
– le connecteur (7) du boîtier papillon,
– le tuyau de l’amplificateur de freinage (8),
– le flexible de purge des vapeurs d'essence (9) du
collecteur d'admission.
11A-16
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Débrancher le connecteur du capteur de pression (15).
Déposer le collecteur d'admission.
Desserrer et déposer progressivement les vis des carters couvre-arbres à
cames, ensuite déposer les carters couvre-arbres à cames.
11A-17
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Procéder de la même façon pour les vis des chapeaux
de paliers d’arbres à cames.
11A
REPOSE
Lubrifier les cames et les paliers.
Poser les arbres à cames.
IDENTIFICATION DES ARBRES À CAMES
Les arbres à cames les plus longs se montent sur la
culasse avant et sont identifiés par un marquage (D).
Déposer prudemment les paliers d'arbres à cames
pour éviter d'endommager les surfaces d’appui des
joints.
Déposer les arbres à cames et les joints d'étanchéité
d'arbres à cames.
Admission :
D = A865
Échappement :
D = E389
X : côté distribution
NETTOYAGE
IMPORTANT
– Ne pas gratter les plans de joint des surfaces en
aluminium.
– Mettre des lunettes.
– Mettre des gants pendant l’opération.
– Nettoyer les plans de joint avec du produit
DECAPJOINT pour dissoudre la partie du joint
restant collée.
– Appliquer le produit sur la partie à nettoyer ;
attendre une dizaine de minutes puis enlever les
résidus avec une spatule en bois.
11A-18
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
11A
Les arbres à cames les plus courts se montent sur la
culasse arrière et sont identifiés par un marquage (F).
Déposer un cordon (A) de pâte AUTOJOINT OR sur le
plan de joint.
Mettre en place les carters chapeaux de paliers
d'arbres à cames.
Admission :
F = A866
Échappement :
F = E388
X : côté distribution
Approcher puis serrer les vis de fixation des
chapeaux de paliers d’arbres à cames dans l'ordre
et au couple à 0,8 daN.m.
Vérifier la présence et le positionnement correct des
douilles de centrage (1).
Vérifier le jeu longitudinal des arbres à cames (voir
fascicule Mot. L7X).
Reposer les carters couvre-arbres à cames après
avoir nettoyé les joints et les plans de joint.
11A-19
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Approcher puis serrer progressivement les vis de fixation des carters
couvre-arbres à cames dans l'ordre et au couple à 1 daN.m.
Nota :
Les carters couvre-arbres à cames sont dotés d'un joint composite
supportant plusieurs démontages. Si le joint est blessé, il peut être réparé
partiellement avec du produit d'étanchéité AUTOJOINT OR.
11A-20
11A
HAUT ET AVANT MOTEUR
Arbres à cames
Nota :
Avant la mise en place des joints d'arbres à cames,
vérifier que les fonds de logement des joints soient
propres et sans trace de pâte à joint.
Mettre en place les joints d'arbres à cames à l'aide du
(Mot. 1432).
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Reposer la courroie de distribution (voir chapitre 11,
Courroie de distribution du manuel de
réparation 348 ou fascicule Mot. L7X).
11A-21
11A
MELANGE
CARBURE
112A
Caractéristiques
12A
Moteur
Véhicule
CB1U
Boîte de
vitesses
PK6 017
Type
Indice
Alésage
(mm)
Course
(mm)
Cylindrée
(cm3 )
Rapport
volumétrique
L7X
762
87
82,6
2 946
11,4 / 1
Moteur
Type
L7X
Catalyseur
♦ C128
♦ C224
Dépollution
standard
EU 2005
Contrôles effectués au ralenti *
Indice
762
Régime
(tr/min.)
650 ± 50
Carburant ***
(indice d'octane minimal)
Émission de polluants **
CO (%) (1)
CO2 (%)
HC (ppm)
λ)
Lambda (λ
0,5 maxi
14,5 mini
100 maxi
0,97 < λ < 1,03
Sans plomb
(95 RON)
(1)
à 2500 tr/min, le CO doit être de 0,3 % maxi.
*
Pour une température d'eau supérieure à 80 °C et après régime stabilisé à 2500 tr/min. pendant 30 secondes
environ.
Contrôle à effectuer après retour au ralenti.
Pour valeurs législatives, voir spécification selon pays.
Super sans plomb 98 RON recommandé.
**
***
± 1°°)
Température en °C (±
0
20
40
80
90
Capteur de température d'air
à coefficient de température
négatif ;
Résistance en Ω
5000 à 7000
2000 à 3000
1000 à 1500
-
-
-
6150 à 6350
2630 à 2690
624 à 632
455 à 460
Capteur de température
d’eau
à coefficient de température
négatif, connecteur 2 voies
vert ;
Résistance en Ω
12A-1
MELANGE CARBURE
Caractéristiques
DESIGNATION
Calculateur
MARQUE/TYPE
12A
INDICATIONS PARTICULIERES
BOSCH/ME 7.4.6
128 voies
Injection
Séquentielle multipoint régulée
Allumage
Statique avec six bobines supérieures de bougies
Module de puissance intégré au calculateur
Deux capteurs de cliquetis
Couple de serrage 2 daN.m
Ordre d'allumage : 1 - 6 - 3 - 5 - 2 - 4
Résistance (bobine) = 0,8 Ω ± 0,2 à température
ambiante
Ω ± 1 kΩ
Ω
secondaire
= 11 kΩ
Capteur de point mort haut
Résistance voies 1-2 : 375 Ω
Bougies
BOSCH FGR 7 MQPE
Régulateur de pression
BITRON
PIERBURG
Immergée dans le réservoir
Débit :
80 l/h minimum sous une pression de 3,5 bars
régulée et sous une tension de 12 V
Pression régulée
Amortisseur de pulsation
BOSCH
Injecteur électromagnétique
BOSCH
Tension :
Résistance:
Boîtier de papillon
BOSCH
motorisé
Electrovanne d’absorbeur
de vapeurs d’essence
Sonde à oxygène
réchauffée
(non réglable)
2,5 à 3 daN.m
Monté sur le côté supérieur droit du réservoir de carburant
Remplacement à la révision générale
Filtre à essence
Pompe d’alimentation
Écartement :
Serrage :
3,5 ± 0,2 bars
12 V
14,5 ± 0,7 Ω à 20 °C
-
-
Tension :
12 V (commande par rapport
cyclique d’ouverture)
Résistance
30 ± 5 Ω
Tension à 850 °C
Mélange riche > 625 mV
Mélange pauvre : 0 à 80 mV
Résistance chauffante, voies 1-2 : 2 à 15 Ω
Couple de serrage: 4 à 6 daN.m
12A-2
MELANGE CARBURE
Boîtier papillon
12A
Couples de serrage
vis de fixation boîtier papillon sur le
collecteur d'admission
0,8 à 1 daN.m
DEPOSE
Déposer le bac sous le capot.
Débrancher la batterie.
Débrancher le connecteur du faisceau du boîtier
papillon (4).
Déposer les vis fixant le boîtier papillon puis l'extraire.
Nota :
Le boîtier papillon n’est pas réparable.
REPOSE
Déposer :
– les deux colliers fixant le boîtier du filtre à air,
– sur la manche à air (1), le tuyau de réaspiration des
vapeurs d'huile.
Débrancher le capteur de température d'air (2).
Dévisser le collier fixant la manche à air.
Débrancher la manche à air du boîtier papillon.
Déposer le vase d'expansion du liquide de
refroidissement de l’écran pare-feu et l'écarter.
Déposer la manche à air.
12A-3
Remplacer le joint caoutchouc.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
MELANGE CARBURE
Boîtier papillon
BRANCHEMENT
Connecteur du boîtier papillon
Voie
Désignation
1
Commande - moteur
2
Masse capteur potentiomètre
3
Alimentation + 5 V potentiomètre
4
Commande + moteur
5
Signal potentiomètre piste 1
6
Signal potentiomètre piste 2
Connecteur du potentiomètre accélérateur
Voie
Désignation
1
Masse potentiomètre piste 2
2
Masse potentiomètre piste 1
3
Signal potentiomètre piste 1
4
Alimentation potentiomètre piste 1
5
Alimentation potentiomètre piste 2
6
Signal potentiomètre piste 1
12A-4
12A
MELANGE CARBURE
Collecteur d'admission
12A
Couples de serrage
vis de fixation du collecteur
0,8 à 1,0 daN.m
fixation du distributeur
0,8 à 1,0 daN.m
DEPOSE
Déposer le bac sous le capot.
Débrancher la batterie.
Déposer le cache du moteur.
Dévisser le collier fixant la manche à air (4) sur le
boîtier papillon.
Débrancher le vase d'expansion du liquide de
refroidissement de l’écran pare-feu et l'écarter.
Débrancher :
– le connecteur (1) du boîtier papillon,
– le tuyau de l’amplificateur du freinage (2)
– le flexible de purge (3) du collecteur d'admission,
– le tuyau de réaspiration des vapeurs d'huile du
boîtier papillon.
12A-5
MELANGE CARBURE
Collecteur d'admission
Débrancher le connecteur du capteur de pression (8).
Démonter les vis de fixation du collecteur puis le
déposer.
12A-6
12A
MELANGE CARBURE
Collecteur d'admission
DEPOSE DE L'ENSEMBLE "REPARTITEUR D'ADMISSION D'AIR RAMPE D'INJECTION"
Déconnecter les lignes de carburant des rampes d'injection.
Déposer la rampe plastique commune aux deux rampes d’essence.
ATTENTION
Vérifier que les entrées de carburant sur les rampes d’injection soient
protégées.
Déposer les vis fixant la rampe sur le collecteur d’admission supérieur.
Déposer avec précaution chaque rampe pour éviter d’endommager les joints.
Débrancher le câblage des supports sur les rampes d’injection.
Déposer les rampes.
Démonter le support du système de réaspiration des vapeurs d’huile sur le
collecteur d’admission inférieur.
Desserrer et déposer les vis du collecteur supérieur et déposer celui-ci.
Desserrer et déposer les vis du collecteur inférieur dans l’ordre préconisé cidessous en prenant garde aux joints en caoutchouc.
REPOSE
Remplacer les joints.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Nota :
Pour la repose de l’ensemble répartiteur d'arrivée d'air - rampe d'injection,
voir chapitre 11, Joint de culasse.
12A-7
12A
MELANGE CARBURE
Admission d’air
CIRCUIT D'ADMISSION
1
2
3
4
5
6
7
8
Entrée d’air latérale du véhicule
Filtre à air
Manche à air
Capteur de température d’air
Boîtier papillon
Boîtier d’air supérieur
Collecteur d'admission supérieur
Collecteur d'admission inférieur
12A-8
12A
ALIMENTATION913A
CARBURANT
Pression d'alimentation
CONTROLE DE LA PRESSION D'ALIMENTATION
Outillage spécialisé indispensable
Mot. 1311-01
Valise contrôle pression d'essence
Mot. 1311-08
Raccords de dérivation en "T"
Déposer le cache plastique supérieur de protection du
couvre-culasse.
Un raccord rapide spécialement prévu pour effectuer
les mesures de pression est implanté en bout de
rampe d'injection.
Utiliser l'outil (Mot. 1311-08) pour se brancher sur ce
raccord. L'outil (Mot. 1311-08) est à intégrer à la valise
(Mot. 1311-01).
Raccorder le (Mot. 1311-08) au manomètre (0 ;
+ 10 bars) en utilisant la valise (Mot. 1311-01).
Mettre la clé de contact sur "ON" pour activer la
pompe à carburant.
Contrôler la pression qui doit être de 3,5 ± 0,2 bars.
13A-1
13A
ANTIPOLLUTION
1014A
Réaspiration des vapeurs d'essence
SCHEMA FONCTIONNEL DU CIRCUIT
1
2
3
4
5
R
Absorbeur de vapeurs d’essence
Électrovanne
Moteur
Collecteur d'admission
Boîtier papillon
Canalisation venant du réservoir
14A-1
14A
ANTIPOLLUTION
Réaspiration des vapeurs d'essence
14A
CONDITION DE PURGE DE L’ABSORBEUR DE
VAPEURS D’ESSENCE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
La mise à l'air libre du réservoir se fait par l'absorbeur
des vapeurs d'essence.
Les vapeurs d'essence sont retenues au passage par
le charbon actif contenu dans l'absorbeur.
Pour que les vapeurs d'essence contenues dans
l’absorbeur, ne se volatilisent pas dans l'atmosphère
lors de l'ouverture du réservoir, un clapet isole
l’absorbeur du réservoir lorsque le bouchon est
enlevé.
En régulation de richesse, si la température d'eau
est supérieure à 60 °C, alors la purge est effectuée
durant une minute, puis interdite durant une minute.
Ceci plusieurs fois, puis le temps de purge est amené
à 5 minutes et 30 secondes pour une interdiction de
purge toujours d'une minute.
Hors régulation de richesse, la purge est effectuée
si la position pied à fond est reconnue.
Le rapport cyclique d'ouverture de l'électrovanne de
purge de l’absorbeur peut être visualisé à l’aide de
l’outil de diagnostic.
Les vapeurs d'essence contenues dans l’absorbeur
sont éliminées et brûlées par le moteur.
L’électrovanne est fermée pour une valeur lue de 0 %.
Pour ce faire, on met en relation, par l'intermédiaire
d'une canalisation, l’absorbeur et le collecteur
d'admission. Sur cette canalisation est implantée une
électrovanne qui autorise la purge de l’absorbeur.
Le principe de l'électrovanne est d'offrir une sélection
de passage variable (fonction du signal RCO émis par
le calculateur d'injection).
La variation de la sélection de passage des vapeurs
d'essence dans l'électrovanne résulte de l'équilibre
entre le champ magnétique créé par l'alimentation du
bobinage et l'effort du ressort de rappel assurant la
fermeture de l'électrovanne.
14A-2
ANTIPOLLUTION
Réaspiration des vapeurs d'essence
CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DE LA PURGE
DE L’ABSORBEUR DE VAPEURS D’ESSENCE
Un dysfonctionnement du système peut créer un
ralenti instable ou un calage moteur.
Vérifier la conformité du circuit (voir schémas
fonctionnels).
14A
Vérifier au ralenti, en branchant un manomètre (- 3 ;
+ 3 bars) (Mot. 1311-01) sur la sortie (D) de
l'électrovanne, qu'il n'y ait pas de dépression (de la
même façon, la valeur de commande lue par l’outil de
diagnostic reste minimale : X = 0 %). Y a-t-il une
dépression ?
OUI
Contrôler l'état des canalisations jusqu'au réservoir.
NON
Contact coupé, appliquer à l'aide d'une pompe
à vide une dépression de 500 mbars sur
l'électrovanne en (C). Celle ci ne doit pas
varier de plus de 10 mbars en 30 secondes.
La pression varie-t-elle ?
OUI
L'électrovanne est défectueuse, la
remplacer. De plus, il faut souffler
dans le tuyau reliant l'électrovanne à
l’absorbeur de vapeurs d’essence
pour éliminer d'éventuels morceaux
de charbon actif.
NON
Il y a un problème électrique, vérifier
le circuit.
En conditions de purge (hors ralenti et moteur
chaud), on doit constater une augmentation de
la dépression (en même temps, on doit
constater une augmentation de la valeur sur
l’outil de diagnostic).
Contrôler la canalisation de mise à l'air libre du
réservoir. Après avoir déposé le bouchon de réservoir,
appliquer à l'aide d'une pompe à vide une dépression
sur la canalisation en (B). Le fait qu'on puisse maintenir
une dépression sur ce conduit montre que le clapet
d'interdiction de surremplissage est bien étanche.
1
2
3
4
Collecteur d'admission supérieur
Électrovanne de purge de l’absorbeur de vapeurs
d’essence
Absorbeur de vapeurs d’essence
Réservoir
14A-3
Par contre, à la remise du bouchon, la dépression doit
s'annuler rapidement, montrant que le conduit n'est
pas obstrué et qu'il y a bien communication avec les
volumes de dégazage internes au réservoir.
ANTIPOLLUTION
Réaspiration des vapeurs d'huile
PRESENTATION DU CIRCUIT
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Culasse avant
Culasse arrière
Moteur
Boîtier papillon
Collecteur d'admission
Conduit d’entrée d'air du boîtier papillon
Canalisation couvre-culasse avant - décanteur d'huile
Canalisation couvre-culasse arrière - décanteur d'huile
Décanteur d'huile
A
Circuit situé avant le corps de papillon
Ce circuit est utilisé pour moyenne et forte charge. Les vapeurs sont
aspirées par la dépression dans la canalisation d'air (6).
B
Circuit en aval du boîtier papillon
Ce circuit est utilisé pour faible charge. Les vapeurs sont aspirées par la
dépression régnant entre le papillon et le moteur.
14A-4
14A
DEMARRAGE
- CHARGE
1016A
Alternateur
DEPOSE
Mettre le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Déposer le bac sous le capot.
Débrancher la batterie.
Vidanger le circuit d’air conditionné.
Déposer :
– le protecteur sous moteur et les caches du moteur,
– la courroie accessoires (voir chapitre 07 "Tension
de la courroie accessoires" du manuel de
réparation 348),
– la poulie de pompe de direction assistée,
– le compresseur d’air conditionné,
– les connexions électriques de l’alternateur,
– l'alternateur.
REPOSE
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Remplir le circuit d’air conditionné.
Contrôler le bon fonctionnement de l’ensemble.
16A-1
16A
ALLUMAGE
1117A
Allumage statique
L'allumage est géré par le calculateur d'injection.
L'ordre d'allumage est 1 - 6 - 3 - 5 - 2 - 4.
PRESENTATION
Le système est constitué :
– du calculateur d'injection (l'étage de puissance d'allumage est intégré au calculateur),
– de six bobines de commande des bougies,
– de six bougies,
– de deux détecteurs de cliquetis situés sous les collecteurs d’admission.
17A-1
17A
ALLUMAGE
Allumage statique
BOUGIES
Bosch FGR 7 MQPE
Ecartement : (non réglable)
Serrage : 2,5 à 3 daN.m.
CYLINDRES AVANT ET ARRIERE
Les bougies sont démontables après avoir déposé le cache du moteur et les
bobines (1).
Serrage des bobines : 1,5 daN.m.
17A-2
17A
117B INJECTION ESSENCE
Particularités
PARTICULARITES DE L'INJECTION MULTIPOINT
BOSCH
●
Calculateur 128 voies BOSCH ME7.4.6.
●
Injection multipoint séquentielle commande des
injecteurs un par un dans l'ordre d'allumage (1-6-3-52-4).
●
Allumage statique à six bobines crayon.
●
Témoin d'injection au tableau de bord fonctionnel.
●
Implantation d'un témoin d'injection particulier
(voyant OBD "On Board Diagnostic" visualisable
après démarrage du moteur pendant trois secondes.
Sa présence est due au montage du système de
diagnostic OBD "On Board Diagnostic" (système
multiplexé CAN).
●
Précautions particulières liées à l'antidémarrage :
Implantation d'un type d'antidémarrage de 3 ème
génération impliquant une méthode particulière pour
le remplacement du calculateur.
● Circuit de carburant sans retour au réservoir (le
régulateur de pression se trouve sur l'ensemble
"pompe - jauge")
●
●
●
Régime de ralenti :
– ralenti nominal
Régime de ralenti corrigé en
fonction :
– du conditionnement d'air,
– du pressostat de direction
assistée,
– de la tension batterie,
Régime maximum :
650 tr/min ± 50
720 tr/min
7200 tr/min ± 50
17B-1
17B
●
Electrovanne de purge de l’absorbeur de vapeurs
d’essence commandée par le Rapport Cyclique
d'Ouverture (RCO) en fonction du fonctionnement
moteur.
●
Pilotage du groupe motoventilateur et du témoin
d'alerte de température d'eau au tableau de bord par
le calculateur d'injection (fonction de Gestion
Centralisée de la Température d'Eau).
●
Fonction antipercolation (commande des groupes
motoventilateurs en petite vitesse pendant
10 minutes maximum).
●
Configuration automatique pour le fonctionnement
du régulateur - limiteur de vitesse ainsi que pour le
fonctionnement du conditionnement d'air.
●
Calculateur d'injection pilotant l'embrayage du
compresseur de climatisation.
●
Utilisation de quatre sondes à oxygène placées en
amont et en aval des précatalyseurs.
●
Décaleurs d'arbres à cames d'admission
commandés par deux électrovannes pilotées par le
calculateur en fonction du régime moteur et de la
charge moteur.
INJECTION ESSENCE
Fonction antidémarrage
Ce véhicule est équipé d'un système anti-démarrage
de 3 ème génération, ce qui implique une méthode
particulière pour le remplacement du calculateur.
REMPLACEMENT DU CALCULATEUR
D'INJECTION
Voir chapitre 17, Injection "Calculateur" pour la
méthode de dépose-repose du calculateur.
Voir chapitre 82, "Antidémarrage" pour
l'apprentissage du code antidémarrage.
Voir Notes Techniques 3474A, 3560A et 3700A.
ATTENTION :
– Le calculateur d’injection conserve le code
d’antidémarrage à vie.
– Le système ne possède pas de code de
dépannage.
– Il est interdit de réaliser des essais avec des
calculateurs empruntés au magasin de pièces de
rechange ou sur un autre véhicule, qui doivent
ensuite être restitués. Ces calculateurs sont
codés définitivement.
Lors de problèmes susceptibles d’être liés à un
calculateur défectueux, voir note NT 3700A "FICHE
DIAGNOSTIC" ou note remplaçante.
17B-2
17B
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
17B
Rampe d'injection
Capteur de pression absolue
Calculateur d'injection
Boîtier papillon motorisé
Electrovanne de l’absorbeur des vapeurs
d’essence
16 Relais et fusibles
Filtre à air
Absorbeur des vapeurs d’essence
Capteur de température d'air
Capteur de température d'eau
Capteur de point mort haut
Sondes à oxygène (quatre)
Capteurs de cliquetis (deux)
Bobines (six)
Pressostat de direction assistée
Amortisseur de pulsations
17B-3
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
2
Absorbeur des vapeurs d’essence
3 Capteur de température d'air
14 Commande boîtier papillon mémorisé
17B-4
17B
4
7
Capteur de température d’eau
Connecteurs des capteurs de cliquetis
5
Capteur de point mort haut
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
6
Sonde à oxygène (1 de 4) ; une à chaque
extrémité des deux catalyseurs primaires
9
Pressostat de direction assistée
10 Amortisseur de pulsations
12 Capteur de pression
17B-5
17B
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
17B
Les relais suivants sont situés dans le compartiment
avant :
13 Calculateur d’injection
27 Boîtier interface vitesse véhicule
21 Fonctionnement en série et en parallèle pour le
relais du ventilateur avant (violet)
22 Relais de pompe à essence (jaune)
23 Relais du témoin ABS (noir)
24 Relais du ventilateur 1 (noir)
25 Relais du ventilateur 2 (noir)
26 Relais du ventilateur habitacle (violet)
17 Relais du ventilateur d’admission latérale (noir)
18 Relais de chauffage des sondes à oxygène et
relais des bobines d'allumage (violet)
19 Relais de verrouillage calculateur (jaune)
20 Relais de commande du compresseur d’air
conditionné (noir)
28 Termocontact température sous capot moteur
17B-6
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
13
14
16
2
12
15
1
Sonde à oxygène aval (cylindres avant)
Bobines d'allumage
Sonde à oxygène amont (cylindres avant)
5
Electrovannes de déphaseur d'arbre à cames
(deux)
Capteurs de repérage cylindre (deux)
Rampe d'injection
Amortisseur de pulsations
17B-7
Capteurs de cliquetis
17B
INJECTION ESSENCE
Implantation des éléments
3
4
6
7
11
Sonde à oxygène amont (cylindres arrière)
Capteur de pression collecteur
Sonde à oxygène aval (cylindres arrière)
Boîtier papillon motorisé
Capteur de température d'eau
17B-8
17B
INJECTION ESSENCE
Calculateur
17B
DEPOSE
REPOSE
Le calculateur d’injection est situé à l’arrière du
véhicule.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Remplacer les écrous de fixation du calculateur.
Déposer le protecteur moteur.
Procéder à l’apprentissage du code d’antidémarrage
en suivant la procédure décrite dans le chapitre 82A,
Antidémarrage.
Déposer le kit de levage du véhicule (1).
Ecarter la moquette.
A la mise du contact, le boîtier papillon doit effectuer
un cycle d’apprentissage de ses butées MINI et MAXI.
Déposer :
– les fixations du calculateur,
– le calculateur.
Contrôler à l’aide de l’outil de diagnostic que cet
apprentissage soit bien effectué.
Si cet apprentissage n’est pas effectué, voir manuel de
diagnostic DIAG 4, Boîtier Papillon.
ATTENTION :
Après une dépose repose du calculateur d’injection,
contrôler le fonctionnement correct du régulateur limiteur de vitesse (voir chapitre 17B, Limiteur régulateur de vitesse).
17B-9
INJECTION ESSENCE
Calculateur
17B
BRANCHEMENT
Connecteur A gris
A3
B2
-----
B3
C3
C4
D1
D2
D3
D4
E1
E2
E3
E4
F1
F2
F3
F4
G1
G2
G3
G4
H1
H2
H3
H4
A2
←
----←
--←
←
←
←
←
←
--------←
→
→
→
--→
→
→
→←
ALIMENTATION CAPTEUR DE PRESSION COLLECTEUR
ALIMENTATION COMMANDES RÉGULATEUR/LIMITEUR DE
VITESSE
SIGNAL CAPTEUR DE PRESSION COLLECTEUR
MASSE CAPTEUR DE PRESSION COLLECTEUR
ALIMENTATION CAPTEUR DE TEMPÉRATURE D’AIR
SIGNAL CAPTEUR DE TEMPÉRATURE D’HUILE
ALIMENTATION CAPTEUR DE TEMPÉRATURE D’EAU
SIGNAL CAPTEUR DE TEMPÉRATURE D’EAU
SIGNAL CAPTEUR DE TEMPÉRATURE D’AIR
SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES ARRIÈRE
SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES ARRIÈRE
SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES AVANT
SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES AVANT
MASSE SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES ARRIÈRE
MASSE SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES ARRIÈRE
MASSE SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES AVANT
MASSE SIGNAL SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES AVANT
SIGNAL COMMANDES RÉGULATEUR - LIMITEUR DE VITESSE
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 6
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 5
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 4
MASSE PUISSANCE
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 1
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 3
COMMANDE BOBINE D’ALLUMAGE CYLINDRE 2
LIAISON MULTIPLEXEE CAN L (MULTIPLEXÉE)
C2
→←
LIAISON MULTIPLEXEE CAN H (MULTIPLEXÉE)
Connecteur B marron
A1
A2
A3
B1
B2
B4
C1
E3
H1
H2
J4
←
←
----←
--←
←
--→←
→
K1
K4
--→
→
←
----→←
→←
L1
L4
M4
H3
H4
SIGNAL POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 1)
SIGNAL POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 2)
MASSE POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 2)
ALIMENTATION POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 1)
SIGNAL CONTACTEUR DE STOP
+ APRÈS CONTACT
COMMANDE MARCHE - ARRET LIMITEUR DE VITESSE
SIGNAL PRESSOSTAT DE DIRECTION ASSISTÉE
ALIMENTATION POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 2)
DIAGNOSTIC
COMMANDE RELAIS DE GROUPE MOTOVENTILATEUR PETITE
VITESSE
MASSE POTENTIOMÈTRE DE PÉDALE (PISTE 1)
COMMANDE RELAIS DE GROUPE MOTOVENTILATEUR GRANDE
VITESSE
COMMANDE MARCHE - ARRET RÉGULATEUR DE VITESSE
MASSE PUISSANCE
MASSE PUISSANCE
LIAISON MULTIPEXEE CAN H AVEC UNITÉE CENTRALE HABITACLE
LIAISON MULTIPEXEE CAN H AVEC UNITÉE CENTRALE HABITACLE
17B-10
INJECTION ESSENCE
Calculateur
17B
Connecteur C noir
A1
A2
A3
A4
B1
←
--←
-----
B2
---
B3
B4
C1
C2
C3
←
←
←
←
---
C4
---
E1
E2
E3
F1
F4
→
←
←
→
→
G1
H4
J3
J4
K1
K2
K3
K4
L1
→
--→
→
→
→
→
→
→
L2
→
L3
L4
M1
--→
→
M2
→
M3
→
SIGNAL CAPTEUR DE CLIQUETIS CYLINDRES AVANT
MASSE CAPTEUR DE CLIQUETIS CYLINDRES AVANT
SIGNAL CAPTEUR DE CLIQUETIS CYLINDRES ARRIÈRE
MASSE CAPTEUR DE CLIQUETIS CYLINDRES ARRIÈRE
MASSE CAPTEUR D’ARBRE À CAMES CYLINDRES AVANT ET
ARRIÈRE
ALIMENTATION CAPTEUR D’ARBRE À CAMES CYLIDRES AVANT ET
ARRIÈRE
SIGNAL POTENTIOMÈTRE (PISTE 1) BOÎTIER PAPILLON MOTORISÉ
SIGNAL POTENTIOMÈTRE (PISTE 2) BOÎTIER PAPILLON MOTORISÉ
SIGNAL CAPTEUR D’ARBRE À CAMES CYLINDRES AVANT
SIGNAL CAPTEUR D’ARBRE À CAMES CYLINDRES ARRIÈRE
MASSE POTENTIOMÈTRES (PISTE 1 ET 2) BOÎTIER PAPILLON
MOTORISÉ
ALIMENTATION + 5 V POTENTIOMÈTRES (PISTE 1 ET 2) BOÎTIER
PAPILLON MOTORISÉ
COMMANDE RELAIS ACTUATEUR
SIGNAL CAPTEUR DE RÉGIME
SIGNAL CAPTEUR DE RÉGIME
COMMANDE DÉCALEUR ARBRE À CAMES CYLINDRES ARRIÈRE
COMMANDE ÉLECTROVANNE PURGE ABSORBEUR DE VAPEURS
D’ESSENCE
COMMANDE DÉCALEUR ARBRE À CAMES CYLINDRES AVANT
ALIMENTATION INJECTEURS
COMMANDE INJECTEUR 2
COMMANDE INJECTEUR 4
COMMANDE INJECTEUR 1
COMMANDE INJECTEUR 6
COMMANDE INJECTEUR 3
COMMANDE INJECTEUR 5
COMMANDE CHAUFFAGE SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES
AVANT
COMMANDE CHAUFFAGE SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES
AVANT
ALIMENTATION + APRÈS RELAIS
COMMANDE (-) PAPILLON MOTORISÉ
COMMANDE CHAUFFAGE SONDE À OXYGÈNE AMONT CYLINDRES
AVANT ARRIÈRE
COMMANDE CHAUFFAGE SONDE À OXYGÈNE AVAL CYLINDRES
ARRIÈRE
COMMANDE (+) PAPILLON MOTORISÉ
M4
---
MASSE PUISSANCE
17B-11
INJECTION ESSENCE
Schéma électrique
17B-12
17B
INJECTION ESSENCE
Schéma électrique
NOMENCLATURE DU SCHEMA ELECTRIQUE
104
107
146
147
149
160
193
194
195
196
197
198
224
225
236
238
242
244
272
278
371
597
645
675
688
777
791
792
793
794
795
796
887
921
1047
1076
1134
1135
1136
1137
1138
1139
Contacteur démarrage
Batterie
Capteur cliquetis 1
Capteur de pression atmosphérique
Capteur point mort haut
Contacteur de stop
Injecteur 1
Injecteur 2
Injecteur 3
Injecteur 4
Injecteur 5
Injecteur 6
Pressostat direction assistée
Prise diagnostic
Relais à pompe à carburant
Relais verrouillage injection
Sonde oxygène aval
Capteur température eau injection
Capteur température air injection
Capteur de cliquetis 2
Absorbeur vapeurs essence
Boîtier fusibles moteur et relais
Unité Centrale Habitacle
Contacteur pédale d’embrayage
Sonde niveau et capteur température d’huile
Platine fusibles d’alimentation de puissance
Bobine d’allumage cylindre 1
Bobine d’allumage cylindre 2
Bobine d’allumage cylindre 3
Bobine d’allumage cylindre 4
Bobine d’allumage cylindre 5
Bobine d’allumage cylindre 6
Sonde à oxygène amont
Potentiomètre accélérateur
Relais injection
Boîtier papillon motorisé
Capteur d’arbre à cames rangée A
Capteur d’arbre à cames rangée B
Décaleur d’arbre à cames rangée A
Décaleur d’arbre à cames rangée B
Sonde oxyègne aval rangée B
Sonde oxygène amont rangée B
RACCORDEMENTS
R2
R37
R107
R110
R290
R312
Connecteur 33 voies câblage tableau de bord vers câblage arrière
Moteur - injection
Planche de bord - Avant moteur
Connecteur 38 voies vers câblage moteur
Connecteur 10 voies vers câblage moteur
Monobloc habitacle - arrière gauche
17B-13
17B
INJECTION ESSENCE
Témoin défaut injection
PRINCIPE D'ALLUMAGE DU TEMOIN DEFAUT
INJECTION AU TABLEAU DE BORD
●
Véhicule avec système antidémarrage désactivé
A la mise du contact, le témoin d'injection s'allume
fixe 3 secondes puis s'éteint.
A la décondamnation des portes, le voyant
antidémarrage rouge, précédemment clignotant,
s'éteint. A la mise du contact, il s'allume fixe
3 secondes puis s'éteint.
●
Véhicule avec système antidémarrage actif
A la mise du contact, le calculateur n'identifie pas le
code et empêche tout démarrage. Le témoin
d'injection s'allume fixe 3 secondes puis s'éteint.
Avant la mise du contact, le voyant antidémarrage
rouge clignote. A la mise du contact, ce même
voyant clignote à une fréquence deux fois plus
rapide.
Si une défaillance du système antidémarrage est
détectée moteur tournant, alors le témoin d'injection
clignote sur la plage d'utilisation entre le ralenti et
1 500 tr/min environ.
●
Défaillance d'un composant du système injection
Défauts provoquant l'allumage du témoin
d’injection :
– incident sur le potentiomètre du boîtier papillon,
– incident sur le potentiomètre de la pédale
d’accélérateur.
ATTENTION
Pour information, d’une manière générale, 60 %
environ des pannes détectées proviennent d’une
origine liée à la connectique.
Avant le remplacement de pièces, s’assurer du bon
état de la connectique des éléments pouvant
présenter un défaut.
17B-14
17B
INJECTION ESSENCE
Particularités du système "On Board Diagnostic"
Ce véhicule est équipé du système de diagnostic
O.B.D (On Board Diagnostic) (diagnostic embarqué)
qui se caractérise par l’allumage d’un voyant au
tableau de bord (le voyant O.B.D) lorsqu'une anomalie
provoquant une pollution excessive est détectée. Ce
voyant indique au conducteur qu'il faut réparer son
véhicule.
Cette nouvelle stratégie de diagnostic du calculateur
fonctionne de la façon suivante :
Seul le diagnostic des ratés de combustion est
effectué en continu. Les autres organes de dépollution
sont testés une seule fois au cours d'un roulage (le
diagnostic n'est pas permanent). Toutefois, ces
séquences de test n'ont pas toujours lieu. Le véhicule
doit rouler dans certaines conditions pour qu'elles
puissent s'effectuer :
– conditions de température,
– conditions de vitesse (seuil, stabilité...),
– temporisation de départ,
– conditions moteur (pression collecteur, régime,
angle papillon...).
Le gestionnaire O.B.D vient en complément de la
gestion des pannes électriques traditionnelles. Pour
répondre à cette norme, les besoins sont :
– allumer (ou faire clignoter pour certaines pannes) le
voyant O.B.D,
– mémoriser les défauts O.B.D.
CONSEQUENCE SUR LE DIAGNOSTIC ET SUR LA
REPARATION
Une attention particulière est nécessaire lors des
interventions sur le véhicule afin d'éviter un allumage
du voyant O.B.D. après la restitution du véhicule au
client.
Certains défauts ne peuvent apparaître qu'en roulage,
lorsque les adaptatifs sont appris : la validation de la
réparation est donc impérative.
D'autre part, la complexité du système impose de
demander au client les conditions qui ont entraîné
l'allumage du voyant. Ces informations permettront de
diagnostiquer plus rapidement les défauts. Le contexte
de l'apparition du défaut est enregistré dans la mémoire
du calculateur.
17B-15
17B
Nota :
Toutes les pannes électriques entraînant un
dépassement du seuil de pollution provoquent un
allumage du voyant O.B.D.
Les diagnostics fonctionnels pris en compte pour
l'O.B.D sont :
– le diagnostic des ratés de combustion destructeurs
du catalyseur,
– le diagnostic des ratés de combustion polluants,
– le diagnostic sondes à oxygène amont et aval,
– le diagnostic catalyseur.
Nota :
Les diagnostics des ratés de combustion sont
prédominants sur les autres diagnostics. Ils sont
pratiquement effectués en continu dès que les
conditions de roulage sont atteintes.
ATTENTION :
A la fin de chaque test, ne pas couper le contact
avant de lire le résultat sur l'outil de diagnostic.
Toute coupure du contact entraîne une
mauvaise interprétation des résultats et une
perte de l'information "diagnostic effectué".
INJECTION ESSENCE
Particularités du système "On Board Diagnostic"
CONDITIONS D'ALLUMAGE DU VOYANT "ON
BOARD DIAGNOSTIC"
●
PANNE ELECTRIQUE
Allumage fixe du voyant après plusieurs détections
de panne consécutives (en fonction de l'organe).
●
TAUX DE RATES D'ALLUMAGE DESTRUCTEUR
DU CATALYSEUR
Allumage immédiat et clignotement du voyant.
●
DEFAUT CATALYSEUR, SONDE A OXYGENE,
RATES DE POLLUTION
Allumage du voyant après trois détections de panne
consécutives.
ATTENTION
Le diagnostic du catalyseur et de la sonde à
oxygène amont sont séquentiels, ils ont lieu :
– une fois par roulage (ils durent quelques
secondes par test),
– seulement dans certaines conditions de roulage
particulières.
Au cours d'un roulage, il est possible que certaines
fonctions ne soient pas diagnostiquées (par exemple,
dans un embouteillage).
⇒Allumage du voyant
Si détection de la même panne "On Board
Diagnostic" au cours de trois roulages consécutifs
ou panne électrique.
⇒Clignotement du voyant
Si détection de ratés de combustion entraînant la
destruction du catalyseur.
⇒Extinction du voyant
Si la panne "On Board Diagnostic" ne réapparaît
pas pendant trois roulages consécutifs, le voyant
s'éteint (mais reste mémorisé dans le calculateur
d'injection).
Pour remettre à zéro la panne mémorisée dans le
calculateur sans outil de diagnostic, il ne faut pas
détecter de panne pendant 40 tests consécutifs.
REMARQUE : la non redétection de la panne peut
provenir :
– du caractère fugitif de la panne,
– du type de roulage du client, qui ne roule pas toujours
dans les conditions de détection de la panne.
17B-16
17B
INJECTION ESSENCE
Particularités du système "On Board Diagnostic"
CONDITIONS DE DIAGNOSTIC
Pour avoir un fonctionnement correct du système de
diagnostic OBD (On Board Diagnostic), il ne faut
aucune panne électrique présente sur le système
d'injection, même s'il n'y a pas d'allumage du voyant
OBD.
Lorsque les diagnostics catalyseur et sonde à
oxygène sont en cours, la purge de l’absorbeur de
vapeurs d’essence est fermée et les adaptatifs sont
bloqués à leur dernière valeur.
LOGIQUE DE REALISATION DES TESTS
solutionner toutes les pannes électriques
effacer toutes les pannes
● effectuer tous les apprentissages d'injection
● contrôler le système de diagnostic OBD
●
●
INITIALISATION COMPLETE DE L'OBD
– effacement des défauts mémorisés
– effacement des défauts OBD
– effacement des apprentissages
APPRENTISSAGES NECESSAIRES AUX
DIAGNOSTICS "ON BOARD DIAGNOSTIC"
Apprentissage cible moteur
L’apprentissage cible moteur se fait en automatique et
ne peut être effectué par l’outil de diagnostic.
Apprentissage adaptatif de richesse
Pour effectuer cet apprentissage, faire rouler le
véhicule en respectant les plages d’angle d’ouverture
papillon et le régime précisés dans le chapitre
Injection : Correction adaptative de richesse.
17B-17
17B
INJECTION ESSENCE
Diagnostic de détection des ratés de combustion
Le but de la détection des ratés de combustion est de
détecter un dysfonctionnement qui provoquerait la
destruction du catalyseur et entraînerait un
dépassement des émissions de polluants (seuil
O.B.D.).
Le diagnostic peut détecter :
– un encrassement ou noyage de la bougie,
– un encrassement ou une dérive du débit des
injecteurs,
– un dysfonctionnement du système d'alimentation
(régulateur de pression, pompe à essence...),
– une mauvaise connexion des circuits d'essence et
d'injection,
– un dysfonctionnement des bobines d'allumage.
Le diagnostic est réalisé par mesure des variations de
vitesse instantanées de rotation du moteur.
L'observation d'une chute de couple permet la
reconnaissance des mauvaises combustions.
Ce diagnostic est quasiment continu sur l'ensemble
d'un roulage.
Ce diagnostic permet de diagnostiquer deux types de
défaut :
– les ratés de combustion entraînant la destruction du
catalyseur. Ils provoquent un allumage clignotant et
immédiat du voyant O.B.D.,
– les ratés de combustion polluants entraînant un
dépassement du seuil de pollution "On Board
Diagnostic". Ils provoquent un allumage du voyant
O.B.D si la détection a lieu durant trois roulages
consécutifs.
ATTENTION
A la fin de chaque test, ne pas couper le contact
avant de lire le résultat sur l'outil de diagnostic.
Toute coupure du contact entraîne une
mauvaise interprétation des résultats et une
perte de l’information "diagnostic effectué".
CONFIRMATION DE LA REPARATION
– Ratés de combustion polluants
Pas de panne détectée
– Ratés de combustion destructeurs
Pas de panne détectée
Si après le test, le diagnostic a relevé des ratés de
combustion, se reporter à la méthode de
diagnostic associée à ce symptôme.
17B-18
17B
INJECTION ESSENCE
Diagnostic du catalyseur
Le but du diagnostic du catalyseur est de détecter un
dysfonctionnement qui provoquerait un dépassement
du seuil "On Board Diagnostic" par les émissions des
polluants.
La capacité de stockage en oxygène du catalyseur est
l'indicateur de son état. Lorsque le catalyseur vieillit,
sa capacité de stockage d'oxygène diminue en même
temps que sa capacité de traiter les gaz polluants.
CONDITIONS D'ENTREE EN DIAGNOSTIC
Le diagnostic du catalyseur ne pourra s'effectuer que
si les conditions préliminaires à la mise du contact
sont réunies et conservées.
– pas de panne électrique,
– pas de raté de combustion détecté,
– avoir effectué les apprentissages,
– boucle principale et double boucles actives,
– régime moteur lu sur l'outil de diagnostic compris
entre 1120 et 1840 tr/min.
– le diagnostic des quatre sondes à oxygène doit être
fait.
DETECTION DE PANNE
Le diagnostic s'effectue sur un palier stabilisé entre
20 % et 30 % de charge et régime compris entre 1120
et 1840 tr/min. Lorsque les conditions d'entrée en
diagnostic sont réalisées, des créneaux d'excitation de
richesse sont appliqués, ce qui a pour effet d'envoyer
des bouffées d'oxygène dans le catalyseur. Si le
catalyseur est bon, il absorbera l'oxygène et la tension
sonde à oxygène aval restera à une valeur moyenne.
S'il est usé, il rejettera l'oxygène et la sonde à oxygène
se mettra à battre. La tension de sonde à oxygène
oscillera. Le voyant "On Board Diagnostic"
s'allumera au bout de trois roulages.
Le diagnostic du catalyseur dure 60 secondes.
ATTENTION
A la fin de chaque test, ne pas couper le contact
avant de lire le résultat sur l'outil de diagnostic.
Toute coupure du contact entraîne une
mauvaise interprétation des résultats et une
perte de l’information "diagnostic effectué".
17B-19
17B
CONFIRMATION DE LA REPARATION
– "Diagnostic On Board Diagnostic catalyseur :
effectué"
ACTIF
– "Panne fonctionnelle catalyseur"
INACTIF
Si l'outil de diagnostic indique "On Board Diagnostic :
non effectué...ACTIF" alors le cycle de contrôle n'a
pas été effectué correctement. Dans ce cas,
recommencer le cycle en prenant garde de respecter
les conditions de détection.
Si après le test, l'outil de diagnostic a relevé
"Panne fonctionnelle catalyseur...ACTIF" ou
"Validation de la réparation du catalyseur...2.DEF",
se reporter à la méthode de diagnostic associée à
ce symptôme.
INJECTION ESSENCE
Diagnostic des sondes à oxygène
Le but du diagnostic des sondes à oxygène est de
détecter un dysfonctionnement qui provoquerait un
dépassement du seuil "On Board Diagnostic" par les
émissions des polluants.
Les dégradations possibles de la sonde à oxygène
amont sont de deux ordres :
– une dégradation mécanique du composant
électrique (casse, coupure de fil) qui se traduit par
une panne électrique.
– Une dégradation chimique du composant qui
engendre un ralentissement du temps de réponse de
la sonde, donc une augmentation de sa période de
basculement.
Lorsque les conditions d’essai sont obtenues, on fait la
moyenne des périodes de la sonde relevée, en retirant
les effets parasites, que l’on compare avec une
période moyenne de seuil "On Board Diagnostic".
CONDITIONS DU TEST
Le diagnostic de la sonde à oxygène amont ne pourra
s'effectuer que si les conditions préliminaires à la mise
du contact sont réunies et conservées.
– pas de panne électrique détectée,
– avoir effectué les apprentissages,
– pas de ratés de combustion détectés,
– température d’eau supérieure à 40 ˚C,
– régime moteur moyen compris entre 650 et 6200 tr/
min,
– entre une charge moteur comprise entre 20 % et
30 %,
– toutes vitesses.
DETECTION DE PANNE
Le diagnostic se fait en usage client, suivant les
conditions décrites précédemment. Le calculateur
donne la consigne "Diagnostic sonde à oxygène :
fait".
ATTENTION
A la fin de chaque test, ne pas couper le contact
avant de lire le résultat sur l'outil de diagnostic.
Toute coupure du contact entraîne une
mauvaise interprétation des résultats et une
perte de l’information "diagnostic effectué".
17B-20
17B
CONFIRMATION DE LA REPARATION
– "Diagnostic On Board Diagnostic sonde à oxygène :
fait" ACTIF
– "Panne fonctionnelle sonde à oxygène" INACTIF
– "Validation de la réparation de la sonde à oxygène"
BON
Si l'outil de diagnostic indique "On Board Diagnostic
sonde à oxygène : non effectué...ACTIF" ou
"Validation de la réparation de la sonde à oxygène ...
1.DEF", le cycle de contrôle n'a pas été effectué
correctement. Dans ce cas, recommencer le cycle en
prenant garde de respecter les conditions de
détection.
Si après le test, l'outil de diagnostic a relevé
"Panne fonctionnelle catalyseur...ACTIF" ou
"Validation de la réparation du sonde à oxygène
...2.DEF", se reporter à la méthode de diagnostic
associée à ce symptôme.
INJECTION ESSENCE
Correction adaptative de richesse
INTERPRETATION DES VALEURS RECUEILLIES
LORS D'UN ESSAI ROUTIER
PRINCIPE
En phase de bouclage, la régulation de richesse
(PR035) corrige le temps d'injection de façon à obtenir
un dosage le plus près possible de la richesse 1. La
valeur de correction est proche de 1, avec pour butée
0,75 et 1,25.
La correction adaptative de richesse permet de décaler
la cartographie d'injection pour recentrer la régulation
de richesse sur 1. La valeur de correction ralenti est
proche de 0 avec pour butée - 11 % et + 11 %.
Les corrections adaptatives prennent 1 et 0 comme
valeur moyenne après initialisation (effacement
mémoire) et ont des valeurs de butée :
Correction richesse
17B
0,75 ≤ PR 035 ≤ 1,25
Adaptatif richesse
fonctionnement
0,75 ≤ PR 185 et 186 ≤ 1,25
Adaptatif richesse
ralenti
-11 % ≤ PR 125 ≤ 11 %
Conditions :
– moteur chaud (température d'eau supérieure à 70 °C
et température d'air inférieure à 55 °C),
– débrancher l’absorbeur de vapeurs d’essence par
l'électrovanne ou boucher le tuyau d'arrivée sur
moteur,
– ne pas dépasser un angle d’ouverture papillon par
rapport à un régime moteur (voir tableau).
Zone de pression à balayer pendant l'essai
Régime moteur en
tr/min
Inférieur à
800 tr/min
Supérieur à
1200 tr/min
Valeur d'angle
d'ouverture papillon
à ne pas dépasser
60 %
70 %
Suite à cet essai, les corrections sont opérationnelles.
Il faudra poursuivre l'essai par un roulage en conduite
souple normale et variée sur une distance de 5 à
10 kilomètres.
Relever les valeurs des adaptatifs après cet essai.
Initialement à 1 et 0, elles doivent avoir changé. Sinon
recommencer les relevés en prenant bien soin de
respecter les conditions d'essai.
17B-21
Dans le cas d'un manque d'essence, la régulation de
richesse (en PR035) augmente pour obtenir la
richesse la plus proche de 1 et la correction adaptative
de richesse augmente jusqu'à ce que la correction de
richesse revienne osciller autour de 1. Dans le cas
d'un excès de carburant, le raisonnement est inversé.
INJECTION ESSENCE
Stratégie injection - Conditionnement d’air
17B
LE COMPRESSEUR EST DE TYPE A CYLINDREE
VARIABLE
STRATEGIE DE MISE EN MARCHE DU
COMPRESSEUR
LIAISON CONDITIONNEMENT D'AIR CALCULATEUR D'INJECTION
Dans certaines phases de fonctionnement, le
calculateur d'injection interdit le fonctionnement du
compresseur.
Le calculateur d'injection gère l'autorisation
d'embrayage du compresseur en tenant compte de la
puissance absorbée par le compresseur et de la
pression de fluide réfrigérant dans le circuit.
Stratégie de démarrage du moteur
Le fonctionnement du compresseur est interdit après le
démarrage du moteur pendant 10 secondes.
Les informations utilisées pour la fonction
conditionnement d'air sont échangées sur le réseau
multiplexé :
– voie B H3 liaison multiplexée CAN H (Habitacle),
– voie B H4 liaison multiplexée CAN L (Habitacle).
Stratégie de protection thermique
Le compresseur n'est pas embrayé dans le cas où la
température d'eau est supérieure à 115 °C.
GESTION DU REGIME DU RALENTI MOTEUR :
– Compresseur embrayé : 700 ± 50 tr/min.
Lorsqu’on actionne l'interrupteur de conditionnement
d'air, le tableau de commande de conditionnement
d'air demande l'autorisation d'embrayage du
compresseur. Le calculateur d'injection autorise ou
non l'embrayage du compresseur, pilote le groupe
motoventilateur et adopte un régime de ralenti
accéléré. Ce régime est de 700 tr/min.
ATTENTION
Les valeurs de pression de fluide réfrigérant et de
puissance absorbée ne sont jamais égales à zéro,
quel que soit l'état du compresseur, enclenché ou
non.
17B-22
INJECTION ESSENCE
Correction du régime de ralenti
17B
CORRECTION DU REGIME DE RALENTI EN FONCTION DE LA TEMPERATURE D'EAU
Température (°°C)
-30°
20°
35°
75°
100°
120°
tr/min
1100
1000
950
650
650
800
CORRECTION ELECTRIQUE EN FONCTION DE LA
TENSION BATTERIE ET DU BILAN ELECTRIQUE
CORRECTION DU REGIME DE RALENTI EN CAS
DE DEFAUT DU BOITIER PAPILLON MOTORISE
Cette correction a pour but de compenser la baisse de
tension due à la mise en marche de consommateur
lorsque la batterie est faiblement chargée. Elle
commence lorsque la tension devient inférieure à 12 V
et peut atteindre au maximum un régime de 800 tr/
min à chaud.
En cas de défaut sur les deux potentiomètres de
position papillon, le boîtier papillon passe en "LimpHome" (butée mécanique du boîtier papillon)
Le régime moteur est alors de 900 et 1400 tr/min.
CORRECTION ADAPTATIVE DU REGIME DE
RALENTI
LIAISON PRESSOSTAT DE DIRECTION ASSISTEE CALCULATEUR D'INJECTION
Le calculateur d'injection reçoit une information du
pressostat de direction assistée et pour compenser
cette absorption d'énergie, peut augmenter le régime
de ralenti.
Le régime de ralenti est porté à 720 tr/min si la vitesse
véhicule est inférieure à 5 km/h.
L’information électrique arrive en voie E3 du
connecteur B du calculateur d’injection.
ATTENTION
Vérifier, à chaque entretien du véhicule, le bon
fonctionnement du pressostat à l’aide de l’outil
de diagnostic.
CORRECTION DU REGIME DE RALENTI EN CAS
DE DEFAUT DU POTENTIOMETRE DE PEDALE
D'ACCELERATEUR
En cas de défaut sur les deux potentiomètres de
position de pédale d'accélérateur, le régime moteur est
alors porté à environ 1200 tr/min.
17B-23
Une correction adaptative du régime de ralenti existe,
mais l’outil de diagnostic n’interprète pas cette
fonction.
INJECTION ESSENCE
Régulation de richesse
Le moteur fonctionnant avec le calculateur
"BOSCH ME7.4.6" est équipé de deux sondes à
oxygène par rangée de cylindres appelées sonde
amont et sonde aval.
17B
TENSION DE SONDE AVAL
CHAUFFAGE DES SONDES
Lecture du paramètre : "tension de sonde à oxygène
aval" sur l'outil de diagnostic : la valeur lue représente
la tension délivrée au calculateur par la sonde à
oxygène située après le catalyseur. Elle est exprimée
en millivolts.
Le chauffage des sondes à oxygène est piloté par le
calculateur si :
– la tension est inférieure à 15 V,
– après une temporisation de démarrage de
4 secondes.
Cette sonde a pour fonction de diagnostiquer le
catalyseur et d'effectuer un second contrôle plus
précis de la richesse (boucle de régulation lente).
Cette fonction est activée seulement après un temps
de fonctionnement moteur.
Le chauffage des sondes à oxygène est arrêté si :
– régulé en fonction de la température, de façon à
maintenir la température à 750 ˚C.
Lorsque le moteur est bouclé, la tension doit varier
dans une plage de 600 mV ± 100. En décélération la
tension doit être inférieure à 200 mV.
TENSION DE SONDE AMONT
Il ne faut pas tenir compte de la tension lue sur l'outil
de diagnostic au ralenti.
Lecture du paramètre : "tension de sonde amont" sur
l'outil de diagnostic : la valeur lue représente la tension
délivrée au calculateur par la sonde à oxygène placée
en amont du catalyseur. Elle est exprimée en millivolts.
Lorsque le moteur est bouclé, la tension doit osciller
rapidement entre deux valeurs :
– 100 mV ± 100 pour un mélange pauvre,
– 800 mV ± 100 pour un mélange riche.
Plus l'écart MINI - MAXI est faible, moins l'information
de la sonde est bonne (cet écart est généralement au
minimum de 500 mV).
Nota :
En cas d'écart faible, vérifier le chauffage de la
sonde.
17B-24
INJECTION ESSENCE
Régulation de richesse
17B
MODE DEGRADE EN CAS DE PANNE DE SONDE A
OXYGENE
CORRECTION DE RICHESSE
La valeur lue sur l'outil de diagnostic en paramètre :
"correction richesse" représente la moyenne des
corrections de richesse apportée par le calculateur en
fonction de la richesse du mélange carburé vue par la
sonde à oxygène placée en amont du catalyseur (la
sonde à oxygène analyse en réalité la teneur en
oxygène des gaz d'échappement).
La valeur de correction a pour point milieu 1 :
– valeur inférieure à 1 : demande d'appauvrissement,
– valeur supérieure à 1 : demande d'enrichissement.
ENTREE EN REGULATION DE RICHESSE
L’entrée en régulation de richesse est effective après
une temporisation de départ quelle que soit la
température d’eau.
La temporisation de départ peut varier entre 0 et
70 secondes.
Phase débouclage
Lorsque l'on est en régulation de richesse, les phases
de fonctionnement pendant lesquelles le calculateur
ne tient pas compte de la valeur de tension de sonde
sont :
– en pied à fond,
– en forte accélération,
– en décélération avec coupure d’injection,
– en cas de panne de la sonde à oxygène.
17B-25
Lorsque la tension délivrée par la sonde à oxygène est
incorrecte (variant très peu ou pas du tout) en
régulation de richesse, le calculateur ne passera en
mode dégradé que si la panne a été reconnue
présente pendant 3 minutes. Dans ce cas seulement,
la panne sera mémorisée. Dans ce cas le paramètre
"correction richesse" est 1.
Lorsqu'on détecte une panne présente de sonde à
oxygène et si la panne a déjà été mémorisée, alors on
passe directement en boucle ouverte.
INJECTION ESSENCE
Potentiomètre d'accélérateur
GENERALITES
17B
BRANCHEMENT
Le potentiomètre de pédale d'accélérateur est
solidaire de la pédale d'accélérateur. Son
remplacement entraîne le remplacement de la pédale
d'accélérateur.
Il existe deux types de pédales : avec ou sans point
dur.
Ces véhicules équipés du régulateur - limiteur de
vitesse, possèdent une pédale d'accélérateur avec un
point dur en fin de course (Kick-down)
Ce point dur sert à pouvoir sortir de la fonction
limitation de vitesse si le conducteur doit augmenter sa
vitesse.
DEPOSE
Débrancher :
– la batterie,
– le connecteur de la pédale d'accélérateur.
Voie
Déposer :
– les trois vis de fixation de la pédale,
– la pédale.
Désignation
1
Masse piste 2
2
Masse piste 1
3
Signal piste 1
REPOSE
4
Alimentation piste 1
Procéder à la repose en sens inverse de la dépose.
5
Alimentation piste 2
6
Signal piste 2
Nota :
Un défaut sur le potentiomètre de position pédale
d'accélérateur entraîne un régime de ralenti ou de
fonctionnement modifié (voir chapitre 17B,
Correction du régime de ralenti).
17B-26
INJECTION ESSENCE
Boîtier papillon motorisé
BOITIER PAPILLON MOTORISE
●
Le boîtier papillon motorisé permet d'assurer les
fonctions de régulation du ralenti et de modulation du
remplissage en air du moteur. Il est composé d'un
moteur électrique et de deux potentiomètres de
position de papillon.
Lorsque le moteur est au ralenti, la position du papillon
est fixée en fonction de la consigne de ralenti. Cette
consigne tient compte des consommateurs importants
(conditionnement d'air), des conditions de
fonctionnement (température d'air et d'eau).
Lorsque le conducteur agit sur la pédale
d'accélérateur, sa demande est traduite en demande
de couple qui induit une ouverture de papillon et une
avance à l'allumage.
Pour supprimer les à-coups, faciliter les passages des
rapports et les fonctions de sécurité, le boîtier papillon
permet de moduler le couple du moteur.
MODES DEGRADES DU BOITIER PAPILLON
MOTORISE
Il existe trois types de modes dégradés du boîtier
papillon motorisé.
●
Mode limitation de performance : ce mode
regroupe les pannes de type électrique pour
lesquelles il existe une solution de secours viable
pour le système d’injection (perte d’une des deux
pistes de la pédale ou du boîtier papillon).
Ce mode provoque une limitation des accélérations
et limite l’ouverture maximale du papillon.
●
Mode perte de la volonté conducteur : On appelle
aussi ce mode "Limp-Home électrique". Ce mode
est appliqué lorsque l’information pédale
d’accélérateur est totalement perdue, mais le
calculateur d’injection contrôle encore le
remplissage en air du moteur (l’asservissement du
papillon reste opérationnel).
Dans ce mode, le calculateur d’injection impose un
régime moteur donné pour chaque rapport de boîte
et impose le régime de ralenti lors d’un appui sur la
pédale de frein.
17B-27
17B
Mode Limp-home mécanique : ce mode regroupe
les pannes ayant pour conséquence la perte de
contrôle de l’asservissement du papillon (on ne peut
plus commander le papillon).
Dans ce cas le papillon se retrouve en position de
repos mécanique, le calculateur d’injection limite le
régime par coupure de l’injection.
Nota :
Chacun de ces modes conduit à l’allumage du
voyant défaut injection au tableau de bord.
INJECTION ESSENCE
Gestion centralisée de la température d’eau (GCTE)
17B
Le groupe motoventilateur est piloté par le calculateur
d’injection.
FONCTIONNEMENT DES GROUPES
MOTOVENTILATEURS AVANT
FONCTION ANTIPERCOLATION
– le groupe motoventilateur est commandé en petite
vitesse si la température d’eau dépasse les 99 ˚C et
s’arrête lorsque la température devient inférieure à
96 ˚C.
– le groupe motoventilateur est commandé en grande
vitesse si la température d’eau dépasse 102 ˚C et
s’arrête lorsque la température devient inférieure à
99 ˚C.
Le système antipercolation est commandé par le
calculateur d’injection.
L’information température d’eau utilisée est celle du
système d’injection.
Après la coupure du contact, le système entre en
mode de surveillance. Si la température d’eau
dépasse le seuil de 102 ˚C pendant les 10 minutes
suivant l’arrêt du moteur, la petite vitesse du groupe
motoventilateur avant est pilotée.
FONCTIONNEMENT DU VOYANT DE
TEMPERATURE
Si la température d’eau repasse en dessous de 95 ˚C,
le relais du groupe motoventilateur avant est coupé.
Le groupe motoventilateur ne peut pas être
commandé pendant plus de 10 minutes.
De même, si la température dans le compartiment
moteur est supérieure à 70 ˚C ± 10 après l’arrêt du
moteur, les ventilateurs arrière sont actionnés.
17B-28
Le voyant de température est allumé si la température
d’eau dépasse les 118 ˚C et s’éteint lorsque la
température devient inférieure à 115 ˚C.
INJECTION ESSENCE
Déphaseur d’arbre à cames
Les déphaseurs d'arbre à cames sont situés sur les
arbres à cames d'admission. Ils ont pour rôle de
modifier le calage de la distribution.
Ils sont pilotés (de façon tout ou rien) par le calculateur
d'injection via deux électrovannes placées sur le
couvre-culasse.
Les électrovannes autorisent le passage de l'huile
pour piloter les déphaseurs en fonction du
fonctionnement du moteur :
– si la température du liquide de refroidissement est
supérieure à - 10 °C,
– pendant la phase de réchauffage des catalyseurs,
c’est-à-dire juste après le démarrage du moteur avec
une température du liquide de refroidissement
comprise entre - 10 ˚C et 32 ˚C,
– si le régime moteur est compris entre 920 et 5500 tr/
min, avec une température d’huile moteur comprise
entre - 10 ˚C et 110 ˚C,
– si le régime moteur est compris entre 1200 et
5500 tr/min avec une température d’huile moteur
supérieure à 120 ˚C,
– s’il n’existe pas de défaut d'injection.
ATTENTION
Lors d’un contrôle avec l’outil de diagnostic, un
défaut de pression sur les électrovannes peut être
détecté.
Avant leur remplacement, vérifier
IMPERATIVEMENT par l’outil de diagnostic le bon
fonctionnement des déphaseurs d’arbre à cames.
Si ce n’est pas le cas, l’électrovanne est
défectueuse.
17B-29
17B
INJECTION ESSENCE
Régulateur - limiteur de vitesse
GENERALITES
La régulation de vitesse : permet de maintenir une
vitesse sélectionnée par le conducteur. Cette fonction
peut être déconnectée à tout moment par un appui sur
la pédale de frein, d'embrayage ou par l’une des
touches du système.
La limitation de vitesse : permet au conducteur de
fixer une vitesse limite. Au-delà de cette vitesse, la
pédale d'accélérateur devient inactive. La vitesse
limite sélectionnée peut être dépassée à tout moment
en dépassant le point dur de la pédale d'accélérateur.
Un voyant au tableau de bord informe le conducteur
de l'état du régulateur - limiteur de vitesse :
– Allumé vert : Régulateur en fonctionnement,
– Allumé ambre : Limiteur en fonctionnement,
– Clignotement de la consigne de vitesse : la vitesse
de consigne ne peut pas être tenue (descente par
exemple).
17B
Le tableau de bord reçoit une vitesse du véhicule
moyenne provenant du boîtier interface situé à
proximité du calculateur d’injection (voir implantation
des éléments).
Cette information provient elle-même du système
ABS, celui-ci reçoit l’information vitesse des capteurs
situés sur les roues avant.
Le calculateur d'injection envoie sur le réseau
multiplexé :
– la consigne de vitesse de régulation ou de limitation
de vitesse au tableau de bord,
– l'allumage du voyant (ambre, vert ou clignotant).
Le calculateur d'injection reçoit :
● les informations de la pédale d'accélérateur,
● l'information du contacteur de frein,
● l'information du contacteur d'embrayage,
● les informations des commandes au volant,
● les informations du calculateur d'ABS.
Avec ces informations, le calculateur d'injection pilote
le boîtier papillon motorisé de façon à maintenir la
vitesse de consigne dans le cas de la régulation de
vitesse, et à ne pas dépasser la vitesse de consigne
dans le cas de la limitation de vitesse.
Pour gérer ces fonctions, le calculateur d'injection
reçoit en voie :
– B C1 : Marche - Arrêt Limiteur de vitesse
– B L1 : Marche - Arrêt Régulateur de vitesse
– A B2 : Masse commande sur volant
– A G1 : Signal commande sur volant
– B B2 : Entrée contacteur de stop à ouverture
– B B1 : Alimentation potentiomètre 1 de pédale
– B H1 : Alimentation potentiomètre 2 de pédale
– B K1 : Masse potentiomètre 1 de pédale
– B A3 : Masse potentiomètre 2 de pédale
– B A1 : Signal potentiomètre 1 de pédale
– B A2 : Signal potentiomètre 2 de pédale
– B H3 : Liaison multiplexée CAN L (habitacle)
– B H4 : Liaison multiplexée CAN H (habitacle)
Les informations reçues par le calculateur d'injection
sur le réseau multiplexé sont :
– la vitesse véhicule provenant du tableau de bord
– signal contacteur de stop à fermeture (ABS)
17B-30
INJECTION ESSENCE
Régulateur - limiteur de vitesse
17B
FONCTIONNEMENT DU REGULATEUR DE
VITESSE
FONCTIONNEMENT DU LIMITEUR DE VITESSE
Conditions d'entrée :
● interrupteur sur "régulation de vitesse",
Conditions d'entrée :
● interrupteur sur "limiteur de vitesse",
●
rapport de boîte de vitesses > 2 ème vitesse,
● vitesse véhicule > 30 km/h,
● voyant régulateur allumé (vert),
● appui sur touche "+", "-" ou "résumé".
●
Conditions de sortie :
● appui franc sur la pédale d'accélérateur (ne
désactive pas la fonction),
● appui sur la pédale de frein ou d’embrayage,
● appui sur la touche "0",
● interrupteur sur "arrêt",
● pas de vitesse engagée,
● intervention du calculateur d'injection.
Conditions de sortie :
● appui franc sur la pédale d'accélérateur avec
passage du point dur (ne désactive pas la fonction),
● appui sur la touche "0",
● interrupteur sur "arrêt",
● pas de vitesse engagée,
● intervention du calculateur d'injection.
rapport de boîte de vitesses > 2ème vitesse,
● vitesse véhicule > 30 km/h,
● voyant régulateur allumé (ambre),
● appui sur touche "+", "-" ou "résumé").
Nota :
Un clignotement de la consigne de vitesse indique
au conducteur que la vitesse de consigne ne peut
pas être tenue.
Mode dégradé
En cas de panne sur l'un des composants, le système
de régulation - limitation de vitesse ne peut plus être
activé.
ATTENTION
Après un débranchement du calculateur d’injection,
et après son rebranchement, la fonction régulateur limiteur de vitesse ne redeviendra opérationnelle
qu’après environ 15 minutes contact mis.
17B-31
119C
RESERVOIR
Réservoir à carburant
19C
Couple de serrage
vis de réservoir
vis de support sous réservoir
vis d’anneau de bouchon de
réservoir
1 daN.m
2,5 daN.m
0,2 daN.m
IMPORTANT
Lors de cette opération, il est impératif de :
– ne pas fumer et ne pas approcher d’objet
incandescent près de l’air de travail,
– faire attention aux projections de carburant en
débranchant le raccord,
– protéger les zones sensibles à l’écoulement de
carburant.
DEPOSE
Placer le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Déposer la vis de fixation arrière (C).
Débrancher la batterie.
Déposer :
– les caches insonorisants latéraux,
– les mousses,
– le cache moteur,
– les hauts-parleurs.
Relâcher le frein à main.
Déposer le cache insonorisant.
Ecarter le tapis de sol arrière de la séparation moteur.
Décoller la mousse minutieusement.
Déposer les vis de la garniture centrale (A).
Soulever la garniture centrale pour la détacher de la
cloison de séparation moteur.
Déposer la plaque sur la séparation moteur pour
accéder à la pompe à essence.
Déposer les crochets de fixation du filet à bagages
(B).
19C-1
RESERVOIR
Réservoir à carburant
Débrancher :
– les raccords rapides de l’ensemble pompe-jauge,
– le connecteur électrique.
19C
Déposer les deux vis de fixation de tuyaux de
refroidissement d’huile sur le berceau.
Vidanger le réservoir, si nécessaire.
Débrancher :
– les roues arrières,
– les protecteurs sous caisse.
Débrancher les câbles de frein à main et les dégrafer
du berceau.
Déposer les deux barres de soutien du réservoir.
Couper les collier de câbles de frein à main sur le
berceau arrière, et les déposer de celui-ci.
Desserrer les vis de maintien du réservoir sans les
déposer.
19C-2
RESERVOIR
Réservoir à carburant
Déposer le bouchon de réservoir.
19C
REPOSE
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Déposer l’anneau de bouchon de réservoir.
Déposer :
– la goulotte de remplissage,
– le tuyau d’anti-refoulement,
– le tuyau de réaspiration des vapeurs d’essence (1).
Déposer le réservoir, cette intervention nécessite deux
opérateurs.
19C-3
SUSPENSION
MOTEUR
219D
Suspension pendulaire
COUPLES DE SERRAGE (en daN.m)
19D-1
19D
EMBRAYAGE
320A
Mécanisme - Disque
VEHICULE
MOTEUR
CB1U
L7X 762
20A
Embrayage monodisque à sec.
Commande hydraulique de la butée d'embrayage.
Mécanisme d'embrayage autorégleur.
MECANISME
Diamètre du plateau du mécanisme 200 mm.
DISQUE
21 cannelures
D = 228 mm
E = 8,4 mm
A = côté volant moteur
20A-1
EMBRAYAGE
Volant moteur
REPOSE
Outillage spécialisé indispensable
Mot. 1431
Sur le vilebrequin, nettoyer les filetages des trous pour
les vis de fixation du volant-moteur.
Secteur de verrouillage
Dégraisser la face de pression du volant moteur sur le
vilebrequin.
Couple de serrage
vis volant moteur
20A
3 daN.m + 60˚
DEPOSE
– Mettre en place l’outil (Mot. 1431).
– Après avoir démonté le disque de friction, enlever les
vis de montage du volant moteur. Ne pas réutiliser
les vis.
Reposer le volant moteur.
Mettre en place l’outil (Mot. 1431).
Serrer les vis neuves au couple.
Nota :
– Au montage du volant moteur, les vis doivent être
serrées uniformément.
– Les vis sont du type pré-encollées.
Nota :
– La face de friction ne peut pas être rectifiée.
– Remplacer le volant moteur en cas de
détérioration.
Enlever le (Mot. 1431).
20A-2
BOITE DE VITESSES
MECANIQUE
421A
Rapports
Indice
Véhicule
017
CB1U
Couple
Indicateur
de vitesse
1 ère
2 ème
3ème
4 ème
21A
5 ème
6ème
Marche
arrière
Non
applicable
Capacité - Lubrifiants
Remplir de 2,4 litres.
CAPACITE (en litres)
Parfaire le niveau à l’aide de l’outil (B. Vi. 1675),
repère (C) sur l’outil (voir Note Technique 3697A)
Boîte à 6 vitesses
PK6
2,4
ATTENTION
Le reniflard NE DOIT PAS être enlevé pour remplir
d'huile la boîte de vitesses.
Huile
ELF TRP75W80
VERIFICATION DU NIVEAU
1 Bouchon de vidange
2 Orifice de remplissage
21A-1
BOITE DE VITESSES MECANIQUE
Boîte de vitesses
Débrancher :
– les câbles de commande de boîte de vitesses,
– le récepteur d’embrayage,
– les câbles de frein à main,
– la tresse de masse.
Matériel indispensable
Vérin d’organes
Couple de serrage
vis du tour de la boîte de vitesses
21A
Mettre en place le support moteur à l’aide de renforts
de fabrication locale.
6,2 daN.m
Exemple :
La dépose de la boîte de vitesses s’effectue seule, par
le dessous du véhicule.
Mettre le véhicule sur un pont élévateur.
Déposer le bac sous le capot.
Mettre en place l’outil (Mot. 1453).
Débrancher la batterie.
Déposer :
– les caches du moteur,
– les roues arrière,
– le capteur de point mort haut.
Déposer le vase d’expansion.
21A-2
BOITE DE VITESSES MECANIQUE
Boîte de vitesses
21A
Vidanger la boîte de vitesses.
REPOSE
Déposer :
– les deux demi-trains arrière avec leurs
transmissions,
– le berceau arrière.
S’assurer de la présence des douilles de centrage.
Mettre en place le vérin d’organes.
Desserrer puis déposer les vis de tour de boîte de
vitesses.
Déposer la boîte de vitesses.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Serrer aux couples les vis et les écrous (voir chapitres
concernés).
Nota :
– Remplacer systématiquement le joint à lèvres de
sortie de différentiel.
– Ne pas enduire de graisse les cannelures de
l’arbre d’embrayage.
Faire le niveau de la boîte de vitesses.
IMPORTANT
Appuyer plusieurs fois sur la pédale de frein pour
mettre en contact les pistons, les plaquettes et les
disques de freins.
ATTENTION
Brancher la batterie ; effectuer les apprentissages
nécessaires (voir chapitre 8).
21A-3
TRAIN
AVANT
GENARALITES
130A
Couples de serrage (en daN.m)
Toute intervention sur les boulons (B) impose le contrôle et le réglage :
– du carrossage
– du parallélisme
30A-1
30A
TRAIN
AVANT
GENARALITES
Couples de serrage (en daN.m)
30A-2
30A
TRAIN
ARRIERE
GENARALITES
Couples de serrage (en daN.m)
30A
L : Présence ou absence de ces ensembles "barre - biellette" selon le niveau d’équipement du véhicule.
30A-3
TRAIN
ARRIERE
GENARALITES
Couples de serrage (en daN.m)
Toute intervention sur les boulons (B) impose le contrôle et le réglage :
– du carrossage
– du parallélisme
30A-4
30A
GENERALITES
Constitution et dimensions des éléments principaux du freinage
FREINS AVANT (en mm)
Diamètre des cylindres récepteurs
41,3 - 38,1
Diamètre des disques
330
Epaisseur des disques
30
Epaisseur minimum des disques
28
Epaisseur des plaquettes (y compris
support)
17,75
Epaisseur minimum des plaquettes
(y compris support)
9
Voile maximal du disque
0,5
FREINS ARRIERE (en mm)
Diamètre des cylindres récepteurs
57
Diamètre des disques
300
Diamètre des disques
24
Epaisseur minimum des disques
22
Epaisseur des plaquettes (y compris
support)
18
Epaisseur minimum des plaquettes
(y compris support)
10
Voile maximal du disque
0,5
CYLINDRE PRINCIPAL (en mm)
Diamètre
25,4
30A-5
30A
GENERALITES
Hauteur sous coque
30A
Véhicule
A l'avant R1 - W1 (mm)
A l'arrière R2 - W2 (mm)
CB1U
160
160
Tolérance : ± 5 mm
L’écart entre le côté droit et le côté gauche du même essieu d'un véhicule ne doit pas excéder 5 mm, le côté
conducteur étant toujours le plus haut.
Toute intervention sur la hauteur sous coque impose le réglage des projecteurs.
Nota :
Toute intervention sur les boulons (B) impose le contrôle et le réglage :
– du carrossage
– du parallélisme (voir pages 30A-1 et 30A-4)
POINTS DE MESURE
Nota :
– la cote W1 est mesurée entre la face inférieure du berceau (au droit de l'axe de roue) et le sol.
Sa valeur doit être de 135 mm ± 5 mm.
– la cote W2 est mesurée depuis le coin extérieur de l’arrière de la coque et le sol.
Sa valeur doit être de 154 mm ± 5 mm.
30A-6
GENERALITES
Valeurs de contrôles des angles du train avant
ANGLES
VALEURS
30A
POSITION DU
TRAIN AVANT
REGLAGE
A VIDE
NON REGLABLE
A VIDE
Réglable par
action sur les
boulons
d’amortisseurs (B)
(voir page 30A-1)
A VIDE
NON REGLABLE
CHASSE
+ 6° ± 30'
Différence droite /
gauche maxi = 1°
CARROSSAGE
- 0° 45' ± 30'
Différence droite /
gauche maxi = 1°
PIVOT
13° ± 30'
Différence droite /
gauche maxi = 1°
PARALLELISME
(Pour 2 roues)
ouverture
-30’ ± 15’
A VIDE
4 mm ± 1
Réglable par
rotation des
manchons de
biellette de
direction
1 tour = 30'
(3 mm)
BLOCAGE DES ARTICULATIONS ELASTIQUES
-
30A-7
A VIDE
-
GENERALITES
Valeurs de contrôles des angles du train arrière
ANGLES
VALEURS
30A
POSITION DU
TRAIN ARRIERE
REGLAGE
A VIDE
Réglable par
action sur les
boulons
d’amortisseurs (B)
(voir page 30A-4)
A VIDE
Réglable en
tournant les
manchons de la
barre de
connexion
1 tour = 1°
(6 mm)
A VIDE
-
CARROSSAGE
- 1° 30' ± 20’
PARALLELISME
(Pour 2 roues)
pince
+ 0° 45' ± 15'
6 mm ± 2
BLOCAGE DES ARTICULATIONS ELASTIQUES
-
Nota :
Le carrossage est réglable sur les trains avant et arrière par action de basculement des fusées sur le boulon
inférieur d’amortisseur (B) (voir pages 30A-1, 30A-4).
La valeur maximale de réglage de butée à butée est de 1˚ 30’.
30A-8
ELEMENTS PORTEURS AVANT
131A
Bras inférieur
31A
REPOSE
Couples de serrage
vis de roue
écrou de bras inférieur sur le fauxchâssis
rotule sphérique pour écrou de support
de fusée d’essieu
11 daN.m
9 daN.m
28 daN.m
vis triangle inférieur
9 daN.m
écrou de la biellette de la barre
stabilisatrice
6 daN.m
Reposer :
– le triangle,
– les deux vis sans les serrer,
– l’arbre de la rotule sphérique dans le support de
fusée et serrer l’écrou au couple,
– le câblage ABS sur le triangle inférieur (attaches de
câbles).
DEPOSE
Placer le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Déposer :
– les deux roues,
– le câblage ABS du triangle inférieur (attache de
câbles),
– l’écrou du support de fusée,
– les deux vis de montage du triangle sur le fauxchâssis,
– le triangle.
ATTENTION
Veiller à bien respecter les couples de serrage
indiqués au chapitre 30A.
Nota :
Faire rebondir la suspension et serrer les écrous du
triangle et de la biellette de la barre stabilisatrice au
couple (position de serrage : véhicule non chargé).
31A-1
ELEMENTS PORTEURS AVANT
Rotule de bras inférieur
DEPOSE
Si le soufflet est endommagé, la rotule doit être
remplacée.
Procéder de la même façon que lors du démontage du
triangle inférieur.
Desserrer mais ne pas enlever les deux vis de
montage (3) du triangle sur le berceau avant.
Déposer :
– le capteur ABS du triangle inférieur (attache de
câbles),
– les deux vis de montage de la rotule sphérique (4)
et (5),
– la rotule sphérique.
REPOSE
Reposer la rotule et serrer au couple de 11 daN.m.
Nota :
Monter la rotule marquée "L" (près du trou (5)) côté
gauche du véhicule. Monter la rotule marquée "R"
côté droit du véhicule.
Procéder de la même façon que pour le remontage du
triangle inférieur.
31A-2
31A
ELEMENTS PORTEURS
233A ARRIERE
Berceau arrière
33A
Couples de serrage
vis de roue
vis de fixation du berceau arrière
11 daN.m
9 daN.m
DEPOSE
Mettre le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Relâcher le frein à main.
Démonter la console centrale et la garniture du levier
de vitesses (quatre vis de fixation pour la console).
Desserrer l’écrou de réglage du frein à main (1).
Relever la côte (X) pour faciliter la repose.
Déposer :
– les roues arrière,
– les câbles (2) du frein à main des étriers de freins.
Déposer les câbles de frein du berceau.
33A-1
ELEMENTS PORTEURS ARRIERE
Berceau arrière
Déposer les câbles de capteurs de vitesse de roue du
bras de suspension.
33A
Déposer la vis de fixation de la biellette de reprise de
couple inférieure.
Maintenir le berceau et déposer les vis de fixation,
puis le séparer de la coque.
Déposer l’écrou de fixation de la rotule de bras de
suspension.
Débrancher les biellettes de renvoi.
REPOSE
Déposer les bras de suspension du porte-fusée.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Insérer une cale entre l’amortisseur et le châssis pour
maintenir séparés la suspension et l’ensemble
"moyeu - frein du berceau".
Respecter les couples de serrage et installer des
colliers neufs pour le maintien des câbles de frein à
main et de câblage des capteurs de vitesse de roue.
Procéder au contrôle et au réglage des angles de train
arrière (voir chapitre 30A).
33A-2
ELEMENTS PORTEURS ARRIERE
Rotule axiale arrière
33A
Outillage spécialisé indispensable
T. Av. 476
Extracteur de rotule
Couples de serrage
vis de fixation des rotules de parallélisme 5,5 daN.m
colliers liaison pot catalyseur / silencieux 3,5 daN.m
vis des biellettes de parallélisme arrière
15 daN.m
vis de roue
11 daN.m
DEPOSE
Placer le véhicule sur un pont élévateur à deux
colonnes.
Déposer :
– le protecteur sous caisse,
– les roues arrières,
Déposer les biellettes de parallélisme à l’aide de l’outil
T. Av. 476.
– les silentblocs (1).
Desserrer les colliers liaison pot/catalyseur (2).
Déposer le silencieux de pot d’échappement, cette
intervention nécessite deux opérateurs.
33A-3
ELEMENTS PORTEURS ARRIERE
Rotule axiale arrière
3ème montage
REPOSE
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Nota :
Il existe trois montages différents de biellettes de
parallélisme.
1 er montage
2 ème montage
33A-4
33A
ROUES ET PNEUMATIQUES
335A
Caractéristiques
Véhicule
Pneumatique
MICHELIN PILOT SPORT
Jante
35A
Pression de gonflement à
froid (en bar) (1)
Avant
7 J 18
Avant
205/40 ZR18
Avant
2
Arrière
8.5 J 18
Arrière
245/40 ZR18
Arrière
2,1
CB1U
(1) Utilisation normale
Couples de serrage
vis de roues
11 daN.m
Voile de jante : 1,2 mm
La pression de gonflage doit être contrôlée à froid. L’élévation de température pendant le roulage provoque une
augmentation de pression de 0,2 à 0,3 bar.
En cas de contrôle de la pression à chaud, tenir compte de cette augmentation de pression et ne jamais les
dégonfler.
Nota :
La dimension des pneumatiques "HIVER" est :
Pneus avant : 205/45 - 17
Pneus arrière : 225/45 - 17
Pression préconisée : 2,1 bars.
Equiper les quatre roues pour préserver le plus possible des qualités d’adhérence du véhicule.
Ces pneus comportent parfois un sens de rotation et une vitesse maximale d’utilisation inférieure à la vitesse
maximale du véhicule.
35A-1
ANTIBLOCAGE438C
DES ROUES
Présentation
Ce véhicule est équipé d’un ABS BOSCH 5.3 de type
additionnel quatre canaux ; l’équipement de freinage
conventionnel et l’équipement ABS sont séparés.
SPECIFICITES
Le système comporte quatre capteurs de vitesse.
Chaque voie hydraulique de freinage est associée à
un capteur disposé au niveau de chaque roue. Ainsi,
les roues avant sont régulées séparément. En
revanche, les roues arrière sont régulées
simultanément de la même manière selon le principe
de la sélection basse dite select low (la première roue
qui tend à bloquer déclenche immédiatement la
régulation sur l’ensemble du train).
Sur ce véhicule, le compensateur de freinage est
supprimé et son rôle est assuré par un programme
spécifique implanté dans le calculateur du groupe ABS
et appelé REF (Répartiteur Electronique de Freinage).
ATTENTION
Au cas où le fusible ABS est retiré, faire attention en
cas d’essai routier à ne pas effectuer un freinage fort
car la fonction de répartition électronique de freinage
n’est plus activée (pressions avant et arrière
identiques), donc il y a risque de "tête à queue".
Le système qui équipe ce véhicule ne possède ni la
fonction correction de trajectoire, ni la fonction antipatinage.
38C-1
38C
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Présentation
38C
L’UNITE DE REGULATION HYDRAULIQUE
PRN3819
A
B
C
D
E
Arrivée du maître-cylindre arrière
Roue arrière gauche
Roue arrière droite
Roue avant droite
Roues avant gauche
38C-2
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Schéma électrique
38C-3
38C
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Schéma électrique
NOMENCLATURE
103
104
118
119
120
150
151
152
153
160
225
247
429
645
777
1016
Alternateur
Contacteur démarrage
Calculateur antiblocage de roues
Boîtier interface information vitesse
Calculateur d’injection
Capteur roue arrière droite
Capteur roue arrière gauche
Capteur roue avant droite
Capteur roue avant gauche
Contacteur de stop
Prise diagnostic
Tableau de bord
Relais antiblocage de roue de secours
Boîtier interconnexion habitacle
Platine fusibles d’alimentation de puissance arrière
Boîtier fusibles habitacle
RACCORDEMENTS
R2
R107
R110
R290
Connecteur 33 voies câblage tableau de bord vers câblage arrière
Planche de bord - Avant moteur
Connecteur 38 voies vers câblage moteur
Connecteur 10 voies vers câblage moteur
Nota :
La résistance électrique des capteurs de roues avant et arrière est de 1600 Ω ± 320 Ω.
38C-4
38C
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Connecteur du calculateur
38C
Branchement connecteur 31 voies
A
Micro-ressort reliant à la masse (borne 19) les broches 20 et 21 (voyants ABS et niveau de liquide de frein)
en cas de déconnexion du connecteur.
Voie
Désignation
Voie
Désignation
1
Masse capteur arrière droit
17
+ avant contact
2
Information capteur arrière droit
18
+ avant contact
3
Non utilisée
19
Masse
4
Masse capteur avant droit
20
Non connectée
5
Information capteur avant droit
21
Masse relais ABS
6
Masse capteur avant gauche
22
Non connectée
7
Information capteur avant gauche
23
Sortie signal de vitesse arrière gauche
8
Masse capteur arrière gauche
24
Sortie signal de vitesse arrière droit
9
Information capteur arrière gauche
25
Non utilisée
10
Information charge alternateur
26
Non utilisée
11
Ligne de diagnostic K
27
Non utilisée
12
Ligne de diagnostic L
28
Non utilisée
13
Non utilisée
29
Non utilisée
14
Information sur l’interrupteur des feux
de stop
30
Non utilisée
31
Non utilisée
15
+ après contact
16
Masse du moteur de pompe
38C-5
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Purge du circuit de freinage
38C
(3) Validée par un essai routier ayant provoqué une
régulation par le groupe hydraulique.
Matériel indispensable
Appareil de purge des circuits de freinage (agréé par
RENAULT)
I - PURGE DU CIRCUIT HORS CIRCUIT DE
REGULATION
ATTENTION
Pour un fonctionnement correct, un circuit de
freinage doit être exempt de gaz (air extérieur au
circuit, vapeur d'eau, etc.). Ainsi, toute ouverture du
circuit nécessite une purge de l'air contenu dans le
circuit après sa fermeture.
Le vieillissement du liquide de frein (consulter les
périodicités d'entretien) entraîne un taux d'humidité
important pouvant créer de la vapeur d'eau dans le
circuit, dans certaines conditions extrêmes. Cette
vétusté nécessite la vidange complète du circuit puis
une purge de l'air contenu dans celui-ci.
●
–
–
–
–
–
Opérations préalables à toute purge d'air des circuits
de freinage :
s'assurer de l'étanchéité du circuit,
remplir le réservoir de liquide de frein (1) à son
maximum,
appuyer plusieurs fois sur la pédale de frein, afin de
mettre en contact les pistons, les garnitures, les
disques ou les tambours),
ajouter du liquide de frein (1) afin d'ajuster le niveau
dans le bocal,
préparer l'appareil de purge des circuits de
freinage (agréé par RENAULT) et ajuster son
niveau de liquide de frein (1) à son maximum
(consulter la notice d'utilisation, le réglage de la
pression conseillé étant de 2 bars à 2,5 bars).
Il y a deux types de purges d'air du circuit de
freinage :
– une purge du circuit hors circuit de régulation ; elle ne
permet pas la purge d'air du circuit secondaire (2) du
groupe hydraulique de l’antiblocage des roues,
– une purge d'air du circuit de régulation du freinage ;
cette purge doit être réalisée seulement si la course
de la pédale de frein, jugée correcte à l'issue de la
purge dite "classique" (3), devient mauvaise.
●
Cette procédure est applicable à la suite de la
dépose ou du remplacement de l'un des éléments
suivants :
– le maître-cylindre,
– le groupe hydraulique (neuf et prérempli),
– un tuyau rigide,
– un flexible,
– un étrier.
●
Précautions à respecter pendant cette opération de
purge d'air d'un circuit de freinage :
– le contact du véhicule doit être coupé pour ne pas
activer les électrovannes du groupe hydraulique,
– contrôler les niveaux de liquide de frein du circuit
de freinage et de l'appareil de purge.
●
Raccorder l'appareil de purge d'air au circuit de
freinage du véhicule en respectant les particularités
de cet appareil (consulter la notice d'utilisation).
●
Purger le circuit en ouvrant les vis de purge dans
l'ordre suivant (ne pas oublier de les fermer après
l'opération) :
– le circuit arrière droit,
– le circuit avant gauche,
– le circuit arrière gauche,
– le circuit avant droit.
Moteur coupé, contrôler la course de la pédale, si
celle-ci n'est pas correcte, recommencer cette
procédure de purge.
●
Parfaire le niveau du liquide de frein dans le réservoir
après avoir débranché l'appareil de purge. Contrôler
le serrage des vis de purge et la présence des
bouchons d'étanchéité.
●
Valider l’efficacité de la régulation du groupe
hydraulique en effectuant un essai routier.
●
(1) Liquide de frein SAEJ 1703 DOT4.
(2) Le circuit de régulation est la partie interne au
groupe hydraulique. Il est isolé du circuit classique de
freinage tant que les électrovannes ne sont pas
activées par le calculateur ou l’outil de diagnostic.
38C-6
ANTIBLOCAGE DES ROUES
Purge du circuit de freinage
L'efficacité et l'équilibre du freinage d'un véhicule
peuvent être contrôlés sur un banc de freinage ou en
effectuant un essai routier.
Nota :
Le circuit de freinage est de type "X", il est donc
possible d'effectuer une purge isolée sur un seul
circuit (dans le cas d'un remplacement de flexible,
d'étrier...).
II - PURGE DU CIRCUIT DE REGULATION
Nota :
Cette purge doit être réalisée seulement si la course
de la pédale de frein, jugée correcte à l'issue de la
purge dite "classique" (validée par un essai routier
ayant provoqué une régulation par le groupe
hydraulique), devient mauvaise.
Cette procédure est applicable si le groupe
hydraulique est suspecté d’avoir laissé pénétrer de
l'air (que celui-ci ait été déposé ou non).
1 - Précautions à respecter pendant cette
opération de purge d'air d'un circuit de freinage
●
Contrôler les niveaux de liquide de frein du circuit de
freinage et de l'appareil de purge.
●
Raccorder (voir la notice d'utilisation de l’appareil) :
– l'Appareil de purge des circuits de freinage
(agréé par RENAULT) au circuit de freinage du
véhicule,
– l'Outil de diagnostic.
●
Pour chaque circuit, dans l’ordre suivant :
– arrière droit (commande de l'outil de
diagnostic AC156),
– avant gauche (commande de l'outil de
diagnostic AC153),
– arrière gauche (commande de l'outil de
diagnostic AC155),
– avant droit (commande de l'outil de
diagnostic AC154).
Répéter ces opérations :
– appuyer sur la pédale de frein plusieurs fois,
– activer l’électrovanne du circuit à l'aide de l'Outil
de diagnostic,
– ouvrir la vis de purge*. Après évacuation de l'air,
refermer la vis de purge.
*Pendant l'activation de l'électrovanne, maintenir la
pédale appuyée en bout de course.
38C-7
38C
●
Parfaire le niveau du liquide de frein dans le réservoir
après avoir débranché l'appareil de purge. Contrôler
le serrage des vis de purge et la présence des
bouchons d'étanchéité.
●
Provoquer, au cours d'un essai routier, une
régulation de freinage pour vérifier si la pédale de
frein est correcte. Si celle-ci n'est pas correcte,
effectuer de nouveau une purge de circuit de
régulation.
L'efficacité et l'équilibre du freinage du véhicule
peuvent être contrôlés sur un banc de freinage
approprié.
CONDITIONNEMENT
D’AIR
162A
Généralités
62A-1
62A
CONDITIONNEMENT D’AIR
Schéma électrique
62A-2
62A
CONDITIONNEMENT D’AIR
Schéma électrique
NOMENCLATURE
120
171
225
234
245
262
418
419
584
597
653
777
944
1010
1016
1047
1111
1160
1202
Calculateur d’injection
Embrayage conditionnement d’air
Prise de diagnostic
Relais groupe motoventilateurs
Capteur de température extérieure
Groupe motoventilateur refroidissement et conditionnement d’air
Capteur de température extérieure
Boîtier de conditionnement d’air
Relais d’embrayage du compresseur du conditionnement d’air
Fusibles moteur et relais
Afficheur radio
Platine fusibles d’alimentation de puissance
Thermocontact ventilateur moteur
Ventilateur compartiment moteur
Boîtier fusibles habitacle
Relais injection
Capteur d’humidité intérieure
Relais d’alimentation du boîtier de conditionnement d’air
Capteur de pression de fluide réfrigérant
RACCORDEMENTS
R20
R99
R107
R110
Raccordement moteur - planche de bord
Raccordement planche de bord - boîtier de conditionnement d’air
Planche de bord - avant moteur
Moteur - câblage moteur
62A-3
62A
PROJECTEURS
180B AVANT
Allumage automatique des feux
80B
ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES FEUX EN ROULANT
Ces véhicules sont équipés de l'allumage automatique des feux de croisement et de position (moteur tournant) en
fonction de la luminosité.
Mise en action
La fonction est assurée par le détecteur de luminosité (intégré au détecteur de pluie) et par l'Unité Centrale
Habitacle.
1
2
3
4
Détecteur de pluie
Unité Centrale Habitacle
Projecteurs
Manette d’éclairage
La mise en action ou l'inhibition de la fonction peut être effectuée à l'aide de la manette d'éclairage, si l'Unité
Centrale Habitacle est correctement configurée (voir le chapitre 87B) :
● mettre le contact,
● à l'aide de la manette, effectuer deux cycles allumage - extinction en moins de 4 secondes,
● si la fonction a changé d'état, le tableau de bord émet un signal sonore.
Pour les particularités de remplacement du détecteur de luminosité (voir le chapitre 85A, Capteur de pluie).
80B-1
PROJECTEURS AVANT
Allumage automatique des feux
80B
ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES FEUX VEHICULE A L'ARRET ("éclairage extérieur d’accompagnement")
Ces véhicules sont équipés de l'allumage automatique des feux de croisement (moteur arrêté) pour permettre
l'éclairage de l'avant du véhicule. Cette fonction n'est possible que contact coupé et fonctionne par périodes
temporisées de 30 secondes.
Mise en action
La mise en action est effectuée à l'aide de la manette d'éclairage :
● couper le contact,
● à l'aide de la manette, effectuer deux appels de feux de route,
● le tableau de bord émet un signal sonore,
● les feux sont alimentés pour une temporisation de 30 secondes,
● chaque appel de feux de route par manette rajoutera une temporisation de 30 secondes.
80B-2
PROJECTEURS AVANT
Blocs optiques et indicateur de direction
Le bloc optique et le clignotant ne forment qu'une
seule pièce.
80B
REPOSE
Brancher les connecteurs.
DEPOSE
Positionner l'optique puis serrer au couple les vis
(0,4 daN.m).
IMPORTANT
– Ne jamais allumer une lampe qui n’est pas
positionnée dans son projecteur (dangereux pour
les yeux).
– Les lampes au xénon fonctionnent sous une
tension de 20000 V à l’allumage puis sous 85 V
alternatif en fonctionnement.
– Attendre que les ensembles "calculateurs-boîtier
de puissance" soient froids avant le démontage.
– Débrancher impérativement la batterie avant toute
intervention.
ATTENTION
Après avoir reposé les blocs optiques, procéder à
leur réglage :
● positionner le véhicule sur un sol plat (frein à main
non serré),
● s'assurer que le véhicule soit vide avec si possible
le réservoir plein,
● positionner la commande de réglage à "0",
● actionner la vis (B) pour le réglage en hauteur,
● actionner la vis (C) pour le réglage en direction.
Après avoir débranché la batterie et les connecteurs
des blocs optiques.
Déposer :
● le bouclier avec la calandre (voir Note technique
Carrosserie),
● les vis (A) de fixation de l'optique.
Débrancher les connecteurs et retirer l'optique.
80B-3
PROJECTEURS AVANT
Blocs optiques et indicateur de direction
BRANCHEMENT
Voie
Désignation
1
Masse
2
Feux de croisement
3
Clignotant
4
Feux de route
5
Feux de position
Nota :
Les numéros des voies se lisent de droite à gauche
sur tous les projecteurs.
80B-4
80B
PROJECTEURS AVANT
Réglage en site
DEPOSE DE L'ACTIONNEUR
80B
Procédure de réglage
Déposer le projecteur.
ATTENTION
Après avoir reposé les blocs optiques, procéder à
leur réglage :
● positionner le véhicule sur un sol plat (frein à main
non serré),
● s'assurer que le véhicule soit vide avec si possible
le réservoir plein,
● positionner la commande de réglage à "0",
● actionner la vis (B) pour le réglage en hauteur,
● actionner la vis (C) pour le réglage en direction.
Tourner l'actionneur d'un huitième de tour pour le
dégager de l'optique.
Désaccoupler ensuite la rotule de la parabole, en
basculant légèrement l'actionneur.
REPOSE
Pour faciliter la repose de l'actionneur, déposer le
cache étanche pour tenir le réflecteur du projecteur.
Puis encliqueter la rotule dans le logement prévu à cet
effet.
Positionner l'actionneur sur le projecteur et tourner
d'un huitième de tour.
Remonter le projecteur.
Procéder au réglage.
80B-5
PROJECTEURS AVANT
Feux de jour
Le fonctionnement des feux de jour (running-lights)
pour certains pays est réalisé par l'Unité Centrale
Habitacle.
Nota :
L'alimentation des feux de jour transite par des relais
fixés sur l'Unité Centrale Habitacle.
La configuration en feux de jour peut être établie à
l'aide de l'outil de diagnostic en utilisant le menu
"Commande", "Configuration du système", puis en
sélectionnant avec ou sans "feux de jour" (voir
chapitre 87).
Relais
Désignation
1
Relais principal feux de jour
2
Relais feux de position feux de jour
3
Relais feux antibrouillard avant
4
Relais feux de croisement feux de jour
5
Relais pompe lave-projecteurs
6
Relais pompe lave-projecteurs
80B-6
80B
PROJECTEURS AVANT
Feux antibrouillard
80B
DEPOSE
REPOSE
Retirer la gaine intérieure latérale.
Procéder dans le sens inverse de la dépose.
Retirer les quatre vis (A) tout en maintenant le support
sur le panneau latéral.
Régler le feu antibrouillard à l’aide des vis de réglage
situées dans l’ouverture (D).
Débrancher le connecteur (B) du feu antibrouillard.
Retirer le feu antibrouillard en dégageant l’écrou de
fixation (C).
80B-7
LAMPES AU
XÉNON
580C
Généralités
Ces lampes ne contiennent pas de filament. La
lumière de ces lampes est générée à partir de deux
électrodes dans une ampoule de quartz comprenant
un gaz à pression élevée (du xénon).
80C
DESCRIPTION
ATTENTION
Ces véhicules ne possèdent pas de système de
réglage automatique de la hauteur des projecteurs.
IMPORTANT
– Ne jamais allumer une lampe qui n’est pas
positionnée dans son projecteur (dangereux pour
les yeux).
– Les lampes au xénon fonctionnent sous une
tension de 20000 V à l’allumage puis sous 85 V
alternatif en fonctionnement.
– Attendre que les ensembles "calculateurs-boîtier
de puissance" soient froids avant le démontage.
– Débrancher impérativement la batterie avant toute
intervention.
Le système comprend :
● deux blocs optiques équipés d'une lampe de feu de
position classique,
● une lampe de feu de route type H7 55W,
● une lampe de feu de croisement au xénon de
type D2S,
● une lampe de clignotant de type PY 21W,
● deux boîtiers électroniques (Ballasts) intégrés aux
projecteurs (A) (un par projecteur),
●
80C-1
deux boîtiers (B) à haute tension sur lesquels sont
fixées les lampes,
LAMPES AU XÉNON
Généralités
●
deux actionneurs de réglage (D) fixés à l'arrière de
chaque phare.
80C-2
80C
LAMPES AU XÉNON
Lampes
80C
DEPOSE
IMPORTANT
– Ne jamais allumer une lampe qui n’est pas
positionnée dans son projecteur (dangereux pour
les yeux).
– Les lampes au xénon fonctionnent sous une
tension de 20000 V à l’allumage puis sous 85 V
alternatif en fonctionnement.
– Attendre que les ensembles "calculateurs-boîtier
de puissance" soient froids avant le démontage.
– Débrancher impérativement la batterie avant toute
intervention.
Pour le remplacement d'une lampe au xénon, déposer
le projecteur.
Déposer :
– le verrou de maintien de la lampe, en le tournant d'un
huitième de tour dans le sens indiqué ci-dessus,
– la lampe.
Déposer le boîtier haute tension en le tournant d'un
huitième de tour dans le sens indiqué ci-dessus.
Nota :
Le connecteur (A) venant alimenter le boîtier haute
tension se débranche automatiquement grâce à un
système de sécurité. Ce dernier ne permet pas le
branchement du boîtier haute tension si la lampe
n'est pas présente.
ATTENTION
La lampe ne doit subir aucun choc car le conducteur
externe (1) est très fragile et ne doit pas être
déformé.
80C-3
LAMPES AU XÉNON
Lampes
REPOSE
Prendre la lampe par son culot (ne pas toucher
l'ampoule avec les doigts, sinon la nettoyer avec de
l'alcool et un chiffon doux non pelucheux).
Positionner :
● la lampe. L'ergot doit être en face de la gorge du
projecteur,
● le verrou de maintien de la lampe,
● le boîtier à haute tension,
● le connecteur d'alimentation.
Contrôler le réglage des phares.
80C-4
80C
LAMPES AU XÉNON
Boîtier électronique (Ballast)
80C
REPOSE
ATTENTION
Les lampes au xénon fonctionnent sous une tension
de 20 000 V à l'allumage puis de 85 V alternatif en
fonctionnement.
Débrancher impérativement le bloc optique et
attendre que les calculateurs (ballast et module)
soient froids avant le démontage.
Ne jamais allumer la lampe si celle-ci n'est pas
positionnée dans le bloc optique (dangereux pour
les yeux).
Serrer au couple le boîtier électronique (1 daN.m).
Contrôler le réglage des phares.
BRANCHEMENT
DEPOSE
Déposer le projecteur concerné.
Placer le projecteur sur un chiffon propre pour ne pas
le rayer.
Voie
Déposer les vis (A) à empreinte étoile.
80C-5
Désignation
1
Information feux de croisement
2
Masse
3
Liaison avec module à haute tension
(voie n°4)
4
Liaison avec module à haute tension
(voie n°2)
5
Liaison avec module à haute tension
(voie n°1)
6
Masse lampe
ECLAIRAGE681A
ARRIERE
Feux arrière
DEPOSE - REPOSE
Déposer la vis de fixation se trouvant dans le coffre,
puis, de l'extérieur, débrancher le connecteur.
BRANCHEMENT
Voie
1
2
3
4
5
6
Désignation
Masse
Feu de recul
Clignotant
Feu de brouillard
Feu de stop
Feu de position
Nota :
Les numéros des voies se lisent de droite à gauche.
81A-1
81A
ECLAIRAGE ARRIERE
Feu de stop surélevé
DEPOSE - REPOSE
Hayon levé, déposer les six vis (A) de fixation du
bandeau supérieur.
Hayon baissé, déclipper le bandeau supérieur (trois
clips (B)).
Débrancher le connecteur et déposer les deux vis (C)
de fixation du feu.
Nota :
Les lampes ne sont pas démontables. En cas de
défaillance, remplacer le feu complet.
81A-2
81A
FUSIBLES
781C
Boîtier fusibles habitacle
81C-1
81C
FUSIBLES
Boîtier fusibles habitacle
N°°
Ampère
F1
15A
F2
15A
F3
15A
81C
N°°
Ampère
Airbags et prétensionneurs
F21
5A
Feux de stop - Prise diagnostic Tableau de bord - Régulateur de
vitesse
F22
15A
Clignotants
F23
15A
Feu de brouillard arrière
F24
-
Non utilisé
F25
-
Non utilisé
F26
10A
Feux de position gauche
F27
10A
Feux de position droit
F28
2A
F29
20A
Radio - Montre - Plafonniers Rétroviseurs électriques
F30
30A
Lunette arrière dégivrante
F31
20A
Condamnation des ouvrants
F32
-
F33
20A
Lave-projecteurs
F34
20A
Climatisation
F35
-
F36
30A
Lève-vitres électriques
F37
10A
Unité Centrale Habitacle
F38
-
Non utilisé
F39
-
Non utilisé
Désignation
Conditionnement d'air - Essuievitre arrière - Feux de marche
arrière
F4
20A
Essuie-vitre avant
F5
10A
Antiblocage des roues
F6
10A
Conditionnement d'air
F7
15A
Radio - Montre - Allume-cigares
F8
15A
Avertisseur sonore
F9
15A
Feux de croisement gauche
F10
15A
Feux de croisement droit
F11
10A
Feu de route droit
F12
10A
Feu de route gauche - Voyant
tableau de bord
F13
20A
Essuie-vitre arrière
F14
-
F15
20A
F16
-
F17
10A
Dégivrage des rétroviseurs
F18
20A
Antibrouillard avant
F19
-
F20
20A
Non utilisé
Vitres électriques
Non utilisé
Non utilisé
Unité Centrale Habitacle
Ce boîtier fusibles se situe dans l’habitacle, côté
conducteur (en bout de planche de bord).
81C-2
Désignation
Tableau de bord Condamnation des ouvrants Prise diagnostic
Bague réceptrice antidémarrage
Non utilisé
Non utilisé
182A ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
GENERALITES
PARTICULARITES
●
Il n'existe plus de code de dépannage mais un code
de réparation attribué à vie au véhicule lors de sa
fabrication.
– il n'y a pas de numéro inscrit dans la clé,
– le véhicule ne possède pas d'étiquette comportant
le code à la livraison.
Pour toute intervention sur ce système, ce numéro
de code de réparation pourra être demandé au
réseau d'assistance local (voir Note
Technique 3315E ou bien la techline).
Pour toute demande de numéro de code, fournir
désormais impérativement le numéro VIN du
véhicule ainsi que son numéro de fabrication.
Ceci permet à l'opérateur d'identifier le véhicule
pour donner le bon code.
●
Les clés de rechange sont livrées non codées sans
numéro et sans insert métallique.
●
Ce système peut comporter jusqu'à quatre clés
maximum. La fonction télécommande et la pile n'ont
aucune action sur l'antidémarrage.
●
En cas de perte ou de vol ou à la demande du client,
une ou plusieurs clés d'un véhicule peuvent être
désaffectées. Elles pourront être réattribuées sur le
même véhicule si nécessaire.
ATTENTION
Avec ce système, le remplacement de plusieurs
éléments (Unité Centrale Habitacle et clés ou Unité
Centrale Habitacle et calculateur d'injection) en une
seule fois est impossible. Ces pièces sont vendues
non codées.
En effet, lors de leur remplacement, ces éléments
ne pourront pas être codés si aucun d'eux ne
possède le code d'origine du véhicule en mémoire
(voir tableau d'affectation).
●
82A
Aucun moyen n’existe pour effacer le code appris par
les éléments du système. Le code appris ne peut
pas être effacé.
82A-1
L’antidémarrage de la Clio V6 phase 2 est un
antidémarrage commandé par un système de
reconnaissance de clé à code évolutif aléatoire
(crypté).
L'antidémarrage est activé quelques secondes après
la coupure du contact. Il pourra être visualisé par le
clignotement du voyant lumineux rouge situé sur le
tableau de bord.
Lors de sa fabrication, un code de douze caractères
hexadécimaux est affecté au véhicule pour rendre
opérationnel le système antidémarrage.
Ce code de réparation sera nécessaire en après-vente
pour :
– ajouter des clés,
– remplacer une ou plusieurs clés,
– désaffecter une ou plusieurs clés (en cas de perte ou
de vol par exemple),
– remplacer une Unité Centrale Habitacle.
Nota :
Pour obtenir le code de réparation, le numéro de
série du véhicule est nécessaire. Plusieurs moyens
sont possibles en fonction des pays (voir Note
Technique 3315E) :
– le service Minitel,
– le serveur vocal,
– la techline.
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
DESCRIPTION DU SYSTEME
●
Avec ce système, l'antidémarrage est activé quelques
secondes après la coupure du contact (matérialisé par
le clignotement du voyant rouge antidémarrage).
d'une bague réceptrice (D) située autour du
contacteur de démarrage, équipée d'une
électronique chargée de transmettre le code des clés
à l'Unité Centrale Habitacle.
Nota :
Cette bague n'est pas codée.
Il est composé :
●
82A
d'une tête de clé équipée d'une électronique (B)
codée, permettant la commande de l'antidémarrage
et la condamnation, décondamnation des portes par
radiofréquence,
DEPOSE-REPOSE
Déposer les demi-coquilles sous volant.
Déposer la bague du contacteur de démarrage.
Débrancher son connecteur.
BRANCHEMENT
Nota :
L'électronique de l'antidémarrage est désormais
intégrée au circuit imprimé de la télécommande.
20125
Voie
1
2
3
4
20249
82A-2
Désignation
Non utilisée
Masse
+ Avant contact
Sortie signal
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
●
d'une Unité Centrale Habitacle.
82A
OUVERTURE D'UNE TETE DE CLE
Pour la fonction antidémarrage, l'Unité Centrale
Habitacle assure les fonctions suivantes :
– décodage du signal de la clé,
– dialogue avec le calculateur d'injection,
– pilotage du voyant rouge du tableau de bord,
– dialogue avec l'outil de diagnostic.
13077R
Poser la tête de clé sur une table, insert métallique
vers le bas.
20855
L'Unité Centrale Habitacle (1) est située sous la
planche de bord.
Pour la dépose, voir chapitre 87B.
●
d'un voyant rouge antidémarrage situé sur le tableau
de bord utilisé pour signaler :
– l'activation du système antidémarrage,
– la non reconnaissance de la clé,
– une défaillance du système,
– l'apprentissage d'une clé.
82A-3
Faire levier à l'aide d'un petit tournevis comme indiqué
ci-dessous en s'assurant que le bout de celui-ci appuie
bien sur la partie inférieure (E) de la tête de clé. Ceci
permet de faire glisser la partie supérieure par rapport
à la partie inférieure.
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
FONCTIONNEMENT
Lorsque le système antidémarrage est opérationnel, le
voyant rouge de l'antidémarrage clignote
(clignotement lent : un éclairage par seconde).
●
Après avoir mis le contact, le code de la clé est
transmis à l'Unité Centrale Habitacle.
●
Si le code est reconnu par l'Unité Centrale Habitacle,
l'Unité Centrale Habitacle et le calculateur d'injection
s'envoient des signaux codés par le réseau
multiplexé et le voyant antidémarrage s'éteint.
●
Si les signaux émis par l'Unité Centrale Habitacle et
le calculateur d'injection correspondent, l'Unité
Centrale Habitacle autorise le démarrage du moteur
et l'injection se déverrouille.
CAS PARTICULIERS :
●
Le calculateur d'injection n'a aucun code de
référence en mémoire : le code qui est envoyé
s'inscrit dans la mémoire.
●
S'il n'y a pas coïncidence entre le code de la clé et
celui de l’Unité Centrale Habitacle, le système reste
verrouillé. Le voyant rouge antidémarrage clignote
(clignotement rapide). Le démarrage du véhicule
n'est pas autorisé.
ATTENTION
Lorsque la batterie est peu chargée, la chute de
tension provoquée par la sollicitation du démarreur
peut réactiver l'antidémarrage. Si la tension est trop
faible, le démarrage est impossible, même en
poussant le véhicule.
82A-4
82A
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
82A
FONCTIONNEMENT
Système antidémarrage en action :
le voyant antidémarrage clignote lentement
Mettre le contact. L’Unité Centrale Habitacle interroge la tête de clé.
Non
La clé est-elle
reconnue ?
Oui
L’antidémarrage reste en
action, le voyant clignote
rapidement.
Le contact est établi. L’Unité Centrale Habitacle et le calculateur
d’injection s’envoient des messages codés par le réseau multiplexé.
Non
Les codes
correspondent-ils ?
Oui
L’antidémarrage reste en
action, le voyant est allumé
fixe
Le véhicule est déprotégé. Le voyant antidémarrage s’allume
pendant 3 secondes.
82A-5
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
82A
REMPLACEMENT ET CONFIGURATION
Les pièces neuves ne sont pas codées. Une fois montées sur le véhicule, elles doivent apprendre un code pour être
opérationnelles.
Pour réaliser cette procédure, certaines pièces du véhicule doivent impérativement être déjà correctement codées
(avec le code du véhicule). Consulter le tableau des affectations.
ATTENTION
Si une pièce apprend le code, elle est affectée au véhicule, il est impossible d'effacer ce code ou de lui en
apprendre un second. Le code appris ne peut pas être effacé.
TABLEAU DES AFFECTATIONS
ETAT DES ELEMENTS
Unité Centrale
Habitacle
Clé
Calculateur
d'injection
BESOIN DU
CODE DE
REPARATION
Apprentissage de
l'Unité Centrale
Habitacle
Vierge
Codée
Codé
OUI
Affectation ou
suppression de
clé
Codée
Vierge*
-
OUI
Apprentissage
calculateur
d'injection
Codée
Codée
-
NON
INTERVENTION
APRES-VENTE
* La clé affectée à un véhicule doit être vierge ou déjà apprise sur ce véhicule.
Nota :
La clé peut être apprise sur un véhicule mais non opérationnelle (non affectée).
Nota :
Seules les clés présentées lors de cette opération seront fonctionnelles.
82A-6
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
Une Unité Centrale Habitacle neuve n'est pas codée.
Une fois montée sur le véhicule, il sera donc
nécessaire de lui apprendre un code pour qu'elle soit
opérationnelle.
●
Si le format du code est correct, l'outil affiche
"Insérer une clé déjà apprise sur le véhicule", la
procédure d'apprentissage est en cours.
●
L'outil affiche "Apprentissage Unité Centrale
Habitacle effectué, veuillez lancer la procédure
d'apprentissage des clés", l'Unité Centrale
Habitacle est codée. Il faut maintenant entrer en
mode d'apprentissage de clé pour affecter les autres
clés (maximum quatre). Plusieurs secondes peuvent
être nécessaires avant l'apparition de ce message.
Pour réaliser cette procédure, il est impératif de
posséder au moins une des anciennes clés du
véhicule, le code de réparation, et il faut que le
calculateur d'injection soit correctement codé
(consulter le tableau des affectations).
ATTENTION
Si un code est appris par l'Unité Centrale Habitacle,
elle est affectée au véhicule. Il est impossible
d’effacer ce code ou de lui en apprendre un second.
ATTENTION
Entre chaque opération le délai maximal est de
5 minutes, sinon la procédure est annulée.
ATTENTION
Seules les clés présentées lors de cette procédure
seront fonctionnelles à condition :
– qu’elles aient déjà été codées sur ce véhicule, ou
– qu’elles soient neuves (non codées).
CAS PARTICULIERS
Si l'écran affiche :
Nota :
Dans le cas d’un remplacement de l’Unité Centrale
Habitacle seule, aucune intervention n’est à faire sur
le calculateur d’injection, il conserve le même code
antidémarrage.
PROCEDURE D'APPRENTISSAGE DE L'UNITE
CENTRALE HABITACLE
●
"Le code après-vente saisi ne correspond pas à
la clé présentée. Vérifier que vous ayez saisi le
bon code et que vous ayez présenté une clé du
véhicule" : le code ne correspond pas à la clé du
véhicule ou la clé n'appartient pas au véhicule.
●
"L'Unité Centrale Habitacle n'est pas vierge,
veuillez lancer la procédure d'apprentissage des
clés" : l'Unité Centrale Habitacle est déjà codée sur
ce véhicule.
●
"Vérifier le code après-vente", le code introduit est
incorrect, contrôler puis retenter la saisie.
●
"Echec apprentissage de l'Unité Centrale
Habitacle, clé non utilisable sur ce véhicule" : le
code de la clé ne correspond pas au code saisi (clé
d'un véhicule d'une gamme différente).
●
"La clé présentée est vierge. Veuillez prés enter
une autre clé déjà apprise sur le véhicule" : la clé
est vierge, présenter une clé déjà codée sur ce
véhicule.
A l'aide de l'outil diagnostic :
●
Entrer en dialogue avec le système
"Antidémarrage".
●
Dans le menu "Commande", "Commande
spécifique", valider la ligne "SC027 :
apprentissage Unité Centrale Habitacle".
82A
●
L'outil affiche "Retirer la clé du contacteur antivol".
●
L'outil affiche "Veuillez saisir le code après-vente".
Contact coupé, entrer le code secret après-vente
(douze caractères hexadécimaux) et le valider.
82A-7
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
82A
PROCEDURE D’APPRENTISSAGE DE L’UNITE CENTRALE HABITACLE
Entrée en dialogue avec le système
"Antidémarrage".
Sélectionner le menu "Commande" et
"Commande spécifique".
Sélectionner la commande "SC027 :
Apprentissage Unité Centrale Habitacle".
L’outil affiche :
"Retirer la clé du contacteur antivol".
Le code peut être introduit uniquement lorsque le
contact est coupé.
L’outil affiche :
"Veuillez saisir le code après-vente".
Entrer le code (12 caractères hexadécimaux en
majuscule).
Si l’outil affiche
"L’Unité Centrale Habitacle n’est pas vierge,
veuillez lancer la procédure d’apprentissage des
clés".
L’outil affiche :
"Insérer une clé déjà apprise sur le véhicule".
L’Unité Centrale Habitacle est déjà codée sur ce
véhicule.
Insérer une clé appartenant au véhicule et mettre le
contact.
La procédure ne peut pas être effectuée avec une
clé vierge.
82A-8
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
Si l’outil affiche :
"Le code après-vente saisi ne
correspond pas à la clé
présentée. Vérifier que vous
ayez saisi le bon code et que
vous ayez présenté une clé du
véhicule".
82A
Le code saisi ne correspond pas
à la clé du véhicule ou la clé
n’appartient pas au véhicule.
Si l’outil affiche : "Vérifier le
code après-vente".
L’outil affiche :
"Apprentissage Unité Centrale
Habitacle effectué, veuillez
lancer la procédure
d’apprentissage des clés".
L’unité Centrale Habitacle est
apprise sur le véhicule. Il est
désormais impossible
d’effacer le code appris.
Procéder à l’apprentissage des
clés et effectuer les
configurations.
Si l’outil affiche :
"Echec apprentissage de
l’Unité Centrale Habitacle, clé
non utilisable sur le véhicule".
Si l’outil affiche :
"La clé présentée est vierge.
Veuillez présenter une autre
clé déjà apprise sur le
véhicule".
Le code est mal introduit ou
incorrect. Contrôler puis retenter
la saisie.
Le code clé ne correspond pas
au code saisi (clé d’un véhicule
d’une gamme différente).
La clé est vierge, présenter une
clé déjà codée sur ce véhicule.
82A-9
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
PROCEDURE D’AFFECTATION DES CLES
ATTENTION
Le délai maximal entre deux opérations est de
5 minutes, sinon la procédure est annulée, l’outil
affiche alors le message "procédure interrompue :
attention, les clés affectées au véhicule sont
celles qui étaient affectées avant le lancement de
la procédure. Les clés présentées avant
l’interruption de la procédure ne sont plus
vierges et ne peuvent être affectées qu’à ce
véhicule". Ce message apparaît également en cas
de perte de dialogue avec l’Unité Centrale Habitacle,
de coupure batterie...
ATTENTION
Dans le cas où toutes les clés ne sont pas
disponibles, une procédure de réaffectation devra
être réalisée par la suite avec la totalité des clés.
●
Entrer en dialogue avec le système
"Antidémarrage".
●
Dans le menu "Commande", "Commande
spécifique", valider la ligne "SC028 :
apprentissage cartes-clés".
●
L'outil affiche "Retirer la clé du contacteur antivol".
CAS PARTICULIERS
●
L'outil affiche "Veuillez saisir le code après-vente".
Contact coupé, entrer le code secret après-vente
(douze caractères hexadécimaux) et le valider.
Si l'écran affiche :
●
L'outil affiche "Attention, les clés non présentées
ne seront plus actives. Relancer la procédure
pour les réaffecter" : l’apprentissage est en cours.
●
L'outil affiche "Insérer la clé dans le contacteur
antivol et mettre le contact puis valider" : mettre le
contact avec une clé du véhicule ou une clé vierge.
L’écran affiche "1 clé apprise", puis valider, puis
"retirer la clé du contacteur antivol".
●
L'outil propose "Voulez-vous apprendre une autre
clé".
●
Pour affecter les clés supplémentaires mettre le
contact quelques secondes avec les autres clés du
véhicule à affecter (maximum quatre) puis valider.
L’écran affiche "2, 3 ou 4 clés apprises" puis
"retirer la clé du contacteur antivol".
ATTENTION
Les clés supplémentaires doivent être des
anciennes clés du véhicule ou des clés neuves non
codées.
●
82A
L’outil affiche "Ecriture des données en mémoire",
l’Unité Centrale Habitacle est codée et les clés sont
affectées. Ce message s’affiche pendant plusieurs
secondes, avant la sortie de la réaffectation.
82A-10
●
"L’Unité Centrale Habitacle est vierge. Veuillez
lancer la procédure d’apprentissage de l’Unité
Centrale Habitacle" : l’Unité Centrale est vierge. Il
est impossible d’affecter des clés sur une Unité
Centrale non codée.
●
"Vérifier le code après-vente", le code introduit est
incorrect, contrôler puis retenter la saisie.
●
Si la clé ne correspond pas à l’Unité Centrale
Habitacle du véhicule, l’outil affiche "Procédure
interrompue : attention, les clés affectées au
véhicule sont celles qui étaient affectées avant le
lancement de la procédure. Les clés présentées
avant l’interruption de la procédure ne sont plus
vierges et ne peuvent être affectées qu’à ce
véhicule".
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
82A
PROCEDURE D’AFFECTATION DES CLES
Procédure en dialogue avec le
système "Antidémarrage".
Sélectionner le menu
"Commande" et "Commande
spécifique".
Valider la ligne "SC028 :
Apprentissage des clés".
L’outil affiche : "Retirer la clé du
contacteur antivol".
L’outil affiche : "Veuillez saisir le
code après-vente".
Entrer le code (12 caractères
hexadécimaux en majuscule)
et valider.
La procédure doit être effectuée
uniquement lorsque le contact
est coupé.
Si l’outil affiche : "L’Unité
Centrale Habitacle est vierge.
Veuillez lancer la procédure
d’apprentissage de l’Unité
Centrale Habitacle".
L’Unité Centrale Habitacle est
vierge. Il est impossible
d’affecter des clés sur une Unité
Centrale Habitacle non codée.
L’outil affiche : "Vérifier le code
après-vente".
Le code est mal introduit ou
incorrect. Contrôler puis retenter
la saisie.
L’outil affiche : "Code erroné".
Le code saisi ne correspond pas
au code de l’Unité Centrale
Habitacle. Vérifier le code aprèsvente et s’assurer que la clé soit
bien celle du véhicule, puis
retenter la saisie.
82A-11
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
82A
L’outil affiche : "Attention, les
clés présentées ne seront plus
activées. Relancer la
procédure pour les réaffecter".
L’outil affiche : "Insérer la clé
dans le contacteur antivol et
mettre le contact puis valider".
Cette procédure permet de
désaffecter une clé en cas de
perte par exemple.
Insérer une clé dans le
contacteur antivol. La clé soit
être vierge ou appartenir à ce
véhicule
L’outil affiche : "Une clé
apprise", "Retirer la clé apprise
du contacteur antivol".
L’outil affiche : "Voulez-vous
apprendre une autre clé ?".
Si l’outil affiche : "Procédure
interrompue : attention, les
clés affectées au véhicule sont
celles qui étaient affectées
avant le lancement de la
procédure. Les clés
présentées avant l’interruption
de la procédure ne sont plus
vierges et ne peuvent être
affectées qu’à ce véhicule".
Insérer une autre clé vierge ou
appartenant à ce véhicule dans
le contacteur antivol.
L’outil affiche : "2, 3 ou 4 clés
apprises" puis "Retirer la clé du
contacteur antivol".
Le véhicule peut comporter
quatre clés maximum.
L’outil affiche : "Ecriture des
données en mémoire".
Les clés sont affectées au
véhicule. Contrôler le démarrage
du véhicule et la condamnation
des portes avec toutes les clés.
82A-12
La clé ne correspond pas à
l’Unité Centrale Habitacle du
véhicule.
ANTIDEMARRAGE
Système antidémarrage clé crypté
CODAGE DU CALCULATEUR D’INJECTION
Le calculateur d’injection est livré non codé. Il doit
donc apprendre le code du système antidémarrage à
son montage pour autoriser le démarrage du véhicule.
Mettre le contact pendant quelques secondes sans
démarrer. Couper le contact, la fonction antidémarrage
sera assurée après quelques secondes (le voyant
antidémarrage rouge clignote).
ATTENTION
– Le calculateur d’injection conserve le code
antidémarrage à vie,
– Le système ne possède pas de code de
dépannage,
– Ne jamais réaliser des essais avec des
calculateurs empruntés au magasin de pièces de
rechange ou sur un autre véhicule, qui doivent
ensuite être restitués,
– Ces calculateurs ne peuvent plus être codés.
82A-13
82A
INSTRUMENT
DE TABLEAU DE BORD
183A
Planche de bord
83A
Couples de serrage
vis du volant de direction
4,4 daN.m
vis de fixation du module de l’airbag
passager
0,6 daN.m
Déposer partiellement le joint d'étanchéité de porte.
Ecarter légèrement la garniture en partie supérieure
pour presser le clip de maintien (A).
Déclipper la garniture (1).
DEPOSE
Dégager la garniture de son logement sur la planche
de bord (2).
IMPORTANT
Ne jamais manipuler les systèmes pyrotechniques
(prétensionneur ou airbag) près d'une source de
chaleur ou d'une flamme; il y a risque de
déclenchement.
ATTENTION
Verrouiller impérativement le calculateur d'airbag
avant de commencer la dépose. Le verrouillage du
calculateur d’airbag permet également de
déverrouiller le verrou électronique de colonne de
direction.
Débrancher la batterie.
83A-1
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
A l'aide d'un tournevis plat, déclipper l'airbag du volant.
83A
Déposer :
– la vis du volant,
– le volant après avoir mis les roues droites.
Débrancher les deux connecteurs d'alimentation des
générateurs.
Déposer :
– la demi-coquille supérieure de volant, comme
indiqué ci-dessus (3).
83A-2
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
Déposer le cendrier.
Dégager :
– le support allume-cigares de son logement, puis
débrancher le connecteur,
– le soufflet de levier de vitesse.
Dégager :
– l'avant de la console (1) et (2) puis dégager comme
ci-dessous.
83A-3
83A
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
Déposer :
– le contacteur tournant,
– les quatre vis (E),
– la bague transpondeur.
A l'aide d'un tournevis plat, appuyer sur le clip (B),
pour pouvoir dégager la commande satellite de
l'autoradio.
Déposer les trois vis de fixation (C) de la demi-coquille
inférieure de volant.
Déposer la vis de fixation (D) de l'ensemble contacteur
tournant.
Débrancher les connecteurs (essuie-vitre, éclairage)
et les connecteurs du contacteur tournant (airbag et
régulateur de vitesse).
83A-4
83A
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
83A
Déposer :
– le cache à l’aide de l’outil (Car. 1597),
– les trois vis (I).
Déposer le dessus de la planche de bord (4).
Déposer les deux agrafes (F).
Déposer le cache à l’aide de l’outil (Car. 1597).
Déposer la vis (G).
Déposer le support de réglage de phare (H) à l'aide de
l'outil (Car. 1597).
Débrancher les connecteurs.
Déposer :
– les deux agrafes (K), puis dégager les tuyaux d'air,
– le tableau de bord (5).
Débrancher :
– les connecteurs des deux tweeters,
– l'éclaireur de vide-poches.
Déposer :
– la trappe d'accès au boîtier fusibles,
– les trois vis supérieures (B).
83A-5
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
Déclipper le bac à monnaie à l'aide de l'outil
(Car. 1597).
83A
Déposer l'autoradio à l'aide de l'outil (MS. 1373).
Débrancher les connecteurs.
Débrancher les connecteurs.
Déclipper :
– le support interrupteurs et débrancher les
connecteurs,
– le cache (N).
Déposer les deux vis (L).
Faire pression sur les deux clips (M) et déposer
l'afficheur.
Déposer les deux vis de fixation de la commande
chauffage (O).
Débrancher le connecteur.
83A-6
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
83A
DEPOSE DE L'AIRBAG PASSAGER
Débrancher les deux connecteurs d’airbag.
Déposer :
– les quatre vis de fixation (O), puis déposer l’airbag
comme indiqué ci-dessus,
– les deux vis inférieures (R).
Déposer les trois vis (P).
83A-7
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
83A
Particularité du dessus de planche de bord
Déposer les trois vis de fixation supérieure de planche
de bord (S).
Soulever légèrement la planche de bord pour la
dégager des pions de maintien au niveau des vis de
fixation (S).
REPOSE
Particularités de l'airbag passager
IMPORTANT
– Aucun corps étranger (vis, agrafe) ne doit être
oublié au montage du module airbag.
– Côté module, bien clipper à fond le connecteur
(enclippage fort) et positionner le verrou de
sécurité.
ATTENTION
Avant la repose du dessus de planche de bord, il est
impératif de vérifier le bon état des clips de
maintien (U) et (V).
Si les clips comportent la moindre trace de
détérioration, remplacer impérativement le dessus
de planche de bord.
NOTA
Les clips (U) sont disponibles dans la collection du
magasin de pièces de rechange.
Positionner les vis de fixation (T) et les serrer au
couple de 0,6 daN.m.
83A-8
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Planche de bord
Particularités du contacteur tournant
83A
ATTENTION
Les cannelures du volant possèdent des
détrompeurs. Le volant doit rentrer librement dans
les cannelures.
S'assurer que les roues soient toujours droites.
Nota :
Remplacer impérativement la vis du volant après
chaque démontage et la serrer au couple (44 N.m).
Particularités de l'airbag conducteur
Brancher les deux connecteurs de l'airbag et
verrouiller les sécurités.
Positionner l’airbag sur le volant et exercer une
pression à chaque extrémité de celui-ci pour le clipper.
IMPORTANT
Avant de déverrouiller le calculateur d'airbag,
effectuer un contrôle à l'aide de l'outil de diagnostic.
Si tout est correct, déverrouiller le calculateur, sinon
voir Manuel de diagnostic.
Vérifier que le contacteur tournant soit bien positionné
en s'assurant que le repère "0" se trouve bien dans
l'axe de la colonne de direction.
Particularités du volant
ATTENTION
Tout manquement à ces prescriptions pourrait
provoquer une mise hors état de fonctionnement
normal des systèmes, voire un déclenchement
intempestif de ceux-ci.
Lors d'un remplacement de planche de bord
équipée d'un airbag passager, remettre
impérativement en lieu et place (sur le côté de la
planche de bord), l'étiquette d'origine de
préconisation.
Cette étiquette est disponible dans la collection
du Magasin de Pièces de Rechange
(référence 77 01 207 257).
83A-9
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
GENERALITES
Le tableau de bord regroupe les fonctions suivantes :
– fonction indication par aiguilles
● vitesse véhicule
● compte-tours
● température d'eau
● niveau de carburant
– fonction sonore (contact mis)
● clignotants
● oubli de l'éclairage à l'ouverture d'une porte
● confirmation de la condamnation automatique en
routage
● indication d'allumage automatique des feux
● indication de régulation, information de vitesse
– fonction indications par voyants
– fonction afficheur
● indication du niveau d'huile
● odomètre
– totalisateur général
– totalisateur partiel
● Ordinateur de bord
– carburant consommé
– consommation moyenne
– consommation instantanée
– autonomie de carburant
– distance parcourue
– vitesse moyenne
– vitesse de consigne de régulation ou limitation
de vitesse (si le véhicule est équipé du
régulateur - limiteur de vitesse)
83A-10
83A
Nota :
Le tableau de bord ne peut pas être diagnostiqué
par les outils de diagnostic. Il possède cependant un
mode autodiagnostic.
Nota :
Le tableau de bord possède des configurations
spécifiques envoyées par l'Unité Centrale Habitacle.
Le tableau de bord et l'Unité Centrale Habitacle ne
peuvent donc pas être remplacés en une seule
opération.
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
83A
DEPOSE
Débrancher la batterie.
Déposer partiellement le joint d'étanchéité de porte.
Déposer :
– les trois vis (B) fixant la partie supérieure de la
casquette,
– la demi-coquille supérieure du volant, comme
indiqué ci dessous.
Déposer les garnitures des montants de pare-brise,
pour cela :
1)
2)
écarter légèrement la partie supérieure de la
garniture pour presser l'agrafe de maintien (A),
déclipper la garniture de son logement en
respectant les mouvements (1) et (2).
83A-11
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
Déposer les deux vis (C) de fixation du tableau de
bord.
83A
Déposer les cache-vis avec l'outil (Car. 1597).
Dévisser les vis (D), (E), (F) et (G).
Déposer le dessus de planche de bord côté passager.
Effectuer une rotation du tableau de bord comme cidessous, puis débrancher les connecteurs.
83A-12
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
Configuration du tableau de bord
Une fois terminé, l'outil affiche :
En cas de remplacement du tableau de bord, la
configuration est automatique lors de la mise du
contact. L'Unité Centrale Habitacle envoie au tableau
de bord la configuration mémorisée dans l'ancien
tableau de bord.
●
Si l’apprentissage du tableau de bord n’est pas
effectué, un défaut "tableau de bord non configuré"
sera présent dans l'Unité Centrale Habitacle.
Pour modifier les configurations du tableau de bord,
appliquer la procédure suivante à l'aide de l'outil de
diagnostic :
Procéder au test du réseau multiplexé pour s'assurer
de son bon état, puis quitter le diagnostic,
●
Débrancher la batterie (une minute minimum) puis la
rebrancher,
●
SANS REMETTRE LE CONTACT, refaire un test du
réseau multiplexé (ne pas tenir compte des
segments défectueux, causés par l'absence de
contact),
●
Entrer en dialogue avec l'Unité Centrale Habitacle,
●
Dans le menu "Commande", "Commande
spécifique", valider "CF719 type tableau de bord",
●
L'outil affiche "êtes-vous sûr de vouloir effectuer
la configuration",
ou
NON,
●
NON sortir du scénario,
●
OUI l'outil affiche : "Veuillez couper le contact"
●
Couper le contact, puis valider
●
Montre "avec",
●
Information vitesse "ABS",
●
Type motorisation "essence",
●
Injection GPL "sans"
●
Système de contrôle de trajectoire "sans"
"Les configurations sont-elles correctes ?"
OUI
ou
NON
En cas d'erreur de manipulation, valider "NON" pour
relancer la procédure.
Si la réponse est "OUI", couper et mettre le contact
deux fois pour valider la configuration du tableau de
bord.
L'outil affiche : "la configuration est terminée".
●
OUI
83A
83A-13
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
FONCTIONNEMENT DE L'AFFICHEUR
●
1 - Indication du niveau d'huile
Cette fonction s'affiche à la mise du contact ou après
démarrage du moteur pendant environ 30 secondes.
83A
Des irrégularités de niveau d’huile sont normales.
Différents paramètres peuvent intervenir :
– stationnement en pente,
– attente trop courte après avoir fait tourner le
moteur de court instant (surtout lorsque l’huile est
froide).
2 - Odomètre
Lorsque le niveau est entre le maximum et le minimum
autorisé, l'afficheur indique "oil ok".
Totalisateur général
Le totalisateur kilométrique général s'affichera environ
30 secondes après la mise du contact (après
l'information niveau d'huile). Une impulsion sur la
touche "ADAC" ou "RAZ" permet d'écourter ce temps
d'attente.
13141a
Si pendant ces secondes, une impulsion est effectuée
sur la touche "ADAC" ou "RAZ", l'afficheur indique "oil
ok" puis le niveau d'huile symbolisé par des pavés.
Ceux-ci disparaissent au fur et à mesure que le niveau
descend et sont remplacés par des tirets.
Totalisateur partiel
Le totalisateur kilométrique partiel s'affiche en lieu et
place du totalisateur général suite à un appui bref sur
la touche "ADAC".
Sa remise à zéro est réalisée par un appui sur la
touche "RAZ". La remise à zéro du totalisateur partiel
est différente de la remise à zéro de l’ordinateur de
bord.
Nota :
L’affichage en kilomètres ou en miles nécessite le
remplacement du tableau de bord.
13141b
Si le niveau d'huile est au minimum à la mise du
contact, les tirets et le mot "oil" clignotent pendant
30 secondes. Le voyant "service" est allumé et reste
allumé après démarrage du moteur.
13141c
Nota :
● en conditions normales de fonctionnement, une
mesure du niveau d'huile n'est effectuée que si le
contact a été coupé pendant plus d'une minute ;
sinon c'est l'ancienne valeur qui s'affiche à
nouveau,
● lorsqu'un défaut de jauge est détecté, l'afficheur
passe directement au totalisateur kilométrique
lors de la mise du contact.
83A-14
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
83A
– Consommation instantanée (en L/100 km)
3 - Ordinateur de bord ("ADAC")
Les différentes séquences de l'ordinateur de bord
s'affichent en lieu et place des totalisateurs
kilométriques par appuis sur la touche située en bout
de la manette d'essuie-vitre (touche "ADAC"). Sa
remise à zéro (top départ) est réalisée par un appui
sur la touche "RAZ".
Les informations de l'ordinateur de bord arrivent
successivement sur l'afficheur après le totalisateur
kilométrique partiel comme suit :
13141f
Elle ne s'affiche que lorsque la vitesse du véhicule
dépasse 30 km/h environ. Au-dessous, des tirets fixes
apparaissent sur l'afficheur.
– Carburant consommé (en L/100 km ou MPG*)
depuis le dernier top départ.
En position pied levé de la pédale d'accélérateur, si la
vitesse est supérieure à 30 km/h, la consommation
instantanée est égale à 0.
Nota :
Cette fonction n'existe pas en version anglosaxonne.
13141d
– Autonomie prévisible avec le carburant restant
(en km ou en M*)
– Consommation moyenne (en L/100 km ou MPG*)
depuis le dernier top départ.
13141g
13141e
Elle ne s'affiche qu'après avoir parcouru 400 mètres
environ. Au-dessous, des tirets fixes apparaissent sur
l'afficheur.
Elle tient compte de la distance parcourue et du
carburant consommé depuis le dernier top départ.
Elle ne s'effectue qu'après avoir parcouru 400 mètres
environ. Au-dessous, des tirets fixes apparaissent sur
l'afficheur.
L'autonomie est obtenue en tenant compte de la
distance parcourue, de la quantité de carburant dans
le réservoir et du carburant consommé.
Nota :
Lorsque le témoin de niveau d'essence est allumé,
l'autonomie n'est pas affichée.
* Version anglo-saxonne.
83A-15
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
– Distance parcourue depuis le dernier top départ
(remise à zéro de l"ADAC").
83A
– Vitesse de consigne
Si le véhicule est équipé de la fonction régulation ou
limitation de vitesse, l'afficheur indique la consigne en
km/h ou mph*. L'écran revient à une page de l'ADAC
après une temporisation de 15 secondes environ.
13141h
– Vitesse moyenne depuis le dernier top départ.
13141k
Si la fonction n'est pas présente, la page de l'ADAC
est inhibée.
13141j
Elle s'affiche après avoir parcouru 400 mètres
environ. Au-dessous, des tirets fixes apparaissent sur
l'afficheur.
Elle est obtenue en divisant la distance parcourue par
le temps écoulé depuis le dernier top départ.
La base de temps est interne à l'ordinateur de bord.
A chaque modification de consigne ou changement de
consigne, cette page remplace la page de l'ADAC
sélectionnée (voir chapitre "Régulation - limitation de
vitesse").
Nota :
Si l'ordinateur de bord affiche des tirets clignotants,
il a détecté un défaut. Voir "Séquence de
diagnostic".
*Version anglo-saxonne
83A-16
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Tableau de bord
83A
Pour passer au test suivant, appuyer sur la touche
"ADAC".
SEQUENCE DIAGNOSTIC
Pour accéder à la séquence diagnostic, maintenir
appuyée la touche "ADAC" en bout de manette
d'essuie-vitre et mettre le contact sans démarrer le
moteur.
– Visualisation des pannes mémorisées.
– Tous les voyants sont allumés et les aiguilles des
quatre indicateurs effectuent les paliers.
– Le test afficheur à cristaux liquides apparaît.
13141o
Si la lettre "t" est affichée, cela indique une panne de
l'information "injection" mémorisée pendant
4 secondes minimum.
Tous les segments de l'afficheur doivent être allumés.
Si la lettre "J" est affichée cela indique une détection
de panne de jauge à carburant (débranchée pendant
plus de 100 secondes). La résistance doit être
comprise entre 5 et 350 Ω.
Pour passer au test suivant, appuyer sur la touche
"ADAC".
Si la lettre "d" est affichée cela indique une détection
de panne d'information "injection".
– Le test quantité de carburant restant dans le
réservoir apparaît.
Si la lettre "h" est affichée cela indique une détection
de panne de sonde de niveau d'huile. La résistance
doit être comprise entre 6 et 20 Ω .
13141l
Si seuls des tirets fixes sont présents cela indique
qu'aucune panne n'est détectée.
13141m
La valeur affichée doit correspondre à la quantité de
carburant restant dans le réservoir en litres (même en
version anglo-saxonne).
Pour passer au test suivant, appuyer sur la touche
"ADAC".
– Le test débit de carburant en litres par heure
apparaît (moteur tournant).
13141n
Une valeur doit s'afficher moteur tournant.
83A-17
Un appui sur la touche "RAZ" permet de sortir de la
séquence de diagnostic et d'effacer les défauts
mémorisés.
Nota :
– L'ordinateur de bord indique un défaut par
l'affichage de tirets clignotants.
– En cas d'absence d'information du calculateur
d'injection par le réseau multiplexé, le compteur,
la condamnation instantanée et l'autonomie de
carburant ne fonctionnent plus.
– En cas d'absence d'information de calculateur
d'antiblocage des roues par le réseau multiplexé,
le compteur kilométrique et l'autonomie de
vidange ne fonctionnent plus.
INSTRUMENT DE TABLEAU DE BORD
Afficheur
BRANCHEMENT
Contacteur gris 15 voies
Voie
Désignation
1
Non utilisée
2
Non utilisée
3
Non utilisée
4
Non utilisée
5
Non utilisée
6
Non utilisée
7
Non utilisée
8
Non utilisée
9
Liaison commande autoradio (voie B1)
10
Liaison commande autoradio (voie A3)
11
Liaison commande autoradio (voie B2)
12
Liaison commande autoradio (voie B3)
13
Liaison commande autoradio (voie A2)
14
Liaison commande autoradio (voie A1)
15
Non utilisée
83A-18
Désignation
1
Température extérieure
2
Température extérieure
3
Non utilisée
4
Non utilisée
5
Masse
6
Eclairage
7
Alimentation éclairage
8
+ accessoires
9
+ batterie
10
Sortie température extérieure
11
Masse (autoradio voie 6)
12
Information marche radio (autoradio
voie 5)
13
Liaison autoradio (Voie 1)
14
Liaison autoradio (Voie 2)
15
Liaison autoradio (Voie 3)
Connecteur rouge 15 voies
Voie
83A
REGULATEUR283D
DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
GENERALITES
Les véhicules possèdent, s’ils sont équipés du
régulateur - limiteur de vitesse, les deux types
d'équipement :
● La Régulation de vitesse permet de maintenir une
vitesse sélectionnée par le conducteur. Cette
fonction peut être déconnectée à tout moment par un
appui sur la pédale de frein, d'embrayage ou par une
des touches du système.
● La Limitation de vitesse permet au conducteur de
fixer une vitesse limite. Au-delà de cette vitesse, la
pédale d'accélérateur devient inactive. La vitesse
limite sélectionnée peut être dépassée à tout
moment en dépassant le point dur de la pédale
d'accélérateur.
1
2
Régulation de vitesse
Limitation de vitesse
83D-1
83D
Ces deux fonctions sont gérées par le calculateur
d'injection. Celui-ci échange des informations avec le
tableau de bord. Il applique les valeurs de consigne en
actionnant le boîtier papillon motorisé (voir
chapitre 17B).
Nota :
Un clignotement de la page de l'ordinateur de bord
indique au conducteur que la vitesse de consigne de
régulation de vitesse ne peut être tenue (descente
par exemple).
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
83D
Le calculateur d'injection :
● reçoit l'information de la pédale d'accélérateur,
● reçoit l'information du contacteur de frein,
● reçoit l'information du contacteur d'embrayage,
● reçoit les informations de l'interrupteur (trois
positions),
● reçoit les informations des commandes sur volant,
● reçoit les informations du calculateur ABS (vitesse
véhicule),
● envoie les informations au tableau de bord (vitesse
de consigne),
● pilote le boîtier papillon motorisé.
DESCRIPTION
Un boîtier interface (27), situé à proximité du
calculateur d’injection (13), envoie le signal
d’information vitesse au tableau de bord.
INFORMATIONS VITESSE DU VEHICULE
Le tableau de bord (indicateur de vitesse, compteurs
kilométriques et ordinateur de bord) reçoit l’information
de vitesse du véhicule par l’intermédiaire d’une unité
d'interface électronique de compteur de vitesse placée
dans le compartiment arrière, derrière le moteur, près
du calculateur d’injection.
Ces informations sont également utilisées par le
calculateur d’injection.
Le tableau de bord :
● affiche la valeur de consigne (régulation ou
limitation) (voir chapitre tableau de bord),
● allume un voyant à deux couleurs (régulateur = vert ;
limiteur = ambre).
A chaque mise en marche de ces fonctions, l'afficheur
de l'ordinateur de bord se met sur la page
correspondante.
Nota :
Les fonctions régulation et limitation de vitesse ne
possèdent pas de voyant "défaut".
Commandes :
● l'interrupteur à trois positions (Arrêt, Régulation de
vitesse ou Limitation de vitesse),
● les contacts sur le volant permettent de modifier la
vitesse de consigne, d'annuler la fonction ou de
rappeler la vitesse mémorisée,
● les contacteurs de pédale d'accélérateur et de frein
sont ceux utilisés pour l'injection et les feux de stop,
● le contacteur d'embrayage est spécifique à la
fonction régulation de vitesse.
Nota :
La pédale d'accélérateur doit impérativement
comporter un point dur de sécurité en fin de course.
83D-2
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
BRANCHEMENT
Voie
Désignation
A1
Sortie
A2
Non connectée
A3
Entrée 1
B1
Masse
B2
+ 12 V (Contact)
B3
Entrée 2
83D-3
83D
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
Nomenclature
1 Interrupteur arrêt - régulation - limitation de vitesse
2 Commande au volant
3 Pédale d'accélérateur
4 Tableau de bord
5 Contact de pédale d'embrayage (début de course)
6 Contact de pédale de frein
8 Calculateur d'ABS
9 Calculateur d'injection
83D-4
83D
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
83D
FONCTIONNEMENT DU LIMITEUR DE VITESSE
FONCTIONNEMENT DU REGULATEUR DE
VITESSE
Conditions d'entrée :
– interrupteur sur "Limitation de vitesse"
– 2ème rapport mesuré par les calculateurs,
– 30 km/h minimum, 200 km/h maximum (à titre
d'information),
– voyant ambre (régulation) allumé fixe,
– appui sur la touche "+", "-" ou "résumé".
Conditions d'entrée :
– interrupteur sur "Régulation de vitesse",
– 2 ème rapport mesuré par les calculateurs,
– 30 km/h minimum, 200 km/h maximum (à titre
d'information),
– voyant vert (régulation) allumé fixe,
– appui sur la touche "+", "-" ou "résumé".
Conditions de sortie :
– appui franc sur accélérateur (point de sécurité)
– interrupteur sur "arrêt"
– intervention du calculateur d'injection
– appui sur la touche "0"
Conditions de sortie :
– appui sur accélérateur
– appui sur la pédale de frein ou d'embrayage
– appui sur la touche "0"
– interrupteur sur "arrêt"
– intervention du calculateur d'injection
– pas de vitesse engagée.
Une action sur la pédale d'accélérateur inhibe
temporairement le système. Relâcher l'accélérateur
pour le remettre en service.
Une action sur la pédale d'accélérateur inhibe
temporairement le système. Relâcher l'accélérateur
pour le remettre en service.
ATTENTION
Après un débranchement du calculateur d’injection
moteur, le système régulateur - limiteur de vitesse
ne redeviendra opérationnel qu’après environ
15 minutes contact mis.
Nota :
Un clignotement de la consigne de vitesse indique
au conducteur que la vitesse de consigne ne peut
pas être respectée.
83D-5
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
BRANCHEMENT
83D
Contacteurs de volant
Interrupteurs trois positions
A Touche "reprendre" = 900 Ω environ
B Touche "suspendre" = 0 Ω
C Touche "+" = 300 Ω environ
D Touche "-" = 100 Ω environ
Nota :
Pour la dépose du contacteur tournant, voir chapitre
planche de bord.
Voie
Désignation
A1
+ Feux de position
A2
+ Après contact (circuit stop)
A3
Commande Marche - Arrêt régulateur de
vitesse
B1
Commande Marche - arrêt limiteur de
vitesse
B2
Masse
B3
Non utilisée
Il n'est pas possible de remplacer les contacteurs de
volant. Il faut remplacer le volant complet.
83D-6
REGULATEUR DE VITESSE
Régulateur - Limiteur de vitesse
83D
Pédale d'accélérateur
Contacteur de stop (double)
La pédale d'accélérateur possède un point dur de
sécurité.
La fonction "régulation de vitesse" utilise le contact à
ouverture (commun avec l'allumage des feux), le
capteur à fermeture est utilisé par le calculateur
d'ABS.
Les deux informations sont comparées par le
calculateur d'injection.
Voie
Désignation
1
Masse potentiomètre 2
2
Masse potentiomètre 1
3
Signal pédale potentiomètre 1
Voie
4
Alimentation potentiomètre 1
A1
Contact fermeture
5
Alimentation potentiomètre 2
A3
Contact ouverture
6
Signal pédale potentiomètre 2
B1
Contact ouverture
B1
Contact fermeture
Résistance piste 1 = 1200 + 480 Ω (pour information)
Résistance piste 2 = 1700 + 680 Ω
ATTENTION
Pour fonctionner, le véhicule doit impérativement
être équipé d'une pédale d'accélérateur comportant
un point dur en milieu de course.
Désignation
A la mise en place du contacteur sur le pédalier, tirer
sur la tige pour rattraper le jeu du réglage.
Contacteur d'embrayage
C'est un contacteur de début de course.
A la mise en place, tirer sur la tige pour rattraper le jeu
de réglage.
83D-7
COMMANDE - SIGNALISATION
184A
Manette d’éclairage
BRANCHEMENT
Voie
A1
A2
A3
A4
A5
A6
A7
B1
B2
B3
B4
B5
B6
B7
Désignation
Commande feux antibrouillard (avant)
Non utilisée
Commande feux de brouillard (arrière)
Commande avertisseur sonore
Commande clignotant droit
Alimentation clignotant
Commande clignotant gauche
Feux de position
Alimentation feux de position (fusible)
Alimentation feux de croisement (fusible)
Feux de croisement
Non utilisé
Alimentation feux de route (fusible)
Feux de route
Nota :
Il est possible de contrôler les commandes de feux à
l’ohmmètre.
La commande de l’avertisseur sonore passe par le
connecteur (C) par l’intermédiaire du raccord
tournant.
84A-1
84A
Voie
(circuit
fermé)
Désignation
A6/A7
A6/A5
B1/B2
B3/B4
B6/B7
A3/B1
A1/B1
Clignotant gauche
Clignotant droit
Feux de position
Feux de croisement (double optiques)
Feux de route (fixe ou appel)
Feux de brouillard (arrière)
Feux antibrouillard (avant)
COMMANDE - SIGNALISATION
Manette d'essuyage
84A
BRANCHEMENT
Voies
Désignation
A4/B4
A2/A7
Pompe de lave-vitre avant
Commande essuie-vitre avant
petite vitesse
Commande essuie-vitre avant
grande vitesse
Commande essuie-vitre
cadencé :
Position 1
Position 2
Position 3
Position 4
Position 5
Pompe de lave-vitre arrière
Cadencement essuie-vitre
arrière
Défilement Ordinateur de bord
A1/A7
A6/A7
B1/B4
B2/B4
B5/
(B7 B6)
Voie
Désignation
A1
Commande grande vitesse essuyage
avant
Commande petite vitesse essuyage avant
Non utilisée
Commande pompe lave-vitre avant
Non utilisée
Commande temporisation essuyage avant
+ Après contact
Commande pompe lave-vitre arrière
Commande essuie-vitre arrière
Arrêt fixe
+ Après contact
Masse
Ordinateur de bord
Ordinateur de bord
A2
A3
A4
A5
A6
A7
B1
B2
B3
B4
B5
B6
B7
Nota :
Les commandes d'essuie-vitre et de lave-vitre avant
et arrière peuvent être contrôlées à l’ohmmètre.
84A-2
Valeurs
Ω)
(Ω
0
0
0
8500
6500
4500
2000
0
0
0
0
COMMANDE - SIGNALISATION
Contacteur lève-vitre électrique
84A
LEVE-VITRE IMPULSIONNEL CONDUCTEUR LEVE-VITRE ELECTRIQUE PASSAGER
Branchement interrupteurs côté conducteur
Branchement interrupteur côté passager
Voie
Désignation
Voie
A1
A2
A3
A4
A5
A6
B1
B2
B3
B4
B5
B6
Liaison vers interrupteur passager (A1)
+ Après contact
+ Eclairage
Non utilisée
Commande descente
Non utilisée
Non utilisée
Liaison vers interrupteur passager (B2)
+ Après contact
Masse
Non utilisée
Commande montée
A1
A2
A3
B1
B2
B3
Désignation
+ liaison interrupteur conducteur
Masse
Commande moteur
Commande moteur
+ liaison interrupteur conducteur
+ Eclairage
Fonctionnement interrupteur côté passager
Position repos
A1/A3
B2/B1
A2/A3
A2/B1
0Ω
0Ω
∞
∞
Fonctionnement interrupteurs côté conducteur
Position ouverture
∞
0Ω
0Ω
∞
Commande vitre conducteur
Position fermeture
0Ω
∞
∞
0Ω
A5/B5
B6/A4
B6/B4
A5/B4
0Ω
0Ω
∞
∞
Position ouverture
∞
0Ω
∞
0Ω
Position fermeture
0Ω
∞
0Ω
∞
A1/B3
B2/A2
B2/B4
A1/B4
0Ω
0Ω
∞
∞
Position ouverture
∞
0Ω
∞
0Ω
Position fermeture
0Ω
∞
0Ω
∞
Position repos
Commande vitre passager
Position repos
84A-3
ESSUYAGE 285A
- LAVAGE
Essuie-vitre avant
GENERALITES
Particularités de fonctionnement
En utilisation normale, l'essuyage avant fonctionne en
balayage cadencé, petite ou grande vitesse. Celui-ci
est modifié en fonction de la vitesse du véhicule par la
bague située sur la manette d'essuyage et par le
détecteur de pluie.
En roulage, lorsqu'une vitesse d'essuyage est
sélectionnée, tout arrêt du véhicule réduit l'allure du
balayage à la vitesse d'essuyage inférieure :
● de la vitesse continue rapide à la vitesse continue
lente,
● de la vitesse continue lente au balayage intermittent.
Dès que le véhicule roule, l'essuyage revient à la
vitesse d'essuyage sélectionnée.
Nota :
– Toute action sur la manette d'essuie-vitre est
prioritaire et annule la stratégie de l'Unité Centrale
Habitacle.
– L'automatisme n'est pas actif si la petite ou la
grande vitesse d'essuyage ont été sélectionnées
véhicule à l'arrêt.
Lors d'un effort trop important sur les bras d'essuievitre (exemple : à grande vitesse,...), l'Unité Centrale
Habitacle commande automatiquement l'essuyage à
la vitesse inférieure.
En cas de blocage du mécanisme d'essuie-vitre
(exemple : pare-brise gelé,...), l'Unité Centrale
Habitacle coupe automatiquement l'alimentation du
moteur.
Nota :
Pour les particularités de la manette d'essuyage
(voir chapitre 84).
85A-1
85A
ESSUYAGE - LAVAGE
Essuie-vitre avant
85A
DETECTEUR DE PLUIE
Le véhicule est équipé d'un détecteur de pluie, qui envoie un signal à l'Unité Centrale Habitacle.
L'information cadencée de la manette d'essuyage n'est plus utilisée pour modifier la temporisation mais pour
modifier la sensibilité du détecteur. Dans ce cas, la temporisation et la vitesse d'essuyage ne sont plus asservies à
la vitesse du véhicule. La bague située sur la manette d’essuyage permet de modifier la sensibilité du détecteur de
pluie.
Nota :
Pour un fonctionnement efficace du détecteur de pluie, remplacer régulièrement la raclette côté passager.
Schéma fonctionnel
Nomenclature
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Alimentation grande vitesse
Alimentation petite vitesse
Alimentation essuyage automatique
Relais marche - arrêt essuyage
Relais petite vitesse - grande vitesse
Signal capteur de pluie
Détecteur de pluie et luminosité
Unité Centrale Habitacle
Manette d'essuyage
Pompe de lave-vitre
Projecteurs
85A-2
ESSUYAGE - LAVAGE
Essuie-vitre avant
85A
BRANCHEMENT
DEPOSE DU DETECTEUR DE PLUIE
Déposer le cache de rétroviseur intérieur.
Voie
Déclipper les deux agrafes latérales (1) du détecteur à
l'aide d'un petit tournevis.
Débrancher le connecteur.
ATTENTION
Ne pas mettre les doigts sur le capteur de lumière.
Le mettre en place sur le véhicule dès la sortie de
son emballage.
REPOSE DU DETECTEUR DE PLUIE
Dégraisser la surface de contact entre le pare-brise et
le détecteur.
Positionner le détecteur sur le support et rabattre les
agrafes.
Rebrancher le connecteur et reposer le cache du
rétroviseur.
85A-3
1
2
3
Désignation
Alimentation + batterie
Masse
Liaison Unité Centrale Habitacle
RADIO
1286A
Autoradio
86A
Fonction radio
RAPPEL : quatre zones géographiques sont à
programmer pour la FM.
Le Tuner utilise trois modes de sélections visibles à
l'écran et accessibles par la façade de l'autoradio :
– mode manuel (MANU),
– mode par présélections (PRESET),
– mode par ordre alphabétique (LIST).
Fonction DISQUE COMPACT (MONO DISQUE
COMPACT)
Le lecteur de disques compacts peut lire des
disques compacts classiques et les éventuelles
pistes audio des cédéroms.
La lecture peut être effectuée dans l'ordre ou de façon
aléatoire.
1 Marche-Arrêt
2 Touches < et > permettent de changer de mode de
configuration
3 Touches + et - permettent de modifier les réglages
4 Touche "source"
Nota :
Dans le cas d'écoute à partir d'un changeur de
disques compacts, la lecture aléatoire ne
s'effectue que sur les plages d'un disque compact.
Protection thermique
L'autoradio est une radio intégrée + lecteur mono ou
multi cédérom avec afficheur intégré.
Fonctions assurées par l'autoradio :
– écouter la radio (quatre zones géographiques sont à
programmer pour la FM),
– afficher le nom de la station en RDS,
– sur le meilleur émetteur (fonction AF) commuter
automatiquement,
– recevoir les informations routières (fonction TA),
– recevoir les flashs d'information et les annonces
d'urgences (PTY NEWS).
86A-1
Si la température de l'autoradio est trop élevée pour
un bon fonctionnement, le volume est
automatiquement baissé (sans modification du volume
sur l'afficheur).
RADIO
Autoradio
86A
Protection par code
Configuration
L'autoradio est protégé par un code à quatre chiffres.
Ce code doit être introduit à l'aide du satellite de
commande ou par le clavier de l'autoradio à chaque
débranchement de la batterie.
Pour sélectionner la zone d'utilisation du Tuner,
appuyer simultanément sur les touches 2 et 5, tout en
mettant l'appareil sous tension. Patienter ensuite
environ deux minutes. Entrer le code à quatre chiffres
puis :
– sélectionner la zone adéquate :
● America (Amérique)
● Japan (Japon)
● Asia (Asie)
● Arabia (Arabie)
● Others (Europe, Afrique, autres...)
– sélectionner les courbes de volume du son suivant le
véhicule :
● 0 : régulation inactive
● 1 : Twingo
● 2 : Clio
● 3 : Mégane
● 4 : Laguna
● 5 : Haut de gamme
– configuration du nombre de haut-parleurs : "REAR
ON/OFF".
Introduction par la commande au volant :
pour valider la saisie d'un chiffre, appuyer sur la
touche inférieure de la commande.
Introduction par le clavier de l'autoradio :
pour valider la saisie d'un chiffre, appuyer sur la
touche suivante du clavier (voir notice d'utilisation de
l’autoradio).
En cas de code erroné, l'appareil se bloque (une
minute pour la première erreur, deux minutes pour la
deuxième erreur, quatre minutes pour la troisième...,
32 minutes maximum).
Après la première introduction du code, certaines
configurations sont à programmer (voir
"Configuration"). Ces configurations sont conservées
lorsque la batterie est débranchée.
Nota :
Le mode brouillé peuvent être rétabli par l'appui
simultané des touches 2 et 5 tout en mettant
l'appareil sous tension. Patienter ensuite deux
minutes.
Nota :
Ces configurations ne sont pas demandées après
l'introduction du code secret faisant suite à une
coupure d'alimentation.
Mode "Expert"
Pour passer en mode configuration (mode "Expert"),
effectuer un appui long (quatre secondes) sur la
touche "source" jusqu'à entendre un bip sonore. Il
permet de régler les fonctions :
– activation du mode AF (recalage automatique),
– modification du volume en fonction de la vitesse du
véhicule (5 pour modification maximale, 0 pour
suppression de la modification),
– activation du mode Loudness,
– activation du mode Tuner assisté,
– configuration du nombre de haut-parleurs (2 ou 4),
– sélection de la liste manuelle ou dynamique.
Nota :
Une impulsion sur la touche "source" pendant les
configurations annule les modifications.
86A-2
RADIO
Autoradio
86A
Gestion du volume
Mode autodiagnostic
Le volume du son peut être configuré en fonction de la
vitesse du véhicule. Pour activer la fonction :
sélectionner la courbe de modification de volume
souhaité par le mode "expert" (effectuer un appui long
sur la touche "source" jusqu'à entendre un bip sonore)
: 5 pour modification maximale, 0 pour suppression de
modification.
Le mode autodiagnostic permet de contrôler certaines
fonctions principales :
● test des haut-parleurs
par appui simultané sur les touches 2 et 4, les hautparleurs sont alimentés un à un. L'afficheur permet de
vérifier la correspondance.
test du niveau de réception (après affichage de la
fréquence)
par appui simultané sur les touches 1 et 6, l'afficheur
donne les critères de réception de la radio :
– 9 ou lettre : bonne réception
– si 3 : mauvais signal
– si 2 : perte de stéréo
●
Nota :
L'autoradio est équipé d'une modification de tonalité
du son en fonction du véhicule. Pour modifier le type
de véhicule, voir "Configuration".
● test des touches
L'entrée dans ce mode s'effectue par un appui
simultané sur les touches 3 et Marche-Arrêt. Chaque
appui sur une touche pourra être visualisé sur
l'afficheur. La sortie de ce mode est automatique après
avoir pressé toutes les touches.
Nota :
En cas de court-circuit d’un haut-parleur, la radio est
automatiquement coupée.
86A-3
RADIO
Autoradio
86A
BRANCHEMENT
Connecteur noir (A)
Voie
1
2
3
4
5
6
7
8
Désignation
Information vitesse véhicule
Non utilisée
Signal synthèse de parole (mute)
Alimentation batterie
Alimentation amplificateur d'antenne
Alimentation éclairage
Alimentation servitude
Masse
Connecteur jaune (B)
Voie
1
2
3
4
5
6
Désignation
Liaison afficheur (voie 13)
Liaison afficheur (voie 14)
Liaison afficheur (voie 15)
Non utilisée
Masse blindage (voie 12)
Liaison afficheur (voie 11)
Connecteur marron (C)
Voie
1
2
3
4
5
6
7
8
Désignation
+ Haut-parleur arrière droit
- Haut-parleur arrière droit
+ Haut-parleur arrière droit
- Haut-parleur arrière droit
+ Haut-parleur avant gauche
- Haut-parleur avant gauche
+ Haut-parleur avant gauche
- Haut-parleur avant gauche
Nota :
Les haut-parleurs sont branchés en parallèle sur
chaque sortie.
Le connecteur (D) est utilisé pour la connexion d'un
changeur de disques compacts (si le véhicule en est
équipé).
86A-4
RADIO
Autoradio
86A
BRANCHEMENT
La commande de l'autoradio au volant est raccordée à l'afficheur sur la
planche de bord.
LIAISON COMMANDE AVEC AFFICHEUR
Commande (connecteur A)
Afficheur (connecteur B)
Voie (A1)
Voie (14)
Voie (A2)
Voie (13)
Voie (A3)
Voie (10)
Voie (B1)
Voie (9)
Voie (B2)
Voie (11)
Voie (B3)
Voie (12)
86A-5
RADIO
Afficheur
BRANCHEMENT
Connecteur gris 15 voies
Connecteur rouge 15 voies
Voie
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
86A
Désignation
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Liaison commande autoradio (voie B1)
Liaison commande autoradio (voie A3)
Liaison commande autoradio (voie B2)
Liaison commande autoradio (voie B3)
Liaison commande autoradio (voie A2)
Liaison commande autoradio (voie A1)
Non utilisée
86A-6
Voie
Désignation
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
Température extérieure
Température extérieure
Non utilisée
Non utilisée
Masse
Eclairage
Alimentation éclairage
+ accessoires
+ batterie
Sortie température extérieure
Masse (autoradio voie 6)
Information marche radio (autoradio voie 5)
Liaison autoradio (Voie 1)
Liaison autoradio (Voie 2)
Liaison autoradio (Voie 3)
RADIO
Changeur de Disques Compacts
Le changeur de disques compacts est situé sous le
siège côté gauche.
Nota :
La dépose du changeur ne nécessite pas la dépose
du siège.
Le changeur de disques compacts est raccordé au
connecteur (D) de l’autoradio.
86A-7
86A
Autoradio
Changeur de disques
compacts
Voie 13
Voie 14
Voie 15
Voie 16
Voie 17
Voie 18
Voies 19 et 20
Voie 2
Voie 3
Voies 1 et 10
Voie 5
Voie 7
Voie 6
Voies 4 et 8
BOITIER
187BINTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
DESCRIPTION
L'Unité Centrale Habitacle est située derrière la
planche de bord côté gauche.
Ce calculateur regroupe une grande partie des boîtiers
électroniques dont le décodeur de l'antidémarrage.
87B-1
87B
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
87B
Niveau haut
de gamme
N3
Chapitre à
consulter
Gestion des clignotants, feux de détresse
X
-
Gestion des feux de jour (Running lights)
X
80B
Gestion des feux
X
-
Capteur de lumière
X
80B
Commande de l'essuyage avant et arrière
X
85A
Commande des lave-phares
X
85A
Détecteur de pluie
X
85A
Gestion des ouvrants
X
87B
Condamnation en roulant / décondamnation par choc
X
87B
Témoin ouverture des portes / Témoin condamnation des portes électriques
X
-
Gestion de l'éclairage intérieure temporisé
X
81A
Gestion des télécommandes radiofréquence
X
82A
X/-
84A
Gestion de l’antidémarrage (crypté V3)
X
82A
Gestion du + Après contact / Démarreur
X
-
Avertisseur sonore d'habitacle (intégré au tableau de bord)
X
83A
Liaison alarme (seconde monte)
X
-
Interface réseau multiplexé
X
88A
Interface avec l'outil de diagnostic
X
88A
Temporisation de lunette dégivrante
X
-
Prestations de l'Unité Centrale Habitacle
Gestion des lève-vitres impulsionnels conducteur / passager
87B-2
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
87B
DEPOSE
Débrancher les connecteurs.
REMARQUE :
● Aucune manipulation ou intervention sur le boîtier luimême n'est autorisée, procéder à l'échange de
l'Unité Centrale Habitacle.
● Avant de la déposer, il est conseillé de relever la
configuration de l'Unité Centrale Habitacle. Les
différentes configurations sont à effectuer avec l'outil
de diagnostic.
Désolidariser les supports relais de l'Unité Centrale
Habitacle.
Débrancher la batterie.
Déposer partiellement :
– le joint de porte,
– la garniture du pied de porte avant.
Couper le collier plastique (E).
Déposer :
– la trappe à fusibles,
– les deux vis (A) et (B) fixant l'Unité Centrale
Habitacle.
Déclipper l'Unité Centrale Habitacle en appuyant sur
l'ergot (D).
87B-3
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
87B
REPOSE
Respecter l'emplacement des supports relais sur
l'Unité Centrale Habitacle.
Reposer un collier (F) pour maintenir le faisceau en
place.
Procéder à l'apprentissage des clés et à la
configuration de l'Unité Centrale Habitacle.
Relais
Désignation
1
2
3
4
5
6
Relais principal feux de jour
Relais feux de position feux de jour
Relais feux antibrouillard (avant)
Relais feux de croisement feux de jour
Relais pompe lave projecteurs
Relais pompe lave-projecteurs
87B-4
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
Voie
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
Connecteur noir 40 voies (P201)
Voie
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Désignation
Sortie relais feux de position
Entrée feux de croisement
Entrée commande descente lève-vitre
impulsionnel
Entrée commande montée lève-vitre
impulsionnel
Sortie témoin antidémarrage
Entrée commande cadenceur avant
Alimentation + batterie
Liaison transpondeur
Liaison multiplexée habitacle CAN L
Liaison multiplexée habitacle CAN H
Sortie commande relais feux de
croisement
Entrée feux de route
Liaison détecteur de pluie et de lumière
Sortie commande relais de démarrage
Sortie témoin de condamnation des
ouvrants
Entrée signal arrêt fixe arrière
Entrée signal arrêt fixe avant
Ligne diagnostic K
Liaison multiplexée CAN L
Liaison multiplexée CAN H
87B-5
87B
Désignation
Entrée grande vitesse essuie-vitre avant
Entrée petite vitesse essuie-vitre avant
Entrée alimentation + servitude
Entrée commande lave-vitre arrière
Entrée commande lave-vitre avant
Entrée feux de position
Entrée clignotants gauche
Entrée clignotants droit
Entrée feux de détresse
Entrée signal ouverture porte arrière
Sortie témoin de feu de détresse
Entrée information marche arrière
Alimentation + après contact
Entrée cadenceur arrière
Entrée lunette arrière dégivrante
Entrée contacteur de condamnation de
portes
Entrée descente lève-vitre conducteur
Entrée montée lève-vitre conducteur
Entrée contacteur de coffre
Entrée signal ouverture porte avant
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
Connecteur blanc 15 voies (P202)
Voie
Désignation
B1
Sortie commande montée lève-vitre
impulsionnel passager
Sortie commande descente lève-vitre
impulsionnel conducteur
Alimentation lève-vitre impulsionnel
conducteur
Masse lève-vitre
Sortie montée lève-vitre impulsionnel
conducteur
Masse
Sortie grande vitesse essuie-vitre avant
Alimentation + après contact (essuie-vitre
arrière)
Alimentation + batterie (éclairage)
Alimentation + après contact (essuie-vitre
avant)
Sortie lave-projecteur
Sortie alimentation temporisée
Sortie lave-projecteur
Sortie éclairage plafonnier
Sortie éclairage sous siège
B2
B3
B4
B5
B6
A1
A2
A3
A4
A5
A6
A7
A8
A9
Connecteur noir 15 voies (P203)
Voie
Désignation
A1
A2
A3
A4
Alimentation + batterie pour clignotant
Sortie clignotant gauche
Sortie clignotant droit
Sortie condamnation serrures électriques
fermeture
Sortie relais feux de route
Sortie condamnation serrures électriques
ouverture
Alimentation + batterie pour condamnation
serrure électrique
Sortie essuie-vitre arrière
Sortie essuie-vitre avant petite vitesse
Alimentation + après contact pour lunette
dégivrante
Sortie lunette dégivrante
Alimentation pour lève-vitres électriques
Alimentation + après contact
Sortie commande descente pour lève-vitre
impulsionnel passager
Alimentation + pour lève-vitre électrique
impulsionnel passager
A5
A6
A7
A8
A9
B1
B2
B3
B4
B5
B6
87B-6
87B
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
87B
CONFIGURATION DE L'UNITE CENTRALE HABITACLE
Les configurations possibles de l'Unité Centrale Habitacle sont :
Libellé et position sur l'outil de diagnostic
Configuration
Type d'Unité Centrale
Habitacle
Plafonnier temporisé (LC021)
automatique
N3
Survitesse Arabie (LC068)
manuelle
N3
Feux de jour (Running lights) (LC049)
manuelle
N3
Détecteur de pluie (LC051)
manuelle
N3
Capteur de lumière (LC055)
manuelle
N3
Alarme deuxième monte (LC066)
automatique
N3
Recondamnation automatique (LC069)
automatique
N3
Cadencement essuie-vitre avant (LC070)
manuelle (incompatible
avec détecteur de pluie)
N3
Lave-projecteurs (LC073)
manuelle
N3
Balayage supplémentaire après lave-vitre
(LC071)
automatique
N3
87B-7
BOITIER INTERCONNEXION HABITACLE
Unité Centrale Habitacle
87B
CONFIGURATION DU BOITIER INTERCONNEXION
PARTICULARITES
A l'aide d'un outil de diagnostic :
– Plafonnier :
● le plafonnier est commandé à l'ouverture d'une porte
et reste alimenté pendant 15 secondes après
fermeture,
● le plafonnier est commandé après une
décondamnation par télécommande pendant
15 secondes sauf s'il y a condamnation (extinction)
ou apparition du + après contact (extinction
progressive),
● si une porte reste ouverte, le plafonnier est
commandé pendant 15 minutes.
– Contact mis, entrer en dialogue avec le véhicule et
effectuer le test du "réseau multiplexé",
– Sélectionner et valider le menu "Boîtier
interconnexion",
– Dans le menu "Mode Commande", valider la ligne
"Configuration",
– Choisir la commande "CF718 : Type Unité Centrale
Habitacle",
– Le message : "Attention !", la première étape de la
procédure consiste en un effacement des
configurations de l'Unité Centrale Habitacle. Tout
arrêt de la procédure après cette étape aura pour
effet une déconfiguration complète du
calculateur. Voulez-vous continuer ? apparaît,
– Sélectionner "oui",
– Le message : "Effacement mémoire calculateur"
apparaît,
– Sélectionner le type d'Unité Centrale Habitacle
correspondant au véhicule, "N3". Se reporter au
tableau des fonctions,
– Le message : "Voulez-vous continuer ?" apparaît.
– Sélectionner "oui" puis effectuer les configurations
manuelles,
1 Configuration de la survitesse Arabie,
2 Configuration du cadencement variable
de l'essuie-vitre avant (uniquement si le
véhicule n'est pas équipé de capteur de
pluie),
3 Configuration du détecteur de lumière
(intégré au détecteur de pluie si le véhicule
en est équipé),
4 Configuration du détecteur de pluie,
5 Configuration des lave-projecteurs
(spécifiques au fonctionnement des
projecteurs à lampes au xénon),
6 Configuration des feux de jour (Running
lights) pour véhicules équipés du câblage
haut de gamme (lampes au xénon),
7 Configuration du lève-vitre passager
impulsionnel.
– Lors d’une modification d’option, sélectionner la ligne
à modifier puis valider "inverser",
– La configuration souhaitée se modifie,
– Sélectionner "Configuration" puis valider,
– Le message : "Les configurations sont-elles
correctes ?" apparaît,
– Sélectionner "oui",
– Contrôler à l’aide des écrans de lecture de
configuration que les configurations soient bien
effectuées.
87B-8
– Essuyage - lavage :
● l'essuyage peut être cadencé en fonction de la
manette ou du détecteur de pluie,
● lorsque l'essuyage avant fonctionne, ou en mode
automatique (capteur de pluie) le passage de la
marche arrière provoque le fonctionnement de
l'essuie-vitre arrière,
● lorsque la vitesse véhicule diminue, la vitesse de
commande d'essuyage est diminuée. Elle revient au
réglage initial à la mise en mouvement,
● le lave-projecteur fonctionne par la manette lorsque
les feux de route ou de croisement sont alimentés.
– Lève-vitre :
● la commande de la vitre conducteur est maintenue
en mode non impulsionnel après coupure du contact
jusqu'à l'ouverture de la porte conducteur,
● les lèves-vitres ne fonctionnent en mode
impulsionnel que moteur tournant.
– L'avertisseur sonore est intégré au tableau de bord
pour les fonctions :
● bruitage des clignotants,
● oubli d'éclairage,
● confirmation de l'activation de l'allumage
automatique des feux,
● confirmation de l'activation de la condamnation
automatique en roulant.
● survitesse "Arabie"
188A
CABLAGE
Prise diagnostic
IMPLANTATION
La prise diagnostic est située derrière le cendrier.
BRANCHEMENT
Voie
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Désignation
+ Après contact
Non utilisée
Non utilisée
Masse
Masse
Liaison multiplexée (CAN H)
Signal diagnostic K
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Non utilisée
Liaison multiplexée (CAN L)
Signal diagnostic L
+ Batterie
88A-1
88A
MULTIPLEXAGE
288B
Description
Les calculateurs des véhicules modernes étant de
plus en plus puissants, ils effectuent des calculs de
plus en plus complexes. Pour cela, ils doivent acquérir
des informations soit par un capteur soit par un autre
calculateur.
Le réseau multiplexé va leur permettre :
– d'échanger des informations par le biais d'une liaison
bifilaire commune à tous les calculateurs appelée : le
BUS,
– de diminuer le câblage et la connectique.
Pour communiquer entre eux à travers le réseau
multiplexé, les calculateurs doivent parler le même
langage (protocole), RENAULT a choisi le protocole
"CAN".
●
88B
La trame CAN
Le message envoyé sur le réseau multiplexé est
appelé "trame". Elle est formée d'une suite de niveaux
logiques structurés en 5 champs :
– un champ d'arbitrage indiquant le ou les
destinataires et la priorité d'accès au réseau de la
trame,
– un champ de contrôle,
– un champ contenant les données du message,
– un champ de contrôle contribuant à la sécurisation
de la transmission,
– un champ d'acquittement indiquant que la trame a
correctement été diffusée sur le réseau.
Cas particuliers
Le Protocole CAN
Le bus est composé par deux fils torsadés, non
interchangeables, appelés CAN H et CAN L.
L'information et transmise sous la forme de signaux
carrés en paire différentielle ce qui permet une
meilleure immunité aux perturbations
électromagnétiques et limite le rayonnement. Les
signaux qui y circulent sont rigoureusement opposés :
de 2,5 à 3,5 V pour ligne CAN H et de 1,5 à 2,5 V pour
la ligne CAN L.
●
Si plusieurs calculateurs tentent d'émettre une trame
en même temps, c'est la trame ayant le champ
d'arbitrage le plus élevé qui sera prioritaire. Les
autres émissions (moins prioritaires) auront lieu une
fois que la transmission de la trame la plus
importante sera effectuée. Chaque calculateur est
capable d'émettre ou de recevoir.
●
Si un message est erroné ou mal reçu par un
calculateur, le champ d'acquittement ne sera pas
validé, tout le message sera rejeté.
●
La liaison multiplexée comporte à chacune de ses
extrémités une adaptation d'impédance de 120 Ω :
– côté Unité Centrale Habitacle 120 Ω sur la ligne CAN
Unité Centrale Habitacle (déconnectée du réseau),
– côté calculateur d'injection 120 Ω sur la ligne CAN du
calculateur (déconnectée du réseau).
Voir chapitre Réparation du réseau multiplexé pour
mesurer l'impédance de ligne et effectuer le test du
réseau multiplexé.
88B-1
MULTIPLEXAGE
Description
●
La réparation du réseau multiplexé
●
La mise en place de la liaison multiplexée sur tous les
calculateurs concernés est assurée au moyen
d'épissures dans le faisceau.
Le diagnostic de ces lignes consiste à vérifier :
– la continuité ligne par ligne,
– l'isolement par rapport à la masse et au potentiel,
– l'impédance de la ligne :
≈ 60 Ω entre CAN H et CAN L (batterie
débranchée, entre bornes 6 et 14 de la prise
diagnostic),
≈ 120 Ω sur ligne CAN Unité Centrale Habitacle
(déconnectée du réseau),
≈ 120 Ω sur ligne CAN Unité Centrale
Electronique moteur, côté calculateur
(déconnectée du réseau),
– la visualisation des trames peut être faite avec un
oscilloscope,
– le reste des opérations de diagnostic ne pourra être
effectué qu'avec des outils de diagnostic (test des
actionneurs, mesure des paramètres,...).
●
Le diagnostic
Les calculateurs multiplexés pourvus d'une liaison
diagnostic intègrent un diagnostic de réseau
multiplexé.
Chaque calculateur surveille sa capacité à émettre et
l'arrivée régulière des messages en provenance
d'autres calculateurs. Toute anomalie constatée se
traduit par une ou plusieurs pannes présentes ou
mémorisées sur le réseau multiplexé. Ces pannes
sont regroupées sous un format commun à tous les
calculateurs dans une trame dédiée au diagnostic du
réseau multiplexé.
En après-vente, ces pannes peuvent être visualisées
par les outils de diagnostic de manière à identifier la
ou les liaisons inter-calculateurs défaillantes et à en
déduire la nature et la localisation du défaut.
Lors de chaque connexion d'un outil de diagnostic sur
un véhicule, un "Test de Réseau Multiplexé" est
imposé par l'outil.
88B-2
88B
Les différentes liaisons multiplexées sur le
véhicule
Plusieurs réseaux multiplexés sont présents sur le
véhicule :
– Injection
– Unité Centrale Habitacle
– Verrou électrique de la colonne de direction
– Airbag
– Climatisation
– Tableau de bord
– Le réseau multiplexé pour la navigation.
MULTIPLEXAGE
Implantation des calculateurs
88B
IMPLANTATION DES CALCULATEURS DANS LE
VEHICULE
IMPLANTATION DES CALCULATEURS
CONNECTES AU RESEAU MULTIPLEXE
Nomenclature
Nomenclature
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
2
3
4
5
Calculateur du système d'antiblocage des roues
Calculateur d'injection
Batterie
Prise diagnostic
Tableau de commande de climatisation
Autoradio
Capteurs de choc latéraux
Calculateur d'airbag
Tableau de bord
Unité Centrale Habitacle
Changeur de disques compacts
Boîtier interface vitesse
88B-3
Calculateur d'injection
Prise diagnostic
Calculateur d'airbag
Tableau de bord
Unité Centrale Habitacle
MULTIPLEXAGE
Implantation des calculateurs
IMPLANTATION DES CALCULATEURS
DIAGNOSTIQUES DANS LE VEHICULE
Nomenclature
1 Calculateur d'injection
2 Prise diagnostic
3 Climatisation régulée
4 Calculateur d'airbag
5 Unité Centrale Habitacle
88B-4
88B
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
688C
Généralités
Ces véhicules sont équipés d'un ensemble de sécurité
passive de type SRP (Système à Retenue
Programmée) composé :
– d'un airbag frontal conducteur avec un sac gonflable
SRP à deux générateurs,
– d'un airbag frontal passager avec un sac gonflable
SRP à deux générateurs,
– de prétensionneurs de boucle avant,
– de ceintures de sécurité spécifiques avec système
de retenue programmée SRP (400 daN),
– d'un boîtier électronique (50 voies),
– d'un système d'inhibition par clé des airbags
passager,
– de deux capteurs de choc latéraux,
– d'airbags latéraux tête - thorax pour les sièges avant,
– d'un capteur de position de siège conducteur,
– d'un témoin de défaut du système,
– d'un témoin de confirmation de l'inhibition d'airbag
"airbag OFF".
IMPORTANT
Avec ce montage (airbags frontaux SRP), les
ceintures de sécurité sont liées à la fonction airbag.
Le système de retenue programmée de celles-ci
n'est pas calibré de la même façon si elles doivent
être montées face à un airbag SRP ou non (vérifier
impérativement la référence de chaque pièce avant
remplacement).
Sur ces véhicules, Ne jamais monter des ceintures
de sécurité SRP à une place non pourvue d'airbag,
ni débrancher l'airbag.
IMPORTANT
Certains connecteurs sont équipés d'un système de
verrouillage de nouvelle génération. Déclipper
impérativement le verrou avant la dépose du
connecteur et de s'assurer de son bon
positionnement après sa mise en place. Un
connecteur non verrouillé ne permettra pas
l'alimentation de la ligne de mise à feu.
88C-1
88C
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Généralités
1
Calculateur d’airbag
2
Airbag frontal à deux volumes
3
Inhibiteur clé
4
Prétensionneur de boucle de ceinture de sécurité
5
Airbag latéral
6
Capteur latéral
7
Capteur de position de siège
8
Témoin Airbag
9
Témoin Airbag OFF
88C-2
88C
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Généralités
88C
FONCTIONNEMENT DES AIRBAGS ET
PRETENSIONNEURS
Cas d'un choc frontal latéral
A la mise du contact, le témoin de contrôle des
systèmes airbags et prétensionneurs s'allume
quelques secondes et s'éteint.
Lors d'un choc latéral de niveau suffisant, les capteurs
de choc envoient un signal au boîtier électronique.
Après avoir eu confirmation de la détection de choc
par le capteur électronique de sécurité (intégré au
boîtier), celui-ci déclenche alors l'allumage des
générateurs pyrotechniques :
– du prétensionneur avant (côté choc),
– du siège qui gonfle l'airbag latéral tête - thorax
avant (côté choc).
Nota :
Le témoin airbag peut s'allumer en cas de faible
tension de la batterie.
Le boîtier électronique et les capteurs de choc latéraux
vont prendre en compte des décélérations du véhicule
grâce aux signaux mesurés par les décéléromètres
électroniques.
Cas d'un choc frontal
1 Lors d'un choc frontal de niveau suffisant, celui-ci
déclenche l'allumage simultané des générateurs
pyrotechniques des prétensionneurs de ceinture
avant après avoir eu confirmation de la détection de
choc par le capteur électronique de sécurité.
2 Si le choc frontal est plus important, le boîtier
électronique déclenche, en plus des
prétensionneurs, l'allumage des générateurs de
gaz pyrotechnique des airbags frontaux petit
volume.
3 Si le choc est de grande violence, le boîtier
électronique de sécurité déclenche l'allumage des
générateurs de gaz pyrotechniques des
prétensionneurs des airbags frontaux grands
volumes.
Nota :
Le volume de gonflage des airbags frontaux est
adapté par le calculateur à la violence du choc et à
la position de réglage du siège pour conducteur (voir
Contacteur sous siège).
88C-3
Nota :
– les prétensionneurs avant peuvent se déclencher
lors d'un choc arrière (selon sa violence),
– lors de son déclenchement, un générateur de gaz
pyrotechnique produit une détonation ainsi qu'une
légère fumée.
Nota :
L'alimentation du boîtier électronique et des
allumeurs est normalement réalisée par la batterie
du véhicule.
Néanmoins, une capacité de réserve d'énergie est
incluse au boîtier électronique en cas de défaillance
de la batterie en début de choc.
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Généralités
PRECAUTIONS POUR LA REPARATION
Toutes les interventions sur les systèmes airbags et
prétensionneurs doivent être effectuées par du
personnel qualifié ayant reçu une formation
spécifique.
IMPORTANT
Ne jamais manipuler les systèmes pyrotechniques
(prétensionneurs ou airbags) près d'une source de
chaleur ou d'une flamme ; il y a risque de
déclenchement.
Les airbags possèdent un générateur de gaz
pyrotechniques avec son allumeur et un sac gonflable
qui ne doivent en aucun cas être séparés.
88C
ATTENTION
– Le boîtier électronique et les capteurs de choc
comportent des composants sensibles, il ne faut
pas le laisser tomber.
– Ne pas mettre de housse sur les sièges avant
(sauf produit spécifique RENAULT Boutique).
– Ne pas placer d'objet dans la zone de déploiement
de l'airbag.
– Lors d'une intervention sous le véhicule (sur la
carrosserie, le bas de caisse...), verrouiller
impérativement le boîtier airbag à l'aide de l'outil
de diagnostic et couper le contact.
– Pour les particularités des opérations de
dégarnissage et de regarnissage du siège, se
reporter impérativement à la note technique
carrosserie.
IMPORTANT
Les systèmes pyrotechniques (prétensionneurs et
airbags frontaux) doivent impérativement être
vérifiés à l'aide des outils de diagnostic à la suite :
– d'un accident n'ayant pas entraîné de
déclenchement,
– d'un vol ou tentative de vol du véhicule,
– avant la vente d'un véhicule d'occasion.
IMPORTANT
Avant la dépose d'un prétensionneur, d'un module
airbag, d'un boîtier électrique ou d'un capteur de
choc latéral, verrouiller le boîtier électronique à l'aide
de l’outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées et le témoin airbag au
tableau de bord s'allume contact mis.
Lors d'un déclenchement d'airbag ou de
prétensionneur, le boîtier électronique se verrouille
définitivement et allume le témoin airbag au tableau de
bord.
Le capteur de choc latéral et le boîtier électronique
doivent alors obligatoirement être remplacés (certains
composants perdent leurs caractéristiques nominales
après le passage de l'énergie de mise à feu).
Après avoir tout remonté, effectuer un contrôle à l'aide
de l'outil de diagnostic.
Si tout est correct, déverrouiller le boîtier électronique,
sinon voir manuel de diagnostic.
IMPORTANT
Se reporter impérativement au chapitre Procédure
de destruction pour la mise au rebut d'un système
pyrotechnique non déclenché.
88C-4
Suite à un choc :
– la mise à feu des prétensionneurs entraîne le
remplacement des ceintures de sécurité si elles
étaient bouclées,
– la mise à feu de l'airbag frontal conducteur entraîne
le remplacement du volant de direction,
– la mise à feu de l'airbag frontal passager peut
entraîner le remplacement de la coiffe de planche de
bord et de la traverse,
– la mise à feu d'un airbag latéral de siège entraîne le
remplacement de l'armature,
– contrôler impérativement le bon fonctionnement de
la clé d'inhibition et du capteur de position de siège.
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Généralités
88C
TEMOINS LUMINEUX AU TABLEAU DE BORD
CLE D'INHIBITION DE L’AIRBAG PASSAGER
Le véhicule possède deux témoins lumineux au
tableau de bord :
● le témoin "défaut airbag"
● le témoin "airbag passager verrouillé (airbag
OFF)"
La clé d'inhibition, située sur la platine interrupteur de
la porte passager comporte deux positions :
● position ON = fonctionnement des airbags passager
(résistance = 400 Ω)
● position OFF = les airbags (frontal et latéral)
passager sont désactivés pour permettre la mise en
place d'un siège enfant. Cette position de clé
d'inhibition est matérialisée au tableau de bord par le
témoin "airbag OFF" (résistance = 100 Ω)
Nota :
Les deux témoins ne peuvent pas être allumés en
même temps.
Le témoin "défaut airbag" informe d'un défaut sur le
système de sécurité :
● du boîtier électronique,
● des prétensionneurs avant,
● des airbags frontaux,
● des airbags latéraux,
● du système d'inhibition par clé,
● de la batterie (contrôle de la tension d'alimentation).
Il doit s'allumer quelques secondes à la mise du
contact, puis s'éteindre (et rester éteint).
Son non allumage à la mise du contact ou allumage
lorsque le véhicule roule, signale une défaillance dans
le système (voir manuel de "diagnostic").
Nota :
– Dans certains cas de démarrage, le témoin peut
s'allumer brièvement puis s'éteindre.
– Le témoin airbag est piloté par le réseau
multiplexé.
●
Nota :
– La ceinture de sécurité côté passager est une
ceinture prévue pour fonctionner avec airbag
passager. Prendre garde à bien respecter la
référence lors de son remplacement.
– La position de la clé d'inhibition n'est prise en
compte que contact coupé et si le calculateur est
correctement configuré.
Le témoin "airbag OFF" permet de signaler
l'activation ou la désactivation de l'inhibition des
airbags passager.
Nota :
La modification de position de la clé d'inhibition n'est
prise en compte que contact coupé.
88C-5
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Généralités
88C
CONTACTEUR DE POSITION DE SIEGE
CEINTURES DE SECURITE SRP
Le siège conducteur est équipé d'un contacteur de
position de glissière.
Les ceintures de sécurité avant sont équipées d'un
système de retenue programmée (SRP) spécifique.
Celui-ci permet d'influencer le gonflage de l'airbag
frontal conducteur (petit ou grand volume) en fonction
de la position du conducteur.
Avec ce montage, les ceintures de sécurité sont liées
à la fonction airbag. (Le système de retenue
programmée de celles-ci n'est pas calibré de la même
façon si elles doivent être montées face à un airbag
SRP ou non).
Lors d'un déclenchement de prétensionneurs, la ou les
ceintures de sécurité doivent être systématiquement
remplacées si celles-ci étaient attachées pendant la
prétension (tout doute sur le port de la ceinture doit se
traduire par son remplacement). Les contraintes
physiques exercées sur la boucle se répercutent à
l'enrouleur et risquent de détériorer le mécanisme.
Le contacteur de position de siège est intégré au
câblage du siège. Son remplacement entraîne le
remplacement du câblage complet.
●
●
siège avancé : résistance capteur = 400 Ω
siège reculé : résistance capteur = 100 Ω
88C-6
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Boîtier électronique d’airbag
Ces boîtiers comportent :
– un capteur électronique de sécurité pour les airbags
frontaux et les prétensionneurs,
– un capteur électronique de sécurité pour les airbags
latéraux,
– un décéléromètre électronique,
– une liaison avec les capteurs de choc latéraux,
– un circuit d'allumage pour les différents systèmes
pyrotechniques,
– une réserve d'énergie pour les différentes lignes,
– un circuit de diagnostic et de mémorisation des
défauts détectés,
– un circuit de commande du témoin d'alerte au
tableau de bord,
– une interface de communication K par la prise
diagnostic,
– une interface de communication multiplexée,
– une liaison détection choc (information choc).
IMPORTANT
Avant la dépose, verrouiller impérativement le
boîtier électronique à l'aide de l’outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées et le témoin airbag au
tableau de bord s'allume contact mis (les boîtiers
électroniques neufs sont livrés dans cet état).
88C
PROCEDURE DE VERROUILLAGE
Avant la dépose d'un boîtier électronique ou avant
toute intervention sur les systèmes airbags et
prétensionneurs, verrouiller impérativement le boîtier
électronique :
Par les outils NXR, CLIP ou OPTIMA 5800
uniquement.
1 Choisir le menu "Diagnostic d'un véhicule
Renault".
2 Sélectionner et valider le type du véhicule.
3 Sélectionner et valider le système à diagnostiquer
"Airbag".
4 Choisir le menu "Commande".
5 Sélectionner et valider la fonction "Paramétrage"
(NXR) ou "Actuateurs" (CLIP).
6 Valider la ligne "VP006 Verrouillage calculateur".
7 Dans le menu "Etat", vérifier que le boîtier soit bien
verrouillé. L'état "ET073 Calculateur verrouillé par
outil" doit être actif et le voyant airbag au tableau de
bord allumé (les boîtiers électroniques neufs sont
livrés dans cet état).
Nota :
Pour déverrouiller le boîtier électronique, utiliser la
même méthode en validant la ligne "VP007
Déverrouillage calculateur".
L'état "ET073 Calculateur verrouillé par outil" ne
doit plus être actif et le voyant airbag au tableau de
bord doit s'éteindre.
Nota :
● En cas de mauvais fonctionnement de ces
systèmes lors d'un choc, l’absence de défauts
avant le choc peut être vérifiée à l’aide des outils
de diagnostic.
● Après verrouillage suite à un choc, les lignes de
mise à feu alimentées par la commande
"SC004 Lecture des contextes de panne"
peuvent être contrôlées à l’aide de l'outil de
diagnostic.
88C-7
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Boîtier électronique d’airbag
88C
DEPOSE
Le boîtier électronique est situé sous la console
centrale.
Déposer la console centrale.
Déconnecter le boîtier électronique puis déposer les
écrous de fixation.
88C-8
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Boîtier électronique d’airbag
88C
CONFIGURATION
ATTENTION
● Le boîtier électronique comporte des composants
sensibles, ne pas le laisser tomber même s'il
doit être expertisé ou en retour garantie.
● Lors d'une intervention sous le véhicule
(échappement, carrosserie, etc.), ne pas utiliser
de marteau ni transmettre de choc au plancher
sans avoir verrouillé le boîtier électronique à l'aide
de l'outil de diagnostic.
● Lors de l'installation d'un accessoire électrique en
après-vente (haut-parleur, boîtier alarme ou tout
appareil pouvant générer un champ magnétique),
celui-ci ne devra pas être posé dans
l'environnement proche du boîtier électronique
d’airbag.
Les boîtiers neufs identifiables par l'intitulé "AB8.2"
par les outils de diagnostic (sauf XR25) sont livrés
enrouleurs pyrotechniques configurés et sans système
d'inhibition.
Le témoin airbag reste allumé si cette configuration
n'est pas réalisée :
●
1
2
3
4
5
6
REPOSE
Lors de la repose, respecter le sens de montage du
boîtier électronique. La flèche doit être orientée vers
l'avant du véhicule.
Par les outils NXR, CLIP ou OPTIMA 5800
uniquement.
Choisir le menu "Diagnostic".
Sélectionner et valider le type du véhicule.
Sélectionner et valider le système à diagnostiquer
"Airbag".
Choisir le menu "Commande".
Sélectionner et valider la fonction "Configuration".
Contrôler les configurations par le menu "Lecture de
configurations".
Nota :
Les véhicules doivent être configurés "avec
inhibition par clé", "sans airbags latéraux de tête"
et "sans enrouleurs pyrotechniques arrière".
Serrer les fixations en respectant le couple de
0,8 daN.m avant de rebrancher le boîtier électronique.
88C-9
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Boîtier électronique d’airbag
BRANCHEMENT
Voie
Connecteur 50 voies orange
Voie
Désignation
1
Liaison multiplexée
2
Airbag frontal passager petit volume
3
Airbag frontal passager grand volume
4
Airbag frontal conducteur petit volume
5
Airbag frontal conducteur grand volume
6
Masse
7
Ligne diagnostic
8
Airbag latéral tête-thorax conducteur
9
Airbag latéral tête-thorax passager
10
Prétensionneur conducteur
11
Prétensionneur passager
12
Capteur de choc latéral conducteur
13
Capteur de choc latéral conducteur
14
Non utilisée
15
Non utilisée
16
Non utilisée
17
Non utilisée
18
Non utilisée
19
Capteur de position de siège
20
Capteur de position de siège
21
Clé d'inhibition
22
Clé d'inhibition
23
Alimentation
24
Non utilisée
25
Non utilisée
26
Liaison multiplexée
27
Airbag frontal passager petit volume
28
Airbag frontal passager grand volume
29
Airbag frontal conducteur petit volume
88C-10
88C
Désignation
30
Airbag frontal conducteur grand volume
31
Non utilisée
32
Non utilisée
33
Airbag latéral tête-thorax conducteur
34
Airbag latéral tête-thorax passager
35
Prétensionneur conducteur
36
Prétensionneur passager
37
Capteur de choc latéral passager
38
Capteur de choc latéral passager
39
Non utilisée
40
Non utilisée
41
Non utilisée
42
Non utilisée
43
Non utilisée
44
Non utilisée
45
Non utilisée
46
Non utilisée
47
Non utilisée
48
Masse
49
Non utilisée
50
Non utilisée
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Capteurs de chocs latéraux
IMPORTANT
Avant la dépose, verrouiller le boîtier électronique à
l'aide de l'outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées et le témoin airbag au
tableau de bord s'allume contact mis.
88C
Capteur déposé.
DEPOSE
Les capteurs de chocs latéraux sont situés de chaque
côté sous la garniture de bas de marche.
Déposer les deux vis de fixation du capteur en passant
la clé sous la glissière du siège.
Débrancher le capteur.
Lors d'un déclenchement d'airbag ou de
prétensionneur, le boîtier électronique se verrouille
définitivement et allume le témoin airbag au tableau de
bord.
Le capteur de choc latéral et le boîtier électronique
doivent alors obligatoirement être remplacés.
(Certains composants perdent leurs caractéristiques
nominales après le passage de l'énergie de mise à
feu).
REPOSE
Positionner le capteur à l'aide de son ergot et procéder
impérativement à sa fixation sur le véhicule avant de
rebrancher son connecteur (couple de serrage :
0,7 daN.m).
Nota :
La dépose du siège n'est pas nécessaire.
Après avoir remplacé les pièces défectueuses et
rebranché les connecteurs, effectuer un contrôle à
l'aide de l'outil de diagnostic.
Si tout est correct, déverrouiller le boîtier électronique,
sinon voir manuel de diagnostic.
Nota :
Les capteurs de chocs latéraux ne nécessitent pas
d'apprentissage.
88C-11
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Prétensionneurs de ceinture
88C
Lors de son déclenchement, le système peut rétracter
la boucle jusqu'à 100 mm (maximum).
DESCRIPTION
Ces véhicules sont équipés :
– de prétensionneurs sur les sièges conducteur et
passager,
PRETENSIONNEURS AVANT
Nota :
Ce système est opérationnel après la mise du
contact.
88C-12
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Prétensionneurs de ceinture
DEPOSE
88C
PARTICULARITES DU COTE CONDUCTEUR
IMPORTANT
Avant la dépose d’un élément du système de
sécurité, verrouiller le calculateur d’airbag à l'aide de
l’outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées et le témoin airbag au
tableau de bord s'allume (contact mis).
Nota :
La dépose des prétensionneurs ne nécessite pas la
dépose des sièges.
IMPORTANT
Se reporter impérativement au chapitre
"Procédure de destruction" pour la mise au
rebut d'un enrouleur pyrotechnique non
déclenché (sauf pièces à retourner en garantie).
REPOSE
Respecter le cheminement et les points de fixation du
câblage.
Serrer la vis de fixation au couple de 2,1 daN.m.
88C-13
Le pédoncule de ceinture de sécurité, côté
conducteur, possède un contact électrique permettant
de signaler par un témoin au tableau de bord, que la
ceinture n'est pas bouclée.
Pour déclipper le connecteur, déposer les vis de
fixation des deux demi-coquilles de boucle.
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Airbag conducteur
L’airbag conducteur est équipé d’un sac gonflable à
deux volumes (airbag avec SRP) lié à la ceinture de
sécurité située face à lui.
88C
Déclipper les sécurités des connecteurs.
Débrancher les deux connecteurs d’alimentation des
générateurs.
DESCRIPTION
Il est situé dans le volant. Pour se déployer, le sac
gonflable déchire le couvercle du volant.
DEPOSE
IMPORTANT
Avant la dépose, verrouiller le boîtier électronique à
l'aide de l’outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées, le témoin airbag au
tableau de bord s'allume contact mis.
A l’aide d’un tournevis, déposer les agrafes situées
derrière le volant.
IMPORTANT
Se reporter impérativement au chapitre
"Procédure de destruction" pour la mise au
rebut d’un airbag non déclenché.
REPOSE
Mettre les connecteurs en place et verrouiller les
sécurités.
Positionner l’airbag sur le volant.
RAPPEL :
En cas de déclenchement d’airbag, remplacer
impérativement le volant de direction et sa vis de
fixation (couple de serrage : 4,4 daN.m).
IMPORTANT
Après avoir tout remonté, effectuer un contrôle à
l’aide de l’outil de diagnostic.
Si tout est correct, déverrouiller le boîtier
électronique, sinon voir manuel de diagnostic.
88C-14
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Module airbag passager
L’airbag passager (SRP) est équipé d’un sac gonflable
à deux niveaux lié à la ceinture de sécurité face à lui.
88C
Débrancher les connecteurs.
Déposer les vis de fixation du module.
La calibration du système de retenue programmée de
la ceinture est spécifique et complémentaire à ce type
d’airbag.
DEPOSE
Le module est fixé sur la planche de bord face au
passager avant mais ne nécessite pas sa dépose.
IMPORTANT
Avant la dépose d’un élément du système de
sécurité, verrouiller le calculateur d’airbag à l'aide de
l'outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées et le témoin airbag au
tableau de bord s'allume fixe (contact mis).
Déposer le haut de planche de bord (consulter la
méthode chapitre 83).
IMPORTANT
Lors d’un déclenchement du module airbag
passager, la déformation et la détérioration des
fixations imposent systématiquement le
remplacement de la planche de bord et de la
traverse.
Ne pas oublier d’apposer l’étiquette d’interdiction
d’installer un siège enfant dos à la route sur le siège
passager sur le côté de la planche neuve (étiquette
disponible dans la collection du magasin de pièces
de rechange, référence : 77 01 206 809).
IMPORTANT
Se reporter impérativement au chapitre
"Procédure de destruction" pour la mise au
rebut d’un airbag non déclenché.
88C-15
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Module airbag passager
REPOSE
Positionner le module et serrer les fixations au couple
(0,6 daN.m) avant de rebrancher les connecteurs.
IMPORTANT
● Aucun corps étranger (vis, agrafe...) ne doit être
oublié au montage du module airbag.
● Coller une étiquette adhésive "témoin de
violabilité du système" de couleur bleue vendue
sous la référence 77 01 040 153 (autres
véhicules).
Effectuer un contrôle à l’aide de l’outil de diagnostic. Si
tout est correct, déverrouiller le boîtier électronique,
sinon voir manuel de diagnostic.
88C-16
88C
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Module airbag latéral
Le module airbag latéral est fixé dans le dossier des
sièges avant côté porte. Pour se déployer, le sac
gonflable déchire le couvercle du module, la mousse
et la garniture du siège.
88C
Dégager le câblage du module airbag et son fil de
masse. Repérer le parcours du câblage et ses points
de fixation.
IMPORTANT
Si le système n’a pas été déclenché et qu’il doit être
remonté, il est interdit d’intervenir sur le coussin.
DEPOSE
IMPORTANT
Avant la dépose, verrouiller le boîtier électronique à
l’aide de l’outil de diagnostic.
Lorsque cette fonction est activée, toutes les lignes
de mise à feu sont inhibées, le témoin airbag au
tableau de bord s’allume contact mis.
Déposer l’airbag par ses deux écrous.
Déposer le siège du véhicule.
Dégarnir le dossier (voir Note technique Carrosserie).
IMPORTANT
Se reporter impérativement au chapitre
"Procédure de destruction" pour la mise au
rebut d’un airbag non déclenché.
88C-17
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Module airbag latéral
REPOSE
IMPORTANT
Lors du déclenchement d’un module airbag latéral,
la déformation et la détérioration des fixations
imposent systématiquement le remplacement de
l’armature du siège.
88C
Repositionner le câblage sous l’assise du siège
comme à l’origine en respectant son parcours et ses
points de fixation.
Serrer au couple l’airbag sur l’armature de dossier du
siège (0,8 daN.m).
S’assurer que le fil de masse soit correctement
raccordé à l’airbag.
Regarnir le siège en respectant impérativement les
préconisations décrites dans la note technique
Carrosserie (types d’agrafes, leur emplacement,
etc ...).
Remonter le siège sur le véhicule et rebrancher ses
connecteurs.
Effectuer un contrôle à l’aide de l’outil de diagnostic. Si
tout est correct, déverrouiller le boîtier électronique,
sinon voir manuel de diagnostic.
88C-18
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Procédure de destruction
88C
I - PRETENSIONNEURS ET ENROULEURS
PYROTECHNIQUES
IMPORTANT
Pour éviter tout risque d’accident, les générateurs
de gaz pyrotechniques doivent être déclenchés
avant la mise au rebut du véhicule ou de la pièce
seule.
1 - Destruction de la pièce montée sur le véhicule :
Sortir le véhicule à l’extérieur de l’atelier.
ATTENTION
La procédure de destruction n’est pas applicable si
la réglementation locale impose une procédure
spécifique validée et diffusée par le service
méthodes, diagnostic et réparation.
Brancher l’outil de destruction (Elé. 1287) sur le
prétensionneur après avoir déposé le cache glissière
du siège.
Dérouler la totalité du câblage de l’outil de façon à se
tenir suffisamment éloigné du véhicule (environ
dix mètres) lors du déclenchement.
Relier les deux fils d’alimentation de l’outil à une
batterie.
Après avoir vérifié que personne ne se trouve à
proximité, procéder à la destruction du prétensionneur
en appuyant simultanément sur les deux boutons
poussoirs de l’appareil.
2 - Destruction de la pièce déposée du véhicule :
Procéder de la même façon que pour l’airbag frontal,
dans de vieux pneus empilés.
II - AIRBAGS
La destruction de ces pièces ne peut être réalisée que
déposée, à l’extérieur de l’atelier.
Brancher le câblage correspondant.
Utiliser impérativement l’outil (Elé. 1287) et les
cordons (Elé. 1287-01) et (Elé. 1287-02).
IMPORTANT
Ne pas utiliser les éléments pyrotechniques comme
pièces de réemploi. Les prétensionneurs ou airbags
d’un véhicule destiné au rebut doivent
impérativement être détruits.
ATTENTION
– Chaque pièce est dédiée à un type de véhicule et
ne doit en aucun cas être montée sur un autre.
Les pièces ne sont pas interchangeables.
– Ne pas déclencher les prétensionneurs qui
doivent être retournés dans le cadre de la garantie
pour un problème sur le pédoncule. Ceci rend
impossible l’analyse de la pièce impossible par le
fournisseur. Retourner la pièce défectueuse dans
l’emballage de la pièce neuve à la techline.
Poser l’airbag sur deux cales en bois.
88C-19
AIRBAG ET PRETENSIONNEURS
Procédure de destruction
La destruction s’effectue dans un empilage de vieux
pneus.
S’assurer que le déploiement du sac gonflable ne soit
pas gêné dans sa progression.
Dérouler la totalité du câblage de l’outil de façon à se
tenir suffisamment éloigné de l’ensemble (environ dix
mètres) lors du déclenchement et le raccorder à
l’airbag.
Relier les deux fils d’alimentation de l’outil de
destruction (Elé. 1287) à une batterie.
Vérifier que personne ne se trouve à proximité,
procéder à la destruction de l’airbag en appuyant
simultanément sur les deux boutons poussoirs de
l’appareil.
Nota :
Dans le cas d’un déclenchement impossible
(allumeur défaillant), retourner la pièce à la techline.
88C-20
88C
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising